Electronique des composants et systèmes

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Electronique des composants et systèmes"

Transcription

1 Université Constantine II Electronique des composants et systèmes Cours de L1 -TRONC COMMUN DOMAINE MATHEMATIQUES INFORMATIQUE Université Constantine 2 Le../01/2013 Les Microprocesseurs-partie2

2 8. Amélioration des performances d un microprocesseur 19/11/2014 2

3 1. Le jeu d'instructions qu il peut exécuter. Un processeur peut exécuter plusieurs dizaines, voire centaines ou milliers, d instructions différentes. 2. La complexité de son architecture. Cette complexité se mesure par le nombre de transistors contenus dans le microprocesseur. Plus le microprocesseur contient de transistors, plus il pourra effectuer des opérations complexes, et/ou traiter des chiffres de grande taille. 19/11/2014 3

4 3. Largeur des données : le nombre de bits que le processeur peut traiter ensemble. Les microprocesseurs actuels peuvent traiter des nombres sur64 bitsensemble. Le nombre debitsest en rapport direct avec : la capacité à traiter de grands nombres rapidement, et des nombres d'une grande précision (nombres de décimales significatives). 4. Finesse de gravure (nm): le diamètre (en nm) du plus petit fil reliant deux composantes du microprocesseur. En comparaison, l'épaisseur d'un cheveu humain est de 100microns = nm. En 2014 on arrive à des finesses de gravure de l ordre de 10 nm. En augmentant la finesse de gravure, on se rapproche des limites en deçà desquelles le comportement électrique des matériaux relève de moins en moins de la physique classique, mais de plus en plus de la mécanique quantique. C est quoi???? 19/11/2014 4

5 5. La vitesse de l horloge. Le rôle de l horloge est de cadencer le rythme du travail du processeur. + la vitesse augmente, + le processeur effectue d'instructions en une seconde. Inconvénients de l'augmentation de la fréquence : le processeur consomme d'électricité, il chauffece qui nécessite une solution de refroidissement du processeur adaptée; la fréquence est limitée par les temps de commutation des portes logiques Entre deux «coups d'horloge», les signaux numériques doivent avoir le temps de parcourir tout le trajet nécessaire à l'exécution de l'instruction attendue ; 19/11/2014 5

6 6. Performances d un microprocesseur On peut caractériser la puissance d un microprocesseur par le nombre d instructions qu il est capable de traiter par seconde. Pour cela, on définit: A. le CPI (Cycle Par Instruction) qui représente le nombre moyen de cycles d horloge nécessaire pour l exécution d une instruction pour un microprocesseur donné. B. le MIPS (Millions d'instructions Par Seconde)qui représente la puissance de traitement du microprocesseur. avec F H en MHz MIPS= F H /CPI 19/11/2014 6

7 Pour augmenter les performances d un microprocesseur, on peut donc soit : augmenter la fréquence d'horloge (limitation matérielle) soit diminuer le CPI(choix d'un jeu d'instruction adapté). Améliorer l architecture de base (amélioration technologique) 19/11/2014 7

8 Notion Actuellement l architecture des microprocesseurs se composent de deux grandes familles : L architecture CISC (Complex Instruction Set Computer) L architecture RISC (Reduced Instruction Set Computer) 19/11/2014 8

9 la conception de machines CISC vue que la mémoire travaillait très lentement par rapport au processeur, on pensait qu il était plus intéressant de soumettre au microprocesseur des instructions complexes. On a donc eu tendance à incorporer au niveau processeur des instructions plus proches de la structure des langage de haut niveau. C est donc une architecture avec un grand nombre d instructions où le microprocesseur doit exécuter des tâches complexes par instruction unique. Pour une tâche donnée, une machine CISC exécute ainsi un petit nombre d instructionsmais chacune nécessite un plus grand nombre de cycles d horloge. Le code machine de ces instructions varie d une instruction à l autre et nécessite donc un décodeur complexe (micro-code) 19/11/2014 9

10 Des études statistiques menées au cours des années 70 ont clairement montré que les programmes se contentaient le plus souvent d'affectations, d'additions et de multiplications par des constantes. Ainsi, 80% des traitements des langages de haut niveau faisaient appel à seulement 20% des instructions du microprocesseur. D où l idée de réduire le jeu d instructions à celles le plus couramment utilisées et d en améliorer la vitesse de traitement. C est donc une architecture dans laquelle les instructions sont en nombre réduit (chargement, branchement, appel sous-programme). Chacune de ces instructions s exécutent ainsi en un cycle d horloge. Les accès à la mémoire s effectue seulement à partir de deux instructions (Exemple: Loadet Store). Remarque Par contre, les instructions complexes doivent être réalisées à partir de séquences basées sur les instructions élémentaires, ce qui nécessite un compilateur très évolué dans le cas de programmation en langage de haut niveau. 19/11/

11 Si on diminue le nombre d'instructions, on crée des instructions complexes (CISC) qui nécessitent plus de cycles pour être décodées et si on diminue le nombre de cycles par instruction, on crée des instructions simples (RISC) mais on augmente alors le nombre d'instructions nécessaires pour réaliser le même traitement. 19/11/

12 Architecture RISC 1. instructions simples ne prenant qu un seul cycle 2. instructions au format fixe 3. décodeur simple (câblé) 4. beaucoup de registres 5. seules les instructions LOAD et STORE ont accès à la mémoire 6. peu de modes d adressage 7. compilateur complexe Architecture CISC 1. instructions complexes prenant plusieurs cycles 2. instructions au format variable 3. décodeur complexe (microcode) 4. peu de registres 5. toutes les instructions sont susceptibles d accéder à la mémoire 6. beaucoup de modes d adressage 7. compilateur simple 19/11/

13 Un programme informatique est un ensemble d'instructions exécutées par un processeur. Chaque instruction nécessite un à plusieurs cycles d'horloge, Les microprocesseurs séquentielsexécutent l'instruction suivante lorsqu'ils ont terminé l'instruction en cours. Dans le cas du parallélisme d'instructions, le microprocesseur pourra traiter plusieurs instructions dans le même cycle d'horloge, à condition pas besoin simultanément d une même ressource interne. Autrement dit, le processeur exécute des instructions qui se suivent, et ne sont pas dépendantes l'une de l'autre. 19/11/

14 Principe L exécution d une instruction est décomposéeen une succession d étapes et chaque étape correspond à l utilisation d une des fonctions du microprocesseur. Lorsqu une instruction se trouve dans l une des étapes, les composants associés aux autres étapes ne sont pas utilisés. Le fonctionnement d un microprocesseur simple n est donc pas efficace. L architecture pipeline (en file) permet d améliorer l efficacité du microprocesseur. En effet, lorsque la première étape de l exécution d une instruction est achevée, l instruction entre dans la seconde étape de son exécution et la première phase de l exécution de l instruction suivante débute. 19/11/

15 19/11/

16 19/11/

17 Il peut donc y avoir une instruction en cours d exécution dans chacune des étapes et chacun des composants du microprocesseur peut être utilisé à chaque cycle d horloge. L efficacité est maximale. Le temps d exécution d une instruction n est pas réduit mais le débit d exécution des instructions est considérablement augmenté. Une machine pipeline se caractérise par le nombre d étapes utilisées pour l exécution d une instruction, on appelle aussi ce nombre d étapes le nombre d étages du pipeline 19/11/

18 Dans cette structure, la machine débute l exécution d une instruction à chaque cycle et le pipeline est pleinement occupé à partir du quatrième cycle. Le gain obtenu dépend donc du nombre d étages du pipeline. En effet, pour exécuter n instructions, en supposant que chaque instruction s exécute en k cycles d horloge, il faut : n.k cycles d horloge pour une exécution séquentielle. kcycles d horloge pour exécuter la première instruction puis n-1cycles pour les n-1 instructions suivantes si on utilise un pipeline de k étages Le gain obtenu est donc de :G=(n*k)/k+n-1 19/11/

19 La mise en place d un pipeline pose plusieurs problèmes. plus le pipeline est long, plus le nombre de cas où il n est pas possible d atteindre la performance maximale est élevé. Les principaux cas où la performance d un processeur pipeline peut être dégradé ; 1. Les instructions ont besoins d une même ressource de processeur (conflit de dépendance), 2. lorsqu une instruction produit un résultat et que l instruction suivante utilise ce résultat avant qu il n ait pu être écrit dans un registre, 19/11/

20 La mise en place d un pipeline pose plusieurs problèmes. 3. chaque fois qu une instruction de branchement est exécutée, il faut normalement attendre de connaître l adresse de destination du branchement pour pouvoir charger l instruction suivante. Les instructions qui suivent le saut et qui sont en train d être traitées dans les étages inférieurs le sont en général pour rien, il faudra alors vider le pipeline. Pour atténuer l effet des branchements, il existe des technique et des algorithmes spécifiques 19/11/

21 Une autre façon de gagner en performance est d exécuter plusieurs instructions en même temps. L'approche superscalaireconsiste à doter le microprocesseur de plusieurs unités de traitementtravaillant en parallèle. Les instructions sont alors réparties entre les différentes unités d'exécution. Il faut donc pouvoir soutenir un flot important d instructions et pour cela disposer d un cache performant 19/11/

22 La technologie superscalaire (en anglais superscaling) consiste à disposer plusieurs unités de traitement en parallèle afin de pouvoir traiter plusieurs instructions par cycle. 19/11/

23 19/11/

24 Le principe est de d exécuter les instructions de façon pipelinéedans chacune des unités de traitement travaillant en parallèle 19/11/

25 19/11/

26 Un processeur multi-coeurest tout simplement un processeur composé non pas de 1 mais de 2 (ou 4 ou 8) unités de calcul. pour un processeur bi-coeur(ou DualCore) le processeur dispose à fréquence d'horloge égale d'une puissance de calcul deux fois plus importante. le gain n'est pas systématiquement visible. Il faut que les logiciels et les systèmes d'exploitation sachent gérer correctement ces processeurs afin qu'un gain significatif soit perceptible. sous Windows, seul Vista et Sept exploitent correctement ces processeurs. Dans ce cas, la version 64 bits est conseillée. 19/11/

27 19/11/

28 Date Nom Nombre de transistors Finesse de gravure (nm) Fréquence de l'horloge 1971 Intel khz 1974 Intel MHz 1979 Intel MHz 1982 Intel Intel Intel Pentium (Intel P5) à Pentium II à Pentium III à Pentium à 65 6 à 16 MHz (20MHz chez AMD) 16 à 40MHz 16 à 100 MHz 60 à 233 MHz 233 à 450 MHz 450 à Largeur des données MIPS 4 bits/4 bits bus 8 bits/8 bits bus 16 bits/8 16 bits/16 16 à 32 bits/32 32 bits/32 32 bits/64 32 bits/64 32 bits/ MHz 1,3 à 32 bits/64 3,8 GHz 0,06 0,64 0, /11/

29 Date Nom Pentium 4 D (Prescott) Core 2 Duo (Conroe) Core 2 Quad (Kentsfield ) Core 2 Duo (Wolfdale) Core 2 Quad (Yorkfield) Intel Core i7 (Bloomfiel d) Nombre de transistors Finesse de gravure (nm) à * * Fréquence de l'horloge 2.66 à 3,6 GHz 2,4GHz (E6600) 3GHz (Q6850) 3,33GHz (E8600) 3,2GHz (QX9770) 3,33GHz (Core i7 975X) Largeur des données MIPS 32 bits/64 64 bits/64 64 bits/64 64 bits/64 64 bits/64 64 bits/ *22000 (?) ~ ~2*24 200? 19/11/

30 Date Nom Intel Core i5/i7 (Lynnfield) Intel Core i7 (Gulftown) Intel Core i3/i5/i7 (Sandy Bridge) Intel Core i7/xeon (Sandy Bridge-E) Intel Core i3/i5/i7 (Ivy Bridge) Nombre de transistors Finesse de gravure (nm) Fréquence de l'horloge 306 GHz (I7 880) 3,47GHz (Core i7 990X) 3,5GHz (Core i7 2700K) 3,5GHz (Core i7 3970X) 3,5GHz (Core i7 3770K) Largeur des données MIPS 64 bits/64 64 bits/64 64 bits/64 64 bits/64 64 bits/ /11/

Les Microprocesseurs partie2

Les Microprocesseurs partie2 Université Constantine 2 Abdelhamid Mehri Faculté des NTIC Département MI Electronique des Composants & Systèmes Les Microprocesseurs partie2 Cours de L1 - TRONC COMMUN DOMAINE MATHEMATIQUES INFORMATIQUE

Plus en détail

Cours 4 : Les composants Hardware de l'ordinateur

Cours 4 : Les composants Hardware de l'ordinateur Cours 4 : Les composants Hardware de l'ordinateur Abdelkrim Zehioua 2éme année Licence Gestion Faculté des sciences Économiques et sciences de Gestion Université Constantine 2 Plan du cours La Carte mère

Plus en détail

Cours 4 : Les composants Hardware de l'ordinateur

Cours 4 : Les composants Hardware de l'ordinateur Cours 4 : Les composants Hardware de l'ordinateur Abdelkrim Zehioua 2éme année Licence Gestion Faculté des sciences Économiques et sciences de Gestion Université A. Mehri - Constantine 2 Plan du cours

Plus en détail

Cours 1 Microprocesseurs

Cours 1 Microprocesseurs Cours 1 Microprocesseurs Jalil Boukhobza LC 206 boukhobza@univ-brest.fr 02 98 01 69 73 Jalil Boukhobza 1 But de ce cours Comprendre le fonctionnement de base d un microprocesseur séquentiel simple (non

Plus en détail

MICROPROCESSEUR. Nous prendrons comme exemple les processeurs Intel (qui sont le plus souvent utilisés dans les machines actuelles).

MICROPROCESSEUR. Nous prendrons comme exemple les processeurs Intel (qui sont le plus souvent utilisés dans les machines actuelles). MICROPROCESSEUR Le cerveau d un ordinateur est le microprocesseur, parfois appelé CPU ou tout simplement processeur. Le processeur effectue les calculs nécessaires au fonctionnement de l ordinateur et

Plus en détail

Le processeur est une unité d exécution, plus précisément appelée unité centrale de traitement (désignée en franç.par UCT,

Le processeur est une unité d exécution, plus précisément appelée unité centrale de traitement (désignée en franç.par UCT, CPU ou UCT Processor (data processing) Le processeur est une unité d exécution, plus précisément appelée unité centrale de traitement (désignée en franç.par UCT, en ang. CPU (Central Processing Unit) CPU+mémoire

Plus en détail

Architecture (2) - PROCESSEUR -

Architecture (2) - PROCESSEUR - 1/19 Architecture générale Processeur Evolution des processeurs Architecture (2) - PROCESSEUR - Pierre Gançarski Université de Strasbourg IUT Robert Schuman DUT Informatique 2011-2012 2/19 Architecture

Plus en détail

Jeu d instruction et Pipeline NSY 104

Jeu d instruction et Pipeline NSY 104 Jeu d instruction et Pipeline NSY 104 Les jeux d instructions Définitions Partie de l architecture avec laquelle le programmeur ou le concepteur de compilateur est en contact. Ensemble des instructions

Plus en détail

Chap. I : Architecture de base d un ordinateur

Chap. I : Architecture de base d un ordinateur UMR 7030 - Université Paris 13 - Institut Galilée Cours Architecture et Système Dans cette partie, nous décrivons rapidement l architecture de base d un ordinateur et les principes de son fonctionnement.

Plus en détail

CPU ou UCT. Le processeur est une unité d exécution, plus précisément appelée unité centrale de traitement (désignée en franç.

CPU ou UCT. Le processeur est une unité d exécution, plus précisément appelée unité centrale de traitement (désignée en franç. CPU ou UCT Processor (data processing) Le processeur est une unité d exécution, plus précisément appelée unité centrale de traitement (désignée en franç.par UCT, en ang. CPU (Central Processing Unit) CPU+mémoire

Plus en détail

Parallélisme ou multitâche?

Parallélisme ou multitâche? Parallélisme ou multitâche? Ce texte est extrait d'un cours de L3 MIASHS. Vous pouvez en retrouver l'intégralité à cette adresse : http://grappa.univ-lille3.fr/~gonzalez/enseignement/2015-2016/l3miashs/calendrier.php?x=cm-5.php.

Plus en détail

Tout savoir sur le matériel informatique

Tout savoir sur le matériel informatique Tout savoir sur le matériel informatique Thème de l exposé : Les Processeurs Date : 05 Novembre 2010 Orateurs : Hugo VIAL-JAIME Jérémy RAMBAUD Sommaire : 1. Introduction... 3 2. Historique... 4 3. Relation

Plus en détail

Comment un ordinateur fonctionne Processeur

Comment un ordinateur fonctionne Processeur Comment un ordinateur fonctionne Processeur Les processeurs Cerveau de l ordinateur Règle flux d information par intermédiaire du bus Détermine puissance de l ordi (486, Pentium, ) Vitesse définit par

Plus en détail

Microélectronique avancée pour les systèmes d information

Microélectronique avancée pour les systèmes d information UNIVERSITE TECHNIQUE DE SOFIA FILIERE FRANCOPHONE DE GENIE ELECTRIQUE Microélectronique avancée pour les systèmes d information Slavka Tzanova Introduction L'une des tendances majeures des sciences et

Plus en détail

Systèmes à processeurs

Systèmes à processeurs Systèmes à processeurs II2 - Cours : Systèmes à processeurs J. Villemejane - julien.villemejane@u-pec.fr IUT Créteil-Vitry Département GEII Université Paris-Est Créteil Année universitaire 2012-2013 1/31

Plus en détail

Architecture des Ordinateurs. Partie II:

Architecture des Ordinateurs. Partie II: Architecture des Ordinateurs Partie II: Le port Floppy permet le raccordement du lecteur de disquette àla carte mère. Remarque: Le lecteur de disquette a disparu il y a plus de 6 ans, son port suivra.

Plus en détail

Architecture matérielle http://nicodewaele.info Nicolas Dewaele

Architecture matérielle http://nicodewaele.info Nicolas Dewaele Architecture des ordinateurs Définition d'un ordinateur Architecture matérielle Architecture de Von Neumann (Années 1940) Von Neumann : Mathématicien, inventeur de l'architecture des ordinateurs modernes

Plus en détail

Exemple: le processeur MIPS

Exemple: le processeur MIPS Exécution des instructions machine Exemple: le processeur MIPS add a, b, c a = b + c type d'opération (mnémonique) destination du résultat lw a, addr opérandes sources a = mem[addr] adresse (donnée, instruction

Plus en détail

Types et performances des processeurs

Types et performances des processeurs Types et performances des processeurs Laboratoire de Systèmes Logiques Structure d un ordinateur contrôle processeur traitement séquenceur registres mémoire entrées/sorties micromémoire opérateurs bus

Plus en détail

Comment concevoir un ordinateur? Quelques questions à considérer

Comment concevoir un ordinateur? Quelques questions à considérer Comment concevoir un ordinateur? Quelques questions à considérer Unité d entrée Unité de traitement Unité de sortie Comment coder les données Entiers, réels, caractères Comment restituer les résultats

Plus en détail

CPU ou UCT. Circuit Intégré. Processor (data processing)

CPU ou UCT. Circuit Intégré. Processor (data processing) CPU ou UCT Processor (data processing) Le processeur est une unité d exécution, plus précisément appelée unité centrale de traitement (désignée en franç.par UCT, en ang. CPU (Central Processing Unit) CPU+mémoire

Plus en détail

Unité 9: Unité centrale de traitement. Unité 9: Unité centrale de traitement

Unité 9: Unité centrale de traitement. Unité 9: Unité centrale de traitement Objectifs : À la fin de cette unité, vous connaîtrez le fonctionnement de l'unité centrale de traitement d'un ordinateur. Pour y arriver, vous devrez atteindre les objectifs suivants : - décrire les différentes

Plus en détail

7.2 Structure interne d'un processeur de base.

7.2 Structure interne d'un processeur de base. LES PROCESSEURS Introduction Dans le chapitre 5, nous avons vu les processeurs selon leur type (famille, fabricant). Ce chapitre va expliquer l'architecture interne de ces processeurs et leurs performances

Plus en détail

PARTIE 1 : STRUCTURE ET PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT D UN SYSTEME A MICROPROCESSEUR PARTIE 2 : LES MICROCONTROLEURS PIC PARTIE 1

PARTIE 1 : STRUCTURE ET PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT D UN SYSTEME A MICROPROCESSEUR PARTIE 2 : LES MICROCONTROLEURS PIC PARTIE 1 1 GÉNÉRALITÉS PARTIE 1 Un microprocesseur est un circuit intégré complexe caractérisé par une très grande intégration. Il est conçu pour interpréter et exécuter de façon séquentielle les instructions d'un

Plus en détail

L unité centrale. Michel Futtersack, Faculté de Droit, Université Paris Descartes

L unité centrale. Michel Futtersack, Faculté de Droit, Université Paris Descartes L unité centrale Michel Futtersack, Faculté de Droit, Université Paris Descartes L écriture hexadécimale des nombres entiers 16 symboles pour écrire les nombres : 0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 A B C D E F dix onze

Plus en détail

THEME 2 : L ARCHITECTURE D UN ORDINATEUR. Dossier 1. Objectifs

THEME 2 : L ARCHITECTURE D UN ORDINATEUR. Dossier 1. Objectifs Architecture Matérielle des Systèmes informatiques. S1S1 BTS Informatique de Gestion 1 ère année THEME 2 : L ARCHITECTURE D UN ORDINATEUR Dossier 1 Les différentes formes de mémoire. Objectifs Connaître

Plus en détail

ELE340 CONCEPTION DES SYSTÈMES ORDINÉS Préalable(s) : ELE140 PLAN DE COURS SESSION AUTOMNE 2013

ELE340 CONCEPTION DES SYSTÈMES ORDINÉS Préalable(s) : ELE140 PLAN DE COURS SESSION AUTOMNE 2013 École de technologie supérieure Département de génie électrique Responsable(s) du cours : Chakib Tadj Crédits : 4 ELE340 CONCEPTION DES SYSTÈMES ORDINÉS Préalable(s) : ELE140 PLAN DE COURS SESSION AUTOMNE

Plus en détail

Microcontrôleurs. Les PIC

Microcontrôleurs. Les PIC Les PIC I INTRODUCTION Dans la chaîne de traitement de l information, le programme informatique (firmware ou microcode) réalise une fonction importante et est toujours associée à un composant programmable

Plus en détail

Introduction à l architecture des calculateurs

Introduction à l architecture des calculateurs Formation en Calcul Scientifique - LEM2I Introduction à l architecture des calculateurs Violaine Louvet 1 1 Institut Camille jordan - CNRS 12-13/09/2011 Simulation numérique... Physique Chimie... Algorithme

Plus en détail

Cours de. Algorithmique. et langages du Web. Jean-Yves Ramel. Licence 1 PeipBiologie Groupe 7 & 8. ramel@univ-tours.fr Bureau 206 DI PolytechTours

Cours de. Algorithmique. et langages du Web. Jean-Yves Ramel. Licence 1 PeipBiologie Groupe 7 & 8. ramel@univ-tours.fr Bureau 206 DI PolytechTours Cours de Algorithmique et langages du Web Jean-Yves Ramel Licence 1 PeipBiologie Groupe 7 & 8 ramel@univ-tours.fr Bureau 206 DI PolytechTours Organisation de la partie Algorithmique 17 séances de 2 heures

Plus en détail

Design, améliorations, et implémentations

Design, améliorations, et implémentations CPU et Mémoire Design, améliorations, et implémentations Techniques et caractéristiques modernes qui permettent de donner aux ordinateurs actuels toute leur puissance 1 Architectures CPU Design de l architecture

Plus en détail

L'évolution des processeurs

L'évolution des processeurs L'évolution des processeurs Historique 1968 Création d'intel Corporation par Gordon Moore et Robert Noyce. 1971 Intel 4004, premier microprocesseur de l'histoire, 4 bits plutôt pour calculatrices. 60.000

Plus en détail

INTRODUCTION Structure de base de l ordinateur. Rôle de l ordinateur Eléments de l ordinateur. Joëlle Delacroix - NFA004 1

INTRODUCTION Structure de base de l ordinateur. Rôle de l ordinateur Eléments de l ordinateur. Joëlle Delacroix - NFA004 1 INTRODUCTION Structure de base de l ordinateur Rôle de l ordinateur Eléments de l ordinateur Joëlle Delacroix - NFA004 1 Les différents niveaux de la machine informatique On distingue généralement trois

Plus en détail

Exécution des instructions machine

Exécution des instructions machine Exécution des instructions machine Eduardo Sanchez EPFL Exemple: le processeur MIPS add a, b, c a = b + c type d'opération (mnémonique) destination du résultat lw a, addr opérandes sources a = mem[addr]

Plus en détail

Chap. I : Architecture de base d un ordinateur

Chap. I : Architecture de base d un ordinateur UMR 7030 - Université Paris 13 - Institut Galilée Cours Architecture et Système Dans cette partie, nous décrivons rapidement l architecture de base d un ordinateur et les principes de son fonctionnement.

Plus en détail

Architecture & Nouveautés du Core i7. Xpose Core i7 Guillaume Bedos

Architecture & Nouveautés du Core i7. Xpose Core i7 Guillaume Bedos Architecture & Nouveautés du Core i7 Xpose Core i7 Sommaire Définition Historique Rôle du microprocesseur Architecture d un microprocesseur Core i7 : Améliorations Cache HyperThreading IMC/QPI TurboBoost

Plus en détail

Le matériel : architecture des ordinateurs

Le matériel : architecture des ordinateurs Chapitre 6 Le matériel : architecture des ordinateurs Von Neumann rédige en 1945 un texte d une dizaine de pages dans lequel il décrit les plans d une nouvelle machine, l EDVAC (Electronic Discrete Variable

Plus en détail

De l idée au produit

De l idée au produit Chapitre 1 De l idée au produit 1.1. Introduction La conjonction de l évolution des technologies de fabrication des circuits intégrés et de la nature du marché des systèmes électroniques fait que l on

Plus en détail

Chap. 2 - Structure d un ordinateur

Chap. 2 - Structure d un ordinateur Architecture des ordinateurs Michèle Courant S2-27 octobre 2004 Chap. 2 - Structure d un ordinateur 2.1 Processeur ou unité centrale (CPU) 2.1.1 Organisation du CPU 2.1.2 Exécution d une instruction 2.1.3

Plus en détail

Mémoire principale. Von Neumann vs. Harvard. Terminologie. Architecture et technologie des ordinateurs II. G. Tempesti Semaine VIII 1 CPU.

Mémoire principale. Von Neumann vs. Harvard. Terminologie. Architecture et technologie des ordinateurs II. G. Tempesti Semaine VIII 1 CPU. principale Structure Fonctionnement Accès MÉMOIRE PRINCIPALE BUS SYSTÈME DD Instructions MMU TLB Unité de de Unité de de Traitement Données Décodeur PC ALU Unité Flottante Registres Von Neumann vs. Harvard

Plus en détail

Parallélisation. Parallélisation. 1 Applications. 2 Historique. 3 Parallélisme au niveau du circuit. 4 Coprocesseur.

Parallélisation. Parallélisation. 1 Applications. 2 Historique. 3 Parallélisme au niveau du circuit. 4 Coprocesseur. Parallélisation 1 Applications 2 Historique 3 Parallélisme au niveau du circuit 4 Coprocesseur 5 Multiprocesseur 6 Multi-ordinateur 7 grille (Université Bordeaux 1) Architecture de l Ordinateur 2007-2008

Plus en détail

Cours 1 Microprocesseurs

Cours 1 Microprocesseurs Cours 1 Microprocesseurs Jalil Boukhobza LC 206 boukhobza@univ-brest.fr 02 98 01 69 73 Jalil Boukhobza 1 But de ce cours Comprendre le fonctionnement de base d un microprocesseur séquentiel simple (non

Plus en détail

Électronique et Composants de Systèmes - ECoSys

Électronique et Composants de Systèmes - ECoSys Électronique et Composants de Systèmes - ECoSys Dr. Djilali IDOUGHI Département de Matématique Informatique MI Faculté des Sciences Exactes Université A. Mira de Bejaia www.ecosys-mi.weebly.com 2016/2017

Plus en détail

Matériel PC utilisé au labo réseau

Matériel PC utilisé au labo réseau Matériel PC utilisé au labo réseau Hainaut Patrick 2013 But de cette présentation Est présenté ici, le matériel utilisé au labo réseau et plus particulièrement, le poste de travail Nous en profitons pour

Plus en détail

La mémoire cache. Eduardo Sanchez Laboratoire de Systèmes Logiques. Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne

La mémoire cache. Eduardo Sanchez Laboratoire de Systèmes Logiques. Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne La mémoire cache Laboratoire de Systèmes Logiques Organisation de la mémoire processeur registres c a c h e mémoire dispositifs I/O taille: vitesse: largeur de bande (MB/sec): 200B 64KB 32MB 2GB 5ns 10ns

Plus en détail

EXAMEN INTRA INF2500 Session A-2001 - Réponses. Pondération sur 100 points, possibilité de 22 points extra. Question 1 (5 pts):

EXAMEN INTRA INF2500 Session A-2001 - Réponses. Pondération sur 100 points, possibilité de 22 points extra. Question 1 (5 pts): EXAMEN INTRA INF2500 Session A-2001 - Réponses Pondération sur 100 points, possibilité de 22 points extra. Question 1 (5 pts): Vous voulez diminuer le trafic entre plusieurs ordinateurs connectés sur le

Plus en détail

Les grandes classes de système

Les grandes classes de système : Introduction Daniel Etiemble de@lri.fr Les grandes classes de système Caractéristique Ordinateur de bureau Serveur Enfoui/embarqué Prix du microprocesseur à 0 200 à 2000 par processeur 0,20 à 200 par

Plus en détail

Activité Intitulé de l'activité Volume horaire

Activité Intitulé de l'activité Volume horaire Informations de l'unité d'enseignement Implantation Cursus de IPL Bachelier en informatique de gestion Fonctionnement des ordinateurs I1070 Cycle 1 Bloc 1 Quadrimestre 1 Pondération 6 Nombre de crédits

Plus en détail

Lycée Louis Couffignal

Lycée Louis Couffignal CREMMEL Marcel Lycée Louis Couffignal STRASBOURG Les dspic sont des microcontroleurs 16 bits rapides avec des capacités de DSP (Digital Signal Processor) convenant ainsi à de nombreuses applications de

Plus en détail

1 Architecture du cœur ARM Cortex M3. Le cœur ARM Cortex M3 sera présenté en classe à partir des éléments suivants :

1 Architecture du cœur ARM Cortex M3. Le cœur ARM Cortex M3 sera présenté en classe à partir des éléments suivants : GIF-3002 SMI et Architecture du microprocesseur Ce cours discute de l impact du design du microprocesseur sur le système entier. Il présente d abord l architecture du cœur ARM Cortex M3. Ensuite, le cours

Plus en détail

Nomenclature des numéros de processeur³. PC de bureau. sur 18 25.07.2005 10:02

Nomenclature des numéros de processeur³. PC de bureau. sur 18 25.07.2005 10:02 sur 18 25.07.2005 10:02 Nomenclature des numéros de processeur³ A l avenir, la dénomination des processeurs Intel conjuguera leur marque (leur «famille») et une série de trois chiffres (leur «numéro»)

Plus en détail

Architecture des GPU (GPU=Graphics Processing Unit) gael.guennebaud@inria.fr

Architecture des GPU (GPU=Graphics Processing Unit) gael.guennebaud@inria.fr Architecture des GPU (GPU=Graphics Processing Unit) gael.guennebaud@inria.fr Plan du cours 2 Motivations pour les GPUs single core multi-core many-core Architecture des GPUs CPU versus GPU Programmation

Plus en détail

Architecture des ordinateurs. Optimisation : pipeline. Pipeline (I) Pipeline (II) Exemple simplifié : Instructions de type R

Architecture des ordinateurs. Optimisation : pipeline. Pipeline (I) Pipeline (II) Exemple simplifié : Instructions de type R Architecture des ordinateurs Licence Informatique - Université de Provence Jean-Marc Talbot Optimisation : pipeline jtalbot@cmi.univ-mrs.fr L3 Informatique - Université de Provence () Architecture des

Plus en détail

Travaux Dirigés Microprocesseur et Microcontrôleur

Travaux Dirigés Microprocesseur et Microcontrôleur Université de Savoie Travaux Dirigés Microprocesseur et Microcontrôleur Sylvain MONTAGNY sylvain.montagny@univ-savoie.fr Bâtiment chablais, bureau 13 04 79 75 86 86 TD1 : Rappels et jeu d instruction TD2

Plus en détail

! Vous aurez pris connaissance de l'évolution. ! Vous comprendrez pourquoi on utilise le binaire en. ! Vous serez capable de construire un circuit

! Vous aurez pris connaissance de l'évolution. ! Vous comprendrez pourquoi on utilise le binaire en. ! Vous serez capable de construire un circuit Architecture élémentaire Un cours d architecture pour des informaticiens Samy Meftali Samy.meftali@lifl.fr Bureau 224. Bâtiment M3 extension Sans architecture pas d informatique Comprendre comment çà marche

Plus en détail

ELECTRONIQUE INDUSTRIELLE (243.06) OPTION ÉLECTRODYNAMIQUE Principe des micro-ordinateur (243-834-92) Présenté par Steve Dionne.

ELECTRONIQUE INDUSTRIELLE (243.06) OPTION ÉLECTRODYNAMIQUE Principe des micro-ordinateur (243-834-92) Présenté par Steve Dionne. ELECTRONIQUE INDUSTRIELLE (243.06) OPTION ÉLECTRODYNAMIQUE Principe des micro-ordinateur (243-834-92) Présenté par Steve Dionne À Mario Michaud Remis le 10 septembre automne 2002 Table des matière : Description

Plus en détail

Sujets de projet de Langages de Spécification. Catalin Dima

Sujets de projet de Langages de Spécification. Catalin Dima Sujets de projet de Langages de Spécification Catalin Dima Cadre général Chaque sujet demande la modélisation en NuSMV d une spécification décrite en français, plus la vérification de trois formules LTL,

Plus en détail

Architecture EPIC et jeux d instructions multimédias pour applications cryptographiques

Architecture EPIC et jeux d instructions multimédias pour applications cryptographiques Architecture EPIC et jeux d instructions multimédias pour applications cryptographiques Jacques-Olivier Haenni EPFL - IC - LSL Lausanne, le 17 avril 2002 Plan de l exposé Cadre de la thèse instructions

Plus en détail

Cours : Bureautique & Technologie Web

Cours : Bureautique & Technologie Web UNIVERSITE MENTOURI CONSTANTINE FACULTE DES SCIENCES EXACTES TRONC COMMUN LMD SM 1 ère Année / S1 Cours : Bureautique & Technologie Web EQUIPE DE FORMATION: ANNEE UNIV. 2008/2009 Dr. T. BOUFENDI, Dr. R.

Plus en détail

Calculs parallèles et Distribués. Benmoussa Yahia Université M hamed Bougara de Boumerdès yahia.benmoussa@gmail.com

Calculs parallèles et Distribués. Benmoussa Yahia Université M hamed Bougara de Boumerdès yahia.benmoussa@gmail.com Calculs parallèles et Distribués Benmoussa Yahia Université M hamed Bougara de Boumerdès yahia.benmoussa@gmail.com Calculs parallèles et Distribués Introduction Parallélisation sur mémoire distribuée.

Plus en détail

Questions à choix multiples Page 1 de 9

Questions à choix multiples Page 1 de 9 INF4170 Architecture des ordinateurs Examen intra hiver 2015 Question #1 Quel dispositif contient un ordinateur embarqué? a) Le serveur malt de l'uqam b) Un smartphone c) Une console de jeux vidéo d) Un

Plus en détail

5.2. Introduction à la programmation en assembleur et en langage machine

5.2. Introduction à la programmation en assembleur et en langage machine 5. Couche conventionnelle. Introduction à la programmation en assembleur et en langage machine. Instructions - types, formats, champs; types d'adressage et utilisation des registres. Branchements, sauts

Plus en détail

Plan : Master IM2P2 - Calcul Scientifique

Plan : Master IM2P2 - Calcul Scientifique Plan : Les systèmes HPC Typologie des systèmes : Machines Mémoire partagée Machines à Mémoire Distribuées Machine NUMA Exemples Architectures Processeurs HPC Processeurs scalaires, superscalaires, vectoriels

Plus en détail

Université Mohammed V-Agdal Faculté des sciences Département d informatique. Cours d algorithme. Mohamed El Marraki Modules M5 SMIA marraki@fsr.ac.

Université Mohammed V-Agdal Faculté des sciences Département d informatique. Cours d algorithme. Mohamed El Marraki Modules M5 SMIA marraki@fsr.ac. Université Mohammed V-Agdal Faculté des sciences Département d informatique Cours d algorithme Mohamed El Marraki Modules M5 SMIA marraki@fsr.ac.ma Définition d un ordinateur Machine qui saisit (périphériques

Plus en détail

Informatique éducative

Informatique éducative Généralisation de la technologie de l information et de la communication dans l enseignement Délégation de Khouribga Lycée Othmane Ben Affane Collégial Matière Informatique éducative Inspecteur pédagogique

Plus en détail

CONVERSION DE DONNEES

CONVERSION DE DONNEES CONVERSION DE DONNEES Baccalauréat Sciences de l'ingénieur A1 : Analyser le besoin A2 : Composants réalisant les fonctions de la chaîne d information B1 : Identifier la nature de l'information et la nature

Plus en détail

Notions de langage machine

Notions de langage machine Notions de langage machine 18 décembre 2009 Rappels et introduction Architecture de Van Neumann : Processeur = UC + UAL Mémoire interne au processeur = les registres (soit seulement l accumulateur, soit

Plus en détail

VII- Circuits combinatoires élémentaires

VII- Circuits combinatoires élémentaires 1 VII- Circuits combinatoires élémentaires Par circuit combinatoire, on entend que ses sorties sont des fonctions de ses entrées. Cela par opposition aux circuits séquentiels, que nous verrons plus loin,

Plus en détail

Comment améliorer la capacité et la rapidité d'accès à la mémoire centrale?

Comment améliorer la capacité et la rapidité d'accès à la mémoire centrale? Hiérarchie mémoire Comment améliorer la capacité et la rapidité d'accès à la mémoire centrale? 6. 1 Tous les programmes que l on exécute et toutes les données auxquelles on accède doivent être «chargés»

Plus en détail

Circuits combinatoires et Séquentiels. Prof. Abdelhakim El Imrani

Circuits combinatoires et Séquentiels. Prof. Abdelhakim El Imrani Université Mohammed V Faculté des Sciences Département de Mathématiques et Informatique SMI4 Circuits combinatoires et Séquentiels Prof. Abdelhakim El Imrani Types de circuits logiques Circuits combinatoire

Plus en détail

Cours Outils Informatique

Cours Outils Informatique Cours Outils Informatique A. EL HIBAOUI - hibaoui.ens@gmail.com FS de Tétouan Université Abdelmalek Essaâdi Département Informatique hibaoui.ens@gmail.com http://elhibaoui.eb2a.com/mtrdh Histoire et fonctionnement

Plus en détail

Systèmes à microprocesseurs. Généralités

Systèmes à microprocesseurs. Généralités Systèmes à microprocesseurs Généralités 1 Architecture générale CPU : Central Processor Unit Mémoires : Réaliser les calculs Entrées / Sorties : Stocker les programmes Stocker les variables Intéragir avec

Plus en détail

Cours Systemes d exploitation

Cours Systemes d exploitation Université de Kairouan Institut Supérieur des Siences Appliquées et de Technologie Cours Conçu Spécialement Aux Etudiants: De Master Pilotage et Réseaux Industriels Cours Systemes d exploitation Noureddine

Plus en détail

Gestion des processus / Gestion de la mémoire

Gestion des processus / Gestion de la mémoire Gestion des processus / Gestion de la mémoire Alexis Lechervy d après un cours de Jacques Madelaine Université de Caen A. Lechervy (Université de Caen) Gestion des processus / Gestion de la mémoire 1 /

Plus en détail

Technologies SOC (System On Chip) (Système sur une seule puce)

Technologies SOC (System On Chip) (Système sur une seule puce) Technologies SOC (System On Chip) (Système sur une seule puce) Pierre LERAY et Jacques WEISS Équipe de recherche ETSN Supélec Campus de Rennes février, 02 Technologies SoC ; P. Leray, J. Weiss 1 Évolution

Plus en détail

Compilation. Introduction & architecture MIPS. Sandrine Blazy (d après le cours de François Pottier) 20 octobre 2008

Compilation. Introduction & architecture MIPS. Sandrine Blazy (d après le cours de François Pottier) 20 octobre 2008 Compilation Introduction & architecture MIPS Sandrine Blazy (d après le cours de François Pottier) - 2 e année 20 octobre 2008 S.Blazy (www.ensiie.fr/ blazy) Compilation 20 octobre 2008 1 / 49 1 Introduction

Plus en détail

Examen 2. Q1 (3 points) : Quel mot ou concept relié aux ordinateurs correspond à la définition suivante :

Examen 2. Q1 (3 points) : Quel mot ou concept relié aux ordinateurs correspond à la définition suivante : GI-1001, 24 avril 2012 Nom/Matricule : Examen 2 Cet examen vaut 40% de la note totale du cours. Les questions seront corrigées sur un total de 40 points. La valeur de chaque question est indiquée avec

Plus en détail

Cours architectures des ordinateurs

Cours architectures des ordinateurs Université KASDI MERBAH Ouargla Faculté des Nouvelles Technologies de l Information et de la Communication Département d Informatique et Technologie de l information Cours architectures des ordinateurs

Plus en détail

Le processeur. Le boîtier du CPU

Le processeur. Le boîtier du CPU Le processeur Le processeur ou microprocesseur est aussi appelé CPU Central Processing Unit l unité centrale de traitement. C est le «cerveau» de l ordinateur, il interprète et exécute les programmes.

Plus en détail

L1 : Découverte de l'informatique 1 ère partie : de l'électronique à l'informatique

L1 : Découverte de l'informatique 1 ère partie : de l'électronique à l'informatique 1. L'informatique Informatique : information + automatique (1962, P. Dreyfus. Ordinatique) UFR Sciences et Technologies L1 : Découverte de l'informatique 1 ère partie : de l'électronique à l'informatique

Plus en détail

Ordinateurs personnels et stations de travail (portables et fixes) Ordinateurs "serveurs" Ordinateurs de contrôle de processus Super-ordinateurs

Ordinateurs personnels et stations de travail (portables et fixes) Ordinateurs serveurs Ordinateurs de contrôle de processus Super-ordinateurs Architecture des ordinateurs François ANCEAU anceau@cnam.fr htt://lmi17.cnam.fr/~anceau/doc.html TYPES D'ORDINATEURS Ordinateurs "visibles" Ordinateurs personnels et stations de travail (portables et fixes)

Plus en détail

INTRODUCTION AU LANGAGE ASSEMBLEUR 1

INTRODUCTION AU LANGAGE ASSEMBLEUR 1 151 INTRODUCTION AU LANGAGE ASSEMBLEUR 1 M. CHANIAT INTRODUCTION Avant même d'étudier, ou plutôt de présenter très succinctement quelques remarques d'ordre général à propos du langage assembleur, il convient

Plus en détail

Chapitre2 : Les composants d un ordinateur

Chapitre2 : Les composants d un ordinateur Chapitre2 : Les composants d un ordinateur A. L unité centrale L unité centrale, c est l organe principal de l ordinateur, elle renferme plusieurs composants destinés au traitement et à la circulation

Plus en détail

Le spectre d implémentation

Le spectre d implémentation Architectures reconfigurables (FPGA) et spécialisation d instructions Daniel Etiemble de@lri.fr Le spectre d implémentation Microprocesseur Matériel Reconfigurable ASIC ASIC Haute performance dédié à l

Plus en détail

Objets Avancées Semestre 3 Année 2015-2016. Projet

Objets Avancées Semestre 3 Année 2015-2016. Projet Conception et Programmation IUT d Aix-Marseille Dép. INFO Aix Objets Avancées Semestre 3 Année 2015-2016 Projet André Abramé - andre.abrame@univ-amu.fr Sophie Nabitz - sophie.nabitz@univ-avignon.fr Petru

Plus en détail

Electronique et Informatique pour le Traitement de l Information. J. Villemejane - julien.villemejane@institutoptique.fr

Electronique et Informatique pour le Traitement de l Information. J. Villemejane - julien.villemejane@institutoptique.fr Systèmes embarqués Electronique et Informatique pour le Traitement de l Information J. Villemejane - julien.villemejane@institutoptique.fr Institut d Optique Graduate School Année universitaire 2015-2016

Plus en détail

TP de programmation OpenMP

TP de programmation OpenMP TP-OpenMP Page 1 of 2 Objectifs du TP : Les processeurs d'aujourd'hui sont tous "multi-coeurs", et certaines architectures possèdent plusieurs centaines de processeurs coopérant à travers une mémoire partagée.

Plus en détail

Il vous faudra contrôler plusieurs critères lors de son achat, notamment sa capacité ou encore sa vitesse de rotation.

Il vous faudra contrôler plusieurs critères lors de son achat, notamment sa capacité ou encore sa vitesse de rotation. Le disque dur est l'élément permettant de stocker les données de votre ordinateur. Le système d'exploitation ainsi que vos jeux, programmes et documents seront donc stockés sur ce périphérique. Lors de

Plus en détail

Claude Kaiser Machine virtuelle et environnement utilisateur SRI_B CHAPITRE 1

Claude Kaiser Machine virtuelle et environnement utilisateur SRI_B CHAPITRE 1 CHAPITRE 1 FOURNIR À L'UTILISATEUR UNE MACHINE VIRTUELLE ET UN ENVIRONNEMENT D'EXÉCUTION DE PROGRAMMES Plan ENVIRONNEMENT DE TRAVAIL ADAPTÉ AU BESOIN DE L'UTILISATEUR Fonctions de l'environnement d'exécution

Plus en détail

Systèmes d exploitation

Systèmes d exploitation Systèmes d exploitation Module UE2 : administration de systèmes Licence professionnelle Pierre Nerzic IUT de Lannion 1 LP/UE2 v2 2005-07 Mise en service des postes de travail Ce chapitre présente rapidement

Plus en détail

Introduction à l'informatique

Introduction à l'informatique Introduction à l'informatique Notions élémentaires 01 : Ordinateur, programme, langage, Jacques Bapst jacques.bapst@hefr.ch Informatique / Ordinateur Le mot "Informatique" a été créé (vers 1960) à partir

Plus en détail

Guénael Launay. Les bases de l ordinateur. Les bases de l ordinateur 1

Guénael Launay. Les bases de l ordinateur. Les bases de l ordinateur 1 Les bases de l ordinateur Guénael Launay Qu'est-ce qu'un microprocesseur?... 2 Quel est le rôle de la mémoire vive?... 3 Qu'est-ce que la carte mère?... 4 Qu elle est le rôle du disque dur?... 4 Un bit,

Plus en détail

Le partenaire tic de référence. Gestion des Abonnés de l'eau et de l'electricité. Galatée iwebs

Le partenaire tic de référence. Gestion des Abonnés de l'eau et de l'electricité. Galatée iwebs Le partenaire tic de référence Gestion des Abonnés de l'eau et de l'electricité Galatée iwebs Présentation Présentation Galatée Iwebs Qu est ce que Galatée iwebs Présentation Galatée Iwebs est un progiciel

Plus en détail

Organisation des études conduisant au DUT, spécialité «Génie Électrique et Informatique Industrielle»

Organisation des études conduisant au DUT, spécialité «Génie Électrique et Informatique Industrielle» Organisation des études conduisant au DUT, spécialité «Génie Électrique et Informatique Industrielle» Programme Pédagogique National s du Cœur de Compétence 3 Sommaire 1s de l 3 : Informatique des Systèmes

Plus en détail

Guide d utilisation du projecteur réseau

Guide d utilisation du projecteur réseau Guide d utilisation du projecteur réseau Table des matières Préparation...3 Connecter le projecteur à votre ordinateur...3 Connexion sans fil (pour certains modèles)... 3 QPresenter...5 Configuration minimale

Plus en détail

I) Présentation du logiciel Scratch

I) Présentation du logiciel Scratch Rudiments pour l utilisation du logiciel Scratch en lycée par j-a.roddier@wanadoo.fr L objectif de cet atelier est de montrer certaines spécificités du logiciel Scratch, et au-delà de cette présentation

Plus en détail

Concours d entrée en Ingénierie, printemps 2010

Concours d entrée en Ingénierie, printemps 2010 Concours d entrée en Ingénierie, printemps 2010 Nom: Prénom: Test des connaissances professionnelles pour les orientations Informatique et Télécommunications Notions fondamentales en informatique Ecrivez

Plus en détail

Table des matières. Principes fondamentaux de conception des ordinateurs. Avant-propos Préface Remerciements XXI XXVII XXXV

Table des matières. Principes fondamentaux de conception des ordinateurs. Avant-propos Préface Remerciements XXI XXVII XXXV Table des matières Avant-propos Préface Remerciements XXI XXVII XXXV Chapitre 1 Principes fondamentaux de conception des ordinateurs 1.1 Introduction 2 1.2 L évolution de l informatique et la tâche du

Plus en détail

Les Convertisseurs Analogique Numérique. Figure 1 : Symbole de la fonction Conversion Analogique / Numérique

Les Convertisseurs Analogique Numérique. Figure 1 : Symbole de la fonction Conversion Analogique / Numérique Site Internet : www.gecif.net Discipline : Génie Electrique Les Convertisseurs Analogique Numérique I Identification de la fonction C.A.N. On appelle Convertisseur Analogique Numérique (C.A.N.) tout dispositif

Plus en détail

4D Server v12 64-bits VERSION BETA

4D Server v12 64-bits VERSION BETA VERSION BETA 4D Server v12 prend désormais en charge les systèmes d exploitation Windows 64 bits. La technologie 64 bits a pour principaux avantages d améliorer les performances globales des applications

Plus en détail