Otto Vonlanthen. WL^^j * 114* ANNEE. Q) Gottéron: la vallée rendue au public Corpataux: la Lyre jubilaire Les accidents

Save this PDF as:

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Otto Vonlanthen. WL^^j * 114* ANNEE. Q) Gottéron: la vallée rendue au public Corpataux: la Lyre jubilaire Les accidents"

Transcription

1 Lac-Noir: Felder surprenant finaliste Schlâpfer: la classe au-dessus Les 600 ans d'une bataille et d'un canton Festivités lucernoises iltaà mmmmk \-,2?i J MMM 'is_* *ïî*w tc ' /*K ** "'' Wmj À :M *&e3mm t& rfffffra' Yjm*à mms *4ttè0 * -'ebwmmmlœy * -*** *À w AMA C'est sous un soleil radieux que le Gouvernement lucernois a commémoré ce week-end le 600 e anniversaire de la bataille de Sempach et les 600 ans de la ville et du canton de Lucerne. Le président de la Confédération, Alphons Egli, a déclaré qu'il fallait surtout songé aux générations futures. Dans le cortège les maraîchères du Moyen Age n'ont rien eu à redire à ses propos. Keystone Festival d'orgues de Barbarie Valse à mille tours Malgré des conditions météorologiques défavorables, la fête alpestre du Lac-Noir a connu un très beau succès en raison de la qualité de la participation. Les Fribourgeois ont réussi un remarquable tir groupé en plaçant quatre des leurs dans les cinq premiers mais ils ont dû admettre la supériorité du roi de la lutte, Ernst Schlâpfer. Ce dernier, qui s'est défait en passe finale du surprenant Bertrand Felder, a prouvé une nouvelle fois qu'il était une classe au-dessus de ses rivaux. Notre photo: Schlâpfer impose sa loi à Bertrand Felder. Otto Vonlanthen f ' ""> Accidents du travail et non professionnels fois la prévention a failli La CNÀ (Caisse nationale travail est inférieur au d'assurance) n'est pas peu nombre des accidents non fière. Grâce à son travail de professionnels. Les 2 catéprévention, pour la pre- gories représentent mière fois de son histoire, cas. le nombre des accidents du m r oi B ML M, ;. Philippines Un autre président? Des troupes fidèles à l'ex- taie et ont proclamé leur président Marcos se sont «propre» Gouvernement, rebellées. Elles ont pris, di- Selon les mutins, il doit manche, le contrôle du remplacer celui de Maprincipal hôtel de la capi- dame Aquino. ta, = WLj * 114* ANNEE Q) Gottéron: la vallée rendue au public Corpataux: la Lyre jubilaire Les accidents (B TdF: revoilà le Valaisan Dill-Bundi Q) Athlétisme. Record d'europe du saut en longueur CD CE) Avis mortuaires t Tennis Becker: le début d'un règne v r ; > Châtel-Les Paccots Annulation raisonnable? Ce week-end, Estavayer-le-Lac a vécu son deuxième festival d'orgues de Barbarie. Sons, peintures et marqueteries d'orgues (photo Alain Wicht), manège de verre, magnifiques moustaches, dame de Berlin: de véritables merveilles pour les yeux et les oreilles. - 1 > Illl!

2 63». -=-aaf œs {ysauôtr INÉGALÉ ET MEME DAVANTAGE... DDneiTC 7 i vaisselier en pin massif, 3 portes 182 x 46 x 147 ler 30 x 3C IRTiiM AN A 5 min de Frib " ur9 Téi - 37 / 3415 oo I UUU II B Ouverture: 9 h. à 20 h. Sans inter. y compris le samedi M*mîimwmBmM mmm M ATIII Entre Orbe et Yverdon - Tél. 024 / IWIIBI UUIrP Ouverture: 9 h. à 20 h. - Sans interruption y compris le samedi AM*M Vaisselier i \ campagnard L\Chaise Louis XIII Bk. \ I CLA-?P r î! s, 195 x 46 Y éohia Allral W Sortie autoroute - Zone industrielle - Tél. 025 / BEUM INI Ouverture: 9 h. à 18 h Sans interruption y compris le samedi Livraison gratuite dans toute la Suisse SaE"* AW "W».

3 LALIBERTE Lundi 7 juillet Contacts Pili 1 W57**f*i Mwïs **; -*t.is,*?***'*0 C'est sous le titre «changer notre monde - le défi des Evangiles», que le mouvement œcuménique Focolari a ouvert dimanche à Engelberg une rencontre d'été de deux semaines. Quelque 2000 participants, hommes et femmes, de toute la Suisse, sont venus à Engelberg pour la rencontre, organisée pour la quatrième fois. Us vont utiliser cette période pour «construire» une ville modèle et toutes les infrastructures. «Cette ville-là sur la montagne» comme le disent les Ecritures. mwm&iil8mwjff l$&nm mwêêèèê* ' \ Mb/'* ;fl BK»LJB1 Eê V«8SKI AvB& 'ilij i âl',ï* a\*sbl J MVI m j t'\\. >'BIJU1wliliii Il s'agit aussi d'une expérience de vie collective s'étalant sur deux semaines. Des personnes des quatres langues nationales, de tous les âges et professions tenteront de partager une vie axée sur «l'amour radical de l'autre, connu ou inconnu» a-t-il expliqué à l'ouverture de la rencontre. Au programme, médiations, débats, échanges sur la communication au sein de mouvements engagés dans l'eglise et la société. Mais aussi un rapport sur une rencontre organisée l'automne dernier entre Chiara Lubich, la fondatrice du mouvement Focolari et des représentants du mouvement bouddhistes Rissho Kosei Kai au Japon. Car, les Focolari aspirent notamment à approfondir les contacts entre les Eglises chrétiennes et les autres religions. C'est en 1949 que la génération des fondateurs du mouvement s'était retrouvée spontanément pour un séjour dans les Dolomites. Depuis, les rendez-vous d'été du mouvement Focolari, fondé en 1943 en Italie du Nord, ont lieu chaque année ailleurs. Il existe aujourd'hui quelque 50 lieux de rendezvous, répartis dans les cinq continents. En Suisse, ces rencontres ont lieu régulièrement depuis (ATS) Keystone Zurich s'éclate ans d'âge Plus d'un million de personnes ont pris part aux trois jours de fête marquant le deuxième millénaire d'existence de Zurich. Ouvertes vendredi en fin d'après-midi déjà, les festivités se sont déroulées dans toute la cité mais en se concentrant toutefois sur les 57 places et sur les rives du lac où de grandes tentes avaient été montées. Le point culminant de la fête a été le grand feu d'artifice tiré sur le lac près de trois millions d'engins pyrotechniques ont été utilisés - auquel ont assisté près de spectateurs. Les organisateurs de la fête se sont montrés très satisfaits, dimanche, de la façon dont la manifestation s'est déroulée puisque aucun incident sérieux n'a été signalé. Le ravitaillement des visiteurs, en nourriture et surtout en boissons, a parfaitement fonctionné dans la soixantaine d'endroits spécialement aménagés. «Zurich a vécu trois jours inoubliables, dans la liesse et l'amitié», a déclaré le président du comité d'organisation et directeur de l'office du tourisme, Erich Gerber. «Aujourd'hui Zurich fait la fête, Zurich danse, Zurich joue et Zurich admire...» C'est par ces mots que le maire de la ville, Thomas Wagner a salué les quelque personnes massées samedi soir sur les berges du lac pour assister aux feux d'artifice - les plus beaux qu 'on ait pu voir dans la ville de la Limmat, selon de nombreux participants. Divisés en cinq parties, tirés à partir de huit berges, les feux ont offert un gigantesque spectacle combinant lumières et musique. Vendredi soir déjà, selon les organisateurs, plus de personnes étaient descendues dans les rues dont beaucoup assistèrent au «son et lumière» donné près du pont du Muenster. Samedi, des dizainés de spectacles furent offerts dans Jes rues et sur les places. Les acrobates et danseurs de corde traversant la Limmat se taillèrent un beau succès, Alors que le temps avait été beau vendredi et samedi, dimanche commença par des averses persistantes et plusieurs spectacles durent être supprimes. Au cours de l'après-midi, néanmoins, le temps s'améliora et la fête put s'achever sous un ciel relativement calme. «Le but de la fête était de permettre à chacun de s'amuser et de se réjouir. Il a été atteint.» A l'évidence, ce point de vue du comité d'organisation de la «Zuerifaescht» a été partagé par toute (AP) la population. Cheftaine 600e anniversaire de Sempach La bataille du futur Plus de 8000 Lucernois ont fêté, vendredi soir et samedi, le 600e anniversaire de la bataille de Sempach et de la réunion de la campagne et de la ville de Lucerne. Un grand spectacle retraçant l'histoire du canton et un cortège avaient été organisés. Au cours d'une allocution, le président de la Confédération, Alphons Egli, évoquant la bataille et ses suites, a souligné que l'etat ne devait pas agir pour accroître son propre pouvoir mais bien pour accroître le bien commun et les possibilités de développement des générations futures. Les historiens ont montré, selon le président de la Confédération, que la naissance du canton de Lucerne doit autant à la bataille de Sempach qu'à la période de paix qui s'ensuivit. Les premiers Lucernois surent en effet utiliser efficacement cette période pour renforcer leur indépendance et organiser leur > PUBLICITE ~ - EUROCARD - I tout le plaisir d'offrir. 1 \ 1L 9*m Vf *>f m L Vn\ \ I I **' BBBMMB EUROCARD La meilleure pour vous. Celle de votre banque suisse. Ecouté mais jamais entendu L ancien conseiller national communiste genevois, Jean Vincent, fêtera demain ses 80 ans. Député à la Chambre du peuple de 1947 à 1980, il a quitté en juin dernier le Grand Conseil genevois où, mis à part 4 ans de «bannissement» dû à l'interdiction du Parti communiste entre 1940 et 1944, il aura siégé près de 50 ans, un record dans les annales genevoises. Fils de pasteur, Jean Vincent est ne le 8 juillet 1906 dans le quartier populaire des Pâquis à Genève. Excellent élève et brillant étudiant, il a fait dans sa ville des études de droit, couronnées par un brevet d'avocat. Militant antifasciste, journaliste au «Drapeau rouge», il devient membre de la fédération socialiste, aile gauche, du Parti socialiste genevois, est élu au Grand Conseil en En 1940, il doit abandonner cette fonction et ne retrouve son siège qu'en 1944, quand l'interdiction prononcée contre les communistes est levée. Il participe alors à la fondation du Parti suisse du travail, dont il deviendra le secrétaire général, avant d'en être le président, puis président honoraire. En 1947, quand le PST obtient 9 sièges au Conseil national, il entre à la Chambre du peuple où il siégera pendant 33 ans. Jean Vincent, qui s'est battu pour sa devise «pain-paix-liberté», est une figure politique respectée à droite comme à gauche. Orateur redoutable, cultivé et plein d'humour, il a coutume de dire «on m'a toujours écouté, mais jamais entendu». Il passe pour un pen- propre administration. Même si les conditions d'existence ont beaucoup changé depuis cette époque, nous n'en devons pas moins - selon M. Egli comme les créateurs du canton de Lucerne, avoir le courage de l'espoir et préparer ou préserver pour nos descendants des conditions de vie dignes de ce nom. Plus de 600 invités de tout le pays ont pris part aux manifestations organisées dans la petite ville de Sempach. Un cortège, haut en couleur, de près de 2000 personnes a traversé la localité pour gagner la place de fête au bord du lac, accompagné de nombreuses fanfares, de groupes costumés et de délégations d'enfants venues des 107 communes du canton. Après les discours, la fête populaire a pu battre son plein. (AP) seur et un politicien courageux qui n'a pas hésité à condamner parfois ouvertement la politique du Kremlin, notamment lors de l'invasion soviétique en Tchécoslovaquie. En 1985, il a fait paraître un livre de souvenirs, «Raisons de vivre», qui narre des épisodes d'une vie au centre des luttes de ce siècle, qui lui a notamment fait connaître la Chine de Tchang Kai Tchek, Berlin à l'époque de la montée du nazisme et l'urss de Staline. Il y raconte également comment il a hébergé pendant deux ans à Genève, Arthur London, l'auteur de «L'Aveu». Outre la politique, Jean Vincent a deux passions : la montagne et la pêche. (ATS) Inflation d'accidents Le conseil d'administration de la Caisse nationale suisse d'assurance en cas d'accidents (CNA) a enregistré dans son rapport annuel 1985 le chiffre record de (1984 : ) accidents et un relèvement des frais d'assurance de 12%, soit plus de deux milliards de francs. La CNA remarque pour la première fois de son histoire, que le nombre d'accidents non professionnels ( ) excède celui des accidents du travail ( ). La CNA se dit convaincue que ces résultats sont le fruit de ses activités déployées en faveur de la prévention des accidents et des maladies professionnelles. Le nombre des entreprises occupant des travailleurs assurés auprès de la CNA a atteint, à la fin de l'année dernière, le chiffre record de ( en 1984). L'effectif des assurés a augmenté de 2%, soit salariés. De même, la somme des salaires soumis aux primes a augmenté de 4,9%, passant à 69,4 milliards de francs. Les recettes de primes se sont accrues de 11 % et s'élèvent à 1746 millions de francs. Ces augmentations sont contrebalancées par le chiffre record des accidents annoncés et l'ac- Déclaration de grossesse croissement des frais d' assurance. Dans l'assurance professionnelle, le nombre des accidents et maladies a augmenté de 6,6%, passant à cas. Le compte d'exploitation se solde par un excédent de recettes de 15 millions de francs. Dans l'assurance non professionnelle, le nombre des accidents s'est accru de 9,9%, passant à cas. Le compte d'exploitation se solde par un excédent de recettes de 11 millions de francs, utilisé pour amortir la dette contractée envers la réserve générale. (ATS) Université de Berne Pas obligatoire Un femme a le droit de ne pas décla rer sa grossesse à l'employeur lors de l'engagement. Le Tribunal cantonal de Saint-Gall a en effet confirmé vendredi en appel la décision du tribunal de district qui avait accordé à une femme des dommages et intérêts de la part de son employeur qui l'avait licenciée avec effet immédiat deux mois après son engagement parce qu 'elle lui avait dissimulé sa grossesse. L'employeur estimait que la femme lui avait menti. (ATS) Jean Vincent, un des fondateurs du Parti suisse du travail, s'est battu pour sa devise: «Pain-paix-liberté». TSR Records- pour la Caisse nationale d' assurance Sœurs de Saint-Maurice Samedi, le chapitre général de la congrégation des Sœurs de Saint-Augustin à Saint-Maurice a réélu pour un nouveau mandat de six ans, Sœur Claire Donnet-Descartes, de Monthey, comme supérieure générale. Sœur Claire a fêté en mai 25 ans de profession religieuse. Cette congrégation s'occupe. de la rédaction et de l'impression du bulletin paroissial distribué dans la plupart des paroisses de Suisse romande, ainsi que dans une partie de la Suisse alémanique. Ces prochains jours, le chapitre va poursuivre son travail de réflexion sur la spiritualité de la congrégation, son apostolat spécifique dans les médias. L'importance de ces derniers pour la transformation de la culture apparaît comme un défi. (APIC) 3; Les 80 ans d' un lion de la politique Les Focolari à Engelberg itrl'w FSsi 0 vï K W SUISSE Chère substance L'Université de Berne peut se vanter d'être l'unique producteur de la substance la plus chère du monde. II s'agit d'un isotope de l'argon, un gaz noble, et dont le gramme vaut 14 mio de francs. Cette substance permet de dater la roche avec une précision autrement inatteignable. Un millionième de gramme suffit pour une datation. Des scientifiques du monde entier en commandent à l'université de Berne où ils peuvent l'acquérir au prix de revient. (ATS) Le centenaire du «Tonkin» Pas de concurrence avec le TGV Un réveil robe rétro pour une ligne qui sommeillait et, pour cette vénérable belle-au-bois-dormant, un centenaire : la ligne du «Tonkin», qui longe la rive sud du lac Léman était ouverte en Pour fêter dignement l'événement, dimanche, un train spécial en convoi d'époque a circulé entre le Bouveret et Evian, tiré par une locomotive à vapeur Sulzer construite en Entre SaintCingolph, à la frontière franco-suisse et Evian, depuis 1945, seuls des trains marchandises circulaient encore sur une ancienne ligne non électrifiée. La ligne qui longe la rive méridionale du Léman jusq u 'à Evian avait été ouverte le 1 juin En mai 1938, la SNCF abandonnait le service voyageurs et on parlait même de supprimer cette ligne complètement. Aujourd'hui, chaque jour ouvrable voit passer en principe un train marchandises. Il amène des marchandises pour les quelques villages situés entre Evian et la frontière suisse, transporte aussi cjes produits :à Monthey, qui reçoit des produits chimiques en provenance au sud de la France par son intermédiaire. Pas de concurrence avec le TGV pour le «Tonkin». La vitesse de pointe grimpe à 30 km/h., précise-t-on à la gare du Bouveret. Autre particularité CT de la ligne : un passage à niveau «à l'envers». Des barrières bloquent le passage du train et non pas celui des usagers de la route. Lorsqu'un train s'approche, c'est le mécanicien qui descend, et ouvre les barrières pour laisser passer son train, au pas. Les CFF n'ont pas l'intention de revaloriser la ligne. Selon eux, on préfère faire passer les trains via Genève sur la rive nord du lac Léman, côté suisse. En France, on voudrait bien aménager le réseau de circulation le long du lac de Genève, mais il s'agirait de constru ire une autoroute plutôt que d'aménager la ligne de chemin de fer. (ATS) Les goulus «On est foutu, on mange trop - on est foutu, on mange trop», dit le chansonnier. Et si cela me plaît, à moi, de me faire sauter la panse avec ces bonnes choses crémeuses? Va te faire voir ailleurs jaloux, mesquin, calculateur de calories, espèce de coincé de la jouissance gustative! C'était notre bref dialogue d'un chaud après-midi d'été. Droits de reproduction réservés pour tous pays. Keystone

4 Lundi 7 juillet 1986 La banque idéale pour vos finances de voyage. Nous sommes proches de vous même en pays lointain. Jï 5 $S> %mk P* *_ ASPIRATEUR jfft V NETTOYEUR t, k automatique É_ tp 8 * -PISCINES &T ' * y. démonstration g "L-rtÉr Par c i A -A J i-i A 1615 BOSSONNENS Sans la monnaie appropriée, on est vite perdu a letranger. Aussi T éléph 02i/56 44i4 vous procurons-nous volontiers l'argent du pays où vous vous rendez ou des chèques de voyage. Votre compte de la Banque B Cantonale reste à votre disposition dans 39 pays grâce aux Eurochèques. Et l'eurocard vous rend indépendant de l'argent liquide dans le monde entier. Vous trouverez dans la brochure ANTIQUITÉS d'information que nous tenons à votre disposition la réglemen- che2 (( BOUBI» Je ration douanière en vigueur dans les pays que vous traversez. suis acheteur de D'autre part, vos documents et vos valeurs sont parfaite- meubles anciens, ment protégés pendant votre absence, dans un safe de la bois de demolition D r~. i r-..r i de vieilles fermes, Banque Cantonale. Commencez vos préparatifs de voyage vjeux bassins en à la Banque Cantonale, la banque qui vous offre le réseau pierre et poutres d'agences le plus dense de Suisse. en chêne. BANQUE DE L'ÉTAT \M\, DE FRIBOURG KU Cm bceu s 037/ Rendez-vous à la Banque Cantonale. Elle vous le rendra bien. ou privé ffi 37/ ISE] ORGANISATION DE BUREAU SA Granges-Paccot, route du Coteau 1, «037/ /57 COURS D'ÉTÉ INITIATION A FRAMEWORK II Initiation au programme Framework II comprenant : - TRAITEMENT DE TEXTES - GESTION DE FICHIERS - TABLEUR (feuille de calcul) - GRAPHISME (liaison avec tableur) chaque sema du 14 juillet sur une semé de 10 h. à t: i J 3I/C ANTIQUITÉ A vendre A vendre meubles ta Honda CBX 2 hectares T< Toile jute au mètre bleaux, ouvert. tous... de paille les jours sur ren- ' *"* pour protéger les cultures et " rl' nrno dez-vous. Orye les semis du soleil et confection de tout autre article : mai 86, Fritz Prlse sur le Tschanz, 1000 km fleurier pour char 4 x 7 m, Cressier champ. rideau d'écurie, etc. «037/ «037/ / tablier imperméable, idéal pour agriculteur, boucher, ménage et industrie. Sellerie Lambert Grandcour «037/ r Toutes vos annonces par Publicitas, Fribourg - I f*! 11*1 * il art I iml *lm\ I *?> AaaBifl m***. Nous vous présentons volontiers la SEAT IBIZA. Cette nouvelle battante est le rouiea"! ". 5 fruit d'une collaboration à Modèles IBIZA à partir de l'échelle européenne. Conçue Fr par l'italien Ciugiaro, équipée MMMMMMMMMMMM d'un moteur System PORSCHE J W!. à la fois puissant et sobre, elle est habillée d'une carrosserie *J HSWS robuste et sûre réalisée par le WSimSffX constructeur allemand mmêmmmémmmmmmm*i Karmann. Technologle sansfrontlères Pas de problèmes pour VOS VACANCES Tous nos modèles «marchent» à la super ou sans plomb GARAGE A. MARTI GIVISIEZ. «037/ , Zone industrielle 2 Fribourg : Garage Freinauto, G. Chappuis «037/ Posieux : Garage Jean-Pierre Kâser,» 037/ Le traitement des cheveux n'est pas l'affaire des amateurs! Lorsque l'état des cheveux devient précaire et quand la calvitie menace, vous avez avantage à vous adresser au spécialiste. Ce n'est pas seulement en dix ou cent, mais dans des milliers de cas que nous avons, avec le traitement approprié, éliminé démangeaisons et pellicules et stoppé la chute excessive des cheveux. Téléphonez-nous pour une analyse gratuite. H5K Genève Rue du Port Lausanne Rue du Bourg Sion Rue du Rhône Bienne Veresiusstr Berne Ef lingerstr Thoune Frutigenst r Ollen Bâle Wiesenstr Elisabethenanlage Zurich Bahnhofplati Winterthour Technikumstr Egalement à Coire, Lucerne. St-Gall. Soleure Ouvert sans interruption dès 10h tz-r-t Mit CASSER LE NEZ vacan CES FERMEE, ANNONCEZ VOS v DANS j gjna POUR TOUS RENSEIGNEMENTS : W PUBLICITAS 2, RUE DE LA BANQUE 1701 FRIBOURG «037/

5 Kadett GSi ' fr Un curriculum vitae de championne! \ S F\ mememt *"* "*ff. J I jim ijinimii mmaam ***"* iw»i v Traction avant. Moteur 1.8i à injection avec 115 ch. Boîte sport 5 vitesses, châssis surbaissé, freins à disque ventilés à l'avant. Instruments LCD. Système "Check Control". La Kadett GSi vous, -\ WSfM attend chez nous pour L_J ~~'l_ "fer IJ un galop d'essai! FIABILITÉ ET PROGRÈS CENTRE OPEL À FRIBOURG n i ; / JW '/TT/ rf LTT / M x y j [ f l L'JiiL'J.JIL *~f"~ AMM m 1 w~i 11 r~mma */ M ' j r. T* J m * Villars-sur-Glâne/Moncor, 037/ /29s s La nouvelle génération Opel. Le N- 1 en Suisse Diverses occasions OPEL Senator 2.8 aut., 80 Commodore 2.8 GSE, km, aut. Ascona 1600, 82, aut. Ascona 1600 S, 84, aut. Rekord 2000 E Berlinetta. 84 Rekord 2000 S, 79 Manta Berlinetta 2.0 E, 78 Kadett 1300 LS, 85 Kadett Berlinetta 1300 S, 82 Kadett 1300 S, 83 Kadett 1200 S, km Ascona 1600 S, 75 Ascona 2000 S. 79 Voitures expertisées et vendues avec garantie. Garage du Centre VICTOR BRULHART Maîtrise fédérale MARLY «037/ ALFASUD Ti, CC r S F I«nn!. ' MITSUBISHI TREDIA GLS, sp., Fr MITSUBISHI LANCER GLX. Fr MITSUBISHI La publicité décide l' acheteur hésitant A fe GiuNetta -, VW Polo L, km Suzuki Alto km Vendues expertisées avec garan tie. Garage 3 du Centre VICTOR BRULHART turbo, Fr Maîtrise fédérale DATSUN BLUEBIRD MARLY ÊÊ M WMM.U *k M FIAT ARGENTA " 2 O inj Fr PEUGEOT 104, Fr Expertisées, garantie, crédit. 037/ Q37/ SOLDES RranH rhniy HP p r gg _ CONFECTION DAME ET MESSIEURS M «tnlhfts Frihourn SOLDES... sur mesure Venez voir... et choisir! 3 heures de Vidéo pour RUE DE L AUSANNE 50 FRIBOURC moins que ça! I _ Cassette vidéo MEMOREX E 180 Du 1" au 15 juillet 1985 SOLDES K/*IO/ JUSQU'À DE RABAIS 3U/0 Offrez-vous maintenant une chaîne avec!...avec UN LECTEUR DE DISQUE COMPACT C'est mieux et pas plus cher: Allorgan XR 2000 avec lecteur CD, 2 x 30 Watts. Et pourquoi pas un Nikon? À CE PRIX-LÀ, VOUS AURIEZ TORT DE VOUS PRIVER! NIKON L135AF, compact et simple, 24x36. 2CJ Votre nouvelle chaîne HiFi s'appelle Toshiba... Ce modèle: TOSHIBA Système 36, 2x40 W La montre de Madame: Magnétoscope à télécommande TOSHIBA V 57 W AVEC TOUS LES PROGRAMMES PAL, télécommande infrarouge retf Et dans votre magasin RAnin TV QTPIWPR il y a bien sûr tout un choix de TV, HiFi et Vidéo d'occasion, révisées et garanties... Urtna* vir.tr at rknsasvl En voiture! PTKÎS UNE BONNE PAIRE DE HP, ET C'EST Pendik. TOUT BON : Allorgan CS 103 rse Saf. Ct' Yamouth 4*YS. Djaldar /,90 Pendik I sr Bv Bv Bochara M LA PAIRE IIUItF Puchti Mamandan Mir Senneh Herati Ahar Keshan DAI/ICTAM ss;" 61 x 64!60j x 90 l2o x 98 80J x 183 SO x x125 80) x 146! x 144 i 8f x Of x :2J> x i 3t x ) o n w OûQ c aan A cnn ACCU1MICTAM Beloutch 50 x 63 BO m WÊÊ M * I Dawlatabac 54 x 81 2jJo I ï f * 1 ) J f jiici I DI li-v f M Wk\ I Dawtatabad 75 x Belouch Le maanétoscone hauteur 95 mm. 104x Ersari 230 x Ersari 275 x Ol» RI IM " Afgh. Spécial 378 x * ' RAN Karadia TOUS LES PROGRAMMES PAL EN COULEUR I Hamadan VHS, TOSHIBA V 73, avec télécommande et programmai pstf FRIBOURG : 1. Rez Inf. de Coop-CityH O 22, rue Saint-Pierre Cart-t-ra RûûI lrv\/-kr»+r=l C Feizabad g«* «s? Tl mm ne Yastic Ezine Ezine Kurde Ortakoy CHINE Pékin Pékin Tour de lit NÉPA L Tibétain Tibétain Tibétain Tibétain ROUMANIE OI ICCIE 42 x x f x f x x x i x J noc. ooo m \ar\\ o ar\r\ 58 x 80 ' i x193 2! x I ( x x ( x280 6 i( x330 12!( nna u oiyi n Dt r, ic ort/\ 53x x 100 4E } x x E ) x ) x ) x ) x ) x i x176 I x 190 I 79( x230 «99( i nn.. nno h oru A enn 162 x 274 p 550] AFRIQUE DU NORD Berbères et Kélims toutes dimensions et encore PLUS DE 3000 TAPIS À DES PRIX CD! (TWinfe QLi AM ******MMMMMMMMMMMMM. ftfsb0urse AU» i TAPIS Ru. d. Lausanne 62 imn rnmminr. «-. -.*. -. «n «...

6 ssls. W \% A\ c V 6 Notre société, Sources minérales Henniez SA, cherche à qualité de collaboratrice de son directeur marketing SECRÉTAIRE de haut niveau, trilingue (français, allemand, anglais), capable de rédiger dans ces trois langues de façon indépendante et dans un style soigné, sens de l'organisation et de l'initiative, à qui il sera confié toutes les tâches liées au marketing et à l'exportation. Rémunération intéressante, prestations sociales. Offre détaillée, avec photo et prétentions de salaire à adresser à : Sources minérales Henniez SA, service du personnel 1599 Henniez l a ria L i aria Lacia i aria t aria i ~ ~* ~ Seul le prêt Procrédit est un Procrédit Toutes les 2 minutes quelqu'un bénéficie d'un «Procrédit» vous auss vous pouvez bénéficier d'un «Procrédit», -. m Veuillez VCUIlICt me II1C verser VCI3CI Fr. 11. \ \. m I Je rembourserai par mois Fr. I ' Nom I Prénom Rue No. NP/localité à adresser dès aujourd'hui à l Banque Procrédit 1701 Fribourg, Rue de la Banque I I Tél M4 ssp,0.5 portes) " WPC carross Nouées co Catatys**.. OJS-PJB-; ITTTTl 11 itrtttl Honda Civic Sedan EX. 1,5 I, 85 ch DIN, 5 vitesses ou Hondamatic, direction assistée. Dès Fr Sedan GL: Dès Fr j j,a,a*jfstf i te t 1-ffttoXA N WJ, l«!lo=3hm Mmmk\wwmBmmKmmiMmmmii>mB&~~ i. N «O NOUS INFORMONS Si 1cette proposition vous tente ou pour de plus amples renseignements, veuillez NOTRE CLIENTELE I noi nous contacter par téléphone au 025/ le garage sera fermé du 9 au 17 AOÛT GARAGE J.-M. VONLANTHEN Agence HONDA. pm-j *n<e 1754 Avry-sur-Matran \I a- 037/ *-»»/ exéci Vente, reprise, échange, crédit, peti' leasing de n tihyil s f REDIFFUSION LCLCLCI. Lci-cLa. La.ci ri La.c a. LerLctLa. s «029/ côte du Nord juillet 5 jours Fr : Provence jours - Camargue 28 juillet - 2 août. 6 Fr La Corse 7-14 septembre 8 jours Fr Normandie - Bretagne 8-14 septembre 7 jours Fr Zcr -nc-cx La.c a. La-et a. La.c a. Ln.cLn. La.e a. La.e a. /aria L'Importateur exclusif Lada annonce la reprise imminente des ventes en Suisse. Afin de distribuer ses nouveaux modèles* sur le marché il souhaite compléter son réseau de vente. Tous les garagistes intéressés peuvent nous retourner le coupon ci-contre. A&t&rX Emballages transparents 1896 Vouvry/VS La Flexographie est un processus d'impression couronné de succès et en pleine évolution. Pour ce département au sein de notre entreprise, nous cherchons des: - MÉCANICIENS - AIDES qui ont la volonté et la faculté de se former dans une nouvelle profession. Nous assurons une formation pratique et théorique dans ce domaine. Indépendant BURRI (VUl exécute VOYAGES SA W> KfÙ pstrâvaux MOUTIER gj? de menuiserie MMMW ne de réparation Courses de plusieurs jours Vacances balnéaires cherche pour son service interne et externe de réparation TV et radio d'avry, un ITALIE Lido di Savio Ravenna électricien/électronicien jjgp - 21 juillet-2 août 13 jours Fr. 885-à Fr Lido di Jesolo en radio et télévision )fj 29 août - 12 sept. 14% jours Fr à Fr Riccione et Cattolica 30 août - 12 sept. 14 jours Fr à Fr en possession du permis de conduire cat. B. ESPAGNE Costa Brava, Dorada (balnéaires) Nous offrons un travail varié et indépendant, des conditions 1-13 septembre 13jours Fr à Fr d'engagement et de salaire correspondant ît à vos ces. exigen- M. Bersier attend votre appel téléphonique pour Dour prendre Drendre 6-18 octobre 13 jours (avec excursions) dès Fr Départs des principales localités de Suisse romande. Demandez nos programmes détaillés ou inscriptions contact avec vous et vous fournir tous renseignements BURR V0YAGES et TCS VOYAGES, rue Centrale complémentaires: 11, 2740 Moutier, «032/ ou ou TCS VOYAGES, Fri- REDIFFUSION SA, Villa Freiburghaus,, tran, «037/ Avry-sur-Mabourg w 037/ ou GRUYÈRES TOURS SA, Bulle, v 029/ ou auprès de votre agence de voyages. Z retourner a stfjs* cria< 8 ta ri a i aria

7 t«j\\ss l Qvie\ A** ses **7ou p sxes no?3" Jeune homme étranger, 32 ans, 175/75, désire rencontrer femme suisse env. 30 ans, pour mariage. Enfants acceptés.»& ff3 lndez ane t - * > a a a a \ a M &&1\?? a a a a A a a a a " a a a a a «a IftiSH a a a a Toe A700. r._ p < ffisktf ry- m-. w i a a «a a i a a a a " a a a a a. a a a a a a a m m a a a a a -$*> Mm yviao u -+ AAT \r* d) B}o ' o' Anu ' '9 n»e de: V A700r JmW?Y W&, f apen tgëh ' ' S. A -rèvépsde81 i a B a a\ > p.oavt W&SMMM \gm2/m***r md '\' "XvA AA 7A Wr.. ' a a a a \ m Q*\ "T " * _ *EJ. wsbjtiï. m» m m m m M m m u m m m m m m ïue;:a7 oo v;.-r J ra y.-y «037/ (entre 11 h. et 12 h.) SM*\ faites-vous comprendre A respectez J wt w la priorité 3 GRISONI-ZAUGG SA Entreprise de bâtiments et génie civil cherche On cherche pour le canton de Fribourg BOUCHER-VENDEUR \i«hhhami2ffnf*lr,ry -H DESSINATEUR EN GÉNIE CIVIL avec expérience Très bon salaire personne compétente s ' intéressant à acquérir une formation de chef de chantier. Date d'entrée à convenir. Adresser offre, avec documents usuels, sous chiffre P , à Publicitas SA 1701 Fribourg. Faire offre ou prendre rendez-vous avec Grisoni-Zaugg SA, rue du Moléson 30, 1630 Bulle «029/ * \ "P pi\o* ***f»a i$fis»r SK&- 'T " VIDEO INFORMATIQUE \ /i T M «POUR MOI LA VIE VA K /M!A\ A COMMENCER» *--J*&s}> \ - J'ai fini mon apprentissage. QUELLES SONT MES POSSIBILITÉS? - Mettre en pratique mes connaissances. - Elargir ces connaissances en travaillant dans différentes entreprises. - En fin de compte, choisir mon emploi stable dans l'entreprise qui me convient le mieux. - Réaliser mon indépendance financière et professionnelle en collaboration avec une équipe dynamique. COMMENT FAIRE? Tout simplement. Venez, sans engagement nous poser toutes questions, MERCREDI 9 JUILLET, à 17 h., lors d'un apéritif d'information. ' À BIENTÔT I MANPOWER w 1700 Fribourg, rue St-Pierre 18, tél. 037/ L'INSTITUT AGRICOLE DE GRANGENEUVE à Grangeneuve 1725 Posieux offre UNE PLACE DE COMMIS DE CUISINE ayant terminé son apprentissage cette année. Durée d'engagement: une année. Entrée en service: lundi 25 août Offres et renseignements auprès de l'intendante de l'institut agricole de Grangeneuve, 1725 Posieux, 037/ , interne 214. Nous cherchons pour notre département vidéo profession nelle, un RADIOELECTRONICIEN avec si possible expérience pratique Pour entrée immédiate ou à convenir Nous offrons : - formation sur les systèmes professionnels - place stable ; salaire en fonction des capacités avantages sociaux. Les intéressés sont priés de faire leurs offres de service avec les documents usuels, à SGS Vidéo, bd de Pérolles 57, 1700 Fribourg. FIEGULARIS EMPORA N EMPLOIS Tel * 037/ RUE DE ROMONT 24 BLESSA DÉPT BÂTIMENT SERRURIERS + aides avec expérience MAÇONS + aides avec MENUISIERS + aides t m MONTEURS EN CHAI + au e MO f ai CHJ S + aides avec expérience PLÂTfitERS + aides avec expérience PEINTRES + aides avec expérience CARRELEURS + aides av MANŒUVRES DE C expérimentés DÉPT INDUSTRIE AJUSTEURS 'H REC r Ë PRÉCISION OURNEURS senence ; expérience AGE ICIENS périence expérience ERS DEC OUVnUnfERES) avec expérience Salaire élevé. Vacances et jours fériés réellement payés 13» salaire. Suisses ou permis valable. FRIBOURG - GENEVE LAUSANNE - NEUCHÂTEL, \ U EflRE / VTUFKTDn.. ( FRIBOURG / f i pour entrée tout de suite, m i ou pour date à convenir i* Ë SERVEUSES t WT l pour 1re et 2 classes ' MÊ&1 Prendre rendez-vous avec M Trudy j*. Pr i Morel-Neuhaus au 037/ F* L tim Am rjkil,<rlkairlwflkj eine Stelle in Zurich? «<<Jp... is beautiful! ranf" lvor Jahren mi t einem lachenden, die aber auch mit einem Auge km trânenden in Westschweiz «ausge- JT wander t». Heute, nach X Jahren, zieht es Sie wieder «36* in die Deutschschweiz zurûck. Wir flfc wenden uns daher an Heimweh- K Berufsleute im technischen, 2 wie auch an Berufsleute im kaufmânnischen Bereich. H Unsere Geschâftsstellen in Zurich und Zug helfen Ihnen, eine massgeschneiderte neue Stelle zu fin- H den, da die beauftragten Personalberater und Perso- nalberaterinnen den Arbeitsmarkt und die ortsûblichen Situationen genau kennen. Fur eine erste Kontaktnahme nehmen Sie bitte mit H unserer Filiale in Freiburg Kontakt auf. "\ Bis bald l Hr. Genêt. lideaép Personalberatung mvkmmwtmw 2, bd de Pérolles - Freiburg - 037/ 22 SO 13 Ein weiteres Zentrum in Bulle - 029/

8 Lundi 7 juillet lajj IBEBTÉ Voyage papal en Colombie La parole aux plus humbles Jean Paul II est attendu demain à Rome au début de l'après-midi. Au retour de Colombie il aura passé aujourd'hui au large de la Martinique, sept heures à l'île Sainte-Lucie. Le week-end très chargé vécu en diverses villes colombiennes aura été marqué au plan ecclésial par l'ordination à Medellin de 92 prêtres du pays. Alors que le pape devait visiter hier soir le site d'armero, la cité engloutie après l'éruption du Nevado dei Ruiz, le 13 novembre 1985 ( morts) l'opinion était surtout marquée par son intervention en faveur des Indiens d'amérique latine. Popayan : rencontre de Jean Paul II avec une population locale composée à 12% d'indiens. C'est une proportion élevée dans un pays où ils ne constituent que 2% des habitants. Le pape a l'intention d'aborder le problème des minorités en Colombie. Sans oublier le tremblement de terre qui fit 287 morts, plus de 7000 blessés et détruisit 70% des logements dans cette, ville en 1983 Un Indien interrompu La rencontre de prière est précédée par l'intervention de deux représentants de la communauté «indigène». Selon l'habitude, les discours avaient été rédigés d'avance et une copie remise au Vatican : version édulcorée d'un texte composé en premier jet, par un leader de la communauté, Guillermo Tenorio, originaire de Toribio. Le curé de ce village du département de Popayan, le P. Alvaro Chocue avait été assassiné le 10 novembre 1984 par deux policiers payés pour leur forfait par un propriétaire terrien. En effet, le P. Chocue indien lui-même, défendait la cause des indigènes qui revendiquent les terres de leurs ancêtres et surtout le droit à leur propre culture. En indien Paez, Guillermo Tenorio adresse quelques mots au pape puis il laisse la parole à Andres Camilo Chapo, un autre Indien d'apparence modeste (il est pieds nus) qui, en espagnol et d'une voix hésitante, lit au micro la première version du discours non acceptée par les autorités ecclésiastiques locales. Après quelques minutes, un prêtre, le P. Gregorio Caicedo en accord avec le coordinateur du voyage, son confrère Francisco Salamanca, prie l'indien de quitter la tribune : «Cela suffit». Que disait donc cet Indien? Il avait évoqué «cinq cents ans d'une histoire forgée dans le silence de la douleur. Jean Paul II choqué Les caméras de télévision qui avaient révélé l'attention soutenue de Jean Paul II montrent alors son étonnement, voire son irritation. Avant de commencer son propre discours, le pape improvise : «Je suis étonné qu'on n'ait pas permis à notre frère de s'exprimer jusqu 'au bout. J'étudierai attentivement le texte complet». Jean Paul II ht alors son homélie n'hésitant pas à parler «d'amour de préférence de l'eglise» à l'égard des Indiens qui, en son cœur, «occupent une place privilégiée». L'entourage du pape a-t-il compris? Aussitôt après le discours du Saint-Père, on annonce au micro que le représentant des Indiens va maintenant poursuivre le sien... Ce qu 'il fait sous les applaudissements enthousiastes de la foule. Il demande Nicaragua Un évêque interdit Le Gouvernement sandiniste du Nicaragua a décidé vendredi d'interdire au vice-président de la Conférence épiscopale, Mgr Pablo Vega, qui se trouve actuellement au Honduras, de rentrer au Nicaragua, a déclaré le ministre de l'information, M. Manuel Espinoza. C'est la seconde fois en une semaine qu'un ecclésiastique nicaraguayen se voit interdire de rentrer au pays à la suite d'un voyage à l'étranger. Fin juin, Managua avait interdit au porte-parole de la curie, Bismack Caballo, principal conseiller du cardinal Miguel Obando, de rentrer au Nicaragua. Le l cr juillet, le vice-coordinateur de la commission executive du Front sandiniste, le commandant Bayardo Arce, avait annoncé que les opposants qui «se comportent à l'étranger comme des agents de l'administration américaine» seraient condamnés à l'exil. Selon les observateurs, cette mesure semblait marquer le début d'un processus de rupture des relations entre l'eglise catholique et le pouvoir qui décidait de la maintenir en vigueur «aussi longtemps que durera l'agression nord-américaine». Mgr Vega avait récemment approuvé de manière implicite l'octroi d'une aide de 100 millions de dollars aux «contras» à qui il avait aupara vant ouvertement apporte son sou tien. Vive reaction du pape Le pape Jean Paul II a réagi très énergiquement samedi à l'expulsion du vice-président de la Conférence épiscopale nicaraguayenne, Mgr Pablo Antonio Vega, par les autorités de son propre pays. Le président de la Conférence épiscopale américaine et son homologue français ont également protesté contre cette mesure. Prenant la parole à l'issue d'une messe célébrée en plein air à Medellin, la seconde ville colombienne, le pape a demandé aux dirigeants de Managua de revenir sur leur décision «qui contredit leurs affirmations répétées sur leur désir de coexistence pacifique et respectueuse avec l'eglise». Le souverain pontife a qualifié l'expulsion de Mgr Vega d'«acte dirigé contre l'eglise» et de «fait incroyable» qui rappelle «les époques sombres qui ne sont pas, certes, très éloignées dans le temps, mais que l'on pouvait raisonnablement croire dépassées». Jean Paul II n'a pas précisé à quelle époque historique il faisait allusion. Il pourrait s'agir, selon les observateurs, de la guerre contre la religion qui a fait rage au Mexique dans les années 20. (AFP) Le gangster élu du peuple Un conseiller municipal du sud-est de la France et son frère ont été arrêtés pour avoir participé vendredi à un holdup à la suite duquel un gendarme auxiliaire a été tué, et leurs deux complices, qui avaient pu s'enfuir, sont recherchés, a-t-on appris dimanche auprès de la gendarmerie. Le conseiller municipal et son frère sont soupçonnes par les enquêteurs d'être les auteurs d'une quinzaine de hold-up. Denis Canovas, 36 ans, représentant de commerce et conseiller municipal de Carros (Alpes-Maritimes), républicain (droite libérale), a été arrêté samedi à Nice. Il circulait dans une voiture volée recherchée depuis le hold-up commis vendredi contre une agence de la Banque populaire à Pierrelatte (Drome). Ce fait divers a provoqué une vive émotion dans les Alpes-Maritimes, particulièrement à Carros, où Denis Canovas est conseiller municipal. Le maire de la petite commune, Pierre Jaboulet (socialiste), a annoncé qu 'il allait demander que M. Canovas soit exclu du Conseil municipal. Michel Canovas a été écroué à l'hôpital de Valence. Il a été inculpé dimanche de vol à main armée et de prise d'otage. En sortant de la banque, les quatre agresseurs avaient pris en otage le directeur de l'établissement et avaient fait une première fois usage de leurs armes pour protéger leur fuite, sans faire de victimes. (AFP) ENVOYÉ SPÉCIAL [ Joseph VANDRISSE J «alors la constitution d'une commission des droits de l'homme dont ferait partie un prêtre car nous voulons accueillir la doctrine chrétienne». Incident ou moment fort? L'incident suscite une forte émotion et les commentaires favorables des radios et de la télévision. La presse de samedi en parle à la une de ses éditions. En fait, trois raisons semblent expliquer le comportement de Jean Paul II n'hésitant pas à contrecarrer l'initiative du clergé local : on ne saurait ni priver de parole qui veut s'exprimer, ni donner la moindre apparence de mépriser un pauvre, ni surtout empêcher un Indien de défendre la cause de son peuple. Geste, en tout cas, qui donne un relief spécial à ce septième voyage sur le continent latino-américain où Jean Paul II, au Mexique déjà en 1979, puis l'an dernier au Venezuela, au Pérou et en Equateur, avait pris à cœur devant l'opinion mondiale la cause des Indiens. Voilà surtout qui révèle que l'encyclique de l'an dernier «Slavorun apostoli» écrite à la mémoire des frères byzantins Cyrille et Méthode qui évangélisèrent les Slaves dans leur langue et le respect de leur culture, n'était pas que souvenir du passé. Plus que jamais, l'eglise doit faire face aujourd'hui à ce problème de 1 évangehsation des cultures. Très longtemps encore il sera fait référence à «l'incident de Popayan». Même s'il risque d'être «récupéré» ou isole de son vrai contexte, ce geste peut être considéré comme l'un des grands moments de ce voyage, parm i tant d'autres que nous rappellerons en dressant le bilan de ces huit jours en CoJ.V. lombie. Acte désespéré. - Un jeune Polonais s'est immolé par le feu, samedi, après s'être aspergé d'essence, devant le consulat d'union soviétique à Hambourg. La Mission russe s'est refusée à tout commentaire devant le geste du (ATS) jeune Marek Kucal, 26 ans. Elections japonaises. - Les Japonais ont voté massivement dimanche. Ils devaient élire les représentants des deux Chambres du Parlement. Selon les spécialistes en la matière, la forte participation donnera une large victoire au parti du premier ministre Nakasone. le dépouillement des urnes (ATS) commence lundi. Pèlerinage tchèque. - Le pèlerinage de Levoca, ville située à 600 km à l'est de Prague, a rassemblé dimanche plus de personnes. II a été organisé sans publicité ni aide officielle. Il confirme, selon les observateurs, le développement du sentiment religieux en Tchécoslovaquie, le pays communiste où la propagande athée est la plus virulente et où les activistes catholiques sont victimes de toutes sortes de mesures de répression. (ATS) Iran-Irak. - La bataille pour la ville de Mehran, en Iran, se poursuit avec acharnement. Selon Téhéran, l'armée iranienne progresse toujours en territoire irakien et inflige des pertes énormes à l'ennemi. De son côté, Bagdad dément ces informations et annonce que son aviation poursuit le harcèlement des troupes iraniennes dans et (ATS) autour de Mehran. Bavure policière. - Polémique et controverse autour de la mort d'un jeune homme, tué par un CRS, dans la nuit de vendredi à samedi. Les parents de Loïc Lefebvre ont déclaré que leur fils n'avait rien d'un délinquant - accusation faite par le directeur de cabinet du préfet de police - mais avait de simples infractions au code de la route. Le CRS auteur de la bavure a été inculpé. (ATS) Appel à Gorbatchev. - Tous les Prix Nobel français ont lancé un appel à M, Gorbatchev. Ils demandent au Kremlin de mettre fin à l'exil à Gorki du couple Sakharov et de lui permettre de (ATS] revenir à Moscou. ETRANGER Tentative de coup d'etat aux Philippines Un autre président? Le leader de l'opposition philippine, Arturo Tolentino, colistier de l'ex-président Ferdinand Marcos aux élections présidentielles de février dernier, s'est proclamé dimanche à Manille président par intérim des Philippines, alors que la présidente Corazon Aquino se trouvait en visite à Cagayan de Oro, dans le sud du pays. M mc Aquino a déclaré au cours d'une conférence de presse qu 'elle poursuivrait M. Tolentino pour rébellion. Interrogée pour savoir si M. Marcos, actuellement en exil à Hawaii, était selon elle impliqué dans la tentative de coup de force, M Acquino a souligné: «Bien sûr. Soit ils l'ont informé, soit ils ont reçu des ordres de lui, mais je suis sûre que M. Marcos a quelque chose à voir avec ceci (le coup de force) car ce qu 'ils veulent, c'est déstabiliser le Gouvernement». M. Tolentino, 75 ans, est apparu dans le hall de l'hôtel Manila après s'être entretenu avec des partisans de M. Marcos et s'est solennellement proclamé président des Philippines par intérim, ont raconté des témoins. M. Tolentino a reconduit à son poste l'actuel ministre de la Défense Juan Ponce Enrile, l'un des dirigeants d'une révolte qui avait chassé M. Marcos du pouvoir en février, le nommant également premier ministre d'un nouveau Gouvernement, aux termes de la Constitution de 1973, abolie par la présidente Aquino en mars. Le ministre, pour sa part, a immédiatement récusé cette offre. De 1500 à 2000 partisans de M. Marcos, dont plusieurs dizaines de soldats armés de fusils, se sont emparés de l'hôtel Manila, envahissant le hall et encerclant l'établissement de luxe, propriété du Gouvernement, selon des témoins. Trois camions de soldats ont rejoint 5000 partisans de M. Marcos à un rassemblement dans un parc voisin de l'hôtel. La police s'est retirée à l'arrivée des soldats, se rendant aux abords du pa- lais présidentiel selon des témoins. Des chars et des soldats loyalistes ont pris position sur les lieux, selon des porteparole du palais. On apprenait dimanche que le Gouvernement américain apportait son «ferme soutien» à la présidente des Philippines, M me Corazon Aquino, après la tentative de coup de force du colistier de l'ex-président Ferdinand Marcos, Arturo Tolentino. Un partenaire douteux Arturo Tolentino, 75 ans, qui s'est proclamé dimanche président par intérim des Philippines, était aux côtés de l'ancien président Ferdinand Marcos, candidat à la vice-présidence aux élections présidentielles du 7 février dernier. Le «ticket» Marcos-Tolentino, désigné en décembre dernier lors de la convention du parti de M. Marcos, le Mouvement pour la nouvelle société (KBL), avait constitué une surprise, M. Tolentino représentant la seule voix dissidente au sein de l'organisation. Peu de temps après sa désignation, M. Tolentino avait estimé dans un entretien accordé à l'agence France-Presse, que M. Marcos devrait renoncer au pouvoir et que lui-même pourrait le remplacer après l'échéance électorale. Ancien sénateur, expert en droit de réputation internationale, Arturo Tolentino avait fait partie de la commission d'enquête sur l'assassinat du sénateur Benigno Aquino, un des principaux dirigeants de l'opposition, à son retour d'exil aux Etats-Unis en août En mai 1984, il avait été le seul candidat du KBL élu aux élections législatives à Manille. Le mois suivant, il était nommé ministre des Affaires étrangères. En mars 1985, il était limogé pour avoir critiqué en public le maintien des pouvoirs spéciaux au président Marcos au-delà de la durée légale de la loi martiale. (ATS) Afrique du Sud Craintes zambiennes Le bilan des victimes des violences raciales en Afrique du Sud s'est alourdi ce week-end de neuf morts et douze blessés, selon le dernier bilan officiel des autorités publié samedi. Par ailleurs, le président de la Zambie Kenneth Kaunda a renforcé dimanche les mesures de sécurité pour prévenir une nouvelle attaque militaire sud-africaine. Le Bureau gouvernemental d'information sud-africain a annoncé samedi que cinq fonctionnaires noirs avaient été tués et 12 autres blessés au cours d'embuscades tendues dans deux cités noires de la région de Johannesburg par trois maquisards, dont deux ont été abattus ensuite par la police. Les forces de sécurité sud-africaines ont par ailleurs abattu un jeune homme dans la cité noire de Soweto, près de Johannesburg, et un Noir a été brûlé vif à Nelspruit, dans l'est du Transvaal, a ajouté le Bureau d'information. Ces neuf morts portent à 112 officiellement le nombre de personnes tuées, en raison de la violence politique, depuis la proclamation de l'état d'urgence le 12 juin dernier. Par ailleurs, le dirigeant zoulou Mangosuthu Buthelezi a accusé samedi le Congrès national africain (ANC, mouvement anti-apartheid interdit) d'avoir ordonné son assassinat, au cours de la réunion annuelle de l'organisation zoulou Inkatha qu 'il préside. S'adressant à plusieurs milliers de ses partisans à Ulundi, capitale du Bantoustan du Kwazulu, dont il est le chef, M. Buthelezi a affirmé que l'anc tentait de le brouiller avec Nelson Mandela, le chef historique de ce mouvement, emprisonné à vie, dont il revendique l'amitié. Toujours Mandela Le chef Buthelezi a réaffirm é qu 'il était prêt à participer au Conseil national consultatif proposé par le Gouvernement, mais à certaines conditions, dont la libération de Nelson Mandela, et a prédit que l'afrique du Sud serait, d'ici à 1990, un «pays libre» où régneraient la justice et la liberté pour tous. Pour sa part, l'évêque sud-africain Desmond Tutu a appelé samedi à la réconciliation entre Blancs et Noirs qui - appartiennent «au même monde», «dans un pays de séparation, d'aliénation et de division». Dimanche, une conférence œcuménique internationale de la jeunesse a appelé à des sanctions économiques globales contre l'afrique du Sud, et demandé la libération d'un délégué sud-africain arrêté lundi à l'aéroport de Johannesburg, dans un communiqué publié à Harare à l'issue de cinq jours de travaux. En Zambie, le président Kenneth Kaunda a annoncé dimanche avoir renforcé les mesures de sécurité dans son pays pour prévenir un projet de nouvelle attaque militaire sud-africaine, qui lui aurait été suggérée par les aveux de quatre sud-africians détenus à Lusaka. (ATS) Ordre syrien La présence de quelque 500 soldats d'élite et membres des services de sécurité syriens a contribué à maintenir le calme dimanche à Beyrouth-Ouest dans le cadre d'une action destinée à mettre fin à l'anarchie dans le secteur musulman. Plusieurs personnalités politiques et hauts responsables des milices libanaises ont accueilli avec satisfaction le déploiement vendredi des forces syriennes dans des points stratégiques de Beyrouth-Ouest. De source proche des forces de sécurité, on indique que la capitale connaît un calme inhabituel depuis le début de l'application, il y a une semaine, d'un plan destiné à rétablir l'ordre.(reuter)

9 Lundi 7 luillet 1986 LA[jIBEHTÈ FRIBOURG Festival d'orgues de Barbarie à Estavayer-le-Lac ne vaise a mille tours N'en déplaise aux Carougeois de Genève, Estavayer-le-Lac à vécu le week-end dernier son deuxième Festival d'orgues de Barbarie de la Suisse romande. Après une croisière sur le lac de Neuchâtel, une vingtaine de participants - sur la quarantaine en tout - a regagné les murailles de la Cité à la rose, samedi au milieu de l'aorès-midi. Dans un cortège de musique, de bonne humeur, de soleil et... de gaz carbonique! Car là à nouveau la déesse bagnole avait été associée bien maladroitement à cette fête, du moins jusqu'à 16 heures, moment où la cité médiévale devient un no man's land automobile. Ouf! On respire et l'on goûte les sons, les peintures ainsi que les maraueteries de ces oreues. De véritables merveilles pour les yeux et les oreilles! Un peu plus de quatre heures moins le quart, un mariage sort de la collégiale. Maestro, musique! Et comme il se doit c'est la marche nuptiale qui retentit de l'orgue de Barbarie de Josef Raffin, le fameux constructeur d'orgues d'ueberlingen, alors que le riz et les caramels pleuvent à foison. Catherine et RodolDhe. les mariés, sont heureux... Mais comme l'explique un propriétaire d'orgues de Cheyres, Catherine n'est pas aussi émue que la mariée qui sortait de la cathédrale d'ulm... En entendant la marche nuptiale, son maquillage avait coulé. Les premières larm«dp bonheur! Manège de verre Près du musée, le manège de véritables chevaux de bois attire les toutpetits et leurs parents. Son sympathique propriétaire explique que, dans les années 1900, le manège faisait douze mptrpc AP Hinmptrp pt avait dpnx étages. Aujourd'hui, il en a un seul et fait huit mètres de diamètre. Tout est fait de verre: les broderies, les perles. Il faut deux jours pour le monter. Ce manège est une passion: ce forain aux magnifiques moustaches poivre-sel peut passer quelques heures uniquement à faire hriller les huit barres de laiton uui soutiennent le chapiteau, sans compter les travaux de tannerie, de peinture et de broderie! Alexandre presse son papa; il veut encore chevaucher une dernière fois le fier cheval blanc avant que les lumières ne s'éteignent. Allez, fouette cocher! Le quadrupède file droit tandis que le bambin est aux anges. Même les mariés de l'autre noce vont faire trois petits tours de manège et puis s'en vont... En passant près d'une vitrine des arcades, une dame pousse un «super!» en découvrant les manèges de Christian Gobe*. Ce sont des miniatures qui ont exigé entre trois à quatre npnts hpurps dp travail Berlin écume l'europe Et voici venir Ursula Blomeier, la dame de Berlin, accompagnée de tante Tilly, son inséparable amie l'ânesse. A elles deux, elles doivent comptabiliser pas mal de kilomètres dans leurs galoches et leurs sabots. A travers Estavayer, en promenant les enfants, et l'europe tout entière. La dame de Berlin écume le Vieux-Continent depuis 1947: son livre d'or et des sienatures prestigieuses sont là pour l'attester: la Finlande, l'autriche, F Allemagne, la France avec le paraphe de l'ancien Garde des Sceaux Peyrefitte ou encore la Suisse et l'autographe de notre illustre «Ku-Fu», autrement dit notre Kurt Fureler. La quête de merveilles continue. Les toilettes des dames et les redingotes des propriétaires d'orgues de Barbarie se mêlent aux deux noces. Les sons, les couleurs se font aussi mariage. Tout devient harmonie, valse. Tout tourne: le manège des chevaux de bois, les trois filles de Josef Raffin - Friedline. Daniela et Eva - qui toutes actionnent un orgue marqué chacun de la précieuse griffe de fabrication du facteur allemand. Une danse à trois temps animée par un orgue de Barbarie. Une valse à mille temps et... à mille tours de manivelles! GS/CS Tavtn Christophe *\r»vmllpr Dhfttnc Alain Winht

10 o ] Ill I SOS Ambulances Fribourg-Environs 037/ Estavayer-le-Lac 037/ Romont 037/ Bulle ou /3 Mora t 037/ Singine - Wûnnewil 037/ Châtel-St-Denis 021/ ou Payerne 117 Police Appels urgents Police circulation Postes d'intervention - Fribourg - Estavayer-le-Lac - Romont - Bulle - Morat - Tavel - Châtel-St-Denis ' - Payerne Feu Fribourg Autres localités 037/ / / / / / / / / Sauvetage Secours Club alpin 029/ Hélicoptère 029/ Lac de la Gruyère : 029/ ou ou 037/ Lac de Morat : 037/ ou Lac de Neuchâtel : 037/ ou 038/ [ URGENCES Permanence médicale Fribourg Estavayer-le-Lac Romont La Gruyère Bulle Morat Châtel-St-Denis Payerne 1 037/ / / / / / / / Permanence dentaire Fribourg 037/ Sa 8-10 h., h. Di, jours fériés 9-11 h. Autres jours 8-10 h., h. Soins infirmiers à domicile Fribourg-Ville et district de la Sarine. Permanence jour et nuit. Paramedica Services SA» 037/ I HÔPITAUX ) Hôpital cantonal Fribourg Hôpital Daler Fribourg Clinique Garcia Fribourg Clinique Ste-Anne Fribourg Les Platanes Fribourg Estavayer-le-Lac Billens Riaz Hôpital de Marsens Meyriez Tavel Châtel-St-Denis Payerne 037/ / / / / / / / / / / / / PHARMACIES ] Lundi 7 juillet: Fribourg - Pharmacie des Grand-Tlaces, Grand-Places 16. De 8 à 22 h. Après 22 h., urgences «117. Estavayer-le-Lac - Di 9 h. 15 à 11 h. 15. Romont -Ve dès 18 h. 30. Di, jours fériés 1012 h., h. Bulle - -v 029/ Di, jours fériés 1012 h., 17 h h. 30. Avry et Villars-sur-Glâne - Pharmacies centres commerciaux, Lu au ve jusqu'à 20 h. Payerne - (Abbatiale) «037/ SOCIAL Immigrés - Centre Suisse-Immigrés, rue du Nord 23, Fribourg. «037/ Ma 1720 h. Je h. Malentendants - ASASM, Service social de l'association suisse pour les sourds démutisés,» 021/ sur rendez-vous. Mineurs - Office cantonal des mineurs, conseils, aide pour enfants et adolescents, Pé.olles 30, Fribourg.» 037/ Lu au ve 8-12h., h. 1 SERVICES / ] PassePartout - Service de transport pour personnes handicapées ou âgées du Grand Fribourg. Réservation au «037/ entre 8-12 h. et h. Pour le soir jusqu'à 17 h. Pour le week-end jusqu 'au ve à 12 h. Pro Infirmis - Service social fribourgeois et Ligue fribourgeoise contre le rhumatisme, Pérolles 8, Fribourg.» 037/ Pro Juventute - Sarine et Haut-Lac, rue de l'industrie 8, Fribourg.» 037/ Lu au je 9-11 h., je h. Autres districts même adresse. Pro Mente Libéra - Aide aux problèmes psychiques.» 037/ (le soir). Pro Senectute - Fondation pour la veillesse, rue St-Pierre 26, Fribourg. «037/ ! Lu au ve 9-12 h., h. Caritas - Caritas-Fribourg, rue du Botzet 2, Fribourg. w 037/ Carrefour - Au Carrefour, centre d'accueil et de rencontres pour jeunes, av. Général-Guisan 18A, Fribourg. «037/ Me 1822 h., je 18h. -22 h., ve 12 h h., sa 1417 h. Release - Centre d accueil et d informations pour les jeunes, rue de Lausanne 1, Fribourg.» 037/ Lu au sa h. Urgences s 037/ ou Permanence-Parents tous les mardis 20 h.-22 h. Tremplin - Centre d'accueil et d'hébergement pour jeunes en difficulté, avenue WeckRcynold 62, Fribourg. Accueil du lundi au vendredi 9-18 h. Hébergement du di 18 h. au ve 18 h. «037/ Villa Myriam - Accueil de la mère et de l'enfant, avenue de Rome 2, Fribourg. «037/ AINÉS-Céntre-Seniors - Jeux, discussions, films, ouvrages manuels, travaux occasionnels. Grand'Places 16, Fribourg. «037/ Femmes - Solidarité femmes - Fraucnhaus. SOS pour femmes en difficultés, conseils et hébergement pour elles et leurs enfants. «037/ Handicapés de la vue - Service social, chemin des Pommiers 5, Fribourg,» 037/ Tous les matins 9-12 h. ) Animaux - Protection des animaux, CP 668, Fribourg 1,» 037/ (jour et nuit). Refuge pour chiens, Montécu,» 037/ Avocats - Permanence juridique des avocats fribourgeois, Maison Bourgeoisiale, rue des Alpes 58, Fribourg. Chaque mardi, sans rendez-vous, h. AVS-AI - Groupement syndical des retraités AVS et rentiers AI. Service consultatif: 6, rue Abbé-Bovet, Fribourg, chaque mardi h. Urgence: lu au ve h.,» 037/ ou Centres de loisirs Fribourg - Jura, avenue Général-Guisan, «037/ Schoenberg, Vieux-Chêne 25, «037/ «La Vannerie», Planche-Inférieure 18, «037/ Consommateur - Consommateur-Information, Pérolles 8, Fribotrg. Me h. «037/ Coordination droit d'asile Fribourg - Association de défense des requérants d'asile, CRT, Abbé-Bovet 6, Fribourg, «037/ Femmes - Femmes-Information, rue des Al pes 39, Fribourg. Je 8 h h. 30. Urgen ces, «037/ ou lu h. Locataires - Service consultatif des locatai res (AFLOCA) - Fribourg, rue du Nord 21-23, lu h, me h. - Estavayer-le-Lac, Centre de Loisirs, I e" mercredi du mois, 20 h. - Romont, Maison St-Charles, 2e et 4e lundis du mois, h. - Bulle, Café XIII Cantons, l" et 3e mardis du mois, h. Militaire - Service de consultation militaire, Grand-Rue 44, Fribourg. Sa h. «037/ , lu-ve h. Poste - Poste principale Fribourg. Guichet urgent : lu à ve h. 30, 18 h h. Sa h., h. Di h. Guichets du télégraphe : lu à sa et fêtes locales 7-21 h. 30. Dimanche et fêtes générales 9-12 h. 30, 1721 h. Propriétaires - Chambre immobilière fribourgeoise, 1, rue de la Banque, Fribourg, «037/ Rentiers - Groupement fribourgeois de défense des rentiers AVS-AI, rue des Alpes 39, Fribourg. Service consultatif, 2e mardi du mois, 14 h h. Repas chauds - Service de repas chauds à domicile pour Fribourg-Ville, y compris régimes. «037/ Châtel-St-Denis, service d'entraide, «021/ (10-11 h.) Tiers monde - Magasin du Monde, rue des Alpes 30, Fribourg. «037/ Ma-ve h. Me 9-11 h. Sa 9-12 h. Grand-Rue 44, Fribourg. «037/ Lu h., 1418 h. Ma-me h. Je h. Ve h. Sa h. Bulle, Grand-Rue 51, ma-me 1618 h. Je 8 h h., h. Ve h. Sa 9-11 h. Tiers monde - Faimess-Shop Caritas, rue de l'hôpital 39, Fribourg. «037/ Lu â ve h.30. Sa9h.30-12h. Tourisme - Office du tourisme de la ville de Fribourg, Grand-Places. «037/ Location de spectacles «037/ Union fribourgeoise du tourisme (UFT), rue de la Carrière 4, Fribourg. «037/ HU FAMILLE FRIBOURG LA llberte Lundi 7 juillet 1986 J Aides familiales - Office familial de Fribourg, «037/ Sarine-Campagne, «037/ AL-ANON - Aide aux familles d'alcooliques, «037/ ou Allaitement - Ligue La Lèche, avenue WeckReynold 21, Fribourg. «037/ Chaque 2e mardi du mois à 20 h. 15. Baby-sitting - Service de baby-sitting. «037/ , heures de bureau. Centre de planning familial et d'information sexuelle -Consultation médicale gynécologique Grand-Rue 63, Fribourg, «037/ Du lu au je. Lu, ouverture également durant la pause de midi. Je, ouverture également le soir. Consultations conjugales - 2, rue de Romont, Fribourg, «037/ Consultations en fr./all.: pour rendez-vous, tél. du lu au ve, 1417 h. Autres consultations en fr./all. â Bulle, Estavayer-le-Lac, Morat. Pour rendez-vous, «037/ Crèches - Crèche universitaire, Piera Fleiner-Gerster, Le Riedelet 9, Marly, «037/ Crèche paroisse réformée, chemin des Bains 1, Fribourg. «037/ Crèche Villars-sur-Glâne, Villars-Vert 25. «037/ ou Enfance - Mouvement Enfance et Foyer, rue de l'industrie 8, Fribourg. «037/ Futures mères - SOS Futures mères «037/ Papas - Mouvement de la condition paternelle, entraide conseils, poste restante, 1725 Posieux. Puériculture Croix-Rouge - Permanence «lu à ve, 8-9 h. - Responsable cantonale 037/ Broyé 037/ Glane 037/ Gruyère 029/ Sarine 037/ Puériculture Office familial - «037/ , h. Consultations: Fribourg, Grand-Rue 41, lu h. 30. Fribourg Centre St-Paul, l"me du mois, 1416 h. 30. Marly, dispensaire, 2e et dernierjeudis du mois, h. 30. Villars-sur-Glâne, dispensaire, dernier mercredi du mois, 1416 h. ) 1 SANTÉ Alcool -, AA, alcooliques anonymes, case postale 29, Fribourg 1. «037/ Case postale 68, Estavayer-le-Lac, 037/ Alcool, toxicomanie - Ligue fribourgeoise contre l'alcoolisme et autres toxicomanies, rue du Botzet 2, Fribourg, «037/ h h. 45, h. (sauf je). Diabète - Association fribourgeoise du diabète, rte des Daillettes 1, Fribourg, v 037/ Lu au ve 8-12 h., 13 h h. Ergothérapie - Service cantonal d'ergothérapie ambulatoire, «037/ Non-fumeurs - Association suisse des nonfumeurs, section Fribourg, case postale 23, Fribourg-1, «037/ Radiophoto - Radiophotographie publique, rte des Daillettes 1, Fribourg, 037/ " et 3e je du mois, 8-12 h. Soins à domicile - Fribourg-Ville «037/ Marly «037/ , lu à ve 7 h h. 30, lu, ma, me, ve 16 h h. Broyé «037/ Glane «037/ Gruyère «029/ Lac «037/ Sarine «037/ (1112 h, h.) Singine «037/ (lu au ve h. et 16 h h. 30). Veveyse «021/ (lu au ve h.). Tuberculose-cancer - Ligue contre la tuberculose et Ligue contre le cancer, rte des Daillettes 1, Fribourg, «037/ Lu au ve 9-12 h. et h. I CURIOSITÉS ) Fribourg, Jardin botanique - Lu à ve 8-18 h., sa et di h. Fribourg, sentier botanique - Itinéraire Fribourg (Charmettes) - Sentier Ritter - Lorette Breitfeld - Marly - Fribourg. Bulle - Orchestrion «Soléa», automate unique en Suisse au Café Le Fribourgeois. Gruyères, Château - Tous les jours 9-12 h. et de h. 30. Gruyères, fromagerie de démonstration à Pringy - Tous les jours 8-18 h. 30. Moléson-sur-Gruyères, Centre artisanal Je, sa, di h. «029/ Ependes, Observatoire astronomique - Ve dès 21 h. par beau temps. «037/ Rens. : Sté fribourgeoise d'astronomie, CP 352, 1701 Fribourg. Marly, sentier planétaire - Représ, du système solaire. Dép. du parking Corbaroche. HU i bkuh i b LUUU l HbUUhb X 1XX1 LOTERIE A NUMÉROS Tirage du 5 juillet: Numéro complémentaire: 42 PARI MUTUEL ROMAND lalafnna MM ) Fribourg, Eglise Saint-Michel: 21 h. concert par The Hilliard Ensemble (GB) sous la dir. de Paul Hillier. Œuvres de Ano nymes, Byttering, Dunstable, Power Tallis Taverner. Fribourg, Théâtre de marionnettes 18 h. 30, extrait de la Nativité et de la Pas sion. Fribourg, auditoire C de l'uni. (Miséricorde) : 18 h., conférence d'arsène Bedois organiste du grand orgue de l'eglise Saint Thomas d'aquin, Paris «Pierre Abélard poète et musicien». Ordre d'arrivée de la course du samedi 5 juillet à Evry : Trio: IMIINIQI IF.S tf f &l Quarto: Quinto: Loto: T0T0-X Liste des gagnants: Numéro complémentaire : 12 PARI MUTUEL ROMAND Ordre d'arrivée des courses de dimanche Course française à Saint-Cloud: Trio: Centre romand de l'armée bleue Le pèlerinage à Fatima aura lieu du 17 au 23 septembre 1986, sous la direction sp irituelle de M. l'abbé H. Juillerat. Inscriptions et renseignements auprès de M me P. Brodard, chalet des Neiges, 1634 La Roche. Bibliothèque de la ville de Fribourg La bibliothèque informe ses lecteurs qu 'elle sera fermée du lundi 7 au samedi 19 juillet. Elle se fera un plaisir de les accueillir à nouveau dès le lundi 21 juillet, aux heures suivantes: mercredi et samedi de 10 à 12 h., tous les après-midi de 14 à 18 h.; samedi après midi fermé (horaire d'été). Cet horaire sera valable jusq u 'au 15 septembre Quarto: Quinto: Loto: Ordre d'arrivée de la course suisse d'yverdon: Trio: Quarto: l GAGNÉ! PARI MUTUEL ROMAND Les rapports: Trio: Ordre, cagnotte: Ordre différent: Quarto: Ordre, cagnotte: Ordre différent: Quinto: Cagnotte Loto: 7 points, cagnotte: 6 points: 5 points: Il CARNET H ISUOTOFN LJBfl Lundi 7 juillet 28e semaine. 188e jour. Restent 177jours. Liturgie : de la férié. Osée 2, : «Je ferai de la vallée du malheur la porte de l'espérance». Matthieu 9, «Si j e parviens seulement à toucher son vêtement, je serai sauvée». Fêtes à souhaiter: Raoul, Aubierge, Roger Fr ] Fribourg Bibliothèque cantonale et universitaire - Lu h. Ma à ve 8-22 h. Sa 8-16 h. Prêt à domicile: lu à ve h., h. Sa h., h. Fribourg Bibliothèque de la Ville et Société de lecture - Lu h., ma h., me 1012 h., h., je h., ve h., sa 1012 h., h. Fribourg Deutsche Bibliothek - Lu à je 15 h h. Sa h., h. Av. Gambach 27. Fribourg Bibliothèque St-Paul - Ma et je 1417 h. Sa 9-11 h. 30. (Pérolles 36) Estavayer-le-Lac Bibliothèque publique Ma h.30. Me h. Je h. 30. Sa h. 30. Domdidier Bibliothèque communale - Lu et je 15 h h., 19 h h. Sa 9-11 h. Romont Bibliothèque communale - Ma 911 h., h. Me h. Je h. Ve 1619 h. Sa 9-12 h. Bulle Bibliothèque du Musée - Me h. Je h., h. Sa h., h.. Morat Bibliothèque de la Ville - Lu, me, ve h. Ve h. Sa h., h. Belfaux Bibliothèque scolaire - Ma h. Je 15 h h. 30. Ve h. Marly, Bibliothèque communale - Ma 1720 h. Me 15 h h. Ve h. Sa 9-11 h. Châtel-St-Denis Bibliothèque publique - Ma h. Me h. Je h. Sa 9-11 h. HU Colonne des gagnants: 1X2 III I MANIFESTATIONS SP0RT-T0T0 ; Fribourg, piscine de la Motta - Lu à sa, 820 h., di 8-18 h. Fribourg, piscine du Schoenberg - Lu, ma 11 h h., 17 h h. Me à ve 8-22 h. Sa et di de 9-18 h. Fribourg, piscine du Levant - Lu-ve 1213 h. 45, h. Sa 8-20 h. Di 8-18 h. Bulle, piscine couverte de l'ecole secondaire - Me h. Ve h. Sa et di 14 h h. Charmey, piscine - Tous les jours h. Sa et Di fermeture 19 h. Morat, piscine couverte -Lu h. Ma 1121 h. Me à ve 9 h h. Sa et di 9 h h. Châtel-St-Denis, piscine couverte Ecole secondaire - Ma au ve 19 h h. Sa et di h. Moléson-sur-Gruyères, minigolf - Tous les jours, h. Schiffenen, minigolf du Seepark - Ma 1422 h. 30, me à di 9-22 h BIBLIOTHÈQUES 1 IL FALLAIT JOUER Ui&tJ Fribourg Alpha. - Cendrillon: 7 ans. Corso. - Portés disparus 2: 18 ans. Eden. - Tutti Frutti: 14 ans. Rex Greystoke: 14 ans Aftei Hours: 14 ans Maxie: 14 ans. Studio. - La cité des femmes: 16 ans. Bulle Prado. - Pirates: 7 ans. Payerne Apollo. - Le lieu du crime: 14 ans III IMéTéO v/it52j, Temps probable pour aujourd'hui Dans l'ouest et au sud : le plus souvent ensoleillé. Dans l'est : encore quelques averses puis développement d'éclaircies. Situation générale La perturbation orageuse, associée à la basse pression sur le nord de l'europe, traverse les Alpes. Elle a déjà provoqué quelques chutes de grêle le long du Jura. La pression est en forte hausse sur la France. Prévisions jusqu'à ce soir Pour toute la Suisse : lundi, dans l'ouest, le Valai s et au sud, le temps sera le plus souvent ensoleillé. Dans l'est et par moments aussi en montagne, le ciel sera nuageux et il y aura encore quelques averses. La température en plaine, voisine tôt le matin de 10 degrés au nord et en Valais et de 18 au sud, atteindra l' après-midi 18 degrés en Suisse alémanique, 20 à 25 degrés en Romandie et 28 degrés au Tessin. Limite du degré zéro proche de 3000 mètres. En montagne, vent modéré au nord-ouest. Tendance à la bise sur le bassin lémanique. Evolution probable jusqu'à vendredi Nord : temps variable, avec une alternance de belles éclaircies et de quelques averses, surtout en Suisse orientale. Hausse progressive de la température. Sud : généralement ensoleillé, vents du nord parfois jusqu'en plaine. (ATS) M" ****ubucr s* HUHLIU I fc WMM Quotidien fribourgeois du matin fondé en 1871 Editeur et imprimeur: Imprimerie et Librairies St-Paul SA 1700 Fribourg Rédacteur en chef : François Gross ) Administration : Bureau des abonnements «LA LIBERTÉ» 1700 Fribourg, boulevard de Pérolles 42 Chèques postaux * 037/ Tarif des abonnements: 3 mois 6 mois 12 mois Suisse 49.Etranger: selon destination Fribourg - Av. Granges-Paccot 3: me 15 h h., sa 9-11 h. Rte de la Vignettaz 57 (Africanum) : ma et ve 15 h h. 30. Rte Saint-Barthélémy 20 (bâtiment Sylvana): lu et je h. Marly - Centre communautaire, rte Chevalier 9. Ma h. Sa 9 h h. 30. Estavayer-le-Lac - Bâtiment Ecole secondai re: me 15 h h. 30, sa 9 h h. 30 «037/ Bulle - Rue de la Condémine (écoles primai res) : me et ve 14 h h. 30 «029/ ou Romont - Pavillon école Condémine, tous les sa h. 30. Tous les 1" et 3' me du mois h, tous les ve 16 h h. Téléphone 037/ Télex Régie des annonces: Publicitas SA. rue de la Banque Fribourg» 037/ Chèques postaux Télex ** ************ M PÉRIODE EXCEPTIONNELLE (du 1"au 15 juillet) pour faire vos achats avec 20% de rabais sur couvertures et duvets 25% de rabais sur du linge de maison de qualité et pas soldé chez

11 IL_ Lundi 7 juillet 1986 LALiBEmi FRIBOURG T III [ ACCIDENTS Granges-Paccot Cyclomotoriste blessé Vendred i à 17 h. 20, une automobiliste vaudoise circulait de Fribourg en direction de la RN 12, en s'y engageant par la jonction de Fribourg-Nord. Bifurquant sur sa gauche, elle n'accorda pas la priorité au cyclomotoriste Alain Spicher, 17 ans, de Fribourg, qui arrivait en sens inverse. Une collision se produisit. Blessé ce dernier a été conduit en ambulance à l'hôpital cantonal. Il y eut en outre pour 3000 francs de dégâts. GD Romont Chute d'un cyclomotoriste Dans la soirée de vendredi, vers 21 h. 25, un cyclomotoriste de Chénens, Paul Monney, 48 ans, circulait de Siviriez en direction de Romont. Dans cette dernière localité, se déportant sur sa gauche, il heurta la bordure du trottoir et chuta. Blessé, il a été conduit à l'hôpital de Billens. GD Fnbourg Violent choc Dans la nuit de vendredi à samedi, à 5 h. 15, un automobiliste circulait de l'avenue Jean-Bourgknecht en direction de la route Ste-Agnès à Fnbourg. Au débouché de l'avenue Général- Guisan, il n'accorda pas la priorité à une autre voiture. Le choc fit pour plus de francs de dégâts. GB Cyclomotoriste blessé Samedi à 11 h. 20, Willy Beyeler, âgé de 24 ans, de Fribourg, circulait aui guidon d'un cyclomoteur du Guintzet en direction de la route de Bertigny, à Fribourg. A la route des Primevères, il entra en collision' avec une voiture conduite par un habitant de la ville. * PUBUCm? Blessé, il fut transporte par une tierce personne à l'hôpital cantonal. GE RN 12 Conducteur blessé Samedi à 15 h. 50, un automobiliste tessinois, Roberto Rusca, âgé de 68 ans, d'agno, circulait sur la RN 12 de Berne en direction de Fribourg. A la sortie de Fnbourg-Sud, il perdit la maîtrise de sa machine qui fit une embardée et faucha le signal de sortie. Blessé, le conducteur fut conduit à l'hôpital cantonal. Et il y eut pour 9000 francs de dégâts. GD Villargiroud Fuite après un accident Dans la nuit de samedi à dimanche, à 3 h. 15, un automobiliste du Châtelard regagnait son domicile venant de Villargiroud. Dans cette localité, il entra en collision avec une voiture brocoise qui arrivait régulièrement en sens inverse et prit la fuite, malgré l'importance des dégâts, évalués à près de 2000 francs. Il put être identifié et intercepté par la police quelques instants plus tard. PE FAITS DIVERS Bourrasque La buvette s'effondre Les bourrasques qui ont frappé hier après midi la région de Fribourg n'ont pas épargné le Festival du Belluard. Mais qu'on se rassure, l'enceinte séculaire qui sert de décor aux spectacles est toujours debout. C'est la tente servant de buvette, de l'autre côté de la route, qui n'a pas résisté aux assauts du vent. Posée sur le sol avec son armature métallique, la double tente s'est effondrée. Les organisateurs ont alerté les pompiers. Ils feront en sorte aujourd'hui de remonter l'installation. Mise à disposition par la brasserie du Cardinal, cette tente permet aux spectateurs de se désaltérer sans perturber les artistes. Les coups de vent qu'elle a subis hier ne semblent pas avoir causé beaucoup de dégâts. Pour le reste, Belluard 86 a bien supporté les intempéries. «Par rapport à l'année passée, c'est une plaisanterie», témoigne un des organisateurs, Jean- Marc Gachoud. En 1985, le festival prenait presque une douche quotidienne... GD fpubucit f,»»*»«a * c (4 Lr\ Moteur économique de 800cm 3, 5 I d'esa L avenir est 5»uzuperoe. sence sans plomb aux 100 km à ' " ' 90 km/h., 40 CH-DIN, vitesse de pointe /X-\ ~è!*. c \> ' e 130 km/h., en 3 ou 5 portes, sur &j0m Wk ' < 1 ïrtjti I. 'jv demande avec transmission automatim«0* *»j \ que. Le prix : Fr MmmwMMmmmmmwmmMMmkmmmt. Lg nouveme j okjto&e SUZUKI GARAGE J. VOLERY SA AGENCE SUZUKI,Rte de Fribourg 1723 MARLY g 037/ , Pour vos vacances ** La plus belle période de l'année com- Y$ ttl- "5*2 mence à des notre guichet. Vous pouvez y acheter chèques shc. C< de voyage, chan- J0* Jm ger de l'argent, commander des euro- fcjm MK.1 t A/- Mm chèques, louer un safe ou demander un i l** ffffj È? ' V. A</jplo''B KW notre brochure gratuite «Vacances (WL ALLsCnvB IHI 86» vous donnera une foule de renseifljjsk\ \* D- H gnements vacances utiles sur les principaux pays w\f 17 7 F f <l c ' e i... mwmwmmmwmb»*mu VOTRE BANQUE REGIONALE SUISSE FRIBOURG ESTAVAYER-LE-LAC DOMDIDIER v 037/ » 037/ » 037/ Plus loin, la vallée se resserre et le chemin devient sentier GD Alain Wicht Le sentier des gorges du Gottéron restauré La vallée rendue au public L'aménagement du sentier pédestre longeant les gorges du Gottéron est terminé. Ainsi, depuis la Vieille-Ville de Fribourg, il est à nouveau possible de joindre la commune de Tavel en empruntant cette magnifique promenade. On sait que tout accès avait dû être interdit à la suite de glissements de terrains et de passages rendus défectueux au fil du temps. Le tracé du nouvel itinéraire a été défini sur la base d'une expertise géologique très sérieuse C'est au terme de deux ans de travaux difficiles, notamment effectués par l'armée et les services de la Protection civile que la vallée du Gottéron est rouverte au public. Cette réalisation est l'œuvre d'une communauté de travail comprenant les communes de Fribourg, Tavel et Saint-Ours, l'office du tourisme de la ville et l'association fribourgeoise du tourisme pédestre. Long d'environ 3 kilomètres, le sentier des gorges du Gottéron part de la La paroisse de Corpataux-Magnedens en fête La Lyre jubilaire La population et les autorités de Corpataux ont vécu une joyeuse fin de semaine grâce à leur société de musique qui fêtait son cinquantième anniversaire. De nombreuses manifestations, tant musicales que récréatives, ont égayé ces trois jours de fête, couronnés dimanche par une messe solennelle et un repas officiel au cours duquel quelques personnalités communales et cantonales ont pris la parole pour féliciter la fanfare jubilair e. Après la messe rehaussée par les prestations du choeur mixte, la fanfare La Lyre de Courtion anima l'apéritif. Au cours du repas qui a suivi, M mc Elisabeth Déglise, parlant au nom du Grand Conseil, rendit hommage aux musiciens de La Lyre. Elle releva également que dans le creuset de telles sociétés se forgent parfois des personnalités appelées un jour à occuper des postes importants. Le conseiller d'etat Denis Clerc, enfant de la paroisse de Corpataux, évoqua quant à lui la «renaissan- Sifflons sous la pluie ce» de La Lyre en 1935, dirigée alors par le curé du village. Faisant l'éloge des musiciens, il déclara notamment que le Conservatoire de Fribourg, fort de ses 4000 élèves, était une des rares écoles actuellement en hausse d'effectifs. Médaille d'or Parmi les invités d'honneur, relevons la présence de M. Rémy Clerc, fondateur de la société de musique de Corpataux-Magnedens, qui reçut une médaille d'or des mains de la marraine du drapeau pour ses cinquante ans d'activité au sein de La Lyre. Orchestrée par M. Daniel Wyser, syndic de Corpataux et président du comité d'organisation, cette fête permit également aux personnes présentes d'apprécier le répertoire très agréablement exotique du chœur d'enfants «Les Lucioles», dirigé par M. René Berset. GD GR GD Alain Wicht Pisciculture pour arriver au hameau de Ameissmùhle. Il traverse un site naturel sauvage de toute beauté, que le nouveau passage n'affecte nullement. La promenade, que l'on parcourt en une heure, ne présente aucune difficulté. Elle est exclusivement réservée aux piétons, et fait partie d'un circuit se poursuivant par Tavel, le Petit- Schoenberg et Fribourg. Parlons sécurité. Pourvotre avenir GD ***-UBUCI * CO Allez les jeunes! JM m. êkwmmm*** Votre avenir se par* 40pf construit sur des bases solides. Le savoir acquis. La prévoyance et.*. ' la sécurité. Jacques Wicht 25 ans, diplômé de l'ecole secondaire de Romont et de l'ecole d administration de Neuchâtel, consacre tout son temps à renseigner et conseiller objectivement les jeunes de tous âges des districts de la Glane et de Sarinecampagne. N'hésitez pas à l'appeler pour lui fixer un rendez-vous. Chez vous. ailleurs, partout. Fan de foot, il est même prêt à vous rencontrer sur le terrain! Son adresse : Jacques Wicht 1678 Siviriez Tél. 037/ & Continentale Assurâmes Agence générale: Armand Waeber Assurances SA Av. Beauregard 9, 1700 Fribourg Tél. 037/ Agence de Bulle: Willy Rigolet Grand-Rue 19, 1630 Bulle Tél. 029/

12 URGENT! Pour compléter nos équipes, nous engageons de suite, MAÇONS A ou B MANŒUVRES EXPÉRIMENTÉS Directives concernant la collaboration avec nos annonceurs Mode de paiement Sauf usage ou convention contraire, les factures doivent être payées à 30 jours. Les prix s'entendent nets, c'est-àdire sans déduction d'escompte. L'annonceur perd tout droit au rabais en cas d'encaissement par la voie judiciaire.. En cas de non-paiement des factures dans les 30 jours, un intérêt de retard de 6% pourra être perçu sur les factures M*. échues. * A AM. w ArrTZf izz. Béni soit l'homme qui se confie en l'eternel et dont JA yjjssjëjg. l'eternel est l'espérance! Madame Hélène Hùgli-Chardonnens, à Domdidier; Christine et Alain Montani-Hùgli et leur fils Sébastien, à Gletterens; Stéphane et Mary-Claude Chardonnens-Bénaglia et leur fils Grégory, à Payerne; Les familles Hùgli, Kurt, Lirgg, Uebelhart, Flùkiger, Zwahlen, Wenger; Les familles Chardonnens, Monney; ainsi que les familles parentes et alliées, ont la profonde douleur de faire part du décès de Monsieur Charles HÛGLI leur très cher époux, papa, beau-papa, grand-papa, frère, beau-frère, parrain, oncle, parent et ami, enlevé à leur tendre affection le 6 juillet 1986, dans sa 57 e année, après une longue maladie supportée avec courage et résignation. La cérémonie sera célébrée en l'église de Domdidier, mardi 8 juillet 1986, à 14 h. 30. Honneurs à 15 heures. Incinération dans la plus stricte intimité au crématoire à Neuchâtel. Le défunt repose en la chapelle mortuaire de l'église de Domdidier. Plutôt que d'envoyer des fleurs, veuillez penser à une œuvre de bienfaisance. Cet avis tient lieu de lettre de faire part. t Yvonne Mettraux, à Neyruz; Michel Mettraux, à Neyruz; Francis et Clotilde Mory-Page, à Fribourg; Gérard et Anita Mory-Birbaum, à Neyruz; Pierre et Léa Page-Mettraux, à Neyruz, leurs enfants et pètits-enfants; Louise Yerly-Mettraux, à Cottens, ses enfants et petits-enfants; Les enfants et petits-enfants de feu Urbain Mettraux, à Neyruz; Les enfants et petits-enfants de feu Pierre Dafflon, à Neyruz, Fribourg et Lausanne; ainsi que les familles parentes, alliées et amies ont le profond chagrin de faire part du décès de Monsieur Léon METTRAUX leur très cher et regretté papa, grand-papa, frère, beau-frère, oncle, parrain, cousin, parent et ami, enlevé subitement à leur tendre affection, le dimanche 6 juillet 1986, dans sa 87 e année, réconforté par la grâce des sacrements. L'office de sépulture sera célébré le mardi 8 juillet 1986, à 14 h. 30 en l'église de Neyruz. Le défunt repose en la chapelle mortuaire de l'église. Une veillée de prières nous rassemblera en ladite église, ce lundi 7 juillet, à 20 heures. Repose en paix Il ne sera pas envoyé de faire-part, le présent avis en tient lieu. Extrait des conditions générales de l'aasp en relations avec des annonceurs. Le texte intégral peut être obtenu auprès des guichets de réception d'annonces. Vous voulez vendre une voiture? /'I V JôÈfe» &ŒD MsHtir tant qu'électricien, vous avez fourni la preuve de vos capacités. Une bonne raison pour chercher maintenant un poste de cadre! ten Nous vous offrons cette occasion, car nous cherchons un CHEF EL ECTRICIEIM ou camion-silo. auquel nous aimerions confier les tâches principales suivantes: Date d'entrée:, 2, ',.-,. ' _ - conduites du groupe des électriciens; de suite ou a convenir.,- J,, j>..-. _, - organisation des travaux d entretien et d installation. n.- ; Nous offros des prestations sociales moder- - gestion du matériel; nés et un salaire en rapport avec les capacités - collaboration aux travaux de dépannage et d'entretien. et I expérience. fin e pouvo j r assumer avec succès et de façon indépendante ces tâches très intéressantes, les conditions suivantes doivent être remplies : Zumwald Transports SA Moncor, case postale Fribourg, s- 037/ ~ être titulaire du certificat de capacité et avoir quelque expérience en qualité d'électricien d'entretien _ avoir suivi des cours de perfectionnement professionnel; - avoir des connaissances de base en électronique industrielle; I - avoir des connaissances verbales de l' allemand. En plus des conditions d'engagement très favorables d'une entreprise faisant partie de la communauté Migros, nous offrons un salaire approprié à la fonction. Les intéressés peuvent adresser leur offre au chef du service du personnel de Micarna SA, fabrique de produits carnés, 1784 Courtepin/FR Comment augmenter l'efficacité de vos annonces. Le choix udicieux des termes utilisés pour préciser le modèle, les accessoires et l'équipement de la voiture à vendre, multiplie les réponses à votre annonce Au.guichet de Publicitas, un aide-mémoire gratuit vous suggère les points essentiels de votre message. Renforcez l' impact de vos annonces! Prenez votre aide-mémoire gratuit chez Publicitas ou demandez-le plus simplement au moyen du bon ci-dessous. Service de publicité de PUBLICITAS Rue de la'banque Fribourg X Bon Oui. je veux renforcer l' impact de ma prochaine annonce. Faites-moi donc parvenir sans frais l' aide-mémoire pour une annonce sous rubrique voitures d'occasion. Nom Rue, N' NPA Localité ' _ Veuillez expédier à votre agence Publicitas. Mgr Janez Vodopivec Les saints Cyrille et Méthode patrons de l'europe 192 pages, Fr Ce livre nous présente le cadre historique et politique de Cyrille et Méthode, ainsi que la vie de ces deux saints, les conditions dans lesquelles ils ont évangélisé les Slaves et la force et l'originalité de leur apostolat. BON DE COMMANDE à retourner chez votre libraire ou aux Editions Saint-Paul Pérolles FRIBOURG, Le soussigné commande :... ex. Vodopivec, Les saints Cyrille et Méthode au prix de Fr frais d'envoi. Nom : ; Prénom : Rue : N postal, localité : Date et signature : Unternehmen der Metallwarenindustrie in der Westschweiz sucht fur sofortigen Eintritt oder nach Ùbereinkunft dynamischen Mitarbeiter fur selbstândige Durchfùhrung der Avor und Terminkontrolle. Gute Franzôsischkenntnise sind erforderlich. Schriftliche Offerten mit den ublichen Unterlagen sind zu richten an: CHARMAG SA, Postfach 119, 1470 Estavayer-le-Lac AVIS Elli LES % AVIS MORTUAIRES pour l'édition du lundi sont à déposer dans ia boîte aux lettres de l'imprimerie Saint- Paul, Pérolles 42. à Fribourg. JUSQU'À DIMANCHE À 20 HEURES Important: ils ne seront plus acceptés par téléphone. On peut éventuellement nous les faire parvenir par Télex N , également jusqu'à 20 heures.

13 t Madame Anne-Marie Ducrest-Oberson, à Rossens; Monsieur Georges Oberson, à Romont; Madame et Monsieur Daniel Bulliard-Oberson, à Romont; Madame et Monsieur Joseph Remy-Ducrest, leurs enfants et petits-enfants. à Farvagny, Rossinière et Corminbœuf; Madame Agnès Oberson, à Chavannes-sous-Romont, ses enfants et petisenfants; Les familles Ducrest, Oberson, Rappo, Stauffer, Chenaux, Maurer, Placheta, Chavaillaz, Remy, parentes et alliées, ont le profond chagrin de faire part du décès de Monsieur Marcel DUCREST ancien juge au tribunal de la Sarine leur très cher époux, beau-père, frère, beau-frère, oncle, grand-oncle, cousin et ami, enlevé subitement à leur tendre affection, le samedi 5 juillet, dans sa 78 e année, réconforté par les sacrements de l'eglise. La messe d'enterrement sera célébrée en l'église de Rossens, le mardi 8 juillet 1986, à 14 h. 30. Selon le désir du défunt, l'incinération suivra dans l'intimité au crématoire de Neuchâtel. Le défunt repose en la chapelle mortuaire de l'église de Rossens. Veillée de prières, lundi soir, à 20 heures, à l'église, En lieu et place de fleurs, veuillez penser à l'institut des Buissonnets, cep Cet avis tient lieu de lettre de faire part. t Son épouse: Madame Thérèse Jaquet-Borcard, à Estavannens; Ses enfants: Monsieur Gérard Jaquet, à Estavannens; ' Monsieur et Madame Félix Jaquet-Staehly, à Begnins; Monsieur Jean-Paul Jaquet, à Estavannens, et son amie Françoise Andrey, à Le Pâquier; Ses frères et sœurs: Monsieur et Madame Jules Jaquet-Gillon et leurs enfants, à Saussivue; Monsieur et Madame André Jaquet-Pasquier et leurs enfants, à Estavannens; Monsieur et Madame Casimir Jaquet-Zumkeller, à Pringy; Madame et Monsieur Arsène Grandjean-Jaquet, à Estavannens; Monsieur et Madame Jean Jaquet-Schollaert et leurs enfants, à Bulle; Ses beaux-frères et belles-sœurs: Monsieur et Madame Félix Borcard-Castella, à Grandvillard; Madame et Monsieur Alexandre Raboud-Borcard et leurs enfants, à Grandvillard ; Monsieur et Madame Jean Borcard-Raboud et leurs enfants, à Granges- Paccot; Monsieur et Madame Charly Borcard-Musy et leurs enfants, à Grandvillard; ainsi que les familles parentes et alliées, ont la profonde douleur de faire part du décès de Monsieur Maurice JAQUET-BORCARD sellier leur très cher époux, papa, beau-papa, frère, beau-frère, oncle, parrain, cousin et ami, enlevé subitement à leur tendre affection dans sa 71e année, le 6 juillet 1986, muni des sacrements de l'eglise. L'office d'enterrement sera célébré en l'église d'estavannens, le mardi 8 juille t, à 14 h. 30. Domicile mortuaire: Estavannens R.I.P. Cet avis tient lieu de lettre de faire part. t Le Syndicat d'élevage pie-rouge, de Neyruz a le regret de faire part du décès de Monsieur Léon Mettraux membre d'honneur secrétaire-caissier durant 50 ans Pour les obsèques, prière de se référer à l'avis de la famille. t La société de musique l'«echo du Lac» de Rossens a le regret de faire part du décès de Monsieur Marcel Ducrest ancien parrain de la bannière membre d'honneur La société prendra part en corps aux obsèques. t Le chœur mixte «Echo de la Sarine» de Rossens a le profond regret de faire part du décès de Monsieur Marcel Ducrest membre bienfaiteur et ancien président époux de M me Anne-Marie Ducrest, membre bienfaiteur Pour les obsèques, prière de se référer à l'avis de la famille. t Le Conseil communal de Rossens a le regret de faire part du décès de Monsieur Marcel Ducrest ancien boursier communal Pour les obsèques, prière de se référer à l'avis de la famille. t «La Lyre» musique ouvrière de Fribourg a le. profond regret de faire part du décès de Monsieur Hubert Thomet moniteur tambour, membre d'honneur de la société L'office d'enterrement aura lieu mardi 8 juillet 1986, à 10 heures, en la cathédrale Saint-Nicolas. La musique y participera en corps. m\ v** ** \i m -iatt>f?o\i B PUS K** ev j M Faire-part de deuil Imprimerie St-Paul Pérolles 42, Fribourg t Sur le seuil de sa maison, notre Père t'attend et les bras de Dieu s'ouvriront pour toit. Son épouse: Sophie Spicher-Chenaux, route de Karrweg 2, à Fribourg; Ses enfants: Gilbert et Josiane Spicher-Hirt, Steve, à Fribourg; Marianne et André Barras-Spicher, Martine, à Givisiez; Juliette et André Buchs-Spicher, Patrice et Muriel, à Bourguillon; Bernard et Françoise Spicher-Dessiex, Daniel et Olivier, à Fribourg; Claudine et Urs Kaeslin-Spicher, Magali et Patricia, à Fribourg; Maurice et Béatrice Spicher-Meyer, Cyrill, Johanne et Loïc, à Faoug; Albert et Simone Spicher-Meyer, Esmeralda et Lionel, à Courtaman; Madeleine et André Stadelmann-Spicher, Çédric et Jérôme, à Fribourg; Marie-Thérèse et Erwin Aeby-Spicher, Cynthia, Marylin et Laura, à Tinterin; René et Anita Spicher-Bergmann, Frédéric et Fabrice, à La Roche; Brigitte Spicher, à Fribourg; Marie-Antoinette Spicher et son fiancé André Spiess, à Fribourg; Pascal Spicher et son amie Isabelle, à Fribourg; Les familles Spicher, Pittet, Rothenbuhler, Schmid, Mettraux, Gumy, Minguely, Joye, Chenaux, Zwygart, Emery, Baudet et Morard; ainsi que les familles parentes, alliées et amies, ont la grande tristesse de faire part du décès de Monsieur Pierre SPICHER leur très cher et bien-aimé époux, papa, beau-papa, grand-papa, frère, beaufrère, oncle, parrain, cousin, parent et ami, enlevé à leur tendre affection le dimanche 6 juillet 1986, à l'âge de 67 ans, réconforté par la grâce des sacrements. L'office de sépulture sera célébré le mercredi 9 juillet 1986, à 14 h. 30, en l'église de Saint-Jean, à Fribourg. Le défunt repose en la chapelle mortuaire de l'église. Une veillée de prières nous rassemblera en ladite église, mardi le 8 juillet 1986, à 19 h. 45. Repose en paix! Il ne sera pas envoyé de faire-part, le présent avis en tient lieu. t Madame Madeleine Burgy-Thomet, à Fribourg, ses enfants et petitsenfants; Monsieur Henri Kolly-Thomet, à Fribourg; Monsieur Pierre Schafer, à Franex, ses enfants et petits-enfants; Madame Elise Auderset-Schafer, à Yverdon, ses enfants et petits-enfants; Madame Lucie Pache-Schafer, à Yverdon, ses enfants et petits-enfants; Madame Berthe Aebischer-Schafer, à Chamblon, ses enfants et petitsenfants; Madame Véronique Rùffenacht-Schafer, à Yverdon, ses enfants et petitsenfants; Les familles Thomet et Piller, ainsi que les familles parentes, alliées et amies, ont le profond chagrin de faire part du décès de Monsieur Hubert THOMET tambour leur très cher frère, beau-frère, oncle, grand-oncle, parrain, cousin, parent et ami, enlevé à leur tendre affection, le samedi 5 juillet 1986, dans sa 66 e année, après une pénible maladie, réconforté par la grâce des sacrements. L'office de sépulture sera célébré le mardi 8 juillet 1986, à 10 heures, en la cathédrale Saint-Nicolas, à Fribourg. Le défunt repose en la chapelle mortuaire de l'église. Une veillée de prières nous rassemblera en ladite église, ce lundi 7 juillet, à 19 h. 45. L'incinération aura lieu dans l'intimité, à Neuchâtel. Adresse de la famille. Madame Marie-Françoise Meyer-Burgy, route de la Gruyère 14, 1700 Fribourg. Il ne sera pas envoyé de faire-part, le présent avis en tient lieu. t «La Concordia» Corps de musique officiel de la Ville de Fribourg a la douleur de faire part du décès de Monsieur Hubert Thomet membre honoraire Pour les obsèques, prière de se référer à l'avis de la famille. t Le Cercle d'assurance du bétail de Villargiroud-Villarsiviriaux a le regret de faire part du décès de Monsieur Joseph Bérard beau-père de M. Sylvain Berset, dévoué président L'ensevelissement a eu lieu le samedi 5 juillet 1986.

14 p Lundi 7 juillet 1986 lalaebté FRIBOURG Musique sacrée : chaud et chaleureux premier week-end pour le festival Prestige, nouveauté, popularité A l'occasion du Festival de musique sacrée, les Jeunesses musicales de Fribourg organisent, toute la semaine, des concerts de musique dans la rue, participant ainsi avec entrain à transformer le festival en une fête de la musique accessible à tous. Sur trois podiums montés aux Tornalettes, en haut de la rue de Lausanne et aux Grand-Places, les jeunes musiciens de Fribourg ont tenté de faire partager leur art aux passants. Avec des résultats, dans l'ensemble, positifs. «Je trouve ça bien». M. Vonlanthen, paysagiste, devant lequel les hasards du stationnement avaient poussé les instrumentistes du Quatuor de flûtes du Conservatoire de Fribourg, dirigé par Michèle Greder, est content. «Ils amènent du monde, qui s arrête pour écouter. Et puis travailler en musique, c'est bien plus agréable... Pqur moi, il faudrait faire des choses comme ça plus souvent. Cette matinée de musique, c'est surtout une invitation à recommencer. Pour eux et pour nous.» M" 0 Clément, de Schwarzenburg, a un ami musicien. Alors, elle ne s'étonne pas trop de l'animation de ce samedi matin : «On savait qu'il y avait un festival de musique à Fribourg, et que des manifestations annexes étaient prévues. C'est positif. Depuis quelques temps, Fribourg se développe bien dans le domaine de la culture, surtout musicale. C'est très positif, mais nous, le soir, on n'a pas tellement l'occasion d'y venir. Ils marchent bien sans nous, non?» Même son de cloche positif en face, à la vitrerie Zosso, où la vendeuse tient cette animation de rue pour extrêmement positive et agréable, et auprès de la plupart des passants. Il a fallu chercher un peu avant de trouver un avis plus mitigé, auprès d'une maraîchère à un stand voisin : «Un peu, ça va. Mais là, ça a duré trop longtemps. Et puis, quand on travaille, la musique... D'ail- Hl COLLABORATION LALIBERTE Aujourd'hui Conférence - spectacle. A 18 h., à l'auditoire C des bâtiments universitaires de Miséricorde, l'organiste Arsène Bedois parlera de «Pierre Abélard, poète et musicien». A 18 h. aussi, au Théâtre des marionnettes de Fribourg, spectacle consacré à la marionnette de la Vierge. GD Animation. - En direct des studios du café des Grand-Places et sur les ondes de Radio suisse romande «Espace 2», ce matin à 10 h., Podium, avec Jean-Pierre Gerber, chant et Thomas Kuster, piano. A 10 h. 30, premier des cinq débats : la tribune du lundi sera consacrée au bilinguisme, ombres et lumières. Animée par Herbert Ming, elle permettra à François Gross, rédacteur en chef de «La Liberté», James Jeanneret, de Radio suisse international, Marcel Schwander du «Tages Anzeiger» et François Landgraf du Département fédéral des finances de s'exprimer sur le sujet. A 11 h. 30, «Quiz»: grand jeu radiophonique opposant les auditeurs et les spectateurs venus au café des Grand-Places sur quelques questions musicales. Si vous souhaitez téléphoner, composer le 037/ ! Les prix sont nombreux! Les émissions en direct se termineront avec Musimag, entre 12 et 13 h., l'émission spécialisée qui présente les concerts du festival. ESPAGi. E S PAC'E ' E S PACE ' 2 A capter sur 91.9 ou 95.5 en FM sur Telenet. Ou, selon les régions, sur la longueu r d'ondes d'émetteurs voisins: Gruyères 99.0, Hornfluh 98.4, Mont- Pèlerin 98.5 et Moudon leurs ce n'est vraiment pas une musique de notre temps.» Ce morceau trop moderne, c'était «Le vol du bourdon», de Rimsky-Korsakov ( )... Les musiciens aussi Les musiciens aussi étaient contents. Ramassant lutrins, partitions, étuis bien garnis de petite monnaie, et même les cerises et les marguerites laissées par les admirateurs, ils tirent un bilan positif de cette matinée de musique:.une occasion déjouer, de rencontrer un public inhabituel, mais d'autant plus chaleureux; une occasion aussi de croiser des amis ou de s'en faire d'autres. Le Quatuor de flûtes du Conservatoire n'était pas le seul ensemble à animer Fribourg. Citons également le duo de violons Mane-José Lattion-Pascal Siffert, l'ensemble formé par Monique Volery (chant), Patrick Nâf (clarinette) et Véronique Piller (piano) et le pianiste Olivier Lattion. L'animation de rue se poursuivra toute la semaine, avec les mêmes artistes et d'autres encore. «La Liberté» en publiera régulièrement les programmes. Antoine Ruf fxw- m " "«<*WW * MM - **% m -.wwwrwpmwk f La Chapelle royale de Paris, Herreweghe et Monteverdi Des Vêpres sublimes... Non, le lecteur n 'aura pas droit à de nouvelles Vêpres siciliennes! Celles de Claudio Monteverdi suffisen t à nous faire croire à de réelles et altières beautés telles qu 'elles nous étaient présentées vendredi soir lors du premier concert festivalier de musique sacrée Et sans prôner le bon vin avant de le boire (car nous avons pu le déguster), cette version d'herreweghe convainc de part en part ILa musicologie y est reine, certes, avec l'accord logique des ensembles au diapason de 440, la transposition d'une quarte plus bas selon l'armure en vigueur de l'époque dans le Psaume 11, «Lauda Jérusalem Dominum», et lors du «Magnificat». Mais, tout cela au service d'une expression immensément forte et subtile. Bref, un dièze de plus à la clé de Philippe Herreweghe face à Malgoire qui se défend pourtant bien, et un bémol à celle d'harnoncourt qui n 'égale pas celle du chef sur le plan vocal (ainsi qu 'un double bémol, hélas, en ce qui concerne en tout cas les Vêpres à Michel Corboz face à tant d'intelligence et de sublime musicalité). L 'impression que laisse ce concert à Création du «Magnificat» de Nicholas Bannan Un chaleureux accueil rendre très colorée cette ligne musicale. De surcroît, le compositeur prolonge parfois les notes au-delà de l'entrée de la voix suivante, ce qui confère à la ligne un effet de polyphonie étonnant. Les interventions «polyphoniques» quant à elles représentent des pivots sur lesquels s'appuie la grande ligne de l'œuvre. L 'éc riture ne laisse rien au hasard. Il n 'va donc pas d'improvisation dans cette partition, et on peut y déceler une influencepost-webernienne notamment aussi dans la concision de l'écriture. Mais en même temps, le compositeur réussit à y introduire des éléments qui ne sont pas sans rappeler les vocalises de la polyphonie classique. Ce «Magnificat» est une pièce très complexe et de ce fait probablement inaccessible à un ensemble amateur. Elle représente une tentative passionnante d'interpréter avec des moyens actuels le texte du «Magnificat». En répartissant la ligne musicale sur les seize chanteurs, en dissociant par là même les syllabes des mots le compositeur fait éclater le texte sans pour autant le rendre incompréhensible. La Chapelle Royale dirigée par Philippe Herreweghe a donné de cette œuvre une interprétation convaincante, les chanteurs sachant exploiter les possibilités sonores qu 'offre la partition. Tout au plus aurait-on pu imaginer une prononciation encore plus Le deuxième concert de l'ensemble vocal de la Chapelle Royale de Paris dirigé par Philippe Herreweghe était dominé par la création de l'œuvre primée au concours de composition de musique sacrée de l'année dernière. Ce «Magnificat» du jeune compositeur anglais Nicholas Bannan a laissé une bonne impression à la fois par la rigueur de l'écriture et par sa concision. Elle était encadrée par des œuvres de grands maîtres du passé tels que Monteverdi, Lassus et Josquin des Prés. La démarche de Nicholas Bannan est intéressante parce qu 'il n 'a pas cherché à exploiter les ressources «dramatiques» que recèle le texte du Magnificat. Il a avant tout tenté de créer un climat pour mettre en évidence le texte. Sa partition est d'ailleurs conçue de telle façon à ce que le texte reste toujours compréhensible. Le compositeur s'est inspiré des modèles du passé mais ne les imite pas et il ne cite pas le passé. Son œuvre apparaît comme une sorte de monodie très complexe, ponctuée par quelques insertions à plusieurs voix, il vajusqu 'à seize, l'œuvre étant écrite pour seize chanteurs. Mais cette longue ligne musicale est répartie sur l'ensemble des chanteurs, à certains endroits chaque note de la ligne est confiée à un autre chanteur, ce qui a pour conséquence de..** H prestige augurant ce festival que Ton souhaite dans ses vivantes diversités à son image n 'est pas feinte. Le travail sur les points du phrasé est un travail en profondeur, notamment sur l'art de la clarté rhétorique, lequel ne vient jamais freiner l'expression ample et chaleureuse du discours, notamment dans la ferveur des parties d'ensembles. Rarement finesse, robe soyeuse du tissu harmonique, parfaite homogénéité n 'auront servi un texte auquel Herreweghe s'attache comme innocemment. Pour preuve, les fermes arabesques de T«Ave Maris Stella» incrustées dans la béance du temps et de l'espace comme dentelles sur voie lactée, tel passage du «Magnificat» pointé dans l'aigu azuré où parle la tonifiante compassion, le juste retour des lois humaines: «Il a renversé les puissants de leur trône, élevé les humbles, rempli de biens les af a- mes». Mais les Vêpres de Monterverdi, ce sont encore ces ostinatos tournoyants, ces dessins déjà baroques, ces clameurs stylisées, ressassées, dans le Psaume 147, ces instants intimes de ferveur lors des parties de concerto dans «Nigra k Sum» et l'expression naturelle et hautement ciselée de Howard Crook, ténor, à la parfaite vocalité; ces entrelacs en guirlandes, ancien «cantus gemellus», entre la voix de cristal d'agnes Mellon et celle gorgée de soleil de Guillemette Laurens, ce trop court intermède de l'apôtre du chant ancien qu 'est David Thomas, basse, dans le psaume 112 «Laudate Pueri Dominum». Reste à parler de l'équilibre entre les divers appareils. Une palme ici aux Saqueboutiers de Toulouse pour la beauté de jeu de leurs instruments à vent, de même que des éloges pour le chœur qui sait se faire précis tout en dispensant des timbres d'une rondeur bienfaisante. Petit détail : Philippe Herreweghe aurait pu s'occuper davantage des cordes, leur inculquer un relief plus subtil. Néanmoins, l'équilibre est bien réalisé et ces Vêpres montéverdiennes sont une petite révélation que le disque nous livrera, à ce que Ton nous a promis, bientôt. Incontestablement, cette interprétation fera date dans les annales des Festivals de musique sacrée à Fribourg. Bernard Sansonnens pointue par sauvegarder au texte sa compréhension à tous moments. L 'œuvre de Nicholas Bannan avait à subir la dure épreuve de la comparaison avec des partitions de grands maîtres du passé, parmi celles-ci le «Magnificat à5» de Claudio Monteverdi. Cette proximité avec des œuvres du passé a montré que Nicholas Bannan reste malgré tout dans une tradition séculaire. L 'interprétation du Magnificat de Monteverdi a frappé par la rigueur avec laquelle Philippe Herreweghe articule les lignes musicales. Les œuvres de Josquin des Prés placées en début de concert aussi étaient rendues avec un souci constant de la transparence du tissu polyphonique grâce à des voix de femmes sans vibrato et des voix d'hommes d 'une remarquable agilité. C'est finalement dans les sept premiers «Lagrime de San Pietro» de Lassus que les chanteurs et leur chef Philippe Herreweghe sont sortis quelque peu de leur réserve expressive, soulignant avec fin esse la manière dont Lassus utilise les ressources expressives de l'écriture polyphoniq ue. Notamment les passages pl us homophoniques ont séduit par leur intensité expressive alors que les p arties polyphoniqu es étaient tout de transparence. Michel Flechtner Alain Wicht Hilliard Ensemble Ce soir, concert vocal Concert uniquement vocal, ce soir à 21 heures, à l'église du Collège Saint- Michel, avec la venue du prestigieux Hilliard Ensemble, fondé par la basse Paul Hillier en Le mélomane pourra y goûter de la musique anglaise, exclusivement, des XV e et XVI e siècles d'auteurs ayant pour nom Leonel Power (mort en 1445), John Dunstable (mort en 1453), Thomas Tallis ( ) et John Taverner ( ). L'ensemble de Paul Hillier est un quintette de voix formées par David James, contre-ténor, Leigh Nixon et John Potter, ténors, David Beavan et Paul Hillier, basses. Leur programme est très original car il fait connaître deux siècles de musique anglaise. Avec les compositions de Power ou Dunstable, c'est le XV e siècle qui s'annonce: œuvres évidemment religieuses en latin mais d'un style particulier puisque ce siècle fut rebelle à l'influence continentale et néerlandaise. Il s'agit d'une sorte de monde à part dans la musique de la Renaissance, caractérisé par des harmonies «douces et angéliques» pour reprendre le terme de Dunstable lui-même, de mélodies fermes et dégagées ayant gagné le supénus, de dessins assez réguliers dans le style de la «caccia» italienne faits d'échanges en imitation. Une musique qui, indéniablement, se distingue de la complexité polyphonique de l'ecole des Franco- Flammand en France et sur le continent européen. Les œuvres du XVI e siècle témoignent d'une transformation et appartiennent à la première ère musicale du siècle anglais, l'autre étant celle bien connue du début des grands virginalistes tels Byrd ou Dowland. La musique d'église sous Henri VIII prend un essor considérable malgré les tensions et révolutions inhérentes à la Réforme, ce début du XVI e siècle donne naissance à de nombreuses œuvres religieuses, messes ou Anthems (dans la liturgie réformée) marquées par une polyphonie profonde, typique et plus ouverte à l'univers musical européen Ḃernard Sansonnens

15 , nïmmm SPORTS Automobilisme Mansell avait fait le bon choix GP de Belgique moto Progin et Hunziker neuvièmes Lundi =1181 = Bertrand Felder surprenant finaliste à la 49 e Fête alpestre du Lac-Noir Seul Monneron a freiné le roi Schlâpfer! Organisateurs de la Fête alpestre du Lac-Noir, les clubs de Fribourg et de la Singine - avec Hans Fasel comme président du CO - se trouvaient placés devant un impératif: donner le feu vert à la 49 e édition malgré des conditions météorologiques défavorables. Le calendrier des fêtes de lutte du mois de juillet est chargé à un point tel qu'un renvoi devenait impossible au Lac-Noir. Stoïques et armés de parapluies, les spectateurs vécurent néanmoins une fête fertile en rebondissements grâce à la qualité des acteurs engagés. M **. 1 *1 à Et puis, chacun tenait à voir à l'œuvre le roi Schlâpfer à six semaines de la fédérale ; et également son comportement face à son dauphin Gasser. Un affrontement qui n'eut finalement pas lieu, le tirage au sort n'ayant pas permis d'offrir au public la revanche de Lanaenthal. Une évidence Grandissime favori, Ernest Schlâpfer remporte pour la deuxième fois une victoire au Lac-Noir, après celle de Le succès de l'ingénieur-agronome de Herisau ne fait que confirmer une simple évidence : le double roi de la lutte évolue à un étage supérieur. Ses ahvprcîiirpc c'pffnrrpnt Ap lui mntpstpr la suprématie, mais chacun d'eux finit par ployer sous son joug. Sauf un: Gilbert Monneron! Mais prenons les faits chronologiquement. Ce fut d'abord Gabriel Yerly qui eut l'honneur d'affronter Schlâpfer ; à quatre reprises, le couronné fédéral de Berlens tenta crânement sa chance, mais il finit Dar céder, à terre. Puis, avec des tactiques différentes, Schlâpfer régla aisément le sort du couronné fédéral Hans-Ueli Joder et du puissant Walter Stoll. Puis, ce fut le face-à-face avec Monneron ; le gendarme staviacois, avec un système défensif parfaitement au point, obligea le roi de la lutte au partage des points. Ensuite, le couronn» fîâi-liirol EVit-T ï Ahmonn r>jâho for'a ô l'habileté du vainqueur du jour. En passe finale, le valeureux Bert rand Felder ne disposait pas d'arguments suffisants pour couper l'élan du champion. Les places de fêtes diffèrent mais, lorsque Schlâpfer est de la partie, ses adversaires - même les plus chevronnés - doivent se contenter d'un rôle d'outsi- Hprc Tir groupé Si la victoire finale échappa à un lutteur du canton, quatre d'entre eux viennent occuper les places d'honneur. Et ce en rang serré. Donc un coup de chapeau doit être donné à ce quatuor dont le premier élément se nomme... André Riedo. Lui qui n'a pas encore fpté «PC ~>\ ans - rp spra nnur lp 1 1 octobre prochain - signe, en la circonstance, le meilleur résultat de sa carrière. L'agriculteur de Planfayon récolte ainsi sa deuxième couronne au Lac- Noir au terme du parcours suivant : virtnirp sur Rnrlrdf Wntrirh Hpfaitp face au couronné fédéral Fritz Lehmann. succès sur Hans Schlùchter, nul avec un autre couronné fédéral. Fritz Fluhmann, et deux succès aux dépens de Hans Wiedmer et Daniel Krebs. Les îmis Fri rtrvnropnic nui r\/~riirvpnt conjointement le troisième rang avec 57,25 points proviennent de deux clubs différents. Arrêtons-nous d'abord au finaliste Bertrand Felder. Personne ne pensait que le boucher de Cottens parvienne si haut dans le classement ; à l'aube, il abandonna l'enjeu de la première passe à Markus Karlen, puis il aligna auatre succès consécutifs face à Niklaus Hadorn, Beat Christen, Hans Widmer et Walter Stoll (!), cette dernière victoire étant synonyme de billet pour la finale. En compagnie du lutteur de Cottens se trouvent les deux couronnés fédéraux du Club de la Gruyère: Michel Rouiller et Gabriel Yerlv. Le boucher de Belfaux demeura invaincu au Lac-Noir; après un départ hésitant face à l'invité Emil Giger et Hans Uebersax, Michel Rouiller se mit en marche pour glaner quatre succès face à Beat Aeschbacher, Peter Holzer, Hans 7wahlpn pt Alnïs Marti La collection de Bernard Moret Après avoir «tâté du Schlâpfer», Gabriel Yerly gagna Seeholzer à l'usure, régla aisément le sort de Fritz Schmutz et Jean-Louis Chopard, domina tant et plus le couronné fédéral Armin Thomi avec qui il se sépara sur un verdict de parité, et s'imposa en ultime nasse face au erand esnoir hernois Martin Schwanden Avec 56,75 points, Bernard Moret garnit sa collection de couronnes au Lac-Noir d'un exemplaire supplémentaire. Le boucher bullois subit d'abord la loi de Hans Wiedmer, disposa de Peter Streit et Rudolf Wùtrich, dut abandonner l'enjeu du duel l'opposant à Emil Giger et savoura deux nouveaux succès face à Peter Rnrhsacharher et Hans Sieepnthaler. Avec un nombre identique de points, Gilbert Monneron récolte la dernière couronne fribourgeoise. Brillant durant la matinée - succès sur Von Weissenfluh, Paul Siegenthaler et Rolf Zbinden - le gendarme staviacois se trouva face à face avec le roi Schlâpfer auquel il imposa un résultat nul ; c'est sur un score identique que Monneron acheva ses passes face à Aloïs Marti et r ~ \l*s\ Caal,.,]. Trois lutteurs fribourgeois, chevronnés, ratent la couronne pour un quart de point seulement. Tant Werner Jakob (trois victoires et trois nuls), que Hermann Kilchoer (trois victoires, un nul et deux défaites) que Roland Riedo (parcours identique) figurent juste en dessous de la barre des couronnés. Consolation pour ce trio de Fribourgeois : leur tiennent compagnie les couronnés fédéraux Urs Rettich, Fritz El 11 V»»"»-i O r\rt at CT-Î i T T 1-1 V-i *-»-\ i TI n I «*** André Riedo (de face, photo de gauche) a terminé deuxième de la fête alors que Gabriel Yerly (photo de droite) s'est classé troisième après avoir mené la vie dure à Ernst Schlâpfer. I CLASSEMENTS 1. Schlâpfer Ernst, Herisau, 58.50; 2. Riedo André, Singine, 57.50; 3a. Felder Bertrand. Cottens ; 3b. Rouiller Michel, La Gruyère, 57.25; 3c. Yerly Gabriel, La Gruyère, 57.25: 4a. Giger Emil, Gais, : 4b. Lanz Hansueli, Berne-Seeland, 57.00; 4c. Oesch Christian, Berne-MittellnnH S7 nfl - Si IrtHorUinciiul i n»fnok4it_ telland, ; 5b. Kônig Fritz, Berne-Emmental, ; 5c. Moret Bernard, La Gruyère, 56.75; 5d. Stoll Walter Berne- Mittelland, ; 5e. Widmer Hans, Berne-Mittelland, 56.75; 5f. Zwahlen Hans, Remp-WlanH SA 7S- So r.acc/»r NJiHanc Berne-Oberaargau, 56.75, 5h. Monneron Gilbert, Estavayer, ; 5i Thomi Armin. Schafïhouse, 56.75, tous avec couronne: 6a. Kilchôr Hermann, Haute-Sarine, 56.50; 6b. Jakob Werner. Chiètres, 56.50: 6c. Rettich Urs, Coire, ; 6d Fluhmann Frit7 Rpm»..nVu.ri amqii SA SH f.p î ph. mann Fritz, Berne-Mittelland, 56.50; ôf.seeholzer Otto, Berne-Oberaargau, 56.50; 6g. Riedo Roland, Singine, 56.50; 7a. Leu Peter, Berne-Oberaargau, ; 7b. Hurni Fritz, Berne-Oberland, ; 8a. Burri Max, Berne-Seeland ; 8b. Clerc Bernard, Ass. vaudoise, ; 8c. Marti Alnic fiprnd.rikmqmoii SA fw On Vnlan Markus, Berne-Mittelland, ; 9b. Altermatt Josef, Ass. vaudoise ; 9c. Von Weissenfluh Christian, Berne-Oberland, ; 9d. Curty André, Fribourg, ; 9e. Perroud Guy, Basse-Veveyse, ; 9f. Schwander Martin, Mittelland, 55.75: 9g. Zûrcher Hans, Berne-Oberaargau; 9h. Herrsche Lothar, Rheintal-Oberland ; 9i. Krebs n-ininl n,.n,o Ultinll,.,! SS -7S Jet de la pierre : 1. Hofstetter Norbert Guin, 3m72 ; 2. Bierri Hans, Escholzmatt 3m68; 3. KJauser Paul, Winterthour 1 lo Oilhprt Mnnncrnn trhemise hl-.ini'het n été IP «pnl à freiner lp rni HP la lutte (Vhemive à Hcccincl Hitr, VntilQnihon

16 Cherche à acheter CHALET (alpage ou autre) ou style fermette, même sans confort, eau, électricité pas indispensables. Situation isolée. Prix max. : Fr Faire offres sous chiffre , à Publicitas, 1630 Bulle. r A vendre, à Cottens situation exceptionnelle ' < >.. VILLA NEUVE 6 PIÈCES - garage double x X; - terrain 1100 m 2 gs - prix de vente : > *>: Fr gs / 'L \ SOGEVI SA / LA- N ES 10 1 *2; : 2 : ' BEAUMONT FRIBOURG. -/V" A louer en Espagne près de Tarragone dès le 13 septembre 1986 magnifique villa neuve à 250 m de la mer, grand confort, avec piscine, terrain de 1100 m 2 engazonné et planté d'arbres fruitiers et d'agréments. Equipement complet pour 6 personnes. Pour consulter l'album photographique et toutes autres indications. s 037/ dès 17 h A louer à Grandsivaz magnifique appartement de 3 Vz pièces Loyer subventionné. Libre dès le rfâi. Pour tous //:: ii l renseignements /;'. : ::'I s'adressera: //V'il FR,M0B SA \y /jj /iiiiliï rue de l'eglise 96 yê W 1680 ROMONT JT s 037/ UN NOUVEAU STYLE pour LES VILLAS FAMILIALES jumelées que nous vendons à 1 km de BULLE comprenant : 6Vi pièces sur demi-niveaux - belle cuisine habitable - garage - sous-sol - terrain env. 650 m 2 aménagé. Prix: Fr Pour traiter: Fr Rens. visites : O I M I M V) 029/ SERVICES S BUU SA Yf A louer "* N au centre de Courtepin «Au Cuillerey» MAGNIFIQUE APPARTEMENT de 4 1 /2 PIÈCES (136 m 2 ) Agencement luxueux avec: - 2 salles d'eau et W.-C. séparés - cuisine avec lave-vaisselle - four à mi-hauteur, etc. - carrelages et tapis JVfîÉlṃ* 03 7/ fjmïsc % 037/ MA A\ ouverture **t * des bureaux M W M 9-12 et TBjÊfÀf 14-17h 5 A louer à Belfaux magnifique appartement 4 1 /2 pièces Libre de suite ou à convenir. Pour renseignements et visites: TD Société de gérances SA, rue de l'eglise 96, 1680 Romont, 037/ A louer, à Villars-sur-Glâne, magnifique 21/2 pièces avec cuisine équipée, balcon, soleil et vue. Loyer : Fr par mois, tout compris. Ainsi qu'un 3 1 /2 pièces Fr , charges comprises. S'adresser au Service immobilier Bâloise, place Pépinet 2, Lausanne, v 02 1/ lf A vendre à Fribourg bel appartement de 2Vz pièces 1 ' étage 2 chambres, hall, cuisine grand balcon Mensualité : Fr charges comprises Fonds propres à convenir. iifê >. & EL bains 1 Une oasis rii exceptionnelle iddléévil au cœur l '-AMTO) <1U Va ' a,s Vente de studios et d'appartements. Possibilité de location \ avec rendement intéressant. W Un Investissement sûr dans un site unique ttsîïïî. lll=â«= Schweizer Heman Renseignements: BAINS DE SAILLON, 1913 SAILLON Bureau de vente et d'information, tél. 026/ A i, - La publicité décide l'acheteur hésitant A vendre Villars-sur-Glâne appartements 4Vi, 5V2, 6V4 pièces attique 7 pièces villas groupées haut standing Granges-Paccot villas groupées neuves Guin villa jumelée de 4 pièces Neyruz villa jumelée, sur plans villas individuelles vue imprenable. Pour renseignements et visites: GAY-CROSIER SA Ï!lllH! pr*******f Transaction immotjilere Ç\jq«037/ Rte de Beaumont 20 - Fribourg. A louer à Villars-sur-Glâne magnifique appartement 4Vi pièces Libre dès le Pour renseignements et visites: TD, Société de gérances SA, rue de l'eglise 96, 1680 Romont, œ- 037/ A louer, de suite ou date à convenir, dans quartier résidentiel, magnifique appartement de 5 pièces séjour avec cheminée, cuisine entièrement aménagée, deux salles d' eau. Fr charges. B A louer, à Villaz-Saint-Pierre, dans villa magnifique appartement de 4 1 /2 pièces avec garage et local pour bricoleur. Libre dès le a J Pour tous renseignements s'adresser à: FRIMOB SA û Rue dej'eglise ROMONT 037/ eim.nn.ri-ipmp À ftpni i FV A louer 1 re étape de notre ensemble à caractère villa- I A*L. l *# U'»5i geois A louer, de suite ou pour date à convenir, dans un Detit immeuble de stvle ferme APPARTEMENTS DE 3 1 /a pièces Fr charges 4 1 /2 pièces Fr charges L' un des deux appartements est à \r\, iar a\/or Is cnncieraerie A 037/ m «, 0-57/99 7R fir ouverture des bureaux et 1/1 nn. 17 nn t, 17-woe résidence LES CEDRES CH. DE LA REDOUTE VILLARS-SUR-GLANE/FRIBOURG arrêtdubus-.bertigny NOUS VENDONS DES APPARTEMENTS DE 2V4 pièces ( 63 m 2 + balcon) dès Fr 3Vi pièces ( 84 m 2 + balcon) dès Fr 4% pièces (110 m 2 + balcon) dès Fr RV» ninrae /1 AO m2 _i_ hlnnl Ac C Orientation plein sud ; cuisine équipée de machines à laver la vaisselle et lave/sèche linge ; chauffage électrique individuel. Finitions au gré du preneur. Dans la même résidence, des appartements sont à Plaquette de vente et renseignements _.jm A "3A r\nr\ agence IS ) serge et daniel î.:i!a~. MMry hnlkrirrl on Cl ir cimnlû Ho A vendre, à Grolley UNE PARCELLE DE TERRAIN1 À BÂTIR Fr UNE PARCELLE à Fr «037/ le soir. %\ serge eî daniel N mm ạ S UP bulliard immobilière BS T700 fribourg rue st-pierre 22 tel Dans un endroit privilégié à Tinterin à vendre belle villa familiale comprenant: un magnifique salon1 avec cheminée, salle à manger, 3 chambres à coucher, très grande3 cuisine moderne. Possibilité d'aménager 2 grandes chambres supplémentaires à l'étage. Cadre plaisant, vue surr les Alpes, jardin arborisé 1200 m 2. Disponible novembre ou selon enten te. Prix de vente , hypothè dues à disdosition. Font/Estavayer-le- Lac Situation exceptionnelle, vue splendide sur le lac de Neuchâ- tel et le Jura, A vendre, bien situé, à Charmey 2900 m 2 de terrain zone à bâtir ~~' avec option d'achat possible, Marly appartement de ZVz pièces salon avec balcon, 2 chambres à coucher coin à manger cuisine agencée. Garage Loyer mensuel: Fr (aaraae et charaes compris) naafsm SA r./n Mahitatinna nnur tnu«sa rue Saint-Pierre 28A, 1700 Fribourg m twiioo KO. 91 r Cherchons à louer ou à acheter CAFÉ ou RESTAURANT évent. tea-room en ville de Fribourg. Veuillez écrire sous chiffre 11958, à Annonces fribourgeoises, place de la Gare 5, 1700 Fribourg A Villars-sur-Glâne, dans quartier rési-. dentiel, avec très belle vue sur les Alpes, à vendre magnifique villa familiale comprenant: salon-salle à manger de 52 m 2-5 chambres à coucher - cuisine moderne 17 m 2 - cave, buanderie - surface jardin 910 m 2 - volume 1030 m 3. Construction très soignée, tranquillité, ensoleillement parfait. Proche des écoles et Hans centre commercial Prière d'adresser les offres à : sous chiffre , à Publicitas SA 1701 Friboura. villa 6 1 /2 pièces avec vieille maison louer, très bien aménagée, confortable, construction réà restaurer cente, avec jardin (cheminée, sauna, 3 salles de bains, plafonds en bois, etc., éventuellement meublée). Il est possible NPII Casç. de louer par ex. 3Vi pièces ou 4V4 pièces. immobilière a- 037/ Loyer, charges non comprises : villa entière Fr , 4'/2 029/ pièces Fr , 3Vi pièces Fr Pour tous rensei- ' gnements supplémentaires, s'adresser à H.-P. et A. Spitz, «052/ QFCinFKirF LA MERIDIENNE ADDADTCUCMTC CMDDnDDIFTF À VII I APÇ- «il IP -C\ ÀMF 6 nièces m 2 + balcon Cuisine avec machines à laver la vaisselle et le linge. Chauffage électrique individuel. sa " es d'eau - Salon avec cheminée l%i serge et daniel ms bulliard sa * _: on TK-\n ruthjuim /«K *«I r\"*n 11 «TCC

17 U,ndi 7 iu.«1986 LAJlBERTÉ SPORTS Un dénouement au millimètre pour la 3 e étape du Tour de France Revoilà le Valaisan Dill-Bundi Dénouement au millimètre de la 3 e étape du Tour de France, courue entre Levallois-Perret et Liévin, sur 214 km. Le film de l'arrivée livra le verdict suivant : 1 er l'américain Davis Phinney, 2 e le Hollandais Henk Boeve, 3 e le Suisse Robert Dill-Bundi. Un verdict très dur pour ceux qui ont dû s'incliner d'un souffle. Le Français Thierry Marie conserve, d'un souffle aussi, son maillot jaune, puisque le coureur de «Système U» est classé, désormais à égalité de temps avec son coéquipier Charly Mottet, qui faisait partie de l'échappée décisive de 12 hommes. Battu, le Valaisan Robert Dill-Bundi, champion olympique de poursuite à Moscou, en 1980, s'est cependant rappelé au bon souvenir des suiveurs. Depuis sa victoire étonnante lors de la 19 e étape du Tour d'italie 1982, le coureur de Chippis était à nouveau rentré dans le rang, considéré comme pistard essentiellement. Dill-Bundi courait souvent au Japon et le keirin devenait sa spécialité. Ainsi, le 28 août 1984, le Haut-Valaisan enleva le championnat du monde à Barcelone. Mais le revoilà sur route, où il a l'habitude des dénouements contestés. Toujours durant le Giro d'italie 1982, le coureur de Dino Zandegù avait porté le maillot rose durant une demi-heure, avant qu'on ne le lui retire au profit du Français Patrick Bonnet, sur la foi du film d'arrivée. Nulens a l'attaque Robert Dill-Bundi faisait partie d'un groupe d'échappés, qui s'est détaché à 70 km de Liévin, comprenant 12 hommes: Rossignoli, Boeve, Solleveld, Phinney, Van Eynde, Lauritzen, Echave et quatre Français, Biondi, J.- C. Garde, Mottet et Lemarchand. Bien que 11 équipes y fussent représentées. L'échappée n'était pas forcément destinée à réussir. Car «La Vie claire» n'y était pas représentée. Il allait de soi que Hinault, LeMond et C ie allaient devoir donner la chasse. Très active, par Guy Nulens, en début d'étape (le Belge enlevait deux sprints de bonification et comptait, jusqu'à 3 minutes d'avance, en compagnie de Jos Haex, un compatriote, et le Français Robert Forest), l'équipe «Panasonic» s'était, elle aussi, laissée surprendre. Un sprint serré entre Robert Dill-Bundi, Henk Boeve et David Phinney (depuis la gauche). Stieda, un étonnant Canadien LES DEUX ÉTAPES DE SAMEDI Après le prologue remporte vendredi par Marie, l'équipe de Cyrille Guimard, emmenée par Laurent Fignon. a signé samedi après midi son deuxième succès consécutif. A la moyenne de 47,6 km/h., Marie, Fignon et leurs coéquipiers ont distancé de 38" l'équipe Carrera, avec Urs Zimmermann et Erich Mâchler, mais pas Beat Breu, et de 1*02" les Panasonic, autour de Robert Millar lors de la course contre la montre par équipes. Surtout, Fignon et ses coéquipiers (mais pas Gavillet, lâché à 16 km du but) ont laissé à 1*55" Hinault et les siens, considérés pourtant comme les grands favoris de l'exercice. Le groupe La Vie Claire a, il est vrai, été handicapé au niveau de ses deux Suisses. Niki Rùttimann. tout juste remis de sa chute du Tour de Suisse, n'a pu que s accrocher, sans fournir le moindre relais, et Guido Winterberg, victime d'une chute le matin et souffrant du genou, a retardé ses compagnons en début d'étape avant d'être abandonné à son sort. Quant aux Colombiens Luis Herrera et Fabio Parra, ils n'ont dû qu'au règlement de limiter les dégâts aux 5 minutes de retard fixées comme maximum par les organisateurs. En temps réel, c'est plus de 8 minutes qu'ils auraient perdu. Vu la façon dont ils ont souffert samedi - 6 Colombiens sont arrivés hors des délais et ont été éliminés - il est à craindre pour eux (J?0 que l'écart en arrivant aux Pyrénées dépasse les 10 minutes qu'ils s'étaient fixées, d'autant qu'un nouveau contre la montre les attend à Nantes. Le succès de Système U a quelque peu éclipsé la magnifique performance réalisée le matin par le Canadien Alex Stieda, de l'équipe 7-Eleven, qui, pour sa première participation au Tour de France, s'est payé le luxe de prendre le maillot jaune dès la première étape. Il devait logiquement le perdre l'aprèsmidi. Pour en arriver là, Stieda, qui il y a quelques années encore jouait au hockey sur glace avant de passer au cyclisme sur piste, avait été le principal animateur de l'étape, en réalisant une échappée de plus de 50 km. Il était toutefois repris à 15 km de l'arrivée par un groupe de 5 coureurs, Anderson, Guyot, Demies, Solleveld et Pol Verschuere, ce dernier l'emportant sur la ligne d'arrivée. 1" étape, Nanterre-Sceaux (85 km): 1 Pol Verschuere (Be) lh.58'33" ; 2. Michel Dermes (Be) à 2" : 3. Gerrit Solleveld (Ho) à 3" ; 4. Phil Anderson (Aus) à 9" ; 5. Alex Stieda (Can); 6. Eric Guyot (Fr), même temps ; 7. Wim Arras (Be) à 11" ; 8. Eddy Planckaert (Be); 9. Eric McKenzie (NZ) Joël Pelier (Fr) ; 11. Federico Echave (Esp) ; 12. Mathieu Hermans (Ho) 13. Eric Vanderaerden (Be) ; 14. Frank Hoste (Be); 15. Francis Castaing (Fr) ; 16. Jos Lieckens (Be); 17. Philippe Leleu (Fr) ; 18. Jean-Philippe Vandenbrande (Be); 19. Jean-René Bernaudeau (Fr), 20. Johan van der Velde Les deux équipes conjugatent d autant plus volontiers leurs efforts que «Système U» - décidément, ce Cyrille Guimard fait peur à tout le monde - était la seule formation à être doublement représentée en tête, par Laurent Biondi, coureur plutôt obscur, mais surtout par Charly Mottet, le vainqueur du Tour de l'avenir 1985, un outsider possible de ce Tour. La photo-finish favorable à Phinney L'Espagnol Federico Echave réussit à se détacher à 25 km du but. Il sera, hélas, freiné quelques kilomètres plus loin, sur crevaison. A trois kilomètres de l'arrivée, le Français François Lemarchand (25 ans) semblait avoir placé un démarrage décisif. Le coureur dç chez «Fagor» ne tenait cependant pas la distance pour quelques mètres. La photô-finish attribuera la victoire à l'américain Davis Phinney, 27 ans, 5 des Jeux olympiques, et aussi le mari de la championne olympique sur route, Conny Carpenter. Après le port du maillot jaune du Canadien Alex Stieda, à l'issue de la l re étape, voilà donc Keystone un nouveau haut fait de l'équipe nordaméricaine «7-Eleven», incontestable enrichissement de ce 73 e Tour de France. Ennuis colombiens et suisses Les Colombiens, eux, mangent leur pain noir. Après l'épreuve collective, qui avait vu leur déroute, le sprint, où Omar Hernandez s'est retrouvé la figure en sang. Spectaculaire, mais plus de peur que de mal. Pire, l'un des présumés meilleurs grimpeurs du Tour, Francisco «Pacho» Rodriguez, est arrivé hors des délais (à 29'53, pour un délai consenti de 24'). Victime d'une chute, le double vainqueur d'étapes au Dauphiné 84 et à la Vuelta 85, terminait courageusement son parcours et sera, peut-être, repêché. Des ennuis dans le camp helvétique également? Guido Winterberg a terminé à 20 minutes. Outre sa blessure à un genou, le Lucernois souffre, désormais aussi de dysenterie, mal qui frappe également Niki Rùttimann. 3 e étape (Levallois-Perret-Lievin, 214 km). 1. Davis Phinney (EU) 5h. 45'31" (moy. 37, 161 km/h). 2. Henk Boeve (Ho). 3. Robert Dill-Bundi (S). 4. Charly Mottet (Fr). 5. Win Van Eynde (Be). 6. Dag-Otto Lauritzen (No). 7. Jean-Claude Garde (Fr). 8. Laurent Biondi (F) à 3". 9 François Lemarchand (Fr). 10. Eric Vanderearden (Be) à 5". 11. Eddy Planckaert (Be). 12. Matthieu Hermans (Ho). 13. Guido Bontempi (It). 14. Jos Lieckens (Be). 15. Frank Hoste (Be), suivis du peloton dans le même temps que Vanderaerden. 16. Francis Castaing (Fr). 17. Yvon Madiot (Fr). 18. Gilbert Glaus (S). 19. Marc Gomez (Fr). 20. Frédéric Vichot (Fr). Puis: 50. Thierry Marie (Fr). 52. Jôrg Mûller (S) Bernard Gavillet (S) Urs Zimmermann (S) Niki Rùttimann (S) Erich Mâchler (S) Beat Breu (S), tous même temps que Vanderaerden Guido Winterberg (S) à 21'08. «Général»: Marie et Mottet à égalité Classement général: 1. Thierry Marie (Fr) 9 h. 00' Charly Mottet (Fr) même temps. 3. Dominique Gaigne (Fr) à 3". 4. Laurent Fignon (Fr) à 4". 5. Alain Bondue (Fr) à 7". 6. Yvon Madiot (Fr) à 17". 7. Eric Boyer (Fr) à 20". 8. Erich Mâchler (S) à 43". 9. Eric Vanderaerden (Be) à 44". 10. Stephen Roche (Irl) à 48". 11. Bruno Leali (It) à 53". 12. Guido Bontempi (It) à 54". 13. Urs Zimmermann (S) à 55". 14. Guy Nulens (Be) à 57". 15. Francesco Rossignoli (It) à l' Davide Cassani (It) à l' Phil Anderson (Aus) à 1' Joergen Pedersen (Dan) à F Robert Millar (GB) à F Peter Winnen (Ho) à l'20. Puis: 28. Jôrg Mûller (S) à 1* Niki Rùttimann (S) à 2' Gilbert Glaus (S) à 2'25. (Si) La «bande à Fignon» efficace (Ho). Puis les Suisses : 44. Jôrg Mûller ; 65. Gilbert Glaus; 73. Robert Dill-Bundi ; 104. Beat Breu ; 127. Niki Rùttimann ; 131. Bernard Gavillet ; 153. Erich Mâchler; 156 Urs Zimmermann, tous m.t. ; 210. Guido Winterberg à l'47". (Si) 2' étape, contre la montre par équipes Meudon - St-Quentin-en-Yvelines sur 56 km: 1. Système U (Fignon, Marie) lh.10'27" ; 2. Carrera (Zimmermann, Mâchler) à 38" ; 3. Panasonic (Anderson) à l'02" ; 4. Kas (Mûller, Leclercq) à F42" ; 5. La Vie Claire (Hinault, LeMond, Rùttimann, Hampsten) à 1*55" ; 6. Peugeot (Duclos-Lassalle, P. Simon, Glaus) à 2'04' ; 7. Hitachi (Criquiélion) à 2'17" ; 8. Gis! IM m (Contini) à 2'58" ; 9. Kwantum (Zoetemelk) à 3' 19" ; 10. PDM (Delgado) à 3'33" ; 11. Joker (Sergeant) à 3'57" ; 12. Fagor (Munoz) à 4'04" ; 13. Zor (Pino) à 4'33" ; 14. Seat (Ruiz-Cabestany, Lejarreta) â 4'37" ; 15. Malvor (Da Silva, Dill-Bundi) à 4'56" ; 16. Reynolds (Gorospe) à 5'17" ; 17. RMO (Vallet, Barteau) à 5'20" ; 18. Teka (Dietzen, Chozas) à 5'29" ; 19. Postboton (Corredor, Montoya) à 6' 13" ; Eleven (Kiefel, Stieda) à 6' 15" ; 21. Café de Colombie (Herrera) à 8'16". Le temps était pris sur le 6e concurrent. Les écarts sont reportés intégralement au classement général, mais sont plafonnés à 5 minutes. (Si) L'équipe de Maechler (en première position) et Zimmermann (en 3 e position) a brillé dans le contre la montre. Keystone 7 N, *»«*»f jrf' - ' i m&t% li-smtmmmm. tmmmmmmt*- * * Pascal Richard: 2 e victoire «pro» à Grâchen. Keystone Viège-Gràchen Nette victoire de P. Richard Victorieux une semaine plus tôt de la dernière étape du Tour des Asturies, le néo-professionnel vaudois Pascal Richard a enlevé sa seconde victoire chez les professionnels en remportant la 10 e édition de la cours de côte Viège - Grâchen. Au terme des 48 km, l'urbigène a devancé le Hollandais Eric Breukink, révélation du Tour de Suisse, de 1*51", et l'italien Franco Chioccioli de l'56". Professionnels (48 km): 1. Pascal Richard (Valeyres-sous-Rances) 1 h. 24'37". 2. Erice Breukink (Ho) à 1*51'.'; 3. Franco Chiccioli (It) à l'56". 4. Serge Demierre (Ecublens) à T 13". 5. Mike Gutmann (Jongny) à 2'17". 6. Marcel Russenberger (Merishausen) à 2'19". Elites/amateurs juniors (24 km): 1. Ottavio Soffredini (Berne/E) 47'55". Grand Prix Suisse, classement final (4 épreuves): 1. Stefan Joho 59 pts. 2. Russenberger et Daniel Wyder 49. (Si) Freuler et Schônenberger vainqueurs à Wallisellen La 2 e manifestation du Grand Prix suisse, après le critérium de Hôngg de la veille, remporté par l'italien Piersanti, était constituée par les courses de Wallisellen. Urs Freuler s'imposait dans l'omnium (contre la montre sur un tour, course par élimination, course aux points), devant Daniel Wyder, Stephan Joho et Léo Schônenberger. Les 10 meilleurs se retrouvaient dans une finale derrière dernys. Là, c'est Léo Schônenberger qui s'est imposé, devant Urs Freuler, Stefan Joho et Viktor Schraner. (Si) Wegmùller devant un Australien à Wâdenswil Le Bernois Thomas Wegmùller a remporté une course réservée aux amateurs d'élite, qui s'est disputée à Wâdenswil sur 135 km. Wegmùller a battu au sprint ses six compagnons d'échappée, l'emportant à une moyenne proche de 45 km/h.! Résultats: 1. Thomas Wegmùller (Schliern) 135 km en 3 h. 0'49" (44,796 km/h.) 2. Tim Jamieson (Aus). 3. Robert Cobroft (Aus). 4. Heinz Kalberer (Zurich). 5. Kurt Steinmann (Roggliswil). 6. Markus Neff (Altenrhein), m.t. 7. Magnus Moser (Gossau) à 10". 8. Jochen Baumann (Zurich) à 43". 9. Richard Trinkler (Sirnach) 'à l'7". 10. Fabian Fuchs (Malters) m.t. 63 coureurs au départ, 49 classés. (Si) Les juniors suisses seulement 13 e * au Maroc Tenante du titre, l'italie a conservé sa couronne mondiale juniors du contre la montre par équipes. A Casablanca, la «squadra azzurra», s'est imposée au terme des 71 km de l'épreuve avec une avantage de 19 secondes sur l'urss et de 4'50" sur la RDA. La Suisse a pris la 13 e place à 10'02" des Italiens. 71 km par équipes: 1. Italie 1 h. 34'02". 2. URSS à 19". 3. RDA à 4'50". 4. Hollande à 5'00". 5. Tchécoslovaquie à 6'00". 6. Grande-Bretagne à 7'09". Puis: 13. Suisse à 10'02". (Si)

18 m SPORTS LALIBERTE Lundi 7 juillet 1986 GP de France Senna «out» le championnat du monde relancé Nigel Mansell a fait le bon choix SHIP JL utc r Nigel Mansell (Williams-Honda) a remporté le Grand Prix de France de formule 1, huitième manche du championnat du monde, qui s'est disputé sur le circuit du Castellet. Le pilote britannique a fêté ainsi sa troisième victoire de la saison, aprè s celles glanées en Belgique et au Canada, la cinquième de sa carrière. Mansell, indéniablement, a fait le bon choix : en raison du caractère très abrasif du revêtement du circuit varois,' il avait décidé d'effectuer deux changements de pneumatiques. Cette option lui a permis de triompher de manière imdériale. Nigel Mansell l' a en effet emporté devant le Français Alain Prost (McLaren-Porsche) et son camarade d'écurie, le Brésilien Nelson Piquet. A la quatrième place, on trouve précisément la deuxième McLaren-Porsche, celle p ilotée par le Finlandais Keke Rosberg. C'est dire que ces deux écuries ont net- pour la première fois de sa carrière dimanche prochain déjà, à l' occa sion *du Grand Prix d'angleterre, qui se courra dans son «jardin», Brands î pmpnt dnminé rp frrand PrÏY Ap Fran- Le plus vite en action, Nigel Mansell devait prendre la tête de ce Grand Prix de France dès le baisser du drapeau. Une position qu 'il devait maintenir aisément jusqu 'à son premier changement de p neumatiq ues, survenu au 25 e tour. On assistait alors à un chassé- ce. Cinquième et sixième, les LigierRenault d es Français René A rnoux et Jacques Laffite ont en effet concédé un tour au terme d' une épreuve qui a donné lieu au même tiercé vainq ueur q ue le Grand Prix du Canada. Cette victoire de Nigel Mansell aura certainement fait particulièrement olaisir à son directeur d'éauiue. Franck Williams. C'est en effet en quittant le circuit du Castellet que l'ingénieur britannique avait été victime d' un grave accident de la circulation, en début d'année. Cette fois, l' autodrome varois lui aura porté chance puisque Franck Williams, de chez lui en Angleterre, aura pu voir ses deux pilotes monter sur le nodium! Plus qu'un outsider En s'imposant pour la troisième fois cette saison, Nigel Mansell a démontré la fiabilité de sa Williams-Honda. Il a également fait la preuve qu 'il était plus qu ' un outsider dans la course au titre mondial, qui s'est trouvée relancée de par son succès, d' une part, et en raison de l' abandon Drématuré du Brésilien Ayrton Senna (Lotus-Renault), vie time d' une sortie de route au cinquiè me des 80 tours déjà (305,4 kilomè très). Leader avant cette huitième man Hatrh Chassé-croisé en tête r m Î Q P an rrimmanhpmpnt p n i rp \p firi. tannique et Alain Prost. Ce dernier devenait leader durant 11 tours, le temps pour lui d'effect uer son uniq ue changement de pneumatiques. Mansell reprenait alors la direction des opérations, jusqu 'au 53 e to ur, où il cédait à nouveau le commandement à Prost lors de son deuxième arrêt, mai s p our 6 KlPtl c'it"»c + l11ot- Ol» /»rtmty>nnainûn«ww /,*»? ' -s mmmmmi WAW A \ W mmmmmmêèmmmm mmmma&mmmm *AÏyLJ',H M *MM0tff ij riiït *M L'Anglais a définitivement prouvé qu'il était plus qu 'un outsider dans la course au titre mondial. Kevst one 19 Jacques Laffite (Fr), Ligier-Renault ; 7. Riccardo Patrese (It), Brabham-BMW, à deux tours ; 8. Michèle Alboreto (It), Ferrari ; 9. Derek Warwick (GB), Brabham-BMW, à trois tours ; 10. Martin Brandie (GB), Tyrrell-Renault ; 11. Christian Danner (Aut), Arrows-BMW, à quatre tours. 26 pilotes au départ, 11 classés. Championnat du monde : Prost Hp>\/ant Mansell Championnat du inonde (8 manches). Conducteurs : 1. Alain Prost (Fr) 39 pts. ; 2. Nieel Mansell (GB} 38: 3. Avrton Senna t our, Mansell ne devait plus être inquiété. Sur l a fin, l'intérêt de la course résidait avant tout dans la lutte entre Piquet et Rosberg pour la troisième place. Finalement, à sept tours du terme de l'épreuve, le Brésilien prenait le Prost 2e, Piquet 3 Grand Prix de France au Castellet : 1. Nigel Mansell (GB), Williams-Honda, 80 tours de 3,813 km = 305,04 km en 1 h. 37'272 ; 2. Alain Prost (Fr), McLaren-Porsche, à 17" 128; 3. Nelson Piquet (Bré), Williams-Honda, à 37"545 ; 4. Keke Rosberg (Fin), McLaren-Porsche, à 48"703 ; 5. René ArnnitY ft?r\ l iaipr.upnanlt Q un tr»iir- f. La lutte engagée au Rallye de Nouvelle-Zélande entre les deux pilotes finalandais Markku Alen (Lancia Delta S4) et Juha Kankkunen (Peugeot 205 turbo 16) n'a rien perdu de son acuité. A Rotorua, ville située à 250 km au sud d'auckland et terme de la deuxième étape, les deux hommes n'étaient séparés que par une petite seconde. Rien n 'est donc encore joué nour l'attribution de la victoire. Contrairement aux jours précépleuvait sur Auckland au départ de la deuxième étape. Une pluie fine et persistante qui devait durer toute la journée et détremper les chemins de terre empruntés par les équipages. Deux concurrents ne repartaient pas: le Kenyan Kirkland et le Néo-Zélandais Possum Bourne, t ous dent s, il APIIY nilntpç nfïîriplç Ap Çnham Ta firme nipp one devait en effet se retirer en raison de la mort, la veille, d ans un acc id ent de l a circulat ion, d'une per- Mansell: pour la troisième fois de la saison. Keystone sonne de son assistance. Parti avec dix secondes de retard sur Alen, Kankkunen remportait les deux premières «spéciales», réduisant son écart à cinq secondes. Tout au long de la j ournée, les deux h ommes allaient poursuivre leur duel sur ce terrain glissant nii 'affpp tinnnpnt lp«nilntp s nnrdiques. Jamais l'écart toujours en faveur d'alen, ne dépassait les dix-huit secondes pour se réduire à une seconde dans la dernière «spéciale» remportée par Kankk unen. Derrière, les deux autres membres de l'équipe Lancia, l'italien Massimo Biasion et le Suédois Mikael Ericsson occupaient toujours les troisième et quatrième places, respectivement à 3'56" et 6'13". Mais ils ne sont plus là nwp nnur fairp Ap la fionratinn p, mar. Mansell: «Essayer de aaaner à Brands Hatch» INTERVIEWS li âll Nigel Mansell: Mon équipe est f a n tastique et elle a préparé la course magnif iquement. J 'ai eu un p et it p roblème d 'essence au début, mais comme ensuit e le ryt hme de la course s 'est ralent i, ça s 'est bien p assé. Maint enant, on va se p rép arer p our la p rochaine course à Brands Hat ch, dans mon p ays, et escnyinr An In anon or \ \ n \ n Dfrtc-t. l' n i i tv, i m i nv%a n v i i mi iy n problème d 'essence. J 'ai essayé de gagner mais il fallait que j e fasse attention. En arrivant sur le circuit, on était optimiste, mais ap rès les essais on Tétait moins. J 'ai changé une f ois de p neus, c 'était prévu, on sa vait quemançptl n l l / i i t nvnir Ami\- r U n v i c r o r n n r t t c rin p neus et on compt ait un p eu sur ça p our compenser. En plus, j 'ai pris un gros caillou q ui a esq uinté lef lanc droit dela voiture et elle était moins stable. Pour le champ ionnat du monde, c 'est ce q uej e p ensais en début de saison, c 'est-à-dire q ue ce sera une lutt e ent re les Williams pt I PV M r r nrprt (< Zi\ Constructeurs : 1. Williams-Honda 61 pts ; 2. McLaren-Porsche 56; 3. Lotus-Renault 36 ; 4. Ligier-Renault 22 ; 5. Ferrari 13 ; 6. Toleman-BMW 8 ; 7. Tyrrell-Renault et Brabham-BMW 2. Prochaine manche : Grand Prix d'angle(si! terre à Brands Hatch. le 13 j uillet. I Pl l Une seule petite seconde entre Alen et Kankkunen mpîll pnr ciir ] p FinlfinH'iic (~\ \ i t rp Con_ na, éliminé prématurément, Michèle Alboreto aura été également malchanceux, parm i les ténors. Le pilote italien a en effet calé sur la grille de'départ et il dut rentrer à son stand avec sa Ferrari. Finalement, il p arvenait tout de même à arracher le huitième rang, malgré ce handican initial (Bré) 36 ;4. Nelson Piquet (Bré) 23 ; 5. Keke Rosberg (Fin) 17; 6. Jacques Laffite (Fr) 14; 7. Stefan Johansson (Su) et René Arnoux (Fr) 7; 9. Gerhard Berger (Aut) et Michèle Alboreto (It) 6; 10. Martin Brandie (GB), Teo Fabi (It) et Riccardo Patrese fin 2. RALLYE DE NOUVELLE-ZÉLANDE tnurc çpulpmpnt Rcvcnn pn tptp aii SQe rhp Senna «p rptrnnve décrirmaic trr»i sième d' un classement particulièrement serré. S'il a repris la tête, Alain Prost, le tenant du titre, compte en effet 39 points, soit un seul de plus que Mansell et trois de mieux que Senna. Tout reste ouvert. Et Mansell pourrait J* A& quer des points pour la firme italienne au cas où Alen aurait des nroblèmes. Les six clubs suisses engagés dans le championnat international d'été ont réalisé un bilan modeste lors de la 4' journée, en engrangeant 5 points sur les 12 possibles, bien que cinq d'entre eux aient joué à domicile. Seuls les Grasshoppers (4-1 à Thoune face à Aarhus GF) et le FC Zurich 3-1 à Bad Ragaz contre Sredets Sofia) ont tiré pleinement parti de cet avantage. Quant à Lausanne, il a partagé les points avec Union Berlin (1-1) à Daillens. En revanche, Lucerne a été battu par Slavia Prague à Entlebuch et Saint-Gall sur son terrain par Widzew Lodz, de même que les Young Boys en Tchécoslovaquie devant Sigma Olomouc. Voici les résultats du week-end : Groupe II: Bayer Uerdingen-Standard Liège 3-1 (0-1). Lausanne-Union Berlin à Daillens 1-1 (0-0). Classement: 1. Union Berlin 3/5 (5-3). 2. Bayer Uerdingen 3/4 (7-5). 3. Lausanne 4/3 (5-5). 4. Standard Liège 2/0 (2-6). Groupe V: Hanovre 96-Legia Varsovie 2-2(1-1). Sigma Olomouc-Young Boys 3-1 (2-1). Classement: 1. Siema Olomouc 3/6 (9-3). 2. Hanovre 96 3/3 (7-7). 3. Young Boys 4/3 (6-7). 4. Legia Varsovie 4/2 (38). Groupe VI : Grasshoppers-Aarhus GF à Thoune 4-1 (2-0). Ujpesti/Dozsa BudapestAdmira/Wacker Vienne 2-0 (1-0). Classement: 1. Ujpesti/Dozsa Budapest 4/6 (8-4). 2. Grasshoppers 4/4 (8-7). 3. Aarhus GF 4/4 (4-6). 4. Admira/Wacker Vienne 4/2 (47). Groupe VII : Saint-Gall-Widzew Lodz 03 (0-1). FC Magdebourg-Broendby Copenhague 1-1 (1-0). Classement : 1. Broendby Copenhague 4/6 (11-7). 2. Widzew Lodz 4/5 (9-8). 3. FC Magdebourg 4/3 (9-8). 4. Saint-Gall 4/2 (5-11). Groupe X : IFK Goeteborg-TJ Vitkovice 5-0 (2-0). FC Zurich-Sredets Sofia à Bad Regaz 3-1 (2-0). Classement : 1. Sredets Sofia 5/6 (8-5). 2. IFK Goeteborg 4/4 (9-5). 3. TJ Vitkovi ce 4/4 (5-9V 4. Zurich 3/2 (s6). Groupe XI : Lucerne-Slavia Prague à Entlebuch 0-3 (0-3). Ferencvaros BudapestSturm Graz 0-1 (0-1). Classement : 1. Slavia Prague 3/6 (8-0). 2. Sturm Graz 4/4 (3-8). 3. Lucerne 3/2 (4-6). 4. Ferencvaros Budapest 4/? n.9.\ <K\, Remontée de Salonen L'Anglais Woodcock de retour à Cologne Kenneth Eriksson, l' autre Suédois de l'épreuve «du bout du monde», est toujours en course. Septième du classement général sur sa VW Golf GTI, il est toujours leader du groupe A et devrait' consolider sa première place au c h a m n i n n n a t du monde des nilotes. Enfin, Timo Salonen (Portugal), vainqueur l'an dernier, poursuit sa remontée. Parti en vingtième position après ses déboires de la veille - il avait perdu une demi-heure à la suite d'une collision avec un autre concurrent - U se retrouvait onzième au terme de cette deuxième étape et il pourrait améliorer L' avan t angl ais Tony Woodcock a signé au FC Cologne, en Bundesliga allemande. Avant de retrouver Arsenal, il y a quatre ans, Tony Woodcock avait déjà porté les couleurs de l'équipe allemande. La somme de ce transfert s'élève à livres sterline. *r \ r T \ r (* cr\n /-»1*acc»mÉ»r»t Lu ndi, les rescap és ef fect ueront une boucle autour de Rotorua avant de revenir, ma rdi, sur Auckland, où sera inoéf» Varrivpp Archibald: quatre ans de plus à Barcelone. Steve Archibald, l'international écossais du FC Bar cel one, a renouvelé son contrat pour quatre ans avec l'équipe catalane. Le «Barça», qui ne peut aligner en championnat que deux étrangers, en compte actuellement quatre dans son effectif: les Britanniques Gary Lineker, Mark Hughes et Archibald, ainsi que l'allemand de l'onact RprnH Ç*~hiict**r Biasion 3e à 3'56" Position après la deuxième étape: 1. Markku Alen/Ilkka Kivimaki (Fin), Lancia Delta S4, 2 h. 47'48". 2. Juha Kankkunen/Juha Piironen (Fin), Peugeot 205 turbo 16, à 1". 3. Massimo Biasion/Tiziano Siviero (It), Lancia Delta S4, â 3'56". 4. Mikael Ericsson/Claes Billstam (Su), Lancia Delta S4, à 6' 13". Tony Teesdale/Greg Hnrnp CN7 Anctin Rnvpr Metrn r,r4 à 22'8". 6. Neil Allport/Rodger Freeth (NZ), Mazda RX7, à 22'39". 7. Kenneth Eriksson/Peter Diekmann (Su/RFA), VW Golf GTI, à 22'57" (leader du groupe A). 8. Rodney Millen/John Bellefleur (EU/Can), Mazda 323 4WD, à 26'32". 9. Paddy Davidson/Mike Carmichael (NZ), Nissan 240 RS, à 27'7". 10. Reg Cook/Wayne Jones (NZ), Nissan 240 RS, à 27'17". 11. Timo Salonen/Seppo Harjanne (Fin), Peugeot t<n\?n s tnrhn ifi à i nn" Action en Justice de Peuaeot contre la FISA Le constructeur français Peugeot a intenté une action en justice contre la Fédération internationale du sport automobile (FISA), pour «non respect des règlements» dans le championnat ment la suppression des voitures du groupe B à partir de 1987 dans le championnat du monde, alors que, selon le règlement en vigueur, elles n 'aura i ent dû arrêter de courir qu 'en du mnndp HPQ rallvp«a annnnro fpan 1 a cunnrpccinn rin orniinp R avait été Tod t, Les Zurichois victorieux directeur de Peugeot Sport. Ce dernier a indiqué que sa firme a porté plainte auprès du tribunal civil de Paris (la FISA a son siège dans la capitale française), à la suite des décisions entérinées le 26 j u i n par le comité demandée par un comit é rest rein t d u.1\ Zli'l 1 t I t ",!.. l-i *C Ï C A S \ n n / t a w r %-i.-. «.,.!.,.,, r r tn comité exécutif de la FISA, réuni à la suite de l'accident du Tour de Corse qui avait coûté la vie, le 2 mai dernier, au Finlandais Henri Toivonen et à son coéquipier italo-américain Sergio cç; 1* Rummenigge renonce à l'équipe nationale Kar l -Heinz Rummenigge, cap itaine de l'équipe de RFA au Mexique, a annoncé qu 'il avait décidé de ne plus jouer en sélection nationale, da ns une déclaration an inurnal «Wplt am Sonntag». «A 30 ans, je suis encore un jeune homme et je pourrais vraisemblablement jouer en équipe de RFA jusqu 'en 1988, pour le championnat d'europe. Mais de 1986 à 1988, il n 'y aura que des matr*ti c a m i V a n v w Q_t_ i1 Ap p ] n r ô En dix ans de carrière, Rummenigge a disputé 95 rencontres internationales. Il explique qu 'il ne met pas «u n point d'honneur» à battre le record de sélections de l' actuel entraîneur de l'équipe nationale, Franz Beckenbauer, qui a porté 103 fois le maillot ouest-allemand. «Avec un titre de champion d'europe et deux titres de vice-champion du monde, je peux me retirer avec les hnnnpiirc» petimp Rnmmpnioiip /Çi\ Golf. - L'Américaine Sandra Palmer a remporté le tournoi d'indianapolis, doté de dollars, et comptant pour le circuit féminin américain. Elle a triomphé à l'issue d' un play-off avec l'australienne Jan Stephenson et 1IT1P aittrp AmpriPQÎnp fhrî c ïr»ri r*rr,r»

19 Lundi 7 juillet LAJj IBERTE SPORTS Finale de Wimbledon: Lendl, à la volée déficiente, battu en trois sets 1Ç Becker promis à un long règne sur gazon r -\ vite VI en action, prenant le service de Boris Becker demeure intouchable sur le gazon de Becker à 2-2. Mais au jeu suivant «Boum Boum» signait son premiei Wimbledon. Une année après son premier titre obtenu break r du match, Lendl rencontrani devant l'américain Kevin Curren, le prodige ouest- déjà des difficultés pour bien volleyer allemand a remporté la centième édition du tournoi L'Allemand empochait ce premier sei en quarante minutes grâce à un nouveau break au dixième jeu. Il réussis- britannique en battant en trois manches , le Tchécoslovaque Ivan Lendl, champion du monde en sait deux retours gagnants, Lendl ratant deux volées. Au deuxième set titre. ' Becker prenait à nouveau le service de j son rival à 4-3 avant de conclure 6-2 Bons Becker, même s'il a bénéficié vingt à s'imposer sur toutes les surfaces sur un jeu «blanc». d'une certaine réussite pour conclure (seul Wimbledon manquait à son tableau de chasse), a souvent été pris de Lendl, sur deux retours gagnants d'af Le troisième set était le plus indécis en trois sets, était bel et bien le meilleui dimanche après midi sur le central de court lorsque Becker retournait plein filée, prenait le service de Becker ai «Church Road». S'il n'avait pas retrouvé la même efficacité au service dans le geste, le numéro un mondial esl nait ensuite 3-0 puis 4-1 avant de lâ- centre. Trahissant une certaine raideui deuxième jeu. Le Tchécoslovaque me- que lors de sa demi-finale de vendredi paru souvent emprunté au moment cher son service au septième jeu. Becker revenait à 4 partout, sauvait se; devant Henri Leconte, «Boum Boum» d'ajuster sa première volée. s'est montré en revanche irréprochable Le Tchécoslovaque n'a pas su exploiter le rendement quelque peu iné- réussissait le «break» décisif sur une trois balles de set au neuvième jeu. I à la volée. Un domaine où s'est située toute la différence entre les deux finalistes. troisième set, Lendl a possédé trois bal- 6-5, il remportait son ultime «service gal de son adversaire au service. Au erreur de Lendl en volée de revers. A les de set à sur le service de game» à 30, concluant sur un service Ivan Lendl a payé un lourd tribut à Becker. Mais l'allemand, d'une extrême solidité sur le plan nerveux, a pu A 18 ans, Boris Becker possède de: gagnant. une volée bien déficiente. Ce genre de lacune ne pardonne pas sur gazon. Le retourner la situation grâce à sa présence au filet. Lendl a également raté le tégé de Ion Tiriac n'a pas laissé passeï nerfs d'acier. Dans cette finale, le pro Tchécoslovaque, qui rêvait d'être le premier joueur des années quatre- coche en début de match. Il était le plus une seule occasion pour faire le break Sur chaque jeu où il a eu des balles de break en sa faveur, Becker a si Becker: «J'ai prouvé que j'étais un champion» conclure à son avantage. Sur le gazor pense que mon palmarès est encore de Wimbledon, Ivan Lendl n'avait pa; meilleur que le sien, bien qu 'il soit très la même faculté pour négocier le; impressionnant. Tout va dépendre probablement du résultat de l'us Open. Il laissait ainsi échapper des balle: points importants. 1 INTERVIEWS, Boris Becker: Tout au long des deux de break dans le premier jeu du mater Ivan Lendl: Je me sens fati gué et très semaines, je n 'ai jamais pensé que je (3), dans le cinquième jeu du seconc déçu pour le moment. Je vais retourne/ pouvais perdre. Je suis dans un état set ( 1 ) et enfin dans ce fameux dixième chez moi, penser à cette finale et voir ce physique et mental pratiquement idéal jeu du troisième set (3). S'il avait trans que je peux améliorer. J 'aurais aimé et tout a bien marché. De plus, sur le formé l'une de ses sept occasions disputer un tournoi sur herbe avant court central, je me sens chez moi. J 'ai Lendl aurait certainement offert une Wimbledon pour m 'y préparer, mais comme l'impression que c'est «mon» tout autre réplique. c'est impossible physiquement, surtout court. Dans la dernière manche, lorsque j 'étais mené 4-1, je ne pouvais rien 23 matches-sur le gazon britannique Depuis 1985, Boris Becker a dispute après Roland-Garros, mais aussi parce que la coupure entre les Internationaux faire devant Ivan. A ce moment-là, ii (Queen's et Wimbledon). Il n'en < de France et Wimbledon n 'est pas assez jouait bien. Mais j 'ai réussi quelques perdu qu'un, le mois dernier en quar longue. Je crois avoir fait de mon bons passing-shots, Ivan a raté quelques premières balles de service et je cain Tim Mayotte. Dans cette rencon de finale du Queen's devant l'améri mieux. Avant le tournoi, je ne considérais pas Boris comme le favori. Il a suis revenu au score. Dès lors, je pense tre, Becker, qui avait eu une balle d< montré qu 'il était un champion. A chaque fois que je devais servir ma 2 e match, souffrait d'une blessure à ur qu 'Ivan ne savait plus quoi faire pout balle, me surprendre. Je suis encore plus heureux qu 'après ma victoire ici Tannée puissance habituelle. Ce petit rappel doigt qui l empechait de servir avec sa il gagnait le point. Je ne pouvais pas en faire de même sur ses engagements car, dernière. J 'ai prouvé, je pense, que historique témoigne bien de la suprématie que «Boum Boum» exerce sui pour l'instant, il sert trop bien. On peut j'étais Un champion. Peut-être pas le croire que j 'ai manqué des volées faciles, mais c'est tout simplement parce f in de Tannée pour le savoir - mais titres à son palmarès, il est promis à ur meilleur au monde - t ilfaut attendre la cette surface. A 18 ans, avec déjà deux qu 'il frappait très bien ses balles. Pour peut-être le meilleur sur gazon. Mon long règne. A moins que John McEnroe, son illustre prédécesseur, ne re- être le meilleur joueur du monde, vous jeu s'est amélioré globalement depuis devez gagner sur toutes les surfaces. Je un an, notamment en puissance. (Si) vienne au premier plan... (Si' Elle rejoint ainsi Borg et Suzanne Lenglen Navratilova sans perdre un set L'Américaine Martina Navratilova a rejoint le Suédois Bjôrn Borg et la Française Suzanne Lenglen au palmarès du tournoi de Wimbledon. Comme le champion Scandinave, cinq fois vainqueur consécutivement du titre masculin ( ), elle a accompli la même performance en battant en finale du simple dames la Tchécoslovaque Hana Mandlikova, en deux sets - 7-(i et 72 minutes. En gagnant un cinquième titre d'af filée, Navratilova a rejoint aussi Su zanne Lenglen qui, entre 1919 et 1923 Martina Navratilova: nouveau triomphe. Keystone -k\ avait déjà réalisé cet exploit en simple dames. L'Américaine d'origine tchécoslovaque a aussi remporté, à 29 ans. un septième titre individuel à Wimbledon (7 finales, 7 victoires), car avant sa série de cinq, elle avait déjà gagné er 1978 et Elle n'est donc plus qu'à une victoire de la recordwoman. l'américaine Helen Willsr-Moody. vainqueur à huit reprises entre 1927 el Navratilova a pris sa revanche, aux dépens de Mandlikova, qui l'avait battue, en septembre dernier, en finale des Internationaux des Etats-Unis à Flushing Meadow, après avoir éliminé l'américaine Chris Evert-Lloyd er demi-finale. Cette fois, la Tchécoslovaque, qui avait tout d'abord vaincu magistralement Evert-Lloyd, a été brutalement arrêtée dans sa course au seul titre manquant à son palmarès. Concentration, concentration Pourtant, Mandlikova, finaliste è Wimbledon en 1981, a pris un formidable départ dans cette finale disputée sous un ciel menaçant et sur un gazon glissant. Avec ses coups naturels exécutés avec talent du fond du court comme au filet, elle a débordé son adversaire pour se détacher 5-2. Mais au lieu de s'énerver, Navratilova s'esi concentrée encore plus pour tenter de retrouver sa bonne cadence au service et à la relance. Elle y est parvenue ei elle s'est alors montrée irrésisitble ai filet, devant une joueuse en proie à de: problèmes d'appui (elle devait changei de chaussures en cours de match). La championne du monde a, en effet, aligné les jeux. Elle a ensuite gagne le tie-break du premier set (7 points i 1), mais moins nettement que le score ne l'indique, avant de prendre le com mandement 3-1 dans le second. Elle i certes été encore en danger quane Mandlikova a été en possession de deux balles de break dans le 5 e jeu e aussi dans le 9 e et dernier jeu. Ur superbe jeu, conclu à la volée par Na vratilova, qui terminait ainsi victo rieusement le tournoi sans avoir perdu un seul set, comme en 1983 et C'est la Britannique Kitty Godfree (90 ans), la plus ancienne championne vivante de Wimbledon ( 1924 et 1926) qui devait remettre le trophée à Navratilova. Celle-ci devait par ailleurs recevoir un chèque de dollars - Mandlikova se «contentant» de la moitié - pour sa 14 e victoire en simple dans un tournoi du «grand chelem». Les 14 titres de Navratilova Avec 14 titres en simple dans ur tournoi majeur, Martina Navratilovj se situe en quatrième position au nom bre des victoires derrière I'Austra lienne Margaret Court-Smith (26) e les Américaines Helen Wills-Mood\ (19) et Chris Evert-Lloyd (18). Les victoires de Martina Navrati lova en «grand chelem» (simple): Internationaux de France (Roland Garros): 1982, 1984 ; Internationaux de Grande-Bretagnt (Wimbledon): 1978, 1979, 1982, , 1985, 1986; Internationaux des Etats-Uni; (Flushing Meadow): 1983, 1984 ; Internationaux d'australie (Mel bourne): 198 1, 1983, (Si Boris Becker, roi dû gazon. Double mixte : H. Gunthardt bien timoré Heinz Gunthardt n a pas gagné ut second titre à Wimbledon. Associé i Martina Navratilova, le Zurichois i complètement raté sa finale du double mixte. Gùthardt/Navratilova se son inclinés en deux manches, , de vant les Américains Ken Flach/Kathj Jordan. Il faut préciser que le seul break de h rencontre est survenu dans le sixième jeu du premier set sur le service de.. Gunthardt. Un Gunthardt bien timoré dans cette finale. Auparavant, Martina Navratilovj avait été plus heureuse dans le double dame. Au côté de Pam Shriver, la championne du monde a fêté son second titre du week-end. Navratilova/Shnver ont battu la pain formée de la Tchécoslovaque Mahdli kova et l'australienne Wendy Turn bull. En double messieurs, Mats Wilan der et Joakim Nystroem ont remporte leur premier titre dans un tournoi dt «grand chelem». Les deux Suédois on survolé la finale du double messieur: Keystoni en dominant en trois sets, les Américains Peter Fleming/Gar Donnelly. Résultats Finale du simple messieurs : Boris Becke (RFA/N" 4) bat Ivan Lendl (Tch/N 1) 6-' Finale du simple dames : Martina Navra tilova (EU/1) bat Hana Mandlikovj (Tch/3) 7-6 (7/1) 6-3. Finale du double messieurs : Mats Wilan der/joakin Nistroem (Su/N 7) batten Gary Donnelly/Peter Fleming (EU/N (7-4) Finale du double dames : Martina Na vratilova/pam Shriver (EU/N 1) batten Hana Mandlikova/Wendy Turnbul (Tch/Aus/N 3) Finale du double mixte : Ken Flach/Ka thy Jordan (EU/N 1) battent Heinz Gûn thardt/martina Navratilova (S/EU/N3) Finale du simple juniors/garçons Eduardo Vêlez (Mex/N 4) bat Javier San chez (Esp/N 3) Finale du simple juniors/filles : Natal il Zvereva (URSS) bat Leila Mesk (URSS) (Si Qualifications du Swiss Open à Gstaad Roland Stadler a battu Birnev Contrairement à l'année dernière, le tournoi de qualification du Swiss Open à Gstaad, n'a réuni qu'un lot réduit de joueurs, soit 22 seulement. Et parmi le; engagés, on découvrait une B2 comme Roger Stadler, coach et frère aîné dt Roland Stadler. Des' surprises ont été enregistrée: avec les éliminations au deuxième tou: de l'israélien Slomo Glickstein, battt en trois sets par le Néo-Zélandais Pau Lobban ( ), et de l'equato rien Raoul Viver qui s'est incliné de vant l'argentin de Genève, Alejandrc Gattiker ( ). Le junior lausannois Thierry Grir passa le premier tour aux dépens di Soleurois Renato Schmitz ( avant de subir la loi du Suédois Tho mas Hogstedt ( ), tête de séri< N 2 du tournoi des qualifications. Hogstedt (23 ans) qui est un «pro > chevronné, calma les ardeurs offensi ves du Suisse en réussissant de nom breux points gagnants grâce à la sèche resse de son coup droit. Les organisateurs ont attribué ; Claudio Panatta (vainqueur d( Thierry Tulasne aux Internationaux d< France) une «wildcard». Roland Sta dler a provoqué une relative surpris) en prenant le meilleur sur le Tchécos lovaque Stanislav Birner (166 e : l'atp) et tête de série N 1 du tourno préliminaire. Après avoir remporté de belle façoi le premier set, Stadler se retrouvai mené 3-0 dans le second avant de redresser la situation en alignant eine jeux d'affilée pour s'imposer en deu> manches, , grâce à sa remarqua ble vitalité. Après avoir lancé trois matches dt dernier tour de qualification hier, le: organisateurs du Swiss Open ont été contraints d'arrêter définitivement le: parties, une heure plus tard, en raisot d'un retour en force de la pluie. Le programme de lundi comporter; donc la fin des qualifications et deu; rencontres du tableau principal. D jeune Suisse Rolf Hertzog, qui bénéfi cie d'une «wildcard», affontera 1< Yougoslave Marco Ostoja alors qu< Mikael Pernfors, finaliste de Roland Garros, sera l'adversaire de I'Austra lien Mark Edmondson. Résultats de la 1 journée des qualifica tions. 1" tour : Roland Stadler (S) bat Chris toph Meyer (S) ; Thierry Grin (S) ba Renato Schmitz (S) ; Tomas Krap (Tch) bat Philip Hostert (AfS) ; Aie jandro Gattiker (S) bat Gilles Neuensch wander (S) ; Paul Lobban (NZ) ba Jarek Srnensky (S) ; Gustave Luza (Arg) bat Roger Stadler (S) ; 2 tour : Colin Dowdeswell (GB) bat Mari Krippendorf (S) 7-6 (7-5) 7-6 (7-2) ; Thoma Hogstedt (S) bat Thierry Grin (S) Gustavo Tiberti (Arg) bat Morea Du Bruyi (AfS) ; Charles Bud Cox (EU) ba Tomas Krapl (Tch) ; Alejandro Gat tiker (Arg) bat Raoul Viver (Equ) Paul Lobban (NZ) bat Slomo Glicksteii (Isr) ; Gustavo Luza (Arg) ba Gabriel Urpu (Esp) Roland Sta dler (S) bat Stanislav Biraer (Tch)

20 I_ 20 LA LIBERTé Lundi 7 juillet 1986 Meeting d'ecublens : Enrico Scacchia au repos forcé Markus Fuchs avec Safety principal vainqueur à Yverdon Grandjean et U. Notz «placés» Mauro Martelli prend du galon BOXE if. Tête d' affiche de la réunion pugilistique d'ecublens, Enrico Scacchia monte sur le ring... pour saluer ses supporters! L'explication de son inactivité est fournie par M. Avondo, organisateur du meeting: «Je suis navré pour lui, et pour le public aussi. C'est décidé, plus jamais je ne ferai appel à des boxeurs britanniques pour une réunion de boxe. J' ai eu beaucoup trop d' ennuis cette fois. Pensez donc. Le premier boxeur pressenti pour affronter Scacchia s'est annoncé blessé. Son remplaçant Keith Bristol se présente avec un excédent de poids de kg (88 au lieu de 78 comme le mentionne le contrat avec Price). Je comprends tout à fait la décision du manager d'enrico qui refusa de lui faire disputer le combat». Reste à souhaiter que le public continue à faire confiance à M. Av ondo don t l' honnê t eté n 'est Das mise en cause. Un changement inquiétant Pressenti pour rencontrer Mauro Martelli, Johnny Elliot ne traversa finalement pas la Manche. Pour cause de blessure. La formule de remdlacemen t se nommai t Cliff Gi lp in. Ce changement de dernière heure ne manquait pas d'inquiéter l' ex-challenger au titre européen, le Morgien François Fiol : «J' ai peur que ce combat Bienne trop tôt pour Mauro». Gilpin n 'est autre que ce Britannique de couleur III IMARCHE 1 P. Charrière Victoire et records qui, à deux reprises, se permit de tenir la distance des dix rounds face à Enrico Scacchia! Auréolé de cette double référence, Gilpin tenait bien sûr le rôle de favori d' un combat âprement disputé. Mais Martelli sortit finalement vainqueur d' un duel qui enthousiasma à maintes reprises le public vaudois. Le surwelter vaudois échafauda sa victoire en plusieurs étapes. Dans un premier temps, il se contenta de prendre la mesure d e son adv ersa i re, de l' analyser. Sans pour autant demeurer inactif. Puis, dans le troisième round, Martelli se fit l' auteur d' une excellente accélération qui lui permit de marquer des points. Pourtant, le combat fut interrompu durant près d' une m i nute : l e temps que prit le médecin pour consulter la hlpççnrp Hnnt Manrn était virtime. Heureusemen t, le médecin donna le feu vert et le public découvrit un nouveau Martelli. Ce dernier n 'hésita pas à jouer son va-tout à la sixièmp reprise. Cette initiative faillit réussir puisque Gilpin fut compté par l' arbitre. Mais l e gon g V int au secours de l'anglais qui profita de la minute de repos pour récupérer... partiellement. En effet, les coups assénés par le surwelter vaudois altérèrent la résistance de son adversaire qui, à la surprise générale, demeura debout jusqu 'à la fin d u h ui t ièm e roun d. En manœuvrant trè s habilement dans l' ultime redrise - faux rvthme Duis accélération ( subite - Mauro Martelli prouva qu 'en la circonstance il a réellement pris du galon. Giroud au bénéfice du doute Il appartenait à un enfant de la région de clore la manifestation. Genevois d' adoption mais Vaudois d' origine, Michel Giroud monta sur le ring après 23 h. pour se mesurer à l'espagnol Jorge Vincente. Un boxeur dont l' attitude inorthodoxe gêna d' entrée le poulain de François Sutter. Ce dernier s'en aperçut dès les premiers échanges et conseilla la prudence à son poulain. Mais, entre la théorie et la pratique subsiste une marge! Giroud tomba dans le piège tendu par l'ibérique et le combat fut émaillé d' accrochages. Dans de telles conditions, tout peut se Droduire. sur le rine. Même, et surtout. le pire. Soit des coups défendus. Au milieu du troisième round, l' arcade sourci lière droite de Giroud éclate. Le médecin monte sur le ring. Le surwel* ter vaudois est visiblement nerveux. Il lui interdit de Doursuivre la rencontre! M. Marti lève le bras de... Giroud en signe de victoire! Le speaker précise : par disqualification de l' adversaire. Cette victoire, acquise au bénéfice du doute, ne permet pas de situer la valeur actuelle du nrotéeé de Sutter. cir HIPPISME y, Une épreuve qualificative pour la finale du championnat suisse était organisée dans le cadre du concours d'yverdon. Elle est revenue à Markus Fuchs, montant Safety, devant GianBattista Lutta (Summerhill) et le Français Christophe Cuyer. Ont obtenu l eur q u a lifi ca t ion p our le c h am p ionna t national : Markus Fuchs avec Lifetime, Alois Fuchs avec Boléro II et Jùrg Friedli avec My Lucky Boy II. Cat. S 2, en deux manches, bar. A au chrono (qualif. pour la finale du championnat suisse) : 1. Markus Fuchs (St. Josefen), Safety. 0+0/141"25 ; 2. Gian-Battista Lutta (Zuoz), Summerhill V, 0,75+0,75/ 155"36; 3. Christophe Cuyer (Fr), Malesan Nobility, 0+4/ 139"28 ; 4. Alois Fuchs (Wângi), Boléro II, 4,75+0/ 148"83; 5. Renata Fuchs (Bietenholz). Tullis Lass. 4+4/135"54. Sont présentement qualifiés pour la finale du championnat suisse: Bruno Candrian/Lampire + Opal, Thomas Fuchs/El Lute, Walter Gabathuler/The Swan, Beat Grandjean/Hurry On + Mister Magoo, Max Hauri/Vivaldi II, Gian-Battista Lutta/Beethoven + Summerhill, Niklaus Wigger/Erco Polo, Markus Fuchs/Lifetime, Alois Fuchs/Bolero II, Jûrg Friedli/My Luckv Bov II. Cat. S 2 «Six barres»: 1. A. Fuchs, Traunstein, 0/0/0/0/0/. 2. Hervé Favre (Villeneuve), Bille de Clown III, et X, One for Two, 0/0/0/4. 4. Gerhard Etter (Mùntschemier), Grand Cours. 0/0/0/0/ab. 5. Xavier Prétoi (La Chaux-de-Fonds), New Manhattan, 0/0/0/4. Cat. SI, bar. C l série : 1. R. Fuchs, Victori 61"57; 2. Cuyer, Nistria, 64"98; 3. Stefan Lauber (Durrenàsch), Skaramusch, 68"92 ; 4. Rolf Hegner (Zurich), Silver Sky, 70"25 ; 5. Philippe Guerdat (Bassecourt), Nemrod du Pin, 73"02. 2' série : 1. Max Hauri (Seon), Roman, 65"55 ; 2. Willi Melliger (Neuendorf), Malesan Rancher. 69"05 : 3. Michel Pollien (Malapalud), Pasqua II, 69"97 ; 4. Andréa Fuchs (Bietenholz), Montois, 70"72; 5. Prétot, New Manhattan, 72"39. Cat. M 2, bar. C: 1. Max Hauri (Seon), Roman, 62"7 1; 2. Gian-Battista Lutta (Zuoz), Hunter 's Moon, 68"4 1 ; 3. Hansueli Sprunger (Bubendorf), Cavalier, 68"42. Cat. S 1, bar. A au chrono avec un barrage au chrono. 1" série : 1. Willi Melliger (Neuendorf), Corso, 0/35"06 ; 2. Philippe Lejeune (Pauzella), Maryland, 4/31 "70 : 3. Rolf Hegner (Zurich), Silver Sky, 4/40"72 ; 4. Ueli Notz (Chiètres), Pallierter, 4/41 "48 ; 5. Roland Grimm (Mùllheim), Malonga, 12/38"96, tous au barrage. 2' série : 1. Melliger, Nobility, 0/31"30; 2. Bea t Rôthlisberger (Hasle-Rùegsau), Gleam II, 0/31 "95 ; 3. Alois Fuchs (Wângi), Boléro II, 0/42"27; 4. Niklaus Wigger (Hochdorf), Erco Polo, 4/36"88 ; 5. Markus Fuchs (St. Josefen), Shandor II, 4/38"83, tous au barraee. Ct. S 1, bar. A au chrono. 1" série: 1. Lejeune, Maryland, 0/87"56 ; 2. Anton Spirig (Diepoldsau), Carter, 0/ 102"08; 3. Beal Grandjean (Guin), Lord Roman, 0/ 106"52;4. Grimm, Malonga, 107**10; 5. Martin Weber (Zurich), Merit, 107"92. 2' série : 1. Melliger, Nobility, 0/85"88 ; 2. Rôthlisberger, Sunrick II, 0/88"38 ; 3. Thomas Fuchs (Bietenholz), Charly II. 0/90"00 ; 4. Wigger, Mr Epsom, 91"97 ; 5. Bruno Candrian (Amriswil), Asco II, 0/92"46. <2Si> *i Kichenin, ce Fribourgeois de couleur! Au moment où John Kichenin enjambait les cordes du ring vaudois pour disputer son 3e combat p rofessionnel, le président du club genevois M. Marc Tschanz nous surprenait par sa déclaration: «Notre nouveau boxeur professionnel est d'origine fribourgeoise». A en juger par la peau de couleur de l'intéressé... Pourtant, c 'est la réalité, Le surléger genevois, pardon fribourgeois, l'affirme: «Oui, je suis originaire de Vuadens. Un village que j'aimerais bien découvrir à la prochaine occasion». Né le 27 novembre 1965, Kichenin précise encore: «Mon père est Martiniquais mais ma mère est d'origine fribpurgeoise, c 'est pourquoi je suis au bénéfice d'un passeport suisse». Face à un adversaire inférieur en taille, le Fribourgeois de Genève aurait dû faire valoir son allonge pour tenir à : SPORTS H distance un boxeur qui excellait dans les corps à corps. Là précisément où Philippe Binante marqua la maj ori té de ses poin t s. Très bon sur le plan technique, Kichenin avait encore tendance à précipiter ses gestes dans les points chauds de la rencontre. Normal. Il doit apprendre à mieux répartir ses efforts pour gagner en efficacité. Néanmoins, lors du verdict officiel, c'est le Fribourgeois qui fut déclaré vainqueur aux points. Un peu à la surprise générale, il faut bien l'avouer. Un match nul aurait mieux récompensé la performance du... Français. A l'heure de l'analyse, Kichenin relevait: «On m'a accordé la victoire parce qu 'on a aussi tenu compte de mon travail offensif». Sur ce planlà on ne saurait donner tort au Fribourgeois de couleur, CIR PREMIÈRE JOURNÉE DES CHAMPIONNATS DU MONDE Jrf Les Espagnols nerveux La première journée du championnat du monde, qui se terminera le 20 juillet prochain, a été marquée par les succès faciles obtenus dans leur poule respective par l'urss contre l'angola, les Etats-Unis face à la Côte-d'Ivoire et la Yougoslavie Hp v-.int la ]Vniivpllp -7.planHp Facile pour Zapata Pical reprend son titre Le boxeur panaméen Hilario Zapata a facilement conservé, à Manille, son titre mondial des poids mouche, version WBA. en battant aux noints à 1 unanimité des juges, le Philippin Dodie Boy Penalosa. Zapata (27 ans) défendait pour la 3e fois sa couronne, qu ' il détient depuis le 5 octobre (Si) L'Indonésien Ellyas Pical a reconquis son titre de champion du monde des supermouche (version IBF) en battant le tenant du titré, le Dominicain César Pnlanrn n a r k - n â la 7e m i n n tp de la troisième reprise, à Djakarta, n s'agissait d' une revanche puisque Polanca avait ravi la couronne mondiale à Pical, battu aux points, le 15 février dernier à Diakarta. CSiï En revanche, les débuts ont été plus difficiles pour l'espagne et l' Argentine. A Sara gosse, les Es p agnols on t été t rès sérieusement menacés par la France qui, après avoir mené au score dès le début du match, n 'a laissé échapper la victoire que dans les toutes dernières minutes de la rencontre. Nerveux et maladroits, les Ibériques se sont imposés de Quatre Doints seulement (8480). A Tenerife, l'argentine, pour sa part, a eu besoin d' une prolongation pour venir à bout de la Hollande. Une petite erreur tactique de l' entraîneur néerlandais Ruud Harrewijn qui, d ans les dernières m i n u t e s du temm réplemerçtaire, a effectué des changements au sein de sa défense, avait permis aux Argentins de réussir une égalisation heureuse (71-71). Au cours de la prolongation, les Sud-Américains firent preuve d' une meilleur condition physique, ce qui leur permit de terminer avec sent nnints d' avance (87-7S1 Enfin, Porto Rico, au cours du dernier match de la soirée, à Malaga, s'est pratiquement assuré la qualification pour le deuxième tour grâce à son succès sur la RFA (81-69). A retenir également de cette première journée l'écrasante victoire du Canada contre la Malaisie, sur le score éloquent de Et le plus dur reste à faire nour les malheureux Malaisi ens. Championnat du monde en Espagne, première journée : Groupe A : Espagne-France BrésilCorée du Sud Panama-Grèce Groupe B: Australie-Cuba Uruguay-Israël URSS-Angola Groupe C: Italie-Chine EtatsI Irnc-rAtp-H'Ivnii-P QQ-fil Pr-rn Di RFA Groupe D: Argentine-Hollande ap. prol. Yougoslavie-Nouvelle-Zélande Canada-Malaisie fsil FSS: toujours Das de successeur Dour Schweinaruber P. Hirschv reprend du service Lors de l'épreuve nationale sur 30 km piste disputée dimanche au stade Saint-Léonard, le Fribourgeois Pascal Charrière (notre photo) ne s'est pas contenté de s'imposer devant les Yverdonnois Aldo Bertoldi et Thierry Girmifl T p mamkro Au f liik Aae mni* cheurs de Fribourg a en effet assorti sa victoire de deux records cantonaux: celui des deux heures et celui des 30 km. Nous reviendrons sur cette épreuve dans une prochaine édition. ' GD/A. Wicht K ans), lequel reprend ainsi du service une année après avoir abandonné ses fonctions. Démissionnaire pour le 30 septembre prochain, Hans Schweingruber, directeur de la Fédération suisse de ski, n 'a pas trouvé de successeur, lors de l'assemblée générale, tenue à Meiringen. Le comité central de la FSS a en effet confié un poste intérimaire de coordonnateur à l'ancien président et mp mhrp rthnnnp nr Piprrp Hircrhv (11 **J PUBLICITE *f POUR L'ACHAT DE VOTRE PROCHAINE BEtEEEM une seule adresse... Tour-Henri 61, Fribourg, a Le spécialiste m&j wmmwm T & Une nouvelle fois, la FSS a bouclé ses comptes avec un déficit de fr. 90 pour cet exercice. Cette somme ne représente qu 'un demi-pour cent du budget total (8 millions). Mais le déficit cumulé des trois dernières années..,,., ;, A.,,.,...,.,;,. i /in r\r\r\ r.. /"\, me * qui fait que les réserves de la fédération sont tombées à francs. Les organisateurs des championnats nationaux pour 1987 avaient déjà été désignés. Un ra ppel: les championnats alpins féminins auront lieu à Brigels, ceux des messieurs à La Lenk, le fond à Rlnnav lp cant pt lp mmhinp nnrhinnp au Locle, les championnats juniors alpins à Château-d'Œx. Pour 1988, ont été attribués: championnats alpins masculins à Lenzerheide/Parpan/ Churwalden, féminins à Saas Fee, nordiques à Zweisimmen, saut et combiné nordique dans la région de la Suisse du nord-ouest, les championnat*; i n n i n r ç alninç à Davnc La prochaine assemblée des délégués se tiendra en 1987 à Soleure, celle t<li\ A P I Q8R à WalHhan<: Ik. «HkfefeK- ~ w imt Les Espagnols ont peiné face à la France et sur notre photo Sibilio tente de feinter lp Franrn!«Daniel Haniipt lf «vctiu»

21 2f LALnuxTÊ SPORTS Record suisse du m pour M. Oppliger à Oslo Record d'europe de la longueur Lundi 7 juillet 1986 La progression de Kristiansen Emmian à 8 m 61 ATHLÉTISME " T Les premières épreuves d athlétisme des «Goodwill Games» de Moscou ont été marquées par un exploit du Soviétique Robert Emmian, un étudiant de 21 ans qui, avec un bond de 8 m 61, a amélioré le record d'europe du saut en longueur. Cette performance, réussie à son second essai, lui a permis de battre le record que l'allemand de l Est Lutz Dombrowski avait établi sur ce même stade en 1980 en finale des Jeux olympiques (8 m 54). Elle lui a en outre valu de s'imposer nettement devant l'américain Larry Myricks (8 m 41). Chez les dames, on attendait le duel, sur 100 m, entre l'américaine Avelyn Ashford, détentrice du record du monde, et la révélation estallemande Heike Drechsler. L'Américaine a gagné, mais il lui a fallu attendre l'examen de la photofinish pour être certaine de sa victoire. Messieurs. 110 m haies : 1. Greg Foster (EU) 13"25 ; 2. Andrei Prokofiev (URSS) I3"28 ; 3. Keith Telly (EU] 13"31. Longueur : 1. Robert Emmian (URSS) 8,61 (record d'europe) ; 2 Larry Myricks (EU) 8,41; 3. Serge Layevsky (URSS) 8,20. Disque : 1. Romas Ubartas (URSS) 67,12; 2. Dimitri Kovtsun (URSS) 64,24; 3. Knut Eltnes (No) 64,02. Javelot : 1. Thomas Petranoff (EU) 83,46; 2. Heino Puuste (URSS) 83,12 ; 3. Serge Gavras (URSS] 81,44. Dames. 100 m: 1. Evelyn Ashford (EU) 10"91 ; 2. Heike Drechsler (RDA' 10"91; 3. Elvira Arbashina (URSS] 11** m: 1. Liubov Gurina (URSS) l'57"52; 2. Nadejda Zabolotneva (URSS) l'57" m: 1. Mariana Stanescu (Rou) 8'38"83; 3. Svetlana Ulmassova (URSS) 8'39"19. Natation : un coup d'éclat pour commencer Salnikov: record du monde Ces «Goodwill Games», avaien! d'ailleurs débuté, à Moscou, par un coup d'éclat mais en natation : l'ancien champion olympique Vladimir Salnikov a, en effet, nagé le 800 m libre en 7'50"64, soit 1"69 de moins que le record du monde précédent, qu'il détenait d'ailleurs, lui-même. Il va sans dire qu'à Madrid, lors des prochains championnats du monde, la victoire sur les longues distances passera par le nageur soviétique Du côté de ces dames, le même 800 m fut dominé par l'américaine Kathy Hettche en 8'30"34. Sur 200 m brasse, le champion d'europe Dimitri Volkov (également URSS) a réussi un excellent chrono de 2'17"72. Ce que Volkov est à la brasse masculine, Volkova, prénommée Elena, l'est à la brasse féminine (elle s'est imposée côté féminin, en 2'29"84 sur la même distance). Le sprint court, le 50 m libre. fut l'apanage des nageurs américains: John Sauerland s'est imposé en 23" 13 chez les hommes, et Angie Meyers, en 25"60, chez les femmes. Vingt-quatre heures après le record du monde de Salnikov, sur 800 m libre, c'est encore un nageur soviétique qui s'est mis en évidence : Igor Polianski a, en effet, établi une meilleure performance mondiale de la saison sur 200 mètres dos, nageant la distance en l'58"73, à 59 centièmes de seconde seulement de son record du monde. Poussé par son compatriote Sergei Zabolotnov, son prédécesseur sur les tablettes mondiales, le «pnnce» Igor du dos, en tête de bout en bout, était sur les bases de son record du monde (l'58"14) à mi-parcours, avec 57"96 contre 57"85. Il faiblit légèrement sur le second 100 mètres, mais pulvérisa néanmoins son meilleur temps de la saison, qui était d'ailleurs déjà le meil(si) leur du monde, avec 2'00" 1 7. Encore un record pour Salnikov. Keystone tant les nageurs qui ont remporté le plus grand nombre de succès pour totaliser 142 points et assurer ainsi la victoire d'ensemble de l'équipe. Une fois encore, Dano Halsall et Stefan Volery se sont mis en évidence, le premier en gagnant le 50 m libre en 22"90 et le second en s'imposant sur 100 m libre en 51 " 18, deux temps qui laissent bien augurer des prochains championnats du monde. Tel-Aviv. Match des sept nations: 1 Suisse 268 p. 2. Norvège Belgique Israël Galles Finlande Irlande 110. Messieurs : 1. Suisse 142. Dames : 3. Suisse 126. (Si' Championnat romand des sections: Morat 3e ET IGYMNASUQUE IT, La pluie est venue perturber les 4" championnats romands des sections, à Jussy (canton de Genève). Les finales de discipline ont dû être déplacées en salle. Lausanne-Amis Gym s'est imposé en catégorie A, alors que Lonay s'est imposé en B. Voici les principaux résultats: Aouita blessé Aouita a, il est vrai, été légèrement blessé à la jambe gauche au cours du quatrième tour par les pointes d'un concurrent et c'est sur une civière qu 'il a dû quitter le Bislett. L'autre «roi» du demi-fond mondial, le Britannique Steve Cram, n'a échoué qu'à deux secondes de son record du monde du mile, après avoir été dans l'allure du record jusqu 'à 200 mètre s de l'arrivée. Cram n'en a pas moins dominé son rival américain Steve Scott de 41 centièmes de seconde dans une course où le Suisse Pierre Délèze, jamais dans l'allure, a terminé neuvième et dernier, dans un temps supérieur à quatre minutes. Au milieu d' un foisonnement de bonnes performances, deux femmes se sont également particulièrement distinguées : l'australienne Debbie Flin- thoff qui, en 53"76, a approché de 21 centièmes de seconde le record du monde du 400 mètres haies de l'ailemande de l'est Sabine Busch, déséquilibrée sur la dernière haie, et l'ailemande de l'est Heike Drechsler, une nouvelle fois en vedette avec un temps de 10"80 sur 100 mètres, cependant ' A. Catégorie A: 1. Lausanne-Ami; Gym. 2. Chézard-St-Martin. 3. Morat. Catégorie B: 1. Lonay. Les champions par discipline Anneaux balançants: Peseux. Barres parallèles: Serrières (cat. A), Chézard-St-Martin (B). Sauts: Lz Chaux-de-Fonds (A), Ecublens (B), Longueur: Riddes-Etoile. Hauteur: Châtillon. Balle lanière: Oron. Jel du boulet: Tavel/FR. Course sections: Oron. enregistré avec un vent dépassant k limite autorisée des deux mètres/se conde. Dans ce mètres féminin his torique, Martine Oppliger, derrière In grid Kristiansen, très loin derrière mais il faut dire que la Norvégienne ; doublé toutes ses rivales qui étaien pourtant au nombre de 21, a battu trè: nettement le record de Suisse, qu'elle détenait en 33'29"0. Elle a en effet été créditée de 32'48"71, obtenant du même coup 1; limite de qualification pour les cham pionnats d'europe de Stuttgart (33'). (Si iy g *',, Vm\ L V» * "t \ \ i/ / X,rM BÉfe J& -1 ' / H Mrk ï' \mm HL vj W Ê" E M\ BzfC L * fïtffs?!*»!?* AM JLv B I M WA *" ' \ JÊ j i m U*,* J *!* SArj Lr r "" mm. Lr A%AW MM. m Jy JE * W A n Bk Ji j k --*»» Jfl Rk <Sï:53îiH "jw * iml Bk\ ' ~m \ 0b Y*. 1 % 8HB > 4 J*SgNMBL L\ ' >j9 M &M &IÊ, *"S HLsL fl À* mw*%. Ip A LVfl f l a ' '"" "JB V I, & mmr V H É H m C.- J il Hy abh HL it JT AW. «i-jbubsl à Wl Ingrid Kristiansen: c'est ce qui s'appelle battre nettement un record du monde. Keystone Gâhwiler a fait impression -s CHAMPIONNAT SUISSE DE DÉCATHLON À WIL A Wil, Beat Gâhwiler s'est assuré, avec 8089 points, le titre de l'heptathlon Beat Gâhwiler est ainsi le troisième décathlonien helvétique à dépasser la barre des 8000 points après Stephan Niklaus et Christian Gugler. Derrière lui, Gugler le tenant du titre, a pris la deuxième place avec 7727 points et il a de la sorte manqué de 93 points seulement la limite de qualification pour les championnat: d'europe. N. Kriiger et A. Mâchler: record Chez les messieurs, aucun record suisse n'a été battu mais ce sont pour- Saïd Aouita pour sa part, déjà détenteur des meilleures marques mondiales du 1500 et du 5000 mètres, tentait de s'approprier également celle du mètres, pour sa première tentative sur la distance. S'il a gagné la course, le champion marocain n'en est pas moins resté à treize secondes du record du Portugais Fernando Mamede, qui avait abandonné très tôt, ainsi d'ailleurs que le champion olympique italien Alberto Cova. «Le match des sept nations à la Suisse Pour la première fois depuis la création de cette confrontation internationale, en 1961, la Suisse a réussi à remporter le match des sept nations. A TelAviv, la sélection helvétique s'est imposée avec 13 points d' avance sur la Norvège. Deux records suisses ont en outre été battus : Nadia Kriiger a, pout la première fois, nagé le 800 m libre en moins de 9' (8'59"37). Elle a amélioré son propre record de 75 centièmes. La Genevoise Andréa Mâchler a pour sa part battu, en 2'24"35, son propre record du 200 m quatre nages. La «piste-miracle» du Bislett d'oslo a encore fait son œuvre. Au cours d'une réunion comptant pour le Grand Prix, la Norvégienne Ingrid Kristiansen a en effet pulvérisé le record du monde du m, ce que n'a pu réaliser en revanche le Marocain Saïd Aouita. Ingrid Kristiansen (30 ans), qui détient également la meilleure performance mondiale du marathon a, en 30'13"75, pulvérisé son ancien record, qu'elle détenait depuis le 27 juillet 1985, performance réussie dans ce même stade, de plus de 45 secondes (30'59"42). Beat Gâhwiler a laissé une grosse impression à Wil. Bien qu'ayant dî réduire son entraînement à la suite d'examens, il n'a pas obtenu moins de six meilleures performances personnelles. Cinq ont été réalisées au coun d'une étonnante première journ ée 11" au 100 m, 7 m 48 en longueur 14 m 35 au poids, 1 m 95 en hauteur ei 48"43 au 400 m. Malheureusemem pour lui, la pluie a fait son apparition dimanche, ruinant tous ses espoirs. Il a certes réussi un nouveau record per- [ T1P Oi Gruyères éliminé Le troisième et dernier tour qualificatif du championnat suisse de groupes à 300 m a été marqué par deux éliminations de marque: celle de Uster champion suisse 1984, au programme A, et celle de Gruyères-Les Mousquetaires, médaille d'argent l'an passé, au programme B (fusil d'assaut). Petit ca ibre Alterswil champion suisse juniors Oberwil a remporté à Liestal le titre de champion suisse de groupes au petit calibre avec 1432 points, devant Wettingen (1432) et Feldmeilen (1429) Quatrième, Alterswil n'a raté la médaille de bronze que d'un cheveu puisqu'il totalise le même nombre de points que le troisième. En revanche, chez les juniors, les Singinois ont enlevé le titre (1120 points) devant Erstfeld et He gnau, grâce à Sandra Baeriswyl, Markus Sturny, Daniel Burger et Thomas Baeriswyl. sonnel sur le 110 m haies ( 14"71), mai: toute nouvelle progression lui fut in terdite par la suite. Christian Gugler pouvait prétendre se qualifier pour les championnat: d'europe en compagnie de Gâhwiler. I lui a finalement manqué 14" sur k 1500 m final pour atteindre son objectif. A Zurich-Schwammendingen, x Esther Suter n'avait pas de rivale à Sî taille pour le titre puisque tant Corinne Schneider que Rita Heggli étaient ab [ HIPPISME T, Deux succès de C. Stiickelberger Christine Stiickelberger, l'ancienne championne olympique, a dominé le épreuves de dressage de Mammern an Untersee, en gagnant tant le Grane Prix que le Grand Prix spécial. sentes. Bien que blessée à une cheville elle a obtenu facilement son troisième titre national, mais elle a échoué nette ment contre la limite de qualificatioi pour les championnats d'europe (547! points contre 5880). Championnat suisse de décathlon à Wil 1. Beat Gâhwiler (Landquart ) 8089 ( 11 "00, 7,48/ 14,35/ 1,95/ 48"43/ 14"71/39,42; 4,70/ 60,64/ 4'21"95); 2. Christian Gugle (Bâle) 7727 (11"60/ 7,05/ 14,08/ 1,98, 51"81/ 14**92/ 46,26/ 4,60/ 63,42 4'38"99); 3. Jan Trefny (LC Zurich) 761 (11"13/ 6,91/ 13,38/ 1,98/ 48**16/ 14"58 38,78/ 4,30/ 49,09/ 4'21"93); 4. Patrie! Vetterli (Ascona) 7463 ( 11 "39/ 7,13/ 14,21 2,04/ 49"77/ 14"87/ 41,52/ 4,30/ 59, 16 5'20"47) ; 5. Beat Bâhler (Thoune) 7063 ; t Philipp Osterwalder (Naters) 6923 ; 7. Jen Lôffler (Kûsnacht) 6811; 8. Brad Orlicl (Ascona) 6674; 9. Stefan Schneider (Wet tingen) 6673; 10. Markus Bôsch (Aarau Jeunesse A (huit épreuves) : 1. Mirki Spada (Amriswil) Jeunesse B (cinq) : 1. Arno Richter (Bis chofszell) Championnat suisse d'heptathlon à Zu rich-schwammendingen : 1. Esther Sute (LC Zurich) 5473 (14" 19/ 1,74/ 11,83 25"65/ 5,68/ 34,70/ 2'20"17); 2. Dalia Na vot (Israël) 5209 ; 3. Rita Ryter (Zofingue 5206 ; 4. Anja Barelkowski (LC Zurich 5202 ; 5. Marion Tarrach (Birsfelden) Angela Papadopoulos (Unterstrasse Décathlon juniors : 1. Rolf Weber (Am riswil) 6434 ; 2. Markus Keller (Frauenfeld 6392; 3. Ivan Lovo (Genève) (Si Les résultats - Grand Prix spécial: 1 Christine Stiickelberger (Kirchberg) Rube lit Doris Ramseier (Horgenberg Orlando Ruth Hunkeler (Buchs Afghadi Grand Prix: 1. Christine Stûckelberger, Rubelit Ramseier Orlando Hunkeler, Afghadi 1557 Intermédiaire: 1. Hunkeler, Afghadi Andréa Mâder (Baden) Ulysse Amy-Catherine de Bary (Bâle) Lysandei Prix Saint-Georges: 1. Andréa Spahi (Dietikon) Mirella Mâder, Ulysse Mâder, Inkas 728. (Si Un 2e rang de C. Devaud Les courses à Yverdon Trot 3075 m (course du trio): 1. Limie (Pittet, Yvan Pittet). 2. Kadjar (Claude De vaud). 3. Kares (André Bârtschi). Toto gagnant Fr /placé, Fr. 4.10/jumelé Fr /triplet, Fr Beat Gâhwiler, le troisième Suisse : dépasser la barre des 8000 points. Keystone

22 22 '«? LALIBERTé Lundi 7 juillet 1986» '% Progin et Hunziker 9e8 : les petits ruisseaux font les grandes rivières... > Ne dit-on pas que c'est sous la pluie qu 'on reconnaît les meilleurs pilotes? Ce n 'est Keystone donc pas un hasard si Cornu a terminé 3e. La pluie perturbe le GP de Belgique J. Cornu surpris de se retrouver... 3e La pluie a sérieusement perturbé le Grand Prix de Belgique, sur le circuit de Spa-Francorchamps. Elle a même partiellement faussé le déroulement des épreuves. Plusieurs chutes ont en effet été enregistrées parmi les favoris. Le Suisse Jacques Cornu fut parmi ceux oui ont su tirer profit de ces conditions de course très difficiles. Troisième en 250 cmc, il a obtenu le meilleur résultat helvétique et son meilleur cl assement p ersonnel dep uis l'accident dont il avait été victime il y a HfMix ans A l'arrivée il était d'ailleurs le premier surpris de se retrouver sur le podium. En raison de la pluie qui tombait en rafales, il n 'avait pas vu les indications de son stand, pas plus que les chutes de ses principaux adversaires et il pensait avoir terminé au septième ou an h u i t i è m e rane. Biland et Waltisperg peu heureux En side-cars, Rolf Biland et Kurt Waltisperg, qui s'étaient montrés les plus rapides aux essais, ont été moins heureux. Ils ont dû se contenter de la quatrième place alors qu 'il s ét aient les principaux candidats à la victoire. Anrès un dénart nlus aue moven. il ratèrent un freinage et ils se trouvèrent relégués au 15e rang. Da ns ces cond itions, leur quatrième place constitue en définitive un petit exploit. En 500 cmc, l'américain Randy Mamola (Yamaha) a surpris tous ses adv ersaires dès le dép art et il s'est imposé nettement devant son compatriote FHHie l awson ("YamahaV l'actuel leader du championnat du monde, lequel, il est vrai, a préféré ne pas prendre de risques et a surtout cherché à assurer sa deuxième place. Il a ainsi conforté sa position en tête du championnat puisque l'australien Wayne Gard ner n'a pu faire mieux que quatrième derrière le Français Christian Lavado chute dès le 1er tour Kr\nt r\r\iir c'imnncpr fînci iam/* nt HA _ Neuvièmes d'une course à prédominance anglaise, d'une course, surtout, qui a éloigné du peloton de tête du championnat le tenant du titre Streuer, les Fribourgeois René Progin et Yvan Hunziker ont marqué deux petits points, un ruisseau qui fera une rivière d'ici la. fin de la saison, les side-caristes fribourgeois étant pointés, ce matin, en treizième position au championnat du monde. Un petit ruisseau qui fera une grande rivière, le rapprochement est facile, les courses de SpaFrancorchamps s'étant déroulées sous la tempête, sur une piste extrêmement glissante. «Nous sommes mal partis, à nouveau, relevait hier soir René Progin. Pointé 22e dans la montée du raidillon de l'eau Rouge, le side-car blanc et bleu portant les rniilpurc Ap t t l. a T.ihprté» allait alors Progin. Il ne croit pas si bien dire puisque les Fribourgeois sont crédités du sixième temps, les chronométreurs s'étant trompés de près de cinq secondes à leur avantage. Mais à côté de l'anecdote, les Fribourgeois savent que leur «vrai» temps doit les placer entre la 12e et la 15e place de la grille. On sait ce qu'il adviendra. «Cette erreur de chronométrage, ça m'a rappelé ma première course de championnat suisse; on m'avait attribué un temps incroya ble, la «pôle position» devant Corbaz... La frousse de ma vie de me retrouver devant tout ce beau monde», raconte le pilote. Un pilote finalement satisfait de la tournure des év énements et qui attend avec intérêt maintenant le GP de France au Castellet... sous le soleil..lean-clande Srhertenleih donc réussir une belle remontée. «Mais ce fut difficile dans un premier temps, car on ne voyait absolument rien ; autant fermer les yeux. Les side-cars qui nous devançaient n'étaient que des ombres vagues». Reste que les petits points sont De drôles d'essais Ils récompensent une semaine de travail et de curieux essais: vendredi matin, c 'est une sortie de route, le panier déséquilibré : pas de grands dégâts (un peu de carrosserie et une rotule cassée), mais u ne séance perdue. L'après-midi, nouveau coup du sort, cette fois sous la forme d'un bris de piston. Il ne reste donc que le samedi. «Nous avons beaucoup travaillé, retoucher les culasses, ca doit aller». exnlieiue Wj ma> *> LA\*9* S %- 'i "'s&ai,»5i BP»BÏKi]B vant le Britannique Donnie McLeod et Jac qu es Cornu. En 125 cmc, l' actuel leader du championnat du monde, Luca Cadalora, étant tombé dès le deuxième tour, son compatriote Domenico Brigaglia s'est ouvert sans trop de peine le chemin de la victoire. En side-cars. enfin. ce n'est pas la pluie mais des ennuis de sélecteur qui ont contraint à l'abandon, au premier tour, le tenant du titre, le Hollandais Streuer. Au contraire de Rolf Biland, le Français Alain Michel a su profiter des circonstances et sa deuxième place lui a permis de se porter en tête du classement provisoire du chamdionnat du monde. 125 cmc (14 1. = 97,16 km) : 1. Domenico Brigaglia (It), Garelli, 43*21 "59 (134,447 km/h.); 2. Lucio Pietroniro (Be), MBA, 43'39"79; 3. Willy Perez (Arg), MBA, 43'47"94 ; 4. Fausto Gresini (It), Garelli, 43'48"88 ; 5. Olivier Liégeois (Be), Assmex, 43'52"42 ; 6. Ezio Gianola (It), MBA, 43'53"67. Situation au championnat du monde (après 6 manches sur 11): 1. Gresini 62 ; 2. Luca Cadalora t\i) 61: 3. Gianola 47: 4. Brigaglia 41 ; 5. Bruno Kneubùhler (S) 24; 6. Pierpaolo Bianchi (It) cmc (16 t. = 111,04 km) : 1. Alfonso Pons (Esp), Honda, 47'43"42 (139,604 km/h.); 2. Donnie McLeod (GB), Armstrong, 47'54"39 ; 3. Jacques Cornu (S), Honda, 48'19"39; 4. Dominique Sarron (Fr), Honda, 48'19"71 ; 5. Alan Carter (GB), Cobas, 48'20"88 ; 6. Carlos Cardus (Esp), Cobas-Rotax, 48'34"21. Çîtuatinn an rlv.tnininnn-.lf Hu mnnfip (après 7 manches sur 11) : 1. Carlos Lavado (Ven), Yamaha, 72 ; 2. Pons 62 ; 3. Mang (RFA) 51 ; 4. Wimmer (RFA) 44 ; 5. Sarron 31; 6. Cornu cmc (18 t. = 124,92 km/h.) : 1. Randy Mamola (EU), Yamaha, 57'25"02 ( 145,044 km/h.); 2. Eddie Lawson (EU), Yamaha, 57'42"45 ; 3. Christian Sarron (Fr), Yamaha, 58'27'*84; 4. Wayne Gardner (Aus), Honda, 58'33"30; 5. Rob McElnea (GB), Vamahn SR'IS" fi Pierfrancesco Chili (It), Suzuki, 58'48"69. Situation au championnat du monde (après 7 manches sur 11): 1. Lawson 84; 2. Mamola 74; 3. Gardner 72; 4. Baldwin (EU) 52; 5. Sarron 43; 6. McElnea 39. Side-cars (17 t. = 117,98 km): 1. Stephen Webster/Tony Hewitt (GBJ, Yamaha, 45'05"42 ; 2. Michel/Fresc (Fr), Yamaha, / Î S' I V'A» - En 2 50 cmc, Carlos Lavado devait chuter dès le premier tour. JeanFrançois Baldé tombait lui aussi trois tours plus tard alors que Mang et Wimmer étaient retardés par des ennuis mécaniques dus à la pluie. L'Espagnol Alfonso Pons a ainsi mené de bout en -. r* r SPORTS 1 Çteintiai.cpti / l-lilw / R F A 1 Yamaha, 44'16"33 ; 4. Biland/Waltisperg (S), Krauser, 45'39"63; 5. Bayley/Nixon (GB), Yamaha, 45'50"66; 6. Egloff/Eglofï (S), Yamaha, 45'58"71 Situation au championnat du monde: 1. Michel/Fresc 42 ; 2. Webster/Hewitt 39 ; 3. Streuer/Schnieders (Ho), Yamaha, 30; 4. Abboth/Smith (GB), Yamaha, 28; 5. Egloff/Egloff22; 6. Biland/Waltisperg 20. r«i NS«&fe&W*HI BPjy 'ài*mè m m **" -X-f-iP*,'2' <'t. m*mmawm*mfêkê**\ \ SraÉÉyifiHJiHA ' <*****'" ' R w & Jean-Luc Papaux : «A travers ces visières mouillées, pn ne voit rien». wamm yf * U LïI HifiÉËrii fh 'M M A kjyto T i. MM -" M Fruence : piste fermée. On n 'est pas parti cette année pour Les Paccots. GD J.-J. Robert Châtel-Saint-Denis-Les Paccots: la douche froide Annulation raisonnable? C'éta it une am biance parap lu ie, ciré et petite laine hier dans la matinée aux abords de la route menant de Fruence aux Paccots. Après quinze jours de canicule, c'était là à une véritable douche froide qu'étaient soumis les organisateurs dû Moto-Club Châtel-St-Denis. Trombes d'eau, vent et brouillard ont finalement réduit à la portion des essais la 29e course Châtel-Les Paccots. «Arrêt de la course, la banderole d'arrivée est tombée», ce cri prononcé par les chronométreurs résumait bien l a sit uat ion. La goutt e au nez, coureurs et spectateurs ne pouvaient que se rendre à l'évidence : les risques étaient vraiment trop grands de faire disputer la course dans de t elles condit ions. Sur le moment, cela paraissait la seule solution raisonnable pour l'équipe du président Oscar Genoud. En accord avec les commissaires de la fédération motocycliste et les représentants des coureurs, la course fut définitivement annulée au terme des premiers essais c h ronomét rés, sur le coup de midi. Estce que la décision ne fut pas prise trop tôt? Car dès ce moment, les conditions météorologiques s'améliorèrent franchement, et dans l'après-midi le soleil vint même narguer. Quelques regrets nnur PaDaux " " «C'est dommage, car la pluie ne me gêne pas et j 'aurais bien aimé courir ici», avouait le Romontois Jean-Luc Papaux qui aurait pu revenir à la hauteur du leader Théodoloz après la course veveysanne. Et de poursuivre : «C'est déjà arrivé il y a deux ans à Medoscio, quand tu arrives sur le haut, à certains moments la visibilité est bonne et à d'autres moments il y a du brouillard ; de plus derrière ces visières on ne voit plus rien. Non je pense que ce n'aurait pas été une course régulière, de plus les organisateurs ne pouvaient se permettre le luxe d'avoir des blésses». «Il faut s'adapter» Meill eur t em p s d es essais en 1' 1 5"07, Bernard Haenggeli estimait que la route était roulable et que «ce sont les pilotes qui doivent s'adapter aux circonstances». Dans cette catégorie élite 250 cmc, Dominique Monney regrettait également de n 'avoir pu courir, mais il admettait que les conditions étaient loin d'être satisfaisantes surtout lors des accélérations en sortie de courbe, Le calendrier de la FMS ne comportant aucune date de remplacement, les organisateurs châtelois ne pourront se rabattre sur une autre période pour faire dérouler leur manifestation 86. J.-J. Robert " -ivgf-e» C fij"«l -SSm M **Mm\ ÊM Avis divergeants Vimond champion du monde MOTOI CROSS H JO çy J Le Français Jacky Vimond (25 ans), sur Yamaha, s'es t assuré son p remier titr/i Ap rhamninn Hu mnnhe en 250 cmc. Il a remporté les deux manches du GP de RFA, à Rudersberg, de sorte qu 'à deux manches de la fin de la compétition, il ne peut plus être reinint Rudersberg. GP de RFA des 250, première manche : 1. Jacky Vimond (Fr), Yamaha. 2. Roland Diepold (RFA), Kawasaki. 3. John Whatley (GB), Cagiva. 4. Sven Taimi (Fin), Honda. 5. Kees Maehr (Ho), Honda. 6. Kurt Ljungqvist (Su), Yamaha. Deuxième manche: 1. Vimond. 2. I innonvict 1 DiennM 4 Irireen Nilsson (Su), Suzuki. 5. Marc Velkeneers (Be), Yamaha. 6. Per Johansson (Su), Honda. Classement provisoire du CM (10 manches sur 12) : 1. Vimond, 304 (champion du monde). 2. Michèle Rinaldi (It), Whatley, Gert-Jan van Doorn (Ho), Peter Hansson (S), 132. *9R Dans le camp des pilotes une majorite était favorable à cette annulation, alors que ceux qui aiment la pluie regrettaient cette (décision prématurée. Serge Théodoloz. le leader de la catégorie Sport Production 2 a applaudi â cette décision : «Quand tu es sur l' angle et que tu veux accélérer, tu dois faire face à de véritables torrents qui traversent la route ; c'est vraiment trop dangereux. Il faut que l' on puisse défendre nos chances sur un pied d'égalité. Et à ceux qui m 'ont déclassé, il y a h u i t j o u r s à la Caqucrclle p o u r u n c fustoire de cône renversé, je leur donne rendez-vous dans les deux dernières manches à Most...» *VLm*\\m!~d *wa *\Wi A *MM JM B t. *3 A ols Ê \S Aw *é11 IINMNMM3 pô?'"**'" *S Kjj É SH % II& ILL r Mâmt*,I j éj W AWÊ i AMMMWAMÊ Bernard Haenggeli, le meilleur temps des essais lui laissait bien présager pour le QD J. -J. Robert reste d'une journée malheureusement écourtée.

23 L'éphéméride Lundi 7 juillet 1986, 188 e jour de l'année Anniversaires historiques: Cent cinquante mille catholiques participent à Velehrad, en Moravie, aux cérémonies marquant le 1100 e anniversaire de la mort de saint Méthode, apôtre Des pluies torrentielles provoquent au Japon des inondations et des glissements de terrain qui font plus de 400 morts La province nigériane du Biafra fait sécession Bruxelles envoie des troupes dans l'ex-congo belge, où l'armée s'est mutinée Près de Pékin, au pont Marco Polo, un incident oppose des Japonais en manœuvre aux Chinois : ce sera le début de la guerre sino-japonaise En France, promulgation d'une loi qui interdit l'enseignement à toutes les congrégations religieuses. ' Alexis, héritier de Pierre Le Grand, est assassiné à l'instigation de son père. Ils sont nés un 7 juillet : Le compositeur autrichien Gustav Mahler ( ). Le metteur en scène Vittorio de Sica ( ). Le couturier français Pierre Cardin (1922). L'ex-Beatle Ringo Starr (1940). (AP) Merveilles de l'extrême-orient Retour au Pays de la Beauté Calme Un chalet, une gouille, un tas de gravier... Les courses d école et les cars de touristes en font le tour - montre en main - cinq minutes. En 1984, j'y avais passé une heure entière. Et je m'étais promis que, la prochaine fois, seul, j'y resterais tout un après-midi. Car ce tas de gravier symbolise Fuji-San (Monsieur Fuji pour les Japonais, qui ont un sens très aiguisé, à la fois, de la Nature et du respect). La gouille est un étang peuplé de poissons multicolores. Et le chalet, un pavillon de thé transformé en temple. C'est le Gingaku-ji ou Pavillon d'argent. Une des merveilles de l'extrême- Orient - qui n en manque pas. Et du monde. On trouve certes, au Japon, des horreurs assez réussies dans leur genre : en général, nos places de gare ne sont pas pires que les leurs, notre béton pas plus sinistre Superbe comme... un sandwich Et pourtant, là-bas, la beauté est omniprésente. Ne parlons même pas, dans Lundi 7 juillet 1986 LAJjIBERTE LU I C) IK O mmwm mmw Qui est super WKm wmtk. *W WWÊWwM <WYX Yy é3//yc. YYYYYM' compétent? Éji wmêêèâ wâ RtÙA ÉÊËI : ' ' «SSffiHH! W*m /$J HEM j f""' WëêMëW ~ ïjim A <* ÊSf (L-. A t L /'U-- %lwa>. - y l 20 v7/ H/ L *. - W <DV M ( w Ji )ŒL' ni les vitrines, des kimonos dignes d'impératrices - et hors de prix! Non, parlons de la barrière de bambou qui entoure une maison traditionnelle. De l'arbuste que le propriétaire - en caleçon sous l'accablante chaleur de l'été - soigne chaque soir avec amour, dans sa courette de trois mètres carrés. De l'entrée d'un bistrot : paroi coulissante faite d'un quadrillage de bois et de rectangles de papier, surmontée de lampions rouges, de pans de tissu blanc frappés d'un caractère noir. Admire-ton souvent, chez nous, la porte de la pinte villageoise? Et parlons - mais oui - du sandwich que l'on achète sur le quai du Shinkansen, le TGV nippon. On ne vous offrira pas un morceau de pain éventré, fourré d'un peu de beurre et de jambon. Mais tout un coffret, avec un morceau d'émincé de porc frit, une feuille de salade, un sachet de sauce, des baguettes et, dans un dernier casier, six - petits - sandwiches. Mais attention : trois sortes de pain et trois autres de garniture. Donc, six couleurs différentes. Et si vous imaginez que l'employé les a disposées au pif, c'est vous qui vous mettez le doigt dans l'œil. Splendeur de l'etre C'est dire que cette beauté n'est pas gratuite, décorative ; qu'on ne l'a pas créée pour «faire joli». Mais bien pour aider chacun à se souvenir de la splendeur de l'etre et à se re-plonger en elle. Et, à la différence de ce qui se passe en Occident, là-bas, le corps n'est pas séparé de l'âme. Ce n'est pas un hasard si c'est elle, l'asie, qui a inventé, entre autres, le yoga. Faites cette expérience toute simple de vous promener dans un temple de l'archipel ; au bout de cinq minutes, votre respiration sera profonde, profonde... et vous serez serein comme un lac de montagne couvert de dix mille lotus... Claude Barras eei mssx *.*. / ' ' ' Q *A ~US>-. a. / 7 i J IL VWDfflltllrlIliBï Jmmrl.... " -jlloihës KKIJIHNIcy Pour alléger le travail estival de Pécub, si vous lui donniez un coup... de crayon? En terminant à sa place ce dessin inachevé. Inutile de préciser que tout le sel est dans l'objet manquant. Réponse demain. aut llbe Le scrabble fléché aelmmno apprsuy 23 Un bouquin amusant Le principe de Peter, vous connaissez? En lisant la traduction française du dernier livre de Laurence J. Peter, «Pourquoi tout va mal...» 1 vous apprendrez que dans une hiérarchie tout employé doit atteindre son niveau d'incompétence. Ce n'est pas plus compliqué. Enseignants,' fonctionnaires, politiciens, oui, ceux-là aussi, trouveront dans le livre de Peter matière à réflexion durant les vacances. En fait ce livre s'adresse à tous ceux qui travaillent au sein d'une hiérarchie, de la secrétaire au directeur. Ce dernier après lecture sera en présence des écueils à éviter en cas de projet de fusion. Il y a aussi cette ménagère qui avoue avoir atteint son «niveau d'incompétence» lorsqu'elle emménagea dans une plus grande maison... Dès les premières pages, ce livre qui a trait aux «corollaires» du principe de Peter retient l'attention, fascine. Cette étude sur la bureaucratie, thème de prime abord rébarbatif, est parsemée d'exemples ahurissants, absurdes, qui amènent le lecteur à sourire, à rire même. Il y a ce postier de Seattle, gaucher à qui l'on donna l'ordre de trier le courrier avec sa main droite sous peine de renvoi parce que le manuel de l'organisme précisait qu'il fallait tenir les lettres de la main gauche et les distribuer avec l'autre main... Un des règlements du Gouvernement canadien interdit «de monter à bord d'un appareil pendant que celui-ci est en train de voler». Selon un arrêté municipal de Danville, Pennsylvanie, on doit vérifier î état des bouches d incendie une heure avant qu'un sinistre du genre ne se déclare... Le rire, qui est d'ailleurs proposé comme «le remède de cheval» est présent tout au long de ce livre. C'est lui qui permet au lecteur d'aller jusqu'au bout, car autrement il s'en lasserait vite, des corollaires sur l'incompétence! C'est aussi grâce au sens de l'humour de l'auteur que l'œuvre est acceptable. En effet Peter va jusqu'à se moquer de lui-même. Il n'est que plus sympathique, plus humain quand il admet être lui aussi victime du principe de Peter. «Lorsque j'ai mis par écrit l'essentiel du principe de Peter, l'idée de critiquer... mes frères humains ne m'avait jamais effleuré, car je suis au moins aussi coupable qu'eux». Genevière Flore 1 Editions Dumond eimqsuu Le jardin de pierres du Ryoan-ji, l'une des plus parfaites réussites de l'art quasi abstrait. L an o 0 N i x o H s o v AH S a anahait n a 3103WAS N n d d o O V T i idaaoaa s w n v W 3WSIX3S (uopn(os) aqo9q afqqbjds aq Un génie? Non, trois Beauté quotidienne, «banale», si l'on ose dire. Qui côtoie une beauté transcendante. Villa impériale de Shugzku-in, temple du Ryoan-ji, pavillons d'or et d'argent, à Kyoto. Autant de preuves du génie des Japonais. Un génie qui, dans ce domaine, est triple, rien de moins. Génie d'aménager des jardin s-paysages avec des arbres, des arbustes, des fleurs, des mousses, des étangs, des ponts de bois, des gués de pierres. Génie de construire des pavillons de bois légers, légers... Génie, enfin, d'implanter les seconds dans les premiers. Pour créer un ensemble, souvent de taille modeste et clos sur lui-même ; un microcosme, «petit-monde» que l'on n'a guère envie de quitter pour rentrer dans l'autre. Et pour cause! Revenons au Ryoan-ji, temple zen de Kyoto, et à son célèbre jardin sec : un rectangle de trente mètres sur dix, semé de gravier ratissé et de quinze pierres sur leur mince lit de mousse. L'œil pressé de l'occidental n'y verra que tas de cailloux. Mais l'âme asiatique trouvera ici une représentation du monde et de son éternelle harmonie. cdeeipr eilrruv gikmnos Cette grille de scrabble contient dix mots de sept lettres. Ce sont dix mots courants. Il n'y a aucun nom propre, mais les pluriels et les verbes conjugués sont à considérer. A chaque mot correspond sept cases fléchées indiquant les lettres qui le composent. Pour chacun des dix groupes de sept lettres, il n'est possible de former qu'un mot. aioppru 7 goortuy - belmosy

24 24 Lundi 7 juillet 1986 ilmh A louer petite ferme avec 1800 m 2 de terrain Possibilité de garder petit bétail. Libre de suite. Louable de suite Ecrire sous chiffre U , Publicitas, 1701 Fribourg. Y Dans petit immeuble bien situé à vendre, à Marly appartements de 3Vz pièces salon avec balcon, 2 chambres, coin à manger, cuisine agencée. Garage à disposition. Prix: dès Fr Hypothèques selon besoin à disposition Visitez notre appartement pilote I!Ê VILLE DE FRIBOURG Restrictions de circulation En raison des travaux de réfection du pont de Zaehringen, la circulation sera interdite la nuit sur cet ouvrage durant une période de 3 semaines. Début des travaux: 7 juillet 1986 Interdiction de circuler: de 19 h. 30 à 5 h. 30 Fin des travaux: 25 juillet Le passage des transports en commun est garanti pendant ces travaux à l' exception d'une nuit. Le trafic privé sera détourné sur l'axe Bourguillon - Marly. Nous vous prions de vous conformer à la signalisation mise en place et vous en remercions. Service de la circulation Profitez des beaux jours!!! Utilisez notre service de réparations sur rendez-vous. ftggg Installations sanitaires Rue Saint-Nicolas-de-Flue Fribourg La maison spécialisée dans les réparations A vendre région du Gibloux/FR PETITE FERME avec environ m 2 de terrain agricole. «037/ elle] Mmm mwwm n>3rc& coud et brode mh-éêmw oommùâp \ loi» m3m.mmu ÙAJY:.Aàà A =r ' i r i tjïc v ///// "*** I \l îf k \m\ m\\ MMMU- Points de H r un iib uu vovaqe vuydyu -MMMM _ In Freiburg, auf September/Oktober 3-Zimmer-Wohnung gesucht. Vorzugsweise im Altstadtquartier (Mietzins bis ca. Fr ). Kontaktadresse: Fam. Dr. Norbert King, Louis-Chollet-Str. 10, 1700 Freiburg, «037/ A louer, pour fin juillet, à Marly, 2 pièces Fr charges comprises. B A louer, dès 1*" août, quartier Jura, appartement ensoleillé, 3 pièces, cuisine moderne. « A vendre, à Rossens (FR), villa neuve de 4% pièces -f studio» 037/ A vendre immeuble locatif de 8 appartements, dans le quartier de La Vignettaz, situation exceptionnelle. Prix de vente : Fr Pour tous renseignements, veuillez vous adresser sous chiffre 18136, Annonces Fribourgeoises, place de la Gare 5, 1700 Fribourg A louer, à Treyvaux, (pour fin septembre ou date à convenir) SUPERBE APPARTEMENT DE 3% PIÈCES sur 3 niveaux, loyer Fr par mois charges comprises. «037/ (h. de bureau) M n " Heimo TEA-ROOM (tz2\ Nous cherchons pour le MOIS DE JUILLET AUXILIAIRE pour le service. Le dimanche le tea-room est fermé. Faire offre au Tea-Room Le Sablier, «037/ wsï Mécanicien électricien Ul liim'iifuîiaaai mumu G V,S,EZ cherche Une mission de courte durée vous intéresserait? Avec un diplôme de fin d'apprentissage vous serez de la A/1 /V àf W **à l ***à 1f****1 *****> partie déjà demain! pr os: IVIAVlAO I IM 11t l «iez avec i ' *\M Appelez M me Schabert intér"1 i "1 l W Place stable pour personne capable et cons Adia Intérim SA -»# * I F? ciencieuse. Rue Saint-Pierre 30 jjj l/è \ 037/ / ///*. l 1 l' 1 Faire offre par écrit ou se présenter. Carrosserie Les Daillettes SA,. Villars-sur-Glâne, cherche Ur 9 ent cherchons un peintre manœuvres en voitures.. I de chantier n_tcm I Suisses ou permis B. « Depuis plusieurs années en constant développement, nous désirons renforcer nos équipes actuelles. Etes-vous titulaire du CFC ou avez-vous les aptitudes de : - FERBLANTIER de bâtiment pour importants travaux en ville de Fribourg. - AIDE-FERBLANTIER de bâtiment - APPRENTI-FERBLANTIER de bâtiment - AIDE-MONTEUR en installations sanitaires - FERBLANTIER d'atelier Ce poste conviendrait particulièrement bien à une personne souhaitant ne plus travailler à l'extérieur. - AIDE-FERBLANTIER o,,, duruz sa Fribourg Si l'un de ces postes devait vous intéresser, veuillez téléphoner au 037/ , M. Frein, route du Petit- Moncor 14, 1752 Villars-sur-Glâne, attend votre appel. (YYY... faites J& ' te bond idéal! V J- **Bo>> Dans l'import-export T r employé(e) de commerce G excellentes connaissances de la langue anglaise, à plusieurs années d'expérience dans le traitement AJ des commandes. Travail sur ordinateur dans un team jeune V et dynamique. B* Libre rapidement. V>2h Passez simplement à notre bureau. *\ ÉS Suzanne Bertolini vous renseignera.---1 A \ \ù -SB Jeune couple italosuisse, cherche pour Milan, jeune fille au pair pour s'occuper de deux enfants (4 et 2V4 ans) et aider au ménage. Dès le 1* r*rtr*hro «037/ i IVîî 5 jd T% \?-!* l '\»* M 2. bd de Pérolles W m*) Fribourg * WmJMmM** ~* 037/ * S»W, -\ Autre centre à Bulle ' '"è?a"pv'"""* '*"" l a*a>>auhrb I I 029/ fjonseils en personnel mtsa HIH I Jeune fille cherche place d'assistante médicale en vue de formation «037/ fm? "" H30! 1162 ap" la différence! En fixe ou temporaire, nous cherchons à chauffeur p.l. # avec remorque. W Très bon salaire. S _ **M Si vous avez M. l' expérience, contactez sans tarder (W Cramatte. ~\ I\îî M 2. bd de Pérolles **** y/ *****( M% l \l>«***» Fribourg lm WMmmm\mWm\*» M 037/ A 3 IlS'VN I Autre centre à Bulle " "/ l 029/ Conseils en personnel àrkjm\n m... tempo j obs jjp au choix! jêw A t F Pour plusieurs missions temporaires, long et cours terme nous cherchons Secré t aire fr.-all. et fr.-angl. fe parfaitement bilingue ; NR opératrice de saisie 3B laborantins(es) A/C Besoins d'information? Appelez Ginette Dafflon \\A~0* fi \ MWSTMêL MX Conseils en personnel JmmMmw njfiimî On cherche de suite ou à convenir, - 2 MONTEURS ÉLECTRICIENS et - 1 APPRENTI ÉLECTRICIEN Semaine de 42 heures. Voiture de travail à disposition. Dougoud 8e Fils SA, Electricité, Estavayer-le-Lac, -a 037/ , bd de Pérolles - Fribourg - 037/ Autre centre à Bulle 029/

25 j'ai choisi LAllBERTE C'est un journal qui m'informe, m'amuse, me divertit et avec l'abonnement, je gagne Fr par an (abonnement annuel Fr au lieu de 300 x Fr. 1.-) > i. I ' ï Sr -" i j 'SiïlêïZiïk?:1 Y,: iîilsj U- ï jrf ï 'f-y-i *' v.t. *.. mëmëmf iïp ' lgb $É WWJ $f Y ÊPKPSr f EmàSÈme&' J WÈÊI*' i$ im/- Wxï WMW m ***i que COn : 3m r " ',eoan I -rsfw. W M > 6 un m,s - IH V.nne tde S0,W ' llfîbll \e rr»' at>onne v v llm ~\us sur ei aioten 1. -c1 _ >' UrS».*".*. *.. ' *, MmwJith m mh 'vti.i 'ti. BRP Wœ& IYY BB?/ 85lB»?3kL"ïSt tt SL 2 ' v / y 24Hl\ / * % B -5r - i / HK&T-A' 1 / BÉ / lim " fi': : / <, * ' ' ' x A. u " * T V /* W, KM*SV s- sarna Mlll>it»MMi t**igi **#%t 1F / / e r A -s - ej> <<S <<S "**>.-v- -v *M- <v s- & N X / > /./ / / f <f & & ' ' Sf c? / / if./ / information bondissante / * <? <3?> f 4* /. ezi <f /

26 26 Lundi 7 juillet 1986 Ifflfffl l HUHtfl l 20h30Demiersjours - Dès 7 ans. La magie de Disney... La plus belle histoire jamais contée... CENDRILLON B20h30-18 ans. Jusqu'à man Norris est de retour dans, la jungle... ITÉS DISPARUS 2 f21h-14 ans. De d'humour de Chan land, Kevin Dillon i I - Catholic b< jvant, étonnant... 20h30 14ar nbert. Remarquab ne... ça... c'est du TOKE de Hugh f2ôh45t 14 ans. ie en scène Cannes lent drôle et follement in IS Quelle nuit de galère 11 rhmmilr***********a zurwo - it ans. uerrm ire. Glenn Close: «Dans «A double trancha iblé pour sa vie, dans «Maxie», elle vous t rire... Quelle vivacité pétillantei» MAXIE jours. Prix du e 85! Donald e M. Dinner s rires I rniers jours, éblouissant, néma l liers jours.. Scorsese. ant l 2'' sem. I 21h-16 ans. Derniers jours. V.o. it. lo Mastroianni, Anna Prucnal dans PICC CCIV/lit/ICC -i. eu:-: L/ L-IJ i I_ IVIIVII _ VJ ue reimn SVELTE ET BELLE? Succès garanti par écrit! (Garantie de remboursement) Finis les régimes /sniiffm la fairrn *"" t IMM M* J les cures miracles, E W\ Y les pilules! Perdez I [ \ V MÎ les centimètres k_j_j_xj superflus exactement là où il faut! La RECETTE DU SUCCÈS s'aooelle <MTP Lettre d'une cliente de Zurich-Oerlikon: Le (début du cours <MTP>) a com mencé pour moi une nouvelle vie. Bien que je n'y croyais pas trop, j'ai perdu jusqu'au kilos avec la thérapiedvitp) (de 70,8 kg à 50,8 kg). Je suis si heureuse d'avoir enfin réussi à perdre mes 20 ko de troo. Ursula Olgiati, 8157 DielsdorfZH (Madame Olgiati est membre du (Club des 20 kilos) et vient à nos instituts aussi souvent qu'elle le désire: gratuitement!) cïïaurella Institut de Beauté corporelle Dour Dames FARVAGNY Hôtel du Lion-d'Or VACANCES ANNUELLES du 7 au 31 juillet inclus. Bonnes vacances à notre clientèle *»""'* " * /;houette «" n,'"tm Les centimètres superflus disparaissent aux: ventre hanches cuisses bras plus de cellulite! Amaigrissez facilement et sûrement là où n'e**;t nppocç.i/'rp SAxrof. rluitdx Fribourg Rue de Lausanne 28 s- 037/99 RR -fq Famille fendeuses à bois hydrauliques verticales ou horizontales. Poussée: to Course du piston: OO'Cm, avec moteur électrique, avec pompé pour prise de force et 3 points. Egalement combiné électrique + prise de force. Garantie et. service assurés (nombreuses références). <CABT>> A Machines de construction + agricoles 1751 Torny-le-Grand 0 (037) Vous aussi pouvez l'être grâce à la thérapie-<mtp> éprouvée et développée en Suisse. Des milliers de femmes dans toute l'europe ont résolu leurs problèmes de ligne avec <MTP> en très peu de temos.. &%inv " «c C///TC/ * «- lnrs Ukoliauerons ehiï TUlTB. [SlLHOUBTTB fz résoudre \ tieum d02oh..andredi. Crise P Dès Fr arand choix.-f******** SOLDES EXCEPTIONNELS 15 juillet VENTE DE LUMINAIRES AU PRIX DE FABRIQUE - SUSPENSIONS- LAMPES DE TABLE - LUSTRES - LAMPADAIRES USW ZURICH AG Grand-Places 16 1 er sous-sol 1700 Fribourq - 037/ " " ««-«ïïi TnTrTTtTà- Neuchâtel 038/ instituts â. Bâ e 061/ Zurich 01/ St-Gall 071/ ZH-Oerlikon 01/ Genève 022/ Lucerne 041/ Lausanne 021/ Berne 031/ Friboura 037/?? fir 7Q Tombola du Fusil de chasse Farvagny N N N N D77Q 1 Lots à retirer chez J. Bourqui, route de Fribourg, Marly. 17-lRr>R1 KLEIN (<V)... w s. MACHINES À LAVER Linge, vaisselle, cuisinières, frigos. Réparations de toutes marques sans frais de déplacement. Nos occasions: Schultess - Sf~ ~ Adora - Merker - AEG - ÊfiÉpfi 7anlor _ I nnr-lt dès Fr Toutes les grandes marques neuves, même d'exposition, bas prix. * 029/ DOM-ELEKTRO, BULLE PITTPT nnmimim ic 1 7-3RR7n Omm, M*] lot de moquettes Polyamide, dos mousse cnlrlûûc 29.- largeur 400 et 500 cm 10.- largeur 400 cm TtofooO GRANGES-PACCOT onn CQiani \an. m7.occyic Revêtements PVC «Novilon *$T *$f* Granges-Paccot - Tel V *CrO & «'«'-scotfl(/v,ui IBI * ODIMI'' xtvm* \e AAAI JS& <jh y «* (à côté du 3 fljch m Sortie <\' *V + X*ir A(W) * Stade * *> Stade o St-Léonard) LJJ -rcco MM U Fribo.irn-Nnrri Fribourg-Nord uasr X" D MM+X * Oj* * _ OU - NÇ> C& moquettes, milieux, tours de lits \!o V&* à des prix inespérés! «-P Comparez nos Qualités!!! < * Tapis d'orient: 20 à 50% de rahaiqiii moquettes laine Velours ou Berbère val. jusqu'à Fr CAlrlûûe ftdfcqo. GRANGES-PACCOT t7nn FRinni \or. rirn.occlaca N'oubliez Das vos mpuroc i j lot de moquettes 1 lot de moquettes Bouclée en polyamide val. iusnn'à Fr OO 13.- largeur 400 cm TtofooO GRANGES-PACCOT i7nn CDiant IDP ni7.occ*c. Velours ou Berbère val. jusqu'à Fr cr\\r\ca\ac* 15largeur 400 cm ftpfceo GRANGES-PACCOT lot de moquettes Bouclée ou velours val. jusqu'à Fr larnonr Af\C\ ai cnr\ ~ "feofoeo GRANGES-PACCOT i7nn coioni ion. m-7_nc c A C A lot de moquettes Laine - Synthétique val. jusqu'à Fr CAlrlArtr 20 larnoi ir A f\h enn «todfceo GRANGES-PACCOT lot de moquettes Berbère 100% laine val. jusqu'à Fr cnlrlûoc 25- largeur 400 et 500 cm UwfcOO. GRANGES-PACCOT onn CDiDi"\i ir>r> ntj.nccica

27 Lundi 7 juillet 1986 LALIBERTE FEUILLETON 27 LiC SvCrCl J.B. Livingstone des Mac Gordon Dossiers dfi Scotland Yard Editions du Rocher - Madame Mac Gordon, j'ai un service à vous demander. En tant que chef du clan, seriez-vous assez aimable de convoquer tous ses membres au château à seize heures? Si vous m'y autorisez, je les recevrai dans le bureau de Duncan. J'ai quelques questions à leur Doser. Sans répondre, Kathrin Mac Gordon gravit les marches du perron et s'engouffra dans le grand hall. «A cette heure-là, songea Higgins, Mary m'aurait préparé une boisson chaude et je me serais installé devant un bon feu en compagnie de Trafalgar, le siamois.» Vaine pensée, en un lieu où la mort r-nnîimiait à rôder et où un assassin Wj WQ WuJ iïnj 27 évoluait en liberté, narguant un inspec tpnr Hu Yard CHAPITRE IX A seize heures précises, l'ex-inspecteur-chef Higgins s'installa dans le fauteuil de Duncan Mac Gordon, sous le regard des membres du clan. Le notaire Mark Orchard, visiblement furieux, était assis à côté de Jennifer Scinner, la propriétaire terrienne dont l'air pincé marquait assez la désapprobation. Derrière eux, le pasteur Peter Littlewood, triple menton replié, et le docteur Michael Scinner paraissaient inquiets et gênés. La jolie Barbara Multon avait Dris Dlace sur un tabouret, à uip) w \w w ump mtww/ W côté du docteur. En raison de sa fonction, le brigadier-chef David Multon était resté debout, accoudé à la cheminée. Alice Brown, l'intendante du château, se tenait près de la porte du bureau de Dunca Mac nordon. Chacun était impressionné par le caractère solennel de l'entrevue et sentait que les mots prononcés sous le plafond décoré des blasons du clan, en présence des tartans exposés dans les vitrines et du portrait en pied de l'ancêtre, conduiraient à un tournant décisif de l'enquête. - Je vous ai réunis, commença Higgins, pour vous interroger sur la soirée qui a précédé la mort de Duncan Mac Gordon. Vous y étiez tous présents. - D'où provient ce ragot? s'indigna Jennifer Scinner. - Plusieurs d'entre vous ont fait allusion à cet événement... Il m'a suffi de recouper les informations. - Qui vous a permis d'occuper la place du maître du clan? interrogea le docteur Michael Scinner avec agressivité. - Madame Mac Gordon ellemême, répondit Hieeins avec sérénité. Je suis d'ailleurs étonné de son absence... Mademoiselle Brown, pourriezvous la prier de venir nous rejoindre? Claquant presque les talons, Alice Brown satisfit sur-le-champ à la demande de l'inspecteur. - Et Andrew Wallis? s'étonna le brigadier-chef David Multon. Pourquoi n'est-il pas là? Il a quand même trente nour cent de la fortune! Quand Wvr/W mm W IW LWB WIW&.-rr~. YfHTM -ocus *.. / >A>ROtR, G NrÎL MÏROÎR Ë#Tf> " (fj D rl r- i j >Ts raor Que 6e surs WMl,V0UARCKJ lw ( i. ulp \ L PLUS >eal\± Mj-ç rx JJ, YYZ3 Duncan nous a réunis, il ne manquait pas à l'appel et il... Le brigadier-chef s'interrompit, conscient d'avoir commis une gaffe. Les autres membres du clan le regardaient avec fureur. Sa femme Barbara lui reprochait souvent de trop parler. Sa bévue n'améliorerait pas leurs rapports. - Nous sommes entre gens responsables, observa Higgins. Je comprends votre discrétion. Mais il y a eu crime. Les affaires privées du clan, quelles qu'elles soient, doivent être portées à ma connaissance. Maître Orchard, que vous a HéHaré Dnnran Mac Gordon ce fameux soir? - Eh bien, toussota le notaire, conscient d'être observé par ses pairs, il nous a annoncé... qu'il souhaitait modifier son testament. D'abord, nous ne l'avons pas cru... Duncan aimait les grosses plaisanteries. Mais il a insisté - Sans nommer ses nouveaux héritiers? Il y eut un certain flottement dans l'assistance. - Sans les nommer, affirma Jennifer Scinner, la propriétaire terrienne. - Un bien grand risque, nota Higgins. Certains ont sans doute cru que le nouveau testament n'était pas encore rédigé et que la mort subite de Duncan Mac Gordon préserverait les dispositions de l'ancien testament, connues de tous... - Insinuation scandaleuse! protesta le pasteur Littlewood. Les âmes ici présentes sont chrétiennes, et nulle d'entre elles ne saurait imaginer... La péroraison de l'homme d'eglise fut interrompue par Alice Brown, l'intendante. - Madame est souffrante, déclarat-elle. Elle s'est alitée et elle dort. Je crois Qu'elle a pris des somnifères. - Prescrits par vous, docteur Scinner? demanda Higgins. - Pas du tout! Ma sœur n'en fait qu'à sa tête. - Son absence tombe fort à propos, ironisa le notaire Mark Orchard. Cela lui évitera de rénondre à des Questions gênantes. Un hurlement fit frissonner l'assemblée. Il semblait provenir du dehors. Higgins se leva et ouvrit l'une des fenêtres-vitraux du bureau de Duncan Mac Gordon. Un rire d'outre-tombe résonna comme un coup de tonnerre. (A suivre) Mots croisés SOLUTION DU PROBLEME N 162 Horizontalement : 1. Citronnade 2. Asie - Aï - Ru. 3. Lorient. 4. Oc Doigt. 5. Replions. 6. Il - Elu - Tri 7. Ferré - Crie. 8. Hêtraies. 9. Roi Talent. 10. Ernée - Ente. Verticalement : 1. Calorifère. 2. Isocèle - Or. 3. Tir - Rhin. 4. Reillère. 5. Ilette. 6. Nandou - Râ. 7. Niton - Calé. 8. Istrien. 9. Drag - Rient. 10. Eu - Trieste. A 1 U 5 6 > PROBLEME N 163 Horizontalement: 1. D'un domaine sans limite. 2. Résultat d'une pression - Ne se dit pas à tout le monde - Bout de terre. 3. Note - Précède le drame - En tête. 4. Non réglé - en secret. 5. En fête - La bonne carte - Début de drame. 6. Rabais. 7. Fille d'harmonie - Initiales de Doints cardinaux - Non révélée. 8. Le premier venu - Ota le poil. 9. Venu parmi nous - Circuit - Préposition. 10. Plantes légumeuses. Verticalement : 1. Tout à fait parti - Prénom féminin. 2. Est toujours à l'intérieur - Terminée. 3. Espace de temps - Diable. 4. Un peu de musiaue - On l'aime chaud. 5. Prononcé dans un lieu saint - Ils nous marquent plus ou moins lentement mais sûrement - Nous soutiennent. 6.- Sans aucune valeur - Elimine - En douce. 7. Le cœur d'une jolie fleur - Tapis vert. 8. Lettres de Munich - Publie. 9. Homme avare - Eu. 10. Se remet quand on rend une place»rien. * '********** i*********************************************, ** MMMmTTil f.\ëàm\ m i mm l\ mt mmmmw 11 I MSlRWSSff \ï*$mv&\lf Wv\ mm LiA-irUM autorisés du 1. /. au Ib. /. * m m * mw m H«llftltmn.Ki r«v>i»îk»-.&efc1 Lave-vaisselle Bosch S 220 U Prix cataloguej%4«4fe MMMHMffli QQQ_ T#% seulement WWW u "fc/ip Locationlmois 56.- des wtw ï Miele G 522 dès 96.-* Locationlmois 31.- Electrolux GA110 L des 95 ; -* Bosch EH 549 s dès 35. Novamaiic fis 9 ries TU D., A AU ÏZtnluZ Electroliw %n EH <wi 903 BaukneXwA 812 E25&ÏK58 ' ' ""'" " tlir MMÊMM Prix AS mm catalogue WMMMmw-- m*\4±- R 750 flt U_ 1 Uf _ seulement TVW» seulement lw*/wr Locationlmois 28.- Localion/mois 61.- Bosch GSD 1300 dès 28.-* AEG 240 dès 92.-* Bauknecht TF 1351 dès 30.-* Miele WA 751 dès 96.-* Novamaiic TF 130 dès 25.-* Prix Fust 79«- seule- J * mont =- Livraison aratuite Grand rabais à l'emdorter Toutes les maraues de Qualité I /yajon., Fbirb b hrvitf.ai, saubcn;" prcpreté" S.izrcTi"- ' Sch-.BZ en Sus» PJU Haltet die Schweiz sauber Mantenez propre la Suisse Petite entreprise ennanp lin FERBLANTIER HP4"fMi m aammm Wmmm*T***m * mrm) mimm un i n m qualifié I* TT1 mm WMLM]T[ J f T M Villars-sur-Glâne, TMnAÊÊUMMtWWMÉA * 1 I L._ ] ****H I Jumbo Moncor 037/ Bon salaire. It-IjLjd AAM AAw M Marin. Mann-Centre 038/ np9mffifffp9 né at/al?l!ss7at«tir9r!9tl ll Yverdon ' rue de la Plalne 9 024/ Appelez V IBijHtëSl ÇBRffl B'îÏ rorl!tf i l lti9w l n?ede la Madeleine 37 U*;f Ir****(*rà**S*UlAA*]Â*2Ali3/ul <SA**UiJ l r*i Villeneuve, centre Riviera 021 / ' / V IBBBBBBBB I BESOIN D'ARGENT prêts jusqu'à Fr en 24 h. Discrétion absolue. «021/ , 24 h. sur 24 h. Jeune fille suisse alémanique (20 ans) cherche place au pair (demi-journée) pour perfectionner son français (dès octobre 1986 pour env 6 mois). a 085/ , de 18 h. à 21 h. MAIGRIR M me Riard vous aide efficacement. Perte de 5 à 8 kilos en 13 jours, avec programme de stabilisation facile, économique et garanti. 021/ / I PRÊTS PERSONNELS jusqu'à Fr en 24 h. Discrétion absolue. «021/ , 24/24 h. ES mî,é MF P COURS EN SOIRÉE PROGRAMME 1986 D Secrétariat D Comptabilité D Cours de vente D Cours informatique Pour de plus amples renseignements, retournez le coupon ci-dessous à: INSTITUT BYVA, av. de la Gare 39, 2000 NEUCHÂTEL. Nom: Rue: Tél. privé: Prénom: Localité: Tél. prof.: TvIT/ïnt i>*f * " îttnalttitttrsntvtlnâtirwiw TTTH Toyota Carina 1600, 84, km. Toyota Sta ri et STW 1200, 81, km. Toyota Carina 1600, 78 Toyota Tercel 1500, 83, km. Daihatsu Charade 81, km. Alfa Romeo Giulietta 1800, 81, km. Ford Granada 2800 aut. 79, km. Mazda 626 GLX aut.. 83, km. Opel Manta GTE 83, km. Garage Nicolas Limât 1751 Neyruz g 037/ Téléphonez-nous: 037/ ,g Ou passez nous voir: Rue St-Pierre 30, il Ir 1701 Fribourg. 1 I Banque 'OISCJ Nous nous ferons un plaisir de vous consehier. i'iljpj BHgggggpggj Prêt personnel de la Banque ORCA - rapidité, ' '"llllllllllllllllllllhiin 'lilllllllllll.' Illlllllllllllll simplicité et discrétion. Société affiliée de l'ubs

28 28 Lundi 7 juillet 1986 Jeux de mots, jeux de... Une nouvelle émission sur TF 1 pour jouer avec la langue Se divertir avec les mots, jouer et jongler avec eux, savoir en définir le sens : tel est le but de la nouvelle émission quotidienne «Boîte à mots». La productrice de l'émission, Danielle Levy est une orfèvre en la matière : elle ne s'est lancée dans l'audiovisuel qu'après avoir été professeur de lettres durant six ans et ensuite, psychologue clinicienne. Pour présenter son émission elle a choisi un artisan du «beau parler»: Léon Zitrone en personne. «Boîte à mots» n'est pas un seul jeu mais une articulation de jeux sur un thème général : la richesse de la langue française. «Pour la séquence intitulée «Clé des mots» dit Danielle Lévy, on fournit aux joueurs un mot souvent employé mais peut-être un peu savant comme hystérie ou logistique. Les candidats doivent alors découvrir le sens exact du terme grâce à un certain nombre d'indices mis à leur disposition. La récompense? Un dictionnaire Robert, évidemment. «Dans «Mot à mot», deux comédiens, Pierre Maguelon et Luis Rego, joueront avec un mot, très usuel cette fois-ci. Ils montreront, grâce à des dialogues amusants, que ce même mot a donné naissance à différentes expressions. Cela risque d'être très savoureux et vous verrez qu'il y a un petit clin d'œil à Laurel et Hardy.» Avec «Les métiers de la langue», l'émission effectuera un certain nombre de reportages sur les coulisses des mots et sur ceux qui les utilisent, les manipulent, les proclament. Ainsi, pour la première émission est-on allé enquêter dans un milieu qui a un rapport direct avec les mots: le journalisme. (AP) Mot à mot TF1.13h?R et17h 3f) Léon Zitrone f ici avec Galahrul maître-mot de l'émission LALIBERTE HORS l CAMÉRAS Tessin Une 2 e radio locale Presque un an après «La Voce de! Bellinzonese», première radio locale tessinoise qui émet dans le Sopraceneri (nord du Tessin) depuis le 15 septembre dernier, une seconde radio locale tessinoise, pour le Sottoceneri (sud du Tessin) cette fois, prendra son envol sur les ondes le 21 septembre prochain. C'est ce qu'a annoncé jeudi à Coldrerio près de Mendrisio, son directeur, également un des promoteurs, le journaliste Dino Bornatico. (ATS1 BBC anglaise La dernière sans pub? Une commission gouvernementale a rejeté la proposition du premier ministre Margaret Thatcher d'introduire la publicité à la BBC mais s'est déclarée favorable à un système où les spectateurs paieraient à la carte. Cette commission, instaurée en mars dernier et présidée par l'économiste Sir Alan Peacock. a fait toute une série de propositions pour le financement des deux chaînes de télévision et des stations dé radio de la BBC. Actuellement, les téléspectateurs paient une redevance de 58 livres (environ 150 fr.s. par an). La BBC doit demander une autorisation du Gouvernement pour augmenter la redevance ce oui est une source de friction car elle a besoin d'argent alors que l'etat veut réduire son budget. La télévision indépendante ITV est financée Dar la Dublicité. (AP} RADIO-T MEDIAS «Fitzcarraldo», mon amour» Un choix difficile pour TV à la carte. Herzog surnage sur son bateau fou «Un violon sur le toit» Un film de Norman Jewison (1972) Une comédie musicale, bourrée d'airs célèbres («If I was a rich Man»), bourrée d'humour, de tendresse... et de gravité. Car derrière cette histoire du petit laitier juif d'ukraine qui cherche à marier ses filles se profile - très discrètement d'ailleurs - la menace raciste qui, quelques années plus tard, allait produire l'holocauste. Un p eu démodé mais charmant. GD «Fitzcarraldo» Un film de Werner Herzog (1982) Avec Claudia Cardinale et Klaus Kinski Une histoire folle, un acteur fou : «Fitzcarraldo» est un film épopée réalisé par l'auteur d'«aguirre», qui a d'ailleurs reçu, pour le long métrage proposé ce soir, le Prix de la mise en scène au Festival de Cannes Certaines séquences de «Fitzcarraldo» appartiennent déjà à l'histoire du septième art : le bateau qu'on traîne à travers la iunele amazonienne, la lutte Claudia Cardinale, brûlante comnaene dans les rapides du fleuve. Tout cela parce que Fitzcarraldo, grand amateur d'opéra, a juré de faire chanter Caruso dans un bled pourri du Pérou. Somptueuse rêverie d'un romantiquequi veut faire passer son bateau pardessus les montagnes. Un film envoûtant. GD «La fille de Ryan» Un film de David Lean (1970) Avec Robert Mitchum Cette évocation du fanatisme irlandais à l'époque de la Première Guerre mondiale repose sur les épaules de très grands comédiens: Robert Mitchum, Trevor Howard et Sarah Miles. La fille d'un aubergiste tombe amoureuse d'un jeune officier anglais en poste en Irlande; la population montre du doigt la «traîtresse» qui fraternise avec un représentant des «occupants». Un soir de tempête, les paysans investissent l'auberge... Une superproduction de trois heures, p our cela, un p eu indigeste. GD iw \. a k'înfl-î rl'inc // ÏTïf-7/varraMn w TSR *& K I AMTENNE 7 ÎL TÉLÉC Les conquérants du temps passé Rue Carnot 177. Le Piège Téléjournal Trio Podium 86 En direct de Porrentruy Dr Erika Werner 16r épisode 14 OR Pnrnç arrnrrl 16. Suite travail jambes et bassin + doigts de pieds Face à la mort 1. La mort, ultime épreuve Hippisme Le Grand National En différé d'aintree Tour de France 3 e étape : Liévin-Evreux 1fi KK DIQ Cnll/ Festival Nyon 1985 La Bottine souriante, groupe de musique traditionnelle du Québec Réalisation : Michel Dami La Vallée secrète Basile, Virgule et Pécora Téléjournal TV à la carte 86 nàhnt Hu \/nto télénhnninno Le vol du condor 3. En descendant l'amazone TV à la carte 86 Premiers résultats du vote télé phonique Dodu Dodo TV à la carte Téléjournal TV à la carte 86 l.,...l... AA *:~:.:* _!.. *_ Série Les aventures du Saint Long métrage Rouge : Norman Jewison Un violon sur le toit Un film de Norman Jewison (1972) DI... Claudia Cardinale Fitzcarraldo Un film de Werner Herzog (1982) Jaune: Robert Mitchum La fille de Ryan Un film de David Lean (1970) env. Téléjournal Antiope Croque-vacances La Une chez vous Flash Tournez... manège Avec : Ménie Grégoire et son mari Midi trente Tournez... manèafi (suitel Le journal de la Une Boîte à mots Dallas L'Accord Boîte à mots 14 A.ft I AQ hahitç Hu Himanrho Croque-vacances Boîte à mots Les Roues de la fortune (4) Les Matics Minijournal Danse avec moi (11) 1Q Kl I c,.ia Aac Q«*, Le masque et les plumes Invité: Adamo Le journal de la Une Loto sportif première Far West 89 Un film de Ray Enright ; scénario : InL MnttofrH I ll#si \MrtrA n. Charles O'Neal ; musique : Paul Satwell. Avec : Randolph Scott : Vance - Robert Ryan: Sundance Kid - Anne Jeffreys : Cheyenne - Georges Hayes : John Pettie - Jacqueline White : Madge Allen - Steve Brodie : Cole Younger, Etoiles et toiles Spécial Garbo Une émission de Frédéric Mitter rand et Martine Jouando Une dernière Carnet de bord Sur le Tour de France à la voile < **"ÛBIJCI ** E A ' N PHILIPS Service de réparations rapide et soigné à domicile ou en atelier CHASSET e Télévision Electronic SA Pérolles 21, Fribourg, ur Télématin 8.30 Jeunes docteurs (75) 8.45 Fin Régie française des espaces Fin Basket Championnats du monde France-Grèce Midi informations - Météo 19 OR Rônrâ A Antenne 2 midi Les mystères de l'ouest 6. La nuit hors du temps Un monde différent 1. Le désert de Namib Un documentaire de Frédéric Rossif Sports été Golf : Open de France T/Mir Aa Conn. QC 4 étape : Lievin-Evreux A chacun son Tour proposé par Jacques Chancel Golf: Open de France (suite) Flash info Capitol (63) Des chiffres et des lettres Actualités régionales de FR3 1Q AC\ I o innrnnl Hn Tr*nr Le journal, Les cinq dernières minutes Griffes et pattes Réalisation : Claude Loursais Avec : Jacques Debary : commis saire Chabrol - Marc Eyraud : ins pecteur Ménardeau Edition de la nuit no nr\ c:«illl 11 SUISSE ALÉMAN. ) Téléjournal Augsburger Puppenkiste. 4. Fùnf auf dem Apfelstern : Der Rotkohlmond Walt Disney Tour de France. Liévin-Evreux : résumé de la journée Walt Disney Gutenacht-Geschichte Kleine Stadt auf Ràdern Téléjournal Artnalitpç réninnalec Rnnrtc 9rï OR Was bin ich? Der Tod des Mario Ricci. Film de Claude Goretta ( 1983), avec Gian-Maria Volonté, Heinz Bennent, Magali Noël, Michel Robin, Mimsy Farmer, Roger Jendly, Jean-Michel Dupuy, etc Téléjournal Das Kriminalmuseum erzâhlt. Fùnf Fotos. film de Helmuth Ashley Bulletin de nuit. no ce c:_ La mémoire des pôles 7. Femmes eskimos, femmes fi dèles, de Paul-Emil Victor Mission casse-cou 8. Jugement Calibre Le magazine du polar Réalisation : Patrick Bureau Journal des festivals IQ nn to on Actualités régionales Les entrechats Jeux de 20 heures Le train Un film de John Frankenheimer et RornarH Farrol M Qfid Soir Les grandes batailles du passé 1. La bataille de Carthage Réalisation : Jacques Dupont 0.10 Prélude à la nuit 0.15 Journal des festivals n in cir, U SUISSE ITALIENNE ) Cyclisme. Tour de France env. Fin Téléjournal Robinson Crusoé. Dessin animé Deux sympathiques voisins. Le Cadre. Série Microbius L'agence Labricole. 6. La Nuit du microfilm. Série InoQamantha Çorio 1 Q *5H I o ni intihion Téléjournal Web il corragioso. Un film de Charles Marquis Warren Téléjournal A la découverte du corps humain. 4. Sans souffle Cyclisme. Tour de France : reflets de l'étape du jour Téléjournal. III AI I FMAGNE I H et Vidéotexte Klamottenkiste La petite maison dans la prairie Téléjournal Die Montagsfamilie (5) Mona avec Usa Eine Handvoll Gold (2) Téléjournal Programmes régionaux Téléjournal La vie continue (3) Oh! Africa Autour du Big Ben Le fait du jour Basketball. Championnat du monde: EU-RFA Das Erwachen. Film An D U r; l,,m 1 in Tâlâi,-,i.rn:»l Cinéma cinéma «Rencontres du 3 type» (1977) 130 min. Le chef d'oeuvre de Spielberg! «L'Eté prochain» (1984) 108 min. Un film de Nadine Trintignant avec Philippe Noiret, Claudia Cardinale, Jean-Louis Trintignant, Fanny Ardant. Ciné jeunesse Bouba (6) Cinéma cinéma «Ziegfeld» ( min Un nrand «hnuu He la TV américaine «Le Seigneur de la Guerre» (1965) 120 min. Au Moyen Age un seigneur soulève ses nouveaux serfs en voulant appliquer son droit de cuissage «Rendez-vous chez Max» (1980) 106 min. «Chez Max» c'est le bar où se donnent rendez-vous les habitués, tous handicapés moteurs et fous de bas- Lat-hnll Il RADIO: PREMIÈRE 8.15 Spécial-vacances Petit déjeuner. En direct du Festival de Jazz de Montreux Podium 86 en direct de Porrentruy Midi première Transat. Avec, dès 14.05, le défi; dès 17.05, hommage à Raimu Soir première L'espadrille vernie Label suisse Simple comme bonsoir. De la musique avant toute chose par Léo CkrrA OO "JO l.,. I A :. 11 Radio: ESPACE /9 Estival, en direct du Festival de musique sacrée de Fribourg Feuilleton - Lieu dit: Derborence (6). C.-F. Famuz, musique P. Mariétan L'été des Festivals Podium Tribune - Table ronde sur «le bilinguisme» Quizz - concours musical Musimag en direct de Fribourg Le journal de 13 heures Un sucre ou pas du tnnl? - rxrortr,r\t PranL- /1\ 1A HK Suisse musique - L'Orchestre symphonique de Bâle (dir. JM Auberson), interpr. Haydn, Kramar, Raff, Britten Silhouette - Zoran music, peintre Cadences Magazine 86 - Les arts visuels JazzZ Novitads Per i lavoratori italiani Soirée musicale interrégionale - en direct de l'opéra de Zurich Journal de nuit Démarge - en direct du Festival de Jazz rici Mnritrûi iv 1 C\C\ M/ttirrnn

Paroisses réformées de la Prévôté - Tramelan. Album de baptême

Paroisses réformées de la Prévôté - Tramelan. Album de baptême Paroisses réformées de la Prévôté - Tramelan Album de baptême L'album de mon baptême Cet album est celui de:... Né(e) le:... à:... 1 Quoi de neuf? Il est tout petit, mais... il a déjà sa personnalité,

Plus en détail

El Tres de Mayo, GOYA

El Tres de Mayo, GOYA Art du visuel / «Arts, ruptures, continuités» Problématique : «Comment l expression du sentiment surgit-elle dans l art au XIX è siècle?» El Tres de Mayo, GOYA Le Tres de Mayo, Francisco Goya, huile sur

Plus en détail

Corrigé à l usage exclusif des experts

Corrigé à l usage exclusif des experts Procédure de qualification Assistant du commerce de détail AFP / ECONOMIE Série 2, 2012 Corrigé à l usage exclusif des experts Durée de l'épreuve : Moyens auxiliaires autorisés : 45 minutes machine à calculer

Plus en détail

NOTRE PERE JESUS ME PARLE DE SON PERE. idees-cate

NOTRE PERE JESUS ME PARLE DE SON PERE. idees-cate NOTRE PERE JESUS ME PARLE DE SON PERE idees-cate 16 1 L'EVANGILE DE SAINT LUC: LE FILS PRODIGUE. Luc 15,11-24 TU AS TERMINE LE LIVRET. PEUX-TU DIRE MAINTENANT, QUI EST LE PERE POUR TOI? Un Père partage

Plus en détail

NOUVEAU TEST DE PLACEMENT. Niveau A1

NOUVEAU TEST DE PLACEMENT. Niveau A1 NOUVEAU TEST DE PLACEMENT Compréhension écrite et structure de la langue Pour chaque question, choisissez la bonne réponse parmi les lettres A, B, C et D. Ne répondez pas au hasard ; passez à la question

Plus en détail

Le Baptême de notre enfant

Le Baptême de notre enfant Le Baptême de notre enfant Baptême de notre enfant : Le à l église de Ce même jour, ils ont également reçu le baptême 1 Chers parents, Déroulement de la célébration (p 3-8) 1. Accueil et entrée dans l

Plus en détail

CORRECTION BREVET PONDICHERY 2014

CORRECTION BREVET PONDICHERY 2014 CORRECTION BREVET PONDICHERY 2014 PREMIERE PARTIE : HISTOIRE (13 POINTS) 1. Questions (6 points) 1. A quels siècles correspond l «âge des églises gothiques»? (1 point) L «âge des églises gothiques» va

Plus en détail

De la Guerre Froide à un nouvel ordre mondial?(1975-2009)

De la Guerre Froide à un nouvel ordre mondial?(1975-2009) (1975-2009) Ruptures et continuités dans les relations internationales des années 80 à nos jours? L ouverture du mur de Berlin : le 9/11/1989 Sommet d Oslo : un espoir de paix en 1993 I/ Une remise en

Plus en détail

Le mini journal d'information de la Municipalité de Lucens. Mars 2012 N 1

Le mini journal d'information de la Municipalité de Lucens. Mars 2012 N 1 Lucens-Info Le mini journal d'information de la Municipalité de Lucens Mars 2012 N 1 Billet du Syndic - Intention de fusion Lors du prochain Conseil communal du 26 mars 2012, la Municipalité présentera

Plus en détail

Campagne DENIER 2015. Campagne Denier 2015 Diocèse de Fréjus-Toulon Page 1

Campagne DENIER 2015. Campagne Denier 2015 Diocèse de Fréjus-Toulon Page 1 Campagne DENIER 2015 Campagne Denier 2015 Diocèse de Fréjus-Toulon Page 1 Edition janvier 2015 Sommaire Page 3 - Denier de l Eglise Bilan 2014/Campagne 2015 Page 4 - Evolutions de la collecte du Denier

Plus en détail

Rapport final d'enquête partiel fourni ultérieurement. le Service d'enquête sur les accidents des transports publics

Rapport final d'enquête partiel fourni ultérieurement. le Service d'enquête sur les accidents des transports publics Unfalluntersuchungsstelle Bahnen und Schiffe UUS Service d enquête sur les accidents des transports publics SEA Servizio d inchiesta sugli infortuni dei trasporti pubblici SII Investigation bureau for

Plus en détail

VOTRE CARTE VACANCES GUIDE. 2 e Edition GUIDE CARTE VACANCES 1

VOTRE CARTE VACANCES GUIDE. 2 e Edition GUIDE CARTE VACANCES 1 VOTRE CARTE VACANCES GUIDE 2 e Edition GUIDE CARTE VACANCES 1 SOMMAIRE Avant-propos 3 Collecter des points vacances 4 Nos clients au service des nouveaux clients 5 Payer avec des chèques vacances 7 Encore

Plus en détail

NOM DE L ELEVE :.. Dossier à rendre complété avant le 16 Mars 2015 (afin de vous éviter le temps des formalités lors de la pré-rentrée).

NOM DE L ELEVE :.. Dossier à rendre complété avant le 16 Mars 2015 (afin de vous éviter le temps des formalités lors de la pré-rentrée). Dossier à rendre complété avant le 16 Mars 2015 (afin de vous éviter le temps des formalités lors de la pré-rentrée). NOM DE L ELEVE :.. Prénom : I. DOCUMENTS A RETOURNER A L ETABLISSEMENT Réservé à l

Plus en détail

Offre jours fériés 2014: Cargo Rail, Cargo Express, Cargo Train, TC

Offre jours fériés 2014: Cargo Rail, Cargo Express, Cargo Train, TC Offre jours fériés 2014: Cargo Rail, Cargo Express, Cargo Train, TC Groupe de produits Valable à partir du 01.01.2014 Trafic marchandises Trafic par wagons complets Contenu 1. Domaine de validité de l'offre

Plus en détail

Monplaisir, plus de 200 commerces pour vous faire rêver... pourquoi aller ailleurs? Eric Desbos - Président de l Espace commercial Monplaisir.

Monplaisir, plus de 200 commerces pour vous faire rêver... pourquoi aller ailleurs? Eric Desbos - Président de l Espace commercial Monplaisir. MonChéquier Mode Maison/déco Beauté/santé Ser vices/culture Alimentation/gourmets C EST LE PRINTEMPS! Pour fêter cela, l Espace Commercial Monplaisir est heureux de vous offrir son tout nouveau chéquier

Plus en détail

Versez votre I.S.F à la Fondation d Hautecombe, c est partager

Versez votre I.S.F à la Fondation d Hautecombe, c est partager Versez votre I.S.F à la, c est partager L impôt sur la fortune Une manière efficace de partager avec la Histoire de l Abbaye Bâtie au XII e siècle par les moines cisterciens, l Abbaye d Hautecombe a subi

Plus en détail

Conseil Diocésain de Solidarité et de la Diaconie. 27 juin 2015. «Partager l essentiel» Le partage est un élément vital.

Conseil Diocésain de Solidarité et de la Diaconie. 27 juin 2015. «Partager l essentiel» Le partage est un élément vital. 27 juin 2015 Le partage est un élément vital. Notre démarche Notre chemin Dans un premier temps, nous sommes partis de mots qui expriment ce qui est essentiel pour nous, indispensable pour bien vivre.

Plus en détail

LAURENT FABIUS, MINISTRE DES AFFAIRES ETRANGERES

LAURENT FABIUS, MINISTRE DES AFFAIRES ETRANGERES LAURENT FABIUS, MINISTRE DES AFFAIRES ETRANGERES Tout à l heure, le Président de la République m a demandé, avec le Premier ministre, de vous apporter un certain nombre d éléments sur le contexte dans

Plus en détail

1738 2013 275 e ANNIVERSAIRE DE LA PAROISSE DE LA-VISITATION-DE-LA-SAINTE-VIERGE DE POINTE-DU-LAC

1738 2013 275 e ANNIVERSAIRE DE LA PAROISSE DE LA-VISITATION-DE-LA-SAINTE-VIERGE DE POINTE-DU-LAC 1738 2013 275 e ANNIVERSAIRE DE LA PAROISSE DE LA-VISITATION-DE-LA-SAINTE-VIERGE DE POINTE-DU-LAC HOMMAGE AU COUPLE BOLDUC-ROUETTE Mariette Bolduc Rouette. Mariette est aussi issue d une vieille famille

Plus en détail

VRAC 21 avril 2007 - Visite au cinéma Casino de Cossonay

VRAC 21 avril 2007 - Visite au cinéma Casino de Cossonay VRAC 21 avril 2007 - Visite au cinéma Casino de Cossonay Un siècle! Par décision du Conseil municipal le 24 février 1896, quelques conseillers communaux de Cossonay fondent, avec le médecin et le pharmacien

Plus en détail

Le Relax Hôtel & Restaurant, Mahe

Le Relax Hôtel & Restaurant, Mahe Le Relax Hôtel & Restaurant, Mahe (15 Chambres) L hôtel est situé au sud de Mahé sur les versants d une colline dominant la baie de Anse Royale avec une vue sur les ilots lointains, dont l ile Souris.

Plus en détail

LES ESCALIERS. Du niveau du rez-de-chaussée à celui de l'étage ou à celui du sous-sol.

LES ESCALIERS. Du niveau du rez-de-chaussée à celui de l'étage ou à celui du sous-sol. LES ESCALIERS I. DÉF I NIT I O N Un escalier est un ouvrage constitué d'une suite de marches et de paliers permettant de passer à pied d'un niveau à un autre. Ses caractéristiques dimensionnelles sont

Plus en détail

1. Le roaming c est quoi?

1. Le roaming c est quoi? 1. Le roaming, c est quoi? 2. Quelques chiffres 3. Fixation des prix: encore beaucoup d interrogations? 4. Plafonnement légal en Europe 5. Situation en Suisse 6. Solutions préconisées par la FRC 7. Action

Plus en détail

Informatique et Internet

Informatique et Internet printemps / été 2009 Informatique et Internet Pour plus de souplesse dans vos affaires! 1 Un Partenaire de Confiance pour vous et votre PME Nous sommes là pour vous et votre PME Informa que et Internet,

Plus en détail

Plan comptable 1 et 2 Comptes de Bilan. 3 à 7 Comptes d Exploitation

Plan comptable 1 et 2 Comptes de Bilan. 3 à 7 Comptes d Exploitation Cours 4 (STS, J.-M. Schwab) Plan comptable 1 et 2 Comptes de Bilan 1 Actifs 10 Actifs mobilisés 11 Actifs immobilisés 15 Comptes de régulation de l actif (Actifs transitoires) 2 Passifs 20 Capital étranger

Plus en détail

1 ère partie - Avant la libération, le contexte historique

1 ère partie - Avant la libération, le contexte historique A l'est - En janvier 1944, débute l'offensive soviétique qui entraîne la retraite de la Wehrmarcht de ses alliés. En juillet 1944, l'armée rouge, désormais supérieure en effectifs et en armements, pénètre

Plus en détail

Quelques exemples de croyants célibataires

Quelques exemples de croyants célibataires Périodique de matière biblique pour les jeunes - Août 2013 - Numéro 16 Quelques exemples de croyants célibataires La situation du chrétien En 1 Corinthiens 7, Paul aborde le sujet du chrétien célibataire.

Plus en détail

Le Baptême des petits enfants en 25 questions

Le Baptême des petits enfants en 25 questions Le Baptême des petits enfants en 25 questions 1. Les parents doivent-ils être baptisés pour demander le baptême de leur Non, puisque c est la personne qui va recevoir le baptême qui est concernée. Tous

Plus en détail

Quelle journée! Pêle-mêle. Qu est-ce que c est? DOSSIER 3. 65. Écoutez les phrases. Écrivez les mots de la page Pêle-mêle que vous entendez.

Quelle journée! Pêle-mêle. Qu est-ce que c est? DOSSIER 3. 65. Écoutez les phrases. Écrivez les mots de la page Pêle-mêle que vous entendez. DOSSIER 3 Quelle journée! Pêle-mêle 19 65. Écoutez les phrases. Écrivez les mots de la page Pêle-mêle que vous entendez. 1.... 2.... 3.... 4.... 5.... 6.... 66. Reconstituez les mots de la page Pêle-mêle.

Plus en détail

Bulletin d'information de la Confrérie St Hubert du Grand-Val

Bulletin d'information de la Confrérie St Hubert du Grand-Val Notr'Canard Bulletin d'information de la Confrérie St Hubert du Grand-Val Chers amis de la Confrérie St Hubert du Grand-Val, L'automne, est-ce la saison des chasseurs? La réponse est: non! Le chasseur

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR TITRE I : DISPOSITIONS GENERALES

REGLEMENT INTERIEUR TITRE I : DISPOSITIONS GENERALES RÉPUBLIQUE DU BÉNIN COUR CONSTITUTIONNELLE REGLEMENT INTERIEUR TITRE I : DISPOSITIONS GENERALES Article 1 er : Le présent Règlement Intérieur est pris en application des dispositions de la Loi n 90-032

Plus en détail

CORRECTION BREVET BLANC 2

CORRECTION BREVET BLANC 2 CORRECTION BREVET BLANC 2 PARTIE 1: Histoire Question 1: Expliquer les repères qui correspondent aux dates suivantes: 622 / 1598. 622: l'hégire, Mahomet et ses compagnons quittent La Mecque pour Médine,

Plus en détail

«Les Arabes sont musulmans, les musulmans sont arabes.»

«Les Arabes sont musulmans, les musulmans sont arabes.» «Les Arabes sont musulmans, les musulmans sont arabes.» Les Turcs, les Persans et autres Arabes musulmans (...) Extrait de lettre de lecteur au journal Le Monde À cette idée reçue, il faut opposer d emblée

Plus en détail

PROGRAMME DES COURS DE LICENCE

PROGRAMME DES COURS DE LICENCE PROGRAMME DES COURS DE LICENCE DROIT PROCESSUEL (1 ère partie) ENSEIGNEMENTS ANNÉE C Abbé Bernard du PUY-MONTBRUN Ce cours sera consacré à l étude des procès canoniques. Après une introduction à l aide

Plus en détail

Le bridge c'est quoi? Laval Du Breuil École de bridge Picatou, Québec picatou@picatou.com

Le bridge c'est quoi? Laval Du Breuil École de bridge Picatou, Québec picatou@picatou.com Le bridge c'est quoi? Laval Du Breuil École de bridge Picatou, Québec picatou@picatou.com 1. Historique Le bridge moderne fait partie de la famille du Whist, popularisé au XIX e siècle par Edmond Hoyle

Plus en détail

«En avant les p tits gars» Chanté Par Fragson. 1913. Mais que chantait-on en Décembre 1913, à quelques mois du déclenchement de la grande tragédie?

«En avant les p tits gars» Chanté Par Fragson. 1913. Mais que chantait-on en Décembre 1913, à quelques mois du déclenchement de la grande tragédie? «En avant les p tits gars» Chanté Par Fragson. 1913. Mais que chantait-on en Décembre 1913, à quelques mois du déclenchement de la grande tragédie? Paroles : «En avant les p tits gars». Fragson. 1913.

Plus en détail

Formulaire de candidature Bachelor Soins Infirmiers Sion

Formulaire de candidature Bachelor Soins Infirmiers Sion Formulaire de candidature Bachelor Soins Infirmiers Sion Inscription pour la rentrée de septembre 20.. Photo Je m inscris pour la formation ordinaire, à plein temps, en 3 ans Je suis intéressé-e par une

Plus en détail

Il y a un temps pour tout «Il y a un temps pour tout et un moment pour chaque chose», dit l Ecclésiaste signifiant ainsi à l homme qui veut accéder à

Il y a un temps pour tout «Il y a un temps pour tout et un moment pour chaque chose», dit l Ecclésiaste signifiant ainsi à l homme qui veut accéder à Il y a un temps pour tout «Il y a un temps pour tout et un moment pour chaque chose», dit l Ecclésiaste signifiant ainsi à l homme qui veut accéder à la sagesse qu il lui faut, avant tout, adapter ses

Plus en détail

Présentation du centre (CEP) de Vallorbe

Présentation du centre (CEP) de Vallorbe Présentation du centre (CEP) de Vallorbe Introduction Le centre d enregistrement et de procédure de Vallorbe fait partie d une structure de 5 centres fédéraux, dont 1 centre de transit, répartis en Suisse

Plus en détail

Une fois de plus, Logic-immo.com s affirme comme un acteur majeur de la communication immobilière au service des attentes des professionnels.

Une fois de plus, Logic-immo.com s affirme comme un acteur majeur de la communication immobilière au service des attentes des professionnels. 2012 : RETOUR LES SALONS SUR UN IMMOBILIERS ÉVÈNEMENT DES RÉUSSI 3 LACS! Il y a tout juste un an, nous avons eu la volonté d inventer un nouveau style de rendez-vous immobilier, dans un lieu exceptionnel.

Plus en détail

LE PREMIER MAGAZINE GRATUIT INTERCULTUREL

LE PREMIER MAGAZINE GRATUIT INTERCULTUREL LE PREMIER MAGAZINE GRATUIT INTERCULTUREL l actualité prend des couleurs Afriscope, un média citoyen pour communiquer Afriscope n 17 - septembre / octobre 2010 L SPkCIA E QUE FAIR E ANTENAIR S DU CINQU

Plus en détail

Histoire Le Moyen-âge La société féodale

Histoire Le Moyen-âge La société féodale Histoire Le Moyen-âge Objectif(s) : - Connaître les 3 ordres de la société médiévale - Découvrir le cadre et le mode de vie des seigneurs au Moyen Age : Seigneurs / vassaux / chevaliers Histoire racontée

Plus en détail

En conséquence, toutes les banques qui souhaitent notes de commerce, doit obtenir l'autorisation de la Commission.

En conséquence, toutes les banques qui souhaitent notes de commerce, doit obtenir l'autorisation de la Commission. Le système bancaire Shvetsarii caractérisé par des règles strictes. Toutes les banques et institutions financières impliquées dans les activités bancaires, doivent s'inscrire auprès de la Commission bancaire

Plus en détail

V{tÄxà ` Ä éx. Tout juste achevé, ce chalet a été conçu avec goût et sens du détail.

V{tÄxà ` Ä éx. Tout juste achevé, ce chalet a été conçu avec goût et sens du détail. V{tÄxà ` Ä éx Le chalet Mélèze s intègre parfaitement dans le prestigieux complexe «Beauregard La Résidence», une collection unique de résidences haut de gamme offrant une touche résolument contemporaine

Plus en détail

Indications pédagogiques D2 / 21

Indications pédagogiques D2 / 21 à la Communication Objectif général Indications pédagogiques D2 / 21 D : Réaliser un message à l écrit Degré de difficulté 2 Objectif intermédiaire 2 : Organiser et structurer un message Objectif opérationnel

Plus en détail

L année touristique 2014 démarre de façon positive pour Paris avec un taux d occupation des hôtels de 72,5 % en progression de 0,6 point en janvier.

L année touristique 2014 démarre de façon positive pour Paris avec un taux d occupation des hôtels de 72,5 % en progression de 0,6 point en janvier. L année touristique 2014 démarre de façon positive pour Paris avec un taux d occupation des hôtels de 72,5 % en progression de 0,6 point en janvier. Sommaire Synthèse 1 Arrivées hôtelières par pays 2 Nuitées

Plus en détail

Loi organique relative à la Haute Cour

Loi organique relative à la Haute Cour Loi organique relative à la Haute Cour Dahir portant loi organique n 1-77-278 du 24 chaoual 1397 (8 octobre 1977) relative à la Haute Cour (1) Louange à Dieu Seul! (Grand Sceau de Sa Majesté Hassan II)

Plus en détail

Auxiliaire avoir au présent + participe passé

Auxiliaire avoir au présent + participe passé LE PASSÉ COMPOSÉ 1 1. FORMATION DU PASSÉ COMPOSÉ Formation : Auxiliaire avoir au présent + participe passé PARLER MANGER REGARDER J ai parlé Tu as parlé Il/elle/on a parlé Nous avons parlé Vous avez parlé

Plus en détail

Rapport fin de séjour Bourse Explo'ra. Une année à Valencia, Espagne

Rapport fin de séjour Bourse Explo'ra. Une année à Valencia, Espagne Rapport fin de séjour Bourse Explo'ra Une année à Valencia, Espagne A) Vie pratique Logement: J'ai trouvé mon appartement en août, avant d'arriver sur Valencia, via internet. Je m'étais inscrite sur le

Plus en détail

Le conditionnel présent

Le conditionnel présent Le conditionnel présent EMPLOIS On emploie généralement le conditionnel présent pour exprimer: une supposition, une hypothèse, une possibilité, une probabilité ( certitude); Ça m'étonnerait! J'ai entendu

Plus en détail

LE CONTRÔLE INTERNE GUIDE DE PROCÉDURES

LE CONTRÔLE INTERNE GUIDE DE PROCÉDURES LE CONTRÔLE INTERNE GUIDE DE PROCÉDURES Direction du développement des entreprises Préparé par Jacques Villeneuve, c.a. Conseiller en gestion Publié par la Direction des communications : janvier 1995 Réédité

Plus en détail

Salon de Provence CÔTÉ. Bastides LES VIOUGUES

Salon de Provence CÔTÉ. Bastides LES VIOUGUES Salon de Provence CÔTÉ LES VIOUGUES Votre partenaire immobilier côté confiance Né de l expertise conjointe de professionnels de l immobilier et de la construction, Côté Sud Promotion maîtrise parfaitement

Plus en détail

Décision n 2014-246 L. Dossier documentaire

Décision n 2014-246 L. Dossier documentaire Décision n 2014-246 L Nature juridique de l article L. 723-23 du code rural et de la pêche maritime Dossier documentaire Source : services du Conseil constitutionnel 2014 Sommaire I. Normes de référence...

Plus en détail

Contrat d'engagement pour chef de chœur

Contrat d'engagement pour chef de chœur Union Suisse des chorales Contrat d'engagement pour chef de chœur Entre (Chœur) Et (chef de chœur) 1. Madame / Monsieur assure la direction musicale de /du choeur 2. L année chorale commence en règle générale

Plus en détail

Finanzführerschäin. Maison des jeunes Am Quartier

Finanzführerschäin. Maison des jeunes Am Quartier Finanzführerschäin Maison des jeunes Am Quartier 17 mars 2015 Table des matières 1. Qu est-ce qu une transaction? Les notions de «bien» et «service»... 3 2. Qu est-ce qu une dépense? Les notions de besoins

Plus en détail

Arrêtons. Chapitre I er. - Les assemblées générales de copropriétaires

Arrêtons. Chapitre I er. - Les assemblées générales de copropriétaires Règlement grand-ducal du 13 juin 1975 prescrivant les mesures d'exécution de la loi du 16 mai 1975 portant statut de la copropriété des immeubles. - base juridique: L du 16 mai 1975 (Mém. A - 28 du 23

Plus en détail

STATUTS DE L ASSOCIATION FAÎTIÈRE

STATUTS DE L ASSOCIATION FAÎTIÈRE STATUTS DE L ASSOCIATION FAÎTIÈRE Valables à partir du 1 er janvier 2008 Légende des abréviations ASMP ASD AGC ARD CC CCA CR FFMP WS NOS NWS RFJM ZS Association Suisse de la musique populaire (Association

Plus en détail

TÂCHE 1 - INTERACTION FICHE Nº 1

TÂCHE 1 - INTERACTION FICHE Nº 1 TÂCHE 1 - INTERACTION FICHE Nº 1 Temps de préparation : 1 minute Intervention par couple : 4-5 minutes CANDIDAT A CADEAU D ANNIVERSAIRE Votre collègue et vous allez acheter un CADEAU D ANNIVERSAIRE pour

Plus en détail

Statuts. de la. Société Suisse des Officiers

Statuts. de la. Société Suisse des Officiers Statuts de la Société Suisse des Officiers mai 996 Version du 6 mars 04 I. Nom et siège Art. La Société Suisse des Officiers (ci-après SSO) est une association au sens des articles 60 et ss du Code Civil

Plus en détail

LA FEUILLE DE CHÊNE. Depuis 150 ans, la Banque Piguet est toujours jeune, comme la feuille de chêne qui la symbolise. Le chêne représente

LA FEUILLE DE CHÊNE. Depuis 150 ans, la Banque Piguet est toujours jeune, comme la feuille de chêne qui la symbolise. Le chêne représente LA FEUILLE DE CHÊNE Depuis 150 ans, la Banque Piguet est toujours jeune, comme la feuille de chêne qui la symbolise. Le chêne représente la force et la solidité. Sa feuille matérialise la vitalité qu elle

Plus en détail

CORRECTION BREVET BLANC 2015 PREMIER PARTIE/HISTOIRE

CORRECTION BREVET BLANC 2015 PREMIER PARTIE/HISTOIRE CORRECTION BREVET BLANC 2015 PREMIER PARTIE/HISTOIRE 1/ en 1804 2/ le second empire 3/JULES FERRY 4/régime de Vichy : 1940/1944 La collaboration caractérise ce régime. Par exemple, la milice française

Plus en détail

Sommaire. Le RSA, c est quoi? 4. Qui peut en bénéficier? 5. Mes droits. Mes obligations et engagements. La commission RSA 10

Sommaire. Le RSA, c est quoi? 4. Qui peut en bénéficier? 5. Mes droits. Mes obligations et engagements. La commission RSA 10 mode Notes Sommaire Le RSA, c est quoi? 4 Qui peut en bénéficier? 5 Mes droits l L allocation RSA l L accompagnement Mes obligations et engagements l Mes démarches d insertion l Mes démarches administratives

Plus en détail

Article L52-4 Article L52-5 Article L52-6

Article L52-4 Article L52-5 Article L52-6 Article L52-4 Tout candidat à une élection désigne un mandataire au plus tard à la date à laquelle sa candidature est enregistrée. Ce mandataire peut être une association de financement électoral, ou une

Plus en détail

En ville sans ma voiture demande de dérogations. Foire aux questions

En ville sans ma voiture demande de dérogations. Foire aux questions En ville sans ma voiture demande de dérogations Foire aux questions Vous trouverez ci-joint quelques-uns des cas les plus fréquemment rencontrés dans les communes lors des précédentes éditions de la journée

Plus en détail

Visita ad limina Apostolorum dei Presuli della Conferenza Episcopale del Benin

Visita ad limina Apostolorum dei Presuli della Conferenza Episcopale del Benin N. 0311 Lunedì 27.04.2015 Visita ad limina Apostolorum dei Presuli della Conferenza Episcopale del Benin Il Santo Padre Francesco ha ricevuto questa mattina in Udienza i Vescovi della Conferenza Episcopale

Plus en détail

Vive le jour de Pâques

Vive le jour de Pâques Voici le joyeux temps du Carême, 40 jours où les chrétiens élargissent leurs cœurs, se tournent vers leurs frères et sont invités à vivre à la manière de Jésus-Christ. Chaque semaine ce livret t aidera

Plus en détail

Discours 1 er mai 2014 Fleurier et Yverdon

Discours 1 er mai 2014 Fleurier et Yverdon Alain Carrupt, Président syndicom, syndicat des médias et de la communication Fleurier 11.30 et Yverdon 18.30 Discours 1 er mai 2014 Fleurier et Yverdon (Seul le texte parlé fait foi!) Les travailleuses

Plus en détail

Il n'y a rien de plus beau qu'une clef

Il n'y a rien de plus beau qu'une clef Il n'y a rien de plus beau qu'une clef (tant qu'on ne sait pas ce qu'elle ouvre) Spectacle de contes, à partir de 12 ans. Durée 1h Synopsis Deux conteuses Une panne de voiture Un petit village vendéen

Plus en détail

les Carnets du p a ra d oxe

les Carnets du p a ra d oxe les Carnets du p a ra d oxe L É L É P H A N T dans l histoire du cinéma Dès les débuts du cinéma, le récit de voyage passionna les foules. NANOUK L ESQUIMAU de Robert Flaherty ou CHANG fure n t d énormes

Plus en détail

Étude sur la compétitivité des administrations cantonales

Étude sur la compétitivité des administrations cantonales Étude sur la compétitivité des administrations cantonales réalisée pour les Chambres de commerce latines Avril 2015 2 1. Descriptif de la recherche Contexte et méthodologie 3 La 7 ème vague de l étude

Plus en détail

Statuts de la Fédération Suisse des Avocats

Statuts de la Fédération Suisse des Avocats Statuts de la Fédération Suisse des Avocats I. But de la Fédération Art. 1 La Fédération Suisse des Avocats (ci-après dénommée Fédération) est une association au sens des articles 60 et ss du Code civil,

Plus en détail

Monsieur l Adjoint délégué à la Culture et à la Tauromachie,

Monsieur l Adjoint délégué à la Culture et à la Tauromachie, Prise de Parole de Monsieur Jean-Paul FOURNIER Sénateur du Gard - Maire de Nîmes - Président de Nîmes Métropole Inauguration d une plaque dans le cadre du 450 ème anniversaire de la création de l Eglise

Plus en détail

DÉLIBÉRATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL

DÉLIBÉRATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL MAIRIE DE MICHERY DÉLIBÉRATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL Procès verbal Mairie de Michery 06/05/2011 ~ 1 ~ SOMMAIRE : DESIGNATION DU 4 ème ADJOINT AFFECTATION DES MEMBRES DU CM AUX DIFFERENTES FONCTIONS INTERNES

Plus en détail

Cherté des génériques : nécessité d agir sur le marché des substances qui ne sont plus sous brevet

Cherté des génériques : nécessité d agir sur le marché des substances qui ne sont plus sous brevet Département fédéral de l économie, de la formation et de la recherche DEFR Surveillance des prix SPR Newsletter Date 27.08.2013 Embargo 27.08.2013, 11:00 Nr. 4/13 CONTENU 1. ARTICLE PRINCIPAL Cherté des

Plus en détail

Bâtissez-vous un avenir certain

Bâtissez-vous un avenir certain 1 1 Etape 1 Etape 2 Bâtissez-vous un avenir certain AUTEUR LEADER SYDNEY Adresse email imygpc@gmail.com Contact téléphonique +225 41 52 92 06 2 Bâtissez-vous un avenir certain Vous en avez rêvé, créer

Plus en détail

Décès et succession LE DECES

Décès et succession LE DECES Décès et succession Des Services ou organismes accompagnent les personnes et familles à vivre leur deuil. Ci-dessous, nous nous limiterons à présenter quelques conseils et informations pratiques concernant

Plus en détail

Affiliation Cash Livre PDF Gratuit Cliquez Ici Pour Télécharger Merci!

Affiliation Cash Livre PDF Gratuit Cliquez Ici Pour Télécharger Merci! Enfin, Voici l'information que VOUS attendiez depuis longtemps. Vous allez découvrir une méthode inédite et des secrets que la plupart des affiliés ne connaitront jamais... Par: Mustapha GASSEM Le Dans

Plus en détail

Qui peut être élu conseiller municipal, devenir maire ou adjoint? Les règles d inéligibilités et d incompatibilités

Qui peut être élu conseiller municipal, devenir maire ou adjoint? Les règles d inéligibilités et d incompatibilités Département Administration et gestion communale JM/JR/MK Note n 78 Affaire suivie par : Judith MWENDO (tél. 01 44 18 13 60) et Julie ROUSSEL (tél. 01 44 18 51 95) Paris, le 8 août 2013 Qui peut être élu

Plus en détail

News. Hiver 2014/2015. Table des matières. Examen de certificat d assistant/e en gestion du personnel Nouveau système d inscription

News. Hiver 2014/2015. Table des matières. Examen de certificat d assistant/e en gestion du personnel Nouveau système d inscription Hiver 2014/2015 News Chères lectrices, chers lecteurs, Celui qui décide d entamer une formation professionnelle supérieure, et de passer des examens conséquents dans le domaine professionnel dans lequel

Plus en détail

TEMOIGNAGE ETUDIANT Nom complet : Djema Pays d origine : Brésil Ecole d origine : Universidade Federal de Santa Catarina Période d études :

TEMOIGNAGE ETUDIANT Nom complet : Djema Pays d origine : Brésil Ecole d origine : Universidade Federal de Santa Catarina Période d études : Nom complet : Djema Ecole d origine : Universidade Federal de Santa Catarina Période d études : 2011-2012, Bourse Brafitec. Elève de 3 ème année en Environnement à l Ecole des Mines de Saint- «En France

Plus en détail

Le droit de préemption en matière immobilière

Le droit de préemption en matière immobilière Le droit de préemption en matière immobilière C est le truc le plus grave à louper. I Le preneur à bail rural C est surement le texte le plus ancien dans notre droit positif actuel. Cela date de 1945.

Plus en détail

Le passé composé. J ai trouvé 100 F dans la rue. Il est parti à 5 h 00.

Le passé composé. J ai trouvé 100 F dans la rue. Il est parti à 5 h 00. Le passé composé J ai trouvé 100 F dans la rue. Il est parti à 5 h 00. Le passé composé présente des actions passées, ponctuelles, et d une durée délimitée dans le passé. Formation : avoir ou être (au

Plus en détail

Association Ensemble pour les jeunes du 13, Complexe sportif du Val de l Arc Direction des Sports Chemins des Infirmeries 13100 Aix en Provence.

Association Ensemble pour les jeunes du 13, Complexe sportif du Val de l Arc Direction des Sports Chemins des Infirmeries 13100 Aix en Provence. 1 1-PRESENTATION DE L ASSOCIATION 2-ACTIVITES 2-1 Le club de basket «GOLGOTHS 13», 2-2 EJ13 Football, 2-3 Actions Sport/Proximité, 3-EVENEMENTS 3-1 Le «CERCLE BASKET CONTEST», 3-2 Nos autres Manifestations.

Plus en détail

Les principaux crédits et les pièges à éviter

Les principaux crédits et les pièges à éviter Chapitre 1 Les principaux crédits et les pièges à éviter 1. Le crédit revolving Le crédit revolving (ou crédit permanent) est souvent vendu comme une réserve d argent permettant de financer des envies

Plus en détail

PROCES-VERBAL de la séance ordinaire du Conseil communal du 13 décembre 2012

PROCES-VERBAL de la séance ordinaire du Conseil communal du 13 décembre 2012 PROCES-VERBAL de la séance ordinaire du Conseil communal du 13 décembre 2012 Lieu : à 19 h. 30 en sa salle Présidence : M. René Ansermet Le Président, M. René Ansermet, remercie les conseillères et conseillers

Plus en détail

Tétanisés par la spirale de la violence? Non!

Tétanisés par la spirale de la violence? Non! MERCREDI DES CENDRES B Frère Antoine-Emmanuel Jl 2, 12-18 ; Ps 50 2 Co 5, 20 6,2 ; Mt 6, 1-6.16-18 18 février 2015 Sanctuaire du Saint Sacrement, Montréal Tétanisés par la spirale de la violence? Non!

Plus en détail

Christen-Muslime: Was tun? Chrétiens-musulmans : que faire?

Christen-Muslime: Was tun? Chrétiens-musulmans : que faire? Christen-Muslime: Was tun? Chrétiens-musulmans : que faire? Mariage entre catholiques et musulmans 1ère partie pour une pastorale du discernement aide pastorale 2 Groupe de travail «Islam» de la CES 2

Plus en détail

S'organiser pour ne plus se noyer dans l'information

S'organiser pour ne plus se noyer dans l'information S'organiser pour ne plus se noyer dans l'information S'organiser pour ne plus se noyer dans l'information Filtrer ce qui est important Filtrer les informations au regard de sa mission Transformer l'information

Plus en détail

Etre societaire, pour vivre la banque autrement.

Etre societaire, pour vivre la banque autrement. PREAMBULE Se fondant tout particulièrement sur la notion de valeurs, les coopératives ont montré qu elles constituaient un modèle commercial, robuste et viable, susceptible de prospérer même pendant les

Plus en détail

Statuts asms Association suisse des recherches de marché et sociales

Statuts asms Association suisse des recherches de marché et sociales Statuts asms Association suisse des recherches de marché et sociales (selon la résolution de l Assemblée générale, du 28 février 2013, remplacent les statuts SMS du 2 juin 1998 et du 24 novembre 2005 et

Plus en détail

Invitation au 7ème Séminaire E.E des Juges Cobayes

Invitation au 7ème Séminaire E.E des Juges Cobayes Entente Européenne d Aviculture et de Cuniculture Fédération française des Associations d Eleveurs de Cobayes Invitation au 7ème Séminaire E.E des Juges Cobayes Chers collègues, C est avec un immense plaisir

Plus en détail

Tiken Jah Fakoly : Je dis non!

Tiken Jah Fakoly : Je dis non! Tiken Jah Fakoly : Je dis non! Paroles et musique : Tiken Jah Fakoly / Tiken Jah Fakoly Barclay / Universal Music Thèmes L Afrique et ses problèmes. Objectifs Objectifs communicatifs : Repérer les rimes

Plus en détail

On faitle rnarche. avec Papa

On faitle rnarche. avec Papa On faitle rnarche avec Papa Apres diner, Papa a fait les comptes du mois avec Maman. - Je me dernande ou passe l'argent que je te donne, a dit Papa. - Ah! j'aime bien quand tu me dis ca, a dit Maman, qui

Plus en détail

La petite poule qui voulait voir la mer

La petite poule qui voulait voir la mer Découverte Complète la carte d identité du livre. Titre du livre Nom de l auteur Nom de l illustrateur Editeur Que voit- on sur la 1 ère page de couverture? C est l histoire q d un poisson q d une souris

Plus en détail

MESSAGES TYPES POUR UNE PRISE DE CONTACT

MESSAGES TYPES POUR UNE PRISE DE CONTACT MESSAGES TYPES POUR UNE PRISE DE CONTACT 1. Les principes à retenir Personnalisez vos messages La solidarité au sein des réseaux est étonnante, mais les membres sont des gens occupés. Personnalisation,

Plus en détail

LOGEMENT. Quels sont les différents moyens de trouver un logement?

LOGEMENT. Quels sont les différents moyens de trouver un logement? LOGEMENT/SOCIAL 1 LOGEMENT Quels sont les différents moyens de trouver un logement? faire les petites annonces (papier, internet) s'inscrire dans les agences immobilières faire une demande aux organismes

Plus en détail