Notice d utilisation du Titre V RT2012 Heliopacsystem. Heliopac

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Notice d utilisation du Titre V RT2012 Heliopacsystem. Heliopac"

Transcription

1 Notice d utilisation du Titre V RT2012 Heliopacsystem Cette notice explicite les modalités de prise en compte d Heliopacsystem dans la réglementation thermique 2012 en application du Titre V Heliopacsystem conformément à l arrêté du 31 janvier Présentation Heliopacsystem Usages Précautions préalables lors de la saisie du bâtiment Détermination de la consommation réglementaire en énergie primaire liée à l ECS A l aide d un logiciel de calcul réglementaire intégrant le titre V Heliopacsystem Si votre logiciel de calcul réglementaire n intègre pas le titre V Heliopacsystem : procédure par post-traitement... 8 Heliopac BP rue de l Epidème Tourcoing Tel. : Fax : Courriel :

2 1. Présentation Heliopac liopacsystem Heliopac liopacsystem permet de produire de l eau chaude sanitaire (ECS) pour des applications collectives en couplant un capteur solaire thermique non vitré à une pompe à chaleur de type eau/eau. Le système est associé à un appoint (électrique, gaz, réseau ou autre) qui permet de compenser la diminution de la puissance de la pompe à chaleur par temps froid et d assurer un relais complet en dessous de 5 C ou en cas de puisage très important. L ensemble permet d assurer la production d eau chaude sanitaire toute l année avec une température de sortie de stockage supérieure ou égale à 55 C.

3 2. Usages et conditions d application du titre V Heliopacsystem Les différents usages valorisables au titre de la RT 2012 sont les suivants : - Logement collectif - Foyer de jeunes travailleurs - Cité universitaire - Hébergement sanitaire - Hôtel - Restauration (y compris scolaire) - Etablissement sportif (municipal, scolaire, privé) - Hôpital - Etablissement d enseignement - Etablissement d accueil de la petite enfance Le texte de référence en vigueur est l Arrêté du 31 janvier ( Pour identifier l usage au niveau réglementaire de votre bâtiment, référez-vous à la fiche d application RT 2012 «Comment identifier l usage d un bâtiment et l exigence associée?» ( Les conditions nécessaires sont les suivantes : - le besoin annuel en eau chaude sanitaire doit être d au moins litres par jour (à 55 C), - les besoins annuels en ECS au générateur (ensemble des pompes à chaleur composant la production ECS) compris entre 14 et 600 MWh par an, - un nombre de pompes à chaleur Solerpac inférieur ou égal à 6, - le site doit être situé à une altitude inférieure à 400 mètres, - le capteur solaire doit être implanté sur les toitures avec un angle d inclinaison par rapport à l horizontale inférieur à 15. L implantation est également possible sur une toiture ayant une inclinaison comprise entre 15 et 45 avec une orientation comprise dans un angle de + ou 45 autour du Sud (le capteur doit être implanté dans ce cas dans un plan parallèle à la toiture), - la surface destinée à recevoir le capteur solaire doit être exempte d obstacles susceptibles de porter ombrage à celui-ci. Dans le cas contraire, la surface effective de capteur solaire à prendre en compte est définie comme la surface non touchée par les ombrages éventuels. On retiendra comme surface effective de capteur la surface totale amputée de toutes les parties sur lesquelles un obstacle sur les directions EST/SUD/OUEST apparait avec une hauteur de plus de 45, - l ensemble des pompes à chaleur Solerpac et des ballons de stockage doivent être implantés de façon à ce que la distance entre les PAC et le ballon le plus éloigné ne dépasse pas 20 mètres. Par contre il n a pas de contrainte particulière sur la distance entre le capteur solaire et les PAC.

4 3. Précautions préalables lors de la saisie du bâtiment Contrairement à la RT 2005 dans laquelle beaucoup de valeurs étaient prises par défaut, en RT 2012 la saisie des éléments relatifs aux x réseaux de distributions d ECS a un impact primordial sur la consommation en énergie primaire obtenue pour l ECS. Une saisie hasardeuse des éléments de la distribution d ECS peut suffire à rendre non conforme un bâtiment performant. Pour éviter cet écueil nous recommandons de veiller aux points suivants : - Limiter les longueurs des circuits de distribution d ECS tant que possible - Optimiser les diamètres des tuyauteries de distribution ECS - Limiter au strict minimum les circulations de tuyauterie hors volume chauffé du réseau intergroupe (hors logements) - Proscrire la circulation du réseau ECS en tuyauterie noyée en dalle. Dans ce cas de figure la pose d un calorifuge de grande épaisseur est difficile à mettre en œuvre et contrôler. - Nous préconisons une isolation thermique minimum des tuyauteries de classe 2 pour l ensemble du réseau intergroupe. A partir du diamètre de 50 mm, il est préférable de privilégier des isolations de classe 3 dans la mesure du possible. Pour des liaisons entre bâtiments nous recommandons une isolation de classe 3 ou 4. Nous recommandons de choisir les calorifuges de tuyauterie de façon à ce que les déperditions linéaires moyennes du réseau intergroupe restent inférieures à 0,30 W.m 1.K -1. Dans de nombreux cas une valeur de 0,26 ou 0,27 W.m -1.K -1 est accessible. - Utiliser la valeur par défaut pour la longueur de tuyauterie individuelle en volume chauffée au niveau du groupe (sauf si elle est inférieure à 0,075 x surface du groupe) - Saisir une température limitée à 55 C au niveau des groupes - Optimiser la puissance du circulateur de bouclage (un dimensionnement ajusté peut permettre d économiser jusqu à 1,6 kwhep/m² SHON RT).

5 4. Détermination de la consommation réglementaire en énergie primaire liée à l ECS Deux possibilités s offrent à vous pour le calcul de la consommation en énergie primaire de votre installation Heliopacsystem en fonction de votre logiciel de calcul réglementaire. Si ce dernier intègre le titre V Heliopacsystem (Clima-Win, U22-Win, Pléiades, ) référez-vous au paragraphe 4.1, dans le cas contraire, passez au paragraphe A l aide d un logiciel l de calcul réglementaire intégrant le titre V Heliopacsystem Utilitaire Heliopacsystem RT Nombre de PAC - Surface de capteurs - Volume de stockage Logiciel de calcul réglementaire C ep ECS «Heliopacsystem» Etape 1 Dimensionnement de l installation Heliopacsystem Etape 2 Calculs réglementaires pour la consommation ECS Heliopacsystem est intégré dans certain logiciels de calcul réglementaire comme Clima-Win, U22 Win de Perrenoud et Pléiades. Nous conseillons, avant la saisie dans votre logiciel, de réaliser un premier dimensionnement avec l utilitaire Titre V Heliopacsystem RT2012 disponible sur notre site internet : Ce premier dimensionnement permettra de déterminer le volume de stockage minimal d ECS à prévoir ainsi que la puissance électrique minimale à mettre en œuvre dans le cas d un appoint électrique. L utilitaire permet également de déterminer rapidement le nombre de Solerpac et la surface de capteur qui donneront le meilleur niveau de performance. a. Clima-Win Heliopacsystem est intégré dans Clima-Win comme un type de composant au même titre qu un ballon électrique ou de stockage. Pour l intégrer dans votre projet, il faut déclarer le système dans la liste des composants, lors de la saisie des générations :

6 Saisissez ensuite les caractéristiques du système : - Type de système (pompe à chaleur Solerpac de puissance 8 ou 12 kw) - Surface de capteur - Nombre de pompe(s) à chaleur - Type d appoint - Rendement à pleine charge du générateur d appoint - Volume de stockage. b. U22-Win Préalablement à la saisie d Heliopacsystem dans le logiciel il vous faut configurer une génération d ECS électrique collective par ballon électrique avec appoint intégré (générateur virtuel). La valeur de la puissance de l appoint tout comme le volume de stockage n ont pas d importance mais il est essentiel que les pertes de stockage soient égales s à zéro (Cr = 0 et Ua =0). L intégration d Heliopacsystem dans le logiciel U22Win se fait ensuite par ajout d un titre V dans l arborescence du projet au niveau du bâtiment.

7 Il vous faudra choisir «Système Heliopac» dans la fenêtre de l utilisation de Titre V et saisir les caractéristiques du système : - «C_ECS Energie finale/m2» Consommation en énergie finale pour l ECS obtenue avec le générateur virtuel - «Type d Heliopac» Type de pompe à chaleur Solerpac (8 ou 12 kw) - «Nombre de PAC» Nombre de pompe(s) à chaleur - «Surface des capteurs «- «Type d appoint»

8 En ce qui concerne la saisie de «C_ECS Energie finale/m2», vous pouvez également sélectionner «Def» (conso totale) après avoir préalablement saisi le générateur virtuel. Cliquer finalement sur l icône «Calculs» et vous obtiendrez dans les résultats la consommation pour l ECS avec Heliopacsystem. Cas de plusieurs bâtiments alimentés par un système unique : Pour modéliser une installation Heliopacsystem centralisée produisant de l ECS pour plusieurs bâtiments, il vous faudra saisir le titre V pour le système au complet (nombre de PAC et surface de capteur totaux) au niveau de chaque bâtiment. Il est important ensuite de ne pas laisser la valeur par défaut de «C_ECS Energie finale/m2» mais d y saisir la consommation en énergie finale pour l ECS obtenue avec le générateur virtuel pour l ensemble des bâtiments. c. Pléiades Se référer à la documentation du logiciel disponible sous le lien suivant : Si votre logiciel de calcul réglementaire n intègre pas le titre V Heliopacsystem tem : procédure p par post-traitement traitement Logiciel de calcul réglementaire -C ef ECS «générateur virtuel» Utilitaire Heliopacsystem RT Dimensionnement installation -C ep ECS Heliopacsystem Etape 1 Calculs réglementaires avec le «générateur virtuel» Etape 2 Dimensionnement de l installation «Heliopacsystem» Calculs réglementaires pour la consommation ECS Si le Titre V Heliopacsystem n est pas intégré dans votre logiciel, le calcul de la consommation réglementaire en énergie primaire pour l ECS se fait par post-traitement sur les sorties de votre logiciel. ETAPE 1 : Détermination de Cef C ECS La première étape consiste à déterminer le besoin réglementaire en énergie lié à l ECS en réalisant une étude avec un générateur électrique virtuel parfait. Pour ce faire, il faut saisir un générateur ECS centralisé : un ballon électrique avec résistances intégrées au stockage et avec pertes nulles. Le volume de stockage et la puissance à saisir n ont pas d impact sur le résultat à partir du moment qu ils sont suffisants pour couvrir le besoin. Nous recommandons néanmoins de saisir le volume de stockage et la puissance électrique donnés par l utilitaire Titre V Heliopacsystem RT2012 disponible sur notre site internet : Les pertes du ballon doivent impérativement être prises s égales à zéro (Ua = 0 ou Cr = 0). Si votre logiciel ne permet pas une saisie à zéro, il ne faut pas saisir la valeur par défaut mais saisir une valeur extrêmement

9 basse (par exemple Ua = 0, ). La gestion du thermostat doit être choisie en fonctionnement permanent (valeur par défaut). Le choix des autres paramètres n a pas d impact dans le cas présent. On peut donc conserver les valeurs par défaut. La consommation pour l ECS en énergie finale, Cef ECS sortie par le logiciel de calcul règlementaire est la donnée d entrée pour le Titre V Heliopacsystem. Pour déterminer la consommation en ECS de votre bâtiment avec Heliopacsystem, il vous est possible de réaliser le calcul vous-même en utilisant notre utilitaire Heliopacsystem RT2012 ou bien en contactant directement notre support technique. ETAPE 2 : En utilisant l utilitaire Heliopacsystem RT2012 Téléchargement possible sur notre site : L entrée des données dans l utilitaire de dimensionnement et calcul réglementaire se fait en 3 phases : A. Projet et usage B. Dimensionnement C. Calcul réglementaire A l issue de ces trois phases vous obtiendrez la consommation de votre bâtiment en énergie primaire pour l ECS avec Heliopacsystem. En fonction des données que vous avez saisies, une optimisation de votre configuration (nombre et type de pompes à chaleur, surface de capteur) peut vous être proposée. Vous aurez finalement le choix d éditer un descriptif de votre installation et les résultats réglementaires pour la configuration que vous aurez choisie. Usages différents de ceux proposés par l utilitaire : Les usages proposés par l utilitaire sont les usages réglementaires définis par la RT Il est donc possible que vous ne retrouviez pas exactement l usage de votre bâtiment dans la liste du programme. Il vous faudra pour ces cas effectuer un dimensionnement pour un usage se rapprochant au plus près de celui de votre bâtiment. Vous pouvez vous appuyer sur les équivalences suivantes : Usage réel EHPAD, maison de retraite, résidence étudiante avec douches et cuisines individuelles EHPAD, maison de retraite, résidence étudiante avec douches ou cuisines communes Usage équivalent à utiliser dans l utilitaire Heliopacsystem RT2012 Logement collectif Hébergement sanitaire Pour d autres usages ou pour toute information complémentaire, nous vous invitons à contacter notre support technique. ETAPE 2 : En contactant notre supports technique Nous vous invitons à transmettre le besoin réglementaire pour l ECS en énergie finale, Cef,ECS sortie par le logiciel de calcul réglementaire à notre support technique (Cf. coordonnées en bas de page) accompagné des éléments suivants : - Nom de l opération - Commune de l opération - Type de bâtiment (usage) - Zone climatique

10 - Consommation ECS journalière à 55 C en m 3 estimée par vos soins 1 - Pertes thermiques de distribution en kwh/jour - Rendement à pleine charge du générateur d appoint prévu pour l installation Heliopacsystem si appoint non électrique - Surface maximale disponible en toiture pour le capteur solaire - Si possible, fiche de synthèse de votre étude règlementaire faite avec le générateur virtuel Dans le cas particulier des logements collectifs, foyer jeunes travailleurs leurs et cité universitaire, nous vous demanderons de nous transmettre également les éléments suivants : - Nombre de logements - Surface habitable totale - SHON RT Le service technique vous enverra dans les meilleurs délais, un dimensionnement d installation et son descriptif, un schéma de principe, un budget estimatif prévisionnel et une note de calcul réglementaire en post-traitement conforme au Titre V Heliopacsystem RT En cas de doute, vous pouvez vous référez aux ratios de consommations usuels en ligne sur notre site internet :

2.0. Ballon de stockage : Marque : Modèle : Capacité : L. Lien vers la documentation technique : http://

2.0. Ballon de stockage : Marque : Modèle : Capacité : L. Lien vers la documentation technique : http:// 2.0. Ballon de stockage : Capacité : L Lien vers la documentation technique : http:// Retrouver les caractéristiques techniques complètes (performances énergétiques et niveau d isolation, recommandation

Plus en détail

L offre DualSun pour l eau chaude et le chauffage (SSC)

L offre DualSun pour l eau chaude et le chauffage (SSC) L offre DualSun pour l eau chaude et le chauffage (SSC) SSC signifie : Système Solaire Combiné. Une installation SSC, est une installation solaire qui est raccordée au circuit de chauffage de la maison,

Plus en détail

Le Chauffe Eau Solaire Individuel

Le Chauffe Eau Solaire Individuel Le Chauffe Eau Solaire Individuel Schémas de principe et son fonctionnement Encombrement capteur et ballon Productivité Maintenance Durée Une place de champion dans la RT 2012 Le solaire comment ça marche?

Plus en détail

Maison Modèle BIG BOX Altersmith

Maison Modèle BIG BOX Altersmith Maison Modèle BIG BOX Altersmith SOLUTIONS D ENVELOPPE & DE SYSTÈMES PERFORMANCES RT 2005 & LABELS I. Présentation de la maison BIG BOX - T3...2 II. Enveloppes...3 1. Présentation de l enveloppe...3 2.

Plus en détail

de faible capacité (inférieure ou égale à 75 litres) doivent être certifiés et porter la marque NF électricité performance.

de faible capacité (inférieure ou égale à 75 litres) doivent être certifiés et porter la marque NF électricité performance. 9.5. PRODUCTION D EAU CHAUDE sanitaire Les équipements doivent être dimensionnés au plus juste en fonction du projet et une étude de faisabilité doit être réalisée pour les bâtiments collectifs d habitation

Plus en détail

J O U R N E E S G EOT H E R M I E EN R E G I O N C E N T R E

J O U R N E E S G EOT H E R M I E EN R E G I O N C E N T R E J O U R N E E S G EOT H E R M I E EN R E G I O N C E N T R E De l estimation des besoins / critères et exemple Février 2012 Présentation : Jérôme DIOT Directeur Technique EGIS Centre Ouest 1 Sommaire Conception

Plus en détail

DROUHIN Bernard. Le chauffe-eau solaire

DROUHIN Bernard. Le chauffe-eau solaire DROUHIN Bernard Le chauffe-eau solaire DROUHIN Bernard Le chauffe-eau solaire Principe de fonctionnement Les Capteurs Les ballons Les organes de sécurité Les besoins L ensoleillement dimensionnement Comment

Plus en détail

Eau chaude sanitaire

Eau chaude sanitaire 4 rue du maréchal FOCH, 68 460 LUTTERBACH 03 89 50 06 20 ou eie68@alteralsace.org La lettre d information d Alter Alsace Energies dans le cadre du défi des familles éco-engagées : N 8 Janvier 2013 Eau

Plus en détail

RAPPORT COMPLET D'ETUDE DUALSYS

RAPPORT COMPLET D'ETUDE DUALSYS RAPPORT COMPLET D'ETUDE DUALSYS 1 SITUATION DE L ÉTUDE Les données météorologiques sont des données primordiales pour le bon déroulement des calculs et pour avoir des résultats les plus proches de la réalité.

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE ENERGIE «Eau Chaude Sanitaire - ECS»

FICHE TECHNIQUE ENERGIE «Eau Chaude Sanitaire - ECS» FICHE TECHNIQUE ENERGIE «Eau Chaude Sanitaire - ECS» Sources : CNIDEP et ADEME A. ETAT DE L ART 1. Caractéristiques générales Que demande t-on à une production d eau chaude sanitaire? Fournir une eau en

Plus en détail

Le chauffe-eau thermodynamique à l horizon 2015-2020

Le chauffe-eau thermodynamique à l horizon 2015-2020 Chauffe-eau thermodynamique Le chauffe-eau thermodynamique à l horizon 2015-2020 Ballon de stockage ( 300 l) chaude M o d e c h a u f f a g e Q k T k Pompe à chaleur Effet utile Pompe à chaleur pour chauffer

Plus en détail

Domosol : Système solaire combiné (SSC) de production d eau chaude et chauffage

Domosol : Système solaire combiné (SSC) de production d eau chaude et chauffage Domosol : Système solaire combiné (SSC) de production d eau chaude et chauffage Tc Le système solaire combiné (SSC) Domosol de ESE est basé sur le Dynasol 3X-C. Le Dynasol 3X-C est l interface entre les

Plus en détail

Répertoire de simulations en Maison Individuelle. Solutions gaz. Toujours à vos côtés. Solutions électriques. Solutions RT 2012.

Répertoire de simulations en Maison Individuelle. Solutions gaz. Toujours à vos côtés. Solutions électriques. Solutions RT 2012. Solutions RT 2012 Répertoire de simulations en Maison Individuelle Solutions RT 2012 Toujours à vos côtés Saunier Duval Toujours à vos côtés Répertoire de simulations régionales RT 2012 en Maison Individuelle

Plus en détail

IMMEUBLES COLLECTIFS DE LOGEMENTS CONSTRUITS ENTRE 1949 ET 1974

IMMEUBLES COLLECTIFS DE LOGEMENTS CONSTRUITS ENTRE 1949 ET 1974 DÉPARTEMENT ÉNERGIE SANTÉ ENVIRONNEMENT Division Energie Pôle Performance Energétique des bâtiments DÉPARTEMENT ECONOMIE ET SCIENCES HUMAINES Laboratoire Services Process Innovations ESE/DE/PEB-12.039RR

Plus en détail

Fiche explicative pour la saisie des équipements du génie climatique dans la RT2012

Fiche explicative pour la saisie des équipements du génie climatique dans la RT2012 Fiche explicative pour la saisie des équipements du génie climatique dans la RT2012 LES CHAUFFE-EAU THERMODYNAMIQUES I/ PRINCIPE GENERAL Un chauffe-eau thermodynamique (CET) est un générateur thermodynamique

Plus en détail

GLEIZE ENERGIE SERVICE

GLEIZE ENERGIE SERVICE GLEIZE ENERGIE SERVICE Page 1 sur 17 #/ -#0/.1# 2 1# 11 - " 1 GLEIZE ENERGIE SERVICE -1 " " #/ / &3 %$". 1! "#$$ %" & "# '%# () *+, -". GLEIZE ENERGIE SERVICE Page 2 sur 17 SOMMAIRE 1. Introduction - Rappel...

Plus en détail

Annexe 3 Captation d énergie

Annexe 3 Captation d énergie 1. DISPOSITIONS GENERALES 1.a. Captation d'énergie. Annexe 3 Captation Dans tous les cas, si l exploitation de la ressource naturelle est soumise à l octroi d un permis d urbanisme et/ou d environnement,

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable :

Formation Bâtiment Durable : Formation Bâtiment Durable : Rénovation à haute performance énergétique: détails techniques Bruxelles Environnement LE SYSTÈME DE CHAUFFAGE ET LA PRODUCTION D EAU CHAUDE SANITAIRE François LECLERCQ et

Plus en détail

Saisie des chauffe-eau thermodynamiques à compression électrique

Saisie des chauffe-eau thermodynamiques à compression électrique Fiche d application : Saisie des chauffe-eau thermodynamiques à compression électrique Date Modification Version 01 décembre 2013 Précisions sur les CET grand volume et sur les CET sur air extrait 2.0

Plus en détail

Eau chaude sanitaire FICHE TECHNIQUE

Eau chaude sanitaire FICHE TECHNIQUE FICHE TECHNIQUE Eau chaude sanitaire 2 5 6 6 CONNAÎTRE > Les besoins d eau chaude sanitaire > Les modes de production > La qualité de l eau > Les réseaux de distribution > La température de l eau REGARDER

Plus en détail

F.I.C. n 2013/AI TH PS 01-B

F.I.C. n 2013/AI TH PS 01-B F.I.C. n 2013/AI TH PS 01-B Fiche d interprétation et / ou complément aux référentiels Qualitel et Habitat & Environnement Objet : Rubrique AI Acoustique Intérieure Rubrique TH Niveau de consommation d

Plus en détail

En MIDI- PYRENEES SOIREE DREAL LES AIDES. Quercy Energies

En MIDI- PYRENEES SOIREE DREAL LES AIDES. Quercy Energies En MIDI- PYRENEES SOIREE DREAL LES AIDES Quercy Energies Le réseau EIE en Midi-Pyrénées 4 premiers EIE créés en novembre 2001, toute la région est couverte en 2007 avec 11 CIE dans 9 EIE En MIDI- PYRENEES

Plus en détail

Etude de faisabilité

Etude de faisabilité Etude de faisabilité Modèle de cahier des charges pour chaufferie dédiée Ce modèle de cahier des charges d étude de faisabilité a été réalisé dans le cadre de la Mission Régionale Bois-Energie Il est un

Plus en détail

LA RENOVATION ENERGETIQUE. atelier o

LA RENOVATION ENERGETIQUE. atelier o LA RENOVATION ENERGETIQUE LA RENOVATION ENERGETIQUE 1. DIAGNOSTIC Pourquoi rénover? Que faut-il rénover? Comment s y prendre? 2. SOLUTIONS Remplacement du chauffage Capteurs solaires Isolation de l enveloppe

Plus en détail

2195257 ballons ECS vendus en France, en 2010

2195257 ballons ECS vendus en France, en 2010 SOLUTIONS D EAU CHAUDE SANITAIRE En 2010, le marché de l ECS en France représente 2 195 257 ballons ECS de différentes technologies. Dans ce marché global qui était en baisse de 1,8 %, les solutions ENR

Plus en détail

Incitants relatifs à l installation de pompes à chaleur en Région wallonne

Incitants relatifs à l installation de pompes à chaleur en Région wallonne Incitants relatifs à l installation de pompes à chaleur en Région wallonne G. FALLON Energie Facteur 4 asbl - Chemin de Vieusart 175-1300 Wavre Tél: 010/23 70 00 - Site web: www.ef4.be email: ef4@ef4.be

Plus en détail

Et la ventilation créa l eau chaude

Et la ventilation créa l eau chaude VENTILATION DOUBLE EFFET VMC BBC + CHAUFFE-EAU THERMODYNAMIQUE Les P r o d u i t s 75 % D ÉCONOMIES SUR LA CONSOMMATION LIÉE À L EAU CHAUDE CHAUFFAGE DE L EAU JUSQU À 62 C AVEC LA POMPE À CHALEUR 10 %

Plus en détail

Chaudières et chaufferies fioul basse température. Olio 1500, 2500, 3500, 4500, 7000

Chaudières et chaufferies fioul basse température. Olio 1500, 2500, 3500, 4500, 7000 Olio 1500, 2500, 3500, 4500, 7000 Chaudières et chaufferies fioul basse température 2 Chaudières et chaufferies fioul basse température Olio 1500 F. La qualité et la robustesse au meilleur prix. Les chaudières

Plus en détail

SYNOPTIQUE GTB Architecture Générale

SYNOPTIQUE GTB Architecture Générale STATION METEO TERMINAL EXPLOITATION (local technique) POSTE SUPERVISION (local pôle maintenance) AFFICHAGE PEDAGOGIQUE (Accueil) ACCES WEB GESTION CVC LOCAL TECHNIQUE GESTION EAU GESTION SERRE GESTION

Plus en détail

Avanttia Solar. Chaudière Hybride CONDENSATION. L innovation qui a du sens

Avanttia Solar. Chaudière Hybride CONDENSATION. L innovation qui a du sens Chaudière Hybride CONDENSATION GAZ AVEC CHAUFFE- EAU-SOLAIRE INTÉGRÉ www.marque-nf.com CIRCUIT SOLAIRE FONCTIONNANT EN AUTOVIDANGE PRÉPARATEUR SOLAIRE EN INOX CAPTEUR SOLAIRE - DRAIN L innovation qui a

Plus en détail

1,2,3 SOLEIL EN AVANT PREMIERE

1,2,3 SOLEIL EN AVANT PREMIERE CONFERENCE DERBI 1,2,3 SOLEIL EN AVANT PREMIERE 1er SYSTEME SOLAIRE COMBINE La climatisation Le chauffage L eau chaude sanitaire HISTORIQUE Fin 2003 : Lancement du projet Début 2005 : 1er prototype opérationnel

Plus en détail

MUNICIPALITE DE GLAND

MUNICIPALITE DE GLAND MUNICIPALITE DE GLAND Préavis municipal n 56 relatif à l octroi d un crédit pour financer la rénovation des installations de chauffage des vestiaires sis au centre sportif "En Bord". Madame la présidente,

Plus en détail

Production d eau chaude sanitaire thermodynamique, que dois-je savoir?

Production d eau chaude sanitaire thermodynamique, que dois-je savoir? COURS-RESSOURCES Production d eau chaude sanitaire thermodynamique, que Objectifs : / 1 A. Les besoins en eau chaude sanitaire La production d'eau chaude est consommatrice en énergie. Dans les pays occidentaux,

Plus en détail

Résumé et comparaison des coûts

Résumé et comparaison des coûts Salon Greentech Fribourg Energies de chauffage Etat des lieux et perspectives Résumé et comparaison des coûts des différents systèmes de chauffage Jeudi 22 octobre 29 1 Comparaison des vecteurs énergétiques

Plus en détail

Comment optimiser la performance énergétique de son logement?

Comment optimiser la performance énergétique de son logement? Comment optimiser la performance énergétique de son logement? Janvier 2014 AHF / J.M. VOGEL Plan de la présentation Contexte Objectifs Faire un premier bilan énergétique Les différents travaux d économies

Plus en détail

ALFÉA HYBRID DUO FIOUL BAS NOX

ALFÉA HYBRID DUO FIOUL BAS NOX ALFÉA HYBRID BAS NOX POMPE À CHALEUR HYBRIDE AVEC APPOINT FIOUL INTÉGRÉ HAUTE TEMPÉRATURE 80 C DÉPART D EAU JUSQU À 60 C EN THERMODYNAMIQUE SOLUTION RÉNOVATION EN REMPLACEMENT DE CHAUDIÈRE FAITES CONNAISSANCE

Plus en détail

Formulaire standardisé pour un chauffe-eau solaire

Formulaire standardisé pour un chauffe-eau solaire Formulaire standardisé pour un chauffe-eau solaire Annexe au formulaire de demande de prime 1. Coordonnées du demandeur Nom du demandeur Adresse Adresse de l installation Rue : N : Code Postal : Commune

Plus en détail

Saisie et optimisation des réseaux de distribution de chauffage et d eau chaude sanitaire en résidentiel. Guide pratique

Saisie et optimisation des réseaux de distribution de chauffage et d eau chaude sanitaire en résidentiel. Guide pratique Saisie et optimisation des réseaux de distribution de chauffage et d eau chaude sanitaire en résidentiel Guide pratique RT 2012 La polyvalence du système de chauffage à eau chaude Le système de chauffage

Plus en détail

Infos pratiques. Choisir sa solution de production d eau chaude sanitaire (ECS) Solution économique. Solution confort. Les chauffe-eau solaires

Infos pratiques. Choisir sa solution de production d eau chaude sanitaire (ECS) Solution économique. Solution confort. Les chauffe-eau solaires Infos pratiques Choisir sa solution de production d eau chaude sanitaire (ECS) Solution économique La production d eau chaude instantanée concerne principalement les chaudières murales à gaz. Lors d un

Plus en détail

fioul domestique La rénovation thermique des immeubles collectifs

fioul domestique La rénovation thermique des immeubles collectifs fioul domestique La rénovation thermique des immeubles collectifs Fiche conseil Édition décembre 212 Sommaire P 2 : Obligations P 3 : Démarches volontaires P 4 : Les points clés d une rénovation réussie

Plus en détail

Le chauffe-eau solaire individuel

Le chauffe-eau solaire individuel Guide Technique Le chauffe-eau solaire individuel ÉNERGIES RENOUVELABLES LE CHAUFFE-EAU SOLAIRE : AUSSI PERFORMANT QU ÉCONOMIQUE Une énergie à votre service Un principe simple comme bonjour Chauffe-eau

Plus en détail

Le confort de l eau chaude sanitaire. Gamme complète certifiée ACS pour le traitement de l eau chaude sanitaire

Le confort de l eau chaude sanitaire. Gamme complète certifiée ACS pour le traitement de l eau chaude sanitaire Le confort de l eau chaude sanitaire Gamme complète certifiée ACS pour le traitement de l eau chaude sanitaire Attestation de Conformité Sanitaire Afi n de réduire les quantités de matières toxiques pouvant

Plus en détail

Simuler le cumul pour valider

Simuler le cumul pour valider Énergies renouvelables et eau chaude Simuler le cumul pour valider Est-il opportun de cumuler les énergies pour améliorer les installations de production d eau chaude sanitaire? Quelles sont les interactions

Plus en détail

Pompe à chaleur Air-Eau. Confort et économies

Pompe à chaleur Air-Eau. Confort et économies Pompe à chaleur Air-Eau Confort et économies Le système de chauffage réversible de l avenir! Un pas en avant pour réduire les émissions de CO₂. L augmentation des émissions de CO₂ et autres gaz à effet

Plus en détail

Soltherm Personnes morales

Soltherm Personnes morales Soltherm Personnes morales Annexe technique Valable pour les travaux faisant l objet d une facture finale datée au plus tôt le 1 er janvier 2015 ou dans des maisons unifamiliales/appartements dont la déclaration

Plus en détail

Fiche d application. 7 octobre 2013 1.0

Fiche d application. 7 octobre 2013 1.0 MINISTÈRE DE L ÉGALITÉ DES TERRITOIRES ET DU LOGEMENT MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L ÉNERGIE Diagnostic de Performance Energétique Fiche d application Date Version 7 octobre

Plus en détail

ÉCOCONCEPTION ET ÉTIQUETAGE ÉNERGÉTIQUE

ÉCOCONCEPTION ET ÉTIQUETAGE ÉNERGÉTIQUE ÉCOCONCEPTION ET ÉTIQUETAGE ÉNERGÉTIQUE 2 1 LE CONTEXTE LES OBJECTIFS DES DIRECTIVES ÉCOCONCEPTION ET ÉTIQUETAGE ÉNERGÉTIQUE Protéger l environnement (1), sécuriser l approvisionnement énergétique (2)

Plus en détail

Optimiser le dimensionnement des équipements solaires à partir des bilans de différentes variantes

Optimiser le dimensionnement des équipements solaires à partir des bilans de différentes variantes 3.2 L étude détaillée 3.2.1 Le dimensionnement des équipements solaires 3.2.1.1 Principes du dimensionnement En France métropolitaine, il n est pas réaliste de vouloir couvrir 100 % des besoins d eau chaude

Plus en détail

Retours d expériences: le suivi de bureaux. Christophe Schmauch Pierrick Nussbaumer CETE de l Est

Retours d expériences: le suivi de bureaux. Christophe Schmauch Pierrick Nussbaumer CETE de l Est Retours d expériences: le suivi de bureaux Christophe Schmauch Pierrick Nussbaumer CETE de l Est Sommaire 2 L opération étudiée Visite de chantier Instrumentation Explication des consommations Analyse

Plus en détail

Remeha ZentaSOL. La nouvelle norme en matière de simplicité, design et rendement

Remeha ZentaSOL. La nouvelle norme en matière de simplicité, design et rendement Remeha ZentaSOL La nouvelle norme en matière de simplicité, design et rendement ZentaSOL Système de chauffe-eau solaire Remeha ZentaSOL L'énergie solaire est la source de chaleur la plus écologique et

Plus en détail

Tout savoir sur l ErP, l écoconception et l étiquetage énergétique

Tout savoir sur l ErP, l écoconception et l étiquetage énergétique Directives et Règlements des produits liés à l énergie ErP Toujours à vos côtés Tout savoir sur l ErP, l écoconception et l étiquetage énergétique 2 SOLUTIONS ErP SAUNIER DUVAL SOLUTIONS ErP SAUNIER DUVAL

Plus en détail

Eau. Chaude. Gratuite. La nouvelle génération des solutions solaires compactes design

Eau. Chaude. Gratuite. La nouvelle génération des solutions solaires compactes design Eau. Chaude. Gratuite. La nouvelle génération des solutions solaires compactes design Eau. Chaude. Gratuite. Voici la vision de Solcrafte - une vision tournée vers l avenir. Le prix des ressources fossiles

Plus en détail

Formulaire standardisé pour un chauffe-eau solaire

Formulaire standardisé pour un chauffe-eau solaire 1. Coordonnées du demandeur Nom du demandeur Adresse de l installation Rue : N :. Code Postal : Commune : Age du bâtiment : - plus de 5 ans - moins de 5 ans 2. 2. Coordonnées de l installateur agréé 1

Plus en détail

produit De l eau chaude sanitaire à volonté Préparateurs ECS et accumulateurs d énergie Weishaupt

produit De l eau chaude sanitaire à volonté Préparateurs ECS et accumulateurs d énergie Weishaupt produit Information sur les préparateurs d eau chaude sanitaire De l eau chaude sanitaire à volonté Préparateurs ECS et accumulateurs d énergie Weishaupt Hygiène et propreté pour votre eau chaude sanitaire

Plus en détail

Yutampo La solution 100 % énergie renouvelable

Yutampo La solution 100 % énergie renouvelable Chauffe-eau thermodynamique pour le résidentiel Yutampo La solution 100 % énergie renouvelable MAISONS INDIVIDUELLES NEUVES OU À RÉNOVER YUTAMPO u Idéal pour l eau chaude sanitaire Meilleur chauffe-eau

Plus en détail

Centre Social de REVEL (31) C.C.A.S 500 m2. Journée de sensibilisation à la géothermie en Midi Pyrénées

Centre Social de REVEL (31) C.C.A.S 500 m2. Journée de sensibilisation à la géothermie en Midi Pyrénées Centre Social de REVEL (31) C.C.A.S 500 m2 1 Sommaire Pourquoi le choix de la géothermie? Dimensionnement de l installation Les forages Quelques photos, Bilans des consommations Synthèse 2 Pourquoi le

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Interclima 2010

DOSSIER DE PRESSE Interclima 2010 DOSSIER DE PRESSE Interclima 2010 EDITO Pierre-Henri AUDIDIER Directeur Division Saunier Duval Réduire de manière conséquente et rapidement la consommation énergétique dans le logement individuel, tel

Plus en détail

L opération étudiée : le SDEF

L opération étudiée : le SDEF L opération étudiée : le SDEF Situation géographique 29 Landivisiau Finistére Zone H2a Altitude : 34 m Acteurs de l opération Maitrise d ouvrage Maître d œuvre / Architecte BET Thermique SDEF Atelier 3

Plus en détail

NOTICE TECHNIQUE SSC : Système Solaire Combiné eau chaude sanitaire / appui chauffage maison / appui eau chaude piscine

NOTICE TECHNIQUE SSC : Système Solaire Combiné eau chaude sanitaire / appui chauffage maison / appui eau chaude piscine NOTICE TECHNIQUE SSC : Système Solaire Combiné eau chaude sanitaire / appui chauffage maison / appui eau chaude piscine «Capteur autonome eau chaude» Choix de la gamme ECOAUTONOME a retenu un capteur solaire

Plus en détail

AUDIT DES CONSOMMATIONS D ELECTRICITE DE LA CHAUFFERIE DE LA RESIDENCE LOUIS RIGAL (328 et 330 avenue BERTHELOT 69 008 Lyon)

AUDIT DES CONSOMMATIONS D ELECTRICITE DE LA CHAUFFERIE DE LA RESIDENCE LOUIS RIGAL (328 et 330 avenue BERTHELOT 69 008 Lyon) OPAC DU GRAND LYON AUDIT DES CONSOMMATIONS D ELECTRICITE DE LA CHAUFFERIE DE LA RESIDENCE LOUIS RIGAL (328 et 33 avenue BERTHELOT 69 8 Lyon) Rapport final 2616 Félines/Rimandoule - France Tél : +33-4 75

Plus en détail

Page : 1 de 6 MAJ: 01.03.2010. 2-10_Chaudieresbuches_serie VX_FR_010310.odt. Gamme de chaudières VX avec régulation GEFIcontrol :

Page : 1 de 6 MAJ: 01.03.2010. 2-10_Chaudieresbuches_serie VX_FR_010310.odt. Gamme de chaudières VX avec régulation GEFIcontrol : Page : 1 de 6 Gamme de chaudières VX avec régulation GEFIcontrol : Référence article 058.01.250: VX18 Référence article 058.01.251: VX20 Référence article 058.01.252: VX30 Chaudière spéciale à gazéification

Plus en détail

VERSION 2011. Ce document doit être complété et signé par l installateur agréé Soltherm ayant réalisé les travaux

VERSION 2011. Ce document doit être complété et signé par l installateur agréé Soltherm ayant réalisé les travaux VERSION 2011 Valable pour les travaux faisant l objet d une facture finale datée au plus tôt du 1 er janvier 2011. Ce document doit être complété et signé par l installateur agréé Soltherm ayant réalisé

Plus en détail

Solar Heating System Factsheet (SHSF) - Dossier guide

Solar Heating System Factsheet (SHSF) - Dossier guide Solar eating System Factsheet (SSF) - Dossier guide Les Factsheets (feuille de données) publiés sur la page Internet de SPF résument les résultats des tests des systèmes solaires pour la production d eau

Plus en détail

ROTEX Solaris - Utiliser l énergie solaire gratuite. Nouveau : Chauffe-eau électro-solaire ROTEX HybridCube 343/0/0

ROTEX Solaris - Utiliser l énergie solaire gratuite. Nouveau : Chauffe-eau électro-solaire ROTEX HybridCube 343/0/0 ROTEX Solaris - Utiliser l énergie solaire gratuite Nouveau : Chauffe-eau électro-solaire ROTEX HybridCube 343/0/0 Nouvelle solution eau chaude solaire auto-vidangeable estampillée NF CESI et Bleu Ciel

Plus en détail

Je fais le choix d un. chauffe-eau solaire. nos partenaires :

Je fais le choix d un. chauffe-eau solaire. nos partenaires : Je fais le choix d un chauffe-eau solaire nos partenaires : ENVIRONNEMENT ET ÉCO-ATTITUDE Pourquoi un chauffe-eau solaire? Le chauffe-eau solaire individuel permet de faire des économies d énergie. Un

Plus en détail

Aide à l'application EN-1 Part maximale d'énergies non renouvelables dans les bâtiments à construire Edition janvier 2009

Aide à l'application EN-1 Part maximale d'énergies non renouvelables dans les bâtiments à construire Edition janvier 2009 Aide à l'application EN-1 Part maximale d'énergies non renouvelables dans les bâtiments à construire Contenu et but Cette aide à l application traite des exigences à respecter concernant la part maximale

Plus en détail

RÉCUPÉRATEUR DE CHALEUR

RÉCUPÉRATEUR DE CHALEUR RÉCUPÉRATEUR DE CHALEUR POUR DOUCHE RECOH -VERT RECOH -DRAIN RECOH -TRAY RECOH -MULTIVERT Récupération de chaleur grâce à l eau de douche Qu est ce que c est? Suite aux différentes réglementations, les

Plus en détail

Système d énergie solaire et de gain énergétique

Système d énergie solaire et de gain énergétique Système d énergie solaire et de gain énergétique Pour satisfaire vos besoins en eau chaude sanitaire, chauffage et chauffage de piscine, Enerfrance vous présente Néo[E]nergy : un système utilisant une

Plus en détail

Energies. D ambiance REFERENCES : ACTIONS MENEES : CONTACT : DESCRIPTION TECHNIQUE DES ACTIONS ENGAGEES : GAINS OU BENEFICES DEGAGES : renouvelables

Energies. D ambiance REFERENCES : ACTIONS MENEES : CONTACT : DESCRIPTION TECHNIQUE DES ACTIONS ENGAGEES : GAINS OU BENEFICES DEGAGES : renouvelables REFERENCES : Entreprise : ELEC-EAU 47 Rue de la petite vitesse 72300 Sablé sur Sarthe Tél. : 02 43 95 07 22 Effectif : 11 salariés Activité : Electricité, plomberie, chauffage et climatisation Energies

Plus en détail

QU EST-CE QU UN CHAUFFE-EAU THERMODYNAMIQUE?

QU EST-CE QU UN CHAUFFE-EAU THERMODYNAMIQUE? QU EST-CE QU UN CHAUFFE-EAU THERMODYNAMIQUE? > Le chauffe-eau thermodynamique est un appareil de production d eau chaude sanitaire. Il se compose d une pompe à chaleur et d une cuve disposant d une isolation

Plus en détail

DTUs & Documents d'aide à la maintenance et à la conception des installations intérieur de distribution d eau

DTUs & Documents d'aide à la maintenance et à la conception des installations intérieur de distribution d eau DTUs & Documents d'aide à la maintenance et à la conception des installations intérieur de distribution d eau olivier.correc@cstb.fr Nouveaux Documents Techniques Unifiés DTU 60.1 Plomberie sanitaire pour

Plus en détail

Services Facilitateur Energie Secteur Tertiaire et aides financières pour le secteur tertiaire en Région bruxelloise

Services Facilitateur Energie Secteur Tertiaire et aides financières pour le secteur tertiaire en Région bruxelloise Services Facilitateur Energie Secteur Tertiaire et aides financières pour le secteur tertiaire en Région bruxelloise Horia Bali Bruxelles, le 7 octobre 2009 Aperçu des aides disponibles en RBC Les services

Plus en détail

T.Flow Activ. Chauffer l eau. EXPERT

T.Flow Activ. Chauffer l eau. EXPERT E A U C H A U D E S A N I T A I R E T.Flow Activ Chauffer l eau. EXPERT T.Flow Activ Source inépuisable d eau chaude T.Flow Activ est un chauffe-eau thermodynamique qui révolutionne la production d eau

Plus en détail

L ÉNERGIE EN MAYENNE. Citoyens Responsables associatifs Élus locaux Usagers. Acteurs. de la transition énergétique. en Mayenne

L ÉNERGIE EN MAYENNE. Citoyens Responsables associatifs Élus locaux Usagers. Acteurs. de la transition énergétique. en Mayenne Citoyens Responsables associatifs Élus locaux Usagers Acteurs de la transition énergétique en Mayenne Les dépenses énergétiques en Mayenne sont de 1.5 million d euros par jour ou 550 millions d euros par

Plus en détail

Auré. AuréaSystème. Les solutions solaires. Chauffe-Eau Solaire. Combiné Solaire Pulsatoire 90% Système solaire AUTO-VIDANGEABLE et ANTI-SURCHAUFFE

Auré. AuréaSystème. Les solutions solaires. Chauffe-Eau Solaire. Combiné Solaire Pulsatoire 90% Système solaire AUTO-VIDANGEABLE et ANTI-SURCHAUFFE Les solutions solaires pour l Eau Chaude Sanitaire ou le Chauffage ficie z d'u Auréa n it Crédpôt d'imn la loi deueur Béné Solar Keymark N 011-7S841 F Chauffe-Eau Solaire selo s en vig ce finan Système

Plus en détail

PLONGEZ AUX SOURCES DU CONFORT... Chauffe-eau électrique Chauffe-eau thermodynamique Chauffe-eau solaire ÉDITION 2013-2014

PLONGEZ AUX SOURCES DU CONFORT... Chauffe-eau électrique Chauffe-eau thermodynamique Chauffe-eau solaire ÉDITION 2013-2014 PLONGEZ AUX SOURCES DU CONFORT... Chauffe-eau électrique Chauffe-eau thermodynamique Chauffe-eau solaire ÉDITION 2013-2014 2 atlantic Avec ATLANTIC, Fabriqué en France vous trouverez toujours le chauffe-eau

Plus en détail

T. BONNARDOT 17/12/2010

T. BONNARDOT 17/12/2010 CYTHELIA Conseil & Expertise La Maison ZEN 350, route de la traverse 73 000 MONTAGNOLE Tel +33 (0) 4 79 25 31 75 www.cythelia.fr SARL au capital de 140 000 - RCS Chambéry B 393 290 937 - APE 7219 Z RT

Plus en détail

Apports thermiques avec collecteurs solaires pour de l eau chaude sanitaire dans la Maison de retraite Korian Pontlieue

Apports thermiques avec collecteurs solaires pour de l eau chaude sanitaire dans la Maison de retraite Korian Pontlieue Projet de recherche EPA-F4 éhabilitations des Etablissements pour Personnes Agées et Facteur 4 Apports thermiques avec collecteurs solaires pour de l eau chaude sanitaire dans la Maison de retraite Korian

Plus en détail

Economies d énergie Rénovation thermique des bâtiments

Economies d énergie Rénovation thermique des bâtiments climat d innovation Economies d énergie Rénovation thermique des bâtiments Les aides financières à disposition des ménages Edition 2012 Essayons d y voir plus clair 2/3 Les décisions du Grenelle de l Environnement

Plus en détail

Grenoble ZAC de Bonne

Grenoble ZAC de Bonne Grenoble Evaluation énergétique 2010/2011/2012 Séminaire, directeurs de coopératives d HLM janvier 2014 4 rue Voltaire, 38000 Grenoble 04 76 00 19 09 www.alec-grenoble.org Association créée en 1998 En

Plus en détail

DE RENOVATION? GUIDE DES AIDES FINANCIÈRES 2015 VOUS AVEZ UN PROJET. Confort amélioré Economies d'énergie Patrimoine valorisé

DE RENOVATION? GUIDE DES AIDES FINANCIÈRES 2015 VOUS AVEZ UN PROJET. Confort amélioré Economies d'énergie Patrimoine valorisé VOUS AVEZ UN PROJET DE RENOVATION? GUIDE DES AIDES FINANCIÈRES 2015 EDITION 2015 avec la mention RGE et le CITE Confort amélioré Economies d'énergie Patrimoine valorisé SOMMAIRE ECO PTZ P.2 CREDIT D IMPÔT

Plus en détail

Centre de Développement des Energies Renouvelables Caractéristiques techniques des Chauffe-eau eau solaires M. Mohamed El Haouari Directeur du Développement et de la Planification Rappels de thermique

Plus en détail

Le chauffe-eau à pompe à chaleur: fiche technique à l intention des installateurs

Le chauffe-eau à pompe à chaleur: fiche technique à l intention des installateurs Le chauffe-eau à pompe à chaleur: fiche technique à l intention des installateurs 1. Bases 1.1. Fonctionnement du chauffe-eau à pompe à chaleur (CEPAC) Comme son nom l indique, un chauffe-eau pompe à chaleur

Plus en détail

le chauffe-eau solaire individuel

le chauffe-eau solaire individuel Performant et économique, le chauffe-eau solaire individuel L HABITAT INDIVIDUEL Performant et économique, le chauffe-eau solaire individuel SOMMAIRE Un chauffe-eau solaire... Pourquoi?...3 Comment ça

Plus en détail

Accumulateur combiné au service de la chaleur solaire et des pompes à chaleur. Michel Haller, Robert Haberl, Daniel Philippen

Accumulateur combiné au service de la chaleur solaire et des pompes à chaleur. Michel Haller, Robert Haberl, Daniel Philippen Accumulateur combiné au service de la chaleur solaire et des pompes à chaleur Michel Haller, Robert Haberl, Daniel Philippen Présentation Avantages de la combinaison pompe à chaleur et chaleur solaire

Plus en détail

Theta Double service BFC, SGE, SGS pour 20/30/40 kw capacité de chauffe

Theta Double service BFC, SGE, SGS pour 20/30/40 kw capacité de chauffe heta Double service BFC, SGE, SGS pour 20/30/40 kw capacité de chauffe Un module pour la production de l ECS et du chauffage central Echangeur à plaques avec circulateur ECS primaire, une vanne trois voies,

Plus en détail

La relève de chaudière, une solution intermédiaire économique et fiable.

La relève de chaudière, une solution intermédiaire économique et fiable. 111 39 240 1812 906 La relève de chaudière, une solution intermédiaire économique et fiable. La relève de chaudière, qu est ce que c est? On parle de relève de chaudière lorsqu on installe une pompe à

Plus en détail

Liste et caractéristiques des équipements et matériaux éligibles au CITE

Liste et caractéristiques des équipements et matériaux éligibles au CITE À jour au 1 er janvier 2015 Liste et caractéristiques des équipements et matériaux éligibles au CITE Nature des dépenses Matériaux d isolation thermique des parois vitrées Matériaux d isolation thermique

Plus en détail

Aide à l'application EN-VD-72 Part minimale d énergie renouvelable Edition juillet 2014

Aide à l'application EN-VD-72 Part minimale d énergie renouvelable Edition juillet 2014 Direction générale de l environnement (DGE) Direction de l énergie Chemin des Boveresses 155 1066 Epalinges Aide à l'application EN-VD-72 Part minimale d énergie renouvelable Edition juillet 2014 Champ

Plus en détail

Ce dispositif fiscal, mis en place en 2005, est en vigueur jusqu'en 2016.

Ce dispositif fiscal, mis en place en 2005, est en vigueur jusqu'en 2016. FINANCER MON PROJET Crédit d'impôt développement durable Ce dispositif fiscal, mis en place en 2005, est en vigueur jusqu'en 2016. Mais attention, il ne s'applique pas dans les mêmes conditions et au même

Plus en détail

DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE TERTIAIRE

DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE TERTIAIRE DATE : 14/02/2011 N AFFAIRE : 003387/2255629/1/1 ANNEE DE CONSTRUCTION : NON COMMUNIQUE SURFACE UTILE : 489.44 TYPE DE BATIMENT : IMMEUBLE D HABITATION + BUREAUX TYPE D ACTIVITES : ADMINISTRATION - BUREAUX

Plus en détail

MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L ÉNERGIE MINISTÈRE DE L ÉGALITÉ DES TERRITOIRES ET DU LOGEMENT

MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L ÉNERGIE MINISTÈRE DE L ÉGALITÉ DES TERRITOIRES ET DU LOGEMENT Aménagement, nature MINISTÈRE DE L ÉGALITÉ DES TERRITOIRES ET DU LOGEMENT Direction de l habitat, de l urbanisme et des paysages MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L ÉNERGIE Arrêté

Plus en détail

Zone Région de Bruxelles Capitale

Zone Région de Bruxelles Capitale Objet Zone Au Fédéral Région Wallonne Région de Bruxelles Capitale Région Flamande Audit énergétique Thermographie infrarouge Pour audit énergétique (auditeur agréé PAE1 ou 2) dans habitation existante,

Plus en détail

Daikin. DAIKIN ALTHERMA BI-BLOC, Solution pour le tertiaire et le résidentiel collectif. Pompes à chaleur Air / Eau. Inverter. » Economies d énergie

Daikin. DAIKIN ALTHERMA BI-BLOC, Solution pour le tertiaire et le résidentiel collectif. Pompes à chaleur Air / Eau. Inverter. » Economies d énergie Pompes à chaleur Air / Eau DAIKIN ALTHERMA BI-BLOC, Solution pour le tertiaire et le résidentiel collectif Inverter 1 ère MONDIALE Daikin» Economies d énergie» Faibles émissions de CO2» Flexible» Technologie

Plus en détail

SCHÉMATHÈQUE DE POMPES À CHALEUR EN HABITAT INDIVIDUEL

SCHÉMATHÈQUE DE POMPES À CHALEUR EN HABITAT INDIVIDUEL P R O G R A M M E D A C C O M P A G N E M E N D E S P R O F E S S I O N N E L S www.reglesdelart-grenelle-environnement-2012.fr GuIDE SCHÉMAHÈQUE DE POMPES À CHALEUR EN HABIA INDIVIDUEL NEuF - RENOvAION

Plus en détail

Le chauffe eau à accumulation électrique

Le chauffe eau à accumulation électrique Le chauffe eau à accumulation électrique I) Composition d un chauffe eau électrique Leurs constitutions sont sensiblement les mêmes entre chaque fabriquant : Habillage Départ eau chaude Isolant Cuve Anode

Plus en détail

Jean-Yves RICHARD ADEME

Jean-Yves RICHARD ADEME «Matériau de structure,isolant et biocombustible, le bois, une matière au service de la construction durable» - le 12 janvier 2009 Les enjeux environnementaux du bâtiment Jean-Yves RICHARD ADEME Le réchauffement

Plus en détail

Le confort toute l année

Le confort toute l année Le confort toute l année Altherma de Daikin, c est une solution performante pour le chauffage de votre maison, mais pas seulement! C est aussi votre source d eau chaude sanitaire, ainsi que votre système

Plus en détail

Accumuler la chaleur avec des ballons système individuels.

Accumuler la chaleur avec des ballons système individuels. ÉNERGIES RENOUVELABLES Ballons système Accumuler la chaleur avec des ballons système individuels. BALLON TAMPON BALLON D EAU CHAUDE / CHAUFFE-EAU BALLON COMBINÉ / À PRÉPARATION D EAU CHAUDE INSTANTANÉE

Plus en détail

Innovation Centrosolar SOLARMIX, découvrez le solaire 2 en 1. Janvier 2015

Innovation Centrosolar SOLARMIX, découvrez le solaire 2 en 1. Janvier 2015 Innovation Centrosolar SOLARMIX, découvrez le solaire 2 en 1 Janvier 2015 SOMMAIRE Le solaire 2 en 1 SOLARMIX - Votre offre hybride clés en main Un module hybride unique au monde Le kit thermique Le kit

Plus en détail