Dossier Technique. Dossier Technique. Panneau solaire asservi

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Dossier Technique. Dossier Technique. Panneau solaire asservi"

Transcription

1 Panneau solaire de DMS. Copyright DMS 2007

2 Table des matières : 1. L énergie solaire 3 Pourquoi les énergies renouvelables? 3 Forme et potentiel de l'énergie solaire 4 2. Les panneaux solaires Principe des panneaux 5 Principe de fonctionnement du panneau solaire Les panneaux fixes 6 Pourquoi orienter les panneaux solaires? Les panneaux suiveurs 8 Panneau Alden 8 Tour de panneaux Le panneau solaire DMS Analyse fonctionnelle 16 Analyse du besoin : 16 Analyse fonctionnelle 19 FAST des fonctions de services 21 Constitution et description du panneau solaire Analyse temporelle 24 Fonctionnement 24 Description du fonctionnement du panneau solaire 24 Recherche de la source lumineuse 25 Suivi de la source lumineuse 25 Description de la commande e Analyse structurelle 27 SADT 27 La partie commande 28 La partie opérative 29 de DMS. Copyright DMS 2007

3 1. L énergie solaire Pourquoi les énergies renouvelables? Le Soleil constitue une énorme source d énergie dans laquelle nous baignons en permanence. L homme a compris depuis longtemps l intérêt pour lui d exploiter une telle source de lumière et de chaleur. Actuellement, il existe deux voies d utilisation de l énergie solaire qui transforment directement le rayonnement en chaleur ou en électricité, respectivement le solaire thermique et le solaire photovoltaïque. Toutefois, l exploitation de cette source énergétique est récente et se développe mais reste encore très coûteuse. L énergie solaire fait partie des énergies renouvelables. Par définition, les énergies dites renouvelables sont potentiellement inépuisables. La nature peut les reconstituer assez rapidement, contrairement au gaz, au charbon et au pétrole, dont les réserves, constituées après des millions d'années, sont limitées. Les énergies solaire, éolienne, hydraulique, géothermique et de biomasse en sont les formes les plus courantes. Trois facteurs militent en faveur des énergies renouvelables : la sauvegarde de l'environnement ; l'épuisement inévitable des ressources (pétrole, gaz,..) limitées de la planète ; les considérations économiques (coût). Les énergies renouvelables ne peuvent pas remplacer dès aujourd'hui toutes les énergies conventionnelles, mais elles peuvent enrichir la gamme des énergies exploitées à l'heure actuelle. Le changement climatique attribuable à la pollution, et à ses effets sur le milieu naturel, est au premier rang des préoccupations environnementales depuis la conférence «Sommet de la Terre», en En outre, les deux crises du pétrole des années 70 ont contraint les pays industrialisés à bien examiner l'emploi qu'ils font de leurs ressources et à prendre des mesures pour ne plus dépendre quasi uniquement des hydrocarbures pour leurs besoins en combustibles. Ces pays entreprennent des recherches poussées pour trouver des substituts écologiques aux combustibles fossiles. Quant aux pays en voie de développement, il est d'une importance capitale pour eux de diversifier leurs sources d'énergie. Leur rapide croissance industrielle exerce de fortes pressions sur des ressources déjà limitées et accélère la dégradation des écosystèmes de la planète. Les énergies renouvelables ont un attrait certain lorsqu'on considère qu'elles peuvent fournir de l'électricité, écologiquement et à bon marché, aux populations isolées des pays en voie de développement. Bien des localités n'ont en effet pas les moyens de se relier à un réseau d'électricité, mais elles peuvent tirer profit des techniques qui ont été mises au point pour domestiquer les sources naturelles d'électricité et de chaleur. Étant donné que trois milliards de personnes n'ont pas d'électricité, il ne fait aucun doute que les énergies renouvelables peuvent jouer un rôle clé et concourir au développement économique des régions pauvres. de DMS. Copyright DMS 2007

4 Forme et potentiel de l'énergie solaire Ce que l'on désigne par énergie solaire est le rayonnement émis dans toutes les directions par le Soleil et que la Terre reçoit à raison d'une puissance moyenne de 1,4 kw.m -2, pour une surface perpendiculaire à la direction Terre - Soleil. Ce flux solaire est atténué lors de la traversée de l'atmosphère par absorption ou diffusion, suivant les conditions météorologiques et la latitude du lieu ; au niveau du sol, la puissance restante est de l'ordre de 1 kw.m -2 sous nos latitudes. La quantité d'énergie utilisable varie entre 800 et 7000 kwh.m -2 suivant le lieu. Une petite idée de l ensoleillement sur notre pays est donnée par la carte ci-dessous. Les régions les plus froides reçoivent un ensoleillement inférieur à 1220 kwh.m -2 /An, alors que les zones rouges reçoivent un ensoleillement supérieur à 1760 kwh.m -2 /An. de DMS. Copyright DMS 2007

5 2. Les panneaux solaires 2.1. Principe des panneaux Principe de fonctionnement du panneau solaire Les panneaux solaires convertissent l'énergie lumineuse en énergie électrique. Ils sont composés de cellules photovoltaïques. Ces cellules sont constituées de matériaux semi-conducteurs qui peuvent libérer leurs électrons sous l'action d'une énergie (ici l'énergie lumineuse). La libération des électrons des matériaux constituant les cellules sous l'action des photons permet ainsi la production d'un courant électrique. Il existe trois types de cellules photovoltaïques : Les cellules mono-cristallines : elles sont constituées d un cristal à deux couches, le plus souvent du silicium. Elles ont un rendement entre 15 et 22 % mais elles sont chères à fabriquer. Les cellules poly-cristallines : elles sont constituées de plusieurs cristaux, ce qui diminue leur prix de fabrication. Cependant leur rendement n est que de 10 à 13 %. Les cellules amorphes : elles ont un rendement très faible (5 à 10 %) mais leur prix est très bas. Une cellule photovoltaïque est assimilable à une diode photo-sensible, son fonctionnement est basé sur les propriétés des matériaux semi-conducteurs. En effet, une cellule est constituée de deux couches minces d'un semi-conducteur. Ces deux couches sont dopées différemment : pour la couche N, apport d'électrons ; pour la couche P, déficit d'électrons. L'énergie des photons lumineux captés par les électrons périphériques (couche N) leur permet de franchir la barrière de potentiel et d'engendrer un courant électrique continu. Pour effectuer la collecte de ce courant, des électrodes sont déposées par sérigraphie sur les deux couches de semi-conducteur L'électrode supérieure est une grille permettant le passage des rayons lumineux. Une couche anti-reflet est ensuite déposée sur cette électrode afin d'accroître la quantité de lumière absorbée. Sous l'action de la lumière (photons) ces cellules génèrent une tension électrique qui se mesure en volt. La tension obtenue est de l'ordre de 0,5 V par cellule. Ces cellules sont ensuite assemblées en série et parallèle pour former des panneaux. de DMS. Copyright DMS 2007

6 2.2. Les panneaux fixes Pourquoi orienter les panneaux solaires? Le soleil se déplace au cours de la journée et suivant les saisons. Le panneau solaire, en revanche, se trouve généralement en position fixe, ce qui entraîne des pertes énergétiques précieuses. Une installation fixe, orientée, dans le cas idéal, vers le sud délivre une puissance qui croît très lentement tôt le matin et diminue fortement l après-midi. 24 Une part importante de l énergie récupérable est ainsi perdue. Si l installation s oriente constamment en direction du soleil, elle génère un maximum d électricité. Une installation fixe de 1 kw et orientée de façon optimale, produit par jour d ensoleillement, environ 5 kwh d électricité solaire. La même installation de 1 kw avec «suiveur» fournit en revanche jusqu à 10 kwh par jour. Le déplacement apparent du soleil et d environ 240 en azimut et de 70 en élévation sous nos latitudes. de DMS. Copyright DMS 2007

7 Le rendement des panneaux solaires dépend ainsi de leur orientation. L'angle d'incidence des rayons du soleil détermine le rendement du panneau solaire. L'angle d'incidence Ø optimal est de 90. Le rendement du panneau solaire est définit selon l'équation suivante : R = 100.sin θ θ : Angle d incidence en degrés R : Rendement en % Ainsi, seule une rotation automatique peut permettre au panneau solaire de délivrer une puissance maximale. En effet, si le panneau reste statique, la production d'électricité peut être réduite de 50 % à cause de l'orientation. Comme le rendement des cellules polycristallines ne dépasse que rarement 10 %, s'il y a une perte supplémentaire du rendement de 50 %, la production finale d'énergie pour une panneau solaire qui délivre un puissance de 100 W orienté de manière optimale ne sera, dans le cas d une installation fixe que de 50 W alors qu'il reçoit plus de 1000 W.m -2. θ de DMS. Copyright DMS 2007

8 2.3. Les panneaux suiveurs Panneau Alden Mise en situation : Le système de capteur solaire motorisé Kéops permet d optimiser la production électrique des cellules phovoltaïques par le suivi du soleil. L ensemble se monte essentiellement sur le toit de camping cars. Il permet le maintien en charge des batteries. (Batterie moteur et batterie de bord) Cellules photovoltaïques montées en série pour une production de Déflecteur d air pour la position route du panneau Embase de l ensemble qui permet la rotation du panneau solaire suivant de DMS. Copyright DMS 2007

9 Principe de fonctionnement : Positionnement du panneau solaire par rapport au soleil F α' θ α Capteur solaire ψ Toit du camping-car F ϕ ϕ Le principe de fonctionnement du panneau solaire nécessite que la surface plane sur laquelle sont fixées les cellules photovoltaïques soit orthogonale aux rayons solaires pour une efficacité maximale. Deux réglages sont à effectuer : - une rotation autour d un axe horizontal Elévation : rotation θ - une rotation autour d un axe vertical Azimut : rotation ψ de DMS. Copyright DMS 2007

10 L élévation : La Société ALDEN a pris comme option de découper l hémisphère nord en trois zones qui permettent de régler l angle θ en fonction du jour et de l heure de la journée. L erreur due à la position dans l une des zones peut être caractérisée par les angles maximum α et α. Les angles maximum α et α dépendent de la distance du soleil au panneau solaire. Donc compte tenu de cette distance les angles maximum α et α sont très petits. (Voir dossier RESSOURCES) L azimut : (Rotation du panneau solaire autour d un axe vertical) En fonction de l orientation du camping-car à l arrêt, la rotation ψ du panneau solaire doit permettre de se «caler» par rapport au soleil. Initialisation : L initialisation du panneau solaire se fait par les deux rotation ; élévation et azimut. L élévation : cet angle de rotation est donné par le micro processeur en fonction de : - La zone dans laquelle on se trouve 01 ou 02 ou 03 - L heure de la journée - Le jour de l année. L azimut : Cette opération est manuelle et appréciée par l opérateur qui lit sur le boîtier la valeur de l intensité transformée par le panneau solaire. Lorsque cette intensité est à son maximum l opérateur interrompt la rotation et cette position est prise comme référence au bout de 2 minutes. Durant ce laps de temps il est possible d affiner son réglage. de DMS. Copyright DMS 2007

11 Tour de panneaux de DMS. Copyright DMS 2007

12 Constitution Le système se compose de 3 parties distinctes : une partie production d énergie Les modules photovoltaïques convertissent le rayonnement solaire en courant continu. L'électricité produite est stockée dans une batterie. Lorsque l'ensoleillement et la luminosité sont insuffisants, la nuit par exemple, la batterie restitue l'énergie nécessaire au fonctionnement de l'installation. Un régulateur protège la batterie contre les surcharges et les éventuelles décharges profondes. une partie opérative Déplacement en azimut Cette partie comporte une tourelle équipée de 2 moto réducteurs à courant continu permettant le déplacement des panneaux solaires en élévation ( 90 ) et azimut ( 270 ). Ce système permettant un gain en énergie de 30% à 50% par rapport à une installation sur support fixe. 0 à 90 élévation 270 Azimut Déplacement en élévation de DMS. Copyright DMS 2007

13 une partie commande Apte à traiter les informations de position du soleil et les transmettrent aux actionneurs pour effectuer la poursuite du soleil, détecter les anomalies de fonctionnement et effectuer les opérations de mise en sécurité de l équipement. Cette partie comprend : le boîtier capteurs embarqué sur la tourelle. le boîtier de commande équipé des cartes électroniques. les câbles et connecteurs de liaisons. Fonctions réalisées Fonction globale ÉLÉVATIO Grandeur physique Rayonnement solaire Poursuivre le soleil et positionner la tourelle de manière optimale Fonctions composantes AZIMUT ÉLÉVATION ACQUERIR et DETECTER TRAITER Les informations COMMANDER les Moteurs AZIMUT de DMS. Copyright DMS 2007

14 Fonctionnement des capteurs embarqués OMBRE CAPTEURS CROISILLO POSITION A POSITION OPTIMALE 1 capteur horizontal est éclairé : déplacement en azimut de la tourelle 1 capteur vertical est éclairé : déplacement en élévation de la tourelle 1 capteur vertical et 1 capteur horizontal éclairés : déplacement en élévation et azimut de la tourelle Tous les capteurs éclairés uniformément: Tourelle à l arrêt de DMS. Copyright DMS 2007

15 Synoptique Boîtier de commande Boîtier capteurs Moteur Azimut Moteur Elévation batterie Microswitch Les capteurs embarqués sur la tourelle sont intégrés à un boîtier étanche résistant au UV. Les 4 photorésistantes montés sur le croisillon permettent la recherche et la poursuite du soleil. La détection du jour et de la nuit et pris charge par une photopile au silicium. Le boîtier de commande équipé des cartes électroniques se fixe sur le mât de la tourelle à un endroit accessible par l opérateur. L ensemble des liaisons externes au boîtier sont réalisées par des câbles et connecteurs étanches. de DMS. Copyright DMS 2007

16 3. Le panneau solaire DMS Le panneau solaire est issu de l association : du panneau solaire Alden avec sa partie opérative qui permet son orientation ; de la partie commande de la tour de panneaux solaires adaptée au panneau Alden Analyse fonctionnelle Analyse du besoin : L énergie électrique sur les camping-car permet d alimenter : - le moteur de propulsion de la cellule (Souvent Diesel) - les accessoires tels que : o Réfrigérateur o Téléviseur o Eclairage de la cellule o Pompe d alimentation sous pression de l eau o Afin de différencier les deux principales utilisations de l énergie électrique, les camping-cars possèdent en général deux batteries : - Une pour le moteur et les accessoires liés au véhicule (autoradio, GPS, ) - Une pour l alimentation des accessoires de la cellule.

17 Lors des déplacements fréquents, l alternateur du véhicule permet la charge normale des deux batteries. Dans le cas d un arrêt prolongé, la recharge de la batterie alimentant la cellule devient impérative. Un panneau captant l énergie solaire permet la recharge des batteries par transformation de l énergie. Problématique : Orienter le panneau solaire perpendiculairement aux rayons du soleil afin d avoir le meilleur rendement dans la transformation de l énergie. Ce réglage varie dans la journée compte tenu de la rotation de la terre. Expression du besoin : Contexte : Constructeur Produit : Panneau solaire orientable motorisé Spécification selon un point de vue : Utilisateur Expression du besoin : Point de vue utilisateur

18 Validation du besoin Pourquoi le besoin existe-t-il? Les batteries ont une autonomie en énergie limitée. Comment pourrait-il disparaître? Batteries de très grandes capacités de charge Comment pourrait-il évoluer? Capteur solaire à grand rendement ne nécessitant plus d orientation du récepteur Validation : Le besoin est validé par le nombre de camping-cars qui fonctionne avec des batteries au plomb nécessitant une charge régulière.

19 Analyse fonctionnelle Définition des environnements Soleil : - Etoile dont l énergie provient des réactions thermonucléaires de fusion de l hydrogène en hélium - Température superficielle moyenne 5800 C - Le rayonnement solaire met environ 8 min pour parvenir jusqu à la terre Toit du camping-car : - Tôle aluminium extérieure (1.5mm) ou résine polyester (3mm) sur châssis - Surface plane minimum de 1200 x Couleur clair souvent blanche - Aspect lisse brillant Milieu ambiant : - Ph - Humidité - UV - T Œil : - Vision d un individu - Esthétique des formes et des couleurs Batteries : - Batterie du véhicule dont la capacité est de environ 400A et une tension de 12 V - Batterie de la cellule dont la capacité est de environ 300A et une tension de 12 V à décharge lente Utilisateur : - Personne adulte

20 Rosace des interacteurs FP1 : Capter l énergie émise par le soleil pour le maintien en charge des batteries FC1 : Etre fixé sur le toit du camping-car FC2 : Résister au milieu ambiant FC3 : Etre agréable à l œil FC4 : Etre piloté par l utilisateur

21 FAST des fonctions de services FP1 : Capter l énergie émise par le soleil pour le maintien en charge des batteries FT11 : Suivre la course apparente du soleil FT12 : Transformer l énergie solaire en énergie électrique FT13 : Gérer l énergie électrique FC1 : Etre fixé sur le toit du camping-car FT11 : Fixer l ensemble sur le toit du camping-car FC2 : Résister au milieu ambiant FC3 : Etre agréable à l œil FT31 : Respecter les couleurs claires du camping-car FT32 : Donner des formes compatibles avec celles de la cellule FC4 : Etre piloté par l utilisateur FT41 : Dialoguer avec la partie commande FT42 : Traiter les informations FT43 : Tourner le capteur autour d un axe vertical FT44 : Tourner le capteur autour d un axe horizontal

22

23 Constitution et description du panneau solaire Le panneau solaire, monté sur un socle fixe (fig. 1), peut être animé de deux mouvements : une rotation autour d un axe vertical, appelée «azimut» ; elle permet de rechercher les orientations Est et Ouest. Les rotations correspondantes du moteur d azimut sont notées respectivement EST et OUEST. Des capteurs de fin de course de type NO «limite Est» (le) et «limite Ouest» (lo) détectent les positions extrêmes de cette rotation (voir le système) ; une rotation autour d un axe horizontal, appelée «élévation» ; elle permet de rechercher les orientations Nord et Sud. Les rotations correspondantes du moteur d élévation sont notées respectivement NORD et SUD. Des capteurs de fin de course de type NO «limite Nord» (ln) et «limite Sud» (ls) détectent les positions extrêmes de cette rotation (voir le système). Avec l utilisation d un bloc de capteurs solaires (fig. 2), la combinaison des deux rotations permet d obtenir une orientation optimale du panneau solaire afin que celui-ci soit constamment perpendiculaire aux rayons solaires. Ce bloc comporte 4 photo résistances et une photopile. Fig 1 : Vue d'ensemble du panneau solaire Fig 2 : Détail du bloc de capteurs solaires La photopile délivre une tension qui est proportionnelle à son éclairement. Deux valeurs réglables notées lux1 et lux2 déterminent respectivement les seuils nuit/jour et couvert/ensoleillé (voir les valeurs données dans le document sur les photopiles de l'onglet "Dossier ressources") de la façon suivante : lux1 = 0 s il fait nuit, lux1 = 1 s il fait jour ; lux2 = 0 s il fait jour sans soleil, lux2 = 1 s il fait soleil. Les photo résistances sont insérées par paire dans un circuit électrique de type «pont diviseur de tension» dont la tension de référence est environ 12V. À l équilibre (même éclairement, donc même résistance), la tension est de 6V.

24 L'électronique associée à ces photo résistances permet d'affecter des valeurs binaires aux variables associées aux différents seuils de tension. Les informations générées sont les suivantes : azime = 1 si l éclairement est du côté Est par rapport à l axe du bloc de capteurs solaires ; azimo = 0 ET azime = 0 si l éclairement est dans l axe du bloc capteurs solaires ; azimo = 1 si l éclairement est du côté Ouest par rapport à l axe du bloc de capteurs solaires ; elevn = 1 si l éclairement est du côté Nord par rapport à l axe du bloc de capteurs solaires ; elevn = 0 ET elevs = 0 si l éclairement est dans l axe du bloc capteurs solaires ; elevs = 1 si l éclairement est du côté Sud par rapport à l axe du bloc de capteurs solaires 3.2. Analyse temporelle Fonctionnement Le fonctionnement du panneau est essentiellement régi par deux modes : le mode automatique qui permet au panneau de suivre la course du soleil de façon à optimiser le rendement ; le mode repli qui permet de positionner le panneau à l horizontale (orientation Nord) et orienté vers l Est. La sélection de l un des deux modes se fait à l aide d un sélecteur à deux positions stables situé sur un petit pupitre (voir le système et la figure 3). On y trouve de plus un interrupteur de type «coup de poing» à accrochage NF pour l arrêt d urgence. Fig 3 : Pupitre de commande du panneau (réel et simulation dans Automgen) Description du fonctionnement du panneau solaire (Extrait du cahier des charges fonctionnel) Description du mode repli Le mode repli est obtenu lorsque l on positionne le sélecteur sur la position «repli». Quelle que soit la position d origine du panneau, son repli se fait de la façon suivante : rechercher le Nord jusqu à la butée de fin de course Nord ; le panneau est alors à plat ; rechercher l Est jusqu à la butée de fin de course Est. Le système reste dans ce mode tant que le mode automatique n est pas demandé.

25 Description du mode automatique Le mode automatique est obtenu lorsque l on positionne le sélecteur sur la position «auto». Le bit interne «auto» a pour valeur binaire le complément de la variable «repli». Dans ce mode, le fonctionnement est le suivant : recherche de la source lumineuse si celle-ci a une valeur suffisante (lux1 = 1) ; suivi automatique de la source lumineuse (soleil). Recherche de la source lumineuse Le panneau part de la position «repli». Le moteur d azimut est actionné pour rechercher la source lumineuse vers l Ouest. Si la butée de fin de course Ouest est rencontrée, la rotation du moteur d azimut s inverse pour repartir vers l Est. Si la butée de fin de course Est est rencontrée, la rotation du moteur d azimut s inverse pour repartir vers l Ouest. Ce cycle est entretenu tant que l éclairement des capteurs Est et Ouest n est pas dans l axe du bloc de capteurs solaires. Lorsque la source lumineuse est trouvée en azimut, le même type de recherche est lancé en élévation. Le moteur d élévation est actionné pour rechercher la source lumineuse vers le Sud. Si la butée de fin de course Sud est rencontrée, la rotation du moteur d élévation s inverse pour repartir vers le Nord. Si la butée de fin de course Nord est rencontrée, la rotation du moteur d élévation s inverse pour repartir vers le Sud. Ce cycle est entretenu tant que l éclairement des capteurs Nord et Sud n est pas dans l axe du bloc de capteurs solaires. Lorsque la source lumineuse est trouvée en élévation, le système passe en situation de suivi automatique du soleil. Variante : Dans le cas où la source lumineuse ne peut pas être trouvée (défaut), la recherche est limitée à 3 cycles avant que le panneau revienne dans le mode repli. C est la disparition du défaut qui relance la recherche de la source lumineuse. Suivi de la source lumineuse La source lumineuse ayant été trouvée, dès qu un des ponts du bloc de capteurs perd est déséquilibré, le moteur correspondant est actionné dans le sens convenable. L insuffisance d éclairement (lux1 = 0) ou le choix du mode «repli» ou la recherche infructueuse limitée à 3 cycles met fin à ce fonctionnement. Gestion de l'arrêt d'urgence Dans toutes les situations, l appui sur le bouton d arrêt d urgence, qui équivaut à une coupure de courant, fige le système dans l'état où il se trouve. La remise en service "force" le système au mode repli.

26 Description de la commande e Modélisation classique Pour chacun des mouvements, la commande du moteur est réalisée suivant le schéma blocs suivant : CPS Consigne de position du soleil exprimée en degré PP Position du panneau exprimée en degré eps Écart de position CAP Fonction de transfert du bloc de capteurs V Tension au point central du pont de capteurs REL Relais permettant de transformer la tension v en commande binaire du moteur cm Tension de commande du moteur (+12V, 0V ou -12V) MOT Fonction de transfert du moteur à courant continu RED Fonction de transfert du réducteur de vitesse TRA Bloc de transformation radian degré ang Angle absolu du panneau (ang = PP) Modélisation réaliste Pour chacun des mouvements, la commande du moteur est réalisée suivant le schéma blocs suivant : CPS Consigne de position du soleil exprimée en degré PP Position du panneau exprimée en degré eps Écart de position CAP Fonction de transfert du bloc de capteurs V Tension au point central du pont de capteurs REL Relais permettant de transformer la tension v en commande binaire du moteur cm Tension de commande du moteur (+12V, 0V ou -12V) MOT Fonction de transfert du moteur à courant continu RED Fonction de transfert du réducteur de vitesse REMARQUES La consigne de position du soleil est une rampe. Le schéma blocs ci-dessus est saisi dans le logiciel Did Acsyde qui permet de simuler le comportement du panneau suivant l axe souhaité.

27 3.3. Analyse structurelle SADT

28 La partie commande

29 La partie opérative

30 Les 3 sous-ensembles présentés ci-dessus permettent de visualiser : - Le panneau solaire : Capteur d énergie par cellules photoélectriques - Ensemble des moteurs réducteurs : Positionnement suivant deux axes du panneau solaire - Embase : fixée sur le toit du camping-car. Un axe creux est lié à cette embase et centre une butée à billes qui supporte les efforts verticaux. Embase : Nomenclature : Embase

31 8 1 plaque de liaison E295 Galvanisée 7 4 Vis CHC M5-16 NF E Cale de réglage 37 Cr But ée à billes SNR NF EN ISO Vis butée CHC M5-16 NF E Vis CHC M5-16 NF E Arbre creux de fixation 37 Cr Plaque de fixation sur le toit E295 Galvanisée Rep Nb Désignation Matière Observation Embase TOURNE-SEUL Ensemble des moto réducteurs : Ensemble pivotant avec les 2 moto réducteur de commande d axes de rotation : - Une rotation autour d un axe vertical Moto réducteur de rotation - Une rotation autour d un axe horizontal Moto réducteur d inclinaison

32 Palier 9 4 Ecrou H M6 NF E Vis H M5-16 E295 NF E Rondelle plate M5 U Z6 CN NF E Equerre d entraînement E Vis CHC M5-30 NF E Flasque ZA Roulement à billes 6204 ZZ SNR 2 1 Arbre de liaison 37 Cr Flasque ZA27 Rep Nb Désignation Matière Observation Palier TOURNE-SEUL

33 Moto réducteur de rotation Support moto réducteur 4 2 Vis CHC M4-50 NF E Coquille supérieure PA Coquille inférieure PA Plaque de protection S185 Rep Nb Désignation Matière Observation Support moto réducteur TOURNE-SEUL

34 Entraîneur inclinaison 8 1 Clavette parallèle S Doigt S Rondelle plate M 8 U NF E Vis H M8-16 NF E Equerre d entraînement NF E Entretoise S Came de contact S Arbre 37 Cr 4 Rep Nb Désignation Matière Observation Entraîneur d inclinaison TOURNE-SEUL

35 Réducteur roue et vis sans fin

36 13 Couvercle arrière ZA Roulement à billes ref 6002 SNR 11 1 Arbre vis sans fin 20Mn Cr Roulement à billes ref 6000 SNR 9 8 Vis CHC M4-16 NF E Vis CHC M4-12 NF E Couvercle avant ZA Bouchon H,M10 x1.25 S300 NF E Corps ZA Vis sans fin arbrée EN-GJS Roue CW453C 3 2 Roulement à billes ref SNR 2 2 Joint d étanchéité à lèvre Type IE 1 2 Flasque ZA27 Rep Nb Désignation Matière Observation Réducteur Roue et vis sans fin TOURNE-SEUL Moto réducteur 1/200 Le réducteur du moto réducteur est conçu pour réaliser plusieurs réductions (voir Dossier Ressources)

37 Moto réducteur seul

L énergie solaire DOSSIER RESSOURCE

L énergie solaire DOSSIER RESSOURCE DOSSIER RESSOURCE SOMMAIRE 1. Pourquoi les énergies renouvelables?... 3 2. L'énergie solaire... 4 3. Principe de fonctionnement du panneau solaire... 5 4. Pourquoi orienter les panneaux solaires?... 6-2

Plus en détail

Panneau solaire ALDEN

Panneau solaire ALDEN SOMMAIRE 1. Présentation... 1.1. Mise en situation... 1.2. Analyse du besoin... 4 1.. Problématique... 4 1.4. Expression du besoin... 5 1.5. Validation du besoin... 5 2. Analyse fonctionnelle... 2.1. Définition

Plus en détail

PANNEAU SOLAIRE ASSERVI. Dossier Ressources

PANNEAU SOLAIRE ASSERVI. Dossier Ressources PANNEAU SOLAIRE ASSERVI Produit en situation d'utilisation Produit didactisé SOMMAIRE 1 - Les cellules photovoltaïques 2 - Programme Grafcet du Panneau Solaire Asservi 3 - Notice d'utilisation du logiciel

Plus en détail

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SESSION 2008 POSITIONNEUR DE PANNEAU SOLAIRE POUR CAMPING-CAR

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SESSION 2008 POSITIONNEUR DE PANNEAU SOLAIRE POUR CAMPING-CAR BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SÉRIE SCIENCES ET TECHNIQUES INDUSTRIELLES GÉNIE ÉLECTROTECHNIQUE SESSION 2008 ÉPREUVE: ÉTUDE DES CONSTRUCTIONS Durée: 4 heures Coefficient : 6 POSITIONNEUR DE PANNEAU SOLAIRE

Plus en détail

Manuel d'utilisation de la maquette

Manuel d'utilisation de la maquette Manuel d'utilisation de la maquette PANNEAU SOLAIRE AUTO-PILOTE Enseignement au lycée Article Code Panneau solaire auto-piloté 14740 Document non contractuel L'énergie solaire L'énergie solaire est l'énergie

Plus en détail

PORTAIL automatisé SET

PORTAIL automatisé SET PORTAIL automatisé SET SOMMAIRE: P1 Présentation Approche fonctionnelle : P2 Expression du besoin Diagramme des interacteurs P3, P4 Diagrammes FAST P5 à P7 Analyse descendante P7 Architecture fonctionnelle

Plus en détail

L ENERGIE SOLAIRE PHOTOVOLTAÏQUE

L ENERGIE SOLAIRE PHOTOVOLTAÏQUE L ENERGIE SOLAIRE PHOTOVOLTAÏQUE Terminale Bac Pro NOM : DATE : Comment exploiter l énergie solaire? Comment fonctionne une installation photovoltaïque? Principe de l énergie solaire photovoltaïque : transformer

Plus en détail

Les FAQ du solaire. 200 Voie JULIA 06110 Le CANNET. : contact@adlynx.fr : http://www.adlynx.fr

Les FAQ du solaire. 200 Voie JULIA 06110 Le CANNET. : contact@adlynx.fr : http://www.adlynx.fr Les FAQ du solaire. 1. Un panneau solaire doit être installé en extérieur Vrai et faux. Un panneau solaire, quel qu'il soit, est composé d'un matériau semiconducteur qui absorbe l'énergie lumineuse - les

Plus en détail

Les générateurs photovoltaïques

Les générateurs photovoltaïques Les générateurs photovoltaïques 1 Par Mr Valentini Philippe - enseignant en Génie Electrique Lycée Jean Prouvé - Nancy Objectifs : Mesurer la production d énergie électrique d un générateur photovoltaïque,

Plus en détail

Manuel d'utilisation de la maquette VEHICULE ELECTRIQUE A ENERGIE SOLAIRE. (Modèle avec stockage de l'énergie électrique)

Manuel d'utilisation de la maquette VEHICULE ELECTRIQUE A ENERGIE SOLAIRE. (Modèle avec stockage de l'énergie électrique) Manuel d'utilisation de la maquette VEHICULE ELECTRIQUE A ENERGIE SOLAIRE (Modèle avec stockage de l'énergie électrique) Enseignement collège et lycée Article Code Véhicule électrique à énergie solaire

Plus en détail

CHARIOT SANS CONDUCTEUR CERIC

CHARIOT SANS CONDUCTEUR CERIC BACCALAUREAT TECHNOLOGIQUE SCIENCES ET TECHNOLOGIES INDUSTRIELLES Option Génie Electrotechnique SESSION 2002 Epreuve: Etude des constructions Durée : 4 heures Coefficient : 6 CHARIOT SANS CONDUCTEUR CERIC

Plus en détail

Les cellules photovoltaïques.

Les cellules photovoltaïques. MORNAY Thomas Sup D Classes préparatoires CPE VERNAY Alexis Sup D Institution des Chartreux VOLLE Marion Sup D Année 2004-2005 Professeur accompagnateur : M. Dietschy Groupe n 33 A l intention de M. BOIS

Plus en détail

Vidéosurveillance d une zone sensible

Vidéosurveillance d une zone sensible Vidéosurveillance d une zone sensible Épreuve de Lycée - Léonard de Vinci - CALAIS D'après le projet initial du lycée Malraux BETHUNE Vidéosurveillance d une zone sensible Page 1 / 10 PRÉSENTATION DU SYSTÈME

Plus en détail

POSITIONNEUR MULTI-SATELLITES D ANTENNE

POSITIONNEUR MULTI-SATELLITES D ANTENNE POSITIONNEUR MULTI-SATELLITES D ANTENNE A- PRESENTATION La réception de chaînes de télévision par satellite nécessite un récepteur et une antenne parabolique (figure 1). Pour augmenter le nombre de chaînes

Plus en détail

Le SPS et ses applications

Le SPS et ses applications Le SPS et ses applications Les TP réalisables (Energies renouvelables, électronique/électrotechnique, mécanique, informatique) TP liés au fonctionnement TP liés à la conception Le masque solaire. (Qu est-ce

Plus en détail

CHAPITRE I Modélisation d un panneau solaire 2012

CHAPITRE I Modélisation d un panneau solaire 2012 1 I.Généralités sur les cellules photovoltaïques I.1.Introduction : Les énergies renouvelables sont des énergies à ressource illimitée. Les énergies renouvelables regroupent un certain nombre de filières

Plus en détail

Énergie solaire et habitat

Énergie solaire et habitat 1 Énergie solaire et habitat LES MODES D EXPLOITATION DE L ÉNERGIE SOLAIRE DANS L HABITAT Énergie solaire photovoltaïque L énergie solaire photovoltaïque provient de la conversion de la lumière du soleil

Plus en détail

Energie solaire avec des partenaires compétents. Il y a d'énormes sources d'énergie dans l'atmosphère. Mobil Tel : +41 (0)79 873 75 51

Energie solaire avec des partenaires compétents. Il y a d'énormes sources d'énergie dans l'atmosphère. Mobil Tel : +41 (0)79 873 75 51 Energie solaire avec des partenaires compétents Il y a d'énormes sources d'énergie dans l'atmosphère Le soleil, le vent et l air sont des énergies gratuites, non polluantes et illimitées Tuile solaire

Plus en détail

Notions de base sur l énergie solaire photovoltaïque

Notions de base sur l énergie solaire photovoltaïque I- Présentation Notions de base sur l énergie solaire photovoltaïque L énergie solaire photovoltaïque est une forme d énergie renouvelable. Elle permet de produire de l électricité par transformation d

Plus en détail

Systèmes d apprentissage pour les énergies renouvelables. Acquérir les compétences en s orientant à la pratique et à des projets concrets

Systèmes d apprentissage pour les énergies renouvelables. Acquérir les compétences en s orientant à la pratique et à des projets concrets Systèmes d apprentissage pour les énergies renouvelables Acquérir les compétences en s orientant à la pratique et à des projets concrets Formation de qualité Inépuisable, durable, naturel L avenir est

Plus en détail

ANALYSE FONCTIONNELLE INTERNE DEVOIR LIBRE

ANALYSE FONCTIONNELLE INTERNE DEVOIR LIBRE I INTRODUCTION : 1) Citer la fonction globale des systèmes suivants : Scooter : Marteau : Grille pain : Téléphone portable : Agrafeuse : 2) De quelle famille font partie les systèmes suivants? DM Etude

Plus en détail

DOSSIER PEDAGOGIQUE Modulo Solaire TP1 12/11/10 Page 1/19 Modulo Solaire TP N 1 Approche, découverte et analyse de performances

DOSSIER PEDAGOGIQUE Modulo Solaire TP1 12/11/10 Page 1/19 Modulo Solaire TP N 1 Approche, découverte et analyse de performances DOSSIER PEDAGOGIQUE Modulo Solaire TP1 12/11/10 Page 1/19 Modulo Solaire TP N 1 Approche, découverte et analyse de performances DOSSIER PEDAGOGIQUE Modulo Solaire TP1 12/11/10 Page 2/19 PREMIERE PARTIE

Plus en détail

SUIVEUR SOLAIRE : Informations complémentaires

SUIVEUR SOLAIRE : Informations complémentaires SUIVEUR SOLAIRE : Informations complémentaires IMPORTANT : L objectif de la présente note technique n est pas de se substituer à l ouvrage «Alimentation électrique de sites isolés» mais de fournir des

Plus en détail

Les énergies renouvelables à la ferme

Les énergies renouvelables à la ferme Déroulement Les énergies renouvelables à la ferme Le solaire photovoltaïque 1. Qui sommes nous. Introduction sur le photovoltaïque. La cellule photovoltaïque Le modules photovoltaïques L onduleur. Le potentiel

Plus en détail

Sunergic SA, tous droits réservés

Sunergic SA, tous droits réservés Sommaire 1. L él électricité: - Quelques rappels - Le marché de l él électricité en Suisse, comparatifs, - Acteurs du marché 2. Le Photovoltaïque : - Principes de base - Données climatologiques: irradiation,

Plus en détail

DOSSIER_OUVRE_PORTAIL2.doc Page 1 sur 20

DOSSIER_OUVRE_PORTAIL2.doc Page 1 sur 20 1. Présentation du système... 2 2. Cahier des charges fonctionnel... 3 2.1. Besoin associé au produit... 3 2.2. Fonctions de service du produit... 3 3. Décomposition chaîne d information / chaîne d énergie...

Plus en détail

TPE : La voiture solaire. Présentation de Matthys Frédéric, Soraya Himour et Sandra Thorez.

TPE : La voiture solaire. Présentation de Matthys Frédéric, Soraya Himour et Sandra Thorez. TPE : La voiture solaire Présentation de Matthys Frédéric, Soraya Himour et Sandra Thorez. Sommaire :.1) Le capteur solaire :.2) La voiture solaire :.3) Variation de température et la vitesse : Problématique

Plus en détail

TP 05 Etude de la chaîne d'énergie

TP 05 Etude de la chaîne d'énergie OBJECTIFS Etude de la chaine d'énergie. Etude du cycle de montée et de descente de la station de levage. Etude de la fonction acquérir (capteur de vitesse). POINTS DU PROGRAMME ABORDES 2.1.1 Organisation

Plus en détail

AUTOMATISME DE PORTE DE GARAGE

AUTOMATISME DE PORTE DE GARAGE BACCALAURÉAT SCIENCES ET TECHNOLOGIES INDUSTRIELLES Spécialité génie électronique Session 2007 Étude des systèmes techniques industriels Durée : 6 heures coefficient : 8 AUTOMATISME DE PORTE DE GARAGE

Plus en détail

AUTOPORTE III Notice de pose

AUTOPORTE III Notice de pose AUTOPORTE III Notice de pose Vous avez acquis le système AUTOPORTE, nous vous en remercions. Veuillez lire attentivement cette notice, vous serez à même de faire fonctionner correctement ce système. FONCTIONNEMENT

Plus en détail

Régulation du varimat WR I.7.3. Description du système

Régulation du varimat WR I.7.3. Description du système Description du système En cas de combinaison de systèmes de chauffage par le sol et par radiateurs, les températures nécessaires pour le chauffage par le sol sont généralement plus faibles que celles nécessaires

Plus en détail

Écologique et autonome

Écologique et autonome Méziane Boudellal Écologique et autonome Concevoir autrement son habitat Table des matières Avant-propos............................ 8 VERS L AUTONOMIE Pourquoi viser l autonomie?.............. 13 L inefficacité

Plus en détail

Laboratoire national de métrologie et d essais. Guide technique

Laboratoire national de métrologie et d essais. Guide technique Laboratoire national de métrologie et d essais Guide technique Comment choisir les modules solaires photovoltaïques pour atteindre les objectifs de la Réglementation Thermique 2012 1 rue Gaston Boissier

Plus en détail

EPREUVE : TECHNOLOGIE VEHICULE ELECTRIQUE

EPREUVE : TECHNOLOGIE VEHICULE ELECTRIQUE Devoir e contrôle N 1 2010-2011 EPREUVE : TECHNOLOGIE VEHICULE ELECTRIQUE Niveau : 4 ème seconaire Section : science technique Durée :4 heure 1 - Présentation u véhicule : Le véhicule e la photo ci-contre

Plus en détail

aurotherm 700 Système Solaire Combiné (SSC)

aurotherm 700 Système Solaire Combiné (SSC) aurotherm 700 Système Solaire Combiné (SSC) Eau chaude et chauffage grâce à l énergie solaire aurotherm 700 : eau chaude et chauffage solaires Aides financières Les systèmes aurotherm 700 font partie des

Plus en détail

2195257 ballons ECS vendus en France, en 2010

2195257 ballons ECS vendus en France, en 2010 SOLUTIONS D EAU CHAUDE SANITAIRE En 2010, le marché de l ECS en France représente 2 195 257 ballons ECS de différentes technologies. Dans ce marché global qui était en baisse de 1,8 %, les solutions ENR

Plus en détail

Poursuite du soleil pour panneau solaire. Système de positionnement automatique de panneaux solaires.

Poursuite du soleil pour panneau solaire. Système de positionnement automatique de panneaux solaires. Poursuite du soleil pour panneau solaire Système de positionnement automatique de panneaux solaires. 1.1. Introduction. Le positionnent d un panneau face au soleil par rapport au même panneau positionné

Plus en détail

Quel intérêt du photovoltaïque pour les institutions du secteur à profit social?

Quel intérêt du photovoltaïque pour les institutions du secteur à profit social? Quel intérêt du photovoltaïque pour les institutions du secteur à profit social? 20 avril 2010 UNION DES ENTREPRISES A PROFIT SOCIAL 2 Sommaire Bénéfice environnemental Fonctionnement Coût & aides financières

Plus en détail

Positionneur intelligent

Positionneur intelligent Positionneur intelligent Conception Le type GEMÜ 1434 µpos est un positionneur électropneumatique digital qui permet de faire de la régulation avec des vannes de process. Celui-ci a été conçu pour être

Plus en détail

SOMMAIRE: 1)Présentation: 2)Panneaux solaires thermiques. 3)Panneaux solaires photovoltaiques. 4)Avantages/Inconvénients: 5)Dimensionner sa batterie

SOMMAIRE: 1)Présentation: 2)Panneaux solaires thermiques. 3)Panneaux solaires photovoltaiques. 4)Avantages/Inconvénients: 5)Dimensionner sa batterie SOMMAIRE: 1)Présentation: 2)Panneaux solaires thermiques 3)Panneaux solaires photovoltaiques 4)Avantages/Inconvénients: 5)Dimensionner sa batterie Panneaux solaires thermiques Un panneau solaire est un

Plus en détail

Chapitre 8 production de l'énergie électrique

Chapitre 8 production de l'énergie électrique Chapitre 8 production de l'énergie électrique Activité 1 p 116 But Montrer que chaque centrale électrique possède un alternateur. Réponses aux questions 1. Les centrales représentées sont les centrales

Plus en détail

Le Système de Récupération de l Energie Cinétique (SREC)

Le Système de Récupération de l Energie Cinétique (SREC) Concours EPITA 011 Epreuve de Sciences Industrielles pour l ingénieur Le Système de Récupération de l Energie Cinétique (SREC) Tous documents interdits Calculatrice autorisée Durée : h L augmentation de

Plus en détail

MOTO ELECTRIQUE. CPGE / Sciences Industrielles pour l Ingénieur TD06_08 Moto électrique DIAGRAMME DES INTER-ACTEURS UTILISATEUR ENVIRONNEMENT HUMAIN

MOTO ELECTRIQUE. CPGE / Sciences Industrielles pour l Ingénieur TD06_08 Moto électrique DIAGRAMME DES INTER-ACTEURS UTILISATEUR ENVIRONNEMENT HUMAIN MOTO ELECTRIQUE MISE EN SITUATION La moto électrique STRADA EVO 1 est fabriquée par une société SUISSE, située à LUGANO. Moyen de transport alternatif, peut-être la solution pour concilier contraintes

Plus en détail

PRESENTATION TECHNIQUE DU PHOTOVOLTAIQUE

PRESENTATION TECHNIQUE DU PHOTOVOLTAIQUE PRESENTATION TECHNIQUE DU PHOTOVOLTAIQUE Les déclinaisons du kilowatt Le kilowatt (kw) : c est la puissance électrique d un système énergétique dans lequel est transférée uniformément une énergie de 1

Plus en détail

GAMME SOLAIRE SOLUTIONS POUR EAU CHAUDE SOLAIRE SOLERIO OPTIMUM

GAMME SOLAIRE SOLUTIONS POUR EAU CHAUDE SOLAIRE SOLERIO OPTIMUM GAMME SOLAIRE SOLUTIONS POUR EAU CHAUDE SOLAIRE SOLERIO OPTIMUM POURQUOI CHOISIR L ÉNERGIE SOLAIRE? Le solaire, un choix gagnant! pour ses qualités environnementales Écologique sanitaire. Le recours aux

Plus en détail

Les ponts thermiques dans la construction bois

Les ponts thermiques dans la construction bois Les ponts thermiques dans la construction bois Enjeux, impacts, solutions et perspectives Stéphanie DECKER Responsable du pôle Efficacité Energétique 14 décembre 2011, Congrès et Salon National du Bâtiment

Plus en détail

Panneaux solaires Solarex

Panneaux solaires Solarex Panneaux solaires Solarex Modèles à 5, 10 et 18 Watt Manuel d utilisation Issued 15.12.98 Traduction du 29.01.2002 Copyright 1998 Campbell Scientific Ltd. Panneaux solaires Solarex Garantie Cet équipement

Plus en détail

NOTICE INSTALLATION et NOTICE TECHNIQUE BALISE METEO Série PITERAK

NOTICE INSTALLATION et NOTICE TECHNIQUE BALISE METEO Série PITERAK NOTICE INSTALLATION et NOTICE TECHNIQUE BALISE METEO Série PITERAK PRESENTATION La balise météo PITERAK assure la mesure de la température, de la vitesse et de la direction du vent. Ces informations sont

Plus en détail

FICHES ÉLÈVES À PHOTOCOPIER

FICHES ÉLÈVES À PHOTOCOPIER FICHES ÉLÈVES À PHOTOCOPIER TOTAL SA au capital de 5 909 418 282,50. RCS Nanterre 542 051 180. Imprimé en France. Juillet 2012. Crédits photos : Fotolia Corbis GettyImages Total Tenesol SunPower L, ENERGIE

Plus en détail

Maison DÔME éléments de correction

Maison DÔME éléments de correction Maison DÔME éléments de correction 1 - ANALYSE FONCTIONNELLE DU DISPOSITIF DE ROTATION DE LA MAISON Q 1) Désignation du flux d entrée de la chaîne d énergie repéré sur le schéma-blocs : Réseau domestique

Plus en détail

Kit photovoltaïque Kit COMMUNICANT pour études et projets autour de la production d énergie solaire photovoltaïque

Kit photovoltaïque Kit COMMUNICANT pour études et projets autour de la production d énergie solaire photovoltaïque Kit photovoltaïque Kit COMMUNICANT pour études et projets autour de la production d énergie solaire photovoltaïque Kit photovoltaïque en un clin d œil Sections Electrotechnique, Energétique Points Forts

Plus en détail

Installations photovoltaïques - Systèmes raccordés au réseau

Installations photovoltaïques - Systèmes raccordés au réseau Installations photovoltaïques - Systèmes raccordés au réseau Installation PV Raccordée au réseau Principe de l installation PV raccordée au réseau Une installation PV peut être connectée en parallèle avec

Plus en détail

Dimensionnement d une roue autonome pour une implantation sur un fauteuil roulant

Dimensionnement d une roue autonome pour une implantation sur un fauteuil roulant Dimensionnement d une roue autonome pour une implantation sur un fauteuil roulant I Présentation I.1 La roue autonome Ez-Wheel SAS est une entreprise française de technologie innovante fondée en 2009.

Plus en détail

Sommaire. 1. Général 2. Comment cela fonctionne? 3. Configuration et paramètres 4. Installation

Sommaire. 1. Général 2. Comment cela fonctionne? 3. Configuration et paramètres 4. Installation Kit solaire monocristallin «camping-car/caravaning» 115 watts Sommaire 1. Général 2. Comment cela fonctionne? 3. Configuration et paramètres 4. Installation 5. Fixation 6. Stockage et manutention 7. Maintenance,

Plus en détail

PREMIERE PARTIE LA PLANETE TERRE ET SON ENVIRONNEMENT

PREMIERE PARTIE LA PLANETE TERRE ET SON ENVIRONNEMENT PREMIERE PARTIE LA PLANETE TERRE ET SON ENVIRONNEMENT II LE RAYONNEMENT SOLAIRE Introduction : Le soleil est une étoile. La fusion thermonucléaire de l hydrogène en hélium lui fournit toute son énergie,

Plus en détail

Support idéal pour modules photovoltaïques sur toit plat

Support idéal pour modules photovoltaïques sur toit plat CATALOGUE 2015 Support idéal pour modules photovoltaïques sur toit plat Système breveté Patented system Sun Ballast exerce la fonction de structure et de LEST Sans profilés, sans assemblage, sans perçage

Plus en détail

Désenfumage Mécanique. Désenfumage Naturel. ECOTOWER Notice d installation S.O.S VELONE 4.5 / 7.2. Notice SOS VELONE 4.5 / 7.2 indice E Page 1 / 8

Désenfumage Mécanique. Désenfumage Naturel. ECOTOWER Notice d installation S.O.S VELONE 4.5 / 7.2. Notice SOS VELONE 4.5 / 7.2 indice E Page 1 / 8 Notice d installation S.O.S VELONE 4.5 / 7.2 Cette notice doit rester à disposition de l exploitant. S.O.S VELONE est conçu pour fonctionner uniquement avec les tourelles VELONE ALDES 4.5 ou 7.2. 1. Principe

Plus en détail

SAVE4-11 et SAVE4-11 MP

SAVE4-11 et SAVE4-11 MP Notice d utilisation et MP et MP sont des boîtiers d alarme de type 4 au sens de la norme NF S 61-936. Ils sont destinés aux SSI de catégorie E et gèrent une seule zone de diffusion d alarme (ZA). Leur

Plus en détail

Étude d'un système technique industriel Pré étude et modélisation

Étude d'un système technique industriel Pré étude et modélisation BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR ÉLECTROTECHNIQUE SESSION 2012 ----------------- ÉPREUVE E.4.1. Étude d'un système technique industriel Pré étude et modélisation Durée : 4 heures - Coefficient : 3 Matériel

Plus en détail

BACCALAUREAT GENERAL Version simplifiée de la Session 2003 Série S Sciences de l ingénieur

BACCALAUREAT GENERAL Version simplifiée de la Session 2003 Série S Sciences de l ingénieur BACCALAUREAT GENERAL Version simplifiée de la Session 2003 Série S Sciences de l ingénieur Composition écrite de Sciences de l'ingénieur Durée 4 heures Étude d'un système pluritechnique. Sont autorisés

Plus en détail

Dossier technique «Eolienne et photovoltaïque». 1

Dossier technique «Eolienne et photovoltaïque». 1 Dossier technique «Eolienne et photovoltaïque». 1 SOMMAIRE CONSTITUANTS DE LA MAQUETTE 3 1 LE PRINCIPE : 3 1.1 LES POINTS A SAVOIR : 3 1.2 COMMENT CHOISIR LE MATERIEL ADAPTE A VOTRE BESOIN : 4 1.3 EXEMPLE

Plus en détail

H E L I O S - S T E N H Y

H E L I O S - S T E N H Y Générateurs Electriques Hybrides 100% prêts à l'emploi H E L I O S - S T E N H Y E C O - U P S - SI & H E L I O S - P A D - 2 5 0 - SC- 24 H E L I O S - S P V - 6 E T 9 Modèles présentés: HELIOS-STENHY-SI-3000-220-..+HELIOS-PAD-750-SR-48

Plus en détail

Analyseur de réseaux /Perturbographe APRV

Analyseur de réseaux /Perturbographe APRV Analyseur de réseaux /Perturbographe APRV dfv Technologie Z.A. Ravennes-les-Francs 2 avenue Henri Poincaré 59910 BONDUES France Tel : 33 (0) 3.20.69.02.85 Fax : 33 (0) 3.20.69.02.86 Email : contact@dfv.fr

Plus en détail

Power Kit WH15. Kit d alimentation solaire autonome. Merci de lire entièrement la présente notice, avant de mettre en service votre Power Kit.

Power Kit WH15. Kit d alimentation solaire autonome. Merci de lire entièrement la présente notice, avant de mettre en service votre Power Kit. Power Kit WH15 Kit d alimentation solaire autonome Merci de lire entièrement la présente notice, avant de mettre en service votre Power Kit. 1/ Description générale du Power Kit WH15 : Merci d avoir choisi

Plus en détail

Journées Nationales de l APMEP 2006 MODELISATION MATHEMATIQUE DE PHENOMENES PHYSIQUES, DU COLLEGE AU BTS.

Journées Nationales de l APMEP 2006 MODELISATION MATHEMATIQUE DE PHENOMENES PHYSIQUES, DU COLLEGE AU BTS. Journées Nationales de l APMEP 2006 MODELISATION MATHEMATIQUE DE PHENOMENES PHYSIQUES, DU COLLEGE AU BTS. Problème : (Thème : Primitives, équations différentielles linéaires du 1 er ordre à coefficients

Plus en détail

Les panneaux solaires photovoltaïques

Les panneaux solaires photovoltaïques SOlutions for Low Energy Neighbourhoods Les panneaux solaires photovoltaïques Les points principaux Différents types de technologies existent pour exploiter l énergie solaire et produire de l électricité

Plus en détail

LÈVE-PERSONNE ORIOR MISE EN SITUATION.

LÈVE-PERSONNE ORIOR MISE EN SITUATION. LÈVE-PERSONNE ORIOR MISE EN SITUATION. Le lève-personne ORIOR permet de transférer en toute sécurité dans le cadre d un usage domestique une personne à mobilité réduite d un support à un autre, d un lit

Plus en détail

Aspects techniques et pratiques du dimensionnement d une installation photovoltaïque hors-réseau

Aspects techniques et pratiques du dimensionnement d une installation photovoltaïque hors-réseau 8 décembre 2003 1/5 Aspects techniques et pratiques du dimensionnement d une installation photovoltaïque hors-réseau Guerrino BARP - Bon jour sourire asbl Calcul d un système solaire photovoltaïque avec

Plus en détail

(ANALYSE FONCTIONNELLE ET STRUCTURELLE)

(ANALYSE FONCTIONNELLE ET STRUCTURELLE) DOSSIER (ANALYSE FONCTIONNELLE ET STRUCTURELLE) Diagramme pieuvre. Diagramme F.A.S.T. Nomenclature Dessin d ensemble Vue éclatée Ce dossier comprend : 1. Recherche du Besoin Fondamental du Produit A qui

Plus en détail

Mohamed Amjahdi Jean Lemale. Toutes les informations utiles, du projet à l installation. Adopter le solaire. thermique et photovoltaïque

Mohamed Amjahdi Jean Lemale. Toutes les informations utiles, du projet à l installation. Adopter le solaire. thermique et photovoltaïque Mohamed Amjahdi Jean Lemale Toutes les informations utiles, du projet à l installation Adopter le solaire thermique et photovoltaïque Table des matières Avant-propos............................ 9 Avant

Plus en détail

Eau chaude Eau glacée

Eau chaude Eau glacée Chauffage de Grands Volumes Aérothermes Eau chaude Eau glacée AZN AZN-X Carrosserie Inox AZN Aérotherme EAU CHAUDE AZN AZN-X inox Avantages Caractéristiques Carrosserie laquée ou inox Installation en hauteur

Plus en détail

Exploitation, àdistance, des données d un système de production d énergie électrique photovoltaïque.

Exploitation, àdistance, des données d un système de production d énergie électrique photovoltaïque. Exploitation, àdistance, des données d un système de production d énergie électrique photovoltaïque. 1. Principe de fonctionnement d un système «connecté réseau» 2. Localisation et présentation des panneaux

Plus en détail

Bien choisir son volet roulant VELUX

Bien choisir son volet roulant VELUX Bien choisir son volet roulant VELUX Le complément idéal de votre fenêtre de toit Fabriqué avec le même niveau d'exigence que nos fenêtres de toit, le volet roulant complète l'installation de votre fenêtre

Plus en détail

5/ Fonctionnement du laser

5/ Fonctionnement du laser 5/ Fonctionnement du laser La longueur d onde du laser est de 532 nanomètres (532x10-9 m) soit dans le vert. Le choix de cette longueur d onde n est pas fait au hasard car la matière va interagir avec

Plus en détail

BALLON AERIEN D OBSERVATION

BALLON AERIEN D OBSERVATION BACCALAUREAT SCIENTIFIQUE OPTION SCIENCES DE L INGENIEUR PROJET PLURITECHNIQUE BALLON AERIEN D OBSERVATION CAHIER DES CHARGES Session 2012 / 2013 Lycée Jacques PREVERT Dossier cahier des charges ballon

Plus en détail

Bateau à moteur PROPULSEURS. Comment choisir le propulseur adapté à vos besoins. Bateau 1 Tableau 1. Bateau 2. Bateau 4. Bateau 1. Bateau 3.

Bateau à moteur PROPULSEURS. Comment choisir le propulseur adapté à vos besoins. Bateau 1 Tableau 1. Bateau 2. Bateau 4. Bateau 1. Bateau 3. PROPULSEURS Comment choisir le propulseur adapté à vos besoins En tunnel ou rétractable? Les propulseurs en tunnel représentent une solution simple et efficace pour les bateaux à moteur et voiliers à fort

Plus en détail

Le siège d'abalone, un exemple à méditer et à visiter

Le siège d'abalone, un exemple à méditer et à visiter Le siège d'abalone, un exemple à méditer et à visiter Le groupe ABALONE, spécialisé dans les ressources humaines, vient d'emménager dans ses nouveaux locaux (Loire-Atlantique) entièrement autonomes en

Plus en détail

Capteur mécanique universel HF 32/2/B

Capteur mécanique universel HF 32/2/B Capteur mécanique universel HF 32/2/B Instructions matériel conforme aux directives CE d emploi et d entretien MS 32/2/B R 3/3 CONSIGNES PRIORITAIRES 2 INSTALLATION DU CAPTEUR HF 32 3 4-5 INSTALLATION

Plus en détail

PLAN: Les puis canadiens. Les pompes à chaleur. Les capteurs solaires et ballon d eau chaude. Plancher, plafond, et mur chauffant.

PLAN: Les puis canadiens. Les pompes à chaleur. Les capteurs solaires et ballon d eau chaude. Plancher, plafond, et mur chauffant. PLAN: Les puis canadiens. Les pompes à chaleur. Les capteurs solaires et ballon d eau chaude. Les panneaux photovoltaïques. Plancher, plafond, et mur chauffant. Les puits canadiens: sert à la fois de chauffage

Plus en détail

Etablissement : Collège Verlaine (Béthune) Rédigé par : L atelier Scientifique. Professeur Référent : Ugo Leenhardt

Etablissement : Collège Verlaine (Béthune) Rédigé par : L atelier Scientifique. Professeur Référent : Ugo Leenhardt Etablissement : Collège Verlaine (Béthune) Rédigé par : L atelier Scientifique Professeur Référent : 1.LANCEMENT DU PROJET Afin d envisager autrement l investigation, la démarche proposée par le concours

Plus en détail

ECLAIRAGE PUBLIC SOLAIRE ET TECHNOLOGIE LED

ECLAIRAGE PUBLIC SOLAIRE ET TECHNOLOGIE LED ECLAIRAGE PUBLIC SOLAIRE ET TECHNOLOGIE LED BIRD Energy Onnion BP9 74490 St Jeoire www.birdenergy.com birdenergy@birdenergy.fr AMPOULE A LEDS «AS36» Cette ampoule de très forte puissance, remplace les

Plus en détail

CONVERTIR L ENERGIE MACHINES A COURANT CONTINU

CONVERTIR L ENERGIE MACHINES A COURANT CONTINU CONVERTIR L ENERGIE MACHINES A COURANT CONTINU Les machines à courant continu sont réversibles. Elles peuvent devenir génératrices ou moteur. Energie mécanique GENERATRICE CONVERTIR L ENERGIE Energie électrique

Plus en détail

Guide de l Énergie Photovoltaïque

Guide de l Énergie Photovoltaïque Guide de l Énergie Photovoltaïque Cliquez pour modifier le style des sous-titres du masque Les Cellules Photovoltaïques Une cellule photovoltaïque est composée d un matériau semi-conducteur qui absorbe

Plus en détail

Indice de performance

Indice de performance Indice de performance Facteur de qualité pour l'installation photovoltaïque Contenu L'indice de performance est l'une des valeurs les plus importantes pour l'évaluation de l'efficacité d'une installation

Plus en détail

Mise en œuvre, instrumentation et évaluation des solutions photovoltaïques et mini-éolien pour systèmes autonomes

Mise en œuvre, instrumentation et évaluation des solutions photovoltaïques et mini-éolien pour systèmes autonomes Mise en œuvre, instrumentation et évaluation des solutions photovoltaïques et mini-éolien pour systèmes autonomes CRESITT Industrie Le CRT CRESITT est soutenu par Sommaire Qu'est-ce qu'un système autonome

Plus en détail

EPREUVE N 2 : EPREUVE SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE COMMUNE A L ENSEMBLE DE LA SECTION : PHYSIQUE APPLIQUEE, TECHNOLOGIE

EPREUVE N 2 : EPREUVE SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE COMMUNE A L ENSEMBLE DE LA SECTION : PHYSIQUE APPLIQUEE, TECHNOLOGIE EPREUVE N 2 : EPREUVE SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE COMMUNE A L ENSEMBLE DE LA SECTION : PHYSIQUE APPLIQUEE, TECHNOLOGIE (Coefficient : 1 Durée : 4 h) Matériel(s) et document(s) autorisé(s) : calculatrice

Plus en détail

Panneau solaire modèle Girasol manuel

Panneau solaire modèle Girasol manuel A-N-2262 050216 Panneau solaire modèle Girasol manuel Guide d utilisation modèle déposé photo non contractuelle Z.A. du Hairy 67230 HUTTENHEIM www.alden.fr jmw.alden@wanadoo.fr Avertissements La reproduction

Plus en détail

Panneaux solaires. cette page ne traite pas la partie mécanique (portique, orientation,...) mais uniquement la partie électrique

Panneaux solaires. cette page ne traite pas la partie mécanique (portique, orientation,...) mais uniquement la partie électrique Panneaux solaires cette page ne traite pas la partie mécanique (portique, orientation,...) mais uniquement la partie électrique Les panneaux solaires n ont pas de pièces mobiles, sont durables, et à bien

Plus en détail

Baccalauréat STI2D et STL- SPCL Épreuve de physique chimie Corrigé Session de juin 2014 Antilles Guyane. 30/06/2014 http://www.udppc.asso.

Baccalauréat STI2D et STL- SPCL Épreuve de physique chimie Corrigé Session de juin 2014 Antilles Guyane. 30/06/2014 http://www.udppc.asso. Baccalauréat STI2D et STL- SPCL Épreuve de physique chimie Corrigé Session de juin 2014 Antilles Guyane 30/06/2014 http://www.udppc.asso.fr PARTIE A : BESOINS EN ÉNERGIE ÉLECTRIQUE ET SOLUTION DU MOTEUR

Plus en détail

Raccord entre le mur extérieur et la fondation - construction massive

Raccord entre le mur extérieur et la fondation - construction massive Raccord entre le mur extérieur et la fondation - construction massive 1 0,810 0,020 0,025 2 chappe 0,840 0,080 0,095 3 0,026 0,260 10,000 4 béton armé 1,700 0,200 0,118 Somme des résistances thermiques

Plus en détail

Sciences Industrielles pour l Ingénieur

Sciences Industrielles pour l Ingénieur Sciences Industrielles pour l Ingénieur Centre d Intérêt 5 : ALIMENTER en énergie RADIOS FREEPLAY : Génération d'énergie électrique pour une radio sans piles dans les pays en voie de développement COURS

Plus en détail

POMPE JET AUTO-AMORÇANTE INOX 4 Versions : standard, portable, automatique et Hydromini 50 Hz

POMPE JET AUTO-AMORÇANTE INOX 4 Versions : standard, portable, automatique et Hydromini 50 Hz PLAGES D UTILISATION Débits jusqu à : 5 m 3 /h Hauteur mano. max. : 43 mce Pression de service : bar Température maxi de l eau: + 35 C Température ambiante maxi : + 40 C DN orifice: G1 Haut. d aspiration

Plus en détail

Formation Technique solaire

Formation Technique solaire Formation Technique solaire Sites internet et adresses http://www.swissolar.ch/ http://www.sebasol.ch/ http://www.bfe.admin.ch/index.html?lang=fr http://www.geneve.ch/autorisations-construire/ Formulaire

Plus en détail

Presse Plieuse Synchronisée. Gamme PSN SPECIFICATIONS TECHNIQUES PRESSE PLIEUSE. Gamme PSN

Presse Plieuse Synchronisée. Gamme PSN SPECIFICATIONS TECHNIQUES PRESSE PLIEUSE. Gamme PSN Presse Plieuse Synchronisée Gamme PSN SPECIFICATIONS TECHNIQUES PRESSE PLIEUSE Gamme PSN PRESENTATION Cet équipement est une presse plieuse hydraulique à commande numérique. La commande numérique est de

Plus en détail

CLASSE DE SECONDE. Enseignement d Exploration PARTIE 1 PRINCIPE DU PANNEAU SOLAIRE PHOTOVOLTAIQUE

CLASSE DE SECONDE. Enseignement d Exploration PARTIE 1 PRINCIPE DU PANNEAU SOLAIRE PHOTOVOLTAIQUE CLASSE DE SECONDE Enseignement d Exploration Création et Innovation Technologique Dossier de Travail PARTIE 1 PRINCIPE DU PANNEAU SOLAIRE PHOTOVOLTAIQUE En vous basant sur des recherches Internet et les

Plus en détail

Dimensionnement d un Système Solaire Photovoltaïque

Dimensionnement d un Système Solaire Photovoltaïque Dimensionnement d un Système Solaire Photovoltaïque photovoltaïque Le dimensionnement d un système photovoltaïque suit une démarche par étapes que l on peut résumer comme suit : -Etape1 : Détermination

Plus en détail

ÉNERGIE SOLAIRE. 1. Le potentiel solaire.

ÉNERGIE SOLAIRE. 1. Le potentiel solaire. ÉNERGIE SOLAIRE 1. Le potentiel solaire. La Terre intercepte une infime partie de l énergie rayonnée par le soleil : Environ 1,6 10 18 kwh par an (soit une puissance moyenne de 180 10 6 GW) Une partie

Plus en détail

Projet installation Photovoltaïque au Bénin. Le Gal Adrien Le Gouic Claude BTS Domotique

Projet installation Photovoltaïque au Bénin. Le Gal Adrien Le Gouic Claude BTS Domotique Projet installation Photovoltaïque au Bénin Le Gal Adrien Le Gouic Claude BTS Domotique Sommaire: Introduction: Inventaire de l'installation: page 3 pages 4 et 5 Schéma de principe de l'installation: page

Plus en détail

GS301-A Notice d installation et d utilisation.

GS301-A Notice d installation et d utilisation. IMPORTANT: LIRE ENTIEREMENT CETTE NOTICE ET LA COMPRENDRE. GARDER CETTE NOTICE EN LIEU SUR ET IMMEDIATEMENT ACCESSIBLE. Alarme Périphérique Infra-Rouge GS301-A Notice d installation et d utilisation. Description

Plus en détail

Le DEFI SOLAIRE. Véhicule Solaire

Le DEFI SOLAIRE. Véhicule Solaire Le DEFI SOLAIRE Véhicule Solaire Sommaire : Partie 1 Présentation du projet Introduction La voiture solaire, qu est ce que c est? Notre démarche Présentation du concours Cahier des charges Analyse fonctionnelle

Plus en détail