CHAÎNES ÉNERGÉTIQUES I CHAÎNES ÉNERGÉTIQUES. II PUISSANCE ET ÉNERGIE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "CHAÎNES ÉNERGÉTIQUES I CHAÎNES ÉNERGÉTIQUES. II PUISSANCE ET ÉNERGIE"

Transcription

1 CHAÎNES ÉNERGÉTIQUES I CHAÎNES ÉNERGÉTIQUES. II PUISSANCE ET ÉNERGIE

2 I Chaine énergétique a- Les différentes formes d énergie L énergie se mesure en Joules, elle peut prendre différentes formes : chimique, liée aux liaisons chimiques. mécanique, liée au mouvement d un système ou à la gravitation. rayonnante, produite par le rayonnement d une source (Ex : Solaire). électrique qui peut être fournie par des piles, accumulateurs ou alternateurs. thermique (Chaleur), liée à l agitation des molécules.

3 b-réservoir d énergie Un réservoir d énergie est un dispositif qui emmagasine de l énergie et qui permet son utilisation en temps différé.

4 Forme de l énergie stockée Mécanique Chimique Chimique Electrique Réservoir d énergie Objet en mouvement Pile ou batterie Combustible + air Condensateur Expression de l énergie E = ½ m.v² E = Q.U E = r H 0.m E = ½ C.U² E : en J Q : Charge en C m : masse en Kg U : tension en V V : Vitesse en m.s -1 r H 0 : Enthalpie de réaction en J.Kg -1 C : Capacité du condensateur en F (farads)

5 c-convertisseurs d énergie Un convertisseur est un dispositif qui permet de passer d une forme d énergie à une autre. Une énergie peut être transférée sous forme de travail (noté W) de chaleur ou de rayonnement (notés Q). Quelques convertisseurs : Moteur électrique Moteur thermique Pile Panneau solaire Accumulateur en charge absorbée fournie électrique mécanique Chimique Mécanique Chimique Electrique Rayonnante Electrique Electrique Chimique

6 d- Quelques chaînes énergétiques Une chaîne énergétique représente les éléments de stockage et de conversion de l énergie en précisant ses différentes formes. Réservoir Ea ou Wa : ou travail absorbé Conver tisseur Wu ou Eu : ou énergie utile L énergie se conserve donc : Ea = Wu + Ep Ep : perdue

7 Panneau solaire Compléter en indiquant les types d énergie et la nature du réservoir et du convertisseur: Soleil Ea : rayonnante Panneau. Solaire Wu : Electrique Ep : thermique ( chaleur)

8 Moteur thermique Compléter en indiquant les types d énergie et la nature du réservoir et du convertisseur: Essence + air Ea : chimique Moteur thermique. Wu : mécanique Ep : thermique ( chaleur)

9 Moteur électrique Compléter en indiquant les types d énergie et la nature du réservoir et du convertisseur: Réseau EDF ou batterie Wa : Electrique Moteur électrique. Wu : mécanique Ep : thermique ( chaleur)

10 Pile à combustible Compléter en indiquant les types d énergie et la nature du réservoir et du convertisseur: H 2 + air Ea : chimique Pile à. combustible Wu : électrique Ep : thermique ( chaleur)

11 Remarque : Sous quelle forme se trouve l énergie perdue la plupart du temps? L énergie perdue correspond très souvent à une énergie dissipée sous forme de chaleur (souvent notée Q).

12 II Puissance et énergie a- Puissance moyenne La puissance correspond à une énergie transférée par unité de temps. Un transfert d énergie est appelé un travail noté W. W = E 2 -E 1. Il s exprime en Joules. W (Watt) P = W t J (Joules) Durée en s (secondes)

13 b- Rendement d une chaine énergétique Au cours d une conversion d énergie il y a toujours une perte. Le rendement d un convertisseur peut s exprimer à partir des travaux (transferts d énergie) ou des puissances.

14 Relation entre rendement et travaux : η = W u E a Wu : travail utile (J). Il peut s agir d une énergie. Ea : absorbée, reçue par le convertisseur (J). Il peut s agir d un travail (noté Wa). Ep : perdue (J) (généralement sous forme de chaleur, également noté Q) Quelle est l unité du rendement? Le rendement est sans unité.

15 Relation entre rendement et puissances : η = P u P a Pu : Puissance utile (W). Pa : Puissance absorbée, reçue par le convertisseur (W). Pp : Puissance perdue (W) (généralement sous forme de chaleur ) Remarque : Pa = Pu + Pp

16 C- Exemple de la voiture Exercice : 1. Compléter la chaine énergétique de la page suivante. 2. Le rendement du moteur thermique est évalué à 40%, le rendement des organes de transmission est d environ 85% (ils perdent 15% d énergie). Calculer le rendement global du moteur thermique d une voiture. 3. D où proviennent les pertes d énergie? Sous quelle forme l énergie est-elle perdue?

17 Carburant.. + air chimique Moteur thermique mécanique Voiture en mouvement cinétique mécanique Batterie Alternate ur Phare électrique électrique chimique dissipée sous forme de chaleur rayonnante

18 Le rendement global du moteur est : g = m x t = 0,40 * 0,85 = 0,34 Soit environ 34%. Les pertes d énergie sont dues aux frottements sur la carrosserie et les pneux, à la chaleur perdue par le moteur et à l échauffement de l alternateur, de la batterie et des ampoules Ces énergies sont perdues sous forme de chaleur.

19 FIN

312 GJ (312 000 000 000 J) Chapitre 3. La principale source d énergie de la Terre est le Soleil. L ÉNERGIE ET SES MANIFESTATIONS. par habitant par an.

312 GJ (312 000 000 000 J) Chapitre 3. La principale source d énergie de la Terre est le Soleil. L ÉNERGIE ET SES MANIFESTATIONS. par habitant par an. Chapitre 3 L ÉNERGIE ET SES MANIFESTATIONS La principale source d énergie de la Terre est le Soleil. Toutefois, la principale source d énergie exploitée par l humain est le pétrole. SOURCES D ÉNERGIE UTILISÉES

Plus en détail

Chap. 1 : Energie Solaire HABITAT

Chap. 1 : Energie Solaire HABITAT .La lumière.1. Onde électromagnétique Ultraviolet nfrarouge - La lumière visible et invisible transporte de l énergie sous la forme d ondes électromagnétiques qui se propagent à la vitesse c = 3.10 8 m.s

Plus en détail

ÉNERGIE : DÉFINITIONS ET PRINCIPES

ÉNERGIE : DÉFINITIONS ET PRINCIPES DÉFINITION DE L ÉNERGIE FORMES D ÉNERGIE LES GRANDS PRINCIPES DE L ÉNERGIE DÉCLINAISONS DE L ÉNERGIE RENDEMENT ET EFFICACITÉ DÉFINITION DE L ÉNERGIE L énergie (du grec : force en action) est ce qui permet

Plus en détail

L énergie sous toutes ses formes : définitions

L énergie sous toutes ses formes : définitions L énergie sous toutes ses formes : définitions primaire, énergie secondaire, utile ou finale. Quelles sont les formes et les déclinaisons de l énergie? D après le dictionnaire de l Académie française,

Plus en détail

Partie A : Le superéthanol E85

Partie A : Le superéthanol E85 BTS AA 2011 Pour répondre aux différentes contraintes en terme de disponibilité des ressources énergétiques d origine fossile et pour contribuer à la réduction des émissions de gaz à effet de serre, de

Plus en détail

Ce document a été numérisé par le Canopé de l académie de Bordeaux pour la Base nationale des sujets d Examens de l enseignement professionnel.

Ce document a été numérisé par le Canopé de l académie de Bordeaux pour la Base nationale des sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce document a été numérisé par le Canopé de l académie de Bordeaux pour la Base nationale des sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté,

Plus en détail

À vendre : l'alpha 1 SRF, voiture électrique ultra-rapide

À vendre : l'alpha 1 SRF, voiture électrique ultra-rapide Voiture électrique : pour aujourd hui ou pour demain? Même si de nombreux constructeurs investissent aujourd hui dans les véhicules électriques il est difficile de dire si ceux-ci seront à même de remplacer

Plus en détail

Chapitre 11 Bilans thermiques

Chapitre 11 Bilans thermiques DERNIÈRE IMPRESSION LE 30 août 2013 à 15:40 Chapitre 11 Bilans thermiques Table des matières 1 L état macroscopique et microcospique de la matière 2 2 Énergie interne d un système 2 2.1 Définition.................................

Plus en détail

REFLEXIONS AUTOUR DE LA MOTORISATION DES VOITURES PARTIE A : ENERGIE MECANIQUE DES VEHICULES

REFLEXIONS AUTOUR DE LA MOTORISATION DES VOITURES PARTIE A : ENERGIE MECANIQUE DES VEHICULES Sujet bac STL SPCL Martinique Juin 013 (Correction) RFLXIONS AUTOUR D LA MOTORISATION DS VOITURS PARTI A : NRGI MCANIQU DS VHICULS A-1 TUD MCANIQU DU MOUVMNT A-1-1 Caractéristique du mouvement a) Le véhicule

Plus en détail

DS SPÉCIALITÉ. Doc. 1 : Voiture à hydrogène. Doc. 2 : Panneaux photovoltaïques

DS SPÉCIALITÉ. Doc. 1 : Voiture à hydrogène. Doc. 2 : Panneaux photovoltaïques DS SPÉCIALITÉ Monsieur Greenroad, dirigeant d une société de taxis, est soucieux de l'environnement. Afin de diminuer les émissions de gaz à effet de serre et ainsi améliorer le bilan carbone de son entreprise,

Plus en détail

SCIENCES TECHNOLOGIES

SCIENCES TECHNOLOGIES R essources MICHEL WAUTELET SCIENCES TECHNOLOGIES et SOCIÉTÉ Questions et réponses pour illustrer les cours de sciences De Boeck Introduction générale 5 Sciences, technologies, société 1. Quels sont les

Plus en détail

Chapitre 1 Exploitation de l énergie solaire dans l habitat

Chapitre 1 Exploitation de l énergie solaire dans l habitat Chapitre 1 Exploitation de l énergie solaire dans l habitat I. Utilisation de l énergie solaire dans l habitat. Activité 1 : Le potentiel énergétique du Soleil sur Terre. L un des enjeux énergétiques majeurs

Plus en détail

PRODUCTION DE L ENERGIE ELECTRIQUE

PRODUCTION DE L ENERGIE ELECTRIQUE PRODUCTION DE L ENERGIE ELECTRIQUE Fiche Élève i Objectifs Connaître le principe de production de l électricité par une génératrice de vélo. Savoir quelle est la partie commune à toutes les centrales électriques.

Plus en détail

CHAPITRE III : L énergie utilisée dans le fonctionnement des objets techniques

CHAPITRE III : L énergie utilisée dans le fonctionnement des objets techniques CHAPITRE III : L énergie utilisée dans le fonctionnement des objets techniques Le catamaran est un voilier. Il utilise donc une voile, qui capte le vent, pour se déplacer. Ainsi, l énergie nécessaire au

Plus en détail

Rencontre des savoirs. L énergie électrique est-elle bien adaptée à une mobilité durable?

Rencontre des savoirs. L énergie électrique est-elle bien adaptée à une mobilité durable? Institut français des sciences et technologies des transports, de l aménagement et des réseaux Rencontre des savoirs Bron 14 mai 2013 L énergie électrique est-elle bien adaptée à une mobilité durable?

Plus en détail

Réseau SCEREN. Ce document a été numérisé par le CRDP de Bordeaux pour la. Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel.

Réseau SCEREN. Ce document a été numérisé par le CRDP de Bordeaux pour la. Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce document a été numérisé par le CRDP de Bordeaux pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Campagne 2013 Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté, adapté

Plus en détail

1 Production et transport

1 Production et transport séquence PARtiE 5 1 Production et transport de l énergie Manuel unique, p. 304 ( Manuel de physique, p. 190) Le programme notions et contenus Compétences attendues agir Convertir l énergie et économiser

Plus en détail

Responsabilité. Leçon d'approfondissement sur l'énergie suite à la visite du Train école et découverte CFF.

Responsabilité. Leçon d'approfondissement sur l'énergie suite à la visite du Train école et découverte CFF. Responsabilité. Leçon d'approfondissement sur l' suite à la visite du Train école et découverte CFF. Commentaire pour les enseignants. ENS 1 Leçon d approfondissement sur l. Contenu. Sources et formes

Plus en détail

3- Mesurer l intensité du courant dans un circuit Faire le schéma du montage en utilisant les symboles normalisés.

3- Mesurer l intensité du courant dans un circuit Faire le schéma du montage en utilisant les symboles normalisés. 1 1 Connaître la grandeur et l unité de l intensité électrique. Faire un schéma d un circuit électrique et indiquer le sens du courant 1- Sens du courant et Nature du courant De nombreuses expériences

Plus en détail

Nom prénom Fiche d'activité 10 classe 6e 1 / 2 / 3 14/04/2015. Les énergies dans les moyens de transport. La chaîne des énergies

Nom prénom Fiche d'activité 10 classe 6e 1 / 2 / 3 14/04/2015. Les énergies dans les moyens de transport. La chaîne des énergies Nom prénom Fiche d'activité 10 classe 6e 1 / 2 / 3 14/04/2015 Les énergies dans les moyens de transport La chaîne des énergies Objectifs : C 3.1 Indiquer la nature des énergies utilisées pour le fonctionnement

Plus en détail

Baccalauréat STI2D Epreuve de physique chimie. Corrigé. Session de juin 2013 Antilles Guyane. 10/07/2013 www.udppc.asso.fr

Baccalauréat STI2D Epreuve de physique chimie. Corrigé. Session de juin 2013 Antilles Guyane. 10/07/2013 www.udppc.asso.fr Baccalauréat STID Epreuve de physique chimie Session de juin 013 Antilles Guyane Corrigé 10/07/013 www.udppc.asso.fr PARTIE A : ENERGIE MECANIQUE DES VEHICULES A-1 ÉTUDE MECANIQUE DU MOUVEMENT. Un véhicule

Plus en détail

A / LES ENERGIES D ENTREE ET DE SORTIE B / LES OBJET TECHNIQUES QUI TRANSFORMENT DE L ENERGIE C / LES PERTES ENERGETIQUES D / EXCERCICES

A / LES ENERGIES D ENTREE ET DE SORTIE B / LES OBJET TECHNIQUES QUI TRANSFORMENT DE L ENERGIE C / LES PERTES ENERGETIQUES D / EXCERCICES A / LES ENERGIES D ENTREE ET DE SORTIE B / LES OBJET TECHNIQUES QUI TRANSFORMENT DE L ENERGIE C / LES PERTES ENERGETIQUES D / EXCERCICES A la Fin de cette activité, je saurai -Repérer, sur un objet technique,

Plus en détail

Chapitre 6. Électricité. 6.1 Champ électrique. 6.1.1 Interaction électrique

Chapitre 6. Électricité. 6.1 Champ électrique. 6.1.1 Interaction électrique Chapitre 6 Électricité 6.1 Champ électrique 6.1.1 Interaction électrique L étude de l électricité peut se ramener à l étude des charges électriques et de leurs interactions. Rappelons que l interaction

Plus en détail

Baccalauréat STI2D et STL spécialité SPCL Épreuve de physique chimie Proposition de correction Session de juin 2015 Antilles Guyane

Baccalauréat STI2D et STL spécialité SPCL Épreuve de physique chimie Proposition de correction Session de juin 2015 Antilles Guyane Baccalauréat STI2D et STL spécialité SPCL Épreuve de physique chimie Proposition de correction Session de juin 2015 Antilles Guyane 16/10/2015 www.udppc.asso.fr Si vous repérez une erreur, merci d envoyer

Plus en détail

Petit calcul pour stocker l énergie en soulevant une grosse masse, par exemple des pierres ou du sable, suspendus à un câble couplé à un treuil.

Petit calcul pour stocker l énergie en soulevant une grosse masse, par exemple des pierres ou du sable, suspendus à un câble couplé à un treuil. André Rosselet (membre du comité) - Mars 2011 Petit calcul pour stocker l énergie en soulevant une grosse masse, par exemple des pierres ou du sable, suspendus à un câble couplé à un treuil. La journée,

Plus en détail

Lignes de transfert d Energie Electrique

Lignes de transfert d Energie Electrique Plan général du cours Introduction Les sources d énergie Les vecteurs d énergie Les consommateurs Les systèmes de tension 1 transmission réserve Source : Microsoft 2 1 Source Vecteur d énergie Consommateur

Plus en détail

Chap 1: Toujours plus vite... Introduction: Comment déterminer la vitesse d une voiture?

Chap 1: Toujours plus vite... Introduction: Comment déterminer la vitesse d une voiture? Thème 2 La sécurité Chap 1: Toujours plus vite... Introduction: Comment déterminer la vitesse d une voiture?! Il faut deux informations Le temps écoulé La distance parcourue Vitesse= distance temps > Activité

Plus en détail

L'ENERGIE DE NOTRE TERRE

L'ENERGIE DE NOTRE TERRE L'ENERGIE DE NOTRE TERRE Énergie? «Aujourd'hui j'ai beaucoup d'énergie!» oui, mais que vais-je en faire? La crise de l'énergie : les chocs pétroliers Consommation d'énergie et économies d'énergie??? 2

Plus en détail

mouvement des électrons Observation : En actionnant en permanence la manivelle de la machine, la lampe à lueur brille de façon continue.

mouvement des électrons Observation : En actionnant en permanence la manivelle de la machine, la lampe à lueur brille de façon continue. Chapitre 3 Électricité 3.1 Tension et énergie électriques 3.1.1 Énergie électrique Expérience 3.1 On relie les calottes d une lampe à lueur aux sphères métalliques d une machine de Wimshurst (figure 3.1).

Plus en détail

Ec= ½. M. V² M : masse du solide (kg); V : vitesse du solide (m.s-1)

Ec= ½. M. V² M : masse du solide (kg); V : vitesse du solide (m.s-1) Energie mécanique Em= Ec+ Ep Ec: énergie cinétique (J); Ep: énergie potentielle (J); Ec= ½. M. V² M : masse du solide (kg); V : vitesse du solide (m.s-1) Ep= M.g.zg M : masse du solide (kg); g : intensitéde

Plus en détail

Identifier Stocker Distribuer Transformer

Identifier Stocker Distribuer Transformer Les énergies dans les transports Stocker Distribuer Transformer JPS - MAZAMET _ACT6_Energies.pub - 1 Les différentes énergies utilisées dans les transports... Tâche 1 IDENTIFIER LES ÉNERGIES... Dans le

Plus en détail

TD 1 CALCULS D ENERGIE

TD 1 CALCULS D ENERGIE TD 1 CALCULS D ENERGIE Exercice n 1 On désire élever la température d un chauffe-eau de 200 litres de 8 C à 70 C. On rappelle que la capacité thermique massique de l eau est de 1cal/ C/g. 1-1 Quelle est

Plus en détail

Manuel d'utilisation de la maquette VEHICULE ELECTRIQUE A ENERGIE SOLAIRE. (Modèle avec stockage de l'énergie électrique)

Manuel d'utilisation de la maquette VEHICULE ELECTRIQUE A ENERGIE SOLAIRE. (Modèle avec stockage de l'énergie électrique) Manuel d'utilisation de la maquette VEHICULE ELECTRIQUE A ENERGIE SOLAIRE (Modèle avec stockage de l'énergie électrique) Enseignement collège et lycée Article Code Véhicule électrique à énergie solaire

Plus en détail

IV Etudes de cas C Véhicules du futur. Jacques Gangloff

IV Etudes de cas C Véhicules du futur. Jacques Gangloff IV Etudes de cas C Véhicules du futur Jacques Gangloff C.1 Introduction (1) Modèle énergétique tout électrique : - Production : photovoltaïque, éolien - Consommation : Sédentaire : besoins domestiques,

Plus en détail

Réalisé par : Marianne Merrien, Léa Lebon, Rachel Gence et Naïma Joussa

Réalisé par : Marianne Merrien, Léa Lebon, Rachel Gence et Naïma Joussa Réalisé par : Marianne Merrien, Léa Lebon, Rachel Gence et Naïma Joussa Année scolaire 2011-2012 Table des matières EN QUOI UNE VOITURE A ESSENCE POLLUE?... 3 COMPOSANT RELACHE PAR UN MOTEUR A ESSENCE....

Plus en détail

Lien entre l énergie cinétique, l énergie de position (potentielle) et l énergie mécanique.

Lien entre l énergie cinétique, l énergie de position (potentielle) et l énergie mécanique. Lien entre l énergie cinétique, l énergie de position (potentielle) et l énergie mécanique. Relation entre le poids et la masse d un corps Formule : P = m. g Avec p : poids en newton (N) m : masse en kilogramme

Plus en détail

Le stockage de l énergie : le point faible de la filière énergétique

Le stockage de l énergie : le point faible de la filière énergétique Le stockage de l énergie : le point faible de la filière énergétique Christian Ngo Résumé Stocker de l'énergie (électricité ou chaleur) pour l'utiliser quand on en a besoin est une nécessité. Le stockage

Plus en détail

Panneau Solaire Pliable 5 Watt

Panneau Solaire Pliable 5 Watt Panneau Solaire Pliable 5 Watt 300 ma (0.3A) 5 Watt 0.17 Kg 648 (L) x 279 (l) x 1,5 (Ep.) mm 140 (L) x 114 (l) x 19 (Ep.) mm Panneau solaire pliable avec boîte de derivation et diode blocante inverse,

Plus en détail

Baccalauréat STI2D et STL- SPCL Épreuve de physique chimie Corrigé Session de juin 2014 Antilles Guyane. 30/06/2014 http://www.udppc.asso.

Baccalauréat STI2D et STL- SPCL Épreuve de physique chimie Corrigé Session de juin 2014 Antilles Guyane. 30/06/2014 http://www.udppc.asso. Baccalauréat STI2D et STL- SPCL Épreuve de physique chimie Corrigé Session de juin 2014 Antilles Guyane 30/06/2014 http://www.udppc.asso.fr PARTIE A : BESOINS EN ÉNERGIE ÉLECTRIQUE ET SOLUTION DU MOTEUR

Plus en détail

Motorisation hybride Toyota Prius

Motorisation hybride Toyota Prius Motorisation hybride Toyota Prius Modélisation phénomènes physiques : Coefficient d adhérence : f : coefficient d adhérence φ = arctan f φ = φ s limite adhérence φ < φ s adhérence φ > φ s glissement Plus

Plus en détail

Énergie électrique mise en jeu dans un dipôle

Énergie électrique mise en jeu dans un dipôle Énergie électrique mise en jeu dans un dipôle Exercice106 Une pile de torche de f.é.m. E = 4,5 V de résistance interne r = 1,5 Ω alimente une ampoule dont le filament a une résistance R = 4 Ω dans les

Plus en détail

Module 3 : L électricité

Module 3 : L électricité Sciences 9 e année Nom : Classe : Module 3 : L électricité Partie 1 : Électricité statique et courant électrique (chapitre 7 et début du chapitre 8) 1. L électrostatique a. Les charges et les décharges

Plus en détail

Département Aérospatiale et mécanique.

Département Aérospatiale et mécanique. Département Aérospatiale et mécanique. Laboratoire de Thermodynamique Université de Liège Campus du Sart-Tilman - Bâtiment B49 Parking P33 B-4000 LIEGE (Belgium) tel : +32 (0)4 366 48 00 fax : +32 (0)4

Plus en détail

Etude d un véhicule électrique

Etude d un véhicule électrique Etude d un véhicule électrique Sa masse M est de 1400kg Sa vitesse maximale Vmax=150km/h Autonomie de 250km à 90km/h Batterie Lithium-ion Les deux roues avant sont motrices Le diamètre D d un pneu sous

Plus en détail

L ' E N E R G I E T H E R M I Q U E

L ' E N E R G I E T H E R M I Q U E L ' E N E R G I E T H E R M I Q U E Introduction : utilisation de l énergie thermique dans l hôtellerie et la restauration : Appareils producteurs de chaleur : Grill, Fours, Brûleurs, Radiateur, Chauffe-eau

Plus en détail

1- A partir des informations données ci-dessus et de vos connaissances, compléter le tableau suivant :

1- A partir des informations données ci-dessus et de vos connaissances, compléter le tableau suivant : THEME ENJEUX ENERGETIQUES CH 1 : BESOINS EN ENERGIE 1. NOS DIFFERENTES SOURCES ET FORMES D ENERGIE 1.1. «Différence entre source d énergie et forme d énergie» Le travail de l homme qui veut pouvoir utiliser

Plus en détail

NOTIONS FONDAMENTALES SUR LES ENERGIES

NOTIONS FONDAMENTALES SUR LES ENERGIES CHAPITRE 1 NOTIONS FONDAMENTALES SUR LES ENERGIES 1 suite Chapitre 1 : NOTIONS FONDAMENTALES SUR LES ENERGIES 1.1 Généralités 1.2 L'énergie dans le monde 1.2.1 Qu'est-ce que l'énergie? 1.2.2 Aperçu sur

Plus en détail

Énergie solaire et habitat

Énergie solaire et habitat 1 Énergie solaire et habitat LES MODES D EXPLOITATION DE L ÉNERGIE SOLAIRE DANS L HABITAT Énergie solaire photovoltaïque L énergie solaire photovoltaïque provient de la conversion de la lumière du soleil

Plus en détail

MUR CAPTEUR À ACCUMULATION D'ÉNERGIE

MUR CAPTEUR À ACCUMULATION D'ÉNERGIE MUR CAPTEUR À ACCUMULATION D'ÉNERGIE Capacité(s) contextualisée(s) mise(s) en jeu durant l'activité : Mesurer des températures. Définir la capacité thermique massique. Associer l'échauffement d'un système

Plus en détail

EXERCICE I. Altitude en mètre

EXERCICE I. Altitude en mètre EXERCICE I L exercice I est composé de 4 problèmes indépendants. La disparition des ampoules à incandescence s explique par le très mauvais rendement de cette technologie (de l ordre de 5 %). Ces ampoules

Plus en détail

Energie nucléaire. Quelques éléments de physique

Energie nucléaire. Quelques éléments de physique Energie nucléaire Quelques éléments de physique Comment produire 1 GW électrique Nucléaire (rendement 33%) Thermique (38%) Hydraulique (85%) Solaire (10%) Vent : 27t d uranium par an : 170 t de fuel par

Plus en détail

Chaînes énergétiques

Chaînes énergétiques Chapite 7 Chaînes énegétiques Découvi Activité expéimentale n 1 Comment fonctionne une voitue utilisant une pile à combustible? Expéience n 1 Au niveau des ésevois, on obseve la fomation de bulles : des

Plus en détail

Procédures de qualification Electricienne de montage CFC Electricien de montage CFC

Procédures de qualification Electricienne de montage CFC Electricien de montage CFC Série 014 Procédures de qualification Electricienne de montage CFC Electricien de montage CFC Connaissances professionnelles écrites Pos..1 Bases technologiques Nom, prénom N de candidat Date Temps : Auxiliaires

Plus en détail

Baccalauréat STI2D et STL spécialité SPCL. Épreuve de PHYSIQUE CHIMIE. Session de novembre 2013 en Nouvelle Calédonie 19/12/2013.

Baccalauréat STI2D et STL spécialité SPCL. Épreuve de PHYSIQUE CHIMIE. Session de novembre 2013 en Nouvelle Calédonie 19/12/2013. Baccalauréat STI2D et STL spécialité SPCL Épreuve de PHYSIQUE CHIMIE Session de novembre 2013 en Nouvelle Calédonie 19/12/2013 Page 0 sur 9 BACCALAUREAT TECHNOLOGIQUE SESSION 2013 Série ST12D Série STL

Plus en détail

Comment sera la mobilité individuelle future?

Comment sera la mobilité individuelle future? Comment sera la mobilité individuelle future? Une certitude : Elle sera différente de toutes les projections tentées aujourd'hui! Raymond Chenal ingénieur- conseil membre de l ADER 1 Comment sera la mobilité

Plus en détail

Exercices corrigés sur E m, E p, E c et la sécurité routière

Exercices corrigés sur E m, E p, E c et la sécurité routière Exercices corrigés sur E m, E p, E c et la sécurité routière Exercice 1 : Conversion d énergie Sa2 h (altitude) goutte d eau Ec énergie cinétique Ep énergie de position 0 On étudie la chute d une goutte

Plus en détail

est-ce que l él énergie Qu est 1. Puissance, énergie, travail 2. Les différentes formes d éd

est-ce que l él énergie Qu est 1. Puissance, énergie, travail 2. Les différentes formes d éd Qu est est-ce que l él énergie? 1. Puissance, énergie, travail 2. Les différentes formes d éd énergie 3. Énergie primaire, énergie secondaire 4. Les unités s de mesure de l él énergie www.promethee-energie.org

Plus en détail

Premier semestre de première année de BTS

Premier semestre de première année de BTS Mr M.HELAL 1BTS CRSA MODULE M1 Energie 1 Premier semestre de première année de BTS Septembre Octobre Novembre Décembre Janvier Période prévue pour le déroulement de ce TP : Titre du TP Installation d une

Plus en détail

Transfert d énergie : piles et accumulateurs

Transfert d énergie : piles et accumulateurs Chapitre 11 Transfert d énergie : piles et accumulateurs Découvrir Activité documentaire n 1 Quelles énergies pour les véhicules électriques de demain? 1. Un véhicule hybride utilise deux sources d énergie

Plus en détail

Les puissances 4. 4.1. La notion de puissance. 4.1.1. La puissance c est l énergie pendant une seconde CHAPITRE

Les puissances 4. 4.1. La notion de puissance. 4.1.1. La puissance c est l énergie pendant une seconde CHAPITRE 4. LES PUISSANCES LA NOTION DE PUISSANCE 88 CHAPITRE 4 Rien ne se perd, rien ne se crée. Mais alors que consomme un appareil électrique si ce n est les électrons? La puissance pardi. Objectifs de ce chapitre

Plus en détail

L'ÉNERGIE. La meilleure façon de comprendre l'énergie, c'est de faire une comparaison avec l'humain :

L'ÉNERGIE. La meilleure façon de comprendre l'énergie, c'est de faire une comparaison avec l'humain : L'ÉNERGIE Par définition l'énergie est la grandeur qui représente la capacité d'un système à produire du mouvement. Donc sur un navire, beaucoup d'éléments peuvent transformer une énergie potentielle en

Plus en détail

Master Mention: FISE Spécialité E 2 D 2 Energie Electrique Développement Durable

Master Mention: FISE Spécialité E 2 D 2 Energie Electrique Développement Durable Master Mention: FISE Spécialité E 2 D 2 Energie Electrique Développement Durable et Supporté par: Laboratoire d Electrotechnique et d Electronique de Puissance de Lille Cohabilité avec 23/04/2010 D 2 Présentation

Plus en détail

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SESSION 2015

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SESSION 2015 BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SESSION 2015 Série STI2D Toutes spécialités Série STL Spécialité sciences physiques et chimiques en laboratoire PHYSIQUE-CHIMIE Durée : 3 heures Coefficient : 4 CALCULATRICE

Plus en détail

Activités L ENERGIE DE L ELECTRICITE - 1 -

Activités L ENERGIE DE L ELECTRICITE - 1 - L ENERGIE DE L ELECTRICITE - 1 - DOCUMENTATIONS CHAUFFE-EAU Chauffe eau électrique à résistance blindée La résistance blindée : Standard - thermoplongeur Plongée directement au cœur de l'eau, elle est

Plus en détail

Rébus : Question : Quel est le principe de fonctionnement d une pile à combustible? Question : On dit que l hydrogène est un énergétique.

Rébus : Question : Quel est le principe de fonctionnement d une pile à combustible? Question : On dit que l hydrogène est un énergétique. ompléter la définition. Un accumulateur c est : Une pile électrique rechargeable, qui accumule de l énergie... sous forme... pour la restituer sous forme de... On dit que l hydrogène est un énergétique.

Plus en détail

Origine du courant électrique Constitution d un atome

Origine du courant électrique Constitution d un atome Origine du courant électrique Constitution d un atome Electron - Neutron ORIGINE DU COURANT Proton + ELECTRIQUE MATERIAUX CONDUCTEURS Électrons libres CORPS ISOLANTS ET CORPS CONDUCTEURS L électricité

Plus en détail

Ingénierie durable I Introduction

Ingénierie durable I Introduction Ingénierie durable I Introduction Jacques Gangloff L énergie Moteur de la vie Sources d énergie : La source primaire d énergie est nucléaire Elle provient de la transformation de la matière (E=mc²) Sources

Plus en détail

Du SmartWay à la route intelligente électrifiée. Note prospective : recherche de partenaires pour la mobilité de demain

Du SmartWay à la route intelligente électrifiée. Note prospective : recherche de partenaires pour la mobilité de demain Du SmartWay à la route intelligente électrifiée Note prospective : recherche de partenaires pour la mobilité de demain Réf. CN 901 BS CB DM Lausanne, le 29 0ctobre 2003 La route intelligente électrifiée

Plus en détail

http://physiquecollege.free.fr/lycee_premiere.htm Titre : Etude d une chaine énergétique. Type d activité : Travaux pratiques (TP cours ou élèves)

http://physiquecollege.free.fr/lycee_premiere.htm Titre : Etude d une chaine énergétique. Type d activité : Travaux pratiques (TP cours ou élèves) Titre : Etude d une chaine énergétique. Type d activité : Travaux pratiques (TP cours ou élèves) Classe(s) : Bac Techno, Filière scientifique Prérequis : : E= Pxt Puissance électrique P= UxI et P = E/t

Plus en détail

BACCALAUREAT TECHNOLOGIQUE SESSION 2013. Série STl2D Série STL spécialité sciences physiques et chimiques en laboratoire PHYSIQUE-CHIMIE

BACCALAUREAT TECHNOLOGIQUE SESSION 2013. Série STl2D Série STL spécialité sciences physiques et chimiques en laboratoire PHYSIQUE-CHIMIE - BACCALAUREAT TECHNOLOGIQUE SESSION 203 Série STl2D Série STL spécialité sciences physiques et chimiques en laboratoire PHYSIQUE-CHIMIE Durée : 3 heures Coefficient : 4 SUJET TRAITÉ EXCLUSIVEMENT PAR

Plus en détail

Baccalauréat STI2D et STL SPCL Epreuve de sciences physiques Corrigé Session septembre 2014 Métropole. 01/10/2014 www.udppc.asso.fr.

Baccalauréat STI2D et STL SPCL Epreuve de sciences physiques Corrigé Session septembre 2014 Métropole. 01/10/2014 www.udppc.asso.fr. Baccalauréat STI2D et STL SPCL Epreuve de sciences physiques Corrigé Session septembre 2014 Métropole 01/10/2014 www.udppc.asso.fr Page 1 sur 11 ÉTUDE DE L EMPREINTE ENVIRONNEMENTALE DE QUELQUES DISPOSITIFS

Plus en détail

Carburant fossile, alternatives et illusions

Carburant fossile, alternatives et illusions 1 Carburant fossile, alternatives et illusions Michel Kieffer www.hkw-aero.fr - www.cocyane.fr 16.2.2007 - Indice Q1 le 22.10.2010 2 Aujourd hui, dans le domaine des transports, le discours écologique

Plus en détail

Application pour un Véhicule Motorisé

Application pour un Véhicule Motorisé REALISER SON VELO ELECTRIQUE EN 32 QUESTIONS Application pour un Véhicule Motorisé Arnaud Sivert IUT Génie Electrique & Informatique Industriel de Soissons CAHIER DES CHARGES : OBJECTIF : Réaliser un véhicule

Plus en détail

LUTTER contre le réchauffement climatique : Pourquoi pas le plastique?

LUTTER contre le réchauffement climatique : Pourquoi pas le plastique? LES PLASTIQUES EN DEBAT 3 ODP3 LUTTER contre le réchauffement climatique : Pourquoi pas le plastique? 1 Les premières matières plastiques ont fait leur apparition autour de 1860. A l époque les premières

Plus en détail

Travail, énergie et puissance, V7.1. conservation de l'énergie mécanique, forces dissipatives

Travail, énergie et puissance, V7.1. conservation de l'énergie mécanique, forces dissipatives 5 Travail, énergie et puissance, V7.1 conservation de l'énergie mécanique, forces dissipatives 1 Le travail L'objet O subit un déplacement indiqué par le vecteur s. Si une force F agit sur O, alors le

Plus en détail

FAIRE LE PLEIN D ÉNERGIE VERTE

FAIRE LE PLEIN D ÉNERGIE VERTE Rencontres des Nouveaux Mondes 2006 APRÈS LE PÉTROLE : UN MONDE À INVENTER FAIRE LE PLEIN D ÉNERGIE VERTE usages agriculture énergie usage domestique industrie commerce, services transport usages éclairer

Plus en détail

Journées Nationales de l APMEP 2006 MODELISATION MATHEMATIQUE DE PHENOMENES PHYSIQUES, DU COLLEGE AU BTS.

Journées Nationales de l APMEP 2006 MODELISATION MATHEMATIQUE DE PHENOMENES PHYSIQUES, DU COLLEGE AU BTS. Journées Nationales de l APMEP 2006 MODELISATION MATHEMATIQUE DE PHENOMENES PHYSIQUES, DU COLLEGE AU BTS. Problème : (Thème : Primitives, équations différentielles linéaires du 1 er ordre à coefficients

Plus en détail

PUISSANCE ELECTRIQUE

PUISSANCE ELECTRIQUE PUISSANCE ELECTRIQUE I COURANT CONTINU 1 absorbée par un récepteur 2 Puissance thermique et effet Joule 3 Bilan des puissances a) Conducteur ohmique Conducteur P abs Ohmique P ut = P j le rendement est

Plus en détail

Chapitre 4 Travail et énergie page 14

Chapitre 4 Travail et énergie page 14 Chapitre 4 Travail et énergie page 14 En principe, les lois de Newton permettent de résoudre tous les problèmes de la mécanique classique. Il aut alors connaître les positions, vitesses initiales des particules

Plus en détail

ENSEIGNEMENTS TECHNOLOGIQUES TRANSVERSAUX. Travail demandé :

ENSEIGNEMENTS TECHNOLOGIQUES TRANSVERSAUX. Travail demandé : VOITURE ENSEIGNEMENTS TECHNOLOGIQUES TRANSVERSAUX Centre d intérêt : FORMES ET CARACTERISTIQUES DE L ENERGIE, AMELIORATION DE L EFFICACITE ENERGETIQUE Connaissances visées AGENCEMENT DES SOLUTIONS TECHNOLOGIQUES

Plus en détail

Passerelles possibles entre les différentes 1ères.

Passerelles possibles entre les différentes 1ères. Passerelles possibles entre les différentes 1ères. Ce document est construit sur la base du programme de 1 ère S. Les programmes de STL et de L/ES ne sont donc pas complets. On ne trouve dans ce tableau

Plus en détail

CORRIGÉS SCIENCES NATURELLES 2

CORRIGÉS SCIENCES NATURELLES 2 CORRIGÉS SCIENCES NATURELLES 2 LA MATIÈRE ET L ÉNERGIE /page 5/ Le mouvement Position initiale Position finale Déplacement 280 m 0 m - 280 m 25 m 525 m 500 m 125 m 150 m 25 m 200 m 125 m - 75 m 175 m 75

Plus en détail

Economie de l hydrogène. Quelle place pour les énergies renouvelables?

Economie de l hydrogène. Quelle place pour les énergies renouvelables? JLR/15/12/06 Economie de l hydrogène. Quelle place pour les énergies renouvelables? Communication pour WIH2 2007 (2 ème Workshop International sur l Hydrogène) Ghardaia 19-21 mars 2007 Auteur: Jean-Loup

Plus en détail

Energie Travail Puissance Cours

Energie Travail Puissance Cours Energie Travail Puissance Cours. Introduction Les problèmes liés à l énergie sont d une grande importance : l énergie est en effet à l origine de tous les mouvements du monde de la technologie. Il existe

Plus en détail

VISITE DU COLLÈGE NICOLAS APPERT. David CARTON

VISITE DU COLLÈGE NICOLAS APPERT. David CARTON VISITE DU COLLÈGE NICOLAS APPERT David CARTON Professeur agrégé de Génie électrique UFR Sciences Exactes et Naturelles Université de Reims Champagne Ardenne VISITE DU COLLÈGE NICOLAS APPERT 1. Présentation

Plus en détail

Ch.2 - UTILISATION DES RESSOURCES ENERGETIQUES DISPONIBLES

Ch.2 - UTILISATION DES RESSOURCES ENERGETIQUES DISPONIBLES 1L 1ES. Partie 4. LE DEFI ENERGETIQUE p : 1 Ch.2- Utilisation des ressources énergétiques disponibles Ch.2 - UTILISATION DES RESSOURCES ENERGETIQUES DISPONIBLES A. LES COMBUSTIBLES FOSSILES : Alors qu'en

Plus en détail

TP N 9 : VOITURE RADIOCOMMANDÉE (1) ETT 2.1.1

TP N 9 : VOITURE RADIOCOMMANDÉE (1) ETT 2.1.1 Centres d'intérêt abordés Niveau d analyse Énergie Comportemental Objectifs pédagogiques Connaissances Activités (4 H) 2.1.1 Organisation fonctionnelle d une chaîne d énergie Production d énergie électrique

Plus en détail

Economie possible de 3 % Sur les charges

Economie possible de 3 % Sur les charges SUPRAWIND ÉCONOMISEUR D ÉNERGIE Les démarches, nombreuses et variées, qui visent à économiser l énergie s inscrivent dans un contexte de réchauffement climatique avec la nécessité d une diminution de l

Plus en détail

DIMENSIONNEMENT DU RACK BATTERIE

DIMENSIONNEMENT DU RACK BATTERIE Partie C DIMENSIONNEMENT DU RACK BATTERIE Calcul de l énergie embarquée dans le rack batterie Choix de la technologie de batterie Etude économique Ce dossier est constitué de : - 7 pages numérotées de

Plus en détail

ÉNERGIE SOLAIRE. Marcel Lacroix Université de Sherbrooke

ÉNERGIE SOLAIRE. Marcel Lacroix Université de Sherbrooke ÉNERGIE SOLAIRE Marcel Lacroix Université de Sherbrooke ÉNERGIE SOLAIRE: BONNE NOUVELLE 1. Presque toutes les sources d énergie que nous maîtrisons proviennent du soleil. C est l échelle de temps qui les

Plus en détail

I N S A de RENNES Année universitaire 2006/2007. DEVOIR SURVEILLE ENERGETIQUE ET ENVIRONNEMENT 3 ème ANNEE TRONC COMMUN ( 6 pages)

I N S A de RENNES Année universitaire 2006/2007. DEVOIR SURVEILLE ENERGETIQUE ET ENVIRONNEMENT 3 ème ANNEE TRONC COMMUN ( 6 pages) I N S A de RENNES Année universitaire 2006/2007 DEVOIR SURVEILLE ENERGETIQUE ET ENVIRONNEMENT 3 ème ANNEE TRONC COMMUN ( 6 pages) 3 ème année département STPI Date du D.S. : mardi 12 juin 2007 Document

Plus en détail

EXAMEN #2 ÉLECTRICITÉ ET MAGNÉTISME 25% de la note finale

EXAMEN #2 ÉLECTRICITÉ ET MAGNÉTISME 25% de la note finale EXAMEN #2 ÉLECTRICITÉ ET MAGNÉTISME 25% de la note finale Hiver 2011 Nom : Chaque question à choix multiples vaut 3 points 1. Si la différence de potentiel aux bornes d une résistance augmente, alors le

Plus en détail

/ Dossier Pédagogique / / exposition / Ô Soleil. / le Soleil et ses énergies / / une exposition de Science-Animation CCSTI de Midi-Pyrénées /

/ Dossier Pédagogique / / exposition / Ô Soleil. / le Soleil et ses énergies / / une exposition de Science-Animation CCSTI de Midi-Pyrénées / / Dossier Pédagogique / / exposition / / le Soleil et ses énergies / / Observation du Soleil / / Le solarscope / Utilisation Observation du soleil avec le solarscope (par temps beau!). Placez correctement

Plus en détail

Pétrole Charbon Gaz naturel Uranium Sources thermales (géothermie) Eolien Hydraulique Solaire Pompe à chaleur (géothermie) Bois Biocarburants Biomasse

Pétrole Charbon Gaz naturel Uranium Sources thermales (géothermie) Eolien Hydraulique Solaire Pompe à chaleur (géothermie) Bois Biocarburants Biomasse BTS BAT 1 ère Année Energétique 1 I L unité internationale d énergie et d autres unités L unité internationale de l énergie est le joule de symbole J. L EDF utilise le kilowattheure dont le symbole est

Plus en détail

La motorisation électrique dans l'aviation de loisir

La motorisation électrique dans l'aviation de loisir La motorisation électrique dans l'aviation de loisir Retour d'expérience pour le secteur nautique par Anne Lavrand Société ELECTRAVIA Journée technique - Jeudi 5 février 2009 Nautisme & Prospective "Quels

Plus en détail

Énergie - programme de sixième Fiches Cours. Structuration : les énergies. La nature : un trésor d'énergie!

Énergie - programme de sixième Fiches Cours. Structuration : les énergies. La nature : un trésor d'énergie! 1 Structuration : les énergies La nature : un trésor d'énergie! L'homme a toujours tiré... de la nature. Les aliments lui fournissent l'énergie...nécessaire pour travailler. Il a également su utiliser

Plus en détail

Etude d un véhicule électrique

Etude d un véhicule électrique Etude d un véhicule électrique Sa masse M est de 1,4 tonne. Sa vitesse maximale Vmax = 150 km/h. Autonomie : 250 km à 90 km/h. Batteries Lithium-ion. Les deux roues avant sont motrices. Le diamètre D d

Plus en détail

TP : Une résistance pour se chauffer?

TP : Une résistance pour se chauffer? TP : Une résistance pour se chauffer? Document extrait d un site Internet : L'effet Joule est un mode de production de chaleur qui se produit lors du passage du courant électrique dans un conducteur présentant

Plus en détail

L ENERGIE CORRECTION

L ENERGIE CORRECTION Technologie Lis attentivement le document ressource mis à ta disposition et recopie les questions posées sur une feuille de cours (réponds au crayon) : 1. Quelles sont les deux catégories d énergie que

Plus en détail