programme Master ÉCOLE CENTRALE PARIS leader, entrepreneur, innovateur

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "programme Master ÉCOLE CENTRALE PARIS leader, entrepreneur, innovateur"

Transcription

1 ÉCOLE CENTRALE PARIS leader, entrepreneur, innovateur programme Master sciences pour l ingénieur Un tremplin d excellence vers la recherche universitaire et industrielle 5 MENTIONS Énergie Mathématiques appliquées & Sciences de l Information Sciences appliquées Sciences de l Entreprise : Génie Industriel Nuclear Energy Année universitaire

2

3 Sommaire Le mot de la directrice des Études 4 Pourquoi venir suivre un Master à Centrale Paris 4 S inscrire en Master : conditions et formalités 5 Les bourses d études 5 Les Mentions et les Spécialités 6 Mention Énergie 10 M1 Énergie 12 M2 Sciences thermiques 14 M2 Matériaux & Procédés pour l Énergie 15 M2 Électrification & Propulsion automobile 16 Mention Mathématiques appliquées & Sciences de l Information 18 M1 Mathématiques appliquées & Sciences de l Information 20 M2 Modélisation & Simulation 22 M2 Mathématiques, Vision, Apprentissage 23 M2 Conception & Management des Systèmes Informatiques Complexes 24 M2 Biologie Synthétique & Systémique 25 M2 Informatique Haute Performance 26 M2 Data Semantics and User-centric Business Intelligence 27 Mention Sciences appliquées 28 M1 Sciences appliquées 30 M2 Procédés, Environnement & Biotechnologies 32 M2 Nano-Sciences 34 M2 Dynamique, Structures, Matériaux & Systèmes Couplés 36 M2 Génie Civil & Environnement 38 M2 Mécanique, Aéronautique & Spatial 40 Mention Sciences de l Entreprise : Génie Industriel 42 M1 Sciences de l Entreprise : Génie Industriel 44 M2 Modélisation & Management de la Conception 46 M2 Modélisation & Management des Organisations 48 M2 Optimisation des Systèmes Industriels & Logistiques 50 Master Nuclear Energy 52 M1 Nuclear Energy 54 M2 Nuclear Reactor Physics and Engineering 56 M2 Nuclear Plant Design 58 M2 Operations 60 M2 Fuel Cycle 62 M2 Decommissioning and Waste Management 64 La scolarité 66 L insertion professionnelle et les stages 66 Les professeurs 70 L École Doctorale 78 Les laboratoires 82

4 Le progr amme Ma ster de Centr ale Paris Un tremplin d excellence vers la recherche fondamentale et industrielle École Centrale Paris est connue tant en Europe que dans le reste L du monde pour l excellence de sa formation d ingénieur. Celleci repose sur une pédagogie des plus novatrices, développant les qualités scientifiques et techniques des étudiants dans une approche multiculturelle et ouverte sur l entreprise et les problématiques mondiales du XXI e siècle. Ces méthodes, qui font le succès de la formation d ingénieurs leaders, innovants et entrepreneurs depuis plus de 180 ans, se traduisent également dans la qualité reconnue de sa filière de formation par la recherche, de l offre de Master à celle de l École Doctorale, qui participent pleinement au fort développement de ses laboratoires de recherche. Une fois diplômé de Centrale Paris, un large choix de débouchés s offre à vous : R&D, création d entreprises, recherche fondamentale. Nous vous donnons ainsi tous les moyens pour assurer l excellence et la réussite de votre carrière professionnelle. Bonne chance et bonne route! Olivier Friedel directeur des Études Les mentions de Master de l École Centrale Paris sont des formations de haut niveau, ouvertes aux étudiants européens ou internationaux titulaires au minimum d une licence, d un bachelor, et aux étudiants en fin de formation de cycle d ingénieur. Ces formations conduisent au diplôme national de Master et offrent un diplôme de standard international facilement identifiable, correspondant à l échelon «M» en Europe. Il conduit à la poursuite des études sous forme doctorale ou bien à une insertion directe à haut niveau au sein de Hichem Dammak, l entreprise. directeur du Le programme de Master «Sciences de l ingénieur» de Centrale Paris a programme Master été restructuré pour la période autour de 5 mentions et 21 spécialités qui reflètent les axes majeurs de développement de sa recherche en phase avec les nouveaux besoins de ses partenaires académiques et industriels : Énergie Mathématiques appliquées et Sciences de l Information Sciences appliquées Sciences de l Entreprise : Génie industriel Nuclear Energy La durée de la formation en Master est de 2 ans (120 ECTS). La première année, M1 (60 ECTS), partage des enseignements avec la 2 e année du cursus ingénieur. La seconde année, M2 (60 ECTS) ou année de spécialité, est compatible avec la 3 e année du cursus ingénieur et avec d autres établissements d enseignement supérieur en co-habilitation : Supélec, Paris XI, ENS Cachan, ou d autres partenaires académiques majeurs en Île-de-France. Le Master se décline en mentions, spécialités et parcours. Les mentions font référence à des disciplines ou à des champs professionnels. Les spécialités en année de M2 permettent d approfondir des thématiques de recherche ou d application. Au sein du M1 ou M2, le choix d unités d enseignement est organisé sous la forme de parcours pédagogiques cohérents. 4

5 S inscrire en Ma ster : conditions et formalités CONDITIONS d admission M1 1 re année de Master Les élèves-ingénieurs en cours de validation de leur 1 re année d études et les candidats titulaires d une licence ès sciences ou justifiant de titres et travaux d un niveau comparable, peuvent déposer leur candidature en vue d une inscription en 1 re année de Master (M1). M2 2 e année de Master L accès direct en 2 e année de Master (M2) peut être envisagé pour des élèves-ingénieurs préparant leur 3 e année d études, ainsi que pour les candidats déjà titulaires d un M1 ou justifiant de titres et travaux d un niveau comparable. FORMALITÉS d admission M1 & M2 Tous les candidats doivent préalablement déposer, selon un calendrier précis, une demande d admission à l aide d un dossier de candidature disponible sur le site web de l École Centrale Paris : Rubrique «Admissions» ou Les candidats sélectionnés seront autorisés à s inscrire en M1 ou en M2 après décision prononcée par la direction des Études sur proposition du professeur responsable du Master concerné et après avis du jury de sélection et selon les capacités d accueil de la formation envisagée. BOURSES Centrale Paris Graduate Fellowship Des bourses d un montant de euros sont accordés chaque année au meilleurs étudiants, primo-arrivants de nationalité étrangère. Bourse Master Île-de-France Les candidats internationaux à un Master peuvent bénéficier d une aide financière relativement conséquente de la part du Conseil Régional d Île-de-France. Bourses proposées sur le site Campus-France Le répertoire «CampusBourses» de Campus France fournit rapidement des informations sur les aides et permet de faire une recherche adaptée à votre profil et présente les programmes des institutions gouvernementales, des collectivités locales, des entreprises, des fondations et des établissements d enseignement supérieur. 5

6 programme Master les Mentions & les spécialités

7

8 les Mentions & les spécialités MENTIONS SPÉCIALITÉS ÉNERGIE Responsable : Jean Taine M1 Énergie Responsable : Christophe Laux M2 Sciences thermiques Responsable : Thierry Schuller M2 Matériaux & Procédés pour l Énergie Responsable : Marie-Laurence Giorgi MATHÉMATIQUES APPLIQUÉES & SCIENCES DE L INFORMATION Responsables : Erick Herbin & Pascale Le Gall M1 Mathématiques appliquées & Sciences de l Information Responsable : Christophe Laux M2 Modélisation & Simulation Responsable : Pauline Lafitte M2 Mathématiques appliquées (parcours Vision, Apprentissage) Responsable : Nikos Paragios SCIENCES APPLIQUÉES Responsable : Didier Clouteau M1 Sciences appliquées Responsable : Christophe Laux M2 Procédés, Environnement & Biotechnologies Responsable : Dominique Pareau M2 Nano-Sciences Responsable : Hichem Dammak SCIENCES DE L ENTREPRISE : GÉNIE INDUSTRIEL Responsable : Bernard Yannou M1 Sciences de l entreprise : Génie Industriel Responsable : Marija Jankovic M2 Modélisation & management de la conception Responsable : Bernard Yannou M2 Optimisation des Systèmes industriels & logistiques Responsable : Vincent Mousseau NUCLEAR ENERGY Coordinateur pour Centrale Paris : Pascal Bernaud M1 Nuclear Energy Responsable : Patrick Le Tallec (École Polytechnique) M2 Nuclear Reactor Physics & Engineering Responsable : Cheikh Diop (CEA/INSTN) M2 Nuclear Plant Design Responsable : Bertrand Reynier (ENSTA) 8

9 Contacts Hichem Dammak directeur du programme Master M2 Électrification & Propulsion automobile Responsable : Christophe Laux Delphine Santigny assistante pédagogique +(33) M2 Conception & Management des Systèmes Info. Complexes Responsable : Marc Aiguier M2 Biologie Synthétique & Systémique Responsable : Pascale Le Gall M2 Informatique Haute Performance Responsable : Frédéric Magoulès M2 International Data Semantics & User-Centric Business Intelligence Responsables : Céline Hudelot & Marie-Aude Aufaure M2 Dynamique, Structures, Matériaux & Systèmes couplés Responsable : Didier Clouteau M2 Génie civil & Environnement Responsable : Arezou Modaressi M2 Mécanique, Aéronautique & Spatial Responsable : Marc Massot M2 Modélisation & Management des Organisations Responsable : Jean-Pierre Bourey (École Centrale de Lille) M2 Operations Responsable : Enrico Zio (Centrale Paris) M2 Fuel Cycle Responsable : Gérard Cote (Chimie ParisTech) M2 Decommissioning & Waste Management Responsable : Xavier Vitart (CEA) 9

10 mention Énergie 80% de l énergie consommée en France passe par la voie thermique de la combustion, essentiellement d hydrocarbures ; plus de 85% dans la plupart des pays développés, presque 100% dans les pays en voie de développement (et ceci pour quelques décennies encore). L électricité est essentiellement produite en France par la voie nucléaire. Les formes récentes d énergies renouvelables (biocarburants de deuxième génération, éolien, ), bien qu en fort développement, ne constitueront à moyen/long terme qu un appoint bienvenu. La priorité dans les pays développés est de consommer moins d énergie, à service rendu ou confort égal ; d abord dans le résidentiel-tertiaire et les transports, premiers postes de consommation, mais aussi dans l industrie. Les différents cursus de la mention de Master généraliste Énergie de Centrale Paris, de type recherche, sont construits en fonction des faits et idées précédents, pour adhérer au vivier réel des emplois. Les Objectifs La mention «Énergie» prépare aux métiers de l énergie sous toutes ses formes (hydrocarbures, gaz, charbon, énergies renouvelables, nucléaire, nouvelles technologies de l énergie), dans tous les secteurs : résidentiel-tertiaire, transport (toutes formes de propulsion), industrie. Les spécialités (M2) sont construites pour accueillir des étudiants étrangers et français de très bon niveau, issus d écoles ou d universités, pour préparer aux métiers de la recherche (R&D, recherche en entreprise et dans les grands organismes et recherche universitaire) et en premier lieu à une thèse de Doctorat. La Pédagogie Le cursus est articulé autour de cours fondamentaux, cours appliqués aux diverses technologies de l énergie, enseignements pratiques et méthodologiques, projet de laboratoire en équipe de deux, stage dans un laboratoire de recherche ou un centre de recherche public ou industriel, cours d anglais scientifique et technique (de français pour les étrangers). Les deux spécialités Recherche «Sciences Thermiques» (ST) et «Matériaux et Procédés pour l Énergie» (MPE) sont thématiques et généralistes et trouvent leur champ d application dans tous les secteurs et applications précédemment cités. Elles diffèrent par les cours fondamentaux couverts, complémentaires : La Spécialité «Sciences Thermiques» est une formation de haut niveau en transferts thermiques avancés (transferts thermiques généraux, rayonnement des gaz et des milieux denses, transferts turbulents, transferts en milieux poreux, en écoulements diphasiques, méthodes numériques...), en milieux réactifs (combustion, et plasmas). La Spécialité «Matériaux et Procédés pour l Énergie» est une formation de haut niveau, interdisciplinaire, en matériaux (principalement sous les angles physique et mécanique) et en génie des procédés. L accent est mis sur l élaboration des matériaux pour l énergie. La Spécialité «Électrification et Propulsion Automobile» est une formation de haut niveau, interdisciplinaire, visant les technologies de la propulsion automobile du futur (véhicules hybrides et électriques). Cette spécialité repose sur une cohabilitation Centrale-Supélec, ENS Cachan, IFP School. 10

11 Les Points Forts La plupart des unités d enseignement (UE) sont mutualisées : soit avec la formation d ingénieurs de Centrale Paris, avec des objectifs spécifiques, soit avec d autres établissements du PRES UniverSud, dans le cadre d un partenariat fort : Supélec, ENS Cachan, Université Paris-Sud XI, etc. L implication dans l enseignement d organismes de recherche est importante : CNRS, CEA, IFP, CSTB... Le partenariat avec les entreprises est très fort (cours, conférences, visites, voyage, stage...). ÉNERGIE Les Laboratoires de Rattachement Les différentes spécialités s appuient sur des laboratoires de l École : La Spécialité «Sciences Thermiques» s appuie en particulier sur le laboratoire Énergétique Moléculaire et Macroscopique, Combustion (EM2C). La Spécialité «Matériaux et Procédés pour l Énergie» s appuie en particulier sur les laboratoires de Génie des Procédés et Matériaux (LGPM), Mécanique des Sols, Structures et Matériaux (MSSMat) et Structures, Propriétés et Modélisation des Solides (SPMS). Les Débouchés Tous les secteurs liés à l énergie : Production (nucléaire, gaz, pétrole, ENR et même charbon en expatriation) Transport et distribution de vecteurs énergétiques (électricité, gaz, pétrole) Secteur résidentiel-tertiaire (habitat, 43% de la consommation finale d énergie en France) Transports (automobile et routier, aérien, spatial, ferroviaire, fluvial, maritime...) Secteurs grands consommateurs d énergie (cimentier, papetier, verrier, métallurgique ) Les entreprises élaborant des matériaux spéciaux pour l énergie La plupart des entreprises leaders de ces secteurs sont partenaires de Centrale Paris. Types d emplois accessibles (Cursus «Recherche») : Le premier débouché est la thèse de doctorat (tous établissements). Au-delà de la thèse, ou à l issue du Master, les emplois occupés correspondent à toute la palette des métiers de la recherche : chercheurs dans les organismes de recherche, plus précisément : CNRS, CEA, IRSN, IFP, CSTB, ONERA, etc. enseignants-chercheurs dans les Grandes Écoles ou universités, ingénieurs de Recherche dans des entreprises, généralement de dimension mondiale, des secteurs nucléaire, pétrolier, métallurgique, verrier, automobile, aéronautique, spatial, etc. ingénieurs de recherche et ingénieurs R&D dans le domaine des nouvelles technologies de l énergie. Responsable de la mention : Jean Taine, professeur à Centrale Paris ÉNERGIE Contact 11

12 m1 Énergie La première année M1 est construite sur des principes facilitant l acquisition d une formation de base à partir de parcours initiaux variés, tout en maintenant les possibilités d ouverture pour la seconde année et en préservant les possibilités de réorientation en cours de cursus. La pédagogie L année de M1 est construite autour : d enseignements de base, comprenant : des Majeures dans les disciplines dominantes de la Mention Energie, des Mineures apportant une culture scientifique complémentaire à choisir parmi une large palette d enseignements. d activités personnalisées, comprenant : un cours de langue anglaise, indispensable pour les métiers de la recherche, ou de Français Langue Étrangère pour les étudiants non francophones, de façon à assurer un niveau permettant un suivi des enseignements, un projet au sein d un laboratoire d accueil habilité, réparti sur les deux semestres. Enfin, la découverte des métiers de la recherche se fait par la participation à des forums, des conférences et séminaires, des visites de laboratoires. Ces activités (validation sans attribution d ECTS) ouvrent les étudiants à la recherche dans les grands organismes et en entreprise. Les validations des différents enseignements et activités sont définies spécifiquement pour chaque cours dans chacune des mentions. Chaque étudiant est supervisé par un tuteur académique. Le programme Premier Semestre (30 ECTS) Majeure + Mineure : 25 ECTS Anglais scientifique (ou Français Langue Étrangère) : 2 ECTS Projet de laboratoire (rapport et soutenance d étape) : 3 ECTS Deuxième Semestre (30 ECTS) Majeure + Mineure: 20 ECTS Anglais scientifique (ou Français Langue Étrangère) : 2 ECTS Projet de laboratoire (rapport et soutenance finale) : 8 ECTS Le volume de travail moyen (incluant le travail personnel) est estimé à environ 35h/semaine. Contact Responsable du M1 : Christophe Laux, professeur à Centrale Paris 12

13 Les Cours Majeure : 6 UE (30 ECTS) à choisir parmi : PR3100. Procédés et Développement Durable - S7, Électif 2 ou S8, Électif 8 5 ECTS EN1200. Mécanique des fluides - S7, Électif 3 OU S8, Électif 8 5 ECTS PR4200. Réseaux électriques - S7, Électif 4 OU S8, Électif 8 5 ECTS MA2400. Conception et Simulation - S7, Électif 6 5 ECTS MA1400. Équation aux dérivés partielles S5 5 ECTS PR1100. Structure et propriétés des matériaux - S8, Électif 8 5 ECTS EN1100. Transferts Thermiques - S5 ou EN1120. Heat Transfer - S8, Électif 12 5 ECTS EN1300. Thermodynamique appliquée - S6 ET EN1920. Activité expérimentale Aérodynamique et Énergétique - S5 ou S6 5 ECTS Mineure : 3 UE (15 ECTS) à choisir parmi : EN1110. Transferts thermiques avancés - S7, Électif 6 5 ECTS) MG1300. Dynamique des structures et acoustique - S7, Électif 4 5 ECTS IS Systèmes automatiques - S7, Électif 5 5 ECTS WP2100. Développement Durable et Technologies - S8, Électif 8 5 ECTS EN1500. Ingénierie nucléaire - S8, Électif 9 5 ECTS EN1400. Modélisation et simulation de la combustion - S8, Électif 10 5 ECTS PR4300. Cogénération et production d énergie - S8, Électif 10 5 ECTS EN1600. Énergie renouvelable - S8, Électif 11 5 ECTS MG2817. Applications de la méthode des éléments finis - S8, Électif 12 5 ECTS MG2818. Exploration et production pétrolière - S8, Électif 13 5 ECTS Un ensemble (5 ECTS) de deux modules expérimentaux à choisir parmi : IS2950. AE Électronique - S5, S6 MG1960. AE Génie Civil - S5, S6 MG1970. AE Dimensionnement de structures mécaniques - S5, S6 PH1910. AE Physique - S5, S6 PR1930. AE Matériaux et corrosion - S5, S6 PR2940. AE Procédés et environnement - S5, S6 SE1950. AE Ingénierie inverse et prototypage rapide - S5, S6 MG2920. ME Génie Civil - S8, Électif 13 (5 mardis) PH2930. ME Physique nucléaire - S8, Électif 13 (5 mardis) IS1250. ME Programmation IHM pour PC et dispositifs mobiles - S8, Électif 10 PR3910. ME Biotechnologies - S8, Électif 13 (semaine réservée 2) IS2960. ME Électronique - S8, Électif 13 (semaine réservée 2) OU toute autre UE de 5 ECTS apportant une culture scientifique supplémentaire et approuvée par le responsable du M1. Projet (3 ECTS en S7, 8 ECTS en S8) : WP5100 ou WP7100. Projet en laboratoire (rapport et soutenance), S7 3 ECTS WP5200 ou WP7200. Projet en laboratoire (rapport et soutenance), S8 8 ECTS Langues (2 ECTS en S7, 2 ECTS en S8) ÉNERGIE LC1000. Anglais scientifique ou LC2000. Français Langue Étrangère pour les non-francophones, S7 LC1000. Anglais scientifique ou LC2000. Français Langue Étrangère pour les non-francophones, S8 2 ECTS 2 ECTS Note : Les étudiants doivent s assurer qu ils ont les pré-requis nécessaires pour suivre les enseignements choisis (les pré-requis sont indiqués dans le catalogue des cours de l École). ÉNERGIE 13

14 m2 La Spécialité «Sciences Thermiques» est une formation de haut niveau, Sciences Thermiques En transferts (transferts thermiques avancés, transferts turbulents, transferts en milieux poreux, transferts en écoulements diphasiques, rayonnement des milieux denses et des gaz, etc.) En milieux réactifs (combustion, éventuellement plasmas) et techniques associées (turbomachines, etc.). Chaque étudiant peut personnaliser son profil à partir d un large choix d unités d enseignement électives qui couvrent l ensemble du secteur de l énergie. Les Cours Des cours fondamentaux : UE1 Transferts, 4 ECTS Transferts de masse et de chaleur ; Transferts couplés et transfert turbulents UE2 Rayonnement thermique et combustion, 4 ECTS Rayonnement de milieux denses et des gaz ; Combustion UE3 Milieux polyphasiques, 4 ECTS Two phase flow ; Transferts en milieux poreux Des cours électifs, généraux ou appliqués de 2 ECTS (4 au choix) Des enseignements pratiques : UE4 Méthodes numériques et projet numérique, 4 ECTS UE5 Méthodologie thermique, 3 ECTS UE6 Techniques de mesures : TP personnalisés, 3 ECTS UE7 Anglais scientifique (Centre de langues), 2 ECTS Un projet de laboratoire (2 ECTS en S3, 6 ECTS en S4) Dans un des laboratoires de soutien du Master. Sa définition précise doit être validée par les responsables du Master avant le début des travaux. Un stage de recherche ou de R&D avancée, 20 ECTS (fin avril à mi-septembre) en laboratoire universitaire, d organisme de recherche (CNRS, CEA, IFP, IRSN, CSTB...) ou centre de recherche industriel ; le stage comprend une partie originale et déterminante de modélisation physique ou/et numérique ou/et d expérimentation. Sa définition précise doit être validée par les responsables du Master avant le début des travaux. Contact ÉNERGIE 14 Responsable de la spécialité : Thierry Schuller, professeur à Centrale Paris

15 m2 Matériaux et Procédés pour l Énergie La Spécialité «Matériaux et Procédés pour l Énergie» est une formation de haut niveau : En matériaux et élaboration des matériaux (principalement sous les angles mécanique et physique), En génie des procédés, en procédés d élaboration de matériaux pour l énergie et en génie des procédés de production d énergie sous ses multiples facettes impliquées dans les applications énergétiques appliqué au secteur très vaste de l énergie : procédés de production d énergie classique et renouvelable, élaboration de matériaux pour les applications énergétiques les plus novatrices. Chaque étudiant peut personnaliser son profil à partir d un large choix d unités d enseignement électives qui couvrent l ensemble du secteur de l énergie. ÉNERGIE Les Cours Cours fondamentaux (S3) UE 11 Transferts, 4 ECTS : Transferts de masse et de chaleur 2, Transferts couplés et transfert turbulents UE 12 Matériaux pour l énergie, 4 ECTS (choisir 2 modules sur 3) : Matériaux pour la production d énergie, Physique des matériaux pour l énergie parties 1 et 2 UE 13 Procédés pour l énergie, 4 ECTS : Génie des procédés pour l énergie, Hydrodynamique physique Cours électifs, généraux ou appliqués (S3 ou S4), 2 ECTS (4 au choix) : sous réserve d ouverture ou de compatibilité d emploi du temps Enseignements pratiques (S3 ou S4) UE 17 Contrôle commande, Simulation numérique sur logiciel et projet numérique, 5 ECTS UE 18 Formation expérimentale et méthodologique TP), 5 ECTS en Génie des procédés et Matériaux UE 7 Anglais Scientifique (Centre de langues), 2 ECTS Projet de laboratoire (2 ECTS en S3, 6 ECTS en S4) dans un des laboratoires de soutien du Master. Sa définition précise doit être validée par les responsables du Master avant le début des travaux. Stage de recherche ou de R&D avancée, 20 ECTS (fin avril à mi Septembre) en laboratoire universitaire, d organisme de recherche (CNRS, CEA, IFP, IRSN, CSTB,..) ou centre de recherche industriel ; le stage comprend une partie originale et déterminante de modélisation physique ou/et numérique ou/et d expérimentation. Sa définition précise doit être validée par les responsables du Master avant le début des travaux. Contact ÉNERGIE Responsable de la spécialité : Marie-Laurence Giorgi, maître de Conférences à Centrale Paris 15

16 m2 Dans le milieu du transport routier, les constructeurs européens se sont engagés à réduire les émissions de gaz à effet de serre. Or, il est aujourd hui admis qu un tel objectif ne sera pas atteint par les seuls progrès des moteurs à combustion interne. Après un siècle d attentisme, l introduction du vecteur électricité dans la motorisation est finalement admise par la quasi-totalité des constructeurs comme une solution très intéressante d un point de vue de la minimisation de l énergie et de la pollution. Électrification et Propulsion Automobile Les Objectifs Dans cette nouvelle situation, avec l introduction massive de composants électriques, les moyens de transport routiers subissent une transformation importante. Ces composants, qui participaient jusqu alors au sein des véhicules en tant que composants auxiliaires, commencent aujourd hui, et sûrement davantage demain, à jouer un rôle de plus en plus important dans le système de propulsion et dans la gestion et la transformation des énergies embarquées. Cette spécialité accompagne cette évolution des moyens de transport en offrant en Île-de-France une formation d excellence aux futurs chercheurs ou ingénieurs, issus de filières universitaires ou de Grandes Écoles mais aussi aux différents candidats ayant un cursus international. Elle est ouverte aux étudiants désireux d apporter leur contribution concrète à ce besoin socio-économique qu est l amélioration des moyens de transport en vue de préserver notre planète d une pollution locale et globale excessive. La pédagogie L originalité de la formation réside d abord dans la pluridisciplinarité et dans l aspect système du domaine scientifique traité. Cette particularité découle directement des applications visées qui sont, par essence, des systèmes riches et complexes où plusieurs phénomènes physiques sont forcément couplés. Cette spécialité répond donc à un besoin de formation pluridisciplinaire associant les compétences suivantes : compétence électrique (énergie électrique, électronique et traitement de l information), mécanique (dynamique du véhicule, transmission de puissance), transferts thermiques et en moteur à combustion interne (combustion, carburant, thermodynamique, cinétique chimique, post traitement des émissions de gaz), contrôle et intégration des systèmes (automatique, techniques d optimisation). L association des compétences permet d appréhender le groupe moto-propulseur totalement ou partiellement électrifié et le véhicule dans sa globalité. Les étudiants ayant suivi cette spécialité participeront au développement de nouveaux concepts et à la mise au point de nouveaux moyens de transport propres. Ils seront des acteurs-clés dans les laboratoires de recherche académique et dans les services de recherche et développement de l industrie automobile. Les étudiants, de profils variés, doivent maîtriser les fondamentaux de chaque thème (combustion, électrique, mécanique, thermique, contrôle) et les différents approfondissements qui seront dispensés par les spécialistes universitaires et industriels. La connaissance théorique est complétée par un aspect technologique fortement orienté vers l intégration et l interconnexion entre les composants embarqués. Cette formation permet de préparer les étudiants à développer des recherches dans le cadre de thèses de doctorat à orientation industrielle (thèses CIFRE). Une partie des étudiants inscrits dans ce Master pourra aussi poursuivre une formation à la recherche sous forme de thèses de doctorats dans les laboratoires traitants de sujets plus académiques. Enfin, ce Master aspire aussi à former des étudiants capables d assumer la fonction d ingénieur de recherche au sein des équipes de R&D de l industrie et des laboratoires spécialisés impliqués sur la nouvelle problématique de l électrification de la propulsion dans le domaine du transport. La formation permet globalement de se diriger, soit vers le métier de chercheur, soit vers le métier d ingénieur. L enseignement proposé est ambitieux et le volume horaire de présence est relativement conséquent afin de permettre l acquisition de compétences approfondies. 16

17 Le Programme La spécialité Électrification et Propulsion Automobile se rattache à trois mentions différentes : La mention Véhicule et Transport durables, création de l ENS Cachan, La mention Énergie (EN) (classée A en 2009) de l École Centrale Paris, La mention Information, Énergie et Systèmes (IES) (classée A en 2009) de Supélec. Semestre 1 : 3 UE obligatoires + 5 UE à choisir parmi 7 (30 ECTS) Introduction au moteur et ses limitations * Architecture de l hybridation Moteur à combustion interne Composants mécaniques Machines électriques Électronique de puissance Stockage embarqué d énergie Transferts thermiques Systèmes GMP et intégration des sous-systèmes * Comportement dynamique longitudinal du véhicule Semestre 2 : 1 UE obligatoire + 2 UE au choix + 1 stage (30 ECTS) Contrôle avancé du flux d énergie dans le véhicule * Intégration véhicule Éco-conception du véhicule Bureau d études - logiciel de simulation Réseaux d énergie électrique embarqués Réseaux de communication UE libre (approuvée par l équipe pédagogique) Stage * Ces UE sont considérées comme essentielles pour une compréhension cohérente et multidisciplinaire de la formation et sont obligatoires. Les élèves de l ENS Cachan, de Centrale Paris et de Supélec seront dispensés de certains cours considérés comme acquis dans leurs cursus propres. L équipe pédagogique fixera, avec chaque établissement, le nombre et le type d UE à suivre dans cette spécialité et celles à valider au sein des parcours propres des trois écoles en question. ÉNERGIE Les Débouchés Les métiers visés recouvrent ceux de la recherche privée (l industrie du transport terrestre) et publique (CNRS, IFP, INRETS...) et ceux de l enseignement supérieur universitaire. L objectif est aussi de donner un complément de formation pluridisciplinaire à des ingénieurs désireux d appréhender les systèmes de transport malgré leur diversité et leur complexité. Cette spécialité répond pleinement au besoin de compétences exprimé par les industriels de la filière automobile. Cette formation permet de préparer les étudiants à développer des recherches dans le cadre de thèses de doctorats et de former des étudiants capables d assumer la fonction d ingénieur de recherche. ÉNERGIE Contact Correspondant à Centrale Paris : Christophe Laux, professeur à Centrale Paris 17

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE)

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE) RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE) Intitulé (cadre 1) Ingénieur diplômé de l École Nationale Supérieure d Ingénieurs en Informatique, Automatique, Mécanique, Énergétique et Électronique

Plus en détail

nouveau! cursus d ingénierie

nouveau! cursus d ingénierie nouveau! cursus d ingénierie cursus d ingénierie en 5 ans Une formation de haut niveau aux métiers de l ingénieur Ce parcours forme des étudiants spécialistes, responsables, cultivés, créatifs, ouverts

Plus en détail

Spécialité Sciences Mécaniques et Ingénierie

Spécialité Sciences Mécaniques et Ingénierie Master 2 Sciences, Technologies, Santé Mention Mécanique Spécialité Sciences Mécaniques et Ingénierie Parcours R&D en mécanique des fluides Parcours R&D en matériaux et structures Parcours Energétique

Plus en détail

Master. en sciences et technologies mention science de l ingénieur. spécialité énergétique et environnement - E 2

Master. en sciences et technologies mention science de l ingénieur. spécialité énergétique et environnement - E 2 Master en sciences et technologies mention science de l ingénieur spécialité énergétique et environnement - E 2 master sciences de l ingénieur Master sciences de l ingénieur Spécialité énergétique et environnement

Plus en détail

Mention de Master Génie Industriel de l UPSay (Université Paris Saclay) Description de la mention

Mention de Master Génie Industriel de l UPSay (Université Paris Saclay) Description de la mention Mention de Master Génie Industriel de l UPSay (Université Paris Saclay) Description de la mention Etablissements opérateurs : CS, ENSC, UEVE Etablissements partenaires : UPsud, ENSTA, SUPMECA Responsable

Plus en détail

MASTER MENTION INFORMATIQUE SPÉCIALITÉ PROGRAMMATION ET LOGICIELS SÛRS. Présentation. Objectifs. Compétences visées. Organisation. Stage.

MASTER MENTION INFORMATIQUE SPÉCIALITÉ PROGRAMMATION ET LOGICIELS SÛRS. Présentation. Objectifs. Compétences visées. Organisation. Stage. MASTER MENTION INFORMATIQUE SPÉCIALITÉ PROGRAMMATION ET LOGICIELS SÛRS RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Master (LMD) Domaine : Sciences, Technologies, Santé Mention : INFORMATIQUE Spécialité :

Plus en détail

MASTER 2011-2012. Mention Sciences Pour l Ingénieur. BAC + 1 2 3 4 5 Domaine : Sciences, Technologie et Santé (STS)

MASTER 2011-2012. Mention Sciences Pour l Ingénieur. BAC + 1 2 3 4 5 Domaine : Sciences, Technologie et Santé (STS) MASTER 2011-2012 Mention Sciences Pour l Ingénieur M1/M2 : Spécialité Génie Electrique & Informatique Industrielle BAC + 1 2 3 4 5 Domaine : Sciences, Technologie et Santé (STS) 1. Editorial du responsable

Plus en détail

UN ÉTABLISSEMENT D ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE RECHERCHE DE HAUT NIVEAU

UN ÉTABLISSEMENT D ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE RECHERCHE DE HAUT NIVEAU UN ÉTABLISSEMENT D ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE RECHERCHE DE HAUT NIVEAU FORMER DE HAUTS RESPONSABLES L ÉCOLE POLYTECHNIQUE FORME DES FEMMES ET DES HOMMES RESPONSABLES, CAPABLES DE MENER DES ACTIVITÉS

Plus en détail

UFR d Informatique. FORMATION MASTER Domaine SCIENCES, TECHNOLOGIE, SANTE Mention INFORMATIQUE 2014-2018

UFR d Informatique. FORMATION MASTER Domaine SCIENCES, TECHNOLOGIE, SANTE Mention INFORMATIQUE 2014-2018 UFR d Informatique FORMATION MASTER Domaine SCIENCES, TECHNOLOGIE, SANTE Mention INFORMATIQUE 2014-2018 Objectif L UFR d informatique propose au niveau du master, deux spécialités sous la mention informatique

Plus en détail

Master. en sciences et technologies mention sciences de l ingénieur. spécialité énergétique et environnement - E 2

Master. en sciences et technologies mention sciences de l ingénieur. spécialité énergétique et environnement - E 2 Master en sciences et technologies mention sciences de l ingénieur spécialité énergétique - E 2 Spécialité énergétique E2 mention : www.master.sdi.upmc.fr spécialité : www.energie-environnement.upmc.fr

Plus en détail

CURSUS MASTER EN INGENIERIE INFORMATIQUE : SYSTEMES INTELLIGENTS COMMUNICANTS

CURSUS MASTER EN INGENIERIE INFORMATIQUE : SYSTEMES INTELLIGENTS COMMUNICANTS CURSUS MASTER EN INGENIERIE INFORMATIQUE : SYSTEMES INTELLIGENTS COMMUNICANTS Domaine ministériel : Sciences, Technologies, Santé Présentation Nature de la formation : Diplôme national de l'enseignement

Plus en détail

Critères de recrutement

Critères de recrutement Localisation Critères de recrutement Admission ENPC / ENSG 6-8 avenue Blaise Pascal Cité Descartes Champs-sur-Marne 77455 Marne la Vallée cedex 2 RER A : Noisy-Champs ENST 46 rue Barrault 75634 Paris cedex

Plus en détail

2012-2017. Objectifs. Admission. Candidature

2012-2017. Objectifs. Admission. Candidature 2012-2017 UFR Sciences &Techniques 25, rue Philippe Lebon BP 1123 76063 Le Havre Cedex 02.32.74.43.00 Secrétariat administratif 02.32.74.43.61 M2.BTP-DRAQ@univ-lehavre.fr Responsables Saïd Taïbi Natalja

Plus en détail

MASTER 2011-2012. Mention Sciences Pour l Ingénieur. BAC + 1 2 3 4 5 Domaine : Sciences, Technologie et Santé (STS)

MASTER 2011-2012. Mention Sciences Pour l Ingénieur. BAC + 1 2 3 4 5 Domaine : Sciences, Technologie et Santé (STS) MASTER 2011-2012 Mention Sciences Pour l Ingénieur M1/M2 : Spécialité Réalité Virtuelle & Systèmes Intelligents BAC + 1 2 3 4 5 Domaine : Sciences, Technologie et Santé (STS) 1. Editorial du responsable

Plus en détail

MASTER MENTION INFORMATIQUE SPÉCIALITÉ EXPLORATION INFORMATIQUE DES DONNÉES ET DÉCISIONNEL

MASTER MENTION INFORMATIQUE SPÉCIALITÉ EXPLORATION INFORMATIQUE DES DONNÉES ET DÉCISIONNEL MASTER MENTION INFORMATIQUE SPÉCIALITÉ EXPLORATION INFORMATIQUE DES DONNÉES ET DÉCISIONNEL RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Master (LMD) Domaine : Sciences, Technologies, Santé Mention : Informatique

Plus en détail

LICENCE. Mention Mathématiques. BAC + 1 2 3 4 5 Domaine :

LICENCE. Mention Mathématiques. BAC + 1 2 3 4 5 Domaine : LICENCE 2013-2014 Mention 1. Editorial du responsable La licence de mathématiques est une filière interdisciplinaire à dominante mathématique. Elle propose une formation générale en mathématiques, indispensable

Plus en détail

Master. en sciences et technologies mention mathématiques et applications

Master. en sciences et technologies mention mathématiques et applications Master en sciences et technologies mention mathématiques et applications master mathématiques et applications Contacts Nicolas Lerner lerner@math.jussieu.fr www.master.math.upmc.fr Master sciences et technologies

Plus en détail

Réunion de rentrée étudiants M2 Conception, Modélisation et Architecture de Systèmes Industriels Complexes

Réunion de rentrée étudiants M2 Conception, Modélisation et Architecture de Systèmes Industriels Complexes 1 Réunion de rentrée étudiants M2 Conception, Modélisation et Architecture de Systèmes Industriels Complexes Eric Goubault 08/09/2015 Pourquoi COMASIC? 2 notre société technologique repose sur des systèmes

Plus en détail

LES CLASSES PRÉPARATOIRES AUX GRANDES ÉCOLES SCIENTIFIQUES - CPGE

LES CLASSES PRÉPARATOIRES AUX GRANDES ÉCOLES SCIENTIFIQUES - CPGE LES CLASSES PRÉPARATOIRES AUX GRANDES ÉCOLES SCIENTIFIQUES - CPGE 1- VOCATION Les Classes Préparatoires Scientifiques (1ère et 2ème année) permettent d acquérir des méthodes efficaces de travail et assurent,

Plus en détail

Master Sciences cognitives

Master Sciences cognitives Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Sciences cognitives Université Lumière - Lyon 2 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin, président

Plus en détail

Le Master Mathématiques et Applications

Le Master Mathématiques et Applications Le Master Mathématiques et Applications Franck BOYER franck.boyer@univ-amu.fr Institut de Mathématiques de Marseille Aix-Marseille Université Marseille, 20 Mai 2014 1/ 16 Structure générale Vue d ensemble

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Génie électrique et informatique industrielle de l Université d Artois Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des

Plus en détail

Filière «Electromécanique (EM)»

Filière «Electromécanique (EM)» Filière «Electromécanique (EM)» Président : Prof. Patrick HENDRICK patrick.hendrick@ulb.ac.be Vice-Président : Prof. Johan GYSELINCK johan.gyselinck@ulb.ac.be Présentation générale de la Filière Aéronautique,

Plus en détail

Le Master Mathématiques et Applications

Le Master Mathématiques et Applications Le Master Mathématiques et Applications Franck BOYER & Joël RIVAT franck.boyer@univ-amu.fr & joel.rivat@univ-amu.fr Institut de Mathématiques de Marseille Aix-Marseille Université Marseille, Janvier 2015

Plus en détail

Rapport d évaluation des masters réservés aux établissements habilités à délivrer le titre d'ingénieur diplômé

Rapport d évaluation des masters réservés aux établissements habilités à délivrer le titre d'ingénieur diplômé Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation des masters réservés aux établissements habilités à délivrer le titre d'ingénieur diplômé Ecole nationale supérieure du pétrole et des moteurs

Plus en détail

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE)

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE) RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE) Intitulé (cadre 1) Ingénieur diplômé de l École Nationale Supérieure d Ingénieurs en Informatique, Automatique, Mécanique, Énergétique et Électronique

Plus en détail

LE MASTER SYSTEMES D INFORMATION

LE MASTER SYSTEMES D INFORMATION Le Master Systèmes LE MASTER SYSTEMES D INFORMATION 33 Le Master Système d Information LE MASTER SYSTEME D INFORMATION Organisation générale L objectif général du diplôme est de préparer les étudiants

Plus en détail

FACULTÉ D INGÉNIERIE FACULTY OF ENGINEERING OFFRE DE FORMATION CONDITIONS D ADMISSION COURSE OFFERING ADMISSION REQUIREMENTS

FACULTÉ D INGÉNIERIE FACULTY OF ENGINEERING OFFRE DE FORMATION CONDITIONS D ADMISSION COURSE OFFERING ADMISSION REQUIREMENTS FACULTÉ D INGÉNIERIE FACULTY OF ENGINEERING OFFRE DE FORMATION CONDITIONS D ADMISSION COURSE OFFERING ADMISSION REQUIREMENTS La Faculté d Ingénierie de l USEK Département de Génie Biomédical Présentation

Plus en détail

Section des Formations et des diplômes. Evaluation des masters de l'ecole Centrale Paris

Section des Formations et des diplômes. Evaluation des masters de l'ecole Centrale Paris Section des Formations et des diplômes Evaluation des masters de l'ecole Centrale Paris Juillet 2009 Section des Formations et des diplômes Évaluation des masters de l'ecole Centrale Paris Juillet 2009

Plus en détail

Master Energie spécialité Energie électrique

Master Energie spécialité Energie électrique 03/12/2013 http://www.univ-fcomte.fr Master Energie spécialité Energie UFR Sciences, techniques, et gestion de l'industrie http://stgi.univ-fcomte.fr/ Dénomination officielle : Master Sciences, technologies,

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Informatique de l Université Lille 1 Sciences et technologies - USTL Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des

Plus en détail

Présentation du projet de Master Physique Paris Saclay

Présentation du projet de Master Physique Paris Saclay Présentation du projet de Master Physique Paris Saclay -> School Basic Sciences ; rattachement secondaire :Engineering Etablissements impliqués Thématiques couvertes, liste des M2,mentions voisines Structure

Plus en détail

MASTER. Mention Sociologie

MASTER. Mention Sociologie MASTER 2011-2012 Mention Sociologie M2 : Spécilaité Ingénierie des Projets de Développement Social Urbain et de Développement Durable BAC + 1 2 3 4 5 Domaine : Sciences Humaines et Sociales (SHS) 1. Editorial

Plus en détail

GUIDE DES ÉTUDES PROMO 2012

GUIDE DES ÉTUDES PROMO 2012 É C O L E C E N T R A L E PA R I S Choisissez l'excellence GUIDE DES ÉTUDES PROMO 2012 PRÉPAREZ-VOUS À RELEVER LES GRANDS DÉFIS DU XXI e SIÈCLE Éditorial «Soyez les bienvenus à l École Centrale Paris.

Plus en détail

Bien choisir son avenir

Bien choisir son avenir Bien choisir son avenir INSTITUT SUPÉRIEUR D INFORMATIQUE DE MODÉLISATION ET DE LEURS APPLICATIONS ISIMA, grande école d ingénieurs publique L expérience pour innover L ISIMA est une Grande École d Ingénieurs,

Plus en détail

D E V E N E Z C E N T R A L i e n É C O L E C E N T R A L E P A R I S. l e a d e r, e n t r e p r e n e u r, i n n o v a t e u r

D E V E N E Z C E N T R A L i e n É C O L E C E N T R A L E P A R I S. l e a d e r, e n t r e p r e n e u r, i n n o v a t e u r É C O L E C E N T R A L E P A R I S l e a d e r, e n t r e p r e n e u r, i n n o v a t e u r D E V E N E Z C E N T R A L i e n I n g é n i e u r d e h a u t n i v e a u s c i e n t i f i q u e e t t e

Plus en détail

MASTER M2. BAC + 1 2 3 4 5 Domaine :

MASTER M2. BAC + 1 2 3 4 5 Domaine : MASTER M2 2013-2014 Mention Sciences du Génome et des Organismes M2 : Spécialité Génomique et Génétique Statistique Recherche ou Professionnalisant 1. Editorial du responsable L identification des facteurs

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Informatique de l Université Paris 7 Denis Diderot Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section des Formations et des

Plus en détail

Master Informatique Aix-Marseille Université

Master Informatique Aix-Marseille Université Aix-Marseille Université http://masterinfo.univ-mrs.fr/ Département Informatique et Interactions UFR Sciences Laboratoire d Informatique Fondamentale Laboratoire des Sciences de l Information et des Systèmes

Plus en détail

Science, Technologie, Santé. Sciences Pour l Ingénieur. Mécanique et Ingénierie. 144 h 66 h 80 h h 798 h 1088 h

Science, Technologie, Santé. Sciences Pour l Ingénieur. Mécanique et Ingénierie. 144 h 66 h 80 h h 798 h 1088 h Niveau : MASTER année Domaine : Mention : Spécialité : Volume horaire étudiant : Science, Technologie, Santé Sciences Pour l Ingénieur Mécanique et Ingénierie M2 120 ES 144 h 66 h 80 h h 798 h 1088 h cours

Plus en détail

LICENCE INFORMATIQUE

LICENCE INFORMATIQUE COLLEGIUM SCIENCES ET TECHNOLOGIES LICENCE RMATIQUE Parcours Informatique (Nancy ou Metz) et Parcours ECS (Metz) OBJECTIFS DE LA FORMATION La licence Informatique délivre les connaissances et les compétences

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Micro-nanotechnologies, télécommunications de l Université Lille 1 Sciences et technologies - USTL Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation

Plus en détail

SUPPLEMENT AU DIPLOME

SUPPLEMENT AU DIPLOME SUPPLEMENT AU DIPLOME Préambule : «Le présent supplément au diplôme suit le modèle élaboré par la Commission européenne, le Conseil de l Europe et l UNESCO/CEPES. Le supplément vise à fournir des données

Plus en détail

Master de Sciences Po Affaires internationales Environnement, développement durable et risques

Master de Sciences Po Affaires internationales Environnement, développement durable et risques Master de Sciences Po Affaires internationales Environnement, développement durable et risques 1. OBJECTIFS DE LA FORMATION La valeur ajoutée de cette formation de haut niveau réside dans son caractère

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Etudes internationales de l Université Paris-Sud Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations et des diplômes

Plus en détail

MASTER SCIENCES DE L INGENIEUR

MASTER SCIENCES DE L INGENIEUR La Formation Le parcours Conception Innovante de Produits et Systèmes Durables du Master spécialité Energétique et Environnement de l UPMC Paris 6 a pour objectif de former les futurs cadres de l industrie

Plus en détail

Public. Débouchés. Les atouts du Master PIC. Statistiques des débouchés 22 % 16 % 10 % 14 % 38 % Entreprise Start-up Thèse.

Public. Débouchés. Les atouts du Master PIC. Statistiques des débouchés 22 % 16 % 10 % 14 % 38 % Entreprise Start-up Thèse. Contexte et enjeux Public Le management de l innovation, un champ en pleine mutation - Les thématiques des stratégies d innovation, de la conception des produits, de l organisation et de la conduite des

Plus en détail

Département Énergie et Environnement

Département Énergie et Environnement Département Énergie et Environnement David Bouquain -27 mars 2012 Formation d ingénieurs en énergie Présentation UTBM CS du 14 Avril 1 Le réseau des Universités de Technologie Les Universités de Technologie

Plus en détail

MASTER (LMD) PARCOURS GESTION, SOURCES ET CONVERSION (GES-SOCO)

MASTER (LMD) PARCOURS GESTION, SOURCES ET CONVERSION (GES-SOCO) MASTER (LMD) PARCOURS GESTION, SOURCES ET CONVERSION (GESSOCO) RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Master (LMD) Domaine ministériel : Sciences, Technologies, Santé Mention : ENERGIE Spécialité : GESTION,

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Ingénierie mathématique de l Université d Evry-Val-d Essonne - UEVE Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Informatique de l Université de Strasbourg Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012 Section des Formations et des diplômes

Plus en détail

Les lières. MSc in Electronics and Information Technology Engineering. Ingénieur civil. en informatique. MSc in Architectural Engineering

Les lières. MSc in Electronics and Information Technology Engineering. Ingénieur civil. en informatique. MSc in Architectural Engineering Ingénieur civil Ingénieur civil Les lières MSc in Electronics and Information Technology Engineering MSc in Architectural Engineering MSc in Civil Engineering MSc in Electromechanical Engineering MSc

Plus en détail

LICENCE ACADEMIQUE EN CHIMIE FONDAMENTALE

LICENCE ACADEMIQUE EN CHIMIE FONDAMENTALE LICENCE ACADEMIQUE EN CHIMIE FONDAMENTALE Domaine : Sciences de la Matière -SM- (D02) Filière : Chimie Option : Chimie Rattachement Administratif Faculté : Faculté des Sciences Département : Département

Plus en détail

Master(s) Informatique Paris-Saclay Expérience de construction. 25 septembre 2014 A.Denise

Master(s) Informatique Paris-Saclay Expérience de construction. 25 septembre 2014 A.Denise Master(s) Informatique Paris-Saclay Expérience de construction 25 septembre 2014 A.Denise Versailles Le campus aujourd hui Source : http://www.campus-paris-saclay.fr Evry Versailles Le campus demain Source

Plus en détail

INGÉNIEUR MATHÉMATIQUES APPLIQUÉES ET CALCUL SCIENTIFIQUE. Présentation. Objectifs. Compétences visées. Organisation 04/01/2016.

INGÉNIEUR MATHÉMATIQUES APPLIQUÉES ET CALCUL SCIENTIFIQUE. Présentation. Objectifs. Compétences visées. Organisation 04/01/2016. INGÉNIEUR MATHÉMATIQUES APPLIQUÉES ET CALCUL SCIENTIFIQUE RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Formation d'ingénieur classique Domaine : Sciences, Technologies, Santé Mention : Mathématiques appliquées

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Marketing et vente de l Université Paris-Est Créteil Val de Marne - UPEC Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section

Plus en détail

LES MASTERS DE LA FACULTE DES SCIENCES A LA RENTREE 2015

LES MASTERS DE LA FACULTE DES SCIENCES A LA RENTREE 2015 LES MASTERS DE LA FACULTE DES SCIENCES A LA RENTREE 2015 Un lieu historique de la science Rassemblant de plus en plus d'établissements de renommée mondiale En 1946, Irène et Frédéric Joliot-Curie sélectionnent

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Sciences des matériaux de l Université Paris-Sud Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations et des diplômes

Plus en détail

Institut des sciences et industries du vivant et de l environnement

Institut des sciences et industries du vivant et de l environnement LA GRANDE ÉCOLE EUROPÉENNE D INGÉNIEURS DANS LE DOMAINE DU VIVANT ET DE L ENVIRONNEMENT Institut des sciences et industries du vivant et de l environnement AgroParisTech s est donné deux missions fondamentales

Plus en détail

Master. en sciences et technologies mention informatique

Master. en sciences et technologies mention informatique Master en sciences et technologies mention informatique mention informatique Les demandes d inscription en master ont lieu de mi-avril à juin Partenaires CNAM, ENSTA ParisTech, IRCAM, ITIN Co-habilitation

Plus en détail

MASTER Mention «Sciences de l Ingénieur» Spécialité «Mécanique des Fluides et Energétique» Orientation : «Fluides» Finalité : «Recherche»

MASTER Mention «Sciences de l Ingénieur» Spécialité «Mécanique des Fluides et Energétique» Orientation : «Fluides» Finalité : «Recherche» Ecole Polytechnique MASTER Mention «Sciences de l Ingénieur» Spécialité «Mécanique des Fluides et Energétique» Orientation : «Fluides» Finalité : «Recherche» Responsables : Stéphane Zaleski, Pierre Sagaut

Plus en détail

Sciences, Technologies, Santé. Sciences de la vie et de la santé SCIENCES DE LA VIE ET DE LA SANTÉ. Entre 120 et 150 h

Sciences, Technologies, Santé. Sciences de la vie et de la santé SCIENCES DE LA VIE ET DE LA SANTÉ. Entre 120 et 150 h Niveau : MASTER année Domaine : Mention : Parcours : Sciences, Technologies, Santé Sciences de la vie et de la santé SCIENCES DE LA VIE ET DE LA SANTÉ M1 60 ES Volume horaire étudiant : Entre 130 et190

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Mathématiques et informatique appliquées aux sciences humaines et sociales (MIASHS) de l Université Lille 3 Sciences humaines et sociales

Plus en détail

Formation L.M.D. en instrumentation biomédicale. Mise en œuvre dans une université scientifique et médicale : Claude Bernard Lyon I

Formation L.M.D. en instrumentation biomédicale. Mise en œuvre dans une université scientifique et médicale : Claude Bernard Lyon I J3eA, Journal sur l enseignement des sciences et technologies de l information et des systèmes, Volume 3, Hors-Série 1, 11 (2004) DOI : http://dx.doi.org/10.1051/bib-j3ea:2004611 EDP Sciences, 2004 Formation

Plus en détail

Formations et diplômes. Rapport d'évaluation. Master Finance. Université Toulouse 1 Capitole UT1. Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A)

Formations et diplômes. Rapport d'évaluation. Master Finance. Université Toulouse 1 Capitole UT1. Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Finance Université Toulouse 1 Capitole UT1 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin, président

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Mécanique énergie procédes produits de l Université de Lorraine Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012 Section des Formations

Plus en détail

Formations et diplômes. Rapport d'évaluation. Master Finance. Université Jean Monnet Saint-Etienne - UJM. Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A)

Formations et diplômes. Rapport d'évaluation. Master Finance. Université Jean Monnet Saint-Etienne - UJM. Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Finance Université Jean Monnet Saint-Etienne - UJM Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin,

Plus en détail

SCIENCES-TECHNOLOGIES-SANTE MATHEMATIQUES ET APPLICATIONS

SCIENCES-TECHNOLOGIES-SANTE MATHEMATIQUES ET APPLICATIONS Niveau : MASTER année Domaine : Mention : Spécialité : SCIENCES-TECHNOLOGIES-SANTE MATHEMATIQUES ET APPLICATIONS Mathématiques pour l'informatique Graphique et la Statistique (MIGS) Professionnelle et

Plus en détail

OBJECTIFS DE LA FORMATION

OBJECTIFS DE LA FORMATION Intitulé de la filière : Génie Electrique & Télécommunication (GET) Options : Génie Electrique & Contrôle Industriel Génie des Systèmes Electroniques & Télécommunications OBJECTIFS DE LA FORMATION Les

Plus en détail

Master Mécanique et ingénieries

Master Mécanique et ingénieries Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Mécanique et ingénieries Université de Bordeaux (déposant) Arts et Métiers Paris Tech Ecole Nationale Supérieure d Architecture et de Paysage de Bordeaux

Plus en détail

Zoom études : Informatique et télécoms Auditorium de l Institut Français du Bénin

Zoom études : Informatique et télécoms Auditorium de l Institut Français du Bénin Zoom études : Informatique et télécoms Auditorium de l Institut Français du Bénin Samedi 3 octobre 2015 1 Introduction Informatique et Télécoms Secteurs au service des autres domaines!!! Conception de

Plus en détail

Formations et diplômes. Master Informatique. Université Jean Monnet Saint-Etienne UJM (déposant) Ecole nationale supérieure des Mines de Saint-Etienne

Formations et diplômes. Master Informatique. Université Jean Monnet Saint-Etienne UJM (déposant) Ecole nationale supérieure des Mines de Saint-Etienne Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Informatique Université Jean Monnet Saint-Etienne UJM (déposant) Ecole nationale supérieure des Mines de Saint-Etienne Campagne d évaluation 2014-2015

Plus en détail

RELATIONS AVEC LES ENTREPRISES

RELATIONS AVEC LES ENTREPRISES L école nationale supérieure de physique, électronique, matériaux propose à ses étudiants des filières métiers sur des thématiques d avenir : Micro & nanotechnologies (micro et nanoélectronique, nanosciences,

Plus en détail

LICENCE PROFESSIONNELLE EN GESTION DES ENTREPRISES ET AUTRES ORGANISATIONS (LPGEO)

LICENCE PROFESSIONNELLE EN GESTION DES ENTREPRISES ET AUTRES ORGANISATIONS (LPGEO) Centre Africain d Etudes Supérieures en Gestion Institut Supérieur de Management des Entreprises et autres Organisations LICENCE PROFESSIONNELLE EN GESTION DES ENTREPRISES ET AUTRES ORGANISATIONS (LPGEO)

Plus en détail

LICENCE Mention PHYSIQUE, CHIMIE (P.C) Domaine Sciences- Technologie - Santé

LICENCE Mention PHYSIQUE, CHIMIE (P.C) Domaine Sciences- Technologie - Santé LICENCE Mention PHYSIQUE, CHIMIE (P.C) Domaine Sciences- Technologie - Santé Admission Admission en 1ère année de licence (L1) - candidats titulaires du bac série S ou du DAEU option B : Vœux d orientation

Plus en détail

Etudier l informatique

Etudier l informatique Etudier l informatique à l Université de Genève 2015-2016 Les bonnes raisons d étudier l informatique à l UNIGE La participation à des dizaines de projets de recherche européens Dans la présente brochure,

Plus en détail

ANNEXE : Evaluation et ECTS* pour les étudiants de

ANNEXE : Evaluation et ECTS* pour les étudiants de Année académique 2012-2013 ANNEXE : Evaluation et ECTS* pour les étudiants de - 1ère année (Promotion 2017) - 2ème année (Promotion 201) - 3ème année (Promotion 2015 - Formation initiale et Formation par

Plus en détail

Zoom études : Informatique et télécoms Auditorium de l Institut Français du Bénin

Zoom études : Informatique et télécoms Auditorium de l Institut Français du Bénin Zoom études : Informatique et télécoms Auditorium de l Institut Français du Bénin Samedi 5 octobre 2013 1 Introduction Informatique Le secteur Informatique en quelques chiffres 530 000 personnes, soit

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Automatique et systèmes électriques de l Université Lille 1 Sciences et technologies - USTL Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation

Plus en détail

OFFRE DE FORMATION IUT M O N T P E LLI E R - SÈTE 2016/2017 WWW.UMONTPELLIER.FR

OFFRE DE FORMATION IUT M O N T P E LLI E R - SÈTE 2016/2017 WWW.UMONTPELLIER.FR OFFRE DE FORMATION 2016/2017 WWW.UMONTPELLIER.FR IUT M O N T P E LLI E R - SÈTE PRÉSENTATION GÉNÉRALE Notre point fort est de vous offrir une double culture universitaire et professionnelle Depuis maintenant

Plus en détail

environnementaux (SPRE)

environnementaux (SPRE) Spécificités du Mastère spécialisé (MS) «Santé environnement : enjeux pour le territoire et l entreprise», de la formation d Ingénieur de l EHESP spécialité génie sanitaire (IGS) et du Master 2 santé publique

Plus en détail

MASTER (LMD) - SCIENCES ET NUMÉRIQUE POUR LA SANTÉ (ANCIEN STIC SANTÉ)

MASTER (LMD) - SCIENCES ET NUMÉRIQUE POUR LA SANTÉ (ANCIEN STIC SANTÉ) MASTER (LMD) - SCIENCES ET NUMÉRIQUE POUR LA SANTÉ (ANCIEN STIC SANTÉ) RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Master (LMD) Domaine ministériel : Sciences, Technologies, Santé SAVOIR FAIRE ET COMPÉTENCES

Plus en détail

MANAGEMENT DES SYSTEMES D INFORMATION ET DE PRODUCTION MSIP

MANAGEMENT DES SYSTEMES D INFORMATION ET DE PRODUCTION MSIP MANAGEMENT DES SYSTEMES D INFORMATION ET DE PRODUCTION MSIP METHODES & CONCEPTS POUR UNE INGENIERIE INNOVANTE Ecole Nationale Supérieure des Mines de Rabat Département INFORMATIQUE www.enim.ac.ma MANAGEMENT

Plus en détail

Master Recherche Sciences et Technologie

Master Recherche Sciences et Technologie Master Recherche Sciences et Technologie Mention: Mécanique Matériaux Procédés (M2P) Spécialité: Mécanique et Énergétique Parcours: Mécanique et Transferts (MT) Responsable pédagogique : Azita Ahmadi-Sénichault

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Mathématiques appliquées à l'économie et à la finance de l Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation

Plus en détail

en Architecture Navale

en Architecture Navale Cursus Cursus d application en Architecture Navale pour les Ingénieurs de l Armement d application des Polytechniciens école Nationale Supérieure de Techniques Avancées Bretagne www.ensta-bretagne.fr L

Plus en détail

CATALOGUE DES FORMATIONS INITIALES DES ÉCOLES D OFFICIERS DE L ARMÉE DE L AIR

CATALOGUE DES FORMATIONS INITIALES DES ÉCOLES D OFFICIERS DE L ARMÉE DE L AIR CATALOGUE DES FORMATIONS INITIALES DES ÉCOLES D OFFICIERS DE L ARMÉE DE L AIR 2014-2015 CATALOGUE DES FORMATIONS INITIALES DES ÉCOLES D OFFICIERS DE L ARMÉE DE L AIR SOMMAIRE Présentation générale... 3

Plus en détail

SUPPLEMENT AU DIPLOME

SUPPLEMENT AU DIPLOME SUPPLEMENT AU DIPLOME Préambule : «Le présent supplément au diplôme suit le modèle élaboré par la Commission européenne, le Conseil de l Europe et l UNESCO/CEPES. Le supplément vise à fournir des données

Plus en détail

altereurope.universite-lyon.fr Master Pro et Recherche

altereurope.universite-lyon.fr Master Pro et Recherche altereurope.universite-lyon.fr Master Pro et Recherche Développer la coopération entre l Union européenne et les pays aux voisinages Le Master AlterEurope forme des experts de l Union européenne et des

Plus en détail

Généralités. L informatique couvre des secteurs d activités de plus en plus larges.

Généralités. L informatique couvre des secteurs d activités de plus en plus larges. Généralités L informatique couvre des secteurs d activités de plus en plus larges. Requiert une certaine créativité et des facultés d adaptation. Il est possible de changer de nombreuses fois de postes

Plus en détail

OBJECTIFS DE LA FORMATION

OBJECTIFS DE LA FORMATION Intitulé de la filière : Génie Electrique & Télécommunication (GET) Options : Génie Electrique & Contrôle Industriel Génie Electronique & Télécommunication OBJECTIFS DE LA FORMATION Les objectifs de la

Plus en détail

Formations et diplômes. Rapport d évaluation. Master Matériaux. Université Toulouse III - Paul Sabatier - UPS

Formations et diplômes. Rapport d évaluation. Master Matériaux. Université Toulouse III - Paul Sabatier - UPS Formations et diplômes Rapport d évaluation Master Matériaux Université Toulouse III - Paul Sabatier - UPS Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin,

Plus en détail

LICENCE 3 2013-2014. Mention Informatique. BAC + 1 2 3 4 5 Domaine : Parcours Méthodes Informatiques Appliquées à la Gestion des Entreprises (MIAGE)

LICENCE 3 2013-2014. Mention Informatique. BAC + 1 2 3 4 5 Domaine : Parcours Méthodes Informatiques Appliquées à la Gestion des Entreprises (MIAGE) LICENCE 3 2013-2014 Mention Parcours Méthodes s Appliquées à la Gestion des Entreprises (MIAGE) 1. Editorial du responsable La mention a pour objectif de former des techniciens (Licence), puis des ingénieurs

Plus en détail

Master mention GI (Génie Industriel) Bernard Yannou, Ecole Centrale Paris, bernard.yannou@ecp.fr

Master mention GI (Génie Industriel) Bernard Yannou, Ecole Centrale Paris, bernard.yannou@ecp.fr Master mention GI (Génie Industriel) Bernard Yannou, Ecole Centrale Paris, bernard.yannou@ecp.fr 1 Intitulé de la mention Génie Industriel, à titre transitoire Nous proposons de fédérer dès que possible

Plus en détail

COLLEGIUM IDF. Etudiants/Entreprises GRANDES ÉCOLES D INGÉNIEURS

COLLEGIUM IDF. Etudiants/Entreprises GRANDES ÉCOLES D INGÉNIEURS ÉTABLISSEMENT PUBLIC DE COOPÉRATION SCIENTIFIQUE 1 er FORUM COLLEGIUM IDF Etudiants/Entreprises GRANDES ÉCOLES D INGÉNIEURS 5B ONNES RAISONS POUR NOUS REJOINDRE Un des plus grands établissements de formations

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Physique et applications de l Ecole Polytechnique Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations et des diplômes

Plus en détail

ACCÉLÉRER LE DÉVELOPPEMENT DE L ÉNERGIE SOLAIRE PHOTOVOLTAÏQUE PAR L INNOVATION TECHNOLOGIQUE

ACCÉLÉRER LE DÉVELOPPEMENT DE L ÉNERGIE SOLAIRE PHOTOVOLTAÏQUE PAR L INNOVATION TECHNOLOGIQUE ACCÉLÉRER LE DÉVELOPPEMENT DE L ÉNERGIE SOLAIRE PHOTOVOLTAÏQUE PAR L INNOVATION TECHNOLOGIQUE 150 MILLIONS D EUROS DE BUDGET DE LANCEMENT L Institut Photovoltaïque d Île-de-France (IPVF) a pour ambition

Plus en détail

«Physique nucléaire et applications»

«Physique nucléaire et applications» UNIVERSITÉ BORDEAUX 1 UFR de PHYSIQUE MASTER DÉLOCALISÉ A HANOI (avec le soutien de l Agence universitaire de la Francophonie) «Physique nucléaire et applications» ANNÉE UNIVERSITAIRE 2008-2009 RÉSUMÉ

Plus en détail