Prenez le contrôle de votre installation!

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Prenez le contrôle de votre installation!"

Transcription

1 Prenez le contrôle de l énergie! Solutions pour la performance énergétique des bâtiments Prenez le contrôle de votre installation! > Testez et développez vos connaissances sur la gestion de l énergie > Découvrez les solutions pour vous différencier > Rejoignez les acteurs engagés Connectez-vous sur : www. schneider-electric.com/controle-energie/fr Schneider Electric France Direction Communication et Promotion Centre PLM F Grenoble cedex 9 Tél ZZ4457 En raison de l évolution des normes et du matériel, les caractéristiques indiquées par les textes et les images de ce document ne nous engagent qu après confirmation par nos services. Conception : Schneider Electric, Publicis Activ Lyon Crédits photos : Schneider Electric, Shutterstock Edition : Altavia Connexion 05/2012

2 Sommaire Des enjeux moteurs dans un environnement en pleine mutation p.4 > Le bâtiment, au cœur des enjeux énergétiques p.6 > L évolution des besoins et des exigences des utilisateurs p.8 > Une dynamique réglementaire ambitieuse p.9 > Quelles actions pour réduire les consommations d énergie? p.10 «L innovation et la technologie sont essentielles pour conserver un temps d avance en matière de gestion de l énergie. Au-delà d avoir des produits qui soient nativement économes en énergie, l enjeu, finalement, c est de rendre l énergie digitale, de connecter tous les produits qui font transiter l énergie à des bases de données, à internet, pour pouvoir visualiser les consommations énergétiques et pouvoir contrôler l énergie en temps réel.» Philippe DELORME Directeur Général Stratégie et Innovation, Schneider Electric Des solutions simples et performantes à la mesure des enjeux > Gestion Technique Énergétique : les grands principes p.14 > Collecter pour voir p.15 > Voir pour comprendre p.18 > Comprendre pour agir p.21 Un accompagnement complet pour saisir les nouvelles opportunités de la gestion de l énergie > Un centre de contact dédié p.26 > Le soutien de partenaires p.26 > Des formations personnalisables p.26 > Une offre de services avancés p.26 p.12 p

3 Gestion de l énergie Des enjeux moteurs dans un environnement en pleine mutation La maîtrise des productions et des consommations d énergie est aujourd hui incontournable à l échelle de la planète. D ici 2050, la demande en énergie aura doublé pour accompagner la croissance démographique, économique et industrielle dans le monde. Dans le même temps, les émissions de gaz à effet de serre devront diminuer de moitié, pour limiter les conséquences dramatiques du changement climatique. Particuliers, entreprises, industriels, pouvoirs publics, nous sommes tous concernés. Nous devons nous engager et agir ensemble pour permettre une meilleure gestion de l énergie : faire mieux en apportant plus de confort, avec moins de ressources et répondre aux besoins d un monde plus respectueux de son environnement. Le bâtiment, principal levier des économies d énergie Les nouvelles exigences utilisateurs et réglementaires : allier confort et économie L Efficacité Énergétique : quelles actions pour quels résultats? 4 5

4 Le bâtiment, au coeur des enjeux énergétiques Désormais, la croissance du parc immobilier ne peut se faire que dans une perspective d optimisation des coûts de conception, d exploitation, d énergie et de maintenance, dans des bâtiments de plus en plus performants. Le parc de bâtiments tertiaires, sites industriels et logements collectifs en France est très énergivore (417 kwhep/m²/an). Au regard des exigences des nouvelles normes (BBC, RT2012 = classe A), le parc existant, qui consomme jusqu à huit fois plus que les nouveaux bâtiments, a beaucoup perdu en compétitivité et en valeur patrimoniale. A B C à à à à à à à 750 > 750 D E F G H I Durant les 30 dernières années, la croissance du parc immobilier, les exigences de confort, le développement des technologies de l information et de l usage de l électricité ont participé à augmenter de 30 % la consommation énergétique des bâtiments. 153 kwep/m shon 2. an 417 kwep/m shon 2. an 1605 kwep/m shon 2. an Exemple 1* Bâtiment BBC Consommation réelle moyenne* Exemple 2* Bâtiment énergivore > Quels sont les principaux secteurs consommateurs d énergie dans les bâtiments industriels? Les bâtiments industriels ne sont pas égaux en matière de consommation d énergie. Dans ce domaine, quatre secteurs tiennent le haut du pavé : la chimie, la sidérurgie, l industrie agro alimentaire et la papeterie... très loin devant la métallurgie, la fonderie ou encore le verre (autour de 3 % chacun). Ainsi, en consommant plus d un quart de l énergie de l industrie, la chimie est le secteur industriel le plus énergivore. La sidérurgie et l industrie agro alimentaire, puis la papeterie, sont également des secteurs qui ont des besoins en énergie importants, avec, respectivement, 16, 14 et 10 % d énergie de l industrie. > Quels sont les principaux postes consommateurs d énergie dans le bâtiment? Eau chaude sanitaire Ventilation Climatisation Éclairage Auxilliaires électriques 9 % 11 % 13 % 19 % Avec près de 43 % de la consommation énergétique globale et 23 % des émissions de gaz à effet de serre, le bâtiment résidentiel et tertiaire est, aujourd hui en France, le premier secteur consommateur d énergie. Chauffage Une répartition de la consommation identifiée par usages 48 % Agriculture* 3% Le saviez-vous? 21% Industrie* 33% Transport* 43% Bâtiments résidentiels et tertiaires* Compte tenu du faible taux de renouvellement du parc immobilier en France, plus de 80 % des gisements d économies d énergie et de réduction des émissions de CO 2 résident dans les bâtiments existants. En France en effet, 904 millions de m 2 existants consomment plus de 400 kwhep/m 2 /an, alors que les 14 millions de m 2 neufs construits en un an sont aujourd hui soumis à la RT 2012, avec une exigence de 50 kwhep/m 2 /an. En dépensant huit fois plus que les bâtiments neufs, les bâtiments existants vont perdre en compétitivité. L énergie représente 20 % des coûts d exploitation des bâtiments et 70 % de cette énergie est dédiée à l éclairage et aux systèmes de chauffage, ventilation et climatisation. Pour profiter de ce formidable gisement d économies, une démarche de réduction des coûts d exploitation est possible, tout en améliorant le confort des occupants du bâtiment et en satisfaisant les réglementations en vigueur. *Source: Moniteur Hebdo 6 7

5 Les besoins et les exigences des utilisateurs évoluent Confrontés à l augmentation des tarifs des énergies (gaz, énergies fossiles, électricité, ) et à des enjeux environnementaux incontournables, les propriétaires, exploitants et occupants de bâtiments sont de plus en plus attachés à l amélioration de la performance énergétique de leurs locaux. Cette préoccupation est d autant plus forte qu elle apparaît désormais comme un élément de différenciation décisif sur le marché de l immobilier. Le retour sur investissement n est plus la seule préoccupation des clients, qui sont également attentifs à valoriser leur bien immobilier. Pour eux, éviter toute dépréciation de leur bâtiment signifie de veiller à la fois : > à la protection des personnes et des biens et au respect des normes. «Les attentes de l hôpital étaient une sécurisation maximale du site» Sébastien Sallet Responsable Maintenance et Travaux neufs de l Hôpital de Besançon «Notre premier objectif consiste à mettre aux normes nos immeubles utilisés» Jean-Marc Roger Directeur Immobilier SNCF > à la réduction de la facture énergétique, la flexibilité des espaces et la visualisation des performances du bâtiment. «54 % des utilisateurs estiment louer plus de m 2 qu ils n en utilisent réellement efficacement. Ils sont 39 % à se plaindre de la performance technique de leur immeuble et 25 % de l état des locaux» Selon une étude menée par BNP Paribas en 2010 > à l efficacité énergétique du site et au confort de ses occupants «Le rôle de la Direction immobilière d exploitation est d optimiser le coût final au poste de travail» Michel Grossi Gestion du patrimoine immobilier de BNP Paribas «Le projet Green Office de Meudon nous a amenés à réfléchir comment restituer des informations à un facility manager, un utilisateur ou au propriétaire» Marie Annick Le Bars Bouygues Immobilier La dépréciation d un bien immobilier peut intervenir de plusieurs manières : > Des performances techniques et de confort du bâtiment, en deçà des attentes > Des coûts énergétiques très importants > Une sécurité non optimale > Des espaces non flexibles, avec la difficulté de réallouer des m² en fonction du besoin d usage des occupants > Une non-conformité vis-à-vis des nouvelles normes > L impossibilité de faire évoluer le bâtiment Une dynamique réglementaire ambitieuse En encadrant notre relation vis-à-vis des consommations d énergie, les réglementations françaises et européennes orientent les usages et les comportements énergétiques dans le bâtiment et imposent des améliorations pour équilibrer économies d énergie et confort. La RT 2012 Illustration de la loi Grenelle 2, la RT 2012 réglemente les performances énergétiques de tous les bâtiments résidentiels et tertiaires neufs, pour qu ils soient conçus selon des nouvelles exigences de construction et de consommation d énergie. Une exigence de résultats Plus que des normes constructives, la RT 2012 impose une exigence de résultats, mesurée suivant trois coefficients : > Le Bbio est fondé sur la qualité de conception bioclimatique du bâtiment. > Le Cep mesure la consommation d énergie primaire et en fixe le maximum à 50 kwhep/m 2 /an. > Le Tic concerne le confort d été. Il représente une température de référence, mesurée à l intérieur du bâtiment, suite à 5 jours consécutifs de chaleur. Ces coefficients peuvent être pondérés en fonction des émissions de gaz à effet de serre du bâtiment, de sa localisation géographique et des caractéristiques techniques du bâtiment. Objectifs de la Loi Grenelle pour le bâtiment Neuf Rénovation Logement social Bâtiments publics et tertiaires «BBC» < 50kWh/m 2 Bâtiments publics et de l État audités Tous les bâtiments seront «BBC» Les bâtiments < 50kWh/m 2 seront «BEPOS» Rénovation engagée pour une réduction de la consommation d Énergie Primaire Objectif quantitatif de rénovation en nombre de logements pour un passage de consommation de > 230 à < 150kWh/m 2 Une exigence de moyens Cette exigence de résultat est couplée à une exigence de moyens techniques, imposant aux bâtiments la production d énergies renouvelables, une surface vitrée minimum, des solutions performantes de refroidissement, le comptage des consommations par usage. La RT 2012 permettra de parvenir, d ici à 2020, à la généralisation de la construction de bâtiments à énergie positive. Par ailleurs, l État a pour objectif de réduire de 38 % la consommation du parc existant d ici à 2020, au moyen d équipements et de rénovations. Mais la RT2012 impose un paradoxe à la filière thermique. Pour apporter plus de lumière naturelle en maintenant l isolation et la performance du bâtiment, il faut pouvoir automatiser la régulation de l éclairage et des ouvrants. C est précisément l objet de la réglementation NF-EN Les bâtiments privés existants devront avoir réduit leur consommation de l Énergie Primaire de 38 % = logements La NF-EN Intitulée «Performance énergétique des bâtiments / Impact de l automatisation de la régulation et de la gestion technique du bâtiment», la norme NF-EN encadre l impact des systèmes de régulation, d automatisation et de gestion technique du bâtiment (GTB) sur la performance et les besoins énergétiques des bâtiments : chauffage, refroidissement, éclairage

6 Quelles actions pour réduire les consommations d énergie? Pour aider les gestionnaires de site à être plus performants dans les démarches de rénovation énergétique de leurs bâtiments, le Groupement des industries de l équipement électrique, du contrôle-commande et des services associés - le Gimélec - a développé une classification des actions d Efficacité Énergétique. Trois classes, d EE1 à EE3, sont déclinées selon deux critères : le temps de retour sur investissement et le pourcentage d économie d énergie généré. Cette classification est organisée selon les actions d efficacité énergétique entreprises, avec leurs avantages respectifs. Elle facilite ainsi la lecture des offres d Efficacité Énergétique en fonction des moyens mis en jeu et des attentes. «ROI» et économie d énergie Le positionnement des actions d Efficacité Énergétique peut se faire selon deux axes. Le premier est constitué par le retour sur investissement (ROI) de l action par rapport à son coût. Le second est constitué par l économie d énergie, par usage ou en global, que peut apporter l action d Efficacité Énergétique. Economies d énergie Matériaux performants, isolants thermiques Équipements de production et terminaux Vitrages, Photovoltaïque Ces actions ont pour objectif d impliquer les utilisateurs et de promouvoir les bons comportements pour pérenniser l amélioration de la performance 40% 38% 30% 20% Affichage Comportement Réglages Gestion d énergie Systèmes intelligents de contrôle, Régulation, Gestion, Automatisme EE2 EE1 + actions sur les systèmes EE3 EE2 + actions sur les Équipements et l Enveloppe du Bâtiment Grenelle Ces actions ont pour objectif d améliorer l optimisation énergétique par l automatisation des fonctions et usages du bâtiment 15% 10% EE1 Mesure Comptage Analyse 1 an 3 ans 5 ans 10 ans 15 ans 25 ans ROI Ces actions ont pour objectif d agir dans tous les domaines possibles de l Efficacité Énergétique 10 11

7 Gestion Technique Énergétique Des solutions simples et performantes à la mesure des enjeux C est donc une évidence : le bâtiment est en pleine mutation. Demain, il devra satisfaire des exigences à la fois environnementales et économiques, sans impacter le confort des occupants et en améliorant la productivité des entreprises. Tous les repères s en trouvent bouleversés, en particulier sur les choix techniques et les habitudes des utilisateurs. Pour répondre à ces enjeux forts, les exploitants expriment de nouveaux besoins : améliorer l exploitation du bâtiment, accroître sa sécurité, abaisser la facture énergétique et optimiser sa performance d usage. Avec des solutions de Gestion Technique Énergétique simples, performantes, testées et éprouvées, Schneider Electric permet d améliorer sensiblement les performances économiques et d usages des bâtiments. Voir Parce qu il n y a pas de changement sans prise de conscience, il devient capital de collecter les informations Comprendre C est consolider les informations pour analyser les évolutions et identifier les améliorations Agir Choisir l action pertinente pour améliorer la performance énergétique au bon endroit, au bon moment, en continu 12 13

8 Gestion Technique Énergétique : les grands principes Préalables à toute action d Efficacité Énergétique, la mesure et l analyse des consommations, et la collecte de données sur la qualité de l installation permettent de comprendre comment fonctionne le bâtiment, mais aussi d évaluer ses performances énergétique et technique. Collecter pour voir : le système TGE L énergie est un flux qui circule dans tous les bâtiments et dans tout LE bâtiment. Pour maîtriser cette énergie, Schneider Electric a révolutionné en 10 ans le tableau électrique, passant du TGBT au système TGE (Tableau de Gestion de l Énergie). Le comptage et la mesure constituent le socle des actions EE1 du Gimélec. C est aussi le principe de la solution de Gestion Technique Énergétique, ou GTE, de Schneider Electric. Sensibiliser et agir L accès aux informations en temps réel permet d agir rapidement et efficacement en sensibilisant les occupants et en lançant des actions correctives très ciblées, telles que l optimisation des contrats d énergie ou le remplacement d une charge énergivore. Aider la prise de décision La GTE est donc un formidable outil d audit et d aide à la prise de décision. C est également un outil de mesure de la continuité de la performance, parce qu il maîtrise les dérives tout au long de la vie du bâtiment. 1 Collecter pour voir 2 Des solutions fiables, sûres... Élément clé de l architecture de distribution électrique, le système TGE capitalise sur les solutions que vous connaissez et appréciez depuis longtemps : des tableaux électriques caractérisés par leur fiabilité, leur disponibilité, la sécurité des biens et des personnes, la facilité de maintenance et leur capacité d évolution.... et communicantes Mais en plus, le système TGE fournit les informations de statut de l installation, communique les consommations énergétiques, collecte des données d aide à la décision et assure la commande à distance. Il est en effet capable de piloter finement les usages du bâtiment afin d apporter confort, productivité et économies. Ce, au plus près des charges. Voir pour comprendre 3 Comprendre pour agir La GTE assure trois fonctions principales : 1 Collecter les informations multifluides à la source, sans risque d erreur, et les transmettre en temps réel 2 Concentrer, traiter, stocker et publier ces données 3 Les visualiser pour pouvoir agir. 4 nouvelles fonctionnalités > La collecte des données énergétiques (eau, gaz, électricité) > La collecte d informations sur les états et les statuts des disjoncteurs > La commande à distance > La collecte d informations d aide à l exploitation Voir en face avant du tableau Voir sur les appareils En offrant une vision claire et détaillée des consommations énergétiques d un bâtiment, le système TGE apporte une réponse simple et performante aux exigences de performance énergétique de la RT 2012 et aux objectifs de continuité de service et de qualité de l énergie. Le système TGE permet le comptage et le diagnostic des consommations, préalables à toute action concrète d amélioration de l Efficacité Énergétique. Il permet d aller plus loin que la simple collecte de la consommation totale du bâtiment. 3 endroits d affichage C est en effet parce qu il permet de croiser les données de consommation par zones (convoyage, stockage, embouteillage, bureaux, hall d entrée ) avec les données de consommation par usages (éclairage, chauffage, eau chaude sanitaire ) que le système TGE contribue à cartographier la performance énergétique du bâtiment. De plus, le système TGE fournit des informations qui facilitent l exploitation et la maintenance des bâtiments, ce qui permet de prolonger la durée de vie des systèmes de l installation. Voir sur un écran déporté Smartphone Tablette Ordinateur portable Via un navigateur web Tableau de gestion de l énergie Contrôleur irio Tableaux de bord via navigateur web 42% ECS 8% Ventilation 3% Prises 5% Départ >60A 20% Eclairage 16% Chauffage 6% refroidissement Le comptage par usages (Cep max RT 2012) ne dit pas où agir 9% Chambres aile nord 3% Espace séminaire 6% Restaurant 4% Parking 24% Espace réception 7% Boutiques 18% Chambres aile est 7% Chambres aile sud 22% Chambres aile ouest Le comptage par zones ne dit pas sur quoi agir L installation de Schneider Electric permet d adopter la meilleure stratégie : combiner les comptages par usages et par zones pour révéler et traiter progressivement tous les potentiels d Efficacité Énergétique zone par zone! 14 15

9 Quels appareils composent le système TGE? Les coffrets, armoires et cellules Prisma et Pragma Le système TGE, au-delà des fondamentaux des enveloppes fonctionnelles et universelles Schneider Electric, s est enrichi de nouveaux équipements permettant l acquisition, la collecte et la transmission des données énergétiques, permettant d aboutir ainsi à une véritable solution de management de l énergie. Qu ils soient généraux, divisionnaires ou tertiaires, tous les tableaux de l architecture de distribution électrique Schneider Electric sont en effet devenus communicants. Centrales de mesure PM700 et PM800 Encastrées en arrivée de tableau et installées en face avant du TGE, elles concentrent des capacités de mesure haute performance, indispensables à la surveillance de l installation électrique. Les centrales fournissent des mesures efficaces instantanées, communiquant les valeurs et la qualité de l énergie. Afficheur de tableau FDM 121 Dédié à l affichage direct des mesures, déclenchements et informations d exploitation, le FDM121 permet également de visualiser les indications de l état du disjoncteur et peut être utilisé pour le commander. Disjoncteur et interrupteur Masterpact NT / NW Compact NS / NSX Masterpact couvre les besoins de 800 à 6300A et Compact NSX ceux de 100 à 630A. Mais, offrant bien plus qu une simple protection, ces deux gammes constituent des équipements de gestion de l énergie à part entière. Toutes les informations de mesure, de statut et d aide à l exploitation sont disponibles en local et à distance grâce à leur unité de contrôle micrologic E. Nouveauté 2012 Schneider Elect ric Centrales de mesure PM3200 Cette nouvelle gamme va encore plus loin dans la performance du suivi des paramètres électriques de l installation. Elle permet de suivre les valeurs efficaces instantanées, moyennes, minimales et maximales, la qualité de l énergie (THD), etc., mais aussi d effectuer un comptage énergétique de qualité : des classes de précision 0,5S, un comptage de l énergie consommée et produite, un comptage multi-tarifs. Cette gamme réalise également de la gestion d alarme, avec des capacités mémoires permettant le stockage local des valeurs moyennes et des consommations énergétiques. Toutes ces informations sont disponibles localement (écran LCD) ou à distance (Modbus RS485). Acti 9 Control Cette nouvelle interface modulaire intelligente ouvre l accès à toutes les données essentielles de l installation, pour mieux décider et agir. Acti 9 Control permet de collecter simplement toutes les données sur les organes de protection, de contrôle, de comptage, mais également sur les thermostats, parafoudres Installé au dessus de la rangée d appareils modulaires, Acti 9 Smartlink, coeur du système, concentre, traite, stocke toutes les données ainsi collectées et les transmet via le protocole Modbus RS485. Maillon essentiel de l Efficacité Énergétique, Acti 9 Control permet d accéder au contrôle au plus près des charges par le même canal. Il apporte ainsi la flexibilité ultime dans la gestion des données et donc des espaces (réallocation de zone, aide à la définition des temps de maintenance et d intervention ). Nouveauté 2012 Schneider Elect ric Compteurs d énergie iem3100/iem3200 Ils permettent de réaliser un comptage énergétique de qualité (classes de précision jusqu à 0,5S), associé à un comptage de l énergie consommée et produite, un comptage multi-tarifs et la certification MID. Toutes les informations sont disponibles localement (écran LCD) ou à distance (via Modbus RS485). Appareillages modulaires Acti 9 Dédiée au pilotage des charges à distance ou en local et à la collecte des informations d états, statuts sur ces charges, cette gamme communique en face avant les informations d aide à l exploitation, permet de repèrer la source et l origine du défaut en un clin d oeil, et dévoile également l état des pôles. Nouveauté 2012 Schneider Elect ric 16 17

10 Voir pour comprendre A chaque besoin, sa solution : pour s adapter aux différents objectifs des propriétaires et exploitants de bâtiments, Schneider Electric propose deux solutions de gestion de l énergie. > Solution sur site, qui comprend l installation du système TGE dans le bâtiment, afin de délivrer toutes les informations essentielles (mesure, sécurité, aide à la maintenance ). Les données ainsi collectées sont hébergées et gérées par l exploitant du bâtiment. > Solution hébergée, qui permet, une fois le système TGE installé, de déterminer le type de données dont le client a besoin et la fréquence à laquelle il souhaite les recevoir. Schneider Electric se charge du reste. Sur site ou hébergée? Comment choisir? Gestion de l énergie sur site avec contrôleur irio Architecture complète installée sur site avec traitement et gestion des données localement Gestion de l énergie hébergée avec passerelle EGX L installation sur site et la configuration sont réduites. La gestion de l énergie est délivrée sous forme de services par Schneider Electric Solution sur site Avec la solution sur site, l exploitant du bâtiment conserve une maîtrise totale des données. Toutes les informations sont disponibles en temps réel, à tout moment, et accessibles simplement depuis n importe quel ordinateur équipé d un navigateur internet. L élément central de l installation est le contrôleur irio. Destinée aux clients > Qui souhaitent garder la main sur toutes leurs données énergétiques localement > Qui tiennent à gérer l intégralité des données en interne pour des raisons de sécurité > Qui ont besoin de fonctionnalités d aide à l exploitation comme du contrôle de charge (par exemple une planification quotidienne) ou de suivi de données environnementales (température) > Qui souhaitent une gestion d alarmes pour réagir rapidement en cas de dysfonctionnement > Qui possèdent en interne les compétences et les ressources nécessaires pour exploiter les données > Qui préfèrent investir dans leur propre système de gestion de l énergie plutôt que de souscrire un contrat de services Informations disponibles > Consommations sur les périodes souhaitées (journalières, hebdomadaires, mensuelles, etc.) > Consommations mensuelles, comparées à la consommation cible et à la période de référence > Consommations par plages tarifaires > Consommations brutes et normalisées (DJU) > Répartition des consommations par zone d usages > Paramètres environnementaux : température, humidité, CO 2 > Visualisation des données sous forme de courbes, graphiques ou barres graphes > Cumul de données pour une même source d énergie, ou différentes sources d énergie, converties en une même unité > Paramètres électriques (fonctionnalités du TGE) > Contrôle de charges simples Bénéfices utilisateur > Un passeport vers les économies d énergie Gestion multi-énergies et multi-fluides Visualisation des consommations en temps réel > Une valorisation de la performance énergétique du bâtiment Suivi de consommations du bâtiment Visualisation de tableaux de bord ergonomiques > Une exploitation et une maintenance plus efficaces Curatif avec une gestion d alarmes Préventif avec une surveillance de l installation via des données claires et précises Fonctionnalités de contrôle de charge simple > Des informations disponibles avec n importe quel navigateur internet pour : Une mise en œuvre simplifiée (sans logiciel de configuration) Une exploitation des données sans poste informatique dédié Une exploitation possible depuis smartphone ou tablette numérique équipé d un simple accès internet Besoin du client Sur site Hébergée Suivi des consommations Suivi de l installation électrique (THD, états,...) - Suivi des données environnementales (T C,...) - Contrôle de charge simple - Gestion d alarmes (SMS, ,...) - Autonomie dans la gestion du système - Comparaison multi-sites - Ressources et compétences internes - Le contrôleur irio irio est un contrôleur de gestion de l énergie. Il permet : De concentrer les données collectées par : > Les équipements du TGE qui utilisent nativement le protocole Modbus > Les compteurs d énergie ou de fluides communicant avec des impulsions > Les données environnementales analogiques (température, etc.) De stocker localement ces données (avec horodatage) De les traiter > Comptage d énergie sur plages tarifaires > Calculs mathématiques simples > Gestion d alarmes horodatées (notification par , SMS avec modem GSM) > Contrôle de charges simples De publier localement ces informations > Un accès au suivi de consommations brutes ou normalisées (DJU) > Des outils permettant d aider à l exploitation du bâtiment > Avec des tableaux de bord ergonomiques préconfigurés en fonction du besoin client Toutes les informations sont accessibles simplement et présentées clairement grâce à un navigateur web embarqué. Enfin, irio permet un contrôle de charge de l installation via le serveur web intégré

11 Solution hébergée Schneider Electric prend en charge la transmission, le traitement et la sauvegarde de l ensemble des données tout en garantissant la confidentialité. Le client reçoit simplement les données dont il a besoin, au format et à la fréquence souhaitée. Des rapports électroniques peuvent être générés automatiquement afin de faciliter l estimation des factures énergétiques et comparer, par exemple, les consommations de différents sites ou les consommations sur différentes périodes. Comprendre pour agir L ensemble des informations disponibles sur les tableaux de bord à partir des informations issues du système TGE permet de mieux comprendre les consommations d énergie, de mieux maîtriser les performances énergétiques de son bâtiment, de cibler les actions correctives et ainsi de tirer le meilleur parti de l installation, de faire des économies d énergie, tout en apportant confort et productivité. Destinée aux clients > Qui préfèrent se décharger des problématiques de stockage et de sauvegarde des données > Qui ne possèdent pas les compétences ou les ressources nécessaires pour gérer en interne les aspects techniques et informatiques du système > Qui souhaitent bénéficier de l expertise de professionnels en gestion de l énergie > Qui souhaitent transférer une partie de leur CAPEX en OPEX > Qui considèrent qu un abonnement est plus facile à gérer dans leur budget prévisionnel Informations disponibles > Rapports d analyse énergétique prédéfinis, présentés sous forme de graphiques ou de tableaux : profils de charge, historique de consommation, horodatage > Récapitulatifs des coûts pour un compteur unique ou une série de compteurs > Données de consommations comparatives pour différents sites ou différentes périodes > Données relatives à la consommation quotidienne et à la consommation mensuelle moyenne À court terme : La GTE apporte une meilleure compréhension des consommations de son bâtiment, avec : > La localisation et répartition des consommations énergétiques dans le bâtiment À long terme : La GTE apporte la maîtrise de la performance énergétique des investissements futurs, à la fois pour : > Valoriser la performance énergétique du bâtiment > Sensibiliser les occupants > Maîtriser les investissements > Mettre en place des systèmes intelligents Bénéfices utilisateur > Une solution économique et un retour sur investissement rapide : les frais d abonnement sont partiellement compensés par les économies d énergie immédiates > Un accès aux données facilité via internet > Aucune installation de serveur ou de logiciel requise sur le site : Schneider Electric prend en charge la transmission, le traitement et la sauvegarde de l ensemble des données > Analyse et recommandations émises par les experts en énergie Schneider Electric > La détection de problèmes de consommation : les pics de consommation, une fuite d eau, etc. > L amélioration de l exploitation avec des fonctions de gestion d alarmes Outils indispensables à la Gestion Technique Énergétique, les tableaux de bord ergonomiques vont permettre aux exploitants de visualiser leurs consommations et d agir en conséquence. > Carte d identité énergétique, avec une vision par usage, conforme à la RT2012 > Suivi en temps réel des consommations, avec identification des axes d amélioration > Vision globale des consommations du bâtiment et vision par zone générique d usage 20 21

12 Gestion du bâtiment Application : parking souterrain Mesure Réduire la consommation énergétique Réduction du coût de l énergie Nouveauté 2012 Schneider Elect ric Pour les utilisateurs > Garantir la sécurité et le confort des usagers avec une surveillance précise et sûre de l alimentation électrique. > Réduire le coût d exploitation : grâce à une intervention rapide en cas de dysfonctionnement dans le tableau électrique. grâce à une connaissance de temps de fonctionnement des appareils qui permet de planifier la maintenance préventive. Surveiller l'éclairage et la ventilation pour assurer la sécurité des personnes Dans un parking souterrain, l important, c est la ventilation et l éclairage. La sécurité des usagers est en jeu. Quand il y a un problème quelque part, la surveillance doit le savoir tout de suite et comprendre ce qui s est passé, pour remettre en service en quelques minutes. Mais il ne faut surtout pas qu une rampe d éclairage ou un ventilateur s arrête si jamais la supervision avait un problème. Grâce à l'acti 9 Smartlink, tous les tableaux terminaux sont directement reliés aux automates programmables et à leur système de supervision. > Tout déclenchement d une protection est immédiatement signalé, grâce aux auxiliaires iof+sd24. > Les luminaires sont commandés par l intermédiaire des contacteurs ict, des télérupteurs itl et de leurs auxiliaires (iact24, iatl24), ils signalent également leur état. > Des commutateurs en face avant des tableaux permettent au personnel de maintenance de prendre la main sur l automatisme et piloter manuellement les luminaires par des boutons poussoirs. Dans ce cas, la position du commutateur d inhibition est également signalée sur le réseau Modbus par l interface Acti 9 Smartlink. 230/400 V - 50 Hz 1 iof+sd24 2 iof+sd24 ic60 iid ic iof+sd24 iof+sd24 iof+sd24 iof+sd iatl24 itl ic60 ic60 ic60 ic60 iet L iatl24 itl iet L Alim 24 V CC Secours 1 Secours Y1 Y2 Y1 Y2 iof+sd24 iof+sd24 iof+sd CM BP+V CM BP+V iact24 ic T iact24 ic T Marche / Arrêt / Auto Le système de communication d Acti 9 Control > Tableaux entièrement communicants, sans câblage complexe ni encombrement supplémentaire. Eclairage 1 Marche / Arrêt / Auto Eclairage 4 11 Acti 9 Smartlink permet de relier très simplement tous les appareils du tableau avec un système de supervision et d automatisme > Fixation sur rail, avec une rangée d appareils. > Câblage facile et rapide, grâce aux 4 types de liaisons préfabriquées et à leurs connecteurs enfichables en un clic. > 11 canaux, assurant chacun toute la communication avec l un des appareils. +24 V CC/0V irio iof+sd24 Modbus Acti 9 Smartlink iid Y1 Y2 CM Marche / Arrêt / Auto Ethernet Modbus ic60 ic60 ic60 BP+V Extraction Les auxiliaires iof+sd24 permettent de connaître l état de chaque appareil de protection > Adaptation en un clic sur les disjoncteurs, les interrupteurs différentiels, les disjoncteurs différentiels. > Fiabilité des indications attestée par la conformité aux normes CEI , CEI , et la tenue diélectrique (4 kv). Y1 Y2 CM Marche / Arrêt / Auto BP+V +24 V CC/0V Ventilation Modbus Acti 9 Smartlink L auxiliaire de contacteur iact24 permet de commander les charges par 3 signaux > De forme maintenue ou impulsionnelle. > D origine locale ou distante. > Automatique ou par forçage manuel. Pour les installateurs > Câblage réalisé rapidement, sans risque d erreur (inversion de câbles ). > Liaisons «fils fins» à l intérieur du tableau identifiables immédiatement. > Manipulables sans outil grâce aux connecteurs enfichables. > Liaison RS485 reliant les différents tableaux aux automates programmables. L iact24 a aussi > Fiabilité attestée par la conformité aux normes CEI , CEI et la tenue diélectrique (4 kv). > Mémorisation par Acti 9 Smartlink du temps de fonctionnement des charges et du nombre de manœuvres du contacteur

13 Schneider Electric, un partenaire au quotidien Un accompagnement complet pour saisir les nouvelles opportunités de la gestion de l énergie Pour vous aider à aborder sereinement les mutations du bâtiment en matières d énergie et de confort, Schneider Electric propose plus que ses solutions : un accompagnement. Experts, réseaux professionnels, formations et services sont à votre disposition pour vous aider à gagner en compétitivité. - Testées - Solutions Validées- Documentées Des formations personnalisées Des services pour tous vos besoins La garantie qualité 25

14 L accompagnement par Schneider Electric Les solutions Schneider Electric sont conçues pour répondre aux préoccupations réglementaires, environnementales et économiques des exploitants. En particulier, elles satisfont les besoins de mesure, comme de suivi, des consommations d énergie et d informations. Pour optimiser la mise en oeuvre de ces solutions, Schneider Electric met à votre disposition une palette riche d accompagnements à utiliser selon vos besoins et vos contraintes. Un constructeur à vos côtésdes interlocuteurs dédiés pour vous répondre dans les plus brefs délais > Votre responsable commercial Schneider Electric > Des vendeurs experts : 500 experts et techniciens en génie électrique, génie climatique, automatismes du bâtiment, automatismes industriels et sûreté Des partenaires à votre disposition > Un réseau de distributeurs, pour des offres disponibles et des conseils avisés > R3E : Le réseau des distributeurs Expert en Efficacité Énergétique > Le centre de contact client : Un numéro de téléphone unique : , accessible de 8h à 18h, du lundi au vendredi > EcoXpert : Un programme pour les entreprises d installations électriques expertes en solutions énergétiques, efficaces et durables > Des partenaires intégrateurs système, formés par Schneider sur les standards LON ou KNX Des cursus de formation adaptés et personnalisés pour renforcer votre expertise > Des cursus de formation adaptés et personnalisé pour renforcer votre expertise. Notre centre de formation agréé vous propose des stages spécifiques vous permettant d accroître vos compétences dans le domaine du management de l énergie et des énergies renouvelables Des stages en présentiel (voir catalogue S2F 2012, art ) BBC12 : Être capable de réaliser une installation électrique conforme à la RT2012 SOGEC : Être à même de concevoir l instrumentation et l architecture de communication répondant aux valeurs d usage de votre client SOGEM : Maîtriser la mise en œuvre de l instrumentation et de l architecture de communication d une solution simple de gestion d énergie répondant aux valeurs d usages de votre client KNXC : Acquérir les connaissances permettant d estimer les besoins clients et de réaliser une installation KNX, réussir l examen de certification KNX OLCOM (en e-learning) : Acquérir les connaissances minimales pour proposer la solution de communication adaptée au contexte > Votre contact Sur Internet : Le centre de contact clients : Une gamme de services avancés pour vous accompagner selon les besoins > Suivant le cycle de vie de l installation : 1 Vérification de l installation et du câblage 2 > Des offres référencées : L acquisition de la solution TGE + irio s accompagne de services complémentaires indissociables de l offre : L aide au câblage - Réf. FSEAINTGE Une participation au câblage sur site lors de l installation courant-faible Aide la prise en main du contrôleur irio Recette sur site de la solution (voir offre 2 ci-dessus) Réf. FSEMESTGE Vérification du câblage et de l adressage Vérification de la compatibilité des tables de communication et de la bonne transmission des informations Explication et information sur comment créer des pages Mise en route sur site (voir offre 3 ci-dessus) Réf. FSEMESCTGE Mise en service du contrôleur irio Déclaration des équipements / variables dans irio Construction de synoptiques et graphiques avec connexion à l ordinateur du client, limité à une journée Paramétrage de pages «supplémentaires» de l application - Réf. FSEPAGTGE Construction des tableaux de bord d exploitation à la page Intégration des charges à piloter Solutions TVD par Schneider Electric Les solutions Testées Validées Documentées constituent une garantie apportée par le service Qualité et satisfaction clients de Schneider Electric, garantissant la fiabilité des solutions. Une solution est une combinaison innovante de technologies, produits et services, apportant une forte valeur et une réponse coordonnée à un besoin clients. > Testées Toutes les configurations possibles ont été testées et les résultats approuvés par des laboratoires indépendants ou certifiés par des laboratoires Schneider Electric. > Validées Les solutions de gestion de l énergie intègrent les valeurs Prise en mains, adressage, paramétrage et réception de l installation 3 Mise en service, exploitation et maintenance L aide en ligne par cartes à point (voir offre 1 ci-dessus) - Réf. FSECSP100C, FSECSP200C Un support téléphonique avec une connexion internet, souhaitable pour une accéder au service à distance Vérification de la communication : connexions, liaisons Modbus/Ethernet et paramétrage de l ensemble de l installation Formation de l exploitant : Accompagnement de l exploitant, prise en main À calculer en fonction du nombre de points de mesure > Des offres à valeur ajoutée (sur consultation) Affichage de valeurs instantanées (T C, kw, etc.) consommations (kwh, etc.) Affichage de jauges, graphiques et données disponibles dans le contrôleur irio > Votre contact : Votre partenaire en Efficacité Énergétique, votre correspondant Schneider Electric ou le Centre de contact clients communes à toutes les solutions globales de Schneider Electric : - Testées - Solutions Validées- Documentées elle sont sûres, fiables, efficaces, productives, conçues dans le respect de l environnement. Elles ont été soumises à des tests réalisés sur des plateformes reproduisant divers environnements clients,tout au long du cycle de vie de la solution. > Documentées Nos clients bénéficient du support clients Schneider Electric et reçoivent également un package complet de manuels d utilisation, formations et boîtes à outils. Ces solutions sont toutes distribuées et mises en œuvre par nos partenaires, gage de qualité pour votre installation

Acti 9 Control, activateur d énergies maîtrisées. Prenez le contrôle de l énergie! estez et développez vos connaissances sur la gestion de l énergie

Acti 9 Control, activateur d énergies maîtrisées. Prenez le contrôle de l énergie! estez et développez vos connaissances sur la gestion de l énergie Prenez le contrôle de l énergie! >T estez et développez vos connaissances sur la gestion de l énergie Avec la nouvelle interface modulaire intelligente, prenez le contrôle de votre installation! > Découvrez

Plus en détail

Avec un professionnel EcoXpert, allez plus loin dans l efficacité énergétique.

Avec un professionnel EcoXpert, allez plus loin dans l efficacité énergétique. Avec un professionnel EcoXpert, allez plus loin dans l efficacité énergétique. EcoXpert, une réponse au défi de l efficacité énergétique des bâtiments Besoins énergétiques croissants Multiplication de

Plus en détail

Classification des actions d efficacité énergétique

Classification des actions d efficacité énergétique Gestion active des bâtiments Classification des actions d efficacité énergétique dans le cadre de la rénovation des bâtiments existants Les bâtiments représentent à eux seuls 43% de la consommation d énergie

Plus en détail

Classification des actions d efficacité énergétique

Classification des actions d efficacité énergétique Gestion active des bâtiments Classification des actions d efficacité énergétique dans le cadre de la rénovation des bâtiments existants Les bâtiments représentent à eux seuls 4% de la consommation d énergie

Plus en détail

PARTIE 1 NICE LYCEE GUILLAUME APOLLINAIRE INTERETS, ANALYSES, SOLUTIONS

PARTIE 1 NICE LYCEE GUILLAUME APOLLINAIRE INTERETS, ANALYSES, SOLUTIONS 1 EFFICACITE ENERGETIQUE ACTIVE PARTIE 1 INTERETS, ANALYSES, SOLUTIONS LYCEE GUILLAUME APOLLINAIRE NICE 2 INTRODUCTION La démarche d amélioration de l efficacité énergétique des bâtiments doit être pensée

Plus en détail

LES SOLUTIONS INNOVANTES POUR OPTIMISER LA GESTION DES BATIMENTS. Montpellier le 20 juin 2011 Guy DELAJOUD Laurent SOUCHON

LES SOLUTIONS INNOVANTES POUR OPTIMISER LA GESTION DES BATIMENTS. Montpellier le 20 juin 2011 Guy DELAJOUD Laurent SOUCHON LES SOLUTIONS INNOVANTES POUR OPTIMISER LA GESTION DES BATIMENTS 1 Montpellier le 20 juin 2011 Guy DELAJOUD Laurent SOUCHON Sommaire: 1) REXEL Distributeur de Solutions de maîtrise de l énergie. 2) Les

Plus en détail

Quelles actions pour réduire les consommations d énergie et générer un retour sur investissement rapide?

Quelles actions pour réduire les consommations d énergie et générer un retour sur investissement rapide? Quelles actions pour réduire les consommations d énergie et générer un retour sur investissement rapide? 3 niveaux d actions d efficacité énergétique La gestion d énergie, les systèmes de comptage et d

Plus en détail

Gestion Technique du Bâtiment & Protocole KNX. Vs Performance Energétique et Bâtiments Passifs et à Energie Positive

Gestion Technique du Bâtiment & Protocole KNX. Vs Performance Energétique et Bâtiments Passifs et à Energie Positive Gestion Technique du Bâtiment & Protocole KNX Vs Performance Energétique et Bâtiments Passifs et à Energie Positive Bureau d études créé en 2011 et axé sur l intégration du Développement Durable et de

Plus en détail

Engager une démarche d efficacité énergétique dans les bâtiments SYSTÈMES D INFORMATION ÉNERGÉTIQUE. Recommandations pour les décideurs

Engager une démarche d efficacité énergétique dans les bâtiments SYSTÈMES D INFORMATION ÉNERGÉTIQUE. Recommandations pour les décideurs Engager une démarche d efficacité énergétique dans les bâtiments SYSTÈMES D INFORMATION ÉNERGÉTIQUE Recommandations pour les décideurs 2 Agir, une nécessité Le contexte réglementaire, les factures d énergies

Plus en détail

RT 2012 et responsabilités

RT 2012 et responsabilités RT 2012 et responsabilités UDAF Valence 24/05/2012 Source :Christian Blachot Architecte Nicolas Estrangin (ADIL Information Energie) 1.MODALITÉS TECHNIQUES 24/05/2012 RT2012 et responsabilités 2 Objectifs

Plus en détail

Mise en œuvre d un système GTB/GTC et télégestion

Mise en œuvre d un système GTB/GTC et télégestion 1 Mise en œuvre d un système GTB/GTC et télégestion 2 Ø Présentation Ville de Mordelles Ø Présentation CYRISEA Ø Définitions Ø Intégration d une GTB : Ville de Mordelles. Ø Quels sont les enjeux d un tel

Plus en détail

Introduction. Quelques chiffres. Répartition par secteur

Introduction. Quelques chiffres. Répartition par secteur Introduction En Europe, le secteur «bâtiment» consomme plus du tiers de l énergie globale. De ce fait, les logements représentent le plus grand gisement d économies d énergie. Ainsi, l amélioration de

Plus en détail

Monitoring THPE. Soutien au projet. Présentation du projet

Monitoring THPE. Soutien au projet. Présentation du projet Monitoring THPE Le projet Monitoring THPE a donné lieu à l un des premiers systèmes innovants de suivi des performances énergétiques et de confort des bâtiments. Informations générales Localisation : Région

Plus en détail

Système KNX Bienvenue dans votre maison intelligente

Système KNX Bienvenue dans votre maison intelligente Système KNX Bienvenue dans votre maison intelligente Votre maison vit à votre Grâce au système KNX, votre maison devient intelligente : elle adapte l éclairage, le chauffage, la climatisation, la gestion

Plus en détail

FRANCE : Towards Nearly Zero Energy Building

FRANCE : Towards Nearly Zero Energy Building FRANCE : Towards Nearly Zero Energy Building Bruxelles - 13 avril 2011 David JUIN Chef de projet réglementation thermique Ministère de l écologie, du développement durable, des transports et du logement

Plus en détail

NOUVELLE RT 2012. économies. (durables) MESURE, COMPTAGE & AFFICHAGE i COMMUNICANTS

NOUVELLE RT 2012. économies. (durables) MESURE, COMPTAGE & AFFICHAGE i COMMUNICANTS NOUVELLE RT 2012 économies (durables) MESURE, COMPTAGE & AFFICHAGE i COMMUNICANTS Mesurer, compter, afficher, le premier pas vers l économie durable Mesure, comptage & affichage i communicants : Pour répondre

Plus en détail

Nos solutions RT 2012

Nos solutions RT 2012 Nos solutions RT 2012 RT 2012 : un enjeu majeur pour les professionnels de la construction Issue du Grenelle de l environnement, la RT2012 est applicable depuis le 1er janvier 2013 pour les bâtiments neufs

Plus en détail

Gestion de l'installation électrique PowerLogic System

Gestion de l'installation électrique PowerLogic System Gestion de l'installation électrique PowerLogic System PowerLogic System, les informations essentielles pour la maîtrise de votre installation électrique... Maîtrisez-vous votre installation électrique?

Plus en détail

CARACTéRISTIQUES du système IQ3xcite

CARACTéRISTIQUES du système IQ3xcite IQ3XCITE Le système Présentation du système IQ3XCITE La surveillance et la gestion des bâtiments modernes gagnent en sophistication. Un système de «Gestion Technique et Energétique des Bâtiments» (GTEB)

Plus en détail

Isolation et confort thermique

Isolation et confort thermique Réglementation / Isolation et confort thermique Isolation et confort thermique Réglementation Soigner l isolation thermique et hygrothermique d un bâtiment a un double effet : assurer un confort d utilisation

Plus en détail

Un Objectif du Grenelle Environnement

Un Objectif du Grenelle Environnement Un saut énergétique Avec la RT2012, le Grenelle Environnement prévoit de diviser par 3 la consommation énergétique des bâtiments neufs d habitation et d usage tertiaire, soit : une consommation d énergie

Plus en détail

Le Management de l énergie selon ENEOR

Le Management de l énergie selon ENEOR Le Management de l énergie selon ENEOR Juillet 2013 Le Management de l énergie 1. Aller plus loin dans la performance énergétique ENEOR 2 Contexte réglementaire ENEOR 3 La performance réelle du bâtiment

Plus en détail

Exigences. Conséquences sur les solutions. Roland FAUCONNIER Direction des Affaires Techniques de la FFB

Exigences. Conséquences sur les solutions. Roland FAUCONNIER Direction des Affaires Techniques de la FFB Exigences Nouveautés par rapport à la RT2005 Conséquences sur les solutions Roland FAUCONNIER Direction des Affaires Techniques de la FFB Contexte réglementaire actuel articulation des réglementations

Plus en détail

NOUVELLE RT 2012. économies. (durables) visibles directement sur internet. MESURE, COMPTAGE & AFFICHAGE i COMMUNICANTS

NOUVELLE RT 2012. économies. (durables) visibles directement sur internet. MESURE, COMPTAGE & AFFICHAGE i COMMUNICANTS NOUVELLE RT 0 économies (durables) visibles directement sur internet MESURE, COMPTAGE & AFFICHAGE i COMMUNICANTS Mesurer, compter, afficher, le premier pas vers l économie durable Mesure, comptage & affichage

Plus en détail

La société Distech Controls

La société Distech Controls La société Distech Controls Distech Controls est un acteur majeur sur le marché mondial des automatismes du bâtiment depuis 1995. La société conçoit, produit et commercialise des offres innovantes pour

Plus en détail

Le bâtiment, nouvel outil de performance pour l entreprise. Solutions STIBIL et GILIF

Le bâtiment, nouvel outil de performance pour l entreprise. Solutions STIBIL et GILIF Le bâtiment, nouvel outil de performance pour l entreprise Solutions STIBIL et GILIF Un immeuble tertiaire à réinventer Les entreprises sont régulièrement confrontées à de profonds changements de leur

Plus en détail

Sommaire. Qu est-ce que la RT 2012... 3. Consommation énergétique... 4. Les grands principes de la RT 2012... 5 à 8. Les avantages de la RT 2012...

Sommaire. Qu est-ce que la RT 2012... 3. Consommation énergétique... 4. Les grands principes de la RT 2012... 5 à 8. Les avantages de la RT 2012... Sommaire Qu est-ce que la RT 2012... 3 Consommation énergétique... 4 Les grands principes de la RT 2012... 5 à 8 Les avantages de la RT 2012... 9 En résumé... 10 En Résumé Qu est-ce que la RT 2012? Cette

Plus en détail

La RT2012 Présenté par Y.FAGON Constructions durables à la DDTM du Finistère

La RT2012 Présenté par Y.FAGON Constructions durables à la DDTM du Finistère La RT2012 Présenté par Y.FAGON Constructions durables à la DDTM du Finistère Conférence sur le thème 27de septembre 2010 l'étanchéité à l'air des bâtiments Ministère de l'écologie, du Développement Durable,

Plus en détail

Adaptabilité et flexibilité d une station de charge pour véhicules électriques

Adaptabilité et flexibilité d une station de charge pour véhicules électriques Adaptabilité et flexibilité d une station de charge pour véhicules électriques Mars 2012 / Livre blanc de Johan Mossberg et Maeva Kuhlich Sommaire Introduction... p 2 Qu est ce qu une station de charge

Plus en détail

Le standard mondial pour la gestion technique des bâtiments résidentiels et tertiaires

Le standard mondial pour la gestion technique des bâtiments résidentiels et tertiaires Le standard mondial pour la gestion technique des bâtiments résidentiels et tertiaires L efficacité énergétique Le standard La RT 2012 et ses applications KNX Une preuve grandeur nature Workshop Prescripteurs

Plus en détail

Ovalis. Le 1 er prix de l efficacité

Ovalis. Le 1 er prix de l efficacité Ovalis Le 1 er prix de l efficacité Avec l évolution rapide des règlementations thermiques, l habitat doit aujourd hui répondre à des critères élevés de performances énergétiques. Levier important pour

Plus en détail

David DELAUNE Chef de projet réglementation thermique

David DELAUNE Chef de projet réglementation thermique Efficacité énergétique des bâtiments 29 juin 2011 David DELAUNE Chef de projet réglementation thermique Ministère de l Ecologie, du Développement Durable, des Transports et du Logement (MEDDTL) Direction

Plus en détail

Comprendre pour mieux choisir.

Comprendre pour mieux choisir. Comprendre pour mieux choisir. Qu est-ce qu une réglementation thermique? Quels sont les avantages de faire construire un appartement RT2012? Qu est-ce que la réglementation thermique française? De tous

Plus en détail

VITODATA VITOCOM. bien plus que la chaleur. Télésurveillance et télégestion d installations de chauffage par Internet. Internet TeleControl

VITODATA VITOCOM. bien plus que la chaleur. Télésurveillance et télégestion d installations de chauffage par Internet. Internet TeleControl bien plus que la chaleur VITODATA VITOCOM Internet TeleControl Télésurveillance et télégestion d installations de chauffage par Internet Viessmann S.A. Z.I. - B.P. 59-57380 Faulquemont Tél. : 03 87 29

Plus en détail

Synergyr gestion intelligente de l énergie dans les complexes de logements

Synergyr gestion intelligente de l énergie dans les complexes de logements Synergyr gestion intelligente de l énergie dans les complexes de logements Régulation d ambiance individuelle combinée avec un enregistrement efficace et précis de la consommation www.siemens.be/synergyr

Plus en détail

Power Web Monitoring Tout savoir pour mieux gérer. Web enabled Power & Control

Power Web Monitoring Tout savoir pour mieux gérer. Web enabled Power & Control Power Web Monitoring Tout savoir pour mieux gérer Web enabled Power & Control TM Tout savoir pour mieux gérer Avec Transparent Ready, les tableaux MCset intègrent les technologies du Web pour vous permettre

Plus en détail

PRÉSENTATION DE LA RT 2012

PRÉSENTATION DE LA RT 2012 PRÉSENTATION DE LA RT 2012 La nouvelle réglementation thermique 2012 (dite «RT 2012») pose des objectifs ambitieux en matière d efficacité énergétique avec un maximum d énergie consommée fixé à 50 kwhep/(m².an)

Plus en détail

Comprendre la RT 2012 Les changements pour le résidentiel

Comprendre la RT 2012 Les changements pour le résidentiel Comprendre la RT 2012 Les changements pour le résidentiel Énergie et productivité pour un monde meilleur RT 2012 Principes et objectifs La Réglementation Thermique 2012, connue sous le nom de RT 2012,

Plus en détail

PERFORMANCE ÉNERGÉTIQUE. Pour la gestion durable de votre patrimoine immobilier

PERFORMANCE ÉNERGÉTIQUE. Pour la gestion durable de votre patrimoine immobilier PERFORMANCE ÉNERGÉTIQUE Pour la gestion durable de votre patrimoine immobilier Vos Enjeux Acteurs du marché de l immobilier, la performance énergétique est pour vous un enjeu économique, écologique et

Plus en détail

Afficheur multi-énergie RT2012 pour bâtiments d habitation

Afficheur multi-énergie RT2012 pour bâtiments d habitation Photos non contractuelles Afficheur de consommations multi-énergie selon la RT2012 Composition de l offre Mesure télé-information issue du compteur général + 5 voies électriques de sous-comptage + jusqu

Plus en détail

L IMMOBILIER DURABLE en tertiaire neuf et dans l existant Quelles solutions? Quels coûts?

L IMMOBILIER DURABLE en tertiaire neuf et dans l existant Quelles solutions? Quels coûts? L IMMOBILIER DURABLE en tertiaire neuf et dans l existant Quelles solutions? Quels coûts? Colloque Sorbonne Immo-RICS 23 juin 2010 23/06/2010 1 SOMMAIRE 1. 1. L Immobilier Durable Quelles définitions?

Plus en détail

Conférence de présentation RT 2012

Conférence de présentation RT 2012 Conférence de présentation RT 2012 Les exigences prévues : La concrétisation du Grenelle Marie-Christine ROGER Chef du bureau de la qualité et de la réglementation technique de la construction MEEDDM DGALN

Plus en détail

Le superviseur de télégestion Kerwin L exploitation simplifiée

Le superviseur de télégestion Kerwin L exploitation simplifiée b Simplicité de mise en œuvre b Interface conviviale b Supervision Multisites b Auto confi guration b Exploitation simplifi ée b Compatibilité avec produits tiers b Multiprotocoles b Exploitation par Internet

Plus en détail

LA CONSOMMATION MAXIMALE D ENERGIE PRIMAIRE LE BESOIN BIOCLIMATIQUE

LA CONSOMMATION MAXIMALE D ENERGIE PRIMAIRE LE BESOIN BIOCLIMATIQUE LA CONSOMMATION MAXIMALE D ENERGIE PRIMAIRE Des équipements performants pour une consommation d énergie réduite Ventilation performante (naturelle, naturelle assistée, simple flux, double flux...) Energies

Plus en détail

RT 2012 L essentiel des solutions Delta Dore

RT 2012 L essentiel des solutions Delta Dore L essentiel des solutions Delta Dore Affichage des s Gestion du chauffage Ce qu il faut retenir un nouveau challenge pour toute la filière du bâtiment La RT (réglementation thermique) 2012 vise à limiter

Plus en détail

Des solutions complètes pour la maison individuelle

Des solutions complètes pour la maison individuelle Gestion énergétique Des solutions complètes pour la maison individuelle Vous aider à réduire la consommation d énergie de votre habitation. www.siemens.fr/cps Réduire la consommation d énergie des bâtiments

Plus en détail

Présentation ETS5. Le standard mondial pour la gestion technique des bâtiments résidentiels et tertiaires. L efficacité énergétique

Présentation ETS5. Le standard mondial pour la gestion technique des bâtiments résidentiels et tertiaires. L efficacité énergétique Le standard mondial pour la gestion technique des bâtiments résidentiels et tertiaires L efficacité énergétique Présentation ETS5 16 octobre 2014 Lyon / 10h Les Enjeux Enjeux du bâtiment de demain Le Bâtiment

Plus en détail

Votre Partenaire pour vos projets d Automatismes de bâtiments Tertiaires et Industriels

Votre Partenaire pour vos projets d Automatismes de bâtiments Tertiaires et Industriels Votre Partenaire pour vos projets d Automatismes de bâtiments Tertiaires et Industriels Spécialisée dans le domaine de la gestion technique des bâtiments tertiaires et industriels, notre société développe

Plus en détail

LES ENJEUX DU COMPTAGE ET DES SERVICES ASSOCIES DANS LE LOGEMENT SOCIAL

LES ENJEUX DU COMPTAGE ET DES SERVICES ASSOCIES DANS LE LOGEMENT SOCIAL LES ENJEUX DU COMPTAGE ET DES SERVICES ASSOCIES DANS LE LOGEMENT SOCIAL SOMMAIRE Décryptage du contexte réglementaire actuel et à venir Enjeux du comptage Principaux questionnements 1 Expérimentations

Plus en détail

Rénovation énergétique

Rénovation énergétique Rénovation énergétique Vers des feuilles de route pragmatiques pour les logements équipés de chauffage collectif Une étude confiée par Fedene à Cardonnel Ingénierie Conférence de presse 2 avril 2014 Flora

Plus en détail

Dispositifs financiers et fiscaux d'incitation à l'amélioration de la performance thermique des bâtiments. Introduction CAHORS. 21 janvier 2010 DDT 46

Dispositifs financiers et fiscaux d'incitation à l'amélioration de la performance thermique des bâtiments. Introduction CAHORS. 21 janvier 2010 DDT 46 CAHORS 21 janvier 2010 DDT 46 Dispositifs financiers et fiscaux d'incitation à l'amélioration de la performance thermique des bâtiments Introduction Ministère de l'écologie, de l'énergie, du Développement

Plus en détail

MES International Des Produits Des Hommes

MES International Des Produits Des Hommes Des produits leaders mondiaux MES International Des Produits Des Hommes Des hommes compétents Groupe Siège Social Bamako Mali Immeuble Dembélé - ACI 2000 Hamdalaye - Bamako - Mali PDG : Djibril Maïga tél

Plus en détail

Module 1 : Efficacité énergétique dans les bâtiments

Module 1 : Efficacité énergétique dans les bâtiments Module 1 : Efficacité énergétique dans les bâtiments OBJECTIF : PUBLIC CONCERNÉ : Acquérir les méthodes de management des opérations HQE Maîtrise d Ouvrage, Assistants au Maître d Ouvrage, Architectes

Plus en détail

manufacturing Yourcegid Manufacturing Y2 MANUFACTURING anufacturing

manufacturing Yourcegid Manufacturing Y2 MANUFACTURING anufacturing anufacturing Yourcegid Manufacturing Y2 MANUFACTURING manufacturing i-club Un club utilisateur de plus de 100 adhérents qui participent activement à la vie de nos produits plus de 2000 Clients industriels

Plus en détail

Club de l automation. EDF et les démarches d éco-efficacité-énergétique. 31 mars 2011

Club de l automation. EDF et les démarches d éco-efficacité-énergétique. 31 mars 2011 Club de l automation EDF et les démarches d éco-efficacité-énergétique 31 mars 2011 Agenda Présentation synthétique du groupe EDF et l efficacité énergétique Le dispositif CEE Zoom sur Netseenergy 2 -

Plus en détail

Steria reçoit GPSO - Grand Paris Seine Ouest

Steria reçoit GPSO - Grand Paris Seine Ouest Steria reçoit GPSO - Grand Paris Seine Ouest Visite GPSO de Green Office Meudon le 22 mars 2012 Copyright Ateliers 115 Architectes Steria GreenOffice Meudon Steria et le Système d Information qui gère

Plus en détail

FORUM ACTUALITES CONSTRUCTION

FORUM ACTUALITES CONSTRUCTION FORUM ACTUALITES CONSTRUCTION Réglementation RT 2012 : nouveaux mécanismes et principales différences par rapport à la RT 2005 Jean-Pierre BARDY Sous-directeur de la qualité et du développement durable

Plus en détail

Conjuguer qualité de service et performance énergétique 18/11/2014

Conjuguer qualité de service et performance énergétique 18/11/2014 Conjuguer qualité de service et performance énergétique 18/11/2014 Sommaire 1. Mieux connaitre Bouygues Energies & Services 2. L offre CityBox 3. Nos services pour les établissements de santé 4. Les offres

Plus en détail

RT 2012 / BBC : nos solutions performantes. climat d innovation

RT 2012 / BBC : nos solutions performantes. climat d innovation RT 2012 / BBC : nos solutions performantes climat d innovation Les principales solutions Viessmann pour les Bâtiments Basse Consommation qui préfigurent la nouvelle Règlementation Thermique 2012 Performance

Plus en détail

Les clés pour comprendre

Les clés pour comprendre Les clés pour comprendre La Réglementation Thermique 2012 (RT2012) a pour objectif, tout comme les précédentes réglementations thermiques de limiter les consommations énergétiques des bâtiments neufs qu

Plus en détail

MES CAPTEURS TABLEAU DE BORD RT 2012. TaHoma, la solution domotique Somfy conforme à la RT 2012 pour le résidentiel

MES CAPTEURS TABLEAU DE BORD RT 2012. TaHoma, la solution domotique Somfy conforme à la RT 2012 pour le résidentiel MES CAPTEURS ACCUEIL RT 2012 Eau chaude sanitaire Climatisation TABLEAU DE BORD Réseau prises MES RÉGLAGES, la solution domotique Somfy conforme à la RT 2012 pour le résidentiel Total CONFIGURATION La

Plus en détail

L essentiel de la RT 2012

L essentiel de la RT 2012 La newsletter des Experts Tertiaire Somfy N 5 I AVRIL 2012 édition spéciale L essentiel de la RT 2012 POLE SOLERE, Cité de l Environnement (69) Bâtiment BEPOS. Gestion des Brises Soleil Orientables et

Plus en détail

Confort, sécurité et gestion énergétique

Confort, sécurité et gestion énergétique Fonctionnalités d une système de GTB Offre globale pour la productivité des bâtiments, Sécurité des personnes et des biens Sécurité Incendie Signalétique d évacuation Détection d Intrusion Vidéosurveillance

Plus en détail

CONSTRUIRE SELON LA RT 2012. Les clés pour comprendre la réglementation

CONSTRUIRE SELON LA RT 2012. Les clés pour comprendre la réglementation CONSTRUIRE SELON LA RT 2012 Les clés pour comprendre la réglementation Le Contexte de la réglementation P ortée par les enjeux climatiques et par l engagement de réduire par 4 les émissions de gaz à effet

Plus en détail

Une énergie essentielle pour atteindre le Facteur 4 *

Une énergie essentielle pour atteindre le Facteur 4 * Une énergie essentielle pour atteindre le Facteur 4 * * La limitation du réchauffement climatique implique dans les pays développés une division par 4 des émissions de gaz à effet de serre par rapport

Plus en détail

Économies d'énergie Comment agir

Économies d'énergie Comment agir Économies d'énergie Comment agir Impact des nouvelles règlementations thermiques sur les Établissements de Santé 31 mai 2012 Commissariat Général au Développement durable 1 Sommaire Contexte et enjeux

Plus en détail

Schneider Electric et son siège social, le HIVE, Hall de l Innovation et Vitrine de l Energie

Schneider Electric et son siège social, le HIVE, Hall de l Innovation et Vitrine de l Energie Dossier de Presse octobre 2009 et son siège social, le HIVE, Hall de l Innovation et Vitrine de l Energie Le Hall de l Innovation et Vitrine de l Energie en quelques chiffres... 80 kwh/m²/an La consommation

Plus en détail

LA REGLEMENTATION THERMIQUE 2012

LA REGLEMENTATION THERMIQUE 2012 LA REGLEMENTATION THERMIQUE 2012 Journée Adhérents AIDELEC 18/11/2011 Présentée par : Caroline Dreumont BE thermique EN&CO Jean-Luc Bonnot - BE Fluides RUBIN VARREON 1 Plan de présentation Le bâtiment

Plus en détail

La maison gaz naturel basse consommation

La maison gaz naturel basse consommation La maison gaz naturel basse consommation Construction individuelle neuve Pourquoi opter pour une maison basse consommation au gaz naturel? Vous êtes au cœur d un projet important : la construction d une

Plus en détail

dépourvues d énergie EXTRÈMES CONDITIONS EXTRÈMES Caractéristiques techniques

dépourvues d énergie EXTRÈMES CONDITIONS EXTRÈMES Caractéristiques techniques COMMUNIQUEZ AVEC VOS INSTALLATIONS DANS DES CONDITIONS EXTRÈMES Caractéristiques techniques Unité centrale Circuit multicouche et CMS µprocesseur ATMEL Ultra faible consommation < 120µA Données sauvegardées

Plus en détail

Gaz. Solaire. Air. Électricité NOUVEAUTÉS 2015 DOSSIER DE PRESSE

Gaz. Solaire. Air. Électricité NOUVEAUTÉS 2015 DOSSIER DE PRESSE Gaz Solaire Air Électricité NOUVEAUTÉS 2015 DOSSIER DE PRESSE SEPTEMBRE 2015 CHAFFOTEAUX PRÉSENTE SES NOUVELLES SOLUTIONS ERP MULTI-ÉNERGIES ET ÉCO-PERFORMANTES Depuis toujours, Chaffoteaux s engage aux

Plus en détail

Découvrez nos solutions complètes

Découvrez nos solutions complètes Les Solutions de pompage Découvrez nos solutions complètes dédiées au pompage Architecture TVD «booster» AFBs métiers AFB Efficacité Energétique Booster Des produits Best In Class intégrés Découvrez l

Plus en détail

Modules thermiques individuels. La performance au service du confort thermique INGENIERIE

Modules thermiques individuels. La performance au service du confort thermique INGENIERIE Modules thermiques individuels La performance au service du confort thermique INGENIERIE Réseau primaire chauffage urbain Tubes pré-isolés Solutions thermiques au service du chauffage collectif EFFICAL

Plus en détail

Dossier de presse thématique Découvrez les «Solutions confort» Schneider Electric pour le chauffage

Dossier de presse thématique Découvrez les «Solutions confort» Schneider Electric pour le chauffage Dossier de presse thématique Découvrez les «Solutions confort» Schneider Electric pour le chauffage Contact presse Muriel Droin/Natacha Dreux Tél : 01 46 05 12 67 Fax : 01 46 05 26 74 mdroin@profilepr.fr/ndreux@profilepr.fr

Plus en détail

web-box data logger Uniformisation des données d origine hétérogène Accès universel aux données (Web Services) Nombreux ports de communication

web-box data logger Uniformisation des données d origine hétérogène Accès universel aux données (Web Services) Nombreux ports de communication web-box data logger Collecter et enregistrer les données multi-énergie, climatiques, de process Télérelève de compteurs, capteurs, automates,... Uniformisation des données d origine hétérogène Accès universel

Plus en détail

COTITA Viser la performance énergétique par la construction bois 2 décembre 2010 - Riom

COTITA Viser la performance énergétique par la construction bois 2 décembre 2010 - Riom COTITA Viser la performance énergétique par la construction bois - Riom Une réglementation vers des bâtiments basse consommation puis des bâtiments 27 septembre à énergie 2010 positive Ministère de l'écologie,

Plus en détail

L impact sur la performance énergétique de la régulation et de la GTB à travers les normes et réglementations

L impact sur la performance énergétique de la régulation et de la GTB à travers les normes et réglementations L impact sur la performance énergétique de la régulation et de la GTB à travers les normes et réglementations Pierre BOISSON Pôle Automatisme et Gestion de l Energie CSTB Marne la vallée pierre.boisson@cstb.fr

Plus en détail

La mesure des consommations d énergie électrique dans le bâtiment

La mesure des consommations d énergie électrique dans le bâtiment La mesure des consommations d énergie électrique dans le bâtiment Documentations ressources: HAGER; KONNEX; G.LEROY LPO G BAUMONT Sommaire Problématique; Les exigences de l électricien envers la RT 2012

Plus en détail

EFFICACITE ENERGETIQUE

EFFICACITE ENERGETIQUE Sciences et Technologies de l Industrie et du Développement Durable EFFICACITE ENERGETIQUE 1 ère STI2D CI4 & CI5 : Efficacités énergétiques active & passive Cours ET 1. Problématique 1.1. Enjeux environnementaux

Plus en détail

Les règles de l isolation

Les règles de l isolation 3 Les règles de l isolation Étape 1 : assurer une excellente isolation thermique des parois vitrées et opaques. En plus de jouer un rôle de barrière contre les déperditions thermiques, l isolation des

Plus en détail

Rénover les logements sociaux avec le gaz naturel et les énergies renouvelables

Rénover les logements sociaux avec le gaz naturel et les énergies renouvelables Accordons nos projets Rénover les logements sociaux avec le gaz naturel et les énergies renouvelables Les équipes de GrDF au service des bailleurs sociaux pour une rénovation durable de leur patrimoine

Plus en détail

Les rencontres 2012 des activateurs d énergies

Les rencontres 2012 des activateurs d énergies Les rencontres 2012 des activateurs d énergies Atelier : perfectionnez votre connaissance des outils Suite de logiciels @ ID-SPEC Large @ My Ecodial L @ Rapsodie 1 ID-Spec Large ID-Spec Large est un logiciel

Plus en détail

D un clic, gardez un œil sur votre parc machines. avec OptiM2M, solution simple de surveillance à distance

D un clic, gardez un œil sur votre parc machines. avec OptiM2M, solution simple de surveillance à distance D un clic, gardez un œil sur votre parc machines avec OptiM2M, solution simple de surveillance à distance Vos challenges @ surveiller un parc de machines disséminées à travers le monde @ accéder facilement

Plus en détail

Au Cœur de l Electricité

Au Cœur de l Electricité Au Cœur de l Electricité Au Cœur de l Electricité > 1 Une structure ADAPTEE pour une réactivité MAXIMALE MPelec propose ses services dans tous les domaines de l électricité liés à l industrie et au tertiaire.

Plus en détail

INDICATIONS DE CORRECTION

INDICATIONS DE CORRECTION SUJET NATIONAL POUR L ENSEMBLE DES CENTRES DE GESTION ORGANISATEURS Technicien principal territorial de 2 ème classe Examen professionnel de promotion interne Examen professionnel d avancement de grade

Plus en détail

RT BATIMENTS EXISTANTS. Labels et RGE. «Reconnu Grenelle Environnement»

RT BATIMENTS EXISTANTS. Labels et RGE. «Reconnu Grenelle Environnement» RT BATIMENTS EXISTANTS Labels et RGE «Reconnu Grenelle Environnement» RT BATIMENTS EXISTANTS RT Bâtiments existants S APPLIQUENT AUX BÂTIMENTS RÉSIDENTIELS ET TERTIAIRES EXISTANTS À L OCCASION DE TRAVAUX

Plus en détail

Hager innove pour. l efficacité énergétique

Hager innove pour. l efficacité énergétique Hager innove pour l efficacité énergétique Le groupe Hager développe et commercialise des solutions accompagnées de multiples services pour la distribution sécurisée et intelligente de l énergie électrique

Plus en détail

Smart Grid Ready Soyez parés pour l avenir énergétiquement efficace

Smart Grid Ready Soyez parés pour l avenir énergétiquement efficace Smart Grid Ready Soyez parés pour l avenir énergétiquement efficace Aidez vos clients à économiser de l énergie et de l argent L efficacité énergétique signifie aujourd hui être capable de maîtriser les

Plus en détail

La convergence IP au service de la performance énergétique des bâtiments

La convergence IP au service de la performance énergétique des bâtiments La convergence IP au service de la performance énergétique des bâtiments Géralde Rolland Connectivité Réseaux Schneider Electric Schneider Electric leader mondial du management de l énergie pour les bâtiments

Plus en détail

ARRÊTÉ du. relatif à l affichage du diagnostic de performance énergétique dans les bâtiments publics en France métropolitaine.

ARRÊTÉ du. relatif à l affichage du diagnostic de performance énergétique dans les bâtiments publics en France métropolitaine. RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de l écologie, du développement et de l aménagement durables NOR : DEVU0771404A ARRÊTÉ du relatif à l affichage du diagnostic de performance énergétique dans les bâtiments

Plus en détail

Devenez un installateur Expert Wiser et développez votre activité

Devenez un installateur Expert Wiser et développez votre activité Devenez un installateur Expert Wiser et développez votre activité Economies d énergie et confort sont au cœur des préoccupations de vos clients. Vous pouvez les accompagner! n France, la facture d énergie

Plus en détail

Réglementation thermique 2012. 23/03/2011 Session de sensibilisation à la maîtrise de l'énergie - ADM 54 / LQE 1

Réglementation thermique 2012. 23/03/2011 Session de sensibilisation à la maîtrise de l'énergie - ADM 54 / LQE 1 Réglementation thermique 2012 23/03/2011 Session de sensibilisation à la maîtrise de l'énergie - ADM 54 / LQE 1 La règlementation thermique 2012 (RT2012) - Plan 1 RT2012 : Généralisation des principes

Plus en détail

Smart Energy & Power Quality Solutions. Data logger ProData. Data logger et passerelle

Smart Energy & Power Quality Solutions. Data logger ProData. Data logger et passerelle Smart Energy & Power Quality Solutions Data logger ProData Data logger et passerelle Intelligent et compact : notre data logger le plus universel réduit les coûts énergétiques Connexion Ethernet Passerelle

Plus en détail

L efficacité énergétique dans les bâtiments

L efficacité énergétique dans les bâtiments https://intranet.swe.siemens.com/fr/intra/infrastructure-cities/bt/offre/ssp/buildingautomation/energie/pages/notre-offre.aspx L efficacité énergétique dans les bâtiments siemens.com/answers Kurt Detavernier

Plus en détail

Performance Énergétique et Bâtiments Existants

Performance Énergétique et Bâtiments Existants Performance Énergétique et Bâtiments Existants LE CONSTAT??? IL EST FAIT!!! Enjeux Outils Concepts Méthodes Exemples LES SOLUTIONS??? ELLES EXISTENT!!! ALTERÉCO 1 Performance énergétique et patrimoine

Plus en détail

Réglementation thermique 2012 :

Réglementation thermique 2012 : Réglementation thermique 2012 : un saut énergétique pour les bâtiments neufs Bernard Suard-MEDDTL Avril 2011 Ministère de l'écologie, du Développement durable, des Transports et du Logement Ministère de

Plus en détail

Logiciels de gestion énergétique

Logiciels de gestion énergétique Logiciels de gestion énergétique 1. GEPWEB (360 ) SSINERGIE Outil payant en ligne Gestion énergétique de patrimoines (bâtiments et éclairage publics). http://www.ssinergie.com/index.php?page=gepweb 2.

Plus en détail