Mesure de performance énergétique Retour d'expérience

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Mesure de performance énergétique Retour d'expérience"

Transcription

1 Philippe MARECHAL 20/03/2012 Mesure de performance énergétique Retour d'expérience Atelier ALE Villeurbanne

2 L'INES Institut National de l'energie Solaire Basé sur le campus de Technolac, au Bourget du Lac, à côté de Chambéry 400 personnes, 7 laboratoires 4 laboratoires sur la chaîne de production du photovoltaïque 1 laboratoire sur le stockage de l'électricité 1 laboratoire sur les systèmes thermiques dans l'habitat et l'industrie 1 laboratoire sur l'énergie dans le bâtiment : LEB (Laboratoire d'energétique du Bâtiment) 20/03/2012 2

3 Le LEB 25 personnes ~20 permanents (ingénieurs et docteurs) ~5 doctorants Thématiques principales Composants d'enveloppe multifonctionnels Intégration du solaire photovoltaïque au bâti Qualité des Environnements Intérieurs Mesure & diagnostic de la performance énergétique Optimisation du pilotage des systèmes actifs dans le bâtiment 20/03/2012 3

4 La plateforme expérimentale INCAS 20/03/2012 4

5 Les mesures en bâtiments expérimentaux Différents objectifs Tester les différences de comportement de bâtiments très performants selon les techniques constructives mises en œuvre Tester des systèmes ou des stratégies de pilotage innovants avec les partenaires industriels de l'ines Valider et améliorer les modèles thermiques/aérauliques/ énergétiques utilisés en simulation numérique Peu représentatifs cependant d'une utilisation réelle (l'habitant est simulé) Quelques résultats Conditions "vacances" : Consigne chauffage à 12 C Débit VMC DF réduit Volets fermés Conditions "occupation" : Consigne chauffage à 19 C Débit VMC nominal Volets ouverts en journée 20/03/2012 5

6 La mesure de la performance énergétique Besoin de connaître les performances réelles des bâtiments RT, HPE, THPE, BBC et passifs construits récemment Pertinence des (sur)investissements réalisés En logement social : la justification des investissements liés à la rénovation des bâtiments auprès des locataires (3 ème ligne de quittance) Nouveauté de la RT2012 Mesurabilité des consommations énergétiques imposée par la réglementation 20/03/2012 6

7 Les approches actuelles Suivi "lourd" et ponctuel : de type "Prebat" ou "Ademe" Une période de collecte des données limitée dans le temps (12 à 24 mois) Les données sont enregistrées à l'aide de dataloggers Une analyse très complète est faite a posteriori et un rapport est délivré 6 à 12 mois après le retrait des capteurs Des opérations coûteuses (30 à 50 k par bâtiment) Suivi "léger" mais long terme Une instrumentation installée à demeure, d'un coût limité Des analyses "au fil de l'eau", supposant une télérelève des données La compétence d'analyse est déplacée vers l'outil et les algorithmes d'analyse mis en œuvre : le travail des utilisateurs finaux doit être facilité Une réponse : le projet GOSPELS 20/03/2012 7

8 Le projet GOSPELS Objectifs du projet Définir une méthodologie adaptée au suivi des performances énergétiques des bâtiments de logements sociaux instrumentation en fonction des caractéristiques principales des bâtiments étudiés traitement statistique des données de monitoring : définition de bilans, état de fonctionnement des systèmes, détection de dérives simples, corrélations entre consommation énergétique et variables explicatives Réaliser un prototype opérationnel d'une solution (logicielle) de suivi des performances énergétiques. Accompagner les bailleurs sociaux dans l'appropriation et la mise en place du prototype Organisation 4 Partenaires techniques : CEA INES, COSTIC, INES Education, CETE Lyon Client : ARRA HLM (Association Régionale Rhône-Alpes des bailleurs sociaux) Bailleurs "pilotes" : OPAC 73, OPAC du Rhône, Chambéry Alpes Habitat, ACTIS, PLURALIS, Grand Lyon Habitat Co-financeurs ADEME et Région Rhône-Alpes Durée et planning 29 mois, de février 2011 à juin /03/2012 8

9 L'analyse du besoin Les besoins exprimés par les bailleurs La maîtrise des charges pour les locataires La comparaison des consommations énergétiques aux objectifs fixés à la conception (neuf ou rénovation) Le suivi du fonctionnement des équipements en "temps réel" La compréhension fine de la performance énergétique de leurs bâtiments, mais accessible aux services exploitation des bailleurs sociaux Différents niveaux d'analyse selon la performance visée des bâtiments étudiés L'analyse des partenaires techniques du projet La mesure des 5 usages de la RT : chauffage / ECS / auxiliaires / éclairage (des communs) / (climatisation) De la télérelève pour un accès aux données et une analyse en "temps réel" La mise au point d'indicateurs synthétiques pertinents permettant la visualisation des consommations et des paramètres associés et une analyse/explication de la performance énergétique 20/03/2012 9

10 La chaîne de mesure (1/3) Le matériel de mesure Réseaux hydrauliques : Comptage de débit/volume de fluide (ultrasons, compteurs volumétriques?) Sondes de température (doigt de gant, applique?) Réseaux aérauliques Débits (ultrasons, fil chaud?) Températures Comptages électriques Conditions extérieures Température, humidité Ensoleillement Conditions intérieures Température, humidité Les manques L'identification des technologies de mesure adaptées et de leurs contraintes de pose selon des critères coût / précision / fiabilité 20/03/

11 La chaîne de mesure (2/3) Le matériel d'acquisition Communication avec l'ensemble des éléments Filaire : Impulsions / Analogique (0-10V, 0-20mA) / Bus (ModBus, M- Bus) Sans fil : Zigbee / EnOcean / Wifi / autres Communication vers l'extérieur : Transmission des données acquises Solutions GSM/3G (réseau téléphonique cellulaire) Solutions RTC / ADSL : ligne téléphonique dédiée ou connexion internet partagée Les manques Une lisibilité claire des capacités de communication et d'interopérabilité entre l'ensemble des éléments de la chaîne d'acquisition Des entreprises qui possèdent les compétences et connaissances nécessaires pour installer et configurer ce type de matériel 20/03/

12 La chaîne de mesure (3/3) Le traitement des mesures Intégré dans l'automate d'acquisition ou déporté sur un serveur distant La gestion des mesures et des indicateurs sur le long terme Pas forcément dans l'automate, ou alors modèle doté de capacités de stockage étendues Si plusieurs sites à gérer, nécessairement solution déportée Les manques Les entreprises capable de répondre au besoin, selon le niveau d'analyse attendu 20/03/

13 Les offres commerciales existantes Une offre commerciale diversifiée Des sociétés de services qui se positionnent directement sur le marché de la mesure et de la visualisation des consommations énergétiques, avec une offre plus ou moins intégrée Beaucoup de petites entreprises dynamiques, plus ou moins innovantes, avec plus ou moins d'expérience, parfois adossées à des acteurs de poids Exemples : Vizelia, Edelia, QOS Energy, RTOne, Terra Nova Energy, Azimut Monitoring, IDBat, etc Des vendeurs historiques de matériel, qui se développent dans le service énergétique Spécialistes de la mesure (Enerdis (Chauvin-Arnoux), Lacroix- Sofrel, etc.) D'autres spécialistes se positionnent, mais plutôt sur l'électricité seulement (Legrand) ou sur la "GTB déportée" (Deltadore) Mais ces offres vont-elles au-delà de la seule visualisation des consommations, de la remontée des alertes, et du calcul de ratios standard (kwh/m², kwh/dju)? 20/03/

14 Exemples d'offres commerciales identifiées Vizelia (Schneider) Visualisation des consommations eau / énergie Source Vizelia - Projet Source Azimut Monitoring Azimut Monitoring Visualisation des paramètres énergie / confort Calculs de ratios standard 20/03/

15 Exemples d'offres commerciales identifiées IDBat Visualisation et analyses des consommations d'énergie Gestion de parc immobilier Source IDBat plaquette commerciale Deltadore Exemple de supervision à distance ("GTB déportée") Source Deltadore outil Energie Système 20/03/

16 Pour résumer : les étapes à suivre Définition du besoin par le maître d'ouvrage Quelles consommations? Visualisation seule? Quelles analyses? Traduction du besoin par le BE Préconisations en termes de points de mesure Identification des prestataires pour l'ensemble de la chaîne Choisir et installer les capteurs et compteurs Choisir, installer et configurer le matériel d'acquisition et de télérelève (le cas échéant) Créer les algorithmes de traitement et d'analyse nécessaires Gérer les données sur le long terme Mettre à disposition un outil de consultation et visualisation simple d'utilisation Les réponses apportées par GOSPELS En première approche, destinées au logement social Les méthodologies seront extensibles à d'autres typologies de bâtiments après un travail d'adaptation raisonnable 20/03/

17 En termes d'offres commerciales Différents modèles possibles Intégration de l'ensemble des compétences dans une seule entreprise : préconisation des mesures + fourniture et installation du matériel + traitement + gestion des données + visualisation Ou séparation des compétences : Préconisations : maîtrise d'œuvre ou d'ouvrage (AMO) Installation : intervenants habituels (mais actuellement on manque d'entreprises de petite taille qui maîtrisent le matériel d'acquisition) Traitement / visualisation / gestion des données OK pour la gestion des bases de données et la visualisation simple Selon le niveau de traitement attendu, de nouvelles compétences à créer ou à transférer de la recherche vers le secteur industriel Des opportunités d'évolution pour les offres et les entreprises existantes 20/03/

Monitoring et télésuivi de bâtiments BBC

Monitoring et télésuivi de bâtiments BBC Monitoring et télésuivi de bâtiments BBC Pascal EUVRARD NEOL ENTREPRISE 5, rue du Levant ZI des Speyres 38450 VIF Tel : 04 76 73 02 72 Fax : 04 76 73 02 76 Mail : neolinfo@neol-energies.fr Web : www.neol-energies.fr

Plus en détail

Monitoring THPE. Soutien au projet. Présentation du projet

Monitoring THPE. Soutien au projet. Présentation du projet Monitoring THPE Le projet Monitoring THPE a donné lieu à l un des premiers systèmes innovants de suivi des performances énergétiques et de confort des bâtiments. Informations générales Localisation : Région

Plus en détail

Le Management de l énergie selon ENEOR

Le Management de l énergie selon ENEOR Le Management de l énergie selon ENEOR Juillet 2013 Le Management de l énergie 1. Aller plus loin dans la performance énergétique ENEOR 2 Contexte réglementaire ENEOR 3 La performance réelle du bâtiment

Plus en détail

Classification des actions d efficacité énergétique

Classification des actions d efficacité énergétique Gestion active des bâtiments Classification des actions d efficacité énergétique dans le cadre de la rénovation des bâtiments existants Les bâtiments représentent à eux seuls 43% de la consommation d énergie

Plus en détail

Ateliers techniques de l ALE - Gestion de l énergie du patrimoine bâti des collectivités

Ateliers techniques de l ALE - Gestion de l énergie du patrimoine bâti des collectivités Direction des bâtiments 24 mars 2009 Ateliers techniques de l ALE - Gestion de l énergie du patrimoine bâti des collectivités Présentation de l'analyse énergétique du patrimoine de la Ville de Villeurbanne

Plus en détail

Module 1 : Efficacité énergétique dans les bâtiments

Module 1 : Efficacité énergétique dans les bâtiments Module 1 : Efficacité énergétique dans les bâtiments OBJECTIF : PUBLIC CONCERNÉ : Acquérir les méthodes de management des opérations HQE Maîtrise d Ouvrage, Assistants au Maître d Ouvrage, Architectes

Plus en détail

Classification des actions d efficacité énergétique

Classification des actions d efficacité énergétique Gestion active des bâtiments Classification des actions d efficacité énergétique dans le cadre de la rénovation des bâtiments existants Les bâtiments représentent à eux seuls 4% de la consommation d énergie

Plus en détail

L EFFICIENCE ÉNERGÉTIQUE POUR LE BÂTIMENT MÉDITERRANÉEN

L EFFICIENCE ÉNERGÉTIQUE POUR LE BÂTIMENT MÉDITERRANÉEN L EFFICIENCE ÉNERGÉTIQUE POUR LE BÂTIMENT MÉDITERRANÉEN Rencontres CEA INDUSTRIE en région PACA N 1 La cité des énergies Cadarache K. Zunino 12/12/2012 Référence Présentation jj mmm aaaa PLAN 1. L énergie

Plus en détail

Partenariat de recherche scientifique LMH /Lille1

Partenariat de recherche scientifique LMH /Lille1 Partenariat de recherche scientifique LMH /Lille1 Vers un Système innovant pour le suivi et le contrôle des charges de fluide 1 Introduction: Deux volets illustrent le partenariat de recherche scientifique

Plus en détail

L innovation au service du Bâtiment Basse Consommation Les enjeux du bâtiment BEPOS Les propositions de l INES

L innovation au service du Bâtiment Basse Consommation Les enjeux du bâtiment BEPOS Les propositions de l INES L innovation au service du Bâtiment Basse Consommation Les enjeux du bâtiment BEPOS Les propositions de l INES Etienne Wurtz Laboratoire d Energétique du Bâtiment Institut National de l Energie Solaire

Plus en détail

Logiciels de gestion énergétique

Logiciels de gestion énergétique Logiciels de gestion énergétique 1. GEPWEB (360 ) SSINERGIE Outil payant en ligne Gestion énergétique de patrimoines (bâtiments et éclairage publics). http://www.ssinergie.com/index.php?page=gepweb 2.

Plus en détail

Atelier AUAT 28 mai 2015 Précarité énergétique dans l habitat

Atelier AUAT 28 mai 2015 Précarité énergétique dans l habitat Atelier AUAT 28 mai 2015 Précarité énergétique dans l habitat Plan maîtrise de l énergie Les enjeux Les leviers Travaux sur le bâti Réduire la facture et lutter contre la précarité énergétique Réduire

Plus en détail

Définir une stratégie d'instrumentation : les différentes contraintes à prendre en compte. Méthodes d'instrumentation des systèmes :

Définir une stratégie d'instrumentation : les différentes contraintes à prendre en compte. Méthodes d'instrumentation des systèmes : EXEMPLAIRES Introduction Définir une stratégie d'instrumentation : les différentes contraintes à prendre en compte Méthodes d'instrumentation des systèmes : Chauffage, eau chaude sanitaire, auxiliaires

Plus en détail

LES ENJEUX DU COMPTAGE ET DES SERVICES ASSOCIES DANS LE LOGEMENT SOCIAL

LES ENJEUX DU COMPTAGE ET DES SERVICES ASSOCIES DANS LE LOGEMENT SOCIAL LES ENJEUX DU COMPTAGE ET DES SERVICES ASSOCIES DANS LE LOGEMENT SOCIAL SOMMAIRE Décryptage du contexte réglementaire actuel et à venir Enjeux du comptage Principaux questionnements 1 Expérimentations

Plus en détail

Références. Instrumentation. Télésuivi. Monitoring

Références. Instrumentation. Télésuivi. Monitoring Références Instrumentation Télésuivi Monitoring PROJET GOSPELS : fourniture des équipements d instrumentation, 2011 à 2013 Le projet GOSPELS a été initié par l ADEME Rhône-Alpes et le Conseil régional.

Plus en détail

Chauffage solaire SolisConfort Innovations technologiques-performances-références

Chauffage solaire SolisConfort Innovations technologiques-performances-références Innovations technologiques-performances-références Laurent Bestenti Yvan Péneau Directeur Technique Responsable secteur laurent.bestenti@solisart.fr yvan.peneau@solisart.fr SolisArt.fr 07 88 37 32 68 P

Plus en détail

Présentation ETS5. Le standard mondial pour la gestion technique des bâtiments résidentiels et tertiaires. L efficacité énergétique

Présentation ETS5. Le standard mondial pour la gestion technique des bâtiments résidentiels et tertiaires. L efficacité énergétique Le standard mondial pour la gestion technique des bâtiments résidentiels et tertiaires L efficacité énergétique Présentation ETS5 16 octobre 2014 Lyon / 10h Les Enjeux Enjeux du bâtiment de demain Le Bâtiment

Plus en détail

PARTIE 1 NICE LYCEE GUILLAUME APOLLINAIRE INTERETS, ANALYSES, SOLUTIONS

PARTIE 1 NICE LYCEE GUILLAUME APOLLINAIRE INTERETS, ANALYSES, SOLUTIONS 1 EFFICACITE ENERGETIQUE ACTIVE PARTIE 1 INTERETS, ANALYSES, SOLUTIONS LYCEE GUILLAUME APOLLINAIRE NICE 2 INTRODUCTION La démarche d amélioration de l efficacité énergétique des bâtiments doit être pensée

Plus en détail

l Efficacité énergétique dans l'habitation

l Efficacité énergétique dans l'habitation l Efficacité énergétique dans l'habitation AIDELEC / Lyon Building Technologies / Cps Page L Efficacité énergétique dans l'habitation 2 3 4 5 La Norme Efficacité Energétique EN NF 523 Les certifications

Plus en détail

HOPITAL ET ECONOMIES D ENERGIES : UN CASSE-TETE?

HOPITAL ET ECONOMIES D ENERGIES : UN CASSE-TETE? HOPITAL ET ECONOMIES D ENERGIES : UN CASSE-TETE? Les dépenses publiques des hôpitaux ont augmenté de 50% en 10 ans et les hôpitaux ont une consommation d environ 400 kwh/m² d énergie finale (contre 100

Plus en détail

Les rencontres du PREBAT 20-22 mars 2007, Aix-les-Bains. Valentin TRILLAT-BERDAL, Bernard SOUYRI, Gilbert ACHARD

Les rencontres du PREBAT 20-22 mars 2007, Aix-les-Bains. Valentin TRILLAT-BERDAL, Bernard SOUYRI, Gilbert ACHARD Les rencontres du PREBAT 20-22 mars 2007, Aix-les-Bains Synthèse du projet GEOSOL: Intégration énergétique dans les bâtiments par l utilisation combinée de l énergie solaire et de la géothermie basse température

Plus en détail

Rénovation et Transition Energétique

Rénovation et Transition Energétique 1 Rénovation et Transition Energétique Phase Exploitation: Leçons d une année d instrumentation PLAN 2 1. Présentation d AMOES 2. Présentation de l opération 3. Instrumentation et présentation des résultats

Plus en détail

Evolution de la réglementation thermique dans l ancien et dans le neuf, RT2012

Evolution de la réglementation thermique dans l ancien et dans le neuf, RT2012 Evolution de la réglementation thermique dans l ancien et dans le neuf, RT2012 Jacques FAUCHER Direction régionale de l'environnement, de l'aménagement et du logement du Limousin 1 Sommaire 1. Le contexte

Plus en détail

Surveillance et répartition des consommations multi-énergies

Surveillance et répartition des consommations multi-énergies LOGICIEL pour : Répartir et refacturer les dépenses énergétiques Télérelever les compteurs les consommations Surveillance et répartition des consommations multi-énergies Mesurer, analyse, économies, détecter,

Plus en détail

Cristo Control2. La régulation et le télé-suivi de vos installations thermiques avec stockage U N I V E R S A L C O M F O R T N 11.

Cristo Control2. La régulation et le télé-suivi de vos installations thermiques avec stockage U N I V E R S A L C O M F O R T N 11. U N I V E R S A L C O M F O R T Cristo Control2 La régulation et le télé-suivi de vos installations thermiques avec stockage N 11.95 A CRISTOPIA Energy Systems est une filiale du Groupe CIAT spécialisée

Plus en détail

1) Campagnes de mesures

1) Campagnes de mesures campagnes de mesures 1) Campagnes de mesures P.1... - Mesures sur 1 an et 3 mois d assistance à la mise au point des installations CVC sur 30 logement à Joues les Tours (37) P.2... - Mesures sur 3 mois

Plus en détail

Efficacité énergétique pour les particuliers : une solution pour le monitoring énergétique

Efficacité énergétique pour les particuliers : une solution pour le monitoring énergétique Efficacité énergétique pour les particuliers : une solution pour le monitoring énergétique Orange Labs Jérôme Descos, Recherche & Développement 13 mars 2012, présentation au Colloque Energ&TIC² travaux

Plus en détail

Mise en œuvre d un système GTB/GTC et télégestion

Mise en œuvre d un système GTB/GTC et télégestion 1 Mise en œuvre d un système GTB/GTC et télégestion 2 Ø Présentation Ville de Mordelles Ø Présentation CYRISEA Ø Définitions Ø Intégration d une GTB : Ville de Mordelles. Ø Quels sont les enjeux d un tel

Plus en détail

Modalités de l éco-conditionnalité des aides régionales aux bâtiments

Modalités de l éco-conditionnalité des aides régionales aux bâtiments Modalités de l éco-conditionnalité des aides régionales aux bâtiments Ce dispositif s applique aux dossiers de demande d aide déposés auprès des services du Conseil régional. Les critères d éco-conditionnalité

Plus en détail

S lisconfort. leil au Cœur de votre Maison. Le S. Présentation Chauffage Solaire Eau Chaude Solaire Solis Confort

S lisconfort. leil au Cœur de votre Maison. Le S. Présentation Chauffage Solaire Eau Chaude Solaire Solis Confort S lisconfort Le S leil au Cœur de votre Maison L Entrepri se, Fabricant Français de chauffage solaire, basé à coté de CHAMBERY (73), SAS au capital de 130 000 crée en 2009, est né de la passion de 2 hommes

Plus en détail

Activités pédagogiques autour d'un système de contrôle d'efficacité énergétique. Denis CHEVALIER Olivier COMMENGE Emmanuel SEGALEN

Activités pédagogiques autour d'un système de contrôle d'efficacité énergétique. Denis CHEVALIER Olivier COMMENGE Emmanuel SEGALEN Activités pédagogiques autour d'un système de contrôle d'efficacité énergétique Denis CHEVALIER Olivier COMMENGE Emmanuel SEGALEN 21/05/2012 La constitution du système et les activités pédagogiques développées

Plus en détail

L impact sur la performance énergétique de la régulation et de la GTB à travers les normes et réglementations

L impact sur la performance énergétique de la régulation et de la GTB à travers les normes et réglementations L impact sur la performance énergétique de la régulation et de la GTB à travers les normes et réglementations Pierre BOISSON Pôle Automatisme et Gestion de l Energie CSTB Marne la vallée pierre.boisson@cstb.fr

Plus en détail

ACCOMPAGNEMENT DE PROJETS COLLECTIFS PAR L ALE LYON AGGLOMERATION

ACCOMPAGNEMENT DE PROJETS COLLECTIFS PAR L ALE LYON AGGLOMERATION ACCOMPAGNEMENT DE PROJETS COLLECTIFS PAR L ALE LYON AGGLOMERATION Contact : Alexandre Ducolombier, chargé de mission bâtiment durable Tél : 09.72.39.88.42 Mail : alexandre.ducolombier@ale-lyon.org 1. OBJET

Plus en détail

Grenoble ZAC de Bonne

Grenoble ZAC de Bonne Grenoble Evaluation énergétique 2010/2011/2012 Séminaire, directeurs de coopératives d HLM janvier 2014 4 rue Voltaire, 38000 Grenoble 04 76 00 19 09 www.alec-grenoble.org Association créée en 1998 En

Plus en détail

Réglementation thermique de l'existant

Réglementation thermique de l'existant Réglementation thermique de l'existant Atiane energy Villa Kappas - 2, avenue de Carras - 06200 Nice Tel. 06 62 78 39 38 - contact@atiane-energy.com www.atiane-energy.com SARL au capital de 9 000 Euros

Plus en détail

REUSSIR SON PROJET. de bâtiment durable. Offre de service aux collectivités. Actions financées par :

REUSSIR SON PROJET. de bâtiment durable. Offre de service aux collectivités. Actions financées par : REUSSIR SON PROJET de bâtiment durable Offre de service aux collectivités Actions financées par : Accompagnement des collectivités Un projet de bâtiment durable? Ce service d accompagnement est là pour

Plus en détail

PRÉSENTATION MÉTIERS

PRÉSENTATION MÉTIERS PRÉSENTATION MÉTIERS Sommaire DOMAINES : 1. AUDITS ENERGETIQUES. # 3 2. CPE (Contrat de Performances Énergétiques)... # 6 3. COMMISSIONING... # 9 4. INGENIERIE DE CONCEPTION... # 11 5. INGENIERIE DES ENR

Plus en détail

L efficacité énergétique dans les bâtiments

L efficacité énergétique dans les bâtiments https://intranet.swe.siemens.com/fr/intra/infrastructure-cities/bt/offre/ssp/buildingautomation/energie/pages/notre-offre.aspx L efficacité énergétique dans les bâtiments siemens.com/answers Kurt Detavernier

Plus en détail

RECHERCHE INNOVATION FORMATION ÉVALUATION. www.ines-solaire.org

RECHERCHE INNOVATION FORMATION ÉVALUATION. www.ines-solaire.org RECHERCHE INNOVATION FORMATION ÉVALUATION www.ines-solaire.org L INES est aujourd hui le centre de référence en France, et l un des premiers en Europe, dédié à la recherche, à l innovation ainsi qu à la

Plus en détail

Rénover les logements sociaux avec le gaz naturel et les énergies renouvelables

Rénover les logements sociaux avec le gaz naturel et les énergies renouvelables Accordons nos projets Rénover les logements sociaux avec le gaz naturel et les énergies renouvelables Les équipes de GrDF au service des bailleurs sociaux pour une rénovation durable de leur patrimoine

Plus en détail

COLLOQUE «SOLAIRE THERMIQUE et HABITAT COLLECTIF»

COLLOQUE «SOLAIRE THERMIQUE et HABITAT COLLECTIF» COLLOQUE «SOLAIRE THERMIQUE et HABITAT COLLECTIF» LE MONITORING AU SERVICE DE LA MAINTENANCE Michel BOURLOUX 06/03/2013) LE MONITORING AU SERVICE DE LA MAINTENANCE Sommaire 1. Préambule 1.1 Les Besoins

Plus en détail

Gestion Technique du Bâtiment & Protocole KNX. Vs Performance Energétique et Bâtiments Passifs et à Energie Positive

Gestion Technique du Bâtiment & Protocole KNX. Vs Performance Energétique et Bâtiments Passifs et à Energie Positive Gestion Technique du Bâtiment & Protocole KNX Vs Performance Energétique et Bâtiments Passifs et à Energie Positive Bureau d études créé en 2011 et axé sur l intégration du Développement Durable et de

Plus en détail

Les applications de la domotique dans l habitat intelligent

Les applications de la domotique dans l habitat intelligent Economies d énergie & Confort Les applications de la domotique dans l habitat intelligent AquaSolAir 280, rue Edouard Daladier 84200 Carpentras Tel: 04 90 60 80 30 Fax: 04 90 60 66 26 Mail: contact@aquasolair.com

Plus en détail

L individualisation des charges locatives en logement social Une expérimentation un développement.

L individualisation des charges locatives en logement social Une expérimentation un développement. L individualisation des charges locatives en logement social Une expérimentation un développement. 1 Présentation de la société. La SEM Habitat du Pays Châtelleraudais. Bailleur social -1747 logements

Plus en détail

immeuble de bureaux à énergie positive 31 mars 2010

immeuble de bureaux à énergie positive 31 mars 2010 immeuble de bureaux à énergie positive 31 mars 2010 1 1 Bonne Energie, au cœur de la Zac de Bonne Vaste programme de restructuration d une caserne militaire au centre de Grenoble de 8,5 ha 850 logements

Plus en détail

Installations de production d Eau Chaude Sanitaire Collective. La Garantie de Résultats Solaires (GRS)

Installations de production d Eau Chaude Sanitaire Collective. La Garantie de Résultats Solaires (GRS) Installations de production d Eau Chaude Sanitaire Collective La Garantie de Résultats Solaires (GRS) Document réalisé avec le soutien technique de la Introduction Les installations concernées par la Garantie

Plus en détail

ERGDOM. Gestionnaire d énergie auto configurable pour l habitat et le petit tertiaire. Évolution du concept

ERGDOM. Gestionnaire d énergie auto configurable pour l habitat et le petit tertiaire. Évolution du concept ERGDOM Gestionnaire d énergie auto configurable pour l habitat et le petit tertiaire Évolution du concept Lauréat à l appel d offre «Bâtiment 2010» en 2002 1 ERGDOM : Rappel du concept EDF et le LAAS collaborent

Plus en détail

SYNOPTIQUE GTB Architecture Générale

SYNOPTIQUE GTB Architecture Générale STATION METEO TERMINAL EXPLOITATION (local technique) POSTE SUPERVISION (local pôle maintenance) AFFICHAGE PEDAGOGIQUE (Accueil) ACCES WEB GESTION CVC LOCAL TECHNIQUE GESTION EAU GESTION SERRE GESTION

Plus en détail

Dispositifs financiers et fiscaux d'incitation à l'amélioration de la performance thermique des bâtiments. Introduction CAHORS. 21 janvier 2010 DDT 46

Dispositifs financiers et fiscaux d'incitation à l'amélioration de la performance thermique des bâtiments. Introduction CAHORS. 21 janvier 2010 DDT 46 CAHORS 21 janvier 2010 DDT 46 Dispositifs financiers et fiscaux d'incitation à l'amélioration de la performance thermique des bâtiments Introduction Ministère de l'écologie, de l'énergie, du Développement

Plus en détail

INDICATIONS DE CORRECTION

INDICATIONS DE CORRECTION SUJET NATIONAL POUR L ENSEMBLE DES CENTRES DE GESTION ORGANISATEURS Technicien principal territorial de 2 ème classe Examen professionnel de promotion interne Examen professionnel d avancement de grade

Plus en détail

Rencontre technique Eau chaude solaire collective

Rencontre technique Eau chaude solaire collective PLAEFORME DE FORMAION SOLAIRE & BAIMEN Rencontre technique Eau chaude solaire collective guillaume.pradier@ines-solaire.org 17 décembre 2014 1 Programme Présentation INES Dispositif élésuiweb et prestations

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES ÉTUDE DE FAISABILITÉ D UNE INSTALLATION SOLAIRE THERMIQUE COLLECTIVE

CAHIER DES CHARGES ÉTUDE DE FAISABILITÉ D UNE INSTALLATION SOLAIRE THERMIQUE COLLECTIVE CAHIER DES CHARGES ÉTUDE DE FAISABILITÉ D UNE INSTALLATION SOLAIRE THERMIQUE COLLECTIVE SRER,, Valbonne Version 1.0, 26 janvier 2012 Avertissement : Ce cahier des charges est applicable au niveau national;

Plus en détail

Modules thermiques individuels. La performance au service du confort thermique INGENIERIE

Modules thermiques individuels. La performance au service du confort thermique INGENIERIE Modules thermiques individuels La performance au service du confort thermique INGENIERIE Réseau primaire chauffage urbain Tubes pré-isolés Solutions thermiques au service du chauffage collectif EFFICAL

Plus en détail

Solutions logicielles de gestion énergétique coopérante smart building in smart grid : Exemple CANOPEA. Xavier Brunotte info@vesta-system.

Solutions logicielles de gestion énergétique coopérante smart building in smart grid : Exemple CANOPEA. Xavier Brunotte info@vesta-system. Solutions logicielles de gestion énergétique coopérante smart building in smart grid : Exemple CANOPEA Xavier Brunotte info@vesta-system.com Agenda Vesta-System et principe de son gestionnaire de son gestionnaire

Plus en détail

L enjeu de la ventilation

L enjeu de la ventilation L enjeu de la ventilation Laurent Cabau France Air L enjeu de la ventilation Sous deux aspects: Réglementaire et Sanitaire Besoins, débits Techniquement et réglementaire Simple flux autoréglable Simple

Plus en détail

Maitriser la consommation d énergie des bâtiments. Nadine ADRA

Maitriser la consommation d énergie des bâtiments. Nadine ADRA Maitriser la consommation d énergie des bâtiments Nadine ADRA 1) Contexte et enjeux Sommaire Pourquoi faire des économies d énergie? Comment faire des économies d énergie? 2) Outils et méthodes 3) Exemples

Plus en détail

Logiciels de simulation énergétique Progiciel de simulation thermique de bâtiments avec études de cas

Logiciels de simulation énergétique Progiciel de simulation thermique de bâtiments avec études de cas Progiciel de simulation thermique de bâtiments avec études de cas Le progiciel FISA, très répandu dans les bureaux d étude thermique, permet les calculs thermiques dans les bâtiments neufs et existants

Plus en détail

Solutions logicielles de gestion énergétique coopérante smart building in smart grid

Solutions logicielles de gestion énergétique coopérante smart building in smart grid Séminaire «Les jeunes entreprises innovantes au service de l habitat et de la ville du futur» Solutions logicielles de gestion énergétique coopérante smart building in smart grid Sébastien Cadeau-Belliard

Plus en détail

Retour d'expérience installations solaires thermiques

Retour d'expérience installations solaires thermiques Retour d'expérience installations solaires thermiques Asder Xavier Cholin 17 février 2011 Plan 1.Rapide présentation d INES 2.Particularités du 3.Suivi de CESI (TélésuiWeb) 4.Suivi de Systèmes Solaires

Plus en détail

Mesurer, collecter et monitorer pour agir

Mesurer, collecter et monitorer pour agir Mesurer, collecter et monitorer pour agir Services de gestion de l'énergie Lausanne, 6 novembre 2014 Antoine Hayek, Energy Management Services Eric Magnin, Energy Management Specialist Michael Grelier,

Plus en détail

Les clés de la réussite d'un projet solaire thermique

Les clés de la réussite d'un projet solaire thermique PAEFORME DE FORMAION SOAIRE & BAIMEN es 5 à 7 de l écoconstruction es clés de la réussite d'un projet solaire thermique guillaume.pradier@ines-solaire.org 29 janvier 2015 1 Programme Présentation INES

Plus en détail

La gestion intelligente des bâtiments

La gestion intelligente des bâtiments La gestion intelligente des bâtiments Les différentes possibilités pour rendre les bâtiments plus efficaces énergétiquement Mardi 1 avril 2014 Sommaire 0/ Le contexte général 1/ Le jeu de rôle de la construction

Plus en détail

Rentabilité de l investissement énergétique

Rentabilité de l investissement énergétique Rentabilité de l investissement énergétique 100 000 logements, 80 ans d histoire 47 000 logements loué à des cheminots Collecteur du 1% SNCF A. Bullier Rentabilité de l investissement énergétique Construction

Plus en détail

Les labels de rénovation thermique. Journée rénovation du patrimoine des Collectivités. Frédéric SAILLY

Les labels de rénovation thermique. Journée rénovation du patrimoine des Collectivités. Frédéric SAILLY Les labels de rénovation thermique Journée rénovation du patrimoine des Collectivités Frédéric SAILLY Les actions de l ARCAD/PQE sont financés par Quels labels en rénovation? Arrêté du 29 septembre 2009

Plus en détail

RT 2012 et RT existant

RT 2012 et RT existant RT 2012 et RT existant RéglemenTaTion TheRmique et efficacité énergétique Dimitri molle et Pierre-manuel Patry ÊG roupeêe yrolles,ê2 011,ÊI SBNÊ:Ê9 78-2-212-12979-3 Sommaire Avant-propos... 1 Partie 1

Plus en détail

VITODATA VITOCOM. bien plus que la chaleur. Télésurveillance et télégestion d installations de chauffage par Internet. Internet TeleControl

VITODATA VITOCOM. bien plus que la chaleur. Télésurveillance et télégestion d installations de chauffage par Internet. Internet TeleControl bien plus que la chaleur VITODATA VITOCOM Internet TeleControl Télésurveillance et télégestion d installations de chauffage par Internet Viessmann S.A. Z.I. - B.P. 59-57380 Faulquemont Tél. : 03 87 29

Plus en détail

PARTENAIRE VERS UNE GESTION DURABLE ET PERFORMANTE DE VOTRE ÉNERGIE EQUIPEMENT DE MONITORING

PARTENAIRE VERS UNE GESTION DURABLE ET PERFORMANTE DE VOTRE ÉNERGIE EQUIPEMENT DE MONITORING PARTENAIRE VERS UNE GESTION DURABLE ET PERFORMANTE DE VOTRE ÉNERGIE EQUIPEMENT DE MONITORING Formation Réseau De Chaleur - ACTIVITE DE CORETEC Notre principal objectif est de réduire la facture énergétique

Plus en détail

VENTILATION ) 01 46 83 60 80. CESC, organisme de formation déclaré sous le n 52 85 01378 85 Cet enregistrement ne vaut pas agrément de l Etat

VENTILATION ) 01 46 83 60 80. CESC, organisme de formation déclaré sous le n 52 85 01378 85 Cet enregistrement ne vaut pas agrément de l Etat VENTILATION 102 ) 01 46 83 60 80 CESC, organisme de formation déclaré sous le n 52 85 01378 85 Cet enregistrement ne vaut pas agrément de l Etat VENTILATION CLIMATISATION ET VENTILATION Guide de choix

Plus en détail

COLLOQUE Solaire thermique & Habitat collectif. François GIBERT directeur EKLOR. Instrumentation et régulation : la vision d un fabricant

COLLOQUE Solaire thermique & Habitat collectif. François GIBERT directeur EKLOR. Instrumentation et régulation : la vision d un fabricant COLLOQUE Solaire thermique & Habitat collectif 20 FÉVRIER 2013 : EUREXPO SALON DES ENR François GIBERT directeur EKLOR Instrumentation et régulation : la vision d un fabricant 1 2 2 3 3 Les fonctions d

Plus en détail

LE CONTRAT DE PERFORMANCE ÉNERGÉTIQUE

LE CONTRAT DE PERFORMANCE ÉNERGÉTIQUE LE CONTRAT DE PERFORMANCE ÉNERGÉTIQUE 1 INTRODUCTION Pascal ROGER Directeur de la Stratégie et des Partenariats, COFELY SERVICES Vice-président du SNEC 2 FEDENE EN CHIFFRES: 500 entreprises 70 000 salariés

Plus en détail

Thibaut VITTE Docteur Ingénieur Cellule Innovation H3C

Thibaut VITTE Docteur Ingénieur Cellule Innovation H3C «Smart Grid et Compteurs communicants : Quelles conséquences sur la gestion de la consommation et de la production d énergie pour les bâtiments du 21 ème siècle?» Thibaut VITTE Docteur Ingénieur Cellule

Plus en détail

Solutions logicielles de gestion énergétique coopérante smart building in smart grid. Xavier Brunotte info@vesta-system.com

Solutions logicielles de gestion énergétique coopérante smart building in smart grid. Xavier Brunotte info@vesta-system.com Solutions logicielles de gestion énergétique coopérante smart building in smart grid Xavier Brunotte info@vesta-system.com Agenda Présentation Vesta-System Projet Multisol : Principe de la solution et

Plus en détail

Gestion Technique et Energétique du Bâtiment

Gestion Technique et Energétique du Bâtiment Gestion Technique et Energétique du Bâtiment Jean VINTOUSKY Philippe CÔTE Sommaire I. Présentation Société ABELIC et TREND II. Pourquoi investir dans une GTEB III.La GTEB IV.Exemples concrets : GUILLIN

Plus en détail

Contrat de performance énergétique de Schiltigheim Plan de mesures et vérifications (Annexe au contrat)

Contrat de performance énergétique de Schiltigheim Plan de mesures et vérifications (Annexe au contrat) Contrat de performance énergétique de Schiltigheim Plan de mesures et vérifications (Annexe au contrat) Le Plan de mesures et vérifications (PMV) est basé sur le protocole de mesures IPMVP (International

Plus en détail

à l horizon 2010» micro-pompe à chaleur à absorption-diffusion avec capteur géothermique vertical

à l horizon 2010» micro-pompe à chaleur à absorption-diffusion avec capteur géothermique vertical Journées Thématiques ADEME - PUCA «Pr b Equipements Energétiques du BâtimentB Optimisation d une d micro-pompe à chaleur à absorption-diffusion avec capteur géothermique vertical CSTB BUDERUS Objectifs

Plus en détail

AGIR et Rénover + ACCOMPAGNER LES PROJETS DE RENOVATION ENERGETIQUE «PERFORMANTS» ACCOMPAGNER LES PROFESSIONNELS POUR DES PROJETS «PERFORMANTS»

AGIR et Rénover + ACCOMPAGNER LES PROJETS DE RENOVATION ENERGETIQUE «PERFORMANTS» ACCOMPAGNER LES PROFESSIONNELS POUR DES PROJETS «PERFORMANTS» La Région Provence-Alpes-Côte d Azur a mis en place une expérimentation qui a deux volets : - volet «grand public» : aider les ménages à améliorer les performances énergétiques et le confort de leur logement,

Plus en détail

LA télégestion L o u t i l p o u r l e con t rô l e et l a g e s t i on à d i s ta n ce de v o s i n s ta l l at i on s

LA télégestion L o u t i l p o u r l e con t rô l e et l a g e s t i on à d i s ta n ce de v o s i n s ta l l at i on s LA TÉLÉGESTION L o u t i l p o u r l e c o n t r ô l e e t l a g e s t i o n à d i s t a n c e de vos installations La télégestion : VOS BESOINS Sécurité des installations Etre alerté à tout moment d un

Plus en détail

Matinée technique 24 novembre 2011. Régulation et Gestion Technique. Gisements et Enjeux

Matinée technique 24 novembre 2011. Régulation et Gestion Technique. Gisements et Enjeux Matinée technique 24 novembre 2011 Régulation et Gestion Technique Bâtiment Gisements et Enjeux Gisements et Enjeux - constat Communes du Pays de Rennes adhérentes au Conseil en Energie Partagé soit 49

Plus en détail

Catalogue. Formations 2016

Catalogue. Formations 2016 Catalogue Formations 2016 Notre association Association technique, le CRER concrétise une vraie dynamique de développement de l efficacité énergétique et des énergies renouvelables. Le CRER est une interface

Plus en détail

web-box data logger Uniformisation des données d origine hétérogène Accès universel aux données (Web Services) Nombreux ports de communication

web-box data logger Uniformisation des données d origine hétérogène Accès universel aux données (Web Services) Nombreux ports de communication web-box data logger Collecter et enregistrer les données multi-énergie, climatiques, de process Télérelève de compteurs, capteurs, automates,... Uniformisation des données d origine hétérogène Accès universel

Plus en détail

Robert Guichet. Conférence DERBI Juin 2008

Robert Guichet. Conférence DERBI Juin 2008 Robert Guichet Conférence DERBI Juin 2008 Plan de l exposé 1) Introduction le bâtiment et l énergie les enjeux 2) Le projet Monitoring THPE les partenaires la réglementation l indicateur de performance

Plus en détail

Quels sont les projets concernés par l étude de faisabilité des approvisionnements en énergie

Quels sont les projets concernés par l étude de faisabilité des approvisionnements en énergie Etude de faisabilité des approvisionnements en énergie dans le cadre de la mise en œuvre des critères d écoconditionalité des crédits territoriaux de la Région Avant propos Ce document est un outil de

Plus en détail

STRATEGIE MARKETING DANS LA REGION RHONE-ALPES ACTIONS PILOTES POUR DEVELOPPER LE MARCHE DES CERTIFICATS DE PERFORMANCE ENERGETIQUE

STRATEGIE MARKETING DANS LA REGION RHONE-ALPES ACTIONS PILOTES POUR DEVELOPPER LE MARCHE DES CERTIFICATS DE PERFORMANCE ENERGETIQUE ACTIONS PILOTES POUR DEVELOPPER LE MARCHE DES CERTIFICATS DE PERFORMANCE ENERGETIQUE STRATEGIE MARKETING DANS LA REGION RHONE-ALPES Actualisée Décembre 2006 Rédigé par RAEE STRATEGIE DE MARKETING POUR

Plus en détail

Retours d expérience dans l habitat collectif. Mercredi 20 février 2013

Retours d expérience dans l habitat collectif. Mercredi 20 février 2013 Retours d expérience dans l habitat collectif Mercredi 20 février 2013 INTERVENANTS : 2 Philippe Parnet - Directeur Gestion Patrimoine Patrick Vachez - Directeur du service politique énergétique Gestion

Plus en détail

Le PROJET MICROGEO. Marc Altazin Directeur R et I

Le PROJET MICROGEO. Marc Altazin Directeur R et I Le PROJET MICROGEO Marc Altazin Directeur R et I ELÉMENTS DE CONTEXTE LE MARCHE EUROPEEN Le Marché des PAC Géothermale Marchés europeens marché très mature Filière du forage, très organisée Pas d intégration

Plus en détail

EDEN Ingénierie est un bureau d étude spécialisé en maîtrise de l énergie et intégration d énergies renouvelables.

EDEN Ingénierie est un bureau d étude spécialisé en maîtrise de l énergie et intégration d énergies renouvelables. Nos moyens humains et techniques Nos moyens humains : EDEN Ingénierie est un bureau d étude spécialisé en maîtrise de l énergie et intégration d énergies renouvelables. Notre équipe multi-technique et

Plus en détail

Optimisation du fonctionnement de la chaudière et de l open buffer

Optimisation du fonctionnement de la chaudière et de l open buffer Optimisation du fonctionnement de la chaudière et de l open buffer E. BRAJEUL D. LESOURD, A. GRISEY (Ctifl) T. BEAUSSE (Gaz de France) Serres horticoles et énergie, quel avenir? 30 et 31 janvier 2008 1

Plus en détail

Quelles solutions mettre en œuvre dans un bâtiment pour une rénovation énergétique performante

Quelles solutions mettre en œuvre dans un bâtiment pour une rénovation énergétique performante Bureau d Etudes ENR CONCEPT Votre partenaire dans la Maîtrise de l Energie et les Energies Renouvelables Club Energie 34 CCI de l Hérault - Cémater 1/12/2011 à Pézenas Les clés de la rénovation des bâtiments

Plus en détail

Votre assistant en. maîtrise de l énergie

Votre assistant en. maîtrise de l énergie Votre assistant en maîtrise de l énergie Pour nous contacter Siège Social : 40 rue du Général de Gaulle - 53800 Renazé 02 43 06 38 55 Agence Laval : Bd de la Communication 53950 Louverné 02 43 49 81 52

Plus en détail

BILAN ENERGIE FONCIA

BILAN ENERGIE FONCIA BILAN ENERGIE FONCIA (Immeuble collectif) Ce document vous présente le résultat du bilan énergie réalisé sur votre immeuble. Il a pour objectif de vous faire connaître simplement le comportement énergétique

Plus en détail

energy BOX WEB Automates de GTB

energy BOX WEB Automates de GTB energy BOX WEB Automates de GTB Un Energy BOX WEB est un automate complet de GTB intégrant un serveur WEB en supervision. Cet automate a été conçu pour offrir à nos clients une solution simple et compacte

Plus en détail

VALORISER VOS PROJETS AVEC L EAU, LE MEILLEUR FLUIDE CALOPORTEUR OFFICE-HOTEL-SENIOR HYSYS

VALORISER VOS PROJETS AVEC L EAU, LE MEILLEUR FLUIDE CALOPORTEUR OFFICE-HOTEL-SENIOR HYSYS OFFICE-HOTEL-SENIOR HYSYS Système énergétique pour le chauffage, le confort d été et la qualité de l air intérieur Solution système pour le confort, la qualité de l air intérieur et l optimisation énergétique

Plus en détail

En MIDI- PYRENEES SOIREE DREAL LES AIDES. Quercy Energies

En MIDI- PYRENEES SOIREE DREAL LES AIDES. Quercy Energies En MIDI- PYRENEES SOIREE DREAL LES AIDES Quercy Energies Le réseau EIE en Midi-Pyrénées 4 premiers EIE créés en novembre 2001, toute la région est couverte en 2007 avec 11 CIE dans 9 EIE En MIDI- PYRENEES

Plus en détail

Nos solutions RT 2012

Nos solutions RT 2012 Nos solutions RT 2012 RT 2012 : un enjeu majeur pour les professionnels de la construction Issue du Grenelle de l environnement, la RT2012 est applicable depuis le 1er janvier 2013 pour les bâtiments neufs

Plus en détail

Domotique GTB GTC - Supervision

Domotique GTB GTC - Supervision Domotique GTB GTC - Supervision 1. La Domotique La Domotique regroupe l'ensemble des et permettant de superviser, d'automatiser, de programmer et de coordonner les tâches et de dans l'habitat individuel

Plus en détail

Comment identifier et expliquer les écarts entre mesure et prédiction?

Comment identifier et expliquer les écarts entre mesure et prédiction? Comment identifier et expliquer les écarts entre mesure et prédiction? Position du problème et travaux prévus Bruno PEUPORTIER ARMINES Centre Energétique et Procédés Objectifs Expliquer les écarts permettrait

Plus en détail

RT 2012 et responsabilités

RT 2012 et responsabilités RT 2012 et responsabilités UDAF Valence 24/05/2012 Source :Christian Blachot Architecte Nicolas Estrangin (ADIL Information Energie) 1.MODALITÉS TECHNIQUES 24/05/2012 RT2012 et responsabilités 2 Objectifs

Plus en détail

Evaluation des performances énergétiques et du confort d un bâtiment tertiaire rénové

Evaluation des performances énergétiques et du confort d un bâtiment tertiaire rénové Evaluation des performances énergétiques et du confort d un bâtiment tertiaire rénové Virginie Renzi 1, Françoise Burgun 1 1 INES RDI / CEA Institut National de l Energie Solaire Savoie Technolac, BP 332,

Plus en détail

Uponor Smatrix pour le chauffage et le rafraîchissement. La clé d une efficacité optimale

Uponor Smatrix pour le chauffage et le rafraîchissement. La clé d une efficacité optimale Uponor Smatrix pour le chauffage et le rafraîchissement La clé d une efficacité optimale tion Avec Varia 0,6 = Temporelle Smatrix ouvre de nouveaux horizons pour les systèmes radiants Smatrix est un système

Plus en détail