Madame la Présidente, Monsieur le Président, Mesdames et Messieurs,

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Madame la Présidente, Monsieur le Président, Mesdames et Messieurs,"

Transcription

1 Département de l'économie, des institutions et de la sécurité Le Chef de département Departement für Volkswirtschaft, Institutionen und Sicherheit Der Departementsvorsteher Aux administrations communales et bourgeoisiales Notre réf. Votre réf. JRF/NF Date décembre 2004 Informations aux communes et bourgeoisies concernant la loi sur les droits politiques du 13 mai 2004 (LcDP) Madame la Présidente, Monsieur le Président, Mesdames et Messieurs, Nous portons à votre connaissance que la loi sur les droits politiques du 13 mai 2004 (abréviation : LcDP) et l ordonnance sur le vote par correspondance du 17 novembre 2004 (OVC) entreront en vigueur le 1 er janvier A cette date, la LcDP abrogera la loi sur les élections et les votations du 17 mai 1972 (LEV). La LcDP et l OVC ayant des incidences pratiques importantes pour les communes et les bourgeoisies, nous tenons à vous rendre attentifs aux nouveautés qu elles instituent. En fait, la présente information vise à présenter la principale innovation prévue par la LcDP, soit le vote par correspondance généralisé et ses conséquences quant à l organisation et au déroulement du scrutin. Les nouveautés concernant les élections vous seront présentées dans les directives établies par le Département avant chaque élection fédérale, cantonale ou communale. Il va de soi que cette information ne vous dispense pas d une lecture attentive de la LcDP et de son ordonnance (dont un exemplaire est annexé à la présente). Le Service des affaires intérieures se tient à votre disposition pour tout renseignement complémentaire souhaité. Préliminaire La LcDP et l OVC entreront en vigueur le 1 er janvier Les nouvelles dispositions seront ainsi applicables pour la première fois lors des élections cantonales de mars 2005 (élections du Conseil d Etat et du Grand Conseil). Par ailleurs, si votre commune entend organiser un scrutin communal en janvier ou février 2005, elle doit s assurer préalablement, auprès de l Economat du canton, de la disponibilité du matériel de vote (cf. enveloppes de transmission et feuilles de réexpédition). Page 1 sur 6 Villa de Riedmatten, Avenue Ritz 1, 1951 Sion / 1951 Sitten Tél./Tel Télécopie/Fax

2 Vote par correspondance généralisé L article 26 LcDP introduit le vote par correspondance généralisé. Désormais, chaque citoyen recevra d office à son domicile, pour chaque élection et votation, le matériel de vote lui permettant d accomplir son devoir civique en votant par correspondance. Pour voter par correspondance, il ne sera donc plus nécessaire, comme aujourd hui, d en faire préalablement la demande au secrétariat communal. Deux modalités de vote par correspondance sont prévues : soit le citoyen adresse son envoi à l administration par l intermédiaire de la poste. Ce mode de faire, qui est déjà pratiqué aujourd hui, n appelle pas de commentaire. soit le citoyen dépose son enveloppe de transmission directement auprès du bureau communal. Cette nouveauté sera présentée ci-dessous (cf. lettre e). Le vote par correspondance généralisé entraîne plusieurs conséquences sur l organisation et le déroulement du scrutin : a) Distribution du matériel de vote Avec le vote par correspondance généralisé, chaque citoyen recevra désormais personnellement, avant chaque votation ou élection, le matériel complet lui permettant d'exercer son droit de vote, c est-à-dire : un bulletin de vote ou, en cas d élection, un exemplaire de chaque bulletin imprimé ainsi qu un bulletin blanc officiel; les notices ou messages explicatifs officiels; une enveloppe de transmission et une feuille de réexpédition; autant d enveloppes de vote qu il y a de scrutins organisés; le cas échéant, une carte civique permanente ou non. Le matériel de vote doit être distribué à chaque citoyen personnellement; il n est pas possible de regrouper les envois par ménage. Pour les élections et votations cantonales et communales, ces documents seront distribués à tous les citoyens au moins 15 jours avant le scrutin, ce délai étant réduit à 5 jours pour les deuxièmes tours de scrutin (art. 56 LcDP). Pour les votations et élections fédérales, l envoi doit être reçu par l électeur au plus tôt quatre semaines avant le jour de la votation mais au plus tard trois semaines avant cette date (art. 11 al. 3 de la loi fédérale sur les droits politiques; art. 5 OVC). Lorsque des scrutins fédéraux et cantonaux ou communaux ont lieu le même jour, le canton fait en sorte que le matériel de vote soit à disposition des communes suffisamment tôt pour permettre un seul envoi (art. 6 OVC). Page 2 sur 6

3 b) Enveloppe de transmission L enveloppe de transmission se présente sous la forme d une enveloppe-réponse. Cette enveloppe est adressée à chaque citoyen et renferme le matériel de vote; en cas de vote par correspondance, elle sert ensuite pour le retour du vote à la commune. L enveloppe de transmission est établie et fournie par le canton. Les communes ont l obligation d utiliser cette enveloppe lors de chaque scrutin, même pour une votation communale. c) Feuille de réexpédition La feuille de réexpédition constitue une nouveauté. Cette feuille sert en cas de vote par correspondance : elle mentionne notamment les indications permettant d identifier l électeur (art. 8 OVC) et se glisse dans l enveloppe de transmission pour le retour du vote à la commune (art. 12 OVC). L utilisation de la feuille de réexpédition est obligatoire; celle-ci doit porter la signature de l électeur qui vote par correspondance (art. 12 OVC). Les feuilles de réexpédition sont en principe préétablies par le canton et complétées par les communes (art. 8 al. 1 OVC). Toutefois, les communes peuvent établir ellesmêmes ces feuilles pour autant que les indications nécessaires y figurent (art. 21 al. 3 OVC). Dans ce cas, elles peuvent compléter le contenu de la feuille de réexpédition, en mentionnant par exemple les heures d ouverture des bureaux de vote et du secrétariat communal pour le dépôt de l enveloppe de transmission (cf. lettre e). Enfin, le conseil communal peut décider que la feuille de réexpédition tient lieu de carte civique. Dans ce cas, le vote à l urne n a lieu que sur présentation de la feuille de réexpédition (art. 9 al. 2 OVC). Comme cette feuille est établie pour chaque scrutin et adressée à chaque citoyen, cette possibilité donnée aux communes facilite leur tâche en leur permettant de faire l économie d une carte civique. A noter que cette faculté est offerte à toutes les communes et pas seulement à celles qui bénéficient actuellement d une carte civique. Le cas échéant, la décision du conseil communal doit faire l objet d une large information auprès des citoyens. d) Carte civique Les communes qui utilisent actuellement une carte civique peuvent la maintenir. Les communes ont le choix entre une carte civique permanente (utilisable lors de tous les scrutins, mais dont la validité ne dépasse pas quelques années) et une carte civique non permanente (établie avant chaque scrutin). Comme vu ci-dessus (cf. lettre c), les communes peuvent aussi se simplifier la tâche et décider que la feuille de réexpédition tient lieu de carte civique Le choix d une carte civique non permanente entraîne des frais plus importants puisqu elle doit être établie par la commune lors de chaque scrutin. Cependant, cette solution comporte deux avantages par rapport à la carte civique permanente : d une part, la commune n a pas à renvoyer la carte civique à l électeur qui a voté par correspondance; d autre part, elle permet d éviter toute difficulté liée au renvoi de la carte civique en cas de scrutins rapprochés (second tour). Page 3 sur 6

4 En définitive, il appartient à la commune de choisir le mode de faire qu elle juge le plus adéquat. e) Dépôt de l enveloppe de transmission à la commune Les communes sont tenues, pour l exercice du vote par correspondance, de permettre le dépôt de l enveloppe de transmission directement auprès du secrétariat communal, jusqu au vendredi précédant le scrutin, à 17 heures (art. 26 al. 3 LcDP). Le citoyen peut déposer l enveloppe de transmission dans l urne (ou boîte scellée) prévue à cet effet au bureau communal. Le conseil communal arrête toutes les dispositions utiles afin de sauvegarder le secret absolu et l intangibilité du matériel de vote (urnes, boîtes scellées, etc.; art. 14 al. 3 OVC). Il appartient donc aux communes, d une part, de mettre en place une surveillance de l urne (ou boîte scellée) pour exclure toute manipulation ou soustraction des enveloppes de transmission et, d autre part, de prévoir les modalités de conservation de l urne (ou boîte scellée) en dehors des heures de dépôt prévues, notamment après la fermeture du bureau communal. La commune mentionne dans l avis de convocation de l assemblée primaire les heures au cours desquelles le dépôt de l enveloppe de transmission auprès du secrétariat communal peut être effectué (art. 26 al. 3 LcDP). Ce dépôt doit être rendu possible, pendant deux heures au minimum, le jeudi et le vendredi qui précèdent le scrutin (soit quatre heures au minimum; art. 14 al. 2 OVC). f) Heures d ouverture des bureaux de vote L introduction du vote par correspondance généralisé entraîne une modification des jours et heures d ouverture des bureaux de vote. Désormais, l ouverture anticipée des bureaux de vote des jeudi et vendredi est supprimée. Les bureaux de vote doivent obligatoirement être ouverts le samedi et le dimanche du scrutin pendant une heure au moins (soit deux heures au minimum). Dans les communes de plus de 4'000 citoyens, l ouverture totale du bureau principal de vote est des trois heures au moins (art. 32 et 33 LcDP). g) Divers Enveloppes de transmission et de vote Si plusieurs scrutins ont lieu le même jour, le citoyen reçoit une seule enveloppe de transmission et autant d enveloppes de vote qu il y a de scrutins organisés. Les enveloppes de vote distribuées à l entrée de l isoloir et celles remises pour le vote par correspondance doivent être identiques et mentionner clairement le scrutin auquel elles sont destinées (art. 3 al. 2 OVC). Utilisation du matériel de vote En principe, les citoyens votant à l urne utilisent le matériel de vote qui leur a été envoyé à domicile (art. 15 al. 3 OVC); cette manière de faire répond à un souci d économie. Cependant, la commune doit veiller à ce que tous les bulletins de vote et les bulletins électoraux officiels soient à la disposition du bureau électoral dans les Page 4 sur 6

5 locaux (art. 44 al. 2 LcDP). De plus, le bureau vérifie régulièrement que la totalité des bulletins de vote et d élection se trouve en suffisance dans les isoloirs (art. 62 LcDP). Dépouillement partiel Avec le vote par correspondance généralisé, les bureaux de dépouillement vont assumer une surcharge de travail liée au fait que, désormais, les votes seront en principe plus nombreux et plus souvent insérés dans une enveloppe de transmission. Pour compenser cette augmentation de travail et ne pas retarder la communication des résultats, l article 73 LcDP prévoit la possibilité pour les communes de procéder à un dépouillement partiel du scrutin, avant la clôture de celui-ci. Ce dépouillement partiel consiste à enregistrer et vérifier la qualité d électeur des citoyens ayant voté par voie postale ou par dépôt et à compter les enveloppes de vote provenant de ces modes d expression. Les enveloppes de vote ne doivent toutefois pas être ouvertes avant la clôture effective du scrutin. Le dépouillement partiel doit être achevé avant l ouverture officielle du scrutin du samedi (art. 17 al. 3 OVC). Le dépouillement partiel n est pas autorisé lors des élections communales, à moins que celles-ci aient lieu simultanément avec un scrutin fédéral ou cantonal (art. 18 al. 3 OVC). Commande du matériel de vote Avec le vote par correspondance généralisé, chaque scrutin entraînera une perte de toutes les enveloppes de vote adressées aux citoyens qui n'exerceront pas leur droit de vote. Les communes devront donc renouveler régulièrement leur stock d'enveloppes (enveloppes de transmission et enveloppes de vote) et de feuilles de réexpédition. Les commandes sont à adresser à l'economat de l'etat. Pour les scrutins fédéraux et cantonaux, les enveloppes de transmission et de vote et les feuilles de réexpédition sont fournies gratuitement aux communes. Pour les scrutins communaux, ces documents sont remis au prix coûtant (art. 21 al. 2 OVC). Enfin, rappelons que les communes peuvent établir elles-mêmes les feuilles de réexpédition (art. 21 al. 3 OVC). Frais Pour les élections et votations fédérales et cantonales, le canton prend à sa charge les frais d établissement, d impression et de distribution aux communes des enveloppes de transmission et de vote, des feuilles de réexpédition, des bulletins de vote, des notices et des messages explicatifs (art. 58 LcDP et 21 al. 2 OVC). Ainsi, pour les élections cantonales, le canton établit, à ses frais, les bulletins de vote de chaque liste valablement déposée ainsi qu'un bulletin blanc officiel (art. 52 al. 1 LcDP). Pour les élections communales, la commune établit, à ses frais, les bulletins de vote de chaque liste valablement déposée ainsi qu'un bulletin blanc officiel (art. 53 al. 1 LcDP). Comme jusqu à ce jour, les frais d'expédition du matériel de vote aux citoyens incombent aux communes (art. 58 LcDP) Page 5 sur 6

6 En cas de vote par correspondance, les frais d envoi sont à la charge du citoyen (art. 26 al. 2 LcDP et 20 OVC). La commune doit refuser les enveloppes de transmission non affranchies ou insuffisamment affranchies qui lui parviennent par voie postale (art. 13 al. 3 OVC). Enfin, pour vous permettre de vous familiariser avec ces documents, nous vous remettrons prochainement un exemplaire de l enveloppe de transmission et de la feuille de réexpédition. Même si l introduction du vote par correspondance généralisé sera inaugurée en principe lors des élections cantonales de mars 2005, nous vous invitons à examiner aujourd hui déjà les incidences pratiques qui en découlent ainsi que les mesures à prendre par votre commune quant à l organisation de ce scrutin. En conclusion, nous vous rappelons que le Services des affaires intérieures est à votre disposition si vous souhaitez obtenir des renseignements ou informations complémentaires. Jean-René Fournier, Conseiller d'etat Annexes : -- loi sur les droits politiques du 13 mai 2004 et ordonnance sur le vote par correspondance du 17 novembre exemplaire de l information aux citoyens «Tout ce qu il faut savoir sur le vote par correspondance» Page 6 sur 6

REGLEMENT CONCERNANT LES ELECTIONS AUX URNES DE LA COMMUNE MUNICIPALE DE GRANDVAL

REGLEMENT CONCERNANT LES ELECTIONS AUX URNES DE LA COMMUNE MUNICIPALE DE GRANDVAL REGLEMENT CONCERNANT LES ELECTIONS AUX URNES DE LA COMMUNE MUNICIPALE DE GRANDVAL Règlement concernant les élections aux urnes de la Communes municipale de Grandval 2 TABLE DES MATIERES A. Dispositions

Plus en détail

L Inspecteur d Académie Directeur Académique des Services de l Education Nationale à

L Inspecteur d Académie Directeur Académique des Services de l Education Nationale à L Inspecteur d Académie Directeur Académique des Services de l Education Nationale à Mesdames les Directrices Messieurs les Directeurs d écoles Elémentaires et préélémentaires Mesdames et Messieurs les

Plus en détail

vu les articles 34, 39 et 136 de la Constitution fédérale et les articles 30 à 35, 52, 84 à 88, 92 et 100 à 107 de la Constitution cantonale;

vu les articles 34, 39 et 136 de la Constitution fédérale et les articles 30 à 35, 52, 84 à 88, 92 et 100 à 107 de la Constitution cantonale; Version du 0.05.00 Avant-projet de loi sur les droits politiques du Le Grand Conseil du canton du Valais vu les articles, 9 et 6 de la Constitution fédérale et les articles 0 à 5, 5, 8 à 88, 9 et 00 à

Plus en détail

La garde des sceaux, ministre de la justice,

La garde des sceaux, ministre de la justice, Arrêté de la DPJJ du 17 décembre 2008 fixant la date et les modalités d organisation des élections des représentants du personnel au sein des commissions administratives paritaires instituées à la direction

Plus en détail

Le présent document a pour objet de définir les modalités d organisation de l élection des délégués du personnel (ou du C E) de

Le présent document a pour objet de définir les modalités d organisation de l élection des délégués du personnel (ou du C E) de Le présent document a pour objet de définir les modalités d organisation de l élection des délégués du personnel (ou du C E) de Article 1 er : Effectif de l entreprise Nombre de sièges à pourvoir L effectif

Plus en détail

Élections municipales de 2014. Communes de moins de 1000 habitants

Élections municipales de 2014. Communes de moins de 1000 habitants Élections municipales de 2014 Communes de moins de 1000 habitants Introduction présentation générale de la réforme Importantes modifications du code électoral introduites par la loi du 17 mai 2013 et son

Plus en détail

Conseil d Etablissement des établissements primaire et secondaire de Renens Règlement

Conseil d Etablissement des établissements primaire et secondaire de Renens Règlement des établissements primaire et secondaire de Renens Règlement Septembre 2008 4 septembre 2008 Renens 2 Table des matières Titre I. Formation du...4 Chapitre I Nombre de membres...4 Article premier Composition...4

Plus en détail

Le ministre de l intérieur et de l aménagement du territoire Le ministre de l outre-mer. Mesdames et Messieurs les maires

Le ministre de l intérieur et de l aménagement du territoire Le ministre de l outre-mer. Mesdames et Messieurs les maires MINISTERE DE L INTERIEUR ET DE L AMENAGEMENT DU TERRITOIRE MINISTERE DE L OUTRE-MER Paris, le 10 mai 2007 Le ministre de l intérieur et de l aménagement du territoire Le ministre de l outre-mer à Mesdames

Plus en détail

Invitation des organisations syndicales A négocier le protocole d accord préélectoral Sous forme d affiche

Invitation des organisations syndicales A négocier le protocole d accord préélectoral Sous forme d affiche Invitation des organisations syndicales A négocier le protocole d accord préélectoral Sous forme d affiche Entreprise.. Date.. Lieu Note de service Pour affichage et Lettre recommandée avec AR Les organisations

Plus en détail

NOTICE AUX CANDIDATS NOTICE AUX IMPRIMEURS

NOTICE AUX CANDIDATS NOTICE AUX IMPRIMEURS PRÉFET DU MORBIHAN NOTICE AUX CANDIDATS NOTICE AUX IMPRIMEURS DOCUMENTS DE PROPAGANDE AUTORISES E L ECTIONS DEPARTEMENTALES 22 et 29 mars 2015 SOMMAIRE 1 Moyens de propagande autorisés 1-1 affiches électorales

Plus en détail

Le rôle du Tribunal fédéral suisse comme autorité de recours dans le processus électoral

Le rôle du Tribunal fédéral suisse comme autorité de recours dans le processus électoral Troisième séminaire des correspondants nationaux de l ACCPUF Paris, 17 19 novembre 2003 Le rôle du Tribunal fédéral suisse comme autorité de recours dans le processus électoral par Robert Zimmermann, Docteur

Plus en détail

NOR : MENS1504165A. La ministre de l éducation nationale, de l enseignement supérieur et de la recherche et la ministre des outre-mer, Arrêtent :

NOR : MENS1504165A. La ministre de l éducation nationale, de l enseignement supérieur et de la recherche et la ministre des outre-mer, Arrêtent : RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de l Education nationale, de l enseignement supérieur et de la recherche Arrêté du Fixant les modalités d élection au Conseil national de l enseignement supérieur et de la

Plus en détail

Statuts du Parti vert libéral vaudois

Statuts du Parti vert libéral vaudois Statuts du Parti vert libéral vaudois Modifiés par l Assemblée générale du 7 mai 2013 GENERALITES Article 1 Le Parti vert'libéral vaudois (ci-après «le Parti») est une Association régie par les présents

Plus en détail

* fermeture le lendemain

* fermeture le lendemain MOIS DE JANVIER 2011 Samedi 1 01h35 08h43 14h09 21h14 Dimanche 2 02h41 09h42 15h15 22h09 Lundi 3 03h38 10h32 16h10 22h56 Mardi 4 04h26 11h15 16h57 23h37 Mercredi 5 05h07 11h54 17h37 *00h14 Jeudi 6 05h45

Plus en détail

ALTIR. Association Lorraine pour le Traitement de l'insuffisance Rénale SIRET 30089908500058 - APE 8610Z

ALTIR. Association Lorraine pour le Traitement de l'insuffisance Rénale SIRET 30089908500058 - APE 8610Z REGLEMENT INTERIEUR PREAMBULE Le règlement intérieur a pour objet de préciser certaines des dispositions des statuts de l Association Lorraine pour le Traitement de l Insuffisance Rénale (ALTIR), dont

Plus en détail

Statuts I. BUT ET SIEGE II. SOCIETAIRES

Statuts I. BUT ET SIEGE II. SOCIETAIRES Case postale 7141 tél. 031 / 323 53 36 3001 Berne fax 031 / 322 37 46 www.svri.ch Statuts I. BUT ET SIEGE Art. 1 But L "Association suisse pour le développement de l informatique juridique" vise à promouvoir,

Plus en détail

Synthèse des résultats de la consultation

Synthèse des résultats de la consultation Direction des institutions, de l agriculture et des forêts DIAF Direktion der Institutionen und der Landund Forstwirtschaft ILFD Ruelle de Notre-Dame 2. Case postale, 1701 Fribourg T +41 26 305 22 05,

Plus en détail

BASE DE DONNÉES 15.029 DES PERSONNES (BDP) CANTONALE

BASE DE DONNÉES 15.029 DES PERSONNES (BDP) CANTONALE BASE DE DONNÉES 15.029 DES PERSONNES (BDP) CANTONALE Rapport du Conseil d'etat au Grand Conseil à l'appui d'un projet de loi modifiant la loi concernant l'harmonisation des registres officiels de personnes

Plus en détail

FORMATION DU COMMERCE DE DETAIL SUISSE (FCS) BILDUNG DETAILHANDEL SCHWEIZ (BDS) FORMAZIONE NEL COMMERCIO AL DETTAGLIO IN SVIZZERA (FCS)

FORMATION DU COMMERCE DE DETAIL SUISSE (FCS) BILDUNG DETAILHANDEL SCHWEIZ (BDS) FORMAZIONE NEL COMMERCIO AL DETTAGLIO IN SVIZZERA (FCS) FORMATION DU COMMERCE DE DETAIL SUISSE (FCS) BILDUNG DETAILHANDEL SCHWEIZ (BDS) FORMAZIONE NEL COMMERCIO AL DETTAGLIO IN SVIZZERA (FCS) ORGANISATION FAÎTIERE DES EMPLOYEURS ET DES ORGANISATIONS PATRONALES

Plus en détail

«Les Amis de la Course» à Chavornay

«Les Amis de la Course» à Chavornay Statuts de l amicale «Les Amis de la Course» à Chavornay I Nom et siège Art. 1 L amicale «Les Amis de la Course», est une société à but non lucratif ouverte à tous. C est une association au sens des articles

Plus en détail

ELECTIONS DEPARTEMENTALES DES 22 ET 29 MARS 2015 NOTE RELATIVE A LA PRESENTATION DES FACTURES

ELECTIONS DEPARTEMENTALES DES 22 ET 29 MARS 2015 NOTE RELATIVE A LA PRESENTATION DES FACTURES DEPARTEMENT DES YVELINES ELECTIONS DEPARTEMENTALES DES 22 ET 29 MARS 2015 NOTE RELATIVE A LA PRESENTATION DES FACTURES Remboursement des frais d impression des documents électoraux et d apposition des

Plus en détail

Nous avons le choix:

Nous avons le choix: Nous avons le choix: être en exercice illégal ou exercer illégalement! C est l alternative qui s offre aux kinésithérapeutes salariés depuis la publication du code de déontologie. Art. R. 4321-56. - Le

Plus en détail

DIRECTIVES AU PERSONNEL ÉLECTORAL

DIRECTIVES AU PERSONNEL ÉLECTORAL DIRECTIVES AU PERSONNEL ÉLECTORAL ÉLECTION DU 3 NOVEMBRE 2013 UN MESSAGE DU PRÉSIDENT D ÉLECTION Depuis votre assermentation, vous faites maintenant partie du personnel électoral. Je vous souhaite la bienvenue

Plus en détail

A S T J ASSOCIATION SUISSE DES TRADUCTEURS-JURÉS STATUTS TITRE I. Article 1 er

A S T J ASSOCIATION SUISSE DES TRADUCTEURS-JURÉS STATUTS TITRE I. Article 1 er A S T J ASSOCIATION SUISSE DES TRADUCTEURS-JURÉS STATUTS TITRE I DÉNOMINATION - SIÈGE - DURÉE - BUT Article 1 er Sous le nom d «ASSOCIATION SUISSE DES TRADUCTEURS-JURÉS», il a été constitué une association,

Plus en détail

Commune de Sierre. Règlement sur la protection contre l incendie et les éléments naturels

Commune de Sierre. Règlement sur la protection contre l incendie et les éléments naturels Règlement sur la protection contre l incendie et les éléments naturels Règlement sur la protection contre l incendie et les éléments naturels de la commune de Sierre Le Conseil général de Sierre vu l article

Plus en détail

Cahier des Clauses Techniques Particulières

Cahier des Clauses Techniques Particulières MARCHE PUBLIC DE SERVICES Cahier des Clauses Techniques Particulières C.C.T.P. N CCTP_Départementales_2015 Pouvoir adjudicateur Ministère de l Intérieur Préfecture du Haut-Rhin représentée par le Préfet

Plus en détail

Modèle de statuts pour les Sociétés de tir sportif

Modèle de statuts pour les Sociétés de tir sportif Modèle de statuts pour les Sociétés de tir sportif Edité par la Fédération sportive suisse de tir Ce modèle de statuts peut servir de guide aux sociétés de tir sportif pour l élaboration et la révision

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANÇAISE. REGLEMENT DES SERVICES PERISCOLAIRES 2013/2014 (RESTAURANT SCOLAIRE et GARDERIE et CENTRE D ANIMATION)

REPUBLIQUE FRANÇAISE. REGLEMENT DES SERVICES PERISCOLAIRES 2013/2014 (RESTAURANT SCOLAIRE et GARDERIE et CENTRE D ANIMATION) REPUBLIQUE FRANÇAISE M A I R I E DE P O N T H E V R A R D 5, PLACE DE LA MAIRIE 78730 PONTHEVRARD TELEPHONE : 01.30.41.22.13 - TELECOPIE : 01.30.88.20.26 EMAIL : PONTHEVRARD@ORANGE.FR REGLEMENT DES SERVICES

Plus en détail

Fiche 6. Notions clés sur la préparation du conseil municipal

Fiche 6. Notions clés sur la préparation du conseil municipal Fiche 6 Notions clés sur la préparation du conseil municipal Chaque séance du conseil municipal doit faire l objet d un processus rigoureux de préparation, car un manquement aux formalités légales de préparation

Plus en détail

Instructions aux organes d exécution du service civil sur l attestation du nombre de jours de service

Instructions aux organes d exécution du service civil sur l attestation du nombre de jours de service Office fédéral des assurances sociales Régime des APG Instructions aux organes d exécution du service civil sur l attestation du nombre de jours de service Valables dès le 1 er janvier 2004 318.707 f 5

Plus en détail

STATUTS DE L AROEVEN DE PARIS TITRE I BUT ET COMPOSITION

STATUTS DE L AROEVEN DE PARIS TITRE I BUT ET COMPOSITION STATUTS DE L AROEVEN DE PARIS TITRE I BUT ET COMPOSITION ARTICLE 1 : Création et dénomination L Association laïque dite «Association Régionale des Œuvres Educatives et de Vacances de l Education Nationale

Plus en détail

S T A T U T S DE LA CONFERENCE DES PREPOSES AUX POURSUITES ET FAILLITTES DE LA SUISSE. (fondée le 22 novembre 1925) Version du 24 mai 2013

S T A T U T S DE LA CONFERENCE DES PREPOSES AUX POURSUITES ET FAILLITTES DE LA SUISSE. (fondée le 22 novembre 1925) Version du 24 mai 2013 1 S T A T U T S DE LA CONFERENCE DES PREPOSES AUX POURSUITES ET FAILLITTES DE LA SUISSE (fondée le 22 novembre 1925) Version du 24 mai 2013 2 I. Nom, siège et but Art. 1 Est constituée sous le nom de «Conférence

Plus en détail

COMMISSION LOCALE DE L EAU (CLE)

COMMISSION LOCALE DE L EAU (CLE) COMMISSION LOCALE DE L EAU (CLE) DU SAGE DE LA DOLLER - * REGLES DE FONCTIONNEMENT * - ADOPTE PAR LA CLE LE JOUR MOIS ANNEE MODIFIEE LE Remarque préliminaire : le décret d application de la Loi sur l Eau

Plus en détail

CREDIT SUPPLÉMENTAIRE URGENT 2011 ORTHOPHONIE AMBULATOIRE 11.041

CREDIT SUPPLÉMENTAIRE URGENT 2011 ORTHOPHONIE AMBULATOIRE 11.041 CREDIT SUPPLÉMENTAIRE URGENT 2011 ORTHOPHONIE AMBULATOIRE 11.041 Rapport du Conseil d'etat au Grand Conseil à l'appui d'un projet de décret portant octroi d un crédit supplémentaire urgent de 1.595.000

Plus en détail

RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS

RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS DIRECTION DE LA REGLEMENTATION ET DE L ENVIRONNEMENT BELP Election des représentants au Parlement européen du 25 mai 2014 N Spécial 7 mai 2014 1 PREFECTURE DES HAUTS-DE-SEINE

Plus en détail

Madame, Monsieur, très bonnes fêtes de fin d année.

Madame, Monsieur, très bonnes fêtes de fin d année. 1 Année 2013, n 3 Décembre 2013 : MAIRIE - 49 Grande Rue 91940 Saint Jean de Beauregard : 01 60 12 00 04 : 01 60 12 58 63 : mairie.st.jean.beauregard@wanadoo.fr http://www.mairie-saintjeandebeauregard.fr

Plus en détail

STATUTS. de l association SOURIRE DE BON CŒUR AVEC SIEGE A FRIBOURG. Article 1 CONSTITUTION

STATUTS. de l association SOURIRE DE BON CŒUR AVEC SIEGE A FRIBOURG. Article 1 CONSTITUTION STATUTS de l association SOURIRE DE BON CŒUR AVEC SIEGE A FRIBOURG Article 1 CONSTITUTION 1. SOURIRE DE BON COEUR est une association à but non lucratif régie par les articles 60 et suivants du Code Civil

Plus en détail

MESSAGE DU GOUVERNEMENT AU PARLEMENT RELATIF AU PROJET DE LOI CONCERNANT LE GUICHET VIRTUEL SECURISE

MESSAGE DU GOUVERNEMENT AU PARLEMENT RELATIF AU PROJET DE LOI CONCERNANT LE GUICHET VIRTUEL SECURISE MESSAGE DU GOUVERNEMENT AU PARLEMENT RELATIF AU PROJET DE LOI CONCERNANT LE GUICHET VIRTUEL SECURISE Monsieur le Président, Mesdames et Messieurs les Députés, Le Gouvernement a l'honneur de vous transmettre

Plus en détail

PROCÈS-VERBAL DU CONSEIL MUNICIPAL DE DOLLOT SÉANCE DU 29 MARS 2014

PROCÈS-VERBAL DU CONSEIL MUNICIPAL DE DOLLOT SÉANCE DU 29 MARS 2014 PROCÈS-VERBAL DU CONSEIL MUNICIPAL DE DOLLOT SÉANCE DU 29 MARS 2014 Le Samedi Vingt Neuf Mars Deux Mil Quatorze à 10h00, le Conseil Municipal régulièrement convoqué s est réuni en séance publique dans

Plus en détail

Dossier prof - Voter. Document 1 (CAP Hist-Géo Delagrave) Document 2 Les premiers isoloirs électoraux (TDC n 831)

Dossier prof - Voter. Document 1 (CAP Hist-Géo Delagrave) Document 2 Les premiers isoloirs électoraux (TDC n 831) Document 1 (CAP Hist-Géo Delagrave) Document 2 Les premiers isoloirs électoraux (TDC n 831) 1 Document 3 Cartes électorales françaises Document 4 Document 5 2 Document 6 Urne électorale (TDC n 831) Dossier

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DU MINISTÈRE DE LA JUSTICE

BULLETIN OFFICIEL DU MINISTÈRE DE LA JUSTICE Arrêté du 15 juillet 2014 fixant les modalités d élection et de désignation des représentants du personnel siégeant dans les comités techniques institués dans les services de la protection judiciaire de

Plus en détail

Service juridique CSFV

Service juridique CSFV Service juridique CSFV LES ELECTIONS PROFESSIONNELLES, MODE D EMPLOI Textes de référence : Articles L.2311-1 1 à L2312-5 du Code du travail s agissant des délégués du personnel Articles L.2321-1, 1, L2322-1

Plus en détail

RENOUVELLEMENT IMPRIMANTES CEEN 15.037

RENOUVELLEMENT IMPRIMANTES CEEN 15.037 RENOUVELLEMENT IMPRIMANTES CEEN 15.037 Rapport du Conseil d'etat au Grand Conseil à l'appui d'un projet de décret portant octroi d'un crédit urgent d'engagement de 1.504.500 francs pour le renouvellement

Plus en détail

Le jeudi 2 octobre 2014. Chers parents, NOUVEAU CONSEIL D ÉTABLISSEMENT 2014-2015

Le jeudi 2 octobre 2014. Chers parents, NOUVEAU CONSEIL D ÉTABLISSEMENT 2014-2015 «Commencez à changer en vous ce que vous voulez changer autour de vous» Le jeudi 2 octobre 2014 Chers parents, NOUVEAU CONSEIL D ÉTABLISSEMENT 2014-2015 Lors de l assemblée générale du 17 septembre dernier,

Plus en détail

Ordonnance concernant les commissions de conciliation en matière de bail et la consignation du loyer

Ordonnance concernant les commissions de conciliation en matière de bail et la consignation du loyer Ordonnance concernant les commissions de conciliation en matière de bail et la consignation du loyer du 24 juin 2015 Le Gouvernement de la République et Canton du Jura, vu les articles 253 et suivants

Plus en détail

Instructions sur l attestation des jours de cours pour la formation des cadres de Jeunesse+Sport (J+S)

Instructions sur l attestation des jours de cours pour la formation des cadres de Jeunesse+Sport (J+S) Instructions sur l attestation des jours de cours pour la formation des cadres de Jeunesse+Sport (J+S) Valables dès le 1 er février 2015 01.15 2 de 10 Table des matières 1. But de la demande... 3 2. Obligations

Plus en détail

MODALITES DE SUBVENTIONNEMENT DES PRIMES

MODALITES DE SUBVENTIONNEMENT DES PRIMES Département des finances, des institutions et de la santé Service de la santé publique Departement für Finanzen, Institutionen und Gesundheit Dienststelle für Gesundheitswesen MODALITES DE SUBVENTIONNEMENT

Plus en détail

Projet de loi ratifiant deux modifications des statuts de la Banque cantonale de Genève

Projet de loi ratifiant deux modifications des statuts de la Banque cantonale de Genève Secrétariat du Grand Conseil PL 8914 Projet présenté par le Conseil d Etat Date de dépôt: 9 janvier 2003 Messagerie Projet de loi ratifiant deux modifications des statuts de la Banque cantonale de Genève

Plus en détail

INSCRIPTION au RESTAURANT SCOLAIRE Année 2014 / 2015

INSCRIPTION au RESTAURANT SCOLAIRE Année 2014 / 2015 NOM DE L ENFANT :. PRENOM DE L ENFANT : Date de Naissance :.. Sexe de l enfant: Masculin Féminin 1 Dossier à compléter par enfant. Maternelle : Elémentaire : - petite section - moyenne section.. Classe

Plus en détail

Le siège social est fixé à LA ROCHELLE 11 bis, rue des Augustin. Il pourra être transféré par simple décision du Conseil d'administration.

Le siège social est fixé à LA ROCHELLE 11 bis, rue des Augustin. Il pourra être transféré par simple décision du Conseil d'administration. ARTICLE 1 : DENOMINATION Il est fondé, entre les adhérents aux présents statuts, une Association régie par la Loi du 1er juillet 1901, et le décret du 16 août 1901 ayant pour titre : JAZZ ENTRE LES DEUX

Plus en détail

STATUTS DE L ASSOCIATION DES ETUDIANTS EN DROIT DE L UNIVERSITÉ DE GENÈVE

STATUTS DE L ASSOCIATION DES ETUDIANTS EN DROIT DE L UNIVERSITÉ DE GENÈVE STATUTS DE L ASSOCIATION DES ETUDIANTS EN DROIT DE L UNIVERSITÉ DE GENÈVE TITRE I : DISPOSITIONS GENERALES Art. Fondation L association des Etudiants en Droit de l Université de Genève (ci-après AED) est

Plus en détail

LE PROTOCOLE D ACCORD PREELECTORAL (PAP)

LE PROTOCOLE D ACCORD PREELECTORAL (PAP) LE PROTOCOLE D ACCORD PREELECTORAL (PAP) Le protocole d accord se négocie entre le chef d entreprise ou son représentant (dument mandaté à cet effet) et les organisations syndicales (OS) représentatives.

Plus en détail

Préavis n 9/ 11 au Conseil communal. Arrêté d'imposition 2012

Préavis n 9/ 11 au Conseil communal. Arrêté d'imposition 2012 COMMUNE D AUBONNE Municipalité Préavis n 9/ 11 au Conseil communal Arrêté d'imposition 2012 Délégué municipal : M. Jean-Christophe de Mestral Aubonne, le 13.09.2011 Pl. du Marché 12 Lundi - vendredi Téléphone

Plus en détail

Comité national d organisation des Primaires. Guide du président de bureau de vote

Comité national d organisation des Primaires. Guide du président de bureau de vote Comité national d organisation des Primaires Guide du président de bureau de vote Sommaire INFORMATIONS GÉNÉRALES 1. Liste des coordonnées à compléter 2. Composition des kits «Bureau de vote» et des kits

Plus en détail

BULLETIN DE SOUTIEN A LA FONDATION DES PROMOTEURS IMMOBILIERS DE FRANCE

BULLETIN DE SOUTIEN A LA FONDATION DES PROMOTEURS IMMOBILIERS DE FRANCE BULLETIN DE SOUTIEN A LA FONDATION DES PROMOTEURS IMMOBILIERS DE FRANCE Je fais un don à la Fondation de France / Fondation des promoteurs immobiliers de France de : 1.500 5.000 Engagement de soutien :

Plus en détail

REGLEMENT DU CONCOURS «GAGNEZ 5 ANS de VACANCES!»

REGLEMENT DU CONCOURS «GAGNEZ 5 ANS de VACANCES!» REGLEMENT DU CONCOURS «GAGNEZ 5 ANS de VACANCES!» Article 1 La Société anonyme ROSSEL & Cie, associée pour l occasion à la société anonyme LAMY CONSTRUCTION, dont le siège social est établi rue Gomelevay,

Plus en détail

Thalesflaytheon ys e PROTOCOLE D ACCORD PRE- ELECTORÂL. Elections 2013 des Membres du Comité d Entreprise et des Délégués du Personnel

Thalesflaytheon ys e PROTOCOLE D ACCORD PRE- ELECTORÂL. Elections 2013 des Membres du Comité d Entreprise et des Délégués du Personnel Thalesflaytheon ys e s PROTOCOLE D ACCORD PRE- ELECTORÂL Elections 2013 des Membres du Comité d Entreprise et des Délégués du Personnel Entre: LA SOCIETE THALES RAYTHEON SYSTEMS COMPANY SAS d une part,

Plus en détail

RESTAURATION SCOLAIRE

RESTAURATION SCOLAIRE RESTAURATION SCOLAIRE REGLEMENT INTERIEUR L admission à la cantine ne constitue pas une obligation pour la commune, mais un service rendu aux familles dans le cadre de l organisation arrêtée par la collectivité

Plus en détail

Accessibilité du processus électoral aux personnes handicapées

Accessibilité du processus électoral aux personnes handicapées Vous avez dit citoyenneté? Accessibilité du processus électoral aux personnes handicapées Mémento pratique à l usage des organisateurs des scrutins et de tous les citoyens concernés Vous organisez un scrutin,

Plus en détail

SÉNAT PROPOSITION DE LOI

SÉNAT PROPOSITION DE LOI N 61 SÉNAT SESSION ORDINAIRE DE 2010-2011 Enregistré à la Présidence du Sénat le 25 octobre 2010 PROPOSITION DE LOI sur les sondages visant à mieux garantir la sincérité du débat politique et électoral,

Plus en détail

MAISON KULTURA STATUTS

MAISON KULTURA STATUTS Route de Chêne 41b - CH 1208 Genève - Tél. 022/340 71 11 - Fax 022/344 71 92 - www.kultura.ch MAISON KULTURA STATUTS I. NOM, DURÉE, SIÈGE Dénomination Art. 1 L Association «Maison Kultura» est une fédération

Plus en détail

LE VOTE PAR INTERNET, LA TROISIÈME FAÇON DE S EXPRIMER

LE VOTE PAR INTERNET, LA TROISIÈME FAÇON DE S EXPRIMER Edition 2005 LE VOTE PAR INTERNET, 2 Sommaire Sommaire Introduction : page 3 A Genève, il y a désormais trois façons de voter. Elles reposent sur une même approche, qui tient en trois mots : sécurité,

Plus en détail

DIRECTIVE TRANSVERSALE

DIRECTIVE TRANSVERSALE REPUBLIQUE ET CANTON DE GENEVE Collège des secrétaires généraux DIRECTIVE TRANSVERSALE PROCEDURE D'ELABORATION DE LA BROCHURE EXPLICATIVE LORS D'UNE VOTATION CANTONALE Date : 12 novembre 2012 Entrée en

Plus en détail

Statuts de la Banque Cantonale du Valais

Statuts de la Banque Cantonale du Valais Statuts de la Banque Cantonale du Valais Edition No 4 du 5 avril 00 La confiance rapproche Chapitre premier Raison sociale, nature juridique, siège et but Article RAISON SOCIALE - DURÉE Instituée par la

Plus en détail

STATUTS DE L ASSOCIATION POUR L AMELIORATION DE LA QUALITE DE VIE ET LA PROMOTION DU SECTEUR TERTIAIRE EN VILLE DE LA CHAUX-DE-FONDS

STATUTS DE L ASSOCIATION POUR L AMELIORATION DE LA QUALITE DE VIE ET LA PROMOTION DU SECTEUR TERTIAIRE EN VILLE DE LA CHAUX-DE-FONDS STATUTS DE L ASSOCIATION POUR L AMELIORATION DE LA QUALITE DE VIE ET LA PROMOTION DU SECTEUR TERTIAIRE EN VILLE DE LA CHAUX-DE-FONDS TITRE I : DENOMINATION, BUT ET SIEGE Article 1 Sous la dénomination

Plus en détail

Infos Municipalité Conseil communal Vie villageoise

Infos Municipalité Conseil communal Vie villageoise Infos Municipalité Conseil communal Vie villageoise Sommaire Pages Calendrier séances et votations 2 Boulangerie 3 Cars postaux 3 Recensement des chiens 4 Section des samaritains 5 Agenda 6 N 2 Mars 2011

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DU MINISTÈRE DE LA JUSTICE

BULLETIN OFFICIEL DU MINISTÈRE DE LA JUSTICE Circulaire du 1er février 2013 relative à la domiciliation en établissement pénitentiaire NOR : JUSK1240044C La garde des sceaux, ministre de la justice, Le ministre de l'intérieur, Pour attribution à

Plus en détail

CONCOURS D AFFICHE POUR LES FÊTES DE DAX 2015 DU 15 DÉCEMBRE 2014 AU 23 JANVIER 2015 17 HEURES RÈGLEMENT DU CONCOURS

CONCOURS D AFFICHE POUR LES FÊTES DE DAX 2015 DU 15 DÉCEMBRE 2014 AU 23 JANVIER 2015 17 HEURES RÈGLEMENT DU CONCOURS à Dax, le 9 décembre 2014 1] PRÉAMBULE Le présent concours organisé par la Ville de Dax a pour objet de désigner l affiche officielle des Fêtes de Dax 2015. 2] CONDITIONS CONCOURS D AFFICHE POUR LES FÊTES

Plus en détail

RÈGLEMENT SUR LE SUBVENTIONNEMENT DES COURS INTERENTREPRISES (CIE) Décision de la CSFP du 16 septembre 2010, mis à jour le 23 mai 2013

RÈGLEMENT SUR LE SUBVENTIONNEMENT DES COURS INTERENTREPRISES (CIE) Décision de la CSFP du 16 septembre 2010, mis à jour le 23 mai 2013 Aux offices cantonaux de la formation professionnelle Aux prestataires des cours interentreprises Au SQUF (pour information) RÈGLEMENT SUR LE SUBVENTIONNEMENT DES COURS INTERENTREPRISES (CIE) Décision

Plus en détail

Règlement intérieur du conseil communautaire de Plaine Commune

Règlement intérieur du conseil communautaire de Plaine Commune Règlement intérieur du conseil communautaire de Plaine Commune En application des dispositions du code général des collectivités territoriales, le conseil communautaire doit adopter un règlement intérieur

Plus en détail

CREATION D UNE ASSOCIATION SPORTIVE ET DEROULEMENT D UNE ASSEMBLEE GENERALE Sources : Legifrance, Mémento Lefebvre Associations, URSSAF

CREATION D UNE ASSOCIATION SPORTIVE ET DEROULEMENT D UNE ASSEMBLEE GENERALE Sources : Legifrance, Mémento Lefebvre Associations, URSSAF CREATION D UNE ASSOCIATION SPORTIVE ET DEROULEMENT D UNE ASSEMBLEE GENERALE Sources : Legifrance, Mémento Lefebvre Associations, URSSAF LA CREATION D UNE ASSOCIATION SPORTIVE Une association est définie

Plus en détail

LOIS ET DECRETS PUBLIES DANS LA FEUILLE OFFICIELLE

LOIS ET DECRETS PUBLIES DANS LA FEUILLE OFFICIELLE 1 LOIS ET DECRETS PUBLIES DANS LA FEUILLE OFFICIELLE Feuille officielle numéro 47, du 29 juin 2001 Délai référendaire: 20 août 2001 Loi promulguée par le Conseil d'etat le 22 août 2001 Entrée en vigueur

Plus en détail

1 Le Syndicat de la copropriété de l immeuble sis

1 Le Syndicat de la copropriété de l immeuble sis ENTRE LES SOUSSIGNÉS : D une part 1 Le Syndicat de la copropriété de l immeuble sis Représenté par désigné par le vote de la résolution de l Assemblée du 2 et d autre part La Société André DEGUELDRE, Philippe

Plus en détail

Révision des Statuts de l OMSCLAP

Révision des Statuts de l OMSCLAP O.M.S.C.L.A.P. 67530 BOERSCH Révision des Statuts de l OMSCLAP Article 1 : Nom et siège Entre toutes les personnes qui adhérent aux présents statuts, il est formé une association dénommée : OMSCLAP «Office

Plus en détail

Directives sur la gestion des dossiers dans les domaines AVS/AI/APG/PC/AfamAgr/Afam (DGD)

Directives sur la gestion des dossiers dans les domaines AVS/AI/APG/PC/AfamAgr/Afam (DGD) Directives sur la gestion des dossiers dans les domaines AVS/AI/APG/PC/AfamAgr/Afam (DGD) Valable dès le 1 er janvier 2011 318.107.10 f DGD 11.10 2 Avant-propos La présente version est une nouvelle édition

Plus en détail

ENTRE LES SOUSSIGNÉS :

ENTRE LES SOUSSIGNÉS : ENTRE LES SOUSSIGNÉS : D une part 1 Le Syndicat de la copropriété de l immeuble sis Représenté par désigné par le vote de la résolution de l Assemblée du 2 et d autre part La Société André DEGUELDRE, Philippe

Plus en détail

Statuts de la Société suisse de crédit hôtelier (SCH)

Statuts de la Société suisse de crédit hôtelier (SCH) Statuts de la Société suisse de crédit hôtelier (SCH) (statuts de la SCH) du xx juin 2015 L assemblée générale de la SCH (société), vu l art. 12, al. 1, de la loi fédérale du 20 juin 2003 sur l encouragement

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR De l Orchestre Universitaire de Lille

REGLEMENT INTERIEUR De l Orchestre Universitaire de Lille REGLEMENT INTERIEUR De l Orchestre Universitaire de Lille Conformément à l article 14 de ses statuts, le «Orchestre Universitaire de Lille» arrête son Règlement Intérieur d association. ARTICLE 14 - Règlement

Plus en détail

Statuts de l Association paroissiale catholique romaine de. (nom de la paroisse + lieu)

Statuts de l Association paroissiale catholique romaine de. (nom de la paroisse + lieu) Statuts de l Association paroissiale catholique romaine de (nom de la paroisse + lieu) Toute désignation de personne ou de fonction dans les présents statuts vise indifféremment un homme ou une femme.

Plus en détail

Règlement intérieur 1

Règlement intérieur 1 Règlement intérieur 1 Ce règlement intérieur a pour objectif de préciser le fonctionnement ordinaire de l Association des Professionnels de Proximité Autour du Pont «APPRAUPO» dont l objet est de protéger,

Plus en détail

RESTAURATION SCOLAIRE REGLEMENT INTERIEUR

RESTAURATION SCOLAIRE REGLEMENT INTERIEUR RESTAURATION SCOLAIRE REGLEMENT INTERIEUR L admission à la cantine ne constitue pas une obligation pour la commune, mais un service facultatif rendu aux familles dans le cadre de l organisation arrêtée

Plus en détail

Instructions pour l inscription à l examen suisse de maturité et l examen complémentaire «Latinum Helveticum»

Instructions pour l inscription à l examen suisse de maturité et l examen complémentaire «Latinum Helveticum» Département fédéral de l'économie, de la formation et de la recherche DEFR Commission suisse de maturité CSM Instructions pour l inscription à l examen suisse de maturité et l examen complémentaire «Latinum

Plus en détail

Statuts de l'association des parents d'élèves du Lycée français Josué Hoffet

Statuts de l'association des parents d'élèves du Lycée français Josué Hoffet Statuts de l'association des parents d'élèves du Lycée français Josué Hoffet Préambule Le Lycée français Josué Hoffet (le Lycée), fondé en 1986, est un établissement d'enseignement primaire et secondaire

Plus en détail

sur les bourses et les prêts d études (RBPE)

sur les bourses et les prêts d études (RBPE) Règlement du 8 juillet 2008 Entrée en vigueur : 01.09.2008 sur les bourses et les prêts d études (RBPE) Le Conseil d Etat du canton de Fribourg Vu la loi du 14 février 2008 sur les bourses et les prêts

Plus en détail

Loi sur le Tribunal fiscal (LTF)

Loi sur le Tribunal fiscal (LTF) Proposition du Conseil-exécutif Loi sur le Tribunal fiscal (LTF) Direction de la justice, des affaires communales et des affaires ecclésiastiques Loi sur le Tribunal fiscal (LTF) Le Grand Conseil du canton

Plus en détail

RÈGLEMENT 611.11.1 sur la comptabilité générale de l'etat (RCGE)

RÈGLEMENT 611.11.1 sur la comptabilité générale de l'etat (RCGE) Adopté le 16.05.1930, entrée en vigueur le 16.05.1930 - Etat au 01.04.2008 (abrogé) RÈGLEMENT 611.11.1 sur la comptabilité générale de l'etat (RCGE) du 16 mai 1930 LE CONSEIL D'ETAT DU CANTON DE VAUD vu

Plus en détail

BANQUE CANTONALE NEUCHÂTELOISE 10.062

BANQUE CANTONALE NEUCHÂTELOISE 10.062 BANQUE CANTONALE NEUCHÂTELOISE 10.062 Rapport du Conseil d'etat au Grand Conseil à l'appui d'un projet de loi portant modification de la loi sur la Banque cantonale neuchâteloise (LBCN): rémunération de

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE FOURNITURE PASSE EN APPLICATION DE L'ARTICLE 28 DU CODE DES MARCHES PUBLICS

MARCHE PUBLIC DE FOURNITURE PASSE EN APPLICATION DE L'ARTICLE 28 DU CODE DES MARCHES PUBLICS MARCHE PUBLIC DE FOURNITURE PASSE EN APPLICATION DE L'ARTICLE 28 DU CODE DES MARCHES PUBLICS Relatif à : la fourniture d un véhicule 4x4 destiné au secrétariat général de la Direction des Territoires,

Plus en détail

STATUTS DE L ASSOCIATION DU CARNAVAL DES BOLZES

STATUTS DE L ASSOCIATION DU CARNAVAL DES BOLZES STATUTS DE L ASSOCIATION DU CARNAVAL DES BOLZES TITRE PREMIER : Dispositions Générales Art.1. Art.2. Art.3. Art.4. Définition et nom L Association du Carnaval des Bolzes (ACB) est une personne morale de

Plus en détail

Kit pédagogique Les semaines de l engagement lycéen. du 21 septembre au 8 octobre 2015. # vielyceenne. la vie des lycées

Kit pédagogique Les semaines de l engagement lycéen. du 21 septembre au 8 octobre 2015. # vielyceenne. la vie des lycées Les rendez-vous Les rendez-vous la de vie la lycéenne vie lycéenne Kit pédagogique Les semaines de l engagement lycéen Séance de découverte de la vie lycéenne Séance de découverte de la vie associative

Plus en détail

RAPPORT MUNICIPAL N 175 AU CONSEIL COMMUNAL

RAPPORT MUNICIPAL N 175 AU CONSEIL COMMUNAL RAPPORT MUNICIPAL N 175 AU CONSEIL COMMUNAL Vote électronique Réponse à la motion de Mme la Conseillère communale Christine Vuagniaux et de M. le Conseiller communal Robert Jenefsky pour «l achat d un

Plus en détail

STATUTS DE L ASSOCIATION "INTERLUDE"

STATUTS DE L ASSOCIATION INTERLUDE STATUTS DE L ASSOCIATION "INTERLUDE" modifiés lors de l AG extraordinaire du vendredi 28 novembre 2014 TITRE I GÉNÉRALITÉS ARTICLE 1 DÉNOMINATION À l initiative de la Maison des Chômeurs de la Région Nantaise,

Plus en détail

Loi sur l'archivage (LArch)

Loi sur l'archivage (LArch) 22 février 2011 Loi sur l'archivage (LArch) Etat au 1 er janvier 2012 Le Grand Conseil de la République et Canton de Neuchâtel, sur la proposition du Conseil d'etat, du 30 août 2010, décrète: CHAPITRE

Plus en détail

Statuts du M.J.S. Saint- Ghislain Adoptés le

Statuts du M.J.S. Saint- Ghislain Adoptés le Statuts du M.J.S. Saint- Ghislain Adoptés le Section locale de Saint-Ghislain faisant partie de la Fédération du M.J.S. Mons-Borinage et sous le patronage du Mouvement des Jeunes Socialistes A.S.B.L. 1

Plus en détail

Renouvellement du conseil d administration du CCAS/CIAS

Renouvellement du conseil d administration du CCAS/CIAS Renouvellement du conseil d administration du CCAS/CIAS Actes-types : 1 / Fixation du nombre d administrateurs 2 / Délibération portant élections des représentants élus 3 / Affichage pour publicité aux

Plus en détail

Bibliothèques publiques. Formulaire de demande d agrément individuel

Bibliothèques publiques. Formulaire de demande d agrément individuel LE GOUVERNEMENT DU GRAND-DUCHÉ DE LUXEMBOURG Ministère de la Culture Bibliothèques publiques Loi du 24 juin 2010 relative aux bibliothèques publiques Règlement grand-ducal du 4 juillet 2010 portant exécution

Plus en détail

STATUTS DE LA SECTION DE LANCY DU PARTI SOCIALISTE SUISSE

STATUTS DE LA SECTION DE LANCY DU PARTI SOCIALISTE SUISSE STATUTS DE LA SECTION DE LANCY DU PARTI SOCIALISTE SUISSE Statuts adoptés par l Assemblée générale de la section de Lancy le 1 er juin 2015 PARTI SOCIALISTE DE LANCY, Route du Grand-Lancy 56, 1212 Grand-Lancy

Plus en détail

Etat-major de la législation, janvier 2015

Etat-major de la législation, janvier 2015 Département fédéral des finances DFF Administration fédérale des contributions AFC Division principale de l impôt fédéral direct, de l impôt anticipé, des droits de timbre Etat-major de la législation,

Plus en détail

Association Bou de nature Statuts association loi 1901

Association Bou de nature Statuts association loi 1901 Association Bou de nature Statuts association loi 1901 1. Constitution-objet-siège social-durée de l association Art 1 : Forme Il est créé sous la forme d une association, régie par les principes généraux

Plus en détail

LES 10 POINTS CLES 1. 2. L 3. 4. L 5. 6. 7. L

LES 10 POINTS CLES 1. 2. L 3. 4. L 5. 6. 7. L INTRODUCTION Réglementation fixée par le législateur et par la jurisprudence de la Commission nationale des comptes de campagne et de financement de la vie politique (CNCCFP). 3 objectifs principaux :

Plus en détail