Rapport de données sur les élèves des programmes à double reconnaissance de crédit - Année scolaire

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Rapport de données sur les élèves des programmes à double reconnaissance de crédit - Année scolaire 2012-2013"

Transcription

1 Rapport de données sur les élèves des programmes à double reconnaissance de crédit Renseignements généraux Les programmes à double reconnaissance de crédit, introduits dans le cadre de la stratégie du Ministère visant la réussite des élèves, ont une grande influence sur le succès des élèves et ont permis de façon répétée aux élèves qui y participent d obtenir des résultats favorables. Les programmes à double reconnaissance de crédit sont des programmes approuvés par le ministère de l Éducation qui permettent aux élèves du secondaire de suivre des cours collégiaux ou d apprentissage qui comptent à la fois pour leur diplôme d études secondaires de l Ontario (DESO) et un certificat, diplôme ou grade postsecondaire ou un certificat d apprentissage. Les programmes à double reconnaissance de crédit visent à aider les élèves du secondaire à obtenir leur DESO et à réussir la transition vers le collège ou la formation en apprentissage. Ils s adressent principalement aux élèves qui éprouvent le plus de difficulté à obtenir leur diplôme, mais qui ont le potentiel pour réussir. Les élèves des programmes de Majeure Haute Spécialisation (MHS) et du Programme d apprentissage pour les jeunes de l Ontario (PAJO) sont également admissibles aux programmes à double reconnaissance de crédit. Équipes de planification régionale / Conseils scolaires anglophones à double reconnaissance de crédit LÉGENDE LÉGENDE Nombre d élèves par conseil Nombre d élèves par conseil Équipes de planification régionale / Conseils scolaires francophones à double reconnaissance de crédit Carte 1 Carte 2 Au cours de l année scolaire , en collaboration avec les 16 Cartes créées par l Unité des SIG, Direction des solutions de collecte des données et d aide à la décision, Groupement ITI pour les services à la collectivité, EDU équipes de planification régionale (EPR)*, les 70 conseils scolaires de la province comptant des écoles secondaires ont offert des programmes à double reconnaissance de crédit à leurs élèves (cartes 1 et 2) de concert avec l un des 24 collèges d arts appliqués et de technologie. * Les équipes de planification régionale sont des partenariats entre des conseils et des collèges qui consistent à planifier et à administrer l Initiative de jonction écoles-collèges-milieu de travail dans toute la province. Les 16 EPR existantes (13 anglophones et 3 francophones) mettent à contribution les 70 conseils scolaires comptant des écoles secondaires et tous les collèges de l Ontario. 1

2 En , élèves ont participé aux programmes à double reconnaissance de crédit (DRC) et ce nombre a augmenté progressivement aux cours des années pour atteindre élèves en (figure 1). Comme lors de l année précédente, au cours de l année scolaire , un tiers des élèves des programmes à double reconnaissance de crédit étaient inscrits au premier semestre (6 700 élèves) et deux tiers ( élèves) au deuxième semestre. En , le nombre d élèves approuvé s élevait à élèves alors que le nombre réel déclaré d élèves qui ont commencé les programmes à double reconnaissance de crédit était de (93 %), ce qui est une amélioration importante par rapport à 80 % lors de l année précédente. Catégories des programmes à double reconnaissance de crédits* Nombre d élèves en double reconnaissance de crédit Années scolaires à Source: Enterprise Data Collection System (EDCS) Figure 1 Les programmes à double reconnaissance de crédits sont offerts selon diverses approches. Les élèves suivent des cours offerts par le collège ou enseignés en équipe, ou une formation en apprentissage de niveau 1 offerte en milieu scolaire dans un collège ou une école secondaire. Les cours collégiaux offerts dans un collège demeurent l approche comptant la plus grande proportion (73 %) d élèves (figure 2). Figure 2 *Pour obtenir des renseignements détaillés sur les catégories des programmes à double reconnaissance de crédit (DRC), veuillez consulter le document intitulé à double reconnaissance de crédit : Politique et exigences des programmes, 2013 (http://www.edu.gov.on.ca/fre/teachers/studentsuccess/dualcreditprofr.pdf). 2

3 Élèves en DRC Aperçu des élèves en DRC élèves en DRC étaient des élèves «démotivés ou sousperformants» avant de s inscrire à un programme de DRC. Ce groupe représentait 54 % des inscriptions en DRC, comparé à seulement 42 % en (11 %) élèves en DRC avaient déjà décrochés (18 %) élèves en DRC étaient aussi inscrits à un programme de Majeure Haute Spécialisation (9 %) élèves en DRC étaient aussi inscrits au Programme d apprentissage pour les jeunes de l Ontario (PAJO) (12 %) élèves en DRC avaient été identifiés par un Comité d identification, de placement et de révision (CIPR) (23 %) élèves en DRC avaient un plan d enseignement individualisé (PEI). Élèves avec un PEI Élèves identifiés par un CIPR Élèves démotivés ou sousperformants Élèves qui avaient déjà décrochés Élèves inscrits à une MHS Élèves inscrits au PAJO Catégories de programmes d apprentissage offerts par les collèges enseignés en équipe Tous les programmes de DRC - Le pourcentage a augmenté par rapport à l année précédente. - Le pourcentage est identique à celui de l année dernière. Tendance 32 % 22 % 22 % 23 % 22 % 14 % 16 % 12 % 22 % 63 % 31 % 54 % 7 % 13 % 4 % 11 % 24 % 15 % 27 % 18 % 86 % 3 % 2 % 9 % Garçons 67 % 48 % 64 % 53 % Filles 33 % 52 % 36 % 47 % Élèves en DRC, selon l âge Le nombre d élèves en DRC qui étaient âgés de 16 et 17 ans est passé de 57 % en à 60 % en Par ailleurs, le pourcentage d élèves âgés de 19 ans et plus est passé de 15 % en à 13 % en (figure 3). Figure 3 Source : Solution pour la collecte de données des organismes (EDCS /SCDO) 3

4 Taux de persévérance scolaire dans les programmes à double reconnaissance de crédit Le taux de persévérance scolaire est le pourcentage des élèves qui ont participé aux programmes du début jusqu à la fin. Ces élèves n ont pas nécessairement tous réussi (c.-à-d. obtenu un crédit). Taux de persévérance scolaire et de réussite dans les programmes à double reconnaissance de crédit Années scolaires à Taux de persévérance Taux de réussite En , le taux provincial de persévérance scolaire des élèves en double reconnaissance de crédit a été de 87 %, alors qu il avait été de 86 % l année précédente (figure 4). Il n y a pas eu de différence marquée dans le taux de persévérance scolaire selon les catégories de programmes. Les programmes enseignés en équipe ont eu le taux de persévérance scolaire le plus élevé (91,3 %), suivis des programmes d apprentissage (90,8 %) et des programmes offerts par les collèges (90,8 %) (figure 6). En , le taux de persévérance scolaire était le plus élevé chez les élèves âgés de 16 et de 17 ans et le plus faible chez les élèves de 20 ans et plus (figure 5). Taux de réussite dans les programmes à double reconnaissance de crédit Le taux de réussite est le pourcentage des crédits d école secondaire obtenus par rapport au total des crédits d école secondaire visés ans 17 ans 18 ans 19 ans 20 ans et plus Figure 4 Taux de persévérance scolaire, selon l âge Figure 5 Taux de persévérance scolaire et de réussite, selon la catégorie de programmes Le taux de réussite provincial pour l année scolaire a été de 86 %, une augmentation importante par rapport au taux de réussite de l année dernière qui était de 81 % (figure 4). Il n y a pas eu de différence marquée dans le taux de réussite selon la catégorie de programmes. Le taux de réussite le plus élevé était pour les cours collégiaux enseignés en équipe, à 88 %, alors que le taux de réussite le plus bas a été celui des programmes offerts par les collèges, avec 85 % des élèves qui ont obtenu les crédits à double reconnaissance visés (figure 6). Taux d apprentissage offerts par enseignés provinciaux les collèges en équipe Taux de persévérance Taux de réussite Figure 6 4

5 L école au collège Aperçu des élèves des programmes L EAC Élèves des programmes L EAC Dans le cadre des programmes «L école au collège» (EAC), les cours donnant droit à un crédit du secondaire sont enseignés par le personnel enseignant du secondaire, et les cours collégiaux à DRC sont enseignés par les professeurs de collèges, dans un environnement d apprentissage collaboratif sur un campus collégial. Nombre (#) Pourcentage (%) Tendance Élèves avec un PEI % Élèves identifiés par un CIPR % Durant l année scolaire , 43 conseils de langue anglaise et 21 collèges de langue anglaise se sont alliés pour offrir des programmes d EAC sur un ou plusieurs campus. Élèves démotivés ou sous-performants Élèves qui avaient déjà décrochés % % En , 65 programmes ont été offerts et élèves y étaient inscrits. 18 ans ou moins % Entre et , il y a eu une augmentation de 16 programmes d EAC et de élèves dans la province. Le taux de persévérance scolaire de tous les élèves de l EAC de l Ontario a légèrement diminué passant de 87 % en à 86 % en Toutefois, le taux de réussite a augmenté passant de 78 % en à 80 % en Ce n est pas tout Deux ans après avoir suivi un cours à DRC, 80,5 % des élèves en DRC en avaient obtenu leur DESO. 27 % des élèves en DRC en étaient inscrits à un collège ou à une université pour l année scolaire (figure 7). Le taux de conversion collégial* des élèves en DRC en a été de 74 %. Garçons % Filles % - Le pourcentage a augmenté par rapport à l année précédente. - Le pourcentage est identique à celui de l année dernière. - Le pourcentage a diminué par rapport à l année précédente Pourcentage d élèves inscrits au collège ou à l université jusqu à trois ans après avoir suivis des cours à DRC Un an après le cours à DRC *Taux de conversion collégial pourcentage des élèves qui se sont inscrits à un collège par rapport au nombre d élèves qui ont présenté une demande d inscription à un collège. Deux ans après le cours à DRC Trois ans après le cours à DRC Figure 7 Source : Système d information scolaire de l Ontario (SISOn), Centre de demande d admission aux universités de l Ontario (OUAC / CDAUO), Service d admission des collèges de l Ontario (SACO). 5

La Stratégie visant la réussite des élèves et l apprentissage apprentissage j usqu jusqu à l âge g d e de 18 18 ans

La Stratégie visant la réussite des élèves et l apprentissage apprentissage j usqu jusqu à l âge g d e de 18 18 ans La Stratégie visant la réussite des élèves et l apprentissage jusqu à l âgede18ans Ministère de l Éducation de l Ontario Direction des politiques et programmes d éducation en langue française Mai 2010

Plus en détail

PROGRAMMES À DOUBLE RECONNAISSANCE DE CRÉDIT. Politique et exigences des programmes

PROGRAMMES À DOUBLE RECONNAISSANCE DE CRÉDIT. Politique et exigences des programmes PROGRAMMES À DOUBLE RECONNAISSANCE DE CRÉDIT Politique et exigences des programmes 2013 Table des matières Préface 3 1 Aperçu de la politique 5 1.1 Objectif des programmes à double reconnaissance de crédit

Plus en détail

Passeport pour ma réussite Canada Aperçu des résultats

Passeport pour ma réussite Canada Aperçu des résultats Nous bâtissons une nation de diplômés Passeport pour ma réussite Canada Aperçu des résultats Printemps 2011 PASSEPORT POUR MA RÉUSSITE RÉSULTATS DE FIN D ANNÉE DU PROGRAMME : 2009-2010 Passeport pour ma

Plus en détail

CADRE POUR L'ÉDUCATION ET LA FORMATION PROFESSIONNELLE DES AUTOCHTONES. Vue d ensemble

CADRE POUR L'ÉDUCATION ET LA FORMATION PROFESSIONNELLE DES AUTOCHTONES. Vue d ensemble CADRE POUR L'ÉDUCATION ET LA FORMATION PROFESSIONNELLE DES AUTOCHTONES Vue d ensemble Le Cadre pour l'éducation et la formation professionnelle des Autochtones vise trois objectifs : = augmenter les taux

Plus en détail

DÉCLARATION DE PRINCIPES SUR LE SYSTÈME ONTARIEN DE TRANSFERT DES CRÉDITS 2011

DÉCLARATION DE PRINCIPES SUR LE SYSTÈME ONTARIEN DE TRANSFERT DES CRÉDITS 2011 DÉCLARATION DE PRINCIPES SUR LE SYSTÈME ONTARIEN DE TRANSFERT DES CRÉDITS 2011 VISION De nos jours, l éducation postsecondaire offre plus de choix et de possibilités qu auparavant. En outre, les besoins

Plus en détail

PRÉPARATION AU DIPLÔME D ÉTUDES SECONDAIRES DE L ONTARIO 1999

PRÉPARATION AU DIPLÔME D ÉTUDES SECONDAIRES DE L ONTARIO 1999 PRÉPARATION AU DIPLÔME D ÉTUDES SECONDAIRES DE L ONTARIO 1999 Ministère de l Éducation et de la Formation Table des matières 1 Préface 5 2 Introduction 6 3 Conditions d obtention du diplôme et modalités

Plus en détail

Planification FICHE DE CONTRÔLE DES DIRECTRICES ET DIRECTEURS D ÉCOLES. Activité :

Planification FICHE DE CONTRÔLE DES DIRECTRICES ET DIRECTEURS D ÉCOLES. Activité : Planification Activité : FICHE DE CONTRÔLE DES DIRECTRICES ET DIRECTEURS D ÉCOLES Les directrices et directeurs d école peuvent se servir de la présente liste de contrôle pour vérifier si les ressources

Plus en détail

Procédures d admission par équivalence

Procédures d admission par équivalence Procédures d admission par équivalence Conformément à ses règlements et aux exigences prescrites par le Code des professions du Québec, l Ordre des conseillers et conseillères d orientation du Québec (OCCOQ)

Plus en détail

Guide d utilisation du relevé de notes

Guide d utilisation du relevé de notes Guide d utilisation du relevé de notes Traduction de Transcript Guide version anglaise de janvier 2000 Guide d utilisation Section 1 : Introduction Après avoir consulté les administrateurs des conseils

Plus en détail

Faculté des sciences infirmières

Faculté des sciences infirmières Faculté des sciences Le Baccalauréat en sciences est offert selon divers parcours en fonction des études antérieures : Le programme 1-630-1-1 : un parcours à l intention des titulaires d un DEC en formation

Plus en détail

DIAGNOSTIC DE LA FORMATION DES PERSONNES HANDICAPÉES VUE D ENSEMBLE

DIAGNOSTIC DE LA FORMATION DES PERSONNES HANDICAPÉES VUE D ENSEMBLE DIAGNOSTIC DE LA FORMATION DES PERSONNES HANDICAPÉES VUE D ENSEMBLE JANVIER 2014 INTRODUCTION Le CAMO pour personnes handicapées souhaitait établir un portrait de la situation de la formation des personnes

Plus en détail

Renseignements pour les élèves, les parents et les tuteurs Évaluation des habiletés de base : questions et réponses

Renseignements pour les élèves, les parents et les tuteurs Évaluation des habiletés de base : questions et réponses Renseignements pour les élèves, les parents et les tuteurs Évaluation des habiletés de base : questions et réponses 1 Question Qu est-ce que l évaluation des habiletés de base (ÉHB)? Réponse L ÉHB est

Plus en détail

Destination 20/20. Tableau de bord 2014

Destination 20/20. Tableau de bord 2014 Destination 20/20 Tableau de bord 2014 1 OBJECTIF 1 : Une expérience étudiante riche et inspirante 1.1 Appréciation de la qualité de l apprentissage au premier cycle 90% 75% % d étudiants de 1er cycle

Plus en détail

Initiatives visant la réussite des élèves

Initiatives visant la réussite des élèves Chapitre 4 Section 4.13 Ministère de l Éducation Initiatives visant la réussite des élèves Suivi des audits de l optimisation des ressources, section 3.13 du Rapport annuel 2011 Contexte La Stratégie visant

Plus en détail

CRÉDITS DE DÉVELOPPEMENT PERSONNEL Renseignements à l intention des élèves et des parents/tuteurs. Septembre 2014

CRÉDITS DE DÉVELOPPEMENT PERSONNEL Renseignements à l intention des élèves et des parents/tuteurs. Septembre 2014 CRÉDITS DE DÉVELOPPEMENT PERSONNEL Renseignements à l intention des élèves et des parents/tuteurs Septembre 2014 0 Les élèves du secondaire qui ont répondu aux exigences pour l obtention de crédits de

Plus en détail

PLAN DE RÉUSSITE COLLÈGE INTERNATIONAL DES MARCELLINES

PLAN DE RÉUSSITE COLLÈGE INTERNATIONAL DES MARCELLINES PLAN DE RÉUSSITE COLLÈGE INTERNATIONAL DES MARCELLINES ANNÉE 2010-2011 TABLE DES MATIÈRES Page I. PRÉAMBULE 3 II. ANALYSE DE LA SITUATION 3 III. LES OBJECTIFS QUANTITATIFS 5 IV. LES MESURES ENVISAGÉES

Plus en détail

Faculté des sciences infirmières

Faculté des sciences infirmières Faculté des sciences Le Baccalauréat en sciences est offert selon divers parcours en fonction des études antérieures. Certains programmes sont également offerts au campus de l UdeM à Laval : Le programme

Plus en détail

Enquête sur la double cohorte. 10 e année

Enquête sur la double cohorte. 10 e année Ministère de l éducation Enquête sur la double cohorte 10 e année (Cohorte de 9 e année 2000-2001) (Also available in English) école : RÉSERVÉ À L ÉCOLE N o d identité de l école : NIM de l élève : label

Plus en détail

L enseignement secondaire au Canada : Guide de transfert des élèves Ontario Curriculum des écoles de langue française

L enseignement secondaire au Canada : Guide de transfert des élèves Ontario Curriculum des écoles de langue française L enseignement secondaire au Canada : Guide de transfert des élèves Ontario Curriculum des écoles de langue française NOTE : Les élèves inscrits aux écoles de jour ordinaires entre septembre 1984 et le

Plus en détail

SERVICE DE VALIDATION DES TITRES DE COMPÉTENCE (SVTC) MARCHE À SUIVRE POUR SOUMETTRE UNE DEMANDE DE VALIDATION DE PROGRAMME

SERVICE DE VALIDATION DES TITRES DE COMPÉTENCE (SVTC) MARCHE À SUIVRE POUR SOUMETTRE UNE DEMANDE DE VALIDATION DE PROGRAMME SERVICE DE VALIDATION DES TITRES DE COMPÉTENCE (SVTC) MARCHE À SUIVRE POUR SOUMETTRE UNE DEMANDE DE VALIDATION DE PROGRAMME Pour obtenir des renseignements, veuillez communiquer avec : Service de l assurance

Plus en détail

Éducation coopérative

Éducation coopérative Ministère de l Éducation Éducation coopérative et autres formes d apprentissage par l expérience LIGNES DIRECTRICES POUR LES ÉCOLES SECONDAIRES DE L ONTARIO 2000 Table des matières Préface...............................................................

Plus en détail

ATTIRER, DÉVELOPPER ET MAINTENIR UN EFFECTIF ENSEIGNANT EFFICACE

ATTIRER, DÉVELOPPER ET MAINTENIR UN EFFECTIF ENSEIGNANT EFFICACE Conseil des ministres de l Éducation (Canada) Council of Ministers of Education, Canada ATTIRER, DÉVELOPPER ET MAINTENIR UN EFFECTIF ENSEIGNANT EFFICACE 1. L objectif global de l activité de l Organisation

Plus en détail

Texte 9 Analyse des causes de la non-persistance Études portant sur la non-persistance dans trois programmes du Collège

Texte 9 Analyse des causes de la non-persistance Études portant sur la non-persistance dans trois programmes du Collège Texte 9 Analyse des causes de la non-persistance Études portant sur la non-persistance dans trois programmes du Collège LASNIER, Monique. Plan institutionnel d'aide à la réussite et à la persistance.collège

Plus en détail

Module N 1 : Aperçu des lois sur l éducation de l enfance en difficulté

Module N 1 : Aperçu des lois sur l éducation de l enfance en difficulté Module N 1 : Aperçu des lois sur l éducation de l enfance en difficulté Une vision renouvelée de l éducation en Ontario Atteindre l excellence Assurer l équité Promouvoir le bien-être Rehausser la confiance

Plus en détail

PROJET DE LOI 52. Mémoire de. l Association des enseignantes et des enseignants franco-ontariens (AEFO) présenté au

PROJET DE LOI 52. Mémoire de. l Association des enseignantes et des enseignants franco-ontariens (AEFO) présenté au PROJET DE LOI 52 Mémoire de l Association des enseignantes et des enseignants franco-ontariens (AEFO) présenté au Comité permanent de l Assemblée législative Août 2006 L Association des enseignantes et

Plus en détail

Description de voie pour les formateurs et les personnes apprenantes Études secondaires

Description de voie pour les formateurs et les personnes apprenantes Études secondaires Curriculum en littératie des adultes de l Ontario Description de voie pour les formateurs et les personnes apprenantes Études secondaires Ministère de la Formation et des Collèges et Universités de l Ontario

Plus en détail

Comprendre l écart entre les sexes dans la participation aux études postsecondaires : l importance des choix et résultats à l école secondaire

Comprendre l écart entre les sexes dans la participation aux études postsecondaires : l importance des choix et résultats à l école secondaire Comprendre l écart entre les sexes dans la participation aux études postsecondaires : l importance des choix et résultats à l école secondaire David Card, Université de Californie, Berkeley A. Abigail

Plus en détail

Formation en courtage immobilier, commercial et hypothécaire

Formation en courtage immobilier, commercial et hypothécaire Formation en courtage immobilier, commercial et hypothécaire Le Collège de l'immobilier est le plus important établissement d enseignement en immobilier résidentiel, commercial et hypothécaire au Québec.

Plus en détail

Guide pour les cours élaborés à l échelon local de la 9 e à la 12 e année

Guide pour les cours élaborés à l échelon local de la 9 e à la 12 e année Ministère de l Éducation Guide pour les cours élaborés à l échelon local de la 9 e à la 12 e année PROCESSUS D ÉLABORATION ET D APPROBATION 2004 Table des matières Introduction 3 Considérations préalables

Plus en détail

Jeunes âgés de 15 à 29 ans

Jeunes âgés de 15 à 29 ans P a g e 1 PROFIL DE SEGMENT DE CLIENTÈLE Jeunes âgés de 15 à 29 ans Ontario Avril 2014 P a g e 2 TABLE DES MATIÈRES ACRONYMES... 3 LISTE DES ILLUSTRATIONS... 3 LISTE DES TABLEAUX... 3 À PROPOS DU PROFIL

Plus en détail

GESTION DES SERVICES DE GARDE - LCA.AW

GESTION DES SERVICES DE GARDE - LCA.AW Attestation d études collégiales (AEC) GESTION DES SERVICES DE GARDE - LCA.AW Formation de perfectionnement - Temps partiel Gestion des services de garde LCA.AW Type de sanction : Titre du programme :

Plus en détail

RAPPORT NARRATIF- final

RAPPORT NARRATIF- final RAPPORT NARRATIF- final Pour la période du 29 octobre 2012 au 31 mars 2012 Remis par le Collège Éducacentre Au Réseau des Cégeps et des Collèges Francophones du Canada Titre du projet : Assurer l offre

Plus en détail

Coordination et rédaction : Julie Auclair 1

Coordination et rédaction : Julie Auclair 1 Réalisé par ÉCOBES Recherche et transfert du Cégep de Jonquière, en collaboration avec la Direction de la recherche institutionnelle de l Université du Québec, grâce au soutien financier du ministère de

Plus en détail

Évaluation des apprentissages en formation professionnelle

Évaluation des apprentissages en formation professionnelle Évaluation des apprentissages en formation professionnelle L évaluation des apprentissages fait partie intégrante de l enseignement. L APEQ vous propose ici un document qui devrait vous permettre de clarifier

Plus en détail

L éducation des adultes au centre. Saint-Louis

L éducation des adultes au centre. Saint-Louis L éducation des adultes au centre Saint-Louis Le centre Saint-Louis accueille des adultes qui désirent : Compléter leurs études secondaires Obtenir les préalables à la formation professionnelle ou collégiale

Plus en détail

LA PERSÉVÉRANCE AU COLLÉGIAL DANS UN CONTEXTE D HARMONISATION DES FORMATIONS PROFESSIONNELLE ET TECHNIQUE

LA PERSÉVÉRANCE AU COLLÉGIAL DANS UN CONTEXTE D HARMONISATION DES FORMATIONS PROFESSIONNELLE ET TECHNIQUE LA PERSÉVÉRANCE AU COLLÉGIAL DANS UN CONTEXTE D HARMONISATION DES FORMATIONS PROFESSIONNELLE ET TECHNIQUE Depuis plusieurs années, les faibles taux de recrutement et de diplomation dans plusieurs secteurs

Plus en détail

Le budget de 1998. Bâtir le Canada pour le XXI e siècle. Stratégie canadienne pour l égalité des chances. Aider à gérer la dette d études

Le budget de 1998. Bâtir le Canada pour le XXI e siècle. Stratégie canadienne pour l égalité des chances. Aider à gérer la dette d études Le budget de 1998 Bâtir le Canada pour le XXI e siècle Stratégie canadienne pour l égalité des chances Aider à gérer la dette d études février 1998 «Il est inutile de rappeler aux Canadiens que l endettement

Plus en détail

Mémoire soumis au COMITÉ PERMANENT DES FINANCES DE LA CHAMBRE DES COMMUNES SUR L EMPLOI CHEZ LES JEUNES AU CANADA AVRIL 2014

Mémoire soumis au COMITÉ PERMANENT DES FINANCES DE LA CHAMBRE DES COMMUNES SUR L EMPLOI CHEZ LES JEUNES AU CANADA AVRIL 2014 Mémoire soumis au COMITÉ PERMANENT DES FINANCES DE LA CHAMBRE DES COMMUNES SUR L EMPLOI CHEZ LES JEUNES AU CANADA AVRIL 2014 D ici au 1 er juillet 2017, un million de Canadiens obtiendront leur premier

Plus en détail

Le passage au secondaire

Le passage au secondaire Mon trajet ma reussite! Le passage au secondaire AGENDA Bienvenue au secondaire! Te voilà face à un moment de ta vie où tu auras plein d occasions d élargir tes horizons. Tu fréquenteras l école secondaire

Plus en détail

Vers une pédagogie orientante. Mise en œuvre de l approche orientante en Ontario français Projet pilote Mars 2007

Vers une pédagogie orientante. Mise en œuvre de l approche orientante en Ontario français Projet pilote Mars 2007 Vers une pédagogie orientante Mise en œuvre de l approche orientante en Ontario français Projet pilote Mars 2007 Animatrices et animateur Clovis Paquette, agent d éducation, ministère de l Éducation de

Plus en détail

CHAPITRE III : L ENSEIGNEMENT ET LA RECHERCHE * IMPORTANT

CHAPITRE III : L ENSEIGNEMENT ET LA RECHERCHE * IMPORTANT CHAPITRE III : L ENSEIGNEMENT ET LA RECHERCHE SECTION 3.1 : L ENSEIGNEMENT Sous-section 3.1.1 : LES ÉTUDES DE PREMIER CYCLE PROCÉDURE RELATIVE À L ÉVALUATION DE LA QUALITÉ DU PAGE : 1 Adoptée : CAD-9848

Plus en détail

Lignes directrices relatives au processus de reconnaissance des acquis pour les élèves du secondaire 1 au secondaire 4

Lignes directrices relatives au processus de reconnaissance des acquis pour les élèves du secondaire 1 au secondaire 4 ANNEXE A Lignes directrices relatives au processus de reconnaissance des acquis pour les élèves du secondaire 1 au secondaire 4 Toutes les divisions scolaires doivent élaborer et mettre en œuvre des politiques

Plus en détail

Indicateurs de persévérance scolaire au secondaire. Le Saguenay Lac-Saint-Jean, le réseau public québécois et l ensemble du Québec

Indicateurs de persévérance scolaire au secondaire. Le Saguenay Lac-Saint-Jean, le réseau public québécois et l ensemble du Québec Indicateurs de persévérance scolaire au secondaire Le Saguenay Lac-Saint-Jean, le réseau public québécois et l ensemble du Québec Mai 2013 Sous la coordination de : Julie Auclair Avec la collaboration

Plus en détail

Informations supplémentaires pour les francophones.

Informations supplémentaires pour les francophones. Université Bishop s Sherbrooke, Québec, Canada Informations supplémentaires pour les francophones. Étudier en anglais au Québec! Vous êtes francophone? Bien qu'anglophone, notre université vous ouvre

Plus en détail

LA MÉDAILLE ACADÉMIQUE DU GOUVERNEUR GÉNÉRAL DIRECTIVE. Mise à jour : mars 2006

LA MÉDAILLE ACADÉMIQUE DU GOUVERNEUR GÉNÉRAL DIRECTIVE. Mise à jour : mars 2006 ACADEMIC_directive_Dec2005_Francais.qxp 3/14/2006 3:39 PM Page 1 LA MÉDAILLE ACADÉMIQUE DU GOUVERNEUR GÉNÉRAL DIRECTIVE Mise à jour : mars 2006 Cette brochure a été produite par la Chancellerie des distinctions

Plus en détail

Règlement numéro 12 RÈGLEMENT FAVORISANT LA RÉUSSITE SCOLAIRE

Règlement numéro 12 RÈGLEMENT FAVORISANT LA RÉUSSITE SCOLAIRE COLLÈGE D'ENSEIGNEMENT GÉNÉRAL ET PROFESSIONNEL MARIE-VICTORIN Règlement numéro 12 RÈGLEMENT FAVORISANT LA RÉUSSITE SCOLAIRE Adopté le 19 décembre 2001 CA-2001-79-667 a) Amendé le 25 juin 2003 CA-2003-96-802

Plus en détail

Règlement de la Faculté de médecine et des sciences de la santé. Reconnaissance des acquis

Règlement de la Faculté de médecine et des sciences de la santé. Reconnaissance des acquis Règlement de la Faculté de médecine et des sciences de la santé Mars 2014 TABLE DES MATIÈRES PRÉAMBULE... 2 1. CHAMPS D APPLICATION... 2 2. CADRE GÉNÉRAL... 2 3. RECONNAISSANCE D ACQUIS AUX FINS D ADMISSION

Plus en détail

3e année Art ƨƭ%ƭaƶƴƭa Ň Ƭƶ ň

3e année Art ƨƭ%ƭaƶƴƭa Ň Ƭƶ ň 178 3 e année Art 179 Pendant la 3 e La cohérence entre intention et forme s élaborera à partir de la très e année option Art : Les enseignements théoriques fondamentaux en histoire de l art et théorie

Plus en détail

SANCTION DES ÉTUDES. Guide de gestion de la sanction des études et des épreuves ministérielles

SANCTION DES ÉTUDES. Guide de gestion de la sanction des études et des épreuves ministérielles + SANCTION DES ÉTUDES Guide de gestion de la sanction des études et des épreuves ministérielles Formation générale des jeunes (FGJ) Formation générale des adultes (FGA) Formation professionnelle (FP) Édition

Plus en détail

Déplacement de Najat VALLAUD-BELKACEM en Seine-Saint-Denis

Déplacement de Najat VALLAUD-BELKACEM en Seine-Saint-Denis Mardi 8 septembre 2015 Déplacement de Najat VALLAUD-BELKACEM en Seine-Saint-Denis Mise en œuvre du plan d action pour les écoles de Seine-Saint-Denis Dossier de presse 1 SOMMAIRE - Déplacement de Najat

Plus en détail

Informations supplémentaires. Étudiez en anglais au Québec à l Université Bishop s.

Informations supplémentaires. Étudiez en anglais au Québec à l Université Bishop s. Informations supplémentaires Étudiez en anglais au Québec à l Université Bishop s. Explorez toutes les possibilités d une formation universitaire en anglais. Depuis 1843, nous sommes la petite université

Plus en détail

Bilan de la destination des finissants 2013-2014

Bilan de la destination des finissants 2013-2014 Service d orientation scolaire et professionnelle École secondaire Mont-Royal Bilan de la destination des finissants 2013-2014 École secondaire Mont-Royal Pour l année scolaire 2013-2014, il y avait 131

Plus en détail

Annexe 1 : Modèles de plans de transition

Annexe 1 : Modèles de plans de transition 35 Annexe 1 : Modèles de plans de transition Les quatre modèles de plans de transition ci-après sont fondés sur des cas fictifs, qui ont été conçus uniquement à titre d illustration. Les trois premiers

Plus en détail

Portrait de l établissement et du retrait de l agriculture au Québec

Portrait de l établissement et du retrait de l agriculture au Québec Portrait de l établissement et du retrait de l agriculture au Québec Section Formation et perfectionnement Avril 2004 Note : Le présent document est tiré du Portrait de l établissement et du retrait de

Plus en détail

Loi de 2005 sur les collèges privés d enseignement professionnel

Loi de 2005 sur les collèges privés d enseignement professionnel MINISTÈRE DE LA FORMATION ET DES COLLÈGES ET UNIVERSITÉS Loi de 2005 sur les collèges privés d enseignement professionnel FICHE DE RENSEIGNEMENTS N 6 Fonds d assurance pour l achèvement de la formation

Plus en détail

PLAN STRATÉGIQUE 2010-2016 PROJET D AMENDEMENT AUX INDICATEURS ET AUX RÉSULTATS ATTENDUS 2013

PLAN STRATÉGIQUE 2010-2016 PROJET D AMENDEMENT AUX INDICATEURS ET AUX RÉSULTATS ATTENDUS 2013 PLAN STRATÉGIQUE 2010-2016 PROJET D AMENDEMENT AUX INDICATEURS ET AUX RÉSULTATS ATTENDUS 2013 PREMIÈRE ORIENTATION Plan d aide à la réussite Mettre en œuvre un plan en six objectifs stratégiques en vue

Plus en détail

LE FINANCEMENT DE L EFFECTIF DES ÉTABLISSEMENTS PRIVÉS AGRÉÉS AUX FINS DE SUBVENTIONS

LE FINANCEMENT DE L EFFECTIF DES ÉTABLISSEMENTS PRIVÉS AGRÉÉS AUX FINS DE SUBVENTIONS Annexe 002 - Page 1 de 6 LE FINANCEMENT DE L EFFECTIF DES ÉTABLISSEMENTS PRIVÉS AGRÉÉS AUX FINS DE SUBVENTIONS 1 La présente annexe précise les modalités générales de financement des établissements privés

Plus en détail

Politique relative à la Formation professionnelle continue (FPC)

Politique relative à la Formation professionnelle continue (FPC) Politique relative à la Formation professionnelle continue (FPC) Dernière mise à jour : 3 mai 2012 Politique relative à la Formation professionnelle continue (FPC) Introduction... 3 Section 1 Exigences

Plus en détail

2.3 Ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport, Politique d évaluation des apprentissages, Décroche tes rêves, mars 2003.

2.3 Ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport, Politique d évaluation des apprentissages, Décroche tes rêves, mars 2003. 2.3 Ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport, Politique d évaluation des apprentissages, Décroche tes rêves, mars 2003. 2.4 Ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport, Cadre de référence en

Plus en détail

Le financement : un défi

Le financement : un défi Mars 2015 Bulletin sur le rapport nal Conclusions générales Ce bulletin souligne les rétroactions recueillies lors des consultations ainsi que les conclusions et recommandations du rapport final. Recherche

Plus en détail

L éducation au Québec : L état de la situation

L éducation au Québec : L état de la situation Préscolaire Primaire Secondaire Collégial Universitaire 43101 45 509 93969 68 331 110 297 151 845 241019 251 612 240 980 251 237 L éducation au Québec : L état de la situation L éducation est un des sujets

Plus en détail

Réduire la dette étudiante. Les raisons de la baisse de l endettement des étudiants universitaires au Manitoba

Réduire la dette étudiante. Les raisons de la baisse de l endettement des étudiants universitaires au Manitoba Réduire la dette étudiante Les raisons de la baisse de l endettement des étudiants universitaires au Manitoba Publié en 2007 par la Fondation canadienne des bourses d études du millénaire 1000, rue Sherbrooke

Plus en détail

CONVENTION DE GESTION ET DE RÉUSSITE ÉDUCATIVE ENTRE LE CENTRE DE FORMATION RIMOUSKI-NEIGETTE FORMATION PROFESSIONNELLE

CONVENTION DE GESTION ET DE RÉUSSITE ÉDUCATIVE ENTRE LE CENTRE DE FORMATION RIMOUSKI-NEIGETTE FORMATION PROFESSIONNELLE CONVENTION DE GESTION ET DE RÉUSSITE ÉDUCATIVE ENTRE LE CENTRE DE FORMATION RIMOUSKI-NEIGETTE FORMATION PROFESSIONNELLE ET LA COMMISSION SCOLAIRE DES PHARES DANS LE CADRE DE LA CONVENTION DE PARTENARIAT

Plus en détail

L Audit des mécanismes d assurance de la qualité des programmes. L amélioration continue : j y contribue

L Audit des mécanismes d assurance de la qualité des programmes. L amélioration continue : j y contribue L Audit des mécanismes d assurance de la qualité des programmes L amélioration continue : j y contribue Plan de cette présentation 1. Définition 2. Contexte 3. Processus 4. Survol des six critères 5. Suivis

Plus en détail

COURS COLLÉGIAL RÈGLEMENT D ADMISSION 1

COURS COLLÉGIAL RÈGLEMENT D ADMISSION 1 DI RECTIO N DE S ÉTUDE S COURS COLLÉGIAL RÈGLEMENT D ADMISSION 1 1. CHAMP D APPLICATION Tout en respectant la tradition du Collège quant à ses hauts standards de formation académique ainsi que sa vocation

Plus en détail

Ministère de la Santé et des Soins de longue durée

Ministère de la Santé et des Soins de longue durée Ministère de la Santé et des Soins de longue durée Lignes directrices du OBJECTIF Inciter les infirmières et infirmiers des régions rurales et éloignées à pratiquer dans des collectivités admissibles de

Plus en détail

Cahier sur la procédure et les conditions d admission à l Ordre professionnel des criminologues du Québec

Cahier sur la procédure et les conditions d admission à l Ordre professionnel des criminologues du Québec Cahier sur la procédure et les conditions d admission à l Ordre professionnel des criminologues du Québec Ordre professionnel des criminologues du Québec 1100, Boul. Crémazie Est Bureau 610 Montréal (Québec)

Plus en détail

Wiiji Kakendaasodaa: Apprendre ensemble

Wiiji Kakendaasodaa: Apprendre ensemble : Apprendre ensemble Sommaire exécutif PROJET D ÉCOLES MODÈLES Février 2015 Julia O Sullivan, PhD Conseillère principale pour a Professeure et doyenne Institut des études pédagogiques de l Ontario Université

Plus en détail

Texte 5 Projets d aide à l apprentissage

Texte 5 Projets d aide à l apprentissage Texte 5 Projets d aide à l apprentissage Ce document présente succinctement les différents projets d aide en apprentissage mis en œuvre au cours de l année 2001-2002. Il offre un aperçu de la diversité

Plus en détail

Anglais langue seconde et perfectionnement de l anglais

Anglais langue seconde et perfectionnement de l anglais Chapitre 4 Section 4.07 Ministère de l Éducation Anglais langue seconde et perfectionnement de l anglais Suivi des vérifications de l optimisation des ressources, section 3.07 du Rapport annuel 2005 Chapitre

Plus en détail

Bâtir l avenir pour les Canadiens Budget 1997. Investir dans l enseignement supérieur

Bâtir l avenir pour les Canadiens Budget 1997. Investir dans l enseignement supérieur Bâtir l avenir pour les Canadiens Budget 1997 Investir dans l enseignement supérieur Février 1997 «Les Canadiennes et les Canadiens savent qu une meilleur e instruction est synonyme de meilleurs emplois.»

Plus en détail

Plan stratégique 2004-2007

Plan stratégique 2004-2007 Plan stratégique 2004-2007 Mot du directeur général Au cours des dernières années, plusieurs travaux importants et consultations tant à l interne qu à l externe ont conduit le Collège à l adoption de nombreux

Plus en détail

POLITIQUE DE GESTION DES PROGRAMMES D ÉTUDES

POLITIQUE DE GESTION DES PROGRAMMES D ÉTUDES RÈGLEMENTS POLITIQUES PROCÉDURES POLITIQUE DE GESTION DES PROGRAMMES D ÉTUDES PRÉAMBULE La politique de gestion des programmes d études propose une démarche intégrée des différentes actions du Collège

Plus en détail

Règles spécifiques du collège constituant de Terrebonne en application du règlement sur l admission des étudiants au Cégep régional de Lanaudière, n

Règles spécifiques du collège constituant de Terrebonne en application du règlement sur l admission des étudiants au Cégep régional de Lanaudière, n Règles spécifiques du collège constituant de Terrebonne en application du règlement sur l admission des étudiants au Cégep régional de Lanaudière, n o 6 Avis favorable la commission des études le 16 novembre

Plus en détail

PLAN DE LA RÉUSSITE 2013-2017. Un milieu de vie, une réussite

PLAN DE LA RÉUSSITE 2013-2017. Un milieu de vie, une réussite PLAN DE LA RÉUSSITE 2013-2017 Un milieu de vie, une réussite LE CÉGEP ET LA RÉUSSITE Tributaire d une longue histoire éducative, le Cégep 1, depuis sa création, se distingue par la qualité de sa formation

Plus en détail

Une école adaptée à tous ses élèves

Une école adaptée à tous ses élèves PRENDRE LE VIRAGE DU SUCCÈS Une école adaptée à tous ses élèves POLITIQUE DE L'ADAPTATION SCOLAIRE Québec Ministère de l'éducation Une école adaptée à tous ses élèves PRENDRE LE VIRAGE DU SUCCÈS POLITIQUE

Plus en détail

Adoption par le conseil d établissement : Résolution : CECL1109-21-09 Date : 21 septembre 2011 Résolution : Date :

Adoption par le conseil d établissement : Résolution : CECL1109-21-09 Date : 21 septembre 2011 Résolution : Date : TITRE : Règles d application du Cégep régional de Lanaudière à L Assomption relatives au Règlement n o 6 sur l admission des étudiants au Cégep régional de Lanaudière Adoption par le conseil d établissement

Plus en détail

Les diplômés de l IB dans les universités australiennes : admission et résultats Étude de cas de deux établissements d enseignement supérieur

Les diplômés de l IB dans les universités australiennes : admission et résultats Étude de cas de deux établissements d enseignement supérieur RÉSUMÉ DE RECHERCHE Les diplômés de l IB dans les universités australiennes : admission et résultats Étude de cas de deux établissements d enseignement supérieur Fondé sur un rapport de recherche réalisé

Plus en détail

DIVERSIFICATION DES PARCOURS SCOLAIRES DANS LE SYSTÈME SCOLAIRE QUÉBÉCOIS

DIVERSIFICATION DES PARCOURS SCOLAIRES DANS LE SYSTÈME SCOLAIRE QUÉBÉCOIS DIVERSIFICATION DES PARCOURS SCOLAIRES DANS LE SYSTÈME SCOLAIRE QUÉBÉCOIS Apprentissage tout au long de la vie Explorer différents parcours d apprentissage 10 juillet 2014 L éducation au Québec En vertu

Plus en détail

Bulletin des services aux personnes ayant une déficience intellectuelle Ministère des Services sociaux et communautaires

Bulletin des services aux personnes ayant une déficience intellectuelle Ministère des Services sociaux et communautaires Point de mire: la réorganisation Bulletin des services aux personnes ayant une déficience intellectuelle Ministère des Services sociaux et communautaires Réseaux communautaires de soins spécialisés Les

Plus en détail

Les partis politiques se prononcent sur les enjeux liés aux troubles d apprentissage

Les partis politiques se prononcent sur les enjeux liés aux troubles d apprentissage L association québécoise des troubles d apprentissage (AQETA) profite du déclenchement de la campagne électorale provinciale pour rappeler aux partis politiques l importance de la question des troubles

Plus en détail

Objectifs de la rencontre virtuelle

Objectifs de la rencontre virtuelle 1 Objectifs de la rencontre virtuelle Connaître votre aide pédagogique individuel (API) API et programmes Rôle de l API Obtenir de l information sur le Collège Les programmes offerts Les statistiques i

Plus en détail

Admission d étudiants français au premier cycle

Admission d étudiants français au premier cycle Atelier sur l'évaluation des titres de compétences étrangers en vue de l admission 16 décembre 2011, Université McGill Admission d étudiants français au premier cycle Présenté par Danielle Pullen Conseillère

Plus en détail

EXCLUSION ET PÉRIODE PROBATOIRE

EXCLUSION ET PÉRIODE PROBATOIRE EXCLUSION ET PÉRIODE PROBATOIRE Vous venez de prendre connaissance de vos résultats de la session et on vous annonce que vous êtes exclue ou exclu de votre programme d études! Ceci indique que vous ne

Plus en détail

Stratégies d accélération de l adoption de la formation à distance dans les systèmes universitaires. Christian Blanchette Luc Comeau

Stratégies d accélération de l adoption de la formation à distance dans les systèmes universitaires. Christian Blanchette Luc Comeau Stratégies d accélération de l adoption de la formation à distance dans les systèmes universitaires Christian Blanchette Luc Comeau NOTRE RECHERCHE Objectifs: Identifier les modèles d initiatives d accélération

Plus en détail

Règlement Permanent concernant les Formations

Règlement Permanent concernant les Formations Règlement Permanent concernant les Formations Adopté par la décision du Conseil d Administration de l Université CEU Cardenal Herrera à la date du 8 Novembre 2012. I. Dispositions générales Article 1.

Plus en détail

Aider l élève à se projeter et à s impliquer dans son projet professionnel

Aider l élève à se projeter et à s impliquer dans son projet professionnel Lycée Lumière LUXEUIL-LES-BAINS Aider l élève à se projeter et à s impliquer dans son projet professionnel - Rapport d étape - Résumé du projet : La mise en œuvre de cette action doit conduire les élèves

Plus en détail

AAnnexe A. Détails sur les programmes d éducation des adultes et les services connexes en Ontario

AAnnexe A. Détails sur les programmes d éducation des adultes et les services connexes en Ontario AAnnexe A Détails sur les programmes d éducation des adultes et les services connexes en Ontario 60 L Ontario apprend : Le renforcement de notre système d éducation des adultes En juin 2004, de l information

Plus en détail

Guide du programme Transition vers l'après-secondaire

Guide du programme Transition vers l'après-secondaire Guide du programme Juin 2008 Attributs du diplômé de la Colombie-Britannique Au cours de consultations qui se sont échelonnées sur toute une année dans l ensemble de la province, des milliers de citoyens

Plus en détail

L éducation postsecondaire : la clé pour atteindre l autosuffisance

L éducation postsecondaire : la clé pour atteindre l autosuffisance Résumé du plan action pour transformer l éducation postsecondaire du Nouveau-Brunswick 1 Introduction Le Nouveau-Brunswick est en voie de traverser une période de croissance et de possibilités historiques.

Plus en détail

8Dy 75. Deux prédicteurs de réussite aux études postsecondaires. Christian RAGUSICH Georges AKHRAS

8Dy 75. Deux prédicteurs de réussite aux études postsecondaires. Christian RAGUSICH Georges AKHRAS Actes du 20 e colloque de l AQPC RÉUSSIR AU COLLÉGIAL 8Dy 75 Deux prédicteurs de réussite aux études postsecondaires Christian RAGUSICH Georges AKHRAS Deux prédicteurs de réussite aux études postsecondaires

Plus en détail

1.8.1 Compétences du personnel Introduction

1.8.1 Compétences du personnel Introduction Page 1 de 7 1.8.1 Compétences du personnel Introduction La présente section vise à garantir la transparence et l équité du processus d embauche pour tous les postes. Elle s applique aux offices de services

Plus en détail

Une école adaptée à tous ses élèves

Une école adaptée à tous ses élèves PRENDRE LE VIRAGE DU SUCCÈS Une école adaptée à tous ses élèves PLAN D'ACTION EN MATIÈRE D'ADAPTATION SCOLAIRE Québec Ministère de l'éducation Une école adaptée à tous ses élèves PRENDRE LE VIRAGE DU SUCCÈS

Plus en détail

Loi de 2005 sur les collèges privés d enseignement professionnel

Loi de 2005 sur les collèges privés d enseignement professionnel Fiche de renseignements n o 11 Conditions d admission, exigences liées aux stages et exigences d accès à la pratique Loi de 2005 sur les collèges privés d enseignement professionnel Le 7 octobre 2014 Objectifs

Plus en détail

Résumé : Deuxième Enquête panel sur le financement des PME en Suisse

Résumé : Deuxième Enquête panel sur le financement des PME en Suisse Département fédéral de l économie DFE Secrétariat d Etat à l économie SECO Communication Résumé : Deuxième Enquête panel sur le financement des PME en Suisse Date 20 novembre 2009 1. Introduction Dans

Plus en détail

MINISTÈRE DE L ÉDUCATION POLITIQUE 309 Page 1 de 7

MINISTÈRE DE L ÉDUCATION POLITIQUE 309 Page 1 de 7 POLITIQUE 309 Page 1 de 7 Objet : Programmes de français langue seconde En vigueur : Le 21 avril 1994 Révisions : Le 25 octobre 2001; juillet 2009 1.0 OBJET La présente politique établit les normes relatives

Plus en détail

L importance de l information et de l orientation scolaires et professionnelles en formation professionnelle

L importance de l information et de l orientation scolaires et professionnelles en formation professionnelle L importance de l information et de l orientation scolaires et professionnelles en formation professionnelle Journée nationale d information sur les SARCA 28 novembre 2013 Présentation 1. Raisons qui peuvent

Plus en détail

Introduction. Pourquoi devrais-tu obtenir ton diplôme d études secondaires de l Ontario?

Introduction. Pourquoi devrais-tu obtenir ton diplôme d études secondaires de l Ontario? TABLE DES MATIÈRES Introduction... 1 Services... 3 Services à l élève... 3 Exigences du ministère... 5 Fonctionnement de l école... 8 Information pertinente aux parents... 9 Organisation des cours au palier

Plus en détail

Programme de maîtrise en traduction juridique

Programme de maîtrise en traduction juridique Programme de maîtrise en traduction juridique Mr. Blais Directeur Centre de traduction et de documentation juridiques Université d'ottawa Pour parler du programme de maîtrise en traduction juridique, il

Plus en détail

Fédération canadienne des municipalités Vérification de gestion du Fonds municipal vert Rapport final de vérification

Fédération canadienne des municipalités Vérification de gestion du Fonds municipal vert Rapport final de vérification Services de conseil en gestion Fédération canadienne des municipalités Vérification de gestion du Fonds municipal vert Rapport final de vérification Le 25 septembre 2009 KPMG LLP 160 rue Elgin, Suite 2000

Plus en détail