CODE PROMO :FAPHC2011*

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "CODE PROMO :FAPHC2011*"

Transcription

1

2 Réf. AD746

3 + de nouveautés + de promotions CODE PROMO :FAPHC2011* + de produits et TP *Les prix sont valables pour toutes commandes passées avant le 29/02/2012 SOMMAIRE Programme 1ère Découvrez notre boîtier Twist P. 2 Couleur, vision et image P. 4 Sources de couleur P. 12 Balances de laboratoire kern P. 15 Spectromètres et Spectrophotomètres P. 16 Cohésion et transformation de la matière P. 20 Champs et forces P. 24 Formes et principe de la conservation de l energie P. 26 Convertir et économiser les ressources P. 28 Programme 2nde La santé P. 30 Réfraction réflexion Ondes sonores L'univers P. 30 La pratique du sport p. 31 Programme STI2D / STL Sommaire STI2D / STL p. 32 Habitat P. 33 Transport P. 40 Santé p. 42 Vêtement et revêtement p. 44

4 2

5 3

6 Programme 1ère œil démontable Composition L œil; modèle de l œil réduit : Décrire le modèle de l œil réduit et le mettre en correspondance avec l œil réel les deux moitiés de la sclérotique avec la cornée et les insertions du muscle de l'œil les deux moitiés de la choroïde avec l'iris et la rétine le cristallin le corps vitré - 25% de réduction Accomodation : Modéliser l accomodation du cristallin Oeil démontable en 6 parties agrandi 5 fois Réf. P/F15 49,65 e TTC au lieu de 66,20 TTC PRIX CHOC Maquette de l œil Expériences réalisables : accomodation de la lentille myopie hypermétropie presbytie corrections - 5% de réduction COULEUR, VISION ET IMAGE Petit modèle (320 x 180 mm) Réf. P/OEILP 275 e TTC KIT optique œil magnétique Réf. P/OEILG Cet ensemble permet de modéliser le fonctionnement de l œil son fonctionnement normal, ses défauts - myopie et hypermétropie - et les corrections correspondantes. Accessoires conseillés Panneau métallique 600 x 400 mm Réf. P/TABMAG1 Laser 5 faisceaux électronique Réf. P/ de détails p.7 Grand modèle (450 x 300 mm) 57 e TTC 275 e TTC 398 e TTC 419 e TTC Composition du KIT 5 lentilles magnétiques de hauteur 100 mm, convergentes et divergentes 1 poster 260 x 420 mm (environ) avec schéma simplifié de l œil Réf. P/OEILMAG 79 e TTC 4

7 COULEUR, VISION ET IMAGE Modèle de l œil humain Avec ce modèle de l œil respectant la biologie de cet organe, explorez la vision humaine! Défauts de l œil (myopie, hypermétropie) et ses corrections Influence de l ouverture et de la forme de la pupille Modélisation de l accomodation du cristallin, etc Ce modèle de l œil peut réaliser l image d un objet ou d une image éclairée. Ecran avec 3 positions pour simuler la rétine dans le cas des visions myope, hypermétrope et normale Cuve étanche remplie d eau, on simule ainsi l humeur vitrée dans le globe oculaire Lentilles interchangeables pour simuler l accomodation du cristallin pour la vision d objets proches ou lointains Possibilité de jouer sur l ouverture et la forme de la pupille (pupille de chat). Lentille fixe pour simuler la cornée Différentes lentilles pour appliquer des corrections à la myopie, l hypermétropie ou encore l astigmatisme Composition du KIT 1 modèle d œil 4 lentilles sphériques : 1 divergente, 3 convergentes 2 lentilles cylindriques : 1 divergente, 1 convergente un double adaptateur de pupille (pupille ronde serrée et pupille de chat) Réf. P/OS e TTC Dimensions (L x l x h) : 150 x 170 x 100 mm Capacité : 1L Diamètre rétine : 70 mm Diamètre lentilles polycarbonate : 30 mm Lentille à focale ajustable Cette lentille est l outil indispensable pour simuler le plus fidèlement l accomodation de l oeil. Une seringue permet d ajuster la quantité d eau dans la lentille et de modifier ainsi la courbure de la membrane et donc la focale de la lentille. Livré avec 1 seringue et 2 lentilles. Réf. P/OS e TTC 5

8 Lentilles minces convergentes : image réelle et virtuelle. Distance focale, vergence. Relation de conjugaison ; grandissement. Programme 1ère Déterminer graphiquement la position, la grandeur et le sens de l image d un objet-plan donnée par une lentille convergente Modéliser le comportement d une lentille mince convergente à partir d une série de mesures. Banc d optique de précision à la carte Robustesse : banc et cavaliers en aluminium anodisé Précision : réglet indélébile sur toute la longueur, fixé sur le dessus pour faciliter la lecture Source comprise! Cavaliers avec serrage latéral anti-abrasion Réf. P/BOBAS 349 e TTC COULEUR, VISION ET IMAGE Composition Cet ensemble est composé des éléments essentiels pour réaliser toutes les expériences d optique : 1 banc de 2 m, gradué au mm de 0 à 180 cm 5 cavaliers aluminium massif avec index de repérage 1 lanterne à DEL avec condenseur et lettre objet sur dépoli fixé à l aide d une bague vissable 1 écran avec une face blanche, une face quadrillée Accessoires à la carte Cavalier Cavaliers en métal massif équipés d une colonne pour fixer un écran ou un support de lentille/diapositive sur tige Ø 10 mm. Dimensions : 60 x 45 mm Hauteur colonne : 20 mm Réf. P/BOBASCAV Composez vous-même votre banc d optique Une composition de base et des accessoires à la carte pour une plus grande liberté de choix Support de lentille et diapositive Support en plastique permettant de fixer : 1 lentille Ø 40 mm et/ou 1 diapositive 50 x 50 mm Livré sans cavalier, avec 1 ressort de blocage. Réf. P/PLENT2 11 e TTC 6,50 e TTC 6

9 Utiliser les relations de conjugaison et de grandissement d une lentille mince convergente. COULEUR, VISION ET IMAGE KIT optique magnétique complet Composition du KIT 8 lentilles : 4 convergentes, 2 divergentes, 2 semi-circulaires 1 lame à faces parallèles 3 miroirs (concave, plan et convexe) 1 guide d ondes lumineuses 1 prisme 6 posters magnétiques 1 tableau magnétique 590 x 450 mm avec béquille (réf ) Etude de 6 modèles : Oeil Téléscope de Galilée Télescope de Kepler Appareil photo Correction de l abbération géométrique Réflexion et réfraction Laser non fourni à partir de 205 e TTC Kit de base sans tableau magnétique Réf. P/ e TTC Kit de base avec tableau magnétique Réf. P/ e TTC Laser à diode 5 faisceaux 5 faisceaux parallèles indépendants visibles même en plein jour. Choix entre 1, 3 ou 5 faisceaux par commutateur Semelle magnétique. Type de laser : diode Distance entre les faisceaux : 18 mm Longueur d onde : 635 nm Dimensions : 112 x 63 x 31 mm Puissance de sortie : <1 mw Alimentation : secteur 230 V ou pile (adaptateur secteur et support de piles fournis) Réf. P/ e TTC Lot de lentilles en verre Boitier de rangement Lot de 6 lentilles et miroirs en verre de diamètre 40 mm Composition du KIT 5 Lentilles : mm, + 50 mm, mm, mm, +300 mm 1 miroir plan Boitier en plastique transparent pour le rangement de 24 composants optiques au diamètre mm. Fourni avec une planche d étiquettes de marquage Réf. P/PLOTLENT 25 e TTC Réf. P/BOITCOMP 13,90 e TTC 7

10 Principe de la restitution des couleurs par un écran plat (ordinateur, téléphone portable, etc.). Programme 1ère Maquette pixel RVB - 10% * de réduction *(voir l offre page 2) Réf. P/3CHROM 49 e TTC Réglage indépendant de l intensité lumineuse de chaque couleur primaire... ou à travers un écran diffusant coulissant Alimentation : Pile 9 V type 6F22 (non fournie) Dimensions : 150 x 100 x 40 mm COULEUR, VISION ET IMAGE Synthèse des couleurs : modèle élève Très lumineux : résultats garantis, même en plein jour! 3 sources primaires indépendantes et visibles! Fonctionne sans filtre de couleur ni miroir Réglage individuelle de l intensité lumineuse de chaque couleur primaire Alimentation : pile 9 V type 6F22 (non fournie) Dimensions : 150 x 100 x 40 mm Accessoires conseillés Support de diaphragme Ø 40 mm et filtre en diapositive Réf. P/PLENT2 6,50 e TTC Cavalier / support d écran Réf. P/BOCOLCAV 8 8,30 e TTC Programme 1ère - 10% * de réduction *(voir l offre page 2) Réf. P/SYNTRVB 49 e TTC Il suffit de positionner un diaphragme et un écran pour visualiser la synthèse des couleurs Prévoir le résultat de la superposition de lumières colorées et l effet d un ou plusieurs filtres colorés sur une lumière incidente...

11 COULEUR, VISION ET IMAGE Synthèse des couleurs : modèle de démonstration Alimentation : secteur 230 V / 50 Hz par cordon Optique de focalisation intégrée à l ampoule pour une lumière projetée homogène - 10% * de réduction *(voir l offre page 2) Offre de prix spéciale 1ère : 3 supports de lampe E27 3 ampoules à DEL de couleur (rouge, vert, bleu) 173 e TTC Réf. P/SYNTDEMO Béquille d inclinaison réglable Accessoires indispensables Rouge Réf. P/LE27R 24 e TTC Support seul Réf. LAMPE27 48 e TTC Vert Bleu Réf. P/LE27V Réf. P/LE27B 24 e TTC 24 e TTC Idée d experience Lumière blanche Lumière rouge Lumière verte Lumière bleue Lot de 7 objets aimantés de couleurs différentes. Set de 14 pièces de 7 couleurs. Réf.P/COULMAG 30 e TTC Programme 1ère Prévoir le résultat de la superposition de lumières colorées et l effet d un ou plusieurs filtres colorés sur une lumière incidente... Interpréter la couleur observée d un objet éclairé à partir de celle de la lumière incidente ainsi que des phénomènes d absorption, de diffusion et de transmission Pratiquer une démarche expérimentale permettant d illustrer et comprendre les notions de couleurs des objets. 9

12 Couleur des objets. Synthèse additive, synthèse soustractive. Absorption, diffusion, transmission. Programme 1ère Interpréter la couleur observée d un objet éclairé à partir de celle de la lumière incidente ainsi que des phénomènes d absorption, de diffusion et de transmission. Ensemble d optique géométrique économique - 5% de réduction Lentilles et prismes : acrylique. Lampe : 12 V, 20 W, branchement par douilles de sécurité 4 mm Dimensions : 175 x 100 x 65 mm Alimentation : 12 V DC non fournie Réf. P/EOGE 139 e TTC 146 e TTC Composition 1 source lumineuse 2 lentilles doubles biconvexes, 1 lentille double biconcave 1 lame à faces parallèles 1 bloc hémicylindrique 1 prisme équilatéral, 2 prismes à angles droits 1 miroir plan 2 réflecteurs de concentration 2 diaphragmes à fentes 6 filtres de couleur + 8 cartes de couleur Livré dans une boîte de rangement avec couvercle en plastique Source lumineuse seule Réf. P/EOGE-LUM 79,90 e TTC COULEUR, VISION ET IMAGE Coffret d optique géométrique métallique Conception robuste Lanterne compatible avec ensemble réflexion-réfraction Livré dans une valisette de rangement Dimensions mallette : 370 x 310 x 75 mm Puissance : 35 W Alimentation : 12 V DC non fournie Composition du coffret 1 source lumineuse à miroirs 1 lentille biconvexe, 1 lentille biconcave, 1 lentille hémicylindrique 1 prisme équilatéral, 1 prisme isocèle rectangle 1 lame à face parralèle 1 miroir plan, 1 miroir concave, 1 miroir convexe 6 filtres colorés en diapositives (couleurs primaires et secondaires) 8 cartons colorés 50 x 50 mm 2 jeu de fentes métalliques + d infos p.147 Réf. P/COFOPTGEO 249 e TTC Lanterne à miroirs seule Réf. P/SRCMIR 149 e TTC 10

13 COULEUR, VISION ET IMAGE Filtres de couleurs primaires et secondaires Filtres de couleurs montés en diapositives. Dimensions : 50 x 50 mm Monture plastique de qualité! Lot de 3 filtres couleurs primaires (rouge, vert, bleu) : Réf. P/FILPRIM 12 e TTC LOT de 3 Lot de 3 filtres couleurs secondaires (cyan, jaune, magenta) : Réf. P/FILSEC 12 e TTC LOT de 3 Filtres colorés en verre Ø 40 mm Filtre rouge Réf. P/FILCOL1 12,80 e TTC Filtre vert Réf. P/FILCOL2 12,80 e TTC Filtre bleu Réf. P/FILCOL3 12,80 e TTC Filtre jaune Réf. P/FILCOL4 12,80 e TTC Disques de newton Alimentation sur douilles banane de sécurité Fixation sur tous statifs avec tige Ø < 13 mm Réf. P/NEWTON2 35 e TTC Existe aussi en version manuelle avec manivelle et disque Ø 170 mm Moteur et noix de serrage inclus! Réf. P/NEWTON 18 e TTC 11

14 Différentes sources de lumière : étoiles, lampes variées, laser, DEL, etc. Domaine des ondes électromagnétiques Distinguer une source polychromatique d une source monochromatique caractérisée par une longueur d onde dans le vide. Programme 1ère Spectroscope plat en plastique avec support de cuve Echelle des longueurs d onde intégrée Possibilité de ranger jusqu à 6 cuves Fonctionne avec réseau 530 traits en diapositive (non fourni) Fente fine de 0,5 mm pour une excellente résolution SOURCES DE COULEUR Cuves standards de spectrophotomètres!!! Dimensions : 185 x 150 x 40 mm Livré avec 6 cuves de spectrophotomètres avec bouchon Réf. P/SPECUVE 55 e TTC Accessoires associés Lot de 100 cuves en polystyrène pour spectrophotomètres Réf. P/CUVSP 8,35 e TTC Lot de 100 bouchons pour cuves de spectrophotomètres Réf. P/CUVSPBOU 2,90 e TTC Réseau 530 traits monté dans diapositive 50x50 mm Réf. P/RECO530 9,40 e TTC Accessoires et consommables Lampe à DEL culot E27 multicolore Couleurs : 16 au choix mode de fonctionnement : fixe ou stroboscopique Livrée avec une télécommande Culot à vis E27, alimentation 230 V Réf. P/NRJCOUL 51,45 e TTC Poster spectre électromagnétique Poster illustrant le spectre électromagnétique : rayons gamma aux ondes radio. Langue : anglais Dimensions : 71 x 107 cm Réf. P/SE e TTC 12

15 Connaître les limites en longueur d onde dans le vide du domaine visible et situer les rayonnements infrarouges et ultraviolets. SOURCES DE COULEUR Lampes spectrales économiques Plus lumineuse que la solution tube spectral et plus économique qu une solution OSRAM, cette nouvelle gamme permet de réaliser les principales expériences d analyses spectrales à moindre coût. Alimentation : 230V/ 50Hz Culot : E27 Dimensions (Ø x H) : 28 x 150 mm Culot à vis! Sodium Réf. P/SPECNAECO 95 e TTC Mercure Réf. P/SPECHGECO 90 e TTC Cadmium Réf. P/SPECCDECO 130 e TTC Mercure/Cadmium Réf. P/SPECHGCDECO 135 e TTC Hélium Réf. P/SPECHEECO 115 e TTC Mercure/Zinc Réf. P/SPECHGZNECO 145 e TTC Zinc Réf. P/SPECZNECO 140 e TTC Alimentations pour lampes spectrales économiques Alimentation 230V pour ampoules spectrales culot E27 (voir ci-dessus) Ces appareils permettent d alimenter toutes les lampes spectrales économiques à culot à vis E27 listées ci-dessus. Attention, ne convient pas pour les lampes à picots OSRAM, ni pour les anciennes lampes à vis PHILIPS. Alimentation spectrale simple (fournie avec une lanterne) Réf. P/SPECALIMECO 209 e TTC Alimentation spectrale double (fournie avec 2 lanternes) Réf. P/SPECALIMECO2 260 e TTC Laser à diode sur tige Ø 10 mm Laser de haute qualité et grande robustesse. Le faisceau collimaté par une lentille en verre diverge peu et offre facilement des figures de diffraction contrastées. De qualité professionnelle, ces lasers à diode sont munis d une alimentation secteur basse tension et d une tige métallique de 10 mm de diamètre. Disponible en 2 longueurs d onde : 650 nm (rouge) et 532 nm (vert). Puissance : 1mW Classe : II Réf. P/LASER e TTC Diode laser verte 532 nm Réf. P/R e TTC Diode laser rouge 650 nm p.152/154 Voir notre gamme complète de kits et d objets de diffraction 13

16 Interaction lumière-matière : émission et absorption Quantification des niveaux d énergie de la matière. Modèle corpusculaire de la lumière : le photon. Energie d un photon Programme 1ère Interaction lumière - matière Relation ΔE=h.V dans les échanges d énergie Pratiquer une démarche expérimentale permettant d illustrer et de comprendre la notion de lumière colorée. Interpréter les échanges d énergie entre lumière et matière à l aide du modèle corpusculaire de la lumière. Connaître les relations λ= c ν et ΔE=h.V et les utiliser pour exploiter un diagramme de niveaux d énergie Démontration de la relation ΔE=h.ν par l expérience!!! Utilisation des relations λ=c/ν Transversalité : économie énergie avec l éclairage à DEL, application des bases de l électricité, etc. Expérience réalisable avec multimètres ou tous systèmes ExAO Alimentation : 12 V continu par 2 douilles banane de sécurité Dimensions : 150 x 100 x 50 mm environ Béquille d inclinaison réglable - 10% * de réduction *(voir l offre page 2) Réf. P/EHNU 69 e TTC 6 DEL de longueurs d onde différentes dans le visible (400 à 650 nm) Mesure de la tension aux bornes de la DEL par voltmètre Sélecteur rotatif pour choisir la DEL à étudier Mesure du courant traversant la DEL par ampèremètre SOURCES DE COULEUR Caractéristique I = f(u) de la DEL Tension seuil U 0 de la DEL proportionnelle à l énergie ΔE du photon émis : ΔE=e.U 0 Accessoire complémentaire Spectroscope avec échelle de longueurs d onde Outil idéal pour permettre aux élèves d observer le spectre d émission des 6 DEL. Voir p10. Réf. P/SPECUVE Alimentation tension 12 V continue 55 e TTC Variation de la tension appliquée aux bornes de la DEL Représentation graphique de ΔE en fonction de ν (c/λ) : le coefficient directeur de la droite est la constante de Planck h! Radiomètre de crookes Lorsque les rayons lumineux atteignent les ailettes du radiomètre, celles-ci se mettent à tourner. Une face des ailettes est noire, l autre blanche. Les chocs de molécules d air provoqués par l échauffement sont plus importants sur les faces noires et engendrent la rotation. L ensemble est monté sur un support en plastique. Ø : 70mm environ. Réf. P/CROOKES 19 e TTC 14

17 PROMOTIONS SUR LES BALANCES DE LABORATOIRE KERN Balances de poche Référence Plage de pesée Précision d affichage Prix TTC Réf. P/TEB g 0,1 g 45,60 e TTC Balances de précision Balances classiques : Grand écran LCD, hauteur de chiffres 15mm. Fonctionnement à piles (fournies). Fonction Auto-off. Poids net 0,5 kg. Référence Plage de pesée Précision d affichage Dimensions plateau Prix TTC Réf. P/BKERN g 0,1 g diamètre 150 mm 52 e TTC Réf. P/BKERN g 1 g diamètre 150 mm 49 e TTC Réf. P/BKERN g 1 g diamètre 150 mm 63 e TTC Balances Programmables : Ecran LCD rétro-éclairé, hauteur de chiffres 15mm. Fonctionnement à piles (9v, non fournies) ou sur secteur. Fonction Auto-off. Poids net 1,1 kg. Référence Plage de pesée Précision d affichage Dimensions plateau Prix TTC Réf. P/BKERN g 0,01 g diamètre 105 mm 200 e TTC Réf. P/BKERN g 0,1 g 130 x130 mm 160 e TTC Réf. P/BKERN g 0,1 g 130 x130 mm 190 e TTC Balances de haute précision Balances ultra-plates : Grand écran LCD, hauteur de chiffres 15mm. Fonctionnement à piles (fournies). Fonction Auto-off. Poids net 0,5 kg. Référence Plage de pesée Précision d affichage Dimensions plateau Prix TTC Réf. P/BPREC g 0,01 g diamètre 105 mm 150 e TTC Réf. P/BPREC g 0,01 g diamètre 150 mm 180 e TTC Réf. P/BPREC g 0,01 g diamètre 150 mm 204 e TTC Balances Programmables : Ecran LCD rétro-éclairé, hauteur de chiffres 15mm. Fonctionnement à piles (9v, non fournies) ou sur secteur. Fonction Auto-off. Poids net 1,1 kg. Référence Plage de pesée Précision d affichage Dimensions plateau Prix TTC Réf. P/BPREC g 0,001 g diamètre 81 mm 252 e TTC Réf. P/BPREC g 0,001 g diamètre 81 mm 324 e TTC 15

18 Distinguer une source polychromatique d une source monochromatique caractérisée par une longueur d onde dans le vide Programme 1ère Pratiquer une démarche expérimentale pour déterminer la concentration d une espèce colorée à partir d une courbe d étalonnage en utilisant la loi de Beer-Lambert. Spectromètre à fibre optique portable Idéal pour l étude des sources monochromatiques et polychromatiques. Livré avec son logiciel d acquisition des spectres, il suffit de pointer la fibre optique sur la source à étudier pour observer en direct son spectre. Utilisé avec la source halogène référence P/SRCHAL équipée d un support de cuve, ce spectroscope CCD permet de réaliser simplement et très rapidement le spectre d absorption de n importe quelle solution. Léger, robuste et intuitif, il a été conçu spécialement pour une utilisation en classe par des élèves. Réf. P/SPECFIB 885 e TTC SPECTROMETRES Source halogène avec porte cuve spectrale : 360 à 940 nm Résolution : < 0,5 nm Livré avec fibre optique Connexion : USB 2.0 Livré avec pilotes et logiciel d acquisition de spectres Dimensions : 60x60x120 mm Masse : 600 g Source de lumière blanche avec porte cuve intégré permettant de réaliser les spectres d absorption de différentes solutions ou solides. La source est livrée avec un module complémentaire au logiciel du spectromètre permettant de réaliser les spectres d absorption et 20 cuves pour les échantillons liquides. Source : halogène, 5 W Dimensions : 60x60x73 mm Rail de guidage pour aligner la source et le spectromètre. Alimentation : adaptateur secteur 9 V Réf. P/SRCHAL 452 e TTC 16

19 Couleurs des corps chauffés SPECTROMÈTRES Compatible Windows 7 (32 & 64 bits)! Nouveau logiciel avec encore plus de fonctions Simple d emploi et performant, ce spectromètre à fibre est doté d une barrette CCD. Il est livré avec son logiciel et existe en 2 versions : une version pour les TPs d optique (observation de spectres lumineux de différentes sources) : spectromètre + fibre optique une version spectrophotomètre plus complète permettant de réaliser en plus des courbes d absorbance et de transmitance de solutions : spectromètre + fibre optique + porte cuve + source de lumière Principales applications Pointez la fibre et observez! Spectres de sources continues (lumière du jour, ampoule à filament) Spectres de sources à décharge (lampes spectrales, néons, tubes fluorescents) Spectres de flammes Emission du corps noir, Loi de Wien Absorption, transmission, absorbance Performance Gamme spectrale nm Résolution <2 nm Temps d intégration réglable de 1 ms à 5 s Sensibilité 0 à Abs Précision < à 1% à 1.0 Abs Lumière parasite < à 0.05% à 600nm, < à 0.1% à 435nm Fente d entrée 50 μm x 1000 μm Interface USB 2.0 Connecteurs SMA 905 Technologie Type montage Barette CCD Conversion numérique Réseau Logiciel Système d Exploitation Représentation Exportation Mises à jour Czerny Turner linéaire 2048 pixels 14 bits (16384 niveaux) 600 traits/mm blasé à 500 nm Windows XP/Vista/Seven (32 et 64 bits) spectre simple, coloré, bandes de couleurs tous logiciels via fichier Texte gratuites Spectre lampe à mercure Spectre d un tube fluorescent Spectromètre à fibre : Idéal pour la Physique Spectromètre + Spectrophotomètre : Polyvalent Physique & Chimie Détecteur spectromètre Fibre optique Logiciel Réf. P/SPECCD1 990 e TTC Détecteur Porte cuve et source visible Fibre optique Logiciel Réf. P/SPECCD e TTC 17

20 Pratiquer une démarche expérimentale pour déterminer la concentration d une espèce colorée à partir d une courbe d étalonnage en utilisant la loi de Beer-Lambert. Programme 1ère Spectrophotomètre visible manuel De conception robuste et fiable, ce spectrophotomètre permet de réaliser des mesures d absorbance, de transmittance et de concentration (une fois le coefficient d absorption enregistré). Réf. P/SPECBASIC 990 e TTC Un clavier sous l afficheur permet de passer d un mode à un autre. Le balayage des longueurs d onde s effectue manuellement à l aide d un bouton rotatif. SPECTROPHOTOMETRES Gamme spectrale : 325 à 1000 nm Bande passante : 4 nm Précision : +/- 2 nm Balayage des longueurs d onde : manuel (bouton rotatif) Mesure : absorbance (A), transmittance (%) et concentration Zéro : automatique Affichage : LCD Source : lampe tungsten/halogène Détecteur : photodiode Connexion : USB 2.0 pour ordinateur et port parallèle pour imprimante (non incluse) Alimentation : 230 V par cordon secteur Dimensions : 420x280x180 mm Masse : 8 kg Passeur manuel 4 cuves 10x10mm Spectrophotomètre visible automatique Ce spectrophotomètre est entièrement automatisé et permet de réaliser des mesures plus précises que le modèle manuel. Equipé d un clavier plus complet et d un écran LCD, il est possible de paramétrer les acquisitions et de les sauvegarder en mémoire. Associé au logiciel réf. SPECPROSOFT (en option), il est possible de paramétrer de multiples analyses : quantitative, cinétique, multilongueur d onde, balayage du spectre, etc. Gamme spectrale : 320 à 1100 nm Bande passante : 2 nm Précision : +/- 0,5 nm Balayage des longueurs d onde : automatique Mesure : absorbance (A), transmittance (%) et concentration Réf. P/SPECPRO Zéro : automatique Affichage : DEL, 4 digits 2290 e TTC Source : lampe tungsten Détecteur : photodiode Connexion : USB 2.0 pour ordinateur et port parallèle pour imprimante (non incluse) Alimentation : 230 V par cordon secteur Dimensions : 460x360x225 mm Masse : 18 kg Passeur manuel 4 cuves 10x10mm Passeur manuel 4 cuves 10x10mm Logiciel d analyse Ce logiciel d analyse permet d utiliser le spectrophotomètre réf. SPECPRO à 100% de ses capacités en tirant partie de sa connectique USB. Il permet par exemple de faire de multiple analyses : analyses quantitatives, photométrie, cinétique, balayage en longueurs d onde, études multi longueurs d onde, etc. Le logiciel permet également de travailler sur les spectres obtenus : zoom, recherche automatique de pic, opérations (addition, soustraction, multiplication et division), dérivées première et seconde. Réf. SPECPROSOFT 180 e TTC USB en série 18

21 SPECTROPHOTOMÈTRES Les spectrophotomètre PRIM Garantie 3 ans Spectrophotomètre PRIM LIGHT Réf. P/SPECTRO Spectrophotomètre PRIM ADVANCED Réf. P/SPECTRADV Support 1 cuve 10 mm Accepte toute cuve standard de trajet optique 10mm. Installation simple et rapide. Livré en standard avec les spectrophomètres PRIM Light & PRIM Advanced e TTC 2659 e TTC PRIM et PRIM ADVANCED Gamme spectrale : nm Bande passante : 10 nm Précision : +/- 1.5 % Reproductibilité : +/- 1 nm Gamme photométrique : % / %T Précision : +/- 2 % Dérive : < nm Lumière parasite : & 400 nm Afficheur : Alphanumérique, LCD rétro-éclairé, 2 lignes hauteur 8 mm 16 caractères Zéro : Automatique Source lumineuse : Halogène Détecteur : Diode silicium Interface : Série RS232C Support de cuve : 1 cuve 10 mm Alimentation : 115/230V - 50/60Hz Dimensions (HxLxP) : 180 x 280 x 220 mm Masse : 2,5 kg Equipement logiciel PRIM et PRIM ADVANCED PRIM Light PRIM Advanced Absorbance Oui Oui % Transmission Oui Oui Concentration avec facteur Oui Oui Concentration avec 1 étalon Oui Oui Concentration avec 1 à 8 étalons Non Oui Cinétique Non Oui Multi-longueurs d onde Non Oui Balayage de spectre Non Oui Détection pics et vallées Non Oui Multi-langues Oui Oui Mise en veille automatique Oui Oui Réf. P/SPCUV e TTC Support tube Ø 16 x 100 mm Spécialement conçu pour l'utilisation de tube de diamètre 16mm. Vis de centrage du faisceau. Installation simple et rapide. Réf. P/SPCUV e TTC Accessoires Imprimante pour PRIM ADVANCED Imprimante thermique KYOLINE noir & blanc 40 colonnes livrée avec son câble de connexion. Support 1 cuve 10 mm thermostatable Accepte toute cuve standard de trajet optique 10 mm. Thermostatable par bain à circulation. Réf. P/SPPRINT 637 e TTC Réf. P/SPCUVTH 586 e TTC 19

22 Cohésion et transformation de la matière : Programme 1ère Particules élémentaires : électrons, neutrons, protons. Charge élémentaire e. Radioactivité naturelle et artificielle. Activité. COHÉSION ET TRANSFORMATION DE LA MATIÈRE Compteur Geiger Compteur Geiger compact Ecran large Rétro éclairage Etalonnage certifié par le LCIE Grande sensibilité des mesures 3 seuils d alarme Choix des unités de mesure Radiations ionisantes détectées : Rayons X, Gamma et particules Bêta Cycle de mesure 40 secondes +/- 0,5 sec Temps d'affichage de la mesure continu Capteur : Tube Geiger-Müller Indication : 3 digits + symboles de cycle par LCD Gamme de mesure : 5 à 999 μrem/h ou 0,05 à 9,99 μsv/h Energie rayons X et Gamma détectées : 0,1 à 1,25 MeV Energie particules Bêta détectées : 350 kev à 1,5 MeV Tube à electrons ENSEMBLE COMPLET Cet ensemble complet permet l étude des trajectoires électroniques et leur déviation dans un champ électrostatique et/ou magnétique créés par un condenseur et/ou des bobines de Helmoltz. A compléter par des alimentations 6000 V et 500 V. Composition Support Bobine de Helmoltz Tube à déflexion de faisceau d électron Réf. P/TUBELEC Tube de Thomson E/M Tube permettant l étude des trajectoires électroniques dans des champs électriques et magnétiques. Un écran fluorescent avec échelle, incliné de 10 par rapport à l axe du faisceau, permet de voir l allure du faisceau. Tension filament : 6 V Tension anodique : 2 kv à 5 kv Courant anodique : 0,2 ma pour 4 kv SUPPORT SIMPLIFIE Ce lot est composé d un support stable permettant la fixation d un tube à faisceaux d électrons ainsi qu un paire de bobines de Helmoltz. Dimensions : 130 x 190 x 250 mm Masse : 570 g Ø bobines : 138 mm Distance maximale entre les bobines : 150 mm Nombre de spires : 320 Tension nominale : 12 V Courant nominal : 1 A Résistance effective : environ 6 W Connexion : douilles de 4 mm 1532 e TTC Réf. P/SUPELEC Réf. P/U e TTC 687 e TTC Garantie3 ans Réf. P/GEIGER 299 e TTC 20

23 COHÉSION ET TRANSFORMATION DE LA MATIÈRE KIT électrostatique Ensemble d accessoires permettant de réaliser la plupart des expériences d électrostatique, illustrant pleinement la répulsion et l attraction. Composition du KIT 1 potence isolante sur support 1 boule très légère suspendue à un fil et recouverte d une couche conductrice 1 bâton d ébonite 1 bâton mi-verre mi-plexiglas 1 peau électrostatique Réf. P/ELECKIT 22 e TTC Peau électrostatique Peau électrostatique de dimensions 100 x 50 mm. Pivot électrostatique Pivot électrostatique monté sur roulement pour une rotation aisée avec support isolant. Réf. P/ ,90 e TTC Réf. P/ ,40 e TTC Electroscopes Electroscope permettant de mettre en évidence les charges électrostatiques. Electroscope à aiguille Dimensions : 95 x 90 x 55 mm Masse : 250 g Coulombmètre Affichage numérique Mesure en nano coulomb Simple d utilisation Le coulombmètre est l équivalent de l électroscope mais en version électronique. L écran digital affiche directement la quantité de charge déposée sur le plateau à l aide d un bâton d ébonite par exemple. Charge maximale : 199 nc Précision : +/- 10 nc Réf. P/ELECAIG 39 e TTC Réf. P/COULOMB 61 e TTC 21

24 Elaborer et réaliser un protocole de préparation d une solution ionique de concentration donnée en ions Réaliser une distillation fractionnée Programme 1ère Distillation fractionnée sous vide COHÉSION ET TRANSFORMATION DE LA MATIÈRE Accessoires Chauffes-ballons régulés Capacité : 250 ml Réf. P/CBA e TTC Balance économique Balance portable idéale pour l enseignement Dimensions : 18x6x24 cm poids : 0,5 kg Verre boro de marque DURAN Assemblage par bouchons vissés Rodaviss Ballon monocol Réf. P/BROND3 17,90 e TTC Col. de Vigreux Réf. P/CLVIG3 55,60 e TTC Réf. de Liebig droit Réf. P/REFDR7 39,50 e TTC Allonge coudée Réf. P/TCOL5 32 e TTC Fiole erlenmeyer Réf. P/ERLN7 12,90 e TTC Support élevateur Dimensions : 150 x 150 mm Spatules Réf. P/SUP2 72,25 e TTC 1. double, acier inox, L 210 mm 2. double, acier inox, L150mm Statifs de laboratoire Verres de montre Programme 1ère à partir de 7,75 e TTC Voir catalogue p.278 Verre de montre en Verre à bords rodés. 3. cuillère, acier inox, L 200mm p.264 Existe en polypropylène Pesée Référence Prix TTC g Réf. P/CL201 53,30 e TTC g Réf. P/CL501 66,60 e TTC g Réf. P/CL ,35 e TTC g Réf. P/CL e TTC Modèles Référence Prix TTC 1 Réf. P/SPAT1 5,95 e TTC 2 Réf. P/SPAT2 6,40 e TTC 3 Réf. P/SPAT3 4,15 e TTC Diamètre Référence Prix TTC 40 mm Réf. P/VMV40 0,70 e TTC 60 mm Réf. P/VMV60 0,85 e TTC 80 mm Réf. P/VMV80 1,60 e TTC 22

P R O PA G AT I O N & C O U L E U R S

P R O PA G AT I O N & C O U L E U R S P R O PA G AT I O N & C O U L E U R S Modèle de l oeil, lentilles, miroirs, couleurs, synthèse additive et soustractive L ensemble permet une approche globale et simple des phénomènes optiques : propagation

Plus en détail

Passerelles possibles entre les différentes 1ères.

Passerelles possibles entre les différentes 1ères. Passerelles possibles entre les différentes 1ères. Ce document est construit sur la base du programme de 1 ère S. Les programmes de STL et de L/ES ne sont donc pas complets. On ne trouve dans ce tableau

Plus en détail

D ETECTEURS L UXMETRE SUR TIGE C OMPTEUR DE FRANGES A FIBRE OPTIQUE. Détecteurs

D ETECTEURS L UXMETRE SUR TIGE C OMPTEUR DE FRANGES A FIBRE OPTIQUE. Détecteurs D ETECTEURS L UXMETRE SUR TIGE Capteur luxmètre à sonde détachable, idéal pour les expériences de polarisation, il permet de quantifier simplement et rapidement les principales sources et phénomènes lumineux.

Plus en détail

Un spectromètre à fibre plus précis, plus résistant, plus pratique Concept et logiciel innovants

Un spectromètre à fibre plus précis, plus résistant, plus pratique Concept et logiciel innovants & INNOVATION 2014 NO DRIVER! Logiciel embarqué Un spectromètre à fibre plus précis, plus résistant, plus pratique Concept et logiciel innovants contact@ovio-optics.com www.ovio-optics.com Spectromètre

Plus en détail

III.2 SPECTROPHOTOMÈTRES

III.2 SPECTROPHOTOMÈTRES instrumentation III.2 SPECTROPHOTOMÈTRES Spectrophotomètres UV/visibles 2 à 4 Spectrophotomètres visibles 5 à 7 0100100100100100011100110100100100100100 110100100100100100 011100110100100100100100 00100100100100011100110100100100100100

Plus en détail

Mise en pratique : Etude de spectres

Mise en pratique : Etude de spectres Mise en pratique : Etude de spectres Introduction La nouvelle génération de spectromètre à détecteur CCD permet de réaliser n importe quel spectre en temps réel sur toute la gamme de longueur d onde. La

Plus en détail

OPTIQUE GEOMETRIQUE II.- THEORIE. Définition : L indice de réfraction n caractérise le milieu dans lequel se propage la lumière.

OPTIQUE GEOMETRIQUE II.- THEORIE. Définition : L indice de réfraction n caractérise le milieu dans lequel se propage la lumière. 31 O1 OPTIQUE GEOMETRIQUE I.- INTRODUCTION L optique est une partie de la physique qui étudie la propagation de la lumière. La lumière visible est une onde électromagnétique (EM) dans le domaine de longueur

Plus en détail

TP de physique. Banc d optique. Réf : 202 917. Français p 1. Version : 3112

TP de physique. Banc d optique. Réf : 202 917. Français p 1. Version : 3112 Français p 1 Version : 3112 Sommaire 1. Introduction 1 2. Composition 1 2.1 Exemples de manipulation 1 2.1.1 TP : Mesure de la distance focale d une lentille convergente 1 2.1.2 TP : Dispersion de la lumière

Plus en détail

1 Introduction générale

1 Introduction générale Expérience n 10 Éléments d optique Domaine: Optique, ondes électromagnétiques Lien avec le cours de Physique Générale: Cette expérience est liée aux chapitres suivants du cours de Physique Générale: -

Plus en détail

UNIVERSITE MOHAMMED V Rabat Ecole Normale Supérieure

UNIVERSITE MOHAMMED V Rabat Ecole Normale Supérieure UNIVERSITE MOHAMMED V Rabat Ecole Normale Supérieure APPEL D OFFRES OUVERT SUR OFFRES DE PRIX 08/ENS/24 BORDEREAU DES PRIX-DETAIL ESTIMATIF Lot n 2 : Achat et installation de matériel pour l enseignement

Plus en détail

Les transformations de l énergie page 110

Les transformations de l énergie page 110 Index Les transformations de l énergie page 110 Section 4 L énergie ET LA TECHNIQUE Le problème de l énergie Durant ces dernières années, le problème de l énergie est devenu de plus en plus important.

Plus en détail

Chapitre 4 - Lumière et couleur

Chapitre 4 - Lumière et couleur Choix pédagogiques Chapitre 4 - Lumière et couleur Manuel pages 64 à 77 Ce chapitre reprend les notions introduites au collège et en classe de seconde sur les sources de lumières monochromatiques et polychromatiques.

Plus en détail

Quelles sont les caractéristiques de l image d un journal? Pourquoi l œil ne distingue-t-il pas la trame de l image?

Quelles sont les caractéristiques de l image d un journal? Pourquoi l œil ne distingue-t-il pas la trame de l image? TP spécialité élec. N 1Conversion d une image en signal électrique. Principe de la TV. 1 / 7 I- Perception des images. 1)- La perception. - Une image est destinée à être vue par l œil. La prise de vue,

Plus en détail

S P E C I A L N o u v e a u t é s C P G E / S T L

S P E C I A L N o u v e a u t é s C P G E / S T L S P E C I A L N o u v e a u t é s C P G E / S T L C o nducti o n th e r mi q u e Expériences utilisant la caméra thermique didactique Déterminez et comparez la conductivité thermique λ de 4 métaux différents

Plus en détail

MR, 2007 Optique 1/20 MR, 2007 Optique 2/20

MR, 2007 Optique 1/20 MR, 2007 Optique 2/20 Sources de lumière Sources naturelles Soleil Étoiles Sources artificielles Bougie Ampoule MR, 2007 Optique 1/20 Origine de la lumière Incandescence La lumière provient d un corps chauffé à température

Plus en détail

Spectrophotomètre double faisceau modèle 6800

Spectrophotomètre double faisceau modèle 6800 Spectrophotomètre double faisceau modèle 6800 Spectrophotomètre double faisceau modèle 6800 Double faisceau avec optiques parfaitement stables. Bande passante 1,5 nm. Logiciel de navigation Jenway Flight

Plus en détail

Master Lumière et Mesures Extrêmes Signal et Bruits : travaux pratiques. Détection par effet mirage Mesures photothermiques

Master Lumière et Mesures Extrêmes Signal et Bruits : travaux pratiques. Détection par effet mirage Mesures photothermiques 1 Master Lumière et Mesures Extrêmes Signal et Bruits : travaux pratiques 1 Introduction Détection par effet mirage Mesures photothermiques La méthode de détection par effet mirage fait partie de méthodes

Plus en détail

cpgedupuydelome.fr -PC Lorient

cpgedupuydelome.fr -PC Lorient Première partie Modèle scalaire des ondes lumineuses On se place dans le cadre de l optique géométrique 1 Modèle de propagation 1.1 Aspect ondulatoire Notion d onde électromagnétique On considère une onde

Plus en détail

4. Microscopie électronique à balayage

4. Microscopie électronique à balayage 4. Microscopie électronique à balayage 4.1. Principe de formation des images en MEB 4.2. Mise en œuvre 4.3. Les différents modes d imagerie 4.4. Les différents types de contraste 4.5. Performances 4.5.1.

Plus en détail

Niveau 2 nde THEME : L UNIVERS. Programme : BO spécial n 4 du 29/04/10 L UNIVERS

Niveau 2 nde THEME : L UNIVERS. Programme : BO spécial n 4 du 29/04/10 L UNIVERS Document du professeur 1/7 Niveau 2 nde THEME : L UNIVERS Physique Chimie SPECTRES D ÉMISSION ET D ABSORPTION Programme : BO spécial n 4 du 29/04/10 L UNIVERS Les étoiles : l analyse de la lumière provenant

Plus en détail

TP-Cours : Instruments d optique A. MARTIN. Sources lumineuses. Miroirs Lentilles. Projection Autocollimation. Instruments d optique

TP-Cours : Instruments d optique A. MARTIN. Sources lumineuses. Miroirs Lentilles. Projection Autocollimation. Instruments d optique et et 1/21 1 / 21 et Lumière blanche Lampe à incandescence : lumière blanche Source thermique : Fonctionnement basé sur le rayonnement électromagnétique spontané d un corps chauffé à haute température,

Plus en détail

GAMME UVILINE 9100 & 9400

GAMME UVILINE 9100 & 9400 GAMME UVILINE 9100 & 9400 SPECTROPHOTOMÈTRES UV & VISIBLE NOUVEAU Sipper avec effet peltier Une combinaison intelligente d innovations EXCELLENTE PRÉCISION DE MESURE GRÂCE À UNE OPTIQUE HAUT DE GAMME Gain

Plus en détail

- 1 - Expérience no 21 ELEMENTS D OPTIQUE 1. INTRODUCTION

- 1 - Expérience no 21 ELEMENTS D OPTIQUE 1. INTRODUCTION - 1 - Expérience no 21 1. INTRODUCTION ELEMENTS D OPTIQUE Dans cette expérience les principes de l optique géométrique sont applicables car les obstacles traversés par la lumière sont beaucoup plus grands

Plus en détail

TP 2: LES SPECTRES, MESSAGES DE LA LUMIERE

TP 2: LES SPECTRES, MESSAGES DE LA LUMIERE TP 2: LES SPECTRES, MESSAGES DE LA LUMIERE OBJECTIFS : - Distinguer un spectre d émission d un spectre d absorption. - Reconnaître et interpréter un spectre d émission d origine thermique - Savoir qu un

Plus en détail

Nouveau programme de première S (2011) : l essentiel du cours. www.physagreg.fr

Nouveau programme de première S (2011) : l essentiel du cours. www.physagreg.fr Nouveau programme de première S (2011) : l essentiel du cours www.physagreg.fr 10 octobre 2011 Table des matières 1 Couleur, vision et image 2 1.1 Oeil réel et oeil réduit...................... 2 1.2 Lentille

Plus en détail

Chapitre 02. La lumière des étoiles. Exercices :

Chapitre 02. La lumière des étoiles. Exercices : Chapitre 02 La lumière des étoiles. I- Lumière monochromatique et lumière polychromatique. )- Expérience de Newton (642 727). 2)- Expérience avec la lumière émise par un Laser. 3)- Radiation et longueur

Plus en détail

GAMME UviLine 9100 & 9400

GAMME UviLine 9100 & 9400 Agro-alimentaire/Biotechnologie/Enseignement/Recherche/Santé/Industrie GAMME UviLine 9100 & 9400 Spectrophotomètres UV & Visible Une combinaison intelligente d innovations n Excellente précision de mesure

Plus en détail

LUMIERE BLANCHE - LUMIERE MONOCHROMATIQUE

LUMIERE BLANCHE - LUMIERE MONOCHROMATIQUE LUMIERE BLANCHE - LUMIERE MONOCHROMATIQUE I LE PHENOMENE DE DISPERSION 1 Expérience 2 Observation La lumière émise par la source traverse le prisme, on observe sur l'écran le spectre de la lumière blanche.

Plus en détail

CAPLP CONCOURS EXTERNE ET CAFEP. Section : mathématiques-sciences physiques

CAPLP CONCOURS EXTERNE ET CAFEP. Section : mathématiques-sciences physiques CAPLP CONCOURS EXTERNE ET CAFEP Section : mathématiques-sciences physiques Leçon en sciences portant sur les programmes de lycée professionnel Ministère de l Education nationale > www.education.gouv.fr

Plus en détail

ANNALE 2005-2006 FILERE FAS

ANNALE 2005-2006 FILERE FAS Première Année Premier Cycle ANNALE 2005-2006 FILERE FAS INSTITUT NATIONAL DES SCIENCES APPLIQUEES DE LYON Par M.Rey marie.rey@insa-lyon Physique 1 Filière FAS TABLE DES MATIERES PROPAGATION DE LA LUMIERE...

Plus en détail

Test d auto-évaluation 2010

Test d auto-évaluation 2010 SwissPhO Olympiade Suisse de Physique 2010 Test d auto-évaluation 2010 Ce test permet aux intéressés d évaluer leurs capacités à résoudre des problèmes et de reconnaître des lacunes dans certaines notions.

Plus en détail

Dans le cadre du. Tout s éclaire! Dossier pédagogique pour l enseignant. Le contenu des ateliers est donné à titre indicatif et pour mémoire.

Dans le cadre du. Tout s éclaire! Dossier pédagogique pour l enseignant. Le contenu des ateliers est donné à titre indicatif et pour mémoire. Dans le cadre du Tout s éclaire! Dossier pédagogique pour l enseignant Le contenu des ateliers est donné à titre indicatif et pour mémoire. Les animateurs adapteront leur message en fonction du public

Plus en détail

DIFFRACTion des ondes

DIFFRACTion des ondes DIFFRACTion des ondes I DIFFRACTION DES ONDES PAR LA CUVE À ONDES Lorsqu'une onde plane traverse un trou, elle se transforme en onde circulaire. On dit que l'onde plane est diffractée par le trou. Ce phénomène

Plus en détail

Nous nous intéresserons ici à une version simplifiée du modèle corpusculaire pour décrire l optique géométrique.

Nous nous intéresserons ici à une version simplifiée du modèle corpusculaire pour décrire l optique géométrique. OPTIQUE GEOMETRIQUE Définitions : L optique est la science qui décrit les propriétés de la propagation de la lumière. La lumière est un concept extrêmement compliqué et dont la réalité physique n est pas

Plus en détail

What s in the experiment bag?

What s in the experiment bag? What s in the experiment bag? Dans votre kit d expériences, vous trouverez Un laser pointeur violet (405 nm) sans pile (Utilisez deux piles crayon AAA ; le côté + à placer dans le fond du capuchon.) Un

Plus en détail

INSTRUMENTS DE MESURE

INSTRUMENTS DE MESURE INSTRUMENTS DE MESURE Diagnostique d impulsions lasers brèves Auto corrélateur à balayage modèle AA-10DD Compact et facile d emploi et de réglage, l auto corrélateur AA-10DD permet de mesurer des durées

Plus en détail

Comprendre l Univers grâce aux messages de la lumière

Comprendre l Univers grâce aux messages de la lumière Seconde / P4 Comprendre l Univers grâce aux messages de la lumière 1/ EXPLORATION DE L UNIVERS Dans notre environnement quotidien, les dimensions, les distances sont à l échelle humaine : quelques mètres,

Plus en détail

Partie appareillage. Nous pouvons équiper votre laboratoire en appareillage!

Partie appareillage. Nous pouvons équiper votre laboratoire en appareillage! Valable jusqu au 31 août 2015 Partie appareillage Nous pouvons équiper votre laboratoire en appareillage! Une préférence de marque? Nous nous adaptons à vos choix! Des difficultés à choisir? Nous vous

Plus en détail

Mesures de PAR. Densité de flux de photons utiles pour la photosynthèse

Mesures de PAR. Densité de flux de photons utiles pour la photosynthèse Densité de flux de photons utiles pour la photosynthèse Le rayonnement lumineux joue un rôle critique dans le processus biologique et chimique de la vie sur terre. Il intervient notamment dans sur les

Plus en détail

Spectrophotomètres. Spectrophotomètres modèle 6700. Les spectrophotomètres Série 67 : 3 modèles uniques

Spectrophotomètres. Spectrophotomètres modèle 6700. Les spectrophotomètres Série 67 : 3 modèles uniques Spectrophotomètres Les spectrophotomètres Série 67 : 3 modèles uniques Forte de son expérience en spectrophotométrie, la société Jenway a mis au point une série de spectrophotomètres nouvelle génération.

Plus en détail

UviLight XTW Spectrophotomètre UV-Vis

UviLight XTW Spectrophotomètre UV-Vis Enseignement Agro-alimentaire Sciences Chimie Recherche Laboratoires de référence UviLight XTW Spectrophotomètre UV-Vis Accédez aux meilleures performances grâce à des spécificités optiques supérieures

Plus en détail

Optique : expériences de base

Optique : expériences de base Préparation à l agrégation de Sciences-Physiques ENS Physique Optique : expériences de base Sextant, Optique expérimentale 1 I) Sources lumineuses 1) Sources thermiques Elles ont un spectre continu dont

Plus en détail

Deuxième partie : Optique

Deuxième partie : Optique Deuxième partie : Optique Introduction Exemples de questions Comment fonctionne un projecteur de dias? Qu est-ce que la mise au point d un appareil photo? Comment la lumière peut-elle être guidée dans

Plus en détail

Titre : Introduction à la spectroscopie, les raies de Fraunhofer à portée de main

Titre : Introduction à la spectroscopie, les raies de Fraunhofer à portée de main P a g e 1 Titre : Description de l activité : Mieux appréhender l analyse de la lumière par spectroscopie. Situation déclenchante : La décomposition de la lumière par un prisme de verre est connue depuis

Plus en détail

Objectifs pédagogiques : spectrophotomètre Décrire les procédures d entretien d un spectrophotomètre Savoir changer l ampoule d un

Objectifs pédagogiques : spectrophotomètre Décrire les procédures d entretien d un spectrophotomètre Savoir changer l ampoule d un CHAPITRE 6 : LE SPECTROPHOTOMETRE Objectifs pédagogiques : Citer les principaux éléments d un dun spectrophotomètre Décrire les procédures d entretien d un spectrophotomètre p Savoir changer l ampoule

Plus en détail

REF. WH30-0230 (230 V ca) REF. WH30-1224 (12-24 V ca / cc) REF. TFE 10 REF. TPM 10 THERMOMETRE STYLO ETANCHE REF. RT 600

REF. WH30-0230 (230 V ca) REF. WH30-1224 (12-24 V ca / cc) REF. TFE 10 REF. TPM 10 THERMOMETRE STYLO ETANCHE REF. RT 600 THERMOMETRES ET APPAREILS DE CONTROLE THERMOMETRES ENCASTRABLES REF. WH30-0230 (230 V ca) REF. WH30-1224 (12-24 V ca / cc) Affichage à LED rouges bien visible Plage - 50 / 99 C Résolution 1 C Boîtier 32

Plus en détail

Eclairage par panneau solaire

Eclairage par panneau solaire Eclairage par panneau solaire Il est parfois intéressant d avoir une alimentation électrique dans un bâtiment isolé de toute source d alimentation : garage, chalet, cabane de chasse Le montage ci-dessous

Plus en détail

Lentilles Détermination de distances focales

Lentilles Détermination de distances focales Lentilles Détermination de distances focales Résumé Les lentilles sont capables de faire converger ou diverger un faisceau lumineux. La distance focale f d une lentille caractérise cette convergence ou

Plus en détail

MAQUETTE DE L OEIL PETIT MODELE DESCRIPTION DE LA MAQUETTE ET MISE EN SERVICE

MAQUETTE DE L OEIL PETIT MODELE DESCRIPTION DE LA MAQUETTE ET MISE EN SERVICE : 0033 (0)169922672 : 0033 (0)169922674 : @ : info@sordalab.com MAQUETTE DE L OEIL PETIT MODELE Ref: OEILP Cette maquette munie d un cristallin, lentille à focale variable (lentille remplie d eau), permet

Plus en détail

Série E Série Z. français

Série E Série Z. français Série E Série Z français La série E et Z Dans les domaines de la science et de l industrie, les microscopes stéréoscopiques trouvent leur application dans l observation, le contrôle, la production et la

Plus en détail

Electrothermie industrielle

Electrothermie industrielle Electrothermie industrielle K. Van Reusel 1/102 I. Chauffage par résistances 1. Des fours à résistances 2. Chauffage par conduction 3. Chauffage par rayonnement infrarouge II. Techniques électromagnétiques

Plus en détail

LA THERMOGRAPHIE INFRAROUGE

LA THERMOGRAPHIE INFRAROUGE LA THERMOGRAPHIE INFRAROUGE 1 EMISSION THERMIQUE DE LA MATIERE 2 1.1 LE RAYONNEMENT ELECTROMAGNETIQUE 2 1.2 LES CORPS NOIRS 2 1.3 LES CORPS GRIS 3 2 APPLICATION A LA THERMOGRAPHIE INFRAROUGE 4 2.1 DISPOSITIF

Plus en détail

Chapitre II : Propriétés thermiques de la matière

Chapitre II : Propriétés thermiques de la matière II.1. La dilatation thermique Chapitre II : Propriétés thermiques de la matière Lorsqu on chauffe une substance, on provoque l augmentation de l énergie cinétique des atomes et des molécules, ce qui accroît

Plus en détail

3B SCIENTIFIC PHYSICS

3B SCIENTIFIC PHYSICS 3B SCIENTIFIC PHYSICS Jeu d optique laser de démonstration U17300 et jeu complémentaire Manuel d utilisation 1/05 ALF Sommaire Page Exp. n o Expérience Jeu d appareils 1 Introduction 2 Eléments fournis

Plus en détail

Ray Optics Demonstration Set (RODS) MT02874. Ray Optics Demonstration Set Plus (RODS+) - MT03131 GUIDE D UTILISATION

Ray Optics Demonstration Set (RODS) MT02874. Ray Optics Demonstration Set Plus (RODS+) - MT03131 GUIDE D UTILISATION Ray Optics Demonstration Set (RODS) MT02874 et Ray Optics Demonstration Set Plus - MT03131 GUIDE D UTILISTION 1 Table des matières Page N de l Exp EXPERIENCE MTERIEL UTILISER 1 Introduction 2 Description

Plus en détail

Appareil de mesure infrarouge de la température

Appareil de mesure infrarouge de la température Appareil de mesure infrarouge de la température testo 830 Mesures rapides et sans contact de la température en surface Marquage laser du spot de mesure et grands optiques pour des mesures précises, même

Plus en détail

Table des matières. Chapitre 1. Introduction à l optique géométrique...1. Chapitre 2. Formation des images... 13. Chapitre 3

Table des matières. Chapitre 1. Introduction à l optique géométrique...1. Chapitre 2. Formation des images... 13. Chapitre 3 Cours d'optique non linéaire Table des matières Chapitre 1 Introduction à l optique géométrique...1 Chapitre 2 Formation des images... 13 Chapitre 3 Lentilles minces sphériques... 21 1. Propagation de

Plus en détail

Fente Lumière blanche. Fente Laser rouge. 2 Prisme

Fente Lumière blanche. Fente Laser rouge. 2 Prisme 1L : Représentation visuelle du monde Activité.4 : Lumières colorées I. Décomposition de la lumière blanche Newton (dès 1766) a décomposé la lumière solaire avec un prisme. 1. Expériences au bureau : 1

Plus en détail

Amplificateur à fibre dopée erbium

Amplificateur à fibre dopée erbium Amplificateur à fibre dopée erbium Laser, Matériaux, Milieux Biologiques Sécurité laser ATTENTION : la diode laser à 980 nm est puissante (100 mw). Pour des raisons de sécurité et de sauvegarde de la santé

Plus en détail

Chapitre 2 : La couleur des objets (p. 29)

Chapitre 2 : La couleur des objets (p. 29) PRTIE 1 - OSERVER : OULEURS ET IMGES hapitre 2 : La couleur des objets (p. 29) onnaissances : Phénomènes d absorption, de diffusion et de transmission. Savoir-faire : Utiliser les notions de couleur blanche

Plus en détail

Thermomètre universel

Thermomètre universel Thermomètre universel testo 830 Pour des mesures de surface rapides et sans contact Le point de mesure indiqué par un laser et large optique pour des mesures précises même à grande distance C Acquisition

Plus en détail

La spectrophotométrie

La spectrophotométrie Chapitre 2 Document de cours La spectrophotométrie 1 Comment interpréter la couleur d une solution? 1.1 Décomposition de la lumière blanche En 1666, Isaac Newton réalise une expérience cruciale sur la

Plus en détail

ECOMESURE CONCENTRATION ET GRANULOMETRIE D UN AEROSOL FIN ET ULTRA FIN SMPS + C ECOMESURE

ECOMESURE CONCENTRATION ET GRANULOMETRIE D UN AEROSOL FIN ET ULTRA FIN SMPS + C ECOMESURE ECOMESURE CONCENTRATION ET GRANULOMETRIE D UN AEROSOL FIN ET ULTRA FIN SMPS + C CPC en temps réel pour la mesure de particules entre 0,004 et 3 µm Système portable, fonctionnement sur batterie Mesure de

Plus en détail

Cours Physique Interaction onde-matière classe : 4ème Maths 3+Tech 1 Introduction :

Cours Physique Interaction onde-matière classe : 4ème Maths 3+Tech 1 Introduction : Cours Physique Interaction onde-matière classe : 4 ème Maths 3+Tech I- Introduction : En laissant l œil semi-ouvert lors de la réception de la lumière on observe des annaux alternativement brillants et

Plus en détail

Cours S6. Formation d une image

Cours S6. Formation d une image Cours S6 Formation d une image David Malka MPSI 2015-2016 Lycée Saint-Exupéry http://www.mpsi-lycee-saint-exupery.fr Table des matières 1 Le miroir plan 1 1.1 Le miroir plan...............................................

Plus en détail

Spectrophotomètres. www.jenway.com

Spectrophotomètres. www.jenway.com Imlab Oude Vijvers 1 B-3370 Boutersem Spectrophotomètres www.jenway.com Bibby Scientific France - ZI du Rocher Vert - BP 79-77793 Nemours Cedex Tél. : 01 64 45 13 13 - Fax : 01 64 45 13 00 - email : bsf@bibby-scientific.fr

Plus en détail

Le Vocabulaire de l'optique par Colette Allouch Auteur de Dictionnaires. Lexique Français / Hébreu

Le Vocabulaire de l'optique par Colette Allouch Auteur de Dictionnaires. Lexique Français / Hébreu Le Vocabulaire de l'optique par Colette Allouch Auteur de Dictionnaires Lexique Français / Hébreu absorption achromatique acuité visuelle albinisme oculaire amblyopie amétropie angle de réflexion angle

Plus en détail

Thermomètre à infrarouges

Thermomètre à infrarouges Thermomètre à infrarouges testo 835 Thermomètre infrarouge rapide et précis pour les artisans et l industrie Mesures sûres et précises jusqu à des températures élevées Laser à 4 points pour un affichage

Plus en détail

IV. OPTIQUE. Optique au lycée. 2 à 7. 8 à 14. Composants. 15 à 20. Bancs et réglages. 21 à 23. Supports. 24 à 29. Systèmes sur tige. Sources.

IV. OPTIQUE. Optique au lycée. 2 à 7. 8 à 14. Composants. 15 à 20. Bancs et réglages. 21 à 23. Supports. 24 à 29. Systèmes sur tige. Sources. IV. OPTIQUE Optique au lycée Composants Bancs et réglages Supports Systèmes sur tige Sources Instruments d optique 2 à 7 8 à 14 15 à 20 21 à 23 24 à 29 30 à 36 37 à 39 IV 1 Optique au lycée Banc équipé

Plus en détail

WWW.ELCON.SE Multichronomètre SA10 Présentation générale

WWW.ELCON.SE Multichronomètre SA10 Présentation générale WWW.ELCON.SE Multichronomètre SA10 Présentation générale Le SA10 est un appareil portable destiné au test des disjoncteurs moyenne tension et haute tension. Quoiqu il soit conçu pour fonctionner couplé

Plus en détail

GENERALITES SUR LES APPAREILS DE MESURE

GENERALITES SUR LES APPAREILS DE MESURE Chapitre 2 GENERALITES SUR LES APPAREILS DE MESURE I- LES APPAREILS DE MESURE ANALOGIQUES: Un appareil de mesure comprend généralement un ou plusieurs inducteurs fixes ( aimant permanant ou électroaimant)

Plus en détail

D où viennent les couleurs de l arc en ciel?

D où viennent les couleurs de l arc en ciel? Matériel : Lampe lumière blanche, prisme, lentille convergente, moteur, disque de Newton. Playmobil de différentes couleurs, lampe et filtres colorés. D où viennent les couleurs de l arc en ciel? 1. Observations

Plus en détail

SPECTROSCOPIE RAMAN I APPLICATIONS

SPECTROSCOPIE RAMAN I APPLICATIONS SPECTROSCOPIE RAMAN La spectroscopie Raman est une technique d analyse non destructive, basée sur la détection des photons diffusés inélastiquement suite à l interaction de l échantillon avec un faisceau

Plus en détail

Bilan thermique du chauffe-eau solaire

Bilan thermique du chauffe-eau solaire Introduction La modélisation des phénomènes de transfert dans un chauffe-eau solaire à circulation naturelle reste un phénomène difficile et complexe pour simplifier le problème. Le chauffeeau est divisé

Plus en détail

Lumi-M-Stick Réglette lumineuse asymétrique équipée de LED blanches.

Lumi-M-Stick Réglette lumineuse asymétrique équipée de LED blanches. 1 square La Bruyère 75009 Paris T: +33 (0)1 45 26 03 39 Courriel : info@absel.fr Skype : abselparis www.absel.fr Septembre 2008 EN STOCK! Lumi-M-Stick Réglette lumineuse asymétrique équipée de LED blanches.

Plus en détail

Module 1, chapitre 4 : LES LENTILLES

Module 1, chapitre 4 : LES LENTILLES Module 1, chapitre 4 : LES LENTILLES Nom : 4.1 Les différents types de lentilles Laboratoire: Les types de lentilles But : Découvrir les caractéristiques principales de divers types de lentilles. Matériel

Plus en détail

Le dernier né des spectromètres de laboratoire mobiles: BELEC LAB 3000s:

Le dernier né des spectromètres de laboratoire mobiles: BELEC LAB 3000s: Notre idée conquiert le monde Le dernier né des spectromètres de laboratoire mobiles: BELEC LAB 3000s: Présentation de la nouvelle gamme de spectromètres de laboratoire mobiles: acier faiblement allié

Plus en détail

TP 05 : Spectre visible d une espèce colorée Spectres IR

TP 05 : Spectre visible d une espèce colorée Spectres IR TP 05 : Spectre visible d une espèce colorée Spectres IR Ce TP s étale sur une séance de 2 heures (spectre visible), puis une séance d 1 heure (spectre infrarouge). Objectifs : - Identifier un colorant

Plus en détail

Chapitre II: lentilles

Chapitre II: lentilles Chapitre II: lentilles II.1) Système optique idéal II.2) Les lentilles et les miroirs II.1) Système optique idéal Surface d onde (1) Surface d onde S: Tous les points de S sont en phase Dans ce cas, S

Plus en détail

Chapitre «Couleur des objets»

Chapitre «Couleur des objets» Lycée Joliot Curie à 7 PHYSIQUE - Chapitre II Classe de 1 ère S Chapitre «Couleur des objets» La sensation de couleur que nous avons en regardant un objet dépend de nombreux paramètres. Elle dépend, entre

Plus en détail

Appareil de mesure d humidité / de température

Appareil de mesure d humidité / de température Appareil de d humidité / de température testo 635 Technique de pour la de l humidité Raccordement de 2 sondes enfichables et de 3 sondes radio pour la température et l humidité Mesure de la température,

Plus en détail

Caméra thermique de précision aux caractéristiques exceptionnelles

Caméra thermique de précision aux caractéristiques exceptionnelles Cap sur le futur Caméra thermique de précision aux caractéristiques exceptionnelles Attestation délivrée selon un essai unique Disponible sur www.cnpp.com N 2011-0017 testo 885 Les avantages de la caméra

Plus en détail

OPTIQUE EXPERIMENTALE

OPTIQUE EXPERIMENTALE OPTIQUE EXPERIMENTALE 1 Sources de lumière 1.1 Lampe Quartz Iode (Leybold) Source de lumière blanche (spectre continu), très intense ( jusqu à 100 W électrique), intensité réglable. On peut déplacer l

Plus en détail

1 ère S PHYSIQUE-CHIMIE TRIMESTRE 1. Sylvie LAMY Agrégée de Mathématiques Diplômée de l École Polytechnique. Programme 2011 (v2.4)

1 ère S PHYSIQUE-CHIMIE TRIMESTRE 1. Sylvie LAMY Agrégée de Mathématiques Diplômée de l École Polytechnique. Programme 2011 (v2.4) PHYSIQUE-CHIMIE 1 ère S TRIMESTRE 1 Programme 2011 (v2.4) Sylvie LAMY Agrégée de Mathématiques Diplômée de l École Polytechnique Les Cours Pi e-mail : lescourspi@cours-pi.com site : http://www.cours-pi.com

Plus en détail

TP fibres optiques. Laser, Matériaux, Milieux Biologiques. Sécurité laser. Précautions à prendre

TP fibres optiques. Laser, Matériaux, Milieux Biologiques. Sécurité laser. Précautions à prendre TP fibres optiques Laser, Matériaux, Milieux Biologiques Sécurité laser ATTENTION : la diode laser à 810 nm est puissante (50 mw). Pour des raisons de sécurité et de sauvegarde de la santé des yeux, vous

Plus en détail

EXERCICE 2 : SUIVI CINETIQUE D UNE TRANSFORMATION PAR SPECTROPHOTOMETRIE (6 points)

EXERCICE 2 : SUIVI CINETIQUE D UNE TRANSFORMATION PAR SPECTROPHOTOMETRIE (6 points) BAC S 2011 LIBAN http://labolycee.org EXERCICE 2 : SUIVI CINETIQUE D UNE TRANSFORMATION PAR SPECTROPHOTOMETRIE (6 points) Les parties A et B sont indépendantes. A : Étude du fonctionnement d un spectrophotomètre

Plus en détail

Ouverture au monde quantique

Ouverture au monde quantique Ouverture au monde quantique I Les forces newtoniennes Les forces d interaction gravitationnelle et électrostatique ont une propriété commune : leur 1 valeur est proportionnelle à, où r représente la distance

Plus en détail

OPTIQUE. 1. Loi de la réflexion. Un rayon lumineux incident sur une surface transparente, se comporte comme illustré ci-dessous: rayon incident

OPTIQUE. 1. Loi de la réflexion. Un rayon lumineux incident sur une surface transparente, se comporte comme illustré ci-dessous: rayon incident OPTIQUE Un rayon lumineux incident sur une surface transparente, se comporte comme illustré ci-dessous: rayon incident AIR rayon réfléchi EAU rayon réfracté A l'interface entre les deux milieux, une partie

Plus en détail

Concours ATPL 2011 EXTERNE

Concours ATPL 2011 EXTERNE Concours ATPL 011 EXTERNE Sciences physiques et chimiques Dans les questions numérotées de 1 à 13, vous ne cocherez que les réponses exactes. Pour chacune de ces 13 questions, il y a entre 0 et 5 réponses

Plus en détail

INTERFÉROMÈTRE DE MICHELSON

INTERFÉROMÈTRE DE MICHELSON INTERFÉROMÈTRE DE MICHELSON ATTENTION! LASER ET LAMPE À MERCURE : DANGER! - Ne jamais regarder directement le faisceau Laser, sous peine de brûlures irréversibles de la rétine. - Ne jamais regarder directement

Plus en détail

IR 5000. Analyseur d humidité en continu avec système infrarouge. Mesures Technique. Protection Incendie. GreCon France. www.grecon.

IR 5000. Analyseur d humidité en continu avec système infrarouge. Mesures Technique. Protection Incendie. GreCon France. www.grecon. GreCon France La Pyramide F-67280 Oberhaslach Telefone +33 (0) 388 50 90 27 Fax +33 (0) 388 50 94 15 E-Mail info@grecon.fr www.grecon.fr Analyseur d humidité en continu avec système infrarouge Mesures

Plus en détail

CPGE MPSI Programme de khôlle. Programme de khôlle. - Semaines 7 et 8 - (24/10 au 10/11) Bases de l optique géométrique

CPGE MPSI Programme de khôlle. Programme de khôlle. - Semaines 7 et 8 - (24/10 au 10/11) Bases de l optique géométrique Programme de khôlle - Semaines 7 et 8 - (24/10 au 10/11) Bases de l optique géométrique 1. Savoir que la lumière est une onde électromagnétique, se propagent de manière omnidirectionnelle à partir d une

Plus en détail

1 ) Composants de base permettant de modifier les caractéristiques géométriques d'un faisceau lumineux : miroirs, fibres optiques, lentilles

1 ) Composants de base permettant de modifier les caractéristiques géométriques d'un faisceau lumineux : miroirs, fibres optiques, lentilles II.2 ptique 1 ) Composants de base permettant de modifier les caractéristiques géométriques d'un faisceau lumineux : miroirs, fibres optiques, lentilles 1.1) Définitions 1.1.1) Rayons et faisceaux lumineux

Plus en détail

Rappel des technologies utilisées // Nouvelles technologies. (Synthèse par J.Ph GOURRAUD d une conférence des Dr B.BEUMER et Dr I.

Rappel des technologies utilisées // Nouvelles technologies. (Synthèse par J.Ph GOURRAUD d une conférence des Dr B.BEUMER et Dr I. ANALYSEUR DE SOUFRE TOTAL DANS LES PROCEDES DE CARBURANTS PETROLIERS Caractéristiques Principales Détermination du soufre total par le procédé MWD XRF Etendue de mesure dynamique de 0.6ppm à 3000ppm Temps

Plus en détail

Guide Utilisateur des Techniques Alternatives au Ressuage et à la Magnétoscopie

Guide Utilisateur des Techniques Alternatives au Ressuage et à la Magnétoscopie Guide Utilisateur des Techniques Alternatives au Ressuage et à la Magnétoscopie Fiche thématique A01 Les techniques alternatives au ressuage et à la magnétoscopie Cette fiche liste les techniques qui peuvent

Plus en détail

Problème IPhO : Diode électroluminescente et lampe de poche

Problème IPhO : Diode électroluminescente et lampe de poche IPhO : Diode électroluminescente et lampe de poche Les diodes électroluminescentes (DEL ou LED en anglais) sont de plus en plus utilisées pour l éclairage : affichages colorés, lampes de poche, éclairage

Plus en détail

La puissance de l imagerie non mydriatique et de l efflorescence du fond d œil! Rétinographe numérique

La puissance de l imagerie non mydriatique et de l efflorescence du fond d œil! Rétinographe numérique La puissance de l imagerie non mydriatique et de l efflorescence du fond d œil! Rétinographe numérique Rétinographe numérique Équipé de toutes les fonctions du CR-2 en PLUS du mode d efflorescence du fond

Plus en détail

5/ Fonctionnement du laser

5/ Fonctionnement du laser 5/ Fonctionnement du laser La longueur d onde du laser est de 532 nanomètres (532x10-9 m) soit dans le vert. Le choix de cette longueur d onde n est pas fait au hasard car la matière va interagir avec

Plus en détail

TP vélocimétrie. Laser, Matériaux, Milieux Biologiques. Sécurité laser

TP vélocimétrie. Laser, Matériaux, Milieux Biologiques. Sécurité laser TP vélocimétrie Laser, Matériaux, Milieux Biologiques Sécurité ATTENTION : le faisceau du Hélium-Néon utilisé dans cette salle est puissant (supérieur à 15 mw). Il est dangereux et peuvent provoquer des

Plus en détail