P R O PA G AT I O N & C O U L E U R S

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "P R O PA G AT I O N & C O U L E U R S"

Transcription

1 P R O PA G AT I O N & C O U L E U R S Modèle de l oeil, lentilles, miroirs, couleurs, synthèse additive et soustractive L ensemble permet une approche globale et simple des phénomènes optiques : propagation de la lumière, étude des miroirs, réfraction / réflexion, lentilles et constructions géométriques, principe de l oeil humain et de ses corrections, synthèse additive et soustractive des couleurs. Source lumineuse 12V/20W halogène (douilles 4 mm) Fonctions de la source Source à miroirs (synthèse couleurs) Source à faisceaux parallèles Source à pinceaux lumineux Composants Hémicylindre, cuve remplissable Lentilles (2 convexes, 1 concave) Miroirs (plan, convexe, concave) Prisme, lame à faces parallèles Filtres Rouge Vert Bleu Cyan Magenta Jaune Accessoires Miroirs de renvoi, fentes, caches Alim. (non fournie) 12V AC ou DC 2A minimum 1 ère Tess Optique & Couleurs P ,00 Des Boîtes complètes et pratiques pour toute la Physique au lycée! Mécanique Conduction thermique Energies Renouvelables Magnétisme Electrostatique Ultrasons Ondes et acoustique

2 M E C A N I Q U E : T E M P S, M O U V E M E N T, E V O L U T I O N T nale M E C A N I Q U E S TAT I Q U E Ensemble pour la réalisation de 23 expériences de mécanique statique autour des thèmes : Grandeurs Physiques et propriétés des corps Forces, gravité Balance, Levier, Poulie Ressorts et dynamomètres Energie potentielle Travail d une force, énergie mécanique, pesanteur, système isolé P ,00 M E C A N I Q U E S TAT I Q U E O S C I L L AT I O N S Au total 55 expériences possibles (8 sur les pendules et oscillations). L ensemble comporte 2 coffrets, dont l intégralité du coffret de mécanique statique. 14 expériences complémentaires de mécanique statique. Expériences sur les gaz, la poussée d Archimède Forces, gravité Travail d une force, énergie mécanique, pesanteur, système isolé Etude d un oscillateur, force de frottement, énergie potentielle P ,00 M E C A N I Q U E S TAT I Q U E O S C I L L AT I O N S M O U V E M E N T Ensemble comprenant l intégralité des 2 premiers coffrets, ainsi que le matériel pour la réalisation de 11 expériences de mécanique dynamique. Mouvement rectilignes Cinétique Chute libre Chocs élastiques Lois de Newton Dynamique newtonienne, inertie, mouvements linéaires, chute libre, choc élastique Etude d un oscillateur, force de frottement, énergie potentielle Travail d une force, énergie mécanique, pesanteur, système isolé P ,00

3 T R A N S F E R T D E N E R G I E K I T I N T R O D U C T I F Equilibre thermique, Conduction thermique, Convection, Flux Thermique, Bilans d énergie Ensemble pour la mise en oeuvre de 20 expériences de thermodynamique sur les thèmes : - Equilibre thermique et mesures de température - Dilatation - Conduction thermique - Chaleur et énergie interne - Changement d état Il nécessite un bec de chauffage additionnel (non fourni). Chauffage Instruments Verrerie Supports Accessoires diffuseur métallique avec céramique thermomètre x2, chronomètre, mètre ruban fioles (x2), bécher (x2), pipette pied variable, tiges supports, noix de serrage bouchons, tuyaux, câbles, pince Coffret chaleur et transfert thermique P ,00 K I T CO M P L E T Equilibre thermique, Conduction thermique, Convection, Flux Thermique, Bilans d énergie Capacité thermique, Transferts thermiques, Conduction, Résistance Kit comprenant le coffret principal et le coffret additionnel permettant des expériences sur la conduction thermique, la propagation de la chaleur, la résistance et la capacité thermique/calorifique de différents métaux. Nécessite un bec de chauffage additionnel (non fourni). Ensemble complet chaleur et transfert thermique + conduction P ,00 ACO U S T I Q U E Emetteurs et récepteurs sonores, Instruments de musique, Son et Architecture, Isolation phonique Ce coffret, adapté aux programmes d enseignement secondaire et en particulier à la spécialité physique en Terminale, est idéal pour étudier les ondes acoustiques et réaliser de nombreuses expériences sur ce thème. Grace au logiciel fourni avec le kit, vous pourrez faire également des mesures et des analyses quantitatives afin de déterminer par exemple la fréquence d un son. Les thèmes abordés avec ce kit sont : - Génération, propagation, perception d un son - Nature ondulatoire du son - Applications dans les domaines de la vie courante T nale S Spécialité Physique Coffret acoustique P ,00

4 E L E C T R I C I T E S TAT I Q U E Interaction électrostatique, électrisation, loi de coulomb, ionisation 15 expériences démonstratives sur les thèmes suivants : - Electricité produite par contact - Effet de la force électrique - Influence électrique - Accumulateurs de charge - Isolants et conducteurs Electroscope Plaques Pendules Tiges Becher Tube Accessoires avec aiguille métallique électrostatique, polycarbonate paire, pour électrostatique acrylique, acier inox, polypropylène Ø8 l175 (mm) Faraday Ø40 h75 (mm) néon bouchon, pinces, supports Coffret électricité statique P ,00 1 ère M A G N E T I S M E Champ magnétique, cartographie d un champ, aimant, terre 10 expériences sur les thèmes suivants : - Interactions magnétiques - Influence magnétique, sources de champ magnétique - Champ magnétique et cartographie Aimants jeton Ø8 l60 ; barre l50mm Détecteur de champ magnétique Globe pour modélisation champ magnétique terrestre Boussole de poche Saupoudreuse avec limaille de fer Jeu de conducteurs et isolants l50mm Plaque polycarbonate Coffret magnétisme P ,00 Les Coffrets TESS sont conçus et fabriqués par la société allemande PHYWE, acteur majeur européen du matériel pédagogique scientifique. Doté d un savoir faire centenaire, PHYWE équipe l essentiel des universités et un très grand nombre de collèges et lycées dans le monde entier. La gamme TESS destinée aux lycées est spécialement étudiée pour être des matériels : Complets : rien ne manque pour effectuer une expérience convaincante et réussie Robustes : C est le savoir faire de PHYWE auprès d élèves et d étudiants partout dans le monde Polyvalents : un même équipement est utilisé sur un très grand nombre d expériences Efficaces : La simplicité de mise en oeuvre permet de se concentrer sur le phénomène physique Durables : Les phénomènes de perte ou de casse sont limités par les positionnement dans les boîtes Pratiques : les boîtes sont mises à disposition des élèves et se stockent aisément après usage Un puissant logiciel composé d assistants pour chaque expérience peut compléter votre équipement. Il permet le travail des élèves en autonomie. Contactez nous pour que nous étudiions votre équipement sur mesure.

5 E N E R G I E S R E N O U V E L A B L E S Ressources énergétiques renouvelables, transport et stockage de l énergie, production de l énergie électrique, conversion d énergie, effet joule, notion de rendement de conversion, modélisation d une pile Economie d énergie, isolation thermique, chaine énergétique Ce kit permet une approche globale, simple et efficace de l énergie, de sa conversion et de son stockage. Plus de 30 expériences différentes sont réalisables avec ce kit : - stockage d énergie, - énergie solaire thermique - énergie solaire voltaïque, - énergie éolienne - énergie hydraulique - géothermie et effet de serre - isolation thermique 1 ère - T nale Source lumineuse 12V/20W halogène Banc d optique rail de positionnement Source éolienne 204m 3 /h Générateur de vent 0.4 à 5.9V Collecteur de lumière avec multimètre Cellules solaire avec batteries Moulin hydraulique avec cuve à eau Générateur thermique 12V Blocs composants électronique, emboitable Moteur 5V-25mA Pile Ni-MH (2700mAh) Accessoires câbles, cuves, supports, multimètres Tess Energies renouvelables P ,00 P R I N C I P E D E L O P T I Q U E : K I T C O M P L E T Livrées avec planches Œil et Appareil photo, loi des lentilles minces Ensemble pour illustrer les démonstrations de cours sur les principes de l optique géométrique : toutes les notions de base sont visibles et intelligibles. Les différents éléments sont utilisables sur tout tableau magnétique Distance focale Propagation rectiligne Instruments d optique Minimum de déviation Infini - Objet Image Grandissement LASER LIGNE Sources Classe Laser Maintien Alimentation Extinction Modes Composants Planches 4x635 nm (diode) 1x532 nm (NdYag) II base aimantée 3V DC (fournie) automatique tous faisceaux axe optique seul faisceaux extrêmes 14 magnétiques 6 illustrations 1 ère - T nale Kit complet laser vert - rouge, composants, planches et tableau E ,00 Kit complet laser rouge, composants, planches et tableau E ,00

6 B A N C O P T I Q U E B A S I X Lentilles, images réelles et virtuelles, distance focale, vergence, relation de conjugaison, grandissement. Avec accessoires : Couleurs, Diffraction, Interférences 1 ère - T nale Banc 2m avec pieds Cavaliers 4 cavaliers simples Source LED équivalent 40W Accessoires source condenseur, objet «d» Supports 2 porte lentille/diapos Ecran blanc 15x15cm (une face graduée) Composants lentilles convergentes +50, +100, +200 mm lentille divergente -100 mm miroir F+200, miroir plan Un banc robuste, précis, de très bonne qualité à un prix sans équivalent Banc équipé B ,00 Le nouveau dispositif de blocage des lentilles est plus pratique et plus rapide. Il est fourni gratuitement et sur simple demande à tous les utilisateurs actuels des bancs Basix. C AVA L I E R A D D I T I O N N E L Matière aluminium anodisé Serrage Latéral anti-abrasion Dimensions L60mm l45mm Accepte tiges Ø10 mm, écrans Lecture index centré Contact banc téflonné Cavalier B6001 9,30 S U P P O R T A D D I T I O N N E L D I A P O / CO M P O S A N T Matière aluminium anodisé Serrage Latéral anti-abrasion Dimensions L60mm l45mm Accepte tiges Ø10 mm, écrans Lecture index centré Contact banc téflonné Support de composants B6310 4,90

7 D I F F R A C T I O N / I N T E R F E R E N C E S C H O I X D U L A S E R T nale Couleur Alimentation 650 nm / rouge / 1mW (Classe II) Diode laser 6V par bloc secteur (fourni) Faisceau large, facile à centrer Coût abordable Couleur Alimentation 532 nm / vert / 1mW (Classe II) YAG doublé 3V par bloc secteur (fourni) Faisceau homogène, figures superbes OEil sensible au vert, très lumineux Mesure possible de l influence de λ Laser 650 nm sur tige C2010BP 83,70 Laser 532 nm sur tige C2025BP 198,00 C AVA L I E R A D E P L A C E M E N T D E P R E C I S I O N Le centrage du laser sur l objet diffractant est la principale difficulté de l expérience. Le cavalier à déplacement est la solution pour réussir l expérience sans être expert des réglages optiques. Plage Utilisation +/-30 mm repéré tous les mm pour supports B6310 Queue d aronde à pignon/crémaillère Positionnement facile de la fente Cavalier à déplacement B ,00 C H O I X D E L O B J E T D I F F R A C TA N T Technologie Utilisation Fils/fentes, Chrome sur substrat verre Tous supports diamètre 40 mm Précision du μm Figures de très haute qualité Robuste, nettoyage facile Technologie Utilisation Diffraction+interférences Chrome sur substrat verre Tous supports diamètre 40 mm Précision du μm Figures de très haute qualité Robuste, nettoyage facile Jeton Fils/fantes A ,00 Diffraction/interférences A ,00

8 S P E C T R O M E T R E A F I B R E Couleurs, sources de lumière, Loi de Wien, spectre solaire, spectrophotométrie, Beer Lambert Toujours plus performant et doté de plus de fonctions, SpectroVio est un outil efficace pour toutes les expériences sur les spectres au lycée. Il est disponible sur stock en version «Physique» (avec fibre optique) ou «Physique-Chimie» (en configuration spectrophotomètre modulaire à hautes performances). 1 ère - T nale Caractéristiques techniques principales : Garantie 3 ans pièces et main d œuvre Gamme spectrale nm, résolution < 1.7 nm Cor. de sensibilité réalisée individuellement par appareil Temps d intégration réglable de 1ms à 5s montage Czerny Turner Sensibilité 0 à Abs Précision < à 1% à 1.0 Abs Fente d entrée 50 μm x 1000 μm Réseau 600 traits/mm blasé à 500nm Barette CCD linéaire 2048 pixels numérisé sur 14 bits Interface USB 2.0 Connecteurs SMA 905 Logiciel compatible Windows XP/Vista/Seven 32 & 64 bits Mises à jour gratuites par téléchargement sur FTP Spectromètre CCD à fibre optique en mallette C ,00 Spectromètre à fibre + spectrophotomètre en mallette C ,00 C A P T E U R C C D O V I S I O Diffraction, interférences, couleurs et leur restitution, images numériques, mise en œuvre d un capteur pour étudier un phénomène optique. Ovisio est une caméra numérique USB utilisable sur banc optique dont l image est analysée pour restituer en TP élève ou en salle entière des résultats de diffraction, d interférences ou de toute expérience d optique. Caractéristiques techniques principales : Garantie Caméra Logicie Champ de mesure Dispositif de réglage Ecrans 3 ans pièces et main d œuvre USB à driver intégré - 640x480 pixels / RVB Ovisio pour Windows XP, Vista, Seven 32&64 bits 8 cm x 6 cm Crémaillère d écartement 100 à 145 mm Diffusant seul / Dépoli haute luminosité OVISIO, caméra numérique, logiciel et accessoires C ,00

S P E C I A L N o u v e a u t é s C P G E / S T L

S P E C I A L N o u v e a u t é s C P G E / S T L S P E C I A L N o u v e a u t é s C P G E / S T L C o nducti o n th e r mi q u e Expériences utilisant la caméra thermique didactique Déterminez et comparez la conductivité thermique λ de 4 métaux différents

Plus en détail

D ETECTEURS L UXMETRE SUR TIGE C OMPTEUR DE FRANGES A FIBRE OPTIQUE. Détecteurs

D ETECTEURS L UXMETRE SUR TIGE C OMPTEUR DE FRANGES A FIBRE OPTIQUE. Détecteurs D ETECTEURS L UXMETRE SUR TIGE Capteur luxmètre à sonde détachable, idéal pour les expériences de polarisation, il permet de quantifier simplement et rapidement les principales sources et phénomènes lumineux.

Plus en détail

Un spectromètre à fibre plus précis, plus résistant, plus pratique Concept et logiciel innovants

Un spectromètre à fibre plus précis, plus résistant, plus pratique Concept et logiciel innovants & INNOVATION 2014 NO DRIVER! Logiciel embarqué Un spectromètre à fibre plus précis, plus résistant, plus pratique Concept et logiciel innovants contact@ovio-optics.com www.ovio-optics.com Spectromètre

Plus en détail

COFFRET D OPTIQUE OEB. CLASSE DE 8 ème

COFFRET D OPTIQUE OEB. CLASSE DE 8 ème COFFRET D OPTIQUE OEB Contenu Toutes les expériences présentées dans les pages suivantes ont été faites avec ce matériel. CLASSE DE 8 ème CH 6-1 Propagation de la lumière I Propagation de la lumière p

Plus en détail

CHAPITRE 1 LA LUMIERE ET L OPTIQUE GEOMETRIQUE

CHAPITRE 1 LA LUMIERE ET L OPTIQUE GEOMETRIQUE CHAPITRE 1 LA LUMIERE ET L OPTIQUE GEOMETRIQUE I Qu est-ce que la lumière? Historique : théorie ondulatoire et théorie corpusculaire II Aspect ondulatoire Figure 1-1 : (a) Onde plane électromagnétique

Plus en détail

TP de physique. Banc d optique. Réf : 202 917. Français p 1. Version : 3112

TP de physique. Banc d optique. Réf : 202 917. Français p 1. Version : 3112 Français p 1 Version : 3112 Sommaire 1. Introduction 1 2. Composition 1 2.1 Exemples de manipulation 1 2.1.1 TP : Mesure de la distance focale d une lentille convergente 1 2.1.2 TP : Dispersion de la lumière

Plus en détail

Mise en pratique : Etude de spectres

Mise en pratique : Etude de spectres Mise en pratique : Etude de spectres Introduction La nouvelle génération de spectromètre à détecteur CCD permet de réaliser n importe quel spectre en temps réel sur toute la gamme de longueur d onde. La

Plus en détail

Couleur, vision et image

Couleur, vision et image 2 novembre 2012 Couleur, vision et image Table des matières 1 Œil réel et œil réduit 2 2 Lentille mince convergente 2 3 Grandeurs caractéristiques d une lentille convergente 2 4 Construction de l image

Plus en détail

1 Introduction générale

1 Introduction générale Expérience n 10 Éléments d optique Domaine: Optique, ondes électromagnétiques Lien avec le cours de Physique Générale: Cette expérience est liée aux chapitres suivants du cours de Physique Générale: -

Plus en détail

ANNALE 2005-2006 FILERE FAS

ANNALE 2005-2006 FILERE FAS Première Année Premier Cycle ANNALE 2005-2006 FILERE FAS INSTITUT NATIONAL DES SCIENCES APPLIQUEES DE LYON Par M.Rey marie.rey@insa-lyon Physique 1 Filière FAS TABLE DES MATIERES PROPAGATION DE LA LUMIERE...

Plus en détail

- 1 - Expérience no 21 ELEMENTS D OPTIQUE 1. INTRODUCTION

- 1 - Expérience no 21 ELEMENTS D OPTIQUE 1. INTRODUCTION - 1 - Expérience no 21 1. INTRODUCTION ELEMENTS D OPTIQUE Dans cette expérience les principes de l optique géométrique sont applicables car les obstacles traversés par la lumière sont beaucoup plus grands

Plus en détail

Cours S6. Formation d une image

Cours S6. Formation d une image Cours S6 Formation d une image David Malka MPSI 2015-2016 Lycée Saint-Exupéry http://www.mpsi-lycee-saint-exupery.fr Table des matières 1 Le miroir plan 1 1.1 Le miroir plan...............................................

Plus en détail

P11B1 - PHYSIQUE - Semestre 1

P11B1 - PHYSIQUE - Semestre 1 P11B1 - PHYSIQUE - Semestre 1 Outils de la Physique 1 Jacques LEQUIN Nombre heures Cours 4,5 Nombre heures TD 6 Grandeurs scalaires et vectorielles. Calcul différentiel, systèmes de coordonnées. Définir

Plus en détail

IV. OPTIQUE. Optique au lycée. 2 à 7. 8 à 14. Composants. 15 à 20. Bancs et réglages. 21 à 23. Supports. 24 à 29. Systèmes sur tige. Sources.

IV. OPTIQUE. Optique au lycée. 2 à 7. 8 à 14. Composants. 15 à 20. Bancs et réglages. 21 à 23. Supports. 24 à 29. Systèmes sur tige. Sources. IV. OPTIQUE Optique au lycée Composants Bancs et réglages Supports Systèmes sur tige Sources Instruments d optique 2 à 7 8 à 14 15 à 20 21 à 23 24 à 29 30 à 36 37 à 39 IV 1 Optique au lycée Banc équipé

Plus en détail

1 ) Composants de base permettant de modifier les caractéristiques géométriques d'un faisceau lumineux : miroirs, fibres optiques, lentilles

1 ) Composants de base permettant de modifier les caractéristiques géométriques d'un faisceau lumineux : miroirs, fibres optiques, lentilles II.2 ptique 1 ) Composants de base permettant de modifier les caractéristiques géométriques d'un faisceau lumineux : miroirs, fibres optiques, lentilles 1.1) Définitions 1.1.1) Rayons et faisceaux lumineux

Plus en détail

P H Y S I Q U E S. Amplificateur à gain variable avec mode RMS (branchement d un simple voltmètre en mode continu), analogique et impulsions

P H Y S I Q U E S. Amplificateur à gain variable avec mode RMS (branchement d un simple voltmètre en mode continu), analogique et impulsions S C I E N C E S K i T U lt r a s o n s s U p e r i e U r Emetteurs sur tige Ø 10 mm avec connectorisation BNC P H Y S I Q U E S Amplificateur à gain variable avec mode RMS (branchement d un simple voltmètre

Plus en détail

Thermomètre à infrarouges

Thermomètre à infrarouges Thermomètre à infrarouges testo 835 Thermomètre infrarouge rapide et précis pour les artisans et l industrie Mesures sûres et précises jusqu à des températures élevées Laser à 4 points pour un affichage

Plus en détail

Appareil de mesure infrarouge de la température

Appareil de mesure infrarouge de la température Appareil de mesure infrarouge de la température testo 830 Mesures rapides et sans contact de la température en surface Marquage laser du spot de mesure et grands optiques pour des mesures précises, même

Plus en détail

TP 02 - Production et repérage d une image (partie 1)

TP 02 - Production et repérage d une image (partie 1) 1 TP 02 - Production et repérage d une image (partie 1) Le but de ce TP est de savoir réaliser une image de bonne qualité et de taille voulue sur un écran, mais aussi de savoir utiliser un viseur pour

Plus en détail

Nous nous intéresserons ici à une version simplifiée du modèle corpusculaire pour décrire l optique géométrique.

Nous nous intéresserons ici à une version simplifiée du modèle corpusculaire pour décrire l optique géométrique. OPTIQUE GEOMETRIQUE Définitions : L optique est la science qui décrit les propriétés de la propagation de la lumière. La lumière est un concept extrêmement compliqué et dont la réalité physique n est pas

Plus en détail

Passerelles possibles entre les différentes 1ères.

Passerelles possibles entre les différentes 1ères. Passerelles possibles entre les différentes 1ères. Ce document est construit sur la base du programme de 1 ère S. Les programmes de STL et de L/ES ne sont donc pas complets. On ne trouve dans ce tableau

Plus en détail

cpgedupuydelome.fr -PC Lorient

cpgedupuydelome.fr -PC Lorient Première partie Modèle scalaire des ondes lumineuses On se place dans le cadre de l optique géométrique 1 Modèle de propagation 1.1 Aspect ondulatoire Notion d onde électromagnétique On considère une onde

Plus en détail

Fente Lumière blanche. Fente Laser rouge. 2 Prisme

Fente Lumière blanche. Fente Laser rouge. 2 Prisme 1L : Représentation visuelle du monde Activité.4 : Lumières colorées I. Décomposition de la lumière blanche Newton (dès 1766) a décomposé la lumière solaire avec un prisme. 1. Expériences au bureau : 1

Plus en détail

Caméra thermique de précision aux caractéristiques exceptionnelles

Caméra thermique de précision aux caractéristiques exceptionnelles Cap sur le futur Caméra thermique de précision aux caractéristiques exceptionnelles Attestation délivrée selon un essai unique Disponible sur www.cnpp.com N 2011-0017 testo 885 Les avantages de la caméra

Plus en détail

Marquage au laser. Votre partenaire pour. Technique de marquage avec automatisation. marquer coder imprimer étiqueter

Marquage au laser. Votre partenaire pour. Technique de marquage avec automatisation. marquer coder imprimer étiqueter SIGTECH SA, les lasers de marquage de Macsa sont des codeurs laser de petits caractères de la toute nouvelle génération - icon, Flymark, Linemark. Technique de marquage avec automatisation Marquage au

Plus en détail

Propriétés ondulatoires du son

Propriétés ondulatoires du son Propriétés ondulatoires du son But de la manipulation : Illustrer le caractère ondulatoire du son. Introduction : Pour se convaincre que le son est une onde, il suffit de montrer que son comportement est

Plus en détail

TS 32 Stockage de données sur un CD

TS 32 Stockage de données sur un CD FICHE 1 Fiche à destination des enseignants TS 32 Stockage de données sur un CD Type d'activité Activité documentaire Tâche complexe Notions et contenus Stockage optique Écriture et lecture des données

Plus en détail

CAPLP CONCOURS EXTERNE ET CAFEP. Section : mathématiques-sciences physiques

CAPLP CONCOURS EXTERNE ET CAFEP. Section : mathématiques-sciences physiques CAPLP CONCOURS EXTERNE ET CAFEP Section : mathématiques-sciences physiques Leçon en sciences portant sur les programmes de lycée professionnel Ministère de l Education nationale > www.education.gouv.fr

Plus en détail

Titre : Introduction à la spectroscopie, les raies de Fraunhofer à portée de main

Titre : Introduction à la spectroscopie, les raies de Fraunhofer à portée de main P a g e 1 Titre : Description de l activité : Mieux appréhender l analyse de la lumière par spectroscopie. Situation déclenchante : La décomposition de la lumière par un prisme de verre est connue depuis

Plus en détail

Plan. Physique - Optique et applications pour la Synthèse d Images. IUT StDié. Introduction. 1. Nature et propagation i. de La la lumière lumière

Plan. Physique - Optique et applications pour la Synthèse d Images. IUT StDié. Introduction. 1. Nature et propagation i. de La la lumière lumière Physique - Optique et applications pour la Synthèse d Images IUT StDié Cours niveau Licence Optique v.2005-10-05 Stéphane Gobron Plan Introduction 2. Image, réflexion et réfraction 4. Interférences et

Plus en détail

Son et Lumière. L optique géométrique

Son et Lumière. L optique géométrique Son et Lumière Leçon N 3 L optique géométrique Introdution Nous allons au cours de cette leçon poser les bases de l optique géométrique en en rappelant les principes fondamentaux pour ensuite nous concentrer

Plus en détail

MR, 2007 Optique 1/20 MR, 2007 Optique 2/20

MR, 2007 Optique 1/20 MR, 2007 Optique 2/20 Sources de lumière Sources naturelles Soleil Étoiles Sources artificielles Bougie Ampoule MR, 2007 Optique 1/20 Origine de la lumière Incandescence La lumière provient d un corps chauffé à température

Plus en détail

OPTIQUE GEOMETRIQUE II.- THEORIE. Définition : L indice de réfraction n caractérise le milieu dans lequel se propage la lumière.

OPTIQUE GEOMETRIQUE II.- THEORIE. Définition : L indice de réfraction n caractérise le milieu dans lequel se propage la lumière. 31 O1 OPTIQUE GEOMETRIQUE I.- INTRODUCTION L optique est une partie de la physique qui étudie la propagation de la lumière. La lumière visible est une onde électromagnétique (EM) dans le domaine de longueur

Plus en détail

Chapitre 4 - Lumière et couleur

Chapitre 4 - Lumière et couleur Choix pédagogiques Chapitre 4 - Lumière et couleur Manuel pages 64 à 77 Ce chapitre reprend les notions introduites au collège et en classe de seconde sur les sources de lumières monochromatiques et polychromatiques.

Plus en détail

SOMMAIRE Thématique : Optronique

SOMMAIRE Thématique : Optronique SOMMAIRE Rubrique : Optique... 2 Rubrique : Opto-Electronique... 5 Rubrique : Sécurité laser...11 1 Rubrique : Optique SOMMAIRE Initiation à l optique (1ère partie)... 3 Initiation à l optique (2ème partie)...

Plus en détail

Sciences et technologie industrielles

Sciences et technologie industrielles Sciences et technologie industrielles Spécialité : Génie Energétique Classe de terminale Programme d enseignement des matières spécifiques Sciences physiques et physique appliquée CE TEXTE REPREND LE PUBLIE

Plus en détail

SIGNAUX ANALOGIQUES ET NUMERIQUES

SIGNAUX ANALOGIQUES ET NUMERIQUES SIGNAUX ANALOGIQUES ET NUMERIQUES 1. ANALOGIQUE OU NUMERIQUE? Un signal est la représentation physique d une information qui est transportée avec ou sans transformation, de la source jusqu au destinataire.

Plus en détail

Focométrie. 1. Rappel : reconnaissance de la nature d une lentille

Focométrie. 1. Rappel : reconnaissance de la nature d une lentille Focométrie La focométrie est l ensemble des méthodes de détermination expérimentale de la distance focale d une lentille mince. 1. Rappel : reconnaissance de la nature d une lentille Il existe deux manières

Plus en détail

obs.1 Lentilles activité

obs.1 Lentilles activité obs.1 Lentilles activité (Lentille mince convergente) 1) première partie : étude qualitative Dans cette manipulation, on va utiliser un banc d optique. On va positionner la lentille de distance focale

Plus en détail

Chapitre II: lentilles

Chapitre II: lentilles Chapitre II: lentilles II.1) Système optique idéal II.2) Les lentilles et les miroirs II.1) Système optique idéal Surface d onde (1) Surface d onde S: Tous les points de S sont en phase Dans ce cas, S

Plus en détail

INSTRUMENTS DE MESURE

INSTRUMENTS DE MESURE INSTRUMENTS DE MESURE Diagnostique d impulsions lasers brèves Auto corrélateur à balayage modèle AA-10DD Compact et facile d emploi et de réglage, l auto corrélateur AA-10DD permet de mesurer des durées

Plus en détail

Mesures de PAR. Densité de flux de photons utiles pour la photosynthèse

Mesures de PAR. Densité de flux de photons utiles pour la photosynthèse Densité de flux de photons utiles pour la photosynthèse Le rayonnement lumineux joue un rôle critique dans le processus biologique et chimique de la vie sur terre. Il intervient notamment dans sur les

Plus en détail

M a n u e l d a p p l i c a t i o n s OVISIO L ECRAN NUMERIQUE

M a n u e l d a p p l i c a t i o n s OVISIO L ECRAN NUMERIQUE M a n u e l d a p p l i c a t i o n s OVISIO L ECRAN NUMERIQUE 2 ovisio, liste du matériel Caméra numérique de type webcam Dispositif de réglage de la distance de travail Ecran blanc de travail et écran

Plus en détail

OPTIQUE EXPERIMENTALE

OPTIQUE EXPERIMENTALE OPTIQUE EXPERIMENTALE 1 Sources de lumière 1.1 Lampe Quartz Iode (Leybold) Source de lumière blanche (spectre continu), très intense ( jusqu à 100 W électrique), intensité réglable. On peut déplacer l

Plus en détail

Agrégation interne de physique chimie. Liste des animations numériques et vidéos disponibles sur tous les postes informatique

Agrégation interne de physique chimie. Liste des animations numériques et vidéos disponibles sur tous les postes informatique Agrégation interne de physique chimie Liste des animations numériques et vidéos disponibles sur tous les postes informatique L intégralité du site http://ressources.univlemans.fr/acceslibre/um/pedago/physique/02/index.html

Plus en détail

TP spécialité N 3 La Lunette Astronomique 1 / 7

TP spécialité N 3 La Lunette Astronomique 1 / 7 TP spécialité N 3 La Lunette Astronomique / 7 I- Matériel disponible. - Un banc d optique avec accessoires : Une lanterne avec la lettre «F», deux supports pour lentille, un porte écran, un miroir plan,

Plus en détail

TP-Cours : Instruments d optique A. MARTIN. Sources lumineuses. Miroirs Lentilles. Projection Autocollimation. Instruments d optique

TP-Cours : Instruments d optique A. MARTIN. Sources lumineuses. Miroirs Lentilles. Projection Autocollimation. Instruments d optique et et 1/21 1 / 21 et Lumière blanche Lampe à incandescence : lumière blanche Source thermique : Fonctionnement basé sur le rayonnement électromagnétique spontané d un corps chauffé à haute température,

Plus en détail

Les lentilles minces TP 3

Les lentilles minces TP 3 TP 3 Les lentilles minces Mots-clefs : lentille convergente, lentille divergente, distance focale, équation de conjugaison, réel, virtuel, méthode de Silbermann, autocollimation. Vous disposez de : un

Plus en détail

OPTIQUE. 1. Loi de la réflexion. Un rayon lumineux incident sur une surface transparente, se comporte comme illustré ci-dessous: rayon incident

OPTIQUE. 1. Loi de la réflexion. Un rayon lumineux incident sur une surface transparente, se comporte comme illustré ci-dessous: rayon incident OPTIQUE Un rayon lumineux incident sur une surface transparente, se comporte comme illustré ci-dessous: rayon incident AIR rayon réfléchi EAU rayon réfracté A l'interface entre les deux milieux, une partie

Plus en détail

Plage de mesure jusqu à 1200 C

Plage de mesure jusqu à 1200 C Nous mesurons. Caméra thermique testo 885 De précision aux caractéristiques exceptionnelles Taille du détecteur 320 x 240 pixels Technologie SuperResolution jusqu à 640 x 480 pixels Sensibilité thermique

Plus en détail

La spectrophotométrie

La spectrophotométrie Chapitre 2 Document de cours La spectrophotométrie 1 Comment interpréter la couleur d une solution? 1.1 Décomposition de la lumière blanche En 1666, Isaac Newton réalise une expérience cruciale sur la

Plus en détail

Chapitre 1 : PROPRIETES GENERALES DES CAPTEURS

Chapitre 1 : PROPRIETES GENERALES DES CAPTEURS ELEC 2811 : Instrumentation et capteurs 2011-2012 Chapitre 1 : PROPRIETES GENERALES DES CAPTEURS 1. INTRODUCTION 2. NOTIONS ET TERMINOLOGIE 2.1. Distinction entre grandeurs et paramètres physiques 2.2.

Plus en détail

Appareil de mesure d humidité / de température

Appareil de mesure d humidité / de température Appareil de d humidité / de température testo 635 Technique de pour la de l humidité Raccordement de 2 sondes enfichables et de 3 sondes radio pour la température et l humidité Mesure de la température,

Plus en détail

Corrigés de la séance 13 Chap 25-26: La lumière, l optique géométrique

Corrigés de la séance 13 Chap 25-26: La lumière, l optique géométrique Corrigés de la séance 13 Chap 25-26: La lumière, l optique géométrique Questions pour réfléchir chap. 26 Q3. Expliquez pourquoi la distance focale d une lentille dépend en réalité de la couleur de la lumière

Plus en détail

Surface sphérique : Miroir, dioptre et lentille. Pr Hamid TOUMA Département de Physique Faculté des Sciences de Rabat Université Mohamed V

Surface sphérique : Miroir, dioptre et lentille. Pr Hamid TOUMA Département de Physique Faculté des Sciences de Rabat Université Mohamed V Surface sphérique : Miroir, dioptre et lentille Pr Hamid TOUMA Département de Physique Faculté des Sciences de Rabat Université Mohamed V Définition : Les miroirs sphériques Un miroir sphérique est une

Plus en détail

Etude expérimentale sur les interférences lumineuses

Etude expérimentale sur les interférences lumineuses Etude expérimentale sur les interférences lumineuses La lumière est une onde électromagnétique. Deux ondes sont à même d interagir en se sommant. Dans certains cas particuliers, notamment pour deux rayons

Plus en détail

Organisation des appareils et des systèmes: Le domaine de l optique

Organisation des appareils et des systèmes: Le domaine de l optique Université Bordeaux Segalen Organisation des appareils et des systèmes: Bases physiques des méthodes d exploration UE 3A Le domaine de l optique Dr JC DELAUNAY PACES- année 2011/2012 OPTIQUE GEOMETRIQUE

Plus en détail

ETUDE DES LENTILLES MINCES

ETUDE DES LENTILLES MINCES ETUDE DES LENTILLES MINCES I ) Définitions Une lentille est un milieu transparent limité par deux surfaces dont l une au moins n est pas plane. Parmi les lentilles minces, on distingue deux catégories

Plus en détail

Les transformations de l énergie page 110

Les transformations de l énergie page 110 Index Les transformations de l énergie page 110 Section 4 L énergie ET LA TECHNIQUE Le problème de l énergie Durant ces dernières années, le problème de l énergie est devenu de plus en plus important.

Plus en détail

La réparation de vitrages feuilleté

La réparation de vitrages feuilleté La réparation de vitrages feuilleté Causes de la réparation Un objet heurte le vitrage feuilleté. Ceci provoque un éclat dans le vitrage. En plus de cet éclat, une tension s est installée entre les molécules

Plus en détail

Les lentilles minces

Les lentilles minces http://www.bauchrie.sscc.edu.lb Les lentilles minces http://mazenhabib.webs.com 1 - Pour commencer... D après les lois de la réfraction, on doit changer de milieu si l on veut changer la direction de la

Plus en détail

1L : Représentation visuelle du monde Chapitre 1 : Formation des images par une lentille

1L : Représentation visuelle du monde Chapitre 1 : Formation des images par une lentille 1L : Représentation visuelle du monde Chapitre 1 : Formation des images par une lentille Cours 1. Vision d un objet : Un objet ne peut être vu que s il émet de la lumière et que celle-ci pénètre dans l

Plus en détail

Histoire de l optique Optique géométrique (version historique) 2005-2006

Histoire de l optique Optique géométrique (version historique) 2005-2006 Histoire de l optique Optique géométrique (version historique) 2005-2006 1. Propagation rectiligne de la lumière (Euclide, ~300 av. J.-C. - ~260av. J.-C.) Durée : environ 1h00 en classe Construction d

Plus en détail

Table des matières. Chapitre 1. Introduction à l optique géométrique...1. Chapitre 2. Formation des images... 13. Chapitre 3

Table des matières. Chapitre 1. Introduction à l optique géométrique...1. Chapitre 2. Formation des images... 13. Chapitre 3 Cours d'optique non linéaire Table des matières Chapitre 1 Introduction à l optique géométrique...1 Chapitre 2 Formation des images... 13 Chapitre 3 Lentilles minces sphériques... 21 1. Propagation de

Plus en détail

Le plus petit de la bande.

Le plus petit de la bande. Le plus petit de la bande. Capteur laser F 10 dans un boîtier submini. Capteurs optiques Capteurs ultrasons Capteurs inductifs Capteurs capacitifs Capteurs vision Petit mais costaud. Le plus petit capteur

Plus en détail

Sources - Techniques de projection - Lentilles

Sources - Techniques de projection - Lentilles TPC2 TP - Sciences Physiques Sources - Techniques de projection - Lentilles Objectifs généraux de formation Formation disciplinaire - Capacités exigibles Caractériser une source lumineuse par son spectre.

Plus en détail

E950 ALÉSAGE EN LIGNE. Mesures de rectitude de l alésage et des tourillons DÉMARRAGE RAPIDE HAUTE PRÉCISION 3 ANS

E950 ALÉSAGE EN LIGNE. Mesures de rectitude de l alésage et des tourillons DÉMARRAGE RAPIDE HAUTE PRÉCISION 3 ANS E950 EXTENSIBLE DÉMARRAGE RAPIDE 2 2 2 3 HAUTE PRÉCISION GARANTI 3 ANS ALÉSAGE EN LIGNE Mesures de rectitude de l alésage et des tourillons LA RECTITUDE SIMPLEMENT FIABILITÉ ET PRÉCISION Easy-Laser E950

Plus en détail

PHYSIQUE Discipline fondamentale

PHYSIQUE Discipline fondamentale Examen suisse de maturité Directives 2003-2006 DS.11 Physique DF PHYSIQUE Discipline fondamentale Par l'étude de la physique en discipline fondamentale, le candidat comprend des phénomènes naturels et

Plus en détail

1 ère S PHYSIQUE-CHIMIE TRIMESTRE 1. Sylvie LAMY Agrégée de Mathématiques Diplômée de l École Polytechnique. Programme 2011 (v2.4)

1 ère S PHYSIQUE-CHIMIE TRIMESTRE 1. Sylvie LAMY Agrégée de Mathématiques Diplômée de l École Polytechnique. Programme 2011 (v2.4) PHYSIQUE-CHIMIE 1 ère S TRIMESTRE 1 Programme 2011 (v2.4) Sylvie LAMY Agrégée de Mathématiques Diplômée de l École Polytechnique Les Cours Pi e-mail : lescourspi@cours-pi.com site : http://www.cours-pi.com

Plus en détail

Master Lumière et Mesures Extrêmes Signal et Bruits : travaux pratiques. Détection par effet mirage Mesures photothermiques

Master Lumière et Mesures Extrêmes Signal et Bruits : travaux pratiques. Détection par effet mirage Mesures photothermiques 1 Master Lumière et Mesures Extrêmes Signal et Bruits : travaux pratiques 1 Introduction Détection par effet mirage Mesures photothermiques La méthode de détection par effet mirage fait partie de méthodes

Plus en détail

Formation des images dans les conditions de Gauss

Formation des images dans les conditions de Gauss ormation des images dans les conditions de Gauss Table des matières 1 Définitions 3 1.1 Système optique............................... 3 1.2 Objet-Image................................. 3 1.2.1 Objet................................

Plus en détail

Thème : Modèle et modélisation. Problématique : Comment fonction les lentilles optiques et à quoi servent-elles?

Thème : Modèle et modélisation. Problématique : Comment fonction les lentilles optiques et à quoi servent-elles? PENET François LAMARCQ Simon DELAHAYE Nicolas Les lentilles optiques Thème : Modèle et modélisation. Problématique : Comment fonction les lentilles optiques et à quoi servent-elles? Sommaire : Introduction

Plus en détail

Cours Physique Interaction onde-matière classe : 4ème Maths 3+Tech 1 Introduction :

Cours Physique Interaction onde-matière classe : 4ème Maths 3+Tech 1 Introduction : Cours Physique Interaction onde-matière classe : 4 ème Maths 3+Tech I- Introduction : En laissant l œil semi-ouvert lors de la réception de la lumière on observe des annaux alternativement brillants et

Plus en détail

Paire Amplitude de l onde 1 Amplitude de l onde 2 Différence de phase A 3 mm 6 mm π rad B 5 mm 1 mm 0 rad C 9 mm 7 mm π rad D 2 mm 2 mm 0 rad

Paire Amplitude de l onde 1 Amplitude de l onde 2 Différence de phase A 3 mm 6 mm π rad B 5 mm 1 mm 0 rad C 9 mm 7 mm π rad D 2 mm 2 mm 0 rad 1. Laquelle des affirmations suivantes est fausse? A) Pas toutes les ondes ne sont des ondes mécaniques. B) Une onde longitudinale est une onde où les particules se déplacent de l avant à l arrière dans

Plus en détail

Guide Utilisateur des Techniques Alternatives au Ressuage et à la Magnétoscopie

Guide Utilisateur des Techniques Alternatives au Ressuage et à la Magnétoscopie Guide Utilisateur des Techniques Alternatives au Ressuage et à la Magnétoscopie Fiche thématique A01 Les techniques alternatives au ressuage et à la magnétoscopie Cette fiche liste les techniques qui peuvent

Plus en détail

Document 1 : modélisation d un appareil photographique

Document 1 : modélisation d un appareil photographique PCSI1-Lycée Michelet 2014-2015 APPROCHE DOCUMENTAIRE : appareil photo numérique Extrait du programme : en comparant des images produites par un appareil photographique numérique, discuter l influence de

Plus en détail

DIFFRACTion des ondes

DIFFRACTion des ondes DIFFRACTion des ondes I DIFFRACTION DES ONDES PAR LA CUVE À ONDES Lorsqu'une onde plane traverse un trou, elle se transforme en onde circulaire. On dit que l'onde plane est diffractée par le trou. Ce phénomène

Plus en détail

MATIE RE DU COURS DE PHYSIQUE

MATIE RE DU COURS DE PHYSIQUE MATIE RE DU COURS DE PHYSIQUE Titulaire : A. Rauw 5h/semaine 1) MÉCANIQUE a) Cinématique ii) Référentiel Relativité des notions de repos et mouvement Relativité de la notion de trajectoire Référentiel

Plus en détail

Cours S7. Brèves notions sur l oeil

Cours S7. Brèves notions sur l oeil Cours S7 Brèves notions sur l oeil David Malka MPSI 2015-2016 Lycée Saint-Exupéry http://www.mpsi-lycee-saint-exupery.fr Table des matières 1 Anatomie de l oeil 1 2 Modélisation de l oeil 1 2.1 Modélisation

Plus en détail

/ Dossier Pédagogique / / exposition / Ô Soleil. / le Soleil et ses énergies / / une exposition de Science-Animation CCSTI de Midi-Pyrénées /

/ Dossier Pédagogique / / exposition / Ô Soleil. / le Soleil et ses énergies / / une exposition de Science-Animation CCSTI de Midi-Pyrénées / / Dossier Pédagogique / / exposition / / le Soleil et ses énergies / / Observation du Soleil / / Le solarscope / Utilisation Observation du soleil avec le solarscope (par temps beau!). Placez correctement

Plus en détail

O 3 Lentilles minces sphériques dans les conditions de Gauss

O 3 Lentilles minces sphériques dans les conditions de Gauss 3 dans les conditions de Gauss PCSI 205 206 I Lentille mince sphérique. Généralités Définition : une lentille sphérique est un système optique centré résultant de l association de deux dioptres sphériques.

Plus en détail

Fiche guide Formation des images

Fiche guide Formation des images Fiche guide Formation des images Cette fiche guide «Formation des images» vous sera utile pour les TP O1 et O2. Elle contient l essentiel de ce que vous devez savoir et savoir-faire. Vous n y aurez pas

Plus en détail

Module 1, chapitre 4 : LES LENTILLES

Module 1, chapitre 4 : LES LENTILLES Module 1, chapitre 4 : LES LENTILLES Nom : 4.1 Les différents types de lentilles Laboratoire: Les types de lentilles But : Découvrir les caractéristiques principales de divers types de lentilles. Matériel

Plus en détail

EPREUVE DE SCIENCES PHYSIQUES

EPREUVE DE SCIENCES PHYSIQUES EPREUVE DE SCIENCES PHYSIQUES Exercice 1 : Question de cours. Q1 : Que faut-il pour que la troisième loi de Newton s applique à deux corps A et B en interaction? Q2 : Qu observe t-on lorsque l on réalise

Plus en détail

PosCon 3D. La mesure de bords dans une nouvelle dimension.

PosCon 3D. La mesure de bords dans une nouvelle dimension. PosCon 3D La mesure de bords dans une nouvelle dimension. Une nouvelle dimension. PosCon 3D pour la mesure de position des bords d un objet, quelle que soit la distance. Très innovant, le détecteur de

Plus en détail

Caméras thermiques pour la thermographie industrielle

Caméras thermiques pour la thermographie industrielle Cap sur le futur Caméras thermiques pour la thermographie industrielle 65,0 C 55,0 45,0 35,0 25,0 Voir plus. Plus de flexibilité. Plus de sécurité. 15,0 C Voir plus plus de flexibilité plus de sécurité

Plus en détail

Appareil de mesure de la pression différentielle

Appareil de mesure de la pression différentielle Appareil de mesure de la pression différentielle testo 526 Pour les mesures de pression dans tous les domaines Capteur de pression différentielle avec compensation de la température, 0...2000 dans l appareil

Plus en détail

Thermophil INFRAsmart R300 / R301 / R302

Thermophil INFRAsmart R300 / R301 / R302 Thermophil INFRAsmart R300 / R301 / R302 Mesure sans contact de la température pour toute application Enveloppes robustes et étanches en acier spécial IP 64 Technique à deux conducteurs 4-20mA Interface

Plus en détail

Technologie laser. Laser fibre FOL-3015 AJ

Technologie laser. Laser fibre FOL-3015 AJ Technologie laser Laser fibre FOL-3015 AJ Le laser FOL-3015 AJ : vitesse et qualité de découpe Le savoir-faire AMADA au service de l avenir Forte de son expertise technologique en matière de systèmes d

Plus en détail

Miroirs sphériques et lentilles minces dans l approximation de Gauss

Miroirs sphériques et lentilles minces dans l approximation de Gauss MP - Optique - Miroirs sphériques et lentilles minces dans l approximation de Gauss page /7 Miroirs sphériques et lentilles minces dans l approximation de Gauss Expériences et simulations permettent de

Plus en détail

Phénomènes vibratoires et optique

Phénomènes vibratoires et optique Travaux dirigés Phénomènes vibratoires et optique K. F. Ren L3 IUP ME 2015 1 Oscillations 1.1 Etude d un oscillateur harmonique Un oscillateur harmonique est décrit par l équation : u(t) = 0, 4 cos(5πt

Plus en détail

Lentilles minces convergentes

Lentilles minces convergentes Lentilles minces convergentes Lors de la rédaction, il est nécessaire de faire des schémas très soignés, au crayon, sur lesquels vous indiquerez avec précision les caractéristiques de la lentille, de l'objet

Plus en détail

Chapitre 2 : VISION ET COULEUR

Chapitre 2 : VISION ET COULEUR Chapitre 2 : VISION ET COULEUR Rappel : Un prisme ou un réseau permettent de décomposer la lumière. On obtient alors un spectre. Dans le cas de la lumière blanche, ce spectre est continu et constitué par

Plus en détail

Capsule théorique sur l optique géométrique (destinée au personnel)

Capsule théorique sur l optique géométrique (destinée au personnel) Capsule théorique sur l optique géométrique (destinée au personnel) Octobre 2014 Table des matières Spectre électromagnétique... 3 Rayons lumineux... 3 Réflexion... 3 Réfraction... 3 Lentilles convergentes...

Plus en détail

D où viennent les couleurs de l arc en ciel?

D où viennent les couleurs de l arc en ciel? Matériel : Lampe lumière blanche, prisme, lentille convergente, moteur, disque de Newton. Playmobil de différentes couleurs, lampe et filtres colorés. D où viennent les couleurs de l arc en ciel? 1. Observations

Plus en détail

FORMATION DES IMAGES ET STIGMATISME

FORMATION DES IMAGES ET STIGMATISME OPTIQUE GEOMETRIQUE R.DUPERRAY Lycée F.BUISSON PTSI FORMATION DES IMAGES ET STIGMATISME «Qui voit la figure humaine correctement? Le photographe, le miroir ou le peintre?» Pablo Picasso I Les objets et

Plus en détail

Formation des images, lentilles et miroirs

Formation des images, lentilles et miroirs Formation des images, lentilles et miroirs 1 Pourquoi faut-il une optique afin de créer une image? 2 Préambule: chaque point d un dun objet et la source d un ensembles de rayons Point source fronts d onde

Plus en détail

TP Physique n 1. Spécialité TS. I. Généralités sur les lentilles minces: Convention:

TP Physique n 1. Spécialité TS. I. Généralités sur les lentilles minces: Convention: TP Physique n 1 Spécialité TS Convention: Dans cet exposé, la lumière est supposée se déplacer de la gauche vers la droite. I. Généralités sur les lentilles minces: Une lentille est un milieu transparent

Plus en détail

Test d auto-évaluation 2010

Test d auto-évaluation 2010 SwissPhO Olympiade Suisse de Physique 2010 Test d auto-évaluation 2010 Ce test permet aux intéressés d évaluer leurs capacités à résoudre des problèmes et de reconnaître des lacunes dans certaines notions.

Plus en détail

Optimisation de forme pour une résistance de chauffe dans un microsystème

Optimisation de forme pour une résistance de chauffe dans un microsystème pour une résistance de chauffe dans un microsystème Bertrand Selva Bertrand.selva@bretagne.ens-cachan.fr 1 Plan de la présentation Présentation des microsystèmes Dimensions caractéristiques, technique

Plus en détail