expliqué aux enfants (et à leurs parents)

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "expliqué aux enfants (et à leurs parents)"

Transcription

1 expliqué aux enfants (et à leurs parents)

2 Dis-moi, qu est-ce que c est le sambo? Comme le judo ou le karaté, le sambo est un art martial. Le mot «martial» vient de Mars, qui était le dieu de la guerre chez les romains. Aujourd hui on ne le pratique pas dans le but de faire la guerre, aussi on dit que c est un sport de combat. Et d où ça vient? D abord, un peu de géographie : Avant 1991, il existait un vaste territoire situé à l est de l Europe. Il était composé de plusieurs pays aux mœurs et coutumes différentes mais tous unis ensemble. Cela s appelait l U.R.S.S. (Union des Républiques Socialistes Soviétiques). Aujourd hui la plupart de ces territoires ont acquis leur indépendance (ils se gèrent tout seul) et on parle de Russie, Ukraine, Géorgie, Ouzbékistan etc Le sambo est né dans ces territoires. Son nom est la contraction des mots russes «samozatchita bez orougia» ce qui en français veut dire : Autodéfense sans armes Ca existe depuis quand? Le sambo a été reconnu sport national dans l ex-urss en Mais les premières recherches afin d élaborer cette discipline remontent aux environs de l année Qui c est qui l a inventé? Les premiers hommes qui ont travaillé à l élaboration du sambo sont des militaires. Parmi eux, se trouvait un certain SPIRODINOV. Ce dernier était un officier de l armée soviétique (Armée Rouge). Accompagné par un groupe d autres militaires, il sillonna l ex-urss afin d étudier les différentes luttes locales

3 que l on pouvait trouver dans les différents territoires. Il y incorpora des techniques issues d autres arts martiaux étrangers comme le karaté, le kung-fu, la boxe française etc Il créa ainsi une discipline de combat réservée uniquement aux militaires. Spirodinov A la même époque, un dénommé OSHCHEPKOV, qui était aussi un militaire, apporta également sa contribution au sambo. Il avait vécu de nombreuses années au Japon où il était devenu un maître de judo. De retour en URSS, il élabora un style de sambo à partir des techniques du judo et des différentes luttes de l URSS. Ainsi il mit au point une forme de combat qui pouvait être apprise par tous les citoyens de l Union Soviétique. Oshchepkov

4 Enfin, le troisième nom que l on trouve parmi les «inventeurs» du sambo est celui de KHARLAMPIEV. C est à la suite d une démonstration au cours de laquelle il mit hors de combat de nombreux adversaires dont certains étaient armés que le sambo fut reconnu comme sport national en 1938 dans toute l URSS. Kharlampiev Et qui c est qui l a apporté en France? Le sambo est arrivé en France grâce à la Fédération Française de Lutte en Un peu avant (années ), il était devenu dans le monde un style de lutte intégré aux côtés de la lutte libre et gréco-romaine. Et c est toujours pareil aujourd hui? Non, ce n est plus le cas. A partir de 1985 le sambo a voulu voler de ses propres ailes. Cette année-là, la Fédération Française Amateur de Sambo (FFAS) est née. Mais depuis 2001 elle a été remplacée par l Institut National de Sambo & Disciplines Assimilées ; En 2002, son nom a encore changé et aujourd hui la fédération chargée de développer et promouvoir le sambo dans notre pays s appelle l Institut Français du Sambo (IFS).

5 Et qu est-ce qu on apprend au sambo? Beaucoup de choses! Il faut savoir que le sambo peut se pratiquer sous trois formes différentes : le sambo sportif, le sambo combat et le sambo défense personnelle. C est quoi la différence? Le sambo sportif est un mélange de lutte et de judo. Le but est de faire tomber son adversaire en se servant de techniques de projection. Ensuite le combat se poursuit au sol où l on peut tenir son adversaire (on dit «immobiliser») ou l obliger à abandonner en lui portant une clé sur les bras ou les jambes. Le sambo combat n est pas enseigné aux enfants. Il reprend les mêmes techniques que le sambo sportif mais en plus les combattants sont autorisés à frapper avec les poings et les pieds. Ils peuvent également obliger l adversaire à abandonner en effectuant un étranglement. Le sambo défense personnelle n est pas non plus enseigné aux enfants. C est une discipline d autodéfense où l on apprend à se défendre face à diverses agressions (saisies, coups de poings, de pieds, agressions avec armes.). Comment s appelle celui qui fait du sambo? Le pratiquant de sambo s appelle un samboïste. Les filles aussi peuvent faire du sambo? Bien sur, c est un sport qui peut être pratiqué aussi bien par les garçons que par les filles.

6 Quels habits on porte au sambo? Au sambo, comme dans les autres sports, on porte une tenue spéciale qui se compose de plusieurs éléments. La kurka : C est une veste qui ressemble à celle du kimono porté au judo. Elle est très épaisse et ses épaulettes sont saillantes. Elle comporte des passants autours de la taille pour tenir la ceinture. La kurka avec la ceinture Le trusi : C est un short qui arrive à mi-cuisse, de la même couleur que la veste. Le trusi Les borsvotski : Ce sont des chaussures souples qui montent au-dessus de la cheville et sont attaché par des lacets.

7 Tout cela compose la tenue du sambo sportif. En sambo combat, comme les coups de poings et de pieds sont autorisés, on ajoute des accessoires de protection : - un casque, - des gants avec les doigts libres pour permettre de saisir l adversaire, - une coquille pour protéger les parties génitales (sexe), - des protèges - tibias. sambo combat En sambo défense personnelle, le short est remplacé par un pantalon en toile de couleur blanche ou noire. sambo défense Et il y a des ceintures comme au judo? Oui, avec une petite différence au niveau des couleurs. Quant on débute, on a une ceinture blanche. Ensuite on passe sa ceinture jaune, puis verte, bleue, rouge et noire. Pour les enfants de moins de 10 ans, il existe un système de grade spécial : - Jaguar (1 er grade) : 1 barrette jaune sur la ceinture blanche, - Tigre (2 ème grade) : 2 barrettes jaunes sur la ceinture blanche, - Lion (3 ème grade) : 3 barrettes jaunes sur la ceinture blanche, - Hercule (4 ème grade) : 4 barrettes jaunes sur la ceinture blanche.

8 La tenue est de plusieurs couleurs? Les couleurs du sambo sont le rouge et le bleu. Si on porte une veste rouge, on doit mettre un short de la même couleur. Toutefois on tolère une veste de couleur blanche et un short noir pour les jeunes enfants. De même, il leur est permis de combattre en chaussettes s ils n ont pas les chaussures spéciales.

9 Et on fait du sambo sur le carrelage? On pourrait le faire mais ça serait trop dangereux! Pour éviter de se faire mal, le sambo se pratique sur un tapis. Il est de trois couleurs : Bleue, jaune et rouge. C est un carré de 12 m. sur 12 (ou 13X13) de couleur bleue. Au milieu, on y trouve un cercle jaune de 9 m. de diamètre avec tout autours une bande rouge de 1 m. de large. Au centre du rond jaune, il y a un cercle de 1 m. de diamètre et de 10 cm de large : C est le centre du tapis. Tout le cercle jaune entouré de rouge s appelle la surface de combat. C est à l intérieur de ce grand cercle que se déroule le combat. Toute la zone bleue s appelle la surface de protection. Lors d un combat, si les samboïstes se retrouvent dans le bleu l arbitre arrête le combat et le fait reprendre au centre du tapis. Dans un angle du tapis, on trouve 1 coin rouge et dans l angle opposé, 1 coin bleu. Avant un combat, le premier appelé s habille en rouge et se place dans le coin rouge. Le deuxième s habille en bleu et se place sur le coin bleu. Le tapis

10 Comment on sait si on a gagné? Le combat dure de 2 mn à 5 mn selon l âge des compétiteurs. Il est possible de gagner avant la fin du temps à conditions : - faire tomber son adversaire sur le dos tout en restant debout (victoire totale), - marquer 12 points de plus que son adversaire pendant le combat, - obliger son adversaire à abandonner en lui faisant une clé de bras ou de jambe (à partir de 15/16 ans seulement), - l adversaire abandonne sur blessure, - l adversaire ne se présente pas, - l adversaire est disqualifié par l arbitre. Sinon, si le combat dure jusqu au bout, c est celui qui a marqué le plus de points qui a gagné. Selon les actions, il est possible de marquer 4, 2 ou 1 point. A la fin, l arbitre lève le bras de celui qui a gagné. On a le droit de mordre pour faire lâcher? Le sambo est un sport, donc il y a un règlement. On ne peut pas faire ce que l on veut et il y a des choses interdites comme, par exemple, pincer, mordre ou donner des coups. Pour faire respecter les règles, il y a des arbitres qui sont au nombre de 3 lors de chaque combat (1 arbitre central, 1 juge & 1 chef de tapis). Si un combattant fait une chose interdite, il est de suite sanctionné! On se fait tomber, c est dangereux! Non, le sambo n est pas un sport dangereux. Au début, il est vrai que certains ont peur de tomber. Mais la première chose que l on apprend, c est justement les différentes chutes afin de savoir bien tomber sans se faire mal. Les éducateurs sont là pour vous apprendre à tomber et vérifier que vous le faites bien. De plus, je rappelle que le sambo se pratique sur un tapis. Toutefois, comme dans tous sports, il peut arriver que l on se blesse. Mais c est très rare et ce n est pas forcément en tombant. Il n y a aucune crainte à avoir.

11 On trouve le sambo partout dans le monde? Oui, le sambo est présent dans la plupart des pays. Selon les endroits il est plus ou moins développé mais il est présent pratiquement partout. Il existe d ailleurs une fédération internationale de sambo (FIAS) et des compétitions sont organisées à tous les niveaux jusqu aux championnats du monde. On le voit aux jeux olympiques? Non, tous les sports ne sont pas olympiques. Le sambo (comme le karaté par exemple) fait partie de ceux qui ne le sont pas mais peut-être qu un jour ce sera le cas. Il faut avoir quel âge pour faire du sambo? On peut commencer dès l âge de 6 ans. Ensuite, on peut continuer très longtemps à pratiquer. Aucune limite n est imposée. On peut combattre contre des grands alors? Non, il y a des catégories d âge (poussin, benjamin, minime, cadet, junior, espoir, senior & master) afin d éviter de combattre contre beaucoup plus vieux que soi. Il existe aussi dans chaque catégorie d âge des catégories de poids afin que les combattants pèsent à peu près le même poids lors d un combat. Comme çà, personne n est avantagé par son âge ou son poids!

12 NOTE AUX PARENTS Le sambo est un art martial, un sport de combat originaire de l ex-urss. C est une discipline de synthèse élaborée à partir des meilleures techniques issues de divers arts martiaux de l orient et de l occident. Il peut être pratiqué sous trois formes différentes : - Le sambo sportif, - Le sambo combat, - Le sambo défense personnelle. Toutefois, seule la première forme est enseignée aux enfants. Le sambo sportif est une synthèse de lutte et de judo. C est une discipline bien adaptée aux jeunes enfants car : - Elle permet de faire travailler toutes les parties du corps à travers d exercices de coordination amenant un perfectionnement physique harmonieux, - Elle apprend à être attentif aux autres car les gestes utilisés ont une fin déterminée comme projeter ou contrôler un partenaire, - Elle apprend aux enfants à analyser une situation, à prendre l initiative et à agir avec détermination, - Elle apporte aux enfants la notion du respect des adultes (éducateurs, dirigeants, arbitres ) et des autres enfants (partenaires de club, adversaires lors des compétitions). Dans les clubs, les cours sont assurés par des instructeurs qui ont satisfaits à un examen leur permettant d enseigner le sambo et qui sont également titulaires de l AFPS (secourisme). Ils sont également soumis à des recyclages périodiques. N hésitez pas à venir voir comment ça se passe, votre enfant découvrira peut-être à cette occasion un sport qui le passionnera. Et si l évolution de votre enfant sur le tapis vous donne des envies, vous pourrez alors à votre tour devenir un pratiquant sous une forme ou une autre. Il y a de la place pour tout le monde sur les tapis de sambo! Si vous ne vous sentez pas l âme d un sportif, vous pouvez également donner un peu de votre temps pour aider le club et intégrer l équipe dirigeante. A BIENTÔT AUTOURS OU, POURQUOI PAS, SUR LE TAPIS

13 QUELQUES EXEMPLES DE TECHNIQUES DE SAMBO

EXTRAIT DU REGLEMENT GROUND FIGHT

EXTRAIT DU REGLEMENT GROUND FIGHT EXTRAIT DU REGLEMENT GROUND FIGHT DEFINITION GROUND FIGHT Il s agit d un sport d opposition en duel technico-tactique codifié et utilisant des techniques de projection et de soumission, dans un cadre spatio-temporel

Plus en détail

COMITE FRANÇAIS DE SAMBO

COMITE FRANÇAIS DE SAMBO COMITE FRANÇAIS DE SAMBO FEDERATION FRANÇAISE DE LUTTE PRECISIONS SUR LE REGLEMENT DES COMPETITIONS NATIONALES DE SAMBO 2013-2014 Licences F.F.L. «Sambo» : Tous les participants doivent être licenciés

Plus en détail

REGLEMENTATION SPORTIVE DU PANCRACE EDUCATIF ET AMATEUR (mise à jour du 01/07/2008)

REGLEMENTATION SPORTIVE DU PANCRACE EDUCATIF ET AMATEUR (mise à jour du 01/07/2008) REGLEMENTATION SPORTIVE DU PANCRACE EDUCATIF ET AMATEUR I. DEFINITION DU PANCRACE EDUCATIF ET AMATEUR : Le Pancrace éducatif et amateur, communément appelé «Pancrace», est une discipline sportive à part

Plus en détail

GRAPPLING EDUCATIF ET AMATEUR REGLEMENTATION SPORTIVE GENERALE

GRAPPLING EDUCATIF ET AMATEUR REGLEMENTATION SPORTIVE GENERALE GRAPPLING EDUCATIF ET AMATEUR REGLEMENTATION SPORTIVE GENERALE DISPOSITIONS COMMUNES A TOUTES LES CATEGORIES L autorité : Les dispositions fédérales énoncées dans ce document constituent la réglementation

Plus en détail

COMMISSAIRE SPORTIF Commissaire Sportif

COMMISSAIRE SPORTIF Commissaire Sportif COMMISSAIRE SPORTIF Préparé par A. Badez et C. Lathuile sur la base des textes officiels de la Fédération Française de Judo disponibles sur le site officiel http://www.ffjudo.com/ A CORPS ARBITRAL B CONTRÔLE

Plus en détail

NE-WAZA JUDO-JUJITSU (Version 3.0 / Avril 2012)

NE-WAZA JUDO-JUJITSU (Version 3.0 / Avril 2012) FEDERATION INTERNATIONALE DE JU-JITSU UNION EUROPEENNE DE JU-JITSU NE-WAZA JUDO-JUJITSU () MEMBRE : - De GAISF Association Générale des Fédérations Sportives Internationales - De IWGA Association de Jeux

Plus en détail

Savate boxe française Guide du jeune officiel. Document UNSS réalisé par Florence Liprandi 1

Savate boxe française Guide du jeune officiel. Document UNSS réalisé par Florence Liprandi 1 Savate boxe française Guide du jeune officiel Document UNSS réalisé par Florence Liprandi 1 PREAMBULE: Ce document a été réalisé pour servir de support Aux formations de jeunes officiels. La présentation

Plus en détail

Page 1 VIET VO DAO ARTS MARTIAUX VIETNAMIENS FSGT SAISON 2014/2015 REGLEMENTATION COMPETITIONS ET ARBITRAGE

Page 1 VIET VO DAO ARTS MARTIAUX VIETNAMIENS FSGT SAISON 2014/2015 REGLEMENTATION COMPETITIONS ET ARBITRAGE Page 1 VIET VO DAO ARTS MARTIAUX VIETNAMIENS FSGT Saison 2014/2015 REGLEMENTATION COMPETITIONS ET ARBITRAGE ENFANTS (poussins, pupilles, benjamins, minimes et cadets) Page 2 TABLE DES MATIERES GENERALITES

Plus en détail

REGLEMENT FEDERAL JIU JITSU BRESILIEN. Mis à jour 01-11-2015 Réfèrent : Yoann Coulon

REGLEMENT FEDERAL JIU JITSU BRESILIEN. Mis à jour 01-11-2015 Réfèrent : Yoann Coulon REGLEMENT FEDERAL JIU JITSU BRESILIEN Mis à jour 01-11-2015 Réfèrent : Yoann Coulon Chapitres : 1- Arbitrage..p3 2- Gestuelle de l arbitre p4 3- Finalités de combat. p5 4- Décompte des points p6 5- Techniques

Plus en détail

JEUDI 12 Février 2015 14 h 00. Inscriptions 12 h 30 à 13 h 30. JEUDI 12 Février 2015 14 h 00

JEUDI 12 Février 2015 14 h 00. Inscriptions 12 h 30 à 13 h 30. JEUDI 12 Février 2015 14 h 00 F.F. Sport U. - C.R. Sport U. de Paris CIUP Espace SUD - 9F, Boulevard Jourdan 75014 PARIS 01.43.13.13.60 ou 01.43.13.13.61 01.45.65.08.48 crsuparis@wanadoo.fr - Site Internet : www.crsuidf.com TAEKWONDO

Plus en détail

REGLES TECHNIQUES DU JUDO FRANÇAIS

REGLES TECHNIQUES DU JUDO FRANÇAIS REGLES TECHNIQUES DU JUDO FRANÇAIS A PRESENTATION Le présent texte détermine, dans le respect des règlements de la Fédération Internationale de Judo, les règles techniques propres à la discipline judo-jujitsu,

Plus en détail

REGLEMENT SPECIFIQUE FUTSAL UNSS

REGLEMENT SPECIFIQUE FUTSAL UNSS REGLEMENT SPECIFIQUE FUTSAL UNSS Terrain de jeu : - Terrain de hand-ball (intérieur ou extérieur). Longueur 38 mètres minimum / 42 mètres maximum Largeur 18 mètres minimum / 22 mètres maximum Le ballon

Plus en détail

Page 1 VIET VO DAO ARTS MARTIAUX VIETNAMIENS FSGT SAISON 2014/2015 REGLEMENTATION COMPETITIONS ET ARBITRAGE

Page 1 VIET VO DAO ARTS MARTIAUX VIETNAMIENS FSGT SAISON 2014/2015 REGLEMENTATION COMPETITIONS ET ARBITRAGE Page 1 VIET VO DAO ARTS MARTIAUX VIETNAMIENS FSGT Saison 2014/2015 REGLEMENTATION COMPETITIONS ET ARBITRAGE ADULTES (Juniors, Seniors, Seniors1) Page 2 TABLE DES MATIERES GENERALITES 4 1 - LES CHAMPIONNATS

Plus en détail

Choisir sa discipline

Choisir sa discipline Combien d entre nous n ont pas envisagé un jour ou l autre de se mettre aux arts martiaux? Les vertus véhiculées par ces disciplines sont en fait nombreuses et chacun s accorde pour reconnaître, même sans

Plus en détail

d identité (recto verso uniquement pour les Etats de l Union Européenne) Etape 5 : Etape d inscriptions définitives, clôture le 31 mai 2013

d identité (recto verso uniquement pour les Etats de l Union Européenne) Etape 5 : Etape d inscriptions définitives, clôture le 31 mai 2013 Pour les volets arts et activités de création : Nous vous remercions de bien vouloir trouver ci-dessous un récapitulatif des informations nécessaires à de la saisie de vos données lors de différentes étapes

Plus en détail

POUSSINS PUPILLES BENJAMINS-MINIMESMINIMES MINIMES CADETS. * Récompenses Juniors Séniors 100 1 ère place

POUSSINS PUPILLES BENJAMINS-MINIMESMINIMES MINIMES CADETS. * Récompenses Juniors Séniors 100 1 ère place 8 éme COUPE DE CHALETTE DE TAEKWONDO PLASTRONS ET CASQUES ELECTRONIQUES DIMANCHE 22 NOVEMBRE 2015 COMPLEXE SPORTIF DU CHATEAU BLANC 85 Rue de la Pontonnerie 45700 Villemandeur POUSSINS PUPILLES BENJAMINS-MINIMESMINIMES

Plus en détail

La plupart des Arts Martiaux ont un programme d'études que le pratiquant suit pour devenir instructeur certifié.

La plupart des Arts Martiaux ont un programme d'études que le pratiquant suit pour devenir instructeur certifié. Evaluation et reconnaissance La plupart des Arts Martiaux ont un programme d'études que le pratiquant suit pour devenir instructeur certifié. Contrairement à la croyance populaire, le Muaythaï possède

Plus en détail

A 10 A Démarrer / Arrêter un combat

A 10 A Démarrer / Arrêter un combat A 10 A Démarrer / Arrêter un combat Réguler le A 11 A Sécurité des tireurs comportement A 12 A Priorité de l action armer pour attaquer entre les tireurs : A 12 B Anti-jeu et manque-à-gagner pour l adversaire

Plus en détail

NOUVEAUTÉS FÉDÉRALES PRÉSENTATION DES RÉFORMES SAISON 2013/2014

NOUVEAUTÉS FÉDÉRALES PRÉSENTATION DES RÉFORMES SAISON 2013/2014 NOUVEAUTÉS FÉDÉRALES PRÉSENTATION DES RÉFORMES SAISON 2013/2014 PRESENTATION DE LA REFORME 2 Sécuriser la pratique et amélioration du suivi des licenciés Mise en conformité avec les fédérations internationales

Plus en détail

PSB Judo MEMENTO. Pour les judokas et leurs parents. PSB Judo. 3 chemin des Torcols 25000 Besançon

PSB Judo MEMENTO. Pour les judokas et leurs parents. PSB Judo. 3 chemin des Torcols 25000 Besançon MEMENTO Pour les judokas et leurs parents AUTOUR DE LA COMPETITION Cette rubrique est destinée à mieux vous faire comprendre ce qu il se passe lors d une compétition. Les néophytes ont beaucoup de mal

Plus en détail

FICHE FORMATION BREVET FEDERAL ANIMATEUR 1 CANNE DE COMBAT

FICHE FORMATION BREVET FEDERAL ANIMATEUR 1 CANNE DE COMBAT FICHE FORMATION BREVET FEDERAL ANIMATEUR 1 CANNE DE COMBAT ELEMENTS TECHNIQUES 1. Le salut Le salut traditionnel, gage de respect et de courtoisie vis à vis de son partenaire, ou du public! «En place pour

Plus en détail

Sports de Contact 1 CALENDRIER EPREUVE DATE LIEUX ENGAGEMENT

Sports de Contact 1 CALENDRIER EPREUVE DATE LIEUX ENGAGEMENT F.F. Sport U. - C.R. Sport U. de Paris CIUP Espace SUD - 9F, Boulevard Jourdan 75014 PARIS 01.43.13.13.60 ou 01.43.13.13.61 01.45.65.08.48 crsuparis@wanadoo.fr - Site Internet : www.crsuidf.com Sports

Plus en détail

Livret de formation Examen de grades Requis 1D-2D-3D

Livret de formation Examen de grades Requis 1D-2D-3D Livret de formation Examen de grades Requis 1D-2D-3D Marine et Christophe 1 Sommaire Définition... 3 Rôle du Commissaire Sportif... 3 Rôle de l arbitre... 3 Le passeport... 4 Identité... 4 Grade... 5 Licence

Plus en détail

REGLEMENT FILA. Octobre 2009

REGLEMENT FILA. Octobre 2009 REGLEMENT FILA Octobre 2009 Caractéristiques ristiques générales Catégories d âge d : M / C / J / S Le tapis La tenue : Lutteur : maillot homologué FILA, chaussures avec cache-lacets, genouillères et protège

Plus en détail

ORGANISATEUR : Le dragon des trois rivières - 21310 BELLENEUVE

ORGANISATEUR : Le dragon des trois rivières - 21310 BELLENEUVE ORGANISATEUR : Le dragon des trois rivières - 21310 BELLENEUVE EN PARTENARIAT AVEC : la Ligue de Bourgogne de KARATE PRESENTATION Les 16 et 17 janvier 2016, pour la seconde fois en Bourgogne, une compétition

Plus en détail

un entretien avec Sofian Aït Mamer et Leïla Lazaar, animateurs sportifs à Paris et Asnières

un entretien avec Sofian Aït Mamer et Leïla Lazaar, animateurs sportifs à Paris et Asnières un entretien avec Sofian Aït Mamer et Leïla Lazaar, animateurs sportifs à Paris et Asnières SUR LE TERRAIN Leïla Lazaar est maîtresse auxiliaire, elle attend d être titularisée dans un lycée professionnel

Plus en détail

REGLEMENT D ARBITRAGE DES COMPETITIONS COMBATS

REGLEMENT D ARBITRAGE DES COMPETITIONS COMBATS REGLEMENT D ARBITRAGE DES COMPETITIONS COMBATS (Version traduite et adaptée selon les règles en vigueur au sein de l ABFT) World Taekwondo Federation Règlement en vigueur depuis le 1er janvier 2006 au

Plus en détail

Bienvenue à tous les sportifs engagés ou encadrants et merci encore à la F.S.G.T. de nous avoir choisis pour cette belle fête de l effort solidaire.

Bienvenue à tous les sportifs engagés ou encadrants et merci encore à la F.S.G.T. de nous avoir choisis pour cette belle fête de l effort solidaire. Aniche, ville sportive, mais aussi dotée d un vaste espace vert était toute désignée pour accueillir les 800 athlètes du cross country lors du championnat du Nord de cette discipline. Quand on connaît

Plus en détail

Histoire du Judo. Jigoro KANO (1860 1939)

Histoire du Judo. Jigoro KANO (1860 1939) Histoire du Judo 1. Bref historique du Judo Né en 1860, Jigoro Kano commença l'étude du Ju-Jitsu à l'âge de 17 ans au moment de son entrée à l'université de lettres. Il découvre l Atemi-waza (Techniques

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L INTÉRIEUR Arrêté du 5 mai 2014 relatif aux tenues des agents de police municipale, pris en application de l article L. 511-4 du code de la sécurité

Plus en détail

Ce règlement sportif régit la rencontre pluridisciplinaire d arts-martiaux dénommée Big Fight Championship (BFC).

Ce règlement sportif régit la rencontre pluridisciplinaire d arts-martiaux dénommée Big Fight Championship (BFC). Présentation Ce règlement sportif régit la rencontre pluridisciplinaire d arts-martiaux dénommée Big Fight Championship (BFC). Cette manifestation sera uniquement ouverte aux sportifs de plus de 18 ans

Plus en détail

Programme de prévention de la prise de risque sur la route des jeunes lycéens chalonnais. Programme inter-établissement.

Programme de prévention de la prise de risque sur la route des jeunes lycéens chalonnais. Programme inter-établissement. Programme de prévention de la prise de risque sur la route des jeunes lycéens chalonnais Programme inter-établissement Evaluation Sommaire 1 - Résultats de l enquête par questionnaire : début de programme...

Plus en détail

COMPETITIONS KATA. Saison 2015 2016. Responsable arbitrage Kata : M. Alain DOUYERE Contact : douyere.alain@gmail.com

COMPETITIONS KATA. Saison 2015 2016. Responsable arbitrage Kata : M. Alain DOUYERE Contact : douyere.alain@gmail.com COMPETITIONS KATA Saison 2015 2016 Responsable arbitrage Kata : M. Alain DOUYERE Contact : douyere.alain@gmail.com Les juges Tenue officielle : -Blazer bleu marine, droit. -Chemise blanche. -Cravate officielle.

Plus en détail

S ouvrir aux différences ou s y enfarger

S ouvrir aux différences ou s y enfarger Audet, G. (2006). Voir http://www.recitdepratique.fse.ulaval.ca/ S ouvrir aux différences ou s y enfarger Je suis enseignante à la maternelle depuis trente ans, dont treize ans vécus en milieu défavorisé.

Plus en détail

LE 18 DÉCEMBRE 1996, 8 élèves hellénistes de première du lycée

LE 18 DÉCEMBRE 1996, 8 élèves hellénistes de première du lycée II. L Antiquité pour quoi? TABLE RONDE AUTOUR D ÉLÈVES HELLÉNISTES ET LATINISTES Yvon LOGÉAT LE 18 DÉCEMBRE 1996, 8 élèves hellénistes de première du lycée Zola (Rennes) et 9 latinistes de terminale du

Plus en détail

LIVRET DES COMPETITIONS REGIONALES DE BOXE PRE COMBAT 2012 2013

LIVRET DES COMPETITIONS REGIONALES DE BOXE PRE COMBAT 2012 2013 Fédération Française de Boxe Comité Régional de Provence Alpes cote d Azur Corse LIVRET DES COMPETITIONS REGIONALES DE BOXE PRE COMBAT 2012 2013 Document élaboré par la CRBEAPC et le CTN selon le code

Plus en détail

AIDE MEMOIRE DE L HOMME D ATTAQUE OFFICIEL

AIDE MEMOIRE DE L HOMME D ATTAQUE OFFICIEL AIDE MEMOIRE DE L HOMME D ATTAQUE OFFICIEL Pour les amateurs de dressage qui ont choisi de devenir Homme d Attaque, rien ne doit être plus important que l Amour du chien et du Travail bien fait Le programme

Plus en détail

Speed-ball RÈGLES DU JEU

Speed-ball RÈGLES DU JEU Speed-ball RÈGLES DU JEU VERSION 2 - JUIN 2015 Sommaire Le jeu individuel... 3 ou supersolo Le supersolo relais... 6 Le jeu en simple... 7 Le jeu en double...11 Le coaching...13 Les accidents...14 Les

Plus en détail

Jouer avec les mains

Jouer avec les mains Benoît Gaud 2006/07 Ecole des Ranches, de Zürich et d Aïre leçons 5, 6 et 7 Jouer avec les mains Défendre le sol, vers une approche du mini volley Objectifs visés 1P-2P 3P-4P 5P-6P Jouer sans laisser tomber

Plus en détail

Applications de l éventail Wang Yen-Nien

Applications de l éventail Wang Yen-Nien Applications de l éventail Wang Yen-Nien Sylvain Maillot 8septembre2013 1 Introduction Cet article se base sur un stage animé par Hervé Marest du 18 au 22 août 2013 à Septmoncel dans le Jura. Le stage

Plus en détail

1Retrouvez cette œuvre dans l espace.

1Retrouvez cette œuvre dans l espace. CORRIGE Exposition temporaire : De Chaissac à Hyber, parcours d un amateur vendéen ETUDE D ŒUVRE 1Retrouvez cette œuvre dans l espace. Complétez le questionnaire. Attention : plusieurs réponses sont parfois

Plus en détail

Equipe EPS 46 Jeux de lutte Cycle 3 1 / 9

Equipe EPS 46 Jeux de lutte Cycle 3 1 / 9 CYCLE 3 : JEUX D OPPOSITION / UA JEUX DE LUTTE SITUATIONS GLOBALES POUR ENTRER DANS L ACTIVITE SITUATION DE REFERENCE SITUATIONS D APPRENTISSAGE ORGANISÉES PAR OBJECTIF SITUATION DE REFERENCE OUTILS POUR

Plus en détail

Invitation Sainte-Foy

Invitation Sainte-Foy Foy 26 avril Collège Jésus-Marie 2047, chemin Saint-Louis Québec Sanctionné par la Fédération Québécoise de Taekwondo Aux superviseurs, directeurs techniques, entraîneurs, athlètes, parents et amis, vous

Plus en détail

Les règles essentielles du volley-ball

Les règles essentielles du volley-ball Les règles essentielles du volley-ball 1- Les caractéristiques et le déroulement du jeu 2- La rotation et les positions des joueurs 3- Le service 4- Joueur au filet et ballon en direction du filet 5- La

Plus en détail

PRESENTATION DE L ACTIVITE

PRESENTATION DE L ACTIVITE PRESENTATION DE L ACTIVITE L ultimate oppose 2 équipes de 5 joueurs. Le terrain est l équivalent d un terrain de hand. Le périmètre du terrain est composé par les lignes de touche qui représentent les

Plus en détail

Badminton. Fiche Sport N 6. Mise à jour : 17 septembre 2014. Page 1 sur 18

Badminton. Fiche Sport N 6. Mise à jour : 17 septembre 2014. Page 1 sur 18 Badminton Fiche Sport N 6 Mise à jour : 17 septembre 2014 Page 1 sur 18 Sommaire Introduction Page 3 I. Compétition Page 4 II. Responsabilisation Page 8 III. Innovation Page 11 IV. Formation Page 12 Annexes

Plus en détail

observation et thèmes d apprentissage pour les débutants

observation et thèmes d apprentissage pour les débutants observation et thèmes d apprentissage pour les débutants HISTORIQUE Pratiquement dès l origine de l homme, le javelot est une arme de chasse et de guerre. On en trouve des traces dans les mythologies grecques

Plus en détail

Modifié par Décret n 2005-1398 du 10 novembre 2005

Modifié par Décret n 2005-1398 du 10 novembre 2005 Décret n 2004-102 du 30 janvier 2004 relatif à la tenue des agents de police municipale pris en application de l'article L. 412-52 du code des communes Modifié par Décret n 2005-1398 du 10 novembre 2005

Plus en détail

Ecole HO LONG HOANG VO-DAO Arts Martiaux Vietnamiens

Ecole HO LONG HOANG VO-DAO Arts Martiaux Vietnamiens Ecole HO LONG HOANG VO-DAO Arts Martiaux Vietnamiens Vous êtes nouvel adhérent : Il vous faut remplir et signer : 1) la fiche d inscription 2) l imprimé de demande de licence ou la prendre au Vo-Duong.

Plus en détail

Echauffement traditionnel :

Echauffement traditionnel : Echauffement traditionnel : Parcourir le tapis : Debout : Tout le monde se déplace en courant sur le tapis ; au signal : Rester en «statue» Se mettre par 2, par 3, par 4 Tout le monde sur «Paul»! Si le

Plus en détail

ARTICLE 1 SURFACE DE COMBAT ARTICLE 2 TENUE OFFICIELLE ARTICLE 3 L'EQUIPE D'ARBITRAGE

ARTICLE 1 SURFACE DE COMBAT ARTICLE 2 TENUE OFFICIELLE ARTICLE 3 L'EQUIPE D'ARBITRAGE ARTICLE 1 SURFACE DE COMBAT 1) La surface de combat doit être plane et ne présenter aucun danger. 2) L'aire de compétition doit être un carré de 8 mètres de côté (mesures prises à l'extérieur). Un mètre

Plus en détail

Apollo Sporting Club fait de La Machine du Moulin Rouge le ring de son 1er gala de boxe

Apollo Sporting Club fait de La Machine du Moulin Rouge le ring de son 1er gala de boxe Apollo Sporting Club fait de La Machine du Moulin Rouge le ring de son 1er gala de boxe Créé en 2010 par 2 frères et 1 cousin, dont Benjamin Benmoyal, membre de l'équipe de France de boxe Française Elite,

Plus en détail

REGLEMENT KARATE CONTACT

REGLEMENT KARATE CONTACT REGLEMENT KARATE CONTACT Mise à jour le 01 /07/2015 GENERALITES - A l exception des règles spécifiques au Karaté Contact exposées ci-après, les règles sont celles des règlements de compétitions Kumité

Plus en détail

Association du Hockey mineur de Bécancour Par Luc Montour (Texte) Denis Fleurent (Photos)

Association du Hockey mineur de Bécancour Par Luc Montour (Texte) Denis Fleurent (Photos) Association du Hockey mineur de Bécancour Par Luc Montour (Texte) Denis Fleurent (Photos) Septembre 2004 Entraînement des jeunes gardiens de but au hockey L un des plus grands défis qu affronte l entraîneur

Plus en détail

JOUEUR PLUME JAUNE. Trajectoire du volant LBBA/SH/25/05/07

JOUEUR PLUME JAUNE. Trajectoire du volant LBBA/SH/25/05/07 PLUME JAUNE Epreuve N 1 Lancer le volant à la main Se déplacer en pas chassés vers l'avant du terrain entre des plots Simuler une fente avant au filet Se déplacer de l'avant vers le fond de court à gauche

Plus en détail

CONSTRUIRE UN PROJET PEDAGOGIQUE POUR LES JEUX D OPPOSITION

CONSTRUIRE UN PROJET PEDAGOGIQUE POUR LES JEUX D OPPOSITION CONSTRUIRE UN PROJET PEDAGOGIQUE POUR LES JEUX D OPPOSITION Eléments à prendre en compte : 1. Le projet pédagogique doit être construit à partir des programmes de l école primaire et des compétences à

Plus en détail

HANDISPORT CHAMPIONNAT DE FRANCE JUDO. Déficients visuels, auditifs et

HANDISPORT CHAMPIONNAT DE FRANCE JUDO. Déficients visuels, auditifs et CHAMPIONNAT DE FRANCE JUDO HANDISPORT Déficients visuels, auditifs et Richard Strugalski, non voyant, ceinture noire 2è dan, champion de France 2009 judo club calaisien 1 SAMEDI 26 JANVIER 2013 CALYPSO

Plus en détail

DOMINANTES GÉNÉRALES DE LA SAISON 2012/2013

DOMINANTES GÉNÉRALES DE LA SAISON 2012/2013 Le Délégué Territorial des Arbitres Nouméa, le 07 Décembre 2012 DOMINANTES GÉNÉRALES DE LA SAISON 2012/2013 Dans sa lettre aux arbitres de France, Jacques MUNTZ a écrit : «Je vous dirai d abord, de connaître

Plus en détail

REGLEMENT DES COMPETITIONS - SAISON SPORTIVE 2015 / 2016

REGLEMENT DES COMPETITIONS - SAISON SPORTIVE 2015 / 2016 Le texte complet du présent livret est téléchargeable sur le site internet De la Fédération Française de Karaté et Disciplines Associées... 1 SOMMAIRE LE CODE ETHIQUE 6 - SYSTEME DE QUALIFICATION DES CHAMPIONNATS

Plus en détail

Présenté par la Commission Nationale de Boxe Amateur en accord avec les règlements de la. Fédération Française de Boxe

Présenté par la Commission Nationale de Boxe Amateur en accord avec les règlements de la. Fédération Française de Boxe Présenté par la en accord avec les règlements de la Fédération Française de Boxe et le code sportif de la boxe amateur PAS DE TRAITEMENT DE DOSSIER DU 24/01/2011 AU 15/03/2011 Fédération Française de Boxe

Plus en détail

Jeux de lutte - cycle I - Unité d apprentissage

Jeux de lutte - cycle I - Unité d apprentissage Jeux de lutte - cycle I - Unité d apprentissage entrée dans l activité 1 à 2 séances situation de référence pour évaluer les besoins Objectifs d apprentissage situations d apprentissage 5 ou 6 séances

Plus en détail

Basket Cycle 3. Préparation à la rencontre du 15 ou 16 février 2007 :

Basket Cycle 3. Préparation à la rencontre du 15 ou 16 février 2007 : Basket Cycle 3 Préparation à la rencontre du 15 ou 16 février 2007 : Situation de référence et règles pour la rencontre Proposition de séances Co évaluation des élèves Document pour enrichir l activité

Plus en détail

LES 7 ÉTAPES DES JEUX COOPÉRATIFS VERS LA COOPÉRATION

LES 7 ÉTAPES DES JEUX COOPÉRATIFS VERS LA COOPÉRATION LES 7 ÉTAPES DES JEUX COOPÉRATIFS VERS LA COOPÉRATION L ouvrage «Jeux coopératifs pour bâtir la paix» propose 300 jeux et sports coopératifs sans perdant ni gagnant! Il invite à disputer 7 parties correspondant

Plus en détail

Soirée de la Coopération

Soirée de la Coopération APAP Soiée de la coopération Juin 2013 Soirée de la Coopération Une expérience unique de rencontre, d échange et de débat En quelques mots Un thème La coopération Une date Juin 2013 Un lieu La maison des

Plus en détail

GUIDE DE CONTROLE DU JUDOGI PENDANT LES COMPETITIONS FIJ

GUIDE DE CONTROLE DU JUDOGI PENDANT LES COMPETITIONS FIJ GUIDE DE CONTROLE DU JUDOGI PENDANT LES COMPETITIONS FIJ A partir des championnats du monde de Paris 2011 Document en anglais et français 15/06/2011 FOURNISSEURS DE LA FIJ A LA DATE DU 15/06/2011 : Fournisseur

Plus en détail

Le Portable. Xavier Boissaye

Le Portable. Xavier Boissaye Le Portable Xavier Boissaye L acteur entre en scène s appuyant sur une béquille, la jambe plâtrée. «Quand je pense qu il y en a.» (bruit de portable) L acteur prend son appareil dans sa poche et se tourne

Plus en détail

REGLES GENERALES ET DIRECTIVES POUR LA REALISATION ET LE JUGEMENT DES EXERCICES

REGLES GENERALES ET DIRECTIVES POUR LA REALISATION ET LE JUGEMENT DES EXERCICES V REGLES GENERALES ET DIRECTIVES POUR LA REALISATION ET LE JUGEMENT DES EXERCICES Les règles et les directives pour la réalisation et le jugement des exercices sont formées de A) Une partie générale qui

Plus en détail

VIVRE DE BELLES RÉUSSITES

VIVRE DE BELLES RÉUSSITES Mise en contexte : Dans le cadre d une activité de formation basée sur une analyse en groupe de récits exemplaires de pratiques d enseignants expérimentés, des futurs enseignants du préscolaire/primaire

Plus en détail

PREMIERE PARTIE REGLES DE COMPETITION DE KARATE

PREMIERE PARTIE REGLES DE COMPETITION DE KARATE PREMIERE PARTIE REGLES DE COMPETITION DE KARATE CHAPITRE 1 EQUIPE ARBITRALE Tous les compétiteurs et Arbitres devront décider le système auquel ils désirent participer :Shobu Ippon, Shobu Sanbon ou les

Plus en détail

Trophée des 2 lacs REGLEMENT Organisateurs/Coureurs Année 2015

Trophée des 2 lacs REGLEMENT Organisateurs/Coureurs Année 2015 Règlement Trophée des 2 Lacs Version 10/08/2015 Page 1/10 Trophée des 2 lacs REGLEMENT Organisateurs/Coureurs Année 2015 1. FONDEMENTS... 2 2. ORGANISATION... 2 3. SECURITE... 3 4. MATERIEL... 3 5. ENGAGEMENT...

Plus en détail

8 e Meeting de Natation De la ville de Paris

8 e Meeting de Natation De la ville de Paris 8 e Meeting de Natation De la ville de Paris 16-17 mai 2015 Compétition organisée par le Neptune Club de France & labellisée par la Fédération Française de Natation Paris - Piscine Georges Vallerey Bassin

Plus en détail

Règlement Compétition & Interprétations

Règlement Compétition & Interprétations Règlement Compétition & Interprétations Révisé le 13 février 2009 REGLEMENT COMPETTITION & INTERPRETATION Règlement competition & Interprétations 1 SOMMAIRE Article 01. Objectif Article 02. Application

Plus en détail

LE GUIDE PRATIQUE DE FRANCE ACADEMIE SELF-DEFENSE

LE GUIDE PRATIQUE DE FRANCE ACADEMIE SELF-DEFENSE LE GUIDE PRATIQUE DE FRANCE ACADEMIE SELF-DEFENSE FRANCE ACADEMIE SELF-DEFENSE 29 bld de Nancy- 67000 Strasbourg www.fasdefense.fr pascal@fasdefense.fr Sommaire Les cadres de France Académie Self-Défense.2

Plus en détail

Cercle d Escrime de Laval Saison 2009-2010

Cercle d Escrime de Laval Saison 2009-2010 Cercle d Escrime de Laval Saison 2009-2010 Seul lieu de pratique de l Escrime en Mayenne, le Cercle d Escrime de Laval est un club formateur très dynamique. Il accueille de nombreux tireurs de tous âges

Plus en détail

Réponses au Questionnaire technique/tactique pour les U13

Réponses au Questionnaire technique/tactique pour les U13 Réponses au Questionnaire technique/tactique pour les U13 Avant tout j aimerais remercier tous les enfants qui ont fait l effort d avoir répondu au questionnaire (il y en a eu 16). Et même si ce questionnaire

Plus en détail

1. Aurais-je une dette, une promesse à honorer?... 19 Implication et prise de distance, comment faire?... 24 Que faire de la vie sauve?...

1. Aurais-je une dette, une promesse à honorer?... 19 Implication et prise de distance, comment faire?... 24 Que faire de la vie sauve?... Table des matières Préface, Clémentine Autain... 9 Préambule... 13 1. Aurais-je une dette, une promesse à honorer?... 19 Implication et prise de distance, comment faire?... 24 Que faire de la vie sauve?...

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE. Initiation du rugby en milieu scolaire. Olivier ACHAINTRE Janvier 2013

PROJET PEDAGOGIQUE. Initiation du rugby en milieu scolaire. Olivier ACHAINTRE Janvier 2013 PROJET PEDAGOGIQUE Initiation du rugby en milieu scolaire Olivier ACHAINTRE Janvier 2013 Définition et objectifs : Permettre la découverte de l activité et de ses principes fondamentaux Proposition d une

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Stage d'arts Martiaux Historiques Européens à Nantes les 12 et 13 avril 2014

DOSSIER DE PRESSE. Stage d'arts Martiaux Historiques Européens à Nantes les 12 et 13 avril 2014 DOSSIER DE PRESSE Stage d'arts Martiaux Historiques Européens à Nantes les 12 et 13 avril 2014 Février 2014 Résumé : Les 12 et 13 avril se déroulera à Nantes le 3 ème plus grand rassemblement français

Plus en détail

Exercices simples pour équipes jeunes

Exercices simples pour équipes jeunes Soirée itinérante du 13.11.2001 : (par Robert BIALÉ entraîneur de URCUIT-BAYONNE Nationale 1 et CTD des Pyrénées Atlantiques) Exercices simples pour équipes jeunes C est dans le cadre de la formation animateur

Plus en détail

CABA- Boxe Canada. Articles and Règlements. Régissant la boxe amateur au Canada. Texte officiel, édition 2015 Édition Révisée- Février 2015

CABA- Boxe Canada. Articles and Règlements. Régissant la boxe amateur au Canada. Texte officiel, édition 2015 Édition Révisée- Février 2015 CABA- Boxe Canada Articles and Règlements Régissant la boxe amateur au Canada Texte officiel, édition 2015 Édition Révisée- Février 2015 Publié par BOXE CANADA Table des matières Introduction... 2 Article

Plus en détail

GUIDE PROVISOIRE AUTOMNE 2011 - UNIFORME D INSTRUCTION MARINE DES CADETS DE LA MARINE POUR LES CORPS DE CADETS SEULEMENT

GUIDE PROVISOIRE AUTOMNE 2011 - UNIFORME D INSTRUCTION MARINE DES CADETS DE LA MARINE POUR LES CORPS DE CADETS SEULEMENT GUIDE PROVISOIRE AUTOMNE 2011 - UNIFORME D INSTRUCTION MARINE DES CADETS DE LA MARINE POUR LES CORPS DE CADETS SEULEMENT 1. L uniforme d instruction marine des cadets de la Marine est conçu pour être porté

Plus en détail

Chapitre 1. Trouver ses bases

Chapitre 1. Trouver ses bases Chapitre 1 Trouver ses bases 9 Lundi Dépendance Comme un bébé dans les bras de sa mère est impuissant, Dieu souhaite que nous (re)devenions ainsi dans ses bras à lui. Il s agit, en fait, plus de réaliser

Plus en détail

Formation des entraîneurs, bénévoles, dirigeants des clubs du CRCCK. Intervenant : Yann GUDEFIN

Formation des entraîneurs, bénévoles, dirigeants des clubs du CRCCK. Intervenant : Yann GUDEFIN Formation des entraîneurs, bénévoles, dirigeants des clubs du CRCCK Intervenant : Yann GUDEFIN Programme de la formation Un peu de théorie Nous aborderons les thèmes généraux sans rentrer volontairement

Plus en détail

Ce réglement a été extrait du site officiel de la FF. Il correspond au règlement 2003 du Futsal. DEUXIEME ARBITRE CHRONOMETREUR ET TROISIÈME ARBITRE

Ce réglement a été extrait du site officiel de la FF. Il correspond au règlement 2003 du Futsal. DEUXIEME ARBITRE CHRONOMETREUR ET TROISIÈME ARBITRE Règlement futsal Ce réglement a été extrait du site officiel de la FF. Il correspond au règlement 2003 du Futsal. LOI I LOI II LOI III LOI IV LOI V LOI VI LOI VII LOI VIII LOI IX LOI X LOI XI LOI XII LOI

Plus en détail

Raid Multi-Sports de Nature

Raid Multi-Sports de Nature Raid Multi-Sports de Nature Fiche Sport N 38 Mise à jour : 10 septembre 2015 Page 1 sur 14 Sommaire Introduction Page 3 I. Compétition Page 4 II. Responsabilisation Page 6 III. Innovation Page 7 IV. Formation

Plus en détail

J ai aidé à préparer et à servir et les gens ont été très sympathiques avec moi. C est fatigant, mais avec des horaires normaux.

J ai aidé à préparer et à servir et les gens ont été très sympathiques avec moi. C est fatigant, mais avec des horaires normaux. Témoignage 1 Voici le témoignage de Kevin : J ai passé une semaine d observation au restaurant d entreprise d une grosse société qui travaille pour l espace et fabrique des satellites. Tous les midis,

Plus en détail

Règlement Sportif de la FEKM-Secteur FRANCE (adopté par l assemblée générale du 8 juin 2014) TITRE 1 CODE MORAL

Règlement Sportif de la FEKM-Secteur FRANCE (adopté par l assemblée générale du 8 juin 2014) TITRE 1 CODE MORAL Règlement Sportif de la FEKM-Secteur FRANCE (adopté par l assemblée générale du 8 juin 2014) TITRE 1 CODE MORAL Un code moral régit la F.E.K.M. Toute personne morale ou physique affiliée ou licenciée à

Plus en détail

Dorothee Daily Devotional BROADCAST SCRIPT Programme ID: RSA - 016 Original title: Fellowship with God Titre : La Communion avec Dieu

Dorothee Daily Devotional BROADCAST SCRIPT Programme ID: RSA - 016 Original title: Fellowship with God Titre : La Communion avec Dieu Dorothee Daily Devotional BROADCAST SCRIPT Programme ID: RSA - 016 Original title: Fellowship with God Titre : La Communion avec Dieu DDD French, S 276 Page 1 Salutations chaleureuses dans le Puissant

Plus en détail

LUC LEGRÈS est ingénieur de recherche dans le laboratoire UMR S728 Inserm/Université Paris-Diderot, à l Institut universitaire d hématologie à Paris

LUC LEGRÈS est ingénieur de recherche dans le laboratoire UMR S728 Inserm/Université Paris-Diderot, à l Institut universitaire d hématologie à Paris 32 LUC LEGRÈS est ingénieur de recherche dans le laboratoire UMR S728 Inserm/Université Paris-Diderot, à l Institut universitaire d hématologie à Paris depuis 1999. Il est lauréat du Prix Innovation 2008.

Plus en détail

RÉGLEMENTATION SPÉCIFIQUE 2015-2016

RÉGLEMENTATION SPÉCIFIQUE 2015-2016 RÉGLEMENTATION SPÉCIFIQUE 2015-2016 DOCUMENT COMPLEMENTAIRE IMPORTANT A LIRE : REGLEMENTATION ADMINISTRATIVE DU RSEQ LAC-SAINT-LOUIS DE L ANNEE EN COURS Révisée le 16 juin 2015 (CSS 1415-01) EN TANT QUE

Plus en détail

Comité départemental de Tennis de Table - 1 -

Comité départemental de Tennis de Table - 1 - Comité départemental de Tennis de Table - 1 - La séance de tennis de table de 1heure est constituée de : UN ECHAUFFEMENT (Il doit durer une dizaine de minutes) Les situations sont préparatoires aux situations

Plus en détail

CARNET D ACCUEIL 2009-2010

CARNET D ACCUEIL 2009-2010 USA BASKET CARNET D ACCUEIL 2009-2010 I. TABLE DES MATIERES I. TABLE DES MATIERES...2 II. L INSCRIPTION...3 III. IV. II.1 Comment s inscrire?...3 II.2 Combien ça coûte?...3 II.2.1 Tarifs...3 II.2.2 A quoi

Plus en détail

JEUX D HIVER DU CANADA DE 2011 DEVIS TECHNIQUE PATINAGE ARTISTIQUE

JEUX D HIVER DU CANADA DE 2011 DEVIS TECHNIQUE PATINAGE ARTISTIQUE JEUX D HIVER DU CANADA DE 2011 DEVIS TECHNIQUE PATINAGE ARTISTIQUE Les devis techniques sont un élément important des Jeux du Canada. Ils contiennent des renseignements sur les exigences en matière d âge

Plus en détail

Réunion de parents-classe de ce1-ce2

Réunion de parents-classe de ce1-ce2 Réunion de parents-classe de ce1-ce2 Elodie PLANTIER Présentation Effectifs : 12 CE2 et 13 CE1 Filles : 13 Garçons : 12 I - Organisation matérielle : Le Cahier jaune où est collé l ensemble des papiers

Plus en détail

Interview Steve URSPRUNG Hypophosphatasie Europe 1. Présentation de Steve et de l association Hypophosphatasie Europe

Interview Steve URSPRUNG Hypophosphatasie Europe 1. Présentation de Steve et de l association Hypophosphatasie Europe Interview Steve URSPRUNG Hypophosphatasie Europe 1. Présentation de Steve et de l association Hypophosphatasie Europe Hypophosphatasie Europe, partenaire associé du projet Offensive Science, est une association

Plus en détail

Les règles du volley-ball

Les règles du volley-ball Les règles du volley-ball Mise à jour mars 2015 1- Les caractéristiques et le déroulement du jeu 2- La rotation et les positions des joueurs 3- Le service 4- Joueur au filet et ballon en direction du filet

Plus en détail

Joel HORTEGAT- Les Auberges de Jeunesse 1. MEDIACOACH Les plans cadrage. Lecture de l image et pratique de l image

Joel HORTEGAT- Les Auberges de Jeunesse 1. MEDIACOACH Les plans cadrage. Lecture de l image et pratique de l image Joel HORTEGAT- Les Auberges de Jeunesse 1 MEDIACOACH Les plans cadrage Lecture de l image et pratique de l image Introduction Amateur de cinéma, ayant participé moi-même à des tournages, téléspectateur

Plus en détail

DIRECTIVE RELATIVE AUX. Comportements COMPOR- TEMENTS DANS L ARMÉE DE TERRE

DIRECTIVE RELATIVE AUX. Comportements COMPOR- TEMENTS DANS L ARMÉE DE TERRE Comportements DIRECTIVE RELATIVE AUX Comportements COMPOR- TEMENTS DANS L ARMÉE DE TERRE État-major de l armée de terre Paris, mars 2001 PRÉAMBULE Le «Code du soldat de l armée de terre» et son guide s

Plus en détail

LEGUEVIN. 7 èm Coupe Technique et Tournoi Enfants

LEGUEVIN. 7 èm Coupe Technique et Tournoi Enfants TAEKWONDO 7 èm Coupe Technique et Tournoi Enfants LEGUEVIN Dimanche 6 mai 2012 Entrée Gratuite Salle Polyvalente, route d Auch 31490 Léguevin 06.17.86.86.63 secretariat-tkdleguevin@hotmail.fr - individuelle

Plus en détail

LE JUDO CYCLE 3. Cycle 3 / 1 classe / 1 intervenant VERS 2007/2008. Ville du Blanc mesnil Education Nationale

LE JUDO CYCLE 3. Cycle 3 / 1 classe / 1 intervenant VERS 2007/2008. Ville du Blanc mesnil Education Nationale Ville du Blanc mesnil Education Nationale PROJET PEDAGOGIQUE 2007/2008 LES JEUX d OPPOSITION VERS LE JUDO CYCLE 3 Cycle 3 / 1 classe / 1 intervenant JOUANNEAU Laurent E.T.A.P.S. de la ville du Blanc Mesnil

Plus en détail