Applications Terrestres. water mist fire protection. Salles informatiques et de Télécommunications

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Applications Terrestres. water mist fire protection. Salles informatiques et de Télécommunications"

Transcription

1 Applications Terrestres water mist fire protection Salles informatiques et de Télécommunications

2 Note pour Jean-Louis (services des achats) Je viens de lire le rapport. Devons-nous vraiment investir dans un système d'extinction à gaz afin de protéger notre salle informatique? Philippe P.S. AS-TU ENTENDU PARLER DU HI-FOG CE SYSTEME ETEINT L'INCENDIE ET ELIMINE EN MEME TEMPS LA FUMEE (CAR C'EST ELLE QUI CAUSE LES DEGATS LES PLUS SERIEUX)! Résumé En cas d'incendie dans les salles informatiques, ce sont les fumées et non pas les flammes qui provoquent la majorité des dommages. Un système d'aspiration détectant les fumées est capable de déclencher l'alerte bien avant l'apparition des flammes. Pour cette raison, nous, chez IBM en Scandinavie, nous ne voyons pas l'intérêt de remplir la salle informatique avec du gaz qui ne fait que propager la fumée dans la salle... sans parler des effets néfastes pour la sécurité des personnes et l'environnement. Recommandations : 1. Surveillez que le ménage soit fait périodiquement et correctement Réduisez la présence de matières inflammables, y compris les documents en papier, et faites périodiquement la poussière. 2. Installez des parois de séparation résistantes aux flammes et étanches aux fumées. 3. Installez un système de détection de fumées qui prélève en continu des échantillons de l'air ambiant et arrête automatiquement la ventilation en cas d'incendie. 4. Installez au moins dans le plancher technique un système HI-FOG d'épuration/neutralisation des fumées, activé par détection et prévoyez de préférence ce système également dans la salle informatique. Roland Nilsson Chef de Produits Salles d'ordinateurs IBM - e-site Services, Suède 2

3 water mist fire protection I-FOG est le leader mondial en technologie de protection contre l'incendie par brouillard d'eau. Plus de la moitié des nouveaux bateaux de croisière actuellement en construction sont équipés de HI-FOG comme système principal de protection contre l'incendie. Londres et Madrid utilisent HI-FOG sur leurs lignes de métro contre les dangers d'incendies spéciaux. Les compagnies de pétrole, les installations de production d'énergie et de nombreuses industries dans le monde apprécient les avantages de la protection de leur investissement coûteux offerts par le système HI-FOG de Marioff. Une technologie de protection contre l'incendie qui excelle par sa rapidité, son efficacité et sa sûreté totale, tant pour le personnel que pour l'environnement, tout en offrant un nettoyage et un rechargement pratiquement gratuit. Pour combattre les risques primaires d'incendies dans les salles d'ordinateurs, les centraux téléphoniques et d'autres secteurs utilisant des équipements électroniques sensibles, une nouvelle version HI-FOG "SCRUBBING" a spécialement été développée en collaboration avec la société IBM - Nord. LA FUMEE. La revue Factory Mutual* explique : "La mise en œuvre de plastiques à différents degrés de retardement de flammes pour les équipements informatiques ou les appareils périphériques peut générer une très grande quantité de fumées même en présence d'incendies mineurs... les grandes quantités de fumée développées au début d'un incendie dans une zone sans surveillance peuvent avoir des effets très destructeurs."* Activé tout au début d'un incendie par un système de détection rapide, le système HI-FOG élimine efficacement la fumée dans les planchers techniques, dans les boîtiers des équipements ou dans la salle, empêchant ainsi la contamination coûteuse et la déterioration de circuits électroniques. Le système assure cette protection vitale même si l'incendie se produit à l'extérieur de la salle informatique. En cas d'apparition de flammes, elles seront éteintes en même temps. Un déclenchement accidentel du système ne présente aucun danger pour l'équipement ou les personnes. Contrairement à un système d'extinction à gaz, toute poussière dégagée sera absorbée dans des conduites et non pas répandue dans la salle. L'efficacité du système reste intacte même si le personnel ouvre temporairement la porte pour évacuer le local. Il peut pénétrer dans la zone sinistrée sans pour autant être incommodé par le brouillard d'eau. *Factory Mutual : Property Loss Prevention Data Sheet (Spécification pour la prévention de la perte de biens) 5-32, juin 1993 Extinction Refroidissement Nettoyage des fumées Gaz inerte Hydrocarbures halogénés Extincteurs CO 2 Système Sprinkler Système HI-FOG * Uniquement si le local est hermétiquement fermé 3

4 Les systèmes HI-FOG évolués pour salles d'ordinateur et locaux de Télécommunications n distingue trois types de systèmes HI-FOG pour salles d'ordinateurs et de Télécommunications : le système pour planchers techniques, le système mural pour le nettoyage de la salle et le système pour l'extinction de l'incendie installé au plafond. Tous les systèmes sont automatiquement activés par un signal en provenance du système de détection de fumées. Système pour planchers techniques Le système HI-FOG pour planchers techniques est approuvé FM et comprend une tuyauterie destinée au nettoyage, montée à la périphérie du plancher technique. Les têtes de pulvérisation HI-FOG sont vissées dans la tuyauterie et branchées sur une batterie de bouteilles indépendante contenant de l'eau et de l'azote. Le rôle du système est de nettoyer la fumée et d'éteindre ensuite les flammes dans le plancher technique et à l'intérieur des boîtiers d'ordinateur. On préconise que la salle soit équipée d'une climatisation qui introduit de l'air frais par le plancher technique, le fait circuler dans les appareils et le rejette ensuite dans la salle. Le système de climatisation est toujours désactivé avant l'enclenchement du système HI-FOG. Système de nettoyage de la salle Le système HI-FOG pour le nettoyage de la salle ressemble au système installé dans le plancher technique, mais la tuyauterie assurant le nettoyage est directement montée sur les murs de la salle. En débitant très peu de brouillard d'eau dans la salle, le système n'éteint pas l'incendie, mais absorbe et nettoie la fumée dans la salle. Système d'extinction de la salle Le système HI-FOG pour l'extinction du feu comporte des têtes de pulvérisation HI-FOG montées au plafond et branchées sur la batterie de bouteilles indépendante d'eau/azote. Le système est conçu pour éteindre l'incendie dans la salle et pour éliminer les fumées. Celles-ci sont absorbées par le brouillard d'eau, retombent sur le plancher et peuvent être ramassées. Quel système choisir? Dans les installations informatiques fonctionnant 24 heures sur 24, un système pour planchers techniques peut être suffisant. Pour une protection complémentaire contre la fumée dans la salle même, un système mural de nettoyage peut être installé en complément. Dans les salles techniques sans personnel ou si un système d'extinction complet est exigé, il sera préférable de préconiser la combinaison d'un système pour plancher technique et un système d'extinction du feu pour la salle. Modules standard HI-FOG Les systèmes HI-FOG sont fournis sous forme de modules standard pour les dimensions de salles figurant ci-dessous. Pour des salles de taille supérieure, il est possible d'assembler plusieurs unités de modules. La GPU (Gas driven Pump Unit = poste de pompage actionné au gaz) peut être utilisée pour la protection de salles plus importantes, demandant une génération de brouillard d'eau prolongée et autorisant un débit d'eau plus important. L'unité GPU Extinction salle Faux-plancher Unterboden Faux-plancher Nettoyage Nettoyage salle salle water mist fire protection Surface 50m 2 5m x 10m 10m x 10m Hauteur 3m 500 mm 3m Eau 10 l + 5 l 10 l + 5 l 1 x 50 l Azote 3 x 50 l 2 x 50 l 1 x 50 l 4

5 Système plancher technique Suite à une surcharge d'intensité un câble ou un branchement dans le plancher technique commence à dégager de la vapeur et ensuite de la fumée. Le système de détection donne une première alerte. Le niveau d'alerte suivant coupe la ventilation et procède (si le client a pris cette option) en toute sécurité à l'arrêt des appareils. Le troisième niveau d'alarme active le système HI-FOG du plancher technique. Dans les 30 premières secondes, le brouillard d'eau à haute densité pénètre dans la tuyauterie pour le nettoyage des fumées. Ceci entraîne un renouvellement complet de l'air dans l'espace du plancher technique et également, via sur les conduites de la ventilation, dans les boîtiers des appareils, remplaçant ainsi la fumée chaude par de l'air frais. Après 30 secondes, le brouillard du type "extinction" est remplacé par un "brouillard sec" à basse densité. En circulant du plancher technique vers la salle, il continue de rafraîchir l'environnement. Il nettoie aussi les fumées et gaz chauds, éteignant tout incendie dans le plancher technique, dans les boîtiers des équipements et empêche ainsi une éventuelle reprise de l'incendie Plancher technique et système de nettoyage des fumées combinés Un composant dans un des appareils tombe en panne, chauffe et commence à dégager de la fumée. Le système de détection donne une première alerte. Le niveau d'alerte suivant coupe la ventilation et, si le client a pris cette option, déclenche en toute sécurité l'arrêt des appareils. Le troisième niveau d'alarme active les deux systèmes. Le système du plancher technique fonctionne comme ci-dessus. Via les conduites près du plancher, le système de nettoyage de la salle envoie immédiatement du brouillard d'eau dans la salle. Les conduites en haut de la salle commencent en même temps l'aspiration du brouillard 'sale', chargé des fumées. Après 30 secondes, le brouillard dans le système du plancher technique passe au mode "extinction". Le système de nettoyage des fumées de la salle continue à débiter du brouillard d'eau et à aspirer la fumée, sans toutefois contribuer à l'extinction d'un éventuel incendie dans la salle Plancher technique et système d'extinction incendie Un incendie criminel débute dans une corbeille à papier de la salle et commence à dégager de la fumée. Le système de détection donne une première alerte. Le niveau d'alerte suivant coupe la ventilation et commande l'arrêt des appareils en toute sécurité (si le client a pris cette option). Le système de détection active d'abord le système HI-FOG du plancher technique comme ci-dessus. Il assure ainsi le nettoyage des fumées dans le plancher technique et les boîtiers avant son dégagement dans la salle. La légère surpression régnant dans les enceintes d'ordinateur empêche la fumée de la salle de pénétrer dans les boîtiers. Après un délai de temporisation par rapport au système du plancher technique passant au mode de "brouillard sec", le système d'extinction HI-FOG monté au plafond de la salle commence à débiter du brouillard d'eau. Ce brouillard éteint l'incendie et absorbe la fumée dans la salle. Les cendres des fumées retombent sur le plancher. 5

6 Seul le HI-FOG combat le risque réel d'un incendie dans la salle informatique à savoir : LA FUMEE Nettoyage des fumées Dès son déclenchement, les buses de pulvérisation HI-FOG génèrent en amont un effet puissant d aspiration (effet Venturi). La fumée et les particules de combustion se mélangent au brouillard ultra fin créé par les buses et sont aspirées par la tuyauterie d'évacuation et se condensent dans les coudes du réseau. Cette "eau sale" chargée des fumées et des particules de combustion est collectée dans les pièges. water mist fire protection Tuyauterie pour nettoyage de fumées Elle est composée de deux tubes en forme de U (ou fer à cheval) avec des têtes spéciales de pulvérisation HI-FOG situées à l'intérieur de chaque section de tube. Une fois activée, cette brume d'eau débite dans des directions opposées. L'eau est collectée afin d'être évacuée ultérieurement. Ce n'est qu'une petite quantité d'eau débitée sous la forme de brouillard ou de micro-gouttes qui atteint l'espace protégé. Applications brevetées 6

7 Sûre pour le personnel et les appareils Tout en respectant réellement l'environnement Le système HI-FOG est un brouillard d'eau de la classe 1 (NFPA 750). Le système est homologué par le Ministère de l'environnement des Etats-Unis (EPA) avec le label "non polluant pour l'environnement" et "approprié à l'utilisation dans tous les espaces de travail du personnel". Quantité d'eau mise en œuvre Dans le système HI-FOG approuvé pour les planchers techniques par l organisme FM, un brouillard d'eau à haute densité est produit dans les 30 premières secondes. Cependant, toute cette eau reste en final dans la tuyauterie et sert au nettoyage et à l'absorption les fumées aspirées pour ensuite être collectée comme eaux usées dans la tuyauterie d'évacuation. Dans la deuxième phase, pendant laquelle le brouillard est diffusé dans le plancher technique ou la salle, la même quantité d'eau est réutilisée Le plancher technique HI-FOG et les systèmes d'extinction protègent les équipements informatiques de la société ATG qui traite les paris effectués dans les 30 hippodromes de la Suède. "Avec des installations informatiques devant gérer environ 100 millions US$ par mois, il nous fallait une solution de protection contre l'incendie qui ne risque pas d'inonder les salles avec de l'eau sale, mais qui agit très vite en prenant en compte le véritable danger pour nos opérations : la fumée." Têtes de pulvérisation HI-FOG Les têtes de pulvérisation, pièces de précision en acier inoxydable, sont conçues pour un minimum de débit d'eau et un maximum d'efficacité d'extinction et de nettoyage des fumées. Déclenchement intempestif Sans risque pour le personnel Sans risque pour les appareils Déclenchement incendie Sans risque pour le personnel Sans risque pour les appareils pendant 10 minutes. Ce "brouillard sec" est beaucoup plus fin, effectue le refroidissement et l'extinction des flammes en plus du nettoyage des fumées. Sécurité du personnel Le système HI-FOG est totalement sûr en cas de déclenchement intempestif et, contrairement aux gaz d'hydrocarbures halogénés, ne génère, en cas d'incendie, aucun produit de décomposition toxique. De plus, nettoyage et capacité d'absorption des fumées signifient aussi risque réduit à l'intérieur et à l'extérieur de l'espace protégé. Sécurité des équipements Les systèmes HI-FOG diffusent en réalité très peu d'eau dans le plancher technique ou la salle. Donc, les appareils électroniques délicats ne peuvent pas être endommagés. L'eau déminéralisée qui est utilisée est la même que celle utilisée par les sociétés spécialisées dans la restauration d'appareils informatiques endommagés par les fumées. Après un déclenchement, l'air ambiant est rapidement séché par le redémarrage de la climatisation de la salle. Rechargement Les systèmes HI-FOG sont faciles à recharger. A la différence d'un système à gaz, le coût du remplacement de "l'agent d'extinction" est négligeable il s'agit d'eau et d'azote. Gaz inerte Hydrocarbures halogénés Système HI-FOG Extinction au CO 2 Système Sprinkler Jan Askerblom, Gestionnaire de données chez ATG, Suède 7

8 HI-FOG protège des et éléments périphériq ctuellement, les systèmes HI-FOG protègent déjà les salles d'ordinateurs et autres équipements Hi-Tech des compagnies d'eau, des universités et des constructeurs automobiles en Angleterre, des sociétés de télécommunication en Malaisie et des centrales électriques en Scandinavie. Le système HI-FOG a notamment été le choix logique pour les bâtiments donnés en co-location, les banques et les sociétés d'assurance qui reconnaissent tous que les dommages provoqués par les fumées représentent le risque majeur pour les systèmes informatique délicats qui doivent continuer à fonctionner en cas d'incendie. SPP, Suède Avec environ 1000 employés, SPP est une des grandes compagnies d'assurance et de retraite suédoises. La CPU de la nouvelle unité de traitement, un maillon critique de notre organisation, est protégée par le plancher technique HI-FOG et les systèmes de nettoyage de salle de la même marque. Terje FOSSUM, Directeur de la sécurité chez SPP, Stockholm en discussion avec Benny CARLZON, expert en produits pour salles informatiques Allianz Risk Services, Espagne Dans la société Allianz Espagne, plus de 3500 moniteurs communiquent en permanence avec le centre de traitement de données à Barcelone. Les systèmes HI-FOG protègent les opérations, les communications, l'enregistrement sur disques, les dépôts, imprimantes et les locaux techniques des onduleurs. "Etant une des plus importantes compagnies d'assurance pour risques spéciaux en Espagne, nous savons qu'en cas d'incendie, le risque principal encouru par les équipements est la fumée. Nous devions être sûrs de faire le bon choix pour la protection de notre centre de traitement de données. Après mûre réflexion sur les dommages causés aux appareils, sur les aspects de la sécurité du personnel et la protection de l'environnement, nous avons choisi la détection de fumées par aspiration, reliée à des systèmes HI-FOG." Felix POZA Ingénieur en chef Allianz Risk Services, Espagne 8

9 milliers d'ordinateurs ues dans monde entier Bankgirocentralen, Suède Marioff et IBM ont fourni plus de 140 systèmes HI-FOG à BGC (le groupement des banques Bankgirocentralen) à Stockholm. Dans 10 salles (maximum 400 m 2 ) ces systèmes assurent, en cas d'incendie, le nettoyage des fumées et la protection des grands systèmes d'ordinateurs, des serveurs et des systèmes de sauvegarde. water mist fire protection IBM IBM et Marioff ont signé un accord de coopération. IBM commercialise les systèmes HI-FOG sous la forme d'un composant faisant partie intégrant de leur gamme de produits pour la protection des salles informatiques. IBM (de gauche à droite) Flemming Pedersen, Yrjö Männikkö, Pasi Törmälä Marioff: Göran Sundholm, Petteri Saarinen, Kim Lindgren 9

10 Marioff - fournisseur leader mondial pour systèmes de protection contre l'incendie à brouillard d'eau ondée en 1985, la société Marioff est devenue le premier fournisseur mondial de systèmes de protection contre l'incendie par brouillard d'eau haute pression. Son expérience dans le domaine des systèmes hydrauliques haute pression en MARIne et en OFFshore a permis le développement d'une technologie contre l'incendie qui utilise les qualités du seul agent extincteur véritablement bienveillant pour l'environnement - l'eau. Le siège de Marioff avec son site de 7000 m 2 situé à Vantaa en Finlande, à 10 minutes de l'aéroport d'helsinki. Chaque filiale Marioff, avec le soutien de la maison mère, est capable de fournir une assistance pour les installations et la mise en service ainsi qu'une aide pour le service et la maintenance. Ceci permet d'avoir un service HI-FOG spécialisé disponible dans le monde entier. L'usine de fabrication de 6000 m 2 est équipée de plus de 60 machines complètement automatisées. Cette l'usine est l'une des plus modernes en Finlande. 10

11 Vise le risque majeur d'un incendie dans une salle informatique : les fumées Eteint également les flammes! Offre la sécurité au personnel en cas de déclenchement intempestif et pendant un incendie N'endommage pas les appareils électroniques délicats Authentiquement respectueux de l'environnement Coût négligeable du rechargement... témoignage final Le 16 juin 1998 à l'heure du déjeuner, une fumée dans une de nos salles d'ordinateurs de 80 m 2 avait été décelée par le premier système de détection. La densité des fumées augmentant rapidement, le système HI-FOG coupait automatiquement la climatisation, mettait en route le système du plancher technique et celui du nettoyage des fumées dans la salle. Deux personnes travaillant encore dans ce local ont immédiatement quitté les lieux. Ultérieurement il fut découvert qu'un câble de faible longueur dans l'un des boîtiers serveurs avait souffert de surchauffe et brûlé. Au total, seulement 65 litres d'eau ont été utilisés par le système HI-FOG Une quantité de 55 litres d'eau grise, colorée par la fumée, a été conservée à l'intérieur de la tuyauterie du nettoyage des fumées et dans le réservoir d'évacuation. Ainsi, pendant 10 minutes, seulement 10 litres avaient réellement été pulvérisés dans la salle. Aucune humidité apparente n'a pu être observée dans les appareils après le redémarrage de la climatisation et les conditions climatiques de la salle sont rapidement redevenues normales. Le rechargement du système HI-FOG était rapide et économique. Nous sommes très contents que nos systèmes informatiques soient restés opérationnels pendant l'incident et qu'aucune perte de données n'ait été constatée." Terje FOSSUM Directeur de la sécurité IT Société SPP, Stockholm 11

12 MARIOFF SAS, France Le Charlebourg rue de Mantes COLOMBES Cedex Tél. : +33 (0) Fax : +33 (0) Canada Danemark Finlande France Allemagne Italie Norvège Singapour Espagne Suède UK USA Retrouvez les sociétés, agents, distributeurs, références Marioff sur notre site internet MARIOFF se réserve le droit de changer ou modifier des détails techniques ou informations contenues dans cette brochure sans annonce préalable. Les informations sont à titre de conseils et ne constituent en aucun cas un design ou des instructions de montage ou ne peuvent pas être annexées à un contrat. Le contenu de cette brochure date du Tous les droits de ce document sont réservés. Copyright Marioff Corporation Oy Code 2105B

La nouvelle génération de protection adaptée aux systèmes d exploitation de données. Le Système HI-FOG pour les Data Center

La nouvelle génération de protection adaptée aux systèmes d exploitation de données. Le Système HI-FOG pour les Data Center La nouvelle génération de protection adaptée aux systèmes d exploitation de données Le Système HI-FOG pour les Data Center Une protection moderne pour un monde contre l incendie piloté par les Datas Le

Plus en détail

Extinction. Choisissez votre système d extinction. Qu'est-ce qu'un système d extinction? Les principes du feu

Extinction. Choisissez votre système d extinction. Qu'est-ce qu'un système d extinction? Les principes du feu Extinction Choisissez votre système d extinction Qu'est-ce qu'un système d extinction? Dans un système de protection incendie, il ne suffit pas de détecter et de mettre en sécurité. Il est souvent nécessaire

Plus en détail

Phase avant-projet : Liste de vérification pour la protection incendie d'appartements multi-étagés

Phase avant-projet : Liste de vérification pour la protection incendie d'appartements multi-étagés Phase avant-projet : Liste de vérification pour la protection incendie d'appartements Ce document présente une vue d'ensemble des principales questions à envisager en matière de sécurité incendie dans

Plus en détail

1 IDENTIFICATION DE LA SUBSTANCE/PRÉPARATION ET DE LA SOCIÉTÉ/ENTREPRISE

1 IDENTIFICATION DE LA SUBSTANCE/PRÉPARATION ET DE LA SOCIÉTÉ/ENTREPRISE FICHE DE DONNEES DE SECURITE ULTIMEG 2002T DATE DE RÉVISION : 03/02/2005 1 IDENTIFICATION DE LA SUBSTANCE/PRÉPARATION ET DE LA SOCIÉTÉ/ENTREPRISE NOM DE PRODUIT ULTIMEG 2002T NO DE PRODUIT : U2002T DISTRIBUTEUR

Plus en détail

accumulation. Un procédé indispensable pour des besoins en eau chaude importants, avec un bon niveau de confort.

accumulation. Un procédé indispensable pour des besoins en eau chaude importants, avec un bon niveau de confort. A B C Accélérateur Egalement appelé pompe de circulation ou circulateur, l accélérateur assure la circulation de l eau de chauffage entre la chaudière et les pièces à chauffer. Les installations très anciennes

Plus en détail

La combinaison. naturelle DAIKIN ALTHERMA HYDRIDE POMPE À CHALEUR CHAUFFAGE ET EAU CHAUDE SANITAIRE. Informations préliminaires

La combinaison. naturelle DAIKIN ALTHERMA HYDRIDE POMPE À CHALEUR CHAUFFAGE ET EAU CHAUDE SANITAIRE. Informations préliminaires La combinaison naturelle DAIKIN ALTHERMA HYDRIDE POMPE À CHALEUR CHAUFFAGE ET EAU CHAUDE SANITAIRE Informations préliminaires 2 Le futur c'est maintenant 3 et le futur est plus respectueux de l'environnement,

Plus en détail

LES CABINES DE PEINTURE : RÉGLEMENTATION

LES CABINES DE PEINTURE : RÉGLEMENTATION LES CABINES DE PEINTURE : RÉGLEMENTATION Dernière révision du document : juillet 2012 RÉFÉRENCES RÉGLEMENTAIRES Arrêté du Gouvernement wallon du 25 septembre 2008 déterminant les conditions sectorielles

Plus en détail

Risques spécifiques Création : 17/03/1994. ocif

Risques spécifiques Création : 17/03/1994. ocif COMPAGNIE GENERALE DES INSECTICIDES 9 rue Louis Armand ST OUEN L'AUMONE 95315 CERGY PONTOISE Cedex Tél: 01.34.64.11.73 Fax: 01.30.37.15.90. FICHE DE DO EES SECURITE Réf. : GUEP2 Risques spécifiques Création

Plus en détail

MODE D EMPLOI DÉTECTEURS DE FUMÉE. Bien équipé, bien préparé, je suis en sécurité. MARS 2015. Obligatoire à compter du

MODE D EMPLOI DÉTECTEURS DE FUMÉE. Bien équipé, bien préparé, je suis en sécurité. MARS 2015. Obligatoire à compter du DÉTECTEURS DE FUMÉE MODE D EMPLOI FNSPF 2014. Firethinktank.org / Photo : Sébastien Mousnier. Bien équipé, bien préparé, je suis en sécurité. Obligatoire à compter du 8 MARS 2015 LES DÉTECTEURS AUTONOMES

Plus en détail

La sécurité physique et environnementale

La sécurité physique et environnementale I. Qu est ce que la sécurité physique? "Il ne sert à rien de dresser une ligne Maginot logique si n'importe qui peut entrer dans la salle serveurs par la fenêtre " (Christian Pollefoort, consultant en

Plus en détail

Manuel d'utilisation du détecteur de fumée

Manuel d'utilisation du détecteur de fumée Manuel d'utilisation du détecteur de fumée Détecteur de fumée photoélectrique alimenté par pile alcaline 9V. Introduction Merci d'avoir choisi notre produit pour vos besoin en détection de fumée. Vous

Plus en détail

Art. 1er. - Objectif et champ d'application. 1.1. Généralités

Art. 1er. - Objectif et champ d'application. 1.1. Généralités GRAND-DUCHE DE LUXEMBOURG Strassen, février 2009 Le présent texte a été établi par l Inspection du Travail et des Mines et le Service Incendie et Ambulance de la Ville de Luxembourg. Prescriptions de sécurité

Plus en détail

CODE DU TRAVAIL. Nombre de dégagements. Largeur totale cumulée. Effectif

CODE DU TRAVAIL. Nombre de dégagements. Largeur totale cumulée. Effectif CODE DU TRAVAIL Art. R. 232-12.- Les dispositions de la présente section s'appliquent à tous les établissements mentionnés à l'article L. 231-1 à l'exception de ceux qui constituent des immeubles de grande

Plus en détail

1. Identification de la substance/ préparation et de la société/ entreprise

1. Identification de la substance/ préparation et de la société/ entreprise Mise à jour: 05.11.2010 Version 2 / Page 1 de 5 1. Identification de la substance/ préparation et de la société/ entreprise Identification de la substance ou de la préparation Nom commercial du produit:

Plus en détail

F ORMULAIRE DE D EMANDE D'AUTORISATION F_33

F ORMULAIRE DE D EMANDE D'AUTORISATION F_33 PAE 1/15 Règlement grand-ducal du 16 juillet 1999 portant nomenclature et classification des établissements classés; Annexe Nomenclature des établissements classés : N 33 Ateliers et garages de réparation

Plus en détail

Annexe 3 Captation d énergie

Annexe 3 Captation d énergie 1. DISPOSITIONS GENERALES 1.a. Captation d'énergie. Annexe 3 Captation Dans tous les cas, si l exploitation de la ressource naturelle est soumise à l octroi d un permis d urbanisme et/ou d environnement,

Plus en détail

Données administratives. Rue : Rue Bois du Foyau N : 6 Boîte : CP : 1440 Localité : Braine-le-Château Type de bâtiment :

Données administratives. Rue : Rue Bois du Foyau N : 6 Boîte : CP : 1440 Localité : Braine-le-Château Type de bâtiment : CP : 1440 Localité : Braine-le-Château Type de bâtiment : Maison unifamiliale Permis de bâtir/d urbanisme/unique obtenu le : 24/06/1992 Numéro de référence du permis : 92/39 Construction : 1993 Version

Plus en détail

GUIDE DE BONNES PRATIQUES POUR LA COLLECTE DE PILES ET ACCUMULATEURS AU LUXEMBOURG

GUIDE DE BONNES PRATIQUES POUR LA COLLECTE DE PILES ET ACCUMULATEURS AU LUXEMBOURG GUIDE DE BONNES PRATIQUES POUR LA COLLECTE DE PILES ET ACCUMULATEURS AU LUXEMBOURG Version 1.0 1 Avant-propos Ce guide de bonnes pratiques a été préparé pour fournir des informations concernant la collecte

Plus en détail

Fiche de données de sécurité

Fiche de données de sécurité Produit 2T QUAD R BIODEGRADABLE Page 1/5 Etiquette du produit ETIQUETAGE (d usage ou CE) Phrases de risque Conseils de prudence ETIQUETAGE TRANSPORT Non concerné Néant Néant Non concerné 1. IDENTIFICATION

Plus en détail

Manuel du conducteur Système d extinction du moteur

Manuel du conducteur Système d extinction du moteur Manuel du conducteur Système d extinction du moteur Activation hydropneumatique Activation mécanique Activation électrique Edition 2013-1 Machines de construction/véhicules, outils et machines spéciales

Plus en détail

DEFINITION DU DATACENTER

DEFINITION DU DATACENTER INFRASTRUCTURE INFORMATIQUE DATA CENTER DEFINITION DU DATACENTER Pour un hébergeur professionel l'organisation de l'espace réservé à l'accueil des machines a une importance capitale. Quel que soit le type

Plus en détail

Aspirateur sans sac. Réf: EV-500-S20 / Modèle: OCEAVCDC22GR MANUEL D UTILISATION

Aspirateur sans sac. Réf: EV-500-S20 / Modèle: OCEAVCDC22GR MANUEL D UTILISATION Aspirateur sans sac Réf: EV-500-S20 / Modèle: OCEAVCDC22GR MANUEL D UTILISATION MISES EN GARDE IMPORTANTES Lire attentivement le manuel d'instructions avant de vous servir de cet appareil. Conserver le

Plus en détail

FICHE DE DONNEES DE SECURITE Argon G004

FICHE DE DONNEES DE SECURITE Argon G004 FICHE DE DONNEES DE SECURITE Argon G004 1. IDENTIFICATION DE LA SUBSTANCE / PRÉPARATION ET DE LA SOCIÉTÉ / ENTREPRISE Nom commercial : Argon N FDS : G004 Formule chimique : Ar 2. COMPOSITION / INFORMATIONS

Plus en détail

Questions pratiques: Comment éviter la condensation sur la vitre intérieur de ma fenêtre?

Questions pratiques: Comment éviter la condensation sur la vitre intérieur de ma fenêtre? Questions pratiques: Comment éviter la condensation sur la vitre intérieur de ma fenêtre? Qu est-ce que la condensation? L air contient de la vapeur d eau en suspension. Des études spécialisées démontrent

Plus en détail

mode d emploi PROTÉGEZ LA VIE DE CEUX QUE VOUS AIMEZ 18 Sapeurs-Pompiers 15 Samu 112 N d urgence européen d urgence gratuits

mode d emploi PROTÉGEZ LA VIE DE CEUX QUE VOUS AIMEZ 18 Sapeurs-Pompiers 15 Samu 112 N d urgence européen d urgence gratuits PROTÉGEZ LA VIE E CEUX QUE VOUS AIMEZ mode d emploi 18 Z Z Z 18 Sapeurs-Pompiers 15 Samu 112 N d urgence européen Les numéros d urgence gratuits Cette brochure peut vous sauver la vie, ne la jetez pas,

Plus en détail

Fiche de données de Sécurité

Fiche de données de Sécurité Page: 1/5 1 - IDENTIFICATION DU PRODUIT ET DE LA SOCIETE - NOM DU PRODUIT : Mr PROPRE Professional Nettoyant Multi-Usages (5 variantes) - REFERENCE : 120 - FOURNISSEUR : PROCTER & GAMBLE France SAS Division

Plus en détail

Données administratives. Rue : Avenue Henri Wautier N : 9A Boîte : CP : 1480 Localité : Saintes(Tubize) Type de bâtiment :

Données administratives. Rue : Avenue Henri Wautier N : 9A Boîte : CP : 1480 Localité : Saintes(Tubize) Type de bâtiment : CP : 1480 Localité : Saintes(Tubize) Type de bâtiment : Maison unifamiliale Permis de bâtir/d urbanisme/unique obtenu le : 27/05/2005 Numéro de référence du permis : PU 2005/067 Construction : 2006 Version

Plus en détail

HUMI-BLOCK - TOUPRET

HUMI-BLOCK - TOUPRET FICHE DE DONNEES DE SECURITE Révision antérieure : (Selon l annexe II du Règlement REACH de l UE 1907/2006) Mise à jour : 19 janvier 2010 Version : 1 HUMI-BLOCK - TOUPRET 1-IDENTIFICATION DU PRODUIT ET

Plus en détail

Variations dynamiques de la puissance consommée dans les centres de données et les salles réseau

Variations dynamiques de la puissance consommée dans les centres de données et les salles réseau Variations dynamiques de la puissance consommée dans les centres de données et les salles réseau Par Jim Spitaels Livre blanc n 43 Révision n 2 Résumé de l étude Les besoins en puissance des centres de

Plus en détail

NOM DU BÂTIMENT ADRESSE VILLE PROVINCE CODE POSTAL

NOM DU BÂTIMENT ADRESSE VILLE PROVINCE CODE POSTAL PLAN DE SÉCURITÉ INCENDIE NOM DU BÂTIMENT ADRESSE VILLE PROVINCE CODE POSTAL Table des matières Rappel - étapes à suivre Mise à jour et liste de distribution Mesures à prendre en cas d incendie À tous

Plus en détail

LES PNEUS SONT-ILS DANGEREUX POUR LA SANTÉ ET L ENVIRONNEMENT? Les pneus sont dangereux dans des piles, pas dans des Earthships.

LES PNEUS SONT-ILS DANGEREUX POUR LA SANTÉ ET L ENVIRONNEMENT? Les pneus sont dangereux dans des piles, pas dans des Earthships. les pneus sont sécuritaires LES PNEUS SONT-ILS DANGEREUX POUR LA SANTÉ ET L ENVIRONNEMENT? Réutiliser un vieux pneu dans un Earthship, où il devient une ressource utile et passe le reste de son temps dans

Plus en détail

Aspirateur avec sac. Réf: EV-100-S18 / Modèle: CEVC180ASB MANUEL D UTILISATION

Aspirateur avec sac. Réf: EV-100-S18 / Modèle: CEVC180ASB MANUEL D UTILISATION Aspirateur avec sac Réf: EV-100-S18 / Modèle: CEVC180ASB MANUEL D UTILISATION 1 MISES EN GARDE IMPORTANTES Lire attentivement le manuel d'instructions avant de vous servir de cet appareil. Conserver ce

Plus en détail

CAMPING-CAR. La chaleur douce et silencieuse

CAMPING-CAR. La chaleur douce et silencieuse CAMPING-CAR La chaleur douce et silencieuse Une technologie écologique pour votre bienêtre. Le système Alde à eau caloporteuse vous procure un confort inégalé. Au-delà d'une chaleur homogène et silencieuse,

Plus en détail

RAID PIEGES ANTI-FOURMIS x 2 1/5 Date de création/révision: 25/10/1998 FICHE DE DONNEES DE SECURITE NON CLASSE

RAID PIEGES ANTI-FOURMIS x 2 1/5 Date de création/révision: 25/10/1998 FICHE DE DONNEES DE SECURITE NON CLASSE RAID PIEGES ANTI-FOURMIS x 2 1/5 RAISON SOCIALE JOHNSONDIVERSEY FICHE DE DONNEES DE SECURITE RISQUES SPECIFIQUES NON CLASSE 1 IDENTIFICATION DU PRODUIT ET DE LA SOCIETE - NOM DU PRODUIT RAID PIEGES ANTI-FOURMIS

Plus en détail

cuisinespyrosafe FTE 404 256 C Janvier 2011

cuisinespyrosafe FTE 404 256 C Janvier 2011 cuisinespyrosafe FTE 404 256 C Janvier 2011 PyroSafe système automatique intégré de détection et d extinction de feux pour cuisines Une chaîne inox équipée de fusibles (1 par bac de friture, 1 fusible

Plus en détail

Easy Series. Guide de l'utilisateur Centrale d'alarme intrusion

Easy Series. Guide de l'utilisateur Centrale d'alarme intrusion Easy Series FR Guide de l'utilisateur Centrale d'alarme intrusion Attestation n 1220000980 Centrale Easy Series Délivrée par: AFNOR Certification 93571 La Plaine St Denis CNPP Certification 27950 St Marcel

Plus en détail

LE CHAUFFAGE. Peu d entretien. Entretien. fréquent. Peu d entretien. Pas d entretien. Pas d entretien. Entretien. fréquent. Peu d entretien.

LE CHAUFFAGE. Peu d entretien. Entretien. fréquent. Peu d entretien. Pas d entretien. Pas d entretien. Entretien. fréquent. Peu d entretien. LE CHAUFFAGE 1. LE CHAUFFAGE ELECTRIQUE Le chauffage électrique direct ne devrait être utilisé que dans les locaux dont l isolation thermique est particulièrement efficace. En effet il faut savoir que

Plus en détail

Données administratives. Rue : Rue d'ougrée N : 211 Boîte : 011 CP : 4031 Localité : Angleur Type de bâtiment :

Données administratives. Rue : Rue d'ougrée N : 211 Boîte : 011 CP : 4031 Localité : Angleur Type de bâtiment : CP : 4031 Localité : Angleur Type de bâtiment : Appartement Permis de bâtir/d urbanisme/unique obtenu le : Numéro de référence du permis : Construction : avant 1971 ou inconnu Version du protocole: 17/07/2013

Plus en détail

01601 EPAC 2408 -------------------- FICHE DE DONNEES DE SECURITE Conforme à 2001/58/CE et à NF ISO 11014-1

01601 EPAC 2408 -------------------- FICHE DE DONNEES DE SECURITE Conforme à 2001/58/CE et à NF ISO 11014-1 01601 EPAC 2408 -------------------- FICHE DE DONNEES DE SECURITE Conforme à 2001/58/CE et à NF ISO 11014-1 EPAC1 / LV Création : 20/02/08 Edition n 01 du 20/02/08 1. IDENTIFICATION 1.1 Désignation Nom

Plus en détail

CODE DU TRAVAIL. Nombre de dégagements réglementaires. Nombre total d'unités de passage Moins de 20 personnes 1 1. 1 + 1 dégagement accessoire (a)

CODE DU TRAVAIL. Nombre de dégagements réglementaires. Nombre total d'unités de passage Moins de 20 personnes 1 1. 1 + 1 dégagement accessoire (a) CODE DU TRAVAIL Art. R. 235-4.- Les dispositions de la présente section s'appliquent aux établissements mentionnés à l'article R. 232-12. Les bâtiments et les locaux régis par la présente section doivent

Plus en détail

ETABLISSEMENTS INDUSTRIELS OU ARTISANAUX

ETABLISSEMENTS INDUSTRIELS OU ARTISANAUX prevolivier www.ssiap.com Notice descriptive de sécurité ETABLISSEMENTS INDUSTRIELS OU ARTISANAUX Remarques Cette notice descriptive de sécurité, élaborée à l attention des maîtres d ouvrage et maîtres

Plus en détail

1. Identification de la substance/préparation et de la société/entreprise

1. Identification de la substance/préparation et de la société/entreprise 1. Identification de la substance/préparation et de la société/entreprise Identification de la substance ou de la préparation Art.-No.: 593 0223, 593 0230 Utilisation de la substance/préparation Produit

Plus en détail

Les immeubles résidentiels et commerciaux disposent

Les immeubles résidentiels et commerciaux disposent LES AMÉNAGEMENTS USUELS DES IMMEUBLES Les immeubles résidentiels et commerciaux disposent normalement d installations et d aménagements relativement similaires qui répondent aux normes applicables et aux

Plus en détail

POUR LE MONTAGE ET L'EXPLOITATION DE TENTES ET STRUCTURES PNEUMATIQUES PROVISOIRES

POUR LE MONTAGE ET L'EXPLOITATION DE TENTES ET STRUCTURES PNEUMATIQUES PROVISOIRES RESUME DES EXIGENCES EN MATIERE DE PREVENTION DES INCENDIES POUR LE MONTAGE ET L'EXPLOITATION DE TENTES ET STRUCTURES PNEUMATIQUES PROVISOIRES 1. Base Les prescriptions de protection incendie AEAI sont

Plus en détail

La chaleur du bien être à tarif réduit

La chaleur du bien être à tarif réduit La chaleur du bien être à tarif réduit Appareils de chauffage électrique à accumulation de chaleur Description Utilisation Installation Modèles: 3700, 4700, 5700, 6700 3800, 4800, 5800 3600, 4600, 5600,

Plus en détail

Mode d Emploi : RCB : 327 572 970 Page 1 de 9

Mode d Emploi : RCB : 327 572 970 Page 1 de 9 Mode d Emploi : A lire entièrement et à respecter avant toute utilisation de cet appareil. Ne jamais rajouter de produit d allumage si le foyer est en fonctionnement, attendez le refroidissement du foyer

Plus en détail

FUEL / GAZ / ÉLECTRIQUE

FUEL / GAZ / ÉLECTRIQUE EPA Environnement Peinture et Application ÉTUVES POUR SÉCHAGE CUISSON PEINTURE OU POUDRE AVEC ÉCHANGEUR FUEL / GAZ / ÉLECTRIQUE 200 C 95 C 0 à 95 C pour peinture liquide / colle 0 à 200 C pour peinture

Plus en détail

Dossier de demande d autorisation temporaire d exploiter une centrale d enrobage à chaud SRTP le Petit Nazé ARGENTRE (53) Indice : 1.

Dossier de demande d autorisation temporaire d exploiter une centrale d enrobage à chaud SRTP le Petit Nazé ARGENTRE (53) Indice : 1. Dossier de demande d autorisation temporaire d exploiter une centrale d enrobage à chaud SRTP le Petit Nazé ARGENTRE (53) Indice : 1 Juin 2015 NOTICE D HYGIENE ET DE SECURITE P. 2 sur 8 SOMMAIRE 1 Hygiène...

Plus en détail

Données administratives. Rue : Clos du Cheval Blanc N : 3 Boîte : 31 CP : 5590 Localité : Ciney Type de bâtiment :

Données administratives. Rue : Clos du Cheval Blanc N : 3 Boîte : 31 CP : 5590 Localité : Ciney Type de bâtiment : CP : 5590 Localité : Ciney Type de bâtiment : Appartement Permis de bâtir/d urbanisme/unique obtenu le : 03/04/2008 Numéro de référence du permis : UCP3/2007/316 Construction : 2012 Version du protocole:

Plus en détail

Fiche de données de sécurité selon 1907/2006/CE, Article 31

Fiche de données de sécurité selon 1907/2006/CE, Article 31 iche de données de sécurité Page : 1/5 * 1 Identification de la substance/préparation et de la société/entreprise Identification de la substance ou de la préparation N d'article: 2720, 2730, 2750, 2770,

Plus en détail

L environnement dans les formations et les activités professionnelles automobiles

L environnement dans les formations et les activités professionnelles automobiles H. Bonnes pratiques environnementales 1. Déchets La gestion des déchets est régie par : des grands principes définissant, par exemple, les responsabilités du producteur ou détenteur de déchets ou la prise

Plus en détail

Cafetière. Mode d Emploi. 1Notice cafetière v1.0

Cafetière. Mode d Emploi. 1Notice cafetière v1.0 Cafetière Mode d Emploi 1Notice cafetière v1.0 SOMMAIRE 1 CONSIGNES DE SÉCURITÉ... 3 2INSTALLATION DE L APPAREIL EN TOUTE SÉCURITÉ...4 3PRECAUTION CONCERNANT L UTILISATION DE L APPAREIL...5 4DESCRIPTION

Plus en détail

Chapitre Bâtiment du Code de sécurité (CBCS) Association Canadienne Alarme Incendie (ACAI) 14 novembre 2013

Chapitre Bâtiment du Code de sécurité (CBCS) Association Canadienne Alarme Incendie (ACAI) 14 novembre 2013 Chapitre Bâtiment du Code de sécurité (CBCS) Association Canadienne Alarme Incendie (ACAI) 14 novembre 2013 Plan de la présentation 1. Mandat de la Régie du bâtiment- secteur bâtiment 2. Législation antérieure

Plus en détail

Diagnostic des installations de gaz

Diagnostic des installations de gaz ECOLE CHEZ SOI - GAZ02 - Le diagnostic des installations de gaz 11 DROIT COU GENER Généralités 3. la combustion du gaz chapitre 1 - généralités Pour récupérer son pouvoir calorifique, il faut faire brûler

Plus en détail

Ingrédients No cas % Contrôlé par SIMDUT. Propane 74-98-6 >90 Oui Propylène 115-07-1 <5 Oui Hydrocarbures, C4+ 68476-44-8 <2.5 Oui

Ingrédients No cas % Contrôlé par SIMDUT. Propane 74-98-6 >90 Oui Propylène 115-07-1 <5 Oui Hydrocarbures, C4+ 68476-44-8 <2.5 Oui FICHE SIGNALÉTIQUE 1. IDENTIFICATION DU PRODUIT ET DE LA COMPAGNIE NOM COMMERCIAL : PROPANE SYNONYMES : Diméthylméthane UTILISATION DU PRODUIT : Carburant NUMÉRO DE LA FS : 251-300 NOM DU FOURNISSEUR NUMÉROS

Plus en détail

Boeing 777-228ER immatriculé F-GSPK Date et heure 8 décembre 2010 à 6 h 10 (1) Exploitant 2 - RENSEIGNEMENTS COMPLÉMENTAIRES

Boeing 777-228ER immatriculé F-GSPK Date et heure 8 décembre 2010 à 6 h 10 (1) Exploitant 2 - RENSEIGNEMENTS COMPLÉMENTAIRES Feu en cabine en croisière (1) Sauf précision contraire, les heures figurant dans ce rapport sont exprimées en temps universel coordonné (UTC). Aéronef Boeing 777-228ER immatriculé F-GSPK Date et heure

Plus en détail

VOTRE EAU CHAUDE ELECTRIQUE

VOTRE EAU CHAUDE ELECTRIQUE G U I D E VOTRE EAU CHAUDE ELECTRIQUE SICAE Une réduction d'impôts peut être obtenue (sous certaines conditions) lors du remplacement de votre chauffe-eau électrique. Renseignez-vous auprès du Centre des

Plus en détail

Manuel d utilisation

Manuel d utilisation ASPIRATEUR 40 LITRES FILTRAGE EAU 1400W Modèle: FAP1440 Manuel d utilisation FEIDER ZI 32, rue Aristide Bergès, 31270 Cugnaux, France IMPORTANT Veuillez lire attentivement ce manuel afin d en connaître

Plus en détail

Production d eau chaude sanitaire thermodynamique, que dois-je savoir?

Production d eau chaude sanitaire thermodynamique, que dois-je savoir? COURS-RESSOURCES Production d eau chaude sanitaire thermodynamique, que Objectifs : / 1 A. Les besoins en eau chaude sanitaire La production d'eau chaude est consommatrice en énergie. Dans les pays occidentaux,

Plus en détail

L'intégration et le montage d'appareillages électriques doivent être réservés à des électriciens

L'intégration et le montage d'appareillages électriques doivent être réservés à des électriciens Automate d'éclairage de cage d'escaliers rail DIN N de commande : 0821 00 Module à impulsion N de commande : 0336 00 Manuel d utilisation 1 Consignes de sécurité L'intégration et le montage d'appareillages

Plus en détail

A P P L I C A T I O N D E L A M É T H O D E E B I O S À L E N T R E P R I S E O L D R H U M. Étude de cas M A S T E R

A P P L I C A T I O N D E L A M É T H O D E E B I O S À L E N T R E P R I S E O L D R H U M. Étude de cas M A S T E R A P P L I C A T I O N D E L A M É T H O D E E B I O S À L E N T R E P R I S E O L D R H U M Étude de cas M A S T E R S É C U R I T É D E S S Y S T È M E S D I N F O R M A T I O N Novembre 2006 Version

Plus en détail

Easi-Scope Amplifie les échantillons jusqu'à 41x sur écran d'ordinateur 17"

Easi-Scope Amplifie les échantillons jusqu'à 41x sur écran d'ordinateur 17 Easi-Scope Amplifie les échantillons jusqu'à 41x sur écran d'ordinateur 17" GUIDE DE L'UTILISATEUR www.tts-shopping.com Table des matières Informations importantes 2 Soins et entretien 2 Avertissement

Plus en détail

Comment peut-on produire du chauffage et de l'eau chaude à partir de l'air? EFFICACITÉ POUR LES MAISONS

Comment peut-on produire du chauffage et de l'eau chaude à partir de l'air? EFFICACITÉ POUR LES MAISONS Comment peut-on produire du chauffage et de l'eau chaude à partir de l'air? Découvrez la gamme Aquarea de Panasonic Pompe à chaleur Source Air CONÇUE POUR LES MAISONS Une pompe à chaleur Aquarea avec Source

Plus en détail

: Raid Aérosol Fourmis Araignées Cafards

: Raid Aérosol Fourmis Araignées Cafards 1. IDENTIFICATION DE LA SUBSTANCE/PRÉPARATION ET DE LA SOCIÉTÉ/ENTREPRISE Fiche Nom du produit Utilisation de la substance/préparation : : Insecticide Société : SC Johnson S.A.S. B.P. 30606 95004 - Cergy

Plus en détail

: EUH208 - Contient 1,2-benzisothiazol-3(2H)-one(2634-33-5). Peut produire une réaction allergique.

: EUH208 - Contient 1,2-benzisothiazol-3(2H)-one(2634-33-5). Peut produire une réaction allergique. Date d'émission: 15/07/2013 Date de révision: : Version: 1.0 SECTION 1: Identification de la substance/du mélange et de la société/l entreprise 1.1. Identificateur de produit Forme du produit : Mélange

Plus en détail

VEILLE RÉGLEMENTAIRE Sécurité des personnes Fiche VRE.30

VEILLE RÉGLEMENTAIRE Sécurité des personnes Fiche VRE.30 VEILLE RÉGLEMENTAIRE Sécurité des personnes Fiche VRE.30 Incendie Code du Travail R4216-1 à R4216-7 ; R4216-11 à R4216-34 Code du Travail R4225-8 Code du Travail R4227-34 à R4227-36 Code du Travail R4227-1

Plus en détail

Zehnder ComfoFond-L Echangeur géothermique avec circuit fermé à eau glycolée

Zehnder ComfoFond-L Echangeur géothermique avec circuit fermé à eau glycolée Avantages Echangeur géothermique à utiliser en combinaison avec une unité de ventilation à récupération de chaleur (type ComfoD 350, 450 et 550 Luxe) Extrait l'énergie du sol au moyen d'un circuit enfoui

Plus en détail

Qu est ce qu un gaz comprimé?

Qu est ce qu un gaz comprimé? Qu est ce qu un gaz comprimé? Il existe plusieurs produits à base de gaz ou de mélanges de gaz sous pression conservés dans des bouteilles 1. La plupart de ces gaz sont classés dans la catégorie des «gaz

Plus en détail

Résumé des principales dispositions à respecter lors de l'aménagement de locaux de travail

Résumé des principales dispositions à respecter lors de l'aménagement de locaux de travail DEEE - Etat de Genève Office cantonal de l'inspection et des relations du travail Résumé des principales dispositions à respecter lors de l'aménagement de locaux de travail (Loi sur le travail et ordonnances

Plus en détail

GUIDE BÂTIMENTS D HABITATION

GUIDE BÂTIMENTS D HABITATION GUIDE BÂTIMENTS D HABITATION sécurité incendie Réglementation et mise en sécurité incendie des bâtiments d habitation > Bâtiments d habitation > Parcs de stationnement > s - foyers Sécurité incendie dans

Plus en détail

Procédure concernant l'approvisionnement sécuritaire en azote liquide

Procédure concernant l'approvisionnement sécuritaire en azote liquide 1. OBJECTIF La présente procédure concerne l approvisionnement en azote liquide afin d assurer la sécurité de la communauté de Polytechnique. Cette procédure vise à informer les personnes utilisant l azote

Plus en détail

TRAVAUX PAR POINT CHAUD ET PERMIS DE FEU

TRAVAUX PAR POINT CHAUD ET PERMIS DE FEU TRAVAUX PAR POINT CHAUD ET PERMIS DE FEU Les travaux appelés "par point chaud" comprennent : - le soudage à l'arc électrique, qui génère la température la plus élevée (plus de 4 000 C) et les projections

Plus en détail

Diamètres 3" 4" 6" 8" Type de Bride PN 16 PN 16 PN 16 PN 16. Orangé-rouge (RAL 2002) Agrément CE/APSAD CE/APSAD CE/APSAD CE/APSAD

Diamètres 3 4 6 8 Type de Bride PN 16 PN 16 PN 16 PN 16. Orangé-rouge (RAL 2002) Agrément CE/APSAD CE/APSAD CE/APSAD CE/APSAD Description En général, un poste d'alarme à eau est composé de:. Un clapet d'alarme relié à un gong hydraulique.. Un ensemble de vannes et by-pass permettant l'essai du système.. Une vanne de vidange..

Plus en détail

Groupe Thermique BERLIN

Groupe Thermique BERLIN 60 INSTANTANÉE CHAUDIÈRES A FIOUL Groupe Thermique BERLIN Principales caractéristiques Corps en acier; Haut rendement, supérieur à 93%; Grande efficacité énergétique grâce à la conception des corps de

Plus en détail

GUIDE POUR L'ÉLABORATION D'UN PLAN D'ÉVACUATION DANS UNE INDUSTRIE

GUIDE POUR L'ÉLABORATION D'UN PLAN D'ÉVACUATION DANS UNE INDUSTRIE Service de protection contre les incendies de Sherbrooke GUIDE POUR L'ÉLABORATION D'UN PLAN D'ÉVACUATION DANS UNE INDUSTRIE Réseau avertisseur incendie à 1 étape (ou bâtiment sans réseau avertisseur incendie)

Plus en détail

Notice de sécurité Etablissements recevant du public de 5ème catégorie 2 ème Groupe

Notice de sécurité Etablissements recevant du public de 5ème catégorie 2 ème Groupe Notice de sécurité Etablissements recevant du public de 5ème catégorie 2 ème Groupe Préambule La notice de sécurité est fournie pour permettre à la commission de sécurité de rendre un avis sur les conditions

Plus en détail

MANUEL D'UTILISATION

MANUEL D'UTILISATION CAFETIERE MANUEL D'UTILISATION Modèle : KF12 Merci de lire attentivement ce document avant la première utilisation de l'appareil CONSIGNES DE SECURITE Lors de l'utilisation d'appareils électriques, des

Plus en détail

NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE

NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE Notice obligatoire en application de l Art. R 123-24 du Code de la Construction et de l Habitation pour les demandes de Permis de Construire dans les Etablissements Recevant

Plus en détail

VENTOUSE C13 - C33 ou CHEMINEE B33

VENTOUSE C13 - C33 ou CHEMINEE B33 CAHIER D INSTALLATION DES CONDUITS DE FUMEES VENTOUSE C - C ou CHEMINEE B Raccordement ventouse Gamme des conduits. Conduits «ventouse» Ø 80 /. Conduits «ventouse» Ø 00 / 0. Conduits «ventouse» Ø 80 /

Plus en détail

Note technique. Consommation électrique d'un poêle à granulés à émission directe

Note technique. Consommation électrique d'un poêle à granulés à émission directe Note technique Consommation électrique d'un poêle à granulés à émission directe Version / Date Version 1.0 du 06/02/2012 Auteur David Chénier 2012, Amoès SAS. Toute utilisation, reproduction intégrale

Plus en détail

Préchauffage et réchauffage

Préchauffage et réchauffage Accessoires Préchauffage et réchauffage Page 6 Préchauffage et réchauffage Batterie hors-gel FSH 00 00 500 Ø 60 0 e boîtier du filtre de l'air extérieur FSH (FSH = batterie hors gel) sert à protéger l'échangeur

Plus en détail

FICHE DE DONNÉES DE SÉCURITÉ

FICHE DE DONNÉES DE SÉCURITÉ Conforme au règlement (CE) n 1907/2006 (REACH), Annexe II France 1. FICHE DE DONNÉES DE SÉCURITÉ BOSTIK COLLE CARRELAGE MURS ET PLANS DE TRAVAIL INTERIEUR IDENTIFICATION DE LA SUBSTANCE/PRÉPARATION ET

Plus en détail

Fiche de données de sécurité selon 1907/2006/CE, Article 31

Fiche de données de sécurité selon 1907/2006/CE, Article 31 Page : 1/5 SECTION 1: Identification de la substance/du mélange et de la société/l'entreprise 1.1 Identificateur de produit 1.2 Utilisations identifiées pertinentes de la substance ou du mélange et utilisations

Plus en détail

Exemples de réclamations Assurance pollution pour entrepreneurs

Exemples de réclamations Assurance pollution pour entrepreneurs Groupe ENCON inc. 500-1400, Blair Place Ottawa (Ontario) K1J 9B8 Téléphone 613-786-2000 Télécopieur 613-786-2001 Sans frais 800-267-6684 www.encon.ca Exemples de réclamations Assurance pollution pour entrepreneurs

Plus en détail

Manuel d utilisation

Manuel d utilisation Médaillon pour le CONECTO 200 et CONECTO 300 Manuel d utilisation Veuillez lire et conserver ces instructions Manuel d utilisation complet disponible en ligne : http://www.thomsonphones.eu Sommaire Mise

Plus en détail

MANUEL D UTILISATION

MANUEL D UTILISATION MANUEL D UTILISATION Table des matières Sécurité du produit 3 Mesures de précautions 4 Exigences électriques 5 Dépannage 5 Caractéristiques de My Rotisserie 6 Caractéristiques de My Rotisserie 7 Diagramme

Plus en détail

FICHE DE DONNÉES DE SÉCURITÉ

FICHE DE DONNÉES DE SÉCURITÉ FICHE DE DONNÉES DE SÉCURITÉ SureSelect Strand-Specific RNA Library Prep Kit Box 1-ILM-96 Samples, Part Number 5500-0117 SECTION 1 Identification de la substance/du mélange et de la société/ l entreprise

Plus en détail

HAUT-PARLEUR SANS FIL BLUETOOTH MAXELL MXSP-BT03

HAUT-PARLEUR SANS FIL BLUETOOTH MAXELL MXSP-BT03 HAUT-PARLEUR SANS FIL BLUETOOTH MAXELL MXSP-BT03 MANUEL D'UTILISATION VEUILLEZ LIRE CE MANUEL D'UTILISATION AVANT D'UTILISER CET APPAREIL ET CONSERVER CE GUIDE POUR CONSULTATION ULTÉRIEURE. CARACTÉRISTIQUES

Plus en détail

Type 0400. Operating Instructions. Bedienungsanleitung Manuel d utilisation. 2/2-way solenoid valve 2/2-Wege-Magnetventil Électrovanne 2/2 voies

Type 0400. Operating Instructions. Bedienungsanleitung Manuel d utilisation. 2/2-way solenoid valve 2/2-Wege-Magnetventil Électrovanne 2/2 voies Type 0400 2/2-way solenoid valve 2/2-Wege-Magnetventil Électrovanne 2/2 voies Operating Instructions Bedienungsanleitung Manuel d utilisation Sommaire 1 Le manuel d utilisation...22 2 Utilisation conforme...23

Plus en détail

Séparation air froid- air chaud. page 3. Organisation des câbles. page 9. Contrôle de l environnement. page 14

Séparation air froid- air chaud. page 3. Organisation des câbles. page 9. Contrôle de l environnement. page 14 Séparation air froid- air chaud Climatisation à économie d énergie Protection des câbles page 3 page 5 page 8 BladeShelter les produits ESTCI Economie d énergie par Système de climatisation innovant pour

Plus en détail

INSTALLATION ET ENTRETIEN DE VOTRE RADIATEUR SÈCHE-SERVIETTES ARBORESCENCE SMART

INSTALLATION ET ENTRETIEN DE VOTRE RADIATEUR SÈCHE-SERVIETTES ARBORESCENCE SMART INSTAATION ET ENTRETIEN DE VOTRE RADIATEUR SÈCHE-SERVIETTES FR ARBORESCENCE SMART VERSION EAU CHAUDE (...C) VERSION MIXTE (...MF) VERSION EECTRIQUE (...EF) modèle 16 tubes EV HI EV HI EV HI 169 100 64

Plus en détail

Réussir son installation domotique et multimédia

Réussir son installation domotique et multimédia La maison communicante Réussir son installation domotique et multimédia François-Xavier Jeuland Avec la contribution de Olivier Salvatori 2 e édition Groupe Eyrolles, 2005, 2008, ISBN : 978-2-212-12153-7

Plus en détail

AQUACONDENS CHAUFFAGE SEUL 1 MODÈLE MODULANT DE 6 À 25 KW AQUACONDENS PACK CHAUFFAGE ET EAU CHAUDE SANITAIRE AQUACONDENS MI

AQUACONDENS CHAUFFAGE SEUL 1 MODÈLE MODULANT DE 6 À 25 KW AQUACONDENS PACK CHAUFFAGE ET EAU CHAUDE SANITAIRE AQUACONDENS MI Aquacondens Chaudières murales à condensation AQUACONDENS CHAUFFAGE SEUL 1 MODÈLE MODULANT DE 6 À 25 KW AQUACONDENS PACK CHAUFFAGE ET EAU CHAUDE SANITAIRE PAR BALLON SÉPARÉ 2 MODÈLES MODULANT DE 6 À 25

Plus en détail

Remplacement des chaudières dans les immeubles d appartements

Remplacement des chaudières dans les immeubles d appartements Remplacement des chaudières dans les immeubles d appartements Xavier Kuborn 7 octobre 2014 Avec le support de la guidance technologique éco-construction et développement durable de la Région de Bruxelles-Capitale

Plus en détail

Mode d emploi. régulateur différentiel pour des systèmes solaires thermiques

Mode d emploi. régulateur différentiel pour des systèmes solaires thermiques Mode d emploi régulateur différentiel pour des systèmes solaires thermiques 1 Conseils de sécurité 2 2 Principe de foncionnement 2 3 Affichage et commandes d operation 3 4 Préréglages 4 5 Réglage des paraètres

Plus en détail

7 bis impasse Denis Dulac - 94700 Maisons-Alfort FRANCE Tél. : 01 43 68 06 13 / Fax : 01 43 68 66 09 @ : promattex@promattex.com www.promattex.

7 bis impasse Denis Dulac - 94700 Maisons-Alfort FRANCE Tél. : 01 43 68 06 13 / Fax : 01 43 68 66 09 @ : promattex@promattex.com www.promattex. 7 bis impasse Denis Dulac - 94700 Maisons-Alfort FRANCE Tél. : 01 43 68 06 13 / Fax : 01 43 68 66 09 @ : promattex@promattex.com www.promattex.com NOTICE DB-30 Ce manuel de montage contient les éléments

Plus en détail

MC1-F www.primo-elektro.be

MC1-F www.primo-elektro.be NOTICE D UTILISATION CAFETIÈRE MUG ISOTHERME www.primo-elektro.be WWW.PRIMO-ELEKTRO.BE 2 WWW.PRIMO-ELEKTRO.BE Lisez toutes les instructions Conservez-les pour consultation ultérieure 1. CONDITIONS DE GARANTIE

Plus en détail

Capteurs d humidité (capacitif) et capteurs de température pour application en climatisation

Capteurs d humidité (capacitif) et capteurs de température pour application en climatisation GmbH & Co. KG Régulation SAS Fiche technique 907020 Page 1/7 Capteurs d humidité (capacitif) et capteurs de température pour application en climatisation Pour la mesure de l humidité relative de l air

Plus en détail

500 ml. BASF Agro S.A.S. 21, chemin de la Sauvegarde 69134 ECULLY cedex Tél. 04 72 32 45 45

500 ml. BASF Agro S.A.S. 21, chemin de la Sauvegarde 69134 ECULLY cedex Tél. 04 72 32 45 45 MYTHIC 10 SC Préparation biocide (TP18) pour lutter contre les fourmis et les punaises des lits Suspension concentrée (SC) contenant : 106 g/l de chlorfenapyr (N CAS : 122453-73-0) MYTHIC 10 SC - (chlorfénapyr

Plus en détail

Style 7T. Afficheur température

Style 7T. Afficheur température Style 7T Afficheur température INSTRUCTIONS D INSTALLATION ET DE MISE EN SERVICE B.P. 1 49340 TRÉMENTINES FRANCE Tél. : 02 41 71 72 00 Fax : 02 41 71 72 01 www.bodet.fr Réf.: 606274 D S assurer à réception

Plus en détail