Applications Terrestres. water mist fire protection. Salles informatiques et de Télécommunications

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Applications Terrestres. water mist fire protection. Salles informatiques et de Télécommunications"

Transcription

1 Applications Terrestres water mist fire protection Salles informatiques et de Télécommunications

2 Note pour Jean-Louis (services des achats) Je viens de lire le rapport. Devons-nous vraiment investir dans un système d'extinction à gaz afin de protéger notre salle informatique? Philippe P.S. AS-TU ENTENDU PARLER DU HI-FOG CE SYSTEME ETEINT L'INCENDIE ET ELIMINE EN MEME TEMPS LA FUMEE (CAR C'EST ELLE QUI CAUSE LES DEGATS LES PLUS SERIEUX)! Résumé En cas d'incendie dans les salles informatiques, ce sont les fumées et non pas les flammes qui provoquent la majorité des dommages. Un système d'aspiration détectant les fumées est capable de déclencher l'alerte bien avant l'apparition des flammes. Pour cette raison, nous, chez IBM en Scandinavie, nous ne voyons pas l'intérêt de remplir la salle informatique avec du gaz qui ne fait que propager la fumée dans la salle... sans parler des effets néfastes pour la sécurité des personnes et l'environnement. Recommandations : 1. Surveillez que le ménage soit fait périodiquement et correctement Réduisez la présence de matières inflammables, y compris les documents en papier, et faites périodiquement la poussière. 2. Installez des parois de séparation résistantes aux flammes et étanches aux fumées. 3. Installez un système de détection de fumées qui prélève en continu des échantillons de l'air ambiant et arrête automatiquement la ventilation en cas d'incendie. 4. Installez au moins dans le plancher technique un système HI-FOG d'épuration/neutralisation des fumées, activé par détection et prévoyez de préférence ce système également dans la salle informatique. Roland Nilsson Chef de Produits Salles d'ordinateurs IBM - e-site Services, Suède 2

3 water mist fire protection I-FOG est le leader mondial en technologie de protection contre l'incendie par brouillard d'eau. Plus de la moitié des nouveaux bateaux de croisière actuellement en construction sont équipés de HI-FOG comme système principal de protection contre l'incendie. Londres et Madrid utilisent HI-FOG sur leurs lignes de métro contre les dangers d'incendies spéciaux. Les compagnies de pétrole, les installations de production d'énergie et de nombreuses industries dans le monde apprécient les avantages de la protection de leur investissement coûteux offerts par le système HI-FOG de Marioff. Une technologie de protection contre l'incendie qui excelle par sa rapidité, son efficacité et sa sûreté totale, tant pour le personnel que pour l'environnement, tout en offrant un nettoyage et un rechargement pratiquement gratuit. Pour combattre les risques primaires d'incendies dans les salles d'ordinateurs, les centraux téléphoniques et d'autres secteurs utilisant des équipements électroniques sensibles, une nouvelle version HI-FOG "SCRUBBING" a spécialement été développée en collaboration avec la société IBM - Nord. LA FUMEE. La revue Factory Mutual* explique : "La mise en œuvre de plastiques à différents degrés de retardement de flammes pour les équipements informatiques ou les appareils périphériques peut générer une très grande quantité de fumées même en présence d'incendies mineurs... les grandes quantités de fumée développées au début d'un incendie dans une zone sans surveillance peuvent avoir des effets très destructeurs."* Activé tout au début d'un incendie par un système de détection rapide, le système HI-FOG élimine efficacement la fumée dans les planchers techniques, dans les boîtiers des équipements ou dans la salle, empêchant ainsi la contamination coûteuse et la déterioration de circuits électroniques. Le système assure cette protection vitale même si l'incendie se produit à l'extérieur de la salle informatique. En cas d'apparition de flammes, elles seront éteintes en même temps. Un déclenchement accidentel du système ne présente aucun danger pour l'équipement ou les personnes. Contrairement à un système d'extinction à gaz, toute poussière dégagée sera absorbée dans des conduites et non pas répandue dans la salle. L'efficacité du système reste intacte même si le personnel ouvre temporairement la porte pour évacuer le local. Il peut pénétrer dans la zone sinistrée sans pour autant être incommodé par le brouillard d'eau. *Factory Mutual : Property Loss Prevention Data Sheet (Spécification pour la prévention de la perte de biens) 5-32, juin 1993 Extinction Refroidissement Nettoyage des fumées Gaz inerte Hydrocarbures halogénés Extincteurs CO 2 Système Sprinkler Système HI-FOG * Uniquement si le local est hermétiquement fermé 3

4 Les systèmes HI-FOG évolués pour salles d'ordinateur et locaux de Télécommunications n distingue trois types de systèmes HI-FOG pour salles d'ordinateurs et de Télécommunications : le système pour planchers techniques, le système mural pour le nettoyage de la salle et le système pour l'extinction de l'incendie installé au plafond. Tous les systèmes sont automatiquement activés par un signal en provenance du système de détection de fumées. Système pour planchers techniques Le système HI-FOG pour planchers techniques est approuvé FM et comprend une tuyauterie destinée au nettoyage, montée à la périphérie du plancher technique. Les têtes de pulvérisation HI-FOG sont vissées dans la tuyauterie et branchées sur une batterie de bouteilles indépendante contenant de l'eau et de l'azote. Le rôle du système est de nettoyer la fumée et d'éteindre ensuite les flammes dans le plancher technique et à l'intérieur des boîtiers d'ordinateur. On préconise que la salle soit équipée d'une climatisation qui introduit de l'air frais par le plancher technique, le fait circuler dans les appareils et le rejette ensuite dans la salle. Le système de climatisation est toujours désactivé avant l'enclenchement du système HI-FOG. Système de nettoyage de la salle Le système HI-FOG pour le nettoyage de la salle ressemble au système installé dans le plancher technique, mais la tuyauterie assurant le nettoyage est directement montée sur les murs de la salle. En débitant très peu de brouillard d'eau dans la salle, le système n'éteint pas l'incendie, mais absorbe et nettoie la fumée dans la salle. Système d'extinction de la salle Le système HI-FOG pour l'extinction du feu comporte des têtes de pulvérisation HI-FOG montées au plafond et branchées sur la batterie de bouteilles indépendante d'eau/azote. Le système est conçu pour éteindre l'incendie dans la salle et pour éliminer les fumées. Celles-ci sont absorbées par le brouillard d'eau, retombent sur le plancher et peuvent être ramassées. Quel système choisir? Dans les installations informatiques fonctionnant 24 heures sur 24, un système pour planchers techniques peut être suffisant. Pour une protection complémentaire contre la fumée dans la salle même, un système mural de nettoyage peut être installé en complément. Dans les salles techniques sans personnel ou si un système d'extinction complet est exigé, il sera préférable de préconiser la combinaison d'un système pour plancher technique et un système d'extinction du feu pour la salle. Modules standard HI-FOG Les systèmes HI-FOG sont fournis sous forme de modules standard pour les dimensions de salles figurant ci-dessous. Pour des salles de taille supérieure, il est possible d'assembler plusieurs unités de modules. La GPU (Gas driven Pump Unit = poste de pompage actionné au gaz) peut être utilisée pour la protection de salles plus importantes, demandant une génération de brouillard d'eau prolongée et autorisant un débit d'eau plus important. L'unité GPU Extinction salle Faux-plancher Unterboden Faux-plancher Nettoyage Nettoyage salle salle water mist fire protection Surface 50m 2 5m x 10m 10m x 10m Hauteur 3m 500 mm 3m Eau 10 l + 5 l 10 l + 5 l 1 x 50 l Azote 3 x 50 l 2 x 50 l 1 x 50 l 4

5 Système plancher technique Suite à une surcharge d'intensité un câble ou un branchement dans le plancher technique commence à dégager de la vapeur et ensuite de la fumée. Le système de détection donne une première alerte. Le niveau d'alerte suivant coupe la ventilation et procède (si le client a pris cette option) en toute sécurité à l'arrêt des appareils. Le troisième niveau d'alarme active le système HI-FOG du plancher technique. Dans les 30 premières secondes, le brouillard d'eau à haute densité pénètre dans la tuyauterie pour le nettoyage des fumées. Ceci entraîne un renouvellement complet de l'air dans l'espace du plancher technique et également, via sur les conduites de la ventilation, dans les boîtiers des appareils, remplaçant ainsi la fumée chaude par de l'air frais. Après 30 secondes, le brouillard du type "extinction" est remplacé par un "brouillard sec" à basse densité. En circulant du plancher technique vers la salle, il continue de rafraîchir l'environnement. Il nettoie aussi les fumées et gaz chauds, éteignant tout incendie dans le plancher technique, dans les boîtiers des équipements et empêche ainsi une éventuelle reprise de l'incendie Plancher technique et système de nettoyage des fumées combinés Un composant dans un des appareils tombe en panne, chauffe et commence à dégager de la fumée. Le système de détection donne une première alerte. Le niveau d'alerte suivant coupe la ventilation et, si le client a pris cette option, déclenche en toute sécurité l'arrêt des appareils. Le troisième niveau d'alarme active les deux systèmes. Le système du plancher technique fonctionne comme ci-dessus. Via les conduites près du plancher, le système de nettoyage de la salle envoie immédiatement du brouillard d'eau dans la salle. Les conduites en haut de la salle commencent en même temps l'aspiration du brouillard 'sale', chargé des fumées. Après 30 secondes, le brouillard dans le système du plancher technique passe au mode "extinction". Le système de nettoyage des fumées de la salle continue à débiter du brouillard d'eau et à aspirer la fumée, sans toutefois contribuer à l'extinction d'un éventuel incendie dans la salle Plancher technique et système d'extinction incendie Un incendie criminel débute dans une corbeille à papier de la salle et commence à dégager de la fumée. Le système de détection donne une première alerte. Le niveau d'alerte suivant coupe la ventilation et commande l'arrêt des appareils en toute sécurité (si le client a pris cette option). Le système de détection active d'abord le système HI-FOG du plancher technique comme ci-dessus. Il assure ainsi le nettoyage des fumées dans le plancher technique et les boîtiers avant son dégagement dans la salle. La légère surpression régnant dans les enceintes d'ordinateur empêche la fumée de la salle de pénétrer dans les boîtiers. Après un délai de temporisation par rapport au système du plancher technique passant au mode de "brouillard sec", le système d'extinction HI-FOG monté au plafond de la salle commence à débiter du brouillard d'eau. Ce brouillard éteint l'incendie et absorbe la fumée dans la salle. Les cendres des fumées retombent sur le plancher. 5

6 Seul le HI-FOG combat le risque réel d'un incendie dans la salle informatique à savoir : LA FUMEE Nettoyage des fumées Dès son déclenchement, les buses de pulvérisation HI-FOG génèrent en amont un effet puissant d aspiration (effet Venturi). La fumée et les particules de combustion se mélangent au brouillard ultra fin créé par les buses et sont aspirées par la tuyauterie d'évacuation et se condensent dans les coudes du réseau. Cette "eau sale" chargée des fumées et des particules de combustion est collectée dans les pièges. water mist fire protection Tuyauterie pour nettoyage de fumées Elle est composée de deux tubes en forme de U (ou fer à cheval) avec des têtes spéciales de pulvérisation HI-FOG situées à l'intérieur de chaque section de tube. Une fois activée, cette brume d'eau débite dans des directions opposées. L'eau est collectée afin d'être évacuée ultérieurement. Ce n'est qu'une petite quantité d'eau débitée sous la forme de brouillard ou de micro-gouttes qui atteint l'espace protégé. Applications brevetées 6

7 Sûre pour le personnel et les appareils Tout en respectant réellement l'environnement Le système HI-FOG est un brouillard d'eau de la classe 1 (NFPA 750). Le système est homologué par le Ministère de l'environnement des Etats-Unis (EPA) avec le label "non polluant pour l'environnement" et "approprié à l'utilisation dans tous les espaces de travail du personnel". Quantité d'eau mise en œuvre Dans le système HI-FOG approuvé pour les planchers techniques par l organisme FM, un brouillard d'eau à haute densité est produit dans les 30 premières secondes. Cependant, toute cette eau reste en final dans la tuyauterie et sert au nettoyage et à l'absorption les fumées aspirées pour ensuite être collectée comme eaux usées dans la tuyauterie d'évacuation. Dans la deuxième phase, pendant laquelle le brouillard est diffusé dans le plancher technique ou la salle, la même quantité d'eau est réutilisée Le plancher technique HI-FOG et les systèmes d'extinction protègent les équipements informatiques de la société ATG qui traite les paris effectués dans les 30 hippodromes de la Suède. "Avec des installations informatiques devant gérer environ 100 millions US$ par mois, il nous fallait une solution de protection contre l'incendie qui ne risque pas d'inonder les salles avec de l'eau sale, mais qui agit très vite en prenant en compte le véritable danger pour nos opérations : la fumée." Têtes de pulvérisation HI-FOG Les têtes de pulvérisation, pièces de précision en acier inoxydable, sont conçues pour un minimum de débit d'eau et un maximum d'efficacité d'extinction et de nettoyage des fumées. Déclenchement intempestif Sans risque pour le personnel Sans risque pour les appareils Déclenchement incendie Sans risque pour le personnel Sans risque pour les appareils pendant 10 minutes. Ce "brouillard sec" est beaucoup plus fin, effectue le refroidissement et l'extinction des flammes en plus du nettoyage des fumées. Sécurité du personnel Le système HI-FOG est totalement sûr en cas de déclenchement intempestif et, contrairement aux gaz d'hydrocarbures halogénés, ne génère, en cas d'incendie, aucun produit de décomposition toxique. De plus, nettoyage et capacité d'absorption des fumées signifient aussi risque réduit à l'intérieur et à l'extérieur de l'espace protégé. Sécurité des équipements Les systèmes HI-FOG diffusent en réalité très peu d'eau dans le plancher technique ou la salle. Donc, les appareils électroniques délicats ne peuvent pas être endommagés. L'eau déminéralisée qui est utilisée est la même que celle utilisée par les sociétés spécialisées dans la restauration d'appareils informatiques endommagés par les fumées. Après un déclenchement, l'air ambiant est rapidement séché par le redémarrage de la climatisation de la salle. Rechargement Les systèmes HI-FOG sont faciles à recharger. A la différence d'un système à gaz, le coût du remplacement de "l'agent d'extinction" est négligeable il s'agit d'eau et d'azote. Gaz inerte Hydrocarbures halogénés Système HI-FOG Extinction au CO 2 Système Sprinkler Jan Askerblom, Gestionnaire de données chez ATG, Suède 7

8 HI-FOG protège des et éléments périphériq ctuellement, les systèmes HI-FOG protègent déjà les salles d'ordinateurs et autres équipements Hi-Tech des compagnies d'eau, des universités et des constructeurs automobiles en Angleterre, des sociétés de télécommunication en Malaisie et des centrales électriques en Scandinavie. Le système HI-FOG a notamment été le choix logique pour les bâtiments donnés en co-location, les banques et les sociétés d'assurance qui reconnaissent tous que les dommages provoqués par les fumées représentent le risque majeur pour les systèmes informatique délicats qui doivent continuer à fonctionner en cas d'incendie. SPP, Suède Avec environ 1000 employés, SPP est une des grandes compagnies d'assurance et de retraite suédoises. La CPU de la nouvelle unité de traitement, un maillon critique de notre organisation, est protégée par le plancher technique HI-FOG et les systèmes de nettoyage de salle de la même marque. Terje FOSSUM, Directeur de la sécurité chez SPP, Stockholm en discussion avec Benny CARLZON, expert en produits pour salles informatiques Allianz Risk Services, Espagne Dans la société Allianz Espagne, plus de 3500 moniteurs communiquent en permanence avec le centre de traitement de données à Barcelone. Les systèmes HI-FOG protègent les opérations, les communications, l'enregistrement sur disques, les dépôts, imprimantes et les locaux techniques des onduleurs. "Etant une des plus importantes compagnies d'assurance pour risques spéciaux en Espagne, nous savons qu'en cas d'incendie, le risque principal encouru par les équipements est la fumée. Nous devions être sûrs de faire le bon choix pour la protection de notre centre de traitement de données. Après mûre réflexion sur les dommages causés aux appareils, sur les aspects de la sécurité du personnel et la protection de l'environnement, nous avons choisi la détection de fumées par aspiration, reliée à des systèmes HI-FOG." Felix POZA Ingénieur en chef Allianz Risk Services, Espagne 8

9 milliers d'ordinateurs ues dans monde entier Bankgirocentralen, Suède Marioff et IBM ont fourni plus de 140 systèmes HI-FOG à BGC (le groupement des banques Bankgirocentralen) à Stockholm. Dans 10 salles (maximum 400 m 2 ) ces systèmes assurent, en cas d'incendie, le nettoyage des fumées et la protection des grands systèmes d'ordinateurs, des serveurs et des systèmes de sauvegarde. water mist fire protection IBM IBM et Marioff ont signé un accord de coopération. IBM commercialise les systèmes HI-FOG sous la forme d'un composant faisant partie intégrant de leur gamme de produits pour la protection des salles informatiques. IBM (de gauche à droite) Flemming Pedersen, Yrjö Männikkö, Pasi Törmälä Marioff: Göran Sundholm, Petteri Saarinen, Kim Lindgren 9

10 Marioff - fournisseur leader mondial pour systèmes de protection contre l'incendie à brouillard d'eau ondée en 1985, la société Marioff est devenue le premier fournisseur mondial de systèmes de protection contre l'incendie par brouillard d'eau haute pression. Son expérience dans le domaine des systèmes hydrauliques haute pression en MARIne et en OFFshore a permis le développement d'une technologie contre l'incendie qui utilise les qualités du seul agent extincteur véritablement bienveillant pour l'environnement - l'eau. Le siège de Marioff avec son site de 7000 m 2 situé à Vantaa en Finlande, à 10 minutes de l'aéroport d'helsinki. Chaque filiale Marioff, avec le soutien de la maison mère, est capable de fournir une assistance pour les installations et la mise en service ainsi qu'une aide pour le service et la maintenance. Ceci permet d'avoir un service HI-FOG spécialisé disponible dans le monde entier. L'usine de fabrication de 6000 m 2 est équipée de plus de 60 machines complètement automatisées. Cette l'usine est l'une des plus modernes en Finlande. 10

11 Vise le risque majeur d'un incendie dans une salle informatique : les fumées Eteint également les flammes! Offre la sécurité au personnel en cas de déclenchement intempestif et pendant un incendie N'endommage pas les appareils électroniques délicats Authentiquement respectueux de l'environnement Coût négligeable du rechargement... témoignage final Le 16 juin 1998 à l'heure du déjeuner, une fumée dans une de nos salles d'ordinateurs de 80 m 2 avait été décelée par le premier système de détection. La densité des fumées augmentant rapidement, le système HI-FOG coupait automatiquement la climatisation, mettait en route le système du plancher technique et celui du nettoyage des fumées dans la salle. Deux personnes travaillant encore dans ce local ont immédiatement quitté les lieux. Ultérieurement il fut découvert qu'un câble de faible longueur dans l'un des boîtiers serveurs avait souffert de surchauffe et brûlé. Au total, seulement 65 litres d'eau ont été utilisés par le système HI-FOG Une quantité de 55 litres d'eau grise, colorée par la fumée, a été conservée à l'intérieur de la tuyauterie du nettoyage des fumées et dans le réservoir d'évacuation. Ainsi, pendant 10 minutes, seulement 10 litres avaient réellement été pulvérisés dans la salle. Aucune humidité apparente n'a pu être observée dans les appareils après le redémarrage de la climatisation et les conditions climatiques de la salle sont rapidement redevenues normales. Le rechargement du système HI-FOG était rapide et économique. Nous sommes très contents que nos systèmes informatiques soient restés opérationnels pendant l'incident et qu'aucune perte de données n'ait été constatée." Terje FOSSUM Directeur de la sécurité IT Société SPP, Stockholm 11

12 MARIOFF SAS, France Le Charlebourg rue de Mantes COLOMBES Cedex Tél. : +33 (0) Fax : +33 (0) Canada Danemark Finlande France Allemagne Italie Norvège Singapour Espagne Suède UK USA Retrouvez les sociétés, agents, distributeurs, références Marioff sur notre site internet MARIOFF se réserve le droit de changer ou modifier des détails techniques ou informations contenues dans cette brochure sans annonce préalable. Les informations sont à titre de conseils et ne constituent en aucun cas un design ou des instructions de montage ou ne peuvent pas être annexées à un contrat. Le contenu de cette brochure date du Tous les droits de ce document sont réservés. Copyright Marioff Corporation Oy Code 2105B

La nouvelle génération de protection adaptée aux systèmes d exploitation de données. Le Système HI-FOG pour les Data Center

La nouvelle génération de protection adaptée aux systèmes d exploitation de données. Le Système HI-FOG pour les Data Center La nouvelle génération de protection adaptée aux systèmes d exploitation de données Le Système HI-FOG pour les Data Center Une protection moderne pour un monde contre l incendie piloté par les Datas Le

Plus en détail

Le système HI-FOG. Introduction technique. Protéger les personnes, les biens et l activité. Jussi Tiainen

Le système HI-FOG. Introduction technique. Protéger les personnes, les biens et l activité. Jussi Tiainen Le système HI-FOG Introduction technique Jussi Tiainen Protéger les personnes, les biens et l activité University Hospital Münster Sommaire Maik Schuck Présentation du système HI-FOG...3 Comment le système

Plus en détail

Extinction. Choisissez votre système d extinction. Qu'est-ce qu'un système d extinction? Les principes du feu

Extinction. Choisissez votre système d extinction. Qu'est-ce qu'un système d extinction? Les principes du feu Extinction Choisissez votre système d extinction Qu'est-ce qu'un système d extinction? Dans un système de protection incendie, il ne suffit pas de détecter et de mettre en sécurité. Il est souvent nécessaire

Plus en détail

Phase avant-projet : Liste de vérification pour la protection incendie d'appartements multi-étagés

Phase avant-projet : Liste de vérification pour la protection incendie d'appartements multi-étagés Phase avant-projet : Liste de vérification pour la protection incendie d'appartements Ce document présente une vue d'ensemble des principales questions à envisager en matière de sécurité incendie dans

Plus en détail

Compagnie minière IOC Santé, sécurité et environnement

Compagnie minière IOC Santé, sécurité et environnement Santé, sécurité et environnement Travail à chaud 1 BUT La pratique sur le travail à chaud a pour but : d établir un système efficace de gestion du travail à chaud pouvant contribuer à prévenir un incendie,

Plus en détail

1 IDENTIFICATION DE LA SUBSTANCE/PRÉPARATION ET DE LA SOCIÉTÉ/ENTREPRISE

1 IDENTIFICATION DE LA SUBSTANCE/PRÉPARATION ET DE LA SOCIÉTÉ/ENTREPRISE FICHE DE DONNEES DE SECURITE ULTIMEG 2002T DATE DE RÉVISION : 03/02/2005 1 IDENTIFICATION DE LA SUBSTANCE/PRÉPARATION ET DE LA SOCIÉTÉ/ENTREPRISE NOM DE PRODUIT ULTIMEG 2002T NO DE PRODUIT : U2002T DISTRIBUTEUR

Plus en détail

MANUEL DU CONDUCTEUR. www.fogmaker.com Art. No. 8012-006. Édition 2.1

MANUEL DU CONDUCTEUR. www.fogmaker.com Art. No. 8012-006. Édition 2.1 MANUEL DU CONDUCTEUR www.fogmaker.com Art. No. 8012-006 Édition 2.1 1. Description général Ce bus est équipé d'un système automatique d'extinction d'incendie et de chauffage du moteur. Le système est activé

Plus en détail

PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT D UNE INSTALLATION DE CLIMATISATION CENTRALISEE

PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT D UNE INSTALLATION DE CLIMATISATION CENTRALISEE PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT D UNE INSTALLATION DE CLIMATISATION CENTRALISEE 1. Introduction Une installation de climatisation centralisée est constituée d un ensemble de matériels ayant les fonctions suivantes

Plus en détail

La protection contre l incendie en milieu médical. Le système HI-FOG pour les hôpitaux

La protection contre l incendie en milieu médical. Le système HI-FOG pour les hôpitaux La protection contre l incendie en milieu médical Le système HI-FOG pour les hôpitaux Protégez les personnes, les biens et l activité Lorsqu un incendie se déclare dans un hôpital, la priorité est d évacuer

Plus en détail

FICHE DE DONNEES DE SECURITE Règlement REACH (CE) n 1907/2006. Désignation commerciale: Antimite textile CODE : HN002 et HN028

FICHE DE DONNEES DE SECURITE Règlement REACH (CE) n 1907/2006. Désignation commerciale: Antimite textile CODE : HN002 et HN028 Code Article HN002 et HN028 1/5 FICHE DE DONNEES DE SECURITE Règlement REACH (CE) n 1907/2006 1- Identification de la substance / préparation et de la Société Désignation commerciale: Antimite textile

Plus en détail

Extinction sèche Gaz naturels ou chimiques

Extinction sèche Gaz naturels ou chimiques Séminaire SSPS Section Suisse Romande Extinction sèche Gaz naturels ou chimiques Auteur : François Bryon Révision : 0.2, 2013-04-22 siemens.com / answers Depuis toujours, le feu est le meilleur ami et

Plus en détail

SA700LLCE - DAAF. avec bouton de pause et pile scellée longue durée garantie 10 ans. DAAF DAACO Extinguishers

SA700LLCE - DAAF. avec bouton de pause et pile scellée longue durée garantie 10 ans. DAAF DAACO Extinguishers SA700LLCE - DAAF avec bouton de pause et pile scellée longue durée garantie 10 ans DAAF DAACO Extinguishers Description du produit Idéal pour toutes les pièces de la maison (á l'exception des espaces humides

Plus en détail

FEUILLET DE PRISE EN MAIN RAPIDE POELE A GRANULES

FEUILLET DE PRISE EN MAIN RAPIDE POELE A GRANULES FEUILLET DE PRISE EN MAIN RAPIDE POELE A GRANULES DONNEES IMPORTANTES DE SECURITE INSTALLATION : L installation doit être réalisé par un distributeur agréé, en cas de non respect la société ELYNES décline

Plus en détail

accumulation. Un procédé indispensable pour des besoins en eau chaude importants, avec un bon niveau de confort.

accumulation. Un procédé indispensable pour des besoins en eau chaude importants, avec un bon niveau de confort. A B C Accélérateur Egalement appelé pompe de circulation ou circulateur, l accélérateur assure la circulation de l eau de chauffage entre la chaudière et les pièces à chauffer. Les installations très anciennes

Plus en détail

LA CLIMATISATION. Tout ce que vous devez savoir sur. Tout ce que vous devez savoir sur. www.peugeot.com.tn LE CONSEIL PEUGEOT LES AMORTISSEURS

LA CLIMATISATION. Tout ce que vous devez savoir sur. Tout ce que vous devez savoir sur. www.peugeot.com.tn LE CONSEIL PEUGEOT LES AMORTISSEURS LE CONSEIL PEUGEOT LES AMORTISSEURS LES BALAIS ESSUIE-VITRES LA BATTERIE LA CONTREFAÇON L ÉCHAPPEMENT L ÉCLAIRAGE LE FILTRE À PARTICULES LE FREINAGE LA GAMME PEUGEOT DE PIÈCES D ORIGINE LES LUBRIFIANTS

Plus en détail

La combinaison. naturelle DAIKIN ALTHERMA HYDRIDE POMPE À CHALEUR CHAUFFAGE ET EAU CHAUDE SANITAIRE. Informations préliminaires

La combinaison. naturelle DAIKIN ALTHERMA HYDRIDE POMPE À CHALEUR CHAUFFAGE ET EAU CHAUDE SANITAIRE. Informations préliminaires La combinaison naturelle DAIKIN ALTHERMA HYDRIDE POMPE À CHALEUR CHAUFFAGE ET EAU CHAUDE SANITAIRE Informations préliminaires 2 Le futur c'est maintenant 3 et le futur est plus respectueux de l'environnement,

Plus en détail

DETECTEUR DE FUMEE AUTONOME Serie NB-728

DETECTEUR DE FUMEE AUTONOME Serie NB-728 DETECTEUR DE FUMEE AUTONOME Serie NB-728 Manuel d utilisation 1. Sommaire. 1. Sommaire.... 1 2. Introduction.... 2 3. Ou installer un détecteur de fumée... 2 4. Ou installer un détecteur dans les caravanes

Plus en détail

SECURITE DANS L'ENTREPOT

SECURITE DANS L'ENTREPOT SECURITE DANS L'ENTREPOT Plan de l exposé Introduction I- recherche de la sécurité dans l entrepôt II- les caractéristiques de la réglementation III- les risques qui peuvent apparaître dans l entrepôt

Plus en détail

Fiche commerciale. Cuisine Pro. PyroSafe Système de détection et d extinction feu integré. www.france-air.com

Fiche commerciale. Cuisine Pro. PyroSafe Système de détection et d extinction feu integré. www.france-air.com Fiche commerciale Cuisine Pro PyroSafe Système de détection et d extinction feu integré Cuisine Pro Direct @ccess PyroSafe : Système de détection et d extinction incendie pour cuisine La réglementation

Plus en détail

Fiche de données de sécurité selon 91/155/CEE

Fiche de données de sécurité selon 91/155/CEE iche de données de sécurité Page : 1/5 1 IDENTIICATION DE LA SUBSTANCE/PRÉPARATION ET DE LA SOCIÉTÉ/ ENTREPRISE IDENTIICATION DE LA SUBSTANCE OU DE LA PRÉPARATION Producteur/fournisseur: GRACE Produits

Plus en détail

Manuel d'utilisation du détecteur de fumée

Manuel d'utilisation du détecteur de fumée Manuel d'utilisation du détecteur de fumée Détecteur de fumée photoélectrique alimenté par pile alcaline 9V. Introduction Merci d'avoir choisi notre produit pour vos besoin en détection de fumée. Vous

Plus en détail

VHT - 1/16. Mai 2015 GAZ RARES VGX PRESENTATION

VHT - 1/16. Mai 2015 GAZ RARES VGX PRESENTATION VHT - 1/16 PRESENTATION Les différents gaz rares sont fournis sous haute pression (150 bars) dans des bouteilles métalliques. Les gaz les plus généralement utilisés sont le néon pur et l'argon en mélange

Plus en détail

FICHE DE DONNEES DE SECURITE Edition révisée n : 0. 2.2 : Gaz non inflammable et non toxique.

FICHE DE DONNEES DE SECURITE Edition révisée n : 0. 2.2 : Gaz non inflammable et non toxique. Page : 1 ón 2.2 : Gaz non inflammable et non toxique. Attention M«1 Identification de la substance/du mélange et de la société/l entreprise Identificateur de produit Nom commercial : N FDS : Description

Plus en détail

FICHE DE DONNEES DE SECURITE Dioxyde de soufre G050

FICHE DE DONNEES DE SECURITE Dioxyde de soufre G050 FICHE DE DONNEES DE SECURITE Dioxyde de soufre G050 1. IDENTIFICATION DE LA SUBSTANCE / PRÉPARATION ET DE LA SOCIÉTÉ / ENTREPRISE Nom commercial : Dioxyde de soufre N FDS : G050 Formule chimique : SO2

Plus en détail

Equipements de protection incendie: les extincteurs. 1422 Michel Antoine 2012 1

Equipements de protection incendie: les extincteurs. 1422 Michel Antoine 2012 1 Equipements de protection incendie: les extincteurs 1422 Michel Antoine 2012 1 But et domaine d application Donner des informations sur : les différentes classes de feu. les extincteurs et leur utilisation

Plus en détail

FICHE DE DONNEES DE Edition révisée n : 2-10 SECURITE Date de révision : 8 / 6 / 2010. 2.2 : Gaz non inflammable et non toxique.

FICHE DE DONNEES DE Edition révisée n : 2-10 SECURITE Date de révision : 8 / 6 / 2010. 2.2 : Gaz non inflammable et non toxique. Page : 1 2.2 : Gaz non inflammable et non toxique. Attention 1 Identification de la substance/du mélange et de la société/l entreprise Identificateur de produit Nom commercial : N FDS : Description chimique

Plus en détail

NOTICE D INSTALLATION ET D UTILISATION

NOTICE D INSTALLATION ET D UTILISATION NOTICE D INSTALLATION ET D UTILISATION 1 Cher client, Nous vous félicitons pour votre choix et l achat de la chaudière à chauffage central dernière technologie fabriquée par notre société. Vous venez d

Plus en détail

Le triangle du feu :

Le triangle du feu : Le triangle du feu : L'incendie est une combustion qui se développe d'une manière incontrôlée dans le temps et l'espace. Elle engendre de grandes quantités de chaleur, des fumées et des gaz polluants ou

Plus en détail

Fiche-conseil A2 Aérer et éviter l humidité

Fiche-conseil A2 Aérer et éviter l humidité Service d information sur les économies d énergie Fiche-conseil A2 Aérer et éviter l humidité 1 Origine et cheminement de l humidité Définir le confort 2 1) Origine de l humidité dans l habitat: Production

Plus en détail

Fiche de Sécurité. Oxygène. Version : 3.01 1 IDENTIFICATION DE LA SUBSTANCE/PREPARATION ET DE LA SOCIETE

Fiche de Sécurité. Oxygène. Version : 3.01 1 IDENTIFICATION DE LA SUBSTANCE/PREPARATION ET DE LA SOCIETE Page :1/5 1 IDENTIFICATION DE LA SUBSTANCE/PREPARATION ET DE LA SOCIETE N FDS WAG-..-097A-02 Nom du produit Formule chimique O2 Identification de la société Westfalen France Sarl Z.I. Carrefour de l Europe

Plus en détail

La sécurité physique et environnementale

La sécurité physique et environnementale I. Qu est ce que la sécurité physique? "Il ne sert à rien de dresser une ligne Maginot logique si n'importe qui peut entrer dans la salle serveurs par la fenêtre " (Christian Pollefoort, consultant en

Plus en détail

Phase avant-projet : Liste de vérification pour le calcul du comportement au feu de maisons unifamiliales

Phase avant-projet : Liste de vérification pour le calcul du comportement au feu de maisons unifamiliales Phase avant-projet : Liste de vérification pour le calcul du comportement au feu de Ce document présente une vue d'ensemble des principales questions à envisager en matière de sécurité incendie dans la

Plus en détail

L'ADEME - Le chauffage, la régulation, l eau chaude

L'ADEME - Le chauffage, la régulation, l eau chaude L'ADEME - Le chauffage, la régulation, l eau chaude Les énergies Comment ça fonctionne Avantages Inconvénients Chauffage central - la chaleur est produite en un seul endroit : par une chaudière, des capteurs

Plus en détail

Système d'exposition au flash Trodat B1511+ Manuel. Version 1.0

Système d'exposition au flash Trodat B1511+ Manuel. Version 1.0 Système d'exposition au flash Trodat B1511+ Manuel Version 1.0 Table des matières 1) Champ d'utilisation... 2 2) Instructions du sécurité du produit... 2 3) Commandes et fonctions... 1 4) Fonctionnement...

Plus en détail

L'installation électrique et la protection architecturale contre l'incendie

L'installation électrique et la protection architecturale contre l'incendie L'installation électrique et la protection architecturale contre l'incendie Thèmes : 1. Statistiques d'incendie 2. Causes d'incendie 3. Normes 4. Canaux pare-feu 5. Distributeurs pare-feu MK / Fei 2 Statistique

Plus en détail

FICHE DE DONNEES DE SECURITE Fluor G055

FICHE DE DONNEES DE SECURITE Fluor G055 FICHE DE DONNEES DE SECURITE Fluor G055 1. IDENTIFICATION DE LA SUBSTANCE / PRÉPARATION ET DE LA SOCIÉTÉ / ENTREPRISE Nom commercial : Fluor N FDS : G055 Formule chimique : F2 2. COMPOSITION / INFORMATIONS

Plus en détail

MODE D EMPLOI DÉTECTEURS DE FUMÉE. Bien équipé, bien préparé, je suis en sécurité. MARS 2015. Obligatoire à compter du

MODE D EMPLOI DÉTECTEURS DE FUMÉE. Bien équipé, bien préparé, je suis en sécurité. MARS 2015. Obligatoire à compter du DÉTECTEURS DE FUMÉE MODE D EMPLOI FNSPF 2014. Firethinktank.org / Photo : Sébastien Mousnier. Bien équipé, bien préparé, je suis en sécurité. Obligatoire à compter du 8 MARS 2015 LES DÉTECTEURS AUTONOMES

Plus en détail

DBW 160/230/300/350. Manuel d'utilisation et d'entretien. 03/2009 Ident Nr. 11111891B

DBW 160/230/300/350. Manuel d'utilisation et d'entretien. 03/2009 Ident Nr. 11111891B Manuel d'utilisation 03/2009 Ident Nr. 11111891B Manuel d'utilisation Informations générales Cher client SPHEROS! Nous considérons que l'emploi ainsi que le fonctionnement de votre nouvel appareil de chauffage

Plus en détail

Instructions d'installation du détecteur optique avec régulateur intégré, TBLZ-1-72-a GOLD/COMPACT

Instructions d'installation du détecteur optique avec régulateur intégré, TBLZ-1-72-a GOLD/COMPACT Instructions d'installation du détecteur optique avec régulateur intégré, TBLZ-1-72-a GOLD/COMPACT 1. Généralités Le détecteur TBLZ-1-72-a sert à mesurer les gaz et fumées dans les gaines de ventilation.

Plus en détail

La protection respiratoire à adduction d air

La protection respiratoire à adduction d air 7Fiche technique La protection respiratoire à adduction d air La pompe à air ambiant Dans les ateliers de carrosserie, le décapage au jet d abrasif et la pulvérisation de produits contenant des isocyanates

Plus en détail

MODE D EMPLOI DÉTECTEURS DE FUMÉE. Bien équipé, bien préparé, je suis en sécurité. MARS 2015. Obligatoire à compter du

MODE D EMPLOI DÉTECTEURS DE FUMÉE. Bien équipé, bien préparé, je suis en sécurité. MARS 2015. Obligatoire à compter du DÉTECTEURS DE FUMÉE MODE D EMPLOI FNSPF 2014. Firethinktank.org / Photo : Sébastien Mousnier. Bien équipé, bien préparé, je suis en sécurité. Obligatoire à compter du 8 MARS 2015 LES DÉTECTEURS AUTONOMES

Plus en détail

Le feu et ses conséquences

Le feu et ses conséquences Formation SSIAP 1 Le feu et ses conséquences Le triangle du feu Les trois éléments indispensables à l incendie Le Combustible Le Comburant (Solide, liquide, gazeux) l air: L énergie d activation (Thermique,

Plus en détail

ETE HIVER. Très forte réflexion 95 % Chauffage. Isolant par réflexion pare vapeur Winco. Sortie d'air et de vapeur d'eau

ETE HIVER. Très forte réflexion 95 % Chauffage. Isolant par réflexion pare vapeur Winco. Sortie d'air et de vapeur d'eau Un isolant 2 en 1 Isolation par réflexion et très faible émissivité En hiver : SKYTECH Pro réfléchit la chaleur émise par le chauffage vers l'intérieur grâce à son fort pouvoir de réflexion. Sa très faible

Plus en détail

ETE HIVER. Très forte réflexion 95 % Emissivité 5 % Chauffage. Climatisation. Sortie d'air et de vapeur d'eau. Chauffage ou climatisation Vapeur

ETE HIVER. Très forte réflexion 95 % Emissivité 5 % Chauffage. Climatisation. Sortie d'air et de vapeur d'eau. Chauffage ou climatisation Vapeur Un isolant 2 en 1 Isolation par réflexion et très faible émissivité En hiver : SKYTECH Pro réfléchit la chaleur émise par le chauffage vers l'intérieur grâce à son fort pouvoir de réflexion. Sa très faible

Plus en détail

FICHE DE DONNEES DE SECURITE Cellulose i3

FICHE DE DONNEES DE SECURITE Cellulose i3 FICHE DE DONNEES DE SECURITE Cellulose i3 1. Identification du produit et de la Société Produit Matériaux d isolation à base de papier journaux recyclés destiné à être insuffler dans une structure fermée

Plus en détail

Fiche de Données de Sécurité / Fiche Signalétique

Fiche de Données de Sécurité / Fiche Signalétique Code de la FDS: Fiche de Données de Sécurité / Fiche Signalétique Conformément au règlement 1907/2006/CE Date d'impression: 13-oct.-2009 Numéro de révision: 1 1. IDENTIFICATION DE LA SUBSTANCE/PREPARATION

Plus en détail

le Risque Incendie École du FEU

le Risque Incendie École du FEU le Risque Incendie École du FEU L ennemi n 1, c est... Le FEU Énergie d'activation Source de chaleur, Flamme nue, Etincelle électrique, Frottement, échauffement... La Combustion Définition : C est une

Plus en détail

Station de stockage d'huile

Station de stockage d'huile Station de stockage d'huile Modernisez votre stockage d'huile et vos pratiques de manipulation The Power of Knowledge Engineering Modernisez votre stockage d'huile et vos pratiques de manipulation Station

Plus en détail

)I.,l1NISTEflE. us l_ïnttrl L'R SAPEURS. POMPIERS DE FRANCE. MINIS1ÈRl I>U LOGEMENT. DGLï~Ghl.lTf. DESTERRIlOIRES 1:r'I)[~L..

)I.,l1NISTEflE. us l_ïnttrl L'R SAPEURS. POMPIERS DE FRANCE. MINIS1ÈRl I>U LOGEMENT. DGLï~Ghl.lTf. DESTERRIlOIRES 1:r'I)[~L.. )I.,l1NISTEflE. us l_ïnttrl L'R SAPEURS. POMPIERS DE FRANCE MINIS1ÈRl I>U LOGEMENT. DGLï~Ghl.lTf. DESTERRIlOIRES 1:r'I)[~L..\ K\lRAlITF LES DÉTECTEURS AUTONOMES AVERTISSEURS DE FUMÉE /' -+ Le détecteur

Plus en détail

Association d installations d'extinction à eau et d installations d évacuation de fumée et de chaleur

Association d installations d'extinction à eau et d installations d évacuation de fumée et de chaleur Association d installations d'extinction à eau et d installations d évacuation de 1 Objectifs de la protection incendie La protection incendie a pour objet de préserver des intérêts divers, tels que la

Plus en détail

AC Anywhere. Manuel de l utilisateur. F5C400u140W, F5C400u300W F5C400eb140W et F5C400eb300W

AC Anywhere. Manuel de l utilisateur. F5C400u140W, F5C400u300W F5C400eb140W et F5C400eb300W AC Anywhere Convertisseur de courant (Produit de classe II) Manuel de l utilisateur F5C400u140W, F5C400u300W F5C400eb140W et F5C400eb300W Veuillez lire les instructions d installation et d utilisation

Plus en détail

LES CABINES DE PEINTURE : RÉGLEMENTATION

LES CABINES DE PEINTURE : RÉGLEMENTATION LES CABINES DE PEINTURE : RÉGLEMENTATION Dernière révision du document : juillet 2012 RÉFÉRENCES RÉGLEMENTAIRES Arrêté du Gouvernement wallon du 25 septembre 2008 déterminant les conditions sectorielles

Plus en détail

FICHE DE DONNEES DE SECURITE Argon G004

FICHE DE DONNEES DE SECURITE Argon G004 FICHE DE DONNEES DE SECURITE Argon G004 1. IDENTIFICATION DE LA SUBSTANCE / PRÉPARATION ET DE LA SOCIÉTÉ / ENTREPRISE Nom commercial : Argon N FDS : G004 Formule chimique : Ar 2. COMPOSITION / INFORMATIONS

Plus en détail

Agent - Manufacturier des pompes à chaleur géothermique Boreal

Agent - Manufacturier des pompes à chaleur géothermique Boreal Agent - Manufacturier des pompes à chaleur géothermique Boreal Votre confort est assuré en optant pour un système de chauffage et climatisation Géothermique. C'est propre, économique et aide aussi à préserver

Plus en détail

Sécurité incendie - Techniques de sécurité incendie

Sécurité incendie - Techniques de sécurité incendie Sécurité incendie - Techniques de sécurité incendie CEN/TR 15276-1 Installations fixes de lutte contre l'incendie - Systèmes d'extinction à aérosol - Partie 1 : Exigences et méthodes d'essais pour les

Plus en détail

Formation Maintenance des ordinateurs Support de formation et de référence

Formation Maintenance des ordinateurs Support de formation et de référence Formation Maintenance des ordinateurs Par Alexis Musanganya Jean-François Roberge Mise à jour Richard Lapointe CDL Guédiawaye & CDL Yeumbeul Décembre 2003 DESCRIPTION DU COURS:... 2 1.1 OBJECTIFS... 2

Plus en détail

Travail à chaud Réglementation et permis (version abrégée)

Travail à chaud Réglementation et permis (version abrégée) Travail à chaud Réglementation et permis (version abrégée) par Claude Millette Conseiller en préveniton, ASFETM Le Grand Rendez-vous SST Montréal, 18 octobre 2011 Travail à chaud - 0 Contenu Objectifs

Plus en détail

Risques pour la santé et la sécurité : évaluation et balises d intervention de la CSST. Luc Ménard Direction de la prévention-inspection CSST

Risques pour la santé et la sécurité : évaluation et balises d intervention de la CSST. Luc Ménard Direction de la prévention-inspection CSST Risques pour la santé et la sécurité : évaluation et balises d intervention de la CSST Luc Ménard Direction de la prévention-inspection CSST Plan de présentation INTRODUCTION 1. Chambre de mélange 2. Entreposage

Plus en détail

Détecteur de fumé Art. Nr.: 0869 00 / 04

Détecteur de fumé Art. Nr.: 0869 00 / 04 Art. Nr.: 0869 00 / 04 Caractéristiques du produit en bref e sur piles avec principe de lumière diffusée photoélectrique Contrôle automatique d évaluation de fumée Possibilité de mettre en réseau jusqu

Plus en détail

FICHE DE LECTURE DU PROJET DE FIN D'ETUDE

FICHE DE LECTURE DU PROJET DE FIN D'ETUDE Institut National des Sciences Appliquées de Strasbourg GENIE CLIMATIQUE ET ENERGETIQUE FICHE DE LECTURE DU PROJET DE FIN D'ETUDE EVALUATION TECHNICO-ECONOMIQUE D'UNE SOLUTION DE CHAUFFAGE- CLIMATISATION

Plus en détail

Étude de dangers et Maîtrise de l urbanisation autour des entrepôts 1510-A

Étude de dangers et Maîtrise de l urbanisation autour des entrepôts 1510-A 1 Étude de dangers et Maîtrise de l urbanisation autour entrepôts 1510-A P. CASTEL Service Prévention Risques Risques Industriels Accidentels 2 Programme Généralités réglementaires sur la maîtrise de l

Plus en détail

Centres pour jeunes. Sommaire. I) Généralités 2

Centres pour jeunes. Sommaire. I) Généralités 2 GRAND-DUCHE DE LUXEMBOURG Luxembourg, le 4 juillet 1996 ITM-FL 177.1 Centres pour jeunes (auberges de jeunesse, centres pour jeunes, homes pour scouts, etc.) Aide-mémoire rassemblant les éléments nécessaires

Plus en détail

Réchaud à gaz QR 340

Réchaud à gaz QR 340 Réchaud à gaz QR 340 Vous venez d acquérir un produit de la marque Siméo. Ce dernier à été conçu avec soin et à été soumis à de nombreux tests de contrôle. Nous vous remercions de la confiance portée à

Plus en détail

Manuel du conducteur Système d extinction du moteur

Manuel du conducteur Système d extinction du moteur Manuel du conducteur Système d extinction du moteur Activation hydropneumatique Activation mécanique Activation électrique Edition 2013-1 Machines de construction/véhicules, outils et machines spéciales

Plus en détail

Aspirateur sans sac. Réf: EV-500-S20 / Modèle: OCEAVCDC22GR MANUEL D UTILISATION

Aspirateur sans sac. Réf: EV-500-S20 / Modèle: OCEAVCDC22GR MANUEL D UTILISATION Aspirateur sans sac Réf: EV-500-S20 / Modèle: OCEAVCDC22GR MANUEL D UTILISATION MISES EN GARDE IMPORTANTES Lire attentivement le manuel d'instructions avant de vous servir de cet appareil. Conserver le

Plus en détail

F ORMULAIRE DE D EMANDE D'AUTORISATION F_33

F ORMULAIRE DE D EMANDE D'AUTORISATION F_33 PAE 1/15 Règlement grand-ducal du 16 juillet 1999 portant nomenclature et classification des établissements classés; Annexe Nomenclature des établissements classés : N 33 Ateliers et garages de réparation

Plus en détail

LE CHAUFFAGE. Peu d entretien. Entretien. fréquent. Peu d entretien. Pas d entretien. Pas d entretien. Entretien. fréquent. Peu d entretien.

LE CHAUFFAGE. Peu d entretien. Entretien. fréquent. Peu d entretien. Pas d entretien. Pas d entretien. Entretien. fréquent. Peu d entretien. LE CHAUFFAGE 1. LE CHAUFFAGE ELECTRIQUE Le chauffage électrique direct ne devrait être utilisé que dans les locaux dont l isolation thermique est particulièrement efficace. En effet il faut savoir que

Plus en détail

FILTRES MOBILES. Les filtres mobiles permettent d améliorer un poste de travail sans difficulté.

FILTRES MOBILES. Les filtres mobiles permettent d améliorer un poste de travail sans difficulté. Les filtres mobiles permettent d améliorer un poste de travail sans difficulté. Les filtres mobiles sont un moyen pratique et rentable d améliorer un poste de travail en un rien de temps. Les unités correspondent

Plus en détail

Aspirateur sans sac. Réf: EV-805-S20 / Modèle: CEVC22SSWB MANUEL D UTILISATION

Aspirateur sans sac. Réf: EV-805-S20 / Modèle: CEVC22SSWB MANUEL D UTILISATION Aspirateur sans sac Réf: EV-805-S20 / Modèle: CEVC22SSWB MANUEL D UTILISATION MISES EN GARDE IMPORTANTES Lire attentivement le manuel d'instructions avant de vous servir de cet appareil. Conserver le présent

Plus en détail

mode d emploi PROTÉGEZ LA VIE DE CEUX QUE VOUS AIMEZ 18 Sapeurs-Pompiers 15 Samu 112 N d urgence européen d urgence gratuits

mode d emploi PROTÉGEZ LA VIE DE CEUX QUE VOUS AIMEZ 18 Sapeurs-Pompiers 15 Samu 112 N d urgence européen d urgence gratuits PROTÉGEZ LA VIE E CEUX QUE VOUS AIMEZ mode d emploi 18 Z Z Z 18 Sapeurs-Pompiers 15 Samu 112 N d urgence européen Les numéros d urgence gratuits Cette brochure peut vous sauver la vie, ne la jetez pas,

Plus en détail

FICHE DE DONNEES DE SECURITE MELANGE DE GAZ : O2 (50%) + N2O (50%)

FICHE DE DONNEES DE SECURITE MELANGE DE GAZ : O2 (50%) + N2O (50%) Page : 1/6 2.2 : Gaz non inflammable et non toxique. 5.1 : Substances comburantes Danger 1. Identification de la substance/du mélange et de la société/l entreprise Identificateur de produit Nom commercial

Plus en détail

Chaudières à vapeur à combustible

Chaudières à vapeur à combustible 1 Objectif Chaudières à vapeur à combustible Connaître les principes des chaudières à combustible. 2 Introduction La chaudière est un dispositif permettant de chauffer l'eau et de produire de la vapeur

Plus en détail

1. Identification de la substance/ préparation et de la société/ entreprise

1. Identification de la substance/ préparation et de la société/ entreprise Mise à jour: 05.11.2010 Version 2 / Page 1 de 5 1. Identification de la substance/ préparation et de la société/ entreprise Identification de la substance ou de la préparation Nom commercial du produit:

Plus en détail

Risques spécifiques Création : 17/03/1994. ocif

Risques spécifiques Création : 17/03/1994. ocif COMPAGNIE GENERALE DES INSECTICIDES 9 rue Louis Armand ST OUEN L'AUMONE 95315 CERGY PONTOISE Cedex Tél: 01.34.64.11.73 Fax: 01.30.37.15.90. FICHE DE DO EES SECURITE Réf. : GUEP2 Risques spécifiques Création

Plus en détail

RAID DIFFUSEUR ANTI-MOUSTIQUES 45 NUITS 1/5 Date de création/révision: 25/10/1998 FICHE DE DONNEES DE SECURITE NON CLASSE

RAID DIFFUSEUR ANTI-MOUSTIQUES 45 NUITS 1/5 Date de création/révision: 25/10/1998 FICHE DE DONNEES DE SECURITE NON CLASSE RAID DIFFUSEUR ANTI-MOUSTIQUES 45 NUITS 1/5 RAISON SOCIALE JOHNSONDIVERSEY FICHE DE DONNEES DE SECURITE RISQUES SPECIFIQUES NON CLASSE 1 IDENTIFICATION DU PRODUIT ET DE LA SOCIETE - NOM DU PRODUIT RAID

Plus en détail

Notions sur les différentes Chaudières au sol

Notions sur les différentes Chaudières au sol TECHNIQUES DES INSTALLATIONS SANITAIRES Nom : ET ENERGIES THERMIQUES Chaudières au sol Section énergétique Mr CHENUIL Notions sur les différentes Chaudières au sol On donne : Un dossier ressource définissant

Plus en détail

Art. 1er. - Objectif et champ d'application. 1.1. Généralités

Art. 1er. - Objectif et champ d'application. 1.1. Généralités GRAND-DUCHE DE LUXEMBOURG Strassen, février 2009 Le présent texte a été établi par l Inspection du Travail et des Mines et le Service Incendie et Ambulance de la Ville de Luxembourg. Prescriptions de sécurité

Plus en détail

Une protection incendie maximale

Une protection incendie maximale murs coupe-feu 67 P.4.0 Une protection incendie maximale Les dégâts par le feu et la fumée constituent un danger à ne pas sous-estimer pour la subsistance d une entreprise. Malgré tous les soins et toutes

Plus en détail

OUST CHANDELLE - PARFUM DE PROPRETÉ

OUST CHANDELLE - PARFUM DE PROPRETÉ 1. IDENTIFICATION DU PRODUIT ET DE LA SOCIETE Informations sur le produit Nom commercial : Utilisation de la : Désodorisant ménager substance/du mélange Société : S.C. Johnson et Fils, Limitée 1 Webster

Plus en détail

SQY SAFETY SSIAP 1 PLANNING DES SEQUENCES DISPENSES

SQY SAFETY SSIAP 1 PLANNING DES SEQUENCES DISPENSES SQY SAFETY SSIAP 1 PLANNING DES SEQUENCES DISPENSES 1re Partie : LE FEU ET SES CONSEQUENCES 6h00 FORMATEUR DE LA SESSION : M WITKOWSKI SSIAP 3 SEQUENCE 1 LE FEU 4 h00 Éclosion et développement du feu Théorie

Plus en détail

LES PNEUS SONT-ILS DANGEREUX POUR LA SANTÉ ET L ENVIRONNEMENT? Les pneus sont dangereux dans des piles, pas dans des Earthships.

LES PNEUS SONT-ILS DANGEREUX POUR LA SANTÉ ET L ENVIRONNEMENT? Les pneus sont dangereux dans des piles, pas dans des Earthships. les pneus sont sécuritaires LES PNEUS SONT-ILS DANGEREUX POUR LA SANTÉ ET L ENVIRONNEMENT? Réutiliser un vieux pneu dans un Earthship, où il devient une ressource utile et passe le reste de son temps dans

Plus en détail

Manuel d utilisation. Générateur électrique, Diesel, refroidissement à air.

Manuel d utilisation. Générateur électrique, Diesel, refroidissement à air. Manuel d utilisation Générateur électrique, Diesel, refroidissement à air. Type 1 Type 2 Contenu 1. Types 2. Dimensions & fiche technique 3. Conseils de sécurité 4. Mesures pendant le fonctionnement 5.

Plus en détail

REMKO EST Radiateur électrique à infrarouge

REMKO EST Radiateur électrique à infrarouge REMKO EST Radiateur électrique à infrarouge Mode d emploi Technique Pièces de rechange Édition F P12 REMKO c'est fort. Mode d'emploi Lire attentivement ce mode d'emploi avant la mise en service / l'emploi

Plus en détail

! 2. - (CE) 1272/2008 [CLP/GHS]

! 2. - (CE) 1272/2008 [CLP/GHS] ! 1. Identification de la substance/du mélange et de la société/l entreprise Identificateur de produit Nom commercial Fabricant / fournisseur Service des renseignements Renseignements en cas d'urgence

Plus en détail

Annexe 3 Captation d énergie

Annexe 3 Captation d énergie 1. DISPOSITIONS GENERALES 1.a. Captation d'énergie. Annexe 3 Captation Dans tous les cas, si l exploitation de la ressource naturelle est soumise à l octroi d un permis d urbanisme et/ou d environnement,

Plus en détail

GUIDE DE BONNES PRATIQUES POUR LA COLLECTE DE PILES ET ACCUMULATEURS AU LUXEMBOURG

GUIDE DE BONNES PRATIQUES POUR LA COLLECTE DE PILES ET ACCUMULATEURS AU LUXEMBOURG GUIDE DE BONNES PRATIQUES POUR LA COLLECTE DE PILES ET ACCUMULATEURS AU LUXEMBOURG Version 1.0 1 Avant-propos Ce guide de bonnes pratiques a été préparé pour fournir des informations concernant la collecte

Plus en détail

HYDROFLAM. Fiche de Données de Sécurité. selon 91/155/CE BC 11

HYDROFLAM. Fiche de Données de Sécurité. selon 91/155/CE BC 11 Indice D - Mise à jour 03/10/2011 1 de 5 1- Désignation du produit, de la préparation et de la société. Identification de la substance ou de la préparation. Nom du produit :. Code du produit : BC 11. Utilisation

Plus en détail

Aspirateur avec sac. Réf: EV-100-S18 / Modèle: CEVC180ASB MANUEL D UTILISATION

Aspirateur avec sac. Réf: EV-100-S18 / Modèle: CEVC180ASB MANUEL D UTILISATION Aspirateur avec sac Réf: EV-100-S18 / Modèle: CEVC180ASB MANUEL D UTILISATION 1 MISES EN GARDE IMPORTANTES Lire attentivement le manuel d'instructions avant de vous servir de cet appareil. Conserver ce

Plus en détail

Dans cette partie du catalogue, vous trouverez :

Dans cette partie du catalogue, vous trouverez : corrosifs inflammables Courbe de test au feu ISO 8341 toxiques et multirisques Armoire 793 après 105 minutes de résistance au feu, l intérieur de l armoire est resté parfaitement étanche pendant toute

Plus en détail

Table des matières. Page 1 sur 9

Table des matières. Page 1 sur 9 Table des matières 1. PRÉSENTATION TECHNIQUE DU DISPOSITIF... 2 1.1. PRINCIPE... 2 1.1.1. Taux de foisonnement... 2 1.1.2. Émulseurs... 3 1.2. DIFFÉRENTS TYPES D ÉQUIPEMENTS ANTI-INCENDIE A MOUSSE... 4

Plus en détail

Aspirateur Sans Sac Cyclonique de 2nde génération TC30s

Aspirateur Sans Sac Cyclonique de 2nde génération TC30s Manuel d Utilisation Aspirateur Sans Sac Cyclonique de 2nde génération TC30s Conservez ce manuel pour vous y reporter plus tard LISEZ TOUTES LES INSTRUCTIONS AVANT D'UTILISER CET APPAREIL Quand on utilise

Plus en détail

: Opalescence PF Whitening Toothpaste. SECTION 1. IDENTIFICATION DU PRODUIT/DE LA PREPARATION ET DE L ENTREPRISE 1.1. Identification du produit

: Opalescence PF Whitening Toothpaste. SECTION 1. IDENTIFICATION DU PRODUIT/DE LA PREPARATION ET DE L ENTREPRISE 1.1. Identification du produit Page 1/5 SECTION 1. IDENTIFICATION DU PRODUIT/DE LA PREPARATION ET DE L ENTREPRISE 1.1. Identification du produit Code produit : TV/71001 Nom du produit : Description du produit : Dentifrice blanchissant

Plus en détail

L énergie électrique et ses dangers

L énergie électrique et ses dangers Section : S Option : Sciences de l ingénieur Discipline : Génie Électrique L énergie électrique et ses dangers Domaine d application : Contrôle de l énergie Type de document : Cours Classe : Première Date

Plus en détail

Manuel d utilisation

Manuel d utilisation ASPIRATEUR 40 LITRES FILTRAGE EAU 1400W Modèle: FAP1440 Manuel d utilisation FEIDER ZI 32, rue Aristide Bergès, 31270 Cugnaux, France IMPORTANT Veuillez lire attentivement ce manuel afin d en connaître

Plus en détail

La sécurité en chimie

La sécurité en chimie La sécurité en chimie 1 - Les pictogrammes de danger 2 - Les consignes de sécurité 2 - Que faire en cas d accident 3 - Lire une étiquette de produit chimique 4 - Les phrases de Risque 5 - Combinaison des

Plus en détail

Fiche de données de sécurité

Fiche de données de sécurité Fiche de données de sécurité 1. Identification de la substance/préparation et de la société/l'entreprise Udarbejdet den: 03-01-2008/ MBM Remplace: 08-12-2006 Usage du produit: Huile synthétiquee avec des

Plus en détail

risque viral oublié, risque d'incendie négligé, données brûlées. Solutions de protection contre l incendie pour l'informatique.

risque viral oublié, risque d'incendie négligé, données brûlées. Solutions de protection contre l incendie pour l'informatique. risque viral oublié, risque d'incendie négligé, données brûlées. Solutions de protection contre l incendie pour l'informatique. Disponibilité permanente. Quid de votre protection contre l'incendie? Un

Plus en détail

cuisinespyrosafe FTE 404 256 C Janvier 2011

cuisinespyrosafe FTE 404 256 C Janvier 2011 cuisinespyrosafe FTE 404 256 C Janvier 2011 PyroSafe système automatique intégré de détection et d extinction de feux pour cuisines Une chaîne inox équipée de fusibles (1 par bac de friture, 1 fusible

Plus en détail

Fiche de données de sécurité

Fiche de données de sécurité Produit 2T QUAD R BIODEGRADABLE Page 1/5 Etiquette du produit ETIQUETAGE (d usage ou CE) Phrases de risque Conseils de prudence ETIQUETAGE TRANSPORT Non concerné Néant Néant Non concerné 1. IDENTIFICATION

Plus en détail