Exemples de réclamations Assurance pollution pour entrepreneurs

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Exemples de réclamations Assurance pollution pour entrepreneurs"

Transcription

1 Groupe ENCON inc , Blair Place Ottawa (Ontario) K1J 9B8 Téléphone Télécopieur Sans frais Exemples de réclamations Assurance pollution pour entrepreneurs 1. Fuite de carburant causée par une mauvaise installation L entrepreneur en CVCA assuré a installé un nouveau réservoir et une nouvelle chaudière dans un bâtiment résidentiel. Quelques semaines plus tard, l assuré a reçu un appel du propriétaire au sujet d une forte odeur de mazout dans la maison. L assuré a inspecté la résidence et a trouvé une petite flaque de mazout sur le plancher de béton, et a remarqué que le mazout avait mouillé certains éléments. L inspection a aussi permis de découvrir qu un raccord brisé était à l origine de la fuite. Le raccord avait été trop serré à l installation, ce qui l a fait craquer lorsque la chaudière s est mise en marche au début de la saison froide. Le propriétaire a communiqué avec l assureur des biens, qui a fait nettoyer la propriété et a déposé une demande d indemnité en subrogation contre l assuré. ENCON a réussie à négocier un règlement et un total de $ a été engagé à titre de frais de défense dans ce dossier. 2. Entrepreneur en services d entretien ajouté au litige L entrepreneur en CVCA assuré a acheté la liste de clients d un concurrent qui avait cessé ses activités. L assuré n avait pas acheté les actifs ni les passifs, mais seulement la liste de clients. Avant même que l assuré n offre des services, du carburant s est échappé du réservoir d un client. La fuite de carburant est survenue après qu un fournisseur eût effectué un ravitaillement. L assureur des biens a fait nettoyer la propriété et a déposé une demande d indemnité en subrogation contre le fournisseur de carburant. Le fournisseur de carburant a ajouté l assuré au litige en intentant un recours en garantie. Pour défendre l assuré, ENCON a retenu les services d un conseiller juridique, qui a finalement persuadé les parties que l assuré ne pouvait être tenu responsable, car il n avait jamais travaillé sur les lieux. L affaire s est réglée sans qu une indemnité soit versée au titre de la police d ENCON. ENCON a engagé des frais juridiques de $ pour le compte de l assuré. 3. Défaut d installation d un joint torique menant à un litige L entrepreneur en CVCA assuré a effectué un appel de service résidentiel pour un système de chauffage au mazout. Le joint torique du boîtier du filtre à huile a été incorrectement remplacé, de sorte qu une importante quantité de mazout s est écoulée sur le plancher du sous-sol et sous la fondation de la maison. La compagnie d assurance habitation s est chargée du nettoyage, puis a exercé une action subrogative contre l entrepreneur en CVCA assuré, pour une somme de $ en dommages et coûts. ENCON a finalement pu régler la réclamation avec la compagnie d assurance habitation pour une somme nettement inférieure 2014 Groupe ENCON inc. 1 de 5

2 et sans procédure de médiation ou de procès. ENCON a payé plus de $ en frais de défense. 4. Entrepreneur responsable de l installation et de l enlèvement d un réservoir à mazout Fuite du mazout d un système de chauffage domestique L assuré avait été embauché pour enlever un réservoir à mazout existant dans le sous-sol du propriétaire. Le réservoir avait été vidé en vue de l enlèvement, mais la vis de réglage d ouverture a été frappée et est tombée pendant que le réservoir se faisait monter dans l escalier; la boue et le mazout qui se trouvaient au fond du réservoir ont éclaboussé les murs et l escalier. Il s agissait d un déversement mineur; il n était donc pas nécessaire d aviser les autorités chargées de la protection de l environnement. L assuré s est efforcé de nettoyer le mazout immédiatement, mais il a été déterminé qu une entreprise professionnelle devait être embauchée. ENCON a aidé l assuré à retenir les services d une entreprise de réhabilitation pour le nettoyage. Les coûts de dépollution et les honoraires de l expert en sinistres retenu pour superviser la remise en état ont été couverts en vertu de l assurance pollution pour entrepreneurs d ENCON. 5. Entrepreneur en CVCA Fuite de mazout causée par la mauvaise installation d un filtre L entrepreneur en CVCA assuré avait un contrat d entretien et de services réguliers avec le propriétaire. Lors d un appel de routine, l assuré a remplacé le filtre à huile sur le réservoir d alimentation. Par la suite, le propriétaire de la maison a été avisé par la Ville que du mazout avait été découvert dans un ruisseau d écoulement situé en aval de sa propriété. Il a été déterminé que le mazout provenait de la propriété du propriétaire. L assuré a été rappelé afin qu il vérifie le réservoir à mazout. Il s est rendu compte que le filtre à huile n avait pas été installé correctement. Cette mauvaise installation a entraîné la fuite d environ 300 litres de mazout. Plus grave encore, le mazout s était infiltré dans le drain et se trouvait désormais dans le ruisseau d écoulement. Le ministère de l Environnement a ordonné au propriétaire de procéder à la dépollution de sa propriété et du ruisseau. La compagnie d assurance des biens du propriétaire a refusé de couvrir le sinistre; le propriétaire s est donc tourné vers l assuré pour la dépollution. ENCON a embauché un expert-conseil en environnement pour évaluer la remise en état et prendre des mesures immédiates. L expert-conseil a travaillé en collaboration avec la Ville et le Ministère en ce qui a trait à la remise en état, laquelle a été achevée dans les cinq semaines suivant le signalement, au coût de $. ENCON a engagé des frais de $ pour l enquête et la consultation de l expert-conseil en environnement pour l assuré. 6. Entrepreneur en CVCA Défaut d une cartouche de filtre à combustible rouillée L entrepreneur en CVCA assuré était propriétaire d une société qui assurait l entretien de systèmes de chauffage et de conditionnement d air de particuliers et de petites entreprises. Il était également sous-traitant pour une importante société de livraison de combustible. L assuré avait fourni de tels services à la propriétaire réclamante pendant six années consécutives. Le sol du sous-sol de la réclamante était en terre, et il était humide parce qu il 2014 Groupe ENCON inc. 2 de 5

3 n y avait ni chauffage ni ventilation. La réclamante a avisé son fournisseur de combustible qu elle sentait une odeur dans la maison. Une inspection subséquente a révélé qu une cartouche de combustible rouillée sur le réservoir d alimentation laissait lentement s écouler du combustible sur le sol en terre depuis un certain temps. L enquête a confirmé les dates auxquelles l entretien avait été effectué, et il a été déterminé que l assuré aurait dû repérer la pièce rouillée et aviser la propriétaire qu il fallait la remplacer. L affaire a été portée en médiation obligatoire. L assuré et le fournisseur de combustible ont accepté de régler l affaire pour éviter un procès de trios jours et conserver de bonnes relations de travail. L assuré et le fournisseur ont accepté de contribuer au règlement à parts égales. Puisque l affaire a été résolue par l intermédiaire de la médiation, l assurance pollution pour entrepreneurs d ENCON a permis une réduction de 50 pour cent de la franchise de la police de l assuré. 7. Entrepreneur en CVCA Fuite de mazout dans une résidence Au cours d un appel de service pour un entretien de routine, un entrepreneur en CVCA a remplacé le filtre à huile d un réservoir de mazout résidentiel. Le propriétaire de la maison a communiqué avec l entrepreneur le lendemain parce qu il y avait une forte odeur de mazout dans la maison. Lorsque l entrepreneur en CVCA assuré est retourné pour inspecter le réservoir, il a découvert que le filtre n avait pas été remplacé de manière adéquate, causant ainsi l infiltration de 700 litres de mazout dans le sous-sol et les fondations de la maison. Le ministère de l Environnement provincial a émis des ordres afin de procéder à la décontamination et la compagnie d assurance biens du propriétaire de la maison a effectué le nettoyage. Une poursuite judiciaire en subrogation a été intentée contre l assuré. La réclamation s élevait à $ en frais de nettoyage en raison de l installation négligente du filtre à huile. Des négociations subséquentes ont permis le règlement de l action et ENCON a payé un montant de $ à titre de frais juridiques et de frais de défense. 8. Entrepreneur en CVCA Fuite causée par un robinet mal installé Les services d un entrepreneur en CVCA ont été retenus pour l installation d un nouveau réservoir de mazout extérieur hors terre, à deux mètres de la limite de la propriété. L entrepreneur en CVCA assuré, inexpérimenté, a installé le réservoir mais il a installé le mauvais type de robinet de sectionnement. Lors du remplissage du nouveau réservoir, des centaines de litres de mazout se sont échappés du robinet, coulant le long des fondations de la propriété et s infiltrant dans le sol peu profond et le socle rocheux fracturé, et se sont propagés vers la propriété adjacente appartenant à un tiers. Le déversement menaçait également d avoir un impact sur un lac voisin situé 100 mètres plus loin. Le ministère de l Environnement a ordonné au propriétaire de nettoyer le déversement et de réhabiliter les lieux touchés. L assureur du propriétaire de la maison a pris en charge le nettoyage et s est ensuite subrogé aux droits du propriétaire contre l entrepreneur assuré qui était responsable du déversement. Si l entrepreneur avait été assuré dans le cadre de l Assurance pollution pour entrepreneurs d ENCON, il aurait bénéficié d une garantie couvrant ce type de réclamation, sous réserve des modalités, conditions et exclusions de la police, ainsi que des circonstances particulières à chaque réclamation Groupe ENCON inc. 3 de 5

4 9. Entrepreneur en restauration Préjudice corporel causé par la présence de moisissures Les services d un entrepreneur en restauration ont été retenus pour le nettoyage et la remise en état d un complexe d appartements en copropriété suite à la rupture d une conduite d eau ayant causé d importants dégâts dans plusieurs appartements. Plusieurs mois après la fin des travaux de nettoyage, une locataire est tombée malade et a souffert de difficultés respiratoires prétendument attribuables aux odeurs émanant de son appartement. Une enquête menée par le syndicat de la copropriété a révélé que certaines parties des cloisons sèches et de la matière isolante étaient mouillées et couvertes de moisissures toxiques. Une réclamation a été présentée contre l entrepreneur en restauration. Dans la réclamation, il était allégué que l entrepreneur avait créé un environnement dangereux du fait qu il avait omis d enlever tous les matériaux endommagés par l eau, d installer l équipement adéquat pour empêcher la formation de niveaux élevés d humidité, d assurer une circulation d air appropriée et d empêcher la prolifération des moisissures. La locataire cherchait à se faire rembourser les coûts associés au préjudice corporel causé par son exposition aux moisissures. Si l entrepreneur en restauration avait été assuré dans le cadre de l Assurance pollution pour entrepreneurs d ENCON, qui peut offrir une garantie à l égard des moisissures à un tel entrepreneur au moyen d un avenant, il aurait bénéficié d une garantie couvrant ce type de réclamation, sous réserve des modalités, conditions et exclusions de la police, ainsi que des circonstances 10. Entrepreneur général Rebords de fenêtres contenant des fibres d amiante Un entrepreneur général a endommagé les rebords intérieurs des fenêtres dans le cadre d un projet d envergure portant sur le remplacement des fenêtres d un vieil immeuble d appartements en copropriété. On a découvert ultérieurement que les rebords des fenêtres contenaient de l isolant à l amiante et que, lors de l enlèvement des fenêtres, des fibres d amiante s étaient retrouvées en suspension dans l air, avaient pénétré dans le système CVCA et s étaient dispersées dans tout l immeuble. Ce dernier a été évacué et le chantier a été interrompu pour permettre la mise en œuvre d un programme d élimination des polluants. Les propriétaires de l immeuble et des unités de copropriété ont présenté des réclamations pour retard et perte de jouissance. Si l entrepreneur général avait été assuré dans le cadre de l Assurance pollution pour 11. Entrepreneur en excavation Un sol contaminé se propage sur des propriétés avoisinantes Les services d un entrepreneur en excavation ont été retenus pour creuser une tranchée en vue de l installation d un câblage spécialisé. Une évaluation environnementale du site a été effectuée et a permis de constater une contamination minimale qui respectait les limites permises. L entrepreneur a terminé ses travaux d excavation et a empilé le sol excavé sur une propriété adjacente. Les matières empilées ont par la suite été transportées par camion pour être utilisées comme terre de remblayage sur le site d un développement résidentiel de maisons de ville en milieu rural. Quelques semaines plus tard, une autre évaluation 2014 Groupe ENCON inc. 4 de 5

5 environnementale du site a révélé des concentrations plus élevées de contamination du sol et il s est avéré que le sol excavé auparavant contenait également des niveaux de contamination dangereusement élevés. Par conséquent, la propriété adjacente ainsi que le développement résidentiel remblayé ont subi une importante contamination et des activités de décontamination du sol ont dû être entreprises. Si l entrepreneur en excavation avait été assuré dans le cadre de l Assurance pollution pour 12. Entrepreneur général Fuite de mazout d un appareil de chauffage Dans le cadre de la construction d un immeuble à trois étages, un entrepreneur général a placé un appareil de chauffage portatif au dernier étage de la structure pour chauffer l immeuble pendant les travaux effectués en hiver. L appareil de chauffage, qui fonctionnait au mazout, est tombé en panne pendant la fin de semaine; du mazout s est répandu sur les deux planchers en béton et a coulé jusqu au sous-sol. Le mazout s est également répandu sur deux terrasses ouvertes, a coulé le long des parois de l immeuble jusque dans le sol et sous une fondation d une largeur de sept pieds, d un bout à l autre d une extrémité de l immeuble. Le mazout s est également infiltré dans un système d évacuation des eaux de pluie et s est déversé dans les eaux de marée d un port. Des coûts importants ont dû être engagés pour dépolluer le site et remettre en état la propriété du tiers. Si l entrepreneur général avait été assuré dans le cadre de l Assurance pollution pour Ces exemples de réclamations ne sont présentés qu à titre indicatif. N oubliez pas que seule la police d assurance peut énoncer les modalités, la garantie, les montants, les conditions et les exclusions réels Groupe ENCON inc. 5 de 5

Exemples de réclamations Erreurs et omissions Agents et courtiers

Exemples de réclamations Erreurs et omissions Agents et courtiers Groupe ENCON inc. 500-1400, Blair Place Ottawa (Ontario) K1J 9B8 Téléphone 613-786-2000 Télécopieur 613-786-2001 Sans frais 800-267-6684 www.encon.ca Exemples de réclamations Erreurs et omissions Agents

Plus en détail

Propriétaires ou exploitants de locaux d entreprise

Propriétaires ou exploitants de locaux d entreprise L expérience à votre service Propriétaires ou exploitants de locaux d entreprise Assurance pollution et coûts de dépollution des locaux d entreprise Propriétaires ou exploitants de locaux d entreprise

Plus en détail

GUIDE DU DÉGÂT DES EAUX. C est parce qu un dégât des eaux ne prévient pas, que nous avons tout prévu.

GUIDE DU DÉGÂT DES EAUX. C est parce qu un dégât des eaux ne prévient pas, que nous avons tout prévu. GUIDE DU DÉGÂT DES EAUX C est parce qu un dégât des eaux ne prévient pas, que nous avons tout prévu. Vous êtes victime ou responsable d un dégât des eaux? Pas de panique. Dans la majorité des cas, ces

Plus en détail

DÉCLARATIONS DU VENDEUR SUR L IMMEUBLE 1 INFORMATIONS GÉNÉRALES VENDEUR 2 / PAR VENDEUR 1 / PAR

DÉCLARATIONS DU VENDEUR SUR L IMMEUBLE 1 INFORMATIONS GÉNÉRALES VENDEUR 2 / PAR VENDEUR 1 / PAR DÉCLARATIONS DU SUR L IMMEUBLE 1 / PAR 2 / PAR nom, adresse, téléphone et courriel du vendeur 1 nom, adresse, téléphone et courriel du vendeur 2 ci-dessous collectivement nommés «vendeur» Ce formulaire

Plus en détail

Proposition Assurance contre les erreurs et omissions des représentants, cabinets en assurance et des experts en sinistres

Proposition Assurance contre les erreurs et omissions des représentants, cabinets en assurance et des experts en sinistres Proposition Assurance contre les erreurs et omissions des représentants, cabinets en assurance et des experts en sinistres Groupe ENCON inc. 500-1400, Blair Place Ottawa (Ontario) K1J 9B8 Téléphone 613-786-2000

Plus en détail

CONVENTION RELATIVE AUX DEGATS D EAU

CONVENTION RELATIVE AUX DEGATS D EAU 600 - C - 1 CONVENTION RELATIVE AUX DEGATS D EAU Considérant le souhait des assureurs dégâts d'eau «risques simples» et R.C. Vie privée ou R.C. exploitation de simplifier dans les conditions précisées

Plus en détail

Immeuble collectif AQC

Immeuble collectif AQC AQC Immeuble collectif Comment bien utiliser votre assurance construction «Dommages-Ouvrage»? Ce document est édité par l Agence Qualité Construction, association dont la mission est d améliorer la qualité

Plus en détail

Présentation à l Association des Cadres Scolaires du Québec Par Daniel Rondeau 6 novembre 2014. Assurance pour les projets de construction

Présentation à l Association des Cadres Scolaires du Québec Par Daniel Rondeau 6 novembre 2014. Assurance pour les projets de construction Présentation à l Association des Cadres Scolaires du Québec Par Daniel Rondeau 6 novembre 2014 Assurance pour les projets de construction Agenda Assurance chantier Assurance wrap-up Autres assurances Cautionnement

Plus en détail

Proposition Technologie de l information pour l Association québécoise des technologies (AQT)

Proposition Technologie de l information pour l Association québécoise des technologies (AQT) Proposition Technologie de l information pour l Association québécoise des technologies (AQT) Ceci est une proposition pour une assurance contre les erreurs et omissions. Veuillez indiquer si vous demandez

Plus en détail

Tout connaître. sur l assurance et les dommages causés par l eau

Tout connaître. sur l assurance et les dommages causés par l eau Tout connaître sur l assurance et les dommages causés par l eau Les dommages causés par l eau : première cause de réclamation en assurance habitation Les dommages causés par l eau représentent environ

Plus en détail

Dans l éventualité qu il y aurait plus d une raison sociale, veuillez indiquer le lien entre chacune d elle :

Dans l éventualité qu il y aurait plus d une raison sociale, veuillez indiquer le lien entre chacune d elle : Groupe ENCON inc. 500-1400, Blair Place Ottawa (Ontario) K1J 9B8 Téléphone 613-786-2000 Télécopieur 613-786-2001 Sans frais 800-267-6684 www.encon.ca Proposition Assurance contre les erreurs et omissions

Plus en détail

Les assurances pour les projets de construction. Atelier de formation Présenté à :

Les assurances pour les projets de construction. Atelier de formation Présenté à : Les assurances pour les projets de construction Atelier de formation Présenté à : 26 novembre 2009 La gestion des risques liés aux projets de construction en milieu scolaire les clauses d assurance indispensables

Plus en détail

Assurance des syndicats de copropriétés Liste de documents pour les courtiers et les agents en assurance de dommages

Assurance des syndicats de copropriétés Liste de documents pour les courtiers et les agents en assurance de dommages AGENTS ET COURTIERS EN ASSURANCE Assurance des syndicats de copropriétés Liste de documents pour les courtiers et les agents en assurance de dommages Lors de la souscription initiale et lors des renouvellements

Plus en détail

INSPECTION D UN BÂTIMENT

INSPECTION D UN BÂTIMENT 1, Chemin Premier, Québec INSPECTION D UN BÂTIMENT NICOLAS DÉRY, TECHNOLOGUE SPÉCIALISTE EN BÂTIMENTS OBJET DE L INSPECTION Cette inspection visuelle en bâtiment a pour but de donner à M. Tremblay et Madame

Plus en détail

TECHNI.CH. Rapport technique / domaine du bâtiment. Contenu : L humidité dans les bâtiments

TECHNI.CH. Rapport technique / domaine du bâtiment. Contenu : L humidité dans les bâtiments Page 1 / 6 Rapport technique / domaine du bâtiment Contenu : L humidité dans les bâtiments Rédaction : Tomasini François / Etudiant ETC 3 ème année Date : Décembre 2010 Présentation Un problème abordé

Plus en détail

Police Assurance chantier Formule tous risques

Police Assurance chantier Formule tous risques Groupe ENCON inc. 500-1400, Blair Place Ottawa (Ontario) K1J 9B8 Téléphone 613-786-2000 Télécopieur 613-786-2001 Sans frais 800-267-6684 www.encon.ca Police Assurance chantier Formule tous risques 1. BIENS

Plus en détail

CONDOLIAISON RITZ-CARLTON LUXE ET RAFFINEMENT

CONDOLIAISON RITZ-CARLTON LUXE ET RAFFINEMENT CONDOLIAISON Vol. 15 I N 1 I Hiver 2014 REVUE D INFORMATION DU REGROUPEMENT DES NAIRES ET COPROPRIÉTAIRES DU QUÉBEC 2000 AVENUE MC GILL COLLEGE, BUREAU 1600, MONTRÉAL, (QUÉBEC) H3A 3H3 ENVOI DE PUBLICATION

Plus en détail

ISOLATION FONDATIONS DES. La rénovation domiciliaire éconergétique CONSIDÉRATIONS GÉNÉRALES

ISOLATION FONDATIONS DES. La rénovation domiciliaire éconergétique CONSIDÉRATIONS GÉNÉRALES La rénovation domiciliaire éconergétique ISOLATION DES FONDATIONS CONSIDÉRATIONS GÉNÉRALES AVANT DE COMMENCER Déterminez la nature des fondations : matériaux utilisés (béton, blocs de béton, pierres) ;

Plus en détail

PRENDRE EN CHARGE DES PROBLÈMES D HUMIDITÉ ET DE MOISISSURE DANS VOTRE DEMEURE

PRENDRE EN CHARGE DES PROBLÈMES D HUMIDITÉ ET DE MOISISSURE DANS VOTRE DEMEURE PRENDRE EN CHARGE DES PROBLÈMES D HUMIDITÉ ET DE MOISISSURE DANS VOTRE DEMEURE Santé Canada considère la croissance de moisissure à l'intérieur comme un risque important pour la santé. Le terme moisissure

Plus en détail

Copropriété et assurances. Fédération française des sociétés d assurances DEP 302 - JUIN 2003

Copropriété et assurances. Fédération française des sociétés d assurances DEP 302 - JUIN 2003 DEP 302 - JUIN 2003 Copropriété et assurances Fédération française des sociétés d assurances Centre de documentation et d information de l assurance 26, bd Haussmann 75311 Paris Cedex 09 Fax DEP : 01 465

Plus en détail

Le programme d assurance de Volleyball Québec

Le programme d assurance de Volleyball Québec Le programme d assurance de Volleyball Québec Juin 2012 Préparé par Lise Charbonneau, ll.b. Gestionnaire de risque / Assurance Regroupement Loisir et Sports du Québec Volleyball Québec et Regroupement

Plus en détail

Biens immobiliers de Zurich. Votre solution d assurance intégrée pour les biens immobiliers

Biens immobiliers de Zurich. Votre solution d assurance intégrée pour les biens immobiliers Biens immobiliers de Zurich Votre solution d assurance intégrée pour les biens immobiliers Pourquoi l assurance des biens immobiliers de Zurich? Zurich étudie les risques auxquels les clients oeuvrant

Plus en détail

L expérience à votre service. Architectes et ingénieurs Petites entreprises. Assurance de la responsabilité professionnelle

L expérience à votre service. Architectes et ingénieurs Petites entreprises. Assurance de la responsabilité professionnelle L expérience à votre service Architectes et ingénieurs Petites entreprises Assurance de la responsabilité professionnelle Architectes et ingénieurs Petites entreprises L importance de l assurance responsabilité

Plus en détail

RÈGLEMENT NUMÉRO 172 ÉTABLISSANT UN SERVICE DE VIDANGE PÉRIODIQUE DES BOUES DE FOSSES SEPTIQUES

RÈGLEMENT NUMÉRO 172 ÉTABLISSANT UN SERVICE DE VIDANGE PÉRIODIQUE DES BOUES DE FOSSES SEPTIQUES RÈGLEMENT NUMÉRO 172 ÉTABLISSANT UN SERVICE DE VIDANGE PÉRIODIQUE DES BOUES DE FOSSES SEPTIQUES Mise à jour Numéro de règlement Date d entrée en vigueur 1 172-1 13 mars 2013 MISE EN GARDE : Cette codification

Plus en détail

Assurance de GARANTIE DE PASSIF ENVIRONNEMENTAL Comment sécuriser une opération foncière?

Assurance de GARANTIE DE PASSIF ENVIRONNEMENTAL Comment sécuriser une opération foncière? Ce document doit être considéré comme un support de présentation commerciale n ayant aucune valeur contractuelle 2013 02 06 Assurance de GARANTIE DE PASSIF ENVIRONNEMENTAL Comment sécuriser une opération

Plus en détail

CONVENTION DE LOCATION

CONVENTION DE LOCATION CONVENTION DE LOCATION ANNEXE PROJET ENTRE LES SOUSSIGNES : HABITAT SUD DEUX SEVRES» dont le siège est à NIORT, 8 Rue François Viète, représenté par son Directeur Général, Monsieur Philippe VARENNE, Et,

Plus en détail

Propriétaires, Locataires, Administrateurs de Biens et Assurance en Copropriété

Propriétaires, Locataires, Administrateurs de Biens et Assurance en Copropriété Propriétaires, Locataires, Administrateurs de Biens et Assurance en Copropriété 1. Caractéristiques et champ d application d une Assurance Immeuble : Existe -t-il une obligation d assurance? Aucun texte

Plus en détail

L ASSURANCE TOUS RISQUES CHANTIER

L ASSURANCE TOUS RISQUES CHANTIER L ASSURANCE TOUS RISQUES CHANTIER Une protection optimale pour vos chantiers 30.34.001/00 08/14 L ASSURANCE TOUS RISQUES CHANTIER Une protection optimale pour votre chantier La construction d un bâtiment,

Plus en détail

Qu est-ce que l humidité?

Qu est-ce que l humidité? L HUMIDITÉ...utile mais parfois nuisible Qu est-ce que l humidité? L humidité peut être relative ou absolue L humidité relative : Rapport de la pression effective de la vapeur d eau à la pression maximale.

Plus en détail

des solutions pour chaque risque

des solutions pour chaque risque ASSURANCEs pour travaux de RENOVATION des solutions pour chaque risque 30.03.003/00 09/08 Les travaux de rénovation et de transformation donnent lieu à des risques divers. Ils concernent le bâtiment à

Plus en détail

Règlement du service Assainissement non collectif

Règlement du service Assainissement non collectif I E S A G U Canton Î de T E R S Règlement du service Assainissement non collectif Chapitre 1 : Dispositions générales Article 1 : Assainissement non collectif Par assainissement non collectif, on désigne

Plus en détail

Cette expertise est surtout utilisée dans les bâtiments accueillants du public : école, local commercial, bureaux.

Cette expertise est surtout utilisée dans les bâtiments accueillants du public : école, local commercial, bureaux. Experts en environnement Certains experts sont sollicités pour effectuer des analyses de la qualité de l air et des surfaces des bâtiments. Pour ce faire, il cherche à identifier diverses substances telles

Plus en détail

Inutilisable pour. transaction. Compte tenu de l importance que revêtent les déclarations qui suivent, le vendeur doit transmettre les informations

Inutilisable pour. transaction. Compte tenu de l importance que revêtent les déclarations qui suivent, le vendeur doit transmettre les informations FORMULAIRE OBLIGATOIRE DÉCLARATIONS DU VENDEUR SUR L IMMEUBLE (TERRAIN ET BÂTIMENTS, CIRCONSTANCES ET DÉPENDANCES) Inutilisable pour Formulaire élaboré en collaboration avec l Association des inspecteurs

Plus en détail

RÈGLEMENT 2012-22 PRÉAMBULE

RÈGLEMENT 2012-22 PRÉAMBULE PROVINCE DE QUÉBEC DISTRICT D ABITIBI VILLE DE VAL-D'OR RÈGLEMENT 2012-22 Règlement relatif à la vidange périodique des boues des fosses septiques, des fosses de rétention et des puisards et abrogeant

Plus en détail

Communauté de Communes Sud Pays Basque - Rue Leku-Eder BP 10350 64703 HENDAYE Cedex Tél : 05 59 48 30 85 Fax : 05 59 48 34 0 N SIRET 200 000 990 000

Communauté de Communes Sud Pays Basque - Rue Leku-Eder BP 10350 64703 HENDAYE Cedex Tél : 05 59 48 30 85 Fax : 05 59 48 34 0 N SIRET 200 000 990 000 Communauté de Communes Sud Pays Basque - Rue Leku-Eder BP 10350 64703 HENDAYE Cedex Tél : 05 59 48 30 85 Fax : 05 59 48 34 0 N SIRET 200 000 990 000 16 N SIREN 200 000 990 Code APE 751 Administration publique

Plus en détail

Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur la responsabilité civile. Printemps 2007 Présentation du

Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur la responsabilité civile. Printemps 2007 Présentation du Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur la responsabilité civile Printemps 2007 Présentation du Qu est-ce que la responsabilité civile? Responsabilité civile = reddition de comptes Cette responsabilité

Plus en détail

Votre maison. Avant de réparer ou de remplacer le revêtement du toit. Figure 1 Problèmes courants

Votre maison. Avant de réparer ou de remplacer le revêtement du toit. Figure 1 Problèmes courants CF 28 g Avant de réparer ou de remplacer le revêtement du toit Solin non étanche ou détérioré La plupart des fuites par le toit se produisent à la traversée des différents ouvrages, tels que la cheminée.

Plus en détail

EN CAS DE DÉFAUT DE CONSTRUCTION, CONTACTER D ABORD LE CONSTRUCTEUR L ASSURANCE DOMMAGE-OUVRAGE NE REMPLACE PAS LE SERVICE APRÈS-VENTE DU CONSTRUCTEUR

EN CAS DE DÉFAUT DE CONSTRUCTION, CONTACTER D ABORD LE CONSTRUCTEUR L ASSURANCE DOMMAGE-OUVRAGE NE REMPLACE PAS LE SERVICE APRÈS-VENTE DU CONSTRUCTEUR La garanties Dommage-Ouvrage qu est ce que c est? Vous êtes propriétaire d une maison que vous avez fait construire depuis moins de 10 ans. Un désordre lié à la construction apparaît. Vous avez souscrit

Plus en détail

Art. 2 La police doit satisfaire aux conditions minimales suivantes:

Art. 2 La police doit satisfaire aux conditions minimales suivantes: AVERTISSEMENT Les textes légaux et réglementaires figurant dans ce site ne constituent pas une publication officielle (voir www.moniteur.be) de sorte que l IPI n est pas responsable de leur contenu ni

Plus en détail

BULLETIN D INFORMATION RÉPARATIONS ET ENTRETIEN

BULLETIN D INFORMATION RÉPARATIONS ET ENTRETIEN BULLETIN D INFORMATION RÉPARATIONS ET ENTRETIEN - RESPONSABILITÉS RESPECTIVES IMPORTANT Le contenu du présent bulletin d information est présenté à titre informatif seulement et ne remplace pas les dispositions

Plus en détail

Le point en recherche

Le point en recherche Le point en recherche Juin 2004 Série technique 04-114 Examen des plaintes déposées contre les inspecteurs en bâtiment Contexte L inspection des bâtiments compte parmi les secteurs du marché de l habitation

Plus en détail

Si vous préférez une atmosphère moins humide

Si vous préférez une atmosphère moins humide Si vous préférez une atmosphère moins humide Une humidité de l air trop élevée peut coûter cher Une humidité de l air trop élevée dans les sous-sols, les entrepôts, les garages et les archives peut occasionner

Plus en détail

Police Programme d assurance responsabilité civile professionnelle des ingénieurs pour les membres de

Police Programme d assurance responsabilité civile professionnelle des ingénieurs pour les membres de Groupe ENCON inc. 500-1400, Blair Place Ottawa (Ontario) K1J 9B8 Téléphone 613-786-2000 Télécopieur 613-786-2001 Sans frais 800-267-6684 www.encon.ca Police Programme d assurance responsabilité civile

Plus en détail

PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ DE SAINT-BENJAMIN DISPOSITIONS DÉCLARATOIRES ET INTERPRÉTATIVES 1.02 TITRE ET BUT DU RÈGLEMENT

PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ DE SAINT-BENJAMIN DISPOSITIONS DÉCLARATOIRES ET INTERPRÉTATIVES 1.02 TITRE ET BUT DU RÈGLEMENT PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ DE SAINT-BENJAMIN RÈGLEMENT NUMÉRO 349-11 RÈGLEMENT CONCERNANT LES NUISANCES, LA SALUBRITÉ ET L ENTRETIEN DES BÂTIMENTS D HABITATION CHAPITRE 1 DISPOSITIONS DÉCLARATOIRES

Plus en détail

C14 : L assurance automobile, 1 re partie Québec

C14 : L assurance automobile, 1 re partie Québec Spécimen de questionnaire d examen C14 : L assurance automobile, 1 re partie Québec IMPORTANT : Vous disposez de 3 heures pour passer cet examen. Total : 200 points Lorsque vous quittez la salle d examen,

Plus en détail

Par : Christian Pilote

Par : Christian Pilote Par : Christian Pilote 1.1. Plainte d une première locataire pour problème de santé lié à son logement, rapport d un médecin de la DSP à l appui 1.2. Première expertise faite par la DSP (prélèvement d

Plus en détail

Multirisque Construction

Multirisque Construction Multirisque Construction Pour vous protéger en toutes circonstances, faites confiance à Aréas Diriger, c est vous investir au quotidien, faire des choix, prendre des décisions importantes. Mais c est aussi

Plus en détail

Comment bien utiliser votre assurance «Dommages-Ouvrage»

Comment bien utiliser votre assurance «Dommages-Ouvrage» Comment bien utiliser votre assurance «Dommages-Ouvrage» Ce document est édité par l Agence Qualité Construction, association dont la mission est d améliorer la qualité des constructions. Il a été rédigé

Plus en détail

PROPOSANT (sera le Preneur d Assurance si le contrat est souscrit)

PROPOSANT (sera le Preneur d Assurance si le contrat est souscrit) FORMULAIRE DE DÉCLARATION DE RISQUE RESPONSABILITE CIVILE PROFESSIONNEL DE L IMMOBILIER COURTIER Nom du Cabinet Nom et prénom du représentant Email Téléphone Adresse N Type de voie Nom de la voie Code

Plus en détail

Données administratives. Rue : Rue d'ougrée N : 211 Boîte : 011 CP : 4031 Localité : Angleur Type de bâtiment :

Données administratives. Rue : Rue d'ougrée N : 211 Boîte : 011 CP : 4031 Localité : Angleur Type de bâtiment : CP : 4031 Localité : Angleur Type de bâtiment : Appartement Permis de bâtir/d urbanisme/unique obtenu le : Numéro de référence du permis : Construction : avant 1971 ou inconnu Version du protocole: 17/07/2013

Plus en détail

Salle de bains FICHE TECHNIQUE

Salle de bains FICHE TECHNIQUE FICHE TECHNIQUE Salle de bains 2 4 7 CONNAÎTRE > Une pièce humide > Les équipements > Production d eau chaude sanitaire > Les revêtements du sol et des murs > L installation électrique > Les réseaux d

Plus en détail

ASSURANCE DOMMAGES-OUVRAGE

ASSURANCE DOMMAGES-OUVRAGE ASSURANCE DOMMAGES-OUVRAGE Procédure de mise en œuvre de la garantie Conséquence du non respect par l assureur 1 ère A2, 9 janvier 2007 RG 06.563 Il se déduit des dispositions de l article L. 242-1, alinéa

Plus en détail

Données administratives. Rue : Clos du Cheval Blanc N : 3 Boîte : 31 CP : 5590 Localité : Ciney Type de bâtiment :

Données administratives. Rue : Clos du Cheval Blanc N : 3 Boîte : 31 CP : 5590 Localité : Ciney Type de bâtiment : CP : 5590 Localité : Ciney Type de bâtiment : Appartement Permis de bâtir/d urbanisme/unique obtenu le : 03/04/2008 Numéro de référence du permis : UCP3/2007/316 Construction : 2012 Version du protocole:

Plus en détail

VEILLE RÉGLEMENTAIRE Sécurité des personnes Fiche VRE.30

VEILLE RÉGLEMENTAIRE Sécurité des personnes Fiche VRE.30 VEILLE RÉGLEMENTAIRE Sécurité des personnes Fiche VRE.30 Incendie Code du Travail R4216-1 à R4216-7 ; R4216-11 à R4216-34 Code du Travail R4225-8 Code du Travail R4227-34 à R4227-36 Code du Travail R4227-1

Plus en détail

Allianz Professionnels de l auto «Confort»

Allianz Professionnels de l auto «Confort» Multirisques Allianz Professionnels de l auto «Confort» Garanties et franchises Tableau récapitulatif Avec vous de A à Z L assurance des véhicules Article 1 - Responsabilité civile 3 Article 2 - Défense

Plus en détail

Règlement numéro LA GESTION DES EAUX DE SURFACE ET LES RACCORDEMENTS AUX SERVICES D AQUEDUC ET D ÉGOUT. Avril 2011

Règlement numéro LA GESTION DES EAUX DE SURFACE ET LES RACCORDEMENTS AUX SERVICES D AQUEDUC ET D ÉGOUT. Avril 2011 Règlement numéro 346 LA GESTION DES EAUX DE SURFACE ET LES RACCORDEMENTS AUX SERVICES D AQUEDUC ET D ÉGOUT Avril 2011 VOS RESPONSABILITÉS LIÉES AUX SERVICES D AQUEDUC ET D ÉGOUT DE VOTRE IMMEUBLE Protection

Plus en détail

InfoMaison No.19 11 POINTS À VÉRIFIER AVANT L INSPECTION EN BÂTIMENT

InfoMaison No.19 11 POINTS À VÉRIFIER AVANT L INSPECTION EN BÂTIMENT InfoMaison No.19 Est un dossier préparé pour Info-Immobilier-Rive-Nord (IIRN) à l intention de toutes les personnes intéressées par l immobilier et l immobilier résidentiel de la Rive-Nord du Grand Montréal

Plus en détail

QUESTIONNAIRE D ETUDE RESPONSABILITE CIVILE DESAMIANTEUR

QUESTIONNAIRE D ETUDE RESPONSABILITE CIVILE DESAMIANTEUR QUESTIONNAIRE D ETUDE RESPONSABILITE CIVILE DESAMIANTEUR Ce questionnaire est un document contractuel et ne peut être exploité que dans la mesure où il est dûment complété, signé et accompagné des éléments

Plus en détail

5211 Entretien général d immeubles. Fiches descriptives. Reconnaissance des acquis et des compétences FP2009-12

5211 Entretien général d immeubles. Fiches descriptives. Reconnaissance des acquis et des compétences FP2009-12 Formation professionnelle et technique et formation continue Direction de la formation continue et du soutien 5211 Entretien général d immeubles Fiches descriptives Reconnaissance des acquis et des compétences

Plus en détail

Tout connaître. sur l assurance. habitation

Tout connaître. sur l assurance. habitation Tout connaître sur l assurance habitation Dépôt légal Bibliothèque et Archives nationales du Québec, 2011 Dépôt légal Bibliothèque et Archives Canada, 2011 Table des matières Acheter une assurance habitation

Plus en détail

CONDITONS GENERALES DE LOCATION

CONDITONS GENERALES DE LOCATION CONDITONS GENERALES DE LOCATION Toute commande passée à COLOS implique de la part du locataire, et ce sans restriction aucune, l acceptation de nos conditions générales de location qui prévalent sur tout

Plus en détail

Le contrat d assurance

Le contrat d assurance DOSSIER 20 Le contrat d assurance - Identifier les risques les plus courants en hôtellerie-restauration - Maîtriser le vocabulaire spécifique du contrat d'assurance Monsieur Lanson envisage de modifier

Plus en détail

Données administratives. Rue : Avenue Henri Wautier N : 9A Boîte : CP : 1480 Localité : Saintes(Tubize) Type de bâtiment :

Données administratives. Rue : Avenue Henri Wautier N : 9A Boîte : CP : 1480 Localité : Saintes(Tubize) Type de bâtiment : CP : 1480 Localité : Saintes(Tubize) Type de bâtiment : Maison unifamiliale Permis de bâtir/d urbanisme/unique obtenu le : 27/05/2005 Numéro de référence du permis : PU 2005/067 Construction : 2006 Version

Plus en détail

STEAMY MINI. Nous vous félicitons pour l acquisition de l appareil «STEAMY - MINI», un appareil de grande qualité.

STEAMY MINI. Nous vous félicitons pour l acquisition de l appareil «STEAMY - MINI», un appareil de grande qualité. REITEL Feinwerktechnik GmbH Senfdamm 20 D 49152 Bad Essen Allemagne Tel. (++49) 5472/94 32-0 Fax: (++49) 5472/9432-40 Mode d emploi STEAMY MINI Cher client, Nous vous félicitons pour l acquisition de l

Plus en détail

POLICE D ASSURANCE RESPONSABILITÉ PROFESSIONNELLE Médecins vétérinaires du Québec Formule 7630 (2008-04) PARTIE 1. Définitions

POLICE D ASSURANCE RESPONSABILITÉ PROFESSIONNELLE Médecins vétérinaires du Québec Formule 7630 (2008-04) PARTIE 1. Définitions PARTIE 1 Définitions Aux fins de l interprétation de cette police, le genre masculin comprend le féminin et les expressions ou mots suivants signifient : 1.1 ASSURÉ DÉSIGNÉ L ASSURÉ DÉSIGNÉ aux conditions

Plus en détail

Le Guide Dégât des eaux

Le Guide Dégât des eaux Les fiches pratiques Oralia Fiche N 019 Edition Juin 2011 Le Guide Dégât des eaux Qu est-ce qu un dégât des eaux p. 1 Que faire après un dégât des eaux p. 2 La recherche de fuite p. 2 La convention CIDRE

Plus en détail

Définitions. Les Dossiers de Profils n 75 - Avril 2004 69 Insee Nord-Pas-de-Calais

Définitions. Les Dossiers de Profils n 75 - Avril 2004 69 Insee Nord-Pas-de-Calais Logement Un logement est défini par son utilisation : c est un local séparé et indépendant utilisé pour l habitation. Il doit être séparé d autres locaux par des murs ou cloisons et doit disposer d un

Plus en détail

(Dénommé l Assureur) CONDITIONS PARTICULIÈRES

(Dénommé l Assureur) CONDITIONS PARTICULIÈRES (Dénommé l Assureur) Moyennant le paiement de la prime et aux conditions du contrat, l Assureur accorde à l Assuré la garantie énoncée ci-après CONDITIONS PARTICULIÈRES ASSURÉ DÉSIGNÉ Selon le certificat

Plus en détail

Avant de réparer ou remplacer le revêtement du toit

Avant de réparer ou remplacer le revêtement du toit 17/09/07 11:44 1 of 7 Les feuillets d information suivants sont de la série générale Votre maison. Avant de réparer ou remplacer le revêtement du toit Tout revêtement de toit doit à un moment ou à un autre

Plus en détail

Assurances & Pollution

Assurances & Pollution Assurances & Pollution Eric de Lannoy, Coordinateur des formations IARD, Fortis Insurance Belgium Nicolas Préat, Underwriter liability, Fortis Corporate Insurance 1 Agenda Introduction R.C. Entreprise

Plus en détail

Entrepreneurs en design-construction et le besoin d assurance responsabilité professionnelle

Entrepreneurs en design-construction et le besoin d assurance responsabilité professionnelle Le Comité de gestion des risques de l ICDC continuera de diffuser aux membres des articles de ce genre, à mesure qu ils seront disponibles. Nous espérons que vous trouverez ces articles à la fois intéressants

Plus en détail

L ASSURANCE HABITATION DE FIDEA

L ASSURANCE HABITATION DE FIDEA Decembre 04 L ASSURANCE HABITATION DE IDEA Que retrouve-t-on dans ce document d'acceptation? Contenu Champ d application... Critères d acceptation... Garanties standard... Limites d indemnisation... Réductions

Plus en détail

Évaluation Client Date : 27 Décembre 2010 #1251 Jack Content

Évaluation Client Date : 27 Décembre 2010 #1251 Jack Content 1 Évaluation Client Date : 27 Décembre 2010 #1251 Jack Content Adresse Téléphone RAPPORT Inspection 742, Rue l heureux 418-777-7777 Québec, Qc XXX XXX dddthhtthermographiqu Thermographe Caméra Distance

Plus en détail

Données administratives. Rue : Rue Bois du Foyau N : 6 Boîte : CP : 1440 Localité : Braine-le-Château Type de bâtiment :

Données administratives. Rue : Rue Bois du Foyau N : 6 Boîte : CP : 1440 Localité : Braine-le-Château Type de bâtiment : CP : 1440 Localité : Braine-le-Château Type de bâtiment : Maison unifamiliale Permis de bâtir/d urbanisme/unique obtenu le : 24/06/1992 Numéro de référence du permis : 92/39 Construction : 1993 Version

Plus en détail

Inondations. Conseils. Démarches. pratiques. d indemnisation. direction générale de l Urbanisme de l Habitat et de la Construction

Inondations. Conseils. Démarches. pratiques. d indemnisation. direction générale de l Urbanisme de l Habitat et de la Construction direction générale de l Urbanisme de l Habitat et de la Construction Pour en savoir plus La DDE / Direction Départementale de l Équipement Le Ministère de l Équipement, des Transports et du Logement :

Plus en détail

Impôts 2015. TVA à 5,5% ou 10% - Travaux dans les logements de plus de 2 ans. particuliers. professionnels du bâtiment

Impôts 2015. TVA à 5,5% ou 10% - Travaux dans les logements de plus de 2 ans. particuliers. professionnels du bâtiment Impôts 2015 TVA à 5,5% ou 10% - Travaux dans les logements de plus de 2 ans particuliers professionnels du bâtiment travaux relevant des taux réduits attestation Les principaux taux de TVA depuis le 1er

Plus en détail

TRAVAUX D AMENAGEMENT Trottoirs rue Jules Guesde Impasse rue Jean Jaurès

TRAVAUX D AMENAGEMENT Trottoirs rue Jules Guesde Impasse rue Jean Jaurès COMMUNE de LABEUVRIERE TRAVAUX D AMENAGEMENT Trottoirs rue Jules Guesde Impasse rue Jean Jaurès CAHIER des CLAUSES ADMINISTRATIVES et PARTICULIERES (CCAP et CCP) Date et heure limites de réception de l

Plus en détail

Comment prévenir les inondations au sous-sol

Comment prévenir les inondations au sous-sol CF 50 Les inondations au sous-sol sont malheureusement courantes dans plusieurs régions du Canada. Heureusement, de nombreux types d inondations de sous-sol peuvent être évités. Le présent document explique

Plus en détail

Prévenir les dégâts d eau liés à la plomberie

Prévenir les dégâts d eau liés à la plomberie faire profiter de notre expérience Prévenir les dégâts d eau liés à la plomberie Des milliers de réclamations enregistrées chaque année en assurance habitation. Des dommages parfois sérieux, d autres fois

Plus en détail

BILAN ÉNERGÉTIQUE DE LOGEMENTS DANS UN QUARTIER PILOTE DE SCHAERBEEK

BILAN ÉNERGÉTIQUE DE LOGEMENTS DANS UN QUARTIER PILOTE DE SCHAERBEEK 1 BILAN ÉNERGÉTIQUE DE LOGEMENTS DANS UN QUARTIER PILOTE DE SCHAERBEEK Les problématiques environnementales dues à une trop grande consommation d énergie ne peuvent plus être négligées aujourd hui. La

Plus en détail

Recommandation n 18 relative sur le contrat d assurance dommage ouvrage relatif à un immeuble en copropriété.

Recommandation n 18 relative sur le contrat d assurance dommage ouvrage relatif à un immeuble en copropriété. Recommandation n 18 relative sur le contrat d assurance dommage ouvrage relatif à un immeuble en copropriété. La commission, Considérant : que l article L. 242-1 du Code des assurances dispose que : «Toute

Plus en détail

ENTENTE DE PRESTATION DU COURS

ENTENTE DE PRESTATION DU COURS ENTENTE DE PRESTATION DU COURS D AMBASSADEUR (Trainer Course) INDIVIDUEL avec Assurance - PRINCIPES ET TECHNIQUES 151, Boulevard Ste Rose, Laval, Québec, H7L1L2 Tél : 1-877-238-9343 Fax : 1-450-661-3884

Plus en détail

EXISTANT : ORIGINES, DIAGNOSTIC ET TRAITEMENTS

EXISTANT : ORIGINES, DIAGNOSTIC ET TRAITEMENTS L HUMIDITÉ DANS LE BÂTI B EXISTANT : ORIGINES, DIAGNOSTIC ET TRAITEMENTS Pour comprendre comment agit l humiditl humidité,, il faut d abord d connaître Comment s effectuent la pénétration et la propagation

Plus en détail

Votre installation septique l essentiel à savoir!

Votre installation septique l essentiel à savoir! Votre installation septique l essentiel à savoir! Saviez-vous que... les eaux usées des résidences non raccordées à un réseau d égout doivent être évacuées et traitées par une instal lation septique aussi

Plus en détail

CONTENU TYPE DE L EVALUATION FINALE

CONTENU TYPE DE L EVALUATION FINALE CONTENU TYPE DE L EVALUATION FINALE 1. OBJECTIF L évaluation finale a pour objectif d évaluer : les mesures de gestion du risque ; les travaux d assainissement ; ou les travaux d assainissement limité,

Plus en détail

Manuel de l utilisateur pour détecteur de mouvement avec télécommande

Manuel de l utilisateur pour détecteur de mouvement avec télécommande Sécurité personnelle Manuel de l utilisateur pour détecteur de mouvement avec télécommande Ne pas utiliser dans des lieux humides Alarme à détection de mouvement Avec télécommande Montage au mur Indicateur

Plus en détail

LA COALITION NATIONALE SUR LES ANIMAUX DE COMPAGNIE

LA COALITION NATIONALE SUR LES ANIMAUX DE COMPAGNIE LA COALITION NATIONALE SUR LES ANIMAUX DE COMPAGNIE EXEMPLE DE RÈGLEMENT MUNICIPAL RÉGISSANT LA GARDE ET LE CONTRÔLE DES ANIMAUX DE COMPAGNIE Note : Les municipalités devraient se référer à la loi provinciale

Plus en détail

Transport sur la route

Transport sur la route Transport sur la route Dans un camion ou un fourgon, il faut garder le poisson et les produits du poisson au froid et éviter la contamination, pendant toute la période de la livraison aux clients. Suivez

Plus en détail

BUNN VPR VPS MANUEL D UTILISATION ET D ENTRETIEN BUNN-O-MATIC CORPORATION OF CANADA LTD.

BUNN VPR VPS MANUEL D UTILISATION ET D ENTRETIEN BUNN-O-MATIC CORPORATION OF CANADA LTD. BUNN VPR VPS MANUEL D UTILISATION ET D ENTRETIEN BUNN-O-MATIC CORPORATION OF CANADA LTD. 280 INDUSTRIAL PARKWAY SOUTH AURORA, ONTARIO. L4G 3T9 Téléphone: (905) 841-2866 Télécopieur: (905) 841-2775 10053.7000

Plus en détail

Le financement du projet

Le financement du projet Le financement du projet Comment financer mon projet? 14 Votre budget doit faire l objet d une étude approfondie. Pour vous aider à établir votre plan de financement, faites appel à l Association Départementale

Plus en détail

Vous voulez en savoir plus sur les garanties proposées et les différents champs d intervention, lisez attentivement ce dossier.

Vous voulez en savoir plus sur les garanties proposées et les différents champs d intervention, lisez attentivement ce dossier. Petit guide de la Responsabilité Civile Professionnelle appelée RC PRO Pour les Instituts, Les SPA, les Centres de Bronzage en Cabines et les Centres d Embellissement des Cils et des Ongles Pour exercer

Plus en détail

Prévenir les dégâts d eau au sous-sol

Prévenir les dégâts d eau au sous-sol faire profiter de notre expérience Prévenir les dégâts d eau au sous-sol Des milliers de réclamations enregistrées chaque année en assurance habitation. Des dommages parfois sérieux, d autres fois moins,

Plus en détail

Remplacement des chaudières dans les immeubles d appartements

Remplacement des chaudières dans les immeubles d appartements Remplacement des chaudières dans les immeubles d appartements Xavier Kuborn 7 octobre 2014 Avec le support de la guidance technologique éco-construction et développement durable de la Région de Bruxelles-Capitale

Plus en détail

Constat amiable Dégâts des eaux

Constat amiable Dégâts des eaux couv.constat 11/01/08 10:18 Page 1 Des contrats pour tous La Macif, assureur de la famille, premier en automobile et habitation, vous propose une large gamme de garanties et services, en réponse à chacun

Plus en détail

L assurance dommages-ouvrage

L assurance dommages-ouvrage Vous construisez un bâtiment neuf ou réalisez certains travaux sur un bâtiment existant? Afin de faciliter les indemnisations des maîtres d ouvrage lors de la survenance de sinistres, le législateur (loi

Plus en détail

Que faire en cas: > d un événement pouvant survenir dans votre environnement quotidien

Que faire en cas: > d un événement pouvant survenir dans votre environnement quotidien Tous droits réservés Design Spirale Communication visuelle Que faire en cas: > d un événement pouvant survenir dans votre environnement quotidien > d un événement majeur Alerte à la bombe Violentes intempéries

Plus en détail

Constat amiable. Dégâts des eaux. voir mode d emploi. Mode d emploi du Constat amiable. Quelques cas particuliers. Mode d emploi

Constat amiable. Dégâts des eaux. voir mode d emploi. Mode d emploi du Constat amiable. Quelques cas particuliers. Mode d emploi Mode d emploi du Constat amiable Utilisez un seul constat amiable pour deux appartements concernés par un même dégât des eaux, peu importe qui le fournit. Employez de préférence un stylo à bille et appuyez

Plus en détail

Assurance responsabilité décennale des concepteurs et constructeurs.

Assurance responsabilité décennale des concepteurs et constructeurs. Assurance responsabilité décennale des concepteurs et constructeurs. CONDITIONS GENERALES E n tr e pris e d assu r a n ce s a gréé e pou r pratique r l a branche «R espo ns a bilité c i v i le gé né r

Plus en détail

CONTRAT DE LOCATION DE LOCAUX À COURT TERME TERMES ET CONDITIONS

CONTRAT DE LOCATION DE LOCAUX À COURT TERME TERMES ET CONDITIONS CONTRAT DE LOCATION DE LOCAU À COURT TERME TERMES ET CONDITIONS EN CONTREPARTIE des engagements mutuels ci-énoncés, les parties conviennent de ce qui suit : L Université loue au locataire les locaux susmentionnés,

Plus en détail

Catalogue de répartition frais entretien - investissements (Etat au 01.01.2010)

Catalogue de répartition frais entretien - investissements (Etat au 01.01.2010) Département des finances, des institutions et de la sécurité Service cantonal des contributions Section des personnes physiques Departement für Finanzen, Institutionen und Sicherheit Kantonale Steuerverwaltung

Plus en détail