Rapport d hygiène pour le département du service d ambulance

Save this PDF as:

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Rapport d hygiène pour le département du service d ambulance"

Transcription

1 Rapport d hygiène pour le département du service d ambulance Dans le cadre des exigences de qualité posées, l on aimerait savoir dans quelle mesure le nettoyage et la désinfection des ambulances suffisent pour éviter ou limiter la propagation de micro- organismes. Il est notamment possible de réaliser cela par le nettoyage adéquat et, le cas échéant, la désinfection des objets et matériaux. Le mode de travail actuellement utilisé implique un facteur de travail élevé ; en raison de la présence de divers appareils et matériaux, il est d ailleurs difficile de nettoyer et de désinfecter tous les endroits de manière adéquate. Pendant le week- end, le service de nettoyage n est pas opérationnel, si bien que le chauffeur de l ambulance et/ou l infirmier de l ambulance doivent assurer le nettoyage. Par conséquent, il peut arriver que dans des cas d urgence (ce qui n est pas une rareté pour le service des ambulances), une ambulance insuffisamment nettoyée est utilisée pour le transport de patients. L on a besoin d une alternative avec un facteur de travail moins élevé, offrant une meilleure désinfection. L alternative qui fait l objet de cette étude, s appelle nocospray dont la composante principale est le peroxyde d hydrogène. La substance est propulsée à grande vitesse par le nébulisateur de l appareil. L on crée ainsi une nébulisation permettant une distribution homogène du liquide dans l espace. Ensuite, il y a micro- condensation des gouttelettes sur toutes les surfaces dans cet espace. Cette sédimentation est tellement fine que l humidité ou la corrosion ne se manifestent pas. Ce produit est approuvé pour être utilisé dans des institutions de santé. Lors d une étude, des échantillons de contact ont été prélevés à plusieurs endroits dans 3 ambulances. Les échantillons ont été prélevés avant le nettoyage, après le nettoyage et après la désinfection. Pour la désinfection, des cultures ont été prélevées après la méthode traditionnelle avec 1000ppm de chlore et des échantillons ont été prélevés après la désinfection avec le peroxyde d hydrogène. Ce rapport donne une évaluation des résultats et formule des recommandations à l attention du service d ambulance. Méthode actuelle Toute ambulance est lavée chaque jour dans la station de lavage et ensuite elle est mise à sa place avant de commencer le service suivant. A la fin du service, l équipage laisse une ambulance propre et rangée. Ensuite, la serpillière est passée dans le compartiment arrière. Toute ambulance est entièrement nettoyée une fois par mois. Les employés du garage disposent d un formulaire d enregistrement sur lequel ils notent quelle ambulance a été nettoyée à quelle date. Opérations Compartiment avant : Le compartiment avant est vidé et contrôlé pour voir s il y a des défauts et si tout est encore au complet. La cabine est passée à l aspirateur et les vitres sont lavées. Compartiment arrière : Le compartiment arrière est entièrement vidé et contrôlé pour voir s il y a des défauts. Le plafond, les parois et cloisons et les armoires sont entièrement nettoyés. Tous les appareils sont enlevés du véhicule et sont contrôlés pour voir s il y a des défauts. Ensuite tous les appareils sont nettoyés.

2 Le matériel et les substances sont enlevés de leur place, sont nettoyés et après le contrôle de la stérilité, de la date d expiration ou des endommagements, ils sont remis à leur place dans le véhicule. Le brancard est entièrement vidé, il est nettoyé soigneusement et ensuite il est muni de literie propre. Nettoyage et désinfection accessoires : Dans le cas d une contamination en cours de service avec du matériel infectieux, du sang ou d autres liquides corporels, l ambulance et/ou le brancard sont nettoyés par l équipage par un nettoyage domestique. Ensuite, l ambulance de réserve est utilisée. Le lendemain, l ambulance contaminée reçoit alors un nettoyage et une désinfection approfondis. Après une réparation ou un entretien de longue durée d une ambulance, le bureau de gestion décide si ce véhicule doit être nettoyé avant que l on puisse de nouveau l utiliser. Après le transport d un patient MRSA, l ambulance sera d abord nettoyé par les employés de garage et sera ensuite désinfectée. Explications sur l épreuve à l aide de peroxyde d hydrogène Pour cette épreuve, le même mode de travail a été opéré. A cette occasion, 21 échantillons de contact ont été prélevés à l aide d uriline (fabricant Biomérieux) en milieu CLED et un milieu MacConkey. Ce dernier milieu est sélectif pour la culture de bactéries à Gram négatif, provenant principalement du tractus gastro- intestinal. Ces bactéries sont souvent transmises par les mains en raison d une mauvaise hygiène (sanitaire) et peuvent éventuellement causer des infections chez les patients transportés. S il y a présence visible de colonies de bactéries à Gram négatif, cela donne des indications sur l hygiène (manuelle) lors de l opération quotidienne de l ambulance. Les échantillons ont été prélevés aux mêmes endroits dans les trois ambulances (voir photos), avant le nettoyage, après le nettoyage et après la désinfection. L on a surtout choisi des endroits où il y a contact manuel. En effet, c est par les mains que la majorité des micro- organismes est transférée. En fait, la présence de bactéries est bien normale dans les espaces dans lesquels on vit et travaille. Dans une ambulance, on effectue toutefois des opérations lors desquelles le risque de contamination doit être le plus bas possible afin d éviter qu un patient attrape une infection. Un nettoyage approprié permet de défavoriser les circonstances de croissance des bactéries. Dans le cas de transport de patients avec certaines maladies infectieuses, telles que le MRSA, et dans le cas de souillure avec du sang, l ambulance doit être désinfectée. L objectif est d éliminer un maximum de micro- organismes. Explications sur le tableau Le tableau 1 porte sur l échantillonnage de l ambulance avant le nettoyage et l échantillonnage après le nettoyage et la désinfection (2 tours) selon le mode de travail actuellement utilisé à l aide de chlore en concentration de 1000 ppm. Le tableau 2 porte sur l échantillonnage de l ambulance avec le nettoyage, l échantillonnage après le nettoyage et après la désinfection à l aide de peroxyde d hydrogène (3 tours).

3 Le tableau 3 donne les résultants avant et après le nettoyage et après la désinfection à l aide de chlore à 1000 ppm (3 tours). Les rangs font mention des endroits où les échantillons ont été prélevés. Les colonnes visualisent les résultats, les nombres reflétant le nombre d unités formant des colonies (ufc). Plus le nombre est petit, moins il y a de la contamination. Le premier nombre indique le nombre d ufc de tout type de bactéries. Le deuxième nombre indique le nombre d ufc de bactéries à Gram négatif, déjà citées au chapitre précédent. A une seule occasion, il y a question de moisissure excessive.

4 Ambulance n Face côté gauche 0/0 0/0 0/0 2 Face côté droite 3/150 0/100 3 Poignée plafond avant 0/5 0/0 4 Chaise appuie- bras gauche 0/25 2/25 5 Cabine volant droite 10/15 15/25 6 Poignée porte droite 30/1 0/35 7 Cadre vitre gauche avant 0/3 0/0 8 Poignée porte coulissante 0/15 0/5 9 Poignée plafond rond blanc 10/50 0/10 10 Coussin milieu devant vitre 0/2 0/0 11 Coussin au- dessus porte coulissante 0/3 0/0 droite 12 Tiroir ECG 5/500 0/50 13 Ceinture brancard 0/3 0/2 14 Manche appareil de succion 3/25 1/25 15 Fenêtre à glissière de droite à gauche 0/2 2/20 à l arrière 16 Manche respirateur O2 10/15 0/12 17 Brancard plancher angle- v >150 0/0 18 Système de coulissage 0/ Brancard pied du lit 0/30 2/8 20 Fond de chaise arrière 3/50 0/40 21 Distributeur 5/250 0/5 moisissure

5 Ambulance n 105 Tour 1 Tour 2 Tour 3 1 Face côté gauche 0/5 0/0 0/0 2 Face côté droite 0/2 0/0 0/0 3 Poignée plafond avant 4/0 0/250 0/0 4 Chaise appuie- bras gauche 0/2 0/5 0/0 5 Cabine volant droite 15/75 0/5 0/0 6 Poignée porte droite 20/20 0/0 0/0 0/0 7 Cadre vitre gauche avant 2/20 0/5 0/0 8 Poignée porte coulissante 20/20 0/10 9 Poignée plafond rond blanc 0/100 0/0 0/0 10 Coussin milieu devant vitre 0/50 0/0 0/0 11 Coussin au- dessus porte coulissante 0/5 0/0 0/0 droite 12 Tiroir ECG 0 2/15 0/0 13 Ceinture brancard 5/20 0/10 0/0 14 Manche appareil de succion 0/50 0/50 0/10 15 Fenêtre à glissière de droite à gauche 0/5 0/15 0/0 à l arrière 16 Manche respirateur O2 0/30 0/10 0/0 17 Brancard plancher angle- v 5/200 0/50 0/0 18 Système de coulissage 0/35 0/15 0/0 19 Brancard pied du lit 5/15 0/0 0/0 20 Distributeur 0/4 0/15 0/0 21 Intérieur armoire 0/0

6 Ambulance n 113 Tour 1 Tour 2 Tour 3 1 Face côté gauche 0/100 0/50 0/0 2 Face côté droite 0/5 0/10 0/0 3 Poignée plafond avant 0/150 0/100 0/100 4 Chaise appuie- bras gauche 0/ /0 5 Cabine volant droite 10/500 0/250 0/100 6 Poignée porte droite 0/50 0/20 0/5 7 Cadre vitre gauche avant 15/0 0/50 0/0 8 Poignée porte coulissante 0/500 0/250 0/50 9 Poignée plafond rond blanc 0/0 0/0 0/0 10 Coussin milieu devant vitre 1/50 0/50 0/15 11 Coussin au- dessus porte coulissante 0/0 0/0 0/0 droite 12 Tiroir ECG 0/50 0/100 0/5 13 Ceinture brancard 0/100 0/5 0/5 14 Manche appareil de succion 0/500 0/10 0/0 15 Fenêtre à glissière de droite à gauche 0/150 0/0 0/0 à l arrière 16 Manche respirateur O2 0/100 0/50 0/1 17 Brancard plancher angle- v 250/ / / Système de coulissage 10/>1000, 0/50 0/10 fongus 19 Brancard pied du lit 0/50 0/0 0/0 20 Distributeur 0/10 0/0 0/0 21 Coussin fond de chaise 0/500 0/200 0/10

7 Résultats Il y a une différence significative entre la désinfection à l aide d une solution chlorée et la désinfection à l aide de peroxyde d hydrogène. A l aide de cette dernière méthode de désinfection, il n y a pas eu de constatation de croissance de micro- organismes sur les points de contacts prélevés, à l exception de la poignée de l appareil de succion. Après le nettoyage, il y a réduction du nombre de colonies à de nombreux endroits, mais à certains endroits de prélèvement, les nombres de colonies sont encore très élevés. Cela indique que seul le nettoyage ne suffit pas. On constate la présence remarquable d une très haute concentration de micro- organismes à certains endroits comme le volant et la poignée de l appareil de succion. Cela peut être causé par une hygiène manuelle insuffisante, mais aussi par un mauvais nettoyage de ces endroits. Il y a toutefois lieu de faire une observation sur le calcul du nombre de colonies, un travail qui est surtout difficile dans le cas de colonies en grand nombre. Malgré un calcul éventuellement incorrect dans le cas de colonies nombreuses, les résultats de la désinfection à l aide de peroxyde d hydrogène sont tellement évidents (croissance absente ou à peine présente) que l on peut conclure à l efficacité de ce mode de désinfection. Un autre avantage consiste dans le fait qu il est possible de désinfecter des endroits difficilement accessibles. L appareil peut facilement être commandé et a une taille petite. Il est toutefois important que le personnel soit bien instruit sur le mode de travail correct de sorte qu ils ne subissent pas de risques.

8

9

10 8

11 3en 9 7

12

13 15 16

Bonnes pratiques d hygiènes alimentaires pour le poisson 4 C (39 F) -21 C (-5 F) 4 C (39 F) -21 C (-5 F) 4 C (39 F) -21 C (-5 F) 4 C (39 F)

Bonnes pratiques d hygiènes alimentaires pour le poisson 4 C (39 F) -21 C (-5 F) 4 C (39 F) -21 C (-5 F) 4 C (39 F) -21 C (-5 F) 4 C (39 F) Bonnes pratiques d hygiènes alimentaires pour le poisson 4 C (39 F) -21 C (-5 F) 4 C (39 F) -21 C (-5 F) 4 C (39 F) -21 C (-5 F) 4 C (39 F) -21 C (-5 F) Dès que le poisson entre dans votre usine, vous

Plus en détail

Auto-évaluation. Section Sujet traité Page. 10000 Résumé.. 10-2. 10100 Guides de travail pour les évaluations.. 10-3

Auto-évaluation. Section Sujet traité Page. 10000 Résumé.. 10-2. 10100 Guides de travail pour les évaluations.. 10-3 Auto-évaluation Chapitre 10 Auto-évaluation Section Sujet traité Page 10000 Résumé.. 10-2 10100 Guides de travail pour les évaluations.. 10-3 10200 Lettre déclarative de responsabilité.. 10-4 10300 Résolution

Plus en détail

Aperçu. Matériel. But du jeu. 3 à 10 joueurs. A partir de 10 ans. 15 minutes. scores)

Aperçu. Matériel. But du jeu. 3 à 10 joueurs. A partir de 10 ans. 15 minutes. scores) Aperçu 3 à 10 joueurs A partir de 10 ans 15 minutes Matériel - 40 cartes dessins - 6 cartes votes (A à F) - 54 mini-cartes scores (de 1 à 3 en triple exemplaire pour chaque carte vote) - 1 Pochette à fenêtres,

Plus en détail

PROGRAMME D ENTRAÎNEMENT 2015

PROGRAMME D ENTRAÎNEMENT 2015 2015 OBJECTIF Ce programme d entraînement a comme objectif de vous préparer à réaliser un défi unique et ambitieux : courir des relais de 1 km et 2 km pendant plus de 30 heures consécutives, en reliant

Plus en détail

gale - Brochure d information -

gale - Brochure d information - gale La - Brochure d information - Qu est-ce que la gale? La gale est une infection de la peau causée par un parasite. Celui-ci creuse un petit tunnel (sillon) dans la partie superficielle de la peau et

Plus en détail

L appui-tête protège.

L appui-tête protège. L appui-tête protège. Même le meilleur conducteur, aussi prudent et attentif soit-il, peut avoir un accident. Des mesures de prévention simples peuvent atténuer les conséquences d un accident. Il s agit

Plus en détail

PROGRAMME D ENTRAÎNEMENT 2014

PROGRAMME D ENTRAÎNEMENT 2014 2014 OBJECTIF Ce programme d entraînement a comme objectif de vous préparer à réaliser un défi unique et ambitieux : courir des relais de 1 à 2 km pendant environ 30 heures, sur une distance totalisant

Plus en détail

CONSIGNES POUR LE NETTOYAGE ET LA DESINFECTION DES DISPOSITIFS MEDICAUX

CONSIGNES POUR LE NETTOYAGE ET LA DESINFECTION DES DISPOSITIFS MEDICAUX Conformément à la législation, les dispositifs médicaux ne peuvent être mis en service ou utilisés s ils présentent des défauts pouvant mettre en danger les patients, les soignants ou des tiers. Concernant

Plus en détail

ENTRETIEN MENAGER D UNE CHAMBRE D UN PATIENT FAISANT L OBJET DE PRECAUTIONS SPECIFIQUES

ENTRETIEN MENAGER D UNE CHAMBRE D UN PATIENT FAISANT L OBJET DE PRECAUTIONS SPECIFIQUES 1 ENTRETIEN MENAGER D UNE CHAMBRE D UN PATIENT FAISANT L OBJET DE PRECAUTIONS SPECIFIQUES A. NETTOYAGE COURANT Il est effectué: en dernier lieu, Idéalement ½ heure minimum après la réfection du lit. en

Plus en détail

Vous incarnez un surdoué en informatique qui utilise son ordinateur afin de pirater des comptes bancaires un peu partout dans le monde et s en mettre

Vous incarnez un surdoué en informatique qui utilise son ordinateur afin de pirater des comptes bancaires un peu partout dans le monde et s en mettre Vous incarnez un surdoué en informatique qui utilise son ordinateur afin de pirater des comptes bancaires un peu partout dans le monde et s en mettre plein les poches. Problème : vous n êtes pas seul!

Plus en détail

CHANGEMENT DE COUCHE ET INSTALLATIONS SANITAIRES CHANGEMENT DE COUCHE ESPACE RÉSERVÉ AU CHANGEMENT DE COUCHE

CHANGEMENT DE COUCHE ET INSTALLATIONS SANITAIRES CHANGEMENT DE COUCHE ESPACE RÉSERVÉ AU CHANGEMENT DE COUCHE CHAPITRE 4 - PRATIQUES DE BASE ESPACE RÉSERVÉ AU L espace réservé au changement de couche comprend : Une table à langer dédiée au changement de couche. Les surfaces qui servent à d autres usages sont à

Plus en détail

Strauss Flore et Jura

Strauss Flore et Jura Nettoyage du circuit interne d extraction des fumées pour les poêles : Strauss Egra, Flore & Jura L ensemble de ces opérations doivent être réalisées environ tout les 50 à 60 sacs de granulés durant la

Plus en détail

Analyse des images après lecture

Analyse des images après lecture http://transcriptome.ens.fr 1 Analyse des images après lecture Utilisation d un logiciel d analyse d image!: Sur la plate-forme de l ENS, nous avons choisi de travailler avec le logiciel GenePix Pro, vous

Plus en détail

Introduction :... 3. L accès à Estra et à votre propre espace... 4. Connexion... 4. Votre espace personnel... 5

Introduction :... 3. L accès à Estra et à votre propre espace... 4. Connexion... 4. Votre espace personnel... 5 ESTRA SOMMAIRE Introduction :... 3 L accès à Estra et à votre propre espace... 4 Connexion... 4 Votre espace personnel... 5 Home d Estra et Fonctions generales... 7 Home... 7 Rechercher un document...

Plus en détail

Synchronisation avec Outlook

Synchronisation avec Outlook Synchronisation avec Outlook Les paramètres La fenêtre des paramètres La fenêtre des filtres La réparation La synchronisation Généralités La descente des contacts La montée des contacts La descente des

Plus en détail

4 PROTOCOLES DE NETTOYAGE ET DE DESINFECTION A APPLIQUER 1 - PROCEDURE APPROFONDIE DE NETTOYAGE ET DE DESINFECTION DES VEHICULES

4 PROTOCOLES DE NETTOYAGE ET DE DESINFECTION A APPLIQUER 1 - PROCEDURE APPROFONDIE DE NETTOYAGE ET DE DESINFECTION DES VEHICULES PROTOCOLE DE NETTOYAGE ET DE DESINFECTION DES TRANSPORTS SANITAIRES ET DE LEURS MATERIELS Selon les protocoles du CLIN, du SMUR 54 et du Groupe Synapse (69) Pour assurer une efficacité optimale du nettoyage

Plus en détail

Documentation Module de gestion des listes de souhaits LMB Version 1.0 Novembre 2014 SAS LUNDI MATIN

Documentation Module de gestion des listes de souhaits LMB Version 1.0 Novembre 2014 SAS LUNDI MATIN Documentation listes de souhait LMB 1. Création, validation et fermeture d une liste Pour créer une liste de naissance, allez dans l onglet «Ventes» puis cliquez sur «Nouvelle liste de souhait». Le document

Plus en détail

Les matelas, les sommiers à ressorts, les. supports matelas et les sommiers à lattes. IKEA SULTAN sont soumis à des tests sévères,

Les matelas, les sommiers à ressorts, les. supports matelas et les sommiers à lattes. IKEA SULTAN sont soumis à des tests sévères, SULTAN Les matelas, les sommiers à ressorts, les supports matelas et les sommiers à lattes IKEA SULTAN sont soumis à des tests sévères, afin de satisfaire à nos critères de qualité et de durabilité les

Plus en détail

Cette annexe décrit la mise en œuvre de l hygiènogramme, l attribution des scores et son évaluation dans les couvoirs.

Cette annexe décrit la mise en œuvre de l hygiènogramme, l attribution des scores et son évaluation dans les couvoirs. Annexe II: hygiénogramme au couvoir Cette annexe décrit la mise en œuvre de l hygiènogramme, l attribution des scores et son évaluation dans les couvoirs. Une fois par trimestre, un contrôle d'hygiène

Plus en détail

Mode d emploi. Retrouvez nous sur www.calloffice.fr. Documentation Call Office Page 1 sur 39 Version 061114ht/vs-2

Mode d emploi. Retrouvez nous sur www.calloffice.fr. Documentation Call Office Page 1 sur 39 Version 061114ht/vs-2 Mode d emploi Call office 3D pour le secrétariat Identification :... 2 Prendre un RDV... 3 Réserver une ressource... 6 Modifier un RDV... 7 Déplacer un RDV... 7 Pour supprimer une RDV... 8 Astuces... 9

Plus en détail

CREER ET ANIMER SON ESPACE DE TRAVAIL COLLABORATIF

CREER ET ANIMER SON ESPACE DE TRAVAIL COLLABORATIF CREER ET ANIMER SON ESPACE DE TRAVAIL COLLABORATIF SOMMAIRE Sommaire... 2 Un espace de travail collaboratif, pourquoi faire?... 3 Créer votre espace collaboratif... 4 Ajouter des membres... 6 Utiliser

Plus en détail

PROCEDURE OPERATOIRE DE SERVICE

PROCEDURE OPERATOIRE DE SERVICE POS/DUS/SANTE/S005 du 05H119 Page 1/ 7 Date de mise en application : 01/05/09 PROCEDURE OPERATOIRE DE SERVICE NETTOYAGE ET DESINFECTION D UN VEHICULE DE PREMIERS (VPSP) ANNULE ET REMPLACE Cette POS annule

Plus en détail

GUIDE D UTILISATION DE «SOFT COUTURE»

GUIDE D UTILISATION DE «SOFT COUTURE» GUIDE D UTILISATION DE «SOFT COUTURE» SOFT COUTURE est un logiciel de gestion des opérations portant sur les commandes des clients de salons de couture. Ses fonctionnalités recouvrent toutes les opérations

Plus en détail

Rapport d activité des écoles de devoirs. Mode d emploi pour remplir le questionnaire

Rapport d activité des écoles de devoirs. Mode d emploi pour remplir le questionnaire Rapport d activité des écoles de devoirs Mode d emploi pour remplir le questionnaire 1 Mode d emploi à destination des écoles de devoirs en vue de la rédaction de leur rapport d activité via un formulaire

Plus en détail

Manuel d utilisation de l application Quick Smart Dimona New

Manuel d utilisation de l application Quick Smart Dimona New Manuel d utilisation de l application Quick Smart Dimona New Table des matières Quelques principes de base 3 Configurer les paramètres de l application 4 Gérer les employeurs 5 Gérer les travailleurs 6

Plus en détail

Manuel d utilisation à l usage des représentants de l État

Manuel d utilisation à l usage des représentants de l État Rapport unique Manuel d utilisation à l usage des représentants de l État Version 1 1 Table des matières Table des matières...2 Introduction...3 Navigateurs web...4 Les arrondis...error! Bookmark not defined.

Plus en détail

Calculatrice TI-Nspire et Programmes.

Calculatrice TI-Nspire et Programmes. Ecran de démarrage TI-Nspire Cette touche permet d ouvrir une nouvelle page de calcul. Exemple de mise en œuvre : U0 = 1 On utilise considère la suite définie par : 3 U n+1 =10 U n 3 Normalement cette

Plus en détail

L entretien en radiologie conventionnelle. Comment procède t on? Radiologie conventionnelle. Quel mobilier et matériel?

L entretien en radiologie conventionnelle. Comment procède t on? Radiologie conventionnelle. Quel mobilier et matériel? L entretien en radiologie conventionnelle Il existe plusieurs sortes d entretiens à l hôpital Selon le service, le risque infectieux, la zone à entretenir et les actes effectués, l entretien sera différent.

Plus en détail

Les Cartes et leur Valeur

Les Cartes et leur Valeur RÈGLES CANASTA Règle du Jeu de la Canasta Canasta est le nom d une combinaison de 7 cartes qui donne son nom à cette variante de Rami. Le but du Jeu: Le gagnant est le joueur qui est le premier à atteindre

Plus en détail

Découverte du monde : l espace Le plan de la classe

Découverte du monde : l espace Le plan de la classe Découverte du monde : l espace Le plan de la classe Séance 1 : Représentations premières Compétences: Commencer à élaborer des représentations simples de l espace familier : la classe, l école, le quartier,

Plus en détail

Alors pour vous simplifiez la vie, voici un petit tuto sur le logiciel de sauvegarde (gratuit) SyncBack.

Alors pour vous simplifiez la vie, voici un petit tuto sur le logiciel de sauvegarde (gratuit) SyncBack. Comment sauvegarder simplement (et automatiquement) ses photos avec SyncBack Proposé par Vincent Rousseau (alias Austin-Powers) Membre du Forum Nikon Numérique Version 1.1 5/09/2009 Vous le savez déjà

Plus en détail

La Clé informatique. Formation Access XP Aide-mémoire

La Clé informatique. Formation Access XP Aide-mémoire La Clé informatique Formation Access XP Aide-mémoire Septembre 2003 Définitions de termes Base de données : Se compare à un énorme classeur ayant plusieurs tiroirs où chacun d eux contient des informations

Plus en détail

Migration d un logiciel de gestion

Migration d un logiciel de gestion Auteur : David PERRET Publication : 01/11/2015 Toute société utilisatrice de logiciel de gestion est inéluctablement confrontée à des migrations de données. Ces migrations représentent des risques et un

Plus en détail

Le mode Normal affiche chaque feuille sous forme de grille continue, plus grande que la fenêtre d affichage, et que vous pouvez faire défiler :

Le mode Normal affiche chaque feuille sous forme de grille continue, plus grande que la fenêtre d affichage, et que vous pouvez faire défiler : Module 9 : Affichage 9.0 Introduction Ce module explique comment travailler plus facilement avec les feuilles de calcul grâce à la fonction Affichage qui commande la manière dont elles apparaissent dans

Plus en détail

Logiciel. Creative Photos. Cachet du magasin :

Logiciel. Creative Photos. Cachet du magasin : Logiciel Creative Photos Cachet du magasin : Installez le logiciel Creative Photos Insérez votre CD dans le lecteur de votre ordinateur et laissez le logiciel se lancer automatiquement. Si rien ne se passe,

Plus en détail

Quoi de neuf dans Optymo 5.0

Quoi de neuf dans Optymo 5.0 Quoi de neuf dans Optymo 5.0 Notes de lecture : dans ce document, les textes soulignés font référence aux libellés des fenêtres ou aux libellés associés à des boutons d Optymo, les textes en caractères

Plus en détail

Personal Financial Services Fonds de placement

Personal Financial Services Fonds de placement Personal Financial Services Fonds de placement Un investissement dans des fonds de placement, c est la promesse de rendements attractifs pour un risque contrôlé. Informez-vous ici sur le fonctionnement

Plus en détail

NOTICE TELESERVICES : Demander un état hypothécaire

NOTICE TELESERVICES : Demander un état hypothécaire NOTICE TELESERVICES : Demander un état hypothécaire Sommaire Sommaire... 1 Objet de la notice... 1 A qui s adresse cette notice?... 1 Pré-requis... 2 Le guide pas à pas pour faire une demande d état hypothécaire...

Plus en détail

Writer. Le logiciel se présente directement avec une page vierge, prête à l emploi pour créer votre nouveau document.

Writer. Le logiciel se présente directement avec une page vierge, prête à l emploi pour créer votre nouveau document. Writer Attention : Les documents faits avec Writer ne pourront être lu qu avec Writer, sauf manipulation permettant l échange avec d autres logiciels. Le logiciel se présente directement avec une page

Plus en détail

Mode d emploi Electrocrack

Mode d emploi Electrocrack Mode d emploi Electrocrack Page d accueil 2 S enregistrer 3 Tableau de bord 4 Elaborer un quiz 5 Filtre 6 Questions 7 [i] Détail 8 Mon Quiz 9 Tableau de bord 11 Documents 12 Jouer sans connection Internet

Plus en détail

BROSSAGE DES DENTS CHAPITRE 4 PRATIQUES DE BASE

BROSSAGE DES DENTS CHAPITRE 4 PRATIQUES DE BASE Pour que le brossage des dents devienne une habitude de santé buccodentaire durable, il est important de créer un climat agréable et d encourager les efforts des enfants. Le brossage des dents au moins

Plus en détail

Introduction. 1. Généralités

Introduction. 1. Généralités Introduction Suite au constat du nombre d accidents, presque 17 000 morts par an en 1970, les constructeurs ont eu pour norme de faire en sorte que les voitures soient plus sécurisées, en 2012, les morts

Plus en détail

Transport sur la route

Transport sur la route Transport sur la route Dans un camion ou un fourgon, il faut garder le poisson et les produits du poisson au froid et éviter la contamination, pendant toute la période de la livraison aux clients. Suivez

Plus en détail

Date d entrée en GUIDE DE NORMALISATION DES. Section : 542. Page : 1 SERVICES NORMES

Date d entrée en GUIDE DE NORMALISATION DES. Section : 542. Page : 1 SERVICES NORMES Services à l enfant et à la famille Date d entrée en GUIDE DE NORMALISATION DES Section : 542 Page : 1 SERVICES Révision : 1 er déc. 99 Sujet : SERVICES AUX REQUÉRANTS APPROUVÉS NORMES 542.1 Inscription

Plus en détail

I. Définitions et exigences

I. Définitions et exigences I. Définitions et exigences Classes d indicateurs chimiques [1] Stérilisation : synthèse des normes ayant trait Exigences générales : Chaque indicateur doit porter un marquage clair mentionnant le type

Plus en détail

Guide de prescription

Guide de prescription Guide de prescription version août 2011 POUR LES ENSEIGNANTS 2 Guide de prescription pour les enseignants Table des matières Présentation... 3 Vous connecter à votre compte / Créer votre profil... 3 La

Plus en détail

ision 360 La chasse aux angles morts! Est-ce possible? ANGLES MORTS VISION

ision 360 La chasse aux angles morts! Est-ce possible? ANGLES MORTS VISION ision 360 La chasse aux angles morts! VISION 360 ANGLES MORTS Est-ce possible? Peu importe la méthode choisie pour ajuster les miroirs, il est important de pouvoir compter dès le départ sur une bonne position

Plus en détail

Marchands de Venise MATÉRIEL LES SURFACES DE JEU -La pile de biens La carte La piste des points Ducats (score) La main du joueur La pile Cargaison

Marchands de Venise MATÉRIEL LES SURFACES DE JEU -La pile de biens La carte La piste des points Ducats (score) La main du joueur La pile Cargaison Marchands de Venise Par Emanuele Ornells Traduit de l anglais par www.coronetdragon.com MATÉRIEL -98 cartes biens -1 carte Venise -5 cartes d aide de jeu -5 cartes marchand (dans cinq couleurs) -10 cubes

Plus en détail

A.- MÉTHODOLOGIE ET OBSERVATIONS

A.- MÉTHODOLOGIE ET OBSERVATIONS Granby, le 29 avril 2013 Monsieur Jean François D Amour Municipalité de Sutton 11 rue Principale Sud Sutton (Québec) JOE 2KO Objet : Analyse de la qualité d air 2ième étage, Hôtel de Ville 11 rue Principale,

Plus en détail

OpenERP : gestion d e cole - Instructions pour la saisie des notes

OpenERP : gestion d e cole - Instructions pour la saisie des notes OpenERP : gestion d e cole - Instructions pour la saisie des notes Ce tutoriel montre, étape par étape, comment utiliser le système de gestion d école ERP (erp.fernuni.ch), entrer les résultats des étudiants

Plus en détail

QUESTIONS ET RÉPONSES

QUESTIONS ET RÉPONSES QUESTIONS ET RÉPONSES Questions fréquentes concernant le traitement de la diarrhée par le zinc et les sels de réhydratation orale (SRO) SPACE FOR LOGO INTRODUCTION Pour traiter la diarrhée de l enfant,

Plus en détail

SYNTHESE D INSPECTIONS

SYNTHESE D INSPECTIONS Direction de l Inspection et des Etablissements Département Inspection en Contrôle du Marché Unité Inspection des dispositifs médicaux SYNTHESE D INSPECTIONS THEME : Prothèses Dentaires Il importe de souligner

Plus en détail

Pour améliorer la qualité Objectif esthétique pour l eau potable 1 mg/l

Pour améliorer la qualité Objectif esthétique pour l eau potable 1 mg/l Dans une goutte d eau Cuivre Le cuivre (Cu) est présent à l état naturel dans la roche, le sol, les plantes, les animaux, l eau, les sédiments et l air. Le cuivre est souvent présent sous forme de minéraux,

Plus en détail

SOUDE-SAC VIDE AIR REF. 26751 MODELE : 8868A

SOUDE-SAC VIDE AIR REF. 26751 MODELE : 8868A NOTICE D UTILISATION SOUDE-SAC VIDE AIR REF. 26751 MODELE : 8868A Photo non contractuelle Produit importé par EUROTECH DISTRIBUTION 37 Rue César Loridan 59910 Bondues - FRANCE Lisez attentivement la notice

Plus en détail

Identifier les besoins en formation

Identifier les besoins en formation Identifier les besoins en formation Le dossier consacré à l'élaboration des plans de formation a mis en évidence que l'étape de récolte des besoins en formation était très importante pour permettre d'identifier

Plus en détail

Se protéger contre la contamination par les micro-organismes. Gazole, gazole non routier et fioul domestique Cuves de stockage et réservoirs

Se protéger contre la contamination par les micro-organismes. Gazole, gazole non routier et fioul domestique Cuves de stockage et réservoirs 0193 exe TOTAL A5 contamination_mise en page 1 20/09/11 15:41 Page1 Se protéger contre la contamination par les micro-organismes Gazole, gazole non routier et fioul domestique Cuves de stockage et réservoirs

Plus en détail

LES SOINS D HYGIENE La toilette. Formation en Hygiène des EMS de la Somme EOH CH ABBEVILLE JUIN 2015

LES SOINS D HYGIENE La toilette. Formation en Hygiène des EMS de la Somme EOH CH ABBEVILLE JUIN 2015 LES SOINS D HYGIENE La toilette Formation en Hygiène des EMS de la Somme EOH CH ABBEVILLE JUIN 2015 1 Soin d hygiène quotidienne, Facteur de bien-être physique et moral, La toilette se révèle un moment

Plus en détail

JEU DE DAMES INTERNATIONAL Acquérir quelques notions avant de commencer l initiation.

JEU DE DAMES INTERNATIONAL Acquérir quelques notions avant de commencer l initiation. Acquérir quelques notions avant de commencer l initiation. B Se 35 familiariser 40 / N 19 avec 39 le vocabulaire. Les cases du damier sont numérotées de 1 à 50 pour permettre l écriture, puis la lecture

Plus en détail

Leçons d échecs 8 ans et plus

Leçons d échecs 8 ans et plus Partenaire de la Fédération Française des Echecs Leçons d échecs ans et plus Leçon Le but du jeu Les échecs se jouent à deux sur un plateau carré de cases blanches (ou claires) et noires (ou foncées) qu

Plus en détail

Les Français et les détecteurs de fumée

Les Français et les détecteurs de fumée Les Français et les détecteurs de fumée Sondage réalisé par pour Méthodologie Recueil Enquête réalisée auprès d un échantillon de Français interrogés par Internet les 15 et 16 octobre 2015. Echantillon

Plus en détail

Salle de technologie

Salle de technologie Prénom : Nom : Classe : Date : Salle de technologie Séquence Le dessin technique Définition du dessin technique : Le dessin technique est un ensemble de règles pour représenter des objets ; ces règles

Plus en détail

Dropbox par un nul et pour des nuls

Dropbox par un nul et pour des nuls Dropbox par un nul et pour des nuls Dropbox que je traduirai (à voir) par Boite de Dépôt est une boite dans laquelle on va déposer des fichiers ou des dossiers. Pour faire quoi? - mettre mes dossiers à

Plus en détail

ETUDE DE CAS OAT. Société Kock : des robots Quattro pour insérer des petits jeux dans des magazines pour enfants

ETUDE DE CAS OAT. Société Kock : des robots Quattro pour insérer des petits jeux dans des magazines pour enfants Société Kock : des robots Quattro pour insérer des petits jeux dans des magazines pour enfants Productivité et fl exibilité dans le domaine de l imprimerie Des robots parallèles Adept chez un imprimeur

Plus en détail

Manuel d utilisation des alarmes de fenêtre ou de porte

Manuel d utilisation des alarmes de fenêtre ou de porte Sécurité personnelle Manuel d utilisation des alarmes de fenêtre ou de porte Ne pas utiliser dans des endroits humides Alarme de fenêtre ou Alarme de fenêtre ou de porte Aimant Interrupteur CHIME/ OFF/ALARM

Plus en détail

TOUT SAVOIR SUR LES DEPLACEMENTS DES PATIENTS AVEC LEUR MATERIEL

TOUT SAVOIR SUR LES DEPLACEMENTS DES PATIENTS AVEC LEUR MATERIEL TOUT SAVOIR SUR LES DEPLACEMENTS DES PATIENTS AVEC LEUR MATERIEL Il est important qu un insuffisant respiratoire qui désire se déplacer pour rendre visite à sa famille ou ses amis, ou prendre des vacances,

Plus en détail

Le 11 août 2011 Le Commissariat à l accès à l information et à la protection de la vie privée du Nouveau-Brunswick

Le 11 août 2011 Le Commissariat à l accès à l information et à la protection de la vie privée du Nouveau-Brunswick BULLETIN D INTERPRÉTATION Loi sur l accès et la protection en matière de renseignements personnels sur la santé, paragraphe 49(2) Avis d atteinte à la protection de la vie privée Le 11 août 2011 Le Commissariat

Plus en détail

Qu est-ce que le mode ASIO et comment dois-je l utiliser?

Qu est-ce que le mode ASIO et comment dois-je l utiliser? Qu est-ce que le mode ASIO et comment dois-je l utiliser? La DJ Consoles utilise deux modes audio différents pouvant être sélectionné à partir du panneau de configuration DJ : Chaque mode répond à une

Plus en détail

2013 Pearson France Photoshop Elements 12 pour les photographes du numérique Loïc Olive

2013 Pearson France Photoshop Elements 12 pour les photographes du numérique Loïc Olive améliorer les PhOtOs L amélioration d une photo passe quasiment toujours par les mêmes étapes. On commence par la redresser, puis on s attelle à corriger ses dominantes de couleurs et sa tonalité. Vient

Plus en détail

Rapports et Statistiques INTERNET. Guide Utilisateur

Rapports et Statistiques INTERNET. Guide Utilisateur Rapports et Statistiques INTERNET Rapports de Priorisation de Flux @ Guide Utilisateur SOMMAIRE 1. STATISTIQUES INTERNET COMPLETEL... 3 2. ACCES AU PORTAIL ET RAPPORTS SIMPLES DE TRAFIC @... 3 3. RAPPORTS

Plus en détail

Numérisation de grands documents

Numérisation de grands documents Numérisation de grands documents Objectif Numériser plusieurs segments d image, les assembler en photoshop, puis harmoniser les couleurs. Nous partons d un document A3 numérisé en 2 fois. Pourquoi constatons-nous

Plus en détail

Le gestionnaire de SMS

Le gestionnaire de SMS Le gestionnaire de SMS Pour rester en contact Message de rappel à un patient de son prochain rendez-vous Message de rappel à un patient de la prise d une prescription avant son rendez-vous Message à un

Plus en détail

MONNAIE ET ÉCHANGE Commentaires pour l enseignant

MONNAIE ET ÉCHANGE Commentaires pour l enseignant MONNAIE ET ÉCHANGE 1 Aperçu 1.1 Thématique et contenu Ce module aborde le thème des fonctions de la monnaie (moyen de paiement, unité de compte, réserve de valeur) et présente les avantages d une économie

Plus en détail

Réalisez votre audit interne et préparez-vous à l audit externe

Réalisez votre audit interne et préparez-vous à l audit externe ÉTAPE 14I Réalisez votre audit interne et préparez-vous à l audit externe Cette étape remplit une exigence de l article 4.2 de la norme. Exigences de la norme (article 4.2).1 Réalisez votre audit interne

Plus en détail

Bien concevoir son projet de CUISINE

Bien concevoir son projet de CUISINE Bien concevoir son projet de CUISINE Une cuisine bien pensée... Un projet bien préparé, c est la clé de la réussite. Avant de rencontrer un conseiller LAPEYRE, faites le point sur vos besoins, vos envies

Plus en détail

saa Swiss Automotive Aftermarket Case postale 154 Obstgartenstrasse 28 8006 Zurich 35 info@aftermarket.ch 0900 711 385 (CHF 2.

saa Swiss Automotive Aftermarket Case postale 154 Obstgartenstrasse 28 8006 Zurich 35 info@aftermarket.ch 0900 711 385 (CHF 2. saa Swiss Automotive Aftermarket Case postale 154 Obstgartenstrasse 28 8006 Zurich 35 info@aftermarket.ch 0900 711 385 (CHF 2.50 la minute) Les garagistes pourront désormais respirer. En effet, de nombreuses

Plus en détail

Bloc d alimentation à écran LED, 5.200 mah

Bloc d alimentation à écran LED, 5.200 mah Bloc d alimentation à écran LED, 5.200 mah Manuel 31890 SPÉCIFICATIONS Capacité : 5.200 mah Batterie : lithium-ion Entrée : 5 V CC/1 A Sortie : 5 V CC/2,1 A Temps de charge : environ 6 heures Cycle de

Plus en détail

Windows 8 Module 7 Cours windows8 Dominique Bulté Sal e Informatique de Cappel e la Grande novembre 2013

Windows 8 Module 7 Cours windows8 Dominique Bulté Sal e Informatique de Cappel e la Grande novembre 2013 Windows 8 Module 7 19. Retrouver des fichiers modifiés ou effacés Windows 8 propose une toute nouvelle fonctionnalité, particulièrement utile, dédiée à la sauvegarde de données : l Historique des fichiers.

Plus en détail

4.09 Commission ontarienne des libérations conditionnelles et des mises en liberté méritées

4.09 Commission ontarienne des libérations conditionnelles et des mises en liberté méritées MINISTÈRE DE LA SÉCURITÉ COMMUNAUTAIRE ET DES SERVICES CORRECTIONNELS 4.09 Commission ontarienne des libérations conditionnelles et des mises en liberté méritées (Suivi de la section 3.09 du Rapport annuel

Plus en détail

MANUEL DU PROGRAMME DETICPORT VERSION ANDROID

MANUEL DU PROGRAMME DETICPORT VERSION ANDROID MANUEL DU PROGRAMME DETICPORT VERSION ANDROID INDENTIFIEZ-VOUS Une fois identifie on peut enregistrer, les opérations l état des machines, les messages, les informations et le personnel affecté aux opérations.

Plus en détail

Comment créer un nouveau compte? Pour une Borne en local on via Internet

Comment créer un nouveau compte? Pour une Borne en local on via Internet Comment créer un nouveau compte? Pour une Borne en local on via Internet Cette procédure va vous permettre de créer un logiciel pour une borne. Tous les logiciels Photo & Book que vous allez créer vont

Plus en détail

Une histoire de boîte (F Estevens) Ou comment faire évoluer la notion de fonction du collège au lycée à partir. d une même problématique?

Une histoire de boîte (F Estevens) Ou comment faire évoluer la notion de fonction du collège au lycée à partir. d une même problématique? Une histoire de boîte (F Estevens) Ou comment faire évoluer la notion de fonction du collège au lycée à partir Enoncé : d une même problématique? Une histoire de boîtes (cinquième) On dispose d une feuille

Plus en détail

VADE-MECUM du JOUEUR - PARENT. Version 29/08/2013. 1. Introduction

VADE-MECUM du JOUEUR - PARENT. Version 29/08/2013. 1. Introduction VADE-MECUM du JOUEUR - PARENT Version 29/08/2013 1. Introduction Le comité de direction de votre club ASUB Waterloo a pris la décision d améliorer la manière de communiquer entre les différents membres

Plus en détail

SOLIDWORKS Volume de révolution et symétrie

SOLIDWORKS Volume de révolution et symétrie TP6 Volume de révolution et symétrie 1. Construire un volume de révolution Exemple : Dessiner une poulie 1.1 Dessiner le profil du volume de révolution - Créer nouveau document - Demander esquisse - Dessiner

Plus en détail

Jeu de simulation 5S. Guide d'animation. Guide d animation du jeu de simulation 5S - Kaos Factory

Jeu de simulation 5S. Guide d'animation. Guide d animation du jeu de simulation 5S - Kaos Factory Jeu de simulation 5S Guide d'animation page 1 INTRODUCTION L objet de ce guide est de servir de support pour l'animation du jeu de simulation 5S «Chaos Factory». La jeu permettra aux participants de prendre

Plus en détail

L hygromètre pour air ambiant indique de façon très compréhensible les valeurs optimales relatives

L hygromètre pour air ambiant indique de façon très compréhensible les valeurs optimales relatives Vivre sainement avec un hygromètre pour air ambiant. L hygromètre pour air ambiant indique de façon très compréhensible les valeurs optimales relatives au climat et ce en fonction de la saison et de la

Plus en détail

TP - Connexions aux bureaux à distances. Guillaume Rodier. Protocoles RDP et SSH

TP - Connexions aux bureaux à distances. Guillaume Rodier. Protocoles RDP et SSH TP - Connexions aux bureaux à distances Protocoles RDP et SSH Rodier Guillaume BTS SIO 1 ière année TP Connexions aux bureaux à distances - Protocoles RDP et SSH -> Introduction. Pour se connecter à un

Plus en détail

Utilisation de l application calcul@tice en ligne Sommaire

Utilisation de l application calcul@tice en ligne Sommaire Utilisation de l application calcul@tice en ligne Sommaire I. Présentation... 1 II. Inscription... 2 III. Utilisation de la vue ENSEIGNANT... 3 A. Identification... 3 B. Si vous vous connectez pour la

Plus en détail

Médicaments. cytotoxiques. et soignants. Manipuler avec précaution!

Médicaments. cytotoxiques. et soignants. Manipuler avec précaution! Médicaments cytotoxiques et soignants Manipuler avec précaution! Les médicaments cytotoxiques : de quoi parle-t-on? Les médicaments cytotoxiques sont largement utilisés dans les services d oncologie dans

Plus en détail

Nettoyage du matériel des entreprises

Nettoyage du matériel des entreprises Nettoyage du matériel des entreprises Le contexte légal Le temps des eaux de lavage du matériel «tout à l évier» est révolu et doit faire partie du passé. Evacuer aujourd hui des eaux chargées en résidu

Plus en détail

MANUEL DU SITE WEB POUR LES AMBASSADEURS

MANUEL DU SITE WEB POUR LES AMBASSADEURS MANUEL DU SITE WEB POUR LES AMBASSADEURS 1. Votre profil C'est dans cet espace que vous gérez vos données personnelles. Ces données se présentent sous la forme d'une liste dans la rubrique 'Utilisateurs',

Plus en détail

Bien concevoir son projet de CUISINE

Bien concevoir son projet de CUISINE Bien concevoir son projet de CUISINE De nombreux services à votre disposition Nos vendeurs-conseil vous aident dans le choix et l élaboration de votre cuisine. A l aide d un logiciel spécifique pour concevoir

Plus en détail

Factorisation Factoriser en utilisant un facteur commun Fiche méthode

Factorisation Factoriser en utilisant un facteur commun Fiche méthode Factorisation Factoriser en utilisant un facteur commun Fiche méthode Rappel : Distributivité simple Soient les nombres, et. On a : Factoriser, c est transformer une somme ou une différence de termes en

Plus en détail

REVISION ET CONTROLE DU FONCTIONNEMENT DES TUNNELS DE SECHAGE TEXTILES

REVISION ET CONTROLE DU FONCTIONNEMENT DES TUNNELS DE SECHAGE TEXTILES REVISION ET CONTROLE DU FONCTIONNEMENT DES TUNNELS DE SECHAGE TEXTILES Les encres plastisol sèchent lorsqu on les soumet à une température durant un certain laps de temps. En bref, on peut dire que le

Plus en détail

e bloc équipe se définit par un espace dont les côtés passent par les positions des joueurs les plus excentrés. Il est donc en constante Lévolution.

e bloc équipe se définit par un espace dont les côtés passent par les positions des joueurs les plus excentrés. Il est donc en constante Lévolution. LE BLOC EQUIPE Animation Défensives >> Le Bloc Equipe 1- LE BLOC EQUIPE, C EST QUOI? e bloc équipe se définit par un espace dont les côtés passent par les positions des joueurs les plus excentrés. Il est

Plus en détail

entilles e contact Entretien des Lentilles de contact

entilles e contact Entretien des Lentilles de contact entilles e contact Entretien des Lentilles de contact Les lentilles de contact respectent vos yeux. Les lentilles de contact sont de petites coques en matière synthétique flottant sur le film lacrymal

Plus en détail

Réparer un véhicule de récupération

Réparer un véhicule de récupération Réparer un véhicule de récupération Un véhicule de récupération est un véhicule endommagé qui a été déclaré perte totale, mais qui peut être immatriculé de nouveau s il est réparé et subit plusieurs inspections.

Plus en détail

6.3 - Séq.2 / Jeu de rôle («ABCD») / Étude de cas / paramédicaux et équipes professionnelles

6.3 - Séq.2 / Jeu de rôle («ABCD») / Étude de cas / paramédicaux et équipes professionnelles 01 Cas n o 1 Thème : Annonce d une mauvaise nouvelle : Madame S. FICHE À REMETTRE AU «PROFESSIONNEL» Vous êtes aide-soignante dans un établissement d hébergement pour personnes âgées dépendantes. Mme S.

Plus en détail

Recto et verso des cartes Limite

Recto et verso des cartes Limite Nombre de joueurs : de 2 à 6 Age: à partir de 8 ans Durée: environ 45 minutes Contenu: 60 cartes Couleur réparties en cinq couleurs (rouge, jaune, vert, bleu et violet) de Uwe Rosenberg 28 cartes Points

Plus en détail

Nécessité de la désinfection

Nécessité de la désinfection Fiche 1 NETTOYAGE ET DÉSINFECTION DES OUVRAGES : OBJECTIFS ET PRINCIPES Lors de travaux réalisés sur les réseaux de distribution d eau potable et les appareils qui s y rattachent, il est essentiel de s

Plus en détail

Êtes-vous prêt à vivre votre retraite autrement?

Êtes-vous prêt à vivre votre retraite autrement? Êtes-vous prêt à vivre votre retraite autrement? Portefeuilles de retraite TD La nouvelle réalité de la retraite Le paysage de la retraite a changé, et les marchés aussi. Êtes-vous préparé? Si vous êtes

Plus en détail