Chapitre 5 : Acquisition et transmission de l information

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Chapitre 5 : Acquisition et transmission de l information"

Transcription

1 Niveau : 4e FICHE ACTIVITE Technologie Chapitre 5 : Acquisition et transmission de l information 1. Présentation de la centrale d'alarme cambriolages en France l'année dernière. 80% des cambriolages ont lieu en plein jour, 55% entre 14 et 17H. Il y a également 20% des cambriolages la nuit pendant le sommeil des propriétaires. Soit 1 cambriolage toutes les 2 minutes... Pour assurer la sécurité d un logement, de ses occupants et de tout ce qu'il contient, une des solutions possibles est l installation d un système d alarme. 2. Le système d'alarme et ses fonctions Nous allons dans un premier temps regarder le principe général de fonctionnement de l alarme. Réponds aux questions suivantes : Quelle est la fonction que doit remplir un système d alarme? Donne le nom des quatre types d'éléments qui composent un système d alarme puis décris leur fonction Donne le nom des éléments sur la représentation de l'alarme Éléments qui composent un système d alarme Une centrale Des détecteurs Des avertisseurs Une commande Fonctions Traiter les informations en provenance des détecteurs. Déclencher les avertisseurs en fonction de la programmation choisie. Détecter des tentatives d intrusion ou d incident (ouvertures, émanations de fumée, chocs sur une vitre, coupures de courant, fuite d'eau ). signaler une intrusion ou un incident domestique (sirène, Transmetteur téléphonique) Mettre en en marche ou arrêter le système d alarme. (claviers codés, télécommandes porte-clé et télécommandes téléphoniques) À partir tableau précédent, trouvez les quatre fonctions techniques associées aux quatre éléments. Replacer-les dans l ordre. Commander Détecter Traiter les informations - Avertir - Dissuader

2 Indiquer sur les photos les fonctions assurées par chaque élément fléché. Digicode Centrale d'alarme Sirène Détecteur d'ouverture Détecteur de présence Télécommande 3. Le fonctionnement d une centrale d alarme Nous allons essayer le comprendre le fonctionnement de la centrale d'alarme avant de nous intéresser aux éléments qui y sont liés. Problématique : Comment fonctionne l'alarme? Investigation : À l'aide d'internet et du système d'alarme, réponds aux questions suivantes, puis dessine un schéma représentant le parcours de l'énergie et de l'information dans l'alarme. Cliquez sur le lien hypertexte suivant et visualisez l animation afin de répondre aux questions ci-dessous. Activez le système d alarme à l aide de la télécommande et visionnez une démonstration, en simulant une tentative d intrusion par une des fenêtres protégées. Décrivez point par point ce qui se passe. À partir des simulations des tentatives d intrusion, complétez le schéma en indiquant par des flèches bleues le circuit que suit l information. À partir du document ressource «Extrait notice centrale d alarme 6 zones» complétez le schéma précédent en indiquant par des flèches rouges le circuit que suit l énergie électrique. a) Les détecteurs d ouverture décèlent une intrusion et envoient un signal au boîtier de central. b) Le boîtier central déclenche la sirène et prévient le centre de surveillance d une intrusion. c) Le centre de surveillance vérifie que l alerte ne soit pas une erreur de manipulation et appelle le particulier pour lui demander son code confidentiel. d) Si personne ne répond ou si le code est erroné, les agents de sécurité interviennent.

3 Bilan : Nous pouvons représenter le fonctionnement d'un objet technique par un schéma du parcours de l'énergie et de l'information. Dans notre alarme, les sources d'énergies sont gérées par la centrale d'alarme pour alimenter le reste des éléments. De plus, elle reçoit et envoie toutes les informations en transit.

4 4. La programmation de l'alarme Pour que l'alarme se déclenche lors de situation précise, il est possible de la programmer. Problématique : Comment programmer notre alarme? Investigation : En fonction de la situation donnée à chaque groupe, proposez un programme permettant d alerter la famille de l accident domestique. Complétez l interface de commande ci-dessous puis testez-la sur le logiciel domotique4. Situation 1 : Un cambrioleur s introduit par la fenêtre de la chambre de Pierre à 15h alors que la famille est absente tout l après-midi. Situation 2 : La mère de Pierre a oublié d éteindre le gaz après la préparation d un bon repas à midi. Situation 3 : Le petit frère de Pierre s est brossé les dents à 20h et a oublié d éteindre le robinet du lavabo. Situation 4 : Pierre joue avec des allumettes dans sa chambre avant de se coucher à 22h. Situation 5 : Les nains de jardin ont été volés dans la nuit. Situation 6 : Des voyous vandalisent la maison de Pierre et brisent les fenêtres dans la matinée. Bilan : Il est possible de programmer des événements (faire sonner l'alarme, nous prévenir, allumer les lumières...) en fonction de l'heure et des conditions définies (détection d'un intrus la nuit, fuite de gaz...). 5. Les capteurs Pour que l'alarme prenne la décision de se déclencher, il faut qu'elle puisse détecter un événement. Problématique : Comment détecte-t-on un événement? Investigation : Observer chacune des trois situations de la vie quotidienne mises à disposition sous forme de vidéos ou d animations. Expliquez chacune des situations en complétant le tableau ci-dessous. Puis en regardant les détecteurs de notre alarme, précisez les types de capteur utilisés. Écrire le nom de la situation observée. Situation 1 Quelle est l action? Quel est l événement qui déclenche cette action? Quel est l objet qui détecte cet événement? Traduire avec vos mots les informations que pourrait donner cet objet s il parlait. Situation 2 Situation 3

5 Bilan : Une information est acquise par un capteur. Cette information est traduite sous une forme de signal électrique. Ce signal peut être logique, analogique ou numérique. (voir synthèse) Sur notre alarme, nous avons des capteurs de présence, des capteurs d'ouverture, un clavier de commande et le détecteur de la télécommande

6 6. La transmission de l'information Pour comprendre comment les objets techniques peuvent communiquer avec l'extérieur, nous allons en étudier quelquesuns. Problématique : Comment transmettre une information? Investigation : Donner le nom de votre objet et décrire le besoin auquel il répond. Identifier les informations transmises, le support qui permet le transport des informations et les événements qui peuvent empêcher la transmission des informations. Donner les caractéristiques du moyen technologique étudié. Donner le mode de transmission des éléments de notre alarme. Bilan : De nombreuse technologies permettent de transmettre des informations avec fil (Ethernet, fibre optique) ou sans fil (Wifi, bluetooth). Le choix du mode de transmission dépend de l'utilisation que nous en ferons. Pour l'alarme, nous transmettons les informations des capteurs vers la centrale par une transmission par onde radio RF.

7 Niveau : 4e FICHE SYNTHESE Technologie 2. Les capteurs Chapitre 5 : Acquisition et transmission de l information 1. Le circuit de l'alimentation énergétique et le circuit informationnel Nous pouvons représenter dans un objet technique le circuit que prendra l'énergie électrique pour alimenter toutes les parties de l'objet. Ces parties doivent pouvoir communiquer entre elles. Il est donc possible de flécher le circuit informationnel, c'est à dire des informations, entre les différentes parties de l'objet. Exemple : L'alarme En rouge : le circuit de l'alimentation énergétique. En bleu : le circuit informationnel. Un capteur est un composant technologique permettant de détecter un événement. Il existe différentes sortes de capteurs. Ceux-ci acquièrent des grandeurs de diverses natures (température, luminosité, position, présence d une personne devant une porte automatique...) et envoient l'information sous forme d'un signal électrique. Exemples : Pour détecter : la nuit : Capteur de lumière le vent : Anémomètre une présence : Détecteur de présence une température : Sonde Un capteur permet d acquérir une information et de la transformer en un signal électrique. Ce signal de sortie du capteur peut être de type logique, analogique, ou numérique. (voir tableau) Exemples : Le détecteur de présence ne peut prendre que deux valeurs : «il y a quelqu'un» ou «personne». C'est une information Logique Le détecteur de codes barres envoie des mots composés de 1 (trait noir) et de 0 (trait blanc). C'est une information Numérique Le détecteur de lumière doit envoyer une valeur dont le niveau dépend de la luminosité. C'est une information Analogique 3. La transmission Une information est un signal électrique qui peut transmettre un ordre de commande, de la voix, des données informatiques ou de l image. Le choix du mode de transmission dépend des contraintes d'utilisation ou d'installation du système. Il existe deux modes de transmission : - Avec fil (filaire) : les informations sont transportées sous forme d un signal électrique ou lumineux. - Sans fil (non filaire) : les informations sont transportées sous forme d ondes (électromagnétiques, association de «électrique» et «magnétique»).

Confort et domotique. La sécurité des biens et des personnes

Confort et domotique. La sécurité des biens et des personnes Doc 1 Confort et domotique ACTIVITE La sécurité des biens et des personnes Capacités : - Décrire sous forme schématique, le fonctionnement d un objet technique. - Associer à chaque bloc fonctionnel les

Plus en détail

ANALYSE DE LA CHAINE D INFORMATION

ANALYSE DE LA CHAINE D INFORMATION page 1 CHAINE D'INFORMATION CHAINE D'ENERGIE LES SYTEMES AUTOMATIQUES Un système est constitué d'un ensemble d'éléments qui agissent les uns sur les autres et sont organisés pour réaliser une fonction

Plus en détail

Source d Energie ACQUERIR. Chaîne d information. Interface de Puissance. Chaîne d énergie DISTRIBUER

Source d Energie ACQUERIR. Chaîne d information. Interface de Puissance. Chaîne d énergie DISTRIBUER 4COGI-Ci5 / Identifier les composants d'une interface entre chaîne d'énergie et chaîne d'information (réels ou objets graphiques virtuels). Pour fonctionner, le système a besoin d échanger d une part en

Plus en détail

Séquence 4. Comment communiquent nos systèmes?

Séquence 4. Comment communiquent nos systèmes? Séquence 4 Comment communiquent nos systèmes? Les capacités travaillées -Repérer, à partir du fonctionnement d un système automatique 1-la chaîne d informations (acquérir, traiter, transmettre) 2-la chaîne

Plus en détail

CAMERA DE VIDEOSURVEILLANCE VSG DÉDIÉE AU MAINTIEN AU DOMICILE DES PERSONNES AGÉES

CAMERA DE VIDEOSURVEILLANCE VSG DÉDIÉE AU MAINTIEN AU DOMICILE DES PERSONNES AGÉES CAMERA DE VIDEOSURVEILLANCE VSG DÉDIÉE AU MAINTIEN AU DOMICILE DES PERSONNES AGÉES Les statistiques concernant les accidents domestiques chez les séniors sont éloquentes : chaque année, ce sont près de

Plus en détail

CONFORT ET DOMOTIQUE. Travail à faire. Fiche travail. CI7 : Par quoi et comment est commandé un objet technique CI 7 E0

CONFORT ET DOMOTIQUE. Travail à faire. Fiche travail. CI7 : Par quoi et comment est commandé un objet technique CI 7 E0 CI 7 E0 Centre d intérêt : Par quoi et comment est commandé un objet technique? Approche : Commande - pilotage Capacités Connaissances : Décrire sous forme schématique, le fonctionnement de l objet technique

Plus en détail

Séminaire BONNEUIL

Séminaire BONNEUIL Séminaire 20-202 Chaque année, les CRTEC de l académie de Créteil travaillent et étudient de nouveaux produits et idées en vue de les proposer aux collègues. En 200-20, le Cahier des charges des CRTec

Plus en détail

Vis ta maison en toute sécurité

Vis ta maison en toute sécurité Vis ta maison en toute sécurité émetteur et un récepteur, ou entre deux récepteurs Systèmes domotiques de sécurité pour fenêtres Un avantage absolu Valorisation de l'immeuble: valeur ajoutée pour augmenter

Plus en détail

- Lire attentivement chacune des fiches Elèves (E1, E2, E3) puis les recopier dans ton classeur à l aide de la planche S1-P1

- Lire attentivement chacune des fiches Elèves (E1, E2, E3) puis les recopier dans ton classeur à l aide de la planche S1-P1 - Lire attentivement chacune des fiches Elèves (E1, E2, E3) puis les recopier dans ton classeur à l aide de la planche S1-P1 - Faire appel au professeur dès que cela te semble nécessaire - Remplir le tableau

Plus en détail

Nature de l information

Nature de l information 1. Grâce à quoi un système automatisé «domotique» change t-il d état? C est grâce aux informations échangées entre «l opérateur», le «système de commande» et la partie «Opérative». Mais c est quoi une

Plus en détail

E / LA LOGIQUE COMBINATOIRE F/ LE TRAITEMENT NUMERIQUE DU SIGNAL G/ LES INTERFACES H/ LES MODES DE TRANSMISSION

E / LA LOGIQUE COMBINATOIRE F/ LE TRAITEMENT NUMERIQUE DU SIGNAL G/ LES INTERFACES H/ LES MODES DE TRANSMISSION A / LE FONCTIONNEMENT D UN SYSTÈME AUTOMATIQUE B / LES ELEMENTS QUI COMPOSENT LA CHAINE D INFORMATION C / LES ELEMENTS QUI COMPOSENT LA CHAINE D ENERGIE D / LE SIGNAL ANALOGIQUE ET LE SIGNAL NUMERIQUE

Plus en détail

SMART ACTIVA CENTRALE D'ALARME RADIO AVEC FONCTION PREALARME

SMART ACTIVA CENTRALE D'ALARME RADIO AVEC FONCTION PREALARME SMART ACTIVA CENTRALE D'ALARME RADIO AVEC FONCTION PREALARME NOTICE UTILISATEUR 1 SOMMAIRE 1. PRÉSENTATION DU SYSTEME...3 2. UTILISATION DE LA CENTRALE...4 2.1 PRINCIPES DE FONCTIONNEMENT... 4 2.2 LE BOUTON

Plus en détail

NOTICE DE BASE D'UTILISATION ET D'INSTALLATION SERVICE VOCAL TRANSMETTEUR. Alizé

NOTICE DE BASE D'UTILISATION ET D'INSTALLATION SERVICE VOCAL TRANSMETTEUR. Alizé NOTICE DE BASE D'UTILISATION ET D'INSTALLATION SERVICE VOCAL TRANSMETTEUR Alizé 01.00 (01.2005) Notice à l'usage de l'utilisateur et de l'installateur! A.E.M. (EST) 68110 ILLZACH- (Usine et siège social)

Plus en détail

1 La Centrale JEEDOM

1 La Centrale JEEDOM Le but de la maquette Domo 100 du club domotique est de permettre aux membres du club de : - se former. - Transmettre les informations entre les membres du club : présentation, astuces, etc. - Tester leurs

Plus en détail

Chapitre: Analyse et conception de l objet technique

Chapitre: Analyse et conception de l objet technique Niveau: Quatrième Séquence 01 Page 10 Pourquoi intégrer la domotique dans nos habitations? Source: www.sigma-tec.fr La domotique peut rendre de multiples services dans nos habitations. Vous trouverez ci-dessous

Plus en détail

Centrale d Alarme 32 zones sans fils

Centrale d Alarme 32 zones sans fils Centrale d Alarme 32 zones sans fils Ultra facile à installer et à programmer. Sans fil : Aucune connexion nécessaire!!! Nombreux capteurs différents disponibles : permet de détecter une intrusion par

Plus en détail

Corrigé. Technologie 4 ème. Mai 2011. Inspection Académique de Seine-Saint-Denis www.ia93.ac-creteil.fr

Corrigé. Technologie 4 ème. Mai 2011. Inspection Académique de Seine-Saint-Denis www.ia93.ac-creteil.fr Corrigé Technologie 4 ème Mai 2011 Inspection Académique de Seine-Saint-Denis www.ia93.ac-creteil.fr Livret de l enseignant avec les réponses attendues Situation 1 Schéma fonctionnel 1 2 9 0 A Connaissance

Plus en détail

Sur le poste informatique, lancez Internet Explorer.

Sur le poste informatique, lancez Internet Explorer. Compétences : Décrire sous forme schématique, le fonctionnement d un objet technique. Associer à chaque bloc fonctionnel les composants réalisant une fonction. /40 Problématique : Quelques chiffres : 370.983

Plus en détail

Éditions Delagrave 1 Implanter un programme dans le robot par connexion filaire (USB)

Éditions Delagrave 1 Implanter un programme dans le robot par connexion filaire (USB) 1 Implanter un programme dans le robot par connexion filaire (USB) Allumer le robot mbot. Connecter-le à l ordinateur à l aide du câble USB. Lancer le logiciel mblock. Écrire ou charger le fichier à implanter

Plus en détail

Confort et Domotique

Confort et Domotique Page 1/6 Problématique : Comment décrire un système automatique dans son ensemble? 1-La représentation des chaînes d'énergie et d'information 1.a) La chaîne d'énergie d'un objet technique Objectifs : Établir

Plus en détail

Le rôle de la carte Arduino est de stocker un programme et de le faire fonctionner.

Le rôle de la carte Arduino est de stocker un programme et de le faire fonctionner. PRESENTATION DE LA CARTE ARDUINO ET DE SON INTERFACE LOGICIELLE 1. LA CARTE A MICROCONTROLEUR Le rôle de la carte Arduino est de stocker un programme et de le faire fonctionner. La carte reçoit des informations

Plus en détail

PROGRAMMATION D UN ECLAIRAGE AUTOMATI- QUE AVEC DETECTEUR DE MOUVEMENTS

PROGRAMMATION D UN ECLAIRAGE AUTOMATI- QUE AVEC DETECTEUR DE MOUVEMENTS Réseau 0 V de l'habitation Câble USB. Sommaire. Problématique 3. Tester la réponse du module et contrôler les modes d extinction et l allumage de la lampe par courant porteur a partir d un ordinateur.

Plus en détail

TD séance n 13 Réseaux

TD séance n 13 Réseaux 1 Introduction Avant de nous lancer dans la compréhension des réseaux informatiques, nous allons essayer de prendre un peu de recul quant à la notion même de réseau. En effet, les réseaux sont omniprésents

Plus en détail

La sécurité des biens et des personnes Comment se protéger des intrusions?

La sécurité des biens et des personnes Comment se protéger des intrusions? Etablir un croquis du circuit d alimentation énergétique et un croquis du circuit ACOT-02 1/4 Problématique : Nous connaissons ce qu est un système d alarme, sa fonction et les différents éléments qui

Plus en détail

Détecteur d inondation ECO EnOcean

Détecteur d inondation ECO EnOcean Détecteur d inondation ECO EnOcean Le détecteur d inondation ECO EnOcean ne nécessite pas d alimentation électrique. Il fonctionne avec des disques en fibre qui sont utilisés comme capteur. En cas de fuite,

Plus en détail

Fiches connaissances par niveau - 4ème

Fiches connaissances par niveau - 4ème http://sti.ac-bordeaux.fr/techno/projets/fc/4eme.htm sur 5 //0 8:05 Fiches connaissances par niveau - 4ème - Analyse du fonctionnement et conception de l objet technique - Décrire sous forme schématique,

Plus en détail

Ce que tu dois avoir comme matériel

Ce que tu dois avoir comme matériel CENTRE D INTERET N 6 : COMMENT EST COMMANDÉ UN OBJET TECHNIQUE? DOMAINE D'APPLICATION : CONFORT ET DOMOTIQUE Simples ou complexes, les systèmes automatisés sont partout dans notre environnement quotidien.

Plus en détail

SYSTÈME D ALARME RADIO CONNECTÉE. Style

SYSTÈME D ALARME RADIO CONNECTÉE. Style SYSTÈME D ALARME RADIO CONNECTÉE Style Style PLACÉS AUX POINTS SENSIBLES DE VOTRE HABITATION, LES PÉRIPHÉRIQUES Sirène extérieure Grâce aux sirènes intérieures et extérieures, l intrus est mis en fuite

Plus en détail

Technologie collège Livret de compétences Collège Pierre Labonde

Technologie collège Livret de compétences Collège Pierre Labonde Quatrième Niveaux d'acquisition : Nom : Niveau : je sais (restituer l'information) Prénom : Niveau : Je sais en parler (m'exprimer en argumentant sur le sujet) Classe : Niveau : Je sais faire (résoudre

Plus en détail

Centrale AMAX panel 2000/ Centrale AMAX panel 2000 EN ICP-AMAX-P / ICP-AMAX-P-EN. Guide d'utilisation

Centrale AMAX panel 2000/ Centrale AMAX panel 2000 EN ICP-AMAX-P / ICP-AMAX-P-EN. Guide d'utilisation Centrale AMAX panel 2000/ Centrale AMAX ICP-AMAX-P / ICP-AMAX-P-EN fr Guide d'utilisation Centrale AMAX panel 2000/Centrale AMAX Table des matières fr 3 Table des matières 1 Introduction 4 2 Armement

Plus en détail

TABLEAU A COMPLETER POUR L'ACTIVITE 12 CAPTEURS ET DETECTEURS

TABLEAU A COMPLETER POUR L'ACTIVITE 12 CAPTEURS ET DETECTEURS TABLEAU A COMPLETER POUR L'ACTIVITE 12 CAPTEURS ET DETECTEURS Evénement à détecter Type(s) de capteur(s) proposé(s) * plusieurs réponses possibles Comment ça fonctionne? Avec ou contact avec l'élément

Plus en détail

Notice d'utilisation Electronique de diagnostic pour capteurs de vibrations VSE100 VYE102 VYE107 80227555/00 02/2015

Notice d'utilisation Electronique de diagnostic pour capteurs de vibrations VSE100 VYE102 VYE107 80227555/00 02/2015 Notice d'utilisation Electronique de diagnostic pour capteurs de vibrations VSE00 VYE0 VYE07 807555/00 0/05 Contenu Remarques préliminaires Consignes de sécurité Fonctionnement et caractéristiques Montage5.

Plus en détail

L Infrastructure primaire

L Infrastructure primaire Synoptiques L Infrastructure primaire Un réseau de communication Très Haut Débit Domotique Ready Prise RJ45 en fonction haute (2.20m) (Entrée) Prise RJ45 en fonction haute (2,20m) (Séjour) 1 2 Switch Ethernet

Plus en détail

Protection anti-intrusion d'une maison individuelle. Installation et configuration (partie 1)

Protection anti-intrusion d'une maison individuelle. Installation et configuration (partie 1) TP Protection antiintrusion d'une maison individuelle Installation et configuration (partie 1) Champ professionnel ALARME ET SECURITE INCENDIE Activités A11 Préparer, intégrer, assembler, raccorder le

Plus en détail

Incident n 1-1 : Alarme incendie avec demande d intervention des services de secours (feu non maitrisable)

Incident n 1-1 : Alarme incendie avec demande d intervention des services de secours (feu non maitrisable) Incident n 1-1 : Alarme incendie avec demande d intervention des services de secours (feu non maitrisable) Alarme incendie (feu non maîtrisable) - ouverture de la - Lecture du TS, de l ECS ou du synoptique

Plus en détail

SOMMAIRE. Fiche Consigne 3 Fiche de Travail 4 Fiche Ressources Extrait de la notice de la centrale d alarme 8

SOMMAIRE. Fiche Consigne 3 Fiche de Travail 4 Fiche Ressources Extrait de la notice de la centrale d alarme 8 SOMMAIRE Activité 1 «Acquisition du signal» Centre d intérêt : Par quoi comment sont réalisées l acquisition la transmission de l information? Capacités : Identifier les éléments qui composent une chaîne

Plus en détail

Le Fonctionnement d'un réseau informatique

Le Fonctionnement d'un réseau informatique Le Fonctionnement d'un réseau informatique Compétences à maîtriser : Comprendre le fonctionnement d'un réseau informatique. Composants d'un réseau, architecture d'un réseau local, moyens de connexion d'un

Plus en détail

Séquence 4. Acquisition et transmission de l information. B. Thème 1 : acquisition d un signal. A. Thème 4 : acquisition de la pression atmosphérique

Séquence 4. Acquisition et transmission de l information. B. Thème 1 : acquisition d un signal. A. Thème 4 : acquisition de la pression atmosphérique Sommaire Acquisition et transmission de l information Séance 1 A. Introduction Par quoi et comment sont réalisées l acquisition et la transmission de l information? B. Thème 1 : acquisition d un signal

Plus en détail

INFORMATION DE SÉCURITÉ - URGENT. Pompe à perfusion Plum 360 TM Version logicielle 15.02

INFORMATION DE SÉCURITÉ - URGENT. Pompe à perfusion Plum 360 TM Version logicielle 15.02 Version logicielle 15.02 Nom du produit : Numéro de référence répertorié du produit : 30010 Référence de la lettre EMEA : 2017.001 Date : 13 février 2017 Cher client, Incident : Hospira, une société Pfizer,

Plus en détail

Tunstall SA Alte Lyss-Strasse 12 3270 Aarberg Tel. 026 493 43 46 www.tunstall.ch info@tunstall.ch

Tunstall SA Alte Lyss-Strasse 12 3270 Aarberg Tel. 026 493 43 46 www.tunstall.ch info@tunstall.ch Tunstall SA Tunstall SA Alte Lyss-Strasse 12 3270 Aarberg Tel. 026 493 43 46 www.tunstall.ch info@tunstall.ch 1 Société Le groupe Tunstall, avec siège en Angleterre, jouit d'une longue activité couronnée

Plus en détail

SCS CPL IN/OUT. Liaison série LAN. Omizzy Serveur Internet Habitat

SCS CPL IN/OUT. Liaison série LAN. Omizzy Serveur Internet Habitat 230 V ~ Omizzy Serveur Internet Habitat 493 91 Caractéristiques techniques - Température de stockage et d utilisation : 5 C à + 40 C - Alimentation par transformateur 9 Vdc - 1 A TBT - Consommation maxi

Plus en détail

Il peut aussi fonctionner de manière autonome simplement sur le réseau GSM.

Il peut aussi fonctionner de manière autonome simplement sur le réseau GSM. DESCRIPTION Le transmetteur Data permet de contrôler le fonctionnement d un transmetteur téléphonique raccorder à une ligne analogique public de type RTCP ou ligne ADSL, sans passer par l intermédiaire

Plus en détail

La chaîne d'information

La chaîne d'information La chaîne d'information Table des matières 1. Le flux d'information...2 2. Acquérir...3 3. Transmettre...4 4. Traiter...5 5. Stocker...6 6. Communiquer...7 7. Exemple : la serrure codée...7 La miniaturisation

Plus en détail

MANUEL DE L'UTILISATEUR. Site Web MY.AQUAGENIUZ.COM. aquageniuz.com

MANUEL DE L'UTILISATEUR. Site Web MY.AQUAGENIUZ.COM. aquageniuz.com MANUEL DE L'UTILISATEUR Site Web MY.AQUAGENIUZ.COM Une fois le module AquageniuZ installé et connecté à Internet, il est possible de suivre la consommation d'eau et d'éventuelles alarmes qui sont générées

Plus en détail

Guide de référence rapide

Guide de référence rapide Manuel d utilisateur infinite prime - Version 1.00 Numéro de Catalogue: ZI0435A (8/06) Toutes données sont sujettes au changement sans notification préalable. Par la présente, Electronics Line déclare

Plus en détail

Le Baccalauréat STI2D

Le Baccalauréat STI2D Le Baccalauréat STI2D (Sciences et Technologies de l Industrie et du Développement Durable) Baccalauréat STI2D La structure L approche technologique Matériaux et structures L approche MEI caractérise la

Plus en détail

Transmission de donnée

Transmission de donnée Transmission de donnée Modèle OSI Mise en situation. Pour des raisons d efficacité, on essaie de plus en plus de connecter des systèmes indépendants entre eux par l intermédiaire d un réseau. On permet

Plus en détail

Chaîne fonctionnelle

Chaîne fonctionnelle Chaîne fonctionnelle Table des matières Introduction 3 I - Schéma "topo fonctionnel" : fonctions génériques 4 II - Composants habituels de la chaîne d'information 6 1. Capteur... 6 2. Interface Homme -

Plus en détail

Système d'alarme 6 zones

Système d'alarme 6 zones Sécurité Good Deal vous remercie d'avoir acheté ce système d'alarme référence YL-007. Ce manuel va vous guider facilement dans la mise en route et l'utilisation de cette alarme. Merci de lire entièrement

Plus en détail

De nos jours, les ordinateurs travaillent-ils seuls?

De nos jours, les ordinateurs travaillent-ils seuls? L informatique et la programmation Comprendre le fonctionnement d un réseau informatique Compétences travaillées : Comprendre le fonctionnement d un réseau informatique Composants d un réseau, architecture

Plus en détail

Progression des séances de cours de technologie en 4.

Progression des séances de cours de technologie en 4. Progression des séances de cours de technologie en 4. Les séances de cours utilisent la rubrique technologie du site du collège, cet Espace Numérique de Ressource pour les élèves est accessible à cette

Plus en détail

2. MAQUETTAGE DES SOLUTIONS CONSTRUCTIVES. 2.2 Architecture fonctionnelle d un système communicant.

2. MAQUETTAGE DES SOLUTIONS CONSTRUCTIVES. 2.2 Architecture fonctionnelle d un système communicant. 2. MAQUETTAGE DES SOLUTIONS CONSTRUCTIVES 2.2 Architecture fonctionnelle d un système communicant Page:1/8 http://robert.cireddu.free.fr/sin COMMUNICATION SANS FIL : Objectifs du COURS : Ce cours traitera

Plus en détail

GÉNÉRALITÉS. Traitement

GÉNÉRALITÉS. Traitement GÉNÉRALITÉS Des protections mécaniques (grilles, verrous, portes...) associées à une surveillance électronique permettent de protéger un site, local, ou bâtiment. Objectif d'un système anti-intrusion Une

Plus en détail

Problématique : Comment sécuriser son habitation contre les cambriolages?

Problématique : Comment sécuriser son habitation contre les cambriolages? Problématique : Comment sécuriser son habitation contre les cambriolages? Thématiques DIC OTS MSOT Info Compétences Socle et Technologie Domaine du socle 4 Compétences Pratiquer des démarches scientifiques

Plus en détail

V.15/09/15 GUIDE D UTILISATION DE VOTRE TELESURVEILLANCE ESSENTIELLE

V.15/09/15 GUIDE D UTILISATION DE VOTRE TELESURVEILLANCE ESSENTIELLE V.15/09/15 GUIDE D UTILISATION DE VOTRE TELESURVEILLANCE ESSENTIELLE BIENVENUE BIENVENUE Cher(e) abonné(e), Nous vous remercions d avoir choisi IMA PROTECT, le télésurveilleur des assureurs depuis plus

Plus en détail

Le logiciel Domotique4 est une application qui s'adresse principalement aux élèves de collège.

Le logiciel Domotique4 est une application qui s'adresse principalement aux élèves de collège. Le logiciel Domotique4 est une application qui s'adresse principalement aux élèves de collège. L'idée est de faire découvrir aux collégiens de 4 ième l'intérêt et l'utilité de la domotique. Domotique4

Plus en détail

Alarme technique modulaire 15 ou 6 directions /77/78/79 GUIDE D'INSTALLATION

Alarme technique modulaire 15 ou 6 directions /77/78/79 GUIDE D'INSTALLATION Alarme technique modulaire 15 ou 6 directions 0 042 76/77/78/79 GUIDE D'INSTALLATION LE05827AA Sommaire 1 SPECIFICATIONS...3 1.1 Spécifications générales :...3 1.2 Spécification des sorties...3 2 CENTRALES

Plus en détail

Citez à partir de vos observations trois éléments à prendre en compte dans le choix d une technique de chauffage et de l emplacement des radiateurs.

Citez à partir de vos observations trois éléments à prendre en compte dans le choix d une technique de chauffage et de l emplacement des radiateurs. Problématique : Quels sont les éléments qui sont à prendre en compte dans la définition d un choix de chauffage. C.I.2-P1 Relevez les températures dans chaque pièces d un étage de votre habitation et dessiner

Plus en détail

Notice d utilisation originale Circuit imprimé AS-i de sécurité E7015S /00 07/2010

Notice d utilisation originale Circuit imprimé AS-i de sécurité E7015S /00 07/2010 Notice d utilisation originale Circuit imprimé AS-i de sécurité E7015S 7390842/00 07/2010 Contenu Consignes de sécurité 3 Installation / mise en service 4 Montage / raccordement électrique 5 Temps de réponse

Plus en détail

NOTICE D INSTALLATION MANUALE D INSTALLAZIONE TECHNISCHE BESCHREIBUNG MANUAL DE INSTALACION NOTICE D INSTALLATION X

NOTICE D INSTALLATION MANUALE D INSTALLAZIONE TECHNISCHE BESCHREIBUNG MANUAL DE INSTALACION NOTICE D INSTALLATION X NOTICE D INSTALLATION MANUALE D INSTALLAZIONE TECHNISCHE BESCHREIBUNG MANUAL DE INSTALACION NOTICE D INSTALLATION 710-21X p. 2 I p. 20 D S. 38 E p. 56 NL p. xx Sommaire L installateur devra se conformer

Plus en détail

Les différents types de supports d information dans les transports

Les différents types de supports d information dans les transports Séances - Activités Productions attendues Connaissances associées Compétences associées Compétence du socle commun Fiche travail (Page 1/1) D1 : Pratiquer un langage scientifique. Séance 1 : (1 heure).

Plus en détail

ACTIVITE H4 : LA DOMOTIQUE PAR ECRAN TACTILE

ACTIVITE H4 : LA DOMOTIQUE PAR ECRAN TACTILE ACTIVITE H4 : LA DOMOTIQUE PAR ECRAN TACTILE Notions et Contenus Mesure des grandeurs physiques dans l'habitat. Thème 1 : HABITAT. Sous-thème : LA COMMUNICATION DANS L'HABITAT Compétences attendues : -

Plus en détail

Système d alarme sans fil. guide SOMFY

Système d alarme sans fil. guide SOMFY Système d alarme sans fil guide SOMFY Le système d alarme sans fil Somfy veille sur votre tranquillité d esprit. Le plus Home Motion Somfy : la sécurité active. Le système d alarme Somfy s interconnecte

Plus en détail

L'avantage est double : assurer une sauvegarde des données et permettre un accès à la base Bcdi par le Web.

L'avantage est double : assurer une sauvegarde des données et permettre un accès à la base Bcdi par le Web. Voici un document qui permet de sauvegarder la base documentaire vers BcdiWeb automatiquement tous les jours sans intervention humaine et gratuitement! L'avantage est double : assurer une sauvegarde des

Plus en détail

SYSTEME DE CONTROLE D'ACCES ELA 3000+L CORRECTION

SYSTEME DE CONTROLE D'ACCES ELA 3000+L CORRECTION SYSTEME DE CONTROLE D'ACCES ELA 3000+L CORRECTION 1) Donnez le nom du système étudié. Le nom du système étudié est «Système de contrôle d accès ELA 3000+L» 2) Donnez son rôle. Ce système permet de contrôler

Plus en détail

Exemple d'utilisation de Télédosimétrie de zone

Exemple d'utilisation de Télédosimétrie de zone Pitié Salpêtrière Exemple d'utilisation de Télédosimétrie de zone ---------------Expérimentation à la Pitié Salpêtrière ----------Christian Barret & Stéphane Payen PCR Pitié Salpêtrière Christian Chatellier

Plus en détail

Gamme sepio radio. Livret de compatibilité. 6LE001354A Ind. B

Gamme sepio radio. Livret de compatibilité. 6LE001354A Ind. B Gamme sepio radio FR Livret de compatibilité 6LE001354A Ind. B Sommaire 1. Centrale d'alarme RLC304F... 4 2. Transmetteur RTC/GSM/GPRS RLD464F... 4 2.1 Fonction non disponible... 4 2.2 Cas particuliers

Plus en détail

Domotique : automatismes et réseaux de communication du logement

Domotique : automatismes et réseaux de communication du logement Fiche technique Domotique : automatismes et réseaux de communication du logement 2 3 4 5 6 7 Domotique Concept et principe de fonctionnement Transmission de l information Transmission par fils électriques

Plus en détail

WIFIBOT : Test de la carte moteur Système : WIFIBOT Durée : 3 heures Travail en binôme

WIFIBOT : Test de la carte moteur Système : WIFIBOT Durée : 3 heures Travail en binôme WB-CM1 WIFIBOT : Test de la carte moteur Système : WIFIBOT Durée : 3 heures Travail en binôme WB_CM1.docx/G.COLIN Problématique : Etablir la procédure à suivre pour tester les cartes de commande moteur

Plus en détail

Date : 25/11/2009 Version 1

Date : 25/11/2009 Version 1 Date : 25/11/2009 Version 1 1. INTRODUCTION... 3 2. PRESENTATION DU PROTOCOLE PEAP-MSCHAP-V2... 3 3. DESCRIPTION DE LA PLATEFORME DE TEST... 5 4. LES GRANDES ETAPES... 6 5. INSTALLATION D ACTIVE DIRECTORY...

Plus en détail

Sécurité connectée Alarme e-one

Sécurité connectée Alarme e-one Sécurité connectée Alarme e-one Référence : DIAG14BSF Code EAN : 3432863012284 Une alarme connectée à mon smartphone pour piloter à distance et recevoir les alertes en images, avec dissuasion extérieure

Plus en détail

Centrale de surveillance

Centrale de surveillance BACCALAURÉAT SCIENCES ET TECHNOLOGIES INDUSTRIELLES Spécialité génie électronique Étude des Systèmes Techniques Industriels Durée : 6 heures coefficient : 8 Centrale de Tout document interdit Calculatrice

Plus en détail

«Construire et programmer un robot, de l école au lycée.» Lycée Jules Verne - Johannesburg - A. Morival - E. Selles - JM Orione -

«Construire et programmer un robot, de l école au lycée.» Lycée Jules Verne - Johannesburg - A. Morival - E. Selles - JM Orione - «Construire et programmer un robot, de l école au lycée.» De la robotique à tous les niveaux en cherchant bien. Au primaire : Robotique et pédagogie La tâche complexe La main à la pâte Au primaire ET au

Plus en détail

Réseau Informatique Local. Courants Porteurs en Ligne ( C.P.L )

Réseau Informatique Local. Courants Porteurs en Ligne ( C.P.L ) Réseau Informatique Local Courants Porteurs en Ligne ( C.P.L ) ACTIVITES PROFESSIONNELLES F1 - Préparation des équipements A1-1 Préparer, intégrer, assembler, raccorder le matériel SAVOIRS S4 Unités centrales

Plus en détail

2080R MODULE GAM RADIO

2080R MODULE GAM RADIO CENTRALES HARMONIA 2650 / 2660 / 2680 8 À 128 POINTS NOTICE D INSTALLATION NOTICE D INSTALLATION Version 205/... 2080R MODULE GAM RADIO Interface d entrées radio 16 canaux radio maximum Prend la place

Plus en détail

Mécanismes de verrouillage de porte

Mécanismes de verrouillage de porte Mécanismes de verrouillage de porte Chapitre Bâtiment Code de Construction CNB 2010 modifié Québec Séance d information Association canadienne alarme incendie Novembre 2015 Mécanismes de verrouillage de

Plus en détail

Exercice n 1 Synthèse des TD 1, 2 et 3

Exercice n 1 Synthèse des TD 1, 2 et 3 Exercice n 1 Synthèse des TD 1, 2 et 3 Cet exercice est noté et est à rendre pour le mardi 9 janvier 2007 dernier délais. I. Ethernet, Câblage, Commutation Soit le réseau physique suivant : PC A1 PC A2

Plus en détail

Le matériel utilisé est une carte Arduino UNO + un shield GROVE + un shield GROVE Bluetooth + D6

Le matériel utilisé est une carte Arduino UNO + un shield GROVE + un shield GROVE Bluetooth + D6 LE MODULE GROVE BLUETOOTH Le module Bluetooth GROVE permet de créer une liaison sans fil entre 2 objets connectés. Il comporte 4 broches, VCC et GND pour l'alimentation du circuit ainsi que Rx et Tx pour

Plus en détail

L'alarme Bac Pro SEN Page 1 / 9

L'alarme Bac Pro SEN Page 1 / 9 1 Analyse du système technique: LE SYSTEME DE GESTIONS DES INTRUSIONS 1.1 Expression du besoin: L'augmentation du nombre de cambriolages dans les habitations et les entreprises est un aspect particulièrement

Plus en détail

TP lotus notes. Cette installation s effectue sur les postes client. Lancer le programme R 5.5 Client Septup.exe et choisir l installation standard.

TP lotus notes. Cette installation s effectue sur les postes client. Lancer le programme R 5.5 Client Septup.exe et choisir l installation standard. I. Installer le client Notes TP lotus notes Cette installation s effectue sur les postes client. Lancer le programme R 5.5 Client Septup.exe et choisir l installation standard. II. Lancer le client Notes

Plus en détail

ROBOT TONDEUSE Les actionneurs

ROBOT TONDEUSE Les actionneurs NOM :... Prénom :... Classe :... ROBOT TONDEUSE Les actionneurs Repérer, à partir du fonctionnement d un système automatique la chaîne d informations (acquérir, traiter, transmettre) & d énergie (alimenter,

Plus en détail

- ACCESS2I - Catalogue Produits

- ACCESS2I - Catalogue Produits Document CAT.ACCESS2I CDS2I, Enseigne de la société La Farinière S.A.R.L au capital de 55.000 euros SIRET n 500 836 655 000 18 3430 RN 368, Quartier Fondouille, 13170 Les Pennes Mirabeau, France Sommaire

Plus en détail

Interface BUS / BUS G U I D E T E C H N I Q U E M Y H O M E OUT

Interface BUS / BUS G U I D E T E C H N I Q U E M Y H O M E OUT G U I D E T E H N I Q U E M Y H O M E Interface BUS / BUS SUIVANT > Description L'interface BUS / BUS assure la communication entre les systèmes à bus grâce à la technologie SS, même dans le cas où ils

Plus en détail

LES PERSONNES HANDICAPÉES ET LA FISCALITÉ. 3 juin 2013

LES PERSONNES HANDICAPÉES ET LA FISCALITÉ. 3 juin 2013 LES PERSONNES HANDICAPÉES ET LA FISCALITÉ 3 juin 2013 AVERTISSEMENT 2 Les renseignements que contient cette présentation ne constituent pas une interprétation juridique de la Loi sur les impôts ni d aucune

Plus en détail

Bâtiment intelligent Retours d expériences

Bâtiment intelligent Retours d expériences Bâtiment intelligent Retours d expériences Alexandre PAUL Enquêteur REX bâtiments performants Lorraine Qualité Environnement pour la construction contact@lqe.fr 09/10/2015 Les Journées de l'ecoconstruction

Plus en détail

Ce guide, tiré du guide interactif «L œil humain» développé par Vision Direct, explique le fonctionnement, comme son nom l indique, de l œil humain.

Ce guide, tiré du guide interactif «L œil humain» développé par Vision Direct, explique le fonctionnement, comme son nom l indique, de l œil humain. L œil humain Ce guide, tiré du guide interactif «L œil humain» développé par Vision Direct, explique le fonctionnement, comme son nom l indique, de l œil humain. Les yeux sont de formidables organes, si

Plus en détail

SMART ACTIVA CENTRALE D'ALARME RADIO AVEC FONCTION PREALARME

SMART ACTIVA CENTRALE D'ALARME RADIO AVEC FONCTION PREALARME SMART ACTIVA CENTRALE D'ALARME RADIO AVEC FONCTION PREALARME NOTICE D'INSTALLATION ET PROGRAMMATION 1 SOMMAIRE 1. PRÉSENTATION DU SYSTEME...3 2. CONSEILS D INSTALLATION...4 3. UTILISATION DE LA CENTRALE...5

Plus en détail

FORMATION GTC : EXEMPLE DE PROGRAMMATION

FORMATION GTC : EXEMPLE DE PROGRAMMATION FORMATION GTC : EXEMPLE DE PROGRAMMATION DI Programme GTC Auto-Formation V12.doc MANUEL D'AUTO-FORMATION 1 Introduction...3 2 Cahier des charges des process à programmer...4 3 Programmation absolue...6

Plus en détail

Réseaux et Services sur Réseaux DUT SRC 1 ère année

Réseaux et Services sur Réseaux DUT SRC 1 ère année IUT Béziers Victor Lomné Réseaux et Services sur Réseaux DUT SRC 1 ère année 3. Réseaux : couche physique 3.1. Modes de communication et de liaison 3.2. Principes de transmission 3.3. Supports de transmission

Plus en détail

Historique et géographie des solutions techniques

Historique et géographie des solutions techniques Identifier les éléments qui déterminent le coût d un objet technique. 5 Contraintes économiques : coût global Le coût prend en compte plusieurs facteurs : - matières premières - composants - réalisation

Plus en détail

Synthèse des exigences reprises dans la T 015/2 Ed. 5 «Prescriptions Générales Relatives aux Installations d alarme Intrusion»

Synthèse des exigences reprises dans la T 015/2 Ed. 5 «Prescriptions Générales Relatives aux Installations d alarme Intrusion» Synthèse des exigences reprises dans la T 015/2 Ed. 5 «Prescriptions Générales Relatives aux Installations d alarme Intrusion» Depuis déjà 15 ans, INCERT est la marque de qualité dans le domaine de la

Plus en détail

En classe de quatrième

En classe de quatrième En classe de quatrième La classe de quatrième permet à l élève d aborder les six approches du programme sur le domaine d application du confort et domotique. Les différents centres d intérêt prennent appui

Plus en détail

STRUCTURE D UNE CHAINE FONCTIONNELLE

STRUCTURE D UNE CHAINE FONCTIONNELLE STRUCTURE D UNE CHAINE FONCTIONNELLE Définition : Une chaîne fonctionnelle est un ensemble de constituants organisés de façon à obtenir une tache opérative (Par exemple: déplacer un objet...). Pour assurer

Plus en détail

Processeur de son Nucleus CP810 et assistant sans fil Nucleus CR110 Guide de dépannage

Processeur de son Nucleus CP810 et assistant sans fil Nucleus CR110 Guide de dépannage Processeur de son Nucleus CP810 et assistant sans fil Nucleus CR110 Guide de dépannage Symboles Remarque Informations ou recommandations importantes. Permet d éviter des désagréments. Conseil Permet de

Plus en détail

Les chaînes et procédés physiques de transmission d informations

Les chaînes et procédés physiques de transmission d informations Les chaînes et procédés physiques de transmission d informations 1. Vocabulaire et technologies pouvant intervenir dans les études documentaires. Le débit de données Il s agit du nombre de bits (c'est-à-dire

Plus en détail

Protexial io. Complément tarif professionnel 2012

Protexial io. Complément tarif professionnel 2012 Protexial io Complément tarif professionnel 2012 > SOMMAIRE - Présentation de l offre p 2-3 - Cœur système p 4 - Centrale p 5 - Transmissions téléphoniques / Sirènes p 6 - Caméra / Détecteurs d incidents

Plus en détail

Capteurs de profil LPS / LES / LRS La solution la plus économique pour de nombreux nouveaux domaines d'application

Capteurs de profil LPS / LES / LRS La solution la plus économique pour de nombreux nouveaux domaines d'application Capteurs de profil LPS / LES / LRS La solution la plus économique pour de nombreux nouveaux domaines d'application I N F O R M AT I O N P R O D U I T La détection sûre d'objet n'est plus une question de

Plus en détail

Par quoi et comment sont réalisées l acquisition et la transmission de l information? Acquisition et traitement de l information Séquence 11

Par quoi et comment sont réalisées l acquisition et la transmission de l information? Acquisition et traitement de l information Séquence 11 Séquence 11 Introduction : Un système d arrosage automatique permet d arroser un jardin de manière autonome, quand on le souhaite. L eau prélevée du réseau principal, est distribuée aux arroseurs par les

Plus en détail

NOTICE D INSTALLATION F F

NOTICE D INSTALLATION F F NOTICE D INSTALLATION 0-2F 2-2F Sirène Sirène-flash Présentation En complément de la centrale-sirène-transmetteur, la sirène et la sirène-flash permettent : de dissuader l intrus (en modulation intérieure),

Plus en détail

Identifier les différents types de signaux.

Identifier les différents types de signaux. Identifier les différents types de signaux. Séances - Activités Productions attendues Connaissances associées Compétences associées Compétence du socle commun Fiche travail (Page 1/3) Les élèves inventorient

Plus en détail