Security Service de Services sécurité. Protocole de surveillance des alarmes de sécurité

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Security Service de Services sécurité. Protocole de surveillance des alarmes de sécurité"

Transcription

1 Security Service de Services sécurité Protocole de surveillance des alarmes de sécurité

2 TABLE DES MATIÈRES 1.0 BUT... Page PORTÉE.. Page DÉFINITIONS Page PROTOCOLE 4.1 Généralités.. Page Surveillance d alarmes Périmètre des immeubles Page Surveillance d alarmes Intérieur des immeubles Page Surveillance d alarmes de languette d ordinateur personnel et de podium.. Page Alarmes anti-hold-up et alarmes de panique.. Page Alarmes de détecteur des conditions ambiantes. Page Fausses alarmes. Page RÔLES ET RESPONSABILITÉS 5.1 Service de sécurité. Page Services de réseaux et communications Page Engagement au niveau de service pour les dispositifs de sécurité Page ANNEXE Annexe A alarmes par type de local.. Page 9

3 1.0 BUT 1.1 Le Service de sécurité de l Université McGill assure l entretien et le fonctionnement du système central de surveillance des alarmes de sécurité sur les campus du centre-ville et Macdonald. Ce protocole énonce les normes du service de surveillance d alarmes offert aux abonnés du système d alarme de McGill. 1.2 Le protocole présenté dans ce document a trois (3) objectifs : maintenir une structure durable qui fournit des moyens efficaces de protection et de dissuasion contre le crime; établir des normes de fonctionnement qui assurent la sécurité des intervenants répondant à une alarme; réduire la fréquence de fausses alarmes qui entraînent le gaspillage de ressources et nuisent à notre capacité d intervenir lors d incidents véritables. 2.0 PORTÉE 2.1 Ce protocole s applique à tous les systèmes d alarme de sécurité utilisés par les services et départements de l Université ou par toute entité externe sous contrat avec l Université. Il vise aussi toutes les alarmes de détecteur des conditions ambiantes surveillées pour le compte de Gestion et développement des installations. 2.2 Ce protocole ne s applique pas aux systèmes de protection incendie qui sont sous la surveillance d une agence externe. 3.0 DÉFINITIONS 3.1 Abonné service, faculté, département de l Université ou entité externe à McGill qui possède un dispositif de sécurité. Le représentant d un abonné qui gère un lecteur de cartes porte le titre de gestionnaire d accès. 3.2 Alarme anti-hold-up bouton d alarme activé lorsqu une tentative de hold-up ou un holdup (vol) est perpétré. L utilisation de l alarme anti-hold-up est réservée aux endroits où il y a des caisses enregistreuses, là où on manipule de l argent. Voir aussi : Alarme de panique. 3.3 Alarme anti-intrusion système utilisant des détecteurs de mouvement, des contacts de porte/fenêtre et autres dispositifs pour déceler une entrée non autorisée dans un secteur protégé. Un signal est envoyé au Centre opérationnel du Service de sécurité lorsque cela se produit. Version: 1.1 Page

4 3.4 Alarme de détecteur des conditions ambiantes alarme qui signale un problème de température, une fuite d eau, de la fumée, une fuite de gaz, de l humidité ou la défaillance de systèmes opérationnels qui contrôlent les conditions ambiantes. 3.5 Alarme de panique bouton d alarme utilisé dans des endroits où peuvent se produire une situation constituant un danger de mort, une urgence médicale ou autre situation exigeant une intervention immédiate. Les alarmes de panique sont habituellement installées à des points de service à la clientèle; des alarmes portatives sont aussi disponibles. Voir aussi : Alarme anti-hold-up pour les comptoirs de transactions en argent comptant. 3.6 Appel de vérification amélioré procédure de vérification menée par le Centre opérationnel du Service de sécurité qui effectue au moins deux appels téléphoniques à deux personnes désignées d avance, avant d envoyer une patrouille de sécurité pour répondre à une alarme. Si une personne contact répond qu il s agit d une erreur et confirme son identité au moyen d un mot de passe, le problème est réglé et aucune patrouille n est envoyée. 3.7 Carte de proximité nom générique de dispositifs sans contact en circuit intégré utilisés pour sécuriser les accès. L Université McGill utilise trois types de cartes de proximité : (1) la carte d étudiant et d employé de McGill avec photo; (2) la carte vierge de proximité pour les employés temporaires et les visiteurs; et (3) la carte d identité des fournisseurs de services à McGill pour les employés d entreprises liées par contrat à l Université. 3.8 Carte seulement («Card Only») réglage des lecteurs de cartes de proximité qui oblige l utilisateur à se servir d une carte de proximité autorisée pour déverrouiller une porte. Avec ce réglage, la lumière passe au rouge sur le lecteur de cartes. 3.9 Centre opérationnel du Service de sécurité principale station de surveillance des alarmes à l Université, il y en a une sur chaque campus (centre-ville et Macdonald) Clavier périphérique qui permet à l utilisateur d entrer un code numérique ou une clé, ou qui scanne un dispositif de proximité tel une carte ou une breloque, pour armer (allumer) ou désarmer (éteindre) le système d alarme anti-intrusion Contact de porte/fenêtre capteur posé dans le cadre ou à la surface d une porte ou fenêtre. Le capteur fait partie du système d alarme anti-intrusion. Il détecte l ouverture et la fermeture de la porte ou la fenêtre, et déclenche un signal d alarme en cas d entrée ou de sortie non autorisée Démasquer (Unmask) réglage par lequel le système reprend l envoi des alarmes antiintrusion au Centre opérationnel du Service de sécurité. Voir aussi : Masquer Détecteur de bris de vitre type de capteur conçu pour détecter le son particulier d un bris de vitre dans le secteur protégé. Version: 1.1 Page

5 3.14 Détecteur de mouvement - dispositif détectant le mouvement dans un secteur protégé. Le détecteur de mouvement est connecté au panneau d alarme anti-intrusion et fait partie du système d alarme anti-intrusion Déverrouiller («Unlock») réglage d un lecteur de cartes ou d une serrure électrique qui déverrouille la porte et permet un accès sans entraves; utilisé lorsque le secteur est ouvert. Avec ce réglage, la lumière passe au vert sur le lecteur de cartes Fausse alarme alarme de sécurité qui n a pas été provoquée par un acte criminel ou une menace à la sécurité Gestionnaire d accès («Area Access Manager AAM») personne désignée par un service, un département ou une faculté pour gérer ses lecteurs de cartes, avec le pouvoir d accorder ou de retirer au détenteur de carte l accès aux secteurs sous sa responsabilité; et de fixer et modifier les réglages des lecteurs de cartes. Le gestionnaire d accès reçoit une formation particulière du Service de sécurité. Un gestionnaire d accès est distinct d un abonné bien que la même personne puisse jouer les deux rôles Heures de fermeture heures durant lesquelles un immeuble, un local ou un secteur est fermé et l accès strictement restreint aux utilisateurs autorisés. Lorsque l accès à un immeuble, un local ou un secteur se fait par «carte seulement» 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, les heures de fermeture par défaut sont de 18 h à 8 h. Les heures de fermeture des grands édifices scolaires sont généralement de 22 h à 7 h. L horaire de fermeture des édifices scolaires ou administratifs plus modestes est généralement plus long. Voir aussi : Heures d ouverture Heures d ouverture heures pendant lesquelles un immeuble, un local ou un secteur est ouvert. Lorsque l accès à un immeuble, un local ou un secteur se fait par «carte seulement» («card only») 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, les heures d ouverture par défaut sont de 8 h à 18 h, la journée de travail de la majorité des employés. Les heures d ouverture des grands édifices scolaires sont généralement de 7 h à 22 h. L horaire d ouverture des édifices scolaires ou administratifs plus modestes est moins long. Voir aussi : Heures de fermeture Languette d ordinateur personnel et de podium - type de capteur constitué d une boucle de fibre optique formant un circuit, généralement utilisé pour prévenir le vol d appareils onéreux dans une zone protégée par un signal d alarme. La boucle est attachée à l appareil et lorsque celui-ci est enlevé, le circuit se brise et l alarme se déclenche Lecteur de cartes dispositif électronique qui peut lire un insigne d identité comme une carte de proximité, vérifier les droits d accès associés à cet insigne et déverrouiller les portes désignées, ou faire fonctionner les ascenseurs lorsque les droits d accès sont valides. C est un dispositif à double usage. Voir aussi : Système à double usage Masquer («Mask») réglage d un dispositif de sécurité qui reste armé mais n envoie pas d alarme anti-intrusion au Centre opérationnel du Service de sécurité. Voir aussi : Démasquer. Version: 1.1 Page

6 3.23 Mot de passe code alphanumérique confidentiel utilisé pour identifier les utilisateurs lorsqu ils appellent le Service de sécurité Service de surveillance d alarmes le Service de sécurité exploite une station centrale qui reçoit toutes les alarmes et déclenche une intervention conformément aux protocoles établis. L intervention varie selon le type d alarme, le lieu et l heure de la journée Système à double usage - système électronique tel un lecteur de cartes qui a la double fonction de contrôle d accès et d alarme anti-intrusion Système de contrôle d accès dispositif ou système électronique qui limite l accès physique et l entrée aux personnes autorisées. Ce type de système est utilisé dans les secteurs fréquentés par un grand nombre d utilisateurs autorisés à toute heure du jour ou de la nuit. Un système de contrôle d accès remplace habituellement le système traditionnel de serrures et clés Utilisateurs membres de la collectivité de McGill qui fréquentent un secteur, qui y travaillent ou y étudient, ou qui sont autorisés à accéder au secteur protégé au moyen du dispositif de sécurité installé par le service, la faculté ou le département propriétaire Verrou ou Verrouillé réglage des lecteurs de cartes par proximité qui bloque le lecteur de cartes pour tous les utilisateurs sans égard aux accès autorisés. Une lumière rouge s allume sur un lecteur de carte en mode verrouillé. Seul le Service de sécurité a le pouvoir de mettre un lecteur de cartes en mode <Verrouillé>. 4.0 PROTOCOLE 4.1 Généralités Le Service de sécurité fournit gratuitement un service de surveillance d alarmes et d intervention, à tous les départements, facultés et autres unités de McGill, conformément aux critères énoncés dans le présent protocole Ce service est assuré uniquement pour les systèmes d alarme ayant été approuvés par le Service de sécurité. La surveillance des alarmes par le Service de sécurité commence dès que l installation est terminée et que l abonné a transmis toute l information nécessaire au Service de sécurité Le Service de sécurité ne peut fournir que des services restreints aux unités de McGill logées dans des locaux loués. La portée des services est déterminée au cas par cas Le Service de sécurité n assure pas la surveillance d alarme pour un édifice ou espace confié à un entrepreneur pour des travaux de construction ou de rénovation. L entrepreneur assume la responsabilité de la sécurité des lieux. Version: 1.1 Page

7 4.1.5 Le Service de sécurité applique l ordre de priorité suivant dans ses interventions en réponse aux alarmes : i. alarmes pour protéger les personnes; ii. alarmes pour protéger les biens; et iii. alarme de détection des conditions ambiantes Selon le type d alarme, la zone déclenchée, le nombre et la séquence de zones, l heure et d autres facteurs, le Centre opérationnel du Service de sécurité exécute les actions suivantes, entre autres : i. appel d urgence au 911; ii. appel d urgence à une personne contact sur les lieux durant les heures d ouverture; iii. appel d urgence à une personne contact à la maison durant les heures de fermeture; iv. appel d urgence au service d entretien concerné; v. vérification du secteur à l aide de caméras vidéo; et/ou vi. envoi d un ou plusieurs patrouilleurs pour investiguer Lorsqu une patrouille est envoyée sur les lieux d une alarme, le temps d arrivée dépend de divers facteurs tels la température, l état des routes et la circulation, ainsi que le lieu de l incident par rapport à l endroit où se trouve le patrouilleur. Les véhicules du Service de sécurité ne sont pas des véhicules d urgence. Dans la mesure du possible, nous arriverons dans les : i. dix (10) minutes suivant une alarme pour la protection des personnes; et ii. vingt (20) minutes suivant toute autre alarme. 4.2 Surveillance d alarmes Périmètre des immeubles Le Service de sécurité surveille toutes les portes du périmètre d un immeuble durant ses heures de fermeture Sauf pour certains types d immeubles comme les bibliothèques et magasins de détail, le Service de sécurité n assure pas la surveillance des portes du périmètre durant les heures d ouverture d un immeuble; les dispositifs de sécurité des portes sont alors masqués Lorsque l accès à un immeuble se fait par «carte seulement» 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, le Service de sécurité n assure pas la surveillance des portes du périmètre durant les heures d ouverture de et les dispositifs de sécurité des portes sont masqués Le Service de sécurité n assure pas la surveillance des alarmes anti-intrusion d un immeuble à moins que toutes les portes du périmètre soient munies d un dispositif d alarme de sécurité. Les abonnés qui désirent avoir un service de surveillance d alarmes pour une porte munie d un lecteur de cartes doivent à tout Version: 1.1 Page

8 le moins installer des contacts de porte sur toutes les autres portes du périmètre. Le Service de sécurité n accepte pas la surveillance partielle d un périmètre Les abonnés d un système d alarme anti-intrusion contrôlé par clavier doivent donner au Service de sécurité le nom de deux personnes à contacter si une alarme est déclenchée durant les heures d ouverture. Le Service de sécurité n envoie pas automatiquement une patrouille durant cette période. Si l alarme est déclenchée durant les heures de fermeture, le Service de sécurité envoie immédiatement une patrouille. 4.3 Surveillance d alarmes Intérieur des immeubles Le Service de sécurité assure le service de surveillance d alarmes anti-intrusion et d intervention selon la grille de l Annexe A Secteurs protégés par un lecteur de cartes et les contacts de porte/fenêtre reliés : (i) (ii) En général, le Service de sécurité n assure pas la surveillance d alarmes anti-intrusion pour les secteurs protégés par un lecteur de cartes et les contacts de porte/fenêtre reliés durant les heures d ouverture d un immeuble, puisque ces secteurs sont considérés comme «occupés». Les dispositifs sont alors masqués. Cela ne s applique pas aux secteurs désignés comme étant à risqué élevé ou les endroits dont la surveillance est requise aux fins de conformité réglementaire. Pour les aires de bureau, les heures d ouverture par défaut s appliquent et il n y a pas de surveillance d alarmes de 8 h à 18 h Secteurs protégés par un système d alarme anti-intrusion contrôlé par clavier (i) (ii) Les abonnés doivent donner au Service de sécurité le nom de deux personnes à contacter si une alarme est déclenchée durant les heures d ouverture (8 h à 18 h). Le Service de sécurité envoie une patrouille uniquement si c est nécessaire après avoir appliqué la procédure d appel de vérification amélioré. Si l alarme est déclenchée durant les heures de fermeture, le Service de sécurité envoie immédiatement une patrouille Les abonnés qui désirent un service de surveillance d alarmes anti-intrusion et d intervention en dehors des heures établies dans l Annexe A peuvent faire une demande d exception au Service de sécurité. Les demandes sont étudiées au cas par cas et des frais de service peuvent s appliquer. 4.4 Surveillance d alarmes de languette d ordinateur personnel et de podium Le Service de sécurité assure un service de surveillance 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, pour les alarmes de languettes d ordinateur personnel et de podium. Version: 1.1 Page

9 4.4.2 Le type d intervention menée durant les heures d ouverture dépend des circonstances, et peut varier de la procédure d appel de vérification amélioré à l envoi immédiat d une patrouille. Les alarmes déclenchées durant les heures de fermeture entraînent l envoi immédiat d une patrouille de sécurité. 4.5 Alarmes anti-hold-up et alarmes de panique Le Service de sécurité assure un service de surveillance 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, pour les alarmes anti-hold-up et alarmes de panique Sur réception d une alarme anti-hold-up, le Service de sécurité appelle le Sur réception d une alarme de panique durant les heures d ouverture, le Service de sécurité compose le numéro d une personne contact sur place (non au poste de travail où l alarme de panique a été déclenchée) pour déterminer la nature de l urgence afin de procéder à l intervention appropriée. Deux patrouilleurs sont envoyés si le Service de sécurité ne reçoit pas de réponse Deux patrouilleurs sont envoyés immédiatement sur réception d une alarme de panique durant les heures de fermeture. 4.6 Alarmes de détecteur des conditions ambiantes Le Service de sécurité assure un service de surveillance 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, pour les alarmes de détecteur des conditions ambiantes Le Service de sécurité répond à ces alarmes conformément aux instructions fournies. L abonné a la responsabilité de donner au Service de sécurité les instructions et les coordonnées de la personne contact. 4.7 Fausses alarmes Un des objectifs de ce protocole est de réduire le nombre de fausses alarmes qui provoquent l envoi inutile de patrouilles et le gaspillage de nos ressources en matière de sécurité. On considère qu une alarme anti-intrusion est une fausse alarme dans les cas suivants : i. l alarme est causée par l erreur d un utilisateur comme par exemple d entrer un code incorrect pour désarmer le système anti-intrusion ou l armer sans s assurer qu il n y a plus personne dans le secteur protégé; ii. une alarme contre le vol ou une alarme de panique est déclenchée accidentellement; iii. l alarme est causée par la négligence d un utilisateur qui retient délibérément une porte protégée par un signal d alarme ou en bloque la fermeture sans d abord prendre les dispositions nécessaires avec le Service de sécurité pour masquer le signal de la porte en question, ou qui ne ferme pas une porte dont le signal est démasqué à la fin de la journée; iv. l alarme se déclenche en raison d un défaut d installation; Version: 1.1 Page

10 v. une défectuosité du matériel; ou vi. l alarme est provoquée par des travaux d entretien qui n ont été mentionnés au Service de sécurité Le cas échéant, les abonnés ont la responsabilité d aviser le Service de sécurité après le déclenchement d une fausse alarme en appelant au Centre opérationnel du Service de sécurité. La personne qui appelle doit donner un mot de passe confidentiel pour confirmer son identité Les abonnés devront assumer la responsabilité d un nombre excessif de fausses alarmes causées par des erreurs ou la négligence des utilisateurs ou parce qu ils n ont pas pris les mesures nécessaires pour corriger une défectuosité du matériel après avoir été avertis par le Service de sécurité. Pour une liste complète des responsabilités des abonnés, veuillez consulter l Engagement au niveau de service pour les dispositifs de sécurité (Service Level Commitment for Security Devices) Le Service de sécurité envoie par courriel les avis concernant les fausses alarmes aux représentants de l abonné. Après trois avis concernant les fausses alarmes durant une période de 60 jours, le Service de sécurité peut exercer son droit d annuler en partie ou complètement son service de surveillance d alarmes. 5.0 RESPONSABILITÉS 5.1 Le Service de sécurité est responsable de la gestion et du fonctionnement du système central de surveillance d alarmes, et de l élaboration et la mise en œuvre des normes concernant l installation de dispositifs de sécurité sur le campus, ainsi que des protocoles d intervention suivant le déclenchement des alarmes. 5.2 Les Services de réseaux et communications (Network and Communications Services - NCS) ont la responsabilité de l entretien des dispositifs de sécurité surveillés par la station centrale de surveillances des alarmes à l Université McGill. 5.3 L Engagement au niveau de service pour les dispositifs de sécurité contient une liste complète des services de soutien fournis aux abonnés des systèmes d alarme, et décrit les responsabilités de l abonné. 6.0 ANNEXE Annexe A alarmes anti-intrusion selon le type de local Version: 1.1 Page

11 Annexe A Service de sécurité alarmes anti-intrusion selon le type de local Lecteur de cartes Système anti-intrusion avec clavier Type de local alarmes les jours de semaine alarmes durant la fin de semaine et les congés alarmes les jours de semaine alarmes durant la fin de semaine et les congés Salles d enseignement Auditorium sans équipement Jamais Jamais Sans objet Sans objet Auditorium avec équipement audiovisuel 24 heures Sans objet Sans objet Salle de cours sans équipement Jamais Jamais Sans objet Sans objet Salle de cours avec équipement audiovisuel Salle d informatique Condition A Bibliothèque Comptoir de service 24 heures (Condition B) 24 heures (Condition B) Bibliothèque Aire d étude Jamais Jamais Sans objet Sans objet Bibliothèque Rayons 24 heures (Condition B) 24 heures (Condition B) Laboratoire de recherche - Animalerie 24 heures (Condition B) Laboratoire de recherche Matières dangereuses 24 heures (Condition B) Laboratoire de recherche Matériel spécial Laboratoire d enseignement ESPACES DE BUREAU POUR ÉTUDIANTS ET EMPLOYÉS Salle de conférence sans équipement Jamais Jamais Sans objet Sans objet Salle de conférence avec équipement Heures de fermeture audiovisuel de Salle du courrier Heures de fermeture de Bureau 18 h à 8 h Bureau d association étudiante Heures de fermeture de Salle d attente Jamais Jamais Sans objet Sans objet RESTAURATION ET LOISIRS Aire de restauration Jamais Jamais Sans objet Sans objet Aire de préparation de nourriture Heures de fermeture de 24 heures (Condition B) 24 heures (Condition B) Salon du personnel Jamais Jamais 24 heures (Condition B) 24 heures Salon des étudiants Jamais Jamais 24 heures (Condition B) 24 heures Cuisinette Jamais Jamais 24 heures (Condition B) 24 heures Gymnase Jamais Jamais 24 heures (Condition B) 24 heures (Condition B) Vestiaire Jamais Jamais Sans objet Sans objet Heures de fermeture Aire d exposition et musée 24 heures (Condition B) 24 heures (Condition B) de Heures de fermeture Auditorium théâtre de Version: 1.1 Page

12 Annexe A Service de sécurité Lecteur de cartes Système anti-intrusion Type de local alarmes les jours de semaine alarmes durant la fin de semaine et les congés alarmes les jours de semaine alarmes durant la fin de semaine et les congés RÉSIDENCE Salle d étude Jamais Jamais Sans objet Sans objet Salle commune et loisirs Jamais Jamais 24 heures (Condition B) 24 heures (Condition B) Buanderie Jamais Jamais Sans objet Sans objet Appartement de résidence (étudiant) Jamais Jamais Sans objet Sans objet Appartement de résidence (personnel) Jamais Jamais 24 heures (Condition B) 24 heures (Condition B) Cuisine/Cafétéria Condition A Condition A 24 heures (Condition B) 24 heures (Condition B) ENTRETIEN Local d entretien ménager Jamais Jamais Sans objet Sans objet Bureau du portier Condition A Condition A Sans objet Sans objet Atelier d entretien 18 h à 6 h Local d installations mécaniques/ électriques 18 h à 6 h 24 heures Sans objet Sans objet Placard de télécommunications Condition C 24 heures Sans objet Sans objet Salle de serveurs informatiques Condition A Condition A Sans objet Sans objet AUTRE Salle de conférence avec audiovisuel Condition B Escaliers / Corridor Condition A Condition A Sans objet Sans objet Ascenseur Jamais Jamais Sans objet Sans objet Garage / Stationnement intérieur Jamais Jamais Sans objet Sans objet Toilettes/cabinets Jamais Jamais Sans objet Sans objet Condition A : La surveillance d alarmes dépend des heures d occupation des locaux, puisque certains sont occupés à toute heure. Condition B : La surveillance d alarmes est toujours active, mais lorsqu une alarme est déclenchée durant les heures d ouverture, le Service de sécurité exécute la procédure d appel de vérification amélioré. Un patrouilleur est envoyé après deux tentatives vaines de contacter les représentants de l abonné. Condition C : Tel que convenu avec les Services de réseaux et communications, les placards de télécommunications ne font pas l objet de surveillance. Version: 1.1 Page

Protocole de surveillance des alarmes de sécurité

Protocole de surveillance des alarmes de sécurité Protocole de surveillance des alarmes de sécurité TABLE DES MATIÈRES 1.0 BUT... Page 1 2.0 PORTÉE.. Page 1 3.0 DÉFINITIONS Page 1 4.0 PROTOCOLE 4.1 Généralités.. Page 4 4.2 Surveillance d alarmes Périmètre

Plus en détail

Engagement au niveau du service Dispositifs de sécurité

Engagement au niveau du service Dispositifs de sécurité Engagement au niveau du service Dispositifs de TABLE DES MATIÈRES 1.0 PRÉAMBULE. Page 1 2.0 APERÇU...... Page 1 3.0 SERVICES À LA CLIENTÈLE 3.1 Services réguliers Page 2 3.2 Services supplémentaires. Page

Plus en détail

Protocole d accès général

Protocole d accès général TABLE DES MATIÈRES 1.0 BUT... Page 1 2.0 PORTÉE.. Page 1 3.0 DÉFINITIONS Page 1 4.0 PROTOCOLE 4.1 Accès général Page 4 4.2 Accès par carte aux immeubles pendant les heures de fermeture Page 5 4.3 Contrôle

Plus en détail

Security Service de Services sécurité. Protocole d installation des dispositifs de sécurité

Security Service de Services sécurité. Protocole d installation des dispositifs de sécurité Security Service de Services sécurité Protocole d installation des dispositifs de sécurité Service de sécurité TABLE DES MATIÈRES 1.0 BUT.... Page 1 2.0 PORTÉE.. Page 1 3.0 DÉFINITIONS. Page 2 4.0 PROTOCOLE

Plus en détail

Protocole d installation des dispositifs de sécurité

Protocole d installation des dispositifs de sécurité Protocole d installation des dispositifs de sécurité TABLE DES MATIÈRES 1.0 BUT.... Page 1 2.0 PORTÉE.. Page 1 3.0 DÉFINITIONS. Page 1 4.0 PROTOCOLE 4.1 Généralités Page 4 4.2 Procédure de demande Page

Plus en détail

Security Service de Services sécurité. Engagement au niveau du service Dispositifs de sécurité

Security Service de Services sécurité. Engagement au niveau du service Dispositifs de sécurité Security Services Engagement au niveau du service Dispositifs de TABLE DES MATIÈRES 1.0 PRÉAMBULE. Page 1 2.0 APERÇU...... Page 1 3.0 SERVICES À LA CLIENTÈLE 3.1 Services réguliers Page 2 3.2 Services

Plus en détail

Security Service de Services sécurité. Protocole d utilisation de la télévision en circuit fermé

Security Service de Services sécurité. Protocole d utilisation de la télévision en circuit fermé Security Service de Services sécurité Protocole d utilisation de la télévision en circuit fermé TABLE DES MATIÈRES 1.0 BUT... Page 1 2.0 PORTÉE... Page 1 3.0 DÉFINITIONS Page 1 4.0 PROTOCOLE 4.1 Utilisation

Plus en détail

Security Service de Services sécurité. OnGuard 2010 de LENEL Guide de l utilisateur - Gestionnaire d accès

Security Service de Services sécurité. OnGuard 2010 de LENEL Guide de l utilisateur - Gestionnaire d accès Security Service de Services sécurité OnGuard 2010 de LENEL Guide de l utilisateur - Gestionnaire d accès TABLE DES MATIÈRES 1.0 APERÇU. Page 1 2.0 DÉFINITIONS. Page 1 3.0 FONCTIONS DU GESTIONNAIRE D ACCÈS

Plus en détail

B : plus. Centrales d alarme B Series pour la protection de votre maison et de votre famille

B : plus. Centrales d alarme B Series pour la protection de votre maison et de votre famille B : plus Centrales d alarme B Series pour la protection de votre maison et de votre famille B : plus : sécurisé Obtenez-en plus de vos investissements en matière de sécurité. Votre maison est l un de vos

Plus en détail

Manuel d instruction (819) 563-5404. Modèles: PC1555-5010 - 1616-1832. CENTRALE DE SURVEILLANCE ULC 24hres / 24

Manuel d instruction (819) 563-5404. Modèles: PC1555-5010 - 1616-1832. CENTRALE DE SURVEILLANCE ULC 24hres / 24 Les Entreprises Roger Boisvert Inc Système de sécurité (819) 563-5404 313 rue Des Aulnes. Sherbrooke (PQ) J1G 4S1 Service personnalisé depuis 1992 Manuel d instruction Modèles: PC1555-5010 - 1616-1832

Plus en détail

B : plus. Centrales d alarme B Series pour la protection des personnes et des biens

B : plus. Centrales d alarme B Series pour la protection des personnes et des biens B : plus Centrales d alarme B Series pour la protection des personnes et des biens B : plus : sécurisé Centrales d alarme anti-intrusion B Series Sécurisez les personnes et les biens avec les centrales

Plus en détail

CADRE DE GESTION SUR L UTILISATION DE LA VIDÉOSURVEILLANCE

CADRE DE GESTION SUR L UTILISATION DE LA VIDÉOSURVEILLANCE Direction de la gestion des espaces et des services auxiliaires CADRE DE GESTION SUR L UTILISATION DE LA VIDÉOSURVEILLANCE 1. OBJECTIF Le présent cadre de gestion a pour objet de définir des règles minimales

Plus en détail

Procédure. APPROUVÉE PAR Valérie Dufour, chef de sécurité par intérim Thomas Rossignol, Coordonnateur mesures d urgence et sécurité

Procédure. APPROUVÉE PAR Valérie Dufour, chef de sécurité par intérim Thomas Rossignol, Coordonnateur mesures d urgence et sécurité Système de sécurité (500 blvd hôpital) Principes et fonctionnement Valérie Dufr, chef de sécurité par intérim Thomas Rossignol, Coordonnateur mesures d urgence et sécurité 40101 1 sur 5 But : Assurer la

Plus en détail

RÈGLEMENT SUR LES SYSTÈMES D ALARME

RÈGLEMENT SUR LES SYSTÈMES D ALARME RÈGLEMENT SUR LES SYSTÈMES D ALARME Attendu qu il est nécessaire de remédier aux problèmes provoqués par le nombre élevé de fausses alarmes ; Attendu que la démarche la plus efficace pour ce faire se trouve

Plus en détail

MANUEL DE L EXPOSANT

MANUEL DE L EXPOSANT MANUEL DE L EXPOSANT TABLE DES MATIÈRES 1. NOM DE L ÉVÈNEMENT... 3 2. DATE ET HORAIRE D OUVERTURE DU SALON... 3 3. MONTAGE DES KIOSQUES... 3 4. DÉMONTAGE DES KIOSQUES... 3 5. ACCÈS AU DÉBARCADÈRE... 3

Plus en détail

mode d emploi PROTÉGEZ LA VIE DE CEUX QUE VOUS AIMEZ 18 Sapeurs-Pompiers 15 Samu 112 N d urgence européen d urgence gratuits

mode d emploi PROTÉGEZ LA VIE DE CEUX QUE VOUS AIMEZ 18 Sapeurs-Pompiers 15 Samu 112 N d urgence européen d urgence gratuits PROTÉGEZ LA VIE E CEUX QUE VOUS AIMEZ mode d emploi 18 Z Z Z 18 Sapeurs-Pompiers 15 Samu 112 N d urgence européen Les numéros d urgence gratuits Cette brochure peut vous sauver la vie, ne la jetez pas,

Plus en détail

FUITE DE GAZ. L utilisation des gaz comprimés et du gaz naturel fait en sorte qu ils représentent pour l organisation un risque d incident.

FUITE DE GAZ. L utilisation des gaz comprimés et du gaz naturel fait en sorte qu ils représentent pour l organisation un risque d incident. FUITE DE GAZ 1. OBJECTIFS L utilisation des gaz comprimés et du gaz naturel fait en sorte qu ils représentent pour l organisation un risque d incident. C est donc dans cette perspective que le présent

Plus en détail

DomoTAG, la technologie la plus simple et la plus avancée du marché

DomoTAG, la technologie la plus simple et la plus avancée du marché DomoTAG, la technologie la plus simple et la plus avancée du marché Fabriqué en France Certifié CE Garanti 3 ans Technologie brevetée DomoTAG, grand prix de l innovation 2005, est un système d alarme évolutif

Plus en détail

Gestion de la sécurité mobile. Accédez à votre système de sécurité de n importe où dans le monde

Gestion de la sécurité mobile. Accédez à votre système de sécurité de n importe où dans le monde Gestion de la sécurité mobile Accédez à votre système de sécurité de n importe où dans le monde propulsée powered par by Restez connecté à votre entreprise Même lorsqu ils sont absents du bureau, les propriétaires

Plus en détail

Règlementation municipale en matière d alarmes

Règlementation municipale en matière d alarmes Règlementation municipale en matière d alarmes ARTICLE 1 DÉFINITIONS Pour l interprétation du présent règlement, à moins que le contexte ne s y oppose, les mots et expressions suivants signifient et ce,

Plus en détail

CODIFICATION ADMINISTRATIVE RÈGLEMENT NUMÉRO 508-2008 SUR LES SYSTÈMES D ALARME

CODIFICATION ADMINISTRATIVE RÈGLEMENT NUMÉRO 508-2008 SUR LES SYSTÈMES D ALARME RÈGLEMENT NUMÉRO 508-2008 SUR LES SYSTÈMES D ALARME Modifié par le règlement numéro 552-2012 Avis de motion donné le : 5 juin 2012 Adoption du règlement le : 3 juillet 2012 Publication le : 10 juillet

Plus en détail

PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ DE SAINT-CYRILLE-DE-WENDOVER. Règlement sur les système d'alarme

PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ DE SAINT-CYRILLE-DE-WENDOVER. Règlement sur les système d'alarme PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ DE SAINT-CYRILLE-DE-WENDOVER Règlement # 380 Règlement sur les système d'alarme 438.09.09 Règlement portant le numéro 380 lequel a pour objet de règlementer les systèmes

Plus en détail

www.excellium.ca Tél. : 514.798.8899 Fax. : 514.798.8898 Sans Frais : 1.888.381.2457 Controlperfect Equipmentperfect IDperfect Keyperfect

www.excellium.ca Tél. : 514.798.8899 Fax. : 514.798.8898 Sans Frais : 1.888.381.2457 Controlperfect Equipmentperfect IDperfect Keyperfect Controlperfect Unique dans son approche, Controlperfect est la première suite logicielle à intégrer en un tout complet et interactif les nombreuses tâches quotidiennes reliées à la gestion de la sécurité

Plus en détail

PLAN D ÉVACUATION. 12 septembre 2011

PLAN D ÉVACUATION. 12 septembre 2011 PLAN D ÉVACUATION 14, rue Soumande, Bureau 1-14 Québec (Québec) G1L 0A4 Téléphone : (418) 525-7060 Télécopieur : (418) 525-6995 Site internet : www.iqe.edu Adresse électronique : admin@iqe.edu 12 septembre

Plus en détail

MODE D EMPLOI DÉTECTEURS DE FUMÉE. Bien équipé, bien préparé, je suis en sécurité. MARS 2015. Obligatoire à compter du

MODE D EMPLOI DÉTECTEURS DE FUMÉE. Bien équipé, bien préparé, je suis en sécurité. MARS 2015. Obligatoire à compter du DÉTECTEURS DE FUMÉE MODE D EMPLOI FNSPF 2014. Firethinktank.org / Photo : Sébastien Mousnier. Bien équipé, bien préparé, je suis en sécurité. Obligatoire à compter du 8 MARS 2015 LES DÉTECTEURS AUTONOMES

Plus en détail

Activités essentielles :

Activités essentielles : Localisation du poste : Université du Littoral Côte d Opale L opérateur logistique exécute un ensemble de tâches qui concourent au bon fonctionnement d un site dans les domaines suivants : entretien, prévention,

Plus en détail

MODE D EMPLOI DÉTECTEURS DE FUMÉE. Bien équipé, bien préparé, je suis en sécurité. MARS 2015. Obligatoire à compter du

MODE D EMPLOI DÉTECTEURS DE FUMÉE. Bien équipé, bien préparé, je suis en sécurité. MARS 2015. Obligatoire à compter du DÉTECTEURS DE FUMÉE MODE D EMPLOI FNSPF 2014. Firethinktank.org / Photo : Sébastien Mousnier. Bien équipé, bien préparé, je suis en sécurité. Obligatoire à compter du 8 MARS 2015 LES DÉTECTEURS AUTONOMES

Plus en détail

Guide de rapports ADT Sélecte

Guide de rapports ADT Sélecte Guide de rapports ADT Sélecte ADT Sélecte est un service qui permet à nos clients de requêter, ou planifier, leurs propres rapports. De la page de réception ADT Sélecte, cliquez sur Ouvrir une session

Plus en détail

CHAPITRE V III: LES RESSOURCES MATÉRIELLES

CHAPITRE V III: LES RESSOURCES MATÉRIELLES CHAPITRE V III: LES RESSOURCES MATÉRIELLES SECTION 8.3 : LA GESTION DES BIENS MEUBLES ET IMMEUBLES PAGE : 1 POLITIQUE SUR LES TRANSPORTS AVEC UN VÉHICULE LOURD Adoptée : CAD-8927 (14 10 08) Modifiée :

Plus en détail

Des solutions complètes pour la sécurité d entreprise

Des solutions complètes pour la sécurité d entreprise Des solutions complètes pour la sécurité d entreprise Verex offre des produits de pointe en matière de détection des intrusions, de contrôle d accès et de vidéosurveillance afi n d assurer la sécurité

Plus en détail

PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ DE SAINTE-ANGÈLE-DE-MONNOIR RÈGLEMENT NUMÉRO 394-08 RÈGLEMENT CONCERNANT LES SYSTÈMES D ALARME

PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ DE SAINTE-ANGÈLE-DE-MONNOIR RÈGLEMENT NUMÉRO 394-08 RÈGLEMENT CONCERNANT LES SYSTÈMES D ALARME PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ DE SAINTE-ANGÈLE-DE-MONNOIR RÈGLEMENT CONCERNANT LES SYSTÈMES D ALARME Adopté le 22 septembre 2008 Règlement concernant les systèmes d alarme ATTENDU que le conseil désire

Plus en détail

Des Personnes Différentes.Des Besoins Différents. Une Solution Modulable. AgilityTM. Flexible Wireless Solution

Des Personnes Différentes.Des Besoins Différents. Une Solution Modulable. AgilityTM. Flexible Wireless Solution AgilityTM Flexible Wireless Solution Votre agenda est rempli. Que vous soyez propriétaire ou possédiez votre propre bureau, il est important pour vous de savoir si votre famille, votre maison et votre

Plus en détail

Connaissez les risques. Protégez-vous. Protégez votre entreprise.

Connaissez les risques. Protégez-vous. Protégez votre entreprise. Protégez-vous en ligne. Connaissez les risques. Protégez-vous. Protégez votre entreprise. CONSEILS PENSEZ CYBERSÉCURITÉ POUR LES PETITES ET MOYENNES ENTREPRISES Si vous êtes comme la plupart des petites

Plus en détail

STANDARD DE CONSTRUCTION CONTROLE D ACCES SECURITAIRE

STANDARD DE CONSTRUCTION CONTROLE D ACCES SECURITAIRE PARTIE 1 - GÉNÉRALITÉS 1.1.1 Soumettre les dessins de chaque installation. 1.1.2 Les plans détaillés avec localisation de l équipement, des boîtes de jonctions, etc. devront être fournis après installation

Plus en détail

LES ALARMES INCENDIE NON

LES ALARMES INCENDIE NON LES ALARMES INCENDIE NON FONDÉES 90 SECONDES POUR UNE PROTECTION SANS FAUSSE NOTE! Yvan Chassé Gouvernement du Québec Québec, le 18 février 2015 Plan de la présentation Groupe de travail sur les alarmes

Plus en détail

Centrale d Alarme 32 zones sans fils

Centrale d Alarme 32 zones sans fils Centrale d Alarme 32 zones sans fils Ultra facile à installer et à programmer Sans fil : Aucune connexion nécessaire!!! Nombreux capteurs différents disponibles : permet de détecter une intrusion par infrarouge,

Plus en détail

Conseil municipal, tenue le 7 mai 2007, le règlement portant le numéro 06-RM-01-1 concernant les alarmes;

Conseil municipal, tenue le 7 mai 2007, le règlement portant le numéro 06-RM-01-1 concernant les alarmes; PROVINCE DE QUÉBEC COMTÉ DE PAPINEAU RÈGLEMENT NUMÉRO 14-RM-01 POUR ABROGER ET REMPLACER LE RÈGLEMENT PORTANT LE NUMÉRO 12-RM-01 CONCERNANT LES ALARMES DANS LES LIMITES DE LA MUNICIPALITÉ DE LA PÊCHE Attendu

Plus en détail

Accès à une boîte mail depuis un terminal mobile avec Windows Mobile

Accès à une boîte mail depuis un terminal mobile avec Windows Mobile Services de messagerie SFR Page 1 Accès à une boîte mail depuis un terminal mobile avec Windows Mobile Services de messagerie SFR Page 2 1. Au démarrage En règle générale, le paramétrage initial est identique

Plus en détail

2014-MC-R208 ADOPTION DU RÈGLEMENT 14-RM-01 POUR ABROGER ET REMPLACER LE RÈGLEMENT PORTANT LE NUMÉRO 12-RM-01 ET PLUS PARTICULIÈREMENT L ARTICLE 3

2014-MC-R208 ADOPTION DU RÈGLEMENT 14-RM-01 POUR ABROGER ET REMPLACER LE RÈGLEMENT PORTANT LE NUMÉRO 12-RM-01 ET PLUS PARTICULIÈREMENT L ARTICLE 3 2014-MC-R208 ADOPTION DU RÈGLEMENT 14-RM-01 POUR ABROGER ET REMPLACER LE RÈGLEMENT PORTANT LE NUMÉRO 12-RM-01 ET PLUS PARTICULIÈREMENT L ARTICLE 3.14 DES DISPOSITIONS GÉNÉRALES CONCERNANT LES ALARMES DANS

Plus en détail

Guide de l étudiant. info@cua.qc.ca

Guide de l étudiant. info@cua.qc.ca Guide de l étudiant Pour nous joindre Saint-Georges : 418 228.8484 Thetford Mines : 418 338.8591 poste 296 Sainte-Marie : 418 386.5541 poste 2760 Sans frais : 1 888 463.8484 info@cua.qc.ca Table des matières

Plus en détail

Séries CS-175-275-575 Manuel utilisateur clavier LCD

Séries CS-175-275-575 Manuel utilisateur clavier LCD Séries CS-175-275-575 Manuel utilisateur clavier LCD Déclaration 98/482/CE (S applique aux produits sur lesquels est apposé le marquage CE) Cet équipement a été approuvé conformément à la décision du conseil

Plus en détail

CODIFICATION ADMINISTRATIVE DU RÈGLEMENT NUMÉRO 697 CONCERNANT LES SYSTÈMES D ALARME SUR LE TERRITOIRE DE LA VILLE DE MASCOUCHE

CODIFICATION ADMINISTRATIVE DU RÈGLEMENT NUMÉRO 697 CONCERNANT LES SYSTÈMES D ALARME SUR LE TERRITOIRE DE LA VILLE DE MASCOUCHE 1 CODIFICATION ADMINISTRATIVE DU RÈGLEMENT NUMÉRO 697 CONCERNANT LES SYSTÈMES D ALARME SUR LE TERRITOIRE DE LA VILLE DE MASCOUCHE La codification administrative comprend le texte du règlement d origine,

Plus en détail

Clés et télécommandes

Clés et télécommandes Clés et télécommandes PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT MISES EN GARDE Retirez toutes les clés intelligentes d un véhicule laissé sans surveillance. Vous vous assurerez ainsi que le véhicule reste dans les conditions

Plus en détail

WIN-PAK SE/PE avec intégration de la Galaxy SOLUTIONS INTÉGRÉES DE CONTRÔLE D'ACCÈS, DE SÉCURITÉ ET DE VIDÉOSURVEILLANCE. Une Combinaison Gagnante

WIN-PAK SE/PE avec intégration de la Galaxy SOLUTIONS INTÉGRÉES DE CONTRÔLE D'ACCÈS, DE SÉCURITÉ ET DE VIDÉOSURVEILLANCE. Une Combinaison Gagnante WIN-PAK SE/PE avec intégration de la Galaxy SOLUTIONS INTÉGRÉES DE CONTRÔLE D'ACCÈS, DE SÉCURITÉ ET DE VIDÉOSURVEILLANCE Une Combinaison Gagnante Exploitez les possibilités! Applications typiques Bureaux

Plus en détail

APERÇU DU SYSTÈME DE DOMOTIQUE DE ROGERS. Votre Guide de démarrage rapide

APERÇU DU SYSTÈME DE DOMOTIQUE DE ROGERS. Votre Guide de démarrage rapide APERÇU DU SYSTÈME DE DOMOTIQUE DE ROGERS Votre Guide de démarrage rapide Bienvenue au système de domotique de Rogers, l avenir en matière de protection résidentielle, et beaucoup plus. Bienvenue Ce Guide

Plus en détail

Politique de location de salles

Politique de location de salles Politique de location de salles Municipalité d Upton Adoptée le 1 avril 2014 Résolution numéro 094-04-2014 POLITIQUE DE LOCATION DE SALLES DE LA MUNICIPALITÉ D UPTON Préambule Nos salles municipales servent

Plus en détail

Domonial Notice utilisateur

Domonial Notice utilisateur Domonial Notice utilisateur EKZ 35 F Vous venez d acquérir le système de surveillance DOMONIAL et nous vous en remercions. Ce système est prévu pour fonctionner dans une bande de fréquence radio homologuée

Plus en détail

Solutions pour résidences sécurisées Easy Series pour des projets de villas et d'appartements

Solutions pour résidences sécurisées Easy Series pour des projets de villas et d'appartements Solutions pour résidences sécurisées Easy Series pour des projets de villas et d'appartements 2 Centrale Easy Series Fiabilité et sécurité simplifiée Augmentez la valeur de vos projets immobiliers innovants

Plus en détail

LES PRINCIPALES REFERENCES REGLEMENTAIRES IMPOSANT L ORGANISATION DE FORMATIONS GENERALES A LA SECURITE

LES PRINCIPALES REFERENCES REGLEMENTAIRES IMPOSANT L ORGANISATION DE FORMATIONS GENERALES A LA SECURITE LES PRINCIPALES REFERENCES REGLEMENTAIRES IMPOSANT L ORGANISATION DE FORMATIONS GENERALES A LA SECURITE I - CODE DU TRAVAIL A - LES PRINCIPES GENERAUX DE PREVENTION L obligation générale de sécurité incombe

Plus en détail

RÈGLEMENTS, CONDITIONS ET DIRECTIVES RÉGISSANT L UTILISATION DES INSTALLATIONS SCOLAIRES

RÈGLEMENTS, CONDITIONS ET DIRECTIVES RÉGISSANT L UTILISATION DES INSTALLATIONS SCOLAIRES RÈGLEMENTS, CONDITIONS ET DIRECTIVES RÉGISSANT L UTILISATION DES INSTALLATIONS SCOLAIRES Le Conseil des écoles publiques de l Est de l Ontario participe aux programmes communautaires pour l utilisation

Plus en détail

A SFALIA. Il est des idées novatrices dont tout le monde a le sentiment d avoir déjà entendu parler, Asfalia est de celles-ci.

A SFALIA. Il est des idées novatrices dont tout le monde a le sentiment d avoir déjà entendu parler, Asfalia est de celles-ci. A SFALIA TELECONCIERGERIE Il est des idées novatrices dont tout le monde a le sentiment d avoir déjà entendu parler, Asfalia est de celles-ci. Le contexte : Une demande croissante de sécurité Une situation

Plus en détail

CANADA PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ DE L AVENIR RÈGLEMENT SUR LES SYSTÈMES D ALARME

CANADA PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ DE L AVENIR RÈGLEMENT SUR LES SYSTÈMES D ALARME CANADA PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ DE L AVENIR RÈGLEMENT NUMÉRO 634-09 RÈGLEMENT SUR LES SYSTÈMES D ALARME ATTENDU QU avis de motion du présent règlement a été dûment donné lors de la séance de ce

Plus en détail

Conseils de sécurité. en entreprise. Des moyens plus intelligents pour aider à protéger votre entreprise. Plus sûr. Plus intelligent. Tyco.

Conseils de sécurité. en entreprise. Des moyens plus intelligents pour aider à protéger votre entreprise. Plus sûr. Plus intelligent. Tyco. Conseils de sécurité en entreprise Des moyens plus intelligents pour aider à protéger votre entreprise / La Dissuasion / est plus intelligente deterrence Menaces externes Rendez la tâche difficile aux

Plus en détail

Quels avantages apportent les systèmes de sécurité modernes à l aide de l informatique et de l intégration? Par exemple:

Quels avantages apportent les systèmes de sécurité modernes à l aide de l informatique et de l intégration? Par exemple: 1 En parlant d intégration de systèmes on imagine plutôt une intégration de systèmes informatiques. À l époque romaine il y 2 000 ans l informatique était inexistante. Par contre les principes de la sécurité

Plus en détail

Guide Utilisateur. Sommaire

Guide Utilisateur. Sommaire F Guide Utilisateur 1 2 3 4 5 7 8 9 10 11 12 Sommaire Les touches et les voyants Les codes d accès Les signaux sonores Mise sous surveillance totale Arrêt Mise sous surveillance partielle SOS et Feu Carillon

Plus en détail

PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ DE BAIE-JAMES LE CONSEIL DÉCRÈTE CE QUI SUIT:

PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ DE BAIE-JAMES LE CONSEIL DÉCRÈTE CE QUI SUIT: PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ DE BAIE-JAMES Règlement n 150 Règlement remplaçant le règlement n o 117 concernant les alarmes et applicable par la Sûreté du Québec et abrogeant le règlement n o 135 LE

Plus en détail

GE Security. KILSEN série NK700 Centrale de détection et d alarme Incendie conventionelle. Manuel d utilisation

GE Security. KILSEN série NK700 Centrale de détection et d alarme Incendie conventionelle. Manuel d utilisation GE Security KILSEN série NK700 Centrale de détection et d alarme Incendie conventionelle Manuel d utilisation g ination imag at work Kilsen is a brand name of GE Security. www.gesecurity.net COPYRIGHT

Plus en détail

Prévention incendie. Martine Trahan Technicienne en prévention incendie 22 octobre 2013 Mise à jour: 28 octobre 2013

Prévention incendie. Martine Trahan Technicienne en prévention incendie 22 octobre 2013 Mise à jour: 28 octobre 2013 Prévention incendie Martine Trahan Technicienne en prévention incendie 22 octobre 2013 Mise à jour: 28 octobre 2013 2 Direction de la prévention et de la sécurité La DPS Mandat : Développer, mettre en

Plus en détail

Détecteur de fumée radio fumonic 3 radio net. Informations pour locataires et propriétaires

Détecteur de fumée radio fumonic 3 radio net. Informations pour locataires et propriétaires Détecteur de fumée radio fumonic 3 radio net Informations pour locataires et propriétaires Félicitations! Des détecteurs de fumée intelligents fumonic 3 radio net ont été installés dans votre appartement.

Plus en détail

Guide utilisateur. Sommaire

Guide utilisateur. Sommaire Guide utilisateur Sommaire Glossaire 3 Les touches et les voyants 4 Les codes d accès 5 Les signaux sonores 6 Mise sous surveillance totale 7 Arrêt 7 Mise sous surveillance partielle 8 SOS et Feu 8 Carillon

Plus en détail

CONSEIL SCOLAIRE PUBLIC DU GRAND NORD DE L ONTARIO

CONSEIL SCOLAIRE PUBLIC DU GRAND NORD DE L ONTARIO Révisée (Comité LDC) : Page 1 de 7 A. Utilisation du téléphone cellulaire ou d un appareil de télécommunication sans fil pendant la conduite d un véhicule automobile 1.1. Chaque employé est tenu de respecter

Plus en détail

RÈGLEMENT NO 382 SUR LES SYSTÈMES D ALARME ANTI-INTRUSION

RÈGLEMENT NO 382 SUR LES SYSTÈMES D ALARME ANTI-INTRUSION RÈGLEMENT NO 382 SUR LES SYSTÈMES D ALARME ANTI-INTRUSION ATTENDU QUE l article 62 de la Loi sur les compétences municipales accorde aux municipalités le pouvoir d adopter des règlements en matière de

Plus en détail

Surveillance / controle d accès

Surveillance / controle d accès Surveillance / controle d accès CATALOGUE DES PRODUITS DE ZPAS GROUPE ZPAS-ESTCI 7, rue de l industrie 68360 SOULTZ 03 89 62 56 40 contact@estci.fr Le contrôleur ST-50 est l élément de base du système

Plus en détail

Série FP400. Centrales d alarme et de détection incendie conventionnelles contrôlées par microprocesseur. Manuel d utilisation

Série FP400. Centrales d alarme et de détection incendie conventionnelles contrôlées par microprocesseur. Manuel d utilisation Série FP400 Centrales d alarme et de détection incendie conventionnelles contrôlées par microprocesseur Manuel d utilisation Version 2.3 / Juin 2004 Aritech est une marque de GE Interlogix. http://www.geindustrial.com/ge-interlogix/emea

Plus en détail

www.blaupunkt.com Enjoy it. Kit Système d alarme sans fil SA 2700

www.blaupunkt.com Enjoy it. Kit Système d alarme sans fil SA 2700 www.blaupunkt.com Enjoy it. Kit Système d alarme sans fil SA 2700 Complètement sans fil Installation DIY (Do It Yourself = Faites-le vous-même ) Application mobile Communications 3G Grande simplicité,

Plus en détail

Mai 2015. Prévenir les risques d incendie Les conseils utiles pour votre sécurité

Mai 2015. Prévenir les risques d incendie Les conseils utiles pour votre sécurité Mai 2015 Prévenir les risques d incendie Les conseils utiles pour votre sécurité PREAMBULE SOYEZ PRUDENTS! Surveillez vos enfants en bas âge, éloignez d eux tout ce qui peut être source d incendie (allumettes,

Plus en détail

Manuel d instructions

Manuel d instructions www.spygadgetonline.ca Multifonctionnel Horloge Caméra HD Spy Gadget Online Manuel d instructions www.spygadgetonline.ca Horloge Caméra Manuel d utilisation Adaptateur AC Disque compact Câble USB Télécommande

Plus en détail

Comité conseil en matière de prévention et sécurité des personnes et des biens Octobre 2013

Comité conseil en matière de prévention et sécurité des personnes et des biens Octobre 2013 PROJET Encadrement du système de caméras de sécurité et Foire aux questions Comité conseil en matière de prévention et sécurité des personnes et des biens Octobre 2013 2 3 Table des matières 1. CADRE JURIDIQUE...4

Plus en détail

ES-K1A. Clavier sans fil. www.etiger.com

ES-K1A. Clavier sans fil. www.etiger.com ES-K1A Clavier sans fil www.etiger.com FR Introduction Merci d avoir acheté le ES-K1A. Le ES-K1A est un clavier sans fil qui vous permet d armer et de désarmer votre système d alarme, ou de l armer en

Plus en détail

Vos proches, vos biens et vos locaux sous haute surveillance

Vos proches, vos biens et vos locaux sous haute surveillance Alarme et télésurveillance Alarme et télésurveillance dispositifs additionnels DISPOSITIFS VIDEO Caméra vidéo intérieure Caméra vidéo extérieure PERIPHERIQUES SANS FIL Bouton panic (pendentif) Détecteur

Plus en détail

CONFÉRENCE Démystifier le plan de sécurité incendie

CONFÉRENCE Démystifier le plan de sécurité incendie CONFÉRENCE Démystifier le plan de sécurité incendie Karen Lamothe, T.P.I. Présidente www.gomesuresdurgence.com 514.799.3110 Congrès AQHSST 2011 Trois-Rivières 14 mai 2011 13h30 à 14h15 Plan de la conférence

Plus en détail

SYSTÈME ANTI-INTRUSION SANS. fil. L œil sur la sécurité

SYSTÈME ANTI-INTRUSION SANS. fil. L œil sur la sécurité L œil sur la sécurité SYSTÈME ANTI-INTRUSION SANS fil SYSTÈME ANTI-INTRUSION SANS fil AVANTAGES Protège votre maison et donne plus de sécurité à votre famille. La sécurité est une valeur fondamentale pour

Plus en détail

Centrale d'alarme radio HOMELINK 75 par COOPER SECURITY Avec lecteur de proximité + transmetteur digital, vocal et sirène intégré

Centrale d'alarme radio HOMELINK 75 par COOPER SECURITY Avec lecteur de proximité + transmetteur digital, vocal et sirène intégré Centrale d'alarme radio HOMELINK 75 par COOPER SECURITY Avec lecteur de proximité + transmetteur digital, vocal et sirène intégré Principales caractéristiques : Jusqu'à 32 zones radio, sans fils (récepteur

Plus en détail

COMMISSION DE SERVICES POLICIERS D OTTAWA RÈGLEMENT SUR LA RÉDUCTION DU NOMBRE DE FAUSSES ALERTES. RÈGLEMENT N o 1 DE 2010 Adopté le 26 avril 2010

COMMISSION DE SERVICES POLICIERS D OTTAWA RÈGLEMENT SUR LA RÉDUCTION DU NOMBRE DE FAUSSES ALERTES. RÈGLEMENT N o 1 DE 2010 Adopté le 26 avril 2010 1 COMMISSION DE SERVICES POLICIERS D OTTAWA RÈGLEMENT SUR LA RÉDUCTION DU NOMBRE DE FAUSSES ALERTES RÈGLEMENT N o 1 DE 2010 Adopté le 26 avril 2010 MODIFIÉ PAR LE RÈGLEMENT N o 1 DE 2013 Adopté le 27 mai

Plus en détail

Guide de l utilisateur du portail

Guide de l utilisateur du portail Cette version du guide a été conçue expressément pour la phase d essai public du portail. Ne vous en servez pas après le 15 octobre 2015. Guide de l utilisateur du portail Version 0.92 septembre 29, 2015

Plus en détail

LES RÉSEAUX INFORMATIQUES

LES RÉSEAUX INFORMATIQUES LES RÉSEAUX INFORMATIQUES Lorraine Le développement d Internet et de la messagerie électronique dans les entreprises a été, ces dernières années, le principal moteur de la mise en place de réseau informatique

Plus en détail

GESTION ÉNERGÉTIQUE ET CONFORT THERMIQUE DES OCCUPANTS

GESTION ÉNERGÉTIQUE ET CONFORT THERMIQUE DES OCCUPANTS DIRECTIVE ADMINISTRATIVE DOMAINE : ADMINISTRATION Politique : Installations scolaires, ouverture et fermeture d écoles ADM.10.4 En vigueur le : 30 octobre 2015 Révisée le : GESTION ÉNERGÉTIQUE ET CONFORT

Plus en détail

COMMISSION DE SERVICES POLICIERS D OTTAWA RÈGLEMENT SUR LA RÉDUCTION DU NOMBRE DE FAUSSES ALERTES. RÈGLEMENT N o 1 DE 2010 Adopté le 26 avril 2010

COMMISSION DE SERVICES POLICIERS D OTTAWA RÈGLEMENT SUR LA RÉDUCTION DU NOMBRE DE FAUSSES ALERTES. RÈGLEMENT N o 1 DE 2010 Adopté le 26 avril 2010 1 COMMISSION DE SERVICES POLICIERS D OTTAWA RÈGLEMENT SUR LA RÉDUCTION DU NOMBRE DE FAUSSES ALERTES RÈGLEMENT N o 1 DE 2010 Adopté le 26 avril 2010 MODIFIÉ PAR LE RÈGLEMENT N o 1 DE 2013 Adopté le 27 mai

Plus en détail

Un village d aujourd hui à son image!

Un village d aujourd hui à son image! Un village d aujourd hui à son image! Politique de location des salles de la municipalité de Sainte-Anne-des-Lacs Adoptée le 9 octobre 2007, résolution 2375-10-07 Mise à jour #1, 14 septembre 2009, résolution

Plus en détail

CONCERNANT LES SYSTÈMES D ALARME

CONCERNANT LES SYSTÈMES D ALARME Ville de Blainville Ce document n'a pas de valeur officielle. En cas de divergence entre ce document et les règlements originaux, ceux-ci prévaudront. PROVINCE DE QUÉBEC VILLE DE BLAINVILLE RÈGLEMENT 1334

Plus en détail

Politique de sécurité de l actif informationnel

Politique de sécurité de l actif informationnel TITRE : Politique de sécurité de l actif informationnel Adoption par le conseil d administration : Résolution : CARL-130924-11 Date : 24 septembre 2013 Révisions : Résolution : Date : Politique de sécurité

Plus en détail

DOMOTIQUE Les fonctions d'un système d'alarme

DOMOTIQUE Les fonctions d'un système d'alarme Page 1/4 1. Les principaux éléments d'un système d'alarme 1.1 La centrale d'alarme Elle reçoit les signaux en provenances des détecteurs qu'elle analyse. Elle déclenche l'alarme en mettant en fonctionnement

Plus en détail

«LA DOMOTIQUE : SANTE, ECONOMIE D ENERGIE ET CONFORT» Partenaires

«LA DOMOTIQUE : SANTE, ECONOMIE D ENERGIE ET CONFORT» Partenaires «LA DOMOTIQUE : SANTE, ECONOMIE D ENERGIE ET CONFORT» Partenaires La " DOMOTIQUE " est l'automatisation des fonctions techniques à des fins d'économie d'énergie, d'augmentation du confort, de la sécurité

Plus en détail

La montre d appel d urgence Limmex Mode d emploi. Le lien direct.

La montre d appel d urgence Limmex Mode d emploi. Le lien direct. La montre d appel d urgence Limmex Mode d emploi Le lien direct. Chère cliente, cher client, En choisissant la montre d appel d urgence Limmex, vous avez acquis un produit suisse de qualité qui, en plus

Plus en détail

346310 Standard de concierge. Manuel Installateur 01GF-11W01

346310 Standard de concierge. Manuel Installateur 01GF-11W01 34630 Standard de concierge Manuel Installateur 0GF-W0 2 Standard de concierge Table des matières Introduction 4. Avertissements et conseils 4.2 Contenu de l emballage 4 Manuel Installateur 2 Description

Plus en détail

Conseil des ressources humaines du secteur culturel (CRHSC) Loi sur la protection des renseignements personnels et les documents informatiques

Conseil des ressources humaines du secteur culturel (CRHSC) Loi sur la protection des renseignements personnels et les documents informatiques Conseil des ressources humaines du secteur culturel (CRHSC) Loi sur la protection des renseignements personnels et les documents informatiques Politique sur les renseignements personnels Septembre 2004

Plus en détail

Nous vous remercions d'avoir choisi la Commande de prise sans fil d'ideal Security (SK635).

Nous vous remercions d'avoir choisi la Commande de prise sans fil d'ideal Security (SK635). SK635 COMMANDE DE PRISE SANS FIL Nous vous remercions d'avoir choisi la Commande de prise sans fil d'ideal Security (SK635). Si vous avez des questions, des problèmes ou des commentaires pendant l installation,

Plus en détail

Guide de l entrepreneur

Guide de l entrepreneur Guide de l entrepreneur Par le Service des terrains et bâtiments Mise à jour le 6 avril 2010 1 Table des matières 1 Table des matières... 2 2 Liste de distribution... 3 3 Généralité... 4 3.1 Informations

Plus en détail

Ce site appartient à la société PLEXO Inc., (ci-après le «propriétaire du site»).

Ce site appartient à la société PLEXO Inc., (ci-après le «propriétaire du site»). Modalités d utilisation Modalités d utilisation du site web https://sante.plexo.ca IMPORTANT! VOTRE ACCÈS À CE SITE WEB DE PLEXO INC. EST ASSUJETTI À DES CONDITIONS QUI VOUS LIENT JURIDIQUEMENT. VEUILLEZ

Plus en détail

Branchez-vous sur les occasions! Services à distance Total Connect

Branchez-vous sur les occasions! Services à distance Total Connect Services à distance Total Connect DÉTAILLANTS... AUGMENTEZ VOS RMR AVEC LES SERVICES SÉCURISÉS DE COMMANDE À DISTANCE, DE NOTIFICATION ET DE SURVEILLANCE VIDÉO Branchez-vous sur les occasions! TOTAL CONNECT

Plus en détail

Prévention incendie mon rôle dans une évacuation. Martine Trahan Technicienne en prévention incendie Mise à jour: 31 octobre 2013

Prévention incendie mon rôle dans une évacuation. Martine Trahan Technicienne en prévention incendie Mise à jour: 31 octobre 2013 Prévention incendie mon rôle dans une évacuation Martine Trahan Technicienne en prévention incendie Mise à jour: 31 octobre 2013 2 Quelques responsabilités de la DPS Fournir des services conseils, de gestion

Plus en détail

le pack alarme habitation Securitas Home Alert - La télésurveillance prête-à-installer en toute sérénité

le pack alarme habitation Securitas Home Alert - La télésurveillance prête-à-installer en toute sérénité Securitas Home Alert le pack alarme habitation Securitas Home Alert - La télésurveillance prête-à-installer en toute sérénité Le système Securitas Home Alert garant de votre sécurité Securitas Home Alert

Plus en détail

CHAPITRE V: LA QUALITÉ DE VIE

CHAPITRE V: LA QUALITÉ DE VIE CHAPITRE V: LA QUALITÉ DE VIE SECTION 5.3: LA SANTÉ ET LA SÉCURITÉ AU TRAVAIL POLITIQUE INSTITUTIONNELLE RELATIVE À LA SANTÉ ET LA PAGE: 1 CHAPITRE: V Adoptée : CAD-7600 (26 08 03) ÉNONCÉ Assurer à la

Plus en détail

Kaba x-lock: technique de fermeture. pour autoverrouillage avec possibilité de fuite. Kaba x-lock: technique de fermeture

Kaba x-lock: technique de fermeture. pour autoverrouillage avec possibilité de fuite. Kaba x-lock: technique de fermeture B EYO N D S ECU R I T Y Kaba x-lock: technique de fermeture pour autoverrouillage avec possibilité de fuite Kaba x-lock: technique de fermeture 1 Kaba x-lock propose un équilibre réussi entre sécurité

Plus en détail

Lignes directrices sur la surveillance vidéo au moyen d appareils non dissimulés dans le secteur privé Mars 2008

Lignes directrices sur la surveillance vidéo au moyen d appareils non dissimulés dans le secteur privé Mars 2008 FEDERAL Commissaire à la protection de la vie privée du Canada PROVINCIAL Commissaire à l'information et à la protection de la vie privée de l'alberta Commissaire à l'information et à la protection de

Plus en détail

Dans cette section nous parlerons des notions de base du Contrôle d accès.

Dans cette section nous parlerons des notions de base du Contrôle d accès. Dans cette section nous parlerons des notions de base du Contrôle d accès. Qu est-ce que le contrôle d accès Les technologies de lecteurs Configuration de porte Contrôle d accès autorise le déplacement

Plus en détail

Les nouvelles centrales G Series Solution de sécurité intégrée

Les nouvelles centrales G Series Solution de sécurité intégrée Les nouvelles centrales G Series Solution de sécurité intégrée BINBR_GSERIES_v20150508.indd 1 2015-07-07 14:53:31 Sécurité améliorée. Contrôle amélioré. Sécurisez les personnes et les biens avec les centrales

Plus en détail

SYSTEME DE CONTRÔLE D ACCÈS

SYSTEME DE CONTRÔLE D ACCÈS SYSTEME DE CONTRÔLE D ACCÈS Durée : 4heures Propreté : /1 Autonomie : Binôme : Bilan : Note /40 : 1 1: MISE EN SITUATION La société ECCTA ingénierie est un bureau d études en bâtiment. 10 personnes y travaillent

Plus en détail

Un service disponible 24 heures/24 et 7 jours/7

Un service disponible 24 heures/24 et 7 jours/7 161 Un service disponible 24 heures/24 et 7 jours/7 Lorsqu une tentative d intrusion est détectée, des dispositions d urgence doivent être prises : vérifier la cause de l alarme, prévenir les personnes

Plus en détail

LA PREVENTION TECHNIQUE DE LA MALVEILLANCE LES COMMERCES

LA PREVENTION TECHNIQUE DE LA MALVEILLANCE LES COMMERCES LA PREVENTION TECHNIQUE DE LA MALVEILLANCE LES COMMERCES DEFINITION «La prévention technique de la malveillance recouvre l'ensemble des mesures d'urbanisme, d'architecture ou techniques visant à prévenir

Plus en détail