ACCORD GENERAL SUR LES TARIFS

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ACCORD GENERAL SUR LES TARIFS"

Transcription

1 RESTRICTED ACCORD GENERAL SUR LES TARIFS STj&SS'Seo DOUANIERS ET LE COMMERCE Distribution spéciale Organe de surveillance des textiles Original: anglais ARRANGEMENT CONCERNANT LE COMMERCE INTERNATIONAL DES TEXTILES Notification au titre de l'article h:k Accord bilatéral entre le Canada et Macao Le gouvernement canadien a notifié à l'organe de surveillance des textiles un accord bilatéral qu'il a conclu avec Macao au titre de l'article k de l'arrangement, pour une période de trois ans commençant le 1er janvier Suivant la procédure qu'il a adoptée pour les accords bilatéraux notifiés conformément à l'article kl./, l'ost a examiné la documentation présentée et il communique le texte de cet accord aux pays participants pour leur information. Voir le document COM.TEX/SB/35, annexe B.

2 COM. TEX/SB/ 52U Page 2 MEMOIRE D'ENTENTE ENTRE LE GOUVERNEMENT CANADIEN ET LE GOUVERNEMENT DE MACAO PORTANT SUR L'EXPORTATION DE CERTAINS TEXTILES ET PRODUITS TEXTILES DE MACAO VERS LE CANADA INTRODUCTION 1. Le présent Mémoire d'entente énonce les dispositions qui ont été convenues entre le gouvernement canadien, représenté par le Ministère de l'industrie et du commerce (ciraprès dénommé "les autorités canadiennes") et le gouvernement de Macao représenté par le Département de l'économie (ci-après dénommé "les autorités de Macao") au sujet de l'exportation de certains articles d'habillement de Macao vers le Canada. 2. Ces dispositions ont été prises dans le cadre de l'arrangement concernant le commerce international des textiles (ci-après dénommé 1 "Arrangement") et, en particulier, de l'article h dudit Arrangement, ainsi que du Protocole le prorogeant. ETENDUE ET LIMITES 3. Les deux parties sont convenues que, durant la période de validité du présent Mémoire, l'exportation des articles d'habillement, dont la liste figure à l'annexe A, de Macao vers le Canada doit être effectuée par les autorités de Macao et les quantités ne doivent pas dépasser les limites quantitatives fixées d'un commun accord. h. Aux fins de la classification des articles d'habillement dans les catégories appropriées, les définitions et les notes explicatives reproduites à l'annexe A sont applicables. PERIODES DE LIMITATION 5. Le présent Mémoire sera en vigueur pendant une période de trois années civiles commençant le 1er janvier 1979 et se terminant le 31 décembre I98I. 6. Dans le présent Mémoire, l'expression "période de limitation" s'entend de toute période de douze mois consécutifs, commençant le 1er janvier, au cours de la durée de validité dudit Mémoire. ADMINISTRATION T. Les parties sont convenues que les limites quantitatives, fixées en vertu du présent Mémoire, doivent être administrées au moyen d'un système de contrôle, qui est décrit en détail à l'annexe B du présent Mémoire.

3 COM.TEX/SB/521* Page 3 TRANSFERT 8. Sous reserve des limites spécifiques mentionnées à l'annexe A, toute limite quantitative y figurant pourra être dépassée du pourcentage indiqué dans la colonne (e) de ladite annexe, à condition qu'une quantité équivalente soit déduite de toute autre limite quantitative qui y est mentionnée. 9. Aux fins de la mise en oeuvre des dispositions relatives aux transferts, les coefficients de conversion indiqués dans la colonne (d) de l'annexe A s'appliqueront. REPORT/UTILISATION ANTICIPEE 10. Après notification aux autorités canadiennes des quantités visées, les fractions de toute limite quantitative indiquée à l'annexe A, qui ne seront pas utilisées au cours d'une période de limitation quelconque, pourront être reportées et ajoutées à la limite quantitative correspondante fixée pour la période de limitation suivante, à condition de ne pas dépasser le pourcentage le plus élevé qui figure dans la colonne (f) de l'annexe. 11. Toute limite quantitative pourra être relevée, à concurrence du pourcentage le moins élevé qui figure dans la colonne (f), de l'annexe A, d'un montant imputé sur la limite quantitative correspondante fixée pour la période de limitation suivante. La limite quantitative fixée pour la période de limitation suivante sera diminuée d'une quantité égale à la quantité correspondant à l'utilisation anticipée. 12. Nonobstant ce qui précède, les dispositions relatives au report et à l'utilisation anticipée pourront être appliquées en association, à condition de ne pas dépasser le pourcentage le plus élevé qui figure dans la colonne (f) de l'annexe A. ECHANGE DE DONNEES STATISTIQUES 13. Les deux parties sont convenues de se communiquer tous renseignements utiles concernant leurs échanges mutuels d'articles d'habillement afin d'assurer la bonne mise en oeuvre du présent Mémoire. lu. Les deux parties sont convenues de se communiquer des statistiques mensuelles précises en ce qui concerne toutes les licences d'exportation/ importation qu'elles auront délivrées pour toutes les catégories d'articles d'habillement auxquels s'applique le présent Mémoire. CONCENTRATION 15. Les autorités de Macao s'efforceront d'échelonner le plus régulièrement possible, au cours de chaque période de limitation, les exportations de tous les articles d'habillement pouvant faire l'objet de limites quantitatives en vertu du présent Mémoire, compte étant dûment tenu des facteurs saisonniers.

4 ' COM.TEX/SB/52U Page h CONSULTATIONS 16. L'un ou l'autre gouvernement aura le droit de demander l'ouverture de consultations avec l'autre gouvernement au sujet de toute question soulevée par la mise en oeuvre ou l'application des présentes dispositions ou de toute autre question pertinente. Ces consultations seront régies de la façon suivante: - toute demande de consultation devra être adressée par écrit à l'autre gouvernement; - l'autre gouvernement devra accepter une telle demande, et les consultations devront avoir lieu aussitôt que possible; - la demande de consultation devra être accompagnée ou suivie, dans un délai raisonnable, d'une déclaration énonçant les raisons et les circonstances qui, de l'avis du gouvernement requérant, justifient la présentation d'une telle demande; - les gouvernements devront se consulter dans un délai maximal d'un mois suivant l'avis de demande, en vue d'arriver à une solution mutuellement acceptable dans un délai d'un mois, au maxiaun. 17. Toute consultation tenue en vertu des présentes dispositions devra être abordée par les deux gouvernements dans un esprit de collaboration et avec le désir de concilier les divergences qui existeront entre eux. EQUITE 18. Si l'une ou l'autre partie, eu égard aux dispositions de l'arrangement concernant le commerce international des textiles, estime que, pour ce qui est du commerce des articles d'habillement, elle se trouve dans une situation inéquitable par rapport à un pays tiers, cette partie pourra demander l'ouverture de consultations avec l'autre partie en vue de remédier à cette situation par toute mesure appropriée. REVISIONS ET DENONCIATION 19. L'une ou l'autre partie pourra à tout moment proposer des modifications au présent Mémoire ou le dénoncer, à condition d'en donner préavis à l'autre partie au moins 90 jours avant la fin de toute période de limitation prévue dans le présent Mémoire. Toute modification proposée prendra effet dès que l'autre partie l'aura acceptée par écrit. Dans le cas d'un préavis de dénonciation, le présent Mémoire arrivera à expiration à la fin de la période de limitation au cours de laquelle ce préavis aura été donné. PRODUITS OBTENUS SUR METIER A MAIN 20. Conformément à l'article 12, paragraphe 3, de l'arrangement, le présent Mémoire ne s'appliquera pas aux articles d'habillement véritablement faits à la main à partir de tissus obtenus sur métier à main tels qu'ils sont définis à l'annexe C, s'ils sont accompagnés, à l'importation, d'un certificat visé par les autorités compétentes de Macao. Un certificat type est reproduit à l'annexe C.

5 COM.TEX/SB/52U Page L'un ou l'autre gouvernement pourra demander l'ouverture de consultations au sujet de toute question concernant le commerce de ces produits obtenus sur métier à main chaque fois qu'il considérera que de telles consultations sont nécessaires. Les consultations s'ouvriront dans les trente jours suivant celui où elles auront été demandées, en vue d'arriver à une solution mutuellement acceptable dans un délai d'un mois, au maximum. 22. Les annexes A, B et C font partie intégrante du présent Mémoire. 23. Le présent Mémoire d'entente prendra effet dès que les représentants des deux parties auront procédé à un échange de lettres confirmant l'acceptation dudit Mémoire par leur gouvernement, et il s'appliquera pendant une période de trois années civiles commençant le 1er janvier 1979 et se terminant le 31 décembre 198l.

6 ANNEXE A (A) Catégorie (B) Désignation du produit (O Limites (unités) (D) Coefficient de conversion (yards carrés l'unité) (E) Transfert (F) Report/ utilisation anticipée CO en m x en 1. Vêtements de dessus d'hiver, pour hommes, garçonnets, femmes, fillettes, enfants et bébés (couramment désignés sous le nom d'esquimaux, costumes d'autoneige, costumes de ski, pantalons de ski, combinaisons isolantes, vestons et vestes y compris les anoraks, vestes pour le ski et autres vêtements semblables de type veston) qui sont munis d'une enveloppe extérieure en tissu j à chatne et trame principalement cousue à plat et qui sont i doublés ot conçus de façon à protéger la personne qui les porte contre le froid, etc. par exemple des doublures matelassées, i des rembourrages d'édredon ou de fibres, etc., mais non des! doublures d'acétate ou de viscose unies, et sont entièrement ou principalement en coton, en fibres chimiques, en laine ou en ( mélanges de ces fibres mais excluent: tous les vêtements de dessus non doublés et les trois-quarts ou les manteaux plus longs, c'est-à-dire à la hauteur du genou on plus bas que le genou; les vêtements connus sous le nom de coupe-vent, blousons ou autres vêtements semblables à un veston qui n'ont pas une isolation thermiquej les vêtements utilitaires importés de bonne foi pour usage industriel, bien qu'ils soient conformes à la description ci-dessus; les pantalons de ski et les ensembles de ski de randonnée qui ne sont pas conformes à la description précédente (par exemple entièrement fabriqués en tissus de bonneterie) 1979: : : ,50 iï n* m Notes explicatives Une unité comprend les vêtements qui sont conçus de façon à être vendus comme un ensemble, par exemple les vestons et pantalons de ski appareillés ou coordonnés formant un costume de ski sont considérés comme une seule unité s'ils sont emballés et expédiés en tant qu'ensemble. Les vestes sont comptées séparément. Les tailles pour les vêtements d'enfants et de bébés vont de 0 à 6x.

7 6 «(A) Catégorie (B) Désignation du produit (C) Limites (unités) (0) Coefficient de conversion (yards carrés l'unité) (E) Transfert. (F) Report/ utilisation anticipée 2, Chemises à col tailleur, pour hommes et garçonnets, entièrement ou principalement en coton, en fibres chimiques, en laine ou en mélanges de ces fibres, en bonneterie ou en tissu à chaîne et trame. Ces vêtements couvrent la partie supérieure du corps, ils se portent habituellement sur la peau ou par-dessus une camisole et sont munis d'une ouverture, complète ou partielle, sur le devant, qui peut comprendre une fermeture éclair. Cet article comprend toutes les chemises pour hommes et garçonnets qui répondent à cette description, qu'elles soient exportées séparément ou en tant qu'élément d'un ensemble. 1979: : : ,10 62 U (tt) Note explicative Un "col tailleur" comprend une ou deux pièces de tissu coupées et cousues ou coupées et assemblées et comporte deux extrémités arrondies ou en pointe. 4 rn I

8 3. (S) Désignation du produit Blouses et chemisiers, pour femmes et fillettes; chemises, pour hommes et garçonnets, n'ayant pas de col tailleur; Tee-shirts et blousons d'entraînement, pour hommes et garçonnets, femmes et fillettes, enfants et bébés. (C) Limites (unités) (0) Coefficient de conversion (yards carrés l'unité) (E) Transfert (F) Report/ utilisation anticipée 0> IN3 -P- Blouses et chemisiers, pour femmes et fillettes, enfants et bébés, entièrement ou principalement en coton, en fibres chimiques, en laine ou en mélanges de ces fibres, en bonneterie ou en tissu à chaîne et à trame. Ces vêtements ont une ouverture complète ou partielle au dos ou sur le devant et couvrent la partie supérieure du corps, mais ils ne comprennent pas les vêtements de dessous, les vestes, les tee-shirts, les blousons d'entraînement et les chandails. 1979: : : ,70 62 ï]% (#) Çt^isiSj. pour hommes et ar onnj^s^j^^nj^s_de col_tall^ur^juj. sont munies de cols proportionnés, entièrement ou principalement en coton, en fibres chimiques, en laine ou en mélanges de ces fibres. Un col proportionné comprend une pièce en bonneterie qui sert à donner une forme au col. Pour une description complète des "chemises" voir celle des articles de la catégorie 2. *. Tee-shirts et blousons d'entraînement, pour hommes, garçonnets, femmes et fillettes, enfants et bébés, entièrement ou principalement en coton, en fibres chimiques, en laine ou en iiélanges de ces fibres. Les tee-shirts sont des vêtements en bonneterie qui ne sont pas munis d'une ouverture sur le devant; ils couvrent la partie supérieure du corps et leur coupe comprend dix-neuf unités ou plus, c'est-à-dire dix-neuf mailles verticales ou plus par pouce. Les blousons d'entraînement sont des vêtements, dont au moins un c6té est brossé ou recouvert d'un duvet, qui recouvrent la partie supérieure du corps. Les chandails ne sont pas inclus. 1979: : : ,50 & 112 m Les tailles pour les vêtements d'enfants et de bébés vont de 0 à 6x. ~

9 é (A) : (B) i Catégorie: Désignation du produit (c) 1 Limites j (unités) i (0) Coefficient de conversion (yards carrés l'unité) (E) Transfert (F) Report/ utilisation anticipée i 5. ' Chandails, pulls et cardigans (y compris les ponchos en bonneterie), pour hommes, garçonnets, femmes, fillettes, enfants et bébés, entièrement ou principalement en coton, on fibres chimiques, en : laine ou en mélanges de ces fibres. Ces vêtements de bonneterie j couvrent la partie supérieure du corps et ils sont de confection j plus grossière qu'une coupe de dix-neuf unités, c'est-à-o'ire moins j de dix-neuf mailles verticales par pouce. Ils comprennent les ; articles coordonnés ou appareillés avec des accessoires comme les ; chapeaux, les foulards, les gants, les mitaines, les chaussons, ; etc. Un vêtement de cette catégorie est considéré comme un j ensemble et est compté comme une seule unité lorsqu'il est j expédié avec des accessoires coordonnés ou appareillés. 1979: : : ,40 62 ii* m i Les tailles pour les vêtements d'enfants et de bébés vont j de 0 à 6X. i t -o > 3 R ^c -H m X m ro rxj -P-

10 (8) Désignation du produit (0) Coefficient de conversion (yards carrés l'unité) (E) Transfert (F) Report/ utilisation anticipée n CD UJ t C3 r-i r-i ac r\ X C/i CD en -F- Culottes. X.Ç ËEL r J. s. pantalons, jeans, shorts, salopettes et combinaisons, pour hommes et garçonnets, femmes et fillettes, enfants et bébés. 1979: : , * (6*) Culottes, pantalons, et jeans, pour hommes et garçonnets, femmes et fillettes, enfants et bébés, entièrement ou principalement en coton, en fibres chimiques, en laine et en mélanges de ces fibres. Ces vêtements ne commencent pas plus haut que la taille mais descendent jusqu'au genou ou plus bas que le genou. Ils comprennent les jodhpurs, les knickers, les collants sans pieds et les pantalons gaucho. 1981: Salopettes et combinaisons, ainsi que shorts, pour hommes,garçonnets, femmes et fillettes, enfants et bébés, entièrement ou principalement en coton, en fibres chimiques, en laine ou en mélanges de ces fibres. Les salopettes et les combinaisons comportent une seule pièce, soit des pantalons ou des shorts, mais ils comprennent une bavette (ou des bretelles fixées en permanence) ou une autre pièce de tissu qui commence en haut de la taille et recouvre partiellement ou entièrement la partie supérieure du corps. Ces articles comprennent les combinaisons-pantalons d'une seule pièce. Les shorts ressemblent aux pantalons, mais ils ne vont pas jusqu'au genou. Les tailles pour les vêtements d'enfants et de bébés vont de 0 à 6x.

11 "(B) Désignation du produit Limites (unités) (D) Coefficient de conversion (yards carrés l'unité) (E) Transfert (F) Report/ utilisation anticipée Vestons, paletots et demi-saison Vestons, pour hommes, garçonnets, femmes, fillettes, enfants et bébés, entièrement ou principalement en coton, en fibres chimiques, en laine ou en mélanges de ces fibres. Les vestons sont des vêtements de dessus qui couvrent la partie supérieure du corps, ne vont pas jusqu'au genou et comprennent les ponchos de tissu à chaîne et trame, les vestes et les boléros mais non les vêtements dont la définition correspond à celle des articles de la catégorie : 1980: 1981: W 3,50 62 u m Les tailles pour les vêtements d'enfants et de bébés vont de 0 à 6x. Paletots et demi-saison. Vêtements de dessus qui vont jusqu'au genou ou en dessous du genou et ne comprennent pas les imperméables et les manteaux en cuir. -o eu s

12 COM.TEX/SB/52U Page 12 ANNEXE A Notes explicatives 1. Les vêtements partiellement manufacturés, c'est-à-dire les vêtements qui ont été taillés et cousus, ou autrement assemblés, mais qui nécessitent quelque transformation ultérieure, sont également compris dans tous les articles précédents et ils doivent être rangés dans la catégorie des produits finis. Par exemple, les vêtements de dessus qui doivent être doublés ou entredoublés sont considérés comme des produits partiellement manufacturés relevant de la catégorie Les vêtements d'un genre indéterminé, notamment les vêtements unisexes, doivent être comptés parmi les vêtements du genre masculin. 3. Report/utilisâtion anticipée - 11 pour cent des articles, l'utilisation anticipée ne doit pas dépasser 6 pour cent. h. Le transfert est autorisé de la catégorie des vêtements pour adultes vers celle des vêtements pour bébés dans un rapport de trois à cinq. 5. Les limites indiquées à la colonne (c) ne doivent pas être augmentées de plus de 15 pour cent par le jeu combiné du transfert, du report et de l'utilisation anticipée.

13 COM.TEX/SB/52U Page 13 ANNEXE B Système de contrôle convenu Ainsi qu'il est convenu entre les parties au présent Mémoire, l'administration des exportations de Macao et des importations au Canada des articles d'habillement énumérés à l'annexe A se fondera sur un système de contrôle appliqué par les autorités de Macao et par les autorités canadiennes. Le détail dudit système de contrôle est exposé ci-après. Les autorités canadiennes accepteront les importations d'articles d'habillement susmentionnés sur présentation d'une demande de la part de l'importateur, accompagnée d'une copie authentique de la licence d'exportation délivrée par les autorités de Macao. Les expéditions de moins de $250 canadiens f.o.b. ne requièrent pas de licence d'exportation. Les licences d'exportation délivrées par les autorités de Macao pour des produits assujettis à des limites en vertu du présent Mémoire doivent contenir les indications suivantes: 1. la destination 2. le numéro de série 3. les nom et adresse de l'importateur k. les nom et adresse de l'exportateur 5. la catégorie et la désignation du produit 6. la quantité exprimée dans l'une des unités désignées dans le Mémoire et, lorsque la quantité est exprimée autrement, l'équivalent en poids, unités ou yards carrés, calculé selon les coefficients de conversion figurant à l'annexe A. 7. l'attestation par les autorités de Macao que la quantité a été imputée sur le plafond convenu pour les exportations vers le Canada et que les produits sont originaires de Macao. Les autorités canadiennes ne feront aucune difficulté en cas de différence entre (le poids) (les yards carrés) (les unités) indiqués sur la licence d'exportation et l'expédition ou l'importation (poids) (yards carrés) (unités), à condition que cette différence reste dans des limites raisonnables. Les autorités canadiennes refuseront l'entrée de toute expédition s'il existe une différence entre le produit réel reçu et le produit indiqué sur la licence d'exportation. En cas de retrait total ou partiel d'une licence d'exportation, les autorités de Macao aviseront les autorités canadiennes de ce retrait total ou partiel. Les autorités canadiennes prendront les mesures appropriées conformément aux règles administratives existantes.

14 COM. TEX/SB/521+ Page Ik ANNEXE C 1. L'exemption prévue au paragraphe 20 du présent Mémoire d'entente pour les produits de fabrication artisanale ne s'appliquera qu'aux suivants: a) vêtements et autres articles en textiles d'un type de fabrication artisanale traditionnelle, qui ont été coupés, cousus et brodés, le cas échéant, exclusivement à la main et qui sont confectionnés avec des tissus obtenus sur métier à main sans l'aide d'une machine. On entend par tissus obtenus sur métier à main des tissus dont le poids en fibres chimiques ne dépasse pas 5 pour cent, qui ont été tissés sur des métiers actionnés exclusivement à la main ou au pied, et qui sont d'un type de fabrication artisanale traditionnelle. b) produits textiles du folklore traditionnel, fabriqués à la main de façon artisanale. 2. L'exemption ne s'appliquera qu'aux produits couverts par un certificat délivré par les autorités compétentes de Macao et conforme au spécimen joint à la présente annexe. 3. Ces certificats indiqueront les motifs de l'exemption et seront acceptés par les autorités canadiennes à condition que celles-ci aient la certitude que les produits concernés satisfont aux conditions définies dans la présente annexe. )

r ACCORD GENERAL SUR LES TARIFS DOUANIERS ET LE COMMERCE

r ACCORD GENERAL SUR LES TARIFS DOUANIERS ET LE COMMERCE r ACCORD GENERAL SUR LES TARIFS DOUANIERS ET LE COMMERCE RESTRICTED C0M.TEX/SB/899/Add.11 29 novembre 1983 Distribution spéciale Organe de surveillance des textiles Original: anglais ARRANGEMENT CONCERNANT

Plus en détail

ACCORD EUROPÉEN RELATIF AU TRANSPORT INTERNATIONAL DES MARCHANDISES DANGEREUSES PAR ROUTE (ADR)

ACCORD EUROPÉEN RELATIF AU TRANSPORT INTERNATIONAL DES MARCHANDISES DANGEREUSES PAR ROUTE (ADR) ACCORD EUROPÉEN RELATIF AU TRANSPORT INTERNATIONAL DES MARCHANDISES DANGEREUSES PAR ROUTE (ADR) LES PARTIES CONTRACTANTES, DÉSIREUSES d'accroître la sécurité des transports internationaux par route, SONT

Plus en détail

ACCORD INTERNATIONAL SUR LA VIANDE BOVINE

ACCORD INTERNATIONAL SUR LA VIANDE BOVINE ACCORD INTERNATIONAL SUR LA VIANDE BOVINE Les Parties au présent accord, Convaincus qu'une coopération internationale plus grande devrait s'exercer de manière à contribuer à accroître la libéralisation,

Plus en détail

ECO-ORGANISME TEXTILE "ECO TLC"

ECO-ORGANISME TEXTILE ECO TLC le 09/06/09 ECO-ORGANISME TEXTILE "ECO TLC" Eco TLC, éco-organisme collecteur de l éco-participation propre à la filière textile d'habillement, linge de maison et chaussures. a obtenu, le 5 décembre dernier,

Plus en détail

Convention européenne sur la promotion d'un service volontaire transnational à long terme pour les jeunes

Convention européenne sur la promotion d'un service volontaire transnational à long terme pour les jeunes Convention européenne sur la promotion d'un service volontaire transnational à long terme pour les jeunes Strasbourg, 11.V.2000 Préambule Les Etats membres du Conseil de l'europe et les autres Etats Parties

Plus en détail

CONSEIL DE L'UNION EUROPÉENNE. Bruxelles, le 30 mars 2009 (OR. en) 7522/09 Dossier interinstitutionnel: 2009/0020 (CNS) VISA 96 AMLAT 28

CONSEIL DE L'UNION EUROPÉENNE. Bruxelles, le 30 mars 2009 (OR. en) 7522/09 Dossier interinstitutionnel: 2009/0020 (CNS) VISA 96 AMLAT 28 CONSEIL DE L'UNION EUROPÉENNE Bruxelles, le 30 mars 2009 (OR. en) 7522/09 Dossier interinstitutionnel: 2009/0020 (CNS) VISA 96 AMLAT 28 ACTES LÉGISLATIFS ET AUTRES INSTRUMENTS Objet: Décision du Conseil

Plus en détail

1. CONCEPT FEDAS DE CODIFICATION DES GROUPES DE MARCHANDISES

1. CONCEPT FEDAS DE CODIFICATION DES GROUPES DE MARCHANDISES 1. CONCEPT FEDAS DE CODIFICATION DES GROUPES DE MARCHANDISES 1.1 INTRODUCTION 1.1.1 Pourquoi une codification des groupes de marchandises unifiée pour l ensemble de la branche? Les entreprises de la branche

Plus en détail

ACCORD SUR LES SAUVEGARDES

ACCORD SUR LES SAUVEGARDES Page 299 ACCORD SUR LES SAUVEGARDES Les Membres, Considérant l'objectif général des Membres qui est d'améliorer et de renforcer le système de commerce international fondé sur le GATT de 1994, Reconnaissant

Plus en détail

CONCILIATION EXPORTATIONS DE POMMES DE TERRE A DESTINATION DU CANADA. Rapport adopté le 16 novembre 1962 (L/1927-11S/90) I.

CONCILIATION EXPORTATIONS DE POMMES DE TERRE A DESTINATION DU CANADA. Rapport adopté le 16 novembre 1962 (L/1927-11S/90) I. 16 novembre 1962 CONCILIATION EXPORTATIONS DE POMMES DE TERRE A DESTINATION DU CANADA Rapport adopté le 16 novembre 1962 (L/1927-11S/90) I. Introduction 1. Le groupe spécial a examiné, conformément aux

Plus en détail

Convention portant loi uniforme sur la formation des contrats de vente internationale des objets mobiliers corporels

Convention portant loi uniforme sur la formation des contrats de vente internationale des objets mobiliers corporels Convention portant loi uniforme sur la formation des contrats de vente internationale des objets mobiliers corporels (La Haye, 1er juillet 1964) Les Etats signataires de la présente Convention, Désirant

Plus en détail

Convention européenne sur l'arbitrage commercial international. Genève, 21 avril 1961

Convention européenne sur l'arbitrage commercial international. Genève, 21 avril 1961 Convention européenne sur l'arbitrage commercial international Genève, 21 avril 1961 Texte : Nations Unies, Recueil des Traités, vol. 484, p. 349. Entrée en vigueur: 7 janvier 1964, conformément au paragraphe

Plus en détail

ACCORD INSTITUANT L'ORGANISATION MONDIALE DU COMMERCE

ACCORD INSTITUANT L'ORGANISATION MONDIALE DU COMMERCE Page 11 ACCORD INSTITUANT L'ORGANISATION MONDIALE DU COMMERCE Les Parties au présent accord, Reconnaissant que leurs rapports dans le domaine commercial et économique devraient être orientés vers le relèvement

Plus en détail

Protocole de Montréal relatif à des substances qui appauvrissent la couche d'ozone

Protocole de Montréal relatif à des substances qui appauvrissent la couche d'ozone Protocole de Montréal relatif à des substances qui appauvrissent la couche d'ozone tel qu'ajusté et/ou amendé à Londres (1990) Copenhague (1992) Vienne (1995) Montréal (1997) Beijing (1999) PNUE Secrétariat

Plus en détail

PROTOCOLE RELATIF À L ARRANGEMENT DE MADRID CONCERNANT L ENREGISTREMENT INTERNATIONAL DES MARQUES

PROTOCOLE RELATIF À L ARRANGEMENT DE MADRID CONCERNANT L ENREGISTREMENT INTERNATIONAL DES MARQUES PROTOCOLE RELATIF À L ARRANGEMENT DE MADRID CONCERNANT L ENREGISTREMENT INTERNATIONAL DES MARQUES adopté à Madrid le 27 juin 1989, modifié le 3 octobre 2006 et le 12 novembre 2007 Liste des articles du

Plus en détail

ACCORD DE PRÊT. Membre ou Conseil de (ci-après appelé «l'emprunteur»)

ACCORD DE PRÊT. Membre ou Conseil de (ci-après appelé «l'emprunteur») ACCORD DE PRÊT INTERVENU CE jour du mois de 20. N o de prêt du Prêteur : ENTRE : La Société canadienne d'hypothèques et de logement ou Un prêteur approuvé par la Société canadienne d'hypothèques et de

Plus en détail

C.39. 1 Date d'entrée en vigueur : 8 novembre 1946.

C.39. 1 Date d'entrée en vigueur : 8 novembre 1946. C.39 CONVENTION N 39 Convention concernant l'assurance-décès obligatoire des salariés des entreprises industrielles et commerciales, des professions libérales, ainsi que des travailleurs à domicile et

Plus en détail

ACCORDS DE SÉCURITÉ SOCIALE ENTRE LA FRANCE ET LE CANADA

ACCORDS DE SÉCURITÉ SOCIALE ENTRE LA FRANCE ET LE CANADA ACCORDS DE SÉCURITÉ SOCIALE ENTRE LA FRANCE ET LE CANADA 11, rue de la Tour des Dames 75436 Paris cedex 09 Tél. 01 45 26 33 41 Fax 01 49 95 06 50 - www.cleiss.fr 2 Textes franco-canadiens TEXTES FRANCO-CANADIENS

Plus en détail

MECANISME D'EXAMEN DES POLITIQUES COMMERCIALES URUGUAY. Addendum

MECANISME D'EXAMEN DES POLITIQUES COMMERCIALES URUGUAY. Addendum ACCORD GENERAL SUR LES TARIFS DOUANIERS ET LE COMMERCE RESTRICTED C/RM/G/26/Add.1 15 juillet 1992 Distribution limitée CONSEIL Original: espagnol MECANISME D'EXAMEN DES POLITIQUES COMMERCIALES URUGUAY

Plus en détail

CONTRAT DE LICENCE, DE DROIT D USAGE ET DE MAINTENANCE DE LOGICIEL. n XXXX-XX-XX-X

CONTRAT DE LICENCE, DE DROIT D USAGE ET DE MAINTENANCE DE LOGICIEL. n XXXX-XX-XX-X CONTRAT DE LICENCE, DE DROIT D USAGE ET DE MAINTENANCE DE LOGICIEL n XXXX-XX-XX-X Entre : ETIC SOFTWARE, société par actions simplifiée au capital de 80 000 euros, dont le siège social est situé 28 rue

Plus en détail

FICHE PRATIQUE. CLP : Classification, étiquetage et emballage des produits chimiques. Contexte : classifier et identifier les substances chimiques

FICHE PRATIQUE. CLP : Classification, étiquetage et emballage des produits chimiques. Contexte : classifier et identifier les substances chimiques FICHE PRATIQUE CLP : Classification, étiquetage et emballage des produits chimiques Contexte : classifier et identifier les substances chimiques «En vue de faciliter les échanges internationaux tout en

Plus en détail

ACCORD SUR LES RELATIONS CINÉMATOGRAPHIQUES ENTRE LE GOUVERNEMENT DU CANADA ET LE GOUVERNEMENT DE L'ESPAGNE

ACCORD SUR LES RELATIONS CINÉMATOGRAPHIQUES ENTRE LE GOUVERNEMENT DU CANADA ET LE GOUVERNEMENT DE L'ESPAGNE ACCORD SUR LES RELATIONS CINÉMATOGRAPHIQUES ENTRE LE GOUVERNEMENT DU CANADA ET LE GOUVERNEMENT DE L'ESPAGNE Madrid, le 14 janvier 1985 ACCORD SUR LES RELATIONS CINÉMATOGRAPHIQUES ENTRE LE GOUVERNEMENT

Plus en détail

F OMPI ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE. Dix-septième session Genève, 7 11 mai 2007

F OMPI ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE. Dix-septième session Genève, 7 11 mai 2007 F OMPI SCT/17/5 ORIGINAL : anglais DATE : 23 mars 2007 ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE COMITE PERMANENT DU DROIT DES MARQUES, DES DESSINS ET MODELES INDUSTRIELS ET DES INDICATIONS

Plus en détail

CONVENTION COLLECTIVE DE TRAVAIL N 69 DU 17 JUILLET 1998 DETERMINANT LES REGLES DE CONVERSION ET D'ARRONDI EN EURO A APPLIQUER

CONVENTION COLLECTIVE DE TRAVAIL N 69 DU 17 JUILLET 1998 DETERMINANT LES REGLES DE CONVERSION ET D'ARRONDI EN EURO A APPLIQUER CONVENTION COLLECTIVE DE TRAVAIL N 69 DU 17 JUILLET 1998 DETERMINANT LES REGLES DE CONVERSION ET D'ARRONDI EN EURO A APPLIQUER AUX MONTANTS DES BAREMES, PRIMES, INDEMNITES ET AVANTAGES ------------ RAPPORT

Plus en détail

ACCORD SUR LES MESURES CONCERNANT LES INVESTISSEMENTS ET LIEES AU COMMERCE

ACCORD SUR LES MESURES CONCERNANT LES INVESTISSEMENTS ET LIEES AU COMMERCE Page 153 ACCORD SUR LES MESURES CONCERNANT LES INVESTISSEMENTS ET LIEES AU COMMERCE Les Membres, Considérant que les Ministres sont convenus, dans la Déclaration de Punta del Este, que "à la suite d'un

Plus en détail

Entente administrative sur la certification de produits conclue entre. la Direction générale de Transports Canada, Aviation civile (TCAC)

Entente administrative sur la certification de produits conclue entre. la Direction générale de Transports Canada, Aviation civile (TCAC) Entente administrative sur la certification de produits conclue entre la Direction générale de Transports Canada, Aviation civile (TCAC) et l Agence européenne de la sécurité aérienne (AESA) (ci-après

Plus en détail

Guide de la pratique sur les réserves aux traités 2011

Guide de la pratique sur les réserves aux traités 2011 Guide de la pratique sur les réserves aux traités 2011 Texte adopté par la Commission du droit international à sa soixante-troisième session, en 2011, et soumis à l Assemblée générale dans le cadre de

Plus en détail

Traité sur le droit des marques

Traité sur le droit des marques Base de données de l sur les textes législatifs Traité sur le droit des marques faits à Genève le 27 octobre 1994 LISTE DES ARTICLES Article premier : Expressions abrégées Article 2 : Marques auxquelles

Plus en détail

Accord européen relatif au transport international des marchandises dangereuses par voies de navigation intérieures (ADN)

Accord européen relatif au transport international des marchandises dangereuses par voies de navigation intérieures (ADN) Accord européen relatif au transport international des marchandises dangereuses par voies de navigation intérieures (ADN) - 1 - ACCORD EUROPÉEN RELATIF AU TRANSPORT INTERNATIONAL DES MARCHANDISES DANGEREUSES

Plus en détail

CONVENTION DE STAGE EN ENTREPRISE EN FRANCE MÉTROPOLITAINE ANNÉE SCOLAIRE... /...

CONVENTION DE STAGE EN ENTREPRISE EN FRANCE MÉTROPOLITAINE ANNÉE SCOLAIRE... /... CONVENTION DE STAGE EN ENTREPRISE EN FRANCE MÉTROPOLITAINE ANNÉE SCOLAIRE... /... Concernant le stagiaire: Nom : Prénom : Adresse : Date de naissance : Nationalité : Formation : Entre: Nom et adresse complète

Plus en détail

1 la loi: la loi du 4 août 1996 relative au bien-être des travailleurs lors de l'exécution de leur travail;

1 la loi: la loi du 4 août 1996 relative au bien-être des travailleurs lors de l'exécution de leur travail; Arrêté royal du 30 août 2013 fixant des dispositions générales relatives au choix, à l'achat et à l'utilisation d'équipements de protection collective (M.B. 7.10.2013) Chapitre I er. - Dispositions relatives

Plus en détail

LE CONSEIL DES COMMUNAUTÉS EUROPÉENNES,

LE CONSEIL DES COMMUNAUTÉS EUROPÉENNES, DIRECTIVE DU CONSEIL du 22 février 1990 modifiant la directive 87/102/CEE relative au rapprochement des dispositions législatives, réglementaires et administratives des États membres en matière de crédit

Plus en détail

Pour l'application du présent arrêté, il faut entendre par la loi : la loi du 12 juin 1991 relative au crédit à la consommation.

Pour l'application du présent arrêté, il faut entendre par la loi : la loi du 12 juin 1991 relative au crédit à la consommation. Arrêté royal du 21 juin 2011 portant modification de divers arrêtés en matière de crédit à la consommation et portant exécution des articles 5, 1er, alinéa 2, et 2, et 15, alinéa 3, de la loi du 12 juin

Plus en détail

ACCORD GENERAL SUP, LES TARIFS

ACCORD GENERAL SUP, LES TARIFS ACCORD GENERAL SUP, LES TARIFS DOUANIERS ET LE COMMERCE RESTRICTED COM.IND/W/55/Add.6? c l%ll' Mi ' 61 Distribution limitée Original : espagnol REPONSE AU QUESTIONNAIRE RELATIF AUX REGIMES DE LICENCES

Plus en détail

N Titre. En application de l Article 4.3.0.1 et du Chapitre 3 du Titre IV des Règles de la Compensation.

N Titre. En application de l Article 4.3.0.1 et du Chapitre 3 du Titre IV des Règles de la Compensation. N Titre LCH.Clearnet SA Instruction V.4-2 LE FONDS DE GESTION DE LA DEFAILLANCE PENSIONS LIVREES TRIPARTITES En application de l Article 4.3.0.1 et du Chapitre 3 du Titre IV des Règles de la Compensation.

Plus en détail

CONVENTION CONCERNANT L ASSISTANCE ADMINISTRATIVE MUTUELLE EN MATIÈRE FISCALE

CONVENTION CONCERNANT L ASSISTANCE ADMINISTRATIVE MUTUELLE EN MATIÈRE FISCALE CONVENTION CONCERNANT L ASSISTANCE ADMINISTRATIVE MUTUELLE EN MATIÈRE FISCALE Texte amendé conformément aux dispositions du Protocole d amendement à la Convention concernant l assistance administrative

Plus en détail

POLICE D ASSURANCE AUTOMOBILE DU QUÉBEC F.P.Q. N O 7 FORMULE D ASSURANCE EXCÉDENTAIRE DE LA RESPONSABILITÉ CIVILE

POLICE D ASSURANCE AUTOMOBILE DU QUÉBEC F.P.Q. N O 7 FORMULE D ASSURANCE EXCÉDENTAIRE DE LA RESPONSABILITÉ CIVILE POLICE D ASSURANCE AUTOMOBILE DU QUÉBEC F.P.Q. N O 7 FORMULE D ASSURANCE EXCÉDENTAIRE DE LA RESPONSABILITÉ CIVILE 1 er mars 2001 Aux intéressés : Vous trouverez ci-joint le texte révisé de la police d'assurance

Plus en détail

Le Réseau de conciliation du secteur financier Un cadre pour la collaboration Le 10 Août, 2007

Le Réseau de conciliation du secteur financier Un cadre pour la collaboration Le 10 Août, 2007 Le Réseau de conciliation du secteur financier Un cadre pour la collaboration Le 10 Août, 2007 Page 1 sur 15 NOTE La présente note et les documents joints décrivent un cadre pour la collaboration continue

Plus en détail

ING Business Account Règlement

ING Business Account Règlement I. Objet et cadre du présent règlement ING Business Account Règlement Version 01/08/2015 Le présent règlement relatif à l'ing Business Account (ci-après dénommé le "Règlement") régit les relations entre

Plus en détail

Ce texte est une version provisoire. Seule la version qui sera publiée dans la Feuille officielle

Ce texte est une version provisoire. Seule la version qui sera publiée dans la Feuille officielle Ce texte est une version provisoire. Seule la version qui sera publiée dans la Feuille officielle (https://www.admin.ch/gov/fr/accueil/droit-federal/feuille-federale.html) fait foi. Texte original Convention

Plus en détail

CONTRAT DE VENTE INTERNATIONALE Produits manufacturés B. CONDITIONS GENERALES

CONTRAT DE VENTE INTERNATIONALE Produits manufacturés B. CONDITIONS GENERALES CONTRAT DE VENTE INTERNATIONALE Produits manufacturés B. CONDITIONS GENERALES Art. 1 Généralités 1.1 Ces Conditions Générales ont été élaborées afin d'être appliquées avec les Conditions Particulières

Plus en détail

Rabat, le 30 décembre 2005 CIRCULAIRE 4976/222

Rabat, le 30 décembre 2005 CIRCULAIRE 4976/222 Rabat, le 30 décembre 2005 CIRCULAIRE 4976/222 OBJET : - Entrée en vigueur de l'accord de Libre Echange conclu entre le Royaume du Maroc et la République de Turquie. REFER : - Correspondance n 18094/003008

Plus en détail

REGLEMENT DE LA CONSULTATION

REGLEMENT DE LA CONSULTATION DIVISION APPROVISIONNEMENTS ET MAHES APPEL D OFFRES OUVERT SUR OFFRES DE PRIX N 64/2011 DU 13/12/2011 à 10H RELATIF A LA FOURNITURE DE 1401,20 Km DE PROFILS SISMIQUES 2D «ROUND AFRICA» ACQUIS EN 1975 EN

Plus en détail

ACCORD EUROPÉEN SUR UN CODE DE CONDUITE VOLONTAIRE RELATIF À L'INFORMATION PRÉCONTRACTUELLE CONCERNANT LES PRÊTS AU LOGEMENT (CI-APRÈS "L'ACCORD")

ACCORD EUROPÉEN SUR UN CODE DE CONDUITE VOLONTAIRE RELATIF À L'INFORMATION PRÉCONTRACTUELLE CONCERNANT LES PRÊTS AU LOGEMENT (CI-APRÈS L'ACCORD) ACCORD EUROPÉEN SUR UN CODE DE CONDUITE VOLONTAIRE RELATIF À L'INFORMATION PRÉCONTRACTUELLE CONCERNANT LES PRÊTS AU LOGEMENT (CI-APRÈS "L'ACCORD") L'accord a été négocié et adopté par les associations

Plus en détail

SERVICE DE CONCILIATION DES ASSURANCES DE PERSONNES DU CANADA

SERVICE DE CONCILIATION DES ASSURANCES DE PERSONNES DU CANADA SERVICE DE CONCILIATION DES ASSURANCES DE PERSONNES DU CANADA Mandat Le Service de conciliation des assurances de personnes du Canada («SCAPC») est un organisme indépendant qui s'occupe des plaintes des

Plus en détail

Circulaire de télécom CRTC 2008-3

Circulaire de télécom CRTC 2008-3 Circulaire de télécom CRTC 2008-3 Bulletin d'information Ottawa, le 16 décembre 2008 Règles sur les télécommunications non sollicitées et Règles sur la liste nationale des numéros de télécommunication

Plus en détail

CONTRAT DE CESSION DE BREVET TABLE DES MATIÈRES

CONTRAT DE CESSION DE BREVET TABLE DES MATIÈRES CONTRAT DE CESSION DE BREVET TABLE DES MATIÈRES PRÉAMBULE... 4 0.00 INTERPRÉTATION... 5 0.01 Terminologie... 5 0.01.01 Activités... 5 0.01.02 Améliorations... 5 0.01.03 Brevet... 5 0.01.04 Cas de Défaut...

Plus en détail

CONTRAT D ADHESION «TYPE»

CONTRAT D ADHESION «TYPE» CONTRAT D ADHESION «TYPE» ENTRE : La société Eco TLC, Société par Action Simplifiée au capital de 42.750 dont le siège social est situé au 40, boulevard Malesherbes 75008 Paris, immatriculée au Registre

Plus en détail

Demande de permis d'exportation d'électricité, en date du 6 août 2003, présentée par Direct Commodities Trading (DCT) Inc.

Demande de permis d'exportation d'électricité, en date du 6 août 2003, présentée par Direct Commodities Trading (DCT) Inc. Dossier 6200-D070-1 Le 15 octobre 2003 Monsieur Jean-Jacques Taza Secrétaire et dirigeant Direct Commodities and Trading (DCT) Inc. 4821, avenue du Parc, bureau 6 Montréal (Québec) H2V 4E7 Monsieur, Demande

Plus en détail

Conditions Générales Location d équipements terminaux

Conditions Générales Location d équipements terminaux Conditions Générales Location d équipements terminaux Vous trouverez dans le présent document les conditions générales qui s'appliquent à la location des équipements terminaux de Orange. Elles peuvent

Plus en détail

CONVENTION COLLECTIVE DE TRAVAIL N 85 DU 9 NOVEMBRE 2005 CONCERNANT LE TELETRAVAIL, MODIFIEE PAR LA CONVENTION COLLECTIVE

CONVENTION COLLECTIVE DE TRAVAIL N 85 DU 9 NOVEMBRE 2005 CONCERNANT LE TELETRAVAIL, MODIFIEE PAR LA CONVENTION COLLECTIVE CONVENTION COLLECTIVE DE TRAVAIL N 85 DU 9 NOVEMBRE 2005 CONCERNANT LE TELETRAVAIL, MODIFIEE PAR LA CONVENTION COLLECTIVE DE TRAVAIL N 85 BIS DU 27 FEVRIER 2008 ----------------------- Vu la loi du 5 décembre

Plus en détail

COGECO CÂBLE INC. RÉGIME D OPTIONS D ACHAT D ACTIONS. 17 juin 1993

COGECO CÂBLE INC. RÉGIME D OPTIONS D ACHAT D ACTIONS. 17 juin 1993 COGECO CÂBLE INC. RÉGIME D OPTIONS D ACHAT D ACTIONS 17 juin 1993 Modifié le 20 octobre 2000, le 19 octobre 2001, le 18 octobre 2002, le 17 octobre 2003, le 13 octobre 2006, le 26 octobre 2007, le 29 octobre

Plus en détail

Projet d'accord relatif à l'aide pour la défense mutuelle entre les États-Unis et la CED (Mai 1954)

Projet d'accord relatif à l'aide pour la défense mutuelle entre les États-Unis et la CED (Mai 1954) Projet d'accord relatif à l'aide pour la défense mutuelle entre les États-Unis et la CED (Mai 1954) Source: Archives Nationales du Luxembourg, Luxembourg. Affaires étrangères. Communauté européenne de

Plus en détail

CONTRAT APPORT D AFFAIRE

CONTRAT APPORT D AFFAIRE CONTRAT APPORT D AFFAIRE Il est préférable de signer un accord écrit liant les deux parties sur des droits et des devoirs de la part de l un et de l autre. Avant de s engager envers une entreprise, il

Plus en détail

2013 /14. appréciez la différence www.landi.ch

2013 /14. appréciez la différence www.landi.ch 2013 /14 Habits travail et pour les loisirs appréciez la différence www.landi.ch 39. 90 LE HIT Veste de bûcheron Veste tout-temps résistante. Extérieur 100 % polyester, doublure intérieure en fourrure

Plus en détail

PROTOCOLE D'ENTENTE VISANT LA RECONNAISSANCE ET L'ÉCHANGE DE PERMIS DE CONDUIRE

PROTOCOLE D'ENTENTE VISANT LA RECONNAISSANCE ET L'ÉCHANGE DE PERMIS DE CONDUIRE PROTOCOLE D'ENTENTE VISANT LA RECONNAISSANCE ET L'ÉCHANGE DE PERMIS DE CONDUIRE ENTRE: LE MINISTÈRE DE L'EQUIPEMENT, DES TRANSPORTS, DU LOGEMENT, DU TOURISME ET DE LA MER DE LA RÉPUBLIQUE FRANÇAISE représenté

Plus en détail

ACCORD SUR LES OBSTACLES TECHNIQUES AU COMMERCE. Eu égard aux Négociations commerciales multilatérales du Cycle d'uruguay,

ACCORD SUR LES OBSTACLES TECHNIQUES AU COMMERCE. Eu égard aux Négociations commerciales multilatérales du Cycle d'uruguay, Page 129 ACCORD SUR LES OBSTACLES TECHNIQUES AU COMMERCE Les Membres, Eu égard aux Négociations commerciales multilatérales du Cycle d'uruguay, Désireux de favoriser la réalisation des objectifs du GATT

Plus en détail

RÈGLEMENT relatif au programme Remise en argent

RÈGLEMENT relatif au programme Remise en argent RÈGLEMENT relatif au programme Remise en argent Règlement Le programme Remise en argent Banque Laurentienne est assujetti au règlement suivant, sous réserve de modifications sans préavis. Si vous décidez

Plus en détail

(Actes non législatifs) RÈGLEMENTS

(Actes non législatifs) RÈGLEMENTS 23.4.2010 Journal officiel de l Union européenne L 102/1 II (Actes non législatifs) RÈGLEMENTS RÈGLEMENT (UE) N o 330/2010 DE LA COMMISSION du 20 avril 2010 concernant l'application de l'article 101, paragraphe

Plus en détail

Services de conciliation en assurance Cadre de collaboration et de surveillance. Approuvé par le CCRRA en juin 2015

Services de conciliation en assurance Cadre de collaboration et de surveillance. Approuvé par le CCRRA en juin 2015 Services de conciliation en assurance Cadre de collaboration et de Approuvé par le CCRRA en juin 2015 Mise à jour du Forum conjoint des autorités de réglementation du marché financier Réseau de conciliation

Plus en détail

SUBVENTIONS ET DROITS COMPENSATEURS 55

SUBVENTIONS ET DROITS COMPENSATEURS 55 SUBVENTIONS ET DROITS COMPENSATEURS 55 ACCORD RELATIF A L'INTERPRETATION ET A L'APPLICATION DES ARTICLES VI, XVI ET XXIII DE L'ACCORD GENERAL SUR LES TARIFS DOUANIERS ET LE COMMERCE Les signataires 1 du

Plus en détail

ACCORD SUR L'AGRICULTURE

ACCORD SUR L'AGRICULTURE Page 47 ACCORD SUR L'AGRICULTURE Les Membres, Ayant décidé d'établir une base pour entreprendre un processus de réforme du commerce des produits agricoles conformément aux objectifs des négociations énoncés

Plus en détail

Orientations sur la solvabilité du groupe

Orientations sur la solvabilité du groupe EIOPA-BoS-14/181 FR Orientations sur la solvabilité du groupe EIOPA Westhafen Tower, Westhafenplatz 1-60327 Frankfurt Germany - Tel. + 49 69-951119-20; Fax. + 49 69-951119-19; email: info@eiopa.europa.eu

Plus en détail

COM(2013) 737 final QUATORZIÈME LÉGISLATURE SESSION ORDINAIRE DE 2013-2014. Le 13 novembre 2013 Le 13 novembre 2013

COM(2013) 737 final QUATORZIÈME LÉGISLATURE SESSION ORDINAIRE DE 2013-2014. Le 13 novembre 2013 Le 13 novembre 2013 COM(2013) 737 final ASSEMBLÉE NATIONALE S É N A T QUATORZIÈME LÉGISLATURE SESSION ORDINAIRE DE 2013-2014 Reçu à la Présidence de l'assemblée nationale Enregistré à la Présidence du Sénat Le 13 novembre

Plus en détail

Protocole d'amendement à la Convention concernant l'assistance administrative mutuelle en matière fiscale

Protocole d'amendement à la Convention concernant l'assistance administrative mutuelle en matière fiscale Série des traités du Conseil de l'europe - n 208 Protocole d'amendement à la Convention concernant l'assistance administrative mutuelle en matière fiscale Paris, 27.V.2010 STCE 208 Assistance mutuelle

Plus en détail

ACCORD SUR LA MISE EN OEUVRE DE L'ARTICLE VI DE L'ACCORD GENERAL SUR LES TARIFS DOUANIERS ET LE COMMERCE DE 1994 PARTIE I. Article premier.

ACCORD SUR LA MISE EN OEUVRE DE L'ARTICLE VI DE L'ACCORD GENERAL SUR LES TARIFS DOUANIERS ET LE COMMERCE DE 1994 PARTIE I. Article premier. Page 159 ACCORD SUR LA MISE EN OEUVRE DE L'ARTICLE VI DE L'ACCORD GENERAL SUR LES TARIFS DOUANIERS ET LE COMMERCE DE 1994 Les Membres conviennent de ce qui suit: PARTIE I Article premier Principes Une

Plus en détail

Titre premier : des résidences immobilières de promotion touristique

Titre premier : des résidences immobilières de promotion touristique Dahir n 1-08-60 du 17 joumada I 1429 portant promulgation de la loi n 01-07 édictant des mesures particulières relatives aux résidences immobilières de promotion touristique et modifiant et complétant

Plus en détail

TAXE COMMUNALE SUR LA FORCE MOTRICE

TAXE COMMUNALE SUR LA FORCE MOTRICE 1 TAXE COMMUNALE SUR LA FORCE MOTRICE Article 1: Il est établi, au profit de la Ville de Verviers, pour les exercices 2013 à 2018, une taxe annuelle sur la force motrice à charge des entreprises industrielles,

Plus en détail

CONVENTION COLLECTIVE DE TRAVAIL N 85 ------------------------------------------------------------------

CONVENTION COLLECTIVE DE TRAVAIL N 85 ------------------------------------------------------------------ CONVENTION COLLECTIVE DE TRAVAIL N 85 ------------------------------------------------------------------ Séance du mercredi 9 novembre 2005 -------------------------------------------------- CONVENTION

Plus en détail

Accord-cadre pour la collaboration intercantonale assortie d'une compensation des charges

Accord-cadre pour la collaboration intercantonale assortie d'une compensation des charges Accord-cadre pour la collaboration intercantonale assortie d'une compensation des charges (Accord-cadre, ACI) du 24 juin 2005 I. Dispositions générales 1. Principes Art. 1 But et champ d'application 1L'Accord-cadre

Plus en détail

NC 35 Norme comptable relative aux états financiers consolidés

NC 35 Norme comptable relative aux états financiers consolidés NC 35 Norme comptable relative aux états financiers consolidés Champ d'application 1. La présente norme doit être appliquée à la préparation et à la présentation des états financiers consolidés d'un groupe

Plus en détail

Etablissement et dépôt des comptes consolidés et du rapport de gestion consolidé

Etablissement et dépôt des comptes consolidés et du rapport de gestion consolidé Département Informations micro-économiques Service Centrale des bilans boulevard de Berlaimont 14 - BE-1000 Bruxelles tél. 02 221 30 01 - fax 02 221 32 66 e-mail: centraledesbilans@nbb.be - site Internet:

Plus en détail

Proposition de DÉCISION DU CONSEIL

Proposition de DÉCISION DU CONSEIL COMMISSION EUROPÉENNE Bruxelles, le 4.5.2015 COM(2015) 194 final 2015/0101 (NLE) Proposition de DÉCISION DU CONSEIL relative à la conclusion, au nom de l'union européenne, du protocole pour éliminer le

Plus en détail

.CO S I T E I N T E R N E T D E P R E T A P O R T E R & A C C E S S O I R E S P O U R H O M M E S DOSSIER DE PRESSE

.CO S I T E I N T E R N E T D E P R E T A P O R T E R & A C C E S S O I R E S P O U R H O M M E S DOSSIER DE PRESSE .CO S I T E I N T E R N E T D E P R E T A P O R T E R & A C C E S S O I R E S P O U R H O M M E S DOSSIER DE PRESSE Matières de qualité, fabrication minutieuse et prix abordables sont aujourd hui la signature

Plus en détail

ARRANGEMENT EN VUE DE LA RECONNAISSANCE MUTUELLE DES QUALIFICATIONS PROFESSIONNELLES DES ARCHITECTES ENTRE L'ORDRE DES ARCHITECTES DU QUÉBEC

ARRANGEMENT EN VUE DE LA RECONNAISSANCE MUTUELLE DES QUALIFICATIONS PROFESSIONNELLES DES ARCHITECTES ENTRE L'ORDRE DES ARCHITECTES DU QUÉBEC ARRANGEMENT EN VUE DE LA RECONNAISSANCE MUTUELLE DES QUALIFICATIONS PROFESSIONNELLES DES ARCHITECTES ENTRE L'ORDRE DES ARCHITECTES DU QUÉBEC ET L'ORDRE DES ARCHITECTES DE FRANCE ARRANGEMENT EN VUE DE LA

Plus en détail

SUBVENTIONS. Notifications conformément à l'article XVI: 1 TURQUIE

SUBVENTIONS. Notifications conformément à l'article XVI: 1 TURQUIE ACCORD GENERAL SUR LES TARIFS DOUANIERS ET LE COMMERCE RESTRICTED L/7162/Add.l8 6 mai 1994 Distribution limitée (94-0829) Original: anglais SUBVENTIONS Notifications conformément à l'article XVI: 1 TURQUIE

Plus en détail

««MODE ANNEES 40 40»

««MODE ANNEES 40 40» EDITION SPECIALE ««MODE ANNEES 40 40»» Sommaire Les années 40 23 Les femmes 34 - Les tenues : robes et tailleurs 34 - Le maquillage 45 - La coiffure 56 - Les chaussures 78 - Les bas 78 - Les bijoux 78

Plus en détail

TITRE I DISPOSITIONS GENERALES. Article 1er. Définitions

TITRE I DISPOSITIONS GENERALES. Article 1er. Définitions ENTENTE EN MATIERE DE SECURITE SOCIALE ENTRE LE LUXEMBOURG ET LE QUEBEC Texte consolidé tenant compte des modifications introduites dans le texte signé le 22.9.1989 par l'avenant du 2.4.1992 (voir aussi

Plus en détail

Banque Internationale pour la Reconstruction et le Développement

Banque Internationale pour la Reconstruction et le Développement Banque Internationale pour la Reconstruction et le Développement Conditions Générales Applicables aux Accords de Prêt et de Garantie pour les Prêts à Spread Fixe En date du 1 er septembre 1999 Banque Internationale

Plus en détail

DU 3 JUILLET 1978 RELATIVE AUX CONTRATS DE TRAVAIL, LA CONVENTION COLLEC- MENSUEL GARANTI AUX OUVRIERS EN CAS D'INCAPACITE DE TRAVAIL

DU 3 JUILLET 1978 RELATIVE AUX CONTRATS DE TRAVAIL, LA CONVENTION COLLEC- MENSUEL GARANTI AUX OUVRIERS EN CAS D'INCAPACITE DE TRAVAIL CONVENTION COLLECTIVE DE TRAVAIL N 12 BIS DU 26 FEVRIER 1979 ADAPTANT A LA LOI DU 3 JUILLET 1978 RELATIVE AUX CONTRATS DE TRAVAIL, LA CONVENTION COLLEC- TIVE DE TRAVAIL N 12 DU 28 JUIN 1973 CONCERNANT

Plus en détail

La responsabilité de l'administration des prestations reste celle de l'administrateur.

La responsabilité de l'administration des prestations reste celle de l'administrateur. Financial Services Commission of Ontario Commission des services financiers de l Ontario SECTION : INDEX N O : TITRE : APPROUVÉ PAR : PUBLICATION : DATE D ENTRÉE EN VIGUEUR : Notes d'orientation sur les

Plus en détail

Art. 1 Coopération économique et technique. Art. 2 Traitement de la nation la plus favorisée. Art. 3 Régime d'importation en Suisse

Art. 1 Coopération économique et technique. Art. 2 Traitement de la nation la plus favorisée. Art. 3 Régime d'importation en Suisse Accord de commerce, de protection des investissements et de coopération technique du 16 août 1962 entre la Confédération suisse et la République du Sénégal Art. 1 Coopération économique et technique Le

Plus en détail

entre [Nom du boursier] (ci après dénommé "le boursier établi [nom de l Etat et adresse complète]...(adresse complète en Europe)...

entre [Nom du boursier] (ci après dénommé le boursier établi [nom de l Etat et adresse complète]...(adresse complète en Europe)... CONTRAT DE BOURSE JAPON N entre La Communauté européenne (ci après dénommé "la Communauté"), représentée par la Commission des Communautés européennes (ci après dénommée "la Commission"), elle-même représentée

Plus en détail

CONVENTION D UNIDROIT SUR LE CREDIT-BAIL INTERNATIONAL (Ottawa, le 28 mai 1988)

CONVENTION D UNIDROIT SUR LE CREDIT-BAIL INTERNATIONAL (Ottawa, le 28 mai 1988) CONVENTION D UNIDROIT SUR LE CREDIT-BAIL INTERNATIONAL (Ottawa, le 28 mai 1988) LES ETATS PARTIES A LA PRESENTE CONVENTION, RECONNAISSANT l importance d éliminer certains obstacles juridiques au crédit-bail

Plus en détail

Accord instituant un Compte Épargne Temps

Accord instituant un Compte Épargne Temps Préambule...2 Article 1 Bénéficiaires...2 Article 2 Alimentation du compte...2 2-1 Des congés payés annuels...2 2-2 Des jours de repos ARTT...2 2-3 Nombre maximum de jours cumulables au titre des congés

Plus en détail

Avons ordonné et ordonnons:

Avons ordonné et ordonnons: Recouvrement CE créances,cotisations,taxes et autres mesures Loi du 20 décembre 2002 concernant l'assistance mutuelle en matière de recouvrement dans la Communauté européenne des créances relatives à certains

Plus en détail

ACCORD DE SÉCURITÉ SOCIALE ENTRE LE GOUVERNEMENT DE LA RÉPUBLIQUE FRANÇAISE ET LE GOUVERNEMENT DES ÉTATS-UNIS D'AMÉRIQUE

ACCORD DE SÉCURITÉ SOCIALE ENTRE LE GOUVERNEMENT DE LA RÉPUBLIQUE FRANÇAISE ET LE GOUVERNEMENT DES ÉTATS-UNIS D'AMÉRIQUE ACCORD DE SÉCURITÉ SOCIALE ENTRE LE GOUVERNEMENT DE LA RÉPUBLIQUE FRANÇAISE ET LE GOUVERNEMENT DES ÉTATS-UNIS D'AMÉRIQUE 11, rue de la Tour des Dames - 75436 Paris cedex 09 - Tél. 01 45 26 33 41 - Fax

Plus en détail

AVIS DE LA COMMISSION D'ACCÈS À L'INFORMATION RELATIVEMENT À UN PROJET D ENTENTE ENTRE LE MINISTRE DU REVENU DU QUÉBEC

AVIS DE LA COMMISSION D'ACCÈS À L'INFORMATION RELATIVEMENT À UN PROJET D ENTENTE ENTRE LE MINISTRE DU REVENU DU QUÉBEC AVIS DE LA COMMISSION D'ACCÈS À L'INFORMATION RELATIVEMENT À UN PROJET D ENTENTE ENTRE LE MINISTRE DU REVENU DU QUÉBEC ET LA SOCIÉTÉ DE L'ASSURANCE AUTOMOBILE DU QUÉBEC CONCERNANT L'ÉCHANGE DE RENSEIGNEMENTS

Plus en détail

ENTRE LES SOUSSIGNÉS :

ENTRE LES SOUSSIGNÉS : CONTRAT D'ABONNEMENT À LA BANQUE DE DONNÉES MACRO-ÉCONOMIQUES DE L INSEE Contrat n ENTRE LES SOUSSIGNÉS : L'Institut national de la statistique et des études économiques, 18, boulevard Adolphe Pinard -

Plus en détail

CONTRAT DE DOMICILIATION

CONTRAT DE DOMICILIATION Entre les soussignés OPSI INFORMATIQUE 31-33, Rue Etienne RICHERAND 69003 Lyon Désignée ci-après sous la dénomination «CENTRAL OFFICE» et représenté par Monsieur Philippe SCHEIN. d une part, Et, Forme

Plus en détail

CONTRAT DE REFERENCEMENT

CONTRAT DE REFERENCEMENT CONTRAT DE REFERENCEMENT ENTRE La société Soussi Saïd, au capital de Euros, immatriculée au Registre du Commerce et des Sociétés de sous le numéro SIRET et dont le siège social est sis 27 rue des fontaines,

Plus en détail

CONTRAT D'ASSURANCE ET MODALITES DE RESILIATION. Article juridique publié le 16/02/2015, vu 1139 fois, Auteur : Maître HADDAD Sabine

CONTRAT D'ASSURANCE ET MODALITES DE RESILIATION. Article juridique publié le 16/02/2015, vu 1139 fois, Auteur : Maître HADDAD Sabine CONTRAT D'ASSURANCE ET MODALITES DE RESILIATION Article juridique publié le 16/02/2015, vu 1139 fois, Auteur : Maître HADDAD Sabine I Le défaut d information ou l information tardive du délai de préavis

Plus en détail

Collection de tissus. 27 tissus de 5 m chacun. tous les motifs de tissus sont créés par Sybille Hein C.PAULI. Source d image: Burdastyle 05/13 NATURE

Collection de tissus. 27 tissus de 5 m chacun. tous les motifs de tissus sont créés par Sybille Hein C.PAULI. Source d image: Burdastyle 05/13 NATURE Collection de tissus 27 tissus de 5 m chacun tous les motifs de tissus sont créés par Sybille Hein C.PAULI NATURE Source d image: Burdastyle 05/13 Nos tissus merveilleux de la collection BurdaStyle 05/2013

Plus en détail

F OMPI ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE UNION INTERNATIONALE DE COOPÉRATION EN MATIÈRE DE BREVETS (UNION DU PCT)

F OMPI ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE UNION INTERNATIONALE DE COOPÉRATION EN MATIÈRE DE BREVETS (UNION DU PCT) F OMPI PCT/R/2/4 ORIGINAL : anglais DATE : 31 mai 2002 ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE UNION INTERNATIONALE DE COOPÉRATION EN MATIÈRE DE BREVETS (UNION DU PCT) COMITÉ SUR LA

Plus en détail

Le Crédit Documentaire. Service du Commerce Extérieur Mai 2009 Vahinetua TAU

Le Crédit Documentaire. Service du Commerce Extérieur Mai 2009 Vahinetua TAU Le Crédit Documentaire Service du Commerce Extérieur Mai 2009 Vahinetua TAU Sommaire I/ Définition II/ Procédure III/ Schéma IV/ Particularités V/ Conseils Sources: Livre «Exporter», de FOUCHER Lien:www.eur-export.com/francais/apptheo/finance/risnp/credoc.htm

Plus en détail

MANITOWOC. Bulletin d'orientation de l'entreprise. Circulaire originale En remplacement de la circulaire 103 datée du 22 septembre 1999

MANITOWOC. Bulletin d'orientation de l'entreprise. Circulaire originale En remplacement de la circulaire 103 datée du 22 septembre 1999 Page 1 MANITOWOC Bulletin d'orientation de l'entreprise Objet : Éthique Circulaire originale En remplacement de la circulaire 103 datée du 22 septembre 1999 CIRCULAIRE 103 2 décembre 2002 EXPIRATION :

Plus en détail

COMMISSION DES NORMES COMPTABLES. Avis CNC 132/4 - Marchés à terme en marchandises

COMMISSION DES NORMES COMPTABLES. Avis CNC 132/4 - Marchés à terme en marchandises COMMISSION DES NORMES COMPTABLES Avis CNC 132/4 - Marchés à terme en marchandises A. Principes 1. En application de l'article 69, 1 er, 1 er alinéa de l'arrêté royal du 30 janvier 2001 portant exécution

Plus en détail

0.812.101. Convention pour la reconnaissance mutuelle des inspections concernant la fabrication des produits pharmaceutiques.

0.812.101. Convention pour la reconnaissance mutuelle des inspections concernant la fabrication des produits pharmaceutiques. Texte original 0.812.101 Convention pour la reconnaissance mutuelle des inspections concernant la fabrication des produits pharmaceutiques Conclue à Genève le 8 octobre 1970 Approuvée par l Assemblée fédérale

Plus en détail

CONTRAT DE RECHERCHE CTI. entre. Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne (EPFL) CH 1015 Lausanne, Suisse. représentée par le Prof

CONTRAT DE RECHERCHE CTI. entre. Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne (EPFL) CH 1015 Lausanne, Suisse. représentée par le Prof Contrat de Recherche CTI entre l'epfl et un partenaire industriel Avis importants a. Ce document est le modèle de Contrat de Recherche CTI. Il est entendu que seul un accord dûment signé aura force obligatoire.

Plus en détail

4./4/14 DE DROIT AÉRIEN. (Montréal, 26 CONVENTION SURVENANT. (12 pages) 14-1044 DCTC_WP_DCTC_

4./4/14 DE DROIT AÉRIEN. (Montréal, 26 CONVENTION SURVENANT. (12 pages) 14-1044 DCTC_WP_DCTC_ DCTC Doc n o 33 4./4/14 CONFÉRENCE INTERNATIONALE DE DROIT AÉRIEN (Montréal, 26 mars 4 avril 2014) TEXTE REFONDU DE LA CONVENTION RELATIVE AUX INFRACTIONS ET À CERTAINS AUTRES ACTES SURVENANT À BORD DES

Plus en détail

Conditions générales. Utilisateurs de machine à affranchir

Conditions générales. Utilisateurs de machine à affranchir Conditions générales Utilisateurs de machine à affranchir Conditions générales En vigueur le 12 janvier 2015 MC Marque de commerce de la Société canadienne des postes. MO Marque officielle de la Société

Plus en détail