L IMPACT ATTENDU DE DMARC SUR LE PHISHING. Auteur Sébastien GOUTAL Responsable Filter Lab

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L IMPACT ATTENDU DE DMARC SUR LE PHISHING. Auteur Sébastien GOUTAL Responsable Filter Lab"

Transcription

1 L IMPACT ATTENDU DE DMARC SUR LE PHISHING Auteur Sébastien GOUTAL Responsable Filter Lab Avril 2012

2 Sommaire Introduction... 3 Etude de la spécification DMARC... 4 Etude statistique... 6 Conclusion

3 Introduction DMARC qui signifie «Domain-based Message Authentication, Reporting & Conformance» - est une spécification technique dont le but est de standardiser l authentification des s en se basant sur les technologies déjà existantes DKIM et SPF. DMARC met également en place un mécanisme de reporting qui permet aux domaines émetteurs d s de superviser plus efficacement leur activité et de protéger ainsi leur réputation. DMARC constitue à ce titre une avancée significative pour la régulation du flux . L une des conséquences attendues du déploiement de DMARC est une diminution importante voire une disparition - du phishing : cette hypothèse a été très largement médiatisée et a suscité beaucoup d enthousiasme. Néanmoins, d après notre expérience, cette hypothèse nous semble excessive : DMARC constitue sans aucun doute un grand pas en avant, mais son impact sur le phishing sera limité. 3

4 Etude de la spécification DMARC Référons-nous au draft de la spécification publié sur le site officiel de DMARC. Le paragraphe «2. Introduction» indique : «The domain name extracted from a message s RFC5322.From field is the primary identifier in the DMARC mechanism. This identifier is used in conjunction with the results of the underlying authentication technologies to evaluate results under DMARC.» Le paragraphe «2.2 Anti-phishing» précise : «This document is significantly informed by ongoing efforts to enact large-scale, Internet-wide, antiphishing measures. Whereas DMARC can only be used to combat specific forms of exact-domain phishing directly, the DMARC mechanism is viewed more importantly as a substantial step forward in terms of creating reliable and defensible message streams. Specifically, DMARC does not attempt to solve problems related to use of Cousin Domains or abuse of the RFC5322. From display name.» La RFC 5322 est le document intitulé «Internet message format» et spécifie le format des messages électroniques. En particulier, l entête «From» indique qui est l auteur du message. Voici un exemple d'en-tête «From» : From: John DOE L entête «From» contient deux informations : un éventuel «display name», qui est affiché par défaut à la place de l adresse de l expéditeur dans la plupart des clients de messagerie. Dans notre exemple il s agit de : John DOE. l adresse qui identifie l expéditeur sans ambiguïté, à savoir : DMARC se base sur le nom de domaine défini dans l adresse de l expéditeur. En particulier, si yahoo.com est présent, alors DMARC va permettre de s assurer que l a bien été envoyé par Yahoo! Inc., ou par un tiers autorisé. 4

5 Prenons maintenant comme exemple des adresses utilisées dans du phishing ciblant la banque américaine Chase. Phishing RFC5322.From address DMARC applicable #1 oui #2 oui #3 non #4 non Les adresses des phishing #1 et #2 utilisent le domaine chase.com : il s agit donc d «exact-domain phishing» car il y a une égalité stricte entre le domaine usurpé et le domaine authentique. Le mécanisme de DMARC peut donc s appliquer et est efficace pour traiter ce genre de menace. En revanche, le mécanisme de DMARC ne peut pas s appliquer pour les phishing #3 et #4 : le phishing #3 est ce que DMARC appelle un «cousin domain phishing» : le nom de domaine est proche du nom de domaine authentique, mais n est pas géré par la banque Chase. le phishing #4 contient une adresse dont le nom de domaine n a absolument aucun rapport avec la banque Chase. Evaluer la pertinence de DMARC en ce qui concerne le phishing revient donc à déterminer la proportion d «exact-domain phishing» au sein du phishing. 5

6 Etude statistique Nous avons donc procédé à une étude statistique du phishing afin de déterminer la proportion d «exact-domain phishing». Trois corpus ont été constitués pour les années 2010, 2011 et 2012 : corpus américain : banques locales (Bank of America, Chase, Wells Fargo), services financiers (PayPal, Visa) et ISPs locaux, corpus britannique : banques locales (Barclays, Egg Banking, Halifax, Lloyds TSB Bank, Santander UK), services financiers (PayPal, Visa) et ISPs locaux, corpus français : banques locales (Banque Populaire, Caisse d Epargne, Crédit Agricole, Crédit Mutuel, La Banque postale), services financiers (PayPal, Visa) et ISPs locaux. Les résultats sont présentés dans l histogramme ci-dessous : Les résultats parlent d eux-mêmes : l exact domain phishing est une pratique en décroissance permanente - maintenant devenue minoritaire - alors que DMARC n a pas encore été déployé. En outre, on constate qu en France l exact domain phishing est une pratique devenue rare. L explication est d ordre technologique : le filtrage heuristique est très utilisé et ce filtrage s avère particulièrement efficace pour traiter l exact domain phishing. En effet, la présence d un tel domaine dans l entête «From», corrélée avec d autres caractéristiques, permet dans une certaine mesure de séparer le bon grain de l ivraie. 6

7 Conclusion L efficacité de DMARC pour combattre le phishing est d ores et déjà grandement compromise par le déclin spectaculaire de «l exact domain phishing». En outre, étant donné toute la publicité qui a été faite autour de DMARC, les phishers vont progressivement s adapter, et il est vraisemblable que «l exact domain phishing» ait disparu d ici quelques années. DMARC constitue sans aucun doute une avancée significative pour la régulation du flux , mais son impact sur le phishing sera limité. Il n existe à notre connaissance aucune solution technologique permettant de traiter le phishing de manière définitive, et seul un ensemble de mesures peut combattre le phishing de manière efficace. Premièrement, le filtrage heuristique s avère pertinent pour filtrer le phishing. En effet, son caractère prédictif permet de filtrer un nombre conséquent de campagnes de phishing, en se basant sur des caractéristiques, comme la présence d un «exact domain» - voire d un «cousin domain» - dans l entête «From». En corrélant cette caractéristique avec d autres caractéristiques, il peut ensuite séparer le phishing des s légitimes. Deuxièmement, la protection au niveau du navigateur Web est un deuxième niveau de protection indispensable. Une technologie comme Google Safe Browsing, implémentée dans Google Chrome et Mozilla Firefox, s avère particulièrement efficace en effectuant un filtrage d URL. En outre, les banques et les services financiers en ligne devraient implémenter l authentification forte pour des opérations critiques telles que des virements bancaires. L authentification forte est une procédure qui requiert la présentation d au moins deux facteurs d authentification parmi les trois facteurs d authentification existants (ce que l utilisateur connaît, ce que l utilisateur détient et ce que l utilisateur est). Une approche classique est d envoyer un code de confirmation par SMS vers un téléphone mobile (ce que l utilisateur détient), et ainsi de renforcer une procédure d authentification. La généralisation des procédures d authentification forte devrait ainsi limiter les dommages causés par le phishing. Enfin, il est indispensable d éduquer les utilisateurs. En particulier, l utilisation du protocole HTTPS devrait être systématique dès que des informations sensibles sont échangées, alors que la quasi-totalité du phishing utilise le protocole HTTP. Les utilisateurs devraient donc en avoir pleinement conscience. 7

8 A propos de Vade Retro Technology Avec la protection de plusieurs centaines de millions de boîtes aux lettres dans le monde, Vade Retro Technology est le spécialiste de la messagerie contre tous les types de courriers indésirables. Outre la protection des plus grands fournisseurs d accès Internet français et internationaux, l entreprise protège également des milliers de PME et grandes entreprises ainsi que plusieurs millions d indépendants et particuliers. 40C5V1-04/12 FR SASU VADE RETRO TECHNOLOGY au capital de avenue. Antoine Pinay, Parc d activité des 4 vents, HEM France RCS Rbx Tourcoing

LIVRE BLANC COMBATTRE LE PHISHING. Auteur Sébastien GOUTAL Responsable Filter Lab. Janvier 2014. www.vade-retro.com

LIVRE BLANC COMBATTRE LE PHISHING. Auteur Sébastien GOUTAL Responsable Filter Lab. Janvier 2014. www.vade-retro.com COMBATTRE LE PHISHING Auteur Sébastien GOUTAL Responsable Filter Lab Janvier 2014 LIVRE BLANC www.vade-retro.com Index Introduction... 3 Typologies du phishing et du spam... 4 Techniques de filtrage des

Plus en détail

Comment se protéger contre les e-mails suspicieux?

Comment se protéger contre les e-mails suspicieux? De l attaque massive à l attaque chirurgicale, Comment se protéger contre les e-mails suspicieux? Spear-phishing Usurpation d identité - Auteur Vade Retro Technology Octobre 2011 Sommaire Observations...

Plus en détail

COMMENT PROTÉGER LE FLUX E-MAIL SORTANT?

COMMENT PROTÉGER LE FLUX E-MAIL SORTANT? COMMENT PROTÉGER LE FLUX E-MAIL SORTANT? Evitez d être blacklisté! Auteur Vade Retro Technology Octobre 2011 Sommaire Problématique... 3 Des solutions existent... 5 Les précnisations de Vade Retro Technology...

Plus en détail

MailCube MC 2. 2,5 jours / homme / an. 33 milliards de kwh. 17 millions de. 3,1 millions de. nouvelle génération. Le spam en quelques chiffres :

MailCube MC 2. 2,5 jours / homme / an. 33 milliards de kwh. 17 millions de. 3,1 millions de. nouvelle génération. Le spam en quelques chiffres : Le spam en quelques chiffres : Pour faire face à cet afflux de courriers électroniques non désirés Vade Retro Technology lance une nouvelle génération de sa solution appliance MailCube. Le nouveau boîtier

Plus en détail

Informations propos du traitement des courriers indésirables

Informations propos du traitement des courriers indésirables Informations propos du traitement des courriers indésirables 1. Vous êtes utilisateur de Microsoft Outlook 2003/2007... 2 2. Vous êtes utilisateur d Outlook Web Access (OWA)... 4 3. Vérifiez de temps en

Plus en détail

LES BOTNETS : ACTEURS MAJEURS DE L OMBRE. Auteur Sébastien GOUTAL Responsable Filter Lab

LES BOTNETS : ACTEURS MAJEURS DE L OMBRE. Auteur Sébastien GOUTAL Responsable Filter Lab www.vade-retro.comlivre BLANC LES BOTNETS : ACTEURS MAJEURS DE L OMBRE Auteur Sébastien GOUTAL Responsable Filter Lab Janvier 2014 Index Introduction... 2 Naissance d un botnet... 3 Vie d un botnet...

Plus en détail

SECURIDAY 2013 Cyber War

SECURIDAY 2013 Cyber War Club de la Sécurité Informatique à l INSAT Dans le cadre de la 3ème édition de la journée nationale de la sécurité informatique SECURIDAY 2013 Cyber War SECURINETS Présente Atelier : Mail Threats Formateurs:

Plus en détail

Le spam introduction. Sommaire

Le spam introduction. Sommaire Le spam introduction Laurent Aublet-Cuvelier Renater Laurent.Aublet-Cuvelier@renater.fr Introduction Le spam Les méthodes Principes Exemples Conclusion Sommaire Antispam : introduction 2 1 Introduction

Plus en détail

Principe de la messagerie électronique

Principe de la messagerie électronique Principe de la messagerie électronique Plan Des notions de base Principe de la messagerie électronique Une boîte aux lettres (compte) électronique? Une adresse électronique? Un courrier électronique? Un

Plus en détail

Documentation utilisateur de la plate-forme administrateur

Documentation utilisateur de la plate-forme administrateur Documentation utilisateur de la plate-forme administrateur Introduction... 2 1. Accès à la plate-forme... 2 2. Création d une barre de navigation... 3 3. Créer un nouveau menu... 4 Créer le nom d un nouveau

Plus en détail

quelles conséquences pour la documentation en ligne?

quelles conséquences pour la documentation en ligne? Structure et évolutions de l Internet p.1/23 Structure et évolutions de l Internet quelles conséquences pour la documentation en ligne? JOËL MARCHAND jma@math.jussieu.fr GDS 2754 Mathrice Où en est l Internet?

Plus en détail

Dans ce chapitre nous allons étudier une méthode pratique d anti-phishing, ce qui consiste à un système de classification automatique.

Dans ce chapitre nous allons étudier une méthode pratique d anti-phishing, ce qui consiste à un système de classification automatique. I INTRODUCTION Les pages de phishing sont l un des problèmes majeurs de sécurité sur internet. La majorité des attaques utilisent des méthodes sophistiquées comme les fausses pages pour tromper les utilisateurs

Plus en détail

L emailing en France en 2012

L emailing en France en 2012 1 2 L emailing en France en 2012 3 4 Le rendu visuel des emails au cœur des enjeux marketing Ces informations sont à prendre en compte dans la création de chaque campagne emailing, afin de la travailler

Plus en détail

Procédure d accès au Web Mail

Procédure d accès au Web Mail Procédure d accès au Web Mail Vos interlocuteurs : SUPPORT Equipe Support Tel. : +33 (0)1 70 08 77 70 / Mail : support@ivision.fr IVISION SAS - Centre d Affaires de la Tour d Asnières 4, Avenue Laurent

Plus en détail

Club informatique Mont-Bruno Séances du 18 janvier et du 17 février 2012 Présentateur : Michel Gagné

Club informatique Mont-Bruno Séances du 18 janvier et du 17 février 2012 Présentateur : Michel Gagné Club informatique Mont-Bruno Séances du 18 janvier et du 17 février 2012 Présentateur : Michel Gagné Le fonctionnement du courrier électronique La différence entre Internet, Web et courrier électronique

Plus en détail

Section Configuration

Section Configuration 8 Section Configuration MailCleaner s adapte aisément à vos besoins et à votre mode de travail. La section Configuration comporte six rubriques de base : Préférences d interface, Mode de filtrage, Page

Plus en détail

Qu est-ce qu une boîte mail

Qu est-ce qu une boîte mail Qu est-ce qu une boîte mail Sur Internet, la messagerie électronique (ou e-mail en anglais) demeure l application la plus utilisée. La messagerie permet à un utilisateur d envoyer des messages à d autres

Plus en détail

Fiche pratique. Présentation du problème. Pourquoi Rapport? Comment çà marche?

Fiche pratique. Présentation du problème. Pourquoi Rapport? Comment çà marche? Présentation du problème La banque Boursorama propose un logiciel de protection supplémentaire pour les transactions sur Internet. Ce logiciel est téléchargeable à l adresse suivante : http://www.trusteer.com/webform/download-rapport

Plus en détail

Documentation Technique Utiliser Office 365 en ligne

Documentation Technique Utiliser Office 365 en ligne Documentation Technique Utiliser Office 365 en ligne 1. Connexion au portail Administrateur Cliquez sur le lien suivant ou tapez l adresse URL du portail de connexion dans un navigateur Internet (Internet

Plus en détail

Pré-requis pour une utilisation efficace et sécurisée du web

Pré-requis pour une utilisation efficace et sécurisée du web Pré-requis pour une utilisation efficace et sécurisée du web Dominique Lachiver Paternité - Pas d'utilisation Commerciale - Partage des Conditions Initiales à l'identique : http://creativecommons.org/licenses/by-nc-sa/4.0/fr/

Plus en détail

Guichet ONEGATE COLLECTE XBRL SOLVABILITE II (S2P) Manuel d utilisateur VERSION 1.4 16/04/2014 ORGANISATION ET INFORMATIQUE SDESS.

Guichet ONEGATE COLLECTE XBRL SOLVABILITE II (S2P) Manuel d utilisateur VERSION 1.4 16/04/2014 ORGANISATION ET INFORMATIQUE SDESS. Guichet ONEGATE Manuel d utilisateur COLLECTE XBRL SOLVABILITE II (S2P) ORGANISATION ET INFORMATIQUE SDESS VERSION 1.4 16/04/2014 Version 1 SUIVI DES VERSIONS Version Date Nature des modifications Paragraphe

Plus en détail

Pour être certain de recevoir les courriels, nous vous invitons à ajouter l adresse électronique no-reply@cerise-collection.com à vos contacts et, si

Pour être certain de recevoir les courriels, nous vous invitons à ajouter l adresse électronique no-reply@cerise-collection.com à vos contacts et, si Pour être certain de recevoir les courriels, nous vous invitons à ajouter l adresse électronique no-reply@cerise-collection.com à vos contacts et, si possible, de la mettre dans la liste des expéditeurs

Plus en détail

FINANCE ISLAMIQUE. Conditions et tarifs C M J N 67 68 51 47 C M J N 24 100 100 27

FINANCE ISLAMIQUE. Conditions et tarifs C M J N 67 68 51 47 C M J N 24 100 100 27 FINANCE ISLAMIQUE Conditions et tarifs 2011 C M J N 67 68 51 47 C M J N 24 100 100 27 Sommaire EXTRAIT STANDARD DES TARIFS 3 FONCTIONNEMENT DU COMPTE 4 SUIVI DU COMPTE 4 INFORMATIONS ET DOCUMENTS 5 MOYENS

Plus en détail

S y m M a i l i n g. S o l u t i o n d e - m a i l i n g. SymMailing est un outil professionnel de création et de gestion de campagnes d emailing.

S y m M a i l i n g. S o l u t i o n d e - m a i l i n g. SymMailing est un outil professionnel de création et de gestion de campagnes d emailing. S y m M a i l i n g S o l u t i o n d e - m a i l i n g Introduction SymMailing est un outil professionnel de création et de gestion de campagnes d emailing. SymMailing intègre à la fois les outils de

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE - 1 - Contact presse. Loïc GEHENIAUX Responsable Commercial Corporate. loic.geheniaux@vade-retro.com

DOSSIER DE PRESSE - 1 - Contact presse. Loïc GEHENIAUX Responsable Commercial Corporate. loic.geheniaux@vade-retro.com DOSSIER DE PRESSE Contact presse Loïc GEHENIAUX Responsable Commercial Corporate loic.geheniaux@vade-retro.com - 1 - Sommaire A propos de Vade Retro Technology... 3 L email : un outil mis en danger par

Plus en détail

Barid Al Maghrib. Guide d utilisateur Boite Postale Electronique. Fonctions de base. Version 1.0

Barid Al Maghrib. Guide d utilisateur Boite Postale Electronique. Fonctions de base. Version 1.0 Barid Al Maghrib Guide d utilisateur Boite Postale Electronique Fonctions de base Version 1.0 4/9/2012 Table des matières Introduction...3 1. Définition de la boîte postale électronique...3 2. Objectif

Plus en détail

Configurer son logiciel de mails.

Configurer son logiciel de mails. Configurer son logiciel de mails Page 1 / 8 Configurer son logiciel de mails. Exemples avec Windows Mail et Thunderbird Introduction Mozilla Thunderbird est un logiciel de messagerie. Il est téléchargeable

Plus en détail

matthieumarce.com - Fiches pratiques - Emailing Emailing

matthieumarce.com - Fiches pratiques - Emailing Emailing Emailing Cette fiche pratique tente de répondre aux questions suivantes : - Qu est-ce qu un emailing? - Comment réaliser une campagne emailing auprès de mes contacts? - Comment fidéliser mes clients? L

Plus en détail

Campagnes d e-mailings v.1.6

Campagnes d e-mailings v.1.6 Campagnes d e-mailings v.1.6 Sommaire Objet Page I Préparation de la campagne 3 I 1 / Le compte de messagerie pour l envoi des emails 3 I 2 / Configurer le modèle de l email 4 I 3 / La préparation des

Plus en détail

Manuel d utilisation du portail UCOPIA

Manuel d utilisation du portail UCOPIA Manuel d utilisation du portail UCOPIA La mobilité à la hauteur des exigences professionnelles Version 4.0.1 2 Manuel d utilisation du portail UCOPIA 1 Table des matières 1 Table des matières... 2 2 Table

Plus en détail

Foire aux Questions CAM ONLINE

Foire aux Questions CAM ONLINE Foire aux Questions CAM ONLINE Qu est-ce que CAM Online? Avec CAM Online, il vous sera possible d accéder aux services bancaires de chez vous via internet, rapidement et en toute sécurité que ce soit pour

Plus en détail

Adresse électronique

Adresse électronique Adresse électronique Une adresse électronique (ou encore adresse e-mail ou adresse mail) est une chaîne de caractères permettant de recevoir du courrier électronique dans une boîte aux lettres informatique.

Plus en détail

Pratiquons ensemble Outlook 2003 Support de notes - Laurent DUPRAT - Pratiquons ensemble. Outlook 2003 Support de notes - Laurent DUPRAT -

Pratiquons ensemble Outlook 2003 Support de notes - Laurent DUPRAT - Pratiquons ensemble. Outlook 2003 Support de notes - Laurent DUPRAT - Pratiquons Outlook 2003 Support de notes - Laurent DUPRAT - ensemble Outlook 2003 Support de notes - Laurent DUPRAT - ensemble Outlook 2003 Support de notes - Pratiquons ensemble Outlook ensemble 2003

Plus en détail

Guide d installation et de configuration du serveur de messagerie MDaemon

Guide d installation et de configuration du serveur de messagerie MDaemon Guide d installation et de configuration du serveur de messagerie MDaemon (Ce guide fait référence à la version 10 de MDaemon) 1/15 Sommaire INTRODUCTION... 3 MDAEMON... 3 MODULES ADDITIONNELS... 4 COMMENT

Plus en détail

Utiliser le PEB via PEBWEB PRO Version : 02-12-2015

Utiliser le PEB via PEBWEB PRO Version : 02-12-2015 Table des matières... iii 1. Introduction...4 2. Connexion au système PEBWEB PRO...5 2.1. Principes de navigation...5 2.2. Login et mot de passe...6 2.2.1. Changement du mot de passe...6 2.2.2. Identification

Plus en détail

spam & phishing : comment les éviter?

spam & phishing : comment les éviter? spam & phishing : comment les éviter? Vos enfants et les e-mails en général Il est préférable que les très jeunes enfants partagent l adresse électronique de la famille plutôt que d avoir leur propre compte

Plus en détail

Manuel de fonctionnement pour les professeurs

Manuel de fonctionnement pour les professeurs Manuel de fonctionnement pour les professeurs Index 1 Connexion à l intranet...3 2 L interface de l Intranet...4 3 Interface du WebMail...5 3.1 Consulter ses E-mails...5 3.2 Envoyer des messages...6 3.3

Plus en détail

Mise à jour de sécurité

Mise à jour de sécurité Release Notes - Firmware 1.6.3 Mise à jour de sécurité Pourquoi ce firmware? Cette mise à jour a pour objectif de renforcer la sécurité du produit MailCube et apporte également des nouvelles fonctionnalités

Plus en détail

Aide à l utilisation de

Aide à l utilisation de A C T I C E accompagnement à l usage des TICE année 2009-2010 Guide d usage Aide à l utilisation de livret 5b : les annuaires-catalogues Sommaire (version du 6 décembre 2010) Introduction... 3 1. Création

Plus en détail

Internet sans risque surfez tranquillement

Internet sans risque surfez tranquillement Pare-Feu Scam Hameçonnage Pourriel Spam Spywares Firewall Ver Phishing Virus Internet quelques chiffres : Les derniers chiffres de l'arcep (Autorité de Régulation des Communications Electroniques des Postes)

Plus en détail

Créer son adresse email

Créer son adresse email Rappel sur le courriel Une adresse courriel (ou email) est toujours composée de la manière suivante : Utilisateur@site.domaine @ : arobase touche Alt Gr + à.fr ;.com etc Qu est ce qu un Webmail? Un webmail

Plus en détail

[Ministère des Affaires étrangères et du Développement international] DEFI MANUEL UTILISATEUR ESPACE DEMANDEUR

[Ministère des Affaires étrangères et du Développement international] DEFI MANUEL UTILISATEUR ESPACE DEMANDEUR [Ministère des Affaires étrangères et du Développement international] DEFI MANUEL UTILISATEUR ESPACE DEMANDEUR Ministère des Affaires étrangères et du Développement international / 12 AD 2304 / octobre

Plus en détail

Secure headers. DGA - CELAR - Laurent CAILLEUX. DGA/DET/CELAR 2009 Diapositive N 1 MINISTÈRE DE LA DÉFENSE

Secure headers. DGA - CELAR - Laurent CAILLEUX. DGA/DET/CELAR 2009 Diapositive N 1 MINISTÈRE DE LA DÉFENSE Secure headers DGA - CELAR - Laurent CAILLEUX DGA/DET/CELAR 2009 Diapositive N 1 Plan Introduction Solutions actuelles Secure headers Conclusion Démonstration DGA/DET/CELAR 2009 Diapositive N 2 Introduction

Plus en détail

Introduction :... 2 Expéditeurs de confiance... 2 Configuration via Webmail... 2 Ajouter un expéditeur de confiance :... 2 Filtre de contenu :...

Introduction :... 2 Expéditeurs de confiance... 2 Configuration via Webmail... 2 Ajouter un expéditeur de confiance :... 2 Filtre de contenu :... Contenu Introduction :... 2 Expéditeurs de confiance.... 2 Configuration via Webmail.... 2 Ajouter un expéditeur de confiance :... 2 Filtre de contenu :... 4 2012 Platine groupe CRISTEAL Page 1 sur 6 Introduction

Plus en détail

Ecole Numérique Procédure de création des comptes élèves

Ecole Numérique Procédure de création des comptes élèves Ecole Numérique Procédure de création des comptes élèves Suite au plan «Ecoles Numériques Rurales», un proxy filtrant (système de filtrage des accès internet) a été mis en place au niveau académique à

Plus en détail

Un nouveau regard sur votre marketing relationnel

Un nouveau regard sur votre marketing relationnel Un nouveau regard sur votre marketing relationnel La Proposition ellegiance repose sur une solution clef en main pour votre marque. Elle vous permet de déployer rapidement votre solution de communication

Plus en détail

Liste de contrôle pour: «e-banking en toute sécurité» Les points qui suivent sont expliqués pas à pas aux pages suivantes.

Liste de contrôle pour: «e-banking en toute sécurité» Les points qui suivent sont expliqués pas à pas aux pages suivantes. e-banking en toute sécurité (lliiste de contrôlle et iinstructiions) documentt ttél lécharrgeabl le sous:: www..mel lani..admi in..ch Version 1.0 14.04.2005 Liste de contrôle pour: «e-banking en toute

Plus en détail

Code de conduite Zoomit

Code de conduite Zoomit Code de conduite Zoomit Dans ce document : 1. Objectif 2. Champ d application 3. Qu est-ce que Zoomit et quelles parties sont concernées? 4. Organisation, contrôle et informations complémentaires 5. Sécurité

Plus en détail

L emailing tout simplement

L emailing tout simplement L emailing tout simplement www.sarbacane.com Créez, envoyez et mesurez les résultats de vos newsletters Gestion des contacts Importez vos listes de contacts et nettoyez-les des NPAI, doublons et désinscriptions.

Plus en détail

DEPOSER UN NOM DE DOMAINE AU RELAIS INTERNET

DEPOSER UN NOM DE DOMAINE AU RELAIS INTERNET DEPOSER UN NOM DE DOMAINE AU RELAIS INTERNET Cette fiche pratique vous guide à déposer un nom de domaine au Relais Internet. Déposer un nom de domaine sur le site du Relais Internet. Etape 1 : Connectez-vous

Plus en détail

Plan du travail. 2014/2015 Cours TIC - 1ère année MI 86

Plan du travail. 2014/2015 Cours TIC - 1ère année MI 86 Plan du travail Chapitre 1: Internet et le Web Chapitre 2: Principes d Internet Chapitre 3 : Principaux services d Internet Chapitre 4 : Introduction au langage HTML 2014/2015 Cours TIC - 1ère année MI

Plus en détail

Article 29 Groupe de protection des données

Article 29 Groupe de protection des données Article 29 Groupe de protection des données 10972/03/FR final WP 76 Avis 2/2003 concernant l'application des principes de protection des données aux annuaires «Whois» Adopté le 13 juin 2003 Le groupe de

Plus en détail

Réduire les coûts de communication. Votre guide SMS

Réduire les coûts de communication. Votre guide SMS Réduire les coûts de communication Votre guide SMS Le SMS face à l e-mail Rentabiliser la communication est un enjeu important pour les entreprises, qu il s agisse de multinationales ou de PME. Le défi

Plus en détail

Claudie Maurin GSI 09/2013 1

Claudie Maurin GSI 09/2013 1 1 2 Internet : une architecture client/serveur Le serveur : fournisseur de données Les données sont fournies par un ensemble de postes serveurs interconnectés qui abritent la base de données répartie à

Plus en détail

Les solutions de paiement CyberMUT (Crédit Mutuel) et P@iement CIC. Qui contacter pour commencer la mise en place d une configuration de test?

Les solutions de paiement CyberMUT (Crédit Mutuel) et P@iement CIC. Qui contacter pour commencer la mise en place d une configuration de test? Les solutions de paiement CyberMUT (Crédit Mutuel) et P@iement CIC Qui contacter pour commencer la mise en place d une configuration de test? CyberMUT Paiement - Paiement CIC Commerce Electronique mailto:centrecom@e-i.com

Plus en détail

Comment les repérer? Un certain nombre d indices permettent de repérer les courriels frauduleux à coup sûr :

Comment les repérer? Un certain nombre d indices permettent de repérer les courriels frauduleux à coup sûr : L hameçonnage (ou phishing) Comment le détecter et s en protéger? Le but des malveillants : Leur seul but est de récupérer vos coordonnées bancaires : N de carte de crédit avec code de sécurité Codes d

Plus en détail

REGLEMENT SUR LES COOKIES

REGLEMENT SUR LES COOKIES REGLEMENT SUR LES COOKIES Pour améliorer l efficacité et la navigation sur le Site internet et la Boutique en ligne HUGO BOSS AG («HUGO BOSS») et HUGO BOSS International Markets AG («HB IM») utilisent

Plus en détail

Fiche de présentation

Fiche de présentation Fiche de présentation NordNet 111, rue de Croix BP 60985 59510 HEM France Pour toutes questions, veuillez nous contacter au : (appel gratuit depuis un poste fixe, sous réserve des tarifs pratiqués par

Plus en détail

ZEMAIL, Service d Emailing en ligne dédié aux envois professionnels

ZEMAIL, Service d Emailing en ligne dédié aux envois professionnels ZEMAIL, Service d Emailing en ligne dédié aux envois professionnels Campagnes Mail sur Mesure Solution Emailing Tout en Un Gestion Autonome 24h/24 www.zemail.fr > Focus sur l E-mailing L e-mailing désigne

Plus en détail

VOTRE CV EN ANGLAIS ET EN FRANÇAIS

VOTRE CV EN ANGLAIS ET EN FRANÇAIS Elisabeth de VISME, Laurent COLOMBANT VOTRE CV EN ANGLAIS ET EN FRANÇAIS Your résumé or CV in French and in English Édition bilingue Troisième édition Groupe Eyrolles, 1993, 2001, 2006 ISBN : 2-7081-3438-2

Plus en détail

Comment Créer & Envoyer Votre Newsletter

Comment Créer & Envoyer Votre Newsletter Création d'une Campagne Email : Comment Créer & Envoyer Votre Newsletter SIMPLEMENT & RAPIDEMENT -1- Créez une Campagne Email 1 Pour envoyer une Newsletter ou un emailing de prospection, vous devez d abord

Plus en détail

Serveur mail sécurisé

Serveur mail sécurisé Serveur mail sécurisé CROUVEZIER - FOLTZ - HENRIOT - VOISINET IUT Charlemagne Nancy Sommaire Introduction Serveur mail Chiffrement Mise en place Solutions alternatives Conclusion 2 Sécuriser ses mails?

Plus en détail

Formation Emailing Utiliser MailPoet

Formation Emailing Utiliser MailPoet Katie Palluault, Formatrice & webdesigner Formation Emailing Utiliser MailPoet Contenu Principes généraux des campagnes d'emailing... 2 Les protocoles... 2 Se connecter à l interface de gestion du site

Plus en détail

Travaux pratiques 3.4.3 : Services et protocoles de messagerie

Travaux pratiques 3.4.3 : Services et protocoles de messagerie Schéma de topologie Tableau d adressage Périphérique Interface Adresse IP R1-ISP Masque de sous-réseau Passerelle par défaut S0/0/0 10.10.10.6 255.255.255.252 S/O Fa0/0 192.168.254.253 255.255.255.0 S/O

Plus en détail

Configuration d'un compte géré par plusieurs utilisateurs

Configuration d'un compte géré par plusieurs utilisateurs Le serveur Icewarp Configuration d'un compte géré par plusieurs utilisateurs Version 11 1 septembre 2014 Icewarp France / DARNIS Informatique 1 Sommaire Introduction... 2 Gestion des identités de l'expéditeur...

Plus en détail

1 -Gestion du document

1 -Gestion du document Normes Sécurité 1 -Gestion du document Nom Organisation Date Signature Rédigé par Robert Christophe DAG/DSI/BMO Vérifié par Validé par Approuvé par PASQUIER Stéphane DAG/DSI/MSSI 02/12/09 1.1 -Statut Statut

Plus en détail

Le Web 2.0 au cœur des menaces. Guillaume Girard 26 / 05 / 2009

Le Web 2.0 au cœur des menaces. Guillaume Girard 26 / 05 / 2009 Le Web 2.0 au cœur des menaces Guillaume Girard 26 / 05 / 2009 Le Web au cœur des menaces 2003 : 99% des codes malicieux étaient en attachement d emails malveillants. 2008 : 95% des emails malveillants

Plus en détail

Fédérer les identités et développer leurs usages dans de nouveaux contextes

Fédérer les identités et développer leurs usages dans de nouveaux contextes Track 2 : Fédérer les identités et développer leurs usages dans de nouveaux contextes Symposium International de la Transaction Electronique Sécurisée 11 et 12 Juin 2008 Rabat, Maroc 1. Introduction Le

Plus en détail

1 Présentation de Webmail RoundCube

1 Présentation de Webmail RoundCube 1 Présentation de Webmail RoundCube Webmail RoundCube est un client mail permettant d accéder à vos emails à partir d un navigateur web. Il ne requiert aucune configuration, contrairement aux clients de

Plus en détail

Gestion des Utilisateurs et des Rôles dans SugarCRM Open Source version 4.5.1

Gestion des Utilisateurs et des Rôles dans SugarCRM Open Source version 4.5.1 Gestion des Utilisateurs et des Rôles dans SugarCRM Open Source version 4.5.1 Version 1.0.1 Mentions légales Mentions légales Ce document est susceptible de modification à tout moment sans notification.

Plus en détail

Guide d utilisateur e-mandataire et e-citoyen

Guide d utilisateur e-mandataire et e-citoyen République du Sénégal ---.. Secrétariat général de la Présidence de la République.. Agence De l Informatique de l Etat Dématérialisation de la procédure de Demande d Autorisation de Construire Guide d

Plus en détail

Filtrage Internet complet pour réseaux de tout type et de toute taille

Filtrage Internet complet pour réseaux de tout type et de toute taille Filtrage Internet complet pour réseaux de tout type et de toute taille FILTRAGE INTERNET COMPLET UserGate Web Filter est une solution de passerelle permettant de contrôler l'utilisation d'internet sur

Plus en détail

Recueil des Fiches Utilisateurs de «SharePoint»

Recueil des Fiches Utilisateurs de «SharePoint» Recueil des s s de «SharePoint» Ce document regroupe les fiches utilisateurs décrivant la navigation et l utilisation de l application SharePoint. (Référence DSI-DT-Sharepoint-1-4 Mai 2015) SOMMAIRE Accéder

Plus en détail

Dr.Web Les Fonctionnalités

Dr.Web Les Fonctionnalités Dr.Web Les Fonctionnalités Sommaire Poste de Travail... 2 Windows... 2 Antivirus pour Windows... 2 Security Space... 2 Linux... 3 Mac OS X... 3 Entreprise... 3 Entreprise Suite - Complète... 3 Entreprise

Plus en détail

Internet. PC / Réseau

Internet. PC / Réseau Internet PC / Réseau Objectif Cette présentation reprend les notions de base : Objectif, environnement de l Internet Connexion, fournisseurs d accès Services Web, consultation, protocoles Modèle en couches,

Plus en détail

Présentation du site internet EcoleDirecte

Présentation du site internet EcoleDirecte Présentation du site internet EcoleDirecte La vie scolaire de votre enfant sur https://www.ecoledirecte.com Janvier 2013 SOMMAIRE 1 PRESENTATION DU SITE INTERNET ECOLEDIRECTE DEDIE AUX FAMILLES ET AUX

Plus en détail

Tutoriel n 4. Les outils Google. 1. Goo quoi?

Tutoriel n 4. Les outils Google. 1. Goo quoi? Tutoriel n 4 Les outils Google 1. Goo quoi? * Google Chrome : le navigateur! Définition : Logiciel permettant d afficher des pages et de consulter des sites Internet (ex. : Mozilla Firefox, Safari, Google

Plus en détail

USERGATE MAIL SERVER. Le serveur de messagerie pour les petites et moyennes entreprises :

USERGATE MAIL SERVER. Le serveur de messagerie pour les petites et moyennes entreprises : USERGATE MAIL SERVER Le serveur de messagerie pour les petites et moyennes entreprises : Facile a` configurer et controler Sans a` coups Sécurité totale Filtrage du spam ultime FONCTIONNEMENT Gestion d'e-mail

Plus en détail

Conditions Générales d Utilisation de la plateforme ze-questionnaire.com

Conditions Générales d Utilisation de la plateforme ze-questionnaire.com Conditions Générales d Utilisation de la plateforme ze-questionnaire.com Droit applicable : Français. Date de dernière mise à jour : 24/07/2015. 1. Préambule, Objet, et Définitions 1.1 Présentation ze-questionnaire.com

Plus en détail

FICHE PRODUIT CEPHINET CHANGEPASSWORD

FICHE PRODUIT CEPHINET CHANGEPASSWORD FICHE PRODUIT CEPHINET CHANGEPASSWORD 28 octobre 2010 Page 2 sur 7 Sommaire 1. Objectif...3 2. Détails et déploiement...3 2.1. Exemples de messages générés par l'application (avec les textes proposés par

Plus en détail

Sujet 17 : Exploitation de données financières de Google Finance en C#

Sujet 17 : Exploitation de données financières de Google Finance en C# Amsellem Ari Pour le 01/06/11 Ohayon Alexandre Gueguen Tristan Sujet 17 : Exploitation de données financières de Google Finance en C# Introduction : Il convient tout d abord de signaler que le titre de

Plus en détail

Filtrage du courrier électronique

Filtrage du courrier électronique Filtrage du courrier électronique 1- Présentation générale En se rendant avec son navigateur web sur Mon compte il est possible de mettre en place des règles de filtrage de son courrier. Ces règles sont

Plus en détail

LA MESSAGERIE ÉLECTRONIQUE

LA MESSAGERIE ÉLECTRONIQUE LA MESSAGERIE ÉLECTRONIQUE OUTLOOK EXPRESS La messagerie électronique permet d envoyer et de recevoir des messages entre des correspondants identifiés par une adresse électronique avec l aide d un ordinateur

Plus en détail

Atelier Courrier électronique

Atelier Courrier électronique Atelier Courrier électronique Séance 1 : lire et rédiger des emails 1 I. Définitions A. Généralités E-mail, courrier électronique, courriel C'est la même chose! Ces termes désignent un message échangé

Plus en détail

BMCE Direct SOLUTION DE BANQUE A DISTANCE

BMCE Direct SOLUTION DE BANQUE A DISTANCE BMCE Direct SOLUTION DE BANQUE A DISTANCE Guide d utilisateur 080 100 8100 www.bmcebank.ma 140 Avenue Hassan II - Casablanca, Maroc Bienvenue dans BMCE Direct, votre service de Banque à Distance de BMCE

Plus en détail

Fiche pratique FP12 Clubs Microcam et Communautés Numériques 1

Fiche pratique FP12 Clubs Microcam et Communautés Numériques 1 LA CHASSE AUX COURRIERS INDESIRABLES DANS MAIL VERSION 8.1 1 LE STANDARD... 2 LEGITIMER UN MESSAGE DECLARE INDESIRABLE.... 3 Vider le dossier courrier indésirable.... 4 Réglages du courrier indésirable....

Plus en détail

Connexion au Portail HH. et Usage de Office 365

Connexion au Portail HH. et Usage de Office 365 Connexion au Portail HH et Usage de Office 365 Auteur : Grosso Daniel Vérificateur / Approbateur : Sébastien DELDON Date de la dernière modification : 4 mai 2015 Historique des modifications : Version

Plus en détail

Bien orchestrer une campagne de courriel

Bien orchestrer une campagne de courriel Bien orchestrer une campagne de courriel Conférence Infopresse 10 octobre 2007 1260, rue Crescent Bureau 201 Montréal, Québec H3G 2A9 514.390.1260 www.zendata.ca Introduction À l heure où 80% des courriels

Plus en détail

Guide Utilisateur Enregistrement d'un compte en ligne

Guide Utilisateur Enregistrement d'un compte en ligne Guide Utilisateur Enregistrement d'un compte en ligne Version: 1.0 Date du document: 21 novembre 2012 N du document: Guide Utilisateur Enregistrement d un compte en ligne Guide utilisateur Enregistrement

Plus en détail

Sommaire : P. 2 Configuration du compte P. 3 Vue d ensemble P. 5 Fonction Telnet P. 5 Importer son carnet d adresses

Sommaire : P. 2 Configuration du compte P. 3 Vue d ensemble P. 5 Fonction Telnet P. 5 Importer son carnet d adresses La messagerie électronique avec est un client de messagerie électronique d'origine chinoise, aujourd hui traduit en français. Il fonctionne sous environnement Windows, incluant Window 95/98, Windows Me,

Plus en détail

Notice d utilisation de la solution EFIDEM pour l envoi de FAX, SMS et MAIL

Notice d utilisation de la solution EFIDEM pour l envoi de FAX, SMS et MAIL Notice d utilisation de la solution EFIDEM pour l envoi de FAX, SMS et MAIL Sommaire : ENVOYER UN OU PLUSIEURS FAX... p.2 Un fax simple Fax multiples ENVOYER UN OU PLUSIEURS SMS.. p.4 Un SMS simple Sms

Plus en détail

Démo d accès à l e-service «JMONNET» via MyminfinPro version 2013-01

Démo d accès à l e-service «JMONNET» via MyminfinPro version 2013-01 Démo d accès à l e-service «JMONNET» version 2013-01 Date : 05/08/2013 Page 1 sur 13 Introduction : Cette année (2013), l application JMonnet fait peau neuve. Il s agit d une amélioration d ergonomie autant

Plus en détail

Découvrir Internet et rechercher des informations

Découvrir Internet et rechercher des informations Module Internet Découvrir Internet et rechercher des informations Médiathèque de Haguenau - mediatheque.ville-haguenau.fr 1 Sommaire Sommaire 2 I. Internet 2 a. Définition 2 b. Quelles sont les utilisations

Plus en détail

Communiquer à distance

Communiquer à distance Communiquer à distance www.fac-ainsebaa.com Logiciel de messagerie ou webmail Un courrier électronique (courriel, E-mail) est un petit paquet de données qui circule sur Internet, d'un ordinateur à un autre.

Plus en détail

Recueil des Fiches Utilisateurs de SharePoint 2013 Juin 2015

Recueil des Fiches Utilisateurs de SharePoint 2013 Juin 2015 Recueil des s s de SharePoint 2013 Juin 2015 Ce document regroupe les fiches utilisateurs décrivant la navigation et l utilisation de l application SharePoint. SOMMAIRE Accéder à une application SharePoint:

Plus en détail

CIRCULAIRE N 1668 DU 27/10/2006. Tous réseaux

CIRCULAIRE N 1668 DU 27/10/2006. Tous réseaux CIRCULAIRE N 1668 DU 27/10/2006 OBJET : Intégration des nouvelles technologies de l information et de la communication : création pour toutes les écoles d une adresse mail publique. Réseaux : Niveaux et

Plus en détail

Premiers Pas RECEVOIR PAR MAIL MES CODES WIBSONLINE AVANT L ARRIVEE DU MAIL D INSCRIPTION WIBSONLINE

Premiers Pas RECEVOIR PAR MAIL MES CODES WIBSONLINE AVANT L ARRIVEE DU MAIL D INSCRIPTION WIBSONLINE RECEVOIR PAR MAIL MES CODES WIBSONLINE AVANT L ARRIVEE DU MAIL D INSCRIPTION WIBSONLINE Afin de lutter contre le SPAM, la plupart des fournisseurs d Accès à Internet (FAI) et des services email filtrent

Plus en détail

RFC 7482 : Registration Data Access Protocol Query Format

RFC 7482 : Registration Data Access Protocol Query Format RFC 7482 : Registration Data Access Protocol Query Format Stéphane Bortzmeyer Première rédaction de cet article le 26 mars 2015 Date de publication du RFC : Mars 2015 Le

Plus en détail

Guide pour la configuration d adresse email

Guide pour la configuration d adresse email Guide pour la configuration d adresse email Index 1. Information serveurs (page 2) 2. Installation et configuration Windows live mail (page 3 à 7) 3. Configuration de l application mail sur iphone, ipod

Plus en détail

Sur Facebook, Vous n'êtes pas le client, mais le produit

Sur Facebook, Vous n'êtes pas le client, mais le produit Sur Facebook, Vous n'êtes pas le client, mais le produit Sécurité sur Facebook? Faut il avoir peur, et de quoi sur Facebook? ou sur d'autres réseaux? Quelques exemples de risques par ordre décroissant:

Plus en détail