Comment mieux se concentrer sur les s prioritaires? Détecter, classer et désinscrire

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Comment mieux se concentrer sur les e-mails prioritaires? Détecter, classer et désinscrire"

Transcription

1 Comment mieux se concentrer sur les s prioritaires? Détecter, classer et désinscrire Auteurs Georges LOTIGIER (CEO) Vade Retro Technology Mise à jour : Mai 2012

2 Sommaire Préface... 3 Qu est-ce que l à caractère commercial?... 4 Pourquoi est-il autant utilisé?... 5 A ce jour quelle est la répartition du flux que nous recevons?... 6 Comment détecter les s publicitaires?... 9 Quelles actions effectuer de façon automatique sur ces s?.. 10 Comment s en désinscrire? Classification prioritaire et désinscription sécurisée

3 Préface Le spam est filtré aujourd hui de façon satisfaisante par les FAIs des pays industrialisés, et pourtant, l indice de satisfaction des usagers est plutôt en baisse sur le sujet. En effet, l usager voit sa boîte envahie de publicités qu il ne désire pas forcément, et le spam n est pas une notion précise pour tous : une publicité légitime va être déclarée comme un spam par beaucoup, alors que d autres usagers attendent cette même offre promotionnelle avec impatience. Par ailleurs, peu se désinscrivent, de peur de récupérer un malware ou de valider leur adresse dans une base de données Rumeur ou réalité, c est un fait, le problème ne se régule pas. Comme la croissance des s commerciaux a été de plus de 70% en un an, publicités, newsletters, alertes réseaux sociaux, le problème s amplifie considérablement : ça déborde! L usager attend maintenant une boîte aux lettres plus lisible et plus efficace : une gestion priorisée des s pour accéder directement aux s interpersonnels et lire les autres quand il a un peu de temps. Le besoin est encore plus important au travail où les publicités sont vécues comme des intrusions perturbatrices. Enfin, pour que le dossier «gray s» reste malgré tout peu encombré et pour éviter un trafic inutile, la désinscription reste importante. Comme l usager est frileux sur le sujet, et il faut reconnaître que c est souvent fastidieux, il peut être utile de faciliter et sécuriser cette désinscription par un outil adapté. En améliorant la lisibilité des s et en limitant la réception aux s vraiment acceptés par l utilisateur, tous les acteurs en tirent avantage, l usager, le FAI, mais également les sociétés de marketing qui auront des envois plus ciblés sans dégradation de leur image de marque. Vade-Retro a investi beaucoup en R&D sur le classement des s commerciaux et leur désinscription assistée. Voici notre analyse du sujet. Georges Lotigier CEO Vade-Retro Technology 3

4 Qu est-ce que l à caractère commercial? Afin de mieux cerner les types de messages susceptibles d atteindre les utilisateurs et de différencier les modalités des actions à entreprendre, il est important de poser quelques définitions concernant les s à caractère commercial. Il faut d abord comprendre que les avantages inhérents à la diffusion de messages à grande échelle comme le spam sont également valables pour les s commerciaux : facilité d envoi, faible coût de l expédition et possibilité de toucher un grand nombre de clients potentiels. Un message commercial est un message ayant pour origine une société qui souhaite faire connaître son site, ses produits, ses promotions. Ces offres peuvent être adressées à des clients qui se sont abonnés d eux-mêmes au service ou bien à des utilisateurs n ayant pas sollicité ce type d envoi mais dont l adresse s est retrouvée dans les bases de données de l expéditeur par le jeu d achat de fichiers ou par une «récolte» d adresses dans un concours sur un site web, par exemple. Une autre catégorie de message commerciaux est abusivement intitulée «newsletter» car à l origine, il s agit de messages à caractère purement informatif, souvent dans le domaine technique. Cela permet de fidéliser les utilisateurs en leur donnant la sensation d appartenir à un petit cercle de privilégiés. Dans le domaine commercial, on retrouve la même utilisation avec des promotions ponctuelles accessibles uniquement aux abonnés. Si nous nous plaçons toujours dans le cadre d une démarche active de la part du client (il s agit de ce que l on appelle l opt-in), il n y a pas de problème légal pour la réception de ce type de messages. En revanche pour les utilisateurs n ayant pas sollicité ces messages, ceux-ci apparaissent comme un nouveau type de «spam», d autant que leur distribution devient de plus en plus ample. Il est pourtant important de faire la différence entre le mail commercial et le spam proprement dit : la diffusion à grande échelle du spam est souvent beaucoup moins ciblée. Les moyens de diffusion des mails publicitaires passent principalement par des plates-formes de routage professionnel, qui sont, garants d une certaine «qualité» du message en répondant aux caractéristiques d une «bonne» publicité : expéditeur identifié et reconnu, lien de désinscription présent dans le corps du message, etc. A contrario, le spam utilise la force de frappe de réseaux de PC infectés pour répandre des vagues de messages contenant des pièces jointes infectées, des liens internet malveillants ou des messages destinés à piéger l utilisateur (comme le phishing par exemple). 4

5 Pourquoi est-il autant utilisé? L marketing est sans conteste l outil de marketing direct le plus efficace qui soit, lorsqu il est correctement ciblé et organisé. Pas étonnant dès lors qu il soit autant utilisé! L marketing autorise ce qu aucun autre mode de marketing direct ne permet de faire. Il permet, dans des conditions de rapport Coût/Efficacité exceptionnelles, de développer une relation étroite et régulière avec les prospects, clients ou partenaires de l émetteur du message et contribue à valoriser le Capital client. Chaque échange étant l occasion d en savoir un peu plus sur son interlocuteur afin de mieux le servir. Quels sont les principaux avantages de l marketing pour une entreprise? Le faible coût global : des coûts fixes inférieurs aux autres médias de communication (création, préparation...) et des coûts de routage extrêmement bas, qui tendent vers presque rien par message lorsque les volumes diffusés deviennent importants. La simplicité et la rapidité de mise en oeuvre : une campagne d ing est plus facile à mettre en place qu une campagne de mailing papier par exemple, qui nécessite plus d intervenants et réunit plus de contraintes. L asynchronisme : l ne nécessite pas une réaction immédiate tel un appel téléphonique par exemple. Les destinataires peuvent prendre connaissance du message quand ils le souhaitent et répondre à leur propre rythme. L interactivité et l attractivité du média : l peut être conçu pour déclencher une action immédiate du destinataire, qui peut d un simple clic aller au-delà de la lecture de l . Ainsi une offre commerciale peut déclencher l achat immédiat par un clic vers le site marchand, une offre d information peut pousser l internaute à cliquer vers le site web général. La rapidité des retours : dans la très grande majorité des cas, les campagnes d marketing permettent d obtenir les premiers résultats dans les heures qui suivent sa mise en œuvre. D une façon générale, on constate que 80% des retours ont lieu dans les 72 heures qui suivent le début de la campagne d marketing. La traçabilité et le suivi du ROI : le comportement des destinataires peut être suivi en temps réel, et les rapports statistiques disponibles en instantané permettent d évaluer la performance d une campagne et d analyser la réceptivité de chacun des destinataires au cas par cas si nécessaire. Le marketing viral : Un est facilement transférable par un destinataire vers sa propre base de contacts. Le message est en quelque sorte recommandé par le destinataire auprès de ses propres contacts d où un effet de levier important et la conquête possible de nouveaux clients non destinataires de la campagne d ing initiale. L engouement pour le marketing direct par est aussi son principal ennemi. En effet le volume de courrier électronique dépasse de trois fois le volume de courrier postal et créé chez les utilisateurs, par la saturation des boites aux lettres qu il implique, une forte méfiance. Pour ne pas pousser le consommateur potentiel à ce stade de défiance, il est nécessaire que les entreprises de marketing direct suivent une sorte de déontologie et appliquent à elles-mêmes des règles de bonnes conduites concernant l envoi d en nombre. 5

6 A ce jour quelle est la répartition du flux que nous recevons? Nous ressentons tous un accroissement de la pression de l marketing dans nos boites aux lettres : le graymail. Cela ne fait plus aucun doute aujourd hui que gérer au mieux la publicité au sein des boites de réception est un sujet majeur de l ing afin de préserver la productivité des utilisateurs. Le graphique ci-dessous montre la répartition d un flux nettoyé de menaces (spam, virus, etc). Il met en exergue l évolution des s dits non-prioritaires (publicité, newsletters) et ceux dits prioritaires à savoir les s interpersonnels. Schéma 1 catégorisation du flux Mesure effectuée sur l ensemble des plateformes Vade Retro Center entre le 2 Mai 2011 et le 06 Mai 2012 Marché corporate Ce graphique montre que le volume d s non prioritaires augmente lorsque celui des s interpersonnels reste constant. La tendance nous montre que dans le futur, le flux des s publicitaires pourrait être plus important que le flux des s interpersonnels. Lorsque l on mesure les valeurs de point à point, au début de notre analyse, 30% du flux transmis après détection des menaces concernait des s commerciaux ou des newsletters. Début Mai 2012, nous constatons que ce flux est aujourd hui évalué à 50%. 6

7 Focus sur le marché corporate Dans la première version de ce livre blanc, nous vous avions montré le graphique suivant : Schéma 2 Catégorisation du flux Marché corporate V1 Mesure effectuée sur l ensemble des plateformes Vade Retro Center entre le 2 Mai et le 9 Octobre 2011 sur un volume de 900 Millions d s. La majorité des éditeurs antispam ont les capacités techniques d identifier le spam et ainsi nettoyer une partie des boites aux lettres. Le marché évolue pour tendre vers une utilisation massive de l en particulier pour la prospection. Nous observions que sur le flux restant nettoyé par la majorité des éditeurs, 40% des s délivrés ne sont pas des s interpersonnels mais du graymail (publicité, newsletters). Les utilisateurs souhaitent recevoir ces s mais, pour la plupart, ne souhaitent pas les lire au moment de la réception. Il est donc important d identifier une méthode de gestion spécifique. Schéma 3 Catégorisation du flux Marché corporate V2 Mesure effectuée sur l ensemble des plateformes Vade Retro Center entre le 7 Novembre 2011 et le 6 Mai 2012 sur un volume de 600 Millions d s. Au travers de cette nouvelle étude, nous observons que le volume diminue au profit du flux légitime qui passe de 8% à 12%. Lorsque nous analysons de plus près le flux légitime nous observons que la part de publicité a en moyenne progressé de 2% par rapport aux s prioritaires. 7

8 Focus sur le marché des particuliers Les particuliers sont beaucoup plus impactés par le phénomène. Premièrement, ils achètent sur le web et ont donc de nombreuses opportunités de transmettre leur adresse aux marketeurs. Deuxièmement, Ils émettent et reçoivent beaucoup moins d s que les professionnels ce qui implique que le part de publicités ou newsletters au sein de leur boite de réception est beaucoup plus importante. Un de nos clients FAI a mis en place la détection des newsletters et s commerciaux et d après son témoignage, nous pouvons affirmer qu un particulier reçoit 80% de ce type d s au sein de sa boite de réception après nettoyage du flux par une solution antispam / antivirus. Schéma 4 Catégorisation du flux Marché des particuliers Chiffres issus d un témoignage client - FAI 8

9 Comment détecter les s publicitaires? Au même titre que la détection des différentes menaces au sein de l , un certain nombre de techniques permettent la détection des s à caractère commercial : Bayésien : La technique du bayésien, beaucoup utilisée pour l antispam, peut être adaptée à la recherche d à caractère commercial. Le moteur peut rechercher des mots comme «acheter», «promotion», etc et ainsi détecter un à caractère commercial. Une utilisation avancée du bayésien permet de définir un domaine d activité concerné par la publicité. Cependant, la technologie bayésienne rencontre beaucoup de difficultés face à un nombre de mots appartenant à plusieurs catégories et ne permet pas un classement sûr de l . Heuristique : La technologie heuristique permet d aller très loin en s appuyant sur la détection de schéma d s marketing. Un exemple simple d une utilisation heuristique peut être la détection d une formule de désinscription comme «pour vous désinscrire cliquez ici». L accumulation d algorithmes basés sur l exemple permet de catégoriser un comme publicitaire ou un autre comme spam. Signature : L utilisation de la technique de signature doit être précédée d une réputation servant de données d entrées au système de signature. Un système pourrait s appuyer sur des retours utilisateurs comme «Ceci est une publicité» pour créer des signatures et ainsi rapprocher tout rentrant dans le rayon de ressemblance de la signature. Pour que cette technique soit efficace, la ressemblance entre les mails doit être constante, or le laboratoire Vade Retro Filter Live mesure tous les jours de nouvelles publicités à forte variation rendant cette technologie inefficace. Réputation : La réputation peut être en partie utilisée pour détecter les envois en masse et donc détecter les campagnes d ings importantes transmises au travers d un service de routage professionnel. Cette technique ne permet pas d effectuer la différence entre certains spams envoyés en masse, les vraies newsletters et les campagnes d ing. De plus cette technique rencontre de fortes contraintes face à l utilisation dynamique d adresses IP permettant de répartir une campagne en de nombreuses origines IP et donc diminuant l effet de masse par origine. 9

10 Quelles actions effectuer de façon automatique sur ces s? Lorsque l commercial est détecté par un outil d analyse automatique, plusieurs actions peuvent ensuite être entreprises. Selon le principal besoin de l utilisateur, l action s orientera sur les capacités à libérer la boîte de réception et donc faciliter l accès à la lecture des s prioritaires, ou s orientera sur la capacité à proposer une consultation rapide des publicités sur demande. Les possibilités sont infinies et ne cesseront jamais d évoluer. De plus le besoin de consultation est en plein développement rythmé par l utilisation des terminaux mobiles ( Tablettes multimédia, Smartphones, etc). D une façon générale, il est possible d effectuer d une façon assez simple les actions suivantes : Possibilités d utilisation Avantages Inconvénients Routage transparent Permet d effectuer des statistiques sans changer l utilisation de la messagerie pour l utilisateur final. N effectue aucun tri, aucune organisation et donc n améliore pas l utilisation de la boite de réception de l utilisateur final. Insérer un tag spécifique dans l objet de l Permet de distinguer rapidement dans la boite de réception les s identifiés. Ceci permet à l utilisateur de se paramétrer des règles de classement sur son client de messagerie. La boite de réception n est pas allégée et même si la recherche est accélérée, l utilisateur doit parcourir tous les s pour consulter ses s personnels. Mettre en quarantaine, dossier type : «Courriers indésirables» Permet de libérer la boite de réception de l utilisateur. L utilisation sera donc grandement simplifiée. Le dossier type «Courriers indésirables» est rarement consulté. La publicité, prospection BtoB ou BtoC est traitée avec le même niveau de sévérité que l illégitime. La consultation des publicités sera fastidieuse car celle-ci est mélangée parmi le volume important de spams, scams et autres courriers indésirables. Mettre en quarantaine, dossier type : «Courriers indésirables» avec un tag spécifique dans l objet de l Permet de libérer la boite de réception de l utilisateur. L utilisation sera donc grandement simplifiée. La recherche de la publicité dans le dossier «Courrier indésirables» sera facilité par le tag spécifique. Le dossier type «Courriers indésirables» est rarement consulté. La publicité, prospection B2B ou B2C est traitée avec le même niveau de sévérité que l illégitime. Affichage dynamique de la boite de réception Cette méthode permet d une façon simple de distinguer à l affichage au sein d un même dossier ce que l utilisateur veut voir. Interpersonnel ou publicité. L organisation des s à terme n est pas structurée car tout est rassemblé dans un dossier commun. L utilisation de la boîte au travers d une connexion IMAP ou POP ne bénéficie pas de ces avantages. Définir un dossier dédié à la publicité Cette méthode rassemble les avantages du dossier quarantaine type «Courrier indésirables» tout en proposant une distinction claire et en vision directe des s commerciaux à la publicité. L utilisateur peut ne pas aller régulièrement dans ce dossier. 10

11 Au-delà d une action spécifique orientée utilisateur, un bénéfice fort peut en être tiré au niveau du stockage. Nous avons mesuré qu un à caractère commercial ou information type newsletter pèse en moyenne 30ko alors qu un spam pèse en moyenne 3ko. Le stockage des publicités se révèle aujourd hui bien plus important que le stockage d une partie des spams dans les quarantaines utilisateurs. Une solution peut-être de proposer à l utilisateur soit une rétention spécifique pour les publicités avec purge automatique des s au-delà de X jours. Cette valeur pourrait être paramétrable et positionner la valeur à 30 jours permettrait de proposer à l utilisateur de toujours conserver au moins le dernier exemplaire d une newsletter mensuelle par exemple. Cette politique de purge peut-être alliée à l écologie en y associant le coût CO 2 du stockage d un et ainsi démontrer à l utilisateur le geste en faveur de l écologie qui résulte de cette politique de purge des newsletters et s à caractère commercial. Détecter le graymail n est qu une partie de la solution. En effet, l étape après classement et / ou purge consiste à se désinscrire de ce type d s de façon à ne recevoir que les offres désirées et ainsi maintenir côté Routeur et Annonceur des bases clients saines. 11

12 Comment s en désinscrire? De nombreux Etats ont souhaité encadrer l utilisation de la publicité par courrier électronique. En 2002, une directive européenne impose l Opt in comme principe afin d harmoniser la communication à des fins de prospection directe au sein de l Union Européenne. Aux Etats Unis, George W. Bush promulgue en 2003 la loi fédérale CAN-SPAM Act avec pour principe l Opt Out. La loi exige toutefois un respect de la désinscription sur 3 points : Un mécanisme de désabonnement visible et utilisable doit être présent dans tous les s. Les requêtes des utilisateurs doivent être honorées dans les 10 jours qui suivent. Que les listes de suppression soient utilisées à des fins respectueuses de l utilisateur Certains Etats ont toutefois posé le principe de l Opt In, notamment la Californie. En France, l article L34-5 du code des postes et des communications électroniques impose dans ses deux premiers alinéas l interdiction d utiliser l opt-out (option de retrait) pour les particuliers (au profit de l opt-in). Seuls les ing concernant des activités commerciales entre entreprises sont autorisées à utiliser le principe de l opt-out. L doit être en relation avec l activité professionnelle du destinataire. D autres pays ont également défini par des lois ou des codes de bonne pratique, une utilisation précise de l ing comme le Japon (Act on the protection of personal Information, 2003), le Canada, la Corée (loi relative aux télécommunications et à la protection des informations) ou encore l Australie (emarketing Code and Practice). Qu il se soit inscrit consciemment, par inattention ou par défaut, l utilisateur qui souhaite recevoir les prospections commerciales à un instant T ne souhaite pas forcément les recevoir à un instant T1. Ainsi de nombreux s contiennent le champ List-Unsubscribe dans les champs d entête lequel contient l adresse de désinscription de la campagne d ing. Ce champ n est pas obligatoire mais définit dans la RFC En plus de ce champ inscrit dans les entêtes protocolaires, ces annonceurs et routeurs intègrent en bas de campagne un lien amenant à la désinscription et donc plus accessible par l utilisateur final que l exploration des entêtes protocolaires. Pour utiliser ces liens de désinscription, il est conseillé d avoir un poste de travail protégé ainsi qu un navigateur dont la politique de sécurité des injections (type Javascript, Active X) est verrouillée. En effet ces liens peuvent être utilisés pour tromper le jugement de l utilisateur final et ainsi l amener sur un site injectant un malware sur son poste de travail. De façon globale pour mieux gérer ces s à caractère commercial, il faut disposer d un répertoire permettant de les isoler et de les consulter à la demande en intégrant un moyen de désinscription facilité et sécurisé. Ainsi les bases des annonceurs et des routeurs seront nettoyées et les tuyaux des fournisseurs d accès à internet permettant de router le flux s seront optimisés. 12

13 Classification prioritaire et Désinscription sécurisée Pour répondre à cette problématique, Vade Retro Technology propose deux briques applicatives : + La classification prioritaire est un module complémentaire aux technologies actuelles Vade Retro Technology qui peut être implémenté derrière n importe quelle solution antispam dans l objectif de filtrer le graymail (publicités, newsletters, notifications) de manière à proposer une boite de réception ne contenant que les s interpersonnels dits «Prioritaires». Le module propose de classer les publicités et newsletters transmises en 3 états spécifiques en fonction de la qualité de la campagne et de la réputation du couple sender/routeur : Campagnes d ing envoyées au travers de plateformes de routage professionnelles. (E-Circle, Experian CheetahMail, MailPerformance, etc). Ces acteurs du marché respectent les règles d utilisation de la publicité par liens de désinscription, nettoyage des listes, etc. Tout publicitaire envoyé et respectant les règles d utilisation de la publicité et non envoyé au travers d une plateforme de routage professionnelle. Ici les règles heuristiques utilisées sont prédictives et génériques. Tout autre campagne publicitaire ne respectant pas les règles de l ing et présentant un contenu mal organisé, non-respect du CAN-SPAM, non présence d un lien de désinscription, etc. La désinscription sécurisée permet de faciliter la désinscription en offrant une détection automatique des liens de désinscription intégrés dans les s puis en jouant la désinscription auprès de l annonceur ou de la plateforme de routage de manière sécurisée et automatisée. Le service offre la possibilité à l utilisateur de suivre l état de ses désinscriptions au travers d une fenêtre récapitulative en cas de sélection de plusieurs s à désinscrire. 13

14 A propos de Vade Retro Technology Avec la protection de plusieurs centaines de millions de boîtes aux lettres dans le monde, Vade Retro Technology est le spécialiste de la messagerie contre tous les types de courriers indésirables. Outre la protection des plus grands fournisseurs d accès Internet français et internationaux, l entreprise protège également des milliers de PME et grandes entreprises ainsi que plusieurs millions d indépendants et particuliers. 40C1V3-05/12 FR SASU VADE RETRO TECHNOLOGY au capital de avenue. Antoine Pinay, Parc d activité des 4 vents, HEM France RCS Rbx Tourcoing

Comment se protéger contre les e-mails suspicieux?

Comment se protéger contre les e-mails suspicieux? De l attaque massive à l attaque chirurgicale, Comment se protéger contre les e-mails suspicieux? Spear-phishing Usurpation d identité - Auteur Vade Retro Technology Octobre 2011 Sommaire Observations...

Plus en détail

COMMENT PROTÉGER LE FLUX E-MAIL SORTANT?

COMMENT PROTÉGER LE FLUX E-MAIL SORTANT? COMMENT PROTÉGER LE FLUX E-MAIL SORTANT? Evitez d être blacklisté! Auteur Vade Retro Technology Octobre 2011 Sommaire Problématique... 3 Des solutions existent... 5 Les précnisations de Vade Retro Technology...

Plus en détail

Mise à jour de sécurité

Mise à jour de sécurité Release Notes - Firmware 1.6.3 Mise à jour de sécurité Pourquoi ce firmware? Cette mise à jour a pour objectif de renforcer la sécurité du produit MailCube et apporte également des nouvelles fonctionnalités

Plus en détail

MailCube MC 2. 2,5 jours / homme / an. 33 milliards de kwh. 17 millions de. 3,1 millions de. nouvelle génération. Le spam en quelques chiffres :

MailCube MC 2. 2,5 jours / homme / an. 33 milliards de kwh. 17 millions de. 3,1 millions de. nouvelle génération. Le spam en quelques chiffres : Le spam en quelques chiffres : Pour faire face à cet afflux de courriers électroniques non désirés Vade Retro Technology lance une nouvelle génération de sa solution appliance MailCube. Le nouveau boîtier

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE - 1 - Contact presse. Loïc GEHENIAUX Responsable Commercial Corporate. loic.geheniaux@vade-retro.com

DOSSIER DE PRESSE - 1 - Contact presse. Loïc GEHENIAUX Responsable Commercial Corporate. loic.geheniaux@vade-retro.com DOSSIER DE PRESSE Contact presse Loïc GEHENIAUX Responsable Commercial Corporate loic.geheniaux@vade-retro.com - 1 - Sommaire A propos de Vade Retro Technology... 3 L email : un outil mis en danger par

Plus en détail

LIVRE BLANC COMBATTRE LE PHISHING. Auteur Sébastien GOUTAL Responsable Filter Lab. Janvier 2014. www.vade-retro.com

LIVRE BLANC COMBATTRE LE PHISHING. Auteur Sébastien GOUTAL Responsable Filter Lab. Janvier 2014. www.vade-retro.com COMBATTRE LE PHISHING Auteur Sébastien GOUTAL Responsable Filter Lab Janvier 2014 LIVRE BLANC www.vade-retro.com Index Introduction... 3 Typologies du phishing et du spam... 4 Techniques de filtrage des

Plus en détail

Quels sont les points clés pour réussir ses campagnes e-mailing? 22 avril 2010

Quels sont les points clés pour réussir ses campagnes e-mailing? 22 avril 2010 Quels sont les points clés pour réussir ses campagnes e-mailing?.. 22 avril 2010 Un objectif Développer la compétitivité des entreprises par un meilleur usage des Technologies de l information et de la

Plus en détail

SOLUTIONS INTERNET KIOSQUES INTERACTIFS

SOLUTIONS INTERNET KIOSQUES INTERACTIFS Ciblez vos messages et optimisez vos compagnes d Emailing avec un historique des diffusions, un espace archive,la création de modèles (gabarits standards) dans un environnement simplifié. Azimut Communication,

Plus en détail

Le Spam sonne-t-il le glas du marketing relationnel?

Le Spam sonne-t-il le glas du marketing relationnel? Le Spam sonne-t-il le glas du marketing relationnel? «Emailing,done right can be a solution to direct marketing. Done wrong, it can be ruinous!» Rick Bruner,IMT Strategy 1 From B2C Email Marketing In Europe:

Plus en détail

Dans une stratégie de fidélisation, l emailing comprend notamment l envoi d emails d informations, d offres spéciales et de newsletters.

Dans une stratégie de fidélisation, l emailing comprend notamment l envoi d emails d informations, d offres spéciales et de newsletters. L email, vers une communication électronique. Que ce soit à la maison ou au travail, presque tous les internautes utilisent l email pour communiquer. Aujourd hui encore, l email reste le seul moyen de

Plus en détail

Email marketing BUROSCOPE TIW

Email marketing BUROSCOPE TIW Email marketing BUROSCOPE TIW Environnement et défis à relever Contexte de l'email marketing aujourd'hui Supports de consultation multiples Logiciels, Webmails, Terminaux et applications mobiles Accroissement

Plus en détail

COMMENT LUTTER CONTRE LE SPAM?

COMMENT LUTTER CONTRE LE SPAM? COMMENT LUTTER CONTRE LE SPAM? Lorraine Le courrier électronique s est révélé, dès son origine, un moyen très économique de réaliser du publipostage. Toutefois, cette possibilité offerte a vite dérivé.

Plus en détail

Ateliers de formation Internet. L emailing

Ateliers de formation Internet. L emailing Ateliers de formation Internet L emailing Créer du trafic : Exploiter l emailing Objectif de ce module : délivrer les fondamentaux de l emailing, proposer des solutions d exploitation adaptées au budget

Plus en détail

Benchmark Email marketing. Second semestre 2011 Réalisé par Experian Marketing Services Avril 2012

Benchmark Email marketing. Second semestre 2011 Réalisé par Experian Marketing Services Avril 2012 Benchmark Email marketing Second semestre 2011 Réalisé par Experian Marketing Services Avril 2012 Mai 2012 Table des matières Méthodologie Définition des secteurs d activité Evolution des indicateurs clés

Plus en détail

Mail Tracking V3.0.4 Logiciel de traçabilité de messages électroniques et de suivi comportemental à usage multiple

Mail Tracking V3.0.4 Logiciel de traçabilité de messages électroniques et de suivi comportemental à usage multiple Page 1 Mail Tracking V3.0.4 Logiciel de traçabilité de messages électroniques et de suivi comportemental à usage multiple Mail Tracking est destiné à faire le suivi minutieux et la traçabilité de vos correspondances

Plus en détail

L emailing tout simplement

L emailing tout simplement L emailing tout simplement www.sarbacane.com Créez, envoyez et mesurez les résultats de vos newsletters Gestion des contacts Importez vos listes de contacts et nettoyez-les des NPAI, doublons et désinscriptions.

Plus en détail

Alinto Protect. Guide de l administrateur. Alinto Version 1.7

Alinto Protect. Guide de l administrateur. Alinto Version 1.7 Alinto Protect Guide de l administrateur Alinto Version 1.7 Index 1. Rappels sur Alinto Protect......................................................................... 1 1.1. Niveau 1 : relais de messagerie................................................................

Plus en détail

Formation Emailing Utiliser MailPoet

Formation Emailing Utiliser MailPoet Katie Palluault, Formatrice & webdesigner Formation Emailing Utiliser MailPoet Contenu Principes généraux des campagnes d'emailing... 2 Les protocoles... 2 Se connecter à l interface de gestion du site

Plus en détail

LES BOTNETS : ACTEURS MAJEURS DE L OMBRE. Auteur Sébastien GOUTAL Responsable Filter Lab

LES BOTNETS : ACTEURS MAJEURS DE L OMBRE. Auteur Sébastien GOUTAL Responsable Filter Lab www.vade-retro.comlivre BLANC LES BOTNETS : ACTEURS MAJEURS DE L OMBRE Auteur Sébastien GOUTAL Responsable Filter Lab Janvier 2014 Index Introduction... 2 Naissance d un botnet... 3 Vie d un botnet...

Plus en détail

Maîtrise e-marketing- UV34

Maîtrise e-marketing- UV34 L E-MAIL MARKETING SOMMAIRE I/ Etat des lieux II/Quels sont les enjeux pour l entreprise? III/ Cas d entreprise Constantin Magali Labarthe Eve Gellé Fabien IV/ Faire ou faire faire sa campagne? Maîtrise

Plus en détail

DigitalDealer. www.digitaldealer.fr

DigitalDealer. www.digitaldealer.fr www.digitaldealer.fr Sommaire L emailing L emailing aujourd hui 3 Les atouts 3 En chiffres 4 Un vrai savoir-faire 4 Notre offre 5 Tarifications 11 Contact 15 www.digitaldealer.fr L e-mailing L e-mailing

Plus en détail

L emailing Comprendre les enjeux de l email marketing

L emailing Comprendre les enjeux de l email marketing L emailing Comprendre les enjeux de l email marketing Levier n 1 d une communication numérique 83% des entreprises utilisant l email marketing affirment que son ROI est supérieur aux autres formes de marketing.

Plus en détail

ecrm : Multiplicité des données clients D où proviennent les informations et quelles sont-elles?

ecrm : Multiplicité des données clients D où proviennent les informations et quelles sont-elles? ecrm : Multiplicité des données clients D où proviennent les informations et quelles sont-elles? Livre Blanc Cabestan Des sources de données disparates Il existe autant d'approches pour reconnaître un

Plus en détail

Guide Utilisateur simplifié Proofpoint

Guide Utilisateur simplifié Proofpoint Guide Utilisateur simplifié Proofpoint Ce guide utilisateur simplifié Proofpoint vous permet de mieux comprendre comment utiliser l interface de gestion de votre quarantaine de courriers indésirables.

Plus en détail

E-mail ou SPAM? Livre Blanc n 1 Novembre 2005

E-mail ou SPAM? Livre Blanc n 1 Novembre 2005 Livre Blanc n 1 Novembre 2005 E-mail ou SPAM? De quelle manière les entreprises peuvent-elles continuer à utiliser efficacement les pratiques légales de l'e-mail marketing dans un contexte de lutte contre

Plus en détail

Atteindre les boîtes de réception : les 10 meilleures astuces pour maximiser la délivrabilité de vos e-mails

Atteindre les boîtes de réception : les 10 meilleures astuces pour maximiser la délivrabilité de vos e-mails Atteindre les boîtes de réception : les 10 meilleures astuces pour maximiser la délivrabilité de vos e-mails Présentation On estime que 70 %* des e-mails sont des spams, parmi lesquels on trouve des messages

Plus en détail

Tous les outils de prospection disponibles avec le logiciel PIKADELLI MARKETING

Tous les outils de prospection disponibles avec le logiciel PIKADELLI MARKETING Le nouveau concept pour vos E-Mailings et vos Fax-Mailings La réussite pour toute votre prospection La gestion de vos NewsLetters L analyse complète avec l @udimat de vos campagnes Présentation du Logiciel

Plus en détail

La Renaissance de L emailing à la Performance

La Renaissance de L emailing à la Performance La Renaissance de L emailing à la Performance Eviter l essouflement en revenant aux bonnes pratiques marketing Par Mario Roche, Sales Manager Acxiom France Better connections. Better results. Livre Blanc

Plus en détail

Le seul serveur SMTP spécialisé sur l'emailing accessible à tous

Le seul serveur SMTP spécialisé sur l'emailing accessible à tous 1 Le seul serveur SMTP spécialisé sur l'emailing accessible à tous "Avec un Emailing Server, nous bénéficions de toute la souplesse d'un serveur dédié et de la robustesse de la technologie de Message Business.

Plus en détail

Biarritz Bordeaux Paris

Biarritz Bordeaux Paris Biarritz Bordeaux Paris LES ENJEUX DE L E-MAIL MARKETING «Pourquoi faire de l e-mail marketing?» Définition E-mail marketing : «Ensemble d usages de l e-mail à des fins commerciales ou marketing» CCI et

Plus en détail

Comment créer & envoyer une Newsletter

Comment créer & envoyer une Newsletter Comment créer & envoyer une Newsletter Gratuit Simple Rapide -1- Créez une Campagne Email 1 Pour envoyer une Newsletter ou un emailing de prospection, vous devez d abord créer une Campagne Email, cliquez

Plus en détail

Généralités sur le courrier électronique

Généralités sur le courrier électronique 5 février 2013 p 1 Généralités sur le courrier électronique 1. Qu est-ce que le courrier électronique? Voici la définition que donne, l encyclopédie libre lisible sur internet : «Le courrier électronique,

Plus en détail

Dossier de Presse. 10 Octobre 2013

Dossier de Presse. 10 Octobre 2013 Dossier de Presse 10 Octobre 2013 Contacts : Anne-Sophie DUPIRE - Responsable Communication Lucie PORREAUX - Chargée des Relations Presse Tel : 0 328 328 000 - anne-sophie.dupire@sarbacane.com Tel : 0

Plus en détail

2008 Spam École et TIC

2008 Spam École et TIC Spam 2008 École et TIC Mentions légales Éditeur educa.ch Auteur Rédaction educa.ch educa.ch CC BY-NC-ND (creativecommons.org) Août 2003, actualisé: 2008, 2011 Table des matières Spam: comment prévenir

Plus en détail

Comment Créer & Envoyer Votre Newsletter

Comment Créer & Envoyer Votre Newsletter Création d'une Campagne Email : Comment Créer & Envoyer Votre Newsletter SIMPLEMENT & RAPIDEMENT -1- Créez une Campagne Email 1 Pour envoyer une Newsletter ou un emailing de prospection, vous devez d abord

Plus en détail

matthieumarce.com - Fiches pratiques - Emailing Emailing

matthieumarce.com - Fiches pratiques - Emailing Emailing Emailing Cette fiche pratique tente de répondre aux questions suivantes : - Qu est-ce qu un emailing? - Comment réaliser une campagne emailing auprès de mes contacts? - Comment fidéliser mes clients? L

Plus en détail

L IMPACT ATTENDU DE DMARC SUR LE PHISHING. Auteur Sébastien GOUTAL Responsable Filter Lab

L IMPACT ATTENDU DE DMARC SUR LE PHISHING. Auteur Sébastien GOUTAL Responsable Filter Lab L IMPACT ATTENDU DE DMARC SUR LE PHISHING Auteur Sébastien GOUTAL Responsable Filter Lab Avril 2012 Sommaire Introduction... 3 Etude de la spécification DMARC... 4 Etude statistique... 6 Conclusion...

Plus en détail

2Les clés pour réussir

2Les clés pour réussir 2Les clés pour réussir vos campagnes e-mailing Téléchargez également les autres guides de la collection Les Clés pour réussir sur : www.microsoft.com/france/entrepreneur Microsoft France - SAS au capital

Plus en détail

SOMMAIRE. 1. Les mises à jour 2. Les pare-feu 3. Typologie des virus 4. Les anti-virus

SOMMAIRE. 1. Les mises à jour 2. Les pare-feu 3. Typologie des virus 4. Les anti-virus 1 SOMMAIRE 1. Les mises à jour 2. Les pare-feu 3. Typologie des virus 4. Les anti-virus 2 LES MISES À JOUR 1/2 Windows étant une des cible des hackers, il est indispensable d effectuer les mises à jour

Plus en détail

VOTRE CANAL MARKETING

VOTRE CANAL MARKETING LE LIVRE BLANC DE L EMAIL MARKETING FAITES DE L E-MAIL VOTRE CANAL MARKETING LE PLUS DYNAMIQUE TABLE DES MATIÈRES Introduction Les atouts de l emailing Les clés d un emailing réussi! Mesurer son retour

Plus en détail

LES APPLICATIONS DU BIG DATA DANS LE MARKETING RELATIONNEL : RETARGETING ET REMARKETING MULTICANAL, DISPLAY CIBLÉ, DMP

LES APPLICATIONS DU BIG DATA DANS LE MARKETING RELATIONNEL : RETARGETING ET REMARKETING MULTICANAL, DISPLAY CIBLÉ, DMP LES APPLICATIONS DU BIG DATA DANS LE MARKETING RELATIONNEL : RETARGETING ET REMARKETING MULTICANAL, DISPLAY CIBLÉ, DMP 2 ENJEUX MEDIAPOST COMMUNICATION ÊTRE LE LEADER DE L INTELLIGENCE CLIENT À TRAVERS

Plus en détail

emailreputation Manager

emailreputation Manager emailreputation Manager MailPerformance la seule solution à proposer la gestion de sa réputation emailing emailreputation Manager simple qui vous donne la maitrise de certains aspects techniques de l email

Plus en détail

Fidéliser sa clientèle par l e-mailing

Fidéliser sa clientèle par l e-mailing Fidéliser sa clientèle par l e-mailing DEFINITION DE L E-MAILING L E-mailing est une méthode de marketing direct qui utilise le courrier électronique comme moyen de communication commerciale pour envoyer

Plus en détail

Claudie Maurin GSI 09/2013 1

Claudie Maurin GSI 09/2013 1 1 2 Internet : une architecture client/serveur Le serveur : fournisseur de données Les données sont fournies par un ensemble de postes serveurs interconnectés qui abritent la base de données répartie à

Plus en détail

ACT! E-marketing. * Informations en Anglais

ACT! E-marketing. * Informations en Anglais ACT! E-marketing ACT! E-Marketing vous offre bien plus qu une plateforme d envois et de suivi de campagnes emailings. Ce service apporte une véritable connaissance de vos clients. Ainsi, vous récupérez

Plus en détail

Messagerie. Dominique MARANT CRI Lille 1. Octobre 2006

Messagerie. Dominique MARANT CRI Lille 1. Octobre 2006 Messagerie Dominique MARANT CRI Lille 1 Octobre 2006 Plan Adressage messagerie - Conventions USTL - Formes d adresses Rôle du correspondant messagerie Relais de messagerie -Trafic - Sécurité Lutte contre

Plus en détail

TUTORIAL FOXMAIL. Introduction. I. Présentation de Foxmail. Installation et première utilisation de Foxmail

TUTORIAL FOXMAIL. Introduction. I. Présentation de Foxmail. Installation et première utilisation de Foxmail Introduction TUTORIAL FOXMAIL Un client de messagerie est un logiciel qui permet d écrire et d envoyer du courrier, d en recevoir et de le lire. Il permet également de diffuser des fichiers de tout types

Plus en détail

L USAGE DES NEWSLETTERS BtoB. Enquête exclusive Niouzeo Septembre 2011

L USAGE DES NEWSLETTERS BtoB. Enquête exclusive Niouzeo Septembre 2011 L USAGE DES NEWSLETTERS BtoB Enquête exclusive Niouzeo Septembre 2011 L usage des newsletters dans les entreprises BtoB Introduction : Notre étude : Le terme «Newsletter» s est banalisé. Beaucoup d entreprises

Plus en détail

COURS N 3 LES LEVIERS DU MARKETING DIRECT SUR INTERNET

COURS N 3 LES LEVIERS DU MARKETING DIRECT SUR INTERNET COURS N 3 LES LEVIERS DU MARKETING DIRECT SUR INTERNET II- LES QUATRE ASPECTS DU WEBMARKETING 1- Webmarketing stratégique : Analyse de la demande Vieille stratégique Positionnement du site Webmarketing

Plus en détail

Documentation utilisateur du Webmail de l UPJV

Documentation utilisateur du Webmail de l UPJV Documentation utilisateur du Webmail de l UPJV Table des matières 1. Introduction / Qu estce que le webmail?... 3 2. Se connecter... 3 4.1. Depuis l ENT... 3 2.1 Depuis un navigateur... 3 3. Se déconnecter...

Plus en détail

Informations propos du traitement des courriers indésirables

Informations propos du traitement des courriers indésirables Informations propos du traitement des courriers indésirables 1. Vous êtes utilisateur de Microsoft Outlook 2003/2007... 2 2. Vous êtes utilisateur d Outlook Web Access (OWA)... 4 3. Vérifiez de temps en

Plus en détail

1. texte brut (sans fioritures)

1. texte brut (sans fioritures) NEWSLETTERS SUR VOTRE SITE UGAL La lettre d information, newsletter en anglais, est un vecteur essentiel de fidélisation de votre clientèle. Elle est l élément primordial de l animation de votre site.

Plus en détail

Imaginez un Intranet

Imaginez un Intranet Imaginez un Intranet clé en main et économique, adapté à vos besoins! Connectikup : Votre solution intranet/extranet/portail collaboratif Vous avez besoin de partager, organiser, synchroniser et sécuriser

Plus en détail

L externalisation de vos logiciels entreprises : une solution aux problèmes de coûts, de sécurités et de réactivités

L externalisation de vos logiciels entreprises : une solution aux problèmes de coûts, de sécurités et de réactivités Bureau Virtuel L externalisation de vos logiciels entreprises : une solution aux problèmes de coûts, de sécurités et de réactivités Que ce soit par la communication, par les échanges ou par la collaboration,

Plus en détail

PDP. Notre métier : délivrer un message qualifié à une personne ciblée PRO. Tél : 05.34.44.13.92 Email : aitie@pdp-pro.com http://www.pdp-pro.

PDP. Notre métier : délivrer un message qualifié à une personne ciblée PRO. Tél : 05.34.44.13.92 Email : aitie@pdp-pro.com http://www.pdp-pro. PDP PRO Notre métier : délivrer un message qualifié à une personne ciblée PDP PRO, le spécialiste Tél : 05.34.44.13.92 du recrutement - Email : aitie@pdp-pro.com qualitatif de contacts - http://www.pdp-pro.com

Plus en détail

Les règles à respecter : le cadre juridique

Les règles à respecter : le cadre juridique LA NEWSLETTER Les règles à respecter : le cadre juridique 21 juin 2004 mise en application de la LCEN (Loi pour la Confiance dans l Economie Numérique) Les règles imposent aux sites l acquisition du consentement

Plus en détail

I -L expertise de WSI -WeSimplifyInternet. 5 grands domaines d expertise 9/14/2013

I -L expertise de WSI -WeSimplifyInternet. 5 grands domaines d expertise 9/14/2013 I -L expertise de WSI -WeSimplifyInternet Conférence Réussir ses campagnes E-Mailing Présenté par Christine QUINT Digiting WSI Le 13 septembre 2013 Christine QUINT 1 WSI estle leader mondialdu conseilen

Plus en détail

Emailing Pro : Analyse & Understand your results PAGE 0

Emailing Pro : Analyse & Understand your results PAGE 0 Emailing Pro : Analyse & Understand your results PAGE 0 Les outils d analyse. Les différents rapports. Dès que votre première campagne sera envoyée, vous pourrez accéder aux résultats de celle-ci à travers

Plus en détail

Mail Tracking Logiciel de traçabilité de messages électroniques et de suivi comportemental à usage multiple

Mail Tracking Logiciel de traçabilité de messages électroniques et de suivi comportemental à usage multiple Page 1 Mail Tracking Logiciel de traçabilité de messages électroniques et de suivi comportemental à usage multiple Mail Tracking est destiné à faire le suivi minutieux et la traçabilité de vos correspondances

Plus en détail

Communiquer avec l'emailing: comment préparer une campagne de communication efficace?

Communiquer avec l'emailing: comment préparer une campagne de communication efficace? Communiquer avec l'emailing: comment préparer une campagne de communication efficace? Les campagnes emailing en quelques chiffres? Usage pour les particuliers (email attitude BTC SNCD) Les consultations

Plus en détail

Comment augmenter votre chiffre d affaire sans importuner vos clients?

Comment augmenter votre chiffre d affaire sans importuner vos clients? Emailing transactionnel : Comment augmenter votre chiffre d affaire sans importuner vos clients? Email transactionnel : n.m - Email envoyé suite à l action (ou à l inaction) d un individu. Ce sont par

Plus en détail

PRODUITS COMMUNICATION

PRODUITS COMMUNICATION PRODUITS DE COMMUNICATION SUR EMPLOI LR SARL ADCI - La Cardonille C 4032 bd Paul Valéry 34070 - Montpellier RCS Montpellier : 435.113.360 Tél : 04.67.60.46.43 Fax : 04.99.06.92.47 Emploi LR : Audience

Plus en détail

RELATION CLIENT, E-MAILING,

RELATION CLIENT, E-MAILING, RELATION CLIENT, E-MAILING, PROSPECTION, SITE WEB... : COMMENT NE PAS ALLER TROP LOIN? La loi Informatique & Libertés : contraintes et opportunités pour les entreprises 8 novembre 2012 FILS CONDUCTEURS!

Plus en détail

Être visible sur internet - Améliorez votre référencement

Être visible sur internet - Améliorez votre référencement EN MAÎTRISANT INTERNET, APPORTEZ UN NOUVEL ÉLAN À VOTRE ACTIVITÉ Publigo PUBLIGO Agence de communication Agence spécialisée dans le conseil en communication pour les professionnels et grands comptes (web,

Plus en détail

Atelier numérique Développement économique de Courbevoie

Atelier numérique Développement économique de Courbevoie Atelier numérique Développement économique de Courbevoie Jeudi 12 décembre 2013 Emailing et marketing client : Comment améliorer la performance et la délivrabilité de vos campagnes? Atelier numérique de

Plus en détail

Guide de l'utilisateur

Guide de l'utilisateur Guide de l'utilisateur Version 1.0 Mars 2013 1 / 19 Table des matières Envoyer ma première Newsletter avec Hydremail Connexion au service Téléchargement de votre base de données Création de votre segment

Plus en détail

Dolist présente. Deux technologies innovantes et proactives en matière de délivrabilité des e-mails et de qualité de routage

Dolist présente. Deux technologies innovantes et proactives en matière de délivrabilité des e-mails et de qualité de routage Dolist présente l IGQ (Indice Global de Qualité) & OPERA (Optimum Predictive Email Reputation Activity) Deux technologies innovantes et proactives en matière de délivrabilité des e-mails et de qualité

Plus en détail

VIENNE LONDRES MUNICH BERLIN ZURICH PARIS HONG KONG PEKIN MOSCOU ISTANBUL

VIENNE LONDRES MUNICH BERLIN ZURICH PARIS HONG KONG PEKIN MOSCOU ISTANBUL Enterprise Email Marketing Solutions & Services IMPLI PERT CATION INE N DÉLIV RABIL CE ITÉ W N E S Guide Pratique de l Emailing 2012 Conseils pratiques sur la meilleure façon de mettre en place des emails

Plus en détail

Installation et utilisation du client FirstClass 11

Installation et utilisation du client FirstClass 11 Installation et utilisation du client FirstClass 11 Support par téléphone au 03-80-77-26-46 ou par messagerie sur la conférence «Support Melagri» Sommaire Page I) Installation du client FirstClass 2 II)

Plus en détail

Le spam introduction. Sommaire

Le spam introduction. Sommaire Le spam introduction Laurent Aublet-Cuvelier Renater Laurent.Aublet-Cuvelier@renater.fr Introduction Le spam Les méthodes Principes Exemples Conclusion Sommaire Antispam : introduction 2 1 Introduction

Plus en détail

EMDAY by Clic et Site #emday2014. Charte V2 du CPA : Fonctionnement et conséquences pour la collecte d adresses

EMDAY by Clic et Site #emday2014. Charte V2 du CPA : Fonctionnement et conséquences pour la collecte d adresses by Clic et Site #emday2014 Charte V2 du CPA : Fonctionnement et conséquences pour la collecte d adresses Affiliation, Performance et Emailing Qui sommes nous? Nos Adhérents NOS MISSIONS Promouvoir et analyser

Plus en détail

PROSPECTION BtoB. Comment organiser sa prospection email BtoB ciblée?

PROSPECTION BtoB. Comment organiser sa prospection email BtoB ciblée? PROSPECTION BtoB Comment organiser sa prospection email BtoB ciblée? L email au service de votre prospection BtoB Pourquoi? Quels objectifs je vise Quoi? Qu est ce que je propose Créer du trafic (site

Plus en détail

Marketing comportemental. Guide méthodologique de mise en œuvre

Marketing comportemental. Guide méthodologique de mise en œuvre Marketing comportemental Guide méthodologique de mise en œuvre Sommaire Présentation...3 Les limites du marketing de masse ou du marketing «produit»...5 L idéal marketing : délivrer le bon message au bon

Plus en détail

moobee mail vous ouvre les portes de l e-mailing

moobee mail vous ouvre les portes de l e-mailing vous ouvre les portes de l e-ing one to one One to One Développez votre communication. Renforcez votre relation client. La solution e-ing pour gérer et suivre en toute autonomie vos campagnes. Vous préparez

Plus en détail

Personnalisez vos pages web et facebook. Boostez votre taux de conversion en personnalisant le parcours d achat des internautes anonymes

Personnalisez vos pages web et facebook. Boostez votre taux de conversion en personnalisant le parcours d achat des internautes anonymes Personnalisez vos pages web et facebook Boostez votre taux de conversion en personnalisant le parcours d achat des internautes anonymes Sommaire Présentation...3 Le cycle d achat des internautes et des

Plus en détail

COMMENT ENVOYER UN EMAILING?

COMMENT ENVOYER UN EMAILING? L e-mailing est l équivalent électronique du marketing direct, consistant à prospecter et/ou fidéliser ses clients, via l émission groupée et automatique de courriels (emails). L e-mailing montre un peu

Plus en détail

En partenariat avec. et sa solution e-mailing

En partenariat avec. et sa solution e-mailing En partenariat avec et sa solution e-mailing A quoi sert une campagne e-mailing? A quoi sert un e-mailing? Faites la distinction entre la communication de masse et la communication ciblée Notoriété Communication

Plus en détail

é n e r g i e c r é a t i v e Solution E-mailing Renforcez le pouvoir de communication de votre entreprise

é n e r g i e c r é a t i v e Solution E-mailing Renforcez le pouvoir de communication de votre entreprise é n e r g i e c r é a t i v e Solution E-mailing de votre entreprise Présentation Rapports et analyses ven MON 14 Planification de campagne Automatisation de campagnes Gestion de liste et segmentation

Plus en détail

Section Configuration

Section Configuration 8 Section Configuration MailCleaner s adapte aisément à vos besoins et à votre mode de travail. La section Configuration comporte six rubriques de base : Préférences d interface, Mode de filtrage, Page

Plus en détail

Gestion de contacts et Gestion de la Relation Client La GRC des PME PMI

Gestion de contacts et Gestion de la Relation Client La GRC des PME PMI Gestion de contacts et Gestion de la Relation Client La GRC des PME PMI è VISIONNAIR : GESTION DE CONTACTS, TRAVAIL DE GROUPE, RELATION CLIENT, HISTORIQUES, COMMUNICATION Capitalisez l information client

Plus en détail

A. Introduction. B. Un petit rappel législatif

A. Introduction. B. Un petit rappel législatif Chapitre 3 : La base de contacts 71 A. Introduction Chapitre 3 : La base de contacts E-mailing Comme nous l'avons déjà évoqué, la réussite ou non d'une campagne e-mail se fonde sur deux éléments clés :

Plus en détail

BusinessHIGHLIGHT GESTION DE LA PRESSION COMMERCIALE. Optimiser ET SI C ÉTAIT UN PROBLÈME D ORGANISATION? n 6122011 .../... SOMMAIRE INTRODUCTION

BusinessHIGHLIGHT GESTION DE LA PRESSION COMMERCIALE. Optimiser ET SI C ÉTAIT UN PROBLÈME D ORGANISATION? n 6122011 .../... SOMMAIRE INTRODUCTION BusinessHIGHLIGHT Optimiser GESTION DE LA PRESSION COMMERCIALE ET SI C ÉTAIT UN PROBLÈME D ORGANISATION? SOMMAIRE INTRODUCTION Communiquer sur le web : les conséquences de la frénésie générale La nécessaire

Plus en détail

>> Comment conquérir de nouveaux clients grâce à Internet?

>> Comment conquérir de nouveaux clients grâce à Internet? Intégrer le webmarketing dans sa stratégie de développement touristique Pourquoi se lancer dans le webmarketing? Pour répondre à un consommateur qui utilise désormais Internet pour préparer, organiser

Plus en détail

Clic et Site. 11 points à ne pas rater si on veut réussir sa campagne emailing. par Régis Bacher. Agence email marketing

Clic et Site. 11 points à ne pas rater si on veut réussir sa campagne emailing. par Régis Bacher. Agence email marketing Clic et Site Agence email marketing 11 points à ne pas rater si on veut réussir sa campagne emailing. par Régis Bacher 0671371957 @regisbacher regis@clic-et-site.com www.clic-et-site.com www.location-fichier-email.com

Plus en détail

Performance Lead acquisition Bases optin Optin partenaires Jeux Concours Co-registration Marketing Viral Newsletters «Rationalisez vos coûts marketing et contrôlez votre ROI» Août 2010 1 SOMMAIRE Performance

Plus en détail

TECH TE MARKETING Rapidité Eff Ef ic i a c c a i c t i é t Puissance 1

TECH TE MARKETING Rapidité Eff Ef ic i a c c a i c t i é t Puissance 1 TECH MARKETING Rapidité Efficacité Puissance 1 Concevoir un e mailing efficace Qui a déjà tenté l expérience? 2 Historique de le l e mailing Reprise du mailing (substitution de la boîte physique) Apparition

Plus en détail

Le 19 octobre 2010 CROSS-CANAL. Comment mettre en place une véritable stratégie cross-canal? Gaëlle Duvet

Le 19 octobre 2010 CROSS-CANAL. Comment mettre en place une véritable stratégie cross-canal? Gaëlle Duvet Le 19 octobre 2010 CROSS-CANAL Comment mettre en place une véritable stratégie cross-canal? PRESENTATION Néomarketing est une Agence Conseil de Marketing Relationnel. Depuis 2002, nous accompagnons nos

Plus en détail

Découvrez Outlook.com, la nouvelle génération d e-mail!

Découvrez Outlook.com, la nouvelle génération d e-mail! Découvrez Outlook.com, la nouvelle génération d e-mail! Dossier de presse Septembre 2013 édito Lancé en août 2012, Outlook.com est le nouveau service de messagerie gratuit pour le grand public de Microsoft,

Plus en détail

Manuel d utilisation email NETexcom

Manuel d utilisation email NETexcom Manuel d utilisation email NETexcom Table des matières Vos emails avec NETexcom... 3 Présentation... 3 GroupWare... 3 WebMail emails sur internet... 4 Se connecter au Webmail... 4 Menu principal... 5 La

Plus en détail

Bonnes pratiques à suivre en 2011: L e-mailing horizontal et les boosters de taux de clics

Bonnes pratiques à suivre en 2011: L e-mailing horizontal et les boosters de taux de clics Bonnes pratiques à suivre en 2011: L e-mailing horizontal et les boosters de taux de clics Magalie Lasfargues Responsable Etudes & Conseil, France Experian Cheetahmail Sommaire Présentation d Experian

Plus en détail

Courrier électronique : vocabulaire

Courrier électronique : vocabulaire Envoyer des mails Sommaire Envoyer des mails Page 1 Sommaire Page 2 Courrier électronique : vocabulaire Page 3 Comprendre le fonctionnement du courrier électronique Page 4 L adresse e-mail Page 5 Avoir

Plus en détail

REGLES des MESSAGES. C est du courrier publicitaire ou pornographique non sollicité qui peut :

REGLES des MESSAGES. C est du courrier publicitaire ou pornographique non sollicité qui peut : REGLES des MESSAGES Les règles des messages permettent de réaliser une gestion de nos courriers entrants et de lutter contre les SPAM ou les POURRIELS C est du courrier publicitaire ou pornographique non

Plus en détail

Charte régissant l usage des technologies de l information et de communication au sein de l Université de Lorraine

Charte régissant l usage des technologies de l information et de communication au sein de l Université de Lorraine Charte régissant l usage des technologies de l information et de communication au sein de l Université de Lorraine La présente charte définit les règles d usages et de sécurité que l Université de Lorraine

Plus en détail

Simplicité. Performance. Service de routage SMTP. POURQUOI CHOISIR etarget. Vos campagnes emailing professionnelles en toute simplicité...

Simplicité. Performance. Service de routage SMTP. POURQUOI CHOISIR etarget. Vos campagnes emailing professionnelles en toute simplicité... Vos campagnes emailing professionnelles en toute simplicité... etarget est l'une des références dans le domaine de l'emailing. Depuis des années, des milliers d'entreprises font confiance à etarget pour

Plus en détail

Comment les repérer? Un certain nombre d indices permettent de repérer les courriels frauduleux à coup sûr :

Comment les repérer? Un certain nombre d indices permettent de repérer les courriels frauduleux à coup sûr : L hameçonnage (ou phishing) Comment le détecter et s en protéger? Le but des malveillants : Leur seul but est de récupérer vos coordonnées bancaires : N de carte de crédit avec code de sécurité Codes d

Plus en détail

Les règles d or de l emailingpour fidéliser vos clients dans le secteur du tourisme

Les règles d or de l emailingpour fidéliser vos clients dans le secteur du tourisme Les règles d or de l emailingpour fidéliser vos clients dans le secteur du tourisme 1 Plan Utilisation d une plateforme d envoi Créer un message L email Marketing Comment utiliser l email Marketing 2 L

Plus en détail

Les spams-les scam-le phishing

Les spams-les scam-le phishing Les spams-les scam-le phishing Eviter la publicité dans le courrier Eviter les messages indésirables avec une règle de message Consulter son courrier sur le site de son FAI Les SPAM (messages publicitaires

Plus en détail

ZEMAIL, Service d Emailing en ligne dédié aux envois professionnels

ZEMAIL, Service d Emailing en ligne dédié aux envois professionnels ZEMAIL, Service d Emailing en ligne dédié aux envois professionnels Campagnes Mail sur Mesure Solution Emailing Tout en Un Gestion Autonome 24h/24 www.zemail.fr > Focus sur l E-mailing L e-mailing désigne

Plus en détail

Etude EMA : Email Marketing Attitude BtoB 2015

Etude EMA : Email Marketing Attitude BtoB 2015 Etude EMA : Email Marketing Attitude BtoB 2015 SOMMAIRE I. Objectifs de l étude II. Méthodologie III. Répartition des répondants IV. Usage général de l email professionnel V. Leviers et freins de l email

Plus en détail