Patrick Tremblay Directeur, Ventes et Services à la clientèle

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Patrick Tremblay Directeur, Ventes et Services à la clientèle"

Transcription

1 Patrick Tremblay Directeur, Ventes et Services à la clientèle

2 Plan de la présentation I. Objectifs de la loi II. III. Obligations principales qui en découlent Conseils et meilleures pratiques IV. Recours et sanctions possibles V. Conclusion Contenu de la présentation réalisé en collaboration avec Me Benoît Trotier, avocat, Jolicoeur Lacasse

3 Objectifs de la loi «anti-spam» Interdire l envoi de messages électroniques commerciaux non sollicités au Canada et vers l étranger ou reçus de l étranger Prévenir l identification (en entête) ou le contenu de messages faux et trompeurs Interdire la modification des données de transmission permettant l envoi à un destinataire différent Éliminer la collecte électronique d adresses courriels et l utilisation de ces adresses sans permission (harvesting) Interdire l installation de programmes dans un ordinateur sans le consentement de son propriétaire (virus, logiciel espion, piratage)

4 Caractère électronique du MEC Message envoyé par tout moyen de communication qu il soit textuel, vocal, sonore ou visuel à une adresse électronique: À un compte courriel Aux comptes de réseaux sociaux (ex. Facebook, Twitter) À un compte de cellulaire (ex. texto SMS) Par messagerie instantanée (ex. MSN, Skype)

5 Caractère commercial du MEC Tout message électronique permettant de conclure raisonnablement à la promotion d un produit, d une personne ou d un service ou d une opportunité d affaires, qu il y ait ou non des attentes de profits Ex: offre d achat, vente, location d un produit, service, terrain, possibilité d affaires, d investissement ou de jeu Ex: promotion d une personne accomplissant un acte commercial La loi vise par essence des activités et non des types d organisations. Elle couvre même les organismes à but non lucratif.

6 Le consentement exprès Le principe fondamental de la Loi Après le 1 er juillet 2014: doit être obtenu autrement que l envoi d un message électronique (ex. inscription sur votre site web, formulaire papier remis par l acheteur au point de vente) Doit être recherché en termes simples, clairs et facilement lisibles L acceptation du destinataire résulte d un geste positif ou explicite Mode d acceptation web reconnue: faire cocher une case, cliquer sur une icône, entrer son adresse courriel (pas de case précochée) Consentement peut aussi être verbal (mais ça prend une preuve : tierce personne indépendante ou enregistrement sonore complet)

7 Le consentement exprès Limiter vos envois seulement pour les fins indiquées par le destinataire (ex: infolettre, invitation, rabais) Développer un Registre des consentements exprès obtenus pour fins de preuve (fardeau de preuve est sur l expéditeur) Consentement électronique: base de données enregistrant la date, l heure, l objet du consentement, le mode d obtention

8 Le consentement exprès Source: Site WEB du CRTC

9 Identification requise au message L identité de l expéditeur (nom commercial) et celle au nom de qui le message a été envoyé Les renseignements permettant de communiquer facilement avec l une ou l autre de ces personnes : adresse postale et soit: numéro de téléphone l adresse courriel ou adresse du site web de l expéditeur (ou de la personne au nom de qui le consentement est sollicité) ou la référence à ces informations affichées sur une page WEB (ex. pour un écran de téléphone mobile) le droit de la personne de retirer son consentement en tout temps

10 Désabonnement Système de désabonnement fonctionnel (au min: 60 jours) Sans frais Mécanisme simple : adresse électronique ou un lien à une page web où le client peut demander son désabonnement Traitées sans délai (max: 10 jours ouvrables) Maintenir un Registre des désabonnements à des fins de preuve (base de données pour désabonnement par courriel ou site web, enregistrement si verbal) SMS commercial: désabonnement via texto Stop ou Désabonnement

11 Désabonnement Source: Site WEB du CRTC

12 Consentement tacite Plusieurs cas d exception : A. Lorsque l expéditeur a des relations d affaires en cours avec le destinataire, incluant: jusqu à 2 ans précédant la date d envoi du message (transition: extension d un an jusqu au 1 er juillet 2017) jusqu à 6 mois après une demande d information du destinataire B. Lorsque le destinataire communique, publie ou fait publier bien en vue son adresse électronique sans indication de son refus de recevoir des messages non sollicités et que le message est en lien avec ses fonctions ou son entreprise. Conserver en archive la publication utilisée (annuaire, répertoire, carte d affaires)

13 Consentement tacite Plusieurs cas d exception : C. Relations privées, relations familiales, liens personnels D. Relation employeur-employé E. Message d un organisme de charité pour levée de fonds F. Message qui complète ou confirme une transaction commerciale G. Message juridique

14 Les réseaux sociaux Utilisateur de type Facebook peut mettre un message électronique commercial sur son mur (ex.: J aime) À éviter: l envoi de message par la fonction courriel à une adresse électronique Attention: la définition de «lien personnel» ne permet pas l envoi à tous les contacts, mais seulement à ceux avec qui il est raisonnable de conclure à l existence d un tel lien (att: au concours en ligne et effet viral recherché) Exception pour le référencement de tiers: lorsqu il existe une relation familale, personnelle, d affaires et qu une partie recommande par exemple un client potentiel, en donnant les coordonnnées d une autre personne avec qui elle entretient une relation. L expéditeur peut envoyer une seule demande de consentement en fournissant le nom de la personne qui l a recommandé

15 Installation de logiciels Nécessite le consentement exprès du propriétaire de l ordinateur ou de son utilisateur autorisé Demande de consentement doit décrire clairement les fonctions et l objet du logiciel et prévoir une adresse électronique pour désactivation Si le logiciel a les effets nuisibles prévus à la loi, décrire les conséquences prévisibles suite à son installation (ex. collecte de renseignements personnels, contrôle à distance par un tiers, modification des paramètres ou des préférences de l usager) Prévoir une fenêtre ou la signature d un document distinct du contrat de la licence attestant que la personne comprend et accepte les fonctions mentionnées Consentement exprès réputé obtenu pour: témoin de connexion (cookie), Javascript, Code HTML, un système d exploitation

16 Installation de logiciels Source: Site WEB du CRTC

17 Conseils et meilleures pratiques D ici le 1 er juillet 2014 : Évaluez toutes les catégories d envoi de vos messages électroniques commerciaux Évaluez si des consentements exprès ont été obtenus ou s il s agit de cas de consentement tacite vérifiable (cartes d affaires, annuaires, site web) Profitez-en pour entreprendre des campagnes de recherche de consentement exprès Épurez vos listes d adresses ou de clientèle actuelles Prévoyez un mode de consentement sur votre site web directement Évitez la location ou achat de listes d adresses préconstituées Conservez un registre des consentements obtenus

18 Conseils et meilleures pratiques D ici le 1 er juillet 2014 : Envisager un mécanisme de Double opt-in Préserver une excellente réputation d expéditeur Revoir vos procédures internes (incluant filiales) Prévoir la formation des employés Rédiger une Politique de marketing en ligne: uniformiser les processus des équipes qui contactent clients ou prospects (qui, comment, archivage des consentements tacites ) Revoir les Politiques de protection des renseignements personnels Revoir les termes de licences de logiciels pour leur installation Profiter de la relation d affaires en cours pour leur demander leur consentement exprès

19

20

21

22

23 Recours et sanctions Très large: vise autant celui qui envoie, fait envoyer ou permet l envoi de messages commerciaux non sollicités L employeur est responsable des violations de ses employés Les dirigeants et administrateurs d une personne morale qui ont ordonné, consenti ou participé à une violation sont responsables Défense de diligence raisonnable: défendeur a pris toutes les précautions pour être conforme à la loi Fardeau de la preuve: sur celui qui allègue un consentement CRTC chargé de l application de la loi et possède de larges pouvoirs Délai pour poursuite : 3 ans de la connaissance de l envoi ou de la réception du message fautif

24 Recours et sanctions Les pénalités maximales peuvent aller: pour une personne physique: jusqu à 1 million $ par jour (ex. envoi sans consentement, collecte illégale d adresses courriels) ou 1 million $ par contravention (ex: responsabilité pour avoir fait accomplir même indirectement une violation) et pour une personne morale: jusqu à 10 millions $ par jour ou par contravention Existence d un recours privé pour toute personne victime de violation 200$ pour chaque contravention à 1 million $ pour l ensemble des contraventions Un montant égal à la perte ou dommages qu elle a subis ou dépenses engages (à compter du 1 er juillet 2017 seulement) Engagement auprès du CRTC: prévoit conditions à respecter et empêche tout recours privé: à privilégier en cas d envois par erreur de votre organisation

25 Conclusion Réforme majeure des pratiques de communication commerciale pour toute entreprise ou organisme faisant usage de messages commerciaux électroniques Concerne diverses plate-formes technologiques telles que les téléphones intelligents, les tablettes numériques, les réseaux sociaux Les organisations et leur personnel doivent se conformer Les dirigeants peuvent être à risque De bonnes politiques vous seront utiles C est une opportunité de démontrer vos bonnes pratiques d affaires.

26 Aide-Mémoire!

27 Des questions? 2014, Joli-Cœur Lacasse S.E.N.C.R.L.

28 Essayez Cyberimpact gratuitement 2014, Joli-Cœur Lacasse S.E.N.C.R.L.

Tour guidé de la nouvelle loi anti-pourriel

Tour guidé de la nouvelle loi anti-pourriel Tour guidé de la nouvelle loi anti-pourriel Loi visant à promouvoir l efficacité et la capacité d adaptation de l économie canadienne par la réglementation de certaines pratiques qui découragent l exercice

Plus en détail

Loi C-28: Première loi «anti-spam» au Canada

Loi C-28: Première loi «anti-spam» au Canada Loi C-28: Première loi «anti-spam» au Canada Charles Lupien Fasken Martineau Stéphane Caïdi Fasken Martineau David Poellhuber ZEROSPAM Plan de la présentation Contexte historique Objectifs Obligations

Plus en détail

Loi C-28: Première loi «anti-spam» au Canada. Charles Lupien clupien@fasken.com

Loi C-28: Première loi «anti-spam» au Canada. Charles Lupien clupien@fasken.com Loi C-28: Première loi «anti-spam» au Canada Charles Lupien clupien@fasken.com PRÉSENTATION DU CONFÉRENCIER Charles Lupien Contrats Technologie et PI @ Conférences et articles MISE EN CONTEXTE Plan de

Plus en détail

Le Canada se dote enfin d une loi anti-pourriels / Nouveaux défis pour les communications électroniques

Le Canada se dote enfin d une loi anti-pourriels / Nouveaux défis pour les communications électroniques Le 31 mai 2011 Le Canada se dote enfin d une loi anti-pourriels / Nouveaux défis pour les communications électroniques Par Me Nicolas Lassonde, LL.M. Les pourriels dans l univers des communications Quelques

Plus en détail

DIRECTIVE ET PROCÉDURE Utilisation des messages électroniques au Collège Boréal en vertu de la Loi canadienne anti-pourriel (LCAP)

DIRECTIVE ET PROCÉDURE Utilisation des messages électroniques au Collège Boréal en vertu de la Loi canadienne anti-pourriel (LCAP) DIRECTIVE ET PROCÉDURE Utilisation des messages électroniques au Collège Boréal en vertu de la Loi canadienne anti-pourriel (LCAP) Entrée en vigueur : 2014-10-01 Dernière modification : 2014-10-20 Approuvé

Plus en détail

WEBINAIRE : La Loi canadienne anti-pourriel (LCAP) entre en vigueur le 1er juillet 2014. Êtes-vous prêt?

WEBINAIRE : La Loi canadienne anti-pourriel (LCAP) entre en vigueur le 1er juillet 2014. Êtes-vous prêt? WEBINAIRE : La Loi canadienne anti-pourriel (LCAP) entre en vigueur le 1er juillet 2014. Êtes-vous prêt? Écoutez le webinaire à l aide des haut-parleurs de votre ordinateur Ou composez le numéro suivant

Plus en détail

Loi canadienne anti-pourriel

Loi canadienne anti-pourriel Loi canadienne anti-pourriel Loi visant à promouvoir l efficacité et la capacité d adaptation de l économie canadienne par la réglementation de certaines pratiques qui découragent l exercice des activités

Plus en détail

Ce que vous devez savoir concernant la nouvelle Loi canadienne anti pourriel

Ce que vous devez savoir concernant la nouvelle Loi canadienne anti pourriel LCAP Ce que vous devez savoir concernant la nouvelle Loi canadienne anti pourriel Jason McLinton, directeur principal, Conseil canadien du commerce de détail et Jean Guy Côté, Directeur, Relations gouvernementales

Plus en détail

matthieumarce.com - Fiches pratiques - Emailing Emailing

matthieumarce.com - Fiches pratiques - Emailing Emailing Emailing Cette fiche pratique tente de répondre aux questions suivantes : - Qu est-ce qu un emailing? - Comment réaliser une campagne emailing auprès de mes contacts? - Comment fidéliser mes clients? L

Plus en détail

PRÉPAREZ-VOUS POUR L ANTI-POURRIEL

PRÉPAREZ-VOUS POUR L ANTI-POURRIEL PRÉPAREZ-VOUS POUR L ANTI-POURRIEL 1 Législation canadienne anti-pourriel (LCAP) La LCAP est une nouvelle loi fédérale visant l élimination de communications électroniques non-sollicitées et malveillantes.

Plus en détail

LOI CANADIENNE ANTI-POURRIEL RÉSUMÉ

LOI CANADIENNE ANTI-POURRIEL RÉSUMÉ LOI CANADIENNE ANTI-POURRIEL 2 LES DISCUSSIONS ENTOURANT LES LIGNES DIRECTRICES DE LA LOI CANADIENNE ANTI- POURRIEL (LCAP) ONT DÉBUTÉ EN MAI 2004 AVEC LA CRÉATION PAR INDUSTRIE CANADA D UN «GROUPE DE TRAVAIL

Plus en détail

TAXE SCOLAIRE. Pour les notaires et institutions financière

TAXE SCOLAIRE. Pour les notaires et institutions financière TAXE SCOLAIRE Pour les notaires et institutions financière Étape 1 Le système est sécurisé et demande un certificat d encryption 128 bits. Si le certificat n est pas installé, il est possible quand même

Plus en détail

Conditions générales d utilisation du portail web de FranceAgriMer et de ses e-services (téléservices)

Conditions générales d utilisation du portail web de FranceAgriMer et de ses e-services (téléservices) Conditions générales d utilisation du portail web de FranceAgriMer et de ses e-services (téléservices) 1. Les conditions générales d utilisation (CGU) décrites ci-dessous peuvent être complétées par les

Plus en détail

Dans une stratégie de fidélisation, l emailing comprend notamment l envoi d emails d informations, d offres spéciales et de newsletters.

Dans une stratégie de fidélisation, l emailing comprend notamment l envoi d emails d informations, d offres spéciales et de newsletters. L email, vers une communication électronique. Que ce soit à la maison ou au travail, presque tous les internautes utilisent l email pour communiquer. Aujourd hui encore, l email reste le seul moyen de

Plus en détail

«Marketing /site web et la protection des données à caractère personnel»

«Marketing /site web et la protection des données à caractère personnel» «Marketing /site web et la protection des données à caractère personnel» Incidence de la réforme de la loi «Informatique et libertés» et de la loi «Économie Numérique» Emilie PASSEMARD, Chef du service

Plus en détail

6. Toutes les Inscriptions deviennent la propriété de l Organisateur du concours.

6. Toutes les Inscriptions deviennent la propriété de l Organisateur du concours. Concours «Refacing de cuisine de 10 000$ à gagner» de Cuisine NewZone RÈGLEMENTS DU CONCOURS 1. Le concours «Cuisine de 10 000$ à gagner» de Cuisine NewZone est tenu par Cuisine NewZone Inc. Le concours

Plus en détail

Section 28 Marketing sous la forme de «Télémarketing» 2. Définitions. 1. Généralités. Appel automatique. Diffusion/envoi multiple de télécopies

Section 28 Marketing sous la forme de «Télémarketing» 2. Définitions. 1. Généralités. Appel automatique. Diffusion/envoi multiple de télécopies 94 compris, mais sans s y limiter, à tous les articles, les titres et les grands titres. Cependant, les sites qui leur appartiennent personnellement ou dont ils sont responsables pour la mise à jour peut

Plus en détail

Vos ventes sont-elles en ligne avec la Loi?

Vos ventes sont-elles en ligne avec la Loi? Vos ventes sont-elles en ligne avec la Loi? Introduction à l environnement légal sur Internet Benoît Trotier Avocat Novembre 2013 En collaboration pour le RCEQ. Québec Trois-Rivières Montréal Affiliations

Plus en détail

Conclusion et preuve du contrat par voie électronique

Conclusion et preuve du contrat par voie électronique Bruxelles 11 décembre 2014 Conclusion et preuve du contrat par voie électronique Hervé Jacquemin Avocat au barreau de Bruxelles Chargé d enseignement UNamur Chargé de cours invité UCL -ICHEC Ulys - Cabinet

Plus en détail

FORMULAIRE DE DESINSCRIPTION. Comment créer un formulaire de désabonnement? Comment voir les statistiques de désabonnement de vos actions e-mail?

FORMULAIRE DE DESINSCRIPTION. Comment créer un formulaire de désabonnement? Comment voir les statistiques de désabonnement de vos actions e-mail? FORMULAIRE DE DESINSCRIPTION Comment créer un formulaire de désabonnement? Comment voir les statistiques de désabonnement de vos actions e-mail? TABLE DES MATIERES TABLE DES MATIERES... 2 LA PROSPECTION

Plus en détail

La Loi canadienne anti-pourriel (LCAP) entre en vigueur le 1 er juillet 2014 Questions que les administrateurs devraient poser

La Loi canadienne anti-pourriel (LCAP) entre en vigueur le 1 er juillet 2014 Questions que les administrateurs devraient poser La Loi canadienne anti-pourriel (LCAP) entre en vigueur le 1 er juillet 2014 Questions que les administrateurs devraient poser Auteure : Jennifer Babe, LL.M, ICD.D Pourquoi lire cet avis? a) Malgré son

Plus en détail

SERVICE D ÉCHANGES SÉCURISÉS D INFORMATION

SERVICE D ÉCHANGES SÉCURISÉS D INFORMATION AIDE-MÉMOIRE SERVICE D ÉCHANGES SÉCURISÉS D INFORMATION Desjardins Assurances Table des matières Généralités... 2 Accéder au service d échanges sécurisés d information... 3 Présentation de la vue Courrier...

Plus en détail

COMMENT ENVOYER UN EMAILING?

COMMENT ENVOYER UN EMAILING? L e-mailing est l équivalent électronique du marketing direct, consistant à prospecter et/ou fidéliser ses clients, via l émission groupée et automatique de courriels (emails). L e-mailing montre un peu

Plus en détail

www.riaq.ca NIVEAU 2 Initiation à une messagerie Web en ligne.

www.riaq.ca NIVEAU 2 Initiation à une messagerie Web en ligne. NIVEAU Initiation à une messagerie Web en ligne. de Microsoft Outlook Express de Microsoft est sûrement la plus connue des messageries Web. Cette application fait partie intégrante de Windows XP. Les services

Plus en détail

Conditions Générales d Utilisation Service Alertes SMS

Conditions Générales d Utilisation Service Alertes SMS Conditions Générales d Utilisation Service Alertes SMS ARTICLE 1 - DÉFINITIONS Les parties conviennent d entendre sous les termes suivants: - Boîte aux lettres: adresse de courrier électronique Orange

Plus en détail

COURRIER ELECTRONIQUE : LES REGLES DE L'OPT-IN

COURRIER ELECTRONIQUE : LES REGLES DE L'OPT-IN COURRIER ELECTRONIQUE : LES REGLES DE L'OPT-IN 14/11/2008 Le courrier électronique est défini dans la loi pour la confiance dans l économie numérique, dite LCEN, du 21 juin 2004. Il s agit de «tout message

Plus en détail

Vendre sur Internet et organiser la livraison des produits

Vendre sur Internet et organiser la livraison des produits Vendre sur Internet et organiser la livraison des produits Les différentes stratégies pour vendre en ligne Les plateformes e-commerce Le site marchand Le blog boutique Les spécificités du ecommerce sur

Plus en détail

COLOR GENIUS DE L OREAL PARIS RÈGLEMENTS DU CONCOURS

COLOR GENIUS DE L OREAL PARIS RÈGLEMENTS DU CONCOURS COLOR GENIUS CONCOURS COLOR GENIUS DE L OREAL PARIS RÈGLEMENTS DU CONCOURS 1. Le concours COLOR GENIUS de L Oréal Paris est tenu par L Oréal Canada Inc. Le concours est ouvert aux résidents du Canada seulement

Plus en détail

www.riaq.ca de Microsoft NIVEAU 2 Initiation à une messagerie Web en ligne.

www.riaq.ca de Microsoft NIVEAU 2 Initiation à une messagerie Web en ligne. NIVEAU Initiation à une messagerie Web en ligne. de Microsoft Windows Live Mail peut vous aider à classer tout ce qui vous intéresse au même endroit sur votre PC. Ajoutez et consultez plusieurs comptes

Plus en détail

LWS (www.lws.fr - Ligne Web Services). S.A.R.L au capital de 500 000 euros

LWS (www.lws.fr - Ligne Web Services). S.A.R.L au capital de 500 000 euros Trainingload Pro Mentions légales Dernière version : 5 aout 2015 Trainingload Pro est un site dédié à l entrainement physique et sportif permettant à chaque utilisateur de publier des informations sur

Plus en détail

Les Fiches thématiques Jur@tic. courriel. L outil informatique indispensable des professionnels

Les Fiches thématiques Jur@tic. courriel. L outil informatique indispensable des professionnels Les Fiches thématiques Jur@tic courriel L outil informatique indispensable des professionnels @ Les Fiches thématiques Jur@TIC 1. Courriel? Quésako? Le «Courriel» (Courrier Electronique) ou «e-mail» en

Plus en détail

DIRECTIVE SUR L UTILISATION DES OUTILS INFORMATIQUES, D INTERNET, DE LA MESSAGERIE ELECTRONIQUE ET DU TELEPHONE ( JUIN 2005.-V.1.

DIRECTIVE SUR L UTILISATION DES OUTILS INFORMATIQUES, D INTERNET, DE LA MESSAGERIE ELECTRONIQUE ET DU TELEPHONE ( JUIN 2005.-V.1. 1 BUT 1.1 Le but de la présente directive est de définir les droits et les devoirs des utilisateurs à propos des moyens de communication (Internet, messagerie électronique, téléphonie) et des postes de

Plus en détail

Prestation électronique de service pour la transmission d un bilan de phosphore

Prestation électronique de service pour la transmission d un bilan de phosphore Avis au lecteur sur l accessibilité : Ce document est conforme au standard du gouvernement du Québec SGQRI 008-02 afin d être accessible à toute personne handicapée ou non. Toutes les notices entre accolades

Plus en détail

Service envoi de SMS. Introduction. Configuration de chaque plateforme. Paramétrages dans DiaClient SQL. Utilisation

Service envoi de SMS. Introduction. Configuration de chaque plateforme. Paramétrages dans DiaClient SQL. Utilisation Service envoi de SMS Introduction Configuration de chaque plateforme Paramétrages dans DiaClient SQL Utilisation DiaClientSQL Service envoi de SMS Page 1 sur 18 Introduction Cet outil permet d envoyer

Plus en détail

Conditions Générales d'utilisation - YOUSIGN SAS - SIGN2 CA

Conditions Générales d'utilisation - YOUSIGN SAS - SIGN2 CA Conditions Générales d'utilisation - YOUSIGN SAS - SIGN2 CA 1- Introduction 1.1 Présentation générale Ce document définit les Conditions Générales d Utilisation (CGU) des certificats délivrés dans le cadre

Plus en détail

Nokia Internet Modem Guide de l utilisateur

Nokia Internet Modem Guide de l utilisateur Nokia Internet Modem Guide de l utilisateur 9219840 Édition 1 FR 2010 Nokia. Tous droits réservés. Nokia, Nokia Connecting People et le logo Nokia Original Accessories sont des marques commerciales ou

Plus en détail

OPAC 36 - Conditions Générales d Utilisation

OPAC 36 - Conditions Générales d Utilisation OPAC 36 - Conditions Générales d Utilisation L OPAC 36 propose sur son site internet www.opac36.fr un espace locataire avec différents services destinés à simplifier les démarches liées à ses activités

Plus en détail

Conditions générales d affaires (CGA) Portail clients SanitasNet

Conditions générales d affaires (CGA) Portail clients SanitasNet Conditions générales d affaires (CGA) Portail clients SanitasNet 1 Table des matières Contenu 1. Préambule 3 2. Autorisation d accès 3 3. Accès technique à SanitasNet et identification 3 4. Coûts 4 5.

Plus en détail

Par Karl Delwaide et Myriam Robichaud

Par Karl Delwaide et Myriam Robichaud Vie privée et Loi canadienne anti-pourriel : Comment votre organisation peut-elle faire son marketing à l ère des communications électroniques et des lois qui visent à restreindre la sollicitation commerciale?

Plus en détail

Comment se conformer à la Loi anti-pourriel?

Comment se conformer à la Loi anti-pourriel? Comment se conformer à la Loi anti-pourriel? À vos marques, prêts, partez! Note: Les informations présentées dans ce document ne constituent pas un avis juridique. Avril 2014 L APPROCHE Comment procéder?

Plus en détail

FORMATION 101 Webinaire 1 Notions et vocabulaire

FORMATION 101 Webinaire 1 Notions et vocabulaire FORMATION 101 Webinaire 1 Notions et vocabulaire Pour accéder à son blogue: http://pourlespme.com/blogue-marketing-web/ FORMATION 101 SUR GOOGLE ANALYTICS Trois capsules: 1) Notions et vocabulaire Analytiques

Plus en détail

CONCOURS «Surprises de vendredi : tasse à double paroi Van Houtte» Règlements de participation

CONCOURS «Surprises de vendredi : tasse à double paroi Van Houtte» Règlements de participation CONCOURS «Surprises de vendredi : tasse à double paroi Van Houtte» Règlements de participation VERSION COURTE Le concours«surprises de vendredi : tasse à double paroi Van Houtte» se déroule en ligne du

Plus en détail

Envoi et réception des documents sociaux par voie électronique

Envoi et réception des documents sociaux par voie électronique 2008 Envoi et réception des documents sociaux par voie électronique EASYPAY GROUP Juli 2008 Table des matières Introduction... 3 Simplification administrative... 3 Participation au développement durable...

Plus en détail

Manuel Utilisateur V4 MailInBlack V4.1.1.0

Manuel Utilisateur V4 MailInBlack V4.1.1.0 Manuel Utilisateur V4 MailInBlack V4.1.1.0 MailInBlack répond aux nouveaux enjeux liés à l utilisation de l email en entreprise en vous proposant des applications améliorant la performance de vos échanges

Plus en détail

Administration en Ligne e-démarches. Console du gestionnaire. Guide utilisateur. Aout 2014, version 2.1

Administration en Ligne e-démarches. Console du gestionnaire. Guide utilisateur. Aout 2014, version 2.1 Administration en Ligne e-démarches Console du gestionnaire Guide utilisateur Aout 2014, version 2.1 Table des matières 1. INTRODUCTION... 3 2. LES MENUS... 4 2.1. Mon organisation / Informations... 5

Plus en détail

Acquérir de bonnes bases

Acquérir de bonnes bases Acquérir de bonnes bases Formation proposée par : Chapitre 2 La 1 ère étape pour créer votre liste, préparation Introduction Ce chapitre de formation contient des éléments à compléter. Dans ce chapitre,

Plus en détail

E-Post Office Aide à l utilisateur

E-Post Office Aide à l utilisateur E-Post Office Aide à l utilisateur Version V01.07 Edition juillet 2014 1 Table des matières 1 Description de la prestation 3 2 E-Post Office dans le portail 4 2.1 Menu de navigation 4 2.2 Swiss Post Box

Plus en détail

Communiquer avec l'emailing: comment préparer une campagne de communication efficace?

Communiquer avec l'emailing: comment préparer une campagne de communication efficace? Communiquer avec l'emailing: comment préparer une campagne de communication efficace? Les campagnes emailing en quelques chiffres? Usage pour les particuliers (email attitude BTC SNCD) Les consultations

Plus en détail

CONDITIONS RELATIVES À L INSCRIPTION ET À LA PARTICIPATION À CENTRALLIA 2016

CONDITIONS RELATIVES À L INSCRIPTION ET À LA PARTICIPATION À CENTRALLIA 2016 CONDITIONS RELATIVES À L INSCRIPTION ET À LA PARTICIPATION À CENTRALLIA 2016 Les conditions suivantes énoncent les règles juridiques applicables à votre inscription et à votre participation à Centrallia

Plus en détail

Retour table des matières

Retour table des matières TABLE DES MATIÈRES Ouvrir un compte 1 Créer votre nom utilisateur et votre mot de passe 1 Ouvrir une session 3 Faire une commande / Légende de prix 3 1. Avec l option «Mes favoris» 4 2. Avec l option «Items

Plus en détail

CONFERENCE ESPACE MULTIMEDIA LE MULOT Maurepas, le 23 novembre 2010. Dominique DAMO, Avocat

CONFERENCE ESPACE MULTIMEDIA LE MULOT Maurepas, le 23 novembre 2010. Dominique DAMO, Avocat CONFERENCE ESPACE MULTIMEDIA LE MULOT Maurepas, le 23 novembre 2010 Dominique DAMO, Avocat Qui sommes-nous? 2 SOCIETE JURISDEMAT AVOCAT STRUCTURE DE LA SOCIETE JurisDemat Avocat est une Selarl en activité

Plus en détail

LES RÈGLES ET LES RÈGLEMENTS DU CONCOURS (les «Règlements»)

LES RÈGLES ET LES RÈGLEMENTS DU CONCOURS (les «Règlements») Règlements officiels du concours «20 ans, 20 gagnants» (collectivement le «Concours») les rôtisseries Scores (le «Commanditaire du Concours») et «Client» (la «Personne» ou «Personnes»). LES RÈGLES ET LES

Plus en détail

Lignes directrices 2014

Lignes directrices 2014 Lignes directrices 2014 Rejoignez la communauté d entrepreneurs sur nos réseaux sociaux et recevez de l information, des idées d affaires et astuces pour gérer votre entreprise. www.ontario.ca/entreprisedete

Plus en détail

Réponses aux questions des titulaires sur les Services en ligne et la réception des relevés

Réponses aux questions des titulaires sur les Services en ligne et la réception des relevés Réponses aux questions des titulaires sur les Services en ligne et la réception des relevés Pour en savoir plus à ce sujet, veuillez communiquer avec l administrateur de votre programme ou le Service à

Plus en détail

Liste de contrôle relative à la politique en matière de protection de la vie privée

Liste de contrôle relative à la politique en matière de protection de la vie privée Fiche-conseil Liste de contrôle relative à la Pourquoi les organismes de bienfaisance enregistrés doivent-ils avoir une politique en matière de protection? Des lois ont été adoptées par le gouvernement

Plus en détail

Guide d utilisation du groupe Yahoo Aprogemere

Guide d utilisation du groupe Yahoo Aprogemere Guide d utilisation du groupe Yahoo Aprogemere Marcel Yves Croute / Dominique Rougier 2013 Ce guide illustré permettra aux adhérents de mieux connaitre le fonctionnement, l organisation, le contenu du

Plus en détail

Plus de 250 Millions de SMS par an SMSENVOI.COM

Plus de 250 Millions de SMS par an SMSENVOI.COM Plus de 250 Millions de SMS par an SMSENVOI.COM 2 Sommaire Qui sommes-nous? - General - Notre Plateforme Web - Notre équipe technique Nos offres et services - Produits - Sms Low Cost - SMS Premium - SMS

Plus en détail

CONCOURS Un été tout en beauté Règlement de participation

CONCOURS Un été tout en beauté Règlement de participation CONCOURS Un été tout en beauté Règlement de participation 1. Le concours «Un été tout en beauté» est tenu par le Réseau FADOQ (ci-après : les «organisateurs du concours»). Il se déroule au Québec, du 20

Plus en détail

CONDITIONS D'UTILISATION et VENTE

CONDITIONS D'UTILISATION et VENTE CONDITIONS D'UTILISATION et VENTE Ces Conditions d'utilisation (ci-après «Conditions») régissent la relation entre GENEDYS SAS («Genedys» ou «nous») et vous, ou, si vous représentez un employeur ou un

Plus en détail

CONDITIONS PARTICULIERES D UTILISATION DE L ESPACE CLIENT SUR LE SITE www.eau-en-ligne.com

CONDITIONS PARTICULIERES D UTILISATION DE L ESPACE CLIENT SUR LE SITE www.eau-en-ligne.com CONDITIONS PARTICULIERES D UTILISATION DE L ESPACE CLIENT SUR LE SITE www.eau-en-ligne.com Les présentes Conditions Particulières concernent l accès et l utilisation de l Espace Client sur le Site www.eau-en-ligne.com

Plus en détail

Vu la loi du 8 décembre 1992 relative à la protection de la vie privée à l'égard des traitements de données à caractère personnel;

Vu la loi du 8 décembre 1992 relative à la protection de la vie privée à l'égard des traitements de données à caractère personnel; AVIS N 07 / 2003 du 27 février 2003. N. Réf. : 10 / Se / 2003 / 005 / 009 / ACL OBJET : Utilisation des moyens de communication électroniques à des fins de propagande électorale. La Commission de la protection

Plus en détail

ACCÈS CLIENT VOTRE PORTAIL EN LIGNE SÉCURISÉ GUIDE DE RÉFÉRENCE RAPIDE

ACCÈS CLIENT VOTRE PORTAIL EN LIGNE SÉCURISÉ GUIDE DE RÉFÉRENCE RAPIDE ACCÈS CLIENT VOTRE PORTAIL EN LIGNE SÉCURISÉ GUIDE DE RÉFÉRENCE RAPIDE CONTENTS QU EST-CE QU ACCÈS CLIENT?...3 POURQUOI UTILISER ACCÈS CLIENT?...3 PAR OÙ COMMENCER?...4 Première connexion... 4 Naviguer

Plus en détail

Le co-op broker a assuré la mise en relation entre un Prospect et le Propriétaire d un

Le co-op broker a assuré la mise en relation entre un Prospect et le Propriétaire d un La particularité de ce NDA est son caractère tripartite, signé entre : le prospect, le propriétaire d un business et un broker dit, co-operating broker. Le co-op broker a assuré la mise en relation entre

Plus en détail

Comment déposer les comptes annuels des associations, fondations et fonds de dotation.

Comment déposer les comptes annuels des associations, fondations et fonds de dotation. Comment déposer les comptes annuels des associations, fondations et fonds de dotation. Quels sont les organismes qui doivent déposer? Les associations et les fondations lorsque le montant des dons et/ou

Plus en détail

OUTLOOK 2007. Aide mémoire v2011-10-13. Ce document est un aide mémoire indiquant le «chemin d accès» aux fonctions de base d Outlook 2007

OUTLOOK 2007. Aide mémoire v2011-10-13. Ce document est un aide mémoire indiquant le «chemin d accès» aux fonctions de base d Outlook 2007 OUTLOOK 2007 Aide mémoire v2011-10-13 Ce document est un aide mémoire indiquant le «chemin d accès» aux fonctions de base d Outlook 2007 1. Comprendre l espace de travail Outlook 2007 Volet NAVIGATION

Plus en détail

Qu est ce qu un e-mail?

Qu est ce qu un e-mail? Qu est ce qu un e-mail? Un mail fonctionne sur le principe du courrier papier classique. On écrit un message que l on dépose dans une boîte avec une adresse de destination. E-mail, mail, courrier électronique,

Plus en détail

POLITIQUE D UTILISATION SERVICES D ACCÈS INTERNET

POLITIQUE D UTILISATION SERVICES D ACCÈS INTERNET POLITIQUE D UTILISATION SERVICES D ACCÈS INTERNET La Coopérative de câblodistribution de l arrière-pays (CCAP) offre à sa clientèle différents produits pour l accès à l Internet. Le Client qui utilise

Plus en détail

Notice d utilisation de la solution EFIDEM pour l envoi de FAX, SMS et MAIL

Notice d utilisation de la solution EFIDEM pour l envoi de FAX, SMS et MAIL Notice d utilisation de la solution EFIDEM pour l envoi de FAX, SMS et MAIL Sommaire : ENVOYER UN OU PLUSIEURS FAX... p.2 Un fax simple Fax multiples ENVOYER UN OU PLUSIEURS SMS.. p.4 Un SMS simple Sms

Plus en détail

OUTIL GÉREZ ET FACTUREZ DE DESJARDINS

OUTIL GÉREZ ET FACTUREZ DE DESJARDINS GUIDE D UTILISATEUR OUTIL GÉREZ ET FACTUREZ DE DESJARDINS INTERNET ET APPAREIL MOBILE Table des matières Cliquez sur la section qui vous intéresse 2 Présentation générale Simplifiez la gestion de votre

Plus en détail

RÈGLEMENTS OFFICIELS DU CONCOURS «ET SI VOTRE PROJET D AMÉNAGEMENT VOUS FAISAIT GAGNER 10 000 $ EN ARGENT?»

RÈGLEMENTS OFFICIELS DU CONCOURS «ET SI VOTRE PROJET D AMÉNAGEMENT VOUS FAISAIT GAGNER 10 000 $ EN ARGENT?» RÈGLEMENTS OFFICIELS DU CONCOURS «ET SI VOTRE PROJET D AMÉNAGEMENT VOUS FAISAIT GAGNER 10 000 $ EN ARGENT?» CE CONCOURS S'ADRESSE AUX RÉSIDENTS DU QUÉBEC RESPECTANT LES CONDITIONS DE PARTICIPATION INDIQUÉES

Plus en détail

SIGNATURE D UN MAIL SIGNER UN MAIL

SIGNATURE D UN MAIL SIGNER UN MAIL SIGNATURE D UN MAIL SIGNER UN MAIL PARAMETRAGE DE VOTRE MESSAGERIE OUTLOOK COMMENT SIGNER UN MAIL? RECEVOIR UN MAIL SIGNE LE MAIL CHIFFRE Les écrans de ce guide sont faits à partir de la version OUTLOOK

Plus en détail

CONCOURS «J aime mon infolettre Banque Nationale» Règlement de participation

CONCOURS «J aime mon infolettre Banque Nationale» Règlement de participation CONCOURS «J aime mon infolettre Banque Nationale» Règlement de participation 1. Le concours «J aime mon infolettre Banque Nationale» est organisé par la Banque Nationale du Canada (ci-après : les «organisateurs

Plus en détail

Guide de l utilisateur

Guide de l utilisateur Guide de l utilisateur APPLICATION COURRIEL (VERSION ANDROID) Mobile Table des matières Introduction... 3 Description... 4 Mode d utilisation... 5 Tarification... 13 2 Introduction Ce guide s adresse aux

Plus en détail

ENTREPRISE D ETE Lignes directrices 2015

ENTREPRISE D ETE Lignes directrices 2015 ENTREPRISE D ETE Lignes directrices 2015 Rejoignez la communauté d entrepreneurs sur nos réseaux sociaux et recevez de l information, des idées d affaires et astuces pour gérer votre entreprise www.ontario.ca/entreprisedete

Plus en détail

Guide de l utilisateur

Guide de l utilisateur Guide de l utilisateur application courriel V-MAIL Mobile Table des matières Introduction... 3 Description... 4 Mode d utilisation... 5 Tarification... 13 2 Introduction Ce guide s adresse aux clients

Plus en détail

Atelier 5. La conception de la réglementation. Cristina BUETI (UIT) Marie DEMOULIN (Université Belgique) Didier GOBERT (SPF Economie Belgique)

Atelier 5. La conception de la réglementation. Cristina BUETI (UIT) Marie DEMOULIN (Université Belgique) Didier GOBERT (SPF Economie Belgique) Atelier 5 La conception de la réglementation Cristina BUETI (UIT) Marie DEMOULIN (Université Belgique) Didier GOBERT (SPF Economie Belgique) Introduction Le spam est un thème «transversal» qui touche à

Plus en détail

MODE D EMPLOI Envoi des télédéclarations au Portail

MODE D EMPLOI Envoi des télédéclarations au Portail MODE D EMPLOI Envoi des télédéclarations au Portail SOMMAIRE 1- Télédéclaration manuelle : Exemple avec Outlook Express 2 A - Charger le programme : 2 B Préparer le message d envoi : 3 C - Insérer en pièce

Plus en détail

1. CRÉER UNE LISTE DE CONTACTS

1. CRÉER UNE LISTE DE CONTACTS Page 2 1. CRÉER UNE LISTE DE CONTACTS Pour les besoins de votre première campagne, nous allons créer une liste de contacts qui contiendra deux noms, le vôtre (pour effectuer vos tests et visualiser votre

Plus en détail

Accès Client IndemniPro

Accès Client IndemniPro Accès Client IndemniPro SCM Services d assurances Nous sommes heureux de fournir les instructions étape par étape suivantes pour simplifier le processus d accès à vos données par le biais du système Accès

Plus en détail

Les médias sociaux : Facebook et Linkedin. Réalisé en janvier 2012 Par Mamadou Ndiaye

Les médias sociaux : Facebook et Linkedin. Réalisé en janvier 2012 Par Mamadou Ndiaye Les médias sociaux : Facebook et Linkedin Réalisé en janvier 2012 Par Mamadou Ndiaye Avant de commencer Veuillez S.V.P. tester votre matériel audio en utilisant l assistant d installation audio. Plan Qu

Plus en détail

La Loi canadienne anti-pourriel. Séance d information 2014

La Loi canadienne anti-pourriel. Séance d information 2014 La Loi canadienne anti-pourriel Séance d information 2014 Avis Cette présentation a été préparée par le personnel de la Commission dans le but de fournir des informations générales à l égard de la Loi

Plus en détail

Demande de permis d agent d assurance présentée par une société ou une société en nom collectif

Demande de permis d agent d assurance présentée par une société ou une société en nom collectif Commission des services financiers de l Ontario Demande de permis d agent d assurance présentée par une société ou une société en nom collectif Renseignements généraux et directives Frais pour une nouvelle

Plus en détail

Comment déposer les comptes annuels des organisations syndicales et professionnelles?

Comment déposer les comptes annuels des organisations syndicales et professionnelles? Comment déposer les comptes annuels des organisations syndicales et professionnelles? Quels sont les organismes qui doivent déposer? Les organisations syndicales et professionnelles de salariés ou d employeurs

Plus en détail

Cookies de session ils vous permettent de sauvegarder vos préférences d utilisation et optimiser l expérience de navigation de l Utilisateur ;

Cookies de session ils vous permettent de sauvegarder vos préférences d utilisation et optimiser l expérience de navigation de l Utilisateur ; Ce site utilise des Cookies, émis également par des tiers, pour des raisons de fonctionnalité, pratiques et statistiques indiquées dans notre politique en matière de Cookies. Politique en matière de Cookies

Plus en détail

GUIDE Utilisateur. LeMAK-Soft Bulk SMS Sender V1.0. LeMAK-Soft. Analyse - Conception Réalisation déploiement des Sites & Applications Internet

GUIDE Utilisateur. LeMAK-Soft Bulk SMS Sender V1.0. LeMAK-Soft. Analyse - Conception Réalisation déploiement des Sites & Applications Internet GUIDE Utilisateur LeMAK-Soft Bulk SMS Sender V1.0 LeMAK-Soft Analyse - Conception Réalisation déploiement des Sites & Applications Internet Analyse - Conception Réalisation Mise en service des Applications

Plus en détail

Sage Business Sync. Guide d utilisation. 2012 Sage

Sage Business Sync. Guide d utilisation. 2012 Sage Sage Business Sync Guide d utilisation 2012 Sage Propriété & Usage Tout usage, représentation ou reproduction intégral ou partiel, fait sans le consentement de Sage est illicite (Loi du 11 Mars 1957 -

Plus en détail

CONDITIONS PARTICULIERES D UTILISATION DE L ESPACE CLIENT SUR LE SITE www.eau-en-ligne.com

CONDITIONS PARTICULIERES D UTILISATION DE L ESPACE CLIENT SUR LE SITE www.eau-en-ligne.com CONDITIONS PARTICULIERES D UTILISATION DE L ESPACE CLIENT SUR LE SITE www.eau-en-ligne.com Les présentes Conditions Particulières concernent l accès et l utilisation de l Espace Client sur le Site www.eau-en-ligne.com

Plus en détail

Club informatique Mont-Bruno Séances du 18 janvier et du 17 février 2012 Présentateurs : Michel Gagné et Réjean Côté

Club informatique Mont-Bruno Séances du 18 janvier et du 17 février 2012 Présentateurs : Michel Gagné et Réjean Côté Club informatique Mont-Bruno Séances du 18 janvier et du 17 février 2012 Présentateurs : Michel Gagné et Réjean Côté Des notions avancées de courrier électronique pour les utilisateurs de Bell Démarrez

Plus en détail

Dépôt en ligne version 5.0. Guide d utilisation succinct

Dépôt en ligne version 5.0. Guide d utilisation succinct Dépôt en ligne version 5.0 Guide d utilisation succinct Sommaire 1 Accueil 1 Etablir une nouvelle demande 2 Compléter le formulaire 2 Saisir les noms du demandeur, du mandataire et de l inventeur 3 Ajouter

Plus en détail

Guide d inscription en ligne

Guide d inscription en ligne Guide d inscription en ligne Connexion AffairesMC de TELUS Pour commencer Le présent document décrit les étapes que les administrateurs et les utilisateurs doivent suivre pour créer leur compte et configurer

Plus en détail

CHARTE de la MÉDIATION

CHARTE de la MÉDIATION CHARTE de la MÉDIATION de l INTERMÉDIATION Banque, assurance, finance Règlement des litiges en ligne Version n : 0001/2015 Mise à jour : 1 er juillet 2015 Avec la Médiation, HK Conseil offre la possibilité

Plus en détail

ET LE NOUVEAU RÈGLEMENT DU BARREAU DU QUÉBEC

ET LE NOUVEAU RÈGLEMENT DU BARREAU DU QUÉBEC ET LE NOUVEAU RÈGLEMENT DU BARREAU DU QUÉBEC règlement Juris Concept logiciel comptabilité normes d exercice avocats Barreau du Québec gestion des rappels tenue des dossiers comptes clients suivi des échéances

Plus en détail

Documentation relative à l utilisation de la Messagerie Sécurisée de TéléSanté Aquitaine

Documentation relative à l utilisation de la Messagerie Sécurisée de TéléSanté Aquitaine Réf. CPSURE/LL/DOC01 Version : 0.5 Date : 27/05/2008 Documentation relative à l utilisation de la Messagerie Sécurisée de TéléSanté Aquitaine SOMMAIRE I. VUE GENERALE DE LA MESSAGERIE... 2 II. DESCRIPTION

Plus en détail

Condition d utilisation

Condition d utilisation Condition d utilisation Licence et droit de reproduction Le présent site internet et l ensemble de son contenu, y compris les textes, images fixes ou animées, bases de données, programmes, etc. est protégé

Plus en détail

MUNICIPALITÉ DE RISTIGOUCHE PARTIE SUD-EST. Cadre éthique et politiques de gestion du fonds

MUNICIPALITÉ DE RISTIGOUCHE PARTIE SUD-EST. Cadre éthique et politiques de gestion du fonds MUNICIPALITÉ DE RISTIGOUCHE PARTIE SUD-EST Cadre éthique et politiques de gestion du fonds Adoptée le 28 juillet 2014 1- Contexte 2- Objectifs 3- Cadre éthique 4- Politiques de gestion du fonds 5- Transparence

Plus en détail

DÉFINITIONS UTILISÉES DANS LE PRÉSENT CONTRAT D OFFRE PUBLIQUE

DÉFINITIONS UTILISÉES DANS LE PRÉSENT CONTRAT D OFFRE PUBLIQUE Contrat d offre publique Conditions de contrat SASU ALEGA CallbackHunter sociéte-partenaire du service SAAS Callbackhunter, propriétaire du site www.callbackhunter.fr, propriétaire de la marque de commerce

Plus en détail

Le droit d opposition à être sollicité

Le droit d opposition à être sollicité Le droit d opposition à être sollicité Comment en informer les personnes? Quand leur permettre de l exercer? Etienne Drouard Avocat à la Cour edrouard@morganlewis.com 01 53 30 43 00-06 07 83 33 81 Morgan,

Plus en détail

LES ENJEUX JURIDIQUES ET TECHNIQUES DE LA DÉMATÉRIALISATION DES MARCHÉS PUBLICS

LES ENJEUX JURIDIQUES ET TECHNIQUES DE LA DÉMATÉRIALISATION DES MARCHÉS PUBLICS LES ENJEUX JURIDIQUES ET TECHNIQUES DE LA DÉMATÉRIALISATION DES MARCHÉS PUBLICS MARCHÉS PUBLICS INTRODUCTION La dématérialisation des procédures de marchés publics est une technique permettant une gestion

Plus en détail

GUIDE D UTILISATION. Activer votre pack Marchés Online Publier vos avis sur www.marchesonline.com Profiter des services associés

GUIDE D UTILISATION. Activer votre pack Marchés Online Publier vos avis sur www.marchesonline.com Profiter des services associés GUIDE D UTILISATION Activer votre pack Marchés Online Publier vos avis sur www.marchesonline.com Profiter des services associés Mise à jour 3 juillet 2015 Récapitulatif de l ensemble des services disponibles

Plus en détail

Conditions d'utilisation 1. Applicabilité et informations juridiques

Conditions d'utilisation 1. Applicabilité et informations juridiques Conditions d'utilisation 1. Applicabilité et informations juridiques Votre accès au site web www.drogistenverband.ch et à ses pages signifie que vous avez compris et accepté les conditions d utilisation

Plus en détail