LEXIQUE. Les métiers et mots du spectacle

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LEXIQUE. Les métiers et mots du spectacle"

Transcription

1 LEXIQUE Les métiers et mots du spectacle

2 2

3 Les définitions peuvent être sélectionnées et adaptées selon les âges et les connaissances des enfants. Les métiers du théâtre Contrairement, à ce que pensent certaines personnes, le théâtre ne se compose pas seulement des comédiens. En effet, afin que vous puissiez assister à une représentation, des équipes artistiques, techniques et administratives travaillent à la création et à l organisation des spectacles. L ARTISTIQUE L auteur : il écrit des pièces de théâtre pour qu un metteur en scène porte son texte sur un plateau. L écriture de la pièce se fait dans la solitude de l auteur. Parfois aussi, il y a plusieurs auteurs qui écrivent ensemble. Le chorégraphe : au même titre que le metteur en scène, le chorégraphe est au centre de la création d un spectacle, mais, plutôt que de créer des pièces de théâtre, il crée des spectacles de danse. Son travail est un travail d écriture et de composition, avec les corps. Aujourd hui, dans le théâtre contemporain, beaucoup de créations sont pluridisciplinaires : un metteur en scène peut intégrer des mouvements dansés dans une pièce de théâtre (ainsi que de la vidéo, du chant ) tout comme un chorégraphe pourra choisir d introduire du texte dans une pièce chorégraphique. Les comédiens : un comédien est un artiste qui incarne et interprète un personnage dans une pièce de théâtre (il est présent sur le plateau face au public) : c est lui qui donne vie au personnage en mettant en acte le texte suivant les indications données par le metteur en scène. En plus de l interprétation proprement dite, un comédien (ou «interprète») peut aussi danser ou chanter, selon les besoins de son rôle. Aujourd hui, l usage tend à réserver le terme «acteur» aux interprètes de cinéma et le terme «comédien» aux interprètes de théâtre. Le compositeur : musique, sons, bruitages ; le compositeur est un musicien qui, en accord avec le metteur en scène, crée l ambiance sonore du spectacle. La musique d un spectacle est une matière sonore qui a sa place dans une création au même titre que le texte, les costumes ou les lumières. Parfois, des musiciens sur le plateau du théâtre accompagnent en «live» les comédiens, mais le plus souvent la musique est enregistrée sur une bandeson. Le (ou La) costumier habilleur : il conçoit et réalise les costumes pour le spectacle vivant. Il doit avoir une grande connaissance des matériaux, de leur solidité, de l effet qu ils font sous un éclairage intensif et à une certaine distance. Il doit également faire preuve d astuce pour résoudre des problèmes techniques tels que des changements rapides de costumes, des transformations à vue ou des effets spéciaux. Les figurants : les figurants, comme les comédiens, remplissent un rôle dans une pièce de théâtre mais ce rôle est généralement secondaire et muet. 3

4 Le metteur en scène : personne qui donne un sens personnel au spectacle et dirige les répétitions. Il est le chef d orchestre d un spectacle. Le travail du metteur en scène est au centre de la création : il a la tâche de réunir tous les éléments d une production c'est-à-dire le texte, les comédiens, le décor, les costumes, l éclairage, le son et la musique, en un tout cohérent. Il dirige la mise en scène en respectant ou en s éloignant du texte et des intentions initiales de l auteur. Il prend souvent un parti-pris artistique, symbolique, voire idéologique. On parle ainsi parfois de réécriture scénique. Toutefois, il peut être à la fois auteur et metteur en scène comme Molière qui mettait en scène les pièces qu il avait écrites. Le scénographe : il travaille en collaboration avec un metteur en scène ou un chorégraphe et avec les créateurs lumière et son. Il conçoit la scénographie d un spectacle, c'est-à-dire l espace de jeu de la pièce de théâtre : il invente le décor, les accessoires afin de rendre visible l histoire. Le souffleur : autrefois, il aidait en soufflant les paroles aux acteurs, lorsqu ils avaient des trous de mémoire. Il était placé dans un trou sous la scène. Maintenant, ce métier n existe plus, dommage pour les acteurs LA TECHNIQUE L accessoiriste : il cherche, fabrique ou modifie les accessoires nécessaires au jeu ou au décor. Il travaille avec le scénographe et le metteur en scène pour que les objets s intègrent dans la conception globale du spectacle. Il est parfois responsable de la gestion des accessoires pendant les représentations et est ainsi chargé de positionner les objets ou de les retirer, pendant et avant le spectacle. L éclairagiste : il conçoit la lumière du spectacle avec des projecteurs et des couleurs (gélatine). Il fabrique des ambiances lumineuses qui restituent quelque chose des émotions, que le metteur en scène veut faire passer : ambiances chaudes, froides du matin, de l aprèsmidi, de la nuit Sans lumière le spectacle n existe pas. Le machiniste : le machiniste opère dans les coulisses et dans les cintres. Il assure la mise en place du décor et en «pilote» le mouvement : à chaque séance il effectue tous les changements de décors, de lumière ou de son exigés par le déroulement du spectacle. Le régisseur : le régisseur est un technicien du spectacle. Lors d une représentation théâtrale ou chorégraphique il est responsable, selon sa spécialité, de la lumière, du son ou du décor. Le régisseur lumière : il est responsable de l installation lumière qu il doit réaliser en fonction de la demande de l éclairagiste (chargé de concevoir la lumière). Il fixe les projecteurs, il les règle, leur applique les gélatines nécessaires aux ambiances lumineuses à réaliser. Pendant le spectacle, il travaille à la console informatique (le jeu d orgue) sur laquelle sont enregistrés les effets de lumière. Une représentation comporte une centaine d effets lumineux qu il faut envoyer au bon moment. Il doit concilier les impératifs techniques et les objectifs artistiques du metteur en scène. Le régisseur son est chargé de la sonorisation d un spectacle. Il enregistre des sons, musique, paroles, bruits de fond, les mixe en studio, les diffuse pendant le spectacle. Il choisit l implantation des micros et installe les appareils de sonorisation en fonction du spectacle. Pendant le spectacle, installé dans sa cabine au fond de la salle, il règle et 4

5 manipule ses claviers, ordinateurs et appareils de mixage afin de restituer le meilleur son au bon moment. Le régisseur plateau est responsable du décor : son transport, son montage et toute la machinerie qui lui correspond. Rangement des accessoires, démontage des panneaux, changement de décors, le régisseur de plateau supervise tout. Comme la plupart des salariés de ce secteur d activité un régisseur travaille le plus souvent sous le régime de l intermittence. L ADMINISTRATIF Parallèlement au travail des artistes et des techniciens, toute une équipe administrative œuvre afin que les spectacles créés rencontrent le public. Voici les différentes personnes qui travaillent dans des structures de diffusion du spectacle vivant, comme l Espace Grün à Cernay. L administrateur est responsable de la gestion des budgets du théâtre. De pair avec le directeur artistique, il planifie et supervise les projets artistiques pour en assurer la viabilité et le bon déroulement. C est lui qui s occupe des demandes de subventions nécessaires pour accueillir une programmation de spectacles. Le service billetterie, comme son nom l indique se charge de la réservation et de l édition des billets qui seront achetés par le public. Le chargé de communication : dans les théâtres, il existe souvent un service de communication. A sa tête, le responsable définit et met en œuvre la politique ou les projets de communication fixés par la direction de l établissement. Le responsable de communication supervise la rédaction de communiqués et dossiers de presse. Il choisit et/ou conçoit les supports de communication et étudie les moyens de réalisation : programmes, articles de revue, documents pédagogiques, pages WEB Il veille à la relance des journalistes et supports presse (écrite, radio, TV, Internet). Le service comptabilité : ce service vérifie l enregistrement des données financières et les centralise afin d établir les états comptables (balances, compte d exploitation, bilan) nécessaires à la comptabilité générale et à la gestion financière du théâtre. Le directeur : c est la personne qui décide de la programmation d un théâtre, c est lui qui choisit les spectacles qui seront proposés au public. Il agit aussi comme porte-parole auprès des médias, du milieu artistique et du public. Il travaille en collaboration avec l administrateur. Il assure la mise en œuvre et le suivi des moyens matériels, humains ou financiers d une saison culturelle, en respectant le cadre budgétaire prévu. L hôte ou hôtesse d accueil : ils aident les spectateurs à s installer dans la salle et distribuent le programme. La relation publique est chargée de faire le lien entre les artistes, leurs créations et les différents publics (familial, scolaire ). Il fait en sorte que le public rencontre un artiste et son œuvre, et que cette rencontre soit la plus riche possible pour tous. 5

6 Il ou elle conçoit et met en œuvre, en collaboration avec différents partenaires, des projets culturels. Le vocabulaire technique du Théâtre A Accessoires Au théâtre, tous les articles présents sur scène autres que les décors sont appelés accessoires. Les meubles et autres gros objets sont des accessoires de décor. Les objets manipulés par les comédiens pendant le spectacle sont des accessoires de jeu. Les accessoires qu un comédien porte, comme une pipe, une montre ou un éventail, sont appelés des accessoires personnels. Durant le spectacle, ces différents accessoires sont gérés par le régisseur plateau ou par les accessoiristes. C Catering Signifie «restauration, ravitaillement» en anglais. Ce terme désigne de façon générique l approvisionnement en repas d un grand groupe de personnes. Dans le milieu du spectacle, il s agit d une petite restauration (généralement servie en loge avec barres de céréales, fruits frais, jus ) pour les personnes travaillant pour le concert et notamment les artistes. Compagnie Synonyme de «troupe». La compagnie désigne un groupe de personnes qui exercent différents métiers (comédiens, écrivain, metteur en scène, musiciens, scénographe ) et qui travaillent ensemble pour créer et promouvoir un ou plusieurs spectacles (danse, théâtre, cirque). D Décor Ensemble des objets qui se trouvent sur scène pour créer une atmosphère ou servir l intrigue. Distribution C est l ensemble des personnes qui participent à la création d un spectacle et qui se voient attribuer un rôle précis dans la réalisation du spectacle (auteur, metteur en scène, comédiens, créateur lumière ). F Fiche technique Elle est réalisée par le régisseur de la compagnie de théâtre et liste tous les moyens matériels nécessaires à la réalisation du spectacle. Elle est ensuite transmise au régisseur de la salle. C est également le dossier décrivant tout le matériel de son et lumière et les locaux dont dispose une salle culturelle pour accueillir un spectacle. 6

7 Filage Répétition générale. Il s agit de la répétition d un spectacle dans sa globalité dans les conditions d un spectacle (sur scène, avec les lumières, le son ainsi que le décor et les costumes s il y en a) mais sans le public. Il sert à calculer le temps nécessaire et à finaliser les derniers détails du spectacle. G Générale C est un raccourci de l expression «répétition générale». La Générale est la dernière répétition avant la première représentation. Un public d amis est parfois invité à la générale pour tester le spectacle. Elle se fait dans la salle des représentations, en costume, avec les accessoires et les décors, les lumières I Intermittent Artiste ou technicien du spectacle travaillant par intermittence (non salarié permanent). J Jauge Capacité d une salle de spectacle à accueillir du public, c est-à-dire le nombre maximum de spectateurs défini par des normes de sécurité pouvant être dans une salle en même temps. Elle peut varier en fonction du dispositif artistique. M Merchandising Vente des produits des artistes (CD, T-shirt, affiches ) P Première Il s agit de la première représentation devant un public, grand moment d émotion pour l équipe artistique. Programme de saison Le programme de saison est un support d information qui regroupe tous les spectacles présentés dans un théâtre en une saison (c est-à-dire de septembre à juin). On y trouve des informations importantes sur chaque spectacle : la date, l horaire, la durée, les personnes qui ont créé le spectacle, l âge conseillé pour le public, un résumé de l histoire Programme de salle Le programme de salle est distribué aux spectateurs lors de chaque représentation d un spectacle. C est un document propre à chaque spectacle qui donne plus d informations et de détails. 7

8 R Rappel Lorsqu une représentation a particulièrement eu du succès, les spectateurs applaudissent chaleureusement les artistes qui reviennent sur la scène devant le public ; chaque rappel est rythmé par les applaudissements du public. Répertoire Le répertoire est l ensemble des pièces de danse, de théâtre ou de musique qu une compagnie est en mesure de jouer. Répétitions Période plus ou moins longue pendant laquelle les acteurs répètent avec le metteur en scène et les autres membres de l équipe artistique. Résidence d artiste(s) Accueil d un ou plusieurs artistes qui effectuent un travail de recherche ou de création. La structure d accueil facilite la création par la mise à disposition d un lieu de vie, de travail et/ou de moyens financiers et/ou techniques et/ou humains au service de l artiste. S Saison Période pendant laquelle une salle de spectacle est en activité, c est-à-dire organise des spectacles. Cette période correspond la plupart du temps à une année scolaire, de septembre à juin. Salut Une fois que le spectacle est terminé, les artistes reviennent sur la scène pour saluer le public. C est la façon de se faire reconnaître par le public. Les saluts sont le lien de communication entre le public et les acteurs. Services Plages de 3 ou 4 heures durant lesquelles les techniciens travaillent. Les spectacles ont des services de montage et des services de démontage. Spectateur Etymologiquement, «théâtre» vient du grec theatron qui dérive du verbe theaomai signifiant «contempler, considérer, être spectateur (au théâtre)». Le théâtre est donc défini à l origine par ceux qui le regardent. ( ) pour qu il y ait théâtre, il faut que quelqu un regarde. T Tournée Quand les comédiens ne répètent pas, ils partent en tournée. Ça veut dire qu ils partent en voyage avec un spectacle, qui se jouera dans d autres théâtres, d autres villes, d autres pays. 8

9 Le vocabulaire de la scène et des espaces A Avant-scène / Proscenium L avant-scène ou proscenium est une avancée de la scène, au-delà du cadre de scène. Ce dispositif permet aujourd hui une très grande proximité entre artistes et spectateurs. Le terme «proscenium» et la notion qu il recouvre sont hérités du théâtre antique grec. Il s agissait alors d une plateforme plutôt étroite, où évoluaient les acteurs, située au-dessus de l orchestra, espace dévolu au chœur. Son emplacement, au «contact» du public, comme sa vocation, ont donc considérablement évolué. C Cadre de scène Le cadre de scène sépare salle et scène. Il délimite l ouverture de la cage de scène par laquelle le spectacle est visible. Si la matérialisation du cadre de scène peut, dans un théâtre à l italienne, être associée à la présence du manteau d Arlequin, dans la plupart des théâtres modernes, le cadre de scène est constitué d une armature rigide, comparable à un diaphragme et généralement plus neutre (noir, lisse et rectiligne se substituent au rouge drapé ). On parle alors de cadre mobile. Cage de scène La cage de scène désigne le volume dévolu au spectacle : ce dernier comprend à la fois la scène, telle que la perçoivent les spectateurs, et l ensemble des éléments appartenant à la machinerie du spectacle. La cage de scène comporte donc plusieurs «étages» ou niveaux : les dessous de scène, le plateau, les cintres. Centre L emplacement central du plateau, point focal pour les spectateurs, est désigné sous les termes de centre ou de théâtre. Cintres Les cintres forment la partie du théâtre au-dessus de la scène. Ils sont arrimés la plupart du temps sur des perches (tubes métalliques), autrefois en bois. Les cintres dans les théâtres plus modernes sont montés sur des systèmes de contrepoids. Ils sont aussi utilisés pour suspendre du matériel d éclairage, de son, de décor ou autre. Si le système de contrepoids est bien ordonné, on peut même y faire voler des acteurs. Les personnes travaillant dans les cintres sont appelées cintriers. Côté cour / côté jardin Au 17 ème siècle, étant sur le plateau et regardant la salle, la loge d avant-scène du roi était du côté droit et celle de la reine du côté gauche. Le côté droit s appelait donc «côté du Roi» et le gauche «côté de la Reine». Avant la Révolution, la comédie française (troupe de théâtre d état) s installe dans la salle des machines du Palais des Tuileries : le côté droit qui donne sur le Jardin des Tuileries devint le «côté jardin», et le côté gauche qui donne sur la Cour du Carrousel devint «côté cour». Quand on est spectateur, côté jardin désigne la gauche et côté cour la droite. 9

10 Astuce : Pour se souvenir où se situent cour et jardin, il suffit d écrire mentalement les initiales de Jésus-Christ, du point de vue du spectateur. Le J à gauche (pour jardin) et le C à droite (pour cour). Coulisses / dégagements Emplacements situés de part et d autre de la scène, hors du champ de vision des spectateurs, dévolus aux entrées et sorties des artistes. Les dégagements et coulisses permettent aussi d entreposer momentanément des éléments de décors et des accessoires, ainsi aisément et rapidement disponibles pour leur emploi sur le plateau. D Découverte Châssis ou pendrillon destiné à dissimuler les coulisses aux yeux du public. E Espace scénique Espace de la scène où le comédien peut évoluer. F Face / lointain Le lointain désigne le fond de la scène, par opposition à la face (zone située en avant de la scène) Fosse d orchestre L expression fosse d orchestre désigne un espace situé en contrebas et en avant de la scène, qui la recouvre partiellement et que l on ouvre pour y accueillir un orchestre lors de la représentation d un opéra. Les voix des chanteurs peuvent ainsi passer «au-dessus» des instruments de musique et s y associer idéalement. Le Théâtre de Cornouaille dispose d une fosse d orchestre logée sous le plateau, au point de jonction entre salle et scène. Dans beaucoup de théâtre aujourd hui, cette fosse a été supprimée. Frise La frise est un étroit rideau de velours noir accroché horizontalement au-dessus du plateau, destiné à dissimuler les cintres. G Gril Ensemble mécanique métallique situé au-dessus de la scène servant à accrocher les projecteurs, les décors H Hors-scène Le terme hors-scène pourra désigner : Un espace technique (physique) conçu de manière à échapper à la perception des spectateurs, notamment grâce aux découvertes. Un espace dramatique (imaginaire) dans lequel sont supposés se dérouler des faits qui ne sont pas montrés aux spectateurs. 10

11 L Loge Pièce privée située à proximité de la scène dans laquelle les artistes se changent, se préparent, se reposent avant et après un spectacle. M Manteau d Arlequin Ce terme désigne l ensemble des draperies qui, en avant du cadre de scène, en définissent l ouverture. Ses dimensions peuvent être modulées. Au classique manteau d Arlequin rouge fastueux des théâtres à l italienne s est progressivement substitué un dispositif noir plus sobre dans de nombreux théâtres. P Passerelle Passage se situant en hauteur au-dessus de la scène à l usage des techniciens. Pendrillons Rideaux verticaux en velours ou en toile, le plus souvent noir, hauts et relativement étroits qui délimitent et dissimulent la cage de scène et les coulisses, de part et d autre de la scène. Perche Tube métallique auquel sont suspendus l ensemble des projecteurs, rideaux et éléments de décors qui habillent la cage de scène pendant le déroulement d un spectacle. Les perches sont manipulées au moyen d un système mécanisé ou manuel de câbles appelés guindes et de contrepoids désignés sous le terme de pains. Plateau / scène Les deux termes tendent à se confondre dans le langage courant. On distinguera idéalement: La scène en tant qu espace figuré, espace de jeu visible pour les spectateurs, dans lequel évoluent les artistes. Le plateau en tant qu espace physique, comprenant la scène, telle que définie précédemment, les coulisses et l ensemble de l espace technique situé autour de l espace de jeu. On parlera bien sûr aussi de scène (espace dévolu au spectacle, aux artistes et aux techniciens) par opposition à salle (espace dédié aux spectateurs). Public Il s agit de l ensemble des spectateurs qui assistent au spectacle. Sans un public, la représentation ne pourrait pas avoir lieu. R Régie Du verbe régir, diriger. La régie existe dans les divers domaines du théâtre ; il y a la régie de plateau (pour les accessoires), la régie son (pour la musique et les micros), la régie lumière (pour les éclairages). Le mot désigne aussi bien des hommes (ceux qui régissent), que des lieux (là où se trouvent les régisseurs) ; la régie c est aussi la cabine, le poste de commande où se tiennent les régisseurs son et lumière. Elle est située généralement dans le fond de la salle, derrière le public. 11

12 Rideau d avant-scène Rideau, généralement en velours rouge, qui s ouvre et se ferme avant la représentation, aux entractes et à la fin du spectacle devant le public. S Scénographie Elle correspond à la dimension visuelle du spectacle et à sa mise en espace. Les décors, costumes, accessoires 12

13 Le vocabulaire de la lumière et son B Balance Moment avant le concert qui permet d équilibrer le son des différentes sources sonores, c est-à-dire de régler le son de chaque instrument de musique et voix grâce à une console son, d abord individuellement puis tous ensemble pour obtenir le meilleur son pour le public et les artistes lors du concert. C Conduite Partition son et lumière. Ensemble des indications relatives au déroulement technique d un spectacle. Contre-jour (ou contre) Projecteur placé derrière les comédiens. Contre-plongée Projecteur éclairant les comédiens de bas en haut. Cyclorama Ce terme désigne une vaste toile sans couture, translucide, disposée au fond du plateau, parfois sur les côtés, et qui remplace aujourd hui des décors plus conventionnels et lourds. En jouant sur ses transparences, la lumière permet d en faire un décor à part entière, sur lequel se détachent les silhouettes des acteurs. On peut également y faire des projections. D Douche Projecteur situé à la verticale au-dessus d un personnage ou d un élément du décor. F Façade Enceintes placées dans la salle (diffusion sonore pour le public). Face Faisceau lumineux dirigé frontalement, éclairage de face. G Gélatine Filtre de couleur que l on pose devant le projecteur pour colorer la lumière. Le régisseur lumière dispose d un grand nombre de films de couleur. Gobo Disque de tôle glissé dans un projecteur permettant de donner une forme particulière au faisceau lumineux. 13

14 H Herse / rampe Le terme herse désigne la galerie lumineuse suspendue aux cintres, à laquelle se substitue le plus souvent un jeu de projecteurs mobiles, susceptibles d être isolés, groupés, orientés pour construire un éclairage plus précis et spécifique. La rampe est un dispositif similaire, plaqué au ras du plateau. Tout comme la herse, elle tend à disparaître au profit de moyens d éclairage ponctuels. J Jeu d orgue Pupitre permettant le réglage et la mise en œuvre de l ensemble des effets lumière créés sur le plateau. Ces effets peuvent être réalisés en direct pendant un spectacle, répondant à une conduite élaborée au préalable, (jeu d orgues manuel) ou être pré-enregistrés (jeu d orgues à mémoire) selon cette même conduite. L Latéraux Projecteurs placés à cour et à jardin. N Noir Effet sec ou lent pour éteindre tous les projecteurs. P Plan de feu (plan lumière) Plan réalisé par la compagnie désignant la position, l orientation, la couleur et le type des projecteurs sur une scène notamment sur le gril qu il souhaite avoir pour leur spectacle. Poursuite Projecteur orientable destiné à suivre un ou plusieurs artistes en mouvement. Projecteur Les régisseurs parlent plus familièrement de «projo». Boîte à lumière munie d une lampe de puissance différente selon le type de projecteur. Projecteur automatique ou scanner : projecteur motorisé, qui peut bouger sur commande à partir de la console lumière. Projecteur traditionnel : projecteur fixe dont on ne peut pas contrôler les mouvements à distance. Il est seulement possible d augmenter ou diminuer l intensité de son éclairage. R Rasant Projecteur placé au sol. 14

15 15

16 Le vocabulaire du Théâtre A Acte Les pièces de théâtre sont divisées en actes, qui sont elles-mêmes divisées en scènes. Alexandrin Au théâtre, vers français de douze syllabes. Aparté (n.m.) Propos d un acteur qui est censé être entendu par les spectateurs tout en échappant aux autres personnages sur scène. C Canevas Eléments principaux d une intrigue que le comédien doit connaitre et autour desquels il improvise pour jouer une pièce de théâtre. Les canevas étaient très utilisés par les comédiens de la commedia dell arte. D Dénouement Dernières scènes d une pièce de théâtre, là où l intrigue se résout et où un ordre nouveau est institué. Dialogue Ensemble des paroles échangées entre les personnages d une pièce. Didascalie (n.f.) Dans le texte d une pièce de théâtre, une indication de jeu ou de mise en scène rédigée par l auteur à destination des acteurs ou du metteur en scène Dramaturgie Ensemble des techniques théâtrales utilisées par un auteur. E Elocution Manière dont un personnage s exprime. Entracte Pause «entre deux actes» : le spectacle s arrête quelques minutes, pour permettre un changement de décors, des changements de costumes ou pour permettre aux acteurs de se reposer un peu! Exposition Début de la pièce qui présente aux spectateurs les personnages principaux, le début de l intrigue et donne la tonalité de la pièce. L exposition peut s étendre de la première scène au premier acte en entier. 16

17 G Genre Le genre indique la catégorie dans laquelle se classe le spectacle : danse, musique, marionnette, théâtre, etc I Intrigue Suite de nœuds, d événements et d actions qui constituent une pièce de théâtre. C est l intrigue qui sous-tend la progression dramatique. Italienne Une répétition d une voix neutre, à toute vitesse, sans intention de jeu. Utilisée par les comédiens pour voir s ils connaissent bien leur texte. M Masque Hérité de la commedia dell arte, cet accessoire cachant le visage permet de se faire passer pour un autre ou d endosser un personnage typique de la comédie italienne. Mise en scène Art de faire représenter une pièce de théâtre par des comédiens, de les guider dans leur jeu et de décider de tout ce qui les entoure : décors, costumes, etc. Les mises en scènes imaginées par les metteurs en scènes peuvent faire varier considérablement la réception de la pièce au cours des siècles jusqu à en modifier les messages initiaux. Monologue Propos qu un personnage, seul sur scène, se tient à lui-même révélant ainsi au spectateur ses sentiments. N Note d intention Avant de créer un spectacle, l équipe artistique rédige souvent ce qu on appelle «une note d intention». La note d intention présente le projet de spectacle, son intérêt et les envies des artistes. P Pantomime Suite des gestes du comédien qui vise à amuser le spectateur plutôt qu à raconter une histoire. Péripétie Evénement inattendu qui modifie et fait évoluer l intrigue dramatique. Prologue Dans le théâtre antique un personnage vient présenter au public les personnages de la pièce et l histoire. 17

18 Q Quiproquo (n.m.) Effet de théâtre exploitant une méprise. R Repêcher Remettre un acteur qui s est trompé dans son texte sur la voie. Autrefois, c était le souffleur qui repêchait l acteur. Aujourd hui, c est son partenaire qui s arrange pour lui souffler discrètement ou pour enchaîner. Réplique Partie du dialogue prononcée d un seul tenant par un personnage. S Saynète Forme de comédie courte avec un nombre de personnages réduit. Scène Division d un acte entre l entrée et la sortie d un personnage. Soliloque Discours d un personnage seul sur scène se tient à lui-même. Stichomythie Succession de répliques de longueur égale ou à peu près égale de manière très rapide pour donner du dynamisme et de l intensité à une scène. Elle marque souvent le conflit. Synopsis Un synopsis est un texte qui présente de manière concise une œuvre. Il permet de se faire une première idée du spectacle auquel on va assister. T Tirade Longue suite de phrases prononcées sans interruption par un même comédien. Trois unités (règle des) La règle des trois unités est un ensemble de lois élaborées en France tout au long du 17 ème siècle, formulée explicitement pour la première fois par l Abbé d Aubignac. Régentant une bonne part du langage théâtral de l époque, ces règles devinrent une des caractéristiques de ce qu on appela plus tard le théâtre classique. Unité de temps : tous les événements doivent être liés et nécessaires. Une intrigue principale doit avoir lieu du début à la fin de la pièce. Unité de lieu : toute l action doit se dérouler dans un même lieu (un décor de palais pour une tragédie ou un intérieur bourgeois pour une comédie). Les actions accessoires doivent contribuer à l action principale. L œuvre ne doit donc contenir qu une seule intrique majeure : unité d action. 18

19 Les genres théâtraux C Classique Qui concerne l art, la littérature du 17 ème (sous le règne de Louis XIV) Comédie Action scénique qui provoque le rire du fait des personnages, de leur langage, de leur situation ou du jeu des comédiens. Le dénouement est heureux. Comédie-Ballet Forme de comédie inventée par Molière en 1661 pour Les Fâcheux qui comprend des parties dansées et chantées en lien avec l intrigue. Comique Tout ce qui provoque le rire ou le sourire du spectateur. Le rire peut être provoqué par : - le texte de la pièce (comique de mot) - Le jeu du comédien (comique de geste) - L intrigue (comique de situation) Le registre comique peut avoir comme seul objectif le rire mais il peut également dédramatiser une situation ou avoir une fonction critique. Commedia dell arte Genre de comédie populaire provenant d Italie et ayant eu son heure de gloire au 16 ème siècle. Elle utilisait beaucoup les canevas et les masques. Ce genre a eu une grande influence sur le théâtre français et européen aux 17 ème et 18 ème siècles et est à l origine de certaines pièces de Molière. D Divertissement Intermède dansé et chanté que l on trouve par exemple dans les comédies ballets comme Le Bourgeois gentilhomme ou Monsieur de Pourceaugnac. Drame Action scénique représentée par des personnages. On parle souvent de progression ou d intensité dramatique. F Farce Genre théâtral comique du Moyen-âge adressé d abord au peuple pour son côté grossier, ses tromperies et ses bastonnades, qui a beaucoup inspiré Molière. La présence d éléments farcesques dans ses pièces lui a parfois été reprochée comme un écart préjudiciable à la bienséance. S Satire Critique soulignant les aspects ridicules d une personne ou d une société. 19

20 T Tragédie Pièce où des personnages de haut rang luttent en vain contre un grand malheur ou une passion douloureuse imposée par le destin. V Vaudeville Comédie légère divertissante, fertile en intrigues et rebondissements. 20

21 21

22 Les superstitions théâtrales Les superstitions théâtrales sont des superstitions spécifiques au monde du théâtre. Certaines (comme celle concernant le mot corde) sont héritées de superstitions de marins : autrefois, de nombreux machinistes et monteurs de décor de théâtre étaient recrutés parmi les anciens charpentiers de marine. Les connaissez-vous? 1) Ne pas siffler Evitez les sifflements sur scène ou au sein des coulisses, ils sont peu appréciés des comédiens! En effet, il semblerait que ces derniers attirent les huées du public. Cette superstition vient plus précisément des régisseurs de théâtre qui utilisaient le sifflement en guise de code pour effectuer les changements de décors. Un acteur qui aurait alors sifflé pouvait donc semer le trouble dans le bon déroulement technique du spectacle. 2) Ne pas dire Souhaiter «bonne chance» à un acteur ou à un membre de la production aurait tout l effet inverse! Mieux vaut privilégier le «merde» de circonstance! Cette expression daterait de l époque où les spectateurs étaient déposés en calèche devant le théâtre. Durant cette courte halte, les chevaux ne manquaient pas de faire leurs besoins sur le parvis. Cette «garniture» était donc proportionnelle au nombre de spectateurs et par conséquent au succès de la pièce jouée. Ainsi c était faire preuve de bienveillance que de souhaiter «beaucoup de merdes» aux artistes! Prohibé également, le mot «corde». La personne qui le prononce se doit de payer une amende consistant en une tournée de vin blanc. Pour cause les premiers machinistes! Nombreux étaient d anciens marins pour qui la corde, au sens strict, servait à sonner la cloche avec laquelle on saluait les morts. On remplace ce mot par fil, filin, guinde 3) Ne pas offrir Il faut éviter d offrir des œillets aux artistes à la fin d une représentation. Pourquoi? Quand un directeur de théâtre voulait signifier à une actrice qu il allait renouveler son contrat, il lui faisait livrer des roses. Les moins chanceuses, quant à elles, se voyaient offrir un bouquet d œillets, moins onéreux 4) Bien choisir sa couleur La couleur verte est considérée comme maléfique dans le monde du spectacle (exception faite pour les clowns). Cette superstition aurait pour origine les dispositifs d éclairage de scène du 19 ème siècle, qui ne mettaient pas en valeur les tons verts. De plus, des comédiens auraient trouvé la mort parce qu ils portaient un costume vert à même la peau (effets toxiques de l oxyde de cuivre ou du cyanure présent dans la teinture verte). On dit aussi que Molière mourut habillé de vert. Notons que selon les pays, les couleurs porte-malheur changent : en Italie on évitera le violet, en Espagne, le jaune, au Royaume-Uni, le vert et le bleu 5) Ménager le jour de relâche Il est fortement conseillé de fermer le théâtre au moins un soir par semaine, afin de permettre aux fantômes de jouer leur propre pièce! 22

23 6) Ne pas briser la glace Chacun connaît la superstition qui prédit sept années de malheur à celui qui brise un miroir. Cette croyance persiste dans le théâtre et peut provoquer de surcroît des soucis techniques (réflexion de la lumière à un endroit inopiné). 7) Compter jusqu à trois Avoir des bougies sur scène ne pose a priori pas de problème sauf si on les associe au nombre de trois. On dit aussi que la personne la plus proche de la bougie sera soit la prochaine à se marier, soit à perdre la vie. 8) Ne pas faire la roue On ne doit trouver ni dans les costumes ni au sein des décors, des plumes de paon. On y distinguerait le mauvais œil 9) Rater sa répétition Aussi étonnant que cela puisse paraître, une mauvaise répétition annonce normalement une bonne soirée d ouverture. 10) Eviter certains titres Au Royaume-Uni ainsi qu en Amérique du Nord, la pièce de Shakespeare Macbeth est réputée maudite, ainsi les acteurs évitent de prononcer son titre (l expression «La Pièce écossaise» [en anglais, «The Scottish Play»] est employée à la place). 23

Fiche Technique La Tragédie Comique La Fabrique Imaginaire

Fiche Technique La Tragédie Comique La Fabrique Imaginaire Fiche Technique La Tragédie Comique La Fabrique Imaginaire Durée du spectacle : 1h40 sans entracte. L équipe Avec Texte, conception Réalisation Régie générale et lumière Administration et chargée de production

Plus en détail

L'Engrenage FICHE TECHNIQUE

L'Engrenage FICHE TECHNIQUE L'Engrenage FICHE TECHNIQUE Descriptif - Représentation sans entracte - Durée : 1h25 environ (textes 40', musique 45') - Hugues Leclère interprète l ensemble des pièces pour piano (non sonorisé) - Patrick

Plus en détail

Livret pour les élémentaires à partir du CE2 et les collèges jusqu à la classe de 5ème

Livret pour les élémentaires à partir du CE2 et les collèges jusqu à la classe de 5ème PRENDRE LE CHEMIN DU THEATRE Livret pour les élémentaires à partir du CE2 et les collèges jusqu à la classe de 5ème 1 SOMMAIRE I - LA CHARTE DU JEUNE SPECTATEUR...3 1. Dix conseils pour mieux profiter

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE SPECTACLE L ENFANT ROI & quatuor / Compagnie BALLE ROUGE 14 mars 2014

FICHE TECHNIQUE SPECTACLE L ENFANT ROI & quatuor / Compagnie BALLE ROUGE 14 mars 2014 FICHE TECHNIQUE SPECTACLE L ENFANT ROI & quatuor / Compagnie BALLE ROUGE 14 mars 2014 Compagnie / Spectacle Compagnie prestataire : Compagnie la Balle Rouge 56 bis rue du rempart 37000 tours contact@ballerouge.com

Plus en détail

Se coller le plus possible au quai du Théâtre pour déborder le moins possible sur la place du marché.

Se coller le plus possible au quai du Théâtre pour déborder le moins possible sur la place du marché. FICHE TECHNIQUE THEATRE SEBASTOPOL DE LILLE Place Sébastopol 59000 LILLE Tél standard : 03 20 74 40 70 Fax : 03 20 39 44 76 Régisseur général : Gaspar de Sousa dmx512@hotmail.fr IL TEATRO PRODUCTION ACCES

Plus en détail

Les Demi-Frères enchantent NOUGARO

Les Demi-Frères enchantent NOUGARO FICHE TECHNIQUE (13 sept. 13) Configuration plateau 6X5m minimum Cette fiche fait partie intégrante du contrat, l ORGANISATEUR s engage à en respecter les termes et à n y apporter aucune modification sans

Plus en détail

PAS VU PAS PRIS Hervé Suhubiette

PAS VU PAS PRIS Hervé Suhubiette PAS VU PAS PRIS Hervé Suhubiette Suivant les salles, cette fiche est susceptible d être modifiée, n hésitez pas à nous contacter. CONTACT : Hervé Suhubiette : 06 74 29 27 85 contact@hervesuhubiette.com

Plus en détail

Fiche technique (V2.01.2012)

Fiche technique (V2.01.2012) dieu est-elle une particule? par Emma la clown Fiche technique (V2.01.2) Contact éclairagiste/régie générale : Niko LAMATIERE Gsm : +336.62.83.40.53 ou 01.45.57.12.82 E-Mail : artinis.nl@gmail.com Yann

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE «Aucun lieu»

FICHE TECHNIQUE «Aucun lieu» V2 Mise à jour du 17 novembre 2013 Accueil : Nous arrivons avec 1 véhicule utilitaire de 6m3 et 1 véhicule break, prévoir un stationnement sécurisé sur toute la période. Prévoir une salle chauffée et paisible

Plus en détail

Norma Jean. Régie générale et lumière : Thomas COTTEREAU 06 22 89 38 18 hachedezoo@gmail.com

Norma Jean. Régie générale et lumière : Thomas COTTEREAU 06 22 89 38 18 hachedezoo@gmail.com Fiche Technique du 10 janvier 2012 Norma Jean Texte et Mise en scène de John Arnold Contacts : Administrateur : Laurent POUSSEUR 06 60 06 50 52 laurent.pousseur@free.fr Direction Technique : Olivier OUDIOU

Plus en détail

Fiche Technique Version du 15/07/09. Théâtre

Fiche Technique Version du 15/07/09. Théâtre Théâtre Tel : 05 49 39 40 00 -technique@tap-poitiers.com [1] 1.Capacité Sans Proscénium 709 places Avec petit proscénium (demie-fosse) 684 places Avec grand proscénium (fosse complète) 628 places Tel :

Plus en détail

Fiche technique Théâtre Beaulieu Lausanne

Fiche technique Théâtre Beaulieu Lausanne Fiche technique Théâtre Beaulieu Lausanne Mise à jour Octobre 2011/FFA/BMA Théâtre Beaulieu Lausanne Tél : Av. des Bergières 10 Fax : +41 21 542 37 11 1004 Lausanne Responsable Responsable technique Chef

Plus en détail

La plus grande discothèque d Afrique

La plus grande discothèque d Afrique La plus grande discothèque d Afrique Avec «La plus grande discothèque d Afrique», une rubrique de l émission Couleurs tropicales de Claudy Siar, ambiancez votre cours et découvrez des artistes francophones

Plus en détail

FASTOCHE DOSSIER TECHNIQUE

FASTOCHE DOSSIER TECHNIQUE FASTOCHE DOSSIER TECHNIQUE Ce document technique, contractuel, doit être signé par un de vos collaborateurs comprenant bien les spécifications techniques, et retourné à la compagnie. N hésitez pas à nous

Plus en détail

FICHES DE REVISIONS LITTERATURE

FICHES DE REVISIONS LITTERATURE Fiche n 1 : Les 4 types de texte Fiche n 2 : La situation d énonciation 1- Le texte narratif qui sert à raconter 2- Le texte descriptif qui sert à faire voir 3- Le texte explicatif qui sert à faire comprendre

Plus en détail

100 suggestions d activités pour la Fête de la culture

100 suggestions d activités pour la Fête de la culture 100 suggestions d activités pour la Fête de la culture Voici quelques suggestions pour vous aider à planifier vos activités de la Fête de la culture. Ces exemples ont été tirés des quelque 7 000 activités

Plus en détail

Emma La Clown & son Orchestre

Emma La Clown & son Orchestre Dossier technique Mis à jour le 1er juillet 2010 Durée du spectacle : 90 mn sans entracte. Contacts tournée Régie générale & lumières : Niko Lamatière : Gsm : +336 62 83 40 53 Fax : +331 45 57 12 82 Email

Plus en détail

Durée du spectacle : 60 Entracte (s): sans. Personnel en tournée : Techniciens : 2 + 1 administrateur Danseuses : 4

Durée du spectacle : 60 Entracte (s): sans. Personnel en tournée : Techniciens : 2 + 1 administrateur Danseuses : 4 Fiche technique Comprenant 5 page(s) et 2 Implantation (s) Indicative Spectacle : Les Arbres pleurent-ils Aussi? cie fabienne berger Durée du spectacle : 60 Entracte (s): sans Personnel en tournée : Techniciens

Plus en détail

Les étapes traditionnelles de la réalisation d un opéra

Les étapes traditionnelles de la réalisation d un opéra Les étapes traditionnelles de la réalisation d un opéra Dossier pédagogique Département jeune public En deux mots Combien de temps faut-il pour monter un opéra? Quels types de métiers interviennent lors

Plus en détail

Collection de photos échantillons

Collection de photos échantillons Collection de photos échantillons SB-800/600 Entrez dans le monde passionnant du Système d Eclairage Créatif de Nikon avec le SB-800/600. Les numéros de page se rapportent aux explications dans le manuel

Plus en détail

L HERBIER PRODUCTION Le Roc Blanc 4 Route d Epieds 27130 MEREY Tél : 02.32.07.00.27 contact@lherbier-production.fr www.yannjamet.

L HERBIER PRODUCTION Le Roc Blanc 4 Route d Epieds 27130 MEREY Tél : 02.32.07.00.27 contact@lherbier-production.fr www.yannjamet. FICHE TECHNIQUE DUREE DU SPECTACLE : 1H15 (SANS ENTRACTE) 1 FICHE TECHNIQUE DE YANN JAMET INFORMATIONS Cette fiche technique a été réalisée par la production pour garantir l organisation et la qualité

Plus en détail

L'audiodescription. Principes et orientations

L'audiodescription. Principes et orientations L'audiodescription Principes et orientations Rendre la culture accessible à tous permet d éviter l exclusion. L audiodescription est une technique de description destinée aux personnes aveugles et malvoyantes.

Plus en détail

NORMAN (HOMMAGE À NORMAN MCLAREN)

NORMAN (HOMMAGE À NORMAN MCLAREN) BESOINS GÉNÉRAUX PLANIFICATION NORMAN (HOMMAGE À NORMAN MCLAREN) Fiche technique (mise à jour : 30 août 2010) (S.V.P. veuillez confirmer avec la compagnie que la présente fiche technique du spectacle NORMAN

Plus en détail

Le cercle chromatique

Le cercle chromatique Bases Le cercle chromatique Le cercle chromatique est l outil idéal pour apprendre à associer les couleurs. Qui dit lumière, dit couleur. Même si nous considérons les couleurs comme indépendantes le bleu,

Plus en détail

Maître Eventail, Les mains qui fleurissent

Maître Eventail, Les mains qui fleurissent Contact : Ghislain Foulon shintai@live.fr Tél.: +33 (0)6.82.887.60.36. Comité des Fêtes CRS 53 MARSEI CHICHE Eric 71 AVENUE CLAUDE MONET 13014 MARSEILLE comite.des.fetes.crs53@gmail.com 0664712294 Maître

Plus en détail

Livret du jeune spectateur

Livret du jeune spectateur Page1 Livret du jeune spectateur NOM : PRENOM : CLASSE : ETABLISSEMENT : PROFESSEUR DATE DE L'OPERA / DU CONCERT : LIEU DE L'OPERA / DU CONCERT : Page2 AVANT D'ALLER AU CONCERT / A L'OPERA : SE PREPARER

Plus en détail

Fiche n 6-1 : La Scène, plan et repères

Fiche n 6-1 : La Scène, plan et repères La Scène Les membres d une troupe de théâtre amateur sont souvent plusieurs pour préparer un spectacle, aménager la scène, implanter les projecteurs. Il est de ce fait intéressant d avoir un langage en

Plus en détail

Fiche technique Peer Gynt.

Fiche technique Peer Gynt. Nouvelle production PEER GYNT Edvard Grieg / Henrik Ibsen De Marianne Pousseur et Enrico Bagnoli. Fiche technique Peer Gynt. http://www.digimedia-mls.com/theatre/peergynt.htm Production de Muziektheater

Plus en détail

AUTO fiche technique. david wampach. association achles. abigailfowler75@hotmail.com +33 (0)6.83.56.10.53. fannylacour@achles.fr +33 (0) 69 95 00 14

AUTO fiche technique. david wampach. association achles. abigailfowler75@hotmail.com +33 (0)6.83.56.10.53. fannylacour@achles.fr +33 (0) 69 95 00 14 AUTO fiche technique REGISSEUR GENERAL : Abigail FOWLER abigailfowler75@hotmail.com +33 (0)6.83.56.10.53 ADMINISTRATRICE : Fanny LACOUR fannylacour@achles.fr +33 (0) 69 95 00 14 Personnel en tournée :

Plus en détail

RENCONTRES DEPARTEMENTALES

RENCONTRES DEPARTEMENTALES RENCONTRES DEPARTEMENTALES 2014/2015 DANSE A EPINAY 20 classes Document à l attention des enseignants Jeudi 02 avril 2015 En ligne sur le site de la DSDEN du 93, dans la rubrique EPS : Livrets de compétences

Plus en détail

Danseur / Danseuse. Les métiers du spectacle vivant

Danseur / Danseuse. Les métiers du spectacle vivant Les métiers du spectacle vivant Filière : artistique Domaine : art chorégraphique Appellations voisines : artiste chorégraphique Autres métiers du domaine : chorégraphe, maître de ballet, notateur Danseur

Plus en détail

Julie et le vélo qui pleure

Julie et le vélo qui pleure Julie et le vélo qui pleure Fiche Technique Général: "Julie et le vélo qui pleure" est une formation, de 4 artistes et 1 technicien. Julie Lagarrigue : Piano, Guitare acoustique, électrique, Chant (Tel:+33(0)661712057)

Plus en détail

DADA BLUES. Récit et musique au cœur du peuple noir. Création 2013. Cie Mélocotòn MELOCOTON

DADA BLUES. Récit et musique au cœur du peuple noir. Création 2013. Cie Mélocotòn MELOCOTON Cie Mélocotòn DADA BLUES Récit et musique au cœur du peuple noir Création 2013 MELOCOTON 49 rue Charles Dusaulx 54000 Nancy Code APE : 9001 Z Licences : 2-1064961 et 3-1064962 Mèl : melocoton54@free.fr

Plus en détail

Durée du spectacle : +- 60 minutes, sans entr acte

Durée du spectacle : +- 60 minutes, sans entr acte 1 Durée du spectacle : +- 60 minutes, sans entr acte CONTACT Coordination Générale, Management & Direction Technique Francis Mannaert Cell + 32 475642076 Mail performing.arts@skynet.be Personnel en tournée

Plus en détail

FICHE METIER. «Assistant son» Assistant son APPELLATION(S) DU METIER DEFINITION DU METIER

FICHE METIER. «Assistant son» Assistant son APPELLATION(S) DU METIER DEFINITION DU METIER Opérateur du son Version 1 «Assistant son» APPELLATION(S) DU METIER Assistant son DEFINITION DU METIER L assistant son aide l ingénieur du son ou le chef opérateur du son, responsable des enregistrements

Plus en détail

sites.csdraveurs.qc.ca/musique/

sites.csdraveurs.qc.ca/musique/ Guide du chef de choeur THÈME : La bonne chanson «au cœur de notre culture» Le thème des Choralies 2014 vous invite à mettre en valeur un répertoire riche et varié. Plusieurs chants qui nous semblent si

Plus en détail

2013/2014 Fiche Technique Son, Lumière & Scénographie

2013/2014 Fiche Technique Son, Lumière & Scénographie 2013/20 Fiche Technique Son, Lumière & Scénographie Cette fiche technique fait partie intégrante du contrat, elle devra être paraphée et signée au même titre que le reste de ce contrat. En cas de difficulté

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE MARIE PAULE BELLE COMME AU CABARET

FICHE TECHNIQUE MARIE PAULE BELLE COMME AU CABARET FICHE TECHNIQUE MARIE PAULE BELLE COMME AU CABARET Février 2015 Dimension de la scène :(voir plan joint) Ouverture au manteau environ 10 mètres. Profondeur avant scène au rideau du fond environ 8,50 mètres.

Plus en détail

LEXIQUE. Ambiance : ensemble des bruitages propres à un environnement.

LEXIQUE. Ambiance : ensemble des bruitages propres à un environnement. LEXIQUE Ambiance : ensemble des bruitages propres à un environnement. Animateur : c est celui qui parle aux auditeurs, gère les transitions, dirige le programme. Annonce / désannonce : on utilise ces termes

Plus en détail

COMPAGNIE MEMOIRES VIVES Dossier technique du spectacle «ÇA HANDI LONG»

COMPAGNIE MEMOIRES VIVES Dossier technique du spectacle «ÇA HANDI LONG» COMPAGNIE MEMOIRES VIVES Dossier technique du spectacle «ÇA HANDI LONG» Sommaire 1. Préambules...2 2. Présentation...2 3. Plateau...3 3.1. A fournir par l organisateur...3 4. Lumière...3 4.1. A fournir

Plus en détail

Oui Oui Pourquoi Pas En Effet / Cie Carlotta Sagna - Fiche technique

Oui Oui Pourquoi Pas En Effet / Cie Carlotta Sagna - Fiche technique Oui Oui Pourquoi Pas En Effet / Cie Carlotta Sagna - Fiche technique Durée du spectacle : 60 minutes Dispositif scénique Espace de jeu : Ouverture = 12m, profondeur = 11m, Coulisses jardin, cour et lointain

Plus en détail

AniPaint 3.1.3 mac : un tutoriel

AniPaint 3.1.3 mac : un tutoriel Objectifs du cours : -Apprendre à transposer une situation d apprentissage simple, à l aide de l informatique, à l écran -Apprendre à mettre en scène des dessins, des images, du son et du texte -Envisager

Plus en détail

Théâtre - Production théâtrale Description de cours

Théâtre - Production théâtrale Description de cours Théâtre - Production théâtrale Description de cours SESSION 1 (TRONC COMMUN) Histoire de l'architecture L objectif du cours est de cerner les principaux styles de l histoire de l architecture. Le contenu

Plus en détail

AUTO fiche technique. david wampach. association achles. rachel31@free.fr +33 (0)6.87.41.82.20. jonreig@hotmail.com +33 (0)6.31.76.65.

AUTO fiche technique. david wampach. association achles. rachel31@free.fr +33 (0)6.87.41.82.20. jonreig@hotmail.com +33 (0)6.31.76.65. AUTO fiche technique REGISSEUR GENERAL : REGISSEUR SON : REGISSEUSE LUMIERE : Rachel GARCIA rachel31@free.fr +33 (0)6.87.41.82.20 Jonathan REIG jonreig@hotmail.com +33 (0)6.31.76.65.46 Abigail FOWLER abigailfowler75@hotmail.com

Plus en détail

PROJET CULTUREL DE LA MJC DU VIEUX LYON

PROJET CULTUREL DE LA MJC DU VIEUX LYON PROJET CULTUREL DE LA MJC DU VIEUX LYON Juin 2011 Préambule : «L éducation populaire c est l association inédite, originale et formidablement féconde de trois projets ; Un projet éducatif, qui est celui

Plus en détail

La lumière et les ombres.

La lumière et les ombres. La lumière et les ombres. La lumière et les ombres. PROGRESSION GENERALE Séance n 1 : La notion de source lumineuse : recensement de tout ce qui «produit» de la lumière. Séance n 2 : Propagation rectiligne

Plus en détail

DIE LEIDENSCHAFT DER SOLDATEN IM GROßEN KRIEG Nach Schriften und Augenzeugenberichten von Maurice GENEVOIX und Ernst JÜNGER

DIE LEIDENSCHAFT DER SOLDATEN IM GROßEN KRIEG Nach Schriften und Augenzeugenberichten von Maurice GENEVOIX und Ernst JÜNGER Ce spectacle est dédié à Bernard Maris victime de l attentat contre Charlie Hebdo et gendre de Maurice Genevoix. Bernard Maris a soutenu et encouragé sa création et sa réalisation. DIE LEIDENSCHAFT DER

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE SALLE ALBERT THOMAS

FICHE TECHNIQUE SALLE ALBERT THOMAS FICHE TECHNIQUE SALLE ALBERT THOMAS I- L ACCESSIBILITE ET LES INFORMATIONS GENERALES Les accès et locaux annexes 1. Les adresses Entrée du Public Entrée des handicapés Entrée des artistes Entrée du matériel

Plus en détail

N SIRET : 453 935 207 000 28 Code APE : 9001Z N licences N 2-140538 et N 3-140539

N SIRET : 453 935 207 000 28 Code APE : 9001Z N licences N 2-140538 et N 3-140539 Les Frères Panini : épisode 2 Description du spectacle Titre du spectacle : Les Frères Panini : épisode 2 Sous titre : du cirque mais presque! Durée : 50 minutes Cible : tous publics Jauge : jusqu'à 1000

Plus en détail

NVCC n 3090. Annexe I : Exploitants de lieux, producteurs ou diffuseurs de spectacles dramatiques, lyriques, chorégraphiques et de musique classique.

NVCC n 3090. Annexe I : Exploitants de lieux, producteurs ou diffuseurs de spectacles dramatiques, lyriques, chorégraphiques et de musique classique. NVCC n 3090 Annexe Annexe VI : Producteurs, diffuseurs, organisateurs occasionnels (y compris les particuliers) de spectacles de bal avec ou sans orchestre Préambule A. Détermination des annexes par secteur

Plus en détail

Collection Printemps - Été 2015. Collection Printemps - Été 2015

Collection Printemps - Été 2015. Collection Printemps - Été 2015 1 2 Notre mission est de vous accompagner dans la gestion de votre vestiaire, en vous proposant des produits qui vous ressemblent et qui s adaptent à chaque moment de votre vie. Afin de vous conseiller

Plus en détail

LA TERZA LUCE - Fiche technique

LA TERZA LUCE - Fiche technique LA TERZA LUCE - Fiche technique Composition, conception Michele Tadini Recherche technologique Angelo Guiga Durée: 1h Contact: Thomas Le Doaré 04 76 90 02 04 direction- technique@theatre- hexagone.eu Une

Plus en détail

! LA SPHERE CREATIVE FICHE A1 LA FILIERE MUSICALE RAPPEL DES METIERS. Les créateurs. L éditeur graphique

! LA SPHERE CREATIVE FICHE A1 LA FILIERE MUSICALE RAPPEL DES METIERS. Les créateurs. L éditeur graphique 1 FICHE A1 LA FILIERE MUSICALE RAPPEL DES METIERS! LA SPHERE CREATIVE Les créateurs Ils sont en amont et à la source de toute l activité musicale. On regroupe sous ce terme générique l auteur (qui écrit

Plus en détail

Contact technique : ludovic Bouaud : 06 19 92 50 90 / johnludal@gmail.com. Collectif Ildi, Eldi! «Shakespeare is dead get over it» FICHE TECHNIQUE

Contact technique : ludovic Bouaud : 06 19 92 50 90 / johnludal@gmail.com. Collectif Ildi, Eldi! «Shakespeare is dead get over it» FICHE TECHNIQUE Contact technique : ludovic Bouaud : 06 19 92 50 90 / johnludal@gmail.com Collectif Ildi, Eldi! «Shakespeare is dead get over it» FICHE TECHNIQUE Durée du spectacle : 1H25 Jauge maximum : 300 spectateurs

Plus en détail

Le petit lexique du cinéma

Le petit lexique du cinéma Le petit lexique du cinéma Dossier réalisé par Alice Mennesson 1 QUELQUES DEFINITIONS POUR COMMENCER La séquence (Sequenz) est un groupe de plans qui forment un ensemble narratif. On peut comparer la séquence

Plus en détail

Réalisé par : Mélanie Inkel, Intervenante en psychomotricité Jézabel Auger, Intervenante en psychomotricité. Reproduction autorisée

Réalisé par : Mélanie Inkel, Intervenante en psychomotricité Jézabel Auger, Intervenante en psychomotricité. Reproduction autorisée Réalisé par : Mélanie Inkel, Intervenante en psychomotricité Jézabel Auger, Intervenante en psychomotricité Reproduction autorisée Cette catégorie est parfaite pour les moments où vous observez que les

Plus en détail

Les animaux. Les métiers

Les animaux. Les métiers Les animaux Les métiers Les moyens de transport Les fruits Je pratique mon truc de la catégorie: je retrouve les mots dans ma tête. Tu connais maintenant dans quelle catégorie est chacun des mots qu il

Plus en détail

Epithète. Person a. i!(mouton de vapeur) i! Epithète. et Person a

Epithète. Person a. i!(mouton de vapeur) i! Epithète. et Person a Epithète et Person a Marionnettes habitées et déshabitées. Epithète et Person a i!(mouton de vapeur) i! -Jeux de masque sur, dans, avec, contre le masque! -Corps qui «fait face»! -Personnages échappés

Plus en détail

Lexique du langage plastique F3.7

Lexique du langage plastique F3.7 1 La nature de la forme Définition Exemple Le point Le point est la plus petite marque qui soit; il a la même dimension qu une piqûre. La ligne La ligne est soit une suite de petites marques, soit un trait

Plus en détail

Conseils pour faire un poster

Conseils pour faire un poster ISSEP Bâtiment de Provence CH-1015 Lausanne Tél. : +41 21 692 32 98 Fax : +41 21 692 32 93 i @ il h Conseils pour faire un poster Sommaire Conseil général Préparer le poster 1) Prendre des renseignements

Plus en détail

Présentation Dossier technique Contacts

Présentation Dossier technique Contacts ummum Présentation Dossier technique Contacts Pourquoi Grenoble? Le potentiel de consommation est supérieur à la moyenne nationale. Grenoble est une ville historiquement riche en divertissement culturel

Plus en détail

Ministère des Affaires étrangères et européennes Direction de la politique culturelle et du français Regards VII

Ministère des Affaires étrangères et européennes Direction de la politique culturelle et du français Regards VII Ministère des Affaires étrangères et européennes Direction de la politique culturelle et du français Regards VII 1. La fête de la musique Réalisation Thomas Sorin, CAVILAM Rédaction Murielle Bidault, CAVILAM

Plus en détail

Fiche Technique CONTACTS. Management/Administration : Emmeline leaproductions@orange.fr 06 58 76 16 21

Fiche Technique CONTACTS. Management/Administration : Emmeline leaproductions@orange.fr 06 58 76 16 21 Fiche Technique CONTACTS Management/Administration : Emmeline leaproductions@orange.fr 06 58 76 16 21 Régisseur Général /Son : Sko/François skopin@orange.fr 06 87 70 60 74 Fiche technique Miss White &

Plus en détail

SUGGESTION DE SÉJOUR FOLLE JOURNÉE DU 4 AU 6 FEVRIER 2016 : «LA NATURE» - - RÉFÉRENCE : UTL CONCARNEAU

SUGGESTION DE SÉJOUR FOLLE JOURNÉE DU 4 AU 6 FEVRIER 2016 : «LA NATURE» - - RÉFÉRENCE : UTL CONCARNEAU SUGGESTION DE SÉJOUR FOLLE JOURNÉE DU 4 AU 6 FEVRIER 2016 : «LA NATURE» - - RÉFÉRENCE : UTL CONCARNEAU Date de fin d option : 15 septembre 2015 RÉFÉRENCE : UTL CONCARNEAU Pour sa 22 ème édition, le Folle

Plus en détail

PETER PAN OU LE PETIT GARÇON QUI HAÏSSAIT LES MERES

PETER PAN OU LE PETIT GARÇON QUI HAÏSSAIT LES MERES TOURNEE 2010 / 2011 PETER PAN DE JAMES MATTHEW BARRIE, ADAPTATION D ANDREW BIRKIN, TRADUCTION DE CELINE ALBIN-FAIVRE Durée estimée du spectacle : 1h25 avec Fanny Avram : Léna Chambouleyron : Carole Costantini

Plus en détail

Direction de la Programmation

Direction de la Programmation Direction de la Programmation CONDITIONS DE LOCATION ET RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX SAISON 2013-2014 Loyer de base par représentation plus Loyer variable (% sur les billets vendus) Salle Wilfrid-Pelletier

Plus en détail

A1 Parler avec quelqu un Je peux dire qui je suis, où je suis né(e), où j habite et demander le même type d informations à quelqu un. Je peux dire ce que je fais, comment je vais et demander à quelqu un

Plus en détail

Derrière le rideau Dossier pédagogique autour de la visite de La Coursive

Derrière le rideau Dossier pédagogique autour de la visite de La Coursive Derrière le rideau Dossier pédagogique autour de la visite de La Coursive «Parfois ça fait rire, parfois ça fait pleurer, ça peut mettre en colère ou te rendre léger comme une plume.! Derrière le rideau

Plus en détail

Chorégraphie, Caterina Sagna et Carlotta Sagna

Chorégraphie, Caterina Sagna et Carlotta Sagna Nuda Vita Cie Caterina & Carlotta Sagna Fiche technique Chorégraphie, Caterina Sagna et Carlotta Sagna Interprétation, Alessandro Bernardeschi, Tijen Lawton, Carlotta Sagna, Caterina Sagna. Textes, Roberto

Plus en détail

Chapitre 2 LUMIÈRES COLORÉES ET COULEUR DES OBJETS

Chapitre 2 LUMIÈRES COLORÉES ET COULEUR DES OBJETS Chapitre 2 LUMIÈRES COLORÉES ET COULEUR DES OBJETS Compétence(s) requise(s) : Les sources de lumières, primaires et secondaires. La propagation rectiligne de la lumière et les faisceaux de lumière. Objectif(s)

Plus en détail

Les aventures de P tit Bonhomme.

Les aventures de P tit Bonhomme. Les aventures de P tit Bonhomme. Il était une fois un petit bonhomme qui s appelait P tit Bonhomme. Bon. P tit Bonhomme n était pas grand, mais il était très élégant. Il habitait tout en haut de la grande

Plus en détail

Questions p. 14. 1 p. 15. Questions p. 17

Questions p. 14. 1 p. 15. Questions p. 17 Questions p. 14 1. L animal à l origine de la première lettre de notre alphabet est le ta u- reau, parce qu il signifie la force, l énergie utile à la vie et au transport. 2. 1 p. 15 Questions p. 17 1.

Plus en détail

ELLE PAS PRINCESSE, LUI PAS HÉROS

ELLE PAS PRINCESSE, LUI PAS HÉROS ELLE PAS PRINCESSE, LUI PAS HÉROS création janvier 2016 SAISON 2015 2016 texte Magali Mougel / mise en scène Johanny Bert Vee Speers THÉÂTRE POUR FILLES, GARÇONS, FEMMES ET HOMMES DÈS 7 ANS DURÉE 1 HEURE

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE «Un de la Canebière»

FICHE TECHNIQUE «Un de la Canebière» pour installation dans une salle équipée toutes adaptations possibles en fonction du lieu pb@scene-public.fr www.scene-public.fr Page 1 sur 10 SPECTACLE : Durée : 2h10 Auteurs : Vincent Scotto et René

Plus en détail

Fente Lumière blanche. Fente Laser rouge. 2 Prisme

Fente Lumière blanche. Fente Laser rouge. 2 Prisme 1L : Représentation visuelle du monde Activité.4 : Lumières colorées I. Décomposition de la lumière blanche Newton (dès 1766) a décomposé la lumière solaire avec un prisme. 1. Expériences au bureau : 1

Plus en détail

Petite forme avec une Viole de Gambe. Viole : Bruno Angé

Petite forme avec une Viole de Gambe. Viole : Bruno Angé Petite forme avec une Viole de Gambe Jeune Public Pièces musicales contées La Bataille Le roi Louis XIV Sainte colombe Viole : Bruno Angé Contact CADENZA Bruno Angé 09 54 73 86 66 / 06 33 17 71 64 Adresse

Plus en détail

AUDACITY 1.2.6 D après un tutoriel d Alain Guyomard 1- Présentation

AUDACITY 1.2.6 D après un tutoriel d Alain Guyomard 1- Présentation AUDACITY 1.2.6 D après un tutoriel d Alain Guyomard 1- Présentation Audacity est un logiciel de manipulations de fichiers sons : il permet très simplement d enregistrer, de couper/copier/coller des morceaux

Plus en détail

46 grande rue 61170 Le Mêle sur Sarthe

46 grande rue 61170 Le Mêle sur Sarthe 46 grande rue 61170 Le Mêle sur Sarthe La salle Daniel Rouault est idéale pour y présenter des pièces de théâtre et des spectacles musicaux intimistes. Munie d un gril technique professionnel, elle est

Plus en détail

RIDER FICHE TECHNIQUE

RIDER FICHE TECHNIQUE RIDER FICHE TECHNIQUE MANAGEMENT / FACE B : Damien FLANDIN faceb.prod@gmail.com / 06 74 15 26 30 CONTACT TECHNIQUE / FACE B: Bastien GENTES :bastorlight@gmail.com / 06 85 10 78 92 Antoine DESSAULX: a.dessaulx@laposte.net

Plus en détail

L Opéra-Théâtre de Strasbourg

L Opéra-Théâtre de Strasbourg L Opéra-Théâtre de Strasbourg Dossier pédagogique Département jeune public En deux mots Chargé à la fois de l histoire de la ville, de celle de l Opéra national du Rhin et des souvenirs des spectacles

Plus en détail

Une communication pertinente. Il ne suffit pas de savoir faire, il faut aussi le faire savoir!

Une communication pertinente. Il ne suffit pas de savoir faire, il faut aussi le faire savoir! Kit communication La boîte à outils de votre Union Commerciale Une communication pertinente Il ne suffit pas de savoir faire, il faut aussi le faire savoir! Une communication pertinente Introduction :

Plus en détail

Situations de retour au calme pour les séances d E.P.S

Situations de retour au calme pour les séances d E.P.S Situations de retour au calme pour les séances d E.P.S Thibaut Le Bolloch (Personne Ressource en EPS DDEC/UGSEL 22) Février 2013 Introduction : Déroulement d une séance : Mise en train (prise en main +

Plus en détail

Correction sujet type bac p224

Correction sujet type bac p224 Correction sujet type bac p224 Tragique : ne peut pas échapper à son destin. Pathétique : inspire la compassion, la pitié du lecteur envers le personnage. Poignant. Méthode : Pour la question, être synthétique,

Plus en détail

F.Masin et P. Pirotte Travaux Pratiques de 1re Licence Sc. Physiques. Notions élémentaires de télévision.

F.Masin et P. Pirotte Travaux Pratiques de 1re Licence Sc. Physiques. Notions élémentaires de télévision. Notions élémentaires de télévision. 1 Au cinéma, le mouvement est décomposé en un grand nombre d'images fixes projetées successivement. La cadence de défilement de ces images est déterminée par la persistance

Plus en détail

Fiche N 5-2B : La couleur : application aux filtres

Fiche N 5-2B : La couleur : application aux filtres Les filtres 3 questions (-exemples) auxquelles cette fiche va essayer de répondre : Question 1 Que va-t-il se passer si j utilise un filtre bleu dans une zone qui est d autre part éclairée par un autre

Plus en détail

Fiche technique Page 1 de 7

Fiche technique Page 1 de 7 Page 1 de 7 Section : Scène Aire de jeu : 29 10 x 27 06 Profondeur : 29 06 De l avant scène au cadre : 12 00 Du cadre au rideau de fond : 15 06 Du rideau de fond au mur du fond : 2 00 Largeur de l avant

Plus en détail

LE RÔLE DU CERVEAU DANS LA VISION

LE RÔLE DU CERVEAU DANS LA VISION 1 LE RÔLE DU CERVEAU DANS LA VISION 2 3 L œil est un organe sensoriel du corps humain qui reçoit 80% des informations extérieures. Il sert uniquement à voir. Il n interprète pas les images qu il voit.

Plus en détail

La Composition de la lumière De quoi est composée la lumière Blanche?

La Composition de la lumière De quoi est composée la lumière Blanche? La Composition de la lumière De quoi est composée la lumière Blanche? Introduction de dossier : Newton, dans sa vision de la blancheur de la lumière solaire résultant de toutes les 3 couleurs primaire

Plus en détail

HISTOIRE DE ARTS Au Lycée professionnel

HISTOIRE DE ARTS Au Lycée professionnel 1 HISTOIRE DE ARTS Au Lycée professionnel Documents d aide pour débuter Synthèse de la réflexion du groupe d experts -----------------oooooooooooooooooo----------------- Emmanuelle Kalonji professeure

Plus en détail

FÊTE DE LA SCIENCE 2005 (Village des Sciences)

FÊTE DE LA SCIENCE 2005 (Village des Sciences) FÊTE DE LA SCIENCE 2005 (Village des Sciences) Présentation des applications de réalité virtuelle et augmentée présentées par le Laboratoire LISA les samedi 15 et dimanche 16 octobre 2005 à l Ecole Supérieure

Plus en détail

- LA COHÉSION EN CHANSON -

- LA COHÉSION EN CHANSON - F i c h e 0 4 0 1 - LA COHÉSION EN CHANSON - Exigeant et toujours passionnant, ce travail réunira tout les participants autour d une même difficulté : la découverte de la vocalité. Dans un premier temps,

Plus en détail

2rien et compagnie : «Par une nuit étoilée...» Spectacle jeune public. Mine. Magie, Danse, Jonglerie, Découverte des constellations...

2rien et compagnie : «Par une nuit étoilée...» Spectacle jeune public. Mine. Magie, Danse, Jonglerie, Découverte des constellations... Mine 2rien et compagnie : «Par une nuit étoilée...» Spectacle jeune public Magie, Danse, Jonglerie, Découverte des constellations... C est l histoire d un enfant qui s endort la veille de Noël (ou de son

Plus en détail

LA FICHE TECHNIQUE Comment établir une fiche technique à la fois concise et précise. Document à l'usage des régisseurs.

LA FICHE TECHNIQUE Comment établir une fiche technique à la fois concise et précise. Document à l'usage des régisseurs. LA FICHE TECHNIQUE Comment établir une fiche technique à la fois concise et précise. Document à l'usage des régisseurs. La fiche technique est souvent le premier contact que vous aurez avec les organisateurs,

Plus en détail

THÉÂTRE - CINÉMA DANSE - MUSIQUE - CHANT COACHING PERSONNALISÉ ATELIERS ARTISTIQUES ENFANTS - ADOS - ADULTES

THÉÂTRE - CINÉMA DANSE - MUSIQUE - CHANT COACHING PERSONNALISÉ ATELIERS ARTISTIQUES ENFANTS - ADOS - ADULTES ATELIERS ARTISTIQUES NEUILLY SUR SEINE THÉÂTRE - CINÉMA DANSE - MUSIQUE - CHANT COACHING PERSONNALISÉ ENFANTS - ADOS - ADULTES Johanna Cohen 06 61 41 13 03 coursanna@hotmail.fr wwww.coursanna.fr LE COURS

Plus en détail

Pony Production. mise en scène : Stéphanie Marino. Texte et Interprètation : Nicolas Devort. création graphique : Olivier Dentier - od-phi.

Pony Production. mise en scène : Stéphanie Marino. Texte et Interprètation : Nicolas Devort. création graphique : Olivier Dentier - od-phi. création graphique : Olivier Dentier - od-phi.com et Pony Production mise en scène : Stéphanie Marino Texte et Interprètation : Nicolas Devort Résumé Colin fait sa rentrée dans un nouveau collège. Pas

Plus en détail

Le cabaret mobile eauzone

Le cabaret mobile eauzone le théâtre cabines présente Le cabaret mobile eauzone Fable théâtrale tout public A partir de 8 ans SYNOPSIS Le cabaret mobile eauzone est une fable onirique et sensible qui nous entraîne dans un univers

Plus en détail

OPTION LANGUE DES SIGNES FRANÇAISE AU BACCALAURÉAT PROGRAMME PEDAGOGIQUE

OPTION LANGUE DES SIGNES FRANÇAISE AU BACCALAURÉAT PROGRAMME PEDAGOGIQUE OPTION LANGUE DES SIGNES FRANÇAISE AU BACCALAURÉAT PROGRAMME PEDAGOGIQUE Par Jean-Paul LANDAIS Mars 2014 1/5 LE BUT DE L ENSEIGNEMENT Le but de l enseignement de la Langue des Signes Française (L.S.F).

Plus en détail

Jeux de préparation à la mise en espace

Jeux de préparation à la mise en espace École maternelle Imaginer sentir créer Jeux de préparation à la mise en espace Août 2007 eduscol.education.fr/ecole JEUX DE PRÉPARATION À LA MISE EN ESPACE A) Jeux avec la voix 1) Messages brouillés Des

Plus en détail

ELISABETH KONTOMANOU

ELISABETH KONTOMANOU ELISABETH KONTOMANOU Duo avec Gustav Karlström (Piano) PRODUCTION ACCES Concert Olivier Casaÿs 10 rue Sénard - 76000 ROUEN France Tél. : 02 35 88 75 74 - Fax : 02 35 89 20 33 E-mail : info@accesconcert.com

Plus en détail

LUTTER CONTRE LE HARCÈLEMENT. harcèlement» 2 ème édition 2014/2015 Annexe : comment faire une vidéo? Page 1

LUTTER CONTRE LE HARCÈLEMENT. harcèlement» 2 ème édition 2014/2015 Annexe : comment faire une vidéo? Page 1 LUTTER CONTRE LE HARCÈLEMENT Prix À «Mobilisons-nous L ÉCOLE : L AFFAIRE contre DE le TOUS! harcèlement» 2 ème édition 2014/2015 Annexe : comment faire une vidéo? Page 1 Annexe réalisée par le réseau CANOPE

Plus en détail