I. A - ÉPREUVE DE LANGUE - 25 points -

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "I. A - ÉPREUVE DE LANGUE - 25 points -"

Transcription

1 SERVICE DES EXAMENS DE LANGUE FRANÇAISE RÉSERVÉS AUX ÉTUDIANTS ÉTRANGERS CENTRE DE PARIS - SESSION DU 15 SEPTEMBRE 2012 C E R T I F I C A T P R A T I Q U E D E L A N GU E F R A N Ç A I S E Module «COMPRÉHENSION ET EXPRESSION» NOM : PRÉNOM : Note :.. / 50 Durée : 2 h 30 DATE ET LIEU DE NAISSANCE : NATIONALITÉ : N DE LA CONVOCATION I. A - ÉPREUVE DE LANGUE - 25 points - I. a) Mettez au style indirect en faisant les transformations nécessaires : - 2 points - Mermoz pensa : «Si je vais plus loin, il y aura une chance de plus.» Et il dit au mécanicien : «Ça va, on y arrivera.» b) Mettez au style direct en faisant les transformations nécessaires : - 2 points - Mermoz dit que les étoiles étaient apparues et qu il avait continué d avancer Les hommes racontèrent qu ils le ramenèrent à la base et qu il n avait repris conscience que le soir II. Complétez avec les adverbes suivants : - 4 points - «Demain ; y ; aussitôt ; longtemps ; beaucoup ; très ; toujours ; loin» Mermoz est parti..., car son compagnon était épuisé. Il a marché.... Il voulait... aller plus.... Mais il était... fatigué et il n avait pas... d eau. Il pensa au camp et se dit : «j... arriverai. Puis je repartirai.... Page 1 sur 12 Université Paris-Sorbonne Selfee B2-15 septembre 2012

2 III. Complétez avec les temps simples du passé convenables (sauf le 10 ème qui est composé) : - 10 points - Mermoz (être)... un célèbre aviateur. Il (faire)... quelques exploits retentissants. Avec son mécanicien, ils (traverser)... la Cordillère des Andes et ils (rejoindre)... le Chili. Mermoz, chaque fois qu il (revenir)..., (plaisanter)... avec ses camarades, car il (ignorer)... la peur et le danger. Cependant, un jour, subitement, on n (avoir)... plus de ses nouvelles, car il (se perdre)... dans l Atlantique avec son avion. Il (apporter)... beaucoup à l aviation. IV. a) Mettez cette phrase à la voix active : - 1point - - Les montagnes avaient été vaincues par les aviateurs car la machine était pilotée par Mermoz. b) Mettez cette phrase à la voix passive : - 1point - - Les méharistes retrouvèrent les pilotes et la caravane a ramené les deux hommes à la base. V. Choisissez et entourez le mot entre parenthèses correctement orthographié : - 5 points - Les deux hommes (avençaient, avancaient, avançaient) dans le (dézert, désert, dessert), (parmis, parmi, parmit) le sable et les (dunes, dunnes, dunhes). La chaleur était (toride, torride, tauride) et on (voillait, voyaient, voyait) des mirages dans le (loingtain, lointin, lointain). Par (bonne heure, bonheur, bonheure) une caravane avec des (chamots, chamaux, chameaux), là-bas, peu à peu (aparut, apparue, apparut) et arriva près d eux. Page 2 sur 12 Université Paris-Sorbonne Selfee B2-15 septembre 2012

3 I. B- 1. ÉPREUVE DE COMPRÉHENSION ÉCRITE - 13 points - 1. Pourquoi ne faut-il pas rester là? Citez une expression qui le montre. - 2 points Quels sont les obstacles qu ils devront surmonter pour rentrer à la base? - 2 points Comment Mermoz s orientait-il? - 1 point Montrez à l aide de deux expressions l effet de la chaleur sur les deux hommes : -1,5 points Pourquoi Mermoz décide-t-il de partir seul? - 1,5 points - 6. Comment Mermoz fut-il sauvé? - 1 point - 7. Montrez à l aide d une expression que Mermoz était épuisé. - 1point Expliquez ces mots : - 1,5 points - - Irréparable :... - Des méharistes :... - Inanimé : Donnez le sens des expressions suivantes : - 1,5 points - - Les pierres croulantes : La nouvelle aube vint : Ses jambes fléchissaient : Page 3 sur 12 Université Paris-Sorbonne Selfee B2-15 septembre 2012

4 I. B- 2. ÉPREUVE D EXPRESSION ÉCRITE - 12 points - Traitez un de ces deux sujets au choix de 20 à 25 lignes (indiquez le sujet choisi) : Sujet 1 : Est-il préférable, selon vous, de passer vos vacances dans votre pays ou bien de partir pour une destination lointaine. Donnez vos arguments. Sujet 2 : Vous écrivez à un ami (une amie) pour lui dire que vous partez pour un séjour à l étranger. Dites-lui ce que vous en attendez Page 4 sur 12 Université Paris-Sorbonne Selfee B2-15 septembre 2012

5 Texte de l épreuve de Compréhension écrite Lisez attentivement cet extrait et répondez aux questions de l épreuve de compréhension écrite. Accident en Syrie Dans la conquête de l air, après l époque des ballons est venue celle des avions. Mais l aviation a eu aussi sa période héroïque. De vaillants pionniers ont peu à peu créé des lignes commerciales. Beaucoup sont morts au cours d accidents. Jean Mermoz ( ) fut l un de ces pionniers. C était un jeune homme débordant de vie et de gaieté. Il voulut effectuer son service militaire dans l aviation et fut affecté à un régiment de Syrie. Un jour, son avion tomba en flammes dans une région inhabitée... Mermoz examina l appareil. L avion était irréparable... Rester là, c était se condamner à mourir de soif. Il fallait donc regagner l oasis à pied. Par une estimation grossière, en calculant l espace parcouru en vol depuis leur point de départ, Mermoz jugea qu il se trouvait à une centaine de kilomètres de l escadrille 1. Cent kilomètres à condition de ne pas se tromper de route à travers un pays sans eau et en pleine rébellion 2. «Ça va, dit Mermoz à son mécanicien, on arrivera. En route.» Il était trois heures de l après-midi. Le soleil, très chaud, faisait sourdre 3 la sueur de leurs corps. Le terrible travail de déshydratation commençait. Quand le jour disparut, les deux hommes s arrêtèrent. Pour s orienter, Mermoz devait attendre le lever des étoiles. Il avait décidé de descendre le plus tard possible dans la plaine, pour ne pas courir le risque d être pris par les Bédouins 4. Les étoiles parurent. Mermoz monta sur un pic et traça son chemin d après la carte céleste. Suivi de son mécanicien, il marcha toute la nuit. Quand vint le jour, le soleil lui servit de guide. La vraie lutte commença. Contre les pierres croulantes, les détours de la montagne, la chaleur croissant d heure en heure, la fatigue qui brisait les jambes et les reins. Et surtout contre la soif. Plus de salive dans la bouche, ou si épaisse qu elle semblait de la poix : une tenaille de feu serrait la gorge. Et la transpiration achevait d épuiser les corps desséchés, racornis. Mermoz, cependant, mena la marche de son pas mesuré d athlète, réconfortant le mécanicien, surveillant les environs. La journée s acheva. Ils étaient encore dans la montagne. Ils y étaient encore au bout d une nuit de marche. Quand la nouvelle aube vint, les deux hommes avaient atteint le bas de la chaîne, mais ils ne voyaient point Palmyre. L instinct de Mermoz lui souffla qu il ne pourrait plus résister longtemps. Déjà, ses jambes fléchissaient. Du sable se levaient des fantômes. Sa langue emplissait monstrueusement sa bouche. Quel que fût le risque de rencontrer des Bédouins ennemis, il fallait couper au plus court. Son mécanicien ne pouvant plus avancer, il le traîna jusqu au chemin des caravanes. Là, le malheureux ne put tenir longtemps. Il tomba. Mermoz ayant secoué en vain la masse inerte, la chargea sur ses épaules, marcha encore. Bientôt, il chancela. «Si je vais plus loin, il y a une chance de plus pour lui comme pour moi», pensa-t-il confusément et comme s il s agissait d étrangers. Il laissa le mécanicien et continua. Quelques heures plus tard, il s abattit en travers de la piste. Il avait fait sans une goutte d eau quarante kilomètres en pleine montagne, et vingt kilomètres dans le désert. Son calcul se révéla juste. Il était tombé en vue de Palmyre. Une patrouille de méharistes le trouva inanimé. Tandis que, pressant leurs méhara, quelques hommes s élançaient au secours du mécanicien, on ramena Mermoz à l escadrille. Il ne reprit conscience que le soir. Ce fut pour s endormir d un sommeil de deux jours. À peine debout, il demanda à voler. Il traitait avec la mort d égal à égal. Joseph KESSEL, Mermoz, Escadrille : groupe d avions de combat Rébellion : personnes en état de révolte. 3. Sourdre : jaillir, en parlant d'un liquide quelconque. 4. Bédouins : arabes nomades, vivant dans le désert. Page 5 sur 12 Université Paris-Sorbonne Selfee B2-15 septembre 2012

6 SERVICE DES EXAMENS DE LANGUE FRANÇAISE RÉSERVÉS AUX ÉTUDIANTS ÉTRANGERS CENTRE DE PARIS - SESSION DU 15 SEPTEMBRE 2012 C E R T I F I C A T P R A T I Q U E D E L A N GU E F R A N Ç A I S E MODULE «COMPRÉHENSION ET EXPRESSION» (B2) II. ÉPREUVES ORALES COLLECTIVES NOM : PRÉNOM : DATE ET LIEU DE NAISSANCE : NATIONALITÉ : N DE LA CONVOCATION Vous allez entendre un enregistrement sonore. A. Compréhension orale: deux écoutes. Vous écouterez attentivement une première fois le document sonore. Vous aurez ensuite 2 minutes pour commencer à répondre aux questions. Vous écouterez une deuxième fois l enregistrement. Vous aurez encore 3 minutes supplémentaires pour compléter vos réponses. B. Discrimination auditive : une seule écoute. Vous répondrez directement aux questions en écrivant l information demandée ou en cochant d une X la bonne réponse. A. COMPRÉHENSION ORALE / 21 Extrait du texte de Jules RENARD, Poil de Carotte. 1. Comment se compose la famille Lepic? - 3 points Qui a oublié de fermer les poules? (cochez la bonne réponse). -1 point La mère La bonne Félix Note :... / 25 Durée : 30 minutes 3. Pourquoi Félix et Ernestine ne veulent-ils pas y aller et que font-ils quand ils répondent? - 2 points -... Page 6 sur 12 Université Paris-Sorbonne Selfee B2-15 septembre 2012

7 4. Qui est le dernier-né de la famille? -1 point Pourquoi l appelle-t-on ainsi? - 1 point - 6. Que disent de lui - 2 points - a) Ernestine? :... b) Félix? : Que promet sa mère pour le décider? - 1 point Montrez qu Ernestine cherche à l aider. Mais que se passe-t-il? - 2 points - 9. À quels animaux qui lui font peur pense-t-il? - 2 points Que font les poules et que leur crie-t-il? - 2 points Comment revient-il à la maison? - 1 point À quoi s attend-il quand il rentre? - 1 point Est-il récompensé de son courage? Pourquoi? - 2 points - Page 7 sur 12 Université Paris-Sorbonne Selfee B2-15 septembre 2012

8 B. DISCRIMINATION AUDITIVE / 4 Attention, vous n entendrez ce document sonore qu une seule fois. Écoutez le document sonore et répondez directement en écrivant l information demandée ou en cochant d une X la bonne réponse. 1. Entourez la bonne réponse en fonction de ce que vous avez entendu : - 2 points - a. Il lutte contre sa couardise ou sa poltronnerie? b. Ernestine va au bout du couloir ou du corridor? c. Il tremble dans l obscurité ou les ténèbres? d. En rentrant il est haletant ou tremblant? 2. Cochez le mot que vous avez entendu : - 2 points - indigne poussant vaciller sombre insigne gloussant scintiller ombre Fin de l épreuve orale collective. Page 8 sur 12 Université Paris-Sorbonne Selfee B2-15 septembre 2012

9 Corrigé des épreuves écrites A - Épreuve de langue B.1 - Épreuve de compréhension écrite Corrigé des épreuves orales collectives Texte de l épreuve orale collective II. A- Compréhension épreuve orale collective II. B - Discrimination auditive Page 9 sur 12 Université Paris-Sorbonne Selfee B2-15 septembre 2012

10 C E R T I F I C A T P R A T I Q U E D E L A N GU E F R A N Ç A I S E Module «COMPREHENSION ET EXPRESSION» Session du 15 septembre 2012 Corrigé des épreuves de Langue et de compréhension écrites Extrait du texte Mermoz de Joseph KESSEL. I. A - ÉPREUVE DE LANGUE I. a) Style indirect : Mermoz pensa que s il allait plus loin, il y aurait une chance de plus. Et il dit au mécanicien que ça allait et qu on arriverait (qu ils arriveraient). b) Style direct : Mermoz dit : «Les étoiles sont apparues, j ai continué d avancer.» Les hommes dirent : «On l a ramené à la base et il n a repris conscience que le soir.» II. III. Mermoz est parti aussitôt, car son compagnon était épuisé. Il a marché longtemps. Il voulait toujours aller plus loin. Mais il était très fatigué et il n avait pas beaucoup d eau. Il pensa au camp et se dit : «J y arriverai. Puis je repartirai demain. Mermoz était un célèbre aviateur. Il fit quelques exploits retentissants. Avec son mécanicien, Ils traversèrent la Cordillère des Andes et ils rejoignirent le Chili. Mermoz, chaque fois qu il revenait, plaisantait avec ses camarades, car il ignorait la peur et le danger. Cependant, un jour, subitement, on n eut plus de ses nouvelles, car il se perdit dans l Atlantique avec son avion. Il avait (ou a) apporté beaucoup à l aviation. IV. a) Voix active : Les aviateurs avaient vaincu les montagnes car Mermoz pilotait la machine. b) Voix passive : Les pilotes furent retrouvés par les méharistes et les deux hommes ont été ramenés à la base par la caravane. V. Les deux hommes avançaient dans le désert, parmi le sable et les dunes. La chaleur était torride et on voyait des mirages dans le lointain. Par bonheur une caravane avec des chameaux, là-bas, peu à peu apparut et arriva près d eux. I. B- 1 - ÉPREUVE DE COMPRÉHENSION ÉCRITE 1. Il ne faut pas rester là, sinon ils vont mourir : [c était se condamner à mourir de soif.] 2. Les obstacles sont la distance (100km), l absence d eau, la rébellion, la chaleur. 3. Mermoz s orientait grâce aux étoiles. 4. La chaleur leur tenaille la gorge, la salive devient épaisse, leurs corps sont desséchés. 5. Mermoz décide de partir seul car son mécanicien est épuisé, et, seul, il a une chance d arriver. 6. Il fut sauvé par une patrouille de méharistes qui le ramena à la base. 7. Il était si épuisé qu il dormit deux jours Irréparable : impossible à réparer. - Des méharistes : des chameliers, une patrouille avec des chameaux. - Inanimé : sans vie, inerte. 9 - Les pierres croulantes : des pierres s éboulent, s effondrent sous les pieds. - La nouvelle aube vint : c est le matin du lendemain. - Ses jambes fléchissaient : Ses jambes ne le portent plus, il s écroule. Page 10 sur 12 Université Paris-Sorbonne Selfee B2-15 septembre 2012

11 TEXTE DE L ÉPREUVE ORALE COLLECTIVE A. COMPRÉHENSION (deux écoutes) Les poules Je parie, dit Madame Lepic, qu Honorine a encore oublié de fermer les poules. C est vrai. On peut s en assurer par la fenêtre. Là-bas, tout au fond de la grande cour, le petit toit aux poules découpe dans la nuit, le carré noir de sa porte ouverte. «Félix, si tu allais les fermer? dit Madame Lepic à l aîné de ses trois enfants. - Je ne suis pas ici pour m occuper des poules, dit Félix, garçon pâle, indolent et poltron. - Et toi Ernestine? - Oh! moi, maman, j aurais trop peur. Grand frère Félix et sœur Ernestine lèvent à peine la tête pour répondre. Ils lisent très intéressés, les coudes sur la table, presque front contre front. - Dieu, que je suis bête! dit Madame Lepic. Je n y pensais plus. Poil de Carotte, va fermer les poules! Elle donne ce petit nom d amour à son dernier-né, parce qu il a les cheveux roux et la peau tachée. Poil de Carotte qui joue à rien sous la table, se dresse et dit avec timidité : - Mais maman, j ai peur aussi, moi. - Comment? répond Madame Lepic, un grand gars comme toi! C est pour rire. Dépêchezvous, s il te plaît! - On le connaît ; il est hardi comme un bouc, dit sa sœur Ernestine. - Il ne craint rien, ni personne, dit Félix, son grand frère. Ces compliments enorgueillissent Poil de Carotte, et, honteux d en être indigne, il lutte déjà contre sa couardise. Pour l encourager définitivement, sa mère lui promet une gifle. - Au moins, éclairez-moi, dit-il. Madame Lepic hausse les épaules, Félix sourit avec mépris. Seule pitoyable, Ernestine prend une bougie et accompagne petit frère jusqu au bout du corridor. - Je t attendrai là», dit-elle. Mais elle s enfuit tout de suite, terrifiée, parce qu un fort coup de vent fait vaciller la lumière et l éteint. Poil de Carotte, les fesses collées, les talons plantés, se met à trembler dans les ténèbres. Elles sont si épaisses qu il se croit aveugle. Parfois une rafale l enveloppe, comme un drap glacé, pour l emporter. Des renards, des loups même, ne lui soufflent-ils pas dans ses doigts, sur sa joue? Le mieux est de se précipiter au juger, vers les poules, la tête en avant, afin de trouer l ombre. Tâtonnant, il saisit le crochet de la porte. Au bruit de ses pas, les poules s agitent en gloussant sur leur perchoir. Poil de Carotte leur crie : «Taisez-vous donc, c est moi!», ferme la porte et se sauve, les jambes, les bras comme ailés. Quand il rentre, haletant, fier de lui, dans la chaleur et la lumière, il lui semble qu il échange des loques pesantes de boue et de pluie contre un revêtement neuf et léger. Il sourit, se tient droit, dans son orgueil, attend les félicitations, et maintenant hors de danger, cherche sur le visage de ses parents la trace des inquiétudes qu ils ont eues. Mais grand frère Félix et sœur Ernestine continuent tranquillement leur lecture, et Madame Lepic lui dit, de sa voix naturelle : «Poil de Carotte, tu iras les fermer tous les soirs.» Jules RENARD, Poil de Carotte, Page 11 sur 12 Université Paris-Sorbonne Selfee B2-15 septembre 2012

12 C E R T I F I C A T P R A T I Q U E D E L A N GU E F R A N Ç A I S E MODULE «COMPRÉHENSION ET EXPRESSION» Corrigé des épreuves orales collectives Extrait du texte Poil de Carotte de Jules RENARD. A. COMPRÉHENSION ORALE 1. La famille se compose de trois enfants, du père et de la mère. 2. La bonne Honorine a oublié de fermer les poules. 3. Félix et Ernestine disent qu ils ont peur tous les deux et ils lisent. 4. Le dernier-né est Poil de Carotte. 5. On l appelle ainsi car il a des cheveux roux et des taches de rousseur. 6. Ernestine dit qu il est hardi comme un bouc et Félix dit qu il ne craint personne. 7. Sa mère lui promet une gifle. 8. Ernestine l accompagne avec une bougie. Elle s éteint et sa sœur s enfuit. 9. Il pense aux loups et aux renards. 10. Les poules s agitent et gloussent et il leur crie : «Taisez-vous». 11. Il revient à la maison en courant, il se sauve. 12. Il s attend à des félicitations. 13. Non, il n est pas récompensé de son courage car il devra y aller tous les soirs. B. DISCRIMINATION AUDITIVE 1. Entourez la bonne réponse : a. Il lutte contre sa couardise. b. Ernestine va au bout du corridor. c. Il tremble dans les ténèbres. d. En rentrant il est haletant. 2. Cochez le mot que vous avez entendu : X indigne insigne poussant X gloussant X vaciller scintiller sombre X ombre Page 12 sur 12 Université Paris-Sorbonne Selfee B2-15 septembre 2012

Le Cauchemar révélateur

Le Cauchemar révélateur Le Cauchemar révélateur Hier c était le départ de ma mère. On l emmena à l aéroport. Elle devait partir pour son travail. Quand l avion dans lequel elle était décolla, il passa au-dessus de nos têtes.

Plus en détail

contes licencieux des provinces de france

contes licencieux des provinces de france Jean Quatorze-Coups Tout près d ici, vivait il y a déjà longtemps une veuve dont le fils était chasse-marée, autrement dit, domestique dans un moulin. Jean c était le nom du jeune homme avait vingt-quatre

Plus en détail

V3 - LE PASSE COMPOSE

V3 - LE PASSE COMPOSE CM1 V.3 LE PASSE COMPOSE DE L INDICATIF Il s agit de mettre en évidence la conjugaison des verbes en «er», en «ir-iss» des verbes être, avoir, faire, prendre, aller, pouvoir. On mettra en évidence le fait

Plus en détail

ÉPREUVE DE LANGUE - 25 points -

ÉPREUVE DE LANGUE - 25 points - SERVICE DES EXAMENS DE LANGUE FRANÇAISE RÉSERVÉS AUX ÉTUDIANTS ÉTRANGERS CENTRE DE PARIS - SESSION DU 30 MAI 2009 C E R T I F I C A T P R A T I Q U E D E L A N GU E F R A N Ç A I S E MODULE «COMPRÉHENSION

Plus en détail

C ÉTAIT IL Y A TRÈS LONGTEMPS QUAND LE COCHON D INDE N AVAIT PAS ENCORE SES POILS.

C ÉTAIT IL Y A TRÈS LONGTEMPS QUAND LE COCHON D INDE N AVAIT PAS ENCORE SES POILS. C ÉTAIT IL Y A TRÈS LONGTEMPS QUAND LE COCHON D INDE N AVAIT PAS ENCORE SES POILS. MAIS UN JOUR IL PARTIT PLUS AU NORD POUR DÉCOUVRIR LE MONDE. IL MARCHAIT, MARCHAIT, MARCHAIT SANS S ARRÊTER.IL COMMENÇA

Plus en détail

Lola. Texte de Sylvie Lavoie et d Éric Lemoine İllustrations de Sonia Hivert Mise en page réalisée par Cloé Perrotin. www.majuscrit.

Lola. Texte de Sylvie Lavoie et d Éric Lemoine İllustrations de Sonia Hivert Mise en page réalisée par Cloé Perrotin. www.majuscrit. Lola Texte de Sylvie Lavoie et d Éric Lemoine İllustrations de Sonia Hivert Mise en page réalisée par Cloé Perrotin www.majuscrit.fr www.majuscrit.fr Marcus Papa Texte de Sylvie Lavoie et d Éric Lemoine

Plus en détail

C est dur d être un vampire

C est dur d être un vampire C est dur d être un vampire 1/6 Pascale Wrzecz Lis les pages 5 à 8. Tu peux garder ton livre ouvert. 1 Retrouve les mots dans ta lecture et complète les cases. C est une histoire de. Prénom du héros ;

Plus en détail

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare.

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je venais d arriver à Hanovre par le train de onze heures. À Düsseldorf j avais passé plus de trois semaines chez un homme de quarante

Plus en détail

Examen de français Université de Technologie chimique et de Métallurgie TEST DE GRAMMAIRE ET DE LEXIQUE

Examen de français Université de Technologie chimique et de Métallurgie TEST DE GRAMMAIRE ET DE LEXIQUE Examen de français Université de Technologie chimique et de Métallurgie TEST DE GRAMMAIRE ET DE LEXIQUE PARTIE 1 Complétez les pointillés par une des réponses ci-dessus de manière que les phrases obtenues

Plus en détail

GRAMMATICAUX DE CATÉGORIES DIFFÉRENTES QUANT QUAND 1 Homophones grammaticaux de catégories différentes

GRAMMATICAUX DE CATÉGORIES DIFFÉRENTES QUANT QUAND 1 Homophones grammaticaux de catégories différentes GRAMMATICAUX DE CATÉGORIES DIFFÉRENTES QU EN HOMOPHONES QUANT QUAND 1 Homophones grammaticaux de catégories différentes qu en quant quand qu en : que (e élidé devant une voyelle) suivie de en, pronom qui

Plus en détail

La petite poule qui voulait voir la mer

La petite poule qui voulait voir la mer Découverte Complète la carte d identité du livre. Titre du livre Nom de l auteur Nom de l illustrateur Editeur Que voit- on sur la 1 ère page de couverture? C est l histoire q d un poisson q d une souris

Plus en détail

EXERCICIOS AUTOAVALIABLES

EXERCICIOS AUTOAVALIABLES EXERCICIOS AUTOAVALIABLES 1.- Transforme les phrases au passé récent a) Il a changé de travail b) Nous avons pris une décision importante c) Elle a téléphoné à Jean d) J ai envoyé un SMS à ma collègue

Plus en détail

Mademoiselle J affabule et les chasseurs de rêves Ou l aventure intergalactique d un train de banlieue à l heure de pointe

Mademoiselle J affabule et les chasseurs de rêves Ou l aventure intergalactique d un train de banlieue à l heure de pointe Mademoiselle J affabule et les chasseurs de rêves Ou l aventure intergalactique d un train de banlieue à l heure de pointe de Luc Tartar * extraits * Les sardines (on n est pas des bêtes) - Qu est-ce qu

Plus en détail

Nom : Prénom : Date :

Nom : Prénom : Date : J observe le livre dans son ensemble, je le feuillette et je réponds aux 1) Je complète la carte d identité du livre. Titre du livre Nom de l auteur Nom de l illustrateur Editeur Collection Genre 2) Qui

Plus en détail

Subordonnée circonstancielle de cause, de conséquence et de but

Subordonnée circonstancielle de cause, de conséquence et de but DE MATÉRIEL CONSÉQUENCE POUR ET DE BUTALLOPHONES 1 Notion de phrase Subordonnée circonstancielle de cause, de conséquence et de but 1 LA SUBORDONNÉE CIRCONSTANCIELLE DE CAUSE La subordonnée circonstancielle

Plus en détail

1. La famille d accueil de Nadja est composée de combien de personnes? 2. Un membre de la famille de Mme Millet n est pas Français. Qui est-ce?

1. La famille d accueil de Nadja est composée de combien de personnes? 2. Un membre de la famille de Mme Millet n est pas Français. Qui est-ce? 1 LA FAMILLE 1.1 Lecture premier texte Nadja va passer quatre mois de la prochaine année scolaire en France. Aujourd hui, elle a reçu cette lettre de sa famille d accueil. Chère Nadja, Je m appelle Martine

Plus en détail

Questionnaire pour connaître ton profil de perception sensorielle Visuelle / Auditive / Kinesthésique

Questionnaire pour connaître ton profil de perception sensorielle Visuelle / Auditive / Kinesthésique Questionnaire pour connaître ton profil de perception sensorielle Visuelle / Auditive / Kinesthésique BUT : Découvrir ton profil préférentiel «Visuel / Auditif / Kinesthésique» et tu trouveras des trucs

Plus en détail

SŒUR DE. Lot Vekemans. Traduit du néerlandais par Alain van Crugten. Texte publié par Edition Espaces 34, France Texte déposé à la SACD Belgique

SŒUR DE. Lot Vekemans. Traduit du néerlandais par Alain van Crugten. Texte publié par Edition Espaces 34, France Texte déposé à la SACD Belgique SŒUR DE Lot Vekemans Traduit du néerlandais par Alain van Crugten Texte publié par Edition Espaces 34, France Texte déposé à la SACD Belgique Ils vont lâcher les chiens Bientôt Bientôt ils vont lâcher

Plus en détail

Les chaises. - Les enfants, elle nous a dit, dans la nuit, une canalisation d'eau a gele et a creve, ce qui

Les chaises. - Les enfants, elle nous a dit, dans la nuit, une canalisation d'eau a gele et a creve, ce qui Les chaises.' Ca a ete terrible, a l'ecole, aujourd'hui! Nous sommes arrives ce matin, comme d'habitude, et quand Ie Bouillon (c'est notre surveillant) a sonne la cloche, nous sommes alles nous mettre

Plus en détail

BENF_FR.qxd 8/07/04 16:23 Page cov4 KH-57-03-297-FR-C

BENF_FR.qxd 8/07/04 16:23 Page cov4 KH-57-03-297-FR-C BENF_FR.qxd 8/07/04 16:23 Page cov4 14 16 KH-57-03-297-FR-C BENF_FR.qxd 8/07/04 16:24 Page cov1 Si belles hirondelles! Commission européenne BENF_FR.qxd 8/07/04 16:24 Page cov2 Cette publication a été

Plus en détail

Auxiliaire avoir au présent + participe passé

Auxiliaire avoir au présent + participe passé LE PASSÉ COMPOSÉ 1 1. FORMATION DU PASSÉ COMPOSÉ Formation : Auxiliaire avoir au présent + participe passé PARLER MANGER REGARDER J ai parlé Tu as parlé Il/elle/on a parlé Nous avons parlé Vous avez parlé

Plus en détail

Séance 1 - Classe de 1 ère. Cours - Application Introduction à la typologie et à l analyse des figures de style

Séance 1 - Classe de 1 ère. Cours - Application Introduction à la typologie et à l analyse des figures de style Séance 1 - Classe de 1 ère Cours - Application Introduction à la typologie et à l analyse des figures de style I) Rappel définition d une figure de style A) Définition d une figure de style. - Le langage

Plus en détail

Comment le Chat et la Souris sont venus au monde Conte populaire du Vietnam Partie 1

Comment le Chat et la Souris sont venus au monde Conte populaire du Vietnam Partie 1 Comment le Chat et la Souris sont venus au monde Conte populaire du Vietnam Partie 1 Ngoc-hoang, l empereur de Jade, le dieu suprême des cieux, vivait dans son royaume céleste où il possédait un palais

Plus en détail

Handelsmittelschulen Bern Biel Thun. Aufnahmeprüfungen 2010. Datum: Montag, 22. März 2010. Lösungen. 13.30-14.30 (60 Minuten) Gesamtpunktzahl : / 87

Handelsmittelschulen Bern Biel Thun. Aufnahmeprüfungen 2010. Datum: Montag, 22. März 2010. Lösungen. 13.30-14.30 (60 Minuten) Gesamtpunktzahl : / 87 Handelsmittelschulen Bern Biel Thun Aufnahmeprüfungen 2010 Datum: Montag, 22. März 2010 Fach: Französisch Lösungen Zeit: 13.30-14.30 (60 Minuten) Gesamtpunktzahl : / 87 NOTE : 1 Lisez ce texte: Logicielle

Plus en détail

La poule qui se promenait dans la forêt

La poule qui se promenait dans la forêt Téa la poule et la montre à remonter le temps Il était une fois une poule qui s'appelait Téa. Quand Téa voulait dormir c'était que le matin! Il n'était que 9 heures, Téa cria tous les jours, Je veux dormir

Plus en détail

N Y OU OÙ 1 Homophones grammaticaux de catégories différentes. ni n y ou où

N Y OU OÙ 1 Homophones grammaticaux de catégories différentes. ni n y ou où GRAMMATICAUX DE CATÉGORIES DIFFÉRENTES NI HOMOPHONES N Y OU OÙ 1 Homophones grammaticaux de catégories différentes ni n y ou où NI N Y ni : conjonction de coordination. ni est le pendant négatif de ou

Plus en détail

L Intégrale de l Humour ***

L Intégrale de l Humour *** Un enfant va dans une épicerie pour acheter des bonbons. Comme l épicier n en vend généralement pas beaucoup, il les range tout en haut d une étagère très haute. Le garçon demande : 1 euro de bonbons s

Plus en détail

MEILLEURS AMIS... PEUT-ÊTRE? Producent Gabriella Thinsz Sändningsdatum: 23/11 2004

MEILLEURS AMIS... PEUT-ÊTRE? Producent Gabriella Thinsz Sändningsdatum: 23/11 2004 MEILLEURS AMIS... PEUT-ÊTRE? Producent Gabriella Thinsz Sändningsdatum: 23/11 2004 Salut! Est-ce que tu as un bon copain? Un meilleur ami? Est-ce que tu peux parler avec lui ou avec elle de tout? Est-ce

Plus en détail

Le petit bonhomme en pain d épices

Le petit bonhomme en pain d épices Le petit bonhomme en pain d épices Robert Gaston Herbert Le petit bonhomme en pain d épices Conte anglais Adaptation réalisée par Marie-Laure Besson pour «Le Cartable Fantastique» Robert Gaston Herbert

Plus en détail

Du même auteur. Le Combat contre mes dépendances, éditions Publibook, 2013

Du même auteur. Le Combat contre mes dépendances, éditions Publibook, 2013 Jalousie Du même auteur Le Combat contre mes dépendances, éditions Publibook, 2013 Dominique R. Michaud Jalousie Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com

Plus en détail

Marie Lébely. Le large dans les poubelles

Marie Lébely. Le large dans les poubelles Marie Lébely Le large dans les poubelles Prologue «La vitesse de conduction des fibres postganglionnaires est-elle du même ordre que celle des fibres nerveuses motrices du système nerveux somatique?» C

Plus en détail

GRAMMATICAUX DE MÊME CATÉGORIE AUSSI TÔT / BIENTÔT BIEN TÔT / PLUTÔT PLUS TÔT / SITÔT SI TÔT 1 Homophones grammaticaux de même catégorie

GRAMMATICAUX DE MÊME CATÉGORIE AUSSI TÔT / BIENTÔT BIEN TÔT / PLUTÔT PLUS TÔT / SITÔT SI TÔT 1 Homophones grammaticaux de même catégorie GRAMMATICAUX DE MÊME CATÉGORIE AUSSITÔT HOMOPHONES AUSSI TÔT / BIENTÔT BIEN TÔT / PLUTÔT PLUS TÔT / SITÔT SI TÔT 1 Homophones grammaticaux de même catégorie aussitôt aussi tôt aussitôt : Il signifie au

Plus en détail

Octave MIRBEAU LA BAGUE

Octave MIRBEAU LA BAGUE Octave MIRBEAU LA BAGUE LA BAGUE Un matin, le vieux baron vint chez moi. Et, sans préambule, il me demanda : Est-ce vrai, docteur, qu il y a du fer dans le sang? C est vrai Ah! je ne voulais pas le croire

Plus en détail

Le loup et les 7 chevreaux

Le loup et les 7 chevreaux Episode 1 Il était une fois une chèvre qui avait sept jolis petits chevreaux. Un matin, elle voulut aller chercher de la nourriture pour elle et ses petits dans la pairie. Elle les rassembla tous les sept

Plus en détail

Subordonnée circonstancielle de temps

Subordonnée circonstancielle de temps DE MATÉRIEL TEMPS POUR ALLOPHONES 1 Notion de phrase Subordonnée circonstancielle de temps La subordonnée circonstancielle de temps sert à situer l action dans le temps. Elle peut exprimer : la simultanéité

Plus en détail

Unité 4 : En forme? Comment est ton visage?

Unité 4 : En forme? Comment est ton visage? Unité 4 : En forme? Leçon 1 Comment est ton visage? 53 Écoute, relie et colorie. 1. un œil vert 2. un nez rouge 3. des cheveux noirs 4. des yeux bleus 5. des oreilles roses 6. une bouche violette Lis et

Plus en détail

La rue. > La feuille de l élève disponible à la fin de ce document

La rue. > La feuille de l élève disponible à la fin de ce document La rue Grandir, qu est-ce que cela signifie vraiment? Un jeune qui a vécu isolé dans les rues de Paris témoigne. Cette fiche pédagogique propose de découvrir une réalité peu connue de la France d aujourd

Plus en détail

une autruche la banquise un pompier une vague un poisson la fumée un savon une voiture un tiroir la gare un car un anorak une mandoline

une autruche la banquise un pompier une vague un poisson la fumée un savon une voiture un tiroir la gare un car un anorak une mandoline Fiche 1 Lecture orale 1 Je lis les lettres. c d q t g k s f v z b u è é e h c n k l m u b v S Z Q V T N C D O L P R 2 Je lis des mots outils. dessus dessous devant derrière qui que nous vous mon son pourquoi

Plus en détail

Les 100 plus belles façons. François Gagol

Les 100 plus belles façons. François Gagol Les 100 plus belles façons d'aimer François Gagol Les 100 plus belles façons d Aimer François Gagol François Gagol, 2003. Toute reproduction ou publication, même partielle, de cet ouvrage est interdite

Plus en détail

Voyage au pays du sommeil

Voyage au pays du sommeil Service de prévention et d éducation à la santé - 2014 Voyage au pays du sommeil Séance 1 : Le soir à la maison 1- En GS, votre enfant à besoin de 11h de sommeil chaque nuit. Cependant, il existe des petits

Plus en détail

Le carnaval des oiseaux

Le carnaval des oiseaux Le carnaval des oiseaux Marie-Jane Pinettes et Jacques Laban Juillet 2001 1 Le carnaval des oiseaux A Camille, Margot et Théo 2 LE CARNAVAL DES OISEAUX Il y a longtemps, mais très, très longtemps, tous

Plus en détail

Chez les réparateurs de zém

Chez les réparateurs de zém Chez les réparateurs de zém Thèmes Questions de société, vie quotidienne Concept Le webdocumentaire Indépendances africaines, documentaire conçu spécifiquement pour le web, offre un voyage dans 16 pays

Plus en détail

LEARNING BY EAR. Sécurité routière EPISODE 4 : «Permis de conduire»

LEARNING BY EAR. Sécurité routière EPISODE 4 : «Permis de conduire» LEARNING BY EAR Sécurité routière EPISODE 4 : «Permis de conduire» Auteur : Victoria Averill Editeurs : Johannes Beck, Katrin Ogunsade Correction : Martin Vogl Traduction : Aude Gensbittel Personnages

Plus en détail

LE VOL DU P.C. FEUILLES DE PASSATION DDN : DATE DE L EXAMEN : AGE :

LE VOL DU P.C. FEUILLES DE PASSATION DDN : DATE DE L EXAMEN : AGE : LE VOL DU P.C. FEUILLES DE PASSATION NOM : PRENOM : DDN : DATE DE L EXAMEN : AGE : Observations : Attention : toutes les consignes peuvent être adaptées dans leur formulation, pour permettre au sujet qui

Plus en détail

Lire et comprendre 1

Lire et comprendre 1 Lire et comprendre 1 Faites place à Mini-Loup, indien des mers du Sud. Faites place à Mini-Loup, corsaire des mers du Sud. Faites place à Mini-Rat, corsaire des mers du Sud. L équipe tire et pousse la

Plus en détail

Je viens vous préparer à cet évènement : L illumination des consciences

Je viens vous préparer à cet évènement : L illumination des consciences Je viens vous préparer à cet évènement : L illumination des consciences Cette révélation est donnée en français à Sulema, une femme née en 1954 au Salvador. Depuis plus de 30 ans, elle vit au Canada avec

Plus en détail

Et avant, c était comment?

Et avant, c était comment? 3 Et avant, c était comment? Objectifs de l unité Tâche La première partie de l évaluation comprend une tâche, QUELS CHANGEMENTS!, divisée en quatre phases. Dans la première phase, il s agit d écouter

Plus en détail

AGNÈS BIHL, Elle et lui (2 14)

AGNÈS BIHL, Elle et lui (2 14) (2 14) PAROLES {Refrain :} Elle et lui, c est le jour et la nuit C est le sucre et le sel, lui et elle Il est fromage elle est dessert 1 Il est sauvage elle est solaire Il est poker elle est tarot Il est

Plus en détail

Ça me panique, pas question de le nier. Mais c est ma seule carence, le dernier point encore sensible entre elle et moi, ce fait que, dès qu elle

Ça me panique, pas question de le nier. Mais c est ma seule carence, le dernier point encore sensible entre elle et moi, ce fait que, dès qu elle Ça me panique, pas question de le nier. Mais c est ma seule carence, le dernier point encore sensible entre elle et moi, ce fait que, dès qu elle commence sa crise d éternuements, il faut que je m arrache.

Plus en détail

Activité 3. Peux-tu répéter? Compression de texte. Résumé. Liens pédagogiques. Compétences. Âge. Matériels

Activité 3. Peux-tu répéter? Compression de texte. Résumé. Liens pédagogiques. Compétences. Âge. Matériels Activité 3 Peux-tu répéter? Compression de texte Résumé Puisque les ordinateurs disposent d un espace limité pour contenir les informations, ils doivent les représenter d une manière aussi efficace que

Plus en détail

Histoire de Manuel Arenas

Histoire de Manuel Arenas Histoire de Manuel Arenas Dieu est le seul Dieu vivant nous pouvons Lui faire entièrement confiance! Source : Hugh Steven, «Manuel» ( 1970 Wycliffe Bible Translators) En français : «Manuel le Totonac»

Plus en détail

Macmine et ses bons compagnons. CCéélleessttiinn

Macmine et ses bons compagnons. CCéélleessttiinn Macmine et ses bons compagnons CCéélleessttiinn Il était une fois une petite ambulance très intelligente. Elle vivait dans une petite maison en paille. Elle s amusait drôlement avec les autres voitures,

Plus en détail

«Si quelqu un veut venir après moi qu il renonce à lui-même, qu il se charge chaque jour de sa croix et qu il me suive» Luc 9 : 23.

«Si quelqu un veut venir après moi qu il renonce à lui-même, qu il se charge chaque jour de sa croix et qu il me suive» Luc 9 : 23. «Si quelqu un veut venir après moi qu il renonce à lui-même, qu il se charge chaque jour de sa croix et qu il me suive» Luc 9 : 23. Pour faire suite au récit des disciples sur le chemin d Emmaüs et pour

Plus en détail

Le prisonnier de l'eau

Le prisonnier de l'eau 1 Un tunnel temporel en 1320? e professeur Auvernaux fit entrer ses quatre visiteurs dans l appartement et leur montra l entrée du salon. En même temps, il s excusa en quelques mots. L«C est gentil à vous

Plus en détail

Sauvée De mon mari, ma chère, sauvée! Délivrée! libre! libre! libre! Comment libre? En quoi? En quoi! Le divorce! Oui, le divorce!

Sauvée De mon mari, ma chère, sauvée! Délivrée! libre! libre! libre! Comment libre? En quoi? En quoi! Le divorce! Oui, le divorce! SAUVÉE I Elle entra comme une balle qui crève une vitre, la petite marquise de Rennedon, et elle se mit à rire avant de parler, à rire aux larmes comme elle avait fait un mois plus tôt, en annonçant à

Plus en détail

OLIVER L ENFANT QUI ENTENDAIT MAL

OLIVER L ENFANT QUI ENTENDAIT MAL OLIVER L ENFANT QUI ENTENDAIT MAL «Oliver l enfant qui entendait mal» est dédié à mon frère, Patrick, qui est malentendant, à la famille, aux amis, et aux professionnels, qui s impliquèrent pour l aider.

Plus en détail

PRÉSCOLAIRE. ANDRÉE POULIN (devant la classe) : Je me présente, mais je pense que vous connaissez déjà mon nom, hein? Je m'appelle Andrée.

PRÉSCOLAIRE. ANDRÉE POULIN (devant la classe) : Je me présente, mais je pense que vous connaissez déjà mon nom, hein? Je m'appelle Andrée. PRÉSCOLAIRE Enfants qui chantent Une tête remplie d idées Qui me permet de rêver Qui me permet d inventer Imagine. ANDRÉE POULIN (devant la classe) : Je me présente, mais je pense que vous connaissez déjà

Plus en détail

Avertissement. Lisez ces livres, si ce n est déjà fait, et alors vous comprendrez mieux ce qu ils ont voulu exprimer. Dominique

Avertissement. Lisez ces livres, si ce n est déjà fait, et alors vous comprendrez mieux ce qu ils ont voulu exprimer. Dominique Editions Trembley 1 Avertissement Voilà, vous allez lire une drôle d histoire, née de l imagination de seize enfants de 9 à 10 ans. Ils ont décidé de vous faire partager la vie des héros de livres qu ils

Plus en détail

RENCONTRES EFFRAYANTES

RENCONTRES EFFRAYANTES RENCONTRES EFFRAYANTES Vampire ou loup-garou? Un frisson me saisit soudain, non pas un frisson de froid, mais un étrange frisson d angoisse. Je hâtai le pas, inquiet d être seul dans ce bois, apeuré sans

Plus en détail

Manuscrit et Vocabulaire

Manuscrit et Vocabulaire Manuscrit et Vocabulaire Histoires fantastiques : En voiture! «Bienvenue dans votre voiture. Je vais accompagner pendant votre voyage. Laissez-moi vous guider!» On entend une voix mélodieuse quand Papa

Plus en détail

Loin de mes yeux. Chaque personne apprivoise la mort à sa façon, ce qui apporte à cette dernière

Loin de mes yeux. Chaque personne apprivoise la mort à sa façon, ce qui apporte à cette dernière Loin de mes yeux Chaque personne apprivoise la mort à sa façon, ce qui apporte à cette dernière expérience une dimension unique. Voici un guide tout simple, une carte routière pour vous montrer les chemins

Plus en détail

Indications pédagogiques C3-15

Indications pédagogiques C3-15 à la Communication Objectif général Indications pédagogiques C3-15 C : comprendre un message Degré de difficulté 3 Objectif intermédiaire 1 : Analyser un message Objectif opérationnel 5 : Reconnaître les

Plus en détail

le livret de Bébé nageur avec la complicité de bébé.

le livret de Bébé nageur avec la complicité de bébé. L association plaisirs de l eau vous présente le livret de Bébé nageur avec la complicité de bébé. http://plaisir-de-leau.wifeo.com 27/09/14 Plaisirs de l eau livret bébé nageur 1 BIENVENUE à l association

Plus en détail

Texte à reconstituer : un passage de La Mère aux monstres de Maupassant

Texte à reconstituer : un passage de La Mère aux monstres de Maupassant Texte à reconstituer : un passage de La Mère aux monstres de Maupassant Construire le plan : fixer l ordre des événements, fixer l ordre de la narration Pour ne pas vous perdre dans votre histoire, demandez-vous

Plus en détail

CONSIGNE : Lis attentivement les textes suivants. Réponds aux questions en relisant chaque fois les textes.

CONSIGNE : Lis attentivement les textes suivants. Réponds aux questions en relisant chaque fois les textes. CONSIGNE : Lis attentivement les textes suivants. Réponds aux questions en relisant chaque fois les textes. Texte 1 La colombe et la fourmi Une fourmi se penche dans l'eau et tombe. Le ruisseau est pour

Plus en détail

Correction des accords des verbes

Correction des accords des verbes DES ACCORDS VERBES 1 Accord du verbe Correction des accords des verbes En cliquant sur le bouton «Rubrique grammaticale» dans notre site, vous pourrez, au besoin, consulter les notions théoriques suivantes

Plus en détail

Homophones grammaticaux de catégories différentes. près prêt

Homophones grammaticaux de catégories différentes. près prêt GRAMMATICAUX DE CATÉGORIES DIFFÉRENTES PRÈS HOMOPHONES PRÊT 1 Homophones grammaticaux de catégories différentes près prêt près : adverbe. Il indique la proximité dans l espace ou dans le temps. Il a le

Plus en détail

LES CONJONCTIONS ET LES PRÉPOSITIONS

LES CONJONCTIONS ET LES PRÉPOSITIONS LES CONJONCTIONS ET LES PRÉPOSITIONS En bref Les conjonctions de coordination relient des unités qui ont la même fonction. Les conjonctions de subordination relient une proposition subordonnée à une proposition

Plus en détail

PRÉPARATION AU TEST! CULTURE INTERNATIONAL CLUB

PRÉPARATION AU TEST! CULTURE INTERNATIONAL CLUB Niveau 2 - Mots treize quatorze quinze seize dix-sept dix-huit dix-neuf vingt vingt-et-un vingt-deux vingt-trois vingt-quatre vingt-cinq vingt-six vingt-sept vingt-huit vingt-neuf trente quarante cinquante

Plus en détail

Le Grand Troupeau de De Jean Giono.

Le Grand Troupeau de De Jean Giono. Cornus Louis 1èreS 3 Lycée Paul Cézanne Le Grand Troupeau de De Jean Giono. Le Grand Troupeau est roman écrit de l année 1929 jusqu à l année 1931 par l auteur pacifiste Jean Giono. Il a été publié en

Plus en détail

Paye Bah. Ibrahim Touré

Paye Bah. Ibrahim Touré Mon pays est immense comme un continent A cause de la guerre, les gens sont mécontents. La guerre a tout détruit au nord Personne n ose sortir dehors Même les ampoules la nuit ne s allument plus Le jour

Plus en détail

6Des lunettes pour ceux qui en ont besoin

6Des lunettes pour ceux qui en ont besoin 6Des lunettes pour ceux qui en ont besoin Des lunettes pour ceux qui en ont besoin De nombreuses personnes dans le monde sont atteintes d erreurs de réfraction. Cela signifie que leurs yeux ne voient pas

Plus en détail

Questionnaire pour les enseignant(e)s

Questionnaire pour les enseignant(e)s info@educatout123.fr www.educatout123.fr +31 614303399 L enfant qui bouge beaucoup! C est un fait, un enfant bouge beaucoup, il a besoin de se dépenser. Il arrive même parfois qu on n arrive plus à tenir

Plus en détail

AVERTISSEMENT. Ce texte a été téléchargé depuis le site http://www.leproscenium.com

AVERTISSEMENT. Ce texte a été téléchargé depuis le site http://www.leproscenium.com AVERTISSEMENT Ce texte a été téléchargé depuis le site http://www.leproscenium.com Ce texte est protégé par les droits d auteur. En conséquence avant son exploitation vous devez obtenir l autorisation

Plus en détail

LA MAISON DE POUPEE DE PETRONELLA DUNOIS

LA MAISON DE POUPEE DE PETRONELLA DUNOIS LA MAISON DE POUPEE DE PETRONELLA DUNOIS Je suis une poupée dans une maison de poupée. Un jour j ai quitté mari et enfants, pourquoi? je ne sais plus très bien. À peine le portail s était-il refermé derrière

Plus en détail

LEARNING BY EAR. Sécurité routière EPISODE 7: «Le port du casque à moto»

LEARNING BY EAR. Sécurité routière EPISODE 7: «Le port du casque à moto» LEARNING BY EAR Sécurité routière EPISODE 7: «Le port du casque à moto» Auteur : Victoria Averill Editeurs : Johannes Beck, Katrin Ogunsade Correction : Martin Vogl Traduction : Aude Gensbittel Personnages

Plus en détail

Quelqu un qui t attend

Quelqu un qui t attend Quelqu un qui t attend (Hervé Paul Kent Cokenstock / Hervé Paul Jacques Bastello) Seul au monde Au milieu De la foule Si tu veux Délaissé Incompris Aujourd hui tout te rends malheureux Si tu l dis Pourtant

Plus en détail

LEARNING BY EAR 2009 Economie 3è épisode REUSSIR DANS LE MONDE DES AFFAIRES

LEARNING BY EAR 2009 Economie 3è épisode REUSSIR DANS LE MONDE DES AFFAIRES LEARNING BY EAR 2009 Economie 3è épisode REUSSIR DANS LE MONDE DES AFFAIRES Feuilleton : Auteur : Rédaction : L HISTOIRE DE DEUX JEUNES QUI ONT REUSSI, A PARTIR DE LEUR ARGENT DE POCHE Frédéric GAKPARA

Plus en détail

Trait et ligne. La ligne avance, Elle indique une direction, Elle déroule une histoire, Le haut ou le bas, la gauche et la droite Une évolution.

Trait et ligne. La ligne avance, Elle indique une direction, Elle déroule une histoire, Le haut ou le bas, la gauche et la droite Une évolution. Trait et ligne I La ligne me fascine. Le trait qui relie ou qui sépare Qui déchire le néant et marque une trace Qui me fait entrer dans l univers des signes. La ligne avance, Elle indique une direction,

Plus en détail

Vers toi Tim Project 2007

Vers toi Tim Project 2007 Vers toi Tu me sondes et me connaît, Tu sais tout de moi, non rien ne t est caché Chaque jour tu éclaires ma vie Tu gardes mes pas, tu me conduis Je veux te louer C est vers toi que je me tourne, Tu m

Plus en détail

Que chaque instant de cette journée contribue à faire régner la joie dans ton coeur

Que chaque instant de cette journée contribue à faire régner la joie dans ton coeur Que chaque instant de cette journée contribue à faire régner la joie dans ton coeur Des souhaits pour une vie des plus prospères et tous les voeux nécessaires pour des saisons extraordinaires! Meilleurs

Plus en détail

Fanny. (sur le thème du temps)

Fanny. (sur le thème du temps) Fanny Dans une petite maison, dans le bois de nénuphars, habitait Monsieur Piloge avec ses deux enfants : Paul et Laure. Ce jour-là, toute la famille partait chez des amis Avant de s en aller, les enfants

Plus en détail

Nom :.. Prénom : Ecole :... Langage oral Lecture. Ecriture. Cahier de l élève. Evaluation fin CP

Nom :.. Prénom : Ecole :... Langage oral Lecture. Ecriture. Cahier de l élève. Evaluation fin CP Nom :.. Prénom : Ecole :... Langage oral Lecture Cahier de l élève Ecriture Evaluation fin CP Maîtrise de la langue et prévention de l illettrisme - IA 79 Programmes 2008 Exercice 1 Compétence : Connaître

Plus en détail

Accompagnement personnalisé 6e

Accompagnement personnalisé 6e éduscol Accompagnement personnalisé 6e Accompagnement personnalisé en 6ème Problème pédagogique : l élève fait des erreurs dans la conjugaison du présent de l indicatif. Compétence 1 : Conjuguer les verbes,

Plus en détail

PAR VOTRE MEDECIN! «FUN», LES CIGARETTES RECOMMANDÉES NOUVELLE PERCÉE MÉDICALE!

PAR VOTRE MEDECIN! «FUN», LES CIGARETTES RECOMMANDÉES NOUVELLE PERCÉE MÉDICALE! «FUN», LES CIGARETTES RECOMMANDÉES PAR VOTRE MEDECIN! OUAH, DOC! JE ME SENS DÉJÀ MIEUX! C EST parce QUE FUN utilise le MEILleur DES TAbacs!! NOUVELLE PERCÉE MÉDICALE! VÉRIDIQUE! On a découvert que les

Plus en détail

Libre, seul et assoupi AU DIABLE VAUVERT

Libre, seul et assoupi AU DIABLE VAUVERT Libre, seul et assoupi AU DIABLE VAUVERT Romain Monnery Libre, seul et assoupi ISBN : 978-2-84626-251-4 Éditions Au diable vauvert, 2010 Au diable vauvert www.audiable.com La Laune 30600 Vauvert Catalogue

Plus en détail

SOYETTE, LE PETIT VER A SOIE

SOYETTE, LE PETIT VER A SOIE SOYETTE, LE PETIT VER A SOIE Le tout petit œuf. La toute petite chenille Le tout petit œuf vu à la loupe Il était une fois un tout petit œuf, pondu là. Un tout petit œuf, petit comme un grain de poussière.

Plus en détail

7. Est-ce que vous êtes (tu es) paresseux (paresseuse) ou travailleur (travailleuse)?

7. Est-ce que vous êtes (tu es) paresseux (paresseuse) ou travailleur (travailleuse)? Leçon 1 1. Comment ça va? 2. Vous êtes (Tu es) d'où?' 3. Vous aimez (Tu aimes) l'automne? 4. Vous aimez (Tu aimes) les chats? 5. Comment vous appelez-vous (t'appelles-tu)? 6. Quelle est la date aujourd'hui?

Plus en détail

INT. SALON DE LA CABANE DANS LA FORÊT JOUR

INT. SALON DE LA CABANE DANS LA FORÊT JOUR INT. SALON DE LA CABANE DANS LA FORÊT JOUR Quelqu un glisse une lettre sous la porte d entrée du salon. Jake se précipite pour la ramasser. Jake retourne l enveloppe : elle est adressée à «Finn». Chouette,

Plus en détail

CE1 et CE2. Le journal des. Une nouvelle maîtresse. Actualité. Loisirs. Culture

CE1 et CE2. Le journal des. Une nouvelle maîtresse. Actualité. Loisirs. Culture Le journal des CE1 et CE2 Vendredi 13 mars 2003 Une nouvelle maîtresse Après les vacances de février (c est à dire depuis le lundi 24 février 2003), nous avons eu une nouvelle maîtresse qui s appelle Aurélie.

Plus en détail

Épreuve de Compréhension orale

Épreuve de Compréhension orale 60 questions (4 sections) 40 minutes L épreuve de compréhension orale rassemble 4 sections comprenant 60 questions (questions 51 à 110). SECTION A SECTION B 8 questions Associer des illustrations à des

Plus en détail

Les repères de temps familiers

Les repères de temps familiers séquence 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Les repères de temps familiers Je me repère dans le temps séance 1 A. Observe bien chacune de ces séries de deux photographies. À chaque fois, indique dans quel ordre elles

Plus en détail

peu peux/peut peut être peut-être

peu peux/peut peut être peut-être GRAMMATICAUX DE CATÉGORIES DIFFÉRENTES PEU HOMOPHONES PEUX/PEUT PEUT ÊTRE PEUT-ÊTRE 1 Homophones grammaticaux de catégories différentes peu peux/peut peut être peut-être peu : adverbe ; il a le sens de

Plus en détail

AMELIORER SES COMPETENCES LINGUISTIQUES les prépositions de lieu

AMELIORER SES COMPETENCES LINGUISTIQUES les prépositions de lieu AMELIORER SES COMPETENCES LINGUISTIQUES les prépositions de lieu JEUX : Jeu des paires Quelles différences? E.P.S. : - jeu Jacques a dit - Chasse au trésor - Mise en place d un parcours ÉCOUTER, MEMORISER

Plus en détail

ACTIVITÉ 1 : LES ADJECTIFS POSSESSIFS

ACTIVITÉ 1 : LES ADJECTIFS POSSESSIFS ACTIVITÉ 1 : LES ADJECTIFS POSSESSIFS 1. Choisis et entoure l adjectif possessif qui convient. a Je ne trouve pas mon / ma / mes lunettes. b Tu veux venir à son / sa / ses fête d anniversaire? c Nous n

Plus en détail

Le passé composé. J ai trouvé 100 F dans la rue. Il est parti à 5 h 00.

Le passé composé. J ai trouvé 100 F dans la rue. Il est parti à 5 h 00. Le passé composé J ai trouvé 100 F dans la rue. Il est parti à 5 h 00. Le passé composé présente des actions passées, ponctuelles, et d une durée délimitée dans le passé. Formation : avoir ou être (au

Plus en détail

French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript

French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript 2013 H I G H E R S C H O O L C E R T I F I C A T E E X A M I N A T I O N French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript Familiarisation Text FEMALE: MALE: FEMALE: MALE: FEMALE: Salut,

Plus en détail

O I L V I E V R AIME SA FM

O I L V I E V R AIME SA FM OLIVER AIME SA FM «Les livres «Oliver l enfant qui entendait mal» et «Oliver aime sa FM» sont dédiés à mon frère, Patrick, qui est malentendant, à notre famille, à nos amis et aux professionnels qui s

Plus en détail

LE DISCOURS RAPPORTÉ

LE DISCOURS RAPPORTÉ LE DISCOURS RAPPORTÉ Le discours rapporté Le discours rapporté direct et indirect On parle de discours rapporté quand une personne rapporte les paroles d une autre personne ou bien ses propres paroles.

Plus en détail

Concours National d Informatique. Sujet de demi-finale Montpellier et Toulouse

Concours National d Informatique. Sujet de demi-finale Montpellier et Toulouse Concours National d Informatique Sujet de demi-finale Montpellier et Toulouse 28 février 2009 Poule de lard 1 Préambule Bienvenue à Prologin. Ce sujet est l épreuve écrite d algorithmique et constitue

Plus en détail