I. A - ÉPREUVE DE LANGUE - 25 points -

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "I. A - ÉPREUVE DE LANGUE - 25 points -"

Transcription

1 SERVICE DES EXAMENS DE LANGUE FRANÇAISE RÉSERVÉS AUX ÉTUDIANTS ÉTRANGERS CENTRE DE PARIS - SESSION DU 15 SEPTEMBRE 2012 C E R T I F I C A T P R A T I Q U E D E L A N GU E F R A N Ç A I S E Module «COMPRÉHENSION ET EXPRESSION» NOM : PRÉNOM : Note :.. / 50 Durée : 2 h 30 DATE ET LIEU DE NAISSANCE : NATIONALITÉ : N DE LA CONVOCATION I. A - ÉPREUVE DE LANGUE - 25 points - I. a) Mettez au style indirect en faisant les transformations nécessaires : - 2 points - Mermoz pensa : «Si je vais plus loin, il y aura une chance de plus.» Et il dit au mécanicien : «Ça va, on y arrivera.» b) Mettez au style direct en faisant les transformations nécessaires : - 2 points - Mermoz dit que les étoiles étaient apparues et qu il avait continué d avancer Les hommes racontèrent qu ils le ramenèrent à la base et qu il n avait repris conscience que le soir II. Complétez avec les adverbes suivants : - 4 points - «Demain ; y ; aussitôt ; longtemps ; beaucoup ; très ; toujours ; loin» Mermoz est parti..., car son compagnon était épuisé. Il a marché.... Il voulait... aller plus.... Mais il était... fatigué et il n avait pas... d eau. Il pensa au camp et se dit : «j... arriverai. Puis je repartirai.... Page 1 sur 12 Université Paris-Sorbonne Selfee B2-15 septembre 2012

2 III. Complétez avec les temps simples du passé convenables (sauf le 10 ème qui est composé) : - 10 points - Mermoz (être)... un célèbre aviateur. Il (faire)... quelques exploits retentissants. Avec son mécanicien, ils (traverser)... la Cordillère des Andes et ils (rejoindre)... le Chili. Mermoz, chaque fois qu il (revenir)..., (plaisanter)... avec ses camarades, car il (ignorer)... la peur et le danger. Cependant, un jour, subitement, on n (avoir)... plus de ses nouvelles, car il (se perdre)... dans l Atlantique avec son avion. Il (apporter)... beaucoup à l aviation. IV. a) Mettez cette phrase à la voix active : - 1point - - Les montagnes avaient été vaincues par les aviateurs car la machine était pilotée par Mermoz. b) Mettez cette phrase à la voix passive : - 1point - - Les méharistes retrouvèrent les pilotes et la caravane a ramené les deux hommes à la base. V. Choisissez et entourez le mot entre parenthèses correctement orthographié : - 5 points - Les deux hommes (avençaient, avancaient, avançaient) dans le (dézert, désert, dessert), (parmis, parmi, parmit) le sable et les (dunes, dunnes, dunhes). La chaleur était (toride, torride, tauride) et on (voillait, voyaient, voyait) des mirages dans le (loingtain, lointin, lointain). Par (bonne heure, bonheur, bonheure) une caravane avec des (chamots, chamaux, chameaux), là-bas, peu à peu (aparut, apparue, apparut) et arriva près d eux. Page 2 sur 12 Université Paris-Sorbonne Selfee B2-15 septembre 2012

3 I. B- 1. ÉPREUVE DE COMPRÉHENSION ÉCRITE - 13 points - 1. Pourquoi ne faut-il pas rester là? Citez une expression qui le montre. - 2 points Quels sont les obstacles qu ils devront surmonter pour rentrer à la base? - 2 points Comment Mermoz s orientait-il? - 1 point Montrez à l aide de deux expressions l effet de la chaleur sur les deux hommes : -1,5 points Pourquoi Mermoz décide-t-il de partir seul? - 1,5 points - 6. Comment Mermoz fut-il sauvé? - 1 point - 7. Montrez à l aide d une expression que Mermoz était épuisé. - 1point Expliquez ces mots : - 1,5 points - - Irréparable :... - Des méharistes :... - Inanimé : Donnez le sens des expressions suivantes : - 1,5 points - - Les pierres croulantes : La nouvelle aube vint : Ses jambes fléchissaient : Page 3 sur 12 Université Paris-Sorbonne Selfee B2-15 septembre 2012

4 I. B- 2. ÉPREUVE D EXPRESSION ÉCRITE - 12 points - Traitez un de ces deux sujets au choix de 20 à 25 lignes (indiquez le sujet choisi) : Sujet 1 : Est-il préférable, selon vous, de passer vos vacances dans votre pays ou bien de partir pour une destination lointaine. Donnez vos arguments. Sujet 2 : Vous écrivez à un ami (une amie) pour lui dire que vous partez pour un séjour à l étranger. Dites-lui ce que vous en attendez Page 4 sur 12 Université Paris-Sorbonne Selfee B2-15 septembre 2012

5 Texte de l épreuve de Compréhension écrite Lisez attentivement cet extrait et répondez aux questions de l épreuve de compréhension écrite. Accident en Syrie Dans la conquête de l air, après l époque des ballons est venue celle des avions. Mais l aviation a eu aussi sa période héroïque. De vaillants pionniers ont peu à peu créé des lignes commerciales. Beaucoup sont morts au cours d accidents. Jean Mermoz ( ) fut l un de ces pionniers. C était un jeune homme débordant de vie et de gaieté. Il voulut effectuer son service militaire dans l aviation et fut affecté à un régiment de Syrie. Un jour, son avion tomba en flammes dans une région inhabitée... Mermoz examina l appareil. L avion était irréparable... Rester là, c était se condamner à mourir de soif. Il fallait donc regagner l oasis à pied. Par une estimation grossière, en calculant l espace parcouru en vol depuis leur point de départ, Mermoz jugea qu il se trouvait à une centaine de kilomètres de l escadrille 1. Cent kilomètres à condition de ne pas se tromper de route à travers un pays sans eau et en pleine rébellion 2. «Ça va, dit Mermoz à son mécanicien, on arrivera. En route.» Il était trois heures de l après-midi. Le soleil, très chaud, faisait sourdre 3 la sueur de leurs corps. Le terrible travail de déshydratation commençait. Quand le jour disparut, les deux hommes s arrêtèrent. Pour s orienter, Mermoz devait attendre le lever des étoiles. Il avait décidé de descendre le plus tard possible dans la plaine, pour ne pas courir le risque d être pris par les Bédouins 4. Les étoiles parurent. Mermoz monta sur un pic et traça son chemin d après la carte céleste. Suivi de son mécanicien, il marcha toute la nuit. Quand vint le jour, le soleil lui servit de guide. La vraie lutte commença. Contre les pierres croulantes, les détours de la montagne, la chaleur croissant d heure en heure, la fatigue qui brisait les jambes et les reins. Et surtout contre la soif. Plus de salive dans la bouche, ou si épaisse qu elle semblait de la poix : une tenaille de feu serrait la gorge. Et la transpiration achevait d épuiser les corps desséchés, racornis. Mermoz, cependant, mena la marche de son pas mesuré d athlète, réconfortant le mécanicien, surveillant les environs. La journée s acheva. Ils étaient encore dans la montagne. Ils y étaient encore au bout d une nuit de marche. Quand la nouvelle aube vint, les deux hommes avaient atteint le bas de la chaîne, mais ils ne voyaient point Palmyre. L instinct de Mermoz lui souffla qu il ne pourrait plus résister longtemps. Déjà, ses jambes fléchissaient. Du sable se levaient des fantômes. Sa langue emplissait monstrueusement sa bouche. Quel que fût le risque de rencontrer des Bédouins ennemis, il fallait couper au plus court. Son mécanicien ne pouvant plus avancer, il le traîna jusqu au chemin des caravanes. Là, le malheureux ne put tenir longtemps. Il tomba. Mermoz ayant secoué en vain la masse inerte, la chargea sur ses épaules, marcha encore. Bientôt, il chancela. «Si je vais plus loin, il y a une chance de plus pour lui comme pour moi», pensa-t-il confusément et comme s il s agissait d étrangers. Il laissa le mécanicien et continua. Quelques heures plus tard, il s abattit en travers de la piste. Il avait fait sans une goutte d eau quarante kilomètres en pleine montagne, et vingt kilomètres dans le désert. Son calcul se révéla juste. Il était tombé en vue de Palmyre. Une patrouille de méharistes le trouva inanimé. Tandis que, pressant leurs méhara, quelques hommes s élançaient au secours du mécanicien, on ramena Mermoz à l escadrille. Il ne reprit conscience que le soir. Ce fut pour s endormir d un sommeil de deux jours. À peine debout, il demanda à voler. Il traitait avec la mort d égal à égal. Joseph KESSEL, Mermoz, Escadrille : groupe d avions de combat Rébellion : personnes en état de révolte. 3. Sourdre : jaillir, en parlant d'un liquide quelconque. 4. Bédouins : arabes nomades, vivant dans le désert. Page 5 sur 12 Université Paris-Sorbonne Selfee B2-15 septembre 2012

6 SERVICE DES EXAMENS DE LANGUE FRANÇAISE RÉSERVÉS AUX ÉTUDIANTS ÉTRANGERS CENTRE DE PARIS - SESSION DU 15 SEPTEMBRE 2012 C E R T I F I C A T P R A T I Q U E D E L A N GU E F R A N Ç A I S E MODULE «COMPRÉHENSION ET EXPRESSION» (B2) II. ÉPREUVES ORALES COLLECTIVES NOM : PRÉNOM : DATE ET LIEU DE NAISSANCE : NATIONALITÉ : N DE LA CONVOCATION Vous allez entendre un enregistrement sonore. A. Compréhension orale: deux écoutes. Vous écouterez attentivement une première fois le document sonore. Vous aurez ensuite 2 minutes pour commencer à répondre aux questions. Vous écouterez une deuxième fois l enregistrement. Vous aurez encore 3 minutes supplémentaires pour compléter vos réponses. B. Discrimination auditive : une seule écoute. Vous répondrez directement aux questions en écrivant l information demandée ou en cochant d une X la bonne réponse. A. COMPRÉHENSION ORALE / 21 Extrait du texte de Jules RENARD, Poil de Carotte. 1. Comment se compose la famille Lepic? - 3 points Qui a oublié de fermer les poules? (cochez la bonne réponse). -1 point La mère La bonne Félix Note :... / 25 Durée : 30 minutes 3. Pourquoi Félix et Ernestine ne veulent-ils pas y aller et que font-ils quand ils répondent? - 2 points -... Page 6 sur 12 Université Paris-Sorbonne Selfee B2-15 septembre 2012

7 4. Qui est le dernier-né de la famille? -1 point Pourquoi l appelle-t-on ainsi? - 1 point - 6. Que disent de lui - 2 points - a) Ernestine? :... b) Félix? : Que promet sa mère pour le décider? - 1 point Montrez qu Ernestine cherche à l aider. Mais que se passe-t-il? - 2 points - 9. À quels animaux qui lui font peur pense-t-il? - 2 points Que font les poules et que leur crie-t-il? - 2 points Comment revient-il à la maison? - 1 point À quoi s attend-il quand il rentre? - 1 point Est-il récompensé de son courage? Pourquoi? - 2 points - Page 7 sur 12 Université Paris-Sorbonne Selfee B2-15 septembre 2012

8 B. DISCRIMINATION AUDITIVE / 4 Attention, vous n entendrez ce document sonore qu une seule fois. Écoutez le document sonore et répondez directement en écrivant l information demandée ou en cochant d une X la bonne réponse. 1. Entourez la bonne réponse en fonction de ce que vous avez entendu : - 2 points - a. Il lutte contre sa couardise ou sa poltronnerie? b. Ernestine va au bout du couloir ou du corridor? c. Il tremble dans l obscurité ou les ténèbres? d. En rentrant il est haletant ou tremblant? 2. Cochez le mot que vous avez entendu : - 2 points - indigne poussant vaciller sombre insigne gloussant scintiller ombre Fin de l épreuve orale collective. Page 8 sur 12 Université Paris-Sorbonne Selfee B2-15 septembre 2012

9 Corrigé des épreuves écrites A - Épreuve de langue B.1 - Épreuve de compréhension écrite Corrigé des épreuves orales collectives Texte de l épreuve orale collective II. A- Compréhension épreuve orale collective II. B - Discrimination auditive Page 9 sur 12 Université Paris-Sorbonne Selfee B2-15 septembre 2012

10 C E R T I F I C A T P R A T I Q U E D E L A N GU E F R A N Ç A I S E Module «COMPREHENSION ET EXPRESSION» Session du 15 septembre 2012 Corrigé des épreuves de Langue et de compréhension écrites Extrait du texte Mermoz de Joseph KESSEL. I. A - ÉPREUVE DE LANGUE I. a) Style indirect : Mermoz pensa que s il allait plus loin, il y aurait une chance de plus. Et il dit au mécanicien que ça allait et qu on arriverait (qu ils arriveraient). b) Style direct : Mermoz dit : «Les étoiles sont apparues, j ai continué d avancer.» Les hommes dirent : «On l a ramené à la base et il n a repris conscience que le soir.» II. III. Mermoz est parti aussitôt, car son compagnon était épuisé. Il a marché longtemps. Il voulait toujours aller plus loin. Mais il était très fatigué et il n avait pas beaucoup d eau. Il pensa au camp et se dit : «J y arriverai. Puis je repartirai demain. Mermoz était un célèbre aviateur. Il fit quelques exploits retentissants. Avec son mécanicien, Ils traversèrent la Cordillère des Andes et ils rejoignirent le Chili. Mermoz, chaque fois qu il revenait, plaisantait avec ses camarades, car il ignorait la peur et le danger. Cependant, un jour, subitement, on n eut plus de ses nouvelles, car il se perdit dans l Atlantique avec son avion. Il avait (ou a) apporté beaucoup à l aviation. IV. a) Voix active : Les aviateurs avaient vaincu les montagnes car Mermoz pilotait la machine. b) Voix passive : Les pilotes furent retrouvés par les méharistes et les deux hommes ont été ramenés à la base par la caravane. V. Les deux hommes avançaient dans le désert, parmi le sable et les dunes. La chaleur était torride et on voyait des mirages dans le lointain. Par bonheur une caravane avec des chameaux, là-bas, peu à peu apparut et arriva près d eux. I. B- 1 - ÉPREUVE DE COMPRÉHENSION ÉCRITE 1. Il ne faut pas rester là, sinon ils vont mourir : [c était se condamner à mourir de soif.] 2. Les obstacles sont la distance (100km), l absence d eau, la rébellion, la chaleur. 3. Mermoz s orientait grâce aux étoiles. 4. La chaleur leur tenaille la gorge, la salive devient épaisse, leurs corps sont desséchés. 5. Mermoz décide de partir seul car son mécanicien est épuisé, et, seul, il a une chance d arriver. 6. Il fut sauvé par une patrouille de méharistes qui le ramena à la base. 7. Il était si épuisé qu il dormit deux jours Irréparable : impossible à réparer. - Des méharistes : des chameliers, une patrouille avec des chameaux. - Inanimé : sans vie, inerte. 9 - Les pierres croulantes : des pierres s éboulent, s effondrent sous les pieds. - La nouvelle aube vint : c est le matin du lendemain. - Ses jambes fléchissaient : Ses jambes ne le portent plus, il s écroule. Page 10 sur 12 Université Paris-Sorbonne Selfee B2-15 septembre 2012

11 TEXTE DE L ÉPREUVE ORALE COLLECTIVE A. COMPRÉHENSION (deux écoutes) Les poules Je parie, dit Madame Lepic, qu Honorine a encore oublié de fermer les poules. C est vrai. On peut s en assurer par la fenêtre. Là-bas, tout au fond de la grande cour, le petit toit aux poules découpe dans la nuit, le carré noir de sa porte ouverte. «Félix, si tu allais les fermer? dit Madame Lepic à l aîné de ses trois enfants. - Je ne suis pas ici pour m occuper des poules, dit Félix, garçon pâle, indolent et poltron. - Et toi Ernestine? - Oh! moi, maman, j aurais trop peur. Grand frère Félix et sœur Ernestine lèvent à peine la tête pour répondre. Ils lisent très intéressés, les coudes sur la table, presque front contre front. - Dieu, que je suis bête! dit Madame Lepic. Je n y pensais plus. Poil de Carotte, va fermer les poules! Elle donne ce petit nom d amour à son dernier-né, parce qu il a les cheveux roux et la peau tachée. Poil de Carotte qui joue à rien sous la table, se dresse et dit avec timidité : - Mais maman, j ai peur aussi, moi. - Comment? répond Madame Lepic, un grand gars comme toi! C est pour rire. Dépêchezvous, s il te plaît! - On le connaît ; il est hardi comme un bouc, dit sa sœur Ernestine. - Il ne craint rien, ni personne, dit Félix, son grand frère. Ces compliments enorgueillissent Poil de Carotte, et, honteux d en être indigne, il lutte déjà contre sa couardise. Pour l encourager définitivement, sa mère lui promet une gifle. - Au moins, éclairez-moi, dit-il. Madame Lepic hausse les épaules, Félix sourit avec mépris. Seule pitoyable, Ernestine prend une bougie et accompagne petit frère jusqu au bout du corridor. - Je t attendrai là», dit-elle. Mais elle s enfuit tout de suite, terrifiée, parce qu un fort coup de vent fait vaciller la lumière et l éteint. Poil de Carotte, les fesses collées, les talons plantés, se met à trembler dans les ténèbres. Elles sont si épaisses qu il se croit aveugle. Parfois une rafale l enveloppe, comme un drap glacé, pour l emporter. Des renards, des loups même, ne lui soufflent-ils pas dans ses doigts, sur sa joue? Le mieux est de se précipiter au juger, vers les poules, la tête en avant, afin de trouer l ombre. Tâtonnant, il saisit le crochet de la porte. Au bruit de ses pas, les poules s agitent en gloussant sur leur perchoir. Poil de Carotte leur crie : «Taisez-vous donc, c est moi!», ferme la porte et se sauve, les jambes, les bras comme ailés. Quand il rentre, haletant, fier de lui, dans la chaleur et la lumière, il lui semble qu il échange des loques pesantes de boue et de pluie contre un revêtement neuf et léger. Il sourit, se tient droit, dans son orgueil, attend les félicitations, et maintenant hors de danger, cherche sur le visage de ses parents la trace des inquiétudes qu ils ont eues. Mais grand frère Félix et sœur Ernestine continuent tranquillement leur lecture, et Madame Lepic lui dit, de sa voix naturelle : «Poil de Carotte, tu iras les fermer tous les soirs.» Jules RENARD, Poil de Carotte, Page 11 sur 12 Université Paris-Sorbonne Selfee B2-15 septembre 2012

12 C E R T I F I C A T P R A T I Q U E D E L A N GU E F R A N Ç A I S E MODULE «COMPRÉHENSION ET EXPRESSION» Corrigé des épreuves orales collectives Extrait du texte Poil de Carotte de Jules RENARD. A. COMPRÉHENSION ORALE 1. La famille se compose de trois enfants, du père et de la mère. 2. La bonne Honorine a oublié de fermer les poules. 3. Félix et Ernestine disent qu ils ont peur tous les deux et ils lisent. 4. Le dernier-né est Poil de Carotte. 5. On l appelle ainsi car il a des cheveux roux et des taches de rousseur. 6. Ernestine dit qu il est hardi comme un bouc et Félix dit qu il ne craint personne. 7. Sa mère lui promet une gifle. 8. Ernestine l accompagne avec une bougie. Elle s éteint et sa sœur s enfuit. 9. Il pense aux loups et aux renards. 10. Les poules s agitent et gloussent et il leur crie : «Taisez-vous». 11. Il revient à la maison en courant, il se sauve. 12. Il s attend à des félicitations. 13. Non, il n est pas récompensé de son courage car il devra y aller tous les soirs. B. DISCRIMINATION AUDITIVE 1. Entourez la bonne réponse : a. Il lutte contre sa couardise. b. Ernestine va au bout du corridor. c. Il tremble dans les ténèbres. d. En rentrant il est haletant. 2. Cochez le mot que vous avez entendu : X indigne insigne poussant X gloussant X vaciller scintiller sombre X ombre Page 12 sur 12 Université Paris-Sorbonne Selfee B2-15 septembre 2012

L histoire du petit indien

L histoire du petit indien Compréhension de lecture Andrée Otte L histoire du petit indien CH.Zolotow, Le petit indien, Ed. des deux coqs d or Voici l histoire de toute une famille d Indiens : le père, la mère, le grand frère, la

Plus en détail

GRAMMATICAUX DE CATÉGORIES DIFFÉRENTES QUANT QUAND 1 Homophones grammaticaux de catégories différentes

GRAMMATICAUX DE CATÉGORIES DIFFÉRENTES QUANT QUAND 1 Homophones grammaticaux de catégories différentes GRAMMATICAUX DE CATÉGORIES DIFFÉRENTES QU EN HOMOPHONES QUANT QUAND 1 Homophones grammaticaux de catégories différentes qu en quant quand qu en : que (e élidé devant une voyelle) suivie de en, pronom qui

Plus en détail

Petit Hector et la triche

Petit Hector et la triche Petit Hector et la triche En plus de la vie avec ses parents, Petit Hector en avait au moins trois autres : deux vies à l école, avec les maîtres et avec les copains, et puis la vie des vacances, où il

Plus en détail

Mais un jour, un chevalier arriva au château Il voulait apporter un écu pour l armurerie. On aurait dit qu il voulait s en débarrasser.

Mais un jour, un chevalier arriva au château Il voulait apporter un écu pour l armurerie. On aurait dit qu il voulait s en débarrasser. NAO et l écu magique Nao est un dieu. Il habite sur une colline et peut se métamorphoser en toutes sortes d animaux pour ne pas se faire repérer. Cette colline est invisible aux yeux des hommes. Il est

Plus en détail

6Des lunettes pour ceux qui en ont besoin

6Des lunettes pour ceux qui en ont besoin 6Des lunettes pour ceux qui en ont besoin Des lunettes pour ceux qui en ont besoin De nombreuses personnes dans le monde sont atteintes d erreurs de réfraction. Cela signifie que leurs yeux ne voient pas

Plus en détail

LE VOL DU P.C. FEUILLES DE PASSATION DDN : DATE DE L EXAMEN : AGE :

LE VOL DU P.C. FEUILLES DE PASSATION DDN : DATE DE L EXAMEN : AGE : LE VOL DU P.C. FEUILLES DE PASSATION NOM : PRENOM : DDN : DATE DE L EXAMEN : AGE : Observations : Attention : toutes les consignes peuvent être adaptées dans leur formulation, pour permettre au sujet qui

Plus en détail

Les trois petits cochons

Les trois petits cochons Les trois petits cochons Les trois petits cochons Une histoire illustrée par Leonard Leslie Brooke Deux illustrations sont d Arthur Rackam Adaptation réalisée par Marie-Laure Besson pour Le Cartable Fantastique

Plus en détail

C ÉTAIT IL Y A TRÈS LONGTEMPS QUAND LE COCHON D INDE N AVAIT PAS ENCORE SES POILS.

C ÉTAIT IL Y A TRÈS LONGTEMPS QUAND LE COCHON D INDE N AVAIT PAS ENCORE SES POILS. C ÉTAIT IL Y A TRÈS LONGTEMPS QUAND LE COCHON D INDE N AVAIT PAS ENCORE SES POILS. MAIS UN JOUR IL PARTIT PLUS AU NORD POUR DÉCOUVRIR LE MONDE. IL MARCHAIT, MARCHAIT, MARCHAIT SANS S ARRÊTER.IL COMMENÇA

Plus en détail

Moko, enfant du monde

Moko, enfant du monde Moko, enfant du monde Moko en Afrique : Les monts de la Terre ronde. Objectifs : Les formes géométriques. Les différents habitats. Pré-requis : Les couleurs. Age : 4-6 ans Niveau : Débutants, A1 Moko en

Plus en détail

Correction des accords des verbes

Correction des accords des verbes DES ACCORDS VERBES 1 Accord du verbe Correction des accords des verbes En cliquant sur le bouton «Rubrique grammaticale» dans notre site, vous pourrez, au besoin, consulter les notions théoriques suivantes

Plus en détail

Hansel et Gretel. Le plus loin qu ils courraient, le plus loin qu'ils étaient de leur maison. Bientôt, Gretel avait peur.

Hansel et Gretel. Le plus loin qu ils courraient, le plus loin qu'ils étaient de leur maison. Bientôt, Gretel avait peur. Hansel et Gretel Première scène Il était une fois, dans un petit village, un bûcheron et ses deux enfants, Hansel et Gretel. Un jour, il n'y avait plus de manger dans la maison alors le bûcheron demandait

Plus en détail

ALADDIN OU LA LAMPE MERVEILLEUSE

ALADDIN OU LA LAMPE MERVEILLEUSE Enseignement intégré des humanités Octobre 2012 Épreuve n 2 Compréhension et expression écrites Les Mille et une nuits ALADDIN OU LA LAMPE MERVEILLEUSE Nom : Prénom : Classe de sixième :.. COMPRÉHENSION

Plus en détail

CORRIGÉ GUIDE DE FRANÇAIS IV

CORRIGÉ GUIDE DE FRANÇAIS IV CORRIGÉ GUIDE DE FRANÇAIS IV I.COMPRÉHESION ORALE A) Écoutez ce premier dialogue trois fois et répondez aux questions. Répondez V pour Vrais ou F pour Faux. 1. Ils sont arrivés pour le déjeuner. V F 2.

Plus en détail

Un homme de 42 ans, du diagnostic au décès

Un homme de 42 ans, du diagnostic au décès Une mère, parlant à ses enfants : Un homme de 42 ans, du diagnostic au décès Vous savez que papa ne se sent pas très bien et qu il a des problèmes depuis un certain temps. Eh bien, le docteur nous a dit

Plus en détail

PRÉSCOLAIRE. ANDRÉE POULIN (devant la classe) : Je me présente, mais je pense que vous connaissez déjà mon nom, hein? Je m'appelle Andrée.

PRÉSCOLAIRE. ANDRÉE POULIN (devant la classe) : Je me présente, mais je pense que vous connaissez déjà mon nom, hein? Je m'appelle Andrée. PRÉSCOLAIRE Enfants qui chantent Une tête remplie d idées Qui me permet de rêver Qui me permet d inventer Imagine. ANDRÉE POULIN (devant la classe) : Je me présente, mais je pense que vous connaissez déjà

Plus en détail

Le conte du Petit Chaperon rouge

Le conte du Petit Chaperon rouge Le conte du Petit Chaperon rouge d après les frères Grimm Il était une fois une petite fille que tout le monde aimait et sa grand-mère encore plus. Elle ne savait que faire pour lui faire plaisir. Un jour,

Plus en détail

Compréhension de l oral

Compréhension de l oral 1 DOCUMENT RÉSERVÉ AUX CORRECTEURS CORRIGÉ ET BARÈME Compréhension de l oral 25 points Répondez aux questions en cochant ( ) la bonne réponse, ou en écrivant l information demandée. EXERCICE 1 8 points

Plus en détail

Cauchemar. Première vision

Cauchemar. Première vision Première vision Cauchemar Je prenais mon déjeuner lorsque j entendis ma mère s exclamer : «Dépêche-toi, on va être en retard, chéri! -J arrive, je finis de préparer la valise! cria mon père.» Moi, je me

Plus en détail

1 Nom :. Prénom : Date :.. Collection :.. Editeur :... Nombre de pages de l histoire :. Les chapitres sont ils numérotés? Combien y en a-t-il?.

1 Nom :. Prénom : Date :.. Collection :.. Editeur :... Nombre de pages de l histoire :. Les chapitres sont ils numérotés? Combien y en a-t-il?. 1 Le Livre et les personnages A) Le livre : A l aide du livre, renseigne les rubriques ci-dessous en donnant le maximum d informations. Auteur : Illustratrice : Collection : Editeur :... Nombre de pages

Plus en détail

DIPLÔME D ÉTUDES EN LANGUE FRANÇAISE

DIPLÔME D ÉTUDES EN LANGUE FRANÇAISE DIPLÔME D ÉTUDES EN LANGUE FRANÇAISE Niveau A1 du Cadre européen commun de référence pour les langues NATURE DES ÉPREUVES DURÉE NOTE SUR 1 2 3 4 Compréhension de l oral Réponse à des questionnaires de

Plus en détail

MEILLEURS AMIS... PEUT-ÊTRE? Producent Gabriella Thinsz Sändningsdatum: 23/11 2004

MEILLEURS AMIS... PEUT-ÊTRE? Producent Gabriella Thinsz Sändningsdatum: 23/11 2004 MEILLEURS AMIS... PEUT-ÊTRE? Producent Gabriella Thinsz Sändningsdatum: 23/11 2004 Salut! Est-ce que tu as un bon copain? Un meilleur ami? Est-ce que tu peux parler avec lui ou avec elle de tout? Est-ce

Plus en détail

EXERCICIOS AUTOAVALIABLES

EXERCICIOS AUTOAVALIABLES EXERCICIOS AUTOAVALIABLES 1.- Transforme les phrases au passé récent a) Il a changé de travail b) Nous avons pris une décision importante c) Elle a téléphoné à Jean d) J ai envoyé un SMS à ma collègue

Plus en détail

Le grand concours. Ecole élémentaire mixte 2 Grand-Camp CE 2 B Mme Ayrault

Le grand concours. Ecole élémentaire mixte 2 Grand-Camp CE 2 B Mme Ayrault Le grand concours Ecole élémentaire mixte 2 Grand-Camp CE 2 B Mme Ayrault 1 Kim, une jolie fille aux longs cheveux roux et aux yeux clairs, et Melinda, une petite brune aux cheveux courts, se sont rencontrées

Plus en détail

C est dur d être un vampire

C est dur d être un vampire C est dur d être un vampire 1/6 Pascale Wrzecz Lis les pages 5 à 8. Tu peux garder ton livre ouvert. 1 Retrouve les mots dans ta lecture et complète les cases. C est une histoire de. Prénom du héros ;

Plus en détail

La machine des frères Montgolfier

La machine des frères Montgolfier Compréhension de lecture Andrée Otte D après Jean et Jeanine Guion La machine des frères Montgolfier Sais-tu comment l homme vola pour la première fois? Il n était pas dans un avion bien sûr Il était à

Plus en détail

Le Cauchemar révélateur

Le Cauchemar révélateur Le Cauchemar révélateur Hier c était le départ de ma mère. On l emmena à l aéroport. Elle devait partir pour son travail. Quand l avion dans lequel elle était décolla, il passa au-dessus de nos têtes.

Plus en détail

La petite fille qui voulait attraper le soleil

La petite fille qui voulait attraper le soleil La petite fille qui voulait attraper le soleil Un beau matin, une fillette fût réveillée par un drôle de petit rayon de soleil, qui rentra dans sa chambre, lui caressa la joue et vint lui chatouiller le

Plus en détail

Trois cheveux pour épouser Philomène

Trois cheveux pour épouser Philomène Trois cheveux pour épouser Philomène Autrefois, il y avait un homme qui était Chef. Etant Chef, il avait mis au monde une fille. Cette fille était vraiment très belle. La fille avait grandi et on l avait

Plus en détail

PASI. L ELEVE de 5 ème et L AIDE AUX DEVOIRS DOCUMENT 5

PASI. L ELEVE de 5 ème et L AIDE AUX DEVOIRS DOCUMENT 5 PASI Collège Claude Le Lorrain NANCY L ELEVE de 5 ème et L AIDE AUX DEVOIRS DOCUMENT 5 1. Présentation de l aide aux devoirs pour les 5èmes page 2 2. Enquête menée auprès des élèves de 5 ème page 3 a.

Plus en détail

Les télécommunications

Les télécommunications CHAPITRE 3 NOM: DATE: 1 Vocabulaire Mots 1 1 La technologie Identifiez. Les télécommunications 1 un ordinateur 2 un écran 3 une disquette 4 un clavier 5 la sourie 6 l imprimante 7 un fax 8 des CDs 2 Autrement

Plus en détail

Episode 1 : Lecture découverte. Episode 1 : Lecture

Episode 1 : Lecture découverte. Episode 1 : Lecture Episode : Lecture découverte Episode : Lecture Il était une fois trois ours qui vivaient dans une petite maison au milieu de la forêt. Il y avait Tout Petit Ours, Ours Moyen et Très Grand Ours. Chaque

Plus en détail

Kawan Village Château le Verdoyer

Kawan Village Château le Verdoyer Kawan Village Château le Verdoyer Cahier de Vacances de :.. Bonjour, Nous sommes content que tes parents aient choisi le Château le Verdoyer pour tes vacances tu vas voir, tu vas vraiment t amuser! Ce

Plus en détail

Un tsar qui était devenue vieux et aveugle, avait entendu raconter que, pardelà neuf fois neuf pays, dans le dixième royaume, fleurissait un jardin

Un tsar qui était devenue vieux et aveugle, avait entendu raconter que, pardelà neuf fois neuf pays, dans le dixième royaume, fleurissait un jardin La guérisseuse inconnue Un tsar qui était devenue vieux et aveugle, avait entendu raconter que, pardelà neuf fois neuf pays, dans le dixième royaume, fleurissait un jardin qui contenait les pommes de jeunesse

Plus en détail

POURQUOI EST-CE SI DIFFICILE DE PERDRE UN BÉBÉ?

POURQUOI EST-CE SI DIFFICILE DE PERDRE UN BÉBÉ? POURQUOI EST-CE SI DIFFICILE DE PERDRE UN BÉBÉ? Ce n est pas juste un petit bébé qui a été perdu. C est une vie au complet qui ne sera pas vécue. Contrairement aux idées véhiculées dans la société, le

Plus en détail

28. Chez la voyante. Fiche «enseignant» Niveau : A1

28. Chez la voyante. Fiche «enseignant» Niveau : A1 28. Chez la voyante Fiche «enseignant» Niveau : A1 Objectifs communicatifs : Exprimer une prévision Exprimer une probabilité Exprimer une certitude Faire des projets Exprimer une intention Objectifs linguistiques

Plus en détail

Pourquoi le Chien. chasse le Chat

Pourquoi le Chien. chasse le Chat Pourquoi le Chien chasse le Chat 1 Pourquoi le Chien chasse le Chat Par Liz Hutchison À Madame Yannick Post, mon premier professeur de français. Ce livre est un don à l organisme non gouvernemental Seeds

Plus en détail

va en salle d opération

va en salle d opération Pe t i t Pierre va en salle d opération Petit Pierre va en salle d opération «Hey docteur Je n ai pas peur Tu peux bien m ausculter Hey docteur Je n ai pas peur Tu peux bien me visiter de la tête au pied».

Plus en détail

«Nul ne peut atteindre l aube sans passer par le chemin de la nuit»

«Nul ne peut atteindre l aube sans passer par le chemin de la nuit» «Nul ne peut atteindre l aube sans passer par le chemin de la nuit» Khalil Gibran «Tant de fois, j ai été Jusqu au bout de mes rêves, Que je continuerai, Jusqu à ce que j en crève Que je continuerai, Que

Plus en détail

Laurence Beynié. 7 kg d amour pour ton anorexie

Laurence Beynié. 7 kg d amour pour ton anorexie Laurence Beynié 7 kg d amour pour ton anorexie 2 2 Samedi 26 mai 2012 : Tout a commencé ce samedi 26 mai. Jamais je n oublierai ce jour-là, où j ai dû, une fois de plus, t amener à l hôpital pour un contrôle

Plus en détail

Extrait de la publication

Extrait de la publication PRÉSENTATION Dans le célèbre conte populaire, il n y a pas de père. Ce n est pas un oubli. Il y a une petite fille, une mère, une grand-mère et le loup, bien sûr. Joël Pommerat laisse aux enfants la liberté

Plus en détail

«La notion de stratégie d apprentissage»

«La notion de stratégie d apprentissage» fiche pédagogique FDLM N 373 / EXPLOITATION DES PAGES 24-25 PAR PAOLA BERTOCHINI ET EDVIGE COSTANZO «La notion de stratégie d apprentissage» PUBLIC : FUTURS ENSEIGNANTS EN FORMATION INITIALE ET ENSEIGNANTS

Plus en détail

Monsieur Mignard, pâle comme un linge, rentre dans la salle de soins.

Monsieur Mignard, pâle comme un linge, rentre dans la salle de soins. 231 Monsieur Mignard, pâle comme un linge, rentre dans la salle de soins. - Bonjour, monsieur, prenez place. Ça va? - Oh! Ça ira mieux tout à l heure. Ça va faire mal? - Mais non! Qu allez-vous chercher?

Plus en détail

Kolos et les quatre voleurs de Jean Pierre MOURLEVAT, illustrations Isabelle CHATELLARD

Kolos et les quatre voleurs de Jean Pierre MOURLEVAT, illustrations Isabelle CHATELLARD Kolos et les quatre voleurs de Jean Pierre MOURLEVAT, illustrations Isabelle CHATELLARD TEXTE 1 1. La maison du géant Il était une fois au fond de la forêt un géant qui s appelait Kolos. Tout le monde

Plus en détail

I. COMPRÉHENSION ORALE: TEXTE N 1

I. COMPRÉHENSION ORALE: TEXTE N 1 I. COMPRÉHENSION ORALE: TEXTE N 1 Vous allez entendre le texte deux fois. Avant la première écoute, lisez attentivement les questions. ( 6 min ) Pendant la première écoute ne prenez pas de notes, vous

Plus en détail

ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE. Niveau B2. Partir un an à l étranger

ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE. Niveau B2. Partir un an à l étranger ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE Niveau B2 Partir un an à l étranger Le dossier comprend : - une fiche apprenant - une fiche enseignant - le document support Auteurs-concepteurs : Stéphanie Bara, Isabelle

Plus en détail

Ermes Ronchi. Le petit livre de. l Espérance

Ermes Ronchi. Le petit livre de. l Espérance Ermes Ronchi Le petit livre de l Espérance ais l espérance, dit Dieu, voilà ce qui m étonne «MMoi-même. Ça c est étonnant. Que ces pauvres enfants voient comme tout ça se passe et qu ils croient que demain

Plus en détail

Voici l histoire de Bibolette la sorcière. Après l avoir lue, tu répondras à quelques questions.

Voici l histoire de Bibolette la sorcière. Après l avoir lue, tu répondras à quelques questions. LIRE UN CNTE ET RÉPNDRE À UN QUESTINNAIRE METTANT EN JEU DIFFÉRENTES CMPÉTENCES. Voici l histoire de Bibolette la sorcière. Après l avoir lue, tu répondras à quelques questions. Dans une forêt très sombre,

Plus en détail

Concours National d Informatique. Sujet de demi-finale Montpellier et Toulouse

Concours National d Informatique. Sujet de demi-finale Montpellier et Toulouse Concours National d Informatique Sujet de demi-finale Montpellier et Toulouse 28 février 2009 Poule de lard 1 Préambule Bienvenue à Prologin. Ce sujet est l épreuve écrite d algorithmique et constitue

Plus en détail

Vivre et créer. Le Prologue d Ainsi parlait Zarathoustra. Les mardis de la philo.be 2015 Cycle 2 N. Monseu

Vivre et créer. Le Prologue d Ainsi parlait Zarathoustra. Les mardis de la philo.be 2015 Cycle 2 N. Monseu Vivre et créer Le Prologue d Ainsi parlait Zarathoustra Les mardis de la philo.be 2015 Cycle 2 N. Monseu Pour commencer aujourd hui 1. La question de la création 2. La recherche du sur-humain 3. Le chemin

Plus en détail

Mathieu Lindon. Champion du monde. Roman. P.O.L 33, rue Saint-André-des-Arts, Paris 6e

Mathieu Lindon. Champion du monde. Roman. P.O.L 33, rue Saint-André-des-Arts, Paris 6e Mathieu Lindon Champion du monde Roman P.O.L 33, rue Saint-André-des-Arts, Paris 6e 1 Une défaite au premier tour du tournoi de la ville lui assurant malgré lui du temps libre, Kylh marche dans une rue

Plus en détail

Le Maître Chat de Benjamin LACOMBE, d après un conte de Charles Perrault. Le Maître Chat de Benjamin LACOMBE, d après un conte de Charles Perrault

Le Maître Chat de Benjamin LACOMBE, d après un conte de Charles Perrault. Le Maître Chat de Benjamin LACOMBE, d après un conte de Charles Perrault TEXTE 1 Le Maître Chat de Benjamin LACOMBE, d après un conte de Charles Perrault À l heure de sa mort, un meunier ne laissa à ses trois enfants que son moulin, son âne et son chat. Le partage fut bientôt

Plus en détail

Cette activité peut-être utilisée pour compléter l unité 4 «Très drôle» de Parcours A2.

Cette activité peut-être utilisée pour compléter l unité 4 «Très drôle» de Parcours A2. FICHE PEDAGOGIQUE Florence Foresti Objectifs Cette activité peut-être utilisée pour compléter l unité 4 «Très drôle» de Parcours A2. Culturel : L humour français Connaître une humoriste française : Florence

Plus en détail

Handelsmittelschulen Bern Biel Thun. Aufnahmeprüfungen 2010. Datum: Montag, 22. März 2010. Lösungen. 13.30-14.30 (60 Minuten) Gesamtpunktzahl : / 87

Handelsmittelschulen Bern Biel Thun. Aufnahmeprüfungen 2010. Datum: Montag, 22. März 2010. Lösungen. 13.30-14.30 (60 Minuten) Gesamtpunktzahl : / 87 Handelsmittelschulen Bern Biel Thun Aufnahmeprüfungen 2010 Datum: Montag, 22. März 2010 Fach: Französisch Lösungen Zeit: 13.30-14.30 (60 Minuten) Gesamtpunktzahl : / 87 NOTE : 1 Lisez ce texte: Logicielle

Plus en détail

Etranges disparitions

Etranges disparitions Etranges disparitions Nina était une lycéenne de quinze ans qui vivait dans un appartement à Paris avec sa mère et son chien Médor. Sa mère était avocate et elle rentrait très tard le soir. Nina était

Plus en détail

DEVOIR COMMUN 4ème TEXTE A CONSERVER PENDANT TOUTE LA DUREE DE L EPREUVE DE FRANÇAIS (PREMIERE ET DEUXIEME PARTIES)

DEVOIR COMMUN 4ème TEXTE A CONSERVER PENDANT TOUTE LA DUREE DE L EPREUVE DE FRANÇAIS (PREMIERE ET DEUXIEME PARTIES) ACADEMIE DE NICE Collège VILLENEUVE DEVOIR COMMUN 4ème FRANÇAIS Année 2011 Session : Avril SUJET TEXTE A CONSERVER PENDANT TOUTE LA DUREE DE L EPREUVE DE FRANÇAIS (PREMIERE ET DEUXIEME PARTIES) L USAGE

Plus en détail

Il y a bien longtemps, dans un château recouvert de lierre et de plantes envahissantes,

Il y a bien longtemps, dans un château recouvert de lierre et de plantes envahissantes, Texte B CM2 de M. Pivano Chapitre 1 Il y a bien longtemps, dans un château recouvert de lierre et de plantes envahissantes, demeurait un roi qui avait été, des années auparavant, empoisonné par des huîtres.

Plus en détail

Perdre un ou plusieurs bébés lors d une grossesse multiple

Perdre un ou plusieurs bébés lors d une grossesse multiple Perdre un ou plusieurs bébés lors d une grossesse multiple L augmentation des traitements en clinique de fertilité et l âge plus avancé des femmes qui s engagent dans une grossesse contribuent à une plus

Plus en détail

ACTIVITÉ 1 : compréhension orale QUESTION 2. QUE SE PASSE T-IL?...

ACTIVITÉ 1 : compréhension orale QUESTION 2. QUE SE PASSE T-IL?... 6 TÉLÉSIMULATION ÉCHO A2 - LEÇON 6 «C EST LA FÊTE!» Objectifs : Proposer d organiser une fête / décrire et justifier son projet Points de langue : L impératif / le conditionnel présent Thème culturel :

Plus en détail

Comment passer ton PERMIS DE DORMIR. avant de fermer les yeux

Comment passer ton PERMIS DE DORMIR. avant de fermer les yeux Comment passer ton PRMIS D DORMIR avant de fermer les yeux L atelier de Pomme d Api Lis l histoire d Arthur (page 4) et amuse-toi, comme lui, à passer ton «Permis de dormir» avec ton papa ou ta maman...

Plus en détail

contes licencieux des provinces de france

contes licencieux des provinces de france Jean Quatorze-Coups Tout près d ici, vivait il y a déjà longtemps une veuve dont le fils était chasse-marée, autrement dit, domestique dans un moulin. Jean c était le nom du jeune homme avait vingt-quatre

Plus en détail

La promesse de Dieu à Abraham

La promesse de Dieu à Abraham La Bible pour enfants présente La promesse de Dieu à Abraham Ecrit par : Edward Hughes Illustré par : Byron Unger et Lazarus Adapté par : M. Maillot et Tammy S. Traduit par : Emmanuelle Gilger-Bedos Produit

Plus en détail

Le petit bonhomme en pain d épices

Le petit bonhomme en pain d épices Le petit bonhomme en pain d épices Robert Gaston Herbert Le petit bonhomme en pain d épices Conte anglais Adaptation réalisée par Marie-Laure Besson pour «Le Cartable Fantastique» Robert Gaston Herbert

Plus en détail

Français Authentique Pack 2

Français Authentique Pack 2 Acheter un billet de train Contexte : Audrey a passé une semaine à Paris dans sa famille. Avant de rentrer chez elle en Allemagne, elle décide d aller rendre visite à une amie à Metz. Elle se rend à la

Plus en détail

ÉPREUVE DE LANGUE - 25 points -

ÉPREUVE DE LANGUE - 25 points - SERVICE DES EXAMENS DE LANGUE FRANÇAISE RÉSERVÉS AUX ÉTUDIANTS ÉTRANGERS CENTRE DE PARIS - SESSION DU 30 MAI 2009 C E R T I F I C A T P R A T I Q U E D E L A N GU E F R A N Ç A I S E MODULE «COMPRÉHENSION

Plus en détail

Les Français en vacances

Les Français en vacances 1- PISTE 11 3 Les Français en vacances En 2004, 65 % des Français sont partis en vacances Voici les résultats de l étude sur les vacances des Français. Ils partent en vacances au mois d août, quand il

Plus en détail

Moko, enfant du monde

Moko, enfant du monde Moko en Afrique, les monts de la Terre ronde Objectifs : Les animaux. Les parties du corps d un animal. Les chiffres jusqu à 4. Age : 4-6 ans Niveau : Débutants, A1 Moko en Afrique : Les monts de la Terre

Plus en détail

Tiken Jah Fakoly : Africain à Paris

Tiken Jah Fakoly : Africain à Paris Tiken Jah Fakoly : Africain à Paris Paroles et musique : Sting Barclay / Universal Thèmes L immigration, la France, l Afrique. Objectifs Objectifs communicatifs : Saluer quelqu un, prendre congé. Se renseigner

Plus en détail

Le Portable. Xavier Boissaye

Le Portable. Xavier Boissaye Le Portable Xavier Boissaye L acteur entre en scène s appuyant sur une béquille, la jambe plâtrée. «Quand je pense qu il y en a.» (bruit de portable) L acteur prend son appareil dans sa poche et se tourne

Plus en détail

L AU REVOIR D UN GENIE. L'Arc de Triomphe Et oui, cette place est déserte parfois... très tôt le matin!

L AU REVOIR D UN GENIE. L'Arc de Triomphe Et oui, cette place est déserte parfois... très tôt le matin! L AU REVOIR D UN GENIE L'Arc de Triomphe Et oui, cette place est déserte parfois... très tôt le matin! Gabriel Garcia Marquez s est retiré de la vie publique pour raison de santé: cancer lymphatique. A

Plus en détail

S ouvrir aux différences ou s y enfarger

S ouvrir aux différences ou s y enfarger Audet, G. (2006). Voir http://www.recitdepratique.fse.ulaval.ca/ S ouvrir aux différences ou s y enfarger Je suis enseignante à la maternelle depuis trente ans, dont treize ans vécus en milieu défavorisé.

Plus en détail

Indications pédagogiques

Indications pédagogiques à la Communication Indications pédagogiques D2 / 32 Objectif général D : REALISER UN MESSAGE A L'ECRIT Degré de difficulté 2 Objectif intermédiaire 3 Rédiger un message Objectif opérationnel 2 Rédiger

Plus en détail

RAPPORT DE LA MARCHE DE PENITENCE DES JEUNES DE L ASSOCIATION HUMANITAIRE CATHOLIQUE DES JCM TOGO.

RAPPORT DE LA MARCHE DE PENITENCE DES JEUNES DE L ASSOCIATION HUMANITAIRE CATHOLIQUE DES JCM TOGO. RAPPORT DE LA MARCHE DE PENITENCE DES JEUNES DE L ASSOCIATION HUMANITAIRE CATHOLIQUE DES JCM TOGO. Objectif du pèlerinage Nous avons décidé de faire un pèlerinage de pénitence au mois d Aout 2010 depuis

Plus en détail

L audition de l enfant

L audition de l enfant L audition de l enfant On t écoute ton opinion compte Pour les enfants dès 5 ans Chère mère, cher père, cette brochure appartient à votre enfant mais vous Impressum Edition Institut Marie Meierhofer pour

Plus en détail

GRAMMATICAUX DE MÊME CATÉGORIE AUSSI TÔT / BIENTÔT BIEN TÔT / PLUTÔT PLUS TÔT / SITÔT SI TÔT 1 Homophones grammaticaux de même catégorie

GRAMMATICAUX DE MÊME CATÉGORIE AUSSI TÔT / BIENTÔT BIEN TÔT / PLUTÔT PLUS TÔT / SITÔT SI TÔT 1 Homophones grammaticaux de même catégorie GRAMMATICAUX DE MÊME CATÉGORIE AUSSITÔT HOMOPHONES AUSSI TÔT / BIENTÔT BIEN TÔT / PLUTÔT PLUS TÔT / SITÔT SI TÔT 1 Homophones grammaticaux de même catégorie aussitôt aussi tôt aussitôt : Il signifie au

Plus en détail

Dans le passage ci-dessous, retrouve et entoure au crayon de couleur rouge, tous les verbes (conjugués et non conjugués) :

Dans le passage ci-dessous, retrouve et entoure au crayon de couleur rouge, tous les verbes (conjugués et non conjugués) : La sorcière du placard aux balais partie 1 (p 1-2) La sorcière du placard aux balais partie 1 (p 1-2) Dans le passage ci-dessous, retrouve et entoure au crayon de couleur rouge, tous les verbes (conjugués

Plus en détail

Devenir rédacteur pour Ecrire-un-roman.com

Devenir rédacteur pour Ecrire-un-roman.com Devenir rédacteur pour Ecrire-un-roman.com À l origine, en 2011, je voulais créer le site sous la forme d une communauté interactive. Plusieurs rédacteurs pour partager des conseils sur l écriture et la

Plus en détail

Protocole du NICHD pour les auditions d enfants I. Introduction

Protocole du NICHD pour les auditions d enfants I. Introduction Protocole du NICHD pour les auditions d enfants I. Introduction 1. Bonjour, je m appelle et je suis un(e) policier(ière). (Présentez toute autre personne présente dans la pièce; idéalement, personne d

Plus en détail

Lève-toi et marche...

Lève-toi et marche... Lève-toi et marche... Salut! Te voilà EN ROUTE AVEC Avec qui? Avec l Esprit Saint, car tu l as reçu pour apprendre à devenir davantage l ami e de Jésus. Plus tu accueilles l Esprit Saint, plus il t aide

Plus en détail

Régime du verbe selon son sens : rédaction

Régime du verbe selon son sens : rédaction SELON SYNTAXE SON SENS : RÉDACTION 1 Régime des mots Régime du verbe selon son sens : rédaction En cliquant sur le bouton «Rubrique grammaticale» dans notre site, vous pourrez, au besoin, consulter les

Plus en détail

D où viennent les mots?

D où viennent les mots? 20 Intention Durée Matériel Déroulement D où viennent les mots? Organisation de la classe Faire prendre conscience de l unité sémantique de base de la langue parlée : le mot a) et b) 20 min pour les deux

Plus en détail

www.domestia.be Guide Domotique

www.domestia.be Guide Domotique www.domestia.be Guide Domotique But de ce guide de développement domotique Un système domotique offre d innombrables possibilités. Mais cet atout présente en même temps une difficulté. Quelles sont toutes

Plus en détail

ACTIVITÉ 1 : compréhension orale

ACTIVITÉ 1 : compréhension orale 2 TÉLÉSIMULATION ÉCHO A2 - LEÇON 2 «TU AS DU BOULOT?» Objectifs : Présenter ses projets, demander des conseils, demander un prêt Points de langue : Le futur simple, le conditionnel présent Thèmes culturels

Plus en détail

Découvrez ce que votre enfant peut voir

Découvrez ce que votre enfant peut voir 23 Chapitre 4 Découvrez ce que votre enfant peut voir De nombreux enfants qui ont des problèmes de vue ne sont pas totalement aveugles. Ils peuvent voir un peu. Certains enfants peuvent voir la différence

Plus en détail

Transcription podcast Edencast : Gérer un serveur vocal avec l Iphone

Transcription podcast Edencast : Gérer un serveur vocal avec l Iphone Transcription podcast Edencast : Gérer un serveur vocal avec l Iphone (9 août 2013) A écouter sur edencast.fr [Générique musical] Voix féminine : edencast.fr vous présente un nouvel épisode de son podcast.

Plus en détail

Le diamant n y est plus!

Le diamant n y est plus! Un soir, dans le musée des pierres précieuses, il y a eu le vol d un diamant qui était gardé par deux gorilles. Ils se sont endormis et ont même un peu ronflé. A minuit, l alarme a sonné deux ou trois

Plus en détail

Nell Leyshon La Couleur du lait Traduit de l anglais (Royaume-Uni) par Karine Lalechère

Nell Leyshon La Couleur du lait Traduit de l anglais (Royaume-Uni) par Karine Lalechère La Couleur du lait Nell Leyshon La Couleur du lait Traduit de l anglais (Royaume-Uni) par Karine Lalechère A vue d œil Titre original : The Color of Milk Nell Leyshon, 2012. Première publication en Grande-Bretagne

Plus en détail

Lola. Texte de Sylvie Lavoie et d Éric Lemoine İllustrations de Sonia Hivert Mise en page réalisée par Cloé Perrotin. www.majuscrit.

Lola. Texte de Sylvie Lavoie et d Éric Lemoine İllustrations de Sonia Hivert Mise en page réalisée par Cloé Perrotin. www.majuscrit. Lola Texte de Sylvie Lavoie et d Éric Lemoine İllustrations de Sonia Hivert Mise en page réalisée par Cloé Perrotin www.majuscrit.fr www.majuscrit.fr Marcus Papa Texte de Sylvie Lavoie et d Éric Lemoine

Plus en détail

Jésus m appelle à le suivre : avec l aide de l Esprit Saint, j embarque!

Jésus m appelle à le suivre : avec l aide de l Esprit Saint, j embarque! 4 Jésus m appelle à le suivre : avec l aide de l Esprit Saint, j embarque! Objectifs : En cette 4 ème catéchèse, nous voulons faire découvrir que, par le baptême, Jésus nous a rassemblé e s dans la communauté

Plus en détail

peu peux/peut peut être peut-être

peu peux/peut peut être peut-être GRAMMATICAUX DE CATÉGORIES DIFFÉRENTES PEU HOMOPHONES PEUX/PEUT PEUT ÊTRE PEUT-ÊTRE 1 Homophones grammaticaux de catégories différentes peu peux/peut peut être peut-être peu : adverbe ; il a le sens de

Plus en détail

Descripteur global Interaction orale générale

Descripteur global Interaction orale générale Descripteur global Peut produire des expressions simples isolées sur les gens et les choses. Peut se décrire, décrire ce qu il fait, ainsi que son lieu d habitation. Interaction orale générale Peut interagir

Plus en détail

Qu est-ce que votre enfant peut entendre?

Qu est-ce que votre enfant peut entendre? 47 CHAPITRE 5 Qu est-ce que votre enfant peut entendre? Certains enfants sont totalement sourds et ne peuvent pas du tout entendre ou peuvent seulement entendre des sons forts. Quand les bébés sont très

Plus en détail

CARNET-UN PAS DE PLUS!

CARNET-UN PAS DE PLUS! MODULE 2 - Instrument pour faire vivre une expérience de foi aux enfants L'Avent, temps de préparation à Noël Cheminement de foi pour les enfants du cycle PRIMAIRE : 1 re à la 3 e année CARNET-UN PAS DE

Plus en détail

6.3 - Séq.2 / Jeu de rôle («ABCD») / Étude de cas / paramédicaux et équipes professionnelles

6.3 - Séq.2 / Jeu de rôle («ABCD») / Étude de cas / paramédicaux et équipes professionnelles 01 Cas n o 1 Thème : Annonce d une mauvaise nouvelle : Madame S. FICHE À REMETTRE AU «PROFESSIONNEL» Vous êtes aide-soignante dans un établissement d hébergement pour personnes âgées dépendantes. Mme S.

Plus en détail

Le premier hiver de Max

Le premier hiver de Max Une histoire sur la prématurité Le premier hiver de Max Sylvie Louis Illustrations de Romi Caron Catalogage avant publication de Bibliothèque et Archives Canada Louis, Sylvie Le premier hiver de Max

Plus en détail

Olaf était face à l océan.

Olaf était face à l océan. Olaf était face à l océan. Rêvasser, c était tellement plus amusant qu apprendre à déchiffrer les runes. Cette écriture bizarre ne lui servirait pas à grand-chose quand il prendrait la mer. Trouver son

Plus en détail

LE GUIDE COMPLET PRETS A PARIER

LE GUIDE COMPLET PRETS A PARIER LE GUIDE COMPLET PRETS A PARIER Ce guide va vous proposer deux manières de profiter des jeux «Prêts à Parier» disponibles sur le site Promoturf. Ces pronostics sont le résultat d une amélioration majeure

Plus en détail

Je venais de raccrocher par deux fois mon téléphone et je me tenais au milieu du couloir, face à la porte de la salle de bains, ma pensée errant à l

Je venais de raccrocher par deux fois mon téléphone et je me tenais au milieu du couloir, face à la porte de la salle de bains, ma pensée errant à l Je venais de raccrocher par deux fois mon téléphone et je me tenais au milieu du couloir, face à la porte de la salle de bains, ma pensée errant à l opposé vers celle, coulissante, de la penderie, dans

Plus en détail

la prévenir qu un loup rôde dans la forêt. Autruchette le

la prévenir qu un loup rôde dans la forêt. Autruchette le Ce matin, dans sa maisonnette, Autruchette entreprend son nettoyage de printemps En chantonnant, elle époussette les meubles et les tableaux avec son plumeau. Toute à son occupation, elle ne prête pas

Plus en détail

Puis elle se savonne. Après elle se rince. D abord, Nina se déshabille. Enfin elle se sèche. Ensuite elle entre dans son bain.

Puis elle se savonne. Après elle se rince. D abord, Nina se déshabille. Enfin elle se sèche. Ensuite elle entre dans son bain. Remets les phrases dans l ordre pour reconstruire l histoire. Compréhension N 1 compréhension N 2 Associe la description à chaque enfant. Puis elle se savonne Ensuite elle entre dans son bain. Après elle

Plus en détail

Ce livret parle de la plus grande des promesses jamais faites, et de ce que Dieu a fait pour la tenir.

Ce livret parle de la plus grande des promesses jamais faites, et de ce que Dieu a fait pour la tenir. Ce livret parle de la plus grande des promesses jamais faites, et de ce que Dieu a fait pour la tenir. 2 Dieu vous aime et il tient ses promesses. Depuis que Dieu a fait le monde, il a promis de prendre

Plus en détail