I. A - ÉPREUVE DE LANGUE - 25 points -

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "I. A - ÉPREUVE DE LANGUE - 25 points -"

Transcription

1 SERVICE DES EXAMENS DE LANGUE FRANÇAISE RÉSERVÉS AUX ÉTUDIANTS ÉTRANGERS CENTRE DE PARIS - SESSION DU 15 SEPTEMBRE 2012 C E R T I F I C A T P R A T I Q U E D E L A N GU E F R A N Ç A I S E Module «COMPRÉHENSION ET EXPRESSION» NOM : PRÉNOM : Note :.. / 50 Durée : 2 h 30 DATE ET LIEU DE NAISSANCE : NATIONALITÉ : N DE LA CONVOCATION I. A - ÉPREUVE DE LANGUE - 25 points - I. a) Mettez au style indirect en faisant les transformations nécessaires : - 2 points - Mermoz pensa : «Si je vais plus loin, il y aura une chance de plus.» Et il dit au mécanicien : «Ça va, on y arrivera.» b) Mettez au style direct en faisant les transformations nécessaires : - 2 points - Mermoz dit que les étoiles étaient apparues et qu il avait continué d avancer Les hommes racontèrent qu ils le ramenèrent à la base et qu il n avait repris conscience que le soir II. Complétez avec les adverbes suivants : - 4 points - «Demain ; y ; aussitôt ; longtemps ; beaucoup ; très ; toujours ; loin» Mermoz est parti..., car son compagnon était épuisé. Il a marché.... Il voulait... aller plus.... Mais il était... fatigué et il n avait pas... d eau. Il pensa au camp et se dit : «j... arriverai. Puis je repartirai.... Page 1 sur 12 Université Paris-Sorbonne Selfee B2-15 septembre 2012

2 III. Complétez avec les temps simples du passé convenables (sauf le 10 ème qui est composé) : - 10 points - Mermoz (être)... un célèbre aviateur. Il (faire)... quelques exploits retentissants. Avec son mécanicien, ils (traverser)... la Cordillère des Andes et ils (rejoindre)... le Chili. Mermoz, chaque fois qu il (revenir)..., (plaisanter)... avec ses camarades, car il (ignorer)... la peur et le danger. Cependant, un jour, subitement, on n (avoir)... plus de ses nouvelles, car il (se perdre)... dans l Atlantique avec son avion. Il (apporter)... beaucoup à l aviation. IV. a) Mettez cette phrase à la voix active : - 1point - - Les montagnes avaient été vaincues par les aviateurs car la machine était pilotée par Mermoz. b) Mettez cette phrase à la voix passive : - 1point - - Les méharistes retrouvèrent les pilotes et la caravane a ramené les deux hommes à la base. V. Choisissez et entourez le mot entre parenthèses correctement orthographié : - 5 points - Les deux hommes (avençaient, avancaient, avançaient) dans le (dézert, désert, dessert), (parmis, parmi, parmit) le sable et les (dunes, dunnes, dunhes). La chaleur était (toride, torride, tauride) et on (voillait, voyaient, voyait) des mirages dans le (loingtain, lointin, lointain). Par (bonne heure, bonheur, bonheure) une caravane avec des (chamots, chamaux, chameaux), là-bas, peu à peu (aparut, apparue, apparut) et arriva près d eux. Page 2 sur 12 Université Paris-Sorbonne Selfee B2-15 septembre 2012

3 I. B- 1. ÉPREUVE DE COMPRÉHENSION ÉCRITE - 13 points - 1. Pourquoi ne faut-il pas rester là? Citez une expression qui le montre. - 2 points Quels sont les obstacles qu ils devront surmonter pour rentrer à la base? - 2 points Comment Mermoz s orientait-il? - 1 point Montrez à l aide de deux expressions l effet de la chaleur sur les deux hommes : -1,5 points Pourquoi Mermoz décide-t-il de partir seul? - 1,5 points - 6. Comment Mermoz fut-il sauvé? - 1 point - 7. Montrez à l aide d une expression que Mermoz était épuisé. - 1point Expliquez ces mots : - 1,5 points - - Irréparable :... - Des méharistes :... - Inanimé : Donnez le sens des expressions suivantes : - 1,5 points - - Les pierres croulantes : La nouvelle aube vint : Ses jambes fléchissaient : Page 3 sur 12 Université Paris-Sorbonne Selfee B2-15 septembre 2012

4 I. B- 2. ÉPREUVE D EXPRESSION ÉCRITE - 12 points - Traitez un de ces deux sujets au choix de 20 à 25 lignes (indiquez le sujet choisi) : Sujet 1 : Est-il préférable, selon vous, de passer vos vacances dans votre pays ou bien de partir pour une destination lointaine. Donnez vos arguments. Sujet 2 : Vous écrivez à un ami (une amie) pour lui dire que vous partez pour un séjour à l étranger. Dites-lui ce que vous en attendez Page 4 sur 12 Université Paris-Sorbonne Selfee B2-15 septembre 2012

5 Texte de l épreuve de Compréhension écrite Lisez attentivement cet extrait et répondez aux questions de l épreuve de compréhension écrite. Accident en Syrie Dans la conquête de l air, après l époque des ballons est venue celle des avions. Mais l aviation a eu aussi sa période héroïque. De vaillants pionniers ont peu à peu créé des lignes commerciales. Beaucoup sont morts au cours d accidents. Jean Mermoz ( ) fut l un de ces pionniers. C était un jeune homme débordant de vie et de gaieté. Il voulut effectuer son service militaire dans l aviation et fut affecté à un régiment de Syrie. Un jour, son avion tomba en flammes dans une région inhabitée... Mermoz examina l appareil. L avion était irréparable... Rester là, c était se condamner à mourir de soif. Il fallait donc regagner l oasis à pied. Par une estimation grossière, en calculant l espace parcouru en vol depuis leur point de départ, Mermoz jugea qu il se trouvait à une centaine de kilomètres de l escadrille 1. Cent kilomètres à condition de ne pas se tromper de route à travers un pays sans eau et en pleine rébellion 2. «Ça va, dit Mermoz à son mécanicien, on arrivera. En route.» Il était trois heures de l après-midi. Le soleil, très chaud, faisait sourdre 3 la sueur de leurs corps. Le terrible travail de déshydratation commençait. Quand le jour disparut, les deux hommes s arrêtèrent. Pour s orienter, Mermoz devait attendre le lever des étoiles. Il avait décidé de descendre le plus tard possible dans la plaine, pour ne pas courir le risque d être pris par les Bédouins 4. Les étoiles parurent. Mermoz monta sur un pic et traça son chemin d après la carte céleste. Suivi de son mécanicien, il marcha toute la nuit. Quand vint le jour, le soleil lui servit de guide. La vraie lutte commença. Contre les pierres croulantes, les détours de la montagne, la chaleur croissant d heure en heure, la fatigue qui brisait les jambes et les reins. Et surtout contre la soif. Plus de salive dans la bouche, ou si épaisse qu elle semblait de la poix : une tenaille de feu serrait la gorge. Et la transpiration achevait d épuiser les corps desséchés, racornis. Mermoz, cependant, mena la marche de son pas mesuré d athlète, réconfortant le mécanicien, surveillant les environs. La journée s acheva. Ils étaient encore dans la montagne. Ils y étaient encore au bout d une nuit de marche. Quand la nouvelle aube vint, les deux hommes avaient atteint le bas de la chaîne, mais ils ne voyaient point Palmyre. L instinct de Mermoz lui souffla qu il ne pourrait plus résister longtemps. Déjà, ses jambes fléchissaient. Du sable se levaient des fantômes. Sa langue emplissait monstrueusement sa bouche. Quel que fût le risque de rencontrer des Bédouins ennemis, il fallait couper au plus court. Son mécanicien ne pouvant plus avancer, il le traîna jusqu au chemin des caravanes. Là, le malheureux ne put tenir longtemps. Il tomba. Mermoz ayant secoué en vain la masse inerte, la chargea sur ses épaules, marcha encore. Bientôt, il chancela. «Si je vais plus loin, il y a une chance de plus pour lui comme pour moi», pensa-t-il confusément et comme s il s agissait d étrangers. Il laissa le mécanicien et continua. Quelques heures plus tard, il s abattit en travers de la piste. Il avait fait sans une goutte d eau quarante kilomètres en pleine montagne, et vingt kilomètres dans le désert. Son calcul se révéla juste. Il était tombé en vue de Palmyre. Une patrouille de méharistes le trouva inanimé. Tandis que, pressant leurs méhara, quelques hommes s élançaient au secours du mécanicien, on ramena Mermoz à l escadrille. Il ne reprit conscience que le soir. Ce fut pour s endormir d un sommeil de deux jours. À peine debout, il demanda à voler. Il traitait avec la mort d égal à égal. Joseph KESSEL, Mermoz, Escadrille : groupe d avions de combat Rébellion : personnes en état de révolte. 3. Sourdre : jaillir, en parlant d'un liquide quelconque. 4. Bédouins : arabes nomades, vivant dans le désert. Page 5 sur 12 Université Paris-Sorbonne Selfee B2-15 septembre 2012

6 SERVICE DES EXAMENS DE LANGUE FRANÇAISE RÉSERVÉS AUX ÉTUDIANTS ÉTRANGERS CENTRE DE PARIS - SESSION DU 15 SEPTEMBRE 2012 C E R T I F I C A T P R A T I Q U E D E L A N GU E F R A N Ç A I S E MODULE «COMPRÉHENSION ET EXPRESSION» (B2) II. ÉPREUVES ORALES COLLECTIVES NOM : PRÉNOM : DATE ET LIEU DE NAISSANCE : NATIONALITÉ : N DE LA CONVOCATION Vous allez entendre un enregistrement sonore. A. Compréhension orale: deux écoutes. Vous écouterez attentivement une première fois le document sonore. Vous aurez ensuite 2 minutes pour commencer à répondre aux questions. Vous écouterez une deuxième fois l enregistrement. Vous aurez encore 3 minutes supplémentaires pour compléter vos réponses. B. Discrimination auditive : une seule écoute. Vous répondrez directement aux questions en écrivant l information demandée ou en cochant d une X la bonne réponse. A. COMPRÉHENSION ORALE / 21 Extrait du texte de Jules RENARD, Poil de Carotte. 1. Comment se compose la famille Lepic? - 3 points Qui a oublié de fermer les poules? (cochez la bonne réponse). -1 point La mère La bonne Félix Note :... / 25 Durée : 30 minutes 3. Pourquoi Félix et Ernestine ne veulent-ils pas y aller et que font-ils quand ils répondent? - 2 points -... Page 6 sur 12 Université Paris-Sorbonne Selfee B2-15 septembre 2012

7 4. Qui est le dernier-né de la famille? -1 point Pourquoi l appelle-t-on ainsi? - 1 point - 6. Que disent de lui - 2 points - a) Ernestine? :... b) Félix? : Que promet sa mère pour le décider? - 1 point Montrez qu Ernestine cherche à l aider. Mais que se passe-t-il? - 2 points - 9. À quels animaux qui lui font peur pense-t-il? - 2 points Que font les poules et que leur crie-t-il? - 2 points Comment revient-il à la maison? - 1 point À quoi s attend-il quand il rentre? - 1 point Est-il récompensé de son courage? Pourquoi? - 2 points - Page 7 sur 12 Université Paris-Sorbonne Selfee B2-15 septembre 2012

8 B. DISCRIMINATION AUDITIVE / 4 Attention, vous n entendrez ce document sonore qu une seule fois. Écoutez le document sonore et répondez directement en écrivant l information demandée ou en cochant d une X la bonne réponse. 1. Entourez la bonne réponse en fonction de ce que vous avez entendu : - 2 points - a. Il lutte contre sa couardise ou sa poltronnerie? b. Ernestine va au bout du couloir ou du corridor? c. Il tremble dans l obscurité ou les ténèbres? d. En rentrant il est haletant ou tremblant? 2. Cochez le mot que vous avez entendu : - 2 points - indigne poussant vaciller sombre insigne gloussant scintiller ombre Fin de l épreuve orale collective. Page 8 sur 12 Université Paris-Sorbonne Selfee B2-15 septembre 2012

9 Corrigé des épreuves écrites A - Épreuve de langue B.1 - Épreuve de compréhension écrite Corrigé des épreuves orales collectives Texte de l épreuve orale collective II. A- Compréhension épreuve orale collective II. B - Discrimination auditive Page 9 sur 12 Université Paris-Sorbonne Selfee B2-15 septembre 2012

10 C E R T I F I C A T P R A T I Q U E D E L A N GU E F R A N Ç A I S E Module «COMPREHENSION ET EXPRESSION» Session du 15 septembre 2012 Corrigé des épreuves de Langue et de compréhension écrites Extrait du texte Mermoz de Joseph KESSEL. I. A - ÉPREUVE DE LANGUE I. a) Style indirect : Mermoz pensa que s il allait plus loin, il y aurait une chance de plus. Et il dit au mécanicien que ça allait et qu on arriverait (qu ils arriveraient). b) Style direct : Mermoz dit : «Les étoiles sont apparues, j ai continué d avancer.» Les hommes dirent : «On l a ramené à la base et il n a repris conscience que le soir.» II. III. Mermoz est parti aussitôt, car son compagnon était épuisé. Il a marché longtemps. Il voulait toujours aller plus loin. Mais il était très fatigué et il n avait pas beaucoup d eau. Il pensa au camp et se dit : «J y arriverai. Puis je repartirai demain. Mermoz était un célèbre aviateur. Il fit quelques exploits retentissants. Avec son mécanicien, Ils traversèrent la Cordillère des Andes et ils rejoignirent le Chili. Mermoz, chaque fois qu il revenait, plaisantait avec ses camarades, car il ignorait la peur et le danger. Cependant, un jour, subitement, on n eut plus de ses nouvelles, car il se perdit dans l Atlantique avec son avion. Il avait (ou a) apporté beaucoup à l aviation. IV. a) Voix active : Les aviateurs avaient vaincu les montagnes car Mermoz pilotait la machine. b) Voix passive : Les pilotes furent retrouvés par les méharistes et les deux hommes ont été ramenés à la base par la caravane. V. Les deux hommes avançaient dans le désert, parmi le sable et les dunes. La chaleur était torride et on voyait des mirages dans le lointain. Par bonheur une caravane avec des chameaux, là-bas, peu à peu apparut et arriva près d eux. I. B- 1 - ÉPREUVE DE COMPRÉHENSION ÉCRITE 1. Il ne faut pas rester là, sinon ils vont mourir : [c était se condamner à mourir de soif.] 2. Les obstacles sont la distance (100km), l absence d eau, la rébellion, la chaleur. 3. Mermoz s orientait grâce aux étoiles. 4. La chaleur leur tenaille la gorge, la salive devient épaisse, leurs corps sont desséchés. 5. Mermoz décide de partir seul car son mécanicien est épuisé, et, seul, il a une chance d arriver. 6. Il fut sauvé par une patrouille de méharistes qui le ramena à la base. 7. Il était si épuisé qu il dormit deux jours Irréparable : impossible à réparer. - Des méharistes : des chameliers, une patrouille avec des chameaux. - Inanimé : sans vie, inerte. 9 - Les pierres croulantes : des pierres s éboulent, s effondrent sous les pieds. - La nouvelle aube vint : c est le matin du lendemain. - Ses jambes fléchissaient : Ses jambes ne le portent plus, il s écroule. Page 10 sur 12 Université Paris-Sorbonne Selfee B2-15 septembre 2012

11 TEXTE DE L ÉPREUVE ORALE COLLECTIVE A. COMPRÉHENSION (deux écoutes) Les poules Je parie, dit Madame Lepic, qu Honorine a encore oublié de fermer les poules. C est vrai. On peut s en assurer par la fenêtre. Là-bas, tout au fond de la grande cour, le petit toit aux poules découpe dans la nuit, le carré noir de sa porte ouverte. «Félix, si tu allais les fermer? dit Madame Lepic à l aîné de ses trois enfants. - Je ne suis pas ici pour m occuper des poules, dit Félix, garçon pâle, indolent et poltron. - Et toi Ernestine? - Oh! moi, maman, j aurais trop peur. Grand frère Félix et sœur Ernestine lèvent à peine la tête pour répondre. Ils lisent très intéressés, les coudes sur la table, presque front contre front. - Dieu, que je suis bête! dit Madame Lepic. Je n y pensais plus. Poil de Carotte, va fermer les poules! Elle donne ce petit nom d amour à son dernier-né, parce qu il a les cheveux roux et la peau tachée. Poil de Carotte qui joue à rien sous la table, se dresse et dit avec timidité : - Mais maman, j ai peur aussi, moi. - Comment? répond Madame Lepic, un grand gars comme toi! C est pour rire. Dépêchezvous, s il te plaît! - On le connaît ; il est hardi comme un bouc, dit sa sœur Ernestine. - Il ne craint rien, ni personne, dit Félix, son grand frère. Ces compliments enorgueillissent Poil de Carotte, et, honteux d en être indigne, il lutte déjà contre sa couardise. Pour l encourager définitivement, sa mère lui promet une gifle. - Au moins, éclairez-moi, dit-il. Madame Lepic hausse les épaules, Félix sourit avec mépris. Seule pitoyable, Ernestine prend une bougie et accompagne petit frère jusqu au bout du corridor. - Je t attendrai là», dit-elle. Mais elle s enfuit tout de suite, terrifiée, parce qu un fort coup de vent fait vaciller la lumière et l éteint. Poil de Carotte, les fesses collées, les talons plantés, se met à trembler dans les ténèbres. Elles sont si épaisses qu il se croit aveugle. Parfois une rafale l enveloppe, comme un drap glacé, pour l emporter. Des renards, des loups même, ne lui soufflent-ils pas dans ses doigts, sur sa joue? Le mieux est de se précipiter au juger, vers les poules, la tête en avant, afin de trouer l ombre. Tâtonnant, il saisit le crochet de la porte. Au bruit de ses pas, les poules s agitent en gloussant sur leur perchoir. Poil de Carotte leur crie : «Taisez-vous donc, c est moi!», ferme la porte et se sauve, les jambes, les bras comme ailés. Quand il rentre, haletant, fier de lui, dans la chaleur et la lumière, il lui semble qu il échange des loques pesantes de boue et de pluie contre un revêtement neuf et léger. Il sourit, se tient droit, dans son orgueil, attend les félicitations, et maintenant hors de danger, cherche sur le visage de ses parents la trace des inquiétudes qu ils ont eues. Mais grand frère Félix et sœur Ernestine continuent tranquillement leur lecture, et Madame Lepic lui dit, de sa voix naturelle : «Poil de Carotte, tu iras les fermer tous les soirs.» Jules RENARD, Poil de Carotte, Page 11 sur 12 Université Paris-Sorbonne Selfee B2-15 septembre 2012

12 C E R T I F I C A T P R A T I Q U E D E L A N GU E F R A N Ç A I S E MODULE «COMPRÉHENSION ET EXPRESSION» Corrigé des épreuves orales collectives Extrait du texte Poil de Carotte de Jules RENARD. A. COMPRÉHENSION ORALE 1. La famille se compose de trois enfants, du père et de la mère. 2. La bonne Honorine a oublié de fermer les poules. 3. Félix et Ernestine disent qu ils ont peur tous les deux et ils lisent. 4. Le dernier-né est Poil de Carotte. 5. On l appelle ainsi car il a des cheveux roux et des taches de rousseur. 6. Ernestine dit qu il est hardi comme un bouc et Félix dit qu il ne craint personne. 7. Sa mère lui promet une gifle. 8. Ernestine l accompagne avec une bougie. Elle s éteint et sa sœur s enfuit. 9. Il pense aux loups et aux renards. 10. Les poules s agitent et gloussent et il leur crie : «Taisez-vous». 11. Il revient à la maison en courant, il se sauve. 12. Il s attend à des félicitations. 13. Non, il n est pas récompensé de son courage car il devra y aller tous les soirs. B. DISCRIMINATION AUDITIVE 1. Entourez la bonne réponse : a. Il lutte contre sa couardise. b. Ernestine va au bout du corridor. c. Il tremble dans les ténèbres. d. En rentrant il est haletant. 2. Cochez le mot que vous avez entendu : X indigne insigne poussant X gloussant X vaciller scintiller sombre X ombre Page 12 sur 12 Université Paris-Sorbonne Selfee B2-15 septembre 2012

L histoire du petit indien

L histoire du petit indien Compréhension de lecture Andrée Otte L histoire du petit indien CH.Zolotow, Le petit indien, Ed. des deux coqs d or Voici l histoire de toute une famille d Indiens : le père, la mère, le grand frère, la

Plus en détail

Le Cauchemar révélateur

Le Cauchemar révélateur Le Cauchemar révélateur Hier c était le départ de ma mère. On l emmena à l aéroport. Elle devait partir pour son travail. Quand l avion dans lequel elle était décolla, il passa au-dessus de nos têtes.

Plus en détail

Cauchemar. Première vision

Cauchemar. Première vision Première vision Cauchemar Je prenais mon déjeuner lorsque j entendis ma mère s exclamer : «Dépêche-toi, on va être en retard, chéri! -J arrive, je finis de préparer la valise! cria mon père.» Moi, je me

Plus en détail

Voici l histoire de Bibolette la sorcière. Après l avoir lue, tu répondras à quelques questions.

Voici l histoire de Bibolette la sorcière. Après l avoir lue, tu répondras à quelques questions. LIRE UN CNTE ET RÉPNDRE À UN QUESTINNAIRE METTANT EN JEU DIFFÉRENTES CMPÉTENCES. Voici l histoire de Bibolette la sorcière. Après l avoir lue, tu répondras à quelques questions. Dans une forêt très sombre,

Plus en détail

contes licencieux des provinces de france

contes licencieux des provinces de france Jean Quatorze-Coups Tout près d ici, vivait il y a déjà longtemps une veuve dont le fils était chasse-marée, autrement dit, domestique dans un moulin. Jean c était le nom du jeune homme avait vingt-quatre

Plus en détail

Récits écrits par les 3C, selon le principe des nouvelles à chute

Récits écrits par les 3C, selon le principe des nouvelles à chute Récits écrits par les 3C, selon le principe des nouvelles à chute C'était le désespoir dans la vie de ce pauvre bougre : il se sentait tellement seul qu'il voulut se suicider. Il décida de se jeter dans

Plus en détail

REVEIL. Simone est en petite voiture. Autour d elle, tous les autres. A quelques pas, la paire de chaussures.

REVEIL. Simone est en petite voiture. Autour d elle, tous les autres. A quelques pas, la paire de chaussures. REVEIL Simone est en petite voiture. Autour d elle, tous les autres. A quelques pas, la paire de chaussures. Simone : Rabattre les couvertures Le Chef de gare : Madame votre fille La mère : Que dit-elle?

Plus en détail

Sonia et moi. Marie et toi. Marc et Jules. La chatte et la souris

Sonia et moi. Marie et toi. Marc et Jules. La chatte et la souris Trouve le pronom sujet qui convient... ramasse les olives.... écrivons une lettre.... avertissent par téléphone....admirez le bateau....obéit à sa maman.... parles au téléphone. Tu Relies je tu il elle

Plus en détail

Les trois petits cochons

Les trois petits cochons Les trois petits cochons Les trois petits cochons Une histoire illustrée par Leonard Leslie Brooke Deux illustrations sont d Arthur Rackam Adaptation réalisée par Marie-Laure Besson pour Le Cartable Fantastique

Plus en détail

V3 - LE PASSE COMPOSE

V3 - LE PASSE COMPOSE CM1 V.3 LE PASSE COMPOSE DE L INDICATIF Il s agit de mettre en évidence la conjugaison des verbes en «er», en «ir-iss» des verbes être, avoir, faire, prendre, aller, pouvoir. On mettra en évidence le fait

Plus en détail

Les langues d oiseaux moulus

Les langues d oiseaux moulus Les langues d oiseaux moulus «Le dire, c est déjà l infirmer» était la phrase préférée de l homme qui me servait de père. Elle résonnait en moi comme une sentence. Il me la répétait à chaque fois que je

Plus en détail

ÉPREUVE DE LANGUE - 25 points -

ÉPREUVE DE LANGUE - 25 points - SERVICE DES EXAMENS DE LANGUE FRANÇAISE RÉSERVÉS AUX ÉTUDIANTS ÉTRANGERS CENTRE DE PARIS - SESSION DU 30 MAI 2009 C E R T I F I C A T P R A T I Q U E D E L A N GU E F R A N Ç A I S E MODULE «COMPRÉHENSION

Plus en détail

Mais un jour, un chevalier arriva au château Il voulait apporter un écu pour l armurerie. On aurait dit qu il voulait s en débarrasser.

Mais un jour, un chevalier arriva au château Il voulait apporter un écu pour l armurerie. On aurait dit qu il voulait s en débarrasser. NAO et l écu magique Nao est un dieu. Il habite sur une colline et peut se métamorphoser en toutes sortes d animaux pour ne pas se faire repérer. Cette colline est invisible aux yeux des hommes. Il est

Plus en détail

Trois cheveux pour épouser Philomène

Trois cheveux pour épouser Philomène Trois cheveux pour épouser Philomène Autrefois, il y avait un homme qui était Chef. Etant Chef, il avait mis au monde une fille. Cette fille était vraiment très belle. La fille avait grandi et on l avait

Plus en détail

J attendais depuis longtemps un signe Où tu revenais me chercher Pourquoi je t ai laissé aller si loin Avant que je trouve la vérité

J attendais depuis longtemps un signe Où tu revenais me chercher Pourquoi je t ai laissé aller si loin Avant que je trouve la vérité Le vent bohème Ça m a pris du temps pour me libérer De cette prison d incertitude Mes craintes étaient prises au dépourvu Et tous mes doutes ont disparu J ai trouvé mon bateau sur les pierres J ai refait

Plus en détail

La mort est comme une. chandelle. qui s éteint lorsque. le soleil se lève. CHSLD (villa Pabok)

La mort est comme une. chandelle. qui s éteint lorsque. le soleil se lève. CHSLD (villa Pabok) La mort est comme une chandelle qui s éteint lorsque le soleil se lève CHSLD (villa Pabok) Nous attirons plus particulièrement votre attention sur les besoins du résidant à ses derniers moments de vie

Plus en détail

C ÉTAIT IL Y A TRÈS LONGTEMPS QUAND LE COCHON D INDE N AVAIT PAS ENCORE SES POILS.

C ÉTAIT IL Y A TRÈS LONGTEMPS QUAND LE COCHON D INDE N AVAIT PAS ENCORE SES POILS. C ÉTAIT IL Y A TRÈS LONGTEMPS QUAND LE COCHON D INDE N AVAIT PAS ENCORE SES POILS. MAIS UN JOUR IL PARTIT PLUS AU NORD POUR DÉCOUVRIR LE MONDE. IL MARCHAIT, MARCHAIT, MARCHAIT SANS S ARRÊTER.IL COMMENÇA

Plus en détail

OTTO entend tout ou presque. Par Linda Hutsell-Manning

OTTO entend tout ou presque. Par Linda Hutsell-Manning OTTO entend tout ou presque Par Linda Hutsell-Manning A propos de l auteur : Linda Hutsell-Manning est l auteur de ce livre d image, de jeux et séries de voyages dans le temps. www.lindahutsellmanning.ca

Plus en détail

Nell Leyshon La Couleur du lait Traduit de l anglais (Royaume-Uni) par Karine Lalechère

Nell Leyshon La Couleur du lait Traduit de l anglais (Royaume-Uni) par Karine Lalechère La Couleur du lait Nell Leyshon La Couleur du lait Traduit de l anglais (Royaume-Uni) par Karine Lalechère A vue d œil Titre original : The Color of Milk Nell Leyshon, 2012. Première publication en Grande-Bretagne

Plus en détail

ALADDIN OU LA LAMPE MERVEILLEUSE

ALADDIN OU LA LAMPE MERVEILLEUSE Enseignement intégré des humanités Octobre 2012 Épreuve n 2 Compréhension et expression écrites Les Mille et une nuits ALADDIN OU LA LAMPE MERVEILLEUSE Nom : Prénom : Classe de sixième :.. COMPRÉHENSION

Plus en détail

Le don de l inconnu. Par Chantal Pinel

Le don de l inconnu. Par Chantal Pinel Le don de l inconnu Par Chantal Pinel Chapitre 1 La décision Ça fait quelque temps que je pense à être agent pour le gouvernement, mais j hésite, je réfléchis depuis six mois. J ai 21ans et il faut que

Plus en détail

Le Sort d un papillon

Le Sort d un papillon Emma Adèle Lacerte Le Sort d un papillon Les Revenants Le sort d un papillon Sur le toit d une véranda, deux chenilles avaient élu domicile. Toutes deux, enveloppées d un tissu blanc et ouaté, attendaient

Plus en détail

Réunion : la Diagonale des Fous

Réunion : la Diagonale des Fous J ai besoin de courir. Depuis toujours. Mes parents disent que j ai su trotter avant de marcher. J ai maintenant 32 ans et je viens de réaliser un vieux rêve : terminer la Diagonale des Fous, une course

Plus en détail

Lola. Texte de Sylvie Lavoie et d Éric Lemoine İllustrations de Sonia Hivert Mise en page réalisée par Cloé Perrotin. www.majuscrit.

Lola. Texte de Sylvie Lavoie et d Éric Lemoine İllustrations de Sonia Hivert Mise en page réalisée par Cloé Perrotin. www.majuscrit. Lola Texte de Sylvie Lavoie et d Éric Lemoine İllustrations de Sonia Hivert Mise en page réalisée par Cloé Perrotin www.majuscrit.fr www.majuscrit.fr Marcus Papa Texte de Sylvie Lavoie et d Éric Lemoine

Plus en détail

cœur ; les objets que je distingue mal dans l ombre du soir me donnent une envie folle de me sauver. J ai peur la nuit, enfin.

cœur ; les objets que je distingue mal dans l ombre du soir me donnent une envie folle de me sauver. J ai peur la nuit, enfin. Réécriture Réécriture Réécriture La nouvelle fantastique Au XIX ème siècle, un genre nouveau naît et se développe : la nouvelle fantastique. La nouvelle est un récit bref, présentant des personnages peu

Plus en détail

«Nul ne peut atteindre l aube sans passer par le chemin de la nuit»

«Nul ne peut atteindre l aube sans passer par le chemin de la nuit» «Nul ne peut atteindre l aube sans passer par le chemin de la nuit» Khalil Gibran «Tant de fois, j ai été Jusqu au bout de mes rêves, Que je continuerai, Jusqu à ce que j en crève Que je continuerai, Que

Plus en détail

Le Petit Chaperon rouge Conte de Grimm

Le Petit Chaperon rouge Conte de Grimm Lecture suivie n 6 - Période 3 : Janvier - Février page n : rouge Conte de Grimm Il était une fois une charmante petite fille que tout le monde aimait au premier regard. Sa grand-mère qui l adorait plus

Plus en détail

Kolos et les quatre voleurs de Jean Pierre MOURLEVAT, illustrations Isabelle CHATELLARD

Kolos et les quatre voleurs de Jean Pierre MOURLEVAT, illustrations Isabelle CHATELLARD Kolos et les quatre voleurs de Jean Pierre MOURLEVAT, illustrations Isabelle CHATELLARD TEXTE 1 1. La maison du géant Il était une fois au fond de la forêt un géant qui s appelait Kolos. Tout le monde

Plus en détail

C est dur d être un vampire

C est dur d être un vampire C est dur d être un vampire 1/6 Pascale Wrzecz Lis les pages 5 à 8. Tu peux garder ton livre ouvert. 1 Retrouve les mots dans ta lecture et complète les cases. C est une histoire de. Prénom du héros ;

Plus en détail

Le Petit Prince et le renard

Le Petit Prince et le renard LISEZ CE TEXTE ET FAITES LES ACTIVITÉS SUIVANTES. Le Petit Prince et le renard [ ] C est alors qu apparut le renard. - Bonjour, dit le renard. - Bonjour, répondit poliment le Petit Prince, qui se retourna

Plus en détail

L expression de la cause - corrigé

L expression de la cause - corrigé L expression de la cause - corrigé Exercice 1 : Complétez. Donner une explication : grâce à / à cause de / faute de / par manque de / grâce à / à force de / étant donné / vu / à force de 1. Il a réussi

Plus en détail

Puis elle se savonne. Après elle se rince. D abord, Nina se déshabille. Enfin elle se sèche. Ensuite elle entre dans son bain.

Puis elle se savonne. Après elle se rince. D abord, Nina se déshabille. Enfin elle se sèche. Ensuite elle entre dans son bain. Remets les phrases dans l ordre pour reconstruire l histoire. Compréhension N 1 compréhension N 2 Associe la description à chaque enfant. Puis elle se savonne Ensuite elle entre dans son bain. Après elle

Plus en détail

La véritable histoire de la Belle au bois dormant. (D après la version des Frères Grimm traduite par Marthe Robert édition Gallimard, 1976)

La véritable histoire de la Belle au bois dormant. (D après la version des Frères Grimm traduite par Marthe Robert édition Gallimard, 1976) La véritable histoire de la Belle au bois dormant (D après la version des Frères Grimm traduite par Marthe Robert édition Gallimard, 1976) La classe de 6 ème 1 du collège Paul Froment vous présente : La

Plus en détail

tait de retourner chez lui. Et maintenant, il avait faim et pas de pilule nutritive. Que faire? Où aller et où dormir? Pour Zic, le pays ne pouvait

tait de retourner chez lui. Et maintenant, il avait faim et pas de pilule nutritive. Que faire? Où aller et où dormir? Pour Zic, le pays ne pouvait 13 Zic et tim Où est encore passé Zic? La mère de Zic appuya sur un bouton et la maison se mit à pivoter doucement; ainsi, elle pouvait, d un coup d œil, visualiser le parc qui entourait la villa. Quelle

Plus en détail

Le premier hiver de Max

Le premier hiver de Max Une histoire sur la prématurité Le premier hiver de Max Sylvie Louis Illustrations de Romi Caron Catalogage avant publication de Bibliothèque et Archives Canada Louis, Sylvie Le premier hiver de Max

Plus en détail

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare.

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je venais d arriver à Hanovre par le train de onze heures. À Düsseldorf j avais passé plus de trois semaines chez un homme de quarante

Plus en détail

GRAMMATICAUX DE CATÉGORIES DIFFÉRENTES QUANT QUAND 1 Homophones grammaticaux de catégories différentes

GRAMMATICAUX DE CATÉGORIES DIFFÉRENTES QUANT QUAND 1 Homophones grammaticaux de catégories différentes GRAMMATICAUX DE CATÉGORIES DIFFÉRENTES QU EN HOMOPHONES QUANT QUAND 1 Homophones grammaticaux de catégories différentes qu en quant quand qu en : que (e élidé devant une voyelle) suivie de en, pronom qui

Plus en détail

BREVET DES COLLÈGES SÉRIE PROFESSIONNELLE ÉPREUVE D ENTRAÎNEMENT ÉPREUVE DE FRANÇAIS

BREVET DES COLLÈGES SÉRIE PROFESSIONNELLE ÉPREUVE D ENTRAÎNEMENT ÉPREUVE DE FRANÇAIS ACADÉMIE DE STRASBOURG COLLÈGE FRANÇOIS TRUFFAUT CLASSE DE 3 e Entreprise BREVET DES COLLÈGES SÉRIE PROFESSIONNELLE ÉPREUVE D ENTRAÎNEMENT ÉPREUVE DE FRANÇAIS TEXTE D ÉTUDE Alex, un adolescent sans histoire,

Plus en détail

Petit Hector et la triche

Petit Hector et la triche Petit Hector et la triche En plus de la vie avec ses parents, Petit Hector en avait au moins trois autres : deux vies à l école, avec les maîtres et avec les copains, et puis la vie des vacances, où il

Plus en détail

La maîtresse m a demandé d écrire la suite d une nouvelle de Philippe BARBEAU, l ami de l ogre, en respectant les étapes du récit.

La maîtresse m a demandé d écrire la suite d une nouvelle de Philippe BARBEAU, l ami de l ogre, en respectant les étapes du récit. La maîtresse m a demandé d écrire la suite d une nouvelle de Philippe BARBEAU, l ami de l ogre, en respectant les étapes du récit. Un après midi d ennui Yoann s ennuyait depuis toujours mais, en ce début

Plus en détail

La concordance des modes

La concordance des modes DES TEMPS L EMPLOI CONCORDANCE DU MODE DANS LA SUBORDONNÉE DES TEMPS CIRCONSTANCIELLE 1 La concordance des modes La concordance des modes L emploi du mode dans la subordonnée circonstancielle RAPPEL :

Plus en détail

CHAOS. Pièce en 14 tableaux de m.

CHAOS. Pièce en 14 tableaux de m. CHAOS Pièce en 14 tableaux de m. 1995 1 TABLEAU 1 L'UNE : Je t'aime. L'AUTRE : Chut... As-tu entendu ce bruit-là? L'UNE : Quel bruit? L'AUTRE : Le même bruit et pratiquement à la même heure. Le bruit de

Plus en détail

Le conte du Petit Chaperon rouge

Le conte du Petit Chaperon rouge Le conte du Petit Chaperon rouge d après les frères Grimm Il était une fois une petite fille que tout le monde aimait et sa grand-mère encore plus. Elle ne savait que faire pour lui faire plaisir. Un jour,

Plus en détail

Mademoiselle J affabule et les chasseurs de rêves Ou l aventure intergalactique d un train de banlieue à l heure de pointe

Mademoiselle J affabule et les chasseurs de rêves Ou l aventure intergalactique d un train de banlieue à l heure de pointe Mademoiselle J affabule et les chasseurs de rêves Ou l aventure intergalactique d un train de banlieue à l heure de pointe de Luc Tartar * extraits * Les sardines (on n est pas des bêtes) - Qu est-ce qu

Plus en détail

En voiture Simone. Luc Tartar Editions Lansman

En voiture Simone. Luc Tartar Editions Lansman Simone Luc Tartar Editions Lansman Entre le père, avec un cadeau. PAPA Le père : Simone? Tu es là? Evidemment que tu es là. On m a dit que tu avais roulé sous une voiture. Simone. Que s est-il passé? Temps

Plus en détail

L écrivain. Il était arrivé là sans vraiment savoir comment. Mais il est clair que ce vieux portique en bois lui barrait la route.

L écrivain. Il était arrivé là sans vraiment savoir comment. Mais il est clair que ce vieux portique en bois lui barrait la route. L écrivain Il se trouvait devant la porte. Il était arrivé là sans vraiment savoir comment. Mais il est clair que ce vieux portique en bois lui barrait la route. Faire demi-tour il ne le pouvait! Pourquoi?

Plus en détail

Qu'est-ce qu'on gagne?

Qu'est-ce qu'on gagne? Qu'est-ce qu'on gagne? Un couple au train de vie aisé rencontre un homme travailleur précaire et une femme plombier qui vie en marge et travaille seulement quand elle a besoin d'un peu d'argent. Durée

Plus en détail

Munich, le 27 octobre 2005. Bonjour les amis

Munich, le 27 octobre 2005. Bonjour les amis Munich, le 27 octobre 2005 Bonjour les amis Ces trois derniers mois, il y a eu parait-il, l été. Pourtant, avec toute cette pluie et tout ce froid, ça m a laissée un peut perplexe : le 18 août : «maman,

Plus en détail

Ezéchiel, homme de visions

Ezéchiel, homme de visions La Bible pour enfants présente Ezéchiel, homme de visions Ecrit par : Edward Hughes Illustré par : Lazarus Adapté par : Ruth Klassen Traduit par : Yvon l'hermitte Produit par : Bible for Children www.m1914.org

Plus en détail

La vengeance de Cornebidouille

La vengeance de Cornebidouille La vengeance de Cornebidouille Nom : Tu as déjà réfléchi à la façon dont Cornebidouille pouvait se venger. Explique la réelle vengeance de la sorcière racontée dans l album. Es-tu d accord avec Cornebidouille

Plus en détail

Vivre et créer. Le Prologue d Ainsi parlait Zarathoustra. Les mardis de la philo.be 2015 Cycle 2 N. Monseu

Vivre et créer. Le Prologue d Ainsi parlait Zarathoustra. Les mardis de la philo.be 2015 Cycle 2 N. Monseu Vivre et créer Le Prologue d Ainsi parlait Zarathoustra Les mardis de la philo.be 2015 Cycle 2 N. Monseu Pour commencer aujourd hui 1. La question de la création 2. La recherche du sur-humain 3. Le chemin

Plus en détail

La petite poule qui voulait voir la mer

La petite poule qui voulait voir la mer Découverte Complète la carte d identité du livre. Titre du livre Nom de l auteur Nom de l illustrateur Editeur Que voit- on sur la 1 ère page de couverture? C est l histoire q d un poisson q d une souris

Plus en détail

Enfant soldat. Mon plus grand rêve, c est de devenir soldat. Je les trouve tellement courageux, et tellement élégants dans leur uniforme!

Enfant soldat. Mon plus grand rêve, c est de devenir soldat. Je les trouve tellement courageux, et tellement élégants dans leur uniforme! Enfant soldat Mon plus grand rêve, c est de devenir soldat. Je les trouve tellement courageux, et tellement élégants dans leur uniforme! Un jour que je marche dans la rue, je tombe en arrêt : devant moi,

Plus en détail

Xellow ROSUNBERG. Description : Historique :

Xellow ROSUNBERG. Description : Historique : 2 2 Prologue En des temps reculés, circulait une légende. Celle-ci expliquait ce qu était une élue, une tueuse de vampires. Cette histoire racontait que l Homme créa la tueuse pour combattre tous les vampires

Plus en détail

Comment passer ton PERMIS DE DORMIR. avant de fermer les yeux

Comment passer ton PERMIS DE DORMIR. avant de fermer les yeux Comment passer ton PRMIS D DORMIR avant de fermer les yeux L atelier de Pomme d Api Lis l histoire d Arthur (page 4) et amuse-toi, comme lui, à passer ton «Permis de dormir» avec ton papa ou ta maman...

Plus en détail

Révisons en 50 questions! Lis attentivement les questions suivantes et réponds le plus précisément possible. Attention, lis jusqu au bout.

Révisons en 50 questions! Lis attentivement les questions suivantes et réponds le plus précisément possible. Attention, lis jusqu au bout. Révisons en 50 questions! Lis attentivement les questions suivantes et réponds le plus précisément possible. Attention, lis jusqu au bout. 1. «Orso, dit elle, c est ici que notre père est mort.» S agit

Plus en détail

Examen de français Université de Technologie chimique et de Métallurgie TEST DE GRAMMAIRE ET DE LEXIQUE

Examen de français Université de Technologie chimique et de Métallurgie TEST DE GRAMMAIRE ET DE LEXIQUE Examen de français Université de Technologie chimique et de Métallurgie TEST DE GRAMMAIRE ET DE LEXIQUE PARTIE 1 Complétez les pointillés par une des réponses ci-dessus de manière que les phrases obtenues

Plus en détail

jade chazel Le secret de la tour d Urculu

jade chazel Le secret de la tour d Urculu jade chazel Le secret de la tour d Urculu Jade Chazel est née en 2004 au pied des Cévennes. La nature et les livres sont ses terrains de jeux préférés. A notre demande, elle publie ici son premier récit

Plus en détail

Episode 1 : Lecture découverte. Episode 1 : Lecture

Episode 1 : Lecture découverte. Episode 1 : Lecture Episode : Lecture découverte Episode : Lecture Il était une fois trois ours qui vivaient dans une petite maison au milieu de la forêt. Il y avait Tout Petit Ours, Ours Moyen et Très Grand Ours. Chaque

Plus en détail

Dans la première ruse de Renart, ce fut Ysengrin la victime.

Dans la première ruse de Renart, ce fut Ysengrin la victime. Je vais vous présenter les ruses de Renart dans le roman de Renart. Renart, notre héros Renart est le personnage principal choisi par l'auteur. Dans chacune de ses histoires, il est dans une mauvaise posture

Plus en détail

26 février 1918. Marie,

26 février 1918. Marie, Commémoration du Centenaire de la Grande Guerre Lettres écrites par Julie, élève de 1L 26 février 1918 Je suis tellement heureux, ce temps maussade ne se finira jamais il me semble, maintenant. Mais je

Plus en détail

Chapitre 6 UNE JOURNEE DE PETITE FEE

Chapitre 6 UNE JOURNEE DE PETITE FEE Chapitre 6 UNE JOURNEE DE PETITE FEE La rentrée des classes est faite, elle s'est bien déroulée et chaque matin les Mamans viennent confier leurs enfants à la Maîtresse pour les reprendre le soir. Chaque

Plus en détail

Connexions 2 PRÉPARATION AU DELF A2, module 3

Connexions 2 PRÉPARATION AU DELF A2, module 3 Connexions 2 PRÉPARATION AU DELF A2, module 3 1. Compréhension de l oral 25 points Vous allez entendre trois enregistrements correspondant à trois documents différents. Pour chaque document, vous aurez

Plus en détail

Les animaux. Dans une ferme, il y avait un chat Qui s amusait à manger des pizzas.

Les animaux. Dans une ferme, il y avait un chat Qui s amusait à manger des pizzas. Les animaux Dans une ferme, il y avait un chat Qui s amusait à manger des pizzas. En Afrique, il y avait un boa Qui habitait sur un plat Avec des matelas. Au Venezuela, il y avait des rats En chocolat,

Plus en détail

Les chaises. - Les enfants, elle nous a dit, dans la nuit, une canalisation d'eau a gele et a creve, ce qui

Les chaises. - Les enfants, elle nous a dit, dans la nuit, une canalisation d'eau a gele et a creve, ce qui Les chaises.' Ca a ete terrible, a l'ecole, aujourd'hui! Nous sommes arrives ce matin, comme d'habitude, et quand Ie Bouillon (c'est notre surveillant) a sonne la cloche, nous sommes alles nous mettre

Plus en détail

Unité 5. Semaine 14. Jour 1. Correction des situations de recherche : 2) C est l extrait n qui correspond aux deux dernières cases de la BD.

Unité 5. Semaine 14. Jour 1. Correction des situations de recherche : 2) C est l extrait n qui correspond aux deux dernières cases de la BD. Unité 5 Semaine 14 Jour 1 1) Roman Album Lettre Bande Dessinée 2) C est l extrait n qui correspond aux deux dernières cases de la BD. Jour 2 2) nom propre place 3) poules : féminin, pluriel porte : féminin,

Plus en détail

Expo sauvage. Crédits: photos non libres de droits 2009 www.duboaa.net Originaux disponibles pour impression. Me contacter: alex@duboaa.

Expo sauvage. Crédits: photos non libres de droits 2009 www.duboaa.net Originaux disponibles pour impression. Me contacter: alex@duboaa. Expo sauvage Crédits: photos non libres de droits 2009 www.duboaa.net Originaux disponibles pour impression. Me contacter: alex@duboaa.net Renard roux (Vulpes vulpes): Allongé dans l herbe, en cette fin

Plus en détail

Projet «Création littéraire»

Projet «Création littéraire» Projet «Création littéraire» Ce projet vise principalement à développer les compétences écrites des élèves et à stimuler chez eux la création littéraire. Il est destiné à un public adolescent francophone

Plus en détail

SÉCURITÉ POUR TOUS. Sommaire NIVEAU PETITS. Je traverse la rue en toute sécurité. Je comprends les panneaux. Je me déplace quand il fait nuit

SÉCURITÉ POUR TOUS. Sommaire NIVEAU PETITS. Je traverse la rue en toute sécurité. Je comprends les panneaux. Je me déplace quand il fait nuit SÉCURITÉ POUR TOUS NIVEAU PETITS NOM : PRÉNOM : CLASSE : Sommaire 2. 3. 4. 5. Je traverse la rue en toute sécurité Je comprends les panneaux Je me déplace quand il fait nuit Je roule à vélo Je monte en

Plus en détail

Extrait de la publication

Extrait de la publication PRÉSENTATION Une toute jeune ille comprend dificilement les derniers mots de sa mère mourante, mais n ose lui faire répéter. Pourtant voilà Cendrillon liée à cette phrase : Tant que tu penseras à moi tout

Plus en détail

Le petit orphelin et l ours polaire

Le petit orphelin et l ours polaire ii Le petit orphelin et l ours polaire Publié par Inhabit Media Inc. www.inhabitmedia.com Version originale: The Orphan and the Polar Bear Éditeurs: Louise Flaherty et Neil Christopher Auteur: Sakiasi

Plus en détail

Évangiles (N bleus pages 35 à 42)

Évangiles (N bleus pages 35 à 42) Évangiles (N bleus pages 35 à 42) Évangiles pages 1/5 N 12 Matthieu 28, 18-20 Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu Au temps de Pâques, Jésus ressuscité adressa ces paroles aux Apôtres : «Tout

Plus en détail

Nur. Arnaud Rykner. Couverture : Frank Secka Photo : Emmanuelle Barbaras/editingserver.com

Nur. Arnaud Rykner. Couverture : Frank Secka Photo : Emmanuelle Barbaras/editingserver.com Arnaud Rykner Nur Couverture : Frank Secka Photo : Emmanuelle Barbaras/editingserver.com Éditions du Rouergue, 2007 Parc Saint-Joseph BP 3522 12035 Rodez cedex 9 Tél. : 0565777370 Fax : 0565777371 info@lerouergue.com

Plus en détail

Subordonnée circonstancielle de cause, de conséquence et de but

Subordonnée circonstancielle de cause, de conséquence et de but DE MATÉRIEL CONSÉQUENCE POUR ET DE BUTALLOPHONES 1 Notion de phrase Subordonnée circonstancielle de cause, de conséquence et de but 1 LA SUBORDONNÉE CIRCONSTANCIELLE DE CAUSE La subordonnée circonstancielle

Plus en détail

Découper et coller la page titre

Découper et coller la page titre Zoé & Me Zoe.andme@live.ca http://www.boutiquezoeandme. com/ Suivez-nous sur Facebook afin de connaître les dernières nouveautés http://www.facebook.com/pages/zoe-me/115419358517623 Merci beaucoup de votre

Plus en détail

(Manel, 1ère STMG) (Maria, 1ère STMG) (Aïssa, 1ère STI) (Miguel, TL)

(Manel, 1ère STMG) (Maria, 1ère STMG) (Aïssa, 1ère STI) (Miguel, TL) il avait la solitude au cœur. il découvrait qu il a raté plein de bonheur. qu il avait perdu la lune en comptant les étoiles. Il avait écrit des livres. il découvrait ses petits. que la raison d écrire

Plus en détail

Mon cœur, le livre de ma vie

Mon cœur, le livre de ma vie Aurélie Bélair Mon cœur, le livre de ma vie Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com Ce texte publié par les Éditions Publibook est protégé par

Plus en détail

LEARNING BY EAR. Sécurité routière EPISODE 3 : «Mesures de sécurité pour les piétons»

LEARNING BY EAR. Sécurité routière EPISODE 3 : «Mesures de sécurité pour les piétons» LEARNING BY EAR Sécurité routière EPISODE 3 : «Mesures de sécurité pour les piétons» Auteur : Victoria Averill Editeurs : Johannes Beck, Katrin Ogunsade Correction : Martin Vogl Traduction : Aude Gensbittel

Plus en détail

Titre Usage Livret. Chantez, priez, célébrez le Seigneur Entrée Page 3. Dieu nous accueille Entrée Page 3

Titre Usage Livret. Chantez, priez, célébrez le Seigneur Entrée Page 3. Dieu nous accueille Entrée Page 3 SOMMAIRE : Titre Usage Livret Chantez, priez, célébrez le Seigneur Entrée Page 3 Dieu nous accueille Entrée Page 3 Nous sommes le corps du Christ Entrée Page 4 Si le Père vous appelle Entrée Page 4 Je

Plus en détail

Je venais de raccrocher par deux fois mon téléphone et je me tenais au milieu du couloir, face à la porte de la salle de bains, ma pensée errant à l

Je venais de raccrocher par deux fois mon téléphone et je me tenais au milieu du couloir, face à la porte de la salle de bains, ma pensée errant à l Je venais de raccrocher par deux fois mon téléphone et je me tenais au milieu du couloir, face à la porte de la salle de bains, ma pensée errant à l opposé vers celle, coulissante, de la penderie, dans

Plus en détail

DIPLÔME D ÉTUDES EN LANGUE FRANÇAISE

DIPLÔME D ÉTUDES EN LANGUE FRANÇAISE DIPLÔME D ÉTUDES EN LANGUE FRANÇAISE Niveau A1 du Cadre européen commun de référence pour les langues NATURE DES ÉPREUVES DURÉE NOTE SUR 1 2 3 4 Compréhension de l oral Réponse à des questionnaires de

Plus en détail

Le premier visage fait le dernier voyage. Amir Hassan

Le premier visage fait le dernier voyage. Amir Hassan Le premier visage fait le dernier voyage Amir Hassan 3 e prix Je me souviens de mon père quand j étais petite. Il me parlait toujours de la Palestine, il disait : «C est un pays volé par des occupants

Plus en détail

Un taxi à New York. L histoire commence aux Etats-Unis et notre héros, c est un taxi! Un jaune et noir, très joli, comme on en voit souvent ici.

Un taxi à New York. L histoire commence aux Etats-Unis et notre héros, c est un taxi! Un jaune et noir, très joli, comme on en voit souvent ici. Version audio - CLIQUE ICI Un taxi à New York L histoire commence aux Etats-Unis et notre héros, c est un taxi! Un jaune et noir, très joli, comme on en voit souvent ici. Ici, on est à New York City, c

Plus en détail

Nom : Prénom : Date :

Nom : Prénom : Date : J observe le livre dans son ensemble, je le feuillette et je réponds aux 1) Je complète la carte d identité du livre. Titre du livre Nom de l auteur Nom de l illustrateur Editeur Collection Genre 2) Qui

Plus en détail

EXERCICIOS AUTOAVALIABLES

EXERCICIOS AUTOAVALIABLES EXERCICIOS AUTOAVALIABLES 1.- Transforme les phrases au passé récent a) Il a changé de travail b) Nous avons pris une décision importante c) Elle a téléphoné à Jean d) J ai envoyé un SMS à ma collègue

Plus en détail

Bascule, texte de Yuichi Kimura, illustrations de Koshiro Hata,

Bascule, texte de Yuichi Kimura, illustrations de Koshiro Hata, Bascule, texte de Yuichi Kimura, illustrations de Koshiro Hata, Traduction de Nicole Coulom, adaptation de Claire Lanaspre. Texte de 2003, Didier Jeunesse, Paris, 2005. Biographie de KIMURA YUICHI Yuichi

Plus en détail

BENF_FR.qxd 8/07/04 16:23 Page cov4 KH-57-03-297-FR-C

BENF_FR.qxd 8/07/04 16:23 Page cov4 KH-57-03-297-FR-C BENF_FR.qxd 8/07/04 16:23 Page cov4 14 16 KH-57-03-297-FR-C BENF_FR.qxd 8/07/04 16:24 Page cov1 Si belles hirondelles! Commission européenne BENF_FR.qxd 8/07/04 16:24 Page cov2 Cette publication a été

Plus en détail

1. La famille d accueil de Nadja est composée de combien de personnes? 2. Un membre de la famille de Mme Millet n est pas Français. Qui est-ce?

1. La famille d accueil de Nadja est composée de combien de personnes? 2. Un membre de la famille de Mme Millet n est pas Français. Qui est-ce? 1 LA FAMILLE 1.1 Lecture premier texte Nadja va passer quatre mois de la prochaine année scolaire en France. Aujourd hui, elle a reçu cette lettre de sa famille d accueil. Chère Nadja, Je m appelle Martine

Plus en détail

A. Épreuve de langue - 25 points -

A. Épreuve de langue - 25 points - SERVICE DES EXAMENS DE LANGUE FRANÇAISE RÉSERVÉS AUX ÉTUDIANTS ÉTRANGERS CENTRES DE GRÈCE - SESSION DU 8 DÉCEMBRE 2012 C E R T I F I C A T P R A T I Q U E D E L A N GU E F R A N Ç A I S E Paris-Sorbonne

Plus en détail

Il était une fois, euh non, un dimanche soir, au pied de la Tour Eiffel, trois louveteaux qui terminèrent juste leur concert de rock.

Il était une fois, euh non, un dimanche soir, au pied de la Tour Eiffel, trois louveteaux qui terminèrent juste leur concert de rock. Il était une fois, euh non, un dimanche soir, au pied de la Tour Eiffel, trois louveteaux qui terminèrent juste leur concert de rock. Ils montèrent en haut de la Tour Eiffel signer des autographes. Comme

Plus en détail

Hansel et Gretel. Le plus loin qu ils courraient, le plus loin qu'ils étaient de leur maison. Bientôt, Gretel avait peur.

Hansel et Gretel. Le plus loin qu ils courraient, le plus loin qu'ils étaient de leur maison. Bientôt, Gretel avait peur. Hansel et Gretel Première scène Il était une fois, dans un petit village, un bûcheron et ses deux enfants, Hansel et Gretel. Un jour, il n'y avait plus de manger dans la maison alors le bûcheron demandait

Plus en détail

La rue était toujours déserte et le soleil de septembre féroce pour la saison de plus en plus haut. Valente Pacciatore tira sa montre.

La rue était toujours déserte et le soleil de septembre féroce pour la saison de plus en plus haut. Valente Pacciatore tira sa montre. Gö r l i t z La rue était toujours déserte et le soleil de septembre féroce pour la saison de plus en plus haut. Valente Pacciatore tira sa montre. Pouvait-il l avoir raté? Il s était pourtant caché dès

Plus en détail

Le grand concours. Ecole élémentaire mixte 2 Grand-Camp CE 2 B Mme Ayrault

Le grand concours. Ecole élémentaire mixte 2 Grand-Camp CE 2 B Mme Ayrault Le grand concours Ecole élémentaire mixte 2 Grand-Camp CE 2 B Mme Ayrault 1 Kim, une jolie fille aux longs cheveux roux et aux yeux clairs, et Melinda, une petite brune aux cheveux courts, se sont rencontrées

Plus en détail

Le loup qui voyageait dans le temps

Le loup qui voyageait dans le temps Ce jour-là, Loup farfouillait dans son grenier. Il y trouvait toujours des choses extraordinaires. Comme ce vieux livre avec sa couverture dorée. Loup s empara du livre et lut le résumé : «Cher lecteur,

Plus en détail

Marie Lébely. Le large dans les poubelles

Marie Lébely. Le large dans les poubelles Marie Lébely Le large dans les poubelles Prologue «La vitesse de conduction des fibres postganglionnaires est-elle du même ordre que celle des fibres nerveuses motrices du système nerveux somatique?» C

Plus en détail

47 Apprenant que c'était Jésus de Nazareth, il se mit à crier: "Fils de David, Jésus, aie pitié de moi!"

47 Apprenant que c'était Jésus de Nazareth, il se mit à crier: Fils de David, Jésus, aie pitié de moi! Versets 46 Ils arrivent à Jéricho. Comme Jésus sortait de Jéricho avec ses disciples et une assez grande foule, l'aveugle Bartimée, fils de Timée, était assis au bord du chemin en train de mendier Texte

Plus en détail

JOHAN THEORIN. Le Sang des pierres ROMAN TRADUIT DU SUÉDOIS PAR RÉMI CASSAIGNE ALBIN MICHEL

JOHAN THEORIN. Le Sang des pierres ROMAN TRADUIT DU SUÉDOIS PAR RÉMI CASSAIGNE ALBIN MICHEL JOHAN THEORIN Le Sang des pierres ROMAN TRADUIT DU SUÉDOIS PAR RÉMI CASSAIGNE ALBIN MICHEL Titre original : BLODLÄGE Publié en 2010 par Wahlström & Widstrand, Stockholm, Suède. Johan Theorin, 2010. Publié

Plus en détail

Les 100 plus belles façons. François Gagol

Les 100 plus belles façons. François Gagol Les 100 plus belles façons d'aimer François Gagol Les 100 plus belles façons d Aimer François Gagol François Gagol, 2003. Toute reproduction ou publication, même partielle, de cet ouvrage est interdite

Plus en détail

SŒUR DE. Lot Vekemans. Traduit du néerlandais par Alain van Crugten. Texte publié par Edition Espaces 34, France Texte déposé à la SACD Belgique

SŒUR DE. Lot Vekemans. Traduit du néerlandais par Alain van Crugten. Texte publié par Edition Espaces 34, France Texte déposé à la SACD Belgique SŒUR DE Lot Vekemans Traduit du néerlandais par Alain van Crugten Texte publié par Edition Espaces 34, France Texte déposé à la SACD Belgique Ils vont lâcher les chiens Bientôt Bientôt ils vont lâcher

Plus en détail

Masser chaque orteil :

Masser chaque orteil : Laurence Niclaes Page 1 Cours massage bébé massage-bebe.be Cours 1 Comptines pour pieds Voici mon petit jardin (masser plante du pied du talon vers les orteils) J y sème, j y sème des petits grains (petites

Plus en détail