RÉSULTATS 2013 RÉUNION SFAF PARIS, LE 21 FÉVRIER 2014

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "RÉSULTATS 2013 RÉUNION SFAF PARIS, LE 21 FÉVRIER 2014"

Transcription

1 RÉSULTATS 2013 RÉUNION SFAF PARIS, LE 21 FÉVRIER 2014 DES ALLIAGES, DES MINERAIS ET DES HOMMES. DES ALLIAGES, DES MINERAIS ET DES HOMMES.

2 SOMMAIRE RÉSULTATS ACTIVITÉ DES BRANCHES 15 PERSPECTIVES 41 PROJET STRATÉGIQUE DU GROUPE ERAMET 49 ERAMET Résultats

3 RÉSULTATS 2013 ERAMET Résultats

4 INTRODUCTION Les résultats du Groupe en 2013 ont été essentiellement marqués par les cours extrêmement bas du nickel. Dans un contexte économique mondial difficile, le groupe ERAMET en 2013 a su faire preuve de réactivité et s'est appuyé sur la solidité des performances d'eramet Manganèse. En 2014, la priorité déjà mise sur les mesures d adaptation à la crise et sur le maintien d une solide situation financière va être renforcée par de nouvelles mesures de réduction des coûts, ainsi que du besoin en fonds de roulement. Par ailleurs, le Groupe limitera ses dépenses d investissements à un niveau inférieur à 400 M. Le groupe ERAMET s appuie sur de solides atouts liés à son portefeuille d activités, notamment ses positions de 1 er plan mondial dans le manganèse, à sa politique d investissements industriels ciblés, à la qualité de sa R&D et à la mobilisation de ses équipes sur l amélioration continue et durable de ses performances. Un record historique de production de minerai de manganèse a été atteint au Gabon en Le Groupe bénéficiera en 2014 du démarrage de ses deux plus importants investissements unitaires sur de nouveaux sites: Le complexe métallurgique de Moanda au Gabon; L exploitation de la mine de sables minéralisés de Grande Côte au Sénégal. ERAMET Résultats

5 SITUATION FINANCIÈRE DU GROUPE ERAMET AU 31 DÉCEMBRE 2013 Un endettement modéré : Au 31 décembre 2013, l endettement financier net d ERAMET s établissait à 218 M ; Un ratio endettement sur capitaux propres qui reste faible (7 %). Une liquidité financière renforcée fin 2013 notamment par : L émission d une obligation inaugurale d un montant de 400 M et d une durée de 7 ans ; La renégociation avec succès d une ligne de crédit syndiqué dont le montant a été porté de 800 M à 981 M et dont la maturité a été, pour l essentiel, allongée d un an, de janvier 2017 à janvier ERAMET Résultats

6 CHIFFRES CLÉS M Chiffre d'affaires EBITDA Résultat opérationnel courant Résultat net - Part du Groupe avant dépréciations d actifs 9-74 Dépréciations d actifs Part du Groupe Résultat net - Part du Groupe après dépréciations d actifs Trésorerie/ dette nette ERAMET Résultats

7 RÉSULTAT OPÉRATIONNEL COURANT (ROC) M Groupe Nickel Manganèse Alliages ERAMET Résultats

8 COMPTE DE RÉSULTAT 2013 M Hors dépréciations Dépréciations 2013 Chiffre d'affaires EBITDA % Chiffred'affaires 12 % 7 % 7 % Résultat opérationnel courant % Chiffre d'affaires 4 % -1% -1% Autres produits et charges opérationnels Dépréciations d actifs -423 Résultat opérationnel Coût de l'endettement net Autres produits et charges financiers Résultat avant impôt Quote-part de résultat mis en équivalence Impôts % Impôts 40 % 46 % 12 % Résultat net Intérêts minoritaires Résultat net - Part du Groupe 9-74 (*) (*) WedaBay: 224 M -Recyclage : 39 M -Aciers Rapides : 33 M ERAMET Résultats

9 DÉPRÉCIATIONS 2013 N AFFECTANT PAS LA TRÉSORERIE DU GROUPE En application de la norme IAS 36, sans impact sur la solvabilité et la liquidité du groupe ERAMET Dépréciations 2013 en M Dont Part Dont Part Total Groupe Minoritaire Weda Bay Recyclage ERASTEEL Total Groupe ERAMET Résultats

10 VARIATION DU ROC M ROC 2012 Volumes Prix Devises Coûts des facteurs Productivité Provisions et autres* ROC 2013 *dont amortissements 18 M ERAMET Résultats

11 GAINS DE PRODUCTIVITÉ EN 2013 PAR RAPPORT À 2012 ERAMET NICKEL -8 M Dégradation de l activité GROUPE ERAMET 85 M ERAMET ALLIAGES 31 M En ligne avec l objectif ERAMET MANGANÈSE 62 M Augmentation de la production Réduction des coûts ERAMET Résultats

12 ÉVOLUTION DE LA TRÉSORERIE NETTE M Flux d exploitation Trésorerie nette 2012 MBA Variation du BFR Investissements industriels Dividendes versés* Autres Trésorerie nette 2013 * Dont 218 M aux actionnaires minoritaires de COMILOG et de SLN ERAMET Résultats

13 UNE LIQUIDITÉ FINANCIÈRE CONSOLIDÉE Ligne de crédit revolving Une ligne multi-devisesd'environ 1 milliard d'euros Non utilisée à ce jour Maturité : janvier Liquidité du groupe ERAMET en M Billets de trésorerie Montant total de 400 millions d'euros Montant utilisé : 148 millions d'euros au 31/12/ Notes : 1 Hors 85 M venant à échéance en janvier Billet de trésorerie non tiré Cash disponible ERAMET Résultats Ligne de crédit revolving

14 ERAMET A ENGAGÉ LA RÉDUCTION DE SES INVESTISSEMENTS INDUSTRIELS DÈS 2013 : DIMINUTION DE 20 % DES INVESTISSEMENTS COURANTS EN 2013 PAR RAPPORT À 2012 Investissements en M % Grands projets* Investissements courants -20 % Nickel Manganèse Alliages * WedaBay, CMM, 4 MT, New Guilin, Tizir. ERAMET Résultats

15 ACTIVITÉ DES BRANCHES ERAMET NICKEL 2 ème producteur mondial de ferronickel Un des trois seuls producteurs mondiaux de nickel de haute pureté 1 er producteur mondial de chlorure de nickel Un des trois principaux producteurs mondiaux de carbonate de nickel ERAMET Résultats

16 LES PRIX DU NICKEL AU LME SONT EN BAISSE DE 14 % À 6,81 USD/lb EN 2013 PAR RAPPORT À 2012 AVEC UN MARCHÉ À NOUVEAU EXCÉDENTAIRE Prix nickel en USD/lbet stocks de Nickel En semaines de consommation Marché excédentaire USD / lb Stocks de minerai de nickel en Chine (en equivalent Nickel), en semaines de consommation Stocks de nickel (LME + producteurs de nickel), en semaines de consommation Moyenne LME, USD/lb ERAMET Résultats

17 EXCÉDENT CROISSANTDE LA PRODUCTION DE NICKEL EN 2013, LIÉ ESSENTIELLEMENT À LA PROGRESSION DES FONTES AU NICKEL (NICKEL PIGIRON) EN CHINE (+20 %) Production mondiale de nickel primaire, en kt Production de Nickel PigIronen Chine, en ktde nickel En KT % Nouveaux Projets En KT 500 * ** *** NPI BF NPI EAF NPI RKEF NPI (Nickel pig iron) Autres producteurs KT en 4 ans, permettant d atteindre un quart de l offre mondiale * Blast furnace ** Electric Arc Furnace ERAMET Résultats *** Rotary Kiln Electric Furnace

18 PRODUCTION MONDIALE D ACIER INOXYDABLE EN HAUSSE DE 5 % EN 2013 PAR RAPPORT À 2012 kt % % % % 41% 46% 49% Chine % 27% 36% % 81% 74% 73% 64% 64% 59% 54% 51% Reste du Monde Production mondiale d acier inoxydable ERAMET Résultats

19 ENTRÉE EN APPLICATION DU «BAN» INDONÉSIEN INTERDISANT L EXPORT DE MINERAIS DE NICKEL NON TRANSFORMÉS DÈS LE DÉBUT 2014 La loi minière votée par le Parlement Indonésien en 2009 prévoyait la mise en place d un ban à l export des minerais non transformés sur place, notamment le nickel, en janvier 2014, afin d encourager la valorisation domestique. Le 12 janvier 2014, le ban indonésien est entré en vigueur sans modification majeure pour le nickeletlabauxite: LemineraidenickeldoitêtretransforméenIndonésie Pour être éligibles à l export, les produits transformés doivent atteindre une teneur en nickel minimumde70%pourlamatte, 10%pourleferronickel, 4%pourlenickelpigiron et93%pourlenickelmétal ERAMET Résultats

20 BILAN OFFRE/DEMANDE DE NICKEL Un excédent croissant de l offre de nickel en 2013 MONDE ( 000 t.) ** % Production d acier inoxydable Consommation apparente de nickel ,3% ,5% Production de nickel ,3% Bilan offre/demande Stocks de nickel en semaines de consommation * 12,1 12,2 13,4 16,5*** * Stocks producteurs + LME ** Estimations ERAMET Nickel *** Ce chiffre est supérieur à 24 semaines de consommation (cf. slide 16), si on tient compte du nickel contenu dans le minerai stocké en Chine. ERAMET Résultats

21 ERAMET NICKEL : PRODUCTION DE L USINE DE DONIAMBO EN NOUVELLE-CALÉDONIE Production de Nickel En tonnes % ERAMET Résultats

22 LES 5 PRINCIPAUX CHANTIERS DU NOUVEAU PLAN DE PRODUCTIVITÉ DE LA SLN 1 ÈRE ÉTAPE : GAIN DE 0,4 USD/lb DU CASH COST EN 2014 La productivité minière : réduire le coût du minerai Les performances techniques de l exploitation usine, notamment abaisser le coût de l énergie La performance de production Les gains achats (toutes dépenses confondues) Les structures indirectes (centrales et opérationnelles) et les frais généraux ERAMET Résultats

23 WEDA BAY NICKEL Compte tenu des prix actuels du nickel, les conditions ne sont pas réunies, notamment au regard du financement et de la mise au point du cadre juridique et fiscal, pour envisager une décision d investissement en 2014; Non remise en cause de la qualité du projet qui repose sur un gisement de classe mondiale et un procédé hydrométallurgique mis au point par ERAMET, spécialement adapté à ce type de gisement. ERAMET Résultats

24 ERAMET NICKEL : CHIFFRES CLÉS 2013 M Chiffre d'affaires EBITDA Résultat opérationnel courant * Investissements industriels** * Dont 30 M de provisions pour dépréciation sur stocks ** Dont WedaBay: 67 M en M en 2013 ERAMET Résultats

25 ACTIVITÉ DES BRANCHES ERAMET ALLIAGES 2 ème producteur mondial de pièces forgées par matriçage de forte puissance 2 ème producteur mondial d aciers rapides 1 er acteur mondial de la métallurgie des poudres atomisées au gaz Un des principaux producteurs d'aciers spéciaux à hautes performances ERAMET Résultats

26 ERAMET ALLIAGES : CHIFFRE D AFFAIRES PAR MARCHÉS Baisse de 9 % du chiffre d affaires en 2013 par rapport à 2012 M % % 44 % 49 % 55% Aéronautique 16 % 13 % 15 % 13% Energie 25 % 28 % 23 % 19% Aciers rapides + Outillage 20 % 15 % 13 % 13% Spécialités ERAMET Résultats

27 POURSUITE DE LA CROISSANCE SUR LE MARCHÉ DE L AÉRONAUTIQUE Nouvelle hausse des livraisons de Boeing et d Airbus en 2013 vs Nombre d avions Réalisés Prévisions Livraisons ERAMET Résultats

28 ERAMET ALLIAGES : RAPPEL DES OBJECTIFS OBJECTIFS EN RYTHME ANNUEL À FIN 2015 du plan d action engagé pour améliorer la rentabilité et la génération de cash d ERAMET Alliages: Un ratio résultat opérationnel courant sur chiffre d affaires de 10% Unerentabilitédescapitauxemployésavantimpôtsde15% ERAMET Résultats

29 VISION STRATÉGIQUE DU CŒUR DE MÉTIER D ERAMET ALLIAGES Pièces matricées aéronautiques et énergie Produits longs aéronautique et de spécialités (médical ) Produits Nucléaire et Défense Métallurgie des Poudres Sur ce cœur de métier, la Branche vise une rentabilité forte ERAMET Résultats

30 MONTÉE EN PUISSANCE DES INVESTISSEMENTS STRATÉGIQUES Métallurgie des Poudres: Tour d atomisation Durin TM IV 30 UKAD PS 27 ERAMET Résultats

31 2013 : ENGAGEMENT DE PROFONDES TRANSFORMATIONS AU SEIN D AUBERT & DUVAL M Gains de Productivité AUBERT & DUVAL Dispositif d amélioration de la performance - -Objectif des gains de productivité pour A&D : - 20 M /an, soit 60 M à fin Action sur les Frais Généraux Objectif : Baisse 23 M en rythme annuel à fin 2015 ERAMET Résultats

32 RECONFIGURATION INDUSTRIELLE D ERAMET ALLIAGES Fermeture du site historique de Gennevilliers le 31/07/2013 ArrêtaciériedeSöderforsau1 er semestre2013 Firminy:baissede25%deseffectifs(encoursdemiseenœuvre) Études en cours: une reconfiguration pour rétablir durablement la profitabilité d Erasteel en tenant compte de la surcapacité de production d aciers rapides conventionnels et en focalisant sur les points forts: Métallurgie des poudres Elaboration ERAMET Résultats

33 ERAMET ALLIAGES : CHIFFRES CLÉS 2013 M Chiffre d'affaires EBITDA Résultat opérationnel courant -5 4 Investissements industriels ERAMET Résultats

34 ACTIVITÉ DES BRANCHES ERAMET MANGANÈSE 2 ème producteur mondial de minerai de manganèse de haute teneur 2 ème producteur mondial d alliages de manganèse 1 er producteur mondial d alliages de manganèse affinés 1 er producteur mondial de dérivés chimiques du manganèse 3 ème fournisseur mondial de dioxyde de titane à l industrie des pigments ERAMET Résultats

35 PRODUCTION MONDIALE D ACIER EN HAUSSE DE 3,5 % EN 2013 PAR RAPPORT À 2012 Mt ,5% % % % Reste du Monde 55% % 64% 62% 53% 69% % % 31% 34% 36% 38% 47% 45% 46% 47% 49% Chine Production mondiale d acier au carbone Source : World Steel Association ERAMET Résultats

36 PRIX SPOT DU MINERAI DE MANGANÈSE CIF CHINE (SOURCE : CRU) EN HAUSSE DE 10 % À 5,43 USD/DMTU EN 2013 PAR RAPPORT À tonnes $/dmtu Jan-09 Feb-09 Mar-09 Apr-09 May-09 Jun-09 Jul-09 Aug-09 Sep-09 Oct-09 Nov-09 Dec-09 Jan-10 Feb-10 Mar-10 Apr-10 May-10 Jun-10 Jul-10 Aug-10 Sep-10 Oct-10 Nov-10 Dec-10 Jan-11 Feb-11 Mar-11 Apr-11 May-11 Jun-11 Jul-11 Aug-11 Sep-11 Oct-11 Nov-11 Dec-11 Jan-12 Feb-12 Mar-12 Apr-12 May-12 Jun-12 Jul-12 Aug-12 Sep-12 Oct-12 Nov-12 Dec-12 Jan-13 Feb-13 Mar-13 Apr-13 May-13 Jun-13 Jul-13 Aug-13 Sep-13 Oct-13 Nov-13 Dec-13 Prix Minerai Stock dans les ports chinois wt ERAMET Résultats Prix du minerai de manganèse CIF Chine (Source : CRU) et stocks de minerai de manganèse dans les ports chinois

37 PRIX DES ALLIAGES DE MANGANÈSE SPOT EUROPE (SOURCE : CRU) EN BAISSE DE 9 % EN 2013 PAR RAPPORT À 2012 /t Source : CRU Prix spot Western Europe Ferromanganèse moyen carbone Silicomanganèse Ferromanganèse haut carbone ERAMET Résultats

38 UNE PRODUCTION RECORD DE MINERAI À HAUTE TENEUR D ERAMET MANGANÈSE EN 2013 PRODUCTION DE MINERAI DE MANGANÈSE ET D AGGLOMÉRÉ Kt % Progression de 22 % de la production de minerai de manganèse en 2013 par rapport à 2012 ERAMET Résultats

39 HAUSSE DE LA PRODUCTION DES ALLIAGES DE MANGANÈSE D ERAMET MANGANÈSE EN 2013 UNE PRODUCTION RECORD DES ALLIAGE AFFINÉS Kt % % 54 % 52 % 51 % Alliages standards % 46 % 48 % 49 % Alliages affinés Production d alliages de Manganèse 2013 ERAMET Résultats

40 ERAMET MANGANÈSE : CHIFFRES CLÉS M Chiffre d'affaires Manganèse Recyclage Tizir* TOTAL EBITDA Manganèse Recyclage Tizir* TOTAL Résultat opérationnel courant Manganèse Recyclage Tizir* TOTAL Investissements industriels Manganèse Recyclage 24 9 Tizir* TOTAL Manganèse : minerai, alliages, chimie, SETRAG Recyclage : GCMC, Bear metallurgical(etats-unis) et Valdi(France) * TIZIR à 50% ERAMET Résultats

41 PERSPECTIVES ERAMET Résultats

42 PERSPECTIVES 2014 Compte tenu des perspectives économiques et de marchés qui restent, en ce début 2014, globalement dans la continuité de la fin de l année 2013, le Groupe continuera dans chacune de ses branches ses efforts de renforcement de sa compétitivité. L objectif du Groupe pour l année 2014 en matière d amélioration de sa productivité s élève àunmontantdel ordrede110m,après85m déjàréalisésen2013. Démarrage au cours du 1 er semestre des deux plus importants investissements unitaires sur de nouveaux sites: Le complexe métallurgique de Moanda au Gabon; L exploitation de la mine de sables minéralisés de Grande Côte au Sénégal. Forte baisse des investissements. ERAMET entend poursuivre sa stratégie de diversification de ses ressources de financement. La structure financière du Groupe demeurera solide. ERAMET Résultats

43 PERSPECTIVES 2014 Investissements en M % Dépenses d investissements < 400 M ERAMET Résultats

44 DÉMARRAGE EN COURS DES GRANDS PROJETS ERAMET Résultats

45 COMPLEXE MÉTALLURGIQUE DE MOANDA (GABON) Construction d une usine de silicomanganèse ( t/an) et d une usine de manganèse métal ( t/an) à Moanda Un investissement de l ordre de 230 M Démarrage au 1 er semestre 2014 ERAMET Résultats

46 SABLES MINÉRALISÉS : DÉMARRAGE AU 1 ER TRIMESTRE 2014 DU PROJET «GRANDE CÔTE» AU SÉNÉGAL ERAMET Résultats

47 PERSPECTIVES - MOYEN ET LONG TERME La demande pour les métaux et les alliages du Groupe conserve un potentiel important de développement notamment dans les pays émergents. À long terme, l épuisement des gisements anciens et la nécessité de satisfaire la croissance de la demande nécessiteront des technologies spécifiques, développées au sein de la R&D d ERAMET, pour exploiter des gisements de plus en plus complexes. Le Groupe, par ses gisements de classe mondiale et ses technologies innovantes, est en mesure d apporter des solutions performantes et créatrices de valeur sur toute la chaîne de transformation, du minerai au produit fini. ERAMET Résultats

48 PROJET MABOUMINE AU GABON : VALORISATION DU NIOBIUM, DES TERRES RARES, DU TANTALE ET DE L URANIUM Un gisement polymétallique potentiellement de classe mondiale situé près de Lambaréné au Gabon. Un procédé hydro métallurgique innovant mis au point par ERAMET Research. Des études en cours (APD) pour le démarrage d une usine pilote sur le site en septembre Des études de l état initial environnemental et social finalisées et des études d impact en cours pour cette usine pilote. ERAMET Résultats

49 LE PROJET STRATÉGIQUE DU GROUPE ERAMET ERAMET Résultats

50 LE PROJET STRATÉGIQUE DU GROUPE ERAMET Une stratégie de croissance durable et rentable pour renforcer les positions actuelles du Groupe et les diversifier. Élargir nos positions de leadership mondial sur les métaux d'alliages(métaux actuels et nouveaux métaux) Renforcer nos positions de métallurgiste haut de gamme Diversifier notre portefeuille vers des métaux spéciaux à fort potentiel de croissance (ex:zirconetdioxydedetitane, ) Accroître la diversification géographique du Groupe ERAMET Résultats

51 ANNEXES ERAMET Résultats

52 BILAN DU GROUPE AU 31 DÉCEMBRE 2013 Actif Passif 31/12/ /12/ /12/ /12/ en M Immobilisations Besoins en fonds de roulement Trésorerie nette Instruments financiers Capitaux propres PDG Minoritaires Provisions et impôts différés nets Dette nette ERAMET Résultats

53 ACTIONNARIAT AU 31 DÉCEMBRE ,07% Nombre d actions émises: Pacte d actionnaires : FSI Equation, Sorame et CEIR ERAMET Résultats

54 ERAMET MANGANÈSE : RÉPARTITION DU CHIFFRE D AFFAIRES 2013 Dioxyde de titane et fonte haute pureté 5% M Chimie / Recyclage 16% Minerai / Alliages 79% S S S S S S S S Répartition sectorielle ERAMET Résultats

55 ERAMET NICKEL : RÉPARTITION DU CHIFFRE D AFFAIRES 2013 Outillage (Eurotungstène) 7% M Chimie, Nickelage, Electronique 11% Aciers inoxydables et alliages 82% Répartition sectorielle S S S S S S S S ERAMET Résultats

56 ERAMET ALLIAGES : RÉPARTITION DU CHIFFRE D AFFAIRES 2013 Energie 13% 600 M 500 Spécialités 13% 400 Aéronautique 55% Aciers rapides + outillages 19% Répartition sectorielle S S S S S S S S ERAMET Résultats

57 ERAMET DES MARCHÉS EN CROISSANCE SUR LE LONG TERME Autres Alliages 4% Energie 4% AutresMN 5% Piles &Batteries Pigments 2% Chimie de spécialité 2% 3% Acier au carbone 37% Outillage 5% Aciers: 55% Aéronautique 16% AutresNi 4% Acier inoydable 18% RÉPARTITION DU CHIFFRE D AFFAIRES 2013 PAR MARCHÉS ERAMET Résultats

Résultats 2014 du groupe ERAMET en amélioration

Résultats 2014 du groupe ERAMET en amélioration Paris, le 20 février 2015 COMMUNIQUE DE PRESSE Résultats 2014 du groupe ERAMET en amélioration Un renforcement substantiel des gains de productivité et une nette progression des résultats en 2014 par rapport

Plus en détail

DOCUMENT DE RÉFÉRENCE 2014 LES VISAGES DE NOTRE PERFORMANCE FINANCIÈRE

DOCUMENT DE RÉFÉRENCE 2014 LES VISAGES DE NOTRE PERFORMANCE FINANCIÈRE DOCUMENT DE RÉFÉRENCE 2014 LES VISAGES DE NOTRE PERFORMANCE FINANCIÈRE Sommaire 1 Présentation du Groupe 5 1.1 Profil du Groupe 6 1.2 Chiffres clés/commentaires sur l exercice 7 1.3 Historique et évolution

Plus en détail

TRANSFORMER BIEN PLUS QUE DU MINERAI RAPPORT ANNUEL 2012

TRANSFORMER BIEN PLUS QUE DU MINERAI RAPPORT ANNUEL 2012 TRANSFORMER BIEN PLUS QUE DU MINERAI RAPPORT ANNUEL 2012 PROFIL ACTEUR SUR L ENSEMBLE DE LA CHAÎNE DE VALEUR DES MÉTAUX De l extraction au recyclage, grâce à ses technologies innovantes, ERAMET maîtrise

Plus en détail

Priorité au développement : Korian accélère. Résultats semestriels 2015

Priorité au développement : Korian accélère. Résultats semestriels 2015 Priorité au développement : Korian accélère PARIS 17 SEPTEMBRE 2015 1 Un leader européen bien en place Leader du Bien Vieillir implanté dans des pays à fort potentiel BELGIQUE 55 établissements 6 176 lits

Plus en détail

Comment aller chercher les métaux stratégiques? L exemple des catalyseurs du raffinage

Comment aller chercher les métaux stratégiques? L exemple des catalyseurs du raffinage Comment aller chercher les métaux stratégiques? L exemple des catalyseurs du raffinage TEAM² Event Recyclage des métaux stratégiques et terres rares, un atout pour la France 12 juin 2014, Lille Grand Palais

Plus en détail

Résultats du premier trimestre 2012 1

Résultats du premier trimestre 2012 1 Résultats du premier trimestre 1 Luxembourg, 9 mai Faits marquants Taux de fréquence 2 en matière de santé et sécurité de 1,0 au 1 er trimestre contre 0,3 au 4 ème trimestre Expéditions de 433 milliers

Plus en détail

Saft Groupe SA. Assemblée Générale Annuelle Paris, le 4 mai 2011

Saft Groupe SA. Assemblée Générale Annuelle Paris, le 4 mai 2011 Saft Groupe SA Assemblée Générale Annuelle Paris, le 4 mai 2011 Avertissement Le présent document contient des informations prévisionnelles concernant l activité, la situation financière et les résultats

Plus en détail

Excellente performance au premier semestre 2011 pour Sopra Group

Excellente performance au premier semestre 2011 pour Sopra Group Communiqué de Presse Contacts Relations Investisseurs : Kathleen Clark Bracco +33 (0)1 40 67 29 61 kbraccoclark@sopragroup.com Relations Presse : Virginie Legoupil +33 (0)1 40 67 29 41 vlegoupil@sopragroup.com

Plus en détail

Jeudi 30 juillet 2015

Jeudi 30 juillet 2015 Jeudi 30 juillet 2015 1 Avertissement Le présent document a été établi par le Groupe Vétoquinol dans le seul but de présenter ses résultats semestriels, le 30 juillet 2015. Ce document ne peut être reproduit

Plus en détail

Plan de la présentation

Plan de la présentation Plan de la présentation 1 2 3 4 5 6 Résultats Avancement de l'intégration Banque de Financement et d investissement Banque Privée et Gestion d'actifs Banque de Détail La révolution Internet 1 Une nouvelle

Plus en détail

COMPTES CONSOLIDES DU GROUPE BOUYGUES

COMPTES CONSOLIDES DU GROUPE BOUYGUES BILAN CONSOLIDE AU 30 SEPTEMBRE 2008 ACTIF 09/2008 12/2007 09/2007 Net Net Net Immobilisations corporelles 5 948 5 564 5 271 Immobilisations incorporelles 1 166 1 073 1 013 Goodwill 5 164 5 123 5 086 Entités

Plus en détail

Résultats annuels de l exercice 2004-2005. Paris, le 19 octobre 2005

Résultats annuels de l exercice 2004-2005. Paris, le 19 octobre 2005 Résultats annuels de l exercice 2004-2005 2005 Paris, le 19 octobre 2005 1 Sommaire Les perspectives annoncées en fin du premier semestre ont été réalisées Chiffres clés de l exercice 2004-2005 Résultats

Plus en détail

GDF SUEZ Un business model équilibré porteur de croissance durable et rentable pour les actionnaires Gérard Lamarche

GDF SUEZ Un business model équilibré porteur de croissance durable et rentable pour les actionnaires Gérard Lamarche GDF SUEZ Un business model équilibré porteur de croissance durable et rentable pour les actionnaires Gérard Lamarche Un business model équilibré porteur de croissance durable et rentable pour les actionnaires

Plus en détail

Bureau Veritas : résultats du premier semestre 2015 Performance solide dans un contexte de marché globalement difficile Perspectives 2015 confirmées

Bureau Veritas : résultats du premier semestre 2015 Performance solide dans un contexte de marché globalement difficile Perspectives 2015 confirmées COMMUNIQUE DE PRESSE 1 er septembre 2015 Bureau Veritas : résultats du premier semestre 2015 Performance solide dans un contexte de marché globalement difficile Perspectives 2015 confirmées Chiffre d affaires

Plus en détail

RALLYE. Résultats semestriels 2013

RALLYE. Résultats semestriels 2013 Paris, le 26 juillet 2013 RALLYE Résultats semestriels 2013 Bonnes performances sur ce semestre marquées par : La forte croissance des ventes totales de Casino (+37%) ainsi que du ROC (+51,9%) au premier

Plus en détail

COMPTE DE RÉSULTAT CONSOLIDÉ

COMPTE DE RÉSULTAT CONSOLIDÉ COMPTE DE RÉSULTAT CONSOLIDÉ 3 ème trimestre 2 ème trimestre 3 ème trimestre Chiffre d'affaires 40 580 44 715 60 363 Droits d'accises (5 683) (5 446) (6 141) Produits des ventes 34 897 39 269 54 222 Achats,

Plus en détail

Communiqué de presse Novembre 2015 www.vallourec.com

Communiqué de presse Novembre 2015 www.vallourec.com Communiqué de presse Novembre 2015 www.vallourec.com Résultats du troisième trimestre et des neuf premiers mois de 2015 T3 2015: des résultats financiers qui continuent d être affectés par des conditions

Plus en détail

Bilan premier semestre 2011

Bilan premier semestre 2011 Bilan premier semestre 211 DIMENC Mines/métallurgie - chiffres et faits marquants Numéro 1 1 Marché du nickel 1.1 - Cours et stocks En dépit d une progression de plus d un dollar en début d année, le premier

Plus en détail

Résultats annuels 2014 : forte croissance du Free Cash Flow

Résultats annuels 2014 : forte croissance du Free Cash Flow Résultats annuels 2014 : forte croissance du Free Cash Flow Free Cash Flow : 31,2 M (+41%) Chiffre d affaires stable Marge opérationnelle d activité : 6% Bilan renforcé : trésorerie nette de 221,9 M Paris,

Plus en détail

Examen par le conseil d administration des résultats de l exercice 2013

Examen par le conseil d administration des résultats de l exercice 2013 Examen par le conseil d administration des résultats de l exercice 2013 CHIFFRE D AFFAIRES CONSOLIDÉ : 3 591,5 millions d euros (3 727,4 millions en 2012) RÉSULTAT BRUT D EXPLOITATION COURANT : 642,9 millions

Plus en détail

Résultats annuels 2013 en forte croissance

Résultats annuels 2013 en forte croissance Communiqué de presse - Clichy, 25 mars 2014, 18h Résultats annuels 2013 en forte croissance Chiffre d affaires en hausse de 5,3% à 420,7 M Résultat opérationnel en hausse de 31,7% à 43,4 M Résultat net

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

COMMUNIQUÉ DE PRESSE : UNE BELLE PERFORMANCE Chiffre d affaires supérieur à un milliard d euros, en hausse de 5,6% hors effets de change Marge opérationnelle courante1 : 25,6% du chiffre d'affaires Marge nette2 : 15,4% du

Plus en détail

Résultats de l exercice clos au 31 Août 2013 (Période du 1 er Septembre 2012 au 31 Août 2013) Résultat net pénalisé par la faiblesse de l activité

Résultats de l exercice clos au 31 Août 2013 (Période du 1 er Septembre 2012 au 31 Août 2013) Résultat net pénalisé par la faiblesse de l activité Communiqué de presse La Fouillouse, le lundi 9 décembre 2013 Résultats de l exercice clos au 31 Août 2013 (Période du 1 er Septembre 2012 au 31 Août 2013) Résultat net pénalisé par la faiblesse de l activité

Plus en détail

Communiqué de presse 5 mars 2015

Communiqué de presse 5 mars 2015 RESULTATS ANNUELS 2014 : DYNAMIQUE DE CROISSANCE CONFIRMEE Accélération de la croissance organique des ventes Nouvelle progression du résultat opérationnel courant de +10,6% Hausse du résultat net des

Plus en détail

Résultats annuels 2011. 22 février 2012

Résultats annuels 2011. 22 février 2012 Résultats annuels 2011 22 février 2012 Sommaire Profil du groupe Spir Communication Résultats consolidés 2011 Médias Généralistes Médias Thématique Immobilier Médias Thématique Automobile Imprimeries Distribution

Plus en détail

Communiqué de presse. Paris, le 15 février 2012

Communiqué de presse. Paris, le 15 février 2012 Communiqué de presse RESULTATS ANNUELS 2011 Solides résultats 2011 et accroissement du patrimoine Paris, le 15 février 2012 Résultats 2011 o Progression de +14% du cash-flow courant par action à 2,14 o

Plus en détail

Résultats semestriels 2012. Réunion SFAF du 6 septembre 2012

Résultats semestriels 2012. Réunion SFAF du 6 septembre 2012 Résultats semestriels 2012 Réunion SFAF du 6 septembre 2012 Sommaire I Faits marquants du semestre pages 3 à 5 II Comptes semestriels 2012 pages 6 à 11 III Perspectives Plan OPUS VINI 2015 pages 12 à 22

Plus en détail

Assemblée générale extraordinaire du 23 décembre 2015

Assemblée générale extraordinaire du 23 décembre 2015 Assemblée générale extraordinaire du 23 décembre 2015 Exposé sommaire sur la situation de la Société au cours du 1 er semestre 2015 et de l exercice 2014 Comptes consolidés au 30 juin 2015 (Comptes arrêtés

Plus en détail

GROUPE ILIAD INFORMATION FINANCIERE SEMESTRIELLE RESUMEE 30 JUIN 2012 SOMMAIRE COMPTE DE RESULTAT CONSOLIDE SEMESTRIEL... 1

GROUPE ILIAD INFORMATION FINANCIERE SEMESTRIELLE RESUMEE 30 JUIN 2012 SOMMAIRE COMPTE DE RESULTAT CONSOLIDE SEMESTRIEL... 1 GROUPE ILIAD INFORMATION FINANCIERE SEMESTRIELLE RESUMEE 3 JUIN 212 SOMMAIRE COMPTE DE RESULTAT CONSOLIDE SEMESTRIEL... 1 ETAT DE RESULTAT GLOBAL SEMESTRIEL... 2 RESULTAT NET HORS ELEMENTS NON RECURRENTS...

Plus en détail

RÉSULTATS ANNUELS 2008

RÉSULTATS ANNUELS 2008 RÉSULTATS ANNUELS 2008 SOMMAIRE Carte d identité L année 2008 2008 : des résultats en croissance Une situation financière solide Les atouts du groupe face à la crise Perspectives et conclusion 2 CARTE

Plus en détail

ALES GROUPE ETATS FINANCIERS CONSOLIDES AU 30 JUIN 2012. Comptes non audités

ALES GROUPE ETATS FINANCIERS CONSOLIDES AU 30 JUIN 2012. Comptes non audités ALES GROUPE ETATS FINANCIERS CONSOLIDES AU 30 JUIN 2012 Comptes non audités COMPTES CONSOLIDES AU 30 JUIN 2012 Bilan Actif Montants en milliers d'euros Montants Amortissements Montants Montants Bruts et

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE Paris, le 28 août 2014 19 h 15 L EXPÉRIENCE DE LA LOCATION OPÉRATIONNELLE

COMMUNIQUÉ DE PRESSE Paris, le 28 août 2014 19 h 15 L EXPÉRIENCE DE LA LOCATION OPÉRATIONNELLE COMMUNIQUÉ DE PRESSE Paris, le 28 août 2014 19 h 15 L EXPÉRIENCE DE LA LOCATION OPÉRATIONNELLE Chiffre d affaires semestriel 2014 : 167,4 millions d euros (+4,4 %) Résultat net part du Groupe : -4,5 millions

Plus en détail

Communiqué de Presse. S1 2015 S1 2014 Exercice 2014

Communiqué de Presse. S1 2015 S1 2014 Exercice 2014 Contacts Relations Investisseurs : Patrick Gouffran +33 (0)1 40 67 29 26 pgouffran@axway.com Relations Presse : Sylvie Podetti +33 (0)1 47 17 22 40 spodetti@axway.com Communiqué de Presse Axway : croissance

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL 2013 DERRIÈRE LA PERFORMANCE, LES HOMMES

RAPPORT ANNUEL 2013 DERRIÈRE LA PERFORMANCE, LES HOMMES RAPPORT ANNUEL 2013 DERRIÈRE LA PERFORMANCE, LES HOMMES SOMMAIRE ENVELOPPE Profil Chiffres clés Nos actions sur la chaîne de valeur L innovation ici et là-bas CAHIER NOVATION ERAMET INSIDE RAPPORT ANNUEL

Plus en détail

GROUPE FLO GROUPE FLO

GROUPE FLO GROUPE FLO GROUPE FLO Le 28 juillet 2011 1 Faits marquants du 1 er semestre 2011 Poursuite de la progression de l activité Progression de + 5,3 % du total des ventes sous enseignes, à 289,6 M Progression de + 1,6

Plus en détail

Résultats annuels 2013. 20 février 2014

Résultats annuels 2013. 20 février 2014 Résultats annuels 2013 20 février 2014 Avertissement Cette présentation ne constitue nullement une offre de valeurs mobilières ou une sollicitation en vue d une offre de valeurs mobilières. Certaines informations

Plus en détail

Résultats semestriels 2014

Résultats semestriels 2014 Résultats semestriels 2014 Simon Azoulay Chairman and Chief Executive Officer Bruno Benoliel Deputy Chief Executive Officer Paris, le 24 septembre 2014 AVERTISSEMENT «Cette présentation peut contenir des

Plus en détail

Chiffre d affaires consolidé de 6 347 millions d euros, en hausse de 10 % à périmètre et taux de change constants (+7 % publiés)

Chiffre d affaires consolidé de 6 347 millions d euros, en hausse de 10 % à périmètre et taux de change constants (+7 % publiés) 14.18 Prises de commandes en hausse de 25 % à 9,1 milliards d euros Chiffre d affaires de 6,3 milliards d euros, en hausse de 10 % à périmètre et taux de change constants (+7 % publiés) Marge opérationnelle

Plus en détail

ETATS FINANCIERS 30 juin 2004 IFRS

ETATS FINANCIERS 30 juin 2004 IFRS ETATS FINANCIERS 30 juin 2004 Définition de la dette nette économique En millions Ouverture 2004 Clôture S1 2004 Dette Nette au bilan 674.5 651.2 IAS 39 : Impact sur la dette nette + 30.1 + 28.7 IAS 32

Plus en détail

SIPH. Présentation des résultats annuels 2013

SIPH. Présentation des résultats annuels 2013 SIPH Présentation des résultats annuels 2013 1 SIPH : producteur de caoutchouc naturel Une maîtrise de l ensemble de la chaîne PLANTATION COMMERCIALISATION EXPLOITATION (Récolte ou Achat) TRANSFORMATION

Plus en détail

Résultats annuels 2008

Résultats annuels 2008 Résultats annuels 2008 M. Dominique LOUIS, Président du Directoire M. Jean-François LOURS, Vice-Président du Directoire M. Gilbert VIDAL, Directeur Financier 12 mars 2009 1 Avertissement Cette présentation

Plus en détail

Au second semestre 2010 : Sur l année 2010 : Perspectives 2011 :

Au second semestre 2010 : Sur l année 2010 : Perspectives 2011 : 11.05 Valeo : résultat net de 365 millions d euros en 2010, soit 3,8 % du chiffre d affaires ; performance opérationnelle en avance sur le plan stratégique présenté en mars 2010 Au second semestre 2010

Plus en détail

Numericable Group. Informations financières consolidées sélectionnées au 31 mars 2014. (Non auditées)

Numericable Group. Informations financières consolidées sélectionnées au 31 mars 2014. (Non auditées) Informations financières consolidées sélectionnées au Tour Ariane 5, place de la Pyramide 92088 Puteaux La Défense Cedex Informations financières consolidées sélectionnées au COMPTE DE RESULTAT CONSOLIDE

Plus en détail

COMPTES INTERMÉDIAIRES CONSOLIDÉS RÉSUMÉS AU 30 JUIN 2010

COMPTES INTERMÉDIAIRES CONSOLIDÉS RÉSUMÉS AU 30 JUIN 2010 Société anonyme au capital de 7 0407 543 Euros Siège social : 60, boulevard Thiers 42007 SAINT-ETIENNE 433 925 344 R.C.S. Saint Etienne APE 741 J Exercice social : du 1 er janvier au 31 décembre COMPTES

Plus en détail

Bonne tenue de l activité au premier semestre 2009

Bonne tenue de l activité au premier semestre 2009 Paris, le 27 août 2009 Bonne tenue de l activité au premier semestre 2009 Croissance organique hors essence et effet calendaire de +1,3% Quasi-stabilité de la marge d EBITDA en organique Résistance des

Plus en détail

Communiqué de presse. Tereos Europe 500 000 000 d emprunt obligataire à 6 3/8 % dus à 2014. Pour le semestre clos au 31 mars 2012.

Communiqué de presse. Tereos Europe 500 000 000 d emprunt obligataire à 6 3/8 % dus à 2014. Pour le semestre clos au 31 mars 2012. Communiqué de presse Lille, le 29 juin 2012 Tereos Europe 500 000 000 d emprunt obligataire à 6 3/8 % dus à 2014 Pour le semestre clos au 31 mars 2012. L Entreprise organise une conférence téléphonique

Plus en détail

Résultats annuels Exercice clos au 30 avril 2015. 18 juin 2015

Résultats annuels Exercice clos au 30 avril 2015. 18 juin 2015 Résultats annuels Exercice clos au 30 avril 2015 18 juin 2015 1 Alan Parker Président 2 Agenda i. Synthèse ii. iii. iv. Comptes annuels Les 4D Initiatives de croissance 3 Synthèse 4 Nouvelle Confiance

Plus en détail

PRINCIPAUX INDICATEURS

PRINCIPAUX INDICATEURS 30 juin 2006 RESULTAT DE L DE L EXERCICE 2005 2005-200 2006 (Période du 1 er avril 2005 au 31 mars 2006) PRINCIPAUX INDICATEURS Chiffres Chiffres Chiffres En millions d euros consolidés consolidés consolidés

Plus en détail

Premier semestre 2005 : bonne croissance des résultats

Premier semestre 2005 : bonne croissance des résultats Premier semestre 2005 : bonne croissance des résultats Ces résultats et le référentiel du premier semestre 2004 sont présentés en normes IFRS. Chiffre d affaires en hausse de 5,5 % à 833,7 millions d euros

Plus en détail

ETATS FINANCIERS CONSOLIDES INTERMEDIAIRES RESUMES

ETATS FINANCIERS CONSOLIDES INTERMEDIAIRES RESUMES ETATS FINANCIERS CONSOLIDES INTERMEDIAIRES RESUMES AU 30 JUIN 2014 1 SOMMAIRE ÉTATS DE SYNTHESE 1. Etat résumé de la situation financière consolidée 2. Etats résumés du résultat net et des gains et pertes

Plus en détail

(en millions d euros) 2013-2014 2014-2015 Ventes 247,1 222,9 Marge brute (55,7) (30,8) En pourcentage du chiffre d affaires -22,5 % -13,8 %

(en millions d euros) 2013-2014 2014-2015 Ventes 247,1 222,9 Marge brute (55,7) (30,8) En pourcentage du chiffre d affaires -22,5 % -13,8 % RESULTATS ANNUELS 2014-2015 Chiffre d affaires 2014-2015 consolidé : 222,9 millions d euros Perte opérationnelle courante 2014-2015 : 125,9 millions d euros Poursuite du recentrage stratégique sur le cœur

Plus en détail

RÉSULTATS DU QUATRIÈME TRIMESTRE ET RÉSULTATS 2010

RÉSULTATS DU QUATRIÈME TRIMESTRE ET RÉSULTATS 2010 Communiqué de presse RÉSULTATS DU QUATRIÈME TRIMESTRE ET RÉSULTATS Luxembourg, le 8 février 2011 - Aperam (dénommé «Aperam» ou la «Société») (Amsterdam, Luxembourg, Paris : (APAM) et NYRS : (APEMY)) annonce

Plus en détail

DOCUMENT DE RÉFÉRENCE

DOCUMENT DE RÉFÉRENCE DOCUMENT DE RÉFÉRENCE 2008 Sommaire Le plan du Document de référence ci-dessous est en conformité avec l annexe 1 du Réglement européen (CE) n 809/2004. 01 PERSONNE RESPONSABLE DU DOCUMENT DE RÉFÉRENCE

Plus en détail

2013 Comptes de Bouygues et de ses filiales

2013 Comptes de Bouygues et de ses filiales Présentation des RÉSULTATS ANNUELS 2013 Comptes de Bouygues et de ses filiales 26 février 2014 32 Hoche - Paris Table des matières GROUPE BOUYGUES...2 Bilan consolidé...2 Compte de résultat consolidé...3

Plus en détail

Résultats annuels 2014 Réunion SFAF, le 18 mars 2015

Résultats annuels 2014 Réunion SFAF, le 18 mars 2015 Résultats annuels 2014 Réunion SFAF, le 18 mars 2015 VM MATÉRIAUX Faits marquants 2014 Résultats 2014 Perspectives et orientations Un maillage régional de proximité, une présence à l international Groupe

Plus en détail

UN CHIFFRE D AFFAIRES ANNUEL DE 900,5 M

UN CHIFFRE D AFFAIRES ANNUEL DE 900,5 M COMMUNIQUE DE PRESSE - 7 JUIN 2012 FAIVELEY TRANSPORT : RESULTATS ANNUELS 2011/12 Gennevilliers, le 7 juin 2012, Normes IFRS, en millions d euros 31/03/2012 31/03/2011 % Chiffre d affaires 900,5 913,9-1,5%

Plus en détail

RESULTATS DU PREMIER SEMESTRE 2002 : JCDecaux maintient sa rentabilité malgré un marché publicitaire difficile

RESULTATS DU PREMIER SEMESTRE 2002 : JCDecaux maintient sa rentabilité malgré un marché publicitaire difficile RESULTATS DU PREMIER SEMESTRE 2002 : JCDecaux maintient sa rentabilité malgré un marché publicitaire difficile - Maintien de l EBITDA à 200,2 millions d euros (199,6 millions d euros) - Résultat net part

Plus en détail

Résultats du troisième trimestre 2012[1]

Résultats du troisième trimestre 2012[1] Résultats du troisième trimestre [1] Luxembourg, le octobre Aperam («Aperam», ou la «Société») (Amsterdam, Luxembourg, Paris: APAM et NYRS: APEMY), a annoncé aujourd'hui ses résultats pour le trimestre

Plus en détail

Journée investisseurs Présentation du nouveau plan stratégique PERFORM 2020

Journée investisseurs Présentation du nouveau plan stratégique PERFORM 2020 Le 11 septembre 2014 Journée investisseurs Présentation du nouveau plan stratégique PERFORM 2020 Cadre stratégique clair et renouvelé : croissance et compétitivité Accélération des initiatives opérationnelles

Plus en détail

Résultats Semestriels 2008. Paris, le 1er octobre 2008

Résultats Semestriels 2008. Paris, le 1er octobre 2008 Résultats Semestriels 2008 Paris, le 1er octobre 2008 ALTEN ALTEN reste fortement positionné sur l Ingénierie et le Conseil en Technologie (ICT), ALTEN réalise des projets de conception et d études pour

Plus en détail

Elior : plateforme pour une ambition

Elior : plateforme pour une ambition 09/07/2015 Cours : 18.2 Elior : plateforme pour une ambition L engagement de Philippe Salle est marqué. Sa position de PDG, unique dans les sociétés sous influence Private Equity à l exception notable

Plus en détail

ETATS DE SYNTHESES CONSOLIDÉS AU 31 DÉCEMBRE 2005

ETATS DE SYNTHESES CONSOLIDÉS AU 31 DÉCEMBRE 2005 ETATS DE SYNTHESES CONSOLIDÉS AU 31 DÉCEMBRE 2005 1 - BILAN CONSOLIDÉ 2 - COMPTE DE RESULTAT CONSOLIDÉ 3 - TABLEAU DE FLUX DE TRÉSORERIE CONSOLIDÉ 4 - TABLEAU DE VARIATION DES CAPITAUX PROPRES 5 IMMOBILISATIONS

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE BOUYGUES

COMMUNIQUÉ DE PRESSE BOUYGUES Paris, le 25 février 215 COMMUNIQUÉ DE PRESSE BOUYGUES RÉSULTATS ANNUELS RÉSULTATS EN LIGNE AVEC LES ATTENTES BONNES PERFORMANCES COMMERCIALES RÉSULTAT OPÉRATIONNEL COURANT : 888 MILLIONS D EUROS RÉSULTAT

Plus en détail

Cegedim : Un chiffre d affaires stable au premier trimestre

Cegedim : Un chiffre d affaires stable au premier trimestre SA au capital de 13 336 506,43 euros R. C. S. Nanterre B 350 422 622 www.cegedim.com COMMUNIQUE DE PRESSE Page 1 Information Financière Trimestrielle au 31 mars 2013 IFRS - Information Réglementée - Non

Plus en détail

Un chiffre d affaires en croissance de 21% sur le semestre

Un chiffre d affaires en croissance de 21% sur le semestre Communiqué de presse : Résultats du 1 er semestre 2015 Igny, le 7 Août 2015 Un chiffre d affaires en croissance de 21% sur le semestre Résultats du 1 er semestre 2015 Compte de Résultat Synthétique (en

Plus en détail

«Action 2016» : le plan d actions stratégique d AREVA pour améliorer sa performance

«Action 2016» : le plan d actions stratégique d AREVA pour améliorer sa performance «Action 2016» : le plan d actions stratégique d AREVA pour améliorer sa performance Présentation détaillée du plan «Action 2016» le mardi 13 décembre 2011 Perspectives financières : o Pertes opérationnelles

Plus en détail

RESULTATS DU 1 ER SEMESTRE 2012-2013

RESULTATS DU 1 ER SEMESTRE 2012-2013 COMMUNIQUE D INFORMATION Sète, le 17 avril 2013-17h45 RESULTATS DU 1 ER SEMESTRE 2012-2013 GILBERT GANIVENQ, PRESIDENT, ET OLIVIER GANIVENQ, DIRECTEUR GENERAL «Groupe Promeo a engagé depuis plusieurs mois

Plus en détail

Résultats consolidés au 30 juin 2013. Réunion du 3 septembre 2013

Résultats consolidés au 30 juin 2013. Réunion du 3 septembre 2013 Résultats consolidés au 30 juin 2013 Réunion du 3 septembre 2013 Faits marquants du 1 er semestre 2013 Dénouement de l investissement dans Hime sans incidence comptable en 2013 Succès de la stratégie de

Plus en détail

Mise en ligne des comptes annuels 2014

Mise en ligne des comptes annuels 2014 Saint-Denis, le 6 mars 2015 Mise en ligne des comptes annuels Le Groupe annonce la mise en ligne de ces comptes consolidés pour l année et rappelle à cette occasion les éléments financiers principaux de

Plus en détail

RAPPORT DE GESTION Comptes Consolidés Exercice 2008

RAPPORT DE GESTION Comptes Consolidés Exercice 2008 SOCIETE OBER Société Anonyme au Capital de 2 061 509 Euros. 31, rue de Bar 55000 LONGEVILLE EN BARROIS RCS Bar le Duc B 382 745 404 RAPPORT DE GESTION Comptes Consolidés Exercice 2008 Le groupe OBER a

Plus en détail

ETATS FINANCIERS CONSOLIDES INTERMEDIAIRES RESUMES AU 30 JUIN 2015

ETATS FINANCIERS CONSOLIDES INTERMEDIAIRES RESUMES AU 30 JUIN 2015 ETATS FINANCIERS CONSOLIDES INTERMEDIAIRES RESUMES AU 30 JUIN 2015 GROUPE APRR SA au capital de 33 911 446,80 / 016 250 029 RCS DIJON Siège social : 36 rue du Docteur-Schmitt / F-21850 SAINT- APOLLINAIRE

Plus en détail

Communiqué de presse Boulogne-Billancourt, le 10 avril 2015

Communiqué de presse Boulogne-Billancourt, le 10 avril 2015 Communiqué de presse Boulogne-Billancourt, le 10 avril 2015 Bonne résistance des résultats opérationnels en 2014 dans une période de mise en œuvre du plan de transformation d Arjowiggins et de consolidation

Plus en détail

Carrefour : Résultats annuels 2012 Hausse du chiffre d affaires et du résultat net part du Groupe Renforcement de la structure financière

Carrefour : Résultats annuels 2012 Hausse du chiffre d affaires et du résultat net part du Groupe Renforcement de la structure financière Carrefour : Résultats annuels 2012 Hausse du chiffre d affaires et du résultat net part du Groupe Renforcement de la structure financière Chiffres clés 2012 Croissance des ventes du Groupe : +0,9% à 76,8

Plus en détail

Sommaire. Introduction. Résultats financiers 2013. Marché et perspectives

Sommaire. Introduction. Résultats financiers 2013. Marché et perspectives Résultats annuels 2013 28 janvier 2014 Page Sommaire Introduction Résultats financiers 2013 Marché et perspectives Le présent document contient des informations prospectives. Celles-ci sont susceptibles

Plus en détail

«L année 2013 a été marquée par le lancement du FALCON 5X, qui enrichit la gamme FALCON, et par la consolidation du socle France du RAFALE.

«L année 2013 a été marquée par le lancement du FALCON 5X, qui enrichit la gamme FALCON, et par la consolidation du socle France du RAFALE. Prises de commandes 64 FALCON contre 58 en 2012 Livraisons 77 FALCON et 11 RAFALE contre 66 FALCON et 11 RAFALE en 2012 Chiffre d'affaires 4 593 millions d'euros, en hausse de 17% Résultat Net ajusté(*)

Plus en détail

Information au marché. Résultats du 1 er Trimestre (avril-juin) 2015/16 (Chiffres non audités) Chiffres clés. Développements opérationnels clés

Information au marché. Résultats du 1 er Trimestre (avril-juin) 2015/16 (Chiffres non audités) Chiffres clés. Développements opérationnels clés Information au marché Lille, le 7 août 2015 Résultats du 1 er Trimestre (avril-juin) 2015/16 (Chiffres non audités) Chiffres clés Chiffre d'affaires de 960 millions d'euros, vs. 1 055 millions au premier

Plus en détail

Des résultats annuels conformes aux objectifs Une force de frappe renforcée avec une trésorerie nette de 9,5 M

Des résultats annuels conformes aux objectifs Une force de frappe renforcée avec une trésorerie nette de 9,5 M Communiqué de presse Paris, le 31 mai 2011, 18h00 Résultats annuels 2010/11 : 11,7% de marge opérationnelle courante «Solucom 2015», une nouvelle ambition pour Solucom Lors de sa réunion du 30 mai 2011,

Plus en détail

Comptes Consolidés Logic Instrument au 31 décembre 2010 1

Comptes Consolidés Logic Instrument au 31 décembre 2010 1 GROUPE Comptes consolidés Au 31 décembre 2010 1 SOMMAIRE SOMMAIRE... 2 BILAN CONSOLIDE... 3 COMPTE DE RESULTAT... 4 TABLEAU DES FLUX DE TRESORERIE... 5 PRINCIPES ET METHODES... 6 PRINCIPES ET METHODES

Plus en détail

RESULTATS ANNUELS 2013. IMMOBEL annonce un résultat en léger bénéfice, malgré le report début 2014 de la vente du projet Belair 1

RESULTATS ANNUELS 2013. IMMOBEL annonce un résultat en léger bénéfice, malgré le report début 2014 de la vente du projet Belair 1 Bruxelles, 27 mars 2014 17h40 Information réglementée COMMUNIQUÉ DE PRESSE RESULTATS ANNUELS 2013 IMMOBEL annonce un résultat en léger bénéfice, malgré le report début 2014 de la vente du projet Belair

Plus en détail

Résultats consolidés au 31 décembre 2007. Proposition de distribution d un dividende de 9,20 dirhams/action, soit 100% du résultat distribuable

Résultats consolidés au 31 décembre 2007. Proposition de distribution d un dividende de 9,20 dirhams/action, soit 100% du résultat distribuable Communiqué Rabat, le 22 février 2008 Résultats consolidés au 31 décembre 2007 Forte hausse des résultats consolidés en 2007 o Chiffre d affaires : +21,7% o Résultat opérationnel : +21,8% o Résultat net

Plus en détail

Tour Maine-Montparnasse 33, avenue du Maine F-75755 Paris Cedex 15. Tél. : (33) 01 45 38 42 42 Fax : (33) 01 45 38 41 28 www.eramet.

Tour Maine-Montparnasse 33, avenue du Maine F-75755 Paris Cedex 15. Tél. : (33) 01 45 38 42 42 Fax : (33) 01 45 38 41 28 www.eramet. Rapport d activité 2007 Rapport d activité 2007 Tour Maine-Montparnasse 33, avenue du Maine F-75755 Paris Cedex 15 Tél. : (33) 01 45 38 42 42 Fax : (33) 01 45 38 41 28 www.eramet.fr Acteur mondial du nickel

Plus en détail

COMPTES CONSOLIDES 2013

COMPTES CONSOLIDES 2013 havas.com 1 Bilan consolidé ACTIF (en millions d'euros) 31.12.13 Net 31.12.12 31.12.11 Actifs non courants Ecarts d'acquisition 1 593 1 603 1 559 Immobilisations incorporelles 36 37 41 Immobilisations

Plus en détail

INFORMATION FINANCIERE TRIMESTRIELLE AU 31 MARS 2009 (1)

INFORMATION FINANCIERE TRIMESTRIELLE AU 31 MARS 2009 (1) Société anonyme au capital de 2 362 883 330 Siège social : 36-38, avenue Kléber 75116 Paris 403 210 032 RCS PARIS INFORMATION FINANCIERE TRIMESTRIELLE AU 31 MARS (1) (NON AUDITE) A - MARCHE DES AFFAIRES

Plus en détail

Dividende au titre de l exercice 2013 Proposition de distribution d un dividende de 1,70 euros par action, en hausse de 13 %

Dividende au titre de l exercice 2013 Proposition de distribution d un dividende de 1,70 euros par action, en hausse de 13 % 14.08 En 2013, chiffre d'affaires de Valeo de 12 110 millions d'euros, en hausse de 9 % (à périmètre et taux de change constants), marge opérationnelle en hausse de 10 % à 795 millions d'euros, soit 6,6

Plus en détail

Faurecia : un premier semestre 2015 en très forte progression ; guidance annuelle révisée à la hausse

Faurecia : un premier semestre 2015 en très forte progression ; guidance annuelle révisée à la hausse Nanterre, le 24 juillet 2015 Faurecia : un premier semestre 2015 en très forte progression ; guidance annuelle révisée à la hausse Chiffre d affaires total en hausse de 12,6% à 10,51 milliards d euros

Plus en détail

LES RISQUES DEUXIÈME PARTIE

LES RISQUES DEUXIÈME PARTIE DEUXIÈME PARTIE LES RISQUES Les opérations de marché présentent des risques qui doivent être identifiés et mesurés. En matière de finance internationale, on pense d abord au risque de change. Celui-ci

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. Sèvres, le 28 avril 2015

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. Sèvres, le 28 avril 2015 COMMUNIQUÉ DE PRESSE Sèvres, le 28 avril 2015 Progression de la croissance Internet à +4,1%, chiffre d affaires consolidé en légère baisse et renforcement des partenariats avec les grands acteurs du web

Plus en détail

1 er trimestre 2014-2015 : Résultats en ligne avec les objectifs annuels

1 er trimestre 2014-2015 : Résultats en ligne avec les objectifs annuels COMMUNIQUÉ DE PRESSE Paris, le 10 mars 2015 1 er trimestre : Résultats en ligne avec les objectifs annuels Solide croissance organique de 3,3% EBITDA en hausse de 1,5% Résultat net multiplié par 3,3 Perspectives

Plus en détail

Chapitre 6 L analyse comptable des flux : Les tableaux de flux de trésorerie

Chapitre 6 L analyse comptable des flux : Les tableaux de flux de trésorerie Chapitre 6 L analyse comptable des flux : Les tableaux de flux de trésorerie 1 Plan (Chapitre 13 de l ouvrage de référence) Introduction Le tableau des flux de trésorerie : principes généraux Méthodologie

Plus en détail

- 06 - De la capacité d autofinancement à l autofinancement

- 06 - De la capacité d autofinancement à l autofinancement - 06 - De la capacité d autofinancement à l autofinancement Objectif(s) : o Capacité d'autofinancement et autofinancement. Pré-requis : o Connaissance de l'ebe et de la Valeur Ajoutée. Modalités : o Principes.

Plus en détail

RÉUNION D INFORMATION 06.10.2015

RÉUNION D INFORMATION 06.10.2015 RÉUNION D INFORMATION 06.10.2015 ORDRE DU JOUR L ESSENTIEL RÉSULTATS ANNUELS 2014-2015 ACTUALITÉ PERSPECTIVES 2015-2016 ET AMBITIONS À MOYEN TERME AGENDA ANNEXES 1 L ESSENTIEL Chiffre d affaires annuel

Plus en détail

EXPOSE SOMMAIRE DE L ACTIVITE 2013

EXPOSE SOMMAIRE DE L ACTIVITE 2013 GENERALE DE SANTE SOCIETE ANONYME AU CAPITAL DE 42.320.396,25 EUROS SIEGE SOCIAL : 96, AVENUE D IENA 75116 PARIS RCS PARIS 383 699 048 EXPOSE SOMMAIRE DE L ACTIVITE 2013 Mesdames, Messieurs les Actionnaires,

Plus en détail

Bilan général de l année 2009

Bilan général de l année 2009 Bilan général de l année 2009 2009 : l économie Conséquences de la crise financière Récession dans les économies évoluées, et ralentissement dans les économies émergentes Incertitude, et recherche de sécurité

Plus en détail

RESULTATS ANNUELS. 30 mars 2015

RESULTATS ANNUELS. 30 mars 2015 RESULTATS ANNUELS 2014 30 mars 2015 1 Sommaire Chiffres clés et faits marquants Résultats financiers 2014 Prévisions de marchés et perspectives du groupe 2 Chiffres Clés 2014 M 2014 2013 Chiffre d Affaires

Plus en détail

Assemblée générale mixte

Assemblée générale mixte Assemblée générale mixte Philippe BOUAZIZ, Président Stéphane CONRARD, DGD Finance 24 Juin 2015 SOMMAIRE PRESENTATION PRODWARE FAITS MARQUANTS 2014 RESULTATS ANNUELS 2014 EVENEMENTS POST CLOTURE PERSPECTIVES

Plus en détail

* ex Legrand Holding SA - 1/9 - LEGRAND * COMPTES CONSOLIDES INTERMEDIAIRES NON AUDITES 31 mars 2006. Sommaire

* ex Legrand Holding SA - 1/9 - LEGRAND * COMPTES CONSOLIDES INTERMEDIAIRES NON AUDITES 31 mars 2006. Sommaire LEGRAND * COMPTES CONSOLIDES INTERMEDIAIRES NON AUDITES 31 mars 2006 Sommaire Compte de résultat consolidé 2 Bilan consolidé 3 Tableau de flux de trésorerie consolidés 5 Notes annexes 6 * ex Legrand Holding

Plus en détail

Une année réussie. Résultats Annuels Réunion 26 mars 2004

Une année réussie. Résultats Annuels Réunion 26 mars 2004 Une année réussie Sommaire 1. Les Faits Marquants 2. Forte Progression des Résultats 3. Une Structure Financière Solide 4. CEGID et la Bourse 5. Des Perspectives Favorables 6. Calendrier Relations Investisseurs

Plus en détail

Assemblée générale des actionnaires 15 mai 2012

Assemblée générale des actionnaires 15 mai 2012 Assemblée générale des actionnaires 15 mai 2012 Assemblée générale des actionnaires Bruno Lafont - Président Directeur général Consultation préalable à l Assemblée Centres d intérêt des actionnaires Désendettement

Plus en détail

Pratique des normes IAS/IFRS : 40 cas d application. Robert OBERT. avec corrigés

Pratique des normes IAS/IFRS : 40 cas d application. Robert OBERT. avec corrigés Pratique des normes IAS/IFRS : 40 cas d application avec corrigés Robert OBERT Pratique des normes IAS/IFRS : 40 cas d application Pratique des normes IAS/IFRS : 40 cas d application Robert OBERT Dunod,

Plus en détail

Décembre 2013 Décembre 2014. Valeur brute Dépréciation Valeur nette Valeur brute Dépréciation Valeur nette Disponibilités 105-105 129-129

Décembre 2013 Décembre 2014. Valeur brute Dépréciation Valeur nette Valeur brute Dépréciation Valeur nette Disponibilités 105-105 129-129 NOTE 21 TRÉSORERIE ET AUTRES PLACEMENTS DE TRÉSORERIE 2013 2014 Valeur brute Dépréciation Valeur nette Valeur brute Dépréciation Valeur nette Disponibilités 105-105 129-129 Dépôts à terme et assimilés

Plus en détail