Sujet No 3 Titre : Conception d observateurs et de commandes réparties pour l habitat et les micro-réseaux intelligents

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Sujet No 3 Titre : Conception d observateurs et de commandes réparties pour l habitat et les micro-réseaux intelligents"

Transcription

1 Sujet No 3 Titre : Conception d observateurs et de commandes réparties pour l habitat et les micro-réseaux intelligents Directeur de thèse Co-encadrant éventuels Nom téléphone Unité de recherche (avec sa labellisation) Unité de rattachement (Université, Ecole ) Nombre de thèses en cours Nom téléphone Unité de recherche (avec sa labellisation) Unité de rattachement (Université, Ecole ) Nombre de thèses en cours François Auger IREENA, EA 4642 IUT de Saint-Nazaire 0 HOUARI Azeddine BELHAJ Lamya IREENA, EA 4642 IUT Saint-Nazaire HOUARI Azeddine : 1 (Alexis MAHE, 30 %) BELHAJ Lamya : 0 Résumé du sujet de la thèse (3 à 5 lignes) Le sujet proposé vise à établir une méthodologie de conception de systèmes distribués pour l estimation et la gestion des flux d énergie dans des micro-réseaux de distribution d énergie électrique, utilisables notamment dans le contexte de l habitat intelligent. Il nécessitera une phase préalable de modélisation des éléments d un micro-réseau (éléments de production, de consommation et de stockage de l énergie) adaptée aux objectifs fixés et du nombre de capteurs permettant l observabilité du système. The goal of the proposed subject is to establish a design methodology of distributed systems estimating and managing energy flows in small scale power distribution networks (called microgrids), in particular in the context of smart homes. It will require a preliminary modeling phase of the components of a microgrid (producing, consuming or storing energy) fitted for state estimation purposes and a determination of the number of sensors ensuringo the observability of the system.

2 Contexte : Descriptif du sujet de thèse Plusieurs facteurs (réduction de l impact environnemental, réduction des émissions de gaz à effet de serre, intégration des énergies renouvelables, ) conduisent à une évolution des réseaux de distribution électrique. Les réseaux intelligents vers lesquels nous convergeons ont pour objectif [1] : - De gérer les flux d énergie provenant de sources intermittentes d énergie renouvelable, - De gérer des systèmes de stockage d énergie, - De réduire la facture de transport énergétique en favorisant la consommation locale, - De donner aux consommateurs plus de contrôle sur leur consommation électrique, - De maintenir un niveau élevé de qualité de l électricité fournie et de sécurité du réseau. Le composant élémentaire d un réseau global intelligent est un micro-réseau, où ces fonctions de gestion d énergie entre sources d énergie locale, réseau global et charges sont réalisées à l échelle d un quartier d habitation, d un hôpital, d une université, d une zone commerciale ou industrielle. Parmi les constituants qui rendent un micro-réseau plus intelligent, les systèmes d observation et de pilotage jouent un rôle essentiel. Utilisés au niveau du micro-réseau, ils constituent l étage de gestion primaire de l énergie. Ils sont complétés par des niveaux secondaire et tertiaire dans lesquels, au moyen d une transmission des informations caractéristiques, la gestion d un nombre de plus en plus élevé de micro-réseaux est coordonnée [2]. Le sujet proposé vise à établir une méthodologie de conception de systèmes distribués pour l estimation et la gestion des flux d énergie dans des micro-réseaux de distribution d énergie électrique, utilisables notamment dans le contexte de l habitat intelligent. Il nécessitera une phase préalable de détermination d une modélisation des éléments d un micro-réseau (éléments de production, de consommation et de stockage de l énergie) adaptée aux objectifs fixés et du nombre de capteurs permettant l observabilité du système. Objectifs : Dans l état actuel de la réflexion, l étude est structurée en quatre parties distinctes : Modélisation des éléments d un micro-réseau La modélisation en vue de la simulation de systèmes multi-sources, multi-charges sont des briques essentielles de l étude présentée [3, 4]. Les micro-grids sont des systèmes fortement couplés qui, en fonctionnement ilôté, sont caractérisés par leur puissance finie et par de fortes interactions entre leurs différents composants. Dans le contexte actuel, leur taille est sans cesse croissante, leurs sources d énergie se diversifient et leur gestion devient de plus en plus complexe. Il est donc nécessaire de simuler leur comportement en vue de valider les concepts de commande et vérifier les performances électriques et de gain énergétique Pour modéliser les constituants d un micro-réseau (sources de production d'énergie renouvelable, éléments de stockage et interfaces de conversion de l énergie), nous proposons d utiliser les techniques usuelles de modélisation, permettant d analyser leur comportement. Dans ce contexte deux types de modélisation seront utilisées : - Modélisation fine (dans le référentiel de Park) : Elle permettra d étudier les comportements transitoire et permanent. Celle-ci est applicable pour des niveaux inférieurs pouvant être décrits comme un petit micro-grid et permettra de valider les régulations primaires (régulation, fréquence) avant de s attaquer au niveau supérieur incluant les

3 régulations secondaires et les observateurs. Il est à noter qu une modélisation trop fine à un niveau plus élevé (grand micro-grid) présenterait des temps de calcul trop important pour la simulation. - Modélisation macroscopique : Elle permettra de réaliser les simulations nécessaires pour la validation des régulations secondaires et de la gestion de puissance intégrant les observateurs. Celle-ci s apparentera à la modélisation power flow [5] enrichie des paramètres et dynamiques nécessaires à une représentation pertinente du comportement des différents producteurs et consommateurs d énergie électrique au sein du microgrid. Les modélisations obtenues devront être évaluées sous l angle de la précision requise par les objectifs des systèmes de commande et par les systèmes d estimation d état. Ils seront également comparés à des modèles simples (qui suffisent pour faire de la gestion d énergie mais qui ne permettent pas de gérer correctement la qualité de l énergie) pour évaluer le compromis qu ils délivrent entre la complexité algorithmique et la finesse de description. Conception d observateurs Pour gérer au mieux l énergie au sein d un micro-réseau ou d un ensemble de micro-réseaux, il est indispensable de connaître précisément la valeur des grandeurs électriques caractéristiques de ces systèmes (puissances produites ou consommées, tensions, fréquences à certains nœuds du micro-réseau). Ceci est réalisé à l aide d estimateurs d état qui, sur la base de quelques mesures et d un modèle des systèmes observés, fournissent en temps-réel une description complète de leur situation [6, 7]. Dans ce contexte, plusieurs challenges se présentent à nous : - Le nombre important de mesures à réaliser et à transmettre pour réaliser le contrôle global du microgrid. - La minimisation des effets des délais d échange d informations sur la stabilité et la qualité du contrôle du micro-grid. - La synchronisation des différents observateurs dans le cadre de la commande décentralisée du microgrid. Les estimateurs d état sont utilisés depuis les années 70 dans les centres de conduite des grands réseaux de distribution d énergie. La problématique des micro-réseaux est totalement différente, du fait du caractère non commandable des sources d énergie renouvelables et des différences importantes entre les dynamiques des différents dispositifs de génération et de stockage d énergie et des organes d électronique de puissance auxquels ils sont reliés. De plus, l éloignement géographique entre micro-réseaux rend la mise en œuvre d un estimateur d état centralisé très complexe du point de vue aussi bien logiciel que matériel. Plusieurs publications ont donc proposé des systèmes plus flexibles d estimation répartie [8,9], dans lesquels chaque micro-réseau est observé par un estimateur d état local, ce qui peut lui permettre de fonctionner en autonomie. Ces problématiques d estimation d état distribuées [10] rejoignent les techniques d estimateurs d états interconnectés et multi-niveaux, pour lesquels le laboratoire a développé une compétence depuis plusieurs années. La conception d estimateurs pseudo-kalman à deux niveaux serait une piste innovante sur le plan scientifique et bien adaptée au contexte de l estimation d état répartie d un ensemble de micro-réseaux. L objectif de ces avancées est de connaitre parfaitement l'état d'un système avec un nombre réduit de capteurs tout en traitant les problèmes d'observation repartie qui posent des contraintes de cout et de retard de transmission. Observabilité d un micro-réseau, nombre et positionnement des capteurs Avant de prendre en compte les résultats de l estimateur d état, il faut vérifier que le micro-réseau est observable, c est-à-dire que sa modélisation mathématique et les mesures fournies par les capteurs permettent de connaître toutes ses grandeurs caractéristiques [11]. L utilisation de la notion d observabilité des systèmes dynamiques permet de faire cette vérification. En phase de conception d un micro-réseau, elle

4 permet de déterminer le nombre minimal et la nature des capteurs qui permettront de minimiser l erreur d estimation en régime permanent, ainsi que le coût du système d acquisition de données et de supervision (SCADA). En phase opérationnelle, cette notion permet de déterminer à chaque instant quels sont les états observables, compte tenu des informations reçues par l estimateur d état secondaire (superviseur de réseau) et du régime de fonctionnement des sources d énergie renouvelable. Dans ce domaine, les techniques de détermination de l observabilité locale d un système dynamique non-linéaire pourraient constituer une approche originale pour ce problème. Conception de dispositifs de gestion d énergie Les dispositifs de gestion de l énergie au sein d un micro-grid ont pour objectif de favoriser la consommation locale de l énergie qui y est produite, en tenant compte de la particularité des sources d énergies renouvelables dont l intermittence et compensée par des dispositifs de stockage d énergie électrique et des souhaits et des possibilités des «consom acteurs», capables d adapter disponible de manière manuelle ou automatique leur consommation d énergie. Ils ont aussi pour objectif d améliorer la qualité de l énergie fournie au point de connexion réseau (lissage de la puissance). Plusieurs publications présentent déjà des solutions pour réaliser la gestion de puissance : - Diminution des variations de tensions dues aux intermittences : régulation de tension intelligente, auto-adaptative, coordonnée [12,13,14,15], - Services réseau : régulation de fréquence, gestion des pics, fonctionnement iloté [16,17]. Le multi agent est une méthode modulaire, incrémentale et limitant le nombre de données à manipuler. Elle est considérée aujourd hui comme la solution de référence pour le contrôle d un réseau électrique intelligent [18,19,20,21]. Les nombreuses pistes d évolution et les perspectives dans ce cadre concernent les algorithmes de gestion à implanter dans le cadre du multi-agent et qui permettent de : - Gérer l échange avec le gestionnaire de réseau (régulation primaire et secondaire) - Optimiser la qualité de la tension (lissage de la puissance fournie au point de connexion [22,23,24,25], soutien du réseau, compensation des harmoniques, stabilité de tension ) en gérant les déséquilibres entre producteurs et l intermittence tout en assurant une optimisation multi-objectifs.. Dans note étude, nous utiliseront les approches de commande et de gestion les plus récentes tout en les enrichissant avec les estimateurs d état permettant de limiter le nombre de capteurs. Notre objectif est d éprouver les estimateurs mis en place dans ce contexte de régulation secondaire décentralisée incluant la gestion de puissance au sein du micro-grid et lors des échanges avec d autres microgrid ou avec le réseau principal. Conclusion Ce travail s'inscrit parfaitement dans les thématiques de recherche prioritaires du laboratoire (pilotage de chaînes de conversion d énergie, modélisation en vue de la simulation et la commande, gestion des flux de puissance, gestion optimale décentralisée de l énergie dans un contexte de sources et/ou charges multiples en intégrant des moyens d observation, ). Il s appuie sur un savoir-faire développé conjointement dans plusieurs domaines : modélisation pour la simulation et la commande, estimation d état, commande de dispositifs d électronique de puissance, smart grids. Il correspond également à une thématique en plein essor [26,27,28]. A titre indicatif, plus de 200 articles de revue sur les unités de production décentralisées sont parus en 2015 dans les différents journaux IEEE. Il s appuiera sur des résultats expérimentaux obtenus sur des démonstrateurs nationaux [29] ou européens (dans le cadre des projets européens ITEA2 SEAS et Fuse-IT) et sur des bancs d essais locaux. Références [1] G.W. Arnold, Challenges and Opportunities in smart grid : a position article, Proc IEEE, Vol 99, No 6, pp , [2] R.H. Lasseter, Smart distribution, : Coupled microgrids, Proc IEEE, Vol 99, No 6, pp , 2011.

5 [3] L. Abdeljalil, "Modélisation dynamique et commande des alternateurs couplés dans un réseau électrique embarqué», Thèse de doctorat de l Université de Nantes, 29 Novembre [4] A Houari Contribution à l'étude de micro-réseaux autonomes alimentés par des sources photovoltaïques, thèse de Doctorat de l Université de Lorraine, [5] L. Abdeljalil L., M. Aït-Ahmed M., M.F Benkhoris, Dynamic modelling of shipboard electric network compared to power flow problem s solution, IEEE Electric Ship Technologies Symposium (ESTS), Philadelphia, July 2005, p , ISBN [6] P. Top, M.R. Bell, E. Coyle, O. Wasynczuk, Observing the Power Grid, IEEE Signal Processing Magazine, Vol 29, No 5, pp , Sept [7] Y.F. Huang, S. Werner, J. Huang, N. Kashyap, V. Gupta, State Estimation in Electric Power Grids, IEEE Signal Processing Magazine, Vol 29, No 5, pp , Sept [8] M. Brown Do Coutto Filho, J.C.S de Souza, Forecasting-aided state estimation part I: Panorama, IEEE Trans Power Syst. Vol 24, no 4, pp , nov [9] A. Gomez-Exposito, A. de la Villa Jaen, C. Gomez-Quiles, P. Rousseaux, T. Van Cutsem, A taxonomy of multiarea state estimation methods», Electric Power Sts. Research, vol 81, no. 4, pp , [10] F.S. Cattivelli, A.H. Sayed, Diffusion strategies for distributed Kalman filtering and smoothing, IEEE Trans on Automatic Control, Vol 55, No 9, pp , sept [11]U.A Khan,.M. Doostmohammadian, A sensor placement and network design paradigm for future smart grids, Proc. 4th IEEE International Workshop on Computational Advances in Multi-Sensor Adaptive Processing (CAMSAP), pp , [12] T. TRAN-QUOC, E. MONNOT, G. RAMI, A. ALMEIDA, Ch. KIENY, N. HADJSAID, "Intelligent voltage control in distribution network with distributed generation, 19th International Conference on Electricity Distribution May 2007 [13] D. GEIBEL, T. DEGNER, B. ENGEL, J.P. DA COSTA, W. KRUSCHEL, T. REIMANN, T. BÜLO, B. SAHAN, P. ZACHARIAS, "Distribution networks coordinated voltage regulation methods for networks with high share of decentralized generation", CIRED Workshop - Lisbon May 2012 [14] G. Bontempi, A. Vaccaro, and D. Villacci, An adaptive local learning based methodology for voltage regulation in distribution networks with dispersed generation, IEEE Trans. Power Syst., vol. 21, no. 3, pp , Aug [15] T. Tran-Quoc, M. Braun, J. Marti,Ch. Kieny, N. Hadjsaid, S. Bacha, Using Control Capabilities of DER to Participate in Distribution System Operation, Proc. IEEE Power Tech, Lausanne, [16] G. Joos, B. T. Ooi, D. Gillis, F. D. Galiana, and R.Marceau, The potential of distributed generation to provide ancillary services, in Proc. IEEE Power Eng. Soc. Summer Meeting, Jul. 2000, vol. 3, pp [17] M. Braun, Technological control capabilities of DER to provide future ancillary services, International Journal of Distributed Energy Resources, vol. 3 no 3, [18] P. Bourgine; D. Chavalarias; E. Perrier; F. Amblard; F. Arlabosse; P. Auger; J.B. Baillon; O Barreteau et al. (2009). "French Roadmap for complex Systems [19] C. Joslyn, L. Rocha, Towards semiotic agent-based models of socio-technical organizations, Proc. AI, Simulation and Planning in High Autonomy Systems (AIS 2000) Conference, Tucson, Arizona, pp [20] T. Nagata, Y. Veda, and M. Utatani, A multi-agent approach to Smart Grid operations, Power System Technology (POWERCON), IEEE International Conference on Digital Object Identifier, pp.1-5, [21] T. Logenthiran, D. Srinivasan,, A. M. Khambadkone, "Multi-agent system for energy resource scheduling of integrated microgrids in a distributed system«, Electric Power System research, [22] P. Arboleya, C. Gonzalez-Moran, M. Coto, M.C. Falvo, L. Martirano, D. Sbordone, I. Bertini, B. Di Pietra, Efficient Energy Management in Smart Micro Grids: ZERO Grid Impact Buildings, IEEE Transactions on Smart Grid, vol. 6, no. 2, pp , [23] N. Mendis, K.M. Muttaqi, S. Perera, Management of Battery-Supercapacitor Hybrid Energy Storage and Synchronous Condenser for Isolated Operation of PMSG Based Variable-Speed Wind Turbine Generating Systems, IEEE Transactions on Smart Grid, vol. 5, no. 2, pp , [24] Sikkabut, S. ; Fuengwarodsakul, N.H. ; Phattanasak, M. ;Thounthong, P. Houari, A. ; Pierfederici, S. ; Davat, B. Differential flatness based control of hybrid power plant based on supercapacitor storage energy for AC distributed system, proc. IEEE Power Electronics and Drive Systems Conference (PEDS), April [25] A. Bidram, F.L. Lewis, A. Davoudi, Distributed Control Systems for Small Scale Power Networks,. IEEE Control Systems Magazine, Vol 34, No 6, pp 56-7, dec [26] Gillian Basso, «Approche à base d agents pour l ingénierie et le contrôle de microréseaux», Mémoire de thèse, Université de Technologie de Belfort-Montbéliard, 9 décembre 2013.

6 [27] Robin Roche, «Algorithmes et Architectures Multi-Agents pour la Gestion de l Énergie dans les Réseaux Électriques Intelligents», Mémoire de thèse, Université de Technologie de Belfort-Montbéliard, 7 décembre [28] V. Courtecuisse, «Supervision d une centrale multisources à base d éoliennes et de stockage d énergie connectée au réseau électrique», Mémoire de thèse, HEI Lille, 20 novembre [29] T. Sudret, R. Belhomme, «Démonstrateurs et expérimentations smart grids en France», revue REE, No 1, p 38-41, [4] E. Pouresmaeil, M. Mehrasa, J.P.S. Catalao, A Multifunction Control Strategy for the Stable Operation of DG Units in Smart Grids, IEEE Transactions on Smart Grid, vol. 6, no. 2, pp , [5] M. Yazdanian,; A. Mehrizi-Sani, Distributed Control Techniques in Microgrids, IEEE Transactions on Smart Grid,, vol. 6, no. 5, pp , 2014.

7 CV du directeur de thèse (1 page au maximum) François AUGER, Professeur des Universités à l Université de Nantes (IUT de Saint-Nazaire) Tél : Mail : Responsable de l équipe Maîtrise de l Energie Electrique de l IREENA (EA4642) depuis février 2014 (16 Enseignants-Chercheurs, 2 BIATS, 2 post docs, 5 Doctorants) Co-Responsable de la Licence Professionnelle «Gestion de la Production Industrielle» option «Capteurs, Instrumentation et Métrologie» de l Université de Nantes (IUT de Saint-Nazaire) Titres et diplômes : juin 1988 décembre 1991 novembre 2009 Ingénieur ENSM (aujourd hui Ecole Centrale de Nantes). Thèse de Doctorat de l Université de Nantes et de l ECN : «Représentation temps-fréquence des signaux non-stationnaires : synthèse et contribution», spécialité Automatique et Traitement du Signal, ECN, Nantes. Habilitation à Diriger des Recherches : «Contributions à l amélioration de l adéquation des techniques et des technologies du traitement du signal aux besoins du génie électrique», IREENA, Saint-Nazaire. Expérience Professionnelle : jan août 1993 sept 1993 sept 2012 Ingénieur de recherches CNRS au Laboratoire d Automatique de Nantes. Maître de Conférences à l IUT de Saint-Nazaire (Université de Nantes). Enseignements au département Mesures Physiques. Recherche au GE44 (devenu ensuite l IREENA). Professeur des Universités Conférences à l IUT de Saint-Nazaire (Université de Nantes). Encadrements : 7 thèses soutenues, 2 thèses en cours Domaines de Spécialité : Automatique, Traitement du Signal Publications : 27 articles de revues internationales, 2 brevets, 44 conférences et congrès internationaux. Publications caractéristiques des domaines de spécialité : M. HILAIRET, F. AUGER, E. BERTHELOT, Speed and rotor flux estimation of induction machine using a two-stage extended Kalman filter, Automatica, Vol 45, No 8, pp , August JC. OLIVIER, L. LORON, F. AUGER, J-C. LE CLAIRE, «Improved linear model of self-oscillating systems such as relay feedback current controllers, Control Engineering Practice, Vol. 18, No 8, pp , august F. AUGER, L. ZHEN, B. FEUVRIE, F. LI, ``Multiplier-free Divide, Square Root, and Log Algorithms,'' IEEE Signal Processing Magazine, Vol. 28, No 4, pp , juillet F. AUGER, E. CHASSANDE-MOTTIN, P. FLANDRIN, ``On Phase-Magnitude Relationships in the Short-Time Fourier Transform'', IEEE Signal Processing Letters, Vol. 19, No 5, pp , may F. AUGER, P. FLANDRIN, Y-T. LIN, S. McLAUGHLIN, S. MEIGNEN, T. OBERLIN, H-T. WU, ``Time-frequency reassignment and synchrosqueezing'', IEEE Signal Processing Magazine, Vol 30, No 6, pp 32-41, Novembre F. AUGER, M. HIRAIRET, J. GUERRERO, E. MONMASSON, T. ORLOWSKA-KOWALSKA, S. KATSURA, ``Industrial Applications of the Kalman Filter: A Review'', IEEE Trans. on Industrial Electronics, Vol. 60, No 12, pp , dec

8 CV de l encadrant 1 (1 page au maximum) Azeddine HOUARI MAITRE de CONFERENCES à l IUT de SAINT NAZAIRE Tél : Mail : Activité de Recherche Qualité de l énergie et continuité de service des systèmes électriques. La stabilité des micro-réseaux. La gestion de l énergie. Activité d Enseignement Enseignement au sein du Département «Génie Industriel et Maintenance» de l IUT de Saint-Nazaire. Enseignement de l automatique linéaire (TD, TP) et responsabilité dans les enseignements d électronique numérique (CM, TD, TP). Diplômes Universitaires -Doctorat (Génie Electrique), Université de Lorraine Laboratoire GREEN ; Master 2 recherche spécialité Génie Électrique et Électronique, École Nationale Supérieure d Électricité et de Mécanique (ENSEM), INPL-France ; Ingénieur en Électromécanique, Université de Bejaia-Algérie ; Publications récentes : (5 Articles de revues, 6 Articles de conférences) Revues : - Houari, A.; Renaudineau, H. ; Martin, J.-P. ; Nahid-Mobarakeh, B. ; Pierfederici, S. ; Meibody-Tabar, F. " Large-Signal Stabilization of AC Grid Supplying Voltage-Source Converters With LCL-Filters". IEEE Transactions on Industry Applications, Jan.-Feb. 2015, Vol. 51, Houari, A.; Renaudineau, H. ; Martin, J.-P. ; Nahid-Mobarakeh, B. ; Pierfederici, S. ; Meibody-Tabar, F." Large Signal Stability Analysis and Stabilization of Converters Connected to Grid Through LCL Filters". IEEE Transactions on Industrial Electronics, Dec. 2014, Vol. 61, Renaudineau, H.; Houari, A.; Shahin, A.; Martin, J.-P.; Pierfederici, S.; Meibody-Tabar, F. & Gerardin, B. Efficiency Optimization through Current-Sharing for Paralleled DC-DC Boost Converters with Parameter Estimation, IEEE Transactions on Power Electronics, Feb. 2014, Vol. 29, Houari, A.; Renaudineau, H.; Martin, J.-P.; Pierfederici, S. & Meibody-Tabar, F. "Flatness-Based Control of Three-Phase Inverter With Output LC Filter". IEEE Transactions on Industrial Electronics, July 2012, Vol. 59, Renaudineau, H.; Houari, A.; Martin, J.-P.; Pierfederici, S.; Meibody-Tabar, F. et Gerardin, B. "A New Approach in Tracking Maximum Power under Partially Shaded Conditions with consideration of Converter Losses". Solar Energy, 2011, 85, Encadrements : - 1 ingénieur et 2 masters. - Encadrements en cours : 3 masters

9 CV de l encadrant 2 (1 page au maximum) Lamya BELHAJ Enseignant-Chercheur à l Institut Catholique d Arts et Métiers de Nantes Tél : Mail : Activité de Recherche Smart grid, Smart micro grid, réseau électrique iloté, système multi-sources/multi-charges, réseau à topologie variable, modélisation dynamique, simulation, commande, régulation de tension et de fréquence. Activité d Enseignement Enseignement au sein du Département «Génie Electrique et Automatique» de l ICAM de Nantes. Responsabilité dans les enseignements d automatique analogique et numérique en formation initiale et en formation continue. Diplômes Universitaires - Doctorat (Génie Electrique) - Mention : Très honorable Saint Nazaire Polytech Nantes Laboratoire IREENA ; Diplôme d ingénieur en Génie Electrique Mention : Très bien Saint Nazaire Polytech Nantes ; Diplôme de DEA Electronique et génie Electrique Mention : Très bien Saint Nazaire Université de Nantes ; Publications: (4 Articles de revues, 7 Articles de conférences) Publications récentes : - Abdeljalil Belhaj L., Aït-Ahmed M., Benkhoris M.F., Embarked electrical network robust control based on singular perturbation model, ISA Transactions 53, Elsevier, p , Abdeljalil Belhaj L., Aït-Ahmed M., Benkhoris M.F., Modeling Methodology in View of Predicting Desynchronized Multi-Alternators Behavior in Embarked Network, International Review on Modelling and Simulations (I.RE.MO.S.), Vol. 5, N. 4, 2012, p Encadrements : Six Masters Recherche : Systèmes Electroniques et Génie électrique à Polytech Nantes : 2005, 2006, 2012 et 2013, sept mémoires scientifiques 5 ème année ingénieur ICAM ; , six projets professionnalisant de 4 ème année ingénieur ICAM ; Encadrements récents : Mémoires scientifiques ICAM : Projet européen ITEA2, Smart Energy Aware systems (SEAS) : : Etude de cas d utilisation de la batterie d un véhicule électrique : régulation de la fréquence du réseau électrique, écrêtage des pics de consommation, génération de secours : Application de l approche multi-agent au contrôle d un micro-grid et intégration de l aspect profitabilité du stockage dans une batterie de véhicule électrique : Simulation d un smart micro-grid : aspects de co-simulation : Contrôle d un smart grid et méthodologies de mesure sur démonstrateur. Master Recherche Polytech Nantes : Simulation d un micro-grid et étude des régimes transitoire et permanent : Contrôle d un micro-grid avec l approche multi agent.

Master Mention: FISE Spécialité E 2 D 2 Energie Electrique Développement Durable

Master Mention: FISE Spécialité E 2 D 2 Energie Electrique Développement Durable Master Mention: FISE Spécialité E 2 D 2 Energie Electrique Développement Durable et Supporté par: Laboratoire d Electrotechnique et d Electronique de Puissance de Lille Cohabilité avec 23/04/2010 D 2 Présentation

Plus en détail

Département Énergie et Environnement

Département Énergie et Environnement Département Énergie et Environnement David Bouquain -27 mars 2012 Formation d ingénieurs en énergie Présentation UTBM CS du 14 Avril 1 Le réseau des Universités de Technologie Les Universités de Technologie

Plus en détail

SPÉCIALITÉ Energie Electrique et Développement Durable (E2D2) UE-2 : Conversion énergie. Intitulé Volume horaire ECTS Intervenants Mode d évaluation

SPÉCIALITÉ Energie Electrique et Développement Durable (E2D2) UE-2 : Conversion énergie. Intitulé Volume horaire ECTS Intervenants Mode d évaluation PROGRAMME PEDAGOGIQUE MASTER RECHERCHE 2 ème année (M2R) DOMAINE SCIENCES, TECHNOLOGIES, SANTE MENTION AUTOMATIQUE ET SYSTEMES ELECTRIQUES SPÉCIALITÉ Energie Electrique et Développement Durable (E2D2)

Plus en détail

Gestion et valorisation d un stockage à air comprimé adiabatique intégré dans un réseau électrique

Gestion et valorisation d un stockage à air comprimé adiabatique intégré dans un réseau électrique Gestion et valorisation d un stockage à air comprimé adiabatique intégré dans un réseau électrique Benoit Robyns, Thang Do Minh, Merdassi Asma To cite this version: Benoit Robyns, Thang Do Minh, Merdassi

Plus en détail

Projets de Semestre/Master Groupe Machines Electriques: B. Kawkabani

Projets de Semestre/Master Groupe Machines Electriques: B. Kawkabani 1 Projets de Semestre/Master Groupe Machines Electriques: B. Kawkabani 1) TRIBID VEHICLE (Tribid C-AGV) (El) B. Kawkabani, support: A. Cassat (BCD Engineering, sàrl, Lausanne) TRIBID VEHICLE is a vehicle

Plus en détail

Quelle règlementation pour valoriser le stockage? Michael Lippert

Quelle règlementation pour valoriser le stockage? Michael Lippert Quelle règlementation pour valoriser le stockage? Michael Lippert 24 novembre 2015 Principales applications pour le stockage d énergie Black start Arbitrage Conventional Generation Renewable Distributed

Plus en détail

Smart Grids : un enjeu majeur pour la transition énergétique

Smart Grids : un enjeu majeur pour la transition énergétique Les Jeudis de l environnement Smart Grids : un enjeu majeur pour la transition énergétique Jeudi 12 décembre 2013 Jean-Luc THOMAS Professeur du Cnam Directeur du département Ingénierie des systèmes mécaniques

Plus en détail

Smart Grids, réseaux électriques intelligents

Smart Grids, réseaux électriques intelligents Smart Grids, réseaux électriques intelligents Jeudi 13 mars 2014 Jean-Luc THOMAS Professeur du Conservatoire national des arts et métiers Directeur du département Ingénierie des Systèmes Mécaniques et

Plus en détail

Optimisation de la production de l électricité renouvelable

Optimisation de la production de l électricité renouvelable Optimisation de la production de l électricité renouvelable Efficacité énergétique Frédéric Nollet IUT de TROYES - Département GEII 9 rue de Québec - BP 396-10026 TROYES Tel : 0325427124 - Email : frederic.nollet@univ-reims.fr

Plus en détail

Licence et Master E.E.A.

Licence et Master E.E.A. Licence et Master E.E.A. N. Galopin & F. Camus UFR PHITEM 2 avril 2015 Spécialités des Masters 2 De roulement des E tudes Apre s le Master? De roulement des e tudes Locaux et environnement ge ographique

Plus en détail

Vers l efficience énergétique : Mesures intelligentes et connexion du véhicule électrique au réseau

Vers l efficience énergétique : Mesures intelligentes et connexion du véhicule électrique au réseau S é m i n a i r e " M o b i l i t é s " Vers l efficience énergétique : Mesures intelligentes et connexion du véhicule électrique au réseau Laboratoire Modélisation, Intelligence, Processus et Systèmes

Plus en détail

Sujet 5. Email téléphone Unité de recherche (avec sa labellisation) Unité de rattachement (Université, Ecole ) Nombre de thèses en cours Nom

Sujet 5. Email téléphone Unité de recherche (avec sa labellisation) Unité de rattachement (Université, Ecole ) Nombre de thèses en cours Nom Sujet 5 Titre: Dimensionnement optimal de l architecture électrique d un parc éolien offshore en courant continu haute tension (HVDC) Directeur de thèse Co-encadrant éventuels Co-encadrant éventuels Financement

Plus en détail

COFHUAT Les Smart Grids, instrument de progrès de la ville numérique. 5 mars 2014

COFHUAT Les Smart Grids, instrument de progrès de la ville numérique. 5 mars 2014 COFHUAT Les Smart Grids, instrument de progrès de la ville numérique 5 mars 2014 Enjeux des smart grids Evolution des prix de l énergie Transition énergétique Sécurité de l alimentation électrique Energies

Plus en détail

Smart Grids : la modernisation des réseaux électriques. Maxime RENAUD Ingénieur Marketing National Instruments France. france.ni.

Smart Grids : la modernisation des réseaux électriques. Maxime RENAUD Ingénieur Marketing National Instruments France. france.ni. Smart Grids : la modernisation des réseaux électriques Maxime RENAUD Ingénieur Marketing National Instruments France Surveillance des transformateurs Centaines de modules Consignateur d'alarme Contrôle/commande

Plus en détail

OBJECTIFS DE LA FORMATION

OBJECTIFS DE LA FORMATION Intitulé de la filière : Génie Electrique & Télécommunication (GET) Options : Génie Electrique & Contrôle Industriel Génie Electronique & Télécommunication OBJECTIFS DE LA FORMATION Les objectifs de la

Plus en détail

Science, Technologie, Santé. Sciences Pour l Ingénieur. Mécanique et Ingénierie. 144 h 66 h 80 h h 798 h 1088 h

Science, Technologie, Santé. Sciences Pour l Ingénieur. Mécanique et Ingénierie. 144 h 66 h 80 h h 798 h 1088 h Niveau : MASTER année Domaine : Mention : Spécialité : Volume horaire étudiant : Science, Technologie, Santé Sciences Pour l Ingénieur Mécanique et Ingénierie M2 120 ES 144 h 66 h 80 h h 798 h 1088 h cours

Plus en détail

Le stockage de l'énergie : des nouvelles perspectives de performance énergétique pour les industriels?

Le stockage de l'énergie : des nouvelles perspectives de performance énergétique pour les industriels? Le stockage de l'énergie : des nouvelles perspectives de performance énergétique pour les industriels? Usine + 13 et 14 Novembre 2014 Francois Borghese - Prosumer marketing director Francois2.borghese@schneider-electric.com

Plus en détail

Alternance d excellence

Alternance d excellence Recrutez un(e) futur(e) Ingénieur(e) en Systèmes, Réseaux et Télécommunications Formation ingénieur en alternance Alternance d excellence 4 jours / semaine en entreprise Université de technologie de Troyes

Plus en détail

Solutions didactiques. Énergies renouvelables & gestion de l énergie

Solutions didactiques. Énergies renouvelables & gestion de l énergie Solutions didactiques Énergies renouvelables & gestion de l énergie Présentation Objectifs La filière des économies d énergies et des énergies renouvelables se met en place. Les entreprises et collectivités

Plus en détail

Synergies entre Artisan Studio et outils PLM

Synergies entre Artisan Studio et outils PLM SysML France 13 Novembre 2012 William Boyer-Vidal Regional Sales Manager Southern Europe Synergies entre Artisan Studio et outils PLM 2012 2012 Atego. Atego. 1 Challenges & Tendances Complexité des produits

Plus en détail

OBJECTIFS DE LA FORMATION

OBJECTIFS DE LA FORMATION Intitulé de la filière : Génie Electrique & Télécommunication (GET) Options : Génie Electrique & Contrôle Industriel Génie des Systèmes Electroniques & Télécommunications OBJECTIFS DE LA FORMATION Les

Plus en détail

Génie Industriel et Maintenance

Génie Industriel et Maintenance Visite du département Génie Industriel et Maintenance Pour qu aucun de ces systèmes ne tombe en panne. Plan de la visite 1 2 3 4 6 5 1 er Etage 7 8 Rez-de-chaussée 1 Laboratoire de recherche Rôles : L

Plus en détail

Domaine Sciences et Technologie Filière Génie Electrique Spécialité Automatique

Domaine Sciences et Technologie Filière Génie Electrique Spécialité Automatique Université des Sciences et de la Technologie Houari Boumédiene Faculté d Electronique et d Informatique Domaine Sciences et Technologie Filière Génie Electrique Spécialité Automatique 1 Programme de la

Plus en détail

Apport de l énergie dans ADREAM : Des réseaux de capteurs à la connexion réseau

Apport de l énergie dans ADREAM : Des réseaux de capteurs à la connexion réseau Apport de l énergie dans ADREAM : Des réseaux de capteurs à la connexion réseau Bruno ESTIBALS Groupe «Intégration des Systèmes de Gestion de l Energie» LAAS-CNRS Laboratoire d Analyse et d Architecture

Plus en détail

Monitoring continu et gestion optimale des performances énergétiques des bâtiments

Monitoring continu et gestion optimale des performances énergétiques des bâtiments Monitoring continu et gestion optimale des performances énergétiques des bâtiments Alexandre Nassiopoulos et al. Journée d inauguration de Sense-City, 23/03/2015 Croissance de la demande énergétique et

Plus en détail

L AUTOCONSOMMATION. Rencontres Energivie 25/10/2013

L AUTOCONSOMMATION. Rencontres Energivie 25/10/2013 Christian SCHAEFFER Directeur de la Plateforme Formation et Evaluation - INES christian.schaeffer@ines-solaire.fr L AUTOCONSOMMATION Rencontres Energivie En collaboration avec Emilie SOURNIA Chargé de

Plus en détail

Création d un nouveau master

Création d un nouveau master République Tunisienne Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique Création d un nouveau master Pour l années universitaires de 013-014 Institut Supérieur de Gestion Industrielle

Plus en détail

Licence et Master E.E.A.

Licence et Master E.E.A. Déroulement des Études UFR PHITEM 20 janvier 2015 Déroulement des Études Réussite des DUT? Déroulement des Études Spécialités des Masters 2 Réussite des DUT? De roulement des E tudes Apre s le Master?

Plus en détail

PVP. «Préparation à la vie professionnelle» Faculté des sciences Université de Poitiers

PVP. «Préparation à la vie professionnelle» Faculté des sciences Université de Poitiers PVP «Préparation à la vie professionnelle» Faculté des sciences Université de Poitiers Frédéric BADAWI Professeur des Universités Directeur du CIES Centre Chargé de mission 1 Projet Mise en place d un

Plus en détail

Principe d'alimentation par convertisseurs multiniveaux à stockage intégré - Application aux accélérateurs de particules

Principe d'alimentation par convertisseurs multiniveaux à stockage intégré - Application aux accélérateurs de particules Principe d'alimentation par convertisseurs multiniveaux à stockage intégré - Application aux accélérateurs de particules THÈSE N O 4034 (2008) PRÉSENTÉE le 30 mai 2008 À LA FACULTÉ DES SCIENCES ET TECHNIQUES

Plus en détail

Gestion des stocks. Intégration des moyens de stockage d énergie dans le réseau électrique

Gestion des stocks. Intégration des moyens de stockage d énergie dans le réseau électrique Intégration des moyens de stockage d énergie dans le réseau électrique STEPHEN CLIFFORD De nombreux débats sur les énergies renouvelables débouchent sur la problématique du stockage de l électricité. La

Plus en détail

Une situation géographique proche de la capitale.

Une situation géographique proche de la capitale. Issy-les-Moulineaux, une ville innovante et attractive Une situation géographique proche de la capitale. Issy-les-Moulineaux accueille des sièges sociaux d entreprises prestigieuses : Microsoft, Bouygues

Plus en détail

La gestion active des réseaux de distribution: des micro-réseaux aux réseaux intelligents

La gestion active des réseaux de distribution: des micro-réseaux aux réseaux intelligents La gestion active des réseaux de distribution: des micro-réseaux aux réseaux intelligents Yannick Phulpin, email@yphulpin.eu INESC Porto, Portugal Contexte Nouveaux acteurs des systèmes électriques (2020-2050)

Plus en détail

INGENIEUR SPECIALITE GESTION ET PREVENTION DES RISQUES DIPLOMÉ DE ARTS ET METIERS PARISTECH EN PARTENARIAT AVEC ITII 2 SAVOIES

INGENIEUR SPECIALITE GESTION ET PREVENTION DES RISQUES DIPLOMÉ DE ARTS ET METIERS PARISTECH EN PARTENARIAT AVEC ITII 2 SAVOIES INGENIEUR SPECIALITE GESTION ET PREVENTION DES RISQUES DIPLOMÉ DE ARTS ET METIERS PARISTECH EN PARTENARIAT AVEC ITII 2 SAVOIES RÉFÉRENTIEL D ACTIVITÉS ET RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION ACTIVITE et TACHES

Plus en détail

AMENAGEMENT DE PARIS SACLAY

AMENAGEMENT DE PARIS SACLAY AMENAGEMENT DE PARIS SACLAY Paris Saclay, un territoire du Grand Paris Paris Saclay, état initial de la frange sud du Plateau de Saclay N 1 km SACLAY CEA SAINT- AUBIN Soleil Supélec Danone Thales IOGS

Plus en détail

Les Enjeux du Smart Water. Eau. Novembre 2013 Fabrice Renault Directeur commercial France. Schneider Electric Fabrice Renault 1

Les Enjeux du Smart Water. Eau. Novembre 2013 Fabrice Renault Directeur commercial France. Schneider Electric Fabrice Renault 1 Les Enjeux du Smart Water Eau Novembre 2013 Fabrice Renault Directeur commercial France Schneider Electric Fabrice Renault 1 Plus les villes grandissent, plus leurs défis augmentent Vieillissement et saturation

Plus en détail

Les grands chantiers du Smart Grid français. vers une feuille de route technologique

Les grands chantiers du Smart Grid français. vers une feuille de route technologique Les grands chantiers du Smart Grid français vers une feuille de route technologique Bogdan ROSINSKI pôle S2E2 SMART ELECTRICITY CLUSTER ASPROM Conférence «Maîtrise de l'énergie» Paris 6 avril 2011 Sommaire

Plus en détail

La gestion active de l énergie, au cœur de la performance des bâtiments

La gestion active de l énergie, au cœur de la performance des bâtiments La gestion active de l énergie, au cœur de la performance des bâtiments L évolution des fonctions des bâtiments Évolution des fonctions techniques des bâtiments Gestion de l énergie Space Management Gestion

Plus en détail

Bâtiments démonstratifs au fonctionnement maîtrisé. 21 mars 2006

Bâtiments démonstratifs au fonctionnement maîtrisé. 21 mars 2006 Bâtiments démonstratifs au fonctionnement maîtrisé 21 mars 2006 kwh/ m².an 160 140 120 100 80 60 40 20 0 Réalisation de bâtiments RT2000 autonomes en énergie RT2005 projets de démonstration Cible 2020

Plus en détail

L Electricité Maîtrisée

L Electricité Maîtrisée L Electricité Maîtrisée Motors and Electrical Devices for Energy Efficiency MEDEE, initialement CNRT (2002) puis Pôle de Recherche (Pôle Phare de la Région Nord-Pas de Calais, 2007), vient de se doter

Plus en détail

Fourniture d une chaudière électrogène à technologie Stirling

Fourniture d une chaudière électrogène à technologie Stirling Fourniture d une chaudière électrogène à technologie Stirling 1. RAPPEL DU PROJET 1.1. CONTEXTE GENERAL Les réseaux électriques sont soumis à une évolution sans précédent depuis leur création à la fin

Plus en détail

Cédric ALINOT Tél. bureau (514) 396-8800 poste 7736 e-mail : cedric.alinot@etsmtl.ca FORMATION UNIVERSITAIRE

Cédric ALINOT Tél. bureau (514) 396-8800 poste 7736 e-mail : cedric.alinot@etsmtl.ca FORMATION UNIVERSITAIRE Cédric ALINOT Tél. bureau (514) 396-8800 poste 7736 e-mail : cedric.alinot@etsmtl.ca FORMATION UNIVERSITAIRE 1998-2002 - DOCTORAT en Génie, Montréal Québec «Analyse aérodynamique des parcs éoliens immergés

Plus en détail

Thème 8 : Capteurs et objets connectés au service de l observabilité et du pilotage du réseau public de distribution d électricité

Thème 8 : Capteurs et objets connectés au service de l observabilité et du pilotage du réseau public de distribution d électricité Concours ERDF de l innovation 2015 «Réseaux Electriques Intelligents» Thème 8 : Capteurs et objets connectés au service de l observabilité et du pilotage du réseau public de distribution d électricité

Plus en détail

Exemple de réalisation dans le cas de projets pilotes Smart Grids. sociétaux» 13 juin, Laas-CNRS Toulouse Jean Wild

Exemple de réalisation dans le cas de projets pilotes Smart Grids. sociétaux» 13 juin, Laas-CNRS Toulouse Jean Wild Exemple de réalisation dans le cas de projets pilotes Smart Grids «Smart grids au carrefour des enjeux technologiques et sociétaux» 13 juin, Laas-CNRS Toulouse Jean Wild l'essentiel Milliards d euros de

Plus en détail

Analyse qualitative et quantitative des Systèmes Automatisés de Production

Analyse qualitative et quantitative des Systèmes Automatisés de Production Analyse qualitative et quantitative des Systèmes Automatisés de Production Jean-Luc Cojan Laboratoire LISyC Université de Bretagne Occidentale Encadrants : M. Philippe Le Parc M. Loïc Plassart M. Franck

Plus en détail

Monitoring THPE. Soutien au projet. Présentation du projet

Monitoring THPE. Soutien au projet. Présentation du projet Monitoring THPE Le projet Monitoring THPE a donné lieu à l un des premiers systèmes innovants de suivi des performances énergétiques et de confort des bâtiments. Informations générales Localisation : Région

Plus en détail

Participation à un projet européen de Smart Cities

Participation à un projet européen de Smart Cities Participation à un projet européen de Smart Cities DESTINATION Gaëtan Cherix Directeur Centre de Recherches Energétiques et Municipales, Martigny Georges Ohana Délégué à l énergie Services Industriels

Plus en détail

ERDF prend le virage technologique des Smart Grids

ERDF prend le virage technologique des Smart Grids Smart Grids, nos clients au cœur du réseau de demain ERDF prend le virage technologique des Smart Grids Association Carbon AT, Nantes, le 16 avril 2013 Régis LE DREZEN Regis.le-drezen@erdf-grdf.fr Film

Plus en détail

Cécile MAUNIER. Maître de Conférences Sciences de Gestion Responsable pédagogique - Master 1 Marketing, Vente TITRES UNIVERSITAIRES

Cécile MAUNIER. Maître de Conférences Sciences de Gestion Responsable pédagogique - Master 1 Marketing, Vente TITRES UNIVERSITAIRES Cécile MAUNIER Maître de Conférences Sciences de Gestion Responsable pédagogique - Master 1 Marketing, Vente IAE REUNION 24 avenue de la Victoire CS 92003 Saint Denis Cedex 09 ( : 02 62 47 99 01 E- mail

Plus en détail

Le Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP) Résumé descriptif de la certification

Le Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP) Résumé descriptif de la certification 1 sur 6 24/09/2013 14:49 Le Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP) Résumé descriptif de la certification Intitulé Licence Professionnelle : Licence Professionnelle Electricité et

Plus en détail

GridPow ER. Stockage, pilotage et supervision haute résolution pour un rendement optimal de la production d ENR

GridPow ER. Stockage, pilotage et supervision haute résolution pour un rendement optimal de la production d ENR GridPow ER Stockage, pilotage et supervision haute résolution pour un rendement optimal de la production d ENR L engagement pour une performance durable Problématiques rencontrées LES ENJEUX Intermittence

Plus en détail

Expert ou chef de projet en contrôle-commande

Expert ou chef de projet en contrôle-commande Expert ou chef de projet en contrôle-commande C1C25 Electronique, électrotechnique ou contrôle-commande - IR Spécialités L expert ou chef de projet en contrôle-commande peut être amené à se spécialiser

Plus en détail

Session 2.2 Automatisation. Automatisation des réseaux électriques de distribution secondaire

Session 2.2 Automatisation. Automatisation des réseaux électriques de distribution secondaire Session 2.2 Automatisation Automatisation des réseaux électriques de distribution secondaire Siemens AG 2014. Tous droits réservés. siemens.com/answers Un réseau intelligent renforcé par des services d'intégration

Plus en détail

Le Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP) Résumé descriptif de la certification

Le Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP) Résumé descriptif de la certification 1 sur 8 26/09/2013 16:49 Le Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP) Résumé descriptif de la certification Intitulé Licence : Licence Sciences, technologies, santé mention Informatique

Plus en détail

Une communauté de charges intelligentes pour le Smart Grid

Une communauté de charges intelligentes pour le Smart Grid Une communauté de charges intelligentes pour le Smart Grid Philippe Mabilleau ing. PhD Professeur titulaire, Département de génie électrique et de génie informatique EcoENERGY Innovation Initiative Une

Plus en détail

Enjeux du stockage de l énergie

Enjeux du stockage de l énergie Enjeux du stockage de l énergie S. PINCEMIN Doc/Ing Etudes & Recherche - Pôle Energies Renouvelables CleanTuesday -Nice 7 juin 2011 Plan de la présentation 1- Le CSTB en bref 2- Le contexte énergétique

Plus en détail

Moteur DC: Comment faire varier sa vitesse?

Moteur DC: Comment faire varier sa vitesse? Moteur DC: Comment faire varier sa vitesse? Zone d'utilisation Moteur à excitation shunt Influence I e Petite perturbation : e.g. augmentation vitesse À partir de P : couple moteur P'' < couple résistant

Plus en détail

Gestion d énergie dans smart ZAE un smart grid à l échelle d une Zone d Activité Economique

Gestion d énergie dans smart ZAE un smart grid à l échelle d une Zone d Activité Economique Gestion d énergie dans smart ZAE un smart grid à l échelle d une Zone d Activité Economique Auteur: Rémy Rigo-Mariani Equipe LAPLACE: X. Roboam, Groupe GENESYS S. Astier, Groupe GENESYS B. Sareni, Groupe

Plus en détail

SYNTHESE D ARCHITECTURES D ENSEMBLES DYNAMIQUES D HELICOPTERES.

SYNTHESE D ARCHITECTURES D ENSEMBLES DYNAMIQUES D HELICOPTERES. SYNTHESE D ARCHITECTURES D ENSEMBLES DYNAMIQUES D HELICOPTERES. 1 LE CADRE DES TRAVAUX Les travaux s inscrivent dans le cadre de l amélioration des performances des ensembles dynamiques d Hélicoptères.

Plus en détail

L'apport de la simulation numérique 3D pour la CEM : méthodologie & perspectives. Benoît MARTIN Dept. Formation & Ingénierie be.martin@emitech.

L'apport de la simulation numérique 3D pour la CEM : méthodologie & perspectives. Benoît MARTIN Dept. Formation & Ingénierie be.martin@emitech. L'apport de la simulation numérique 3D pour la CEM : méthodologie & perspectives Benoît MARTIN Dept. Formation & Ingénierie be.martin@emitech.fr Cycle en V de développement d un produit Couts Délais Qualité

Plus en détail

GENIE DES SYSTEMES INDUSTRIELS

GENIE DES SYSTEMES INDUSTRIELS MASTER SCIENCES, TECHNOLOGIES, SANTE/STAPS GENIE DES SYSTEMES INDUSTRIELS Spécialité Risques Industriels et Maintenance www.univ-littoral.fr OBJECTIFS DE LA FORMATION L objectif du master régional GSI

Plus en détail

Les métiers évoluent, la formation s adapte. Témoignages de Centrale Marseille. Franck JOURNEAU

Les métiers évoluent, la formation s adapte. Témoignages de Centrale Marseille. Franck JOURNEAU Les métiers évoluent, la formation s adapte. Témoignages de Centrale Marseille. Franck JOURNEAU Les Métiers évoluent, la formation s adapte - Présentation rapide de l Ecole Centrale Marseille et de quelques

Plus en détail

Projet UZC Live TREE. Conférence de presse UCL 7/10/15. Benoît ROBYNS Vice Président Transition Energétique et Sociétale, Directeur Recherche HEI

Projet UZC Live TREE. Conférence de presse UCL 7/10/15. Benoît ROBYNS Vice Président Transition Energétique et Sociétale, Directeur Recherche HEI Projet UZC Live TREE Conférence de presse UCL 7/10/15 Benoît ROBYNS Vice Président Transition Energétique et Sociétale, Directeur Recherche HEI Benoit BOUREL Vice Recteur Responsabilité Sociétale d Université,

Plus en détail

s w i s s m a d e p o w e r e al ation rur ectrific solutions pour él FR

s w i s s m a d e p o w e r e al ation rur ectrific solutions pour él FR s o l u t i o n s p o u r é le c t r i f i ca t i o n r u r a le swiss made power FR Système solaire autonome Efficace et simple Un système solaire autonome est une solution d électrification indépendante

Plus en détail

Démonstrateur HOMES à la Préfecture de l Isère

Démonstrateur HOMES à la Préfecture de l Isère Démonstrateur HOMES à la Préfecture de l Isère 1 Un partenariat de 3 ans entre la Préfecture de l Isère et Schneider-Electric Instrumenter le site Innovation Créer une situation de référence Business Partenaires

Plus en détail

L engagement de Schneider Electric dans l efficacité énergétique

L engagement de Schneider Electric dans l efficacité énergétique L engagement de Schneider Electric dans l efficacité énergétique Initi@tive 2007 - Nice Building a New Electric World I. Le Développement Durable : l'affaire de tous II. L'Efficacité Energétique : défis

Plus en détail

Master of Science in Engineering www.hes-so.ch/mse

Master of Science in Engineering www.hes-so.ch/mse Présentation du MSE Fouad.Rahali@heig-vd.ch Master of Science in Engineering www.hes-so.ch/mse 1 Bachelors et Masters HES professionnalisant + de responsabilités Master HES-SO Bachelor HES-SO Compétences

Plus en détail

Optimisation de la structure électromagnétique d une machine spéciale fort couple.

Optimisation de la structure électromagnétique d une machine spéciale fort couple. Optimisation de la structure électromagnétique d une machine spéciale fort couple. Luc Moreau, Mohamed El Hadi ZAÏM To cite this version: Luc Moreau, Mohamed El Hadi ZAÏM. Optimisation de la structure

Plus en détail

LICENCE SCIENCES POUR L INGÉNIEUR

LICENCE SCIENCES POUR L INGÉNIEUR COLLEGIUM SCIENCES ET TECHNOLOGIES LICENCE SCIENCES POUR L INGÉNIEUR Electronique, Energie Electrique, Automatique (SPI-EEA) 2 parcours à Mz : EEA, Programmation des Communicants (EEAPSC), Mesure, Instrumentation,

Plus en détail

Master Energie spécialité Energie électrique

Master Energie spécialité Energie électrique 03/12/2013 http://www.univ-fcomte.fr Master Energie spécialité Energie UFR Sciences, techniques, et gestion de l'industrie http://stgi.univ-fcomte.fr/ Dénomination officielle : Master Sciences, technologies,

Plus en détail

Saft, Conergy et Tenesol lancent SOLION, le plus grand projet européen de développement de stockage d énergie photovoltaïque

Saft, Conergy et Tenesol lancent SOLION, le plus grand projet européen de développement de stockage d énergie photovoltaïque N 33-08 Saft, Conergy et Tenesol lancent SOLION, le plus grand projet européen de développement de stockage d énergie photovoltaïque Paris, le 28 août, 2008 Saft, Conergy et Tenesol annoncent le lancement

Plus en détail

Présentation formations SPI/EEA

Présentation formations SPI/EEA ISIFC Présentation formations SPI/EEA Université de Franche-Comté U.F.R. Sciences et Techniques ISIFC Besançon UFR Sciences et Techniques Licence: icence Bac+3 années d étude Licence professionnelle (1

Plus en détail

Master Mécanique et ingénieries

Master Mécanique et ingénieries Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Mécanique et ingénieries Université de Bordeaux (déposant) Arts et Métiers Paris Tech Ecole Nationale Supérieure d Architecture et de Paysage de Bordeaux

Plus en détail

Communiqué de presse. 14 octobre 2014

Communiqué de presse. 14 octobre 2014 Communiqué de presse 14 octobre 2014 HANNOVER MESSE 2015 (du lundi 13 au vendredi 17 avril) : HANNOVER MESSE 2015 : l industrie du futur est connectée en réseau Thème-phare l an prochain : «Integrated

Plus en détail

Matinales Smart Home IGNES

Matinales Smart Home IGNES Matinales Smart Home IGNES Didier Geig Directeur Commercial division Power & Distribution France Jeudi 27 septembre 2012 Un monde qui change 2 L entrée dans la nouvelle ère de l énergie est une réalité

Plus en détail

Sujet de bourse de thèse en Sciences de Gestion

Sujet de bourse de thèse en Sciences de Gestion Sujet de bourse de thèse en Sciences de Gestion Parcours de santé de la personne âgée en Auvergne : adéquation et complémentarité de l offre de soins Laboratoire d accueil : Centre de Recherche Clermontois

Plus en détail

STS : Sciences, Technologies, Santé. STIC : Sciences et Technologies de l Information et de la Communication. h h h h h 250 h

STS : Sciences, Technologies, Santé. STIC : Sciences et Technologies de l Information et de la Communication. h h h h h 250 h Niveau : MASTER année Domaine : Mention : STS : Sciences, Technologies, Santé STIC : Sciences et Technologies de l Information et de la Communication M2 Spécialité : Volume horaire étudiant : Informatique

Plus en détail

Sommaire. Définition Exemple Quels changements? Difficultés crées Les solutions de simulations. L autre enjeux: Communication wireless

Sommaire. Définition Exemple Quels changements? Difficultés crées Les solutions de simulations. L autre enjeux: Communication wireless SMART GRID Définition Exemple Quels changements? Difficultés crées Les solutions de simulations De réseau De PV D abonnés sur le réseau De mesure Sommaire L autre enjeux: Communication wireless Solutions

Plus en détail

L attractivité de PACA pour le développement des smart grids

L attractivité de PACA pour le développement des smart grids L attractivité de PACA pour le développement des smart grids FORUM OCOVA 16 septembre 2014 Page 1 Les smart grids : une ambition pour la France Objectifs de la feuille de route du plan industriel Consolider

Plus en détail

Usine sobre interactions avec les territoires Assaad Zoughaib et Maroun Nemer CES Mines Paristech

Usine sobre interactions avec les territoires Assaad Zoughaib et Maroun Nemer CES Mines Paristech Usine sobre interactions avec les territoires Assaad Zoughaib et Maroun Nemer CES Mines Paristech 04/12/2015 Institut Mines-Télécom w Contexte et enjeux 2 Contexte Défis à relever : diminution des ressources

Plus en détail

Caractérisation des composantes constitutives de la courbe de charge électrique cas du secteur résidentiel

Caractérisation des composantes constitutives de la courbe de charge électrique cas du secteur résidentiel Caractérisation des composantes constitutives de la courbe de charge électrique cas du secteur résidentiel Mabrouka El Guedri (Thèse CIFRE) G. Fleury : directeur de thèse C. Lajaunie : co-directeur de

Plus en détail

Efficacité énergétique des réseaux de cœur et d accès

Efficacité énergétique des réseaux de cœur et d accès Efficacité énergétique des réseaux de cœur et d accès David Coudert Joanna Mouliérac, Frédéric Giroire MASCOTTE I3S (CNRS/Université Nice Sophia-Antipolis) INRIA Sophia-Antipolis Méditerranée 1 Contexte

Plus en détail

1 PLANIFICATION DU 1ER SEMESTRE AINSI QUE DES PERIODES

1 PLANIFICATION DU 1ER SEMESTRE AINSI QUE DES PERIODES FORMATION ELECTRONIQUE ET GENIE ELECTRIQUE PAR LA VOIE DE L'APPRENTISSAGE DETAIL DES UNITES D ENSEIGNEMENT VERSION NON DEFINITIVE 1 PLANIFICATION DU 1ER SEMESTRE AINSI QUE DES PERIODES D EVALUATIONS. 1.1

Plus en détail

Evolution de la réglementation pour faciliter l essor des Smart Grids Philippe Vié

Evolution de la réglementation pour faciliter l essor des Smart Grids Philippe Vié Evolution de la réglementation pour faciliter l essor des Smart Grids Philippe Vié Dauphine 24 janvier 2014 Agenda Transformations de la chaîne de valeur et conséquences Questions et barrières réglementaires

Plus en détail

Acteos Points de Vente Acteos PPS

Acteos Points de Vente Acteos PPS Acteos Points de Vente Acteos PPS Christian Zelle Directeur R&D, Acteos 06.05.2010 1 Agenda Motivation ACTEOS PPS La solution ACTEOS PPS ACTEOS PPS dans le contexte du «Flowcasting» 2 Motivation Les problématiques

Plus en détail

UNE TRANSITION ENERGETIQUE EFFICACE, SOURCE DE CROISSANCE ET D EMPLOIS PROPOSITIONS DE LA FIEEC

UNE TRANSITION ENERGETIQUE EFFICACE, SOURCE DE CROISSANCE ET D EMPLOIS PROPOSITIONS DE LA FIEEC Septembre 2012 UNE TRANSITION ENERGETIQUE EFFICACE, SOURCE DE CROISSANCE ET D EMPLOIS PROPOSITIONS DE LA FIEEC La transition énergétique voulue par le Président de la République doit permettre la mutation

Plus en détail

DE LA MDE AU STOCKAGE ET L AUTOCONSOMMATION DE L ÉNERGIE. M. Bernardino Gomes, Responsable Collectivités Locales, Schneider-Electric

DE LA MDE AU STOCKAGE ET L AUTOCONSOMMATION DE L ÉNERGIE. M. Bernardino Gomes, Responsable Collectivités Locales, Schneider-Electric DE LA MDE AU STOCKAGE ET L AUTOCONSOMMATION DE L ÉNERGIE M. Bernardino Gomes, Responsable Collectivités Locales, Schneider-Electric 1 Syndicat départemental d énergies du Morbihan Le bâtiment... 1. Bâtiment

Plus en détail

Rapport concernant le dossier HDR de. M. Dr. Slimane HAMMOUDI

Rapport concernant le dossier HDR de. M. Dr. Slimane HAMMOUDI Prof. Michel LEONARD Département des Systèmes d Information Faculté des Sciences Économiques et Sociales CUI Batelle Bât A 7 route de Drize CH-1227 Carouge Tél. +41 22 379 02 27 Fax. +41 22 379 02 79 Rapport

Plus en détail

Concevez les prototypes des armoires électriques en 3D

Concevez les prototypes des armoires électriques en 3D Concevez les prototypes des armoires électriques en 3D Société EPLAN Software & Service développe et commercialise des solutions pluridisciplinaires d ingénierie électromécanique et conseille les entreprises

Plus en détail

UNIVERSITE DE POITIERS Référence GALAXIE : 4298

UNIVERSITE DE POITIERS Référence GALAXIE : 4298 UNIVERSITE DE POITIERS Référence GALAXIE : 4298 Numéro dans le SI local : Référence GESUP : 0332 Corps : Maître de conférences Article : 26-I-1 Chaire : Non Section 1 : 61-Génie informatique, automatique

Plus en détail

DUT. Génie mécanique et productique (GMP)

DUT. Génie mécanique et productique (GMP) DUT Génie mécanique et productique (GMP) Qu est-ce que la spécialité GMP? Cette spécialité concerne l industrie mécanique dans les domaines liés aux cycles de vie d un produit. Elle s intéresse aux différentes

Plus en détail

Smart Community Solutions

Smart Community Solutions Smart Community Solutions Alain KERGOAT Directeur Général Smart Community Solutions Toshiba Systèmes France Décembre 2015 Le Groupe Toshiba Energy & Infrastructure Power Systems CompanySocial Infrastructure

Plus en détail

Attractivité des Mastères Spécialisés du Centre Arts et Métiers ParisTech de LILLE : Les candidats doivent s inscrire avant le 15 juillet 2012

Attractivité des Mastères Spécialisés du Centre Arts et Métiers ParisTech de LILLE : Les candidats doivent s inscrire avant le 15 juillet 2012 Lille, 22 juin 2012 Attractivité des Mastères Spécialisés du Centre Arts et Métiers ParisTech de LILLE : Les candidats doivent s inscrire avant le 15 juillet 2012 C est en octobre 2012 que débuteront les

Plus en détail

Les lières. MSc in Electronics and Information Technology Engineering. Ingénieur civil. en informatique. MSc in Architectural Engineering

Les lières. MSc in Electronics and Information Technology Engineering. Ingénieur civil. en informatique. MSc in Architectural Engineering Ingénieur civil Ingénieur civil Les lières MSc in Electronics and Information Technology Engineering MSc in Architectural Engineering MSc in Civil Engineering MSc in Electromechanical Engineering MSc

Plus en détail

Nouveaux horizons pour l industrie énergétique. La solution complète GEONIS pour les fournisseurs d énergie et les opérateurs de réseaux

Nouveaux horizons pour l industrie énergétique. La solution complète GEONIS pour les fournisseurs d énergie et les opérateurs de réseaux Nouveaux horizons pour l industrie énergétique La solution complète GEONIS pour les fournisseurs d énergie et les opérateurs de réseaux Industrie énergétique Les solutions logicielles SIG de Geocom : flexibles,

Plus en détail

La conversion d énergie dans les systèmes photovoltaïque

La conversion d énergie dans les systèmes photovoltaïque La conversion d énergie dans les systèmes photovoltaïque A. SCHELLMANNS, Maîtres de conférences à l Université de Tours Responsable de département à Polytech Tours ambroise.schellmanns@univ-tours.fr Congrès

Plus en détail

THÉMATIQUES DU FORUM PME ET INNOVATION 20 JANVIER 2016. 10 septembre 2015

THÉMATIQUES DU FORUM PME ET INNOVATION 20 JANVIER 2016. 10 septembre 2015 THÉMATIQUES DU FORUM PME ET INNOVATION 20 JANVIER 2016 10 septembre 2015 THÉMATIQUES PROPOSÉES A Concevoir, surveiller, maintenir et exploiter les grandes installations de production E Services énergétiques

Plus en détail

Notions de puissance et bâtiment durable

Notions de puissance et bâtiment durable Notions de puissance et bâtiment durable La gestion de la puissance électrique La notion de puissance en physique représente une quantité d énergie par unité de temps. La puissance électrique se mesure

Plus en détail

Project No. 518423 LLP 1 2011 1 ES LEONARDO LMP

Project No. 518423 LLP 1 2011 1 ES LEONARDO LMP Project No. 518423 LLP 1 2011 1 ES LEONARDO LMP FORMATION POUR LES ELECTROMECANICIENS SPECIALISES DANS LA MAINTENANCE DES PRINCIPAUX COMPOSANTS DE VEHICULES ELECTRIQUES: BATTERIES, MOTEURS ELECTRIQUES,

Plus en détail

Réaliser votre électronique de puissance et la rendre communicante - AXID PRESENTATION -

Réaliser votre électronique de puissance et la rendre communicante - AXID PRESENTATION - Réaliser votre électronique de puissance et la rendre communicante - AXID PRESENTATION - Notre objectif Améliorer en permanence notre ingénierie électronique au service de Aéronautique, EnRs, Ferroviaire

Plus en détail