HISTORIQUE. 20 e ESCADRON DU TRAIN DES ÉQUIPAGES MILITAIRES

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "HISTORIQUE. 20 e ESCADRON DU TRAIN DES ÉQUIPAGES MILITAIRES"

Transcription

1 HISTORIQUE DU 20 e ESCADRON DU TRAIN DES ÉQUIPAGES MILITAIRES PENDANT LA GUERRE o----- IMPRIMERIE BERGER-LEVRAULT NANCY PARIS - STRASBOURG 1 / 84

2 AVANT-PROPOS ---o--- Le 20 e Escadron du train s équipages militaires n'est issu d'aucun autre corps même arme. Créé par la loi du 13 mars 1875 et organisé à Versailles le 21 avril 1875, il fut affecté au Gouvernement militaire Paris et stationné à Versailles. Les éléments ayant concouru à sa formation provenaient s 2 e et 3 e régiments du train dissous le 21 avril Le 20 e Escadron du train a été affecté au 20 e corps d'armée le 21 février Il a pris part aux campagnes suivantes : Tunisie, ; Extrême-Orient, De nombreux officiers et hommes troupe ont plus fait partie s corps expéditionnaires Madagascar en 1895, Chine en 1900 et du Maroc 1911 à Composé avant la guerre d'un petit état-major et trois unités hippomobiles (2 à Versailles, 1 à Neufchâteau Nancy), il lui a été affecté pendant la durée s hostilités formations tant hippomobiles qu'automobiles. Constitué après l'armistice par un peloton hors rang, ux compagnies hippomobiles, une compagnie automobile et une compagnie d'ouvriers automobiles, l'escadron, qui était stationné à Versailles Nancy, a perdu une s ux compagnies hippomobiles lors son transfert à Nancy, puis la compagnie d'ouvriers automobiles lors la constitution s bataillons d'ouvriers d'artillerie. Le 20 e Escadron du train comprend actuellement : un peloton hors rang ; une 1 re compagnie hippomobile du type renforcé ; une 140 e compagnie automobile du type renforcé, formations stationnées à Nancy ; une 2 e compagnie hippomobile du type renforcé stationnée au Camp Mailly. En 1914, le 20 e Escadron du train a formé les éléments réserve du train se mobilisant avec le 20 e corps d'armée, ainsi que quelques éléments territoriaux. L'installation d'un parc d'organisation automobile à Versailles, où était stationné le dépôt du corps, lui a valu par la suite l'affectation plus unités automobiles, ce qui en fit peut-être le corps troupe l'armée française ayant eu le plus gros effectif pendant la guerre. Le 20 e Escadron du train n'a reçu aucune récompense collective. Il ne pouvait en recevoir en raison son organisation. Mais, par sa composition même, par la dissémination sur tous les fronts (français, italien, russe, d'orient) ses nombreuses unités, le 20 e Escadron du train s'est trouvé un peu partout participant aux opérations s éléments s armées auxquels ses unités étaient rattachées o / 84

3 HISTORIQUE DU 20 e ESCADRON DU TRAIN DES ÉQUIPAGES MILITAIRES (Campagne contre l'allemagne. Pério du 2 août 1914 au 31 décembre 1919) o Les unités hippomobiles du 20e Escadron du train s équipages militaires ci-après furent constituées pendant la campagne. N l'unité 1 re 2 e 3 e 4 e 5 e 6 e 7 e 12 e 17 e 20 e 21 e 22e 23e 24e 25e 26e Désignation Cv. Ad. 1/20 Cv. Ad. 2/20 B. O. C. Cv. Ad. Cv. Ad. Cv. Ad. 220 formation 2/ / / / / / / / / / / / / / / / 8 14 Dates Nombre Lieu dissolution 25/ / / / / / / / / / / / /4 15 1/ 4 19 Officiers Troupe Chevaux Voitures «««««50 Troyes. Troyes. mobilisation ou formation Versailles. Versailles. Nancy, Neufchâteau. Versailles. Nancy, Toul, Neufchâteau et Troyes. Ceintrey (Meurthe-et-Moselle). Aux armées S.P Troyes. Toul. Rubescourt. Versailles Rubescourt. Versailles La Bretêche. Rocquencourt. Toul, à la disposition la 73 e D. I. 3 / 84

4 N l'unité 28 e 30 e 31 e 32 e 50 e 51 e 55 e 61 e 80 e 40 e et 41 e Désignation Cv. Ad. 168 C. T. 14 G. M. R. 22 ) ) Dépôt ) formation 31/ / / / / / / / / / 8 14 Dates Nombre Lieu dissolution 6/ / / / / / / /11 17 Officiers «Troupe «Chevaux (a) (b) 106 «Voitures «122 (a) «mobilisation ou formation Versailles. Magnoncourt (Haute-Saône). Baccarat. Dommartin-lès-Toul. Venue 19 e train, Versailles. Aux armées. Vézelise, Brillon. Grenoble. Bruys (Aisne). Dépôt à Versailles. (a) Chiens guerre. (b) 150 chevaux et 40 mulets o / 84

5 TABLEAU NOMINATIF DES OFFICIERS ----o---- COMPAGNIES HIPPOMOBILES. Numéros l'unité État-Major FRITEL GÉRARD NOMS GRADES Observations Lieutenant-Colonel. Lieutenant. Chef corps. Adjoint au chef corps. 1 re ENAUX WOLFF LANNES ALBINET 2 e COURS CAMILLERAPP ENGELMANN CRAMPON 3 e MARILL VILLERET DAMANN SABRAS 4 e PLA RESLUT MEROGOT DUCROTOY 5 e ROUSSEL DUFOUR LINDLEY 6 e PETET WILHELM PERNOT COSSON MOREAU Capitaine. Lieutenant. Lieutenant. Sous-lieutenant. Capitaine. Lieutenant. Sous-lieutenant. Capitaine. Lieutenant. Sous-lieutenant Vétérinaire-major. Capitaine. Lieutenant. Sous-lieutenant. Capitaine. Lieutenant. Sous-lieutenant. Vétérinaire ai-major 1 re cl. 5 / 84

6 Numéros l'unité 7 e SARDIN SABRE Historique du 20 e Escadron du Train s Équipages Militaires NOMS GRADES Observations Capitaine. Lieutenant. 12 e CHARVET Lieutenant. 17 e LELIÈVRE QUARANTE 20 e MARTY RENEAUD PONS 21 e HANON VUGIER MOULUN 22 e BRANNENS CHARMOIS JEAN 23 e JOREZ FRICHET MEYZONNADE 24 e POUPEL BELIN CHRISTOPHE AUBIN PENOT 25 e SALMON PATS CLUZAN MORGUE 26 e CHARVET BENOIS Sous-lieutenant. Ai-major 2 e cl. Rés. Capitaine. Lieutenant. Capitaine. Lieutenant. Vétérinaire. Capitaine. Lieutenant. Capitaine. Lieutenant. Capitaine. Lieutenant. Sous-lieutenant. Ai-vétérinaire. Capitaine. Lieutenant. Sous-lieutenant. Ai-vétérinaire. Lieutenant. 6 / 84

7 Numéros l'unité 28 e TROCHON PAVIE Historique du 20 e Escadron du Train s Équipages Militaires NOMS GRADES Observations Capitaine. Lieutenant. 30 e MOREAU Lieutenant. 31 e BRUNCHER Lieutenant. 32 e AUBRIOT MAGNE LAVIE RAMUS 50 e BUER DHERS Sous-lieutenant. Ai-major 1 re classe. Capitaine. Lieutenant. 51 e VERDIER Sous-lieutenant. 55 e MANEN Capitaine. 61 e BERLIOUX Sous-lieutenant. 80 e SABRE THIROT GRENOT Capitaine. Lieutenant. Vétérinaire. 40 e et 41 e MICHEL MIELOT GREMILLET Capitaine major. Lieutenant trésorier. Lieutenant, off. d'hab. Dépôt o / 84

8 RÉSUMÉ SUCCINCT DES OPÉRATIONS AUXQUELLES LES UNITÉS HIPPOMOBILES ONT PRIS PART ----o re et 2 e Compagnies Les Cv. Ad. 1/20 et 2/20 faisant partie du 20 e corps d'armée débarquent en Lorraine et y séjournent d'août à septembre 1914, puis passent successivement dans la Somme du 25 septembre au 3 novembre 1914 ; en Belgique du 5 novembre 1914 au 7 avril 1915 ; en Artois du 23 avril au 8 juillet 1915 ; en Lorraine du 21 juillet au 29 août 1915 ; dans la Marne du 30 août au 24 décembre 1915 ; en Lorraine du 27 décembre 1915 au 21 février 1916 ; sous Verdun du 22 février au 25 avril 1916 ; dans la Somme du 28 avril au 11 août 1916 ; en Normandie, au repos, du 12 août au 8 octobre 1916 ; dans la Somme du 13 octobre au 15 décembre 1916 ; en Lorraine du 18 décembre 1916 au 19 janvier 1917 ; dans l'aisne du 20 janvier au 5 juin 1917 ; en Lorraine du 13 juin 1917 au 7 janvier 1918, puis ensuite dans le Nord, en Belgique et en Lorraine. Dissolution la 1 re compagnie le 25 octobre 1918 ; la 2 e compagnie le 24 octobre Le personnel passe à la 55 e compagnie du 20 e Escadron du train s équipages militaires. ---o--- 3 e Compagnie La 3 e compagnie fait campagne avec la II e armée du 7 août au 14 novembre 1914 ; avec la III e armée du 15 novembre 1914 au 28 septembre 1915 ; avec la II e armée du 29 septembre au 20 octobre 1915 ; avec la III e armée du 21 octobre 1915 au 16 juin 1916 ; avec la II e armée du 17 juin 1916 au 1 er septembre Pendant l'année 1918, elle est cantonnée à Saint-Dizier. A sa dissolution, les hommes passent à la 2 e compagnie du 20 e Escadron du train s équipages militaires (Toul et Nancy). ---o--- 4 e Compagnie Cette unité fait campagne avec la II e Armée du 18 août au 16 novembre 1914 ; avec la VIII e armée du 17 novembre 1914 au 19 avril 1915 ; avec la X e armée du 20 avril 1915 au 8 février 1916 ; avec la VI e armée du 9 février au 13 juillet Elle est dissoute le 13 juillet 1916, et les hommes l'active et la réserve entrant dans sa composition sont versés dans l'artillerie. 8 / 84

9 5 e Compagnie La 5 e compagnie attelle le quartier général et les services divers la 11 e division (quartier général la division, service s subsistances, groupe brancardiers divisionnaire, ux ambulances n os 8/20 et 9/20 et section d'hospitalisation n 6/20). Elle fait campagne avec la 11 e division d'infanterie. A sa dissolution, les hommes passent aux 1 re et 3 e compagnies du 20 e train et les chevaux au centre groupement chevaux Nancy. ---o--- 6 e Compagnie Cette unité est à la disposition la II e armée du 18 août au 16 novembre 1914 ; la VIII e armée du 17 novembre 1914 au 19 avril 1915 ; la X e armée du 20 avril 1915 au 8 février 1916 ; enfin la VI e armée du 9 février 1916 au 3 janvier Dissolution la compagnie le 4 janvier o--- 7 e Compagnie La 7 e compagnie attelle le quartier général et les services divers du 20 e corps d'armée avec lequel elle marche [quartier général, groupe brancardiers corps, service s subsistances s éléments non endivisionnés, 7 ambulances d'armée (n os 10, 11, 12, 13, 14, 15 et 16), 4 ambulances corps d'armée (n os 2/20, 5/20, 6/20 et 7/20), 4 sections d'hospitalisation corps d'armée (n os 2/20, 3/20, 4/20 et 5/20), 6 sections d'hospitalisation d'armée (n os 7, 8, 9, 10, 11 et 12), 1 hôpital d'évacuation, gestion groupe et sections d'hospitalisation non affectés au 20 e corps d'armée, parc bétail, dépôt remonte mobile]. A sa dissolution, les hommes passent même que les chevaux à la 3 e compagnie. ---o e Compagnie Cette unité, affectée au quartier général la division, attelle les éléments suivants : État-major et services du quartier général, constitués avec les éléments prélevés sur les formations du 20 e Escadron du train s équipages militaires [groupe brancardiers créé avec les éléments s 11 e, 39 e et 48 e divisions d'infanterie ; ambulances n os 7/18 et 2/82 et une section d'hospitalisation (fournies par la D. A.), service s subsistances fourni par la D. A., parc bétail fourni par la III e armée]. Elle est en Lorraine jusqu'en juin Le 30 juin 1917, elle cantonne à Fère-en-Tarnois ; le 9 / 84

10 30 septembre 1917, à Lay-Saint-Christophe. Pendant le premier trimestre 1918, elle est cantonnée dans la Meuse, sous Verdun. Le 3 mai 1918, elle est dans le Nord, avec le 16 e corps d'armée, puis elle se trouve successivement dans l'oise et dans la Marne. A sa dissolution, les hommes passent à la 9 e compagnie du 8 e train, et les chevaux sont versés au G. M. R. Vitry-la-Ville. ---o e Compagnie Pendant le premier trimestre 1917, cette unité est cantonnée à Pont-Saint-Vincent, puis à Dormans jusque fin mai Le 8 juin 1917, elle débarque à Villers-Cotterêts. Elle cantonne dans l'aisne, puis se transporte à Nancy le 3 septembre Elle est dans la Meuse pendant le premier trimestre Le 1 er juillet 1918, elle cantonne à Petit-Mermont (Oise), le 24 septembre 1918 à Goussaincourt (Aisne). Pendant le quatrième trimestre 1918, elle séjourne dans la Marne, puis à Noyon (Oise). A sa dissolution, hommes et chevaux, y compris les excénts du nouveau convoi s éléments non endivisionnés à effectif réduit, passent à la 7 e compagnie l'escadron. ---o e Compagnie Cette unité est constituée à Troyes, le 23 novembre 1917, elle a s détachements à Mailly et dans toute la région Meurthe-et-Moselle (environs Nancy), elle s'occupe principalement du ravitaillement. A sa dissolution, les hommes passent à la 3 e compagnie du 9 e Escadron du train s équipages militaires. ---o e Compagnie Formée dès les premiers jours la mobilisation, la 21 e compagnie est restée pendant toute la guerre à Toul où elle assurait le ravitaillement cette place forte. A sa dissolution, le personnel est versé à la 3 e compagnie du train. ---o e Compagnie Cette unité a stationné dans l'oise, jusqu'en juillet elle est alors mise à la disposition la 28 e 10 / 84

11 D. I. et vient le Cv. Ad. 88. Le 1 er trimestre 1917, elle se trouve dans la Somme ; puis elle marche ensuite avec la VII e armée jusqu'à la fin 1917, et cantonne à Nancy. A sa dissolution, les hommes passent à la 12 e compagnie du 97 e régiment d'infanterie, et les chevaux au G. E. 88, au C. I. D. 87 et au D. R. F. Ligny. ---o e Compagnie Cette unité est cantonnée en Seine-et-Oise, avec la II e armée, jusqu'à fin août A partir du 30 septembre 1914, elle assure le transport l'eau aux tranchées, à la disposition la 56 e D. I. jusqu'au 31 mars 1915 ; puis cantonne à Maudicourt Oustreberth, le 28 septembre Dissoute le 10 décembre 1915, une partie du personnel rentre au dépôt à Versailles, le reste passe Cv. Ax. 3/ o e Compagnie La 24 e compagnie a cantonné dans l'oise, puis en Seine-et-Oise, au fort du Trou-d'Enfer, jusqu'au 6 décembre Le 1 er mai 1915, elle est versée à la 40 e compagnie dépôt du 20 e Escadron du train à Versailles. ---o e Compagnie Le 23 septembre 1914, cette unité cantonne à Stors (Oise). Elle fait campagne dans cette région. Le 31 mars 1915, elle rentre en Seine-et-Oise, et cantonne à Étang-la-Ville. Le 1 er mai 1915, elle est dissoute et versée à la 40 e compagnie dépôt du 20 e Escadron du train. ---o e Compagnie Cette unité a séjourné successivement dans la Meuse, à Manonville, Marbache, Saint-Clément, Lunéville, puis dans le Haut-Rhin. Elle est cantonnée à Buissoncourt le 26 juillet elle stationne dans la Somme, du 21 au 31 mai 1918, puis à la ferme s Loges (Aisne) jusqu'au 2 juin 1918, ensuite en Seine-et-Marne, jusque fin octobre 1918, et successivement dans les départements la Marne, l'aisne et la Meuse. Dissoute le 31 mars 1919, son personnel passe à la 7 e compagnie du 20 e Escadron du train s équipages militaires. 11 / 84

12 28 e Compagnie Formée en août 1917, la compagnie est toujours restée à Versailles, comme compagnie place, avec s détachements à Draveil et à Saint-Germain. A sa dissolution, les hommes passent 2 e groupe spécial transport du 20 e Escadron du train s équipages militaires à Paris. Les chevaux sont versés au centre groupement chevaux Saint-Cloud et à la 40 e compagnie dépôt du 20 e Escadron du train s équipages militaires. ---o e Compagnie Cette compagnie a fait campagne dans l'aisne, jusqu'au 1 er avril 1917, puis dans les Vosges et environs Nancy, jusque fin juin 1917 ; en Argonne où elle débarque le 24 décembre 1917 ; zone Verdun (rive gauche) du 1 er janvier 1918 au 17 avril 1918, puis dans le Nord (Dunkerque, Ochtzeele) jusqu'au 3 juillet 1918, et à cette date dans la Marne jusqu'au 25 octobre Dissolution la compagnie par suite la suppression s convois administratifs (Marchait avec la 68 e D. I. comme Cv. Ad.). A sa dissolution, les hommes ont été versés à l'a. D./168, même que les chevaux. ---o e Compagnie Cette unité a fait campagne en Lorraine jusqu'au 25 novembre 1918, puis en Allemagne où elle cantonne à Arzheim, le 1 er janvier A sa dissolution, les hommes passent à la 32 e compagnie C. T./16 du 19 e Escadron du train, les animaux sont versés au centre groupement chevaux Lille. ---o e Compagnie Cette unité a fait campagne dans les Vosges jusqu'en novembre Elle cantonne à Charmes, puis successivement à Nancy, à Danendorff et, le 2 décembre 1918, à Scheveighoffen (Palatinat). A sa dissolution, les hommes passent à la 51 e compagnie du 9 e train. ---o / 84

13 50 e Compagnie (Chiens guerre) Le 10 avril 1919, cette compagnie, qui appartenait au 19 e train, est affectée au 20 e train, qui la passe peu après à la Direction l'infanterie. ---o e Compagnie Cette unité, qui attelle le quartier général la 104 e D. I., fait campagne avec cette division jusqu'au 20 juillet 1916, puis part pour l'armée d'orient. Le 21 mars 1917, elle cantonne près Monastir, puis à Orta, Obaet, à Barésani jusque fin A sa dissolution, le personnel passe à la 14 e compagnie 18 e Escadron du train. ---o e Compagnie La 55 e compagnie stationne dans la Somme jusqu'au 30 septembre 1916, puis en Lorraine et dans la Meuse jusque fin mars Débarquée le 19 avril 1918 à Rousbruge (Belgique), elle séjourne par la suite dans l'aisne et l'oise jusqu'au 27 juin Pendant le 3 e trimestre 1918, elle cantonne à Château-Thierry ; à sa dissolution, les hommes passent à la 3 e compagnie du 20 e Escadron du train et au 8 e R. A. C. (en subsistance au 11e dragons). Les chevaux sont versés au groupement chevaux Vézelise et au quartier général 39 marchant avec la 160 e D. I. ---o e Compagnie Cette unité débarque à Tarente le 14 février Arrivée à Santi Quaranta, le 25 février 1917, elle cantonne à Ljaskoviki jusqu'au 25 juillet 1917 (réfection routes), puis à Konorni, à Florina, à Stea Bralo le 30 septembre Le 21 novembre 1917, elle arrive à Salonique, où elle est dissoute. Ses éléments entrent avec d'autres dans la formation du parc du génie d'armée. ---o e Compagnie Cette unité a été jusqu'au 30 septembre 1917 à Bruys (Aisne), puis elle a fait campagne en Italie. Arrivée à Marcellise (province Vérone), le 18 novembre 1917, Montebello, Caveggiana, 13 / 84

14 Vicence jusqu'au 25 avril 1918 ; retour en France, elle débarque à Abbeville le 19 avril 1918, cantonne à Gennevilliers le 8 juin, La Chapelle-en-Serval du 9 juin au 1 er juillet. Le 14 septembre 1918 à Saint-Rémy. Passe le 1 er novembre 1918 avec la III e armée (armée Leuilly). A sa dissolution les hommes passent au 11 e tirailleurs sénégalais, et à la 2 e compagnie du 3 e Escadron du train, et les chevaux et les mulets à la 2 e compagnie du 13 e Escadron du train s équipages militaires. ---o--- SERVICE AUTOMOBILE Il n' a pas été possible dans le cadre restreint cet historique donner, comme pour les unités hippomobiles peu nombreuses, le résumé s opérations auxquelles a pris part chacune s formations automobiles l'escadron. Le rattachement au 20 e Escadron du train d'un trop grand nombre d'unités automobiles et les nombreux changements d'affectation subits par ces éléments pendant la durée la campagne ne l'ont pas permis. Il a fallu limiter aux tableaux énumératifs qui suivent, le désir faire davantage. ---o / 84

15 ORGANISATION DES COMPAGNIES ATTELANT LE QUARTIER GÉNÉRAL ET LES SERVICES DIVERS D'UNE DIVISION ET D'UN CORPS D'ARMÉE ----o---- Conformément aux prescriptions la circulaire du général commandant en chef, en date du 16 décembre 1915, n 8863, il est procédé à la formation d'une compagnie corps d'armée et ux compagnies division. La compagnie corps (7 e compagnie) attelle la quartier général et les services divers du 20 e corps d'armée, savoir : Quartier général du corps d'armée ; Groupe brancardiers corps ; Service s subsistances s E. N. E. ; Quatre ambulances corps d'armée, n os 2/20, 5/20, 6/20 et 7/20 ; Sept ambulances d'armée, n os 10, 11, 12, 13, 14, 15 et 16 ; Quatre sections d'hospitalisation corps d'armée, n os 2/20, 3/20, 4/20 et 5/20 ; Six sections d'hospitalisation d'armée, n os 7, 8, 9, 10, 11 et 12 ; Un hôpital d'évacuation ; Gestion du groupe sections d'hospitalisation non affectées au corps d'armée ; Parc bétail ; Dépôt remonte mobile. ---o--- La 5 e compagnie attelle le quartier général et les services divers la 11 e division, savoir : Quartier général la division ; Service s subsistances ; Groupe brancardiers divisionnaire ; Deux ambulances, n os 8/20 et 9/20 ; Section d'hospitalisation n 6/ o--- La 55 e compagnie (capitaine MANEN, commandant la compagnie ; lieutenant LINDLEY), créée le 1 er janvier 1916, attelle le quartier général et les services divers la 39 e division, savoir : Quartier général la division ; Service s subsistances ; Groupe brancardiers divisionnaire ; Deux ambulances, n os 1/20 et 3/20 ; Section d'hospitalisation n 1/ o / 84

16 Réduction s formations sanitaires la 7 e Compagnie (compagnie corps d'armée) En exécution s prescriptions la circulaire du général commandant en chef en date du 3 avril 1916, n 1474, les formations sanitaires la 7 e compagnie (compagnie corps d'armée) sont réduites à : Deux ambulances, n os 5/20 et 7/20 ; Deux sections d'hospitalisation, n os 2/20 et 3/20. Les formations ci-après, éléments d'armée, en excént, sont passées par voie changement corps à la 70 e compagnie du 14 e Escadron du train s équipages : Neuf ambulances, n os 2, 6, 10, 11, 12, 13, 14, 15 et 16 ; Huit sections d'hospitalisation, n os 4, 5, 7, 8, 9, 10, 11 et 12 ; Un hôpital d'évacuation, n 20. Réorganisation s convois administratifs Les convois administratifs d'armée et corps d'armée sont supprimés (rectificatif ministériel aux tableaux d'effectifs guerre, du 7 octobre 1916, n /11). Chaque division d'infanterie isolée ou encadrée et les éléments non endivisionnés chaque corps d'armée, sont dotés d'une section convoi administratif attelée par une compagnie du train à l'effectif : 3 officiers ; 129 hommes troupe ; 189 chevaux ; 73 voitures. Conformément aux prescriptions la note du général commandant en chef, en date du 23 octobre 1916, n 6909/DA, un convoi administratif du nouveau type, transportant un jour vivres, est affecté à chacune s divisions et aux E. N. E. du 20 e corps d'armée. La 1 re compagnie (section du Cv. Ad. 2/20) vient Cv. Ad./11 et est affectée à la 11 e division. La 2 e compagnie (Cv. Ad. 2/20) vient Cv. Ad./39 et est affectée à la 39 e division. La 17 e compagnie (Cv. Ad./220, lieutenant CAMILLERAPP, commandant la compagnie ; souslieutenant LELIÈVRE, vétérinaire ai-major QUARANTE) est créée par prélèvement sur les excénts en personnel, animaux et matériel s 1 re et 2 e compagnies du 20 e Escadron du train s équipages militaires et est affectée aux E. N. E. La réorganisation s Cv. Ad. prend fin le 14 décembre 1916 et ces unités fonctionnent à partir cette date. Enfin, le 26 octobre 1918, les Cv. Ad. sont réduits à l'effectif : 1 officier, 4 sous-officiers, 59 hommes, 60 animaux et 36 voitures. Ils passent à la compagnie du quartier général la même division. ---o / 84

17 Organisation d'unités du train s équipages affectées à la 168 e division Deux unités nouvelles du train s équipages entrent au titre du 20 e train dans la composition la 168 e division créée en exécution la circulaire du général commandant en chef, en date du 4 décembre 1916, et affectée au 20 e corps : 1 La 12 e compagnie, créée à la date du 10 janvier 1917 (lieutenant CHARVET, commandant d'unité), est affectée au quartier général la division et attelle les éléments suivants : État-major et services du quartier général constitués avec s excénts prélevés sur les formations du 20 e Escadron du train s équipages militaires ; Groupe brancardiers, créé par prélèvements sur les excénts s groupes brancardiers s 11 e, 39 e et 48 e divisions d'infanterie ; Ambulances n os 7/8 et 2/82, section d'hospitalisation, fournis par la D. A. ; Parc bétail, fourni par la III e armée. 2 La 30 e compagnie Cv. Ad./168 (lieutenant MOREAU, commandant d'unité ; sous-lieutenant COINCHELIN, vétérinaire ai-major ROUSSEAU), constituée par la D. A., suivant procès-verbal formation du 16 décembre 1916, est affectée à la 168 e division. ---o--- Suppression du dépôt remonte mobile En exécution l'instruction du général commandant en chef, en date du 22 janvier 1917, n 17695, sur la réorganisation s remontes aux armées, le dépôt remonte mobile du 20 e corps d'armée est supprimé le 5 février 1917, et vient 22 e groupe mobile remonte rattaché à la 70 e compagnie du 14 e Escadron du train s équipages (VI e armée) et forme la 80 e compagnie du 20 e Escadron du train s équipages militaires. ---o--- Passage s hommes l'active et la réserve dans l'artillerie En exécution s prescriptions la circulaire du général commandant en chef, en date du 13 septembre 1915, n 7565, les brigadiers non rengagés et les conducteurs du train s équipages, appartenant à l'armée active ou à sa réserve et faisant partie s convois administratifs et s boulangeries campagne, sont versés dans l'artillerie et remplacés par s territoriaux ou s réservistes territoriaux. Cette mesure s'étend aux sous-officiers non rengagés l'active et sa réserve (Note du G. Q. G. n du 31 décembre 1915). ---o / 84

18 En exécution la circulaire du général commandant en chef, en date du 11 décembre 1916, n 7818, les hommes du train s équipages affectés aux formations sanitaires et appartenant à l'armée active ou à sa réserve sont relevés et remplacés par s hommes la territoriale ou sa réserve. ---o--- Par application la loi du 10 août 1917 (Loi MOURIER) tous les officiers et hommes troupe du train s équipages (service armé) appartenant aux classes 1906 et plus jeunes et les sousofficiers rengagés, commissionnés ou retraités proportionnels s classes 1896 à 1902 (militaires carrière) sont versés dans l'artillerie. ----o---- SERVICES ASSURÉS PAR LES FORMATIONS DU TRAIN DES ÉQUIPAGES Convois administratifs Les convois administratifs ont assuré le ravitaillement s troupes du corps d'armée. Ce service donne lieu aux opérations suivantes : Chargement vivres en gare ; Ravitaillement s trains régimentaires sur le terrain ; Le chargement s vivres a été parfois effectué dans s gares soumises au bombarment l'ennemi. Août 1914 : Saint-Nicolas-du-Port ; Avril 1916 : Dombasle-en-Argonne, Clermont-en-Argonne ; Novembre 1916 : Mont-Notre-Dame, Bazoches. Au cours ces opérations, les officiers et hommes troupe du train s équipages militaires, insouciants du danger et n'ayant en vue que l'accomplissement leur voir, ont toujours fait preuve calme et sang-froid et ont assuré sans interruption le service qui leur incombait. Le ravitaillement en gare s trains régimentaires rendait disponible un certain nombre d'hommes, chevaux et voitures s convois administratifs qui étaient mis en partie à la disposition s services l'artillerie, du génie, l'intendance pour différents transports, et en partie à s agriculteurs et aux équipes agricoles pour les travaux culture. ---o--- Formations sanitaires Les groupes brancardiers, les ambulances et les sections d'hospitalisation ont fonctionné conformément au Règlement sur le Service Santé en campagne (relèvement, transport et évacuation s blessés). ----o / 84

19 ÉVÉNEMENTS DE GUERRE 20 août L'ambulance 4/20 la 5 e compagnie est faite prisonnière à Morhange. 3 mars Un détachement la section 2, Cv. Ad. 2/20, chargée d'un transport fourrages, opère à Verdun sous le bombarment l'ennemi. Un sous-officier et ux hommes blessés légèrement par éclats d'obus et un cheval tué. 1 er août Bombarment par avion du bivouac du Cv. Ad. 2/20 à Fouilloy (Somme). Un conducteur tué, un maréchal s logis, ux brigadiers et ux conducteurs blessés grièvement. Dix chevaux blessés. 16 mars Quelques hommes s détachements fournis par la 30 e compagnie (Cv. Ad./168) dans la zone Verdun rive gauche, ont été légèrement intoxiqués par les gaz «ypérite». Les divers cantonnements occupés par ces détachements ont été souvent soumis à s bombarments. Le service transport s matériaux aux premières lignes, se faisant la nuit, a été pénible et périlleux pendant la pério du 1 er janvier au 17 avril 1918, zone Verdun, et également dans la pério du 6 mai au 29 juin 1918, zone Cassel (Nord) où le conducteur BONIS, blessé par un éclat d'obus, a dû être amputé du pied gauche o----- Désignation s sections formation Dates dissolution Désignation s sections LISTE DES UNITÉS AUTOMOBILES formation Dates dissolution rattachées au 20 e Escadron du train pendant la guerre avec les dates formation et dissolution Sections automobiles transport matériel 1 7/ / / / 84

20 Désignation s sections formation Dates dissolution Désignation s sections formation Dates dissolution / / / 8/14 9/ / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / R R. 99 R / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / 84

21 Désignation s sections formation Dates dissolution Désignation s sections formation Dates dissolution / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / 84

Maurice Louis BOULANGÉ 29 ans

Maurice Louis BOULANGÉ 29 ans Maurice Louis BOULANGÉ 29 ans - Fils de Joseph PHILIPPE (charretier) et de Marie LEMBERT (blanchisseuse), domiciliés au 3 rue de Paris - Marié à Victorine BERTOUILLE le 23 janvier 1909 au Pecq - Domicilié

Plus en détail

Liste des conseils municipaux de Coupvray période élective de 1831 à 1912

Liste des conseils municipaux de Coupvray période élective de 1831 à 1912 Elections municipales remarques Liste des conseils municipaux de Coupvray période élective de 1831 à 1912 Version mars 2010 A faire vérifier les nominations de maire avant 1871 (nomination par préfet ou

Plus en détail

Vidange des fosses septiques 2015 Période du 28 juin au 18 juillet 2015

Vidange des fosses septiques 2015 Période du 28 juin au 18 juillet 2015 Route 287 # civique Nom du Propriétaire Nbr. Gal Type de fosse 5 Complexe municipal 6000 béton (n'extraire que 1050 gallon -selon contrat) Route 132 Est # civique Nom du Propriétaire Nbr. Gal Type de fosse

Plus en détail

Résultats 10 kilomètres

Résultats 10 kilomètres 1 Résultats 10 kilomètres 1 210 0210 Boudreau Simon 10 km M Homme 16-29 ans 11:04:02 9:59:30 1:04:32 1 / 14 2 231 0231 Bouguin Florent 10 km M Homme 30-39 ans 11:08:24 9:59:30 1:08:54 1 / 31 3 250 0250

Plus en détail

Nom Prénom chapter. Repas seul

Nom Prénom chapter. Repas seul Nom Prénom chapter nombre de lieu Repas + conducteur passager motos d'arrivée Nuit 1 DROUX Michel BOURGOGNE 1 1 VERDUN 1 2 BOURDON Jean Marc BRAVEHEART DES DEUX CAPS 1 1 VERDUN 1 3 BOURDON Raphaëlle BRAVEHEART

Plus en détail

Composition du conseil d administration d AgroParisTech

Composition du conseil d administration d AgroParisTech Personnalités qualifiées Composition du conseil d administration d AgroParisTech Nom Hubert Garaud Olivier de Bohan Gaëlle Regnard Pascale Hébel François Houllier Olivia Rose Qualité Président de Terrena

Plus en détail

Annexe 64 : les anarchistes de Londres en 1894

Annexe 64 : les anarchistes de Londres en 1894 Annexe 64 : les anarchistes de Londres «Liste des anarchistes réfugiés à Londres» (1 ère et 2 e liste) 1 Lieu de Profession Situation Nom et prénoms Agresti Antoine Ferdinand Albrecht Emile, dit «Pool»

Plus en détail

Migrants hors de la Corrèze. Originaires de : Mansac

Migrants hors de la Corrèze. Originaires de : Mansac Mansac Migrants hors de la Corrèze. Originaires de : Travaux de Catherine LAMONTHÉZIE BOUSQUET Marie Marie BOUSQUET, femme de chambre, le 11/4/1870, fille de Louis, forgeron, dmt à Mc, & +Pétronille LACHAMBRE,

Plus en détail

LISTE DES GASTRO-ENTEROLOGUES DES YVELINES

LISTE DES GASTRO-ENTEROLOGUES DES YVELINES LISTE DES GASTRO-ENTEROLOGUES DES YVELINES AUBERGENVILLE Docteur TENNENBAUM Ruth Centre Hospitalier Privé du Montgardé 32, rue du Montgardé ( 01.30.95.10.24 CARRIERES SOUS POISSY Docteur ELIAS Safwan 257,

Plus en détail

Migrants hors de la creuse. Originaires de : Bosmoreau-les-Mines

Migrants hors de la creuse. Originaires de : Bosmoreau-les-Mines La généalogie partagée et gratuite Migrants hors de la creuse. Originaires de : Bosmoreau-les-Mines Travaux de Alain LARDILLIER BLIVET Antonine Marguerite Antonine Marguerite BLIVET, née le 23/04/1883

Plus en détail

Migrants hors de la Corrèze. Originaires de : Rilhac-Xaintrie

Migrants hors de la Corrèze. Originaires de : Rilhac-Xaintrie Rilhac-Xaintrie Migrants hors de la Corrèze. Originaires de : Travaux de Adam RICHARD CHAMPEIL Antoine Antoine CHAMPEIL, né le 05/05/1783 à Rilhac Xaintrie, fils de Joseph CHAMPEIL (Décédé le 07/03/1813

Plus en détail

COMPOSITION DU BUREAU DE LA CHAMBRE RÉGIONALE suite à l assemblée générale d installation du 18 novembre 2010

COMPOSITION DU BUREAU DE LA CHAMBRE RÉGIONALE suite à l assemblée générale d installation du 18 novembre 2010 COMPOSITION DU BUREAU DE LA CHAMBRE RÉGIONALE suite à l assemblée générale d installation du 18 novembre 2010 Fonction Prénom & Nom Métier Département Président CHOQUET Jean-Claude Boulangerie 44 1 er

Plus en détail

31 mars 2015 Capsule #0-D. Le premier recensement en Amérique du Nord

31 mars 2015 Capsule #0-D. Le premier recensement en Amérique du Nord Note: Ce document se réfère principalement au tome IV, chapitre IV du livre HISTOIRE DES CANADIENS- FRANÇAIS de Benjamin Sulte, édition 1977. Je décline toute responsabilité quant à son exactitude. J'apprécierai

Plus en détail

Saint-Pardoux-Le-Vieux

Saint-Pardoux-Le-Vieux Saint-Pardoux-Le-Vieux Migrants hors de la Corrèze. Originaires de : Travaux de Catherine LAMONTHÉZIE BAURI Jacques Jacques BAURI, raffineur, célibataire, + à Paris (5e) (Hôpital de la Pitié) le 30.1.1873,

Plus en détail

Comité de Région PROVENCE ALPES CÔTE D'AZUR

Comité de Région PROVENCE ALPES CÔTE D'AZUR Stéphane SALORD du Comité de région du Conseil d agence Aix en Provence Robert DARBOIS du Comité de région du Conseil d agence d Avignon Lionel DE CUBBER du Conseil d agence de Marseille Jean FLORES du

Plus en détail

La Théorie des Contraintes Appliquée à la Première Guerre Mondiale. Yves REHBY, CFPIM, CIRM

La Théorie des Contraintes Appliquée à la Première Guerre Mondiale. Yves REHBY, CFPIM, CIRM La Théorie des Contraintes Appliquée à la Première Guerre Mondiale Yves REHBY, CFPIM, CIRM Rappel Historique La Bataille de Verdun Phase 1: 21 février 30 Avril Commandant en chef : Pétain un défenseur

Plus en détail

CHAMPIONNAT DE FRANCE PAR EQUIPES 2015 DES ASSOCIATIONS D'ENTREPRISE PHASE FINALE MATCH PLAY

CHAMPIONNAT DE FRANCE PAR EQUIPES 2015 DES ASSOCIATIONS D'ENTREPRISE PHASE FINALE MATCH PLAY PHASE FINALE MATCH PLAY 1/4 FINALES 1/2 FINALES FINALE 1 AIR FRANCE ORLY 8:00 AIR FRANCE ORLY 8 MAZARS & GUERARD 5 / 2 AIR FRANCE ORLY 4 PEUGEOT CITROEN 5 / 2 8:17 PEUGEOT CITROEN CHAMPIONS DE FRANCE 2015

Plus en détail

Hector Guimard (1867-1942), hôtel de Paul Mezzara, 60, rue La Fontaine, Paris, 1910-1911.

Hector Guimard (1867-1942), hôtel de Paul Mezzara, 60, rue La Fontaine, Paris, 1910-1911. Hector Guimard (1867-1942), hôtel de Paul Mezzara, 60, rue La Fontaine, Paris, 1910-1911. Hector Guimard (1867-1942), hôtel de Paul Mezzara, 60, rue La Fontaine, Paris, 1910-1911. Hector Guimard (1867-1942),

Plus en détail

Les LOURDEL d ABBEVILLE

Les LOURDEL d ABBEVILLE Les LOURDEL d ABBEVILLE Louis LOURDEL & N. DENOYELLES 1) Louis LOURDEL, Ca 1565, Me Gribannier, épousa Ca 1590 : N.DENOYELLES ; il décéda après 1603 ; dont 1.1) Antoine, Ca 1590, épousa Agathe LECOMTE

Plus en détail

N ordre Désignation Adjudication

N ordre Désignation Adjudication 2 2 - THEODORE DECK, attribué à 650 3 3 - THEODORE DECK (1823-1891)Bonbonnière circulaire couverte à anses latérales e 500 14 14- Manufacture ROZENBURG 1 000 19 19 - DOMENICO ZUMBO (1865-1939) 650 21 21

Plus en détail

L armée française en 1914 1918 Recherches historiques et généalogiques concernant les soldats et leurs unités

L armée française en 1914 1918 Recherches historiques et généalogiques concernant les soldats et leurs unités Recherches historiques et généalogiques concernant les soldats et leurs unités De la confiance de 1914 aux tranchées et à la victoire de 1918. 1 1. Organisation de l armée avant et pendant la guerre de

Plus en détail

TAT CIVIL DE 1807 PAROISSE DE SAINT QUENTIN LA MOTTE CROIX AU BAILLY 27 Baptêmes ; 4 Mariages ; 23 Décès Le 22 janvier 1807, mariage de Louis Antoine DUPUTEL, cultivateur, 54 ans, fils majeur de défunt

Plus en détail

Nos servons. À l invitation du lion gouverneur, tous les membres présents prononcent l invocation Lion et entonnent ensuite l hymne des Lions.

Nos servons. À l invitation du lion gouverneur, tous les membres présents prononcent l invocation Lion et entonnent ensuite l hymne des Lions. L Association International des Clubs Lions Lion Luc Brisson Gouverneur 2009-2010 District U3 3, 9 e Rue Forestville G0T 1E 0 Tél.: 418-587-4867 Courriel : luc.brisson@journalhautecotenord.com Gouverneur

Plus en détail

Faculté de droit PROGRAMME

Faculté de droit PROGRAMME Faculté de droit Soirée Lauréats des PROGRAMME Allocutions d ouverture de la soirée des lauréats Allocution de Monsieur le Professeur Marc SAILLARD, Président de l Université de Toulon. Allocution de Monsieur

Plus en détail

Sépultures et décès, commune de BOURGANEUF

Sépultures et décès, commune de BOURGANEUF Sépultures et décès, commune de BOURGANEUF La généalogie partagée et gratuite Retranscriptions faites par Bernard COUDERT avec les photos de Sylvie DUSSOT. Sépulture du 20/11/1692 de: Catherine NICOU Lieu

Plus en détail

Procès-verbal de l assemblée générale annuelle 2011 du S.S.S. Bellimont C.S.N.

Procès-verbal de l assemblée générale annuelle 2011 du S.S.S. Bellimont C.S.N. Province de Québec SYNDICAT SOUTIEN SCOLAIRE BELLIMONT Procès-verbal de l assemblée générale annuelle Tenue en plus d une séance Le 15 novembre 2011 à 16 h À la cafétéria de l école secondaire la Rencontre

Plus en détail

Liste des membres des comités du SPGQ

Liste des membres des comités du SPGQ Comité consultatif en actuariat 2005-2008 Marie-Claude Poulin Sylvain St-Georges Société de l'assurance automobile du Québec (418) 528-5338 Autorité des marchés financiers (418) 525-0558 #2385 Comité consultatif

Plus en détail

2 E 52. Fontaine-le-Dun

2 E 52. Fontaine-le-Dun 2 E 52 Fontaine-le-Dun Versement en 1994 par M e FURON. Nombre d articles : 246. minutes, 1645-1899 : 2 E 52/5-236 minutes de Longueil, 1703-1793 : 2 E 52/237-243 grenier à sel de Saint-Valery-en-Caux,

Plus en détail

CHAMPIONNAT DE FRANCE PAR EQUIPES 2014 DES ASSOCIATIONS D'ENTREPRISE PHASE FINALE MATCH PLAY

CHAMPIONNAT DE FRANCE PAR EQUIPES 2014 DES ASSOCIATIONS D'ENTREPRISE PHASE FINALE MATCH PLAY PHASE FINALE MATCH PLAY 1/4 FINALES 1/2 FINALES FINALE 1 GOLF DE LA POLICE NATIONALE 7:40 AS GOLF DE LA POLICE NATIONALE 8 AS MAZARS & GUERARD 4,5 / 2,5 AS CLUB SPORTIF CACL 4 AS CLUB SPORTIF CACL 5,5

Plus en détail

N 308 SENAT SECONDE SESSION ORDINAIRE DE 1979-1980 * Annexe au procès-verbal de la séance du 12 juin 1980. FAIT

N 308 SENAT SECONDE SESSION ORDINAIRE DE 1979-1980 * Annexe au procès-verbal de la séance du 12 juin 1980. FAIT N 308 SENAT SECONDE SESSION ORDINAIRE DE 1979-1980 * Annexe au procès-verbal de la séance du 12 juin 1980. RAPPORT FAIT au nom de la Commission des Affaires étrangères, de la Défense et des Forces armées

Plus en détail

LISTE DES ENTREPRISES BENEFICIANT DU DROIT D USAGE DE LA MARQUE «UN HABITAT FACILE A VIVRE»

LISTE DES ENTREPRISES BENEFICIANT DU DROIT D USAGE DE LA MARQUE «UN HABITAT FACILE A VIVRE» Une entreprise qui arbore le logo «Un Habitat Facile à Vivre» est une entreprise qui a reçu le droit d utiliser la marque pendant trois années, sous réserve de respecter de nombreux engagements. C est

Plus en détail

AUDIENCE TRIBUNAL DE COMMERCE DE DUNKERQUE

AUDIENCE TRIBUNAL DE COMMERCE DE DUNKERQUE Page 1 de 10 Le 15 Septembre 2014 AUDIENCE TRIBUNAL DE COMMERCE DE DUNKERQUE DU 22/09/2014 Page 2 de 10 Maître Jérôme THEETEN, liquidateur de la L.J. EURL ROUSSET RENOVATION Mme CHEVALIER, Substitut de

Plus en détail

Recherches à Paris Racines, 2010

Recherches à Paris Racines, 2010 Recherches à Paris Recherches à Paris 1. Particularités parisiennes 2. Les Archives de Paris 3. L état civil parisien 4. Autres sources 5. Quelques cas pratiques 6. Bibliographie Particularités parisiennes

Plus en détail

LA GEROMOISE COUPE DES VOSGES CREDIT MUTUEL ET CHALLENGE INTER CLUBS. Depart Individuel HOMMES Résultats Officiels

LA GEROMOISE COUPE DES VOSGES CREDIT MUTUEL ET CHALLENGE INTER CLUBS. Depart Individuel HOMMES Résultats Officiels Cadet BIG Homme MAT Depart Individuel HOMMES D.T. Adjoint: CUNY ANNE LAURE (MV) Distance de l'épreuve: 10 Km Catégorie: CAD Point le plus bas: 930 m Inscrits: 12 Montée totale: 380 m Partants: 11 Classés:

Plus en détail

SÉNAT PROPOSITION DE LOI

SÉNAT PROPOSITION DE LOI N 434 SÉNAT SESSION ORDINAIRE DE 2008-2009 Annexe au procès-verbal de la séance du 20 mai 2009 PROPOSITION DE LOI visant à ce qu un avis de suspension de permis de conduire soit adressé systématiquement

Plus en détail

RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS

RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS PREFECTURE DE POLICE N Spécial 5 août 2014 1 PREFECTURE DES HAUTS-DE-SEINE RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS N Spécial Préfecture de Police du 5 août 2014 SOMMAIRE Arrêté

Plus en détail

Adresses des Services de Santé des Gens de Mer

Adresses des Services de Santé des Gens de Mer Adresses des Services de Santé des Gens de Mer PARIS (Ce service ne réalise pas de visites médicales d aptitude à la navigation maritime) Grande arche - paroi sud 92055 La Défense cedex TEL : 01 40 81

Plus en détail

ANNUAIRE DES MEDECINS CONSEILLERS TECHNIQUES DES RECTEURS D ACADEMIE

ANNUAIRE DES MEDECINS CONSEILLERS TECHNIQUES DES RECTEURS D ACADEMIE ANNUAIRE DES MEDECINS CONSEILLERS TECHNIQUES DES RECTEURS D ACADEMIE ACADEMIE Nom et prénom Téléphone MCTR Téléphone secrétariat FAX électronique MCTR électronique secrétariat AIX -MARSEILLE TAUDOU Pierre

Plus en détail

Société des Etudes Historiques Révolutionnaires et Impériales - juin 2011 LYONNAIS AU SERVICE DE LA REPUBLIQUE ET DE L EMPIRE

Société des Etudes Historiques Révolutionnaires et Impériales - juin 2011 LYONNAIS AU SERVICE DE LA REPUBLIQUE ET DE L EMPIRE LYONNAIS AU SERVICE DE LA REPUBLIQUE ET DE L EMPIRE Par Jérôme Croyet, Docteur en Histoire, président-fondateur de la SEHRI et Jacqueline Croyet, secrétaire de la SEHRI F FAGES Claude, né le 12 prairial

Plus en détail

Séance publique du. 20 avril 2015 OBJET : FIXATION DES RATIOS D'AVANCEMENT DE GRADE AU TITRE DE L'ANNEE 2015

Séance publique du. 20 avril 2015 OBJET : FIXATION DES RATIOS D'AVANCEMENT DE GRADE AU TITRE DE L'ANNEE 2015 EXTRAIT DU REGISTRE DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL DE LA VILLE D'AIX EN PROVENCE N DL.-114 Séance publique du 20 avril Accusé de réception en préfecture Identifiant : 013-211300017-0420- lmc165460-de-1-1

Plus en détail

Notes sur l'histoire des sociétés de secours mutuels de Montbrison

Notes sur l'histoire des sociétés de secours mutuels de Montbrison Notes sur les mutuelles du Montbrisonnais d'après les archives des Ouvriers réunis de Montbrison 1 Notes sur l'histoire des sociétés de secours mutuels de Montbrison En octobre 1992, trois mutuelles de

Plus en détail

Plan d'assemblage IRIS 2000 PERREUX-SUR-MARNE (LE ) - 94058

Plan d'assemblage IRIS 2000 PERREUX-SUR-MARNE (LE ) - 94058 Plan d'assemblage 2000 PERREUX-SUR-MARNE (LE ) - 94058 1/14 0113 0112 0109 0108 0107 0111 0110 0105 0106 0103 0104 0102 0101 Voies routières 0103 Voies ferrées 0 200 mètres Voies fluviales n 0101 - L'ILE

Plus en détail

N 252 ASSEMBLÉE NATIONALE

N 252 ASSEMBLÉE NATIONALE Document mis en distribution le 24 octobre 2007 N 252 ASSEMBLÉE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958 TREIZIÈME LÉGISLATURE Enregistré à la Présidence de l Assemblée nationale le 9 octobre 2007. PROPOSITION

Plus en détail

2008 Agriculture, Professionnels, Gestion de Patrimoine, Collectivités Locales et Associations Réseau et Distribution Ressources Humaines

2008 Agriculture, Professionnels, Gestion de Patrimoine, Collectivités Locales et Associations Réseau et Distribution Ressources Humaines Chiffres clés 2008 Le Crédit Agricole Atlantique Vendée 1 ère Banque et Assurances de notre région 810 353 clients dont 40 319 personnes morales 1 157 779 comptes épargne 484 100 prêts gérés 428 954 cartes

Plus en détail

COMMUNAUTE URBAINE - Election du Président. COMMUNAUTE URBAINE - Création des postes de Vice-Présidents et élection

COMMUNAUTE URBAINE - Election du Président. COMMUNAUTE URBAINE - Création des postes de Vice-Présidents et élection IIN SS TTA LL LLA TT IION DU NOU VVEAU CCON SSE II LL DE CCOMMUNAU TTÉ COMMUNAUTE URBAIINE D' 'ALENÇON RE CCUE II LL SS PPÉ CC IIA LL DE SS A CC TTE SS ADM IIN II SS TTRA TT II FF SS N 2008-04 MIS EN VIGUEUR

Plus en détail

Mme la mairesse Caroline St-Hilaire, présidente M. Albert Beaudry M. Éric Beaulieu Mme Lorraine Guay Boivin Mme Sylvie Parent

Mme la mairesse Caroline St-Hilaire, présidente M. Albert Beaudry M. Éric Beaulieu Mme Lorraine Guay Boivin Mme Sylvie Parent Procès-verbal de la séance ordinaire du comité exécutif de la Ville de Longueuil, siégeant pour exercer des fonctions qui lui ont été déléguées par le conseil d'agglomération, tenue le 17 juin 2014 à compter

Plus en détail

GRÉVILLE-HAGUE (Manche) : Morts pour la France (1914-1919)

GRÉVILLE-HAGUE (Manche) : Morts pour la France (1914-1919) 1 GRÉVILLE-HAGUE (Manche) : Morts pour la France (1914-1919) (4 e version, 31 oct. 2014) Notice par Hugues Plaideux, d après le site «Mémoire des Hommes» du Ministère de la Défense, l état civil, les répertoires

Plus en détail

Halle aux Toiles - Rouen

Halle aux Toiles - Rouen Halle aux Toiles - Rouen nomen nique Un moment unique... La cérémonie de la prestation de serment est un moment fort de la profession au cours de laquelle, les nouveaux inscrits déclarent solennellement

Plus en détail

REGISTRE DES DELIBERATIONS

REGISTRE DES DELIBERATIONS COMMUNAUTE URBAINE DE BORDEAUX ---------------------------------------------------------- EXTRAIT DU REGISTRE DES DELIBERATIONS DU CONSEIL DE COMMUNAUTE ----------- Séance du 30 avril 2004 (convocation

Plus en détail

M. Jacques Lemire. Le vice-président constate que le quorum est atteint et déclare la séance ouverte.

M. Jacques Lemire. Le vice-président constate que le quorum est atteint et déclare la séance ouverte. Procès-verbal de la séance extraordinaire du comité exécutif de la Ville de Longueuil tenue le 29 août 2006, à 9 h, au 4250, chemin de la Savane, Longueuil, sous la présidence de M. Jacques Goyette, vice-président.

Plus en détail

LE MERCREDI 2 AVRIL 2008 PROVINCE DE QUÉBEC COMMISSION SCOLAIRE AU CŒUR-DES-VALLÉES COMTÉ DE PAPINEAU

LE MERCREDI 2 AVRIL 2008 PROVINCE DE QUÉBEC COMMISSION SCOLAIRE AU CŒUR-DES-VALLÉES COMTÉ DE PAPINEAU Secrétariat général 1116 LE MERCREDI 2 AVRIL 2008 PROVINCE DE QUÉBEC COMMISSION SCOLAIRE AU CŒUR-DES-VALLÉES COMTÉ DE PAPINEAU À une séance ordinaire du conseil des commissaires de la susdite commission

Plus en détail

SALON des CURSUS Samedi 14 janvier 2012 LYCÉE FRANÇAIS INTERNATIONAL de HONG KONG

SALON des CURSUS Samedi 14 janvier 2012 LYCÉE FRANÇAIS INTERNATIONAL de HONG KONG Samedi janvier 0 Emploi du temps de Alice BLANCHARD ES 9h0 9h 0 A 0h F EDHEC Business School h h0 h0 MBA - The University of Hong Kong / London Business School 07 I Master Droit du Commerce International

Plus en détail

40 1 ELXIR DE CHARTREUSE 1602 41 1 ELXIR DE CHARTREUSE 0925 42 1 CONTRâLE TECHNIQUE 3034 43 PORTE VELO 1480 44 1 BOITE OUTILS 0945 45 1 NIVEAU 1158

40 1 ELXIR DE CHARTREUSE 1602 41 1 ELXIR DE CHARTREUSE 0925 42 1 CONTRâLE TECHNIQUE 3034 43 PORTE VELO 1480 44 1 BOITE OUTILS 0945 45 1 NIVEAU 1158 LOT TOMBOLA APASH Nø du ticket 1 1 PAIRE DE SKI 0710 2 1 PAIRE DE SKI 0312 3 1 PAIRE DE SKI 1520 4 1 SURF 0186 5 1 SURF 1579 6 1 BLOUSON ROSSIGNOL 0869 7 1 BLOUSON ROSSIGNOL 0464 8 1 CHEQUE CADEAU POUR

Plus en détail

Décision n 2013-686 DC du 23 janvier 2014

Décision n 2013-686 DC du 23 janvier 2014 Décision n 2013-686 DC du 23 janvier 2014 (Loi relative aux modalités de mise en œuvre des conventions conclues entre les organismes d assurance maladie complémentaire et les professionnels, établissements

Plus en détail

R 2013 Propositions académiques Perspectives Rentrée 2014 et Rentrée 2013 ultérieures Pas de modification

R 2013 Propositions académiques Perspectives Rentrée 2014 et Rentrée 2013 ultérieures Pas de modification Seine-Saint-Denis Centre Nord N RNE Etablissement Commune 0930834B LYC VOILLAUME AULNAY SOUS BOIS Seine-Saint-Denis Centre Nord BTS CGO : construire un partenariat pour l'accueil des bacheliers professionnels

Plus en détail

1989 / 1990. Membres du conseil d administration. Bons coups / évènements marquants

1989 / 1990. Membres du conseil d administration. Bons coups / évènements marquants 1989 / 1990 Présidente Sylvie Gilbert Fowlis Vice-présidente Suzanne Beaudin Secrétaire & Trésorier Paul Messier Conseillère Thérèse Dubois Conseillère Jacqueline Rodrigue Conseiller Stanley Lake Personne-ressource

Plus en détail

LISTE DES LOGEMENTS ETUDIANTS CHAMBRES CHEZ L HABITANT

LISTE DES LOGEMENTS ETUDIANTS CHAMBRES CHEZ L HABITANT LISTE DES S ETUDIANTS étudiant : - Coin cuisine - Frigo - Douche 3 chambres : - Entrée individuelle tte -Four micro-ondes -Frigo - Douche indépendante Commun ETAT NEUF meublée 18m² - Coin cuisine aménagée,

Plus en détail

Roger Felix ADAM MORT POUR LA FRANCE

Roger Felix ADAM MORT POUR LA FRANCE Roger Felix ADAM Soldat de 2ème classe au 26ème Bataillon de Chasseurs à Pieds matricule 4208 au corps de la classe de 1914, matricule 1095 au recrutement de Versailles. Roger Félix naît le lundi 17 décembre

Plus en détail

LISTE DES ENTREPRISES BENEFICIANT DU DROIT D USAGE DE LA MARQUE «UN HABITAT FACILE A VIVRE»

LISTE DES ENTREPRISES BENEFICIANT DU DROIT D USAGE DE LA MARQUE «UN HABITAT FACILE A VIVRE» Une entreprise qui arbore le logo «Un Habitat Facile à Vivre» est une entreprise qui a reçu le droit d utiliser la marque pendant trois années, sous réserve de respecter de nombreux engagements. C est

Plus en détail

SERVICE SOCIAL EN FAVEUR DES ELEVES

SERVICE SOCIAL EN FAVEUR DES ELEVES LYCEES NONTRON Alcide Dusolier Mme LASARTE PERIGUEUX Albert Claveille Mme SIMON RIBERAC Arnaud Daniel Mme BOUGRAT SARLAT Pré de Cordy Mme BUGNOT TERRASSON Antoine de Saint-Exupéry Mme TERHA-REGNER LYCEES

Plus en détail

Nombre d'actes 16 11 naissances 2 mariages 3 décès

Nombre d'actes 16 11 naissances 2 mariages 3 décès 1 8 9 3 Registre destiné à constater, par des actes authentiques, les Naissances, Adoptions, Mariages et Décès des citoyens de St Jean aux Bois pendant l année mil huit cent quatre-vingt treize. Le présent

Plus en détail

EXAMEN PROFESSIONNEL D ADJOINT TECHNIQUE DE 1ERE CLASSE Spécialité «Bâtiment, Travaux Publics, Voirie, Réseaux Divers»

EXAMEN PROFESSIONNEL D ADJOINT TECHNIQUE DE 1ERE CLASSE Spécialité «Bâtiment, Travaux Publics, Voirie, Réseaux Divers» EXAMEN PROFESSIONNEL D ADJOINT TECHNIQUE DE 1ERE CLASSE Spécialité «Bâtiment, Travaux Publics, Voirie, Réseaux Divers» Réunion du jury du 27 juin 2014 Liste des candidats admis EXAMEN PROFESSIONNEL NOM

Plus en détail

LISTE DES ENTREPRISES BENEFICIANT DU DROIT D USAGE DE LA MARQUE «UN HABITAT FACILE A VIVRE»

LISTE DES ENTREPRISES BENEFICIANT DU DROIT D USAGE DE LA MARQUE «UN HABITAT FACILE A VIVRE» Une entreprise qui arbore le logo «Un Habitat Facile à Vivre» est une entreprise qui a reçu le droit d utiliser la marque pendant trois années, sous réserve de respecter de nombreux engagements. C est

Plus en détail

HISTOIRES LOGIQUES 1 HISTOIRES LOGIQUES 2. Soixante flèches. La moitié de la hauteur. Guillaume tire à l arc. Il a soixante flèches.

HISTOIRES LOGIQUES 1 HISTOIRES LOGIQUES 2. Soixante flèches. La moitié de la hauteur. Guillaume tire à l arc. Il a soixante flèches. HISTOIRES LOGIQUES 1 HISTOIRES LOGIQUES 2 La moitié de la hauteur Ma sœur Émilie mesure 80 cm plus la moitié de sa hauteur. Combien mesure-t-elle? Soixante flèches Guillaume tire à l arc. Il a soixante

Plus en détail

TAT CIVIL DE L ANNéE 1806 21 BAPTêMES ; 10 MARIAGES ; 28 DéCèS (année incomplète : il manque 4 baptêmes et 1 mariage, en janvier et février, selon l annotation faîte en fin de registre) Le 19 mars 1806

Plus en détail

Lycées du Val d Oise préparant au CAP (cliquez sur l établissement pour connaitre les CAP préparés)

Lycées du Val d Oise préparant au CAP (cliquez sur l établissement pour connaitre les CAP préparés) Lycées du Val d Oise préparant au CAP (cliquez sur l établissement pour connaitre les CAP préparés) St O.l Aumône industriel du château d'épluches Lycée Edmond Rostand Chars régional du Vexin Taverny Lycée

Plus en détail

N 1755 ASSEMBLÉE NATIONALE PROPOSITION DE LOI

N 1755 ASSEMBLÉE NATIONALE PROPOSITION DE LOI N 1755 ASSEMBLÉE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958 TREIZIÈME LÉGISLATURE Enregistré à la Présidence de l Assemblée nationale le 17 juin 2009. PROPOSITION DE LOI ayant pour objet d introduire la

Plus en détail

ORGANISATIONS PROFESSIONNELLES ARTISANALES DU PUY-DE-DOME

ORGANISATIONS PROFESSIONNELLES ARTISANALES DU PUY-DE-DOME 0 - ORGANISATIONS INTERPROFESSIONNELLES - CONFEDERATION GENERALE DE L'ALIMENTATION DE DETAIL Président Jean-Luc HELBERT tél. 04.73.91.41.78 fax 04.73.91.09.84 cgad.63@wanadoo.fr 63 - CONFEDERATION DE L'ARTISANAT

Plus en détail

NOM Prénom Etablissement / Structure Fonction

NOM Prénom Etablissement / Structure Fonction 1 AUCHER Philippe CH St Jean d'angély PH GCS Labo 2 BERTRAND Hélène FHP Poitou-Charentes Déléguée régionale FHP 3 BLAHA Amaury CH St Jean d'angély Technicien informatique 4 BLANCHETIERE Christian GCS TéléSanté

Plus en détail

Procès-verbal de l assemblée générale annuelle des Sentiers de l Estrie inc.

Procès-verbal de l assemblée générale annuelle des Sentiers de l Estrie inc. Procès-verbal de l assemblée générale annuelle des Sentiers de l Estrie inc. Tenue le samedi 2 mai 2009 au centre communautaire de Lac-Brome. Étaient présents : Marie-Germaine Guiomar, Jean-Marie Croteau,

Plus en détail

Écoute. Coopérative. Partenaire régional. Projets. Service. Engagement. Conseil. Proximité. Chiffres. Innovation. Territoire. Clés. Mutualisme.

Écoute. Coopérative. Partenaire régional. Projets. Service. Engagement. Conseil. Proximité. Chiffres. Innovation. Territoire. Clés. Mutualisme. Coopérative Service Engagement Utilité Solidarité Territoire Projets Conseil Chiffres Clés Écoute 2 0 1 4 Innovation Proximité Mutualisme Partenaire régional Santé Crédit Agricole du Languedoc Près de

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE LIBERTE EGALITE FRATERNITE -------- DEPARTEMENT D INDRE-ET-LOIRE Préfecture de Tours

REPUBLIQUE FRANCAISE LIBERTE EGALITE FRATERNITE -------- DEPARTEMENT D INDRE-ET-LOIRE Préfecture de Tours REPUBLIQUE FRANCAISE LIBERTE EGALITE FRATERNITE -------- DEPARTEMENT D INDRE-ET-LOIRE Préfecture de Tours «VAL D AMBOISE» EXTRAIT DU REGISTRE DES DELIBERATIONS DU CONSEIL de la COMMUNAUTE Séance du 18

Plus en détail

N 201 SENAT PREMIÈRE SESSION ORDINAIRE DE 1985-1986. Annexe au procès-verbal de la séance du 12 décembre 1985. RAPPORT FAIT

N 201 SENAT PREMIÈRE SESSION ORDINAIRE DE 1985-1986. Annexe au procès-verbal de la séance du 12 décembre 1985. RAPPORT FAIT N 201 SENAT PREMIÈRE SESSION ORDINAIRE DE 1985-1986 Annexe au procès-verbal de la séance du 12 décembre 1985. RAPPORT FAIT Au nom de la Commission des Affaires étrangères, de la Défense et des Forces armées

Plus en détail

Préfecture Alpes-Maritimes 06

Préfecture Alpes-Maritimes 06 Administration DÉPARTEMENTS Préfecture Alpes-Maritimes 06 Nice et sa célèbre baie des Anges MOEBS STÉPHANE - FOTOLIA PRÉFET DES ALPES-MARITIMES CHRISTOPHE MIRMAND DR Né le 22 juillet 1961 IEP-Paris DESS

Plus en détail

THEATRE 2014 LE SCHPOUNTZ

THEATRE 2014 LE SCHPOUNTZ Achard Frédéric Comédien 06-11-48-67-91 achard.frederic@free.fr / achard.fred@free.fr Site : achardfrederic.e-monsite.com/ Papeterie Negrel-Moulin de Redon 316 avenue de la papeterie bat B 13390 Auriol

Plus en détail

Equipe de campagne. Mardi 4 juin 2013 Jolis Mômes (9 e ) Directeurs de campagne

Equipe de campagne. Mardi 4 juin 2013 Jolis Mômes (9 e ) Directeurs de campagne Equipe de campagne d Anne Hidalgo Mardi 4 juin 2013 Jolis Mômes (9 e ) Directeurs de campagne Rémi FERAUD Maire du 10 e et Premier Secrétaire du PS Parisien Jean-Louis MISSIKA Adjoint au Maire de Paris

Plus en détail

PRESENTATION ETABLISSEMENT PUBLIC FONCIER LOCAL DE LA MARTINIQUE

PRESENTATION ETABLISSEMENT PUBLIC FONCIER LOCAL DE LA MARTINIQUE PRESENTATION ETABLISSEMENT PUBLIC FONCIER LOCAL DE LA MARTINIQUE Statuts - Organisation Etablissement Public Industriel et Commercial (EPIC) (pas de compétence d aménagement mais peut mettre en place des

Plus en détail

DENEUVILLE Des origines à nos jours

DENEUVILLE Des origines à nos jours HISTOIRE & GÉNÉALOGIE LA FAMILLE DENEUVILLE Des origines à nos jours par Philippe MARTIN La famille DENEUVILLE est originaire de Fourdrain, dans l'actuel département de l'aisne où naquit, en 1726, Pierre

Plus en détail

CONSEIL MUNICIPAL DU 10 DECEMBRE 2012

CONSEIL MUNICIPAL DU 10 DECEMBRE 2012 CONSEIL MUNICIPAL DU 10 DECEMBRE 2012 Le CONSEIL MUNICIPAL, appelé à siéger régulièrement par l envoi d une convocation mentionnant l ordre du jour, accompagnée des rapports subséquents et adressée au

Plus en détail

VILLE D'ANGOULEME Extrait du registre des délibérations

VILLE D'ANGOULEME Extrait du registre des délibérations VILLE D'ANGOULEME Extrait du registre des délibérations OPH DE L'ANGOUMOIS GARANTIES D'EMPRUNT PRETS CAISSE DES DEPOTS ET CONSIGNATIONS REHABILITATION ENERGETIQUE ECOPRET 10 LOGEMENTS 192 RUE DE PARIS

Plus en détail

N 1189 ASSEMBLÉE NATIONALE PROPOSITION DE LOI

N 1189 ASSEMBLÉE NATIONALE PROPOSITION DE LOI N 1189 ASSEMBLÉE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958 QUATORZIÈME LÉGISLATURE Enregistré à la Présidence de l Assemblée nationale le 26 juin 2013. PROPOSITION DE LOI tendant à ne pas intégrer la prestation

Plus en détail

EXTRAIT DU REGISTRE DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL

EXTRAIT DU REGISTRE DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL EXTRAIT DU REGISTRE DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL SEANCE DU 23 avril 2010 à 18 h 00 --------------------------------- AUJOURD HUI vingt trois avril deux mille dix LE CONSEIL MUNICIPAL de la Ville

Plus en détail

A V I S. VI/ 8218 champ 2, rangée 16, no 2 (4m2) Nicolas CHENET, acquise le 4.3.1982

A V I S. VI/ 8218 champ 2, rangée 16, no 2 (4m2) Nicolas CHENET, acquise le 4.3.1982 A V I S Le bureau des concessions funéraires a constaté que les concessions temporaires suivantes sont expirées sans que leurs bénéficiaires aient procédé à leur renouvellement. Cimetière de BONNEVOIE

Plus en détail

Appel à projet DanseS en chantier 2015 «Chantiers en cours»

Appel à projet DanseS en chantier 2015 «Chantiers en cours» Appel à projet DanseS en chantier 2015 «Chantiers en cours» Vous êtes une compagnie professionnelle de danse contemporaine. Vous avez entre 3 et 7 créations à votre «actif». Vous travaillez actuellement

Plus en détail

Génération 4. Génération 5

Génération 4. Génération 5 Afn de protéger la vie privée des personnes vivantes, je commence cette liste d'ascendants par la quatrième génération (mes arrières-grands-parents). Vous pouvez retrouver tous ces ancêtres sur mon arbre

Plus en détail

Contacts professionnels ports fluviaux et maritimes

Contacts professionnels ports fluviaux et maritimes Contacts professionnels ports fluviaux et maritimes 9 Port autonome de Bordeaux Monsieur Philippe DEISS, Directeur général Palais de la Bourse, 3 Place Gabriel 33075 BORDEAUX téléphone : 05 56 90 59 05,

Plus en détail

Abattage-élagage arbres. Charpentier bois. Antennes (vente-installation) Carreleur-faïence. Chaudronnerie-tuyauterie

Abattage-élagage arbres. Charpentier bois. Antennes (vente-installation) Carreleur-faïence. Chaudronnerie-tuyauterie Abattage-élagage arbres LORMEAU Wilfrid 69 route des plantes, l'ecquemardière Tel : 02.40.39.41.55 Antennes (vente-installation) PELLERIN Eric 28 chemin des Bahuchets Tel : 02.40.21.00.62 / 06.61.81.99.00

Plus en détail

12. Tourisme : vos interlocuteurs dans le 04

12. Tourisme : vos interlocuteurs dans le 04 POUR TOUS Par filière Restaurateurs Débits de boissons Hébergeurs Activités de pleine nature 12. Tourisme : vos interlocuteurs dans le 04 Lieux de visite et sites culturels THEMATIQUE : COMMERCIAL REFERENCEMENT

Plus en détail

! " " #$$% % % & ' & "

!   #$$% % % & ' & ! #$$%%%& ' & ! # $ % % & () *!# $%& ( )+, -. * '!()*+, - Centenaire de la Charte d Amiens! # $% & ' ( )&' )* '! # $ % $ $ # $!& '()* ) $ +, + -. / 0! 1 $ + & ' + $ 0 2!334 4 4 3 3 567 8 &' 9 % &'*,! 8

Plus en détail

DUN-LE-PALESTEL DUN-LE-PALESTEL. Généralité de Moulins, sénéchaussée de Guéret

DUN-LE-PALESTEL DUN-LE-PALESTEL. Généralité de Moulins, sénéchaussée de Guéret Généralité de Moulins, sénéchaussée de Guéret 1 BAUGY Michel 1872 1873 CULLERRE Stanislas 1844 1861 DELAFONT 1601 1664 DELAFONT 1703 1726 DELAFONT Claude 1727 1774 DELAFONT Claude 1765 1774 DELAFONT Antoine

Plus en détail

SÉNAT PROPOSITION DE LOI

SÉNAT PROPOSITION DE LOI N 746 SÉNAT SESSION EXTRAORDINAIRE DE 2010-2011 Enregistré à la Présidence du Sénat le 11 juillet 2011 PROPOSITION DE LOI tendant à faciliter le maintien de licences de débits de boissons dans les communes,

Plus en détail

LISTE DES ENTREPRISES BENEFICIANT DU DROIT D USAGE DE LA MARQUE «UN HABITAT FACILE A VIVRE» DATE DE MISE A JOUR : 12 JUILLET 2011

LISTE DES ENTREPRISES BENEFICIANT DU DROIT D USAGE DE LA MARQUE «UN HABITAT FACILE A VIVRE» DATE DE MISE A JOUR : 12 JUILLET 2011 DATE DE MISE A JOUR : 12 JUILLET 2011 Une entreprise qui arbore le logo «Un Habitat Facile à Vivre» est une entreprise qui a reçu le droit d utiliser la marque pendant trois années, sous réserve de respecter

Plus en détail

Descendants de Jean Martinon

Descendants de Jean Martinon Descendants de Jean Martinon Jusqu'à la 8e génération. Jean Martinon. Marié avec Epouse X Jean Honoré, né vers 1756, La Tour Sur Tinée, 06144, Alpes Maritimes, Provence-Alpes-Côte d'azur, France, décédé,

Plus en détail

Volume 787 Page 171. Sont aussi présents: - M. Serge Lamontagne, directeur général; - Me Chantal Sainte-Marie, greffière. RÉSOLU À L'UNANIMITÉ:

Volume 787 Page 171. Sont aussi présents: - M. Serge Lamontagne, directeur général; - Me Chantal Sainte-Marie, greffière. RÉSOLU À L'UNANIMITÉ: Page 171 PROVINCE DE QUÉBEC VILLE DE LAVAL PROCÈS-VERBAL D UNE SÉANCE DU COMITÉ EXÉCUTIF DE LA VILLE DE LAVAL tenue à huis clos le mardi 30 juin 2015 à 9:35 heures à l hôtel de ville, 1 Place du Souvenir,

Plus en détail

Horaire des célébrations

Horaire des célébrations Samedi 2 mars 17h SAINT-LOUIS Rosa Mathieu Mme et M. Gaëtan Lavallée Dimanche 3 mars 9h30 SAINT-SÉBASTIEN 10h30 SAINT-LOUIS 11h15 SAINTE-FAMILLE Lundi 4 mars 8h30 SAINT-LOUIS Mardi 5 mars 8h30 SAINT-SÉBASTIEN

Plus en détail

LA RESPONSABILITE FISCALE ET PENALE DU DIRIGEANT D ENTREPRISE

LA RESPONSABILITE FISCALE ET PENALE DU DIRIGEANT D ENTREPRISE Equipe de droit public COLLOQUE LA RESPONSABILITE FISCALE ET PENALE DU DIRIGEANT D ENTREPRISE CENTRE D ETUDES ET DE RECHERCHES EN FINANCES PUBLIQUES ET FISCALITE CENTRE DE DROIT PENAL 31 octobre 2008 Auditorium

Plus en détail

ADRESSES PHYSIQUES DES BUREAUX MARINE CENTRES D INFORMATION ET DE RECRUTEMENT DES FORCES ARMEES (CIRFA)

ADRESSES PHYSIQUES DES BUREAUX MARINE CENTRES D INFORMATION ET DE RECRUTEMENT DES FORCES ARMEES (CIRFA) MAJ 05/11/14 ADRESSES PHYSIQUES DES BUREAUX MARINE CENTRES D INFORMATION ET DE RECRUTEMENT DES FORCES ARMEES (CIRFA) AU CIRFA AJACCIO 18 avenue Colonel Colonna d Ornano 20000 AJACCIO Tel : 04.20.00.70.86

Plus en détail