HISTORIQUE. 20 e ESCADRON DU TRAIN DES ÉQUIPAGES MILITAIRES

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "HISTORIQUE. 20 e ESCADRON DU TRAIN DES ÉQUIPAGES MILITAIRES"

Transcription

1 HISTORIQUE DU 20 e ESCADRON DU TRAIN DES ÉQUIPAGES MILITAIRES PENDANT LA GUERRE o----- IMPRIMERIE BERGER-LEVRAULT NANCY PARIS - STRASBOURG 1 / 84

2 AVANT-PROPOS ---o--- Le 20 e Escadron du train s équipages militaires n'est issu d'aucun autre corps même arme. Créé par la loi du 13 mars 1875 et organisé à Versailles le 21 avril 1875, il fut affecté au Gouvernement militaire Paris et stationné à Versailles. Les éléments ayant concouru à sa formation provenaient s 2 e et 3 e régiments du train dissous le 21 avril Le 20 e Escadron du train a été affecté au 20 e corps d'armée le 21 février Il a pris part aux campagnes suivantes : Tunisie, ; Extrême-Orient, De nombreux officiers et hommes troupe ont plus fait partie s corps expéditionnaires Madagascar en 1895, Chine en 1900 et du Maroc 1911 à Composé avant la guerre d'un petit état-major et trois unités hippomobiles (2 à Versailles, 1 à Neufchâteau Nancy), il lui a été affecté pendant la durée s hostilités formations tant hippomobiles qu'automobiles. Constitué après l'armistice par un peloton hors rang, ux compagnies hippomobiles, une compagnie automobile et une compagnie d'ouvriers automobiles, l'escadron, qui était stationné à Versailles Nancy, a perdu une s ux compagnies hippomobiles lors son transfert à Nancy, puis la compagnie d'ouvriers automobiles lors la constitution s bataillons d'ouvriers d'artillerie. Le 20 e Escadron du train comprend actuellement : un peloton hors rang ; une 1 re compagnie hippomobile du type renforcé ; une 140 e compagnie automobile du type renforcé, formations stationnées à Nancy ; une 2 e compagnie hippomobile du type renforcé stationnée au Camp Mailly. En 1914, le 20 e Escadron du train a formé les éléments réserve du train se mobilisant avec le 20 e corps d'armée, ainsi que quelques éléments territoriaux. L'installation d'un parc d'organisation automobile à Versailles, où était stationné le dépôt du corps, lui a valu par la suite l'affectation plus unités automobiles, ce qui en fit peut-être le corps troupe l'armée française ayant eu le plus gros effectif pendant la guerre. Le 20 e Escadron du train n'a reçu aucune récompense collective. Il ne pouvait en recevoir en raison son organisation. Mais, par sa composition même, par la dissémination sur tous les fronts (français, italien, russe, d'orient) ses nombreuses unités, le 20 e Escadron du train s'est trouvé un peu partout participant aux opérations s éléments s armées auxquels ses unités étaient rattachées o / 84

3 HISTORIQUE DU 20 e ESCADRON DU TRAIN DES ÉQUIPAGES MILITAIRES (Campagne contre l'allemagne. Pério du 2 août 1914 au 31 décembre 1919) o Les unités hippomobiles du 20e Escadron du train s équipages militaires ci-après furent constituées pendant la campagne. N l'unité 1 re 2 e 3 e 4 e 5 e 6 e 7 e 12 e 17 e 20 e 21 e 22e 23e 24e 25e 26e Désignation Cv. Ad. 1/20 Cv. Ad. 2/20 B. O. C. Cv. Ad. Cv. Ad. Cv. Ad. 220 formation 2/ / / / / / / / / / / / / / / / 8 14 Dates Nombre Lieu dissolution 25/ / / / / / / / / / / / /4 15 1/ 4 19 Officiers Troupe Chevaux Voitures «««««50 Troyes. Troyes. mobilisation ou formation Versailles. Versailles. Nancy, Neufchâteau. Versailles. Nancy, Toul, Neufchâteau et Troyes. Ceintrey (Meurthe-et-Moselle). Aux armées S.P Troyes. Toul. Rubescourt. Versailles Rubescourt. Versailles La Bretêche. Rocquencourt. Toul, à la disposition la 73 e D. I. 3 / 84

4 N l'unité 28 e 30 e 31 e 32 e 50 e 51 e 55 e 61 e 80 e 40 e et 41 e Désignation Cv. Ad. 168 C. T. 14 G. M. R. 22 ) ) Dépôt ) formation 31/ / / / / / / / / / 8 14 Dates Nombre Lieu dissolution 6/ / / / / / / /11 17 Officiers «Troupe «Chevaux (a) (b) 106 «Voitures «122 (a) «mobilisation ou formation Versailles. Magnoncourt (Haute-Saône). Baccarat. Dommartin-lès-Toul. Venue 19 e train, Versailles. Aux armées. Vézelise, Brillon. Grenoble. Bruys (Aisne). Dépôt à Versailles. (a) Chiens guerre. (b) 150 chevaux et 40 mulets o / 84

5 TABLEAU NOMINATIF DES OFFICIERS ----o---- COMPAGNIES HIPPOMOBILES. Numéros l'unité État-Major FRITEL GÉRARD NOMS GRADES Observations Lieutenant-Colonel. Lieutenant. Chef corps. Adjoint au chef corps. 1 re ENAUX WOLFF LANNES ALBINET 2 e COURS CAMILLERAPP ENGELMANN CRAMPON 3 e MARILL VILLERET DAMANN SABRAS 4 e PLA RESLUT MEROGOT DUCROTOY 5 e ROUSSEL DUFOUR LINDLEY 6 e PETET WILHELM PERNOT COSSON MOREAU Capitaine. Lieutenant. Lieutenant. Sous-lieutenant. Capitaine. Lieutenant. Sous-lieutenant. Capitaine. Lieutenant. Sous-lieutenant Vétérinaire-major. Capitaine. Lieutenant. Sous-lieutenant. Capitaine. Lieutenant. Sous-lieutenant. Vétérinaire ai-major 1 re cl. 5 / 84

6 Numéros l'unité 7 e SARDIN SABRE Historique du 20 e Escadron du Train s Équipages Militaires NOMS GRADES Observations Capitaine. Lieutenant. 12 e CHARVET Lieutenant. 17 e LELIÈVRE QUARANTE 20 e MARTY RENEAUD PONS 21 e HANON VUGIER MOULUN 22 e BRANNENS CHARMOIS JEAN 23 e JOREZ FRICHET MEYZONNADE 24 e POUPEL BELIN CHRISTOPHE AUBIN PENOT 25 e SALMON PATS CLUZAN MORGUE 26 e CHARVET BENOIS Sous-lieutenant. Ai-major 2 e cl. Rés. Capitaine. Lieutenant. Capitaine. Lieutenant. Vétérinaire. Capitaine. Lieutenant. Capitaine. Lieutenant. Capitaine. Lieutenant. Sous-lieutenant. Ai-vétérinaire. Capitaine. Lieutenant. Sous-lieutenant. Ai-vétérinaire. Lieutenant. 6 / 84

7 Numéros l'unité 28 e TROCHON PAVIE Historique du 20 e Escadron du Train s Équipages Militaires NOMS GRADES Observations Capitaine. Lieutenant. 30 e MOREAU Lieutenant. 31 e BRUNCHER Lieutenant. 32 e AUBRIOT MAGNE LAVIE RAMUS 50 e BUER DHERS Sous-lieutenant. Ai-major 1 re classe. Capitaine. Lieutenant. 51 e VERDIER Sous-lieutenant. 55 e MANEN Capitaine. 61 e BERLIOUX Sous-lieutenant. 80 e SABRE THIROT GRENOT Capitaine. Lieutenant. Vétérinaire. 40 e et 41 e MICHEL MIELOT GREMILLET Capitaine major. Lieutenant trésorier. Lieutenant, off. d'hab. Dépôt o / 84

8 RÉSUMÉ SUCCINCT DES OPÉRATIONS AUXQUELLES LES UNITÉS HIPPOMOBILES ONT PRIS PART ----o re et 2 e Compagnies Les Cv. Ad. 1/20 et 2/20 faisant partie du 20 e corps d'armée débarquent en Lorraine et y séjournent d'août à septembre 1914, puis passent successivement dans la Somme du 25 septembre au 3 novembre 1914 ; en Belgique du 5 novembre 1914 au 7 avril 1915 ; en Artois du 23 avril au 8 juillet 1915 ; en Lorraine du 21 juillet au 29 août 1915 ; dans la Marne du 30 août au 24 décembre 1915 ; en Lorraine du 27 décembre 1915 au 21 février 1916 ; sous Verdun du 22 février au 25 avril 1916 ; dans la Somme du 28 avril au 11 août 1916 ; en Normandie, au repos, du 12 août au 8 octobre 1916 ; dans la Somme du 13 octobre au 15 décembre 1916 ; en Lorraine du 18 décembre 1916 au 19 janvier 1917 ; dans l'aisne du 20 janvier au 5 juin 1917 ; en Lorraine du 13 juin 1917 au 7 janvier 1918, puis ensuite dans le Nord, en Belgique et en Lorraine. Dissolution la 1 re compagnie le 25 octobre 1918 ; la 2 e compagnie le 24 octobre Le personnel passe à la 55 e compagnie du 20 e Escadron du train s équipages militaires. ---o--- 3 e Compagnie La 3 e compagnie fait campagne avec la II e armée du 7 août au 14 novembre 1914 ; avec la III e armée du 15 novembre 1914 au 28 septembre 1915 ; avec la II e armée du 29 septembre au 20 octobre 1915 ; avec la III e armée du 21 octobre 1915 au 16 juin 1916 ; avec la II e armée du 17 juin 1916 au 1 er septembre Pendant l'année 1918, elle est cantonnée à Saint-Dizier. A sa dissolution, les hommes passent à la 2 e compagnie du 20 e Escadron du train s équipages militaires (Toul et Nancy). ---o--- 4 e Compagnie Cette unité fait campagne avec la II e Armée du 18 août au 16 novembre 1914 ; avec la VIII e armée du 17 novembre 1914 au 19 avril 1915 ; avec la X e armée du 20 avril 1915 au 8 février 1916 ; avec la VI e armée du 9 février au 13 juillet Elle est dissoute le 13 juillet 1916, et les hommes l'active et la réserve entrant dans sa composition sont versés dans l'artillerie. 8 / 84

9 5 e Compagnie La 5 e compagnie attelle le quartier général et les services divers la 11 e division (quartier général la division, service s subsistances, groupe brancardiers divisionnaire, ux ambulances n os 8/20 et 9/20 et section d'hospitalisation n 6/20). Elle fait campagne avec la 11 e division d'infanterie. A sa dissolution, les hommes passent aux 1 re et 3 e compagnies du 20 e train et les chevaux au centre groupement chevaux Nancy. ---o--- 6 e Compagnie Cette unité est à la disposition la II e armée du 18 août au 16 novembre 1914 ; la VIII e armée du 17 novembre 1914 au 19 avril 1915 ; la X e armée du 20 avril 1915 au 8 février 1916 ; enfin la VI e armée du 9 février 1916 au 3 janvier Dissolution la compagnie le 4 janvier o--- 7 e Compagnie La 7 e compagnie attelle le quartier général et les services divers du 20 e corps d'armée avec lequel elle marche [quartier général, groupe brancardiers corps, service s subsistances s éléments non endivisionnés, 7 ambulances d'armée (n os 10, 11, 12, 13, 14, 15 et 16), 4 ambulances corps d'armée (n os 2/20, 5/20, 6/20 et 7/20), 4 sections d'hospitalisation corps d'armée (n os 2/20, 3/20, 4/20 et 5/20), 6 sections d'hospitalisation d'armée (n os 7, 8, 9, 10, 11 et 12), 1 hôpital d'évacuation, gestion groupe et sections d'hospitalisation non affectés au 20 e corps d'armée, parc bétail, dépôt remonte mobile]. A sa dissolution, les hommes passent même que les chevaux à la 3 e compagnie. ---o e Compagnie Cette unité, affectée au quartier général la division, attelle les éléments suivants : État-major et services du quartier général, constitués avec les éléments prélevés sur les formations du 20 e Escadron du train s équipages militaires [groupe brancardiers créé avec les éléments s 11 e, 39 e et 48 e divisions d'infanterie ; ambulances n os 7/18 et 2/82 et une section d'hospitalisation (fournies par la D. A.), service s subsistances fourni par la D. A., parc bétail fourni par la III e armée]. Elle est en Lorraine jusqu'en juin Le 30 juin 1917, elle cantonne à Fère-en-Tarnois ; le 9 / 84

10 30 septembre 1917, à Lay-Saint-Christophe. Pendant le premier trimestre 1918, elle est cantonnée dans la Meuse, sous Verdun. Le 3 mai 1918, elle est dans le Nord, avec le 16 e corps d'armée, puis elle se trouve successivement dans l'oise et dans la Marne. A sa dissolution, les hommes passent à la 9 e compagnie du 8 e train, et les chevaux sont versés au G. M. R. Vitry-la-Ville. ---o e Compagnie Pendant le premier trimestre 1917, cette unité est cantonnée à Pont-Saint-Vincent, puis à Dormans jusque fin mai Le 8 juin 1917, elle débarque à Villers-Cotterêts. Elle cantonne dans l'aisne, puis se transporte à Nancy le 3 septembre Elle est dans la Meuse pendant le premier trimestre Le 1 er juillet 1918, elle cantonne à Petit-Mermont (Oise), le 24 septembre 1918 à Goussaincourt (Aisne). Pendant le quatrième trimestre 1918, elle séjourne dans la Marne, puis à Noyon (Oise). A sa dissolution, hommes et chevaux, y compris les excénts du nouveau convoi s éléments non endivisionnés à effectif réduit, passent à la 7 e compagnie l'escadron. ---o e Compagnie Cette unité est constituée à Troyes, le 23 novembre 1917, elle a s détachements à Mailly et dans toute la région Meurthe-et-Moselle (environs Nancy), elle s'occupe principalement du ravitaillement. A sa dissolution, les hommes passent à la 3 e compagnie du 9 e Escadron du train s équipages militaires. ---o e Compagnie Formée dès les premiers jours la mobilisation, la 21 e compagnie est restée pendant toute la guerre à Toul où elle assurait le ravitaillement cette place forte. A sa dissolution, le personnel est versé à la 3 e compagnie du train. ---o e Compagnie Cette unité a stationné dans l'oise, jusqu'en juillet elle est alors mise à la disposition la 28 e 10 / 84

11 D. I. et vient le Cv. Ad. 88. Le 1 er trimestre 1917, elle se trouve dans la Somme ; puis elle marche ensuite avec la VII e armée jusqu'à la fin 1917, et cantonne à Nancy. A sa dissolution, les hommes passent à la 12 e compagnie du 97 e régiment d'infanterie, et les chevaux au G. E. 88, au C. I. D. 87 et au D. R. F. Ligny. ---o e Compagnie Cette unité est cantonnée en Seine-et-Oise, avec la II e armée, jusqu'à fin août A partir du 30 septembre 1914, elle assure le transport l'eau aux tranchées, à la disposition la 56 e D. I. jusqu'au 31 mars 1915 ; puis cantonne à Maudicourt Oustreberth, le 28 septembre Dissoute le 10 décembre 1915, une partie du personnel rentre au dépôt à Versailles, le reste passe Cv. Ax. 3/ o e Compagnie La 24 e compagnie a cantonné dans l'oise, puis en Seine-et-Oise, au fort du Trou-d'Enfer, jusqu'au 6 décembre Le 1 er mai 1915, elle est versée à la 40 e compagnie dépôt du 20 e Escadron du train à Versailles. ---o e Compagnie Le 23 septembre 1914, cette unité cantonne à Stors (Oise). Elle fait campagne dans cette région. Le 31 mars 1915, elle rentre en Seine-et-Oise, et cantonne à Étang-la-Ville. Le 1 er mai 1915, elle est dissoute et versée à la 40 e compagnie dépôt du 20 e Escadron du train. ---o e Compagnie Cette unité a séjourné successivement dans la Meuse, à Manonville, Marbache, Saint-Clément, Lunéville, puis dans le Haut-Rhin. Elle est cantonnée à Buissoncourt le 26 juillet elle stationne dans la Somme, du 21 au 31 mai 1918, puis à la ferme s Loges (Aisne) jusqu'au 2 juin 1918, ensuite en Seine-et-Marne, jusque fin octobre 1918, et successivement dans les départements la Marne, l'aisne et la Meuse. Dissoute le 31 mars 1919, son personnel passe à la 7 e compagnie du 20 e Escadron du train s équipages militaires. 11 / 84

12 28 e Compagnie Formée en août 1917, la compagnie est toujours restée à Versailles, comme compagnie place, avec s détachements à Draveil et à Saint-Germain. A sa dissolution, les hommes passent 2 e groupe spécial transport du 20 e Escadron du train s équipages militaires à Paris. Les chevaux sont versés au centre groupement chevaux Saint-Cloud et à la 40 e compagnie dépôt du 20 e Escadron du train s équipages militaires. ---o e Compagnie Cette compagnie a fait campagne dans l'aisne, jusqu'au 1 er avril 1917, puis dans les Vosges et environs Nancy, jusque fin juin 1917 ; en Argonne où elle débarque le 24 décembre 1917 ; zone Verdun (rive gauche) du 1 er janvier 1918 au 17 avril 1918, puis dans le Nord (Dunkerque, Ochtzeele) jusqu'au 3 juillet 1918, et à cette date dans la Marne jusqu'au 25 octobre Dissolution la compagnie par suite la suppression s convois administratifs (Marchait avec la 68 e D. I. comme Cv. Ad.). A sa dissolution, les hommes ont été versés à l'a. D./168, même que les chevaux. ---o e Compagnie Cette unité a fait campagne en Lorraine jusqu'au 25 novembre 1918, puis en Allemagne où elle cantonne à Arzheim, le 1 er janvier A sa dissolution, les hommes passent à la 32 e compagnie C. T./16 du 19 e Escadron du train, les animaux sont versés au centre groupement chevaux Lille. ---o e Compagnie Cette unité a fait campagne dans les Vosges jusqu'en novembre Elle cantonne à Charmes, puis successivement à Nancy, à Danendorff et, le 2 décembre 1918, à Scheveighoffen (Palatinat). A sa dissolution, les hommes passent à la 51 e compagnie du 9 e train. ---o / 84

13 50 e Compagnie (Chiens guerre) Le 10 avril 1919, cette compagnie, qui appartenait au 19 e train, est affectée au 20 e train, qui la passe peu après à la Direction l'infanterie. ---o e Compagnie Cette unité, qui attelle le quartier général la 104 e D. I., fait campagne avec cette division jusqu'au 20 juillet 1916, puis part pour l'armée d'orient. Le 21 mars 1917, elle cantonne près Monastir, puis à Orta, Obaet, à Barésani jusque fin A sa dissolution, le personnel passe à la 14 e compagnie 18 e Escadron du train. ---o e Compagnie La 55 e compagnie stationne dans la Somme jusqu'au 30 septembre 1916, puis en Lorraine et dans la Meuse jusque fin mars Débarquée le 19 avril 1918 à Rousbruge (Belgique), elle séjourne par la suite dans l'aisne et l'oise jusqu'au 27 juin Pendant le 3 e trimestre 1918, elle cantonne à Château-Thierry ; à sa dissolution, les hommes passent à la 3 e compagnie du 20 e Escadron du train et au 8 e R. A. C. (en subsistance au 11e dragons). Les chevaux sont versés au groupement chevaux Vézelise et au quartier général 39 marchant avec la 160 e D. I. ---o e Compagnie Cette unité débarque à Tarente le 14 février Arrivée à Santi Quaranta, le 25 février 1917, elle cantonne à Ljaskoviki jusqu'au 25 juillet 1917 (réfection routes), puis à Konorni, à Florina, à Stea Bralo le 30 septembre Le 21 novembre 1917, elle arrive à Salonique, où elle est dissoute. Ses éléments entrent avec d'autres dans la formation du parc du génie d'armée. ---o e Compagnie Cette unité a été jusqu'au 30 septembre 1917 à Bruys (Aisne), puis elle a fait campagne en Italie. Arrivée à Marcellise (province Vérone), le 18 novembre 1917, Montebello, Caveggiana, 13 / 84

14 Vicence jusqu'au 25 avril 1918 ; retour en France, elle débarque à Abbeville le 19 avril 1918, cantonne à Gennevilliers le 8 juin, La Chapelle-en-Serval du 9 juin au 1 er juillet. Le 14 septembre 1918 à Saint-Rémy. Passe le 1 er novembre 1918 avec la III e armée (armée Leuilly). A sa dissolution les hommes passent au 11 e tirailleurs sénégalais, et à la 2 e compagnie du 3 e Escadron du train, et les chevaux et les mulets à la 2 e compagnie du 13 e Escadron du train s équipages militaires. ---o--- SERVICE AUTOMOBILE Il n' a pas été possible dans le cadre restreint cet historique donner, comme pour les unités hippomobiles peu nombreuses, le résumé s opérations auxquelles a pris part chacune s formations automobiles l'escadron. Le rattachement au 20 e Escadron du train d'un trop grand nombre d'unités automobiles et les nombreux changements d'affectation subits par ces éléments pendant la durée la campagne ne l'ont pas permis. Il a fallu limiter aux tableaux énumératifs qui suivent, le désir faire davantage. ---o / 84

15 ORGANISATION DES COMPAGNIES ATTELANT LE QUARTIER GÉNÉRAL ET LES SERVICES DIVERS D'UNE DIVISION ET D'UN CORPS D'ARMÉE ----o---- Conformément aux prescriptions la circulaire du général commandant en chef, en date du 16 décembre 1915, n 8863, il est procédé à la formation d'une compagnie corps d'armée et ux compagnies division. La compagnie corps (7 e compagnie) attelle la quartier général et les services divers du 20 e corps d'armée, savoir : Quartier général du corps d'armée ; Groupe brancardiers corps ; Service s subsistances s E. N. E. ; Quatre ambulances corps d'armée, n os 2/20, 5/20, 6/20 et 7/20 ; Sept ambulances d'armée, n os 10, 11, 12, 13, 14, 15 et 16 ; Quatre sections d'hospitalisation corps d'armée, n os 2/20, 3/20, 4/20 et 5/20 ; Six sections d'hospitalisation d'armée, n os 7, 8, 9, 10, 11 et 12 ; Un hôpital d'évacuation ; Gestion du groupe sections d'hospitalisation non affectées au corps d'armée ; Parc bétail ; Dépôt remonte mobile. ---o--- La 5 e compagnie attelle le quartier général et les services divers la 11 e division, savoir : Quartier général la division ; Service s subsistances ; Groupe brancardiers divisionnaire ; Deux ambulances, n os 8/20 et 9/20 ; Section d'hospitalisation n 6/ o--- La 55 e compagnie (capitaine MANEN, commandant la compagnie ; lieutenant LINDLEY), créée le 1 er janvier 1916, attelle le quartier général et les services divers la 39 e division, savoir : Quartier général la division ; Service s subsistances ; Groupe brancardiers divisionnaire ; Deux ambulances, n os 1/20 et 3/20 ; Section d'hospitalisation n 1/ o / 84

16 Réduction s formations sanitaires la 7 e Compagnie (compagnie corps d'armée) En exécution s prescriptions la circulaire du général commandant en chef en date du 3 avril 1916, n 1474, les formations sanitaires la 7 e compagnie (compagnie corps d'armée) sont réduites à : Deux ambulances, n os 5/20 et 7/20 ; Deux sections d'hospitalisation, n os 2/20 et 3/20. Les formations ci-après, éléments d'armée, en excént, sont passées par voie changement corps à la 70 e compagnie du 14 e Escadron du train s équipages : Neuf ambulances, n os 2, 6, 10, 11, 12, 13, 14, 15 et 16 ; Huit sections d'hospitalisation, n os 4, 5, 7, 8, 9, 10, 11 et 12 ; Un hôpital d'évacuation, n 20. Réorganisation s convois administratifs Les convois administratifs d'armée et corps d'armée sont supprimés (rectificatif ministériel aux tableaux d'effectifs guerre, du 7 octobre 1916, n /11). Chaque division d'infanterie isolée ou encadrée et les éléments non endivisionnés chaque corps d'armée, sont dotés d'une section convoi administratif attelée par une compagnie du train à l'effectif : 3 officiers ; 129 hommes troupe ; 189 chevaux ; 73 voitures. Conformément aux prescriptions la note du général commandant en chef, en date du 23 octobre 1916, n 6909/DA, un convoi administratif du nouveau type, transportant un jour vivres, est affecté à chacune s divisions et aux E. N. E. du 20 e corps d'armée. La 1 re compagnie (section du Cv. Ad. 2/20) vient Cv. Ad./11 et est affectée à la 11 e division. La 2 e compagnie (Cv. Ad. 2/20) vient Cv. Ad./39 et est affectée à la 39 e division. La 17 e compagnie (Cv. Ad./220, lieutenant CAMILLERAPP, commandant la compagnie ; souslieutenant LELIÈVRE, vétérinaire ai-major QUARANTE) est créée par prélèvement sur les excénts en personnel, animaux et matériel s 1 re et 2 e compagnies du 20 e Escadron du train s équipages militaires et est affectée aux E. N. E. La réorganisation s Cv. Ad. prend fin le 14 décembre 1916 et ces unités fonctionnent à partir cette date. Enfin, le 26 octobre 1918, les Cv. Ad. sont réduits à l'effectif : 1 officier, 4 sous-officiers, 59 hommes, 60 animaux et 36 voitures. Ils passent à la compagnie du quartier général la même division. ---o / 84

17 Organisation d'unités du train s équipages affectées à la 168 e division Deux unités nouvelles du train s équipages entrent au titre du 20 e train dans la composition la 168 e division créée en exécution la circulaire du général commandant en chef, en date du 4 décembre 1916, et affectée au 20 e corps : 1 La 12 e compagnie, créée à la date du 10 janvier 1917 (lieutenant CHARVET, commandant d'unité), est affectée au quartier général la division et attelle les éléments suivants : État-major et services du quartier général constitués avec s excénts prélevés sur les formations du 20 e Escadron du train s équipages militaires ; Groupe brancardiers, créé par prélèvements sur les excénts s groupes brancardiers s 11 e, 39 e et 48 e divisions d'infanterie ; Ambulances n os 7/8 et 2/82, section d'hospitalisation, fournis par la D. A. ; Parc bétail, fourni par la III e armée. 2 La 30 e compagnie Cv. Ad./168 (lieutenant MOREAU, commandant d'unité ; sous-lieutenant COINCHELIN, vétérinaire ai-major ROUSSEAU), constituée par la D. A., suivant procès-verbal formation du 16 décembre 1916, est affectée à la 168 e division. ---o--- Suppression du dépôt remonte mobile En exécution l'instruction du général commandant en chef, en date du 22 janvier 1917, n 17695, sur la réorganisation s remontes aux armées, le dépôt remonte mobile du 20 e corps d'armée est supprimé le 5 février 1917, et vient 22 e groupe mobile remonte rattaché à la 70 e compagnie du 14 e Escadron du train s équipages (VI e armée) et forme la 80 e compagnie du 20 e Escadron du train s équipages militaires. ---o--- Passage s hommes l'active et la réserve dans l'artillerie En exécution s prescriptions la circulaire du général commandant en chef, en date du 13 septembre 1915, n 7565, les brigadiers non rengagés et les conducteurs du train s équipages, appartenant à l'armée active ou à sa réserve et faisant partie s convois administratifs et s boulangeries campagne, sont versés dans l'artillerie et remplacés par s territoriaux ou s réservistes territoriaux. Cette mesure s'étend aux sous-officiers non rengagés l'active et sa réserve (Note du G. Q. G. n du 31 décembre 1915). ---o / 84

18 En exécution la circulaire du général commandant en chef, en date du 11 décembre 1916, n 7818, les hommes du train s équipages affectés aux formations sanitaires et appartenant à l'armée active ou à sa réserve sont relevés et remplacés par s hommes la territoriale ou sa réserve. ---o--- Par application la loi du 10 août 1917 (Loi MOURIER) tous les officiers et hommes troupe du train s équipages (service armé) appartenant aux classes 1906 et plus jeunes et les sousofficiers rengagés, commissionnés ou retraités proportionnels s classes 1896 à 1902 (militaires carrière) sont versés dans l'artillerie. ----o---- SERVICES ASSURÉS PAR LES FORMATIONS DU TRAIN DES ÉQUIPAGES Convois administratifs Les convois administratifs ont assuré le ravitaillement s troupes du corps d'armée. Ce service donne lieu aux opérations suivantes : Chargement vivres en gare ; Ravitaillement s trains régimentaires sur le terrain ; Le chargement s vivres a été parfois effectué dans s gares soumises au bombarment l'ennemi. Août 1914 : Saint-Nicolas-du-Port ; Avril 1916 : Dombasle-en-Argonne, Clermont-en-Argonne ; Novembre 1916 : Mont-Notre-Dame, Bazoches. Au cours ces opérations, les officiers et hommes troupe du train s équipages militaires, insouciants du danger et n'ayant en vue que l'accomplissement leur voir, ont toujours fait preuve calme et sang-froid et ont assuré sans interruption le service qui leur incombait. Le ravitaillement en gare s trains régimentaires rendait disponible un certain nombre d'hommes, chevaux et voitures s convois administratifs qui étaient mis en partie à la disposition s services l'artillerie, du génie, l'intendance pour différents transports, et en partie à s agriculteurs et aux équipes agricoles pour les travaux culture. ---o--- Formations sanitaires Les groupes brancardiers, les ambulances et les sections d'hospitalisation ont fonctionné conformément au Règlement sur le Service Santé en campagne (relèvement, transport et évacuation s blessés). ----o / 84

19 ÉVÉNEMENTS DE GUERRE 20 août L'ambulance 4/20 la 5 e compagnie est faite prisonnière à Morhange. 3 mars Un détachement la section 2, Cv. Ad. 2/20, chargée d'un transport fourrages, opère à Verdun sous le bombarment l'ennemi. Un sous-officier et ux hommes blessés légèrement par éclats d'obus et un cheval tué. 1 er août Bombarment par avion du bivouac du Cv. Ad. 2/20 à Fouilloy (Somme). Un conducteur tué, un maréchal s logis, ux brigadiers et ux conducteurs blessés grièvement. Dix chevaux blessés. 16 mars Quelques hommes s détachements fournis par la 30 e compagnie (Cv. Ad./168) dans la zone Verdun rive gauche, ont été légèrement intoxiqués par les gaz «ypérite». Les divers cantonnements occupés par ces détachements ont été souvent soumis à s bombarments. Le service transport s matériaux aux premières lignes, se faisant la nuit, a été pénible et périlleux pendant la pério du 1 er janvier au 17 avril 1918, zone Verdun, et également dans la pério du 6 mai au 29 juin 1918, zone Cassel (Nord) où le conducteur BONIS, blessé par un éclat d'obus, a dû être amputé du pied gauche o----- Désignation s sections formation Dates dissolution Désignation s sections LISTE DES UNITÉS AUTOMOBILES formation Dates dissolution rattachées au 20 e Escadron du train pendant la guerre avec les dates formation et dissolution Sections automobiles transport matériel 1 7/ / / / 84

20 Désignation s sections formation Dates dissolution Désignation s sections formation Dates dissolution / / / 8/14 9/ / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / R R. 99 R / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / 84

21 Désignation s sections formation Dates dissolution Désignation s sections formation Dates dissolution / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / 84

COMMUNE DE SAINT-GRATIEN. Table décennale 1783-1792

COMMUNE DE SAINT-GRATIEN. Table décennale 1783-1792 COMMUNE DE SAINT-GRATIEN Table décennale 1783-1792 Bénédiction de la troisième et petite cloche de l église nommée Nicolle Philipine 20 décembre 1789 page 1358 Remise des registres de baptêmes, mariages

Plus en détail

Maurice Louis BOULANGÉ 29 ans

Maurice Louis BOULANGÉ 29 ans Maurice Louis BOULANGÉ 29 ans - Fils de Joseph PHILIPPE (charretier) et de Marie LEMBERT (blanchisseuse), domiciliés au 3 rue de Paris - Marié à Victorine BERTOUILLE le 23 janvier 1909 au Pecq - Domicilié

Plus en détail

Liste des conseils municipaux de Coupvray période élective de 1831 à 1912

Liste des conseils municipaux de Coupvray période élective de 1831 à 1912 Elections municipales remarques Liste des conseils municipaux de Coupvray période élective de 1831 à 1912 Version mars 2010 A faire vérifier les nominations de maire avant 1871 (nomination par préfet ou

Plus en détail

Les soldats de Brassac morts pour la France

Les soldats de Brassac morts pour la France Les soldats de Brassac morts pour la France Un soldat de Brassac : Albert Louis Né le: 13 avril 1878 A: Brassac (Tarn) L'unité où il combattait : 409 ème Régiment d'infanterie Son grade: Soldat Tué à :

Plus en détail

DIPLOME NATIONAL DU BREVET Liste des résultats - 9 juillet 2014

DIPLOME NATIONAL DU BREVET Liste des résultats - 9 juillet 2014 G GENERALE BACOUEL FA AIME ANTOINE G GENERALE BALTUS VALENTIN BERNARD 14/08/1999 ADMIS 17/07/1998 ADMIS G GENERALE BAYAT KYMIA ANNE 04/10/1999 ADMIS G GENERALE BELKADI MATTEO ROBERT G GENERALE BELMONTE

Plus en détail

Listing des sépultures sans titre de concession - 14/09/2015

Listing des sépultures sans titre de concession - 14/09/2015 Listing des sépultures sans titre de concession - 14/09/2015 C i m e t i è r e A l l é e T o m b e 1 A 6 1 A 10 DESIRE Marcel 1897 1975 Armelle DESIRE 1906 1999 1 A 12 CHOLET André 1937 1973 CHOLET Jean

Plus en détail

La famille Depardieu. Patrick Texier

La famille Depardieu. Patrick Texier La famille Depardieu Patrick Texier 24 août 2007 Chapitre 1 Les ancêtres de Gérard Depardieu Génération 1 Génération 2 1 Gérard DEPARDIEU Gérard Depardieu[1], le fils de René Maxime Lionel Depardieu(2)

Plus en détail

«N d'ordre dans le tableau

«N d'ordre dans le tableau AD78 Q 354 «N d'ordre dans le tableau Date du procès-verbal de vente 23 13 janvier Désignation des biens Un corps de ferme appelé le Château de, composé d'un corps de logis, écurie, vacherie et un jardin

Plus en détail

Vidange des fosses septiques 2015 Période du 28 juin au 18 juillet 2015

Vidange des fosses septiques 2015 Période du 28 juin au 18 juillet 2015 Route 287 # civique Nom du Propriétaire Nbr. Gal Type de fosse 5 Complexe municipal 6000 béton (n'extraire que 1050 gallon -selon contrat) Route 132 Est # civique Nom du Propriétaire Nbr. Gal Type de fosse

Plus en détail

JOURNAL DES MARCHES ET OPÉRATIONS. Du Bataillon de Marche. Du 112 e R.I.

JOURNAL DES MARCHES ET OPÉRATIONS. Du Bataillon de Marche. Du 112 e R.I. JOURNAL DES MARCHES ET OPÉRATIONS Du Bataillon de Marche Du 112 e R.I. Du 6 février 1915 au 5 mars 1915 PARIS / HENRI CHARLES-LAVAUZELLE Edi teur militaire / 124 Boulevard Saint-Germain M ême maison à

Plus en détail

Présidents de l'académie (Nationale) de Reims au 10 janvier 2013

Présidents de l'académie (Nationale) de Reims au 10 janvier 2013 Année 1841 1843 1845 1847 1849 1850 1852 1853 1854 1855 1856 1857 1858 1859 1860 1861 1862 1863 1863 1864 1865 1866 1867 1868 1869 1870 1871 1872 Présidents de l'académie (Nationale) de Reims au 10 janvier

Plus en détail

Concours de POMPADOUR - 6/7 Septembre 2003 - Duos 3e et 4e Catégorie Imprimé le : 08-09-03 Page 1

Concours de POMPADOUR - 6/7 Septembre 2003 - Duos 3e et 4e Catégorie Imprimé le : 08-09-03 Page 1 Duos 3e et 4e Catégorie P. Baude, Ch. de Cathelineau, P. Charpentier, D. Legrand, L. Moulin, C. Supplisson. Imposée 1. P. de LATOUR / R. RENARD 2.17 2 2.33 1 2.00 2. L. TESSIER / D. JARDIN 3.00 1 2.00

Plus en détail

JUVÉNAT NOTRE-DAME DU ROSAIRE. F. Félix-Antoine. F. Pierre-Chrysologue. F. Louis-Gustave. F. Saintin. F. Adonius. F.

JUVÉNAT NOTRE-DAME DU ROSAIRE. F. Félix-Antoine. F. Pierre-Chrysologue. F. Louis-Gustave. F. Saintin. F. Adonius. F. JUVÉNAT NOTRE-DAME DU ROSAIRE 1892-1993 F. Pierre-Chrysologue Berceau (Iberville) 14 1893-1894 F. Saintin Loupret(Iberville) 17 1894-1895 F. Saintin Loupret (Iberville) 20 1895-1896 F. Saintin Loupret

Plus en détail

LISTE DES FORMATIONS PROFESSIONNELLES Enseignement public E.N.

LISTE DES FORMATIONS PROFESSIONNELLES Enseignement public E.N. CAP ET CAPA LOIRE ATLANTIQUE JOUBERT MAILLARD ANCENIS Pôle de qualification Maintenance parcs et jardins - CIP - Conducteur d Installations de production - Maintenance des matériels option matériels de

Plus en détail

CHAMPIONNAT DE FRANCE PAR EQUIPES 2015 PHASE FINALE MATCH PLAY

CHAMPIONNAT DE FRANCE PAR EQUIPES 2015 PHASE FINALE MATCH PLAY PHASE FINALE MATCH PLAY 1/4 FINALES 1/2 FINALES EQUIPES MONTANT EN 1ère DIVISION EN 2016 1 SAINT CLOUD 7:40 SAINT CLOUD 8 FOURQUEUX 5,5 / 1,5 SAINT CLOUD 4 AMIENS 4,5 / 2,5 7:57 AMIENS 5 PRIEURE 4 / 3

Plus en détail

Chronique familiale de Pierre LEFEBVRE

Chronique familiale de Pierre LEFEBVRE Chronique rédigée de descendance - 06/01/2015 - Fichier PIM_2015_01_31.heredis - page 1 Chronique familiale de Pierre LEFEBVRE L'histoire de Pierre et de ses descendants a été établie sur 13 générations.

Plus en détail

Le dernier acte inscrit aux registres est daté du 18 novembre. autochtone Baptême 6 avril 1748 R 42. autochtone Baptême 9 avril 1748 R 42

Le dernier acte inscrit aux registres est daté du 18 novembre. autochtone Baptême 6 avril 1748 R 42. autochtone Baptême 9 avril 1748 R 42 Page 1 sur 11 L année est incomplète. Le dernier acte inscrit aux registres est daté du 18 novembre. autochtone Baptême 6 avril R 42 Martin, Jean-Baptiste père : Étienne Martin mère : Catherine ----- (Micmacs)

Plus en détail

Nom Prénom chapter. Repas seul

Nom Prénom chapter. Repas seul Nom Prénom chapter nombre de lieu Repas + conducteur passager motos d'arrivée Nuit 1 DROUX Michel BOURGOGNE 1 1 VERDUN 1 2 BOURDON Jean Marc BRAVEHEART DES DEUX CAPS 1 1 VERDUN 1 3 BOURDON Raphaëlle BRAVEHEART

Plus en détail

information armes date lieu date lieu sépulture régiment clas se 1887 Prelles 1915 Lingenkopf (Alsace)??? 359e RI Baccarat (Meurthe

information armes date lieu date lieu sépulture régiment clas se 1887 Prelles 1915 Lingenkopf (Alsace)??? 359e RI Baccarat (Meurthe Noms / prénoms BERMOND Jean Simon Joseph information Naissance Décès armes date lieu date lieu sépulture régiment clas se 1887 Prelles 5 Lingenkopf (Alsace)??? 35e RI Baccarat (Meurthe 5e RI BLANC Louis

Plus en détail

CLASSEMENT STROKE PLAY

CLASSEMENT STROKE PLAY CLASSEMENT STROKE PLAY Rang CLUB JOUEURS A B C D E F 5 Meilleurs Scores Total Scores 86 73 75 74 79 387 1 CHARMEIL 772 83 75 68 87 78 81 385 86 83 8 76 78 84 41 2 GONVILLE 85 2 84 84 75 82 79 86 44 89

Plus en détail

Résultats 10 kilomètres

Résultats 10 kilomètres 1 Résultats 10 kilomètres 1 210 0210 Boudreau Simon 10 km M Homme 16-29 ans 11:04:02 9:59:30 1:04:32 1 / 14 2 231 0231 Bouguin Florent 10 km M Homme 30-39 ans 11:08:24 9:59:30 1:08:54 1 / 31 3 250 0250

Plus en détail

Affectation des Fonstionnaires stagiaires - rentrée 2015 Liste des postes

Affectation des Fonstionnaires stagiaires - rentrée 2015 Liste des postes Affectation des Fonstionnaires stagiaires - rentrée 05 Liste des postes NOM ET PRENOM CHOIX RNE Établissement Libellé École Circonscription Nombre de postes 0490940F E.M.PU JEAN-JACQUES ROUSSEAU ANGERS

Plus en détail

1900 Décret 27 mars 1900 Déc. 27 mars 1900 Déc. 1er mai 1900 Déc. 1er mai 1900 Déc. 1er mai 1900 Déc. 1er mai 1900 Déc.

1900 Décret 27 mars 1900 Déc. 27 mars 1900 Déc. 1er mai 1900 Déc. 1er mai 1900 Déc. 1er mai 1900 Déc. 1er mai 1900 Déc. 1900 Décret 27 mars 1900 M. Delastre (Lucien), inspecteur des bureaux ambulants de la ligne de Lyon à Paris, est nommé directeur des bureaux ambulants de la ligne de la Méditerranée à Marseille, en remplacement

Plus en détail

112 J. Archives des familles Flayeux, Toussaint, Léonard (1840-1942) ARCHIVES DÉPARTEMENTALES DES VOSGES

112 J. Archives des familles Flayeux, Toussaint, Léonard (1840-1942) ARCHIVES DÉPARTEMENTALES DES VOSGES ARCHIVES DÉPARTEMENTALES DES VOSGES 112 J Archives des familles Flayeux, Toussaint, Léonard (1840-1942) Répertoire sommaire établi par Philippe Léonetti (1994) saisi par Mélanie Gless, assistante de conservation

Plus en détail

Arbre Pradeilles de Saint Germain de Calberte naissant vers époux de. Jeanne Marguerite Hours. épouse le

Arbre Pradeilles de Saint Germain de Calberte naissant vers époux de. Jeanne Marguerite Hours. épouse le Arbre Pradeilles de Saint Germain de Calberte naissant vers 1750 1 Pierre Pradeilles 1 fils (cf. ci-dessous) 1.1 1 enfant François Pradeilles Jeanne Marguerite Hours né vers 1745-décédé entre 8-1799 et

Plus en détail

Migrants hors de la Corrèze. Originaires de : Mansac

Migrants hors de la Corrèze. Originaires de : Mansac Mansac Migrants hors de la Corrèze. Originaires de : Travaux de Catherine LAMONTHÉZIE BOUSQUET Marie Marie BOUSQUET, femme de chambre, le 11/4/1870, fille de Louis, forgeron, dmt à Mc, & +Pétronille LACHAMBRE,

Plus en détail

NOMENCLATURE DES RUES. Libellé Côté pair Côté impair Bureau de vote villa de l'acacia totalité totalité 21 93 au 105Q 22 107 au 133Q 32

NOMENCLATURE DES RUES. Libellé Côté pair Côté impair Bureau de vote villa de l'acacia totalité totalité 21 93 au 105Q 22 107 au 133Q 32 Libellé Côté pair Côté impair Bureau de vote villa de l'acacia totalité totalité 21 93 au 105Q 22 107 au 133Q 32 avenue Achille Peretti 90 au 106Q 135 au 157Q 21 108 au 136Q 01 159 au 189Q 02 191 à fin

Plus en détail

Coupe de France COMITE DE BRETAGNE. TOUR 3 3 - SUD Match 1

Coupe de France COMITE DE BRETAGNE. TOUR 3 3 - SUD Match 1 TOUR 3 3 - SUD Match 1 Page 1 sur 9 GINDENSPERGER Code d'inscription : X6429628 Forfait Nombre de mi-temps Mme GINDENSPERGER Annick 00441072 Mme MERMIER Dominique 01381334 Mme MOTHAY Daniele ---- 04685767

Plus en détail

Détail des temps par équipe

Détail des temps par équipe 101 LE CHAT SAUVAGE SIMON David 00:54:08,16 SIMON David 00:44:27,03 SIMON David 00:42:36,60 SIMON David 00:40:02,05 SIMON David 01:15:46,06 SIMON David 00:47:10,08 SIMON David 00:59:44,16 SIMON David 02:12:14,27

Plus en détail

CIMETIERE DE MONESTIER D'AMBEL - Liste des concessions

CIMETIERE DE MONESTIER D'AMBEL - Liste des concessions CIMETIERE DE MONESTIER D'AMBEL - Liste N Nom de famille Noms personnes inhumées du 1 Brao Pietro BRAO Pietro 31/8/1964 Bucheron italien DCD au Monestier 2 Bellet-Sarrazin-Valla BELLET Francelin 13/11/2006

Plus en détail

Voilà 100ans que ce conflit militaire incontestablement la plus grande guerre qui n'ait jamais eu lieu. Très tôt appelée «la Grande Guerre» ou «la

Voilà 100ans que ce conflit militaire incontestablement la plus grande guerre qui n'ait jamais eu lieu. Très tôt appelée «la Grande Guerre» ou «la Voilà 100ans que ce conflit militaire incontestablement la plus grande guerre qui n'ait jamais eu lieu. Très tôt appelée «la Grande Guerre» ou «la guerre des guerres», elle sera également surnommée la

Plus en détail

Liste des auto-écoles agrées permis à un euro par jour dans le département de Seine-Maritime (76)

Liste des auto-écoles agrées permis à un euro par jour dans le département de Seine-Maritime (76) Liste des auto-écoles agrées permis à un euro par jour dans le département de Seine-Maritime (76) BACQUEVILLE EN CAUX - 76730 AUTO-ECOLE PEIGNON rue de la Briqueterie Tél. : 0235854594 BOLBEC - 76210 ECOLE

Plus en détail

Annexe 64 : les anarchistes de Londres en 1894

Annexe 64 : les anarchistes de Londres en 1894 Annexe 64 : les anarchistes de Londres «Liste des anarchistes réfugiés à Londres» (1 ère et 2 e liste) 1 Lieu de Profession Situation Nom et prénoms Agresti Antoine Ferdinand Albrecht Emile, dit «Pool»

Plus en détail

COMMISSION REGIONALE DE KARTING NORD PICARDIE

COMMISSION REGIONALE DE KARTING NORD PICARDIE ABBEVILLE Course club & jour.troph e Rotax et Rotax master ABBEVILLE, Km // : Course ( ) D marr :: Jonathan WEMAUX :. :. Adrien TANGHE :. :.. Quentin MERAT :. :.. Jeremy ENGRAND :. :.. C te Opale Johan

Plus en détail

PREPARATION DE LA RENTREE SCOLAIRE 2014 DANS LES ECOLES PUBLIQUES

PREPARATION DE LA RENTREE SCOLAIRE 2014 DANS LES ECOLES PUBLIQUES PREPARATION DE LA RENTREE SCOLAIRE 2014 DANS LES ECOLES PUBLIQUES Le 11/04/2014 Division de l Organisation Scolaire DOS1 LISTE DES MESURES DE CARTE SCOLAIRE arrêtées après consultation du Comité Technique

Plus en détail

Arrêté portant dévolution du patrimoine immobilier des Caisses de Mutualité Sociale Agricole de l'aisne, de l'oise, et de la Somme,

Arrêté portant dévolution du patrimoine immobilier des Caisses de Mutualité Sociale Agricole de l'aisne, de l'oise, et de la Somme, Arrêté portant dévolution du patrimoine immobilier des Caisses de Mutualité Sociale Agricole de l'aisne, de l'oise, et de la Somme, à la Caisse de Mutualité Sociale Agricole de Picardie ETAT RECAPITULATIF

Plus en détail

Historique de la 84 e promotion de l Ecole spéciale militaire de Saint-Cyr (1899-1901), promotion d In Salah

Historique de la 84 e promotion de l Ecole spéciale militaire de Saint-Cyr (1899-1901), promotion d In Salah Général de brigade (2s) Jean Boÿ 7 février 2011 1 ère édition : mars 2008 Historique de la 84 e promotion de l Ecole spéciale militaire de Saint-Cyr (1899-1901), promotion d In Salah Origine du nom La

Plus en détail

GRAF? Rang Nom Prénom Age Position Date Motif départ. X 1 VAUCHELIN Alain 63,6687 Activité 01/08/2015 Retraite

GRAF? Rang Nom Prénom Age Position Date Motif départ. X 1 VAUCHELIN Alain 63,6687 Activité 01/08/2015 Retraite X 1 VAUCHELIN Alain 63,6687 Activité 01/08/2015 Retraite X 2 KERFOURN Anselme 64,3723 X 3 BOUSIGES Richard 63,3895 18/08/2015 Retraite 01/09/2015 Retraite X 4 PRUNIAUX Nicole 64,3258 Activité 04/09/2015

Plus en détail

COURSE A ETRUN DU VENDREDI 10 JUIN

COURSE A ETRUN DU VENDREDI 10 JUIN COURSE A ETRUN DU VENDREDI 10 JUIN CLASSEMENT MINIMES 1 151 HENNERE LOIC 1998 FSGT OHM 2 152 CAUET DIDIER 1997 FSGT OHM 3 153 BUQUET KEVIN 1997 FSGT ARQUES 4 CLASSEMENT CADETS -- 1 176 HELLEBOIS THIERRY

Plus en détail

PALMARES 2015 DU CONCOURS DES VINS IGP VAL DE LOIRE

PALMARES 2015 DU CONCOURS DES VINS IGP VAL DE LOIRE PALMARES 2015 DU CONCOURS DES VINS IGP VAL DE LOIRE COUPS DE CŒUR 2015 - Millésime 2014 BLANC CEPAGE : SAUVIGNON GRIS BOUMARD JACKY BOUMARD JACKY LES BLUTTERIES 49270 ST CHRISTOPHE LA COUPERIE 02 40 83

Plus en détail

CHAMPIONNAT DE FRANCE PAR EQUIPES MID AMATEURS 2014 PHASE FINALE MATCH PLAY

CHAMPIONNAT DE FRANCE PAR EQUIPES MID AMATEURS 2014 PHASE FINALE MATCH PLAY PHASE FINALE MATCH PLAY 1/4 FINALES 1/2 FINALES EQUIPES MONTANT EN 2ème DIVISION EN 2015 1 QUETIGNY 7:40 QUETIGNY 8 VALENCE SAINT DIDIER 3,5 / 1,5 QUETIGNY 4GOLF PARC ROBERT HERSANT 3 / 2 8:20 MAISON BLANCHE

Plus en détail

Mme la mairesse Caroline St-Hilaire, présidente M. Éric Beaulieu Mme Lorraine Guay Boivin. Mme Sylvie Parent

Mme la mairesse Caroline St-Hilaire, présidente M. Éric Beaulieu Mme Lorraine Guay Boivin. Mme Sylvie Parent Procès-verbal de la séance ordinaire du comité exécutif de la Ville de Longueuil tenue le 21 avril 2015 à compter de 9 h 20, dans la salle H-383 de l hôtel de ville de Longueuil, 4250, chemin de la Savane,

Plus en détail

Décision n 6811 du 28 janvier 2015

Décision n 6811 du 28 janvier 2015 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de l intérieur Décision n 6811 du 28 janvier 2015 portant inscription sur la liste des candidats autorisés à présenter le concours sur épreuves d admission à l EOGN ouvert

Plus en détail

Liste des messes envoyées à. Pères Franciscains (Père Laurent Boisvert) Famille Denyse et Clément Lampron

Liste des messes envoyées à. Pères Franciscains (Père Laurent Boisvert) Famille Denyse et Clément Lampron Liste des messes envoyées à Pères Franciscains (Père Laurent Boisvert) A l'intention de: Recommandé par: Léopold et Marie-Ange Fortin Gaston et Ginette Fortin Denis Paillé Adrienne Mélançon Pauline Laroche

Plus en détail

LISTE CHRONOLOGIQUE DES MINISTRES DES PTT

LISTE CHRONOLOGIQUE DES MINISTRES DES PTT Ministère Ministre Postes Adolphe COCHERY 05/02/1879 JULES GREVY 1879-1887 Postes Présidence du Conseil, finances, chargé des postes et Présidence du Conseil, finances chargé des postes et Finances, chargé

Plus en détail

MASTER AFFAIRES PUBLIQUES - FILIÈRE SANTÉ ET PROTECTION SOCIALE Année universitaire 2014-2015 : semestre d'automne

MASTER AFFAIRES PUBLIQUES - FILIÈRE SANTÉ ET PROTECTION SOCIALE Année universitaire 2014-2015 : semestre d'automne MASTER AFFAIRES PUBLIQUES - FILIÈRE SANTÉ ET PROTECTION SOCIALE Année universitaire 2014-2015 : semestre d'automne Planning des enseignements du semestre 1 Code enseignement N d'up Enseignement Total heures

Plus en détail

SAINT-PIERRE-DES-CORPS - 37233. Plan d'assemblage IRIS 2000 1/8. Voies routières Voies ferrées Voies fluviales. Edition mai 2001.

SAINT-PIERRE-DES-CORPS - 37233. Plan d'assemblage IRIS 2000 1/8. Voies routières Voies ferrées Voies fluviales. Edition mai 2001. Plan d'assemblage 2000 1/8 SAINT-PIERRE-DES-CORPS - 37233 0102 0104 0103 0101 0106 0107 0105 0103 Voies routières Voies ferrées Voies fluviales 0 500 mètres n 0101 - OUEST 2/8 SAINT-PIERRE-DES-CORPS -

Plus en détail

Liste des curés de Lièpvre (16 e siècle à nos jours)

Liste des curés de Lièpvre (16 e siècle à nos jours) Liste des curés de Lièpvre (16 e siècle à nos jours) N.B. Les dates citées en parenthèses indiquent la période du ministère exercé à Lièpvre. Jean d AINVEAU Cité en 1509. François GASCARD (? 1575) Décédé

Plus en détail

RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS

RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS Recueil des actes administratifs 2013_RAA_2014_64_Novembre_Edit_Spec_3.odt 1 PREFECTURE DE L AISNE RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS Édition Spéciale partie 3 du mois de Novembre 2014 209 ème année 2014

Plus en détail

COMMUNE PATRONYME TYPE D'ÉTABLISSEMENT

COMMUNE PATRONYME TYPE D'ÉTABLISSEMENT BOUCHES DU RHONE Liste des écoles et des établissements scolaires publics participant au programme «réseau d éducation prioritaire renforcé» (REP+) B.O. du 5 février 2015 COMMUNE PATRONYME TYPE D'ÉTABLISSEMENT

Plus en détail

MINISTÈRE DES TRAVAUX PUBLICS INGENIEURS DES TRAVAUX PUBLICS DE L ETAT DOSSIERS INDIVIDUELS (1788-1941)

MINISTÈRE DES TRAVAUX PUBLICS INGENIEURS DES TRAVAUX PUBLICS DE L ETAT DOSSIERS INDIVIDUELS (1788-1941) ARCHIVES NATIONALES MINISTÈRE DES TRAVAUX PUBLICS INGENIEURS DES TRAVAUX PUBLICS DE L ETAT DOSSIERS INDIVIDUELS (1788-1941) F/14/19161-19252, F/14/19337-19430, F/14/19465-19469, F/14/19508-19608, F/14/19743-19790,

Plus en détail

Chambres et pensions 2011-2012. Liste

Chambres et pensions 2011-2012. Liste Chambres et pensions Liste Services éducatifs Mai 2011 NOMS PENSION SEE CUISINE REMARQUES Bégin, Maxime 3692, rue Panet G7 3W1 418-512-3109 Bélanger, Dominique Mme 2535, du Long-Sault G7 4J2 418-512-1122

Plus en détail

Mutuelle de l'industrie du Pétrole

Mutuelle de l'industrie du Pétrole mardi 4 novembre 04 6:8 Atlantique 000/048/00000 TIGF siège à pourvoir candidats 5 00 000/048/00000 TIGF 58 30.9 % Ins Valablement exprimés : 54 97.47 %Vot.7 % Vot.7 % Vot -. Julien TAUZIN. -. Louis BAT.

Plus en détail

faire part de naissance

faire part de naissance Catalogue 2014 faire part de naissance 2 Choix du format et du papier Alix et Jean-Yves Pelletier partagent avec Baudouin, Bénédicte et Alexandre la joie de vous annoncer la naissance de Pierre-Louis le

Plus en détail

Généalogie et Histoire de la Caraïbe

Généalogie et Histoire de la Caraïbe Jean Baptiste CHARVET, officier du RIMA, et ses deux familles Bernadette et Philippe Rossignol Carrière et état civil de Jean Baptiste CHARVET 1 Entré dans l'infanterie de Marine le 17 décembre 1829, il

Plus en détail

Migrants hors de la creuse. Originaires de : Bosmoreau-les-Mines

Migrants hors de la creuse. Originaires de : Bosmoreau-les-Mines La généalogie partagée et gratuite Migrants hors de la creuse. Originaires de : Bosmoreau-les-Mines Travaux de Alain LARDILLIER BLIVET Antonine Marguerite Antonine Marguerite BLIVET, née le 23/04/1883

Plus en détail

ÉDITION SPÉCIALE PERSONNEL RETRAITÉ ET COLLÈGUES CUMULANT 25 ANS DE SERVICE

ÉDITION SPÉCIALE PERSONNEL RETRAITÉ ET COLLÈGUES CUMULANT 25 ANS DE SERVICE ÉDITION SPÉCIALE PERSONNEL RETRAITÉ ET COLLÈGUES CUMULANT 25 ANS DE SERVICE MOT DE M. BERNARD SÉVIGNY C est avec émotion et fierté que je souligne aujourd hui le travail et l implication du personnel retraité

Plus en détail

«La mémoire de la Grande Guerre à travers les monuments aux morts»

«La mémoire de la Grande Guerre à travers les monuments aux morts» Aurélien Quénéa 3 ème C «La mémoire de la Grande Guerre à travers les monuments aux morts» Plouégat-Guerrand le : 11 /11/2012 Toutes les communes de France, de la plus peuplée à la plus petite du monde

Plus en détail

Ils ont semé nos libertés...

Ils ont semé nos libertés... Ils ont semé nos libertés... En ce 11 novembre, à l'occasion de l'anniversaire de l'armistice qui a mis fin à la guerre de 14/18, rappelons nous de ceux qui ont défendu nos libertés. Beaucoup d'entre eux

Plus en détail

Arrondissement de Saint-Pierre 2012-2013 - 133-4ème circonscription

Arrondissement de Saint-Pierre 2012-2013 - 133-4ème circonscription 1 Salle d'accueil Hôtel de Ville Bureau centralisateur général et du 2 Ecole Lislet Geoffroy 58, rue François de Mahy 3 Ecole Lislet Geoffroy 58, rue François de Mahy 4 Ecole Louis Pasteur 123, rue François

Plus en détail

CHAMPIONNAT DE FRANCE PAR EQUIPES 2015 DES ASSOCIATIONS D'ENTREPRISE PHASE FINALE MATCH PLAY

CHAMPIONNAT DE FRANCE PAR EQUIPES 2015 DES ASSOCIATIONS D'ENTREPRISE PHASE FINALE MATCH PLAY PHASE FINALE MATCH PLAY 1/4 FINALES 1/2 FINALES FINALE 1 AIR FRANCE ORLY 8:00 AIR FRANCE ORLY 8 MAZARS & GUERARD 5 / 2 AIR FRANCE ORLY 4 PEUGEOT CITROEN 5 / 2 8:17 PEUGEOT CITROEN CHAMPIONS DE FRANCE 2015

Plus en détail

Fiche descriptive des monuments aux morts

Fiche descriptive des monuments aux morts Fiche descriptive des monuments aux morts Sous la direction de la Conservation du patrimoine En collaboration avec l université de Lille 3 : www.monumentsmorts.univ-lille3.fr Auteur de la fiche : Françoise

Plus en détail

Liste des équipements sportifs concernés par le plan quinquennal de rattrapage 2011-2015

Liste des équipements sportifs concernés par le plan quinquennal de rattrapage 2011-2015 Liste des équipements sportifs concernés par le plan quinquennal de rattrapage 2011-2015 Identification du maître d'ouvrage Aubervilliers Aubervilliers Aulnay-sous-Bois Aulnay-sous-Bois Bobigny Bondy Bondy

Plus en détail

JOSEPH ASCOLI 1848-1896. Naturalisation de Joseph et Lucie Ascoli : décret du Président de la République du 16 juillet 1890.

JOSEPH ASCOLI 1848-1896. Naturalisation de Joseph et Lucie Ascoli : décret du Président de la République du 16 juillet 1890. JOSEPH ASCOLI 1848-1896 Naissance de Joseph Ascoli. Epernay, 17 août 1848. Mariage de Joseph Ascoli et Lucie Schück. Paris (9 e arr.), 8 septembre 1875 (à consulter) Naturalisation de Joseph et Lucie Ascoli

Plus en détail

Série moderne 8 E ETAT CIVIL JUGEMENTS DE RECTIFICATION D ACTES D ETAT-CIVIL (1875 1900)

Série moderne 8 E ETAT CIVIL JUGEMENTS DE RECTIFICATION D ACTES D ETAT-CIVIL (1875 1900) Série moderne 8 E ETAT CIVIL JUGEMENTS DE RECTIFICATION D ACTES D ETAT-CIVIL (1875 1900) Archives Municipales de Beaune. 8E : jugements sur requêtes, 1898. Archives municipales de Beaune Inventaire réalisé

Plus en détail

CHAMPIONNAT DE FRANCE PAR EQUIPES 2015 1ère DIVISION U16 GARÇONS Du 14 au 18 Juillet - Golf Club de Lyon PHASE FINALE MATCH PLAY

CHAMPIONNAT DE FRANCE PAR EQUIPES 2015 1ère DIVISION U16 GARÇONS Du 14 au 18 Juillet - Golf Club de Lyon PHASE FINALE MATCH PLAY PHASE FINALE MATCH PLAY 1/4 FINALES 1/2 FINALES FINALE 1 RCF LA BOULIE 7:30 RCF LA BOULIE 8 LEGOLFNATIONAL 5,5 / 1,5 RCF LA BOULIE 4 BONDUES 4,5 / 2,5 7:47 BONDUES CHAMPIONS DE FRANCE 2015 5 SAINT CLOUD

Plus en détail

LISTE DES GASTRO-ENTEROLOGUES DES YVELINES

LISTE DES GASTRO-ENTEROLOGUES DES YVELINES LISTE DES GASTRO-ENTEROLOGUES DES YVELINES AUBERGENVILLE Docteur TENNENBAUM Ruth Centre Hospitalier Privé du Montgardé 32, rue du Montgardé ( 01.30.95.10.24 CARRIERES SOUS POISSY Docteur ELIAS Safwan 257,

Plus en détail

Jeanne MERCIER Madeleine GROLEAU

Jeanne MERCIER Madeleine GROLEAU Génération 1 Génération 2 Génération 3 Jacques MAILLOU (DIT DESMOULINS) 1 Suzanne MAILLOU (DIT DESMOULINS) 2 Pierre (01) MAILLOU (DIT DESMOULINS) 3 Michel MAILLOU (DIT DESMOULINS) 4 Marie MAILLOU (DIT

Plus en détail

ORGANIGRAMME DES SERVICES

ORGANIGRAMME DES SERVICES 1 ORGANIGRAMME DES SERVICES Validé en comité technique le 6 janvier 2015 Mis à jour en mai 2015 Direction Générale des Services 2 Président de Grand Cognac Michel Gourinchas Directeur Général des Services

Plus en détail

TROPHEE BANQUE DE SAVOIE Résultat BRUT cumulé

TROPHEE BANQUE DE SAVOIE Résultat BRUT cumulé TROPHEE BANQUE DE SAVOIE Résultat BRUT cumulé Classement 1ère Série Dames - 02/07/11, (FFG) Méribel, Stableford 1 MARTOIA Patricia 21,0 FRA GIEZ 20 20 2 MARTOIA Catherine 18,6 FRA GIEZ 16 16 3 BERNARD

Plus en détail

Section des Archives économiques. Imprimerie MAGIMEL 24 AQ

Section des Archives économiques. Imprimerie MAGIMEL 24 AQ A R C H I V E S N A T I O N A L E S Section des Archives économiques Imprimerie MAGIMEL 24 AQ 1996 046 Dates extrêmes : 1791-1821 Origine : don de l Opéra de Paris Date d entrée aux Archives nationales

Plus en détail

CHAMPIONNAT DE FRANCE PAR EQUIPES MID AMATEURS 2012 PHASE FINALE MATCH PLAY

CHAMPIONNAT DE FRANCE PAR EQUIPES MID AMATEURS 2012 PHASE FINALE MATCH PLAY PHASE FINALE MATCH PLAY 1/4 FINALES 1/2 FINALES EQUIPES MONTANT EN 1ère DIVISION EN 2013 1 PRIEURE 7:40 PRIEURE 8 AIX MARSEILLE 4 / 3 VOLCANS 4 VOLCANS 5,5 / 1,5 7:57 VOLCANS 5 NANCY AINGERAY 4 / 3 3 BORDELAIS

Plus en détail

CONSEIL DEPARTEMENTAL DOTATIONS PREVISIONNELLES DE FONCTIONNEMENT DES COLLEGES PUBLICS POUR L'ANNEE 2016 REUNION DU 16 OCTOBRE 2015 DELIBERATION

CONSEIL DEPARTEMENTAL DOTATIONS PREVISIONNELLES DE FONCTIONNEMENT DES COLLEGES PUBLICS POUR L'ANNEE 2016 REUNION DU 16 OCTOBRE 2015 DELIBERATION DEPARTEMENT DES HAUTS-DE-SEINE CONSEIL DEPARTEMENTAL DOTATIONS PREVISIONNELLES DE FONCTIONNEMENT DES COLLEGES PUBLICS POUR L'ANNEE 2016 REUNION DU 16 OCTOBRE 2015 DELIBERATION Le Conseil départemental,

Plus en détail

Exposition du 6 juillet au 6 octobre 2014 Le Perche et les photographes, 1840-1940

Exposition du 6 juillet au 6 octobre 2014 Le Perche et les photographes, 1840-1940 DOSSIER DE PRESSE Exposition du 6 juillet au 6 octobre 2014 N 1 Le 30/06/2014 Genèse d une exposition Le musée de Nogent-le-Rotrou conserve un fonds photographique, tirages originaux, plaques de verre,

Plus en détail

Bâtiments, Grands travaux, infrastructures SPANC et PLP

Bâtiments, Grands travaux, infrastructures SPANC et PLP Bâtiments, Grands travaux, infrastructures SPANC et PLP Monsieur DARTOIS Eric 3, Lotissement de la Noë Moy 22350 GUITTE Vice-président Monsieur LEGALLAIS Jacky 11, rue de Dinan 22350 GUITTE Conseiller

Plus en détail

France Boissé Lise Marquis Mélissa Fontaine, stagiaire MM René Cyr David Drouin Raymond Fillion Louis-Denis Lagueux Bertrand Lussier

France Boissé Lise Marquis Mélissa Fontaine, stagiaire MM René Cyr David Drouin Raymond Fillion Louis-Denis Lagueux Bertrand Lussier PROCÈS-VERBAL DE LA 12 e ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ANNUELLE DE LA CAISSE DESJARDINS DU MONT-BELLEVUE DE SHERBROOKE TENUE LE 16 AVRIL 2013 AU CENTRE COMMUNAUTAIRE DE LOISIRS SHERBROOKE INC. SITUÉ AU 1010, RUE

Plus en détail

PRÉSENCES. Charles-Antoine Caron

PRÉSENCES. Charles-Antoine Caron PROCÈS-VERBAL DE L ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ANNUELLE DE LA COOPÉRATIVE D HABITATION DES CANTONS DE L EST TENUE LE JEUDI 10 MAI 2012 AU MUSÉE DE LA NATURE ET DES SCIENCES DE SHERBROOKE, SITUÉ AU 225, RUE FRONTENAC

Plus en détail

Entente de gestion du patrimoine Entre la MRC de l Île d Orléans et le MCCCF. 1 INVENTAIRE PHOTOGRAPHIQUE DES MAISONS

Entente de gestion du patrimoine Entre la MRC de l Île d Orléans et le MCCCF. 1 INVENTAIRE PHOTOGRAPHIQUE DES MAISONS Cahier # 1 1 à 83 INVENTAIRE DES MAISONS ANCESTRALES À L ÎLE D ORLÉANS 1 Municipalité de Saint-Pierre-de-l Île-d Orléans Révision Août 2010 Entente de gestion du patrimoine Entre la MRC de l Île d Orléans

Plus en détail

HISTOIRE de NOTRE CLUB, HISTOIRE du ROTARY à Mâcon

HISTOIRE de NOTRE CLUB, HISTOIRE du ROTARY à Mâcon HISTOIRE de NOTRE CLUB, HISTOIRE du ROTARY à Mâcon L origine, la vie, l évolution du Rotary à Mâcon. Le Rotary est créé par Paul Harris le 23 Février 1905 à Chicago. Le premier Club Français sera créé

Plus en détail

Règlements spéciaux Vic Open 2013

Règlements spéciaux Vic Open 2013 Règlements spéciaux Vic Open 2013 Formule La formule du tournoi est trois boites (pools) de 5, chaque équipe jouera donc un minimum de 4 matchs. Les matchs seront de 8 bouts et les recevront 100$ pour

Plus en détail

BREVIAIRES (LES) Lieu-dit. Nom et adresse des propriétaires. Commune de : Revenu. Contenance Classée MINISTERE DE L'AGRICULTURE

BREVIAIRES (LES) Lieu-dit. Nom et adresse des propriétaires. Commune de : Revenu. Contenance Classée MINISTERE DE L'AGRICULTURE Totale A 1 12ha 13a 40ca 12ha 13a 40ca MINISTERE DE L'AGRICULTURE Les Bois De La Cerqueuse BS05 65,85 10,04 A 2 14ha 91a 53ca 14ha 91a 53ca MINISTERE DE L'AGRICULTURE Les Bois De La Cerqueuse BS05 80,94

Plus en détail

heures de livraisons /pick up # de contrat Camions

heures de livraisons /pick up # de contrat Camions 18-déc-15 Vendredi William Escobar 3 Alex Harvey 5 liv montreal 6h 106697 26pi No.76 05:00 05:15 11:30 Edgar Antoine 5 Benoit Lariviere split shift noryd.649190 pick montreal 23h 106697 20pi No.08 22:00

Plus en détail

31 mars 2015 Capsule #0-D. Le premier recensement en Amérique du Nord

31 mars 2015 Capsule #0-D. Le premier recensement en Amérique du Nord Note: Ce document se réfère principalement au tome IV, chapitre IV du livre HISTOIRE DES CANADIENS- FRANÇAIS de Benjamin Sulte, édition 1977. Je décline toute responsabilité quant à son exactitude. J'apprécierai

Plus en détail

ARCHIVES DEPARTEMENTALES DES VOSGES. E dépôt 23. Archives communales d Avillers (1793-1960) Répertoire numérique détaillé.

ARCHIVES DEPARTEMENTALES DES VOSGES. E dépôt 23. Archives communales d Avillers (1793-1960) Répertoire numérique détaillé. ARCHIVES DEPARTEMENTALES DES VOSGES E dépôt 23 Archives communales d Avillers (1793-1960) Répertoire numérique détaillé établi par Geneviève RODRIQUE sous la direction d Yves KINOSSIAN conservateur du

Plus en détail

CULTURE CALENDRIER DES ACTIONS DE MISE EN ACCESSIBILITE DES ERP

CULTURE CALENDRIER DES ACTIONS DE MISE EN ACCESSIBILITE DES ERP Culture CULTURE CALENDRIER DES ACTIONS DE MISE EN ACCESSIBILITE DES Site Adresses Secteur Segmentation Rue de 0506 - CIBDI 1 culture 398 15,0 Bordeaux 05103 - Quai du Halage - Bibliothèque Quai du 5 culture

Plus en détail

DECES EN SERVICE COMMANDE ANNEE 2001 22 DECES - 34 ORPHELINS. Marié 3 enfants (5, 4 ans et 10 mois) Concubinage 2 enfants (2 ans et 10 ans)

DECES EN SERVICE COMMANDE ANNEE 2001 22 DECES - 34 ORPHELINS. Marié 3 enfants (5, 4 ans et 10 mois) Concubinage 2 enfants (2 ans et 10 ans) DECES EN SERVICE COMMANDE ANNEE 2001 22 DECES - 34 ORPHELINS 1. SEINE ET MARNE (77) DESFOSSEZ Christophe 2 ème Classe Professionnel 27 ans CS de LOGNES DCD le 22 novembre 2000 (5, 4 ans et 10 mois) Accident

Plus en détail

Bourses Pierre Julien du Syndicat des chargées et chargés de cours de l UQAR. De gauche à droite : M. José Arsenault, président de la Fondation de l

Bourses Pierre Julien du Syndicat des chargées et chargés de cours de l UQAR. De gauche à droite : M. José Arsenault, président de la Fondation de l Bourses Pierre Julien du Syndicat des chargées et chargés de cours de l UQAR. De gauche à droite : M. José Arsenault, président de la Fondation de l UQAR, M. Michel Ringuet, recteur, Geneviève Brassard,

Plus en détail

Les combats du 11 novembre 1918 à Vrigne-Meuse. La mort d Augustin Trébuchon!

Les combats du 11 novembre 1918 à Vrigne-Meuse. La mort d Augustin Trébuchon! Les combats du 11 novembre 1918 à Vrigne-Meuse. La mort d Augustin Trébuchon! «Vrigne-Meuse» fut la dernière bataille de la guerre de 14. Une tuerie, une boucherie comme les autres, mais la dernière enfin

Plus en détail

CHAMPIONNAT DE FRANCE PAR EQUIPES SENIORS 2013 3ème DIVISION "C" MESSIEURS Du 19 au 22 Septembre - Golf du Bordelais PHASE FINALE MATCH PLAY

CHAMPIONNAT DE FRANCE PAR EQUIPES SENIORS 2013 3ème DIVISION C MESSIEURS Du 19 au 22 Septembre - Golf du Bordelais PHASE FINALE MATCH PLAY PHASE FINALE MATCH PLAY 1/4 FINALES 1/2 FINALES EQUIPES MONTANT EN 2ème DIVISION EN 2014 1 NIVELLE 8:30 NIVELLE 8 BORDEAUX LAC 4 / 1 LOURDES 4 LIMOGES 3 / 2 9:10 LOURDES 5 LOURDES 4 / 1 3 HAUT POITOU 9:50

Plus en détail

CHAMPIONNAT DE FRANCE PAR EQUIPES 2015 DES ASSOCIATIONS D'ENTREPRISE PHASE FINALE MATCH PLAY

CHAMPIONNAT DE FRANCE PAR EQUIPES 2015 DES ASSOCIATIONS D'ENTREPRISE PHASE FINALE MATCH PLAY PHASE FINALE MATCH PLAY 1/4 FINALES 1/2 FINALES Equipes montant en 2ème Division en 2016 1 AS LOTO VITROLLES 7:40 AS LOTO VITROLLES 8AS ASPTT GRAND TOULOUSE 6 / 1 AS LOTO VITROLLES 4 ASPTT DE BORDEAUX

Plus en détail

Société de Développement Économique. Lebel-sur-Quévillon Mise à jour le 27 janvier 2016. Liste des chambres à louer

Société de Développement Économique. Lebel-sur-Quévillon Mise à jour le 27 janvier 2016. Liste des chambres à louer Société de Développement Économique Lebel-sur-Quévillon Mise à jour le 27 janvier 2016 Liste des chambres à louer Claudette Guay 819 755-4128 4 chambres : Literie, télévision dans chaque chambre, Internet,

Plus en détail

CHAMPIONNAT DE FRANCE PAR EQUIPES 2014 DES ASSOCIATIONS D'ENTREPRISE PHASE FINALE MATCH PLAY

CHAMPIONNAT DE FRANCE PAR EQUIPES 2014 DES ASSOCIATIONS D'ENTREPRISE PHASE FINALE MATCH PLAY PHASE FINALE MATCH PLAY 1/4 FINALES 1/2 FINALES FINALE 1 GOLF DE LA POLICE NATIONALE 7:40 AS GOLF DE LA POLICE NATIONALE 8 AS MAZARS & GUERARD 4,5 / 2,5 AS CLUB SPORTIF CACL 4 AS CLUB SPORTIF CACL 5,5

Plus en détail

CHAMPIONNAT DE LIGUE PAR EQUIPES 1ère DIVISION MESSIEURS 28 et 29 mars 2015 - Golf de Frégate PHASE FINALE MATCH PLAY

CHAMPIONNAT DE LIGUE PAR EQUIPES 1ère DIVISION MESSIEURS 28 et 29 mars 2015 - Golf de Frégate PHASE FINALE MATCH PLAY PHASE FINALE MATCH PLAY FINALE 1 CANNES MOUGINS CHAMPION DE LIGUE PACA EQUIPE EQUIPES SE MAINTEN DANS LA DIVISION 7:50 CANNES MOUGINS SAINT DONAT 2 SAINT DONAT 5 / 2 2 SAINT DONAT 8:08 SAINT DONAT AIX-MARSEILLE

Plus en détail

2 E 52. Fontaine-le-Dun

2 E 52. Fontaine-le-Dun 2 E 52 Fontaine-le-Dun Versement en 1994 par M e FURON. Nombre d articles : 246. minutes, 1645-1899 : 2 E 52/5-236 minutes de Longueil, 1703-1793 : 2 E 52/237-243 grenier à sel de Saint-Valery-en-Caux,

Plus en détail

Liste des gagnants des jeux régionaux 2015 8 mai 2015, salon de quilles à Lavaltrie Argent. FADOQ-St-Jacques

Liste des gagnants des jeux régionaux 2015 8 mai 2015, salon de quilles à Lavaltrie Argent. FADOQ-St-Jacques Petites quilles avec handicap Petites quilles sans handicap Dards Course à pied 5 km Marche rapide 3 km Marche prédiction en équipe 4 km Marche prédiction individuel 1 km Baseball poche FADOQ- Mandeville

Plus en détail

60 e Anniversaire. Programme souvenir 1945-2005

60 e Anniversaire. Programme souvenir 1945-2005 E n 1945, les associations de pompiers des municipalités de Montréal, Verdun, Westmount, Outremont, Québec et Sherbrooke fondent la Fraternité canadienne des employés civiques d incendie, qui devient,

Plus en détail

Listing résidence- encombrants à jours fixes

Listing résidence- encombrants à jours fixes Listing résidence- encombrants à jours fixes ZONE Résidences Adresses 2 7 rue du Chevreuil Résidence Le Chevreuil 2 9 rue du Chevreuil 2 17, 19 rue de l'oise Résidence Bords de l'oise 2 21, 25 rue de l'oise

Plus en détail

Composition du conseil d administration d AgroParisTech

Composition du conseil d administration d AgroParisTech Personnalités qualifiées Composition du conseil d administration d AgroParisTech Nom Hubert Garaud Olivier de Bohan Gaëlle Regnard Pascale Hébel François Houllier Olivia Rose Qualité Président de Terrena

Plus en détail

Société des Etudes Historiques Révolutionnaires et Impériales - juin 2011 LYONNAIS AU SERVICE DE LA REPUBLIQUE ET DE L EMPIRE

Société des Etudes Historiques Révolutionnaires et Impériales - juin 2011 LYONNAIS AU SERVICE DE LA REPUBLIQUE ET DE L EMPIRE LYONNAIS AU SERVICE DE LA REPUBLIQUE ET DE L EMPIRE Par Jérôme Croyet, Docteur en Histoire, président-fondateur de la SEHRI et Jacqueline Croyet, secrétaire de la SEHRI F FAGES Claude, né le 12 prairial

Plus en détail

A LA MEMOIRE DE NOS MORTS COMMUNE DE MONTIGNY LE-GANNELON

A LA MEMOIRE DE NOS MORTS COMMUNE DE MONTIGNY LE-GANNELON A LA MEMOIRE DE NOS MORTS 1914-1918 COMMUNE DE MONTIGNY LE-GANNELON Présents sur la plaque (salle du conseil municipal) 1914 : GUILLON René MERILLON Maurice PREVOST Maurice D 1915 : HALLOUIN Julien (Théophile)

Plus en détail