CITOYENNETÉ ET EMPIRE À ROME (IE R -III E SIÈCLE) (Manuel p.54-67)

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "CITOYENNETÉ ET EMPIRE À ROME (IE R -III E SIÈCLE) (Manuel p.54-67)"

Transcription

1 CITOYENNETÉ ET EMPIRE À ROME (IE R -III E SIÈCLE) (Manuel p.54-67) (Recensement des citoyens romains sur la base de l hérédité, bas relief) «civisme concret, improvisé, informel, individuel, un mélange d inégalités économiques et de solidarisme civique» Paul Veyne.

2 Source: CNED 2011

3

4

5 INTRODUCTION Venons-en maintenant à la confrontation de 2 approches très diff de la citoyenneté. Vision fermée à Athènes (petite cité) s oppose petit à petit la vision universaliste et intégratrice dans un empire de plus de 3 millions km² Citoyenneté fondée sur le principe d égalité à Athènes, déterminée par naissance et niveau de richesse à Rome. Mais conception et sens de citoyenneté sont différents, y compris dans le temps et l espace, dans l Empire Romain. Pérennité de l empire tient pour beaucoup à l octroi de la citoyenneté romaine aux peuples conquis citoyens participent de en - au pouvoir pol avec l augmentation du rôle de l empereur qui n est plus choisi par le Sénat. Les citoyens sont devenus des sujets mais bénéficient d un statut juridique et social privilégié. L extension du droit de cité (droit de participer aux prérogatives des citoyens) est une caractéristiques de la pol romaine. Comme dans toutes les cités grecques, il ne concerne que les hommes libres ayant le statut de citoyen Mais à la différence des cités grecques, Rome a étendu progressivement son droit de cité d abord aux villes italiennes, puis à un nombre de plus en plus important de notables provinciaux et enfin à l ensemble des habitants de l empire. Le droit de cité à la naissance ou par affranchissement. Mais au début de l empire, selon le statut des villes, on ne peut en détenir qu une partie les citoyens de droit latin possèdent le droit de vote, non celui d éligibilité. Le droit de cité est progressivement étendu jusqu à l édit de Caracalla en 212 qui le reconnait à tous les individus libres de l Empire. Les conditions d accès sont moins contraignantes à Rome, ce qui explique le nombre croissant de citoyens du 1 er au III siècle. La période étudiée couvre le Haut Empire (14-235), un régime «non démocratique» qui succède à la République (régime oligarchique), tout en s en réclamant (Res Publica «Chose Publique») L Empire est aussi oligarchique (Empereur + citoyen très riches) et parfois une Tyrannie La citoyenneté y est souvent accordée à de larges groupes : une ville, une province A Rome, la citoyenneté donne des droits civils mais pas de décisions PB: Comment Rome invente-t-elle, sous l Empire, la citoyenneté universelle

6 CADRE SPATIO-TEMPOREL: L EMPIRE ROMAIN SOUS LA PAX ROMANA (voir également le manuel p.55, doc 2 1 pt de + pour oubli) L Empire est alors à son extension la plus grande, Rome est sa capitale 1) Quels pays couvrent l Empire Romain à son apogée? 2) Comment est administré l Empire?

7 Les Dates L empire se forme petit à petit avec le 1 er empereur, Octave Auguste, à partir de -27, en passant par Claude (48) jusqu à Caracalla en 212 (loi sur la citoyenneté) Frise p.55 1) citez des empereurs 2) citez des dynasties 3) citez des empereurs «célèbres»= anecdote de Claude après Caligula

8 I. UNE CITOYENNETÉ OUVERTE L empereur est: le chef des armée (imperator), chef religieux (pontife), Pouvoir législatif (il fait les lois) Vous remarquez que les pouvoirs sont concentrés dans les mains d un seul homme: l Empereur. PB: Dès lors, comment expliquer ce paradoxe: comment le citoyen peut-il exister dans un Empire? A. LES DIFFÉRENTES VOIES D ACCESSION À LA CITOYENNETÉ 1) L Empire se compose: Des peuples les plus romanisés autour de la Méditerranée (Mare Nostrum) Des peuples de provinciae éloigné: Gaule, Bretagne, Germanie, Balkans Tous vivent noyés dans une seule civilisation, dont les limites sont protégées par les Légions et parfois le Limes Spatialement, l empire est divisé en Provinces sénatoriales Proconsuls, pas de légions Provinces impériales Légats + légions Sous Auguste, seuls les Italiens sont citoyens L Empire est une fédération de cités (civitas) dont les habitants libres sont citoyens de leurs cités, mais pas citoyens romains

9 2) Le millefeuille administratif romain La citoyenneté s acquiert par: la naissance de parents citoyens le droit de cité (ens des droits des citoyens romains) aux étrangers libres après 24 ans dans les troupes auxiliaires les cités de droit latin (droit concédé par Rome aux cités, uniquement pour les magistrats ayant terminer leur mandat. Mais ils ne peuvent accéder au Cursus Honorum Par affranchissement, si le maître de l esclave est citoyen (+ de 30 ans. Le fils devient citoyen) Service militaire L Armée romaine: L armée fonctionne comme une machine à diffuser cette citoyenneté et la romanité (monnaie, langue, droit, mœurs) les pérégrins la reçoivent avant mais surtout après l entrer dans les légions et dans les unités auxiliaires implantations systématiques de vétérans (colonies) bénéficiant de cette citoyenneté L armée comprend et hommes, installé aux frontières pour la défense du Limes et dans les provinces impériales surtout.

10 3) La décision impériale L octroi de la citoyenneté devait se justifier par des mérites personnels, un degré de romanisation suffisant, la maîtrise du latin. La décision émane de l Empereur envers les pérégrins (individus nés libres habitant l une des provinces de l Empire romain, mais n étant pas citoyens romains. Certains empereurs ont une pol de promotion individuelle (Claude pour le Sénat romain envers les notables gaulois), locale (Hadrien multiplie les municipes. En 192, en orient l emportent désormais les cités, les honestiores s identifient pratiquement aux citoyens romains) soit collective (Caracalla) Relevez les raisons qui conduit l empereur Titus à accorder la citoyenneté

11 B. Un monde de hiérarchie 1. Hiérarchie des cités (ne pas aborder ici) Cités d Italie: tous les hommes libres sont citoyens Cités de citoyens romains et/ou colonies: pleine citoyenneté romaine, dont les instit sont quasi similaires à l Italie. Les hab sont citoyens de l empire ET de leur cité Municipes: Les municipes ou les colonies dépendent du droit romain. Seul le Romain de Rome ou d une communauté de droit romain jouit de la pleine capacité juridique et des droits politiques.. Cités Latines de droit latin: les magistrats en fin de fonction sont les seuls citoyens= promotion civique Cités pérégrines: cités étrangères au sein de l empire, avec leurs propres instits. Les Pérégrins (étrangers) ne sont pas citoyens mais paient un tribut. Procède de transformation de tribus en cités ouvrant leur promotion au droit latin. Citez des exemples villes à statut Narbonne et Cologne, Pompéi, Lyon La citoyenneté locale est maintenue. En effet, la hiérarchie des cités (ci-dessus) se définit en fonction de leur statut juridique. 2. Hiérarchie entre citoyens et entre non citoyens et citoyens N-colas Ténèze, octobre 2013

12 Institut de la République et de l Empire Questeurs=:magistrats en charge des finances Ediles= magistrats chargés de maintenir l ordre public, de surveiller les marché et l annone, de l entretien des rues, des canalisations et des places Duumvirs= magistrats supérieurs de la cité Décurions:=magistrats subalternes

13

14 Citoyen pauvre (plébéien) de la plèbe dans les comices ne participent pas aux magistratures. Rôle pol réduit disposent de droits civils élisent les patriciens Citoyen de riches familles (patricien) occupent les magistratures dans le Cursus Honorum Ordre sénatorial réservé aux pers disposant d au moins 1 mll de sesterces Ordre équestre= (doc. 2) prééminence sociale des plus riches Auguste réduit les pouvoirs du Sénat. la citoyenneté est un privilège et s acquiert surtout par l ascension sociale Un Patricien. Statue de Barberini, 1 er siècle

15 II. ETRE CITOYEN DANS L EMPIRE ROMAIN PB: Que signifie être citoyen sous l Empire? A. DES PRIVILÈGES ET DES OBLIGATIONS (Voir tableau suivant) B. LES DÉFAUTS D UNE CITOYENNETÉ UNIVERSELLE 1) Pas d égalité devant la loi: Les honestiores bénéficient de privilèges juridiques contre évertisme. Les Humiliores constituent leurs clientèles ( ens de citoyens attachés à 1 pers public. En échange de protection matérielle et financière, le client vote et soutien son patron. (doc 3, p.62) 2) Les assemblées du peuple (Comices, perdent sous l Empire leur pouvoir législatif, judiciaire et électoral, au profit de l Empereur 3) Pacte du «pain et des jeux (Panem e circenses)» et de la Pax Romana 4) Seul pouvoir restant au citoyen: l élection des magistrats et la charge de conseiller municipal (doc 1, p. 61) 5) Etre citoyen dépend de la naissance, la fortune ou les relations. Il s agit d une citoyenneté finalement très inégalitaire qui comporte une hiérarchie entre simples citoyens, chevaliers et sénateurs et qui s organise en réseaux par le phénomène de clientélisme.

16 Condition Devoirs Englobe les droits pol (vote, éligibilité, servir dans la légion ) et civils (posséder un bien ). Être de la ville de Rome, puis être Italien (sous César et Auguste), puis être magistrat local en Gaule (à partir de Claude), puis être homme libre dans l empire (Caracalla) Homme libre né de parents citoyens légalement mariés - Payer ses impôts - participer au culte impérial, aux religions de l Etat, (pages 64-65) - répondre au recensement (militaire et fiscal) Droits - s engager dans l armée (sous la république romaine, cad avant l empire) - adopter le système des trois noms (tria nomina) - être justiciable devant les magistrats romain, droit de recours auprès de l Empereur (doc 2) - porter la toge - voter - être élu magistrat (cursus honorum) - se marier avec une romaine (conobium) - posséder et léguer un bien - Echapper au tribut Catégories de la pop Exclus de la citoyenneté Dérogation - homme libre ou affranchi (sous l empire) - avoir fait son service militaire (sous l empire) - Enfants - Esclaves, mais l affranchissement est fréquent. Ils deviennent alors citoyen (si maître citoyen), mais toujours inférieur au citoyen. Leurs enfants en revanche deviennent citoyens de plein droit - Barbares (habitants de l extérieur de l Empire) - Femmes: mineure, inférieure à l homme et sous tutelle masculine - les pérégrins (jusqu à Caracalla) - occuper une magistrature ou qu un proche en occupe une (au début) - l obtenir de l Empereur - acheter la citoyenneté - Sous l Empire, s engager dans l armée (20 ans dans les légions, 24 à 26 ans dans les légions auxiliaires)

17 III. VERS LA CITOYENNETÉ UNIVERSELLE PB: Comment et pourquoi les empereurs ont étendu la citoyenneté romaine dans leur empire? A. UNE EXTENSION PROGRESSIVE Au 1 er siècle avant JC, Rome compte 1 mll de citoyen. En -89, la cité de Rome octroi la citoyenneté à toute l Italie. Sous l Empereur Claude (41-54), on comptabilise 6 mll de citoyens, soit seulement 1/10 ème de la pop de l Empire Seule l élite (dont les magistrats) des cités de droit latin deviennent citoyens En 212, l édit de Caracalla donne la citoyenneté à tous les hommes libres de l Empire selon un processus d ouverture (à la différence d Athènes) et de romanisation (processus culturel et pol par lequel Rome intègre progressivement ses conquêtes en diffusant le mode de vie romain) Culte de l empereur comme ciment. C'est pourquoi les temples, forum, théâtre ou amphithéâtre sont les lieux de la citoyenneté romaine. Leur vocation est à la fois civile et religieuse.

18

19 HDA: «LES TABLES CLAUDIENNES» ET LA CITOYENNETÉ EN GAULE SUPPORT: REPORTAGE ARTE SUR LES TABLES CLAUDIENNES, EN BRONZE: P Pourquoi les Tables claudiennes se trouvent-elles à Lyon? Lyon est la capitale des Trois Gaules et le siège du Conseil des Trois Gaules, qui réunit les élites des 60 peuples gaulois autour du sanctuaire dédié au culte impérial. 2. Pourquoi la simple citoyenneté romaine ne suffit-elle pas aux élites gauloises? Les élites gauloises des Trois Gaules ont déjà accès à la citoyenneté romaine par l exercice des magistratures (dans le cadre de la cité), mais cette citoyenneté reste incomplète puisqu ils n ont pas la possibilité d intégrer le Sénat, et donc de faire carrière dans l administration impériale et le cursus honorum 3. Comment l Empereur Claude tente-t-il de convaincre les sénateurs de répondre favorablement à la requête gauloise? Le discours de Claude aux sénateurs expose une conception ouverte de la citoyenneté romaine qui repose sur les mérites des Gaulois et leur intégration dans l Empire. La Gaule est déjà très romanisée 4. Quelle est la réaction de l élite sénatoriale romaine face à cette innovation? Comment peut-on l expliquer? Le Sénat est hostile à la requête car il craint de voir disparaître la majorité italienne au profit de concurrents 5. Quelle a été la conséquence de cette décision pour l Empire romain? Ouverture réelle du Sénat aux provinciaux, concrétisée par les chiffres que donne le tableau 6. Quelles sont les raisons de l octroi de la citoyenneté Armée, Finance, stabilité

20 Corrigé SUPPORTS D ÉTUDE: La Table claudienne de Lyon, discours de l empereur Claude (originaire de cette ville), en 48 gravé sur des tables de bronze Il pose la question de la promotion des provinciaux dans l ordre sénatorial, une promotion individuelle, liée à la notion de mérite personnel. Au Ier siècle, l Empereur Claude (anecdote femme Messaline, Rideau) accorde aux élites des Trois Gaules (ce droit est déjà acquis pour la Gaule Narbonnaise) la possibilité d accéder au Sénat et donc aux magistratures Cette décision est signe d intégration politique des élites un siècle après la conquête de César. volonté de poursuivre une carrière dans l administration impériale et pas seulement dans le cadre de la cité. MAIS suscite des oppositions, des élites italiennes expriment de la méfianc. Annales de Tacite révèlent les résistances des sénateurs romains à cette extension de la citoyenneté. Sénèque dans Apothéose burlesque du César Claude. Sa décision s impose toutefois (question 5). Les citoyens gaulois accèdent à l intégralité des droits du citoyen romain, ils peuvent désormais entrer au Sénat et exercer les plus hautes fonctions Pour le remercier, les notables locaux ont fait graver son discours sur ces tables, puis le soutienne dans sa politique contre ses rivaux

21 Qui sont les nouveaux concernés par la citoyenneté? Quels en sont les raisons?

22 A L ÉDIT DECARACALLA EN212 (DOC.3 P. 57) 1) Quels motifs poussent l Empereur Caracalla à étendre la citoyenneté en 212? 2) Comment expliquer l hostilité des élites romaines à l édit de 212? 3) Qui accueille favorablement cet édit et pourquoi? 4) Que deviennent les droits locaux et les citoyennetés locales après l édit? Bio : né à Lyon, fils de Septime Sévère, empereur de 211 à 217. Décision: étend la citoyenneté à tous les étrangers libres de l empire (pérégrins). L édit ne s applique qu aux individus et non aux communautés et conserve les citoyennetés et les coutumes locales lorsqu elles existent. Raisons: Impôts. Eviter des passe-droits de citoyens romains se déclarant pérégrins Conscription Solidarité Religion: imposer de pratiquer le culte impérial Maladie de l Empereur: honorer les dieux simplifier les procédures en unifiant les statuts individuels rallier les provinciaux, après l assassinat de son frère Geta

23 Réactions et conséquences Hostilité des élites romaines à cause de la personnalité tyrannique de Caracalla Refus de la pression fiscale Crainte chez les patriciens, de voir leur influence reculer Les pop de l Empire célèbrent Caracalla = édification de l Arc de triomphe de Volubilis en l honneur de l Empereur Pas une mesure révolutionnaire. Dans la longue durée, apparaît comme une continuité et une rupture décisive, sur laquelle aucun empereur ne pouvait revenir. L universalisme de Rome dépasse donc la seule citoyenneté : c est une romanisation qui touche l ensemble de la population les nouveaux citoyens gardent la possibilité de se soumettre aux usages traditionnels, en option : métissage de la romanité. l armée eut de plus en plus de mal à recruter de nouveaux soldats Barbarisation de l armée.

24 UNE PROGRESSION CONTINUELLE Le tableau ci-contre souligne une hausse avec des accélérations, dues aux conquêtes, à la nécessité d avoir de nouveaux revenus, de nouvelles clientèles, et de nouveaux soldats

25 B. LA VILLE, UN FACTEUR D INTÉGRATION DANS LA ROMANISATION La romanisation est un préalable à l acquisition de la citoyenneté= intégration par la culture et non le sang Les élites locales, puis les hommes libres de l empire y voient un statut valorisant et des avantages de carrière Les villes sont la vitrine de la romanisation autour du cardus (N/S)et du décumanus (E/O) doc 1 Leptis Magna p.67 Basilique, Thermes, portiques, amphithéâtre, forum, basilique, thermes, égouts, latrines, aqueduc, rues pavées La romanisation se diffuse aussi, dans une moindre mesure, dans les campagnes. La romanisation connaît des limites: la langue latine, le droit romain, et la religion se heurtes aux particularismes des lieux reculés L identité locale des lieux demeurent Lire les doc 2 et 3, p. 57: justification des lois, avantage pour l empire

26 La romanisation, outil de diffusion de la citoyenneté : l'exemple de Lutèce La Lutèce gallo-romaine, Lutèce, une ville de province 1. Complétez le tableau suivant : Siècle de fondation de la Lutèce romaine Population approximative Distance maximale Nord-Sud (300 pieds romains = mètres), Distance maximale Est-Ouest 2. A proximité de quel célèbre jardin de Paris se trouvait le forum et quelle grande institution se trouve aujourd'hui sur le site de l'un des deux complexes thermaux? 3. Complétez la légende du plan de la cité de Lutèce à l époque romaine. 4. Quels aménagements urbains montrent que Lutèce est devenue une cité romaine? 5. Quelles pratiques sociales adoptées par les habitants de Lutèce témoignent de la romanisation de la vile? 6. Quel poids Rome accorde-t-elle à Lutèce? Comment et par qui est-elle administrée?

27 EDC Quels sont ces monuments? A quoi servent-ils Qu est-ce que l évergétisme? Forme de mécénat civique : les riches citoyens financent pour la cité la construction d édifices, des plaisirs collectifs, des fêtes civiques, des bains et spectacles. En échange= motivation sociale : le riche montre et légitime sa richesse, son attachement à sa cité et à l empire. C est une obligation morale.

28 Une autre ville de l Empire: Leptis Magna

29 Conclusion: Que reste-t-il de ces deux formes de citoyenneté? La citoyenneté athénienne : est fermée, réservée à une minorité et conçue comme un privilège les débats ne portent jamais sur son élargissement, bien au contraire. La citoyenneté romaine: est largement ouverte, conçue comme un moyen de fédérer tous les peuples de l Empire romain elle est, avec la romanisation, la condition au maintien de l unité de l Empire pendant 2 à 3 siècles Mais au début, cela concerne surtout les élites, les villes et il y a persistance de résistances (religion) ECJS: Notre citoyenneté actuelle a emprunté des éléments à ces deux formes de citoyenneté. La République Française a repris les larges pouvoirs dont dispose le citoyen athénien mais elle a choisi après plus d un siècle d hésitations au XIXème siècle une conception large de la citoyenneté, comme c était le cas à Rome.

30 EDC sur Internet : «Voyage dans la Toulouse romaine» Elèves par groupe de deux ; 1 heure pour parcourir le site et répondre aux quatre premières questions puis rédaction à la maison d un paragraphe de synthèse Carte d identité de Tolosa : Fondée au milieu du IIème siècle avant J-C, après la conquête de la province Narbonnaise par les Romains. Population approximative de habitants. Nord-Sud 1 km environ entre la Porterie au Nord (actuelle place du Capitole) et la Porte Narbonnaise (actuelle place du Salin) Est-Ouest 1 km environ entre la Porte Saint-Etienne (actuel monument aux morts) et le théâtre (au niveau de l actuel Pont Neuf) Le centre de Tolosa se trouvait à l emplacement de l actuelle place Esquirol. Plusieurs constructions dans Tolosa montrent que la cité a emprunté la culture romaine : une domus, les thermes, le théâtre, les temples dédiés aux dieux romains (à la triade capitoline au forum ; à Apollon près du théâtre ; à Jupiter auprès de la Porterie). habitants de Tolosa vont aux thermes, pratiquent désormais la religion romaine, assistent à des spectacles au théâtre et certains portent des noms romains. La romanisation est un phénomène accompagnant l extension de la citoyenneté dans l Empire romain : elle est fondamentale pour diffuser le mode de vie et la culture des Romains dans l Empire.

31 Nicolet C., Bertrand J-M, Citoyen dans l Antiquité, Documentation photographique, janvier- février 1998 Le Roux P., Le Haut Empire romain en Occident, Nouvelle histoire de l Antiquité-8, Éditions du Seuil, Points histoire février 1998 Inglebert H. (dir), Histoire de la civilisation romaine, Nouvelle Clio, PUF, Paris 2005

THEME 2 : MONDE ANTIQUE

THEME 2 : MONDE ANTIQUE 16 CHAPITRE DEUX: CITOYENNETÉ ET EMPIRE A ROME (I-III SIÈCLE AP JC). CHAPITRE DEUX : CITOYENNETÉ ET EMPIRE À ROME AU Ie - IIIe SIECLES AP J.C. INTRODUCTION CARTE DE L EMPIRE AU II AP JC. 1 / Quelle est

Plus en détail

FICHE DE PRÉSENTATION DE LA LEÇON

FICHE DE PRÉSENTATION DE LA LEÇON PARTIE III (HISTOIRE) : ROME CHAP II : L EMPIRE ROMAIN FICHE DE PRÉSENTATION DE LA LEÇON Comment les empereurs ont-ils assuré-ils la stabilité et la paix de l Empire romain? Comment le modèle romain s

Plus en détail

L Urbs, capitale de l Empire

L Urbs, capitale de l Empire L Urbs, capitale de l Empire template : le triomphe de Titus L Urbs est la capitale de l Empire romain. A quelle ville correspond l Urbs? Dans quel pays se trouve cette ville? Maquette du centre de l Urbs

Plus en détail

L Urbs capitale de l Empire

L Urbs capitale de l Empire L Urbs capitale de l Empire template : le triomphe de Titus Rome est la capitale de l Empire romain : on l appelle l Urbs. Quels sont les principaux monuments de l Urbs? Les monuments du centre de l Urbs

Plus en détail

L EMPIRE ROMAIN. étude de cas : Lucius Aponius Cherea habitant de Narbo Martius au II siècle. Fabienne Rouffia - collège V.

L EMPIRE ROMAIN. étude de cas : Lucius Aponius Cherea habitant de Narbo Martius au II siècle. Fabienne Rouffia - collège V. L EMPIRE ROMAIN étude de cas : Lucius Aponius Cherea habitant de Narbo Martius au II siècle Détail du piédestal de la statue d Aponius Cherea (II siècle) musée archéologique de Narbonne Source : Service

Plus en détail

Par$e III : Rome. Thème 2 L EMPIRE : L EMPEREUR, LA VILLE, LA ROMANISATION. Pourquoi l Empire romain a- t- il duré aussi longtemps?

Par$e III : Rome. Thème 2 L EMPIRE : L EMPEREUR, LA VILLE, LA ROMANISATION. Pourquoi l Empire romain a- t- il duré aussi longtemps? Par$e III : Rome Thème 2 L EMPIRE : L EMPEREUR, LA VILLE, LA ROMANISATION Pourquoi l Empire romain a- t- il duré aussi longtemps? 1 Thème 2 L EMPIRE : L EMPEREUR, LA VILLE, LA ROMANISATION CAPACITÉS Connaître

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES ... ... 55 ... ... Les esclaves dans les collèges de I Occident romain... 49. Des structures traditionnelles de la vie romaine...

TABLE DES MATIÈRES ... ... 55 ... ... Les esclaves dans les collèges de I Occident romain... 49. Des structures traditionnelles de la vie romaine... TABLE DES MATIÈRES REMERCIEMENTS... IX INTRODUCTION GÉNÉRALE... 1 Des structures traditionnelles de la vie romaine... 1 LES COLLEGIATI DU HAUT-EMPIRE DANS L HISTOIRE DU PHÉNO- MÈNE ASSOCIATIF... 3 Le collège

Plus en détail

Conduite de la séquence : fiche professeur.

Conduite de la séquence : fiche professeur. Conduite de la séquence : fiche professeur. Le découpage de la séquence se fait comme suit : Une introduction d une durée d une demi-heure permet de donner du sens à la question en abordant un document

Plus en détail

Film Docu l antiquité La naissance de l empire les distractions des romains sous l empire QUESTIONS

Film Docu l antiquité La naissance de l empire les distractions des romains sous l empire QUESTIONS Séquence Loisirs et société à Rome Film Docu l antiquité La naissance de l empire les distractions des romains sous l empire QUESTIONS 1) Citez les 4 distractions principales des romains 2) Qui sont les

Plus en détail

Rappels sur l Antiquité («conducteur» pour les enseignants).

Rappels sur l Antiquité («conducteur» pour les enseignants). Rappels sur l Antiquité («conducteur» pour les enseignants). J utilise avec les élèves le manuel CE2 Histoire Géographie édité par Les ateliers Hachette (j adore cette collection). Les illustrations ci

Plus en détail

Naissance 17 novembre 9 près de Reate (Italie) Nom originel Titus Flavius Vespasianus Dynastie Flaviens Prédécesseur(s) Vitellius Successeur(s) Titus

Naissance 17 novembre 9 près de Reate (Italie) Nom originel Titus Flavius Vespasianus Dynastie Flaviens Prédécesseur(s) Vitellius Successeur(s) Titus Buste de Vespasien Naissance 17 novembre 9 près de Reate (Italie) Nom originel Titus Flavius Vespasianus Dynastie Flaviens Prédécesseur(s) Vitellius Successeur(s) Titus Père Titus Flavius Sabinus Mère

Plus en détail

Collection Histoire & Patrimoine. en Haute-Marne. Les Gallo-Romains. Sur les traces des Lingons. www.tourisme-hautemarne.com

Collection Histoire & Patrimoine. en Haute-Marne. Les Gallo-Romains. Sur les traces des Lingons. www.tourisme-hautemarne.com Collection Histoire & Patrimoine Les Gallo-Romains en Haute-Marne Sur les traces des Lingons www.tourisme-hautemarne.com L E S G A L L O -RO M A I N S LES LI N G O N S O N T P R O G R E S S I V E M E N

Plus en détail

Le Livret du Citoyen

Le Livret du Citoyen Le Livret du Citoyen Bienvenue à l âge de la majorité! Vous venez d avoir 18 ans et à l occasion de la remise de votre carte d électeur, l État vous présente vos droits et devoirs ainsi que les principes

Plus en détail

Préparation du Voyage en Italie

Préparation du Voyage en Italie Préparation du Voyage en Italie Liste des diaporamas à préparer pour le 8 mars 2011 Titre La fondation de Rome Histoire Romaine 3 groupes de 2 Indications sur le contenu du diaporama (celles-ci vous guideront

Plus en détail

II. Quels sont les aspects de la pax romana? 1. En quoi la paix romaine permet le commerce du vin gaulois?

II. Quels sont les aspects de la pax romana? 1. En quoi la paix romaine permet le commerce du vin gaulois? II. Quels sont les aspects de la pax romana? 1. En quoi la paix romaine permet le commerce du vin gaulois? 1. Doc. 4 : Quelles régions de la Gaule romaine produit du vin au IIe siècle? Doc. 4. La production

Plus en détail

CAPES/AGRÉGATION HISTOIRE/GÉOGRAPHIE

CAPES/AGRÉGATION HISTOIRE/GÉOGRAPHIE YANNICK CLAVÉ LE MONDE ROMAIN 70 AVANT J.-C. 73 APRÈS J.-C. CAPES/AGRÉGATION HISTOIRE/GÉOGRAPHIE Création graphique de la couverture : Hokus Pokus Créations Dunod, 2014 5 rue Laromiguière, 75005 Paris

Plus en détail

AZ A^kgZi Yj 8^idnZc

AZ A^kgZi Yj 8^idnZc Bienvenue à l âge de la majorité! l État vous présente vos droits et devoirs ainsi que les principes fondamentaux de la République à travers «Le Livret du Citoyen» Nom... Prénom... Date de naissance...

Plus en détail

Séquence 1 : «L union de Gyptis et de Prôtis, le mythe de la fondation de Marseille»

Séquence 1 : «L union de Gyptis et de Prôtis, le mythe de la fondation de Marseille» Vestiges de JV9 : Musée d'histoire de Marseille, photo W. Govaert Séquence 1 : «L union de Gyptis et de Prôtis, le mythe de la fondation de Marseille» Vers 600 avant J-C, des Grecs d Asie Mineure, actuellement

Plus en détail

Double cardo et decumanus. Topographie de Paris. lignes de niveaux dans la partie centrale de Paris. Les grandes étapes de la formation de Paris

Double cardo et decumanus. Topographie de Paris. lignes de niveaux dans la partie centrale de Paris. Les grandes étapes de la formation de Paris Topographie de Paris Les grandes étapes de la formation de Paris lignes de niveaux dans la partie centrale de Paris La carte des voies «naturelles» qui par leur tracé ont marqué la formation de Paris Lutèce

Plus en détail

PRESENTATION DE LA LECON DU CHAPITRE I (PARTIE I) : LES VALEURS, PRINCIPES ET SYMBOLES DE LA REPUBLIQUE

PRESENTATION DE LA LECON DU CHAPITRE I (PARTIE I) : LES VALEURS, PRINCIPES ET SYMBOLES DE LA REPUBLIQUE PRESENTATION DE LA LECON DU CHAPITRE I (PARTIE I) : LES VALEURS, PRINCIPES ET SYMBOLES DE LA REPUBLIQUE Depuis la fin du XIXe siècle, la France vit sous le régime républicain (sauf pendant la Seconde Guerre

Plus en détail

Statue d Auguste dite «de Prima Porta» Fiche de synthèse Histoire des Arts

Statue d Auguste dite «de Prima Porta» Fiche de synthèse Histoire des Arts Statue d Auguste dite «de Prima Porta» Fiche de synthèse Histoire des Arts Nom : statue d Auguste dite de Prima Porta. Auteur : inconnu. Inspiration : Polyclète (sculpteur grec du Ve av. J. -C.) pour la

Plus en détail

La Constitution et l exercice des pouvoirs

La Constitution et l exercice des pouvoirs Thème La Constitution et l exercice des pouvoirs Instituée par le général de Gaulle en 958, et toujours en vigueur aujourd hui grâce à la souplesse des institutions qui ont su s adapter au fil du temps,

Plus en détail

HISTOIRE DES ARTS. Fiche méthode Lire une architecture. I. Présenter le bâtiment, le monument à identifier. Classe : 4ème

HISTOIRE DES ARTS. Fiche méthode Lire une architecture. I. Présenter le bâtiment, le monument à identifier. Classe : 4ème HISTOIRE DES ARTS Classe : 4ème Période historique : XIXème siècle Moment choisi : Premier Empire Thématique : Mécénat Arts, Etats, pouvoir Sujet : Comment ce monument célèbre t -il la Révolution et l

Plus en détail

Commentaire. Décision n 2013-326 QPC du 5 juillet 2013. M. Jean-Louis M. (Inéligibilités au mandat de conseiller municipal)

Commentaire. Décision n 2013-326 QPC du 5 juillet 2013. M. Jean-Louis M. (Inéligibilités au mandat de conseiller municipal) Commentaire Décision n 2013-326 QPC du 5 juillet 2013 M. Jean-Louis M. (Inéligibilités au mandat de conseiller municipal) Le Conseil d État a renvoyé au Conseil constitutionnel le 17 avril 2013 (décision

Plus en détail

SUJETS MASTER EN HISTOIRE GRECQUE I. UNE MONOGRAPHIE SUR UNE CITÉ II. ATHÈNES CLASSIQUE ET HELLÉNISTIQUE

SUJETS MASTER EN HISTOIRE GRECQUE I. UNE MONOGRAPHIE SUR UNE CITÉ II. ATHÈNES CLASSIQUE ET HELLÉNISTIQUE SUJETS MASTER EN HISTOIRE GRECQUE PROPOSÉS PAR L ÉQUIPE D HISTOIRE GRECQUE DE BORDEAUX-3 Les sujets proposés ci-dessous constituent des pistes de réflexion ; une discussion est toujours possible pour les

Plus en détail

Bimillénaire de l empereur AUGUSTE 14-2014

Bimillénaire de l empereur AUGUSTE 14-2014 Bimillénaire de l empereur AUGUSTE 14-2014 - 2 - Table des matières : AUGUSTE (- 63 AV. J-C. 14 AP. J.-C.)...- 4 - UNE VIE EN QUELQUES MOTS...- 5 - LA VIE ET L ŒUVRE D AUGUSTE...- 7 - LES SOURCES ANTIQUES...-

Plus en détail

Les Nocturnes du PLAN DE ROME

Les Nocturnes du PLAN DE ROME Les Nocturnes du PLAN DE ROME Cycle 2015- LES NOCTURNES DU PLAN DE ROME L équipe «Plan de Rome» expose au public son modèle virtuel de la Rome antique, le premier mercredi de chaque mois (sauf vacances

Plus en détail

Séance 4. Comment Octave-Auguste devient-il empereur?

Séance 4. Comment Octave-Auguste devient-il empereur? Séquence 7 séance 4 Séance 4 Comment Octave-Auguste devient-il empereur? je sais déjà Nous avons vu dans la leçon précédente que les conquêtes menées entre 300 et 27 av. J.-C. par les Romains mettaient

Plus en détail

*L'écriture en Mésopotamie et en Égypte

*L'écriture en Mésopotamie et en Égypte *L'écriture en Mésopotamie et en Égypte -4000 à -3000 Le calculi L agriculture est une activité économique très importante en Mésopotamie. Cependant, le territoire n est pas riche en ressources naturelles

Plus en détail

CHAPITRE 3 : L AIDE A L EXERCICE DU MANDAT. Section 1 : Les moyens financiers et matériels. Paragraphe 1 : L indemnité parlementaire

CHAPITRE 3 : L AIDE A L EXERCICE DU MANDAT. Section 1 : Les moyens financiers et matériels. Paragraphe 1 : L indemnité parlementaire CHAPITRE 3 : L AIDE A L EXERCICE DU MANDAT Section 1 : Les moyens financiers et matériels Paragraphe 1 : L indemnité parlementaire L indemnité parlementaire prévue à l article 37 de la Constitution a pour

Plus en détail

HISTOIRE-GÉOGRAPHIE ET ÉDUCATION CIVIQUE

HISTOIRE-GÉOGRAPHIE ET ÉDUCATION CIVIQUE CORRECTION DST 17 OCT. 2013 ANNÉE SCOLAIRE 2013-2014 HISTOIRE-GÉOGRAPHIE ET ÉDUCATION CIVIQUE L épreuve sera notée sur 40 points. La maîtrise de la langue est notée sur 2 points. Hist-géo : E.C. : ML :

Plus en détail

Cours VI : VIE POLITIQUE LOCALE, RELATIONS ENTRE SOCIETE CIVILE ET POUVOIR POLITIQUE

Cours VI : VIE POLITIQUE LOCALE, RELATIONS ENTRE SOCIETE CIVILE ET POUVOIR POLITIQUE Cours VI : VIE POLITIQUE LOCALE, RELATIONS ENTRE SOCIETE CIVILE ET POUVOIR POLITIQUE INTRODUCTION : Les collectivités territoriales Depuis la révision constitutionnelle du 28 mars 2003, sont définies comme

Plus en détail

RENOUVELLEMENT DE LA POLITIQUE QUÉBÉCOISE

RENOUVELLEMENT DE LA POLITIQUE QUÉBÉCOISE 29 SEPTEMBRE 2015 RENOUVELLEMENT DE LA POLITIQUE QUÉBÉCOISE DE LA JEUNESSE TABLE DES MATIÈRES TABLE DES MATIÈRES... i PRÉSENTATION DE L UNION DES MUNICIPALITÉS DU QUÉBEC (UMQ)... 1 INTRODUCTION... 2 1

Plus en détail

Charlemagne, empereur carolingien

Charlemagne, empereur carolingien Charlemagne, empereur carolingien template : www.indezine.com http://tolmontstephane.ifrance.com Observe cet extrait vidéo. Pochette du DVD «L empire de Charlemagne», Gulliver Qui est Charlemagne? Quelle

Plus en détail

une histoire de style dorique, ionique ou corinthien

une histoire de style dorique, ionique ou corinthien une histoire de style dorique, ionique ou corinthien Dans l église romane du prieuré de Cassan, sur la commune de Roujan, la plupart des chapiteaux des colonnes ont été retaillés au XVIII ème siècle dans

Plus en détail

En quoi habiter une ville d un pays développé est-il différent d habiter une ville d un pays en développement?

En quoi habiter une ville d un pays développé est-il différent d habiter une ville d un pays en développement? G3. HABITER LA VILLE En quoi habiter une ville d un pays développé est-il différent d habiter une ville d un pays en développement? Introduction. Observer deux photographie et décrire. I - Étude de cas.

Plus en détail

ANNEXE B LOI CONSTITUTIONNELLE DE 1982

ANNEXE B LOI CONSTITUTIONNELLE DE 1982 ANNEXE B LOI CONSTITUTIONNELLE DE 1982 PARTIE I CHARTE CANADIENNE DES DROITS ET LIBERTÉS Attendu que le Canada est fondé sur des principes qui reconnaissent la suprématie de Dieu et la primauté du droit

Plus en détail

La domus de Vieux. Maquette à construire. Conseil Général du Calvados Service Départemental d Archéologie

La domus de Vieux. Maquette à construire. Conseil Général du Calvados Service Départemental d Archéologie Maquette à construire La domus de Vieux Conseil Général du Calvados Service Départemental d Archéologie 2005 Service Départemental d Archéologie du Calvados, édition 2005. Présentation de la domus de Vieux

Plus en détail

L'architecture classique du château de Vincennes

L'architecture classique du château de Vincennes OUTIL D EXPLOITATION 1. LES ARCS DE TRIOMPHE Attique Entablement Colonne Arcades Piliers Arc de triomphe de Constantin, Rome, 385 Arc de Titus, Rome, 81 Tour du Bois, Vincennes 1755 Portique le Vau, Vincennes,

Plus en détail

TRAITE DE LISBONNE. Marie-Laure BASILIEN-GAINCHE* La Cour constitutionnelle fédérale d Allemagne a rendu, le 30 juin 2009, une décision fort

TRAITE DE LISBONNE. Marie-Laure BASILIEN-GAINCHE* La Cour constitutionnelle fédérale d Allemagne a rendu, le 30 juin 2009, une décision fort L ALLEMAGNE ET L EUROPE. REMARQUES SUR LA DECISION DE LA COUR CONSTITUTIONNELLE FEDERALE RELATIVE AU TRAITE DE LISBONNE Marie-Laure BASILIEN-GAINCHE* INTRODUCTION La Cour constitutionnelle fédérale d Allemagne

Plus en détail

Sommaire de la séquence 7

Sommaire de la séquence 7 Sommaire de la séquence 7 Séance1.... Que sait-on sur la fondation de Rome?... Séance2... Quels sont les «lieux» et les principes de la République romaine?... Séance3... Quelles sont les conséquences des

Plus en détail

=> Les chercheurs pensent que Poitiers était devenue la capitale de la province aquitanique au II e siècle.

=> Les chercheurs pensent que Poitiers était devenue la capitale de la province aquitanique au II e siècle. Inscription sur marbre découverte à Poitiers au XVIIIe siècle; la pierre servait de banc à Notre Dame; inscription funéraire de Claudia Varenilla, femme du gouverneur de la province d Aquitaine; II e siècle.

Plus en détail

dossier de presse le musée qui anime le cœur de la ville de toulouse

dossier de presse le musée qui anime le cœur de la ville de toulouse dossier de presse le musée qui anime le cœur de la ville de toulouse le bâtiment Le musée Saint-Raymond, musée des Antiques de Toulouse est classé monument historique en 1975. Il a connu plusieurs états

Plus en détail

Pourquoi et comment clarifier la place et le rôle du DGS?

Pourquoi et comment clarifier la place et le rôle du DGS? Pourquoi et comment clarifier la place et le rôle du DGS? Rencontre professionnelle organisée par le Syndicat national des directeurs généraux des collectivités territoriales (SNDGCT) Intervenants : -

Plus en détail

Commentaire. Décision n 2013-324 QPC du 21 juin 2013. Mme Micheline L.

Commentaire. Décision n 2013-324 QPC du 21 juin 2013. Mme Micheline L. Commentaire Décision n 2013-324 QPC du 21 juin 2013 Mme Micheline L. (Droits du conjoint survivant pour l attribution de la pension militaire d invalidité) Le Conseil constitutionnel a été saisi le 8 avril

Plus en détail

Introduction : Chapitre X. L égalité, un principe républicain

Introduction : Chapitre X. L égalité, un principe républicain Introduction : Chapitre X. L égalité, un principe républicain 1. Docs. 1 et 2 : Quels textes officiels affirment l égalité de tous? Doc. 1. L égalité Art. 1er. Les hommes naissent libres et égaux en droits.

Plus en détail

LES SOURCES DU DROIT

LES SOURCES DU DROIT Ressources pour les enseignants et les formateurs en français juridique Fiche notion avec activités Crédit : Michel SOIGNET LES SOURCES DU DROIT 1. QU EST-CE QUE LE DROIT? Le droit est constitué de l ensemble

Plus en détail

Introduction historique au droit

Introduction historique au droit Introduction historique au droit Auteurs : Marie Bassano, Professeur agrégé d histoire du droit, Ecole de droit, Université d Auvergne. Florent Garnier, Professeur agrégé d Histoire du Droit à l Université

Plus en détail

Leçon n 2 : «Nationalité, citoyenneté française et citoyenneté européenne»

Leçon n 2 : «Nationalité, citoyenneté française et citoyenneté européenne» Leçon n 2 : «Nationalité, citoyenneté française et citoyenneté européenne» Introduction : La nation est une communauté d hommes et de femmes qui partagent une même culture et affirment leur volonté de

Plus en détail

Le système judiciaire de la République romaine

Le système judiciaire de la République romaine Le système judiciaire de la République romaine Les principes du droit moderne Droit civil Demande en réparation pour un tort subi Arbitrage de l État entre deux individus Le jugement est rendu en faveur

Plus en détail

INTRODUCTION. Relevons quelques-uns de ces paradoxes, parmi les plus intéressants.

INTRODUCTION. Relevons quelques-uns de ces paradoxes, parmi les plus intéressants. INTRODUCTION 1/ Un régime matrimonial est un ensemble de règles destinées à organiser les rapports des époux entre eux et avec les tiers, sur le plan patrimonial, économique. Étudier les régimes matrimoniaux,

Plus en détail

- un petit texte pour présenter les monuments choisis (à rédiger à l aide d un questionnaire)

- un petit texte pour présenter les monuments choisis (à rédiger à l aide d un questionnaire) Clique sur «Maquette» puis sur «Visite thématique» pour découvrir les principaux Les édifices religieux - Comment se nomment ces édifices? Le Panthéon est le monument romain le mieux conservé aujourd hui.

Plus en détail

TITRE I DISPOSITIONS GÉNÉRALES

TITRE I DISPOSITIONS GÉNÉRALES TITRE I DISPOSITIONS GÉNÉRALES Article 1 er CONSTITUTION Il est fondé entre les personnes physiques adhérant aux présents statuts un parti politique dénommé «L Union pour un Mouvement Populaire» (UMP),

Plus en détail

N 3216 ASSEMBLÉE NATIONALE PROPOSITION DE LOI

N 3216 ASSEMBLÉE NATIONALE PROPOSITION DE LOI N 3216 ASSEMBLÉE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958 DOUZIÈME LÉGISLATURE Enregistré à la Présidence de l Assemblée nationale le 28 juin 2006. PROPOSITION DE LOI visant à intégrer le culte musulman

Plus en détail

L organisation des pouvoirs de la Vème République

L organisation des pouvoirs de la Vème République L organisation des pouvoirs de la Vème République I. Comment fonctionne la Vème République? A. La constitution P. 105 : Préambule de la Constitution de la Vème République : Qu est-ce qu une constitution?

Plus en détail

Dossier Médias Année 2012

Dossier Médias Année 2012 Dossier Médias Année 2012 Mise à jour le 02 mars 2013 Association LUERN Association Loi 1901 enregistrée le 12 août 2008 et reconnue d Intérêt Général le 8 octobre 2008 Siège Social : Maison du Patrimoine

Plus en détail

Sujet. Quelle politique du logement?

Sujet. Quelle politique du logement? Concours B/L 2010 ECONOMIE EPREUVE COMMUNE SUR DOSSIER : ORAL Jury : Gaël Giraud et Pierre-Cyrille Hautcœur Sujet Quelle politique du logement? Dossier documentaire Document 1 : La politique du logement

Plus en détail

Les citoyens face aux défis et enjeux de l'europe

Les citoyens face aux défis et enjeux de l'europe Les citoyens face aux défis et enjeux de l'europe Forum citoyens Alsace 23 mai 2013 Synthèse Paris, le 30 mai 2013 Dans le cadre de son action "une région-un trimestre" en Alsace, le Bureau d'information

Plus en détail

7 juin 2010 Journal Officiel de la République Démocratique du Congo Première partie - n spécial

7 juin 2010 Journal Officiel de la République Démocratique du Congo Première partie - n spécial Première partie 51 ème année Numéro spécial JOURNAL OFFICIEL de la République Démocratique du Congo Cabinet du Président de la République Kinshasa - 7 juin 2010 PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE Loi organique

Plus en détail

Délibération n 2010-278 du 6 décembre 2010. Règlementation Pensions d invalidité et de retraite Couples PACSés Recommandation.

Délibération n 2010-278 du 6 décembre 2010. Règlementation Pensions d invalidité et de retraite Couples PACSés Recommandation. Délibération n 2010-278 du 6 décembre 2010 Règlementation Pensions d invalidité et de retraite Couples PACSés Recommandation. La haute autorité a été saisie d une réclamation relative aux statuts d une

Plus en détail

Guide méthodologique. Recrutement des assesseurs des tribunaux pour enfants

Guide méthodologique. Recrutement des assesseurs des tribunaux pour enfants Guide méthodologique Recrutement des assesseurs des tribunaux pour enfants SOMMAIRE 1 - Le rappel du cadre 4 A - Les conditions 4 B - Le régime 5 2 - La procédure de désignation 6 A - La constitution du

Plus en détail

Pôle communication Tél. : 24 66 40 Mardi 20 octobre 2015 COMMUNIQUÉ PROJETS DE LOI DU PAYS

Pôle communication Tél. : 24 66 40 Mardi 20 octobre 2015 COMMUNIQUÉ PROJETS DE LOI DU PAYS Pôle communication Tél. : 24 66 40 Mardi 20 octobre 2015 COMMUNIQUÉ PROJETS DE LOI DU PAYS Le gouvernement de la Nouvelle-Calédonie a aujourd hui adopté 5 projets de lois du pays concernant des mesures

Plus en détail

N 551 ASSEMBLÉE NATIONALE

N 551 ASSEMBLÉE NATIONALE N 551 ASSEMBLÉE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958 QUATORZIÈME LÉGISLATURE Enregistré à la Présidence de l Assemblée nationale le 19 décembre 2012. RAPPORT FAIT AU NOM DE LA COMMISSION DES LOIS CONSTITUTIONNELLES,

Plus en détail

CAPES externe d histoire et de géographie

CAPES externe d histoire et de géographie Cette banque de données a été réalisée initialement avec la participation de Laurent Carroué, Rachid Azzouz, Martin Fugler, Claire Mondollot, Claude Ruiz et Jean-Louis Leydet. Son objectif est de disposer

Plus en détail

LOI N 61-10 DU 7 MARS 1961 déterminant la nationalité sénégalaise, modifiée

LOI N 61-10 DU 7 MARS 1961 déterminant la nationalité sénégalaise, modifiée LOI N 61-10 DU 7 MARS 1961 déterminant la nationalité sénégalaise, modifiée (JO n 4984 p. 13) L assemblée nationale à délibéré et adopté, Le président de la république promulgue la loi dont la teneur suit

Plus en détail

La loi vietnamienne sur la nationalité

La loi vietnamienne sur la nationalité La loi vietnamienne sur la nationalité Le moins que l on puisse dire est que les problèmes afférents à la nationalité, lorsque c est le cas des anciens élèves du lycée Chasseloup-Laubat/Jean-Jacques Rousseau,

Plus en détail

Définition de l audit interne

Définition de l audit interne CHAPITRE 1 Définition de l audit interne Les collectivités territoriales sont régies par l article 72 de la Constitution française qui dispose que «Les collectivités territoriales de la République sont

Plus en détail

Activité p. 32-33. 1) (Doc.1) De quelle cité partent les Grecs qui fondent Massalia? Où se situe-t-elle?

Activité p. 32-33. 1) (Doc.1) De quelle cité partent les Grecs qui fondent Massalia? Où se situe-t-elle? Activité p. 32-33 1) (Doc.1) De quelle cité partent les Grecs qui fondent Massalia? Où se situe-t-elle? 2) (Doc.4) Pour quelles raisons, les Phocéens quittent leur cité? 1) (Doc.1) De quelle cité partent

Plus en détail

LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE FRANÇAISE

LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE FRANÇAISE LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE FRANÇAISE POUR ACCEDER A LA FONCTION CONDITION D ELIGIBILITE Être de nationalité française Avoir au moins 18 ans le jour de l élection Jouir de ses droits civiques (concernant

Plus en détail

Mme Hamon Mme Le Sénéchal Collège Pierre et Marie Curie CHEMILLÉ

Mme Hamon Mme Le Sénéchal Collège Pierre et Marie Curie CHEMILLÉ Mme Hamon Mme Le Sénéchal Collège Pierre et Marie Curie CHEMILLÉ I. Présentation du projet II. Objectifs pédagogiques III. Exploitations pédagogiques du voyage IV. Le programme du séjour V. Coût et financement

Plus en détail

LOI N 2006-029 du 24 novembre 2006. portant organisation de la Chambre de Commerce et d Industrie. (J.O. n 3 102 du 23/04/08, pages 2803 à 2809)

LOI N 2006-029 du 24 novembre 2006. portant organisation de la Chambre de Commerce et d Industrie. (J.O. n 3 102 du 23/04/08, pages 2803 à 2809) LOI N 2006-029 du 24 novembre 2006 portant organisation de la Chambre de Commerce et d Industrie (J.O. n 3 102 du 23/04/08, pages 2803 à 2809) L Assemblée nationale et le Sénat ont adopté en leur séance

Plus en détail

La cité des Athéniens fut à son apogée entre -500 et -400 av. J.-C.

La cité des Athéniens fut à son apogée entre -500 et -400 av. J.-C. Reconstitution La cité des Athéniens fut à son apogée entre -500 et -400 av. J.-C. -500 avant Jésus- Christ Guerres médiques -490 av. J.-C : bataille de Marathon -480 av.j.-c. : bataille de Salamine DÉMOCRATIE

Plus en détail

Paul BIGOT et le «Plan de Rome»

Paul BIGOT et le «Plan de Rome» Paul BIGOT et le «Plan de Rome» 1 Paul Bigot et le «Plan de Rome» Né en 1870 à Orbec (Calvados), Paul Bigot mène à Paris ses études d'architecture à l'ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts. Alors qu'il

Plus en détail

FICHE DE PRESENTATION D'UN SITE INTERNET PRESENTANT UN INTERET PEDAGOGIQUE PARTICULIER. CINQUANTIEME ANNIVERSAIRE DU TRAITE DE ROME

FICHE DE PRESENTATION D'UN SITE INTERNET PRESENTANT UN INTERET PEDAGOGIQUE PARTICULIER. CINQUANTIEME ANNIVERSAIRE DU TRAITE DE ROME FICHE DE PRESENTATION D'UN SITE INTERNET PRESENTANT UN INTERET PEDAGOGIQUE PARTICULIER. NOM DU SITE: CINQUANTIEME ANNIVERSAIRE DU TRAITE DE ROME ADRESSE: DESCRIPTION SUCCINTE http://www.traitederome.fr/

Plus en détail

Les archives, les archivistes et l archivistique

Les archives, les archivistes et l archivistique Chapitre Les archives, les archivistes et l archivistique Louise Gagnon-Arguin C est à l apparition de l écriture que remonte la naissance des archives et de l archivistique ainsi que de nouvelles occupations

Plus en détail

ROME, L ETERNELLE 6 Jours / 5 nuits. Du 12 au 17 septembre 2013

ROME, L ETERNELLE 6 Jours / 5 nuits. Du 12 au 17 septembre 2013 ROME, L ETERNELLE 6 Jours / 5 nuits Du 12 au 17 septembre 2013 Rome La ville aux sept collines attire toujours autant les férus d'art et d'histoire : comme à l'époque de Stendhal, quand un voyage à Rome

Plus en détail

L AVIS N 002-ACC-SVC/15 DU 17 SEPTEMBRE 2015 DE LA COUR CONSTITUTIONNELLE : UNE FORFAITURE HISTORIQUE. par Mme Rébecca Quionie BOWAO, Magistrat

L AVIS N 002-ACC-SVC/15 DU 17 SEPTEMBRE 2015 DE LA COUR CONSTITUTIONNELLE : UNE FORFAITURE HISTORIQUE. par Mme Rébecca Quionie BOWAO, Magistrat L AVIS N 002-ACC-SVC/15 DU 17 SEPTEMBRE 2015 DE LA COUR CONSTITUTIONNELLE : UNE FORFAITURE HISTORIQUE par Mme Rébecca Quionie BOWAO, Magistrat Présidente de l Association Mibeko Membre de la Commission

Plus en détail

- II - Les anciens combattants et leurs ayants droit DROIT À UNE PENSION MILITAIRE D INVALIDITÉ LES JURISPRUDENCES DU CATRED - 35

- II - Les anciens combattants et leurs ayants droit DROIT À UNE PENSION MILITAIRE D INVALIDITÉ LES JURISPRUDENCES DU CATRED - 35 - II - Les anciens combattants et leurs ayants droit DROIT À UNE PENSION MILITAIRE D INVALIDITÉ - 35 II - Les anciens combattants et leurs ayants droit Droit à une pension militaire d invalidité Dé nition

Plus en détail

Certaines personnes disent «il faut résister». D autres se demandent pourquoi ne pas laisser les Flamands scinder BHV.

Certaines personnes disent «il faut résister». D autres se demandent pourquoi ne pas laisser les Flamands scinder BHV. Note pédagogique BHV, pourquoi ce n est pas si facile? Nombreux sont les citoyens qui se demandent pourquoi les responsables politiques passent tant de temps sur BHV, alors qu il y a tant de réalités à

Plus en détail

Les obstacles : Solutions envisageables :

Les obstacles : Solutions envisageables : 1. Quels sont les obstacles auxquels les citoyens européens doivent faire face dans l exercice de leurs droits? Que pourrait-on faire pour alléger ces obstacles? Les obstacles : Tout d abord, il y a un

Plus en détail

Devoir du 06.06.2011 / 5 ème A / Histoire, les grandes découvertes

Devoir du 06.06.2011 / 5 ème A / Histoire, les grandes découvertes Devoir du 06.06.2011 / 5 ème A / Histoire, les grandes découvertes Prénom : Nom : I. Deux grandes voyages, se repérer. 7 /7 Points 1. Comment appelle-t-on les deux lieux géographiques représentés sur la

Plus en détail

DATE ET LIEU DES FOUILLES ARCHÉOLOGIQUES

DATE ET LIEU DES FOUILLES ARCHÉOLOGIQUES Augustus Titre porté par les empereurs romains, par référence à la dignité accordée au premier d'entre eux, Auguste. NATURE : Sculpture TITRE : Auguste de Prima Porta AUTEURS : Inconnu DATE DE RÉALISATION

Plus en détail

I - QU EST-CE QU UN CASINO?

I - QU EST-CE QU UN CASINO? LES CASINOS I - QU EST-CE QU UN CASINO? Un casino est «un établissement comportant trois activités distinctes» : Le spectacle, La restauration Le jeu Sous une même direction L IMPLANTATION I DES CASINOS

Plus en détail

Radioscopie de la fiscalité Le tissu fiscal vendéen en question Décembre 2007

Radioscopie de la fiscalité Le tissu fiscal vendéen en question Décembre 2007 Radioscopie de la fiscalité Le tissu fiscal vendéen en question Décembre 2007 La Vendée est un département où, nous dit-on, il fait bon vivre! Le SNUI syndicat national unifié des impôts membre de l Union

Plus en détail

A remplir uniquement si le déclarant garde un ou plusieurs domiciles en RFA.

A remplir uniquement si le déclarant garde un ou plusieurs domiciles en RFA. Veuillez remplir le formulaire allemand intégralement. Des informations incomplètes peuvent ralentir le traitement de votre demande. Les champs suivit d'un * sont obligatoires. FORMULAIRE DE DECLARATION

Plus en détail

OFFRES D OPTIONS. DP3 Découverte Professionnelle 3h Langues anciennes SEA Section Européenne Anglais SED Section Européenne Allemand

OFFRES D OPTIONS. DP3 Découverte Professionnelle 3h Langues anciennes SEA Section Européenne Anglais SED Section Européenne Allemand OFFRES D OPTIONS DP3 Découverte Professionnelle 3h Langues anciennes SEA Section Européenne Anglais SED Section Européenne Allemand Option DP3 Qu est-ce que la DP3? La DP3 est une option de Découverte

Plus en détail

Weekend à Marseille Du 14 au 16 novembre prochain

Weekend à Marseille Du 14 au 16 novembre prochain Weekend à Marseille Du 14 au 16 novembre prochain Partez à la découverte de la Cité Phocéenne avec la Société des Amis de l IMA Au cours d un weekend de 3 jours à Marseille, nous vous proposons de découvrir

Plus en détail

La conception du service public «à la française» Gilles GUGLIELMI

La conception du service public «à la française» Gilles GUGLIELMI La conception du service public «à la française» Gilles GUGLIELMI Professeur à l'université Paris-II Je tiens d abord à vous remercier de cette invitation et de la thématique de ce colloque qui je partage

Plus en détail

La Villa La Domus L Insula

La Villa La Domus L Insula Vivre à Rome Dans ce chapitre, vous trouverez un certain nombre d informations sur la vie quotidienne à Rome et dans l empire au 1 er siècle ap. J. C. La ville en elle-même sera particulièrement développée,

Plus en détail

RENCONTRES DÉPARTEMENTALES

RENCONTRES DÉPARTEMENTALES RENCONTRES DÉPARTEMENTALES DÉPARTEMENT: SEINE-SAINT-DENIS SYNTHÈSE DES DÉBATS Rencontre départementale du 24 septembre 2012, organisée par : Mmes et MM. Aline Archimbaud, Vincent Capo-Canellas, Claude

Plus en détail

Pourquoi le Traité de. De Nice à Lisbonne

Pourquoi le Traité de. De Nice à Lisbonne Pourquoi le Traité de Lisbonne? De Nice à Lisbonne Le Traité de Nice Conclusion à Nice le 11 décembre 2000 Signature le 26 février 2001 1 er février 2003 Entrée en vigueur du traité 2000 2001 2002 2003

Plus en détail

CORRECTION BREVET BLANC 2015 PREMIER PARTIE/HISTOIRE

CORRECTION BREVET BLANC 2015 PREMIER PARTIE/HISTOIRE CORRECTION BREVET BLANC 2015 PREMIER PARTIE/HISTOIRE 1/ en 1804 2/ le second empire 3/JULES FERRY 4/régime de Vichy : 1940/1944 La collaboration caractérise ce régime. Par exemple, la milice française

Plus en détail

Mémoire présenté au Comité sénatorial permanent des finances nationales concernant le Programme de péréquation

Mémoire présenté au Comité sénatorial permanent des finances nationales concernant le Programme de péréquation Mémoire présenté au Comité sénatorial permanent des finances nationales concernant le Programme de péréquation M. Peter Mesheau Ministre des Finances Gouvernement du Nouveau-Brunswick Le 17 octobre 2001

Plus en détail

Migration: un plus pour la Suisse Relations entre État social et migration: la position de Caritas

Migration: un plus pour la Suisse Relations entre État social et migration: la position de Caritas Migration: un plus pour la Suisse Relations entre État social et migration: la position de Caritas Prise de position de Caritas_mars 2011 Migration: un plus pour la Suisse En bref: Quel est l effet de

Plus en détail

Base de données sociales sur Paris

Base de données sociales sur Paris Base de données sociales sur Paris Fiches d identité sociale des 20 arrondissements - 2012 Apur - David Boureau Étude réalisée en collaboration avec le Centre d Action Sociale de la Ville de Paris (CASVP)

Plus en détail

OBSERVATOIRE DE LA GOUVERNANCE DEMOCRATIQUE EN MEDITERRANEE REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE

OBSERVATOIRE DE LA GOUVERNANCE DEMOCRATIQUE EN MEDITERRANEE REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE OBSERVATOIRE DE LA GOUVERNANCE DEMOCRATIQUE EN MEDITERRANEE REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE L ALGÉRIE est définie dans sa Constitution comme une République démocratique et populaire. L

Plus en détail

Association des membres et amis* de l Institut Suisse de Rome (Istituto Svizzero di Roma - ISR)

Association des membres et amis* de l Institut Suisse de Rome (Istituto Svizzero di Roma - ISR) Association des membres et amis* de l Institut Suisse de Rome (Istituto Svizzero di Roma - ISR) S T A T U T S D E L A S S O C I A T I O N I. NOM, SIÈGE ET BUT Art. 1 Nom Sous le nom «Association des membres

Plus en détail

être élu municipal, COMMENT et POUR FAIRE QUOI? Formation EELV Samedi 27 octobre 2012

être élu municipal, COMMENT et POUR FAIRE QUOI? Formation EELV Samedi 27 octobre 2012 être élu municipal, COMMENT et POUR FAIRE QUOI? Formation EELV Samedi 27 octobre 2012 Programme Genèse des collectivités territoriales Rôle et fonctionnement d une municipalité Le statut de l élu Les droits

Plus en détail

M 412 SYSTÈME JURIDIQUE ET JUDICIAIRE DUT GEA ANNÉE SPÉCIALE

M 412 SYSTÈME JURIDIQUE ET JUDICIAIRE DUT GEA ANNÉE SPÉCIALE M 412 SYSTÈME JURIDIQUE ET JUDICIAIRE DUT GEA ANNÉE SPÉCIALE Jean-François Paulin Maître de conférences en droit privé www.jfpaulin.com / jeanfrancoispaulin@gmail.com Qu est-ce que le Droit? Le Droit est

Plus en détail