Jeux Pervasifs. Mail: Web: Université de Nice - Sophia Antipolis

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Jeux Pervasifs. Mail: Stephane.Lavirotte@unice.fr Web: http://stephane.lavirotte.com/ Université de Nice - Sophia Antipolis"

Transcription

1 Jeux Pervasifs Mail: Web: Université de Nice - Sophia Antipolis

2 Quelques Définitions Savoir de quoi on parle 16/03/2015 S. Lavirotte 2

3 Jouer partout Jeux Nomades : Hier et Aujourdh ui Console portables Permet de jouer dans des situations stationnaires successives Ne tire pas parti de l environnement qui nous entoure 16/03/2015 S. Lavirotte 3

4 Jouer en situation de mobilité Jeux Mobiles : Aujourd hui On joue tout en bougeant Le jeu tire parti de la mobilité (basé sur la localisation) Ne réagit pas à l environnement qui entoure le joueur 16/03/2015 S. Lavirotte 4

5 Inclus dans certains GPS (Garmin) Memory Race Virtua Maze Jeux Mobiles : Quelques Exemples Téléphones Mobiles: de nombreuses expérimentations depuis 2009 The Journey Aventure: détective où la mobilité vous fait avancer dans le jeu Wherigo Exploration de lieux et résolution de puzzles CanYouStopIt Aventure: post-apocalyptique à Lille (développé par SFR) Pac Manhattan Jeu de Pac Man dans les rues de New York 16/03/2015 S. Lavirotte 5

6 16/03/2015 S. Lavirotte 6

7 Jouer dans le monde réel Jeux Pervasifs : Demain Le jeu est en interaction avec le monde réel / physique 16/03/2015 S. Lavirotte 7

8 Caractéristiques Jeux basés sur les propriétés suivantes : Jeux Pervasifs Caractéristiques La localisation et se déroulant en temps réel (24h / 24) En interaction avec le monde physique réel qui vous entoure Basé sur 3 technologies de base Des dispositifs mobiles Des moyens de communication sans fil Des technologies de capteurs (pour percevoir le contexte du joueur) Types de jeux pervasifs Jeux classiques dans le monde réel Jeux focalisés sur les interactions sociales Jeux éducatifs 16/03/2015 S. Lavirotte 8

9 Contraintes de Mise en Œuvre Technologiques Incertitude des mesures Positionnement Milieu GSM GPS Mesures perceptuelles Vie privée Gestion des ressources Disponibilité, Latence, Fiabilité des Jeux Pervasifs Précision Couverture Précision Couverture Précision Couverture Urbain 20m 70% 300m 100% 10m 90% Résidentiel 60m 50% 600m 99% 10m 99% Rurale 100m 10% 2km 95% 10m 100% Forte demande en matière de sécurité, confidentialité et fiabilité 16/03/2015 S. Lavirotte 9

10 Conclusion Le visuel cède sa place au corps tout entier Vision par ordinateur, capteurs/actuateurs/transducteurs Les interfaces mélangent le physique et le virtuel comme le jeu mixe le réel et l illusion Interfaces tangibles, mixtes, augmentées, réelles Le terrain de jeu est désormais le monde réel Jeux pervasifs, ubigames, seamless, géo-localisés (GPS, RFID) De nouvelles manières de jouer! Importance des Prototypes 16/03/2015 S. Lavirotte 10

11 Evolutions Technologiques Ce qui rend possible les Jeux Pervasifs 16/03/2015 S. Lavirotte 11

12 Evolution des Technologies Technologies Capacité de calcul De plus en plus de puissance de calcul (Loi de Moore) Nouveaux matériaux Polymères, Semi-conducteurs, Laser, Communication Oublier le modèle OSI / ISO Capteurs omniprésents Miniaturisation et communication Localisation: savoir où l on est et où sont les autres Evolution du point de vue (informatique et pour le jeu) L utilisateur est central et mobile! Mais problèmes toujours présents: Augmentation des coûts, Gestion de l énergie 16/03/2015 S. Lavirotte 12

13 La loi de Moore (1965) La capacité de stockage et la vitesse des processeurs double tous les 18 mois Moins cher, plus petit, plus rapide Croissance exponentielle Ceci probablement encore pour quelques années au moins 16/03/2015 S. Lavirotte 13

14 De Nouveaux Matériaux Semiconducteurs organiques Afficheurs plastiques Affichage flexibles 16/03/2015 S. Lavirotte 14

15 De Nouvelles Interfaces Interface utilisateur sur la peau 16/03/2015 S. Lavirotte 15

16 Modèle multi-sphère du WWRF Modèle multi-sphère du WWRF (World Wireless Research Forum) De la Sphère de proximité à la Cyber-Sphère Sphère 1 : Individuelle PAN (Personal Area) BAN (Body Area) Sphère 2 : Proximité Environnement immédiat Partenaires immédiats Sphère 3 : Organisation Accès Radio (Globale) Cyberworld Sphère 4 : Globale Interconnexion 16/03/2015 S. Lavirotte 16

17 Sphère Individuelle 1. Réseau Personnel Sphère (Multisphère) Description Technologies filaires Technologies sans fil Individuelle Entité, Individu, Contact réseaux «wearable», USB sans-racine / On- The-Go Bluetooth, , Ultra Wide Band, IEEE802.11, HomeRF, Hiperlan, RFID, NFC 16/03/2015 S. Lavirotte 17

18 Sphère de Proximité 2. Environnement Immédiat Sphère (Multisphère) Description Technologies filaires Technologies sans fil Proximité Collègue/bureau, Famille/pièce, Environnement immédiat Ethernet (10-100Mb), USB, IEEE1394, série, parallèle, X-10, EoP, PCI nouvelle génération, HomePNA Bluetooth, IrDA, IEEE802.11, HomeRF, Hiperlan, Ultra Wide Band, Wireless firewire 16/03/2015 S. Lavirotte 18

19 Sphère plus Lointaine 3. Communications longue portée Sphère (Multisphère) Description Technologies filaires Technologies sans fil Organisation Étendu, communauté et société, liens dédiés, canaux réservés, accès publics Câble, xdsl, isdn, V90/92, Ethernet (10-100Mb/1-10Gb), EoP, (USB, IEEE1394) avec répétiteur, ATM, WDMA, IEEE802.6 (802.11, HomeRF, HiperLan) détournés, «HotSpots», MeshNetworks, Satellite (mono ou bi-directionnel) GSM, GPRS, 3G 16/03/2015 S. Lavirotte 19

20 Cyber World 4. Interconnexions et Communications Globales Sphère (Multisphère) Description Technologies filaires Technologies sans fil Globale Dorsale, ``Backbone'' WDMA, ATM Satellite 16/03/2015 S. Lavirotte 20

21 Evolution du nombre d Unités de Calcul Depuis Von Neumann les évolutions E/S COM CPU DATA Energie Pervasion /03/2015 S. Lavirotte 21 Temps Adapté de «Nano-informatique et intelligence ambiante», JB Waldner, Hermes Science Publishing, 2007

22 Des capteurs plus performants Caméras et microphones miniaturisés Capteur d emprunte digitale Capteurs radio sans alimentation Capteurs de localisation e.g. GPS 16/03/2015 S. Lavirotte 22

23 Conclusion sur les Technologies Des unités de calcul et capteurs De plus en plus nombreux De plus en plus puissants De plus en plus petits Avec une certaine autonomie et mobiles Des moyens de communication Variété adaptées à toutes les échelles Nous disposons d une infrastructure permettant la mise en œuvre de nouveaux concepts de jeu centré sur l utilisateur mobile, en connexion avec le monde réel Comment accéder à cette infrastructure de manière efficace? 16/03/2015 S. Lavirotte 23

24 Une Monde Communicant pour les Jeux Pervasifs 16/03/2015 S. Lavirotte 24

25 Contraintes de Mise en Œuvre Comment construire une application (de jeu) sans connaître à l avance l infrastructure? Nécessite la prise en compte de plusieurs paramètres Cause Illustration Implique Pas de connaissance complète a priori Hétérogénéité Dynamicité Modélisation du monde impossible Communication, Protocoles, Langages, Utilisateur mobile, Monde qui évolue, Recherche et Découverte Interopérabilité Réactivité Réagir aux changements Nouveaux dispositifs,... Adaptation L application doit s adapter dynamiquement aux variations de l environnement réel, partiellement connu a priori 16/03/2015 S. Lavirotte 25

26 Plan Un monde Communicant à base de Services Web Rappel Rapide Services Web pour Dispositifs UPnP, DPWS Construire une application à base de ces services Statiquement Problème de l adaptation dynamique uniquement aux valeurs Dynamiquement Adaptation à l infrastructure qui évolue 16/03/2015 S. Lavirotte 26

27 Evolution du Web HTML HTML HTML XML HTML XML Generation 1 Static HTML Generation 2 Web Applications Generation 3 Web Services 16/03/2015 S. Lavirotte 27

28 Un Service Web, c est quoi? Un service Web est une «unité logique applicative» accessible en utilisant les protocoles standard d Internet Une «librairie» fournissant des données et des services à d autres applications. Un objet métier qui peut être déployé et combiné sur Internet avec une faible dépendance vis-à-vis des technologies et des protocoles. Une combinaison des meilleurs aspects du développement à base de composants et du Web. Caractéristiques Réutilisable Indépendamment de la plate-forme (UNIX, Windows, ) du langage pour l implémentation (VB, C#, Java, ) la plate-forme de développement sous-jacente (.NET, J2EE, Axis ) 16/03/2015 S. Lavirotte 28

29 Mécanique Service Web Station Browser Universel Partie Cliente de l application Client HTTP Requête SOAP (XML) Réponse SOAP (XML) Serveur HTTP CGI Servlets ASP ISAPI Partie Serveur de l application 16/03/2015 S. Lavirotte 29

30 Des Web Services aux Dispositifs Phase 1 : Données, HTTP Request Phase 2 : Programmes, HTTP Response : HTML HTTP Request Phase 3 : Dispositifs HTTP Response : Données HTTP Request HTTP Response : Données Evénements 16/03/2015 S. Lavirotte 30

31 Faiblesses des Web Services dans le cadre des Dispositifs Classer et chercher : Annuaire Communiquer : Protocole Requête / Réponse Web Services pour Dispositifs : Recherche et Découverte Distribuée et Dynamique Communications Asynchrones par événements 16/03/2015 S. Lavirotte 31

32 Une infrastructure de Services pour Dispositifs S inspire des approches orientées services avec 3 évolutions majeures : Gestion de l Apparition / Disparition Découverte de services décentralisée Ajout d un mode d interaction : événementiel Recherche de service et publication contrat Service producteur Souscription Notification événementiel Cours UPnP Client 16/03/2015 S. Lavirotte 32

33 Assembler ces Services Dynamiquement Construire une application à partir des tous ces services Cours WComp 16/03/2015 S. Lavirotte 33

SOA et Services Web. 23 octobre 2011. SOA: Concepts de base

SOA et Services Web. 23 octobre 2011. SOA: Concepts de base SOA et Services Web 23 octobre 2011 1 SOA: Concepts de base 2 Du client serveur à la SOA N est Nest pas une démarche entièrement nouvelle: années 1990 avec les solutions C/S Besoins d ouverture et d interopérabilité

Plus en détail

Interaction véhicule-infrastructure intelligente

Interaction véhicule-infrastructure intelligente XIXème FORUM Systèmes et Logiciels pour les NTIC dans le transport Interaction véhicule-infrastructure intelligente Jean-Hubert WILBROD Interaction véhicule-infrastructure intelligente Sommaire Du contact

Plus en détail

Prise en compte des ressources dans les composants logiciels parallèles

Prise en compte des ressources dans les composants logiciels parallèles Prise en compte des ressources dans les composants logiciels parallèles Aperçus de l action RASC et du projet Concerto F. Guidec Frederic.Guidec@univ-ubs.fr Action RASC Plan de cet exposé Contexte Motivations

Plus en détail

Mise en œuvre des serveurs d application

Mise en œuvre des serveurs d application Nancy-Université Mise en œuvre des serveurs d application UE 203d Master 1 IST-IE Printemps 2008 Master 1 IST-IE : Mise en œuvre des serveurs d application 1/54 Ces transparents, ainsi que les énoncés

Plus en détail

Drive your success. «Un écosystème complexe implique une capacité de gestion temps réel des aléas» www.imagina-international.com

Drive your success. «Un écosystème complexe implique une capacité de gestion temps réel des aléas» www.imagina-international.com Drive your success «Un écosystème complexe implique une capacité de gestion temps réel des aléas» www.imagina-international.com ATEN, dix avantages au service de votre entreprise Qualité de mise en œuvre

Plus en détail

Chapitre 3 : Les technologies de la communication. I- Les TIC de la PME

Chapitre 3 : Les technologies de la communication. I- Les TIC de la PME Chapitre 3 : Les technologies de la communication I- Les TIC de la PME La PME est soumise a deux grandes évolutions du domaine des TIC. D une part la nomadisation des outils et d autres part le développement

Plus en détail

Les clients légers. Exposé Système - Ingénieurs 2000 Informatique & Réseaux 2007-2008. Pierre Verron. CFAI INGÉNIEURS 2000 Caribbean's Pirates Crew

Les clients légers. Exposé Système - Ingénieurs 2000 Informatique & Réseaux 2007-2008. Pierre Verron. CFAI INGÉNIEURS 2000 Caribbean's Pirates Crew Les clients légers Exposé Système - Ingénieurs 2000 Informatique & Réseaux 2007-2008 Pierre Verron CFAI Sommaire Définitions Objectifs Historique Les architectures Inventaire des avantages et des inconvénients

Plus en détail

Programmation Web Avancée Introduction aux services Web

Programmation Web Avancée Introduction aux services Web 1/21 Programmation Web Avancée Thierry Hamon Bureau H202 - Institut Galilée Tél. : 33 1.48.38.35.53 Bureau 150 LIM&BIO EA 3969 Université Paris 13 - UFR Léonard de Vinci 74, rue Marcel Cachin, F-93017

Plus en détail

Conception d Applications Réparties

Conception d Applications Réparties Jean-François Roos LIFL - équipe GOAL- bâtiment M3 Extension - bureau 206 -Jean-Francois.Roos@lifl.fr 1 Objectifs du Cours Appréhender la conception d applications réparties motivations et concepts architectures

Plus en détail

Analyse et développement de protocoles de communication pour un réseau social mobile

Analyse et développement de protocoles de communication pour un réseau social mobile Analyse et développement de protocoles de communication pour un réseau social mobile Christophe Berger - EPITA Promotion 2007 - Spécialisation CSI Stage effectué sous la direction de Naceur Malouch LIP6

Plus en détail

la solution sans fil de controle de l eclairage public par internet

la solution sans fil de controle de l eclairage public par internet la solution sans fil de controle de l eclairage public par internet PRESENTATION LUX MONITOR QU EST CE QUE C EST? LUX MONITOR EST UN SYSTÈME DE CONTRÔLE DE L ÉCLAIRAGE PUBLIC : Maîtrisez instantanément

Plus en détail

Adopter une approche unifiée en matière d`accès aux applications

Adopter une approche unifiée en matière d`accès aux applications Adopter une approche unifiée en matière d`accès aux applications Présentée par Jean-Steve Shaker Architecte de solutions - Virtualisation 2012 Technologies Metafore Inc. L évolution 2012 Technologies Metafore

Plus en détail

Nouvelles Plateformes Technologiques

Nouvelles Plateformes Technologiques Cycle de présentation du développement Nouvelles Plateformes Technologiques Observatoire Technologique, CTI Observatoire Technologique 4 mai 2004 p 1 Plan de la présentation 1. Historique du projet 2.

Plus en détail

Table des matières. 1 Vue d ensemble des réseaux... 5. 2 Transmission des données : comment fonctionnent les réseaux... 23. Introduction...

Table des matières. 1 Vue d ensemble des réseaux... 5. 2 Transmission des données : comment fonctionnent les réseaux... 23. Introduction... Table des matières Introduction 1 Structure du livre 2 Nouveautés par rapport à la 3 e édition 2 Conventions typographiques 3 1 Vue d ensemble des réseaux 5 Qu est-ce qu un réseau? 6 Pourquoi créer un

Plus en détail

Le WiFi sécurisé. 16 Octobre 2008 PRATIC RIOM

Le WiFi sécurisé. 16 Octobre 2008 PRATIC RIOM Le WiFi sécurisé 16 Octobre 2008 PRATIC RIOM Plan Introduction Les réseaux sans fil WiFi Les risques majeurs liés à l utilisation d un réseau WiFi Comment sécuriser son réseau WiFi La cohabitation entre

Plus en détail

Quelle est l incidence probable du passage d une architecture d entreprise conventionnelle à un réseau totalement convergé?

Quelle est l incidence probable du passage d une architecture d entreprise conventionnelle à un réseau totalement convergé? Quelle couche du modèle de conception de réseau hiérarchique est le backbone à haut débit de l interréseau, où haute disponibilité et redondance sont vitales? Groupe de travail étendu Quelle couche du

Plus en détail

Chapitre II : Les Réseaux Informatiques. Smii_adn@yahoo.fr 1

Chapitre II : Les Réseaux Informatiques. Smii_adn@yahoo.fr 1 Chapitre II : Les Réseaux Informatiques Smii_adn@yahoo.fr 1 I- Introduction : Un réseau informatique est un ensemble d appareils(ordinateurs et périphériques)reliés entre eux dans le but de permettre à

Plus en détail

Développement d applications Web

Développement d applications Web Développement d applications Web (Cours 1) 2 ème année Licence Informatique Université Abou-Bakr Belkaïd - Tlemcen Année 2014/2015 Houari Mahfoud houari.mahfoud@gmail.com hmahfoud.wordpress.com Version

Plus en détail

Fiche d identité produit

Fiche d identité produit Fiche d identité produit Référence : DWL-3200AP Désignation Point d accès sans fil administrable avec technologie PoE Clientèle cible Petites entreprises, entrepôts, distributeurs Écoles et autres bâtiments

Plus en détail

Réseaux M2 CCI SIRR. Introduction / Généralités

Réseaux M2 CCI SIRR. Introduction / Généralités Réseaux M2 CCI SIRR Introduction / Généralités Isabelle Guérin Lassous Isabelle.Guerin-Lassous@ens-lyon.fr http://perso.ens-lyon.fr/isabelle.guerin-lassous 1 Objectifs Connaissances générales sur les réseaux

Plus en détail

Architectures Java pour applications mobiles

Architectures Java pour applications mobiles Architectures Java pour applications mobiles L application mobile en phase de devenir incontournable. Début 2010, 200 000 applications mobiles. Fin 2011, le cap du million est franchi. Derrière cette croissance

Plus en détail

Les Réseaux : Quelques Notions de base. Cycle de formation Ramage 2 Mars 2011

Les Réseaux : Quelques Notions de base. Cycle de formation Ramage 2 Mars 2011 Les Réseaux : Quelques Notions de base Cycle de formation Ramage 2 Mars 2011 1 Agenda Concepts et introduction aux réseaux Les Réseaux Locaux Internet Le Web Les Réseaux longue distance Exercices pratiques

Plus en détail

NOTIONS DE RESEAUX INFORMATIQUES

NOTIONS DE RESEAUX INFORMATIQUES NOTIONS DE RESEAUX INFORMATIQUES GENERALITES Définition d'un réseau Un réseau informatique est un ensemble d'équipements reliés entre eux afin de partager des données, des ressources et d'échanger des

Plus en détail

Solutions de gestion de la sécurité Livre blanc

Solutions de gestion de la sécurité Livre blanc Solutions de gestion de la sécurité Livre blanc L intégration de la gestion des identités et des accès avec l authentification unique Objectif : Renforcer la politique de sécurité et améliorer la productivité

Plus en détail

NFP111 Systèmes et Applications Réparties

NFP111 Systèmes et Applications Réparties NFP111 Systèmes et Applications Réparties 1 de 16 NFP111 Systèmes et Applications Réparties Cours 10 - Les Enterprise Java Beans ( aux serveurs ) Claude Duvallet Université du Havre UFR Sciences et Techniques

Plus en détail

Des performances bi-coeur puissantes pour les entreprises d aujourd hui et de demain

Des performances bi-coeur puissantes pour les entreprises d aujourd hui et de demain Performances double coeur Puissantes Des performances bi-coeur puissantes pour les entreprises d aujourd hui et de demain Avec sa dernière gamme d ordinateurs portables professionnels équipés du processeur

Plus en détail

ZigBee Documentation. Release 0.1. Rémy HUBSCHER

ZigBee Documentation. Release 0.1. Rémy HUBSCHER ZigBee Documentation Release 0.1 Rémy HUBSCHER October 28, 2013 CONTENTS i ii ZigBee Documentation, Release 0.1 Note: Ce cours est collaboratif, n hésitez pas à participer à sa rédaction, corriger une

Plus en détail

Spécifications Techniques Générales. Techno Pole Internet. Lycée Djignabo / Ziguinchor

Spécifications Techniques Générales. Techno Pole Internet. Lycée Djignabo / Ziguinchor Techno Pole Internet Lycée Djignabo / Ziguinchor Sommaire 1 ARCHITECTURE LOGICIELLE 2 1.1 APACHE, UN SERVEUR POLYVALENT, PERFORMANT ET MONDIALEMENT RECONNU 2 1.2 ARCHITECTURE LOGICIELLE DU SERVEUR 2 1.3

Plus en détail

Mobilité Multimodale Intelligente Urbanisme, tourisme, logistique urbaine économiques

Mobilité Multimodale Intelligente Urbanisme, tourisme, logistique urbaine économiques Plateforme de recherche et d expérimentation pour le développement de l innovation dans la mobilité Nouveaux services de mobilité et systèmes de transport intelligents Quels modèles économiques? Quelle

Plus en détail

Middleware pour Software Radio

Middleware pour Software Radio Middleware pour Software Radio 1 Middleware pour Software Radio systèmes d'exploitation spécifiques aux fournisseurs d équippement standards : Symbian Windows Pocket PC 2 Middleware pour Software Radio

Plus en détail

Routeur Gigabit WiFi AC 1200 Dual Band

Routeur Gigabit WiFi AC 1200 Dual Band Performance et usage AC1200 Vitesse WiFi AC1200-300 + 867 Mbps Couverture Wi-Fi dans toute la maison 1200 DUAL BAND 300+900 RANGE Idéal pour connecter de nombreux périphériques WiFi au réseau Application

Plus en détail

Interopérabilité dans l embarqué. Eric OURSEL EURIWARE Architecte du système d information OPC Foundation Technical Advisory Council Member

Interopérabilité dans l embarqué. Eric OURSEL EURIWARE Architecte du système d information OPC Foundation Technical Advisory Council Member Interopérabilité dans l embarqué Eric OURSEL EURIWARE Architecte du système d information OPC Foundation Technical Advisory Council Member Plan La problématique de l interopérabilité dans l embarqué Les

Plus en détail

Communication Visuelle par Composition de Flux Vidéo

Communication Visuelle par Composition de Flux Vidéo Communication Visuelle par Composition de Flux Vidéo Phuong Hoang Nguyen, Jozef Hatala, Gilles Privat, Pascal Sicard² FT R&D DIH/OCF - LSR-IMAG² Le présent document contient des informations qui sont la

Plus en détail

DESCRIPTIF DES PROJETS 3EME ANNEE QUI SERONT PRESENTES LORS DE LA JOURNEE DE PROJET DE FIN D ETUDES LE 31/01/2013

DESCRIPTIF DES PROJETS 3EME ANNEE QUI SERONT PRESENTES LORS DE LA JOURNEE DE PROJET DE FIN D ETUDES LE 31/01/2013 DESCRIPTIF DES PROJETS 3EME ANNEE QUI SERONT PRESENTES LORS DE LA JOURNEE DE PROJET DE FIN D ETUDES LE 31/01/2013 PROJET N 1 : SECURISATION DE MACHINES VIRTUELLES La virtualisation d OS ou de serveurs

Plus en détail

Propagation d événements entre passerelles OSGi

Propagation d événements entre passerelles OSGi Propagation d événements entre passerelles OSGi Didier Donsez*, Gaël Thomas (* puis +) * Université Joseph Fourier (Grenoble 1) IMA IMAG/LSR/ADELE (UMR CNRS 5526) + Université Pierre et Marie Curie (Paris

Plus en détail

Les enjeux de la mobilité et de la réalité augmentée dans les jeux éducatifs localisés. GéoEduc3D

Les enjeux de la mobilité et de la réalité augmentée dans les jeux éducatifs localisés. GéoEduc3D Les enjeux de la mobilité et de la réalité augmentée dans les jeux éducatifs localisés Le projet de recherche GéoEduc3D Sylvain GENEVOIS Chargé d études et de recherche (INRP, équipe EducTice) Docteur

Plus en détail

Sécurité des réseaux sans fil

Sécurité des réseaux sans fil Sécurité des réseaux sans fil Matthieu Herrb CNRS-LAAS matthieu.herrb@laas.fr Septembre 2003 SIARS Toulouse 2003 Plan La technologie sans fils Faiblesses et Attaques Architecture Sécurisation des postes

Plus en détail

Chapitre I. Notions de base. Septembre 2008 I. Notions de base 1. But du chapitre. Connaître types de réseaux PAN, LAN, MAN, et WAN.

Chapitre I. Notions de base. Septembre 2008 I. Notions de base 1. But du chapitre. Connaître types de réseaux PAN, LAN, MAN, et WAN. Chapitre I Notions de base Septembre 2008 I. Notions de base 1 But du chapitre Connaître types de réseaux PAN, LAN, MAN, et WAN. Connaître les différentes topologies (bus, anneau, étoile, maillée) et leurs

Plus en détail

INTERNET est un RESEAU D ORDINATEURS RELIES ENTRE EUX A L ECHELLE PLANETAIRE. Internet : interconnexion de réseaux (anglais : net = réseau)

INTERNET est un RESEAU D ORDINATEURS RELIES ENTRE EUX A L ECHELLE PLANETAIRE. Internet : interconnexion de réseaux (anglais : net = réseau) CS WEB Ch 1 Introduction I. INTRODUCTION... 1 A. INTERNET INTERCONNEXION DE RESEAUX... 1 B. LE «WEB» LA TOILE, INTERCONNEXION DE SITES WEB... 2 C. L URL : LOCALISER DES RESSOURCES SUR L INTERNET... 2 D.

Plus en détail

Partie A Mise en place d un réseau local... 15 1 Comprendre les réseaux... 17

Partie A Mise en place d un réseau local... 15 1 Comprendre les réseaux... 17 Partie A Mise en place d un réseau local... 15 1 Comprendre les réseaux... 17 1.1 Qu est-ce qu un réseau informatique?... 19 1.2 À quoi sert un réseau local?... 22 1.3 La transmission de données... 28

Plus en détail

*4D, quand c est la solution qui compte. 4D démocratise les services Web

*4D, quand c est la solution qui compte. 4D démocratise les services Web *4D, quand c est la solution qui compte. 4D démocratise les services Web Table des matières I. INTRODUCTION page 3 II. VERS UNE DEFINITION DES SERVICES WEB 1. Qu est ce que c est? page 3 2. A quoi ça sert?

Plus en détail

Exploiter la connexion Internet de la Freebox 95

Exploiter la connexion Internet de la Freebox 95 CHAPITRE 1 Découvrir l offre ADSL de Free 11 1.1. Introduction et définitions... 12 Qu est-ce qu Internet?... 15 Qu est-ce que l ADSL?... 16 La technologie xdsl... 19 L ADSL et le réseau téléphonique de

Plus en détail

Vers un nouveau paradigme d interaction humain-ordinateur porté

Vers un nouveau paradigme d interaction humain-ordinateur porté Vers un nouveau paradigme d interaction humain-ordinateur porté Nicolas Plouznikoff nicolas.plouznikoff_à_polymtl.ca Alexandre Plouznikoff alexandre.plouznikoff_à_polymtl.ca (étudiant au doctorat, génie

Plus en détail

Fiche d identité produit

Fiche d identité produit Fiche d identité produit Référence DNS-313 Désignation Boîtier de stockage réseau SATA à 1 baie Clientèle cible Particuliers Accroche marketing Proposé à un prix défiant toute concurrence, le boîtier de

Plus en détail

Réseaux informatiques

Réseaux informatiques Page 1 sur 8 Réseaux informatiques Introduction Matériel Logiciel Internet Introduction Réseau d'ordinateurs: Ensemble de machines connectées par un média leur permettant d'échanger des informations Matériel

Plus en détail

Business Intelligence (BI) Stratégie de création d un outil BI

Business Intelligence (BI) Stratégie de création d un outil BI Business Intelligence (BI) La Business intelligence est un outil décisionnel incontournable à la gestion stratégique et quotidienne des entités. Il fournit de l information indispensable, sous plusieurs

Plus en détail

Tout pour monter son site Web. IUFM de Bourgogne

Tout pour monter son site Web. IUFM de Bourgogne Tout pour monter son site Web IUFM de Bourgogne Pourquoi utiliser les technologies Web? Visible par toutes les plates-formes (PC, Mac, Unix ) Technologies simples et descriptives Contenu principalement

Plus en détail

Cisco Secure Access Control Server Solution Engine. Introduction. Fiche Technique

Cisco Secure Access Control Server Solution Engine. Introduction. Fiche Technique Fiche Technique Cisco Secure Access Control Server Solution Engine Cisco Secure Access Control Server (ACS) est une solution réseau d identification complète qui offre à l utilisateur une expérience sécurisée

Plus en détail

CAS IT-Interceptor. Formation «Certificate of Advanced Studies»

CAS IT-Interceptor. Formation «Certificate of Advanced Studies» CAS IT-Interceptor Formation «Certificate of Advanced Studies» Description détaillée des contenus de la formation. Structure, objectifs et contenu de la formation La formation est structurée en 3 modules

Plus en détail

Les solutions centre de données virtuel et Infrastructure-service de Bell

Les solutions centre de données virtuel et Infrastructure-service de Bell Les solutions centre de données virtuel et Infrastructure-service de Bell Zied Hammami Directeur Principal- Spécialiste centre de données 14 novembre 2013 Ordre du jour Les centres de données de Bell Centre

Plus en détail

Systèmes d Information Avancés (et répartis)

Systèmes d Information Avancés (et répartis) Systèmes d Information Avancés (et répartis) Université Lyon 1 MIAGE L. Médini, mars 2005 Plan des cours Protocole HTTP et programmation serveur Architectures réparties Objets distribués Introduction aux

Plus en détail

Libérez votre intuition

Libérez votre intuition Présentation de Qlik Sense Libérez votre intuition Qlik Sense est une application nouvelle génération de visualisation de données en libre-service qui permet à chacun de créer facilement des visualisations

Plus en détail

Programmation du Web : Présentation du Web dynamique

Programmation du Web : Présentation du Web dynamique Programmation du Web : Présentation du Web dynamique Jean-Baptiste Vioix (Jean-Baptiste.Vioix@u-bourgogne.fr) IUT de Dijon-Auxerre - LE2I http://jb.vioix.free.fr 1-8 Présentation Nécessité du web dynamique

Plus en détail

Le client/serveur repose sur une communication d égal à égal entre les applications.

Le client/serveur repose sur une communication d égal à égal entre les applications. Table des matières LES PRINCIPES DE BASE... 1 Présentation distribuée-revamping...2 Présentation distante...3 Traitements distribués...3 données distantes-rd...4 données distribuées-rda distribué...4 L'ARCHITECTURE

Plus en détail

Cours Informatique 1 Chapitre 4 : Introduction aux. Par Monsieur SADOUNI Salheddine

Cours Informatique 1 Chapitre 4 : Introduction aux. Par Monsieur SADOUNI Salheddine Cours Informatique 1 Chapitre 4 : Introduction aux Réseaux Informatiques Par Monsieur SADOUNI Salheddine Introduction La Téléinformatique est la science qui s occupe : des méthodes des techniques des équipements

Plus en détail

ARCHITECTURE CLIENT / SERVEUR

ARCHITECTURE CLIENT / SERVEUR ARCHITECTURE CLIENT / SERVEUR ARCHITECTURE CLIENT/SERVEUR Définition : L'architecture client serveur s'appuie sur un poste central, le serveur, qui envoit des données aux machines clientes. Des programmes

Plus en détail

Architecture des systèmes d information

Architecture des systèmes d information Architecture des systèmes d information Table des matières 1 La décennie 70 1 2 Le modèle relationnel (les années 80) 1 3 Enrichissement du relationnel (les années 80/90) 2 4 Système d informations (les

Plus en détail

Systèmes d'informations historique et mutations

Systèmes d'informations historique et mutations Systèmes d'informations historique et mutations Christophe Turbout SAIC-CERTIC Université de Caen Basse-Normandie Systèmes d'informations : Historique et mutations - Christophe Turbout SAIC-CERTIC UCBN

Plus en détail

Routeur intelligent Gigabit WiFi AC Dual Band R6250

Routeur intelligent Gigabit WiFi AC Dual Band R6250 Performance et usage AC1600 Vitesse Wi-Fi AC1600 300 + 1300 Mbps Meilleure couverture Wi-Fi pour les grandes maisons 1600 DUAL BAND 300 + 1300 portée Idéal pour les réseaux avec plus de 10 périphériques

Plus en détail

L essentiel. Coopérative, flexible, très performante : la plateforme Engineering Base. web aucotec.com

L essentiel. Coopérative, flexible, très performante : la plateforme Engineering Base. web aucotec.com L essentiel Coopérative, flexible, très performante : la plateforme Engineering Base web aucotec.com Les défis La globalisation des structures d ingénierie avec le travail en réseau sur des sites dispersés

Plus en détail

Sauvegarde coopérative entre pairs pour dispositifs mobiles

Sauvegarde coopérative entre pairs pour dispositifs mobiles Sauvegarde coopérative entre pairs pour dispositifs mobiles 1 Sauvegarde coopérative entre pairs pour dispositifs mobiles Ludovic Courtès, Marc-Olivier Killijian, David Powell, Matthieu Roy Sauvegarde

Plus en détail

«Scale-to-fit» Storage

«Scale-to-fit» Storage LIVRE BLANC «Scale-to-fit» Storage Faites évoluer votre stockage de façon totalement transparente grâce au «Scale-to-Fit» de Nimble Storage. Ce livre blanc explique comment les solutions Nimble Storage

Plus en détail

PRESENTATION GENERALE

PRESENTATION GENERALE PRESENTATION GENERALE Contexte Dans le cadre du partenariat entre l Agence universitaire de la Francophonie (AUF) via son Bureau Caraïbe et l Université d Etat d Haïti (UEH), une série de quatre formations

Plus en détail

Programmation Avancée pour le Web

Programmation Avancée pour le Web L3 Informatique Option : ISIL Programmation Avancée pour le Web RAMDANI Med U Bouira 1 Contenu du module Introduction aux applications Web Rappels sur les sites Web Conception d une application Web Notion

Plus en détail

Architecture Orientée Service, JSON et API REST

Architecture Orientée Service, JSON et API REST UPMC 3 février 2015 Précedemment, en LI328 Architecture générale du projet Programmation serveur Servlet/TOMCAT Aujourd hui Quelques mots sur les SOA API - REST Le format JSON API - REST et Servlet API

Plus en détail

1 LE L S S ERV R EURS Si 5

1 LE L S S ERV R EURS Si 5 1 LES SERVEURS Si 5 Introduction 2 Un serveur réseau est un ordinateur spécifique partageant ses ressources avec d'autres ordinateurs appelés clients. Il fournit un service en réponse à une demande d un

Plus en détail

L INFORMATION GEOGRAPHIQUE

L INFORMATION GEOGRAPHIQUE Champs sur Marne ENSG/CERSIG Le 19-nove.-02 L INFORMATION GEOGRAPHIQUE Archivage Le Système d information géographique rassemble de l information afin de permettre son utilisation dans des applications

Plus en détail

Optimisez vos environnements Virtualisez assurément

Optimisez vos environnements Virtualisez assurément Optimisez vos environnements Virtualisez assurément Présenté par Jean-Steve Shaker Architecte de solutions - Virtualisation Une approche unique et simplifiée Solutions en Solutions d infrastructure infrastructure

Plus en détail

1.Introduction - Modèle en couches - OSI TCP/IP

1.Introduction - Modèle en couches - OSI TCP/IP 1.Introduction - Modèle en couches - OSI TCP/IP 1.1 Introduction 1.2 Modèle en couches 1.3 Le modèle OSI 1.4 L architecture TCP/IP 1.1 Introduction Réseau Télécom - Téléinformatique? Réseau : Ensemble

Plus en détail

Architectures et Web

Architectures et Web Architectures et Web Niveaux d'abstraction d'une application En règle générale, une application est découpée en 3 niveaux d'abstraction : La couche présentation ou IHM (Interface Homme/Machine) gère les

Plus en détail

Étude des solutions de connexion pour postes nomades dans le contexte d'un laboratoire de recherche. Sommaire. I. Problématique du nomadisme au CNRS

Étude des solutions de connexion pour postes nomades dans le contexte d'un laboratoire de recherche. Sommaire. I. Problématique du nomadisme au CNRS Université de Corse DESS ISI Étude des solutions de connexion pour postes nomades dans le contexte d'un laboratoire de recherche Manuel BERTRAND Septembre 2004 Sommaire I. Problématique du nomadisme au

Plus en détail

Les réseaux étendus. Solutions proposées en France. Marie-pascale Delamare

Les réseaux étendus. Solutions proposées en France. Marie-pascale Delamare Les réseaux étendus Solutions proposées en France Les réseaux étendus Ils fonctionnent au-delà de la portée géographique des réseaux LAN. Ils utilisent les services d'opérateurs de télécommunication. Ils

Plus en détail

PLATEFORME MÉTIER DÉDIÉE À LA PERFORMANCE DES INSTALLATIONS DE PRODUCTION

PLATEFORME MÉTIER DÉDIÉE À LA PERFORMANCE DES INSTALLATIONS DE PRODUCTION PLATEFORME MÉTIER DÉDIÉE À LA PERFORMANCE DES INSTALLATIONS DE PRODUCTION KEOPS Automation Espace Performance 2B, rue du Professeur Jean Rouxel BP 30747 44481 CARQUEFOU Cedex Tel. +33 (0)2 28 232 555 -

Plus en détail

Moderniser. le système d information et le portefeuille applicatif. www.bull.com

Moderniser. le système d information et le portefeuille applicatif. www.bull.com Moderniser le système d information et le portefeuille applicatif L évolution technologique des plates-formes, l ouverture du système d information et la modernisation du portefeuille applicatif sont des

Plus en détail

Méthode de Test. Pour WIKIROUTE. Rapport concernant les méthodes de tests à mettre en place pour assurer la fiabilité de notre projet annuel.

Méthode de Test. Pour WIKIROUTE. Rapport concernant les méthodes de tests à mettre en place pour assurer la fiabilité de notre projet annuel. Méthode de Test Pour WIKIROUTE Rapport concernant les méthodes de tests à mettre en place pour assurer la fiabilité de notre projet annuel. [Tapez le nom de l'auteur] 10/06/2009 Sommaire I. Introduction...

Plus en détail

Architectures Parallèles

Architectures Parallèles Architectures Parallèles Cours pour Ingénieur Préparé par Dr. Olfa Hamdi-Larbi ola_ola79@yahoo.fr Reçoit les signaux du contrôleur, cherche les données et les traite Instructions, Données à traiter et

Plus en détail

#IOT. Internet des Objets. @Tahraoui_Samir @Hamza_Reguig_Zoheir #IGE36 #INTTIC. #Encadreur @Mekelleche_Yekhlef

#IOT. Internet des Objets. @Tahraoui_Samir @Hamza_Reguig_Zoheir #IGE36 #INTTIC. #Encadreur @Mekelleche_Yekhlef Internet des Objets @Tahraoui_Samir @Hamza_Reguig_Zoheir #IGE36 #INTTIC #Encadreur @Mekelleche_Yekhlef Introduction Technologies Utilisées Applications Internet of Everything Conclusion Notre Application

Plus en détail

PROGRAMME DETAILLE. Parcours en première année en apprentissage. Travail personnel. 4 24 12 24 CC + ET réseaux

PROGRAMME DETAILLE. Parcours en première année en apprentissage. Travail personnel. 4 24 12 24 CC + ET réseaux PROGRAMME DETAILLE du Master IRS Parcours en première année en apprentissage Unités d Enseignement (UE) 1 er semestre ECTS Charge de travail de l'étudiant Travail personnel Modalités de contrôle des connaissances

Plus en détail

de survie du chef de projet

de survie du chef de projet KIT de survie du chef de projet 01 1 2 3 4 5 6 04 03 07 07 03 03 LE SERVEUR LE CLIENT TECHNOLOGIE WEB CLIENT LE SERVEUR WEB TECHNIQUES & CADRE DE TRAVAIL APPLICATIONS 101 LE SERVEUR Un serveur informatique

Plus en détail

L'interopérabilité. Ou comment les programmes apprennent à se parler! Séminaire Patient numérique 20 octobre 2011 Pablo d Alcantara, PhD

L'interopérabilité. Ou comment les programmes apprennent à se parler! Séminaire Patient numérique 20 octobre 2011 Pablo d Alcantara, PhD L'interopérabilité Ou comment les programmes apprennent à se parler! Séminaire Patient numérique 20 octobre 2011 Pablo d Alcantara, PhD Présentation Ingénieur Physicien Docteur en Sciences Biomédicales

Plus en détail

1. Introduction à la distribution des traitements et des données

1. Introduction à la distribution des traitements et des données 2A SI 1 - Introduction aux SI, et à la distribution des traitements et des données Stéphane Vialle Stephane.Vialle@supelec.fr http://www.metz.supelec.fr/~vialle Support de cours élaboré avec l aide de

Plus en détail

Fiche d identité produit

Fiche d identité produit Fiche d identité produit Référence DCS-3420 Désignation Caméra Internet sans fil à vision diurne et nocturne Clientèle cible Entreprises Secteur public Secteur de la surveillance Accroche marketing En

Plus en détail

PRIMAVERA P6 ENTERPRISE PROJECT PORTFOLIO MANAGEMENT WEB SERVICES

PRIMAVERA P6 ENTERPRISE PROJECT PORTFOLIO MANAGEMENT WEB SERVICES PRIMAVERA P6 ENTERPRISE PROJECT PORTFOLIO MANAGEMENT WEB SERVICES DÉCOUVREZ DES POSSIBILITÉS ILLIMITÉES GRÂCE A L INTÉGRATION À DES SYSTÈMES D ENTREPRISE EXISTANTS FONCTIONNALITÉS Connectivité des systèmes

Plus en détail

Gestion de flotte dans un bureau de géomètre LE BON CHOIX?

Gestion de flotte dans un bureau de géomètre LE BON CHOIX? Gestion de flotte dans un bureau de géomètre LE BON CHOIX? Gestion de flotte dans un bureau de géomètre Sommaire Présentation de l'entreprise Situation avant le Système 1200 Objectifs Notre flotte Configuration

Plus en détail

Démarrer. Agenda. Constats et enjeux Terminaux Mobiles Architecture Étude de cas

Démarrer. Agenda. Constats et enjeux Terminaux Mobiles Architecture Étude de cas Démarrer La Mobilité David Hernie Division Mobilité Entreprises EZOS s.a. Juin 2006 Nouveau Contacts Agenda Constats et enjeux Terminaux Mobiles Architecture Étude de cas 1 Problématique Renouvellement

Plus en détail

Caméra embarquée sur Ethernet / Internet

Caméra embarquée sur Ethernet / Internet Caméra embarquée sur Ethernet / Internet Projet de semestre de Sylvain Pasini Professeur : Responsable : Paulo Ienne René Beuchat Lausanne, le 10 février 2003 Sylvain Pasini 1 1. Objectifs 2. Applications

Plus en détail

VueTel Italia. Nouveau carrier mondial de services voix et données

VueTel Italia. Nouveau carrier mondial de services voix et données VueTel Italia. Nouveau carrier mondial de services voix et données L Afrique et la Méditerranée toujours mieux connectées au reste du monde SERVICES DE TELECOMMUNICATIONS WHOLESALE voix données internet

Plus en détail

Technologies et Knowledge Management. Knowledge Management. Panorama des technologies. Gilles Balmisse. Journée EGIDE - 4 mars 2003 1

Technologies et Knowledge Management. Knowledge Management. Panorama des technologies. Gilles Balmisse. Journée EGIDE - 4 mars 2003 1 Journée EGIDE - 4 mars 2003 1 Knowledge Management Panorama des technologies Journée EGIDE - 4 mars 2003 2 AU SOMMAIRE Introduction PARTIE 1 Panorama des technologies PARTIE 2 Portail de KM Conclusion

Plus en détail

Base de Données Economiques & Sociales (dite UNIQUE) des entreprises

Base de Données Economiques & Sociales (dite UNIQUE) des entreprises Base de Données Economiques & Sociales (dite UNIQUE) des entreprises SOLUTION DÉDIÉE, HAUTEMENT SÉCURISÉE ET FORTEMENT PERSONNALISABLE À MOINDRE COÛT AVEC OFFRE DE DÉVELOPPEMENTS SPÉCIFIQUES A PRIX FORFAITAIRES.

Plus en détail

LOT03P6 - Domino 8.5 : XPages dans Domino Designer 8.5 - Partie 6

LOT03P6 - Domino 8.5 : XPages dans Domino Designer 8.5 - Partie 6 LOT03P6 - Domino 8.5 : XPages dans Domino Designer 8.5 - Partie 6 Objectifs du développement en 8.5 Fournir un outil de développement moderne Faire pour les développeurs ce que Notes 8 a fait pour l'utilisateur

Plus en détail

Les serveurs d applications :une introduction

Les serveurs d applications :une introduction Les serveurs d applications : une introduction Université du Havre UFR Sciences et Techniques 25 rue Philippe Lebon - BP 540 76058 LE HAVRE CEDEX Claude.Duvallet@gmail.com Octobre 2006 Plan de la présentation

Plus en détail

Fiche d identité produit

Fiche d identité produit Fiche d identité produit Référence DCS-5220 Désignation Caméra réseau sans fil panoramique et inclinable Clientèle cible Garantie 2 ans Particuliers Petites et moyennes entreprises Accroche marketing La

Plus en détail

Présentation générale des Web Services

Présentation générale des Web Services Présentation générale des Web Services Vue Globale Type d'architecture reposant sur les standards de l'internet Alternative aux architectures classiques : Client/serveur n/tiers Orientée services permettant

Plus en détail

L intelligence intégrée et connectée au cœur de vos projets. Dossier de presse

L intelligence intégrée et connectée au cœur de vos projets. Dossier de presse 01110010100110011000101101 0111001010011001101110010100110011010101001110010100111100100110101001 01110010100110011011100101001100110001011010100110111 L intelligence intégrée et connectée au cœur de vos

Plus en détail

PLAN. I. Pourquoi : les besoins, les types d applications

PLAN. I. Pourquoi : les besoins, les types d applications PLAN I. Pourquoi : les besoins, les types d applications II. Comment : les technos et pratiques dont on dispose pour mettre en œuvre les applications III. Avec quels outils III.1 Introduction aux IDE III.2

Plus en détail

Technologies du Multimédia et du Web

Technologies du Multimédia et du Web 3 ème Année Licence appliquée Technologies du Multimédia et du Web MoezBEN HAJ HMIDA ISSAT Sousse 2009/2010 Plan Les systèmes e-services Évolution des architectures d applications Les architectures client/serveur

Plus en détail

MAXPRO. Cloud HÉBERGEMENT DÉMATIÉRALISÉ DE SERVICES VIDÉO POUR LA PROTECTION DE VOTRE ENTREPRISE. Surveillance vidéo hébergée

MAXPRO. Cloud HÉBERGEMENT DÉMATIÉRALISÉ DE SERVICES VIDÉO POUR LA PROTECTION DE VOTRE ENTREPRISE. Surveillance vidéo hébergée MAXPRO Cloud HÉBERGEMENT DÉMATIÉRALISÉ DE SERVICES VIDÉO POUR LA PROTECTION DE VOTRE ENTREPRISE Surveillance vidéo hébergée DISPONIBILITÉ TOTALE Vidéo dans le Cloud 2 À tout instant, partout Pourquoi le

Plus en détail

EXTENSION de Microsoft Dynamics CRM 2013. Réf FR 80452

EXTENSION de Microsoft Dynamics CRM 2013. Réf FR 80452 EXTENSION de Microsoft Dynamics CRM 2013 Réf FR 80452 Durée : 3 jours A propos de ce cours : Ce cours offre une information interactive et détaillée sur le développement d extensions pour Microsoft Dynamics

Plus en détail

Conception des systèmes répartis

Conception des systèmes répartis Conception des systèmes répartis Principes et concepts Gérard Padiou Département Informatique et Mathématiques appliquées ENSEEIHT Octobre 2012 Gérard Padiou Conception des systèmes répartis 1 / 37 plan

Plus en détail