Jeux Pervasifs. Mail: Web: Université de Nice - Sophia Antipolis

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Jeux Pervasifs. Mail: Stephane.Lavirotte@unice.fr Web: http://stephane.lavirotte.com/ Université de Nice - Sophia Antipolis"

Transcription

1 Jeux Pervasifs Mail: Web: Université de Nice - Sophia Antipolis

2 Quelques Définitions Savoir de quoi on parle 16/03/2015 S. Lavirotte 2

3 Jouer partout Jeux Nomades : Hier et Aujourdh ui Console portables Permet de jouer dans des situations stationnaires successives Ne tire pas parti de l environnement qui nous entoure 16/03/2015 S. Lavirotte 3

4 Jouer en situation de mobilité Jeux Mobiles : Aujourd hui On joue tout en bougeant Le jeu tire parti de la mobilité (basé sur la localisation) Ne réagit pas à l environnement qui entoure le joueur 16/03/2015 S. Lavirotte 4

5 Inclus dans certains GPS (Garmin) Memory Race Virtua Maze Jeux Mobiles : Quelques Exemples Téléphones Mobiles: de nombreuses expérimentations depuis 2009 The Journey Aventure: détective où la mobilité vous fait avancer dans le jeu Wherigo Exploration de lieux et résolution de puzzles CanYouStopIt Aventure: post-apocalyptique à Lille (développé par SFR) Pac Manhattan Jeu de Pac Man dans les rues de New York 16/03/2015 S. Lavirotte 5

6 16/03/2015 S. Lavirotte 6

7 Jouer dans le monde réel Jeux Pervasifs : Demain Le jeu est en interaction avec le monde réel / physique 16/03/2015 S. Lavirotte 7

8 Caractéristiques Jeux basés sur les propriétés suivantes : Jeux Pervasifs Caractéristiques La localisation et se déroulant en temps réel (24h / 24) En interaction avec le monde physique réel qui vous entoure Basé sur 3 technologies de base Des dispositifs mobiles Des moyens de communication sans fil Des technologies de capteurs (pour percevoir le contexte du joueur) Types de jeux pervasifs Jeux classiques dans le monde réel Jeux focalisés sur les interactions sociales Jeux éducatifs 16/03/2015 S. Lavirotte 8

9 Contraintes de Mise en Œuvre Technologiques Incertitude des mesures Positionnement Milieu GSM GPS Mesures perceptuelles Vie privée Gestion des ressources Disponibilité, Latence, Fiabilité des Jeux Pervasifs Précision Couverture Précision Couverture Précision Couverture Urbain 20m 70% 300m 100% 10m 90% Résidentiel 60m 50% 600m 99% 10m 99% Rurale 100m 10% 2km 95% 10m 100% Forte demande en matière de sécurité, confidentialité et fiabilité 16/03/2015 S. Lavirotte 9

10 Conclusion Le visuel cède sa place au corps tout entier Vision par ordinateur, capteurs/actuateurs/transducteurs Les interfaces mélangent le physique et le virtuel comme le jeu mixe le réel et l illusion Interfaces tangibles, mixtes, augmentées, réelles Le terrain de jeu est désormais le monde réel Jeux pervasifs, ubigames, seamless, géo-localisés (GPS, RFID) De nouvelles manières de jouer! Importance des Prototypes 16/03/2015 S. Lavirotte 10

11 Evolutions Technologiques Ce qui rend possible les Jeux Pervasifs 16/03/2015 S. Lavirotte 11

12 Evolution des Technologies Technologies Capacité de calcul De plus en plus de puissance de calcul (Loi de Moore) Nouveaux matériaux Polymères, Semi-conducteurs, Laser, Communication Oublier le modèle OSI / ISO Capteurs omniprésents Miniaturisation et communication Localisation: savoir où l on est et où sont les autres Evolution du point de vue (informatique et pour le jeu) L utilisateur est central et mobile! Mais problèmes toujours présents: Augmentation des coûts, Gestion de l énergie 16/03/2015 S. Lavirotte 12

13 La loi de Moore (1965) La capacité de stockage et la vitesse des processeurs double tous les 18 mois Moins cher, plus petit, plus rapide Croissance exponentielle Ceci probablement encore pour quelques années au moins 16/03/2015 S. Lavirotte 13

14 De Nouveaux Matériaux Semiconducteurs organiques Afficheurs plastiques Affichage flexibles 16/03/2015 S. Lavirotte 14

15 De Nouvelles Interfaces Interface utilisateur sur la peau 16/03/2015 S. Lavirotte 15

16 Modèle multi-sphère du WWRF Modèle multi-sphère du WWRF (World Wireless Research Forum) De la Sphère de proximité à la Cyber-Sphère Sphère 1 : Individuelle PAN (Personal Area) BAN (Body Area) Sphère 2 : Proximité Environnement immédiat Partenaires immédiats Sphère 3 : Organisation Accès Radio (Globale) Cyberworld Sphère 4 : Globale Interconnexion 16/03/2015 S. Lavirotte 16

17 Sphère Individuelle 1. Réseau Personnel Sphère (Multisphère) Description Technologies filaires Technologies sans fil Individuelle Entité, Individu, Contact réseaux «wearable», USB sans-racine / On- The-Go Bluetooth, , Ultra Wide Band, IEEE802.11, HomeRF, Hiperlan, RFID, NFC 16/03/2015 S. Lavirotte 17

18 Sphère de Proximité 2. Environnement Immédiat Sphère (Multisphère) Description Technologies filaires Technologies sans fil Proximité Collègue/bureau, Famille/pièce, Environnement immédiat Ethernet (10-100Mb), USB, IEEE1394, série, parallèle, X-10, EoP, PCI nouvelle génération, HomePNA Bluetooth, IrDA, IEEE802.11, HomeRF, Hiperlan, Ultra Wide Band, Wireless firewire 16/03/2015 S. Lavirotte 18

19 Sphère plus Lointaine 3. Communications longue portée Sphère (Multisphère) Description Technologies filaires Technologies sans fil Organisation Étendu, communauté et société, liens dédiés, canaux réservés, accès publics Câble, xdsl, isdn, V90/92, Ethernet (10-100Mb/1-10Gb), EoP, (USB, IEEE1394) avec répétiteur, ATM, WDMA, IEEE802.6 (802.11, HomeRF, HiperLan) détournés, «HotSpots», MeshNetworks, Satellite (mono ou bi-directionnel) GSM, GPRS, 3G 16/03/2015 S. Lavirotte 19

20 Cyber World 4. Interconnexions et Communications Globales Sphère (Multisphère) Description Technologies filaires Technologies sans fil Globale Dorsale, ``Backbone'' WDMA, ATM Satellite 16/03/2015 S. Lavirotte 20

21 Evolution du nombre d Unités de Calcul Depuis Von Neumann les évolutions E/S COM CPU DATA Energie Pervasion /03/2015 S. Lavirotte 21 Temps Adapté de «Nano-informatique et intelligence ambiante», JB Waldner, Hermes Science Publishing, 2007

22 Des capteurs plus performants Caméras et microphones miniaturisés Capteur d emprunte digitale Capteurs radio sans alimentation Capteurs de localisation e.g. GPS 16/03/2015 S. Lavirotte 22

23 Conclusion sur les Technologies Des unités de calcul et capteurs De plus en plus nombreux De plus en plus puissants De plus en plus petits Avec une certaine autonomie et mobiles Des moyens de communication Variété adaptées à toutes les échelles Nous disposons d une infrastructure permettant la mise en œuvre de nouveaux concepts de jeu centré sur l utilisateur mobile, en connexion avec le monde réel Comment accéder à cette infrastructure de manière efficace? 16/03/2015 S. Lavirotte 23

24 Une Monde Communicant pour les Jeux Pervasifs 16/03/2015 S. Lavirotte 24

25 Contraintes de Mise en Œuvre Comment construire une application (de jeu) sans connaître à l avance l infrastructure? Nécessite la prise en compte de plusieurs paramètres Cause Illustration Implique Pas de connaissance complète a priori Hétérogénéité Dynamicité Modélisation du monde impossible Communication, Protocoles, Langages, Utilisateur mobile, Monde qui évolue, Recherche et Découverte Interopérabilité Réactivité Réagir aux changements Nouveaux dispositifs,... Adaptation L application doit s adapter dynamiquement aux variations de l environnement réel, partiellement connu a priori 16/03/2015 S. Lavirotte 25

26 Plan Un monde Communicant à base de Services Web Rappel Rapide Services Web pour Dispositifs UPnP, DPWS Construire une application à base de ces services Statiquement Problème de l adaptation dynamique uniquement aux valeurs Dynamiquement Adaptation à l infrastructure qui évolue 16/03/2015 S. Lavirotte 26

27 Evolution du Web HTML HTML HTML XML HTML XML Generation 1 Static HTML Generation 2 Web Applications Generation 3 Web Services 16/03/2015 S. Lavirotte 27

28 Un Service Web, c est quoi? Un service Web est une «unité logique applicative» accessible en utilisant les protocoles standard d Internet Une «librairie» fournissant des données et des services à d autres applications. Un objet métier qui peut être déployé et combiné sur Internet avec une faible dépendance vis-à-vis des technologies et des protocoles. Une combinaison des meilleurs aspects du développement à base de composants et du Web. Caractéristiques Réutilisable Indépendamment de la plate-forme (UNIX, Windows, ) du langage pour l implémentation (VB, C#, Java, ) la plate-forme de développement sous-jacente (.NET, J2EE, Axis ) 16/03/2015 S. Lavirotte 28

29 Mécanique Service Web Station Browser Universel Partie Cliente de l application Client HTTP Requête SOAP (XML) Réponse SOAP (XML) Serveur HTTP CGI Servlets ASP ISAPI Partie Serveur de l application 16/03/2015 S. Lavirotte 29

30 Des Web Services aux Dispositifs Phase 1 : Données, HTTP Request Phase 2 : Programmes, HTTP Response : HTML HTTP Request Phase 3 : Dispositifs HTTP Response : Données HTTP Request HTTP Response : Données Evénements 16/03/2015 S. Lavirotte 30

31 Faiblesses des Web Services dans le cadre des Dispositifs Classer et chercher : Annuaire Communiquer : Protocole Requête / Réponse Web Services pour Dispositifs : Recherche et Découverte Distribuée et Dynamique Communications Asynchrones par événements 16/03/2015 S. Lavirotte 31

32 Une infrastructure de Services pour Dispositifs S inspire des approches orientées services avec 3 évolutions majeures : Gestion de l Apparition / Disparition Découverte de services décentralisée Ajout d un mode d interaction : événementiel Recherche de service et publication contrat Service producteur Souscription Notification événementiel Cours UPnP Client 16/03/2015 S. Lavirotte 32

33 Assembler ces Services Dynamiquement Construire une application à partir des tous ces services Cours WComp 16/03/2015 S. Lavirotte 33

#IOT. Internet des Objets. @Tahraoui_Samir @Hamza_Reguig_Zoheir #IGE36 #INTTIC. #Encadreur @Mekelleche_Yekhlef

#IOT. Internet des Objets. @Tahraoui_Samir @Hamza_Reguig_Zoheir #IGE36 #INTTIC. #Encadreur @Mekelleche_Yekhlef Internet des Objets @Tahraoui_Samir @Hamza_Reguig_Zoheir #IGE36 #INTTIC #Encadreur @Mekelleche_Yekhlef Introduction Technologies Utilisées Applications Internet of Everything Conclusion Notre Application

Plus en détail

Prise en compte des ressources dans les composants logiciels parallèles

Prise en compte des ressources dans les composants logiciels parallèles Prise en compte des ressources dans les composants logiciels parallèles Aperçus de l action RASC et du projet Concerto F. Guidec Frederic.Guidec@univ-ubs.fr Action RASC Plan de cet exposé Contexte Motivations

Plus en détail

SOA et Services Web. 23 octobre 2011. SOA: Concepts de base

SOA et Services Web. 23 octobre 2011. SOA: Concepts de base SOA et Services Web 23 octobre 2011 1 SOA: Concepts de base 2 Du client serveur à la SOA N est Nest pas une démarche entièrement nouvelle: années 1990 avec les solutions C/S Besoins d ouverture et d interopérabilité

Plus en détail

L'objectif du sujet proposé est, après un état des lieux des technologies disponibles, de faire un panorama des usages courants/potentiels en

L'objectif du sujet proposé est, après un état des lieux des technologies disponibles, de faire un panorama des usages courants/potentiels en 1 L'objectif du sujet proposé est, après un état des lieux des technologies disponibles, de faire un panorama des usages courants/potentiels en agriculture en mettant en valeur les spécificités/contraintes,

Plus en détail

Vers un nouveau paradigme d interaction humain-ordinateur porté

Vers un nouveau paradigme d interaction humain-ordinateur porté Vers un nouveau paradigme d interaction humain-ordinateur porté Nicolas Plouznikoff nicolas.plouznikoff_à_polymtl.ca Alexandre Plouznikoff alexandre.plouznikoff_à_polymtl.ca (étudiant au doctorat, génie

Plus en détail

Interopérabilité dans l embarqué. Eric OURSEL EURIWARE Architecte du système d information OPC Foundation Technical Advisory Council Member

Interopérabilité dans l embarqué. Eric OURSEL EURIWARE Architecte du système d information OPC Foundation Technical Advisory Council Member Interopérabilité dans l embarqué Eric OURSEL EURIWARE Architecte du système d information OPC Foundation Technical Advisory Council Member Plan La problématique de l interopérabilité dans l embarqué Les

Plus en détail

1. Introduction à la distribution des traitements et des données

1. Introduction à la distribution des traitements et des données 2A SI 1 - Introduction aux SI, et à la distribution des traitements et des données Stéphane Vialle Stephane.Vialle@supelec.fr http://www.metz.supelec.fr/~vialle Support de cours élaboré avec l aide de

Plus en détail

Les Réseaux Informatiques

Les Réseaux Informatiques Les Réseaux Informatiques Licence Informatique, filière SMI Université Mohammed-V Agdal Faculté des Sciences Rabat, Département Informatique Avenue Ibn Batouta, B.P. 1014 Rabat Professeur Enseignement

Plus en détail

PRÉSENTATION GIGA-CONCEPT

PRÉSENTATION GIGA-CONCEPT PRÉSENTATION GIGA-CONCEPT Giga-Concept Rue Louise de Vilmorin ZA des Marsandes 91630 AVRAINVILLE - FRANCE +33.(0)1.60.82.86.33 contact@giga-concept.fr www.giga-concept.fr www.g-media.fr v1.1 2014 SOMMAIRE

Plus en détail

Chapitre 3 : Les technologies de la communication. I- Les TIC de la PME

Chapitre 3 : Les technologies de la communication. I- Les TIC de la PME Chapitre 3 : Les technologies de la communication I- Les TIC de la PME La PME est soumise a deux grandes évolutions du domaine des TIC. D une part la nomadisation des outils et d autres part le développement

Plus en détail

Sécurité des réseaux sans fil

Sécurité des réseaux sans fil Sécurité des réseaux sans fil Matthieu Herrb CNRS-LAAS matthieu.herrb@laas.fr Septembre 2003 SIARS Toulouse 2003 Plan La technologie sans fils Faiblesses et Attaques Architecture Sécurisation des postes

Plus en détail

L Internet des objets

L Internet des objets L Internet des objets Une technologie déjà présente dans notre quotidien et «silencieuse» HISTORIQUE De nombreux termes pour une même technologie L Internet des objets La communication machine-to-machine

Plus en détail

Routeur Gigabit WiFi AC 1200 Dual Band

Routeur Gigabit WiFi AC 1200 Dual Band Performance et usage AC1200 Vitesse WiFi AC1200-300 + 867 Mbps Couverture Wi-Fi dans toute la maison 1200 DUAL BAND 300+900 RANGE Idéal pour connecter de nombreux périphériques WiFi au réseau Application

Plus en détail

Réseaux M2 CCI SIRR. Introduction / Généralités

Réseaux M2 CCI SIRR. Introduction / Généralités Réseaux M2 CCI SIRR Introduction / Généralités Isabelle Guérin Lassous Isabelle.Guerin-Lassous@ens-lyon.fr http://perso.ens-lyon.fr/isabelle.guerin-lassous 1 Objectifs Connaissances générales sur les réseaux

Plus en détail

Le WiFi sécurisé. 16 Octobre 2008 PRATIC RIOM

Le WiFi sécurisé. 16 Octobre 2008 PRATIC RIOM Le WiFi sécurisé 16 Octobre 2008 PRATIC RIOM Plan Introduction Les réseaux sans fil WiFi Les risques majeurs liés à l utilisation d un réseau WiFi Comment sécuriser son réseau WiFi La cohabitation entre

Plus en détail

Inventorier, surveiller, localiser vos biens nomades en temps réel. Meylan - France Avril 2012

Inventorier, surveiller, localiser vos biens nomades en temps réel. Meylan - France Avril 2012 Inventorier, surveiller, localiser vos biens nomades en temps réel Meylan - France Avril 2012 LA SOCIETE FIREFLIES RTLS SAS (*) est une société grenobloise qui conçoit, réalise et installe des solutions

Plus en détail

Mise en œuvre des serveurs d application

Mise en œuvre des serveurs d application Nancy-Université Mise en œuvre des serveurs d application UE 203d Master 1 IST-IE Printemps 2008 Master 1 IST-IE : Mise en œuvre des serveurs d application 1/54 Ces transparents, ainsi que les énoncés

Plus en détail

Plan du cours. Autres modèles pour les applications réparties Introduction. Mode de travail. Introduction

Plan du cours. Autres modèles pour les applications réparties Introduction. Mode de travail. Introduction Plan du cours Autres modèles pour les applications réparties Introduction Riveill@unice.fr http://rangiroa.polytech.unice.fr Notre terrain de jeu : les systèmes répartis Un rappel : le modèle dominant

Plus en détail

White Paper - Livre Blanc

White Paper - Livre Blanc White Paper - Livre Blanc Développement d applications de supervision des systèmes d information Avec LoriotPro Vous disposez d un environnement informatique hétérogène et vous souhaitez à partir d une

Plus en détail

Spécifications Techniques Générales. Techno Pole Internet. Lycée Djignabo / Ziguinchor

Spécifications Techniques Générales. Techno Pole Internet. Lycée Djignabo / Ziguinchor Techno Pole Internet Lycée Djignabo / Ziguinchor Sommaire 1 ARCHITECTURE LOGICIELLE 2 1.1 APACHE, UN SERVEUR POLYVALENT, PERFORMANT ET MONDIALEMENT RECONNU 2 1.2 ARCHITECTURE LOGICIELLE DU SERVEUR 2 1.3

Plus en détail

Les Solutions RTLS fondées sur le WiFi

Les Solutions RTLS fondées sur le WiFi Les Solutions RTLS fondées sur le WiFi État de l Art Pôle I-Trans, le 20 septembre 2007 1 Sommaire Objectifs La Technologie Les applications existantes Annexe : compatibilité avec les solutions RFID 2

Plus en détail

Architectures logicielles pour les systèmes embarqués temps réel

Architectures logicielles pour les systèmes embarqués temps réel ETR 07 4 septembre 2007 Architectures logicielles pour les systèmes embarqués temps réel Jean-Philippe Babau, Julien DeAntoni jean-philippe.babau@insa-lyon.fr 1/31 Plan Architectures logicielles pour les

Plus en détail

CAS IT-Interceptor. Formation «Certificate of Advanced Studies»

CAS IT-Interceptor. Formation «Certificate of Advanced Studies» CAS IT-Interceptor Formation «Certificate of Advanced Studies» Description détaillée des contenus de la formation. Structure, objectifs et contenu de la formation La formation est structurée en 3 modules

Plus en détail

Module BD et sites WEB

Module BD et sites WEB Module BD et sites WEB Cours 8 Bases de données et Web Anne Doucet Anne.Doucet@lip6.fr 1 Le Web Architecture Architectures Web Client/serveur 3-tiers Serveurs d applications Web et BD Couplage HTML-BD

Plus en détail

LIBERTY Portfolio Management System

LIBERTY Portfolio Management System LIBERTY Portfolio Management System Présentation Réalisé en collaboration avec Présentation Objectif est un outil de Family Office centralisant l ensemble des activités se rapportant à la gestion de portefeuille,

Plus en détail

INTERNET est un RESEAU D ORDINATEURS RELIES ENTRE EUX A L ECHELLE PLANETAIRE. Internet : interconnexion de réseaux (anglais : net = réseau)

INTERNET est un RESEAU D ORDINATEURS RELIES ENTRE EUX A L ECHELLE PLANETAIRE. Internet : interconnexion de réseaux (anglais : net = réseau) CS WEB Ch 1 Introduction I. INTRODUCTION... 1 A. INTERNET INTERCONNEXION DE RESEAUX... 1 B. LE «WEB» LA TOILE, INTERCONNEXION DE SITES WEB... 2 C. L URL : LOCALISER DES RESSOURCES SUR L INTERNET... 2 D.

Plus en détail

Programmation Web Avancée Introduction aux services Web

Programmation Web Avancée Introduction aux services Web 1/21 Programmation Web Avancée Thierry Hamon Bureau H202 - Institut Galilée Tél. : 33 1.48.38.35.53 Bureau 150 LIM&BIO EA 3969 Université Paris 13 - UFR Léonard de Vinci 74, rue Marcel Cachin, F-93017

Plus en détail

1.Introduction - Modèle en couches - OSI TCP/IP

1.Introduction - Modèle en couches - OSI TCP/IP 1.Introduction - Modèle en couches - OSI TCP/IP 1.1 Introduction 1.2 Modèle en couches 1.3 Le modèle OSI 1.4 L architecture TCP/IP 1.1 Introduction Réseau Télécom - Téléinformatique? Réseau : Ensemble

Plus en détail

5.5 Utiliser le WiFi depuis son domicile

5.5 Utiliser le WiFi depuis son domicile Utiliser le WiFi depuis son domicile D autres formules existent. Une autre association, Wifi-Savoie propose par exemple un accès WiFi pour les utilisateurs de passage. Ceux-ci devront s acquitter d environ

Plus en détail

LA VIDÉOSURVEILLANCE SANS FIL

LA VIDÉOSURVEILLANCE SANS FIL LA VIDÉOSURVEILLANCE SANS FIL Par Garry Goldenberg ALVARION garry.goldenberg@gk-consult.com INTRODUCTION Dans un monde de plus en plus sensible aux problèmes de sécurité, les systèmes de vidéosurveillance

Plus en détail

Africa Smart Grid Forum Session B2. Le Projet de compteurs Linky en France. Marc Delandre marc.delandre@erdf.fr

Africa Smart Grid Forum Session B2. Le Projet de compteurs Linky en France. Marc Delandre marc.delandre@erdf.fr Africa Smart Grid Forum Session B2 Le Projet de compteurs Linky en France Marc Delandre marc.delandre@erdf.fr Chiffres clés d ERDF Production & trading Transport Distribution Commercialisation 35 millions

Plus en détail

la solution sans fil de controle de l eclairage public par internet

la solution sans fil de controle de l eclairage public par internet la solution sans fil de controle de l eclairage public par internet PRESENTATION LUX MONITOR QU EST CE QUE C EST? LUX MONITOR EST UN SYSTÈME DE CONTRÔLE DE L ÉCLAIRAGE PUBLIC : Maîtrisez instantanément

Plus en détail

Les enjeux de la mobilité et de la réalité augmentée dans les jeux éducatifs localisés. GéoEduc3D

Les enjeux de la mobilité et de la réalité augmentée dans les jeux éducatifs localisés. GéoEduc3D Les enjeux de la mobilité et de la réalité augmentée dans les jeux éducatifs localisés Le projet de recherche GéoEduc3D Sylvain GENEVOIS Chargé d études et de recherche (INRP, équipe EducTice) Docteur

Plus en détail

et dépannage de PC Configuration Sophie Lange Guide de formation avec exercices pratiques Préparation à la certification A+

et dépannage de PC Configuration Sophie Lange Guide de formation avec exercices pratiques Préparation à la certification A+ Guide de formation avec exercices pratiques Configuration et dépannage de PC Préparation à la certification A+ Sophie Lange Troisième édition : couvre Windows 2000, Windows XP et Windows Vista Les Guides

Plus en détail

PROGRAMME DU CONCOURS DE RÉDACTEUR INFORMATICIEN

PROGRAMME DU CONCOURS DE RÉDACTEUR INFORMATICIEN PROGRAMME DU CONCOURS DE RÉDACTEUR INFORMATICIEN 1. DÉVELOPPEMENT D'APPLICATION (CONCEPTEUR ANALYSTE) 1.1 ARCHITECTURE MATÉRIELLE DU SYSTÈME INFORMATIQUE 1.1.1 Architecture d'un ordinateur Processeur,

Plus en détail

Réseaux, 4 e édition Andrew Tanenbaum

Réseaux, 4 e édition Andrew Tanenbaum Réseaux, 4 e édition Andrew Tanenbaum Table des matières détaillée Préface 1. Introduction 1.1 Usage des réseaux d ordinateurs 1.1.1 Applications professionnelles 1.1.2 Applications domestiques 1.1.3 Utilisateurs

Plus en détail

Performance et usage. La différence NETGEAR - R7000. Streaming HD illimitée

Performance et usage. La différence NETGEAR - R7000. Streaming HD illimitée Performance et usage Wi-Fi AC1900 - Vitesse 600Mbps (2.4GHz) + 1300 Mbps (5GHz) Processeur Dual Core 1GHz Fonctionnalités avancées pour le jeu en ligne sans latence Bande passante prioritaire pour les

Plus en détail

Nighthawk X4 - Routeur Wi-Fi AC2350 Double Bande & Gigabit

Nighthawk X4 - Routeur Wi-Fi AC2350 Double Bande & Gigabit Performance et usage 1.4 GHz Processeur Dual Core Network Storage Ready Twin USB 3.0 + esata Wi-Fi AC2350 - Jusqu à 2.33 Gbps (600 + 1733 Mbps ) Wifi nouvelle génération Quad stream Wave 2 Processeur le

Plus en détail

Mise en œuvre de les capteurs dans la gestion de l eau

Mise en œuvre de les capteurs dans la gestion de l eau Mise en œuvre de standards OGC pour les capteurs dans la gestion de l eau Forum OGC France Journée de l interopérabilité 5 décembre 2012 Simon Le Grand 09/12/2012) Veolia Eau Ile de France Direction Technique

Plus en détail

PLATEFORME DE SUPERVISION

PLATEFORME DE SUPERVISION PLATEFORME DE SUPERVISION ACCOR SOLUTIONS - Page 1/10 - PRESENTATION GENERALE SMART VE est une plateforme de supervision développée par Accor, spécifiquement dédiée aux infrastructures de recharge pour

Plus en détail

Présentation et traitement d information sur le Web Présentation du WWW (architectures web)

Présentation et traitement d information sur le Web Présentation du WWW (architectures web) Université de La Rochelle LUP-SIG 2004-2005 Programmation SIG et Internet Cartographique Présentation et traitement d information sur le Web Présentation du WWW (architectures web) Jean-Michel Follin jean-michel.follin@univ-lr.fr

Plus en détail

1 LE L S S ERV R EURS Si 5

1 LE L S S ERV R EURS Si 5 1 LES SERVEURS Si 5 Introduction 2 Un serveur réseau est un ordinateur spécifique partageant ses ressources avec d'autres ordinateurs appelés clients. Il fournit un service en réponse à une demande d un

Plus en détail

Services Collaboratifs pour les travailleurs mobiles de la construction

Services Collaboratifs pour les travailleurs mobiles de la construction InTech'Sophia : Device Independence Services Collaboratifs pour les travailleurs mobiles de la construction Alain ANFOSSO, CSTB Sophia-Antipolis, le 3 Avril 2003 Le contexte Présentation du CSTB Présentation

Plus en détail

Télécommunications d entreprises

Télécommunications d entreprises Télécommunications d entreprises Rappel : Le CF1 (et le CF2) se font sur informatique, c est un QCM d une cinquantaine de questions. La coordinatrice de ce module précise que les polys ne suffisent pas

Plus en détail

1 Introduction aux réseaux Concepts généraux

1 Introduction aux réseaux Concepts généraux Plan 2/40 1 Introduction aux réseaux Concepts généraux Réseaux IUT de Villetaneuse Département Informatique, Formation Continue Année 2012 2013 http://www.lipn.univ-paris13.fr/~evangelista/cours/2012-2013/reseaux-fc

Plus en détail

APPLICATIONS MOBILES Catalogue de services Econocom-Osiatis 21.01.2014

APPLICATIONS MOBILES Catalogue de services Econocom-Osiatis 21.01.2014 APPLICATIONS MOBILES Catalogue de services 21.01.2014 Sommaire 1 2 Catalogue d applications mobiles types Organisation (5) Communication & Collaboration (3) Gestion d activités de services (3) CRM / B2C

Plus en détail

Les Standards. Hacks #1-12 CHAPITRE UN

Les Standards. Hacks #1-12 CHAPITRE UN Chapitre 1 CHAPITRE UN Les Standards Hacks #1-12 La ruée folle vers la mise sur le marché de produits sans fil a entraîné une kyrielle d acronymes se ressemblant mais incompatibles entre eux. Le 802.11b

Plus en détail

LOG4430 : architecture logicielle et conception avancée

LOG4430 : architecture logicielle et conception avancée LOG4430 : architecture logicielle et conception avancée Yann-Gaël Guéhéneuc Architectures Partie 1/2 Tiré du cours de Julie Vachon Département de génie informatique et de génie logiciel École Polytechnique

Plus en détail

Mobile IP et autres compagnons de voyage.

Mobile IP et autres compagnons de voyage. Mobile IP et autres compagnons de voyage. Cartigny Julien Université de Lille 1 LIFL / équipe RD2P Informatique mobile Evolution des ordinateurs: Augmentation de la puissance de calcul, des capacités de

Plus en détail

Les systèmes embarqués

Les systèmes embarqués Unité IFS (Interface) Les systèmes embarqués Architecture des systèmes à processeur Etienne Messerli Le 17 février 2015 p 1 Ordinateur Système UNIVERSEL de traitement de l'information "binaire" Utilisé

Plus en détail

NOTIONS DE RESEAUX INFORMATIQUES

NOTIONS DE RESEAUX INFORMATIQUES NOTIONS DE RESEAUX INFORMATIQUES GENERALITES Définition d'un réseau Un réseau informatique est un ensemble d'équipements reliés entre eux afin de partager des données, des ressources et d'échanger des

Plus en détail

Le Haut Débit en mobilité. Salon des Technologies de l information et de la communication CWTC - Baie Mahault le 28 nov 2008

Le Haut Débit en mobilité. Salon des Technologies de l information et de la communication CWTC - Baie Mahault le 28 nov 2008 Le Haut Débit en mobilité Salon des Technologies de l information et de la communication CWTC - Baie Mahault le 28 nov 2008 Le haut débit mobile Sommaire Les applications grand public (Orange World) Les

Plus en détail

Quoi de neuf en acquisition de données?

Quoi de neuf en acquisition de données? Quoi de neuf en acquisition de données? Jean-Luc DELAY National Instruments, Ingénieur d applications Les nouveautés en acquisition de données chez NI USB Série X NI SC Express Nouveau châssis NI CompactDAQ

Plus en détail

CORBA. (Common Request Broker Architecture)

CORBA. (Common Request Broker Architecture) CORBA (Common Request Broker Architecture) Projet MIAGe Toulouse Groupe 2 1 CORBA, introduction (1/4) Les systèmes répartis permettent de créer des applications basées sur des composants auto-gérables,

Plus en détail

LA NOUVELLE GÉNÉRATION

LA NOUVELLE GÉNÉRATION Voici LA NOUVELLE GÉNÉRATION Une nouvelle façon de vous connecter avec * votre Civic 2014. 5,11,12,33 * Non disponible sur la berline Civic DX et LX ainsi que sur le coupé Civic LX. Les images à l écran

Plus en détail

Administration réseau Introduction

Administration réseau Introduction Administration réseau Introduction A. Guermouche A. Guermouche Cours 1 : Introduction 1 Plan 1. Introduction Organisation Contenu 2. Quelques Rappels : Internet et le modèle TCP/ Visage de l Internet Le

Plus en détail

Découvrez notre solution Alternative Citrix / TSE

Découvrez notre solution Alternative Citrix / TSE Découvrez notre solution Alternative Citrix / TSE OmniWare est un produit résolument moderne qui répond aux besoins actuels des entreprises en apportant une solution pour la mobilité des collaborateurs,

Plus en détail

KX I-NET M2M ROUTER POINTS CLES. Un routeur cellulaire disponible en version 3G ou 4G de très faible encombrement et spécialement conçu pour le M2M

KX I-NET M2M ROUTER POINTS CLES. Un routeur cellulaire disponible en version 3G ou 4G de très faible encombrement et spécialement conçu pour le M2M Un routeur cellulaire disponible en version 3G ou 4G de très faible encombrement et spécialement conçu pour le M2M Kx I-Net M2M Router de KORTEX est un nouveau routeur cellulaire disponible en version

Plus en détail

Comment déployer rapidement et à moindre coût des caméras de vidéosurveillance?

Comment déployer rapidement et à moindre coût des caméras de vidéosurveillance? Comment déployer rapidement et à moindre coût des caméras de vidéosurveillance? Olivier Maillard Responsable d Activité Hélène Depardé Chargée de Mission Marketing AnyMAX, Une Société une société du du

Plus en détail

Programme «Analyste Programmeur» Diplôme d état : «Développeur Informatique» Homologué au niveau III (Bac+2) (JO N 176 du 1 août 2003) (34 semaines)

Programme «Analyste Programmeur» Diplôme d état : «Développeur Informatique» Homologué au niveau III (Bac+2) (JO N 176 du 1 août 2003) (34 semaines) Programme «Analyste Programmeur» Diplôme d état : «Développeur Informatique» Homologué au niveau III (Bac+2) (JO N 176 du 1 août 2003) (34 semaines) Module 1 : Programmer une application informatique Durée

Plus en détail

Réseau Global MIDI Note applicative

Réseau Global MIDI Note applicative Réseau Global MIDI Note applicative 1 But du manuel Le but de cette note applicative est de démystifié l utilisation du MIDI transporté dans un Réseau Global MIDI. Ce réseau virtuel offre sans aucune restriction,

Plus en détail

Conception des systèmes répartis

Conception des systèmes répartis Conception des systèmes répartis Principes et concepts Gérard Padiou Département Informatique et Mathématiques appliquées ENSEEIHT Octobre 2012 Gérard Padiou Conception des systèmes répartis 1 / 37 plan

Plus en détail

Chapitre 1. Présentation générale de l Internet

Chapitre 1. Présentation générale de l Internet Chapitre 1. Présentation générale de l Internet Sommaire Chapitre 1. Présentation générale de l Internet... 1 1. Vue d ensemble d Internet... 2 1.1. Introduction... 2 1.2. Définition de l Internet... 2

Plus en détail

Système d information de la CNAM

Système d information de la CNAM Système d information de la CNAM 1 Plan de l exposé Les principaux domaines du système d information CNAM Plateforme matérielle et logicielle Les actions réalisées Les travaux en cours Les futurs projets

Plus en détail

Propagation d événements entre passerelles OSGi

Propagation d événements entre passerelles OSGi Propagation d événements entre passerelles OSGi Didier Donsez*, Gaël Thomas (* puis +) * Université Joseph Fourier (Grenoble 1) IMA IMAG/LSR/ADELE (UMR CNRS 5526) + Université Pierre et Marie Curie (Paris

Plus en détail

WIFI (WIreless FIdelity)

WIFI (WIreless FIdelity) WIFI (WIreless FIdelity) 1. Théorie et architectures 2. Démarche d un déploiement (WLAN Bluesocket/Cisco) 3. Maquettage Ph. Tourron 1 PLAN Théorie et architecture Les types de réseaux sans fil Normes autour

Plus en détail

Capture, remontée et traitement de l'information géographique en temps réel

Capture, remontée et traitement de l'information géographique en temps réel MapLink, mise en œuvre d'une application de type SIG mobile à partir de composants Open Source Capture, remontée et traitement de l'information géographique en temps réel Information Géographique temps

Plus en détail

Adopter une approche unifiée en matière d`accès aux applications

Adopter une approche unifiée en matière d`accès aux applications Adopter une approche unifiée en matière d`accès aux applications Présentée par Jean-Steve Shaker Architecte de solutions - Virtualisation 2012 Technologies Metafore Inc. L évolution 2012 Technologies Metafore

Plus en détail

Yann BECHET 32 ans 8 ans d expérience yann@bechet.org http://www.bechet.org/cv

Yann BECHET 32 ans 8 ans d expérience yann@bechet.org http://www.bechet.org/cv 32 ans 8 ans d expérience yann@bechet.org http://www.bechet.org/cv Chef de projets Conception Orientée Objets Réseaux et systèmes distribués Formation 1999 Diplôme d Etudes Approfondies «réseaux et systèmes

Plus en détail

Groupe de Discussion - IoT Enjeux de l adoption de réseaux de capteurs IPv6. Sébastien Dawans 06/06/2012

Groupe de Discussion - IoT Enjeux de l adoption de réseaux de capteurs IPv6. Sébastien Dawans 06/06/2012 Groupe de Discussion - IoT Enjeux de l adoption de réseaux de capteurs IPv6 Sébastien Dawans 06/06/2012 Le CETIC en quelques mots Software & Services Technologies Helping industry to exploit faster distributed,

Plus en détail

fournir un cd de restauration du Windows 8 ou procédure de restauration extrême prévue par constructeur

fournir un cd de restauration du Windows 8 ou procédure de restauration extrême prévue par constructeur SYSTÈME D'EXPLOITATION fourni Microsoft Windows 8.1 Pro 64 bits fournir un cd de restauration du Windows 8 ou procédure de restauration extrême prévue par constructeur Type de processeur 4 cœurs, 3.30

Plus en détail

QCM 2. Informatique générale. 1. Le nombre binaire 1011 vaut en décimal : a) 7 b) 9 c) 33 d) 11. 2. Le nombre qui suit le nombre 4 en base 5 est :

QCM 2. Informatique générale. 1. Le nombre binaire 1011 vaut en décimal : a) 7 b) 9 c) 33 d) 11. 2. Le nombre qui suit le nombre 4 en base 5 est : QCM 2 Informatique générale 1. Le nombre binaire 1011 vaut en décimal : a) 7 b) 9 c) 33 d) 11 2. Le nombre qui suit le nombre 4 en base 5 est : a) 10 b) 5 c) 0 d) A 3. Combien y'a t-il d'octets dans un

Plus en détail

Vers l Internet 2... - Synthèse Bibliographique -

Vers l Internet 2... - Synthèse Bibliographique - Vers l Internet 2... - Synthèse Bibliographique - Introduction Vers l Internet 2... I - II - L Internet : historique et état des lieux Les moyens de l évolution III - La conduite du changement I - Internet

Plus en détail

FIT / IoT-LAB Une plateforme expérimentale sur l'internet des Objets. Fête de la Science 11 Octobre 2013

FIT / IoT-LAB Une plateforme expérimentale sur l'internet des Objets. Fête de la Science 11 Octobre 2013 FIT / IoT-LAB Une plateforme expérimentale sur l'internet des Objets Fête de la Science 11 Octobre 2013 Plan Introduction : C'est quoi l'internet des Objets? Technologie : Comment ça marche? La plateforme

Plus en détail

Quel avenir pour les déplacements régionaux? La billettique intégrée. Nathalie AMIEL DIRECTION DELEGUEE TER PACA INTERMODALITE, BILLETTIQUE

Quel avenir pour les déplacements régionaux? La billettique intégrée. Nathalie AMIEL DIRECTION DELEGUEE TER PACA INTERMODALITE, BILLETTIQUE Quel avenir pour les déplacements régionaux? La billettique intégrée Nathalie AMIEL DIRECTION DELEGUEE TER PACA INTERMODALITE, BILLETTIQUE Sommaire La billettique : généralités La billettique interopérable

Plus en détail

Vodafone Mobile Connect

Vodafone Mobile Connect Vodafone Mobile Connect Manuel d installation rapide Important Installez le logiciel avant d utiliser la carte de données intégrée. Assurez-vous que la carte de données intégrée est activée. Si nécessaire,

Plus en détail

Description du produit

Description du produit Fiche technique Solution de gestion de réseaux locaux sans fil WLM1200 Présentation des produits Au vu de l intérêt croissant pour la mobilité, la gestion des réseaux locaux sans fil (WLAN) revêt une importance

Plus en détail

Exploiter la connexion Internet de la Freebox 95

Exploiter la connexion Internet de la Freebox 95 CHAPITRE 1 Découvrir l offre ADSL de Free 11 1.1. Introduction et définitions... 12 Qu est-ce qu Internet?... 15 Qu est-ce que l ADSL?... 16 La technologie xdsl... 19 L ADSL et le réseau téléphonique de

Plus en détail

LA VOIX SUR GPRS. 1. Introduction. P. de Frino (1), S. Robert (2), G. Cecchin (3) Résumé

LA VOIX SUR GPRS. 1. Introduction. P. de Frino (1), S. Robert (2), G. Cecchin (3) Résumé «La voix sur GPRS» LA VOIX SUR GPRS P. de Frino (1), S. Robert (2), G. Cecchin (3) Résumé Cette étude a pour objectif de réaliser une application qui fonctionne sur PDA et qui permette d envoyer des fichiers

Plus en détail

Résultat des discussions du groupe de travail franco-allemand sur les infrastructures de charge

Résultat des discussions du groupe de travail franco-allemand sur les infrastructures de charge 26/01/10 Résultat des discussions du groupe de travail franco-allemand sur les infrastructures de charge Le groupe de travail franco-allemand sur les infrastructures de charge des véhicules électriques

Plus en détail

Partie 1 : Introduction aux réseaux

Partie 1 : Introduction aux réseaux 1 TABLE DES MATIÈRES Partie 1 : Introduction aux réseaux Chapitre 1.1 Pourquoi monter un réseau local? A. Partage de documents, de dossiers et de disques... 8 B. Partage d'imprimantes... 8 C. Partage d'autres

Plus en détail

BlackBerry, Windows Mobile et Symbian (selon les conditions de connectivité, puissance du signal GSM et bande passante du FAI de DVR).

BlackBerry, Windows Mobile et Symbian (selon les conditions de connectivité, puissance du signal GSM et bande passante du FAI de DVR). DV 746 G DVR IVS H.264 à 8 CANAUX CARACTERISTIQUES Surveillance à distance. - Surveillance à distance en utilisant EagleEyes via Téléphone Mobile comme iphone, BlackBerry, Windows Mobile et Symbian (selon

Plus en détail

Drive your success. «Un écosystème complexe implique une capacité de gestion temps réel des aléas» www.imagina-international.com

Drive your success. «Un écosystème complexe implique une capacité de gestion temps réel des aléas» www.imagina-international.com Drive your success «Un écosystème complexe implique une capacité de gestion temps réel des aléas» www.imagina-international.com ATEN, dix avantages au service de votre entreprise Qualité de mise en œuvre

Plus en détail

Architectures informatiques dans les nuages

Architectures informatiques dans les nuages Architectures informatiques dans les nuages Cloud Computing : ressources informatiques «as a service» François Goldgewicht Consultant, directeur technique CCT CNES 18 mars 2010 Avant-propos Le Cloud Computing,

Plus en détail

Parcours en deuxième année

Parcours en deuxième année Parcours en deuxième année Unités d Enseignement (UE) ECTS Ingénierie des réseaux haut 4 débit Sécurité des réseaux et 4 télécoms Réseaux mobiles et sans fil 4 Réseaux télécoms et 4 convergence IP Infrastructure

Plus en détail

Projet CoDrive : utilisation des données de véhicules communicants, intégration avec un système de gestion de trafic (119)

Projet CoDrive : utilisation des données de véhicules communicants, intégration avec un système de gestion de trafic (119) Projet CoDrive : utilisation des données de véhicules communicants, intégration avec un système de gestion de trafic (119) Résumé : La diffusion large des smartphones et des suivis dédiés de flottes de

Plus en détail

Tivoli Endpoint Manager Introduction. 2011 IBM Corporation

Tivoli Endpoint Manager Introduction. 2011 IBM Corporation Tivoli Endpoint Manager Introduction Enjeux pour les départements IT Comment gérer : l inventaire la mise à jour la sécurité la conformité Sur des environnements hétérogènes OS : Windows, Mac, UNIX, Linux,

Plus en détail

Altitude Telecom : L opérateur WiMAX en France. Jean-Paul RIVIERE

Altitude Telecom : L opérateur WiMAX en France. Jean-Paul RIVIERE Altitude Telecom : L opérateur WiMAX en France Jean-Paul RIVIERE Sommaire Présentation Altitude Telecom Qu est ce que le WiMAX? Les applications du WiMAX Le 24 novembre 2004 Présentation Altitude Telecom

Plus en détail

Fonctionnement d Internet

Fonctionnement d Internet Fonctionnement d Internet internet Fonctionnement d Internet Code: internet Originaux url: http://tecfa.unige.ch/guides/tie/html/internet/internet.html url: http://tecfa.unige.ch/guides/tie/pdf/files/internet.pdf

Plus en détail

PHP/MYSQL. Web Dynamique

PHP/MYSQL. Web Dynamique PHP/MYSQL Web Dynamique ENSG Juin 2008 Qui suis-je? Guillaume Gautreau Responsable projets Systèmes d information à l ENPC guillaume@ghusse.com http://www.ghusse.com Ces 6 jours de formation Jour 1 : présentations,

Plus en détail

LES OUTILS DE LA MOBILITE

LES OUTILS DE LA MOBILITE L évolution du marché des assistants personnels, ainsi que la baisse des prix, permettent désormais à un plus grand nombre d entreprises de s équiper avec des outils technologiques performants. Avec l

Plus en détail

Plan. 1. Introduction. 1.1 Notion de réseau. Réseau extrémité. Le cœur du réseau. Les Protocoles de Télécommunications Evolution Internet Cours de DEA

Plan. 1. Introduction. 1.1 Notion de réseau. Réseau extrémité. Le cœur du réseau. Les Protocoles de Télécommunications Evolution Internet Cours de DEA Plan Les Protocoles de Télécommunications Evolution Internet Cours de DEA Isabelle CHRISMENT ichris@loria.fr Introduction Routage dans l Internet IPv6 Communication de groupes et l Internet x sans fils,

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES D IMPLANTATION

CAHIER DES CHARGES D IMPLANTATION CAHIER DES CHARGES D IMPLANTATION Tableau de diffusion du document Document : Cahier des Charges d Implantation EVRP Version 6 Etabli par DCSI Vérifié par Validé par Destinataires Pour information Création

Plus en détail

Le très haut débit sur le territoire du Parc des Monts d'ardèche

Le très haut débit sur le territoire du Parc des Monts d'ardèche Le très haut débit sur le territoire du Parc des Monts d'ardèche Un choix déterminant d aménagement et de développement du territoire MONTS D ARDÈCHE Pour quels usages? Un développement des usages dans

Plus en détail

CONCEPT de MICRO-DOMOTIQUE. Système STANTOR-DOMODULOR

CONCEPT de MICRO-DOMOTIQUE. Système STANTOR-DOMODULOR CONCEPT de MICRO-DOMOTIQUE Système STANTOR-DOMODULOR Sommaire 1 Introduction...1 2 Le concept de services WEB en micro-domotique dans le logiciel STANTOR- DOMODULOR...3 2.1 Composition et services fournis...3

Plus en détail

Le produit WG-1000 Wireless Gateway

Le produit WG-1000 Wireless Gateway Le produit WG-1000 Wireless Gateway Le produit WG-1000 Wireless Gateway TM offre une solution unique et modulable aux problèmes de sécurité, de qualité de service (QoS) et de gestion pour les enterprises

Plus en détail

Evaluation économique et positionnement des offres techniques

Evaluation économique et positionnement des offres techniques Evaluation économique et positionnement des offres techniques Séminaire sur les enjeux des infrastructures de réseaux de télécommunications pour les collectivités territoriales 1 Plan Positionnement des

Plus en détail

Catalogue des Sujets de PFE 2015

Catalogue des Sujets de PFE 2015 Catalogue des Sujets de PFE 2015 P é p i n i è r e d e n t r e p r i s e S o f t T e c h T e c h n o p o l e d e S o u s s e R o u t e d e l a C e i n t u r e, B P : 2 4 S o u s s e 4 0 5 9 - T u n i s

Plus en détail

VISON Vers un Intranet Sécurisé Ouvert au Nomadisme Eric Gautrin Comité de Concertation des Moyens Informatiques INRIA.

VISON Vers un Intranet Sécurisé Ouvert au Nomadisme Eric Gautrin Comité de Concertation des Moyens Informatiques INRIA. VISON Vers un Intranet Sécurisé Ouvert au Nomadisme Eric Gautrin Comité de Concertation des Moyens Informatiques INRIA 1 6 décembre 2005 2 Plan Contexte INRIA Enjeux et objectifs de VISON Service d authentification

Plus en détail

Comment mettre en place un réseau sécurisé de téléradiologie à moindre coût?

Comment mettre en place un réseau sécurisé de téléradiologie à moindre coût? Comment mettre en place un réseau sécurisé de téléradiologie à moindre coût? Philippe PUECH [1,2] Loïc BOUSSEL [3] Renaud PERICHON [2] Eric DUFRESNE [2] Laurent LEMAITRE [2] Régis BEUSCART [2] [1] Plateau

Plus en détail