Lecteur de carte à puce LCPM1 SOMMAIRE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Lecteur de carte à puce LCPM1 SOMMAIRE"

Transcription

1 SOMMAIRE I Différents types de cartes p Carte magnétique 1.2- Carte II Les cartes s. p Introduction 2.2- Constitution III Les familles de cartes s. p Les cartes à mémoire simple 3.2- Les cartes à mémoire personnalisée 3.3- Les cartes à microprocesseur 3.4- Les cartes spéciales 3.5- Exemple : Les télécartes de type T1G Projet bac GE 2007 ANNEXE 1 / 7

2 I Différents types de cartes 1.1- Carte magnétique Elle ne peut stocker qu'un maximum de 1500 caractères et ne peut faire aucun traitement. Tout dépend de l'ordinateur central et des télécommunications.. La carte magnétique demeure fragile et facilement copiable. Elle est très sensible aux champs électromagnétiques et magnétiques. Elles sont disponibles en plastique pour une durée de vie élevée et sont programmables sur les systèmes eux-mêmes pour une utilisation du type débit et/ou crédit. Elles existent également en carton pour une durée de vie plus limitée (utilisation en carte jetable) et sont programmables une seule fois, uniquement en type débit. Le coût des cartes magnétiques est plus faible que les cartes Carte a Carte à contact : La technologie de la carte est relativement simple, fiable et très sécuritaire. Son seul inconvénient, c'est un coût encore relativement élevé. La caractéristique commune de toutes les cartes est qu aucune information ne sort de la carte sans l'approbation du porteur. Durable, la carte est fiable, sécuritaire. Elle est indifférente aux champs électromagnétiques et magnétiques. Elle est inviolable et non copiable puisque l'écriture et la lecture sont permanentes et contrôlées par le micro-processeur. La sécurité est la base de l'essor de la carte. Des cartes sont disponibles pour une utilisation de type débit. Leur usage est conseillé lorsque le nombre moyen d'utilisateur par terminal est faible. Projet bac GE 2007 ANNEXE 2 / 7

3 b Carte sans contact CMF a sélectionné la technologie éprouvée des cartes sans contact "MIFARE". Elle permet un usage du type débit (porte-monnaie électronique) tout en étant compatible avec une large base d'application client (contrôle d'accès, cantine, contrôle horaire, etc...) "MIFARE" est la carte sans contact la plus répandue dans le monde. Elle est très utilisée dans le transport, la restauration, le contrôle d'accès et les systèmes de paiement. La carte "MIFARE" Classic 1K fonctionne à une fréquence de 13,56 Mhz et en accord avec la norme ISO A. II Les cartes s 2.1- Introduction La carte est dans l'usage, bien connue de tous grâce à la carte bancaire et à la télécarte (carte téléphonique). L'origine de ce type de carte mérite d'être rappelée car c'est un français, Roland MORENO, qui a déposé les premiers brevets en Le brevet est déposé sur un objet portable contenant des informations numérisées et un moyen inhibiteur pour les protéger, c'est la carte ou à mémoire. On développa d'abord les cartes à mémoire simple. Aucun traitement ne s'y effectue. La carte à logique câblée permet de profiter d'un certain traitement, mais il est effectué par le terminal de lecture. En 1991, le cap des 150 millions d'exemplaires a été atteint et le cap du milliard franchi en Projet bac GE 2007 ANNEXE 3 / 7

4 2.2- Constitution Une carte est constituée d'un support en matière plastique (85,6mm * 54mm * 0.76mm) et de un ou plusieurs circuits intégrés logés dans l'épaisseur. Le ou les circuits intégrés sont associés à un connecteur qui assure la liaison électrique avec un coupleur spécifique. La partie apparente sur une carte est donc le connecteur, l'ensemble se nomme : micromodule. Comme la carte est une invention française, les développements les plus anciens ont appliqués la norme AFNOR (Association Française de NORmalisation), dite à "contacts excentrés". Puis sont apparues les normes internationales ISO (International Organisation for Standardisation) qui ont ramené les contacts au centre de la carte. Projet bac GE 2007 ANNEXE 4 / 7

5 Ci-dessus, à gauche, une carte à la norme ISO et à droite une carte à la norme AFNOR : Le micromodule peut comporter jusqu'a 8 contacts. Deux de ces contacts sont réservés pour une utilisation future. Voici le brochage du micromodule, à la norme AFNOR et à la norme ISO : 1 : VCC (+5V) 2 : RST 3 : CLK (Horloge) 4 : Réservé usage futur 5 : VSS (Masse) 6 : VPP (Tension de Programmation) 7 : Ligne d'e/s 8 : Fusible Projet bac GE 2007 ANNEXE 5 / 7

6 III Les familles de cartes s On distingue 3 grandes familles de cartes s : les cartes à mémoire simple, les cartes à mémoire personnalisée, les cartes à microprocesseur ou asynchrone Les cartes à mémoire simple Une carte à mémoire simple est constituée d'un circuit intégré qui est une mémoire sans aucune protection logique, on peut lire ou écrire sur la carte sans aucune difficulté. La mémoire est de type EPPROM avec une capacité de 1 à quelques dizaines de Kb. Elle est utilisée par exemple pour le suivi de production en milieu industriel Les cartes à mémoire personnalisée Pour mériter cette appellation, une carte doit contenir au moins un des deux systèmes de protection suivant : Zone protégée en écriture après destruction d'un fusible, Zone protégée en lecture et écriture par un code secret porteur. Cette carte ne contient en général qu'un circuit intégré mémoire associé à une logique câblée. Cette mémoire peut être de type EEPROM, EPROM ou PROM. La capacité de ce type de carte varie de un à quelques dizaines de Kb. Ce genre de carte est utilisé par France Télécom pour les cartes téléphoniques Les cartes à microprocesseur Ce sont les plus sophistiquées, elles intègrent un système minimum complet et un système d'exploitation (COS). Leur capacité est de 512Kb. Elles offrent les fonctionnalités suivantes : gestion dynamique de la mémoire, gestion des fichiers logiques sécurisés en accès, cryptage et décryptage, Projet bac GE 2007 ANNEXE 6 / 7

7 gestion de clés et/ou de codes secrets, génération de nombres aléatoires, intégration de fonctions spécifiques, vitesse de communication paramétrable Les cartes spéciales A coté de ces familles de cartes, se développent d'autres types de cartes originales, certaines reprennent les caractéristiques techniques citées ci-avant mais se différencient par la façon d'accéder à la puce ou le "look" de la carte. Par exemple : les cartes s sans contact, les clés s. On développe aussi actuellement des cartes s qui contiendront en plus un afficheur, couvrant plus ou moins la surface de la carte. On le constate, les performances ne cessent d'évoluer et par conséquent les domaines d'activités sont de plus en plus divers. La carte devient aussi précieuse que notre portefeuille mais bien que plus petite renferme beaucoup plus de choses et se dote en plus d'une grande intelligence Exemple : Les télécartes de type T1G Il s'agit d'une carte à mémoire personnalisée d'une capacité de 256 bits à accès série. Les bits sont utilisés comme suit : 96 bits : identification de la carte qui est protégée par un fusible, 10 bits : contrôle qualité (souvent tous les bits sont à 1), 50 ou 120 bits : unités téléphoniques (à 0 quand l'unité n'est pas utilisée), 92 ou 22 bits : non utilisé (tous à 0), 8 bits : contrôle d'intégrité (à 0 au départ puis à 1 quand la carte est vide). REMARQUE : Il s'agit d'une utilisation probable de la télécarte, en effet, France Télécom n'est pas très bavard sur les différents codages de la carte. Les bits 89 à 96 permettent de définir le type de carte : : 120 unités : 50 unités Projet bac GE 2007 ANNEXE 7 / 7

Traitement de données

Traitement de données Traitement de données Les cartes à puce La carte à puce succède : aux cartes à codes barres aux cartes à pistes magnétiques. Mise en situation. La carte à puce est une carte plastifiée aux dimensions de

Plus en détail

La carte à puce. Jean-Philippe Babau

La carte à puce. Jean-Philippe Babau La carte à puce Jean-Philippe Babau Département Informatique INSA Lyon Certains éléments de cette présentation sont issus de documents Gemplus Research Group 1 Introduction Carte à puce de plus en plus

Plus en détail

Les cartes à puce. Sécurités et Attaques.

Les cartes à puce. Sécurités et Attaques. Programme Transversal SEFSI Projet Supports Amovibles Légers et Sécurisés Les cartes à puce. Sécurités et Attaques. Pierre Dusart dusart@unilim.fr et http:/damien.sauveron.free.fr/ 3 Mai 2005 Plan 1) La

Plus en détail

KarKam Dvpt. Les cartes à puce

KarKam Dvpt. Les cartes à puce KarKam Dvpt. Les cartes à puce INTRODUCTION Une carte à puce est une carte en matière plastique de quelques centimètres de cotés et moins d un millimètre d épaisseur portant au moins un circuit intégré

Plus en détail

CARTES A PUCE. Pascal Urien - Cours cartes à puce 2010-24/06/10 Page 1

CARTES A PUCE. Pascal Urien - Cours cartes à puce 2010-24/06/10 Page 1 CARTES A PUCE Page 1 Table des matières I- Aperçu de la carte à puce.... 3 Historique... 3 Les marchés.... 4 La technologie des cartes à puce... 5 Les cartes à mémoire.... 5 Les cartes à microprocesseurs....

Plus en détail

Samia Bouzefrane. Maître de Conférences CEDRIC CNAM. samia.bouzefrane@cnam.fr http://cedric.cnam.fr/~bouzefra

Samia Bouzefrane. Maître de Conférences CEDRIC CNAM. samia.bouzefrane@cnam.fr http://cedric.cnam.fr/~bouzefra La carte à puce Samia Bouzefrane Maître de Conférences CEDRIC CNAM samia.bouzefrane@cnam.fr http://cedric.cnam.fr/~bouzefra A la mémoire de Roland Moreno qui a été sensible à mes activités pédagogiques

Plus en détail

La carte à puce, une invention devenue objet de collection

La carte à puce, une invention devenue objet de collection file:///c:/users/yannick/appdata/local/temp/low/dv4idnf.htm Page 1 sur 2 La carte à puce, une invention devenue objet de collection Comme si ses capacités remarquables de protection et de gestion des données

Plus en détail

Système M-Bus NIEVEAU TERRAIN NIVEAU AUTOMATION NIVEAU GESTION. Domaines d'application

Système M-Bus NIEVEAU TERRAIN NIVEAU AUTOMATION NIVEAU GESTION. Domaines d'application 5 657 ENERGY MONITORING ET CONTROLLING EMC MeterProxy pour M-Bus CSM30.001 L'Energy Monitoring & Controlling EMC est un outil de gestion d'énergie d'utilisation aisée pour la surveillance et le contrôle

Plus en détail

La VDI : le câblage structuré

La VDI : le câblage structuré La VDI : le câblage structuré Objectif : réaliser la liaison de tous les utilisateurs à tous les réseaux Assurer souplesse, fiabilité, évolutions entre des utilisateurs des terminaux de communication des

Plus en détail

Solutions Gemalto pour les transports publics

Solutions Gemalto pour les transports publics Solutions Gemalto pour les transports publics Solutions et services sécurisés de billetterie électronique SERVICES FINANCIERS ET DISTRIBUTION ENTREPRISE FOURNISSEURS DE CONTENUS INTERNET SECTEUR PUBLIC

Plus en détail

Prototypage électronique

Prototypage électronique Prototypage électronique C'est quoi Arduino? Enseignant d'électronique en BTS des Systèmes Électroniques au lycée Cabanis de Brive-la-Gaillarde, j'ai commencé en 2010 à entendre parler d'arduino à gauche

Plus en détail

Lecteurs de cartes à puce PC-Link. Pour la sécurisation des accès au réseau

Lecteurs de cartes à puce PC-Link. Pour la sécurisation des accès au réseau Lecteurs de cartes à puce PC-Link Pour la sécurisation des accès au réseau L offre lecteur de carte à puce du numéro 1 mondial Tandis que le nombre d usurpations d identité ne cesse de croître, de plus

Plus en détail

Chapitre 4 : Les mémoires

Chapitre 4 : Les mémoires 1. Introduction: Chapitre 4 : Les mémoires Nous savons que dans un ordinateur toutes les informations : valeur numérique, instruction, adresse, symbole (chiffre, lettre,... etc.) sont manipulées sous une

Plus en détail

Optimisez le potentiel sans fil de votre ordinateur portable ou de votre PC de bureau

Optimisez le potentiel sans fil de votre ordinateur portable ou de votre PC de bureau Adaptateur bi-bande sans fil AC1200 Range+ Adaptateur N sans fil 300 Mbits/s (2,4 GHz) + Débit CA sans fil 867 Mbits/s (5 GHz), USB 3.0 Part No.: 525572 Optimisez le potentiel sans fil de votre ordinateur

Plus en détail

STACCINI Pascal UFR Médecine Nice Université Nice-Sophia Antipolis

STACCINI Pascal UFR Médecine Nice Université Nice-Sophia Antipolis 2.3 : Apprécier les normes et standards et les technologies permettant l interopérabilité et le travail en réseau Chapitre 2 : Travail collaboratif en santé Normes et technologies de l interopérabilité

Plus en détail

Matériel informatique (hardware)

Matériel informatique (hardware) Matériel informatique (hardware) Le matériel informatique (en anglais hardware) est l'ensemble des équipements en électronique numérique (aussi appelée électronique digitale) servant au traitement des

Plus en détail

Hubert & Bruno Lundi 12 octobre 2009 SAINT-QUENTIN (02)

Hubert & Bruno Lundi 12 octobre 2009 SAINT-QUENTIN (02) Hubert & Bruno Lundi 12 octobre 2009 SAINT-QUENTIN (02) Ne rien livrer au hasard, c est économiser du travail Pont Sainte Maxence(O C est quoi USB? Comment ça marche? Les standards? La technique en détail

Plus en détail

Déployer des Ressources et des Applications sous Android.

Déployer des Ressources et des Applications sous Android. Déployer des Ressources et des Applications sous Android. Maj 24 avril 2013 Préambule Pour déployer des ressources et des applications sur des Appareils Android en établissement scolaire, plusieurs solutions

Plus en détail

C'est quoi la mémoire?

C'est quoi la mémoire? C'est quoi la mémoire? Ce sont des composants électroniques qui ont la particularité de retenir des informations. En informatique, l'information de base (l'alphabet des ordinateurs) est composée de deux

Plus en détail

qwertyuiopasdfghjklzxcvbnmqwerty uiopasdfghjklzxcvbnmqwertyuiopasd fghjklzxcvbnmqwertyuiopasdfghjklzx cvbnmqwertyuiopasdfghjklzxcvbnmq

qwertyuiopasdfghjklzxcvbnmqwerty uiopasdfghjklzxcvbnmqwertyuiopasd fghjklzxcvbnmqwertyuiopasdfghjklzx cvbnmqwertyuiopasdfghjklzxcvbnmq qwertyuiopasdfghjklzxcvbnmqwerty uiopasdfghjklzxcvbnmqwertyuiopasd fghjklzxcvbnmqwertyuiopasdfghjklzx COURS DE PERFECTIONNEMENT cvbnmqwertyuiopasdfghjklzxcvbnmq L ordinateur et Windows 2014-2015 wertyuiopasdfghjklzxcvbnmqwertyui

Plus en détail

Chapitre 1 : Introduction aux bases de données

Chapitre 1 : Introduction aux bases de données Chapitre 1 : Introduction aux bases de données Les Bases de Données occupent aujourd'hui une place de plus en plus importante dans les systèmes informatiques. Les Systèmes de Gestion de Bases de Données

Plus en détail

Les mains dans la bête

Les mains dans la bête Pourquoi démonter son ordinateur? La plupart du temps lorsque l'on ouvre son ordinateur, c'est pour changer ou ajouter un composant. Bien sur, il est possible de faire appel à un professionnel mais il

Plus en détail

L'habitat communicant

L'habitat communicant L'habitat résidentiel intègre de plus en plus, dans son infrastructure, les réseaux de communication (téléphone, Internet, multimédia), au même titre que le réseau électrique Le terme VDI (Voix, Données,

Plus en détail

Leçon 1 : Les principaux composants d un ordinateur

Leçon 1 : Les principaux composants d un ordinateur Chapitre 2 Architecture d un ordinateur Leçon 1 : Les principaux composants d un ordinateur Les objectifs : o Identifier les principaux composants d un micro-ordinateur. o Connaître les caractéristiques

Plus en détail

Transmissions série et parallèle

Transmissions série et parallèle 1. Introduction : Un signal numérique transmet généralement plusieurs digits binaires. Exemple : 01000001 ( huit bits). Dans une transmission numérique on peut envisager deux modes : les envoyer tous en

Plus en détail

La voix sur IP n'est pas un gadget, et présente de réels bénéfices pour l'entreprise.

La voix sur IP n'est pas un gadget, et présente de réels bénéfices pour l'entreprise. VOIX SUR IP - VoIP Comprendre la voix sur IP et ses enjeux La voix sur IP n'est pas un gadget, et présente de réels bénéfices pour l'entreprise. Introduction La voix sur IP (Voice over IP) est une technologie

Plus en détail

Éléments d'architecture des ordinateurs

Éléments d'architecture des ordinateurs Chapitre 1 Éléments d'architecture des ordinateurs Machines take me by surprise with great frequency. Alan Turing 1.1 Le Hardware Avant d'attaquer la programmation, il est bon d'avoir quelques connaissances

Plus en détail

PROTOCOLE D ACCORD PREAMBULE

PROTOCOLE D ACCORD PREAMBULE PROTOCOLE D ACCORD PREAMBULE Le présent document constitue le Protocole d'accord entre les banques et établissements financiers de l'uemoa soussignés pour la mise en place d'un système monétique interbancaire-régional

Plus en détail

Le multiplexage. Sommaire

Le multiplexage. Sommaire Sommaire Table des matières 1- GENERALITES... 2 1-1 Introduction... 2 1-2 Multiplexage... 4 1-3 Transmission numérique... 5 2- LA NUMERATION HEXADECIMALE Base 16... 8 3- ARCHITECTURE ET PROTOCOLE DES RESEAUX...

Plus en détail

PRODUIRE DES SIGNAUX 1 : LES ONDES ELECTROMAGNETIQUES, SUPPORT DE CHOIX POUR TRANSMETTRE DES INFORMATIONS

PRODUIRE DES SIGNAUX 1 : LES ONDES ELECTROMAGNETIQUES, SUPPORT DE CHOIX POUR TRANSMETTRE DES INFORMATIONS PRODUIRE DES SIGNAUX 1 : LES ONDES ELECTROMAGNETIQUES, SUPPORT DE CHOIX POUR TRANSMETTRE DES INFORMATIONS Matériel : Un GBF Un haut-parleur Un microphone avec adaptateur fiche banane Une DEL Une résistance

Plus en détail

THEME 1 : L ORDINATEUR ET SON ENVIRONNEMENT. Objectifs

THEME 1 : L ORDINATEUR ET SON ENVIRONNEMENT. Objectifs Architecture Matérielle des Systèmes Informatiques. S1 BTS Informatique de Gestion 1 ère année THEME 1 : L ORDINATEUR ET SON ENVIRONNEMENT Dossier 1 L environnement informatique. Objectifs Enumérer et

Plus en détail

SMARTair Présentation

SMARTair Présentation Présentation Aujourd hui, tant les nouvelles constructions que les bâtiments existants recherchent un contrôle d accès facile à installer, ne nécessitant pas de câblage, facile à gérer par l utilisateur

Plus en détail

Cours 3 : L'ordinateur

Cours 3 : L'ordinateur Cours 3 : L'ordinateur Abdelkrim Zehioua 2éme année Licence Gestion Faculté des sciences Économiques et sciences de Gestion Université A, Mehri - Constantine 2 Plan du cours 1.Définitions de l'ordinateur

Plus en détail

NOMENCLATURE. PARTIE 1 : PRODUITS, MATERIAUX et EQUIPEMENTS

NOMENCLATURE. PARTIE 1 : PRODUITS, MATERIAUX et EQUIPEMENTS NOMENCLATURE PARTIE 1 : PRODUITS, MATERIAUX et EQUIPEMENTS 0100 Equipements de production et de personnalisation 0101 Machines de fabrication, impression et finition de cartes 0102 Machines d emballage

Plus en détail

NFC Near Field Communication

NFC Near Field Communication NFC Near Field Communication 19/11/2012 Aurèle Lenfant NFC - Near Field Communication 1 Sommaire! Introduction! Fonctionnement! Normes! Codage! Intérêts! Usages! Sécurité NFC - Near Field Communication

Plus en détail

UNION INTERNATIONALE DES TELECOMMUNICATIONS BUREAU DE DEVELOPPEMENT DES TELECOMMUNICATIONS

UNION INTERNATIONALE DES TELECOMMUNICATIONS BUREAU DE DEVELOPPEMENT DES TELECOMMUNICATIONS UNION INTERNATIONALE DES TELECOMMUNICATIONS BUREAU DE DEVELOPPEMENT DES TELECOMMUNICATIONS CONFÉRENCE MONDIALE DE DÉVELOPPEMENT DES TÉLÉCOMMUNICATIONS (CMDT-98) La Valette, Malte, 23 mars - 1 avril 1998

Plus en détail

Hiérarchie matériel dans le monde informatique. Architecture d ordinateur : introduction. Hiérarchie matériel dans le monde informatique

Hiérarchie matériel dans le monde informatique. Architecture d ordinateur : introduction. Hiérarchie matériel dans le monde informatique Architecture d ordinateur : introduction Dimitri Galayko Introduction à l informatique, cours 1 partie 2 Septembre 2014 Association d interrupteurs: fonctions arithmétiques élémentaires Elément «NON» Elément

Plus en détail

Copies de sécurité / Backup. Politique de gestion de la sauvegarde de vos données. Disque complet ou non? fragmentation. Quelles données?

Copies de sécurité / Backup. Politique de gestion de la sauvegarde de vos données. Disque complet ou non? fragmentation. Quelles données? «Bonnes» Pratiques Copies de sécurité / Backup Politique de gestion de la sauvegarde de vos données Disque complet ou non? fragmentation Quelles données? 11 janvier 2013 2 Copies de sécurité / Backup Politique

Plus en détail

SafeNet La protection

SafeNet La protection SafeNet La protection des données La conception à l'action, SafeNet protège intelligemment les informations pendant tout leur cycle de vie Les informations peuvent faire progresser votre activité, mais

Plus en détail

Le Workflow comme moteur des projets de conformité

Le Workflow comme moteur des projets de conformité White Paper Le Workflow comme moteur des projets de conformité Présentation Les entreprises sont aujourd'hui soumises aux nouvelles régulations, lois et standards de gouvernance les obligeant à mettre

Plus en détail

Numération. Le tableau récapitulatif ci-dessous donne l équivalence de quelques nombres pour les bases 10, 2 et 16.

Numération. Le tableau récapitulatif ci-dessous donne l équivalence de quelques nombres pour les bases 10, 2 et 16. 1. Systèmes de numération 11. Système décimal : Base 10 C est le système utilisé dans la vie courante, il est basé sur le nombre 10. Pour représenter les nombres décimaux, on utilise les chiffres de 0

Plus en détail

On distingue deux grandes catégories de mémoires : mémoire centrale (appelée également mémoire interne)

On distingue deux grandes catégories de mémoires : mémoire centrale (appelée également mémoire interne) Mémoire - espace destiné a recevoir, conserver et restituer des informations à traiter - tout composant électronique capable de stocker temporairement des données On distingue deux grandes catégories de

Plus en détail

CARTE A PUCE SLE 4432

CARTE A PUCE SLE 4432 Présentation générale : CARTE A PUCE SLE 4432 La carte SLE4442 est composée de 256 octets d EEPROM constituant la mémoire et de 32 bits (4 octets) de mémoire protégée de type PROM. La mémoire est effacée

Plus en détail

ÉLECTRONIQUE DE LA PORTE

ÉLECTRONIQUE DE LA PORTE EVVA SALTO : PRÉSENTATION DU CONCEPT SALTO (Smart Access Locking TechnOlogy) est une plate-forme technologique d'evva qui propose une solution optimale pour répondre aux exigences d'un système électronique

Plus en détail

Vous pouvez dès à présent gérer vos installations de fermeture CLIQ à tout moment et où que vous vous trouviez!

Vous pouvez dès à présent gérer vos installations de fermeture CLIQ à tout moment et où que vous vous trouviez! CLIQ devient mobile! Vous pouvez dès à présent gérer vos installations de fermeture CLIQ à tout moment et où que vous vous trouviez! IKON, le spécialiste des installations de fermeture depuis 1926! ASSA

Plus en détail

Manuel d utilisation

Manuel d utilisation Manuel d utilisation Véritable sésame électronique, le Weneo SIM associé à votre porte-monnaie Moneo combine mémoire de masse et fonctions de paiement et de rechargement Moneo. Moneo intégré au Weneo SIM

Plus en détail

Licence Professionnelle Électronique Analogique et Micro Électronique PROJET TUTORE 2005-2006

Licence Professionnelle Électronique Analogique et Micro Électronique PROJET TUTORE 2005-2006 Licence Professionnelle Électronique Analogique et Micro Électronique PROJET TUTORE 2005-2006 Rudy ROBIN Dominique LEMAIRE année 2005/2006 Licence professionnelle Électronique Analogique et Micro Électronique

Plus en détail

La VDI : le câblage structuré

La VDI : le câblage structuré La VDI : le câblage structuré Objectif : réaliser la liaison de tous les utilisateurs à tous les réseaux Assurer souplesse, fiabilité, évolutions entre des utilisateurs des terminaux divers des réseaux

Plus en détail

Niveau 1. Disque 1 Bande 1 Bande 4 Bande 7. Disque 3 Bande 3 Bande 6 Bande 9. Disque 2 Bande 2 Bande 5 Bande 8

Niveau 1. Disque 1 Bande 1 Bande 4 Bande 7. Disque 3 Bande 3 Bande 6 Bande 9. Disque 2 Bande 2 Bande 5 Bande 8 Présentation de la technologie RAID, un article de «Comment ça marche» La technologie RAID (acronyme de Redundant Array of Inexpensive Disks, parfois Redundant Array of Independent Disks, traduisez Ensemble

Plus en détail

Les mémoires. Les mémoires

Les mémoires. Les mémoires Les mémoires Eduardo Sanchez EPFL Les mémoires Une mémoire est un élément de stockage d'information Les bits stockés sont organisés en forme de matrice: la dimension de la mémoire est donnée par le nombre

Plus en détail

LES DISQUES DURS. Catégorie. Fiche. technique N 8. Hardware. Tête de lecture et d écriture. Axe de rotation. Alimentation

LES DISQUES DURS. Catégorie. Fiche. technique N 8. Hardware. Tête de lecture et d écriture. Axe de rotation. Alimentation Plateau Tête de lecture et d écriture Axe de rotation Bras de lecture et d écriture Alimentation Jumpers Interface Connecteur IDE Alimentation IDE Alimentation SATA Connecteur SATA www.alphatic.be : fiches

Plus en détail

Ordinateur portable Latitude E5410

Ordinateur portable Latitude E5410 Ordinateur portable Latitude E5410 Dell Latitude E5410 Doté de fonctionnalités avancées pour gagner du temps et de l'argent, l'ordinateur portable Dell TM Latitude TM E5410 offre aux utilisateurs finaux

Plus en détail

Equipement d un forage d eau potable

Equipement d un forage d eau potable Equipement d un d eau potable Mise en situation La Société des Sources de Soultzmatt est une Société d Economie Mixte (SEM) dont l activité est l extraction et l embouteillage d eau de source en vue de

Plus en détail

Schéma Français. de la Sécurité des Technologies de l Information

Schéma Français. de la Sécurité des Technologies de l Information Schéma Français de la Sécurité des Technologies de l Information Ce document constitue le rapport de certification du produit Composant ST19SF04 masqué par l application B4/B0 V3 (référence ST19SF04AB/RVK).

Plus en détail

3 / Pour en savoir plus

3 / Pour en savoir plus 3 / Pour en savoir plus / Fiches techniques / Le dégroupage d une ligne téléphonique P. 38 / Les débits P. 39 / Les équipements à domicile P. 40 / Communications électroniques et accès à la télévision

Plus en détail

TP Codage numérique des caractères. Un ordinateur ne manipule que des 0 et des 1 : Comment alors code-t-il du texte?

TP Codage numérique des caractères. Un ordinateur ne manipule que des 0 et des 1 : Comment alors code-t-il du texte? TP Codage numérique des caractères Un ordinateur ne manipule que des 0 et des 1 : Comment alors code-t-il du texte? I Le code ASCII 1. Une première approche Ouvrir un fichier Excell Sur la ligne 1 du tableau,

Plus en détail

Voici Arduino. 2013 Pearson France Arduino Simon Monk

Voici Arduino. 2013 Pearson France Arduino Simon Monk 1 Voici Arduino Le circuit microcontrôleur Arduino a excité l'imagination de nombreux passionnés d'électronique. Il séduit quiconque désire fabriquer des circuits électroniques grâce à sa facilité d'emploi

Plus en détail

500 W sur 13cm avec les modules PowerWave

500 W sur 13cm avec les modules PowerWave 500 W sur 13cm avec les modules PowerWave Philippe Borghini / F5jwf f5jwf@wanadoo.fr Janvier 2012 Introduction Tout le monde a déjà vu au moins une fois, sur les puces, ces fameuses platines PowerWave

Plus en détail

FANTEC LD-H35U3 Manuel d utilisation

FANTEC LD-H35U3 Manuel d utilisation Contenu 1. AVANT UTILISATION... 2 1.1. NOTE DE SECURITE... 2 1.2. DECLARATION... 4 1.3. INTRODUCTION AUX CARACTERISTIQUES DU PRODUIT :... 4 1.4. TERMES DE LA GARANTIE... 5 2. PREPARATION... 5 2.1. ACCESSOIRES

Plus en détail

Compteurs d Energie Thermique & Systèmes associés

Compteurs d Energie Thermique & Systèmes associés Compteurs d Energie Thermique & Systèmes associés La juste mesure de la consommation d énergie thermique. Compteurs Compacts COMPTEUR ULTRAMAX Compteur compact et communicant d appartement pour la répartition

Plus en détail

LEXCOM HOME. Guide 2014 RÉSEAU MULTIMÉDIA RÉSIDENTIEL

LEXCOM HOME. Guide 2014 RÉSEAU MULTIMÉDIA RÉSIDENTIEL LEXCOM HOME Guide 2014 RÉSEAU MULTIMÉDIA RÉSIDENTIEL Avec LexCom Home, faites passer vos chantiers multimédia au Très Haut Débit Les objets connectés nous entourent déjà au quotidien, et tendent à se développer

Plus en détail

Boîtier pour disque dur chiffré de 2,5 pouces - Boîtier externe portable pour disque dur SATA vers USB 3.0

Boîtier pour disque dur chiffré de 2,5 pouces - Boîtier externe portable pour disque dur SATA vers USB 3.0 Boîtier pour disque dur chiffré de 2,5 pouces - Boîtier externe portable pour disque dur SATA vers USB 3.0 StarTech ID: S2510BU3PW Le boîtier pour disque dur USB 3.0 S2510BU3PW est doté d'un chiffrage

Plus en détail

Copies de sécurité / Backup. Politique de gestion de la sauvegarde de vos données. Disque complet ou non? fragmentation

Copies de sécurité / Backup. Politique de gestion de la sauvegarde de vos données. Disque complet ou non? fragmentation «Bonnes» Pratiques Copies de sécurité / Backup Politique de gestion de la sauvegarde de vos données Disque complet ou non? fragmentation Quelles données? 20 septembre 2013 2 Copies de sécurité / Backup

Plus en détail

Samia Bouzefrane. Maître de Conférences CEDRIC CNAM. samia.bouzefrane@cnam.fr http://cedric.cnam.fr/~bouzefra

Samia Bouzefrane. Maître de Conférences CEDRIC CNAM. samia.bouzefrane@cnam.fr http://cedric.cnam.fr/~bouzefra La La carte à puce Samia Bouzefrane Maître de Conférences CEDRIC CNAM samia.bouzefrane@cnam.fr http://cedric.cnam.fr/~bouzefra A la mémoire de Roland Moreno qui a été sensible à mes activités pédagogiques

Plus en détail

ELP 304 : Électronique Numérique. Cours 1 Introduction

ELP 304 : Électronique Numérique. Cours 1 Introduction ELP 304 : Électronique Numérique Cours 1 Introduction Catherine Douillard Dépt Électronique Les systèmes numériques : généralités (I) En électronique numérique, le codage des informations utilise deux

Plus en détail

Guide de l informatique Fichiers et dossiers

Guide de l informatique Fichiers et dossiers Guide de l informatique Fichiers et dossiers Pour mieux comprendre le fonctionnement d'un PC, il est indispensable de bien cerner les notions de fichiers et de dossiers. A dire vrai, l'ensemble des données

Plus en détail

Manuel d instructions - Addendum

Manuel d instructions - Addendum Manuel d instructions - Addendum Machine de découpe Product Code (Référence du produit) : 891-Z01 Veillez à lire ce document avant d'utiliser la machine. Nous vous conseillons de conserver ce document

Plus en détail

LES CAPTEURS TOUT OU RIEN

LES CAPTEURS TOUT OU RIEN LES CAPTEURS TOUT OU RIEN SOMMAIRE Généralités...3 Caractéristiques générales...4 Les capteurs mécaniques : principe...5 Les capteurs mécaniques : avantages et utilisation...6 Les capteurs mécaniques :

Plus en détail

Spécifications d'impression Jusqu'à 12 ppm

Spécifications d'impression Jusqu'à 12 ppm MULTIFONCTION HP COLOR LASERJET CM1312 Réf : CC430A Fonctions Multitâche Tout-enun pris en charge Vitesse noire (normale, A4) Vitesse couleur (normale, A4) Fonctions Impression, copie, scan Oui Spécifications

Plus en détail

1. Introduction... 2. 2. Avantages, fonctionnalités, limitations et configuration requise... 2. Avantages... 2

1. Introduction... 2. 2. Avantages, fonctionnalités, limitations et configuration requise... 2. Avantages... 2 Guide de démarrage rapide : moteur Zip Sommaire 1. Introduction... 2 2. Avantages, fonctionnalités, limitations et configuration requise... 2 Avantages... 2 Fonctionnalités spécifiques au moteur Zip de

Plus en détail

Catalogue Produits. 2011 v1

Catalogue Produits. 2011 v1 Catalogue Produits 2011 v1 A propos d Actisense INTRODUCTION Interfaces et Sondes intelligentes Actisense. Depuis plusieurs années Actisense est synonyme d excellence dans le domaine des sondes intelligentes,

Plus en détail

Un ordinateur, c est quoi?

Un ordinateur, c est quoi? B-A.BA Un ordinateur, c est quoi? Un ordinateur, c est quoi? Un ordinateur est une machine dotée d'une unité de traitement lui permettant d'exécuter des programmes enregistrés. C'est un ensemble de circuits

Plus en détail

Guide Mémoire NETRAM

Guide Mémoire NETRAM Guide Mémoire NETRAM Types de mémoires vives On distingue généralement deux grandes catégories de mémoires vives : Mémoires dynamiques (DRAM, Dynamic Random Access Module), peu coûteuses. Elles sont principalement

Plus en détail

Positionnement produit Dernière mise à jour : Mai 2012

Positionnement produit Dernière mise à jour : Mai 2012 DIR-505 Mobile Cloud Companion, répéteur Wi-Fi multimédia Cas de figure d'utilisation Déplacements, travail à distance ou travail itinérant Utilisateurs désireux de partager instantanément une connexion

Plus en détail

CYLINDRE ET BÉQUILLE ÉLECTRONIQUES À BADGE Aperio E100 & C100

CYLINDRE ET BÉQUILLE ÉLECTRONIQUES À BADGE Aperio E100 & C100 SYSTÈMES D IDENTIFICATION CYLINDRE ET BÉQUILLE ÉLECTRONIQUES À BADGE Aperio E100 & C100 CONTRÔLE D ACCÈS SANS FIL RFID Contrôle des portes en temps réel. Fonctionnalités Aperio : le chaînon manquant grâce

Plus en détail

ORTIZ Franck Groupe 4. Terminal serveur pour administrer un serveur Windows à distance, client rdp linux.

ORTIZ Franck Groupe 4. Terminal serveur pour administrer un serveur Windows à distance, client rdp linux. ORTIZ Franck Groupe 4 Terminal serveur pour administrer un serveur Windows à distance, client rdp linux. Présentation de Terminal Serveur. L'objectif de Terminal Server est de pouvoir partager l'utilisation

Plus en détail

Configurer son courrier électrique avec votre compte Abicom

Configurer son courrier électrique avec votre compte Abicom Configurer son courrier électrique avec votre compte Abicom De tous les services Internet, l'échange de courrier électronique est probablement le plus populaire et plus vieil outil de communication encore

Plus en détail

Câblage des réseaux WAN. www.ofppt.info

Câblage des réseaux WAN. www.ofppt.info Office de la Formation Professionnelle et de la Promotion du Travail Câblage des réseaux WAN C-D-002.doc Mars 1-7 Sommaire 1. Couche physique WAN... 3 1.1. Connexions série WAN... 4 1.2. Routeurs et connexions

Plus en détail

TS 32 Stockage de données sur un CD

TS 32 Stockage de données sur un CD FICHE 1 Fiche à destination des enseignants TS 32 Stockage de données sur un CD Type d'activité Activité documentaire Tâche complexe Notions et contenus Stockage optique Écriture et lecture des données

Plus en détail

G.P. DNS02 Septembre 2012. Réfraction...1 I.Préliminaires...1 II.Première partie...1 III.Deuxième partie...3. Réfraction

G.P. DNS02 Septembre 2012. Réfraction...1 I.Préliminaires...1 II.Première partie...1 III.Deuxième partie...3. Réfraction DNS Sujet Réfraction...1 I.Préliminaires...1 II.Première partie...1 III.Deuxième partie...3 Réfraction I. Préliminaires 1. Rappeler la valeur et l'unité de la perméabilité magnétique du vide µ 0. Donner

Plus en détail

Congélateur très basse température ULTRA.GUARD

Congélateur très basse température ULTRA.GUARD Série UF V 700 Congélateurs très basse température Congélateur très basse température ULTRA.GUARD Le nouveau congélateur très basse température BINDER ULTRA.GUARD garantit le stockage longue durée et fiable

Plus en détail

Radio-étiquettes et avenir des technologies RFID

Radio-étiquettes et avenir des technologies RFID CONSERVATOIRE NATIONAL DES ARTS ET MÉTIERS CENTRE REGIONAL DE MONTPELLIER Examen probatoire du cycle ingénieur C.N.A.M. Filière : Informatique présenté par Frédéric Gomez Radio-étiquettes et avenir des

Plus en détail

Transmission de données. A) Principaux éléments intervenant dans la transmission

Transmission de données. A) Principaux éléments intervenant dans la transmission Page 1 / 7 A) Principaux éléments intervenant dans la transmission A.1 Equipement voisins Ordinateur ou terminal Ordinateur ou terminal Canal de transmission ETTD ETTD ETTD : Equipement Terminal de Traitement

Plus en détail

Simple. Intelligent. Précis. Capteurs intra-buccaux pour la radiographie dentaire

Simple. Intelligent. Précis. Capteurs intra-buccaux pour la radiographie dentaire Simple. Intelligent. Précis. Capteurs intra-buccaux pour la radiographie dentaire Les meilleurs capteurs intra-buccaux SOREDEX dispose de plus de 30 ans d expérience dans les systèmes d imagerie dentaire

Plus en détail

Conception de circuits numériques et architecture des ordinateurs

Conception de circuits numériques et architecture des ordinateurs Conception de circuits numériques et architecture des ordinateurs Frédéric Pétrot et Sébastien Viardot Année universitaire 2011-2012 Structure du cours C1 C2 C3 C4 C5 C6 C7 C8 C9 C10 C11 C12 Codage des

Plus en détail

CULTe Le samedi 9 février2008 à 15h. Conf 1 : WIFI, les bases

CULTe Le samedi 9 février2008 à 15h. Conf 1 : WIFI, les bases CULTe Le samedi 9 février2008 à 15h Conf 1 : WIFI, les bases 1) Principes de fonctionnement (antennes, fréquences, emetteurs/recepteurs, point d'accés) a) Les grandes classes de fréquences HF, 300 Khz

Plus en détail

Architecture de référence pour la protection des données. Mercredi 21 Mars 2007

Architecture de référence pour la protection des données. Mercredi 21 Mars 2007 Architecture de référence pour la protection des données Mercredi 21 Mars 2007 Intervenants Serge Richard CISSP /IBM France 2 Introduction Sécurité des données Cadres de référence Description d une méthodologie

Plus en détail

Technologies informatiques appliquées au commerce électronique

Technologies informatiques appliquées au commerce électronique Technologies informatiques appliquées au commerce électronique Travail d études de Simeon Kostov et Dimitre Kostov Licence Informatique 2002-2003 Université de Nice «Internet sera à l économie du 21 ème

Plus en détail

Building Technologies

Building Technologies Building Technologies SiPass TM : au delà du contrôle d accès. Siemens Building Technologies: la clef universelle pour plus de sécurité pour les personnes, les biens et les informations. Plus de protection

Plus en détail

Test des composants de protection: matériels auxiliaires

Test des composants de protection: matériels auxiliaires Note technique - TN32 Test des composants de protection: matériels auxiliaires Werner Hirschi, montena technology, Rossens, Suisse 1. Introduction Ce document présente un résumé des matériels auxiliaires

Plus en détail

Equipements du parking de l Espace Baron de Chabert en matériel de péage et de contrôle d accès CCTP

Equipements du parking de l Espace Baron de Chabert en matériel de péage et de contrôle d accès CCTP Equipements du parking de l Espace Baron de Chabert en matériel de péage et de contrôle d accès CCTP 1/10 SOMMAIRE 1 Dispositions générales... 3 1.1 Objet... 3 1.2 Références... 3 1.3 Pérennité... 3 1.4

Plus en détail

1. La sauvegarde des données

1. La sauvegarde des données 1. La sauvegarde des données La sauvegarde des données Plan de la présentation: 1. Pourquoi sauvegarder? 2. Les supports de sauvegarde 3. Comment sauvegarder. 1. Pourquoi sauvegarder? Qu est-ce qu une

Plus en détail

Matériel & Logiciels (Hardware & Software)

Matériel & Logiciels (Hardware & Software) CHAPITRE 2 HARDWARE & SOFTWARE P. 1 Chapitre 2 Matériel & Logiciels (Hardware & Software) 2.1 Matériel (Hardware) 2.1.1 Présentation de l'ordinateur Un ordinateur est un ensemble de circuits électronique

Plus en détail

COPYTEX. Payer la copie et l impression avec la carte à puce. Le système de paiement pour des copyshops, des écoles et chaque entreprise.

COPYTEX. Payer la copie et l impression avec la carte à puce. Le système de paiement pour des copyshops, des écoles et chaque entreprise. La carte. Le terminal. Un système. COPYTEX Payer la copie et l impression avec la carte à puce. Le système de paiement pour des copyshops, des écoles et chaque entreprise. LE SYSTÈME DE PAIEMENT POUR COPIE

Plus en détail

Projet : PcAnywhere et Le contrôle à distance.

Projet : PcAnywhere et Le contrôle à distance. Projet : PcAnywhere et Le contrôle à distance. PAGE : 1 SOMMAIRE I)Introduction 3 II) Qu'est ce que le contrôle distant? 4 A.Définition... 4 B. Caractéristiques.4 III) A quoi sert le contrôle distant?.5

Plus en détail

Vodafone Mobile Connect

Vodafone Mobile Connect Vodafone Mobile Connect Manuel d installation rapide Important Installez le logiciel avant d utiliser la carte de données intégrée. Assurez-vous que la carte de données intégrée est activée. Si nécessaire,

Plus en détail

Les bus d extensions : Définition

Les bus d extensions : Définition Les bus d extensions : Définition Ensemble de fils chargés de relier les différents éléments de l ordinateur Caractérisé par son nombre de fils, la nature des informations véhiculées, le mode de fonctionnement

Plus en détail

OTIS. Mod. La modernisation réinventée. Plus de sécurité Plus de fiabilité Plus de confort. Et plus d attention à l environnement.

OTIS. Mod. La modernisation réinventée. Plus de sécurité Plus de fiabilité Plus de confort. Et plus d attention à l environnement. OTIS Mod La modernisation réinventée Plus de sécurité Plus de fiabilité Plus de confort Et plus d attention à l environnement. GeN2 Mod, un concept novateur. ➍ CÂBLE TRADITIONNEL EN ACIER ➌ ➋ ➌ ➌ POULIE

Plus en détail

Brevet d Études Professionnelles. Systèmes Électroniques Numériques. ÉPREUVE EP1 ÉTUDE D UN SYSTÈME «MYXYBOX+ : La domotique multifonctions de MYXYTY»

Brevet d Études Professionnelles. Systèmes Électroniques Numériques. ÉPREUVE EP1 ÉTUDE D UN SYSTÈME «MYXYBOX+ : La domotique multifonctions de MYXYTY» Brevet d Études Professionnelles Systèmes Électroniques Numériques ÉPREUVE EP1 ÉTUDE D UN SYSTÈME «MYXYBOX+ : La domotique multifonctions de MYXYTY» DOSSIER TECHNIQUE Notes à l attention du candidat Ce

Plus en détail