Le Groupe Devoteam a réalisé un chiffre

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le Groupe Devoteam a réalisé un chiffre"

Transcription

1 C O N N E C T I N G B U S I N E S S & T E C H N O L O G Y

2 MESSAGE DES DIRIGEANTS Le Groupe Devoteam a réalisé un chiffre d affaires de 199 millions d euros pour sa 10 e année d existence : cette performance nous conforte dans notre position de leader sur le marché du conseil et du service en infrastructure applicatives, middleware et réseaux en Europe, au Moyen-Orient et en Afrique. Plusieurs facteurs expliquent ces résultats : le recrutement net de plus de 250 collaborateurs, le redémarrage du Pôle Consulting qui a amélioré sensiblement sa profitabilité, l intégration réussie de la SRIT et de Pierre Fabre Informatique au travers d une diversification de clientèle et d un déploiement de nouvelles offres et un dynamisme constant des entités internationales, notamment en Autriche, en Espagne et au Moyen-Orient, qui contribue au renforcement des positions du Groupe. A gauche, Stanislas de Bentzmann, à droite, Godefroy de Bentzmann. Par ailleurs, nous avons poursuivi nos actions pour construire un Groupe solide grâce à notre politique active de suivi et de développement des compétences de nos collaborateurs à travers des plans de formation et de certifications ambitieux. C est également dans ce cadre que nous avons mis en place une charte du Groupe Devoteam au 1 er trimestre 2006 qui nous permettra de consolider nos acquis tant sur le plan des relations humaines dans le Groupe qu avec nos clients et partenaires. Enfin Michel Bon est devenu président de notre conseil de surveillance : il nous apportera sa très riche expérience et nous aidera dans la mise en œuvre de notre politique de croissance ambitieuse. Aussi, notre réussite en 2006 se fondera sur la poursuite des recrutements, des efforts de chacun pour renforcer le haut niveau de qualité du service rendu à nos clients et le partage de nos savoir-faire au sein du Groupe. Godefroy et Stanislas de Bentzmann, Co-Présidents du Directoire 1

3 DEVOTEAM EN 2005 Devoteam est un groupe européen de conseil en technologies de l information. La combinaison d une offre de conseil et d une haute expertise technologique permet à Devoteam d apporter à ses clients des solutions performantes qui répondent à leurs objectifs stratégiques (performance du système d informations, optimisation des infrastructures) dans des domaines complémentaires : réseaux, infrastructures de systèmes, sécurité, e-business. Chiffres clés du Groupe En millions d euros 31/12/05 31/12/04 Variation Chiffre d affaires % Résultat opérationnel courant 14,1 6, % En % du CA 7,1 % 4,1 % - Résultat opérationnel 14,0 7,6 +85 % Résultat net 12,3 6,3 +96 % En % du CA 6,3 % 4,2 % - Bénéfice net par action (1) 1,31 0, % Trésorerie 35,9 28,5 +26 % (1) Sur la base du nombre d actions moyen pondéré de l exercice Contribution des secteurs d activités et géographiques aux résultats du Groupe En M France Etranger Total Géographie ,7 45,1 198, ,5 35,7 150,2 En M Solution Consulting Total Métiers (*) ,3 35,5 198, ,6 27,6 150,2 (*) Le Consulting regroupe les entités SIticom, XP Conseil et Cesmo en France, OSIConsult, Fischer & Lorentz, DVT Middle East et Devoteam Tchéquie à l étranger. Domaines d intervention Domaines technologiques Domaines d activité exploitation 15 % conseil 20 % ingénierie & projets 65 % infrastructures IT 45 % sécurité 10 % applications e-business 20 % réseaux 25 % finance 23 % industrie 19 % services 17 % secteur public 16 % télécom 25 % 1998 CRÉATION Octobre 1995 Devoteam est créé dans un contexte de dérégulation des télécoms et d essor de l Internet Devoteam élargit son activité aux réseaux d entreprises. Chiffre d affaires : 0,6 M Effectif : Devoteam bâtit une offre autour des architectures du système d information. Lancement de l Université Permanente du Groupe pour former ses équipes. Chiffre d affaires : 3,4 M Effectif : 70 Devoteam ouvre des bureaux à Lyon, Toulouse, Marseille et lance une offre d architecture e-business. Chiffre d affaires : 12,8 M Effectif : 237 2

4 10 ans de croissance ininterrompue Devoteam se renforce aux Pays-Bas (acquisiton de TopFicie), crée une filiale en Arabie Saoudite et bâtit une offre outsourcing à partir de la plate-forme informatique des laboratoires Pierre Fabre. INTRODUCTION EN BOURSE Devoteam lance une offre de sécurité et rachète XP Conseil. Implantation au Royaume-Uni. Devoteam se réorganise en deux pôles : consulting et solutions. Rachat d Apogée qui vient renforcer les offres de pilotage du SI et de sécurité en France. Chiffre d affaires : 126 M Effectif : Chiffre d affaires : 199 M Effectif : Devoteam s introduit au Nouveau Marché d Euronext. Belgique : première implantation à l étranger. Chiffre d affaires : 34,8 M Effectif : 514 Devoteam s implante aux Pays-Bas et en Espagne. Chiffre d affaires : 66,1 M Effectif : 897 Chiffre d affaires : 108,3 M Effectif : Rapprochement stratégique avec Siticom, entité à forte notoriété dans le conseil en télécom : développement d une entité de conseil européenne (Autriche, Danemark). Le Groupe noue un partenariat avec le Défi Français lors la Coupe de l America Chiffre d affaires : 136 M Effectif : Devoteam s implante au Moyen-Orient (Dubaï), en Suisse et en République tchèque. Création d Uperto, offre open-source du Groupe. Renforcement dans les télécoms avec l acquisition du cabinet Cesmo et de la SRIT (filiale de Siemens). Chiffre d affaires : 150 M Effectif : Le Groupe Devoteam a célébré son 10 e anniversaire le 8 octobre 2005 à l Opéra Garnier, Paris. 3

5 ACTIVITÉS Trois pôles de compétences Devoteam Consulting propose une démarche de conseil stratégique et technologique aux directions générales et fonctionnelles en amont des projets. Cette entité regroupe trois expertises majeures : le conseil en stratégie marketing et gestion de la relation client ; le conseil en stratégie télécoms, infrastructures et systèmes d information ; le conseil en sécurité des systèmes d information. Devoteam Solutions conçoit et met en œuvre des solutions qui correspondent aux besoins définis avec ses clients pour garantir le succès de leurs projets. En Europe, Devoteam est le leader dans les offres de Service et System Management et de Sécurité. Nos missions d intégration, avec engagements de résultat, couvrent tout le cycle de vie des projets. Devoteam SRIT, centre de développement et plateforme d intégration, de gestion de projets, principalement active sur le marché des opérateurs de télécommunications, concourt au renforcement de l activité d intégration télécoms de Devoteam. Par ailleurs, Devoteam Solutions a signé des partenariats privilégiés avec des éditeurs majeurs. Ils permettent de répondre au mieux aux problématiques des clients, tout en assurant un partage des connaissances avec nos consultants qui les place en permanence à la pointe des évolutions technologiques. Les principaux partenaires sont BMC Software, EMC Legato, HP-Peregrine, IBM-Micromuse, Ipanema, Microsoft, Symantec Veritas. Devoteam Opérations Les offres d insourcing et d outsourcing, portées notamment par notre plateforme d exploitation mutualisée basée à Castres (service desk et management de système d information), positionne Devoteam Opérations sur le marché de l infogérance comme un acteur crédible à taille humaine et engagé aux côtés de ses clients. Technologies & OPérations (TOP), filiale française de Devoteam consacrée au support opérationnel et technique, propose des prestations de déploiement, d exploitation, d administration et d externalisation de fonctions pour les grands comptes. 4

6 Implantations Arabie Saoudite Autriche Belgique Danemark Emirats Arabes Unis Espagne France Luxembourg Maroc Norvège Pays-Bas Pologne République tchèque Royaume-Uni Suède Suisse Pour nos clients, partenaires et consultants, l Europe est une réalité quotidienne. Présent dans seize pays d Europe, d Afrique du nord et du Moyen Orient, le Groupe Devoteam possède ainsi un réseau favorisant le partage d expériences et la réalisation de missions internationales. De plus, Devoteam Consulting est membre de l ITIC Group. Ce groupe, composé de sociétés de conseil spécialisées dans les télécommunications et l informatique, nous permet d accompagner nos clients dans la plupart des pays d Europe et de partager de l information et des retours d expérience Filiales 1. Roger Andersson, Suède ; 2. Gerald Aster, Autriche ; 3. Mounir Belmahi, Maroc ; 4. Philippe Bérard, Country Manager Grande- Bretagne ; 5. Rein Buijtelaar, Co-Country Manager Pays-Bas ; 6. Olivier Corbin, Belgique ; 7. Allan Fisher-Madsen, Vice-President du Groupe ; 8. Osama Ghoul, Country Manager Emirats Arabes Unis ; 9. Kjell Arne Grotting, Country Manager Norvège ; 10. Daniel Johansson, Co-Country Manager Suède ; 11. Jean-Luc Koch, Président Devoteam Consulting (France) ; 12. Niels Korsholm, Country Manager Danemark ; 13. Jean-Luc Lemire, General Manager Devoteam Solutions (France) ; 14. Menno Nieuwpoort, Co-Country Manager Pays-Bas ; 15. Bogdan Preda, Manager Suisse ; 16. Indradev Ramchurn, General Manager Devoteam Consulting (France) ; 17. Jacques Record, Deputy General Manager Devoteam Solutions (France) ; 18. Frédéric Rouaud, Country Manager Espagne. Corporate 19. Grégoire Cayatte, Directeur du Développement ; 20. Christelle Chappaz, Directrice des Ressources Humaines ; 21. Roland de Laage, Secrétaire Général ; 22. Pierre Raguideau, Directeur Financier. 5

7 < < MISSION Nous accompagnons nos clients sur leurs enjeux clés : la création de valeur via l innovation technologique ; l alignement du système d information avec la stratégie de l entreprise et les besoins métier ; le management des risques ; l excellence opérationnelle ; la réduction des coûts. Le Groupe Devoteam aide ses clients à tirer le meilleur profit de leurs investissements informatiques en adéquation avec leurs stratégies et exigences métiers. L optimisation du pilotage de l infrastructure du système d information, appuyée par une démarche Business Relationship Management et adaptée aux cadres de références majeures (ITIL, COBIT, CMMi ), devient aujourd hui une préoccupation majeure des directions générales et informatiques. stratégie de l entreprise Devoteam propose à ses clients le savoir-faire technique et le savoir-être de conseil et du service tout au long du cycle de vie du projet (stratégie, études, conception, développement, mise en production, support) et intervient auprès des décideurs et opérationnels (directeur de projet, chef de projet, consultant fonctionnel, consultant méthode, architecte ). Notre positionnement de spécialiste de l infrastructure nous permet de développer un savoir-faire unique dans des domaines technologiques complémentaires : réseaux et télécoms, sécurité, infrastructures de systèmes. «Comprendre le métier et les besoins de nos clients, mettre la technologie au service de leurs objectifs stratégiques.» < < direction des systèmes d information < business relationship management < lignes métier Stratégie SI Schéma directeur et Architecture < < Applications Intégration et Support productions it Nos domaines d intervention Infrastructure Intégration, Exploitation et Infogérance 6

8 CLIENTS En 2005, Devoteam a poursuivi la diversification de son portefeuille clientèle et renforcé sa présence auprès de ses quinze principaux clients dans les télécoms (France Telecom, Cegetel), la banque (Société Générale, CACL, BNP-Paribas, ING), l industrie (Total, Carrefour, EDF, Saint Gobain, Siemens, Pierre Fabre) et le secteur public (La Poste, SNCF, ministère néerlandais des affaires étrangères). Evénement Eurosec. Le Groupe a organisé en 2005 la 16 e édition du Forum Européen sur la Sécurité des Systèmes d Information créé en 1989 par sa filiale dédiée à la sécurité XP Conseil. Ce forum professionnel est considéré comme le rendez-vous incontournable des acteurs de la sécurité en Europe : 3 jours de conférences et de débats, plus de 200 intervenants dont les plus grands experts issus des secteurs public (ministère de l Intérieur, DST, ministère de la Défense notamment) et privé venant d Europe et d Amérique du Nord. Exemples de missions Société Générale Objet Durée Principales prestations Équipe Finance Étude d architecture 3 ans Étude d opportunité, de faisabilité, 15 ingénieurs réseaux et sécurité spécifications techniques, homologation confirmés mis en production, support Carrefour Industrie Administration 1 an Gestion des incidents, des demandes 24 ingénieurs et exploitation de services, investigations sur incidents systèmes des applications Wintel et analystes sur 250 applications métiers, 1000 serveurs Orange Telecom Mise en place 2 ans Accompagnement du client 9 ingénieurs du nouveau sur la croissance du périmètre système de facturation et l évolution technologique des téléphones mobiles Ministère de l économie, des finances et de l industrie (France) Service Public Réforme de la collecte 6 mois Pilotage de la création de 8 nouveaux 3 consultants de la redevance centres de contacts téléphoniques audiovisuelle (définition de l architecture technique, séléction des fournisseurs, suivi du déploiement, formation de 500 agents) 7

9 NOS ÉQUIPES Atteindre et dépasser les nouvelles frontières Le Groupe Devoteam est né en Crée dans le contexte de la dérégulation du marché des télécommunications et le développement de l Internet, il a été fortement marqué par l'esprit de cette période où de nouvelles technologies sont apparues, et il a fallu maîtriser pour les mettre à la disposition de nos clients. Ces nouvelles frontières, le Groupe les a dépassées en se développant sans discontinuer en France, puis en Europe, en Afrique du Nord et au Moyen-Orient. Aujourd'hui c'est plus de hommes et femmes qui travaillent dans le Groupe dans les activités de Conseil, d Intégration des systèmes d informations et d Infogérance. La formation interne : fortifier et motiver nos consultants Le Groupe a mis en place une politique générale de formation pour tous les consultants. Elle est dans notre esprit le facteur clé de succès de notre capacité à offrir l excellence de conseil dont nos clients ont besoin. C'est pourquoi nous consacrons chaque année près de 3 % du chiffre d'affaires à la formation. Nous avons ainsi créé une Université Permanente et des Communautés. Enfin une équipe importante organise et anime la gestion des connaissances et des compétences pour le futur de notre Groupe. Notre richesse : les hommes et les femmes qui font le Groupe Les hommes et les femmes collaborateurs du Groupe sont au cœur du Projet d'entreprise. Il repose sur les principes d'homogénéité et de qualité dans le recrutement, du suivi personnalisé des consultants et de la formation interne continue. Le recrutement est la clé du succès de l'entreprise, aussi nous y accordons une très grande attention qui se manifeste par le processus de sélection des candidats au cours duquel chacun d'eux devra répondre à l'engagement de la société vis-à-vis de ses clients mais également vis-à-vis des collaborateurs de la société avec lesquels il travaillera. Cette attention portée au recrutement nous permet d'afficher une homogénéité de talents, de caractères et nous assure depuis la création de la société de nombreuses candidatures. La gestion des carrières personnalisées fondée sur un modèle de ranking et des évaluations annuelles est le gage, une fois la phase de recrutement achevée, de la pérennité des compétences de chacun. Les défis à venir Notre Projet d'entreprise est de relever aujourd'hui et demain les défis qui se présentent à nous, de mener ces challenges avec nos partenaires et nos clients, et ce tout en gardant ce qui a fait notre force depuis le début : créativité, esprit de conquête et courage. 8

10 DÉVELOPPEMENT DURABLE la Charte du Groupe : Franchise, Respect et Passion traduisent l esprit dans lequel les équipes travaillent, la Charte éthique de comportements et d attitude : c est la charte de Devoteam Consulting qui vise à encadrer son action commerciale, la Charte Qualité Recrutement : elle s adresse aux candidats en leur garantissant un traitement qualitatif de leur candidature. Conscient de ses responsabilités sociales et environnementales le Groupe Devoteam a engagé une réflexion sur sa politique en matière de développement durable. Elle a pour objectif à terme de servir l intérêt commun de nos clients, collaborateurs, fournisseurs et actionnaires. En effet, les clients constatent que la qualité de nos services s en trouve améliorée ; nos collaborateurs reconnaissent dans ces valeurs un élément fédérateur ; nos fournisseurs y voient une exigence qui les confortent dans leurs choix innovateurs ; enfin, nos actionnaires sont sensibles à cette vision de long terme. Ainsi, en 2005, le Groupe a mis en place ou renforcé des actions en matière de développement durable qui touche : l environnement : recyclage des cartouches d encre et du papier, la sécurité : outre le respect des normes d hygiène, de sécurité et des conditions de travail, le Groupe est en train de mettre en œuvre une Charte d utilisation du Système d Information du Groupe Devoteam qui renforcera les conditions de travail de ses salariés, le social : le Groupe poursuit activement sa politique de formation pour les employés au-delà des réglementations en vigueur, l éthique : depuis sa création le Groupe a toujours attaché une grande importance au respect de la dignité humaine et de la parole donnée. La société dispose désormais de plusieurs chartes appuyant cette démarche volontariste : Enfin, le Groupe a mis en place un groupe de travail dont la mission est de proposer des initiatives et de favoriser le développement d actions en matière de développement durable tant dans la société qu à l extérieur. L Université Permanente Intégrée au sein du Groupe, l université permanente, en 2005, c est : 80 filières de formation, dont 70 % disponibles en mode e-learning ; 10 laboratoires techniques ; 120 consultants-formateurs ; 850 consultants formés. Knowledge Management Le Knowledge Management, c est : la formation aux méthodologies Devoteam, enrichies en permanence ; l animation de séminaires de partage des meilleures pratiques ; la diffusion de la veille technologique et sectorielle ; la mise à disposition d un référentiel documentaire complet via des outils de capitalisation adaptés. Knowledge Communities Les Knowledge Communities regroupent les ingénieurs en fonction des affinités de chacun au sein de vingt communautés dédiées. Chaque communauté, animée par un consultant leader, dispose de nombreux moyens : base documentaire, forum de discussion et outils de travail collaboratif. 9

11 FINANCE ET BOURSE Informations financières Activités et résultats de la société La Société a connu en 2005 un marché plus dynamique, qui a permis le recrutement net de près de 170 collaborateurs, portant ainsi l effectif de Devoteam SA de 920 à salariés. Le chiffre d affaires s établit à K en 2005, en croissance de 26 % sur 2004 ( K ). Le résultat d exploitation augmente de 103 % à K, contre 845 K un an plus tôt. L amélioration de la rentabilité s explique principalement par la hausse du taux d activité de la Société, de 76 % en 2004 à 78 % en 2005 (information non comptable). Ce taux est calculé en rapportant le nombre de jours facturés sur le nombre de jours facturables, congés et formation inclus (i.e. sur une base de 255 jours). Le résultat net 2005 progresse à K (contre 961 K en 2004), principalement du fait de la hausse du résultat financier (+15,4 M ) liées à des reprises de provisions sur titres. Activités et résultats consolidés En 2005, les principaux mouvements de périmètre de consolidation ont été : Le lancement de Devoteam Outsourcing, au travers une prise de participation de 100 % dans Pierre Fabre Informatique fin 2004 (dont 49 % en usufruit) ; La création d une joint-venture en Suisse avec la société AWK en février et de Devoteam Tchéquie en mai ; Le renforcement aux Pays-Bas avec l acquisition de la société TopFicie en octobre ; La liquidation de Devoteam Columbi et de Siticom UK en décembre. Devoteam a réalisé en 2005 un chiffre d affaires consolidé de 199 millions d euros, en croissance de 32 %, un résultat opérationnel égal à 7 % du chiffre d affaires et un résultat des sociétés intégrées de 12,4 M, en hausse de 97 %. Ces performances s analysent comme suit : Une croissance organique soutenue par la reprise des investissements en conseil, le dynamisme du secteur télécoms, l effet des référencements chez les principaux clients et un doublement de taille de Devoteam en Espagne et au Moyen-Orient ; Une progression de 119 % du résultat opérationnel courant à 14,1 M, grâce à la hausse de 2,5 % du taux d activité à 79 % (vs 76,5 % en 2004), une maîtrise des coûts de back-office et une stabilité des prix de vente ; Un taux facial d impôt sur les sociétés toujours réduit (14 %), compte tenu de l utilisation des déficits fiscaux du Groupe (solde supérieur à 9 M à fin 2005) ; Une génération de cash-flows d exploitation de 11,2 M, renforçant la situation de trésorerie nette à 36 M et permettant au Groupe de poursuivre sa politique d acquisitions en Europe. Progrès réalisés L exercice a été marqué par : Le recrutement net de plus de 250 collaborateurs ; Un redémarrage du Pôle Consulting, qui a ainsi amélioré sensiblement sa profitabilité ; L intégration réussie de SRIT et de Pierre Fabre Informatique, se traduisant notamment par une diversification de clientèle et le déploiement de nouvelles offres ; Un dynamisme constant des entités internationales, qui affichent une profitabilité satisfaisante (notamment en Autriche et au Moyen-Orient) et contribuent au renforcement des positions du Groupe sur ses principaux marchés. Evénements intervenus depuis la clôture de l exercice et perspectives d'avenir Devoteam a pris une participation de 51 % au capital de la société norvégienne davinci. Après une reprise du marché en 2005, la tendance devrait rester positive en Devoteam anticipe une croissance de son chiffre d affaires de plus de 20 % à 240 M et une progression de sa marge opérationnelle à 7,7 %. 10

12 Informations boursières Évolution du capital social et de l actionnariat en 2005 Du fait de l augmentation de capital par apport en nature des actions de Siticom et de l exercice de BCE et options de souscription d actions en 2005, le capital social a été augmenté à K, réparti en actions. Aucun mouvement particulier n a été signalé sur l actionnariat en Au 31 décembre 2005 Actions % du capital Directoire ,7 Tabag ,6 SGAM ,3 Autres fondateurs ,7 Oddo AM ,0 Salariés et anciens salariés ,4 Auto-détention ,4 Public ,0 TOTAL Évolution du cours de Bourse Le cours de l action Devoteam a progressé de 67 % en 2005 à comparer à 38 % pour l indice CAC Mid&Small 190 dont Devoteam fait partie. Le cours de l action étant passé de 12,95 au 1 er janvier 2005, à 21,7 au 31 décembre La capitalisation boursière de la société s établissait à 210,4 millions d euros à fin Cours de l action (en euros) Moyenne mobile 20 jours Moyenne mobile 50 jours Volumes en milliers de titres À fin 2005, l actionnariat salarié s élevait à 2,4 % du capital de la société : actions résultent de l exercice de stock-options et sont détenues au travers du «FCPE Devoteam», dans le cadre d un Plan d Epargne Entreprise. Stock options Des options d'achat et de souscription d actions ainsi que des bons de souscription de parts de créateurs d'entreprise (BCE) ont été attribuées aux salariés du Groupe. Au 31 décembre 2005, respectivement options d'achat, options de souscription et BCE sont en circulation. Au 31 décembre 2005, la dilution potentielle résultant des options ou BCE «dans la monnaie» (y compris Siticom) est de actions Devoteam pour des prix d exercice compris entre 3,20 et 15. Durant l année 2005, options ont été levées et options ont été annulées. 11

13 FICHE D IDENTITÉ Informations juridiques Forme juridique Société anonyme à Directoire et Conseil de Surveillance Activité Conseil en technologies de l information. Siège social 86, rue Anatole France, Levallois-Perret. Immatriculation RCS Nanterre , le 7 décembre Capital social ,07 euros, divisé en actions. Direction Directoire Stanislas et Godefroy de Bentzmann (coprésidents). Vice-président du Groupe Allan Fischer-Madsen. Secrétaire général Roland de Laage de Meux. Directeur financier Pierre Raguideau. Communication financière et développement Grégoire Cayatte. Marketing et communication Pascal de Nervo. Agenda financier 2006 Publications trimestrielles du chiffre d affaires 10 mai, 26 juillet, 8 novembre, 7 février Publications semestrielles des résultats 5 septembre, 14 mars Autres événements Assemblée générale : 18 mai Informations boursières Introduction en bourse 28 octobre 1999, au cours de 16,10 euros. Cotation Euronext (Eurolist compartiment B) depuis le 28 octobre Capitalisation 210,4 millions d euros au 31 décembre Indices NextEconomy, CAC SMALL 90, IT CAC 50 SBF 250 d Euronext Paris, CAC Mid&Small 190. Codes ISIN (FR ), Reuters (DVTM.LN), Bloomberg (DEVO FP). Organes de surveillance Conseil de surveillance Michel Bon (président), Patrice de Talhouët, Philippe Tassin, Bertrand de Bentzmann, Yves de Talhouët, Roland de Laage de Meux. Comité d audit Michel Bon, Bertrand de Bentzmann, Patrice de Talhouët. Comité de rémunération Michel Bon, Patrice de Talhouët. Auditeurs KPMG-NSK Fiduciaire. Analystes financiers Arête (Elisabeth Buckley), Arkéon Finance (Grégory Ramirez), Crédit agricole Chevreux (Vincent Lhermemier), Euroland Finance (Sonia Fasolo), Exane BNP Paribas (Brice Mari), Gilbert Dupont (Emmanuel Parrot), Goldmann Sachs (Yara Yazbeck), HSBC (Antonin Baudry), ID Midcap (Gael Faijean), ING (Richard Nguyen), IXIS Midcap (Stéphane Nières- Tavernier), Kepler Equities (Derric Marcon), Oddo Mid Cap (Lazare Hounhouayenou), Wargny (Lionel Pelicer). 12

14 Comptes sociaux Bilan Compte de résultat Comptes consolidés Bilan Compte de résultat Tableau des flux de trésorerie RAPPORT FINANCIER 13

15 COMPTES SOCIAUX BILAN SOCIAL AU 31 décembre 2005 ACTIF (en euros) Brut Amortissement Net 31/12/2005 Net 31/12/2004 IMMOBILISATIONS INCORPORELLES Frais d établissement Frais de recherche et développement Concession, brevets et droits similaires Fonds commercial Autres immobilisations incorporelles Avances et acomptes sur immobilisations incorporelles Total immobilisations incorporelles IMMOBILISATIONS CORPORELLES Terrains Constructions Installations techniques, matériel et outillage industriel Autres immobilisations corporelles Immobilisations en cours Avances et acomptes Total immobilisations corporelles IMMOBILISATIONS FINANCIÈRES Participation par M.E Autres participations Créances rattachées à participations Autres titres immobilisés Prêts Autres immobilisations financières Total immobilisations financières ACTIF IMMOBILISÉ STOCKS ET EN-COURS Total stock et en-cours CRÉANCES Avances, acomptes versés sur commandes Cré ances clients et comptes rattachés Autres créances Capital souscrit et appelé, non versé Total créances DISPONIBILITÉS ET DIVERS Valeurs mobilières de placement Disponibilités Charges constatées d avances Total disponibilités et divers ACTIF CIRCULANT Charges à répartir sur plusieurs exercices Primes remboursement des obligations Ecarts de conversion actif TOTAL GÉNÉRAL

16 PASSIF (en euros) Net 31/12/2005 Net 31/12/2004 SITUATION NETTE Capital social ou individuel dont versé Primes d émission, de fusion, d apport, Ecarts de réévaluation dont écart d équivalence Réserve légale Réserve statutaires ou contractuelles Réserves réglementées Autres réserves Report à nouveau ( ) Résultat de l exercice SUBVENTIONS D INVESTISSEMENT PROVISIONS RÉGLEMENTÉES CAPITAUX PROPRES Produits des émissions de titres participatifs Avances conditionnées AUTRES FONDS PROPRES Provisions pour risques Provisions pour charges PROVISIONS POUR RISQUES ET CHARGES DETTES FINANCIÈRES Emprunts obligataires convertibles Autres emprunts obligataires Emprunts et dettes auprès des établissements de crédit Emprunts et dettes financières divers AVANCES ET ACOMPTES REÇUS SUR COMMANDES EN COURS DETTES DIVERSES Dettes fournisseurs et comptes rattachés Dettes fiscales et sociales Dettes sur immobilisations et comptes rattachés Autres dettes PRODUITS CONSTATÉS D AVANCES DETTES Ecarts de conversion actif TOTAL GÉNÉRAL

17 COMPTES SOCIAUX COMPTE DE RÉSULTAT (en euros) France Export 31/12/ /12/2004 Ventes de marchandises Production vendue de biens Production vendue de services CHIFFRE D AFFAIRES NET Production stockée Production immobilisée Subventions d exploitation Reprises sur amortissement et provisions, transfert de charges Autres produits PRODUITS D EXPLOITATION CHARGES EXTERNES Achats de marchandises (et droits de douane) Variation de stocks de marchandises Achats de matières premières et autre approvisionnement Variation de stock (matières premières et approvisionnement) Autres achats et charges externes IMPOTS, TAXES ET VERSEMENTS ASSIMILÉS CHARGES DE PERSONNEL Salaires et traitements Charges sociales DOTATIONS D EXPLOITATION Dotations aux amortissements sur immobilisations Dotations aux provisions sur immobilisations Dotations aux provisions sur actif circulant Dotations aux provisions pour risques et charges AUTRES CHARGES D EXPLOITATION Charges d exploitation Résultat d exploitation

18 (en euros) 31 décembre décembre 2004 RÉSULTAT D EXPLOITATION Bénéfice attribué ou perte transférée Perte supportée ou bénéfice transféré PRODUITS FINANCIERS Produits financiers de participation Produits des autres valeurs mobilières et créances de l actif immobilisé Autres intérêts et produits assimilés Reprises sur provisions et transferts de charges Différences positives de charge Produits nets sur cessions de valeurs mobilières de placement CHARGES FINANCIÈRES Dotations financières aux amortissements et provisions Intérêts et charges assimilées Différences négatives de change Charges nettes sur cessions de valeurs mobilières de placement RÉSULTAT FINANCIER RÉSULTAT COURANT AVANT IMPÔTS PRODUITS EXCEPTIONNELS Produits exceptionnels sur opérations de gestion Produits exceptionnels sur opérations en capital Reprise sur provisions et transferts de charges CHARGES EXCEPTIONNELLES Charges exceptionnelles sur opérations de gestion Charges exceptionnelles sur opérations en capital Dotations exceptionnelles aux amortissements et provisions RÉSULTAT EXCEPTIONNEL ( ) Participation des salariés aux fruits de l expansion Impôt sur les bénéfices ( ) ( ) TOTAL DES PRODUITS TOTAL DES CHARGES BÉNÉFICE OU PERTE

19 COMPTES CONSOLIDÉS BILAN ACTIF (en milliers d euros) 31 décembre décembre 2004 Écarts d acquisition Autres immobilisations incorporelles Immobilisations corporelles Actifs financiers Titres mis en équivalence 77 (10) Impôts différés actifs Autres actifs long terme ACTIFS NON COURANTS Stocks et en cours 0 0 Clients et comptes rattachés Autres créances Trésorerie et équivalents de trésorerie ACTIFS COURANTS TOTAL GÉNÉRAL PASSIF (en milliers d euros) 31 décembre décembre 2004 Capital social Prime d émission Réserves consolidées / Part du groupe Actions propres (3 756) (3 697) Réserve de conversion groupe (41) 36 Résultats consolidés attribuables au groupe CAPITAUX PROPRES ATTRIBUABLES AU GROUPE Intérêts minoritaires CAPITAUX PROPRES Emprunts et dettes financières divers Provisions non courantes Impôts différés passifs Autres passifs long terme PASSIFS NON COURANTS Emprunts et concours bancaires (part à moins d un an) Provisions pour risques et charges (part à moins d un an) Fournisseurs et comptes rattachés Dettes fiscales et sociales Autres dettes PASSIFS COURANTS TOTAL DES PASSIFS TOTAL GÉNÉRAL

20 COMPTE DE RÉSULTAT (en milliers d euros) 31 décembre décembre 2004 CHIFFRE D AFFAIRES NET Subventions d exploitation 76 3 Reprises provisions, transfert de charges Autres produits PRODUITS OPÉRATIONNELS COURANTS Achats de matières premières et marchandises (6 527) (7 166) Autres achats et charges externes (44 363) (26 723) Impôts, taxes et versements assimilés (4 858) (3 727) Salaires et traitements (96 230) (77 194) Charges sociales (32 209) (26 927) Dotations aux amortissements sur immobilisations (1 541) (1 158) Dépréciations sur créances courantes (200) (231) Dotations aux provisions (488) (1 023) Autres charges (196) (579) CHARGES OPÉRATIONNELLES COURANTES ( ) ( ) RÉSULTAT OPÉRATIONNEL COURANT Autres produits non courants Autres charges opérationnelles non courantes (507) (845) RÉSULTAT OPÉRATIONNEL Produits financiers Charges financières (380) (270) RÉSULTAT FINANCIER Quote-part de résultat des sociétés mise en équivalence (19) (42) RÉSULTAT AVANT IMPÔTS Impôt sur les bénéfices (2 079) (1 432) RÉSULTAT DES SOCIÉTÉS INTÉGRÉES attribuable à : Actionaires de la société mère Intérêts minoritaires 143 (54) RÉSULTAT DES SOCIÉTÉS INTÉGRÉES Résultat par action (en euros) 1,31 0,69 Résultat dilué par action (en euros) 1,22 0,65 19

Rapport Annuel 2006 CONNECTING BUSINESS & TECHNOLOGY

Rapport Annuel 2006 CONNECTING BUSINESS & TECHNOLOGY Rapport Annuel 2006 CONNECTING BUSINESS & TECHNOLOGY MESSAGE DES DIRIGEANTS Godefroy de Bentzmann Stanislas de Bentzmann En 2006, Devoteam a réalisé un chiffre d affaires de 267 millions d euros en croissance

Plus en détail

DEVOTEAM annonce ses résultats 2011 : Hausse de 7% du chiffre d affaires et de 6% du résultat dilué par action

DEVOTEAM annonce ses résultats 2011 : Hausse de 7% du chiffre d affaires et de 6% du résultat dilué par action DEVOTEAM annonce ses résultats 2011 : Hausse de 7% du chiffre d affaires et de 6% du résultat dilué par action Paris, le 29 février 2012 En millions d euros (1) 31.12.2011 31.12.2010 variation Chiffre

Plus en détail

Documents de synthèse Regroupements

Documents de synthèse Regroupements Documents de synthèse Regroupements Pré-requis : o Connaitre les documents de synthèse (bilan et tableau de résultat) selon les trois systèmes : Système de base, Système abrégé, Système développé. Objectif

Plus en détail

Résultats annuels 2013 en forte croissance

Résultats annuels 2013 en forte croissance Communiqué de presse - Clichy, 25 mars 2014, 18h Résultats annuels 2013 en forte croissance Chiffre d affaires en hausse de 5,3% à 420,7 M Résultat opérationnel en hausse de 31,7% à 43,4 M Résultat net

Plus en détail

La société mère : Rapport de gestion exercice clos le 31 décembre 2010 (dont

La société mère : Rapport de gestion exercice clos le 31 décembre 2010 (dont La société mère : Rapport de gestion exercice clos le 31 décembre 2010 (dont résultats et autres renseignements caractéristiques de la société au cours des cinq derniers exercices) La société mère : Comptes

Plus en détail

Etats Comptables et Fiscaux

Etats Comptables et Fiscaux adps 18 bis rue de bruxelles 75009 paris Etats Comptables et Fiscaux 31/12/2014 Téléphone : Etats Financiers Bilan Actif adps Edition du 17/03/15 RUBRIQUES BRUT Amortissements Net (N) Net (N-1) 31/12/2014

Plus en détail

C e g e r e a l - R é s u l t a t s a n n u e l s 2013 : Une année de consolidation et de certifications

C e g e r e a l - R é s u l t a t s a n n u e l s 2013 : Une année de consolidation et de certifications Paris, le 14 février 2014 8h Information réglementée C e g e r e a l - R é s u l t a t s a n n u e l s 2013 : Une année de consolidation et de certifications Indicateurs clés : Loyers IFRS à 43,3 M (+12,1%)

Plus en détail

ETATS FINANCIERS CONSOLIDES

ETATS FINANCIERS CONSOLIDES ETATS FINANCIERS CONSOLIDES 31 DECEMBRE 2002 BILANS CONSOLIDES Avant répartition ACTIF Note au 31 décembre au 31 décembre au 31 décembre en millions d'euros 2002 2001 2000 Immobilisations incorporelles

Plus en détail

Résultats Semestriels 2008. Paris, le 1er octobre 2008

Résultats Semestriels 2008. Paris, le 1er octobre 2008 Résultats Semestriels 2008 Paris, le 1er octobre 2008 ALTEN ALTEN reste fortement positionné sur l Ingénierie et le Conseil en Technologie (ICT), ALTEN réalise des projets de conception et d études pour

Plus en détail

BILAN ET COMPTE DE RESULTAT

BILAN ET COMPTE DE RESULTAT 3 PLACE ARNOLD BILAN ET COMPTE DE RESULTAT - Bilan actif-passif - Compte de résultat - Détail des comptes bilan actif passif - Détail compte de résultat C.D. 63 B.P. 4 67116 STRASBOURG-REICHSTETT 03 88

Plus en détail

COMPTES ANNUELS du 01/01/2013 au 31/12/2013

COMPTES ANNUELS du 01/01/2013 au 31/12/2013 185 T AVENUE DE FABRON CZ MR GAUTHIER BERNARD COMPTES ANNUELS du 01/01/2013 au 31/12/2013 - Bilan actif-passif - Compte de résultat - Détail des comptes bilan actif passif - Détail compte de résultat Le

Plus en détail

ANNEXE N 13 : Bilan et compte de résultat M4

ANNEXE N 13 : Bilan et compte de résultat M4 409 ANNEXE N 13 : Bilan et compte de résultat M4 Les tableaux suivants présentent les éléments nécessaires à la confection des documents de synthèse figurant au compte de gestion. Ils permettent d associer

Plus en détail

SOMMAIRE RÉSULTATS SEMESTRIELS 2011 PRÉAMBULE 2 PERFORMANCE COMMERCIALE 6 RÉSULTATS CONSOLIDÉS 9 STRUCTURE FINANCIÈRE 13 SQLI EN BOURSE 18

SOMMAIRE RÉSULTATS SEMESTRIELS 2011 PRÉAMBULE 2 PERFORMANCE COMMERCIALE 6 RÉSULTATS CONSOLIDÉS 9 STRUCTURE FINANCIÈRE 13 SQLI EN BOURSE 18 SOMMAIRE RÉSULTATS SEMESTRIELS 2011 PRÉAMBULE 2 PERFORMANCE COMMERCIALE 6 RÉSULTATS CONSOLIDÉS 9 STRUCTURE FINANCIÈRE 13 SQLI EN BOURSE 18 STRATÉGIE & PERSPECTIVES 21 CONCLUSION 28 1 RAPPEL DU POSITIONNEMENT

Plus en détail

RÉSULTATS ANNUELS 2008

RÉSULTATS ANNUELS 2008 RÉSULTATS ANNUELS 2008 SOMMAIRE Carte d identité L année 2008 2008 : des résultats en croissance Une situation financière solide Les atouts du groupe face à la crise Perspectives et conclusion 2 CARTE

Plus en détail

Excellente performance au premier semestre 2011 pour Sopra Group

Excellente performance au premier semestre 2011 pour Sopra Group Communiqué de Presse Contacts Relations Investisseurs : Kathleen Clark Bracco +33 (0)1 40 67 29 61 kbraccoclark@sopragroup.com Relations Presse : Virginie Legoupil +33 (0)1 40 67 29 41 vlegoupil@sopragroup.com

Plus en détail

Chiffre d affaires 2014 pro forma : 3 370,1 M Résultat Net Part du Groupe pro forma : 92,8 M

Chiffre d affaires 2014 pro forma : 3 370,1 M Résultat Net Part du Groupe pro forma : 92,8 M Communiqué de presse Chiffre d affaires pro forma : 3 370,1 M Résultat Net Part du Groupe pro forma : 92,8 M Paris, le 19 mars 2015 Le Conseil d administration du Groupe Sopra Steria, réuni le 17 mars

Plus en détail

GROUPE NSE INDUSTRIES. Comptes intermédiaires consolidés Période du 1 er janvier au 30 juin 2014

GROUPE NSE INDUSTRIES. Comptes intermédiaires consolidés Période du 1 er janvier au 30 juin 2014 GROUPE NSE INDUSTRIES Comptes intermédiaires consolidés Période du 1 er janvier au 30 juin 2014 BILAN (en milliers d euros) ACTIF Note 30/06/14 30/06/13 Ecarts d'acquisition 1 3 872 3 972 Immobilisations

Plus en détail

Résultats du 1er Trimestre 2009 Une bonne performance financière dans un environnement difficile

Résultats du 1er Trimestre 2009 Une bonne performance financière dans un environnement difficile Résultats du 1er Trimestre 2009 Une bonne performance financière dans un environnement difficile PARIS, France le 14 mai 2009 CGGVeritas (ISIN: 0000120164 NYSE: CGV) annonce ce jour les résultats consolidés,

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE

COMMUNIQUE DE PRESSE INNATE PHARMA ANNONCE SES RESULTATS POUR 2006 : FORTE CROISSANCE DE L ACTIVITE DE RECHERCHE ET DEVELOPPEMENT (+75%), ET NOTAMMENT DE LA CLINIQUE Marseille, le 20 mars 2007 Innate Pharma SA (la «Société»),

Plus en détail

LEGRAND INFORMATIONS FINANCIERES CONSOLIDEES NON AUDITEES 30 SEPTEMBRE 2014. Sommaire. Compte de résultat consolidé 2.

LEGRAND INFORMATIONS FINANCIERES CONSOLIDEES NON AUDITEES 30 SEPTEMBRE 2014. Sommaire. Compte de résultat consolidé 2. LEGRAND INFORMATIONS FINANCIERES CONSOLIDEES NON AUDITEES 30 SEPTEMBRE 2014 Sommaire Compte de résultat consolidé 2 Bilan consolidé 3 Tableau des flux de trésorerie consolidés 5 Notes annexes 6 Compte

Plus en détail

Activité et Résultats annuels 2014

Activité et Résultats annuels 2014 Activité et Résultats annuels 2014 Simon Azoulay Chairman and Chief Executive Officer Bruno Benoliel Deputy Chief Executive Officer Paris, le 25 février 2015 AVERTISSEMENT «Cette présentation peut contenir

Plus en détail

Bureau Veritas : résultats du premier semestre 2015 Performance solide dans un contexte de marché globalement difficile Perspectives 2015 confirmées

Bureau Veritas : résultats du premier semestre 2015 Performance solide dans un contexte de marché globalement difficile Perspectives 2015 confirmées COMMUNIQUE DE PRESSE 1 er septembre 2015 Bureau Veritas : résultats du premier semestre 2015 Performance solide dans un contexte de marché globalement difficile Perspectives 2015 confirmées Chiffre d affaires

Plus en détail

(en millions d euros) 2013-2014 2014-2015 Ventes 247,1 222,9 Marge brute (55,7) (30,8) En pourcentage du chiffre d affaires -22,5 % -13,8 %

(en millions d euros) 2013-2014 2014-2015 Ventes 247,1 222,9 Marge brute (55,7) (30,8) En pourcentage du chiffre d affaires -22,5 % -13,8 % RESULTATS ANNUELS 2014-2015 Chiffre d affaires 2014-2015 consolidé : 222,9 millions d euros Perte opérationnelle courante 2014-2015 : 125,9 millions d euros Poursuite du recentrage stratégique sur le cœur

Plus en détail

Les tableaux de flux de trésorerie en règles françaises et internationales : essai de synthèse

Les tableaux de flux de trésorerie en règles françaises et internationales : essai de synthèse Synthèse // Réflexion // Une entreprise/un homme // Références Les tableaux de flux de trésorerie en règles françaises et internationales : essai de synthèse Particulièrement utiles pour évaluer la capacité

Plus en détail

RÉSULTATS ANNUELS 2013 Réunion financière du 5 mars 2014

RÉSULTATS ANNUELS 2013 Réunion financière du 5 mars 2014 RÉSULTATS ANNUELS 2013 Réunion financière du 5 mars 2014 Intervenants Jean Louis Bouchard Président Bruno Lemaistre Directeur Général Jean Philippe Roesch Directeur Général P. 1 Sommaire 1 2 3 4 5 6 Le

Plus en détail

Comptes Consolidés 31/12/2013

Comptes Consolidés 31/12/2013 Comptes Consolidés 31/12/2013 Table des matières BILAN... 2 COMPTE DE RESULTAT... 3 NOTE ANNEXE AUX COMPTES CONSOLIDES... 4 Note 1 - Faits marquants de la période et évènements post clôture... 4 Note 2

Plus en détail

COMPTES CONSOLIDÉS Exercice clos le 31 décembre 2013

COMPTES CONSOLIDÉS Exercice clos le 31 décembre 2013 COMPTES CONSOLIDÉS Exercice clos le 31 décembre 2013 1, cours Xavier Arnozan 33000 BORDEAUX BILAN ACTIF 31/12/2013 31/12/2012 Brut Amort.dépréciat. Net Net Capital souscrit non appelé ACTIF IMMOBILISE

Plus en détail

FONDATION D ENTREPRISE CHANEL. 135 Avenue Charles de Gaulle 92200 NEUILLY SUR SEINE COMPTES ANNUELS

FONDATION D ENTREPRISE CHANEL. 135 Avenue Charles de Gaulle 92200 NEUILLY SUR SEINE COMPTES ANNUELS FONDATION D ENTREPRISE CHANEL 135 Avenue Charles de Gaulle 92200 NEUILLY SUR SEINE COMPTES ANNUELS Exercice du 18 juin 2011 au 31 décembre 2012 SOMMAIRE COMPTES ANNUELS ANNEXE 6 1. Faits caractéristiques

Plus en détail

GROUPE TXCOM 10 AV DESCARTES ZI DU PETIT CLAMART 92350 LE PLESSIS ROBINSON

GROUPE TXCOM 10 AV DESCARTES ZI DU PETIT CLAMART 92350 LE PLESSIS ROBINSON Tel : 33 (0)1 30 83 91 70 Fax : 33 (0)1 30 83 91 71 7, rue du Parc de Clagny 78000 Versailles FRANCE 10 AV DESCARTES ZI DU PETIT CLAMART 92350 LE PLESSIS ROBINSON COMPTES CONSOLIDES Arrêté au 30 juin 2012

Plus en détail

COMITE DEPARTEMENTAL d'equitation de l'ain

COMITE DEPARTEMENTAL d'equitation de l'ain COMITE DEPARTEMENTAL d'equitation de l'ain 13 ROUTE DE SEILLON 01000 BOURG EN BRESSE Bilan Association Présenté en Euros Période du 01/09/2013 au 31/08/2014 édité le 27/10/2014 COMITE DEPARTEMENTAL d'equitation

Plus en détail

AUTORITE DES NORMES COMPTABLES NOTE DE PRESENTATION DU REGLEMENT DE l ANC n 2010-01 DU 3 JUIN 2010

AUTORITE DES NORMES COMPTABLES NOTE DE PRESENTATION DU REGLEMENT DE l ANC n 2010-01 DU 3 JUIN 2010 AUTORITE DES NORMES COMPTABLES NOTE DE PRESENTATION DU REGLEMENT DE l ANC n 2010-01 DU 3 JUIN 2010 Relatif aux modalités de première application du règlement du CRC n 99-02 par les sociétés dont les instruments

Plus en détail

Cegedim : Un chiffre d affaires 2013 en léger recul en organique*

Cegedim : Un chiffre d affaires 2013 en léger recul en organique* SA au capital de 13 336 506,43 euros R. C. S. Nanterre B 350 422 622 www.cegedim.com COMMUNIQUE DE PRESSE Page 1 Information Financière Trimestrielle au 31 décembre 2013 IFRS - Information Réglementée

Plus en détail

DOSSIER DE GESTION. Sommaire

DOSSIER DE GESTION. Sommaire 102 Allée de Barcelone 31000 TOULOUSE Forme juridique : ENTREPRISE INDIVIDUELLE Régime fiscal : R. Simplifié Date exercice : 01/07/2012 au 30/06/2013-12 DOSSIER DE GESTION Sommaire Présentation de l'exploitation

Plus en détail

Assemblée générale mixte. Philippe BOUAZIZ, Président Stéphane CONRARD, DGD Finance

Assemblée générale mixte. Philippe BOUAZIZ, Président Stéphane CONRARD, DGD Finance Assemblée générale mixte Philippe BOUAZIZ, Président Stéphane CONRARD, DGD Finance 25 Juin 2014 SOMMAIRE PRESENTATION PRODWARE FAITS MARQUANTS 2013 RESULTATS ANNUELS 2013 EVENEMENTS POST CLOTURE PERSPECTIVES

Plus en détail

---------------------------------------------------- Rapport Financier Semestriel 30/06/2013 --------------------------------------

---------------------------------------------------- Rapport Financier Semestriel 30/06/2013 -------------------------------------- RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL 1 er janvier 30 juin 2013 ---------------------------------------------------- Rapport Financier Semestriel 30/ -------------------------------------- Société anonyme au capital

Plus en détail

SOMMAIRE COMPTES CONSOLIDES SUR LE DERNIER ARRETE INTERMEDIAIRE

SOMMAIRE COMPTES CONSOLIDES SUR LE DERNIER ARRETE INTERMEDIAIRE SOMMAIRE COMPTES CONSOLIDES SUR LE DERNIER ARRETE INTERMEDIAIRE - Bilan consolidé - Compte de résultat consolidé - Tableau de flux - Annexe simplifiée 1 SOMMAIRE DE L ANNEXE SIMPLIFIEE 1 EVENEMENTS SIGNIFICATIFS

Plus en détail

NORME IAS 01 LA PRÉSENTATION DES ÉTATS FINANCIERS

NORME IAS 01 LA PRÉSENTATION DES ÉTATS FINANCIERS NORME IAS 01 LA PRÉSENTATION DES ÉTATS FINAIERS UNIVERSITE NAY2 Marc GAIGA - 2009 Table des matières NORME IAS 01 : LA PRÉSENTATION DES ÉTATS FINAIERS...3 1.1. LA PRÉSENTATION SUCCITE DE LA NORME...3 1.1.1.

Plus en détail

États financiers consolidés résumés du GROUPE CGI INC. Pour les périodes de trois mois closes les 31 décembre 2012 et 2011 (non audités)

États financiers consolidés résumés du GROUPE CGI INC. Pour les périodes de trois mois closes les 31 décembre 2012 et 2011 (non audités) États financiers consolidés résumés du GROUPE CGI INC. (non audités) États consolidés résumés du résultat Pour les périodes de trois mois closes les 31 décembre (en milliers de dollars canadiens, sauf

Plus en détail

RÉSUMÉ DES ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS RETRAITÉS DU PREMIER SEMESTRE DE L EXERCICE 2005/2006, CLÔTURÉ LE 30 SEPTEMBRE 2005

RÉSUMÉ DES ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS RETRAITÉS DU PREMIER SEMESTRE DE L EXERCICE 2005/2006, CLÔTURÉ LE 30 SEPTEMBRE 2005 Hal, le 11 décembre 2006 RÉSUMÉ DES ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS RETRAITÉS DU PREMIER SEMESTRE DE L EXERCICE 2005/2006, CLÔTURÉ LE 30 SEPTEMBRE 2005 Par rapport aux chiffres publiés précédemment (le 19

Plus en détail

COMPTES ANNUELS CONSOLIDATION DU 01/07/2009 au 30 Juin 2010

COMPTES ANNUELS CONSOLIDATION DU 01/07/2009 au 30 Juin 2010 F D C N FDC COMPTES ANNUELS CONSOLIDATION DU 01/07/2009 au 30 Juin 2010. ACTIF. PASSIF. RESULTAT 2 BILAN ACTIF CONSOLIDATION durée de l'exercice 12 mois Brut Am.& Prov. ACTIF IMMOBILISE Immobilisations

Plus en détail

RESULTATS DU 1 ER SEMESTRE 2012-2013

RESULTATS DU 1 ER SEMESTRE 2012-2013 COMMUNIQUE D INFORMATION Sète, le 17 avril 2013-17h45 RESULTATS DU 1 ER SEMESTRE 2012-2013 GILBERT GANIVENQ, PRESIDENT, ET OLIVIER GANIVENQ, DIRECTEUR GENERAL «Groupe Promeo a engagé depuis plusieurs mois

Plus en détail

Résultats semestriels 2007 & Perspectives. 31 octobre 2007

Résultats semestriels 2007 & Perspectives. 31 octobre 2007 Résultats semestriels 2007 & Perspectives 31 octobre 2007 Agenda Identité, marchés et philosophie Les modèles économiques du groupe Freelance.com Activité et résultats semestriels 2007 Stratégie et perspectives

Plus en détail

Assemblée générale mixte

Assemblée générale mixte Assemblée générale mixte Philippe BOUAZIZ, Président Stéphane CONRARD, DGD Finance 24 Juin 2015 SOMMAIRE PRESENTATION PRODWARE FAITS MARQUANTS 2014 RESULTATS ANNUELS 2014 EVENEMENTS POST CLOTURE PERSPECTIVES

Plus en détail

- Produit net bancaire : +14% à 2,3 milliards $EU ( 1 134 milliards FCFA )

- Produit net bancaire : +14% à 2,3 milliards $EU ( 1 134 milliards FCFA ) Le Groupe Ecobank présente de très bons résultats en 2014 : - Produit net bancaire : +14% à 2,3 milliards $EU ( 1 134 milliards FCFA ) - Résultat avant impôt : +134% à 519,5 millions $EU ( 258 milliards

Plus en détail

Résultats annuels 2013

Résultats annuels 2013 Activité iié et Résultats annuels 2013 Simon Azoulay Chairman and Chief Executive Officer Bruno Benoliel Deputy Chief Executive Officer Paris, le 26 février 2014 SOMMAIRE ALTEN, leader européen sur le

Plus en détail

Frédéric SEBAG Président Directeur Général. Guy MAMOU-MANI Directeur Général Laurent SADOUN Directeur Général. Paris, le 14/04/04

Frédéric SEBAG Président Directeur Général. Guy MAMOU-MANI Directeur Général Laurent SADOUN Directeur Général. Paris, le 14/04/04 Réunion SFAF : Résultats annuels 2003 FRANCE Bordeaux Lille Lyon Marseille Nancy Nantes Paris Tours INTERNATIONAL Amsterdam Bruxelles Casablanca Madrid Varsovie Frédéric SEBAG Président Directeur Général

Plus en détail

L épreuve se compose de quatre exercices indépendants.

L épreuve se compose de quatre exercices indépendants. COMPTABILITÉ ET ANALYSE FINANCIÈRE Épreuve à option Rédacteur 2009 Concours externe et interne Document et matériel autorisés : Liste intégrale des comptes comportant la mention «document autorisé aux

Plus en détail

ETATS FINANCIERS SEMESTRIELS. Données consolidées. Du 1 er Janvier 2014 au 30 Juin 2014. Page 1 sur 13

ETATS FINANCIERS SEMESTRIELS. Données consolidées. Du 1 er Janvier 2014 au 30 Juin 2014. Page 1 sur 13 ETATS FINANCIERS SEMESTRIELS Données consolidées Du 1 er Janvier 2014 au 30 Juin 2014 Page 1 sur 13 SOMMAIRE 1. Principes et méthodes de consolidation 2. Evénements significatifs postérieurs à la clôture

Plus en détail

Comptes Consolidés 30/06/2014

Comptes Consolidés 30/06/2014 Comptes Consolidés 30/06/2014 Table des matières BILAN... 2 COMPTE DE RESULTAT... 3 NOTE ANNEXE AUX COMPTES CONSOLIDES... 4 Note 1 - Faits marquants de la période et évènements post clôture... 4 Note 2

Plus en détail

Cegedim : Un semestre prometteur pour l avenir

Cegedim : Un semestre prometteur pour l avenir SA au capital de 13 336 506,43 euros R. C. S. Nanterre B 350 422 622 www.cegedim.com COMMUNIQUE DE PRESSE Page 1 Information Financière Trimestrielle au 30 juin 2015 IFRS - Information Réglementée - Auditée

Plus en détail

Norme comptable internationale 7 Tableau des flux de trésorerie

Norme comptable internationale 7 Tableau des flux de trésorerie Norme comptable internationale 7 Tableau des flux de trésorerie Objectif Les informations concernant les flux de trésorerie d une entité sont utiles aux utilisateurs des états financiers car elles leur

Plus en détail

Hausse de 78% du résultat net record à 313 millions d euros. Signature d un contrat d itinérance 2G / 3G avec Orange

Hausse de 78% du résultat net record à 313 millions d euros. Signature d un contrat d itinérance 2G / 3G avec Orange RESULTATS ANNUELS 2010 Paris, le 9 mars 2011 Chiffre d affaires à plus de 2 milliards d euros Marge d EBITDA Groupe à plus de 39% Hausse de 78% du résultat net record à 313 millions d euros Signature d

Plus en détail

Résultats annuels 2004 Stratégie et Perspectives

Résultats annuels 2004 Stratégie et Perspectives Résultats annuels 2004 Stratégie et Perspectives Emmanuel Olivier Directeur Général Paris, le 22 mars 2005 1 Sommaire Esker en bref Stratégie et Perspectives Bilan de l activité et résultats 2004 2 Esker

Plus en détail

RESULTATS ANNUELS 2013-2014

RESULTATS ANNUELS 2013-2014 The image cannot be displayed. Your computer may not have enough memory to open the image, or the image may have been corrupted. Restart your computer, and then open the file again. If the red x still

Plus en détail

EURASIA GROUPE Comptes consolidés au 31 décembre 2010

EURASIA GROUPE Comptes consolidés au 31 décembre 2010 1 EURASIA GROUPE Comptes consolidés au 31 décembre 2010 S O M M A I R E COMPTES CONSOLIDES Bilan consolidé...4 Compte de résultat consolidé...6 Tableau de flux de trésorerie consolidé...7 NOTES ANNEXES

Plus en détail

Information financière pro forma 2012 consolidée Icade-Silic

Information financière pro forma 2012 consolidée Icade-Silic COMMUNIQUE DE PRESSE Paris, le 27 mars 2013 Information financière pro forma 2012 consolidée Icade-Silic Conformément à ce qui avait été annoncé lors de la publication des comptes annuels, Icade publie

Plus en détail

GROUPE. Comptes consolidés. Au 31décembre 2013

GROUPE. Comptes consolidés. Au 31décembre 2013 GROUPE Comptes consolidés Au 31décembre 2013 1 SOMMAIRE SOMMAIRE... 2 BILAN CONSOLIDE... 3 COMPTE DE RESULTAT... 4 TABLEAU DES FLUX DE TRESORERIE... 5 PRINCIPES ET METHODES... 6 PRINCIPES ET METHODES DE

Plus en détail

Dossier Financier. La première partie décrit les hypothèses de fonctionnement retenues que ce soit d un point de vue organisationnel ou financier.

Dossier Financier. La première partie décrit les hypothèses de fonctionnement retenues que ce soit d un point de vue organisationnel ou financier. Dossier Financier Ce dossier complète notre dossier économique en apportant un éclairage financier sur notre projet. Il s appuie sur l organisation que nous avons mise en place et sur l expérience de démarrage

Plus en détail

Communiqué de presse 5 mars 2015

Communiqué de presse 5 mars 2015 RESULTATS ANNUELS 2014 : DYNAMIQUE DE CROISSANCE CONFIRMEE Accélération de la croissance organique des ventes Nouvelle progression du résultat opérationnel courant de +10,6% Hausse du résultat net des

Plus en détail

ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS

ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS PERIODE DU 1 ER AVRIL AU 31 DECEMBRE 2004-1 - COMPTE DE RÉSULTAT CONSOLIDÉ Période du 1 er avril au 31 décembre 2004 2003 2003 Exercice clos le Notes Pro forma 31 mars 2004

Plus en détail

Comptes Consolidés 2014

Comptes Consolidés 2014 Comptes Consolidés 2014 Page 1 4.2 Comptes consolidés 4.2.1 Compte de résultat consolidé... 3 4.2.2 Résultat global consolidé... 4 4.2.3 Situation financière consolidée... 5 4.2.4 Variation des capitaux

Plus en détail

Communiqué de presse. Paris, le 15 février 2012

Communiqué de presse. Paris, le 15 février 2012 Communiqué de presse RESULTATS ANNUELS 2011 Solides résultats 2011 et accroissement du patrimoine Paris, le 15 février 2012 Résultats 2011 o Progression de +14% du cash-flow courant par action à 2,14 o

Plus en détail

Sommaire. Weborama Rapport financier du premier semestre 2007 2

Sommaire. Weborama Rapport financier du premier semestre 2007 2 Rapport financier du premier semestre 2007 Sommaire 1. Commentaires sur l activité de la période... p. 3 2. Rapport des Commissaires aux comptes... p. 5 3. Comptes consolidés au 30 juin 2007... p. 9 Weborama

Plus en détail

Comptes Consolidés Logic Instrument au 31 décembre 2011 1

Comptes Consolidés Logic Instrument au 31 décembre 2011 1 GROUPE Comptes consolidés Au 31 décembre 2011 1 SOMMAIRE SOMMAIRE... 2 BILAN CONSOLIDE... 3 COMPTE DE RESULTAT... 4 TABLEAU DES FLUX DE TRESORERIE... 5 PRINCIPES ET METHODES... 6 PRINCIPES ET MÉTHODES

Plus en détail

MAISON DE QUARTIER DES CHAMPS ELYSEES

MAISON DE QUARTIER DES CHAMPS ELYSEES DES CHAMPS ELYSEES Place Troisdorf 91000 EVRY Comptes Annuels au : 31 décembre 2014 SIRET : 32631653600019 Action Expertise - SECE - Société d'expertise Comptable et de Conseils aux Entreprises 110, boulevard

Plus en détail

Cegedim : Une année 2014 stratégique

Cegedim : Une année 2014 stratégique SA au capital de 13 336 506,43 euros R. C. S. Nanterre B 350 422 622 www.cegedim.com COMMUNIQUE DE PRESSE Page 1 Information Financière annuelle au 31 décembre 2014 IFRS - Information Réglementée Auditée

Plus en détail

RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL

RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL CCA INTERNATIONAL Société Anonyme à Directoire et Conseil de Surveillance Au capital de 1.472.054,40 euros Siège social : 77 avenue de Ségur 75015 Paris 394 254 809 RCS Paris RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL

Plus en détail

4.1 Compte de résultat de l exercice 2008 100. 4.2 Bilan au 31 décembre 2008 101

4.1 Compte de résultat de l exercice 2008 100. 4.2 Bilan au 31 décembre 2008 101 États Financiers consolidés.1 Compte de résultat de l exercice 2008 100.2 Bilan au 31 décembre 2008 101.3 Tableaux de passage des capitaux propres du 1 er janvier 2007 au 31 décembre 2008 102. Tableau

Plus en détail

Exercices. financière. d analyse. 5 e édition 2010-2011. avec corrigés détaillés. Béatrice et Francis Grandguillot

Exercices. financière. d analyse. 5 e édition 2010-2011. avec corrigés détaillés. Béatrice et Francis Grandguillot Exercices d analyse financière avec corrigés détaillés Béatrice et Francis Grandguillot 5 e édition 2010-2011 Béatrice et Francis GRANDGUILLOT sont professeurs de comptabilité-gestion et de fiscalité dans

Plus en détail

Chiffre d affaires du 1 er trimestre 2014 stable à 5,7 M

Chiffre d affaires du 1 er trimestre 2014 stable à 5,7 M Communiqué de presse Paris, le 6 mai 2014, 8h00 Chiffre d affaires du 1 er trimestre 2014 stable à 5,7 M Cession de 3 immeubles sur le trimestre pour 17 M net vendeur et acquisition en avril d un immeuble

Plus en détail

Communiqué annuel de BSB sur l exercice 2009

Communiqué annuel de BSB sur l exercice 2009 Communiqué annuel de BSB sur l exercice 2009 Louvain-la-Neuve, le 18 mars 2010, 18h00 Information réglementée 1. CROISSANCE ET INVESTISSEMENTS Nous clôturons 2009 de manière contrastée. Tout d abord, les

Plus en détail

Résultats semestriels 2014 & perspectives. «Du mobile au Big Data»

Résultats semestriels 2014 & perspectives. «Du mobile au Big Data» Résultats semestriels 2014 & perspectives «Du mobile au Big Data» Sommaire 1. Profil du Groupe Du mobile au Big Data 2. Résultats semestriels 2014 Croissance et rentabilité 3. Environnement & perspectives

Plus en détail

Résultats S1 Paris, le 23/09/04

Résultats S1 Paris, le 23/09/04 Résultats S1 Paris, le 23/09/04 FRANCE Bordeaux Lille Lyon Marseille Nancy Nantes Paris Tours INTERNATIONAL Belgique Danemark Espagne Finlande Maroc Norvège Pays Bas Pologne Suède Frédéric SEBAG Président

Plus en détail

Communiqué de presse FY 2014-2015

Communiqué de presse FY 2014-2015 Communiqué de presse du 29 mai 2015 Huizingen, Belgique Confidentiel jusqu au 29 mai 2015 Communiqué de presse FY 2014-2015 (Résultats pour l exercice clôturé le 31 mars 2015) 1,8 de croissance du chiffre

Plus en détail

Groupe Monceau Fleurs

Groupe Monceau Fleurs Groupe Monceau Fleurs Ce communiqué de presse ne peut pas être publié, distribué ou transmis directement ou indirectement aux Etats-Unis d'amérique, au Canada, en Australie ou au Japon. Succès des augmentations

Plus en détail

Une banque engagée et responsable

Une banque engagée et responsable Une banque engagée et responsable Chiffres clés juin 2014 www.bmci.ma C hiffres clés au 30 juin 2014 Un résultat avant impôt du premier semestre 2014 en progression par rapport au second semestre 2013

Plus en détail

24 novembre 2010. Présentation des résultats semestriels au 30/09/10

24 novembre 2010. Présentation des résultats semestriels au 30/09/10 Présentation des résultats semestriels au 30/09/10 Agenda 1. Fiche d'identité de Solucom 2. Marché et activité du 1 er semestre 2010/11 3. Résultats semestriels 2010/11 4. Les ressources humaines, un enjeu

Plus en détail

COMPTES CONSOLIDES 2011

COMPTES CONSOLIDES 2011 COMPTES CONSOLIDES 2011 Les chiffres clés 2011 Développement Patrimoine au 31/12/2011 Livraisons 2011 En cours de construction 2011 Projets en étude au 31/12/2011 59 904 logements 1 198 logements 2 054

Plus en détail

RESULTATS DE L EXERCICE 2014

RESULTATS DE L EXERCICE 2014 Communiqué de presse Paris, le 11 mars 2015 RESULTATS DE L EXERCICE 2014 EBITDA : 26,3 M, +20% RESULTAT NET : 14,3 M, + 10 % aufeminin (ISIN : FR0004042083, Mnemo : FEM), annonce ce jour ses résultats

Plus en détail

BILAN ACTIF 9 090.00 34 704.56 34 704.56 9 090.00 70 000.00 53.97 70 053.97 9 090.00 104 758.53

BILAN ACTIF 9 090.00 34 704.56 34 704.56 9 090.00 70 000.00 53.97 70 053.97 9 090.00 104 758.53 BILAN ACTIF ACTIF Eercice N Eercice N-1 20/06/2013 12 20/06/2012 11 Brut Amortissements et Provisions Net Net Ecart N / N-1 Euros % IMMOBILISATIONS INCORPORELLES Frais d'établissement Frais de recherche

Plus en détail

Définitions des principaux concepts

Définitions des principaux concepts Définitions des principaux concepts Achats de marchandises : achats de marchandises destinées à être revendues en l état. Achats de matières premières : achats de produits incorporés aux constructions.

Plus en détail

Rapport semestriel sur les comptes consolidés

Rapport semestriel sur les comptes consolidés Rapport semestriel sur les comptes consolidés www.concoursmania.com 1 Référentiel comptable, modalités de consolidation, méthode et règles d évaluation 1.1. Principes comptables En vue d apporter une information

Plus en détail

Le résultat opérationnel consolidé est bénéficiaire pour s élever à 1.765 K, contre un bénéfice de 488 K au 30 septembre 2010.

Le résultat opérationnel consolidé est bénéficiaire pour s élever à 1.765 K, contre un bénéfice de 488 K au 30 septembre 2010. LDLC.COM Société anonyme à directoire et conseil de surveillance Au capital de 1.034.527,32 Euros Siège social : 112 Chemin du Moulin Carron, 69130 Ecully 403 554 181 RCS LYON RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL

Plus en détail

RÉSULTATS ANNUELS 2008. Avril 2009

RÉSULTATS ANNUELS 2008. Avril 2009 RÉSULTATS ANNUELS 2008 Avril 2009 2. Un marché immense et porteur La formation continue en Europe Une priorité collective La formation sur le lieu et pendant le temps de travail constitue une dimension

Plus en détail

SQLI, N 1 des SSII spécialisées sur l e-business en France

SQLI, N 1 des SSII spécialisées sur l e-business en France SQLI, N 1 des SSII spécialisées sur l e-business en France Résultats annuels 2005 30 mars 2006 Sommaire Présentation du Groupe SQLI Faits marquants et résultats 2005 Stratégie et plan de développement

Plus en détail

Comprendre les flux financiers Gérer sa trésorerie Quels financements courts termes?

Comprendre les flux financiers Gérer sa trésorerie Quels financements courts termes? Comprendre les flux financiers Gérer sa trésorerie Quels financements courts termes? Yves MARTIN-CHAVE Conseil financier ymc@innovatech.fr 06 27 28 53 34 innovatech-conseil.com Innovatech Conseil Les documents

Plus en détail

1 er trimestre 2014-2015 : Résultats en ligne avec les objectifs annuels

1 er trimestre 2014-2015 : Résultats en ligne avec les objectifs annuels COMMUNIQUÉ DE PRESSE Paris, le 10 mars 2015 1 er trimestre : Résultats en ligne avec les objectifs annuels Solide croissance organique de 3,3% EBITDA en hausse de 1,5% Résultat net multiplié par 3,3 Perspectives

Plus en détail

Carrefour : Résultats annuels 2012 Hausse du chiffre d affaires et du résultat net part du Groupe Renforcement de la structure financière

Carrefour : Résultats annuels 2012 Hausse du chiffre d affaires et du résultat net part du Groupe Renforcement de la structure financière Carrefour : Résultats annuels 2012 Hausse du chiffre d affaires et du résultat net part du Groupe Renforcement de la structure financière Chiffres clés 2012 Croissance des ventes du Groupe : +0,9% à 76,8

Plus en détail

Réunion Ambassadeurs Résultats semestriels 2014/15

Réunion Ambassadeurs Résultats semestriels 2014/15 Réunion Ambassadeurs Résultats semestriels 2014/15 A la découverte de Solucom Réunion SFAF - 26 novembre 2014 Intervenants Pascal IMBERT Président du Directoire Patrick HIRIGOYEN DGA - Membre du Directoire

Plus en détail

Télévision Française 1

Télévision Française 1 Télévision Française 1 Société anonyme au capital de 42 682 098 RCS Nanterre 326 300 159 TF1 1, quai du Point du Jour 92656 Boulogne Cédex - FRANCE Tél. : (33) 1 41 41 12 34 www.tf1.fr LE GUIDE DE L ACTIONNAIRE

Plus en détail

RESULTATS ANNUELS 2013. IMMOBEL annonce un résultat en léger bénéfice, malgré le report début 2014 de la vente du projet Belair 1

RESULTATS ANNUELS 2013. IMMOBEL annonce un résultat en léger bénéfice, malgré le report début 2014 de la vente du projet Belair 1 Bruxelles, 27 mars 2014 17h40 Information réglementée COMMUNIQUÉ DE PRESSE RESULTATS ANNUELS 2013 IMMOBEL annonce un résultat en léger bénéfice, malgré le report début 2014 de la vente du projet Belair

Plus en détail

PUBLICATIONS PÉRIODIQUES BINCKBANK N.V.

PUBLICATIONS PÉRIODIQUES BINCKBANK N.V. PUBLICATIONS PÉRIODIQUES SOCIÉTÉS COMMERCIALES ET INDUSTRIELLES (COMPTES ANNUELS) BINCKBANK N.V. Société anonyme de droit néerlandais. Siège social : Barbara Strozzilaan, 1083 HN Amsterdam, Pays-Bas. Comptes

Plus en détail

Document de Référence 2009

Document de Référence 2009 Document de Référence 2009 C O N N E C T I N G B U S I N E S S & T E C H N O L O G Y Le présent document de référence a été déposé auprès de l Autorité des marchés financiers (AMF) le 6 avril 2010, conformément

Plus en détail

Résultats annuels 2014 & perspectives. «Du mobile au Big Data»

Résultats annuels 2014 & perspectives. «Du mobile au Big Data» Résultats annuels 2014 & perspectives «Du mobile au Big Data» Sommaire 1. Profil du Groupe Du mobile au Big Data 2. Résultats annuels 2014 Excellente année : croissance et rentabilité 3. Stratégie & perspectives

Plus en détail

Croissance soutenue et résultats solides en 2012 *** Accor s engage dans un plan de transformation profond pour accélérer sa croissance

Croissance soutenue et résultats solides en 2012 *** Accor s engage dans un plan de transformation profond pour accélérer sa croissance Communiqué de Presse 20 février 2013 Croissance soutenue et résultats solides en 2012 *** Accor s engage dans un plan de transformation profond pour accélérer sa croissance Résultats solides en 2012 Progression

Plus en détail

GTT annonce un excellent premier semestre 2014 avec un résultat net en hausse de 18 % Confirmation des objectifs 2014

GTT annonce un excellent premier semestre 2014 avec un résultat net en hausse de 18 % Confirmation des objectifs 2014 GTT annonce un excellent premier semestre 2014 avec un résultat net en hausse de 18 % Confirmation des objectifs 2014 Forte croissance du chiffre d affaires semestriel qui reflète les prises de commandes

Plus en détail

06 juin 2012. Réunion SFAF. Présentation des résultats annuels 2011/12. clos le 31 mars 2012

06 juin 2012. Réunion SFAF. Présentation des résultats annuels 2011/12. clos le 31 mars 2012 Réunion SFAF Présentation des résultats annuels 2011/12 clos le 31 mars 2012 Agenda 1. Fiche d'identité de Solucom 2. Marché et activité de l'exercice 2011/12 3. Résultats financiers 2011/12 4. Alturia

Plus en détail

Résultats Semestriels 2007. Réunion d information du 3 octobre 2007

Résultats Semestriels 2007. Réunion d information du 3 octobre 2007 Résultats Semestriels 2007 Réunion d information du 3 octobre 2007 1 S o m m a i r e efront, expert en solutions logicielles pour la finance Stratégie de développement Activité du 1 er semestre 2007 Perspectives

Plus en détail

PRÉSENTATION DES MODÈLES D ÉTATS FINANCIERS

PRÉSENTATION DES MODÈLES D ÉTATS FINANCIERS PRÉSENTATION DES MODÈLES D ÉTATS FINANCIERS PARTIE 1 : ANALYSE DES NORMES COMPTABLES SELON LA STRUCTURE DES ÉTATS FINANCIERS PARTIE 2 : ÉTATS FINANCIERS MODÈLES MODÈLE A ÉTATS FINANCIERS NON CONSOLIDÉS

Plus en détail

Résultats annuels 2014 Réunion SFAF, le 18 mars 2015

Résultats annuels 2014 Réunion SFAF, le 18 mars 2015 Résultats annuels 2014 Réunion SFAF, le 18 mars 2015 VM MATÉRIAUX Faits marquants 2014 Résultats 2014 Perspectives et orientations Un maillage régional de proximité, une présence à l international Groupe

Plus en détail