REGLEMENT JUDICIAIRE DES SINISTRES. Workshop de la Claims Conference du BNA 2009

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "REGLEMENT JUDICIAIRE DES SINISTRES. Workshop de la Claims Conference du BNA 2009"

Transcription

1 REGLEMENT JUDICIAIRE DES SINISTRES Workshop de la Claims Conference du BNA 2009 Jean-Michel Duc, avocat Etude d'avocats Duc & Elsig 1

2 Plan I. Introduction II. III. IV. Exemple du procès Hopkins - ATF 4C.143/2005 et ATF 4C.415/2006 Procédure judiciaire et droit étranger - ATF 4A_372/ ATF 4A_76/ cas Odenbreit Preuve du sinistre et du dommage - exception du 42 al. 2 CO V. Conclusions : risques et coût de la procédure Etude d'avocats Duc & Elsig 2

3 I. INTRODUCTION Etude d'avocats Duc & Elsig 3

4 I. INTRODUCTION Procès ou transaction n obéissent pas seulement aux règles de droit : Aspects émotionnel et psychologique Procès et règles de procédure Procès : allégation des faits et preuves Etude d'avocats Duc & Elsig 4

5 II. CAS HOPKINS Etude d'avocats Duc & Elsig 5

6 A. ETAT DE FAIT Accident en 1995 : collision par l arrière par une voiture française (accident de type «coup du lapin») Lésé : un avocat australien de 33 ans spécialiste dans les trust anglo-saxons Responsabilité totale de l automobiliste français Dommage total : environ de 9.3 millions : - LAA : CHF LAA compl. CHF AI : CHF LPP : CHF dommage direct : CHF Etude d'avocats Duc & Elsig 6

7 B. PROCES 1 ER JUGEMENT DU TF - 4C.143/2005 En 1999 : action introduite par le lésé contre La Suisse Assurances pour les prétentions directes (CHF 5.3 millions) En 2003 substitution des parties au procès : le BNA a remplacé La Suisse assurances et a invoqué ensuite la prescription acquise avant la substitution Le Tribunal cantonal vaudois a rejeté la demande du lésé et jugé que l action était prescrite Le Tribunal fédéral a admis le recours du lésé et jugé que la cause n était pas prescrite ; il a renvoyé l affaire au Tribunal cantonal. Etude d'avocats Duc & Elsig 7

8 C. PROCES 2 ème JUGEMENT DU TF - 4C.143/2005 Tribunal cantonal : condamnation du BNA à verser plus de CHF 4 millions avec intérêts à 5 % Le Tribunal fédéral a admis le recours du BNA et limité les prétentions directes du lésé à CHF intérêts compensatoires compris. Au moment de l accident, le minimum prévu à l art. 3 OAV était de CHF ; Pour le solde qui dépasse CHF , l action aurait dû être introduite contre l assureur étranger Etude d'avocats Duc & Elsig 8

9 SORT DES PRETENTIONS : Prétentions directes : AI Le BNA a versé CHF 3 millions pour les prétentions directes, plus les frais de procès. Le solde des prétentions directes de plus de CHF 1 million avec intérêts à 5 % est prescrit vis-à-vis de l assureur étranger. Les prétentions récursoires AI ont été liquidées par transaction pour un montant de CHF LAA et LAA complémentaire LPP Les prétentions récursoires LAA et complémentaires LAA par CHF 3.1 millions sont prescrites Les prétentions récursoires LPP par CHF 1 million sont prescrites Etude d'avocats Duc & Elsig 9

10 D. RESULTAT FINAL : Sur un sinistre d environ CHF 9.3 millions, l assureur étranger a versé un peu moins de 3.3 millions plus une participation aux frais de la procédure. Il s en suit un gain d environ CHF 6 millions pour l assureur étranger. Etude d'avocats Duc & Elsig 10

11 IV. PROCEDURE JUDICIAIRE ET DROIT ETRANGER Etude d'avocats Duc & Elsig 11

12 A. PROCES ATF 4A_372/2008 Tribunal fédéral - droit étranger applicable Faits : Un conducteur non détenteur d un véhicule immatriculé en Suisse est grièvement blessé dans un accident de circulation en Bosnie. Dans une courbe à gauche, il est ébloui par un véhicule venant en sens inverse avec les grands phares, ce qui lui a fait perdre la maîtrise du véhicule Jugement : Le TF a jugé que selon les art. 3 et 4 de la convention de La Haye (art. 134 LDIP), le droit bosniaque était applicable, lequel prévoit que le conducteur reprend entièrement la place du détenteur en termes de responsabilité. Il a donc confirmé le rejet de l action en paiement dirigée contre le détenteur et la RC du véhicule Etude d'avocats Duc & Elsig 12

13 Convention sur la loi applicable en matière d accidents de la circulation routière ( ) art. 3 : La loi applicable est la loi interne de l Etat sur le territoire duquel l accident est survenu. art. 4 b : Lorsque plusieurs véhicules sont impliqués dans l accident, le droit de l état d immatriculation du véhicule n est applicable à la responsabilité que si tous les véhicules sont immatriculés dans le même Etat. Etude d'avocats Duc & Elsig 13

14 Notion de véhicule impliqué La notion d «impliqué» au sens de l art. 51 LCR est applicable à celle de véhicules impliqués au sens de l art. 4 lettres a et b de la convention. Cette notion comprend Implication directe : a contribué à l accident, Implication indirecte à sa réalisation: par exemple en éblouissant ou en effrayant une personne concernée par l accident. Etude d'avocats Duc & Elsig 14

15 B. PROCES ATF 4A_76/2008 Tribunal fédéral - droit étranger applicable Faits : En Ecosse, le passager suisse d un véhicule suisse, circulant par erreur à droite, est gravement blessé suite à une collision frontale avec une autre voiture circulant correctement. L assureur LAA du passager a exercé ses prétentions récursoires contre la RC du véhicule responsable suisse en Suisse et a saisi les tribunaux en suisse. Jugement : Le TF a admis le recours de l assureur et renvoyé le dossier au Tribunal cantonal Etude d'avocats Duc & Elsig 15

16 Art. 2 chiffre 5 Convention de La Haye : La Convention de La Haye ne s applique pas aux recours et aux subrogations concernant les assureurs. art. 144 al. 1 LDIP: Un débiteur (assureur LAA) n a un droit de recours contre un codébiteur (assureur RC), directement ou par subrogation, que dans la mesure où les droits régissant les deux dettes l admettent. - droit de la responsabilité : droit écossais - droit applicable au recours LAA : droit suisse Etude d'avocats Duc & Elsig 16

17 Question posée par l arrêt du TF : Est-ce-que le droit écossais connaît une réglementation comparable au droit suisse en matière de recours des assureurs? Etude d'avocats Duc & Elsig 17

18 C. Cas Odenbreit jugement de la Cour de justice européenne du 13 décembre 2007 Faits : Un lésé domicilié en Allemagne est victime d un accident aux Pays-Bas. L assureur RC du responsable est domicilié aux Pays-Bas. Jugement : La cour a procédé à l interprétation du règlement 44/2001 du Conseil de l Union européenne. Elle a jugé que «La personne lésée peut intenter une action directement contre l assureur RC (néerlandais) devant le tribunal (allemand) où elle est domiciliée.» Etude d'avocats Duc & Elsig 18

19 Application de la jurisprudence Odenbreit en Suisse? Le règlement 44/2001 détermine la compétence des tribunaux en matière civile et commerciale. Il stipule que les décisions rendues dans un Etat membre sont reconnues dans les autres Etats membres, sans qu'il soit nécessaire de recourir à une procédure sauf en cas de contestation. Ce règlement pourrait être inclu dans une convention à signer par la Suisse avec l Union européenne (décision du Conseil des Communautés européennes du 29 février 2009). Affaire à suivre? Etude d'avocats Duc & Elsig 19

20 III. PREUVE DU SINISTRE PREUVE DU DOMMAGE EXCEPTION DE L EQUITE Etude d'avocats Duc & Elsig 20

21 A. Principe Procès : allégation des faits et offre de moyens de preuve - Maxime des débats (codes de procédure cantonaux, bientôt code de procédure civile fédérale) - Formesprescrites pour faire valoir un fait et le prouver Preuve des faits (sinistre ou dommage) Chaque partie doit, si la loi ne prescrit le contraire, prouver les faits qu'elle allègue pour en déduire son droit (art. 8 CC) Etude d'avocats Duc & Elsig 21

22 B. Existence de faits douteux Violation des règles du fardeau de la preuve (8CC) si le juge cantonal tient pour exacte une allégation formulée par une partie, mais contestée par l autre et qui n a pas reçu un commencement de preuve (ATF du 2 avril C.385/2006). Exemples? Etude d'avocats Duc & Elsig 22

23 C. Preuve de la survenance d un cas d assurance ou d un dommage L assuré ou le preneur d assurance doit établir les faits propres à justifier sa prétention, en particulier - la survenance du sinistre et - l'étendue de la prétention. Etude d'avocats Duc & Elsig 23

24 Qualité de la preuve Preuve facilitée (Beweisnot) si preuve stricte impossible à apporter rendre vraisemblable la survenance de l'événement Droit à la contre-preuve de l assureur éveiller des doutes chez les juges Exemple : ATF 5C.83/2000 Etude d'avocats Duc & Elsig 24

25 D. Preuve négative de l absence de conséquence dommageable En cas de preuve négative d un fait, obligation de l autre partie de coopérer à la procédure probatoire, notamment en offrant la preuve du contraire. Exemple : ATF 5C_55/2005 Etude d'avocats Duc & Elsig 25

26 E. Expertise privée produite en procédure Une expertise privée produite en procédure est un simple allégué. (ATF 4A_294/2009) F. Expertise d un collaborateur de l assureur Un rapport technique émanant d un employé d un assureur est «indéniablement de nature à restreindre sa valeur probante.» (ATF 4P_163/2004 : expertise technique d un accident) Etude d'avocats Duc & Elsig 26

27 G. Faits notoires Les faits notoires n'ont pas à être prouvés (ATF 134 III 224) Exemples? Prudence (ATF 134 III 224) Etude d'avocats Duc & Elsig 27

28 H. Exception de la preuve stricte du dommage art. 42 al. 2 CO Lorsque le montant exact du dommage ne peut être établi, le juge le détermine équitablement en considération du cours ordinaire des choses et des mesures prises par la partie lésée.» Application très restrictive - Dommage de perte de gain passée et future refusée (ATF 4C_55/2006 : aurait pu prouver le gain valide) - Dommage perte de gain sur un taux d activité d un 50 % valide et non d un 100 %, faute de preuve (ATF 4A_383/2008) Etude d'avocats Duc & Elsig 28

29 V. CONCLUSIONS Etude d'avocats Duc & Elsig 29

30 Transaction ou procès? - Que faut-il choisir? Transaction ou procès - Critères permettant de le déterminer : - Fourchette de liquidation (responsabilité/dommage/couverture) - Risque procès d environ 1/3 : procédure, faits et preuve, droit - Coût du procès proportionné à l enjeu - Risque «jurisprudence» Exemple : droit préférentiel théorique : ATF 4A_246/2008 Etude d'avocats Duc & Elsig 30

Claims Conference 2013 Table ronde Statuts régissant la responsabilité et le rapport d assurance ainsi que le statut cumulatif (les assureurs RC et

Claims Conference 2013 Table ronde Statuts régissant la responsabilité et le rapport d assurance ainsi que le statut cumulatif (les assureurs RC et Claims Conference 2013 Table ronde Statuts régissant la responsabilité et le rapport d assurance ainsi que le statut cumulatif (les assureurs RC et sociaux ont-ils une vision identique?) S Accident individuel

Plus en détail

Les possibilités de règlement du préjudice des victimes de la circulation routière Quelles sont les options?

Les possibilités de règlement du préjudice des victimes de la circulation routière Quelles sont les options? Claims Conference 2013 24/25 octobre 2013 à Thoune Atelier: Les possibilités de règlement du préjudice des victimes de la circulation routière Quelles sont les options? Gilles Bezençon, Mobilière Suisse/Xpertcenter

Plus en détail

«Sur la voie d une protection harmonisée des victimes en Europe»

«Sur la voie d une protection harmonisée des victimes en Europe» «Sur la voie d une protection harmonisée des victimes en Europe» ou en d autres termes, «Consensus européen sur la protection des victimes et son extension au changement de millénaire» A. Accord de Strasbourg

Plus en détail

Claims Conference 2014 Table ronde Le représentant 4ème directive doit-il devenir un correspondant?

Claims Conference 2014 Table ronde Le représentant 4ème directive doit-il devenir un correspondant? Claims Conference 2014 Table ronde Le représentant 4ème directive doit-il devenir un correspondant? Claims Conference 2014 Table ronde Le représentant 4ème directive doit-il devenir un correspondant? Ou

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES. CHAPITRE PRÉLIMINAIRE L origine de l assurance protection juridique... 25

TABLE DES MATIÈRES. CHAPITRE PRÉLIMINAIRE L origine de l assurance protection juridique... 25 TABLE DES MATIÈRES REMERCIEMENTS... 7 SOMMAIRE... 9 PRÉFACE... 11 LISTE DES ABRÉVIATIONS... 15 INTRODUCTION... 19 CHAPITRE PRÉLIMINAIRE L origine de l assurance protection juridique... 25 Naissance de

Plus en détail

M. Pluyette (conseiller doyen faisant fonction de président), président REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS

M. Pluyette (conseiller doyen faisant fonction de président), président REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS Le : 12/03/2013 Cour de cassation chambre civile 1 Audience publique du 27 février 2013 N de pourvoi: 11-23228 ECLI:FR:CCASS:2013:C100166 Publié au bulletin Rejet M. Pluyette (conseiller doyen faisant

Plus en détail

Ordonnance sur l assurance des véhicules

Ordonnance sur l assurance des véhicules Ordonnance sur l assurance des véhicules (OAV) Modification du 9 décembre 2002 Le Conseil fédéral suisse arrête: I L ordonnance du 20 novembre 1959 sur l assurance des véhicules 1 est modifiée comme suit:

Plus en détail

ASSURANCE AUTO : POINT IMPORTANTS

ASSURANCE AUTO : POINT IMPORTANTS La convention RDR et d expertise ASSURANCE AUTO : POINT IMPORTANTS Le but de la convention est d accélérer les règlements de sinistre. Ainsi les frais de gestion sont diminués et les assurés sont contents.

Plus en détail

Mme Bignon (conseiller doyen faisant fonction de président), président. SCP Garreau, Bauer-Violas et Feschotte-Desbois, SCP Odent et Poulet, avocat(s)

Mme Bignon (conseiller doyen faisant fonction de président), président. SCP Garreau, Bauer-Violas et Feschotte-Desbois, SCP Odent et Poulet, avocat(s) Cour de cassation chambre civile 1 Audience publique du 24 septembre 2014 N de pourvoi: 13-21339 ECLI:FR:CCASS:2014:C101057 Non publié au bulletin Rejet Mme Bignon (conseiller doyen faisant fonction de

Plus en détail

Numéro du rôle : 2174. Arrêt n 65/2002 du 28 mars 2002 A R R E T

Numéro du rôle : 2174. Arrêt n 65/2002 du 28 mars 2002 A R R E T Numéro du rôle : 2174 Arrêt n 65/2002 du 28 mars 2002 A R R E T En cause : la question préjudicielle concernant l article 80, 2, de la loi du 9 juillet 1975 relative au contrôle des entreprises d assurances,

Plus en détail

Conditions générales (CGA) Helvetia Assurance Cautionnement de Loyer. Edition Avril 2012

Conditions générales (CGA) Helvetia Assurance Cautionnement de Loyer. Edition Avril 2012 Conditions générales (CGA) Helvetia Assurance Cautionnement de Loyer Edition Avril 2012 Tout simplement. Contactez-nous. T 058 280 1000 (24 h), www.helvetia.ch Sommaire A Information aux clients 3 1 Partenaires

Plus en détail

On vous doit de l argent en Europe...

On vous doit de l argent en Europe... On vous doit de l argent en Europe... Deux procédures judiciaires simplifiées à portée de main! Centre Européen des Consommateurs France Réseau européen ECC-Net en coopération avec le Ministère de la Justice,

Plus en détail

On vous doit de l argent en Europe... Deux procédures judiciaires simplifiées à portée de main!

On vous doit de l argent en Europe... Deux procédures judiciaires simplifiées à portée de main! Finances Achats e-commerce Santé Tourisme Véhicules Shutterstock Immobilier énergie Justice On vous doit de l argent en Europe... Deux procédures judiciaires simplifiées à portée de main! brochure réalisée

Plus en détail

Convention concernant la compétence judiciaire et l exécution des décisions en matière civile et commerciale

Convention concernant la compétence judiciaire et l exécution des décisions en matière civile et commerciale 1 FAITS Date du sinistre: 22.01.2003 Lieu: France, route entre Strasbourg et Colmar Assureur allemand de la moto «X», son preneur «A» domicilié en Allemagne Passagère de la moto: demanderesse allemande

Plus en détail

Ein Kommentar Un commentaire

Ein Kommentar Un commentaire 1 SZS/RSAS 51/2007 Ein Kommentar Un commentaire Quelques réflexions sur le devoir de renseignement des assurances sociales suite à l ATFA du 14 juillet 2006 C 335/05 Par Jean-Michael Duc, Sion 1. Bref

Plus en détail

CIRCULAIRE D INFORMATION No 14

CIRCULAIRE D INFORMATION No 14 20 décembre 1999 Dr. Hermann Walser CIRCULAIRE D INFORMATION No 14 Nouveau droit du divorce : obligations des institutions de prévoyance Les modifications résultant de la révision du droit du divorce entrent

Plus en détail

Table des matières. Sommaire 7 Titre I La police de la circulation routière 9

Table des matières. Sommaire 7 Titre I La police de la circulation routière 9 Table des matières Sommaire 7 Titre I La police de la circulation routière 9 Chapitre 1 La police de la circulation routière, les infractions et les procès-verbaux 9 Section 1 Introduction 9 Section 2

Plus en détail

Erreur médicale au cabinet

Erreur médicale au cabinet Plan Erreur médicale au cabinet Prof. Philippe Ducor Médecine communautaire 13 avril 2011 1. Evolution récente en Suisse dérive à l américaine? 2. Aspects juridiques 3. Aspects psychologiques 4. Apects

Plus en détail

Données sur le détenteur étranger et son véhicule à moteur. Données sur le lésé et son véhicule à moteur - 1 -

Données sur le détenteur étranger et son véhicule à moteur. Données sur le lésé et son véhicule à moteur - 1 - Avis d accident pour détenteurs de véhicules immatriculés à l étranger Art. 74 de la loi sur la circulation routière (LCR) en relation avec l art. 41 de l ordonnance sur l assurance des véhicules (OAV)

Plus en détail

Ordonnance sur l administration de l armée

Ordonnance sur l administration de l armée Ordonnance sur l administration de l armée (OAA) Modification du 5 décembre 2003 Le Conseil fédéral suisse arrête: I L ordonnance du 29 novembre 1995 sur l administration de l armée 1 est modifiée comme

Plus en détail

Les délais de conservation des documents. d une entreprise

Les délais de conservation des documents. d une entreprise Vie de l entreprise Plus d informations sur les obligations d une entreprise sur www.apce.com Les délais de conservation des documents d une entreprise Ce document présente un récapitulatif des durées

Plus en détail

ARRÊT DU TRIBUNAL ADMINISTRATIF. du 3 octobre 2006

ARRÊT DU TRIBUNAL ADMINISTRATIF. du 3 octobre 2006 R É P U B L I Q U E E T C A N T O N D E G E N È V E P O U V O I R J U D I C I A I R E -LCR ATA/533/2006 ARRÊT DU TRIBUNAL ADMINISTRATIF du 3 octobre 2006 1 ère section dans la cause Madame H contre SERVICE

Plus en détail

Sécurité sans faille. Produit combiné intéressant. Couverture spécifique aux besoins. Service juridique en ligne MyRight.ch

Sécurité sans faille. Produit combiné intéressant. Couverture spécifique aux besoins. Service juridique en ligne MyRight.ch Assurance de protection juridique pour les indépendants Sécurité sans faille Source d énervement, les litiges d ordre privé et professionnel prennent aussi du temps et coûtent cher. L offre destinée aux

Plus en détail

Workshop - Etudes de cas

Workshop - Etudes de cas Workshop - Etudes de cas Exemple de cas I A Déroulement de l accident 1. Le 22.1.2003, le preneur d assurance «A» de l assureur allemand défendeur «X» se rendait à moto de Strasbourg à Colmar. La demanderesse

Plus en détail

Conditions générales d assurance. Assurance clients privés Helvetia Protection juridique. Edition 2006

Conditions générales d assurance. Assurance clients privés Helvetia Protection juridique. Edition 2006 Conditions générales d assurance Assurance clients privés Helvetia Protection juridique Edition 2006 Contactez-nous. T 058 280 1000 (24 h), www.helvetia.ch Généralités 4 Protection juridique circulation

Plus en détail

Audience publique de la Cour de cassation du Grand-Duché de Luxembourg du jeudi, vingt novembre deux mille huit.

Audience publique de la Cour de cassation du Grand-Duché de Luxembourg du jeudi, vingt novembre deux mille huit. N 52/ 08. du 20.11.2008. Numéro 2554 du registre. Audience publique de la Cour de cassation du Grand-Duché de Luxembourg du jeudi, vingt novembre deux mille huit. Composition: Marie-Paule ENGEL, présidente

Plus en détail

Conditions générales d assurance (CGA)/

Conditions générales d assurance (CGA)/ Conditions générales d assurance (CGA)/ Assurance de garantie de loyer Edition 01.2014 8054253 09.14 WGR 759 Fr Table des matières Votre assurance en bref................. 3 Conditions générales d assurance...........

Plus en détail

Numéro du rôle : 4767 et 4788. Arrêt n 53/2010 du 6 mai 2010 A R R E T

Numéro du rôle : 4767 et 4788. Arrêt n 53/2010 du 6 mai 2010 A R R E T Numéro du rôle : 4767 et 4788 Arrêt n 53/2010 du 6 mai 2010 A R R E T En cause : les questions préjudicielles concernant l'article 162bis du Code d'instruction criminelle, tel qu'il a été inséré par l'article

Plus en détail

Table des matières. Section 1. Les évolutions de la législation sur l assurance de responsabilité civile automobile 7

Table des matières. Section 1. Les évolutions de la législation sur l assurance de responsabilité civile automobile 7 Table des matières Les vingt-cinq ans de la loi du 21 novembre 1989 : état des lieux et perspectives d avenir 7 Jean Van Rossum Section 1. Les évolutions de la législation sur l assurance de responsabilité

Plus en détail

Numéro du rôle : 5763. Arrêt n 175/2014 du 4 décembre 2014 A R R E T

Numéro du rôle : 5763. Arrêt n 175/2014 du 4 décembre 2014 A R R E T Numéro du rôle : 5763 Arrêt n 175/2014 du 4 décembre 2014 A R R E T En cause : la question préjudicielle concernant l article 19bis-11, 2, de la loi du 21 novembre 1989 relative à l assurance obligatoire

Plus en détail

Numéro du rôle : 4834. Arrêt n 78/2010 du 23 juin 2010 A R R E T

Numéro du rôle : 4834. Arrêt n 78/2010 du 23 juin 2010 A R R E T Numéro du rôle : 4834 Arrêt n 78/2010 du 23 juin 2010 A R R E T En cause : les questions préjudicielles concernant l article 162bis du Code d instruction criminelle, tel qu il a été inséré par l article

Plus en détail

Notions générales INTRODUCTION. 1 Sources du droit des assurances Historique

Notions générales INTRODUCTION. 1 Sources du droit des assurances Historique Notions générales INTRODUCTION L assurance fait partie de notre quotidien. Technique de protection contre les aléas de la vie (incendie, vol, dégât des eaux...) elle répond à un besoin viscéral de sécurité.

Plus en détail

L étendue du mandat des correspondants à la lumière du Règlement général. Françoise Dauphin Directrice du Bureau Central Français

L étendue du mandat des correspondants à la lumière du Règlement général. Françoise Dauphin Directrice du Bureau Central Français L étendue du mandat des correspondants à la lumière du Règlement général Françoise Dauphin Directrice du Bureau Central Français 1 Cas pratique no 1 Instructions Dans le cadre du règlement d un dossier

Plus en détail

0.741.619.163 Accord entre la Suisse et l Autriche relatif aux transports internationaux par route

0.741.619.163 Accord entre la Suisse et l Autriche relatif aux transports internationaux par route Traduction 1 0.741.619.163 Accord entre la Suisse et l Autriche relatif aux transports internationaux par route Conclu le 22 octobre 1958 Entré en vigueur le 4 avril 1959 Le Conseil fédéral de la Confédération

Plus en détail

06.062 é Code de procédure civile suisse (Divergences)

06.062 é Code de procédure civile suisse (Divergences) e-parl 0..008 09:05 Session d'hiver 008 06.06 é Code de procédure civile suisse (Divergences) Projet du Conseil fédéral Décision du Décision du Décision du Décision du Proposition de la Commission des

Plus en détail

Base Jurisprudence Janvier 2015

Base Jurisprudence Janvier 2015 Base Jurisprudence Janvier 2015 150 nouveaux arrêts publiés sur www.artemis.ma Juridiction Date Mots clé et chemin dans la table des matières 01/03/2013 01/03/2013 Mots clé : Bail commercial résiliation

Plus en détail

Règlement du Bureau d expertises extrajudiciaires de la FMH. du 1 er février 2002 (Etat le 1 er juin 2015) 1

Règlement du Bureau d expertises extrajudiciaires de la FMH. du 1 er février 2002 (Etat le 1 er juin 2015) 1 Règlement du Bureau d expertises extrajudiciaires de la FMH du 1 er février 2002 (Etat le 1 er juin 2015) 1 I Généralités, conditions requises pour saisir le bureau d expertises Art. 1 Rôle du bureau d

Plus en détail

CONDITIONS GÉNÉRALES FISCOVER PROTECTION JURIDIQUE 1/8 175913A002_201509

CONDITIONS GÉNÉRALES FISCOVER PROTECTION JURIDIQUE 1/8 175913A002_201509 CONDITIONS GÉNÉRALES FISCOVER PROTECTION JURIDIQUE 1/8 FISCOVER 2/8 CONDITIONS GÉNÉRALES PROTECTION JURIDIQUE SOMMAIRE ARTICLE 1. QUELQUES DÉFINITIONS... 3 ARTICLE 2. LE BÉNÉFICIAIRE... 4 ARTICLE 3. L

Plus en détail

1 sur 5 30/08/2010 22:05

1 sur 5 30/08/2010 22:05 N dossier: CCC.2007.50 Autorité: CCC Date 25.06.2008 décision: Publié le: 12.12.2008 Revue RJN 2008, P.113 juridique: Art. 120 CC Art. 651 CC Art. 530 CO Articles de loi: Titre: Rapports entre liquidation

Plus en détail

Table des matières PRÉSENTATION GÉNÉRALE DES SYSTÈMES NATIONAUX. La responsabilité du fait des accidents de la circulation 15

Table des matières PRÉSENTATION GÉNÉRALE DES SYSTÈMES NATIONAUX. La responsabilité du fait des accidents de la circulation 15 TABLE DES MATIÈRES 275 Table des matières Avant-propos - Pascal ANCEL 5 PRÉSENTATION GÉNÉRALE DES SYSTÈMES NATIONAUX La responsabilité du fait des accidents de la circulation 15 Rapport allemand - Oliver

Plus en détail

Conditions générales d assurance (CGA) Essais cliniques dans le cadre de la recherche sur l être humain. Edition 2014

Conditions générales d assurance (CGA) Essais cliniques dans le cadre de la recherche sur l être humain. Edition 2014 Conditions générales d assurance (CGA) Essais cliniques dans le cadre de la recherche sur l être humain Edition 2014 Sommaire 1. DESCRIPTIF DU CONTRAT... 4 1.1 NUMERO DE POLICE... 4 1.2 PRENEUR D'ASSURANCE...

Plus en détail

Question N 2 1. Quelles sont les catégories de véhicules à moteur pour lesquelles l assurance est obligatoire?

Question N 2 1. Quelles sont les catégories de véhicules à moteur pour lesquelles l assurance est obligatoire? Page 1 of 5 P : Portugal Question N 1 Quelle est la date de la loi ayant introduit l assurance responsabilité civile automobile obligatoire et celle de son entrée en vigueur? Décret-Loi n 408/79 du 25

Plus en détail

1 of 5 17.04.13 23:37

1 of 5 17.04.13 23:37 N dossier: CCC.2009.147 Autorité: CCC Date 27.01.2010 décision: Publié le: 12.05.2010 Revue juridique: Art. 172ss CC Art. 10 LDIP Art. 62 LDIP Art. 65 LDIP Articles de loi: Titre: Compétence du juge des

Plus en détail

(correspond au module 10 Conseiller de service à la clientèle dans la branche automobile) Conseiller(ère) de vente automobile avec brevet fédéral

(correspond au module 10 Conseiller de service à la clientèle dans la branche automobile) Conseiller(ère) de vente automobile avec brevet fédéral Module 6 Droit et assurances (correspond au module 10 Conseiller de service à la clientèle dans la branche automobile) UPSA/AGVS - LA VOITURE, NOTRE PASSION. 7807.F / 11/2005 Conseiller(ère) de vente automobile

Plus en détail

Nom et prénom Date de naissance Téléphone (privé/prof./natel) Joignable quand? Genre de véhicule (Auto/Moto etc.) Marque Plaque de contrôle

Nom et prénom Date de naissance Téléphone (privé/prof./natel) Joignable quand? Genre de véhicule (Auto/Moto etc.) Marque Plaque de contrôle AVIS d accident pour l assurance des véhicules automobiles et des cyclistes inconnus et non assurés Art. 76 de la loi sur la circulation routière (LCR) en relation avec l art. 52 de l ordonnance sur l

Plus en détail

Quelques considérations sur la jurisprudence en matière de prescription en droit de la circulation routière

Quelques considérations sur la jurisprudence en matière de prescription en droit de la circulation routière 1310 Quelques considérations sur la jurisprudence en matière de prescription en droit de la circulation routière 2.1.1 Du dommage matériel 1. Introduction 1 ATF 126 III 161. Jean-Michel Duc avocat, Nouvjur,

Plus en détail

JURISPRUDENCE DU TRIBUNAL FÉDERAL DES BREVETS MORCEAUX CHOISIS ET TENDANCES

JURISPRUDENCE DU TRIBUNAL FÉDERAL DES BREVETS MORCEAUX CHOISIS ET TENDANCES AROPI - ACBSE La pratique du Tribunal fédéral des brevets : premiers enseignements tirés d une année de jurisprudence 29 janvier 2013 JURISPRUDENCE DU TRIBUNAL FÉDERAL DES BREVETS MORCEAUX CHOISIS ET TENDANCES

Plus en détail

Affaires dommages en Suisse

Affaires dommages en Suisse Affaires dommages en Suisse 15 Primes émises Total des primes Assurance accidents* 2 762 2 821 2 818 Assurance maladie* (sans assurance de base) 6 323 6 318 8 687 Assurance RC et de véhicules automobiles

Plus en détail

RÉPUBLIQUE ET CANTON DU JURA

RÉPUBLIQUE ET CANTON DU JURA RÉPUBLIQUE ET CANTON DU JURA TRIBUNAL CANTONAL COUR CIVILE CC 3 / 2015 Président Juges Greffière : Jean Moritz : Philippe Guélat et Gérald Schaller : Nathalie Brahier ARRET DU 21 JUILLET 2015 en la cause

Plus en détail

COUR EUROPÉENNE DES DROITS DE L HOMME. Communiqué du Greffier. ARRÊT DE CHAMBRE SCHLUMPF c. SUISSE

COUR EUROPÉENNE DES DROITS DE L HOMME. Communiqué du Greffier. ARRÊT DE CHAMBRE SCHLUMPF c. SUISSE COUR EUROPÉENNE DES DROITS DE L HOMME 007 9.1.2009 Communiqué du Greffier ARRÊT DE CHAMBRE SCHLUMPF c. SUISSE La Cour européenne des droits de l homme a communiqué hier par écrit son arrêt de chambre 1

Plus en détail

La confirmation de couverture dans les dossiers Carte verte et protection des visiteurs Questions d'actualité et nouvelles dispositions européennes

La confirmation de couverture dans les dossiers Carte verte et protection des visiteurs Questions d'actualité et nouvelles dispositions européennes La confirmation de couverture dans les dossiers Carte verte et protection des visiteurs Questions d'actualité et nouvelles dispositions européennes Françoise Dauphin Directrice du Bureau Central Français

Plus en détail

Composition Président: Adrian Urwyler Catherine Overney, Michel Favre

Composition Président: Adrian Urwyler Catherine Overney, Michel Favre Kantonsgericht KG Rue des Augustins 3, case postale 1654, 1701 Fribourg T +41 26 304 15 00, F +41 26 304 15 01 www.fr.ch/tc 102 2015 197 Arrêt du 11 novembre 2015 II e Cour d appel civil Composition Président:

Plus en détail

RÉPUBLIQUE ET CANTON DU JURA

RÉPUBLIQUE ET CANTON DU JURA RÉPUBLIQUE ET CANTON DU JURA TRIBUNAL CANTONAL COUR CIVILE CC 31 / 2012 Président Juges Greffière : Daniel Logos : Philippe Guélat et Jean Moritz : Nathalie Brahier ARRET DU 28 JUIN 2012 en la cause liée

Plus en détail

Erpyleva Natalia La contrariété d une sentence arbitrale étrangère a l ordre public comme motif de refus de l exequatur

Erpyleva Natalia La contrariété d une sentence arbitrale étrangère a l ordre public comme motif de refus de l exequatur Erpyleva Natalia La contrariété d une sentence arbitrale étrangère a l ordre public comme motif de refus de l exequatur L une des questions les plus importantes de l arbitrage commercial international

Plus en détail

Informations aux clients et Conditions générales d assurances (CGA) Assurance de garantie locative pour les baux à usage d habitation

Informations aux clients et Conditions générales d assurances (CGA) Assurance de garantie locative pour les baux à usage d habitation Informations aux clients et (CGA) Assurance de garantie locative pour les baux à usage d habitation Edition 01.2011 Informations aux clients Informations aux clients Ce que vous devriez savoir à propos

Plus en détail

AUDIENCE PUBLIQUE ORDINAIRE DU 13 MARS 2015

AUDIENCE PUBLIQUE ORDINAIRE DU 13 MARS 2015 REPUBLIQUE DE COTE D IVOIRE ----------------- COUR D APPEL D ABIDJAN ----------------- TRIBUNAL DE COMMERCE D ABIDJAN ------------------- RG 159/2015 ------------- JUGEMENT CONTRADICTOIRE DU 13 MARS 2015

Plus en détail

statuant par voie de circulation en la procédure civile liée entre :

statuant par voie de circulation en la procédure civile liée entre : APH 08 332, publ. mai 09 Jugement de la 2 ème Chambre civile de la Cour suprême du canton de Berne composée de M. le Juge d appel Rieder, Président, M. le Juge d appel Herrmann et Mme la Juge d appel Lüthy-Colomb

Plus en détail

LES NOUVEAUTÉS EN DROIT SOCIAL. Droit du travail Droit des assurances sociales. Anne-Sylvie Dupont Avocate, chargée d enseignement

LES NOUVEAUTÉS EN DROIT SOCIAL. Droit du travail Droit des assurances sociales. Anne-Sylvie Dupont Avocate, chargée d enseignement LES NOUVEAUTÉS EN DROIT SOCIAL Droit du travail Droit des assurances sociales Anne-Sylvie Dupont 0 Avocate, chargée d enseignement SOMMAIRE 1. Arrêt 4A_553/2011 du 28 avril 2011 (Résiliation immédiate

Plus en détail

Qualité d employeur lorsque le contrat de travail est conclu au sein d un groupe de sociétés ; analyse de l arrêt du Tribunal fédéral 4A_564/2014

Qualité d employeur lorsque le contrat de travail est conclu au sein d un groupe de sociétés ; analyse de l arrêt du Tribunal fédéral 4A_564/2014 Tribunal fédéral 4A_564/2014 I ère Cour de droit civil Arrêt du 11 février 2015 (d) Résumé et analyse Proposition de citation : Vincent Mignon, Qualité d employeur lorsque le contrat de travail est conclu

Plus en détail

LOI 311.11 d'application du Code pénal suisse (LVCP)

LOI 311.11 d'application du Code pénal suisse (LVCP) Adopté le 26.11.1973, entrée en vigueur le 01.01.1974 - Etat au 01.01.2007 (abrogé) LOI 311.11 d'application du Code pénal suisse (LVCP) du 26 novembre 1973 LE GRAND CONSEIL DU CANTON DE VAUD vu le projet

Plus en détail

ASSURANCE DE LA PROTECTION JURIDIQUE VEHICULE STANDARD

ASSURANCE DE LA PROTECTION JURIDIQUE VEHICULE STANDARD ASSURANCE DE LA PROTECTION JURIDIQUE VEHICULE STANDARD ARTICLE 1 Qu'entend-on par? 1) Famille a) vous-même b) votre conjoint cohabitant ou la personne avec laquelle vous cohabitez, reprise ci-après sous

Plus en détail

Le caractère provisoire de la sous-location : une condition au droit de souslouer

Le caractère provisoire de la sous-location : une condition au droit de souslouer Tribunal fédéral - 4A_227/2011 Newsletter mai 2012 Ire Cour de droit civil Arrêt du 10 janvier 2012 Résumé et analyse Proposition de citation : Manon Simeoni Le caractère provisoire de la sous-location

Plus en détail

SCP Nicolaý, de Lanouvelle et Hannotin, SCP Odent et Poulet, SCP Roger et Sevaux, avocat(s) REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS

SCP Nicolaý, de Lanouvelle et Hannotin, SCP Odent et Poulet, SCP Roger et Sevaux, avocat(s) REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS Cour de cassation chambre civile 2 Audience publique du 14 juin 2012 N de pourvoi: 11-13347 11-15642 Publié au bulletin Cassation partielle M. Loriferne (président), président SCP Nicolaý, de Lanouvelle

Plus en détail

Composition Président: Adrian Urwyler Jérôme Delabays, Catherine Overney

Composition Président: Adrian Urwyler Jérôme Delabays, Catherine Overney Kantonsgericht KG Rue des Augustins 3, case postale 1654, 1701 Fribourg T +41 26 304 15 00, F +41 26 304 15 01 www.fr.ch/tc 102 2015 154 Arrêt du 8 octobre 2015 II e Cour d appel civil Composition Président:

Plus en détail

0.211.422.913.61 Convention additionnelle

0.211.422.913.61 Convention additionnelle Traduction 1 0.211.422.913.61 Convention additionnelle à la Convention du 6 décembre 1920 entre la Confédération suisse et l Empire allemand, concernant les hypothèques suisses avec clause d or en Allemagne

Plus en détail

Titre I Dispositions générales. Texte original

Titre I Dispositions générales. Texte original Texte original 0.831.109.636.12 Arrangement administratif relativ aux modalités d application de la Convention entre la Confédération suisse et le Royaume des Pays-Bas sur les assurances sociales Conclu

Plus en détail

Vincent Carron, avocat à Genève, spécialiste FSA en droit du travail

Vincent Carron, avocat à Genève, spécialiste FSA en droit du travail Tribunal fédéral 4A_428/2014 destiné à la publication I ère Cour de droit civil Arrêt du 12 janvier 2015 (f) Résumé et analyse Proposition de citation : Vincent Carron, L action de l employé contre l administrateur

Plus en détail

EVALUATION DE L INDEMNITE D EVICTION DE L AGENT COMMERCIAL ET DOMMAGES ET INTERETS COMPLEMENTAIRES

EVALUATION DE L INDEMNITE D EVICTION DE L AGENT COMMERCIAL ET DOMMAGES ET INTERETS COMPLEMENTAIRES 1 st OCTOBER 2015 EVALUATION DE L INDEMNITE D EVICTION DE L AGENT COMMERCIAL ET DOMMAGES ET INTERETS COMPLEMENTAIRES Paul CRAHAY Avocat au Barreau de Liège Maître de conférences Hec-Ulg page 2 Section

Plus en détail

P O L I C E G L O B A L E 2 0 0 0 INCENDIE ET RISQUES DIVERS RISQUES AGRICOLES

P O L I C E G L O B A L E 2 0 0 0 INCENDIE ET RISQUES DIVERS RISQUES AGRICOLES P O L I C E G L O B A L E 2 0 0 0 INCENDIE ET RISQUES DIVERS RISQUES AGRICOLES CONDITIONS ADMINISTRATIVES (CA 01 /éd.:01/03/2013) 1. QUELLES SONT LES OBLIGATIONS DU PRENEUR ET DE L ASSURE? A) Lors de la

Plus en détail

L office juridique commente des décisions actuelles

L office juridique commente des décisions actuelles L office juridique commente des décisions actuelles Heidi Walther Zbinden, avocate, Office juridique, Direction des travaux publics, des transports et de l énergie Les changements dans la procédure d octroi

Plus en détail

Ordonnance sur l assurance des véhicules

Ordonnance sur l assurance des véhicules Ordonnance sur l assurance des véhicules (OAV) Modification du 12 octobre 2011 Le Conseil fédéral suisse arrête: I L ordonnance du 20 novembre 1959 sur l assurance des véhicules 1 est modifiée comme suit:

Plus en détail

Projet de la Commission de rédaction pour le vote final. (Partage de la prévoyance professionnle en cas de divorce)

Projet de la Commission de rédaction pour le vote final. (Partage de la prévoyance professionnle en cas de divorce) Projet de la Commission de rédaction pour le vote final Code civil suisse (Partage de la prévoyance professionnle en cas de divorce) Modification du 19 juin 2015 L Assemblée fédérale de la Confédération

Plus en détail

Loi fédérale sur la responsabilité civile des entreprises de chemins de fer et de bateaux à vapeur et de La Poste Suisse 1

Loi fédérale sur la responsabilité civile des entreprises de chemins de fer et de bateaux à vapeur et de La Poste Suisse 1 Loi fédérale sur la responsabilité civile des entreprises de chemins de fer et de bateaux à vapeur et de La Poste Suisse 1 221.112.742 du 28 mars 1905 (Etat le 3 octobre 2000) L'Assemblée fédérale de la

Plus en détail

2 ) d annuler l avis à tiers détenteur émis le 6 avril 2010 par le directeur départemental des finances publiques du Val-de-Marne ;

2 ) d annuler l avis à tiers détenteur émis le 6 avril 2010 par le directeur départemental des finances publiques du Val-de-Marne ; TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE MELUN N 1301197 Société Orfedor Mme Vergnaud Rapporteur M. Kauffmann Rapporteur public RÉPUBLIQUE FRANÇAISE AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS Le Tribunal administratif de Melun, (10 ème

Plus en détail

Assurance de protection juridique d'entreprise Orion PRO Basic 01/2010

Assurance de protection juridique d'entreprise Orion PRO Basic 01/2010 Preneur d'assurance ACVA Association Cantonale Vaudoise des Ambulanciers Monsieur Christophe Studer Case postale 52 1807 Blonay Police N 2116245 N de client ID0214122 Généralités Valable à partir de 01.07.2013

Plus en détail

L entreprise en procédure

L entreprise en procédure L entreprise en procédure Quelques procédures particulières du droit de la société anonyme Prof. Olivier Hari Avocat, docteur en droit Chaire de droit des sociétés Av. du 1 er -Mars 26 CH-2000 Neuchâtel

Plus en détail

Activités, directives et contexte du recours

Activités, directives et contexte du recours Activités, directives et contexte du recours 1. Qu est-ce que le recours? La notion et le système du recours proviennent du droit civil et tirent leur origine de la réglementation sur la solidarité du

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE entreprises d assurance exerçant en Suisse Liechtenstein

GUIDE PRATIQUE entreprises d assurance exerçant en Suisse Liechtenstein GUIDE PRATIQUE pour les entreprises d assurance exerçant en Suisse et dont le siège se trouve au Liechtenstein portant sur les dispositions du droit suisse applicables à l exercice de cette activité pour

Plus en détail

QUATRIÈME DIRECTIVE AUTO: LES DÉLAIS D INDEMNISATION À PARTIR DU 19 JANVIER

QUATRIÈME DIRECTIVE AUTO: LES DÉLAIS D INDEMNISATION À PARTIR DU 19 JANVIER DÉC 2002 QUATRIÈME DIRECTIVE AUTO: LES DÉLAIS D INDEMNISATION À PARTIR DU 19 JANVIER LIGNE DU TEMPS CONCERNANT LES DELAIS D INDEMNISATION 1. RÈGLEMENT DANS LES DÉLAIS PRÉVUS.....................................

Plus en détail

Note d'information des missions diplomatiques et consulaires allemandes en France sur les obligations alimentaires envers les enfants et les conjoints

Note d'information des missions diplomatiques et consulaires allemandes en France sur les obligations alimentaires envers les enfants et les conjoints 05/2012 Note d'information des missions diplomatiques et consulaires allemandes en France sur les obligations alimentaires envers les enfants et les conjoints I. Loi applicable Lorsque le recouvrement

Plus en détail

Assurances selon la LAMal

Assurances selon la LAMal Assurances selon la LAMal Règlement Edition 01. 2015 Table des matières I Dispositions communes 1 Validité 2 Affiliation / admission 3 Suspension de la couverture-accidents 4 Effets juridiques de la signature

Plus en détail

Assurances selon la LAMal

Assurances selon la LAMal Assurances selon la LAMal Règlement Edition 01. 2010 Table des matières I Dispositions communes 1 Validité 2 Affiliation / admission 3 Suspension de la couverture-accidents 4 Effets juridiques de la signature

Plus en détail

COUR EUROPÉENNE DES DROITS DE L HOMME EUROPEAN COURT OF HUMAN RIGHTS

COUR EUROPÉENNE DES DROITS DE L HOMME EUROPEAN COURT OF HUMAN RIGHTS CONSEIL DE L EUROPE COUNCIL OF EUROPE COUR EUROPÉENNE DES DROITS DE L HOMME EUROPEAN COURT OF HUMAN RIGHTS QUATRIÈME SECTION AFFAIRE MARQUES GOMES GALO c. PORTUGAL (Requête n 35592/97) ARRÊT STRASBOURG

Plus en détail

Loi sur le contrat d assurance (LCA) ou assurances privées

Loi sur le contrat d assurance (LCA) ou assurances privées Assurances sociales Assurances privées Département fédéral de l intérieur (DFI) Département fédéral des finances (DFF) Office fédéral des assurances sociales OFAS/OFSP** Office fédéral des assurances privées

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES. (Pages 1563 à 1792.)

TABLE DES MATIÈRES. (Pages 1563 à 1792.) TABLE DES MATIÈRES (Pages 1563 à 1792.) Abus de confiance. Éléments constitutifs. Mise en demeure. I, 1734 Abus de confiance. Nature. Moment de la réalisation. I, 1734 Accident du travail. Réparation.

Plus en détail

MANDAT DE GESTION ET DE REGLEMENT POUR LE COMPTE DU BCF (Mandataire)

MANDAT DE GESTION ET DE REGLEMENT POUR LE COMPTE DU BCF (Mandataire) (Mandataire 2014) MANDAT DE GESTION ET DE REGLEMENT POUR LE COMPTE DU BCF (Mandataire) Entre le BCF des sociétés d assurances contre les accidents d automobile, 1, Rue Jules Lefebvre, 75431 PARIS CEDEX

Plus en détail

Concours d assurances (RC-TRC)

Concours d assurances (RC-TRC) Concours d assurances (RC-TRC) 21 avril 2015 Hugo Keulers 1. Concours d assurances: quel contexte? La personne qui a subi un dommage peut se retourner potentiellement contre plusieurs assureurs en vertu

Plus en détail

BUREAU BELGE DES ASSUREURS AUTOMOBILES

BUREAU BELGE DES ASSUREURS AUTOMOBILES AGREMENT DES CORRESPONDANTS REGLEMENT Préambule Conformément à l article 4 du Règlement Général 1 du Conseil des Bureaux qui a pour objet de régir les relations entre les Bureaux nationaux d assurance

Plus en détail

LES NOUVEAUTÉS EN DROIT DES ASSURANCES SOCIALES

LES NOUVEAUTÉS EN DROIT DES ASSURANCES SOCIALES LES NOUVEAUTÉS EN DROIT DES ASSURANCES SOCIALES Anne-Sylvie Dupont 0 Avocate, chargée d enseignement SOMMAIRE 1. La prescription des indemnités journalières pour perte de gain ensuite de maladie 2. Les

Plus en détail

Protection juridique. N o 1 de la protection juridique en Europe. Protection juridique pour Entreprises et Indépendants

Protection juridique. N o 1 de la protection juridique en Europe. Protection juridique pour Entreprises et Indépendants N o 1 de la protection juridique en Europe Protection juridique Protection juridique pour Entreprises et Indépendants Lorsqu'il s'agit de mes droits, je veux pouvoir compter sur l'aide d'un spécialiste.

Plus en détail

LES CONFLITS DE JURIDICTION EN MATIÈRE DE BREVETS

LES CONFLITS DE JURIDICTION EN MATIÈRE DE BREVETS AROPI-ACBSE 14 janvier 2014 LES CONFLITS DE JURIDICTION EN MATIÈRE DE BREVETS Ralph Schlosser 2 / 54 Conflits de juridiction 3 / 54 Droit international privé Sources en Suisse (1) loi fédérale sur le droit

Plus en détail

Successions helvético-européennes: L influence du nouveau Règlement européen sur les successions internationales

Successions helvético-européennes: L influence du nouveau Règlement européen sur les successions internationales : L influence du nouveau Règlement européen sur les successions internationales Florence Guillaume Professeur de droit privé et de droit international privé Université de Neuchâtel Journée de formation

Plus en détail

Composition Présidente: Gabrielle Multone Marianne Jungo, Johannes Frölicher

Composition Présidente: Gabrielle Multone Marianne Jungo, Johannes Frölicher Kantonsgericht KG Rue des Augustins 3, case postale 1654, 1701 Fribourg T +41 26 304 15 00, F +41 26 304 15 01 www.fr.ch/tc 603 2014 241 Arrêt du 24 mars 2015 III e Cour administrative Composition Présidente:

Plus en détail

La quatrième directive vécue par les organismes d indemnisation

La quatrième directive vécue par les organismes d indemnisation TREVES IV La quatrième directive vécue par les organismes d indemnisation Introduction Rappel des textes L existence des organismes d indemnisation découle directement de la 4 ème directive sur l assurance

Plus en détail

Guide pratique. Réseau judiciaire européen en matière civile et commerciale

Guide pratique. Réseau judiciaire européen en matière civile et commerciale Le recours à la vidéoconférence en vue d obtenir des moyens de preuve en matière civile et commerciale en vertu du règlement (CE) n 1206/2001 du Conseil du 28 mai 2001 Guide pratique Réseau judiciaire

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS. LA COUR DE CASSATION, PREMIÈRE CHAMBRE CIVILE, a rendu l arrêt suivant :

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS. LA COUR DE CASSATION, PREMIÈRE CHAMBRE CIVILE, a rendu l arrêt suivant : Le : 14/11/2011 Cour de cassation chambre civile 1 Audience publique du 28 octobre 2010 N de pourvoi: 09-13864 Non publié au bulletin Cassation partielle M. Charruault (président), président SCP Tiffreau

Plus en détail

Aspects juridiques des cautionnements solidaires Me Frédérique Bensahel FBT Avocats Petit Déjeuner des PME & Startup, 25 janvier 2008 PLAN 1. Définition 2. Cautionnement solidaire 3. Cautionnement solidaire

Plus en détail

Êtes-vous bien assuré?

Êtes-vous bien assuré? guide pratique guide pratique des assurances Êtes-vous bien assuré? Isabelle SCREVE Marie ZAGHEDEN L édition professionnelle L éditeur veille à la fiabilité des informations publiées, lesquelles ne pourraient

Plus en détail

RECOURS CONTRE UNE DECISION DE REFUS D ADMISSION DANS UNE FILIERE APRES UN ECHEC DEFINITIF

RECOURS CONTRE UNE DECISION DE REFUS D ADMISSION DANS UNE FILIERE APRES UN ECHEC DEFINITIF Référence Titre Résumé Arrêt 2013.9 du 12 février 2014 en la cause X. contre la Direction générale de la Haute école de Genève et la Haute Ecole du paysage, d ingénierie et d architecture de Genève (HEPIA).

Plus en détail

Obs. : Rappel : la victime, titulaire d une action directe, n a pas à déclarer sa créance au passif de la procédure collective.

Obs. : Rappel : la victime, titulaire d une action directe, n a pas à déclarer sa créance au passif de la procédure collective. ACTUASSURANCE LA REVUE NUMERIQUE EN DROIT DES ASSURANCES Publication n 32 SEPT - OCT 2013 Cass. Com. 18 juin 2013, n 12-19.709 Assurance de responsabilité civile Faute inexcusable de l employeur Procédure

Plus en détail