Yves Delessert Etre bénévole et responsable

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Yves Delessert Etre bénévole et responsable"

Transcription

1 Yves Delessert Etre bénévole et responsable La responsabilité des membres de comité des IPE associatives du fait des activités déployées conformément aux buts de l association FIPEGS 9 juin 2015

2 Principales distinctions entre les responsabilités civiles et pénales Responsabilité civile But: Obliger le responsable à réparer le préjudice qu'il a causé. Fait déclencheur: Un acte illicite fautif qui cause un préjudice à quelqu'un d'autre. Actes d'omission S'il existe un devoir d'agir (contrat, création d'un Recherche du/des responsable(s): danger ) La victime, qui peut choisir qui elle veut poursuivre, lorsqu'il y a plusieurs auteurs. Punition: Réparer le préjudice subi par la victime (dommage + tort moral) par de l'argent. Rapports entre les deux types de responsabilité: Interprétation du droit: Un acte illicite fautif peut causer un préjudice considérable sans pour autant engager la responsabilité pénale de son auteur. Exemple: dommage à la propriété par négligence. Extensive: Le but est de trouver à tout prix un auteur pour réparer le préjudice subi par la victime. Assurance: Généralisée, mais non obligatoire, excepté pour des risques spéciaux (véhicule automobile) Responsabilité pénale Punir les comportements non désirables et prévenir la survenance de ces comportements. Un comportement constitutif d'une infraction pénale, non justifié et fautif. Si l'auteur est en position de garant vis-à-vis de la victime (sauf 128 CP). L'Etat (Ministère public, police). La victime peut déclencher ou arrêter la poursuite lors d'infractions poursuivies sur plainte. Payer à la société pour avoir adopté un tel comportement, par l'amende ou la peine (pécuniaire ou privative de liberté) suspensive (sursis) ou effective. Un comportement peut être constitutif d'une infraction pénale extrêmement grave sans causer de préjudice à la victime. Exemple: délit manqué d'assassinat. Restrictive: L'Etat ne doit punir que les comportements expressément réprimés par la loi, sinon il violerait les droits fondamentaux des citoyens. Exclue: aucune assurance ne peut se substituer au délinquant dans la punition qu'il doit subir.

3 La négligence Base légale: art. 12 al. 3 du code pénal (valable aussi pour la responsabilité civile) Agit par négligence quiconque, par une imprévoyance coupable, commet un crime ou un délit sans se rendre compte des conséquences de son acte ou sans en tenir compte. L imprévoyance est coupable quand l auteur de l acte n a pas usé des précautions commandées par les circonstances et par sa situation personnelle. = trois conditions cumulatives Première condition : une violation des règles de prudence émanant: du droit (règles de la circulation routière) de règlements internes publics ou privés (normes d'encadrement, directives de sécurité ) de principes généraux non écrits (création d'un état de fait dangereux) Deuxième condition : une imprévoyance coupable L'auteur s'est rendu compte qu'il violait une règle de prudence et qu'il créait ainsi un danger, mais il a estimé que ce danger était négligeable par rapport à la probabilité bien plus grande que le danger ne se réalise pas, sachant que la violation de la règle procure des avantages. (négligence consciente, proche de l intention) L'auteur aurait dû se rendre compte qu'il violait une règle de prudence et qu'il créait ainsi un danger, compte tenu de ses caractéristiques personnelles et des circonstances extérieures (négligence inconsciente) Troisième condition : un lien de causalité La violation par l'auteur des règles générales de prudence, et le danger ainsi créé par cette violation, sont-ils bien la cause de l'atteinte subie par la victime? Ce lien de causalité doit être naturel (sans le comportement X, le résultat Y ne serait pas survenu), mais aussi adéquat (le comportement X doit être propre à causer, en règle générale, le résultat Y).

4 La responsabilité civile pour actes illicites (responsabilité aquilienne ou délictuelle) Base légale: 41 al. 1 co: Celui qui cause, d'une manière illicite, un dommage à autrui, soit intentionnellement, soit par négligence ou imprudence, est tenu de le réparer. Quatre Conditions cumulatives 1) le dommage à autrui: Il faut qu il y ait une victime qui ait subi un préjudice chiffrable (dommage) ou un préjudice d ordre psychologique inchiffrable, mais que l on va quand-même chiffrer (tort moral). 2) l acte illicite: Violation d une règle, publique ou privée, ou création d un état de fait dangereux, pour autant que ces actes ne soient pas justifiés (consentement de la victime, légitime défense, état de nécessité, exercice d un droit préférable). 3) la faute: Capacité de discernement + intention (l auteur a voulu l acte illicite ou négligence (l auteur aurait dû se rendre compte qu ilpouvait commettre un acte illicite, s il avait observé les règles de la prudence. 4) le lien de causalité: Il faut un rapport de cause à effet entre l acte illicite fautif et le dommage. Ce rapport doit être non seulement naturel (sans l acte illicite, la victime n aurait pas subi de dommage), mais également adéquat (est-ce que l acte illicite est habituellement propre à causer ce genre de dommage?). Conséquence Réparation du préjudice

5 Les responsabilités civiles causales Principe: Il s agit de rendre civilement responsable des personnes qui n ont pas elles-mêmes commis d actes illicites fautifs ayant causé un dommage à autrui, mais qui doivent répondre des actes illicites d autres personnes ou de choses, à cause de la position particulière qu elles ont envers ces dernières. Exemples: Le chef de famille est responsable des actes illicites commis par les personnes placées sous son autorité domestique (art. 333 CC). Le propriétaire d un ouvrage ou d un bâtiment est responsable du dommage causé par un défaut de fabrication ou d entretien de cet ouvrage ou de ce bâtiment (art. 58 CO). L employeur est responsable des actes illicites commis par ses auxiliaires dans le cadre de leur travail (art. 55 CO). Conditions: 1) un dommage à autrui causé par un acte illicite: Comme pour la responsabilité civile pour acte illicite, il faut qu il y ait une victime qui ait subi un dommage suite à un acte illicite d une personne dont répond, même parfois si cette personne n est pas fautive (chef de famille). 2) une absence de preuve libératoire: Le responsable causal est libéré de sa responsabilité s il amène la preuve qu il a fait preuve de toute la diligence requise dans les obligations qu il a envers les personnes et les choses dont il répond, notamment dans la surveillance de ceux-ci. L employeur doit rendre vraisemblable: qu il a bien choisi, son auxiliaire qu il a bien instruit qu il a bien surveillé } Il répond des personne à qui il a confié ces devoirs.

6 La responsabilité contractuelle Principe: Il y a (presque) toujours un rapport contractuel qui se crée lorsqu il y a prise en charge d un enfant. Ce rapport contractuel lie le représentant légal de l enfant à l institution de la petite enfance. Lorsque l institution est organisée sous la forme associative, c est l association, représentée par son comité, qui est partie au contrat. Ce contrat est un mandat (art. 394 ss. CO), et le mandataire (l association) est responsable envers le mandant (le représentant légal de l enfant) de la bonne et fidèle exécution du mandat (art. 398 al. 2 CO). Le mandataire répond également des personnes à qui il confie l exécution du mandat (personnel de la crèche) comme s il exécutait lui-même le mandat (art. 101 CO). Particularités: La responsabilité contractuelle est régie selon les mêmes principes et conditions que la responsabilité pour actes illicites (art. 99 al. 3. CO). Il y a toutefois quelques différences: le renversement du fardeau de la preuve C est au mandataire de prouver qu il n a pas commis de faute (art. 97 al. 1 CO), et non à la victime d amener la preuve d une faute de l auteur de l acte dommageable. la prescription de 10 ans Alors que la victime qui veut agir en responsabilité civile n a que 1 an pour le faire dès qu elle a connaissance de son dommage ( art. 60 CO), la partie qui veut agir en responsabilité contractuelle contre son cocontractant dispose de 10 ans (art. 127 CO). l absence de preuve libératoire: Dans le cas de prise en charge d enfants par une association, ce n est pas l association qui commet la faute, mais l un de ses auxiliaires. L association est donc en quelque sorte responsable causale contractuelle puisqu elle doit répondre de la faute de quelqu un d autre. Elle ne peut donc pas se libérer en amenant la preuve (ou du moins la vraisemblance) que si elle avait exécuté elle-même le contrat, le dommage aurait quand-même été causé (art. 101 CO).

7 Responsabilité civile du fait d actes illicites d enfants sous surveillance comité de l association Responsabilité civile causale de l employeur (55 Co) Directrice/ directeur Responsabilité civile causale du chef de famille (333 Cc) Auxiliaire(s) Responsabilité civile pour actes illicites par abstention (41 CO) Acte illicite Enfant(s) R. C. Pour Tiers actes illicites non fautive (54 CO) OU AUTRES ENFANTS

8 Responsabilité civile du fait d actes illicites commis sur des enfants sous surveillance comité de l association Responsabilité civile causale de l employeur (55 Co) responsabilité contractuelle (97 c0) Pas de Responsabilité civile, si ce n est la responsabilité du travailleur (321e Co), si l employeur est responsable Directrice/ directeur Auxiliaire(s) Responsabilité civile pour actes illicites par abstention (41 CO) R. C. Pour actes illicites par action (41 CO) Acte illicite Enfant(s) pas d Acte illicite Tiers ou autres enfants fait neutre

9 Responsabilité pénale du fait de comportements pénaux adoptés par des enfants sous surveillance comité de l association EN PRINCIPE pas DE RESPONSABILITé PéNALE Responsabilité pénale commission par omission (12 cp)ou délit de mise en danger (127 cp). Directrice/ directeur Auxiliaire(s) COMMISSION par omission (11 cp) Comportement pénal Enfant(s) Tiers OU AUTRES ENFANTS

10 Responsabilité pénale du fait d infractions commises sur des enfants sous surveillance comité de l association EN PRINCIPE pas DE RESPONSABILITé PéNALE commission par omission (11 cp) ou délit de mise en danger (127 / 219 cp) Directrice/ directeur Auxiliaire(s) commission par omission (11 cp ou délit de mise en danger (127 /219 cp) INFRACTION PéNALE OU COMPORTEMENT ILLICITE INFRACTION PéNALE Enfant(s) Tiers ou autres enfants fait neutre

11 QUI ENDOSSE LA RESPONSABILITé DE L ASSOCIATION? Art. 55 DU CODE CIVIL 1 La volonté d une personne morale s exprime par ses organes. 2 Ceux-ci obligent la personne morale par leurs actes juridiques et par tous autres faits. 3 Les fautes commises engagent, au surplus, la responsabilité personnelle de leurs auteurs. Art. 69 DU CODE CIVIL La direction a le droit et le devoir de gérer les affaires de l association et de la représenter en conformité des statuts. déductions: si LES STATUTS NE DISENT RIEN SUR LA REPRéSENTATION, TOUS LES MEMBRES DU COMITé LA REPRéSENTENT DE MANIèRE COLLéGIALE. lorsque LES STATUTS PRéVOIENT UN MODE DE REPRéSENTATION (PAR EX. PRéSIDENCE ET TRéSORERIE), LES PERSONNES QUI OCCUPENT CES FONCTIONS SONT LES SEULES à REPRéSENTER L ASSOCIATION, SOUS RéSERVE DE PROCURATIONS. les PERSONNES QUI REPRéSENTENT L ASSOCIATION NE SONT PAS RESPONSABLES SUR LEUR PATRIMOINE DES ENGAGEMENTS DE L ASSOCIATION. les MEMBRES QUI ONT COMMIS DES ACTES ILLICITES FAUTIFS RéPONDENT CIVILEMENT ET PéNALEMENT DE LEURS ACTES.

12 Extrait de l arrêt de la Cour civile du Tribunal Fédéral du 14 juin 2007 [ATF 133 III 556 Jdt I 247] Au demeurant, les enfants doivent fondamentalement avoir le droit d'être des enfants; ils doivent pouvoir satisfaire leur soif naturelle de mouvement et de jeu et pouvoir développer leurs capacités motrices. Pour que le développement physique et psychique d'un enfant soit réussi, il faut qu'il soit instruit grâce à ses mésaventures, par exemple qu'il tombe par terre, tout d'abord lorsqu'il tente de se lever puis de se déplacer, plus tard en allant à vélo ou, même, lorsqu'il luge, en culbutant à maintes reprises ou se croquant avec d'autres enfants. Selon l'expérience de la vie, de tels événements sont inévitables, ils font même partie du processus d'apprentissage et doivent être acceptés. Le développement réussi sensoriel et moteur des enfants ne doit pas être compromis parce que l'on imposerait au chef de famille des critères de surveillance sans commune mesure avec l'exigence de la «manière usitée» ni de «l'attention commandée par les circonstances»; les exigences en matière de surveillance doivent être conciliables avec la réalité.

LE PROFESSIONNEL FACE À LA JUSTICE

LE PROFESSIONNEL FACE À LA JUSTICE LE PROFESSIONNEL FACE À LA JUSTICE LES COMPLICATIONS EN ANESTHÉSIE 3 ÈME SYMPOSIUM DU GIAL 26 septembre 2015 Hôpital du Valais, Sion Sabrina Burgat, avocate Maître - assistante Université de Neuchâtel

Plus en détail

Les droits et devoirs des chefs d établissement

Les droits et devoirs des chefs d établissement Les droits et devoirs des chefs d établissement MODULE 1 Éléments de droit pénal général 1 re partie Cadre juridique et modalités d intervention du chef d établissement 2 e partie ÉLÉMENTS DE DROIT PÉNAL

Plus en détail

La responsabilité civile et pénale. Francis Meyer -Institut du travail Université R. Schuman

La responsabilité civile et pénale. Francis Meyer -Institut du travail Université R. Schuman La responsabilité civile et pénale Francis Meyer -Institut du travail Université R. Schuman La responsabilité civile est la conséquence, soit de l'inexécution d'un contrat, soit d'un acte volontaire ou

Plus en détail

Skateparks, pistes VTT ou autres installations sportives: ce que vous devriez savoir à propos de la responsabilité de votre commune.

Skateparks, pistes VTT ou autres installations sportives: ce que vous devriez savoir à propos de la responsabilité de votre commune. Skateparks, pistes VTT ou autres installations sportives: ce que vous devriez savoir à propos de la responsabilité de votre commune. Une commune doit répondre comme n importe quelle personne de tout acte

Plus en détail

Multirisques de Professionnels

Multirisques de Professionnels Multirisques de Professionnels GARANTIES Incendie Dégât des eaux Vol Bris de glace Matériel Informatique Perte d exploitation Frais supplémentaires d exploitation Responsabilité Civile 2 La Responsabilité

Plus en détail

Assurance automobile C est une assurance obligatoire depuis 1958 en France pour les dommages causés aux tiers. L obligation est large

Assurance automobile C est une assurance obligatoire depuis 1958 en France pour les dommages causés aux tiers. L obligation est large LEXIQUE Accident D une façon générale l accident est un événement fortuit ou involontaire entraînant des conséquences dommageables. En matière de circulation automobile voir implication Pour la sécurité

Plus en détail

Responsabilité civile et pénale des associations

Responsabilité civile et pénale des associations Responsabilité civile et pénale des associations En engageant une action associative, sachez que le fait de déposer des statuts et donc d adapter les règles de la loi 1901 vous obligent à appliquer la

Plus en détail

LE DOCUMENT UNIQUE DE DELEGATION

LE DOCUMENT UNIQUE DE DELEGATION LE DOCUMENT UNIQUE DE DELEGATION 1 Document Unique de Délégation Un document qui permet de définir les responsabilités : civiles - pénales Des dirigeants pleinement conscients de leur périmètre de responsabilité,

Plus en détail

RESPONSABILITES ET ASSURANCE DANS LE DOMAINE ASSOCIATIF

RESPONSABILITES ET ASSURANCE DANS LE DOMAINE ASSOCIATIF RESPONSABILITES ET ASSURANCE DANS LE DOMAINE ASSOCIATIF L ASSOCIATION : Construction humaine, Construction juridique. RAPPEL Un cadre législatif fondamental - article 1 loi du 1 juillet 1901 : «l association

Plus en détail

Formation continue Droit scolaire

Formation continue Droit scolaire AVERTISSEMENTS Ce document est un support créé pour les étudiants de la HEP et complété à l occasion d une journée pédagogique. Il ne peut pas être exhaustif de la réglementation, ni répondre à toutes

Plus en détail

RISQUE SPORTIF, RESPONSABILITES ET ASSURANCE. MONTPELLIER 27 mai 2013

RISQUE SPORTIF, RESPONSABILITES ET ASSURANCE. MONTPELLIER 27 mai 2013 RISQUE SPORTIF, RESPONSABILITES ET ASSURANCE MONTPELLIER 27 mai 2013 LE RISQUE SPORTIF Facteurs aggravants de risques Le lieu de l activité L âge des participants à l activité La nature de l activité Les

Plus en détail

RISQUE SPORTIF ET ASSURANCE

RISQUE SPORTIF ET ASSURANCE RISQUE SPORTIF ET ASSURANCE 1 SOMMAIRE I. NOTION DE RESPONSABILITES A. La responsabilité civile 1. La responsabilité civile délictuelle 2. La responsabilité civile contractuelle B. La responsabilité pénale

Plus en détail

INFORMATIONS JURIDIQUES 3 / F 66-2012

INFORMATIONS JURIDIQUES 3 / F 66-2012 INFORMATIONS JURIDIQUES 3 / F 66-2012 L absence du travailleur en raison de la maladie d un enfant Aux termes de l art. 36 al. 3 de la loi fédérale sur le travail (LTr), «l employeur doit, sur présentation

Plus en détail

Responsabilité des administrateurs

Responsabilité des administrateurs Présentation pour Ideark, Martigny, 31.10.2008 Responsabilité des administrateurs 1. Notion d administrateur 2. Insolvabilité 3. Assurances sociales 4. Impôts 5. Défaut de diligence et de loyauté 6. Responsabilité

Plus en détail

Nous constatons de nos jours

Nous constatons de nos jours LA RESPONSABILITE DES DIRIGEANTS DE SOCIETES par Me Jean Brucher Nous constatons de nos jours que l internationalisation et la globalisation des problèmes relatifs à l activité des entreprises ainsi que

Plus en détail

Responsabilité civile et pénale de l instituteur

Responsabilité civile et pénale de l instituteur Responsabilité civile et pénale de l instituteur 1 Responsabilité civile et pénale de l instituteur Le terme instituteur désigne toute personne mandatée ou agréée par l administration pour assurer un enseignement

Plus en détail

1 Ces guides ne sont pas du tout traités dans le cadre de ce document.

1 Ces guides ne sont pas du tout traités dans le cadre de ce document. AVERTISSEMENTS Ce document est un support créé pour la formation continue des enseignants. Il ne peut pas être exhaustif de la réglementation, ni répondre à toutes les situations. Il convient donc de l

Plus en détail

RISQUE SPORTIF ET ASSURANCE

RISQUE SPORTIF ET ASSURANCE RISQUE SPORTIF ET ASSURANCE LE RISQUE SPORTIF Facteurs aggravants de risques Le lieu de l activité L âge des participants à l activité La nature de l activité LE RISQUE SPORTIF LA RESPONSABILITE CIVILE

Plus en détail

La responsabilité du sauveteursecouriste

La responsabilité du sauveteursecouriste Page 1 sur 5 La responsabilité du sauveteursecouriste du travail Les sauveteurs-secouristes du travail peuvent s'inquiéter de leur responsabilité e et civile s'ils pratiquent les premiers secours. Cependant,

Plus en détail

LA RESPONSABILITE DES DIRIGEANTS CLAP SUD-OUEST/VA

LA RESPONSABILITE DES DIRIGEANTS CLAP SUD-OUEST/VA LA RESPONSABILITE DES DIRIGEANTS RESPONSABILITE PEDAGOGIQUE JURIDIQUE MORALE CIVILE PENALE ETHIQUE TRIBUNAUX TRIBUNAUX MORALE CIVILS REPRESSIFS - Conscience du devoir - Instance - Police - Grande Instance

Plus en détail

Erreur médicale au cabinet

Erreur médicale au cabinet Plan Erreur médicale au cabinet Prof. Philippe Ducor Médecine communautaire 13 avril 2011 1. Evolution récente en Suisse dérive à l américaine? 2. Aspects juridiques 3. Aspects psychologiques 4. Apects

Plus en détail

Responsabilité des associations et de leurs membres

Responsabilité des associations et de leurs membres Responsabilité des associations et de leurs membres Introduction Dirigeants et éducateurs sportifs : une responsabilité allégée Diminution de la responsabilité pénale Prise en charge de la réparation par

Plus en détail

Notions de responsabilité. Stage initial initiateur CTD 74 - nov 2003 -Jean-Pierre GUERRET

Notions de responsabilité. Stage initial initiateur CTD 74 - nov 2003 -Jean-Pierre GUERRET Notions de responsabilité L initiateur responsable! La pratique de la plongée présente des risques particuliers avec des recherches de responsabilité systématiques en cas d accident L initiateur est confronté

Plus en détail

Jurisanimation.fr 2012 - Tous droits réservés. Les docs de LA RESPONSABILITE DU DIRECTEUR D ACM

Jurisanimation.fr 2012 - Tous droits réservés. Les docs de LA RESPONSABILITE DU DIRECTEUR D ACM 2012 - Tous droits réservés Les docs de LA RESPONSABILITE DU DIRECTEUR D ACM LA RESPONSABILITE DU DIRECTEUR D ACM En principe, on qualifie la responsabilité comme le fait d assumer la conséquence de ses

Plus en détail

RISQUE SPORTIF, RESPONSABILITES ET ASSURANCE. Montpellier - 13 novembre 2012

RISQUE SPORTIF, RESPONSABILITES ET ASSURANCE. Montpellier - 13 novembre 2012 RISQUE SPORTIF, RESPONSABILITES ET ASSURANCE Montpellier - 13 novembre 2012 LE RISQUE SPORTIF Facteurs aggravants de risques La nature de l activité L âge des participants à l activité Le lieu de l activité

Plus en détail

La responsabilité des présidents d A.C.C.A.

La responsabilité des présidents d A.C.C.A. La responsabilité des présidents d A.C.C.A. Bernard MERAUD : Avocat au Barreau de Bourgoin-Jallieu (Assemblée générale FDCI du 26 avril 2014) ---------------------------------------------------------------------------------------

Plus en détail

Vincent Carron, avocat à Genève, spécialiste FSA en droit du travail

Vincent Carron, avocat à Genève, spécialiste FSA en droit du travail Tribunal fédéral 4A_428/2014 destiné à la publication I ère Cour de droit civil Arrêt du 12 janvier 2015 (f) Résumé et analyse Proposition de citation : Vincent Carron, L action de l employé contre l administrateur

Plus en détail

Les responsabilités de l employeur. APAVE - Diffusion interdite Pilote : P

Les responsabilités de l employeur. APAVE - Diffusion interdite Pilote : P Les responsabilités de l employeur APAVE - Diffusion interdite Pilote : P Date : 10/2012 Différentes responsabilités 1- La Responsabilité Administrative Est relative - au respect des obligations du contrat

Plus en détail

La responsabilité juridique des infirmiers. Carine GRUDET Juriste

La responsabilité juridique des infirmiers. Carine GRUDET Juriste La responsabilité juridique des infirmiers Carine GRUDET Juriste Introduction Dans notre société civile, la responsabilité est un principe juridique selon lequel chacun doit répondre des conséquences de

Plus en détail

Introduction. Qu est ce qu une association? -Un contrat - Une personne morale - Une responsabilité civile et pénale CHANTONNAY 2012 1

Introduction. Qu est ce qu une association? -Un contrat - Une personne morale - Une responsabilité civile et pénale CHANTONNAY 2012 1 Introduction Qu est ce qu une association? -Un contrat - Une personne morale - Une responsabilité civile et pénale CHANTONNAY 2012 1 Plan de la formation La responsabilité de l association La responsabilité

Plus en détail

Emplacement de la photo d ouverture du domaine

Emplacement de la photo d ouverture du domaine FORMATION INITIATEUR Emplacement de la photo d ouverture du domaine Commission pédagogique de la Direction Technique Nationale 28/11/03 Une dimension morale «Être responsable» c est accepter et subir,

Plus en détail

Continuité d activité. Enjeux juridiques et responsabilités

Continuité d activité. Enjeux juridiques et responsabilités Continuité d activité Enjeux juridiques et responsabilités Introduction Pourquoi le droit? - Contrainte - Outil de gestion Droit et management de la continuité d activité : 3 niveaux d intervention Dans

Plus en détail

Responsabilité des dirigeants d entreprise en société

Responsabilité des dirigeants d entreprise en société Responsabilité des dirigeants d entreprise en société François MOISES, avocat Un des objectifs de la constitution d une société est de mettre son patrimoine privé à l abri des poursuites des créanciers

Plus en détail

La responsabilité pénale dans l entreprise

La responsabilité pénale dans l entreprise La responsabilité pénale dans l entreprise PLATO Le Lieu : CCI Granville. 1 Plan de l intervention Déterminer les zones de risques pénales dans l entreprise. Qui peut voir sa responsabilité pénale engagée?

Plus en détail

Loi fédérale contre la concurrence déloyale (LCD) du 19 décembre 1986

Loi fédérale contre la concurrence déloyale (LCD) du 19 décembre 1986 Loi fédérale contre la concurrence déloyale (LCD) du 19 décembre 1986 (État le 10 décembre 2002) 241 TABLE DES MATIÈRES Articles Chapitre premier : But... 1 er Chapitre 2 : Section 1 : Section 2 : Section

Plus en détail

LES RESPONSABILITES DES AGENTS PUBLICS DE L ÉTAT. Formation AVS Janvier 2013

LES RESPONSABILITES DES AGENTS PUBLICS DE L ÉTAT. Formation AVS Janvier 2013 LES RESPONSABILITES DES AGENTS PUBLICS DE L ÉTAT Formation AVS Janvier 2013 LES RESPONSABILITES GENERALES DES AGENTS PUBLICS DE L ÉTAT Les responsabilités des agents publics de l État sont de trois ordres:

Plus en détail

Nathalie Calatayud - Responsabilité juridique de l'infirmière

Nathalie Calatayud - Responsabilité juridique de l'infirmière Responsabilité de l infirmière Que signifie être responsable? Dans le langage juridique Dans le langage courant c'est répondre des conséquences dommageables de ses actes ou de ses abstentions obligation

Plus en détail

La Responsabilité Médicale de l Hépatogastroentérologue

La Responsabilité Médicale de l Hépatogastroentérologue Fiche d information juridique La Responsabilité Médicale de l Hépatogastroentérologue Mars 2011 Isabelle Joly, Lionel Parois, Patrice Pienkowski, Bruno Richard-Molard, René Laugier et la Commission Juridique

Plus en détail

Créer son entreprise quelle forme juridique choisir?

Créer son entreprise quelle forme juridique choisir? Créer son entreprise quelle forme juridique choisir? Muriel Sella Bassoli, titulaire du brevet d avocat, LLM Senior Manager, Département juridique et fiscal Blaise Praz, titulaire du brevet d avocat Consultant,

Plus en détail

Les responsabilités à l hôpital

Les responsabilités à l hôpital Les responsabilités à l hôpital Pour aller à l essentiel Dans leurs activités de prévention de diagnostic et de soins, les établissements publics de santé et les personnels qui y exercent relèvent principalement

Plus en détail

La responsabilité civile et pénale du professeur des écoles débutant La loi Article 1 382 du Code civil Article 1 383 du Code civil

La responsabilité civile et pénale du professeur des écoles débutant La loi Article 1 382 du Code civil Article 1 383 du Code civil La responsabilité civile et pénale du professeur des écoles débutant La loi Article 1 382 du Code civil "Tout fait quelconque de l'homme qui cause à autrui un dommage oblige celui par la faute duquel il

Plus en détail

RESPONSABILITE ET ASSURANCES

RESPONSABILITE ET ASSURANCES RESPONSABILITE ET ASSURANCES 1 CHAPITRES Pages 1 RESPONSABILITE CIVILE 3 2 RESPONSABILITE PENALE 4 3 DIRIGEANTS D ASSOCIATION ET RESPONSABILITE 4 4 OBLIGATION D INFORMATION DES ASSOCIATIONS SUR LES ASSURANCES

Plus en détail

LA RESPONSABILITE, LES ASSURANCES, LA SECURITE. MAJ 31/10/13 à la FFRandonnée SV/AT/SD/FV

LA RESPONSABILITE, LES ASSURANCES, LA SECURITE. MAJ 31/10/13 à la FFRandonnée SV/AT/SD/FV LA RESPONSABILITE, LES ASSURANCES, LA SECURITE MAJ 31/10/13 à la FFRandonnée SV/AT/SD/FV La responsabilité, c est quoi? un truc insupportable? on est toujours responsable de tout! un gros mot? si on y

Plus en détail

Titre de la séquence : La responsabilité civile Discipline : Droit civil La responsabilité civile

Titre de la séquence : La responsabilité civile Discipline : Droit civil La responsabilité civile Titre de la séquence : La responsabilité civile Discipline : Droit civil La responsabilité civile Contexte programme : Enseignement technique de qualification 2ème degré Secteur Économie Groupe Gestion

Plus en détail

Données juridiques : gestion du risque

Données juridiques : gestion du risque Chrystelle Boileau Les facteurs de risques relatifs à l accompagnement de nuit à domicile sont de plusieurs ordres : - Risques routiers, du fait des déplacements véhiculés des professionnels ; - Risques

Plus en détail

Responsabilité professionnelle des Infirmiers

Responsabilité professionnelle des Infirmiers Responsabilité professionnelle des Infirmiers Diplômés s d Etatd Direction des Affaires Juridiques et des Droits du Patient Bureau de la Responsabilité Médicale et du Contentieux des Personnels Emily THIBAULT

Plus en détail

NOTIONS DE RESPONSABILITE

NOTIONS DE RESPONSABILITE NOTIONS DE RESPONSABILITE De par ses prérogatives et ses fonctions, l encadrant a des responsabilités et des obligations. En cas de problème, il peut voir sa responsabilité engagée. QUAND? Souvent à l

Plus en détail

Les responsabilités des professionnels de santé

Les responsabilités des professionnels de santé Chapitre 5 : UE6 - Le Droit pharmaceutique Les responsabilités des professionnels de santé Martine DELETRAZ-DELPORTE Année universitaire 2010/2011 Université Joseph Fourier de Grenoble - Tous droits réservés.

Plus en détail

Comité Drôme Ardèche de Badminton Compte-rendu formation Maïf 18 novembre 2014

Comité Drôme Ardèche de Badminton Compte-rendu formation Maïf 18 novembre 2014 Comité Drôme Ardèche de Badminton Compte-rendu formation Maïf 18 novembre 2014 Responsabilités et assurances dans le domaine du sport Présentation de la maïf La Maïf est le 1 er assurées. assureur des

Plus en détail

311.0. Code pénal suisse. Livre 1 4. Dispositions générales. Champ d application. du 21 décembre 1937 (Etat le 1 er janvier 2014)

311.0. Code pénal suisse. Livre 1 4. Dispositions générales. Champ d application. du 21 décembre 1937 (Etat le 1 er janvier 2014) Code pénal suisse 311.0 du 21 décembre 1937 (Etat le 1 er janvier 2014) L Assemblée fédérale de la Confédération suisse, vu l art. 123, al. 1 et 3, de la Constitution 1, 2 vu le message du Conseil fédéral

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES TITRE I - LA RESPONSABILITÉ CIVILE EXTRACONTRACTUELLE... 13 TITRE II - LA RESPONSABILITÉ DES PROFESSIONNELS...

TABLE DES MATIÈRES TITRE I - LA RESPONSABILITÉ CIVILE EXTRACONTRACTUELLE... 13 TITRE II - LA RESPONSABILITÉ DES PROFESSIONNELS... TABLE DES MATIÈRES TITRE I - LA RESPONSABILITÉ CIVILE EXTRACONTRACTUELLE................... 13 TITRE II - LA RESPONSABILITÉ DES PROFESSIONNELS......................... 99 TITRE III - LE PRÉJUDICE...........................................

Plus en détail

Règlementation : Notion de Responsabilité

Règlementation : Notion de Responsabilité Question 1 09REG-RE-4-02(1) 1) En terme d obligation, qu est ce qu une obligation de moyen? Donnez un exemple en plongée. (2 points) Le moniteur doit mettre tout en œuvre pour que la plongée se déroule

Plus en détail

Académie d Orléans-Tours Février 2007. Proposition de situation d enseignement Christine Fillâtre et Marie-Line Zanon

Académie d Orléans-Tours Février 2007. Proposition de situation d enseignement Christine Fillâtre et Marie-Line Zanon Académie d Orléans-Tours Février 2007 Proposition de situation d enseignement Christine Fillâtre et Marie-Line Zanon Partie 2 : L activité économique DROIT BTS 1 ère année Durée : 4 heures et les mécanismes

Plus en détail

Responsabilités juridiques et sécurité dans les accueils collectifs de mineurs

Responsabilités juridiques et sécurité dans les accueils collectifs de mineurs Responsabilités juridiques et sécurité dans les accueils collectifs de mineurs La responsabilité d une personne est toujours définie par le juge sur la base de faits précis et circonstanciés. Direction

Plus en détail

Avis n 2011-01 du 15 septembre 2011

Avis n 2011-01 du 15 septembre 2011 Avis n 2011-01 du 15 septembre 2011 relatif à l exigence d une assurance de responsabilité civile pour dommages directs ou indirects sous peine de résiliation du contrat La Commission interprofessionnelle

Plus en détail

311.0. Code pénal suisse. Livre 1 4. Dispositions générales. Champ d application. du 21 décembre 1937 (Etat le 1 er janvier 2015)

311.0. Code pénal suisse. Livre 1 4. Dispositions générales. Champ d application. du 21 décembre 1937 (Etat le 1 er janvier 2015) du 21 décembre 1937 (Etat le 1 er janvier 2015) L Assemblée fédérale de la Confédération suisse, vu l art. 123, al. 1 et 3, de la Constitution 1, 2 vu le message du Conseil fédéral du 23 juillet 1918 3,

Plus en détail

La majorité, ses droits et ses devoirs. chapitre 7

La majorité, ses droits et ses devoirs. chapitre 7 La majorité, ses droits et ses devoirs chapitre 7 Si le 18 e anniversaire véhicule souvent l idée de plus d indépendance, il est aussi le moment de la majorité légale, assortie d un certain nombre de droits

Plus en détail

Association : ce que dit la loi 1901 http://www.legifrance.gouv.fr. Association départementale O.C.C.E

Association : ce que dit la loi 1901 http://www.legifrance.gouv.fr. Association départementale O.C.C.E Mise en application de la circulaire n 2008-095 du 23 / 07 / 08 : INFORMATIONS LEGALES ET REGLEMENTAIRES EN MATIERE DE FONCTIONNEMENT D'UNE COOPERATIVE SCOLAIRE SELON SA FORME JURIDIQUE http://www.education.gouv.fr/bo/2008/31/default.htm

Plus en détail

GESTION DE LA SOUS-TRAITANCE EN MATIÈRE DE SANTÉ ET SÉCURITÉ DU TRAVAIL

GESTION DE LA SOUS-TRAITANCE EN MATIÈRE DE SANTÉ ET SÉCURITÉ DU TRAVAIL GESTION DE LA SOUS-TRAITANCE EN MATIÈRE DE SANTÉ ET SÉCURITÉ DU TRAVAIL PRÉSENTATION AUX ENTREPRENEURS FORESTIERS PAR: Lionel Bernier, avocat-conseil STEIN MONAST s.e.n.c.r.l. 15 FÉVRIER 2012 TABLE DES

Plus en détail

L ABUS DE CONFIANCE I - CONDITION PREALABLE A - LES BIENS CONCERNÉS B - LA REMISE DU BIEN

L ABUS DE CONFIANCE I - CONDITION PREALABLE A - LES BIENS CONCERNÉS B - LA REMISE DU BIEN L ABUS DE CONFIANCE L abus de confiance est le fait par une personne de détourner au préjudice d autrui des fonds, des valeurs ou un bien quelconque qui lui ont été remis et qu elle a acceptés à charge

Plus en détail

La Responsabilité de l éducateur sportif

La Responsabilité de l éducateur sportif La Responsabilité de l éducateur sportif I / Introduction La pratique sportive engendre des RISQUES et des ACCIDENTS. De nombreux procès surviennent afin de dégager la mise en jeu de la responsabilité

Plus en détail

Secourisme en milieu de travail et responsabilité des différents acteurs.

Secourisme en milieu de travail et responsabilité des différents acteurs. 1 Secourisme en milieu de travail et responsabilité des différents acteurs. S. ARTIGNAN 1 (1) assistant en médecine du travail, Ecole d application du service de santé des armées, BP n 1, 00466 - Armées

Plus en détail

LA SOCIÉTÉ PROFESSIONNELLE D ARCHITECTES : QUELLES SONT LES PERSONNES ASSURÉES CIVILEMENT EN SON SEIN ET CELLES QUI DOIVENT L ÊTRE?

LA SOCIÉTÉ PROFESSIONNELLE D ARCHITECTES : QUELLES SONT LES PERSONNES ASSURÉES CIVILEMENT EN SON SEIN ET CELLES QUI DOIVENT L ÊTRE? LA SOCIÉTÉ PROFESSIONNELLE D ARCHITECTES : QUELLES SONT LES PERSONNES ASSURÉES CIVILEMENT EN SON SEIN ET CELLES QUI DOIVENT L ÊTRE? 1. Introduction 1.1 La loi du 15 février 2006, relative à l exercice

Plus en détail

Responsabilité des gérants vs responsabilité des associés au sein d une société à responsabilité limitée

Responsabilité des gérants vs responsabilité des associés au sein d une société à responsabilité limitée Responsabilité des gérants vs responsabilité des associés au sein d une société à responsabilité limitée 023 Note Ce dossier s adresse aux indépendants, dirigeants de petites et moyennes entreprises, ainsi

Plus en détail

du 21 décembre 1937 (Etat le 19 décembre 2006)

du 21 décembre 1937 (Etat le 19 décembre 2006) Code pénal suisse 311.0 du 21 décembre 1937 (Etat le 19 décembre 2006) L Assemblée fédérale de la Confédération suisse, vu l art. 64 bis de la constitution 1, 2 vu le message du Conseil fédéral du 23 juillet

Plus en détail

Plan et résumé de l intervention de Jean-Philippe Dunand

Plan et résumé de l intervention de Jean-Philippe Dunand Faculté de droit Prof. Jean-Philippe Dunand Prof. Pascal Mahon Avenue du 1 er -Mars 26 CH-2000 Neuchâtel Tél. ++41 32 718.12.00 Fax ++41 32 718.12.01 Centre d étude des relations de travail (CERT) Neuchâtel,

Plus en détail

CONSEIL DE L EUROPE COMITE DES MINISTRES

CONSEIL DE L EUROPE COMITE DES MINISTRES CONSEIL DE L EUROPE COMITE DES MINISTRES Recommandation Rec(2006)8 du Comité des Ministres aux Etats membres sur l assistance aux victimes d infractions (adoptée par le Comité des Ministres le 14 juin

Plus en détail

LES NOUVEAUTÉS EN DROIT SOCIAL. Droit du travail Droit des assurances sociales. Anne-Sylvie Dupont Avocate, chargée d enseignement

LES NOUVEAUTÉS EN DROIT SOCIAL. Droit du travail Droit des assurances sociales. Anne-Sylvie Dupont Avocate, chargée d enseignement LES NOUVEAUTÉS EN DROIT SOCIAL Droit du travail Droit des assurances sociales Anne-Sylvie Dupont 0 Avocate, chargée d enseignement SOMMAIRE 1. Arrêt 4A_553/2011 du 28 avril 2011 (Résiliation immédiate

Plus en détail

Stage Ini*ateur Club Comité Départemental 54 Nancy 11 et 12 octobre 2014. Les responsabilités des encadrants

Stage Ini*ateur Club Comité Départemental 54 Nancy 11 et 12 octobre 2014. Les responsabilités des encadrants Stage Ini*ateur Club Comité Départemental 54 Nancy 11 et 12 octobre 2014 Les responsabilités des encadrants Introduc)on De par ses préroga*ves et ses fonc*ons, l ini*ateur a des responsabilités et des

Plus en détail

Rapport Terré sur la Responsabilité civile - Proposition de textes -

Rapport Terré sur la Responsabilité civile - Proposition de textes - Rapport Terré sur la Responsabilité civile - Proposition de textes - CHAPITRE DES DÉLITS Article 1 Constitue un délit civil tout dommage illicitement causé à autrui. Tout fait qui cause à autrui un tel

Plus en détail

C a b i n e t B a r o n

C a b i n e t B a r o n C a b i n e t B a r o n 1. Responsabilité Approche d ensemble La responsabilité peut se définir comme l obligation de réparer le dommage que l on a causé par son fait, voire du fait d autrui ou même du

Plus en détail

LAR Police IZEO pour mandataires sociaux

LAR Police IZEO pour mandataires sociaux Protection juridique DES MANDATAIRES SOCIAUX CONDITIONS SPECIALES Définition 1. Membre IZEO : Indépendant société qui o a payé pour la 1ère fois la cotisation annuelle au profit d IZEO en vue de faire

Plus en détail

ASPECTS JURIDIQUES DE LA CONDUITE DE COURSES DE SECTION

ASPECTS JURIDIQUES DE LA CONDUITE DE COURSES DE SECTION ASPECTS JURIDIQUES DE LA CONDUITE DE COURSES DE SECTION 1. STATUT ET MISSION DU CHEF 1 DE COURSE En tant que chef d'une course de section, tu es lié à tes participants par un contrat de mandat, conclu

Plus en détail

Commentaire. Décision n 2015-464 QPC du 9 avril 2015. M. Marc A. (Délit d obstacle au droit de visite en matière d urbanisme)

Commentaire. Décision n 2015-464 QPC du 9 avril 2015. M. Marc A. (Délit d obstacle au droit de visite en matière d urbanisme) Commentaire Décision n 2015-464 QPC du 9 avril 2015 M. Marc A. (Délit d obstacle au droit de visite en matière d urbanisme) Le Conseil constitutionnel a été saisi le 11 février 2015, par la Cour de cassation

Plus en détail

LA RESPONSABILITÉ DES MAÎTRES ET MAÎTRESSES D ÉDUCATION PHYSIQUE ET DE SPORT

LA RESPONSABILITÉ DES MAÎTRES ET MAÎTRESSES D ÉDUCATION PHYSIQUE ET DE SPORT LA RESPONSABILITÉ DES MAÎTRES ET MAÎTRESSES D ÉDUCATION PHYSIQUE ET DE SPORT I. Introduction (cadre juridique) On constate de nos jours une préoccupation croissante du corps enseignant au sujet de sa responsabilité.

Plus en détail

DEVOIRS ET RESPONSABILITE DES EXPERTS AMIABLES ET JUDICIAIRES. Gildas Rostain. September 2007

DEVOIRS ET RESPONSABILITE DES EXPERTS AMIABLES ET JUDICIAIRES. Gildas Rostain. September 2007 DEVOIRS ET RESPONSABILITE DES EXPERTS AMIABLES ET JUDICIAIRES Gildas Rostain September 2007 INTRODUCTION Le rôle de l expert Les différentes missions d expertise La définition de l expertise judiciaire

Plus en détail

TABLE ANALYTIQUE DES MATIÈRES Les chiffres renvoient aux numéros (en caractère gras) de l ouvrage

TABLE ANALYTIQUE DES MATIÈRES Les chiffres renvoient aux numéros (en caractère gras) de l ouvrage Table analytique des matières / 845 TABLE ANALYTIQUE DES MATIÈRES Les chiffres renvoient aux numéros (en caractère gras) de l ouvrage Préliminaires... 1 I. Les intérêts du droit pénal spécial... 2 II.

Plus en détail

RC DES DIRIGEANTS 1 Gilles GASTON Pôle Assistance Technique et Prévention. Septembre 2012

RC DES DIRIGEANTS 1 Gilles GASTON Pôle Assistance Technique et Prévention. Septembre 2012 RC DES DIRIGEANTS Gilles GASTON Pôle Assistance Technique et Prévention. Septembre 2012 1 REMARQUES 1) On parle de RC Dirigeants (Définition plus large) et non plus de RC Mandataires Sociaux. 2) Un seul

Plus en détail

LA LUTTE CONTRE LES SIGNATURES DE COMPLAISANCE

LA LUTTE CONTRE LES SIGNATURES DE COMPLAISANCE LA LUTTE CONTRE LES SIGNATURES DE COMPLAISANCE Signature du Protocole en vue de lutter contre la signature de complaisance - Objectif du protocole - Quelques définitions - Quelles conséquences? Objectif

Plus en détail

Loi fédérale contre la concurrence déloyale

Loi fédérale contre la concurrence déloyale Loi fédérale contre la concurrence déloyale (LCD) 241 du 19 décembre 1986 (Etat le 1 er juillet 2014) L Assemblée fédérale de la Confédération suisse, vu les art. 95, al. 1, 96, 97, al. 1 et 2, et 122,

Plus en détail

Proposition de textes

Proposition de textes Proposition de textes CHAPITRE DES DÉLITS Article 1 Constitue un délit civil tout dommage illicitement causé à autrui. Tout fait qui cause à autrui un tel dommage oblige celui par la faute duquel il est

Plus en détail

ASSURANCE L assurance est-elle obligatoire et que peut-elle couvrir? responsabilité civile

ASSURANCE L assurance est-elle obligatoire et que peut-elle couvrir? responsabilité civile ASSURANCE L assurance est-elle obligatoire et que peut-elle couvrir? L association peut, dans l exercice de ses activités, causer des dommages, porter atteinte aux intérêts des tiers. L'association est

Plus en détail

I. LES DIFFERENTS TYPES DE RESPONSABILITES ENCOURUES PAR LES ASSOCIATIONS SPORTIVES

I. LES DIFFERENTS TYPES DE RESPONSABILITES ENCOURUES PAR LES ASSOCIATIONS SPORTIVES I. LES DIFFERENTS TYPES DE RESPONSABILITES ENCOURUES PAR LES ASSOCIATIONS SPORTIVES 1 A. RESPONSABILITE PENALE Article 121-2 Les personnes morales, à l'exclusion de l'etat, sont responsables pénalement,

Plus en détail

Les véhicules prioritaires

Les véhicules prioritaires Les véhicules prioritaires L approche du tribunal de police. Kathleen Stinckens Rechter in de politierechtbank Leuven Introduction Infraction sans accident En cas d accident Procédure civil Procédure pénal

Plus en détail

Responsabilité du transporteur en commun offrant un service de transport adapté

Responsabilité du transporteur en commun offrant un service de transport adapté Responsabilité du transporteur en commun offrant un service de transport adapté Daniel Maillé, avocat Secrétariat et affaires juridiques Société de transport de Montréal 19 septembre 2008 1 1 Quelles sont

Plus en détail

>Associations. Conventions spéciales. Convergence Sécurité mandataires sociaux

>Associations. Conventions spéciales. Convergence Sécurité mandataires sociaux >Associations 1 Conventions spéciales Convergence Sécurité mandataires sociaux SOMMAIRE conventions spéciales sécurité mandataires sociaux ART. 1 - Définitions 2 ART. 2 - Objet de la garantie 2 ART. 3

Plus en détail

Les victimes et auteur-e (s) de violences domestiques dans la procédure pénale

Les victimes et auteur-e (s) de violences domestiques dans la procédure pénale Les victimes et auteur-e (s) de violences domestiques dans la procédure pénale (Le contenu de cette présentation n engage pas le Ministère public) 1 Objectifs et plan I. Tour d horizon des différentes

Plus en détail

Le régime de la responsabilité civile des enseignants

Le régime de la responsabilité civile des enseignants Le régime de la responsabilité civile des enseignants Document réalisé par le SE-UNSA 94 Octobre 2014 Complexité : tel est le maître mot du régime de la responsabilité des enseignants. Ses grands principes

Plus en détail

Secret professionnel Déontologie Responsabilité de l infirmière. Dr Jérôme LANGRAND Centre Antipoison de Paris

Secret professionnel Déontologie Responsabilité de l infirmière. Dr Jérôme LANGRAND Centre Antipoison de Paris Secret professionnel Déontologie Responsabilité de l infirmière Dr Jérôme LANGRAND Centre Antipoison de Paris 1 SECRET PROFESSIONNEL 2 Secret professionnel Bases juridiques - Code pénal - article 226-13

Plus en détail

Responsabilité des dirigeants et de l'association

Responsabilité des dirigeants et de l'association Responsabilité des dirigeants et de l'association rédigé par L. Occhionorelli et A. Brasseur, étudiants et validé par J. Haeringer, enseignant - Sciences Po juin 2002 Table des matières I- Revue de presse...

Plus en détail

La responsabilité personnelle du dirigeant

La responsabilité personnelle du dirigeant La responsabilité personnelle du dirigeant La responsabilité civile professionnelle La responsabilité civile des mandataires sociaux La filière Assurances et Organismes financiers vous souhaite la bienvenue

Plus en détail

LE CONTENTIEUX DE LA RESPONSABILITE DANS L EXECUTION D UN PEDT. 12 et 13 mai 2014

LE CONTENTIEUX DE LA RESPONSABILITE DANS L EXECUTION D UN PEDT. 12 et 13 mai 2014 LE CONTENTIEUX DE LA RESPONSABILITE DANS L EXECUTION D UN PEDT LE CONTEXTE Un projet éducatif territorial (PEDT) des enfants Commune ou communauté de communes Opérateur Opérateur municipal associatif mode

Plus en détail

Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur la responsabilité civile. Printemps 2007 Présentation du

Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur la responsabilité civile. Printemps 2007 Présentation du Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur la responsabilité civile Printemps 2007 Présentation du Qu est-ce que la responsabilité civile? Responsabilité civile = reddition de comptes Cette responsabilité

Plus en détail

LA RESPONSABILITE DU MEDECIN DU SPORT. par le Dr. Marc LEWINSKI EXPERTISES MEDICALES 5bis, rue ANTOINE CHANTIN 75014 PARIS

LA RESPONSABILITE DU MEDECIN DU SPORT. par le Dr. Marc LEWINSKI EXPERTISES MEDICALES 5bis, rue ANTOINE CHANTIN 75014 PARIS LA RESPONSABILITE DU MEDECIN DU SPORT par le Dr. Marc LEWINSKI EXPERTISES MEDICALES 5bis, rue ANTOINE CHANTIN 75014 PARIS INTRODUCTION la responsabilité médicale,c est l obligation morale ou juridique

Plus en détail

Cette disposition concerne tout le monde, mais l infraction présente un caractère aggravé lorsqu elle est le fait d un agent public en mission.

Cette disposition concerne tout le monde, mais l infraction présente un caractère aggravé lorsqu elle est le fait d un agent public en mission. Fiche n 68 164 Parfois les sapeurs-pompiers, sont amenés pour porter secours à entrer par effraction soit par la fenêtre ou par la porte. Cette action est appelée «ouverture de porte». Textes de référence

Plus en détail

CHARTE DU CORRESPONDANT MODELE TYPE

CHARTE DU CORRESPONDANT MODELE TYPE CHARTE DU CORRESPONDANT MODELE TYPE CHAPITRE 1: CONDITIONS DANS LESQUELLES LE BUREAU LUXEMBOURGEOIS ACCORDE, REFUSE OU RETIRE SON AGREMENT A UN CORRESPONDANT 1.1 Comment remplir la fonction de correspondant

Plus en détail

Décisions n 2010-40 QPC et 2010-41 QPC du 29 septembre 2010

Décisions n 2010-40 QPC et 2010-41 QPC du 29 septembre 2010 Les Cahiers du Conseil constitutionnel Cahier n 30 Décisions n 2010-40 QPC et 2010-41 QPC du 29 septembre 2010 (Peine d annulation du permis de conduire pour conduite en état alcoolique en récidive et

Plus en détail

Responsabilité délictuelle dans le nouveau Code Civil Roumain. Une étude comparée

Responsabilité délictuelle dans le nouveau Code Civil Roumain. Une étude comparée Responsabilité délictuelle dans le nouveau Code Civil Roumain. Une étude comparée Colloque international, «Le nouveau Code civil roumain : Vu de l intérieur Vu de l extérieur» Bucarest, Octobre 24, 2013

Plus en détail

L A C O M M I S S I O N C O N C O R D A T A I R E C O N C E R N A N T L E S E N T R E P R I S E S D E S E C U R I T E ( C E S )

L A C O M M I S S I O N C O N C O R D A T A I R E C O N C E R N A N T L E S E N T R E P R I S E S D E S E C U R I T E ( C E S ) L A C O M M I S S I O N C O N C O R D A T A I R E C O N C E R N A N T L E S E N T R E P R I S E S D E S E C U R I T E ( C E S ) Concordat du 18 octobre 1996 sur les entreprises de sécurité 1 ) I. Généralités

Plus en détail