Avis Technique non valide

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Avis Technique non valide"

Transcription

1 Remplacé le : 17/02/2014 par le n 13/ Procédé sous carrelage System under tiles fixing System unter Fliesenbelag und Plattenbelag Avis Technique 13/ Annule et remplace l Avis Technique 13/ Désolidarisation et drainage sous carrelage scellé Durabase DD Titulaire : Société Dural SNC 27 rue du Champs de Mars FR Sarreguemines Tél. : Fax : Internet : Commission chargée de formuler des Avis Techniques (arrêté du 2 décembre 1969) Groupe Spécialisé n 13 Revêtements carrelages, revêtements muraux et produits connexes Avis Technique non valide Vu pour enregistrement le 27 mai 2009 Secrétariat de la commission des Avis Techniques CSTB, 84 avenue Jean Jaurès, Champs sur Marne, FR Marne la Vallée Cedex 2 Tél. : Fax : Internet : Les Avis Techniques sont publiés par le Secrétariat des Avis Techniques, assuré par le CSTB. Les versions authentifiées sont disponibles gratuitement sur le site internet du CSTB (http://www.cstb.fr) CSTB 2009

2 Le Groupe spécialisé n 13 «Revêtements carrelages, revêtements muraux et produits connexes» de la Commission chargée de formuler les Avis Techniques a examiné le 18 mars 2009, la demande de la Société DURAL relative au procédé de désolidarisation et de drainage DURABASE DD. Il a formulé sur ce procédé l'avis Technique ci-après qui annule et remplace l Avis Technique 13/ Cet Avis a été formulé pour les utilisations en France Européenne. 1. Définition succincte 1.1 Description succincte Ce procédé est destiné à la pose scellée de carrelage en revêtement de sols extérieurs. Il permet : - de désolidariser le revêtement carrelé du support, - de drainer les eaux d infiltration provenant des eaux pluviales. Le procédé complet est constitué par : - la sous-couche DURABASE DD, - le carrelage scellé, - le traitement des points singuliers. 1.2 Identification La sous-couche est identifiée par l'appellation «DURABASE DD» indiquée sur les emballages. 2. AVIS 2.1 Domaine d'emploi accepté Le domaine d emploi accepté est identique à celui proposé à l article 1 du Dossier Technique. 2.2 Appréciation sur le produit 2.21 Aptitude à l'emploi Comportement au feu A défaut d essais de réaction au feu, on peut estimer que ce procédé peut être utilisé dans les locaux où un classement M3 (moyennement inflammable) est requis. Désolidarisation La sous couche est posée sans fixation mécanique ou collage sur le support, ce qui permet d assurer la désolidarisation du revêtement carrelé. Drainage Cette sous-couche possède des propriétés de drainage de l'eau liées au non tissé perméable, collé sur le sommet des plots de la sous couche, qui permet l écoulement vertical des eaux d infiltrations, puis leur évacuation autour des plots suivants la pente jusqu au système d écoulement et également sous la natte, via le système de canaux intégrés aux plots. Tenue au choc du revêtement céramique La tenue au choc du revêtement est satisfaisante, la mise en œuvre des carreaux étant conforme à la NF DTU 52.1 (P ) Durabilité Dans le domaine d emploi proposé, la durabilité du système peut être appréciée comme satisfaisante Fabrication de la sous couche DURABASE DD Le système d'autocontrôle mis en place sur les matières premières et sur le produit fini permet d'escompter une constance de qualité satisfaisante du procédé Mise en œuvre Ce système nécessite de respecter : - les tolérances de planéité et de pente du support, - les épaisseurs et le dosage du mortier. Il exige une mise en œuvre soignée, notamment dans le traitement des points singuliers. 2.3 Cahier des Prescriptions Techniques 2.31 Conditions de mise en œuvre Les dispositions de la NF DTU 52.1 (P ) concernant les sols extérieurs doivent être respectées en ce qui concerne : - le ragréage du support s il n a pas la planéité requise (paragraphe 5.3 de la NF DTU 52.1), - la réalisation d une forme de pente si le support ne présente pas une pente de 1,5 cm/m en sols extérieurs (paragraphe 5.3 de la NF DTU 52.1). - la nature et le format des carreaux associés (paragraphe 4.1 de la NF DTU 52.1). Les liaisons entre lés se font par recouvrement sur au minimum deux lignes de bossages. Un soin particulier doit être porté au traitement des points singuliers (raccordement aux évacuations, raccordement sols-murs, nez de balcon, ), traitement qui nécessite l utilisation des produits suivants : - DURABASE WP, - Mastic de dureté Shore A 60 et/ou profilés listés au paragraphe 2.4 du Dossier Technique. Lorsque la mise en œuvre du carrelage n est pas effectuée immédiatement après la mise en place des lés de DURABASE DD. La sous couche doit être protégée par des panneaux en bois par exemple. Mise en œuvre du carrelage Dans les zones d approvisionnement et de circulation, la sous couche doit être protégée par un chemin de planche par exemple. Le dosage du mortier de pose est celui prévu dans la NF DTU 52.1 pour les locaux à sollicitations modérées. L épaisseur minimale du mortier de pose est de 5 cm (paragraphe 6.6 de la NF DTU 52.1) Assistance technique de la Société DURAL La Société DURAL est tenue d apporter son assistance technique à toute entreprise appliquant le système qui en fait la demande. Conclusions Appréciation globale L'utilisation dans le domaine d'emploi proposé est appréciée favorablement. Validité Jusqu au 31 mars Pour le Groupe Spécialisé n 13 Le Président Michel DROIN 3. Remarques complémentaires du Groupe Spécialisé L emploi de ce procédé sur un système d étanchéité liquide n est pas visé dans le présent Avis. Le Rapporteur du Groupe Spécialisé n 13 Christian LEJEUNE 2 Remplacé le : 17/02/2014 par le n 13/ /

3 Dossier Technique établi par le demandeur A. Description Le procédé DURABASE DD est destiné à la pose de carrelage en revêtement de sols scellés extérieurs. Il assure une désolidarisation entre le support et le carrelage et permet de réaliser un drainage des eaux d infiltration. Le procédé complet est constitué par : - la sous-couche DURABASE DD posée sur le support (pente minimale de 1,5 % en sols extérieurs), - le carrelage scellé, - le traitement des points singuliers et des évacuations. 1. Domaine d'emploi Ce procédé est utilisable en sols extérieurs, pour le recueil des eaux pluviales infiltrées. 1.1 Locaux visés Sols extérieurs Balcon, loggia sur partie non close, terrasse sur terre plein, non étanchés. 1.2 Supports visés Supports visés en sols extérieurs dans la NF DTU 52.1 «Revêtements de sols scellés». 1.3 Revêtements visés Les éléments de revêtement (nature et format) associés sont ceux indiqués dans la NF DTU 52.1 au paragraphe Caractéristiques des composants 2.1 Sous couche DURABASE DD Sous couche en polypropylène jaune, dotée de bossages, recouverts d un non tissé gris. Les bossages de forme pyramidale tronqués ont une hauteur de 8 mm. Le matériau est imputrescible et ne subit aucune déformation entre 0 et 80 C. Caractéristiques Rouleau : 15 m x 1,00 m = 15 m² Hauteur (mm) : 8 Epaisseur du PP (mm) : 0,5 Masse surfacique (g/m²) : 580 (± 20) - Résistance au déchirement (EN ISO 527) : - Sens longitudinal : 500 N / 50 mm (± 5 %) - Sens transversal : 430 N / 50 mm (± 5 %) Point de ramollissement (ISO 306) : C 2.2 Bande de raccordement DURABASE WP Bande en polyéthylène souple de couleur jaune, recouverte sur ses deux faces d un non tissé. Caractéristiques Epaisseur (mm) : 0,15 Largeur (cm) : 15 Longueur (m) : 5 ou 25 Masse surfacique (g/m²) : 275 ± 10 % 2.3 Système de recueil des eaux pluviales en sols extérieurs Le système de recueil des eaux pluviales est constitué d une platine Limatec dont les références sont données au tableau 1 et d une grille d évacuation des eaux. Tableau 1 - Modèles de platines visés pour le recueil des eaux pluviales Référence platine PLA 40 PLA 50 PLA 63 PLA 80 PLA Profilés Nez de balcon et loggia (recueil des eaux pluviales). - Profilé DURABAL BSAC : profilé en aluminium laqué. - Profilé DURABAL BWAC : profilé en aluminium laqué. - Profilé DURABASE BLA : profilé pour lit de gravier avec embase perforée. Joint de dilatation du gros œuvre Profilé DURAFLEX SG : joint de dilatation en inox avec partie souple en caoutchouc nitrile. Fractionnement du mortier de scellement et du carrelage. Profilés DURAFLEX DFP et DURAFLEX DFPM : joint de rupture en PVC souple avec embase en PVC rigide. Traitement du joint périphérique. Mastic de dureté Shore A supérieure à Fabrication - Contrôle et stockage La fabrication de la sous couche DURABASE DD est sous-traitée à l usine ISOLA (Norvège) certifiée ISO Les contrôles suivants sont réalisés dans l usine productrice par le fabricant sous-traitant : - mesure de la masse surfacique, - mesure de la largeur et de la longueur des rouleaux, - essai de compressibilité, - essai de traction. La sous-couche DURABASE DD est conditionnée en rouleaux de 1 m de large et de 15 m de long. 4. Mise en œuvre 4.1 Reconnaissance du support et préparation éventuelle L âge du support doit être conforme au paragraphe 5.21 de la NF DTU Les tolérances de planéité acceptées sont de : - 7 mm sous la règle de 2 m, - 2 mm sous la règle de 0,2 m. Un décrochement minimum de 5 cm entre sol fini et seuil doit être prévu (figure 10a), ou bien un caniveau de récupération des eaux doit être mis en place le long de la façade (figure 10b). Pour l écoulement des eaux, le support doit présenter une pente minimale de 1,5 cm/m en sol extérieurs. De plus, en balcons et loggias non étanchés, la pente du support doit éloigner les eaux de la façade. Si le support ne présente pas la planéité ou la pente requise, un ouvrage intermédiaire adapté aux locaux à sollicitations modérées doit être réalisé conformément à la NF DTU 52.1 (P ) ( 5.3). En cas de défauts localisés en creux, un rebouchage peut être réalisé avec un mortier colle ou un produit de réparation de sol la veille de la pose de DURABASE DD Supports neufs Support en béton Le support doit être dépoussiéré juste avant la mise en œuvre de la sous couche. Remplacé le : 17/02/2014 par le n 13/ /

4 4.12 Supports anciens Support à base de ciment mis à nu Procéder à la reconnaissance du support suivant le Guide pour la rénovation des revêtements de sol (paragraphes et 3.3 du Cahier CSTB 2055 Partie 3). Le support doit être dépoussiéré juste avant la mise en œuvre de la sous-couche. 4.2 Mise en œuvre de la sous couche Les lés sont découpés sur mesure en fonction des besoins et positionnés sur le support de sorte que les lignes de bossages suivent l inclinaison de la pente. Les lés sont soit : - posés par recouvrement sur au moins deux lignes de bossages du lé adjacent, après avoir retiré le non tissé (figure 1a), - juxtaposés et recouvert au niveau du joint par une bande adhésive de largeur comprise entre 4 et 10 cm de sorte à éviter les pénétrations de mortier (figure 1b). 4.3 Traitement des points singuliers Joint de dilatation en balcon Les joints de dilatation doivent être respectés dans le carrelage, le mortier de scellement et la sous-couche (figure 2). Joint de fractionnement du support / joint de retrait Les joints de retrait et de fractionnement peuvent être recouverts. Mise en place du système de recueil des eaux pluviales Vérifier que des formes de pentes ont bien été prévues en direction de l évacuation. Poser la platine dans la réservation et la fixer à l aide de vis. Poser la natte DURABASE DD en recouvrement sur la platine. Mettre en œuvre le mortier de scellement en s arrêtant à 1 cm environ de l évacuation. Mettre en place la grille d évacuation des eaux. Balcon, loggia sur partie non close, terrasse sur terre plein, non étanchée Rives : - soit un relevé est réalisé sur les murs à l aide de DURABASE WP collée avec le mortier colle suivant : 5024 PROLIDAL PLUS (Société PAREXLANKO), le retour en sol étant de 5 cm (figure 4-a). - soit un vide de 5 mm minimum pour les balcons et loggias non étanchés, 10 mm au moins pour les terrasses sur terre-plein est comblé par un mastic de dureté shore A 60 entre la dernière rangée de carreaux et les parois verticales (figure 4-b). Nez de balcon (figure 5) : Les nez de balcon doivent être traités avec des profilés DURABAL BSAC et BWAC comme indiqué figure 5. La sous-couche est arrêtée à 1 cm environ du profilé. Gargouille de débordement : En balcon, lorsque le garde corps est maçonné, prévoir des gargouilles de débordement comme indiqué figure Pose de carrelage (ou analogues) La pose du carrelage est réalisée immédiatement après la pose de la sous couche, sinon protéger les lés de DURABASE DD à l aide de panneaux en bois par exemple. Pendant la pose, les zones d approvisionnement et de circulation doivent être protégées par des planches en bois par exemple. Le carreleur peut également chausser des patins de répartition pour circuler sur la sous couche. Pour la pose scellée du carrelage, les dispositions de la NF DTU 52.1 précisées ou modifiées comme suit sont à suivre Dosage du mortier de pose Le dosage du mortier de pose est celui prévu dans la NF DTU 52.1 pour les locaux à sollicitations modérées Exécution de l ouvrage Epaisseur du mortier de pose : L épaisseur du mortier de pose est de 5 cm comme prévu dans la NF DTU 52.1 pour la pose en sols extérieurs. Fractionnement du mortier de pose (figure 9) : Les joints de fractionnement doivent respecter une surface de 20 m² avec une longueur maximale de 5 m. La largeur du joint périphérique est de 5 mm minimum sur les balcons et loggias et 10 mm sur les terrasses sur terre-plein. 5. Mise en service Pour les délais de mise en service, les dispositions de la NF DTU 52.1, paragraphe 11, sont à suivre. 6. Assistance technique La Société DURAL met son assistance technique à la disposition des entreprises, des maîtres d ouvrage et maîtres d œuvre, pour la mise en route des chantiers et la maîtrise des aspects particuliers de ce procédé. Nota : cette assistance ne peut être assimilée ni à la conception de l ouvrage, ni à la réception des supports, ni à un contrôle des règles de mise en œuvre. B. Résultats expérimentaux Des essais pour l évaluation de la résistance à la compression de la sous-couche DURABASE DD ont été réalisés. C. Références Lancement du produit : Octobre Importance des chantiers : m². 4 Remplacé le : 17/02/2014 par le n 13/ /

5 Figures du Dossier Technique Chevauchement de 50 mm environ Figure 1a - Mise en œuvre de DURABASE DD : recouvrement entre lés Remplacé le : 17/02/2014 par le n 13/ /

6 Figure 1b - Mise en œuvre de DURABASE DD :juxtaposition et recouvert par bande adhésive Figure 2 - Traitement d un joint de dilatation du gros œuvre 6 Remplacé le : 17/02/2014 par le n 13/ /

7 Figure 3 - Système de recueil des eaux pluviales Figure 4 - Cas a - Raccordement sol-mur : relevé réalisé avec DURABASE WP Remplacé le : 17/02/2014 par le n 13/ /

8 Figure 4 - Cas b - Raccordement sol-mur : utilisation d un mastic Figure 4 - Traitement périphérique en balcons loggias et terrasses sur terre-plein Figure 5 - Traitement des nez de balcon 8 Remplacé le : 17/02/2014 par le n 13/ /

9 Figure 6 - Balcon avec garde corps maçonné Figure 7 - Terrasse en rive avec terrain naturel en contrebas Remplacé le : 17/02/2014 par le n 13/ /

10 Figure 8 - Terrasse en rive dont le revêtement arrive au nu du terrain naturel Figure 9 - Traitement d un joint de fractionnement du mortier de scellement et du carrelage avec un profilé - Exemple du DURAFLEX DFP 10 Remplacé le : 17/02/2014 par le n 13/ /

11 Figure 10a Traitement périphérique en seuil avec décrochement de 5 cm Figure 10b Traitement périphérique en seuil avec caniveau Remplacé le : 17/02/2014 par le n 13/ /

Film à structure bosselée résistant à la pression pour un drainage durable de la surface

Film à structure bosselée résistant à la pression pour un drainage durable de la surface Pour que se soit parfait. Durabase DD Film à structure bosselée résistant à la pression pour un drainage durable de la surface F Problèmes Durabase DD assure un drainage très efficace avec un fort pouvoir

Plus en détail

PATHOLOGIE DES BALCONS

PATHOLOGIE DES BALCONS PATHOLOGIE DES BALCONS Un balcon est une «plateforme à hauteur de plancher, formant saillie sur une façade, et fermée par une balustrade ou un garde-corps, qui sont généralement en métal ou en béton. C

Plus en détail

Procédés barrières adhérents pour sol sur support humide ou exposé à des reprises d humidité

Procédés barrières adhérents pour sol sur support humide ou exposé à des reprises d humidité Commission chargée de formuler des Avis Techniques --------------------------------------------------------------- Groupe Spécialisé n 12 Revêtements de sol et produits connexes Procédés barrières adhérents

Plus en détail

JOURNÉE TECHNIQUE DU 26 MAI 2011

JOURNÉE TECHNIQUE DU 26 MAI 2011 JOURNÉE TECHNIQUE DU 26 MAI 2011 LES REVÊTEMENTS DE SOL DE BÂTIMENT Comparaisons des 2 DTU : DTU 52.1 (sols scellés) et DTU 52.2 (sols collés) pour les PIERRES NATURELLES Philippe DUPUIS NF DTU 52.1 NF

Plus en détail

MEMBRANE D ÉTANCHÉITÉ

MEMBRANE D ÉTANCHÉITÉ PRB MEMBRANE D ÉTANCHÉITÉ MEMBRANE D ÉTANCHÉITÉ SOUS CARRELAGE POUR ÉTANCHÉITÉ CONTINUE EN LOCAUX HUMIDES ET EN TERRASSES Étanchéité rapide : permet la pose du carrelage dans la même journée Membrane flexible

Plus en détail

Avis Technique 13/11-1124

Avis Technique 13/11-1124 Avis Technique 13/11-1124 Annule et remplace l Avis Technique 13/08-1036 Procédé de plancher chauffant Procédé sous carrelage System under tiles fixing System unter Fliesenbelag und Plattenbelag ne peuvent

Plus en détail

Evolutions de la pose. en 2010. Nous vous accompagnons dans le changement! www.desmortiersdesidees.com

Evolutions de la pose. en 2010. Nous vous accompagnons dans le changement! www.desmortiersdesidees.com Evolutions de la pose collée DE carrelage en 2010 Nous vous accompagnons dans le changement! www.desmortiersdesidees.com Trois nouveaux textes de mise en œuvre relatifs à la pose collée de carrelage sont

Plus en détail

DEVIS DESCRIPTIF DES TRAVAUX LOT N 9 CARRELAGE. Maître de l'ouvrage : AMIENS AMENAGEMENT agissant au nom et pour le compte du SDIS de la Somme

DEVIS DESCRIPTIF DES TRAVAUX LOT N 9 CARRELAGE. Maître de l'ouvrage : AMIENS AMENAGEMENT agissant au nom et pour le compte du SDIS de la Somme Maître de l'ouvrage : AMIENS AMENAGEMENT agissant au nom et pour le compte du SDIS de la Somme Travaux : CONSTRUCTION DU CENTRE DE SECOURS DE AULT 1 DEVIS DESCRIPTIF DES TRAVAUX LOT N 9 CARRELAGE D.T.U.

Plus en détail

Salles de bains PMR *

Salles de bains PMR * solutions accessibilité Salles de bains PMR * * Personne à Mobilité Réduite Bandes d éveil de vigilance Escaliers carrelés www.desvres.com solutions accessibilite EXIgENCES ET CONTRaINTES Projections d

Plus en détail

La protection des infrastructures et les drainages

La protection des infrastructures et les drainages La protection des infrastructures et les drainages SOMMAIRE 1- Migration de l eau dans le sol.... 2 2- Protection contre les remontées capillaires.... 2 a) Phénomène de capillarité.... 2 b) Protection

Plus en détail

La protection des parois enterrées

La protection des parois enterrées La protection des parois enterrées Les produits pour traiter les remontées capillaires ou l action des eaux de ruissellement ou d infiltration : parce que les parois enterrées se doivent d être protégées

Plus en détail

PISCINE MUNICIPALE STADE JEAN BOUIN

PISCINE MUNICIPALE STADE JEAN BOUIN PISCINE MUNICIPALE STADE JEAN BOUIN Rue Jean Bouin 69320 FEYZIN Maître d ouvrage : Ville de FEYZIN 18 rue de la mairie 69320 FEYZIN Maître d œuvre : REFECTION ETANCHEITE TERRASSE EX SOLARIUM LPG ARCHITECTE

Plus en détail

Support de chape flottante ou chauffante avec isolation acoustique aux bruits d impact

Support de chape flottante ou chauffante avec isolation acoustique aux bruits d impact Schlüter -BEKOTEC-EN 18 FTS Support de chape flottante ou chauffante avec isolation acoustique aux bruits d impact 9.4 Fiche produit Application et fonction Schlüter -BEKOTEC-EN 18 FTS est un système complet

Plus en détail

Guide de pose. produits de dallage

Guide de pose. produits de dallage [ carnet de chantier ] Guide de pose des produits de dallage préfabriqués en béton pour l'extérieur Le présent document présente sous une forme synthétique les différents types de pose des produits de

Plus en détail

Document Technique d Application

Document Technique d Application Document Technique d Application Référence Avis Technique 13/15-1273 Annule et remplace le Document Technique d Application 13/12-1140*V1 Chape non destinée à l enrobage de planchers chauffants Chape fluide

Plus en détail

Assour Chape 19 NOTICE DE POSE POUR CHAPE FLOTTANTE OU DALLE INSONORISATION DES PLANCHERS AUX BRUITS D'IMPACTS

Assour Chape 19 NOTICE DE POSE POUR CHAPE FLOTTANTE OU DALLE INSONORISATION DES PLANCHERS AUX BRUITS D'IMPACTS Assour Chape 19 POUR CHAPE FLOTTANTE OU DALLE INSONORISATION DES PLANCHERS AUX BRUITS D'IMPACTS NOTICE DE POSE ÉDITION JUILLET 2002 1 - Support des sols flottants - Surfaçage A/ Pas de tuyauterie sur le

Plus en détail

Solutions de toitures-terrasses en maçonnerie avec étanchéité sur support isolant rigide

Solutions de toitures-terrasses en maçonnerie avec étanchéité sur support isolant rigide F-a5 4 e édition Octobre 2011 Solutions de toitures-terrasses en maçonnerie avec étanchéité sur support isolant rigide Fesco, Fesco S, Kooltherm K4, Retrofit, Retrofit S, sous-couches PUR, PSE 1b 2b 2c

Plus en détail

Avis Technique 13/10-1073. Ardex 8 + 9

Avis Technique 13/10-1073. Ardex 8 + 9 Avis Technique 13/10-1073 Annule et remplace l Avis Technique 13/07-1014 Système de Protection à l Eau sous Carrelage (SPEC) Procédé sous carrelage System under tiles fixing System unter Fliesenbelag und

Plus en détail

Avis Technique 14/13-1922*V1 DISTRITUB

Avis Technique 14/13-1922*V1 DISTRITUB Avis Technique 14/13-1922*V1 Annule et remplace l Avis Technique 14/13-1922 Tubes en PE-Xc Système de canalisations en PEX PEX piping system PEX Rohresystem Ne peuvent se prévaloir du présent Avis Technique

Plus en détail

Construction. Sarnavap 5000E SA. Pare-vapeur. Description du produit. Tests

Construction. Sarnavap 5000E SA. Pare-vapeur. Description du produit. Tests Notice Produit Edition 09.2012 Identification no4794 Version no. 2012-208 Sarnavap 5000E SA Pare-vapeur Description du produit Sarnavap 5000E SA est un pare-vapeur auto-adhésif pour système en adhérence

Plus en détail

Classement des locaux en fonction de l exposition à l humidité des parois et nomenclature des supports pour revêtements muraux intérieurs

Classement des locaux en fonction de l exposition à l humidité des parois et nomenclature des supports pour revêtements muraux intérieurs Commission chargée de formuler des Avis Techniques Groupe spécialisé n 9 Groupe spécialisé n 12 Groupe spécialisé n 13 Cloisons et contre-murs en plâtre Revêtements de sol et produits connexes Revêtements

Plus en détail

Kit Douche à l italienne. La solution pour votre. douche plain-pied

Kit Douche à l italienne. La solution pour votre. douche plain-pied Kit Douche à l italienne La solution pour votre douche plain-pied Le Kit comprend Un caniveau inox et ses accessoires Une membrane d étanchéité Caniveau avec forme de pente intégrée Grille de protection

Plus en détail

LES TERRASSEMENTS ET LES FONDATIONS

LES TERRASSEMENTS ET LES FONDATIONS Les terrassements Le terrassement : désigne l ensemble des opérations de mise en forme d un terrain liées à l édification d une construction (nivellement du sol, fouille pour l exécution des fondations,

Plus en détail

Sigan 3.89. 01/14 Prix excl. TVA

Sigan 3.89. 01/14 Prix excl. TVA SIGAN 1 Collage rapide d un revêtement neuf sur supports ragréés, panneaux de bois aggloméré et métal. - Pour revêtement souple ou textile neuf - Sur ragréage, panneaux de particules de bois, métal La

Plus en détail

Avis Technique non valide

Avis Technique non valide Procédé de mur en béton léger Wall with insulating light concrete Wand auf Basis von isolierenden leichten Betons Constat de Traditionalité n 20/10-170 Edition corrigée du 1 er décembre 210 Procédé de

Plus en détail

Extrait gratuit du guide pratique «Construction performante saine et durable»

Extrait gratuit du guide pratique «Construction performante saine et durable» Éditions T.I. Juin 2010 OBNP_Cde6.book Page 24 Vendredi, 11. juin 2010 4:41 16 chap. 5 page 24 Mode de mise en œuvre Période de mise en œuvre 1) Taux initial après mise en œuvre Taux de couverture à 1

Plus en détail

Nombre de colis / palette. Nombre de pièces/ palette

Nombre de colis / palette. Nombre de pièces/ palette mb rock Panneau rigide avec un bord flexible et disponible en 4 largeurs qui s adapte parfaitement aux espaces courants entre montants sans découpe Echelle de densité + le + produit : bord flexible, largeur

Plus en détail

Conseils pour la mise en place du bac dégraisseur

Conseils pour la mise en place du bac dégraisseur Conseils pour la mise en place du bac dégraisseur Généralités Le bac dégraisseur doit avoir un volume au moins égal à 200 litres, s il reçoit les eaux de cuisine seules et un volume au moins égal à 500

Plus en détail

Document Technique d Application. Agilia sols A

Document Technique d Application. Agilia sols A Document Technique d Application Référence Avis Technique 12/09-1553*V2 Annule et remplace le Document Technique d Application 12/09-1553*V1 Intègre le modificatif 12/09-1553*02 Mod Chape fluide à base

Plus en détail

Avis Technique 13/12-1153 Annule et remplace l Avis Technique 13/07-1016*V2. weber.sys protec

Avis Technique 13/12-1153 Annule et remplace l Avis Technique 13/07-1016*V2. weber.sys protec Avis Technique 13/12-1153 Annule et remplace l Avis Technique 13/07-1016*V2 Système de protection à l eau sous carrelage Procédé sous carrelage System under tiles fixing System unter Fliesenbelag und Plattenbelag

Plus en détail

Tortuire-Terrasse Pont et parking. Dilat 40/60. Edition 3/2010. ... Système de joint de dilatation mécanique pour parking

Tortuire-Terrasse Pont et parking. Dilat 40/60. Edition 3/2010. ... Système de joint de dilatation mécanique pour parking Tortuire-Terrasse Pont et parking Dilat 40/60... Système de joint de dilatation mécanique pour parking Edition 3/2010 Toutes les nouveautés, les catalogues à jour consultables et téléchargeables sur www.danialu.com

Plus en détail

Avis Technique 13/09-1050*V1 Annule et remplace l Avis Technique 13/09-1050 Intègre le modificatif 13/09-1050*01 Mod. PCI Périlastic SPEC

Avis Technique 13/09-1050*V1 Annule et remplace l Avis Technique 13/09-1050 Intègre le modificatif 13/09-1050*01 Mod. PCI Périlastic SPEC Avis Technique 13/09-1050*V1 Annule et remplace l Avis Technique 13/09-1050 Intègre le modificatif 13/09-1050*01 Mod Système de protection à l eau sous carrelage Procédé sous carrelage System under tiles

Plus en détail

Avis Technique 13/07-1016*V1 Annule et remplace l Avis Technique 13/07-1016 Intègre le modificatif 13/07-1016*01 Mod. weber.

Avis Technique 13/07-1016*V1 Annule et remplace l Avis Technique 13/07-1016 Intègre le modificatif 13/07-1016*01 Mod. weber. Avis Technique 13/07-1016*V1 Annule et remplace l Avis Technique 13/07-1016 Intègre le modificatif 13/07-1016*01 Mod Système de protection à l eau sous carrelage Procédé sous carrelage System under tiles

Plus en détail

Nombre de m 2 / colis. Nombre de colis/ palette

Nombre de m 2 / colis. Nombre de colis/ palette easyrock Rouleau revêtu d un pare-vapeur kraft polyéthylène utilisé en rénovation. Echelle de densité + le + produit : la performance et la simplicité, avec un R = 5,10 m 2.K/W en 200 mm mono couche. le

Plus en détail

DGST-BATIMENTS. REFECTION TOITURE-TERRASSE DANS LES LOCAUX ADMINISTRATIFS Place de Paradis S-t-Roch C.C.T.P

DGST-BATIMENTS. REFECTION TOITURE-TERRASSE DANS LES LOCAUX ADMINISTRATIFS Place de Paradis S-t-Roch C.C.T.P DGST-BATIMENTS REFECTION TOITURE-TERRASSE DANS LES LOCAUX ADMINISTRATIFS Place de Paradis S-t-Roch C.C.T.P 2 S O M M A I R E 0 G E N E R A L I T E S--------------------------------------------------------------------

Plus en détail

ASSOCIATION POUR LA CERTIFICATION DES MATERIAUX ISOLANTS

ASSOCIATION POUR LA CERTIFICATION DES MATERIAUX ISOLANTS Indice de Révision Date de mise en application B 01/09/2014 Cahier Technique F Profil d usage ISOLE ASSOCIATION POUR LA CERTIFICATION DES MATERIAUX ISOLANTS 4, avenue du Recteur-Poincarré, 75782 Paris

Plus en détail

FERMACELL contre-cloisons (doublages) Parement simple

FERMACELL contre-cloisons (doublages) Parement simple Des systèmes reconnus dans la construction sèche présentant des qualités coupefeu et d isolation phonique. La cloison de doublage, aussi appelée contre-cloison ou doublage, FERMACELL est destinée à être

Plus en détail

LES NAPPES A EXCROISSANCES DE PAROIS ENTERREES (N.E.P.E.) Fonctions et caractéristiques

LES NAPPES A EXCROISSANCES DE PAROIS ENTERREES (N.E.P.E.) Fonctions et caractéristiques LES NAPPES A EXCROISSANCES DE PAROIS ENTERREES (N.E.P.E.) Fonctions et caractéristiques Le présent document a été établi à l initiative de l ANEPE Association des Nappes à Excroissances pour Parois Enterrées

Plus en détail

Ainsi l humidité peut pénétrer jusque dans la structure.

Ainsi l humidité peut pénétrer jusque dans la structure. Conseil de pro : Etanchéité FERMACELL Sollicitation à l humidité/ domaine d application En fonction du type de sollicitation à l humidité, différentes mesures d étanchéités doivent être mises en œuvre.

Plus en détail

Personnes à Mobilité Réduite (PMR) SIPHON DE DOUCHE

Personnes à Mobilité Réduite (PMR) SIPHON DE DOUCHE Personnes à Mobilité Réduite (PMR) SIPHON DE DOUCHE GTPMR12 NOUVEAU BÂTIMENT SANITAIRE ENVIRONNEMENT SOLUTIONS SANITAIRES Le sanitaire, spécialité historique de Nicoll, a fait de la marque la référence

Plus en détail

APPLICATIONS MULTIPLES

APPLICATIONS MULTIPLES 21 APPLICATIONS MULTIPLES APPLICATIONS MULTIPLES 21 GUIDE D INSTALLATION DES PRODUITS RESISTO POUR APPLICATIONS MULTIPLES 3 DIVERS TRAVAUX D ÉTANCHÉITÉ Des produits de qualité supérieure ayant fait leurs

Plus en détail

Système d isolation phonique sous carrelage

Système d isolation phonique sous carrelage Système d isolation phonique sous carrelage CARACTERISTIQUES Performance acoustique élevée : Lw = 19 db Rapport d essai N R11-26034592 du CSTB Conforme à la règlementation acoustique en vigueur (NRA 2000)

Plus en détail

Résistance à la flexion ( rapport CSTC ) Résistance à l'usure ( rapport CSTC- C ) Porosité ( rapport CSTC )

Résistance à la flexion ( rapport CSTC ) Résistance à l'usure ( rapport CSTC- C ) Porosité ( rapport CSTC ) 1 / 8 ASPECT & ORIGINE Pierre calcaire originaire de Vietnam Aspect Pierre calcaire sédimentaire crinoïde compacte de couleur gris - bleu. Pierre née de l'assemblage de restes de crinoïde unis et des calcites

Plus en détail

Cahier des Prescriptions Techniques d exécution CPT Sols Grands formats - Travaux neufs

Cahier des Prescriptions Techniques d exécution CPT Sols Grands formats - Travaux neufs Revêtements de sols intérieurs en carreaux céramiques de grand format et de format oblong collés au moyen de mortiers-colles dans les locaux P3 au plus en travaux neufs Cahier des Prescriptions Techniques

Plus en détail

Couvertures métalliques

Couvertures métalliques FICHE TECHNIQUE Couvertures métalliques 2 4 5 CONNAÎTRE > Les métaux utilisés > Compatibilité des matériaux > Mise en œuvre > Supports > Ventilation REGARDER > L état de la couverture > L état des supports

Plus en détail

PARQUET POUR PIECES HUMIDES hüma EN CHÊNE

PARQUET POUR PIECES HUMIDES hüma EN CHÊNE PARQUET POUR PIECES HUMIDES hüma EN CHÊNE Notice DE Pose www.huema.de Sommaire hüma EN CHENE Notice de Pose SOMMAIRE REMARQUE GENERALE... 3 INSTRUCTIONS DE POSE... 5 ACCLIMATATION... 5 CONTROLE DES DEFAUTS

Plus en détail

Branchements : eau potable & assainissement

Branchements : eau potable & assainissement Branchements : eau potable & assainissement Henri RENAUD Nouvelle édition 2012 Groupe Eyrolles, 2012, ISBN : 978-2-212-13296-0 1. Assainissement autonome 1.1. Désignation usuelle L assainissement autonome,

Plus en détail

Toitures vertes Solutions constructives, pathologie, interventions intégrées (isolation thermique et étanchéité) Jorge Lopes

Toitures vertes Solutions constructives, pathologie, interventions intégrées (isolation thermique et étanchéité) Jorge Lopes Toitures vertes Solutions constructives, pathologie, interventions intégrées (isolation thermique et étanchéité) Jorge Lopes 23-25 janvier de 2013 Couches principaux d une toiture-terrasse traditionnelle

Plus en détail

ETANCHEITE DES FONDATIONS

ETANCHEITE DES FONDATIONS ETANCHEITE DES FONDATIONS H UM I DIT É DE S S O US-SOL Par définition, le sous-sol d un bâtiment désigne l ensemble des locaux (cave, garage, parfois pièce aménagée d un pavillon, caves ou parkings en

Plus en détail

FERMACELL Montage cloison 1 S 31 1S 41

FERMACELL Montage cloison 1 S 31 1S 41 1 S 31 1S 41 Domaines d application La cloison simple peau FERMACELL est une cloison de type distributif, non portante. Elle trouve son domaine d'application privilégié dans les cloisonnements pour la

Plus en détail

FERMACELL Montage en doublage sur ossature

FERMACELL Montage en doublage sur ossature sur ossature Domaines d application Le système de doublage sur ossature FERMACELL consiste en une demi-cloison permettant de doubler un ouvrage maçonné existant de façon à en améliorer les performances

Plus en détail

Conseils pour la mise en place du bac dégraisseur

Conseils pour la mise en place du bac dégraisseur Conseils pour la mise en place du bac dégraisseur Généralités Le bac dégraisseur doit avoir un volume au moins égal à 200 litres, s il reçoit les eaux de cuisine seules et un volume au moins égal à 500

Plus en détail

Document Technique d Application DURGO

Document Technique d Application DURGO Document Technique d Application Référence Avis Technique14/10-1528 Clapet équilibreur de pression Évacuation des eaux usées Foul drainage from buildings Hausablußeitungen DURGO Relevant de la norme NF

Plus en détail

Profilitec Tapis d isolation, de drainage et de dilatation. Liste de prix 2011

Profilitec Tapis d isolation, de drainage et de dilatation. Liste de prix 2011 Profilitec Tapis d isolation, de drainage et de dilatation Liste de prix 2011 Natte d étanchéité, de desolidarisation et de drainage Nattes d étanchéité et desolidarisation en polyéthylène pour la pose

Plus en détail

LABELROCK DIPLÔMES LA GAMME CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES ISOLER LES PAROIS VERTICALES EN COMPLEXE DE DOUBLAGE COLLÉ

LABELROCK DIPLÔMES LA GAMME CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES ISOLER LES PAROIS VERTICALES EN COMPLEXE DE DOUBLAGE COLLÉ Complexe isolant composé d un panneau rigide de laine de roche mono ou double densité, collé à une plaque de plâtre standard ou hydrofugé à bords amincis. double densité DIPLÔMES ACERMI 02/015/035 et 02/015/055

Plus en détail

Notice Technique. Filière fosse septique toutes eaux Filtre à sable vertical drainé (étanche ou non) Rejet dans un puits d infiltration.

Notice Technique. Filière fosse septique toutes eaux Filtre à sable vertical drainé (étanche ou non) Rejet dans un puits d infiltration. SYNDICAT INTERCOMMUNAL ALEX LA BALME DE THUY DINGY SAINT CLAIR Mairie de Dingy Saint Clair 74230 DINGY SAINT CLAIR Tél. : 04.50.02.06.27 Fax : 04.50.32.12.55 Notice Technique Filière Fosse septique toutes

Plus en détail

Galeries commerciales

Galeries commerciales Introduction Au fil des années, la vocation des galeries commerciales a considérablement évolué. Elles sont aujourd hui un véritable lieu de vie où l usager peut effectuer des emplettes en tous genres,

Plus en détail

Chape sèche FERMACELL

Chape sèche FERMACELL Chape sèche Des systèmes reconnus dans la construction sèche présentant des qualités coupefeu et d isolation phonique. Descriptif : Chape sèche de haute qualité adaptée à divers domaines d utilisation,

Plus en détail

LE FILM 3 SolutionS. MISE EN OEUVRE - Cahier de schémas. Barrière préventive physico-chimique. Anti remontées capillaires

LE FILM 3 SolutionS. MISE EN OEUVRE - Cahier de schémas. Barrière préventive physico-chimique. Anti remontées capillaires MISE EN OEUVRE - Cahier de schémas Prévenir pour construire durablement Pas seulement parce que la loi vous y oblige LE FILM 3 SolutionS ANTI-TERMITES Barrière préventive physico-chimique ÉTANCHÉITÉ Anti

Plus en détail

Pose collée de revêtements céramiques pierres naturelles en rénovation de sols intérieurs dans les locaux P4 et P4S

Pose collée de revêtements céramiques pierres naturelles en rénovation de sols intérieurs dans les locaux P4 et P4S Pose collée de revêtements céramiques pierres naturelles en rénovation de sols intérieurs dans les locaux P4 et P4S Cahier des Prescriptions Techniques d exécution CPT Sols P4/P4S Rénovation Le présent

Plus en détail

>I Maçonnerie I ESCALIERS MAISON INDIVIDUELLE

>I Maçonnerie I ESCALIERS MAISON INDIVIDUELLE ESCALIERS >I Maçonnerie I Sommaire Terminologie Textes de référence Mise en œuvre Conception Finition Produits Cahier des Clauses Techniques Particulières Terminologie Ouvrage de circulation verticale

Plus en détail

PROJET DE : ÉTANCHÉITÉ / ISOLATION THERMIQUE MÉMOIRE DESCRPTIF CONDITIONS TECHNIQUES

PROJET DE : ÉTANCHÉITÉ / ISOLATION THERMIQUE MÉMOIRE DESCRPTIF CONDITIONS TECHNIQUES PROJET DE : ÉTANCHÉITÉ / ISOLATION THERMIQUE MÉMOIRE DESCRPTIF CONDITIONS TECHNIQUES 1 1. OBJECTIF Cette spécification a pour objectif d'établir des normes de bonne exécution des travaux d'étanchéité /

Plus en détail

Etanchéité. Edition 3/2013. Drain. Systèmes de drainage des eaux d enrobés

Etanchéité. Edition 3/2013. Drain. Systèmes de drainage des eaux d enrobés Drain Systèmes de drainage des eaux d enrobés Edition 3/2013 Etanchéité La philosophie de notre entreprise s exprime par la formule : idées + aluminium = dani alu idées : Recherche de solutions pratiques

Plus en détail

Cloisons de distribution Caroplatre

Cloisons de distribution Caroplatre 04 Cloisons de distribution en carreaux de plâtre Cloisons de distribution Caroplatre Description Les carreaux de plâtre Caroplatre sont des éléments en plâtre 100% naturel fabriqués en usine. Leur coloration

Plus en détail

Etanchéité. Edition 10/2012. Rivnet. Systèmes de bande de rive et de rehausse d acrotère en aluminium

Etanchéité. Edition 10/2012. Rivnet. Systèmes de bande de rive et de rehausse d acrotère en aluminium Etanchéité Rivnet Systèmes de bande de rive et de rehausse d acrotère en aluminium Edition 10/2012 La philosophie de notre entreprise s exprime par la formule : idées + aluminium = dani alu idées : Recherche

Plus en détail

Avis Technique 13/11-1117. Soukaro Confort

Avis Technique 13/11-1117. Soukaro Confort Avis Technique 13/11-1117 Isolation phonique Procédé sous carrelage System under tiles fixing System unter Fliesenbelag und Plattenbelag Soukaro Confort Titulaire : Société Siplast 12 rue de la Renaissance

Plus en détail

Filtre à sable vertical

Filtre à sable vertical EPURATION Filtre à sable vertical Mai 2006 Schéma de principe Longueur du filtre (mini 4m - maxi 15m) 0,50 m ou lit filtrant drainé canalisations d amenée non perforées 0,50 m 1 m regard de bouclage ventilé

Plus en détail

Les carrelages. type tommettes. Carreaux hexagonaux et cabochons carrés.

Les carrelages. type tommettes. Carreaux hexagonaux et cabochons carrés. Les carrelages Les types de carrelage La terre cuite - C'est de l'argile. Les carreaux obtenus offrent des teintes naturelles et chaleureuses. La terre cuite est cependant difficile à entretenir, car poreuse.

Plus en détail

Sous chape avec cloison de distribution (pose flottante) Sous toiture sur chevrons. Sur intérieur de porte de garage

Sous chape avec cloison de distribution (pose flottante) Sous toiture sur chevrons. Sur intérieur de porte de garage 222 223 Pictogrammes Sous chape avec cloison de distribution (pose flottante) En mur ou cloison En complément d isolation Sous toiture sur chevrons En complément d isolation Sur intérieur de porte de garage

Plus en détail

SOL FORTE ÉPAISSEUR INDUSTRIAL FLORIM

SOL FORTE ÉPAISSEUR INDUSTRIAL FLORIM SOL FORTE ÉPAISSEUR INDUSTRIAL FLORIM Nouvelle solution en grès cérame grande épaisseur pour l aménagement extérieur. Dalles en grès cérame fin coloré pleine masse de 2 cm d épaisseur, obtenues par atomisation

Plus en détail

Règlement du service public d assainissement collectif Prescriptions techniques

Règlement du service public d assainissement collectif Prescriptions techniques REGLEMENT D ASSAINISSEMENT COLLECTIF ANNEXE PLANCHES DESCRIPTIVES Règlement du service public d assainissement collectif Prescriptions techniques PLANCHES DESCRIPTIVES Etanchéité des installations ; protection

Plus en détail

Revêtement d étanchéité silicone des toitures plates et inclinées

Revêtement d étanchéité silicone des toitures plates et inclinées Rubson SP 360 Revêtement d étanchéité silicone des toitures plates et inclinées Sans solvant, sans odeur Très faible teneur en COV Excellente résistance aux U.V., intempéries et températures extrêmes Excellente

Plus en détail

Vue d ensemble. Étanchéité / Découplage / Drainage / Évacuation de l eau / Isolation contre les bruits de chocs / Sol tempéré électrique

Vue d ensemble. Étanchéité / Découplage / Drainage / Évacuation de l eau / Isolation contre les bruits de chocs / Sol tempéré électrique Profilés pour revêtements de sols Profilés pour revêtements muraux, angles et finitions Profilés pour escaliers Profilés périphériques / Profilés de fractionnement / Couvre-joints de dilatation Étanchéité

Plus en détail

Plafonds Placostil sur montants Montage standard

Plafonds Placostil sur montants Montage standard A01 Plafonds sur ossature métallique Placostil Plafonds Placostil sur montants Montage standard Travaux préparatoires et dispositions générales Les travaux ne doivent être entrepris que dans les constructions

Plus en détail

Libre-Service de l agence ISOPAR Ivry

Libre-Service de l agence ISOPAR Ivry Libre-Service de l agence ISOPAR Ivry 70 Tarif Public H.T. (réservé aux professionnels) Laine minérale et laine de verre FEUTRE BARDAGE 72 PANOLENE BARDAGE 72 SYSTEME CLADISOL 74 FEUTRAL 76 PARVACOUSTIC

Plus en détail

PLANIPHONE 19 PRB DOMAINE D EMPLOI SYSTÈME D ISOLATION PHONIQUE MINCE SOUS CARRELAGE À PERFORMANCES ÉLEVÉES ET RÉSISTANCES SUPÉRIEURES

PLANIPHONE 19 PRB DOMAINE D EMPLOI SYSTÈME D ISOLATION PHONIQUE MINCE SOUS CARRELAGE À PERFORMANCES ÉLEVÉES ET RÉSISTANCES SUPÉRIEURES PRB DOMAINE D EMPLOI SOLS INTÉRIEURS NEUFS OU ANCIENS Neuf et rénovation Appartements, locaux collectifs, halls USAGE Supports maçonnés : Locaux d habitation et circulations communes classés U3 P2 E2.

Plus en détail

Évite les infiltrations, sécurise les accès, et protège les façades, terrasses et toits plats des eaux de ruissellement.

Évite les infiltrations, sécurise les accès, et protège les façades, terrasses et toits plats des eaux de ruissellement. travaux publics VOIRIE, BÂTIMENT ET ENVIRONNEMENT drainage et stockage d eau Installations sportives SOURCE DE SOLUTIONS Système TERRAfix Évite les infiltrations, sécurise les accès, et protège les façades,

Plus en détail

Drain.... Systèmes de drainage des eaux d enrobés. Edition 8/2009

Drain.... Systèmes de drainage des eaux d enrobés. Edition 8/2009 Pont Pont et et parking Drain... Systèmes de drainage des eaux d enrobés Edition 8/2009 Toutes les nouveautés, les catalogues à jour consultables et téléchargeables sur www.danialu.com La philosophie de

Plus en détail

La solution céramique

La solution céramique octobre 2010 LES ATOUTS DE LA SOLUTION CERAMIQUE Confort Acoustique Conductibilité thermique Economie Coût global Introduction Les planchers chauffants connaissent depuis quelques années un fort développement.

Plus en détail

THERMACOME / VIVRACOME

THERMACOME / VIVRACOME THERMACOME / VIVRACOME Planchers chauffants hydrauliques Descriptifs - Types DBAT 05/2005 267 F - Réf. ACOME : 991197-1 - Plancher chauffant et rafraîchissant THERMACOME avec dalles d'isolation à plots

Plus en détail

SPECIFICITES TECHNIQUES MUR DE SOUTENEMENT

SPECIFICITES TECHNIQUES MUR DE SOUTENEMENT SPECIFICITES TECHNIQUES MUR DE SOUTENEMENT 1) Sur ces murs la face extérieure aura un aspect lisse coffrage et la face intérieure aura un aspect lissé flamande. Face extérieure Face intérieure Aspect lisse

Plus en détail

ISOLATION FONDATIONS DES. La rénovation domiciliaire éconergétique CONSIDÉRATIONS GÉNÉRALES

ISOLATION FONDATIONS DES. La rénovation domiciliaire éconergétique CONSIDÉRATIONS GÉNÉRALES La rénovation domiciliaire éconergétique ISOLATION DES FONDATIONS CONSIDÉRATIONS GÉNÉRALES AVANT DE COMMENCER Déterminez la nature des fondations : matériaux utilisés (béton, blocs de béton, pierres) ;

Plus en détail

Accessibilité. Les atouts de la solution céramique. Image. Introduction. Juin 2013

Accessibilité. Les atouts de la solution céramique. Image. Introduction. Juin 2013 Schülter - Systems Accessibilité Introduction Les questions relatives à l accessibilité des bâtiments par des personnes en situation de handicap sont désormais réglementaires, obligatoires et à prendre

Plus en détail

Édition Janvier 2013. Edition Janvier 2013. Écran de sous-toiture Multivap 900M+ Cahier des Charges Écran de sous-toiture Multivap 900M+

Édition Janvier 2013. Edition Janvier 2013. Écran de sous-toiture Multivap 900M+ Cahier des Charges Écran de sous-toiture Multivap 900M+ Édition Janvier 2013 Edition Janvier 2013 Écran de sous-toiture Multivap 900M+ Cahier des Charges Écran de sous-toiture Multivap 900M+ Enquête de Technique Nouvelle SOCOTEC - n EAD9202/1 Validité : 31/01/2016

Plus en détail

1 HPV (côté extérieur du bâtiment)

1 HPV (côté extérieur du bâtiment) 2 ECRANS DE SOUS-TOITURE ECRANS PARE-PLUIE UNE GAMME D ECRANS «3 EN» DOMAINES D APPLICATION : utilisation possible en neuf et en rénovation! Pose sur support continu (volige)! Pose sur isolant épais traditionnel

Plus en détail

Aquaroc. La plaque ciment très haute dureté pour les environnements à très forte hygrométrie

Aquaroc. La plaque ciment très haute dureté pour les environnements à très forte hygrométrie La plaque ciment très haute dureté pour les environnements à très forte hygrométrie o Description Pour les locaux à très forte hygrométrie ou soumis à forte sollicitation mécanique (choc d occupation),

Plus en détail

Notice de pose NOTICE DE POSE 1-2. 1. Fond: 2. IMPORTANT:

Notice de pose NOTICE DE POSE 1-2. 1. Fond: 2. IMPORTANT: Panneaux de terrasse TimberStar Notice de pose NOTICE DE POSE 1-2 Veuillez lire l intégralité de la notice de pose avant de commencer le montage! Les panneaux de terrasse TimberStar peuvent être sciés,

Plus en détail

LOT N 7: ESCALIER EXTERIEUR

LOT N 7: ESCALIER EXTERIEUR MISE EN CONFORMITE ACCESSIBILITE DU PARKING, DU BATIMENT D ACCUEIL & AMENAGEMENT DES SANITAIRES BATIMENT D ACCUEIL DES PUNTAS 65 110 CAUTERETS MAÎTRE D'OUVRAGE SEM DU PONT D Espagne MAIRIE DE CAUTERETS

Plus en détail

Compléments d informations sur les qualités et normes de carrelages

Compléments d informations sur les qualités et normes de carrelages Compléments d informations sur les qualités et normes de carrelages Les seules normes internationales reconnues sont NF EN 14411 La présente Norme européenne définit et fixe les termes, les exigences et

Plus en détail

Tuiles Gélis. Plein Sud. Tuile terre cuite à emboîtement grand moule fortement galbée 11 MARQUES PIONNIERES, UN GROUPE LEADER

Tuiles Gélis. Plein Sud. Tuile terre cuite à emboîtement grand moule fortement galbée 11 MARQUES PIONNIERES, UN GROUPE LEADER Tuiles Gélis Plein Sud Tuile terre cuite à emboîtement grand moule fortement galbée 11 MARQUES PIONNIERES, UN GROUPE LEADER TUILE PLEIN SUD CARACTERISTIQUES DOUBLE JEU DE MONTAGE Longueur Largeur Poids

Plus en détail

STANDARD DE CONSTRUCTION CONDUITS, ATTACHES ET RACCORDS DE

STANDARD DE CONSTRUCTION CONDUITS, ATTACHES ET RACCORDS DE , ATTACHES ET RACCORDS DE PARTIE 1 - GÉNÉRALITÉS 1.1 EMPLACEMENT DES 1.1.1 Les conduits posés devraient être indiqués sur les plans. Ils devraient être installés perpendiculairement aux lignes du bâtiment.

Plus en détail

Guide de mise en œuvre. Liant ProKalK

Guide de mise en œuvre. Liant ProKalK Guide de mise en œuvre Liant ProKalK Applications Confort Caractéristiques du produit Caractéristiques physiques Dosage et conseil d utilisation Isolation du sol en béton de chanvre ProKalK Isolation pour

Plus en détail

RAPPORT D INTERVENTION

RAPPORT D INTERVENTION R PRESTATAIRE DE SERVICES RAPPORT D INTERVENTION N 7445 Rédigé par Eric TANGUY Céline LETORT Intervention du 23/07/2010 Affaire Nature de l intervention Toiture contrôlée Intervention à la demande de Résidence

Plus en détail

SIVOM DE LA VALLEE D AULPS BP 24 74 110 ESSERT ROMAND. Tél. : 04.50.79.58.51. Fax. : 04.50.79.58.56. Notice Technique

SIVOM DE LA VALLEE D AULPS BP 24 74 110 ESSERT ROMAND. Tél. : 04.50.79.58.51. Fax. : 04.50.79.58.56. Notice Technique SIVOM DE LA VALLEE D AULPS BP 24 74 110 ESSERT ROMAND Tél. : 04.50.79.58.51. Fax. : 04.50.79.58.56 Notice Technique Filière Fosse septique - Filtre à sable vertical non drainé: Cette filière a été élaborée

Plus en détail

conformes aux règles de l Art

conformes aux règles de l Art conformes aux règles de l Art documents de référence travaux d enduits de mortiers minéraux revêtements plastiques épais sur béton et enduits hydrauliques documents de référence mortiers d enduits minéraux

Plus en détail

SYNDICAT INTERCOMMUNAL FIER & NOM. Station d épuration Rue Vernaies 74 230 THONES. Tél. : 04.50.32.40.48. Notice Technique

SYNDICAT INTERCOMMUNAL FIER & NOM. Station d épuration Rue Vernaies 74 230 THONES. Tél. : 04.50.32.40.48. Notice Technique SYNDICAT INTERCOMMUNAL FIER & NOM Station d épuration Rue Vernaies 74 230 THONES Tél. : 04.50.32.40.48 Notice Technique Filière Fosse septique toutes eaux - Filtre à sable vertical drainé Rejet dans un

Plus en détail

Fondaline. Membranes de protection des fondations. Imperméables Résistantes Durables

Fondaline. Membranes de protection des fondations. Imperméables Résistantes Durables Fondaline Membranes de protection des fondations Imperméables Résistantes Durables Fondaline, la protection du rev enterrés et l amélioration du d L apparition de traces d humidité ou d infiltrations d

Plus en détail

Maçonnerie en pierre naturelle

Maçonnerie en pierre naturelle Maçonnerie en pierre naturelle Centre Technique de Matériaux Naturels de Construction 17, rue Letellier, 75015 Paris Tél : +33(0)1 44 37 50 00 Fax : +33(0) 1 44 37 08 02 www.ctmnc.fr GUIDE DES PONTS THERMIQUES

Plus en détail

Les barrières-vapeur

Les barrières-vapeur Les barrières-vapeur 01_Montage d une barrière-vapeur et d une couche d étanchéité à l air Sisalex 518 dans une piscine intérieure Outre la thématique de l étanchéité à l air, la protection des bâtiments

Plus en détail

Pour l exécution des travaux, il est nécessaire d utiliser la norme AFNOR du DTU 64.1 de mars 2007.

Pour l exécution des travaux, il est nécessaire d utiliser la norme AFNOR du DTU 64.1 de mars 2007. Communauté de Communes du Pays Foyen 2, Rue Georges Clémenceau BP 74 33220 PINEUILH Compagnie Générale des Eaux 58 Bis, Rue INGRES 33220 PINEUILH Tél : 0811 902 903 MISE EN ŒUVRE DES DISPOSITIFS D ASSAINISSEMENT

Plus en détail