Règlement de juridiction. de la. Fédération suisse de triathlon (la «Fédération») Article premier

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Règlement de juridiction. de la. Fédération suisse de triathlon (la «Fédération») Article premier"

Transcription

1 Règlement de juridiction de la Fédération suisse de triathlon (la «Fédération») L assemblée des délégués de la Fédération, En vertu de l article 7.1 alinéa 3 des statuts de la Fédération, Décide : I. Introduction Objet Article premier Organes juridictionnels Art. 2 II. Dispositions générales Le présent règlement fixe la procédure applicable devant les organes juridictionnels de la Fédération dans les limites de l ordre juridique suisse, en particulier le concordat intercantonal sur l arbitrage (le «Concordat»). 1 Les organes juridictionnels de la Fédération sont : - le Juge unique et - le Tribunal de la Fédération (le «Tribunal»). 2 Le Juge unique et le Tribunal ont leur siège au siège de la Fédération. Récusation Art. 3 3 Le Juge unique connaît des litiges qui lui sont soumis en vertu de l article 7.2 alinéa 1 des statuts de la Fédération. 4 Le Tribunal connaît des litiges qui lui sont soumis en vertu de l article 7.3 alinéa 1 des statuts de la Fédération. 1 Outre les cas de récusation prévus aux articles 18 et suivants du Concordat, le Juge unique ou un membre du Tribunal est tenu de se récuser d office lorsque lui-même ou son club a un intérêt à l issue du litige ou lorsqu il estime que son indépendance n est pas garantie. 2 Une partie peut par ailleurs exiger la récusation du Juge unique ou d un membre du Tribunal : Mars /8

2 Notion de partie Art. 4 a. dans les cas prévus à l alinéa 1, b. si le Juge unique ou le membre du Tribunal s est exprimé publiquement sur le litige ou s il apparaît d une autre manière qu il a une idée préconçue de celui-ci, c. en cas d inimitié personnelle du Juge unique ou d un membre du Tribunal envers une partie ou le club de celleci. 3 Le juge récusé ne participe pas à la désignation de son remplaçant. Droit d être entendu Art. 5 Moyens de preuve Art. 6 1 Le membre de la Fédération ou le club concerné directement par une décision est partie à la procédure. 2 Dans les procédures de recours, l organe qui a rendu la décision contestée est également partie. 1 Lors de la procédure devant le Juge unique et devant le Tribunal, le droit d être entendu des parties est garanti. Le droit d être entendu s exerce en principe par écrit. Une audition orale est possible aux conditions du présent règlement. 2 Toute partie a le droit d accéder au dossier du Juge unique ou du Tribunal. Les notes du Juge unique et des membres du Tribunal ne font en principe pas partie du dossier. Représentation Art. 7 1 Tout moyen de preuve légalement apporté peut être exploité par le Juge unique et le Tribunal. 2 Le Juge unique et le Tribunal administrent et apprécient librement les preuves. 3 Constituent notamment des moyens de preuve : a. rapport des arbitres, b. déclarations des parties, c. déposition de témoins, d. transport sur place, e. enregistrements audio ou vidéo, f. expertise. 1 Les parties peuvent se faire représenter. Mars /8

3 2 Le Juge unique et les membres du Tribunal ne peuvent pas représenter de partie, même dans des procédures pour lesquelles ils se seraient récusés. 3 Les représentants dont le pouvoir ne découle pas des statuts du club qu ils représentent doivent présenter une procuration écrite. Témoin et personne appelée à fournir des renseignements Art. 8 1 Seul peut être entendu comme témoin ou comme personne appelée à fournir des renseignements celui qui a une connaissance personnelle des faits qui font l objet de la procédure. Décisions Art. 9 2 Les témoins et personnes appelées à fournir des renseignements comparaissent à l audience ou répondent par écrit aux questions du Juge unique ou du Tribunal. Les décisions du Juge unique et du Tribunal sont rendues par écrit et contiennent : a. les noms des juges ; b. la désignation des parties, c. l indication du siège de l organe juridictionnel concerné, d. les conclusions des parties ou à défaut la question à juger, e. les motifs de fait, de droit et, cas échéant, d équité, à moins que les parties n y aient expressément renoncé, f. le dispositif sur le principal, g. le dispositif sur le montant et la charge des frais de procédure, h. l indication des voies et délais de recours. Notification et communication Art. 10 Les décisions du Juge unique et du Tribunal sont notifiées aux parties par pli recommandé. La Fédération reçoit une copie de toute décision finale. Frais de procédure Art Il est perçu un montant forfaitaire situé entre 100 francs et francs pour les frais de la procédure. Dans les cas qui ont requis une activité particulière, la limite supérieure peut être dépassée. 2 Les frais sont en principe mis à la charge de la partie qui succombe. Dans les affaires disciplinaires, ils sont couverts par la Fédération si la procédure n aboutit pas à une condamnation. En cas d acquittement, la personne inculpée Mars /8

4 Amendes de procédure Art. 12 III. Juge unique n'a néanmoins aucun droit au remboursement des frais qui lui sont imputables, si elle a provoqué la procédure de manière juridiquement répréhensible ou si elle a contribué à en compliquer le déroulement. 1 Les organes juridictionnels de la Fédération sont autorisés à fixer des amendes de procédure jusqu à concurrence de CHF Constituent notamment une infraction de procédure le fait d introduire une procédure manifestement abusive ou un manquement aux règles de la bienséance dans le cadre de la procédure. 3 Le fait pour une partie ou pour un témoin membre de la Fédération de ne pas donner suite à une convocation donne lieu à une amende de procédure de CHF Introduction de la demande et recevabilité Art La procédure devant le juge unique est introduite par le dépôt d un rapport écrit, aussi détaillé que possible, accompagné d éventuels moyens de preuve s y rapportant, auprès du Juge unique. Sont autorisés à déposer un rapport les représentants de la Fédération (arbitres, Commission technique, etc.) ainsi que les organisateurs de la manifestation durant laquelle se sont produits les faits en question. Décision sans enquête Art La rapport doit être déposé au plus tard dix jours après la survenance des faits. 3 Le Juge unique examine à l aide des actes déposés si la continuation de la procédure est exclue pour des raisons formelles. Si c est le cas, une communication écrite et motivée est faite aux autorités de la Fédération et à la partie concernées. Si aucune autre administration de preuves n est nécessaire et que l état de fait est clair ou si une urgence le requiert, le Juge unique rend une décision. Audition de témoins et de personnes appelées à fournir des renseignements Art. 15 Si une audition de témoins est nécessaire pour Mars /8

5 l établissement complet des faits, elle doit être ordonnée et menée devant le Juge unique. IV. Tribunal Composition Art Le Tribunal comprend trois juges, qui élisent son président. 2 Le Tribunal peut nommer des juges remplaçants, appelés à siéger notamment en cas de récusation de l un d eux. 3 Le Tribunal siège à trois juges. Un greffier ad hoc, qui peut ne pas être membre de la Fédération, peut être nommé par le Tribunal aux fins de prendre le procès-verbal de l audience. Introduction de la procédure et émolument Art Le Tribunal est saisi par une demande ou un recours qui doit lui être adressé en quatre exemplaires au siège de la Fédération. Effet suspensif du recours Art En cas de recours, celui-ci doit être déposé au plus tard dix jours après la notification à la partie recourante de la décision contestée. 3 La partie demanderesse ou recourante verse à titre d avance de frais, dans le délai qui lui est imparti par le Tribunal, l émolument prévu par le Règlement des tarifs de la Fédération. A défaut de paiement dans le délai imparti, la demande ou le recours sont considérés comme irrecevables. 4 L émolument est restitué au demandeur ou au recourant qui obtient gain de cause et est alors mis à la charge de l intimé. L introduction du recours a un effet suspensif. Contenu du mémoire de demande ou de recours Art Le mémoire de demande ou de recours doit comprendre au minimum : a. les conclusions de la partie dont il émane, b. en cas de recours, la désignation de la décision attaquée, qui sera jointe au mémoire, c. la description des faits et une brève motivation juridique, d. l indication des moyens de preuve offerts, en particulier la liste des témoins indiquant les nom et adresse de ceux-ci. Mars /8

6 2 Les pièces éventuelles sont jointes à la demande ou au recours. Examen préliminaire Art. 20 Mémoire de réponse Art Le président du Tribunal examine la recevabilité de la demande ou du recours et contrôle en particulier si : a. la demande ou le recours est signé, b. le recours a été déposé dans les délais, et c. l avance de frais a été effectuée dans les délais. 2 En cas de vice de forme concernant l un des points énumérés au premier alinéa, le président du Tribunal constate l irrecevabilité de la demande ou du recours. Si le recourant s est prévalu dans son mémoire de recours de circonstances exceptionnelles justifiant le non-respect d un délai, le Tribunal peut déclarer ledit recours recevable. 3 En cas de vice de forme réparable, le président du Tribunal impartit au demandeur ou au recourant un délai supplémentaire convenable ouvrables pour remédier au manquement. Faute pour le demandeur ou le recourant d y remédier dans le délai imparti, le président du Tribunal constate l irrecevabilité de la demande ou du recours. Le Tribunal remet à l instance qui a rendu la décision contestée ou à toute autre partie intimée une copie du mémoire de recours et lui impartit un délai de trente jours pour lui adresser son mémoire de réponse. Retrait de recours ou de demande Art Le demandeur ou le recourant peut en tout temps retirer sa demande ou son recours. Il supporte alors les frais de la procédure. 2 En cas de transaction, le Tribunal répartit les frais de la procédure entre les parties. Décision d administration des preuves Art A réception du mémoire de réponse en vertu de l article 21 et après consultation des parties, le président du Tribunal peut ordonner la tenue d une audience. Sa décision n est pas susceptible de recours. La procédure a lieu en principe sans audience. 2 Le président du Tribunal peut demander aux parties de Mars /8

7 Instruction sans audience Art. 24 Audience Art. 25 verser des avances de frais, notamment en cas d expertise. 1 Si le président du Tribunal renonce à tenir une audience, l instruction a lieu par écrit. 2 Le Tribunal peut communiquer par écrit, avec copie aux parties, avec tout témoin, personne appelée à fournir des renseignements ou expert. Les réponses de ces tiers sont communiquées aux parties. 3 Le président fixe aux parties un délai pour présenter leurs éventuelles observations. 1 Si le président du Tribunal décide de tenir une audience, il convoque à celle-ci toutes les personnes concernées. Si l une ou l autre des parties est absente, l audience se tient en son absence. 2 Le procès-verbal de l audience est tenu par un greffier ad hoc. Incidents de procédure Art. 26 Auditions Art. 27 Les parties sont invitées au début de l audience à faire valoir tout incident. Quiconque enfreint les convenances ou perturbe le déroulement de la procédure est passible d une amende d ordre de CHF 1'000.- au plus. Ces décisions ne sont pas susceptibles d un recours immédiat, sauf si elles mettent un terme à la procédure. Le Tribunal entend ensuite, dans l ordre qui lui semble adéquat, les parties ainsi que les éventuels témoins, personnes appelées à fournir des renseignements et experts. Suspension d audience et compléments d instruction Art Si les circonstances l exigent, notamment en vue d obtenir des éclaircissements complémentaires, le président du Tribunal suspend l audience, qui peut être reconvoquée à une date ultérieure. 2 Des compléments d instructions peuvent être ordonnés par le président du Tribunal. De tels compléments peuvent avoir lieu par écrit ou lors d une audience complémentaire. Mars /8

8 Clôture de l enquête Art. 29 Jugement Art Dès la clôture de l instruction, les parties sont invitées à s exprimer par oral. Le demandeur ou le recourant s exprime en premier. Le ou les intimés répondent. 2 Dans les causes complexes, le président du Tribunal peut fixer aux parties un délai dans lequel celles-ci s exprimeront par écrit. 3 Dès la fin de l audience, ou à l expiration du délai fixé conformément à l alinéa 2, le Tribunal rend son jugement. 4 Lorsque les parties se sont exprimées par oral à l issue de l audience, le Tribunal rend son jugement par oral, immédiatement après avoir délibéré. Le jugement est brièvement motivé à l audience, puis est notifié par écrit aux parties. 1 Le Tribunal est lié par les conclusions des parties. En matière disciplinaire, il est lié seulement par les règlements de la Fédération et peut en particulier prononcer contre un membre une sanction plus lourde que celle contre laquelle un recours a été introduit. 2 Le Tribunal décide à la majorité des voix des juges. 3 Tous les juges doivent signer le jugement. V. Dispositions finales Entrée en vigueur Art Le présent règlement entre en vigueur immédiatement. 2 Il est applicable à toute procédure qui serait en cours devant le Juge unique ou le Tribunal. Adopté par l assemblée des délégués de la Fédération du 27 mars Mars /8

REGLEMENT GENERAL DES INFRACTIONS SPORTIVES SAISON 2016/2017

REGLEMENT GENERAL DES INFRACTIONS SPORTIVES SAISON 2016/2017 REGLEMENT GENERAL DES INFRACTIONS SPORTIVES SAISON 2016/2017 Adopté lors de l Assemblée Générale de la FFVB de Juin 2012 1. INTRODUCTION Le présent règlement concerne les sanctions administratives et sportives

Plus en détail

CODE DU SPORT (Partie législative) Article L141-4

CODE DU SPORT (Partie législative) Article L141-4 CODE DU SPORT (Partie législative) Article L141-4 Le Comité national olympique et sportif français est chargé d'une mission de conciliation dans les conflits opposant les licenciés, les agents sportifs,

Plus en détail

TRIBUNAL ARBITRAL DU SPORT

TRIBUNAL ARBITRAL DU SPORT TRIBUNAL ARBITRAL DU SPORT REGLEMENT D ARBITRAGE POUR LA PHASE FINALE DE l'uefa EURO 2016 REGLEMENT D ARBITRAGE POUR LA PHASE FINALE DE L'UEFA EURO 2016 Art. Premier Application du présent règlement et

Plus en détail

Règlement de procédure devant la Chambre disciplinaire pour les cas de dopage (RP)

Règlement de procédure devant la Chambre disciplinaire pour les cas de dopage (RP) Règlement de procédure devant la Chambre disciplinaire pour les cas de dopage (RP) En vigueur dès le er janvier 05 La Chambre disciplinaire pour les cas de dopage de Swiss Olympic se basant sur l art..

Plus en détail

Conciliation et Tribunal arbitral CONSTRUCTION + IMMOBILIER

Conciliation et Tribunal arbitral CONSTRUCTION + IMMOBILIER Conciliation et Tribunal arbitral CONSTRUCTION + IMMOBILIER RÈGLEMENT EDITION Janvier 2014 www.hev-schweiz.ch www.baumeister.ch www.sia.ch www.cgionline.ch www.fri.ch www.uspi.ch TABLE DES MATIÈRES PARTIE

Plus en détail

Article 1 er Siège La Commission consultative a son siège administratif fixé au lieu où se trouve établi l Office.

Article 1 er Siège La Commission consultative a son siège administratif fixé au lieu où se trouve établi l Office. Protection juridictionnelle - organisation BENELUX Règlement d'ordre intérieur et de procédure de la commission consultative compétente en matière de protection juridictionnelle des personnes au service

Plus en détail

Conseil d Etat de Grèce Contribution au séminaire organisé sur le thème «Comment réduire les délais de jugement»

Conseil d Etat de Grèce Contribution au séminaire organisé sur le thème «Comment réduire les délais de jugement» Conseil d Etat de Grèce Contribution au séminaire organisé sur le thème «Comment réduire les délais de jugement» I. L accélération du procès par les délais de procédure 1. 3. Le procès administratif est

Plus en détail

SECTION VI ADAPTATION DES CONTRATS

SECTION VI ADAPTATION DES CONTRATS SECTION VI ADAPTATION DES CONTRATS GENERALITES Article 1 Champ d application 1. La section VI s applique si une ou les parties veulent recourir à un tiers dont la mission consiste à parfaire le contrat

Plus en détail

Conciliation et Tribunal arbitral CONSTRUCTION + IMMOBILIER

Conciliation et Tribunal arbitral CONSTRUCTION + IMMOBILIER RÈGLEMENT RELATIF A LA PROCEDURE DE CONCILIATION ET D ARBITRAGE CONSTRUCTION+IMMOBILIER Conciliation et Tribunal arbitral CONSTRUCTION + IMMOBILIER RÈGLEMENT EDITION Janvier 2007 www.hev-schweiz.ch www.baumeister.ch

Plus en détail

Règlement de procédure juridique de Swiss Hockey

Règlement de procédure juridique de Swiss Hockey En vertu de l article 22 paragraphe 7 de ses statuts, l Assemblée Générale de Swiss Hockey établit le document suivant : Règlement de procédure juridique de Swiss Hockey Schweizerischer Landhockey Verband,

Plus en détail

RÈGLEMENT SUR LES SANCTIONS DISCIPLI- NAIRES DE LA SFL

RÈGLEMENT SUR LES SANCTIONS DISCIPLI- NAIRES DE LA SFL RÈGLEMENT SUR LES SANCTIONS DISCIPLI- NAIRES DE LA SFL 1 SWISSFOOTBALLLEAGUE 05.2013 RÈGLEMENT SUR LES SANCTIONS DISCIPLINAIRES DE LA SFL Vu les Statuts et règlements de l ASF ainsi que les Statuts de

Plus en détail

Tarif. des frais judiciaires en matière civile. Le Conseil d Etat du canton de Fribourg. Arrête : du 6 septembre 1966

Tarif. des frais judiciaires en matière civile. Le Conseil d Etat du canton de Fribourg. Arrête : du 6 septembre 1966 5. Tarif du 6 septembre 966 des frais judiciaires en matière civile Le Conseil d Etat du canton de Fribourg Vu l article de la loi du novembre 949 d organisation judiciaire ; Vu l article 4 de la loi du

Plus en détail

Règlement de procédure devant la Chambre disciplinaire pour les cas de dopage

Règlement de procédure devant la Chambre disciplinaire pour les cas de dopage Règlement de procédure devant la Chambre disciplinaire pour les cas de dopage En vigueur dès le 1 er janvier 2013 La Chambre disciplinaire pour les cas de dopage de Swiss Olympic (ci-après : la Chambre

Plus en détail

REGLEMENT DE LA CHAMBRE NATIONALE DE RESOLUTION DES LITIGES CNRL

REGLEMENT DE LA CHAMBRE NATIONALE DE RESOLUTION DES LITIGES CNRL REGLEMENT DE LA CHAMBRE NATIONALE DE RESOLUTION DES LITIGES CNRL SOMMAIRE Article 1 : Généralité Article 2 : Droit applicable Article 3 : Compétences de la CNRL Article 4 : Examen de la compétence Article

Plus en détail

Procédure pénale militaire (PPM) Modification du. Avant-projet. L Assemblée fédérale de la Confédération suisse,

Procédure pénale militaire (PPM) Modification du. Avant-projet. L Assemblée fédérale de la Confédération suisse, Procédure pénale militaire Avant-projet (PPM) Modification du L Assemblée fédérale de la Confédération suisse, vu le rapport de la Commission des affaires juridiques du Conseil national 1 du, et la prise

Plus en détail

d application relative au bail à loyer et au bail à ferme non agricole (LABLF) Le Grand Conseil du canton de Fribourg

d application relative au bail à loyer et au bail à ferme non agricole (LABLF) Le Grand Conseil du canton de Fribourg .. Loi du 9 mai 996 d application relative au bail à loyer et au bail à ferme non agricole (LABLF) Le Grand Conseil du canton de Fribourg Vu les titres huitième et huitième bis du code des obligations

Plus en détail

Le Grand Conseil du canton de Fribourg

Le Grand Conseil du canton de Fribourg 6. Loi du 4 octobre 999 sur l assistance judiciaire Le Grand Conseil du canton de Fribourg Vu le message du Conseil d Etat du 0 mars 999 ; Sur la proposition de cette autorité, Décrète : CHAPITRE PREMIER

Plus en détail

Règlement d arbitrage de la Chambre anti-dopage du TAS

Règlement d arbitrage de la Chambre anti-dopage du TAS Règlement d arbitrage de la Chambre anti-dopage du TAS Préambule CONSIDERANT que la Commission Exécutive du Comité International Olympique (ci-après le «CIO») a délégué ses pouvoirs pour statuer sur toute

Plus en détail

CHAMBRE DE RECOURS DES ECOLES EUROPEENNES. Ordonnance de référé du 19 septembre 2008

CHAMBRE DE RECOURS DES ECOLES EUROPEENNES. Ordonnance de référé du 19 septembre 2008 Recours 08/43 R CHAMBRE DE RECOURS DES ECOLES EUROPEENNES Ordonnance de référé du 19 septembre 2008 Dans l affaire enregistrée le 4 septembre 2008 au greffe de la Chambre de recours sous le n 08/43 R,

Plus en détail

ART. 127 À DU CODE DE PROCÉDURE CIVILE RELATIFS À LA CONCILIATION ET À LA MÉDIATION

ART. 127 À DU CODE DE PROCÉDURE CIVILE RELATIFS À LA CONCILIATION ET À LA MÉDIATION République française ART. 127 À 131-15 DU CODE DE PROCÉDURE CIVILE RELATIFS À LA CONCILIATION ET À LA MÉDIATION Dernière modification du texte le 18 mars 2012 Document généré le 2 avril 2012 Copyright

Plus en détail

RÈGLEMENT SUR LA PROCÉDURE DISCIPLINAIRE DE LA SFL

RÈGLEMENT SUR LA PROCÉDURE DISCIPLINAIRE DE LA SFL RÈGLEMENT SUR LA PROCÉDURE DISCIPLINAIRE DE LA SFL 1 RÈGLEMENT SUR LA PROCÉDURE DISCIPLINAIRE DE LA SFL Vu les statuts et les règlements de l ASF, notamment le règlement de jeu et le règlement disciplinaire

Plus en détail

REGLEMENT DE LA COMMISSION DISCIPLINAIRE ET DE PROTETS (CDP)

REGLEMENT DE LA COMMISSION DISCIPLINAIRE ET DE PROTETS (CDP) REGLEMENT DE LA COMMISSION DISCIPLINAIRE ET DE PROTETS (CDP) de l Association Fribourgeoise de Basketball (AFBB) des Freiburger Basketballverbandes (FBV) Préambule : Langue de la CDP / dispositions financières

Plus en détail

Le Grand Conseil du canton de Fribourg

Le Grand Conseil du canton de Fribourg 4.. Loi du 5 novembre 996 sur le droit de cité fribourgeois (LDCF) Le Grand Conseil du canton de Fribourg Vu l article 44 de la Constitution fédérale ; Vu la loi fédérale du 9 septembre 95 sur l acquisition

Plus en détail

Dispositions sur les prestations Garantie de l utilisation conforme au but. Restitution de prestations indûment touchées (art.

Dispositions sur les prestations Garantie de l utilisation conforme au but. Restitution de prestations indûment touchées (art. Ordonnance sur la partie générale du droit des assurances sociales (OPGA) 830.11 du 11 septembre 2002 (Etat le 1 er janvier 2015) Le Conseil fédéral suisse, vu l art. 81 de la loi fédérale du 6 octobre

Plus en détail

CODE DISCIPLINAIRE de la Fédération Belge de Danse Sportive asbl (ci-après abrégée en FBDS)

CODE DISCIPLINAIRE de la Fédération Belge de Danse Sportive asbl (ci-après abrégée en FBDS) CODE DISCIPLINAIRE de la Fédération Belge de Danse Sportive asbl (ci-après abrégée en FBDS) Introduction Il est attendu de tous nos membres ainsi que de leurs membres et mandataires de la FBDS, conformément

Plus en détail

Conseil Régional d Ile de France de l Ordre des Médecins

Conseil Régional d Ile de France de l Ordre des Médecins Conseil Régional d Ile de France de l Ordre des Médecins Réunion du mardi 10 avril 2012 en présence de M. Marcel POCHARD, Conseiller d Etat et Président de la Chambre disciplinaire d appel du Conseil national

Plus en détail

des honoraires et débours d avocat dus à titre de dépens en matière civile

des honoraires et débours d avocat dus à titre de dépens en matière civile 7. Tarif du 8 juin 988 des honoraires et débours d avocat dus à titre de dépens en matière civile Le Conseil d Etat du canton de Fribourg Vu l article 8 de la loi du 0 mai 977 sur la profession d avocat

Plus en détail

LA PROCEDURE DU CONSEIL NATIONAL DE L ORDRE DES INFIRMIERS

LA PROCEDURE DU CONSEIL NATIONAL DE L ORDRE DES INFIRMIERS Commission Statut et Juridique AP- HP LA PROCEDURE DE LA CHAMBRE DISCIPLINAIRE DU CONSEIL NATIONAL DE L ORDRE DES INFIRMIERS Petit guide pour connaître la procédure Février 2010 1 AU COMMENCEMENT DE L

Plus en détail

Règlement concernant la prévention et la gestion des conflits au sein de la communauté universitaire

Règlement concernant la prévention et la gestion des conflits au sein de la communauté universitaire 22 juin 2015 Règlement concernant la prévention et la gestion des conflits au sein de la communauté universitaire Le rectorat, vu l article 17, alinéa 1 de la loi sur l Université (LU), du 5 novembre 2002

Plus en détail

DIRECTIVES DES LICENCES POUR LES CLUBS DE LA SWISS BASKETBALL LEAGUE (LNAM/LNBM)

DIRECTIVES DES LICENCES POUR LES CLUBS DE LA SWISS BASKETBALL LEAGUE (LNAM/LNBM) DIRECTIVES DES LICENCES POUR LES CLUBS DE LA SWISS BASKETBALL LEAGUE (LNAM/LNBM) A. PRÉAMBULE Swiss Basketball organise, dans le cadre de la Swiss Basketball League, les championnats suisses de Ligue Nationale

Plus en détail

Section : PERSONNES HANDICAPÉES

Section : PERSONNES HANDICAPÉES COUR NATIONALE DE L INCAPACITE ET DE LA TARIFICATION DE L ASSURANCE DES ACCIDENTS DU TRAVAIL REPUBLIQUE FRANCAISE N de répertoire : Section : PERSONNES HANDICAPÉES N d enregistrement au TCI : Mots clés

Plus en détail

Règlement disciplinaire concernant les étudiants de l Ecole polytechnique fédérale de Lausanne

Règlement disciplinaire concernant les étudiants de l Ecole polytechnique fédérale de Lausanne Règlement disciplinaire concernant les étudiants de l Ecole polytechnique fédérale de Lausanne du 15 décembre 2008 La Direction de l Ecole polytechnique fédérale de Lausanne, vu l art. 16 de l ordonnance

Plus en détail

: Organisation - 1 -

: Organisation - 1 - - 1 - Règlement concernant la composition et l'organisation du tribunal arbitral prévu à l'article 25 de la LAMA, ainsi que la procédure à suivre devant ce tribunal du 18 avril 1967 Le Conseil d'etat du

Plus en détail

CONSEIL DE LA JUSTICE ADMINISTRATIVE RÈGLES SUR LE TRAITEMENT D UNE PLAINTE

CONSEIL DE LA JUSTICE ADMINISTRATIVE RÈGLES SUR LE TRAITEMENT D UNE PLAINTE CONSEIL DE LA JUSTICE ADMINISTRATIVE RÈGLES SUR LE TRAITEMENT D UNE PLAINTE Les règles sur le traitement d une plainte ont pour objet de préciser la façon dont le Conseil de la justice administrative reçoit

Plus en détail

2 ) de mettre à la charge de l Etat une somme de euros au titre de l article L du code de justice administrative ;...

2 ) de mettre à la charge de l Etat une somme de euros au titre de l article L du code de justice administrative ;... TRIBUNAL ADMINISTRATIF D AMIENS sf N 1002538 SOCIETE ORANGE FRANCE Mme Mathieu Rapporteur Mme de Laporte Rapporteur public REPUBLIQUE FRANÇAISE AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS Le Tribunal administratif d'amiens

Plus en détail

Règlement de la Commission de déontologie de la FMH (CdD FMH) 29 août 2015

Règlement de la Commission de déontologie de la FMH (CdD FMH) 29 août 2015 Règlement de la Commission de déontologie de la FMH (CdD FMH) 9 août 05 Table des matières I. Dispositions générales... 3 Art. Compétence de la CdD FMH... 3 Art. Composition et indemnisation de la CdD

Plus en détail

Règlement de procédure du Tribunal d honneur de l Association Suisse des Gérants de Fortune (ASG)

Règlement de procédure du Tribunal d honneur de l Association Suisse des Gérants de Fortune (ASG) Règlement de procédure du Tribunal d honneur de l Association Suisse des Gérants de Fortune (ASG) Le Tribunal d honneur de l Association Suisse des Gérants de Fortune (ASG) édicte le présent règlement

Plus en détail

CHAMBRE DISCIPLINAIRE DE PREMIERE INSTANCE DU CONSEIL REGIONAL DE L ORDRE DES MASSEURS KINESITHERAPEUTES RHONE-ALPES

CHAMBRE DISCIPLINAIRE DE PREMIERE INSTANCE DU CONSEIL REGIONAL DE L ORDRE DES MASSEURS KINESITHERAPEUTES RHONE-ALPES CHAMBRE DISCIPLINAIRE DE PREMIERE INSTANCE DU CONSEIL REGIONAL DE L ORDRE DES MASSEURS KINESITHERAPEUTES RHONE-ALPES 1, rue Laborde 69500 BRON République Française Au nom du peuple français Audience publique

Plus en détail

LA PROCEDURE ADMINISTRATIVE

LA PROCEDURE ADMINISTRATIVE LA PROCEDURE ADMINISTRATIVE SECTION I.- DISPOSITIONS GENERALES RELATIVES AUX RECLAMATIONS, DEGREVEMENTS ET COMPENSATION Le droit de réclamation est un droit qui permet au contribuable de demander à l administration

Plus en détail

- la décision est irrégulière en la forme, en tant que non motivée en droit ;

- la décision est irrégulière en la forme, en tant que non motivée en droit ; TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE BASTIA N 1500257 SASP SPORTING CLUB DE BASTIA M. Guillaume Mulsant Juge des référés Audience du 20 mars 2015 Ordonnance du 20 mars 2015 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS

Plus en détail

LOI N /AN BURKINA FASO PORTANT MEDIATION EN MATIERE CIVILE ET COMMERCIALE AU BURKINA FASO

LOI N /AN BURKINA FASO PORTANT MEDIATION EN MATIERE CIVILE ET COMMERCIALE AU BURKINA FASO BURKINA FASO IV E REPUBLIQUE ----------- ----------- UNITE-PROGRES-JUSTICE QUATRIEME LEGISLATURE ----------- ASSEMBLEE NATIONALE LOI N 052-2012/AN PORTANT MEDIATION EN MATIERE CIVILE ET COMMERCIALE AU

Plus en détail

- les réclamations adressées par le consommateur au service client du professionnel ;

- les réclamations adressées par le consommateur au service client du professionnel ; 1. Généralités Le présent process de médiation pour les litiges de la consommation est régi par les dispositions du Code de consommation relatives à la médiation de la consommation. Sont concernés par

Plus en détail

du Grand-Duché de Luxembourg Inscrit le 14 janvier e chambre Audience publique du 18 juillet 2012

du Grand-Duché de Luxembourg Inscrit le 14 janvier e chambre Audience publique du 18 juillet 2012 Tribunal administratif Numéro 27646a du rôle du Grand-Duché de Luxembourg Inscrit le 14 janvier 2011 2 e chambre Audience publique du 18 juillet 2012 Recours formé par Monsieur..., contre une décision

Plus en détail

loi organique N /AU du 30 Juin 2004, relative à l organisation et aux compétences de la Cour Constitutionnelle.

loi organique N /AU du 30 Juin 2004, relative à l organisation et aux compétences de la Cour Constitutionnelle. loi organique N 04-001/AU du 30 Juin 2004, relative à l organisation et aux compétences de la Cour Constitutionnelle. LIVRE 1 er DE L ORGANISATION DE LA COUR CONSTITUTIONNELLE TITRE 1 er DES MEMBRES DE

Plus en détail

RÈGLEMENT SUR LA PROCÉDURE D EXAMEN DES PLAINTES FORMULÉES PAR LES ÉLÈVES OU LEURS PARENTS

RÈGLEMENT SUR LA PROCÉDURE D EXAMEN DES PLAINTES FORMULÉES PAR LES ÉLÈVES OU LEURS PARENTS LR-DG-21 Page 1 de 11 RÈGLEMENT SUR LA PROCÉDURE D EXAMEN DES PLAINTES FORMULÉES PAR LES ÉLÈVES OU LEURS PARENTS PARTIE I DISPOSITIONS GÉNÉRALES 1. Objet du règlement Le présent règlement établit la procédure

Plus en détail

Mots Clés : pension d invalidité - exploitant - membre de société - inaptitude totale

Mots Clés : pension d invalidité - exploitant - membre de société - inaptitude totale Mots Clés : pension d invalidité - exploitant - membre de société - inaptitude totale Résumé: L intéressé étant exploitant, membre de société, doit pour prétendre à une pension d invalidité des exploitants,

Plus en détail

REGLES de MEDIATION et d ARBITRAGE

REGLES de MEDIATION et d ARBITRAGE COUNCIL OF BUREAUX CONSEIL DES BUREAUX REGLES de MEDIATION et d ARBITRAGE 1. Règles régissant la procédure de médiation pour la résolution des litiges entre bureaux Article 1 1.1 Tout litige entre bureaux

Plus en détail

Chapitre VII : Discipline

Chapitre VII : Discipline Ordonnance n 58-1270 du 22 décembre 1958 portant loi organique relative au statut de la magistrature. Chapitre VII : Discipline Section I : Dispositions générales. Article 43 Modifié par LOI organique

Plus en détail

I/ Formalités... 2 II/ Procédure normale... 5 III/ Procédure d urgence... 6 IV/ Procédure d extrême urgence... 7

I/ Formalités... 2 II/ Procédure normale... 5 III/ Procédure d urgence... 6 IV/ Procédure d extrême urgence... 7 I/ Formalités... 2 II/ Procédure normale... 5 III/ Procédure d urgence... 6 IV/ Procédure d extrême urgence... 7 Les procédures de traitement des réclamations Page 1 Si pendant une compétition officielle,

Plus en détail

17 décembre AT/MP-opposabilité-irrégularité de procédure

17 décembre AT/MP-opposabilité-irrégularité de procédure COUR NATIONALE DE L INCAPACITÉ ET DE LA TARIFICATION DE L ASSURANCE DES ACCIDENTS DU TRAVAIL RÉPUBLIQUE FRANÇAISE 17 décembre 2013 - AT/MP-opposabilité-irrégularité de procédure L inopposabilité a pour

Plus en détail

REGLEMENT SUR LES AGENTS DE JOUEURS. Edition 2005

REGLEMENT SUR LES AGENTS DE JOUEURS. Edition 2005 REGLEMENT SUR LES AGENTS DE JOUEURS Edition 2005 Modifications du Conseil de l Association (CA) CA 30.04.2005 2 Vu le règlement de la FIFA gouvernant l activité des agents de joueurs et les art. 78 ss.

Plus en détail

REGLEMENT D ARBITRAGE DU BETH DIN DE LYON

REGLEMENT D ARBITRAGE DU BETH DIN DE LYON REGLEMENT D ARBITRAGE DU BETH DIN DE LYON I - PREALABLE ARTICLE 1 : ADHÉSION AU REGLEMENT Les parties sont tenues à l application des dispositions du présent règlement, soit par la signature d une convention

Plus en détail

EN CAS DE LITIGE : les recours possibles

EN CAS DE LITIGE : les recours possibles EN CAS DE LITIGE : les recours possibles En interne, les statuts fédéraux prévoient : Art 2.4.1. La commission de surveillance des opérations électorales est chargée de veiller, lors des opérations de

Plus en détail

Section : PERSONNES HANDICAPÉES. N d enregistrement au TCI : HA09 ARRÊT DU 31 AOÛT 2011 PARTIES EN CAUSE DEVANT LA COUR

Section : PERSONNES HANDICAPÉES. N d enregistrement au TCI : HA09 ARRÊT DU 31 AOÛT 2011 PARTIES EN CAUSE DEVANT LA COUR COUR NATIONALE DE L INCAPACITÉ ET DE LA TARIFICATION DE L ASSURANCE DES ACCIDENTS DU TRAVAIL RÉPUBLIQUE FRANÇAISE N de répertoire : 0904231 Section : PERSONNES HANDICAPÉES N d enregistrement au TCI : 001399HA09

Plus en détail

Appendice I Barème des frais en vigueur à partir du 1er octobre 2017

Appendice I Barème des frais en vigueur à partir du 1er octobre 2017 Appendice I Barème des frais en vigueur à partir du 1er octobre 2017 1. Le présent Barème des frais fait partie intégrante du Règlement d arbitrage (le Règlement ) de la Chambre de Bahreïn pour le règlement

Plus en détail

Règlement concernant les frais, dépens et indemnités fixés par le Tribunal administratif fédéral

Règlement concernant les frais, dépens et indemnités fixés par le Tribunal administratif fédéral Règlement concernant les frais, dépens et indemnités fixés par le Tribunal administratif fédéral (FITAF) du 11 décembre 2006 La Direction provisoire du Tribunal administratif fédéral, vu l art. 3, al.

Plus en détail

POLITIQUE CONCERNANT LE COMITÉ DE DISCIPLINE ET LE COMITÉ D APPEL DE TENNIS QUÉBEC

POLITIQUE CONCERNANT LE COMITÉ DE DISCIPLINE ET LE COMITÉ D APPEL DE TENNIS QUÉBEC POLITIQUE CONCERNANT LE COMITÉ DE DISCIPLINE ET LE COMITÉ D APPEL DE TENNIS QUÉBEC 2012 POLITIQUE CONCERNANT LE COMITÉ DE DISCIPLINE ET LE COMITÉ D APPEL DE TENNIS QUÉBEC 1. DÉFINITIONS Dans la présente

Plus en détail

30 mars AT/MP irrecevabilité du recours devant le TCI ARRÊT DU 30 MARS 2017 PARTIES EN CAUSE DEVANT LA COUR :

30 mars AT/MP irrecevabilité du recours devant le TCI ARRÊT DU 30 MARS 2017 PARTIES EN CAUSE DEVANT LA COUR : COUR NATIONALE DE L'INCAPACITÉ ET DE LA TARIFICATION DE L'ASSURANCE DES ACCIDENTS DU TRAVAIL RÉPUBLIQUE FRANÇAISE 30 mars 2017 - AT/MP irrecevabilité du recours devant le TCI N de répertoire : Section

Plus en détail

INSTRUCTIONS POUR LE GREFFE. (Telles qu adoptées par le Tribunal le 17 mars 2000)

INSTRUCTIONS POUR LE GREFFE. (Telles qu adoptées par le Tribunal le 17 mars 2000) INSTRUCTIONS POUR LE GREFFE (Telles qu adoptées par le Tribunal le 17 mars 2000) Le Tribunal, Agissant en vertu des dispositions du Règlement du Tribunal (dénommé ci-après «le Règlement»), notamment de

Plus en détail

AD-Enquêtes indépendantes-la 1ÉP f 1 épreuve f_V1

AD-Enquêtes indépendantes-la 1ÉP f 1 épreuve f_V1 DEUXIÈME SESSION TRENTE-NEUVIÈME LéGISLATURE Projet de loi n o 46 Loi concernant les enquêtes policières indépendantes Présentation Présenté par M. Robert Dutil Ministre de la Sécurité publique Éditeur

Plus en détail

Section : PERSONNES HANDICAPÉES

Section : PERSONNES HANDICAPÉES COUR NATIONALE DE L INCAPACITÉ ET DE LA TARIFICATION DE L ASSURANCE DES ACCIDENTS DU TRAVAIL RÉPUBLIQUE FRANÇAISE N de répertoire : Section : PERSONNES HANDICAPÉES N d enregistrement au TCI : Mots clés

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DU DISTRICT DE L INDRE DE FOOTBALL

REGLEMENT INTERIEUR DU DISTRICT DE L INDRE DE FOOTBALL REGLEMENT INTERIEUR DU DISTRICT DE L INDRE DE FOOTBALL Le Présent Règlement Intérieur, complément des Statuts et Règlements Généraux de la Fédération Française de Football, des Statuts et Règlements de

Plus en détail

Du code de procédure pénale genevois au code de procédure pénale suisse

Du code de procédure pénale genevois au code de procédure pénale suisse Du code de procédure pénale genevois au code de procédure pénale suisse Illustration pour le praticien François PAYCHERE Sandrine ROHMER 13.09.2010 PLAN - Appréhension, arrestation et détention - Mesures

Plus en détail

Règlement relatif à la procédure d examen des plaintes formulées par les élèves ou leurs parents. Secrétariat général

Règlement relatif à la procédure d examen des plaintes formulées par les élèves ou leurs parents. Secrétariat général Règlement relatif à la procédure d examen des plaintes formulées par les élèves ou leurs parents ϖϖϖϖϖ Service: Secrétariat général Code d'identification: R. CC. 12 Numéro de résolution: CC: 124/06/10

Plus en détail

«Le contentieux fiscal et l organisation des recours fiscaux»

«Le contentieux fiscal et l organisation des recours fiscaux» «Le contentieux fiscal et l organisation des recours fiscaux» Présenté par: Maryam GUEDIRA Lamya SAADAOUI Hayat SBAI Salwa BOUDERBA Lamia ELQASSIR Encadré par: M. Sidi Mohammed RIGAR Année Universitaire:

Plus en détail

RÈGLEMENT SUR LA PROCÉDURE D EXAMEN DES PLAINTES FORMULÉES PAR LES ÉLÈVES OU LEURS PARENTS

RÈGLEMENT SUR LA PROCÉDURE D EXAMEN DES PLAINTES FORMULÉES PAR LES ÉLÈVES OU LEURS PARENTS RÈGLEMENT SUR LA PROCÉDURE D EXAMEN DES PLAINTES FORMULÉES PAR LES ÉLÈVES OU LEURS PARENTS PARTIE I - DISPOSITIONS GÉNÉRALES 1. Objet du règlement Le présent règlement détermine les étapes à suivre pour

Plus en détail

Comores. Attributions de la cour constitutionnelle

Comores. Attributions de la cour constitutionnelle Attributions de la cour constitutionnelle Loi organique du 3 octobre 2005 [NB - Loi organique du 3 octobre 2005 relative aux autres attributions de la cour constitutionnelle] Conformément aux articles

Plus en détail

Ordonnance sur la partie générale du droit des assurances sociales

Ordonnance sur la partie générale du droit des assurances sociales Ordonnance sur la partie générale du droit des assurances sociales (OPGA) du 11 septembre 2002 Le Conseil fédéral suisse, vu l art. 81 de la loi fédérale du 6 octobre 2000 sur la partie générale du droit

Plus en détail

NOTE D ORIENTATION N CNO/08/2014

NOTE D ORIENTATION N CNO/08/2014 République Démocratique du Congo Ministère de la Justice et Droits Humains O H A D A R D C Commission Nationale OHADA NOTE D ORIENTATION N CNO/08/2014 LES MECANISMES DE REGULARISATION Par Roger Masamba

Plus en détail

CHARTE DE MEDIATION DE LA CONSOMMATION

CHARTE DE MEDIATION DE LA CONSOMMATION CHARTE DE MEDIATION DE LA CONSOMMATION PREAMBULE L IEAM s engage à respecter les règles et lois en vigueur relatifs à la médiation de la consommation. En particulier, l IEAM s engage à respecter l ordonnance

Plus en détail

RÈGLEMENT NO Intervenant Tout employé de la commission scolaire et de ses établissements.

RÈGLEMENT NO Intervenant Tout employé de la commission scolaire et de ses établissements. RÈGLEMENT NO 56-2011 RÈGLEMENT NO 56-2011 relatif à la procédure d examen des plaintes formulées par les élèves ou leurs parents. PRÉAMBULE Ce règlement vise à faciliter la recherche d une solution satisfaisante,

Plus en détail

30 mars AT/MP irrecevabilité du recours devant le TCI ARRÊT DU 30 MARS 2017 PARTIES EN CAUSE DEVANT LA COUR :

30 mars AT/MP irrecevabilité du recours devant le TCI ARRÊT DU 30 MARS 2017 PARTIES EN CAUSE DEVANT LA COUR : COUR NATIONALE DE L'INCAPACITÉ ET DE LA TARIFICATION DE L'ASSURANCE DES ACCIDENTS DU TRAVAIL RÉPUBLIQUE FRANÇAISE 30 mars 2017 - AT/MP irrecevabilité du recours devant le TCI N de répertoire : Section

Plus en détail

Arrêt du 27 avril 2012

Arrêt du 27 avril 2012 101 2012-22 Arrêt du 27 avril 2012 I e COUR D APPEL CIVIL COMPOSITION Président : Hubert Bugnon Juges : Adrian Urwyler, Françoise Bastons Bulletti Greffière : Sonia Bulliard Grosset PARTIES X et Y, intimés

Plus en détail

CODE GENERAL DE LA LICENCE-COMPETITION

CODE GENERAL DE LA LICENCE-COMPETITION CODE GENERAL DE LA LICENCE-COMPETITION Art.1 er - La possession d'une licencecompétition fait preuve de l'affiliation individuelle à la F.L.A.. Elle est obligatoire pour la participation à toute compétition.

Plus en détail

Ordonnance sur les émoluments en matière de registre du commerce

Ordonnance sur les émoluments en matière de registre du commerce Ordonnance sur les émoluments en matière de registre du commerce du 3 décembre 1954 (Etat le 1 er janvier 2008) Le Conseil fédéral suisse, vu les art. 929 et 936 du code des obligations 1 (CO), arrête:

Plus en détail

du Grand-Duché de Luxembourg Inscrit le 14 décembre e chambre Audience publique du 22 juin 2011

du Grand-Duché de Luxembourg Inscrit le 14 décembre e chambre Audience publique du 22 juin 2011 Tribunal administratif N 27570 du rôle du Grand-Duché de Luxembourg Inscrit le 14 décembre 2010 3 e chambre Audience publique du 22 juin 2011 Recours formé par Monsieur..., contre deux «décisions» du directeur

Plus en détail

Projet de loi n o 126. Loi resserrant l encadrement des services de garde éducatifs à l enfance. Présentation

Projet de loi n o 126. Loi resserrant l encadrement des services de garde éducatifs à l enfance. Présentation PREMIÈRE SESSION TRENTE-NEUVIÈME LéGISLATURE Projet de loi n o 126 Loi resserrant l encadrement des services de garde éducatifs à l enfance Présentation Présenté par Madame Yolande James Ministre de la

Plus en détail

LOI RELATIVE A L ACCES A L INFORMATION D INTERET PUBLIC

LOI RELATIVE A L ACCES A L INFORMATION D INTERET PUBLIC LOI RELATIVE A L ACCES A L INFORMATION D INTERET PUBLIC CHAPITRE I : DISPOSITIONS GENERALES Section I : Définitions Article 1 : Au sens de la présente loi, on entend par : - document définitif : tout document

Plus en détail

RÈGLEMENT DISCIPLINAIRE RELATIF A LA LUTTE CONTRE LE DOPAGE DES CHEVAUX ET DES PONEYS. Article 1er

RÈGLEMENT DISCIPLINAIRE RELATIF A LA LUTTE CONTRE LE DOPAGE DES CHEVAUX ET DES PONEYS. Article 1er RÈGLEMENT DISCIPLINAIRE RELATIF A LA LUTTE CONTRE LE DOPAGE DES CHEVAUX ET DES PONEYS Article 1er Le présent règlement, établi en application des articles L. 131-8, L 232-9, L 241-2, L 241-3 ; L. 241-6,

Plus en détail

COMMISSION PARLEMENTAIRE DE CONCERTATION

COMMISSION PARLEMENTAIRE DE CONCERTATION COMMISSION PARLEMENTAIRE DE CONCERTATION Loi du 6 avril 1995 organisant la commission parlementaire de concertation prévue à l article 82 de la Constitution et modifiant les lois coordonnées sur le Conseil

Plus en détail

COMMISSION SCOLAIRE DES APPALACHES CONSEIL DES COMMISSAIRES CC-R-05

COMMISSION SCOLAIRE DES APPALACHES CONSEIL DES COMMISSAIRES CC-R-05 COMMISSION SCOLAIRE DES APPALACHES CONSEIL DES COMMISSAIRES CC-R-05 R È G DATE D APPROBATION : 23 février 2010 RÉSOLUTION NUMÉRO: CC-0910-069 L E DATE DE RÉVISION : RÉSOLUTION NUMÉRO : M E ENTRÉE EN VIGUEUR

Plus en détail

ARRANGEMENT DE LA HAYE CONCERNANT L ENREGISTREMENT INTERNATIONAL DES DESSINS ET MODÈLES INDUSTRIELS

ARRANGEMENT DE LA HAYE CONCERNANT L ENREGISTREMENT INTERNATIONAL DES DESSINS ET MODÈLES INDUSTRIELS AVIS N 14/2011 ARRANGEMENT DE LA HAYE CONCERNANT L ENREGISTREMENT INTERNATIONAL DES DESSINS ET MODÈLES INDUSTRIELS Modifications du règlement d exécution commun et des instructions administratives 1. Lors

Plus en détail

Arrêté royal fixant la procédure devant la Commission permanente de recours des réfugiés ainsi que son fonctionnement.

Arrêté royal fixant la procédure devant la Commission permanente de recours des réfugiés ainsi que son fonctionnement. Date : 19/05/1993 (modifié le 19-12-2005) B.S. 21/05/1993 Arrêté royal fixant la procédure devant la Commission permanente de recours des réfugiés ainsi que son fonctionnement. Vu la loi du 15 décembre

Plus en détail

Elle engage le médiateur dans ses relations avec les parties à la médiation, mais non les sociétés du Groupe.

Elle engage le médiateur dans ses relations avec les parties à la médiation, mais non les sociétés du Groupe. Charte du Médiateur du groupe La Poste La présente charte est prise en application des dispositions de l ordonnance n 2015-1033 du 20 août 2015 relative au règlement extrajudiciaire des litiges de consommation,

Plus en détail

Code de Classification IPC Modèles de meilleures pratiques Règlement IM relatif à la fausse déclaration intentionnelle 2

Code de Classification IPC Modèles de meilleures pratiques Règlement IM relatif à la fausse déclaration intentionnelle 2 Guide IPC Code de Classification IPC Section 2 Juin 2013 Modèles de meilleures pratiques Chapitre 1.3 Règlement relatif à la fausse ARTICLE 1. PORTÉE ET APPLICATION 1.1 Introduction Le présent Règlement

Plus en détail

LA PROCÉDURE DEVANT LE TRIBUNAL DE POLICE SECTION PÉNALE

LA PROCÉDURE DEVANT LE TRIBUNAL DE POLICE SECTION PÉNALE Préface 7 Introduction 9 PREMIÈRE PARTIE LA PROCÉDURE DEVANT LE TRIBUNAL DE POLICE SECTION PÉNALE Jacques Baron OBJET DE CETTE PARTIE 13 CHAPITRE 1 LA COMPÉTENCE DE LA SECTION PÉNALE 15 Introduction 15

Plus en détail

Le règlement intérieur de la COB

Le règlement intérieur de la COB Le règlement intérieur de la COB RÈGLEMENT INTÉRIEUR DE LA COMMISSION DES OPÉRATIONS DE BOURSE Paru au Journal officiel du 31 août 1997. Modification publiée au Journal officiel du 25 février 1999. Chapitre

Plus en détail

Code pénal militaire et procédure pénale militaire

Code pénal militaire et procédure pénale militaire Délai référendaire: 22 janvier 2009 Code pénal militaire et procédure pénale militaire (Modifications découlant de la nouvelle PG CPM et autres adaptations) Modification du 3 octobre 2008 L Assemblée fédérale

Plus en détail

Projet de loi n o 2 (2005, chapitre 12) Loi concernant l obtention et l exécution réciproques des décisions en matière d aliments

Projet de loi n o 2 (2005, chapitre 12) Loi concernant l obtention et l exécution réciproques des décisions en matière d aliments PREMIÈRE SESSION TRENTE-SEPTIÈME LÉGISLATURE Projet de loi n o 2 (2005, chapitre 12) Loi concernant l obtention et l exécution réciproques des décisions en matière d aliments Présenté le 13 juin 2003 Principe

Plus en détail

RÈGLEMENT INTÉRIEUR DE LA FÉDÉRATION DES FRANÇAIS ÉTABLIS HORS DE FRANCE

RÈGLEMENT INTÉRIEUR DE LA FÉDÉRATION DES FRANÇAIS ÉTABLIS HORS DE FRANCE Préambule Le 30 mai 2015, le parti politique dénommé «Les Républicains», ci-après dénommé le Mouvement, a été fondé à Paris lors d un Congrès extraordinaire. L article 20 des statuts du Mouvement, prévoit

Plus en détail

TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE VERSAILLES ee

TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE VERSAILLES ee TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE VERSAILLES ee N 1603627 Mme Martine THIERRY M. Pilczer Juge des référés Ordonnance du 24 mai 2016 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS Le Tribunal administratif de Versailles

Plus en détail

Mots clé : Défaut de pouvoir - signature pour ordre - nullité du recours

Mots clé : Défaut de pouvoir - signature pour ordre - nullité du recours Mots clé : Défaut de pouvoir - signature pour ordre - nullité du recours Résumé : Le directeur de la Société XXX indique être le signataire du recours et fait valoir qu en sa qualité de directeur, il a

Plus en détail

URSSAF : Droits et garanties du cotisant

URSSAF : Droits et garanties du cotisant Réf. > C16-77 Saint-Denis, le 16 août 2016 De > Destinataires > Rappel > Catégorie > Pôle Juridique et Social Adhérents La présente circulaire et ses annexes sont à consulter sur http://974.capeb.fr COTISATIONS

Plus en détail

FEDERATION FRANCAISE DE FOOTBALL DE TABLE REGLEMENT DISCIPLINAIRE RELATIF A LA LUTTE CONTRE LE DOPAGE

FEDERATION FRANCAISE DE FOOTBALL DE TABLE REGLEMENT DISCIPLINAIRE RELATIF A LA LUTTE CONTRE LE DOPAGE FEDERATION FRANCAISE DE FOOTBALL DE TABLE REGLEMENT DISCIPLINAIRE RELATIF A LA LUTTE CONTRE LE DOPAGE Octobre 2004 SOMMAIRE Article 1er Page 1 Article 2 Page 1 TITRE Ier ENQUETES ET CONTROLES Page 2 Articles

Plus en détail

Loi modifiant le Code de procédure civile

Loi modifiant le Code de procédure civile PREMIÈRE SESSION TRENTE-SIXIÈME LÉGISLATURE Projet de loi n o 31 (1999, chapitre 46) Loi modifiant le Code de procédure civile Présenté le 4 mai 1999 Principe adopté le 18 mai 1999 Adopté le 2 novembre

Plus en détail

Modèle de Clauses d Avis technique amiable

Modèle de Clauses d Avis technique amiable Modèle de Clauses d Avis technique amiable 1. Clause insérée lors de la rédaction du contrat : En cas de survenance d une difficulté d ordre technique ou financier, soit au cours, soit après l exécution

Plus en détail

Loi fédérale sur le droit international privé

Loi fédérale sur le droit international privé Loi fédérale sur le droit international privé (LDIP) Avant-projet Modification du L Assemblée fédérale de la Confédération suisse, vu le message du Conseil fédéral du... 1, arrête: I La loi fédérale du

Plus en détail

Cour de cassation de Belgique

Cour de cassation de Belgique 27 NOVEMBRE 2014 C.14.0050.F/1 Cour de cassation de Belgique Arrêt N C.14.0050.F C. L., demandeur en cassation, représenté par Maître François T Kint, avocat à la Cour de cassation, dont le cabinet est

Plus en détail