Ma maison plus «propre», ma maison plus «sûre»

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Ma maison plus «propre», ma maison plus «sûre»"

Transcription

1 MKO - 11/ REF Crédits photos : Getty Images. Textes : Madison Square Communication - Création : MAAF Assurances S.A. SOCIÉTÉ ANONYME AU CAPITAL DE euros entièrement versé R.C.S. NIORT Code APE 6512 Z - N de TVA intracommunautaire : FR ENTREPRISE REGIE PAR LE CODE DES ASSURANCES. Siège social : Chaban Niort. Adresse postale : Chaban de Chauray NIORT Cedex 09 Ma maison plus «propre», ma maison plus «sûre» Protéger l environnement, protéger sa maison et améliorer son confort AveC TeMpO HAbITATION «V ous êtes de plus en plus nombreux à agir en faveur du développement durable et de la protection de l environnement.

2 sommaire MA MAISON plus «propre» Les équipements assurés par Tempo Habitation page 4-5 pour RÉNOveR L HAbITAT Les aides page 6-7 LeS RÉNOvATIONS La marche à suivre page 8-9 MA MAISON plus «SûRe» Prévenir les risques page 10-1 pour ALLeR plus LOIN Les liens page L objectif de ce guide est d apporter des réponses globales aux questions générales que vous pouvez vous poser, concernant le Développement Durable. Le présent document ne prétend toutefois pas être exhaustif sur ce sujet. N hésitez pas à compléter ces informations, par exemple, en consultant les sites indiqués. Avec Tempo Habitation, protéger l environnement et protéger sa maison Depuis son origine, MAAF est une entreprise de convictions et d actions, citoyenne et mutualiste. Particulièrement attentive aux évolutions des attentes et des comportements de ses sociétaires, elle souhaite les accompagner tout au long de leur vie et tente donc en permanence de détecter et d anticiper les attentes et besoins de demain. En cela MAAF souhaite aider ses sociétaires à privilégier dans leurs habitations des dispositifs d isolation, de chauffage, de ventilation et d éclairage : qui réduisent les dépenses d énergie, limitent les émissions de gaz à effet de serre et préservent les ressources en énergies fossiles. Déjà, le contrat TeMpO Habitation assure toutes ces installations en cas de dommages y compris les panneaux photovoltaïques. Dès à présent, MAAF s associe à la lutte contre le changement climatique et en particulier à la réduction des émissions de Gaz à effet de Serre. Mieux encore, MAAF encourage ses sociétaires avec des aides spécifiques comme le Pur bonus maison (1), le Pur bonus DPE (2) (Diagnostique de performance énergétique), ainsi que l éco-devis (2). Mais cette préoccupation pour l environnement ne saurait vous faire oublier aussi de protéger votre maison et vos biens. A l occasion, par exemple, du diagnostic de Performance Energétique de votre maison, assurez-vous aussi que vous avez mis toutes les chances de votre côté pour minimiser les risques d effraction, de dommages électriques, d incendie, etc. Pour MAAF, la mission d un assureur Mutualiste est aujourd hui indissociable d une responsabilité environnementale et d une exigence de sécurité. Ces préoccupations, nous voulons les partager avec nos sociétaires. Ce guide vous aidera à choisir et à mettre en œuvre les dispositifs les plus adaptés pour mieux protéger l environnement et pour mieux protéger votre habitation. (1) détails en page 7. (2) détails en pages 8 et 9.

3 LeS equipements 1 L isolation du toit, des murs et des ouvertures 2 Isoler pour éviter les déperditions : matériaux d isolations thermiques pour les parois opaques (toit et murs), double voire triple vitrage pour les fenêtres, volets isolants Attention : orientez-vous vers des matériaux certifiés ACERMI, NF ou CSTB. Vous trouverez ces indications sur l étiquette. economie : passer de 20 C à 19 C = 7 % d économie sur votre facture! Les panneaux solaires thermiques Ils absorbent la lumière du soleil pour produire de l eau chaude sanitaire dans un chauffe-eau solaire individuel (CESI). Ils peuvent également alimenter des systèmes solaires combinés (SSC : eau chaude sanitaire et chauffage). Coût : à partir de pour un CESI (matériel et installation) pour une maison individuelle. economie : le CESI permet de couvrir 50 à 70 % des besoins en eau chaude sanitaire. 4 Les panneaux solaires photovoltaïques Les éoliennes Elles peuvent être raccordées au réseau ou alimenter une habitation isolée non raccordée au réseau électrique. Cette installation est adaptée aux zones rurales : il est primordial d avoir une surface de terrain grande et dégagée. L éolienne doit se situer dans une zone de développement éolien (ZDE) pour que l électricité puisse être revendue à EDF. Coût : à selon la puissance. economie : une éolienne de 5 kw peut fournir de 70 à 100 % des besoins d une maison individuelle. Ils convertissent la lumière du soleil en électricité. Cette électricité solaire est majoritairement revendue à EDF ou à une régie locale d électricité : le prix de revente (en 2010, 0,58 /kwh, lorsque les panneaux sont intégrés au toit) est très supérieur au prix d achat de l électricité (0,11 /kwh). Un bon moyen d assurer votre retour sur investissement! Coût : à partir de HT/kW. economie : votre investissement peut être rentabilisé entre 8 et 20 ans, en fonction du coût de l installation et de l ensoleillement de votre région. 5 Ma maison plus «propre» Ces installations sont assurées par Tempo Habitation, sans surprime* 5 6 La biomasse Les pompes à chaleur (pac) Elles captent les calories dans l air, l eau, le sol et les restituent à une température plus élevée à l intérieur du logement. Ce sont avant tout des systèmes de chauffage, mais elles peuvent aussi produire de l eau chaude, voire rafraîchir en été. Les PAC géothermiques sont les plus efficaces. Coût : à selon le type de pompe à chaleur pour une maison de 100 m². 5 Les lampes basse consommation Obligatoires d ici 2012, elles consomment environ 5 fois moins d énergie que les ampoules classiques et durent en moyenne 8 fois plus longtemps. La récupération des eaux de pluie La cuve doit être placée à l abri de la chaleur et de la lumière. Les cuves enterrées (4 000 à l ) permettent d alimenter les sanitaires (toilettes, machines à laver) et d arroser le jardin. Les toilettes sèches Le bois (bûches, granulés, plaquettes) est la première source d énergie biomasse. Foyers fermés, poêles et chaudières représentent de bons systèmes de chauffage domestique. Coût : à pour un poêle, 000 à pour une chaudière. Les combustibles utilisés sont environ 0 % moins chers que le fioul. 6 LeS AuTReS GeSTeS 7 Elles n utilisent pas d eau! Les excréments, recouverts par des copeaux ou de la sciure de bois, sont récupérés pour faire du compost. Pas de mauvaises odeurs et les déchets sont recyclés! Le + MAAF 7 Le puits canadien (ou provençal) Il consiste à alimenter un bâtiment en air frais en le faisant circuler auparavant dans un conduit enterré à plus d 1,50 m. Il chauffe l air en hiver et le refroidit en été en utilisant la chaleur constante du sol. Coût : à economie : entre 15 et 25 % d économies de chauffage l hiver. Attention, cette installation peut entraîner des dommages dans l habitat (humidité, air vicié) si sa mise en œuvre n a pas été rigoureuse. Le contrat TEMPO HABITATION MAAF assure les équipements typés développement durable : géothermie, chaudières à bois, pompes à chaleur, sans surprime et en «valeur à neuf» (garantie rééquipement à neuf de la formule Intégrale, en option sur formule Classique). Les installations photovoltaïques sont garanties sans surprime et également en valeur à neuf, aux mêmes conditions que les autres équipements précités, lorsque la production d électricité ne dépasse pas 6 kilo Watt crête. La responsabilité civile du fait de l installation est également garantie par ce contrat. Note : les coûts moyens sont donnés à titre indicatif, hors subventions et crédit d impôt. Ils varient en fonction du type d installation, du nombre de personnes occupant le logement et du lieu géographique. Les énergies renouvelables : ce sont des énergies issues de sources inépuisables. Le soleil, le vent, les rivières, les marées, les eaux chaudes souterraines, les déchets urbains ou agricoles, les végétaux en fermentation. * Voir encadré LE + MAAF

4 LeS AIDeS Les bâtiments sont les plus gros consommateurs d énergie en France : 4 % de la consommation et 22 % des émissions de CO2*. Réhabiliter les logements existants est donc une nécessité. C est d ailleurs l un des principaux objectifs du Grenelle de l environnement. L enjeu est de diviser par quatre les émissions de gaz à effet de serre à l horizon Toutefois, pour un particulier, les rénovations peuvent générer des coûts financiers importants. Quelles sont les aides dont vous pouvez disposer? Rénover l habitat : une priorité du Grenelle de l environnement LeS INCITATIONS publiques L éco-prêt à taux zéro C est la mesure phare du Grenelle de l environnement. Sont concernés les travaux ayant pour but de rendre le logement plus économe en énergie et moins émetteur de gaz à effet de serre. Pour en bénéficier, il faut, soit mettre en œuvre des «bouquets de travaux», soit améliorer la performance énergétique globale de son logement. L éco-prêt finance la fourniture et la pose de nouvelles installations, nouveaux équipements, les travaux indissociables, les frais de maîtrise d œuvre, les frais éventuels d assurance, jusqu à Le crédit d impôt développement durable Il s applique sur les matériaux et les équipements les plus performants au plan énergétique et/ou utilisant les énergies renouvelables. Le montant des dépenses ouvrant droit au crédit d impôt ne peut excéder la somme de (pour la période du 1/1/2009 au 1/12/2012) pour une personne seule, pour un couple et 400 par personne à charge. Le crédit sera déduit du montant de votre impôt ou vous sera remboursé si vous n êtes pas imposable. La TvA à 5,5 % Certains travaux peuvent bénéficier d une TVA à taux réduit. C est le cas pour les travaux d isolation thermique, d amélioration de votre système de chauffage ou l installation d un système de production électrique par énergies renouvelables. La réduction de TVA s applique à la fourniture et à l installation du matériel. Pour en bénéficier, votre maison ou appartement doit être achevé depuis plus de 2 ans. * Le CO2 ou dioxyde de carbone est l un des principaux Gaz à Effet de Serre. catégorie «Financer mon projet» Les aides de l Anah L Agence nationale de l habitat accorde des subventions pour la réhabilitation et l amélioration des résidences principales de plus de 15 ans.elle promeut la qualité et encourage l exécution de travaux en accordant des subventions aux propriétaires bailleurs, propriétaires occupants et copropriétaires. Sa vocation sociale l amène à se concentrer actuellement sur les publics les plus modestes. Les travaux (1 500 au minimum) doivent être réalisés par des professionnels, ne pas être entrepris avant le dépôt de la demande de subvention et être compris dans la liste des travaux éligibles. ou (numéro indigo, 0,15 euros la mn) Les entreprises d énergie Si vous êtes dans une zone où l énergie électrique est distribuée par une entreprise locale, pensez à la contacter pour d éventuelles aides dans ce domaine. Sous certaines conditions, de grandes entreprises d énergie peuvent octroyer des prêts à taux préférentiels pour certains équipements. Les collectivités territoriales Régions, départements et communes peuvent accorder des aides pour certains travaux (isolation, menuiserie, énergies renouvelables). Pour connaître les éventuelles aides disponibles, contactez votre Conseil régional et/ou Conseil général, ou votre Espace Info -> Energie (pour trouver le plus proche de chez vous appelez le prix d un appel local depuis un poste fixe surcoût éventuel selon opérateur). Attention : les aides ne sont pas toutes cumulables. Il est également nécessaire que les matériaux et équipements correspondent à des exigences techniques. Le cumul de l éco-prêt à taux zéro et du crédit d impôt est possible sous conditions de ressources en 2009 et LeS INCITATIONS MAAF Les travaux d économie d énergie : 40 avec le pur bonus Maison* Vous pouvez bénéficier de 40 de réduction* sur la cotisation de votre assurance habitation. Pour cela, vous devez réaliser des travaux ouvrant droit à un crédit d impôt au titre des mesures gouvernementales sur les économies d énergie. Il vous suffira de fournir une copie de votre avis d imposition au titre des revenus 2008 ou 2009 faisant mention du crédit d impôt. 7 *40 e de réduction sur le contrat Tempo Habitation sur présentation du justificatif DPE et de la facture, Offre soumise à conditions non cumulable avec toute offre promotionnelle hors Pur Bonus Maison valable une seule fois et réservée aux particuliers faisant volontairement établir un DPE par un diagnostiqueur certifié pour leur résidence principale ou sa résidence secondaire, hors DOM TOM entre le 01/10/2009 et le 1/12/2010 (sont donc exclus les cas où l établissement d un DPE est obligatoire).

5 LA MARCHe à SuIvRe Les rénovations 1 effectuer un DIAGNOSTIC Avant tout, il vous faut connaître la situation thermique de votre habitat en faisant réaliser, par exemple, un diagnostic de performance énergétique (DPE). Le DPE, réalisé par des professionnels certifiés, est obligatoire lors de toute mise en vente ou location d un logement. Il permet d estimer la consommation d énergie et les émissions de gaz à effet de serre de ce dernier et de cibler les travaux les plus efficaces pour y économiser l énergie. Vous pouvez également le faire réaliser volontairement, et dans ce cas vous bénéficiez d un crédit d impôt de 50 %. Autre possibilité : réaliser un bilan thermique plus poussé en faisant appel à un bureau d études spécialisé. A qui s adresser? Le diagnostiqueur est un professionnel du bâtiment, indépendant et dont les compétences doivent être certifiées par un organisme accrédité par le Comité français d accréditation. Vous pouvez également vous tourner vers un bureau d études spécialisé, ou trouver des conseils personnalisés dans les Espace Info -> Energie. 2 Faites établir plusieurs devis comparatifs (trois au moins par installation) afin de faire jouer la concurrence. Le devis permet d établir un descriptif des travaux et prestations que vous envisagez. Il précise la qualité, la quantité et le prix des matériaux ainsi que celui de la main d œuvre. Le + MAAF FAIRe ÉTAbLIR DeS DevIS NOuveAu MAAF vous accompagne dans le choix des installations. Le service expertise ECO DEVIS* MAAF vous permet de vérifier que vos devis liés à des travaux de rénovations énergétiques, sont bien conformes au prix du marché. Pour en savoir + (Appel non surtaxé - coût selon opérateur) Coût : Le prix d un DPE varie généralement entre 100 et 250 pour un logement. NOuveAu LeS INCITATIONS MAAF Le pur bonus Dpe** MAAF vous accompagne dans la réalisation d un DPE volontaire. Le Pur Bonus DPE** s adresse à tout client assuré par TEMPO HABITATION, propriétaire occupant de sa résidence principale ou de sa résidence secondaire, qui souhaite réaliser un DPE, sans pour autant avoir l intention de vendre ou de louer son bien. Montant du Pur Bonus DPE** : 40. Il est accordé sur présentation de la facture et du justificatif DPE, à votre conseiller MAAF. Le savez-vous? Depuis novembre 2007, certains éléments remplacés ou installés doivent fournir des performances énergétiques minimales pour respecter la réglementation thermique des bâtiments existants. Les conditions sont généralement encore plus contraignantes pour bénéficier d aides financières de l Etat. Sont concernés : les éléments constitutifs de l enveloppe du bâtiment, les systèmes de chauffage, de production d eau chaude sanitaire, de refroidissement, de ventilation et d éclairage, ainsi que les systèmes de production d énergie utilisant une source d énergie renouvelable. exigez des garanties (matériaux certifiés ou labellisés) auprès de l entreprise chargée de l installation. A qui s adresser? A des professionnels compétents et expérimentés. Plusieurs labels et charte qualité existent selon la nature des éléments fournis et installés. Reportez-vous à la page 15 de ce guide. ObTeNIR LeS AuTORISATIONS Une autorisation administrative de la mairie ou de la préfecture peut s avérer nécessaire pour réaliser certains travaux (éolien, photovoltaïque). Attention, certaines de ces démarches peuvent être longues (éolien). 4 RÉALISeR vos TRAvAux Après avoir choisi le matériel adéquat et les professionnels compétents, vos travaux peuvent maintenant commencer. 9 *Service gratuit réservé aux clients MAAF résidant en France Métropolitaine ; Offre valable pour les devis concernant des travaux d aménagement de l habitat liés au développement durable et transmis à MAAF entre le 01/09/2009 et le 1/12/2010. Analyse du tarif à titre indicatif par rapport au prix du marché constaté par MAAF Assurances dans le cadre de la gestion de ses sinistres.

6 prévenir LeS RISQueS Ma maison plus «sûre» Après une évaluation du niveau thermique de votre maison, vous avez déterminé les travaux de rénovation à mener pour obtenir une meilleure qualité énergétique et un meilleur confort. profitez-en aussi pour faire un diagnostic sécurité de votre maison. Ces travaux de rénovation sont aussi l occasion de rendre votre maison plus sûre, en mettant en œuvre des dispositifs de protection adéquats. Certes, il n existe pas de méthodes et de dispositifs imparables qui puissent garantir une totale sécurité de votre maison et de vos biens. Mais il est possible de minimiser les risques, en suivant quelques recommandations et en adoptant des dispositifs de protection simples, mais essentiels. 1 CONTRe LeS RISQueS De vol AveC effraction On recense une effraction toutes les minutes en France, 80 % des cambriolages ayant lieu en plein jour. Si la maison individuelle est la plus vulnérable, les appartements ne sont pas oubliés. Parties les plus sensibles : la porte, la porte de garage, les portesfenêtres, les fenêtres et baies vitrées. Aucun système ne peut empêcher une effraction : l objectif est de compliquer la tâche des cambrioleurs pour les décourager. Quelques conseils : I porte principale : renforcez la solidité (blindage, système anti-dégondage, serrure multipoint, etc.) I Fenêtres : le cambrioleur brise la vitre pour atteindre la poignée et ouvrir la fenêtre. Equipez fenêtres et portes-fenêtres de crémones avec serrures, avec vitrage anti-effraction, et des barres de sécurité pour les volets. I vos biens : prenez en photo vos objets les plus précieux. Conservez factures et expertises préalables. Vous pouvez aussi acquérir un coffre-fort ou déposer vos valeurs à la banque. I La télésécurité : pour être réellement efficace, une alarme doit être couplée 24 h sur 24 à une société de télésurveillance qui interviendra le cas échéant. Profitez de Tempo Veille : l offre de télésurveillance de notre partenaire Sécuritas Direct. Pour tous renseignements appeler Sécuritas Direct au Appel gratuit depuis un poste fixe (+ surcoût selon opérateur) du lundi au vendredi de 8h0 à 20h et le samedi de 9h à 17h. 2 CONTRe LeS RISQueS De DOMMAGeS ÉLeCTRIQueS On dénombre chaque année sinistres dus à la foudre et quelques compteurs électriques détruits. Les appareils électriques peuvent aussi être endommagés par une surtension électrique (1 sur est un ordinateur). Quelques conseils : vérifiez auprès d un professionnel la conformité de votre installation aux normes de protection contre les surtensions électriques, la foudre (diagnostic foudre). pour protéger vos appareils, deux dispositifs : un bloc parafoudre au tableau électrique qui protègera collectivement vos appareils ou un bloc para-surtenseur pour absorber les surtensions au niveau de chaque appareil. 11

7 prévenir LeS RISQueS CONTRe LeS RISQueS D INCeNDIe En France, on recense un incendie domestique toutes les 2 minutes. 1 sur 4 résulte d une installation électrique défectueuse. 1 feu sur 4 se déclare dans la cuisine. C est la seconde cause de mortalité accidentelle chez les enfants de moins de 5 ans. 2/ sont victimes des fumées, mais les flammes et la chaleur peuvent provoquer des brûlures importantes. Important : Chaque année, faites contrôler vos installations de chauffage, de gaz et d électricité. Faites aussi ramoner toutes les cheminées et conduits de fumée intérieurs ou extérieurs, au moins une fois par an. Il s agit d une obligation réglementaire. Ce ramonage mécanique doit être effectué par un professionnel, contre la remise d un certificat. En cas d incendie dû à l absence de ramonage, une amende peut être infligée, et l indemnité d assurance réduite de 20% chez MAAF (pour les contrats souscrits après le 16/11/2009). Enfin, ayez à la maison un dispositif d extinction. Et installez des détecteurs-avertisseurs autonomes de fumée, de préférence à proximité des zones de sommeil. Il est important de simuler une évacuation en faisant sonner le détecteur : surtout s il y a des enfants dans la maison. 4 LeS AuTReS RISQueS DANS LA MAISON personnes décèdent chaque année d un accident de la vie courante. Ces accidents domestiques se produisent principalement dans la maison ou ses abords (jardin, cour, garage) et touchent surtout les enfants et les personnes âgées. La cuisine est le principal lieu de danger. Les principaux risques : I Intoxication et étouffement : tenez les produits d entretien et médicaments hors de portée des enfants, surtout au moment où on les utilise. A table, pendant le repas, mettre le médicament sur la table avec un verre retourné dessus. Privilégiez des produits d entretien munis de bouchons dits de «sécurité», à reboucher tout de suite après utilisation. I brûlures : attention aux queues des casseroles tournées vers l extérieur, à la porte du four trop chaude, à l eau brûlante qui sort du robinet. I Risques de chute : attention à la chaise haute pour bébé (fixez l enfant par l entrejambe), au lit superposé (pas d enfant de moins de 6 ans en haut) aux balcons et fenêtres (entrebâilleurs ou protections pour limiter l ouverture des fenêtres), aux tapis non fixés au sol et aux escaliers ; l enfant ne doit pas pouvoir passer la tête ni le bassin entre les barres de rampes. I Risques de coupure : ne laissez pas traîner des ustensiles coupants ; débranchez les appareils électriques (mixer...) après utilisation. I Risques de noyade : les piscines privées doivent être équipées d un système de sécurité homologué (alarme, couverture, abris ou barrière) pour prévenir les risques de noyade. Mais cela ne remplace en rien la surveillance des enfants à proximité d une piscine. 1

8 LeS LIeNS Pour aller plus loin Le SITe De RÉFÉReNCe L ADeMe : L Agence de l Environnement et de la Maîtrise de l Energie informe et conseille les particuliers, les collectivités et les entreprises sur le développement durable et sur les pratiques respectueuses de l environnement. L ADEME soutient avec les collectivités locales un réseau de proximité pour vous accompagner dans vos démarches en matière de maîtrise de l énergie. Plus de 200 Espaces Info -> Energie (EIE) vous accueillent à travers la France. Ce service est gratuit. pour connaître l espace le plus proche de chez vous : Sur Internet, un espace «eco-citoyens» vous permet de retrouver de nombreuses informations et conseils sur votre habitation, vos achats et les aides financières disponibles : (prix d un appel local depuis un poste fixe surcoût éventuel selon opérateur). L ADEME est un établissement public sous la tutelle conjointe des ministères du développement durable et de la recherche. LeS LAbeLS, CeRTIFICATIONS et AppeLLATIONS QuALITÉ : pour Ne pas Se TROMpeR! La charte Qualisol : C est une démarche de qualité pour l installation des systèmes solaires thermiques. Elle réunit des entreprises justifiant des savoir-faire et des assurances nécessaires pour garantir la bonne installation des équipements. La charte Qualipv : C est une démarche de qualité pour l installation des systèmes solaires photovoltaïques raccordés au réseau. Les professionnels signataires s engagent à respecter scrupuleusement la charte et doivent justifier de leurs compétences. Institut de prévention des accidents domestiques (Ipad) Agence nationale de l habitat Flamme verte : Le label Flamme Verte concerne tous les appareils domestiques de chauffage au bois qui respectent les normes françaises et/ou européennes. Les entreprises signataires de la Charte s engagent à commercialiser des appareils modernes et économiques, apportant sécurité, performances énergétiques et environnementales. Diagnostiqueur : Pour vous aider dans la recherche d un diagnostiqueur compétent, plusieurs sites existent dont : Vous pouvez également vous renseigner auprès des Espaces Infos Energie. 15

Financez vos travaux d économies d énergie : l éco-prêt à taux zéro

Financez vos travaux d économies d énergie : l éco-prêt à taux zéro Financez vos travaux d économies d énergie : l éco-prêt à taux zéro SOMMAIRE Écoutez vos envies d économies d énergie............ 3 Un éco-prêt à taux zéro, quel intérêt?................. 4 Une palette

Plus en détail

Financez vos travaux d économies d énergie : l éco-prêt à taux zéro

Financez vos travaux d économies d énergie : l éco-prêt à taux zéro Financez vos travaux d économies d énergie : l éco-prêt à taux zéro Financez vos économies d énergie l éco-prêt à taux zéro SOMMAIRE Écoutez vos envies d économies d énergie............ 3 Un éco-prêt à

Plus en détail

En MIDI- PYRENEES SOIREE DREAL LES AIDES. Quercy Energies

En MIDI- PYRENEES SOIREE DREAL LES AIDES. Quercy Energies En MIDI- PYRENEES SOIREE DREAL LES AIDES Quercy Energies Le réseau EIE en Midi-Pyrénées 4 premiers EIE créés en novembre 2001, toute la région est couverte en 2007 avec 11 CIE dans 9 EIE En MIDI- PYRENEES

Plus en détail

Economies d énergie Rénovation thermique des bâtiments

Economies d énergie Rénovation thermique des bâtiments climat d innovation Economies d énergie Rénovation thermique des bâtiments Les aides financières à disposition des ménages Edition 2012 Essayons d y voir plus clair 2/3 Les décisions du Grenelle de l Environnement

Plus en détail

L éco-prêt à taux zéro individuel, en métropole

L éco-prêt à taux zéro individuel, en métropole Comprendre TRAVAUX DE RÉNOVATION L éco-prêt à taux zéro individuel, en métropole Pour vous aider à financer les travaux de rénovation énergétique de votre logement L éco-prêt à taux zéro est un dispositif

Plus en détail

Économies d énergie et énergies renouvelables. Le crédit d impôt. en 2014

Économies d énergie et énergies renouvelables. Le crédit d impôt. en 2014 Économies d énergie et énergies renouvelables Le crédit d impôt en 2014 Limitons les effets du changement climatique! Le changement climatique est une réalité. Mais savez-vous que vous pouvez, vous aussi,

Plus en détail

habitat RÉNOVATION Quelles qualifications et certifications RGE pour quels travaux? Comprendre

habitat RÉNOVATION Quelles qualifications et certifications RGE pour quels travaux? Comprendre Comprendre RÉNOVATION Quelles qualifications et certifications RGE pour quels travaux? Mise à jour le 15 juin 2015 Près de 40 000 professionnels qualifiés RGE en métropole Les propriétaires, locataires,

Plus en détail

en rénovation habitat Qualifications et certifications RGE Comprendre

en rénovation habitat Qualifications et certifications RGE Comprendre Qualifications et certifications RGE en rénovation Les qualifications et certifications RGE éligibles pour vos travaux de rénovation énergétique en métropole Le recours a un professionnel RGE est obligatoire

Plus en détail

habitat RÉNOVATION Quelles qualifications et certifications RGE pour quels travaux? Comprendre

habitat RÉNOVATION Quelles qualifications et certifications RGE pour quels travaux? Comprendre Comprendre RÉNOVATION Quelles qualifications et certifications RGE pour quels travaux? Mise à jour le 1 er août 2015 Près de 40 000 professionnels qualifiés RGE en métropole Les propriétaires, locataires,

Plus en détail

Comment optimiser la performance énergétique de son logement?

Comment optimiser la performance énergétique de son logement? Comment optimiser la performance énergétique de son logement? Janvier 2014 AHF / J.M. VOGEL Plan de la présentation Contexte Objectifs Faire un premier bilan énergétique Les différents travaux d économies

Plus en détail

Rénover les logements sociaux avec le gaz naturel et les énergies renouvelables

Rénover les logements sociaux avec le gaz naturel et les énergies renouvelables Accordons nos projets Rénover les logements sociaux avec le gaz naturel et les énergies renouvelables Les équipes de GrDF au service des bailleurs sociaux pour une rénovation durable de leur patrimoine

Plus en détail

Copropriétés des économies à tous les étages

Copropriétés des économies à tous les étages Copropriétés des économies à tous les étages Gaël BOGOTTO EIE Marseille Provence Programme Introduction Les avancés du Grenelle II de l Environnement Les économies d énergie en copropriété Solutions Démarche

Plus en détail

HÔTEL DE VILLE ALLÉES GASTON RODRIGUES BP 105 33173 GRADIGNAN CEDEX TÉL. : 05 56 75 65 26 FAX : 05 56 75 65 65

HÔTEL DE VILLE ALLÉES GASTON RODRIGUES BP 105 33173 GRADIGNAN CEDEX TÉL. : 05 56 75 65 26 FAX : 05 56 75 65 65 Préservez les ressources naturelles par des constructions écologiques n est qu une étape dans la protection de l environnement. Cela passe aussi par des gestes éco-citoyens au quotidien. Pour en savoir

Plus en détail

COMPRENDRE. Édition : février 2013

COMPRENDRE. Édition : février 2013 L habitat COMPRENDRE 2013 Édition : février 2013 sommaire glossaire introduction Se donner les moyens de maîtriser l énergie.3 À savoir avant de se lancer...4 Trouver l aide adaptée....6 Pour tout contribuable,

Plus en détail

Améliorer la performance énergétique, les aides de l'état

Améliorer la performance énergétique, les aides de l'état Améliorer la performance énergétique, les aides de l'état Le secteur du bâtiment est un des plus grands consommateurs d'énergie et émetteurs de gaz à effet de serre. C'est donc sur ce secteur que s'est

Plus en détail

Les clés d une rénovation de qualité

Les clés d une rénovation de qualité Rénover son habitation Amélioration énergétique AQC Pour une habitation économe en énergie : Les clés d une rénovation de qualité Cette plaquette vous guidera pendant les principales étapes concernant

Plus en détail

QU EST-CE QU UN CHAUFFE-EAU THERMODYNAMIQUE?

QU EST-CE QU UN CHAUFFE-EAU THERMODYNAMIQUE? QU EST-CE QU UN CHAUFFE-EAU THERMODYNAMIQUE? > Le chauffe-eau thermodynamique est un appareil de production d eau chaude sanitaire. Il se compose d une pompe à chaleur et d une cuve disposant d une isolation

Plus en détail

DE RENOVATION? GUIDE DES AIDES FINANCIÈRES 2015 VOUS AVEZ UN PROJET. Confort amélioré Economies d'énergie Patrimoine valorisé

DE RENOVATION? GUIDE DES AIDES FINANCIÈRES 2015 VOUS AVEZ UN PROJET. Confort amélioré Economies d'énergie Patrimoine valorisé VOUS AVEZ UN PROJET DE RENOVATION? GUIDE DES AIDES FINANCIÈRES 2015 EDITION 2015 avec la mention RGE et le CITE Confort amélioré Economies d'énergie Patrimoine valorisé SOMMAIRE ECO PTZ P.2 CREDIT D IMPÔT

Plus en détail

Supplément au guide :

Supplément au guide : Supplément au guide : Les aides pour les propriétaires au 1 er janvier 2014 De très nombreuses aides peuvent financer jusqu à 95% des frais liés à vos travaux de rénovation (prestations d études, diagnostics,

Plus en détail

3 0La maison BBC, une réalité

3 0La maison BBC, une réalité 3 0La maison BBC, une réalité Dès le 1 er janvier 2013, la maison BBC sera la maison de référence. Innover pour le plus grand nombre Pour tous les futurs propriétaires de maisons individuelles neuves,

Plus en détail

INFORMATIONS SUR LES PRIMES RÉGIONALES 2013

INFORMATIONS SUR LES PRIMES RÉGIONALES 2013 INFORMATIONS SUR LES PRIMES RÉGIONALES 2013 Lorsque vous changez vos châssis ou placez des volets, vous pouvez dans de nombreux cas bénéficier de primes, de votre région ou même de votre commune. Pour

Plus en détail

Ce dispositif fiscal, mis en place en 2005, est en vigueur jusqu'en 2016.

Ce dispositif fiscal, mis en place en 2005, est en vigueur jusqu'en 2016. FINANCER MON PROJET Crédit d'impôt développement durable Ce dispositif fiscal, mis en place en 2005, est en vigueur jusqu'en 2016. Mais attention, il ne s'applique pas dans les mêmes conditions et au même

Plus en détail

Critères d éligibilité techniques spécifiques à chaque équipement

Critères d éligibilité techniques spécifiques à chaque équipement Critères d éligibilité techniques spécifiques à chaque équipement Chaudières à basse température, individuelles ou collectives Les chaudières basse température ne sont plus éligibles au dispositif du crédit

Plus en détail

l entretien des chaudières

l entretien des chaudières Préservez et améliorez les performances de votre installation de chauffage : l entretien des chaudières L H A B I T A T I N D I V I D U E L pour un chauffage sûr et efficace Votre logement est équipé d

Plus en détail

OPERATION MENUCOURTOISE D AMELIORATION DE L HABITAT

OPERATION MENUCOURTOISE D AMELIORATION DE L HABITAT OPERATION MENUCOURTOISE D AMELIORATION DE L HABITAT En 2008 Mise en place de l aide communale à l isolation pour les propriétaires En 2010, La mairie montre l exemple : rénovation complète du logement

Plus en détail

IDENTIFIER LES ELEMENTS CLES D UNE OFFRE GLOBALE D AMELIORATION ENERGETIQUES DES BATIMENTS (MODULE 1)

IDENTIFIER LES ELEMENTS CLES D UNE OFFRE GLOBALE D AMELIORATION ENERGETIQUES DES BATIMENTS (MODULE 1) IDENTIFIER LES ELEMENTS CLES D UNE OFFRE GLOBALE D AMELIORATION ENERGETIQUES DES BATIMENTS (MODULE 1) Public visé Chefs d entreprise Artisans Chargés d affaire Conducteurs de travaux Personnels de chantier

Plus en détail

L ÉNERGIE EN MAYENNE. Citoyens Responsables associatifs Élus locaux Usagers. Acteurs. de la transition énergétique. en Mayenne

L ÉNERGIE EN MAYENNE. Citoyens Responsables associatifs Élus locaux Usagers. Acteurs. de la transition énergétique. en Mayenne Citoyens Responsables associatifs Élus locaux Usagers Acteurs de la transition énergétique en Mayenne Les dépenses énergétiques en Mayenne sont de 1.5 million d euros par jour ou 550 millions d euros par

Plus en détail

Crédit impôts énergie renouvelable développement durable 2015

Crédit impôts énergie renouvelable développement durable 2015 Crédit impôts énergie renouvelable développement durable 2015 Depuis la loi de finances pour 2005, a été créé un crédit d'impôt dédié au développement durable et aux économies d'énergie. S inscrivant dans

Plus en détail

Crédit d impôt : pour qui? Quel montant de crédit d impôt? Conditions d attribution du crédit d impôt

Crédit d impôt : pour qui? Quel montant de crédit d impôt? Conditions d attribution du crédit d impôt Crédit d impôt : pour qui? particulier locataire propriétaire occupant bailleur occupant à titre gratuit Quel montant de crédit d impôt? le crédit d impôt est calculé sur le montant TTC des équipements

Plus en détail

Copropriété : Nom de la copropriété : Nombre total de bâtiments dans la copropriété : Nombre total de logements dans la copropriété :

Copropriété : Nom de la copropriété : Nombre total de bâtiments dans la copropriété : Nombre total de logements dans la copropriété : TRAVAUX D AMELIORATION DE LA PERFORMANCE ENERGETIQUE ELIGIBLES A L ECO-PRET A TAUX ZERO REALISATION D UN BOUQUET DE TRAVAUX, METROPOLE «FORMULAIRE TYPE COPROPRIETES DEVIS» CADRE A Données relatives à la

Plus en détail

Une nouvelle réglementation thermique pour faire des économies

Une nouvelle réglementation thermique pour faire des économies 2 Une nouvelle réglementation thermique pour faire des économies La facture annuelle de chauffage représente 900 en moyenne par ménage, avec de grandes disparités (de 250 pour une maison basse consommation

Plus en détail

Le Diagnostic de Performance Énergétique. Évaluer la consommation d énergie et les émissions de gaz à effet de serre de son logement

Le Diagnostic de Performance Énergétique. Évaluer la consommation d énergie et les émissions de gaz à effet de serre de son logement Le Diagnostic de Performance Énergétique Évaluer la consommation d énergie et les émissions de gaz à effet de serre de son logement Édition : mars 2015 Être bien informés pour ÉCONOMISER L ÉNERGIE Vous

Plus en détail

Supplément au guide :

Supplément au guide : Supplément au guide : De très nombreuses aides peuvent financer une partie des frais liés à vos travaux de rénovation (prestations d études, diagnostics, prestations de maîtrise d œuvre fourniture et pose

Plus en détail

Simplifiez-vous la rénovation énergétique avec Énergies POSIT IF

Simplifiez-vous la rénovation énergétique avec Énergies POSIT IF Simplifiez-vous la avec www.energiespositif.fr , les spécialistes de la et de son financement en Île-de-France 400 000 logements franciliens à rénover d ici à 2020, c est 18 % des copropriétés L énergie

Plus en détail

Fiches techniques : Le Crédit d'impôt

Fiches techniques : Le Crédit d'impôt Fiches techniques : Le Crédit d'impôt Quelles sont les aides financières dont vous pouvez bénéficier pour vos travaux de rénovation? Pour vos travaux de rénovation, vous bénéficiez, sous certaines conditions*,

Plus en détail

Effilogis 2015. rénovation mode d emploi. www.effilogis.fr

Effilogis 2015. rénovation mode d emploi. www.effilogis.fr PARTICULIERS Un COLLECTIVITÉS investissement BAILLEURS SOCIAUX de bon sens Effilogis 2015 rénovation mode d emploi www.effilogis.fr Habitation BBC Bon à savoir Une habitation rénovée Bâtiment Basse Consommation

Plus en détail

Bâtiment actualité LE JOURNAL DES ARTISANS ET DES ENTREPRENEURS

Bâtiment actualité LE JOURNAL DES ARTISANS ET DES ENTREPRENEURS Bâtiment actualité LE JOURNAL DES ARTISANS ET DES ENTREPRENEURS DOSSIER 21 JANVIER N 1 FÉDÉRATION FRANÇAISE DU BÂTIMENT Loi de finances pour ATTENTION! Version actualisée le 23 janvier à la suite des dernières

Plus en détail

Diagnostic de performance énergétique logement (6.A)

Diagnostic de performance énergétique logement (6.A) Diagnostic de performance énergétique logement (6.A) N : DPE01230-0002 Valable jusqu au : 27/12/2021 Type de bâtiment : Appartement Année de construction : 2002 Surface habitable : 50 m² Numéro appartement

Plus en détail

Simplifiez-vous la rénovation énergétique avec Énergies POSIT IF

Simplifiez-vous la rénovation énergétique avec Énergies POSIT IF Simplifiez-vous la www.energiespositif.fr , les spécialistes de la et de son financement en Île-de-France 400 000 logements franciliens à rénover d ici à 2020, c est 18 % des copropriétés L énergie un

Plus en détail

CRÉDIT D IMPÔT DÉVELOPPEMENT DURABLE 2013

CRÉDIT D IMPÔT DÉVELOPPEMENT DURABLE 2013 CRÉDIT D IMPÔT DÉVELOPPEMENT DURABLE 2013 Tout savoir sur le Crédit d Impôt 2013 Le livre blanc Crédit d Impôt Développement Durable 2013 présente tout ce que vous devez savoir sur cette aide de l Etat

Plus en détail

Les chaudières au gaz naturel

Les chaudières au gaz naturel Les chaudières au gaz naturel Sommaire Les chaudières au gaz naturel avec Gaz de France DolceVita P.4 P.6 P.8 P.10 P.14 P.16 P.18 P.20 P.22 P.23 Comment ça fonctionne? Les chaudières à condensation Les

Plus en détail

DANS QUELLES CONDITIONS PEUT-ON BENEFICIER DU CREDIT D IMPOT?

DANS QUELLES CONDITIONS PEUT-ON BENEFICIER DU CREDIT D IMPOT? Le crédit d impôt est une disposition fiscale permettant aux ménages de déduire de leur impôt sur le revenu une partie des dépenses réalisées pour certains travaux d amélioration énergétique réalisés dans

Plus en détail

Se raccorder à un réseau de chaleur

Se raccorder à un réseau de chaleur L habitat COMPRENDRE Se raccorder à un réseau de chaleur Le chauffage urbain peut-il être un moyen de diminuer la facture énergétique? Édition : décembre 2013 Pourquoi pas le raccordement À UN RÉSEAU DE

Plus en détail

Réhabilitation BBC d une maison individuelle à Vanves

Réhabilitation BBC d une maison individuelle à Vanves Bâtiments Matériaux Opérations Installations Réhabilitation BBC d une maison individuelle à Vanves X B ÂTIMENTS Afin de réduire les factures d énergie de sa maison des années 30, un habitant de Vanves

Plus en détail

Crédits d impôt énergie TVA réduite à 7% Prêt à taux zéro 2012

Crédits d impôt énergie TVA réduite à 7% Prêt à taux zéro 2012 Crédits d impôt énergie TVA réduite à 7% Prêt à taux zéro 2012 SOURCE D INFORMATION Cette note de veille réglementaire a été établie à partir de la loi de finances 2012, des articles 200 quater, 200 quinquies,

Plus en détail

Diagnostic de performance énergétique logement (6.2)

Diagnostic de performance énergétique logement (6.2) N :... 14/IMO/0338 Valable jusqu au :... 15/10/2024 Type de bâtiment :... Habitation (en maison individuelle) Année de construction :.. Avant 1948 Surface habitable :... environ 124.57 m² Adresse :...

Plus en détail

Les équipements performants dans l habitat

Les équipements performants dans l habitat Les équipements performants dans l habitat Ventilation performante La ventilation mécanique contrôlée (VMC) Pour une maison performante et saine, il est indispensable d opter pour une VMC. Le principe

Plus en détail

PIG Programme d Intérêt Général Communauté de Communes Les Hauts du Lyonnais. Réunion Publique du 27/06/2013

PIG Programme d Intérêt Général Communauté de Communes Les Hauts du Lyonnais. Réunion Publique du 27/06/2013 PIG Programme d Intérêt Général Communauté de Communes Les Hauts du Lyonnais Réunion Publique du 27/06/2013 1 Sa durée est de 3 ans de Juin 2013 à Mai 2016. Le périmètre de l opération concerne les 10

Plus en détail

Comment? chez le particulier ou en collectivité

Comment? chez le particulier ou en collectivité Actions Citoyennes pour une Transition Energétique Solidaire par René CHAYLA Président d AC ACTEnergieS Comment? chez le particulier ou en collectivité 1 LA TRANSITION ENERGETIQUE EN PRATIQUE DIMINUER

Plus en détail

Aides financières 2013. Comment financer la performance énergétique de votre logement?

Aides financières 2013. Comment financer la performance énergétique de votre logement? Aides financières 2013 Comment financer la performance énergétique de votre logement? Édition : septembre 2013 sommaire glossaire introduction Se donner les moyens de maîtriser l énergie. 3 À savoir avant

Plus en détail

PLAN DE RéNOVATION énergétique DE L HABITAT. Guide des aides financières. destinées aux propriétaires

PLAN DE RéNOVATION énergétique DE L HABITAT. Guide des aides financières. destinées aux propriétaires PLAN DE RéNOVATION énergétique DE L HABITAT Guide des aides financières destinées aux propriétaires PLAN DE RENOVATION ENERGETIQUE DE L HABITAT Guide des aides financières Introduction Le présent guide

Plus en détail

livret d éd épargne bancaire. Taux de rémunr

livret d éd épargne bancaire. Taux de rémunr www.hdgdev.com 1 PROVAIR POUR EN SAVOIR PLUS! CODEVair : Livret d éd épargne monétaire rémunr munéré. Fonctionnement identique à celui d un d livret d éd épargne bancaire. Taux de rémunr munération indexé

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE POUR MES TRAVAUX D ÉCONOMIE D ÉNERGIE

GUIDE PRATIQUE POUR MES TRAVAUX D ÉCONOMIE D ÉNERGIE GUIDE PRATIQUE POUR MES TRAVAUX D ÉCONOMIE D ÉNERGIE POUR MON BUDGET, MON CONFORT ET MA PLANÈTE : JE ME LANCE, AVEC LE CRÉDIT AGRICOLE. Les travaux d éco-rénovation sont-ils vraiment rentables? À quelles

Plus en détail

Aides financières 2013

Aides financières 2013 L habitat Comprendre Aides financières 2013 Comment financer la performance énergétique de votre logement? Édition : février 2013 sommaire glossaire introduction Se donner les moyens de maîtriser l énergie.

Plus en détail

Liste et caractéristiques des équipements et matériaux éligibles au CITE

Liste et caractéristiques des équipements et matériaux éligibles au CITE À jour au 1 er janvier 2015 Liste et caractéristiques des équipements et matériaux éligibles au CITE Nature des dépenses Matériaux d isolation thermique des parois vitrées Matériaux d isolation thermique

Plus en détail

FIOUL DOMESTIQUE La rénovation thermique des maisons individuelles

FIOUL DOMESTIQUE La rénovation thermique des maisons individuelles FIOUL DOMESTIQUE La rénovation thermique des maisons individuelles Fiche conseil Édition février 2012 Source Weishaupt SOMMAIRE P 2 : Contexte, enjeux et objectifs P 3 : Le parc des maisons chauffées au

Plus en détail

TRAVAUX D AMÉLIORATION DE L HABITAT > LES QUESTIONS À SE POSER AVANT D ENTREPRENDRE DES TRAVAUX

TRAVAUX D AMÉLIORATION DE L HABITAT > LES QUESTIONS À SE POSER AVANT D ENTREPRENDRE DES TRAVAUX TRAVAUX D AMÉLIORATION DE L HABITAT > LES QUESTIONS À SE POSER AVANT D ENTREPRENDRE DES TRAVAUX TRAVAUX D AMÉLIORATION DE L HABITAT SOMMAIRE 04 ENTREPRENDRE DES TRAVAUX, QUELS AVANTAGES? 06 QUELLES AIDES

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE POUR MES TRAVAUX D ÉCONOMIE D ÉNERGIE POUR MON BUDGET, MON CONFORT ET MA PLANÈTE : JE ME LANCE, AVEC LE CRÉDIT AGRICOLE.

GUIDE PRATIQUE POUR MES TRAVAUX D ÉCONOMIE D ÉNERGIE POUR MON BUDGET, MON CONFORT ET MA PLANÈTE : JE ME LANCE, AVEC LE CRÉDIT AGRICOLE. GUIDE PRATIQUE POUR MES TRAVAUX D ÉCONOMIE D ÉNERGIE POUR MON BUDGET, MON CONFORT ET MA PLANÈTE : JE ME LANCE, AVEC LE CRÉDIT AGRICOLE. Les travaux d éco-rénovation sont-ils vraiment rentables? À quelles

Plus en détail

Note d information SER Aides publiques 2015

Note d information SER Aides publiques 2015 Note d information SER Aides publiques 2015 La loi de finances pour 2015 a été publiée au Journal Officiel. Les documents sont disponibles en cliquant sur les liens ci-dessous : http://www.legifrance.gouv.fr/affichtexte.do?cidtexte=jorftext000029988857&categorielien=id

Plus en détail

Aides financières 2012

Aides financières 2012 L habitat Comprendre? Aides financières 2012 Comment financer la performance énergétique de votre logement? Édition : avril 2012 sommaire glossaire introduction Se donner les moyens de maîtriser l énergie.

Plus en détail

Diagnostic de performance énergétique logement (6.2)

Diagnostic de performance énergétique logement (6.2) N : 2278 / 1 Réf. Ademe : 1535V2001510H Référence du logiciel validé : Imm PACT DPE Version 7A Valable jusqu au : 01/05/2025 Type de bâtiment : Appartement (Lots 55,43) Année de construction : avant 1948

Plus en détail

1 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT ARRÊTÉ

1 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT ARRÊTÉ 1 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT NOR : SOCU 00611881A ARRÊTÉ relatif au diagnostic de performance énergétique pour les bâtiments existants proposés à

Plus en détail

Comprendre la réglementation thermique 2012 (RT2012)

Comprendre la réglementation thermique 2012 (RT2012) Comprendre la réglementation thermique 2012 (RT2012) Sommaire 1 Un engagement fort du Grenelle de l environnement 1 Calendrier et champ d application 2 Les nouveautés 3 Les exigences 9 Les quatre niveaux

Plus en détail

Fiche d application. 7 octobre 2013 1.0

Fiche d application. 7 octobre 2013 1.0 MINISTÈRE DE L ÉGALITÉ DES TERRITOIRES ET DU LOGEMENT MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L ÉNERGIE Diagnostic de Performance Energétique Fiche d application Date Version 7 octobre

Plus en détail

Aides financières 2014. Comment financer la performance énergétique de votre logement?

Aides financières 2014. Comment financer la performance énergétique de votre logement? Aides financières 2014 Comment financer la performance énergétique de votre logement? Édition : janvier 2014 sommaire glossaire introduction Se donner les moyens de maîtriser l énergie. 3 À savoir avant

Plus en détail

Jean-Yves RICHARD ADEME

Jean-Yves RICHARD ADEME «Matériau de structure,isolant et biocombustible, le bois, une matière au service de la construction durable» - le 12 janvier 2009 Les enjeux environnementaux du bâtiment Jean-Yves RICHARD ADEME Le réchauffement

Plus en détail

Diagnostic de Performance énergétique

Diagnostic de Performance énergétique Diagnostic de Performance énergétique Le diagnostic de performance énergétique (DPE) renseigne sur la performance énergétique d'un logement ou d'un bâtiment, en évaluant sa consommation d'énergie et son

Plus en détail

PLACER LES ÉNERGIES RENOUVELABLES AU CŒUR DU BÂTIMENT ET COMBATTRE LA PRÉCARITE ÉNERGÉTIQUE

PLACER LES ÉNERGIES RENOUVELABLES AU CŒUR DU BÂTIMENT ET COMBATTRE LA PRÉCARITE ÉNERGÉTIQUE PLACER LES ÉNERGIES RENOUVELABLES AU CŒUR DU BÂTIMENT ET COMBATTRE LA PRÉCARITE ÉNERGÉTIQUE Contribution du SER au Plan de performance énergétique des logements 2 ( ) «La rénovation thermique des logements

Plus en détail

Profitez au mieux de votre logement économe en énergie. Bâtiment basse consommation. Ce qu il faut savoir et comment vous adapter

Profitez au mieux de votre logement économe en énergie. Bâtiment basse consommation. Ce qu il faut savoir et comment vous adapter CONSEILS AUX PARTICULIERS Bâtiment basse consommation Profitez au mieux de votre logement économe en énergie Ce qu il faut savoir et comment vous adapter Que vous apporte un bâtiment économe en énergie?

Plus en détail

maîtrisez l énergie avec la crea choisir une énergie renouvelable www.la-crea.fr en partenariat avec

maîtrisez l énergie avec la crea choisir une énergie renouvelable www.la-crea.fr en partenariat avec maîtrisez l énergie avec la crea en partenariat avec ESPACES INFO énergie choisir une énergie renouvelable qu est-ce qu une énergie rénouvelable? Depuis deux siècles, l utilisation très importante des

Plus en détail

L individualisation des frais de chauffage

L individualisation des frais de chauffage L habitat collectif COMPRENDRE L individualisation des frais de chauffage Répartir les frais en fonction des consommations des logements Édition : février 2014 sommaire glossaire introduction Répartir

Plus en détail

Service des Affaires Economiques

Service des Affaires Economiques Réf. > BI 8469 Paris, le 31mars 2009 De > Service des Affaires Economiques Rappel > Groupe /Rubrique > Les annexes sont à consulter, soit dans la base documentaire de l Intranet accessible à tous les membres

Plus en détail

ECO PRET A TAUX ZERO. Mode d emploi de l éco-prêt à taux zéro mis en place par la loi de finances 2009 en application du Grenelle de l environnement

ECO PRET A TAUX ZERO. Mode d emploi de l éco-prêt à taux zéro mis en place par la loi de finances 2009 en application du Grenelle de l environnement 6 rue Georges Cuvier BP 1 67610 LA WANTZENAU Tél. : 03 88 10 37 07 Fax : 03 88 10 37 00 Date :MAI 2009 Secrétaire Général : Vanessa DIAS Destinataires : Stés section METALLERIE (convention Bâtiment) Méca

Plus en détail

Les aides financières

Les aides financières Guide Pratique Les aides financières Travaux d amélioration et d entretien L HABITAT RÉCONCILIONS PROGRÈS ET ENVIRONNEMENT TRAVAUX D AMÉLIORATION ET D ENTRETIEN : DÉCOUVREZ LES AIDES FINANCIÈRES ET RECOMMANDATIONS

Plus en détail

Le bois, la première des énergies renouvelables

Le bois, la première des énergies renouvelables Le bois, la première des énergies renouvelables Chiffres clés du bois-énergie en France La France dispose de l un des plus importants massifs européens avec une forêt qui couvre près de 1/3 du territoire

Plus en détail

Je découvre. La Réglementation Thermique (RT) Règlementation thermique des bâtiments existants RT existant

Je découvre. La Réglementation Thermique (RT) Règlementation thermique des bâtiments existants RT existant La Réglementation Thermique (RT) De quoi s agit-il? La réglementation thermique définit les niveaux obligatoires de performance énergétique à atteindre pour la globalité d un bâtiment, en termes de consommations

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS N 41 DU 4 AVRIL 2012 DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES 5 B-18-12 INSTRUCTION DU 2 AVRIL 2012 IMPOT SUR LE REVENU. CREDIT D IMPOT POUR DEPENSES D EQUIPEMENT DE L HABITATION

Plus en détail

La Région met en œuvre un prêt bonifié pour la rénovation énergétique des logements

La Région met en œuvre un prêt bonifié pour la rénovation énergétique des logements Lundi 24 juin 2013 La Région met en œuvre un prêt bonifié pour la rénovation énergétique des logements Service de Presse 04 67 22 81 31 /// 04 67 22 80 47 presse-region@cr-languedocroussillon.fr Convaincue

Plus en détail

Réchauffons-nous efficacement! N utilisons plus les cheminées ouvertes!

Réchauffons-nous efficacement! N utilisons plus les cheminées ouvertes! Réchauffons-nous efficacement! N utilisons plus les cheminées ouvertes! Ha! Une bonne flambée pour se réchauffer! Nos habitudes Oui! Mais avec un foyer performant ou labellisé Flamme Verte 5 étoiles! On

Plus en détail

DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE

DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE RAPPORT N 448-2033LOC0707PE48 ETABLI EN UN EXEMPLAIRE ORIGINAL LE 26/10/2009 ET VALABLE DIX ANS DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE Ce rapport comprend 5 pages et 3 pages en annexe, il ne peut être utilisé

Plus en détail

Émissions de gaz à effet de serre (GES) pour le chauffage, la production d eau chaude sanitaire et le refroidissement

Émissions de gaz à effet de serre (GES) pour le chauffage, la production d eau chaude sanitaire et le refroidissement SDH - SARL n 23 Avenue Gambetta 17100 Saintes Tél. : 05 46 97 61 34 - Fax : 05 46 97 26 30 N SIREN : 504 761 248 Compagnie d assurance : Generali Assurances n AL169975 Diagnostic de performance énergétique

Plus en détail

Récapitulatif de l audit énergétique de la copropriété 1 relais de la Poste à RANTIGNY 25/11/13

Récapitulatif de l audit énergétique de la copropriété 1 relais de la Poste à RANTIGNY 25/11/13 Récapitulatif de l audit énergétique de la copropriété 1 relais de la Poste à RANTIGNY 25/11/13 Récapitulatif du l audit énergétique de RANTIGNY 1 Sommaire I. Introduction... 3 II. Visite du site... 4

Plus en détail

A savoir - Modification des exigences concernant les nouvelles constructions

A savoir - Modification des exigences concernant les nouvelles constructions ULC Artikel März 2015 A savoir - Modification des exigences concernant les nouvelles constructions 1. Modification règlementaires À partir du 1 janvier 2015 les nouvelles constructions se rapprocheront

Plus en détail

ÉCO-RÉNOVER EN TOUTE SIMPLICITÉ

ÉCO-RÉNOVER EN TOUTE SIMPLICITÉ ÉCO-RÉNOVER EN TOUTE SIMPLICITÉ Mieux maîtriser les enjeux de la construction et de la rénovation durables Engagé dans une démarche éco-volontaire depuis ses débuts, Raboni lance le programme R+. Son objectif

Plus en détail

ANDRÉ GRAFF. Diagnostics Immobiliers Plomb. Amiante. Termites. Loi Carrez. D.P.E. Gaz.

ANDRÉ GRAFF. Diagnostics Immobiliers Plomb. Amiante. Termites. Loi Carrez. D.P.E. Gaz. Diagnostic de performance énergétique logement (6.1) N : Rodin 627 Valable jusqu au : 26/07/2022 Type de bâtiment : Logement collectif Année de construction : 2009 Surface habitable : 58.50 m 2 Adresse

Plus en détail

Aides financières 2014. Comment financer la performance énergétique de votre logement?

Aides financières 2014. Comment financer la performance énergétique de votre logement? Aides financières 2014 Comment financer la performance énergétique de votre logement? Édition : mars 2014 sommaire glossaire introduction Se donner les moyens de maîtriser l énergie. 3 À savoir avant de

Plus en détail

Choisir un professionnel compétent

Choisir un professionnel compétent L habitat Choisir un professionnel compétent COMPRENDRE Pour des bâtiments économes en énergie Édition : février 2015 sommaire glossaire introduction Faites appel à des professionnels compétents... 3 Des

Plus en détail

DPE OU AUDIT ENERGETIQUE, QUELLES DIFFÉRENCES?

DPE OU AUDIT ENERGETIQUE, QUELLES DIFFÉRENCES? DPE OU AUDIT ENERGETIQUE, QUELLES DIFFÉRENCES? DOSSIER N 5 MARS 2013 DPE OU AUDIT ENERGETIQUE, QUELLES DIFFERENCES? POURQUOI RÉALISER UN DPE? Qui réalise un DPE? Le Diagnostic de Performance Energétique

Plus en détail

40 ECO-CONSEILS 7 fiches pour une consommation annuelle d énergie plus légère.

40 ECO-CONSEILS 7 fiches pour une consommation annuelle d énergie plus légère. «Consommer moins en consommant mieux» 40 ECO-CONSEILS 7 fiches pour une consommation annuelle d énergie plus légère. Maîtriser notre consommation en électricité, c est nous engager à adopter des gestes

Plus en détail

Bilan des émissions de Gaz à effet de serre - des préfectures et des sous-préfectures de Basse-Normandie. Année 2012. Ministère de l Intérieur

Bilan des émissions de Gaz à effet de serre - des préfectures et des sous-préfectures de Basse-Normandie. Année 2012. Ministère de l Intérieur Bilan des émissions de Gaz à effet de serre - des préfectures et des sous-préfectures de Basse-Normandie Année 2012 Ministère de l Intérieur 1 Sommaire Sommaire...2 Cadre général...3 1/ Description de

Plus en détail

D i a g n o s t i q u e u r I m m o b i l i e r Tél. 04 94 19 18 39 Port. 06 60 96 06 83 Fax 04 94 19 22 50

D i a g n o s t i q u e u r I m m o b i l i e r Tél. 04 94 19 18 39 Port. 06 60 96 06 83 Fax 04 94 19 22 50 A DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE Logement (6.2) Décret n 2006-1114 du 5 septembre 2006, Décret n 2006-1147 du 14 septembre 2006, Arrêtés du 15 septembre 2006 INFORMATIONS GENERALES N de rapport

Plus en détail

FRANCE : Towards Nearly Zero Energy Building

FRANCE : Towards Nearly Zero Energy Building FRANCE : Towards Nearly Zero Energy Building Bruxelles - 13 avril 2011 David JUIN Chef de projet réglementation thermique Ministère de l écologie, du développement durable, des transports et du logement

Plus en détail

La maison gaz naturel basse consommation

La maison gaz naturel basse consommation La maison gaz naturel basse consommation Construction individuelle neuve Pourquoi opter pour une maison basse consommation au gaz naturel? Vous êtes au cœur d un projet important : la construction d une

Plus en détail

Les Champs Elysées. 80 Avenue Jean Jaurès - 30000 NÎMES

Les Champs Elysées. 80 Avenue Jean Jaurès - 30000 NÎMES Diagnostic de performance énergétique Une information au service de la lutte contre l effet de serre (6.3.a bis) Bâtiment à usage principal de bureau, d'administration ou d'enseignement Valable jusqu au

Plus en détail

Réseau de chaleur Cantagrelh. Commune d Onet-le-Château

Réseau de chaleur Cantagrelh. Commune d Onet-le-Château Réseau de chaleur Cantagrelh Commune d Onet-le-Château Maître d ouvrage : Mairie d Onet-le-château 12, rue des Coquelicots BP 5-12850 Onet le Château Télécopie : 05 65 78 00 91 - www.onet-le-chateau.fr

Plus en détail

Atelier. Outils de mesure et de diagnostic. Espace INFO ÉNERGIE Nancy Grands Territoires nancygrandsterritoires@eie-lorraine.fr

Atelier. Outils de mesure et de diagnostic. Espace INFO ÉNERGIE Nancy Grands Territoires nancygrandsterritoires@eie-lorraine.fr Atelier Outils de mesure et de diagnostic Espace INFO ÉNERGIE Nancy Grands Territoires nancygrandsterritoires@eie-lorraine.fr Sommaire Comment mesurer et diagnostiquer : 1) La qualité de l air intérieur

Plus en détail

prêt bonifié pour la rénovation énergétique des logements

prêt bonifié pour la rénovation énergétique des logements environnement prêt bonifié pour la rénovation énergétique des logements Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager RENOV LR, le prêt bonifié

Plus en détail

CRÉDIT D IMPÔT LES GRANDS PRINCIPES. Un crédit d impôt : pourquoi? AVANT-PROPOS. Un crédit d impôt : comment? Un crédit d impôt : dans quels cas?

CRÉDIT D IMPÔT LES GRANDS PRINCIPES. Un crédit d impôt : pourquoi? AVANT-PROPOS. Un crédit d impôt : comment? Un crédit d impôt : dans quels cas? Mise à jour mars 2006 CRÉDIT D IMPÔT LES GRANDS PRINCIPES AVANT-PROPOS Le crédit d impôt en faveur des économies d énergie et du développement durable constitue une triple opportunité : Il offre à l utilisateur

Plus en détail

Energies renouvelables

Energies renouvelables ÉNERGIES RENOUVELABLES S ÉQUIPER À DOMICILE SANS SE FAIRE PIÉGER... Qu est ce qu une énergie renouvelable? Penser d abord économies d énergie. Produire de l énergie chez soi. Pourquoi? Comment? LES CAPTEURS

Plus en détail