Centre MEDEM-Arbeter Ring. Centre MEDEM-Arbeter Ring

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Centre MEDEM-Arbeter Ring. Centre MEDEM-Arbeter Ring"

Transcription

1 Centre MEDEM-Arbeter Ring Centre MEDEM-Arbeter Ring Université Populaire Medem 2011 n avril Centre MEDEM Arbeter-Ring. 52 rue René Boulanger Paris. Tél. : Site :

2 EDITORIAL De quoi notre quotidien est-il construit? De craintes et d espoirs, de colères et de menues satisfactions, est bâti notre quotidien. Colères. Aux incohérences de la politique gouvernementale du coup par coup fronde des magistrats, irritation des policiers, malaise des enseignants, indignation des diplomates jouant l émotion pré-électorale plutôt que le courage d une rationalité assumée, répond un vent de révolte lointain. Ironie. Arrogance. Cet «appel *lancé+ à tous ceux qui dans le monde croient aux valeurs de tolérance, de liberté, de démocratie et d'humanisme, à tous ceux qui sont persécutés par les tyrannies et par les dictatures, à tous les enfants et à toutes les femmes martyrisés dans le monde pour leur dire que la France sera à leurs côtés, qu'ils peuvent compter sur elle.» n engage que ceux qui y croient. 1 Kouchner, Rama Yade se sont roussi les doigts en accueillant Khadafi ; Michèle Alliot-Marie, Boris Boillon se sont disqualifiés en Tunisie. Ce dernier, le nouvel ambassadeur de Tunisie, affirmait sur Canal+ en novembre 2010 : «Kadhafi a été un terroriste, il ne l est plus, il a fait son autocritique. ( ) Dans sa vie, on fait tous des erreurs et dans sa vie, on a tous droit au rachat». Craintes. Espoirs. La déclaration de JCall est-elle plus réaliste? : «Les nouveaux pouvoirs de transition à Tunis et au Caire sont d abord préoccupés du bien être de leur peuple et ne sont pas des va-t-en-guerre. Citoyens européens, juifs, nous ne pouvons que nous réjouir de cette évolution du monde arabe qui reprend confiance en lui-même et désire rejoindre avec fierté la grande famille des démocraties. Les risques de dérapage et de dévoiement existent, mais le pire des risques est l immobilisme. C est le moment pour Israël de tendre la main aux mouvements démocratiques qui secouent le monde arabe pour chercher avec eux les voies de la paix.». Nous en débattrons le 15 mars, en accueillant Alexandre ADLER pour nous entretenir des révolutions arabes qui bousculent les dictatures établies, révélant en creux que les démocraties du Moyen-Orient, toutes perfectibles, sont de rares oasis de liberté dans un archipel de cyniques tyrannies. Quelques jours plus tard, le 20 mars, l ensemble des huit organisations qui composent le Rajel feront une présentation de leurs motivations, à l ensemble des adhérents des différents mouvements. Rappelons que le «préambule» est disponible sur le site du Medem et sur celui du Rajel. Menues satisfactions. En voici quelques unes : entendre le discours de ces jeunes femmes pétillantes d intelligence que sont Agnès DESARTHE et Karine TUIL; saluer le retour de François ARDEVEN, guide du midrash laïque ; se réjouir avec GROBMAN dans son spectacle sur Woody ALLEN ; écouter Boualem SANSAL évoquer son destin et celui de l Algérie ; réfléchir sur Marx et les Juifs ; s émerveiller devant la créativité des artistes juifs de l École de Paris ; se retrouver pour commémorer un instant douloureux de fierté lors de la Commémoration du Soulèvement du Ghetto de Varsovie le 19 avril à la Mairie du X ème arrondissement. 2 Un autre motif de satisfaction est la sortie du n 1 de la revue «De vive voix» (voir p.20-21) qui concrétise une année de conférences de l Université populaire Medem ainsi que la nouvelle exposition «A mol is geven» ( p.10) sur les contes juifs. Se réapproprier continûment une mémoire collective 3 en gardant les yeux ouverts sur le monde, c est la tâche que le Centre Medem s est fixée et qu il entend conserver. Jugez-en par vous-même en vous rendant au 52 rue René Boulanger. Léopold BRAUNSTEIN Président du Centre Medem Arbeter Ring 1 On aura reconnu un extrait du discours du président français élu en mai La commémoration du Soulèvement des combattants du ghetto de Varsovie organisée par le CRIF au Mémorial de la shoah, rue Geoffroy-l'Asnier, aura lieu le jeudi 14 avril 2011 à 17 heures 30 en présence des ambassadeurs de Pologne et d Israël. Salomon BIELASIAK, représentant du Centre Medem, y prendra la parole en yiddish. 3 Dimanche 6 mars à 15h, une présentation des travaux de restauration et de numérisation de la collection des journaux yiddish Unzer Shtime réalisés sous l'égide de la bibliothèque du CDJC sera présentée au Mémorial de la Shoah, salle de lecture B. La collection de Unzer Shtime a été confiée à la bibliothèque du Mémorial de la Shoah par le Centre Medem- Arbeter Ring qui en conserve un double numérisé. Quelques invitations sont encore disponibles. Contacter le

3 RENCONTRE-DÉBAT Samedi 05 mars 2011 à 15h30 N e plus être considéré comme des cellules cancéreuses mais comme des personnes, c'est la demande de patients atteints de cancer. Et si les derniers chiffres de la mortalité indiquent une baisse de 22 % chez l'homme et de 14 % chez la femme en vingt ans, selon un rapport de l'institut national du cancer (INCa), le cancer reste la première cause de mortalité chez l'homme et la deuxième chez la femme. Au cours de ces centaines de consultations auxquelles il a assisté, Antoine Spire constate «la mort de la clinique, du soin que l'on donne au malade». «J'ai constaté une grande lacune», déplore-t-il. Beaucoup de patients ne se sentent pas écoutés, Le malade est-il une personne? et nombreux sont ceux qui se tournent vers les médecines parallèles (acupuncture, homéopathie...). «Il n'y a pas que les malades qui manifestent leur insatisfaction», insiste Antoine Spire. [ ] «Je plaide pour une nouvelle impulsion du travail en sciences humaines articulé avec la médecine la plus performante.» [ ]. C'est pour Antoine Spire «une révolution dans la réflexion et la pratique des équipes de cancérologie invitées à retourner à la clinique, à l'art médical individualisé, sans rien perdre de ses avancées technologiques». Extrait d un article de Pascale SANTI (Le Monde) Antoine SPIRE a été journaliste de presse et de radio, Directeur du département recherche en sciences humaines de l'institut national du cancer. Il est animateur/coordonnateur de colloques et de rencontres culturelles nationales ; animateur de «Tambour Battant» sur la chaîne Cinaps TV de la TNT Ile de France ; responsable éditorial aux Editions du Bord de l Eau et collabore à de nombreuses revues. Présentation Jacques DUGOWSON 06 et 20 mars à 10h30 Histoire du mouvement ouvrier juif C ette série de 4 exposés de Henri MINCZELES retrace l histoire du mouvement ouvrier juif depuis ses origines aux alentours de 1860 jusqu à l aube du XXI ème siècle. Dans le cadre de l Université Populaire MEDEM, ces exposés traiteront des diverses tendances du judaïsme ouvrier : bundisme, communisme, anarchisme, sionisme de gauche, syndicalisme. 06/02 Le socialisme juif, des origines à /4 20/02 De la création du Bund à la «Grande lueur à l'est» 2/4 06/03 L'entre-deux-guerres : la montée des périls 3/4 20/03 La Shoah, reconstruction, devenir 4/4 Chaque séance dure deux fois 45 min avec un entracte/café/thé/gâteaux. Les actes seront publiés environ 1 an après dans le revue de Vive Voix. PAF 3

4 RENCONTRE-CAFÉ-LITTÉRAIRE Mardi 08 mars 2011 à 20h30 Agnès DESARTHE Karine TUIL Deux voix féminines juives dans la littérature française Traductrice, commentatrice et écrivain, née dans une famille où l'on parlait arabe, russe et yiddish, Agnès DESARTHE, après des études de lettres d'anglais à Normale Sup, a traduit Lois Lowry, Chaïm Potok et Cynthia Ozick. En 1991, elle publie son premier livre pour enfants, Je ne t'aime pas Paulus qui sera suivi d une vingtaine d autres. Ses romans pour «adultes» auront autant de succès. Un secret sans importance obtiendra le prix du Livre Inter en Née à Paris en 1972, Karine TUIL a abandonné sa thèse de droit portant sur la Réglementation des campagnes électorales dans les médias pour se consacrer à l'écriture. Auteur de huit romans parmi lesquels Tout sur mon frère (2003), Quand j étais drôle (2005), Douce France (2007) et La Domination (2008), tous publiés chez Grasset, elle vient de publier Six mois, six jours qui retrace le destin de Juliana Kant, héritière d'une des plus grosses fortunes d'allemagne... et du passé qui s y rattache. Présentation Lise AMIEL-GUTMANN PAF 4

5 FILM DE VOYAGE Samedi 12 mars 2011 à 15h30 D Istanbul D Un film de Charles BAGÈS Le voyage, organisé du 1 er au 12 octobre 2010 par le Centre Medem et l association Valiské, a conduit les participants sur les traces des communautés juives anciennes et actuelles. D Istanbul à Odessa, en passant par la Crimée, le film de 50 min, retrace les péripéties d un voyage riche en découvertes et en émotions. Présentation Charles BAGÈS Odessa! à SÉMINAIRE ANNUEL Dimanche 13 mars et 10 avril 2011 à 10h Mais comment empoigne-t-on le désert? Il faut trouver le chemin entre un amour excessif de l exil et l empressement, ouvrir la brèche entre ceux qui y sentent, hors de la cité, de l organisation des liens, la présence privilégiée du Divin, et ceux qui «malgré tout», les déjà sionistes, sans Dieu même, se lancent à l assaut du territoire promis. On veut cette année s attarder, comme au ralenti, sur la donation de la loi elle-même. On reprendra l énigme du «nous ferons et nous Midrash Laïque par François ARDEVEN Deux années d étude ne peuvent épuiser l histoire et la vocation de Moïse. On a voulu inscrire d abord Moïse dans son temps, dans une Egypte à peine revenue de sa furie anti-asiatique, antisémite, dans un régime aux accents bureaucratiques et concentrationnaire. Devant l homme qu on blesse, il est celui qui s avance, qui «sort» vers son frère, et, parce qu il doit y fuir, fait du désert la condition de la parole. entendrons», du naassé vanichma, leçon fondamentale qui organise dans son fond tout l enseignement talmudique d Emmanuel Levinas. On lira les commandements, les paroles comme dit strictement l hébreu, moment historique, où, dans le silence des bêtes qui attendent dans le silence, comme le rapporte le oui de l Homme, s ouvre l effraction de la Loi. L enseignement de l année s appuiera comme à l accoutumée sur la littérature midrachique traditionnelle, sur les commentaires contemporains. On lira à l occasion quelques textes peu connus de Nehama Leibowitz, la savante sœur du fameux philosophe israélien. L hébreu n est pas requis et les leçons entre elles possèderont une certaine indépendance. PAF 5

6 CONFÉRENCE-DÉBAT : QUESTION D ACTUALITÉS Mardi 15 mars 2011 à 20h20 Les révolutions arabes Commentaires d Alexandre ADLER D an s l e c a d r e d e s QUESTIONS D'ACTUALITE, organisées régulièrement par le Centre MEDEM pour décrypter le monde complexe dans lequel chacun se débat, nous vous invitons à rencontrer et débattre avec l essayiste Alexandre ADLER. Il fera le point et livrera ses analyses sur les révoltes populaires qui se sont propagées dans le monde arabe cet hiver en Tunisie, qui ont gagné l'égypte, puis le Yémen, l Algérie, la Lybie... Les points communs, les différences entre les pays arabes et les pays perses ou turcs, le rôle des armées, le rôle des mouvements islamistes, l'espoir démocratique, le sort des traités de paix au Proche-Orient, le jeu américain, européen, iranien, toutes les facettes de ces évènements, analogues selon certains à la chute du Mur de Berlin, seront passées au crible. Alexandre ADLER est directeur scientifique de la chaire de géopolitique de l'université Paris-Dauphine. Journaliste, éditorialiste, essayiste, spécialiste de géopolitique, il est l'auteur de nombreux livres dont Rendez-vous avec l'islam (Ed. Grasset, 2005). Débat animé par Jacques DUGOWSON PAF 6

7 SPECTACLE Samedi 19 mars 2011 à 20h30 Auditorium du centre MEDEM Gérard GROBMAN présente son nouveau spectacle humoristique et musical P O U R I M Spécial WOODY ALLEN Réservation obligatoire «Non seulement Dieu n existe pas, mais essayez de trouver un plombier le week-end! Après le succès de son spectacle venu du Yiddishland : Je ne parlerai qu en présence de ma vodka!, Gérard Grobman invite à plonger dans l univers du génial Woody Allen et s en donne à cœur joie dans les décalages les plus loufoques de notre quotidien. Entre textes et chansons, il est accompagné dans des Standards de Jazz rétros par le pianiste Christian MESMIN et le «multi-soufflant» Pierre WEKSTEIN. Gérard GROBMAN fait partie de ces comédiens qui savent faire rire avec talent. Il a joué sous la direction de Giorgio Strehler, Jérôme Savary, Jean-Luc Boutté et G.Garran, du théâtre Antoine à la Comédie Française, du Châtelet à Mogador, Chaillot Retrouvez-le sur son site : PAF 7

8 INAUGURATION Dimanche 20 mars 2011 à 14h30 Présentation du rajel La présentation «officielle» du auprès des adhérents des différentes associations qui le composent aura lieu le dimanche 20 mars 2011 à 14h30 au Centre Medem, 52 rue René Boulanger Paris. M République. Quel espace pour une laïcité juive? 14h00 14h30 14h30 15h30 15h30 16h30 16h30 17h00 17h00 17h45 Accueil des participants Présentation du Rajel Table ronde Questions Spectacle : Les Shpilkes Le programme définitif sera diffusé sur le site du Rajel : Le raj E L est composée des organisations suivantes : CONCERT KLEZMER Dimanche 3 avril 2011 à 15h La Mairie de Deauville en partenariat avec DPCJ et le Centre Medem THÉÂTRE DU CASINO BARRIÈRE présente L e célèbre groupe américain «The Klezmatics» tiendra deux concerts : le samedi 2 avril et le dimanche 3 avril 2011 à Deauville. Le concert du 2 avril est d'ores et déjà complet mais il reste quelques places le 3 avril à 15 heures, pour venir écouter ces six musiciens et chanteurs, juifs et non-juifs, qui retranscrivent les rythmes communicatifs et les mélodies jubilatoires d une musique populaire et festive, ancrée dans une modernité musicale. Pour réserver vos places, contactez l association à l adresse suivante : ou Salomon BIELASIAK au Théâtre du Casino Barrière, 2 rue Edmond Blanc DEAUVILLE PAF 8

9 RENCONTRE-DÉBAT CYCLE 2/3 Mardi 22 mars 2011 à 20h30 2/3 Dans le cadre du cycle sur témoins et témoignages Annette WIEVIORKA Le livre de Yannick HAENEL, Jan KARSKI, a provoqué une polémique au sujet du témoin, du témoignage, de sa restitution et de son utilisation. Le peuple juif, peuple témoin de l'avènement du monothéisme, se trouve concerné au plus haut point par cette thématique. Ainsi, dans la liturgie, chaque Juif à Pessah, témoigne de sa propre sortie d'égypte dans son «Ici et maintenant». Pour éclairer ces problématiques qui tournent autour de la valeur de «vérité» de la parole d'un sujet, rapportée par un autre, nous envisageons d analyser la place du témoin et du témoignage suivant trois aspects : psychanalytique, historique, midrashique. A u cœur du génocide, nombreux furent ceux qui portèrent témoignage, sans survivre à leurs écrits. Aujourd'hui, enregistrer son témoignage devant une caméra ou le présenter dans les collèges et lycées relève d'un véritable impératif social. Comment se construit la mémoire d'un événement tragique? Comment a évolué en un demi-siècle la figure du témoin? Qu'en est-il des rapports, parfois conflictuels, qu'entretiennent aujourd'hui historiens et témoins, en particulier lorsque la justice s'en mêle? Cette seconde séance accueille Annette WIEVIORKA. Présentation Emile RAFOWICZ Directrice de recherche au CNRS, Annette WIEVIORKA a été membre de la Mission d'étude sur la spoliation des biens des Juifs de France. Elle continue à être membre de nombreuses institutions dont le Conseil supérieur des Archives, la commission Histoire de la FMS (Fondation pour la Mémoire de la Shoah). Elle est l'auteur de nombreux articles et ouvrages sur l'histoire des Juifs au XX ème siècle, sur la Shoah et sa mémoire, notamment «Déportation et génocide», «L' Ère du témoin» et «Auschwitz expliqué à ma fille», traduit dans une douzaine de langues. PAF 9

10 EXPOSITION Samedi 26 mars 2011 à 15h30 A mol iz geven... Les contes populaires juifs Il était une fois Ainsi commencent les contes du monde ashkénaze et sépharade, tout comme la plupart des contes du monde entier. Et comme partout dans le monde, il y est question de foi, de doute, de trahison, d espoir, de rédemption Cette exposition a pour objet de poser des questions sur le folklore juif : en quoi est-il unique, en quoi ne l est-il pas? Quelle pensée juive véhicule-t-il? Quelle vision de la société? Quelle vision de l être humain? Le propos est illustré avec des papiers découpés placés en fond, ancien art populaire juif et par les œuvres de nombreux illustrateurs et dessinateurs. A vous de les saisir, de vous les approprier, de les raconter à votre tour Pour leur éviter de sombrer dans l oubli. 10

11 RENCONTRE-DÉBAT Mardi 29 mars 2011 à 20h30 Entretien avec Boualem SANSAL autour de son livre Le village de l Allemand C e livre raconte la découverte de la véritable identité de leur père par deux Algériens, les frères Schiller, à la suite du massacre en 1994, par le GIA, de leurs parents et d une partie de la population du village d Aïn Deb, près de Sétif. Ils découvrent que ce père, qui jouissait du titre prestigieux de moudjahid, avait un passé de nazi. A partir d une histoire authentique, ce roman relie trois épisodes dissemblables et pourtant proches : la Shoah, la sale guerre des années 90 en Algérie, la situation des banlieues françaises. Sur un sujet aussi délicat, Boualem Sansal offre une réflexion d une grande profondeur et d une sincérité bouleversante. Le livre a obtenu le Grand Prix RTL-Lire 2008 et le Grand Prix SGDL du roman C est le septième livre de Boualem Sansal, après Le Serment des Barbares, 1999 (Prix du premier roman) ; L enfant fou de l arbre creux, 2000 (Prix Michel Dard 2001) ; Dis-moi le paradis, 2003 ; Harraga, 2005 ; Poste restante : Alger ; Lettre de colère et d espoir à mes compatriotes, 2006 ; Petit éloge de la mémoire, quatre mille et une années de nostalgie, Boualem SANSAL Ecrivain algérien, il a une formation d'ingénieur et un doctorat d'économie. Il a été enseignant, consultant, chef d'entreprise et haut fonctionnaire au Ministère de l'industrie algérien. En 2003, il est limogé pour ses prises de positions critiques contre le pouvoir en place, particulièrement contre l'arabisation de l'enseignement. Il affirme sa liberté sur l histoire, la religion, les événements. Son livre, le village de l Allemand, lui a valu un torrent d insultes et même des menaces de mort. Présentation Pierre AÏACH PAF 11

12 CONFÉRENCE-DÉBAT Mardi 05 avril 2011 à 20h30 Marx, les Juifs et les droits de l homme «Son destin historique était inscrit dans l'idéal même» L es historiens et les philosophes qui ont travaillé sur la catastrophe communiste, sur les crimes du stalinisme, n'ont jusqu'à présent pas imputé à Marx et à sa pensée la responsabilité première et directe des faits advenus dans les régimes du socialisme réel. Dans ce livre «iconoclaste», André SENIK aborde de front cette question tabou. «Depuis Sur la question juive (1843), Karl Marx oppose «l'émancipation humaine» qu'il prophétise, à «l'émancipation politique» apportée par la Déclaration des droits de l'homme de 1789, qu'il soumet à une critique radicale. Simultanément les Juifs seraient à ses yeux les principaux agents porteurs de l'aliénation dont l'humanité doit s'émanciper. Toute la pensée de Marx procédera de cette déclaration de guerre aux Juifs et aux droits de l'homme. Son destin historique était inscrit dans l'idéal même.». A. SENIK «La thèse soutenue par SENIK se décompose en deux affirmations : en premier lieu, l origine du stalinisme se trouve chez Marx, et plus précisément au cœur de la pensée de Marx, elle est repérable dans le rejet du libéralisme politique et économique et des droits de l individu au profit d une démocratie totalitaire ; en deuxième lieu, c est dans Sur la question juive que surgissent les contresens qui, repris par les adeptes du marxisme-léninisme, font passer la critique radicale des droits de l homme pour leur «dépassement» dialectique. P.A. TAGUIEFF André SENIK est agrégé de philosophie. Ancien dirigeant de l'union des Étudiants Communistes, qui était alors en opposition notoire à la ligne du PCF, et ex «soixante -huitard». Il est membre du Comité de rédaction de la revue «Le Meilleur des mondes». Présentation Jacques DUGOWSON PAF 12

13 Mardi 19 avril 2011 à 18h45 Mairie du X ème arrondissement 72 rue du Faubourg Saint-Martin M Château d Eau/Jacques Bonsergent L Union des Socialistes Juifs BUND, le CLEJ, Club Laïque de l Enfance Juive la Mairie du X ème arrondissement et le Centre MEDEM-Arbeter-Ring, vous invitent à participer à la Cérémonie commémorative du 68 ème anniversaire de l Insurrection du ghetto de Varsovie sous la présidence de Léopold BRAUNSTEIN Interventions : Rémi FÉRAUD (Maire du X éme ) Hervé BORENSZTEJN (CLEJ) Annette CISINSKI (yiddish) Léopold BRAUNSTEIN (Centre MEDEM) A l issue de la cérémonie, un film sera présenté Participation : Salomon BIELASIAK Miléna KARTOWSKI La chorale DIDL DAM dirigée par Jérémie GERSZANOWILSZ 13

14 CONFÉRENCE-DÉBAT Samedi 23 avril 2011 à 15h30 Brigitte HAUS l École de Paris Art «juif» ou art «français»? Zborowski par Modigliani Modigliani F aisant suite à une première conférence sur «Les artistes juifs dans l Avant-garde russe», Brigitte HAUS abordera la question de la création d un art spécifiquement juif dans la modernité, à Paris et à Berlin. Compte tenu de l importance de l École de Paris dans l art juif du XX e siècle, ses aspects sociologiques et ses aspects artistiques seront exposés séparément, étayés par l étude comparée d environ 80 artistes juifs originaires d Europe centrale et orientale. Dans chacune des périodes de ce courant, il convient d examiner les dates butoirs, les motivations idéologiques et historiques qui ont poussé tant d artistes vers Paris, leurs parcours, artistiques et géographiques, ainsi que les obstacles qu ils ont dû surmonter et les aides qu ils ont obtenues. Sans oublier leurs conditions de vie et de travail à Paris, les liens qu ils entretiennent entre eux et avec les autres acteurs de ce courant, ainsi que leur place sur la scène artistique parisienne et étrangère. Une des questions prédominantes est de décider si ces artistes définissent un art «juif» ou un art «français». Brigitte HAUS est Docteur en histoire de l art contemporain. Sa thèse, soutenue à Paris X-Nanterre en 2007, a mis en évidence l existence du courant artistique des lettres hébraïques dans l art contemporain. Elle a créé et tient depuis 2002 la rubrique artistique des Cahiers Bernard Lazare. Elle est intervenue le 20 janvier 2011 au Centre Medem. Présentation Vita SZTULMAN Soutine Chagall Mané-Katz Krémègne Autorportait de Zak PAF 14

15 CONFÉRENCE-DÉBAT Mardi 26 avril 2011 à 20h30 Les témoins et le témoin e livre regroupe les articles que Claude BOCHURBERG a publiés pendant 26 ans C dans «Actualité Juive» et la «Chronique des Fils et Filles» interrompue en Parallèlement à ses articles dans "Actualité Juive" et dans le Bulletin des Fils et Filles, il anime chaque semaine l émission Mémoire et Vigilance sur Radio Shalom.Il est également membre de la commission «Mémoire et Transmission» de la Fondation pour la Mémoire de la Shoah. «Grâce à Claude Bochurberg, notre mémorialiste, écrit Serge KLARSFELD des centaines d anciens déportés, orphelins de déportés, enfants cachés et militants de la mémoire, ont pu s exprimer à la radio ou grâce à ses articles.». «...j ai recueilli au sein de la «Rubrique Mémoire» d Actualité Juive, des dizaines et des dizaines de témoignages aussi bien des rescapés des camps nazis, que des orphelins de la Shoah ou des Résistants et Combattants Juifs., explique Claude Brochurberg, * + A ces hommes et ces femmes vivants ou disparus, la parole est désormais restituée à jamais, grâce à cet ouvrage-évènement, auquel s ajoute la Chronique valeureuse des FFDJF entre 2004 et Ce projet a été intégralement conçu et peaufiné par Serge Klarsfeld, qui en a eu l idée, et qu il a eu à cœur de mener à bien, afin que la voix des Témoins subsiste en regard de l Histoire. Cet ouvrage de plus de 700 pages sera présenté par Jacques DUGOWSON et Henri MINCZELES en présence de Claude BROCHURBERG et Serge KLARSFELD Présentation Jacques DUGOWSON Échos de la Bibliothèque yiddish א פקל אנגען פון דער יי דישער ביבלי אטעק e fonds yiddish de la Bibliothèque du Centre Medem reçoit L régulièrement des dons de collections privées et s'enrichit de nouveaux ouvrages, parfois rares comme une édition yiddish soviétique des Aventures du Baron de Münchhausen de Raspe, avec les illustrations de Gustave Doré. La Bibliothèque peut aussi permettre d enrichir sa propre bibliothèque car elle possède un certain nombre d ouvrages en triple, voire en quadruple exemplaire, qu elle consent à échanger contre une somme modique. N'hésitez pas à demander conseil à Erez LEVY si vous cherchez un titre particulier. Des oeuvres du peintre Benn offertes par ses légataires au Centre Medem, (reproductions de portraits, d'illustration des Psaumes, sont également accessibles. A découvrir et à acquérir auprès des bibliothécaires. Le fonds historique s'ouvre aux recherches venues de particuliers, d'étudiants, de chercheurs, mais aussi d écoles comme l'ecole Yavné dans le cadre d'une étude menée par ses élèves sur le ghetto de Łódż. Il leur a été fourni des illustrations légendées tirées des divers ouvrages disponibles au rayon «Histoire de la Shoah». Les derniers Livres du souvenir récupérés sont ceux de Czestochow, Klobutsk et Serotsk. Enfin, nous avons reçu différentes nouveautés, ornées d'illustrations originales ou d'œuvres de grands peintres, publiées au cours des dernières années en yiddish par le nouvelliste et poète germano-israélien Michoel FELSENBAUM : Benkshaft, Gezegenung mit der kamèyè et A libe nokhn toyt. On peut se les procurer auprès de Batia BAUM et d'erez LÉVY. Ces œuvres montrent que cette langue est encore présente dans la littérature d'aujourd'hui. PAF 15

16 THEATRE Vendredi 4 et 11 mars, samedi 5 et 12 mars à 19h30 Dimanche 6 et 13 mars à 15h F laubert a donc mis le doigt sur un comportement éternel de l être humain et, comme l affirment ses deux personnages, «la bêtise humaine ne disparaîtra jamais», sans se rendre compte qu ils en sont les premiers représentants. 30 rue Keller Paris M Bastille Alors, oui, Bouvard et Pécuchet sont ridicules et méprisables ; ils accusent le genre humain de leurs propres défauts, les imbéciles ce sont toujours les autres Et pourtant, leur ingénuité, leur soif de connaissances, leur besoin d absolu ont quelque chose de touchant. D après Bouvard et Pécuchet de Gustave FLAUBERT adaptation Létitia DURAND avec Hervé KERISAC et Laurent BERGER Après avoir tout raté, depuis l arboriculture jusqu à leur suicide, en passant par les expériences de physique et la compréhension philosophique du monde ; quand ils auront touché le fond du désespoir, ils deviendront enfin des hommes. Yiddish pour les artistes uite à la demande de jeunes artistes désirant enrichir leur pratique et S leur connaissance du yiddish et de la yiddishkaït, le Centre Medem Arbeter Ring, soutenu par la FMS, a inauguré un cursus de 60 heures d enseignement qui permet à une dizaine de musiciens, chanteurs klezmers, comédiens, peintres, etc., de se rendre autonome face à une partition, un dictionnaire, un tableau, une photo,... Les Inscription validées après entretien ont été closes très rapidement mais cette expérience conduite par Lise AMIEL-GUTMANN sera renouvelée l an prochain. Renseignements au KLEZMER 5 et 6 avril 2011 au Passage vers les étoiles, 17 cité Joly PARIS En concert Dernier disque «Pourquoi chantes-tu en yiddish?», je réponds que, en dehors du français, le yiddish me convient mieux que l anglais, que les textes et mélodies sont magnifiques et que, sans prétention, j ai envie de faire partager cette part de notre patrimoine européen. Curieusement, chez les Juifs et les Tsiganes, un même mot désigne en français, celui qui n est pas juif (goy) ou pas tsigane (gadjo), on l appelle un «Gentil» ; alors je dirais que si je ne sais pas où commence ma judéité, je sais où finit ma gentillesse Denis CUNIOT, n est pas un accompagnateur, c est un enveloppeur, il guette chaque phrase chantée, l habille, lui tisse un tapis, un ciel, des fenêtres qu il s empresse d ouvrir... Bruno GIRARD 16

17 KLEZMER-JAZZ Jeudi 24 et vendredi 25 mars à 20h30 Klezmer Nova en concert au Jeudi 24 mars à 20h30 et vendredi 25 mars à 20h30 Claude BRISSET : basse Philippe DALLAIS : batterie Olivier HUTMAN : piano Matthias MAHLER : trombone Yann MARTIN : trompette Michael NICK : violon Thomas SAVY : clarinettes Pierre WEKSTEIN : sax, direction musicale a musique klezmer s'est toujours nourrie des apports musicaux des régions où vivaient les musiciens klezmer. Poursuivant cette tradition, L Pierre WEKSTEIN, après 4 ans passés dans l'île de la Réunion, revient avec de nouvelles compositions pour Klezmer Nova. L album est prévu courant Sans oublier les racines du Klezmer, ce répertoire de Klezmer Nova s appuie aussi sur des rythmiques inédites dans cette musique. 8 rue de l Ermitage Paris Réservations fnac Tarifs : 12 - TR : 10 CHANT ET MUSIQUE YIDDISH 28 avril 2011 Le Cortège du Tchoulent 20h30 à l Espace KIRON Miléna 10, rue La Vacquerie Paris M Voltaire ou Philippe Auguste Miléna (KARTOWSKI), artiste en partenariat avec le Centre Medem Arbeter Ring, reprend un spectacle (conçu et réalisé par elle-même) qu elle a déjà présenté sur plusieurs scènes parisiennes ainsi qu au Centre Medem. On pourra voir ou revoir ce spectacle en avril et en mai à l Espace Kiron. Tous ceux qui l ont vue et entendue ont été saisis par son timbre exceptionnel et par sa présence musicale. Elle travaille actuellement sur un nouveau projet musical : HASSIDISH PROJECT. 17

18 Échos de la Bibliothèque française L es communautés juives les plus connues continuent de faire l'objet de publications remarquables comme, par exemple : Les Juifs, la Pologne et le communisme, le nouvel ouvrage de J.-C. SZUREK ; l'antisémitisme en Russie de Catherine II à Poutine de J.-J. Marie; Les Juifs américains d'a. KASPI ; Histoire des Américains juifs de F. S. OUZAN ; Freud, les Juifs, les Allemands de G. ZIMRA. Ces ouvrages sont disponibles à la bibliothèque, comme d autres ouvrages évoquant les Juifs de pays auxquels la recherche s'est moins intéressée : le Journal ( ) de l'écrivain juif roumain Mihail SEBASTIAN ; Hongrois et Juifs de F. FEJTÖ ; Le Moïse des Amériques de D. FRISCHER sur le Baron de Hirsch, fondateur de la judaïcité argentine ; Blida et des poussières de L. MELLER, souvenirs d'algérie entre la tradition juive nord-africaine, la culture française et le monde arabomusulman. Signalons encore Être juif à Amsterdam au temps de Spinoza, Être Juif en Chine, sur les communautés de Kaifeng et de Shanghai, Salonique et encore la Suisse pendant la Seconde Guerre mondiale (Revue d'histoire de la Shoah). Ces exemples donnent une idée de la richesse et de la diversité du fonds français qui reçoit nombre de dons et de nouveautés. Autant de raisons de fréquenter régulièrement la bibliothèque du 52, même si celle-ci n hésite pas à aller au devant de ses lecteurs à travers les différentes expositions qu elle conçoit. (Voir page 10) Mentionnons enfin deux ouvrages : Avoir 16 ans à Auschwitz. Mémoires d'un Juif hongrois, de Nicolas ROTH, membre du Comité français pour Yad Vashem et membre fidèle du Centre MEDEM et Mon histoire de Fela GELMAN, les mémoires d'une Juive polonaise ayant survécu à la Shoah en passant de cachette en cachette, traduit du yiddish par B. VAISBROT et E. LÉVY. CHORALE Didl Dam Didl Dam Didl Dam Didl Dam Voix sur Berges Juin 2010 le jeudi à 18h30 VENEZ assister gratuitement à une première séance découverte du chant yiddish polyphonique 18

19 et/ou CAVEAUX Chers amis, Brider & Schvester Keiver Caveau du Centre MEDEM-Arbeter Ring Nous prolongeons jusqu au mois d avril la souscription ouverte pour l achat d un nouveau caveau de 32 places au Cimetière Parisien de Bagneux ; les places disponibles dans les autres caveaux de l association étant toutes réservées. Les droits d entrée n ont pas été modifiés par rapport à ceux pratiqués antérieurement. Tranche d âge Individuel Couple Moins de 45 ans à 50 ans à 55 ans à 60 ans à 65 ans à 70 ans >70 ans Individuel Couple Cotisation annuelle MEDEM Individuel Couple Cotisation annuelle BSK Cependant une augmentation des tarifs sera appliquée à la fermeture de la dite souscription, en raison de la hausse importante du prix des concessions. Ce tarif ne concerne que l emplacement, à l exclusion de tous les autres frais funéraires. L acquisition de ce nouveau caveau ne se fera qu à partir du moment où nous aurons reçu 16 engagements de réservation et les chèques correspondants qui, bien entendu, ne seront encaissés qu au moment de l achat effectif. Nous nous permettons d attirer votre attention sur le fait qu actuellement les couples «mixtes» ont les plus grandes difficultés à trouver une sépulture commune, ce qui n est pas le cas dans notre association. Nous restons à votre entière disposition pour tout renseignement complémentaire, notamment sur le règlement interne du Brider & Schvester Keiver, un service qui, rappelons-le, s adresse uniquement aux membres cotisants du Centre MEDEM-Arbeter Ring Bénéficiaires : Nom : Mr. Mme. Mlle.:... Prénoms... Adresse... Date de naissance..... Tel... Mail... Nom : Mr. Mme. Mlle.:... Prénoms... Adresse... Date de naissance..... Tel... Mail... IMPORTANT : indiquer la personne susceptible de nous prévenir en cas de nécessité. Nom : Mr. Mme. Mlle.:... Prénoms... Adresse... Date de naissance..... Tel... Mail... Le règlement est à effectuer par chèque à l ordre du Centre Medem 19

20 REVUE DE L Université Populaire Medem 20

Maisons de Victor Hugo. Paris / Guernesey

Maisons de Victor Hugo. Paris / Guernesey Dans l intimité d un écrivain, place des Vosges Ouvrant sur l un des plus beaux sites parisiens, la Place des Vosges, le Maison de Victor Hugo a pour mission de maintenir vivante la mémoire de ce génie,

Plus en détail

THÉÂTRE - CINÉMA DANSE - MUSIQUE - CHANT COACHING PERSONNALISÉ ATELIERS ARTISTIQUES ENFANTS - ADOS - ADULTES

THÉÂTRE - CINÉMA DANSE - MUSIQUE - CHANT COACHING PERSONNALISÉ ATELIERS ARTISTIQUES ENFANTS - ADOS - ADULTES ATELIERS ARTISTIQUES NEUILLY SUR SEINE THÉÂTRE - CINÉMA DANSE - MUSIQUE - CHANT COACHING PERSONNALISÉ ENFANTS - ADOS - ADULTES Johanna Cohen 06 61 41 13 03 coursanna@hotmail.fr wwww.coursanna.fr LE COURS

Plus en détail

Exposition Camps d internement du Limousin (1940-1944)

Exposition Camps d internement du Limousin (1940-1944) COMMUNIQUE DE PRESSE Exposition Camps d internement du Limousin (1940-1944) Du 11 mars au 20 avril 2013 au musée Edmond-Michelet Destinés à l origine à regrouper les étrangers «indésirables», les camps

Plus en détail

ATELIER EN ARTS PLASTIQUES

ATELIER EN ARTS PLASTIQUES ACTUALITES Ateliers de sensibilisation artistique à partir de l œuvre de V. Vasarely, encadré par une médiatrice culturelle et une historienne de l art. du 6 au 8 avril 2010 de 14hà16h Public: enfants

Plus en détail

Conseil Municipal des Enfants à Thionville. Livret de l électeur et du candidat

Conseil Municipal des Enfants à Thionville. Livret de l électeur et du candidat Conseil Municipal des Enfants à Thionville Livret de l électeur et du candidat Elections du vendredi 18 novembre 2011 Mot du Maire Le Conseil Municipal des Enfants fait sa rentrée. Il joue un rôle essentiel

Plus en détail

Philippe Etchebest. A l Hostellerie de Plaisance Relais & Châteaux Hôtel Saint Emilion

Philippe Etchebest. A l Hostellerie de Plaisance Relais & Châteaux Hôtel Saint Emilion Philippe Etchebest A l Hostellerie de Plaisance Relais & Châteaux Hôtel Saint Emilion Grand Chef Relais & Châteaux Maître Cuisinier de France Meilleur Ouvrier de France 2000 Son histoire : Après un parcours

Plus en détail

SOMMAIRE. Présentation du projet 2015. Programmation 3 ème édition. Le Mot du Producteur. Informations pratiques. Demande d accréditation

SOMMAIRE. Présentation du projet 2015. Programmation 3 ème édition. Le Mot du Producteur. Informations pratiques. Demande d accréditation SOMMAIRE Présentation du projet 2015 Programmation 3 ème édition Le Mot du Producteur Informations pratiques Demande d accréditation Cher média, L Association Les Brumes, la ville de Sainte-Sigolène, Produc

Plus en détail

Un grand évènement citoyen pour le climat

Un grand évènement citoyen pour le climat Kit d accueil Bénévoles Le Village des Alternatives Un grand évènement citoyen pour le climat 26 et 27 sept. 2015, place de la République à Paris alternatiba.eu/paris La dynamique Alternatiba Le 6 octobre

Plus en détail

GRAVER LA PAIX Projet de création artistique collective dans le cadre des Rencontres de Genève Histoire et Cité Construire la Paix (14-16.05.

GRAVER LA PAIX Projet de création artistique collective dans le cadre des Rencontres de Genève Histoire et Cité Construire la Paix (14-16.05. GRAVER LA PAIX Projet de création artistique collective dans le cadre des Rencontres de Genève Histoire et Cité Construire la Paix (14-16.05.2015) LE PROJET DÉTAILLÉ Présentation générale Graver la Paix

Plus en détail

Les jeunes contre l oubli

Les jeunes contre l oubli Ici, il y a des gens qui : Fabriquent de faux-papiers, Tout en restant discrets ; Aident des enfants, Même pas pour un franc. Ils sont cachés dans les maisons, Au lieu d être dans les camps de concentration.

Plus en détail

La bibliothèque de Paris 8 : des collections originales

La bibliothèque de Paris 8 : des collections originales Partitions de la collection Ruggiero Gerlin, Bibliothèque universitaire de Paris 8 La bibliothèque de Paris 8 : des collections originales Bibliothèque Université Paris 8 Vincennes > Saint - Denis Depuis

Plus en détail

DOCUMENT L HISTOIRE DE L ÉDUCATION EN FRANCE

DOCUMENT L HISTOIRE DE L ÉDUCATION EN FRANCE 209 DOCUMENT L HISTOIRE DE L ÉDUCATION EN FRANCE Pierre Caspard Service d Histoire de l Éducation, France. En février 2013, Antoine Prost a reçu des mains du ministre de l Éducation nationale français,

Plus en détail

En UEL uniquement. Jour/ horaire. Programme. Découverte du langage musical autour du piano. Musique à l école. Création sonore et radiophonique

En UEL uniquement. Jour/ horaire. Programme. Découverte du langage musical autour du piano. Musique à l école. Création sonore et radiophonique En UEL uniquement Découverte du langage musical autour du piano Musique à l école Création sonore et radiophonique Grand débutant Acquisition des notions de base de la musique autour d un piano. Ce cours

Plus en détail

Dans nos classes. La Résistance et la Déportation dans les manuels. Classe de troisième. Les leçons : Collection. Auteurs (sous la direction de)

Dans nos classes. La Résistance et la Déportation dans les manuels. Classe de troisième. Les leçons : Collection. Auteurs (sous la direction de) Dans nos classes La Résistance et la Déportation dans les manuels Classe de troisième Les leçons : Belin, avril 2003. Eric Chaudron, Remy Knafou. Leçons La 2 guerre mondiale. * Les grandes phases de la

Plus en détail

Le journal de Blumka. Durée du spectacle 35 minutes. Interprété par Elsa Saladin Mise en Scène de Aude Macé

Le journal de Blumka. Durée du spectacle 35 minutes. Interprété par Elsa Saladin Mise en Scène de Aude Macé Le journal de Blumka Spectacle pour enfants labellisé par LE DÉFENSEUR DES DROITS à l occasion du 25ème anniversaire de la Convention internationale des droits de l enfant Interprété par Elsa Saladin Mise

Plus en détail

Pour investir dans l éducation et bâtir l avenir, versez votre ISF à l Alliance israélite universelle

Pour investir dans l éducation et bâtir l avenir, versez votre ISF à l Alliance israélite universelle Ce dessin a été offert en 2010 à l Alliance israélite universelle par Michel Kichka à l occasion de son 150 ème anniversaire Pour investir dans l éducation et bâtir l avenir, versez votre ISF à l Alliance

Plus en détail

Les musiciens : Frédérique REZZE Clarinette. Véronique SOUBRE-LANABERE Violon et chant. Pascale PAULY Accordéon, piano et chant

Les musiciens : Frédérique REZZE Clarinette. Véronique SOUBRE-LANABERE Violon et chant. Pascale PAULY Accordéon, piano et chant Les musiciens : Frédérique REZZE Clarinette Véronique SOUBRE-LANABERE Violon et chant Pascale PAULY Accordéon, piano et chant Bruno PAULY Guitare et piano Spectacle «traces» Myspace yiddishka.htm Création

Plus en détail

Offrez un avenir international à vos enfants

Offrez un avenir international à vos enfants E I B : UNE ECOLE INTERNATIONALE BILINGUE MATERNELLE PRIMAIRE u COLLÈGE Dans la lignée de l Ecole Internationale Bilingue d Angers, le Collège accueille vos enfants dès la 6ème dans un environnement sain

Plus en détail

Venez voir nos. Machines NOUVELLES MARDI 14 AVRIL. MERCREDI 13 JUIN Soirée Baron

Venez voir nos. Machines NOUVELLES MARDI 14 AVRIL. MERCREDI 13 JUIN Soirée Baron Venez voir nos NOUVELLES Machines MARDI 14 AVRIL jeudi 16 avril Thé dansant Organisé par l association de Diamond s Club Renseignements et réservations : 06 20 60 08 56 02 31 88 81 06 jeudi 21 mai 14h30

Plus en détail

Programme automne 2012

Programme automne 2012 Commission Culturelle et des Loisirs d Orbe Programme automne 2012 Théâtre l Conte l Mime l Musique l Humour Samedi 24 août Soirée haïtienne: dîner - concert Casino d Orbe, dès 19h Avec le groupe Sa-Kai

Plus en détail

Bureau D Accueil des Artistes et Professionnels Etrangers (BAAPE)

Bureau D Accueil des Artistes et Professionnels Etrangers (BAAPE) Bureau D Accueil des Artistes et Professionnels Etrangers (BAAPE) Février 2008 SOMMAIRE Communiqué de presse de synthèse... 3 1. Le Bureau d accueil des Artistes et Professionnels Etrangers (BAAPE)........

Plus en détail

Le droit d espérer. Didier Chastagnier

Le droit d espérer. Didier Chastagnier Février 2013 MULHOUSE STRASBOURG COLMAR Notre mission, plus que jamais, grâce à vous: Donner à chaque enfant le droit d être un enfant Le droit d espérer Chers Amis d Action Quartiers C est une joie pour

Plus en détail

PATRIMOINE MONDIAL DE L UNESCO SALINE ROYALE ARC ET SENANS CENTRE CULTUREL DE RENCONTRE

PATRIMOINE MONDIAL DE L UNESCO SALINE ROYALE ARC ET SENANS CENTRE CULTUREL DE RENCONTRE PATRIMOINE MONDIAL DE L UNESCO SALINE ROYALE ARC ET SENANS CENTRE CULTUREL DE RENCONTRE La 1ère architecture industrielle distinguée par l UNESCO Inscrite au Patrimoine Mondial par l UNESCO depuis 1982,

Plus en détail

La Fondatrice des Editions Bakame classée parmi les Entrepreneures Modèles

La Fondatrice des Editions Bakame classée parmi les Entrepreneures Modèles RWANDA NEWS AGENCY GRANDS LACS HEBDO La Fondatrice des Editions Bakame classée parmi les Entrepreneures Modèles Tuesday, 05 March 2013 17:49 by Gakwaya André La Fondatrice de l Edition Bakame au Rwanda

Plus en détail

Un grand spectacle pour lancer les commémorations

Un grand spectacle pour lancer les commémorations 24 avril 2014 Communiqué de presse Un grand spectacle pour lancer les commémorations «1914» est un spectacle de plein air, gratuit sur réservation, ouvert à 500 personnes. Il va raconter l histoire d un

Plus en détail

Exposition du 23 septembre 2011 au 15 janvier 2012 aux Archives de l Aube, 131, rue Etienne Pédron à Troyes.

Exposition du 23 septembre 2011 au 15 janvier 2012 aux Archives de l Aube, 131, rue Etienne Pédron à Troyes. Exposition du 23 septembre 2011 au 15 janvier 2012 aux Archives de l Aube, 131, rue Etienne Pédron à Troyes. Dans l exposition A l Aube de la pub, retrouvez les entreprises et commerces aubois à travers

Plus en détail

Tranche d'age Durée Lieux Partie

Tranche d'age Durée Lieux Partie Voici le déroulement du Lip Dub dans son intégralité. On reprends ici les paroles, la durée et les différents lieux. La chanson choisie est Je veux de ZAZ car le clip finira par la chanson du Mas Eloi

Plus en détail

Je veux apprendre! Chansons pour les Droits de l enfant. Texte de la comédie musicale. Fabien Bouvier & les petits Serruriers Magiques

Je veux apprendre! Chansons pour les Droits de l enfant. Texte de la comédie musicale. Fabien Bouvier & les petits Serruriers Magiques Je veux apprendre! Chansons pour les Droits de l enfant Texte de la comédie musicale Fabien Bouvier & les petits Serruriers Magiques Les Serruriers Magiques 2013 2 Sommaire Intentions, adaptations, Droits

Plus en détail

compl mentaire des dossiers réalisés dans le cadre du Concours national de la Résistance notamment de ceux réalis

compl mentaire des dossiers réalisés dans le cadre du Concours national de la Résistance notamment de ceux réalis Introduction L ensemble ensemble documentaire qui suit est complémentaire compl mentaire des dossiers réalisés r dans le cadre du Concours national de la Résistance R sistance et de la Déportation, D notamment

Plus en détail

FICHES DE REVISIONS LITTERATURE

FICHES DE REVISIONS LITTERATURE Fiche n 1 : Les 4 types de texte Fiche n 2 : La situation d énonciation 1- Le texte narratif qui sert à raconter 2- Le texte descriptif qui sert à faire voir 3- Le texte explicatif qui sert à faire comprendre

Plus en détail

French 3200 Public Examination SECTION A TOTAL VALUE: 25%

French 3200 Public Examination SECTION A TOTAL VALUE: 25% French 3200 Public Examination SECTION A TOTAL VALUE: 25% Tâche 1 5 Vous allez entendre deux fois une série d annonces. Examinez les séries d images cidessous, puis, écoutez bien. Choisissez l image de

Plus en détail

Épreuve de Compréhension orale

Épreuve de Compréhension orale 60 questions (4 sections) 40 minutes L épreuve de compréhension orale rassemble 4 sections comprenant 60 questions (questions 51 à 110). SECTION A SECTION B 8 questions Associer des illustrations à des

Plus en détail

27 Janvier : Journée internationale de commémoration en mémoire des victimes de l'holocauste

27 Janvier : Journée internationale de commémoration en mémoire des victimes de l'holocauste 27 Janvier : Journée internationale de commémoration en mémoire des victimes de l'holocauste "Le bourreau tue toujours deux fois, la seconde fois par l'oubli" (Elie Wiesel) Quand ils ont arrêté les communistes,

Plus en détail

Objet : Appel à participation / Festival 2 Pays, Samedi 14 et Dimanche 15 septembre 2013, à Baccarat

Objet : Appel à participation / Festival 2 Pays, Samedi 14 et Dimanche 15 septembre 2013, à Baccarat Objet : Appel à participation / Festival 2 Pays, Samedi 14 et Dimanche 15 septembre 2013, à Baccarat Madame, Monsieur, «Territoires 2 vie, territoires d initiatives» est un projet de coopération lancé

Plus en détail

Où et quand cette photo a-t-elle été prise? Comment le devinez-vous?

Où et quand cette photo a-t-elle été prise? Comment le devinez-vous? Les textes de l exposition «Dictature et démocratie» et le questionnaire pédagogique sont assez longs. Nous vous conseillons donc de répartir les fiches de travail entre vos élèves et de mettre les réponses

Plus en détail

Quelle journée! Pêle-mêle. Qu est-ce que c est? DOSSIER 3. 65. Écoutez les phrases. Écrivez les mots de la page Pêle-mêle que vous entendez.

Quelle journée! Pêle-mêle. Qu est-ce que c est? DOSSIER 3. 65. Écoutez les phrases. Écrivez les mots de la page Pêle-mêle que vous entendez. DOSSIER 3 Quelle journée! Pêle-mêle 19 65. Écoutez les phrases. Écrivez les mots de la page Pêle-mêle que vous entendez. 1.... 2.... 3.... 4.... 5.... 6.... 66. Reconstituez les mots de la page Pêle-mêle.

Plus en détail

Chap. 5 : la 2 nd guerre mondiale : une guerre d anéantissement Pourquoi parle-t-on de la 2 nd guerre mondiale comme d une guerre d anéantissement

Chap. 5 : la 2 nd guerre mondiale : une guerre d anéantissement Pourquoi parle-t-on de la 2 nd guerre mondiale comme d une guerre d anéantissement Chap. 5 : la 2 nd guerre mondiale : une guerre d anéantissement Pourquoi parle-t-on de la 2 nd guerre mondiale comme d une guerre d anéantissement Chanson : Nuit et brouillard de Jean Ferrat http://www.youtube.com/watch?v=94yoxycqo6s

Plus en détail

I/ CONSEILS PRATIQUES

I/ CONSEILS PRATIQUES D abord, n oubliez pas que vous n êtes pas un enseignant isolé, mais que vous appartenez à une équipe. N hésitez jamais à demander des idées et des conseils aux autres collègues (linguistes et autres)

Plus en détail

Faites du Théâtre! 8 ème édition Une journée de pratique du théâtre. - - Lycées et Collèges - -

Faites du Théâtre! 8 ème édition Une journée de pratique du théâtre. - - Lycées et Collèges - - Faites du Théâtre! 8 ème édition Une journée de pratique du théâtre - - Lycées et Collèges - - Réunion d information pour les enseignants et les enseignantes Jeudi 18 juin 2015 à 18h Mardi 15 Septembre

Plus en détail

Calendrier des fêtes et cérémonies 2015

Calendrier des fêtes et cérémonies 2015 JANVIER Samedi 3 : Aubade devant l hôtel de Ville (Réveil de La Chaussée/Municipalité) FEVRIER Dimanche 1 er : Bal et Loto -Salle des Fêtes (UAICF) Samedi 7: Nouvel an chinois Salle des Fêtes (Amitiés

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE FAITES VOS JEUX! AV E C SAINT- H ONORÉ-LES-BAIN S. infos www.bibracte.fr. Exposition photographique jusqu au 1 er septembre 2010

DOSSIER DE PRESSE FAITES VOS JEUX! AV E C SAINT- H ONORÉ-LES-BAIN S. infos www.bibracte.fr. Exposition photographique jusqu au 1 er septembre 2010 AV E C FAITES VOS JEUX! SAINT- H ONORÉ-LES-BAIN S DOSSIER DE PRESSE Exposition photographique jusqu au 1 er septembre 2010 Rencontres autour de Bibracte du 15 juin au 24 août 2010 infos www.bibracte.fr

Plus en détail

PROGRAMME DES ACTIVITÉS MAI JUIN JUILLET 2015

PROGRAMME DES ACTIVITÉS MAI JUIN JUILLET 2015 1809 F O N D A T I O N CASIP-COJASOR SERVICE POUR LES SURVIVANTS DE LA SHOAH ET LES AYANTS DROIT ET SÉPIA MAISON DES SENIORS ET DE LA CULTURE BLUMA FISZER 1 ter rue Charles Baudelaire 75012 Paris Metro

Plus en détail

LE SPECTACLE. Cosas ricas Des choses délicieuses!

LE SPECTACLE. Cosas ricas Des choses délicieuses! LE SPECTACLE Dolores Dulce, une vieille dame venue d'un pays lointain d'amérique latine, Cuba, parcourt le monde avec son chariot porteur de friandises et d'histoires. Au passage, elle partage son univers

Plus en détail

La rue. > La feuille de l élève disponible à la fin de ce document

La rue. > La feuille de l élève disponible à la fin de ce document La rue Grandir, qu est-ce que cela signifie vraiment? Un jeune qui a vécu isolé dans les rues de Paris témoigne. Cette fiche pédagogique propose de découvrir une réalité peu connue de la France d aujourd

Plus en détail

casino DINARD N 10 : Décembre 2014 - Janvier - Février 2015

casino DINARD N 10 : Décembre 2014 - Janvier - Février 2015 casino news N 10 : Décembre 2014 - Janvier - Février 2015 18+ JOUER COMPORTE DES RISQUES : ENDETTEMENT, DÉPENDANCE APPELEZ LE 09 74 75 13 13 (APPEL NON SURTAXÉ) * dotation sur l ensemble des Casinos Barrière

Plus en détail

Introduction : Chapitre XII Les débuts du judaïsme

Introduction : Chapitre XII Les débuts du judaïsme Introduction : Chapitre XII Les débuts du judaïsme Chapitre XII Les débuts du judaïsme Introduction : Cette Bible a été trouvée près de la Mer Morte, non loin de Jérusalem. Chapitre XII Les débuts du judaïsme

Plus en détail

NOM : Prénom : Date de naissance : Ecole : CM2 Palier 2

NOM : Prénom : Date de naissance : Ecole : CM2 Palier 2 NOM : Prénom : Date de naissance : Ecole : CM2 Palier 2 Résultats aux évaluations nationales CM2 Annexe 1 Résultats de l élève Compétence validée Lire / Ecrire / Vocabulaire / Grammaire / Orthographe /

Plus en détail

Règlement intérieur de l association

Règlement intérieur de l association Règlement intérieur de l association Naissance et fonctionnement de l association, informations diverses. Reims Parkour School est une association ayant vu le jour le 4 novembre 2011, sous l impulsion

Plus en détail

La lettre d information de la médiathèque départementale

La lettre d information de la médiathèque départementale NEWS DU RESEAU Il était une fois «Les mots au Cœur des Arts» - Communauté de communes de la Baie du Mont Saint-Michel Les bibliothèques et la Communauté de communes de la Baie du Mont Saint- Michel proposent

Plus en détail

pour envisager le futur VILLE DE LAVAL Renouer avec la mémoire Laval PAYS-DE- LA-LOIRE Rédactrice : Johanna Couvreur - FAUT VOIR

pour envisager le futur VILLE DE LAVAL Renouer avec la mémoire Laval PAYS-DE- LA-LOIRE Rédactrice : Johanna Couvreur - FAUT VOIR Laval PAYS-DE- LA-LOIRE VILLE DE LAVAL Rédactrice : Johanna Couvreur - FAUT VOIR Renouer avec la mémoire pour envisager le futur L action culturelle dans la ville / Culture & Proximité 1 VILLE DE LAVAL

Plus en détail

LES ECHOS DE SAINT-MAURICE Edition numérique. La cathédrale de Magdebourg possède un S. Maurice noir

LES ECHOS DE SAINT-MAURICE Edition numérique. La cathédrale de Magdebourg possède un S. Maurice noir LES ECHOS DE SAINT-MAURICE Edition numérique Georges BORGEAUD La cathédrale de Magdebourg possède un S. Maurice noir Dans Echos de Saint-Maurice, 1966, tome 64, p. 18-22 Abbaye de Saint-Maurice 2013 Souvenir

Plus en détail

L écoute ritualisée au cycle 3

L écoute ritualisée au cycle 3 L écoute ritualisée au cycle 3 Documents d application des programmes La sensibilité, l imagination, la création Éducation artistique école élémentaire Ministère de la Jeunesse, de l Éducation nationale

Plus en détail

LIVRET DE VISITE. Autoportraits du musée d. musée des beaux-arts. place Stanislas

LIVRET DE VISITE. Autoportraits du musée d. musée des beaux-arts. place Stanislas LIVRET DE VISITE musée des beaux-arts de Nancy place Stanislas Autoportraits du musée d Orsay L exposition Au fil du temps Bienvenue au Musée des Beaux-Arts de Nancy! Les tableaux que tu vois ici viennent

Plus en détail

eduscol Ressources pour la voie professionnelle Français Ressources pour les classes préparatoires au baccalauréat professionnel

eduscol Ressources pour la voie professionnelle Français Ressources pour les classes préparatoires au baccalauréat professionnel eduscol Ressources pour la voie professionnelle Ressources pour les classes préparatoires au baccalauréat professionnel Français Présentation des programmes 2009 du baccalauréat professionnel Ces documents

Plus en détail

Rencontres au Castelnau ou.. quand les auteurs s en vont au champ. Sandrine Trochet. Enseignante Castelnau Barbarens.

Rencontres au Castelnau ou.. quand les auteurs s en vont au champ. Sandrine Trochet. Enseignante Castelnau Barbarens. Rencontres au Castelnau ou.. quand les auteurs s en vont au champ Sandrine Trochet. Enseignante Castelnau Barbarens. 1,Un constat : Il existe de fortes inégalités entre les écoles quant à l accès à la

Plus en détail

Des espaces prestigieux pour des instants magiques

Des espaces prestigieux pour des instants magiques Des espaces prestigieux pour des instants magiques Vous recherchez un lieu d exception pour réunir vos collaborateurs ou vos partenaires, les Châteaux de la Drôme vous proposent le dépaysement et la richesse

Plus en détail

DOSSIERS D INSCRIPTION AUX AUDITIONS DE RECRUTEMENT DU CHŒUR DE L ORCHESTRE DE PARIS

DOSSIERS D INSCRIPTION AUX AUDITIONS DE RECRUTEMENT DU CHŒUR DE L ORCHESTRE DE PARIS DOSSIERS D INSCRIPTION AUX AUDITIONS DE RECRUTEMENT DU CHŒUR DE L ORCHESTRE DE PARIS Chœur d enfants pp. 2-3 Chœur d adultes pp. 4-10 1 Chœur d enfants de l Orchestre de Paris 191 boulevard Sérurier, 75935

Plus en détail

Ministère des Affaires étrangères et européennes Direction de la politique culturelle et du français Regards VII

Ministère des Affaires étrangères et européennes Direction de la politique culturelle et du français Regards VII Ministère des Affaires étrangères et européennes Direction de la politique culturelle et du français Regards VII 1. La fête de la musique Réalisation Thomas Sorin, CAVILAM Rédaction Murielle Bidault, CAVILAM

Plus en détail

devenez mécène Soutenez la Fondation pour le rayonnement du Musée de Montmartre DE MONTMARTRE JARDINS RENOIR fondation pour le rayonnement du

devenez mécène Soutenez la Fondation pour le rayonnement du Musée de Montmartre DE MONTMARTRE JARDINS RENOIR fondation pour le rayonnement du devenez mécène Soutenez la Fondation pour le rayonnement du Musée de Montmartre MUSÉE fondation pour le rayonnement du DE MONTMARTRE JARDINS RENOIR Le Musée de Montmartre Le Musée de Montmartre en quelques

Plus en détail

Abd Al Malik: Ça c est du lourd!

Abd Al Malik: Ça c est du lourd! Abd Al Malik: Ça c est du lourd! Paroles et musique : Fayette-Mikano, Jouannest Polydor, Universal music Thèmes L immigration, la banlieue, la réussite sociale, le respect. Objectifs Objectifs communicatifs

Plus en détail

re Pa entre-ville Mondeé Renseignements : service Citoyenneté / Tél.: 01 47 32 67 26 service Commerce / Tél.: 01 47 32 66 56

re Pa entre-ville Mondeé Renseignements : service Citoyenneté / Tél.: 01 47 32 67 26 service Commerce / Tél.: 01 47 32 66 56 bre m e c é du 5 d r vie n a j 4 au re i o n i t Pa entre-ville en c l i e Ru l ë e fêt No March du Mondeé Place d e l Égli 12, 13, 14 se décemb re 2014 Renseignements : service Citoyenneté / Tél.: 01

Plus en détail

1915-1919 Un camp candien à Saint-Cloud

1915-1919 Un camp candien à Saint-Cloud 1915-1919 Un camp candien à Saint-Cloud Exposition du 16 avril au 12 juillet 2015 Cette exposition est accessible pour des élèves du CE2 au CM1 L exposition p.03 La visite-atelier des scolaires p.06 Renseignements

Plus en détail

Appel à contributions Communications et ateliers

Appel à contributions Communications et ateliers DES CLOWNS ET DES SCIENCES 1ERE EDITION Un colloque pour penser en sciences inverses Du mercredi 20 au samedi 23 juin 2012 Appel à contributions Communications et ateliers La science fait peur tout en

Plus en détail

Résidence d écriture à vocation territoriale et de médiation. Appel à candidature

Résidence d écriture à vocation territoriale et de médiation. Appel à candidature Résidence d écriture à vocation territoriale et de médiation Appel à candidature Au printemps 2016, le département de la Sarthe et la Direction Régionale des Affaires culturelles des Pays de la Loire,

Plus en détail

Un livre du souvenir À la recherche d une famille juive décimée en Pologne

Un livre du souvenir À la recherche d une famille juive décimée en Pologne Françoise Milewski Un livre du souvenir À la recherche d une famille juive décimée en Pologne Préface de Théo Klein UN SITE WEB POUR PROLONGER CE LIVRE Si la narration de l histoire familiale constitue

Plus en détail

1. La famille d accueil de Nadja est composée de combien de personnes? 2. Un membre de la famille de Mme Millet n est pas Français. Qui est-ce?

1. La famille d accueil de Nadja est composée de combien de personnes? 2. Un membre de la famille de Mme Millet n est pas Français. Qui est-ce? 1 LA FAMILLE 1.1 Lecture premier texte Nadja va passer quatre mois de la prochaine année scolaire en France. Aujourd hui, elle a reçu cette lettre de sa famille d accueil. Chère Nadja, Je m appelle Martine

Plus en détail

Editions La Roulotte Théâtrale DOSSIER DE PRESSE. Editions La Roulotte Théâtrale. Elouges Belgique

Editions La Roulotte Théâtrale DOSSIER DE PRESSE. Editions La Roulotte Théâtrale. Elouges Belgique DOSSIER DE PRESSE Elouges Belgique 1 PRÉSENTATION DE L AUTEUR Pierre Bragard, L'éditeur a du talent! En animant les éditions "Audace" et en multipliant les collections, il révèle de nombreux auteurs et

Plus en détail

ERIC FRECHON. La cuisine pour un vélo, cela semble bien surprenant. Et pourtant, c est bien pour cela qu Eric Frechon est arrivé aux fourneaux.

ERIC FRECHON. La cuisine pour un vélo, cela semble bien surprenant. Et pourtant, c est bien pour cela qu Eric Frechon est arrivé aux fourneaux. Roméo Balancourt Roméo Balancourt ERIC FRECHON Portrait d un homme Portrait d un Chef La cuisine pour un vélo, cela semble bien surprenant. Et pourtant, c est bien pour cela qu Eric Frechon est arrivé

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Le 21.11.13 1/10

DOSSIER DE PRESSE Le 21.11.13 1/10 UNE CAMPAGNE DE COMMUNICATION SUR LA LIBRAIRIE INDÉPENDANTE DOSSIER DE PRESSE Le 21.11.13 1/10 BIENVENUE Chez mon libraire, La librairie est un lieu essentiel de partage, qui valorise la richesse de notre

Plus en détail

Méthodologie du dossier. Epreuve d histoire de l art

Méthodologie du dossier. Epreuve d histoire de l art Méthodologie du dossier Epreuve d histoire de l art Fiche d identité de l oeuvre Nature de l oeuvre : Huile sur toile Auteur Eugène Delacroix (1798-1863) Titre : La liberté guidant le peuple : le 28 juillet

Plus en détail

Ancienne gare de déportation de Bobigny. Rencontre avec les enseignants de Bobigny Connaître les ressources locales 05.12.2012

Ancienne gare de déportation de Bobigny. Rencontre avec les enseignants de Bobigny Connaître les ressources locales 05.12.2012 Ancienne gare de déportation de Bobigny Rencontre avec les enseignants de Bobigny Connaître les ressources locales 05.12.2012 Sommaire : 1. Bobigny, une gare entre Drancy et Auschwitz 2. Après la guerre,

Plus en détail

Fiche Pédagogique. Le 14 juillet. Par Karine Trampe. Sommaire : Tableau descriptif. 2 Fiche élève.. 3-5 Fiche professeur..

Fiche Pédagogique. Le 14 juillet. Par Karine Trampe. Sommaire : Tableau descriptif. 2 Fiche élève.. 3-5 Fiche professeur.. Fiche Pédagogique Le 14 juillet Par Karine Trampe Sommaire : Tableau descriptif. 2 Fiche élève.. 3-5 Fiche professeur.. 6 Transcription 7 Sources 8 1 Tableau descriptif Niveau A2 Descripteur CECR, compréhension

Plus en détail

Expositions. Jusqu au jeudi 15. A partir du mardi 20 Duo d Images, photographies de Christian LE SAINT

Expositions. Jusqu au jeudi 15. A partir du mardi 20 Duo d Images, photographies de Christian LE SAINT Expositions Jusqu au lundi 12, A partir de 17h La Magie de Noël SAINT-PAIR-SUR-MER, Eglise La neige, les congères et les stalactites vous plongeront dans l univers d un décor montagnard pour un Noël féérique

Plus en détail

deux niveaux 750 m² 45 000 ordinateurs tablettes liseuses lecteurs MP3. programmation culturelle accueille

deux niveaux 750 m² 45 000 ordinateurs tablettes liseuses lecteurs MP3. programmation culturelle accueille mode d emploi Un lieu de vie La médiathèque est un lieu de vie, d information, de formation, de culture et de loisirs ouvert à tous, librement et gratuitement. Seul le prêt nécessite une inscription.

Plus en détail

VIVRE ENSEMBLE EN FRANÇAIS

VIVRE ENSEMBLE EN FRANÇAIS VIVRE ENSEMBLE EN FRANÇAIS Le volet Concrétisation et Action développé par Vision Diversité parallèlement à la démarche d écoute et de concertation de l INM a permis d apporter à l approche éducative d

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE VOYAGE DANS LA LÉGENDE

DOSSIER DE PRESSE VOYAGE DANS LA LÉGENDE DOSSIER DE PRESSE VOYAGE DANS LA LÉGENDE Sommaire La légende ASSE Page 3 Le Musée en chiffres Page 4 Le Musée en bref Page 4 7 salles d exposition Pages 5 et 6 Conseil général de la Loire Page 7 Saint-Étienne

Plus en détail

Communiqué de presse. Les Voies de la Liberté. Exposition temporaire 2015 Mémorial National de la Prison de Montluc

Communiqué de presse. Les Voies de la Liberté. Exposition temporaire 2015 Mémorial National de la Prison de Montluc Exposition temporaire 2015 Mémorial National de la Prison de Montluc Les Voies de la Liberté Du 15 septembre 2015 au 28 mai 2016 Communiqué de presse Mémorial de la Shoah, CDLV82017 Le Mémorial En 2009,

Plus en détail

Monsieur l Adjoint délégué à la Culture et à la Tauromachie,

Monsieur l Adjoint délégué à la Culture et à la Tauromachie, Prise de Parole de Monsieur Jean-Paul FOURNIER Sénateur du Gard - Maire de Nîmes - Président de Nîmes Métropole Inauguration d une plaque dans le cadre du 450 ème anniversaire de la création de l Eglise

Plus en détail

Décembre 2012. Sylvie Louis. Biographie

Décembre 2012. Sylvie Louis. Biographie Décembre 2012 Biographie Sylvie Louis Sylvie Louis a toujours ADORÉ les livres, surtout ceux que ses parents lui racontaient, le soir, quand elle était toute petite. Ensuite, apprendre à lire a constitué

Plus en détail

Jeudi 8 mai 2014. Il y a 69 ans, l Allemagne hitlérienne capitulait.

Jeudi 8 mai 2014. Il y a 69 ans, l Allemagne hitlérienne capitulait. Jeudi 8 mai 2014 Cérémonie patriotique / Parvis de l Hôtel de Ville Discours de Karl Olive, Maire de Poissy, Conseiller général des Yvelines Monsieur le Ministre, Monsieur le Préfet, Madame la Conseillère

Plus en détail

Thomas Dutronc : Demain

Thomas Dutronc : Demain Thomas Dutronc : Demain Paroles et musique : Thomas Dutronc Mercury / Universal Music Thèmes La conception de la vie, la joie de vivre, l insouciance. Objectifs Objectifs communicatifs : Donner son avis,

Plus en détail

REJOIGNEZ LES AMIS ET MÉCÈNES DE L ORCHESTRE DE PARIS

REJOIGNEZ LES AMIS ET MÉCÈNES DE L ORCHESTRE DE PARIS REJOIGNEZ LES AMIS ET MÉCÈNES DE L ORCHESTRE DE PARIS SAISON 2015-2016 Mélomanes, partagez votre passion en devenant membres du Cercle de l Orchestre de Paris BÉNÉFICIEZ D AVANTAGES EXCLUSIFS Une présentation

Plus en détail

Le hautbois sera dans tous ses états et donnera cette année une couleur spéciale au congrès.

Le hautbois sera dans tous ses états et donnera cette année une couleur spéciale au congrès. DOSSIER EXPOSANTS «Rien de grand n est possible sans la participation de tous!» Winston Churchill La ville de Pau est à l honneur en accueillant le 16ème Congrès de l Association Française du Hautbois.

Plus en détail

Commission Vivre sa Nature

Commission Vivre sa Nature Commission Vivre sa Nature Compte rendu Réunion Alternatiba commission «Vivre sa Nature» 22 Avril 18H 20H MNEI (Maison de la Nature et de l Environnement de l Isère) Prochaine réunion : Mardi 5 Mai 18h

Plus en détail

P R O J E T E D U C AT I F. Association Espace Jeunesse

P R O J E T E D U C AT I F. Association Espace Jeunesse P R O J E T E D U C AT I F Association Espace Jeunesse I N T R O D U C T I O N Ce projet éducatif expose les orientations éducatives de l Association ESPACE JEUNESSE, chargée par la municipalité du Séquestre

Plus en détail

Hôtel du Petit Moulin

Hôtel du Petit Moulin Hôtel du Petit Moulin Au cœur de Paris Dossier de Presse 29/31 rue du Poitou 75003 Paris Tél : 33(0)1 42 74 10 10 Fax : 33(0)1 42 74 10 97 Contact Presse : karol.lor@pdlr.fr www.paris-hotel-petitmoulin.com

Plus en détail

Un lieu de débats privilégié

Un lieu de débats privilégié Un lieu de débats privilégié Créé en 2009 par La Rechercheet Le Monde, le Forum Science, Recherche Sociétéattire chaque année près de 900 personnesvenant s informer, réfléchir, débattre autour de multiples

Plus en détail

El Tres de Mayo, GOYA

El Tres de Mayo, GOYA Art du visuel / «Arts, ruptures, continuités» Problématique : «Comment l expression du sentiment surgit-elle dans l art au XIX è siècle?» El Tres de Mayo, GOYA Le Tres de Mayo, Francisco Goya, huile sur

Plus en détail

De l Etat français à la IVème République (1940-1946)

De l Etat français à la IVème République (1940-1946) De l Etat français à la IVème République (1940-1946) Introduction : Présentation de la défaite : -En juin 1940, la chute de la IIIème République (1875-1940) accompagne la déroute militaire. -Le 10 juillet

Plus en détail

Etapes Caractéristiques Warmshowers CouchSurfing Servas Adresses

Etapes Caractéristiques Warmshowers CouchSurfing Servas Adresses Etapes Caractéristiques Warmshowers CouchSurfing Servas Adresses http://fr.warmshowers.org/ http://www.couchsurfing.org http://www.servas-france.org/ sites logo Aucun - représentation du globe terrestre

Plus en détail

PROGRAMME DES ENSEIGNEMENTS 2014-2017 MASTER «SCIENCES DES RELIGIONS ET SOCIÉTÉS» ENSEIGNEMENT À DISTANCE

PROGRAMME DES ENSEIGNEMENTS 2014-2017 MASTER «SCIENCES DES RELIGIONS ET SOCIÉTÉS» ENSEIGNEMENT À DISTANCE PROGRAMME DES ENSEIGNEMENTS 2014-2017 MASTER «SCIENCES DES RELIGIONS ET SOCIÉTÉS» ENSEIGNEMENT À DISTANCE - Judaïsme - Christianisme - Islam - Laïcité - Histoire - Éthique - Épistémologie - Langue - Sociologie

Plus en détail

le Service d Accompagnement à la Vie Sociale Fondation Maison des Champs

le Service d Accompagnement à la Vie Sociale Fondation Maison des Champs LIVRET D ACCUEIL le Service d Accompagnement à la Vie Sociale Fondation Maison des Champs 23, rue du docteur potain 75019 Paris 01 53 38 62 50 Portraits des membres du groupe d expression du SAVS par Catel

Plus en détail

Study of the US Institutes (Séminaires d Eté pour les Enseignants du Cycle Supérieur et pour les Enseignants du Cycle Secondaire) Juin-Août 2011

Study of the US Institutes (Séminaires d Eté pour les Enseignants du Cycle Supérieur et pour les Enseignants du Cycle Secondaire) Juin-Août 2011 Study of the US Institutes (Séminaires d Eté pour les Enseignants du Cycle Supérieur et pour les Enseignants du Cycle Secondaire) Juin-Août 2011 Descriptif de la Bourse: Ce programme autrefois appelé «Fulbright

Plus en détail

Pour travailler avec le film en classe Niveau b1...7. Avant la séance...4 L affiche...4 La bande-annonce...4 Après la séance... 5

Pour travailler avec le film en classe Niveau b1...7. Avant la séance...4 L affiche...4 La bande-annonce...4 Après la séance... 5 Festival Study guide Dossier pédagogique destiné aux adolescents 2014 (Homeland) présente Alliance Française FRENCH FILM FESTIVAL Table des matières Pour travailler avec le film en classe Niveau A2...4

Plus en détail

Activités autour du roman

Activités autour du roman Activité pédagogique autour du roman Un chien différent, de Laura Cousineau ISBN 978-2-922976-13-7 ( 2009, Joey Cornu Éditeur) Téléchargeable dans la rubrique Coin des profs sur 1 Activités

Plus en détail

SainteMarieInformations

SainteMarieInformations SainteMarieInformations Numéro 1 15 SEPTEMBRE 2011 EDITORIAL L année scolaire 2011-2012 est lancée dans la dynamique du rassemblement des établissements mari anistes à Lourdes en avril dernier. Les enseignants,

Plus en détail

Commentaires de. l Association québécoise pour le patrimoine industriel (Aqpi) sur le document. Un regard neuf sur le patrimoine culturel

Commentaires de. l Association québécoise pour le patrimoine industriel (Aqpi) sur le document. Un regard neuf sur le patrimoine culturel Commentaires de l Association québécoise pour le patrimoine industriel (Aqpi) sur le document Un regard neuf sur le patrimoine culturel Dans le cadre de la consultation publique pour une révision de la

Plus en détail

Nicolas RABEL... 06 09 38 83 21 nr@ideo-libris.com

Nicolas RABEL... 06 09 38 83 21 nr@ideo-libris.com DOSSIER DE PRESSE CONTACT PRESSE Nicolas RABEL... 06 09 38 83 21 nr@ideo-libris.com SOMMAIRE, éditeur d applications et de livres numériques...2 Les fondateurs d....3 Les applications et livres numériques

Plus en détail

Histoires de pauv filles et drôles de dames

Histoires de pauv filles et drôles de dames Histoires de pauv filles et drôles de dames Les Dieselles Comédie LES DIESELLES Né en 2006 de la rencontre de deux comédiennes autour de la découverte de textes d auteurs contemporains, le duo professionnel

Plus en détail

Notes de travail - Agenda Octobre 2014

Notes de travail - Agenda Octobre 2014 Notes de travail - Agenda Octobre 2014 Voici l'agenda des activités intéressantes, organisées par l'aci ou par d'autres associations. Cet agenda paraît tous les deux mois, en alternance avec des Notes

Plus en détail