A.L.S. : Application Layer Structure (ISO 9545)

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "A.L.S. : Application Layer Structure (ISO 9545)"

Transcription

1 GÉNÉRALITÉS (1/1) Couche «la plus haute» du modèle OSI qui offre divers services à un utilisateur final d un système ouvert (logiciel, humain). SITE A SITE B Système Ouvert A Application Présentation Session Transport Réseau Liaison Physique Application Présentation Session Transport Réseau Liaison Physique Système Ouvert B Les éléments constituant cette couche bénéficient : - des facilités de représentation offertes par PRESENTATION - des mécanismes de contrôle d interaction offerts par SESSION. Diversité des Services = = = > Organisation modulaire (cohérence des normes, non duplication des services) Normalisation d une structure de la couche : A.L.S. : Application Layer Structure (ISO 9545) Normalisation de modules ou éléments de service : A.S.Es : Application Service Elements Th. DESPRATS Couche Application

2 CONCEPTS de l A.L.S. (1/5) PROCESSUS et ENTITÉ PROCESSUS d APPLICATION (A.P.) : Application Process : «Représentation abstraite des éléments d un système ouvert qui réalisent le traitement de l information pour une application particulière» Un AP peut communiquer avec d autres APs. Un AP peut être considéré comme étant composé de 2 parties : la partie de traitement local, la partie concernant la communication. ENTITÉ d APPLICATION (A.E.) : Application Entity : «Représentation abstraite des mécanismes qui interviennent lors des communications avec d autres APs. Elle modélise ce que l environnement OSI doit prendre en compte pour traiter l aspect de communication d un AP. C est une porte ouverte sur l OSI» Un AP peut comporter plusieurs AEs. Processus AP 1 Processus AP 2 Entité AE 1 Entité AE 2 Entité AE 3 La normalisation OSI ne concerne que les AEs. Chaque AE peut être réalisée «à la carte». Th. DESPRATS Couche Application

3 CONCEPTS de l A.L.S. (2/5) ASSOCIATION ASSOCIATION d APPLICATION (A.A.) : Application Association : «Représentation de la relation établie entre deux Entités d Application pour leur communication et leur coordination» Une AA est repérée par un identificateur unique et s appuie sur une connexion de Présentation pour le transfert d informations : = = > Correspondance biunivoque entre un Id d AA et un P-SAP Une AA est dite Simple lorsqu une AE est en relation avec une seule autre EA. Processus AP 1 Entité AE 1 Processus AP 2 Entité AE 2 Association AA 1 Elle est dite Multiple si une EA établit des relations avec plus d une autre EA. Processus AP 1 Entité AE 1 Processus AP 2 Entité AE 2 Processus AP 3 Entité AE 3 Association AA 1 Association AA 2 Th. DESPRATS Couche Application

4 CONCEPTS de l A.L.S. (3/5) ÉLÉMENT de SERVICE et CONTEXTE ÉLÉMENT de SERVICE d APPLICATION (A.S.E.) : Application Service Element : «Composant d une AE, proposant un Service normalisé et interagissant avec l AE homologue distante par un Protocole également normalisé.» Deux catégories d ASEs : les génériques : utilisés par beaucoup d applications ou par d autres ASEs. (ex : ACSE, ROSE, CCRSE ) les spécifiques : propres à des applications particulières. (ex : X.500, FTAM, X.400 ) CONTEXTE d APPLICATION (A.C.) : Application Context : «Il englobe principalement : - l ensemble des ASEs utilisés pour une AA et leurs options, - les règles qui définissent comment les différents ASEs interagissent pour assurer le fonctionnement d ensemble de l EA (activités simultanées et/ou consécutives), - les services de Présentation (et donc de Session) qui sont utilisés» Un AC est déterminé par négociation lors de l établissement de l association. = = = > Tout AC contient au moins ACSE (ASE de contrôle d AA) Th. DESPRATS Couche Application

5 CONCEPTS de l A.L.S. (4/5) ASSOCIATION SIMPLE OBJET d ASSOCIATION SIMPLE (S.A.O.) : Single Association Object : «Modélisation des fonctions et des informations liées aux opérations se déroulant sur une AA simple» Un SAO contient un ou plusieurs ASEs, ACSE et une SACF. FONCTION de CONTRÔLE d ASSOCIATION SIMPLE (S.A.C.F.) : Single Association Control Function : «Modélisation des règles de coordination entre les opérations assurées par les ASEs présents dans le SAO. Certaines règles sont directement issues de l AC» ILLUSTRATION d une AA Simple : AE 1 SAO1 S A C F Protocole ASE-1 ASE-1 ASE-1 ACSE ACSE Protocole ACSE AA 1 AA 1 SAO1 S A C F AE 2 Couche 6 P-SAP Connexion de Présentation P-SAP Couche 6 Th. DESPRATS Couche Application

6 CONCEPTS de l A.L.S. (5/5) ASSOCIATION MULTIPLE Une EA peut utiliser plusieurs AAs : = = = > plusieurs SAOs et MACF FONCTION de CONTRÔLE d ASSOCIATION MULTIPLE (M.A.C.F.) Multiple Association Control Function : «Modélisation de la coordination des activités des différentes AAs» ILLUSTRATION d une AA Multiple : AE 1 M A C F SAO1 ASE-2 ASE-1 ACSE S A C F SAO2 S A C F ASE-5 ASE-4 ASE-3 ACSE Couche 6 P-SAP P-SAP AE 2 SAO1 S A C F SITE A ASE-2 ASE-1 ACSE SITE B SITE C AE 3 SAO1 ASE-5 ASE-4 ASE-3 ACSE S A C F Couche 6 P-SAP Couche 6 P-SAP Th. DESPRATS Couche Application

7 ASEs GÉNÉRIQUES : A.C.S.E (1/3) GÉNÉRALITÉS Association service : ISO 8649 / X.217 Control protocole : ISO 8650 / X.227 Service Element = = = > Elément de Service de Contrôle d Association OBJECTIF : Gestion d une Association d Application (AA) qui supporte tout échange de PDU entre 2 Entités d Application (AE). Possibilité d établir et de terminer de façon normale ou non une AA. ACSE associe une AA à une connexion de Présentation via un P-SAP. Il donne l accès à l UF noyau de Présentation ainsi qu aux services P-CONNECT, P-RELEASE et P-U-ABORT. Il permet de spécifier le Contexte de Présentation et notamment la Syntaxe Abstraite spécifiée pour les A-PDUs. Il permet également, à travers un paramètre, de déterminer les UFs de Session à utiliser. Th. DESPRATS Couche Application

8 ASEs GÉNÉRIQUES : A.C.S.E (2/3) LE SERVICE Le Service A-ASSOCIATE (confirmé) : Proposé à un ASE pour débuter une AA décrite par un paramètre représentant le Contexte d Application (AC) à négocier. Le Service A-RELEASE (confirmé) : Proposé à un ASE pour terminer normalement une AA sans perte d informations. Le Service A-ABORT (non confirmé) : Proposé à un ASE pour terminer brutalement AA avec perte possible d informations. Le Service A-P-ABORT (non confirmé) : Proposé au fournisseur de service pour indiquer un rupture brutale avec perte possible d informations. Tableau des Primitives de Service d ACSE : Demande d établissement d AA Indication d établissement d AA Réponse à une dde d établissement d AA (acceptation ou refus) Confirmation d établissement d AA (acceptation ou refus) Demande de terminaison d AA Indication de terminaison d AA Réponse à une dde de terminaison d AA (acceptation ou refus) Confirmation d établissement d AA (acceptation ou refus) Demande de rupture d AA Indication de rupture d AA Indication de rupture d AA par le fournisseur A-ASSOCIATE.Req A-ASSOCIATE.Ind A-ASSOCIATE.Rep A-ASSOCIATE.Conf A-RELEASE.Req A-RELEASE.Ind A-RELEASE.Rep A-RELEASE.Conf A-ABORT.Req A-ABORT.Ind A-P-ABORT.Ind Th. DESPRATS Couche Application

9 ASEs GÉNÉRIQUES : A.C.S.E (3/3) LE PROTOCOLE Tableau des A-PDUs de ACSE: Demande d établissement d AA Réponse à une dde d établissement d AA Demande de terminaison d AA Réponse à une dde de terminaison d AA Rupture d AA AARQ AARE RLRQ RLRE ABRT Exemple de scénario : Etablissement réussi d une association : Th. DESPRATS Couche Application

10 ASEs GÉNÉRIQUES : R.O.S.E (1/3) GÉNÉRALITÉS Remote service : ISO / X.219 Operation protocole : ISO / X.229 Service Element = = = > Elément de Service d Opérations à Distance OBJECTIF : Support d interactions de type «Requête/Réponse» en mode Synchrone ou Asynchrone entre 2 Entités d Application (AE). Entité Entité DEMANDEUR (Client) ASE- I Lancement Opération (demande) EXECUTANT (Serveur) ASE- I ACSE ROSE Résultat Opération (réponse) ROSE ACSE Association Les PDUs sont échangés sur une AA = = = > ROSE utilise nécessairement ACSE (évt RTSE). = = = > ROSE utilise le service P-DATA pour le transfert des PDUs. = = = > UF Session de service duplex nécessaire. En plus du mode d interaction, bloquant ou non, 3 classes d AA sont identifiées pour ROSE : - classe 1 : seule l AE initiant peut invoquer des ROs, - classe 2 : seule l AE acceptant l AA peut invoquer des ROs - classe 3 : les 2 AEs sont autorisées à faire des invocations. Th. DESPRATS Couche Application

11 ASEs GÉNÉRIQUES : R.O.S.E (2/3) LE SERVICE Le Service RO-INVOKE (non confirmé) : Proposé à un ASE pour invoquer l exécution d une opération par une AE distante. Le Service RO-RESULT (non confirmé) : Proposé à un ASE de l AE sollicitée pour exprimer le succès de l exécution de l opération avec possibilité de communiquer une valeur résultat à l AE initiatrice. Le Service RO-ERROR (non confirmé) : Proposé à un ASE de l AE sollicitée pour exprimer l échec de l exécution de l opération avec possibilité de communiquer une valeur d échec à l AE initiatrice. Le Service RO-REJECT-U (non confirmé) : Permet à un ASE utilisateur de rejeter une requête ou une réponse. Le Service RO-REJECT-P (non confirmé) : Permet au fournisseur de service ROSE de rejeter une requête ou une réponse. Tableau des Primitives de Service d ACSE : Demande de lancement d opération à distance Indication de lancement d opération à distance Demande de communication de résultat Indication de résultat d une opération à distance Demande de communication d échec Indication d échec d une opération à distance Demande de refus d une opération à distance par l user Indication de refus d une opération à distance par l user Indication de refus par le fournisseur RO-INVOKE.Req RO-INVOKE.Ind RO-RESULT.Rep RO-RESULT.Indf RO-ERROR.Req RO-ERROR.Ind RO-REJECT-U.Req RO-REJECT-U.Ind RO-REJECT-P.Ind- Th. DESPRATS Couche Application

12 ASEs GÉNÉRIQUES : R.O.S.E (3/3) LE PROTOCOLE RO-NOTATION Tableau des A-PDUs de ROSE : Lancement Résultat Erreur Refus ROIV RORS ROER RORJ RO-NOTATION : En plus du service et du protocole : La spécification de ROSE propose une notation pour la descriptions d opérations à distance : la RO Notation Cette notation est dérivée d ASN-1 et définit des macros. Th. DESPRATS Couche Application

13 ASEs GÉNÉRIQUES : C.C.R.S.E (1/1) GÉNÉRALITÉS Commitment service : ISO 9804 Concurrency protocole : ISO 9805 and Recovery Service Element = = = > Elément de Service d engagement, Concurrence et Reprise OBJECTIF : Assurer la cohérence de l information dans les système répartis. Garantir les propriétés ACID : - Atomicité : une action est réalisée entièrement ou ne l est pas. (engagement sur action non interruptible par commitment, si non retour à l état initial par Rollback) - Cohérence : les données demeurent cohérentes. (gérer les conflits d accès simultanés par contrôle de concurrence) - Isolation : pas de répercussion en cas d échec. - Durabilité : des actions entreprises. CCRSE est utilisé pour les traitements transactionnels et les applications de Base de Données. CCRSE ne peut concerner qu une seule AA et utilise ACSE. Th. DESPRATS Couche Application

14 ASEs GÉNÉRIQUES : R.T.S.E (1/1) GÉNÉRALITÉS Reliable service : ISO / X.218 Transfer protocole : ISO / X.228 Service Element = = = > Elément de Service de Transfert Fiable OBJECTIF : Assurer un transfert fiable des APDUs entre 2 Entités d Application. Offrir les moyens de reprise après défaillance du système de communication ou d un système d extrémité tout en minimisant la quantité d information à retransmettre. RTSE utilise : = = = > ACSE pour le contrôle de l AA. = = = > les services de PRESENTATION. = = = > les outils de synchronisation, de gestion d activité et de reprise proposés par SESSION. Th. DESPRATS Couche Application

15 ASEs SPÉCIFIQUES (1/1) UN APERÇU Common Management S.E. (CMISE/CMIP) : Supporter les échanges d informations de Gestion de Réseaux. Directory Service (DS ou X.500) : Service d Annuaire : serveur de noms. File Transfer Access and Management (FTAM) : Service de transfert de fichiers. Messagerie Electronique (MOTIS ou X.400) : Courrier Electronique. Virtual Terminal (VT) : Service pour la transparence des terminaux utilisateurs. Remote Database Access (RDA) : Service d accès à des BD distantes. Et dans le monde ARPA? : Snmp, DNS, NIS, Mail, Ftp, Rcp, Tftp, Http, X11, Rlogin, Telnet, Remsh, News, talk.. Th. DESPRATS Couche Application

16 Th. DESPRATS Couche Application

Services OSI. if G.Beuchot. Services Application Services Présentation - Session Services Transport - Réseaux - Liaison de Données - Physique

Services OSI. if G.Beuchot. Services Application Services Présentation - Session Services Transport - Réseaux - Liaison de Données - Physique Services OSI Services Application Services Présentation - Session Services Transport - Réseaux - Liaison de Données - Physique 59 SERVICES "APPLICATION" Architecture spécifique : ALS (Application Layer

Plus en détail

GÉNÉRALITÉS (1/1) LA REPRESENTATION de l INFORMATION

GÉNÉRALITÉS (1/1) LA REPRESENTATION de l INFORMATION GÉNÉRALITÉS (1/1) La couche Présentation : est concernée par LA REPRESENTATION de l INFORMATION = = > Objectif : fournir un service assurant une représentation commune de l information échangée entre systèmes

Plus en détail

Rôles de la couche Application

Rôles de la couche Application Couche Application Concepts communs M1 Info Cours de Réseaux Z. Mammeri Couche Application Concepts communs M1 Info Z. Mammeri - UPS 1 Rôles de la couche Application Couche Application = source et destination

Plus en détail

Couche 1: le niveau physique

Couche 1: le niveau physique Couche 1: le niveau physique 1 Fonction: assurer la transmission physique de trains de bits sur les moyens physiques d interconnexion entre deux entités de liaison adjacentes (support de transmission).

Plus en détail

SOA et Services Web. 23 octobre 2011. SOA: Concepts de base

SOA et Services Web. 23 octobre 2011. SOA: Concepts de base SOA et Services Web 23 octobre 2011 1 SOA: Concepts de base 2 Du client serveur à la SOA N est Nest pas une démarche entièrement nouvelle: années 1990 avec les solutions C/S Besoins d ouverture et d interopérabilité

Plus en détail

Couche 7/OSI : ACSE - Commande d'association Association Control Service Element

Couche 7/OSI : ACSE - Commande d'association Association Control Service Element Services communs d'application 131 Couche 7/OSI : ACSE Commande d'association Association Control Service Element Normes OSI : Service IS 8649 rotocole IS 8650 1. Introduction : Le Modèle de Référence

Plus en détail

ISO/CEI 9072-3 NORME INTERNATIONALE

ISO/CEI 9072-3 NORME INTERNATIONALE NORME INTERNATIONALE ISO/CEI 0-3 Première édition 1-0-I Technologies de l information - Interconnexion de systèmes ouverts (OSI) - Opérations distantes: Formulaire de déclaration de conformité d instance

Plus en détail

Systèmes transactionnels

Systèmes transactionnels Systèmes transactionnels TP : Transaction processing IF G.Beuchot 1 La transaction Traitement correspondant à une opération élémentaire caractérisée par ses propriétés ACID Atomicité entièrement ou pas

Plus en détail

Cours réseaux Modèle OSI

Cours réseaux Modèle OSI Cours réseaux Modèle OSI IUT 1 Université de Lyon Introduction: le modèle OSI Un modèle théorique : le modèle OSI (Open System Interconnection) A quoi ça sert: Nécessité de découper/classifier l ensemble

Plus en détail

Cours CCNA 1. Exercices

Cours CCNA 1. Exercices Cours CCNA 1 TD3 Exercices Exercice 1 Enumérez les sept étapes du processus consistant à convertir les communications de l utilisateur en données. 1. L utilisateur entre les données via une interface matérielle.

Plus en détail

Architecture Client/Serveur. andreu@lirmm.fr 1

Architecture Client/Serveur. andreu@lirmm.fr 1 Architecture Client/Serveur andreu@lirmm.fr 1 Qu'est-ce qu'un serveur? un «logiciel serveur» offre un service sur le réseau, le «serveur» est la machine sur laquelle s'exécute le logiciel serveur, le serveur

Plus en détail

Systèmes et applications distribués Intergiciels et applications communicantes

Systèmes et applications distribués Intergiciels et applications communicantes Systèmes et applications distribués Intergiciels et applications communicantes Philippe Quéinnec Télécommunication et Réseaux 2e année ENSEEIHT 24 février 2014 Inspiré de cours de G. Padiou, Ph. Mauran

Plus en détail

GÉNÉRALITÉS (1/1) ORGANISER et SYNCHRONISER leur DIALOGUE

GÉNÉRALITÉS (1/1) ORGANISER et SYNCHRONISER leur DIALOGUE GÉNÉRALITÉS (1/1) Les couches supérieures du modèle OSI (Session, Présentation et Application) offrent des services orientés «utilisateur». Elles opèrent sur un canal de communication sans erreur fourni

Plus en détail

Le modèle client-serveur

Le modèle client-serveur Le modèle client-serveur Olivier Aubert 1/24 Sources http://www.info.uqam.ca/~obaid/inf4481/a01/plan.htm 2/24 Historique architecture centralisée terminaux passifs (un seul OS, systèmes propriétaires)

Plus en détail

Cisco Certified Network Associate

Cisco Certified Network Associate Cisco Certified Network Associate Version 4 Notions de base sur les réseaux Chapitre 4 1 D après l en-tête de la couche transport illustré, quelles affirmations parmi les suivantes définissent la session

Plus en détail

L architecture des réseaux

L architecture des réseaux L architecture des réseaux les principes le modèle OSI l'architecture TCP/IP Architecture de réseaux : problèmes Comment concevoir un système complexe comme les réseaux? Établissement/Fermeture des connexions

Plus en détail

Architecture de réseaux. 1. Logiciel de réseau 2. Modèle OSI 3. Architecture TCP/IP

Architecture de réseaux. 1. Logiciel de réseau 2. Modèle OSI 3. Architecture TCP/IP Architecture de réseaux 1. Logiciel de réseau 2. Modèle OSI 3. Architecture TCP/IP 1 Fonctions d'un logiciel de réseau le dialogue entre processus, le choix d'un chemin pour l'acheminement de l'information,

Plus en détail

Cisco Certified Network Associate

Cisco Certified Network Associate Cisco Certified Network Associate Version 4 Notions de base sur les réseaux Chapitre 3 01 Quel protocole de la couche application sert couramment à prendre en charge les transferts de fichiers entre un

Plus en détail

Conception d Applications Réparties

Conception d Applications Réparties Jean-François Roos LIFL - équipe GOAL- bâtiment M3 Extension - bureau 206 -Jean-Francois.Roos@lifl.fr 1 Objectifs du Cours Appréhender la conception d applications réparties motivations et concepts architectures

Plus en détail

Architectures de communication. «Architecture protocolaire réseau» «protocolaire»

Architectures de communication. «Architecture protocolaire réseau» «protocolaire» Architectures de communication C. Pham Université de Pau et des Pays de l Adour Département Informatique http://www.univ-pau.fr/~cpham Congduc.Pham@univ-pau.fr «Architecture protocolaire réseau» Architecture

Plus en détail

Administration réseau Introduction

Administration réseau Introduction Administration réseau Introduction A. Guermouche A. Guermouche Cours 1 : Introduction 1 Plan 1. Introduction Organisation Contenu 2. Quelques Rappels : Internet et le modèle TCP/ Visage de l Internet Le

Plus en détail

RESEAUX ARCHITECTURES EN COUCHES. J.L Damoiseaux ; Dpt R&T 1

RESEAUX ARCHITECTURES EN COUCHES. J.L Damoiseaux ; Dpt R&T 1 RESEAUX ARCHITECTURES EN COUCHES J.L Damoiseaux ; Dpt R&T 1 Plan Notions sur les réseaux Couche/Service/Protocole Le modèle OSI Le modèle TCP/IP J.L Damoiseaux ; Dpt R&T 2 Problématique J.L Damoiseaux

Plus en détail

1.Introduction - Modèle en couches - OSI TCP/IP

1.Introduction - Modèle en couches - OSI TCP/IP 1.Introduction - Modèle en couches - OSI TCP/IP 1.1 Introduction 1.2 Modèle en couches 1.3 Le modèle OSI 1.4 L architecture TCP/IP 1.1 Introduction Réseau Télécom - Téléinformatique? Réseau : Ensemble

Plus en détail

Internet. PC / Réseau

Internet. PC / Réseau Internet PC / Réseau Objectif Cette présentation reprend les notions de base : Objectif, environnement de l Internet Connexion, fournisseurs d accès Services Web, consultation, protocoles Modèle en couches,

Plus en détail

Nicolas Baudru mél : nicolas.baudru@esil.univmed.fr page web : nicolas.baudru.perso.esil.univmed.fr

Nicolas Baudru mél : nicolas.baudru@esil.univmed.fr page web : nicolas.baudru.perso.esil.univmed.fr Année 2010-2011 Réseaux I Conclusion : retour sur l architecture protocolaire Nicolas Baudru mél : nicolas.baudru@esil.univmed.fr page web : nicolas.baudru.perso.esil.univmed.fr 1 Plan 1 Rappels 2 Le dialogue

Plus en détail

La taille de fenêtre est le processus TCP utilisé pour préparer les données à transmettre

La taille de fenêtre est le processus TCP utilisé pour préparer les données à transmettre 1 À quel protocole les serveurs de messagerie font-ils appel pour communiquer les uns avec les autres? FTP HTTP TFTP SMTP POP SNMP 2 Lequel de ces énoncés décrit le fonctionnement de la taille de fenêtre

Plus en détail

NOTIONS FONDAMENTALES SUR LES RÉSEAUX CHAP. 2 MODÈLES OSI ET TCP/IP

NOTIONS FONDAMENTALES SUR LES RÉSEAUX CHAP. 2 MODÈLES OSI ET TCP/IP BTS I.R.I.S NOTIONS FONDAMENTALES SUR LES RÉSEAUX CHAP. 2 MODÈLES OSI ET TCP/IP G.VALET Nov 2010 Version 2.0 Courriel : genael.valet@diderot.org, URL : http://www.diderot.org 1 LE BESOIN D UN MODÈLE Devant

Plus en détail

TRANSFERT, ACCES et MANIPULATION de FICHIERS F T A M. if G.Beuchot. Transfert et Manipulation de Fichiers : FTAM

TRANSFERT, ACCES et MANIPULATION de FICHIERS F T A M. if G.Beuchot. Transfert et Manipulation de Fichiers : FTAM TRANSFERT, ACCES et MANIPULATION de FICHIERS F T A M 363 Présentation FTAM : FILE TRANSFER, ACCES and MANIPULATION Référence OSI : IS 8571- [1,2,3,4] RÔLE : PERMETTRE D'ACCEDER Â UN SYSTEME DE FICHIERS

Plus en détail

Trames Ethernet et IEEE 802.3:

Trames Ethernet et IEEE 802.3: Trames Ethernet et IEEE 802.3: PLAN I. Introduction II.Trames Ethernet et IEEE 802.3: Trame ETHERNET : III. 1. Description des différentes couches de TCP/IP 2. Couche INTERNET la norme IEEE 802.3 est légèrement

Plus en détail

Couche 7/OSI : APPLICATION

Couche 7/OSI : APPLICATION ervices pplication tructure de la couche pplication (L) 119 ouche 7/OI : PPLITION ette couche donne lieu à l'établissement d'une assez grande variété de standards spécifiques d'une gamme d'applications

Plus en détail

NFP111 Systèmes et Applications Réparties

NFP111 Systèmes et Applications Réparties NFP111 Systèmes et Applications Réparties 1 de 46 NFP111 Systèmes et Applications Réparties Cours 2 - Les appels de procédure distants (Partie 1) Claude Duvallet Université du Havre UFR Sciences et Techniques

Plus en détail

Administration et sécurité des réseaux M&K ELHDHILI

Administration et sécurité des réseaux M&K ELHDHILI Administration et sécurité des réseaux 1 Plan du cours Chapitre 1: Introduction à l administration des réseaux Domaines d activités Organisation logique (criètères, types de décisions ) Architectures et

Plus en détail

18 TCP Les protocoles de domaines d applications

18 TCP Les protocoles de domaines d applications 18 TCP Les protocoles de domaines d applications Objectifs 18.1 Introduction Connaître les différentes catégories d applications et de protocoles de domaines d applications. Connaître les principaux protocoles

Plus en détail

Administration des réseaux Principes - Modèle ISO - SNMP. François-Xavier Marseille Nicolas Peret Philippe Sidler

Administration des réseaux Principes - Modèle ISO - SNMP. François-Xavier Marseille Nicolas Peret Philippe Sidler Administration des réseaux Principes - Modèle ISO - SNMP François-Xavier Marseille Nicolas Peret Philippe Sidler «Administration?» Petit Larousse illustré : Action de gérer Un double point de vue : Organisation

Plus en détail

Construction d Applications Réparties

Construction d Applications Réparties Construction d Applications Réparties Jean-Francois Roos LIFL - équipe GOAL USTL - bâtiment M3 Extension - bureau 204 Jean-Francois.Roos@lifl.fr Avril 1 Objectifs du cours Appréhender la conception d applications

Plus en détail

Mise en œuvre des serveurs d application

Mise en œuvre des serveurs d application Nancy-Université Mise en œuvre des serveurs d application UE 203d Master 1 IST-IE Printemps 2008 Master 1 IST-IE : Mise en œuvre des serveurs d application 1/54 Ces transparents, ainsi que les énoncés

Plus en détail

MESSAGERIE X400 (COURRIER ELECTRONIQUE)

MESSAGERIE X400 (COURRIER ELECTRONIQUE) Courrier électronique : messagerie X400 151 MESSAGERIE X400 (COURRIER ELECTRONIQUE) 1. Présentation 1.1. Introduction Il existe actuellement des messageries sur des systèmes isolés. Des personnes sur des

Plus en détail

Electronic Banking ABACUS

Electronic Banking ABACUS Descriptif d installation pour la communication FTAM Electronic Banking ABACUS Version 2003.1 Ce document décrit la configuration et l utilisation de l interface de communication FTAM. L interface FTAM

Plus en détail

Réseaux informatiques

Réseaux informatiques Réseaux informatiques 2015/2016 Introduction A l origine, un réseau était un rassemblement de personnes ou d objets. De nos jours on entend par réseau, les réseaux d entreprises, qui connectent différentes

Plus en détail

4 : Applications Client/Serveur et Web

4 : Applications Client/Serveur et Web 4 : Applications Client/Serveur et Web Cours 4 : Applications Client/Serveur et Web Le Cocq Michel lecocq@ipgp.fr Licence Pro SIL 11 Février 2016 Rappel plan général Introduction au système UNIX - mardi

Plus en détail

Exécution des applications réparties

Exécution des applications réparties Exécution des applications réparties Programmation des Applications Réparties Olivier Flauzac URCA Master STIC-Informatique première année Olivier Flauzac (URCA) PAR : Exécution des applications réparties

Plus en détail

Internet Couche d applicationd

Internet Couche d applicationd Internet Couche d applicationd P. Bakowski bako@ieee.org Protocoles d application - principes processus P. Bakowski 2 Protocoles d application - principes messages P. Bakowski 3 Protocoles d application

Plus en détail

Utilisation de ports différents Utilisation de plusieurs adresses IP Utilisation de «host header»

Utilisation de ports différents Utilisation de plusieurs adresses IP Utilisation de «host header» Les sites multiples Utilisation de ports différents Utilisation de plusieurs adresses IP Utilisation de «host header» L exploration de dossier (directory browsing) Dossiers réguliers (folders) vs dossiers

Plus en détail

Cisco Certified Network Associate

Cisco Certified Network Associate Cisco Certified Network Associate Version 4 Notions de base sur les réseaux Chapitre 2 1 Quelles affirmations parmi les suivantes définissent correctement le rôle des périphériques intermédiaires sur le

Plus en détail

Chapitre I : Protocoles client serveur et architectures distribuées

Chapitre I : Protocoles client serveur et architectures distribuées Licence Pro Réseaux Télécom Systèmes Internet et Intranet pour l entreprise Chapitre I : Protocoles client serveur et architectures distribuées Département IEM / UB Eric.Leclercq@u-bourgogne.fr Bureau

Plus en détail

Cours Réseaux. http ://perso.univ-lr.fr/abouju. Alain Bouju (abouju@univ-lr.fr)

Cours Réseaux. http ://perso.univ-lr.fr/abouju. Alain Bouju (abouju@univ-lr.fr) Cours Réseaux Alain Bouju e-mail : abouju@univ-lr.fr http ://perso.univ-lr.fr/abouju Historique communication 1464 : Poste Royale par Louis XI 1794 : télégraphe optique Chappe 1832 : télégraphe électrique

Plus en détail

Introduction. UDP et IP UDP

Introduction. UDP et IP UDP Introduction Protocoles TCP et UDP M. Berthet. Les illustrations sont tirées de l ouvrage de Guy Pujolle, Cours réseaux et Télécom TCP (Transmission Control Protocol) et UDP (User Datagram Protocol) assurent

Plus en détail

Le filtrage de niveau IP

Le filtrage de niveau IP 2ème année 2008-2009 Le filtrage de niveau IP Novembre 2008 Objectifs Filtrage : Le filtrage permet de choisir un comportement à adopter vis à vis des différents paquets émis ou reçus par une station.

Plus en détail

Introduction. Licence MASS L3 Inf f3

Introduction. Licence MASS L3 Inf f3 Le modèle client serveur Introduction Licence MASS L3 Inf f3 Encapsulation : rappel Données Données Application En-tête En-tête Transport UDP Données TCP Données Paquet UDP Segment TCP En-tête IP Données

Plus en détail

L3 informatique TP n o 2 : Les applications réseau

L3 informatique TP n o 2 : Les applications réseau L3 informatique TP n o 2 : Les applications réseau Sovanna Tan Septembre 2009 1/20 Sovanna Tan L3 informatique TP n o 2 : Les applications réseau Plan 1 Transfert de fichiers 2 Le Courrier électronique

Plus en détail

Architecture client/serveur

Architecture client/serveur Architecture client/serveur Table des matières 1. Principe du client/serveur...2 2. Communication client/serveur...3 2.1. Avantages...3 2.2. Inconvénients...3 3. HTTP (HyperText Transfer Protocol)...3

Plus en détail

Théorie des réseaux (EC3a) Messagerie. Séance 8

Théorie des réseaux (EC3a) Messagerie. Séance 8 Nils Schaefer Théorie des réseaux (EC3a) Messagerie Théorie des réseaux (EC3a) Séance 8 Serveurs de courrier Assure le transfert de messages électroniques Deux grandes parties Transfert de données entre

Plus en détail

2. DIFFÉRENTS TYPES DE RÉSEAUX

2. DIFFÉRENTS TYPES DE RÉSEAUX TABLE DES MATIÈRES 1. INTRODUCTION 1 2. GÉNÉRALITÉS 5 1. RÔLES DES RÉSEAUX 5 1.1. Objectifs techniques 5 1.2. Objectifs utilisateurs 6 2. DIFFÉRENTS TYPES DE RÉSEAUX 7 2.1. Les réseaux locaux 7 2.2. Les

Plus en détail

Cours client-serveur Web : Java et RMI (Remote Method Invocation)

Cours client-serveur Web : Java et RMI (Remote Method Invocation) Cours client-serveur Web : Java et RMI (Remote Method Invocation) 1 Java: Rappel sur les threads Cycle de vie d un thread (1) Né -> prêt appel de la méthode start du thread Prêt Exécution Distribution

Plus en détail

Etat des lieux de la sécurité dans Windows XP. Nicolas RUFF nicolas.ruff@edelweb.fr

Etat des lieux de la sécurité dans Windows XP. Nicolas RUFF nicolas.ruff@edelweb.fr Etat des lieux de la sécurité dans Windows XP Améliorations et écueils Nicolas RUFF nicolas.ruff@edelweb.fr page 1 Ordre du jour Authentification Réseau Stratégies de groupe Fichiers Noyau Support Autres

Plus en détail

Le modèle client-serveur

Le modèle client-serveur Le modèle client-serveur Modèle de communication (Couche Session) entre applications au dessus du protocole de transport Le client envoie des requêtes, reçoit les réponses, les affiche, Le serveur reçoit

Plus en détail

Environnements de Développement

Environnements de Développement Institut Supérieur des Etudes Technologiques de Mahdia Unité d Enseignement: Environnements de Développement BEN ABDELJELIL HASSINE Mouna m.bnaj@yahoo.fr Développement des systèmes d Information Syllabus

Plus en détail

Services réseau. 6.1 Clients, serveurs et leur interaction. 6.1.1 Relation client-serveur

Services réseau. 6.1 Clients, serveurs et leur interaction. 6.1.1 Relation client-serveur Page 1 sur 35 Services réseau 6.1 Clients, serveurs et leur interaction 6.1.1 Relation client-serveur Tous les jours, nous utilisons les services disponibles sur les réseaux et sur Internet pour communiquer

Plus en détail

Réseaux - Cours 3. IP : introduction et adressage. Cyril Pain-Barre. Semestre 1 - version du 13/11/2009. IUT Informatique Aix-en-Provence

Réseaux - Cours 3. IP : introduction et adressage. Cyril Pain-Barre. Semestre 1 - version du 13/11/2009. IUT Informatique Aix-en-Provence Réseaux - Cours 3 IP : introduction et adressage Cyril Pain-Barre IUT Informatique Aix-en-Provence Semestre 1 - version du 13/11/2009 1/32 Cyril Pain-Barre IP : introduction et adressage 1/24 TCP/IP l

Plus en détail

Chapitre 1 Windows Server 2008 11

Chapitre 1 Windows Server 2008 11 Chapitre 1 Windows Server 2008 11 1.1. Les fondations du système... 15 1.2. La virtualisation... 16 1.3. La sécurité... 18 1.4. Le Web... 20 1.5. Fonctionnalité disponible dans Windows Server 2008... 21

Plus en détail

Introduction aux systèmes répartis

Introduction aux systèmes répartis Introduction aux systèmes répartis Grappes de stations Applications réparties à grande échelle Systèmes multicalculateurs (1) Recherche de puissance par assemblage de calculateurs standard Liaison par

Plus en détail

2A-SI - Réseaux : Modèles d architecture réseau

2A-SI - Réseaux : Modèles d architecture réseau 2A-SI - Réseaux : Modèles d architecture réseau Stéphane Vialle Stephane.Vialle@supelec.fr http://www.metz.supelec.fr/~vialle 1 Modèles d architecture réseau 1. Caractéristiques des modèles en couche 2.

Plus en détail

Présentation générale des Web Services

Présentation générale des Web Services Présentation générale des Web Services Vue Globale Type d'architecture reposant sur les standards de l'internet Alternative aux architectures classiques : Client/serveur n/tiers Orientée services permettant

Plus en détail

Les réseaux : Principes de fonctionnement d Internet

Les réseaux : Principes de fonctionnement d Internet Les réseaux : Principes de fonctionnement d Internet Table des matières 1. Le modèle TCP/IP... 2 2. Couche 1 ou couche physique... 3 3. Couche 2 ou couche liaison ou couche lien... 4 4. Couche 3 ou couche

Plus en détail

Business & High Technology

Business & High Technology UNIVERSITE DE TUNIS INSTITUT SUPERIEUR DE GESTION DE TUNIS Département : Informatique Business & High Technology Chapitre 3 : Le web dans l entreprise Sommaire Introduction... 1 Intranet... 1 Extranet...

Plus en détail

Annuaire : Active Directory

Annuaire : Active Directory Annuaire : Active Directory Un annuaire est une structure hiérarchique qui stocke des informations sur les objets du réseau. Un service d'annuaire, tel qu'active Directory, fournit des méthodes de stockage

Plus en détail

CENTRE DE RESSOURCES INFORMATIQUES IFMA -------

CENTRE DE RESSOURCES INFORMATIQUES IFMA ------- CENTRE DE RESSOURCES INFORMATIQUES IFMA ------- CONSULTATION POUR DEMANDE DE DEVIS CAHIER DES CHARGES RELATIF AU CHANGEMENT DU FIREWALL DE L IFMA --------------- Date limite d envoi de l'offre : 3 septembre

Plus en détail

Systèmes d Information Avancés (et répartis)

Systèmes d Information Avancés (et répartis) Systèmes d Information Avancés (et répartis) Université Lyon 1 MIAGE L. Médini, mars 2005 Plan des cours Protocole HTTP et programmation serveur Architectures réparties Objets distribués Introduction aux

Plus en détail

Modélisation des réseaux : Le modèle OSI et ses dérivés

Modélisation des réseaux : Le modèle OSI et ses dérivés Chapitre 1 1 Modélisation des réseaux : Le modèle OSI et ses dérivés Le modèle OSI de l ISO 2 Le modèle d'interconnexion des Systèmes Ouverts (Open Systems Interconnection) a été proposé par l'iso (International

Plus en détail

Réseaux Informatiques 2

Réseaux Informatiques 2 Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique Université Mohamed Khider - Biskra Faculté des Sciences Exactes et des Sciences de la Nature et de la Vie Département d informatique

Plus en détail

Réseaux - Cours 4. IP : introduction et adressage. Cyril Pain-Barre. version du 18/2/2013. IUT Informatique Aix-en-Provence

Réseaux - Cours 4. IP : introduction et adressage. Cyril Pain-Barre. version du 18/2/2013. IUT Informatique Aix-en-Provence Réseaux - Cours 4 : introduction et adressage Cyril Pain-Barre IUT Informatique Aix-en-Provence version du 18/2/2013 1/34 Cyril Pain-Barre : introduction et adressage 1/26 TCP/ l architecture d Internet

Plus en détail

Architectures et Protocoles des Réseaux

Architectures et Protocoles des Réseaux Chapitre 1 - Introduction aux réseaux informatiques Claude Duvallet Université du Havre UFR Sciences et Techniques 25 rue Philippe Lebon - BP 540 76058 LE HAVRE CEDEX Claude.Duvallet@gmail.com Claude Duvallet

Plus en détail

NFP111 Systèmes et Applications Réparties

NFP111 Systèmes et Applications Réparties NFP111 Systèmes et Applications Réparties 1 de 38 NFP111 Systèmes et Applications Réparties Cours 11 - Les Enterprise Java Beans (Introduction aux Enterprise Claude Duvallet Université du Havre UFR Sciences

Plus en détail

Introduction aux Systèmes Distribués. Introduction générale

Introduction aux Systèmes Distribués. Introduction générale Introduction aux Systèmes Distribués Licence Informatique 3 ème année Introduction générale Eric Cariou Université de Pau et des Pays de l'adour Département Informatique Eric.Cariou@univ-pau.fr 1 Plan

Plus en détail

Chapitre I : Protocoles client serveur et architectures distribuées

Chapitre I : Protocoles client serveur et architectures distribuées Chapitre I : Protocoles client serveur et architectures distribuées Eric Leclercq & Marinette Savonnet Département IEM / UB Eric.Leclercq@u-bourgogne.fr Bureau G212 Aile des Sciences de l Ingénieur Mise-à-jour

Plus en détail

Serveurs de noms Protocoles HTTP et FTP

Serveurs de noms Protocoles HTTP et FTP Nils Schaefer Théorie des réseaux (EC3a) Serveurs de noms Protocoles HTTP et FTP Théorie des réseaux (EC3a) Séance 7 Pourquoi DNS? Internet est une structure hiérarchique et arborescente de réseaux et

Plus en détail

Guide d implémentation

Guide d implémentation Guide d implémentation Echange de fichiers Gestion des paiements par identifiant Version 1.5 SUIVI, HISTORIQUE Rédaction, Vérification, Approbation Rédaction Vérification Approbation Nom Date/Visa Nom

Plus en détail

Le Web: les machines parlent aux machines

Le Web: les machines parlent aux machines Le Web: les machines parlent aux machines Historique Année 70 : ARPA (Advanced Research Project Agency). Relier les centres de recherche : ARPANET. 1972 : Premières spécifications TCP/IP (IP internet Protocol)

Plus en détail

Les applications Internet

Les applications Internet Les applications Internet Rappel sur les couches du protocole réseau 4 couches dans le modèle TCP/IP (plus simple) 7 couches dans le modèle OSI ou le SNA d IBM (plus complexe) Protocoles standardisées

Plus en détail

Java RMI. Programmation des applications réparties. Olivier Flauzac URCA. Master EEAMI-Informatique première année

Java RMI. Programmation des applications réparties. Olivier Flauzac URCA. Master EEAMI-Informatique première année Java RMI Programmation des applications réparties Olivier Flauzac URCA Master EEAMI-Informatique première année Olivier Flauzac (URCA) PAR : Java RMI MSTIC-INFO 1 1 / 30 1 RMI 2 Architecture 3 Développement

Plus en détail

IV - La COUCHE TRANSPORT. dans le modèle TCP/IP

IV - La COUCHE TRANSPORT. dans le modèle TCP/IP Université PAUL SABATIER TOULOUSE III SUPPORT de COURS Thierry DESPRATS IV - La COUCHE TRANSPORT dans le modèle TCP/IP Sommaire Introduction Notion de port Mécanismes communs à UDP et TCP Encapsulation

Plus en détail

Plan. Les pare-feux (Firewalls) Chapitre II. Introduction. Notions de base - Modèle de référence OSI : 7 couches. Introduction

Plan. Les pare-feux (Firewalls) Chapitre II. Introduction. Notions de base - Modèle de référence OSI : 7 couches. Introduction Plan Introduction Chapitre II Les pare-feux (Firewalls) Licence Appliquée en STIC L2 - option Sécurité des Réseaux Yacine DJEMAIEL ISET Com Notions de base relatives au réseau Définition d un pare-feu

Plus en détail

Les Systèmes et Applications Réparties et leur Programmation

Les Systèmes et Applications Réparties et leur Programmation Les Systèmes et Applications Réparties et leur Programmation Samia Bouzefrane Maître de Conférences Laboratoire CEDRIC Conservatoire National des Arts et Métiers 292 rue Saint Martin 75141 Paris Cédex

Plus en détail

Les couches hautes du modèle OSI. Session Présentation Application

Les couches hautes du modèle OSI. Session Présentation Application Les couches hautes du modèle OSI Session Présentation Application Le rôle des couches hautes Le modèle OSI définit 3 couches qui n ont pas d équivalents «normalisé» dans le modèle TCP/IP. Pourtant les

Plus en détail

DOSSIER TECHNIQUE INSTALLATION PASEO

DOSSIER TECHNIQUE INSTALLATION PASEO DOSSIER TECHNIQUE INSTALLATION PASEO TABLE DES MATIERES 1 Description des produits installés... 3 2 Descriptif des processus d installation produits... 4 2.1 Sql server 2000... 4 2.2 Sql server 2000 service

Plus en détail

Services Réseaux - Couche Application. TODARO Cédric

Services Réseaux - Couche Application. TODARO Cédric Services Réseaux - Couche Application TODARO Cédric 1 TABLE DES MATIÈRES Table des matières 1 Protocoles de gestion de réseaux 3 1.1 DHCP (port 67/68)....................................... 3 1.2 DNS (port

Plus en détail

Leçon 0 : Introduction au développement web

Leçon 0 : Introduction au développement web Module : Atelier programmation n- tiers Atelier de TP : N 0 Durée : 6h Groupes : M31- M32 Leçon 0 : Introduction au développement web NB : Ce document est un support de cours (notes de cours) : ce n'est

Plus en détail

Présentation. Logistique. Résumé de la 1e Partie. Mise en place du système

Présentation. Logistique. Résumé de la 1e Partie. Mise en place du système Présentation Diapo01 Je m appelle Michel Canneddu. Je développe avec 4D depuis 1987 et j exerce en tant qu indépendant depuis 1990. Avant de commencer, je tiens à remercier mes parrains Jean-Pierre MILLIET,

Plus en détail

Les Audits. 3kernels.free.fr 1 / 10

Les Audits. 3kernels.free.fr 1 / 10 Les Audits 3kernels.free.fr 1 / 10 Introduction 3 3kernels.free.fr 2 / 10 Introduction Pour une observation des événements les Audits sont utiles. Il fait l historique, des faits que l on a décidé de surveiller.

Plus en détail

OS Réseaux et Programmation Système - C4

OS Réseaux et Programmation Système - C4 OS Réseaux et Programmation Système - C4 Rabie Ben Atitallah Rabie.benatitallah@univ-valenciennes.fr Sockets Communications dans les systèmes centralisés Communications dans les systèmes répartis Protocole

Plus en détail

Objectifs. Maîtriser. Pratiquer

Objectifs. Maîtriser. Pratiquer 1 Bases de Données Objectifs Maîtriser les concepts d un SGBD relationnel Les modèles de représentations de données Les modèles de représentations de données La conception d une base de données Pratiquer

Plus en détail

Comité sectoriel de la sécurité sociale et de la santé Section «Sécurité sociale»

Comité sectoriel de la sécurité sociale et de la santé Section «Sécurité sociale» Comité sectoriel de la sécurité sociale et de la santé Section «Sécurité sociale» CSSS/10/136 AVIS N 10/27 DU 9 NOVEMBRE 2010 CONCERNANT LA DEMANDE DE LA MUTUALITÉ NATIONALE EUROMUT AFIN D OBTENIR UNE

Plus en détail

Fonctionnement et protocoles des couches applicatives

Fonctionnement et protocoles des couches applicatives Chapitre 3 : Fonctionnement et protocoles des couches applicatives Introduction La plupart d entre nous utilisons Internet via le Web, les services de messagerie et les programmes de partage de fichiers.

Plus en détail

WAN (Wide Area Network) : réseau à l échelle d un pays, généralement celui des opérateurs. Le plus connu des WAN est Internet.

WAN (Wide Area Network) : réseau à l échelle d un pays, généralement celui des opérateurs. Le plus connu des WAN est Internet. 1 Définition Réseau (informatique) : ensemble d ordinateurs et de terminaux interconnectés pour échanger des informations numériques. Un réseau est un ensemble d'objets interconnectés les uns avec les

Plus en détail

Guide d'implémentation - Échanges de fichiers

Guide d'implémentation - Échanges de fichiers Guide d'implémentation - Échanges de fichiers Gestion des paiements par identifiant PayZen 2.3 Version du document 1.6 Sommaire 1. HISTORIQUE DU DOCUMENT... 3 2. CONTACTER L'ASSISTANCE TECHNIQUE...4 3.

Plus en détail

Customisation Rhapsody et Henri BOULOUET DITV/AEEV/EECH. approche méthodologique

Customisation Rhapsody et Henri BOULOUET DITV/AEEV/EECH. approche méthodologique Customisation Rhapsody et approche méthodologique Retour d expérience sur l implémentation d un langage et profil UML associé 1 Sommaire Principe d un développement méthodologique Evocation d ISR (Ingénierie

Plus en détail

Internet Information Services (versions 7 et 7.5) Installation, configuration et maintenance du serveur Web de Microsoft

Internet Information Services (versions 7 et 7.5) Installation, configuration et maintenance du serveur Web de Microsoft Introduction à IIS 1. Objectifs de ce livre 13 2. Implémentation d un serveur web 14 2.1 Les bases du web 14 2.2 Les protocoles web 16 2.3 Le fonctionnement d un serveur web 21 2.4 Les applications web

Plus en détail

Chapitre 2 Concepts de base du modèle OSI

Chapitre 2 Concepts de base du modèle OSI Chapitre 2 Concepts de base du modèle OSI I. Introduction Problèmes posés par la prolifération des réseaux - hétérogénéité des matériels, langages, systèmes - différents formats de codage et de représentation

Plus en détail

Travail collaboratif. Glossaire

Travail collaboratif. Glossaire Glossaire Ajax Traduction anglaise : Ajax (Asynchronous JavaScript And XML) AJAX est un combiné de différents langages de développement Web comme XHTML, JavaScript ou XML, il est fréquemment utilisé pour

Plus en détail

Université Pierre Mendès France U.F.R. Sciences de l Homme et de la Société Licence MIASS. TP sur IP

Université Pierre Mendès France U.F.R. Sciences de l Homme et de la Société Licence MIASS. TP sur IP Université Pierre Mendès France U.F.R. Sciences de l Homme et de la Société Licence MIASS TP sur IP L objectif de ce second TP est de vous faire comprendre : l adressage IP, la fragmentation IP le fonctionnement

Plus en détail