Le magmatisme à la Réunion

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le magmatisme à la Réunion"

Transcription

1 GEOLOGIE 15 avril 2009 Durée : 2 heures L usage de la calculatrice est autorisé pour cette épreuve (1pt) Le magmatisme à la Réunion L île de la Réunion est située dans l océan Indien. Elle constitue la partie émergée d un édifice gigantesque d environ mètres de hauteur, essentiellement sousmarin et dont seuls 3 % du volume émergent. L île est formée de 2 volcans (carte 1): le plus ancien, le Piton des Neiges est inactif et le plus récent, le Piton de la Fournaise est actuellement très actif. Les thèmes I à IV sont indépendants, le thème V permet de faire une synthèse des données obtenues. Document 1a: Carte de la Réunion Document 1b: le piton de la Fournaise I- Roches échantillonnées et dynamisme des éruptions au Piton de la Fournaise Document 2: lames minces de l échantillon a) en LPA b) en LPNA (image un peu réduite) a b 1) Réalisez un schéma légendé d une portion de la lame, en justifiant la détermination des minéraux. (1,75) 2) A l aide de ces données et du tableau de la composition chimique (document 3), proposez une détermination raisonnée de la roche. (2)

2 élément teneur Document 3: composition chimique de l échantillon en pourcentages pondéraux d oxydes Si0 2 45,00% Al 2 O 3 11,10% FeMgO 25,10% CaO 5,70% Na 2 O 2,80% K 2 O 1,90% autres 8,40% total 100,00% Document 4: Images de coulées du Piton de la Fournaise et coupe schématique du volcan dit «bouclier» du Piton de la Fournaise. 3) Le document 4 montre que les éruptions du Piton de la Fournaise montre un caractère «effusif» avec comme manifestation principale des coulées de laves. A l aide des informations du document 3, proposez une hypothèse pour expliquer ce type d éruption. (0.75) II-Diversité des roches observées au Piton de la Fournaise et au Piton des Neiges Le Piton de la Fournaise est actif depuis environ ans. Le Piton des neiges est un volcan plus âgé et actuellement inactif, son activité a décliné progressivement à partir de ans (-0,43Ma) et ensuite surtout ans (- 0,35Ma). On peut découper l histoire de l activité du Piton des Neiges, résumée sur le document 5. -Deux périodes où les éruptions forment des roches de la série tholéïtique (De β1 à βii), jusqu à -0,43Ma. A cette époque l activité éruptive baisse, la chambre magmatique s effondre ce qui forme une caldeira (Caldeira I) -Une période récente (-0,35Ma à actuel βiii à βv). On a échantillonné une grande diversité de roches datant de cette période. Le document 6 vous donne une analyse chimique de ces roches 1)Commentez le diagramme du document 6. Déduisez: qualifiez la série de roches observée. (/2) 2)Comment expliquer cette diversité des roches observées: Expliquez en détail le processus qui conduit à la formation de la série magmatique 2. (/1) Série 2 Piton des Neiges Piton de la Fournaise Document 5 Colonne synthétique des roches volcaniques de la Réunion. D après Dercourt Géologie et géodynamique de la France

3 Document 6 Diagramme Alcalins Silice pour des roches échantillonnées au Piton des Neiges ou au Piton de la Fournaise Au cours du temps, on observe bien 2 série différentes à la Réunion (document 5). En particulier, deux types de basaltes 4) qu on Des distingue basaltes assez bien sur des critères chimiques. 3) En appliquant la conservation de la matière au cours du processus de fusion partielle, proposez un calcul du taux de fusion. Appliquez aux deux basaltes, grâce à l élément Potassium (données dans le document 7). (/1,75) Basalte série 2 Basalte tholéïtique Lherzolite Harzburgite K2O (%) 1,9 0,38 0,1 0,005 Document 7 Pourcentage pondéral de Potassium dans différentes roches III- Origine du magma des volcans de la Réunion Docment 8: On compare le diagramme multiélémentaire obtenu pour un basalte MORB (basalte tholéïtique de dorsale ) et celui obtenu pour le basalte 1 du document 3). 1) Sachant que dans une dorsale, la péridotite subissant la fusion provient du manteau supérieur, proposez une hypothèse pour la source du magma dans le cas de la Réunion (en justifiant bien sûr votre raisonnement). (/1) Teneur en éléments traces normalisée (échantillon/chondrite) Document 8 Diagramme multiélémentaire de MORB (courbes rouges) et pour un basalte de la Réunion (courbe jaune). Ne pas tenir compte des autres courbes. Eléments rangés dans l ordre d incompatibilité décroissante.

4 Thème IV un peu de chronologie relative au Piton de la Fournaise 1) Indiquer en la justifiant la chronologie relative des évènements responsables de la morphologie du Piton de la Fournaise. Ceci en utilisant les images fournies, dont vous ferez un schéma d interprétation (images B et C) (/3,5) B Document 9 A) carte de quelques coulées et structures du Piton de la Fournaise. La flèche bleue indique l angle de la prise de vue du doc 1b. B) Photographies des cratères sommitaux, angle prise vue = flèche rouge. C) Photographie prise sur le flanc Est du volcan (zone encadrée) A C Sources: Cartes Images: V-Bilan: le contexte géodynamique du volcanisme de la Réunion Le document 9 localise l île de la Réunion mais aussi différents volcans de l océan indien, ainsi que les «trapps» du Deccan, vaste zone de coulées volcaniques en Inde. Pour chaque structure volcanique, l âge est indiqué (en Ma). 1)A l aide du document 9 et en faisant une synthèse des informations récoltées au cours du devoir, expliquez le contexte géodynamique associé au volcanisme de la Réunion. (/3) Document 9: carte de l Océan indien Derciourt géologie géodynamique de la France

5 GEOLOGIE 15 avril CORRECTION I- Roches échantillonnées et dynamisme des érutpions au Piton de la Fournaise 1) On observe: un verre non cristallisé (fond noir, 0,25), des minéraux petits en baguettes blanches à gris: ce sont des feldspaths (0,5), des minéraux très craquelés, à fort relief (LPNA), aux teintes de polarisation vives (rose, bleu, vert), ce sont des olivines (0,5). Enfin, des minéraux très similaires mais polarisant dans les teintes orangées sont des pyroxènes (clinopyroxènes probablement) (0,5). Schéma: 0,75 2) La roche est constituée de minéraux non orientés Roche magmatique (0,5). La texture est microlithique Roche volcanique (0,5). On identifie des olivines, des clinopyroxènes, des feldspaths Il s agit d un basalte (0,5). Le pourcentage de silice est très faible (moins de 44%), le pourcentage d éléments alcalins est plutôt élevé (4,7%), on peut déterminer un basalte alcalin. (0,5). 3) On a remarqué la très faible teneur en silice du basalte, or plus un magma est pauvre en Si moins il est visqueux. Lors de l éruption les laves sont très fluides et peuvent s écouler sur les flancs du volcans. (0,75) rmq: la température de la lave est un autre paramètre: plus sa température est élevée plus la lave est fluide Remarque bis: A la Réunion certaines éruptions sont de type explosif, voir complément e fin de correction. II-Diversité des roches observées au Piton de la Fournaise et au Piton des Neiges 1) On observe, des basaltes au trachyte: - Un alignement des points de chaque roche dans le diagramme on peut en déduire que les roches sont apparentées. (0,75) - De plus les roches se sont formées dans le même édifices volcaniques (si on se restreint aux données du Piton de la Fournaise). On note une augmentation de la teneur en silice et une augmentation de la teneur en éléments alcalins. On peut en déduire que ces roches forment une série magmatique dont le terme le moins différencié est de type basalte, le terme le plus différencié est de type trachyte. (0,75) Enfin, le basalte est très pauvre en silice (environ 45%) mais plutôt riche en éléments alcalins (4-5%), il s agit comme la roche étudiée en I d un basalte alcalin. La série du basalte alcalin au trachyte est la série alcaline. (0,5) 2) Une série magmatique est le résultat d une différenciation par cristallisation fractionnée (avec ségrégation du liquide) cf. cours (1) 3) Voir le principe du calcul du taux de fusion dans le cours. Formule littérale (1) A. N. Basalte Basalte Lherzolite Harzburgite taux fusion bas. taux fusion Bas. série 2 tholéïtique série 2 Thol. K2O (%) 1,9 0,38 0,1 0,005 0,05 0,25 Pour le basalte série 2 = basalte alcalin, le taux de fusion est de 5%, pour le basalte tholéïtique le taux de fusion est de 25%. Cette différence de taux de fusion explique les différences de composition entre les 2 basaltes. (0,75) III- Origine du magma des volcans de la Réunion 1) Le diagramme des MORB a une pente positive. Or les éléments sont rangés par ordre d incompatibilité décroissante. Si le manteau d origine est bien appauvri par une fusion partielle, alors cet appauvrissement est d autant plus fort que les éléments sont incompatibles, de la gauche vers la droite du graphe d où la pente positive. Au contraire, le profil des OIB ne présente pas cette pente positive, ce qui signerait un manteau d origine non appauvri (plus profond donc). (Voir cours diagramme page 5) (1) Thème IV un peu de chronologie relative au Piton de la Fournaise 1) Pour les coulées: la coulée A est recoupée par la coulée B: A est plus ancienne que B. (0,5) La coulée A est recoupée par la coulée C, mais la coulée B est aussi recoupée par la coulée C: la coulée C (en 2 parties) est la plus récente (0,75). L ordre est donc A puis B puis C. (0,25) Pour les cratères: le cratère Dolomieu recoupe le cratère Bory: il est plus récent. (0,5) La limite du cratère Dolomieu recoupe la coulée C, le dernier effondrement de ce cratère est plus récent. (0,5) Remarques: les limites des coulées ont été modifiées pour les besoins de l exercice, la coulée A a eu lieu en 2000, la coulée B s est produite en 2004, les coulées C datent de L éruption de 2007 a provoqué l effondrement du cratère Dolomieu. Les différentes éruptions détaillées, sur le site de l observatoire du volcan du Piton de la Fournaise: Une éruption détaillée, la spectaculaire éruption de 2007 (avec de très belles images prises d ULM) Pour voir en particulier des images (carrément impressionnantes) de la formation d une caldeira (due à l effondrement du cratère)

6 C: 0,5 B: 0,75 IV- Bilan: le contexte géodynamique du volcanisme de la Réunion Le premier constat est qu il s agit d un volcanisme insulaire, mais intraplaqueque, ce qui suggère un point chaud (0,75) En I, on a identifié un basalte alcalin. La description pétrologique du II a permis de déterminer une série alcaline (au Piton de la Fournaise) qui succède à une série tholéïtique (Piton des neiges). Ces deux séries qui se suivent sont caractéristiques d un point chaud. (1) En III, on a obtenu un argument géochimique indiquant que la source du magma est une source profonde, de type manteau inférieur, on sait par ailleurs que le panache d un point chaud prend son origine au niveau de la couche D. (1) Enfin, le document 9 nous montre que la Réunion est située à l extrémité d un alignement de Volcans. Ils sont d autant plus âgés qu on s éloigne de cette extrémité active. Un tel alignement peut être mis en place par un point chaud fixe (situé à l aplomb de la Réunion), l alignement étant généré par le déplacement de la plaque. (1) Complément: Fonctionnement du Point chaud depuis -65Ma Le modèle admis est le suivant: (i) l actuel volcanisme de l île de la Réunion est alimenté par l étroite queue d un panache mantellique venant de la limite manteau-noyau (ii) Les trapps du Deccan viennent de la tête de ce même panache mantellique, au cours de l épisode très précoce de son histoire à la fin du Crétacé. Début du fonctionnement du point chaud. Episode «bref»(1 Ma). (iii)l alignement volcanique dans l océan Indien, est le produit de ce panache. Compléments sur les dynamiques éruptives de la Réunion:

Magmatisme (6) Principales caractéristiques du magmatisme associé au contexte intraplaque

Magmatisme (6) Principales caractéristiques du magmatisme associé au contexte intraplaque Magmatisme (6) Principales caractéristiques du magmatisme associé au contexte intraplaque Il existe un certain nombre de volcans qui ne se trouvent pas en limite de plaque : on dit qu ils sont en contexte

Plus en détail

Basalte tholéitique - texture microlithique avec olivine (tache jaunâtre), plagioclases et pyroxènes.

Basalte tholéitique - texture microlithique avec olivine (tache jaunâtre), plagioclases et pyroxènes. Enigme 10 : De la roche en poudre!! Les dorsales produisent des basaltes qualifiés de MORB (Medio Ocean Ridge Basalts) Ces basaltes sont caractérisés par leur faible quantité d alcalins (Na20 et K2O),

Plus en détail

TP 3- Composition pétrographique et chimique de la croûte et du manteau supérieur

TP 3- Composition pétrographique et chimique de la croûte et du manteau supérieur TP 3- Composition pétrographique et chimique de la croûte et du manteau supérieur Données initiales : Parmi les enveloppes du globe terrestre, seuls les matériaux de la lithosphère sont accessibles à l

Plus en détail

4. Roches volcaniques et volcanisme

4. Roches volcaniques et volcanisme 4. Roches volcaniques et volcanisme 1ère Partie: magmas, roches et contexte géodynamique Krakatoa (Java, Indonésie) La Chaîne des Puys 4.1. Les magmas 1. Magma basaltique -- SiO 2 45-55 wt%, concentré

Plus en détail

BCPST. 1-851 et 852. Lundi 15/03/2010. DEVOIR n 5

BCPST. 1-851 et 852. Lundi 15/03/2010. DEVOIR n 5 BCPST. 1-851 et 852. Lundi 15/03/2010. DEVOIR n 5 GEOLOGIE. Durée : 3 heures. Le sujet comporte 12 pages et trois parties indépendantes et obligatoires. Il est conseillé de prendre connaissance de la totalité

Plus en détail

DEFINITIONS : Comment se passe une éruption volcanique? I/ Une éruption volcanique peut être effusive ou explosive. DEFINITION :

DEFINITIONS : Comment se passe une éruption volcanique? I/ Une éruption volcanique peut être effusive ou explosive. DEFINITION : Chapitre 2 : le volcanisme Mais, que dois-je savoir? Pour rattraper un cours manquant, retrouve-le sur le site du collège dans la rubrique «enseignements» : Contrat-élève 4 ème Chapitre 2 : le volcanisme

Plus en détail

- La péridotite est quant à elle un cas particulier, difficile à classer. C est la roche du manteau.

- La péridotite est quant à elle un cas particulier, difficile à classer. C est la roche du manteau. Rappels de géologie de 1S. Rappel bref de la structure du globe. http://geologie-alpe-huez.1001photos.com/roches/terre.php La lithosphère est constituée de la croûte (continentale ou océanique) et de la

Plus en détail

I ) L identification de deux types de volcanisme. 1) Les éruptions effusives des volcans "rouges" : (exemple : Le Piton de la Fournaise).

I ) L identification de deux types de volcanisme. 1) Les éruptions effusives des volcans rouges : (exemple : Le Piton de la Fournaise). LE VOLCANISME. Introduction : La Terre possède sur les cinq continents plus de 1500 volcans (et bien davantage sous les océans) qui sont aujourd hui considérés comme actifs ; chaque année en moyenne 60

Plus en détail

Chapitre 3 - Divergence et phénomènes liés

Chapitre 3 - Divergence et phénomènes liés Chapitre 3 - Divergence et phénomènes liés Le chapitre précédent a montré la réalité de la tectonique des plaques et notamment la création permanente de lithosphère nouvelle dans l axe des dorsales océaniques.

Plus en détail

Le volcanisme. Introduction : On note au tableau les expressions, mots associés au volcanisme. Et on discute sur la pertinence de chacun!

Le volcanisme. Introduction : On note au tableau les expressions, mots associés au volcanisme. Et on discute sur la pertinence de chacun! Le volcanisme Introduction : On note au tableau les expressions, mots associés au volcanisme. Et on discute sur la pertinence de chacun! Problème : Qu est ce que le volcanisme? I. Les éruptions volcaniques

Plus en détail

Ci-contre une carte simplifiée

Ci-contre une carte simplifiée Les continents et leur dynamique - Chapitre 3 - Le magmatisme subduction Ø Problématique à résoudre! Après avoir nommé et décrit les roches de la croûte continentale produites lors d une subduction, résumer

Plus en détail

TP Formation de la croûte océanique à partir de la fusion manteau

TP Formation de la croûte océanique à partir de la fusion manteau TP Formation de la croûte océanique à partir de la fusion manteau Etape 1 Les compositions minéralogiques et chimiques du manteau et de la croûte océanique : Rappels Observer au microscope polarisant les

Plus en détail

Problème général : Comment expliquer les différences d altitude moyenne entre continents et océans?

Problème général : Comment expliquer les différences d altitude moyenne entre continents et océans? DISTRIBUTION DES TERRES ET DES MERS Observations : Les continents sont essentiellement en relief (altitude moyenne des terres de 840 m - de 0 à 9 km environ) Les océans sont essentiellement en profondeur

Plus en détail

TP 8. Comment distinguer la croûte océanique de la croûte continentale?

TP 8. Comment distinguer la croûte océanique de la croûte continentale? TP 8 Comment distinguer la croûte océanique de la croûte continentale? Lycée E. Delacroix 1 ère S Programme 2011 La démarche du géologue Quelle est cette pierre? Les enveloppes abordées directement par

Plus en détail

Partie 1 : L activité interne du globe terrestre

Partie 1 : L activité interne du globe terrestre Partie 1 : L activité interne du globe terrestre I] Des éruptions volcaniques différentes CHAPITRE 2 LES VOLCANS : EFFETS ET CAUSES Quelles sont les manifestations d une éruption volcanique? Quelles sont

Plus en détail

Le piton de la fournaise

Le piton de la fournaise Le piton de la fournaise 1 Où se trouve le Piton de la fournaise? 2 La Réunion est formée de combien de volcans? 3 Quel est l âge du Piton de la fournaise? 4 Comment s est construite l île? 5 Quelle est

Plus en détail

DEVOIR SURVEILLE. n 5 GEOLOGIE. durée 3 h

DEVOIR SURVEILLE. n 5 GEOLOGIE. durée 3 h 851, 852 et 853 Lundi 14 mars 2016 DEVOIR SURVEILLE n 5 GEOLOGIE durée 3 h Le sujet comporte 12 pages, il vous est conseillé de prendre connaissance de la totalité du sujet avant de commencer. Il sera

Plus en détail

UE Lithosphère océanique et points chauds

UE Lithosphère océanique et points chauds UE Lithosphère océanique et points chauds Régime thermique des dorsales : approche géochimique et pétrologique Catherine Mével Géosciences Marines Novembre 2007 - Fusion partielle - Informations apportées

Plus en détail

Partie II : Pratique du raisonnement scientifique et argumentation. Exercice 2 : Histoire de la théorie de la tectonique des plaques (5 points)

Partie II : Pratique du raisonnement scientifique et argumentation. Exercice 2 : Histoire de la théorie de la tectonique des plaques (5 points) Partie II : Pratique du raisonnement scientifique et argumentation Exercice 2 : Histoire de la théorie de la tectonique des plaques (5 points) L Inde et l Asie sont actuellement en contact. Diverses méthodes

Plus en détail

OLYMPIADES ACADEMIQUES DE GEOSCIENCES ACADEMIES DE BORDEAUX, LIMOGES, ORLEANS-TOURS POITIERS, TOULOUSE, VERSAILLES

OLYMPIADES ACADEMIQUES DE GEOSCIENCES ACADEMIES DE BORDEAUX, LIMOGES, ORLEANS-TOURS POITIERS, TOULOUSE, VERSAILLES SESSION 2010 OLYMPIADES ACADEMIQUES DE GEOSCIENCES ACADEMIES DE BORDEAUX, LIMOGES, ORLEANS-TOURS POITIERS, TOULOUSE, VERSAILLES Durée de l épreuve : 4h. Le sujet se compose de quatre exercices notés sur

Plus en détail

1 Activité magmatique des zones

1 Activité magmatique des zones ACTIVITÉ 1 Activité magmatique des zones de subduction Le magmatisme des zones de convergence de plaques s observe sur la plaque chevauchante. Il est situé à l aplomb des surfaces de Bénioff, là où celles-ci

Plus en détail

QCM. Niveau : Quatrième. Thème : L'activité interne du globe terrestre: Le volcanisme

QCM. Niveau : Quatrième. Thème : L'activité interne du globe terrestre: Le volcanisme QCM Niveau : Quatrième Thème : L'activité interne du globe terrestre: Le volcanisme Pour chaque question, il vous est donné quatre propositions A, B, C et D. Une, deux ou trois propositions peuvent être

Plus en détail

Cours 02 : les roches des zones actives

Cours 02 : les roches des zones actives Cours 02 : les roches des zones actives Problématique : Qu'est ce que les roches peuvent nous indiquer sur les mécanismes cachés des zones de subduction? Indice de base : les roches des différentes actives

Plus en détail

et samedi 20 janvier 2007 LE MAGMATISME

et samedi 20 janvier 2007 LE MAGMATISME Préparation à l Agrégation Interne Séances des mercredi 17 janvier et samedi 20 janvier 2007 LE MAGMATISME Les mots clés : Magmatisme, plutonisme, volcanisme, magma, silicates, roche, basalte, gabbro,

Plus en détail

Des volcans en éruption

Des volcans en éruption Activité 1 Des volcans en éruption Les volcanologues observent les éruptions volaniques afin de découvrir leur cause et de comprendre le fonctionnement des volcans. Quelles sont les caractéristiques des

Plus en détail

Commentaire de documents : Sujet : «Tectonique et société : le cas de l'islande»

Commentaire de documents : Sujet : «Tectonique et société : le cas de l'islande» Commentaire de documents : Sujet : «Tectonique et société : le cas de l'islande» Consignes : - travail individuel ; - rédiger intégralement introduction et conclusion ; - noter les titres des grandes parties

Plus en détail

Partie 1 : L activité interne du globe terrestre

Partie 1 : L activité interne du globe terrestre Partie 1 : L activité interne du globe terrestre CHAPITRE 3 LA SURFACE DE LA TERRE : DES PLAQUES EN MOUVEMENTS Situation de départ - Rappels : Les séismes et les éruptions volcaniques ne se manifestent

Plus en détail

L E BILAN DES ACTIVITÉS

L E BILAN DES ACTIVITÉS L E BILAN DES ACTIVITÉS Activité 1 Des volcans en éruption Mots-clés Il existe deux types d éruptions volcaniques : les éruptions explosives, caractérisées par des explosions plus ou moins importantes,

Plus en détail

Documents annexes Documents annexes SN12

Documents annexes Documents annexes SN12 Documents annexes Documents annexes SN12 1 Fiche 1 Reconnaissance des principaux minéraux des croûtes continentale et océanique à l œil nu Plusieurs éléments sont à décrire avant de pouvoir identifier

Plus en détail

GEOLOGIE Durée : 3 heures

GEOLOGIE Durée : 3 heures SESSION 2011 CONCOURS G2E GEOLOGIE Durée : 3 heures Les calculatrices sont interdites. L usage de tout ouvrage de référence et de tout document est strictement interdit. Si, au cours de l épreuve, un candidat

Plus en détail

VOYAGE A LA REUNION : 26-09-2011 AU 02-10-2011 Journée du 28.

VOYAGE A LA REUNION : 26-09-2011 AU 02-10-2011 Journée du 28. VOYAGE A LA REUNION : 26-09-2011 AU 02-10-2011 Journée du 28. Un peu de géologie, quitte à se répéter. En faisant une coupe NW-SE on trouve les deux massifs PN et PF. PN : 2Ma pour les plus vieilles roches

Plus en détail

Document 1A : Carte des Caraïbes. Document 1B : Carte détaillée des petites Antilles 1

Document 1A : Carte des Caraïbes. Document 1B : Carte détaillée des petites Antilles 1 DS7 Mercredi 8 avril 2009 Durée : 2h Devoir de Géologie Les Petites Antilles : une région géologiquement active. La région des Petites Antilles est située à la limite de plusieurs plaques tectoniques :

Plus en détail

LE VOLCANISME. Mont St HELENS (U.S.A cote est) 1857 / 1980 : une par siècle Cendres, blocs, gaz, nuées ardentes. Dôme de lave obstruant le cratère

LE VOLCANISME. Mont St HELENS (U.S.A cote est) 1857 / 1980 : une par siècle Cendres, blocs, gaz, nuées ardentes. Dôme de lave obstruant le cratère LE VOLCANISME «Parmi les phénomènes que la nature offre à nos regards, il n en est de plus grandiose, de plus merveilleux, de plus mystérieux, de plus terrifiant qu un volcan en activité. Il tremble, gronde,

Plus en détail

Bulletin de l observatoire volcanologique du Piton de la Fournaise Institut de Physique du Globe de Paris Juin 2009

Bulletin de l observatoire volcanologique du Piton de la Fournaise Institut de Physique du Globe de Paris Juin 2009 Bulletin de l observatoire volcanologique du Piton de la Fournaise Institut de Physique du Globe de Paris Juin 2009 Activité volcanique du Piton de la Fournaise Le Piton de la Fournaise est un volcan bouclier

Plus en détail

1ère partie de l épreuve Dossier. LA FORMATION DE LA LITHOSPHERE OCEANIQUE ET SON EVOLUTION

1ère partie de l épreuve Dossier. LA FORMATION DE LA LITHOSPHERE OCEANIQUE ET SON EVOLUTION 1ère partie de l épreuve Dossier. LA FORMATION DE LA LITHOSPHERE OCEANIQUE ET SON EVOLUTION FORMATION DE LA LITHOSPHERE OCEANIQUE ET SON EVOLUTION Niveau : 1 ère S - TS Extrait du programme : Divergence

Plus en détail

Isabelle Roger Nobilet : Anne Vergnaud : Les volcans

Isabelle Roger Nobilet : Anne Vergnaud : Les volcans Isabelle Roger Nobilet : iroger-nobilet@ac-toulouse.fr Anne Vergnaud : avergnaud@ac-toulouse.fr Les volcans J.M. Bardintzeff : «Différentes spécialités de la volcanologie coexistent : études des roches

Plus en détail

I/ Le principe de la datation absolue est basé sur la décroissance radioactive de certains éléments chimiques : (doc2 page 172)

I/ Le principe de la datation absolue est basé sur la décroissance radioactive de certains éléments chimiques : (doc2 page 172) B. La datation absolue, en donnant accès à l âge des roches et des fossiles permet de mesurer les durées des phénomènes géologiques. Elle permet aussi de situer dans le temps l échelle relative des temps

Plus en détail

Activité 1 : Les marqueurs de la subduction. Type de relief Subduction océan/continent Subduction océan/océan

Activité 1 : Les marqueurs de la subduction. Type de relief Subduction océan/continent Subduction océan/océan Partie : La convergence lithosphérique. Introduction à cette partie : Convergence lithosphérique : rapprochement de 2 plaques lithosphériques qui se traduit soit par une subduction soit par une collision

Plus en détail

Nées du feu. Nées d un magma, une masse de roche fondue. Volcans

Nées du feu. Nées d un magma, une masse de roche fondue. Volcans Nées du feu Nées d un magma, une masse de roche fondue. Volcans L origine des magmas De l eau à 90 C ne bout pas au niveau du sol parce que le poids de l air qui se trouve audessus, la pression, garde

Plus en détail

OLYMPIADES ACADEMIQUES DES GEOSCIENCES ACADEMIES D AIX- MARSEILLE, BORDEAUX, CORSE, NICE, POITIERS, TOULOUSE

OLYMPIADES ACADEMIQUES DES GEOSCIENCES ACADEMIES D AIX- MARSEILLE, BORDEAUX, CORSE, NICE, POITIERS, TOULOUSE SESSION 20 OLYMPIADES ACADEMIQUES DES GEOSCIENCES ACADEMIES D AIX- MARSEILLE, BORDEAUX, CORSE, NICE, POITIERS, TOULOUSE Proposition de corrigé et barème. Olympiades académiques de géosciences 20 Page Propositions

Plus en détail

TD3 Nature des enveloppes terrestre: pétrologie et géochimie

TD3 Nature des enveloppes terrestre: pétrologie et géochimie TD3 Nature des enveloppes terrestre: pétrologie et géochimie Etude de la vitesse de propagation des ondes sismiques (P et S): discontinuités séparant des enveloppes avec des propriétés physiques différentes

Plus en détail

Le magmatisme marqueur de la dynamique terrestre

Le magmatisme marqueur de la dynamique terrestre Le magmatisme marqueur de la dynamique terrestre 1 Le magmatisme des dorsales océaniques 2 Le magmatisme des zones de subduction et de collision 3 Le magmatisme intraplaque: panaches, points chauds et

Plus en détail

LES ROCHES. 1. Introduction : a) Les roches dans la nature : Cours de géographie 3 ème artistique de transition et qualification G.

LES ROCHES. 1. Introduction : a) Les roches dans la nature : Cours de géographie 3 ème artistique de transition et qualification G. LES ROCHES 1. Introduction : a) Les roches dans la nature : Cours de géographie 3 ème artistique de transition et qualification G. Cuvelier page 1 b) Les roches, matériaux de construction : Cours de géographie

Plus en détail

TP SVT: H1 : Le scénario suivant présente la formation d un océan qui a ensuite disparu par subduction

TP SVT: H1 : Le scénario suivant présente la formation d un océan qui a ensuite disparu par subduction Chiadmi Hamid Sami Cherradi TP SVT: Intro : Les chaines de montagne sont des lieux de convergence lithosphériques. Ces zones d affrontement entre deux lithosphères renferment des informations qui permettent

Plus en détail

o 2. la dorsale médio-atlantique Une chaîne de montagnes sous-marines de nord à sud le long de l océan Atlantique

o 2. la dorsale médio-atlantique Une chaîne de montagnes sous-marines de nord à sud le long de l océan Atlantique - Comment les continents se déplacent-ils? - S il y avait une fois, tous les continents ont formé un «supercontinent», la Pangée... o Il faut conclure que les continents se déplacent - Donc, il faut poser

Plus en détail

INSTITUT DE PHYSIQUE DU GLOBE DE PARIS OBSERVATOIRE VOLCANOLOGIQUE DU PITON DE LA FOURNAISE ILE DE LA REUNION

INSTITUT DE PHYSIQUE DU GLOBE DE PARIS OBSERVATOIRE VOLCANOLOGIQUE DU PITON DE LA FOURNAISE ILE DE LA REUNION INSTITUT DE PHYSIQUE DU GLOBE DE PARIS OBSERVATOIRE VOLCANOLOGIQUE DU PITON DE LA FOURNAISE ILE DE LA REUNION Fumerolles de faible débit dans la paroi est du cratère Dolomieu Bulletin OVPF août 2010 A

Plus en détail

Thème 1B La Terre dans l univers, la vie et l évolution du vivant TP 14 : Magmatisme dans les zones de subduction

Thème 1B La Terre dans l univers, la vie et l évolution du vivant  TP 14 : Magmatisme dans les zones de subduction TP 14 : Magmatisme dans les zones de subduction 1 Les zones de subduction sont caractérisées par des phénomènes volcaniques importants et contribuent à la formation d arcs volcaniques tels que la Cordillère

Plus en détail

Le volcanisme. Quelles sont les manifestations du volcanisme?

Le volcanisme. Quelles sont les manifestations du volcanisme? Volcanisme Le volcanisme Quelles sont les manifestations du volcanisme? Volcanisme effusif du Piton de la Fournaise Des laves s écoulent paisiblement Volcanisme explosif Volcanisme explosif Eruption du

Plus en détail

UN EXEMPLE DE SORTIE AU VOLCAN

UN EXEMPLE DE SORTIE AU VOLCAN UN EXEMPLE DE SORTIE AU VOLCAN Huit arrêts : Nez de bœuf Plaine des Sables Piton Chisny Pas de Bellecombe Formica léo Coulées de laves en cordées Chapelle Rosemond Coulée en graton de 1957. Durée : journée

Plus en détail

V. Les roches. Les roches magmatiques

V. Les roches. Les roches magmatiques Dr CHABOU Moulley Charaf Université Ferhat Abbas, Sétif 1 Institut d'architecture et des Sciences de la Terre Département des Sciences de la Terre LMD -Sciences de la Terre et de l Univers- Licence Géosciences

Plus en détail

T5 CHAPITRE 11 GEOTHERMIE ET PROPRIETES THERMIQUES DE LA TERRE

T5 CHAPITRE 11 GEOTHERMIE ET PROPRIETES THERMIQUES DE LA TERRE T5 CHAPITRE 11 GEOTHERMIE ET PROPRIETES THERMIQUES DE LA TERRE Source du Par (82 c) : la source la plus chaude d Europe continentale Premier plan : corps cellulaire d un neurone. 1,5 semaine Cours Approche

Plus en détail

Fig. 2 : Structure en couches de la Terre

Fig. 2 : Structure en couches de la Terre Cours de Tectonique globale/fb/module M12/ S3 de licence "STU/ Figures/ ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Plus en détail

CORRECTION du Pré-requis sur les notions de géologie. Lycée E. Delacroix Tale S

CORRECTION du Pré-requis sur les notions de géologie. Lycée E. Delacroix Tale S CORRECTION du Pré-requis sur les notions de géologie Lycée E. Delacroix Tale S 1. LA STRUCTURE DU GLOBE TERRESTRE Croûte continentale (max 70 km d épaisseur) ductile rigide Manteau sup (péridotite surtout)

Plus en détail

Utiliser le microscope polarisant pour retrouver des minéraux - réalisation des réglages - centrage des minéraux

Utiliser le microscope polarisant pour retrouver des minéraux - réalisation des réglages - centrage des minéraux Fiche sujet - élève On pense que des roches du Queyras se sont formées au cours d'une subduction de lithosphère océanique qui a précédé la formation des Alpes. Lors de la subduction, les roches de la lithosphère

Plus en détail

BCPST-Véto 1 Lundi 31 mars Devoir n 7 Partie Géologie Durée 2h00 Les adakites, des roches magmatiques particulières des zones de subduction

BCPST-Véto 1 Lundi 31 mars Devoir n 7 Partie Géologie Durée 2h00 Les adakites, des roches magmatiques particulières des zones de subduction BCPST-Véto 1 Lundi 31 mars 2008- Devoir n 7 Partie Géologie Durée 2h00 Ce devoir porte sur un thème commun et comporte 3 parties qui doivent être traitées dans l'ordre proposé et suivie chacune d'un court

Plus en détail

Chapitre IV LA LUNE I LES CARACTERES PHYSIQUES ET ASTRONOMIQUES DE LA LUNE

Chapitre IV LA LUNE I LES CARACTERES PHYSIQUES ET ASTRONOMIQUES DE LA LUNE Chapitre IV LA LUNE I LES CARACTERES PHYSIQUES ET ASTRONOMIQUES DE LA LUNE Forme : - sphère presque parfaite - zones sombres = mare (" mer ") = vastes plaines, lisses constituées de basaltes Elles caractérisent

Plus en détail

1ère partie de l épreuve Dossier. DORSALE ET LITHOSPHERE OCEANIQUE

1ère partie de l épreuve Dossier. DORSALE ET LITHOSPHERE OCEANIQUE 1ère partie de l épreuve Dossier. DORSALE ET LITHOSPHERE OCEANIQUE DORSALE ET LITHOSPHERE OCEANIQUE Niveau : 1 ère S - TS Extrait du programme : Divergence et phénomènes liés (durée indicative : 3 semaines)

Plus en détail

Terminales S2 Correction du Devoir Surveillé de SVT n 1 02/10/2012 Le domaine continental et sa dynamique (durée 1h50)

Terminales S2 Correction du Devoir Surveillé de SVT n 1 02/10/2012 Le domaine continental et sa dynamique (durée 1h50) Terminales S2 Correction du Devoir Surveillé de SVT n 1 02/10/2012 Le domaine continental et sa dynamique (durée 1h50) N. Pidancier Exercice 1 : Introduction Le relief au niveau de la Terre se répartit

Plus en détail

Le magmatisme (5) Principales caractéristiques du magmatisme associé au contexte de subduction

Le magmatisme (5) Principales caractéristiques du magmatisme associé au contexte de subduction Le magmatisme (5) Principales caractéristiques du magmatisme associé au contexte de subduction A l échelle du globe, les secteurs en subduction se trouvent essentiellement sur le pourtour du Pacifique.

Plus en détail

Les ophiolites et la lithosphère océanique

Les ophiolites et la lithosphère océanique Les ophiolites et la lithosphère océanique 1 ère S Terminale S Place dans les programmes et dans la progression Première S : Divergence de phénomènes liés : Formation et divergence des plaques lithosphériques

Plus en détail

Le volcanisme des zones de subduction PLANCHE 1

Le volcanisme des zones de subduction PLANCHE 1 Le volcanisme des zones de subduction PLANCHE 1 Les zones de subduction sont caractérisées par un volcanisme intense qui libère des laves variées, à l origine de roches différentes. On s intéresse ici

Plus en détail

Méthodes géophysiques et géochimiques

Méthodes géophysiques et géochimiques Méthodes géophysiques et géochimiques 1.3. TD Introduction Il y a 4.567 milliards d années (Ga), au moment où le nuage de gaz et de poussière qui va constituer le système solaire s effondre sur lui même,

Plus en détail

Dessine ce qu est un volcan d après toi. Les volcans (1) Qu est-ce qu un volcan?

Dessine ce qu est un volcan d après toi. Les volcans (1) Qu est-ce qu un volcan? Dessine ce qu est un volcan d après toi. Les volcans (1) Qu est-ce qu un volcan? Les volcans (2) La structure de la Terre La Terre possède plusieurs couches : la croûte terrestre (croûte continentale et

Plus en détail

TABLE DES MATIERES LISTE DES FIGURES LISTE DES TABLEAUX CHAPITRE 1; INTRODUCTION 1 CHAPITRE 3: PETROGRAPHIE 25

TABLE DES MATIERES LISTE DES FIGURES LISTE DES TABLEAUX CHAPITRE 1; INTRODUCTION 1 CHAPITRE 3: PETROGRAPHIE 25 TABLE DES MATIERES LISTE DES FIGURES LISTE DES TABLEAUX I IV CHAPITRE 1; INTRODUCTION 1 PROBLEMATIQUE 2 THEORIE DE LA DISTRIBUTION DE LA TAILLE DES CRISTAUX (DTC) SELON RANDOLF, LARSON ET MARSH 3 TRAVAUX

Plus en détail

LES MATERIAUX ET LA STRUCTURE DU GLOBE

LES MATERIAUX ET LA STRUCTURE DU GLOBE Préparation à l Agrégation Interne Samedi 16 octobre et mercredi 20 octobre 2010 LES MATERIAUX ET LA STRUCTURE DU GLOBE Les mots clés : Séismes, ondes sismiques, pression, température, croûte, manteau,

Plus en détail

PROBLEMATIQUE, RESTITUTION DES CONNAISSANCES, EXPLOITATION DE DOCUMENTS

PROBLEMATIQUE, RESTITUTION DES CONNAISSANCES, EXPLOITATION DE DOCUMENTS 1s_cntgeol_2011_03_29.doc 1/6 DST classe de 1ère S - durée 3H00 - calculatrices interdites SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE PROBLEMATIQUE, RESTITUTION DES CONNAISSANCES, EXPLOITATION DE DOCUMENTS BUT

Plus en détail

7. Le rôle de l eau dans la transformation des roches

7. Le rôle de l eau dans la transformation des roches 7. Le rôle de l eau dans la transformation des roches A. L EAU DANS L ALTÉRATION ET L ÉROSION Quelle que soit la nature des roches à la surface du globe, elles subissent les actions conjuguées des fluides

Plus en détail

Activité 53 : Dynamique du volcan et structure de la roche volcanique

Activité 53 : Dynamique du volcan et structure de la roche volcanique Activité 53 : Dynamique du volcan et structure de la roche volcanique 1. EXTRAITS REFERENTIELS DU BO Partie : L activité interne du globe 2. PLACE DE L ACTIVITE DANS UNE PROGRESSION Chapitre I. Les séismes

Plus en détail

Exercices Exercice n 1

Exercices Exercice n 1 Exercices Exercice n 1 Décrire la typologie. Quelle information va nous apporter chaque type? Bodnar (2003) Fluid inclusions : methods and interpretation. Mac Short Course n 32 1/14 Exercice n 2 Une inclusion

Plus en détail

Les îles océaniques françaises : Réunion, Polynésie et Nouvelle Calédonie

Les îles océaniques françaises : Réunion, Polynésie et Nouvelle Calédonie Introduction Les îles océaniques françaises : Réunion, Polynésie et Nouvelle Calédonie Master BGSTU EVI 782 Cyril Langlois Université Bordeaux 1 02 octobre 2008 Cyril Langlois (Université Bordeaux 1) Les

Plus en détail

Géothermie et propriétés thermiques de la Terre

Géothermie et propriétés thermiques de la Terre Géothermie et propriétés thermiques de la Terre 1 Lac de la station thermale du Blue Lagoon en Islande (eau chauffée par l énergie géothermique) 2 - I - Gradient géothermique et flux géothermique 1) Des

Plus en détail

ECOLE NORMALE SUPERIEURE DE LYON CONCOURS D'ADMISSION SESSION 2014. Filière universitaire: 2 nd concours

ECOLE NORMALE SUPERIEURE DE LYON CONCOURS D'ADMISSION SESSION 2014. Filière universitaire: 2 nd concours ECOLE NORMALE SUPERIEURE DE LYON CONCOURS D'ADMISSION SESSION 2014 Filière universitaire: 2 nd concours GEOSCIENCES Durée : 3 heures L usage de calculatrices électroniques de poche à alimentation autonome,

Plus en détail

I) Le volcanisme des zones de subduction.

I) Le volcanisme des zones de subduction. Semaine 15 Chapitre 3 Le magmatisme en zone de subduction : une production de nouveaux matériaux continentaux p.188 à 207 Les zones de subduction sont le siège d'une importante activité magmatique qui

Plus en détail

INTRODUCTION - RAPPELS

INTRODUCTION - RAPPELS Thème 1B Chapitre 3 Les caractéristiques de la lithosphère continentale TermS 2012-2013 INTRODUCTION - RAPPELS L'étude de la propagation des ondes sismiques a permis d'élaborer un modèle de structure interne

Plus en détail

CHAPITRE 8 : LE MAGMATISME EN ZONE DE SUBDUCTION

CHAPITRE 8 : LE MAGMATISME EN ZONE DE SUBDUCTION CHAPITRE 8 : LE MAGMATISME EN ZONE DE SUBDUCTION Introduction Les chaînes de montagne présentent les traces d ancienne zone de subduction à l origine de la disparition d une lithosphère océanique. Les

Plus en détail

L éruption du volcan Grimsvötn en Islande

L éruption du volcan Grimsvötn en Islande BRGM PDG/JV Orléans, le 22 mai 2011, 17h L éruption du volcan Grimsvötn en Islande Le samedi 21 mai 2011, à 21h (heure de Paris), le volcan islandais Grimsvötn est entré en éruption, et le souvenir de

Plus en détail

DEVOIR SURVEILLE. n 6 GEOLOGIE. durée 3 h

DEVOIR SURVEILLE. n 6 GEOLOGIE. durée 3 h BCPST 1 Lundi 17 avril 2014 851, 852 et 853 DEVOIR SURVEILLE n 6 GEOLOGIE durée 3 h Le sujet comporte 9 pages, il vous est conseillé de prendre connaissance de la totalité du sujet avant de commencer.

Plus en détail

AGRÉGATION DE SCIENCES DE LA VIE - SCIENCES DE LA TERRE ET DE L UNIVERS

AGRÉGATION DE SCIENCES DE LA VIE - SCIENCES DE LA TERRE ET DE L UNIVERS TP_C samedi 16 juin 2007 AGRÉGATION DE SCIENCES DE LA VIE - SCIENCES DE LA TERRE ET DE L UNIVERS CONCOURS EXTERNE ÉPREUVES D ADMISSION session 2007 TRAVAUX PRATIQUES DE SPÉCIALITÉ DU SECTEUR C Durée totale

Plus en détail

Magmatisme et géodynamique (1)

Magmatisme et géodynamique (1) Magmatisme et géodynamique (1) Les principales roches magmatiques Les séries magmatiques - silice, alcalins Magmatisme et géodynamique (2) Les éléments traces Dénomination des laves Magmatisme et géodynamique

Plus en détail

Projet Sciences : Le volcanisme

Projet Sciences : Le volcanisme Projet Sciences : Le volcanisme Sources : http://www.ac-bordeaux.fr/ia64/index.php?id=1547 et http://cenicienta.eklablog.com Niveau : Cycle 3 Pilier n 3 : Les principaux éléments de la culture scientifique

Plus en détail

UE Planète Terre. Grands Processus Géodynamiques. Julie Perrot - U.B.O.

UE Planète Terre. Grands Processus Géodynamiques. Julie Perrot - U.B.O. UE Planète Terre Julie Perrot - U.B.O. Grands Processus Géodynamiques I - Frontières Divergentes Modèles de rifting Rift Continental Dorsale Océanique II - Frontières Convergentes Subduction Collision

Plus en détail

A partir des informations issues de l exploitation des documents 1 à 9, établissez le contexte géodynamique de l Islande.

A partir des informations issues de l exploitation des documents 1 à 9, établissez le contexte géodynamique de l Islande. BCPST 1 vendredi 5 février 2010 DS n 4 Géologie Eléments de correction PARTIE I A partir des informations issues de l exploitation des documents 1 à 9, établissez le contexte géodynamique de l Islande.

Plus en détail

Chap 1 : Structure interne et composition chimique du globe

Chap 1 : Structure interne et composition chimique du globe Partie III : STRUCTURE, COMPOSITION ET DYNAMIQUE DE LA TERRE. Chap 1 : Structure interne et composition chimique du globe La Terre, planète tellurique, est constituée d enveloppes concentriques externes:

Plus en détail

Pétrographie. La pétrographie est la science qui étudie les roches. Origine des roches

Pétrographie. La pétrographie est la science qui étudie les roches. Origine des roches Pétrographie La pétrographie est la science qui étudie les roches Origine des roches L'origine des roches nous permet de les classer classiquement en trois groupes: - roches sédimentaires issues d'un sédiment

Plus en détail

Chapitre 5 : Un premier modèle global : Une lithosphère découpée en plaques rigides

Chapitre 5 : Un premier modèle global : Une lithosphère découpée en plaques rigides 1 Chapitre 5 : Un premier modèle global : Une lithosphère découpée en plaques rigides Introduction Dans les années 1965-1968, l étude de la géométrie des dorsales a permis de construire un modèle où la

Plus en détail

Examen de Géologie - GTGC3

Examen de Géologie - GTGC3 Examen de Géologie - GTGC3 Michel Dubois Année 2011-12 Questions de minéralogie 1. Citer trois familles de silicates, leur formule structurale et un exemple de minéral appartenant à chacune de ces familles.

Plus en détail

La Fournaise, un volcan dans la mer

La Fournaise, un volcan dans la mer La Fournaise, un volcan dans la mer Un documentaire de Maurice Krafft et Alain Gerente Musée cantonal de géologie, Lausanne La Fournaise, un volcan dans la mer Un documentaire de Maurice Krafft et Alain

Plus en détail

LES PANACHES MANTELLIQUES

LES PANACHES MANTELLIQUES LES PANACHES MANTELLIQUES Eric LECOIX Nov 2013 I Caractéristiques des panaches mantelliques II Conséquence d une remontée mantellique -Gravimétrie -Volcanisme -Tectonique III Arguments géochimiques en

Plus en détail

Partie 6 : La géothermie et son utilisation.

Partie 6 : La géothermie et son utilisation. Partie 6 : La géothermie et son utilisation. La production d énergie est un défi pour l avenir. En effet la démographie explose et les humains ont besoin de plus en plus d énergie. L exploitation des énergies

Plus en détail

LE VOLCANISME. - Construire un schéma des différentes parties d un. - Relier les magmas en profondeur aux deux types

LE VOLCANISME. - Construire un schéma des différentes parties d un. - Relier les magmas en profondeur aux deux types Leçon 2 : LE VOLCANISME Ce que je devrais savoir et savoir-faire pour réussir l évaluation : Savoirs (C)Maîtriser des - Donner la définition de volcanisme connaissances - Observer et recenser les manifestations

Plus en détail

TS DS Géologie correction

TS DS Géologie correction TS DS Géologie correction Partie 1 : QCM (30 mn) UNE SEULE REPONSE : 1. Une roche métamorphique peut se former L augmentation des conditions de pression et température provoque toujours la fusion partielle

Plus en détail

Teintes vives : bleu, vert jaune, rouge. Blanc, gris ou noir avec macles polysynthétiques

Teintes vives : bleu, vert jaune, rouge. Blanc, gris ou noir avec macles polysynthétiques Fiche d'identification des minéraux Page 1 Olivine Vert olive, éclats vitreux Incolore, limpide, craquelures fréquentes Pyroxène (Mg, Fe, Al)Ca(Si, Al)2O6 Minéral très répandu dans les chlorite, calcite,

Plus en détail

TP3 DOCUMENTS et FICHES - La dualité océans-continents

TP3 DOCUMENTS et FICHES - La dualité océans-continents TP3 DOCUMENTS et FICHES - La dualité océans-continents Document 1 : notion de pétrologie - Une roche est un assemblage de minéraux. - Un minéral est une espèce chimique dont les constituants (atomes ou

Plus en détail

L œil du dragon! Pierre CHOUKROUN

L œil du dragon! Pierre CHOUKROUN Pierre CHOUKROUN L œil du dragon! Photographe amateur établi à la Réunion, Pierre Choukroun travaille inlassablement sur le Piton de la Fournaise depuis trente-cinq ans. Les éruptions exceptionnelles de

Plus en détail

C2. STRUCTURE INTERNE TERRESTRE

C2. STRUCTURE INTERNE TERRESTRE C2. STRUCTURE INTERNE TERRESTRE La Terre est organisée en couche. Structure, composition, température et densité varie entre ces couches concentriques. C2.a - SCHEMA GENERAL Doc 1 Film «vidéo «Deux gouttes

Plus en détail

Magmatisme 1: Etude d un exemple de série magmatique dans son contexte

Magmatisme 1: Etude d un exemple de série magmatique dans son contexte Magmatisme 1: Etude d un exemple de série magmatique dans son contexte La chaîne des Puys diversité des édifices Le Puy de Dôme Le Puy de Come La Chaîne des Puys vue par le satellite SPOT le 10 novembre

Plus en détail

LA GÉOLOGIE DE LA LUNE

LA GÉOLOGIE DE LA LUNE LA GÉOLOGIE DE LA LUNE Mewtow 29 octobre 2015 Table des matières 1 Introduction 5 2 Structure interne 7 2.1 Croûte....................................... 7 2.2 Manteau......................................

Plus en détail

VOYAGE A LA REUNION : AU Journée du 31.

VOYAGE A LA REUNION : AU Journée du 31. VOYAGE A LA REUNION : 26-09-2011 AU 02-10-2011 Journée du 31. Après la visite de Cilaos décrite hier, on part en bus, direction "Mare à Joseph (3 km) jusqu'à un parking appelé "Le bloc". Le PN est un grand

Plus en détail

Sommaire. Séquence 3. Séance 1. Séance 2. Comment l Homme gère-t-il les séismes et les volcans?

Sommaire. Séquence 3. Séance 1. Séance 2. Comment l Homme gère-t-il les séismes et les volcans? Sommaire Séquence 3 Tu viens de voir comment les séismes et les éruptions volcaniques se manifestaient, mais tu peux te demander quelles sont les conséquences de ces manifestations de la Terre pour l Homme.

Plus en détail

OLYMPIADES ACADEMIQUES DES GEOSCIENCES DE BESANCON, DIJON, NANCY-METZ, NANTES, REIMS et STRASBOURG.

OLYMPIADES ACADEMIQUES DES GEOSCIENCES DE BESANCON, DIJON, NANCY-METZ, NANTES, REIMS et STRASBOURG. SESSION 20 OLYMPIADES ACADEMIQUES DES GEOSCIENCES DE BESANCON, DIJON, NANCY-METZ, NANTES, REIMS et STRASBOURG. Proposition de corrigé et barème. Olympiades académiques de géosciences 20 Page Propositions

Plus en détail