LA MISE A LA TERRE 1. LE PRINCIPE

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LA MISE A LA TERRE 1. LE PRINCIPE"

Transcription

1 LA MISE A LA TERRE MSF CEFORLOG 1. LE PRINCIPE La mise à la terre est INDISPENSABLE en association avec un dispositif différentiel afin de couper l alimentation en cas de défaut d isolement : la phase se déclipse et entre en contact avec le châssis de la lessiveuse par exemple. Elle permet l évacuation du courant de défaut dans le sol en éliminant tout risque pour les personnes. La prise de terre capte les courants de fuite, ce qui permet aux dispositifs différentiels de les mesurer et de se déclencher. La mise à la terre consiste donc à relier les divers éléments et appareils de l installation à la prise de terre. page69/185

2 2. LES TYPES DE TERRE DANS UNE INSTALLATION Il existe deux types de terre dans une installation ; la terre du neutre (pour le générateur ou le transformateur du distributeur) et la terre des masses (pour les parties métalliques dans un lieu). Terre du neutre Générateur G Terre des masses Un rayon de 20 mètres (minimum) doit être respecté entre la terre du neutre et la terre des masses. La terre du neutre ne doit en aucun cas être reliée à la terre des masses. Terre du neutre G Seulement la phase et le neutre sont transportés > 20 metres Terre des masses ATTENTION - Si le générateur est à moins de 20 mètres de la terre des masses, alors il faut éloigner la terre du neutre en utilisant un conducteur isolé couleur vert et jaune de 25 mm² afin de respecter les 20 mètres de séparation. Voici un exemple : Fil isolée verte et jaune 25 Terre du neutre bien mm² positionée G < 20 metres > 20 metres Terre du neutre mal positionée Terre des masses page70/185

3 2.1. LA TERRE DU NEUTRE La terre du neutre est utilisée pour l installation des générateurs et des transformateurs du distributeur Pour le générateur Dans le cas du générateur, on relit la carcasse du générateur à un piquet pour créer la terre du neutre. Après cette opération, il faut absolument vérifier la connexion entre le neutre et la terre en contrôlant la continuité entre le neutre et la terre sur la prise du générateur. Comment l effectuer : 1. Débrancher toutes les charges et éteindre le générateur 2. S assurer que le disjoncteur du générateur est en position ON 3. Mesurer la continuité entre la terre et le neutre sur la prise du générateur, la résistance doit être proche de zéro. Terre/N 0.3 Ω Ph/N 1 Ω Ph/Terre 1.1 Ω NOTE : Si l on pratique la mesure entre la phase et le neutre, on aura aussi une continuité, mais avec une résistance un peu plus grande (à cause de la bobine du générateur) Pour le transformateur Dans le cas du transformateur, c est le fournisseur d électricité qui s occupe de relier le neutre à la terre. Il faut donc, contacter le fournisseur à fin de vérifier si le neutre du réseau est relié à la terre. ATTENTION : Au cas où le neutre du générateur ou du transformateur n est pas à la terre il faut arrêter de l utiliser et chercher l avis technique de votre superviseur. page71/185

4 2.2. LA TERRE DES MASSES La terre des masses est la terre des installations du bâtiment (dans les prises, les éclairages, les parties métalliques de la maison, etc ). Elle accompagne la phase et le neutre sur toute l installation, et est reliée aux parties métalliques du lieu (canalisations, huisseries, etc ). La terre des masses doit être au plus proche du tableau de distribution et de la structure à protéger. Et si possible, être orientée en direction de la terre du neutre. Terre du neutre G > 20 metres Terre des masses bien positionnée Terre des masses moins efficace ATTENTION : S il s agit de plusieurs bâtiments et que l on utilise des soustableaux de distribution, on doit toujours relier toutes «les terres des masses» existantes. Comment installer la terre des masses et comment la relier? Il y a deux possibilités : 1. Installer la terre en un point central et la partager entre les sous-tableaux < 5 metres Terre du neutre < 5 metres G > 20 metres Terre des masses page72/185

5 2. Installer une terre des masses pour chaque bâtiment avec son sous-tableau et relier les terres entre elles. Terre du neutre G > 20 metres Terre des masses Les terres des masses sont connectées entre elles! Noter que les terres sont orientés vers le génerateur. 3. LA PRISE DE TERRE 3.1. QUE METTRE À LA TERRE? Tout corps métallique de tout élément que l on peut toucher, qui est normalement isolé mais qui risque d être en contact avec le courant : réfrigérateur, moteur, lampadaire, tube fluo, prises, radio UNE BONNE PRISE DE TERRE, C EST QUOI? Une bonne prise de terre doit avoir une résistance électrique inférieure à un seuil maxi déterminée en fonction de la protection du disjoncteur général de l installation : 100Ω avec un différentiel de 500mA, 167Ω avec un différentiel de 300mA, 500Ω avec un différentiel de 100mA. Plus elle sera faible, mieux elle fonctionnera. Cependant, cette résistance varie en fonction des dimensions de l électrode de terre et du type de sol : Ex. Un piquet de terre de 2m conviendra dans un terrain de remblais humide pour un différentiel de 500mA. ATTENTION : la mesure de la terre ne peut pas se faire avec un multimètre classique, il faut un ohmmètre de terre. page73/185

6 3.3. LES MÉTHODES La prise de terre peut être définie comme l ensemble des conducteurs enterrés et interconnectés qui assurent une liaison électrique avec la terre. 3 méthodes sont possibles : la boucle en fond de fouille : C est la solution la plus performante mais non réalisable sur un batiment existant. Il s agit de réaliser un ceinturage dans le béton de propreté des fondations batiment. A réaliser en cuivre nu de 25mm² minimum ou en acier galvanisé de 95mm². MSF CEFORLOG la tranchée horizontale : Elle consiste à enterrer un conducteur à une profondeur comprise entre 1 et 1.6m. La tranchée est ensuite remplie de terre épierrée. A réaliser en cuivre nu de 25mm² minimum ou en acier galvanisé de 95mm². page74/185

7 le piquet : Il s agit de planter un ou plusieurs piquets de terre en acier galvanisé de diamètre au moins 25mm et d une longueur minimale de 2 m. Le piquet doit être planté dans un sol à l abri de la sécheresse et du gel. Il est interdit de réaliser une prise de terre en plongeant le piquet dans l eau courante ou un étang. page75/185

8 4. COMMENT INSTALLER LE KIT MISE A LA TERRE? Code MSFL : PELEZFR0262 Ce kit a été conçu pour installer la terre avec un piquet, et il est composé de : 2 piquets de 1 mètre de long de 25 cm de diamètre, qui se sertissent l un dans l autre pour obtenir 1 piquet de 2 mètres. 1 barrette de coupure. 5 mètres de conducteur jaune et vert de 16 mm² pour relier la terre au tableau de distribution le conducteur principal de protection 10 mètres de câble nu de 25 mm² pour relier la barrette de coupure au piquet de terre le conducteur de terre 1 bride de serrage (cosse) 20 centimètres de tuyau 90 mm et 1 bouchon à coller 90 mm pour créer le regard de visite. Items à prévoir en plus du kit : 1. Protection anti-corrosion : ruban adhésif isolant, qui protège après le raccordement TERRE DES MASSES Pour installer la terre des masses, suivre les indications suivantes : Option 1 : Terrains souples page76/185

9 1. Enfoncer le piquet verticalement dans la terre, à une distance DE 3 METRES maximum du tableau de distribution et toujours restant à une distance minimum de 20 mètres de la terre du neutre (cf. document Principe de la Terre). Prenez soin d utiliser un martyr en bois pour ne pas endommager la tête du piquet. 2. Creuser une tranchée, 10 mètres de long et minimum 0,50 mètres de profondeur, partant du piquet et allant autour du bâtiment 3. Poser, horizontalement dans la tranchée, le conducteur de terre. 4. Relier le piquet à la barrette de coupure, avec le conducteur de terre et à l aide de la bride de serrage. Ne pas couper le conducteur de terre ; juste le passer par la bride de serrage afin d obtenir un contact avec le piquet et laisser assez de fil pour fixer la barrette de coupure au mur. 5. Fixer la barrette de coupure et avec le conducteur principal de protection, en vert et jaune, relier la barrette au répartiteur de terre du tableau de distribution. 6. Vérifier la continuité des liaisons en utilisant un multimètre. Il faut se munir de 15 mètres de fil et vérifier si il y a continuité entre la barrette de distribution de terre et tous les points de raccordement ( les deux points de la barrette de coupure et à la bride de serrage du piquet de terre) 7. Au niveau du raccordement du piquet de terre et le conducteur de terre il faut mettre une protection contre la corrosion. Pour faire celle-ci couvrir le point de raccordement avec ruban adhésif isolant. 8. Remplir la tranchée avec la terre, et installer le regard de visite afin de protéger le point de raccordement du conducteur de terre au piquet (exemple : avec le bouchon et tuyau PVC). NOTE : Le piquet doit être planté dans un sol à l abri de la sécheresse et du gel. Il est interdit de réaliser une terre en plongeant le piquet dans l eau courante ou un étang. page77/185

10 Option 2 : Terrains rocheux (dans le cas où le sol serait trop dur pour enfoncer le piquet verticalement) 1. Creuser une tranchée de 12 mètres de long faisant le tour du bâtiment, et de minimum 0.30 m de profondeur (et plus si possible). 2. Poser le câble horizontalement dans la tranchée, relier le bout du câble au piquet de terre en utilisant la bride de serrage fourni et enfoncer le piquet dans la position la plus verticale possible. On peut aussi creuser avec la barre à mine un trou pour y mettre le piquet et le recouvrir avec la terre. Toujours prenez soin d utiliser un martyr en bois pour ne pas endommager la tête du piquet. 3. Relier l autre extrémité du conducteur de terre à la barrette de coupure. 4. Suivre la même procédure que pour les terrains souples (points 5 à 8). NOTE : La technique de la tranchée ne doit être utilisée que dans la situation où l on ne peut enfoncer le piquet de terre verticalement (terrain rocheux, sol trop dur), ce système est moins efficace que le système du piquet vertical TERRE DU NEUTRE (POUR LE GÉNÉRATEUR) Pour installer la terre du neutre pour le générateur, suivre les indications suivantes : Option 1 : Terrains souples page78/185

11 1. Enfoncer le piquet verticalement dans la terre, à coté de l abris du générateur, toujours restant à une distance minimum de 20 mètres de la terre des masses (cf. document Principe de la Terre). 2. Prenez soin d utiliser un martyr en bois pour ne pas endommager la tête du piquet. 3. Creuser une tranchée, 10 mètres de long et minimum 0,50 mètres de profondeur, partant du piquet et allant autour de l abri. 4. Poser, horizontalement dans la tranchée, le conducteur de terre. 5. Relier le piquet à la barrette de coupure, avec le conducteur de terre et à l aide de la bride de serrage. Ne pas couper le conducteur de terre ; juste le passer par la bride de serrage afin d obtenir un contact avec le piquet et laisser assez de fil pour fixer la barrette de coupure au mur (cf. figure 4 pour terre des masses) 6. Fixer la barrette de coupure au mur et avec le conducteur principal de protection, relier la barrette à la carcasse du générateur (cf. figure 5 pour terre des masses) 7. Vérifier la continuité des liaisons en utilisant un multimètre. Il faut vérifier si il y a continuité entre la carcasse du générateur et tous les points de raccordement ( les deux points de la barrette de coupure et à la bride de serrage du piquet de terre) 8. Suivre la même procédure que pour la terre des masses (points 7 et 8) Option 2 : Terrains rocheux (dans le cas où le sol serait trop dur pour enfoncer le piquet verticalement) 1. Creuser une tranchée de 12 mètres de long faisant le tour l abri du générateur, et de minimum 0.30 m de profondeur (et plus si possible). 2. Poser le câble horizontalement dans la tranchée, relier le bout du câble au piquet de terre en utilisant la bride de serrage fourni et enfoncer le piquet dans la position la plus verticale possible. (En prenant soin d utiliser un martyr en bois pour ne pas endommager la tête du piquet). 3. Relier l autre extrémité du conducteur de terre à la barrette de coupure. 4. Suivre la même procédure que pour les terrains souples (points 5 à 8). page79/185

12 5. CONDUCTEURS POUR LE RESEAU DE TERRE DANS LE BATIMENT 5.1. LES CONDUCTEURS DE PROTECTION Ils sont identifiés par les couleurs vert et jaune et assurent l interconnexion des masses métalliques des récepteurs. MSF CEFORLOG 1/ Piquet de terre Le piquet est enterré, ce qui fait le contact avec la terre. Le piquet doit être de 25 cm de diamètre en acier cuivré et de 2 mètres de long. Le piquet entier doit être en contact avec la terre et être enterré verticalement. 2/ Le conducteur de terre Il augmente la superficie de contact avec la terre et relit le piquet de terre à la barrette de coupure. Sa section minimale doit être de 25 mm² en cuivre nu et sa longueur est de 10 mètres. 3/ La barrette de coupure Elle assure la connexion du piquet de terre au réseau de terre de l installation intérieure. Elle est utilisée pour isoler le piquet de terre de l installation intérieure, afin de pouvoir mesurer les valeurs de résistance séparées. 4/ Le conducteur principal de protection Il assure la liaison entre la barrette de coupure et le tableau de répartition. Sa section doit être de 16 mm² en câble isolé vert et jaune. 5/ Les conducteurs de protection des circuits Ils sont aussi identifiés par les couleurs verte et jaune. Ils vont du répartiteur de terre, dans le tableau de distribution, aux masses métalliques des appareils électriques. Leur section doit être égale à la section des conducteurs actifs (phase neutre). Ex. Un circuit pour la stérilisation utilisant un conducteur de 4 mm² sur la phase, aura une terre avec une section de 4 mm². page80/185

13 6/ Les conducteurs de liaison équipotentielle Ils sont aussi identifiés par les couleurs verte et jaune. Ils assurent l interconnexion des masses métalliques dans le bâtiment. Pour la tuyauterie d arrivée principale de l eau, la section du conducteur doit être de 6 mm². Pour la tuyauterie d arrivée principale du gaz, la section du conducteur doit être égale à celle de l alimentation en électricité. Pour le reste des parties métalliques (tuyauterie intérieur, huisseries, etc ), on utilise un conducteur de 2,5 mm². NOTE : Lorsqu un conducteur de protection de circuit est commun à plusieurs circuits, sa section doit être égale à la plus grande section présente des conducteurs de phase REGLES A RESPECTER LORS DE L INSTALLATION DE LA TERRE DES MASSES A L INTERIEUR DU BATIMENT Zones Humides Des zones sont différenciées en fonction de leur niveau d exposition aux risques. Ci-dessous, quelques exemples applicables à toutes pièces d eau comme salle de bain, stérilisation et buanderie. ATTENTION: Sur nos missions il est préférable de respecter les recommandations suivantes : Zones 0, 1, et 2 : aucune prise, éclairage ou appareil électrique ne doit être installé. Zone 3 : tous les appareils doivent être reliés à la terre, y compris les conduites d eau métalliques Liaison Equipotentielle La liaison équipotentielle relit toutes les parties métalliques du bâtiment à la terre, afin d assurer quelles soient au même potentiel (une différence de potentiel crée une tension laquelle peut être dangereuse). Voici un exemple de liaison équipotentielle sur un conduit métallique dans une salle de bain : page81/185

14 - Cette liaison doit être faite avec un conducteur de 2,5 mm². Gratter préalablement s il y a de la peinture ou de la corrosion. ATTENTION - RECOMMANDATION MSF : la continuité de la terre doit être garantie que par le conducteur de terre afin d éviter les ruptures de continuité, voir schéma si dessous : INCORREC T T CORREC Les masses doivent être reliées entre elles en parallèle et non en série. page82/185

15 Ils doivent être installés sans coupure. page83/185

Le but de la prise de terre est d écouler les courants de défaut vers la terre.

Le but de la prise de terre est d écouler les courants de défaut vers la terre. PRISES DE TERRE Généralités : Le but de la prise de terre est d écouler les courants de défaut vers la terre. En l absence d une prise de terre efficace, tout ou partie du courant de défaut s écoulera

Plus en détail

LES COMPOSANTS DE L'INSTALLATION ELECTRIQUE

LES COMPOSANTS DE L'INSTALLATION ELECTRIQUE LES COMPOSANTS DE L'INSTALLATION ELECTRIQUE 1. LES CONDUCTEURS Pour acheminer l électricité, on utilise des conducteurs électriques qui, à ce titre, sont considérés comme des éléments actifs des liaisons

Plus en détail

Le pavillon. La prise de terre

Le pavillon. La prise de terre PAGE 1 / 6 1. Pourquoi une prise de terre? La mise à la terre do it, avant que le défaut ne dev ie nne dangeureux, permettre de provoquer : Symbole Le sol ou la terre est utilisée comme conducteur de retour

Plus en détail

5.4 Mises à la terre et conducteurs de protection

5.4 Mises à la terre et conducteurs de protection 5.4 Mises à la terre et conducteurs de protection 5.4 Mises à la terre et conducteurs de protection { Un conducteur d'équipotentialité de protection est par définition également un conducteur de protection

Plus en détail

Le pavillon. La prise de terre

Le pavillon. La prise de terre PAGE 1 / 6 SOUS / Objectif Décoder la documentation technique normative et réglementaire (NF - C 15-100) pour réaliser la répartition des circuits dans un logement. Interpréter les informations relatives

Plus en détail

S1-3 LA DISTRIBUTION

S1-3 LA DISTRIBUTION S13 LA DISTRIBUTION LES SCHEMAS DE LIAISON A LA TERRE 1) 2) 3) 4) 5) Codification des schémas de liaison à la terre Schéma TT : neutre à la terre Schéma TN : mise au neutre des masses Schéma IT : neutre

Plus en détail

CHAPITRE 13 : LES SCHEMAS DE LIAISON A LA TERRE.

CHAPITRE 13 : LES SCHEMAS DE LIAISON A LA TERRE. CHAPITRE 13 : LES SCHEMAS DE LIAISON A LA TERRE. 1. INTRODUCTION. A. REGIMES DE NEUTRE : Les régimes de neutre sont les dispositions qui décrivent comment sont connectés le conducteur NEUTRE et le conducteur

Plus en détail

LES PRISES DE TERRE par F6FWQ

LES PRISES DE TERRE par F6FWQ LES PRISES DE TERRE par F6FWQ - DEFINITION Une prise de terre est un élément qui assure la sécurité des installations électriques et des personnes utilisatrices de ces installations. Il existe deux grands

Plus en détail

NOTICE GENERALE DE MONTAGE DES PARATONNERRES PDA DEFYSTORM

NOTICE GENERALE DE MONTAGE DES PARATONNERRES PDA DEFYSTORM NOTICE GENERALE DE MONTAGE DES PARATONNERRES PDA DEFYSTORM La présente notice présente les principes généraux et les principales exigences pour l installation d un paratonnerre avec dispositif d avance

Plus en détail

QCM Diagnostic électrique dans l habitat

QCM Diagnostic électrique dans l habitat QCM Diagnostic électrique dans l habitat HACHEMAOUI Diagnostic électrique en habitation 2016 1 ELECTRICITE catégorie 1 Donnez la formule de la puissance en monophasé? S=U.I P=U.I P=U.I.Cosφ P=UI 3.Cosφ

Plus en détail

1.1 Schéma de liaison à la terre TNC

1.1 Schéma de liaison à la terre TNC I) Présentation Le neutre est relié à la terre et les masses sont reliées au neutre. On distingue deux variantes : TNS et TNC 1.1 Schéma de liaison à la terre TNC N Carcasse métallique (masse) Régime de

Plus en détail

REGIMES DE NEUTRE TN ET IT

REGIMES DE NEUTRE TN ET IT REGIMES DE NEUTRE TN ET IT OBJECTIFS DU COURS Connaître le principe de protection des personnes en régime TN et IT. Savoir calculer des courants de défauts et des tensions de contacts en régime TN et IT.

Plus en détail

Branchement individuel

Branchement individuel individuel Généralités Les branchements électriques basse tension relèvent de la norme NF C 14-100 : Installation de branchement basse tension. Dossier de branchement Le lotisseur soumet pour approbation

Plus en détail

Les fiches conseils RACCORDER VOTRE MACHINE À LAVER. Réussissez chaque étape. Difficulté : Flashez ici

Les fiches conseils RACCORDER VOTRE MACHINE À LAVER. Réussissez chaque étape. Difficulté : Flashez ici Les fiches conseils Réussissez chaque étape RACCORDER VOTRE MACHINE À LAVER Difficulté : Grâce aux kits auto-perçants, faciles et rapides à poser, raccorder une machine à laver est très simple. Cette fiche

Plus en détail

4 Mesures de protection 4.1 Protection contre les chocs électriques

4 Mesures de protection 4.1 Protection contre les chocs électriques 4 Mesures de protection 4 Mesures de protection 4.1 Protection contre les chocs électriques 4.1.0 Introduction 4.1.0.3 Exigences générales.2 La conception suivante est à la base de la protection contre

Plus en détail

Une installation électrique doit toujours être contrôlée par un organisme agréé lors:

Une installation électrique doit toujours être contrôlée par un organisme agréé lors: Une installation électrique doit toujours être contrôlée par un organisme agréé lors: - de sa mise en service, - de tout renforcement de la puissance de raccordement, - de toute modification ou extension

Plus en détail

PROTECTION (Schéma de Liaison à la Terre)

PROTECTION (Schéma de Liaison à la Terre) Achamel.info Cours pratiques en ligne PROTECTION (Schéma de Liaison à la Terre) En électricité, un Schéma de Liaison à la Terre, ou SLT (Anciennement Régime de neutre) définit le mode de raccordement à

Plus en détail

Régime de neutre. Câblage. Définition des régimes de neutre

Régime de neutre. Câblage. Définition des régimes de neutre Régime de neutre Définition des régimes de neutre En électricité, un régime de neutre définit la façon dont est raccordé la terre sur la source de tension (ex : un transformateur de distribution EDF, un

Plus en détail

BEP SEN Epreuve EP2 Session Brevet d Etudes Professionnelles EPREUVE EP2 INTERVENTIONS SUR SYSTEME. Dossier technique

BEP SEN Epreuve EP2 Session Brevet d Etudes Professionnelles EPREUVE EP2 INTERVENTIONS SUR SYSTEME. Dossier technique SYSTÈMES ÉLECTRONIQUES NUMERIQUES EPREUVE EP2 INTERVENTIONS SUR SYSTEME Dossier technique Note à l attention du candidat : Ce dossier doit être rendu à la fin de l épreuve sans aucune annotation 1/14 SOMMAIRE

Plus en détail

Serie1 : Régimes de neutre (corrigé) 230 V AC, 50 Hz

Serie1 : Régimes de neutre (corrigé) 230 V AC, 50 Hz Serie1 : Régimes de neutre (corrigé) EX1 : Mise en évidence du danger électrique V AC, 50 Hz 22 Ω, l'impédance de l'homme vaut 1000 Ω. Le défaut électrique de la machine est franc (la carcasse est directement

Plus en détail

D abord, il faut clairement différencier la terre de l habitation et le pool-terre.

D abord, il faut clairement différencier la terre de l habitation et le pool-terre. La mise à la terre En matière de mise à la terre des piscines, on peut constater que dans notre métier, il y a plusieurs écoles. Pool-terre, prise de terre, équipotentialité, raccordement à l habitation

Plus en détail

Rappel des principales normes

Rappel des principales normes LES REGIMES DU NEUTRE Rappel des principales normes Internationale : CEI 364 Française : NF C 15-100 contact direct : Éloignement ou isolation TBTS ou TBTP (classe III) 2 Rappel des principales normes

Plus en détail

LES SCHEMAS DES LIAISONS A LA TERRE (LES REGIMES DE NEUTRE)

LES SCHEMAS DES LIAISONS A LA TERRE (LES REGIMES DE NEUTRE) LES SCHEMAS DES LIAISONS A LA TERRE (LES REGIMES DE NEUTRE) Les réseaux de distribution sont caractérisés essentiellement par la nature du courant et le nombre de conducteurs actifs, ainsi que par les

Plus en détail

2. SLT TT 2.1 Définition 2.2 Ce que dit la norme 2.3 Schéma 2.4 Calcul courant de défaut et tension de contact 2.5 Sensibilité du dispositif

2. SLT TT 2.1 Définition 2.2 Ce que dit la norme 2.3 Schéma 2.4 Calcul courant de défaut et tension de contact 2.5 Sensibilité du dispositif 2. SLT TT 2.1 Définition 2.2 Ce que dit la norme 2.3 Schéma 2.4 Calcul courant de défaut et tension de contact 2.5 Sensibilité du dispositif différentiel 2.6 Analyse d un défaut 2.7 Avantages, inconvénients,

Plus en détail

RACCORDER UNE MACHINE A LAVER CONSEIL. Castorama. Memo page 2&3 L alimentation en eau par autoperçage page 4 L évacuation d eau pages 5&6

RACCORDER UNE MACHINE A LAVER CONSEIL. Castorama. Memo page 2&3 L alimentation en eau par autoperçage page 4 L évacuation d eau pages 5&6 50.06 RACCORDER UNE MACHINE A LAVER CONSEIL Castorama Memo page 2&3 L alimentation en eau par autoperçage page 4 L évacuation d eau pages 5&6 page 1/6 MEMO Ce mémo vous permet de préparer votre chantier

Plus en détail

1 a Go * A. * A: Fusibles ou disjoncteurs de canalisation. Attention aux caractéristiques DC! Généralités. Electrode de terre.

1 a Go * A. * A: Fusibles ou disjoncteurs de canalisation. Attention aux caractéristiques DC! Généralités. Electrode de terre. Chaîne 2 Groupe 11 10 (f) Module (a) Cellule Supports métalliques 1 8 (r) Liaison avec paratonnerre. Il n a pas lieu de relier si: 1) il n y a pas de paratonnerre 2) installation PV en zone de protection

Plus en détail

FICHE DE SEQUENCE TOTAL : /120. Lieu d activité : Atelier. Système : TGBT VOUS AVEZ APPRIS: VOUS AVEZ: VOUS DEVEZ FAIRE: CRITERES D EVALUATION:

FICHE DE SEQUENCE TOTAL : /120. Lieu d activité : Atelier. Système : TGBT VOUS AVEZ APPRIS: VOUS AVEZ: VOUS DEVEZ FAIRE: CRITERES D EVALUATION: FICHE DE SEQUENCE Repère :TP placo n 1 M3D Repère : TP n 13 MISE EN SERVICE D UN TGBT Système : TGBT Lieu d activité : Atelier OBJECTIF : DECOUVRIR ET METTRE EN SERVICE LE TGBT. UTILISER UN CONTROLEUR

Plus en détail

En monophasé, nous trouvons principalement des prises à 2 pôles (2P) ou 2 pôles plus terre (2P+T).

En monophasé, nous trouvons principalement des prises à 2 pôles (2P) ou 2 pôles plus terre (2P+T). LES CIRCUITS 1. LES CIRCUITS DE PRISES DE COURANT Dans ce chapitre, nous ne parlons que des prises des circuits en monophasé. Les prises en triphasé sont abordées dans le chapitre sur le triphasé. Elles

Plus en détail

Date : Communication technique. Les salles d eau

Date : Communication technique. Les salles d eau Date : Communication technique Page 103 Les salles d eau 1. Problématique La salle de bains, de par la présence d eau, est une pièce où les risques liés à l électricité sont plus importants que dans les

Plus en détail

FICHE DE SEQUENCE. Lieu d activité : Atelier. Système : MODULE 3D VOUS AVEZ APPRIS: VOUS AVEZ: VOUS DEVEZ FAIRE: CRITERES D EVALUATION:

FICHE DE SEQUENCE. Lieu d activité : Atelier. Système : MODULE 3D VOUS AVEZ APPRIS: VOUS AVEZ: VOUS DEVEZ FAIRE: CRITERES D EVALUATION: FICHE DE SEQUENCE Repère :TP M3D n 4/GAUCHE CHAMBRE 2 et COULOIR TP n 4 Elève 1 partie gauche Système : MODULE 3D Lieu d activité : Atelier OBJECTIF : CABLER DANS LES REGLES DE L ART, UN MONTAGE TELERUPTEUR,

Plus en détail

Rapport d évaluation d une installation électrique domestique de consommation existante

Rapport d évaluation d une installation électrique domestique de consommation existante Rapport d évaluation d une installation électrique domestique de consommation existante Les présentes dispositions sont issues du Guide travaux de juin 2016 édité par le CNEE CLIENT : Nom.Prénom.. INSTALLATEUR

Plus en détail

NOTICE TECHNIQUE ET MISE EN OEUVRE. Câble chauffant autorégulant PIPEGUARD

NOTICE TECHNIQUE ET MISE EN OEUVRE. Câble chauffant autorégulant PIPEGUARD NOTICE TECHNIQUE ET MISE EN OEUVRE Câble chauffant autorégulant PIPEGUARD - 1 - Pipeguard a été mis au point spécialement pour protéger les canalisations contre le gel. L'isolation externe en polyoléfine

Plus en détail

Le conducteur de protection PE est relié à la terre. Le neutre du transformateur est isolé de la terre

Le conducteur de protection PE est relié à la terre. Le neutre du transformateur est isolé de la terre Le conducteur de protection PE est relié à la terre Le neutre du transformateur est isolé de la terre Le neutre du transfo est relié à la terre par une impédance Impédance Z Le conducteur de protection

Plus en détail

Titre : Code canadien de l électricité, Première partie, Vingt-troisième édition publiée initialement en avril 2015

Titre : Code canadien de l électricité, Première partie, Vingt-troisième édition publiée initialement en avril 2015 Mise à jour n o 2 C22.1-15 Août 2016 Notes : 1) Pour plus de renseignements sur le service de mise à jour des normes, allez au shop.csa.ca ou envoyez un courriel au techsupport@csagroup.org. 2) Les corrections

Plus en détail

FICHE DE SEQUENCE. TP PLACO n 3 : «LE VA ET VIENT» Lieu d activité : Atelier. Système : Initiation «Placo» VOUS AVEZ APPRIS:

FICHE DE SEQUENCE. TP PLACO n 3 : «LE VA ET VIENT» Lieu d activité : Atelier. Système : Initiation «Placo» VOUS AVEZ APPRIS: FICHE DE SEQUENCE Repère :TP placo n 3 TP PLACO n 3 : «LE VA ET VIENT» Système : Initiation «Placo» Lieu d activité : Atelier OBJECTIF : CABLER DANS LES REGLES DE L ART : UN MONTAGE «VA ET VIENT» AVEC

Plus en détail

Association Suisse pour le Contrôle des installations Electriques. Journée technique Mesures dans la pratique

Association Suisse pour le Contrôle des installations Electriques. Journée technique Mesures dans la pratique Journée technique 2013 Commission technique / 2013 Programme Salle de bain: l eau et les courants de défauts : Icc, Riso, courant fuites, Divers infos Introduction Introduction Introduction Introduction

Plus en détail

OFPPT ROYAUME DU MAROC RESUME THEORIQUE & GUIDE DE TRAVAUX PRATIQUES INSTALLATION D UNE PRISE DE TERRE MODULE N : 8 ELECTROTECHNIQUE SECTEUR :

OFPPT ROYAUME DU MAROC RESUME THEORIQUE & GUIDE DE TRAVAUX PRATIQUES INSTALLATION D UNE PRISE DE TERRE MODULE N : 8 ELECTROTECHNIQUE SECTEUR : OFPPT ROYAUME DU MAROC Office de la Formation Professionnelle et de la Promotion du Travail DIRECTION RECHERCHE ET INGENIERIE DE FORMATION RESUME THEORIQUE & GUIDE DE TRAVAUX PRATIQUES MODULE N : 8 INSTALLATION

Plus en détail

PROTECTION INDIVIDUELLE SIGNALISATION/CONDAMNATION DETECTEURS DE TENSION CONTRÔLEURS OUTILLAGE ISOLÉ MISE À LA TERRE ET EN COURT-CIRCUIT

PROTECTION INDIVIDUELLE SIGNALISATION/CONDAMNATION DETECTEURS DE TENSION CONTRÔLEURS OUTILLAGE ISOLÉ MISE À LA TERRE ET EN COURT-CIRCUIT PROTECTION INDIVIDUELLE SIGNALISATION/CONDAMNATION DETECTEURS DE TENSION CONTRÔLEURS OUTILLAGE ISOLÉ MISE À LA TERRE ET EN COURT-CIRCUIT Contactez notre service clients pour avoir l adresse du distributeur

Plus en détail

A quoi sert le disjoncteur de branchement?

A quoi sert le disjoncteur de branchement? DISJONCTEUR DE BRANCHEMENT Le disjoncteur de branchement peut porter plusieurs noms: DB pour Disjoncteur de Branchement Disjoncteur EDF Coupure générale AGCP pour Appareil Général de Coupure Principal

Plus en détail

Ce document nʼest pas contractuel.

Ce document nʼest pas contractuel. Ce document nʼest pas contractuel. CATU décline toute responsabilité au sujet du contenu de ce guide, ainsi que des erreurs ou omissions de quelque nature quʼelles soient, qui pourraient se trouver dans

Plus en détail

CI 3 : OUTILS ET MÉTHODES D ANALYSE, DE DESCRIPTION ET DE MODÉLISATION DES SYSTÈMES ET OUVRAGES Représentations symboliques COURS

CI 3 : OUTILS ET MÉTHODES D ANALYSE, DE DESCRIPTION ET DE MODÉLISATION DES SYSTÈMES ET OUVRAGES Représentations symboliques COURS L installation électrique dans l habitat LA NORME NFC 15-100 1 LA MISE A LA TERRE Une prise de terre permet d écouler les courants de fuite ou de défaut vers la terre. Une bonne mise à la terre est une

Plus en détail

LES POSTES HAUTE TENSION BASSE TENSION

LES POSTES HAUTE TENSION BASSE TENSION LES POSTES HAUTE TENSION BASSE TENSION Introduction: Ce chapitre porte sur la création et la distribution du réseau 400 Volts triphasé + neutre à partir d un réseau 20 000 Volts EDF. AUTEURS : J.-C. GEORGES

Plus en détail

FORMATION DU 19 JUIN 2015

FORMATION DU 19 JUIN 2015 1 FORMATION DU 19 JUIN 2015 ELECTRICITE GENERALE Le Transformateur de distribution LES REGIME DE NEUTRE Le Disjoncteur Différentiel 30 Ma L interrupteur Différentiel 30 Ma ELECTRICITE A BORD 220 VOLTS

Plus en détail

RECHAUFFEUR POUR SPAS H30RS1 MODE D EMPLOI

RECHAUFFEUR POUR SPAS H30RS1 MODE D EMPLOI RECHAUFFEUR POUR SPAS H30RS1 MODE D EMPLOI AVIS IMPORTANT Lire attentivement ces d'instructions avant d'installer et d'utiliser ce matériel électrique. AVERTISSEMENT 1- DANGER: RISQUE DE CHOC ÉLECTRIQUE.

Plus en détail

Notice technique V1.0 réchauffeur électrique NOTICE TECHNIQUE RTI-U

Notice technique V1.0 réchauffeur électrique NOTICE TECHNIQUE RTI-U NOTICE TECHNIQUE RTI-U 1 SOMMAIRE I) CARACTERISTIQUES 3 I.1) Présentation 3 I.3) Mise en place 4 II) RACCORDEMENT 4 II.1) Raccordement hydraulique 4 II.2) Raccordement électrique 5 III) PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT

Plus en détail

ETUDE DE LA DISTRIBUTION ELECTRIQUE

ETUDE DE LA DISTRIBUTION ELECTRIQUE PARTIE B ETUDE DE LA DISTRIBUTION ELECTRIQUE Etude de la protection des personnes : régime de neutre. Détermination du courant de court circuit. Dimensionnement du câble de la cogénération. Ce dossier

Plus en détail

ALEAS TECHNIQUES. Régime de neutre

ALEAS TECHNIQUES. Régime de neutre ALEAS TECHNIQUES Régime de neutre Version V0 du 01.09.2011 Référentiel Technique REGIME DE NEUTRE Identification : DTR-Altec-Reg Version : V0 Nombre de pages : 7 Version Date d application Auteur Nature

Plus en détail

Coffrets de chantier P17 Coffrets de distribution et dérivés de série

Coffrets de chantier P17 Coffrets de distribution et dérivés de série 87045 LIMOGES Cedex Téléphone : (+33) 05 55 06 87 87 - Télécopie : (+33) 05 55 06 88 88 Coffrets de chantier P17 1. Caractéristiques générales... 1 2. Fonctionnalités détaillées... 1 3. Gamme...2 4. Conformités...

Plus en détail

BLOCSOL P S D A I 330

BLOCSOL P S D A I 330 BLOCSOL P S D A I 330 PLANCHER SOLAIRE DIRECT APPOINT INTEGRE Notice de pose du kit Comptage CPY12000080 27/07/06 SOMMAIRE 1. Le schéma hydraulique d un BLOCSOL PSDAI 330 équipé de comptage... 5 2. Mise

Plus en détail

Schéma type d une installation électrique de chantier

Schéma type d une installation électrique de chantier Fiche de sécurité G1 F 01 02 Tour Amboise 204, rond-point du Pont-de-Sèvres 92516 BOULOGNE-BILLANCOURT CEDEX Tél. : 01 46 09 26 91 Tél. : 08 25 03 50 50 Fax : 01 46 09 27 40 Schéma type d une installation

Plus en détail

Notice technique des Bornes EURO-RELAIS

Notice technique des Bornes EURO-RELAIS Notice technique des Bornes EURO-RELAIS Mini Junior Maxi Park Bornes multi-services pour Camping-cars MINI JUNIOR & MAXI TABLE DES MATIÈRES Fiche technique p. 4 Montage / Boulonnage p. 4 Raccordement vidange

Plus en détail

MANUEL D UTILISATION DE LA LIGNE DE CUBE G2 DE CANDOCK

MANUEL D UTILISATION DE LA LIGNE DE CUBE G2 DE CANDOCK MANUEL D UTILISATION DE LA LIGNE DE CUBE G2 DE CANDOCK Voici des détails très importants concernant l assemblage des cubes Candock : LES CONSIGNES QUI SUIVENT SONT DES DIRECTIVES DEVANT ÊTRE SUIVIS ET

Plus en détail

LE SCHEMA DE LIAISON IT

LE SCHEMA DE LIAISON IT LE SCHEMA DE LIAISON IT 1 La première lettre du schéma de liaison IT signifie que : a) Le neutre est raccordé à une forte impédance. b) le neutre n'est pas raccordé. c) les masses sont en liaison avec

Plus en détail

Kit solaire 24V - 750W + Convertisseur de tension 24V/230V

Kit solaire 24V - 750W + Convertisseur de tension 24V/230V Kit solaire 24V - 750W + Convertisseur de tension 24V/230V Guide de montage Difficulté : Durée de l intervention : 30 min à 1h Besoin d informations? Contactez-nous au 01 47 55 74 26 ou par email à. Sommaire

Plus en détail

Montage n 26 Distribution du courant électrique ; sécurité des personnes et des matériels.

Montage n 26 Distribution du courant électrique ; sécurité des personnes et des matériels. Montage n 26 Distribution du courant électrique ; sécurité des personnes et des matériels. Introduction L utilisation d appareils électriques munis de prises électrique et raccordés au secteur est maintenant

Plus en détail

Installations électriques des bâtiments

Installations électriques des bâtiments Savoir visé : S5 sécurité des personnes des biens et de l environnement. Mise en situation : Votre entreprise vous demande de réaliser des travaux d ordre électrique dans le pavillon de Mr et Mme Dupond,

Plus en détail

Manuel capteurs solaires EPDM Manuel capteurs solaires EPDM Manuel capteurs solaires EPDM

Manuel capteurs solaires EPDM Manuel capteurs solaires EPDM Manuel capteurs solaires EPDM [Tapez un texte] Manuel capteurs solaires EPDM Manuel capteurs solaires EPDM Manuel capteurs solaires EPDM Produit par: Zwembad BVBA Industrieweg 9 3190 Boortmeerbeek België www.harmopool.eu Veuillez lire

Plus en détail

Installations de la Navigation Aérienne. Guide d'aide à la protection contre la foudre. Fiche n 2 : Réseau de terre

Installations de la Navigation Aérienne. Guide d'aide à la protection contre la foudre. Fiche n 2 : Réseau de terre ministère des Transports de l'équipement du Tourisme et de la Mer document standard direction générale de l'aviation civile direction des services de la Navigation aérienne direction de la Technique et

Plus en détail

Normes. Caractéristiques

Normes. Caractéristiques Ensemble DEFENSE monophasé câble CU Normes Conforme aux normes NFC 17-200 et 52-410. Protection IP67 (protégé contre les effets d une immersion passagère). Protection IK10 (protégé contre les chocs 20

Plus en détail

EASY ROOF Boost R - L1 Collector

EASY ROOF Boost R - L1 Collector EASY ROOF Boost R - L1 Collector SYSTÈME AÉROTHERMIQUE CHAUFFAGE D APPOINT Certificat Solar Keymark : 011 7S2587P Notice de montage (Ne concerne pas le BOOST'R ASM0P00200 Pour cela se référer à la notice

Plus en détail

BOÎTES DE DÉRIVATION BOÎTES ÉTANCHES IP55 - IK09 BOÎTES ÉTANCHES IP44 - IK07 BOÎTES DE DÉRIVATION ENCASTRÉES BOÎTES & COFFRETS

BOÎTES DE DÉRIVATION BOÎTES ÉTANCHES IP55 - IK09 BOÎTES ÉTANCHES IP44 - IK07 BOÎTES DE DÉRIVATION ENCASTRÉES BOÎTES & COFFRETS BOÎTES DE DÉRIVATION 2183 2241 2151D 80 70 BOÎTES ÉTANCHES IP55 - IK09 Boîtes étanches conçues conformément à la norme NF EN 62 262. Résistantes aux chocs IK09 selon la norme NF EN 62 262 et d une grande

Plus en détail

CONSEIL. Memo page 2&3. La mise en place page 4. Le raccordement electrique pages 5 INSTALLER UN ECLAIRAGE EXTERIEUR

CONSEIL. Memo page 2&3. La mise en place page 4. Le raccordement electrique pages 5 INSTALLER UN ECLAIRAGE EXTERIEUR 80.03 INSTALLER UN ECLAIRAGE EXTERIEUR CONSEIL Castorama Memo page 2&3 La mise en place page 4 Le raccordement electrique pages 5 page 1/5 MEMO Ce mémo vous permet de préparer votre chantier sans perdre

Plus en détail

BTS. Production, transport et distribution de l électricité. Nom : Prénom : Classe :

BTS. Production, transport et distribution de l électricité. Nom : Prénom : Classe : BTS Production, transport et distribution de l électricité. Nom : Prénom : Classe : 1 Carte du réseau électrique en France : Production et transport : Le système électrique comprend des sites de production

Plus en détail

Les cahiers du bricolage Électricité. Thierry Gallauziaux David Fedullo. Installer un TABLEAU ÉLECTRIQUE

Les cahiers du bricolage Électricité. Thierry Gallauziaux David Fedullo. Installer un TABLEAU ÉLECTRIQUE Les cahiers du bricolage Électricité Thierry Gallauziaux David Fedullo Installer un TABLEAU ÉLECTRIQUE Installer un TABLEAU ÉLECTRIQUE Sommaire : Le tableau : Ce qu il faut savoir L alimentation : Liaison

Plus en détail

EXPLOITATION DU RESEAU. Protection du réseau

EXPLOITATION DU RESEAU. Protection du réseau EXPLOITATION DU RESEAU Protection du réseau Version V0 du 01.09.2011 Référentiel Technique PROTECTION DU RESEAU MISE EN PLACE DE PROTECTIONS DES RESEAUX, DES BIENS ET DES PERSONNES CONTRE TOUT DEFAUT Identification

Plus en détail

La sécurité des personnes et des biens avant tout...

La sécurité des personnes et des biens avant tout... La sécurité des personnes et des biens avant tout... Catu vous présente sur quelques pages, d une manière simple, didactique et imagée, l essentiel de ce qu il faut savoir sur les contrôles préconisés

Plus en détail

PRECONISATIONS DE MONTAGE

PRECONISATIONS DE MONTAGE DE MONTAGE Pour les câbles chauffants autolimitant 1. PREPARATION A Eviter Kits de terminaisons Raccordement électrique 2. INSTALLATION DU TRAÇAGE ÉLECTRIQUE Canalisation métallique et plastique Règles

Plus en détail

FICHE DE SEQUENCE LE SIMPLE ALLUMAGE - TP1. Lieu d activité : Atelier. Système : Initiation «Placo» VOUS AVEZ APPRIS: VOUS AVEZ: VOUS DEVEZ FAIRE:

FICHE DE SEQUENCE LE SIMPLE ALLUMAGE - TP1. Lieu d activité : Atelier. Système : Initiation «Placo» VOUS AVEZ APPRIS: VOUS AVEZ: VOUS DEVEZ FAIRE: FICHE DE SEQUENCE Repère :TP placo n 1 LE SIMPLE ALLUMAGE - TP1 Système : Initiation «Placo» Lieu d activité : Atelier OBJECTIF : CABLER DANS LES REGLES DE L ART : UN MONTAGE SIMPLE ALLUMAGE, AVEC DU MATERIEL

Plus en détail

Terminologie adaptée sur base du Règlement Technique Distribution

Terminologie adaptée sur base du Règlement Technique Distribution PRESCRIPTIONS TECHNIQUES SPECIFIQUES RELATIVES AU RACCORDEMENT SUR LE RESEAU DE DISTRIBUTION BT D INSTALLATIONS DE GSM PLACEES SUR LES PYLONES QUI FONT PARTIE DES LIGNES HT DE 2 e CATEGORIE Terminologie

Plus en détail

Rappels appareillage électrique

Rappels appareillage électrique TSTIE 2004/2005 Cours n 1 Rappels appareillage électrique Sur chacun des systèmes sur lesquels vous allez travailler, vous aurez à décoder des schémas afin de réaliser des mises en service, des mesurages

Plus en détail

La tension du secteur

La tension du secteur Plan 1. L installation domestique 2. Modèle d une installation électrique : 3. Caractéristiques des prises de courant 4. Les dangers d une prise de courant 5. Les protections contre les risques électriques

Plus en détail

MARQUE: FALMEC REFERENCE: MOTEUR3520 CODIC:

MARQUE: FALMEC REFERENCE: MOTEUR3520 CODIC: MARQUE: FALMEC REFERENCE: MOTEUR3520 CODIC: 4276396 NOTICE ISTRUZIONI D USO UNITÀ REMOTE REMOTE UNIT - INSTRUCTIONS FOR USE BEDIENUNGSANLEITUNG DER EXTERNEN EINHEITEN CONSEILS D UTILISATION DES MOTEURS

Plus en détail

Mise à la terre en profondeur avec électrode de cuivre

Mise à la terre en profondeur avec électrode de cuivre Mise à la terre Paratonnerre Protection contre les surtensions Mise à la terre en profondeur avec électrode de cuivre résistante à la corrosion flexible économique 07/2003/05 Arthur Flury AG, CH-4543 Deitingen

Plus en détail

Techno Appareillage électrique BTS1ET

Techno Appareillage électrique BTS1ET Techno Appareillage électrique BTS1ET Sur chacun des systèmes sur lesquels vous allez travailler, vous aurez à décoder des schémas afin de réaliser des mises en service, des mesurages précis Avant de lire

Plus en détail

RÉSISTANCES & BACS ÉVAPORATEURS

RÉSISTANCES & BACS ÉVAPORATEURS Résistances LINUM CORDON CHAUFFANT/RÉSISTANCE DE PORTE A. LINUM RÉSISTANCE DE PORTE - Ω/M CÂBLES Pour porte de réfrigérateur et de congélateur Possibilité de couper à la longueur désirée ou suivant le

Plus en détail

La gaine technique du logement

La gaine technique du logement Date : Communication technique Page 59 La gaine technique du logement 1. Problématique Les différents organes de protection (fusibles, disjoncteurs ), certains organes de commandes (télérupteurs, minuteries,

Plus en détail

Notice de vérification et de maintenance

Notice de vérification et de maintenance Notice de vérification et de maintenance Ref. 51163268 Référence client Installation de protection contre la foudre (I.P.F) en ICPE visée par l arrêté du 0410-2010 modifié Notice de vérification et de

Plus en détail

Notice technique / RTI-EZ V1.0 réchauffeur électrique NOTICE TECHNIQUE RTI-EZ

Notice technique / RTI-EZ V1.0 réchauffeur électrique NOTICE TECHNIQUE RTI-EZ NOTICE TECHNIQUE RTI-EZ 1 SOMMAIRE I) CARACTERISTIQUES 2 I.1) Présentation 2 I.2) Caractéristiques 2 I.3) Mise en place 3 II) RACCORDEMENT 3 II.1) Raccordement hydraulique 3 II.2) sens de circulation de

Plus en détail

4.2 Section DISPOSITIFS DE CONNEXION. Protection contre la corrosion

4.2 Section DISPOSITIFS DE CONNEXION. Protection contre la corrosion DISPOSITIFS DE CONNEXION Protection contre la corrosion Les agents atmosphériques attaquent inexorablement le matériel électrique. SCAME protège ses matériaux à l aide de traitements galvaniques de protection

Plus en détail

Notice de vérification et de maintenance

Notice de vérification et de maintenance Notice de vérification et de maintenance Ref. 51163268/R002M002 Référence client Installation de protection contre la foudre (I.P.F) en ICPE visée par l arrêté du 0410-2010 modifié Notice de vérification

Plus en détail

Notice technique V1.1 réchauffeur électrique NOTICE TECHNIQUE RTI-C

Notice technique V1.1 réchauffeur électrique NOTICE TECHNIQUE RTI-C NOTICE TECHNIQUE RTI-C 1 SOMMAIRE I) CARACTERISTIQUES 3 I.1) Présentation 3 I.2) Caractéristiques 3 I.3) Mise en place 4 II) RACCORDEMENT 4 II.1) Raccordement hydraulique 4 II.2) Raccordement électrique

Plus en détail

ECLAIRAGE DE PISCINE UL - P100 (12V/100W)

ECLAIRAGE DE PISCINE UL - P100 (12V/100W) ECLAIRAGE DE PISCINE UL - P100 (12V/100W) MANUEL D INSTALLATION ET D UTILISATION i Veuillez lire le mode d emploi 1. Les démarches préparatoires à réaliser par un électricien avant d installer l éclairage:

Plus en détail

LE TRIPHASÉ 1. LES NOTIONS DE BASE 2. LE DISJONCTEUR GÉNÉRAL TRIPHASÉ

LE TRIPHASÉ 1. LES NOTIONS DE BASE 2. LE DISJONCTEUR GÉNÉRAL TRIPHASÉ LE TRIPHASÉ 1. LES NOTIONS DE BASE L alimentation en triphasé a recours à 4 conducteurs : 3 phases, un neutre et une terre. La tension entre le neutre et les phases est de 220V. La tension entre les phases

Plus en détail

Instructions de montage, de fonctionnement et de maintenance pour

Instructions de montage, de fonctionnement et de maintenance pour Instructions de montage, de fonctionnement 1/8 Instructions de montage, de fonctionnement et de maintenance pour les interrupteurs fin de course Jola, types RK 1/K/ /Variante./Ex-.. I M2 Ex ia I Mb ou

Plus en détail

Manuel de pose. Thermofilm 50 cm et 100 cm Thermostat modèle TIN 8200

Manuel de pose. Thermofilm 50 cm et 100 cm Thermostat modèle TIN 8200 Manuel de pose Thermofilm 50 cm et 100 cm Thermostat modèle TIN 8200 Manuel de pose Thermofilm Le présent guide décrit l ensemble des règles à respecter et des tâches à accomplir pour installer Thermofilm.

Plus en détail

LES REGIMES DU NEUTRE EN BT

LES REGIMES DU NEUTRE EN BT LES REGIMES DU NEUTRE EN BT Les régimes de neutre utilisés pour les installations Basse Tension sont: Neutre relié directement à la terre: TT Neutre isolé de la terre ou relié à la terre par une impédance:

Plus en détail

- - - T.P. N 9 : Schéma de liaison à la terre de type T.T. DÉROULEMENT DE LA SÉANCE TITRE ACTIVITÉS PROF ACTIVITÉS ÉLÈVES DURÉE.

- - - T.P. N 9 : Schéma de liaison à la terre de type T.T. DÉROULEMENT DE LA SÉANCE TITRE ACTIVITÉS PROF ACTIVITÉS ÉLÈVES DURÉE. - - - T.P. N 9 : Schéma de liaison à la terre de type T.T. DÉROULEMENT DE LA SÉANCE TITRE ACTIVITÉS PROF ACTIVITÉS ÉLÈVES DURÉE Page 1 sur 16 Tableau de comité de lecture Date de lecture Lecteurs Observation

Plus en détail

Guide TRAVAUX. Mise en sécurité électrique des logements existants. Conseil National de l Équipement Électrique 3 E ÉDITION - JUIN 2016

Guide TRAVAUX. Mise en sécurité électrique des logements existants. Conseil National de l Équipement Électrique 3 E ÉDITION - JUIN 2016 Guide 3 E ÉDITION - JUIN 2016 Mise en sécurité électrique des logements existants Conseil National de l Équipement Électrique Guide 1 Sommaire B1 B2 B3 B4 B5 B6 B7 B8 B9 B10 B11 E1 E2 E3 Édito 2 Mode d

Plus en détail

Kit solaire 24V W autonome Spécial Afrique

Kit solaire 24V W autonome Spécial Afrique Kit solaire 24V - 1000W autonome Spécial Afrique Guide de montage Difficulté : Durée de l intervention : 30 min à 1h Besoin d informations? Contactez-nous au 01 47 55 74 26 ou par email à Sommaire Principe

Plus en détail

Kit solaire 250W EasySolar pour Camping-Car

Kit solaire 250W EasySolar pour Camping-Car Kit solaire 250W EasySolar pour Camping-Car Guide de montage Difficulté : Durée de l intervention : 1h à 1h30 Besoin d informations? Contactez-nous au 01 47 55 74 26 ou par email à Sommaire Principe de

Plus en détail

Ressource matériel : Ressource documentaire :

Ressource matériel : Ressource documentaire : TP N 7 page 1/8 Centres d intérêt abordés : Thématiques : CI3 Protection des personnes Régime de neutre TT Activités proposées : Compétences visées : 1 Etude de la protection des personnes justifier les

Plus en détail

E.T.M ETUDE DU DELESTAGE Date :..

E.T.M ETUDE DU DELESTAGE Date :.. E.T.M ETUDE DU DELESTAGE Date :.. Domaine : S3-1 Installations électriques des bâtiments. Optimisation des circuits, délestage. Objectif : réaliser une installation électrique comportant des circuits de

Plus en détail

LE DIAGNOSTIC «PROTECTION ELECTRIQUE DU BLOC TRAITE»

LE DIAGNOSTIC «PROTECTION ELECTRIQUE DU BLOC TRAITE» LE DIAGNOSTIC «PROTECTION ELECTRIQUE DU BLOC TRAITE» Plan de l exposé Les risques électriques en élevage Le diagnostic «protection électrique du bloc traite» résultats des diagnostics réalisés en Bretagne

Plus en détail

Fiche méthode : choix d un SLT selon Merlin Gerin

Fiche méthode : choix d un SLT selon Merlin Gerin Schéma de liaison à la terre imposé par des textes officiels? Voir tableau A Choix OK Continuité de service primordiale? Entretien assuré par un personnel électricien qualifié? Entretien assuré par un

Plus en détail

Schémas de Liaison à la Terre

Schémas de Liaison à la Terre Protection des personnes, des biens et continuité de service Schémas de iaison à la Terre A appel des principales ormes Internationale : CEI 364 Française : F C 15-100 contact direct : Éloignement ou isolation

Plus en détail

LA SECURITE DES PERSONNES L E R E G I M E T N

LA SECURITE DES PERSONNES L E R E G I M E T N LA SECURITE DES PERSOES TERM L E R E G I M E T Le régime de neutre T est surtout employé dans l'industrie, par des utilisateurs qui disposent d'un ou de plusieurs postes de transformation. Ce schéma de

Plus en détail

Kit solaire 48V W + Convertisseur de tension 48V/230V

Kit solaire 48V W + Convertisseur de tension 48V/230V Kit solaire 48V - 1500W + Convertisseur de tension 48V/230V Guide de montage Difficulté : Durée de l intervention : 1h à 2h Besoin d informations? Contactez-nous au 01 47 55 74 26 ou par email à Sommaire

Plus en détail

Le programme Smartline offre 3 avantages importants:

Le programme Smartline offre 3 avantages importants: Le programme Smartline offre 3 avantages importants: Design moderne Quel est le sens d une salle de bain élégante, si vous n avez pas de tuyauterie attractive. Pour la plupart des gens, le design devient

Plus en détail

Kit solaire 12/24V 280W

Kit solaire 12/24V 280W Kit solaire 12/24V 280W Guide de montage Difficulté : Durée de l intervention : 30 min à 1h Besoin d informations? Contactez-nous au 01 47 55 74 26 ou par email à Sommaire Principe de fonctionnement...

Plus en détail