Responsabilité civile & déplacements scolaires

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Responsabilité civile & déplacements scolaires"

Transcription

1 Association de la Ville et des Communes de la Région de Bruxelles-Capitale asbl Vereniging van de Stad en de Gemeenten van het Brussels Hoofdstedelijk Gewest vzw Responsabilité civile & déplacements scolaires Dans les lignes qui suivent, quelques principes et remarques sont formulés. Il convient d analyser au cas par cas chaque sinistre et les circonstances dans lesquelles il est survenu. La présente note explicative étant fournie à titre informatif, il convient de se référer aux dispositions contractuelles des polices d assurances et aux législations en vigueur. L'assurance scolaire, au niveau des garanties accordées, se subdivise en deux volets : d'une part l'assurance de la responsabilité civile et d'autre part l'assurance des accidents corporels survenus aux élèves en dehors de toute question de responsabilité. Cette distinction est primordiale : soit un assuré est reconnu responsable de dommages corporels ou matériels survenus pendant l'activité scolaire et dans ce cas le premier volet sort ses effets; soit, à l'occasion de dommages corporels survenus à un élève, les bases juridiques de la responsabilité civile ne peuvent être (ou ne sont pas) invoquées et le second volet intervient. Il faut par ailleurs noter que nombre d'accidents dans les écoles sont fortuits (ou leur faible gravité n'entraîne aucune recherche de responsabilité); le second volet a donc toute son importance. A / Assurance de la responsabilité civile (RC) 1. BASE LEGALE : a) Les articles 1382 à 1386 du Code civil : Art : Tout fait quelconque de l'homme, qui cause à autrui un dommage, oblige celui par la faute duquel il est arrivé, à le réparer. Art : Chacun est responsable du dommage qu'il a causé non seulement par son fait, mais encore par sa négligence ou par son imprudence. Art : On est responsable non seulement du dommage que l'on cause par son propre fait, mais encore de celui qui est causé par le fait des personnes dont on doit répondre, ou des choses que l'on a sous sa garde. Le père et la mère sont responsables du dommage causé par leurs enfants mineurs. Les maîtres et les commettants, du dommage causé par leurs domestiques et préposés dans les fonctions auxquelles ils les ont employés. Les instituteurs et les artisans, du dommage causé par leurs élèves et apprentis pendant le temps qu'ils sont sous leur surveillance. La responsabilité ci-dessus a lieu, à moins que les père et mère, instituteurs et artisans, ne prouvent qu'ils n'ont pu empêcher le fait qui donne lieu à cette responsabilité. Art : Le propriétaire d'un animal, ou celui qui s'en sert, pendant qu'il est à son usage, est responsable du dommage que l'animal a causé, soit que l'animal fût sous sa garde, soit qu'il fût égaré ou échappé. Rue d'arlon / Aarlenstraat 53/4 Bruxelles 1040 Brussel Tel. +32(0) Fax +32(0)

2 Art : Le propriétaire d'un bâtiment est responsable du dommage causé par sa ruine, lorsqu'elle est arrivée par une suite du défaut d'entretien ou par le vice de sa construction. b) Eléments constitutifs de la RC : 1. La faute : - Notion : la jurisprudence compare la conduite de l auteur du dommage à celle d un type abstrait défini comme étant l homme honnête, habile, normalement avisé et prudent : le «bon père de famille». - Caractéristiques : la faute peut être intentionnelle ou non, lourde ou légère, etc. 2. Le dommage : - Notion : la jurisprudence le définit comme étant la lésion d un intérêt légitime. - Caractéristiques : le dommage peut être moral, matériel, corporel, etc. 3. Le lien de causalité : Il faut que la faute soit la condition nécessaire du dommage c'est-à-dire que sans elle le dommage ne se serait pas produit comme il s est produit (théorie de l équivalence des conditions). c) Responsabilité du fait personnel et responsabilité du fait d autrui ou du fait des choses: La recherche d une responsabilité est à charge de la victime. Dans certains cas de figure, le législateur aide la victime par un système de présomptions de responsabilité (articles 1384 à 1386 du Code civil). d) Régime spécial pour les individus privés de raison: Article 1386 bis du Code civil : lorsqu'une personne se trouvant en état de démence, ou dans un état grave de déséquilibre mental ou de débilité mentale la rendant incapable du contrôle de ses actions, cause un dommage à autrui, le juge peut la condamner à tout ou partie de la réparation à laquelle elle serait astreinte si elle avait le contrôle de ses actes. Le juge statue selon l'équité, tenant compte des circonstances et de la situation des parties. CONCLUSION : RC = CAS PAR CAS. Il y a lieu d examiner chaque cas concret pour déterminer si une RC est engagée et de se référer à la jurisprudence applicable. L examen des cas concrets doit se faire en distinguant la qualité de l auteur ou de la victime du dommage (un enfant, un adulte, un membre du personnel, ) : une personne en blesse une autre ; une personne se blesse à cause d une chose viciée ; une personne se blesse de son propre chef, etc. Insistons sur l examen cas par cas des circonstances. 2

3 2. LE VOLET RC DANS L ASSURANCE SCOLAIRE : Assurés Le pouvoir organisateur, la direction, le personnel et les élèves sont assurés en responsabilité civile pour les dommages causés par leur faute à des tierces personnes ou à d'autres assurés. Les associations diverses (avec ou sans personnalité juridique) qui organisent des activités parascolaires (permanentes ou ponctuelles) peuvent souscrire un contrat distinct pour couvrir leur responsabilité civile; un contrat de type scolaire (soit garantissant la responsabilité civile et les accidents corporels) peut aussi être conclu si les enfants ne sont plus considérés en activité scolaire. Garanties Tant les dommages matériels que corporels sont indemnisés, généralement sans franchise, et ce pour des montants de plusieurs centaines de milliers à plusieurs millions d euros. Application de la garantie La garantie est acquise : - au preneur d assurance, en tant qu'organisateur de l'activité scolaire. - au personnel : dans l'exercice de ses fonctions normales. La notion de personnel s'étend à toute personne, rétribuée ou non, investie par l'autorité d'une mission intéressant l'école. - aux élèves. D'une manière générale, la garantie est accordée uniquement pendant l'activité scolaire (pendant qu'ils se trouvent ou devraient se trouver sous la surveillance et le contrôle de la direction de l'école ou de ses délégués). Ainsi, sur le chemin de l'école, les assurés ne bénéficient-ils pas de cette garantie; l'assurance RC vie privée prend normalement le relais. Certaines écoles ont toutefois souscrit une police spéciale RC chemin de l'école, «supplétive» à la RC vie privée. Par chemin de l'école, il faut entendre le trajet normal entre le domicile et l'école et vice versa, par analogie au «chemin du travail». Victimes - Tiers Pour l'application de la garantie, les victimes peuvent être soit des tierces personnes, soit d'autres assurés, mais pas le preneur d assurance lui-même. Ainsi les dommages causés aux bâtiments scolaires et à leur contenu ne sont donc pas couverts, parce que le souscripteur d'un contrat d'assurance de responsabilité civile ne peut pas en être le bénéficiaire ou, dit autrement, parce qu'il ne peut pas être tiers vis-à-vis de lui-même. Exclusions. Ne sont généralement pas assurés : - les dommages causés par incendie, explosion, fumée ou eau aux immeubles dont le souscripteur serait propriétaire, usufruitier, locataire ou occupant et au contenu de ces immeubles, de même qu'aux immeubles voisins et à leur contenu, ces risques pouvant faire l'objet d'une assurance contre l'incendie ; 3

4 - les dommages aux biens ou animaux confiés, prêtés ou loués à un assuré et d'une manière générale, la responsabilité contractuelle. En général, les contrats d'assurance de responsabilité ne couvrent que la responsabilité extracontractuelle et non la responsabilité contractuelle. Peuvent cependant être couverts les dommages causés à des biens confiés lors de stages à l'extérieur de l'école; - les dommages résultant d'un fait intentionnel ou commis sous l'influence de boissons alcoolisées, de narcotiques ou de stupéfiants par un élève de plus de 16 ans. Cette exclusion n'est pas opposable au membre du personnel reconnu responsable à la suite d'un acte intentionnel d'un élève; elle n'est donc opposable qu'à l'assuré, personnellement, qui a causé intentionnellement le sinistre. - les dommages résultant de vol. - les dommages résultant de l'utilisation de véhicules tombant sous l'application de la loi sur l'assurance obligatoire des véhicules automoteurs, ce risque devant faire l'objet d'une assurance conforme à ladite législation. Sont toutefois couverts les dommages causés par les assurés qui conduisent un véhicule automoteur sans avoir l'âge légalement requis pour ce faire, à l'insu de leurs parents, des personnes qui en ont la garde et du détenteur du véhicule; dans ces circonstances, les dommages au véhicule sont également garantis pour autant que ce dernier n'appartienne pas au souscripteur, à l'école ou aux parents de l'assuré responsable. Pour les sections garage (mécanique ou carrosserie), un contrat distinct peut être établi qui couvre dans certaines limites les responsabilités contractuelle (dommages aux véhicules) et extracontractuelle (dommages à des tiers à la suite de l'utilisation du véhicule) tant pendant les travaux qu'après livraison. - les dommages résultant de la pratique des sports aériens tels que parachutisme, para-sailing,... - les dommages relatifs à des opérations financières ou concernant le domaine des législations fiscale, sociale, sur les accidents du travail et sur les marchés publics, ainsi qu en matière d urbanisme. B / Assurance contre les accidents corporels Notion d'accident corporel Par accident corporel, il faut entendre un événement soudain qui produit une lésion corporelle et dont la cause ou l'une des causes est extérieure à l'organisme de la victime. Assurés En principe, seuls les élèves bénéficient de ce second volet. Les accidents corporels survenus aux membres du personnel (qu ils soient de la Communauté ou qu ils bénéficient de subventions-traitements à charge de cette dernière) ne sont normalement pas couverts ici; ils bénéficient en effet des garanties de la loi sur les accidents du travail à charge de la Communauté française, qui est son propre assureur en la matière. 4

5 A noter que, sur demande, il est possible d étendre la garantie aux personnes extérieures à l école (bénévoles, parents d élèves, élèves libres, ) prenant part aux activités scolaires. Par ailleurs, pour les bénévoles, un contrat couvrant leurs accidents corporels par référence à la couverture légale des «Accidents de travail» peut être souscrit. Garanties En dehors de toute question de responsabilité, sont généralement couverts dans le cadre de ce volet, pour les élèves uniquement, pendant l'activité scolaire et - totalement ou partiellement- sur le chemin de l'école : - le remboursement des frais de traitement (médicaux, pharmaceutiques, d'hospitalisation,...), repris à la nomenclature du tarif de l'i.n.a.m.i., dans certaines limites variables et, si l'élève en bénéficie, après intervention de l'a.m.i. Ce tarif excluant certaines prestations, des montants forfaitaires sont prévus pour ces dernières (prestations médicales non reprises à la nomenclature du tarif de l INAMI). Les frais de transport de la victime sont couverts comme en matière d'accidents du travail. La période d'intervention est souvent limitée à trois ans maximum; une couverture des prothèses dentaires est également souvent prévue; - les frais funéraires ; - les dommages aux lunettes (si portées au moment de l accident, et de plus, si lésion corporelle pour les accidents survenant sur le chemin de l'école) ; - les frais de rapatriement en cas d'accident à l'étranger ; - le paiement d'indemnités variables en cas de décès et d'invalidité permanente. Dans l enseignement technique, ces indemnités peuvent être calculées par référence à la loi sur les accidents du travail; dans l'enseignement non technique, elles sont accordées sur base de capitaux forfaitaires. Pour les enfants de moins de cinq ans (décès inassurable), Ethias ajoute le capital décès au capital I.P. Etendue L'ensemble des garanties en cas d accident corporel est accordé pendant l'activité scolaire et sur le chemin de l'école. Sur le chemin de l école, il est possible toutefois de limiter la couverture au seul remboursement des frais de traitement. Exclusions Ne sont notamment pas assurés : - les accidents résultant de la pratique des sports aériens tels que parachutisme, para-sailing, - les accidents intentionnellement causés par la victime elle-même, y compris les mutilations volontaires, le suicide ou la tentative de suicide ; - les accidents survenus à un assuré qui se trouve sous l'influence de boissons alcoolisées, de narcotiques ou de stupéfiants, sauf s'il n'y a aucune relation causale entre cet état et l accident. Subrogation En vue de récupérer les sommes payées à des assurés, lorsqu'un tiers est responsable du sinistre, Ethias se réserve un droit de recours contre ces tiers (si ceux-ci ne sont pas des assurés, sauf faute intentionnelle) : - pour l'ensemble des garanties lorsqu'il s'agit de contrats prévoyant des indemnités par référence à la loi sur les accidents du travail ; - uniquement pour les frais de traitement dans les autres cas. 5

6 Etendue de l'assurance : Temps et lieu, vacances, voyages. La garantie n'est pas limitée à l'horaire officiel des cours; elle peut s'étendre même aux périodes de congé et de vacances. L'activité peut se dérouler tant en Belgique qu'à l'étranger. Voyages à l'étranger. Voir si déclaration préalable + volet assistance (personnes étrangères accompagnatrices). Nature des activités garanties. Le contrat stipule que la couverture est acquise pour toute la vie scolaire intra ou extra muros, pendant et après les heures de classe, même pendant les jours de congé et les vacances... à l'exclusion des activités dues uniquement à l'initiative privée des élèves ou du personnel. Stages scolaires Lorsque des élèves sont envoyés en stage non rémunérés, les accidents corporels qui surviendraient durant ces stages doivent être couverts par un contrat de type "Accidents du travail" souscrit par leur école et conforme à l'arrêté royal du 13 juin Lesdits accidents ne doivent donc plus être déclarés sur base du contrat scolaire mais sur base de cette police "Accidents du travail". Précisons que les garanties prévues par le contrat scolaire en matière ne concernent que le volet accidents corporels et que les garanties du volet RC restent applicables durant les stages. Moyens de transport : Les assurés peuvent faire usage, sur le chemin de l'école, de tous les moyens de transport terrestres et, pendant l'activité scolaire, de tous les moyens de transport terrestres, fluviaux, maritimes et aériens (pour ces derniers, si les assurés ont la qualité de passagers d'avions, hydravions ou hélicoptères dûment autorisés au transport de personnes). Quelques précisions s imposent lorsqu un élève est transporté, durant les activités scolaires, dans un véhicule privé d un membre du personnel. Lorsqu un membre du personnel, dans le cadre de ses fonctions, utilise un véhicule (voiture, minibus ) pour transporter des élèves, la responsabilité civile pouvant lui incomber en tant que conducteur, du chef d accidents causés à des tiers, est garantie dans le cadre du contrat type d assurance obligatoire de la responsabilité civile en matière de véhicules automoteurs (loi du 21 novembre 1989) relatif au véhicule utilisé, pour autant que le conducteur soit titulaire du permis de conduire requis. En d autres termes, c est l assurance automobile du véhicule utilisé au moment des faits qui couvre la responsabilité civile du conducteur fautif. Les accidents corporels dont seraient victimes les élèves passagers, dans les circonstances susmentionnées, restent garantis par la police d assurance scolaire de l école. L assureur «scolaire» conserve bien sûr un droit de recours contre l assureur du conducteur responsable (le membre du personnel ou le conducteur du véhicule adverse suivant le cas) pour récupérer les débours. 6

7 Précisons également que la loi du 30 mars 1994, modifiée par celle du 13 avril 1995, impose à l assureur «RC Automobile» d indemniser les accidents corporels des passagers transportés et ce, indépendamment de toute question de responsabilité (indemnisation automatique des usagers faibles lors d un accident de circulation). Par conséquent, en cas de lésions corporelles résultant d un accident de la circulation, les élèves transportés auront la possibilité de s adresser aux deux assureurs (soit l assureur scolaire, soit l assureur automobile pas de cumul). Précisions complémentaires valables lorsqu un membre du personnel utilise son véhicule à des fins professionnelles. Les déplacements professionnels occasionnels sont automatiquement garantis par le contrat-type d assurance automobile. Par contre l usage régulier du véhicule à des fins professionnelles entraîne une majoration de la prime d assurance. Cette majoration ne s opère toutefois que dans la mesure où l activité professionnelle implique d une manière systématique des déplacements. Il appartient donc à chaque assuré d interroger sa compagnie d assurance à ce sujet. Notons encore que la responsabilité civile de l employeur peut également être engagée en cas d accident résultant de l usage, par les membres de son personnel, de leur véhicule pour les besoins du service. Ceux-ci doivent veiller à ce que leur police d assurance automobile s applique également à la responsabilité civile patronale. Si cette garantie n est pas prévue d office par l assureur automobile, il suffit de lui en demander l extension qui, théoriquement, devrait être accordée sans surprime. Ethias couvre automatiquement ce risque dans le cadre de ses contrats automobiles. Autres considérations 1. Les dommages corporels survenant aux membres du personnel, lors de leurs déplacements professionnels, tombent en principe sous couvert de l assurance Accidents du travail dont ils doivent bénéficier dans le cadre de leurs fonctions. 2. Les dommages aux véhicules utilisés dans les circonstances susmentionnées ne sont couverts que dans la mesure où le contrat automobile prévoit la garantie «dégâts matériels» (assurance omnium). 7

8 C / Assurance de la Responsabilité Civile du fait des volontaires (Bénévoles) Le législateur a adopté la loi du 3 juillet 2005 relative aux droits des volontaires afin de protéger ces derniers lorsqu ils exercent, sans rétribution ni obligation, une activité au profit d une organisation, d un groupe ou de la collectivité dans son ensemble. Cette loi comporte des dispositions relatives aux responsabilités mises à charge des volontaires et à l assurance à souscrire par l organisation pour couvrir les risques liés au volontariat (articles 5 et 6). Ces dispositions s appliquent uniquement aux personnes morales de droit privé ou public ne poursuivant pas un but de lucre, aux associations de fait sans but lucratif qui emploient du personnel rémunéré ainsi qu aux associations de fait qui peuvent être considérées comme des sections des personnes morales ou associations de fait précitées. L article 5 de la loi précitée stipule que les organisations précitées qui emploient des volontaires sont civilement responsables des dommages causés par ceux-ci, sauf en cas de dol, faute grave ou faute légère présentant dans le chef du volontaire un caractère habituel. Ces volontaires bénéficient donc à présent d une immunité de responsabilité en cas de faute légère non habituelle, à l instar du régime dont bénéficiaient déjà les travailleurs sous contrat d emploi et le personnel statutaire. L article 6 de la loi du 3 juillet 2005 met par ailleurs à charge de ces organisations l obligation de souscrire une assurance de la responsabilité civile qui couvre au minimum la responsabilité civile de l organisation du fait des volontaires, à l exclusion de la responsabilité civile contractuelle. Un Arrêté Royal a été adopté le 19 décembre 2006 en exécution de l article 6 de la loi du 3 juillet 2005 afin de déterminer les conditions minimales de garantie des contrats d assurance couvrant la responsabilité civile extracontractuelle des organisations travaillant avec des volontaires. Les contrats émis par Ethias sont conformes aux exigences légales. 8

9 D / Problématiques du transport scolaire et du ramassage scolaires collectif 1. LE TRANSPORT SCOLAIRE Le transport scolaire est organisé par la Région en faveur des élèves qui fréquentent les établissements d'enseignement organisés ou subventionnés par la Communauté francaise sur le territoire de la région de langue française. Par application de cette disposition, un pouvoir organisateur ne peut organiser lui-même un service de ramassage scolaire si celui-ci est disponible. En matière de responsabilité liée à la surveillance et l'encadrement des élèves : puisque le transport est assumé par le service "transport scolaire" de la région, ce service assume également l'obligation de surveillance au sens du droit commun de la responsabilité, et il convient de s'adresser à ce service pour connaître les règles internes d'organisations applicables (accompagnateur prévu?, etc.). Les enseignants de l'école fréquentée par les élèves qui bénéficient du ramassage de la Région n'encourent durant ce transport aucune responsabilité puisque la surveillance ne leur incombe pas. Pour le cas d'un ramassage scolaire organisé par une école ou un pouvoir organisateur, ou encore pour un voyage scolaire en car ou en minibus, l'école assume alors la surveillance et il faudrait s'adresser au pouvoir organisateur concerné afin de savoir s'il existe un règlement interne quant à la nature de l'encadrement. A défaut, il faut s'en référer aux articles 1382 et 1384 al 4 du code civil : l'enseignant répond de tout dommage causé à un tiers par les élèves sous sa surveillance, quitte à ce qu'il renverse la présomption. Conclusion : on peut estimer qu un établissement d'enseignement quel qu'il soit n'assume la surveillance d'un transport d'élève que dans la mesure où il l'organise comme dans le cas d'une excursion durant l'activité scolaire ou encore dans le cadre d'un service de ramassage qu'il met lui-même sur pied ou encore lorsque les élèves sont conduits en rang de l'école jusqu'à l'endroit d'embarquement dans l'autobus et de l'endroit de débarquement jusqu'à l'école. En dehors de ces éventualités, l'obligation de surveillance s'arrête au seuil de l'établissement. 2. LE RAMASSAGE SCOLAIRE COLLECTIF Outre les précisions apportées au point 1 ci-avant, Ethias considère que les activités de ramassage scolaire collectif présentant un certain caractère éducatif (pédibus, vélobus, ), peuvent être assimilées aux activités scolaires proprement dites. Les élèves y prenant part sont considérés, sur les trajets aller - retour qu'ils effectuent dans ces conditions, comme se trouvant dans le cadre de l'activité scolaire et non comme étant sur le chemin de l'école. Ils bénéficient donc, sans supplément de prime, de l'ensemble des garanties prévues par le contrat d'assurance scolaire de l'école (responsabilité civile et accidents corporels). La responsabilité civile qui pourrait incomber à l'école et aux personnes (membres du personnel de l'école et autres) encadrant les ramassages, du fait de l'organisation et du déroulement de ceux - ci, est également garantie sur base du contrat scolaire. Il appartient aux écoles concernées d'assimiler les éventuels encadrants extérieurs (parents, bénévoles, ) aux membres de leur 9

10 personnel proprement dit. Elles prendront au besoin contact avec leur assureur afin de se faire confirmer cette possibilité (celle - ci est prévue dans les contrats scolaires établis par Ethias). Les accidents corporels qui pourraient survenir aux encadrants sont garantis, suivant le cas, soit: - par la Communauté française, s'ils sont considérés en fonction lors de leur participation aux ramassages concernés; - soit par l'onem, pour les éventuels A.L.E.; - soit encore sur base d'un contrat distinct, à souscrire éventuellement en leur faveur, et en fonction de leur statut, par les organisateurs; nous restons à la disposition de ces derniers pour examiner les possibilités diverses existant sur ce point. A l occasion du Forum organisé le 10 novembre 2009 par l AVCB-VSGB Pour Ethias Frédéric Lefort 10

Assurance de la responsabilité civile et contre les accidents corporels Fédération francophone de Gymnastique asbl Police n 45.170.

Assurance de la responsabilité civile et contre les accidents corporels Fédération francophone de Gymnastique asbl Police n 45.170. CIRCULAIRE D INFORMATION Assurance de la responsabilité civile et contre les accidents corporels Fédération francophone de Gymnastique asbl Police n 45.170.725 Fédération Francophone de Gymnastique ASBL

Plus en détail

Examen 17: RC générale (branche 13) socles de compétences connaissances professionnelles. RC Base

Examen 17: RC générale (branche 13) socles de compétences connaissances professionnelles. RC Base Examen 17: RC générale (branche 13) socles de compétences connaissances professionnelles RC Base 1 Distinguer les différents types de responsabilité (responsabilité morale, civile et pénale) et préciser

Plus en détail

POLICE COMMERCE ET SERVICES

POLICE COMMERCE ET SERVICES POLICE COMMERCE ET SERVICES La police Commerce & Services protège les assurés contre divers risques dans leur vie professionnelle. L assurance est destinée aux commerces de détail. Assurances Que peut-on

Plus en détail

ASSURANCE «ACCIDENTS SPORTIFS»

ASSURANCE «ACCIDENTS SPORTIFS» Ligue Francophone de Squash ASSURANCE «ACCIDENTS SPORTIFS» à partir du 1 er novembre 2014 Contrat n 45.019.118 PRODUIT Vous êtes responsable d un club sportif? Des dommages peuvent survenir lors de vos

Plus en détail

Rue des Croisiers 24 B-4000 LIEGE Tél. 04 220 31 11 - Fax 04 220 30 05 info.assurance@ethias.be 45.061.208/001/CG 1152-14-02/2001

Rue des Croisiers 24 B-4000 LIEGE Tél. 04 220 31 11 - Fax 04 220 30 05 info.assurance@ethias.be 45.061.208/001/CG 1152-14-02/2001 Rue des Croisiers 24 B-4000 LIEGE Tél. 04 220 31 11 - Fax 04 220 30 05 info.assurance@ethias.be 45.061.208/001/CG 1152-14-02/2001 * A V E N A N T * * NUMERO DE POLICE : 45.061.208 * INSPECTEUR : 04 * *

Plus en détail

Numéro du rôle : 2174. Arrêt n 65/2002 du 28 mars 2002 A R R E T

Numéro du rôle : 2174. Arrêt n 65/2002 du 28 mars 2002 A R R E T Numéro du rôle : 2174 Arrêt n 65/2002 du 28 mars 2002 A R R E T En cause : la question préjudicielle concernant l article 80, 2, de la loi du 9 juillet 1975 relative au contrôle des entreprises d assurances,

Plus en détail

Quelles sont les obligations en matière d assurance pour les structures sportives?

Quelles sont les obligations en matière d assurance pour les structures sportives? Quelles sont les obligations en matière d assurance pour les structures sportives? La pratique sportive est génératrice de risque et d accident matériel ou corporel. C est pourquoi il existe de nombreuses

Plus en détail

CCTP Lot 2 «RESPONSABILITE CIVICE ET RISQUES ANNEXES»

CCTP Lot 2 «RESPONSABILITE CIVICE ET RISQUES ANNEXES» Marché d assurances garantissant «les dommages aux biens et risques annexes», «la responsabilité civile et risques annexes», «protection juridique et risques annexes» et «flotte automobile et risques annexes»

Plus en détail

Ethias l efficassureur du sport

Ethias l efficassureur du sport Ethias l efficassureur du sport Mons, Ethias Trophy, 2 octobre 2011 Ethias Powerpoint presentations 02/10/2011I Plan de l exposé Ethias, l assureur des fédérations sportives. Le sport et le droit de la

Plus en détail

COVEA RISKS garantit l ensemble des adhérents de la Fédération Française de Hatha Yoga

COVEA RISKS garantit l ensemble des adhérents de la Fédération Française de Hatha Yoga RÉSUME DU CONTRAT D ASSURANCE N 116.435.045 OBJET DU CONTRAT Il couvre: - l'assurance Responsabilité Civile, - l'assurance Responsabilité Administrative, - l'assurance Recours et Défense Pénale, - l'assurance

Plus en détail

Les assurances optionnelles et autres produits spécifiques au barreau

Les assurances optionnelles et autres produits spécifiques au barreau Chapitre 16 Les assurances optionnelles et autres produits spécifiques au barreau Avertissement Les informations qui suivent ainsi que les documents produits (voy., notamment, les annexes reprises à la

Plus en détail

Faisons le point sur les divers types de contrats d assurances qui sont obligatoires et ceux qui sont

Faisons le point sur les divers types de contrats d assurances qui sont obligatoires et ceux qui sont Faisons le point sur les divers types de contrats d assurances qui sont obligatoires et ceux qui sont susceptibles de répondre aux besoins que vous rencontrez! Afin d être le plus exhaustif possible, nous

Plus en détail

RESPONSABILITES ET ASSURANCE DANS LE DOMAINE ASSOCIATIF

RESPONSABILITES ET ASSURANCE DANS LE DOMAINE ASSOCIATIF RESPONSABILITES ET ASSURANCE DANS LE DOMAINE ASSOCIATIF L ASSOCIATION : Construction humaine, Construction juridique. RAPPEL Un cadre législatif fondamental - article 1 loi du 1 juillet 1901 : «l association

Plus en détail

CONDITIONS SPECIALES PROTECTION JURIDIQUE PARTICULIER «ACCESS»

CONDITIONS SPECIALES PROTECTION JURIDIQUE PARTICULIER «ACCESS» CONDITIONS SPECIALES PROTECTION JURIDIQUE PARTICULIER «ACCESS» SOMMAIRE Article 1 Quelles sont les personnes assurées? Article 2 En quelle qualité êtes-vous assuré? Article 3 Quelles sont les matières

Plus en détail

Cour de cassation de Belgique

Cour de cassation de Belgique 19 JUIN 2009 C.08.0362.N/1 Cour de cassation de Belgique Arrêt N C.08.0362.N O.W. R., Me Willy van Eeckhoutte, avocat à la Cour de cassation, contre AXA BELGIUM, société anonyme. I. La procédure devant

Plus en détail

PRESENTATION DU CONTRAT N 113 414 898

PRESENTATION DU CONTRAT N 113 414 898 PRESENTATION DU CONTRAT N 113 414 898 Ce texte ne constitue qu'une présentation du contrat d'assurance. L'original est détenu par le Syndicat. Il peut être consulté auprès du Président. Résumé SNPSC au

Plus en détail

II.C.1)a) LA RESPONSABILITE

II.C.1)a) LA RESPONSABILITE Deux types de responsabilité : 1) Contractuelle (source obligation : contrat) 2) Délictuelle (source obligation : loi) 1 La responsabilité contractuelle = en cas d inexécution fautive d une obligation

Plus en détail

RISQUE SPORTIF ET ASSURANCE

RISQUE SPORTIF ET ASSURANCE RISQUE SPORTIF ET ASSURANCE LE RISQUE SPORTIF Facteurs aggravants de risques Le lieu de l activité L âge des participants à l activité La nature de l activité LE RISQUE SPORTIF LA RESPONSABILITE CIVILE

Plus en détail

L ASSURANCE FÉDÉRALE

L ASSURANCE FÉDÉRALE L ASSURANCE FÉDÉRALE SOMMAIRE I. L assurance en responsabilité civile II. Les garanties protection pénale et recours III. L assurance accidents corporels I. L ASSURANCE EN RESPONSABILITÉ CIVILE LE CADRE

Plus en détail

Responsabilité professionnelle Agence de Voyages (garanties légales):

Responsabilité professionnelle Agence de Voyages (garanties légales): Montants assurés R.C. Exploitation: a. Dommage corporel: 2.500.000-EUR b. Dommage matériel: 250.000-EUR Responsabilité professionnelle Agence de Voyages (garanties légales): a. Dommage corporel: 2.500.000-EUR

Plus en détail

Stéphanie Delvaux. Responsable Espace associatif, Agence Conseil en Economie Sociale (AGES)

Stéphanie Delvaux. Responsable Espace associatif, Agence Conseil en Economie Sociale (AGES) Stéphanie Delvaux Responsable Espace associatif, Agence Conseil en Economie Sociale (AGES) Programme Introduction : constat actuel Loi relative aux droits des volontaires 1)- Champ d application a) notion

Plus en détail

(Avantages réservés aux Structures Commerciales Agréées par la FFESSM)

(Avantages réservés aux Structures Commerciales Agréées par la FFESSM) LES ASSURES RESPONSABILITE CIVILE (Avantages réservés aux Structures Commerciales Agréées par la FFESSM) On entend par ASSURES : le souscripteur, ses représentants légaux s'il est une personne morale et

Plus en détail

Greet Van Gool. Ancienne commissaire en charge de la question du Volontariat et attachée au SPF Sécurité Sociale

Greet Van Gool. Ancienne commissaire en charge de la question du Volontariat et attachée au SPF Sécurité Sociale Greet Van Gool Ancienne commissaire en charge de la question du Volontariat et attachée au SPF Sécurité Sociale La loi relative aux droits des volontaires Greet van Gool 2 Table de matières Historique

Plus en détail

Concours d assurances (RC-TRC)

Concours d assurances (RC-TRC) Concours d assurances (RC-TRC) 21 avril 2015 Hugo Keulers 1. Concours d assurances: quel contexte? La personne qui a subi un dommage peut se retourner potentiellement contre plusieurs assureurs en vertu

Plus en détail

«Mieux vaut prévenir que guérir!»

«Mieux vaut prévenir que guérir!» Une démarche de recensement, destinée à faire un «inventaire» précis, à la mesure des activités de l association et de la valeur de son patrimoine, de ses besoins propres en assurances. Une démarche de

Plus en détail

Comité sectoriel de la Sécurité sociale et de la Santé Section «Sécurité sociale»

Comité sectoriel de la Sécurité sociale et de la Santé Section «Sécurité sociale» Comité sectoriel de la Sécurité sociale et de la Santé Section «Sécurité sociale» CSSS/07/162 DÉLIBÉRATION N 07/059 DU 6 NOVEMBRE 2007 RELATIVE À LA COMMUNICATION DE DONNÉES À CARACTÈRE PERSONNEL EN MATIÈRE

Plus en détail

RECOMMANDATION RELATIVE A L ASSURANCE OBLIGATOIRE DU 24/04/2009

RECOMMANDATION RELATIVE A L ASSURANCE OBLIGATOIRE DU 24/04/2009 RECOMMANDATION RELATIVE A L ASSURANCE OBLIGATOIRE DU 24/04/2009 Approuvé par le Conseil national en sa séance du 24 avril 2009. Vue d ensemble 1. Terminologie 2. Dispositions générales 3. Assurés 4. Objet

Plus en détail

VOTRE ASSUREUR AU QUOTIDIEN. est un acteur majeur dans le MONDE ASSOCIATIF.

VOTRE ASSUREUR AU QUOTIDIEN. est un acteur majeur dans le MONDE ASSOCIATIF. VOTRE ASSUREUR AU QUOTIDIEN est un acteur majeur dans le MONDE ASSOCIATIF. ETHIAS, DES PROFESSIONNELS PROCHES DE VOUS Depuis de très nombreuses années, est un acteur majeur dans le monde associatif. Nous

Plus en détail

Position de la FSMA en ce qui concerne les éléments essentiels du contrat d assurance

Position de la FSMA en ce qui concerne les éléments essentiels du contrat d assurance Communication FSMA_2015_13 du 26/08/2015 Position de la FSMA en ce qui concerne les éléments essentiels du contrat d assurance Résumé/Objectifs: Par le biais de cette position, la FSMA souhaite tout d

Plus en détail

Fonctionnement de la garantie responsabilité civile

Fonctionnement de la garantie responsabilité civile Assurance des licenciés - Source FFAM Généralités L'assureur de la FFAM est Assurance Conseil auprès de la compagnie AXA France. Ce contrat souscrit depuis le 1er janvier 1986 a été modifié et amélioré

Plus en détail

Assurances SGP - Questions fréquemment posées - Août 2013. Scouts et Guides Pluralistes de Belgique (SGP) a.s.b.l.

Assurances SGP - Questions fréquemment posées - Août 2013. Scouts et Guides Pluralistes de Belgique (SGP) a.s.b.l. Assurances SGP - Questions fréquemment posées - Août 2013 Scouts et Guides Pluralistes de Belgique (SGP) a.s.b.l. 38, Avenue de la Porte de Hal B-1060 Bruxelles Tél. (32) 02 539 23 19 - Fax. (32) 02 539

Plus en détail

DÉCLARATION DE SINISTRE

DÉCLARATION DE SINISTRE DÉCLARATION DE SINISTRE Consignes destinées aux Déclarants (à lire attentivement avant de remplir la déclaration) I. COMMENT UTILISER LA DÉCLARATION? - Cette déclaration doit être utilisée pour tous les

Plus en détail

QUESTIONS-RÉPONSES : SUJETS ASSURANCE

QUESTIONS-RÉPONSES : SUJETS ASSURANCE QUESTIONS-RÉPONSES : SUJETS ASSURANCE Qu est ce qu une prime ou une cotisation d assurance? C est la somme à payer périodiquement à l assureur en contrepartie des garanties qu il accorde. Les primes (ou

Plus en détail

RISQUE SPORTIF, RESPONSABILITES ET ASSURANCE. MONTPELLIER 27 mai 2013

RISQUE SPORTIF, RESPONSABILITES ET ASSURANCE. MONTPELLIER 27 mai 2013 RISQUE SPORTIF, RESPONSABILITES ET ASSURANCE MONTPELLIER 27 mai 2013 LE RISQUE SPORTIF Facteurs aggravants de risques Le lieu de l activité L âge des participants à l activité La nature de l activité Les

Plus en détail

DÉCLARATION DE SINISTRE

DÉCLARATION DE SINISTRE DÉCLARATION DE SINISTRE Consignes destinées aux Déclarants (à lire attentivement avant de remplir la déclaration) I. COMMENT UTILISER LA DÉCLARATION? - Cette déclaration doit être utilisée pour tous les

Plus en détail

DISPOSITIONS SPECIALES ASSURANCE SCOLAIRE

DISPOSITIONS SPECIALES ASSURANCE SCOLAIRE DISPOSITIONS SPECIALES ASSURANCE SCOLAIRE I - Définitions Assuré : l'élève désigné comme assuré jusqu'à l'âge où cesse l'obligation d'assurance ou au-delà s'il poursuit un cycle d'enseignement secondaire.

Plus en détail

Cour d'appel de Bruxelles - Arrêt du 12/10/2000 -

Cour d'appel de Bruxelles - Arrêt du 12/10/2000 - Cour d'appel de Bruxelles - Arrêt du 12/10/2000 - Objet du litige. Le litige concerne la taxation par l'administration d'avantages en nature, à savoir le paiement par l'employeur du requérant de primes

Plus en détail

Fiche de produit Police Voiture. Cette police assure les risques spécifiques qui découlent de l utilisation d une voiture.

Fiche de produit Police Voiture. Cette police assure les risques spécifiques qui découlent de l utilisation d une voiture. POLICE VOITURE juin 2014 Fiche de produit Cette police assure les risques spécifiques qui découlent de l utilisation d une voiture. Tout propriétaire ou preneur de leasing (financier) d une voiture. Assurances

Plus en détail

5 janvier 1973. LOI 73-013 portant obligation de l assurance de responsabilité civile en matière d utilisation des véhicules automoteurs.

5 janvier 1973. LOI 73-013 portant obligation de l assurance de responsabilité civile en matière d utilisation des véhicules automoteurs. 5 janvier 1973. LOI 73-013 portant obligation de l assurance de responsabilité civile en matière d utilisation des véhicules automoteurs. Art. 1er. Aux termes de la présente loi, on entend par: 1. Véhicule

Plus en détail

D O C U M E N T D I N F O R M A T I O N

D O C U M E N T D I N F O R M A T I O N MUTUELLE ASSURANCE DES INSTITUTEURS DE FRANCE Société d'assurance mutuelle à cotisations variables Entreprise régie par le Code des Assurances GROUPE PERSONNES MORALES - Le Pilon du Roy - Bât C - BP 307000-13798

Plus en détail

PARTIE VII. Responsabilités et assurances 7. 1

PARTIE VII. Responsabilités et assurances 7. 1 PARTIE VII Responsabilités et assurances 7. 1 A. ASSURANCE EN RESPONSABILITE CIVILE Le code de l action sociale et des familles (art R 227-27 à R 227-30) institue l obligation d assurance en responsabilité

Plus en détail

RISQUE SPORTIF ET ASSURANCE

RISQUE SPORTIF ET ASSURANCE RISQUE SPORTIF ET ASSURANCE 1 SOMMAIRE I. NOTION DE RESPONSABILITES A. La responsabilité civile 1. La responsabilité civile délictuelle 2. La responsabilité civile contractuelle B. La responsabilité pénale

Plus en détail

Conditions générales d assurance (CGA) Essais cliniques dans le cadre de la recherche sur l être humain. Edition 2014

Conditions générales d assurance (CGA) Essais cliniques dans le cadre de la recherche sur l être humain. Edition 2014 Conditions générales d assurance (CGA) Essais cliniques dans le cadre de la recherche sur l être humain Edition 2014 Sommaire 1. DESCRIPTIF DU CONTRAT... 4 1.1 NUMERO DE POLICE... 4 1.2 PRENEUR D'ASSURANCE...

Plus en détail

INFORMATIONS SUR LE PRODUIT VOITURE

INFORMATIONS SUR LE PRODUIT VOITURE INFORMATIONS SUR LE PRODUIT VOITURE Table des matières page 1. ÉCHELLE DE BONUS-MALUS 2 1.1. Responsabilité civile Aperçu du degré bonus-malus 2 1.2. Responsabilité civile Entrée dans le système bonus-malus

Plus en détail

Convention. Assurance Protection Juridique de Generali Belgium SA

Convention. Assurance Protection Juridique de Generali Belgium SA Convention La durée du contrat est fixée aux conditions particulières. Elle ne peut excéder un an. A chaque échéance annuelle, le contrat est reconduit tacitement pour des périodes consécutives d un an.

Plus en détail

Associations et ASBL Cover TABLE DES MATIÈRES

Associations et ASBL Cover TABLE DES MATIÈRES TABLE DES MATIÈRES TABLE DES MATIÈRES...1 ASSURANCE RESPONSABILITÉ CIVILE...3 Définitions...3 RC GÉNÉRALE...6 Article 1 Etendue de la garantie...6 RC INDIVIDUELLE / RC VOLONTAIRES...7 Article 2 Etendue

Plus en détail

C ONFEDERATION DES O RGANISATIONS DE J EUNESSE. Indépendantes et Pluralistes ASBL. Secrétaire générale

C ONFEDERATION DES O RGANISATIONS DE J EUNESSE. Indépendantes et Pluralistes ASBL. Secrétaire générale Conception et rédaction : Mise en page : Editeur responsable : Anaïs ARMAND - Juriste Diana LUCIC - Infographiste Yamina GHOUL Secrétaire générale C ONFEDERATION DES O RGANISATIONS DE J EUNESSE Indépendantes

Plus en détail

L'APPLICATION DANS LE TEMPS DES ASSURANCES DE RESPONSABILITE CIVILE

L'APPLICATION DANS LE TEMPS DES ASSURANCES DE RESPONSABILITE CIVILE L'APPLICATION DANS LE TEMPS DES ASSURANCES DE RESPONSABILITE CIVILE 1 - L'APPLICATION DE LA GARANTIE DANS LE TEMPS (Application de la garantie dans le temps dans les assurances de responsabilité avant

Plus en détail

L Assurance en copropriété

L Assurance en copropriété L Assurance en copropriété Par Paul-André LeBouthillier et Richard Lavoie Avocats L assurance en copropriété Les obligations générales du Syndicat en matière d assurance? Comment réagir lors d un sinistre

Plus en détail

ASSURANCE L assurance est-elle obligatoire et que peut-elle couvrir? responsabilité civile

ASSURANCE L assurance est-elle obligatoire et que peut-elle couvrir? responsabilité civile ASSURANCE L assurance est-elle obligatoire et que peut-elle couvrir? L association peut, dans l exercice de ses activités, causer des dommages, porter atteinte aux intérêts des tiers. L'association est

Plus en détail

Document d information sur les protections d assurance souscrites par l Université Laval à l intention des étudiants

Document d information sur les protections d assurance souscrites par l Université Laval à l intention des étudiants Document d information sur les protections d assurance souscrites par l Université Laval à l intention des étudiants MISE EN GARDE Les informations contenues dans ce document visent strictement à faciliter

Plus en détail

L ASSURANCE STATUTAIRE

L ASSURANCE STATUTAIRE VILLE DE TREGUNC MARCHE ASSURANCES CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES GENERALES L ASSURANCE STATUTAIRE 1 DEFINITIONS Pour l application des présentes garanties, on entend par : COLLECTIVITE SOUSCRIPTRICE :

Plus en détail

Convention. Assurance Protection Juridique de Generali Belgium SA

Convention. Assurance Protection Juridique de Generali Belgium SA Convention La durée du contrat est fixée aux conditions particulières. Elle ne peut excéder un an. A chaque échéance annuelle, le contrat est reconduit tacitement pour des périodes consécutives d un an.

Plus en détail

c) qui est organisée par une organisation autre que le cadre familial ou privé de celui qui exerce l'activité ;

c) qui est organisée par une organisation autre que le cadre familial ou privé de celui qui exerce l'activité ; LA CONVENTION DE VOLONTARIAT RES. HUM. Le volontaire (nouveau nom du bénévole depuis 2005) exerce une activité sans rétribution ni obligation au profit d autres personnes ou de la collectivité. Quelles

Plus en détail

ASSURANCE COLLECTIVE DES SAPEURS-POMPIERS RESPONSABILITE CIVILE

ASSURANCE COLLECTIVE DES SAPEURS-POMPIERS RESPONSABILITE CIVILE ASSURANCE COLLECTIVE DES SAPEURS-POMPIERS RESUME DES GARANTIES SOUSCRITES PAR : L'AMICALE des S.P.P. et du PERSONNEL du SDIS 67 POUR LES SAPEURS-POMPIERS ACTIFS et PATS Garantie 10. RESPONSABILITE CIVILE

Plus en détail

Mais il est fortement conseillé de s'assurer

Mais il est fortement conseillé de s'assurer LES ASSOCIATIONS ET L'ASSURANCE Grand principe Pas d'assurance obligatoire sauf pour : les centres de vacances, les centres de loisirs sans hébergement, les établissements ayant la garde de mineurs, handicapés

Plus en détail

PARTENARIAT MACIF / CASINO EVASION

PARTENARIAT MACIF / CASINO EVASION CASINO EVASION et ses adhérents (Comités centraux d entreprise, Comités d entreprise), ainsi que les Comités d'etablissement Comités Sociaux, autres structures. PARTENARIAT 1 PARTENARIAT MACIF / CASINO

Plus en détail

ASSURANCE DE LA PROTECTION JURIDIQUE VEHICULE STANDARD

ASSURANCE DE LA PROTECTION JURIDIQUE VEHICULE STANDARD ASSURANCE DE LA PROTECTION JURIDIQUE VEHICULE STANDARD ARTICLE 1 Qu'entend-on par? 1) Famille a) vous-même b) votre conjoint cohabitant ou la personne avec laquelle vous cohabitez, reprise ci-après sous

Plus en détail

a p ro r tec e t c io i n j u j ri r d i iq i ue des e s a g a en e ts s f ac a e c e à a re r s e s s i s v i i v t i é é e t e à à l a l

a p ro r tec e t c io i n j u j ri r d i iq i ue des e s a g a en e ts s f ac a e c e à a re r s e s s i s v i i v t i é é e t e à à l a l La protection juridique des agents face à l agressivité et à la violence Delphine JAAFAR DJ AVOCAT 2010 Texte de référence Article 11 de la loi n 83 83-634 du 13 juillet 1983 portant droits et obligations

Plus en détail

Assurances SGP - Questions fréquement posées - Août 2007. Scouts et Guides Pluralistes de Belgique (SGP) a.s.b.l.

Assurances SGP - Questions fréquement posées - Août 2007. Scouts et Guides Pluralistes de Belgique (SGP) a.s.b.l. Assurances SGP - Questions fréquement posées - Août 2007 Scouts et Guides Pluralistes de Belgique (SGP) a.s.b.l. 38, Avenue de la Porte de Hal B-1060 Bruxelles Tél. (32) 02 539 23 19 - Fax. (32) 02 539

Plus en détail

PROTECTION DES LICENCIES

PROTECTION DES LICENCIES Départements : CHER - LOIR-ET-CHER 2015-2016 CIRCULAIRE N 4 PROTECTION DES LICENCIES PROTECTION DES LICENCIES CERTIFICAT MEDICAL (voir également circulaire n 3 point 7 page 3) I Règlement médical fédéral

Plus en détail

Document d information sur les protections d assurance souscrites par l Université Laval à l intention des étudiants

Document d information sur les protections d assurance souscrites par l Université Laval à l intention des étudiants Document d information sur les protections d assurance souscrites par l Université Laval à l intention des étudiants MISE EN GARDE Les informations contenues dans ce document visent strictement à faciliter

Plus en détail

Conditions Générales Assurance Auto Top Circulation et Top Occupants

Conditions Générales Assurance Auto Top Circulation et Top Occupants Conditions Générales Assurance Auto Top Circulation et Top Occupants Table des matières 1. Qu'entend-on par? 2 Page 2. Qui est assuré? 2 3. Quand est-on assuré? 3.1. Formules 2 3.2. Extensions de garantie

Plus en détail

L ASSURANCE ET LE SERVICE BMW PROTECTION. LA PROTECTION TOUT-EN-UN POUR VOTRE NOUVELLE BMW.

L ASSURANCE ET LE SERVICE BMW PROTECTION. LA PROTECTION TOUT-EN-UN POUR VOTRE NOUVELLE BMW. BMW Financial Services www.bmw.be Le plaisir de conduire L ASSURANCE ET LE SERVICE BMW PROTECTION. LA PROTECTION TOUT-EN-UN POUR VOTRE NOUVELLE BMW. UNE SEULE ÉTAPE POUR VOTRE NOUVELLE BMW. Avec BMW Financial

Plus en détail

PROTECTION DES LICENCIES

PROTECTION DES LICENCIES 2015-2016 COMITE DU LOIRET DE TENNIS DE TABLE CIRCULAIRE N 4 PROTECTION DES LICENCIES PROTECTION DES LICENCIES CERTIFICAT MEDICAL (voir également circulaire n 3 point 5 page 5) I Règlement médical fédéral

Plus en détail

*" +!"! *" +!"!!!!%,#!" -.//0 * '!"! * '!

* +!! * +!!!!!%,#! -.//0 * '!! * '! !" #$% &' () *" +!"! *" +!"!!!!%,#!" -.//0 * '!"! * '!!!1 *" +!! 2 * '! *!-!" * # *!!!! * 3 * '!!4 *' '!5 6'6!778,7978 :;../

Plus en détail

Avoirs dormants. L assureur réveille le bénéficiaire

Avoirs dormants. L assureur réveille le bénéficiaire Avoirs dormants L assureur réveille le bénéficiaire 2 Avoirs dormants Table des matières Table des matières... 2 1 Introduction... 3 1.1 Avoirs dormants... 3 1.2 Nouvelle législation... 3 2 Procédures

Plus en détail

N 132 SÉNAT SECONDE SESSION ORDINAIRE DE 1975-1976 PROJET DE LOI ADOPTÉ PAR LE SÉNAT

N 132 SÉNAT SECONDE SESSION ORDINAIRE DE 1975-1976 PROJET DE LOI ADOPTÉ PAR LE SÉNAT PROJET DE LOI adopté le 5 mai 1976. SÉNAT N 132 SECONDE SESSION ORDINAIRE DE 1975-1976 PROJET DE LOI ADOPTÉ PAR LE SÉNAT portant dispositions diverses relatives aux assurances sociales et aux accidents

Plus en détail

INSTITUT DEPARTEMENTAL ALBERT CALMETTE ROUTE DE WIDEHEM BP 129 62176 CAMIERS

INSTITUT DEPARTEMENTAL ALBERT CALMETTE ROUTE DE WIDEHEM BP 129 62176 CAMIERS CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES Désignation et adresse de l établissement qui passe le marché : INSTITUT DEPARTEMENTAL ALBERT CALMETTE ROUTE DE WIDEHEM BP 129 62176 CAMIERS Objet du marché

Plus en détail

AVIS SUR DES CLAUSES RELATIVES A LA CHARGE DE LA PREUVE DANS DES ASSURANCES OMNIUM

AVIS SUR DES CLAUSES RELATIVES A LA CHARGE DE LA PREUVE DANS DES ASSURANCES OMNIUM CCA 34 COMMISSION DES CLAUSES ABUSIVES AVIS SUR DES CLAUSES RELATIVES A LA CHARGE DE LA PREUVE DANS DES ASSURANCES OMNIUM Bruxelles, le 20 novembre 2013 2 Avis sur des clauses relatives à la charge de

Plus en détail

ASSURANCE VOYAGES CHARTIS Informations

ASSURANCE VOYAGES CHARTIS Informations ASSURANCE VOYAGES CHARTIS Informations Objet : Information concernant l assurance «voyages officiels» des agents, experts et autres personnes voyageant à la charge des budgets de l Organisation PREAMBULE

Plus en détail

Formulaire d avenant du Québec F.A.Q. N o 34 Assurance de personnes

Formulaire d avenant du Québec F.A.Q. N o 34 Assurance de personnes Formulaire d avenant du Québec F.A.Q. N o 34 Assurance de personnes Le titre de l avenant doit être écrit à la section «Conditions particulières» du contrat d assurance. Quant aux informations requises

Plus en détail

2. OBJET ET ETENDUE DES GARANTIES 2.1 Assurance obligatoire conformément à la loi du 10 avril 1971 sur les Accidents du travail (personnel rémunéré).

2. OBJET ET ETENDUE DES GARANTIES 2.1 Assurance obligatoire conformément à la loi du 10 avril 1971 sur les Accidents du travail (personnel rémunéré). - AD1074 1. GENERALITES 1.1 De quelles garanties se compose cette assurance Gens de maison? 1.1.1 Le personnel rémunéré (Article 2.1.). L assurance obligatoire Gens de maison (personnel salarié) garantit

Plus en détail

R.C. Vie Privée Brochure

R.C. Vie Privée Brochure R.C. Vie Privée Brochure AMMA ASSURANCES a.m. Association d assurance mutuelle à cotisations fixes conformément à l article 2, 2 de la Loi du 25.06.1992 (M.B. 20.08.1992) agréée sous le code 0126 pour

Plus en détail

ÉLÉMENTS DE DONNÉES DU CERTIFICAT D ASSURANCE-AUTOMOBILE

ÉLÉMENTS DE DONNÉES DU CERTIFICAT D ASSURANCE-AUTOMOBILE ÉLÉMENTS DE DONNÉES DU CERTIFICAT D ASSURANCE-AUTOMOBILE Remarque : Tous les éléments sont des champs de données, à moins d indication contraire. Les éléments de «texte» doivent être reproduits à la lettre

Plus en détail

Jurisanimation.fr 2012 - Tous droits réservés. Les docs de LA RESPONSABILITE DU DIRECTEUR D ACM

Jurisanimation.fr 2012 - Tous droits réservés. Les docs de LA RESPONSABILITE DU DIRECTEUR D ACM 2012 - Tous droits réservés Les docs de LA RESPONSABILITE DU DIRECTEUR D ACM LA RESPONSABILITE DU DIRECTEUR D ACM En principe, on qualifie la responsabilité comme le fait d assumer la conséquence de ses

Plus en détail

QUESTIONS / REPONSES ASSOCIATIONS CULTURELLES

QUESTIONS / REPONSES ASSOCIATIONS CULTURELLES QUESTIONS / REPONSES ASSOCIATIONS CULTURELLES 1) DANS QUELLES CONDITIONS NOTRE ASSOCIATION ET SES MEMBRES BENEFICIENT-ILS DES GARANTIES D ASSURANCE APAC? Conformément aux mentions figurant sur le bordereau

Plus en détail

Fédération Française à la Mouche et au Lancer

Fédération Française à la Mouche et au Lancer Fédération Française à la Mouche et au Lancer Hôtel Savigny - 1 Place du Châtel - 77160 PROVINS Tel : 01.60.67.80.84 Email : ffpsml@orange.fr (Secrétariat) MUTUELLE DES SPORTIFS 2/4 rue Louis David 75782

Plus en détail

ANNEXES Garanties RC Circulation Circuit

ANNEXES Garanties RC Circulation Circuit S Garanties RC Circulation Circuit Annexe au contrat RC Circulation Circuit à la Journée - 69401 602 477... Page 2 Annexe au contrat RC Circulation Circuit à l année - 69401 602 478... Page 3 Annexe au

Plus en détail

Utilisation d un véhicule personnel pour les besoins d une enquête Réf : Note 3/C252 du 17 décembre 2002

Utilisation d un véhicule personnel pour les besoins d une enquête Réf : Note 3/C252 du 17 décembre 2002 Etab=DG75, Timbre=F420, TimbreDansAdresse=Oui, Version=W2000-C-5.1/9.0, VersionTravail=W2000-C-5.1/9.0 Direction des Statistiques Démographiques et Sociales Unité des Méthodes Statistiques Division Coordination

Plus en détail

MODALITÉS DE TRANSFERT

MODALITÉS DE TRANSFERT 14 novembre 2003. ARRÊTÉ ROYAL portant exécution de la loi du 28 avril 2003 relative aux pensions complémentaires et au régime fiscal de celles-ci et de certains avantages complémentaires en matière de

Plus en détail

POLICE ENTREPRISE CBC ASSURANCES DU PERSONNEL

POLICE ENTREPRISE CBC ASSURANCES DU PERSONNEL POLICE ENTREPRISE CBC ASSURANCES DU PERSONNEL La police Entreprise CBC Assurances du personnel protège tous les travailleurs occupés dans votre entreprise contre les conséquences financières d un accident.

Plus en détail

Etre expatrié ou s expatrier à l étranger Frais de santé au 1er euro (prise en charge intégrale):

Etre expatrié ou s expatrier à l étranger Frais de santé au 1er euro (prise en charge intégrale): Etre expatrié ou s expatrier à l étranger Frais de santé au 1er euro (prise en charge intégrale): L assurance frais de santé est une couverture santé intégrale. En effet, elle couvre 100% du prix des soins

Plus en détail

Nomenclatures 2008 NAF rév. 2 - CPF rév. 2. Section K Division 65

Nomenclatures 2008 NAF rév. 2 - CPF rév. 2. Section K Division 65 Nomenclatures 2008 NAF rév. 2 - CPF rév. 2 Section K Division 65 65 ASSURANCE Cette division comprend la souscription de contrats d'assurance de rente et d'autres formes de contrat d'assurance ainsi que

Plus en détail

Êtes-vous bien assuré?

Êtes-vous bien assuré? guide pratique guide pratique des assurances Êtes-vous bien assuré? Isabelle SCREVE Marie ZAGHEDEN L édition professionnelle L éditeur veille à la fiabilité des informations publiées, lesquelles ne pourraient

Plus en détail

A V I S N 1.547 ------------------------ Séance du mardi 31 janvier 2006 --------------------------------------------

A V I S N 1.547 ------------------------ Séance du mardi 31 janvier 2006 -------------------------------------------- A V I S N 1.547 ------------------------ Séance du mardi 31 janvier 2006 -------------------------------------------- Rente viagère en cas d'accident du travail - Elargissement aux cohabitants légaux /

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES TITRE I - LA RESPONSABILITÉ CIVILE EXTRACONTRACTUELLE... 13 TITRE II - LA RESPONSABILITÉ DES PROFESSIONNELS...

TABLE DES MATIÈRES TITRE I - LA RESPONSABILITÉ CIVILE EXTRACONTRACTUELLE... 13 TITRE II - LA RESPONSABILITÉ DES PROFESSIONNELS... TABLE DES MATIÈRES TITRE I - LA RESPONSABILITÉ CIVILE EXTRACONTRACTUELLE................... 13 TITRE II - LA RESPONSABILITÉ DES PROFESSIONNELS......................... 99 TITRE III - LE PRÉJUDICE...........................................

Plus en détail

Convention. Assurance Protection Juridique de Generali Belgium SA

Convention. Assurance Protection Juridique de Generali Belgium SA Convention La durée du contrat est fixée aux conditions particulières. Elle ne peut excéder un an. A chaque échéance annuelle, le contrat est reconduit tacitement pour des périodes consécutives d un an.

Plus en détail

Le développement des risques des entreprises quant à lui reste l objectif principal. AMI en chiffre :

Le développement des risques des entreprises quant à lui reste l objectif principal. AMI en chiffre : Page 1 Page 2 I. Présentation générale d AMI : Date de création: 23/07/2003 Date d agrément: 04/08/2003 Date de démarrage de l activité: 01/10/2003 Fonds commun: 5.106.020 DT AMI Assurances a entamé son

Plus en détail

Conditions tarifaires

Conditions tarifaires Conditions tarifaires 1 : Prix des prestations 2 : Assurances 2.1 Assurances véhicules à 4 roues 2.1.1 Couverture a) Responsabilité civile, protection juridique, PAI Responsabilité civile conformément

Plus en détail

Conditions générales d assurance. Assurance clients privés Helvetia Protection juridique. Edition 2006

Conditions générales d assurance. Assurance clients privés Helvetia Protection juridique. Edition 2006 Conditions générales d assurance Assurance clients privés Helvetia Protection juridique Edition 2006 Contactez-nous. T 058 280 1000 (24 h), www.helvetia.ch Généralités 4 Protection juridique circulation

Plus en détail

ASSURANCE ROTARY BELGIUM-LUXEMBOURG RESUME DU PLAN D ASSURANCE 2010/2011

ASSURANCE ROTARY BELGIUM-LUXEMBOURG RESUME DU PLAN D ASSURANCE 2010/2011 ASSURANCE ROTARY BELGIUM-LUXEMBOURG RESUME DU PLAN D ASSURANCE 2010/2011 Police : Vivium N 8200088835 (D1620) et 8200063135(D1630) CNA N BTR000035 (D1620) et BTR000036 (D1630) Preneur d assurance : Rotary

Plus en détail

COMMENT S ASSURER SANS SE SUR ASSURER

COMMENT S ASSURER SANS SE SUR ASSURER COMMENT S ASSURER SANS SE SUR ASSURER Section des agricultrices 6 Mars 2012 DEFINITION L assurance est une opération par laquelle une partie (l Assureur) s engage, moyennant une rémunération (prime ou

Plus en détail

Convention de mise à disposition d un apprenti d un Etat membre de l Union européenne auprès d une entreprise/d un organisme d accueil en France.

Convention de mise à disposition d un apprenti d un Etat membre de l Union européenne auprès d une entreprise/d un organisme d accueil en France. Convention de mise à disposition d un apprenti d un Etat membre de l Union européenne auprès d une entreprise/d un organisme d accueil en France. Préambule La présente convention est conclue en application

Plus en détail

ATTESTATION D ASSURANCE. Votre attestation d assurance doit être conforme au code du sport.

ATTESTATION D ASSURANCE. Votre attestation d assurance doit être conforme au code du sport. ATTESTATION D ASSURANCE Votre attestation d assurance doit être conforme au code du sport. Article R331-10 Modifié par Décret n 2010-773 du 8 juillet 2010 - art. 3 L'autorisation ne peut être accordée

Plus en détail

Exposé en droit des assurances sous le thème :

Exposé en droit des assurances sous le thème : Université Cadi Ayyad Master : Droit des Affaires Faculté des Sciences Juridiques Semestre : 3 Economiques et Sociales. UFR Marrakech Exposé en droit des assurances sous le thème : De la classification

Plus en détail

Affiliations & assurance à l UFAPEC

Affiliations & assurance à l UFAPEC Affiliations & assurance à l UFAPEC Les affiliations Vous avez tout intérêt à affilier votre AP, à vous affilier à l UFAPEC! Les affiliations personnelles gratuites donnent accès à notre Newsletter et

Plus en détail

L assurance de la FFE et de ses pratiquants. Présentation du 20 septembre 2014

L assurance de la FFE et de ses pratiquants. Présentation du 20 septembre 2014 L assurance de la FFE et de ses pratiquants Présentation du 20 septembre 2014 1 Vos interlocuteurs Courtier gestionnaire: Aiac courtage Assureur: La Sauvegarde GMF 2 Deux idées fortes : Se protéger Les

Plus en détail

ASSURANCE VEHICULES AUTOMOTEURS DEGATS MATERIELS - VOL - BRIS DE VITRE - INCENDIE - RACHAT DES FRANCHISES POUR LES VEHICULES LOUES

ASSURANCE VEHICULES AUTOMOTEURS DEGATS MATERIELS - VOL - BRIS DE VITRE - INCENDIE - RACHAT DES FRANCHISES POUR LES VEHICULES LOUES ASSURANCE VEHICULES AUTOMOTEURS DEGATS MATERIELS - VOL - BRIS DE VITRE - INCENDIE - RACHAT DES FRANCHISES POUR LES VEHICULES LOUES Contrat d assurance n 19 226 955 Conditions particulières Objet de l assurance

Plus en détail

Accident de la circulation : l indemnisation des dommages matériels. Centre de documentation et d information de l assurance

Accident de la circulation : l indemnisation des dommages matériels. Centre de documentation et d information de l assurance 3/03/06 17:07 Page 9 DEP 428 FEV. 2006 DEP 428-4 volets Accident de la circulation : l indemnisation des dommages matériels Centre de documentation et d information de l assurance FEV. 26, bd Haussmann

Plus en détail