Guide. Une aide pratique pour remplir. fiscal

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Guide. Une aide pratique pour remplir. fiscal"

Transcription

1 Guide Une aide pratique pour remplir fiscal votre déclaration 2013

2 Si vous êtes Veuillez remplir précisément la ou les feuille(s) vous concernant Dans certains cas, il est possible de cumuler plusieurs situations salarié(e) indépendant(e) page 21 page 31 Si vous avez Veuillez remplir précisément les feuilles vous concernant d autres revenus page 34 Pour tous Veuillez remplir précisément les feuilles vous concernant page de garde déductions 2 page 9 à retourner obligatoirement page 36 39

3 retraité(e) propriétaire endetté(e) page 32 page 41 page 47 des avoirs bancaires, des titres et d autres créances page 13 page 13 pages récapitulatives page 48 page 49 page 51 3

4 Chère Madame, cher Monsieur, L'Administration fiscale cantonale (AFC) vous propose, cette année encore, des nouveautés qui viennent compléter une offre déjà fournie de prestations fiscales en ligne. Connectez-vous et bénéficiez des services qui vous sont présentés ici. Nouveau! Correspondance et facture électronique Dans le cadre du développement de l administration en ligne à l État de Genève, vous pouvez désormais recevoir votre correspondance fiscale via Internet. Il vous est ainsi possible d obtenir votre bordereau définitif (la facture d impôt) et ses annexes par courrier électronique, plutôt que sous forme imprimée transmise par courrier postal. Les avantages sont nombreux : rapidité, efficacité, sécurité, économie de papier, archivage électronique des pièces. En complément à cette nouvelle prestation, vous pouvez également payer en ligne le montant de votre facture d impôts. En cas de solde en votre faveur, le remboursement sera effectué directement sur votre compte. Riche bouquet de prestations fiscales en ligne Pas encore inscrit à l'ael? Rendez-vous sur le site et, après une courte formalité d'inscription nécessaire pour garantir votre sécurité et la confidentialité dans vos échanges avec l administration, vous pourrez profiter de toutes les prestations de l'administration en ligne (AeL) de l'etat de Genève et de celles proposées par l'afc. l'adresse à retenir En vous connectant à cette adresse, toutes les prestations fiscales décrites ici s'offrent à vous : Le idossier, votre compte d'impôt (ICC et IFD). de taxation et les relevés de vos comptes. officiels, en cas de besoin. La déclaration par Internet Sans installation de logiciel, remplissez et envoyez votre déclaration directement par Internet. Un guide et des aides ciblées sont à votre disposition tout au long de votre cheminement dans la déclaration. Une fois que vous aurez terminé, transmettez votre déclaration directement par Internet. Il ne vous restera plus que quelques justificatifs et votre signature à nous remettre, par courrier. La demande de délai pour le retour de la déclaration Le délai général pour le retour de la déclaration fiscale 2013 est fixé au 31 mars Si nécessaire, demander un délai pour un retour au 30 juin 2014 est très simple, sans frais et effectué en quelques clics sur notre site Vous trouverez des informations complémentaires sur les conditions d'octroi de ce délai en page 9 du présent guide. La modification de vos acomptes 2014 Lorsqu'un changement de situation intervient une cessation d'activité, un mariage, un divorce, la retraite, une augmentation ou une baisse de salaire, il est recommandé d'estimer et d'adapter le montant de vos acomptes. Cette démarche est facilement réalisable grâce à la calculette mise à votre disposition sur Le délai de paiement La demande de délai de paiement, effectuée en ligne, vous permet d'échelonner le montant de vos impôts cantonaux, communaux et fédéraux de 1 à 6 échéances, sous certaines conditions. Notre site vous permet de le faire directement, sans avoir à passer à nos guichets. Joindre un justificatif ou pas? Simplifiez votre envoi! Vous hésitez sur les justificatifs à joindre à votre déclaration fiscale? Consultez la page 8 de ce guide pour connaitre ceux qui doivent nous parvenir. Dès cette année, les personnes qui perçoivent déjà régulièrement des rentes AVS/AI ou des rentes de prévoyance professionnelle ne joindront ces justificatifs qu'en cas de changement significatif du montant de leurs rentes. La Newsletter, l actualité fiscale en direct Abonnez-vous gratuitement à la Newsletter de l'afc et restez toujours informé! Dès que vous vous serez inscrit sur le site vous recevrez directement sur votre messagerie électronique les dernières nouveautés en matière d impôts. En plus des facilités offertes grâce à Internet, l'afc se tient à votre disposition pour vous faciliter la tâche dans l'accomplissement de votre devoir annuel de contribuable. Tous les contacts utiles se trouvent en page 61. Nous vous remercions de votre attention et espérons qu à l aide de ce guide, du site internet et des collaborateurs-trices de notre administration, vous disposerez de toutes les explications qui vous seront utiles pour compléter dans les meilleures conditions votre déclaration fiscale. Votre administration fiscale 4

5 Table des matières Tableau synoptique Introduction Déclaration Immeubles Immeubles occupés par le propriétaire Immeubles occupés par le propriétaire : exemples de calcul Immeubles locatifs ou loués Taux de capitalisation Page de garde 8 9 Intérêts et dettes Charge(s) de famille Enfants à charge ICC Autre(s) personne(s) à charge ou partageant votre domicile Etat des titres et demande d imputations Généralités Comptes bancaires et postaux Titres suisses et étrangers Relevés fiscaux Demande d imputations Imposition partielle des dividendes Activité dépendante (salarié) Revenu Déductions, cotisations Activité indépendante Autres revenus et fortune Prestations sociales Rentes, pensions et autres prestations Autres revenus et fortune Récapitulation Revenus divers ne servant pas à la taxation Frais de garde des enfants Déductions (frais médicaux, dons) Versements aux partis politiques Déduction sociale sur la fortune Déductions pour charge de famille Déduction pour bénéficiaires de rentes AVS / AI Barèmes et calculs d impôt Limitation de la charge fiscale Calcul du taux d effort Calcul de l impôt prorata temporis sur la fortune Informations Changements de situation Changements de domicile en 2014 Paiement de l impôt 2013 Paiement de l impôt 2014 Acomptes 2014 La contribution ecclésiastique en 7 points Contacts avec l AFC Codes communes, cantons, pays Index Autres déductions Assurances Déductions liées aux rentes de la prévoyance professionnelle Pensions, contributions d entretien versées Rentes viagères payées Frais liés à un handicap

6 Le contribuable célibataire, veuf, divorcé, séparé de corps ou de fait complétera les rubriques portant la mention Contribuable. Les conjoints vivant en ménage commun, lorsqu ils sont mariés ou liés par un partenariat enregistré, compléteront la déclaration fiscale comme suit. La personne dont l identité est imprimée sur la partie gauche de la déclaration fiscale, remplira les rubriques Contribuable. Son conjoint, dont l identité est imprimée sur la partie droite de la déclaration fiscale, complètera les rubriques Conjoint. Il est important de remplir les rubriques qui vous sont assignées avec la plus grande exactitude afin que, notamment, lorsqu il est demandé, le calcul de la part d impôt de chacun des conjoints puisse être effectué correctement. Les éléments des enfants dont le contribuable a la charge figureront dans les rubriques Enfant. 6

7 Traitement de la déclaration fiscale Pour les contribuables qui complètent leur déclaration manuellement, veuillez respecter les modèles ci-contre Déclaration 2013 Correct Faux Correct Faux T E X T E T T E X T E e x t e t e x t e Ne pas biffer les cases et pages inutilisées L administration fiscale propose aux contribuables qui n utilisent pas le logiciel GeTax (ou d autres logiciels agréés) des formulaires de déclaration précasés. Cette présentation permet de récupérer de manière semi-automatique toutes les données utiles à la taxation. Pour ce faire, les zones d écriture ont été structurées et prennent la forme de cases comme on le connaît, notamment, pour les bulletins de versement (BVR). Recommandations en vue de la reconnaissance de l écriture Si vous complétez votre déclaration à la main, veillez à : vous servir exclusivement des documents originaux fournis par l AFC utiliser un stylo noir ou bleu foncé arrondir les chiffres au franc près, ne pas reporter les centimes (sauf pour les imputations, annexe F) écrire uniquement dans les cases prévues et en majuscules ne pas biffer les cases ou pages inutilisées soigner, autant que possible, votre écriture respecter les exemples donnés ci-dessus Recommandations en vue de la numérisation de la déclaration fiscale Dès son arrivée à l administration fiscale, votre déclaration sera numérisée (stockage électronique) avant d être traitée. Afin d optimiser le traitement de votre dossier, nous vous saurions gré de vous conformer aux règles suivantes : ne pas utiliser de trombones, agrafes, attaches parisiennes, etc. ne pas utiliser de Post-It, notes collées ou scotchées ainsi que toute note volante inférieure au format A4 Des formules et CD-Rom supplémentaires sont disponibles, 24h / 24h, au (serveur vocal). 7

8 Cette page principale comporte des informations qui nous permettent de traiter rapidement l enregistrement de votre déclaration. Sur cette feuille vous devez fournir des informations concernant votre situation personnelle et professionnelle et, si c est le cas, sur les personnes qui composent votre ménage. Des réponses précises à ces questions permettront à l administration fiscale d appliquer au plus juste les barèmes et les déductions auxquels vous avez droit. à retourner obligatoirement Enfin, pour toute communication avec l administration fiscale cantonale, nous vous remercions de nous indiquer votre numéro de contribuable, tel qu imprimé sur votre déclaration. A joindre impérativement à votre déclaration fiscale, selon votre situation Annexe A Activité lucrative dépendante : les certificats de salaire et leurs annexes les certificats des revenus de remplacement (chômage, maladie, assurances, etc) les justificatifs des tantièmes et jetons de présence perçus les attestations de rachat au 2ème pilier (formulaire 21EDP) les attestations des cotisations versées au 3ème pilier A et au 3ème pilier B (assurance-vie) Annexe B Activité lucrative indépendante : les comptes commerciaux de l activité lucrative indépendante Annexe C Rentes et autres revenus : les certificats des autres revenus Annexe D Immeubles : l état locatif annuel pour les immeubles locatifs Annexe F Etat des titres : les attestations originales des gains de jeux (loterie, etc.) les relevés fiscaux dans lesquels sont regroupés toutes les positions d un portefeuille de titres (actions, obligations, etc.) les bordereaux d encaissement de coupons RSI / IFI A joindre à votre déclaration fiscale, seulement si ces éléments apparaissent pour la première fois en 2013 ou si un changement significatif de leur montant est intervenu Annexe C Rentes et autres revenus : les certificats des rentes perçues Annexe E Dettes : les justificatifs des intérêts et des dettes hypothécaires ou chirographaires Page principale : les copies des jugements de divorce ou de séparation Ne pas joindre ces justificatifs à la déclaration fiscale, mais les tenir à disposition de l administration fiscale, en cas de demande ultérieure Annexe D Immeubles : les factures des frais effectifs d entretien d immeubles occupés ou loués Annexe F Etat des titres : les attestations remises par les banques ou La Poste concernant vos comptes salaires, comptes épargne, etc. Page principale : les justificatifs des frais médicaux ou dentaires les justificatifs des dons et des versements bénévoles Ne pas retourner à l administration fiscale les annexes inutilisées. 8

9 Déclaration fiscale Page de garde Déclaration à retourner avant le Transmission par Internet Les contribuables qui nous transmettent leur déclaration par Internet voudront bien joindre, à la page de synthèse signée qu ils nous renvoient, uniquement les justificatifs demandés, à l exclusion des formulaires de déclaration pré-imprimés (annexes et page de garde). 1 Délai de retour Votre déclaration est à retourner à l administration fiscale cantonale pour la date mentionnée sur la déclaration. S il vous est impossible, pour de justes motifs, de nous la renvoyer à cette date, vous pourrez obtenir un délai jusqu au 30 juin 2014 en composant, 24h / 24h, le (serveur vocal) ou sur le site Pour les demandes de délais portant sur plus de trois mois ou supérieures au 30 juin, une demande écrite et motivée devra nous être adressée. Les émoluments suivants vous seront facturés : délai jusqu à 3 mois CHF 0.- jusqu à 5 mois CHF 20.- au-delà de 5 mois CHF Contribution ecclésiastique En complétant cette rubrique, vous connaîtrez le montant indicatif de votre contribution ecclésiastique volontaire. Si la somme des montants que vous avez versés au titre des impôts cantonaux et communaux est supérieure au montant mentionné au total 2 du bordereau, la différence est réputée être destinée à la contribution ecclésiastique figurant sur le bordereau et lui est affectée jusqu à concur rence de son montant. Seul l excédent est remboursé au contribuable. Si vous ne souhaitez pas que ce montant soit affecté à la contribution ecclésiastique volontaire, vous devez le for muler par écrit à l administration fiscale cantonale. A ce sujet, des explications com plémentaires vous sont données en page 60 par les trois Eglises reconnues d utilité publique. 3 Adresse et code commune Indiquez votre adresse au ou à la fin de votre assujettissement. Afin de permettre à l administration fiscale d attribuer correctement la part d impôt qui revient à votre commune de domicile, il est indispensable d indiquer le code de votre commune politique qui peut différer de celle figurant sur l adresse postale. Vous trouverez les codes communes nécessaires à la page Loyer Cet élément n entre pas en compte pour la détermination de l impôt, mais il est nécessaire pour l appréciation de votre situation fiscale. 9

10 10 Recto Verso

11 Charge(s) de famille Enfants à charge ICC Tous les enfants, de moins de 25 ans révolus et qui sont fiscalement à votre charge au 31 décembre 2013, sont à mentionner dans cette rubrique. Sont considérés comme étant à charge fiscalement : pour celui des parents qui en assure l entretien, les enfants mineurs dont le revenu brut total ne dépasse pas CHF par année pour celui des parents qui pourvoit à son entretien, les enfants majeurs, apprentis ou étudiants, dont le revenu brut total ne dépasse pas CHF et dont la fortune brute totale ne dépasse pas CHF Sont considérés comme étant à demi-charge fiscalement : pour celui des parents qui en assure l entretien, les enfants mineurs dont le revenu brut total est compris entre CHF et CHF par année pour celui des parents qui pourvoit à son entretien, les enfants majeurs, apprentis ou étudiants, dont le revenu brut total est compris entre CHF et CHF et dont la fortune brute totale ne dépasse pas CHF Lorsqu un enfant est à charge de plusieurs contribuables, la déduction pour charge de famille est répartie entre ceux-ci (voir page 52). 2 Autre(s) personne(s) à charge ICC Indiquez ici les ascendants, descendants (autres que ceux mentionnés à l annexe G1), frères, sœurs, oncles, tantes, neveux et nièces qui sont dans l incapacité de subvenir à leurs besoins. Il vous appartient de justifier que ces personnes sont sans ressources et que vous fournissez des prestations à leur égard. Sont considérés à charge fiscalement : pour celui de leur proche qui pourvoit à leur entretien, les proches nécessiteux dont le revenu brut total ne dépasse pas CHF par année et dont la fortune brute totale ne dépasse pas CHF Sont considérés comme étant à demi-charge fiscalement : pour celui de leur proche qui pourvoit à leur entretien, les proches nécessiteux dont le revenu brut total est compris entre CHF et CHF par année et dont la fortune brute totale ne dépasse pas CHF Lorsqu une personne est à charge de plusieurs contribuables, la déduction pour charge de famille est répartie entre ceux-ci (voir page 52). 1 et 2 IFD Les normes d attribution des charges de famille en matière d impôt fédéral direct divergent de celles fixées au niveau cantonal. Vous pouvez vous référer aux informations en page

12 L état des titres permet de déterminer la fortune mobilière du contribuable ainsi que les rendements qui en découlent et représente également la formule officielle pour les demandes d imputations telles que l impôt anticipé (IA), la retenue supplémentaire d impôt (RSI), à l exception de l imputation forfaitaire d impôt (IFI), qui est à demander par les formulaires DA-1 ou DA-3. Sont considérés comme fortune mobilière tous les comptes bancaires et postaux, les fonds de rénovation, les dépôts de titres (toutes catégories de placement confondues), les créances diverses, les participations dans des entreprises en Suisse ou à l étranger, les plans d intéressement en actions ou en options de collaborateur, etc. et ce indépendamment du fait que ces valeurs soient déposées en Suisse ou à l étranger. L état des titres est axé sur 3 grandes catégories : les comptes (liquidités), les titres (de toutes natures) et les relevés fiscaux dans lesquels sont regroupés toutes les positions d un portefeuille de titres. En raison du précasage (nécessaire à la lecture automatique des données), certaines colonnes chiffrées ou textuelles sont limitées en nombre de caractères. La version informatique Ge-Tax offre le cas échéant davantage d espace de remplissage. Une 4ème catégorie concerne spécifiquement les participations qualifiées. Elle fait l'objet d'une annexe particulière (F3 ou F4). Chaque membre d une même famille remplissant une seule déclaration fiscale indique ses avoirs mobiliers et leurs rendements à l exception des enfants majeurs qui doivent les indiquer dans leur propre déclaration fiscale. 12

13 Comptes bancaires et postaux Etat des titres 2013 et demande d imputations X X X X B H Q B A N Q U E A B C X Y Y Z B A N Q U E D E F X C H B A N Q U E X Y Z X X A B C F D S R E N O V P P E J K L X P O S T E X X 2 a a 3 b Renseignements Répondez exhaustivement aux questions posées. Voici quelques indications complémentaires : Indiquez le code commune de votre lieu de domicile au 31 décembre 2013 En cas de domicile en Suisse, indiquez votre commune de résidence. En cas de domicile à l étranger, indiquez votre pays de résidence. Vous trouverez un index des codes à la page 62. Êtes-vous citoyen des Etats-Unis d Amérique? Si vous possédez la double nationalité américano-suisse, cochez oui dans la case correspondante. Participez-vous à une succession non partagée? Si vous participez à une succession non partagée au cours de l année fiscale 2013, veuillez remplir l annexe spéciale succession non partagée disponible sur internet sur le CD-Rom GeTax 2013 ou sur demande auprès du Service des titres. 1 Numéro de compte Indiquez les 8 dernières positions (chiffres et /ou lettres) du code IBAN (numéro de compte standardisé) sans espaces ni séparateurs. 2 Nom de l établissement Indiquez le nom de l établissement bancaire ou postal auprès duquel est déposé votre avoir mobilier. 2 a Compte ouvert ou fermé en 2013 Si le compte en question a été ouvert ou fermé en 2013, indiquez la date de la façon suivante : O1105 = Ouvert le 11 mai ; F0212 = Fermé le 2 décembre 3 a Intérêts bruts soumis et 3 b Intérêts bruts non soumis à l impôt anticipé Indiquez sous la colonne correspondante le montant de l intérêt brut crédité arrondi au franc près (pas de décimale). Les intérêts de comptes déposés à l étranger ne sont pas soumis à l impôt anticipé suisse et doivent être indiqués dans la colonne 3b. S agissant des intérêts crédités sur des comptes bancaires déposés en Suisse, ces derniers sont en principe soumis à l impôt anticipé et doivent figurer sous la colonne 3a. Particularité : l impôt anticipé n est pas perçu sur les intérêts d avoir inférieurs à 200.-, toute catégorie de compte confondue, exeception faite des comptes faisant l'objet de plusieurs clôtures durant l'année. Le remboursement de l impôt anticipé prélevé sur les fonds de rénovation de PPE n est pas possible par le biais de l état des titres, mais doit être demandé par la copropriété, au moyen de la formule 25 (se référer à la notice fédérale y relative édition réf. S disponible sur internet 13

14 Comptes bancaires et postaux X X X X B H Q B A N Q U E A B C X Y Y Z B A N Q U E D E F X C H B A N Q U E X Y Z X X A B C F D S R E N O V P P E J K L X P O S T E X X Solde du compte au Indiquez le solde au 31 décembre (ou à la fin de l assujettissement en cas de départ à l étranger ou de décès, etc.). Si le compte est en devise étrangère, il doit être converti en francs suisses au cours fiscal correspondant (taux de change selon la liste des cours éditée par l Administration fédérale des contributions disponible sur internet Les comptes de prévoyance liée (3ème pilier A) et avoirs de libre passage sont exonérés d impôts sur le revenu et la fortune durant toute la période de constitution de la prévoyance. En conséquence, vous ne devez pas les faire figurer sur l état des titres. 5 Frais bancaires Comptes Sont déductibles fiscalement au titre de frais pour les comptes bancaires et postaux : Les frais de tenue de compte En revanche, ne sont pas admis : Les cotisations de cartes de crédit et de débit direct (Postcard, EC Maestro, etc.) Les frais pour le trafic de paiement et E-banking Les frais de retrait au bancomat 6 Intérêts échus de capitaux d épargne Comptes Tous les intérêts de comptes bancaires (à l exception des fonds de rénovation) sont déductibles à titre d intérêts échus de capitaux d épargne. 7 Civilité Cochez impérativement pour chaque ligne la case 1, 2 ou 3 représentant la civilité à laquelle appartient le compte bancaire. Si le contribuable et le conjoint détiennent un compte joint, cochez les cases 1 et 2. A noter qu il n est pas possible de partager les civilités : contribuable enfant(s) ou conjoint enfant(s). 8 FC = Fortune commerciale Cochez cette case si le compte bancaire appartient à la fortune commerciale (indépendants seulement). Le solde du compte tout comme son rendement, doivent être comptabilisés au bilan et compte de résultats de l'activité commerciale. 9 Nombre de parts ou valeur nominale Indiquez le nombre d actions, de parts, ou la valeur nominale du titre que vous détenez. 14

15 Titres suisses et étrangers A C T I O N M N O A X O B L I G P Q R V X F D S P L A C S T U A X X a 13b Désignation des valeurs Indiquez le nom du titre que vous détenez. Si l intitulé s avère plus long que le nombre de cases prévues à cet effet, vous pouvez l abréger en veillant toutefois à ce qu il demeure compréhensible. 11 Numéro de valeur Indiquez le numéro de valeur de votre titre. Habituellement, ce numéro est composé de 6 à 8 chiffres. 12 Titre acheté ou vendu en 2013 Si le titre en question a été acheté ou vendu en 2013, indiquez la date de la façon suivante : A1105 = Achat le 11 mai ; V0212 = Vente le 2 décembre 13 a Rendements bruts soumis et 13 b Rendements bruts non soumis à l impôt anticipé Indiquez sous la colonne correspondante le montant du rendement brut réalisé, arrondi au franc près (pas de décimale). Les rendements de titres étrangers ne sont pas soumis à l impôt anticipé suisse et doivent être indiqués dans la colonne 13b. S agissant des rendements de placement suisse, ces derniers sont en principe soumis à l impôt anticipé et doivent figurer sous la colonne 13a. S agissant des gains de loterie, les rendements inférieurs à CHF ne sont pas soumis à l impôt anticipé et doivent figurer dans la colonne 13b. Les gains supérieurs à CHF sont quant à eux soumis à l impôt anticipé et doivent figurer sous la colonne 13a. Pour bénéficier du remboursement de l impôt anticipé il est impératif de joindre l attestation originale du gain. 14 Valeur imposable Indiquez le cours fiscal établi à la fin de la période fiscale s agissant d un titre coté en bourse (se référer à la liste des cours éditée par l Administration fédérale des contributions disponible sur internet Un titre non coté doit être indiqué à sa valeur vénale selon les principes établis par les instructions concernant l estimation des titres non cotés (circulaire 28 CSI), disponible sur internet 15 Retenue supplémentaire d impôt (RSI) La retenue supplémentaire d impôt (à ne pas confondre avec l imputation forfaitaire d impôt voir page 17) concerne l encaissement de dividendes et d intérêts de source américaine qui vous sont versés par le biais d un intermédiaire bancaire ou financier domicilié en Suisse. Le taux de retenue est de 15% du rendement brut. A noter que, pour bénéficier du remboursement de la retenue supplémentaire d impôt, vous devez joindre impérativement les bordereaux d encaissement (ou relevés fiscaux) des titres qui ont subi cette retenue. 15

16 Relevés fiscaux B B 0 0 B A N Q U E V W X X a 20 b 20 c Frais bancaires Titres et Relevés fiscaux Sont déductibles fiscalement au titre de frais liés à la possession de portefeuilles de titres : Les droits de garde et frais ordinaires pour l administration de titres placés sous dépôt auprès d un établissement bancaire Les frais d encaissement de coupons et d affidavit Les frais de gestion à hauteur de 50%* Les frais d établissement des relevés fiscaux Les frais intégrés (flat fees ; all in fees) à hauteur de 45%* Les frais de location de coffre (safe) En revanche, ne sont pas admis, notamment : Les commissions d achat et de vente de titres Les frais de courtage et taxes de négociation Le dédommagement pour le travail personnel du contribuable Les frais d établissement de la déclaration fiscale Les frais d amélioration de la fortune (commissions de performance) S agissant des gains de loterie, seule la mise ayant généré le gain est déductible (joindre les justificatifs y relatifs). * Se référer à l information aux associations professionnelles Nº 8 / 2004 disponible sur internet 17 Intérêts échus de capitaux d épargne Titres et Relevés fiscaux Sont déductibles au titre d intérêts échus de capitaux d épargne : Les intérêts sur obligations à taux fixe et bons de caisse qu ils soient suisses ou étrangers (les obligations contenant un droit de conversion ou d option ne sont pas considérées comme des obligations ordinaires, mais comme des produits dérivés / structurés non déductibles au titre d intérêts d épargne) Les rendements sur fonds de placement exclusivement obligataires (type Bonds, Fixed Income, etc.) Nous vous rappelons que la somme des intérêts échus de capitaux d épargne est cumulée avec la déduction pour prime d assurance-vie puis limitée au maximum des plafonds fixés par la loi (voir page 37). 18 Numéro du dépôt Indiquez les 7 dernières positions de votre numéro de dépôt de titres sans espaces ni séparateurs. 19 Nom de l établissement Indiquez le nom de l établissement bancaire dans lequel est placé votre portefeuille de titres. 20 a Rendements bruts soumis et 20 b Rendements bruts non soumis à l impôt anticipé 16

17 Imputations c Valeur imposable En disposant d un relevé fiscal, vous économisez un report position par position de votre portefeuille de titres au profit d un total regroupé. Reportez le total des revenus soumis dans la colonne 20 a, puis non soumis à l impôt anticipé dans le colonne 20 b. L évaluation de fortune globale à la fin de la période fiscale est à retranscrire sous la colonne 20 c. 21 Impôt anticipé Calculez le 35% du total des rendements soumis à l impôt anticipé arrondi aux 5 centimes près. L impôt anticipé est imputé du total des impôts cantonaux et communaux (ICC) et figure sous la rubrique Imputations du bordereau. 22 Imputation forfaitaire d impôt (IFI) Les rendements de titres ayant subi une imposition à la source à l étranger peuvent bénéficier de l imputation forfaitaire (totale ou partielle) en vertu des conventions de double imposition conclues entre la Suisse et les Etats contractants. Les rendements bruts sujets à l imputation forfaitaire doivent figurer dans la colonne non soumis à l impôt anticipé. Pour bénéficier de l imputation forfaitaire vous devez impérativement remettre en annexe à votre état des titres une formule DA-1 (dividendes et intérêts) ou DA-3 (redevances de licences) dûment remplie, datée et signée. Ces formules sont disponibles sur Il n y a pas de remboursement accordé si le montant de l imputation forfaitaire est inférieur à CHF Dans ce cas, le rendement brut doit être diminué de l impôt étranger non récupérable. 23 Retenue supplémentaire d impôt (RSI) Reportez ici le total de la retenue supplémentaire d impôt figurant sous la colonne du même nom. Ce montant est également imputé du total des impôts cantonaux et communaux (ICC) et figure sous la rubrique Imputations du bordereau. 24 Revenus et fortune déjà comptabilisés Reportez dans ces deux rubriques la somme des revenus, respectivement de la fortune, des avoirs qui sont déjà comptabilisés dans les comptes de l activité indépendante pour lesquels vous avez coché la case FC (Fortune commerciale). A noter qu'à compter de la période fiscale 2011, les papiers valeurs de la fortune commerciale sont imposables selon le principe de la valeur comptable. La fortune de tels papiers valeurs n'a, à ce titre, plus besoin d'être indiquée dans l'état des titres dès lors qu'elle est dûment comptabilisée dans les comptes de l'activité indépendante. 17

18 Imposition partielle des dividendes Réforme II des entreprises La réforme II de l imposition des entreprises prévoit une imposition partielle des dividendes, parts de bénéfice, excédents de liquidation et prestations appréciables en argent de participations qualifiées de la fortune privée et commerciale. Cette disposition consiste en une atténu ation de la double imposition économique au moyen d un abattement sur les rendements de droits de participations dites qualifiées. Sont concernés par cette imposition réduite, uniquement les actionnaires possédant 10% et plus du capital-actions ou du capital-social de la société. Afin de distinguer les titres répondant à cette définition, un formulaire spécifique complémentaire à l état des titres 2013 (annexes F3 et F4) peut être commandé à l Administration fiscale cantonale. Toutefois, les logiciels de déclaration fiscale agréés éditent automatiquement ces formulaires et les contribuables les utilisant n ont pas besoin d en faire la demande. A noter encore que le rendement de bons de jouissance, de parts de placements collectifs de capitaux (fonds de placement), d instruments financiers hybrides, de même que les intérêts d obligations, de prêts ou d autres avances ne sont pas visés par l atténuation de la double imposition économique et ne doivent donc pas figurer sur les annexes F3 ou F4. Pour plus de précisions, vous pouvez vous référer aux circulaires fédérales Nº 22 du 16 décembre 2008 (fortune privée) ou Nº 23 du 17 décembre 2008 (fortune commerciale) disponibles sur internet 18

19 Participations qualifiées de la fortune privée (F3) L abattement se monte à 40% pour les rendements de participations qualifiées de la fortune privée. Les revenus bruts et la fortune des titres indiqués sur cette feuille doivent être reportés sous la rubrique sous-total participations qualifiées de la feuille F1. 1 Déduction applicable pour l imposition partielle (feuille F1) La déduction de 40% doit, quant à elle, être reportée sous la rubrique déduction applicable pour l imposition partielle. Le % détenu dans le capital de la société doit être indiqué pour chaque participation. Les titres indiqués sur l annexe F3 ne doivent plus figurer sous la rubriques Titres suisses et étrangers de la feuille F2 au risque d être imposés à double. A noter qu une participation de 10% et plus qui n a pas généré de distribution en 2013, doit néanmoins figurer dans l annexe F3. Participations qualifiées de la fortune commerciale (F4) L abattement se monte à 50% pour les rendements de participations qualifiées de la fortune commerciale. Les revenus bruts et la fortune des titres indiqués sur cette feuille doivent être reportés sous la rubrique sous-total participations qualifiées de la feuille F1. Les revenus bruts sont à reporter dans un compte distinct au sens de la circulaire No 23 de l AFC du 17 décembre 2008 afin de déterminer la déduction applicable pour l imposition partielle. Le montant de la déduction calculé dans le compte distinct est à reporter sur la feuille B2, code Le % détenu dans le capital de la société doit être indiqué pour chaque participation. Les titres indiqués sur la feuille F4 ne doivent plus figurer sous la rubrique Titres suisses et étrangers de la feuille F2 au risque d être imposés à double. A noter qu une participation de 10% et plus qui n a pas généré de distribution en 2013, doit néanmoins figurer dans l annexe F4. 19

20 Si vous exercez une activité lucrative dépendante (salarié) ou si vous bénéficiez d allocations remplaçant le revenu d activité lucrative dépendante, veuillez compléter la feuille A et suivre les instructions mentionnées ci-contre. Chaque conjoint déclare séparément ses revenus bruts ainsi que les déductions qui leur sont liées dans la partie qui le concerne, Contribuable ou Conjoint. Contribuable Conjoint 20

Guide. Une aide pratique pour remplir fiscal

Guide. Une aide pratique pour remplir fiscal Guide Une aide pratique pour remplir fiscal votre déclaration 2012 Si vous êtes Veuillez remplir précisément la ou les feuille(s) vous concernant Dans certains cas, il est possible de cumuler plusieurs

Plus en détail

Guide. Une aide pratique pour remplir fiscal

Guide. Une aide pratique pour remplir fiscal Guide Une aide pratique pour remplir fiscal votre déclaration 2014 Si vous êtes Veuillez remplir précisément la ou les feuille(s) vous concernant Dans certains cas, il est possible de cumuler plusieurs

Plus en détail

RDU. Guide de calcul du RDU socle. Revenu déterminant unifié

RDU. Guide de calcul du RDU socle. Revenu déterminant unifié REPUBLIQUE ET CANTON DE GENEVE Département de l'emploi, des affaires sociales et de la santé Centre de compétences du RDU (CCRDU) RDU Revenu déterminant unifié Guide de calcul du RDU socle Contacts et

Plus en détail

DEDUCTION FRAIS REELS/FRAIS FORFAITAIRES TABLEAU COMPARATIF IMPOT A LA SOURCE/DECLARATION

DEDUCTION FRAIS REELS/FRAIS FORFAITAIRES TABLEAU COMPARATIF IMPOT A LA SOURCE/DECLARATION DEDUCTION FRAIS REELS/FRAIS FORFAITAIRES TABLEAU COMPARATIF IMPOT A LA SOURCE/DECLARATION 2012 Données indicatives. Se reporter au guide de l administration fiscale pour toutes précisions Catégorie de

Plus en détail

Comment remplir le formulaire demande de rectification

Comment remplir le formulaire demande de rectification Comment remplir le formulaire demande de rectification N AVS 13 Indiquer votre N AVS13. Pour la Suisse, le N AVS13 comporte 13 chiffres et se présente sous la forme 756.9999.9999.99 En effet, depuis le

Plus en détail

Notice 2 Imposition des époux et de la famille

Notice 2 Imposition des époux et de la famille Notice 2 Imposition des époux et de la famille Valable pour la période fiscale 2015 Les dispositions applicables en matière de droit fiscal peuvent sensiblement différer selon la situation personnelle

Plus en détail

Tout dossier incomplet ou ne parvenant pas dans les délais impartis sera irrecevable.

Tout dossier incomplet ou ne parvenant pas dans les délais impartis sera irrecevable. BOURSES SCOLAIRES 2011/2012 LISTE DES DOCUMENTS A FOURNIR Les dossiers complétés doivent être déposés personnellement par les familles, uniquement sur rendez-vous, au Secrétariat général du Bureau français,

Plus en détail

Séminaire du 26 Mars 2013

Séminaire du 26 Mars 2013 Séminaire du 26 Mars 2013 Les opportunités fiscales de la prévoyance professionnelle pour l entreprise et son entrepreneur Tél. +41 26 425 84 84 Fax +41 26 425 84 86 E-mail office@fidutrust.ch Présentation

Plus en détail

Plan de prévoyance 94

Plan de prévoyance 94 valable dès le 1er janvier 2015 Plan de prévoyance 94 Assurance d interruption Objectif L assurance d interruption a pour objectif d assurer la couverture de risques pour les personnes de moins de 50 ans,

Plus en détail

Comment remplir le formulaire «Demande de rectification 2014»

Comment remplir le formulaire «Demande de rectification 2014» Comment remplir le formulaire «Demande de rectification 2014» DONNEES PERSONNELLES DU CONTRIBUABLE... 1 DONNÉES PERSONNELLES DU CONJOINT... 3 DONNÉE DES ENFANTS... 3 COORDONNEES BANCAIRES POUR UN EVENTUEL

Plus en détail

IMPÔT SUR LE REVENU GLOBAL ANNÉE 20...

IMPÔT SUR LE REVENU GLOBAL ANNÉE 20... RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE Série G N 1(2000) DIRECTION GÉNÉRALE DES IMPÔTS WILAYA DE Matricule fiscal... Indiquer ci-contre la lettre et le numéro d article de votre imposition établie

Plus en détail

sur la déduction des frais professionnels des personnes exerçant une activité lucrative dépendante

sur la déduction des frais professionnels des personnes exerçant une activité lucrative dépendante Ordonnance du 14 décembre 2006 Entrée en vigueur : 01.01.2007 sur la déduction des frais professionnels des personnes exerçant une activité lucrative dépendante La Direction des finances Vu l article 27

Plus en détail

Règlement relatif à l assurance complémentaire

Règlement relatif à l assurance complémentaire Règlement relatif à l assurance complémentaire Fondation de prévoyance Swiss Life Assurance complémentaire Service externe valable à compter du 1 er janvier 2011 Sommaire A Introduction 3 1 Principe 3

Plus en détail

6.01 Prestations des APG et de l allocation de maternité Allocations pour perte de gain

6.01 Prestations des APG et de l allocation de maternité Allocations pour perte de gain 6.01 Prestations des APG et de l allocation de maternité s pour perte de gain Etat au 1 er janvier 2015 1 En bref Toute personne qui sert dans l armée suisse, la protection civile, la Croix- Rouge, le

Plus en détail

CONNAISSEZ VOS DROITS... Prévoyance

CONNAISSEZ VOS DROITS... Prévoyance Prévoyance CONNAISSEZ VOS DROITS... Caisse de prévoyance des Agents de la Sécurité Sociale et assimilés Institution de Prévoyance régie par le code de la Sécurité Sociale 2 ter, boulevard Saint-Martin

Plus en détail

TRANSFERT DU DOMICILE FISCAL DE FRANCE AU MAROC

TRANSFERT DU DOMICILE FISCAL DE FRANCE AU MAROC TRANSFERT DU DOMICILE FISCAL DE FRANCE AU MAROC I DETERMINATION DE LA RESIDENCE Au plan fiscal, les conséquences résultant pour un résident et ressortissant français de son installation au Maroc dépendent

Plus en détail

Guide fiscal 2007. GeTax 2007. Simplifiez-vous les impôts! Une aide pratique pour remplir votre déclaration d impôts

Guide fiscal 2007. GeTax 2007. Simplifiez-vous les impôts! Une aide pratique pour remplir votre déclaration d impôts Simplifiezvous les impôts! L an dernier plus de 75 des s genevois ont rempli leur déclaration d impôt à l aide du logiciel gratuit GeTax Essayez GeTax... et adoptezle! GeTax 2007 Guide fiscal 2007 Une

Plus en détail

Retraite et conséquences fiscales Office

Retraite et conséquences fiscales Office Département Retraite et conséquences fiscales Office Administration fiscale cantonale Direction de la taxation des personnes physiques Bertrand BANDOLLIER Directeur adjoint Novembre 2009 Page 1 système

Plus en détail

Affiliation comme personne sans activité lucrative

Affiliation comme personne sans activité lucrative Pour nous, la qualité est importante Obligation de cotiser à l'avs Affiliation comme personne sans activité lucrative Etes-vous inscrit(e) comme personne sans activité lucrative auprès d une autre caisse

Plus en détail

Bienvenue en Suisse. Informations sur le permis de séjour, les impôts, la prévoyance et les assurances

Bienvenue en Suisse. Informations sur le permis de séjour, les impôts, la prévoyance et les assurances www.allianz.ch Bienvenue en Suisse Août 2013 Informations sur le permis de séjour, les impôts, la et les assurances Cette notice vous fournit des informations et des conseils utiles sur le permis de séjour,

Plus en détail

REGLEMENT MUTUALISTE N 7 Branche n 20 Art L 221-2-II du code de la mutualité

REGLEMENT MUTUALISTE N 7 Branche n 20 Art L 221-2-II du code de la mutualité REGLEMENT MUTUALISTE N 7 Branche n 20 Art L 221-2-II du code de la mutualité Garantie EPARGNE (fiscalité assurance-vie ou P.E.P. sur option) à souscription individuelle Article 1 Objet La présente garantie

Plus en détail

Enumération non exhaustive - Tous les chiffres sont en CHF ICC : Impôt Cantonal et Communal / IFD : Impôt Fédéral Direct

Enumération non exhaustive - Tous les chiffres sont en CHF ICC : Impôt Cantonal et Communal / IFD : Impôt Fédéral Direct DEDUCTION FRAIS REELS/FRAIS FORFAITAIRES TABLEAU COMPARATIF IMPOT A LA SOURCE/DECLARATION 2013 Données indicatives. Se reporter au guide de l administration fiscale pour toutes précisions Enumération non

Plus en détail

Affiliation comme personne sans activité lucrative

Affiliation comme personne sans activité lucrative Caisse de compensation PROMEA Ifangstrasse 8, case postale, 8952 Schlieren Tél. 044 738 53 53, 044 738 53 73 info@promea.ch, www.promea.ch Obligation de cotiser à l'avs Affiliation comme personne sans

Plus en détail

Société fiduciaire Lausanne

Société fiduciaire Lausanne Société fiduciaire Lausanne Centre Général Guisan, Pully Intervenants -2- Société fiduciaire Lausanne Imposition du couple et de la famille Sommaire Introduction Contexte et objectifs de la réforme Principes

Plus en détail

Votre prévoyance chez PUBLICA

Votre prévoyance chez PUBLICA Votre prévoyance chez PUBLICA Version abrégée du règlement de prévoyance pour les personnes employées et les bénéficiaires de rentes de la Caisse de prévoyance de la Confédération Cette brochure vous offre

Plus en détail

Instructions générales

Instructions générales 2015 Impôt cantonal et communal Impôt fédéral direct Instructions générales pour remplir la déclaration d impôt des personnes physiques : - lors d un départ à l étranger - en cas de décès SCCOI759V5 SERVICE

Plus en détail

Caisse de pensions ASMPP/SSPC. Première partie: plan de prévoyance BB-flex

Caisse de pensions ASMPP/SSPC. Première partie: plan de prévoyance BB-flex Caisse de pensions ASMPP/SSPC (proparis Fondation de prévoyance arts et métiers Suisse) RÈGLEMENT 2013 Première partie: plan de prévoyance BB-flex Le présent plan de prévoyance entre en vigueur au 1 er

Plus en détail

La prévoyance en Suisse

La prévoyance en Suisse La prévoyance en Suisse 27 1 er pilier Montants de base des rentes AVS/AI 2010 Rente de vieillesse simple Montant minimum par an par mois Montant maximum par an par mois 13 680 1 140 27 360 2 280 Rente

Plus en détail

Suisse. Conditions d ouverture des droits. Calcul des prestations. Indicateurs essentiels. Suisse : le système de retraite en 2012

Suisse. Conditions d ouverture des droits. Calcul des prestations. Indicateurs essentiels. Suisse : le système de retraite en 2012 Suisse Suisse : le système de retraite en 212 Le système de retraite suisse comporte trois composantes.le régime public est lié à la rémunération, mais selon une formule progressive.il existe également

Plus en détail

Nom * Rue * / N Numéro de téléphone. Prénom * Case postale Numéro de téléphone portable. Date de naissance NPA * / Lieu * Adresse e-mail

Nom * Rue * / N Numéro de téléphone. Prénom * Case postale Numéro de téléphone portable. Date de naissance NPA * / Lieu * Adresse e-mail Rekurskommission EDK/GDK Commission de recours CDIP/CDS Commissione di ricorso CDPE/CDS Requête d assistance judiciaire 1 Partie requérante Nom * Rue * / N Numéro de téléphone Prénom * Case postale Numéro

Plus en détail

Le certificat de prévoyance. Pour faire le point sur les prestations de prévoyance professionnelle.

Le certificat de prévoyance. Pour faire le point sur les prestations de prévoyance professionnelle. Le certificat de prévoyance. Pour faire le point sur les prestations de prévoyance professionnelle. Le certificat de prévoyance contient de nombreuses informations intéressantes concernant la couverture

Plus en détail

Barème C. Ainsi, sont soumis au barème C les contribuables imposés à la source, domiciliés en Suisse ou non et dont le conjoint perçoit des :

Barème C. Ainsi, sont soumis au barème C les contribuables imposés à la source, domiciliés en Suisse ou non et dont le conjoint perçoit des : Barème C Quand le barème C entre-t-il en vigueur? Dès le 1er janvier 2014. Qui est concerné par le barème C? Les couples mariés ou en partenariat enregistré, dont les deux conjoints vivent en ménage commun

Plus en détail

.. Le complément de libre choix d activité 07.. Questions / Réponses.. 09.. Exemples chiffrés... 010. Sommaire. Pages

.. Le complément de libre choix d activité 07.. Questions / Réponses.. 09.. Exemples chiffrés... 010. Sommaire. Pages Sommaire Pages.. Qu est-ce que la PAJE 02.. La prime à la naissance ou à l adoption 03.. L allocation de base 04.. Le complément de libre choix du mode de garde Vous en bénéficiez quels que soient vos

Plus en détail

PREMIERE PARTIE : PRINCIPES GENERAUX DE L IMPOT SUR LE REVENU

PREMIERE PARTIE : PRINCIPES GENERAUX DE L IMPOT SUR LE REVENU COURS DE FISCALITE DES PERSONNES PHYSIQUES PREMIERE PARTIE : PRINCIPES GENERAUX DE L IMPOT SUR LE REVENU PLAN 1.Définition et caractéristiques 2. la territorialité 3.Les revenus imposables 31 Les revenus

Plus en détail

Notice d information à l attention des personnes assujetties à l impôt à la source dans le canton de Zurich Valable à partir du 1 er janvier 2014

Notice d information à l attention des personnes assujetties à l impôt à la source dans le canton de Zurich Valable à partir du 1 er janvier 2014 Notice d information à l attention des personnes assujetties à l impôt à la source dans le canton de Zurich Valable à partir du 1 er janvier 2014 1. Qu'entend-on par impôt à la source? L imposition à la

Plus en détail

Le cadre fiscal et social de l épargne salariale pour l épargnant

Le cadre fiscal et social de l épargne salariale pour l épargnant Janvier 2015 Le cadre fiscal et social de l épargne salariale pour l épargnant France métropolitaine et D.O.M. (hors Mayotte) BANQUE DE GRANDE CLIENTÈLE / ÉPARGNE ET ASSURANCE / SERVICES FINANCIERS SPÉCIALISÉS

Plus en détail

LISTE DES DOCUMENTS A FOURNIR A L APPUI DE VOTRE DEMANDE DE BOURSE

LISTE DES DOCUMENTS A FOURNIR A L APPUI DE VOTRE DEMANDE DE BOURSE 2015-1 - 1 Cette liste n'est pas exhaustive. L'Administration se réserve le droit de demander tout document complémentaire qui lui apparaîtrait nécessaire lors de l'instruction du dossier. Aucun document

Plus en détail

Les mesures de recettes prévues dans le cadre de la réforme. des retraites de 2010. Secrétariat général du Conseil d orientation des retraites

Les mesures de recettes prévues dans le cadre de la réforme. des retraites de 2010. Secrétariat général du Conseil d orientation des retraites CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 9 février 2011-9h30 «Rappel des principales mesures de la réforme de 2010 Préparation du rapport sur les transferts de compensation démographique»

Plus en détail

1 Ce mémento fournit des informations sur les cotisations

1 Ce mémento fournit des informations sur les cotisations 2.09 Etat au 1 er janvier 2009 Statut des indépendants dans les assurances sociales suisses Généralités 1 Ce mémento fournit des informations sur les cotisations que doivent verser aux assurances sociales

Plus en détail

013 2 luxembourg : fiscalité des personnes physiques F R

013 2 luxembourg : fiscalité des personnes physiques F R 2013 LUXEMBOURG : FISCALITé des personnes physiques F R Classe d impôts sans enfant Avec enfant(s) à charge Âgé d au moins 64 ans au 1 er janvier Célibataire 1 1a 1a Marié/ Partenaire 2 2 2 Séparé 1 1a

Plus en détail

Documents à fournir en fonction de votre situation familiale, financière et patrimoniale :

Documents à fournir en fonction de votre situation familiale, financière et patrimoniale : 2012-1 MERCI DE REMETTRE VOTRE DOSSIER COMPLET A LA SECTION CONSULAIRE DE L AMBASSADE SUR RENDEZ-VOUS UNIQUEMENT (TEL. 44 02 17 34) AU PLUS TARD LE 30 SEPTEMBRE 2012 Documents à fournir quelle que soit

Plus en détail

Novembre 2007 PLANIFICATION FISCALE DE FIN D ANNÉE. Régime enregistré d épargne-retraite (REER)

Novembre 2007 PLANIFICATION FISCALE DE FIN D ANNÉE. Régime enregistré d épargne-retraite (REER) Novembre 2007 Ce bulletin présente certains éléments de planification qui devraient être envisagés d ici la fin de l année ainsi que d autres éléments qui peuvent être considérés pour l an prochain. PLANIFICATION

Plus en détail

Affiliation comme personne sans activité lucrative

Affiliation comme personne sans activité lucrative Ver#m Ifangstrasse 8?Postfach?8952 Schlieren Tel. 044 738 20 70? 044 738 20 77 ak043@verom.ch?www.verom.ch Ausgleichskasse Caisse de compensation Cassa di compensatione ABC Obligation de cotiser à l'avs

Plus en détail

Calcul de l impôt. Tranche de revenus Taux Impôt dû par tranche Impôt total. de 0 à 8.070 25 % 2.017,50 2.017,50

Calcul de l impôt. Tranche de revenus Taux Impôt dû par tranche Impôt total. de 0 à 8.070 25 % 2.017,50 2.017,50 Calcul de l impôt Le décumul des revenus des conjoints est total mais l imposition est établie au nom des deux conjoints. La loi assimile les cohabitants légaux aux conjoints. Les cohabitants de fait font

Plus en détail

2.02 Cotisations Cotisations des indépendants à l AVS, à l AI et aux APG

2.02 Cotisations Cotisations des indépendants à l AVS, à l AI et aux APG 2.02 Cotisations Cotisations des indépendants à l AVS, à l AI et aux APG Etat au 1 er janvier 2016 En bref L assurance-vieillesse et survivants (AVS), l assurance-invalidité (AI) et le régime des allocations

Plus en détail

Impôts 2015. Enfants à charge. dans quel cas un enfant est-il à charge? que déclarer et comment?

Impôts 2015. Enfants à charge. dans quel cas un enfant est-il à charge? que déclarer et comment? Impôts 2015 Enfants à charge dans quel cas un enfant estil à charge? que déclarer et comment? Enfants à charge > Vous pouvez compter à charge vos enfants célibataires (ou ceux de votre conjoint ou de votre

Plus en détail

LISTE DES DOCUMENTS A FOURNIR A L APPUI DE VOTRE DEMANDE DE BOURSE

LISTE DES DOCUMENTS A FOURNIR A L APPUI DE VOTRE DEMANDE DE BOURSE LISTE DES DOCUMENTS A FOURNIR Documents à fournir quelle que soit votre situation : Formulaire de demande de bourse dûment complété et signé Livret de famille Carte d inscription au registre des Français

Plus en détail

2.09 Etat au 1 er janvier 2013

2.09 Etat au 1 er janvier 2013 2.09 Etat au 1 er janvier 2013 Statut des indépendants dans les assurances sociales suisses Généralités 1 Ce mémento fournit des informations sur les cotisations que doivent verser aux assurances sociales

Plus en détail

Impôts 2015. La prime pour l emploi

Impôts 2015. La prime pour l emploi Impôts 2015 La prime pour l emploi Qu est-ce que la prime pour l emploi? > La prime pour l emploi est une aide au retour à l emploi ou à la poursuite d une activité professionnelle. Elle est calculée sur

Plus en détail

REQUETE D'ASSISTANCE JUDICIAIRE GRATUITE

REQUETE D'ASSISTANCE JUDICIAIRE GRATUITE Adresse du Tribunal compétent Dossier N... Date... REQUETE D'ASSISTANCE JUDICIAIRE GRATUITE Situation personnelle du requérant / Nom Prénom Adresse Date de naissance Profession/Employeur Situation familiale

Plus en détail

Novembre 2008 PLANIFICATION FISCALE DE FIN D ANNÉE. Pertes en capital latentes

Novembre 2008 PLANIFICATION FISCALE DE FIN D ANNÉE. Pertes en capital latentes Novembre 2008 Ce bulletin présente certains éléments de planification qui devraient être envisagés d ici la fin de l année ainsi que d autres éléments qui peuvent être considérés pour l an prochain. PLANIFICATION

Plus en détail

DOCUMENT PREPARATOIRE A LA DECLARATION à conserver par vous. Numéro national (N.N.) :... IMPOT DES PERSONNES PHYSIQUES

DOCUMENT PREPARATOIRE A LA DECLARATION à conserver par vous. Numéro national (N.N.) :... IMPOT DES PERSONNES PHYSIQUES DOCUMENT PREPARATOIRE A LA DECLARATION à conserver par vous Numéro du répertoire :... Numéro national (N.N.) :... N.N. (partenaire) :... IMPOT DES PERSONNES PHYSIQUES Exercice d imposition 2005 - Revenus

Plus en détail

Cotisations des personnes sans activité lucrative à l AVS, à l AI et aux APG

Cotisations des personnes sans activité lucrative à l AVS, à l AI et aux APG 2.03 Cotisations Cotisations des personnes sans activité lucrative à l AVS, à l AI et aux APG Etat au 1 er janvier 2015 1 En bref L assurance-vieillesse et survivants (AVS), l assurance-invalidité (AI)

Plus en détail

Les lois sociales en Suisse Conférence donnée par Me M. CELI VEGAS Avocat à Genève (Suisse) et Madrid (Espagne) Consulat Général du Pérou à Genève

Les lois sociales en Suisse Conférence donnée par Me M. CELI VEGAS Avocat à Genève (Suisse) et Madrid (Espagne) Consulat Général du Pérou à Genève Les lois sociales en Suisse Conférence donnée par Me M. CELI VEGAS Avocat à Genève (Suisse) et Madrid (Espagne) Consulat Général du Pérou à Genève AVS -Assurance vieillesse et survivants Couvre besoin

Plus en détail

INFORMATIONS 2016. 1.1 Pour les indépendants - Facturation et perception des cotisations personnelles au 1 er janvier 2016

INFORMATIONS 2016. 1.1 Pour les indépendants - Facturation et perception des cotisations personnelles au 1 er janvier 2016 Genève, décembre 2015 INFORMATIONS 2016 Madame, Monsieur, Comme chaque année, nous avons le plaisir de vous faire parvenir notre lettre d informations dans laquelle vous trouverez les principaux renseignements

Plus en détail

Retraite et impact fiscal dans le canton de Genève

Retraite et impact fiscal dans le canton de Genève FONCTIONNAIRES INTERNATIONAUX Retraite et impact fiscal dans le canton de Genève Administration fiscale cantonale Direction de la taxation 10 avril 2014 Bertrand BANDOLLIER 1 Bases théoriques [pages 3

Plus en détail

Circulaire sur le remboursement de frais et part privée sur véhicule d'entreprise

Circulaire sur le remboursement de frais et part privée sur véhicule d'entreprise Circulaire sur le remboursement de frais et part privée sur véhicule d'entreprise Période fiscale 2011 Circulaire no 1 Remboursement de frais et part privée sur véhicule d'entreprise Cette circulaire est

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE : FISCALITE DES PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP

FICHE TECHNIQUE : FISCALITE DES PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP FICHE TECHNIQUE : FISCALITE DES PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP Ce document a été établi à titre d information sur les principes généraux de la fiscalité des personnes en situation de handicap. Il est

Plus en détail

Comment réduire votre revenu imposable? Fiscalité

Comment réduire votre revenu imposable? Fiscalité Comment réduire votre revenu imposable? Fiscalité Comment réduire votre revenu imposable? Vous cherchez à augmenter votre pouvoir d achat en réduisant vos impôts... Le système fiscal luxembourgeois vous

Plus en détail

DEMANDE DE PRÊT 2015 Cocher la case correspondante au prêt concerné Acquisition Construction Aménagement Jeune ménage À l installation

DEMANDE DE PRÊT 2015 Cocher la case correspondante au prêt concerné Acquisition Construction Aménagement Jeune ménage À l installation Pour tout renseignement, contacter le Centre de la Relation Clients : Tél. 01 44 90 13 33 Fax 01 44 90 20 15 Formulaire de contact accessible sur notre site Internet www.crpcen.fr DEMANDE DE PRÊT 2015

Plus en détail

Travail des étudiants. Répercussion sur la situation fiscale de l étudiant et sur celle de ses parents - Revenus des années 2011 et 2012 -

Travail des étudiants. Répercussion sur la situation fiscale de l étudiant et sur celle de ses parents - Revenus des années 2011 et 2012 - L UNION FAIT LA FORCE Service Public Fédéral FINANCES Travail des étudiants Répercussion sur la situation fiscale de l étudiant et sur celle de ses parents - Revenus des années 2011 et 2012 - J ai travaillé

Plus en détail

prestations et cotisations des à la Caisse de pensions Syngenta

prestations et cotisations des à la Caisse de pensions Syngenta Un aperçu des prestations et cotisations des à la Caisse de pensions Syngenta Vue d ensemble des prestations de prévoyance professionnelle pour les salarié(e)s suisses Le rôle de la Caisse de pensions

Plus en détail

PARTICIPATIONS DE COLLABORATEUR

PARTICIPATIONS DE COLLABORATEUR PARTICIPATIONS DE COLLABORATEUR ACI - NOVEMBRE 2013 Département des finances et des relations extérieures Administration cantonale des impôts Nouvelles dispositions fédérales entrées en vigueur au 1 er

Plus en détail

Aide-mémoire Retraite et prestations de vieillesse. Pour votre sécurité sociale

Aide-mémoire Retraite et prestations de vieillesse. Pour votre sécurité sociale Aide-mémoire Retraite et prestations de vieillesse Pour votre sécurité sociale Retraite ordinaire Dans son règlement, la SVE fixe, d une manière générale, l âge de la retraite à 65 ans. L obligation d

Plus en détail

MODALITES DE SUBVENTIONNEMENT DES PRIMES

MODALITES DE SUBVENTIONNEMENT DES PRIMES Département des finances, des institutions et de la santé Service de la santé publique Departement für Finanzen, Institutionen und Gesundheit Dienststelle für Gesundheitswesen MODALITES DE SUBVENTIONNEMENT

Plus en détail

Loi fédérale sur le changement du système d imposition de la propriété du logement

Loi fédérale sur le changement du système d imposition de la propriété du logement B Loi fédérale sur le changement du système d imposition de la propriété du logement Projet du L Assemblée fédérale de la Confédération suisse, vu le message du Conseil fédéral du 28 février 2001 1, arrête:

Plus en détail

LETTRE CIRCULAIRE N 2007-119

LETTRE CIRCULAIRE N 2007-119 PARIS, le 05/09/2007 ACOSS DIRECTION DE LA REGLEMENTATION DU RECOUVREMENT ET DU SERVICE DIRRES LETTRE CIRCULAIRE N 2007-119 OBJET : Dispositif de report partiel des cotisations patronales pour les PME

Plus en détail

Pouvoir vivre chez soi... Demande d aide ménagère à domicile. Nous sommes là pour vous aider. Cerfa CAISSE NATIONALE D ASSURANCE VIEILLESSE

Pouvoir vivre chez soi... Demande d aide ménagère à domicile. Nous sommes là pour vous aider. Cerfa CAISSE NATIONALE D ASSURANCE VIEILLESSE Nous sommes là pour vous aider CAISSE NATIONALE D ASSURANCE VIEILLESSE Demande d aide ménagère à domicile... action sociale... soutien à domicile... action Pouvoir vivre chez soi...... soutien à domicile...

Plus en détail

L accueil familial en faveur des personnes handicapées et allocation d accueil familial

L accueil familial en faveur des personnes handicapées et allocation d accueil familial L accueil familial en faveur des personnes handicapées et allocation d accueil familial 1. Définition Le dispositif d accueil familial concourt à la diversification des offres d hébergement proposées aux

Plus en détail

30 mars 2012 Les 2 ème et 3 ème piliers. Alexandre Caillon Jean-Pierre Durel

30 mars 2012 Les 2 ème et 3 ème piliers. Alexandre Caillon Jean-Pierre Durel 30 mars 2012 Les 2 ème et 3 ème piliers Alexandre Caillon Jean-Pierre Durel Fondements Fondements des trois piliers 1 er pilier (AVS AI ) BUT : Couvrir les besoins vitaux 2 ème pilier (Prévoyance professionnelle)

Plus en détail

Les plus values à la cessation d activité

Les plus values à la cessation d activité Les plus values à la cessation d activité Les quatre régimes d exonération des plus values Plus-values professionnelles - cas général Depuis le 1er janvier 2006, le bénéfice de l exonération est réservé

Plus en détail

R A M B. Fondation pour la Retraite Anticipée de la Métallurgie du Bâtiment à Genève

R A M B. Fondation pour la Retraite Anticipée de la Métallurgie du Bâtiment à Genève R A M B Fondation pour la Retraite Anticipée de la Métallurgie du Bâtiment à Genève 2004 1 FONDATION POUR LA RETRAITE ANTICIPEE DE LA METALLURGIE DU BATIMENT (FONDATION RAMB) REGLEMENT En application des

Plus en détail

Fiche conseil. Nom du Document : LES REGLES APPLICABLES A LA LOCATION EN MEUBLE

Fiche conseil. Nom du Document : LES REGLES APPLICABLES A LA LOCATION EN MEUBLE LES REGLES APPLICABLES A LA LOCATION EN MEUBLE Fiche conseil Nos fiches conseils ont pour objectif de vous aider à mieux appréhender les notions : Comptables Fiscales Juridiques, Sociales, de Gestion Réf.

Plus en détail

Aide-mémoire Certificat d assurance. Pour votre sécurité sociale

Aide-mémoire Certificat d assurance. Pour votre sécurité sociale Aide-mémoire Certificat d assurance Pour votre sécurité sociale Lire correctement son certificat d assurance Un certificat d assurance peut constituer une véritable énigme. Cet aide-mémoire de la SVE vous

Plus en détail

Nouveaux arrivants au Canada Étudiants étrangers

Nouveaux arrivants au Canada Étudiants étrangers Nouveaux arrivants au Canada Étudiants étrangers But de la présentation Cette présentation s adresse à vous si vous avez quitté un pays, ou une province ou un territoire du Canada, pour venir vous établir

Plus en détail

Plan de prévoyance 170

Plan de prévoyance 170 valable dès le 1er janvier 2015 Plan de prévoyance 170 Etat de Vaud Validité Ce plan de prévoyance est valable dès le 01.01.2015 pour les personnes assurées, selon convention d adhésion séparée, auprès

Plus en détail

REGLEMENT D EXECUTION RELATIF A L OCTROI DE SUBSIDES DE DEPLACEMENT ET DE REPAS (Du 22 août 2001)

REGLEMENT D EXECUTION RELATIF A L OCTROI DE SUBSIDES DE DEPLACEMENT ET DE REPAS (Du 22 août 2001) 40.1 REGLEMENT D EXECUTION RELATIF A L OCTROI DE SUBSIDES DE DEPLACEMENT ET DE REPAS (Du août 001) I. DISPOSITIONS GENERALES Base légale Article premier.- Le présent règlement précise les modalités d exécution

Plus en détail

ÉPARGNER ET PRÉVENIR 1

ÉPARGNER ET PRÉVENIR 1 ÉPARGNER ET PRÉVENIR 1 ÉPARGNER ET PRÉVENIR ÉPARGNER AVEC LE COMPTE D ÉPARGNE Page 3 ÉPARGNER AVEC LE COMPTE D ÉPARGNE 60+ Page 4 ÉPARGNER AVEC LE COMPTE DE PLACEMENT À TERME Page 5 LA PRÉVOYANCE AVEC

Plus en détail

É.D.A. : DEMANDE DE BOURSE

É.D.A. : DEMANDE DE BOURSE É.D.A. : DEMANDE DE BOURSE PROMOTION 2015-2016 NOM : (Pour les femmes mariées, indiquer le nom de jeune fille entre parenthèses) Prénom : Date et lieu de naissance : Domicile : Téléphone : E-mail : Avis

Plus en détail

SPP, ou plan d achat d actions

SPP, ou plan d achat d actions SPP, ou plan d achat d actions destiné aux salariés permanents du groupe Randstad France Au sein du Groupe Randstad, nous avons la conviction que notre personnel est notre atout le plus précieux. C est

Plus en détail

PREVOYANCE. Par Pascal Favre Juriste et administrateur Fiduciaire Michel Favre SA, Echallens

PREVOYANCE. Par Pascal Favre Juriste et administrateur Fiduciaire Michel Favre SA, Echallens PREVOYANCE Par Pascal Favre Juriste et administrateur Fiduciaire Michel Favre SA, Echallens PLAN I Limitation des rachats dans le 2ème pilier Imposition des prestations en capital, en général Imposition

Plus en détail

Principaux aspects fiscaux questions choisies (impôts directs)

Principaux aspects fiscaux questions choisies (impôts directs) Relève PME Transmission d entreprises Principaux aspects fiscaux questions choisies (impôts directs) 10 décembre 2009 Département Office Diplôme d'études supérieures en droit fiscal Titulaire du brevet

Plus en détail

Fonds Départemental de Compensation du Handicap du Bas-Rhin Demande de Financement

Fonds Départemental de Compensation du Handicap du Bas-Rhin Demande de Financement 6a, rue du Verdon 67100 STRASBOURG Téléphone : 0800 747 900 Fonds Départemental de Compensation du Handicap du Bas-Rhin Demande de Financement Le Fonds Départemental de Compensation du Handicap s adresse

Plus en détail

Fonds Départemental de Compensation du Handicap du Bas-Rhin Demande de Financement

Fonds Départemental de Compensation du Handicap du Bas-Rhin Demande de Financement 6a, rue du Verdon 67100 STRASBOURG Téléphone : 0800 747 900 Fonds Départemental de Compensation du Handicap du Bas-Rhin Demande de Financement Le Fonds Départemental de Compensation du Handicap s adresse

Plus en détail

PLAN DE PRÉVOYANCE C

PLAN DE PRÉVOYANCE C PLAN DE PRÉVOYANCE C RÈGLEMENT, 1 re partie Valable à partir du 1 er janvier 2010 Mis en vigueur par le Conseil de fondation le 9 novembre 2009 Le présent plan de prévoyance s applique à toutes les personnes

Plus en détail

PENSIONSKASSE DER ALCATEL-LUCENT SCHWEIZ AG Friesenbergstr. 75, 8055 Zürich. Comment interpréter mon certificat d assurance?

PENSIONSKASSE DER ALCATEL-LUCENT SCHWEIZ AG Friesenbergstr. 75, 8055 Zürich. Comment interpréter mon certificat d assurance? PENSIONSKASSE DER ALCATEL-LUCENT SCHWEIZ AG Friesenbergstr. 75, 8055 Zürich Comment interpréter mon certificat d assurance? En-tête Certificat d assurance au xx.xx.xxxx indique à partir de quelle date

Plus en détail

Les fiches thématiques Optimisation professionnelle Les mécanismes d épargne salariale

Les fiches thématiques Optimisation professionnelle Les mécanismes d épargne salariale Les fiches thématiques Optimisation professionnelle Les mécanismes d épargne salariale Il existe trois mécanismes d épargne salariale : La Participation : La participation des salariés aux résultats de

Plus en détail

Ordonnance du DFF concernant les prêts hypothécaires à taux bonifié

Ordonnance du DFF concernant les prêts hypothécaires à taux bonifié Ordonnance du DFF concernant les prêts hypothécaires à taux bonifié (Ordonnance du DFF sur les prêts hypothécaires) du 10 décembre 2001 Le Département fédéral des finances, vu l art. 116, al. 1, de l ordonnance

Plus en détail

Convention sur les effets du divorce 1

Convention sur les effets du divorce 1 Convention sur les effets du divorce 1 entre (prénom, nom, date de naissance, rue, NPA, lieu) représenté(e) par (prénom, nom, rue, NPA, lieu) et (prénom, nom, date de naissance, rue, NPA, lieu) représenté(e)

Plus en détail

trouvent; Le FERR est plus possible facteur assujetti

trouvent; Le FERR est plus possible facteur assujetti Fonds enregistrés de revenu de retraite Fonds enregistréss de revenu de retraite La plupart des Canadiens connaissent le régime enregistré d épargne-retraite (REER). Ils sont nombreux à s en servir pendant

Plus en détail

Bulletin fiscal. Novembre 2010 PLANIFICATION FISCALE DE FIN D ANNÉE. Régime enregistré d épargne-retraite (REER)

Bulletin fiscal. Novembre 2010 PLANIFICATION FISCALE DE FIN D ANNÉE. Régime enregistré d épargne-retraite (REER) Bulletin fiscal Novembre 2010 PLANIFICATION FISCALE DE FIN D ANNÉE Régime enregistré d épargne-retraite (REER) Les versements à un REER effectués au plus tard le 1 er mars 2011 sont déductibles en 2010.

Plus en détail

Changements professionnels. La prévoyance après la dissolution des rapports de travail.

Changements professionnels. La prévoyance après la dissolution des rapports de travail. Changements professionnels. La prévoyance après la dissolution des rapports de travail. Changements professionnels. La prévoyance après la dissolution des rapports de travail. Début d un nouvel emploi

Plus en détail

com Plan Information Encouragement à la propriété du logement 1.1 Limites temporelles / délais de blocage

com Plan Information Encouragement à la propriété du logement 1.1 Limites temporelles / délais de blocage Information Encouragement à la propriété du logement com Plan La loi fédérale sur la prévoyance professionnelle vieillesse, survivants et invalidité (LPP) vous permet d utiliser votre argent de la Caisse

Plus en détail

Michael W. Hildebrandt, Tax Partner, Lausanne

Michael W. Hildebrandt, Tax Partner, Lausanne Taxation of individuals Michael W. Hildebrandt, Tax Partner, Lausanne tél. 058 286 52 45, email: michael.hildebrandt@eycom.ch 1 Plan de l exposé I. Introduction II. Prestations en nature III. Règlement

Plus en détail

Caisse cantonale genevoise de compensation. Assurance-maternité cantonale genevoise

Caisse cantonale genevoise de compensation. Assurance-maternité cantonale genevoise Caisse cantonale genevoise de compensation Assurance-maternité cantonale genevoise Etat au 1 er juillet 2001 Introduction L'assurance-maternité est une assurance perte de gain obligatoire dans le Canton

Plus en détail

Retraite et impact fiscal dans le canton de Genève

Retraite et impact fiscal dans le canton de Genève Retraite et impact fiscal dans le canton de Genève Administration fiscale cantonale Direction de la taxation des personnes physiques Cédric Marti 10.02.2015 - Page 1 Thèmes de la présentation Système fiscal

Plus en détail

POLITIQUE TARIFAIRE DES INSTITUTIONS DE LA PETITE ENFANCE

POLITIQUE TARIFAIRE DES INSTITUTIONS DE LA PETITE ENFANCE GUIDE POLITIQUE TARIFAIRE DES INSTITUTIONS DE LA PETITE ENFANCE Petite enfance Page 1/10 Tél. +41 (0)22 899 10 37 Fax +41 (0)22 899 10 20 541.01.021 Politique tarifaire 12.12.docx SOMMAIRE 1 COTISATION

Plus en détail

Gestion & Actualité. La note d information du CGL SOMMAIRE

Gestion & Actualité. La note d information du CGL SOMMAIRE EXTRAITS DU N 48 MARS 2012 Gestion & Actualité La note d information du CGL SOMMAIRE Page 2 Question de bateaux IR : un barème gelé A noter Du crédit pour le bio Page 3 A table! Trois ans de plus Taxi

Plus en détail

Bulletin fiscal. Novembre 2012

Bulletin fiscal. Novembre 2012 Bulletin fiscal Novembre 2012 Ce bulletin présente certains éléments de planification qui devraient être envisagés d ici la fin de l année ainsi que d autres éléments qui peuvent être considérés pour l

Plus en détail

TARIFS ET CHECK-LIST POUR LE STATUT DE QUASI-RESIDENT

TARIFS ET CHECK-LIST POUR LE STATUT DE QUASI-RESIDENT TARIFS ET CHECK-LIST POUR LE STATUT DE QUASI-RESIDENT Vous trouverez, ci-après, huit check-lists qui vous permettront de rassembler tous les documents nécessaires pour l établissement votre déclaration

Plus en détail