Prologue : une heure Mardi 11 septembre 2001, Brooklyn Heights, New York

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Prologue : une heure Mardi 11 septembre 2001, Brooklyn Heights, New York"

Transcription

1 Prologue : une heure Mardi 11 septembre 2001, Brooklyn Heights, New York 1 heure. Finalement, quand on y réfléchit, ce n est pas si long que ça 1 heure Jusqu à ce mardi matin de septembre, je ne supportais pas d être en retard. J avais d ailleurs la fâcheuse tendance à arriver toujours en avance, que ce soit au bureau ou même lorsque nous nous rendions, ma femme et moi, chez des amis pour dîner. Le nombre de fois où nous sommes arrivés alors que nos hôtes n avaient pas fini de se préparer C était quasi maladif, d aucuns diraient obsessionnel. Mais pourtant, en ce beau matin de septembre, j étais toujours assis dans ma cuisine alors que je devais être au boulot depuis au moins une heure. Ce jour-là, allez savoir pourquoi, j avais pris mon temps. Il faut dire que je réfléchissais aux conséquences de mes choix et surtout à l alternative qui se présentait à moi. Je pensais à ma femme et à mes enfants, qui étaient restés dans notre maison de Long Island. La rentrée des classes de mes enfants dans leur institution privée devait avoir lieu la semaine suivante et notre maison de Brooklyn Heights semblait souffrir de leur silence. 11 Croizet_Random_int_16x24.indd 11 14/09/ :56:50

2 Je regardais d un œil distrait la télévision qui, comme d habitude, était branchée, son coupé, sur une chaîne spécialisée dans les cours de la Bourse, vous savez ces chaînes insupportables où des types qui ressemblent tous à des premiers de la classe constipés vous expliquent les tendances du marché, pendant que défilent en bas de l écran des données chiffrées absconses. Moi, le «Prince des Traders de Wall Street», une des rares personnes au monde à pouvoir influencer lesdites tendances d un claquement de doigt, je trouvais, ce matin-là, que cette chaîne était une totale abomination. En sirotant mon café, j écoutais sur ma super-chaîne Hi-Fi Bose hightech, cadeau de ma femme pour mon anniversaire, l album Surfer Rosa des Pixies, un des meilleurs, si ce n est le meilleur opus du quatuor de Boston. C est un flash spécial qui me fit sortir de ma torpeur. Un avion venait de s encastrer dans une des Tours Jumelles, précisément là où se trouvait mon bureau. Le téléphone sonna et, après avoir repris mes esprits, je décrochais. L occasion est trop belle, vous ne trouvez pas, Monsieur Alschull. J aurais préféré ne jamais entendre cette voix et j aurais finalement préféré partir à l heure, je n aurais pas eu à prendre de décision. 1 heure, ce n est pas si long que ça. 1 heure. Mais ce qui est sûr, c est que cette heure a changé ma vie. * * * Samedi 22 mai 1999, Bronx, New York Tout d abord les coups. Plusieurs. Sur la face. Dans les côtes. Deux mains autour du cou. Sentiment de reflux. Voile noir. Perte de connaissance. Non! 12 Croizet_Random_int_16x24.indd 12 14/09/ :56:50

3 Lutte pour garder les yeux ouverts. Ne pas se laisser aller. Sursaut d auto-préservation. Coup de genou dans les couilles de mon adversaire qui relâche sa prise en vacillant. Une valse macabre s improvise alors, ponctuée de nos poings, de notre sang, de notre sueur : chacun tournant sur lui-même en espérant faire perdre l équilibre à l autre. Cette valse s arrête net lorsque le corps de mon adversaire rencontre avec fracas un pilier en béton brut, pilier qu il utilise pour prendre appui et me projeter en arrière. Mes pas se précipitent dans une course à rebours, la valse se transforme en tango, mon adversaire y met tout son poids, toute sa force. J ai à peine le temps de jeter un coup œil en arrière et je vois se rapprocher une énorme baie vitrée constellée de tâches de peinture. Je comprends alors qu il souhaite me projeter au travers de la surface vitrée, ce que je ne souhaite pas, bien évidemment. J arrive à retrouver l équilibre, je sens que le tango va se transformer en rock acrobatique et, juste avant que je ne percute la baie, dans un mouvement rotatif, je récupère l avantage. Mon adversaire emporté par son propre poids ne peut s arrêter, sa force joue contre lui. C est donc lui qui se retrouve face à la surface vitrée qui se rapproche à toute allure. Juste avant l impact, j ai l impression que le temps s arrête. Le choc est tout d abord sourd puis j ai le sentiment que la pression baisse et que mes oreilles font pop. La baie s étoile et éclate dans un panache de diamants étincelants qui me lacèrent le visage. Le vent souffle, et c est la chute car mon adversaire m entraîne avec lui. Deux étages. Nous étions au 2 e étage d un immeuble en cours de réhabilitation situé au cœur du Bronx et dans ce que je pressens être un ultime plongeon, mon instinct de survie est le plus fort * * * 13 Croizet_Random_int_16x24.indd 13 14/09/ :56:50

4 Marseille, mars 2008 P.A.M. Je me trouve sur les quais du port autonome de Marseille dans ma Golf hors d âge qui tente avec son chauffage asthmatique de réchauffer l habitacle. Tous les Marseillais vous le diront, il fait plus froid à Marseille par jour de mistral que dans les steppes de Sibérie même s ils n y ont jamais foutu les pieds. J écoute en boucle le morceau Hypnotise du groupe System of a Down. Un morceau qui porte bien son nom, je suis quasiment hypnotisé par le son. La nuit est tombée depuis environ une heure et les bourrasques chassent tout sur leur passage, faisant valser les sacs plastiques et surtout faisant pivoter de manière inquiétante l énorme panneau indicateur suspendu à deux câbles d acier qui proclame fièrement : «P.A.M» PIM PAM POUM. Ce panneau qui virevolte dans le vent me fait penser aux héros de la célèbre bande dessinée. Bizarre comme le cerveau fonctionne, notamment sous l effet du stress. Je regarde ma main droite qui est entièrement bandée. La blancheur du bandage fait d ailleurs comme une cicatrice sur le volant en similicuir noir. La douleur se ravive. Je prends une poignée de pilules que je fais passer avec une gorgée de whisky, ou du moins une boisson maltée qui n a de whisky que le nom. J ai acheté la bouteille dans une station-service sur le chemin. Mon auriculaire a été sectionné, à titre d avertissement comme me l a gentiment précisé mon bourreau. Je n ose pas imaginer ce que peut être la phase qui suit ce simple avertissement. Je ris tout seul malgré la douleur, en effet je viens de penser qu à partir de maintenant il allait falloir m habituer à dire : «Unis comme les quatre doigts de la main». Je ferme les yeux et je revois la pince coupante entaillant la chair et les os. Je ressens encore la vive douleur et surtout le sentiment d incrédulité quand mon bourreau me présenta en se marrant mon doigt qu il jeta négligemment à un molosse tenu en laisse par un type à la carrure digne de l arc de triomphe de la porte d Aix ou peut être même celui de la Place de l Étoile, il ne faut pas être chauvin. Je ressens également et encore la pluie de coups que j ai reçue ce jour-là et, pire que tout, j entends cette putain de voix qui me dit que j ai «quatre jours, pas un de plus». Je repense à ce jour maudit où l enculé est 14 Croizet_Random_int_16x24.indd 14 14/09/ :56:50

5 venu me voir dans mon bureau. J aurais mieux fait de me péter une guibole. J avais ouvert ce jour-là ma boîte de Pandore perso. Je souris. Une gorgée de gnole. Une sensation de chaleur apaisante. PIM PAM POUM Le mistral s acharne. Les lampes à phosphore du port projettent leur lumière orangée sur les quais humides. Au large, j aperçois un ferry en partance pour la Corse ou l Algérie, j aimerais tant pouvoir y être sur ce navire, même si la traversée risquait d être rude à cause du vent. Je repense à l époque où mes parents, mon frère et moi nous prenions le ferry pour aller en Corse. Le panneau virevolte toujours tel un pantin désarticulé. Mon esprit divague et je m imagine être Charles Bronson dans la première scène de Il était une fois dans l Ouest. Cette scène d anthologie où des mecs attendent un train et se font dessouder l un après l autre par Bronson. Mais, je n ai pas d armes. Et puis surtout, je n ai pas les couilles d un Bronson. PIM PAM POUM. Je vois deux grosses Mercedes noires qui s engagent dans l enceinte du port. Enfin, malgré le mistral, j entends leurs puissants moteurs plus que je ne les vois car mes vitres sont totalement embuées. Mon cœur s emballe. Je tremble, des larmes me viennent aux yeux. Le véhicule de tête s avance doucement et vient de se placer parallèlement au mien. Le moteur s arrête. Le second véhicule reste en retrait. Des minutes qui durent des heures. Une portière s ouvre sur un grand balaise vêtu d un costard sombre et d un manteau en cachemire, bien qu il ait l air insensible au froid. Il se dirige vers la vitre côté passager de ma vieille guimbarde. Je le reconnais, c est celui qui m a sectionné le doigt. Je crois que qu il se fait appeler Stan par ses potes. Il frappe à la vitre avec ses doigts gantés. J ouvre la fenêtre. Le mistral s engouffre dans l habitacle et me gèle jusqu aux os. Tu viens, Casanova! C est plus un ordre qu une simple demande. 15 Croizet_Random_int_16x24.indd 15 14/09/ :56:50

Lumière Noire 23/10 24/10

Lumière Noire 23/10 24/10 Lumière Noire 23/10 Je m appelle Loreley, j ai 22 ans. C est ici que commence mon journal. Je fais partie de ces gens qu on classe dans les populations «minoritaires». Je ne suis pas lesbienne, je ne suis

Plus en détail

Petit Hector et la triche

Petit Hector et la triche Petit Hector et la triche En plus de la vie avec ses parents, Petit Hector en avait au moins trois autres : deux vies à l école, avec les maîtres et avec les copains, et puis la vie des vacances, où il

Plus en détail

Lève-toi et marche...

Lève-toi et marche... Lève-toi et marche... Salut! Te voilà EN ROUTE AVEC Avec qui? Avec l Esprit Saint, car tu l as reçu pour apprendre à devenir davantage l ami e de Jésus. Plus tu accueilles l Esprit Saint, plus il t aide

Plus en détail

Le conte du Petit Chaperon rouge

Le conte du Petit Chaperon rouge Le conte du Petit Chaperon rouge d après les frères Grimm Il était une fois une petite fille que tout le monde aimait et sa grand-mère encore plus. Elle ne savait que faire pour lui faire plaisir. Un jour,

Plus en détail

Cauchemar. Première vision

Cauchemar. Première vision Première vision Cauchemar Je prenais mon déjeuner lorsque j entendis ma mère s exclamer : «Dépêche-toi, on va être en retard, chéri! -J arrive, je finis de préparer la valise! cria mon père.» Moi, je me

Plus en détail

Je les ai entendus frapper. C était l aube. Les deux gendarmes se tenaient derrière la porte. J ai ouvert et je leur ai proposé d entrer.

Je les ai entendus frapper. C était l aube. Les deux gendarmes se tenaient derrière la porte. J ai ouvert et je leur ai proposé d entrer. Je les ai entendus frapper. C était l aube. Les deux gendarmes se tenaient derrière la porte. J ai ouvert et je leur ai proposé d entrer. Mais je me suis repris : En fait, je préférais les recevoir dans

Plus en détail

Alexie Morin. royauté. le quartanier

Alexie Morin. royauté. le quartanier Alexie Morin royauté le quartanier I je suis à peu près certain d avoir vu tout ce qu il a tourné. À un moment je ne pouvais plus regarder autre chose, et quand le filon s est épuisé, j ai recommencé,

Plus en détail

VAGINISME. Quelques pistes pour avancer?

VAGINISME. Quelques pistes pour avancer? VAGINISME Quelques pistes pour avancer? Vaginisme Pendant longtemps, pénétration vaginale quasi impossible car trop douloureuse : brûlures. Et même pas de nom pour ça. Un jour : un mot. VAGINISME. Vaginisme

Plus en détail

VIVRE DE BELLES RÉUSSITES

VIVRE DE BELLES RÉUSSITES Mise en contexte : Dans le cadre d une activité de formation basée sur une analyse en groupe de récits exemplaires de pratiques d enseignants expérimentés, des futurs enseignants du préscolaire/primaire

Plus en détail

Entretien avec Nathalie Baye

Entretien avec Nathalie Baye Entretien avec Nathalie Baye Comment s est déroulée votre rencontre avec Claire Simon? La rencontre a d abord eu lieu via le travail de Claire. Il y a très longtemps, j avais vu un documentaire à la télévision

Plus en détail

Les femmes, à mon contact, tombent malades. Elles s enrhument. Elles éternuent. Il arrive aussi que leur gorge soit prise. Pour elles, c est la

Les femmes, à mon contact, tombent malades. Elles s enrhument. Elles éternuent. Il arrive aussi que leur gorge soit prise. Pour elles, c est la Les femmes, à mon contact, tombent malades. Elles s enrhument. Elles éternuent. Il arrive aussi que leur gorge soit prise. Pour elles, c est la première fois. Leur bonne santé me précède. C est ma faute.

Plus en détail

Aimer Elle avait laissé sa phrase en suspens. Je rouvris les yeux, pour voir qu elle me regardait. Elle m observait. Elle allait dire quelque chose, et guettait ma réaction. Je n avais aucune idée de ce

Plus en détail

On a volé La plage de Sainte-Adresse!

On a volé La plage de Sainte-Adresse! On a volé La plage de Sainte-Adresse! par Ana 5e Aza 4e Ahmed 5e Dagman 5e Emilienne 6e Taïmoor 3e Jeudi 5 Mai 2011 08:32 Chapitre 1 Salut! Je m' appelle Séléna, j' ai 16 ans. Les vacances viennent de

Plus en détail

VOYAGE AU JAPON OCTOBRE-NOVEMBRE 2014, COLIBRI

VOYAGE AU JAPON OCTOBRE-NOVEMBRE 2014, COLIBRI VOYAGE AU JAPON OCTOBRE-NOVEMBRE 2014, COLIBRI Durant 3 semaines j étais { Hiratsuka, près de Yokohama où j allais tous les jours au lycée. Ma famille d accueil se composait du père, de la mère, de ma

Plus en détail

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare.

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je venais d arriver à Hanovre par le train de onze heures. À Düsseldorf j avais passé plus de trois semaines chez un homme de quarante

Plus en détail

Les gars, allez! Je vous ramène! Allez, allez, allez. Il accélère, laissant ses amis sur le parking. Ils courent après la voiture. Martin et Al: Oh!

Les gars, allez! Je vous ramène! Allez, allez, allez. Il accélère, laissant ses amis sur le parking. Ils courent après la voiture. Martin et Al: Oh! 1. Ext. nuit. Parking boîte de nuit bord de l autoroute. Une Mercedes noire toute rutilante est garée sur un terrain vague en contrebas d une boîte de nuit. Ivres, Franck, Al et Martin, la trentaine, en

Plus en détail

Le Cauchemar révélateur

Le Cauchemar révélateur Le Cauchemar révélateur Hier c était le départ de ma mère. On l emmena à l aéroport. Elle devait partir pour son travail. Quand l avion dans lequel elle était décolla, il passa au-dessus de nos têtes.

Plus en détail

Les Systèmes. Témoignage d un praticien EFT sur l utilisation des outils PEAT

Les Systèmes. Témoignage d un praticien EFT sur l utilisation des outils PEAT Les Systèmes P.E.A.T. & E.F.T. Témoignage d un praticien EFT sur l utilisation des outils PEAT Frédéric Piton - www.eft-energie.be Frédéric Piton - www.eft-energie.be Témoignage d un praticien EFT sur

Plus en détail

POURQUOI EST-CE SI DIFFICILE DE PERDRE UN BÉBÉ?

POURQUOI EST-CE SI DIFFICILE DE PERDRE UN BÉBÉ? POURQUOI EST-CE SI DIFFICILE DE PERDRE UN BÉBÉ? Ce n est pas juste un petit bébé qui a été perdu. C est une vie au complet qui ne sera pas vécue. Contrairement aux idées véhiculées dans la société, le

Plus en détail

ASAD. parce qu on est bien à la maison

ASAD. parce qu on est bien à la maison ASAD parce qu on est bien à la maison 01 L ASAD qui sommes-nous? Parce qu on est bien à la maison, l ASAD met tout en œuvre pour que chacune et chacun, selon sa propre histoire, puisse y rester le plus

Plus en détail

Marie Lébely. Le large dans les poubelles

Marie Lébely. Le large dans les poubelles Marie Lébely Le large dans les poubelles Prologue «La vitesse de conduction des fibres postganglionnaires est-elle du même ordre que celle des fibres nerveuses motrices du système nerveux somatique?» C

Plus en détail

Louise, elle est folle

Louise, elle est folle Leslie Kaplan Louise, elle est folle suivi de Renversement contre une civilisation du cliché la ligne Copi-Buñuel-Beckett P.O.L 33, rue Saint-André-des-Arts, Paris 6 e pour Élise et Fred tu m as trahie

Plus en détail

CE1. Et il se mit le doigt dans le nez.

CE1. Et il se mit le doigt dans le nez. TEXTE 1 Jules et Julie étaient voisins. Chaque matin, ils traversaient la forêt pour aller à l école. ça rassurait leurs parents de les savoir ensemble. Mais jamais Julie n adressait la parole à Jules

Plus en détail

Johnny le crocodile Qui n'aimait pas se brosser les dents

Johnny le crocodile Qui n'aimait pas se brosser les dents Johnny le crocodile Qui n'aimait pas se brosser les dents L.LHOIR 10/10/2010 Alors voila; aujourd hui je vais vous raconter l histoire de Johnny le crocodile. Johnny était un petit crocodile qui venait

Plus en détail

Manuscrit et Vocabulaire

Manuscrit et Vocabulaire Manuscrit et Vocabulaire Histoires fantastiques : En voiture! «Bienvenue dans votre voiture. Je vais accompagner pendant votre voyage. Laissez-moi vous guider!» On entend une voix mélodieuse quand Papa

Plus en détail

comédie pour tout public, huit minutes environ Personnages : Sonia Sybille Quentin Serge Maryse

comédie pour tout public, huit minutes environ Personnages : Sonia Sybille Quentin Serge Maryse 1 de Genre : Personnages : Costumes : Décors : Synopsis : comédie pour tout public, huit minutes environ contemporains salle de réunion, tables et chaises Une maison de retraite va s ouvrir et une consultante

Plus en détail

Extrait de la publication

Extrait de la publication PRÉSENTATION Dans le célèbre conte populaire, il n y a pas de père. Ce n est pas un oubli. Il y a une petite fille, une mère, une grand-mère et le loup, bien sûr. Joël Pommerat laisse aux enfants la liberté

Plus en détail

GRADUÉ EN EDUCATION SECONDAIRE EPREUVE LIBRE. Exercice 3: CADRE DE LA COMMUNICATION: FRANÇAIS

GRADUÉ EN EDUCATION SECONDAIRE EPREUVE LIBRE. Exercice 3: CADRE DE LA COMMUNICATION: FRANÇAIS HEZKUNTZA, UNIBERTSITATE ETA IKERKETA SAILA Hezkuntza Berriztatzeko zuzendaritza Ikasketa Antolamendua DEPARTAMENTO DE EDUCACIÓN, UNIVERSIDADES E INVESTIGACIÓN Dirección de Innovación Educativa Ordenación

Plus en détail

Monsieur Mignard, pâle comme un linge, rentre dans la salle de soins.

Monsieur Mignard, pâle comme un linge, rentre dans la salle de soins. 231 Monsieur Mignard, pâle comme un linge, rentre dans la salle de soins. - Bonjour, monsieur, prenez place. Ça va? - Oh! Ça ira mieux tout à l heure. Ça va faire mal? - Mais non! Qu allez-vous chercher?

Plus en détail

apprentissage et obtenu mon certificat avec mention. À la remise des diplômes, j ai reçu un bon de deux cents francs, remis en mains propres par un

apprentissage et obtenu mon certificat avec mention. À la remise des diplômes, j ai reçu un bon de deux cents francs, remis en mains propres par un apprentissage et obtenu mon certificat avec mention. À la remise des diplômes, j ai reçu un bon de deux cents francs, remis en mains propres par un politicien, moment immortalisé par les photographes.

Plus en détail

UN GENTLEMAN. Édition du groupe «Ebooks libres et gratuits» Maurice Leblanc. Contes du soleil et de la pluie

UN GENTLEMAN. Édition du groupe «Ebooks libres et gratuits» Maurice Leblanc. Contes du soleil et de la pluie Édition du groupe «Ebooks libres et gratuits» Maurice Leblanc UN GENTLEMAN Contes du soleil et de la pluie Journal L Auto 25 juin 1903 Recueil Gueule-Rouge. 80 chevaux Ollendorf, 1904 Table des matières

Plus en détail

Harry Mathews. 20 lignes par jour. traduit par Marie Chaix. P.O.L 33, rue Saint-André-des-Arts, Paris 6e

Harry Mathews. 20 lignes par jour. traduit par Marie Chaix. P.O.L 33, rue Saint-André-des-Arts, Paris 6e Harry Mathews 20 lignes par jour traduit par Marie Chaix P.O.L 33, rue Saint-André-des-Arts, Paris 6e PRÉFACE Comme beaucoup d écrivains je trouve souvent que me mettre au travail le matin est une entreprise

Plus en détail

Le don de l inconnu. Par Chantal Pinel

Le don de l inconnu. Par Chantal Pinel Le don de l inconnu Par Chantal Pinel Chapitre 1 La décision Ça fait quelque temps que je pense à être agent pour le gouvernement, mais j hésite, je réfléchis depuis six mois. J ai 21ans et il faut que

Plus en détail

J aime bien la lecture. Quand je prends Taoki, j arrive bien à lire et ma mère elle me gronde même pas! Il faut apprendre tout doucement.

J aime bien la lecture. Quand je prends Taoki, j arrive bien à lire et ma mère elle me gronde même pas! Il faut apprendre tout doucement. J aime bien la lecture. Quand je prends Taoki, j arrive bien à lire et ma mère elle me gronde même pas! Il faut apprendre tout doucement. On réfléchit, on a les mots dans sa tête, on les lit à l école

Plus en détail

Questionnaire pour connaître ton profil de perception sensorielle Visuelle / Auditive / Kinesthésique

Questionnaire pour connaître ton profil de perception sensorielle Visuelle / Auditive / Kinesthésique Questionnaire pour connaître ton profil de perception sensorielle Visuelle / Auditive / Kinesthésique BUT : Découvrir ton profil préférentiel «Visuel / Auditif / Kinesthésique» et tu trouveras des trucs

Plus en détail

26 février 1918. Marie,

26 février 1918. Marie, Commémoration du Centenaire de la Grande Guerre Lettres écrites par Julie, élève de 1L 26 février 1918 Je suis tellement heureux, ce temps maussade ne se finira jamais il me semble, maintenant. Mais je

Plus en détail

KHALED AL KHAMISSI. traduit de l arabe (Egypte) par Hussein Emara et Moïna Fauchier Delavigne

KHALED AL KHAMISSI. traduit de l arabe (Egypte) par Hussein Emara et Moïna Fauchier Delavigne KHALED AL KHAMISSI Taxi traduit de l arabe (Egypte) par Hussein Emara et Moïna Fauchier Delavigne 1 Mon Dieu! Quel âge pouvait avoir ce chauffeur de taxi? Et quel âge pouvait avoir sa voiture? Je n en

Plus en détail

Laurence Beynié. 7 kg d amour pour ton anorexie

Laurence Beynié. 7 kg d amour pour ton anorexie Laurence Beynié 7 kg d amour pour ton anorexie 2 2 Samedi 26 mai 2012 : Tout a commencé ce samedi 26 mai. Jamais je n oublierai ce jour-là, où j ai dû, une fois de plus, t amener à l hôpital pour un contrôle

Plus en détail

Le premier visage fait le dernier voyage. Amir Hassan

Le premier visage fait le dernier voyage. Amir Hassan Le premier visage fait le dernier voyage Amir Hassan 3 e prix Je me souviens de mon père quand j étais petite. Il me parlait toujours de la Palestine, il disait : «C est un pays volé par des occupants

Plus en détail

Clark 48 / Portrait / Fuzi TPK 44. Texte par Géraldyne Masson Photo Emilie Moysson. Fuzi UV TPK. Entier

Clark 48 / Portrait / Fuzi TPK 44. Texte par Géraldyne Masson Photo Emilie Moysson. Fuzi UV TPK. Entier Anatomica Pierre Fournier page 40 Clark 48 / Portrait / Fuzi TPK 44 Illustration / Art / Création page 50 Texte par Géraldyne Masson Photo Emilie Moysson Fuzi UV TPK Entier fuziuvtpk.blogspot.com Ma Ligne

Plus en détail

EXERCICIOS AUTOAVALIABLES

EXERCICIOS AUTOAVALIABLES EXERCICIOS AUTOAVALIABLES 1.- Transforme les phrases au passé récent a) Il a changé de travail b) Nous avons pris une décision importante c) Elle a téléphoné à Jean d) J ai envoyé un SMS à ma collègue

Plus en détail

Ma banque Ninon Jonville

Ma banque Ninon Jonville Ma banque Ninon Jonville Scène 1 La dame de l accueil L accueil de la banque. arrive dans la banque et commence à tourner en rond comme si elle cherchait quelque chose. Dame de l accueil (étonnée) Vous

Plus en détail

Educational Multimedia Task Force MM 1045, REPRESENTATION Modèlisation conceptuelle initiale July 1999 INRP ANNEX V

Educational Multimedia Task Force MM 1045, REPRESENTATION Modèlisation conceptuelle initiale July 1999 INRP ANNEX V ANNEX V 233 Interviews in Victor Hugo school, June 29, 1999 Premier Groupe S : qu est ce que que vous pouvez me dire quand vous utilisez le enfin l email, le courrier électronique? 1 : euh 2 : c est le

Plus en détail

L essentiel sur. Le passécomposé. & L imparfait. Ernst Ludwig KIRCHNER DAVOS

L essentiel sur. Le passécomposé. & L imparfait. Ernst Ludwig KIRCHNER DAVOS L essentiel sur Le passécomposé & L imparfait Ernst Ludwig KIRCHNER DAVOS s utilise pour raconter une action passée. Il se forme avec être ou avoir au présent + le participe passé Manger J ai mangé Tu

Plus en détail

S ouvrir aux différences ou s y enfarger

S ouvrir aux différences ou s y enfarger Audet, G. (2006). Voir http://www.recitdepratique.fse.ulaval.ca/ S ouvrir aux différences ou s y enfarger Je suis enseignante à la maternelle depuis trente ans, dont treize ans vécus en milieu défavorisé.

Plus en détail

Carnet de voyage. Dina Prokic. Université Internationale d Eté de Nice Session Juillet 2011, Niveau B2 Enseignante : Bouchra Bejjaj -Ardouni

Carnet de voyage. Dina Prokic. Université Internationale d Eté de Nice Session Juillet 2011, Niveau B2 Enseignante : Bouchra Bejjaj -Ardouni Carnet de voyage Dina Prokic Université Internationale d Eté de Nice Session Juillet 2011, Niveau B2 Enseignante : Bouchra Bejjaj -Ardouni 3 juillet 2011 C est ma première fois en France. Je suis venue

Plus en détail

Le petit bonhomme en pain d épices

Le petit bonhomme en pain d épices Le petit bonhomme en pain d épices Robert Gaston Herbert Le petit bonhomme en pain d épices Conte anglais Adaptation réalisée par Marie-Laure Besson pour «Le Cartable Fantastique» Robert Gaston Herbert

Plus en détail

REVEIL. Simone est en petite voiture. Autour d elle, tous les autres. A quelques pas, la paire de chaussures.

REVEIL. Simone est en petite voiture. Autour d elle, tous les autres. A quelques pas, la paire de chaussures. REVEIL Simone est en petite voiture. Autour d elle, tous les autres. A quelques pas, la paire de chaussures. Simone : Rabattre les couvertures Le Chef de gare : Madame votre fille La mère : Que dit-elle?

Plus en détail

Et pourtant, pourtant quelle puissance vit en moi, quelle puissance tu as pour moi!

Et pourtant, pourtant quelle puissance vit en moi, quelle puissance tu as pour moi! 1 Lecture : Ephésiens 4 : 17-32 N attristez pas le St Esprit. Bonjour Cher Saint Esprit J ai décidé de prendre ma plus belle plume, plus exactement le clavier de mon ordinateur, pour t écrire une lettre,

Plus en détail

Je M appelle Roger Dumoulin. Par Valérie Doyon

Je M appelle Roger Dumoulin. Par Valérie Doyon Je M appelle Roger Dumoulin Par Valérie Doyon J étais un bon petit garçon. Mes parents m ont élevé dans le East Side de New York. J étais très doué au violon. Ma mère travaillait la nuit à l hôpital alors

Plus en détail

Rapport de stage Echange IFMSA

Rapport de stage Echange IFMSA Rapport de stage Echange IFMSA La Pologne La Pologne est un pays chargé d histoire, c est principalement pour cette raison que j ai postulé pour y partir. Je voulais connaître l histoire de l Europe de

Plus en détail

Je venais de raccrocher par deux fois mon téléphone et je me tenais au milieu du couloir, face à la porte de la salle de bains, ma pensée errant à l

Je venais de raccrocher par deux fois mon téléphone et je me tenais au milieu du couloir, face à la porte de la salle de bains, ma pensée errant à l Je venais de raccrocher par deux fois mon téléphone et je me tenais au milieu du couloir, face à la porte de la salle de bains, ma pensée errant à l opposé vers celle, coulissante, de la penderie, dans

Plus en détail

Célébration de fin d année : Une Eglise qui prie et qui célèbre Une Ecole qui prie et qui célèbre

Célébration de fin d année : Une Eglise qui prie et qui célèbre Une Ecole qui prie et qui célèbre Célébration de fin d année : Une Eglise qui prie et qui célèbre Une Ecole qui prie et qui célèbre Dernier temps fort de notre année autour de : Une Eglise qui prie et qui célèbre.nous vous proposons de

Plus en détail

Perdre un ou plusieurs bébés lors d une grossesse multiple

Perdre un ou plusieurs bébés lors d une grossesse multiple Perdre un ou plusieurs bébés lors d une grossesse multiple L augmentation des traitements en clinique de fertilité et l âge plus avancé des femmes qui s engagent dans une grossesse contribuent à une plus

Plus en détail

DIMANCHE 16 DECEMBRE 14h

DIMANCHE 16 DECEMBRE 14h DIMANCHE 16 DECEMBRE 14h MAUBEUGE / TOURCOING Et «Bis répétita!» Quatre heures à peine après la belle victoire remportée par leurs «compères» les cadets 2 le matin même à Aulnoye, voilà que les cadets

Plus en détail

Le carnaval des oiseaux

Le carnaval des oiseaux Le carnaval des oiseaux Marie-Jane Pinettes et Jacques Laban Juillet 2001 1 Le carnaval des oiseaux A Camille, Margot et Théo 2 LE CARNAVAL DES OISEAUX Il y a longtemps, mais très, très longtemps, tous

Plus en détail

L e peu de clarté qui filtrait entre la cime

L e peu de clarté qui filtrait entre la cime Louis Lymburner 1 L envoûtement L e peu de clarté qui filtrait entre la cime des arbres n était pas pour encourager Will. Il continua cependant d avancer, un peu rassuré par le chant des oiseaux. Depuis

Plus en détail

1 an et demi plus tard

1 an et demi plus tard 1 an et demi plus tard Alors, les filles? Vous en pensez quoi? Je me tenais bien droite sur la petite estrade au milieu de la salle d essayage, simulant un bouquet entre mes mains et souriant de toutes

Plus en détail

mort Nous les femmes, nous ne craignons pas la mort, c est là qu arrive enfin le baiser du Prince Charmant.

mort Nous les femmes, nous ne craignons pas la mort, c est là qu arrive enfin le baiser du Prince Charmant. Luxe L amour se fiche du luxe. Quand on aime, on vit d amour et d eau fraîche. C est mon cas. Je n ai pas besoin qu il vienne me chercher avec une voiture décapotable au bureau, ni qu il m offre une bague

Plus en détail

Lili et le nouveau cirque

Lili et le nouveau cirque PROGRAMNR 51458/ra5 Lili et le nouveau cirque Programlängd : 14 30 Producent : Anna Trenning-Himmelsbach Sändningsdatum : 2006-02-14 - T'as déjà été au cirque? - Oui - Et c'était quoi le cirque? - Ben

Plus en détail

I / Le bilan technique. II / Le bilan personnel

I / Le bilan technique. II / Le bilan personnel I / Le bilan technique L animation des écrans qui était prévu d être programmé sous flash ou d être réalisé avec photoshop a finalement était faite sous after effect. Après avoir commencé à colorier le

Plus en détail

John : Ce qui compte, c est que tu existes toujours pour moi et que j existe toujours pour toi. Tu sais? Aujourd hui j ai pris mon diplôme de droit.

John : Ce qui compte, c est que tu existes toujours pour moi et que j existe toujours pour toi. Tu sais? Aujourd hui j ai pris mon diplôme de droit. Correspondance jusqu à la mort MARIA PHILIPPOU ========================= Mary : Mon cher John. J espère que tu vas bien. Je n ai pas reçu eu de tes nouvelles depuis un mois. Je m inquiète. Est-ce que tu

Plus en détail

Le journal de Miette Chapitre 1

Le journal de Miette Chapitre 1 Le journal de Miette Chapitre 1 Voilà, au départ ma vie était vraiment simple : je dormais sur les coussins du canapé, dans le panier de la salle de bain ou sur le lit de Louise. Ensuite je vais jusqu

Plus en détail

Le loup qui voyageait dans le temps

Le loup qui voyageait dans le temps Ce jour-là, Loup farfouillait dans son grenier. Il y trouvait toujours des choses extraordinaires. Comme ce vieux livre avec sa couverture dorée. Loup s empara du livre et lut le résumé : «Cher lecteur,

Plus en détail

«Amis pour la vie» Une comédie de la vie.

«Amis pour la vie» Une comédie de la vie. 1 «Amis pour la vie» Une comédie de la vie. Célia Sam Alexia Amandine Élisa Simon Maureen Distribution modulable Scène I Deux enfants chargés de grands sacs à dos traversent la salle en chantant. Célia,

Plus en détail

Yuliana Fransani. Une aventure à Paris. Publibook

Yuliana Fransani. Une aventure à Paris. Publibook Yuliana Fransani Une aventure à Paris Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com Ce texte publié par les Éditions Publibook est protégé par les lois

Plus en détail

Elève en terminale scientifique, 2012-2013, lycée Yousssouna Bamana. Impressions à la mi-septembre, Faculté de médecine, Angers

Elève en terminale scientifique, 2012-2013, lycée Yousssouna Bamana. Impressions à la mi-septembre, Faculté de médecine, Angers Elève en terminale scientifique, 2012-2013, lycée Yousssouna Bamana Impressions à la mi-septembre, Faculté de médecine, Angers Bachir-Ahmed AHMED Bonjour, je vais vous relater ce que moi j appel : «le

Plus en détail

LA MACHINE A TRICOTER (2)

LA MACHINE A TRICOTER (2) LA MACHINE A TRICOTER (2) TEXTE DEPOSE A LA SACD Son utilisation est soumise à l autorisation de l auteur via la SACD Pour plus de précisions et pour obtenir la suite de cet extrait: christian.moriat@orange.fr

Plus en détail

PREMIER ACTE PREMIER ACTE

PREMIER ACTE PREMIER ACTE PREMIER ACTE PREMIER ACTE Grobichon est seul en scène. Il compulse un registre et compte sur ses doigts. GROBICHON. Bon, alors 4 et 2 = 6 et 3 = 9 et 5 = 14. Je pose 4 et je retiens 1. Plus 3284228, ça

Plus en détail

DOCTEUR SÉMOI. de Patrick Mermaz

DOCTEUR SÉMOI. de Patrick Mermaz 1 Ce texte est offert gracieusement à la lecture. Avant toute exploitation publique, professionnelle ou amateur, vous devez obtenir l'autorisation de la SACD : www.sacd.fr de Patrick Mermaz Présentation

Plus en détail

BG Ingénieurs Conseil, Genève

BG Ingénieurs Conseil, Genève BG Ingénieurs Conseil, Genève Diego Salamon, employeur Sur mandat de l AI, Cadschool nous a demandé si nous serions prêts à accueillir un stagiaire pendant trois mois. Nous connaissions cet institut de

Plus en détail

WILLIAM C est un cadeau du mariage?

WILLIAM C est un cadeau du mariage? 1 VOITURE C est un cadeau du mariage? Oui. Je l avais repéré dans une animalerie. Je suis allé le voir plusieurs fois, je l ai mis sur la liste de mariage, et et voilà. William, tu pourrais me le garder

Plus en détail

Les membres de ma famille croient que je leur ai

Les membres de ma famille croient que je leur ai Introduction Les membres de ma famille croient que je leur ai fait honte et les ai déshonorés à bien des égards depuis que je suis passée du statut de petite fille à celui de femme, mais ils ne connaissent

Plus en détail

UN AN EN PROVENCE. ČECHOVÁ Veronika

UN AN EN PROVENCE. ČECHOVÁ Veronika UN AN EN PROVENCE ČECHOVÁ Veronika Depuis mon enfance, j ai eu un grand rêve. De partir en France et d apprendre la plus belle langue du monde. Grâce à ma professeur de français, Mme Drážďanská, qui m

Plus en détail

Exercices de langue. Consigne : Tu es en colonie de vacances et tu fais la connaissance d un français/une française. Complète le dialogue.

Exercices de langue. Consigne : Tu es en colonie de vacances et tu fais la connaissance d un français/une française. Complète le dialogue. Exercices de langue Compétence pragmatique à évaluer : se présenter (dire son nom et son âge, son origine, en quelle classe on va, quelles langues on parle) Tu es en colonie de vacances et tu fais la connaissance

Plus en détail

CORRIGÉ GUIDE DE FRANÇAIS IV

CORRIGÉ GUIDE DE FRANÇAIS IV CORRIGÉ GUIDE DE FRANÇAIS IV I.COMPRÉHESION ORALE A) Écoutez ce premier dialogue trois fois et répondez aux questions. Répondez V pour Vrais ou F pour Faux. 1. Ils sont arrivés pour le déjeuner. V F 2.

Plus en détail

RENCONTRES EFFRAYANTES

RENCONTRES EFFRAYANTES RENCONTRES EFFRAYANTES Vampire ou loup-garou? Un frisson me saisit soudain, non pas un frisson de froid, mais un étrange frisson d angoisse. Je hâtai le pas, inquiet d être seul dans ce bois, apeuré sans

Plus en détail

Programme "initiation au cinéma pour le primaire" ACTIVITÉ «L ACTEUR VIRTUEL : SPÉCIAL YVES SANSFAÇONS»

Programme initiation au cinéma pour le primaire ACTIVITÉ «L ACTEUR VIRTUEL : SPÉCIAL YVES SANSFAÇONS» Programme "initiation au cinéma pour le primaire" ACTIVITÉ «L ACTEUR VIRTUEL : SPÉCIAL» Situation #1 : en vacances Ah bien, si c est pas mon élève préféré! C est quoi ton nom déjà? ÉLÈVE (3 secondes) Est-ce

Plus en détail

Bascule, texte de Yuichi Kimura, illustrations de Koshiro Hata,

Bascule, texte de Yuichi Kimura, illustrations de Koshiro Hata, Bascule, texte de Yuichi Kimura, illustrations de Koshiro Hata, Traduction de Nicole Coulom, adaptation de Claire Lanaspre. Texte de 2003, Didier Jeunesse, Paris, 2005. Biographie de KIMURA YUICHI Yuichi

Plus en détail

La soupe de la discorde

La soupe de la discorde 1. Dans un grand immeuble de la ville, est connue pour les odeurs de sa cuisine. Chaque fois qu elle fait sa fameuse soupe aux choux, tous les voisins ferment les fenêtres pour ne pas être dérangés par

Plus en détail

La concordance des temps à l indicatif

La concordance des temps à l indicatif LA DES TEMPS À L INDICATIF LA CONCORDANCE POSTÉRIORITÉ DES TEMPS 1 La concordance des temps à l indicatif La concordance des temps à l indicatif La postériorité Comme nous l avons déjà vu, lorsque l événement

Plus en détail

Réunion : la Diagonale des Fous

Réunion : la Diagonale des Fous J ai besoin de courir. Depuis toujours. Mes parents disent que j ai su trotter avant de marcher. J ai maintenant 32 ans et je viens de réaliser un vieux rêve : terminer la Diagonale des Fous, une course

Plus en détail

Introduction. 1. Généralités

Introduction. 1. Généralités Introduction Suite au constat du nombre d accidents, presque 17 000 morts par an en 1970, les constructeurs ont eu pour norme de faire en sorte que les voitures soient plus sécurisées, en 2012, les morts

Plus en détail

Page 2/5. Vivre dans une résidence sociale, à Paris.

Page 2/5. Vivre dans une résidence sociale, à Paris. Page 1/5 Vivre dans une résidence sociale, à Paris. Je viens d une petite île en Italie de 9,2 kilomètres. Ma grand-mère y tient une épicerie. J ai 33 ans et ça fait 21 ans que ma mère fait des ménages

Plus en détail

PIÈCE RADIOPHONIQUE. Episode 2

PIÈCE RADIOPHONIQUE. Episode 2 1. PIÈCE RADIOPHONIQUE Episode 2 Rencontres mouvementées Après la visite du devin chez les parents de Lanthor, ce dernier retourne lamentablement au lit. Le lendemain, le devin revient le chercher, connaissant

Plus en détail

J ai aimé la course d école 2007. On est allé en bus au Valais au glacier du Trient. On a vu de l eau et on a pique-niqué. L après-midi, on a mangé

J ai aimé la course d école 2007. On est allé en bus au Valais au glacier du Trient. On a vu de l eau et on a pique-niqué. L après-midi, on a mangé On est parti en car pour faire la course d école. On est allé voir un glacier et on a marché 3h00 de temps. On a fait des pauses, heureusement! Nous avons trouvé un rocher plat au milieu de l eau et on

Plus en détail

Une nuit magique dans l hiver

Une nuit magique dans l hiver Patrick ALLEN Une nuit magique dans l hiver A magic night in Winter Conte pour le temps de Noël 2009 ne nuit magiqu dans l hive 1 Il était une fois, dans une lointaine province située au nord d un immense

Plus en détail

Enquête au collège : le meurtre de Gertrude. chapitre 1: La nouvelle

Enquête au collège : le meurtre de Gertrude. chapitre 1: La nouvelle Enquête au collège : le meurtre de Gertrude chapitre 1: La nouvelle Comme à son habitude Gertrude passait la serpillère. Or, le Mardi 17 Septembre personne ne l'avait vue! Toute l'école disait qu'elle

Plus en détail

1,2,3, consignes. Quatre types de consignes. Exprimer un texte par le mime. Sans retour au texte. Exprimer un texte par le dessin.

1,2,3, consignes. Quatre types de consignes. Exprimer un texte par le mime. Sans retour au texte. Exprimer un texte par le dessin. 1,2,3, consignes Instit90 (copyright) Objectifs! Mettre en œuvre des stratégies visant la compréhension de consignes ;! Gérer son activité : Anticiper et contrôler son ; Valider, invalider une proposition!

Plus en détail

ART THÉRAPIE : EVOLUTION

ART THÉRAPIE : EVOLUTION ART THÉRAPIE : EVOLUTION Dessin de ma fibromyalgie : une patiente anonyme et partenaire de l équipe de la douleur Explications : grâce au volontarisme de la patiente, Docteur Gérard TORLOTING Mon évolution

Plus en détail

Les langues d oiseaux moulus

Les langues d oiseaux moulus Les langues d oiseaux moulus «Le dire, c est déjà l infirmer» était la phrase préférée de l homme qui me servait de père. Elle résonnait en moi comme une sentence. Il me la répétait à chaque fois que je

Plus en détail

quoi que quoique LES EXERCICES DE FRANÇAIS DU CCDMD www.ccdmd.qc.ca

quoi que quoique LES EXERCICES DE FRANÇAIS DU CCDMD www.ccdmd.qc.ca GRAMMATICAUX DE MÊME CATÉGORIE QUOI HOMOPHONES QUE QUOIQUE 1 Homophones grammaticaux de même catégorie quoi que quoique quoi que : conjonction de subordination. Marqueur introduisant une subordonnée adjointe

Plus en détail

FRANÇOIS GAGOL. Je fume. parce que...

FRANÇOIS GAGOL. Je fume. parce que... FRANÇOIS GAGOL Je fume parce que... FRANÇOIS GAGOL Je fume parce que... François Gagol, 2003. 1. je traverse des moments de stress mais je traverse toujours des moments de stress 5 2. j ai tellement l

Plus en détail

Etranges disparitions

Etranges disparitions Etranges disparitions Nina était une lycéenne de quinze ans qui vivait dans un appartement à Paris avec sa mère et son chien Médor. Sa mère était avocate et elle rentrait très tard le soir. Nina était

Plus en détail

Episode 1 : Lecture découverte. Episode 1 : Lecture

Episode 1 : Lecture découverte. Episode 1 : Lecture Episode : Lecture découverte Episode : Lecture Il était une fois trois ours qui vivaient dans une petite maison au milieu de la forêt. Il y avait Tout Petit Ours, Ours Moyen et Très Grand Ours. Chaque

Plus en détail

Les débuts au Pérou...

Les débuts au Pérou... Les débuts au Pérou... Me voici enfin à Andahuaylas! Après environ 22 h d avion, 3 h { Lima et 23 h de bus je suis arrivé samedi 8 mai { 16 h { la casa de Munay Wasi. Dans l ensemble, le voyage s est très

Plus en détail

Handelsmittelschulen Bern Biel Thun. Aufnahmeprüfungen 2010. Datum: Montag, 22. März 2010. Lösungen. 13.30-14.30 (60 Minuten) Gesamtpunktzahl : / 87

Handelsmittelschulen Bern Biel Thun. Aufnahmeprüfungen 2010. Datum: Montag, 22. März 2010. Lösungen. 13.30-14.30 (60 Minuten) Gesamtpunktzahl : / 87 Handelsmittelschulen Bern Biel Thun Aufnahmeprüfungen 2010 Datum: Montag, 22. März 2010 Fach: Französisch Lösungen Zeit: 13.30-14.30 (60 Minuten) Gesamtpunktzahl : / 87 NOTE : 1 Lisez ce texte: Logicielle

Plus en détail

PRÉSCOLAIRE. ANDRÉE POULIN (devant la classe) : Je me présente, mais je pense que vous connaissez déjà mon nom, hein? Je m'appelle Andrée.

PRÉSCOLAIRE. ANDRÉE POULIN (devant la classe) : Je me présente, mais je pense que vous connaissez déjà mon nom, hein? Je m'appelle Andrée. PRÉSCOLAIRE Enfants qui chantent Une tête remplie d idées Qui me permet de rêver Qui me permet d inventer Imagine. ANDRÉE POULIN (devant la classe) : Je me présente, mais je pense que vous connaissez déjà

Plus en détail

LE CORPS PARLE DE L INTERIEUR

LE CORPS PARLE DE L INTERIEUR FOCUSING: LE CORPS PARLE DE L INTERIEUR Intervention d Eugène Gendlin à la 18eme conférence annuelle Internationale sur les traumatismes. Boston MA June 20-23 2007 Traduit par Brigitte Domas Bonjour, je

Plus en détail

L histoire dont vous êtes le héros

L histoire dont vous êtes le héros L histoire dont vous êtes le héros Ce jeu peut être fait en intérieur ou en extérieur par des enfants sachant impérativement lire. Principe du jeu : A la manière des livres «L histoire dont vous êtes le

Plus en détail