Introduction à l'informatique

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Introduction à l'informatique"

Transcription

1 Introduction à l'informatique Généralités Rappels M. Deloizy Informatique - Généralités 1 Notion d'algorithme M. Deloizy Informatique - Généralités 2 1

2 Algorithme Ensemble de règles opératoires propres à un calcul Calcul, enchaînement des actions nécessaires à l'accomplissement d'une tâche Petit Robert : Méthode proposée pour le traitement d'un problème par un automate Humain ou machine Traitement systématique M. Deloizy Informatique - Généralités 3 Exemple d'algorithme Recette de cuisine : Nom de la recette Ingrédients Réalisation Gâteau au yaourt M. Deloizy Informatique - Généralités 4 2

3 Définition d'un algorithme But recherché (que doit faire l'algorithme?) un gâteau au yaourt pour 6 personnes Outils disponibles Opérateurs, données, règles associées Yaourts, œufs, sucre, huile, sel, levure, moule, four Enchaînement des actions Ordre de traitement Description de la séquence d'actions nécessaires à la réalisation de la recette M. Deloizy Informatique - Généralités 5 Algorithme universel Non lié à un langage de programmation Non lié à une machine Mais Peut être plus ou moins adapté à un type d'automate M. Deloizy Informatique - Généralités 6 3

4 Exemple : Multiplication Classique : 34 x Nécessite la connaissance des tables de multiplication M. Deloizy Informatique - Généralités 7 pair Multiplication à la Russe Uniquement des multiplications par 2, des divisions par 2 et des additions adapté au calcul par des circuits logiques M. Deloizy Informatique - Généralités 8 4

5 Algorithmes multiples Pour résoudre une application, il existe souvent plusieurs algorithmes. Le choix sera fait selon : La rapidité d'exécution La facilité de mise en œuvre par l'automate Le type de données à traiter M. Deloizy Informatique - Généralités 9 Support matériel Architecture d'un ordinateur M. Deloizy Informatique - Généralités 10 5

6 Architecture d'un ordinateur 3 éléments : Le processeur La mémoire Les périphériques M. Deloizy Informatique - Généralités 11 Le processeur Le cœur du système Rôle : Traiter des informations binaires Lire des informations depuis la mémoire Écrire des informations dans la mémoire Réaliser des opérations élémentaires sur infos. Traitement des informations selon un "programme" lu de manière séquentielle au rythme d'une horloge M. Deloizy Informatique - Généralités 12 6

7 La mémoire Stockage Des informations Des programmes ROM Données permanentes RAM Données temporaires Utilisée par le processeur pour le traitement des données et des programmes M. Deloizy Informatique - Généralités 13 La mémoire de masse Stockage de grande capacité Bandes magnétiques, disques, CD, DVD Mémoire non volatile Réinscriptible Pas d'accès direct par le processeur mémoire "lente" (quelques ms) RAM : quelques ns M. Deloizy Informatique - Généralités 14 7

8 Les Périphériques Organes de communication Disposés entre le processeur et le monde extérieur Permettent les échanges avec : L'utilisateur Une autre machine Exemples : Écran, clavier, ports série ou parallèle, USB, réseaux, modem M. Deloizy Informatique - Généralités 15 Le système d'exploitation Permet le dialogue entre l'utilisateur et la machine Gestion des ressources de l'ordinateur Scrutation permanente des sollicitations de l'environnement Contient un interpréteur de commandes Exemples : MS-DOS Windows Unix, M. Deloizy Informatique - Généralités 16 8

9 Les outils de développement L'éditeur de texte L'assembleur Le compilateur L'éditeur de liens Le débuggeur L'interpréteur M. Deloizy Informatique - Généralités 17 L'éditeur de textes Programme permettant la saisie du texte contenant le programme source Éditeur pleine page Enregistrement et récupération de fichier en mémoire de masse Modification aisée du texte Outils divers : Copier-coller Recherche, remplacement Aide à la lisibilité (indentation, coloration, ) M. Deloizy Informatique - Généralités 18 9

10 Le code machine Programme "lu" par le processeur : binaire code machine Exemple : B charger A par cont. 3000H 8B 05 ajouter 05H à A F ranger le résultat en 3001H Programmation longue et fastidieuse Très peu lisible, risque d'erreurs élevé M. Deloizy Informatique - Généralités 19 L'assembleur Écriture du code machine en texte clair utilisation de mnémoniques Exemple : LDAA $3000 ADDA #$05 STAA $3001 charger A par cont. 3000H ajouter 05H à A ranger le résultat en 3001H Saisie du texte par un éditeur de textes Texte traduit en code machine par un programme : l'assembleur Amélioration de la lisibilité M. Deloizy Informatique - Généralités 20 10

11 Problèmes liés à l'assembleur Langage du processeur Très différent du langage naturel Pas de gestion évoluée des données Pas de système de protection Propre à chaque processeur Maintenance difficile Portabilité nulle Mais : grande efficacité (pour un bon programmeur) M. Deloizy Informatique - Généralités 21 But : Le compilateur S'affranchir du type de processeur S'affranchir de l'environnement matériel et logiciel Écriture des programmes en langage naturel langage évolué Compilateur : Traduit le texte (source) en code machine M. Deloizy Informatique - Généralités 22 11

12 Utilisation d'un compilateur Bonne lisibilité des programmes Bonne portabilité Gestion de données complexes Gestion de la mémoire du système Gestion standard des périphériques Rapidité d'écriture des programmes Maintenance aisée En + : Optimisation des programmes Systèmes de protection, garde-fous M. Deloizy Informatique - Généralités 23 Défaut des compilateurs Langage évolué très différent du langage machine traduction parfois difficile surcode parfois excessif Exécutable volumineux, lent Vrai avec processeurs anciens ou peu performants M. Deloizy Informatique - Généralités 24 12

13 L'éditeur de liens Création d'un programme : Écriture d'un programme source (texte) Compilation Programme objet (binaire, code machine incomplet) Bibliothèques personnelles Éditeur de liens Bibliothèques du langage Programme exécutable (binaire autonome) M. Deloizy Informatique - Généralités 25 Utilisation de l'éditeur de liens Bibliothèques personnelles extension du langage à sa convenance Portions de programmes réutilisables Dépannage ou amélioration d'une bibliothèque dépannage ou amélioration de tous les programmes qui en dépendent M. Deloizy Informatique - Généralités 26 13

14 Le débuggeur Outil permettant le dépannage des programmes (exécutables) Consultation des données Exécution instruction par instruction Points d'arrêt Souvent intégré dans IDE (Integrated Development Environment) ou EDE (Embedded Development Environment) Éditeur + Compilateur + Éditeur de liens + Débugger M. Deloizy Informatique - Généralités 27 L'interpréteur Exécute le programme pendant la lecture du code source Très lent (chaque instruction est interprétée puis exécutée à chaque utilisation) Présence de la totalité des bibliothèques du langage indispensable Le programme n'est pas autonome (exécuté sous le contrôle de l'interpréteur) Pas d'éditeur de liens Pas d'optimisation de code M. Deloizy Informatique - Généralités 28 14

15 Données utilisées en informatique M. Deloizy Informatique - Généralités 29 Représentation des données Types des données Choisi en fonction de l'utilisation Exemples : Comptage d'un nombre d'étudiants Calcul du sinus d'un angle Écriture d'un texte Données codées en binaire Pour le traitement par le processeur Définition d'un mode de rangement en mémoire pour chaque type de donnée Limitations liées au codage utilisé M. Deloizy Informatique - Généralités 30 15

16 Signé :, -2, -1, 0, 1, 2, Non signé 0, 1, 2, Le type entier Traitement de données entières Adapté aux énumérations M. Deloizy Informatique - Généralités 31 Valeurs limites Codage Signé Non signé 8 bits min max min max H 7F H 0 H FF H 16 bits bits Rem. : En représentation signée, le signe du nombre est donné par le bit de poids le plus fort (1 pour négatif) M. Deloizy Informatique - Généralités 32 16

17 Opérations possibles Arithmétiques Addition (+) Soustraction (-) Multiplication(*) Division entière (/) Modulo (%) Reste de la division entière M. Deloizy Informatique - Généralités 33 Opérations possibles Logiques (bit à bit) ET logique (&) OU logique ( ) OU exclusif (^) Complément à 1 (~) Comparaisons ==, <, >, <=, >=,!= M. Deloizy Informatique - Généralités 34 17

18 Notation nnn 12, -5, +3, 0 M. Deloizy Informatique - Généralités 35 Intérêt des entiers : Utilisation Valeurs exactes, pas d'imprécision Adaptés au comptage, dénombrement Inconvénient : Dynamique limitée Pas de très grand nombre Pas de très petit nombre Inadaptés au calcul scientifique M. Deloizy Informatique - Généralités 36 18

19 Le type booléen Résultat d'une expression logique 2 valeurs possibles : Vrai ou Faux Opérateurs : ET, OU, NON : résultat booléen Ex. : Vrai OU Faux Vrai Vrai ET Vrai Vrai NON Vrai Faux Codage : 1 bit suffit M. Deloizy Informatique - Généralités 37 Le type à virgule flottante Nombres réels (positifs et négatifs) Notation mantisse exposant Permettent une grande dynamique : Très petites valeurs (Ex. : ) Très grandes valeurs (Ex. : ) Problème d'imprécision : Ex. : entre 2.0 et 2.1 infinité de valeurs codage machine nombre de valeurs fini Présence d'arrondis M. Deloizy Informatique - Généralités 38 19

20 Codage Exemple de codage sur 32 bits (IEEE) Mantisse sur 24 bits Exposant sur 8 bits m. 2 e S : signe (1 : négatif, 0 : positif) m : mantisse (1 m < 2) m = 1.xxxxx e : exposant (-128 e 127) f : partie fractionnaire de la mantisse e' : e+127 (1 e' 254) e' f S b 31 b 30 b 23 b 22 b 0 M. Deloizy Informatique - Généralités 39 Valeurs limites e' f S b 31 b 30 b 23 b 22 b 0 Valeur la plus petite positive : S = 0 e' = 1 e = -126 f = 0 m = 1.0 V min = Valeur la plus grande positive : S = 0 e' = 254 e = 127 f = m = = V max = ( ) M. Deloizy Informatique - Généralités 40 20

21 Résolution Valeur suivante de 1.0 : = chiffres significatifs M. Deloizy Informatique - Généralités 41 Valeurs particulières m. 2 e avec m>1 ne permet pas de coder 0.0 Si e' = 0 codage de 0.0 Si e' = 255 codage de NAN M. Deloizy Informatique - Généralités 42 21

22 Autres codages Sur 64 bits (8 octets) : Mantisse sur 52 bits Exposant sur 11 bits Signe sur 1 bit 15 chiffres significatifs Valeurs limites Sur 80 bits 18 chiffres significatifs, M. Deloizy Informatique - Généralités 43 Opérations possibles Arithmétiques Addition (+) Soustraction (-) Multiplication(*) Division (/) Comparaisons ==, <, >, <=, >=,!= M. Deloizy Informatique - Généralités 44 22

23 Notation Forme générale : dd.dde xx dd.dd 10 xx nnn.nnn 2.0, , +4.5, 0.0.nnn ou nnn. 1., -.2, 0. nne nn ou nne nn 1E3, 5.22e-23, +3.2E-2 M. Deloizy Informatique - Généralités 45 Le type caractère Caractères codés pour représentation en machine 7 bits suffisent (128 caractères) Exemple de code : ASCII American Standard Code for Information Interchange Défini par ANSI (American National Standard Institute) M. Deloizy Informatique - Généralités 46 23

24 Codage ASCII Contient : Lettres minuscules et majuscules (ordre alphabétique) : 2x26 caractères Chiffres (ordre croissant de 0 à 9) Ponctuations, caractères typographiques, Caractères de contrôle (codes 0 à 31) Exemples : 'A' = 65, 'B' = 66, 'Z' = 90, 'a' = 97, '0' = 48 CR = 13, LF = 10, TAB = 9, FF = 12, BEL = 7 M. Deloizy Informatique - Généralités 47 Autres codages EBCDIC (IBM) ANSI (jeux de caractères internationaux) ASCII étendu Souvent sur 1 octet Rem. : le langage informatique prend en charge le codage (pas nécessaire de le connaître) M. Deloizy Informatique - Généralités 48 24

25 Notation et opérations possibles Notation : 'X', '0', '2' '\r', '\n', '\t' '\\', '\'' (caractère d'échappement : \ ) Opérations possibles : Additions, soustraction avec des entiers Ex. : 'A' + 1 'B' Comparaisons Ex. : 'A' < 'E' M. Deloizy Informatique - Généralités 49 Chaînes de caractères Ensemble ordonné de caractères représentant un mot, une phrase. Particularité : Nombre de caractères variable Taille très variable M. Deloizy Informatique - Généralités 50 25

26 Codage Codages possibles : <Nombre d'octets>, <oct1>, <oct2>,, <octn> limitation du nombre de caractères Exemple : "TOTO" : 04, 54, 4F, 54, 4F problème si plus de 255 caractères <oct1>, <oct2>,, <octn>, <délimiteur> le délimiteur ne doit pas faire parti du texte. Exemple : "TOTO" : 54, 4F, 54, 4F, 00 M. Deloizy Informatique - Généralités 51 Notation et opérations possibles Notation : "Bonjour" ne fait pas apparaître le codage Opérations possibles : Concaténation ("Bon" + "jour" "Bonjour") Accès à un caractère Taille de la chaîne ("Bonjour" 7) Comparaisons ("Alfred" < "Arthur") M. Deloizy Informatique - Généralités 52 26

27 Le type adresse Données et programmes rangés en mémoire Chaque donnée, chaque instruction a une adresse propre Le processeur accède aux données et aux instructions grâce à leur adresse adresse C32C H C32D H C32E H C32F H C330 H Contenu mémoire 2A H F0 H 12 H 45 H C5 H Variable toto c1 c2 x M. Deloizy Informatique - Généralités 53 Indirection Une donnée peut contenir une adresse pointe sur une autre donnée Ex. : ptr pointe sur c2 Pointeur On peut modifier c2 de manière indirecte en agissant sur ptr Indirection adresse C32C H C32D H C32E H C32F H C330 H Contenu mémoire C3 H 2F H 12 H 45 H C5 H Variable ptr c1 c2 x Remarque : On peut avoir des indirections multiples M. Deloizy Informatique - Généralités 54 27

28 Les tableaux Données rangées de manière contiguë en mémoire Données indicées (vecteurs) Tout type de donnée peut être organisé en tableau Exemple : t 0 t 1 t 2 t n Caractéristiques d'un tableau : Adresse du 1er élément Nombre d'éléments Type des données contenues M. Deloizy Informatique - Généralités 55 Constantes Données non modifiables Utilisées dans des expressions Exemple : P = 2.0 * PI * Rayon Constantes M. Deloizy Informatique - Généralités 56 28

29 Constantes explicites Valeur écrite explicitement L'écriture indique le type de la constante : 2, -3 : entiers 1.0, 2E4 : virgules flottantes 'z', '2' : caractères "TOTO" : chaîne de caractères M. Deloizy Informatique - Généralités 57 Constantes prédéfinies Utilisées par l'intermédiaire d'un nom de symbole Utilisation identique à constante explicite Avantages : Permet une meilleure lisibilité Facilite la maintenance Évite des écritures & modifications multiples réduit le risque d'erreurs Exemple : constante TVA = Pull_ttc = Pull_ht*(1+TVA) Chemise_ttc = Chemise_ht*(1+TVA) M. Deloizy Informatique - Généralités 58 29

30 Écriture d'un programme Principes de base M. Deloizy Informatique - Généralités 59 Constitution d'un programme Ensemble de fonctions ou procédures Une fonction particulière : démarrage du programme, point d'entrée M. Deloizy Informatique - Généralités 60 30

31 Fonctions Composées d'instructions Exécutées séquentiellement Instructions : Expressions, ex. : y=a+b, y=sin(a) Contrôle de déroulement, ex. : si y<0 alors Utilisation de données : variables ou constantes M. Deloizy Informatique - Généralités 61 Exemple de programme #include <stdio.h> int carre(int x) { int c; c = x*x; return c; } int main() { int v, r; printf("entrer un nombre : "); scanf("%d",&v); r = carre(v); printf("le carré de %d est %d\n",v,r); return 0; } M. Deloizy Informatique - Généralités 62 31

32 Noms des données Règles s'appliquent aux : Variables, constantes Noms de fonction et procédures Débutent par une lettre ou '_' Sont composés de lettres, chiffres et '_' Les lettres ne sont pas accentuées Minuscules et majuscules autorisés, distincts ou non Exemples : Titi, x, t12, _10, _A_, titi M. Deloizy Informatique - Généralités 63 Déclarations Donner un nom aux données utilisées Indiquer le type Indiquer la classe d'allocation Exemple : int a, b, toto; double v, res; char t[10]; static int z; M. Deloizy Informatique - Généralités 64 32

33 Classe d'allocation Façon dont la donnée est créée par le compilateur : Allocation statique : Donnée créée au chargement du programme Emplacement fixe pendant durée d'exécution Valeur laissée précédemment retrouvée à chaque accès Allocation dynamique : Donnée créée lors de la déclaration Valeur initiale aléatoire Donnée détruite en fin d'utilisation M. Deloizy Informatique - Généralités 65 Portée des données Données connues par la totalité du programme ou par une portion seulement : Donnée globale Toutes les fonctions du programme peuvent y accéder Donnée locale Définie pour une portion de programme (par exemple une fonction) Inconnue hors de cette portion M. Deloizy Informatique - Généralités 66 33

34 Règles de portée Deux variables ne peuvent pas avoir le même nom dans la même zone de portée Si une donnée locale porte le même nom qu'une donnée globale, la donnée globale devient inaccessible masquage de la donnée globale M. Deloizy Informatique - Généralités 67 Structures conditionnelles Contrôle du déroulement du programme M. Deloizy Informatique - Généralités 68 34

35 Structure conditionnelle simple Si <expression : booléen> alors finsi if (x<4) { y = 0; z = 2; } x = x+z; Exécuté si x < 4 M. Deloizy Informatique - Généralités 69 Structure conditionnelle alternative Si <expression : booleen> alors sinon finsi if (x<4) { z = 2; Exécuté si x < 4 } else { z = 3; Exécuté si x 4 } x = x+z; M. Deloizy Informatique - Généralités 70 35

36 Structure itérative Tant que Tant que <condition : booléen> faire FinTantQue i = 0; while (i<10) { printf("%d : %d\n", i, t[i]); i = i+1; } printf("%d valeurs.\n",i); Exécuté si i < 10 et re-exécuté tant que i < 10 Valeur de i : 10 M. Deloizy Informatique - Généralités 71 Structure itérative Faire tant que Faire tant que <condition : booléen> do { printf("entrer un nombre : "); scanf("%d",&v); } while (v < 0); printf("valeur : %d\n",v); Exécuté au moins une fois et Re-exécuté tant que v < 0 M. Deloizy Informatique - Généralités 72 36

37 Structure itérative Pour Pour <valeur initiale> jusqu'à <valeur finale> faire FinPour Facilité d'écriture Peut être remplacé par Tant que for(i=0; i<10; i++) { printf("valeur %d : ",i+1); scanf("%d",&t[i]); } M. Deloizy Informatique - Généralités 73 Branchement Aller à Détourner brutalement le déroulement du programme À éviter Manque de lisibilité Pas nécessaire if (x<0) { printf("erreur.\n"); goto fin; } fin: exit(1); M. Deloizy Informatique - Généralités 74 37

38 Instructions M. Deloizy Informatique - Généralités 75 Affectations Transfert de la valeur d'une expression dans une variable Exemple : x = 3+b; transfère (3+b) dans la variable x Variable Expression compatible M. Deloizy Informatique - Généralités 76 38

39 Affectations autorisées Entier Entier Virgule flottante Caractère Virgule flottante Virgule flottante Entier Caractère Caractère Entier Booléen Booléen Adresse Adresse M. Deloizy Informatique - Généralités 77 Expressions Arithmétiques ou logiques Utilisation d'opérateurs : Lecture de gauche à droite Prise en compte des priorités Ex. : y = 2*a + 3*b y = (2*a) + (3*b) Utilisation de ( ) pour forcer la priorité Priorités classiques : * et / ont la même priorité - et + ont la même priorité * et / sont prioritaires sur + et Les opérateurs logiques utilisent l'algèbre de Boole M. Deloizy Informatique - Généralités 78 39

40 Exemple : y a / 2/ x 3* b / 2 Priorités Quand appel de fonction : y Arguments évalués avant l'appel Fonction variable calculée Ex. : y = 2 * sin(x) y = sin(a + acos(b)*2) a 3 b 2 x 2 M. Deloizy Informatique - Généralités 79 Opérateurs logiques Utilisés dans les structures conditionnelles Utilisent l'algèbre de Boole ==,!=, <, >, <=, >=, &&,,! Exemple : if(!( (x<'a') (x>'z') ) ) A B A B A B if( (x>='a') && (x<='z') ) M. Deloizy Informatique - Généralités 80 40

41 Fonctions M. Deloizy Informatique - Généralités 81 Utilité des fonctions Décomposer un problème complexe en sous problèmes plus simples Analyse descendante Éviter la répétition de lignes de programmes Améliorer la lisibilité Faciliter la maintenance (constitution de bibliothèques) Renvoie une valeur dépendant de paramètres transmis Fonction qui ne renvoie rien : Procédure, sous-programme M. Deloizy Informatique - Généralités 82 41

42 À définir : Définition d'une fonction Nom de la fonction Type de la valeur renvoyée Type des paramètres transmis Exemples : Utilisation : double sin(double x) y = sin(3.0); void clrscr(void) clrscr( ); double pow(double y, double x) y = pow(2.0, 0.5)/2.0; M. Deloizy Informatique - Généralités 83 Fonctions et paramètres Lors de l'appel d'une fonction, les paramètres : Sont tout d'abord évalués Sont transmis dans l'ordre de leur écriture le type doit être compatible Exemple : void fct(int a, double x) { } a, x : variables locales à fct fct(3,2.0*sin(1.0)); M. Deloizy Informatique - Généralités 84 42

43 Transmission par valeur La valeur du paramètre est recopiée Valeur initiale du paramètre (variable locale de la fonction) int somme(int a, int b) { int s; s = a+b; (15) return s; } X = somme(2, 5*3); M. Deloizy Informatique - Généralités 85 Inconvénients de la transmission par valeur Paramètre encombrant (ex. : tableau) Une fonction ne renvoie qu'une valeur M. Deloizy Informatique - Généralités 86 43

44 Transmission par référence On transmet l'adresse du paramètre plutôt que sa valeur utilisation d'un pointeur (type adresse) M. Deloizy Informatique - Généralités 87 Pointeurs int v; int *p; p = &v; v est un entier p est l'adresse d'un entier (*p : entier) p prend comme valeur l'adresse de v Pour accéder à v, on utilise la notation *p signifie : l'entier pointé par p (ici : v) Pour charger 5 dans v, on peut donc écrire : v = 5 *p = 5 *(&v) = 5 M. Deloizy Informatique - Généralités 88 44

45 Pointeurs et fonctions int ProdQuot(int a, int b, int *p, int *q) { *p = a * b; if (b == 0) return 0; *q = a / b; return 1; } int main( ) { int u, v, x; x = 3; if (ProdQuot(x,2,&u,&v) == 0) { printf("%d x 2 = %d\n", x, u); } else { printf("%d x 2 = %d et %d / 2 = %d\n",x,u,x,v); } return 0; } M. Deloizy Informatique - Généralités 89 Fonctions réentrantes Fonction exécutée plusieurs fois simultanément appelée de nouveau pendant son exécution Systèmes multi-tâches Interruptions Contrainte : Pas de donnée statique Utilisation de données dynamiques Nouvelles données à chaque déclaration Données propres à chaque appel de fonction M. Deloizy Informatique - Généralités 90 45

46 Fonctions récursives Fonction qui se rappelle elle-même L'appel peut être direct ou non Particularités : Fonctions réentrantes Un point de sortie doit être prévu Intérêt : Écriture condensée et rapide de programmes Inconvénients : Peu efficace à l'exécution Gourmand en ressources M. Deloizy Informatique - Généralités 91 Langage C M. Deloizy Informatique - Généralités 92 46

Tableaux (introduction) et types de base

Tableaux (introduction) et types de base Tableaux (introduction) et types de base A. Motivation..................................................... 4 B. Les tableaux.................................................... 5 C. Construction des tableaux.......................................

Plus en détail

Programmation C. Apprendre à développer des programmes simples dans le langage C

Programmation C. Apprendre à développer des programmes simples dans le langage C Programmation C Apprendre à développer des programmes simples dans le langage C Notes de cours sont disponibles sur http://astro.u-strasbg.fr/scyon/stusm (attention les majuscules sont importantes) Modalités

Plus en détail

INITIATION AU LANGAGE C SUR PIC DE MICROSHIP

INITIATION AU LANGAGE C SUR PIC DE MICROSHIP COURS PROGRAMMATION INITIATION AU LANGAGE C SUR MICROCONTROLEUR PIC page 1 / 7 INITIATION AU LANGAGE C SUR PIC DE MICROSHIP I. Historique du langage C 1972 : naissance du C dans les laboratoires BELL par

Plus en détail

1. Eléments de base du langage C

1. Eléments de base du langage C 1 1. Eléments de base du langage C Généralités Programme et sous-programme Fonction C Structure d un programme C Vocabulaire de base et syntaxe Exemples 2 Généralités Crée en 1972 par D. Ritchie pour écrire

Plus en détail

Cours 1 : Introduction Ordinateurs - Langages de haut niveau - Application

Cours 1 : Introduction Ordinateurs - Langages de haut niveau - Application Université de Provence Licence Math-Info Première Année V. Phan Luong Algorithmique et Programmation en Python Cours 1 : Introduction Ordinateurs - Langages de haut niveau - Application 1 Ordinateur Un

Plus en détail

DE L ALGORITHME AU PROGRAMME INTRO AU LANGAGE C 51

DE L ALGORITHME AU PROGRAMME INTRO AU LANGAGE C 51 DE L ALGORITHME AU PROGRAMME INTRO AU LANGAGE C 51 PLAN DU COURS Introduction au langage C Notions de compilation Variables, types, constantes, tableaux, opérateurs Entrées sorties de base Structures de

Plus en détail

UEO11 COURS/TD 1. nombres entiers et réels codés en mémoire centrale. Caractères alphabétiques et caractères spéciaux.

UEO11 COURS/TD 1. nombres entiers et réels codés en mémoire centrale. Caractères alphabétiques et caractères spéciaux. UEO11 COURS/TD 1 Contenu du semestre Cours et TDs sont intégrés L objectif de ce cours équivalent a 6h de cours, 10h de TD et 8h de TP est le suivant : - initiation à l algorithmique - notions de bases

Plus en détail

Licence ST Université Claude Bernard Lyon I LIF1 : Algorithmique et Programmation C Bases du langage C 1 Conclusion de la dernière fois Introduction de l algorithmique générale pour permettre de traiter

Plus en détail

S. Laporte C# mode console DAIGL TS1

S. Laporte C# mode console DAIGL TS1 Bases du langage C# I. C# en mode console (mode texte) Avantages par rapport au mode graphique (Application Windows): - C'est un mode plus proche de l'approche algorithmique (pas de notions de composants,

Plus en détail

QUELQUES CONCEPTS INTRODUCTIFS

QUELQUES CONCEPTS INTRODUCTIFS ESIEE Unité d'informatique IN101 Albin Morelle (et Denis Bureau) QUELQUES CONCEPTS INTRODUCTIFS 1- ARCHITECTURE ET FONCTIONNEMENT D UN ORDINATEUR Processeur Mémoire centrale Clavier Unité d échange BUS

Plus en détail

UE Programmation Impérative Licence 2ème Année 2014 2015

UE Programmation Impérative Licence 2ème Année 2014 2015 UE Programmation Impérative Licence 2 ème Année 2014 2015 Informations pratiques Équipe Pédagogique Florence Cloppet Neilze Dorta Nicolas Loménie prenom.nom@mi.parisdescartes.fr 2 Programmation Impérative

Plus en détail

Cours d Analyse, Algorithmique Elements de programmation

Cours d Analyse, Algorithmique Elements de programmation 1 de 33 Cours d Analyse, Algorithmique Elements de programmation Florent Hivert Mél : Florent.Hivert@lri.fr Adresse universelle : http://www.lri.fr/ hivert 2 de 33 Données et instructions Un programme

Plus en détail

Algorithme Algorigramme page 1/10 Algorithmique Algorigramme

Algorithme Algorigramme page 1/10 Algorithmique Algorigramme Algorithme Algorigramme page 1/10 Algorithmique Algorigramme Centre d'interêt : Analyser les constituants d'un système réel d'un point de vue structurel et comportemental Objectifs A la fin de la séquence,

Plus en détail

Cours 6 : Principes de la représentation des nombres en

Cours 6 : Principes de la représentation des nombres en Cours 6 : Principes de la représentation des nombres en mémoire 2013/2014 Introduction Représentation des données en mémoire naturels signés Nous décrivons les principes de la représentation des nombres

Plus en détail

UEO11 Cours/TDn 2 Algorithmique : bases - 2007-2008. 3- Algorithmique...1 3.1 Définition : algorithmique...1. Critère algorithmique élémentaire

UEO11 Cours/TDn 2 Algorithmique : bases - 2007-2008. 3- Algorithmique...1 3.1 Définition : algorithmique...1. Critère algorithmique élémentaire UEO11 Cours/TDn 2 Algorithmique : bases - 2007-2008 Table des matières 3- Algorithmique...1 3.1 Définition : algorithmique...1 Critère algorithmique élémentaire...1 3.2 De l algorithme au programme...2

Plus en détail

Cours architectures des ordinateurs

Cours architectures des ordinateurs Université KASDI MERBAH Ouargla Faculté des Nouvelles Technologies de l Information et de la Communication Département d Informatique et Technologie de l information Cours architectures des ordinateurs

Plus en détail

1. Les fondements de l informatique 13

1. Les fondements de l informatique 13 Introduction à l'algorithmique 1. Les fondements de l informatique 13 1.1 Architecture de Von Neumann 13 1.2 La machine de Turing 17 1.3 Représentation interne des instructions et des données 19 1.3.1

Plus en détail

Cours Informatique 1. Monsieur SADOUNI Salheddine

Cours Informatique 1. Monsieur SADOUNI Salheddine Cours Informatique 1 Chapitre 2 les Systèmes Informatique Monsieur SADOUNI Salheddine Un Système Informatique lesystème Informatique est composé de deux parties : -le Matériel : constitué de l unité centrale

Plus en détail

LE BINAIRE ET LE CODAGE DES INFORMATIONS

LE BINAIRE ET LE CODAGE DES INFORMATIONS LE BINAIRE ET LE CODAGE DES INFORMATIONS Objectifs : Connaître le système binaire, le bit et l'octet. Comprendre le codage des informations en informatique I LE SYSTEME BINAIRE ) Le binaire L informatique

Plus en détail

Introduction à l informatique, à Python, et représentation des nombres en machine

Introduction à l informatique, à Python, et représentation des nombres en machine Introduction à l informatique, à Python, et représentation des nombres en machine Table des matières Qu est-ce-que l informatique? Qu est-ce-qu un ordinateur? 2 Principaux composants...............................................

Plus en détail

Algorithmique et programmation. Cours d'algorithmique illustré par des exemples pour le picbasic

Algorithmique et programmation. Cours d'algorithmique illustré par des exemples pour le picbasic Algorithmique et programmation Cours d'algorithmique illustré par des exemples pour le picbasic Même s'il est possible d'écrire un programme petit à petit par touches successives, le résultat est souvent

Plus en détail

Langage C notes de cours

Langage C notes de cours Langage C notes de cours K. El Omari IUT GTE, UPPA 1 Présentation générale 1.1 Introduction La programmation par le langage C (ainsi que par d autres langages dit compilés) est basée sur : 1. la rédaction

Plus en détail

Bases de programmation. Cours 5. Structurer les données

Bases de programmation. Cours 5. Structurer les données Bases de programmation. Cours 5. Structurer les données Pierre Boudes 1 er décembre 2014 This work is licensed under the Creative Commons Attribution-NonCommercial-ShareAlike 3.0 License. Types char et

Plus en détail

Machines composées de (depuis 1940 env.) : http://cui.unige.ch/isi/cours/std/

Machines composées de (depuis 1940 env.) : http://cui.unige.ch/isi/cours/std/ données pr ogramme 11111101 11001101 01000101 b us disque ma gnétique processeur écran Structures de données et algorithmes Ordinateurs Gilles Falquet, printemps-été 2002 Machines composées de (depuis

Plus en détail

Cours d introduction à l informatique. Partie 2 : Comment écrire un algorithme? Qu est-ce qu une variable? Expressions et instructions

Cours d introduction à l informatique. Partie 2 : Comment écrire un algorithme? Qu est-ce qu une variable? Expressions et instructions Cours d introduction à l informatique Partie 2 : Comment écrire un algorithme? Qu est-ce qu une variable? Expressions et instructions Qu est-ce qu un Une recette de cuisine algorithme? Protocole expérimental

Plus en détail

LE LANGAGE C ADAPTÉ AU MICROCONTRÔLEURS

LE LANGAGE C ADAPTÉ AU MICROCONTRÔLEURS LE LANGAGE C ADAPTÉ AU MICROCONTRÔLEURS 1. PRÉSENTATION. Le langage C a fait son apparition en 1972 pour le développement du système d exploitation Unix. Il est devenu un standard de la norme ANSI en 1983.

Plus en détail

IN 102 - Cours 1. 1 Informatique, calculateurs. 2 Un premier programme en C

IN 102 - Cours 1. 1 Informatique, calculateurs. 2 Un premier programme en C IN 102 - Cours 1 Qu on le veuille ou non, les systèmes informatisés sont désormais omniprésents. Même si ne vous destinez pas à l informatique, vous avez de très grandes chances d y être confrontés en

Plus en détail

Algorithmique Partie 1

Algorithmique Partie 1 Algorithmique Partie 1 IUT Informatique de Lens, 1ère Année Université d Artois Frédéric Koriche koriche@cril.fr 2011 - Semestre 1 Modalités Sommaire 1 Modalités 2 Programmation 3 Données 4 Opérateurs

Plus en détail

Eléments de syntaxe du langage Java

Eléments de syntaxe du langage Java c jan. 2014, v3.0 Java Eléments de syntaxe du langage Java Sébastien Jean Le but de ce document est de présenter es éléments de syntaxe du langage Java : les types primitifs, les opérateurs arithmétiques

Plus en détail

1/24. I passer d un problème exprimé en français à la réalisation d un. I expressions arithmétiques. I structures de contrôle (tests, boucles)

1/24. I passer d un problème exprimé en français à la réalisation d un. I expressions arithmétiques. I structures de contrôle (tests, boucles) 1/4 Objectif de ce cours /4 Objectifs de ce cours Introduction au langage C - Cours Girardot/Roelens Septembre 013 Du problème au programme I passer d un problème exprimé en français à la réalisation d

Plus en détail

III - PROGRAMMATION EN ASSEMBLEUR

III - PROGRAMMATION EN ASSEMBLEUR III - PROGRAMMATION EN ASSEMBLEUR 3.1 Introduction à la programmation en assembleur Pour programmer un ordinateur on utilise généralement des langages dits évolués ou de haut niveau : C, C++, Java, Basic,

Plus en détail

Algorithmique - Techniques fondamentales de programmation Exemples en Python (nombreux exercices corrigés) - BTS, DUT informatique

Algorithmique - Techniques fondamentales de programmation Exemples en Python (nombreux exercices corrigés) - BTS, DUT informatique Introduction à l'algorithmique 1. Les fondements de l informatique 13 1.1 Architecture de Von Neumann 13 1.2 La machine de Turing 17 1.3 Représentation interne des instructions et des données 19 1.3.1

Plus en détail

1 Hello world. 2 Sorties en C. DUT Informatique M3101 Système S3 2015 / 2016. Travaux Pratiques n o 0 : Rappels de programmation C

1 Hello world. 2 Sorties en C. DUT Informatique M3101 Système S3 2015 / 2016. Travaux Pratiques n o 0 : Rappels de programmation C DUT Informatique 2015 / 2016 Travaux Pratiques n o 0 : Rappels de programmation C Nom(s) : Groupe : Date : Objectifs : renouer avec les notions, la manipulation et l écriture de programmes C, en particulier

Plus en détail

Introduction à l informatique. INF0326 - Outils bureautiques, logiciels et Internet

Introduction à l informatique. INF0326 - Outils bureautiques, logiciels et Internet Introduction à l informatique INF0326 - Outils bureautiques, logiciels et Internet Informatique L'informatique est la science qui regroupe l ensemble des théories et techniques permettant de traiter de

Plus en détail

Chap. III : Le système d exploitation

Chap. III : Le système d exploitation UMR 7030 - Université Paris 13 - Institut Galilée Cours Architecture et Système Le système d exploitation (ou O.S. de l anglais Operating System ) d un ordinateur est le programme qui permet d accéder

Plus en détail

Avant-propos. 1. Introduction

Avant-propos. 1. Introduction Avant-propos Les sections ou sous-sections marquées d un astérisque (*) ne font pas partie de la matière du cours IFT1969. Elles sont destinées à définir complètement le langage C (ANSI-C99) et à en préciser

Plus en détail

Base de l'informatique. Généralité et Architecture Le système d'exploitation Les logiciels Le réseau et l'extérieur (WEB)

Base de l'informatique. Généralité et Architecture Le système d'exploitation Les logiciels Le réseau et l'extérieur (WEB) Base de l'informatique Généralité et Architecture Le système d'exploitation Les logiciels Le réseau et l'extérieur (WEB) Généralité Comment fonctionne un ordinateur? Nous définirons 3 couches Le matériel

Plus en détail

Architecture matérielle et logicielle

Architecture matérielle et logicielle Architecture matérielle et logicielle Contents I Le Cours 2 1 Généralités 2 2 Micro-processeur 2 3 Mémoire 2 4 Performances 3 II TPs 3 1 Création d un exécutable : 3 2 Les bibliothèques 3 3 Codage de l

Plus en détail

Unité 2: Représentation interne des informations. Unité 2: Représentation interne des informations

Unité 2: Représentation interne des informations. Unité 2: Représentation interne des informations Objectifs: À la fin de cette unité, - vous saurez comment les caractères et les nombres entiers positifs et négatifs sont représentés dans la mémoire d'un ordinateur. - vous saurez comment on effectue

Plus en détail

Notions de langage machine

Notions de langage machine Notions de langage machine 18 décembre 2009 Rappels et introduction Architecture de Van Neumann : Processeur = UC + UAL Mémoire interne au processeur = les registres (soit seulement l accumulateur, soit

Plus en détail

Introduction au langage C

Introduction au langage C Introduction au langage C Cours 1: Opérations de base et premier programme Alexis Lechervy Alexis Lechervy (UNICAEN) Introduction au langage C 1 / 23 Les premiers pas Sommaire 1 Les premiers pas 2 Les

Plus en détail

L informatique en BCPST

L informatique en BCPST L informatique en BCPST Présentation générale Sylvain Pelletier Septembre 2014 Sylvain Pelletier L informatique en BCPST Septembre 2014 1 / 20 Informatique, algorithmique, programmation Utiliser la rapidité

Plus en détail

Algorithmique et. Plan CHAPITRE 2: NOTIONS D'ALGORITHMIQUE CONCEPTS DE BASE DU LANGAGE C CHAPITRE 3: LES TABLEAUX LES POINTEURS CHAPITRE 4

Algorithmique et. Plan CHAPITRE 2: NOTIONS D'ALGORITHMIQUE CONCEPTS DE BASE DU LANGAGE C CHAPITRE 3: LES TABLEAUX LES POINTEURS CHAPITRE 4 Université Mohammed V Agdal Ecole Mohammadia d'ingénieurs Département Génie Informatique Rabat CHAPITRE 1: Plan NOTIONS D'ALGORITHMIQUE CHAPITRE 2: Algorithmique et Programmation en Langage C CONCEPTS

Plus en détail

EPREUVE OPTIONNELLE d INFORMATIQUE CORRIGE

EPREUVE OPTIONNELLE d INFORMATIQUE CORRIGE EPREUVE OPTIONNELLE d INFORMATIQUE CORRIGE QCM Remarque : - A une question correspond au moins 1 réponse juste - Cocher la ou les bonnes réponses Barème : - Une bonne réponse = +1 - Pas de réponse = 0

Plus en détail

Codage des données en machine.

Codage des données en machine. Codage des données en machine. 1 Entiers naturels Changements de base Codage en machine 2 Entiers relatifs : codage en complément à 2 Dénition Addition et calcul de l'opposé en complément à 2 3 Représentation

Plus en détail

Principes de la programmation impérative

Principes de la programmation impérative Séquence d instructions Variables et types Types élaborés Procédures, arguments Gestion de la mémoire Langage compilé, interprété Principes de la programmation impérative Séquence d instructions Variables

Plus en détail

1 Valeur d une expression

1 Valeur d une expression PCSI Informatique: Cours2 1 VALEUR D UNE EXPRESSION Expressions et variables en informatique 1 Valeur d une expression Expression : suite de caractères qui a un sens pour la machine Valeur d une expression

Plus en détail

Introduction à l algorithmique et à la programmation 2013-2014. Cyril Nicaud Cyril.Nicaud@univ-mlv.fr. Cours 1 / 5

Introduction à l algorithmique et à la programmation 2013-2014. Cyril Nicaud Cyril.Nicaud@univ-mlv.fr. Cours 1 / 5 Introduction à l algorithmique et à la programmation IUT 1ère année 2013-2014 Cyril Nicaud Cyril.Nicaud@univ-mlv.fr Cours 1 / 5 Déroulement du cours Organisation : 5 séances de 2h de cours 10 séances de

Plus en détail

TD 5 LES POINTEURS. Définition: Pointeur

TD 5 LES POINTEURS. Définition: Pointeur TD 5 LES POINTEURS d'après le site de F. Faber http://www.ltam.lu/tutoriel_ansi_c Définition: Pointeur Un pointeur est une variable spéciale qui peut contenir l'adresse d'une autre variable. En C, chaque

Plus en détail

Système. Introduction aux systèmes informatiques

Système. Introduction aux systèmes informatiques Introduction aux systèmes informatiques Système Un système est une collection organisée d'objets qui interagissent pour former un tout Objets = composants du système Des interconnexions (liens) entre les

Plus en détail

Introduction aux systèmes d exploitation

Introduction aux systèmes d exploitation Introduction aux systèmes d exploitation Le système d exploitation est un ensemble de logiciels qui pilotent la partie matérielle d un ordinateur. Les principales ressources gérées par un système d exploitation

Plus en détail

Informatique. Programmation en Python.

Informatique. Programmation en Python. BCPST 1 B 13 septembre 2015 Informatique. Programmation en Python. Ce document est un support de cours, il vous permet d avoir sa structure et ses éléments les plus importants. Au cours des séances en

Plus en détail

1. Structure d un programme C. 2. Commentaire: /*..texte */ On utilise aussi le commentaire du C++ qui est valable pour C: 3.

1. Structure d un programme C. 2. Commentaire: /*..texte */ On utilise aussi le commentaire du C++ qui est valable pour C: 3. 1. Structure d un programme C Un programme est un ensemble de fonctions. La fonction "main" constitue le point d entrée pour l exécution. Un exemple simple : #include int main() { printf ( this

Plus en détail

Cours Info - 12. Représentation des nombres en machine. D.Malka MPSI 2014-2015. D.Malka Cours Info - 12 MPSI 2014-2015 1 / 45

Cours Info - 12. Représentation des nombres en machine. D.Malka MPSI 2014-2015. D.Malka Cours Info - 12 MPSI 2014-2015 1 / 45 Cours Info - 12 Représentation des nombres en machine D.Malka MPSI 2014-2015 D.Malka Cours Info - 12 MPSI 2014-2015 1 / 45 Sommaire Sommaire 1 Bases de numération par position 2 Représentation des entiers

Plus en détail

Claude Delannoy. Exercices C++ en langage. 3 e édition. Groupe Eyrolles, 1997, 1999, 2007, ISBN : 978-2-212-12201-5

Claude Delannoy. Exercices C++ en langage. 3 e édition. Groupe Eyrolles, 1997, 1999, 2007, ISBN : 978-2-212-12201-5 Claude Delannoy Exercices en langage C++ 3 e édition Groupe Eyrolles, 1997, 1999, 2007, ISBN : 978-2-212-12201-5 Chapitre 3 Les fonctions Rappels Généralités Une fonction est un bloc d instructions éventuellement

Plus en détail

Concours d entrée en Ingénierie, printemps 2010

Concours d entrée en Ingénierie, printemps 2010 Concours d entrée en Ingénierie, printemps 2010 Nom: Prénom: Test des connaissances professionnelles pour les orientations Informatique et Télécommunications Notions fondamentales en informatique Ecrivez

Plus en détail

Architecture des ordinateurs : Codage binaire et hexadécimal Arithmétique des processeurs (J1IN4001)

Architecture des ordinateurs : Codage binaire et hexadécimal Arithmétique des processeurs (J1IN4001) Architecture des ordinateurs : Codage binaire et hexadécimal Arithmétique des processeurs (J1IN4001) F. Pellegrini Université Bordeaux 1 Ce document est copiable et distribuable librement et gratuitement

Plus en détail

Rappel du cours 1 Numérotation dans différentes bases Changements de bases

Rappel du cours 1 Numérotation dans différentes bases Changements de bases Rappel du cours 1 Numérotation dans différentes bases Changements de bases Représentation binaire i des nombres Représentation des entiers positifs (rappel) Nombres entiers négatifs Nombres réels Représentation

Plus en détail

Travaux pratiques. Compression en codage de Huffman. 1.3. Organisation d un projet de programmation

Travaux pratiques. Compression en codage de Huffman. 1.3. Organisation d un projet de programmation Université de Savoie Module ETRS711 Travaux pratiques Compression en codage de Huffman 1. Organisation du projet 1.1. Objectifs Le but de ce projet est d'écrire un programme permettant de compresser des

Plus en détail

Analyse et programmation 1

Analyse et programmation 1 Analyse et programmation Aperçu du fonctionnement de l ordinateur Fonctionnement de l ordinateur Codage de l information Bus d échange d information CPU Exécution d un programme par la CPU Gestion des

Plus en détail

Les structures de données. Rajae El Ouazzani

Les structures de données. Rajae El Ouazzani Les structures de données Rajae El Ouazzani La récursivité 2 Définition Une procédure ou une fonction est dite récursive si elle fait appel à elle même, directement ou indirectement. 3 Exemple : Réalisation

Plus en détail

TP1 - Introduction au langage C

TP1 - Introduction au langage C ENS Lyon L-Info PROJ1 2014-2015 TP1 - Introduction au langage C Sujet à terminer pour le dimanche 20 à 2h59, sous forme d une archive.zip contenant votre code source, par email à aurelien.cavelan@ens-lyon.fr.

Plus en détail

Licence Sciences et Technologies Examen janvier 2010

Licence Sciences et Technologies Examen janvier 2010 Université de Provence Introduction à l Informatique Licence Sciences et Technologies Examen janvier 2010 Année 2009-10 Aucun document n est autorisé Les exercices peuvent être traités dans le désordre.

Plus en détail

I00 Éléments d architecture

I00 Éléments d architecture I00 I Exemples d ordinateur Pour les informaticiens, différentes machines de la vie courante sont des ordinateurs : par exemple les ordinateurs portables, les ordinateurs fixes, mais aussi les supercalculateurs,

Plus en détail

I Quelques points d'algorithmique

I Quelques points d'algorithmique I Quelques points d'algorithmique 1) Types Type "simple" : Identificateur commençant par une majuscule = Description du type Les principaux types : les entiers naturels (int, long, long long) ou relatifs

Plus en détail

Architecture des ordinateurs TD1 - Portes logiques et premiers circuits

Architecture des ordinateurs TD1 - Portes logiques et premiers circuits Architecture des ordinateurs TD1 - Portes logiques et premiers circuits 1 Rappel : un peu de logique Exercice 1.1 Remplir la table de vérité suivante : a b a + b ab a + b ab a b 0 0 0 1 1 0 1 1 Exercice

Plus en détail

CHAPITRE 3 : Types de base, Opérateurs et Expressions

CHAPITRE 3 : Types de base, Opérateurs et Expressions CHAPITRE 3 : Types de base, Opérateurs et Expressions 1. Types simples Un type définit l'ensemble des valeurs que peut prendre une variable, le nombre d'octets à réserver en mémoire et les opérateurs que

Plus en détail

INF121: Algorithmique et Programmation Fonctionnelle

INF121: Algorithmique et Programmation Fonctionnelle INF121: Algorithmique et Programmation Fonctionnelle Cours 1: Identificateurs, types de base et fonctions Année 2013-2014 Identificateurs La notion d identificateur Un concept fondamental dans les langages

Plus en détail

Introduction à l informatique en BCPST

Introduction à l informatique en BCPST Introduction à l informatique en BCPST Alexandre Benoit BCPST L informatique en BCPST «L enseignement de l informatique en classes préparatoires de la filière BCPST a pour objectif d introduire puis de

Plus en détail

Département Informatique L3 Mention Informatique Jean-Michel Richer Architecture des Ordinateurs jean-michel.richer@univ-angers.

Département Informatique L3 Mention Informatique Jean-Michel Richer Architecture des Ordinateurs jean-michel.richer@univ-angers. Département Informatique L3 Mention Informatique Jean-Michel Richer Architecture des Ordinateurs jean-michel.richer@univ-angers.fr 2015/2016 Travaux Dirigés 1 Représentation de l information En informatique,

Plus en détail

Codage d information. Codage d information : -Définition-

Codage d information. Codage d information : -Définition- Introduction Plan Systèmes de numération et Représentation des nombres Systèmes de numération Système de numération décimale Représentation dans une base b Représentation binaire, Octale et Hexadécimale

Plus en détail

Logiciels de Base. 2ème partie: Logiciels de base. Cours 1ère année informatique, semestre 1. Najib Tounsi

Logiciels de Base. 2ème partie: Logiciels de base. Cours 1ère année informatique, semestre 1. Najib Tounsi Logiciels de Base 2ème partie: Logiciels de base Cours 1ère année informatique, semestre 1. Najib Tounsi Lien permanent: http://www.emi.ac.ma/~ntounsi/cours/logbase/logicielsdebase-2.html 1. Les produits

Plus en détail

Objectif du cours. Bases de la programmation. Plan de cette partie

Objectif du cours. Bases de la programmation. Plan de cette partie Objectif du cours Bases de la programmation Université de Nice - Sophia Antipolis Richard Grin Version 1.2.5 24/9/11 http://deptinfo.unice.fr/~grin Introduction à la programmation orientée objet pour pouvoir

Plus en détail

Une introduction au langage C++ Marc Jachym, Lurpa

Une introduction au langage C++ Marc Jachym, Lurpa Une introduction au langage C++ Marc Jachym, Lurpa Janvier 2008 À l origine, le langage C Langage procédural créé dans les années 1970 aux laboratoires Bell (ATT : télécoms américains) en vue d écrire

Plus en détail

Programmation VBA. Identificateurs. Types de base. Déclaration d une variable. Commentaires. Activer l onglet Développeur (Excel)

Programmation VBA. Identificateurs. Types de base. Déclaration d une variable. Commentaires. Activer l onglet Développeur (Excel) Activer l onglet Développeur (Excel) Programmation VBA Michel Reid Cliquez sur le bouton Office (coin supérieur gauche) Cliquez sur le bouton Options Excel Dans la section Standard, cochez la case Afficher

Plus en détail

Chapitre V : La gestion de la mémoire. Hiérarchie de mémoires Objectifs Méthodes d'allocation Simulation de mémoire virtuelle Le mapping

Chapitre V : La gestion de la mémoire. Hiérarchie de mémoires Objectifs Méthodes d'allocation Simulation de mémoire virtuelle Le mapping Chapitre V : La gestion de la mémoire Hiérarchie de mémoires Objectifs Méthodes d'allocation Simulation de mémoire virtuelle Le mapping Introduction Plusieurs dizaines de processus doivent se partager

Plus en détail

Problème : débordement de la représentation ou dépassement

Problème : débordement de la représentation ou dépassement Arithmétique entière des ordinateurs (représentation) Écriture décimale : écriture positionnelle. Ex : 128 = 1 10 2 + 2 10 1 + 8 10 0 Circuit en logique binaire Écriture binaire (base 2) Ex : (101) 2 =

Plus en détail

C.P.G.E - Meknès Langage Python 3 Haouati Abdelali

C.P.G.E - Meknès Langage Python 3 Haouati Abdelali 3. Langage Python 3 2 a. Introduction Présentation du langage Python : Python est un langage portable, dynamique, extensible, gratuit, qui permet (sans l imposer) une approche modulaire et orientée objet

Plus en détail

CHAPITRE 6 : Tableaux. Définition. Tableaux à une dimension (Vecteurs)

CHAPITRE 6 : Tableaux. Définition. Tableaux à une dimension (Vecteurs) Année Universitaire 2006/2007 CHAPITRE 6 : Tableaux Définition Tableaux à une dimension (Vecteurs) Déclaration ; Mémorisation M ; Tableaux à plusieurs dimensions Déclaration Tableaux à deux dimensions

Plus en détail

Programmation en VBA

Programmation en VBA Programmation en VBA Présentation de Visual Basic Visual Basic : Basic : dérivé du langage Basic (Biginner s All purpose Symbolic Instruction Code) des années 60 Visual : dessin et aperçu de l interface

Plus en détail

Introduction à l Informatique

Introduction à l Informatique Introduction à l Informatique. Généralités : Etymologiquement, le mot informatique veut dire «traitement d information». Ceci signifie que l ordinateur n est capable de fonctionner que s il y a apport

Plus en détail

Traduction des arbres programmatiques en C

Traduction des arbres programmatiques en C Traduction des arbres programmatiques en C Table des matières 1 Premier exemple : helloworld.c 1 2 Méthode de programmation 2 3 Déclaration de variables 2 4 Structures de contrôle 3 5 Opérateurs C 5 6

Plus en détail

Logiciel de Base. I. Représentation des nombres

Logiciel de Base. I. Représentation des nombres Logiciel de Base (A1-06/07) Léon Mugwaneza ESIL/Dépt. Informatique (bureau A118) mugwaneza@univmed.fr I. Représentation des nombres Codage et représentation de l'information Information externe formats

Plus en détail

Informatique? Numérique? L informatique est la science du traitement de l information.

Informatique? Numérique? L informatique est la science du traitement de l information. Informatique? Numérique? L informatique est la science du traitement de l information. L information est traitée par un ordinateur sous forme numérique : ce sont des valeurs discrètes. Cela signifie que,

Plus en détail

De l ordinateur au processus : rôle d un système

De l ordinateur au processus : rôle d un système De l ordinateur au processus : rôle d un système Introduction aux systèmes d exploitation Gaël Thomas Présentation du cours Contexte du cours : Introduire notre objet d étude : les systèmes d exploitation

Plus en détail

Langage C. Chapitre 2. 2.1 Le langage C, un langage non interprété. 2.1.1 L écriture du programme. 2.1.2 La compilation

Langage C. Chapitre 2. 2.1 Le langage C, un langage non interprété. 2.1.1 L écriture du programme. 2.1.2 La compilation Chapitre 2 Langage C 2.1 Le langage C, un langage non interprété Le C est un langage de programmation comme il en existe beaucoup d autres (C++, Fortran, Python, Matlab, IDL, ADA...). Il existe deux grandes

Plus en détail

Cours 7 : fonctions recursives, arithmétique binaire, flottants 1

Cours 7 : fonctions recursives, arithmétique binaire, flottants 1 Cours 7 : fonctions recursives, arithmétique binaire, flottants 1 Les types énumérés On peut aussi définir des types qui ont un nombre fini de valeurs (ex: jours de la semaine, couleurs primaires, etc.)

Plus en détail

Système et Programmation (en C)

Système et Programmation (en C) Système et Programmation (en C) ENSTA - TC 1ère année François Pessaux U2IS 2015-2016 francois.pessaux @ ensta-paristech.fr Introduction François Pessaux IN102 Système et Programmation (en C) 2/31 But

Plus en détail

Introduction au langage C

Introduction au langage C Organisation du cours Introduction au langage C Premier cours Notions générales Aurélien Max aurelien.max@limsi.fr 12 séances de cours de 1h: mercredi 16-17h, salle A203 12 séances de TD de 1h: mercredi

Plus en détail

Le langage C. Séance n 4

Le langage C. Séance n 4 Université Paris-Sud 11 Institut de Formation des Ingénieurs Remise à niveau INFORMATIQUE Année 2007-2008 Travaux pratiques d informatique Le langage C Séance n 4 But : Vous devez maîtriser à la fin de

Plus en détail

Système de numération & Algorithme avec exercices d application. Sommaire

Système de numération & Algorithme avec exercices d application. Sommaire Chapitre 1 Système de numération Sommaire I. Introduction -------------------------------------------------------------------------- 2 a. Codage binaire ---------------------------------------------------------

Plus en détail

2.1. Les fonctions. Les fonctions se définissent de la manière suivante : NomDeLaFonction(param1, param2,...)= { \\ Code de la fonction

2.1. Les fonctions. Les fonctions se définissent de la manière suivante : NomDeLaFonction(param1, param2,...)= { \\ Code de la fonction TP1, prise en main de Pari/GP et arithmétique Le programme que nous allons utiliser pour les TP se nomme PARI/GP dont le point fort est la théorie des nombres (au sens large). Il est donc tout à fait adapter

Plus en détail

Objectifs de ce cours. Introduction au langage C - Cours 4. Procédures. Exemple de procédure. Analyse de problème.

Objectifs de ce cours. Introduction au langage C - Cours 4. Procédures. Exemple de procédure. Analyse de problème. 1/30 Objectif de ce cours 2/30 Objectifs de ce cours Introduction au langage C - Cours 4 Girardot/Roelens Septembre 2013 Analyse de problème I décomposer un traitement complexe en traitements simples Concepts

Plus en détail

Python langage de programmation

Python langage de programmation Initiation à la programmation avec Python langage de programmation Valérie Bellynck (2009), d après un diaporama d Alain Bozzi (2008), lui-même venant de celui de Bob Cordeau (2008) 1 Langage de Programmation

Plus en détail

Algorithmique Chapitre N o I : Introduction à Python

Algorithmique Chapitre N o I : Introduction à Python POIRET Aurélien Algorithmique MPSI Algorithmique Chapitre N o I : Introduction à Python Un algorithme est une suite nie d'opérations élémentaires constituant un schéma de calcul ou de résolution de problème.

Plus en détail

Programmation en Langage C (CP2, ENSA Oujda)

Programmation en Langage C (CP2, ENSA Oujda) Programmation en Langage C (CP2, ENSA Oujda) El Mostafa DAOUDI Département de Mathématiques et d Informatique, Faculté des Sciences Université Mohammed Premier Oujda m.daoudi@fso.ump.ma Septembre 2011

Plus en détail

MS-DOS UTILISATION DES POSSIBILITÉS DE PROGRAMMATION POUR LA CRÉATION DE PROCÉDURES BAT

MS-DOS UTILISATION DES POSSIBILITÉS DE PROGRAMMATION POUR LA CRÉATION DE PROCÉDURES BAT 202 MS-DOS UTILISATION DES POSSIBILITÉS DE PROGRAMMATION POUR LA CRÉATION DE PROCÉDURES BAT I. INSTRUCTIONS SPÉCIFIQUES 1) Instructions COMMAND EXIT Permet d'appeler depuis une procédure BAT une autre

Plus en détail

PLAN DU COURS ENTRÉE SORTIE FONCTION PRINTF. Fonction de la bibliothèque stdio.h. Affichage d'un texte:

PLAN DU COURS ENTRÉE SORTIE FONCTION PRINTF. Fonction de la bibliothèque stdio.h. Affichage d'un texte: PLAN DU COURS Introduction au langage C Notions de compilation Variables, types, constantes, Tableaux, opérateurs Entrées sorties de base Structures de contrôle Algorithmes de recherche Algorithmes de

Plus en détail

Plan. Codage d information d Codage de l informationl. Les informations traitées par les ordinateurs sont de différentes natures :

Plan. Codage d information d Codage de l informationl. Les informations traitées par les ordinateurs sont de différentes natures : Plan Introduction Systèmes de numération et représentation des nombres Systèmes de numération Système de numération décimaled Représentation dans une base b Représentation binaire, Octale et Hexadécimale

Plus en détail

Algorithmie ISI301 TP 1 : Python et premiers algorithmes

Algorithmie ISI301 TP 1 : Python et premiers algorithmes Algorithmie ISI301 TP 1 : Python et premiers algorithmes 1 Python : apprentissage Pour avoir une vision plus large des différentes possibilités du langage Python, nous ne pouvons que vous conseiller d

Plus en détail