Énergies renouvelables. 10 employés. Boucher/ Charcutier

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Énergies renouvelables. 10 employés. Boucher/ Charcutier"

Transcription

1 Page1 REBUFFE SARL Contact : 21 rue Bouchevreau Ambrières les M. Gilles REBUFFE Vallées Dirigeant : : : 10 employés Boucher/ Charcutier Date de création :19/01/2010 Date de mise à jour : 27/02/2010 Version n 1 Rédacteur : François GUERLAIS Système de récupération des calories rejetées par le système de froid pour les réutiliser dans le circuit d eau chaude. Système novateur pour ce type d activité. Enjeux Aspects techniques Bénéfices Valorisation des calories rejetées à l air libre par le système de froid. Augmentation de l efficacité énergétique et du confort du personnel. Développement de l économie locale Récupération de chaleur sur le groupe froid pour préchauffer l eau chaude. Système dupliqué sur une grande surface voisine Economiques Economie de 7,5 MWh / an soit 10% de la consommation électrique. Economie financière de 825 HT/an. Gain de 20 secondes pour l attente de l eau chaude. Ecologiques Economie d eau et gaz car il n y a plus besoin de laisser couler plusieurs litres avant d obtenir de l eau chaude ; gain de 182,5 kg CO 2 /an..

2 Page2 Enjeux de cette démarche Lors de l agrandissement de 60 m² de ses locaux en juillet 2008, M. Rebuffé en a profité pour interroger son frigoriste (Y.SORIEUL) sur un système de récupération des calories rejetées du système de froid. Ceci est courant dans l industrie mais novateur pour ce type d activité. La mise en place du système est donc issue d une démarche très personnelle motivée par le désir de limiter le gaspillage énergétique. La boucherie / charcuterie a été le site pilote pour l adaptation de ce système par le même frigoriste au nouveau supermarché local. Il sert dans ce cas à chauffer les locaux. Gaz chaud du circuit frigorifique eau de ville froide à environ 10 C eau à environ 45 C eau à environ 20 C l hiver et 45 C l été eau à environ 65 C pour le lavage Gaz refroidit après échange de chaleur Récupérateur de chaleur Chauffe-eau électrique de 200L qui chauffe jusqu à 45 C si besoin Chauffe-eau gaz de 30L Réglementairement, le lavage doit s effectuer à 65 C. M.Rebuffé a donc investi dans un chauffe-eau gaz et un récupérateur de chaleur. Grâce à ce système, les calories du système frigorifique sont récupérées dans le récupérateur de chaleur. L eau de ville est ainsi chauffée «gratuitement» avant d élever sa température à 45 C dans le chauffe-eau électrique. Les 65 C sont ensuite atteints grâce au chauffe-eau gaz. Il est à noter qu en été, lorsque le système frigorifique est à pleine puissance, le récupérateur de calories chauffe l eau à environ 45 C. Le chauffe-eau électrique n est donc pas ou peu utilisé à cette période. De plus, le chauffe-eau gaz étant beaucoup plus réactif qu un ballon d eau chaude électrique seul, il permet d obtenir de l eau chaude beaucoup plus rapidement qu auparavant. Cela limite le gaspillage d eau que les employés font couler en attendant qu elle atteigne 65 C et permet de gagner du temps de travail.

3 Page3 Les indicateurs de suivi utilisés Afin de suivre au mieux les économies réalisées, M.Rebuffé a installé un sous-compteur fixé au ballon d eau chaude électrique. Il connait alors toutes les consommations liées à ce matériel et peut réaliser un suivi mensuel. Les consommations de gaz et d électricité générale sont également suivies. Temps de mise en œuvre et date de mise en service Ce système, étude comprise, a été installé en 15 jours et a été utilisé dès le début Résultats obtenus Selon les relevés de compteur et de facture depuis la mise en place de l installation. Avant Consommation électrique du chauffe-eau électrique Consommation propane 9753 kwh/an 844 kg/an Après Consommation électrique du chauffe-eau électrique Consommation gaz 2230 kwh/an 844 kg/an Nous pouvons remarquer une diminution de 7 500kWh/an d électricité due à une utilisation beaucoup plus faible du chauffe-eau électrique. Cette diminution n est pas compensée par une augmentation du gaz utilisé au chauffe-eau gaz. En effet, auparavant, l eau chaude nécessaire aux plats cuisinés était chauffée grâce à une gazinière durant une trentaine de minutes pour obtenir de l eau bouillante. Or, aujourd hui seules 10 min sont nécessaires pour porter l eau à ébullition car celle-ci arrive à 65 C au lieu de 30 C auparavant. Egalement, le temps nécessaire à l obtention d eau à 65 C a diminué de 20 secondes, ce qui permet d éviter le gaspillage de cette ressource. D après les relevés du sous compteur et du compteur électrique général. Actions Amélioration du système d eau chaude avec récupération de chaleur et à point de ballon d eau chaude instantanée gaz Coût de la mise en place (en k HT) Economie d énergie (en MWh/an) Economie de CO 2 (en kg /an) 1 Economie financière (en k HT/an) Temps de retour sur investissement (en années) 10 7,5 * 182,5 0,825 12,1 * Il est à noter que nous avons eu un hiver plus froid qu à l accoutumée. Ainsi, le système frigorifique à moins fonctionné que les autres années et donc moins de calories ont pu être récupérées. Il est donc envisageable d obtenir des consommations encore plus faibles lors des hivers plus doux. 1 : donnée ADEME

4 Page4 Reproductibilité de l action Cette action est reproductible pour tous les artisans bouchers/charcutiers mais aussi toutes les activités, notamment alimentaires, nécessitant un système de froid (industrie agroalimentaire, supermarchés, hôpital, restaurant ). Il a d ailleurs été reproduit sur le nouveau supermarché local. Résultats comportementaux Après avoir étonné beaucoup d artisans locaux, ce système séduit beaucoup aujourd hui localement au point que le frigoriste l installe et l adapte à de plus en plus de bâtiments. Des visites et portes-ouvertes sont organisées dans la boucherie à la demande d entrepreneurs intéressés. Les employés sont hautement satisfaits de ces nouvelles conditions de travail plus agréables. Implication dans la démarche Outre cette démarche à son initiative, M. Rebuffé s investit totalement dans le développement durable en ne faisant travailler que des artisans locaux pour tous ses travaux et en étant fournis que par des entreprises locales. Difficultés et/ou facilités rencontrées Aucune difficulté rencontrée. Ce système porte instantanément l eau à 65 C. Il y a donc moins de gaz utilisé pour porter l eau à ébullition pour la préparation d un plat, contrairement à la situation antérieure ou l eau sortait du robinet à une trentaine de degrés. La consommation de gaz est donc restée stable malgré l installation d un ballon à gaz. De plus, en été, le ballon électrique ne sert pratiquement pas car les calories apportées par le système de froid suffisent à porter l eau à 45 C.

5 Page5 Profession de foi de l entreprise Aujourd hui nous parlons tous d écologie, mais nous, cela fait des années que nous avons cette démarche, qui passe par des petits gestes de tous les jours. Par exemple nous récupérons l eau de dégivrage de nos chambres froides pour rincer nos véhicules lors de leurs nettoyages (de plus cette eau est déminéralisée et donc ne laisse pas de traces). Nous avons aussi installé une mini déchetterie afin de limiter les déchets. Enfin voilà nous essayons de faire la chasse à tous les gaspillages. Alors forcément quand on nous a expliqué que l on envoyait des milliers de calories dans l air par le fonctionnement de nos frigos et qu il y avait des moyens de les utiliser pour préchauffer notre eau, la question de rentabilité ne s est même pas posée, nous l avons fait aussitôt...

consommations d énergie

consommations d énergie Comprendre ses consommations d énergie pour mieux les gérer Bouchers-Charcutiers Traiteurs Consommations maîtrisées dans l Artisanat L épuisement des énergies fossiles entraine une augmentation des coûts

Plus en détail

consommations d énergie

consommations d énergie Comprendre ses consommations d énergie pour mieux les gérer Boulangers Pâtissiers Consommations maîtrisées dans l Artisanat L épuisement des énergies fossiles entraine une augmentation des coûts de l énergie

Plus en détail

QU EST-CE QU UN CHAUFFE-EAU THERMODYNAMIQUE?

QU EST-CE QU UN CHAUFFE-EAU THERMODYNAMIQUE? QU EST-CE QU UN CHAUFFE-EAU THERMODYNAMIQUE? > Le chauffe-eau thermodynamique est un appareil de production d eau chaude sanitaire. Il se compose d une pompe à chaleur et d une cuve disposant d une isolation

Plus en détail

40 ECO-CONSEILS 7 fiches pour une consommation annuelle d énergie plus légère.

40 ECO-CONSEILS 7 fiches pour une consommation annuelle d énergie plus légère. «Consommer moins en consommant mieux» 40 ECO-CONSEILS 7 fiches pour une consommation annuelle d énergie plus légère. Maîtriser notre consommation en électricité, c est nous engager à adopter des gestes

Plus en détail

36% T.Flow VMC hygroréglable & chauffe eau thermodynamique QUAND LA VENTILATION RÉINVENTE L EAU CHAUDE. BÉNÉFICIEZ DE

36% T.Flow VMC hygroréglable & chauffe eau thermodynamique QUAND LA VENTILATION RÉINVENTE L EAU CHAUDE. BÉNÉFICIEZ DE T.Flow VMC hygroréglable & chauffe eau thermodynamique QUAND LA VENTILATION RÉINVENTE L EAU CHAUDE. BÉNÉFICIEZ DE 36% DE CRÉDIT D'IMPÔTS Loi de finance 2011 T.Flow Un système révolutionnaire 2 en 1 Seul

Plus en détail

La solution économique et performante

La solution économique et performante Pompes à chaleur air/air pour le résidentiel YUTAKI S80 produit de l eau chaude très haute température pour remplacer votre chaudière et conserver vos radiateurs. Mural Summit La solution économique et

Plus en détail

Energies. D ambiance REFERENCES : ACTIONS MENEES : CONTACT : DESCRIPTION TECHNIQUE DES ACTIONS ENGAGEES : GAINS OU BENEFICES DEGAGES : renouvelables

Energies. D ambiance REFERENCES : ACTIONS MENEES : CONTACT : DESCRIPTION TECHNIQUE DES ACTIONS ENGAGEES : GAINS OU BENEFICES DEGAGES : renouvelables REFERENCES : Entreprise : ELEC-EAU 47 Rue de la petite vitesse 72300 Sablé sur Sarthe Tél. : 02 43 95 07 22 Effectif : 11 salariés Activité : Electricité, plomberie, chauffage et climatisation Energies

Plus en détail

TOUT SAVOIR SUR LE CHAUFFAGE

TOUT SAVOIR SUR LE CHAUFFAGE DÉCO Ambiance automnale pour décor original Rangements, mobilier, cloisons, peinture AMÉNAGER LES PETITS ESPACES Incendie, cambriolage ON S'ALARME! BÉTON, CUIVRE, ZINC, ALU, BOIS Rénovation durable du

Plus en détail

nouveau Chaudière gaz à condensation et pompe à chaleur Talia Green Hybrid 3-30 FF

nouveau Chaudière gaz à condensation et pompe à chaleur Talia Green Hybrid 3-30 FF nouveau Chaudière gaz à condensation et pompe à chaleur Talia Green Hybrid 3-30 FF information produit édition 04/2011 Une source de chaleur nouvelle Les nouvelles normes énergétiques BBC (Bâtiment Basse

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE ENERGIE «Eau Chaude Sanitaire - ECS»

FICHE TECHNIQUE ENERGIE «Eau Chaude Sanitaire - ECS» FICHE TECHNIQUE ENERGIE «Eau Chaude Sanitaire - ECS» Sources : CNIDEP et ADEME A. ETAT DE L ART 1. Caractéristiques générales Que demande t-on à une production d eau chaude sanitaire? Fournir une eau en

Plus en détail

TOUT SAVOIR SUR LE CHAUFFAGE URBAIN

TOUT SAVOIR SUR LE CHAUFFAGE URBAIN TOUT SAVOIR SUR LE CHAUFFAGE URBAIN QU EST-CE QUE LE CHAUFFAGE URBAIN? Tout simplement un chauffage central, mais à l échelle d un quartier! La chaufferie urbaine de Nemours assure la production et la

Plus en détail

Le confort toute l année

Le confort toute l année Le confort toute l année Altherma de Daikin, c est une solution performante pour le chauffage de votre maison, mais pas seulement! C est aussi votre source d eau chaude sanitaire, ainsi que votre système

Plus en détail

L offre DualSun pour l eau chaude sanitaire (CESI)

L offre DualSun pour l eau chaude sanitaire (CESI) L offre DualSun pour l eau chaude sanitaire (CESI) CESI signifie Chauffe-eau Solaire Individuel. L offre CESI est adaptée à tous les bâtiments qui ont des besoins en eau chaude sanitaire. L installation

Plus en détail

Alimentation en eau chaude des lave-vaisselle et lave-linge

Alimentation en eau chaude des lave-vaisselle et lave-linge www.amoes.com Note technique Alimentation en eau chaude des lave-vaisselle et lave-linge N Document NT11-01 Diffusion hors collaborateurs Amoès Version 1.1 Septembre 2011 Autorisée librement X Rédigé par

Plus en détail

Eau chaude sanitaire

Eau chaude sanitaire 4 rue du maréchal FOCH, 68 460 LUTTERBACH 03 89 50 06 20 ou eie68@alteralsace.org La lettre d information d Alter Alsace Energies dans le cadre du défi des familles éco-engagées : N 8 Janvier 2013 Eau

Plus en détail

L énergie de l air extérieur pour une eau chaude sanitaire naturellement moins chère

L énergie de l air extérieur pour une eau chaude sanitaire naturellement moins chère LE CHAUFFE-EAU THERMODYNAMIQUE L énergie de l air extérieur pour une eau chaude sanitaire naturellement moins chère LES PERFORMANCES DE TANÉO C EST L ASSURANCE : > DE 75 % D ÉNERGIE GRATUITE > D UN FONCTIONNEMENT

Plus en détail

Le capteur solaire thermique : un exemple concret

Le capteur solaire thermique : un exemple concret Le capteur solaire thermique : un exemple concret Une utilisation possible du soleil est le chauffage de l eau sanitaire, utilisée pour se laver, pour faire la vaisselle ou encore le ménage. Il s agit

Plus en détail

I. Etapes du service et procédés utilisés

I. Etapes du service et procédés utilisés I. Etapes du service et procédés utilisés Réception des vêtements Détachage des vêtements Nettoyage à sec des vêtements Lavage des vêtements Essorage des vêtements Séchage des vêtements Repassage des vêtements

Plus en détail

HRC 15% 23% haute température 70 C AUER 1892-2012. - 120 ans d innovations. Le chauffage garanti même par grands froids! www.auer.fr.

HRC 15% 23% haute température 70 C AUER 1892-2012. - 120 ans d innovations. Le chauffage garanti même par grands froids! www.auer.fr. AUER 1892-2012 1892-2012 - 120 ans d innovations www.auer.fr 70 HRC modulante haute température 70 C é néficiez 15% de Le chauffage garanti même par grands froids! ou que t d e tr a énéficiez va u x 23%

Plus en détail

Chauffage par pompe à chaleur. Construction neuve. Guide. des solutions durables CIAT N 08.54 B

Chauffage par pompe à chaleur. Construction neuve. Guide. des solutions durables CIAT N 08.54 B Chauffage par pompe à chaleur Construction neuve u n i v e r s a l c o m f o r t 0 810 810 142 Guide des solutions durables CIAT N 08.54 B Pompes à chaleur : faites le plein d avantages! Pompe à chaleur

Plus en détail

Yutampo La solution 100 % énergie renouvelable

Yutampo La solution 100 % énergie renouvelable Chauffe-eau thermodynamique pour le résidentiel Yutampo La solution 100 % énergie renouvelable MAISONS INDIVIDUELLES NEUVES OU À RÉNOVER YUTAMPO u Idéal pour l eau chaude sanitaire Meilleur chauffe-eau

Plus en détail

accumulation. Un procédé indispensable pour des besoins en eau chaude importants, avec un bon niveau de confort.

accumulation. Un procédé indispensable pour des besoins en eau chaude importants, avec un bon niveau de confort. A B C Accélérateur Egalement appelé pompe de circulation ou circulateur, l accélérateur assure la circulation de l eau de chauffage entre la chaudière et les pièces à chauffer. Les installations très anciennes

Plus en détail

HYDROGAZ. BALLON ECS 750 À 6 000 Litres

HYDROGAZ. BALLON ECS 750 À 6 000 Litres HYDROAZ BALLON S 750 À 6 000 Litres L Hydrogaz est un système performant de production d eau chaude semi-instantanée, intégrant directement un équipement gaz à haut rendement. Ce concept original et unique

Plus en détail

1,2,3 SOLEIL EN AVANT PREMIERE

1,2,3 SOLEIL EN AVANT PREMIERE CONFERENCE DERBI 1,2,3 SOLEIL EN AVANT PREMIERE 1er SYSTEME SOLAIRE COMBINE La climatisation Le chauffage L eau chaude sanitaire HISTORIQUE Fin 2003 : Lancement du projet Début 2005 : 1er prototype opérationnel

Plus en détail

Fiches Techniques Bâtiment

Fiches Techniques Bâtiment Fiches Techniques Bâtiment Bâti Comment faire des économies? Aide Les déperditions par le bâti comptent jusqu à 50% de la consommation énergétique des bâtiments. La performance énergétique est donc une

Plus en détail

Guide pratique de l. éco agent. des gestes. simples. et quotidiens. pour agir

Guide pratique de l. éco agent. des gestes. simples. et quotidiens. pour agir éco agent Guide pratique de l des gestes simples et quotidiens pour agir 1 Edito Sommaire L électricité...3 Les équipements bureautiques...4 Le confort thermique...5 Le papier...6 Les déchets...7 Les déplacements...8

Plus en détail

Eco campus Pasteur-lille

Eco campus Pasteur-lille Eco campus Pasteur-lille Mobilisons ensemble nos énergies pour un environnement amélioré et durable Choisissons les éco-gestes : 4 au travail 4 à la maison INSTITUT PASTEUR DE LILLE Fondation reconnue

Plus en détail

DJS FRANCE CHAUFFE EAU ELECTRIQUE INSTANTANE AVANTAGES CARACTERISTIQUES TECHNIQUES MODELES ET TARIFS GARANTIE - LIVRAISON

DJS FRANCE CHAUFFE EAU ELECTRIQUE INSTANTANE AVANTAGES CARACTERISTIQUES TECHNIQUES MODELES ET TARIFS GARANTIE - LIVRAISON DJS FRANCE CHAUFFE EAU ELECTRIQUE INSTANTANE AVANTAGES CARACTERISTIQUES TECHNIQUES MODELES ET TARIFS GARANTIE - LIVRAISON DJS France ZI Les Chanoux 62 rue Louis Ampère 93330 Neuilly-sur-Marne Tel: 01 48

Plus en détail

de faible capacité (inférieure ou égale à 75 litres) doivent être certifiés et porter la marque NF électricité performance.

de faible capacité (inférieure ou égale à 75 litres) doivent être certifiés et porter la marque NF électricité performance. 9.5. PRODUCTION D EAU CHAUDE sanitaire Les équipements doivent être dimensionnés au plus juste en fonction du projet et une étude de faisabilité doit être réalisée pour les bâtiments collectifs d habitation

Plus en détail

L individualisation des frais de chauffage

L individualisation des frais de chauffage L habitat collectif COMPRENDRE L individualisation des frais de chauffage Répartir les frais en fonction des consommations des logements Édition : février 2014 sommaire glossaire introduction Répartir

Plus en détail

Chaleur et confort sans gaspillage

Chaleur et confort sans gaspillage Chaleur et confort sans gaspillage ++ Régulation et programmation pilotent le chauffage. Sous leur contrôle, celui-ci fournit la bonne température quand il faut et où il faut, de façon constante et sans

Plus en détail

Optimisation du fonctionnement de la chaudière et de l open buffer

Optimisation du fonctionnement de la chaudière et de l open buffer Optimisation du fonctionnement de la chaudière et de l open buffer E. BRAJEUL D. LESOURD, A. GRISEY (Ctifl) T. BEAUSSE (Gaz de France) Serres horticoles et énergie, quel avenir? 30 et 31 janvier 2008 1

Plus en détail

Données administratives. Rue : Avenue Henri Wautier N : 9A Boîte : CP : 1480 Localité : Saintes(Tubize) Type de bâtiment :

Données administratives. Rue : Avenue Henri Wautier N : 9A Boîte : CP : 1480 Localité : Saintes(Tubize) Type de bâtiment : CP : 1480 Localité : Saintes(Tubize) Type de bâtiment : Maison unifamiliale Permis de bâtir/d urbanisme/unique obtenu le : 27/05/2005 Numéro de référence du permis : PU 2005/067 Construction : 2006 Version

Plus en détail

MUNICIPALITE DE GLAND

MUNICIPALITE DE GLAND MUNICIPALITE DE GLAND Préavis municipal n 56 relatif à l octroi d un crédit pour financer la rénovation des installations de chauffage des vestiaires sis au centre sportif "En Bord". Madame la présidente,

Plus en détail

Comment économiser de l électricité dans le bloc traite?

Comment économiser de l électricité dans le bloc traite? Comment économiser de l électricité dans le bloc traite? La consommation électrique du bloc traite représente 20 % en moyenne de la consommation énergétique totale d une exploitation laitière. Le tank

Plus en détail

Données administratives. Rue : Rue d'ougrée N : 211 Boîte : 011 CP : 4031 Localité : Angleur Type de bâtiment :

Données administratives. Rue : Rue d'ougrée N : 211 Boîte : 011 CP : 4031 Localité : Angleur Type de bâtiment : CP : 4031 Localité : Angleur Type de bâtiment : Appartement Permis de bâtir/d urbanisme/unique obtenu le : Numéro de référence du permis : Construction : avant 1971 ou inconnu Version du protocole: 17/07/2013

Plus en détail

RAPPORT COMPLET D'ETUDE DUALSYS

RAPPORT COMPLET D'ETUDE DUALSYS RAPPORT COMPLET D'ETUDE DUALSYS 1 SITUATION DE L ÉTUDE Les données météorologiques sont des données primordiales pour le bon déroulement des calculs et pour avoir des résultats les plus proches de la réalité.

Plus en détail

Réussir son installation domotique et multimédia

Réussir son installation domotique et multimédia La maison communicante Réussir son installation domotique et multimédia François-Xavier Jeuland Avec la contribution de Olivier Salvatori 2 e édition Groupe Eyrolles, 2005, 2008, ISBN : 978-2-212-12153-7

Plus en détail

La terre comme source de chaleur: des solutions fiables.

La terre comme source de chaleur: des solutions fiables. ÉNERGIES RENOUVELABLES La terre comme source de chaleur: des solutions fiables. Pompes À chaleur SAUMURE eau pompes à chaleur eau eau Source d énergie inépuisable et efficace Rendement élevé et constant

Plus en détail

Réduire les consommations d énergie dans le bloc traite

Réduire les consommations d énergie dans le bloc traite Réduire les consommations d énergie dans le bloc traite Olivier Palardy - Chambre d Agriculture de Vendée Sources: Ferme Expérimentale de Derval Institut de l élevage Deux gros consommateurs!!! Répartition

Plus en détail

Chaudière à gaz à condensation UltraGas

Chaudière à gaz à condensation UltraGas Chaudière à gaz à condensation UltraGas Une technique de condensation au gaz avec l alufer breveté D une grande efficacité, combustion propre et facile à entretenir. 1 UltraGas (15-2000D) Vos avantages

Plus en détail

L offre DualSun pour l eau chaude et le chauffage (SSC)

L offre DualSun pour l eau chaude et le chauffage (SSC) L offre DualSun pour l eau chaude et le chauffage (SSC) SSC signifie : Système Solaire Combiné. Une installation SSC, est une installation solaire qui est raccordée au circuit de chauffage de la maison,

Plus en détail

Les équipements performants dans l habitat

Les équipements performants dans l habitat Les équipements performants dans l habitat Ventilation performante La ventilation mécanique contrôlée (VMC) Pour une maison performante et saine, il est indispensable d opter pour une VMC. Le principe

Plus en détail

Réhabilitation BBC d une maison individuelle à Vanves

Réhabilitation BBC d une maison individuelle à Vanves Bâtiments Matériaux Opérations Installations Réhabilitation BBC d une maison individuelle à Vanves X B ÂTIMENTS Afin de réduire les factures d énergie de sa maison des années 30, un habitant de Vanves

Plus en détail

FICHE ACTION n 31. Fleur des Mauges. ACTIONS GLOBALES Pacte «nature et stratégie», Transparence et stratégie de la gouvernance, communication

FICHE ACTION n 31. Fleur des Mauges. ACTIONS GLOBALES Pacte «nature et stratégie», Transparence et stratégie de la gouvernance, communication FICHE ACTION n 31 Fleur des Mauges ACTIONS GLOBALES Pacte «nature et stratégie», Transparence et stratégie de la gouvernance, communication ACTIONS SOCIALES ET SOCIETALES Sensibilisation et formation du

Plus en détail

Le chauffe-eau à pompe à chaleur: fiche technique à l intention des installateurs

Le chauffe-eau à pompe à chaleur: fiche technique à l intention des installateurs Le chauffe-eau à pompe à chaleur: fiche technique à l intention des installateurs 1. Bases 1.1. Fonctionnement du chauffe-eau à pompe à chaleur (CEPAC) Comme son nom l indique, un chauffe-eau pompe à chaleur

Plus en détail

Le séchage des ateliers :

Le séchage des ateliers : Le séchage des ateliers : Quelles technologies et quels coûts énergétiques? Jacques GUILPART- MF Conseil j. guilpart@mfconseil.fr 06 43 44 66 28 www.mfconseil.fr Adam TCHAÏKOWSKI, Dessica a.tchaikowski@dessica.fr

Plus en détail

Rénovation de bâtiments publics

Rénovation de bâtiments publics Rénovation de bâtiments publics Conrad Lutz architecte Ecohome 7.10.2013 Yann Arthus-Bertrand / La terre Vue du ciel Consommation suisse d énergie Electricité Gaz 10% nucléaire 13% Carburants 34% 70% Énergies

Plus en détail

Énergies renouvelables efficaces économiques durables

Énergies renouvelables efficaces économiques durables EES Jäggi-Bigler AG 4554 Etziken Tel +41 32 686 88 00 www.eesag.ch Niederlassungen 5436 Würenlos Tel +41 56 610 88 00 6317 Zug Tel +41 41 720 22 84 Énergies renouvelables efficaces économiques durables

Plus en détail

Travaux sur les systèmes de chauffage et d'eau chaude sanitaire

Travaux sur les systèmes de chauffage et d'eau chaude sanitaire Réhabilitation énergétique des copropriétés normandes construites entre 1948 et 1974 Travaux sur les systèmes de chauffage et d'eau chaude sanitaire Situation existante et enjeux Les différents diagnostics

Plus en détail

Données administratives. Rue : Rue Bois du Foyau N : 6 Boîte : CP : 1440 Localité : Braine-le-Château Type de bâtiment :

Données administratives. Rue : Rue Bois du Foyau N : 6 Boîte : CP : 1440 Localité : Braine-le-Château Type de bâtiment : CP : 1440 Localité : Braine-le-Château Type de bâtiment : Maison unifamiliale Permis de bâtir/d urbanisme/unique obtenu le : 24/06/1992 Numéro de référence du permis : 92/39 Construction : 1993 Version

Plus en détail

Pour INtégrer de l Enr. les murs. Les solutions en récupération d énergie pour cuisines professionnelles

Pour INtégrer de l Enr. les murs. Les solutions en récupération d énergie pour cuisines professionnelles Pour INtégrer de l Enr dans un projet, il ne suffit pas de peindre les murs en vert! Les solutions en récupération d énergie pour cuisines professionnelles Lago Récupérer l énergie de la cuisine pour chauffer

Plus en détail

Incitants relatifs à l installation de pompes à chaleur en Région wallonne

Incitants relatifs à l installation de pompes à chaleur en Région wallonne Incitants relatifs à l installation de pompes à chaleur en Région wallonne G. FALLON Energie Facteur 4 asbl - Chemin de Vieusart 175-1300 Wavre Tél: 010/23 70 00 - Site web: www.ef4.be email: ef4@ef4.be

Plus en détail

Comment peut-on produire du chauffage et de l'eau chaude à partir de l'air? EFFICACITÉ POUR LES MAISONS

Comment peut-on produire du chauffage et de l'eau chaude à partir de l'air? EFFICACITÉ POUR LES MAISONS Comment peut-on produire du chauffage et de l'eau chaude à partir de l'air? Découvrez la gamme Aquarea de Panasonic Pompe à chaleur Source Air CONÇUE POUR LES MAISONS Une pompe à chaleur Aquarea avec Source

Plus en détail

Le point en recherche

Le point en recherche Le point en recherche D écembre 2011 Série technique 11-101 Suivi du rendement de chauffe-eau sans réservoir ayant remplacé des chauffe-eau avec réservoir Contexte Le chauffe-eau est le plus grand consommateur

Plus en détail

HÔTEL DE VILLE ALLÉES GASTON RODRIGUES BP 105 33173 GRADIGNAN CEDEX TÉL. : 05 56 75 65 26 FAX : 05 56 75 65 65

HÔTEL DE VILLE ALLÉES GASTON RODRIGUES BP 105 33173 GRADIGNAN CEDEX TÉL. : 05 56 75 65 26 FAX : 05 56 75 65 65 Préservez les ressources naturelles par des constructions écologiques n est qu une étape dans la protection de l environnement. Cela passe aussi par des gestes éco-citoyens au quotidien. Pour en savoir

Plus en détail

Données administratives. Rue : Clos du Cheval Blanc N : 3 Boîte : 31 CP : 5590 Localité : Ciney Type de bâtiment :

Données administratives. Rue : Clos du Cheval Blanc N : 3 Boîte : 31 CP : 5590 Localité : Ciney Type de bâtiment : CP : 5590 Localité : Ciney Type de bâtiment : Appartement Permis de bâtir/d urbanisme/unique obtenu le : 03/04/2008 Numéro de référence du permis : UCP3/2007/316 Construction : 2012 Version du protocole:

Plus en détail

Pôle Performance Industrielle Durable. Page 1 Rencontre SEE Le 20/05/2014 Lille. Innover

Pôle Performance Industrielle Durable. Page 1 Rencontre SEE Le 20/05/2014 Lille. Innover Page 1 Innover en mécanique Page 2 Rencontre Solutions Energie Entreprises Lille le 20 mai 2014 Atelier : «Audit énergétique obligatoire : quelles sont les entreprises concernées?» Eric SENECHAL-CETIM

Plus en détail

Comment optimiser la performance énergétique de son logement?

Comment optimiser la performance énergétique de son logement? Comment optimiser la performance énergétique de son logement? Janvier 2014 AHF / J.M. VOGEL Plan de la présentation Contexte Objectifs Faire un premier bilan énergétique Les différents travaux d économies

Plus en détail

Systèmes de récupération de chaleur des eaux de drainage

Systèmes de récupération de chaleur des eaux de drainage Systèmes de récupération de chaleur des eaux de drainage Les objectifs d'apprentissage: Cet exposé vous informera au sujet des systèmes de récupération de chaleur des eaux de drainage (SRCED) et: Comment

Plus en détail

La chaleur qui vient du froid LE SYSTEME INTEGRAL DE CHAUFFAGE

La chaleur qui vient du froid LE SYSTEME INTEGRAL DE CHAUFFAGE La chaleur qui vient du froid LE SYSTEME INTEGRAL DE CHAUFFAGE L ORIGINE C est dans les pays où il fait froid que l on sait mieux qu ailleurs produire et conserver la chaleur. Depuis plus de vingt ans

Plus en détail

Pré-étude. d un Réseau de Chaleur bois. sur la commune de Luc-la-Primaube

Pré-étude. d un Réseau de Chaleur bois. sur la commune de Luc-la-Primaube Pré-étude d un Réseau de Chaleur bois sur la commune de Luc-la-Primaube Réalisé par : Arnaud Larvol Conseiller énergie Pays Ruthénois 6 avenue de l Europe 12 000 Rodez 05.65.73.61.70 Page 1 sur 12 Table

Plus en détail

Le comptage des énergies dans le cadre de la RT 2012

Le comptage des énergies dans le cadre de la RT 2012 Le comptage des énergies dans le cadre de la RT 2012 Les articles 23 et 31 de la RT L article 23 la RT 2012: Les dispositifs de comptage concernent les maisons individuelles et les bâtiments collectifs

Plus en détail

Les conseils utiles pour votre logement

Les conseils utiles pour votre logement Les conseils utiles pour votre logement Habitat Nord Deux-Sèvres 7 rue Claude Debussy - 79 100 THOUARS w w w. h a b i t a t - n o r d 7 9. f r Aujourd hui, vous prenez possession de votre nouvelle habitation.

Plus en détail

Remeha ZentaSOL. La nouvelle norme en matière de simplicité, design et rendement

Remeha ZentaSOL. La nouvelle norme en matière de simplicité, design et rendement Remeha ZentaSOL La nouvelle norme en matière de simplicité, design et rendement ZentaSOL Système de chauffe-eau solaire Remeha ZentaSOL L'énergie solaire est la source de chaleur la plus écologique et

Plus en détail

ROTEX Sanicube - L accumulateur d eau chaude sanitaire hygiénique.

ROTEX Sanicube - L accumulateur d eau chaude sanitaire hygiénique. ROTEX Sanicube : combinaison de l accumulateur et du chauffe-eau instantané. ROTEX Sanicube - L accumulateur d eau chaude sanitaire hygiénique. Le Chauffage! Autant d eau chaude sanitaire que vous voulez.

Plus en détail

RÉSIDENCE NELSON MANDELA LYON 9 ÈME

RÉSIDENCE NELSON MANDELA LYON 9 ÈME RÉSIDENCE NELSON MANDELA LYON 9 ÈME AVRIL 2011 L Opac du Rhône s est engagé depuis plusieurs années dans une démarche de développement durable. Elle vise à : / préserver les ressources naturelles grâce

Plus en détail

FideloConso. à votre écoute! 09 69 32 70 00 (appel non surtaxé depuis un poste fixe) Tout savoir sur l offre DolceVita. GDF SUEZ DolceVita

FideloConso. à votre écoute! 09 69 32 70 00 (appel non surtaxé depuis un poste fixe) Tout savoir sur l offre DolceVita. GDF SUEZ DolceVita GDF SUEZ DolceVita à votre écoute! Contactez votre conseiller FideloConso 09 69 32 70 00 (appel non surtaxé depuis un poste fixe) du lundi au vendredi de 8 h 30 à 17 h 15 Vous avez des questions? Adressez-nous

Plus en détail

Energie : mieux comprendre pour mieux maîtriser

Energie : mieux comprendre pour mieux maîtriser Energie : mieux comprendre pour mieux maîtriser PLAN Séquence 1 : comprendre les mots et concepts Séquence 2 : appréhender les enjeux Séquence 3 : maîtriser sa consommation SEQUENCE 1 : où on définit les

Plus en détail

Maîtriser la consommation d eau

Maîtriser la consommation d eau Maîtriser la consommation d eau S assurer après utilisation que le robinet d eau est bien fermé. Signaler aux agents les éventuelles fuite d eau dans les sanitaires. Un robinet doté d un «mousseur» permet

Plus en détail

www.lacentraledupoele.com Auteur: Christian MARTENOT cmt@sas-lcdp.com

www.lacentraledupoele.com Auteur: Christian MARTENOT cmt@sas-lcdp.com www.lacentraledupoele.com Auteur: Christian MARTENOT cmt@sas-lcdp.com 1 ère partie : Qui sommes-nous? Nos activités Se chauffer avec du granulé : Qu est-ce que le granulé? Pourquoi utiliser du granulé

Plus en détail

www.kaeser.com Récupération de calories pour le chauffage et la production d eau chaude

www.kaeser.com Récupération de calories pour le chauffage et la production d eau chaude Récupération calories pour le et la production d eau chau moins d émissions La récupération calories Pourqui récupérer s calories? Ou plutôt : pourquoi pas? Chaque compresseur à vis transforme 100 % l

Plus en détail

AQUACIAT2 HYBRID LA SOLUTION BI-ÉNERGIES COMPACTE PAC & CHAUDIÈRE GAZ. Puissances frigorifiques et calorifiques de 45 à 80 kw

AQUACIAT2 HYBRID LA SOLUTION BI-ÉNERGIES COMPACTE PAC & CHAUDIÈRE GAZ. Puissances frigorifiques et calorifiques de 45 à 80 kw COMMERCIALISATION 2 ÈME TRIMESTRE 2014 C O N F O R T Q U A L I T É D A I R O P T I M I S A T I O N É N E R G É T I Q U E PAC & CHAUDIÈRE GAZ AQUACIAT2 HYBRID Puissances frigorifiques et calorifiques de

Plus en détail

Un grand volume d'eau chaude en un minimum de temps

Un grand volume d'eau chaude en un minimum de temps Isofast 21 Condens Isotwin Condens Isomax Condens condens Chaudières murales gaz condensation accumulées dynamiques Un grand volume d'eau chaude en un minimum de temps La gamme Iso à condensation est la

Plus en détail

Chaudière à gaz à condensation

Chaudière à gaz à condensation Chaudière à gaz à condensation UltraGas Une technique de condensation au gaz avec l alufer breveté D une grande efficacité, combustion propre et facile à entretenir. 1 UltraGas (15-2000D). Vos avantages.

Plus en détail

Individualisation des frais de chauffage

Individualisation des frais de chauffage Individualisation des frais de chauffage Gérer l eau et l énergie en copropriété D après une étude menée conjointement par l Ademe, le Syndicat de la Mesure et le COSTIC, l individualisation des frais

Plus en détail

Bien régler la température de chauffage

Bien régler la température de chauffage Température de chauffage Baisser la température en cas absence Bien régler la température de chauffage Ne pas gêner la diffusion de chaleur Fermer les volets / rideaux la nuit De même, ne pas mettre de

Plus en détail

Maison Modèle BIG BOX Altersmith

Maison Modèle BIG BOX Altersmith Maison Modèle BIG BOX Altersmith SOLUTIONS D ENVELOPPE & DE SYSTÈMES PERFORMANCES RT 2005 & LABELS I. Présentation de la maison BIG BOX - T3...2 II. Enveloppes...3 1. Présentation de l enveloppe...3 2.

Plus en détail

Profitez au mieux de votre logement économe en énergie. Bâtiment basse consommation. Ce qu il faut savoir et comment vous adapter

Profitez au mieux de votre logement économe en énergie. Bâtiment basse consommation. Ce qu il faut savoir et comment vous adapter CONSEILS AUX PARTICULIERS Bâtiment basse consommation Profitez au mieux de votre logement économe en énergie Ce qu il faut savoir et comment vous adapter Que vous apporte un bâtiment économe en énergie?

Plus en détail

(*) SE PASSER DE SON CHAUFFAGE ÉLECTRIQUE? 3/10/2014 U R E. POURQUOI se poser la question? Que faire?

(*) SE PASSER DE SON CHAUFFAGE ÉLECTRIQUE? 3/10/2014 U R E. POURQUOI se poser la question? Que faire? SE PASSER DE SON CHAUFFAGE ÉLECTRIQUE? Soirée d information 23 septembre 2014 Guides Énergie Neupré U R E UTILISATION RATIONNELLE (*) DES ÉNERGIES 1 * Démarche qui consiste à consommer moins d énergie

Plus en détail

Dimensionnement des chaudières à mazout et à gaz

Dimensionnement des chaudières à mazout et à gaz Office fédéral de l énergie Dimensionnement des chaudières à mazout et à gaz 1 1 Introduction Correctement dimensionnée et dotée d une puissan-ce calorifique adaptée, l installation de chauffage fonctionne

Plus en détail

2.0. Ballon de stockage : Marque : Modèle : Capacité : L. Lien vers la documentation technique : http://

2.0. Ballon de stockage : Marque : Modèle : Capacité : L. Lien vers la documentation technique : http:// 2.0. Ballon de stockage : Capacité : L Lien vers la documentation technique : http:// Retrouver les caractéristiques techniques complètes (performances énergétiques et niveau d isolation, recommandation

Plus en détail

SOMMAIRE. REVILLON CHOCOLATIER Le Coteau (42) Analyse comparative production Chaufferie Vapeur

SOMMAIRE. REVILLON CHOCOLATIER Le Coteau (42) Analyse comparative production Chaufferie Vapeur SOMMAIRE 11... IINSSTALLATIIONSS ACTUELLESS... 2 22... PERFORMANCESS ACTUELLESS... 11 22...11. Ennrreeggi iisst trreemeennt tss... 11 22...22. Reennddeemeennt tss eet t vvaal lleeuurrss ccaarraacct téérri

Plus en détail

Températion. Six avantages qui créent l ambiance.

Températion. Six avantages qui créent l ambiance. Températion. Six avantages qui créent l ambiance. Ce n est pas de la climatisation, ce n est pas de la ventilation. La Températion est un nouveau concept qui va bouleverser tout ce que vous pensiez savoir

Plus en détail

2195257 ballons ECS vendus en France, en 2010

2195257 ballons ECS vendus en France, en 2010 SOLUTIONS D EAU CHAUDE SANITAIRE En 2010, le marché de l ECS en France représente 2 195 257 ballons ECS de différentes technologies. Dans ce marché global qui était en baisse de 1,8 %, les solutions ENR

Plus en détail

LES PLAISIRS de L EAU. conjuguer confort et économies d énergie

LES PLAISIRS de L EAU. conjuguer confort et économies d énergie LES PLAISIRS de L EAU conjuguer confort et économies d énergie Profitez des plaisirs de l eau tout en diminuant votre consommation CONJUGUER CONFORT ET ÉCONOMIES D ÉNERGIE IL EXISTE UN MOYEN TRÈS SIMPLE

Plus en détail

NOTICE TECHNIQUE SSC : Système Solaire Combiné eau chaude sanitaire / appui chauffage maison / appui eau chaude piscine

NOTICE TECHNIQUE SSC : Système Solaire Combiné eau chaude sanitaire / appui chauffage maison / appui eau chaude piscine NOTICE TECHNIQUE SSC : Système Solaire Combiné eau chaude sanitaire / appui chauffage maison / appui eau chaude piscine «Capteur autonome eau chaude» Choix de la gamme ECOAUTONOME a retenu un capteur solaire

Plus en détail

Rehabilitation de la Maison de Radio France Création d une nouvelle géothermie. Alexandre Teixera Maison de Radio France Olivier Grière G2HConseils

Rehabilitation de la Maison de Radio France Création d une nouvelle géothermie. Alexandre Teixera Maison de Radio France Olivier Grière G2HConseils Rehabilitation de la Maison de Radio France Création d une nouvelle géothermie Alexandre Teixera Maison de Radio France Olivier Grière G2HConseils Un pari architectural et une rénovation HQE - La mise

Plus en détail

Édito. Le meilleur déchet reste celui que l on ne produit pas.

Édito. Le meilleur déchet reste celui que l on ne produit pas. Édito Le meilleur déchet reste celui que l on ne produit pas. Depuis janvier 2011, le Syndicat Emeraude s est engagé résolument dans un programme local de prévention. Ne nous limitons pas à l objectif

Plus en détail

Construction d une maison HQE à basse consommation d énergie

Construction d une maison HQE à basse consommation d énergie Du projet à la réalisation Construction d une maison HQE à basse consommation d énergie Lay Saint Christophe 54 «Notre projet est né en 2006, d une volonté de minimiser notre empreinte écologique. Nous

Plus en détail

Gestion Technique et Energétique du Bâtiment

Gestion Technique et Energétique du Bâtiment Gestion Technique et Energétique du Bâtiment Jean VINTOUSKY Philippe CÔTE Sommaire I. Présentation Société ABELIC et TREND II. Pourquoi investir dans une GTEB III.La GTEB IV.Exemples concrets : GUILLIN

Plus en détail

Annexe 3 Captation d énergie

Annexe 3 Captation d énergie 1. DISPOSITIONS GENERALES 1.a. Captation d'énergie. Annexe 3 Captation Dans tous les cas, si l exploitation de la ressource naturelle est soumise à l octroi d un permis d urbanisme et/ou d environnement,

Plus en détail

14/10/2009. Groupe fluides 9 personnes. 7 personnes. Agence Franche-Comté 4 personnes

14/10/2009. Groupe fluides 9 personnes. 7 personnes. Agence Franche-Comté 4 personnes Groupe fluides 9 personnes 7 personnes Agence Franche-Comté 4 personnes 1 2 3 4 Domaine écologique : la production d énergie implique toujours un impact sur l environnement même si des progrès sensibles

Plus en détail

FideloConso. Tout savoir sur l offre DolceVita. GDF SUEZ DolceVita à votre écoute! Contactez votre conseiller. FideloConso. www.gdfsuez-dolcevita.

FideloConso. Tout savoir sur l offre DolceVita. GDF SUEZ DolceVita à votre écoute! Contactez votre conseiller. FideloConso. www.gdfsuez-dolcevita. GDF SUEZ DolceVita à votre écoute! Contactez votre conseiller FideloConso 09 69 32 70 00 (appel non surtaxé depuis un poste fi xe) du lundi au vendredi de 8 h 30 à 17 h 15 Vous avez des questions? Adressez-nous

Plus en détail

LIVRET GESTES VERTS. GEMME CORIOLIS Saint-Martin d Hères Maître d ouvrage : INPG. JUIN 2013 / Version 3 Diffusé le 08 juillet 2013

LIVRET GESTES VERTS. GEMME CORIOLIS Saint-Martin d Hères Maître d ouvrage : INPG. JUIN 2013 / Version 3 Diffusé le 08 juillet 2013 LIVRET GESTES VERTS GEMME CORIOLIS Saint-Martin d Hères Maître d ouvrage : INPG JUIN 2013 / Version 3 Diffusé le 08 juillet 2013 Adresse Postale CS 60013-38702 - La Tronche Cedex Siège Social / Rue de

Plus en détail

Le Hive L amélioration énergétique d un bâtiment neuf

Le Hive L amélioration énergétique d un bâtiment neuf Le Hive L amélioration énergétique d un bâtiment neuf Présentation de Thierry DJAHEL, Schneider Electric Dans le cadre de la matinée technique IFPEB CSTB du 28 novembre 2012. 28/11/2012 1 En chiffres 35

Plus en détail

CHAUFFE-EAU ÉLECTRIQUES INSTANTANÉS DAFI QUESTIONS/ REPONSES. POUR COMMANDER : www.solutions-tmi.com

CHAUFFE-EAU ÉLECTRIQUES INSTANTANÉS DAFI QUESTIONS/ REPONSES. POUR COMMANDER : www.solutions-tmi.com CHAUFFE-EAU ÉLECTRIQUES INSTANTANÉS DAFI QUESTIONS/ REPONSES 1. La première question qui nous est posée est la suivante : Peut-on raccorder une douche au chauffe-eau instantané DAFI? Réponse : OUI, le

Plus en détail

Les chaudières au gaz naturel

Les chaudières au gaz naturel Les chaudières au gaz naturel Sommaire Les chaudières au gaz naturel avec Gaz de France DolceVita P.4 P.6 P.8 P.10 P.14 P.16 P.18 P.20 P.22 P.23 Comment ça fonctionne? Les chaudières à condensation Les

Plus en détail

>> Une solution pour chaque projet

>> Une solution pour chaque projet Dossier spécial eau chaude sanitaire JUIN 2013 L eau chaude sanitaire par De Dietrich >> Une solution pour chaque projet solaire bois pompes à chaleur Condensation fioul/gaz Le Confort Durable L eau chaude

Plus en détail

Production d eau chaude sanitaire thermodynamique, que dois-je savoir?

Production d eau chaude sanitaire thermodynamique, que dois-je savoir? COURS-RESSOURCES Production d eau chaude sanitaire thermodynamique, que Objectifs : / 1 A. Les besoins en eau chaude sanitaire La production d'eau chaude est consommatrice en énergie. Dans les pays occidentaux,

Plus en détail