Bien comprendre votre décompte de charges

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Bien comprendre votre décompte de charges"

Transcription

1 Bien comprendre votre décompte de charges

2 Les charges locatives L utilisation de votre logement nécessite un certain nombre de dépenses pour la fourniture de services (eau, électricité, chauffage, ) et la maintenance des équipements (entretien des espaces communs, ). Ces dépenses appelées charges locatives sont engagées directement par Moselis, votre propriétaire. Elles comprennent : - les charges communes correspondant aux fournitures de services et à l entretien sur l ensemble de votre groupe immobilier - les charges individuelles correspondant à l ensemble des dépenses liées à vos consommations personnelles d eau et de chauffage La liste de ces charges dites «récupérables» par le propriétaire est fixée par décret du 26 août 1987 pris en application de l article 18 de la loi n du 23 décembre Les provisions mensuelles Chaque mois, en plus de votre loyer, vous versez des provisions pour charges. Le montant de cet acompte est calculé chaque année en fonction de vos charges de l année précédente et des évolutions économiques prévisibles (augmentation du coût de l énergie,...). Il apparaît sur votre avis d échéance. Il peut faire l objet d un réajustement par Moselis ou à votre demande expresse afin de couvrir au mieux l ensemble des dépenses. Le décompte de charges annuel Une fois par an, comme le prévoit la loi du 6 juillet 1989 (article 23), les charges locatives donnant lieu au versement d une provision font l objet d une régularisation. Un décompte de régularisation vous est adressé. Il établit le bilan entre les dépenses réalisées et ce que vous avez déjà versé au titre des provisions mensuelles. Si les acomptes versés ont été plus importants que les dépenses réalisées, Moselis vous reverse le trop-perçu. Si les acomptes versés sont insuffisants et que les dépenses réalisées sont plus importantes, il vous appartient de régler le complément. A réception du décompte, vous disposez de 6 mois pour consulter, si vous le souhaitez, l ensemble des justificatifs (factures, contrats,...) disponibles au siège social de Moselis : 3 rue de Courcelles à Metz La Grange aux Bois.

3 Exemple Décompte général de charges Période du 01/ / CHARGES COMMUNES DEPENSES A REPARTIR BASE LOGEMENT ou SURFACE BASE TOTALE A REPARTIR PRORATA Nb J Total VOTRE DEPENSE ABONN.CPTEUR PRINC. COMPTEUR EF/EC ELEC PARTIES COMMUNES A ELEC PARTIES COMMUNES B ESPACES VERTS FORFAIT GAZ CUISINE FOURNITURES DIVERSES NETTOYAGE-MAINTENANCE VM ORDURES MENAGERES PRESTATIONS ENTREPRISE PRESTATIONS INTERNES PROV.CHARGES DIVERSES CHARGES INDIVIDUELLES INDEX PRECEDENT DERNIER INDEX VOTRE CONSOMMATION PRIX UNITAIRE VOTRE DEPENSE EAU CHAUDE PROV. EAU CHAUDE EAU FROIDE PROV. EAU FROIDE CHAUFFAGE PART IND. CHAUFFAGE PART COM. PROV.CHAUFFAGE COLLECTIF Vos Dépenses Vos provisions Solde NOUS VOUS DEVONS * 1 nature des charges : communes ou individuelles 2 dépenses à répartir sur votre ensemble immobilier 3 précise la clé de répartition relative à la dépense : soit au logement (1,00), soit à la surface de votre logement (sur l exemple : 107 m²) 4 reprend la clé de répartition à l échelle de l ensemble immobilier, d un bâtiment ou d une entrée, concerné(e) par la dépense 5 nombre de jours d occupation de votre logement pendant l exercice concerné. Les charges sont facturées proportionnellement à ce nombre de jours. Exemple : pour un locataire entré dans l appartement le 1 er mars, le nombre de jours d occupation correspond à 306 sur jours 6 votre dépense : calcul de votre quote-part 7 calcul de votre consommation = dernier index - index précédent 8 somme de toutes vos dépenses 9 total de vos provisions = prov. charges communes + prov. charges individuelles 10 nous vous devons ou vous nous devez * aucune régularisation n est effectuée pour tout décompte inférieur à 3

4 Bien comprendre le décompte des charges communes... Toutes les rubriques ne vous concernent pas, elles sont fonction des caractéristiques de Abonnement compteur principal Location du compteur d eau général de l immeuble. Ascenseur Contrat d entretien et de maintenance. Seuls les frais d entretien de l appareil sont récupérables auprès du locataire. Le remplacement des pièces est à la charge de Moselis. Chauffage électrique Abonnement et consommation en électricité pour le chauffage de votre appartement. La consommation est répartie à la surface habitable. Compteur eau froide - eau chaude (EF/EC) Contrat de location, d entretien et de télérelève des compteurs individuels. Désinfection et désinsectisation A titre préventif ou curatif, désinfection des locaux ordures ménagères et/ou destruction d insectes et parasites dans les parties communes, gaines techniques et logements infestés. Eau froide Si votre logement n est pas équipé de compteur individuel, les m 3 relevés sur le compteur général sont répartis à la surface du logement. Electricité - abonnement et consommation Des parties communes - A Eclairage des halls d entrée, cages d escaliers et sous-sols de votre immeuble. Des parties communes - B Ventilation, éclairage des parkings, cours, abords de votre immeuble et du local affecté au personnel. Entretien chaudières individuelles gaz et chauffe-eau Entretien annuel obligatoire et dépannage. Entretien chauffage électrique Entretien annuel obligatoire et maintenance. Entretien parties communes Prestation de nettoyage des halls et/ou cages d escaliers lorsque ce service est assuré par du personnel Moselis. Entretien robinetterie Visite préventive annuelle d entretien. Espaces verts Prestation d entretien des espaces verts par une entreprise ou achat des consommables nécessaires quand la prestation est assurée par le gérant d immeuble. Forfait gaz cuisine Abonnement et consommation en gaz de ville. Fournitures diverses Sacs-poubelle, ampoules, sel de déneigement, produits d entretien, désinfectants, Maintenance parties communes Consommation d eau pour l entretien des parties communes. Nettoyage et maintenance ventilation et VMC (Ventilation Mécanique Contrôlée) Contrat d entretien obligatoire. Ordures ménagères Taxe ou redevance fixée par les collectivités locales pour le traitement des ordures ménagères. Prestations entreprise Nettoyage des parties communes et/ou élimination des déchets ménagers par une entreprise. Prestations internes Part récupérable sur les salaires et les charges du personnel Moselis affecté à l élimination des déchets ménagers et/ou à l entretien des parties communes. Ramonage et curage de la ventilation Vérification des conduits de cheminées et nettoyage selon le type de chauffage.

5 Et le décompte des charges individuelles votre groupe immobilier et du logement occupé. Eau froide Consommation d eau froide relevée sur votre compteur individuel. Eau chaude Pour les immeubles dotés d un chauffage collectif. Trois cas de figure (voir ci-dessous) 1 L eau chaude est produite par le ballon électrique de votre appartement. La consommation relevée sur votre compteur d eau comprend la totalité de votre consommation d eau (eau froide + eau chaude). Cette consommation est facturée au prix du m 3 d eau froide en vigueur dans votre commune. La part de réchauffage de l eau est directement acquittée au titre de votre facture individuelle d électricité. 3 2 L eau chaude est produite à partir de la chaufferie collective et vous disposez d un compteur d eau chaude. Coût de votre consommation = nombre de m 3 consommés x (prix du m 3 d eau froide + prix du m 3 réchauffé). L eau chaude est produite à partir de la chaufferie collective et vous ne disposez pas d un compteur individuel d eau chaude. La part de réchauffage de l eau est intégrée au chauffage et les m 3 d eau chaude sont facturés au prix de l eau froide. Chauffage collectif - PART FRAIS INDIVIDUELS : 70 % de la facture totale est calculée sur la base des index relevés sur les répartiteurs. - PART FRAIS COMMUNS : Les 30 % restants correspondant à une part de chauffage fixe sont répartis, conformément à la loi, à la surface habitable de votre logement.

6 Repères Notre consommation moyenne d eau par an 60 m m3 90 m 30 3 m 3 Au-delà par personne supplémentaire La température de chauffe idéale est de 19 C la journée et de 16 C la nuit Consignes de paramétrage du thermostat Période de sommeil (de 22h à 6h) 16 C Lever (de 6h à 8h30) 19 C Temps d absence de + de 2 heures 16 C Soirée (de 16h à 22h) 19 C Absence prolongée de + d une journée C Siège social 3 rue de Courcelles BP METZ CEDEX 3 moselis.fr

Livret n 2. Savoir. ce que vous payez. Quand et comment payer votre loyer? Que comprennent exactement les charges locatives? N 2

Livret n 2. Savoir. ce que vous payez. Quand et comment payer votre loyer? Que comprennent exactement les charges locatives? N 2 Livret n 2 Savoir ce que vous payez Quand et comment payer votre loyer? Que comprennent exactement les charges locatives? N 2 Savoir ce que vous payez VOTRE LOYER ET VOS MOYENS DE PAIEMENT À LA LOUPE COMMENT

Plus en détail

COMPRENDRE. les charges. locatives

COMPRENDRE. les charges. locatives COMPRENDRE les charges locatives sommaire INTRODUCTION... 4 LA MAITRISE DES CHARGES GENERALES... 5 Le calcul de la régularisation des charges électricité... 7 EAU... 8 CHAUFFAGE... 10 Entretien des parties

Plus en détail

COPROPRIETE RESIDENCE DU BOIS D'AUROUZE - SUPERDEVOLUY - ANNEXE N 3

COPROPRIETE RESIDENCE DU BOIS D'AUROUZE - SUPERDEVOLUY - ANNEXE N 3 DEPENSES EXERCICE 2013/2014 BUDGET PREVISIONNEL EXERCICE 2014/2015 SAUVEGARDE DE L'IMMEUBLE Contentieux et expertises 15 573,77 11 000,00 13 741,71 14 000,00 Achats: ventilation du stock 7 932,78 7 000,00

Plus en détail

COPROPRIETE RESIDENCE DU BOIS D'AUROUZE - SUPERDEVOLUY - ANNEXE N 3

COPROPRIETE RESIDENCE DU BOIS D'AUROUZE - SUPERDEVOLUY - ANNEXE N 3 DEPENSES EXERCICE 2012/2013 BUDGET PREVISIONNEL EXERCICE 2013/2014 SAUVEGARDE DE L'IMMEUBLE Contentieux et expertises 6 211,88 5 000,00 15 573,77 11 000,00 Achats: ventilation du stock 6 153,24 4 000,00

Plus en détail

Bilan thermique et social simplifié

Bilan thermique et social simplifié Bilan thermique et social simplifié Fiche descriptive logement 34 Maître d Ouvrage d Insertion : Pact Métropole Nord 25 rue de Lille 59 057 Roubaix Adresse logement : 32 quai de Rouen 59 100 ROUBAIX Informations

Plus en détail

Avis afférent au projet de décret relatif aux comptes du syndicat des copropriétaires

Avis afférent au projet de décret relatif aux comptes du syndicat des copropriétaires CONSEIL NATIONAL DE LA COMPTABILITÉ Avis n 2002-17 du 22 octobre 2002 Avis afférent au projet de décret relatif aux comptes du syndicat des copropriétaires Le Conseil national de la comptabilité a été

Plus en détail

Bilan thermique et social simplifié

Bilan thermique et social simplifié Bilan thermique et social simplifié Fiche descriptive logement Maître d Ouvrage d Insertion : Pact Métropole Nord 25 rue de Lille 59 057 Roubaix Adresse logement : 72 rue de Rome 59 100 Roubaix Informations

Plus en détail

CHARGES RECUPERABLES

CHARGES RECUPERABLES CHARGES RECUPERABLES I. - ASCENSEURS ET MONTE-CHARGE 1. Dépenses d électricité 2. Dépenses d exploitation, d entretien courant, de menues réparations a) Exploitation - visite périodique, nettoyage et graissage

Plus en détail

Guide. d entretien. logement. de votre

Guide. d entretien. logement. de votre Guide d entretien de votre logement Entrée et cuisine Salon, salle à manger et chambre Salle de bain et WC Les travaux d entretien et de remise en état incombent, selon leur nature, au locataire ou au

Plus en détail

Résidence des Badinières

Résidence des Badinières Résidence des Badinières Bienvenue à la 2 ème réunion d information et d échange «chauffage et eau chaude sanitaire» 22 janvier 2010 Réunion "chauffage" des Badinières 1 Sommaire Le contexte général (national)

Plus en détail

Qu est-ce que la copropriété?

Qu est-ce que la copropriété? Qu est-ce que la copropriété? 2 On parle de copropriété dès qu il y a au moins 2 propriétaires dans le même immeuble. Le copropriétaire est propriétaire d un ou de plusieurs lots privatifs (par exemple

Plus en détail

Exploitations complémentaires. mentaires. Analyse réalisée à partir des données 2006. OLS - Groupe Bailleurs. - 5 mai 2011 - 05.05.

Exploitations complémentaires. mentaires. Analyse réalisée à partir des données 2006. OLS - Groupe Bailleurs. - 5 mai 2011 - 05.05. 1 Exploitations complémentaires mentaires Analyse réalisée à partir des données 26 OLS - Groupe Bailleurs - 5 mai 211 - 2 Méthodologie de l étude Analyse de 2 166 résidences gérées par 8 bailleurs franciliens,

Plus en détail

MEMO A L USAGE DES LOCATAIRES ET DES PROPRIETAIRES

MEMO A L USAGE DES LOCATAIRES ET DES PROPRIETAIRES MEMO A L USAGE DES LOCATAIRES ET DES PROPRIETAIRES Association Villeurbannaise pour le Droit au Logement 277, rue du 4 août 69 100 Villeurbanne Téléphone : 04 72 65 35 90 Télécopie : 04 78 85 40 53 avdl.asso@wanadoo.fr

Plus en détail

LES CHARGES DE COPROPRIÉTÉ

LES CHARGES DE COPROPRIÉTÉ LES CHARGES DE COPROPRIÉTÉ QUI PAYE QUOI? Salaire du gardien ou de la femme de ménage, paiement de l électricité des parties communes ou assurance de l immeuble : la copropriété a besoin d argent pour

Plus en détail

Gestion Énergétique Responsable. Individualisation des charges Quarouble le 30 septembre 2009

Gestion Énergétique Responsable. Individualisation des charges Quarouble le 30 septembre 2009 Gestion Énergétique Responsable Individualisation des charges Quarouble le 30 septembre 2009 Présentation TR2E Filiale 100 % Gaz de France, Prestataire de services, Spécialisée dans la relève sans dérangement

Plus en détail

Situé au 1, rue du Capitaine Flottes à Pamiers

Situé au 1, rue du Capitaine Flottes à Pamiers E X P E R T D U D. P. E L O C A T I F Diagnostic de Performance Energétique Pour la location Appartement N 1 T2 DOCUMENT LOCATAIRE Situé au 1, rue du Capitaine Flottes à Pamiers Rapport N 5215022008 réalisée

Plus en détail

Les Compteurs d Eau Chaude : Décision, Calcul du coût d un m3. et Economies.

Les Compteurs d Eau Chaude : Décision, Calcul du coût d un m3. et Economies. Les Compteurs d Eau Chaude : Décision, Calcul du coût d un m3 et Economies. Le coût de l Eau Chaude Sanitaire (ECS) est de plus en plus élevé, ceci pour trois raisons : la consommation d eau chaude augmente

Plus en détail

Rapport pour la commission permanente du conseil régional

Rapport pour la commission permanente du conseil régional Rapport pour la commission permanente du conseil régional JUILLET 2012 Présenté par Jean-Paul Huchon Président du conseil régional d'ile-de-france AFFECTATIONS PROVISIONNELLES ET SPECIFIQUES

Plus en détail

APRES AVOIR EXPOSE CE QUI SUIT

APRES AVOIR EXPOSE CE QUI SUIT CONVENTION ENTRE LA COMMUNAUTE DE COMMUNES DE LA REGION DE NOZAY ET LA SELA POUR LA GESTION DE LA COPROPRIETE DU BATIMENT SITUE TERRASSES DE LA CHESNAIE 44170 NOZAY 1 /7 ENTRE LES SOUSSIGNEES : La Communauté

Plus en détail

Bilan thermique et social simplifié

Bilan thermique et social simplifié Bilan thermique et social simplifié Fiche descriptive logement 30 Maître d Ouvrage d Insertion : Pact Métropole Nord 25 rue de Lille 59 057 Roubaix Adresse logement : 32 rue mirabeau 59 000 Lilles Informations

Plus en détail

Guide. d entretien. logement. de votre

Guide. d entretien. logement. de votre Guide d entretien de votre logement Entrée et cuisine Salon, salle à manger et chambre Salle de bain et WC Extérieur Les travaux d entretien et de remise en état incombent, selon leur nature, au locataire

Plus en détail

Guide. d entretien. logement. de votre

Guide. d entretien. logement. de votre Guide d entretien de votre logement Entrée et cuisine Salon, salle à manger et chambre Salle de bain et WC Les travaux d entretien et de remise en état incombent, selon leur nature, au locataire ou au

Plus en détail

Systèmes de mesure ou d estimation des consommations en logement

Systèmes de mesure ou d estimation des consommations en logement Fiche d application : Systèmes de mesure ou d estimation des consommations en logement Historique des versions : Date Contenu de la mise à jour Version 30 mai 2013 1 Préambule L article 23 de l arrêté

Plus en détail

DIRECTIVES POUR L'ÉTABLISSEMENT DU DECOMPTE ANNUEL DE CHAUFFAGE ET D'EAU CHAUDE

DIRECTIVES POUR L'ÉTABLISSEMENT DU DECOMPTE ANNUEL DE CHAUFFAGE ET D'EAU CHAUDE DIRECTIVES POUR L'ÉTABLISSEMENT DU DECOMPTE ANNUEL DE CHAUFFAGE ET D'EAU CHAUDE Préambule Les présentes directives régissent l'établissement du décompte annuel des frais de chauffage et de préparation

Plus en détail

En copropriété l économie d énergie c est possible!

En copropriété l économie d énergie c est possible! En copropriété l économie d énergie c est possible! Nos partenaires : Avec le soutien de : 1 C est à vous d agir! Dans votre copropriété vous avez trois solutions : Ne rien faire : A.G., calme assuré Faire

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires Textes généraux Ministère de l emploi, du travail et de la cohésion sociale

Décrets, arrêtés, circulaires Textes généraux Ministère de l emploi, du travail et de la cohésion sociale J.O n 65 du 18 mars 2005 page 4575 texte n 7 Décrets, arrêtés, circulaires Textes généraux Ministère de l emploi, du travail et de la cohésion sociale Décret n 2005-240 du 14 mars 2005 relatif aux comptes

Plus en détail

guide du locataire en copropriété

guide du locataire en copropriété guide du locataire en copropriété 2 sommaire édito 3 3 Edito 6 Comment fonctionne juridiquement la copropriété? 10 Qui fait quoi dans la copropriété? 12 Foire aux questions 14 Lexique 4 Qu est-ce qu une

Plus en détail

www.habitatoulouse.fr

www.habitatoulouse.fr G U I D E P R A T I Q U E www.habitatoulouse.fr menues réparations ainsi que l ensemble des réparations locatives définies par décret au Conseil d Etat, sauf si elles sont occasionnées par vétusté, malfaçon,

Plus en détail

Le déroulement de l'enquête

Le déroulement de l'enquête Le déroulement de l'enquête Nous vous remercions de participer à notre enquête sur les charges de copropriété, dont nous publierons les résultats, dans notre mensuel et sur notre site, fin 2010, dès que

Plus en détail

Réduire rapidement ses consommations d'énergie sans gros travaux

Réduire rapidement ses consommations d'énergie sans gros travaux Réduire rapidement ses consommations d'énergie sans gros travaux Saint-Mandé Cycle de formations mai-juin : Comment réaliser des économies d'énergie dans votre copropriété? VILLE DE SAINT-MANDE: LES ACTIONS

Plus en détail

Individualisation des frais de chauffage

Individualisation des frais de chauffage Individualisation des frais de chauffage Gérer l eau et l énergie en copropriété D après une étude menée conjointement par l Ademe, le Syndicat de la Mesure et le COSTIC, l individualisation des frais

Plus en détail

LES CHARGES LOCATIVES

LES CHARGES LOCATIVES INC document FICHE PRATIQUE J. 193 Actualisation le 8 juin 2011 LES CHARGES LOCATIVES En plus de son loyer, le locataire doit payer des charges locatives : c est sa contribution aux dépenses engagées par

Plus en détail

ANNEXE RUBRIQUE MAITRISE DES CONSOMMATIONS ET DES CHARGES

ANNEXE RUBRIQUE MAITRISE DES CONSOMMATIONS ET DES CHARGES Sommaire ANNEXE RUBRIQUE MAITRISE DES CONSOMMATIONS ET DES CHARGES 1. Présentation de la démarche en rénovation... 2 2. Postes du tableau prévisionnel des charges d exploitation... 4 2.1 Charges communes...

Plus en détail

Questions à se poser lors de la signature d un contrat d exploitation de chauffage

Questions à se poser lors de la signature d un contrat d exploitation de chauffage Questions à se poser lors de la signature d un contrat d exploitation de chauffage Le contrat d exploitation de chauffage en copropriété La lecture d un contrat d exploitation de chauffage reste un exercice

Plus en détail

guide pratique Entretien et réparations dans votre logement tout ce qu il faut savoir!

guide pratique Entretien et réparations dans votre logement tout ce qu il faut savoir! guide pratique Entretien et réparations dans votre logement tout ce qu il faut savoir! sommaire Entrée et cuisine... p.- Pièce à vivre... p.- Salle de bain, wc... p.- Immeuble collectif... p. Maison individuelle...

Plus en détail

GESTION. Barème indicatif : Dossier 1 : 45 points Dossier 2 : 10 points 2 ème partie : Gestion de copropriété : 45 points

GESTION. Barème indicatif : Dossier 1 : 45 points Dossier 2 : 10 points 2 ème partie : Gestion de copropriété : 45 points GESTION Barème indicatif : 1 ère partie : Gestion locative : 55 points Dossier 1 : 45 points Dossier 2 : 10 points 2 ème partie : Gestion de copropriété : 45 points Dossier 1 : 17 points Dossier 2 : 20

Plus en détail

731.1.46. Arrêté. concernant le tarif de ramonage. Le Conseil d Etat du canton de Fribourg. Arrête : du 10 décembre 1996

731.1.46. Arrêté. concernant le tarif de ramonage. Le Conseil d Etat du canton de Fribourg. Arrête : du 10 décembre 1996 73..46 Arrêté du 0 décembre 996 concernant le tarif de ramonage Le Conseil d Etat du canton de Fribourg Vu la loi du novembre 964 sur la police du feu et la protection contre les éléments naturels ; Vu

Plus en détail

Aide à l'application Décompte individuel des frais de chauffage et d'eau chaude (DIFC) dans les bâtiments à construire Edition décembre 2007

Aide à l'application Décompte individuel des frais de chauffage et d'eau chaude (DIFC) dans les bâtiments à construire Edition décembre 2007 Aide à l'application Décompte individuel des frais de chauffage et d'eau chaude (DIFC) dans les bâtiments à construire 1. But et objet Une série d'aides à l'application a été créée afin de faciliter la

Plus en détail

Les et les. charges réparations locatives 2009. 6, rue de Chantilly - 75009 Paris

Les et les. charges réparations locatives 2009. 6, rue de Chantilly - 75009 Paris Les et les charges réparations locatives 2009 6, rue de Chantilly - 75009 Paris Sommaire Introduction... 3 1 ère partie Les charges locatives... 5 I- Les principaux postes de dépenses... 6 1 les antennes

Plus en détail

CONVENTION TYPE D INDIVIDUALISATION DES CONTRATS DE FOURNITURE D EAU

CONVENTION TYPE D INDIVIDUALISATION DES CONTRATS DE FOURNITURE D EAU CONVENTION TYPE D INDIVIDUALISATION DES CONTRATS DE FOURNITURE D EAU Entre Le propriétaire (nom et adresse) de l immeuble situé composé de logements et autre. désigné dans la présente convention par «le

Plus en détail

Contrat de bail général pour logements

Contrat de bail général pour logements Contrat de bail général pour logements 1. Parties au contrat 1.1 Bailleresse/ bailleur Prénom, nom: Adresse: NPA, localité: Téléphone: E-mail: Représenté(e) par: 1.2 Locataire Prénom, nom: Adresse: NPA,

Plus en détail

Sarthe Habitat. Vous avez acquis un logement en copropriété!

Sarthe Habitat. Vous avez acquis un logement en copropriété! Sarthe Habitat Vous avez acquis un logement en copropriété! Et vous appartenez maintenant au «Syndicat des copropriétaires». Vous pouvez exprimer votre avis et contribuer aux décisions communes qui seront

Plus en détail

Note sur les charges locatives

Note sur les charges locatives Note sur les charges locatives Base légale La gestion des charges locatives et des redevances est régie par la section 6 de l'arrêté locatif du 26 septembre 1996 Section 6. - Redevances et charges locatives

Plus en détail

DOVADIS. Objet Compteurs d'index Logiciel(s) Dovadis Métier Gestion locative. Nos marques

DOVADIS. Objet Compteurs d'index Logiciel(s) Dovadis Métier Gestion locative. Nos marques 1 DOVADIS Objet Compteurs d'index Logiciel(s) Dovadis Métier Gestion locative 2 Sommaire I. Préambule... 3 A. Objet de la fonctionnalité... 3 II. Paramètres... 4 A. Les types de compteurs... 4 B. Les prestations...

Plus en détail

Mon calendrier budgétaire

Mon calendrier budgétaire LES FICHES PRATIQUES DE FINANCES & PÉDAGOGIE Mon calendrier budgétaire Sommaire Tableau des recettes-dépenses mensuelles...2-4 Calendrier Mode d emploi...5-6 Janvier Février revenus revenus Juillet Août

Plus en détail

QUESTIONNAIRE SUR LES CHARGES DE COPROPRIETE

QUESTIONNAIRE SUR LES CHARGES DE COPROPRIETE QUESTIONNAIRE SUR LES CHARGES DE COPROPRIETE TYPOLOGIE DE LA COPROPRIETE 1- Combien de lots principaux (locaux à usage d habitation, professionnels - cabinets, bureaux - ou commerciaux) la copropriété

Plus en détail

Amicale des locataires du 1 à 7 rue du Conventionnel Chiappe (75013)

Amicale des locataires du 1 à 7 rue du Conventionnel Chiappe (75013) Amicale des locataires du 1 à 7 rue du Conventionnel Chiappe (75013) Compte-rendu de la réunion du vendredi 17 février 2012 consacrée au contrôle des charges 2010 Présents : MM. Alain Gaulon, CNL-94 et

Plus en détail

Diagnostic de performance énergétique logement (6.A) N : Valable jusqu au : Type de bâtiment : Année de construction : Surface habitable : Adresse :

Diagnostic de performance énergétique logement (6.A) N : Valable jusqu au : Type de bâtiment : Année de construction : Surface habitable : Adresse : Diagnostic pour les logements à chauffage individuel ------------------------------------------------------------------------------ Les consommations sont établies à partir d un calcul conventionnel Diagnostic

Plus en détail

Règlements de la Corporation Municipale de Saint-Dominique. Province de Québec MRC des Maskoutains Municipalité de Saint-Dominique

Règlements de la Corporation Municipale de Saint-Dominique. Province de Québec MRC des Maskoutains Municipalité de Saint-Dominique Province de Québec MRC des Maskoutains Municipalité RÈGLEMENT NUMÉRO 15-286 DÉCRÉTANT LES TAUX DE TAXES ET LES TARIFS POUR L'EXERCICE FINANCIER 2015 ARTICLE 1. TAXES FONCIÈRES Pour subvenir aux dépenses

Plus en détail

MANDAT DE GESTION LOCATIVE

MANDAT DE GESTION LOCATIVE MANDAT N MANDAT DE GESTION LOCATIVE A.LOUER 9 bis, rue Glais Bizoin BP 4626 22046 Saint-Brieuc Cedex Tél. : 02 96 77 28 77 Fax : 02 96 77 28 78 SEGAP 21 Avenue de Suffren-75007 PARIS Adhérent 166 RCS 429

Plus en détail

Les coûts de la chaleur issue d une chaudière collective au gaz et d un réseau de chaleur au bois

Les coûts de la chaleur issue d une chaudière collective au gaz et d un réseau de chaleur au bois Les coûts de la chaleur issue d une chaudière collective au gaz et d un réseau de chaleur au bois La question des charges récupérables et non récupérables dans les logements collectifs CIBE Commission

Plus en détail

LE GUIDE DU LOGEMENT ETUDIANT -----------

LE GUIDE DU LOGEMENT ETUDIANT ----------- LE GUIDE DU LOGEMENT ETUDIANT ----------- RESIDENCE ETUDIANTE «VERT SAVOIR» CS 12115 31321 CASTANET TOLOSAN CEDEX Gardien Mr ROLAND Marc Tel : 05.61.25.90.44 ou 06.67.52.80.45 Mail : marc.roland@nlm.sni.fr

Plus en détail

PROTOCOLE D ACCORD CONCLU ENTRE VENDÉE HABITAT - OFFICE PUBLIC DE L HABITAT LES ADMINISTRATEURS ÉLUS DES LOCATAIRES DE VENDÉE HABITAT O.P.H.

PROTOCOLE D ACCORD CONCLU ENTRE VENDÉE HABITAT - OFFICE PUBLIC DE L HABITAT LES ADMINISTRATEURS ÉLUS DES LOCATAIRES DE VENDÉE HABITAT O.P.H. PROTOCOLE D ACCORD CONCLU ENTRE VENDÉE HABITAT - OFFICE PUBLIC DE L HABITAT LES ADMINISTRATEURS ÉLUS DES LOCATAIRES DE VENDÉE HABITAT O.P.H. LES ASSOCIATIONS REPRÉSENTATIVES DES LOCATAIRES ET DES CONSOMMATEURS

Plus en détail

guide de la copropriété Syndic de Copropriété de Nièvre Habitat 1 rue Emile Zola - BP 56 58020 Nevers Cedex Tél. 03 86 21 67 19 - Fax 03 86 21 67 67

guide de la copropriété Syndic de Copropriété de Nièvre Habitat 1 rue Emile Zola - BP 56 58020 Nevers Cedex Tél. 03 86 21 67 19 - Fax 03 86 21 67 67 guide de la copropriété Syndic de Copropriété de Nièvre Habitat 1 rue Emile Zola - BP 56 58020 Nevers Cedex Tél. 03 86 21 67 19 - Fax 03 86 21 67 67 novembre 2012 Qu est-ce que la copropriété? avant-propos

Plus en détail

Guide. Qui fait Quoi dans mon logement? L entretien de mon logement

Guide. Qui fait Quoi dans mon logement? L entretien de mon logement Guide Qui fait Quoi dans mon logement? L entretien de mon logement L entretien de votre logement Qui fait quoi? Un évier bouché, une chaudière en panne... Que dois je faire? A qui m adresser? Pièce par

Plus en détail

TVA - CIDD* (*Crédit d Impôt Développement Durable) en 2014

TVA - CIDD* (*Crédit d Impôt Développement Durable) en 2014 TVA - CIDD* (*Crédit d Impôt Développement Durable) en 2014 Février 2014 TVA 2014 Mode d emploi 2 Au 1er Janvier 2014 3 nouveaux Taux : Taux normal : 20 % Taux intermédiaire : 10 % Taux réduit : 5.5 %

Plus en détail

l entretien des chaudières

l entretien des chaudières Préservez et améliorez les performances de votre installation de chauffage : l entretien des chaudières L H A B I T A T I N D I V I D U E L pour un chauffage sûr et efficace Votre logement est équipé d

Plus en détail

Les répartiteurs de frais de chauffage dans les immeubles collectifs

Les répartiteurs de frais de chauffage dans les immeubles collectifs Septembre 2012 Les répartiteurs de frais de chauffage dans les immeubles collectifs Immeubles collectifs (gérance et copropriété) Depuis une ordonnance n 2011-504 du 9 mai 2011, l article L 241-9 du Code

Plus en détail

Crédit Impôt Transition Energétique 2016

Crédit Impôt Transition Energétique 2016 Crédit Impôt Transition Energétique 2016 Les particuliers peuvent bénéficier d un crédit d impôt transition énergétique de 30% pour réaliser des travaux de rénovation énergétique dans leur habitation principale.

Plus en détail

Diagnostic de performance énergétique logement (6.2)

Diagnostic de performance énergétique logement (6.2) N : 3112 Valable jusqu au : 15/02/2025 Type de bâtiment : Immeuble collectif Année de construction : Avant 1975 Surface habitable : 92,04 m² Adresse : 6, Rue Francisque Sarcey 75116 PARIS 16 Date : 16/02/2015

Plus en détail

MARCHES PUBLICS DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES. VILLE DE COUILLY PONT AUX DAMES Hôtel de Ville 46 rue Eugène Léger 77860 COUILLY PONT AUX DAMES

MARCHES PUBLICS DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES. VILLE DE COUILLY PONT AUX DAMES Hôtel de Ville 46 rue Eugène Léger 77860 COUILLY PONT AUX DAMES MARCHES PUBLICS DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES VILLE DE COUILLY PONT AUX DAMES Hôtel de Ville 46 rue Eugène Léger 77860 COUILLY PONT AUX DAMES ENTRETIEN DES INSTALLATIONS DE CHAUFFAGE ET DE PRODUCTION

Plus en détail

COLLECTION LES CHARGES DE COPROPRIÉTÉ. Ce que tout propriétaire ou copropriétaire doit connaître Union des Syndicats de l Immobilier

COLLECTION LES CHARGES DE COPROPRIÉTÉ. Ce que tout propriétaire ou copropriétaire doit connaître Union des Syndicats de l Immobilier COLLECTION Ce que tout propriétaire ou copropriétaire doit connaître Union des Syndicats de l Immobilier LES CHARGES DE COPROPRIÉTÉ Notre métier, c est votre garantie La crise économique a conduit les

Plus en détail

DOCUMENTATION. Objet TAXE FONCIERE ET TEOM Logiciel(s) DOVADIS Métier Gestion locative. Nos marques

DOCUMENTATION. Objet TAXE FONCIERE ET TEOM Logiciel(s) DOVADIS Métier Gestion locative. Nos marques 1 DOCUMENTATION Objet TAXE FONCIERE ET TEOM Logiciel(s) DOVADIS Métier Gestion locative 2 Sommaire PARAMETRAGES... 3 Prestations propriétaires et locataires... 3 Prestations de type propriétaire... 3 Prestation

Plus en détail

Le manuel de la copropriété : TOUT SAVOIR SUR VOS NOUVELLES RESPONSABILITÉS

Le manuel de la copropriété : TOUT SAVOIR SUR VOS NOUVELLES RESPONSABILITÉS Le manuel de la copropriété : TOUT SAVOIR SUR VOS NOUVELLES RESPONSABILITÉS 1L achat de votre logement vous donne un nouveau statut : celui de copropriétaire. Ce livret vous éclairera sur les règles des

Plus en détail

COPROPRIETE LES CHARGES DE COPROPRIETE C.S.A.B COLLECTION CE QUE TOUT PROPRIÉTAIRE OU COPROPRIÉTAIRE DOIT CONNAÎTRE

COPROPRIETE LES CHARGES DE COPROPRIETE C.S.A.B COLLECTION CE QUE TOUT PROPRIÉTAIRE OU COPROPRIÉTAIRE DOIT CONNAÎTRE COPROPRIETE LES CHARGES DE COPROPRIETE COLLECTION CE QUE TOUT PROPRIÉTAIRE OU COPROPRIÉTAIRE DOIT CONNAÎTRE C.S.A.B L a crise économique a conduit les professionnels et les copropriétaires à se pencher

Plus en détail

DIAGNOSTIC THERMIQUE TRES SIMPLIFIE (DTTS) - Adresse du logement: Observations de l enquêteur complétées par des questions à l interviewé

DIAGNOSTIC THERMIQUE TRES SIMPLIFIE (DTTS) - Adresse du logement: Observations de l enquêteur complétées par des questions à l interviewé DIAGNOSTIC THERMIQUE TRES SIMPLIFIE (DTTS) - Numéro de l interviewé : - Adresse du logement: Observations de l enquêteur complétées par des questions à l interviewé 1. Etat apparent du logement 11. Logement

Plus en détail

PROJET. SCI LA PLUME ROUGE 538 rue Raymond Tellier 45200 AMILLY. - Page 1/9 - Damien LECLERC 1 rue du courtil cabot 45700 VILLEMANDEUR

PROJET. SCI LA PLUME ROUGE 538 rue Raymond Tellier 45200 AMILLY. - Page 1/9 - Damien LECLERC 1 rue du courtil cabot 45700 VILLEMANDEUR Logiciel référencé par la marque PROJET SCI LA PLUME ROUGE 538 rue Raymond Tellier 45200 AMILLY Date de l'étude : ARTISAN 05.01.2011 CLIENT SARL LECLERC Désiré SCI LA PLUME ROUGE Damien LECLERC 1 rue du

Plus en détail

Le Edition Fév. 2013

Le Edition Fév. 2013 Le Edition Fév. 2013 Sommaire Général I. La Copropriété p. 3 II. Les organes de la copropriété p. 4-5 a) Le syndicat des copropriétaires b) Le Conseil Syndical c) Le Syndic III. Les charges de copropriété

Plus en détail

CONVENTION DE FOURNITURE DE CHALEUR

CONVENTION DE FOURNITURE DE CHALEUR CONVENTION DE FOURNITURE DE CHALEUR Projet V2 du 25 septembre 2008 SOMMAIRE ARTICLE 1 - Objet ARTICLE 2 - Engagements de la Commune 2.1. Construction des installations 2.2. Fourniture de chaleur ARTICLE

Plus en détail

Provisions de promos sur le chauffage

Provisions de promos sur le chauffage du 1er septembre au 31 décembre 2013 Provisions de promos sur le chauffage is re mi s 60 e de 0 é d r / mo c 69 ther mostat offert it 0% Votre nouvelle chaudière installée par GazdeBordeaux 69 / mois Chaudière

Plus en détail

Table des matières TITRE I : LES BAUX DU CODE CIVIL (100) (Les références entre parenthèses renvoient aux numéros des paragraphes)

Table des matières TITRE I : LES BAUX DU CODE CIVIL (100) (Les références entre parenthèses renvoient aux numéros des paragraphes) Table des matières (Les références entre parenthèses renvoient aux numéros des paragraphes) SOMMAIRE... 1390 INTRODUCTION... 1392 TITRE I : LES BAUX DU CODE CIVIL (100) SECTION 1 : LES CHARGES LOCATIVES

Plus en détail

prêt copropriétés creditfoncier.fr FONCIER Copro 100 Le financement de travaux sur les parties communes de votre copropriété

prêt copropriétés creditfoncier.fr FONCIER Copro 100 Le financement de travaux sur les parties communes de votre copropriété prêt copropriétés creditfoncier.fr FONCIER Copro 100 Le financement de travaux sur les parties communes de votre copropriété Une copropriété doit être entretenue et nécessite parfois la réalisation de

Plus en détail

Catalogue de répartition frais entretien - Investissement

Catalogue de répartition frais entretien - Investissement Catalogue de répartition frais entretien - investissements 1. Parois extérieures 1.1. Rénovation de façades (sans isolation) Nouvelle couche de peinture, remplacement d un revêtement (y compris bardeaux)

Plus en détail

La comptabilité des copropriétés Formation du 16 octobre 2010

La comptabilité des copropriétés Formation du 16 octobre 2010 La comptabilité des copropriétés Formation du 16 octobre 2010 1 Le règlement de copropriété Le règlement de copropriété est avant tout un contrat interne, dont les copropriétaires sont les parties contractantes.

Plus en détail

Hotel de Maître proche des Etangs d Ixelles

Hotel de Maître proche des Etangs d Ixelles Hotel de Maître proche des Etangs d Ixelles ARCHYBALD - Chaussée de Malines 14 Mechelsesteenweg - 1970 WEZEMBEEK-OPPEM NATURE Il s agit d un immeuble dit «Maison de Maître» développant 13m de façade

Plus en détail

Diagnostic Performance Energétique Page : 2/5

Diagnostic Performance Energétique Page : 2/5 19, avenue du Maréchal Foch BP 200 77508 Chelles CEDEX : 06 35 50 23 93 : njcdiagimmo@hotmail.fr Dossier N 1411111638NOULETMILOUDI- DPEELECERNT Date 14/11/2011 Page 1/5 RAPPORT DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE

Plus en détail

MES-IMMOBILIERS.COM Gérer votre copropriété en toute liberté!

MES-IMMOBILIERS.COM Gérer votre copropriété en toute liberté! MES-IMMOBILIERS.COM Gérer votre copropriété en toute liberté! Version «copropriétaires gérants» Vous avez choisi de gérer vos biens immobiliers avec MES-IMMOBILIERS.COM et nous vous remercions de votre

Plus en détail

TOUT SAVOIR SUR LE CHAUFFAGE URBAIN

TOUT SAVOIR SUR LE CHAUFFAGE URBAIN TOUT SAVOIR SUR LE CHAUFFAGE URBAIN QU EST-CE QUE LE CHAUFFAGE URBAIN? Tout simplement un chauffage central, mais à l échelle d un quartier! La chaufferie urbaine de Nemours assure la production et la

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L EMPLOI, DU TRAVAIL ET DE LA COHÉSION SOCIALE Arrêté du 14 mars 2005 relatif aux comptes du syndicat des copropriétaires NOR : SOCU0412535A Le

Plus en détail

Les charges de copropriété

Les charges de copropriété UNIS COLLECTION Ce que tout copropriétaire doit connaître LIVRET 5 TOUT SAVOIR SUR Les charges de copropriété La crise économique a conduit les professionnels et les copropriétaires à se pencher depuis

Plus en détail

CPE POUR LA RENOVATION DES BATIMENTS DE L ERE SOVIETIQUE EN LETTONIE

CPE POUR LA RENOVATION DES BATIMENTS DE L ERE SOVIETIQUE EN LETTONIE 1 CPE POUR LA RENOVATION DES BATIMENTS DE L ERE SOVIETIQUE EN LETTONIE Présentation du modèle RENESCO Ltd. Jérôme Adnot, Bruno Duplessis, Olivier Greslou, Mines ParisTech avec l autorisation d Eric Berman,

Plus en détail

I - SITUATION FINANCIERE ET TRESORERIE Exercice précédent approuvé

I - SITUATION FINANCIERE ET TRESORERIE Exercice précédent approuvé Etat financier après répartition au 31/12/2010 (date de clôture de l'exercice) ANNEXE 1 I - SITUATION FINANCIERE ET TRESORERIE Trésorerie Provisions et avances 50 Fonds placés 51 Banques ou fonds disponibles

Plus en détail

PROJET. berrand. - Page 1/10 - 87430 VERNEUIL SUR VIENNE. Commentaires divers : Thierry BERRAND 6, rue de prasmounier 87430 VERNEUIL SUR VIENNE

PROJET. berrand. - Page 1/10 - 87430 VERNEUIL SUR VIENNE. Commentaires divers : Thierry BERRAND 6, rue de prasmounier 87430 VERNEUIL SUR VIENNE Logiciel référencé par la marque PROJET berrand 87430 VERNEUIL SUR VIENNE Date de l'étude : Commentaires divers : ARTISAN BERRAND SARL 24/02/2012 perso CLIENT Guy Berrand Thierry BERRAND 6, rue de prasmounier

Plus en détail

DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE TERTIAIRE

DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE TERTIAIRE DATE : 14/02/2011 N AFFAIRE : 003387/2255629/1/1 ANNEE DE CONSTRUCTION : NON COMMUNIQUE SURFACE UTILE : 489.44 TYPE DE BATIMENT : IMMEUBLE D HABITATION + BUREAUX TYPE D ACTIVITES : ADMINISTRATION - BUREAUX

Plus en détail

>> 65% d eau chaude gratuite >> Couvre les besoins d une famille >> Trouve sa place partout

>> 65% d eau chaude gratuite >> Couvre les besoins d une famille >> Trouve sa place partout SOLAIRE BOIS POMPES À CHALEUR CONDENSATION FIOUL/GAZ Kaliko CHAUFFE-EAU THERMODYNAMIQUE EASYLIFE L air, source d eau chaude >> 65% d eau chaude gratuite >> Couvre les besoins d une famille >> Trouve sa

Plus en détail

Location : Nature des charges récupérables (Décret n 87-713 du 26 août 1987)

Location : Nature des charges récupérables (Décret n 87-713 du 26 août 1987) AGENCE DEPARTEMENTALE D INFORMATION SUR LE LOGEMENT ADIL 22 Location : Nature des charges récupérables (Décret n 87-713 du 26 août 1987) Pour l'application du présent décret : a) Il n'y a pas lieu de distinguer

Plus en détail

Bienvenue chez vous. LIVRET D ACCUEIL du locataire. Vous imaginez, nous orchestrons

Bienvenue chez vous. LIVRET D ACCUEIL du locataire. Vous imaginez, nous orchestrons Vous imaginez, nous orchestrons LIVRET D ACCUEIL du locataire Bienvenue chez vous exe_livret-accueil-locataire_12p_ff148x210_qrv.indd 1 04/10/12 10:03 DEMARCHES LORS DE l entrée dans les lieux Abonnements

Plus en détail

Primes énergie 2015 Région de Bruxelles-Capitale

Primes énergie 2015 Région de Bruxelles-Capitale Primes énergie 2015 Région de Bruxelles-Capitale Qui peut en bénéficier? Les primes énergie sont ouvertes au bénéfice de toute personne physique ou morale possédant un droit réel ou de location ou de gestion

Plus en détail

FICHE INFORMATION. Le Comptage comptage individuel. Votre partenaire en économie d énergie

FICHE INFORMATION. Le Comptage comptage individuel. Votre partenaire en économie d énergie FICHE INFORMATION Le Comptage comptage individuel de du l eau chauffage Votre partenaire en économie d énergie Le répartiteur de frais de chauffage Le répartiteur est un appareil de mesure du chauffage

Plus en détail

Facturation individuelle de l eau aux copropriétaires

Facturation individuelle de l eau aux copropriétaires Facturation individuelle de l eau aux copropriétaires La facturation des consommations individuelles de l eau en copropriété avec votre logiciel de gestion de syndic VILOGI, présente pour le gestionnaire

Plus en détail

Cycle de formations Nouveau Programme. Gestion locative utilisateurs ICS

Cycle de formations Nouveau Programme. Gestion locative utilisateurs ICS Cycle de formations Nouveau Programme Gestion locative utilisateurs ICS Septembre 2014 Juin 2015 Cycle de formations «Gestion locative utilisateurs ICS» La Fapil lance le cycle de formations 2014-2015

Plus en détail

Avant-propos. Sommaire

Avant-propos. Sommaire Avant-propos En devenant propriétaire de votre logement, vous êtes entré dans le «Syndicat des copropriétaires». Vous avez ainsi acquis le droit d exprimer votre avis et de contribuer aux décisions communes

Plus en détail

TABLEAU COMPARATIF DISPOSITIONS GÉNÉRALES

TABLEAU COMPARATIF DISPOSITIONS GÉNÉRALES TABLEAU COMPARATIF DISPOSITIONS GÉNÉRALES DISPOSITIONS GÉNÉRALES DU SERVICE DE DISTRIBUTION 8.1.1 DROIT AU TARIF LE PLUS AVANTAGEUX Le client a le droit de bénéficier du tarif le plus avantageux, selon

Plus en détail

Comprendre votre consommation d énergie

Comprendre votre consommation d énergie Comprendre votre consommation d énergie La consommation d'énergie annuelle d une maison (pour une famille de 3 ou 4 personnes) Chaleur 60% Eau chaude 20% Appareils ménagers et éclairage 20% Chauffage Le

Plus en détail

L énergie dans les établissements scolaires. Des marges de progrès réelles pour les lycées

L énergie dans les établissements scolaires. Des marges de progrès réelles pour les lycées L énergie dans les établissements scolaires Des marges de progrès réelles pour les lycées L énergie dans les établissements scolaires L énergie dans les établissements scolaires Éteignez votre ordinateur

Plus en détail

PROCESSUS RESSOURCES HUMAINES

PROCESSUS RESSOURCES HUMAINES PROCESSUS RESSOURCES HUMAINES 27.04.2015 PROCÉDURE Conditions d Expatriation des Experts long terme 1. CHAMP D APPLICATION Cette Procédure concerne les Conditions d Expatriation des Experts engagés par

Plus en détail

- 02 - ANALYSE ECONOMIQUE DU TABLEAU DE RESULTAT

- 02 - ANALYSE ECONOMIQUE DU TABLEAU DE RESULTAT - 02 - ANALYSE ECONOMIQUE DU TABLEAU DE RESULTAT Objectif(s) : o o Pré-requis : o Modalités : Passage des S.I.G. selon le P.C.G. (analyse juridique) aux S.I.G. selon la Centrale de Bilans de la Banque

Plus en détail

FideloConso. à votre écoute! 09 69 32 70 00 (appel non surtaxé depuis un poste fixe) Tout savoir sur l offre DolceVita. GDF SUEZ DolceVita

FideloConso. à votre écoute! 09 69 32 70 00 (appel non surtaxé depuis un poste fixe) Tout savoir sur l offre DolceVita. GDF SUEZ DolceVita GDF SUEZ DolceVita à votre écoute! Contactez votre conseiller FideloConso 09 69 32 70 00 (appel non surtaxé depuis un poste fixe) du lundi au vendredi de 8 h 30 à 17 h 15 Vous avez des questions? Adressez-nous

Plus en détail

09 2011 R EPÈRES «LES CHARGES. de copropriété» SE LOGER AUTEURS GENEVIÈVE PRANDI, XUAN NGUYEN OBSERVATOIRE DES LOYERS DE LA RÉGION PARISIENNE

09 2011 R EPÈRES «LES CHARGES. de copropriété» SE LOGER AUTEURS GENEVIÈVE PRANDI, XUAN NGUYEN OBSERVATOIRE DES LOYERS DE LA RÉGION PARISIENNE 09 2011 R EPÈRES SE LOGER «LES CHARGES de copropriété» AUTEURS GENEVIÈVE PRANDI, XUAN NGUYEN OBSERVATOIRE DES LOYERS DE LA RÉGION PARISIENNE INTRODUCTION La connaissance du niveau des charges de copropriété

Plus en détail

Rénovation en copropriété. Le contrat d exploitation 1 er décembre 2015

Rénovation en copropriété. Le contrat d exploitation 1 er décembre 2015 Rénovation en copropriété Le contrat d exploitation 1 er décembre 2015 Conseils gratuits et indépendants Info Energie Maitrise de l énergie, efficacité énergétique et énergies renouvelables ADIL 31 Juridiques

Plus en détail