Assemblée AROPA YONNE

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Assemblée AROPA YONNE"

Transcription

1 Assemblée AROPA YONNE 25/03/2013 Retraite - Prévoyance - Santé - Epargne

2 Le Groupe AGRICA Titre de la présentation / Date 2

3 AGRICA : un groupe de protection sociale au service des salariés du monde agricole 1er janvier 1997: Création du groupe AGRICA Objectifs: - Consolider le régime de retraite des salariés agricoles en intégrant un système de solidarité professionnelle ARRCO/AGIRC sur la base des taux maxima - Prévoir un niveau de prestations supérieur aux autres régimes par la mise en place d un régime de retraite supplémentaire selon le régime de la capitalisation -Maintien des droits constitués auprès de CCPMA RETRAITE pour les salariés d OPA 3

4 Composition du Groupe AGRICA Interlocuteur unique en matière de retraite complémentaire, AGRICA couvre également les principaux risques de la vie : incapacité, invalidité, décès, santé Deux structures, six institutions IL est géré paritairement par les représentants des entreprises et des salariés.actuellement, le président est Mr Denis Longeron, représentant des salariés. Le Groupe AGRICA comprend : - Une association sommitale «groupe AGRICA «qui définit la politique et la stratégie du Groupe - Un groupement d'intérêt économique (GIE) dénommé AGRICA GESTION qui est chargé de la gestion des moyens. Il a en charge de la gestion de l activité technique des institutions membres Titre de la présentation 4

5 AGRICA : un groupe de protection sociale ancré dans son histoire Ses métiers : Retraite, PRÉVOYANCE, SANTÉ, Epargne CAMARCA (créée en 1963) Institution de retraite ARRCO des salariés de l agriculture AGRICA RETRAITE AGIRC (ex CRCCA créée en 1997) Institution de retraite AGIRC des salariés cadres de l agriculture 01/01/1997 CCPMA prévoyance (créée en 1994) Institution de prévoyance des salariés d organismes professionnels agricoles CCPMA Retraite (créée en 1948) Institution de retraite Supplémentaire des salariés d organismes professionnels agricoles pour les droits antérieurs au 1er janvier 1997 AGRI prévoyance (créée en 1994) Institution de prévoyance des salariés non cadres de la production agricole AGRICA EPARGNE (créée en 2004) Société de gestion de portefeuille CPCEA prévoyance (créée en 1952) Institution de prévoyance des salariés cadres de la production agricole Titre de la présentation 5

6 GROUPE AGRICA CHIFFRES CLES entreprises retraités 1.45 million de cotisants Retraite ARRCO/AGIRC 2.4 milliard d euros de chiffre d affaires 850 Collaborateurs dont 107 en régions Titre de la présentation 6

7 Groupe AGRICA et ses Clients entreprises font confiance à AGRICA. Ces entreprises couvrent tous les secteurs du monde agricole Titre de la présentation 7

8 L ARRCO/AGIRC Titre de la présentation / Date 8

9 Les institutions retraite d AGRICA sont fédérées par : L Arrco et l Agirc, ARRCO AGIRC Association pour le régime de retraite complémentaire des salariés Association générale des institutions de retraite complémentaire des cadres Elle a été créée en 1961 Elle a été créée en 1947 Le régime de retraite complémentaire obligatoire de l ensemble des salariés du secteur privé, y compris les cadres Le régime de retraite complémentaire obligatoire des salariés cadres du secteur privé 9 Nom de l'entrepris

10 Objectifs et Rôles de l ARRCO et de l AGIRC Objectifs : La mise en commun de moyens, mise en place d une coordination administrative entre les institutions membres, un seul paiement, une seule valeur du point. Missions : - Contrôler les institutions sur l efficacité de la gestion et la qualité des services, la situation financière de chaque institution - Assurer la pérennité du régime par une compensation financière entre les institutions. 10

11 Les différents Accords ARRCO/AGIRC L accord du 16 Mars 2011 Paiement mensuel des retraites ARRCO/AGIRC au 1 er janvier 2014 L accord du 13 mars 2013 Salariés, Employeurs et Retraités sont mis à contribution pour réduire le déficit des régimes Pour les salariés et les employeurs, Hausse des taux de cotisations de 0,1point au 1 er janvier 2014 et 0,1point supplémentaire au 1 er janvier Pour les retraités; revalorisation des retraites d un point de moins que l inflation pendant 3 ans. Au 1 er Avril 2013, revalorisation de 0,8% des pensions ARRCO et 0,5 % des pensions AGIRC, Titre de la présentation / Date 11

12 les droits de réversions Les droits de réversion régime de base 12 Nom de l'entrepris

13 La retraite de réversion retraite de base La condition d âge La condition de mariage La condition de non-remariage La condition de ressources Le calcul du droit La révision du droit 13

14 Les conditions 1) La condition d âge L âge minimum requis pour le bénéfice d une retraite de réversion est fixé à 55 ans 2) La condition de mariage demeure. - Pas de réversion pour les concubins et les Pacsés. - La durée de mariage a été supprimée à compter du 01/07/2004. ( avant 2 ans de mariage) 3) La condition de non-remariage est supprimée depuis le 01/07/2004. Le conjoint remarié continue de percevoir la réversion. 4) La condition de ressources : le conjoint survivant doit justifier que ses ressources ou celles du ménage n excèdent pas le plafond de ressources autorisé. 5) Montant de la retraite de réversion : 54 % de la retraite de la personne décédée Titre de la présentation 14

15 Les ressources retenues Les ressources retenues 1) Pour un requérant vivant seul, il s agit de ses ressources personnelles. Au 01/01/2013, les ressources ne doivent pas excéder par an ( 2080 * 9,43 SMIC Horaire), soit 1634,53 par mois. 2) Pour un requérant marié, vivant en concubinage ou ayant souscrit un PACS, les ressources du ménage ne doivent pas excéder par an (1,6 du plafond de ressources d une personne seule), soit 2.615,25 par mois. Les revenus pris en compte sont celles de 3 mois qui précédent la demande. En cas de dépassement du plafond, l examen des ressources se fait alors sur les 12 mois qui précèdent le point de départ en retraite. Titre de la présentation 15

16 Les ressources Les principales ressources retenues Les avantages viagers (retraites personnelles des régimes de base et complémentaires, les pensions d invalidité ). Les revenus mobiliers Les revenus immobiliers ( 3 % de la valeurs des biens) à l exclusion de la maison d habitation et des bâtiments d exploitation. Titre de la présentation 16

17 Bénéficiaires et Conditions d âge Retraites complémentaires BENEFICIAIRES Les conjoints survivants ou ex-conjoints divorcés non remariés - âgés d au moins 55 ans en ARRCO et 60 ans en AGIRC - sans conditions d âge si 2 enfants à charge au moment du décès ou si le conjoint est invalide. L allocation continue d être versée même lorsque les enfants ne sont plus à charge Nota: Pas de réversion pour les Concubins ou les Pacsés CONDITIONS Avoir été marié et ne pas être remarié Pas de durée de mariage Pas de conditions de ressources Suppression l allocation complémentaire de réversion en cas de REMARIAGE 17

18 Montant de la retraite Montant de la Réversion ARRCO 60 % de l allocation du retraité ou des droits du salarié décédé pour le veuf ou veuve. Montant de la Réversion AGIRC 60 % à 60 ans de l allocation du retraité ou des droits du salarié décédé pour le veuf ou veuve ( 58,4 % à 59 ans, 56,8 % à 58 ans, 5,2 % à 57 ans, 53,6 % à 56 ans, 52 % à 55 ans ) CALCUL POUR LES EX CONJOINTS DIVORCES Partage systématique au prorata de la durée respective des mariages Nombre de points X Taux de réversion X durée de mariage durée globale des mariages Titre de la présentation 18

19 Dépôt de la demande de retraite de réversion Le droit de réversion n est pas déclenché automatiquement, le retraité doit déposer une demande de retraite Pour bénéficier de l allocation de réversion complémentaire, il est nécessaire d en faire la demande dans les 6 mois suivant le décès. Si le défunt était retraité, il suffit de s adresser auprès de sa caisse ARRCO et AGIRC ( s il était cadre ) Pour les retraités ou salariés relevant d une caisse du Groupe AGRICA, la demande doit être adressée à : AGRICA Direction Retraite Département allocataires 21, rue de la Bienfaisance Paris Cédex 08 19

20 Pièces à joindre à la demande Un bulletin de décès du salarié ou du retraité décédé Un extrait d acte de naissance du salarié ou du retraité décédé Un extrait d acte de naissance du conjoint survivant avec mentions marginales ou de l orphelin Un extrait d acte de naissance comportant les mentions «non remariés» pour les ex conjoints divorcés Un relevé d identité bancaire ou postal Un avis d imposition sur les revenus Un justificatif pour les enfants à charge Titre de la présentation 20

21 Aides en cas de Veuvage Envoi d une brochure pratique sur les démarches à accomplir Organisation de sessions d accompagnement du veuvage 21

22

23 Nom de l'entrepris

24 Une question? Contactez-nous! Retraite et Activités Sociales : Prévoyance Santé Retraite supplémentaire

25 L action Sociale d AGRICA Titre de la présentation / Date 25

26 Les axes prioritaires AGIRC/ARRCO ORIENTATIONS DES FEDERATIONS 3 grandes orientations prioritaires AGIRC-ARRCO déclinées en 9 axes stratégiques pour la période Développer la prévention Prolonger l autonomie à domicile Accompagner la perte d autonomie en établissement

27 Accompagner la perte d autonomie Maintien à domicile : Intervention d une aide ménagère ou d une tierce personne Sortie d hospitalisation Aide à la téléassistance (Présence Verte ) Participation aux frais d achat, de location ou d installation l appareil Aide à l habitat (adaptation) Participation aux travaux concernant la résidence principale Titre de la présentation 27

28 Accompagner la perte d autonomie Maintien du lien social Séjours thérapeutiques (aide aux aidants / répit) Vacances des personnes âgées et isolées AGRICA assistance Titre de la présentation 28

29 Soutenir la perte d autonomie en structures collectives Structures d hébergement pour personnes âgées Hébergement en EHPAD Hébergement en MARPA ou accueil familial Titre de la présentation 29

30 AGRICA VOUS REMERCIE Retraite - Prévoyance - Santé - Epargne

31 Une question? Contactez-nous! Retraite et Activités Sociales : Prévoyance Santé Retraite supplémentaire

Vos droits en cas de décès d un proche

Vos droits en cas de décès d un proche vous informer Vos droits en cas de décès d un proche n Retraite de réversion, allocation de veuvage, capital décès www.msa.fr Vous êtes confronté au décès de votre conjoint ou de l'un de vos proches affilié

Plus en détail

LA RETRAITE DE REVERSION

LA RETRAITE DE REVERSION LA RETRAITE DE REVERSION 1 LE REGIME GENERAL DE LA SECURITE SOCIALE LES REGIMES COMPLEMENTAIRES AGIRC ARRCO LES CONTACTS ET SOURCES D INFORMATION 2 LE REGIME GENERAL DE LA SECURITE SOCIALE CONDITIONS D

Plus en détail

La durée de service de cette allocation, qui a un caractère temporaire, est variable selon la date à laquelle elle prend effet.

La durée de service de cette allocation, qui a un caractère temporaire, est variable selon la date à laquelle elle prend effet. Si votre conjoint était retraité, informez, dès son décès les différentes caisses de retraites de base et complémentaire dont il était allocataire. Si vous remplissez certaines conditions vous pourrez

Plus en détail

L accompagnement du veuvage de la Carsat Sud-Est

L accompagnement du veuvage de la Carsat Sud-Est Veufs NOVEMBRE 2014 L accompagnement du veuvage de la Carsat Sud-Est La retraite de réversion Une aide momentanée Les démarches Nous vous guidons dans les démarches à accomplir et les personnes à prévenir

Plus en détail

Pensions de réversion de la retraite complémentaire. n o 8

Pensions de réversion de la retraite complémentaire. n o 8 Guide retraite complémentaire Agirc et Arrco Pensions de réversion de la retraite complémentaire Guide salariés n o 8 Mars 2017 Pensions de réversion de la retraite complémentaire Sommaire La retraite,

Plus en détail

Une pension de réversion correspond au versement d'une part de la pension de retraite d'un assuré décédé en faveur de son veuf ou de sa veuve.

Une pension de réversion correspond au versement d'une part de la pension de retraite d'un assuré décédé en faveur de son veuf ou de sa veuve. La pension de réve Pension de réve CARSAT (régime de base) Définition Une pension de réve correspond au versement d'une part de la pension de retraite d'un assuré décédé en faveur de son veuf ou de sa

Plus en détail

Collège des conjoints survivants retraités M me Colas 29 septembre 2017

Collège des conjoints survivants retraités M me Colas 29 septembre 2017 Réunion préparatoire à l Assemblée générale des délégués 1 Collège des conjoints survivants retraités M me Colas 29 septembre Votre caisse de retraite 2 Effectifs au 1 er janvier Votre caisse de retraite

Plus en détail

Collège invalidité-décès

Collège invalidité-décès Réunion préparatoire à l Assemblée générale des délégués Collège invalidité-décès 1 M me Perrin 29 septembre Votre caisse de retraite 2 Les élus de la CARMF Votre caisse de retraite 3 Élus de la CARMF

Plus en détail

Assemblée Générale des adhérents de l ASCAF Le 8 novembre 2016

Assemblée Générale des adhérents de l ASCAF Le 8 novembre 2016 Assemblée Générale des adhérents de l ASCAF Le 8 novembre 2016 Généralités Principe : Lorsqu un salarié ou retraité décède, appelé l ouvrant droit, une fraction de sa retraite complémentaire est susceptible

Plus en détail

LA RETRAITE COMPLÉMENTAIRE 8 MARS

LA RETRAITE COMPLÉMENTAIRE 8 MARS GUIDE RETRAITE COMPLÉMENTAIRE AGIRC-ARRCO PENSION DE RÉVERSION DE LA RETRAITE COMPLÉMENTAIRE Guide salariés n o 8 MARS 2019 Pension de réversion de la retraite complémentaire Sommaire La retraite, en bref...

Plus en détail

Réunion préparatoire à l Assemblée générale des délégués Collège des conjoints survivants retraités

Réunion préparatoire à l Assemblée générale des délégués Collège des conjoints survivants retraités Réunion préparatoire à l Assemblée générale des délégués Collège des conjoints survivants retraités M me Vergnon 16 septembre 2016 Votre caisse de retraite Effectifs au 1 er juillet 2016 2 Collèges Affiliés

Plus en détail

DECES D UN SALARIE EN ACTIVITE

DECES D UN SALARIE EN ACTIVITE DECES D UN SALARIE EN ACTIVITE 1 Guide pratique Ce document est élaboré par le service social des personnels de l Adapei 35 et le service des ressources humaines à l attention de celles et ceux qui souhaitent

Plus en détail

Pension de réversion CARMF- 02/ 05

Pension de réversion CARMF- 02/ 05 Pension de réversion Âge Suppression progressive de l âge jusqu au 1 er janvier 2011 dans des conditions particulières qui devraient être applicables aux seules professions libérales (Lettre de M Douste-Blazy

Plus en détail

LA RETRAITE COMPLÉMENTAIRE

LA RETRAITE COMPLÉMENTAIRE GUIDE RETRAITE COMPLÉMENTAIRE AGIRC ET ARRCO PENSIONS DE RÉVERSION DE LA RETRAITE COMPLÉMENTAIRE Guide salariés n o 8 Pensions de réversion de la retraite complémentaire Sommaire La retraite, en bref...

Plus en détail

Présentation des régimes de retraite

Présentation des régimes de retraite Présentation des régimes de retraite M me Geneviève Colas 1 Régime de base Conditions d attribution Âge Suite à la LFSS 2009, la condition d âge a été rétablie à : 55 ans depuis le 1 er janvier 2009, ou

Plus en détail

Artisans, commerçants. Veuvage et droits du conjoint

Artisans, commerçants. Veuvage et droits du conjoint Artisans, commerçants Veuvage et droits du conjoint Édition 2010 2 Sommaire Démarches à accomplir 4 Votre protection sociale 6 Les pensions de réversion de votre caisse RSI 6 (retraites de base et complémentaire)

Plus en détail

Pension de réversion. retraités

Pension de réversion. retraités Pension de réversion retraités SOMMAIRE Pas touche à la pension de réversion Par Gilka Georges Historique La pension de réversion ne couvre pas les conséquences de l évolution des situations matrimoniales

Plus en détail

Centre Européen de Recherche Nucléaire

Centre Européen de Recherche Nucléaire La Retraite du Régime Général Centre Européen de Recherche Nucléaire Caisse d assurance retraite et de la santé au travail 15.11.2011. 1 La Retraite du Régime Général Martine ALBESSARD malbessard@carsatra.fr

Plus en détail

Les élus de la CARMF (au 7/01/2012)

Les élus de la CARMF (au 7/01/2012) Les élus de la CARMF (au 7/01/2012) 2 Collèges Délégués Administrateurs Cotisants 576 19 Retraités 144 2 Conjoints survivants retraités 32 1 Invalidité-décès 15 1 Total 767 23 Présentés par le CNO _ 2

Plus en détail

GUIDE RETRAITE COMPLÉMENTAIRE AGIRC ET ARRCO L ESSENTIEL EN QUATRE POINTS. n o 8. Pensions de réversion de la retraite complémentaire

GUIDE RETRAITE COMPLÉMENTAIRE AGIRC ET ARRCO L ESSENTIEL EN QUATRE POINTS. n o 8. Pensions de réversion de la retraite complémentaire GUIDE RETRAITE COMPLÉMENTAIRE AGIRC ET ARRCO L ESSENTIEL EN QUATRE POINTS Guide salariés n o 8 Pensions de réversion de la retraite complémentaire Sommaire La retraite, en bref... 3 Points clés... 4 Points

Plus en détail

La retraite de réversion

La retraite de réversion La retraite de réversion Assemblée Générale ASCAF 29 8 novembre 2016 MSA d Armorique : Sommaire Les conditions d attribution Mariage Age Dossier Ressources La date d effet Le montant Les évolutions 2 Sous

Plus en détail

Règlement du régime de maintien de droits arrêté au 31 décembre 1999 du

Règlement du régime de maintien de droits arrêté au 31 décembre 1999 du Règlement du régime de maintien de droits arrêté au 31 décembre 1999 du 18.11.99 TITRE I : PRINCIPES GENERAUX Article 1 : Objet et date de mise en oeuvre Le régime de maintien de droits a pour objet de

Plus en détail

Retraite Etudes & Optimisation

Retraite Etudes & Optimisation Retraite Etudes & Optimisation Pension de réversion Lorsque l un des conjoints disparaît, son veuf ou sa veuve bénéficie d une partie de sa retraite : la pension de réversion. Les conditions d attribution

Plus en détail

Retraite de base Sécurité sociale

Retraite de base Sécurité sociale Le paysage de la retraite en France Assurance retraite individuelle CAPITALISATION Retraite supplémentaire conventionnelle ou contractuelle Régimes facultatifs Régimes obligatoires Retraite complémentaire

Plus en détail

LA PENSION DE REVERSION L ALLOCATION VEUVAGE

LA PENSION DE REVERSION L ALLOCATION VEUVAGE Département de la Sarthe CIDPA Centre d Informa on Départemental Pour l Autonomie 38 avenue Bollée - 72000 LE MANS 02.43.81.40.40 - Fax : 02.43.76.17.54 cidpa@sarthe.fr - Site internet : www.cidpaclic.sarthe.org

Plus en détail

LA PENSION DE REVERSION L ALLOCATION VEUVAGE

LA PENSION DE REVERSION L ALLOCATION VEUVAGE Conseil général CIDPA CIDPA Janvier 2011 LA PENSION DE REVERSION L ALLOCATION VEUVAGE Les droits du conjoint survivant ont été profondément modifiés avec la loi du 21 août 2003 portant réforme des retraites.

Plus en détail

L'aide aux études supérieures CAMARCA de vos enfants Mode d'emploi

L'aide aux études supérieures CAMARCA de vos enfants Mode d'emploi Vous pouvez solliciter cette aide : L'aide aux études supérieures CAMARCA de vos enfants Mode d'emploi Si vous êtes participant de CAMARCA (régime ARRCO), y compris en cas de chômage. Si vous êtes retraité

Plus en détail

SOMMAIRE. Présentation 3. Introduction La protection sociale 15 PARTIE 1. Le régime général de la Sécurité sociale

SOMMAIRE. Présentation 3. Introduction La protection sociale 15 PARTIE 1. Le régime général de la Sécurité sociale Présentation 3 Introduction La protection sociale 15 PARTIE 1 Le régime général de la Sécurité sociale Chapitre 1 L organisation du régime général de la Sécurité sociale 21 1 La structure du régime général

Plus en détail

Pensions de réversion de la retraite complémentaire. n o 8

Pensions de réversion de la retraite complémentaire. n o 8 Guide retraite complémentaire Agirc et Arrco Pensions de réversion de la retraite complémentaire Guide salariés n o 8 Mars 2018 Pensions de réversion de la retraite complémentaire Sommaire La retraite,

Plus en détail

Les élus de la CARMF (au 4/08/2011)

Les élus de la CARMF (au 4/08/2011) Les élus de la CARMF (au 4/08/2011) Collèges Cotisants Retraités Conjoints Survivants Retraités Invalidité-Décès Total Présentés par le CNO Cooptés Total Délégués 577 144 32 15 768 / / / Administrateurs

Plus en détail

ENTREPRISE RÉGIME DE PRÉVOYANCE. Annexe aux Conditions Générales. Production agricole

ENTREPRISE RÉGIME DE PRÉVOYANCE. Annexe aux Conditions Générales. Production agricole ENTREPRISE BANQUE ET ASSURANCES RÉGIME DE PRÉVOYANCE Production agricole «Régime conventionnel national de prévoyance des salariés non cadres en Agriculture» Annexe aux Conditions Générales EN PARTENARIAT

Plus en détail

Les élus de la CARMF (au 7/01/2012)

Les élus de la CARMF (au 7/01/2012) Les élus de la CARMF (au 7/01/2012) 2 Collèges Cotisants Retraités Conjoints survivants retraités Invalidité-décès Total Présentés par le CNO Cooptés Total Délégués 576 144 32 15 767 767 Administrateurs

Plus en détail

Les équipes régionales de la Fnar-Ufr et de l ACS-BULL sont les auteurs de cette étude Responsable du groupe de travail J.J.

Les équipes régionales de la Fnar-Ufr et de l ACS-BULL sont les auteurs de cette étude Responsable du groupe de travail J.J. Estimation de la réversion dans la retraite du conjoint survivant Les équipes régionales de la Fnar-Ufr et de l ACS-BULL sont les auteurs de cette étude Responsable du groupe de travail J.J. DEJARDIN La

Plus en détail

SOMMAIRE. Présentation 3. Introduction La protection sociale 15 PARTIE 1. Le régime général de la Sécurité sociale

SOMMAIRE. Présentation 3. Introduction La protection sociale 15 PARTIE 1. Le régime général de la Sécurité sociale PRÉSENTATION Le droit à la protection sociale occupe une part importante de notre vie. L ensemble des connaissances nécessaires à la compréhension de la protection sociale est présenté dans cet ouvrage,

Plus en détail

RÉGIME DE PRÉVOYANCE. Production agricole ANNEXE AUX CONDITIONS GÉNÉRALES

RÉGIME DE PRÉVOYANCE. Production agricole ANNEXE AUX CONDITIONS GÉNÉRALES RÉGIME DE PRÉVOYANCE Production agricole Régime conventionnel national de frais de prévoyance des salariés non cadre en agriculture www.groupama.fr ANNEXE AUX CONDITIONS GÉNÉRALES ANNEXE AUX CONDITIONS

Plus en détail

Réunion préparatoire à l Assemblée générale des délégués

Réunion préparatoire à l Assemblée générale des délégués Réunion préparatoire à l Assemblée générale des délégués Collège des conjoints survivants retraités Mme Colas 11 septembre 2014 2 Votre caisse de retraite TRANSPARENTS 2014 Les élus de la CARMF Élus de

Plus en détail

Point sur la réforme de la réversion. Caisse Nationale d Assurance Vieillesse Direction Statistiques et prospective

Point sur la réforme de la réversion. Caisse Nationale d Assurance Vieillesse Direction Statistiques et prospective CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 09 juillet 2008-9 h 30 «Evolution des droits familiaux et conjugaux ; niveau de vie au moment du veuvage» Document N 15 Document de travail, n engage

Plus en détail

Travailleurs indépendants : artisans et commerçants. Veuvage et droits du conjoint

Travailleurs indépendants : artisans et commerçants. Veuvage et droits du conjoint Travailleurs indépendants : artisans et commerçants Veuvage et droits du conjoint Édition 2017 VEUVAGE ET DROITS DU CONJOINT Sommaire Démarches à accomplir 4 Votre protection sociale 6 Les pensions de

Plus en détail

Les élus de la CARMF (au 15/01/2013)

Les élus de la CARMF (au 15/01/2013) Les élus de la CARMF (au 15/01/2013) 2 Collèges Délégués Administrateurs Cotisants 565 19 Retraités 183 2 Conjoints survivants retraités 32 1 Invalidité-décès 18 1 Total 798 23 Présentés par le CNO _ 2

Plus en détail

Réunion préparatoire à l Assemblée générale des délégués. Transparents Collège des conjoints survivants retraités. Mme Colas 1 er octobre 2015

Réunion préparatoire à l Assemblée générale des délégués. Transparents Collège des conjoints survivants retraités. Mme Colas 1 er octobre 2015 Transparents 2015 Réunion préparatoire à l Assemblée générale des délégués Collège des conjoints survivants retraités Mme Colas 1 er octobre 2015 Votre caisse de retraite Les élus de la CARMF 2 Élus de

Plus en détail

La réversion en France. Séance plénière du COR 31 janvier 2019 Secrétariat général du COR

La réversion en France. Séance plénière du COR 31 janvier 2019 Secrétariat général du COR Séance plénière du COR 31 janvier 2019 Secrétariat général du COR Qui est concerné? (document n 7) Fin 2017, tous régimes confondus, on dénombre 4,4 millions de personnes bénéficiaires d une pension de

Plus en détail

PRESENTATION AG2R LA MONDIALE. Direction des Activités sociales Mars 2017

PRESENTATION AG2R LA MONDIALE. Direction des Activités sociales Mars 2017 PRESENTATION AG2R LA MONDIALE Direction des Activités sociales Mars 2017 AG2R LA MONDIALE : QUI SOMMES-NOUS? 2 AG2R LA MONDIALE 1 er groupe paritaire de protection sociale en France N 1 en retraite complémentaire

Plus en détail

GUIDE DE L ASSURE SOCIAL :

GUIDE DE L ASSURE SOCIAL : MINISTERE DU DEVELOPPEMENT SOCIAL, REPUBLIQUE DU MALI DE LA SOLIDARITE ET DES PERSONNES AGEES Un Peuple Un But Une Foi *************** *********** INSTITUT NATIONAL DE PREVOYANCE SOCIALE ***************

Plus en détail

La réversion en France. Séance plénière du COR 31 janvier 2019 Secrétariat général du COR

La réversion en France. Séance plénière du COR 31 janvier 2019 Secrétariat général du COR Séance plénière du COR 31 janvier 2019 Secrétariat général du COR Qui est concerné? (document n 7) Fin 2017, tous régimes confondus, on dénombre 4,4 millions de personnes bénéficiaires d une pension de

Plus en détail

GUIDE DE LA RÉVERSION 2017

GUIDE DE LA RÉVERSION 2017 GUIDE DE LA RÉVERSION 2017 Cavec - guide de la réversion Réversion attribution au conjoint et ex-conjoint d un assuré décédé (avant ou après son départ en retraite) d une partie de sa pension de retraite.

Plus en détail

VEUVAGE ET DROITS DU CONJOINT TRAVAILLEURS INDÉPENDANTS

VEUVAGE ET DROITS DU CONJOINT TRAVAILLEURS INDÉPENDANTS VEUVAGE ET DROITS DU CONJOINT TRAVAILLEURS INDÉPENDANTS 2018 SOMMAIRE 4 DÉMARCHES À ACCOMPLIR 6 VOTRE PROTECTION SOCIALE 6 Les pensions de réversion versées par la Sécurité sociale pour les indépendants

Plus en détail

Les pensions de réversion CDT 2018

Les pensions de réversion CDT 2018 1 Régime de base 2 Conditions d attribution Âge Plafond annuel de ressources Durée de mariage 55 ans ou 51 ans si le médecin est décédé avant le 1 er janvier 2009. Personne seule : 20 550,40 Ménage : 32

Plus en détail

Une dynamique de confiance

Une dynamique de confiance Une dynamique de confiance au service de la retraite complémentaire CHIFFRES CLÉS 2015 AGIRC ARRCO La retraite complémentaire, Arrco et Agirc, est gérée par 20 caisses de retraite Arrco, 12 caisses de

Plus en détail

CHIFFRES CLÉS 2016 MOBILISÉS AU SERVICE DE TOUS

CHIFFRES CLÉS 2016 MOBILISÉS AU SERVICE DE TOUS CHIFFRES CLÉS 2016 MOBILISÉS AU SERVICE DE TOUS AGIRC Renseignements financiers 2016 Ressources (EN MILLIARDS D EUROS) Cotisations versées par les entreprises pour l exercice Majorations de retard Contributions

Plus en détail

AIDE A LA SCOLARITÉ - INSTITUT LIMAYRAC Année scolaire 2017/2018

AIDE A LA SCOLARITÉ - INSTITUT LIMAYRAC Année scolaire 2017/2018 AIDE A LA SCOLARITÉ - INSTITUT LIMAYRAC Année scolaire 2017/2018 DOSSIER À RENVOYER AVANT LE : 18 AOÛT 2017 Bien respecter la date limite de retour Ce dossier doit être renseigné avec précision, accompagné

Plus en détail

AVENANT N 47 DU 22 FÉVRIER 2011

AVENANT N 47 DU 22 FÉVRIER 2011 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3266 Convention collective nationale IDCC : 1671. MAISONS D ÉTUDIANTS AVENANT N 47 DU 22 FÉVRIER 2011 MODIFIANT L AVENANT

Plus en détail

Collectives. Osmose Prévoyance. La protection des salariés non cadres

Collectives. Osmose Prévoyance. La protection des salariés non cadres Collectives Osmose Prévoyance La protection des salariés non cadres Entreprises Prévoyance Osmose Prévoyance salariés non cadres Ce document décrit l offre standard pour les groupes de 1 à 19 non cadres.

Plus en détail

DOSSIER D AIDE SOCIALE

DOSSIER D AIDE SOCIALE N de dossier :.. Commune :..... Canton :.. DOSSIER D AIDE SOCIALE NOM et PRENOM : (de la personne pour laquelle l Aide est demandée)... AVANTAGES SOLLICITES PRISE EN CHARGE DES FRAIS D HEBERGEMENT : Établissement

Plus en détail

NOTE JURIDIQUE - SECURITE SOCIALE - OBJET : La pension d invalidité des veuves et des veufs invalides. Base juridique

NOTE JURIDIQUE - SECURITE SOCIALE - OBJET : La pension d invalidité des veuves et des veufs invalides. Base juridique Conseil Technique National Service juridique droit des personnes et des familles NOTE JURIDIQUE - SECURITE SOCIALE - OBJET : La pension d invalidité des veuves et des veufs invalides Base juridique Articles

Plus en détail

Le Guide du Retraité

Le Guide du Retraité Le Guide du Retraité Sommaire AVANT PROPOS...5 I- PENSION DE RETRAITE 1.1. OUVERTURE DU DROIT A PENSION DE RETRAITE...6 1.1.1 Retraite normale... 6 1.1.2 Retraite anticipée...6 1.1.3 Retraite différée...8

Plus en détail

Allocation Personnalisée d Autonomie

Allocation Personnalisée d Autonomie Le Département à votre service Direction de la Prévention et du Développement Social - Maison Départementale de la Solidarité Centre Colbert - Bâtiment E - 4 rue Eugène Rolland - BP 601-36020 Châteauroux

Plus en détail

CONSEIL DEPARTEMENTAL DE LA DORDOGNE

CONSEIL DEPARTEMENTAL DE LA DORDOGNE CONSEIL DEPARTEMENTAL DE LA DORDOGNE DGA la SOLIDARITE et de la PREVENTION Cité Administrative Bugeaud CS 70010 24016 PERIGUEUX Cedex Tél. 05.53 02 27 27 DEMANDE D ALLOCATION PERSONNALISEE D AUTONOMIE

Plus en détail

LES GARANTIES PRÉVOYANCE

LES GARANTIES PRÉVOYANCE LES GARANTIES PRÉVOYANCE GARANTIES DÉCÈS RENTE DE CONJOINT RENTE ÉDUCATION INCAPACITÉ TEMPORAIRE DE TRAVAIL INVALIDITÉ VOS GARANTIES PRÉVOYANCE Malakoff Médéric vous propose des garanties «à la carte»

Plus en détail

LES CONDITIONS D ATTRIBUTION DE LA PENSION

LES CONDITIONS D ATTRIBUTION DE LA PENSION Pensions de vieillesse Montants au 1er janvier 2017 Circulaire interministérielle n DSS/SD3A/2015/299 du 1er octobre 2015 ; circulaires CNAV n 2015-48 du 19 octobre 2015, n 2015-64 du 18 décembre 2015

Plus en détail

A faire dans les 7 jours

A faire dans les 7 jours Aix Funéraire A faire dans les 7 jours qui suivent le décès 1 L employeur Transmettre un certificat de décès par lettre recommandée avec Accusé de Réception. Demander une attestation de salaire, le versement

Plus en détail

La construction de la pauvreté des femmes retraitées

La construction de la pauvreté des femmes retraitées En France les éléments entrants dans la constitution des retraites des salariés sont les suivants: Un ou des régimes de base Un éventuel régime complémentaire Des droits pour enfants Des droits éventuels

Plus en détail

Défense du pouvoir d achat des pensions et des retraités

Défense du pouvoir d achat des pensions et des retraités Défense du pouvoir d achat des pensions et des retraités Tous régimes confondus, plus de 16 millions de personnes, dont 14,8 millions résident en France bénéficient d une pension de droit direct ou dérivé

Plus en détail

LA RETRAITE SUPPLEMENTAIRE

LA RETRAITE SUPPLEMENTAIRE LA RETRAITE SUPPLEMENTAIRE 1 LA RETRAITE SUPPLEMENTAIRE des O. P. A. Régime actuel : 1,24% Qui est concerné? En complément de leur régime de retraite complémentaire obligatoire par répartition, l ensemble

Plus en détail

Note technique du 22 juillet 2014 relative à l attribution de l allocation temporaire complémentaire

Note technique du 22 juillet 2014 relative à l attribution de l allocation temporaire complémentaire Aviation civile MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L ÉNERGIE Direction générale de l aviation civile Secrétariat général Sous-direction des personnels Bureau de la réglementation des

Plus en détail

REGIME DE PRÉVOYANCE. Production agricole «Régime départemental des salariés non cadres des exploitations agricoles du Calvados»

REGIME DE PRÉVOYANCE. Production agricole «Régime départemental des salariés non cadres des exploitations agricoles du Calvados» 0 ENTREPRISE REGIME DE PRÉVOYANCE Production agricole «Régime départemental des salariés non cadres des exploitations agricoles du Calvados» Annexe aux Conditions Générales AGRI PRÉVOYANCE 1 SOMMAIRE PREAMBULE...

Plus en détail

ACCORD DE PRÉVOYANCE DU 19 MAI 2006 (1)

ACCORD DE PRÉVOYANCE DU 19 MAI 2006 (1) MINISTÈRE DE L AGRICULTURE ET DE LA PÊCHE CONVENTIONS COLLECTIVES Accord collectif EXPLOITATIONS DE POLYCULTURE, D ÉLEVAGE, DES CUMA, DES EXPLOITATIONS MARAÎCHÈRES, HORTICOLES ET PÉPINIÈRES (AUBE) Salariés

Plus en détail

Le livret du retraité

Le livret du retraité GUIDE RETRAITE COMPLÉMENTAIRE AGIRC ET ARRCO LE LIVRET DU RETRAITÉ Guide salariés n o 2 MARS 2016 Le livret du retraité Sommaire La retraite, en bref... 3 Points clés... 4 Points de repères... 8 Points

Plus en détail

MINISTÈRE DE L AGRICULTURE ET DE L ALIMENTATION CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective départementale

MINISTÈRE DE L AGRICULTURE ET DE L ALIMENTATION CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective départementale MINISTÈRE DE L AGRICULTURE ET DE L ALIMENTATION CONVENTIONS COLLECTIVES Convention collective départementale IDCC : 9811. EXPLOITATIONS AGRICOLES (Tarn) (6 mai 2002) (Étendue par arrêté du 18 décembre

Plus en détail

Réunion préparatoire à l Assemblée générale des délégués

Réunion préparatoire à l Assemblée générale des délégués Réunion préparatoire à l Assemblée générale des délégués Collège invalidité-décès Mme Perrin 11 septembre 2014 2 Votre caisse de retraite TRANSPARENTS CDT 2014 2014 Les élus de la CARMF Élus de la CARMF

Plus en détail

Organigramme de la CARMF

Organigramme de la CARMF Organigramme de la CARMF M. CHAFFIOTTE DIRECTEUR M. PEYRE Comptabilité M. ROSSIGNOL AGENT COMPTABLE M me DESVINGT M. VANHEECKHOET Informatique M. GENNEQUIN M. LEVY M. ROUAUD DIRECTEUR ADJOINT Secrétaire

Plus en détail

DEMANDE D ALLOCATION PERSONNALISEE D AUTONOMIE à domicile ou en établissement D une personne âgée de 60ans ou plus

DEMANDE D ALLOCATION PERSONNALISEE D AUTONOMIE à domicile ou en établissement D une personne âgée de 60ans ou plus Direction des services aux personnes âgées et aux personnes handicapées Service des prestations à la personne Immeuble Solidarités 94054 Créteil DEMANDE D ALLOCATION PERSONNALISEE D AUTONOMIE à domicile

Plus en détail

TRAVAILLEURS INDÉPENDANTS VEUVAGE ET DROITS DU CONJOINT

TRAVAILLEURS INDÉPENDANTS VEUVAGE ET DROITS DU CONJOINT TRAVAILLEURS INDÉPENDANTS VEUVAGE ET DROITS DU CONJOINT 2019 SOMMAIRE 4 DÉMARCHES À ACCOMPLIR 6 VOTRE PROTECTION SOCIALE 6 Les pensions de réversion versées par la Sécurité sociale pour les indépendants

Plus en détail

MINISTÈRE DE L AGRICULTURE ET DE LA PÊCHE CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective

MINISTÈRE DE L AGRICULTURE ET DE LA PÊCHE CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective MINISTÈRE DE L AGRICULTURE ET DE LA PÊCHE CONVENTIONS COLLECTIVES Convention collective IDCC : 9471. EXPLOITATIONS AGRICOLES (LOT-ET-GARONNE) (12 juillet 1983) (Etendue par arrêté du 7 mars 1984, Journal

Plus en détail

Aide à domicile des personnes âgées

Aide à domicile des personnes âgées Aide à domicile des personnes âgées Prestations d Action Sociale Une participation peut être accordée aux personnes âgées retraitées ayant recours à l aide à domicile. L intervention est effectuée par

Plus en détail

Union des anciens du. groupe BP. Communication Retraite. Nos réalisations mars 2018

Union des anciens du. groupe BP. Communication Retraite. Nos réalisations mars 2018 Union des anciens du Communication Retraite groupe BP Nos réalisations 2015 20 mars 2018 Page 1 l 13/04/2018 Contexte De nouvelles projections du COR * en matière d évolutions et de perspectives des retraites

Plus en détail

DEMANDE D ALLOCATION PERSONNALISÉE D AUTONOMIE (APA) (Pour les personnes âgées de 60 ans et plus) Nom et Prénom : Cadre réservé à l administration

DEMANDE D ALLOCATION PERSONNALISÉE D AUTONOMIE (APA) (Pour les personnes âgées de 60 ans et plus) Nom et Prénom : Cadre réservé à l administration DEMANDE D ALLOCATION PERSONNALISÉE D AUTONOMIE (APA) (Pour les personnes âgées de 60 ans et plus) À domicile En établissement Nom et Prénom : Cadre réservé à l administration Dossier familial : Dossier

Plus en détail

Ce que je dois savoir, ce que je dois faire. Ma Caisse Primaire d'assurance Maladie m'accompagne Perte d un proche

Ce que je dois savoir, ce que je dois faire. Ma Caisse Primaire d'assurance Maladie m'accompagne Perte d un proche Ce que je dois savoir, ce que je dois faire. Ma Caisse Primaire d'assurance Maladie m'accompagne Perte d un proche Centre Régional de Gestion des Capitaux décès Aquitaine Sommaire Ce que je dois savoir,

Plus en détail

2) Les retraites des salariés du secteur privé

2) Les retraites des salariés du secteur privé 1 FIPECO le 31.01.2019 Les fiches de l encyclopédie VIII) Assurances sociales et redistribution 2) Les retraites des salariés du secteur privé Un «régime» de sécurité sociale est défini par une catégorie

Plus en détail

CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective

CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective MINISTÈRE DE L AGRICULTURE ET DE L ALIMENTATION CONVENTIONS COLLECTIVES Convention collective IDCC : 8532. ENTREPRISES DE TRAVAUX AGRICOLES ET RURAUX (Bretagne) (13 juin 1991) (Étendue par arrêté du 16

Plus en détail

Le demandeur doit tout d abord justifier d une présence ininterrompue sur le territoire métropolitain depuis 15 ans.

Le demandeur doit tout d abord justifier d une présence ininterrompue sur le territoire métropolitain depuis 15 ans. L aide ménagère sociale Le Conseil général peut octroyer une aide aux personnes âgées ou handicapées ayant besoin d une assistance dans leur quotidien et notamment pour effectuer les tâches ménagères.

Plus en détail

COMPLÉMENTAIRE SANTÉ PRÉVOYANCE ÉPARGNE RETRAITE ACTION SOCIALE. klesia.fr

COMPLÉMENTAIRE SANTÉ PRÉVOYANCE ÉPARGNE RETRAITE ACTION SOCIALE. klesia.fr COMPLÉMENTAIRE SANTÉ PRÉVOYANCE ÉPARGNE RETRAITE ACTION SOCIALE klesia.fr KLESIA Une expertise plurielle au service de la protection sociale La protection sociale est le cœur d activité de KLESIA. Véritable

Plus en détail

REGIME DE PREVOYANCE. Production agricole «Régime régional des salariés non cadres des exploitations agricoles des Pays de la Loire»

REGIME DE PREVOYANCE. Production agricole «Régime régional des salariés non cadres des exploitations agricoles des Pays de la Loire» ENTREPRISE REGIME DE PREVOYANCE Production agricole «Régime régional des salariés non cadres des exploitations agricoles des Pays de la Loire» Annexe aux Conditions Générales AGRI PREVOYANCE 1 SOMMAIRE

Plus en détail

Les personnes âgées Bénéficiaires de l allocation simple

Les personnes âgées Bénéficiaires de l allocation simple Direction de la Jeunesse,des Sports et de la Cohésion Sociale de la Guyane D.J.S.C.S Les personnes âgées Bénéficiaires de l allocation simple 30 mars 2015 1 DISPOSITIF DE L ALLOCATION SIMPLE EN GUYANE

Plus en détail

LES CHIFFRES-CLÉS PRESTATIONS FAMILIALES MIS À JOUR AU 01/09/2013. Complément de libre choix d activité - (Depuis le 1 er avril 2013 après CRDS)

LES CHIFFRES-CLÉS PRESTATIONS FAMILIALES MIS À JOUR AU 01/09/2013. Complément de libre choix d activité - (Depuis le 1 er avril 2013 après CRDS) PRESTATIONS FAMILIALES Complément de libre choix d activité - (Depuis le 1 er avril 2013 après CRDS) Montant du complément à taux plein : 388,19 /mois / Taux majoré : 572,81 /mois Montant du complément

Plus en détail

Guide Pratique de l employeur

Guide Pratique de l employeur PRÉVOYANCE Guide Pratique de l employeur Régime de prévoyance des salariés non cadres convention collective nationale de travail des entreprises d accouvage et de sélection AGRI PRÉVOYANCE SOMMAIRE PRÉAMBULE...............................................................................................................3

Plus en détail

Bilan de l assurance veuvage (1981 à 2007) Caisse Nationale d Assurance Vieillesse Direction Statistiques et prospective

Bilan de l assurance veuvage (1981 à 2007) Caisse Nationale d Assurance Vieillesse Direction Statistiques et prospective CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 09 juillet 2008-9 h 30 «Evolution des droits familiaux et conjugaux ; niveau de vie au moment du veuvage» Document N 11 Document de travail, n engage

Plus en détail

MINISTÈRE DE L AGRICULTURE ET DE LA PÊCHE CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective

MINISTÈRE DE L AGRICULTURE ET DE LA PÊCHE CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective MINISTÈRE DE L AGRICULTURE ET DE LA PÊCHE CONVENTIONS COLLECTIVES Convention collective IDCC : 9621. EXPLOITATIONS DE POLYCULTURE ET D ÉLEVAGE ET CUMA (PAS-DE-CALAIS) Personnel autre que d encadrement

Plus en détail

ASSURANCES SOCIALES EN FRANCE

ASSURANCES SOCIALES EN FRANCE ASSURANCES SOCIALES EN FRANCE Séminaire de préparation à la retraite ONU Genève 12/10/2016 VALEURS ET PRINCIPES DE BASE DE LA SECURITE SOCIALE 4 valeurs fondent la Sécurité sociale Solidarité,Responsabilité,

Plus en détail

Dossier de demande d aide présenté par une personne de 60 ans ou plus

Dossier de demande d aide présenté par une personne de 60 ans ou plus Conseil départemental de l Ain Direction Générale Adjointe Solidarité Dossier de demande d aide présenté par une personne de 60 ans ou plus Allocation Personnalisée d Autonomie en établissement - APA *

Plus en détail

MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n o 3319 Convention collective nationale IDCC : 2411. CHAÎNES THÉMATIQUES (1 re édition. Novembre 2005) AVENANT

Plus en détail

DEMANDE D ALLOCATION PERSONNALISEE D AUTONOMIE (APA) pour les personnes âgées de 60 ans et plus (cf. liste des pièces à fournir en page 4)

DEMANDE D ALLOCATION PERSONNALISEE D AUTONOMIE (APA) pour les personnes âgées de 60 ans et plus (cf. liste des pièces à fournir en page 4) DEMANDEAIDESOCIALE Cachet d arrivée MDA MIA Cadre réservé au Conseil départemental N dossier ASG : N de foyer : DEMANDE D ALLOCATION PERSONNALISEE D AUTONOMIE (APA) pour les personnes âgées de 60 ans et

Plus en détail

ent. issu de forêts gérées durablem EFC é sur du papier P prim ent est im chif res clés 2007 e docum C Novembre 2008

ent. issu de forêts gérées durablem EFC é sur du papier P prim ent est im chif res clés 2007 e docum C Novembre 2008 Agirc Arrco chiffres clés 2007 Novembre 2008 Agirc Agirc Agirc Agirc Agirc Paramètres 2008 Salaire de référence 4,8727 + 3,4 %* Valeur du point au 1 er avril 0,4132 + 1,46 %* * Par rapport aux valeurs

Plus en détail

LA PRÉVOYANCE. Dispositions du Statut

LA PRÉVOYANCE. Dispositions du Statut PROTECTIONS SOCIALES LA PRÉVOYANCE LE SAVIEZ-VOUS? La Prévoyance des IEG repose sur des dispositions statutaires historiques, mais qui ont été fortement complétées par un accord de branche en 2008. Encore

Plus en détail

PREAMBULE. Un humoriste a dit : «La vie est une maladie mortelle sexuellement transmissible».

PREAMBULE. Un humoriste a dit : «La vie est une maladie mortelle sexuellement transmissible». 1 Mise à jour 2009 2 PREAMBULE Un humoriste a dit : «La vie est une maladie mortelle sexuellement transmissible». Si on subit sa naissance, on peut préparer son décès, ou, pour nos descendants, leur simplifier

Plus en détail

LA PRÉVOYANCE. Dispositions du Statut

LA PRÉVOYANCE. Dispositions du Statut PROTECTION SOCIALE LA VII-01 LE SAVIEZ-VOUS? La Prévoyance des IEG repose sur des dispositions statutaires historiques, mais qui ont été fortement complétées par un accord de branche en 2008. Encore souvent

Plus en détail

CAS DE LA CONVENTION IVOIRO FRANÇAISE DE SECURITE SOCIALE : La Côte d Ivoire a signé le 16 janvier 1985, avec la France une convention de

CAS DE LA CONVENTION IVOIRO FRANÇAISE DE SECURITE SOCIALE : La Côte d Ivoire a signé le 16 janvier 1985, avec la France une convention de 29/06/2015 1 L APEX est chargée de gérer : Les conventions de sécurité sociale signées entre l Etat de Côte d Ivoire et les autres pays ; Les accords de paiement signés entre la Caisse Nationale de Prévoyance

Plus en détail

Régime ASV. Docteur Jean-Luc FRIGUET CARMF- 03/ 07 1

Régime ASV. Docteur Jean-Luc FRIGUET CARMF- 03/ 07 1 Régime ASV Docteur Jean-Luc FRIGUET CARMF- 03/ 07 1 Cotisations 2007 * Secteur 1 Secteur 2 Médecin 1 200,00 3 600,00 Caisses 2 400,00 * Sous réserve du décret d application de la Loi de Financement de

Plus en détail