QUI PEUT BENEFICIER D UNE EXONERATION DE COTISATIONS?

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "QUI PEUT BENEFICIER D UNE EXONERATION DE COTISATIONS?"

Transcription

1 Les cotisations des non-salariés agricoles obéissent à une règle d annualité prévue par le décret n du ; c est-à-dire qu elles sont émises pour l année civile complète, en fonction de la situation de l assuré au 1 er janvier et quelles que soient les évolutions intervenant en cours d année. Toutefois, certaines branches de cotisations dérogent à cette règle ; c est le cas principalement : de l AMEXA (voir les différents cas d exonération décrits dans cette fiche) de l ATEXA (calcul proportionnel au nombre de jours d affiliation). Cette fiche présente les situations particulières prévues par la réglementation. Les exonérations correspondantes sont appliquées dès lors que la MSA en a connaissance. QUI PEUT BENEFICIER D UNE EXONERATION DE COTISATIONS? Les personnes suivantes peuvent bénéficier de mesures d exonération de cotisations dans les situations indiquées : les chefs d exploitation ou d entreprise qui cessent leur activité agricole, les conjoint(e)s reprenant l exploitation suite au décès de leur époux(se), les exploitants agricoles titulaires d une pension d invalidité depuis plus de six mois, les bénéficiaires du Revenu de Solidarité Active (RSA). les créateurs ou repreneurs d une entreprise, les jeunes agriculteurs, les cotisants solidaires bénéficiaires de la CMU complémentaire, les pluriactifs principalement NSA dont les revenus sont inférieurs à 800 SMIC, les aides familiaux effectuant des stages, les conjoints ou les héritiers suite au décès du chef d exploitation. LES CHEFS D EXPLOITATION OU D ENTREPRISE QUI CESSENT LEUR ACTIVITE Le chef d exploitation qui cesse son activité agricole pour exercer une autre activité (salariée ou non salariée non agricole) lui ouvrant des droits en assurance maladie : bénéficie d une exonération des cotisations d assurance maladie (AMEXA) et d IJ AMEXA pour la période au cours de laquelle les conditions de cessation et de reprise sont réunies. bénéficie d une exonération de la cotisation ATEXA à compter du jour suivant sa cessation d activité. MSA Loire-Atlantique - Vendée Site de Vendée Site de Loire-Atlantique 33 boulevard Réaumur 2 impasse de l Espéranto - Saint-Herblain LA ROCHE SUR YON Cedex NANTES Cedex 9 tél fax tél fax Réf : F4-NSA 10/14 1

2 Exemple : Un chef d exploitation cesse son activité agricole au 30 avril 2014 et exerce une activité salariée à compter du 1er août 2014 : Exonération des cotisations AMEXA et IJ AMEXA du 1er août au 31 décembre 2014 : les cotisations AMEXA et IJ AMEXA sont dues sur la base de 7/12ème. Exonération de la cotisation ATEXA du 1er mai 2014 au 31 décembre 2014 : la cotisation ATEXA est due sur la base de 120/365 jours. Le chef d exploitation qui cesse son activité agricole mais n exerce pas de nouvelle activité lui ouvrant des droits en assurance maladie : ne bénéficie d aucune exonération en assurance maladie (AMEXA), ni en IJ AMEXA, bénéficie d une exonération de la cotisation ATEXA à compter du jour suivant sa cessation d activité. LES CONJOINT(E)S REPRENANT L EXPLOITATION SUITE AU DECES DE LEUR EPOUX(SE) Le conjoint qui reprend l exploitation ou l entreprise de son époux à la suite d un décès, d un divorce ou d une séparation de corps, bénéficie de l exonération de 50 % des cotisations d assurance maladie (AMEXA) et d IJ AMEXA, tant que les conditions suivantes sont remplies : mettre en valeur directement au moins la moitié de l exploitation ou de l entreprise, ne pas employer d aide familial de plus de 21 ans, ne pas être titulaire d un avantage vieillesse (y compris de réversion). LES EXPLOITANTS PRESENTANT UNE INCAPACITE D AU MOINS 66 % Le chef d exploitation agricole employant ou non de la main d œuvre salariée qui : présente une incapacité de travail d au moins 66 % et exerce une activité réduite en raison d une invalidité de plus de 6 mois au 1er janvier de l année des cotisations, peut bénéficier d un abattement pour le calcul de la cotisation Allocations Familiales (AF). Cet abattement de 8 466,00 (année 2014) est effectué sur les revenus professionnels servant de base au calcul de la cotisation Allocations Familiales. LES BENEFICIAIRES DU REVENU DE SOLIDARITE ACTIVE Pour les chefs d exploitation bénéficiaires du RSA socle au cours de l année civile, la cotisation AMEXA est calculée sur une assiette forfaitaire de 200 SMIC et non sur l assiette des revenus professionnels. Il n est pas exigé que le bénéficiaire du RSA perçoive cette prestation au 1 er janvier de l année des cotisations, ni même sur toute l année. Cette assiette forfaitaire s applique également aux chefs d exploitation dont le conjoint, concubin ou pacsé est titulaire de cette prestation au cours de l année. Particularité : pour les chefs d exploitation bénéficiaires du RSA activité sans droit au RSA socle, l assiette forfaitaire de 200 SMIC n est pas applicable. Ils cotisent sur l assiette des revenus professionnels. 2

3 LES NON SALARIES AGRICOLES, CREATEURS OU REPRENEURS D UNE ENTREPRISE Un chef d exploitation ou d entreprise agricole, qui crée ou reprend une entreprise, peut, sous certaines conditions, bénéficier : d une aide au conseil (contacter la direction départementale de l emploi et de la formation professionnelle), d un parcours d accompagnement professionnel (NACRE), d une exonération de cotisations sociales pendant les 12 premiers mois d activité, l aide à la création et à la reprise d une entreprise (ACCRE), dans la limite d un plafond égal à 120% du SMIC annuel (20814 au 01/01/2014). Le chef d entreprise bénéficiera des mesures ACCRE selon sa situation avant la création ou reprise de l entreprise. L article 117 de la Loi de Finances 2013 n a supprimé, à compter du 01/01/2013, l exonération des cotisations sociales pour les bénéficiaires de l ACCRE DUTREIL. Le demandeur doit justifier du contrôle effectif de la société en cas de création ou de reprise d entreprise sous forme sociétaire. Il ne doit pas avoir bénéficié de l aide à la création et à la reprise d une entreprise (ACCRE) au cours des 3 dernières années. Le créateur ou repreneur d entreprise est affilié au régime des non salariés agricoles dès le 1er jour de l activité de chef d exploitation et perçoit ainsi les prestations du régime agricole. 1- DANS QUELLES SITUATIONS ET SOUS QUELLES CONDITIONS PEUT ETRE ACCORDEE L EXONERATION DES COTISATIONS SOCIALES? Mesures ACCRE de droit commun SITUATION AVANT LA CREATION OU LA REPRISE DE L ENTREPRISE AGRICOLE CONDITIONS A REMPLIR Demandeur d emploi indemnisé par l assurance chômage Demandeur d emploi non indemnisé, inscrit depuis plus de 6 mois à Pôle Emploi au cours des 18 derniers mois Bénéficiaire du RSA (ou son conjoint) Salarié reprenant tout ou partie de son ancienne entreprise Jeune de moins de 26 ans, de 26 à 30 ans reconnu personne handicapée ou non indemnisé Bénéficiaire du complément libre choix d activité dans le cadre de la PAJE La demande d ACCRE est à déposer auprès du centre de formalités des entreprises (CFE) lors de la déclaration ou reprise de l entreprise et au plus tard le 45 ème jour suivant, en vue d une instruction du dossier par l URSSAF 2- QUELLES SONT LES COTISATIONS EXONEREES ET DANS QUELLES LIMITES? L exonération couvre la période des 12 premiers mois d activité et porte exclusivement sur les cotisations d assurance maladie (AMEXA), d IJ AMEXA, d assurance vieillesse (AVA - AVI) et d allocations familiales (AF). Limites de l exonération : Exonération totale sur la part du revenu inférieure ou égale à 120 % du SMIC annuel (20 814,00 au 1er janvier 2014), Pas d exonération sur la part du revenu supérieure à 120 % du SMIC annuel. Exemple : Créateur d entreprise à compter du 15 avril 2013, date de son affiliation au régime des non salariés agricoles. L exonération ACCRE porte sur la période du 15 avril 2013 au 30 avril 2014 (fin de l exonération prévue par décret). Pour l année 2013 : Aucune cotisation émise (règle d annualité), exceptée l ATEXA non exonérée par l ACCRE Pour l année 2014 : Les cotisations sociales, hors ATEXA et RCO, correspondent à 8/12 ème de la cotisation annuelle, La cotisation ATEXA, la cotisation RCO ainsi que les contributions (CSG, CRDS, formation professionnelle, FMSE) sont émises dans leur intégralité. 3

4 LES JEUNES AGRICULTEURS Tous les non salariés agricoles, quelle que soit l activité exercée, peuvent bénéficier d une «Exonération Jeune Agriculteur» (exo JA), s ils remplissent les deux conditions suivantes : ÊTRE AGE DE 18 ANS A 41 ANS MOINS UN JOUR A LA DATE D AFFILIATION Cette limite est reculée de la durée du service national et d un an par enfant à charge pour le parent qui a la qualité d allocataire des prestations familiales, ÊTRE GARANTI PAR LE REGIME DE L AMEXA (assurance maladie des exploitants). Le droit à l exonération prend effet dès que ces deux conditions sont réunies et s applique au maximum pendant 5 années consécutives. En effet, l exonération JA n est pas reportée lorsque la condition liée à la garantie par le régime de l AMEXA n est pas ou plus remplie au 1 er janvier de l une des années (sans cessation de l activité agricole). Exemple : M.X a 30 ans et s installe comme chef d exploitation exclusif au 01/04/2010. Il devient cotisant de solidarité au 01/01/2013 (continuité d activité NSA). Au 01/01/2015, il est de nouveau affilié en qualité de chef d exploitation : Au 01/01/2011 : 1 ère année d exo JA Au 01/01/2012 : 2 ème année d exo JA Du 01/01/2013 au 31/12/2014 : pas d exo JA Au 01/01/2015 : 5 ème année d exo JA. Le droit à l exonération est attribué une seule fois au chef d exploitation et ne s applique pas en cas de seconde installation. Toutefois, en cas de cessation temporaire d activité avant la fin de la période d exonération, ce droit est suspendu (décret du 16 juin 2008). L exonération est rétablie pour la durée restant à courir à condition que la cessation d activité n excède pas une durée maximum de 36 mois et ce, quel qu en soit le motif. Exemple : Mme Y a 25 ans et s installe comme chef d exploitation au 15/01/2010. Elle cesse son activité au 15 janvier 2012 et la reprend au 15 janvier 2014, soit 24 mois d interruption : Au 01/01/2011 : 1 ère année d exo JA Au 01/01/2012 : 2 ème année d exo JA Du 01/01/2013 au 31/12/2014 : pas d exo JA Au 01/01/2015 : 3 ème année d exo JA Au 01/01/2016 : 4 ème année d exo JA Au 01/01/2017 : 5 ème année d exo JA. Particularités liées à l exonération L exonération s applique uniquement sur les cotisations sociales personnelles du chef d exploitation ou d entreprise, soit : assurances maladie et vieillesse, allocations familiales, à l exclusion des cotisations IJ AMEXA, ATEXA et Retraite Complémentaire Obligatoire. Aucune exonération ne s applique sur la CSG, la CRDS, la formation professionnelle et FMSE. Le montant de l exonération est dégressif dans la limite d un plafond (valeurs au 1 er janvier 2014) : Année Abattement Plafond de l exonération 1 ère année 65 % ème année 55 % ème année 35 % ème année 25 % ème année 15 % 737 4

5 Cumul des exonérations «créateur d entreprise» et «Jeune Agriculteur» Le nouvel installé peut bénéficier simultanément de l exonération ACCRE et de l exonération JA. L exonération ACCRE est calculée en premier et ensuite, l exonération JA est appliquée sur le reliquat de cotisations non exonérées par l ACCRE. Les deux dispositifs peuvent se juxtaposer pendant quelques mois, voire une année entière si l affiliation est intervenue au 1 er janvier de l année. Exemple 1 : Affiliation au 1 er janvier 2014 avec exo ACCRE et JA Application de l exo ACCRE sur les 12 mois de l année 2014 dans la limite des 120 % du SMIC annuel Application de l exo JA au taux de 65 % (1 ère année d exo) pour l année 2014 sur les revenus non exonérés par l ACCRE Au 1er janvier 2015, application de l exo JA au taux de 55 % (2ème année) Exemple 2 : Affiliation au 1 er avril 2013 avec exo ACCRE et JA Application de l exo ACCRE du 1 er avril 2013 au 31 mars 2014 dans la limite des 120 % du SMIC annuel Application de l exo JA au taux de 65 % (1ère année d exo) du 01/01/2014 au 31/12/2014 sur les revenus non exonérés par l ACCRE Au 1er janvier 2015, application de l exo JA au taux de 55 % (2ème année) LES COTISANTS DE SOLIDARITE Le cotisant de solidarité bénéficiant de la CMU Complémentaire au 1er janvier de l année est exonéré de la cotisation de solidarité ainsi que des contributions au titre de l année en cours. Seules les cotisations ATEXA, formation professionnelle et FMSE restent dues. LES PLURIACTIFS DONT LE REVENU PROFESSIONNEL EST INFERIEUR À 800 SMIC Le chef d exploitation ou d entreprise agricole à titre principal, et, par ailleurs, salarié agricole à titre secondaire, salarié non agricole à titre secondaire, non salarié non agricole optant (maintien dans les 2 régimes), dont le revenu professionnel est inférieur à 800 SMIC bénéficie d une réduction de 10 % sur le montant de la cotisation AMEXA. L AIDE FAMILIAL EFFECTUANT UN STAGE SOUS L EGIDE DE L ASP (AGENCE DE SERVICES ET DE PAIEMENT) L aide familial effectuant une formation professionnelle continue à temps plein reste, pendant la durée de sa formation, affilié au régime de son activité. Si l aide familial est présent sur l exploitation au 1 er janvier de l année : les cotisations «Assurance Vieillesse» et «Formation Professionnelle» sont émises en totalité, la cotisation «AMEXA» est calculée au prorata du nombre de mois de stage déclaré par l ASP. 5

6 Si l aide familial n est pas présent sur l exploitation au 1er janvier de l année car il effectue un stage à temps plein qui se poursuit sur une 2ème année : les cotisations «Assurance Vieillesse» et «Formation professionnelle» ne sont pas émises, la cotisation «AMEXA» est calculée au prorata du nombre de mois de stage. NB : aucune exonération ne peut-être appliquée pour les stages à temps partiel et ceux réalisés par les chefs d exploitation ou d entreprise. L aide familial effectuant un stage «6 mois» dans le cadre de la pré installation est assimilé à un salarié agricole. Il conserve sa qualité d aide familial pendant la durée de son stage, La cotisation «AMEXA» fait l objet d une exonération au prorata du nombre de mois de stage. LES CONJOINTS OU LES HERITIERS SUITE AU DECES DU CHEF D EXPLOITATION L article L du code rural prévoit : Un principe : celui de l annualité. Ainsi, en cas de cessation d activité au cours de l année civile, les cotisations sont exigibles pour l année entière. Une dérogation : si la cessation d activité est consécutive au décès du chef d'exploitation ou d'entreprise agricoles, les cotisations et contributions dues au titre de l'année au cours de laquelle est survenu le décès, sont calculées au prorata de la période comprise entre le 1 er janvier et la date du décès. Une exception à la dérogation : le conjoint survivant peut opter pour le paiement de la totalité des cotisations d'assurance vieillesse pour l année du décès, afin de se garantir des droits retraite optimum. La proratisation s applique automatiquement aux cotisations dont le chef d exploitation était redevable pour lui-même et les membres de sa famille. Attention : en cas de décès d un membre de la famille participant aux travaux, le chef d exploitation demeure redevable de l ensemble des cotisations dues pour cette personne pour l année du décès. Personnes visées par la proratisation : Le chef d exploitation ou d entreprise agricole, Le cotisant de solidarité, Le préretraité, le cotisant en assurance vieillesse agricole, Les invalides AMEXA, AAEXA, les rentiers ATEXA. Cotisations concernées par la proratisation : Les cotisations AMEXA, IJ AMEXA, AF, AVI, AVA, RCO, La formation professionnelle, La CSG et la CRDS, La cotisation de solidarité, La cotisation Assurance Volontaire Vieillesse. La règle de l annualité ne s applique pas pour la cotisation ATEXA qui est calculée au prorata du nombre de jours travaillés. A noter que la contribution au Fonds de Mutualisation contre les risques Sanitaires et Environnementaux (FMSE) ne fait pas l objet d une proratisation. 6

CALCUL DE L ASSIETTE FORFAITAIRE «NOUVEL INSTALLE» ET DES COTISATIONS PROVISOIRES

CALCUL DE L ASSIETTE FORFAITAIRE «NOUVEL INSTALLE» ET DES COTISATIONS PROVISOIRES Une assiette forfaitaire «Nouvel Installé» est appliquée provisoirement pour le calcul des cotisations et contributions des chefs d exploitation ou d entreprise agricole au début de leur activité professionnelle.

Plus en détail

Cotisations sociales des non-salariés agricoles

Cotisations sociales des non-salariés agricoles vous guider Cotisations sociales des non-salariés agricoles Octobre 2014 www.msaportesdebretagne.fr SOMMAIRE p 3 p 4 p 7 p 8 p 11 p 12 p 14 p 15 p 16 p 18 Quel statut pour le conjoint, concubin ou pacsé?

Plus en détail

VOS COTISATIONS 2014. Octobre 2014. Nous vous adressons, sous ce pli, votre bordereau de cotisations. sociales et contributions de l'année 2014.

VOS COTISATIONS 2014. Octobre 2014. Nous vous adressons, sous ce pli, votre bordereau de cotisations. sociales et contributions de l'année 2014. ALSACE Octobre 2014 VOS COTISATIONS 2014 Nous vous adressons, sous ce pli, votre bordereau de cotisations sociales et contributions de l'année 2014. Ces cotisations doivent être Pour faciliter vos démarches,

Plus en détail

1. NON SALARIE AGRICOLE EXERÇANT PLUSIEURS ACTIVITES DE NATURE AGRICOLE

1. NON SALARIE AGRICOLE EXERÇANT PLUSIEURS ACTIVITES DE NATURE AGRICOLE Les chefs d exploitation ou d entreprise agricole peuvent exercer plusieurs activités simultanément, sous forme d entreprise individuelle ou sous forme sociétaire. Ces activités peuvent être : 1- de nature

Plus en détail

La protection sociale des professions indépendantes

La protection sociale des professions indépendantes La protection sociale des professions indépendantes Artisan Commerçant Industriel Janvier 2009 1 SOMMAIRE 1. L organisation des Régimes 2. Les cotisations 3. Les cas particuliers 4. Les formalités 5. Les

Plus en détail

Femmes en agriculture

Femmes en agriculture Femmes en agriculture Vos droits! Édition 2014 Vous souhaitez vous installer en agriculture ou travailler déjà dans le milieu agricole? Ce guide recense les droits auxquels vous pouvez prétendre, selon

Plus en détail

BAREME DES COTISATIONS 2014 DES NON SALARIES AGRICOLES ET DES COTISANTS DE SOLIDARITE DU NORD - PAS DE CALAIS. Nouveautés 2014

BAREME DES COTISATIONS 2014 DES NON SALARIES AGRICOLES ET DES COTISANTS DE SOLIDARITE DU NORD - PAS DE CALAIS. Nouveautés 2014 BAREME DES COTISATIONS 2014 DES NON SALARIES AGRICOLES ET DES COTISANTS DE SOLIDARITE DU NORD - PAS DE CALAIS Nouveautés 2014 La MSA vient seule gestionnaire s régimes base d'assurance maladie-maternité-invalidité

Plus en détail

S installer en agriculture

S installer en agriculture Les étapes : JE VEUX TESTER MON ACTIVITE Accueil Évaluation Accompagnement au test de l activité Statut cotisant de solidarité Accompagnement vers le statut d agriculteur Suivi post création 1- J ai un

Plus en détail

Vos cotisations. Quelques explications à cette année particulière

Vos cotisations. Quelques explications à cette année particulière Vos cotisations 014 Quelques explications à cette année particulière n L année 014 est marquée par des évolutions législatives importantes ayant un impact sur votre appel de cotisations, en fonction de

Plus en détail

LES PRINCIPALES AIDES AUX CREATEURS D ENTREPRISE AVRIL 2015

LES PRINCIPALES AIDES AUX CREATEURS D ENTREPRISE AVRIL 2015 LES PRINCIPALES AIDES AUX CREATEURS D ENTREPRISE AVRIL 2015 LES PRINCIPALES AIDES AUX CREATEURS Sommaire 2 SOMMAIRE : DISPOSITIF ACCRE 3 à 6 L ARE ou l ARCE 7 à 9 DISPOSITIF NACRE 10 à 13 FINANCEMENTS

Plus en détail

LES GARANTIES DU REGIME CONVENTIONNEL DES CADRES DE LA PRODUCTION AGRICOLE

LES GARANTIES DU REGIME CONVENTIONNEL DES CADRES DE LA PRODUCTION AGRICOLE LES GARANTIES DU REGIME CONVENTIONNEL DES CADRES DE LA PRODUCTION AGRICOLE Dernière mise à jour : avril 2010 CPCEA 1 2 Préambule Le régime conventionnel des cadres de la production agricole est institué

Plus en détail

BIC Bénéfices Industriels et Commerciaux. BA Bénéfices Agricoles X X X

BIC Bénéfices Industriels et Commerciaux. BA Bénéfices Agricoles X X X Quel que soit son régime d imposition, chaque exploitant a le choix entre 2 assiettes pour le calcul de ses cotisations sociales : soit la moyenne triennale des revenus professionnels des années N-3 /

Plus en détail

Avec la MSA, préparez votre retraite en toute tranquillité

Avec la MSA, préparez votre retraite en toute tranquillité vous guider Avec la MSA, préparez votre retraite en toute tranquillité n Non-salariés agricoles www.msa.fr Sommaire Comprendre votre retraite Votre carrière 4 Vos cotisations 4 Le droit à l information

Plus en détail

DISPOSITIFS Aides à la création d'entreprises

DISPOSITIFS Aides à la création d'entreprises DISPOSITIFS Aides à la création d'entreprises JUILLET 2014 ACCRE - AIDE AUX CHÔMEURS CRÉATEURS OU REPRENEURS D'ENTREPRISE Web : http://vosdroits.service-public.fr/pme/r17122.xhtml Type d'aide : Aide à

Plus en détail

CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES ENTREPRISES DE DESINFECTION, DESINSECTISATION, DERATISATION

CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES ENTREPRISES DE DESINFECTION, DESINSECTISATION, DERATISATION CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES ENTREPRISES DE DESINFECTION, DESINSECTISATION, DERATISATION REGIME DE PREVOYANCE OBLIGATOIRE PERSONNEL CONCERNE Bénéficie des garanties, l ensemble du personnel ne relevant

Plus en détail

Artisans, commerçants et professionnels libéraux. L'auto-entrepreneur. Édition janvier 2012

Artisans, commerçants et professionnels libéraux. L'auto-entrepreneur. Édition janvier 2012 Artisans, commerçants et professionnels libéraux L'auto-entrepreneur Édition janvier 2012 2 L auto-entrepreneur Qui peut devenir auto-entrepreneur? Ce dispositif permet à toute personne de créer, avec

Plus en détail

Artisans, commerçants et professionnels libéraux. L'auto-entrepreneur. Édition 2011

Artisans, commerçants et professionnels libéraux. L'auto-entrepreneur. Édition 2011 Artisans, commerçants et professionnels libéraux L'auto-entrepreneur Édition 2011 2 L auto-entrepreneur 3 Qui peut devenir auto-entrepreneur? Ce dispositif permet à toute personne de créer, avec des formalités

Plus en détail

Protection sociale. 1 Les différents régimes de protection sociale en France

Protection sociale. 1 Les différents régimes de protection sociale en France Protection sociale La multiplicité des régimes de protection sociale conduit les pluriactifs à des situations administratives complexes : chacune de leurs activités les rattache à une caisse spécifique.

Plus en détail

La Protection Sociale Agricole pour les femmes en Agriculture

La Protection Sociale Agricole pour les femmes en Agriculture Référence : situation et montants 2012 La Protection Sociale Agricole pour les femmes en Agriculture MSA SEVRES VIENNE Sommaire Le guichet unique Les statuts des femmes en agriculture : 1/Chef d exploitation

Plus en détail

LE STATUT DE COLLABORATEUR

LE STATUT DE COLLABORATEUR LE STATUT DE COLLABORATEUR D EXPLOITATION OU D ENTREPRISE AGRICOLES CHEFS D EXPLOITATION ET D ENTREPRISE AGRICOLES Une meilleure protection sociale personnelle Des démarches simples Attention : l attribution

Plus en détail

Avec la MSA, préparez votre retraite en toute tranquillité

Avec la MSA, préparez votre retraite en toute tranquillité vous guider Avec la MSA, préparez votre retraite en toute tranquillité n Non-salariés agricoles www.msa.fr Sommaire Comprendre votre retraite Votre compte individuel 4 Votre relevé de carrière 4 Vos cotisations

Plus en détail

INFO MSA. Les nouveautés 2013 Vos cotisations et contributions Quelques rappels... Régler vos cotisations par internet

INFO MSA. Les nouveautés 2013 Vos cotisations et contributions Quelques rappels... Régler vos cotisations par internet Octobre 2013 INFO MSA Les nouveautés 2013 Vos cotisations et contributions Quelques rappels... Régler vos cotisations par internet Quelles sont les nouveautés 2013/ 2014? è Création d'une nouvelle contribution

Plus en détail

REGIME DE PREVOYANCE CONVENTIONNEL OBLIGATOIRE

REGIME DE PREVOYANCE CONVENTIONNEL OBLIGATOIRE Votre centre de gestion CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES ENTREPRISES DE COMMISSION, DE COURTAGE ET DE COMMERCE INTRA-COMMUNAUTAIRE ET D IMPORTATION- EXPORTATION DE FRANCE METROPOLITAINE PERSONNEL CONCERNE

Plus en détail

AIDE A LA CREATION OU REPRISE D'ENTREPRISE PAR LES CHOMEURS (ACCRE)

AIDE A LA CREATION OU REPRISE D'ENTREPRISE PAR LES CHOMEURS (ACCRE) AIDE A LA CREATION OU REPRISE D'ENTREPRISE PAR LES CHOMEURS (ACCRE) 20/03/2015 Les créateurs d entreprise peuvent sous certaines conditions énumérées ci-dessous et sous réserve de l acceptation de leur

Plus en détail

La protection sociale du travailleur indépendant

La protection sociale du travailleur indépendant La protection sociale du travailleur indépendant 1 Harmonie Mutuelle, 1 ère mutuelle santé de France. 520 000 personnes protégées au titre du 4.5 millions de personnes protégées en complémentaire santé

Plus en détail

LA GESTION PREVISIONNELLE DES CHARGES SOCIALES OBLIGATOIRES

LA GESTION PREVISIONNELLE DES CHARGES SOCIALES OBLIGATOIRES LA GESTION PREVISIONNELLE DES CHARGES SOCIALES OBLIGATOIRES Le jeudi 20 mars 2014 de 18h à 20h, au 10 Allée des Bois de Florence à Anglet Pascal SOULAINE, spécialiste de la protection sociale Année 2014

Plus en détail

La protection sociale du travailleur indépendant

La protection sociale du travailleur indépendant La protection sociale du travailleur indépendant On en parle aujourd hui A chaque statut, son régime social A chaque activité, son régime social Un interlocuteur social unique Une protection sociale complète

Plus en détail

Assiette mini. 600 SMIC 1 plafond

Assiette mini. 600 SMIC 1 plafond Social : La protection sociale 1- L affiliation au régime non salarié agricole J exerce une activité agricole < 5 ha J assure la direction de l entreprise (ou 1/8 SMI) J en tire des revenus professionnels

Plus en détail

L auto-entrepreneur. Artisans, commerçants et professions libérales. Édition 2010

L auto-entrepreneur. Artisans, commerçants et professions libérales. Édition 2010 Vous êtes artisan ou commerçant, le RSI est votre interlocuteur social unique pour toute votre protection sociale personnelle obligatoire. Vous exercez une profession libérale, le RSI gère votre assurance

Plus en détail

FUSION DES REGIMES COMPLEMENTAIRE 2013 FICHES PRATIQUES LES DROITS PERSONNELS

FUSION DES REGIMES COMPLEMENTAIRE 2013 FICHES PRATIQUES LES DROITS PERSONNELS FUSION DES REGIMES COMPLEMENTAIRE 2013 FICHES PRATIQUES Origine Numéro Mise à jour DRAJ Département Réglementation des prestations 2 14/01/2013 N Article L635-1 à L635-4 Entrée en vigueur 01/01/2013 LES

Plus en détail

Créateurs d Entreprises

Créateurs d Entreprises Créateurs d Entreprises Ce document original est la propriété du groupe AG2R LA MONDIALE. Toute reproduction ou cession sans l accord de son auteur est interdite. Non contractuel, ce document n'est ni

Plus en détail

ALLOCATIONS CHOMAGE. Effet au 01/07/2014

ALLOCATIONS CHOMAGE. Effet au 01/07/2014 Questions sociales Note d information n 14-15 du 6 août 2014 ALLOCATIONS CHOMAGE Effet au 01/07/2014 Références Arrêté du 25 juin 2014 portant agrément de la convention du 14 mai 2014 relative à l indemnisation

Plus en détail

Le statut de l auto-entrepreneur

Le statut de l auto-entrepreneur Artisans, commerçants et professions libérales Le statut de l auto-entrepreneur Édition 2009 2 Le statut de l auto-entrepreneur Qui peut devenir auto-entrepreneur? Ce statut permet à toute personne de

Plus en détail

[ Exonérations & aides à l emploi ] Le contrat d avenir À JOUR AU

[ Exonérations & aides à l emploi ] Le contrat d avenir À JOUR AU [ Exonérations & aides à l emploi ] Le contrat d avenir À JOUR AU 1 er janvier 2009 L e contrat d avenir vise à faciliter l insertion sociale et professionnelle des bénéficiaires de l allocation de revenu

Plus en détail

Le statut de votre conjoint

Le statut de votre conjoint Artisans, commerçants, industriels Le statut de votre conjoint Édition janvier 2012 Sommaire 03 Un statut obligatoire 04 Quel statut pour votre conjoint? 06 Quelles cotisations? 08 Calcul des cotisations

Plus en détail

Revenus de remplacement : modalités déclaratives

Revenus de remplacement : modalités déclaratives Revenus de remplacement : modalités déclaratives Les revenus de remplacement sont destinés à compenser la perte de rémunération pendant une période d inactivité partielle ou totale. Sont notamment considérés

Plus en détail

ARTISAN COMMERÇANT CONJOINT

ARTISAN COMMERÇANT CONJOINT ARTISAN COMMERÇANT CONJOINT Présentation Gan Prévoyance Un spécialiste de la protection sociale complémentaire Depuis plus de 65 ans, Gan Prévoyance est dédiée à la protection sociale, individuelle et

Plus en détail

Votre guide retraite et prévoyance

Votre guide retraite et prévoyance Caisse Interprofessionnelle de Prévoyance et d Assurance Vieillesse Votre guide retraite et prévoyance 2015 Cotisations Retraite de base Retraite complémentaire Prévoyance Votre compte en ligne SOMMAIRE

Plus en détail

Le statut de votre conjoint

Le statut de votre conjoint Le RSI est votre interlocuteur social unique pour toute votre protection sociale personnelle obligatoire. votre CaissE Édition : Caisse nationale du RSI - Mise à jour : Parimage - Dépôt légal : février

Plus en détail

Les retraités non salariés agricoles

Les retraités non salariés agricoles Les retraités non salariés agricoles Patrick Le Bourhis et Céline Perraud* Au 1 er janvier 25, 1,9 million de personnes bénéficient d un avantage vieillesse auprès du régime des non-salariés agricoles,

Plus en détail

LA NOUVELLE PROTECTION SOCIALE

LA NOUVELLE PROTECTION SOCIALE Département Administration et Gestion Communales JM/JR/ GeC/MK-Note n 42 ter Paris, le 29 mai 2013 LA NOUVELLE PROTECTION SOCIALE DES ÉLUS LOCAUX L article 18 de la loi n 2012-1404 du 17 décembre 2012

Plus en détail

JE CHOISIS LE RÉGIME SOCIAL ADAPTÉ

JE CHOISIS LE RÉGIME SOCIAL ADAPTÉ JE CHOISIS LE RÉGIME SOCIAL ADAPTÉ 39 art om - Fotolia.com Étape 7 > J opte pour le régime social des salariés > J opte pour le régime social de travailleur indépendant > Mon droit aux allocations chômage

Plus en détail

ACCRE LISTE DES BENEFICIAIRES. Personnes visées à l'article L.351-24 du code du travail à savoir :

ACCRE LISTE DES BENEFICIAIRES. Personnes visées à l'article L.351-24 du code du travail à savoir : LISTE DES BENEFICIAIRES Personnes visées à l'article L.351-24 du code du travail à savoir : o Demandeur d'emploi indemnisé o Demandeur d'emploi non indemnisé inscrit à l'anpe 6 mois au cours des 18 derniers

Plus en détail

Site portail des Urssaf www.urssaf.fr Employeurs > Comité d'entreprise > Vos salariés - Vos cotisations > Base de calcul

Site portail des Urssaf www.urssaf.fr Employeurs > Comité d'entreprise > Vos salariés - Vos cotisations > Base de calcul Base de calcul En votre qualité d employeur, vous devez déclarer à l URSSAF toutes les sommes payées et tous les avantages consentis à vos salariés. Ces éléments constituent la base de calcul des cotisations

Plus en détail

INDEMNISATION L ALLOCATION D AIDE AU RETOUR À L EMPLOI (ARE) POLE-EMPLOI.FR

INDEMNISATION L ALLOCATION D AIDE AU RETOUR À L EMPLOI (ARE) POLE-EMPLOI.FR INDEMNISATION L ALLOCATION D AIDE AU RETOUR À L EMPLOI (ARE) POLE-EMPLOI.FR L ALLOCATION D AIDE AU RETOUR A L EMPLOI (ARE) POUR QUI? Pour vous si : Vous avez travaillé au minimum 122 jours (ou 610 heures)

Plus en détail

Bénéficiaire de l'allocation de solidarité spécifique. Vos droits en cas de reprise d'activité

Bénéficiaire de l'allocation de solidarité spécifique. Vos droits en cas de reprise d'activité Notice DAJ 154 Mise à jour janvier 2008 Bénéficiaire de l'allocation de solidarité spécifique Sommaire Vos droits en cas de reprise d'activité Activité salariée de 78 heures par mois et plus ou activité

Plus en détail

CADRE FISCAL MADELIN ET MADELIN AGRICOLE FAR

CADRE FISCAL MADELIN ET MADELIN AGRICOLE FAR FAR SOMMAIRE RAPPEL : les professionnels concernés par le dispositif Madelin I. FISCALITÉ DES COTISATIONS A. RETRAITE Calcul du disponible Cas des contrats dits «Madelin agricole» Transfert Exercice décalé

Plus en détail

TRAVAILLEUR INDEPENDANT MEMENTO SOCIAL DEMARRER UNE ACTIVITE INDEPENDANTE version 01/2010

TRAVAILLEUR INDEPENDANT MEMENTO SOCIAL DEMARRER UNE ACTIVITE INDEPENDANTE version 01/2010 TRAVAILLEUR INDEPENDANT MEMENTO SOCIAL DEMARRER UNE ACTIVITE INDEPENDANTE version 01/2010 AFFILIATION COUVERTURE SOCIALE PLURIACTIVITE CREATION D ACTIVITE Ce petit mémento à pour objectif de vous présenter

Plus en détail

Le conjoint - un statut en mouvement

Le conjoint - un statut en mouvement Le conjoint - un statut en mouvement Constat De nombreuses femmes participent activement à l entreprise ou la société de leur conjoint, contribuant à sa mise en place et à son développement. Environs 85

Plus en détail

Santé publique - Protection sociale -

Santé publique - Protection sociale - 26-1-05 1 Santé publique - Protection sociale - Système très complexe qui couvre : - des risques déterminés - des catégories particulières de population Protection sociale SS protection de base obligatoire

Plus en détail

INFO MSA. Pour l'année 2013, le montant annuel de cette cotisation est fixé à 20 par exploitant.

INFO MSA. Pour l'année 2013, le montant annuel de cette cotisation est fixé à 20 par exploitant. Octobre 2013 INFO MSA Cotisant Solidaire : Les nouveautés législatives 2013 Comment est calculé votre cotisation? Les modes de paiement Régler vos cotisations par internet Les nouveautés législatives 2013

Plus en détail

ACCRE et auto-entrepreneur

ACCRE et auto-entrepreneur ACCRE et auto-entrepreneur Il n y a pas incompatibilité entre ACCRE et régime de l autoentrepreneur, mais succession dans le temps de l effet des mesures. L ACCRE consiste en une exonération des charges

Plus en détail

NOTE D INFORMATION COMPTE EPARGNE-TEMPS (C.E.T)

NOTE D INFORMATION COMPTE EPARGNE-TEMPS (C.E.T) NOTE D INFORMATION CV Réf. : II-6-1-14 Pôle des services 1 er avril 2011 Tel : 05 63 60 16 66 1-3 Temps de travail Mail : services@cdg81.fr COMPTE EPARGNE-TEMPS (C.E.T) Décret n 2004-878 du 26 août 2004

Plus en détail

Pégase 3 MSA Les contrats «vendanges» Dernière révision le 28/09/2006. http://www.micromegas.fr pegase3@micromegas.fr

Pégase 3 MSA Les contrats «vendanges» Dernière révision le 28/09/2006. http://www.micromegas.fr pegase3@micromegas.fr Pégase 3 MSA Les contrats «vendanges» Dernière révision le 28/09/2006 http://www.micromegas.fr pegase3@micromegas.fr Sommaire Principe...3 Particularités du contrat...3 Les cotisations concernées...4 Les

Plus en détail

AVENANT n 300 A LA CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DU 15 MARS 1966 RELATIF AUX REGIMES DE PREVOYANCE COLLECTIFS

AVENANT n 300 A LA CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DU 15 MARS 1966 RELATIF AUX REGIMES DE PREVOYANCE COLLECTIFS AVENANT n 300 A LA CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DU 15 MARS 1966 RELATIF AUX REGIMES DE PREVOYANCE COLLECTIFS Entre les organisations patronales signataires : Le syndicat général des organismes privés

Plus en détail

AGECFA - VOYAGEURS GUIDE DU CONGE DE FIN D ACTIVITE

AGECFA - VOYAGEURS GUIDE DU CONGE DE FIN D ACTIVITE AGECFA - VOYAGEURS GUIDE DU CONGE DE FIN D ACTIVITE SOMMAIRE 04 Introduction OBJET FINANCEMENT FONCTIONNEMENT 10 Les entreprises et le Congé de Fin d Activité ADHeSION à L AGECFA-Voyageurs PERSONNEL AFFILIe

Plus en détail

Vous conseiller pour les démarches clés

Vous conseiller pour les démarches clés Vous conseiller pour les démarches clés Les principales formalités DANS LES 48 H DANS LA SEMAINE DANS LE MOIS DANS LES 6 MOIS Faire la déclaration de décès au service de l Etat Civil de la mairie pour

Plus en détail

RETRAITE AGRICOLE. Rencontre du 16 Janvier 2014 Hotel Hans am Weinberg, St MARTIN

RETRAITE AGRICOLE. Rencontre du 16 Janvier 2014 Hotel Hans am Weinberg, St MARTIN RETRAITE AGRICOLE Rencontre du 16 Janvier 2014 Hotel Hans am Weinberg, St MARTIN Référent : Michael TRAUTH Social, Bauern und Winzerverband Rheinland Pfalz Süd Délégation 67 : Paul SCHIELLEIN Président

Plus en détail

VOTRE GUIDE RETRAITE ET PRÉVOYANCE

VOTRE GUIDE RETRAITE ET PRÉVOYANCE CAISSE D ASSURANCE VIEILLESSE DES EXPERTS-COMPTABLES ET DES COMMISSAIRES AUX COMPTES VOTRE GUIDE RETRAITE ET PRÉVOYANCE 2015 COTISATIONS RETRAITE DE BASE RETRAITE COMPLÉMENTAIRE PRÉVOYANCE VOTRE COMPTE

Plus en détail

LA CESSATION PROGRESSIVE D'ACTIVITÉ

LA CESSATION PROGRESSIVE D'ACTIVITÉ Circulaire n 24/2006 Cl. C 477 Colmar, le 29 juin 2006 CENTRE de GESTION du HAUT-RHIN FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE 22, rue Wilson - 68000 COLMAR 03 89 20 36 00-03 89 20 36 29 - cdg68@calixo.net - www.cdg68.fr

Plus en détail

La protection sociale du créateur d entreprised

La protection sociale du créateur d entreprised La protection sociale du créateur d entreprised Une initiative conjointe du RSI et de l Urssafl Janvier 2014 version b Sommaire La protection sociale en France 1/ Formes d entreprise et statuts juridiques

Plus en détail

Tableau comparatif des contrats d apprentissage et de professionnalisation

Tableau comparatif des contrats d apprentissage et de professionnalisation Tableau comparatif des contrats d apprentissage et de professionnalisation Attention : Ce document a été établit en juin 2015. Les informations qu il contient peuvent avoir évoluées en fonction des lois

Plus en détail

PREAMBULE. Les 3 statuts possibles de l entrepreneur :

PREAMBULE. Les 3 statuts possibles de l entrepreneur : 1 PREAMBULE Les 3 statuts possibles de l entrepreneur : 1. Le «quasi salarié» : Le dirigeant de SA et de SAS ou le gérant minoritaire de SARL. Sa rémunération relève des traitements et salaires. Il peut

Plus en détail

2ème trimestre 2015 COMPTE DE PRÉVENTION PÉNIBILITÉ. Paiement des cotisations au plus tard le 17 août 2015

2ème trimestre 2015 COMPTE DE PRÉVENTION PÉNIBILITÉ. Paiement des cotisations au plus tard le 17 août 2015 Attention, cette notice d information n est plus transmise sous forme papier. En cas de besoin, elle pourra vous être adressée (uniquement sur demande). 2ème trimestre 2015 V ous recevez votre déclaration

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES PRESTIMA CHIRURGIE garantie collective

CONDITIONS GENERALES PRESTIMA CHIRURGIE garantie collective CONDITIONS GENERALES PRESTIMA CHIRURGIE garantie collective CCPMA PRÉVOYANCE 2 SOMMAIRE TITRE 1 DISPOSITIONS GENERALES PREAMBULE Article 1-1 Composition du contrat Article 1-2 Objet du contrat Article

Plus en détail

Formation Repreneurs MODULE SOCIAL. Formation Repreneurs Réseau des CMA Rhône-Alpes

Formation Repreneurs MODULE SOCIAL. Formation Repreneurs Réseau des CMA Rhône-Alpes Formation Repreneurs MODULE SOCIAL Formation Repreneurs Réseau des CMA Rhône-Alpes SOMMAIRE I. Généralités 1. Organisation de la protection sociale en France 2. Les trois régimes sociaux II. La protection

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE DU VDI MANDATAIRE ELORA

GUIDE PRATIQUE DU VDI MANDATAIRE ELORA GUIDE PRATIQUE DU VDI MANDATAIRE ELORA Vos premiers pas. PREAMBULE Le Vendeur à Domicile Indépendant est chargé de la commercialisation des produits de la société ELORA directement auprès du consommateur,

Plus en détail

Un contrat accessible

Un contrat accessible Octobre 2013 Un contrat accessible Minimum de versements programmés* : - 50 par mois - 100 par trimestre - 150 par semestre ou par an ou par versement libre *A conseiller, eu égard au traitement fiscal

Plus en détail

Artisans, commerçants et professionnels libéraux. L'auto-entrepreneur. Édition janvier 2013

Artisans, commerçants et professionnels libéraux. L'auto-entrepreneur. Édition janvier 2013 Artisans, commerçants et professionnels libéraux L'auto-entrepreneur Édition janvier 2013 Sommaire 04 Les principes Qui peut devenir auto-entrepreneur? p 4 Avec quelles limites de chiffre d affaires? p

Plus en détail

Auto-entrepreneur. Pensez à votre protection sociale. (présenté par Alain Rousselet RSI Centre)

Auto-entrepreneur. Pensez à votre protection sociale. (présenté par Alain Rousselet RSI Centre) Auto-entrepreneur Pensez à votre protection sociale (présenté par Alain Rousselet RSI Centre) 1 1. La protection sociale en France 2. Le Régime Social des Indépendants (RSI) 3. L Auto-Entrepreneur 2 La

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE DE LA CONVENTION

FICHE TECHNIQUE DE LA CONVENTION FICHE TECHNIQUE DE LA CONVENTION COMMERCE DE DETAIL DE L HABILLEMENT ET ARTICLES TEXTILES CCN N 3241 - CCN du 25-11-87 étendue par arrêté du 9-6-88, JO 18-6-88 - CC de commerces de détail du vêtement et

Plus en détail

Le nombre de cotisants de solidarité agricoles diminue de 2 % entre 2010 et 2011.

Le nombre de cotisants de solidarité agricoles diminue de 2 % entre 2010 et 2011. Synthèses Mars 2012 L Observatoire Economique et Social Les cotisants de solidarité en 2011 Le nombre de cotisants solidaires s élève à 110 106 en 2011, en baisse de 2,3 % par rapport à 2010. Toutefois,

Plus en détail

DOSSIER D AFFILIATION DES NON SALARIES AGRICOLES

DOSSIER D AFFILIATION DES NON SALARIES AGRICOLES DOSSIER D AFFILIATION DES NON SALARIES AGRICOLES Non salarié agricole Un dossier pour votre affiliation à la MSA Afin de vous aider à remplir ce dossier d affiliation, nous vous informons que selon le

Plus en détail

La pension de vieillesse au Luxembourg: réglementation et modalités de calcul. Florence Navarro

La pension de vieillesse au Luxembourg: réglementation et modalités de calcul. Florence Navarro La pension de vieillesse au Luxembourg: réglementation et modalités de calcul Déjeuner-débat ELSA Florence Navarro 2 juillet 2014 Le principe des 3 piliers en matière de pension 1 er pilier Sécurité sociale

Plus en détail

Zoom. Partenaire des entreprises et du territoire libournais. www.libourne.cci.fr

Zoom. Partenaire des entreprises et du territoire libournais. www.libourne.cci.fr Zoom sur Partenaire des entreprises et du territoire libournais Actualisé le : 15/01/2015 Info juridique : L auto-entrepreneur n existe plus! Depuis la loi Artisanat, commerce et petite entreprise (dite

Plus en détail

Ministère des affaires sociales et de la santé Ministère de l'économie et des finances

Ministère des affaires sociales et de la santé Ministère de l'économie et des finances Ministère des affaires sociales et de la santé Ministère de l'économie et des finances Direction de la sécurité sociale Sous-direction du financement de la sécurité sociale Bureau de la législation financière

Plus en détail

ACCORD DU 24 MAI 2011

ACCORD DU 24 MAI 2011 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3085 Convention collective nationale IDCC : 16. TRANSPORTS ROUTIERS ET ACTIVITÉS AUXILIAIRES DU TRANSPORT ACCORD DU 24

Plus en détail

Fiche Portabilité des droits des salariés

Fiche Portabilité des droits des salariés Fiche Portabilité des droits des salariés L article 14 de l Accord National Interprofessionnel (ANI) du 11 janvier 2008 avait mis en place un mécanisme de portabilité des droits pour les anciens salariés

Plus en détail

EFOIR et RÉUNION PORTAGE ont présenté le 4 juin 2013 une conférence de deux heures sur le thème : LE RSI & VOUS

EFOIR et RÉUNION PORTAGE ont présenté le 4 juin 2013 une conférence de deux heures sur le thème : LE RSI & VOUS EFOIR et RÉUNION PORTAGE ont présenté le 4 juin 2013 une conférence de deux heures sur le thème : LE RSI & VOUS Les questions ont été nombreuses! Ci-dessous le résumé des éléments les plus importants.

Plus en détail

Audit de Protection Sociale

Audit de Protection Sociale Audit de Protection Sociale Réunion Créateurs Réunion cabinet Réunion CCI Grenoble Présentation du groupe Présentation du groupe SGAM (crée en 2008) 1 er groupe de protection sociale en France Une offre

Plus en détail

REGIME DE L AUTO-ENTREPRENEUR

REGIME DE L AUTO-ENTREPRENEUR REGIME DE L AUTO-ENTREPRENEUR 1 Remarques introductives Statut mis en œuvre par la loi de Modernisation de l Economie du 4 août 2008 Statut en vigueur à compter du 1er janvier 2009 Site internet : http://www.auto-entrepreneur.cci.fr/

Plus en détail

Entreprendre avec la CCI de Bordeaux L AUTO ENTREPRENEUR

Entreprendre avec la CCI de Bordeaux L AUTO ENTREPRENEUR Entreprendre avec la CCI de Bordeaux L AUTO ENTREPRENEUR Actualisé le 06/01/2014 1 Sommaire Définition de l auto-entreprise Qui peut être auto-entrepreneur? Activités exclues du régime Seuils de chiffre

Plus en détail

CIRCULAIRE N 13 du 22 octobre 2002

CIRCULAIRE N 13 du 22 octobre 2002 ministère de l Équipement des Transports du Logement du Tourisme et de la Mer Paris, le 22 octobre 2002 direction de l établissement national des invalides de la marine sous-direction des affaires juridiques

Plus en détail

ACCRE L AIDE A LA CREATION D ENTREPRISE

ACCRE L AIDE A LA CREATION D ENTREPRISE ACCRE L AIDE A LA CREATION D ENTREPRISE L'aide aux demandeurs d'emploi créant ou reprenant une entreprise (Accre) consiste en une exonération de charges sociales pendant un an, dans le cadre d un projet

Plus en détail

SMIC horaire SMIC mensuel Minimum garanti 9,61 1 457,52 3,52. Année Trimestre Mois Quinzaine Semaine Jour Heure COTISATIONS LEGALES

SMIC horaire SMIC mensuel Minimum garanti 9,61 1 457,52 3,52. Année Trimestre Mois Quinzaine Semaine Jour Heure COTISATIONS LEGALES 7 JANVIER 2015 BAREME DES TAUX COTISATIONS SOCIALES AU 1 ER JANVIER 2015 SMIC et Minimum garanti au 1 er janvier 2015 SMIC horaire SMIC mensuel Minimum garanti 9,61 1 457,52 3,52 Plafond de l année 2015

Plus en détail

AVENANT n 322 A LA CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DU 15 MARS 1966 RELATIF AUX REGIMES DE PREVOYANCE COLLECTIFS

AVENANT n 322 A LA CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DU 15 MARS 1966 RELATIF AUX REGIMES DE PREVOYANCE COLLECTIFS AVENANT n 322 A LA CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DU 15 MARS 1966 RELATIF AUX REGIMES DE PREVOYANCE COLLECTIFS Entre les organisations patronales signataires : Le syndicat des employeurs associatifs action

Plus en détail

Les charges sociales du médecin libéral et de son remplaçant

Les charges sociales du médecin libéral et de son remplaçant Les charges sociales du médecin libéral et de son remplaçant Patrice MARIE Parmi les dépenses du médecin libéral, le poste des charges sociales occupe de loin la première place et augmente régulièrement

Plus en détail

Mmes, MM les Directeurs du RSI Mmes, MM les agents comptables du RSI Mmes, MM les responsables des organismes conventionnés du RSI

Mmes, MM les Directeurs du RSI Mmes, MM les agents comptables du RSI Mmes, MM les responsables des organismes conventionnés du RSI Circulaire N 2008/008 Le 30 janvier 2008 Origine : Destinataire : Direction des Retraites, du Recouvrement, des Clients et de l Animation du réseau (DIRRCA) : Direction du recouvrement Pôle réglementation

Plus en détail

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ. Assurance maladie, maternité, décès. Direction de la sécurité sociale

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ. Assurance maladie, maternité, décès. Direction de la sécurité sociale Protection sociale Assurance maladie, maternité, décès MINISTÈRE DE L ÉCONOMIE ET DES FINANCES _ MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ _ Direction de la sécurité sociale Sous-direction de l accès

Plus en détail

LE CHOIX DU STATUT SOCIAL DU

LE CHOIX DU STATUT SOCIAL DU LE CHOIX DU STATUT SOCIAL DU DIRIGEANT Emmanuelle DUPEUX LOTTERI Consultant Droit social Infodoc experts Sommaire Les différents statuts Statut du dirigeant et droit du travail Statut du dirigeant et protection

Plus en détail

L allocation d aide au retour à l emploi (ARE)

L allocation d aide au retour à l emploi (ARE) indemnisation L allocation d aide au retour à l emploi (ARE) Pour les 50 ans et plus L allocation d aide au retour à l emploi (ARE) Pour les 50 ans et plus Pour qui? Pour vous si : vous n avez pas atteint

Plus en détail

L activité déclarée sous le régime auto-entrepreneur peut. Le régime. Le point sur. Auto-entrepreneur

L activité déclarée sous le régime auto-entrepreneur peut. Le régime. Le point sur. Auto-entrepreneur Le point sur Le régime Auto-entrepreneur L activité déclarée sous le régime auto-entrepreneur peut être exercée à titre principal, par exemple, par un chômeur qui veut se lancer «à son compte», par un

Plus en détail

Choix du statut de l entrepreneur individuel

Choix du statut de l entrepreneur individuel Choix du statut de l entrepreneur individuel Groupe Mornay 2010 Panorama des différentes formes juridiques Entreprise individuelle Entreprise unipersonnelle à responsabilité limitée (EURL) Entrepreneur

Plus en détail

CHAPITRE XIII PRÉVOYANCE

CHAPITRE XIII PRÉVOYANCE CHAPITRE XIII PRÉVOYANCE Préambule Conformément à la loi n 89-1009 du 31 décembre 1989 dite «loi Evin», il a été choisi d instituer un régime de prévoyance obligatoire et collectif au profit de l ensemble

Plus en détail

LES STATUTS DES CONJOINTS DE COMMERCANTS ET D ARTISANS.

LES STATUTS DES CONJOINTS DE COMMERCANTS ET D ARTISANS. LES STATUTS DES CONJOINTS DE COMMERCANTS ET D ARTISANS. Hôtel Consulaire Nouveau-Port 20293 BASTIA Tél : 04.95.54.44.44 Fax : 04.95.54.44.47 DIRECTION DES SERVICES AUX ENTREPRISES CCI Bastia Haute Corse

Plus en détail

Le cadre fiscal et social de l épargne salariale pour l épargnant

Le cadre fiscal et social de l épargne salariale pour l épargnant Janvier 2015 Le cadre fiscal et social de l épargne salariale pour l épargnant France métropolitaine et D.O.M. (hors Mayotte) BANQUE DE GRANDE CLIENTÈLE / ÉPARGNE ET ASSURANCE / SERVICES FINANCIERS SPÉCIALISÉS

Plus en détail

Salon des transfrontaliers mars 2015. Caisse d assurance retraite et de la santé au travail

Salon des transfrontaliers mars 2015. Caisse d assurance retraite et de la santé au travail Salon des transfrontaliers mars 2015 Caisse d assurance retraite et de la santé au travail La retraite du régime général La Sécurité Sociale Maladie - AT/MP Maternité - Invalidité Vieillesse Décès Charges

Plus en détail

La retraite des artisans commerçants

La retraite des artisans commerçants La retraite des artisans commerçants Collection «L essentiel pour agir» La retraite des artisans commerçants Comprendre - Calculer - Améliorer Édition 2011 Ouvrage conçu et réalisé sous la direction de

Plus en détail

ACCORD D ENTREPRISE RELATIF AU DEPART ANTICIPE DE FIN DE CARRIERE APPLICATION POUR L ANNEE 2010

ACCORD D ENTREPRISE RELATIF AU DEPART ANTICIPE DE FIN DE CARRIERE APPLICATION POUR L ANNEE 2010 DIRECTION des RESSOURCES HUMAINES Relations et Gestion Sociales BC int. :14-01 Septembre 2009 ACCORD D ENTREPRISE RELATIF AU DEPART ANTICIPE DE FIN DE CARRIERE APPLICATION POUR L ANNEE 2010 La note d information

Plus en détail

La Pension d Invalidité

La Pension d Invalidité DEFINITION Elle a pour objet d accorder à l assuré une pension en compensation de la perte de salaire résultant de la réduction de sa capacité de travail La pension fait souvent suite à un arrêt de travail

Plus en détail