L expérience du Campus de Beaulieu

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L expérience du Campus de Beaulieu"

Transcription

1 Réunion ATEE La cogénération L expérience du Campus de Beaulieu Sommaire Les besoins du Campus de Beaulieu et le Projet de cogénération L outil: la turbine Mercury 50 : Caractéristiques et particularités Un an après: constat et performances

2 Les besoins du Campus de Beaulieu et le Projet de cogénération Le site Superficie : 40 hectares d espaces verts - 9 hectares de voirie 3500 équivalent-logements ( personnes environ) m3 de volume chauffé m2 de surface chauffée Besoins thermiques: MWh chaleur Les besoins du Campus de Beaulieu et le Projet de cogénération Les utilisateurs L Université de Rennes 1 L INSA L école de chimie L IUT Le CROUS

3 Les besoins du Campus de Beaulieu et le Projet de cogénération L outil de production de chaleur avant la cogénération Création en 1965 une puissance installée de 50 MW avec 3 chaudières 1 de 10 MW et 2 de 20 MW fonctionnement : eau surchauffée à 180C - 15 bars 6 kilomètres de réseau - 29 sous-stations primaires Énergies utilisées Fioul lourd jusqu en 1988 Mixte gaz naturel/fioul domestique ensuite Exploitation confiée à Dalkia sur la base d un contrat de résultats avec engagement sur le prix du MWh et sur la consommation globale La démarche de l université de Rennes 1 Une démarche»développement durable» globale (eau, énergie, déchets) Un intérêt économique présenté par la cogénération Une Démarche d appel d offres mise en œuvre au moment de l échéance du contrat en cours Un cahier des charges basé sur l exploitation globale de la chaufferie et du réseau avec intégration d une cogénération Résultats: attribution à Dalkia avec une offre présentant la mercury 50 et un engagement d une économie de 11% sur le prix du MWh chaleur Un bilan environnemental présentant une économie de tonnes de CO2 par rapport à l énergie globale valorisée (électricité + chaleur)

4 La Mercury 50 Caractéristiques et Particularités Une évaluation précise de la courbe de charge thermique du Client Demande thermique du réseau en kw Nombre d heures

5 Pourquoi la Mercury 50? Une puissance adaptée au profil du campus Une récupération thermique destinée à la production d eau surchauffée Une sensibilité à la température de retour peu importante La particularité du cycle récupératif qui améliore le rendement La turbine Mercury 50 Fabricant: Solar (USA) Ensemblier du package turboalternateur: Turbomach (Suisse) Caractéristiques - Puissance électrique - Puissance gaz entrante kw à 15C KW PCI - Échangeur kwth 138 m 3 /h 90 C C => 120C - Rendement électrique garanti : 37,5 % sur PCI

6 Parcours des gaz! Échappement Turbine Entrée Air Récupérateur Chambre de combustion Turbine Compresseur Réducteur

7 Le point théorique du cycle récupératif est la température d entrée de la turbine à gaz COMPRESSEUR Cycle simple TURBINE Cycle récupératif COMPRESSEUR TURBINE Charge Charge AIR CHAMBRE DE COMBUSTION AIR CHAMBRE DE COMBUSTION GAZ ECHAPPEMENT GAZ ECHAPPEMENT RECUPERATEUR CYCLE RECUPERATIF Un aperçu des travaux Constat et Résultats

8 Cogénération 4,6 MW - Mercury 50

9

10

11 Rappel des engagements du cogénérateur Contrat d achat de l électricité par EDF: C01 Fourniture de l électricité : de novembre à mars Energie thermique/énergie électrique > 0,5 Ep5% Résultats Saison Période: du 29/12/05 au 31/03/06 Durée e de Fonctionnement heures - Nombre d arrêts d : 29 - Indisponibilité : 106,17 h - Taux de disponibilité : 95,24 % - MTTR : - MTBF : 3,66 h 73,30 h - Taux de défaillance d : 4,76 % - Durée e des arrêts TAG : 94,1 h - Taux de disponibilité TAG : 97,40 %

12 Résultats Saison Durée e de Fonctionnement heures - Électricité nette produite MWh - Chaleur récupr cupérée e : MWh - Consommation gaz : MWh PCS - Rendement global : 83,8 % sur PCI (net HTA) - Rendement net TAG : 39,12 % sur PCI (net HTA) Conclusions Un projet réussi grâce à une forte relation de partenariat entre les différents intervenants D excellentes performances en accord avec les attentes

Bellevue. Le réseau de chaleur SAISON 2009. (du 01/01/2009 au 31/12/2009) BET bérim / exercice 2009 1

Bellevue. Le réseau de chaleur SAISON 2009. (du 01/01/2009 au 31/12/2009) BET bérim / exercice 2009 1 S U I V I D E X P L O I T A T I O N Le réseau de chaleur Bellevue SAISON 2009 (du 01/01/2009 au 31/12/2009) Commission des services urbains Agence Bretagne, Pays de la Loire Département Energie et Environnement

Plus en détail

DIMENSIONNEMENT D UNE COGÉNÉRATION BIOMASSE

DIMENSIONNEMENT D UNE COGÉNÉRATION BIOMASSE DIMENSIONNEMENT D UNE COGÉNÉRATION BIOMASSE Jacques Haushalter Responsable Commercial France et Suisse, Correspondant pour la Belgique francophone Wärtsilä France sas - Power 1 rue de la Fonderie BP1210

Plus en détail

Le réseau de chaleur Bellevue SAISON 2011 (du 01/01/2011 au 31/12/2011) Commission des usagers

Le réseau de chaleur Bellevue SAISON 2011 (du 01/01/2011 au 31/12/2011) Commission des usagers S U I V I D E X P L O I T A T I O N Le réseau de chaleur Bellevue SAISON 2011 (du 01/01/2011 au 31/12/2011) Commission des usagers Nantes-métropole Gestion Equipements/ exercice 2011 1 SOMMAIRE Présentation

Plus en détail

13-14 - 15 novembre 2013. Yann GIBORY : EDF Optimal Solutions Didier-Benoît DELAGE : Dalkia Nord

13-14 - 15 novembre 2013. Yann GIBORY : EDF Optimal Solutions Didier-Benoît DELAGE : Dalkia Nord 13-14 - 15 novembre 2013 Yann GIBORY : EDF Optimal Solutions Didier-Benoît DELAGE : Dalkia Nord L Association Syndicale Libre du Réseau de la Divette Objet : Gestion et entretien du réseau de chaleur Composition

Plus en détail

Bilan de l opération de Cogénération de 1999 Les Nouveaux Contrats d Energie

Bilan de l opération de Cogénération de 1999 Les Nouveaux Contrats d Energie Bilan de l opération de Cogénération de 1999 Les Nouveaux Contrats d Energie Historique de l opération cogénération Le Centre Hospitalier Régional Universitaire (CHRU) de Montpellier est un établissement

Plus en détail

Cofely Services et la condensation biomasse Journée technique CIBE ATEE Lorraine Forbach-Farébersviller 1 er avril 2014

Cofely Services et la condensation biomasse Journée technique CIBE ATEE Lorraine Forbach-Farébersviller 1 er avril 2014 Journée technique CIBE ATEE Lorraine Forbach-Farébersviller 1 er avril 2014 Condensation biomasse Journée technique CIBE ATEE Lorraine Cofely Services Le choix de la condensation biomasse Fonctionnement

Plus en détail

Le réseau de chaleur. Bellevue SAISON 2010. (du 01/01/2010 au 31/12/2010) Synthèse. Nantes-métropole Gestion Equipements/ exercice 2010 1

Le réseau de chaleur. Bellevue SAISON 2010. (du 01/01/2010 au 31/12/2010) Synthèse. Nantes-métropole Gestion Equipements/ exercice 2010 1 S U I V I D E X P L O I T A T I O N Le réseau de chaleur Bellevue SAISON 2010 (du 01/01/2010 au 31/12/2010) Synthèse Nantes-métropole Gestion Equipements/ exercice 2010 1 SOMMAIRE Présentation succincte

Plus en détail

La cogénération et PAC

La cogénération et PAC Bruxelles Environnement Service du Facilitateur Bâtiment Durable «Remplacement des chaudières dans les immeubles à appartements» La cogénération et PAC Yves LEBBE Spécialiste Cogénération 7 octobre 201

Plus en détail

Objectif de la présentation

Objectif de la présentation Amélioration des prestations énergétiques des centres sportifs et piscines La cogénération dans les piscines: Pourquoi, comment, et rentabilité d une cogénération Yves LEBBE Facilitateur en Cogénération

Plus en détail

Audit énergétique du Complexe Sportif du Blocry

Audit énergétique du Complexe Sportif du Blocry Audit énergétique du Complexe Sportif du Blocry Fabrice DERNY ICEDD Le Complexe Sportif du Blocry 3 ans 18 5 m² et 19 salles de sports (occupées de 9 à 23h 36 j/an) 9 terrains de tennis couverts (bulles)

Plus en détail

La cogénération biomasse en France et en Europe. Réalisations DALKIA Risques et opportunités Y.Flandin Resp. Departement EnR

La cogénération biomasse en France et en Europe. Réalisations DALKIA Risques et opportunités Y.Flandin Resp. Departement EnR La cogénération biomasse en France et en Europe Réalisations DALKIA Risques et opportunités Y.Flandin Resp. Departement EnR Biomasse valorisée en France par DALKIA LES APPELS D OFFRE CRE (Commission de

Plus en détail

La micro-cogénération en France Nouvelles perspectives en résidentiel collectif

La micro-cogénération en France Nouvelles perspectives en résidentiel collectif La micro-cogénération en France Nouvelles perspectives en résidentiel collectif Charles-Emile HUBERT GDF SUEZ - Direction de la Recherche et de l'innovation - CRIGEN Février 2011 Cogénération, mini-cogénération,

Plus en détail

Journée du CUEPE 2007 Turbines à gaz Cycle combiné et cogénération

Journée du CUEPE 2007 Turbines à gaz Cycle combiné et cogénération Journée du CUEPE 2007 Turbines à gaz Cycle combiné et cogénération Site de Battelle 23 mars 2007 André Künzi et team SIG Page -1- Les thèmes 1 L environnement actuel 2 Besoins à couvrir à Genève 3 Stratégie

Plus en détail

La cogénération. Annick Lempereur Facilitateur en Cogénération pour la Wallonie.

La cogénération. Annick Lempereur Facilitateur en Cogénération pour la Wallonie. La cogénération Annick Lempereur Facilitateur en Cogénération pour la Wallonie. URE? Utilisation Rationnelle de l Energie. Consommer mieux, consommons MOINS! Réduisons nos consommations d énergie (Electricité,

Plus en détail

PARTENAIRE VERS UNE GESTION DURABLE ET PERFORMANTE DE VOTRE ÉNERGIE EQUIPEMENT DE MONITORING

PARTENAIRE VERS UNE GESTION DURABLE ET PERFORMANTE DE VOTRE ÉNERGIE EQUIPEMENT DE MONITORING PARTENAIRE VERS UNE GESTION DURABLE ET PERFORMANTE DE VOTRE ÉNERGIE EQUIPEMENT DE MONITORING Formation Réseau De Chaleur - ACTIVITE DE CORETEC Notre principal objectif est de réduire la facture énergétique

Plus en détail

La place du granulé dans les secteurs collectif et industriel

La place du granulé dans les secteurs collectif et industriel La place du granulé dans les secteurs collectif et industriel 1 Contexte énergétique Les engagements nationaux et européens 2050 : Facteur 4 réduction par 4 des émissions des GES (Gaz à Effet de Serre)

Plus en détail

Juin 2013 Présentation et Mise en application de l outil

Juin 2013 Présentation et Mise en application de l outil Présentation et Mise en application de l outil Robert PELZER Bureaux d études BETEC Sommaire 1 / Présentation de l outil 2 / Mise en application de l outil Sommaire 1 / Présentation de l outil 2 / Mise

Plus en détail

MICRO/MINI COGENERATIONS

MICRO/MINI COGENERATIONS MICRO/MINI COGENERATIONS Préconisations du Club Cogénération de l ATEE pour faire évoluer les contrats d obligation d achat actuels SEGMENTATION DU PARC FRANÇAIS VERSUS PUISSANCES/TECHNOLOGIES/CONTRATS

Plus en détail

Le monitoring. Chaufferie et réseau de chaleur de St-Vith. André Servais, Stadtwerke St-Vith

Le monitoring. Chaufferie et réseau de chaleur de St-Vith. André Servais, Stadtwerke St-Vith Le monitoring Chaufferie et réseau de chaleur de St-Vith André Servais, Stadtwerke St-Vith SITUATION DE DEPART 5 biens fonciers: o Puissance totale installée: o Consommation annuelle: 4.950 kw / 12 chaudières

Plus en détail

SYNTHESE DU RAPPORT DU DELEGATAIRE 2014 RESEAU DE CHALEUR DE BELLEVUE NANTES SAINT-HERBLAIN

SYNTHESE DU RAPPORT DU DELEGATAIRE 2014 RESEAU DE CHALEUR DE BELLEVUE NANTES SAINT-HERBLAIN SYNTHESE DU RAPPORT DU DELEGATAIRE 2014 RESEAU DE CHALEUR DE BELLEVUE NANTES SAINT-HERBLAIN Le réseau de chaleur concédé à la société NADIC (filiale de DALKIA) en date du 20 janvier 1999, comprend les

Plus en détail

Approvisionnement énergétique du Carréde Soie. Etude sur le secteur TASE Scénarios d approvisionnement Document de rendu du 28 août 2012

Approvisionnement énergétique du Carréde Soie. Etude sur le secteur TASE Scénarios d approvisionnement Document de rendu du 28 août 2012 Approvisionnement énergétique du Carréde Soie Etude sur le secteur TASE Scénarios d approvisionnement Document de rendu du 28 août 2012 Objectifs Détailler les scénarios d approvisionnement en énergie

Plus en détail

Énergie décentralisée : La micro-cogénération

Énergie décentralisée : La micro-cogénération Énergie décentralisée : La micro-cogénération Solution énergétique pour le résidentiel et le tertiaire Jean-Paul ONANA, Chargé d activités projet PRODÉLEC PRODuction et gestion de la production d ÉLECtricité

Plus en détail

Performances et étiquetage des équipements de chauffage et de production d eau chaude sanitaire : ce qui va changer!

Performances et étiquetage des équipements de chauffage et de production d eau chaude sanitaire : ce qui va changer! 04 novembre 08 novembre 2013 Performances et étiquetage des équipements de chauffage et de production d eau chaude sanitaire : ce qui va changer! Intervenants: Valérie Laplagne et Jérôme Maldonado - UNICLIMA

Plus en détail

www.suez-environnement.fr/innovation-2/ Toute notre énergie pour économiser les vôtres

www.suez-environnement.fr/innovation-2/ Toute notre énergie pour économiser les vôtres www.suez-environnement.fr/innovation-2/ pour économiser les vôtres Résoudre l équation énergie de l eau et des déchets Gilles BIDEUX Direction Ingénierie Environnementale Lyonnaise des Eaux LE CHALLENGE

Plus en détail

GOUX-LES-USIERS. 699 habitants. 745 m d altitude 3555 DJU

GOUX-LES-USIERS. 699 habitants. 745 m d altitude 3555 DJU GOUX-LES-USIERS 699 habitants 745 m d altitude 3555 DJU ccas La Poste école primaire 1 mairie école maternelle presbytère salle des fêtes école primaire 2 église 100 m 2 bâtiments non raccordés (distance

Plus en détail

Les cogénérations en Ile-de-France

Les cogénérations en Ile-de-France Les cogénérations en Ile-de-France Hélène SANCHEZ Direction Régionale et Interdépartementale de l Environnement et de l Énergie (DRIEE) Service Energie Climat Véhicules Colloque ATEE/AFG/APC/AICVF/ARENE

Plus en détail

Le réseau de chaleur de Strasbourg Energie, innovation technologique et respect de l environnement

Le réseau de chaleur de Strasbourg Energie, innovation technologique et respect de l environnement Le réseau de chaleur de Strasbourg Energie, innovation technologique et respect de l environnement Innovation technologique La cogénération Un peu d histoire Le 17 novembre 1998, la Communauté Urbaine

Plus en détail

Récupération et valorisation des calories des réseaux d assainissement 05/11/2010

Récupération et valorisation des calories des réseaux d assainissement 05/11/2010 Récupération et valorisation des calories des réseaux d assainissement 05/11/2010 Philosophie Constat : Les eaux usées recèlent de grandes quantités d'énergie. La source de chaleur se trouve à proximité

Plus en détail

Optimisations énergétiques sur un réseau vapeur

Optimisations énergétiques sur un réseau vapeur Optimisations énergétiques sur un réseau vapeur Table des Matières A. Utilisations de la vapeur et terminologie Chaleur latente,chaleur sensible La boucle vapeur Le prix de la vapeur B. Optimisation de

Plus en détail

Réduire sa consommation d énergie dans les entreprises industrielles

Réduire sa consommation d énergie dans les entreprises industrielles Martina Kost Réduire sa consommation d énergie dans les entreprises industrielles B4E 80 rue Voltaire BP 17 93121 La Courneuve cedex Joseph Irani www.b4e.fr Tél: 01.48.36.04.10 Fax: 01.48.36.08.65 Réduire

Plus en détail

Beci - Conférence Energie

Beci - Conférence Energie Beci - Conférence Energie Les Certificats Verts en Région de Bruxelles Capitale (RBC) 23/06/2010 Régis Lambert 1 Sommaire Principe des Certificats Verts Calcul du nombre de Certificats Verts Les Certificats

Plus en détail

Le BERIM a pour mission de contrôler l exploitation du réseau de chaleur de la Ville de Vénissieux : - Vérification des paramètres techniques ; -

Le BERIM a pour mission de contrôler l exploitation du réseau de chaleur de la Ville de Vénissieux : - Vérification des paramètres techniques ; - 1 2 3 Le BERIM a pour mission de contrôler l exploitation du réseau de chaleur de la Ville de Vénissieux : - Vérification des paramètres techniques ; - Veille réglementaire ; - Vérification du respect

Plus en détail

Conversion biomasse et production énergétique

Conversion biomasse et production énergétique Conversion biomasse et production énergétique Actionnariat S.I.D.E.S.U.P. 15 % S.V.I 5 % Naples Investissement 80 % Planteurs de betteraves Historique Création en 1970 Pour déshydrater les pulpes de la

Plus en détail

Journée technique Forbach-Farebersviller, 1 er avril 2014. Condensation des fumées sur des installations bois énergie

Journée technique Forbach-Farebersviller, 1 er avril 2014. Condensation des fumées sur des installations bois énergie Journée technique Forbach-Farebersviller, 1 er avril 2014 sur des installations bois énergie Jean-Pierre TACHET, Conseiller technique du CIBE, animateur de la commission «REX» Comité Interprofessionnel

Plus en détail

Pompes à chaleur gaz : retours de suivis terrains

Pompes à chaleur gaz : retours de suivis terrains 1 Pompes à chaleur gaz : retours de suivis terrains Juliette PROMELLE (GDF SUEZ) 2 ème Congrès Français des Pompes à Chaleur 10 installations instrumentées 2 Objectif : mesurer la performance de pompes

Plus en détail

Nouveaux usages du gaz en résidentiel-tertiaire permettant de répondre aux enjeux du Développement Durable

Nouveaux usages du gaz en résidentiel-tertiaire permettant de répondre aux enjeux du Développement Durable Nouveaux usages du gaz en résidentiel-tertiaire permettant de répondre aux enjeux du Développement Durable Thomas Muller, Gaz de France Réseau Distribution Le 12 septembre 2007 Bâtiment et développement

Plus en détail

Présentation de SOGEX

Présentation de SOGEX Présentation de SOGEX GROUPE SOGEX Etudes et installation Bureau d études Installation Réseaux Chauffage/Climatisation Service exploitation et maintenance Génie Thermique Genie Climatique Génie Electrique

Plus en détail

Retour d expérience sur les «50 Chantiers pionniers» Arnaud Meyer sous la conduite de Florent Gontard et Sabine Mirtain

Retour d expérience sur les «50 Chantiers pionniers» Arnaud Meyer sous la conduite de Florent Gontard et Sabine Mirtain Retour d expérience sur les «50 Chantiers pionniers» Arnaud Meyer sous la conduite de Florent Gontard et Sabine Mirtain Sommaire 2. La démarche du 3. Présentation des résultats L appel à projets «50 Chantiers

Plus en détail

FICHE OX «CHAUDIERES A CONDENSATION EN REHABILITATION DE CHAUFFERIES»

FICHE OX «CHAUDIERES A CONDENSATION EN REHABILITATION DE CHAUFFERIES» 1 FICHE OX «CHAUDIERES A CONDENSATION EN REHABILITATION DE CHAUFFERIES» 1. Contexte Enjeux La technologie des chaudières à condensation permet une augmentation conséquente des performances des chaudières

Plus en détail

LA COGENERATION. Durée : 2 heures. Thème abordé : La cogénération. Objectifs : - A partir de la cogénération de la ville d Amiens

LA COGENERATION. Durée : 2 heures. Thème abordé : La cogénération. Objectifs : - A partir de la cogénération de la ville d Amiens LA COGENERATION Classes : Lycée technique et BTS Durée : 2 heures Disciplines : STI, SSI, Génie Electrique Thème abordé : La cogénération Objectifs : - A partir de la cogénération de la ville d Amiens

Plus en détail

Consommation de fluides des lycées publics de la Région Rhône-Alpes

Consommation de fluides des lycées publics de la Région Rhône-Alpes Le lycée des Eaux-Claires de Grenoble - Crédit photo : Juan Robert Consommation de fluides des lycées publics de la Région Rhône-Alpes Synthèse - Année 2012 266 lycées 236 sites 193 000 élèves 4,3 millions

Plus en détail

Service du Facilitateur Bâtiment Durable

Service du Facilitateur Bâtiment Durable Bruxelles Environnement Service du Facilitateur Bâtiment Durable La micro-cogénération pour le bâtiment Yves LEBBE Spécialiste Cogénération Plan de l exposé: micro-cogénération > 1 kwé C est quoi la cogénération,

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIÈRES (Projet de C.C.T.P.) Étude de Faisabilité Choix Énergétique

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIÈRES (Projet de C.C.T.P.) Étude de Faisabilité Choix Énergétique MARCHES PUBLICS DE PRESTATIONS INTELLECTUELLES CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIÈRES (Projet de C.C.T.P.) Étude de Faisabilité Choix Énergétique SOMMAIRE TITRE I - CONTEXTE GÉNÉRAL DU MARCHE... 3

Plus en détail

Le thermoréseau. l énergie de votre confort par la valorisation des déchets

Le thermoréseau. l énergie de votre confort par la valorisation des déchets Le thermoréseau l énergie de votre confort par la valorisation des déchets Le chauffage à distance est fiable Pensez à long SATOM UN immense chauffage central Le chauffage à distance utilise l énergie

Plus en détail

RESIDENCE DINETARD BRICE FEBVRE GRDF JEAN PASCAL AGARD ATMOSPHERE

RESIDENCE DINETARD BRICE FEBVRE GRDF JEAN PASCAL AGARD ATMOSPHERE RESIDENCE DINETARD BRICE FEBVRE GRDF JEAN PASCAL AGARD ATMOSPHERE PAC absorption gaz Le site de la Résidence Dinetard à Toulouse SOMMAIRE Le site instrumenté Etudes de dimensionnement : 1, 2 ou 3 PAC??

Plus en détail

SYNTHESE DES PRINCIPAUX RESULTATS 06/02/2014 LES ULIS Comité des Usagers 1

SYNTHESE DES PRINCIPAUX RESULTATS 06/02/2014 LES ULIS Comité des Usagers 1 SYNTHESE DES PRINCIPAUX RESULTATS SAISON 2012/2013 LES ULIS Comité des Usagers 1 GC GC N 14 086 SOMMAIRE 2 Contrat : Evolution contractuelle => nouvelle DSP Rappel points importants nouvelle DSP Rappel

Plus en détail

INAUGURATION DE LA CENTRALE DE COGENERATION GAZ DE L EUROAIRPORT :

INAUGURATION DE LA CENTRALE DE COGENERATION GAZ DE L EUROAIRPORT : DOSSIER DE PRESSE INAUGURATION DE LA CENTRALE DE COGENERATION GAZ DE L EUROAIRPORT : UNE SOLUTION ENERGETIQUE PERFORMANTE 23 octobre 2014 Vivienne Gaskell Responsable Communication EuroAirport Tél.: 03

Plus en détail

Le bois-énergie, une opportunité pour l industrie et le tertiaire

Le bois-énergie, une opportunité pour l industrie et le tertiaire Le bois-énergie, une opportunité pour l industrie et le tertiaire Stéphane COUSIN CIBE 5 mars 2015 Salon ENR / Be Positive Lyon Le bois-énergie, une opportunité pour l industrie et le tertiaire I. Atouts

Plus en détail

DELEGATION DE SERVICE PUBLIC DU CHAUFFAGE URBAIN DE MONTREYNAUD SAINT-ETIENNE ( LOIRE ) SALON BOIS-ENERGIE SAINT-ETIENNE 13 MARS 2014-1 -

DELEGATION DE SERVICE PUBLIC DU CHAUFFAGE URBAIN DE MONTREYNAUD SAINT-ETIENNE ( LOIRE ) SALON BOIS-ENERGIE SAINT-ETIENNE 13 MARS 2014-1 - DELEGATION DE SERVICE PUBLIC DU CHAUFFAGE URBAIN DE MONTREYNAUD SAINT-ETIENNE ( LOIRE ) SALON BOIS-ENERGIE SAINT-ETIENNE 13 MARS 2014-1 - Contexte de la précédente D.S.P! 2001-2013 : fonctionnement sous

Plus en détail

Intégration accrue de production locale d énergie dans les réseaux

Intégration accrue de production locale d énergie dans les réseaux Commission wallonne pour l Energie Intégration accrue de production locale d énergie dans les réseaux Séminaire CMS DeBacker Bruxelles, Auditoire FEB, le 20 octobre 2010 Francis GHIGNY Président de la

Plus en détail

CAF DU RHONE (ex :CAF de LYON) BILAN DE 1998 à 2013 DU CHAUD ET DU FROID A UN COÛT OPTIMAL ET RESPECTUEUX DE L ENVIRONNEMENT

CAF DU RHONE (ex :CAF de LYON) BILAN DE 1998 à 2013 DU CHAUD ET DU FROID A UN COÛT OPTIMAL ET RESPECTUEUX DE L ENVIRONNEMENT CAF DU RHONE (ex :CAF de LYON) BILAN DE 1998 à 2013 DU CHAUD ET DU FROID A UN COÛT OPTIMAL ET RESPECTUEUX DE L ENVIRONNEMENT 1 - PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT. - DESCRIPTION DU SITE. - BILAN DES MESURES DEPUIS

Plus en détail

www.xylowatt.com Présentation du procédé XYLOWATT et analyse de la rentabilité sur les principaux marchés européens

www.xylowatt.com Présentation du procédé XYLOWATT et analyse de la rentabilité sur les principaux marchés européens www.xylowatt.com Présentation du procédé XYLOWATT et analyse de la rentabilité sur les principaux marchés européens COLLOQUE atee - CIBE du 18 et 19 septembre 2007 XYLOWATT, la société XYLOWATT a été crée

Plus en détail

Projet SETHER Appel à projets 2008. Adrien Patenôtre, POWEO Adrien.patenotre@poweo.com

Projet SETHER Appel à projets 2008. Adrien Patenôtre, POWEO Adrien.patenotre@poweo.com Projet SETHER Appel à projets 2008 Adrien Patenôtre, POWEO Adrien.patenotre@poweo.com SETHER STOCKAGE D ELECTRICITÉ SOUS FORME THERMIQUE À HAUTE TEMPÉRATURE Partenaires : POWEO, SAIPEM, CEA, CNAM, GEMH,

Plus en détail

SEGMENTATION DU PARC FRANÇAIS PAR TRANCHES DE PUISSANCES

SEGMENTATION DU PARC FRANÇAIS PAR TRANCHES DE PUISSANCES MICRO-COGENERATION Etat des lieux de la filière micro-cogénération en France Préconisations du Club Cogénération de l ATEE pour le déploiement de cette filière SEGMENTATION DU PARC FRANÇAIS PAR TRANCHES

Plus en détail

Réseaux de chaleur, quel potentiel pour Bruxelles? Quel soutien régional? Bruxelles Environnement. Yves LEBBE

Réseaux de chaleur, quel potentiel pour Bruxelles? Quel soutien régional? Bruxelles Environnement. Yves LEBBE Réseaux de chaleur, quel potentiel pour Bruxelles? Bruxelles Environnement Quel soutien régional? Yves LEBBE Spécialiste Cogénération Service du Facilitateur Bâtiment Durable Bruxelles Environnement soutient

Plus en détail

CHAUFFAGE PAR LE BOIS ESPACE AQUALUDIQUE DE CARHAIX PREMIER RETOUR D EXPERIENCE APRES TROIS ANNEES DE FONCTIONNEMENT

CHAUFFAGE PAR LE BOIS ESPACE AQUALUDIQUE DE CARHAIX PREMIER RETOUR D EXPERIENCE APRES TROIS ANNEES DE FONCTIONNEMENT CHAUFFAGE PAR LE BOIS ESPACE AQUALUDIQUE DE CARHAIX PREMIER RETOUR D EXPERIENCE APRES TROIS ANNEES DE FONCTIONNEMENT 1 2 3 4 5 DEFINITION DES EQUIPEMENTS AQUATIQUES Cet espace aqualudique sports-loisirs

Plus en détail

La filière bois énergie en Bretagne

La filière bois énergie en Bretagne La filière bois énergie en Bretagne 2012 En Bretagne, une ressource àla fois abondante et limitée Total : 3.8 millions de tep la ressource en bois couvre entre 5 et 10% des besoins actuels en énergie :

Plus en détail

La centrale électrique personnelle à la maison.

La centrale électrique personnelle à la maison. La centrale électrique personnelle à la maison. Produisez simultanément de l électricité et de la chaleur. La micro-cogénération s impose de plus en plus et s intègre parfaitement dans pratiquement tous

Plus en détail

La centrale électrique personnelle à la maison.

La centrale électrique personnelle à la maison. La centrale électrique personnelle à la maison. La micro-cogénération s impose de plus en plus et s intègre parfaitement dans pratiquement tous les concepts d habitation. 2 La centrale électrique personnelle

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable : ENERGIE

Formation Bâtiment Durable : ENERGIE Formation Bâtiment Durable : ENERGIE Bruxelles Environnement La Cogénération dans le bâtiment durable Yves LEBBE Spécialiste Cogénération Service du Facilitateur Bâtiment Durable Objectif(s) de la présentation

Plus en détail

1 er réseau de chaleur en France

1 er réseau de chaleur en France 1 er réseau de chaleur en France CPCU, une Entreprise Publique Locale avec pour actionnariat : 64,39% : GDF Suez Energie Services 33,50% : Ville de Paris 2,11% : public 396 ME de chiffre d affaires La

Plus en détail

Pré-étude. d un Réseau de Chaleur bois. sur la commune de Luc-la-Primaube

Pré-étude. d un Réseau de Chaleur bois. sur la commune de Luc-la-Primaube Pré-étude d un Réseau de Chaleur bois sur la commune de Luc-la-Primaube Réalisé par : Arnaud Larvol Conseiller énergie Pays Ruthénois 6 avenue de l Europe 12 000 Rodez 05.65.73.61.70 Page 1 sur 12 Table

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable : Les techniques (chaleur, ventilation, ECS) : conception et régulation

Formation Bâtiment Durable : Les techniques (chaleur, ventilation, ECS) : conception et régulation Formation Bâtiment Durable : Les techniques (chaleur, ventilation, ECS) : conception et régulation Bruxelles Environnement PRODUCTION DE CHALEUR: CARACTERISTIQUES DE SYSTEMES INNOVANTS Jonathan FRONHOFFS

Plus en détail

L Offre UNIFERGIE. Les Echos - 28 mai 2003. Derbi 31 mai 2007

L Offre UNIFERGIE. Les Echos - 28 mai 2003. Derbi 31 mai 2007 L Offre UNIFERGIE Les Echos - 28 mai 2003 1 1 UNIFERGIE : SOFERGIE de Crédit Agricole Leasing SOFERGIE : SOCIETE DE CREDIT BAIL DEDIEE AU SECTEUR DE L ENERGIE ET DE L ENVIRONNEMENT, intervention en EMPRUNT

Plus en détail

LES CERTIFICATS D ÉCONOMIES D ÉNERGIE

LES CERTIFICATS D ÉCONOMIES D ÉNERGIE LES CERTIFICATS D ÉCONOMIES D ÉNERGIE LE CONTEXTE Un marché de l énergie fortement questionné Un marché de l énergie durablement haussier qui entraîne une perception nouvelle de l énergie l énergie est

Plus en détail

DE CHALEUR 2010 & DE FROID EN UTILISANT UNE ENERGIE RENOUVELABLE

DE CHALEUR 2010 & DE FROID EN UTILISANT UNE ENERGIE RENOUVELABLE Sur la base d une étude lancer par le SIAV sur son territoire qui aboutira en juin/juillet 2010 sur la récupération d énergie dans les tuyaux d assainissement Avec pour OBJECTIF de CRÉER des RESEAUX DE

Plus en détail

Leader des services énergétiques

Leader des services énergétiques Introduction Leader des services énergétiques Activités Réseaux de chaleur et de froid Services thermiques & prestations multitechniques Utilités industrielles Gestion globale de bâtiments Maintenance

Plus en détail

Pistes d économies en Chaufferies Industrielles

Pistes d économies en Chaufferies Industrielles Mardi 12 mars 2013 Pistes d économies en Chaufferies Industrielles Pascal LEBOIS Ingénieur Conseil Procédés Industriels Pôle Grands Comptes Direction Commerciale - GRTgaz 1 Plan de la présentation Présentation

Plus en détail

RÉCUPÉRATION ÉNERGIE DES FUMÉES SORTIE CHAUDIÈRE BIOMASSE, SOUS QUELLES CONDITIONS?

RÉCUPÉRATION ÉNERGIE DES FUMÉES SORTIE CHAUDIÈRE BIOMASSE, SOUS QUELLES CONDITIONS? RÉCUPÉRATION ÉNERGIE DES FUMÉES SORTIE CHAUDIÈRE BIOMASSE, SOUS QUELLES CONDITIONS? SCHEUCH et la condensation + de 15 ans d expérience: 1 ière installationen 1999 (scierie) > 90 installationsen exploitationaujourd

Plus en détail

Tables des figures et des tableaux

Tables des figures et des tableaux Tables des figures et des tableaux 1. Table des figures Figure 1 : Priorités de la démarche négawatt... 7 Figure 2 : Démarche de modélisation du scénario négawatt 2011... 11 Figure 3 : Diagramme de Sankey

Plus en détail

Rencontre CCIMP du 26 novembre 2014 Retours d expériences Audits énergétiques PACA avec focus sur les «quick wins»

Rencontre CCIMP du 26 novembre 2014 Retours d expériences Audits énergétiques PACA avec focus sur les «quick wins» Partageons le succès de nos expériences Rencontre CCIMP du 26 novembre 2014 Retours d expériences Audits énergétiques PACA avec focus sur les «quick wins» Didier VINDIMIAN Président de WinErgia Audric

Plus en détail

La cogénération a de l avenir!

La cogénération a de l avenir! La cogénération a de l avenir! Produisez votre énergie! Vous avez besoin d électricité et de chaleur en permanence? Vous représentez une collectivité territoriale, vous gérez des logements, un établissement

Plus en détail

AGROGAZ, Une réalisation novatrice valorisant le biogaz

AGROGAZ, Une réalisation novatrice valorisant le biogaz AGROGAZ, Une réalisation novatrice valorisant le biogaz Agrogaz Lignerolle est une installation produisant du biogaz à partir des déjections du bétail et d autres résidus organiques issus des exploitations

Plus en détail

La cogénération : base et principes.

La cogénération : base et principes. Cycle de formation de Responsable Énergie La cogénération : base et principes. Yves Lebbe Facilitateur en cogénération pour la Région Bruxelles Capitale WKK Facilitator voor het Brussels Hoofdstedelijk

Plus en détail

Le BERIM a pour mission de contrôler l exploitation du réseau de chaleur de la Ville de Vénissieux : - Vérification des paramètres techniques ; -

Le BERIM a pour mission de contrôler l exploitation du réseau de chaleur de la Ville de Vénissieux : - Vérification des paramètres techniques ; - 1 2 3 Le BERIM a pour mission de contrôler l exploitation du réseau de chaleur de la Ville de Vénissieux : - Vérification des paramètres techniques ; - Veille réglementaire ; - Vérification du respect

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable :

Formation Bâtiment Durable : Formation Bâtiment Durable : Conception et regulation d installations techniques Bruxelles Environnement PRODUCTION DE CHALEUR: CARACTERISTIQUES DE SYSTEMES INNOVANTS Jonathan FRONHOFFS Cenergie scrl Objectif(s)

Plus en détail

07/10/2009 TITRE PRESENTATION 1

07/10/2009 TITRE PRESENTATION 1 07/10/2009 TITRE PRESENTATION 1 ENERGY BREAKFAST Le chauffage de votre entreprise 2 TABLE DES MATIERES Le chauffage : C EST IMPORTANT! Diverses techniques de chauffage Nouvelles techniques de chauffe La

Plus en détail

Congrès annuel AQME Chicoutimi, 3 mai 2012. Jean-Claude Michel, ing. CCUM Réal Olivier, ing. BBA

Congrès annuel AQME Chicoutimi, 3 mai 2012. Jean-Claude Michel, ing. CCUM Réal Olivier, ing. BBA Congrès annuel AQME Chicoutimi, 3 mai 2012 Jean-Claude Michel, ing. CCUM Réal Olivier, ing. BBA Petite histoire de CCUM 1947 Construction de la centrale thermique par le CN 1960 Branchement de PVM au réseau

Plus en détail

Une expérience réussie de géothermie en région Rhône-Alpes : la CAF de Lyon Bilan des neuf années de fonctionnement

Une expérience réussie de géothermie en région Rhône-Alpes : la CAF de Lyon Bilan des neuf années de fonctionnement Une expérience réussie de géothermie en région Rhône-Alpes : la CAF de Lyon Bilan des neuf années de fonctionnement José NAVETEUR (1), Christian BRUSS (2) (1) EDF Département EnerBat - BP 46-77818 Moret-sur-Loing

Plus en détail

Cahier des charges. «Diagnostic territorial des actions de Productions Décentralisées d Electricité (PDE)» Document 2/3 : Format type

Cahier des charges. «Diagnostic territorial des actions de Productions Décentralisées d Electricité (PDE)» Document 2/3 : Format type Cahier des charges «Diagnostic territorial des actions de Productions Décentralisées d Electricité (PDE)» Document 2/3 : Format type Avertissement : les méthodes et ratios utilisés dans ce cahier des charges

Plus en détail

P est la puissance thermique nominale de la chaudière installée.

P est la puissance thermique nominale de la chaudière installée. Certificats d économies d énergie Opération n BAT-TH-102 Chaudière collective haute performance énergétique 1. Secteur d application Locaux du secteur tertiaire existants réservés à une utilisation professionnelle

Plus en détail

Optimisation du fonctionnement de la chaudière et de l open buffer

Optimisation du fonctionnement de la chaudière et de l open buffer Optimisation du fonctionnement de la chaudière et de l open buffer E. BRAJEUL D. LESOURD, A. GRISEY (Ctifl) T. BEAUSSE (Gaz de France) Serres horticoles et énergie, quel avenir? 30 et 31 janvier 2008 1

Plus en détail

LES NOUVELLES GOUVERNANCES ENVIRONNEMENTALES DE L ENERGIE

LES NOUVELLES GOUVERNANCES ENVIRONNEMENTALES DE L ENERGIE LES NOUVELLES GOUVERNANCES ENVIRONNEMENTALES DE L ENERGIE Exemple concret de ce que le développement durable et le grenelle ont modifiés et comment répondre aux attentes de nos clients 1 Le réseau en quelques

Plus en détail

Journée technique le mercredi 9 décembre 2015 à MONTPELLIER (34) Crédit Photo Marie-Caroline Lucat

Journée technique le mercredi 9 décembre 2015 à MONTPELLIER (34) Crédit Photo Marie-Caroline Lucat Journée technique le mercredi 9 décembre 2015 à MONTPELLIER (34) Crédit Photo Marie-Caroline Lucat Bois-énergie et cogénération de petite puissance : les atouts d une filière prometteuse Conférences (matin)

Plus en détail

HeatMaster 25 C 25 TC 35 TC 45 TC 70 TC 85 TC 120 TC. With the future in mind

HeatMaster 25 C 25 TC 35 TC 45 TC 70 TC 85 TC 120 TC. With the future in mind made in Belgium With the future in mind HeatMaster 25 C 25 TC 35 TC 45 TC 70 TC 85 TC 120 TC Chaudière au gaz à condensation, à fonction double HeatMaster TC à condensation pour le chauffage central HeatMaster

Plus en détail

Notre solution : Souplesse des systèmes

Notre solution : Souplesse des systèmes Projet d efficacité énergétique Notre solution : Souplesse des systèmes et équipements efficaces! par Daniel Bussière, ing. 1 Objectifs du projet Atteindre les objectifs de réduction fixés par le ministère

Plus en détail

R A P P O R T. Madame la Présidente, Mesdames, Messieurs,

R A P P O R T. Madame la Présidente, Mesdames, Messieurs, Commune de Peseux Conseil communal R A P P O R T du Conseil communal au Conseil général relatif à une demande de crédit de CHF 54 000.00, pour le remplacement de la production de chaleur du bâtiment de

Plus en détail

Rencontres d affaires FEDER Les économies d énergies dans les entreprises Méthode Exemples - Aides. 11/03/2013 Isabelle Soulat

Rencontres d affaires FEDER Les économies d énergies dans les entreprises Méthode Exemples - Aides. 11/03/2013 Isabelle Soulat Rencontres d affaires FEDER Les économies d énergies dans les entreprises Méthode Exemples - Aides Les enjeux énergétique de l industrie du Limousin L industrie : 21 % des consommations régionales Baisse

Plus en détail

Création d une chaufferie

Création d une chaufferie Création d une chaufferie bois avec réseau de chaleur Ville de Bayonne - Direction du Patrimoine ti i Immobilier - Service Etudes Un projet de développement durable Inscrit dans une démarche globale menée

Plus en détail

Précisions sur les arrêtés relatifs au Diagnostic de Performance Energétique

Précisions sur les arrêtés relatifs au Diagnostic de Performance Energétique Précisions sur les arrêtés relatifs au Diagnostic de Performance Energétique Textes réglementaires concernés : Arrêté du 15 septembre 2006 relatif au diagnostic de performance énergétique pour les bâtiments

Plus en détail

Etude d une installation de cogénération industrielle

Etude d une installation de cogénération industrielle Etude d une installation de cogénération industrielle Objectif du TD : L objectif de ce TD est l étude et la modélisation sous Thermoptim d une installation de cogénération existante, et l influence des

Plus en détail

FOURNITURE D ENERGIE ELECTRIQUE AU CERN

FOURNITURE D ENERGIE ELECTRIQUE AU CERN FOURNITURE D ENERGIE ELECTRIQUE AU CERN FOURNISSEURS LES BESOINS EN PUISSANCE LE CONTRAT EDF ET TARIFS LE CONTRAT EOS ET TARIFS LA FACTURATION QUELQUES CHIFFRES LES FOURNISSEURS EDF (électricité de France)

Plus en détail

Données énergétiques sur des projets relatifs à des travaux sur bâtiments ANCIENS

Données énergétiques sur des projets relatifs à des travaux sur bâtiments ANCIENS Données énergétiques sur des projets relatifs à des travaux sur bâtiments ANCIENS La Région a fait de l'excellence environnementale sa priorité. Elle se traduit concrètement au travers du Plan Initiatives

Plus en détail

AMORCE ADEME. Note sur les réseaux de froid et la production de froid à partir de réseaux de chaleur

AMORCE ADEME. Note sur les réseaux de froid et la production de froid à partir de réseaux de chaleur AMORCE ADEME Note sur les réseaux de froid et la production de froid à partir de réseaux de chaleur Avril 2008 SOMMAIRE 1. Préambule... 3 2. Technologies pour la production et la distribution de froid

Plus en détail

ETUDE DE FAISABILITE D UNE CHAUFFERIE BOIS

ETUDE DE FAISABILITE D UNE CHAUFFERIE BOIS ETUDE DE FAISABILITE D UNE CHAUFFERIE BOIS Bâtiments communaux de la commune d ALLAIRE 56 350 ALLAIRE Ref : 12-012_ND 12/03/2013 1/18 Mise à Jour du 12/03/2013 Prise en compte d un nouveau bâtiment «Pôle

Plus en détail

Comment intégrer un grand système de production d énergie renouvelable dans votre établissement?

Comment intégrer un grand système de production d énergie renouvelable dans votre établissement? Comment intégrer un grand système de production d énergie renouvelable dans votre établissement? Copropriété La Sauvenière : 250m² de panneaux solaires thermiques combiné à une cogénération à l huile végétale

Plus en détail

Fourniture d une chaudière électrogène à technologie Stirling

Fourniture d une chaudière électrogène à technologie Stirling Fourniture d une chaudière électrogène à technologie Stirling 1. RAPPEL DU PROJET 1.1. CONTEXTE GENERAL Les réseaux électriques sont soumis à une évolution sans précédent depuis leur création à la fin

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE, DES TRANSPORTS ET DU LOGEMENT Arrêté du 4 janvier 2012 relatif à l agrément de la demande de titre V relative

Plus en détail

L essentiel en un coup d œil

L essentiel en un coup d œil L essentiel en un coup d œil Bien choisir sa chaudière La chaudière est le moteur de votre chauffage central. Chaudière au gaz, au fioul, à bois, ou au GPL, il y en a pour tous les goûts et toutes les

Plus en détail

Colloque Bois-Energie 12 & 13 Octobre 2006

Colloque Bois-Energie 12 & 13 Octobre 2006 Colloque Bois-Energie 12 & 13 Octobre 2006 Synthèse Avec la volonté politique d apporter sa contribution au développement durable et à l utilisation des énergies renouvelables, la communauté de communes

Plus en détail