Cliquer ici pour accéder aux tarifs et à la licence

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Cliquer ici pour accéder aux tarifs et à la licence"

Transcription

1 Société d'histoire et d'archéologie de l'arrondissement de Provins. Bulletin de la Société d'histoire et d'archéologie de l'arrondissement de Provins (1892). 1898/01. 1/ Les contenus accessibles sur le site Gallica sont pour la plupart des reproductions numériques d'oeuvres tombées dans le domaine public provenant des collections de la BnF.Leur réutilisation s'inscrit dans le cadre de la loi n du 17 juillet 1978 : *La réutilisation non commerciale de ces contenus est libre et gratuite dans le respect de la législation en vigueur et notamment du maintien de la mention de source. *La réutilisation commerciale de ces contenus est payante et fait l'objet d'une licence. Est entendue par réutilisation commerciale la revente de contenus sous forme de produits élaborés ou de fourniture de service. Cliquer ici pour accéder aux tarifs et à la licence 2/ Les contenus de Gallica sont la propriété de la BnF au sens de l'article L du code général de la propriété des personnes publiques. 3/ Quelques contenus sont soumis à un régime de réutilisation particulier. Il s'agit : *des reproductions de documents protégés par un droit d'auteur appartenant à un tiers. Ces documents ne peuvent être réutilisés, sauf dans le cadre de la copie privée, sans l'autorisation préalable du titulaire des droits. *des reproductions de documents conservés dans les bibliothèques ou autres institutions partenaires. Ceux-ci sont signalés par la mention Source gallica.bnf.fr / Bibliothèque municipale de... (ou autre partenaire). L'utilisateur est invité à s'informer auprès de ces bibliothèques de leurs conditions de réutilisation. 4/ Gallica constitue une base de données, dont la BnF est le producteur, protégée au sens des articles L341-1 et suivants du code de la propriété intellectuelle. 5/ Les présentes conditions d'utilisation des contenus de Gallica sont régies par la loi française. En cas de réutilisation prévue dans un autre pays, il appartient à chaque utilisateur de vérifier la conformité de son projet avec le droit de ce pays. 6/ L'utilisateur s'engage à respecter les présentes conditions d'utilisation ainsi que la législation en vigueur, notamment en matière de propriété intellectuelle. En cas de non respect de ces dispositions, il est notamment passible d'une amende prévue par la loi du 17 juillet / Pour obtenir un document de Gallica en haute définition, contacter

2 72 conservant la maison et les revenus des chanoines, devait payer à la communauté des chapelains de Champeaux une somme annuelle de et fournir 2 muids de blé. 2 Sur Blandy : Le Chapitre possédait à Blandy : 4 arpents de terre sis près du moulin Desquilio, au lieu dit La Cave; cette terre était louée, en 1478,12 boisseaux de blé et les dîmes enclavées dans celles de La Cave. Des mesurages faits en 1604, 1616, 1617 et 1629 rétablirent les droits du curé sur 46 arpents 1 quartier sis près Fouju et La Brosse et ceux du Chapitre sur les terres de Soierie et autres. 3 Sur La Chapelle-Iger : Les dîmes et les terres que le Chapitre possédait à Beauregard, hameau de La Chapelle-Iger, furent amorties par Louis X en 1313; ces dîmes, revendiquées par le curé de la paroisse, donnèrent lieu à des procès que le curé'perdit en 1501 et Beauregard, qui rapportait annuellement par an, fut aliéné, en 1540, et ne put être racheté qu'en 1629, pour la somme de sans les dîmes. Le Chapitre eut encore à soutenir un procès contre le sieur de Champgueffier qui avait des prétentions sur les possessions du Chapitre. Le sieur de Champgueffier perdit son procès, fut condamné aux frais et ne réussit pas mieux en appel. 4 Sur Mortery : En 1422, le Chapitre louait à Denisot Balthasar, demeurant au chastel de Provins, des terres qu'il possédait à Mortery; le bail, fait pour 99 ans, fixait 10 s. p. et 12 d. de cens par chaque arpent. Ces ferres de Mortery furent aliénées par le chapitre en Sur Les Bordes d'andy. En 1442, le maire des Bordes d'andy, paroisse de Crisenoy, percevait du Chapitre un arpent de pré et 5 s. p. pour ses gages. Denisot du Cymetière, par défaut d'homme et par vertu de criées générales, s'est mis en possession d'une masure nommée anciennement la Grange Saint-Martin, cours, jardin et terre appartenant au Chapitre. Perrin Julian, de son côté, prit et retint à.titre de chefs-cens et champart annuels et perpétuels, 5 arpents 1 quartier de terre en friche, en une pièce, sise au finage des Bordes d'andy.

3 6 Sur Bailly :. Les biens du Chapitre sur Bailly consistaient en une mare qui, en 1624 et 1627, fut pêchée par le chanoine Desrues et, en 1647, au mois d'avril, par le chanoine Girard et en 30 arpents de terre sur lesquels l'abbé de Chaumes prétendit, la dîme. 7 Sur Les Eerennes : en 1500, avoir L'emplacement d'un ancien moulin, en 1507, était loué par le Chapitre à Denys Maton moyennant 32 s. de rente. 8 Sur Saveteux : En 1620, l'emplacement de la grange des champarts des Hauts- Champs, sis à Saveteux, près Le Châtelet, était loué 8 s. p. pour 6 ans. 9 Sur La Fermeté : Le Chapitre possédait à La Fermeté l'aveu du lieu et la dîme sur 15 arpents; une commission, en 1557, le maintint dans ce droit. CHAPITRE III Le Chapitre La Collégiale, fondée vers l'an 1100, ne comprenait primitivement que des chanoines séculiers; plus tard, à mesure que les chapelles se fondèrent, elle se composa de chanoines et de chapelains; dès 1124, elle reçut un religieux de Saint-Victor pour lequel Gallo (Etienne de France), évêque de Paris, avait fondé une prébende (1). Le Chapitre de Champeaux était convoqué au concile de Sens. (Cart. de N.-D. de Paris, p. 184). Dans les premières années de son origine, les laïcs jouissèrent, à Champeaux, de quelques-unes des prébendes: Hardouin, homme marié, le dernier des laïcs prébendes, avec le consentement de Gallo (Etienne de France), transmit sa prébende, en 1124, à son fils engagé dans la cléricature. Le collège de Champeaux au xn siècle, y compris le Religieux de Saint-Victor, était composé de douze chanoines. (1) Gallo (Etienne de France), fondait en même temps quatre autres prébendes en faveur de Saint-Victor : à Notre-Dame, à Saint-Marcel, à Saint-Germain-l'Auxerrois et à Saint-Cloud, Louis... VII confirma..-. cette fondation eniil25,

4 74 Cette sorte d'intrusion d'un Régulier au milieu de Séculiers ne plût guère au Chapitre : sa présence, la vacance produite par le décès des titulaires, des questions d'intérêt, etc., suscitèrent, par la suite, de nombreux conflits et procès : en 1212, l'évêque de Paris dût réunir les chanoines et les religieux de Saint-Victor dans sa chapelle pour les faire entrer en accord et composition; après bien des débats, l'abbaye fut condamnée à payer au Chapitre un demi-muid de blé et un demi-muid d'avoine. Pour augmenter la distribution, en 1258, un accord étant devenu nécessaire au sujet de la vacance, Regnault, évêque de Paris, parvint, à force d'instances, à faire accepter une trêve, mais, ce n'était, qu'une trêve, et les accords qui suivirent et ceux de 1607, 1626, 1642, 1645, etc., touchant les revenus et la vacance, nous prouvent que les parties n'avaient pas désarme. Le séjour à Champeaux était donc des moins agréables au religieux de Saint-Victor, aussi, résidait-il le plus souvent à Paris, d'où dénonciation des chanoines et remontrances de l'évêque de Paris. Pour régulariser la situation, l'abbaye, en 1441, installa à Champeaux un prêtre séculier sous le titre de vicaire de Saint-Victor. En 1290, chaque prébende rapportait 40 1., somme énorme, représentant, d'après M. Guérard, l'équivalent de 5000 francs de la monnaie actuelle. Religieux de Saint-Victor dont les noms nous sont connus : 1636 Franc. Bouvot Gh. Bardon Sauvaige DATEDELEURMORT P. Messier A. Coignet C de Troies N. Le Jay A. Vaillant Vanens R. de Carvoisine Dominic Lefebure, de Mormant Claude Cerveau 1768 En 1205, l'aisance dont jouissaient les chanoines leur fit faire auprès de l'évêque dé Paris une démarche qui les honore et qui témoigne de leur délicatesse; ils prièrent le prélat de remettre à douze nouveaux prébendes la moitié des revenus dont ils

5 75 joussaient. Eudes, évêque de Paris, consentit à leur demande et fit une ordonnance qui commence ainsi : «Odo Dei gratia episcopus parisiensis, omnibus fidelibus proesentem paginam inspecturis oeternam in Domino salutem : cum eo largiente qui dat abundanter et non improperat, facultates ecclesioe de Campellis eatenus excrevissent ut personarum numerus qfuantitati reddituum minime responderet et fructum preebendae cujuslibet duabus personis sufficere posse constaret ; maxime cum, sicut assertione et testimonis ipsorum canonicorum ' et ' aliorum multorum accepimus, fructus cujuslibet prsebendte valentia quinquaginta fore libras excédât, canonicorum paueitate pensata, divino cultui et utilitati ecelesiasticsb expedire exoedentes». > Toutefois, l'évêque spécifia que la prébende de Saint-Victor demeurerait intacte, et le pape Innocent III approuva oette détermination : «Epistola Innocentii papa? Odoni Parisiensi episeopo, quâ ei indulget ut e duodecim praebendis Ecclesisa de Campellis in Bria, viginti duas praebendas faciat, singulis bipartitis, prseter unam quoe ad monasterium sancti Victoris perfinens intégra remanebit (Gart. de N.-D. de Paris. T. I., p. 135). Eudes ordonna en même temps que les nouveaux chanoines feraient un stage de huit mois à moins qu'ils ne soient étudiants ou pèlerins, dans ce cas, ils pourraient être dispensés par le Chapitre; l'évêque se réservait le droit d'exempter deux chanoines de s'a suite. Une ordonnance de 1246 faite par Guillaume, évêque de Paris, prescrit aux chanoines absents de se faire remplacer par un vicaire résident. I En 1651, les vicaires eurent des méreaux particuliers sur lesquels, d'un côté, on voyait Saint-Martin, et, sur l'autre, I. II. III. VI. VIII. X. Deniers. Tout chanoine dont le stage était fini à la Saint-Jean entrait dans ses fruits, mais il devait payer comme droit de chape, le jour de sa réception (ordonnance de 1297). Les chanoines devaient garder la résidence, mais quelques-uns d'entre eux, ne tenant aucun compte de cette obligation, se trouvaient plus souvent ailleurs que dans leurs stalles. Pour faire cesser cet abus, Droco de Saint-Merry, chanoine de la Collégiale, fonda, en 1276, la ferme dite du Chapitre. Cette fondation, dont ne devaient jouir que les chanoines résidants-, consistait dans le revenu d'une maison, d'une grange, d'un

6 _76\ jardin et de trente arpents de ferre. Lé Chapitre, heureux de cette mesure, ajouta, pour le même but, le revenu des trois moulins de la Varvanne et six setiers de blé ; le pape Urbain IV et Etienne, évêque de Paris, approuvèrent ces donations. ; Mais, disons-le, les chanoines ne gardèrent pas davantage la. résidence, et l'évêque de Paris dut renouveler son ordonnance et les contraindre à se faire remplacer par des vicaires auxquels, en 1354, vu la chèrefé des vivres, ils payèrent 4 livres au lieu de 40 sols. ;Chaque chanoine avait son mois de présentation aux bénéfices vacants; passé le mois, le suivant prenait son tour. -D'après une ordonnance de 1241 faite par Guillaume, évêque de Paris, tout chanoine devait fournir annuellement une livre de cire à la Collégiale pour l'augmentation de son luminaire. Le Chapitre distribuait des méreaux aux chanoines qui assistaient aux offices; ces méreaux avaient la valeur qu'on voulait bien leur donner : en 1444, vu la misère causée par les guerres, une ordonnance fixa à 2 sols les méreaux d'assistance aux matines, A la messe et aux vêpres pour les chapelains dont nous parlerons plus loin, et à 4 sols pour les chanoines; l'assistance à la messe et aux vigiles des lundi, mercredi et vendredi ne donnait droit qu'à un méreau d'un sol. La somme était prélevée sur les gros revenus des chanoines présents et absents. Suivant l'ancienne coutume, les chanoines résidants, recevaient, durant le mois d'août, une double rétribution lorsqu'ils assistaient aux services des morts fixés à cette époque. Le gros d'un chanoine, en 1462, était de p., et le vicaire qui le remplaçait ne percevait, durant son absence, que 16 s. p. Très soigneux de leurs titres, argenterie et objets de valeur, les chanoines avaient fait établir dans la sacristie de la Collégiale un coffre en chêne massif fermant à trois clefs, lesquelles étaient,.gardées, l'une par le plus âgé, l'autre par le plus jeune et la troisième par un chanoine résidant à Paris ^1476). Jusqu'en 1634, les comptes fn-ent rendus en présence de qualre chanoines résidants; à dater de cette année, ils se rendirent devant le Chapitre assemblé. Dans l'origine, les chanoines, le jour de leur installation, prêtaient serment comme il suit : «Ego M. S. canonicus ecclesiae beati Martini de Campellis in Bria Parisiensis Diecesis, ;uro,et tactis sacrosanctis Evangeliis promilto tenereetobservare 1'ibertafes, consueludines, privilégia et statuta dictée eçclesieg

7 .77:1-. approbata et conûrmata et specialifer statuta cantoris, panis et cappoe ac compositiones inler Rodulphum de Parisiis quondam ipsius ecclesiee Praepositum et Gapilulum faclas atque sécréta capituli non revelare, ac etiam juro quocl nullam compositionem faciam cum Abbate et Religiosis Sancti Victoris prope Parisios.de grossis, fruclibus praîbendae mese nec nisi de licentia Capituli.» Plus tard, ils se servirent de la formule suivante : «Ego... Canonicus praebendatus hujus ecclesiee Sancti Martini, juro ad ha3c sancta Dei Evangelia manu mea dextra gratis tacta quod ego sécréta Dominorum Canonicorum et capituli ejusdem ecclesiae, nec non statuta cantoria pro posse meo firmiter observabo, et quod.ejus bona, jura et res perpetuo incorporatas eidem ecclesiee conservabo, et defendam, eorum quoe alienationem indebite non consenliam. sed alienato.s revocari procurabo pro posse meo (et quod sexaginta quatuor libros parisienses pro receptione mea Dominis Canonicis et Capitulo persolvam), quodque credo me esse de legitimo matrimonio procreatum; sic me Deus adjuvetet hsec sancta Dei Evangelia. Amen.» Chanoines dont les noms nous sont connus : Année il leurmort Hugues 1200 Clément Pierre de.vilerne 1237 Simon Barbarel Ferricus Simon 1256 Drogon de Saint-Merry 1276 Philippe de Villane 1300 Bernard de Fuer 1326 Jean de Rampillon 1310 Arnault 1324 Pierre Ennavoi 1339 Rigaut de Merlhat 1347 Claudede Champaigne 1360 Simon de Chambly 1389 Simon de Blaisy 1426 Lemosnier 1458 Legrand 1467 Guillaume Soyer 1478 Chanoines connus : innée Annie le réception le leurmort Thomas Siméon 1506 Pierre Doremont 1515 Nicolas Sauvaige 1522 Jean Musnier 1550 Thomas Huré 1551 Bochart 1572 François Lecoq 1583 Denis Garnier 1583 Nicolas Arbaleste Christophe Gouffier ' Nicolas Foucquet 1571 G. Violle Troyes " Etienne Bourdier J. Le Grand 1583 F. d'aultour' 1600 Jean Jusseaume Benjamin Delavillatle P, Flou. 462^

8 78 Annie Annie Annie deréception 1594 Cl. Anseau de lenrmort Guillaume Hubard de lenrmort N. Sou Vincent Marie Vaquette L. Rousselet Pierre Fauvel Pierre Lebrun 1629 François Marie Moreau J. Baudouyn 1627 Paul de la Tour du Pin Nicolas Jourazier 1644 Jean-Baptiste Gauthier 1593 Louys Jousset 1652 d'andrezel Nicolas Allant 1635 Sébastien Martin Jean Mesny 1625 Marin Guéau 1751 Desrues 1627 Jean-Baptiste Garnof 1780 Etienne Bourdier 1627 Pierre Barbier P. Planage 1632 François-Ludovic Goque- Nicolas Landry 1645 Ierre L. Violle 1621 Gilles Blondel A. Ghauveau 1614 Louis-Alexandre Massard Guillaume Foucquet 1632 Robert Rabault P. Ghenillon 1619 Benjamin Gristin J. Bourdet 1621 Claude-Henri Gombeault J. Guilleaume, 1630 Pierre Clouet M. de Reyne 1643 Etienne Guenyard Guillaume Bourdet 1642 Leroy s 1732 Bourdier 1627 Jean Tougard 1721 Girard 1647 Valenfin Guestre de la Nicaise de Lancelle 1651 Sauvagère 1758 Louys Salomon 1652 Prunière 1767 Claude Ofîroy 1673 Pierre Ludovic Begault Jean Navier 1648 de la Girardière 1785 Jérôme de Durand 1668 Antoine Cussac 1785 Rousseau 1669 Jean Villetard 1785 Les chanoines avaient à leur tête un prévôt qui était l'homme de l'évêque de Paris; en juin 1228, le prévôt faisait hommage lige à Guillaume, évêque de Paris. (Cart. de N.-D. de Paris, T. L, p. 10). Il relevait, comme le Chapitre (1), de l'évêché de Paris. Une lettre du 24 avril 1304 ne laisse aucun doute sur ce sujet : le roi (1) Avant le xni«siècle, Champeaux, Saint-Merry, La Chapelle- Gauthier et Quiers avaient fait partie de la mense épiscopale. (Cartulaire de Notre-Dame de Paris.) En 1196,Maurice, évêque de Paris, promettait aux chanoines, ses vassaux, de ne leur prendre qu'une charrette et un cheval dans le cas où il serait obligé d'aller en guerre.

9 79 Philippe mandait au bailli de Sens que le prévôt de Melun ne devait exercer aucune juridiction dans le fief de la ville de Champeaux-en-Brie, que le prévôt et le Chapitre de la dite ville tenaient en fief de l'évêché de- Paris. (Cart. de N.-D. t. III, p. 266). Le prévôt, nommé par l'évêque de Paris (1), et agréé par le Chapitre, rendait la justice en rochet et en aumusse, poursuivait les malfaiteurs, les incarcérait dans sa prison, etc. 11 n'avait aucun pouvoir sur les chanoines, aucune qualité pour donner à cens les terres des prébendes; sa voix n'était pas prépondérante au Chapitre. On. ne lui devait le pain et l'encens que comme chanoine... toutefois, il occupait au choeur une stalle déterminée et, dans le partage des prébendes, faisait son choix avant ses collègues, Tel était en substance le règlement établi, en 1206, par Eudes, évêque de Paris, à la suite de difficultés survenues entre Arnault, alors prévôt, et le Chapitre. Ce règlement exigeait du prévôt le serment suivant : -«Ego Prsepositus Ecclesioe Sancti Martini de Campellis in Bria, Evangeliis me in propria persona in dicta Ecclesia residere... per me nec per alium ab hujusmodi juramento relaxari non procurabo; item juro bona fide compositiones facfas inter Capitulum et Arnulphum proedecessorem meum tenere et de bonis et juribus meorum concanonicorum et ad ipsos praebendarios spectantibus quaerendo homnies, res et bona Ecclesioe non scienter retinere, sed jus ad ipsos pertinens quanto citius ad notitiam meam pervenerit ipsis prsehendariis nunciabo. Item promitto ac juro. quod, singulis annis, duodecim lïbras piarisienses excisas de redditu prseposiiuroe m'eoedomino Çantori dictoe Eoclesia? solvam, juxta compositionem factam et juramentum a prsedecessore meo Arnulpho, Petro Parisiense episcopo et Capitulo datum. Item juro quod locum tenens meus jurisdictionem praspositurse meoe, nomine Capituli exercens faciet in Capitulo juramentum quod de juribus Dictorum preebendariorum nihil scienter retinehit seu etiam occupabit et quod jus ad ipsos proebendarios pertinens quanto citius ad ejus notitiam pervenerit et poterit, ipsis proebendariis indicabit». Un partage fait en 1208 par Eudes, évêque de Paris, avait attribué les menues dîmes de Villebelin et des terres de la prévôté au prévôt et au Chapitre également par moitié. (1)Le Chapitre, en 1442,refusa d'accepter le prévôt nommé par l'évêque de Paris. ' r

10 80 Par ordonnance de 1444, le procureur du Chapitre répara la maison du prévôt et sa prison avec les revenus et les loyers de la ferme du prévôt. Le pré de la grange du prévôt en une pièce de 6 arpents était loué, en 1447, 24 s. p. En cette année, 2 muids de blé valaient 12 écus d'or. (Ordonnance de l'évêque de Paris pour l'achat d'un calice et d'un soleil). Une sentence de 1572 contraignit le prévôt Bochart à restaurer la prison. Nous connaissons plusieurs sentences rendues par le prévôt de Champeaux, entre autres : les marguilliers de l'église paroissiale Notre-Dame de Champeaux sont condamnés, en 1515, à payer le droit de gruerie. En 1558, le prévôt condamne à la peine capitale un assassin, mais un arrêt du Parlement, en date du 17 mai de la même année, réforme sa sentence; en 1607, un autre arrêt du Parlement, en date du 21 octobre, confirme une sentence du prévôt de Champeaux condamnant un criminel à être pendu, etc. Denis Desbordes, exécuté à mort, étant débiteur des chanoines, ses biens situés sur la justice de Champeaux sont saisis et Pierre Poncet est désigné pour déclarer ces biens au baillage de Melun, etc. Prévôts dont les noms nous sont connus : Annie Annie deréception do lenrmort 1124 Nicolas 1206 Erard 1243 Arnault 1268 Pierre de Vilerne 1305 Jean de Rampillon P. Lebrun 1571 Bochard 1571 Maillard N. Landry de Defitta 1648 L. Dupille N. Moreau 1652 L. Salomon 1653 J. Larivière 1654 J. Jouvenet 1658 H. de Durand 1667J\ Buisson Annie de réception 1662 F. le Jay 1663 L. Dangeuille «664 F. Mahault 1667 R. Languier 1668 G. Messier 1669 J. Rousseau 1671 Lazare Bailliof 1672 Gilles Basse 1672 Ch. Mercier 1673 Ch. Maigrot 1675 Le Roy 1677 J. Bordier 1677 Le Bon 1678 S. Maigrot 1678 Vaucouleurs G. Robert F, Gesu

11 F. le Jay Charbon Moustier Pelissier A. Lefay ^ 81 ~ Jacques Maigrot Henri Prévost Etienne Guenyard 21 octobre 1795 Dans l'ordre hiérarchique, après le prévôt, venait le chantre. Le chantre avait été institué, en 1208, par Pierre, évêque de Paris: «Petrus Dei gratiaparisiêftsis episcopus... notum facimus quod nos statuimus ecclesiae Beati Martini de Campellis ut divinum officium honesfius celebretur... in ipsa ecclesia cantorem instituimus.» Le chantre, d'après un règlement de Guillaume, évêque de Paris, en date de 1212, devait chanter lui-même, garder la résidence toute l'année et ne jamais se faire remplacer.. Sa fonction consistait à chanter et, avant l'institution du maître de musique, à diriger le chant des clercs chanoines ou chapelains. Au choeur, il occupait la première stalle à droite, et, au Chapitre, il avait sa voix. La chanlerie relevait de l'évêque de Paris à qui le chantre devait hommage; en 1213, elle rapportait 12 livres parisis, lesquelles étaient prélevées sur la Prévôté (1) et payées : 4 livres le jour de la Saint-Martin d'hiver ; 4 livres le jour de la Saint-Martin d'été et 4 livres à Pâques (ordonnance de Pierre, évêque de Paris). (Cart. de Notre-Dame de Paris, t. I, p. 94). Le chantre, pour le moins, devait être diacre ; s'il ne l'était pas, il devait se faire ordonner dans l'année de son installation. Son serment était ainsi formulé : «Ego... cantor ecclesiae beati. Martini de Campellis in Bria Parisiensis dioecesis juro bona fide et tactis sacrosanctis Evangelhs, promitto in propria persona, in dicta Ecclesia residentiam continuam, ita quod occasione sfudiorum, non poterp me absentare ; et quod per me vel alium non procurabo abhujusmodi juramento relaxari, item juro a die inslitutionis mea infra annum in diaconum ordinabor.» N'empêche que, malgré ce serment solennel, le chantre ne se considérait pas comme rigoureusement obligé à la résidence : le 9 janvier 1229, l'official de l'évêque de Paris dût rappeler à son devoir le chantre Henry absent depuis un an de sa chanterie et le condamner, sous peine d'excommunication, à payer au Chapitre une année des fruits de sa prébende et 20 livres parisis à "la Saint-Remy. (1) Voir la prestation de serment du prévôt.

12 82 Chantres dont les noms nous sont connus : 1229 Henry 1339 Guillaume Foucquet 1339 Ennavoi 1426 Guy Foucquet 1426 Simon de Blaisy 1474 Jehan Bauldouyn 1594 Foucquet 1821 Guy Bourdel 1622 R. Le Corsenet 1628 Ch. Bauldouyn 1630 N. Landry 1631 J. Souldin 1631 M. Massin 1635 J. Gampion 1635 Martin Sonnet (1) 1636 J. Freslet 1637 J. Duval 1638 C. Auffroy 1639 P. Pillet 1640 P. Coisnart 1641 G. Barrûfi 1641 Ph. Gyrard 1641 J. Deflta F. Thanier R. Vallier Côisnard 1644 F. Leloup J. Navier 1648 Nioaise Delanselle Ch. Baudouin G. Auffroy Ch. Maigrot François Côisnard 1695 Claude Charbon Marin Gueau. Le malheur des temps avait ruiné la Collégiale ; nous lisons dans le registre de Denis LaUement, tabellion à Melun, à la date du mardi 8 octobre 1420 : «Quinze calices appartenant aux seigneurs de Champeaux c'est assavoir quatre dorés avecquès les patènes et onze d'argent dorés dans, tous pesant vint marcs, qui avaient es^é mis en la main des maregliers de Saint-Aspais, à la requête du procureur du Roy n rê sire au baillage de Melun, ont aujourd'hui esté pris et mis hors de la maison desdits maregliers par l'ordonnance de Monseigneur de Barbazan, lieutenant-gênérai de Monseigneur le Régent, Daulphin de Viennois, pour concourir au paiement des gens d'armes de-la garnison de Melun, pour résister à rencontre des ennemis du Roy nlre et du diot Monseigneur le Régent estans à présent au siège de Melun... «Ce que les bourgeois de la dicte ville se sont obligés envers lesdits seigneurs de tenir, rendre et paier la some de quatre cens francs pour les dictsvins marcs». (Archives Municipales de Melun.) - Réduits à engager leurs vases sacrés, leurs ornements sacerdotaux et, comme nous le verrons, leurs précieuses reliques, les (1)Auteur d'un manuscrit connu sous le nom de Martinet dans lequel nous avons puisé un grand nombre de documents. (Bibliothèque de la ville de Melun.)

13 chanoines durent solliciter de l'évêque de Paris une modification dans la composition du Chapitre ; leur lettre est ainsi conçue : '.- A Monseigneur l'illustrissime cardinal de Gondy-, êvesque de Paris. Suppliants humblement les chanoines et chapitré de l'esglise collégiale Monsieur Saint-Martin de Champeaux disant qu'en la dite esglise par sa première fondation et institution n'y ayant que - douze chanoines y compris Saint-Victor, et quelque temps après, Odo, de bonne mémoire, évesque de Paris, et par la remontrance des chanoines qui lors estaient, lui fut proposé que leurs prébendes estaient suffisantes pour estre multipliées de douze à Vingt-quatre y compris les d. dé Saint-Victor, ce qui leur fut accordé.par ledit saint évesque obtempérant à leur bonne, volonté. C'est ce que les dits supplians à présent désirent remontrer et faire entendre à yostre seigneurie illustrissime qu'es-. tant au dit nombre de vingt-quatre chanoines et l'esglise estant appauvrie, et presque de tout ruinée, il est aujourd'hui impossible y pouvoir vivre en tel nombre, pour les grandes charges ordinaires et extraordinaires, rentes sur ycelle constituées, et au très frais quy surviennent journellement; c'est pourquoi, sur leur dte remonstrance, instante supplication, ils requièrent, et tous Supplient très humblement qu'il vous plaise, attendu le temps et la misère où la dite esglise est réduite y apporter remède quy. est nécessaire corne dépendante de vous, seigneur, collateur et supérieur d'ioelle, et par ce moien réduire les dits chanoines au nombre de douze corne ils estaient par leur dite première insti-. tution et fondation qui sera un nombre suffisant pour l'entretennement et continuation du service, divin, attendu mesmes qu'il y a neuf chapelains, diacre et. sous-diacre en la dite esglise qu'y n'estaient point du temps de leur dite fondation première, la modération desquels chapelains les dits supplians remettent soubs vostre bon plaisir et supprimer les dites douze prébendes dernières, instituées, lorsque vacation y eschéra par mort, et faisant ycelle suppression, qu'il vous plaise affecter une d'ic.elles pré-,,bendes pour f'entretennement du maistre de musique et ônîans de choeur de ladite esglise, qui en sera d'autant plus décorée et mieux servie et quant à ce quy touche et concerne les fruicts que prétendent à présent les chanoines absens, vostre seigneurie illustrissime considérera corne elle scait trop mieux que par la chartre du dit évesque Odo, les dits absens ne peuvent prendre que vingt sols parisis pour chascun ou pour reconnaissance de

14 84 - leurs prébendes, ce que les dits supplians requièrent, estre par vous confirmé en faisant la dite suppression, affin que les douze chanoines par vous ordonnés et établis soient tenus de résider et desservir actuellement en la dite esglise et dès maintenant priver des distributions et méreaux ceux quy ne déservent ; tant chanoines que chapelains absens et non résidens actuellement ne seront dorénavant mis et compris «in turno ad bénéficia conferenda» et, en ce faisant, vostre dite esglise à l'advenir sera bien servie et les dits supplians et leurs successeurs seront obligés à prier Dieu journèlement pour vostre prospérité et santé. (1594)., Signé : Foucquet, chantre ; Bourdier, comis du Chapitre. Le cardinal de Gondy accueillit favorablement la requête des chanoines ; toutefois, il porta à quinze le nombre des prébendes, à savoir : 12 prébendes pour les chanoines séculiers de Gham- : peaux, 2 prébendes pour les chanoines réguliers de Saint-Victor et une prébende pour un maître de musique et 4 enfants de choeur. Cette suppression de prébendes devait se produire par voie d'extinction après décès. Le Chapitre, ainsi modifié, fit de nouveaux statuts que le cardinal approuva. Mais le cardinal mourut, et les chanoines durent solliciter de son successeur de nouvelles lettres de confirmation. Le 16 mai 1598, sur l'ordre de l'évêque de Paris, une information de commodo et incommodo fut commencée par M0 Brovot, promoteur de l'officialilé de Paris et Me Adrien Thinot, notaire apostolique, greffier de l'officialité. D'autre part, le roi, sollicité par les chanoines, ordonna qu'il soit informé, à la requête du procureur général, des pertes et diminutions du revenu de l'église de Champeaux et de la commodité et incommodité de la réduction des prébendes... etc. Finalement, en 1611, l'évêque et le roi donnèrent raison au Chapitre qui, désormais, ne comprendra plus que quatorze membres et un maître de musique (1). Le maître de musique dût se contenter pour lui et les quatre enfants de choeur du revenu d'une prébende. (1) En 1617,le Chapitre, moyennant 600 livres, racheta une rente due aux chartreux.."-.-'

15 - ' s 85 Les enfants de choeur, fondés en 1478 par Guillaume Soyer, chanoine de Notre-Dame de Paris et de Champeaux, jouissaient chacun de cinq setiers sur deux muids de blés légués à la communauté. Dès 1574, les enfants de choeur étaient vêtus de soutanes et de rochets. (Ordonnance du Chapitre de 1574). Maîtres de musique dont les noms nous sont connus : 1634 Coudray, qui laissa une somme de 30 livres pour une messe basse par an le jour de St-Michel. DATEOELEURMORT La Blanchardière Sirét, prêtre Le Tellier.. Pintor C. Lamothe L. Vaquier ' Auger J.Ludet 1674 Poitevin Leroy 1693 Enfants de choeur dont les noms nous sont connus : Entrée Départ Entrée Départ 1580 Louys Versault J. Dupont N. Jourazier L. Garry L. Jousset J. Garry N. Gourpil J. Le Roy P. Chenillon Sébastien Legras J. Pelle P. Lemoyne C. Legras L. Maltat T. Brisset M. Massy L. Salomon L. Henry C. Durand N. Bordier V. Sou J. Legras 1619 A.'jVhïot V M. Lemoyne 1624 J. Sou Ed. Chemin Al. Delaroche V. Gouverne Deverny L. Caron L. Desrues M. Mennecié Deverny ' F. Hélissant G. Landrot A. Lefébure 1663

Pierre TREMBLAY et Ozanne ACHON

Pierre TREMBLAY et Ozanne ACHON Pierre TREMBLAY et Ozanne ACHON Pierre et Ozanne sont à l origine de tous les Tremblay d Amérique du Nord. Il est percheron, elle est aunisienne : ils sont le symbole de ces deux petites provinces françaises

Plus en détail

«AVANCER EN AGE» Pour chacun, ce temps donné peut être un temps reçu de Dieu qui édifie son Eglise.

«AVANCER EN AGE» Pour chacun, ce temps donné peut être un temps reçu de Dieu qui édifie son Eglise. «AVANCER EN AGE» «C est pourquoi nous ne perdons pas courage, et même si en nous l homme extérieur va vers sa ruine, l homme intérieur se renouvelle de jour en jour.» (2 Corinthiens 4, 16) 1. Prêtres en

Plus en détail

LOI GENERALE SUR L'INSTRUCTION PUBLIQUE

LOI GENERALE SUR L'INSTRUCTION PUBLIQUE LOI GENERALE SUR L'INSTRUCTION PUBLIQUE 1 ER MAI 1802 (FLOREAL AN X) TITRE I DIVISION DE L'INSTRUCTION Art.1. L'instruction sera donnée : 1 Dans les Écoles primaires établies par les commu nes ; 2 Dans

Plus en détail

Recherches à Paris Racines, 2010

Recherches à Paris Racines, 2010 Recherches à Paris Recherches à Paris 1. Particularités parisiennes 2. Les Archives de Paris 3. L état civil parisien 4. Autres sources 5. Quelques cas pratiques 6. Bibliographie Particularités parisiennes

Plus en détail

Loi organique relative à la Haute Cour

Loi organique relative à la Haute Cour Loi organique relative à la Haute Cour Dahir portant loi organique n 1-77-278 du 24 chaoual 1397 (8 octobre 1977) relative à la Haute Cour (1) Louange à Dieu Seul! (Grand Sceau de Sa Majesté Hassan II)

Plus en détail

Liste des conseils municipaux de Coupvray période élective de 1831 à 1912

Liste des conseils municipaux de Coupvray période élective de 1831 à 1912 Elections municipales remarques Liste des conseils municipaux de Coupvray période élective de 1831 à 1912 Version mars 2010 A faire vérifier les nominations de maire avant 1871 (nomination par préfet ou

Plus en détail

Séminaire Histoire de la construction - Inventaire des pièces de la Controverse de Bédoin 22/02/2010

Séminaire Histoire de la construction - Inventaire des pièces de la Controverse de Bédoin 22/02/2010 24 février 1708 Pierre Thibault et Mignard sont signataires des articles pour la construction de l église de Bédoin Bédoin, 24 avril 1708 Prix-fait de la nouvelle église de Bédoin, passé entre Maître Joseph

Plus en détail

Informations salle de presse de la visite du Pape à Paris

Informations salle de presse de la visite du Pape à Paris Informations salle de presse de la visite du Pape à Paris LES POINTS PRESSE Les points presse ont lieu dans l espace presse au sous-sol. Ils vous permettent de rencontrer les principaux responsables de

Plus en détail

Loi du 11 floréal an X (1 e mai 1802)

Loi du 11 floréal an X (1 e mai 1802) Loi du 11 floréal an X (1 e mai 1802) La loi du 11 floréal an X spécifie que l'enseignement comporte trois degrés : primaire, secondaire, spécial et qu'il est dispensé dans quatre catégories d'établissements

Plus en détail

(Enregistré sous le n 20960 à la préfecture de Paris en date du 3 juillet 2012)

(Enregistré sous le n 20960 à la préfecture de Paris en date du 3 juillet 2012) Union Nationale pour l Avenir de la podologie Syndicat National des Pédicures-podologues (Enregistré sous le n 20960 à la préfecture de Paris en date du 3 juillet 2012) REGLEMENT INTERIEUR Le Conseil d'administration

Plus en détail

L Église à Meaux au Moyen Age

L Église à Meaux au Moyen Age Activité 7 - Histoire L Église à Meaux au Moyen Age Au Moyen Âge, l Église tient une place très importante dans la vie quotidienne. Cela se manifeste par des détails très concrets, comme le grand nombre

Plus en détail

L'an deux mil quatorze Et le vingt un octobre

L'an deux mil quatorze Et le vingt un octobre KF/TOE REPUBLIQUE DE CÔTE D'IVOIRE COUR D'APPEL D'ABIDJAN TRIBUNAL DE COMMERCE D'ABIDJAN ORDONNANCE DE REFERE Du 21/10/2014 RG N 2848/14 Affaire : LE CREDIT IMMOBILIER DE FRANCE RHONE ALPES AUVERGNE, (C.LF.R.Â.Â.)

Plus en détail

31 mars 2015 Capsule #0-D. Le premier recensement en Amérique du Nord

31 mars 2015 Capsule #0-D. Le premier recensement en Amérique du Nord Note: Ce document se réfère principalement au tome IV, chapitre IV du livre HISTOIRE DES CANADIENS- FRANÇAIS de Benjamin Sulte, édition 1977. Je décline toute responsabilité quant à son exactitude. J'apprécierai

Plus en détail

Sépultures et décès, commune de BOURGANEUF

Sépultures et décès, commune de BOURGANEUF Sépultures et décès, commune de BOURGANEUF La généalogie partagée et gratuite Retranscriptions faites par Bernard COUDERT avec les photos de Sylvie DUSSOT. Sépulture du 20/11/1692 de: Catherine NICOU Lieu

Plus en détail

Acte de décès François Moreau, 19 décembre 1838 à Placé

Acte de décès François Moreau, 19 décembre 1838 à Placé Acte de décès François Moreau, 19 décembre 1838 à Placé L an mil huit cent trente huit, le dix neuf décembre, par devant nous, Jean-Baptiste François Erault, maire officier de l état civil de la commune

Plus en détail

Chaque cathédrale, en tant qu église épiscopale qui constitue le centre de la vie

Chaque cathédrale, en tant qu église épiscopale qui constitue le centre de la vie La cathédrale du Christ Roi Chaque cathédrale, en tant qu église épiscopale qui constitue le centre de la vie religieuse d un diocèse, est appelée la mère de toutes ses églises. Ca va de même pour la cathédrale

Plus en détail

Statuts Ligue Française de Poker (L.F.P.)

Statuts Ligue Française de Poker (L.F.P.) Statuts Ligue Française de Poker (L.F.P.) TITRE I OBJET ET COMPOSITION Article 1 : OBJET Il est formé, conformément aux présents statuts, une Fédération, régie par la loi du premier juillet 1901 et le

Plus en détail

Formant quorum sous la présidence de Monsieur le Maire Roger Carette. AVIS DE MOTION ET DISPENSE DE LECTURE

Formant quorum sous la présidence de Monsieur le Maire Roger Carette. AVIS DE MOTION ET DISPENSE DE LECTURE À une séance régulière du Conseil de la Ville de Saint-Georges, tenue au lieu ordinaire le 14 avril 2003 à laquelle sont présents mesdames les Conseillères Irma Quirion et Maxime Fortin, messieurs les

Plus en détail

L Auberge Du Cheval Blanc *** Organisation de Séminaires Résidentiels, Semi Résidentiels Journées de Travail

L Auberge Du Cheval Blanc *** Organisation de Séminaires Résidentiels, Semi Résidentiels Journées de Travail L Auberge Du Cheval Blanc *** Organisation de Séminaires Résidentiels, Semi Résidentiels Journées de Travail Nos Prestations 3 salles de banquet accueillant jusqu à 200 personnes 2 restaurants 1 salle

Plus en détail

Attaques graves sur les détenus

Attaques graves sur les détenus La violence et le suicide dans les établissements canadiens : statistiques récentes Au regard de la violence et du suicide dans les établissements fédéraux du Canada, les nouvelles sont tantôt bonnes,

Plus en détail

PROCÈS-VERBAUX DE LA RÉGIE DE GESTION DES MATIÈRES RÉSIDUELLES DE LA MAURICIE

PROCÈS-VERBAUX DE LA RÉGIE DE GESTION DES MATIÈRES RÉSIDUELLES DE LA MAURICIE Procès-verbal de la session régulière des membres du conseil d administration de la RÉGIE DE GESTION DES MATIÈRES RÉSIDUELLES DE LA MAURICIE tenue à l hôtel de ville de Shawinigan (550, avenue de l'hôtel-de-ville),

Plus en détail

MARIAGE. Adresse du futur foyer: En l église paroissiale: Date du mariage, A (numéro postal, localité, commune) Diocèse de: ENTRE

MARIAGE. Adresse du futur foyer: En l église paroissiale: Date du mariage, A (numéro postal, localité, commune) Diocèse de: ENTRE DOC. VI. MARIAGE Date du mariage, En l église paroissiale: A (numéro postal, localité, commune) Diocèse de: ENTRE (Nom et prénoms du fiancé) (Nom et prénoms de la fiancée) Adresse actuelle: (localité et

Plus en détail

Statuts de l Association paroissiale catholique romaine de. (nom de la paroisse + lieu)

Statuts de l Association paroissiale catholique romaine de. (nom de la paroisse + lieu) Statuts de l Association paroissiale catholique romaine de (nom de la paroisse + lieu) Toute désignation de personne ou de fonction dans les présents statuts vise indifféremment un homme ou une femme.

Plus en détail

l arrêt qui suit : E n t r e : comparant par Maître Yves KASEL, avocat à la Cour, demeurant à Luxembourg, et : le Ministère public

l arrêt qui suit : E n t r e : comparant par Maître Yves KASEL, avocat à la Cour, demeurant à Luxembourg, et : le Ministère public N 43 / 2014 pénal. du 11 décembre 2014. Not. 16453/13/CD Numéro 3383 du registre. La Cour de cassation du Grand-Duché de Luxembourg, formée conformément à la loi du 7 mars 1980 sur l'organisation judiciaire,

Plus en détail

COMPOSITION DU BUREAU

COMPOSITION DU BUREAU LA SOCIÉTÉ AMICALE LA SOCIÉTÉ AMICALE DES INGÉNIEURS DES PONTS ET CHAUSSÉES (SAIPC) a pour objet essentiel la mise en pratique de la solidarité des membres de l UnIPEF (association du corps des ingénieurs

Plus en détail

Société française d'économie rurale

Société française d'économie rurale Article 1 : L'association dite «Société Française d'économie Rurale}} est régie par la loi du 1er juillet 1901 et par les présents statuts. Article 2 : Le siége social de la SFERest au 19 avenue du Maine,

Plus en détail

I CONSTITUTION - OBJET - SIEGE SOCIAL - DUREE

I CONSTITUTION - OBJET - SIEGE SOCIAL - DUREE Titre I CONSTITUTION - OBJET - SIEGE SOCIAL - DUREE Article 1 - Constitution et Dénomination. Entre les soussignés, membres fondateurs et les personnes qui adhèrent aux présents statuts, une Association

Plus en détail

1738 2013 275 e ANNIVERSAIRE DE LA PAROISSE DE LA-VISITATION-DE-LA-SAINTE-VIERGE DE POINTE-DU-LAC

1738 2013 275 e ANNIVERSAIRE DE LA PAROISSE DE LA-VISITATION-DE-LA-SAINTE-VIERGE DE POINTE-DU-LAC 1738 2013 275 e ANNIVERSAIRE DE LA PAROISSE DE LA-VISITATION-DE-LA-SAINTE-VIERGE DE POINTE-DU-LAC HOMMAGE AU COUPLE BOLDUC-ROUETTE Mariette Bolduc Rouette. Mariette est aussi issue d une vieille famille

Plus en détail

Statuts : Etoile Saint Amandoise.

Statuts : Etoile Saint Amandoise. Statuts : Etoile Saint Amandoise. Sommaire : Présentation But et composition Affiliation Ressources Administration et fonctionnement o Comité de direction o Le bureau o Assemblée générale Ordinaire o Assemblée

Plus en détail

ASSOCIATION DE SOUTIEN DES INITIATIVES LOCALES AFRICAINES

ASSOCIATION DE SOUTIEN DES INITIATIVES LOCALES AFRICAINES STATUTS DE L ASSOCIATION EBENE Titre I Formation et but de l association Article 1 : Constitution et dénomination Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts une association régie par la loi

Plus en détail

T'N DANSE. association déclarée par application de la loi du 1 er juillet 1901 et du décret du 16 août 1901. STATUTS

T'N DANSE. association déclarée par application de la loi du 1 er juillet 1901 et du décret du 16 août 1901. STATUTS T'N DANSE association déclarée par application de la loi du 1 er juillet 1901 et du décret du 16 août 1901. STATUTS ARTICLE PREMIER - DENOMINATION Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts

Plus en détail

Que connaissez vous du moyen-âge?

Que connaissez vous du moyen-âge? Que connaissez vous du moyen-âge? Seigneurs et paysans dans l Occident féodal ème ème du XI au XV siècle ECLATEMENT DE OCCIDENT L'OCCIDENT CHRETIEN CHRETIEN EMPIRE BYZANTIN MONDE MUSULMAN I) Étude de

Plus en détail

CONTRAT DE MANDAT DE GESTION IMMOBILIERE - :- :- :- :- (Loi 70-09 du 2-1-1970, art. 6 et 7 Décret 72-678. du 20-7-1972, art.

CONTRAT DE MANDAT DE GESTION IMMOBILIERE - :- :- :- :- (Loi 70-09 du 2-1-1970, art. 6 et 7 Décret 72-678. du 20-7-1972, art. CONTRAT DE MANDAT DE GESTION IMMOBILIERE - :- :- :- :- (Loi 70-09 du 2-1-1970, art. 6 et 7 Décret 72-678 du 20-7-1972, art. 64, 66 et 67) Numéro du registre : Numéro de l immeuble : OBJET du MANDAT : Des

Plus en détail

P R E A M B U L E ARCADIE DE CAEN, ARCADIE DE DIEPPE.

P R E A M B U L E ARCADIE DE CAEN, ARCADIE DE DIEPPE. La Nouvelle Arcadie Association de débats. STATUTS Les soussignés, P R E A M B U L E Alexis, Denis, Albert, BRUN, né le 19/02/1977 à Rueil-Malmaison, Philippe, Pierre, Marc, JOUBERT, né le 04/10/1971 à

Plus en détail

Horaire des célébrations

Horaire des célébrations Samedi 2 mars 17h SAINT-LOUIS Rosa Mathieu Mme et M. Gaëtan Lavallée Dimanche 3 mars 9h30 SAINT-SÉBASTIEN 10h30 SAINT-LOUIS 11h15 SAINTE-FAMILLE Lundi 4 mars 8h30 SAINT-LOUIS Mardi 5 mars 8h30 SAINT-SÉBASTIEN

Plus en détail

DELIBERATION N 2015-1 : Convention de portage foncier avec la Communauté de Communes Le Grésivaudan.

DELIBERATION N 2015-1 : Convention de portage foncier avec la Communauté de Communes Le Grésivaudan. REPUBLIQUE FRANCAISE DEPARTEMENT DE L ISERE CANTON DE DOMENE NOMBRE DE MEMBRES EN EXERCICE : 15 PRESENTS : 13 VOTANTS : 15 POUVOIRS : 2 COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DE LA COMMUNE DE LA COMBE-DE-LANCEY

Plus en détail

I ) ENTRE : appelant aux termes d'un exploit de l'huissier de justice Georges NICKTS de Luxembourg en date du 30 octobre 2000,

I ) ENTRE : appelant aux termes d'un exploit de l'huissier de justice Georges NICKTS de Luxembourg en date du 30 octobre 2000, Exempt - appel en matière de travail Audience publique du jeudi seize mai deux mille deux. Numéros 25136 + 25142 du rôle. Composition: Marie-Jeanne HAVE, président de chambre ; Romain LUDOVICY, premier

Plus en détail

ASSOCIATION LOI DU 1er JUILLET 1901 COMITE DE COOPERATION AVEC LE LAOS ( C.C.L. )

ASSOCIATION LOI DU 1er JUILLET 1901 COMITE DE COOPERATION AVEC LE LAOS ( C.C.L. ) ASSOCIATION LOI DU 1er JUILLET 1901 COMITE DE COOPERATION AVEC LE LAOS ( C.C.L. ) ARTICLE 1 : FORMATION Il est créé entre les adhérents aux présents statuts une association régie par la loi du 1er Juillet

Plus en détail

PROGRAMME DES COURS DE LICENCE

PROGRAMME DES COURS DE LICENCE PROGRAMME DES COURS DE LICENCE DROIT PROCESSUEL (1 ère partie) ENSEIGNEMENTS ANNÉE C Abbé Bernard du PUY-MONTBRUN Ce cours sera consacré à l étude des procès canoniques. Après une introduction à l aide

Plus en détail

ATTENDU que la Ville de Fossambault-sur-le-Lac est régie par les dispositions de la Loi sur les Cités et Villes;

ATTENDU que la Ville de Fossambault-sur-le-Lac est régie par les dispositions de la Loi sur les Cités et Villes; CANADA PROVINCE DE QUÉBEC VILLE DE FOSSAMBAULT-SUR-LE-LAC RÈGLEMENT NUMÉRO 11030-2015 RELATIF À LA LOCATION ET AU PRÊT D'ÉQUIPEMENTS, LOCAUX ET PLATEAUX SPORTIFS DE LA VILLE Séance ordinaire du conseil

Plus en détail

CONVENTION SUR LES EFFETS DU DIVORCE

CONVENTION SUR LES EFFETS DU DIVORCE CONVENTION SUR LES EFFETS DU DIVORCE entre (Nom Prénom), (adresse), d'une part, et (Nom Prénom), (adresse), d'autre part. - 2 - EXPOSE PRELIMINAIRE 1. Parties se sont mariées le (date), Un (Des) enfant(s)

Plus en détail

Etablir la dévolution successorale

Etablir la dévolution successorale Le recours à un notaire n est pas obligatoire mais il est souvent recommandé. Le recours devient obligatoire dans le cas d une donation, du partage d'une succession dont dépendent des immeubles, de l existence

Plus en détail

Entre: la société à responsabilité limitée A s.à r.l., établie et ayant son siège social à L-, représentée par son gérant actuellement en fonctions,

Entre: la société à responsabilité limitée A s.à r.l., établie et ayant son siège social à L-, représentée par son gérant actuellement en fonctions, Exempt appel en matière de droit du travail Audience publique du huit octobre deux mille neuf. Numéro 33834 du rôle. Composition: Monique BETZ, président de chambre; Astrid MAAS, conseiller; Roger LINDEN,

Plus en détail

RÉPERTOIRE NUMÉRIQUE DÉTAILLÉ DU FONDS N O 145 MANUSCRITS

RÉPERTOIRE NUMÉRIQUE DÉTAILLÉ DU FONDS N O 145 MANUSCRITS RÉPERTOIRE NUMÉRIQUE DÉTAILLÉ DU FONDS N O 145 MANUSCRITS 145.01 SPICILÈGE (SCRAP BOOK) 1873-1950 1 pièce - Il se trouve des coupures de journaux et aussi des lettres circulaires de Mgr Marcel-François

Plus en détail

STATUTS ASSOCIATION LOI 1901

STATUTS ASSOCIATION LOI 1901 STATUTS ASSOCIATION LOI 1901 TITRE I CONSTITUTION OBJET SIEGE SOCIAL DUREE Article 1 : CONSTITUTION ET DENOMINATION Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts, une association régie par la loi

Plus en détail

STATUTS DE L'ASSOCIATION : Viviers Fibre

STATUTS DE L'ASSOCIATION : Viviers Fibre STATUTS DE L'ASSOCIATION : Viviers Fibre ARTICLE 1 : Constitution et dénomination Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts une association régie par la loi du 1er juillet 1901 et le décret

Plus en détail

SONT PRÉSENTS, Mesdames et Messieurs les conseillers : FORMANT QUORUM, sous la présidence de Monsieur Jean Poirier, maire.

SONT PRÉSENTS, Mesdames et Messieurs les conseillers : FORMANT QUORUM, sous la présidence de Monsieur Jean Poirier, maire. Province de Québec Ville de Saint-Basile, le 20 décembre 2012 PROCÈS-VERBAL DE LA SÉANCE EXTRAORDINAIRE DU CONSEIL DE LA VILLE DE SAINT-BASILE, TENUE LE JEUDI 20 décembre 2012, À 19:00 HEURES, AU 20, RUE

Plus en détail

Compte rendu des délibérations du conseil municipal du 20 février 2007

Compte rendu des délibérations du conseil municipal du 20 février 2007 DEPARTEMENT DES DEUX-SEVRES C O M M U N E D E F O R S Compte rendu des délibérations du conseil municipal du 20 février 2007 Séance du...20 février 2007 Nombre de membres en exercice : 13 Date de la convocation...13

Plus en détail

LE CHEMIN DE CROIX DE NOTRE DAME DE ROCHEFORT

LE CHEMIN DE CROIX DE NOTRE DAME DE ROCHEFORT LE CHEMIN DE CROIX DE NOTRE DAME DE ROCHEFORT Le 7 mars 1867, un acte d acquisition est passé par les pères Mariste avec la commune de Rochefort par devant M. Dutour, notaire à Rochefort, portant sur un

Plus en détail

Convention sur la réduction des cas d apatridie

Convention sur la réduction des cas d apatridie Convention sur la réduction des cas d apatridie 1961 Faite à New York le 30 août 1961. Entrée en vigueur le 13 décembre 1975. Nations Unies, Recueil des Traités, vol. 989, p. 175. Copyright Nations Unies

Plus en détail

ISF-INVEST. - article 1 : Constitution et Dénomination. - article 2 : Objet. - article 3 : Siège social. - article 4 : Durée de l association

ISF-INVEST. - article 1 : Constitution et Dénomination. - article 2 : Objet. - article 3 : Siège social. - article 4 : Durée de l association ISF-INVEST Club STATUTS DE L'ASSOCIATION - article 1 : Constitution et Dénomination Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts une association régie par la loi du 1 er juillet 1901 et le décret

Plus en détail

Tous liés à l Eglise!

Tous liés à l Eglise! Tous liés à l Eglise! Campagne 2014 du Denier de l Eglise Province Ecclésiastique de Reims Diocèses de Beauvais, Amiens, Châlons-en-Champagne, Langres, Reims, Soissons et Troyes Dossier de presse Janvier

Plus en détail

RESIDENCE. La Passerelle MANDAT DE GESTION

RESIDENCE. La Passerelle MANDAT DE GESTION RESIDENCE La Passerelle MANDAT DE GESTION MANDAT DE GÉRANCE N (Articles 1984 et suivants du Code civil, loi n 70-9 du 2 janvier 1970 et décret d'application n 72-678 du 20 juillet 1972) ENTRE LES SOUSSIGNÉS,

Plus en détail

Référence du texte : AD 06 7B897 Sénéchaussée. Procédure criminelle, meurtre sur grand chemin : procès-verbal d'accord et exposition des faits.

Référence du texte : AD 06 7B897 Sénéchaussée. Procédure criminelle, meurtre sur grand chemin : procès-verbal d'accord et exposition des faits. Référence du texte : AD 06 7B897 Sénéchaussée. Procédure criminelle, meurtre sur grand chemin : procès-verbal d'accord et exposition des faits. 1737 5 10 15 20 25 exposition des faits. 1737 p 1 / 6 30

Plus en détail

LAGARDERE ACTIVE BROADCAST. Société Anonyme Monégasque au capital de 24 740 565 euros. Siège social : «Roc Fleuri» 1 rue du Ténao 98000 MONACO

LAGARDERE ACTIVE BROADCAST. Société Anonyme Monégasque au capital de 24 740 565 euros. Siège social : «Roc Fleuri» 1 rue du Ténao 98000 MONACO LAGARDERE ACTIVE BROADCAST Société Anonyme Monégasque au capital de 24 740 565 euros Siège social : «Roc Fleuri» 1 rue du Ténao 98000 MONACO R.C.I. : 56 S 448 MONACO STATUTS Mis à jour suite aux délibérations

Plus en détail

STATUTS DE L AROEVEN DE PARIS TITRE I BUT ET COMPOSITION

STATUTS DE L AROEVEN DE PARIS TITRE I BUT ET COMPOSITION STATUTS DE L AROEVEN DE PARIS TITRE I BUT ET COMPOSITION ARTICLE 1 : Création et dénomination L Association laïque dite «Association Régionale des Œuvres Educatives et de Vacances de l Education Nationale

Plus en détail

Statuts Association «Club des Parisiens de Bordeaux»

Statuts Association «Club des Parisiens de Bordeaux» Statuts Association «Club des Parisiens de Bordeaux» 1 + Présentation Article 1 - Titre Il est fondé par Annie Poussielgues et entre les adhérents aux présents statuts une association régie par la loi

Plus en détail

LIBÉRALITÉS ET FORMALITÉS ADMINISTRATIVES

LIBÉRALITÉS ET FORMALITÉS ADMINISTRATIVES LIBÉRALITÉS ET FORMALITÉS ADMINISTRATIVES Une association ou une fondation reconnue d'utilité publique ou simplement déclarée ayant pour but la bienfaisance, l'assistance, la recherche scientifique ou

Plus en détail

EXTRAIT DU REGISTRE DES DELIBERATIONS DU CONSEIL

EXTRAIT DU REGISTRE DES DELIBERATIONS DU CONSEIL REPUBLIQUE FRANCAISE DEPARTEMENT DE LA SAVOIE EXTRAIT DU REGISTRE DES DELIBERATIONS DU CONSEIL Séance du 4 avril 2014 Nombre de membres titulaires en exercice : 24 Titulaires et suppléants présents : 24

Plus en détail

MARANATHA. France, terre de lumière. Pèlerinage en France avec. Monseigneur Léonard en autocar

MARANATHA. France, terre de lumière. Pèlerinage en France avec. Monseigneur Léonard en autocar France, terre de lumière MARANATHA Pèlerinage en France avec Monseigneur Léonard en autocar 27/12/2014 02/01/2015 Programme Samedi 27 décembre 2014 : Arrivée à Paris Accueil à l aéroport ou à la gare selon

Plus en détail

RENSEIGNEMENTS COMMUNICABLES AU PUBLIC

RENSEIGNEMENTS COMMUNICABLES AU PUBLIC DGA de la Famille, de l Éducation, des Sports et de l Animation Direction de l Animation et de la Vie Associative Service de la Vie associative BULLETIN D ADHÉSION SAISON :... Ce document est à remettre

Plus en détail

Statuts de la Société géologique de France

Statuts de la Société géologique de France Statuts de la Société géologique de France Article I - Dénomination - Objet - Durée I- BUT ET COMPOSITION DE L ASSOCIATION L association dite Société géologique de France (SGF), (ci-après dénommée «la

Plus en détail

COMMUNE DE ROSET-FLUANS PROCES VERBAL DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL

COMMUNE DE ROSET-FLUANS PROCES VERBAL DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL COMMUNE DE ROSET-FLUANS PROCES VERBAL DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL du 25 MAI 2012 L an deux mil douze, le vingt cinq mai, le Conseil municipal de la commune de Roset- Fluans dûment convoqué, s est

Plus en détail

REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 5 FEVRIER 2015

REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 5 FEVRIER 2015 REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 5 FEVRIER 2015 L an deux mil quinze, le cinq février, à vingt heures, le Conseil Municipal, légalement convoqué, s est réuni à la mairie sous la présidence de M. Jean DUFRESNE,

Plus en détail

Association Bou de nature Statuts association loi 1901

Association Bou de nature Statuts association loi 1901 Association Bou de nature Statuts association loi 1901 1. Constitution-objet-siège social-durée de l association Art 1 : Forme Il est créé sous la forme d une association, régie par les principes généraux

Plus en détail

LES ECHOS DE SAINT-MAURICE Edition numérique. La cathédrale de Magdebourg possède un S. Maurice noir

LES ECHOS DE SAINT-MAURICE Edition numérique. La cathédrale de Magdebourg possède un S. Maurice noir LES ECHOS DE SAINT-MAURICE Edition numérique Georges BORGEAUD La cathédrale de Magdebourg possède un S. Maurice noir Dans Echos de Saint-Maurice, 1966, tome 64, p. 18-22 Abbaye de Saint-Maurice 2013 Souvenir

Plus en détail

ACCES A LA PROFESSION D AVOCAT

ACCES A LA PROFESSION D AVOCAT ACCES A LA PROFESSION D AVOCAT Chargé de cours 1 ère chambre AS, 8 avril 2015 RG 14/07853 L article 98 2 du décret du 27 novembre 1991 dispense de la formation théorique et pratique et du certificat d

Plus en détail

INFORMATIONS SUR LE DROIT DE LA FAMILLE

INFORMATIONS SUR LE DROIT DE LA FAMILLE DIRECTION DES SERVICES ADMINISTRATIFS SERVICE POPULATION ET CITOYENNETE SECTEUR ETAT CIVIL INFORMATIONS SUR LE DROIT DE LA FAMILLE Annexe du décret n 2002 1556 du 23 décembre 2002 Ce document est destiné

Plus en détail

CENTRE VIRTUEL DE LA CONNAISSANCE SUR L'EUROPE

CENTRE VIRTUEL DE LA CONNAISSANCE SUR L'EUROPE CENTRE VIRTUEL DE LA CONNAISSANCE SUR L'EUROPE 1 CENTRE VIRTUEL DE LA CONNAISSANCE SUR L'EUROPE Sommaire Loi du 7 août 2002 portant création du Centre Virtuel de la Connaissance sur l'europe.....................

Plus en détail

Le recours à ce progiciel est destiné aux syndics de copropriété et aux syndicats de copropriété.

Le recours à ce progiciel est destiné aux syndics de copropriété et aux syndicats de copropriété. CONVENTION D ASSISTANCE ADMINISTRATIVE, INFORMATIQUE, TECHNIQUE ET FINANCIERE SOUMISE A L ASSEMBLEE GENERALE DES COPROPRIETAIRES, EN CAS DE CHARGES IMPAYEES, APRES MISE EN DEMEURE PAR LE SYNDIC ARTICLE

Plus en détail

Procès-verbal de l Assemblée Générale Extraordinaire du 4 février 2012

Procès-verbal de l Assemblée Générale Extraordinaire du 4 février 2012 Procès-verbal de l Assemblée Générale Extraordinaire du 4 février 2012 Le 4 février 2012, à l Isle-Adam (95290), Maison de l Amitié, 44, avenue de Paris, les membres de l association «Initiatives et Actions

Plus en détail

contes licencieux des provinces de france

contes licencieux des provinces de france Jean Quatorze-Coups Tout près d ici, vivait il y a déjà longtemps une veuve dont le fils était chasse-marée, autrement dit, domestique dans un moulin. Jean c était le nom du jeune homme avait vingt-quatre

Plus en détail

1. AIDE MUNICIPALE POUR LE RAVALEMENT DE FAÇADE M. MYRIAM MICHEL 2. CREATION D UN POSTE D ADJOINT TECHNIQUE AGENT POLYVALENT

1. AIDE MUNICIPALE POUR LE RAVALEMENT DE FAÇADE M. MYRIAM MICHEL 2. CREATION D UN POSTE D ADJOINT TECHNIQUE AGENT POLYVALENT COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 20 JUIN 2014 L'an deux mille quatorze, le vingt juin, à 19 H 00, le Conseil Municipal de la Commune de Jarnac, dûment convoqué le 13 juin 2014, s'est

Plus en détail

Monsieur l Adjoint délégué à la Culture et à la Tauromachie,

Monsieur l Adjoint délégué à la Culture et à la Tauromachie, Prise de Parole de Monsieur Jean-Paul FOURNIER Sénateur du Gard - Maire de Nîmes - Président de Nîmes Métropole Inauguration d une plaque dans le cadre du 450 ème anniversaire de la création de l Eglise

Plus en détail

L Eglise dans ses dimensions religieuse, économique, sociale et intellectuelle

L Eglise dans ses dimensions religieuse, économique, sociale et intellectuelle L Eglise dans ses dimensions religieuse, économique, sociale et intellectuelle Iconographie du template Le jugement dernier, cathédrale de Bourges Ange au sourire, cathédrale de Reims Identifie l enfer

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS Le : 04/03/2009 Cour d appel de Paris ct0151 Audience publique du 7 décembre 2007 N de RG: 07/06272 Publié par le service de documentation de la Cour de cassation REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE

Plus en détail

Se déplacer dans Paris depuis le Courtyard Paris Neuilly

Se déplacer dans Paris depuis le Courtyard Paris Neuilly Se déplacer dans Paris depuis le Courtyard Paris Neuilly Courtyard by Marriott Paris Neuilly 58 Boulevard Victor Hugo 92200 FRANCE www.marriott.com/parcy Sommaire *Merci de noter que tous les tarifs indiqués

Plus en détail

COLOC' JP (25-35 ANS)

COLOC' JP (25-35 ANS) COLOC' JP (25-35 ANS) CHARTE 228 rue Nicolas Parent 73000 CHAMBERY JUILLET 2015 1 Sommaire I. Présentation de la colocation... 3 Naissance d'un projet... 3 Pourquoi? Comment? Avec Qui?... 3 II. CHARTE...

Plus en détail

Ursulines de Québec, 1/N,3,11,1,2. Ursulines de Québec, 1/N,3,11,1,1.

Ursulines de Québec, 1/N,3,11,1,2. Ursulines de Québec, 1/N,3,11,1,1. a série Propriétés terriennes du Service des Archives du Monastère des Ursulines de Québec regorge de documents précieux et instructifs. Le premier article de l année établissait les fondements de la colonisation

Plus en détail

PROTOCOLE RELATIF A LA COUR DE JUSTICE DE LA CEDEAO

PROTOCOLE RELATIF A LA COUR DE JUSTICE DE LA CEDEAO PROTOCOLE RELATIF A LA COUR DE JUSTICE DE LA CEDEAO LES HAUTES PARTIES CONTRACTANTES; vu l'article 5 du Traité de la Communauté Economique des Etats de l'afrique de l'ouest portant création de la Conférence

Plus en détail

MEMO A L USAGE DES LOCATAIRES

MEMO A L USAGE DES LOCATAIRES MEMO A L USAGE DES LOCATAIRES Association Villeurbannaise pour le Droit au Logement 277, rue du 4 août 69 100 Villeurbanne Téléphone : 04 72 65 35 90 Télécopie : 04 78 85 40 53 avdl.asso@wanadoo.fr www.avdl.fr

Plus en détail

POLITIQUE DE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES

POLITIQUE DE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES POLITIQUE DE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES Document adopté par le Conseil d administration le 29 avril 2012 Procédure administrative 17 Document préparé par le secrétariat général 1 TABLE DES MATIÈRES

Plus en détail

Séance du 20 Septembre 2013

Séance du 20 Septembre 2013 République Française Département Loiret SAR CHATEAU-RENARD/COURTENAY Séance du 20 Septembre 2013 L an 2013 et le 20 Septembre à 10 heures 30 minutes, le Comité Syndical du S.A.R., régulièrement convoqué,

Plus en détail

Ensemble du grand orgue à positif et de la tribune d'orgue

Ensemble du grand orgue à positif et de la tribune d'orgue Ensemble du grand orgue à positif et de la tribune d'orgue rue de l' Eglise Aubenton Dossier IM02001540 réalisé en 1998 Copyrights Copyrights Auteurs (c) Région Picardie - Inventaire général Guiochon Xavier-Philippe

Plus en détail

AVIS DE CHANGE N 5 DU MINISTRE DU PLAN ET DES FINANCES RELATIF AUX COMPTES DE NON-RESIDENTS. ( Publié au J.O.R.T. du 5 octobre 1982 )

AVIS DE CHANGE N 5 DU MINISTRE DU PLAN ET DES FINANCES RELATIF AUX COMPTES DE NON-RESIDENTS. ( Publié au J.O.R.T. du 5 octobre 1982 ) AVIS DE CHANGE N 5 DU MINISTRE DU PLAN ET DES FINANCES RELATIF AUX COMPTES DE NON-RESIDENTS ( Publié au J.O.R.T. du 5 octobre 1982 ) Le présent texte pris dans le cadre de l'article 19 du décret n 77-608

Plus en détail

Association GraouLab Partager, Apprendre, Créer Les statuts

Association GraouLab Partager, Apprendre, Créer Les statuts Association GraouLab Partager, Apprendre, Créer Les statuts Version 2.0 du 3 déc. 2013 Statuts GraouLAB Page 1/9 Sommaire Article 1 : Nom et siège...3 Article 2 : Objet et but...3 Article 3 : Les moyens

Plus en détail

STATUTS GRAND PARIS SEINE OUEST ENERGIE, AGENCE LOCALE DE L ENERGIE

STATUTS GRAND PARIS SEINE OUEST ENERGIE, AGENCE LOCALE DE L ENERGIE STATUTS GRAND PARIS SEINE OUEST ENERGIE, AGENCE LOCALE DE L ENERGIE Article 1 - Constitution La présente association est une association régie par la loi du 1 er juillet 1901 et le décret du 16 août 1901.

Plus en détail

ACCORD ENTRE LA RÉPUBLIQUE PORTUGAISE ET LE ROYAUME DU MAROC CONCERNANT LA PROMOTION ET LA PROTECTION RÉCIPROQUES DES INVESTISSEMENTS

ACCORD ENTRE LA RÉPUBLIQUE PORTUGAISE ET LE ROYAUME DU MAROC CONCERNANT LA PROMOTION ET LA PROTECTION RÉCIPROQUES DES INVESTISSEMENTS ACCORD ENTRE LA RÉPUBLIQUE PORTUGAISE ET LE ROYAUME DU MAROC CONCERNANT LA PROMOTION ET LA PROTECTION RÉCIPROQUES DES INVESTISSEMENTS La République Portugaise et le Royaume du Maroc, désignés ci-après:

Plus en détail

CENTRE DE MEDIATION DE MONTPELLIER STATUTS. Soumis à la loi du 1er juillet 1901 et au décret du 16 août 1901

CENTRE DE MEDIATION DE MONTPELLIER STATUTS. Soumis à la loi du 1er juillet 1901 et au décret du 16 août 1901 CENTRE DE MEDIATION DE MONTPELLIER STATUTS Soumis à la loi du 1er juillet 1901 et au décret du 16 août 1901 A Montpellier le 4 mai 2000, les membres fondateurs suivants : M. Charles-Henri COSTE Mme Inge

Plus en détail

Association déclarée régie par la Loi de 1901. Siège Social : 48, Boulevard Jourdan -75014 PARIS S T A T U T S TITRE I : DISPOSITIONS GENERALES

Association déclarée régie par la Loi de 1901. Siège Social : 48, Boulevard Jourdan -75014 PARIS S T A T U T S TITRE I : DISPOSITIONS GENERALES C.E.P.R.E.M.A.P. Décembre 2004 CENTRE POUR LA RECHERCHE ECONOMIQUE ET SES APPLICATIONS C.E.P.R.E.M.A.P. Association déclarée régie par la Loi de 1901 Siège Social : 48, Boulevard Jourdan -75014 PARIS S

Plus en détail

LAVIGNE & ZAVANI. Administration de biens Syndics de Copropriété. - page 1 -

LAVIGNE & ZAVANI. Administration de biens Syndics de Copropriété. - page 1 - LAVIGNE & ZAVANI Administration de biens Syndics de Copropriété - page 1 - CONTRAT DE GESTION IMMOBILIERE (Mandant : personne physique) Loi n 70-09 du 2 Janvier 1970, décret n 72-678 du 20 Juillet 1972)

Plus en détail

Cette assemblée a été dûment convoquée par avis public le 28 novembre 2012 et copie du certificat est déposée aux archives de la municipalité.

Cette assemblée a été dûment convoquée par avis public le 28 novembre 2012 et copie du certificat est déposée aux archives de la municipalité. PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ DE LA PRÉSENTATION COMTÉ DE SAINT-HYACINTHE Procès-verbal d'une session extraordinaire du conseil municipal de la susdite municipalité, tenue le onzième jour du mois de

Plus en détail

Date de fondation : 2 novembre 1981 (Journal officiel du 19 novembre 1981).

Date de fondation : 2 novembre 1981 (Journal officiel du 19 novembre 1981). Les statuts ARTICLE 1 CREATION Il est fondé entre les adhérants au présent statut une association régie par la loi du 1 er juillet 1901 et le décret du 16 août 1901, ayant pour titre «ASSOCIATION MEDICALE

Plus en détail

STATUTS. ASSOCIATION DES COMMERCANTS des quartiers Rosette, Duhail, Bois et Village de FONTENAY SOUS BOIS. Régie par la loi du 1er juillet 1901

STATUTS. ASSOCIATION DES COMMERCANTS des quartiers Rosette, Duhail, Bois et Village de FONTENAY SOUS BOIS. Régie par la loi du 1er juillet 1901 STATUTS ASSOCIATION DES COMMERCANTS des quartiers Rosette, Duhail, Bois et Village de FONTENAY SOUS BOIS Régie par la loi du 1er juillet 1901 Siège Social : 3 rue de l Ancienne Mairie - 94120 Fontenay

Plus en détail

Amis du Chant Lyrique Associés en Europe. Association loi 1901

Amis du Chant Lyrique Associés en Europe. Association loi 1901 Amis du Chant Lyrique Associés en Europe. Association loi 1901 Statuts TITRE PREMIER ARTICLE 1 : CONSTITUTION ET DENOMINATION Il est fondé, entre les adhérents aux présents statuts, une association régie

Plus en détail

Notes de travail - Agenda Octobre 2014

Notes de travail - Agenda Octobre 2014 Notes de travail - Agenda Octobre 2014 Voici l'agenda des activités intéressantes, organisées par l'aci ou par d'autres associations. Cet agenda paraît tous les deux mois, en alternance avec des Notes

Plus en détail

STATUTS DE L ASSOCIATION «LA PORTE OUVERTE»

STATUTS DE L ASSOCIATION «LA PORTE OUVERTE» STATUTS DE L ASSOCIATION «LA PORTE OUVERTE» TITRE I : FORMATION, OBJET ET COMPOSITION Article 1.1 : Dénomination Il est formé entre les soussignés adhérents aux présents statuts une Association régie par

Plus en détail

COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL COMMUNAUTAIRE Du 8 AVRIL 2008

COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL COMMUNAUTAIRE Du 8 AVRIL 2008 REPUBLIQUE FRANCAISE Département de Seine et Marne Arrondissement de MEAUX COMMUNAUTE DE COMMUNES DE LA BRIE DES MOULINS Siège Social : 14 bis rue Favier 77515 POMMEUSE COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL

Plus en détail

M. BEAUDET est nommé le doyen d âge de l assemblée.

M. BEAUDET est nommé le doyen d âge de l assemblée. COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL COMMUNAUTAIRE Du 11 AVRIL 2014 L an deux mil quatorze, le onze avril à dix neuf heures, le Conseil Communautaire, régulièrement convoqué, à la date du 31 mars 2014,

Plus en détail

STATUTS DE L ASSOCIATION PARIS EST VILLAGES

STATUTS DE L ASSOCIATION PARIS EST VILLAGES STATUTS DE L ASSOCIATION PARIS EST VILLAGES Les modifications de ces statuts, établies par le Conseil d'administration de l'association, ont été votées et acceptées à l'assemblée Générale Ordinaire du

Plus en détail